<%BANNER%>







PAGE 1

1> Lt MATIN I ;.••• %  radicalement Supprime le* douleur de la miction vite toute complication Pagl nergique antiseptique urinaire U fiflO 04BBlUl)BB et rajoimt !•• UHUI deiu ministre avec les mmes mimbres et eOBplttnl le cabinet pa r quelques D< uvellee nomina PARIS— Le l)r Trendclenbuig, chef de la dlgation allemande qui a mgoci un acco d tomnoer cial avec la l'rance, est retourn a l'.erlin.ll restera dans la capila le allemande pendant que les sous (otornissions Paris continueront leuis travaux. Le chœur Russe dss il FR k 1er ir .ftiiMto Grce aux etrts dploys pa le Conseil Commuual de Petiu.i Vi le; la l't nationale de 1 vg nu tu f el du travail a t alfcre ce • anne.avec beaucoup d' c i. Aprs la crmonie reUfieaev Ich i les lonclionnaires de kNM orJres ainsi que les cuivaleurs se o.t r ndus 1 Htel de Vitra ou la furent lobjt d'un cordi i e rc pli' n. Le Magistrat o nmi nal W>a ieur Luc Lacrte paila eu ces 1er mes : o ci oyensa;r eu t urs, Dans outea Us ptrti s du tHo. • une dat est consacre annuelle m n' la tte du travail et de 1 A pie lture.^Comme vous, vo're scr \.i. m Ml m planuui MI s cou teste, velre pr jl'< ssion et pli 8 n viable qu • ut autre C si l v (in f ni • u Ph n me rjo os ciencde son tre gagne d'une lu Q n plus digue son existence. Le Gouvernement de la tt< ub i quH. en dpit des BtlXBtWti dis tns cl des autres, a les yeux ( ( ns lamiin fil fixs ul votre s > t M doue aujourd'hui *oo MV(/ es voie* de communication danl< i le l'tendue de Ut Rpub.iqae t que vos cham,s-ont iNpeite, caai grce la \ o.liciiude du 00 r percent du l'ind nt Loeli U m-'. Concitoyens crions vive le Iraveil, et Luvons a 'a prosprit d. la Rpibliq e. Cosaques du Kouban La musique est le lien qui lava, ne mat tM que complet, unit la vie de l'esprit la vie inspir qa*i! est par ce qu'il m* des sens Lorsque Beethoven affirmait Nouttiles Diverses 1 UNDRLS — Des depfcl.es de Uaialhi annoncent que l'aviateur italien Pintdo qui vole actuelle meut de Rome au Jponeten Au: Italie, a abm le pop on de Min bydravion en essayant de quitter Titubai (Perse,. Il espre tu rendie *on vol dmain si 1 ap paieil peut lie repaie. llhhi.JN,tei-Mai— Un train ta pUa a draill dans le couloir pO lonais prs de Sa>vannhin. Il y a quarante morts. HOfttOl — ;Le contrat conc'u liier rai le gouvernement des So \iels avec la Lena liolduelds Ltd Compagnie de Londres comprend l't spoliation de 7!i otO hectares de mines d'or, d'argent, de cuivre il de pltmb dans le luis lgions de Lena. Allai el Sissirt en StM lie. C'est le conctssion la plu* im pi riante qui il) jamais t tQSOf de par les Soviets. Les cours 2 Val NbW lOHK—fterling 4.8V&6 francs 19or. celte belle vrit il ne pensait pas h musique ? Demande dont i! fut l'un des plus brillants reprsentants, mais l'Art lui-mme, la musique de tous les pays. Ce qu'il faut demander aux aits, cVsl l'ide. L'appareil technique c'est-dire les procds t moloys pour l'expriurr viennent en second plan. Le Ruue aim, le temprament musical. Le chant slave eM rustique et est me veca tion do ce printemps tendre un peu humide, doux et sprem, pt du soufle cinglent et glace des temp-'les de neig*. C'est la spon tanit, |*inpiralion abondento el sincre qui caact; isent ci Ite musique ; t c'est pourquoi elle est si exacli m nt l'expression de cette .une corr.pUxe, laite de I /.arerieset desublint.es. Le Itici d'un, chœur IUSS entran aux procds classiques Pui', confo mme -il " P r S ( P lions de lai lice 103 du Code lui rai. le Oongeil C .mm u l i"\'>' %  Sur la proposilion du Migistral Communal, les sgentsen exercice avant rp n du a Paitente du Con bt!, ont l tous rlus pour une priode d'une anne. Lu swir, il y eut rjouissances pu b iques et reption chez le M igui trat. | Le Magistrat Luc Lacrte est un homme de progrs et d'nergie. Ma gr les nombreux obstacles qu'il a rencontrs daos l'accomplis euieiit de sa ti\ he. malgr la in idicit de s * moyens budgtaires, il travaille sans relche au b en tre gnral et a PembiUissement Je la Commune i* Ption Ville. il toile l 0-igtoeii el en ce NM de tout lut opposj aux caracties m tficaui des autres ,jeupb s Li public de Port au Prince n'a pu qu'applauiir la belle audition d'hier soir Ele a ii une vraie rvlation pour tous ceux qui s'tmt ?h tiusjiuh dernier avaient ce^enlant pern l'cho des apjl iudis ments quiav tient iccneil l s client urs a 11 pieu i re.Ua e ith >usaune iod.*ecriptible a salu le tttent, n'en pis douter, inconfstibie, de cesanistes.. Lt cest AditilnistratioiUn6rdK8 PHARMACHi PRINGIPALB H. CANONNF, 40, RUE RAUMU 88-90 BOULEVARD SEC* offll PARIS vendant LE MBILLELR XIAKCH DU MOUT* Produits des Premires Marques tt toujours de premire fraicheur UNE SELLE QUALIT t • LA MEILLEURE RAYON SPCIAL. OUR LES COLONIES OHOGUERIE, HKKBOR18TE1UB 8PCIAUTBa Franaltee t tranger* SELS DE QUININE PURS %Tous produits en Jlacon, ampoule*, comprims, cachets. gOLCTIONS HYPODERMIQUIS BANDAGES, CEINTURES, BAS A VARICES 4PPARE1LS HTGIN1QUIS pour tou uf• APPAREILS ORTHOPDIQUES Seringue hypodermique* PHARMACIES DE POCW, OE VOYAGE COFFRES PHARMACEUTIQUES pour L'sluc, Communes, etc. Projeta de Facture et tous rcnsetgnement tur demande adrtm* PHARMACIE PRINCIPALE 49, RUE RCtUMUR 88-96, BOULEVARD 8BA5T0P0L PARU MAISON UNIQUE AUCUNE SUCCURSALE ni eu France ni l'Etranger Revue des Deux Af< iS Rut ii l Imvtrsili, fa, SUuMAittiS; DK L\ LIVRJM du Wr Aviil ,915 .1 an l*o -bal.TroirMj L,tui Berrand. Maurice Barrs en Oinit,| r Bordeaux, de 1 Acudwi| ,' M. 1( est on d<.i effet M i Lou Le c idina' Laigri — | rsurrection de L'Eglise Ut Orges (joyau, de l Ac i;Htse. Lettres & la pnr.ee B M|^ Dr i si Ki n MI Saint Orner, Vieille ville dtl te Ile o<) i'*li n. La Jeuiiesss de Mrimt., !c B don i 'organisation profej>ii uvrire en Fiance. Al I i . K vue Litt'ri-ire. — Ro mnsde M. Boylesve. Bdciu. i>r. Bvue mu-i^ale. Gril ro lie B 'U gue. l lironiqiie <*e la (Juin li .-i ir. l'o itiine. rlee ,1 \ •• L'V 0^\ Un m Six moi. > ,.ie kineciOi* 8o ir 41 r 1 MU men > o .jo.i ran^iue* 86 44 I r-nnger 9" S I. > abo me nents partent du Itt 9\ IL biOUe OiOll. r^Ri DUNUMEROtMSJ Avis Jlatrii Je soussign, Jean Ml ciure au public en gil" .•(iuimerte en pjiticulMf I plus responsable des wUl{ leuent que coiniutsde %  ** se M-idjinJeto MM Kii a Bs.rd, ce u-urensil 1re. Ko consquence Nouelapiurondeleoli" a actusilemenl, vu moa d llaili depuis tantt qi nes. i Lne aaction en divora incessamment ,nleDl **'. San Francisco de Ceilj •Wnl 1910. Jean Ml c rtiiiiement poir rpirer 1ern'iir q i il avait commise de ne stM e pas rendu Pari3iana jeu" • %  J • •"~-j"^ : . rJu tliant, el portent dans les tel i -mlrts illusions de Ujusli%  %  • • t A .ni -,> 1— % %  .,., t I .l.i li r.Miiri ieplisde son me tout ce qui t xiste de singulier, de passionnant, de grandiose dans l'art Chmplonnat de Football D S.B. contre Sporting Club Il i a AM dii-i'i.it lt nten OS elu-nipioni al en re le P|Ottllf l.lubel 1U. B H. Aptt. une lutte lolreisnnle le Spoilirg a l viincu ai bu: contre 0, dont un la mite d'une pnalit. A nn.siquei le jeu tout a lait bu la t du gobl Lieptr du SporliM, et de Vieux, KietUr.'. CllM -nul tt Bti/ier, mt abusait l'U. S. II. Toujours II laiterie fiiile] To verre le matin au djeuner Un verre le soir au souper. Voil ce qu'il faut pour entretenir tm esirit sein dans un corps min 1-13 Grand Hue Naissance Nous nous associons la joie "des ioux Hiihard Constant en entourant la naissance de leur tille tuivenue Samedi tl qui a l prnon.me MARIK. Nous renouvelons nos lompli menls laLt an charmait bfb ipi ><> pte et mre. ce imui TOi t tt de U roiration poi'unn'. (iett) pervers ti nentimao aie esta la raoie. ETRE EPATANT MpS .OHIISCII. mut •• I AIRE BI1-1 n lout. ruDioo ou l'oa .'.mii. #..ia'i' •• •• %  •'o'Miv.r .I-., .O.v.'f.tb r-VDJOii.rirn,. .•...ir.ir. notiva aisuti .lijO beau ...c 4 a.ur.i C9m'Q#f. h.itw Pli-klu., tiut*wl I 4* louai (.. L Ui/p'


PAGE 1

LES'. MATIN Construit pmr lss Ms R* pneu Cord Year pou Union, est h illeu* pneumi fabriqu pou transport su mauvaises les, paroi rsiste millier* de L sur le so' Vplas cahoteux $a fabrication ciale diminu chaull* \eu ;lefam %  min ahweati e "De L'Avant" Polices en V.$U3W dans la Crown Life im-$l7.39S.ltt 1919—521,338,339 1920-$25,745,826 1921-$29,806,174 • i S-3* ,dasure une*rciion sure,en retdant touidrapau Ku'pcu, reWer la V lus svre ***** £&*, parcourt des millieis de milles a un prix ^TaTianVioutes tes dimensions courage, 1922—$34,460,044 1923—$42,175,160 1924-$50,611,214 ••Quoique Tanne qui vient de se terrrine: ait ^malheureusenient une priode d'incertitude et de stagnation dans pus.eur. ligne* d-.fl.ire8. les chiffres de notre rapport annuel sont une Dreuve qu'il n'y ni halte ni hsitation dans le piogrs de notre compagnie. La Crown Life va 'de l'avant*agrandissant plus rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public Elirait de l'adresse du Prsident l OttmNH annuelU: LA COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE CROWN LIFE GOOD CORDTYIUCS beWestlndies Trading Company Port-au-Prince, Gonaves Cap-Haitien. Agenl Gnral demand pmr Hati Adressez vous, s'il vousplai', pa* lettre HR. STEPHIMSOJS, Grant Gnral A t S Le Matin, Poil au Prince, [conomisez votre argent Urne &&ttLir* S: ( %  sduMcrireFOX prsente cet avantage qu'elle !" m P orl ^.J loWiSM plus de autre Machines, c'est-, due que vous avt/ dau la MX quatre caractres de plus et qui soot trs usuels. prospectus sur demanie Empre^e/. vous de prendre votre r-U X I tnsi I'AOBHT : LPrMtanaDB-AGCERHQH Hue du Quai On trouvera A.AMAISON [. FRB1IH-1 Rue du Quai, No 1617, Bittr Ci-iac S to les, llen-i Roi; Vu Kmge et ionc ispn-n Mb*' dem btrriq.. et caiises en ,11 bout. Champagne Chjr"•"liai iii-k. Sacra mu* et conue; Vinaigra -a caisses ie 11 bt. et eu barriques de M cillons, etc. etc. ALDMINUM LINE New-Orlans & South AmricuQ Steam&hip Co k Prochain dpart direct, *pour Porl-au Prince Ua VIENT D'ARRIVER Vermouth Martini Bossi /' En vente en gros chez tPREETZMHN-AGGERHOLM Rhum Nectar Ch N Gsetjens 1410, RnegduMagaflln de l'Etat 117 Rue Bonne. Foi. 820, Rue Courte. Lesteam.rHils laissera !**<*•" U 5 lai prochain pour Hati. Le S|S Silkeborcj laissera ljew 0"l< ; ,ms lu 29 mai prochain lous.les poils d'Hati. ^t>i-aa(7 PiuvcC' Ce 28 avril ujU A. de llatleis et C% Agents Gnraux m Procurez-vous de jolis cadeam pour anniversaires, fianailles, mariages el baptmes chez a BB A. !" o* Rue Bonne-Foi j



PAGE 1

LR MATIN Grand Ptelde France Ceci n'est pas lire Lain isonH.SlLV fOSlIlOII r\( riih.mmll, %  • .,..#..„ .1.-i • .. _. %  . I 1. Position eiceplionnrffc, au centre des allaircs proiimile de foules les Banques, de la douane ei ae toutes les Agences de bateaux lenseignements et facilites pour voyager en auto mobile dans toutes les parties de la lpublique Lflaili et de la re| ublique dominicaine. Cambres conlprl.bles et surtout trs propres, en tUateurs dans les chambres la demande L Penonaires. Cuisine franaise trs soigne et dts plus varies. D( mandes viitir les magasins de VHt 1 Vins des meilleurs crus de Bordeaux, par barri ques. (lamejaniies, gallons et par bouteilles. Parmi Jos \ins tleclinteaux, voua trouverez le plu* grautf Caoix, pjur les qualits et pour l'Age V1NS 1>'ITALIK* D'ESPAGNE. \li\ DE. JJUHGOGNE(blnrs et rouges i et le renommv Pommard mousseux, got Amricain > Le plus graurassortimeii de Liqueurs, Coanac gins, w iskies, etc. ^ rnvi?l?vp l F ? Pnod, A mep Picon Vermouthe mem^rivees franaise8 et amen, aines fracheCr^rl!w l : a £ ,,ropa et "fanera. •rSta l68 ia,)r,, I" es d "oli Gros PAftFUMERIB et Cartes postales. Prix trs modrs. P. P. Patrizi eau de Isns j).Mrtils r |nuii lu.r Solidit Ef efforce Covjori hraichiur En vente partout I Mir les < < 11 m an'les l'adresser s EuUEOSS&Co A(|.>n ts Keds I'ahricados solumcnte porta United States Rubber Company armacie'Sjourn Donne avis ^clientle 1 1 aux mdecins et au public mil kfl.e appliqu sous la Direction du Dr Ricot et F. Sjourn |Le lalori'oire e*t ouvert tous les jours de 7 hrj du mitin 6 Mvtsdavlr pour toutes les racherchise; %  •>„, prwji dna slBWKncidiointe, saut pour le WS4rui ma et ia consume Ure-Slcr crie Saront reues que le mardi de chaque semaine. Sadre.ir ia i'hirnucie pour les ra a saigna.ne ai* i naves d'urnes et .S'ucgasLrijue Rscti n de Wassermann RSicuea de Triboulet bumen du sang et d pu LxaaieD des matires fcales axamen ie craeh it r.'ilbumino retetioo Constaute UroSscreaire Car de^la Rclame je ne sais pas en faire Cependant si vous passez du rot du Bur l'Admit! stration postale, la Graiid'llue Rentrez la. Cordorner.'e Ernest Camille s A la Consci nce Vous verrez quelles chaussures — que ce soit sur commande ou nou— sont faites avec got, soins et solidit, parce que les ouvriers qui les confectionnent otles matriaux qui y^sont employs rpondent et justifient le [titre de la maison. la maison C.L Vtrrct Marchand Tailleur ; Ho 1823 Rue du lagasin de l'Etal Se recommande au j ublic et sa nomLieuse clientle pour l'lgance de sa coupe et la prompte excution mise dans les ouvrages confis sei soins la maison reste ouverte jusqu' 8 heures in soir. Prix mode es* La maison F. Lavlanel & Co lue du lagasin de l'Etat Vient de recevoir par le Franais les arteks suivants : D Bielles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or et Argent Rabais, Calotte*, Cbaptaux Garait, Plumet, Fleurs, Pailla de Soie et tous articles shur Modes. -parU-rie.— Des Vlotils Haute Fantaisie en perles p;ur Hobes et chapeaux, des Sacs Perls de toute beau , de* acs Dancing', Chapeaux Jean Barl pour Enfant?, Brottet tte, Peignes coiffer tous g' nres des Brosses dents, des Pte Denti Irices, etc. tic, fi ri c os p-ui llomnr.es : Faux cols, Cravate?, Bretelles, Chemises dipo:e, Jrtii !!e> etc. tous arti: es pour mercerie et Lingerie.—Cou Us x suprii urs. BOU BON EN TuU8 GENRES et i ucbooi ,our pharmacie. ..,' Alimsbtatioo Liquide : Liqueurs, Cognac, Vins Champagne authen balles OD caoutchouc et Poupes.— Jouets divers ~ cces oire dt Phi imacie et Spcialits Pharmaceutiques.Uni Basains, |..h eu caoutchouc— Vins et Sirop Deschiens, Vin Nounv, Lavou, Il tognol, Quinium Labarraque.l'epto Fer etc,etc Sel d-'Epso et de (J aubert, Ecenns en Gros, Savons antiseptiques truies qualits. g i trs.lt ,ei>eorSS pour Sirops, liqueurs et Confiserie.Colorants natuiels Nous avons rtou le Vritable th des Alpes, Excellenl dpurati'l Proiultt -uilbaud, Timbres, Papiers timbrs, Timbrai mobile-. IN STOCK i^arettes Came], Articles de Mode en grjs. Prie spciaux. Passez-nous voir, nos prix sont avantageux. %  4MI N. et la Acra GrandiBuo1 rt des Caves di Eordeaux Votilez-vous VOJS habiller avec lgance, et bon march. %  Adressez -ous la Maison i\. & A. AJRA liont la aevise eal de venUre a petit beiuiice pour VeiHi-r beau coi p Dans son pei >dnnel f la maison compte un matre tailleur italien aoi-u d'un tablissement de premier ordre l'Italie Elle eat en mesure de fournir des complots tout faits ^l 1 !!. neaure en cheviote, diagonale, paim beaeh ariit blanc et couleur, coupons de Casimir pour Dan •* ons l.toffes pour gileta Bonneterie Chemises de jour et de nuit, au cjout de> clients Cola et itianclicttes dernira crations.— (>J ons et Pyjamas. v Cette maison consi tue une innova ion et le meilleur accueil est rserv a tous ceux qui d oirent par une visite tre dfis sur la valeur des travaux fournis. Tout costume command stflul ne rpond pas au gouv iu client est repris, On patio franaia, anglais, espagnol et italien Ceux qui n'ont pas encore v u les jolis ai, finesse <|ii %  vient le recevoir La Maison doivent, duis leur intit, s'empresser de, elle maison, car nul part ils ne peavent d'aussi beaux articles ides prix si raiwsjsL_ Hos articles sont vraiment de toute beasJlj Irsicheur et nos prix dlient toute conci Irfp de Cliin* couleurs assorties. i *i extra suprieur marocain a carreaux Soirie > carreaux pour robes,et chemise Trico' ae de soie barres lia tins voile carreaux, Voilesiiisse broda Crapon franais barres et carreaux Diagonal noir sup. ''isimir anglais nouveaut rge bleu anglais supritur I eaimbeacli anglais de toutos|boaut*s Alp Mi i noir suprieur Satlu Chine pour tailleurs]; Kaki blauc suprieur kaki jaune anglais suprieur tt ick union blanc anglais / 'nouveauti" Drill union blano anglais M fil s %  Tussor japonais pour chemise a hommes et, lleps de soie a barres couleur pour ohomisss mes et robos nouveautt s. Taptistd fine pour chemises l'ercale fine pour lingerie Calicot percale pour Zphyr anglais pour cli misesj^'extra^sup | Organdi suisse uni et oouleur lias a joursdemi-soie Chaussettes cossaises pour enfants Freni'k Frisky, darairenoiiveautj Poplin fleurs 'pour robe* Tussor blanc Limorie blanc Voiles couleur barras' Shirting blanc suprieur Bas dentelles "as soit; brode Bas fil brod Lotions "Pivert*Tulle pour premire Communion Couvertures blanche et couleur suprieur "i ba.ides-brodees M adora pour chenu s etJlapsiJ \ oile blanc barras et mouches Katine blanche bal>ardine blanche barres et unie Crpon blanc et couleur jours N oiie bianc et couleur uni Lhemisettes allemandes suprieur lirab lut n >ir a iglats Imitation toile crue Serviettes de toilette b'anoaes*oouleur damasses blanchss pour ta ji'llss Nappe, couleurs Pertes serviettes blanches" damasses Organdi • blanc & couleur barres A Lainage couleur anglais sup. pour jupes Madras barres de sola pour chemises ltis Satinette Foulard pour robes Peignss franais A amricains Molletons b ahes c couleurs sup. / Pop in de soie uni blanc & crme "extra Chapeau de paille Cne d Italie Casimir anglais sup Crpon brod franais Crpon franais fleuis, dernires nouvea S rviettos de toilette eoul. anglais lapis cir blanc sup. pour tables Damass anglais pour matelas double IargssT Aimables dit ni s, vous qui voulez porter,.' Irais, les plus beaux tissus qu'il soit pa trouver sur cette place, ne manquez pas d'aller ailleurs, de passer chez nou o le acceuil vous est rserv. Mas Moulu la laisonaharles H. '(jetjens annonce sa qu Uejrient d'installer des machines desf dnies pour la prparation du mais moult, de mais. Heurs de mais pour les eniants, pour I teauxet desserts. tes clients de la maison trouveront ces | diiis,tousjes dpts. litre uVrclame,il y a des conditions de ^, pendant le mois d'avril pour tout achat en gf* pr sacs. cf'adre$er directemetj lait 110 Hue des Csars i > Tlphone : ]\ w 7 50 v'r &#'



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE VMPR1MEI/R Clment May loue BOIS VERNA 1358, Rue Amricaine NUMEKO 20 CENTIMES Quotidien Il n'existe pas d'homme de ijnie, qui, dans un temps suffisamment lomj, ne succombe i une intrigue tendancieusement organise. Joseph Koscielskj TELEPHONE N242 v 19me ANNEE N 5405 PORT-AU-PRINCE (HATI ) LUNDI \ MAI 192r A propos de l'Ile des Pins [Le d iscours du snateur Mac raidi qui est l'occasion de t expos sur la questioi de lad s Pins commence ainsi : U politique amricaine, la Slioe amricaine, l'honneur icain sont en jeu dans la Dverse prsente et finit i>uit: Les titre.* histolgaux et moraux de mr l'Ile des Pins sont si i et si vidents que le tait iSnat de rejeter le Trait a pas interprt comme %  pie divergence de vues le Snat et l'Excutif.rnais lie chose aussi comme bre et manifesta indillI de notre part vis--vis de I d'une Kapublique sœur tble de maintenir ces droits lia colosse du NordLa i de ce trait n'allecterait seulement l'influence bienbaie des Etat -Unis Cuba, piinou lerait aussi du toit %  toute l'Amrique latine. (rendrait difficile l'exercice il de ces bons offices par als nous avons pu conlri• la paix intrieure et la internationale des autres obliques situes au sid de iptys. Juste au moment marines amricains se [de Nicaragua, MU^crditell notre com£t < amisphre. Il JZ ^ooup plus notre kt J Cmprometterait 2Mur dans toutes les ^pubnquea des Amri^"Wnsabilii morale lJtt! la CommisJ "lions Extriturea tkMi,(? U V e n wcon.msn|fcjD,ondu Trait di* * Trait mettrait BLUJA*.. dans ''altitude Mo? b i J e xcutl0 d'une i7*m,; T 1 1 "Prs avoir £& ,c T adire 1^ Ci ,' lara,e8 de alita *L; ,jUanl anamo. K?W* Publiciste de ^•noOrtiz.ajou P noue autres Cum t bains c ce n'est pas seulement une question d'uox.vEUR et de HONNE FOI. mais aussi une ques tion de S\GESSE et de HONVE POLITIQUE, que cette pine ne soit pas laisse indfiniment dans la chair cubaine, contribuant ainsi diminuer, sinon dtruire actuellement, la con mce dans la gnrosit, le sentiment de la justice et la bonne foi du peuple et du Gouvernement des Etats-Unis dans toutes le jrs r • lations et faons d'agir avec le peuple et le Gouvernement de Cuba. Car, conclut-il c'est in* contest iblement une provocition et une cause lgitim d'anti-amricanisme Cuba . Le mme auteur rappell? qu nous autres cubains nous reconnaiasons que l'Amendement Plat et les Traits qui en sont la consquence donnent aux Etats-Unis des DROITSSP'OIAUX relativement aux affaires de Cuba ; mair nous croyos aussi que ces mmes droits entrai nent et IMI OSENT aux EtatsUnis, des devoirs correspondants, et que l'intrt des deux peuples, y compris le dveloppement continu des liens de SOTdiale sympathie qui diraient les unir, exigent que les Etat • Unis remplissent leurs DEVOIRvi*--via d'un peuple faible, mais confiant . L'Administration actuelle des Etats Unis a montr qu'elle par tageait les sentiments exprims en faveur du Trait, et a mis s)ii influence en œivra pru que l'ii s ruinent diploma que de 19()i sortit des cartor.s lei archives du Snat o il la Hit s'garer, al in a'jfronter la liscuss'on pub i pie et l'oppo ition de Snateurs inlluents. pirmi lesquels ce lui que le Snateur Ma<; Cormick appelle l'un des plus clairs, des plus intrpides, des plus populairement aimes et certainement le plus lo queat snateur de notre tem? faisant sans doute allj-ijnau snateur Borah. Le Trait a eu raison des opposants et des onsTRur.TiONNisns, comme l'eut aprs 16 ans d'atermoiements le trait avec la Colombie,au commencement de l'Administration du Prsideqt Ilarding, comme 'au-a aux Etats Unis, devant le Gouvernement, les Corps oolitiq es, l'opinion, toute reven lieaiion raisonmble, base sur un panamricanisme de bon aloi, analogue la reven licatiin, qui vient d'obtenir, en dpit des manœuvres d'intrts privs, d'ailleurs en rien menacs, que le drapeau de l'toile solitaire resLes M ttg Hier injourJ'hui et demain i te le seul a flotter sur la belle ile cubaine, appele i l'Ile du Trsor . FLIX MAGLOIRE. N.B.—Le texte del rsolut o de ratification, en la forme amen dfi par le snateur Borah est comme suit : Rsolu, avec l'approbation des 2/3 des snateurs pr -sente que le Buat donne son consentement la ratification du Traita avec Cuba, sign Washington, le 2 Mars 1901, pour le rglement des titres a la proprit de file des Pins, avec la rserve suivante qui sera constate de el fai re face aux autres dpenses urgci, Us.la France devrait suivre lextni pie de l'Angleterre et rtablirai monnaie sur la base or. M.Caillaux a dclar qu'on avait grandement exagr la gravit de la situation rsultant da lourdes obligations auxquelles il faudra aire face cette anne.Il a exprim l'opinion que si l'on agissait avec irudence le Trsor fran lis pour ail remplir toutes ses obligations. Les finances franaises, at il dit en t"rmmant, seront traites de faon inspirer conlunce & nos i mis anglo saxons dans la solidi i financire de la France. Mr Elliott Prsident de la Chambre Amricaine de Commerce A la dernire runion de la Chambre Amricaine de Gommer ce, Mr Edgard Elliott, pr-ident du Conseil d'Administration de ll*sco, a t lu prsident de la Chambre Amricaine de Commer ce, Mr W F. Woorhies. directeur de la Et, N. R ||. ayant refus d'tre rlu. Nouvelles fclrauares t'aclion du Service Technique du Dpartement de l'Agriculture dans leHord Par le camion du Service Tech nique du Dparlement de l'Ajjricu' ture sont arrivs celte semaine, les outils pour les fermes de d monstralion. Ce camion a l 4 Fort Libert pour continuer le Ira i-port des plants d 'pile' qui devront servir & la plantation du Service Technique dans la plaine di Cul de Sac. D'autre part nous apprenons qu le Service de Re boisement du Service Technique dirige par le Doctour Barbour et s'intresiant particulirement la culture du pile a dji com m trie une machine dcortiquer qui sera installe prochainement chez. Bertrand Lamothe pour des servir la rgion de Fort Libert. L action du Seivice Technique commence a se faire sentir dans 1 ) Dpartement du Nord. ^V-aTf' d / g rip '• • PorUu p> ndl8i ? l I*, un hu' 1 U U PI %  ££* ces aux la \ %  Cl in Po em,n de fer *lin. ZT Une t0 'e de •d'abord1 u v i COuverlur qui N,riu Si? 6 Ia W lu'eii • Protge.Si Ion ^M^^'Jaalrep.r., Scll nce e 0 ? a, i r8i '*'Le jwra aux 0ol g nombie d'eiistenees.El c'est l o se fait sentir l'lut dplorable de la crise du papier. Les lecteurs du limes, du Daily leltxrafb el du Mornm Posl, jour naux de vaste envergure.arbnren, en dpil de la grippe redoutable, une mine souriante et parlent d une voix claire, tandis que les abonns du Daily Mail, du Daily Lxprtss et du Daih Cbroniclt, sa ressentent de l'absence d'une se • onde feuille : ils sout enrous et lcrnuent souvent. Qaaal aux lecteur des journaux reauits u minimum de surface, [ %  ur rort est dplorable et ils of jMni ,, ne pro i fi 8Bn8 dhnfl „ B(JI Mrro.disaements et aux bronchi JC \, pa < l ue l'observation do journaliste britannique est eu rituit LA PARISIENNE Biaacliiswie la, Vapeur Rue Dants Desloucbes fort-au-Prince, Hati LESSIVR.-HEPASSAGE PROMITITUIIE Soins particuliers p^ur le linge Sn,.faux-cola, chemises. Vous sere/ pleinement satisfait en envoyant votre linge La PARrsusirrra -*aM*kMssasaBn>*Mrc^sv La Petite "Revue Nous avons reu avec plaisir la livroison du tw Mai courant de fit i.iibli"< i i q ri contient des matires intrt nie. Nous remercions pour ce gra cieus eavoi. Commission intercamrale Nous lisons dans le dnnier Hul letin de la Chambre de Commerce d'Ilaili qu'une commission interca mraie a t forme pour prsenter les dolances du commerce, relali fement l'application du tarif douanier actuel. La commission eet compose de MM. Ed. Estve et BelleOTrde (Chambre de Com merce d.llaiti) MM. G de Lespi nasse et Paul Auxila, (Chambre Franaise de Cornire %  1 M Thomp son riiambre Amricaine de r.om merce ) M. Arloro de Maiteis (< hambre Italienne de commerce j M. Atiiome Gebara (c'ub commer cial syrien,'. > us ne voyons point la de re. pr*< otant| deabanam dp com roeree, njjlrtiye et allemande. Se fait ce un oubli .' {De Hati Commerciale, In* duttrielle el Agricole} Par Cbla Prochaine installation du Felil Maivrlul Von Bm !• %  n lui ia j IHNOVRK 1er MaiLe pro giamme pour l'iostalUlion du pr aident \on Hinleoburg a t arr t aujourd'hui a une c mlrenc* entre le minire de 1'intneur et le Feld Marchal. Il a t dcid officiellement qus Von llinden burg prlaralt serment et serait i ;-i .Ile comme prsident le li Mai & midi. '

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06415
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, May 04, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06415

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
VMPR1MEI/R
Clment May loue
BOIS VERNA
1358, Rue Amricaine
NUMEKO 20 CENTIMES
Quotidien
Il n'existe pas d'homme de ijnie,
qui, dans un temps suffisamment
lomj, ne succombe i une intrigue
tendancieusement organise.
Joseph Koscielskj
TELEPHONE N- 242
- v
19me ANNEE N 5405
PORT-AU-PRINCE (HATI )
LUNDI \ MAI 192r
A propos de l'Ile des Pins
[Lediscours du snateur Mac
raidi qui est l'occasion de
t expos sur la questioi de
lad s Pins commence ainsi :
U politique amricaine, la
Slioe amricaine, l'honneur
icain sont en jeu dans la
Dverse prsente et finit
i>uit: Les titre.* histo-
lgaux et moraux de
. mr l'Ile des Pins sont si
i et si vidents que le tait
iSnat de rejeter le Trait
a pas interprt comme
pie divergence de vues
le Snat et l'Excutif.rnais
lie chose aussi comme
bre et manifesta indill-
Ide notre part vis--vis de
I d'une Kapublique sur
tble de maintenir ces droits
lia colosse du Nord- La
i de ce trait n'allecterait
seulement l'influence bien-
baie des Etat -Unis Cuba,
piinou lerait aussi du toit
toute l'Amrique latine.
(rendrait difficile l'exercice
il de ces bons offices par
als nous avons pu conlri-
la paix intrieure et la
internationale des autres
obliques situes au sid de
iptys. Juste au moment
marines amricains se
[de Nicaragua, ire mme o par un
allons confirmer no-
ierait de la Rpubli-
Biaicainf, cette attitude
at une apparence aux
faites contre nous de ce
! Rivons peu de respect
"Hdrtits des petits Etats
, Jrtfc Antilles. Le nom;
[eawxq dans l'imri-
Mwaifeatent leur d-
'wWanttrait sans
Lfwe du trait cause-
/^.^Jdaiprjudi-
>MU^crditell notre com-
t < amisphre. Il
JZ ^ooup plus notre
kt J Cmprometterait
2Mur dans toutes les
^pubnquea des Amri-
^"Wnsabilii morale
lJtt! la Commis-
J "lions Extriturea
tkMi,(?UVen wcon.msn-
|fcjD,ondu Trait di-
* * Trait mettrait
BLUja*.. dans ''altitude
Mo?biJ e,xcutl0 d'une
i7*m,; T1*1* "Prs avoir
& ,cTadire- 1^
Ci ,'lara,e8 de alita
*L; ,jUanlanamo.
K?W* Publiciste de
^noOrtiz.ajou
P noue autres Cu-
m
t
bains c ce n'est pas seulement
une question d'uox.vEUR et de
honne foi. mais aussi une ques
tion de s\gesse et de honve po-
litique, que cette pine ne soit
pas laisse indfiniment dans
la chair cubaine, contribuant
ainsi diminuer, sinon d-
truire actuellement, la con mce
dans la gnrosit, le sentiment
de la justice et la bonne foi du
peuple et du Gouvernement des
Etats-Unis dans toutes le jrs r
lations et faons d'agir avec le
peuple et le Gouvernement de
Cuba. Car, conclut-il c'est in*
contest iblement une provoci-
tion et une cause lgitim d'an-
ti-amricanisme Cuba .
Le mme auteur rappell? qu
nous autres cubains nous re-
connaiasons que l'Amendement
Plat et les Traits qui en sont
la consquence donnent aux
Etats-Unis des droitssp'oiaux
relativement aux affaires de Cu-
ba ; mair nous croyos aussi
que ces mmes droits entrai
nent et imi osent aux Etats-
Unis, des devoirs correspon-
dants, et que l'intrt des deux
peuples, y compris le dveloppe-
ment continu des liens de SOT-
diale sympathie qui diraient
les unir, exigent que les Etat
Unis remplissent leurs devoir-
vi*--via d'un peuple faible,
mais confiant .
L'Administration actuelle des
Etats Unis a montr qu'elle par
tageait les sentiments exprims
en faveur du Trait, et a mis
s)ii influence en ivra pru
que l'ii s ruinent diploma que
de 19()i sortit des cartor.s lei
archives du Snat o il la Hit
s'garer, al in a'jfronter la lis-
cuss'on pub i pie et l'oppo ition
de Snateurs inlluents. pirmi
lesquels ce lui que le Snateur
Ma<; Cormick appelle l'un des
plus clairs, des plus intrpi-
des, des plus populairement ai-
mes et certainement le plus lo
queat snateur de notre tem?
faisant sans doute allj-ijnau
snateur Borah.
Le Trait a eu raison des op-
posants et des onsTRur.TiONNis-
ns, comme l'eut aprs 16 ans
d'atermoiements le trait avec
la Colombie,au commencement
de l'Administration du Prsi-
deqt Ilarding, comme 'au-a
aux Etats Unis, devant le Gou-
vernement, les Corps oolitiq es,
l'opinion, toute reven lieaiion
raisonmble, base sur un pan-
amricanisme de bon aloi, ana-
logue la reven licatiin, qui
vient d'obtenir, en dpit des ma-
nuvres d'intrts privs, d'ail-
leurs en rien menacs, que le
drapeau de l'toile solitaire res-
Les M ttg
Hier injourJ'hui et demain
i
te le seul a flotter sur la belle
ile cubaine, appele i l'Ile du
Trsor .
Flix MAGLOIRE.
N.B.Le texte del rsolut o
de ratification, en la forme amen
dfi par le snateur Borah est com-
me suit :
Rsolu, avec l'approbation des
2/3 des snateurs pr -sente que le
Buat donne son consentement
la ratification du Traita avec Cuba,
sign Washington, le 2 Mars
1901, pour le rglement des titres
a la proprit de file des Pins,
avec la rserve suivante qui sera
constate d es entre les Hautes Parties Con
Iractantes, tablissant qu'il est en
tendu que la rserve est accepte
par chacune des parties^: Que
toutes les provisions des/' Traits
existants, y compris le trait per-
manent promulgu le 2 Juillet
1904, entre les Etats-1 nia d'Am-
rique et la Rpublique de Cuba,
seront appliques au territoire et
aux habitants de 1 ile des Pins
( rserve Berali ).
* Oue le terme autre tran.
gers de la finale de l'article 3
du Trait, soit in ter rle comme
indiquant les trangers qui rece-
vront le traitement le plus favora-
ble sous le Gouvernement de Cuba.
( rserve Heed ).
Voici le texte du Trait :
\rt. 1er. Les Etats-Unis d'Ame
nque renoncent en laveur de la R-
publique de Cuba toute rclama
tion relalive a on droit la pro-
prit de Itle des Pins, qui a t
fite ou qui pourrait tre faite en
vertu des articles I et Tl du trait
de p.ix entre les Etals-I.'nis et
I Espagne, sign Paris le 10 d .
cembre 1898.
Art. 2. Cette renonciation de
II pari d s EtHts Unis, de tnu'es ses
prtentions la proprit de la
dite ile les Pins, est faite en con-
sidration des concessions de sta-
tion de r barbon et navales dans
l'Ile de Caba, qui ont t antrieu
rement faites aux Etats lois d'A-
mrique par la Rpublique de
Cuba.
Art.3. Les citoyens des Etats
Unis d'Amrique qui, la date de
rechange les ratifications de ce
trait, rsideront ou po sderon1
des proprits dans l'Ile des Pins,
ne souffriront aucune diminution
dans les droils et privilges qu'ils
auront acquis antrieurement, la
dite de l'change des ratifications
a i ce Trait : ils pourront reste
dans l'Ile ou en sortir, en conser-
vant dans l'un et l'autre cas tous
leurs droils de proprit, y co i -
pris le droit de van Ire ces biens et
d'en disposer ainsi que du prod it
des dits biens; ils auront aussi le
droit dVxercer leurs induslries,
leir co nn.erceet leur profession,
en se soumettant dans l'exercice
d ces professions, industiies ou
du commerce, aur mmes lois
pp icables aux au res trangers.
Hier.il y eut 12 ans (4 viai 191.3)
Oie Michel Orese fut lu Prsi
dent de la Rpublique. Le grand
Tribin avait 51 aas et c'tait l'un
de nos rares Ciefs de l'Etat avant
t lu sans tre entr & la Capi
t' la tte de troapes rvolution
naire?.
Aujourd'hui, il y a 101 ai ( 5
^ai 18il) que mourut (l'ge de
52 ans la plus suprenante Figure
du sicle dernier et plus grand
Homme de guerre de temps mo-
dernes. Napjloo Bonaparte. \pr*
voir, pendant vitut ans, remp'i
le monde du bruit de sa glo:re e
de son gnie, connu toutes les
magnifie nce^, ressuscit et dpis
se tou'e* es si tendeurs q e rip
pelait l'Ilistoire.l'Emperenr expira
misiable.nent l'Ile de Sainte
HtMne.
Demain, il y aura 166 ans ( mai I7.i9 ) que naissait Arras u i
homme qui connut la plus irangi
cesliieet sur lequel, jusqu'au|our
dliui, tous hsitent porlei un
dfinitif jugement : Maximiliei
Robespierre. 11 fut, pendant un
certain temps, le souverain mire
de la France. Il porta son p o
xysme l'effroyable tourmente que
fat la Rvolution franaise ; mais
il ne put mailrner la grande lem
pte el elle fengl .ui it.
eVlaloD d'or est l'un des lments ncessaires
du programme du Gouvernement PaimW
j, ?nlS h,P,'q,o* e rcentes
dclarations que la France devait
ch.rcher un moyen de revenir
l'talon d'or. Caillnux a dit des
correspondants de journaux que
l'talon d'or tait un de lments
ncessaires du programme tiuan
cier franais. Caillaux a dclar
que tes propositions taient di:
ses en trois catgories dont la
premire tait l'quilibre perrm
nent du budget de faon que l'on
n'ail pas ledouter un dficit
dans les finauces iranuises. Le
ministre s'est ex us ie ne pas a
trer dans de p!u- grands dtails
en ce qui concerne le rente du
a^raoaa parce que. a I il dil.il
i tait convenable que le parleraen*
h-i.. is en fut inform le premier.
Il a aiout que lorsqu'on aurait
fris les mesur s uce-snires pour
consolider la dette fran. .i>e el fai
re face aux autres dpenses urgci,
Us.la France devrait suivre lextni
pie de l'Angleterre et rtablirai
monnaie sur la base or.
M.Caillaux a dclar qu'on avait
grandement exagr la gravit de
la situation rsultant da lourdes
obligations auxquelles il faudra
aire face cette anne.Il a exprim
l'opinion que si l'on agissait avec
irudence le Trsor fran lis pour
ail remplir toutes ses obligations.
Les finances franaises, at il dit
en t"rmmant, seront traites de
faon inspirer conlunce & nos
i mis anglo saxons dans la solidi i
financire de la France.
Mr Elliott
Prsident de la Chambre
Amricaine de Commerce
A la dernire runion de la
Chambre Amricaine de Gommer
ce, Mr Edgard Elliott, pr-ident
du Conseil d'Administration de
ll*sco, a t lu prsident de la
Chambre Amricaine de Commer
ce, Mr W F. Woorhies. directeur
de la Et, N. R ||. ayant refus
d'tre rlu.
Nouvelles fclrauares
t'aclion du Service Tech-
nique du Dpartement de
l'Agriculture dans leHord
Par le camion du Service Tech
nique du Dparlement de l'Ajjricu'
ture sont arrivs celte semaine,
les outils pour les fermes de d
monstralion. Ce camion a l 4
Fort Libert pour continuer le
Ira i-port des plants d 'pile' qui
devront servir & la plantation du
Service Technique dans la plaine
di Cul de Sac. D'autre part nous
apprenons qu le Service de Re
boisement du Service Technique
dirige par le Doctour Barbour et
s'intresiant particulirement la
culture du pile a dji com
m trie une machine dcortiquer
qui sera installe prochainement
chez. Bertrand Lamothe pour des
servir la rgion de Fort Libert.
L action du Seivice Technique
commence a se faire sentir dans
1 ) Dpartement du Nord.
^V-aTf' d/grip
' PorUu p>ndl8i ?l
I*, un hu'1 U UPI
* * ces aux la
\ Cl inPoem,n de fer"
*lin. ZT Une t0'e de
d'abord1 uviCOuverlur qui
N,riu Si?6' Ia W
"
lu'eii
Protge.Si Ion
^M^^'Jaalrep.r.,
Scllnce e0?a,ir8i'*'Le
jwraaux 0ol
g nombie d'eiistenees.El c'est l
o se fait sentir l'lut dplorable
de la crise du papier.
Les lecteurs du limes, du Daily
leltxrafb el du Mornm Posl, jour
naux de vaste envergure.arbnren,
en dpil de la grippe redoutable,
une mine souriante et parlent
d une voix claire, tandis que les
abonns du Daily Mail, du Daily
Lxprtss et du Daih Cbroniclt, sa
ressentent de l'absence d'une se
onde feuille : ils sout enrous et
lcrnuent souvent.
Qaaal aux lecteur des journaux
reauits u minimum de surface,
[ur rort est dplorable et ils of
jMni ,,ne proifi 8Bn8 dhnfl B(JI
Mrro.disaements et aux bronchi
J- C\, pa do journaliste britannique est eu
rituit .
LA PARISIENNE
Biaacliiswie la, Vapeur
Rue Dants Desloucbes
fort-au-Prince, Hati
LESSIVR.-HEPASSAGE
PROMITITUIIE
Soins particuliers p^ur le linge
Sn,.faux-cola, chemises.
Vous sere/ pleinement satisfait
en envoyant votre linge
La PARrsusirrra
-*aM*kMssasaBn>*Mrc^sv
La Petite "Revue
Nous avons reu avec plaisir la
livroison du tw Mai courant de
fit i.iibli"< i i q ri contient des
matires intrt nie.
Nous remercions pour ce gra
cieus eavoi.
Commission intercamrale
Nous lisons dans le dnnier Hul
letin de la Chambre de Commerce
d'Ilaili qu'une commission interca
mraie a t forme pour prsenter
les dolances du commerce, relali
fement l'application du tarif
douanier actuel. La commission
eet compose de MM. Ed. Estve
et BelleOTrde (Chambre de Com
merce d.llaiti) MM. G de Lespi
nasse et Paul Auxila, (Chambre
Franaise de Cornire 1 M Thomp
son riiambre Amricaine de r.om
merce ) M. Arloro de Maiteis
(< hambre Italienne de commerce j
M. Atiiome Gebara (c'ub commer
cial syrien,'.
> us ne voyons point la de re.
pr*< otant| de- abanam dp com
roeree, njjlrtiye et allemande. Se
fait ce un oubli-.'
{De Hati Commerciale, In*
duttrielle el Agricole}
Par Cbla
Prochaine installation du
Felil Maivrlul Von Bm-
! n lui ia j
IHNOVRK 1er Mai- Le pro
giamme pour l'iostalUlion du pr
aident \on Hinleoburg a t arr
t aujourd'hui a une c mlrenc*
entre le minire de 1'intneur et
le Feld Marchal. Il a t dcid
officiellement qus Von llinden
burg prlaralt serment et serait
i ;-i .Ile comme prsident le li
Mai & midi.
' Italie, Moscou, Rf.
lork^al lexico
PARIS Le 1er Mai s'est d
roul dans le calme Pa-is, dans
la Seine el la Seine et Oise.On ne
signale aucune dfection dans les
chemins de fer. Le uombre des
chmeurs est insignifiant dans les
grandes administrations el les en
Ireprises. Seuls les chauffeurs de
(axi chment. Trois ndividus ont
t arrts Vincennes et deux
Versailles auprs des casernes. Ils
tentaient de distribuer des tracts
anti militaristes dont 10,000 exem
plaires ont t saisis. On n'anoon
ce jusqu'ici aucun iucident dans
toute la province ou quelques mr
nifestalions se onl droules din9
un calme absolu.
ROVIfc- A l'exception de quel
ques fabriques dpns les districts
mtallurgique* en Umbardie o
50 o/o des ouvriers ne sont pas
venus travailler, il n'y a presque
pas eu d'interruption du |rH.i|
en Italie pour le 1er Mai. On p n
s* que pas plus de I;, o, odes ou
vners dans tout le royaume ont
interrompu le travail et la jour
ne a-est pisse dans le calme
presque complet. Il n'y a pas eu
nao plus de manifestations beu
I Upo. Unie.
MOSCOU- U 1er Mai a t ce
br par une revue dea troupes
de la garnison de M;scou paria
ministre de la gurie Prusse. ; BO
aroplanes ont pris pari k la cel
bration Les membres du gouver
nement et le Corp diplomatique;
ent assist la revue.
COPEMlAr.lE-LelerminiH
tre danois Slauning a march en
tte d'un dfil dans les rues de
la ^pimle jusqu'au pare publia
o une runion a eu lieu dans le
bul de rclamer la journe de huit
heure pour les ouvriers danois ,
il n'y a pas eu de dsordres pei
dant la journe.
NEW YORK- Des force* de pU
lice supplmentaires ont gard
hier les monuments publics el Isa
demeures de personnalits impor
tantes contre des dsordres posai
bls l'occasion du 1er Mai lies
patrouilles d'agents du llomb tqus
dron ont patrouill la ville en au
tomobile. Plusieurs arrestation
ont eu heu, mais on ne signale
aucun dsordre srieux.
MEXICO- La clbration du
1er Mai par les sNodicats ouvriers
a pris une (elle importance que
ambassadeur amricain Shefl.eld
tard hier soir n'avait pas recurie
permis ncessaire pour se servir de
son automobile. Il a annonc que
lui et les autres membres de l'am
Passa le se rendraient p:ed de
chez eux leur bureau.
En Bulgarie
SOFIA- l e nouvelle tentative
d assassinat contre le roi Borris a
t prvenue par des olticiers de
la garde qui ont dcouvert un pas
sage souterrain presque termin
avec une (use d'explosif avec |
que.lc. croient ils, les communia
tes ava,ent fintention de faire sau
ter e palais royal. Le procs de
ant le conseil de guerre des per
sonnesjaccuses ftre re-spousa
bls de l'attentat du 16 avril |a
Ca.tiedrale de Svel.kral qui a csu
se la morl de UO peignes u
commenc U cour se emposeda
trois colonels comme jug,s, d'uq'
capitaine comme procureur el do
deux eapitaioes comme avocafs dt


1>
Lt MATIN
I

;.
radicalement
Supprime le* douleur
de la miction
vite toute complication
Pagl
nergique antiseptique urinaire

U fiflO 04BBlUl)BB et
rajoimt ! UHUI d nuj.i qu'il 'wina con-pl*te-
L'iiiii oeuf, n jugulent tou
|i mlcrBet qui le hebitenl
C CDiielei. I. V!eoci*nnes. Tin
lerg* faillant CoBAigi ataue
a dfcrne. Saccistan Kreet'man et
le dut icmmuniste Plrini root
es cul accuss qui soiput e i tre
lis raiius des attoiils, les attires
I \ii'l (t li..suu-'i(;ul i i i..,| ps.
Une'amusante o;n;n;rnie
LBCAP Le Prince de dalles
a conJuit une voiuie tirle par
des boeufs dans les tues tu Cap
accoropegn par un dli de plu
siftns nilliers d'tudiants de Vf
Liversil. Aires cette amusante
crmonie le prince, suivant le
fitfgran me, a t icstall chance
1er de lTrmersil du Cap, poste
hontrilique qu'il occupait depuis
l'inaugu ation de l'Lnivtreit en
iyi8.
En Serbie
BKLGBAOE Le cabinet l'a
tbil h qui n'a pas subi de modilt
calious depuis qu'on lui a confi
le mandat de procder aux lec
lions parlementaires, a prsent
officiellement hier sa dmission,sa
la'lie tant airomp'ie. Le roi l'a
acte plie, mais a sign immdisle
rcml un dcret foimant un nou
>eiu ministre avec les mmes
mimbres et eOBplttnl le cabinet
par quelques D< uvellee nomina
PARIS Le l)r Trendclenbuig,
chef de la dlgation allemande
qui a mgoci un acco d tomnoer
cial avec la l'rance, est retourn
a l'.erlin.ll restera dans la capila
le allemande pendant que les sous
(otornissions Paris continueront
leuis travaux.
Le chur Russe dss
il FR k 1er ir
.ftiiMto
Grce aux etrts dploys pa
le Conseil Commuual de Petiu.i
Vi le; la l't nationale de 1 vg nu
tu f el du travail a t alfcre
ce anne.avec beaucoup d' c i.
Aprs la crmonie reUfieaev I-
ch i les lonclionnaires de kNM
orJres ainsi que les cuivaleurs se
o.t r ndus 1 Htel de Vitra ou
la furent lobjt d'un cordi i e
rc pli' n.
Le Magistrat o nmi nal W>a
ieur Luc Lacrte paila eu ces 1er
mes :
o ci oyensa;r eu t urs,
Dans outea Us ptrti s du tHo.
une dat est consacre annuelle
m n' la tte du travail et de 1 A
pie lture.^Comme vous, vo're scr
\.i. m Ml m planuui mi s cou
teste, velre pr jl'< ssion et pli 8 n
viable qu ut autre C si l
v (in f ni u Ph n me rjo os
cienc- de son tre gagne d'une lu
q n plus digue son existence.
Le Gouvernement de la tt< ub i
quH. en dpit des BtlXBtWti dis
tns cl des autres, a les yeux ( ( ns
lamiin fil fixs ul votre s > t M
doue aujourd'hui *oo MV(/ es
voie* de communication dan- l< i le
l'tendue de Ut Rpub.iqae t que
vos cham,s-ont iNpeite, caai
grce la \ o.liciiude du 00 r
percent du l'ind nt Loeli U m-'.
Concitoyens crions vive le Iraveil,
et Luvons a 'a prosprit d. la
Rpibliq e.
Cosaques du Kouban
La musique est le lien qui lava, ne mat tM que complet,
unit la vie de l'esprit la vie inspir qa*i! est par ce qu'il m*
des sens
Lorsque Beethoven affirmait
Nouttiles Diverses
1 UNDRLS Des depfcl.es de
Uaialhi annoncent que l'aviateur
italien Pintdo qui vole actuelle
meut de Rome au Jponeten
Au: Italie, a abm le pop on de
Min bydravion en essayant de
quitter Titubai (Perse,. Il espre
tu rendie *on vol d- main si 1 ap
paieil peut lie repaie.
llhhi.JN,tei-Mai Un train ta
pUa a draill dans le couloir pO
lonais prs de Sa>vannhin. Il y a
quarante morts.
HOfttOl ;Le contrat conc'u
liier rai le gouvernement des So
\iels avec la Lena liolduelds Ltd
Compagnie de Londres comprend
l't spoliation de 7!i otO hectares
de mines d'or, d'argent, de cuivre
il de pltmb dans le luis lgions
de Lena. Allai el Sissirt en StM
lie. C'est le conctssion la plu* im
pi riante qui il) jamais t tQSOf
de par les Soviets.
Les cours
2 Val
NbW lOHKfterling 4.8V&6
francs 19or.
celte belle vrit il ne pensait
pas h musique ? Demande
dont i! fut l'un des plus bril-
lants reprsentants, mais l'Art
lui-mme, la musique de
tous les pays.
Ce qu'il faut demander aux
aits, cVsl l'ide.
L'appareil technique c'est--
dire les procds t moloys pour
l'expriurr viennent en second
plan.
Le Ruue aim, le tempra-
ment musical. Le chant slave
eM rustique et est me veca
tion do ce printemps tendre un
peu humide, doux et sprem, pt
du soufle cinglent et glace des
temp-'les de neig*. C'est la spon
tanit, |*inpiralion abondento
el sincre qui caact; isent ci Ite
musique ; t c'est pourquoi elle
est si exacli m nt l'expression
de cette .une corr.pUxe, laite de
I /.arerieset desublint.es.
Le Itici d'un, chur iuss
entran aux procds classiques
Pui', confo mme-il " Pr'S(' P
lions de lai lice 103 du Code lui
rai. le Oongeil C .mm u l i" l'lectiol des noi.v ux m-u bres
du Conseil d'Ag ic.lti-e d li
Co'nmun i de PtIO i \>\'>'
Sur la proposilion du Migistral
Communal, les sgentsen exercice
avant rp n du a Paitente du Con
bt!, ont l tous rlus pour une
priode d'une anne.
Lu swir, il y eut rjouissances pu
b iques et reption chez le M igui
trat. |
Le Magistrat Luc Lacrte est un
homme de progrs et d'nergie.
Ma gr les nombreux obstacles
qu'il a rencontrs daos l'accomplis
euieiit de sa ti\ he. malgr la
in idicit de s* moyens budgtai-
res, il travaille sans relche au
b en tre gnral et a PembiUis-
sement Je la Commune i* Ption
Ville.
il toile l 0-igtoeii el en ce NM
de tout lut opposj aux carac-
ties m tficaui des autres ,jeu-
pb s
Li public de Port au Prince
n'a pu qu'applauiir la belle
audition d'hier soir Ele a ii
une vraie rvlation pour tous
ceux qui s'tmt ?h tiusjiuh
dernier avaient ce^enlant per-
n l'cho des apjl iudis ments
quiav tient iccneil l s client urs
a 11 pieu i.re.Ua e ith >usaune
iod.*ecriptible a salu le tttent,
n'en pis douter, inconfsti- -
bie, de cesanistes.. Lt cest AditilnistratioiUn6rdK8
PHARMACHi
PRINGIPALB
H. CANONNF,
40, Rue Raumu
88-90 Boulevard Sec* offll
PARIS
vendant
LE MBILLELR XIAKCH DU MOUT*
Produits des Premires Marques
tt toujours de premire fraicheur
UNE SELLE QUALIT t
LA MEILLEURE
RAYON SPCIAL.
OUR LES COLONIES
OHOGUERIE, HKKBOR18TE1UB
8PCIAUTBa
Franaltee t tranger*
SELS DE QUININE PURS
%Tous produits en Jlacon,
ampoule*, comprims, cachets.
gOLCTIONS HYPODERMIQUIS
BANDAGES, CEINTURES,
BAS A VARICES
4PPARE1LS HTGIN1QUIS
pour tou uf
APPAREILS ORTHOPDIQUES
Seringue hypodermique*
PHARMACIES DE POCW, OE VOYAGE
COFFRES PHARMACEUTIQUES
pour L'sluc, Communes, etc.
Projeta de Facture
et tous rcnsetgnement
tur demande adrtm*
PHARMACIE PRINCIPALE
49, RUE RCtUMUR
88-96, BOULEVARD 8BA5T0P0L
PARU
MAISON UNIQUE
AUCUNE SUCCURSALE
ni eu France ni l'Etranger
Revue
des Deux Af<
iS Rut ii l Imvtrsili, fa,
SUuMAittiS; DK L\ LIVRjM
du Wr Aviil ,915
.1 an l*o-bal.- TroirMj
L,tui Berrand.
Maurice Barrs en Oinit,|
r Bordeaux, de 1 Acudwi|
,' m.
1( est on d<.i effet M
i Lou .
Le c idina' Laigri |
rsurrection de L'Eglise *
Ut Orges (joyau, de l Ac
i;Htse.
Lettres & la pnr.ee b M|^
Dr i si Ki n mi
Saint Orner,Vieille ville dtl
te Ileo<) i'*li n.
La Jeuiiesss de Mrimt.,
!c B don
i 'organisation profej>ii
uvrire en Fiance. Al
I i .
K vue Litt'ri-ire. _
Ro mnsde M. Boylesve.
Bdciu. i>r.
Bvue mu-i^ale. Gril
ro lie B 'U gue.
l lironiqiie <*e la (Juin
li .-i ir. l'o itiine. rlee
,1 \ L'V 0^\
Un m Six moi.
> ,.ie kineciOi* 8o ir 41 r
1 mu men > o
.jo.i- ran^iue* 86 44 I
r-nnger 9" S
I. > abo me nents partent du Itt 9\
Il biOUe OiOll. *
r^Ri DUNUMEROtMSJ
Avis Jlatrii
Je soussign, Jean Ml
ciure au public en gil"
.(iuimerte en pjiticulMf I
plus responsable des wUl{
leuent que coiniutsde **
se M-idjin- Jeto Mm
Kii a Bs.rd, ce u-urensil
1re. Ko consquence
Nouelapiurondeleoli"
a actusilemenl, vu moa
d llaili depuis tantt qi
nes. i
Lne aaction en divora
incessamment ,nleDl**'. ,
San Francisco de Ceilj
Wnl 1910.
Jean Ml
c rtiiiiement poir rpirer 1er-
n'iir q i il avait commise de ne
stM e pas rendu Pari3iana jeu-
semMit munilSt si sat-sfiction.
C'est C raison ' Nous vivons une
poqui c l'on inepresqu'au-
t-nt rparer l< miihtices qiu
les comm II . I j i di as mme
que no s somms exqtfisttn ni
ItDribles au pjii.t le ctinmtttrd
es ii ju li;es pour nous rserver
eniraiiieauxprotcuw HwHe >" j "~-j"^-------: r-
Ju tliant, el portent dans les tel i -mlrts illusions de Ujusli-
.___ ____t a .ni -,> 1 .,., t I .l.i li r.Miiri
ieplisde son me tout ce qui
t xiste de singulier, de passion-
nant, de grandiose dans l'art
Chmplonnat de Football
D S.B. contre Sporting Club
Il i a AM dii-i'i.it lt nten OS
elu-nipioni al en re le P|Ottllf
l.lubel 1U. B H.
Aptt. une lutte lolreisnnle le
Spoilirg a l viincu ai bu:
contre 0, dont un la mite d'une
pnalit. .
A nn.siquei le jeu tout a lait
bu la t du gobl Lieptr du Spor-
liM, et de Vieux, KietUr.'. CllM
-nul tt Bti/ier, mt abusait l'U.
S. II.
Toujours II laiterie fiiile]
To verre le matin au djeuner
Un verre le soir au souper.
Voil ce qu'il faut pour entretenir
tm esirit sein dans un corps min
1-13 Grand Hue
Naissance
Nous nous associons la joie
"des ioux Hiihard Constant en
entourant la naissance de leur
tille tuivenue Samedi tl qui a l
prnon.me Marik.
Nous renouvelons nos lompli
menls laLt an charmait bfb
ipi ><> pte et mre.
ce imui TOi t tt de U roira-
tion poi'unn'. (iett) pervers ti
nentimao aie esta la raoie.
ETRE EPATANT MpS
.OHIISCII. mut I AIRE BI1-1
n lout. ruDioo ou l'oa .'.mii.
#..ia'i' 'o'Miv.r
.I-., .O.v.'f.tb r-VDJOii.rirn,.
....ir.ir. notiva aisuti
.lijO beau ...c 4 a.ur.i C9m'Q#f.
h.itw Pli-klu., tiut*wl
I 4* louai (.. L Ui/p' I,. ! *" e piaoe. nuf
ff S Sa^iTrysa? ex?w
K..?-". -i -\"^"- T.,.-.. -Ubrefie fcui|
C^wM.Ha-mMlc. fllee. Melho* MB teno1* et
Y aille yaill
\CHEZ
Oloffson,
Lucas &
Durant la semaine du li au
IjtMfti nous vendons p ix
rduits uin partie ti i mirch n
dues, spciil'inent :
TOILBitlti
Un grand assortiment de
soulieis a I mines tt liomm s
tt la Souliers pour Tennis.
Prvlit zen!! !
des Postes
Avis postal
L'Administration (jnrale des
PotlM s'emprese de porter la
connaissance du public et da Com
m'H-aque, d'accord avec le D
parlement du CommeiC', elle a
lciJ de former Iro.s expditions
hebdomadiiiies pour l'ap llaitien
par voie arienne, selon l'horaire
\\x comme suit :
Aller. Dpart Port au Prince
Mardi, .leudi, Samedi H heures
prcises^, m.
Arrive" Cap II i ien les nr'-mes
jours '' lient-, a. m.
Relonr Deparl Cap llsiitinles
mmes jouis '.' heures 110 a. m.
Arrive Port au Prince les m
m s jours 10 h. .'50 a m.
La fermeture des malles sura
rigourrusenv nt lieu les lundi, mer
credi et veniredi I heures p.m.
'!! W^^^^^^
Parisiana
lardi irrvocablement j
Dernire reprsentation de la
clbie Troupe des Castqasi du
Kouban.
Programme incd.t, il sera chan
t llandura , ouverture d opra,
ce mirceau dure 20 minu es et a
l a< clam partout,
l'rix des places :
B.lcon, Loge i dollar*
F^uteui s I
Entre Qle 3 i. I,:-'.
Eug. LE BOSSE &
Agences- ReprtataliiJ
PORT-AU*PRINOE
Agents gnraux dei
Hecker Jones Jewell MUli
NBW-YOHK
Farines llluijarjau 0 0 -Joule Uottj
* The lome Insurance Company
nuw-yoiu;
Assurance contre l'incendli
Diamond lalch Co
Allumettes i Sate Home t
0. I, Rubber .xpnrt Company
Souliers Ued".
'
J'ai le plaisir d'annoncer au pu-
blic et au commerce que |e laisse
en mon absence, Monsieur Sa-
muel PRESSOIR, la procuration
gnrale de ma maison de com-
merce tablie sur cette place.
Cave, le li avril 19*5
NveT. FERHANDIfll
Chas F. flalllauje il Son
Poissons saies en tous <|enre&
Manufactures Liie lns'ce Cy
\ssurance sur la vie,
Suilhou Frres A.u
Vins & Champagne liordrav-
M., llcjnuii
CriiM'ACitK
Beurre Danois, fromage et^nserveaal
W. 8. lalbews Son
Talmca iauna^etngirt-
i.a Ralionale
SansHIval
mm Kawas


LES'. MATIN
Construit pmr lss Ms R*
pneu Cord
Year pou
Union, est h
illeu* pneumi
fabriqu pou
transport su
mauvaises
les,
paroi rsiste
millier* de
l sur le so'
Vplas cahoteux
$a fabrication
ciale diminu
chaull*
\eu ;lefam
min ahweati e
"De L'Avant"
Polices en V.$U3W dans la Crown Life
im-$l7.39S.ltt
1919521,338,339
1920-$25,745,826
1921-$29,806,174

i
S-3*
-
,dasure une*rciion sure,en retdant touidrapau
Ku'pcu, reWer la Vlus svre *****
&*, parcourt des millieis de milles a un prix
^TaTianVioutes tes dimensions courage,
1922$34,460,044
1923$42,175,160
1924-$50,611,214
Quoique Tanne qui vient de se terrrine: ait ^malheureuse-
nient une priode d'incertitude et de stagnation dans pus.eur.
ligne* d-.fl.ire8. les chiffres de notre rapport annuel sont une
Dreuve qu'il n'y ni halte ni hsitation dans le piogrs de notre
compagnie. La Crown Life va 'de l'avant*- agrandissant plus
rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public
Elirait de l'adresse du Prsident l OttmNH annuelU:
LA COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE
CROWN LIFE
GOOD
CORDTYIUCS
beWestlndies Trading Company
Port-au-Prince, Gonaves
Cap-Haitien.
Agenl Gnral demand pmr Hati
Adressez vous, s'il vousplai', pa* lettre
H- R. STEPHIMSOJS, Grant Gnral
AtS Le Matin, Poil au Prince,
[conomisez
votre argent
Urne &&ttLir* S:
(sduMcrireFOX prsente cet avantage qu'elle mPorl ^.J
loWiSM plus de autre Machines, c'est-, due que vous avt/ dau la
MX quatre caractres de plus et qui soot trs usuels.
prospectus sur demanie Empre^e/. vous de prendre votre r-UX
I tnsi I'aobht :
L- PrMtanaDB-AGCERHQH
Hue du Quai
On trouvera
A.AMAISON [. FRB1IH-1
Rue du Quai, No 1617,
Bittr Ci-iac S to les, llen-i Roi; Vu Kmge et ionc ispn-n
Mb*' dem btrriq.. et caiises en,11 bout. Champagne Chjr-
""liai iii-k. Sacra mu* et conue; Vinaigra -a caisses ie 11 bt.
et eu barriques de M cillons, etc. etc.
ALDMINUM LINE
New-Orlans & South
AmricuQ Steam&hip Co k
Prochain dpart direct,
*pour Porl-au Prince Ua
VIENT D'ARRIVER
Vermouth Martini Bossi
/' En vente en gros chez ,
tPREETZMHN-AGGERHOLM
Rhum Nectar
Ch N Gsetjens
1410, RnegduMagaflln de l'Etat
117 Rue Bonne. Foi.
820, Rue Courte.
Lesteam.rHils laissera !**<*" U 5 lai pro-
chain pour Hati.
Le S|S Silkeborcj laissera ljew 0"l<;,ms lu 29 mai
prochain lous.les poils d'Hati.
^t>i-aa-(7PiuvcC' Ce 28 avril ujU
A. de llatleis et C%
Agents Gnraux
m
Procurez-vous de jolis cadeam pour anniversaires, fianailles,
mariages el baptmes chez
a
BB A.
o*
Rue Bonne-Foi
j


-
lr matin
Grand Ptelde France Ceci n'est pas lire Lain isonH.SlLV
fOSlIlOII r\( riih.mmll,- .,..#.. .1.- -i .. _. I 1.
Position eiceplionnrffc, au centre des allaircs
proiimile de foules les Banques, de la douane ei
ae toutes les Agences de bateaux
lenseignements et facilites pour voyager en auto
mobile dans toutes les parties de la lpublique
Lflaili et de la re| ublique dominicaine.
Cambres conlprl.bles et surtout trs propres, en
tUateurs dans les chambres la demande L Pen-
onaires. Cuisine franaise trs soigne et dts
plus varies. *
D( mandes viitir les magasins
de VHt 1
Vins des meilleurs crus de Bordeaux, par barri
ques. (lamejaniies, gallons et par bouteilles. Parmi
Jos \ins tleclinteaux, voua trouverez le plu* grautf
Caoix, pjur les qualits et pour l'Age
V1NS 1>'ITALIK* D'ESPAGNE.
\li\ DE. JJUHGOGNE(blnrs et rouges i et le renomm-
v Pommard mousseux, got Amricain >
Le plus graurassortimeii de Liqueurs, Coanac
gins, w iskies, etc. ^ "
rnvi?l?vplF?Pnod,.Amep Picon' Vermouthe
mem^rivees franaise8 et amen, aines frache-
Cr^rl!wl:a' ,,ropa et "fanera.
rSta l68 ia,)r,,I"es d "oli Gros
PAftFUMERIB et Cartes postales.
Prix trs modrs.
P. P. Patrizi
eau de
Isns j).Mrtilsr|nuii
lu.r
Solidit
Ef efforce
Covjori
hraichiur
En vente partout
I Mir les < < 11 m an-
'les l'adresser s
EuUEOSS&Co
A(|.>n ts
Keds
I'ahricados solumcnte porta
United States Rubber Company
armacie'Sjourn
Donne avis ^clientle 11 aux mdecins et au public mil b*flCmnnn.0n ALabor?tok? d.'Uloie en un Laboratoire b > kfl.e appliqu sous la Direction du
Dr Ricot et F. Sjourn
|Le lalori'oire e*t ouvert tous les jours de 7 hrj du mitin 6
Mvtsdavlr pour toutes les racherchise; >, prwji dna
slBWKncidiointe, saut pour le '
WS4rui ma et ia consume Ure-Slcr crie
Saront reues que le mardi de chaque semaine.
Sadre.ir ia i'hirnucie pour les ra a saigna.ne ai*
i naves d'urnes et .S'ucgasLrijue
Rscti n de Wassermann
RSicuea de Triboulet
bumen du sang et d pu,
LxaaieD des matires fcales
axamen ie craeh it
r.'ilbumino retetioo
Constaute UroSscreaire
Car de^la Rclame je ne sais pas en faire
Cependant si vous passez du rot du Bur
l'Admit! stration postale, la Graiid'llue
Rentrez la. Cordorner.'e
Ernest Camille
s
A la Consci nce
Vous verrez quelles chaussures que ce soit sur
commande ou nou sont faites avec got, soins et
solidit, parce que les ouvriers qui les confectionnent
otles matriaux qui y^sont employs rpondent et
justifient le [titre de la maison.
la maison C.L Vtrrct
Marchand Tailleur ;
Ho 1823 Rue du lagasin de l'Etal
Se recommande au j ublic et sa nomLieuse cli-
entle pour l'lgance de sa coupe et la prompte
excution mise dans les ouvrages confis sei soins
la maison reste ouverte jusqu' 8 heures in soir.
Prix mode es*
La maison F. Lavlanel & Co
lue du lagasin de l'Etat
Vient de recevoir par le Franais
les arteks suivants :
D Bielles Extra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or et Argent
Rabais, Calotte*, Cbaptaux Garait, Plumet, Fleurs, Pailla de Soie et
tous articles shur Modes. -parU-rie. Des Vlotils Haute Fantaisie en
perles p;ur Hobes et chapeaux, des Sacs Perls de toute beau , de*
acs Dancing', Chapeaux Jean Barl pour Enfant?, Brottet tte,
Peignes coiffer tous g' nres des Brosses dents, des Pte Denti
Irices, etc. tic,
fi ri c os p-ui llomnr.es : Faux cols, Cravate?, Bretelles, Chemises
dipo:e, Jrtii !!e> etc. tous arti: es pour mercerie et Lingerie.Cou
Us x suprii urs.
BOU BON EN TuU8 GENRES et i ucbooi ,our pharmacie.
..,' Alimsbtatioo Liquide : Liqueurs, Cognac, Vins Champagne authen
balles od caoutchouc et Poupes. Jouets divers
~ cces oire dt Phi imacie et Spcialits Pharmaceutiques.- Uni
Basains, |..h eu caoutchouc Vins et Sirop Deschiens, Vin Nounv,
Lavou, Il tognol, Quinium Labarraque.l'epto Fer etc,etc Sel d-'Epso
et de (J aubert, Ecenns en Gros, Savons antiseptiques truies qualits.
g i trs.lt ,ei>eorSS pour Sirops, liqueurs et Confiserie.Colorants natuiels
Nous avons rtou le Vritable th des Alpes, Excellenl dpurati'l
Proiultt -uilbaud, Timbres, Papiers timbrs, Timbrai mobile-.
IN STOCK i^arettes Came], Articles de Mode en grjs. Prie spciaux.
Passez-nous voir, nos prix sont avantageux.

4MI
N. et la Acra
GrandiBuo-
1 rt des Caves di Eordeaux
Votilez-vous vojs habiller avec lgance, et bon
march.
Adressez -ous la Maison i\. & A. AJRA
liont la aevise eal de venUre a petit beiuiice pour
VeiHi-r beau coi p
Dans son pei >dnnelf la maison compte un matre
tailleur italien aoi-u d'un tablissement de premier
ordre l'Italie *
Elle eat en mesure de fournir des complots tout faits
^l1!!.,neaure- en cheviote, diagonale, paim beaeh
ariit blanc et couleur, coupons de Casimir pour Dan
* ons l.toffes pour gileta
Bonneterie
Chemises de jour et de nuit, au cjout de> clients -
Cola et itianclicttes dernira crations. (>J ons
et Pyjamas. v
Cette maison consi tue une innova ion
et le meilleur accueil est rserv a tous ceux qui d
oirent par une visite tre dfis sur la valeur des
travaux fournis.
Tout costume command stflul ne rpond pas au
gouv iu client est repris,
On patio franaia, anglais, espagnol et italien
Ceux qui n'ont pas encore vu les jolis ai,
finesse <|ii* vient le recevoir La Maison
doivent, duis leur intit, s'empresser de,
elle maison, car nul part ils ne peavent
d'aussi beaux articles ides prix si raiwsjsL_
Hos articles sont vraiment de toute beasJlj
Irsicheur et nos prix dlient toute conci
Irfp de Cliin* couleurs assorties.
i *i extra suprieur
" marocain a carreaux
Soirie > carreaux pour robes,et chemise
Trico' ae de soie barres
lia tins voile carreaux,
Voilesiiisse broda
Crapon franais barres et carreaux
Diagonal noir sup.
''isimir anglais nouveaut
rge bleu anglais supritur
I eaimbeacli anglais de toutos|boaut*s
Alp Mi i noir suprieur
Satlu Chine pour tailleurs];
Kaki blauc suprieur
kaki jaune anglais suprieur
tt ick union blanc anglais/'nouveauti"
Drill union blano anglais
M fil s
Tussor japonais pour chemise a hommes et,
lleps de soie a barres couleur pour ohomisss
mes et robos nouveautt s.
Taptistd fine pour chemises
l'ercale fine pour lingerie
Calicot percale pour "
Zphyr anglais pour climisesj^'extra^sup |
Organdi suisse uni et oouleur
lias a joursdemi-soie
Chaussettes cossaises pour enfants
Freni'k Frisky, darairenoiiveautj
Poplin fleurs 'pour robe*
Tussor blanc
Limorie blanc
Voiles couleur barras'
Shirting blanc suprieur
Bas dentelles
"as soit; brode
Bas fil brod
Lotions "Pivert*-
Tulle pour premire Communion
Couvertures blanche et couleur suprieur "i
ba.ides-brodees M adora pour chenu s etJlapsiJ
\ oile blanc barras et mouches
Katine blanche
bal>ardine blanche barres et unie
Crpon blanc et couleur jours
N oiie bianc et couleur uni
Lhemisettes allemandes suprieur
lirab lut n >ir a iglats
Imitation toile crue
Serviettes de toilette b'anoaes*oouleur
damasses blanchss pour ta ji'llss
Nappe, couleurs
Pertes serviettes blanches" damasses *
Organdi blanc & couleur barres A
Lainage couleur anglais sup. pour jupes
Madras barres de sola pour chemises ltis
Satinette Foulard pour robes
Peignss franais A amricains
Molletons b ahes c couleurs sup. /
Pop in de soie uni blanc & crme "extra
Chapeau de paille Cne d Italie "
Casimir anglais sup
Crpon brod franais
Crpon franais fleuis, dernires nouvea
S rviettos de toilette eoul. anglais
lapis cir blanc sup. pour tables
Damass anglais pour matelas double IargssT
Aimables dit ni s, vous qui voulez porter,.'
Irais, les plus beaux tissus qu'il soit pa
trouver sur cette place, ne manquez pas
d'aller ailleurs, de passer chez nou o le
acceuil vous est rserv.
Mas Moulu
la laisonaharles H. '(jetjens annonce sa
qu Uejrient d'installer des machines desf
dnies pour la prparation du mais moult,
de mais. Heurs de mais pour les eniants, pour I
teauxet desserts.
tes clients de la maison trouveront ces |
diiis,tousjes dpts.
litre uVrclame,il y a des conditions de ^,
pendant le mois d'avril pour tout achat en gf*
pr sacs.
cf'adre$er directemetj lait
110 Hue des Csars
i >
Tlphone : ]\w750
v'r
&#'

-
'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM