<%BANNER%>







PAGE 1

LI MATIN y IIM( %  !• lav.m.ms ten *.vtir'> al *OUplr*. t'ill a*aii*u • %  A l*nr arrri r U r >>.I.I • %  cilf in ini dhj:- lUuvraa Es rrvanrhr. l'uiiuannp ft di no t rrv lui 'lr vnifTrunfei dont U^ apothicaire*, amant qiM !••• inalailf w firent, a u il :. le pni:ii**a l" IOIOMMllli tr-'ii. %  Dr Bttion c u Tac ilt MM de v. .ni. •. le — HEMORRODES — JUBOUTOIRLS : Sf pbflfOtrff 'I 'I' "" '' ..eniy i J IWI ttBlmanr* d'rona'i lonnonit JUBOUTAN j Pww de ronlre ICI MW >1 externe. EXTRAITS BU4AIRES j dy dorte-ur uiin.j'1 HfnUririu Ici irtviioni dy 'ol .; aaaESj^ayaii^-KV ^-^B: -.-^ yrs m m %  r %  s Serge Taillant Cunsiqnataiie pour toite cette Beraame Oignons du pays frais et succulents G. 0,25 la livre Ne perdez pas l'occasion 1313 Grand'R ue Allez tous m M E. Auxi'a Cai, savoir choisir est tout l'yit o'tie hriirt-ux. fous oitez toujours les tueurs tl aui Ions les r< grla si vous \< us adns sez CIKZ Pau! t tinili ei de pli s fums ralit iez le M'rieuses et i omies. CHEZ Olofson, Lucas & Diirtatli isiaiia Jtu 0 au U Mai. nous vendons B p il rduits uin partie de match n di (S, spcialement : TOlLJKlUti Un grand assrotiment de souliers a I mm s tla tioiums tt o Souliers pour tennis. Profit z en Bout de Vh Mr et Mme Daniel *-• et M r et Mme Lon et.] Mme > Ipboue ^ Marcelle Apoliou ftroat a en 1 fcglise 'lu Sacr œ-J! geau, le j. udi l f mai |i du mutin iine Mr,eronr cent des 18 000 mineurs de la rgion de Mons ont vot la rve si W propritaires des miiifs de <: liai bon rejetaient U proposition d • ouvriers d ac oepter une rduction de salaires de .^ pour cent pourvu quune se conde rduction de 5 pour cent prvue pour le mois de luin soit abandonne. Cinq des treize ministres §00$ les Ordres de Hussilini ROME, 5 Mai— Les journaux de l'opposition considrent com me certaine la dmissiondu mi mstrt de la marine l'amiral Tbton di Rtvel. M. Mussolini prendrait ce poit-feuille-L'amiril serait for tement oppos aux projets de Vus folini relatif la rorganisation du senice aronautique qui lirait f ous le ronliole du chet de I tat najor le gnral lladoglio. le pr s dent prend ce portefeuille, il au ra sinsi sous ses ordns directs cii q de3 treize ministie la crmonie do l'ouvrihre du Deufslie Insciim Ml'NICH. .MaiMunich thil en f 6te aujourd'hui avec toutei sp^ rues dtores de drapeaux et i mplu de lltlaon venus de t.u t. s les partie du pays pour a?sis t. r l'ouverture ntkielle du i eutsclie Musum dont la corn truetion avyl t commence avant la fotrra, On dit que 1 ditin st un des plus vastes du monde l n des principaux vnements de la journe est un dli historique re. E rgentant le dveloppement de i Kultur alem nde depuis ses origines. Au Maroc Les forces liane aises enregistrent il DOBbreoses victoires L's liniipi's il'ilult'l K'im tiibisfeent de o roses pertes RAB\T (Miroc)— DM rappoits Olticiels disent que les oprations fiaoiists contre les tribus d'Ab del Krim se dn i lent de la f oa la plus favorable pour les frain,ais. Le Gnral Col) mbat a termin lef oprations qui ont fermis d* ravitailler Us postes avances don' quelques uns avaient t ceins par les Rirains. Le moral des iroupes franaises dans ces avant* postes tait excellent. La victoim Frp. aie empchera !*• nbw lo cales de cder a la tentation de suivre l'exemple dis tribus d'Ab del Kiim. Dans le secteur do crntie le? troupes du colonel Kreydenbe-g ont livr hier deux violents com bats prs de Taourit. L s derniers rapports annoncent que les trou p es du i-o'onel Fr*ydenbcr;ont dblay compltem nt la rg-on des ennemis qui s y taient intro duits.Le gnral Cambay adgg- u, environs dt T.a par uue i mouvements ft" ours -les les ccrmnnii s d installa lion du F ld marchal fon Hindi' I IIMU'J coinme Prsident du Reich Manoeuvres furamui istes BP.RLIN — llin ienhurgdoit arriver de llarovre lard lundi midi a la gare ri* lleerstrasse dans les envi rons de Beilin. Aprs avoir t sa lue par les chefs du gouvernement fdral de l'Etat municipal il M ra conduit en automobile au palais du chancelier. Les crmonies d'installation auront lieu le jour suivant au Rekhttftf Les dlgus du conseil des ouvriers communis tes ont approuv la proposition du parti com nunifti en faveur d'une grve de i heures lundi jour o le prside. I doit entrer Berlin. Les dlgus vont essayer de persuader les i uvriers sicialis tes de se jom Ire a la gve llvNOVUi;Les communistes ont demand aux syndicats ou vibra et aocialialea de f tire une mnoifestaliou contre iiind nburg jeudi le joui m % me o les o'gani salions de la bonffaaMaf* prop -.'i' de faire une mmitest lUI ea faveur du prs dent lu • A la Socit des N ii MIS GKNfcVE— Les Etats U .is au' ront certaines suggestions a oITiir la coufrence iuterua ion l'e pour le contuV.e du commerce des ar mes; c'est le reprsentant BIT ton. de l'Oliio, qui a lait cette d claration la confrence hier II a dit qu'une ries plds impo'tant s Il ggettibpe tait celle qui prvo \aii des mesures additionne les au sujet du g / toxique dans l'espoir de diminuer la sauvagerie des guerres modernes **n commei>ce ment de la confrence le Dr Guer rero de San Salvador a l lu vi ce prsident Mai*u la, du Japon, a exprim ses regrets au sujet de 1 absence de la Russie ei sa satis faction de la participation des Etats Unis. Le Dr Guerrero a d cl >re que les armes ne devraient pes dsormais treexportes libre meut aux puys qui sont en tat de i volution, mai seulement aux gouvernements q i uot t choisis par les moyens cou* itutionnel; on dit que cette opsn on • accorde avec celle de la plupart d-s EiaU de l'Am-rique du sud et centrale. Internement du prince royal seibe Georu/s I U1. U P.h On apprend que l'internement du prince Georges, frre du roi Alexandre, dcid par dcret la emi %  mafia du fait qu'on avait iconveii que les com munistes profitait nt de l'eut a sant du prince pour eu liltser comme iustrumeut d us la campagne contre le roi et le gouvernement yougoslave La question d'isoler le prince a dj l disculpe en 1912 mais aucune dcision ne lui aiorS pr>se dans l'esp jir que I eut de sant uu Ir Eu Bolivie LA PAZ-Vil anuevaat nom m prsident de la Rpublique de Bolivie aux lections de samedi dernier. Sou-elles Diverses KARACHI, 5 Mai—Le comraaa dant de Pinedo. l'aviateur ita.ien qui tente un raid arien de Home au I ipon et ea Australie, fst arri v Karachi venant de T< haibar ( Perse 1. PARIS Les reprsentants al'e mandi des intrts de la potasse sont arrivs Paris pour tenter des ngociations avec la com ^a gaie alsacienne de la potasse au sujet des accords conclure pour les marchs futurs. Les cours 6 Mai NEW YORK— Sterling 4.8512 Francs 1SM PA„HDollar 19 19 L : vre 93 12 The Ro^al Mail Steam Packet ty Messieurs Bolerls, Dutton Port au Prince ayrn' cigs leur Shipping Agercy Department e Commerce et h) public en gn rai sont aviss que l\*w nce gn raie rour llaii a t lursfre M. J. DA \t HF. .Ir Bue du HP ai 1727 P. O. Box 193, Tl. ph ...V'o 210 Pour The Hnyal Mail Sleam Paiket Co. C. A. GAY Reprsentant Spcial PEPTODIASE Admis dans les Hpitaux de Parfi ACTION IMMtOIATC REVEILLE L-APPtTIT ACCELtRE LA DI8BITI0N rVORItC LtVACUATION DI L'ItT0C Supprime I atnt r rantaur d'Ettomio, grain**, louft*** <• Chalur.n*noli Vartlg*. Nau*a. vnmimmtnu, %  alionnamanta, Dlgaatlona panibiae. In nnti i.iii loulu kl pharmaciu IXpdi gcnt/al. lteajabaj P. Z1ZINE.. Rat tO^AMM A Hati %  Pharmaol* Al. PKTKUS et '.oui'. bonnet pharmacies M Les Assises Hier, ce fut encore autour d'une E rvenlioo de miortre que les dats se droulrent au Tribuual Criminel. Pierre faul Pierre occupait la seliette, pa ce qu'accus de meurtre sur la personne d'un mineur, V I nus Santinus Li Juge Lon Pierre prsidait l'audience; le substitut Grvy Jeta sn itcii iil l'accusation au nom I J Ministre Pub le; 1 accus tait d len.iu par Me Mamice LUubvid; et la J III prsil par Mr Ari>lidi Doiieat. Le* dbv* furent courts. A midi • t demi ils laien' puiss et vers I h ures I i les .lires revinrent L'te eu se fut acquitt et mis en libert sur le champ. Fianailles Non* enragistrons avec plaisir les Iiinviilles id Mille HUwBLLl S>':NK AI, 8V0C Mr EMILE DAMDIN Meil tirs co n) uneats. ^'"tt ^*Wi53 B BSS* One rponse de le Aqnant i I" Georges Sylvain Me Pierre Agitant uous prie d'annoncer pour d' main -a rponse a la I ttre de Me Sylvaia publie dan i le Courrier lliitien . %  ———— —— —~M Avis Impartant *jLe public eu gnral ainsi que les clients da la Maison KAWAS IICRJEANOI apprendront avec p aisir qu'elle vient de re Ccvoir un assoriiinent de tissus pour lamas, deruiris nouveaut, -es tissus pour complets, voiles et cou onnes le mai voile pour communion, Bas le til, de soie et de luxe, etc. etc. Comme ioiijoi.'is ks pnx d lient tonte concurrence. KAWVS LIER .JANOS, 98b *W l ^e Iravesire Le Dpartement del'lnstiuction Publique donnera celte anne un aachet particulier la Fte Natio nale de ll'niversit d'Ilaiti dont la date est, comme on le sait, le 18 Mai Voiri les grandes lignes de ce beau programme : lo Une me-ne solennelle suivie de Te Deum sera ch-*nte la Ca thdrale 7 heures 1/2 a m. 2o La population, les Corps constitus et la j un se d^s B '0les seront invil^n a la crmonie 3o A >'is>u^ de la messe, il se ra loim un cortg' comme suit : A.— Les lv.8 des Boaltl muni* chacun d'eux d'un petit drapeau aux couleurs national , secompa gns de leurs matres et matresses, chaque cole ayant eu outre sa bann re B — Les invit's, l'inspection scolaire, la Direcion Gnrale de P Enseignement, le Conseil de l'Univers te et le Ministre de l Ins truction Puthque ; J.— Le cortge se rendra au Champ de Mars. ( en pasaant par les rues Hr Aubry, liantes Destou clies, l'Egdit et ta place Tous saiut Lou vertu re ) o les lves d poseront des 11 ur< au pied de la statue de Dessalines. 40 Dans chaque cole aura lieu une petite fte intime au cours de laqueLe le Directeur ou la Direc tiice, ou un m p Hre dsigne par la Direction, fera une hon d Ios truction civique,ayant pour thme le Drapeau. Les lves qui M sont dis t in gus par leur travail it l< ur c< n duile peuvent ire signal ce joor l I at.t'Llioii de il ut llablis e ment. Le plus grand clat fera donn la luiiion du I yce i'licn la quelle ateial root la Diredicn G nrale de I En tignrment, le L'on %  eil .National de l niveis t.tt le Mmisire de i In-tuclii.n Publ que. Dans l'aprs midi, il y M uia ui.e Brandi lie laortive au Champ de Mars : alh lisme, mu i.|.it ( de 4 b h.p ra. ) % % % % % % % %  • !" i Ancien lltet J'ai l p usir d'annoict?) blic et au commerce qatal en mo i absence, M< mael PRESSOI, le gnrale de mi maisoi j me *ee ti blie sur cette f : t a\er, le 14 avril Vve T. FtHrtANs NOUVEAUX KLM •^rDiarauiil LMUW4 *awai,j K 0C PRATIOUE ML VIL ESSMCfS .te MANUBLej jitms t 'B |C iLLuam i Eug.i E BOSSE & Agences — R'.prsunl PORT-AU*PRlNSE Agents gnraux d$ Hecker Jones -T^veill Mill^wf 1 -.* -N"\V-YORK larineajltu.jarian 0 0— B oate tlottj r ,Ttie iome Insurance Company NtSW-YOIl'.: Asauranc e co ntre rincendltj Diamond Match Go Allumettes f Sut e | ,oiiie> *~ T. S, Rubber ixport Company! Souliers Reda. Chas F. lattlacje it S Poi ssons aala en tous q ei \]. nulactures Lile lns'ce Qf 1 Assura nce sur la vie, Suilhou Frres A.nc Vins & Cham p agne Bordra,***,] il*h, llejmar COPt;i>tlAGlJK_ urre Danois, fromage et copse vea WS. lathews ' Son Taliaes |a unes et noirsLa Nationale Sans Ht val Cigarettes Gbaaj I luvols %  y IM %  Offre d'Agences Les edue.il s i.u. n. uemandeiit des agents qui v, udraidut bien se charge du lasi m at ne leurs uu vrage* et romans, lesquels sont disinbi es pur livriisons accompa goes de cadeaux. Seules dans d's villes comptan p.us de lO.uOo habitants ces Agen Ses selon cie-. Pour condiii.nsel rfrences s'a dretter a idilorial Gutrri: Ctan via 5. Valence ^Espa|ne; i



PAGE 1

LE MATIN ••• u. s. sm. ier du championnat de tooi-ball (1re catgorie) pour H>24| 925 fsuite). Corslmit pour h M avais Routes Samedi GLUB ... CLUB Violette Athielique C'ub Tennis Club Velox Sportif Club Gendarmerie d liait! Siffledi Club Athlt. d es SpoiIsGn. Sporting Club Union Sportive Haitienne Gendarmerie d Hati Ascension Velox Sportif Club Violette Athltique C'ub Jeunesse Sportive Hatienne Tennis Club Club Athlt. des Sports Gn. Union Sportive Haitienne Gendarmerie d Hati | VioUtte Athltique Club Velox Sportif C ub Sporting C'ub Pub Aihj|...aVs Sports Gn. Jeuues&e Sport. Haititnne Fte Dieu Tennis Club 3porting Club Union Sportive 11 -ulienne Violette Athltique Club Samedi Jeunesse Sportive Hatienne Geodarmerie d Hati Ck b Athlt. des Sport Gn. Tennis < lub Sameii Union Sportive Hatienne Vlo Sportif C'ub Jeunesse Sportive Haitienne Sporting C ub Club Athlt. des Sports Geo. Vio.elte Atli ique c'ub prsident de III. S. S II : >NDR HFV I. lu Prsident de la om mission de F•& lonifiian Steamsli.p Company lue. JjC PU€U fort* Go** Fi j o Garni n, 1 > m II u m w tufabr quep)i le Ir impact su les m tu valses nu <8. l.apir >i rsint de H milliers d a milles, suHti co' If* plus cahoteux e s f iO Kti ioi pdt dim u le en • ure 9 en rerdtnt tout drapage impossible. bah iqu p^ur rsis er la plus svre condition A> service, il parcourt des milliers de {milles 'un prix tfeama tJJaiacoa a^arL Cab5e c 3i<\v~ excessivement bu .s. (/ 2 cJltai cautarit...e*t attendu, fyod ince le to via ttbpxU du, fltou) [wpattiut le mime\o\ii pour ^etiL)V, cJUitagoane^ tycmie, Cdyts* SacnuU poib ov (a Coto\nvic< prenant fret Nttaagert. merican Antilles Line Operated For ited Siaies Shippivg Board By: \oian bleamhhip Company lnc Managing Operawrs \i7 Battery, Place ISewmlorl. £Unmet Sffaiti wtumt* DiwcUmeaLjpr; oui tfcUt^ote e6r_ attendu a ^tWice te u Alal cauiaric eL lifta te mme but DOUl Slew^UarU fat Visitez les instaUat*ons nv jvivt, pimv vn*w yvi rv ,u* ^^ ^ (>ntre No 12 57 entre a Rue des Cas.'rnes wau aux poil* au tJlaw o||ranu au ^ u prison. Auf/tant et, a JJaiacoa ( Cu*a ). ^ortrau-frince, U, j SLd \yx$. talombian Steamship Company lnc Bubriqv dans toutes les d mention* courante*. opon CORD TtieWeslluclies trading Company Port-au-Prince, Gonaves Cap-J lai lien. Photographie Nouvelle Horn-Linie ttluaomy U Juste A rouvert la saison par una magnifique srie tl'l* gantes crations. Cette anne, la mode, cette grande capricieuse, a dcrt, que la Photographie Nouvelle serait le rendez vous prfr dtf tous ceux qui dsirent un photo souvenir, du plus grand chic et du meilleur ton. Le stei n*r CMaui llorn % m VJ iiHui d'.' GsfieSOi Kingslou aert ici vers la t juiuH repartira U mme jour pour 1 turope via Cap llaitieo et l'uerto l'iata, preoair li>'t et passagers. t.es persannej qui dsirent proli ter de cette occasion son: prie de passer en nos bureau pour _se taire insciire. 0L"ll 'SO.N,LL'C\S& Co Agents gnraux lbara & G, genls conomisez voire argent A i'wi la i h.i'i I it J. .u..i.i sCi i pj ? r v 1,r > c f > rr *pondanee et TOI irsnux de bureaul al !/"'* F0X qui wt cel,e d 00 0 le plu d^ aati-fMlion U !3isn i j* FUX P rMD,e cel ^ntage qu'elle comporte deui A Li aulres awesiss. e'est-dir que vous ave/ dans la VWt caracires de plus et qui sont trs usuels. "^•ctus sur demande. Empressez vous de prendre votre FOx LPreetzmam-ACCERHOLM Mi.e du Quai IENT DARRIViiR Vermouth AI Rossi *n vente cnTuros chez lPREETZI*PrlvGGERHOLII -i Savio Martin PeitGove Pour'-a se de dplacement et rer ouvellement de stotU n.tt en vente au ibbaU tes lob de Tour niiuifs pour Venuitiers, BsfOU *••• lturs assorties peintures en ( ate et buile. Ttnbentine til P. M. %  et Silkateen Ci c 'Hrett i g r titl baud. Ki p nr M-lliera tt • i %  "lueis. thtsterneld et l Mue 1 ti luclt de t %  > %  t i qualii-f |o i leibert tl tailleur?, i nus.Ja Oeil S ndttles et souliers blancs^ BOJII-S lastiques Surettes,caramel biscuits de toutes sortes, Houboiis assortis par livre et par boite, fa niers et serrures pour malles, e ", Lampe!'. Verres de lampes, lijl. ches et mches de ton es dim>n sions Fanaux ; Verres et bob l elles pour tanaux. Verre .1 bolfl, liqueurs et & cocktail. Savon colossal, U fcerine,Paloo live, coco. Goudron. < du m. sic, c rogt* liquide blanc et noir, rage eu p.vio. toutes nuances. Il iit>, iiquiiii-, cliaui) igiK Vms ..o caisse tl de barrique.b pingles ri i nounes graud.-j el peines, ugn les, etc. ;IM £)• As Cle (j. Wi^gAvis n:i|oi lant .VI r Christian Cameau. Dire I de camions, annonce s nom breuse i lientcle tant de LogaJIP, J.n-mel. que itainct qu'il v< lui son tarif H paitir du l'remi'-i M >i prochain comme suit : Port a Prince—Gressier (i. 1,78 Port au Prince —Lassale, Bl^'FlOD, Praihe. Ltoga> e i,QQ Leogaiie — lirai lie U,50 Losane—Gressier 0,75 U DIRECTION Ki _, Attention! 1! Nebuvi/que le Chocolat Ti Ptiun %  6*tS| un excellent r<*o i tort pottf l'organisme. Ce choco lat pipar la vanille, t.iLrnju ejsentiellciueut avec les produits du Pays peut rivaliser av, < %  les meii leur: du monde. Sou arme est suave et pntrant et son goiu exquis. Encouragez l'Industrie Nationale en prenant rgulirementjjle Cli • •'olat I i-*'tion, Los tablettes port ml les bin I • • rouges et vertes sont sa:res. loi autres ne le sont pa. Un en trouvera Jgue/ Nina V. P.erre .Njel, Mii, Hua des :,ir.. et chez le fabricant a .ir.nie. 1 Mai Matre Tailleur Annonce ses citant et am que son tablissement MlgtiMi fer la rue I)a its DSdtoeJlti au No H2, en lace du 'un. Kneer. • > Tsrw—f EJECTION PEYRAHD Depuis plu J dr 40 ans f*mt U BLF.NNORRHACUE l IJUS tcoulenMats rcent* a Chronique* 231 ARABES GURIS sur 232 I itrmt d'an Kmppo'1 dmi MiJicim J'Algir) C'est li remdi qui s tu|nn itiii lu ailllun riwIUU LN VEME DANS TOUTES BONNES MtAMMACWl SrlCMJrfS PEYRARD D"ALGER 46.nif i,CrntVt, PAR IS W^UO^V S^ns pareils"|>our leur Solidit v Elycrce; fou/or i'; \ htclchiui En M ni'' | .* i fcmt l'our les ttn mandes s adresser i* l'un ItlOtt&C'o Ag entb Keds Ftbricados solamente por U Urrted States Rubber Company %  ALUMUMUM LUNIL New-Orleans k South Adiricdi Steanp Co k Prochain dpari direct pour PorUau Prince iHtiiii L slenniT Hils ayant Jaiss Hew Orlans le i lai tvMr.nl sera l purlau-prince le 11 avec 240 tonnes de marchandises. Le steamer Fl


PAGE 1

U'MAfKN FORCE D'AVANTGUERRE La BIERE FRONTENAC est dune saveur des plus dlicieuses. Un verre mousseux de cette bire vous convaincra que c'est de la vraie Bire. Demandez-la votre caf ou restaurant favori. FRONTENAC TIQUETTE ROUGE: Une boisson de famille hyginique et populaire. FRONTENAC TIQUETTE BLEUE: "Spedal" a un lger got de vin et de rev*nez-y. • . FRONTENAC BREWERIES, LTD. Montral r :i Mas Moulu la .laiton OFIi.irles H. GetJtDg annonce au public Italie vient iJinslaller de machines des plus mo lernus pour la prparation du mais moulu, larioe de mas, lleurs de mais pour les enlants, pour j". leaux et desserts. Les chenls de la maison trouveront ces produits dans tous les dpits. titre le rclame,il y a des conditions de la • ur pendant le mois thtvri pour tout achat en gros et par sacs. 8'adreiser directement la fabrique. On trouvera AUMA.SON i # ; P nmaaii-i Rue du Quat, iVo 1617. Huile d'olive de lable Marcel Alioth et Co. Bordent) i; 12 et 24/2 bt. Sardine et autre* conserves franiise*; < toutes classe*; Sauce tora*te Vnn u h M^riiP > %  Hoss ; B lier. Cognac 5 H|> l—, eon Roi; Vin R^ue el Btsc en hrriq Ue „ t magasin de l'Htel ; Vius des meilleurs crus de Bordeaux, par bai ri ques, uaniejannes, gallons et par bouteilles. Parmi t% Mus Ueciialeaux, voua trouverez le plu grami Choix, pour les qualits et pour l'Age .VINS 1/iTALIE 4k D ESPAGNE. .VHs!>K DOUttGOGNE(bl|ne et rouges | et le reiomm s Pon)mard mousseux, gott Amricain ) Le plua grand aasortimeut de Liqueurs, Cognac fins, w iskies, ete. Absl utile Pernod, Amer Pioon, Ver mont lie 7CON5>EllVES franaises et amricaines fralohement arrives. I CIUARES de Cuba, Auifcra et llabanera. CliiART IKS de tontes tes fabriques d lloll Gros •foetal t. V "PArtEUMEIUK et Cartes postales. Prix trs modre. Rhum Nectar Ch N. toljens 1410, Roe; duMagasin de l'Etat 117 Rue Borne FOL 820, Rue Courte P. P. Patrizi Pharmacie Sjourn Uenne ITJ8> sajclieotie et aux mdecins et au public qu'il r t a isoriu sou Laboratoire d'Unie eu un Lab raidie d b olog e appbau sou*,!* Direction du DrRicotet B. Sjourn I c aoo kijxrI u en i u les |0urs di / U 1-4 du mttir. u" n ur dus ir peur toutes les recherches et ana yae pr/u^s d i s annonce cl lointe, saut pour le Waaba/tnauu et ta cornu te Ue Sscrt rie Sarcnt reues que le mardi de chaque semaine 8w"V is Pharmacie pour les reiudaQeuieuui 4oal?s d'nnnes JI #d*gauique Kacuon de Yasser manu Baction de Triboulet, Lumen du sang ei du pus lameo d s uatieres tcale* axamnie craehti nilbumino ratiottii .Consume UroScrre Ceci n'est pas lin Car de la Rclame Je ne sais pas en fafai + Cependant si vous passez du cot du £ %  > y administration postais, a la GrandTxuej Rentrez la Cordonn^i, Ernest Camille A la Conscience Vous verrez |ue les chaussures — que oa co amande ou non sont taiies avec aot! solidit, parce que le ouvriers qui les conte* etl** mat irlaui qui y Sont employs rp< justifient le .titre de la maison. La maison C. h Yei Ma chud Tailleur Ho 1823 Rue du Magasin de l'Eut Se recommande au public et sa nombi entle pour l'lgance de sa coupe et la excution mise dans les ouvrages confis i ta maison reste ouverte jusqu' H heures Prix modrs. t\ La maison F, Lavnel & tue du Magasin de l'Etat Vient de recevoir par le fra\ les arides suiv ;JD nielles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or .) Kubais, C lottes. Chapeaux Garnis, Plumes, heurs, faiiltfcl tous arucles pour Modesv parterie.— l'es Motifs Haute F^p" perles p'*r R bes et chapeaux, des Sacs Pertts le tootf 'es U n.cir i s, Chapeaux Jean Bart pour Entaoo, Peignes a eoifljr tous g-nres des BIOMN dents, de Irices, etc, etc. ^nictes pour l?om"e9 : Faux rois, Cravates, bretelle**! deso e, arttlles, etc. Tous articles pour mercerie et Lia tetn.x suprieurs. BOUCHON EN Tu US GEXKESet Bouchons pour Alimentation Liquide : Liqueurs, Coguac, Vins, Char Balles en caoub houe et Poupes.— Jcmcts divers. "* cces oit es dt Pharmacie et Spcialits Pharmaceuti]B.'| bassins, Ti.b s en caoutchouc — Vins et Sirop Deschiern,T Lavoix, Histognol, Quinium Labarrtfque.Pepto Fer etc,el)j et de Glaubert, Ecenns eu Gros, Savons antiseptiques lof Extraits.estences pour Sirops.liqueurs et Contiserie.Colc Nous avons reu le Vritable Th des Alpes, Excel Produits Uuiibaud, Timbres, Papiers timbrs, Tito! INbTO K (garntes C*rn j i. .Micles de Mode eh grjs. P.tf Passez-nous voir, nos prix sont avanla^ S. et \> Acra GrandSRuc A ct des Caves d Bon Voulez-vous voas habiller avec lgance, •* march. Adressez 'ous la Maison N. A. Dont la devisatsl de vendre petit W vendre beaucov p Paus son j.ermnel, la maison compte un^ tailleur italien sorti d'un tablissement dt ordre d'Italie tlle ea< en mesure de fournir des compkt 1 et sur mesure, en cheviote, diagonale, PW drlll blanc et eouleur, coupors de casioair Ulons toffes pour gilets. Bonneterie Unemises de jour et de nuit, au i|out de Cols et manchettes dernires crations,— et Pyjamas. Celle maison const tue une v et le meilleur accueil est rserv tous sirent par une visite tre dfis sur la travaux fournis. Tout costume command et]<|ui ne rp**" goiH lu client est repris, On pat le franais, anglais, espagnol et M 110 Hue des csars Tlphone : IV750 •'• -rj*aw



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE VMPR1MEIR .— Cli ment May loi re BOIS YEIINA 1358, Rue Amricaine NUMEHO 20 CENTIMES Quotidien TLPHONE. |N242 L* raisoo, la superbe raison est capricieuse el cruelle. La saint* ttfnut de l'instinct ntromp jinaais. Dans IHnatict est la i<;ak vrit,l'unique eertitu le que l'Ini manit piii-.se jnmai-? >entir en celle vie illusoire nu les trois quarts de nos maux viennent le la pense. Anatole France )9ae ANNEE N* 5408 PORT-AU-PRINCB (HAJTl'i) JEHD) 7 MAI 102 PETITE CHRONIQUE SENS DE LA VIE datant moi un livre : i\ < Le sens de la vie . ce que contient ce j M veux pas te savoir fjfoir crit cet article ; ^ gavais que je rpte. Dent, ce qu'ont dit ije .cesserais d'crire, i ferait du chagrin, jp d'humains se son* ft Quel est te sens de question, elle-mme, ^ w i aucun sens ; mais [empche a9 qu>, bien koa yarponlu Je vais itour, la rsoudre. • [jour —il y a quelques ". — j'tais assis sur un ""M une place publique. „_ ressorts de mon corps non esprit taient dliiMDt dtendus. Je n'avais lioaci. aucun dsir, au* bpropce. C'tait par un loMoitiqueLe printemps ^^nio aux buissons et J du parc une jeunesse i. Presque sans ptnser, % %  gelais des vers de HejE,prestige mobile,un TW du vent, les feuilles, serrante et le soleil qui _• ee marbre en ruine %  dieu vivant . La rurljlv.ll'. le bruit des au %  • camions, ds voix *^ : j'coutais tout avec &• tu ni on rfjjard se po p tous les passants avec ^'•biituiiiance. Je ne plut aucune espce wdtsaWmoude.J'a de j\n;an8 cess [•twcmortl,. Cet it jowceluiquineper'••00. de* parfums, * mouvements et "; pour celui qui ac •5 ptrli P" 8 'outes m du monde rel, la i <£?? %  ? t ens % %  1 [ eit ni la -ne comme dans l'^ocwnetnonpas k oeaes d'un fleuve. Nom ne pouvons pas tre insouciants trs longtemps. Au bout d'une heure, je me rappelai une tche que je n'ava ; s pis acheve et je parti. Dans nos moments de repos, nous laissons parfois errer notre pense danr toutes les d rections. Vfais, 3 uani on agit, c'est toujours ans un certain sens*. L'hom me d'action, celui qui 89 propo e d'atteindre un but, accorda mgrande importmce une chose, et, momentanment il nglige tout le reste. I J r,;e qu'il a confhnce, il se sent d'accord avec l'univers, et il dit < le sens de la vie -, au lieu de dire le sens de MA fie i, Voici quelques in lividus qui ont da l'enthousiasme et de l'nergie dpenser. Ce philosofihe, jusqu la fin, consacrera i m illeur de son inte.iigence la recherch) de h vri . Cet artiste s'ellorcer* de m tire toujours plus de beaut dans s\s œuvres Ce troisime se contentera d'tre bon et de soulager des misres humaines. Enfin, en voici un autre, organis pour lutter, et pour vaincre, qui se propose de devenir le m rire des hommes. Ne s-rait-il pas absurde Je dire que l'un de ceux l a compris le sens de la vie et que les autres se trompent. . • La vie est un phnomne infiniment trop riche pour que notre faible intell g-nce puisse y dcouvrir un sens. Le sens de la VIA est le s-ms que nou< nous efforons de donner notre propre vie. G n'est pas no ire tre pensant qui le distingue: c'est notre tre agissant et voulant qui le rclam •. Le sens de la vie de vient de moins en moins clair, de plus en plus incertain chez l'homme fatigu et sceptique qui n'prouve plus le besoin d'agir... tiorras & JVavarro Rue du Magasin de^VEtat £ La Fabrique de iosaques a l'honneur d*oflrir ses services aux Ingnieurs,archilectes.particuliers de la Capitale et de la Province pour l'excution des travaux en carreaux-mosaques de toute beaut el de desseins varis,l)locs en-ciment^rani^pierrejarlifictelle, balustrales,dcoralions, travaux au cimetires: lombes," caveaux, etc.. prix modrs.—Faites nous une visite.le meilleur accueil vous est rserv. Pour les conJilions de vente, s'adresser Monsieur LOPE RIVERA, en lace de la Poste. Borras Navarro chane Exposition, lellle d* Plnladcl. .'fa la pluscolo^'ilonde • %  %  x ^_ [/ejercions le Bureau T^tton Internationale ^naire de I envoi de "wtus de l'Exposition i %  Philadelphie I Prochaine pour clbrer ir^* er A aire de Unie" des Etats Unis. Elle J dure de six mois, "•Juinau 1er DcemIM. Wra 0UT erte toulotion, du Monde. pj de Philadelphie a t ,ffi ,flioKlinit P ""^colonies se ru D ;^"* pour discuter I InhfL i 681 encore •* LWlproclarne eu 17 ;b W*"Wution adopte en |w, au po ,nt de vue hisRjjcune autre ville de, K" n t.UMi lroit-r " a 'a na.ssu.ee et au WP ment de la nationalit Mcaine comme PbiCcti a maison, o lo li^; 4 -. A ct c'est HUW * de ville o le lecond Congrs tint toutes ses sessions et c'est encore la que l'on conserve jaloussinuit la re lique la plui prcieuse de UNi bon : La clocln qui, h premi re, carillonna la libert Amri fine. %  J aprs l'estimation lu dit Bureau l'Exposition sera visite plus de 4U millions de perines, et s'tenijra suY une suuicie immense qui comprenMnpor'era !Q <• y* in lustries nationales et trangres, 1M, nmiation. l'agricutiure, l'horticulture le trms port, les raichineriet, U minu'"•'re, les mines, l'ducaUon et les b^ux ur le Ctiampiounat de la Coupe I '. ter D.w on sont aviss que le premier mttcli aura h> u d Les deux vieillards s'embrassrent longuement. Ht deux larmes rJulrent sur les joues du monarque jusque sur les mains dbihs du vieux soldai, qui ne pouvaient p'us soutenir son pe jadis glorieuse Les Dis cultures Hier, aujour .'irni et dnia Hier, il y eut L31 ans (•' mai %  '• que Toussaint Louverture, abandonnant les Espagnols, se rea dit. la tte de 4000 noirs, au g nral franais Laveaui. Aujourdhni, il y a SU ans (7 mai 18li ) qu'un etlroyable trem blment de terre -c mu l'Ile d'Ha ti y occasionnant de terribles d* g .t s surtout au Cap-ltaitien. Demain, il y aura 123 ans (S mai 1K02) que Napolon 1er insti tus l'ordre de la Lgion d'Honneur. Le nom du pr. mier peraonnagi qui figure sur la lista de la prem , re promotion dans cet ordre est celui du marchal Mass n.J i. Feie dii urapeao Le Comit du Drapeau s've tuant doBssr le plus d'clat pr s sible la tte Nationale du 18 de ce mois a a tress MM juste requ te aux ma sons de Banque et au Commerce en gnral, sollirilant qu'il soit accord ce jour l un cong aux employs des dillrents comptoirs, ne serait ce qui paitii de midi. Aucun patron ne voudra cerlai nement s y refuser et l'on peu* dores eid.ia dire qu' l'occasion de la fte du Drapeau le chmage sera gnral. Canonisation le la Bienheureuse Thrse de TCntant jYsus La srie des balilications et ca nonisationb a commenc le 19 avril par la batilicalion du vu rable OisoeUI et s'est continue par celle du vnrable Strambi, le td avril, du vnrable Calasso, le :< Mai. Celle de martyres d'Orange aura lieu le 10 Mai. Le 17 Mai. canonisation de la bienheureuse Thrse de l'Enfant Jsus iqui un grand nombre de a tboliquesd llaiti ont vou un culte particulier. Tlgraphes et Tlphones Ce service marche d'une faon remarquable. Sans qu'il soit tei.u compte des recettes provenant d. 8 communications officielles I eiploi talion s*! solde mensuellement par un e> cdent de recettes. Tandis que pour le mois de .N'ovimbie 1920 le dlicit du service atteignait 16 000 gourdes, pour le m-'-mc mois de 1921, l'excdent des re cettes tait de 15 000 gourde s. Chaque jour les au liorationa sont, apportes au Service. On remplace peu peu sur les lignes importantes l'ancien sy-tme de retour par la terre par des circuit mtalliques en til de cuivre, ce qui augmente la facilit des communi.:at.ou; et rduit les intorruption dan* des proportions considrables. Les |oueuravivants sont aviss qu ils doivent se prsenter au l'ai, Leconte les lundis, mercredis et vendredis de chaque semaine .ls 4 heures 1 i po „r ire entra ail par le manager de l'Union : h. t |fer K.l Cassagnol, Lucien Rgnier, Andier, Sylvto Cater, H Mevs, L. Chipps, J.Deeb, F. CarXsJL Vl,larJ K,! ,,ain8on Keo Ehart, Appolon. Fil*. a im, Augustin, Le mardis, jeudis et samedis de chaque semame les joueurs sui vantt, seront entrans Armand, .leannot, A. Si-Cvr. P. ^miili, Frit/ Maximitieo, vVeoJ. IKF. Jean-Jacques, Men Lavelanet, Lud. Maiebranche, L. .| our dan, Ch. Geor-es. \ieux, Allabv, %  eraadotle, P. Hvaclnlhe. U Prsident di 'a C un mission de root liaall Emile CAI VIN Vil —Il est rappel aux membredes diverses so.ie:s sportives que pour avoir l'entre gratuite du Parc Leconte les jours ,i 0 mat h ils doi vent tre muni;, de leurs cartes d identit. Il n'y a ancune sxccpKM cette rgie, pas mme pour cux nui prtendent entrer comme rempli •;anu ou venir participer pour leur club au contnde des recettes effec tues l'entre. m mu _^__^ A t Exposition de Damien Relativement cette manifesta tion, tl y a lieu de lignsier les di ver aiticles exposs par l'Ecole doa Arts et Mtiers, et qui sont les suivants ; Deux paires de souliers pour hommes, quatre paires de soutien pour dames dont l'une forme snn paie, et autre forme dcollete fa hnqus par les lves Ambroise Moue et Philippe Alexandre. LEHTIIWACN l)K VANNERIE consistant en v„,gt six paiera de dimensions varies douze balais avec cadre on forblane, un haltbrt, et une natte. CRI \ DI i i nm.wiKHlK dont une Glacire, une Fontaine: deux Uvoscopes. dos M mm un ri doni un Chilfonnier,;uno Brouette .'>rique par les lves Nord Jus lama, Marcel Jean et UsiC Sanon, une Huile sserle fabri-iue par l' lve Vires] Jean. ClUX UK i AKHI.-.SEIIII. consistant en un jeu de quatreroues caout( houtes. A part ces articles l'abriqrj • %jm une tonnante prrlection il qui tous ont obtenu des prix, il ,mpor te de signaler galement les Ira vaux du jeune Antoine Derenou court, reprsentant lun le lluste de Dessalmes taill dans un nor me bloc de pierre, l'autre le Prsl dent Homo dans sa voiture, un dessein intitul <. Dans le rve et une peinture Le mouvais riche ... | Juandonsait que ce tout jeun., homme n'a jamais eu de matre, Ion pense avec raison qu'il mrite rait de retenir l'attention des Pou voire, car en lui sommeille ans doute un artiste.... Parisiana r Ce Soir ? <£ lEuti-el: 1.00 ~ "* , % %  Vendredi t La Nouvelle Aurore Ile et 12e piaortes le Baron Mystre 6c pieoue Dimanche A la demande j|tfne'rale Le Chœur des Cosaques


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06418
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, May 07, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06418

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
VMPR1MEIR .
Cli ment May loi re
BOIS YEIINA
1358, Rue Amricaine
NUMEHO 20 CENTIMES
Quotidien
TLPHONE. |N- 242
L* raisoo, la superbe raison est
capricieuse el cruelle. La saint*
ttfnut de l'instinct n- tromp
jinaais. Dans IHnatict est la i<;ak
vrit,l'unique eertitu le que l'Ini
manit piii-.se jnmai-? >entir en
celle vie illusoire nu les trois
quarts de nos maux viennent le
la pense. Anatole France
)9ae ANNEE N* 5408
PORT-AU-PRINCB (HAJTl'i)
JEHD) 7 MAI 102
PETITE CHRONIQUE
SENS DE LA VIE
datant moi un livre : i\
< Le sens de la vie .
ce que contient ce
j M veux pas te savoir
fjfoir crit cet article ;
^ gavais que je rpte.
Dent, ce qu'ont dit
, ije .cesserais d'crire,
i ferait du chagrin,
jp d'humains se son*
ft Quel est te sens de
question, elle-mme,
^ w i aucun sens ; mais
[empche a9 qu>, bien
koa yarponlu Je vais
itour, la rsoudre.

[jour il y a quelques
". j'tais assis sur un
""M une place publique.
_ ressorts de mon corps
non esprit taient dli-
iMDt dtendus. Je n'avais
lioaci. aucun dsir, au*
bpropce. C'tait par un
loMoitique- Le printemps
^^nio aux buissons et
J du parc une jeunesse
i. Presque sans ptnser,
gelais des vers de He-
jE,prestige mobile,un
tw du vent, les feuilles,
serrante et le soleil qui
_ ee marbre en ruine
dieu vivant . La ru-
rljlv.ll'. le bruit des au
camions, ds voix
*^: j'coutais tout avec
& tu ni on rfjjard se po
p tous les passants avec
^'biituiiiance. Je ne
plut aucune espce
wdtsaWmoude.J'a-
de j\n;an8 cess
[twcmortl,. Cet it
jowceluiquineper-
'00. de* parfums,
* mouvements et
"; pour celui qui ac
5 ptrli P"8' 'outes
m du monde rel, la
i ni la -ne comme dans
l'^ocwnetnonpas
koeaes d'un fleuve.
Nom ne pouvons pas tre
insouciants trs longtemps. Au
bout d'une heure, je me rappe-
lai une tche que je n'ava;s pis
acheve et je parti. Dans nos
moments de repos, nous lais-
sons parfois errer notre pense
danr toutes les d rections. Vfais,
3uani on agit, c'est toujours
ans un certain sens*. L'hom
me d'action, celui qui 89 pro-
po e d'atteindre un but, accor-
da m- grande importmce
une chose, et, momentanment
il nglige tout le reste. IJ r,;e
qu'il a confhnce, il se sent d'ac-
cord avec l'univers, et il dit
< le sens de la vie -, au lieu de
dire le sens de Ma fie i,
Voici quelques in lividus qui
ont da l'enthousiasme et de l'-
nergie dpenser. Ce philoso-
fihe, jusqu la fin, consacrera
i m illeur de son inte.iigence
la recherch) de h vri . Cet
artiste s'ellorcer* de m tire tou-
jours plus de beaut dans s\s
uvres Ce troisime se conten-
tera d'tre bon et de soulager
des misres humaines. Enfin,
en voici un autre, organis pour
lutter, et pour vaincre, qui se
propose de devenir le m rire des
hommes. Ne s-rait-il pas absur-
de Je dire que l'un de ceux l a
compris le sens de la vie et que
les autres se trompent.
.
.
La vie est un phnomne in-
finiment trop riche pour que
notre faible intell g-nce puisse y
dcouvrir un sens. Le sens
de la via est le s-ms que nou<
nous efforons de donner no-
tre propre vie. G n'est pas no
ire tre pensant qui le distingue:
c'est notre tre agissant et vou-
lant qui le rclam . Le sens de
la vie de vient de moins en moins
clair, de plus en plus incertain
chez l'homme fatigu et scepti-
que qui n'prouve plus le be-
soin d'agir...
tiorras & JVavarro
Rue du Magasin de^VEtat
La Fabrique de iosaques a l'honneur d*oflrir ses
services aux Ingnieurs,archilectes.particuliers de la
Capitale et de la Province pour l'excution des travaux
en carreaux-mosaques de toute beaut el de des-
seins varis,l)locs en-ciment^rani^pierrejarlifictelle,
balustrales,dcoralions, travaux au cimetires: lombes,"
caveaux, etc..
prix modrs.Faites nous une visite.le meilleur
accueil vous est rserv.
Pour les conJilions de vente, s'adresser Monsieur
LOPE RIVERA, en lace de la Poste.
Borras Navarro
chane Exposition,
lellle d* Plnladcl.
.'fa la pluscolo^-
'ilonde
*- x. ^_
[/ejercions le Bureau
T^tton Internationale
^naire de I envoi de
"wtus de l'Exposition
i Philadelphie
I Prochaine pour clbrer
ir^*erAaire de Unie-
" des Etats Unis. Elle
J dure de six mois,
"Juinau 1er Dcem-
IM. Wra 0UTerte tou-
lotion, du Monde.
pj de Philadelphie a t
,ffi,flioKlinitP"-
"^colonies se ruD;-
^"* pour discuter I In-
hfL i681 encore *
LWlproclarne eu 17 ;b
W*"Wution adopte en
|w, au po,nt de vue his-
Rjjcune autre ville de,
K" nt.UMi lroit-r
" a 'a na.ssu.ee et au
WP ment de la nationalit
Mcaine comme Pbi-
Cctia maison, o lo
li^;4-. A ct c'est
HUW* de ville o le
lecond Congrs tint toutes ses
sessions et c'est encore la que
l'on conserve jaloussinuit la re
lique la plui prcieuse de UNi
bon : La clocln qui, h premi
re, carillonna la libert Amri
fine.
J aprs l'estimation lu dit
Bureau l'Exposition sera visite
plus de 4U millions de per-
ines, et s'tenijra suY une su-
uicie immense qui compren-
lices des diveries natons
trangres, 27 j acre* o se dres
seront ls divers buildings de
I Etat, dont plusieurs de cons-
truction permanente,et plusieurs
centaines d'acres qui serontjcon
sacrs aux divertissements alo's
que d'autres immenses terrait s
y attenant serviront de girtg s
pour automooiles et avions.
Dj on a d entrepren Ire h
construction d'un Stade, lequel
sera une des plus belles attrac-
tions de l'Exposition av* c sa
capacit pour loger au moins
ce.it mille personnes.
L If (position c>Mnpor'era !q
< y* in lustries nationales et
trangres, 1M, nmiation. l'a-
gricutiure, l'horticulture le trms
port, les raichineriet, U minu-
'"'re, les mines, l'ducaUon
et les b^ux des iitioei trangers l'aroli.Uic-
tura de toute l'Exposition sera
cel'e du ternes de la t^louie.
Comme clou de l'Exposition,
'e nouveau pont suspendu sur
la Udaware que l'on considre
comme une des merveilles du
Monde, se-a ouvert la circu-
tion le 4 Juillet 1926.
Le Directeur Gnral de cette
Exposition monstre, le Colonel
Dafid t,h Collur, dont la repu
talion comme organisateurifSi
positions, est mondiale, a son
avoir ksra ces de l'Exposition
Panama Californie qui cul lieu
i San Diego en /'.I/4. et a par-
ticip-uion comme Commissaire
Gnral d s Etat -Unis a 1 Ex
position B sihenne de Rio en
/922.
UMdailduTubil
Le Cojnit de l'Anne Sinte
a tait frapper une mdaille corn-
mmoralive du Jubil.
Elle reprsente au r^cio l'i-
mage du Pontife rgnant. Il est
vu de face, t :nant de la main
giuche la bulle d'inlictiou et
ayant la main droite leve pour
bnir. Sur le ct du trne sont
ciseles les clefs et gravs les
mots: Pius P. P. XI.
au verso, deux tiges d'pis
montent et enlacent la coupole
de Saint Pierre.
Une cioix rayonne sur le ciel.
Sous la roupole est grave la
phrase de l'Evangile : VjOBTfl
RECIONKSOUIV IAM ALB JE SUNT
AI) MESSEM.
(Du Bulletin de la (Juinzaine).
Championnat de Tennis
Pour la coi i ePeteh Uawso.v
Les M- mbres et habitu s des
Cercles qui doivent prendre pal
aux tournois de Tennis p >ur le
Ctiampiounat de la Coupe I '. ter
D.w on sont aviss que le pre-
mier mttcli aura h> u d / du courant i lires \\ cises
de i'aprs midi, sur le terrain
de I International Allhlic Club
entre le Cercle Sportil de Ma
ria i et le Tennis Club et y sont
cordialement invits.
Les quipes sont composes
comme suit :
Cercle Sportif de Mariam
Mr W. Hirsch. Chairman du
Comit pour le Championnat,
MVt. V. 11. Wdiianw, U- De-
vaux, O.J.IJrandt, Jules P .ipps.
Tennis Club
Mr L Coustari, Cipitain^,
MM- Louis Soray, i ilruuo, F.
Corlo/j, tJirfindiii lioicoi.
Par or Ire du ('.omit.
W. tjui.vnv Williams
lion- Secretary Tennis Cham*
pioaslnu.
La Fte du 1er Mal__
A FArcabaie
Dans la mesure de ses ressour-
ces disponibles la C.immisioa
Communale le l'Arcaliaie a cel*
br avec beaucoup d'clat la gran-
de Fte de l'Agriculture et du Tra-
vail du 1er Mai.
Beau oup de notabilits, de plan
teurs et de fonctionnaires avaient
assist la me- e qui fut dite par
l'Administrateur de la Parois**.
A l'issue de c ite crnion e, le
cortge se rendit l'Iltel Cemmu
liai o le Prsident de la Commis-
sion Communale flicita les rulti*
valeur* et industriels qui ont con-
tribu au succs de l'Bxpos'tion et
les exIi rta se remettre avec plu
d'ardeur au travail.
Pui- re foi la visite de l'Expo-
sition qui a mis en vidence l'tat
rel de I agricu'ture et de l'tndus
trie l'Arcahaie. Les produits de
la partie agricole et les travaux de
coulure, de brodeiie ont t dignes
d'attention.
Aprs, la distribution des prix en
argent et en outil, on quitta l'h-
tel Communal pour a 1er prendre
part a la grandiose rception qui
eut lieu chez le Prsident de lu
Commission.
Nous adressons tous nos com-
pliments i Mr Ciairius (!eoige qui
a lait de son mieux pour retondre
i l'attente de la population de
l'Arcahaie et justifier la cenliance
du Coavernement.
Nous adressons galement nos
plus vives flicitations au li ute-
nant F. Helton. C'est un oflicier
de valeur qui est anim des meil-
leurs sentiments envers la popu-
lation ds l'Arcahaie qui le lui rend
bien.
^artisan de la diffusion des lu-
mires, il contrle lui-mme la
frquentation sco aire d exig< que
les pres et mres Je laroille en-
voient leurs entants l'cole lgu
lirement. Le lieutenant F. B* ton
qui est an collaborateur sincre
ei averti de la Commission Com-
munie s'efforce de raliser le
plus de bien possible pour l'em-
bellissement de la ville, de dve-
lopper l'agriculture et de faire ac-
crotre les recettes communies.
Il est la hauteur ds ta mis 'on
et ne prend jamais une mesure qui
n'est pas da.is l intrt de la p3-
pulation et en harmonie avec les
lois communales.
U Bulletin de la Quinzaine
Cette petite publication religieu
se contient dans sa dernire livrai
son d intressantes matires ; en
lie auir*s. d'utils renseignements
sur le dveloppement du catho'i
cisme aux Etats Unis, au Japou et
en Russie.
Nous en reco'mmndons la lecture
tous
(ts lois ttipes U s s h
t MoQsieur le marchal, on l'est
plis heureux i loueifle.s
En i '.o, au cours de la troisir
me coalitioo contre Louis XIV, le
clbre Marlborough vainquit, Ha-
mil ies, le vieux marchal de Vil-
lsrot.
Lorsque le marchal 9e prsenta
6 Versailles, aprs sa dfaite, Louis
XIV, au lieu de l'en blmer, lui
ouvrit se9 deux bras, l'embrassa
et lui dit :
c Monsieur le marvhal, on
n'est plu9 heureux notre ;lge.->
Les deux vieillards s'embrass-
rent longuement. Ht deux larmes
rJulrent sur les joues du monar-
que jusque sur les mains dbihs
du vieux soldai, qui ne pouvaient
p'us soutenir son pe jadis glo-
rieuse .
Les Dis cultures
Hier, aujour .'irni et dnia
Hier, il y eut L31 ans (' mai
!'' que Toussaint Louverture,
abandonnant les Espagnols, se rea
dit. la tte de 4000 noirs, au g
nral franais Laveaui.
Aujourdhni, il y a SU ans (7
mai 18li) qu'un etlroyable trem
blment de terre -c mu l'Ile d'Ha
ti y occasionnant de terribles d*
g .t s surtout au Cap-ltaitien.
Demain, il y aura 123 ans (S
mai 1K02) que Napolon 1er insti
tus l'ordre de la Lgion d'Honneur.
Le nom du pr. mier peraonnagi
qui figure sur la lista de la prem ,
re promotion dans cet ordre est
celui du marchal Massn.J
i. Feie dii urapeao
Le Comit du Drapeau s've
tuant doBssr le plus d'clat pr s
sible la tte Nationale du 18 de
ce mois a a tress MM juste requ
te aux ma sons de Banque et au
Commerce en gnral, sollirilant
qu'il soit accord ce jour l un
cong aux employs des dillrents
comptoirs, ne serait ce qui paitii
de midi.
Aucun patron ne voudra cerlai
nement s y refuser et l'on peu*
dores eid.ia dire qu' l'occasion
de la fte du Drapeau le chmage
sera gnral.
Canonisation le la Bien-
heureuse Thrse de
TCntant jYsus
La srie des balilications et ca
nonisationb a commenc le 19
avril par la batilicalion du vu
rable OisoeUI et s'est continue
par celle du vnrable Strambi, le
td avril, du vnrable Calasso, le
:< Mai. Celle de martyres d'Orange
aura lieu le 10 Mai.
Le 17 Mai. canonisation de la
bienheureuse Thrse de l'Enfant
Jsus iqui un grand nombre de a
tboliquesd llaiti ont vou un culte
particulier.
Tlgraphes et Tlphones
Ce service marche d'une faon
remarquable. Sans qu'il soit tei.u
compte des recettes provenant d. 8
communications officielles I eiploi
talion s*! solde mensuellement par
un e> cdent de recettes. Tandis
que pour le mois de .N'ovimbie
1920 le dlicit du service atteignait
16 000 gourdes, pour le m-'-mc
mois de 1921, l'excdent des re
cettes tait de 15 000 gourde s.
Chaque jour les au liorationa
sont, apportes au Service. On
remplace peu peu sur les lignes
importantes l'ancien sy-tme de
retour par la terre par des circuit
mtalliques en til de cuivre, ce qui
augmente la facilit des commu-
ni.:at.ou; et rduit les intorruption
dan* des proportions considra-
bles.
Les |oueuravivants sont aviss
qu ils doivent se prsenter au l'ai,
Leconte les lundis, mercredis et
vendredis de chaque semaine .ls
4 heures 1 i por ire entra ail
par le manager de l'Union :
h.t|fer K.l Cassagnol, Lucien
Rgnier, Andier, Sylvto Cater, H
Mevs, L. Chipps, J.Deeb, F. Car-
XsJL Vl,larJ' K,!- ,,ain8on.
Keo Ehart, Appolon. Fil*.aim,
Augustin,
Le mardis, jeudis et samedis
de chaque semame les joueurs sui
vantt, seront entrans .
Armand, .leannot, A. Si-Cvr.
P. ^miili, Frit/ Maximitieo, vVeoJ.
IKF. Jean-Jacques, Men Lavela-
net, Lud. Maiebranche, L. .|our.
dan, Ch. Geor-es. \ieux, Allabv,
eraadotle, P. Hvaclnlhe.
U Prsident di 'a C un mission
de root liaall
Emile CAI VIN
Vil Il est rappel aux membre-
des diverses so.ie:s sportives que
pour avoir l'entre gratuite du Parc
Leconte les jours ,i0 mat h ils doi
vent tre muni;, de leurs cartes
d identit.
Il n'y a ancune sxccpKM cette
rgie, pas mme pour cux nui
prtendent entrer comme rempli
;anu ou venir participer pour leur
club au contnde des recettes effec
tues l'entre.
-----------m mu ____^__^ .
A t Exposition
de Damien
Relativement cette manifesta
tion, tl y a lieu de lignsier les di
ver aiticles exposs par l'Ecole
doa Arts et Mtiers, et qui sont les
suivants ;
Deux paires de souliers pour
hommes, quatre paires de soutien
pour dames dont l'une forme snn
paie, et autre forme dcollete fa
hnqus par les lves Ambroise
Moue et Philippe Alexandre.
LehTIIWACN l)K VANNERIE
consistant en v,gt six paiera de
dimensions varies douze balais
avec cadre on forblane, un haltbrt,
et une natte.
Cri \ DI i i nm.wiKHlK
dont une Glacire, une Fontaine:
deux Uvoscopes.
dos m mm un ri
doni un Chilfonnier,;uno Brouette
.'>rique par les lves Nord Jus
lama, Marcel Jean et UsiC Sanon,
une Huile sserle fabri-iue par l'
lve Vires] Jean.
ClUX UK i AKHI.-.SEIIII.
consistant en un jeu de quatre-
roues caout( houtes.
A part ces articles l'abriqrj %jm
une tonnante prrlection il qui
tous ont obtenu des prix, il ,mpor
te de signaler galement les Ira
vaux du jeune Antoine Derenou
court, reprsentant lun le lluste
de Dessalmes taill dans un nor
me bloc de pierre, l'autre le Prsl
dent Homo dans sa voiture, un
dessein intitul <. Dans le rve et
une peinture Le mouvais riche ... |
Juandonsait que ce tout jeun.,
homme n'a jamais eu de matre,
Ion pense avec raison qu'il mrite
rait de retenir l'attention des Pou
voire, car en lui sommeille ans
doute un artiste....
Parisiana
r Ce Soir
? < lEuti-el: 1.00 ~ "*
, " Vendredi- t
La Nouvelle Aurore
Ile et 12e piaortes
le Baron Mystre
6c pieoue
Dimanche
A la demande j|tfne'rale
Le Chur
des Cosaques


LI MATIN
' y
U. c

i-jl-!^---j-:... nuia-sac

Yalila? faille' fc* Yaillfi
U 8
-.nili phvaiologlq to
Mil fRtil&.lt i- ..o'.u;*.; oi fonction.*, all o l'i'itevun
t ..pJr ". nci. Iruttin.
tti.t i.'. ma et IXn. ''.'.
snpv i l*a MnsetY*ie.
ratpkSt : -x. -s "afeboopcdei
HqiftvtM i u*rmonU ^-s< loi
Ce.' Iteiitida
L LfU*
\ 'otages
Hon-.orroJis
Mifrair.es
t..fe." Chi Hati v "-n-
rl.tinn ru t. !' I'. ".
'rAifi

l Mf itu'mt !i9if-5J- cU a%rt irir! q' "tn Ml l composition du J'JBJL
| l. a*l l I .-hji,IH Ki
'- f inpr.mn il* '"
L n .i.irt t tout .n'^no
ru'..r* riiuu *. nri>-
IIM- ( ! lav.m.ms ten
*.vtir'> al *OUplr*. t'ill
a*aii*u A l*nr arrri r U
r >>.i.i yu -iiihI ailnnrali in'iit
f.-.-."*"- pur i ItiboC aat*
c r l'hiMolt rtu ii'*r*
i .n.pinHit *! ->. cilf
in ini dhj:- lUuvraa Es
rrvanrhr. l'uiiuannp ft d-
i no t rrv lui 'lr vnifTrunfei
dont U^ apothicaire*, amant
qiM ! inalailf w firent, a
u il :. le pni:ii**a l" ioioM-
Mllli tr-'ii.
Dr Bttion
c u Tac ilt MM de v. .ni. . le
HEMORRODES
JUBOUTOIRLS : Sf
pbflfOtrff 'I 'I' "" '' ..eniy i
Jiwi ttBlmanr* d'rona'i
lonnonit
JUBOUTAN j Pww
de ronlre ici MW >1
externe.
" EXTRAITS BU4AIRES j
dy dorte-ur uiin.j'1 Hfn-
Uririu Ici irtviioni dy
'ol
.; aaaESj^ayaii^-KV
- ^-^b: -.-^yrs mm
r 's
Serge Taillant Cunsiqnataiie
pour toite cette Beraame
Oignons du pays
frais et succulents
G. 0,25 la livre
Ne perdez pas l'occasion
1313 Grand'Rue
Allez tous m
M E. Auxi'a
Cai, savoir choisir est
tout l'yit o'tie hriirt-ux.
fous oitez toujours les
tueurs tl aui Ions les
r< grla si vous \< us adns
sez cIkz Pau! t tinili
ei de pli s fums ralit
iez le M'rieuses et i o-
mies.
CHEZ
Olofson,
Lucas &
Diirtatli isiaiia Jtu 0 au
U Mai. nous vendons B p il
rduits uin partie de match n
di (S, spcialement :
TOlLJKlUti
Un grand assrotiment de
souliers a I mm s tla tioiums
tt o Souliers pour tennis.
Profit z en
Bout de Vh
Mr et Mme Daniel *-
et M r et Mme Lon
et.] Mme > Ipboue ^
Marcelle Apoliou ftroat a
en 1 fcglise 'lu Sacr -J!
geau, le j. udi lf mai |i
du mutin iine Mr,er lu ipiit m h la mmoire a
grettt mre
N'a dame P. *J. _
dcde le 14 mai lt24.
Aucune invitatioa
tant faite, lis ami
considrer le pi
en tenant lieu.
i i

Digestifs
iVouvelles Elranfl^res
Par CabU
ftrve. probah'e des
neurs en Belgique
m j. ton lait plusieurs contre attaques
daoi le serleur du grerai La m
bav.
BRI 1XRL1 ES,.i"Qu'aiIre vingt
A\% st-pl i>onr cent des 18 000 mi-
neurs de la rgion de Mons ont
vot la rve si W propritaires
des miiifs de <: liai bon rejetaient
U proposition d ouvriers d ac
oepter une rduction de salaires
de .^ pour cent pourvu quune se
conde rduction de 5 pour cent
prvue pour le mois de luin soit
abandonne.
Cinq des treize ministres
00$ les Ordres de Hussi-
lini
ROME, 5 Mai Les journaux
de l'opposition considrent com
me certaine la dmission- du mi
mstrt de la marine l'amiral Tbton
di Rtvel. M. Mussolini prendrait
ce poit-feuille-L'amiril serait for
tement oppos aux projets de Vus
folini relatif la rorganisation
du senice aronautique qui lirait
fous le ronliole du chet de I tat
najor le gnral lladoglio. le pr
s dent prend ce portefeuille, il au
ra sinsi sous ses ordns directs
cii q de3 treize ministie
la crmonie do l'ouvri-
hre du Deufslie Insciim
Ml'NICH. .Mai- Munich thil
en f6te aujourd'hui avec toutei
sp^ rues dtores de drapeaux et
i mplu de lltlaon venus de t.u
t. s les partie du pays pour a?sis
t. r l'ouverture ntkielle du
i eutsclie Musum dont la corn
truetion avyl t commence avant
la fotrra, On dit que 1 ditin st
un des plus vastes du monde l n
des principaux vnements de la
journe est un dli historique re.
E rgentant le dveloppement de
i Kultur alem nde depuis ses
origines.
Au Maroc
Les forces liane aises enregistrent
il DOBbreoses victoires
L's liniipi's il'ilult'l K'im
tiibisfeent de o roses
pertes
RAB\T (Miroc) Dm rappoits
Olticiels disent que les oprations
fiaoiists contre les tribus d'Ab
del Krim se dn i lent de la f oa
la plus favorable pour les frain,ais.
Le Gnral Col) mbat a termin
lef oprations qui ont fermis d*
ravitailler Us postes avances don'
quelques uns avaient t ceins
par les Rirains. Le moral des
iroupes franaises dans ces avant*
postes tait excellent. La victoim
Frp. aie empchera !* nbw lo
cales de cder a la tentation de
suivre l'exemple dis tribus d'Ab
del Kiim.
Dans le secteur do crntie le?
troupes du colonel Kreydenbe-g
ont livr hier deux violents com
bats prs de Taourit. L s derniers
rapports annoncent que les trou
pes du i-o'onel Fr*ydenbcr;ont
dblay compltem nt la rg-on
des ennemis qui s y taient intro
duits.Le gnral Cambay adgg-
u, environs dt T.a par uue i
mouvements ft" ours -les
les ccrmnnii s d installa
lion du F ld marchal
fon Hindi'iiImu'j coinme
Prsident du Reich
Manoeuvres furamui istes
BP.RLIN llin ienhurgdoit arriver
de llarovre lard lundi midi a la
gare ri* lleerstrasse dans les envi
rons de Beilin. Aprs avoir t sa
lue par les chefs du gouvernement
fdral de l'Etat municipal il M
ra conduit en automobile au palais
du chancelier. Les crmonies
d'installation auront lieu le jour
suivant au Rekhttftf Les dlgus
du conseil des ouvriers communis
tes ont approuv la proposition
du parti com nunifti en faveur
d'une grve de i heures lundi
jour o le prside. I doit entrer
Berlin. Les dlgus vont essayer
de persuader les i uvriers sicialis
tes de se jom Ire a la gve
llvNOVUi;- Les communistes
ont demand aux syndicats ou
vibra et aocialialea de f tire une
mnoifestaliou contre iiind nburg
jeudi le joui m%me o les o'gani
salions de la bonffaaMaf* prop
-.'i' de faire une mmitest lUI ea
faveur du prs dent lu

A la Socit des N ii mis
GKNfcVE Les Etats U .is au'
ront certaines suggestions a oITiir
la coufrence iuterua ion l'e pour
le contuV.e du commerce des ar
mes; c'est le reprsentant Bit
ton. de l'Oliio, qui a lait cette d
claration la confrence hier II
a dit qu'une ries plds impo'tant s
Il ggettibpe tait celle qui prvo
\aii des mesures additionne les au
sujet du g / toxique dans l'espoir
de diminuer la sauvagerie des
guerres modernes **n commei>ce
ment de la confrence le Dr Guer
rero de San Salvador a l lu vi
ce prsident Mai*u la, du Japon,
a exprim ses regrets au sujet de
1 absence de la Russie ei sa satis
faction de la participation des
Etats Unis. Le Dr Guerrero a d
cl >re que les armes ne devraient
pes dsormais treexportes libre
meut aux puys qui sont en tat
de i volution, mai seulement aux
gouvernements q i uot t choisis
par les moyens cou* itutionnel- ;
on dit que cette opsn on accorde
avec celle de la plupart d-s EiaU
de l'Am-rique du sud et centrale.
Internement du prince
royal seibe Georu/s
IU-1.. U P.h On apprend que
l'internement du prince Georges,
frre du roi Alexandre, dcid par
dcret la emi..... mafia du fait
qu'on avait iconveii que les com
munistes profitait nt de l'eut a
sant du prince pour eu
liltser comme iustrumeut d us la
campagne contre le roi
et le gouvernement yougoslave La
question d'isoler le prince a dj
l disculpe en 1912 mais aucune
dcision ne lui aiorS pr>se dans
l'esp jir que I eut de sant uu Ir
Eu Bolivie
LA PAZ-Vil anuevaat nom
m prsident de la Rpublique de
Bolivie aux lections de samedi
dernier.
Sou-elles Diverses
KARACHI, 5 MaiLe comraaa
dant de Pinedo. l'aviateur ita.ien
qui tente un raid arien de Home
au I ipon et ea Australie, fst arri
v Karachi venant de T< haibar
( Perse 1.
PARIS Les reprsentants al'e
mandi des intrts de la potasse
sont arrivs Paris pour tenter
des ngociations avec la com ^a
gaie alsacienne de la potasse au
sujet des accords conclure pour
les marchs futurs.
Les cours
6 Mai
NEW YORK Sterling 4.8512
Francs 1SM
Pah- Dollar 19 19
L:vre 93 12
The Ro^al Mail
Steam Packet ty
Messieurs Bolerls, Dutton
Port au Prince ayrn' cigs leur
Shipping Agercy Department
e Commerce et h) public en gn
rai sont aviss que l\*w nce gn
raie rour llaii a t lursfre
M. J. DA \t HF. .Ir
Bue du hpai 1727
P. O. Box 193,
Tl. ph ...- V'o 210
Pour The Hnyal Mail Sleam
Paiket Co.
C. A. GAY
Reprsentant Spcial
PEPTODIASE
Admis dans les Hpitaux de Parfi
ACTION IMMtOIATC
REVEILLE L-APPtTIT
ACCELtRE LA DI8BITI0N
rVORItC LtVACUATION DI L'ItT0C
Supprime
I atnt r rantaur d'Ettomio,
grain**, louft*** < Chalur.n*noli
Vartlg*. Nau*a. vnmimmtnu,
alionnamanta, Dlgaatlona panibiae.
In nnti i.iii loulu kl pharmaciu
IXpdi gcnt/al.
lteajabaj P. Z1ZINE.. Rat tO^AMM
A Hati Pharmaol* Al. PKTKUS
et '.oui'. bonnet pharmacies
M
Les Assises
Hier, ce fut encore autour d'une
Ervenlioo de miortre que les d-
ats se droulrent au Tribuual
Criminel.
Pierre faul Pierre occupait la
seliette, pa ce qu'accus de meurtre
sur la personne d'un mineur, V I
nus Santinus
Li Juge Lon Pierre prsidait
l'audience; le substitut Grvy Jeta
sn itcii iil l'accusation au nom I j
Ministre Pub le; 1 accus tait d
len.iu par Me Mamice LUubvid; et
la JIII prsil par Mr Ari>lidi
Doiieat.
Le* dbv* furent courts. A mi-
di t demi ils laien' puiss et
vers I h ures I i les .lires revin-
rent b.l t >
L'te eu se fut acquitt et mis en
libert sur le champ.
Fianailles
Non* enragistrons avec plaisir
les Iiinviilles id
Mille HUwBLLl S>':nk ai,
8V0C
Mr Emile Damdin
Meil tirs co n) uneats.
^'"tt ^*Wi53 B BSS*
One rponse de le Aqnant
i I" Georges Sylvain
Me Pierre Agitant uous prie
d'annoncer pour d' main -a r- pon-
se a la I ttre de Me Sylvaia publie
dan i le Courrier lliitien .
----- ~M
Avis Impartant
*jLe public eu gnral ainsi
que les clients da la Maison
KAWAS IIcrJeANOI apprendront
avec p aisir qu'elle vient de re
Ccvoir un assoriiinent de tissus
pour lamas, deruiris nouveau-
t, -es tissus pour complets,
voiles et cou onnes le mai
voile pour communion, Bas le
til, de soie et de luxe, etc. etc.
Comme ioiijoi.'is ks pnx d
lient tonte concurrence.
Kawvs LIER .JANOS,
98b *W l^e Iravesire
Le Dpartement del'lnstiuction
Publique donnera celte anne un
aachet particulier la Fte Natio
nale de ll'niversit d'Ilaiti dont
la date est, comme on le sait, le
18 Mai
Voiri les grandes lignes de ce
beau programme :
lo Une me-ne solennelle suivie
de Te Deum sera ch-*nte la Ca
thdrale 7 heures 1/2 a m.
2o La population, les Corps
constitus et la j un se d^s B '0-
les seront invil^n a la crmonie
3o A >'is>u^ de la messe, il se
ra loim un cortg' comme suit :
A. Les lv.8 des Boaltl muni*
chacun d'eux d'un petit drapeau
aux couleurs national , secompa
gns de leurs matres et matres-
ses, chaque cole ayant eu outre
sa bann re ,
B Les invit's, l'inspection
scolaire, la Direcion Gnrale de
P Enseignement, le Conseil de l'U-
nivers te et le Ministre de l Ins
truction Puthque ;
J. Le cortge se rendra au
Champ de Mars. ( en pasaant par
les rues Hr Aubry, liantes Destou
clies, l'Egdit et ta place Tous
saiut Lou vertu re ) o les lves d
poseront des 11 ur< au pied de la
statue de Dessalines.
40 Dans chaque cole aura lieu
une petite fte intime au cours de
laqueLe le Directeur ou la Direc
tiice, ou un mpHre dsigne par la
Direction, fera une hon d Ios
truction civique,ayant pour thme
le Drapeau.
Les lves qui M sont dis t in
gus par leur travail it l< ur c< n
duile peuvent ire signal ce joor
l I at.t'Llioii de il ut llablis e
ment.
Le plus grand clat fera donn
la luiiion du I yce i'licn la
quelle ateial root la Diredicn G
nrale de I En tignrment, le L'on
eil .National de l niveis t.tt le
Mmisire de i In-tuclii.n Publ que.
Dans l'aprs midi, il y Muia ui.e
Brandi lie laortive au Champ de
Mars : alh lisme, mu i.|.it ( de 4
b h.p ra. )

i
Ancien lltet
J'ai l p usir d'annoict?)
blic et au commerce qatal
en mo i absence, M<
mael PRESSOI, le .
gnrale de mi maisoi j
me *ee ti blie sur cette f:
t a\er, le 14 avril
Vve T. FtHrtANs
NOUVEAUX KLM
^rDiarauiil
LMUW4
*awai,j
, K 0C PRATIOUE ml______
vil ESSMCfS .te MANUBLej
jitms t 'b|C iLLuam i "
Eug.i E BOSSE &
Agences R'.prsunl
PORT-AU*PRlNSE
Agents gnraux d$
Hecker Jones -T^veill Mill^wf1
-.- -N"\V-YORK
larineajltu.jarian 0 0 Boate tlottj
r,Ttie iome Insurance Company
NtSW-YOIl'.:
Asaurance contre rincendltj
Diamond Match Go
Allumettes f Sut e | ,oiiie>
.-------------* *~
T. S, Rubber ixport Company!
Souliers Reda.
Chas F. lattlacje it S
Poissons aala en tous qei
\]. nulactures Lile lns'ce Qf1
Assurance sur la vie,
Suilhou Frres A.nc
Vins & Champagne Bordra,***,]
il*h, llejmar
COPt;i>tlAGlJK_
urre Danois, fromage et copse vea
W- S. lathews ' Son
Taliaes |aunes et noirs-
La Nationale
Sans Ht val
Cigarettes Gbaaj
- I luvols '

y
IM

, Offre d'Agences
Les edue.ils i.u. n. uemandeiit
des agents qui v, udraidut bien se
charge du lasi m at ne leurs uu -
vrage* et romans, lesquels sont
disinbi es pur livriisons accompa
goes de cadeaux.
Seules dans d's villes comptan
p.us de lO.uOo habitants ces Agen
Ses selon cie-.
Pour condiii.nsel rfrences s'a
dretter a idilorial Gutrri:
Ctan via 5. Valence ^Espa|ne;
i


LE MATIN

u. s. sm.
ier du championnat de tooi-ball (1re catgorie)
pour H>24| 925 fsuite).
Corslmit pour h M avais Routes
Samedi
GLUB ... CLUB
Violette Athielique C'ub Tennis Club
Velox Sportif Club Gendarmerie d liait!
Siffledi ClubAthlt.des SpoiIsGn. Sporting Club
Union Sportive Haitienne Gendarmerie d Hati
Ascension Velox Sportif Club Violette Athltique C'ub
Jeunesse Sportive Hatienne Tennis Club
Club Athlt. des Sports Gn. Union Sportive Haitienne
Gendarmerie d Hati | VioUtte Athltique Club
Velox Sportif C ub Sporting C'ub
Pub Aihj|...aVs Sports Gn. Jeuues&e Sport. Haititnne
Fte Dieu Tennis Club 3porting Club
Union Sportive 11-ulienne Violette Athltique Club
Samedi Jeunesse Sportive Hatienne Geodarmerie d Hati
Ck b Athlt. des Sport Gn. Tennis < lub
Sameii Union Sportive Hatienne Vlo Sportif C'ub
Jeunesse Sportive Haitienne Sporting C ub
Club Athlt. des Sports Geo. Vio.elte Atli ique c'ub
prsident de III. S. S II : >ndr HFV I. lu
Prsident de la om mission de F >&
lonifiian Steamsli.p
Company lue.
JjC PUU fort*
Go** Fi j o
Garni n, 1 >
m II u m w
tu- fabr quep)i
le Ir impact su
les m tu valses
nu <8.
l.apir >i rsint
de h milliers da
milles, suHti co'
If* plus cahoteux
e s f iO Kti ioi
pdt dim u
le en tu ;i l'un u*
a florin MitW aiue
a-8
lred atuwe ui e traction > ure9en rerdtnt tout drapage
impossible.
bah iqu p^ur rsis er la plus svre condition A>
service, il parcourt des milliers de {milles 'un prix
tfeama tJJaiacoa a^arL Cab5e c3i<\v~ excessivement bu .s.
(/ 2 cJltai cautarit...e*t attendu, fyod
ince le to via ttb- pxU du, fltou)
[wpattiut le mime- \o\ii pour ^etiL-
)V, cJUitagoane^ tycmie, Cdyts* SacnuU
poib ov (a Coto\nvic< prenant fret
Nttaagert.
merican Antilles Line
Operated For
ited Siaies Shippivg Board By:
\oian bleamhhip Company lnc
Managing Operawrs
\i7 Battery, Place ISewmlorl.
Unmet Sffaiti wtumt* DiwcUmeaLjpr;
oui tfcUt^ote e6r_ attendu
a ^tWice te u Alal cauiaric eL
lifta te mme but DOUl Slew^UarU fat Visitez les instaUat*ons ______
nv jvivt, pimv vn*w yvi rv ,u* ^^ ^ (>ntre No 1257 entre a Rue des Cas.'rnes
wau aux poil* au tJlaw o||ranu au ^ u prison.
Auf/tant et, a JJaiacoa ( Cu*a ).
^ortrau-frince, U, j SLd \yx$.
talombian Steamship Company lnc
Bubriqv dans toutes les d mention* courante*.
opon
CORD
TtieWeslluclies trading Company
Port-au-Prince, Gonaves
Cap-J lai lien.
Photographie Nouvelle Horn-Linie
ttluaomy U Juste
A rouvert la saison par una magnifique srie tl'l*
gantes crations. Cette anne, la mode, cette grande
capricieuse, a dcrt, que la Photographie Nouvelle
serait le rendez vous prfr dtf tous ceux qui dsi-
rent un photo souvenir, du plus grand chic et du
meilleur ton.
Le stei n*r CMaui llorn %m vj
iiHui d'.' GsfieSOi Kingslou aert
ici vers la t juiu- H repartira U
mme jour pour 1 turope via Cap
llaitieo et l'uerto l'iata, preoair
li>'t et passagers. ,
t.es persannej qui dsirent proli
ter de cette occasion son: prie de
passer en nos bureau pour _se
taire insciire.
0L"ll,'SO.N,LL'C\S& Co
Agents gnraux
lbara & G, genls
conomisez
voire
argent
A i'wi la i h.i'i I it J. .u..i.i
sCi ipj?r v"1,r>cf>rr*pondanee et toi irsnux de bureaul
al !/"'* F0X' qui wt cel,e d00"0! le plu d^ aati-fMlion U
!3isn i j* FUX PrMD,e cel ^ntage qu'elle comporte deui
A Li aulres awesiss. e'est-dir que vous ave/ dans la
VWt caracires de plus et qui sont trs usuels.
"^ctus sur demande. Empressez vous de prendre votre FOx
L- Preetzmam-ACCERHOLM
Mi.e du Quai
IENT DARRIViiR
Vermouth ai Rossi
*n vente cnTuros chez
lPREETZI*PrlvGGERHOLII
-i
Savio Martin
PeitGove
Pour'-a se de dplacement et
rer ouvellement de stotU n.tt en
vente au ibbaU tes lob de Tour
niiuifs pour Venuitiers, BsfOU
* lturs assorties peintures en
( ate et buile. Ttnbentine til P.
M. et Silkateen Cic'Hrett i
g r titl baud. Ki p nr M-lliera
tt i "lueis. thtsterneld et
l Mue1, ti luclt de t > t i qualii-f
|o i leibert tl tailleur?, i nus.Ja
Oeil S ndttles et souliers blancs^
BojIi-s lastiques Surettes,caramel
biscuits de toutes sortes, Houboiis
assortis par livre et par boite, fa
niers et serrures pour malles, e ",
Lampe!'. Verres de lampes, lijl.
ches et mches de ton es dim>n
sions Fanaux ; Verres et bob l
elles pour tanaux. Verre .1 bolfl,
liqueurs et & cocktail.
Savon colossal, U fcerine,Paloo
live, coco. Goudron. < du m. sic,
c rogt* liquide blanc et noir, rage
eu p.vio. toutes nuances. Il iit>,
iiquiiii-, cliaui) igiK, Vms ..o
caisse tl de barrique.b pingles ri i
noun- es graud.-j el peines, ugn .
les, etc.
;im
) As Cle (j.
Wi^gAvis n:i|oi lant
.VI r Christian Cameau. Dire I
de camions, annonce s nom
breuse i lientcle tant de LogaJIP,
J.n-mel. que itainct qu'il v< lui
son tarif h paitir du l'remi'-i M >i
prochain comme suit :
Port a PrinceGressier (i. 1,78
Port au Prince Lassale,
Bl^'FlOD, Praihe. Ltoga> e i,QQ
Leogaiie lirai lie U,50
LosaneGressier 0,75
U DIRECTION
Ki
_, Attention! 1!
Nebuvi/que le Chocolat Ti
Ptiun 6*tS| un excellent r<*o i
tort pottf l'organisme. Ce choco
lat pipar la vanille, t.iLrnju
ejsentiellciueut avec les produits
du Pays peut rivaliser av, < les meii
leur: du monde. Sou arme est
suave et pntrant et son goiu
exquis.
Encouragez l'Industrie Nationale
en prenant rgulirementjjle Cli
'olat I i-*'tion,
Los tablettes port ml les bin I
rouges et vertes sont sa:res. loi
autres ne le sont pa.
Un en trouvera Jgue/ Nina V.
P.erre .Njel, Mii, Hua des :,ir..
et chez le fabricant a .ir.nie.
1
Mai
Matre Tailleur
Annonce ses citant et am
que son tablissement MlgtiMi
fer la rue I)a its DSdtoeJlti
au No H2, en lace du 'un.
Kneer.

> Tsrwf
EJECTION PEYRAHD
Depuis pluj dr 40 ans f*mt U BLF.NNORRHACUE
l Ijus tcoulenMats rcent* a Chronique*
231 ARABES GURIS sur 232
, I itrmt d'an Kmppo'1 dmi MiJicim J'Algir)
C'est li remdi qui s tu|nn itiii lu ailllun riwIUU
LN VEME DANS TOUTES BONNES MtAMMACWl
SrlCMJrfS PEYRARD D"ALGER 46.nif i,CrntVt,PARIS
W^UO^V
S^ns pareils"|>our
leur
Solidit v
Elycrce;
fou/or i'; \
htclchiui
En m ni'' | .* i fcmt
l'our les ttn man-
des s adresser i*
l'un ItlOtt&C'o
Ag entb
-
Keds
Ftbricados solamente por U
Urrted States Rubber Company
*
ALUMUMUM LUNIl
New-Orleans k South
Adiricdi Steanp Co k
Prochain dpari direct
pour PorUau Prince iHtiiii
L slenniT Hils ayant Jaiss Hew Orlans le i lai
tvMr.nl sera l purlau-prince le 11 avec 240 ton-
nes de marchandises.
Le steamer Fl courant directcJieni im ir fort au Prince.
Le S|S Silkebonj laissera Ref 0-lans le 29 mai
prochain lous les ports d'Hati.
^(H-au-^uru^ II 6 eTVlal 1&5
\. de tatteisel A|Mts Ginix


U'MAfKN
FORCE D'AVANT-
GUERRE
La BIERE FRONTENAC est dune
saveur des plus dlicieuses. Un verre
mousseux de cette bire vous convaincra
que c'est de la vraie Bire.
Demandez-la votre caf ou restaurant
favori.
FRONTENAC TIQUETTE ROUGE:
Une boisson de famille hyginique et
populaire.
FRONTENAC TIQUETTE BLEUE:
"Spedal" a un lger got de vin et de
rev*nez-y.
.
FRONTENAC
BREWERIES, LTD.
Montral ,
.
r
:i
Mas Moulu
la .laiton OFIi.irles H. GetJtDg annonce au public
Italie vient iJinslaller de machines des plus mo
lernus pour la prparation du mais moulu, larioe
de mas, lleurs de mais pour les enlants, pour j".
leaux et desserts.
Les chenls de la maison trouveront ces produits
dans tous les dpits.
titre le rclame,il y a des conditions de la ur
pendant le mois thtvri pour tout achat en gros et
par sacs.
8'adreiser directement la fabrique.
On trouvera
AUMA.SON i#;Pnmaaii-i
Rue du Quat, iVo 1617.
Huile d'olive de lable Marcel Alioth et Co. Bordent) i;
12 et 24/2 bt. Sardine et autre* conserves franiise*; <
toutes classe*; Sauce tora*te Vnn u h M^riiP >. Hoss ;
B lier. Cognac 5 h|> l, eon Roi; Vin R^ue el Btsc ,
en hrriqUet les Ileidsieck.Suor- gr nu' et contasse; Vimgre n caisies le \t b
et en b; rriques d \t .n\ < n., etc. etc.
en caisses de
condimnts de
A gu-tu a
Slip rj.-ui s
Grand Htel de France
flositionHexcepltionneile, au entre des aHa'rc*,
proximit de toutes les Banques, de la douane et
de toutes les Agence! de bateaux.
enseignements et facilits pour voyager en auto
mobile dans toutes les parties de la Rpublique
l'Hati et de la rpublique dominicaine.
Chambres confortable* et surtout trs propres, en
tilatems dans les chambres la demande des Pen-
sionaires. Cuisine franaise trs soigne et dis
plus varies.
Den.andex visiUr let> magasin
de l'Htel ;
Vius des meilleurs crus de Bordeaux, par bai ri
ques, uaniejannes, gallons et par bouteilles. Parmi
t% Mus Ueciialeaux, voua trouverez le plu grami
Choix, pour les qualits et pour l'Age
.VINS 1/iTALIE 4k D ESPAGNE. .-
VHs!>K DOUttGOGNE(bl|ne et rouges | et le reiomm
's Pon)mard mousseux, gott Amricain )
Le plua grand aasortimeut de Liqueurs, Cognac
fins, w iskies, ete.
Absl utile Pernod, Amer Pioon, Ver mont lie
7CON5>EllVES franaises et amricaines fralohe-
ment arrives. I
CIUaRES de Cuba, Auifcra et llabanera.
CliiART iks de tontes tes fabriques d lloll Gros
foetal t. V
"PArtEUMEIUK et Cartes postales.
Prix trs modre.
Rhum Nectar
Ch N. toljens
1410, Roe; duMagasin de l'Etat
117 Rue Borne Fol
820, Rue Courte
P. P. Patrizi
Pharmacie Sjourn
Uenne itj8> sajclieotie et aux mdecins et au public qu'il r
t a isoriu sou Laboratoire d'Unie eu un Lab raidie d
b olog e appbau sou*,!* Direction du
DrRicotet B. Sjourn
I c aoo kijxr- I u en i ,u les |0urs di / U 1-4 du mttir. u"
n ur dus ir peur toutes les recherches et ana yae pr/u^s d i *
s annonce cl lointe, saut pour le
Waaba/tnauu et ta cornu te Ue Sscrt rie
Sarcnt reues que le mardi de chaque semaine
8w"V is Pharmacie pour les reiudaQeuieuui
4oal?s d'nnnes ji #d*gauique
Kacuon de Yasser manu
Baction de Triboulet,
Lumen du sang ei du pus
lameo d s uatieres tcale*
axamnie craehti
nilbumino ratiottii
.Consume UroScrre
Ceci n'est pas lin
Car de la Rclame Je ne sais pas en fafai
+ Cependant si vous passez du cot du >
y administration postais, a la GrandTxuej
Rentrez la Cordonn^i,
Ernest Camille
A la Conscience
Vous verrez |ue les chaussures que oa
co amande ou non sont taiies avec aot!
solidit, parce que le ouvriers qui les conte*
etl** mat irlaui qui y Sont employs rp<
justifient le .titre de la maison.
La maison C. h Yei
Ma chud Tailleur
Ho 1823 Rue du Magasin de l'Eut
Se recommande au public et sa nombi
entle pour l'lgance de sa coupe et la
excution mise dans les ouvrages confis i
ta maison reste ouverte jusqu' H heures
Prix modrs.
t\
La maison F, Lavnel &
tue du Magasin de l'Etat
Vient de recevoir par le fra\
les arides suiv
;JD nielles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or .)
Kubais, C lottes. Chapeaux Garnis, Plumes, heurs, faiiltfcl
tous arucles pour Modes- vparterie. l'es Motifs Haute F^p"
perles p'*r R bes et chapeaux, des Sacs Pertts le tootf
'es U n.cir i s, Chapeaux Jean Bart pour Entaoo,
Peignes a eoifljr tous g-nres des Biomn dents, de
Irices, etc, etc.
^nictes pour l?om"e9 : Faux rois, Cravates, bretelle**!
deso e, arttlles, etc. Tous articles pour mercerie et Lia
tetn.x suprieurs.
BOUCHON EN Tu US GEXKESet Bouchons pour
Alimentation Liquide : Liqueurs, Coguac, Vins, Char
Balles en caoub houe et Poupes. Jcmcts divers.
"* cces oit es dt Pharmacie et Spcialits Pharmaceuti]B.'|
bassins, Ti.b s en caoutchouc Vins et Sirop Deschiern,T
Lavoix, Histognol, Quinium Labarrtfque.Pepto Fer etc,el)j
et de Glaubert, Ecenns eu Gros, Savons antiseptiques lof
Extraits.estences pour Sirops.liqueurs et Contiserie.Colc
Nous avons reu le Vritable Th des Alpes, Excel
Produits Uuiibaud, Timbres, Papiers timbrs, Tito!
INbTO K (garntes C*rnji. .Micles de Mode eh grjs. P.tf
Passez-nous voir, nos prix sont avanla^
S. et \> Acra
GrandSRuc
A ct des Caves d Bon
Voulez-vous voas habiller avec lgance, *
march.
Adressez 'ous la Maison N. A.
Dont la devisatsl de vendre petit W
vendre beaucov p
Paus son j.ermnel, la maison compte un^
tailleur italien sorti d'un tablissement dt
ordre d'Italie
tlle ea< en mesure de fournir des compkt1'
et sur mesure, en cheviote, diagonale, PW
drlll blanc et eouleur, coupors de casioair
Ulons toffes pour gilets.
Bonneterie
Unemises de jour et de nuit, au i|out de
Cols et manchettes dernires crations,
et Pyjamas.
Celle maison const tue une v
et le meilleur accueil est rserv tous
sirent par une visite tre dfis sur la '
travaux fournis.
Tout costume command et]<|ui ne rp**"
goiH lu client est repris,
On pat le franais, anglais, espagnol et M
110 Hue des csars


Tlphone : IV750
' -rj*aw. -


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM