<%BANNER%>







PAGE 1

filMATO il v l ') %  I • l i B Crm > %  L Y S donne un tel ni de lys #? .-*! tentes. L*dy Abe deen prsidente du conseil, et 11 scrta re Hoover ont prononc tes discours. L'accord commerci.l tonclu en Ire les Etats lms et l'Espagne a t prolong d'une anne. Les cours B Mai NEW YORK— Sterling 4,8631 Francs 11.07 PARISDollar 19 0, :• Livra 9i tn> Irrigation de la IMaine le I Irlibofrite I s tudes se poursuivent en vue de l'achvement des plans de la haine par photographie arienne. Plusieurs planches sont |prtes et !e travail d'assemblage des feui les est achev. L'emplacement du barrage a t dtermin, il sera situ a l'amont de Veirelies, et les eaux recueilli >s permettront l'arro sage d'environ 00.000 curreaux tle terre Foratje do poils DtM 'a Plaine du Nord des puits onl l fors et d'autres le sert nt sous peu, en vue de l'ail inenlatiuii en eau potable de nom breus-es localits. Dj les puits achevs sont d'une grande utilit aux populations. Les localit! qui seront ainsi alimentes dans un d lai plus t u moins long sont Limo nade, (Juartier-Morin, Carncol, Ouanaminlhe, Acul du Nord, .et Plaine du Noid. In puis de 150 pieds de profondeur touelioi ne Terrier Rouge, trois 1 Anse R M Ta, UR en voie d'achvement au Oiœur Russe des Cosaques du Ko u ban Vilre pri'iuier minute-rr-mlu rlail arll qiiiiR'l ions .nons reu celui ci, nous le pi> fUM inuie en manire d'un nome! I u remlii au talent remarn, laMe les mmilires lin (lueur russp. IL r s. ir une foule considrab e %  > i t.. 11 la lit me audition du Cl o'ur Russe. In progiamme Louveau a l nflart. Aushi bien rempli que ceux des deux pitmi p es reprsentations, il a t accueilli avec -s I I.J a tbie et applaudi, a de certains mo ments, sous la loi me non quivo que d un vritable enthousiasme. Le Solo de liai y ton de \* Elgie de iinngt a ravi le public Les no tes souides, parfois li veet-, sou tenues par te ut le chœur en un accompagnement savant, ont r sonn, te sent insinuts dans 1 A me des auditeurs en y UiaeaB un peu du trouble n r-lagiaue et 1 u d ner une ide de l'Opra l k a' ien .... Les Diiii-es Natioi aies dei'. ente--. Aprs la clture des d bals gnraux, le JUIN prsid par Me (eorge Rrlaod revint, vers 4 heures de l'aprs midi avec un verdict qui mo'iva une condamnation I anne d'em prisonnement. I tts M Marre Tailleur Amorcid ic ieuls et am s q i son tablissement e t trans fru la rue Utiles De.t.iuch-s PU No 4:2 en lace du (iairge Kneer. rou 'Je travail est Irst d licat, on a d av, ir recours a un piitalier am u ain pour le forage d s puiis de sondagi a leraplaeem.nl du barrage pour lirrigttion de la Plume de l'Artibonite. Ce puisi liera l engage pour quelques mois et il foiraera pendant son passage ici q iniques sp.ialistes llaitien-qtii pour o it le remplacer so i dp il. Kta.it onn que f on b aucoep de villes du pays e-> ressourees en eau de source peuvent tre dilli il m ni augm nies, los >e vue* de te pjisa tiers haitiei'g s ont enlremint p ieux pour aid rai il v loppe ment des ?,rvices Ir Iraubuues d? cti nljnj ' m Bout de l'An Mrr' Mme U.n el Apollon, i et Mr et Mme Lon Liattti..u, Mr et Mme >>phor?c yualo, Mle Warre'e Apollon feront chanter, rn I Eg'ie du Saer C'.ur le Tur geai, 'c jeudi //mi I •'• Il b. du rr.i'i i.ne Messe fo'r nn lie de Requiem la mmoire de leur re gretle n re v dame P. M. A|ollon dde le limai 10_>i. Aucune invitation spci le n' tant fuite, les mis sont (ries d cons Mrer le pisent avis comm %  n enant lieu. Yaitit! ill! vaille pour toute cette semaine Oignons du pays Frais JeftsiKrulenU G. I), 25 la livre Ne perdez pas l'occasion 1313Grand'Ru i mm Ancien 1 Intel Bellevue Champ de-M ara Service iprprochable Partsiaiia Demain soir I Entre: 1.00 & Pour gurir ou * iter MIONAINE* • CONSTII ATIOR CONOCtTlONS-ITOURDISSCNCNl IMIAMnAt OASTRIOUI IL SUFFIT de prendre av l'un d* vos repai tuiM M* un lotir* ••uUmtnt une Pilule du D'Dehaut 447. rue du Faub* Bt-Denis, Paris Mais 11 faut eziser les TrltaDles qui MBt tout i fait blaochas lj •! ur otiioun* dMqi'niti IM met* I DEHAUT A PARIS 4 .nt n lltlbKmtnt Imprimai n noir Yaille yaille CHEZ g Oloifson, Lucas & l'urani U snmaine Hu 6 au 11: Mu nom wn I ns nrx rduits une partifl de marclian di es, spcialement : TOILE Iti' Un gnnl assr.ttimpnl de 'souliers Linhrs • \\ \iu.in s et tflSruliers pnir Tennis. Prulilcz en ! Administra .'o i Unr le des i'ostfcs Avis dt dpart ( Les dp.} : ie* pour N. w York et rKurope ( v a Pfjw York ) par le a^n er P.nama seront fermes sain di 9 du co irtnt, Port au Prince, le G mai I ..'i Sa Martin Petit* Gove Pour cause de dplacement t renouve I mer.l de stoik mit en vente au rat. i. fe s lots de Four nitures pour Menuisiers, Sapo'in couleurs ass. nies ; peiolunaen aate et huile, T.rbentine fil D •M. C. et SilUteen ; C'gtrettfs et' cigares Gui Imid. Fil p,iur celliers et cordonoiers. ChesterfieUI -et tamel, Boucles tle toutes qualit* pour alliera et tailleurs. c'Nkk cela,, Sandales el souliers bUcs Boules la>liquesSureiles,carameli B -cuits de tuutes sortes, Bonbons sortis par livre et |ar boite. p a pien, et serrures pour malles, ele Lartpes. Verres de arape^ BoL fbes et mches ,1e [,u\L dim. Q fions Fanaux : Verres et bob ches pour lanaux, Verre boire liqueurs et cocktail. Savon colossal, (JAcerin^l'almo l.ve, coco. Goudron! adum, e?c i^gehqu.de blanc et noir, d|S en pate, toutes nuaucea. Huiles Liqueurs Champagne, V,n7 d e ca. S seetdebarriquesi p in K(8 r ie Rade La rai'e du Buggy Murra\ caout c'iouie aura lieu samedi au Caf Beaumont Denis fils 4 heures de 1 pi es midi. Revue des Deux Mondes i S Rue Je l bntvtrsit. Paru SOMMalKE DE M LIVRAISON du 15 Avril i925 Jean Perbal.— Dern re partie, h uis Berrr ad. Lei maladits de la I moift ie. La par eir.enlarile. fharlts lkrcist, de llnslitul. Le cardinal Laxigerie. — III. Les pres blar.es I o>uvie. Georges Goya c, de iWcadnie l'r ancase. Un aariaoe d &rii>t< craies 6ois la teneur. Luc de la fo ce L ?\iie et le Liban sous le mandat Frapcais ( 1913 1921 %  — Men V. Qfrcard. La Baibutinirc. / vesnes. le nVe de l'officier de rserve. Grial Delxney. L'KltlIe de Fioriao — N'adame Gonbler. Fr'moLd Pilor. Rama dramatiqur, — Hedda Ghb'er k lnnrrdu rannise.Ber Poon ic, de l'Acadmie liai aise. Fevue Sri liliqie. La Tecliiique et la beaut a Maroc. Charles Nord mann. M. Estauni 1 acadmie Frsu aiaa llenrj tiidou. Chronique de la quin/^ine. Ilis loire polit.que. Hen Pinon. R'X DE L'APONNEMENT Un an Sis mois Pans Seine Seine et Oise 80 Ir 41 1 Dpartements et Colonies franaises 86 44 tr j fri Etranger 9 K l r J0 a6 Les abonnements paner t du ter et du M de chaque mois. PRIX DU NUMERO lr 4 $0 Les diteurs Guerri w ~ des agents qui vouarakai charger du placemeotdaV vrag^.9 et romaus, l Ki J tl -lubii^spar liraiaoaa gnes de cadeai x. Seules dans d' s \j|u, plus de 10.000 habiUaiii ces seront cre p Pt r conditions e> rfrai dresser a t*ditorial GoerH Grao \ia 5. Valence (Fi Horn-LinS Le steamer Clam Haiiil nrnt ue Cnrn.ao. Kiaotn ici vers le 2 juin. Il JZL mme jour pour l'EuropaS Hatien el Puerto PlalaV fit et ph-s^-ii-. Les personnes qui dairaaU 1er de cclti occasit n sont prf passer en nos bureaux ! laire insciire. OLOFFSON.LICA8t.fJ f Agents gDam] PARISIBL BiaBcliissene la Yp Hue Dan Us Dettoutkn l'oitauPrince, Hl |LESSlVE.-HEPasi| I'RKMITITLDE Soins particuliers p -ur lai Sn, Ieux cols, h mirea. Vous fer/. .leitemDt en envoyant voire linge k L* PAEISXr Trois mci<; l Ir $0 Avis Matrimo Je soussign, Jean Maniai dure au public en gnnli %  ommene en particulier, f il n > responsable desaetu^. ement quelconquesde maa se Madame .Tcnn Mercier,] H h a Berret, c pourcauni 1re.— En consquence, k| voue la paternit de l'entai a actuellemerd, vu mon .1 llaili depuis tantt qatin] nes. l'ne aaction en divora n\ incessamment intente. San Francisco de Cuba, avril 1925. Eug ^^^^^^ Jean MERC LE BOSSE & Agences— Reprsenlatid PORT-AU-PRINCE: S Agents gnraux deft Decker Jones Jeweli Milling NEW-YOltK ls'II U (|ariaii 0 0Boule R'uga>tq ^Tlie Home Insiiran.H Company NEvV.YOHC Assur anct co ntre l'inoendt*} Diamond latch Go Allumettes i Safe IIome\ 0. S, liulili.'i xport Company Souli ers Hedw Chas F. Vatllaiie ,t Son Pola mons aals en tous genres MtiiL^ctures Lile lns'ce Qy Vasurance sur la vie, jtiiihou Fires An Vins t& Champagne Uordr aux \}*lh J le) m ai COPENHAULF ur r e Danois, fromage e t CO D serve alimeataix W. S. latliews.. ' Son Tabacs jaunes et noirs. tvi. Nationale Sans Rival v \". Cigarettes ( hanteolttfM Knvois dedenr i Sawas ^M '*"" %  %  %  H "*—-.-.



PAGE 1

LF MATW nlton Co VI WU 7 % i Les loges de noire cirage en p e ne sonl plus faire, flotte marque Munogra.11 est actuellement une des plus connues, Elle est employe par les gens les plus seleclsj; Elle esl importe partout o nous avons de constants clients: r Notre marque Pe f et qui est un cirage liquide et brillant, Fait la renomme de tous nos aulresproduils,elle occupe maintenant [ Le premier rang parmi les produis similaires pour sa puret. Si vous employez uofre cirage liquide Perfeclle cuirde vos^souliers Ne sera jamais anim et vos chau s res dureront longtemps, Aujourd'hui notre clientle n t est plus faire et ou tirages Sont employs par les Ladks, Gentlemen du tligh Lue d Uaili. Foiton Shoa Polish co. k mW'YORR Geo. Jeansme & C Agent Fxcluif pour Hati. 107 Rue des Miracles, E-i Ub dla anque Nationale d'Haili. Tlphone | II". conomisez 7 votre" argent tioloyez piur voira corresponlanc et vos travaux de bureau la %  •chine znire FOX, qui est celle donnant le plus dsati action La ••chine crire FuX prsente cet avantage qu'elle comporte deux ciel en plus de! autres Machines, c'est--dire que vous ave/ dans ta FOX quatre caractres de plus et qui SODI trs usuel. Prospectus sur deman le. nurestez vous de piendre votre PUg M I' AGENT : LPreetzmann-AGGERHOLM i|ue du Quai VIENT DKRlVtK Vermouth Martini ta En vente en grot chez L.PREETZMNN-AGGERHQLM SoUatt Elftarce; Cot>/ori' A \ biachiur En mile jaitcuit lotir les fo.lau-hince le 11 avec 240 tonlies de in iivhaii'lises. Le % l'amer FlooJ laissera Kef-OrlaM le 11 la courant directe ment pour Porl au *iince. Le S|S lllkeborg laissera New O-lltt I" 29 mai prochain lous les ports d'Hati. A. de llalteis et C, Agents Gnraux Procu ez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles, mariages et baptmes chez Hue Boune-Foi



PAGE 1

LIKMTTU -.—. %  *> %  -Grand Ptel de France Ceci n'est pas lire LamaisonH S1LVE fosiiion exceptionnelle, au centre des affaires, %  FWM de tou.es les Banques, de la douane e •' toutes les Agences de bateaux *" %  * et facilits pour voyager en auto ml le dans tontes les parties de la" lepuhliaue IMiel de la rpublique dominicaine. '|l>n s confortable* et surtout trs propres, en ^etirs dans les chambres I la demande Ses PenMonairea Cuisine franaise trs soiqne 'et des plus varies. %  !. B nadex vfiUr les magasins de l Htel • \ ins des inWJleurs crus de Bordeaux i.nr harri v rommard mousseux, joit Amricain | •ta. 5SSUT. <*"* S Liqueurs, ,< 0 ,, n ac meirarm-os ranllse8 amricaines f raiohe ClSSSSftSS! EST" el "abauera. et dtail ^ IO,,, ~ ,e8 ****** dV0W Gros IMilh'rMERIB et Cartes postales. Prw: Ira modrs. P. P. Patrizi Car de la Itclame je ne sais pas en faire Cependant si vous passez du e A t iju l.uiei de l'\ tministiatlon postale, a la Grand'Hue Rentrez a la Cordona^r e Ernest ami le A la Consciz ICP Vous verrez |uc les chaussures — que ce s it su commande ou non— sont faites avec got, s ins et solidit, parce que les ouvriers qui les confect 'ounent et les! matriaux qui y^sont employs r sondent et justifient le .titre de la maison. La maison C. li V*rrr t Marchand Tail m* Ho 1823 Rue du Maoa.-in de l'Et.d Se recommande an public H sa lumineuse clientle pour rlc\)ance de sa coupe et la prompte excution mise dans les ouviaijc? confis i se-.* soins La maison re&te ouverte jusqu' S heures du soir. Prix mode es. On trouvera La maison F. Lavant! & Co lue du lanasin de I Clat Vient de recevoir par le franc a'8 les arides suivants : AUM u *i^Pniiiiiiii-i|irtii Rue du Quai, No 161?[ StanS d& r'Vins Rouge e. Blanc n J^„ le i.eiiTd/. iZe :£'iT. uTnTA n bout *PSji fllsr. e, en barriques del.^Kal 0 8 'e ^eVc VM|,i *" Cai e9 d '* ^ injene. armacle. ipngne aulhen Rhum Nectar Cli JV. Gseljens 1410, Hue; duMaflasin de l'Etat 117 Hue lionne Foi. 820, ; Rue Courte D. nielles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or et Argent Kubats, Calottes, Clmptuux Garnis, Plumes, Pleurs, Paille de Soie et tous articles pour Modes. Vpartirie.— Usa Motifs Haute Fantaisie es perles \< ur llubes et chapeaux, des S.tcs Perls de toute beaut, des 'acs Dancings, Chapeaux Jean Bart pour Enlants, BroRses Iftte, Peignes coiffer tous gt-nrea des Brosses a deats, des PiUes Denli lluiie d'olive de lilt'e "r^el AI il • Irices, etc, le I? et i\ %  > bi. Sardines et auir^rAn^ l ,: "KorJeaux; en caisses de Articles p -ur Hommes : Faux cols, Cravates, Bretelle*, Chemises t i tetales; Saace tomat* Sum-SrS \ ran, -'* l8 s: condiments de de soie, Jart Iles, etc. Tous articles pour mercerie et Lingerie.Cou Ililter. Co-nar S n ,i M.:.-. ." %  :Partmiet Rwai. AoKii.tu-a teaux su, rieuis. BOU HO.NS EN TOUS GENRES et B u< lions pour phi #v Alimentation Liquide : Liqueurs, Cogusc, Vins, Chamj Balles en caoutchouc et Poupes.— Jouets div.rs %  cces oiies dt Pharmacie et Spcialits Pharmaceutiques.— B es ; Baseins, Ti bel en caoutchouc — Vins et Sirop Deschiens, Vin Nouny, Lavuix, Hi>togesl, (Juinium Labarraque.Pepto Fer etc.elc Sel d Epso p et de (ilaubert, Ecenns en Gros, Savons antiseptiques t utes qualits. Extra.ts.essences pour Sirops,liqueurs et Confiserie.Colorants naturels Nous avons reu le Vritable Th des Alpes, Exctllent df.urati'1 Pro uits tiuilbaud, Timbras. Papiers timbrs, Titaovs mobil s. EN STOCK igareltes Came], Articles de Mode en gr>s. Pii peciaux. Passez-nous voir, nos prix sont avantageux, Wet la Acra GraiuMht A fl des Caves d Bord saclientle et aux mdecins et au public qu'il D traottorm .son Laboratoire d'Ulogie ijen ruu Laboratoire biologie appliqu sous|la Direction du; DrR\cot et B. Sjourn Le laboratoire est ouvert loua les jours de 7 ares du] matin 6 neura dusolr pnur toutes les recherches et anaiyse^prvues daas fjLno; ce ci lointet sau pour le fVaistffinano et ta coastaote Ure-Scrlorie &m nt reues q it le mardi de chiqu semain... b ttvae^V ia Pharmacie pour les renseianemeutsnulvos a uni es et 6'aCgasirique eaciioiide WasseimaLn Bjciion de Taboul ,1 Kiamen du sang e du t us \ bxameo des matires lcles ixarr-nue cracha; *' ilburoino ractioc^i L as'ante UroScrea ,, Ceux qui n'ont pas encore VB les jolis ai finesse que vient de recevoir La Maison doivent, dans leur intrt, s 4 erapresser de cette maison, car nul part ils ne peuvent d'aussi beaux articles des prix si raison! Hos articles sont vraiment de toute beaut Iraicheur et nos prix dfient toute concurrence, v Crpr de Chine couleurs assorties i " extra suprieur" marooain carreaux Soirie '\ carreaux pour robes 1 ,et ouemises^ frioo'-iie de soie barres Matins voile carreauxf Voilesuisse brod Crpon franais barres et carreaux] Diagonal noir sup 'isimlr angla s nouveaut S?rgeb!eu anglais suprieur l'ealmbeaeh anglais de toutes beauts Alpaga noir suprieur Satin Chine pour tailleurs Kaki blanc suprieur Kaki jaune anglais suprieur iuck uiion blanc ani|lais "nouveauts 1 h ri II union blanc anglais Tussor japonais pour chemise hommes et robw*| Iteps de soie barres couleur r oar chemises mes et robos nouveauts. ilaptiste fine pour chemises l' si cale fine pour lingerie Calicot peroale pour Zphyr anglais pour cliemisesj^jextrjsup, Organdi suisse uni et couleur t lias a jours demi-soie Chaussettes cossaises pour enfants French Frisky, dernire nouveaut; l'oplin fleurs pour robes Tussor blanc Llmbrie blanc Voiles couleur barresl Shirting blanc suprieur Bas dentelles Ras soie brede Bas fil brod Lotions "Pivert*Tulle pour premire Communion Couvertures blanche et couleur suprieur buudes-brodees Madera pour chemises etg|upes Voile blanc barres et mouches .'lat'ne blanche (Jahardine blanche barres et unie Crpon blanc et couleur a Jours "1 Voiie bianc et couleur uni Chaoalsattes a le mandas suprieur j BriD.i it noir aiglats lin.tatiaa toile crae S3rvi9ttss de tolletlss blaaohes couleur da nasses blancli ;s pour fana 11ss \appe couleurs Petites serviettes blanches] damasses Organdi blanc & couleur a barras VSL car Lainage couleur anglais sup. pont* jupes Madras barres de sole pour chemises laom Satinette Foulard pour robes Peignes franais* amricains Molletons b ancs A couleurs sup. Popliu de soie uni blanc & crme 'extra \ il Chapeau de paille iine d'Itali i *'j Casimir an j lais snp %  £ Crpon brod franais Crpon franais fleurs, dernires nouveau!* Serviettes de toilette coul. anglsis '** l lapis cir blanc sup. pour tables Damass anglais pour matelas double largeur ete s* Am.ibles clients, vous qui voulez porter, peal Irais, les plus beaux tissus qu'il soit possible j trouver sur cette place, ne maquez \r.i% awi1 daller ailleurs, de passer chez nou o le meuW acceuil vous est rserv. Mais \Joulu v La ItHon'CHiailes R. 'rfjeljens annonce au pdp quVlle^vient d'installer des macbihes despull} 9 darnes pour la piparation du mais moulu, IllUl d: mas, Heurs d, mais pour les ei.Jants, pour 9^ teaux et desserts. Les clients de la maison trouveront ces prodaiH di-is Dui les dpts. tilie de rcl.me,il y a des conditions de U^ pendant lejnois d'avril pour tout achat en gro par sacs. &'adrefs


PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE Uk oient May loue BOIS.VEHNA 1358, Rue Amrloalna NUMERO 2Q CENTIMES Quotidien TLPHONE |N* 248 Celai qui brtie de l'ambition d f^fl dile, tribun, prteur, consul dictateur, crie qu'il aime sa patrie. et il n'aime que lui-mme.On lait des vœux peur la Rpublique quand on en fait que pour soi mme. foliaire £19a* ANNEE N 5497 PORT-AU-PRINCE (HAITll* MFRCRED1 MAI 1025 Due Lettre documentaire Hunier* tai nt ravags par %  juMCH destructeur, M. h lu liqmreprcxentait alors notre l Gnes rumine Consul Qil'inquitant des propornu prenait le flau et qui t sujnalis, 'einpress i Ester un spcialiste as. expert rput en cor, qui lut envoya cet \hlettre documentaire sutique nous prenons plaisir Te publique : [lWo.lel'. Septembre/924. Hoositir. n'eicttw d'avoir atou 5 jou s pour vous : les raisons de ce re jient un manque de do:u* DUOK sur la situation pr) de la culture du Cotonni r jtiet les recherches que j'ai faire au sujet de li chenille UUtrice ilon l vous me parlez. l'ai pu du reste trouver une Ition prcise concernant larve, bie que j aie tout I de supposer qu'il s'agit du 1 rose signal ces dernire? l Porto-Rico, Moutser pj Ste-Groix et quel i autres lls des Antilles. Si t bien l le parasite qui dI actuellement les plantsI de vos amis, ce dont ceux] liraient s'assurer le cas tsoit en me ftisuit pardes spcimens de cheins l'alcool et ua ou Joua piqus dios une |tn utilisant pour la lion une tude de P. • La Ver rose de la lu .Coton parue en JabTAgftnomie fjolo1 bulletin tfe l'Institut Na%  -jrr* d'Agronomie Coloniale S"* P* r Emile Larose, 11 rue J jjggf ouHB, Pans, je con, 3? l,w : ^ e cu 'tiver un Coton J* jN.ffAcala, originaire \m iwatde Chiapas au MexiJJjslalectionn ces dernires annes aux Etats L'nis o il est 1 gitiv Ami les tats du Sud*•.r donnerait vraisemblable%  ant de bons rsultats Hati ***• acclimatement dans une %  de slection ; vos amis pyra-eut essayer aussi le Ped ; gw Rester et le Coker'a Pe%  JWM Deltatype Weber, dont "lemencts sont vendues par 5 !" ty[ r eed Seed Company wnile. South Carolinaka JJM derniers, comme l'Acala, *!t des cotonniers Upland Pf*e cspsule et a longue soie, rodigreed Regiater prseni rL 80 ou,re l'avantage de rejwjw une maladie parasitaire ttiine par les Amricains [ooslenom de Wilt.) Les au• mesures capables d'enrayer as une certaine mesure la Fopagalion du flau seraient : pratique d'une culture exclusivement anutielle ; l'arrachage et la destruction des plants par le feu ds la (in de la rcolte; le ramassage et la destruction par le leu des capsules mal venues tombes terre ; le labourage du champ aussitt ces oprations termines ; la destuction des cotonniers venus sans culture ; l'adoption d'un assolement ne permettant pas au cotonnier de revenir deux annes de suite sur le morne terrain t la destruction immliate apr l'grenage des graines qui n s'raient pas rserves comme semences t destruction qui peut vid'mnent re avantageusement remplace par la rituration en vue de l'exlraction de l'huile); nettoyage des migasins et des usines d'grenage o on ne devrait sous aucjn prtexte laisser traner des graines; traitement des semences dans un appareil capabl ) de tuo s naux alla emplissait les vastes domiines du royaume ds "Roinnoff. Sous l'empire encore de ces heures rh muantes que l'on vou drait voir se prolonger indlioi • ment nous c oyons ti a luire ici un vœu populaire que M.i.e Taldy n^ manquera pas d'accueillir favorablement en demandant au Cbmu des Cosaques de nous gratifier en cote une dernire fois d'une audi lion de son riche rpertoire. Conseil d'Etat Ce matin le Conseil d'Etat a re nouveic son bureau pour le iciue mois de la rettlon. Oui t rlus: L juis Prophte, prsideut,— Mon tas et Dr II. ni,voir, 1er et 2me se crtaires. Puis ia C.irr.missioa du budget a t forme, compose de Mr Emile Elie, prsident et Dr Lescoo llair. rapporteur. Nouvelles Etrangres Par CabU Port-au-Prince neserapas pmdeLanson Les amateurs de ce Vin de Champagne lant pris et qui dsespraient de savoir que le stock avait sensiblement diminu chez l'agent M, G. de lespinafse, apprendront aveejoie qu il vient d'en arriver un fort stock. Port au-Prince ne sera donc pas prive de ion t.htmpagne prfr qu'est le Lanson. ^1-ou.juanis qu'anirc J? l 'ru... o aa dis-je ? mut homtue n'aveugle pas la passion Il i.8rt du moment, peut luipour lui mme, par acquit de coas cience les mises au point utiles. Ces rflexions ma viennent en lisant les inexactitudes qui se publient journellement au sujet des ch .ses de l'Eglise. Je ne parle pas .ix modrs.--Faites nous une vsflle.le meilleur accueil vous est rVrv. Pour les conditions de vente,s'adresser a Monsieur L0?£ RlYMi, en lace de la rVte. Borras $ Navarro tes dernires lections mu nicipalefl semblent le jus<|u'ii une victoire pour les cartellistes PARIS— Quoiqu'il il encore Irop tt pour mettre une appr ciation sur les nombreux hallota ges et rsultais non encore con nus des lections municipales, il semblerait ds maintenant qu'on peut constater la consolidation de la position des candidats sor tant une lgre avana des candi dats du cartel et le recul des com munisles Paris et en province notamment l'chec de Cacliin. Au cuu cartelli-tc n'est lu Met/ et R uen. LYOsT— Outre M. Ilerriot sont lus tH carttilistes et 8t) bailota ges sont en faveui du cartel. MARSEILLE— Les cartellistes ront lus et il y a 13 h llotnges. HA VUE— Quatre oartolltatoi sont lus et il y a 31 batlotagei avec la liste cariellisle en tle. MULHOUSE— In socia'ste est 4!u ; il y a :t."> ballotages uvec une liste socialiste en tte. ta Ejiyple LEC41R— Le 1er congrs ca tholique q 'i ait jamais t tenu en BgyPta s'est ouvert hier en pr sence de 1 1 Oi)0 assistants ; 7 messe* ont t clbres suivmt dlai rites orientai!, /iki l> %  qui prsidait, a envoy au roi l-'ouad un tlgramme lui souhui ant longue vie et prosprit. lon Daniel, candidat au Snat PARIS M. Lon L* udet fait sa voir qu il se porte candidat au se nat en remp aceme t de M .lui*s de la Haye, oyi i te, snateur de Maine et Loire, dcd On consi dere quM. l)au lel a grande chance d'tre lu et certains sna t:urs se m uitreut d|.l inquiets la pense qu'il poui rait introdui re cerlaines de es mthodes qui lui ont valu tant de uoloiit la chambre des dputs. Action des'troupes Iranaisei au laroc PARIS Il a sufli pour rame ner le calme sni tout te front d'il ne lgre action des troupes fran caises le long de la rivire Ouer gba, endruit o>'' il tait devenu n cesiaire de faire parvenir des vi vres et du matriel aux uvant-pos les isols la -iule de la premire attaque des liillaius. Lsa pottes ont russi se maintenir par leur f ropre mo\cn jusqu' aujouid'hui. e colonel Colomba! a euvoy une i lite colonne nettoyer la Kgion. La Itcou %  si 11 ge aux dissidents en lvera aux Kuiams leur audace e* contribuera en mme temps h al fermir la rsistance des tribus de la /oue franaise que les rebelles incitaient se joindre a ux. La loi sur l'talon d'or la Cbambre des Communes anglaise LONDRLa— La chambre des communes a vol en 2me lectuie Tes projets de loi -ur Utalbn 'or et a adopi les rformes momlaires ncessaires pour sa mute en vigueur. L expose du projet fat par M. Guinness, secrtaire linan cier du Irsoi, montre que le pays ne sciait pas tenu de payer les in liTs moius qu'il ne devienu ncessaire u uti iser les c lit am-ricains • es ci dita s'lvent 30J millions de dollars. La premi re tianche de it)0 million-: sera fou nie p r la Vedaial Heserve bank et la 2me de 100 millions par la banque Morgan. A U Socit des Rations GaXtlVB— La comte Wiart, aacUa ^raident du conseil, dl gu-$ belge, a inausar officielle ment hier h confrence interna tionale pour le rontrle du com merce des armes roos lei luspi ces de U Socit des Nation k la quelle la d galmn uin-'ricaiue prer; ) pari. Dans le discours d'o tortura da Wiart a dcl ir • qae le commerce des armes ne saurait tre considr comme une ques lion d'ordre exclusivement com mercial et clupp aux rglements •••.ieraationaux.Sop discours a t vivement applaudi plusieurs re prises. La confrence va n'ouvrir au milieu d uue eefaine diverg) D ce de vues sur plusieurs points du lexte de la convocation, nui-, on assure que malgr i la 1 i mention gnrale Ml de mener lit CJUIVPMI ce a bonnes lins. (V des personnes qui devaient tre condamries h mjrl au ose ou un aurtii roussi.Le gOUVornem ni, dit la dpche, a d inn l'ordre to ite-, les Cies et a toutes |. ^ m n so is d'iffaires de riUVOVCr im u diatement leurs >mp oyes unmu Distes. Nouvelles Diverses IlOM h— %  La Epoca annonce que le voyage du pnuce lluinbert au Japon n.loinmen.era jias avant le moi de Janvier prochain au lieu du 1 > Mai connue on I'* v ul dit Le prince serait aceosaM gn p^r •'. croiseurs ilulieus.Le U Dial Uadoglio prendra jeudi les fonctions de che* dlai major g nral de l'arme ita.ienn.-. MTAQUBZ — Le dirigeable Los Angeles %  > estanive ICI a 18 h. :iO. RKRLINDans les milieux po litiques on pense que la nomma lion du Dr Meisner comme secre taire du Prsident lliu.ieiibuig,De sera que temporaire en alleudanJ un accord ce sujet eAtre les na tionalistes populistes et les b-dia tiuus m Iilairea v-es dernicres .lesi r-r.imi voir au socitariat le lieu tenant colonel Non l'eldmau qui fut te bias droit uu Merecsal pen dttul la campagne lectorale. Le p.rii opjliste v .udra t que lse c,c ,.iic lut piis daus leur lang pour les rcompenser d avoir se cr.iii le li Jarres en 'aveur dtlin denburg. LE LAt— Le Prince de Gall a vient de partir pour uns lyurut


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06417
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, May 06, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06417

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
Uk oient May loue
BOIS.VEHNA .
1358, Rue Amrloalna
, NUMERO 2Q CENTIMES
Quotidien
TLPHONE |N* 248
Celai qui brtie de l'ambition d f^fl
dile, tribun, prteur, consul dic-
tateur, crie qu'il aime sa patrie. ,
et il n'aime que lui-mme.On lait
des vux peur la Rpublique
quand on en fait que pour soi
mme. foliaire
19a* ANNEE N 5497
PORT-AU-PRINCE (HAITll*
MFRCRED1 MAI 1025
Due Lettre documentaire
Hunier* tai nt ravags par
juMCH destructeur, M. h lu
liqmreprcxentait alors notre
l Gnes rumine Consul Qi-
l'inquitant des propor-
nu prenait le flau et qui
! t sujnalis, 'einpress i
Ester un spcialiste
as. expert rput en co-
r, qui lut envoya cet
\hlettre documentaire sut-
ique nous prenons plaisir
Te publique :
[lWo.lel'. Septembre/924.
Hoositir.

n'eicttw d'avoir at-
ou 5 jou s pour vous
____: les raisons de ce re
jient un manque de do:u*
dUok sur la situation pr-
) de la culture du Cotonni r
jtiet les recherches que j'ai
faire au sujet de li chenille
UUtrice ilonl vous me parlez.
l'ai pu du reste trouver une
Ition prcise concernant
. larve, bie que j aie tout
I de supposer qu'il s'agit du
1 rose signal ces dernire?
l Porto-Rico, Moutser
__pj Ste-Groix et quel
i autres lls des Antilles. Si
t bien l le parasite qui d-
I actuellement les plants-
I de vos amis, ce dont ceux]
liraient s'assurer le cas
tsoit en me ftisuit par-
des spcimens de che-
ins l'alcool et ua ou
Joua piqus dios une
|tn utilisant pour la
lion une tude de P.
- La Ver rose de la
lu .Coton parue en
JabTAgftnomie fjolo-
1 bulletin tfe l'Institut Na-
-jrr* d'Agronomie Coloniale
S"* P*r Emile Larose, 11 rue
JjjggfouHB, Pans, je con-
,3?l,w : ^e cu'tiver un Coton
J* jN.ffAcala, originaire
\m iwatde Chiapas au Mexi-
JJjslalectionn ces dernires
annes aux Etats L'nis o il est
1 gitiv Ami les tats du Sud-
*.r donnerait vraisemblable-
ant de bons rsultats Hati
*** acclimatement dans une
** de slection ; vos amis
pyra-eut essayer aussi le Ped;
gw Rester et le Coker'a Pe-
JWM Deltatype Weber, dont
"lemencts sont vendues par
5ty[reed Seed Company
wnile. South Carolinaka
JJM derniers, comme l'Acala,
*!t des cotonniers Upland
Pf*e cspsule et a longue soie,
rodigreed Regiater prsen-
i rL80 ou,re l'avantage de re-
jwjw une maladie parasitaire
ttiine par les Amricains
[ooslenom de Wilt.) Les au-
mesures capables d'enrayer
as une certaine mesure la
Fopagalion du flau seraient :
" pratique d'une culture exclu-
sivement anutielle ; l'arrachage
et la destruction des plants par
le feu ds la (in de la rcolte; le
ramassage et la destruction par
le leu des capsules mal venues
tombes terre ; le labourage
du champ aussitt ces opra-
tions termines ; la dest- uction
des cotonniers venus sans cul-
ture ; l'adoption d'un assole-
ment ne permettant pas au co-
tonnier de revenir deux annes
de suite sur le morne terrain t
la destruction immliate apr
l'grenage des graines qui n
s'raient pas rserves comme
semences t destruction qui peut
vid'mnent re avantageuse-
ment remplace par la ritura-
tion en vue de l'exlraction de
l'huile); nettoyage des miga-
sins et des usines d'grenage o
on ne devrait sous aucjn pr-
texte laisser traner des graines;
traitement des semences dans
un appareil capabl ) de tu Ver ros ( un des appareils re-
commmls actu Uemsot est la
iMchine Simon air chaud
tab que Nottingham. du-
ne valeur approximative de
fSjOOO francs or ce modle
a t adopt notamment par le
Congo belge ), ou au moyen de
la Chloropicrine, ou pi is sim
plement. mais ce proc l de d
infection est beaucoup moins
fur exposition prolonge des
graines au soleil sous une f ble
paisseur ensachage da u sdes sacs
bien ferms une fois la masse re-
froidie et limination des grai-
nes attaques par trempage au
moment du semis dans une
quantit d'eau suilisaule pour
leur permettre de venir llotter
la surface.
Indpendamment du trav il
de M. Vayssire, je puis vous
citer les suivants qui pour la
plupart concernent plus parti-
culirement les A thles:
Ballon H A- The Pink Bolli-
vorm in The West l adies. Agri
cultural i\sws( Imprial Depart-
ment ot Agriculture Barbidos)
XIX 192M pages W, 578 et
460 XX l 21 pages 138, 302,
2Gii et ML
Lgislation with regard to
thet'ink Bollivorm of Cotton
Agrxultural News 1120 p. 408
The hight |against the Pink Bol-
livoruna in the United Sut s.
United States Uepartm nt of
Agriculture Waahington OC.
mi
Il va sans dire que je reste
entirement votre disposition
et celle de vos amis pour les
renseignements complmentai-
res dont ils pourraient avoir
besoin-
Heureux de pouvoir vous
tre agrablei je vous prie d'a-
giter, Monsieur, mea meilleu-
res et bien xrdiales salutations.
GUIBERT.
Four ceux qui veulent s'Instruire
lia grand nombre de difficults mime rectifier ses erreurs et faire
4 jisn oppose aux doctrines de l'-
'Su? V,*nt J* ce qu 00 n6 let con
pas. Exposer nettement une
R22 ?' IE?,,M- -' r*f"tr
"moiti des objections.
Cette tche, 1 abb Eugne Du-
Sf . le fait avec sret, et tout
woKjue peut, en consultant cet
our ou tels autres qui grce
|p r U ~ bon.leot du ct de
cl for,i,ier dans foi t
ann" 'es no'1 cryanta ou les
j. Prat'(iuants qu'anima le ouci
quelque chose a ) gagner.
Pisqu'o'i veut bien ni pi* t m'-
cher encore au Papa, Pre m-
muo de9 till'W, disrtni un mot de
la conclusion d'un extrait de jour
nul o il a t question rcemment
de l'Infaillibilit du Saint Sige, a
propos I la possibilit d'un voya
ge du Pape h^rs du Va'ic^n.
En consultant l^s antont. on
lit propos de l'inlaillibilit, dans
Rp'iques du B>o s n- aux alla
tre la Religion par l'ex capitaine
Magniez. Le Pape est faillible,
comme vous et moi. dans les cho-
se ordinaires de la vie, lors'iu'il
parle de la plu;e et da beau temps,
du rouge et du noir, de l'leclrici
t, et d'autres choses semblables.
a II est faillible aussi dans ce
sens qu'il peut tomber, pcher,
comme vous et moi, et mme aller
ea enter comme vous et moi.
a II est encore faillible lorsque,
comme Jot'itr priv, il parle des
choses religieuses ou en crit.
Mais il est absolument infailli
ble, lorsque comme Pape, c'est-
-dire avec sa puissance de docteur
oinrt Jts Chrtiens, puissance qui
lui a t donne par Jsus Christ,
il dfinit, c'est dire impose l'obli
galion de croire une vrit reli
gieuse, une rgle de murs ou de
discip'ine. Alors, c'est la vrit
pure qui ort de sa bouche, et cels,
par la toute puissance de Dieu qii
'empche de rien statuer contra
a vrit ou con,re le bien spirituel
du peuple Chrtien
Voil qui est clair. El propos
du pouvoir temporel, le mme
auteur dit : t Le pouvoir temporel
n'est pas indispensab'e en soi
l'Eg'ise i pas plus qu'une maison
pour loger notre famille ) puisque
l'Eglise s'en est passe jusqu au
pre deCharlemagne;mais, de noi
jours, le Pape seul peut dire s'il a
besoin, pour le Gouvernement de
l'Eglise, des bie/ia que le roi d'ita
In lui a vols.' En tout cas, il d
dira jamais que voler soit bien.
Comme le l'ap est Ev<|ue de
Rome, c'est bien Home qu'il doit
demeurer et avoir toule son ind
pendance .
Tous les catholiques, et -ir
tout les Evques. mme ceux dont
les nations seraient en guerre ave i
'I alie doivent pouvoir aborde
librement le Pape. Or, sans un
territoire indpenlant d'une autre
nation, sans pouvoir temporel
donc, nous n'avons pas cette liber
l, et le Pape, noire Chef, est la
merci d'un gouvernement quelcon
que qui voudra l'emprisonner, le
voler davantage encore, et emp
< bfr quiconque de le voir, ou rom
rmpcher les cardinaux d'lire le
uccesseur d'un Pape dlunt.
Si donc les be.-oici da l'E lise
d-idiieut un Pape sortir du
Vatican ou si des arrangements
intervenaient entre le Ouirinal et
le Saint Sige concernant l'ind
pendance de celui ci, aucune at-
teinte ne serait porte par re fait
au dogue de l infaillibilit du Pape,
tn matiie e foi.
Lk LlSEl'H
Encore une lois hier soir le pu
blic Port au Princien a prouv son
dilettantisme musical en se rendant
en loule Parisiana pour couter
une dernier fois la musique har-
monieuse, langoureuse et suave du
Chur des Cosaques.
Jusque l nous connaissions
cette Hussie des steppes meur-
triers si puissamment dpeints par
Tolsto. Ndus avoos SOtitStt avec
iSaudeau parvi uru ce Krem in o
se trouvent entasss les cano s
Napolons, les canons de 1812
qui rappel e nt la retraite de la
Grande Arme et, c < Moscou tout
en (eu, mais c'est l'impnsario
du Thtre Paiisiana que revient
toute la oire de noua avoir pour
la piem re fois rvl ce ct que
nous ignorions de I Ame nationale
Russe.
Le f.hur des Cosaques du l\ou
bn dans un programme nouveau,
admirablement excut, nous a per
mis hier au soir de vivre deux
heures exquises au son d'une mu
sique qui fait rver tour tour au
choral de la chapelle Sixtine tant
elle est mystique par moment, et
par ses accents martials si bien mo
duls. au temps ou jadis l'cho du
Il .je Tsana Kram > emplissait les
vastes domiines du royaume ds
"Roinnoff.
Sous l'empire encore de ces
heures rh muantes que l'on vou
drait voir se prolonger indlioi
ment nous c oyons ti a luire ici un
vu populaire que M.i.e Taldy n^
manquera pas d'accueillir favora-
blement en demandant au Cbmu
des Cosaques de nous gratifier en
cote une dernire fois d'une audi
lion de son riche rpertoire.
Conseil d'Etat
Ce matin le Conseil d'Etat a re
nouveic son bureau pour le iciue
mois de la rettlon. Oui t rlus:
L juis Prophte, prsideut, Mon
tas et Dr II. ni,voir, 1er et 2me se
crtaires.
Puis ia C.irr.missioa du budget
a t forme, compose de Mr
Emile Elie, prsident et Dr Lescoo
llair. rapporteur.
Nouvelles Etrangres
Par CabU
Port-au-Prince
neserapas pmdeLanson
Les amateurs de ce Vin de
Champagne lant pris et qui d-
sespraient de savoir que le stock
avait sensiblement diminu chez
l'agent M, G. de lespinafse, ap-
prendront aveejoie qu il vient d'en
arriver un fort stock.
Port au-Prince ne sera donc pas
prive de ion t.htmpagne prfr
qu'est le Lanson.
^- 1-ou.juanis qu'anirc
J? l* 'ru... oaa dis-je ? mut hom-
tue n'aveugle pas la passion
Il i.8rt du moment, peut lui-
pour lui mme, par acquit de coas
cience les mises au point utiles.
Ces rflexions ma viennent en
lisant les inexactitudes qui se pu-
blient journellement au sujet des
ch .ses de l'Eglise. Je ne parle pas
de l'Eglise : le disciple n'est pas
au dessus du Matre et ce n'est ni
aujourd'hui ni dans ce pays que
nos pr'res et nos vftques ont le
privilge d tre insults. Si les
chrtiens s'en a'tristenl, les ama-
teurs i | iu laies s'en rjouissent
et croient inconsciemment que la
cause it Dieu et vie la Patrie a
Bon as & Navarro
Rue du Magain deJ'Etat]^
La Fabrique de Iosai<|ues a rhoruieur d'ollrir ses
services aux Ingnieurs, arcliiiecles|*rUciilit!rs l la
Capitale et de la Province pour l'excution des travaux
en carreaux mosaiipies de foui* beaut et de des-
seins varis,blocs en ciment,()ranit,pierre artificielle,
balustra'les,dcorations, travaux au cimetires: tombes,
caveaux, etc.. ,
|>.ix modrs.--Faites nous une vsflle.le meilleur
accueil vous est rVrv.
Pour les conditions de vente,s'adresser a Monsieur
L0? RlYMi, en lace de la rVte.
Borras $ Navarro
tes dernires lections mu
nicipalefl semblent le
jus<|u'ii une victoire
pour les cartellistes
PARIS Quoiqu'il il encore
Irop tt pour mettre une appr
ciation sur les nombreux hallota
ges et rsultais non encore con
nus des lections municipales, il
semblerait ds maintenant qu'on
peut constater la consolidation
de la position des candidats sor
tant une lgre avana des candi
dats du cartel et le recul des com
munisles Paris et en province
notamment l'chec de Cacliin. Au
cuu cartelli-tc n'est lu Met/ et
R uen.
LYOsT Outre M. Ilerriot sont
lus tH carttilistes et 8t) bailota
ges sont en faveui du cartel.
MARSEILLE Les cartellistes
ront lus et il y a 13 h llotnges.
HA VUE Quatre oartolltatoi
sont lus et il y a 31 batlotagei
avec la liste cariellisle en tle.
MULHOUSE In socia'ste est
4!u ; il y a :t."> ballotages uvec une
liste socialiste en tte.
ta Ejiyple
LEC41R Le 1er congrs ca
tholique q 'i ait jamais t tenu
en BgyPta s'est ouvert hier en pr
sence de 11 Oi)0 assistants ; 7
messe* ont t clbres suivmt
dlai rites orientai!, /iki l>
qui prsidait, a envoy au roi
l-'ouad un tlgramme lui souhui
ant longue vie et prosprit.
lon Daniel,
candidat au Snat
Paris M. Lon L* udet fait sa
voir qu il se porte candidat au se
nat en remp aceme t de M .lui*s
de la Haye, oyi i te, snateur de
Maine et Loire, dcd On consi
dere qu- M. l)au lel a grande
chance d'tre lu et certains sna
t:urs se m uitreut d|.l inquiets
la pense qu'il poui rait introdui
re cerlaines de es mthodes qui
lui ont valu tant de uoloiit la
chambre des dputs.
Action des'troupes Iran-
aisei au laroc
PARIS Il a sufli pour rame
ner le calme sni tout te front d'il
ne lgre action des troupes fran
caises le long de la rivire Ouer
gba, endruit o>'' il tait devenu n
cesiaire de faire parvenir des vi
vres et du matriel aux uvant-pos
les isols la -iule de la premire
attaque des liillaius. Lsa pottes
ont russi se maintenir par leur
fropre mo\cn jusqu' aujouid'hui.
e colonel Colomba! a euvoy une
i lite colonne nettoyer la Kgion.
La Itcou si 11 ge aux dissidents en
lvera aux Kuiams leur audace e*
contribuera en mme temps h al
fermir la rsistance des tribus de
la /oue franaise que les rebelles
incitaient se joindre a ux.
La loi sur l'talon d'or
la Cbambre des Commu-
nes anglaise
LONDRLa La chambre des
communes a vol en 2me lectuie
Tes projets de loi -ur Utalbn 'or
et a adopi les rformes momlai-
res ncessaires pour sa mute en
vigueur. L expose du projet fat
par M. Guinness, secrtaire linan
cier du Irsoi, montre que le pays
ne sciait pas tenu de payer les in
liTs moius qu'il ne devienu
ncessaire u uti iser les c lit
am-ricains es ci dita s'lvent
30J millions de dollars. La premi
re tianche de it)0 million-: sera
fou nie p r la Vedaial Heserve
bank et la 2me de 100 millions
par la banque Morgan.
A U Socit des Rations
GaXtlVB La comte Wiart,
aacUa ^raident du conseil, dl
gu-$ belge, a inausar officielle
ment hier h confrence interna
tionale pour le rontrle du com
merce des armes roos lei luspi
ces de U Socit des Nation k la
quelle la d galmn uin-'ricaiue
prer; ) pari. Dans le discours d'o
tortura da Wiart a dcl ir qae le
commerce des armes ne saurait
tre considr comme une ques
lion d'ordre exclusivement com
mercial et clupp aux rglements
.ieraationaux.Sop discours a t
vivement applaudi plusieurs re
prises. La confrence va n'ouvrir
au milieu d uue eefaine diverg) D
ce de vues sur plusieurs points du
lexte de la convocation, nui-, on
assure que malgr i la 1 i mention
gnrale Ml de mener lit CjuIVpmi
ce a bonnes lins.
(V tion conomique des
|]tai.s europens I' uou-
vel aonbasiadeur amri-
cain en fraude Bcetaune
LONDRES M. Hough'oo, non
Vfll ambassadeur le- l.l,.l- I ilSOS
Grai.de lintugne, a prooooe un
important discours uu banquet l'il-
grins, Mr BaldvVio. 1er m.nislre,
etail prsInt.L'amhaassadeui a d
clar en lermes amicaux mais for
met, que *i ia piix, ha : le
b .n veuloi.r a'tait pas rl iblia as
Europe, il craignait que I aule des
Etats Unis poui l.i rOCODSlrucUon
de l'Kurnpe ne dt nsaSf II a
clairement lait aompreodi qu'il
p.trldit non seulement de I aide
morale mais de l'aide monUtra.
Les dclarations de l'ancien am
bassadeur amiicain eu Alb-iua
gne, vouant apr.-s sa rcente viai
te aux Etats tt ses conlrences
avec le prident Looiidge, sont
ili'-iin - h causer nui profonde
impre-sion daus les mi leux diplo
ssaoqsai.
Le Communiste en Bul<|a
rie est couibatlii i ou-
trance
BERLIN- Une dp.'ch de So
a dit que la police a dcouvert
une autre organisation - r.-i.-
c mmuoisle a la tte de laquelle
s; trouve l'ex bourgmestre de a
ville. On a sa'si un approvisionne
m nt de munitions el parmi I
archives on a trouv eus liste des
nom> des personnes qui devaient
tre condamries h mjrl au ose ou
un aurtii roussi.Le gOUVornem ni,
dit la dpche, a d inn l'ordre
to ite-, les Cies et a toutes |. ^ m n
so is d'iffaires de riUVOVCr im u
diatement leurs >mp oyes unmu
Distes.
Nouvelles Diverses
IlOM h La Epoca annonce
que le voyage du pnuce lluinbert
au Japon n.- loinmen.era jias
avant le moi de Janvier prochain
au lieu du 1 > Mai connue on I'*
v ul dit Le prince serait aceosaM
gn p^r '. croiseurs ilulieus.Le U
Dial Uadoglio prendra jeudi les
fonctions de che* dlai major g
nral de l'arme ita.ienn.-.
MTAQUBZ Le dirigeable
Los Angeles > estanive ici a 18
h. :iO.
RKRLIN- Dans les milieux po
litiques on pense que la nomma
lion du Dr Meisner comme secre
taire du Prsident lliu.ieiibuig,De
sera que temporaire en alleudanJ
un accord ce sujet eAtre les na
tionalistes populistes et les b-dia
tiuus m Iilairea v-es dernicres .lesi
r-r.imi voir au socitariat le lieu
tenant colonel Non l'eldmau qui
fut te bias droit uu Merecsal pen
dttul la campagne lectorale. Le
p.rii opjliste v .udra t que lse
c,c ,.iic lut piis daus leur lang
pour les rcompenser d avoir se
cr.iii le li Jarres en 'aveur dtlin
denburg.
LE LAt Le Prince de Gall a
vient de partir pour uns lyurut


filMATO
il
v
l .
')
I
l i
.
B Crm
>.
L Y S
donne un tel ni de lys
#?
.-*!
r

Sm I
'
.i,
. i


..
0 /.a C.rtr Ttmdi "ji doue. Qarfumt*.
conscrit la fracheur 6t la jtuntsst. imbellll. r/fact Itt ndtt
Lle
tien, la pond'g
Assure un^
carnation exquise
U Cimr. TEIN! F.I.VS. finr
oncuri'-e. neutre, r*. incapable
d'offenser en rien la peau, qu'elle
douen. inpuplii et blanchit tan l.i
lubrifier l'excrs ou jamais la faire
hiirr Pariumre aux entrant de
Mari, la Crme TEINDKLYS esi
If tfpt le plu parlai) de 'a ernie
de toilette; on emploi rviie le
hte. 1rs tache* de rnusscu' et le
irritation due la pou%ire
ARYS
3. Rue de U Paix, 3
PARIS
Tuulei Parfumeriei ei tirtnd- Mtfaalai
^**Zf*ZZf*
forge Vaillant C miuq ataii
en automobile b travers le mm
des tno t n-i il iguenois : le dpar
h eu lieu nu milieu des hourra
de milliers de personnes qui qui
lrent I ur travail pour venir fa
rein h lie dius les rues que su
Vrtil le collge et pour acclamer le
prince.
WASHINGTON -La convention
quinquennale du conseil interna
liodal des f mm-s pour la diseu.
h.-d des questions internationale;
6"est ouverte hier, i nations \
taient r. j> tentes. L*dy Abe
deen prsidente du conseil, et 11
scrta re Hoover ont prononc
tes discours.
L'accord commerci.l tonclu en
Ire les Etats lms et l'Espagne a
t prolong d'une anne.
Les
cours
B Mai
NEW YORK Sterling 4,8631
Francs 11.07
PARIS- Dollar 19 0, :
Livra 9i tn>
Irrigation de la IMaine
le I Irlibofrite
I s tudes se poursuivent en
vue de l'achvement des plans de
la haine par photographie arien-
ne.
Plusieurs planches sont |prtes
et !e travail d'assemblage des
feui les est achev. L'emplacement
du barrage a t dtermin, il sera
situ a l'amont de Veirelies, et les
eaux recueilli >s permettront l'arro
sage d'environ 00.000 curreaux tle
terre
Foratje do poils
DtM 'a Plaine du Nord des
puits onl l fors et d'autres le
sert nt sous peu, en vue de l'ail
inenlatiuii en eau potable de nom
breus-es localits. Dj les puits
achevs sont d'une grande utilit
aux populations. Les localit! qui
seront ainsi alimentes dans un d
lai plus t u moins long sont Limo
nade, (Juartier-Morin, Carncol,
Ouanaminlhe, Acul du Nord, .et
Plaine du Noid. In puis de 150
pieds de profondeur touelioi ne
Terrier Rouge, trois 1 Anse Rm
Ta, ur en voie d'achvement au
Oiur Russe des Co-
saques du Ko u ban
Vilre pri'iuier minute-rr-mlu rlail arll
qiiiiR'l ions .nons reu celui ci, nous le pi>
fUM inuie en manire d'un nome! I.........u
remlii au talent remarn, laMe les mmilires lin
(lueur russp.
IL r s. ir une foule considra-
b e > i t.. 11 la lit me audition du
Cl o'ur Russe.
In progiamme Louveau a l
nflart. Aushi bien rempli que ceux
des deux pitmipes reprsenta-
tions, il a t accueilli avec -sii.j a
tbie et applaudi, a de certains mo
ments, sous la loi me non quivo
que d un vritable enthousiasme.
Le Solo de liai y ton de \* Elgie
de iinngt a ravi le public Les no
tes souides, parfois li veet-, sou
tenues par te ut le chur en un
accompagnement savant, ont r
sonn, te sent insinuts dans 1 A
me des auditeurs en y UiaeaB un
peu du trouble n r-lagiaue et 1 guide de la vjix aveilu du soliste.
La Prire dis Cosoi/u s de < a oi ni
n'a pas eu un sue ces moindre. Klle
nous a dit les superstitions qui ha
bilent l'esprit de ce peuple, Us
craintes qui l'animent,les audaas
dont il se cioit capable, lorsque
aii: la bataille, il s'arme de eou
rage par la prire it la rsigna
lion.
Mail la BonJu a de Daiiaou kf
devait ppndant plus de I j minu
tes, parce t|tie rendue merveilleuse
ment, en t n art averti, tauiar d
Boilivi ment le eucca de la oire.
Les dos de baryton et de t
i or, soutenus par les chanteurs
et le i 'le aussi, certainement difli
ci'e, de la contre baise, eut eu
vite f i* d n<>u d ner une ide
de l'Opra l k a' ien ....
Les Diiii-es Natioi aies de- i'. ques par leur origiua'it el le la
Innt qui a prsid le ir i x< u
tion. "lit conquis toute la salle
La Hircarolle de Mcnlelphiur',
le Kiasiny Sarofan d Vndri f' et le
morceau de R BVky K rsi.koff o t
ai hev celle audition mervei leuse.
aussi savante que les deux pie
mires, aussi f xpressives des peo
ses librlaires et la fois my-ti
que* du Russe.
Les Assises
Nier, c'est le nomm Elvira Vil-
neiis qui comparaissait l'audien-
ce criminelle du jour pour rpon-
dre d une prvention de tentative
de viol sur une enfant ge de 8
ans peine
Les dbats ont t dirig* par
le guge Lon fierre. le Substitut
l-n.rl Riymond occupait U sige
du Pa <| i i et Me K^bre tait la
ba re de la dfen-e.
AuruQ tm iin n tait prsent; la
mre, de la victime, celle-ci elle-
ni'Vr.e taient ab>ente--. Aprs la
clture des d bals gnraux, le
Juin prsid par Me (eorge Rrlaod
revint, vers 4 heures de l'aprs
midi avec un verdict qui mo'iva
une condamnation I anne d'em
prisonnement.
I tts M
Marre Tailleur
Amorcid i- c ieuls et am s
q i son tablissement e t trans
fru la rue Utiles De.t.iuch-s
pu No 4:2 en lace du (iairge
Kneer.
!
rou
'Je travail est Irst d licat, on a
d av, ir recours a un piitalier
am u ain pour le forage d s puiis
de sondagi a leraplaeem.nl du
barrage pour lirrigttion de la
Plume de l'Artibonite. Ce puisi
liera l engage pour quelques
mois et il foiraera pendant son
passage ici q iniques sp.ialistes
llaitien-qtii pour o it le remplacer
so i dp il. Kta.it onn que
fon b aucoep de villes du pays
e-> ressourees en eau de source
peuvent tre dilli il m ni aug-
m nies, los >e vue* de te pjisa
tiers haitiei'g s ont enlremint
p ieux pour aid rai il v loppe
ment des ?,rvices Ir Iraubuues d?
cti nljnj
' m
Bout de l'An ,
Mrr' Mme U.n el Apollon, i
et Mr et Mme Lon Liattti..u, Mr
et Mme >>phor?c yualo, Mle
Warre'e Apollon feront chanter,
rn I Eg'ie du Saer C'.- ur le Tur
geai, 'c jeudi //mi I ' Il b.
du rr.i'i i.ne Messe fo'r nn lie de
Requiem la mmoire de leur re
gretle n re
v dame P. M. A|ollon
dde le limai 10_>i.
Aucune invitation spci le n'
tant fuite, les mis sont (ries d
cons Mrer le pisent avis comm
n enant lieu.
Yaitit! ill! vaille
pour toute cette semaine
Oignons du pays
Frais JeftsiKrulenU
G. I),25 la livre
Ne perdez pas l'occasion
1313Grand'Ru
i mm
Ancien 1 Intel Bellevue
Champ de-M ara
Service iprprochable
Partsiaiia
Demain soir
I
Entre: 1.00
& Pour gurir ou * iter
MIONAINE* CONSTII ATIOR *
CONOCtTlONS-ITOURDISSCNCNl
IMIAMnAt OASTRIOUI
IL SUFFIT de prendre
av l'un d* vos repai
tuiM M* un lotir* uUmtnt
une Pilule du D'Dehaut
447. rue du Faub* Bt-Denis, Paris
Mais 11 faut eziser les TrltaDles
qui MBt tout i fait blaochas
lj ! ur otiioun* dMqi'niti Im met*
I DEHAUT A PARIS
4 .nt n lltlbKmtnt Imprimai n noir
Yaille yaille
CHEZ g
Oloifson,
Lucas &
l'urani U snmaine Hu 6 au
11: Mu nom wn I ns nrx
rduits une partifl de marclian
di es, spcialement :
TOILE Iti'
Un gnnl assr.ttimpnl de
'souliers Linhrs \\ \iu.in s
et tflSruliers pnir Tennis.
Prulilcz en ! !
Administra .'o i Unr le
des i'ostfcs
Avis dt dpart
( Les dp.} : ie* pour N. w York et
rKurope ( v a Pfjw York ) par le
a^n er P.nama seront fermes
sain di 9 du co irtnt,
Port au Prince, le G mai I ..'i
Sa Martin
Petit* Gove
Pour cause de dplacement t
renouve I mer.l de stoik mit en
vente au rat. i. fes lots de Four
nitures pour Menuisiers, Sapo'in
couleurs ass. nies ; peiolunaen
aate et huile, T.rbentine fil D
M. C. et SilUteen ; C'gtrettfs et'
cigares Gui Imid. Fil p,iur celliers
et cordonoiers. ChesterfieUI -et
tamel, Boucles tle toutes qualit*
pour alliera et tailleurs. c'Nkk
cela,, Sandales el souliers bUcs
Boules la>liquesSureiles,carameli
B -cuits de tuutes sortes, Bonbons
sortis par livre et |ar boite. pa
pien, et serrures pour malles, ele
Lartpes. Verres de arape^ BoL
fbes et mches ,1e [,u\L dim. Q
fions Fanaux : Verres et bob
ches pour lanaux, Verre boire
* liqueurs et cocktail.
Savon colossal, (JAcerin^l'almo
l.ve, coco. Goudron! adum, e?c
i^gehqu.de blanc et noir, d|S
en pate, toutes nuaucea. Huiles
Liqueurs Champagne, V,n7de
ca.SseetdebarriquesipinK(8rie
Rade
La rai'e du Buggy Murra\ caout
c'iouie aura lieu samedi au Caf
Beaumont Denis fils 4 heures de
1 pi es midi.
Revue
des Deux Mondes
i S Rue Je l bntvtrsit. Paru
SOMMalKE DE M LIVRAISON
du 15 Avril i925
Jean Perbal. Dern re partie,
h uis Berrr ad.
Lei maladits de la I moift ie.
La par eir.enlarile. fharlts lk-
rcist, de llnslitul.
Le cardinal Laxigerie. III.
Les pres blar.es I o>uvie. Geor-
ges Goya c, de iWcadnie l'r an-
case.
Un aariaoe d &rii>t< craies 6ois
la teneur. Luc de la fo ce
L ?\iie et le Liban sous le
mandat Frapcais ( 1913 1921
Men V. Qfrcard.
La Baibutinirc. / vesnes.
le nVe de l'officier de rserve.
Grial Delxney.
L'KltlIe de Fioriao N'adame
Gonbler. Fr'moLd Pilor.
Rama dramatiqur, Hedda
Ghb'er k lnnrrdu rannise.Ber
Poon ic, de l'Acadmie liai aise.
Fevue Sri liliqie. La Tecliiique
et la beaut a Maroc. Charles Nord
mann.
M. Estauni 1 acadmie Frsu
aiaa llenrj tiidou.
Chronique de la quin/^ine. Ilis
loire polit.que. Hen Pinon.
' R'X DE L'APONNEMENT
_ Un an Sis mois
Pans
Seine Seine et Oise 80 Ir 41 1
Dpartements et
Colonies franaises 86 44 tr j fri
Etranger 9K lr J0 a6
Les abonnements paner t du ter et du M
de chaque mois.
PRIX DU NUMERO lr4 $0
Les diteurs Guerri w~
des agents qui vouarakai
charger du placemeotdaV
vrag^.9 et romaus, lKiJ
tl -lubii^spar liraiaoaa
gnes de cadeai x.
Seules dans d' s \j|u,
plus de 10.000 habiUaiii
ces seront crep.
Pt r conditions e> rfrai
dresser a t*ditorial GoerH
Grao \ia 5. Valence (Fi
Horn-LinS
Le steamer Clam Haiiil
nrnt ue Cnrn.ao. Kiaotn
ici vers le 2 juin. Il JZL
mme jour pour l'EuropaS
Hatien el Puerto PlalaV
fit et ph-s^-ii-.
Les personnes qui dairaaU
1er de cclti occasit n sont prf
passer en nos bureaux !
laire insciire.
OLOFFSON.LICA8t.fJ
f Agents gDam]
PARISIBL
BiaBcliissene la Yp
Hue Dan Us Dettoutkn
l'oit- au- Prince, Hl
|LESSlVE.-HEPasi|
I'rkmititlde
Soins particuliers p -ur lai
Sn, Ieux cols, h mirea.
Vous fer/. .leitemDt
en envoyant voire linge k
L* PAEISXr
Trois mci<;
l Ir $0
Avis Matrimo
Je soussign, Jean Maniai
dure au public en gnnli
ommene en particulier,
fil n > responsable desaetu^.
ement quelconquesde maa
se Madame .Tcnn Mercier,]
H h a Berret, c pourcauni
1re. En consquence, k|
voue la paternit de l'entai
a actuellemerd, vu mon
.1 llaili depuis tantt qatin]
nes.
l'ne aaction en divora n\
incessamment intente.
San Francisco de Cuba,
avril 1925.
Eug
^^^^^^ Jean MERC
LE BOSSE &
Agences Reprsenlatid
PORT-AU-PRINCE: S
Agents gnraux deft *
Decker Jones Jeweli Milling
NEW-YOltK
ls'IIU(|ariaii 0 0- Boule R'uga>tq
^Tlie Home Insiiran.H Company
NEvV.YOHC
Assuranct contre l'inoendt*}
Diamond latch Go
Allumettes i Safe IIome\
0. S, liulili.'i xport Company
Souliers Hedw.
Chas F. Vatllaiie ,t Son
Polamons aals en tous genres
MtiiL^ctures Lile lns'ce Qy
Vasurance sur la vie,
jtiiihou Fires An
Vins t& Champagne Uordr aux
\}*lh J le) m ai
COPENHaULF
_, urre Danois, fromage et codserve alimeataix
W. S. latliews.. ' Son
Tabacs jaunes et noirs.
tvi. Nationale
. Sans Rival v \".
Cigarettes ( hanteolttfM
Knvois dedenr
i
Sawas
^M
'*""H"*-.-.


LF MaTW
nlton
Co VI
WU
7
%
i Les loges de noire cirage en p e ne sonl plus faire,
flotte marque Munogra.11 est actuellement une des plus connues,
Elle est employe par les gens les plus seleclsj;
Elle esl importe partout o nous avons de constants clients:
r Notre marque Pe f et qui est un cirage liquide et brillant,
Fait la renomme de tous nos aulresproduils,elle occupe maintenant
[ Le premier rang parmi les produis similaires pour sa puret.
Si vous employez uofre cirage liquide Perfeclle cuirde vos^souliers
Ne sera jamais anim et vos chau s res dureront longtemps,
Aujourd'hui notre clientle ntest plus faire et ou tirages
Sont employs par les Ladks, Gentlemen du tligh Lue d Uaili.
Foiton Shoa Polish co. k
mW'YORR
Geo. Jeansme & C
Agent Fxcluif pour Hati.
107 Rue des Miracles, E-i Ub d- la anque Nationale d'Haili. Tlphone | II".
conomisez
7 votre" argent
tioloyez piur voira corresponlanc et vos travaux de bureau la
chine znire FOX, qui est celle donnant le plus d- sati action La
chine crire FuX prsente cet avantage qu'elle comporte deux
ciel en plus de! autres Machines, c'est--dire que vous ave/ dans ta
FOX quatre caractres de plus et qui sodI trs usuel.
Prospectus sur deman le. nurestez vous de piendre votre PUg
m I'agent :
L- Preetzmann-AGGERHOLM
i|ue du Quai
VIENT DKRlVtK
Vermouth Martini ta
En vente en grot chez
L.PREETZMNN-AGGERHQLM
SoUatt
Elftarce;
Cot>/ori'A \
biachiur
En mile jaitcuit
lotir les f (Jes s adresser l_
E*Jlltila(i
Ag ents
ALUMINUM LINE
New-Orleans 4 Soi
kim SleaiBship Co h
Prochain dpart direct
pour Port-au Prince Haiii
'SiIrr Su
"
"R|*al"
Keds
15
Fabricados solamente por la
United States Rubber Company
fi
Le iteanerili ayant laiss" li Irlaoi la I kW
coaranl sera [>o.lau-hince le 11 avec 240 ton-
lies de in iivhaii'lises.
Le ? l'amer FlooJ laissera Kef-OrlaM le 11 la
courant directe ment pour Porl au *iince.
Le S|S lllkeborg laissera New O-lltt I" 29 mai
prochain lous les ports d'Hati.
A. de llalteis et C,
Agents Gnraux
Procu ez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles,
mariages et baptmes chez
Hue Boune-Foi



LIKMTTU
-..
*>
*
-Grand Ptel de France Ceci n'est pas lire LamaisonH S1LVE
fosiiion exceptionnelle, au centre des affaires,
FWM de tou.es les Banques, de la douane e
' toutes les Agences de bateaux
*"* et facilits pour voyager en auto
ml le dans tontes les parties de la" lepuhliaue
IMiel de la rpublique dominicaine.
'|l>n s confortable* et surtout trs propres, en
^etirs dans les chambres I la demande Ses Pen-
Monairea Cuisine franaise trs soiqne 'et des
plus varies. !.
B nadex vfiUr les magasins
de l Htel
\ ins des inWJleurs crus de Bordeaux i.nr harri
v rommard mousseux, joit Amricain |
ta. 5SSUT. <*"* S Liqueurs, ,<0,,nac
meirarm-os 'ranllse8 amricaines fraiohe.
ClSSSSftSS! EST" el "abauera.
et dtail ^ IO,,,~ ,e8 ****** dV0W Gros
IMilh'rMERIB et Cartes postales.
Prw: Ira modrs.
P. P. Patrizi
Car de la Itclame je ne sais pas en faire
Cependant si vous passez du e A t iju l.uiei de
l'\ tministiatlon postale, a la Grand'Hue
Rentrez a la Cordona^r e
Ernest ami le
A la Consciz icp
Vous verrez |uc les chaussures que ce s it su
commande ou non sont faites avec got, s ins et
solidit, parce que les ouvriers qui les confect 'ounent
et les! matriaux qui y^sont employs r sondent et
justifient le .titre de la maison.
La maison C. li V*rrr t
Marchand Tail m*
Ho 1823 Rue du Maoa.-in de l'Et.d
Se recommande an public H sa lumineuse cli-
entle pour rlc\)ance de sa coupe et la prompte
excution mise dans les ouviaijc? confis i se-.* soins
La maison re&te ouverte jusqu' S heures du soir.
Prix mode es.
On trouvera
La maison F. Lavant! & Co
lue du lanasin de I Clat
Vient de recevoir par le franc a'8
les arides suivants :
AUM-u*i^Pniiiiiiii-i|irtii
Rue du Quai, No 161?[
StanS d& r'- Vins Rouge e. Blanc nJ^
le i.eiiTd/. iZe :'iT.uTnTAn bout- *PSji fllsr.
e, en barriques del.^Kal 0 8 'e ^eVc VM|,i *" Cai"e9 d '* ^
injene.
armacle.
ipngne aulhen
Rhum Nectar
Cli JV. Gseljens
1410, Hue; duMaflasin de l'Etat
117 Hue lionne Foi.
820, ; Rue Courte
D. nielles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or et Argent
Kubats, Calottes, Clmptuux Garnis, Plumes, Pleurs, Paille de Soie et
tous articles pour Modes. Vpartirie. Usa Motifs Haute Fantaisie es
perles \< ur llubes et chapeaux, des S.tcs Perls de toute beaut, des
'acs Dancings, Chapeaux Jean Bart pour Enlants, BroRses Iftte,
Peignes coiffer tous gt-nrea des Brosses a deats, des PiUes Denli
lluiie d'olive de lilt'e "r^el AI il Irices, etc, le
I? et i\ > bi. Sardines et auir^rAn^l ,:"- KorJeaux; en caisses de Articles p -ur Hommes : Faux cols, Cravates, Bretelle*, Chemises
t i te- tales; Saace tomat* Sum-SrS \ran,-'*l8*s: condiments de de soie, Jart Iles, etc. Tous articles pour mercerie et Lingerie.- Cou
Ililter. Co-nar Sn,i m.:.-. ." :P- artmiet Rwai. AoKii.tu-a teaux su, rieuis.
BOU HO.NS EN TOUS GENRES et B u< lions pour phi
#v' Alimentation Liquide : Liqueurs, Cogusc, Vins, Chamj
Balles en caoutchouc et Poupes. Jouets div.rs
' cces oiies dt Pharmacie et Spcialits Pharmaceutiques. B es ;
Baseins, Ti bel en caoutchouc Vins et Sirop Deschiens, Vin Nouny,
Lavuix, Hi>togesl, (Juinium Labarraque.Pepto Fer etc.elc Sel d Epso p
et de (ilaubert, Ecenns en Gros, Savons antiseptiques t utes qualits.
Extra.ts.essences pour Sirops,liqueurs et Confiserie.Colorants naturels
Nous avons reu le Vritable Th des Alpes, Exctllent df.urati'1
Pro uits tiuilbaud, Timbras. Papiers timbrs, Titaovs mobil s.
EN STOCK igareltes Came], Articles de Mode en gr>s. Pii peciaux.
Passez-nous voir, nos prix sont avantageux,
W- et la Acra
GraiuMht
A fl des Caves d Bord Voulez-vousvoaa habiller avec lgance, et bon
march.
Adressez *ous la Maison N. te A. A'JRA
Dont la aevimtsi da vendre a petit baence pour
veudee beaucoi p :
Dans son pei .onnel, la maison compte un matre
tailleur Italien sorti d'un tablissement de premier
ordre M'italie *
ttHept en mesure de fournir des complta tout faite
* SftL me8Ure- en cneviote, diagonale, palm beach
drlii blanc et ouleur, coupons de Casimir pour car.
i*l.ms- l.toffes pour gilets
] Bonneterie
i:neuiises de jour et de nuit, au t|out de citants -
Cols et manchettes dernires crations. Ca' ons
et i \ j imiis, /
i
Celjte maison eonsl lue une innova ion
et le meilleur accueil est reserve a tous ceux qui d-
sirent par une visite tre dfis sur la valeur des
travaux fournis.
Mut costume command jrt.iui ne rpond pas au
goiU.lu client est repris.
On parle franais, anglais, espagnol et italien
Mfc^
Pharmacie Sjoutu
Lcnne avis> saclientle et aux mdecins et au public qu'il D
traottorm .son Laboratoire d'Ulogie ijen ruu Laboratoire
biologie appliqu sous|la Direction du;
DrR\cot et B. Sjourn
Le laboratoire est ouvert loua les jours de 7 ares du] matin 6
neura dusolr pnur toutes les recherches et anaiyse^prvues daas
fjLno; ce ci lointet sau pour le
fVaistffinano et ta coastaote Ure-Scrlorie
&m nt reues q it le mardi de chiqu semain...
b ttvae^V ia Pharmacie pour les renseianemeuts-
nulvos a uni es et 6'aCgasirique
eaciioiide WasseimaLn
Bjciion de Taboul ,1
Kiamen du sang e du t us *
\ bxameo des matires lcles
ixarr-nue cracha;
*' ilburoino ractioc^i
L as'ante UroScrea ,,
Ceux qui n'ont pas encore vb les jolis ai
finesse que vient de recevoir La Maison
doivent, dans leur intrt, s4erapresser de
cette maison, car nul part ils ne peuvent
d'aussi beaux articles des prix si raison!
Hos articles sont vraiment de toute beaut
Iraicheur et nos prix dfient toute concurrence,
v Crpr de Chine couleurs assorties
i extra suprieur-
" marooain carreaux
Soirie '\ carreaux pour robes1,et ouemises^
frioo'-iie de soie barres
Matins voile carreauxf
Voilesuisse brod
Crpon franais barres et carreaux]
Diagonal noir sup
' 'isimlr angla s nouveaut
S?rgeb!eu anglais suprieur
l'ealmbeaeh anglais de toutes beauts
Alpaga noir suprieur
Satin Chine pour tailleurs
Kaki blanc suprieur
Kaki jaune anglais suprieur
iuck uiion blanc ani|lais "nouveauts1
h ri II union blanc anglais
Tussor japonais pour chemise hommes et robw*|
Iteps de soie barres couleur r oar chemises '
mes et robos nouveauts.
ilaptiste fine pour chemises
l' si cale fine pour lingerie
Calicot peroale pour "
Zphyr anglais pour cliemisesj^jextrjsup,
Organdi suisse uni et couleur t
lias a jours demi-soie
Chaussettes cossaises pour enfants
French Frisky, dernire nouveaut;
l'oplin fleurs pour robes
Tussor blanc
Llmbrie blanc
Voiles couleur barresl
Shirting blanc suprieur
Bas dentelles
Ras soie brede
Bas fil brod
Lotions "Pivert*-
Tulle pour premire Communion
Couvertures blanche et couleur suprieur
buudes-brodees Madera pour chemises etg|upes
Voile blanc barres et mouches
.'lat'ne blanche
(Jahardine blanche barres et unie
Crpon blanc et couleur a Jours "1
Voiie bianc et couleur uni
Chaoalsattes a le mandas suprieur j
BriD.i it noir aiglats
lin.tatiaa toile crae
S3rvi9ttss de tolletlss blaaohes couleur
" da nasses blancli ;s pour fana 11ss
\appe couleurs
Petites serviettes blanches] damasses
Organdi blanc & couleur a barras vSl car
Lainage couleur anglais sup. pont* jupes
Madras barres de sole pour chemises laom
Satinette Foulard pour robes
Peignes franais* amricains !
Molletons b ancs A couleurs sup.
Popliu de soie uni blanc & crme 'extra- \ il
Chapeau de paille iine d'Itali i *'j
Casimir an j lais snp ,
Crpon brod franais
Crpon franais fleurs, dernires nouveau!*
Serviettes de toilette coul. anglsis '** l
lapis cir blanc sup. pour tables
Damass anglais pour matelas double largeur ete s*
Am.ibles clients, vous qui voulez porter, peal
Irais, les plus beaux tissus qu'il soit possible j
trouver sur cette place, ne maquez \r.i% awi-1
daller ailleurs, de passer chez nou o le meuW
acceuil vous est rserv.
Mais \Joulu v
La ItHon'CHiailes R. 'rfjeljens annonce au pdp
quVlle^vient d'installer des macbihes despull}9
darnes pour la piparation du mais moulu, IllUl
d: mas, Heurs d, mais pour les ei.Jants, pour 9^
teaux et desserts.
Les clients de la maison trouveront ces prodaiH
di-is Dui les dpts.
tilie de rcl.me,il y a des conditions de U^
pendant lejnois d'avril pour tout achat en gro *
par sacs.
&'adrefs llOliue (tes t e sais
Barbanonrl
2 Tlphone : J\-756


.-^,_________________
- .. iVi.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM