<%BANNER%>







PAGE 1

Cl i&fN lerrje Taillant Consigntaiie Nouvelles Etrangres Pp Cabls 1/inauguration de 1 Exposilion des arts rlcoratil's l'.Mfs 19 En prsence de ,/ouO invits, le l'i sijrnl de la Upubli que H inaugur l'Lxpnsition intrr nationale dei irti dcoratifs. M. Doumetgue a prononc un discours et remerci Us nations qui partici petit celle grande manifestation de 1 arl du travail et de If. paix. iu laroc PAB1S— lue dpche de Ra bat ( M:iruit uormalenent. laque de Iroid en Italie HOVri— Dr pus deux jours une vrgue de froid balaye toute la p ninsule italienne, la neige e*t lom be dans le nord ; en quelques points MI a constat l i 1."> cen thntrei d< m i ge. Lu temprature, descendue pafini au dessous de zro otniigrades, a caus beaucoup de mal aux fruits n e retour l'talon fl'or en indicielle LONDRES Lord Churchill, dans un discours sur le budget, aux Communes, a aunonce que I talon d'or serait ltabti en An glelerre a partir d'aujourd'hui grt\ ce V autorisation spciale faite U banque d'Angleterre d'exporter des lingots d'or. Lord Churchill a prop se U rimpositijD, a par tir du 1 er Juin.dea droits Mckenna sur leh objets de luxe imports le AUX d impt sur le revenu sera rduit de ii pences par livre ater ling ; lord ( liurcbill a dit qu'il tait en tiaiu de faire des Brran gements pour obtenir" des crdits •les Blall Unll pour 1100 millions de dollars et peut tre davantage ; le crdits amricain* ne seiaient employs que ai on en avail ba aoin.lt a dit qui le produit dure venu intrieur tait satisfaisant, la puitsance de consommation du peuple anglais ayant t mainte nue. Kn ce qui > oucerne le rtablis e ment de l'talon dor, lord Chur c.hill a dit l'i'il pr>cntera'd une mesure permettant d'mettre des bons du trsor ainsi que des billeta de la banque d'\nglelerre qui seront iviub'Hirsnbles en mon Baie, mus leuleBMUll au choix de la banqoa d'oglattrrt. Le rta bliisemenl de l talon d'or, a t il dit, signilic ncessairement le re tour I'I la monnaie ; il a deman l tout le m>>nde de continuer se Bervir de billets, la rsene or se cumule tait de 159 millions de livres sterling dont une partie tait en do lui poui lot) millious, celte rserve en dollars serait n c* ssaire pour les paiements de la dette amricaine en Juin et D cembre ; l'intrt sur la dette na tionale anglaise a t rduiie de puis L980 de plus de liO millions de lis sterling. Il a dit que le revenu de cette anne, bas sur les taxes actuelles, s'levait Hi(i millions de livres sterlii g ; il a dclar qu'il y avait un excdent de 2 fi millions II ajoute qu'il n'a vait pas compt dans le budget le r mbovirsement des dettes des al lis 1 gard de l'Angleterre,mais que si cela se produisait re serait un soulagement additionnel. L'esprit <| M anime l.Caillaux dans la confection du nouveau lui liji't PARIS— Mr Caillaux rrpare le budget ; il a envoy chacun de ses collgues une lettre dismt entre autres choses : i< Vtne/. me voir personnellement alin que I •• conomie la plus rigoureuse soit app'ique dm- le budget de l'an i ro h un : le budget doit tre lait pour le 18 Mai et Mr Caillaux dclHre que tout gaspillage serait incompatible avec les lourds sacri fi es qui sont ou seront demands au pays Tout emploi inutile doit tre renvoy %  DM.la noiitimi-? allemande BERLIN Le cabinet allemand a l nu une runion et aprs avoir rntendu la lecture du rapport du chancelier Lulh*r au suj t de sa confrence d'hier avec le prsi dent lu Hiodenburg, a dcid, b I unauimit, de rester ea tonc lions ; cette dcision a t prise pour la rais m qu'il n'y a rien dam la constitution allemande uni exige que le cabinet donne sa dmission l'occtsion de l'lec tion d'un nouveau psi.tent UKRLl.N L'organe communis te Rotefabne • publie une lettre ouverte au syndicat ouvrier et au comit sociaste leur demandant de dclarer la grve pour 14 lieu res le jour de I entre dllui lui burg Berlin lorsqu'il viendra' prendre possession du fauteuil pr sidentiel. HANOVRE— Le chancelier lu' (lier est arriv ici pour confrer avec llmdtnburg sur la situation politique et discutera les dtails de la rn'morne de l'inauguration et de l'entre du Marchal HT lin.Ils ont galement discut la no minalion du secrtaire la prsi dence ; aucune dfeibion n'a t prise ce sujet. Nouvelles Diverses LONDRES — M. Stanley Bal dwin, ter ministre, rpondant a la chambre des Communes une question concernant la convoca tion possible d une confrence sur le dsarmiment, dclara qu'il pe voyait aucun signe qui pt faire prvoir la ruuion d'une telle as semble ROI Cll'li (Perse)— Le corn maudint de Pinedn, l'avi leur Ils lien qui a tent le raid Rome"To kio. ol parti p-iur Rnder Alibis te qui s est m i la Qlaeire V ( omrne prcisions b notre ii.l r mation d'hier concernant le regrettable incident survenu laClaire et au cou:s duque' un haut grad de PL'sine Glace s'oublia jnsqu frappsr brutalement un malheu reux ouvrier, nous ajoutons, avan' toutes autres nouvelles informa Bons, que le journalier qui a et victime de la brutalit du Che s'appelle Cassus Charles, qu i tra% aille depuis longtemps 1 Glacire et q i on a touj urs eu sur sa conduite les notes les plus satisfaisantes L'incideut a eu lieu mardi dernier, 1res tard dans ta nuit; le chef qui rei trait l'Usine cet'e heure indue, a, sans motif srieux, violemment lanc, contre Cassus Char'.c* un fanal allum lui occasionnant, au Iront, une grave blessure. Il est g'and temps que ce 7 mil heureux qui peinent durement pour gagner leur pain quotidien soient l'abri des violences et des brla lils %  inconscien'es ou non de ceux qui au contraire devraient songer leur ftc -order protection La Justice devant tre saisie de la question, nous croyons fermement qu'une dcision, intligeant une sancfonex'mp'aire . l'auteur de ces voies de tait, viendra un; fois pour toutes mettre lin a uu si dplorable td de choses o iant nous, nous suivrons attentivement les diffrentes phases de cet incident et nous en reparlerons autant de fois que besoin sera. Le Chœur Busse fa Cosaques du El C'est ce soir que les artistes russes leont leur tlbul Panai? na. Ce sera certainement uneilatint succs auquel contribu ra largement le public Pi Princien. Ce spectacle d'un genre que fera oertainetLent les ces de tous les aimtenrsifBt ] Dpartement de l'Atiri^ d bite ffi eU Culture 81 UU IraYail Abdallah Ackmed.sont EXPOSITION AGRICOLE BT l.v DU8TRUCLLE DE PO,R AU PRINCE Jet 4 MAI Ivftto UAMIKN ( prs Croix les Missions ) PRl GRAMME D'OUVBRTORI y btuieaaO— Musique 1) D.scours du S^criaire. d'K ; t de fAgriculture ur la limilalion des arme menls, correspond l'opirion de WaibibglOD qui estime que 1 lnl actuel de la <|uestion ne juslilic rait pas une convocation d'unp confrence Seniblnble. Il s'ensuit qu'il est moins probable que jamais que le prsident Coolidge se dcide prochainement demarder la ru ii ion dune telle assemble. Les cours 29 Vvril PA.IISDollar 19 Ou Liv e 92 t i NEW VTJRK Serliog 4.8VIS Francs 19.08 Les Avises Admit dans les Hpitaux de Paris ACTION IMMKDIATK REVCILLK U APPTIT ACCLRE L* DIGESTION FAVORISE LtVACUATION DE L'ESTOMAC Siipprimc a*r* % % %  Ptantaur d'Cilomc. Mlgralnt Boulf d* ChiUur.Renyon v.riigc. Niuiiii. VomlitamaMa, Ballonnamant*, Dlf••lion pnibi. i t$nt dam (outts hi pharmacii I*p0t gtncrtl. Ubonlalrti P. ZIZINE. 2. Rat t Capri.PARIS A HJW Pharmacl Al. PKTRUB t louus bonnes pharmacies Mort du Rvrend C'tait hier que le Jarj aviit se pjononcer sur un cas de >iol. le dei xime depuis l'ouverture de la Session Ciimimlle. Celui qui < coupait la sellette est le nomm R enor Bonheur. Il tait accus il' viol sur la personne d'une enfant de S ans peine, Victoria Duroseau; et cela a Port au Prince mme, en pleine rue du Centre. L'audience tait prside pu le lift Lon t'ieire et le sige du INirquet occup par le Substitut botrd Raymond. La dfense de l'accus a t pr senle par Me Hiclnrd Salnave: dfense difficile entre toutes car, les preuves rmtirielles, dposition de tmoin, prsence de la vie lime parlaient contre c lui qui la Socit demandait compte de cet acte odieai. Me Silnave lit appel toute son nergie et A toute sa logique pour bien remplir Un des haute dignitaires de l'Eglise Episcopale vient de mou rir : le Rvrend Pre Pivrre Edouard .tories, Recteur d s l'Eglise Episcopale. Tous ont connu la sympathique ligure de cet apolre dont la vie toi lin perptuel exemple d'abi galion, de bi ni .isance et de fra ternit h.imaine. <.Le Matin avec une vive mo tion salue le cercueil de ce hef de l'Eglise Epis'opale el 'oit gardera loojouri le plus rf^pec tueux soivenir. F;.il.tte Abiullah Akiiutl Vente I encan En vertu d'ordre de Monsieur Tallien Roux, agent de la l'ail.i e Abda 1. h kUMd et d'un jugement du Tribunal de Pi entire lostance de Port au l'iince en date du 19 a\ril IMS il &eia proce.l le sa medi que Ion comptera deux mai mil neuf -.eni i g Citq, a d.x b.u res du malin, devant le magasin du failli, rue Ticversire Nu 307, la MMiie 1 • i %  'Mi dts inaulidii dises el effets mobiliers garni.-sai l ledit mHga&in, le quels consistant en savon, mautgue, hitiblOQ, al lumettes, beuire de table, indig", putes pour soulirs, (il cir, per less t 1 """' cilles jouer, suit, coffre fort, tnachiue S ciire, ta gens, comp'.oir, chaises amricai ns, iil en acajou, etc. Poit au Prince, le 30 avri 192'i. Montbrun ELIE, Luc n 'eur Public. verser sans dlai le de leurs compter, au lot agent de la. taillile, Rue" Csars No 341. Port-au-Prince. 28 Avril] L'Agent de la Faillite, I'VKLIEM R0CX.I Avis Impi Le public eu g que les clients de la KAWAS Ui.iiM\NOsappr avec p'aisir qu'elle vient] cevoir un assoi liment dil pour daine?, dernires i ts, des lissus pour voiles et cou'onnrs de| 1 voile pour co.nmun.on,] (il, de soieetdeluxe.eteii Gomme toujours le | lient toi ilft concurrence. KAWAS UKRiA 3U5,3i9,KueTi International alhk Les Membres de l'M Mhllic Club sontaviill medi i Mai prochaine8f du soir, il y aura une dins les salons du cerckl sera. .Les Mimbrssont f**! sister avec leurs tamilkl. Toutes les mutation %  exclusivement lanceiMlf Pour le Comit: \\ luiotin NNTLUi m. %  _: ug. LE BOSSE AgencesReprisent; & PORT*AU*PRlNGE Agents gnraux de: Ncrologie Une dpt'-che des Cayes annonce la mort de Mme Vve .lu'es L^on, ne l'rtnny Hall— Ce fut 11 dovanna des familles L n et Hall, elle tait la tant; de notre ami An dr Chrv t Ter Sincies conddances aux famil les prouves. Hecker Jon.es Jewell Milli4 NEW-tORK g^i Farines llajariaii 0 0 — U aale [\\ T iie flnne Insurance Compatir NEVVYOHL: Assurance contre l'incsi luTiinum Une New Orlans & South American Steamslnp Company Inc Le s!e mer Ulla laissera >ew Orlans le 23 avril courant, sera aux Cayes le 80 avec 110 tonnes, IV it Couve le i Mai avec M ton ns, M Marc le il Mai avec 5i •on dtvoir, mais le Jury, prs, tounes.aux Gonaives le i Mai avec dlibr, iev.nl av.-c un verdict 28 tonnes, Port de P-ix le 5 msi dont la consequenca tut une condamnation 10 annes de travaux fo'c?. Le sige fut lev 1 heure de Papraa midi. Amliorations postules Nous apprenons qu'il y Biira trois expdi ions h bdomdhires f iar avion entre Port au Pn. ce et e Cap — Le. couni r laissera la Capitale le mardi, le jeudi et le samedi, S heures prcises da matin pour arriver au Cap le morne jour Djieures du matin. La fermeture des ma'les aura rigoureusem ni lieu !•• %  ; lundi, mercredi et vendredi 5 heures du soir. av c 52 tonnes, au l'ap le S mai avec 190 tonnes. ^ Port au Prince, le 28 avril t'.)*"> A. de MATTKIS Agents assnai LmRISlENNE maacliissene a lajapeiir Hue Liantes Desicuches l'oitau-Piioce, Ihji l E iSl\ K— 1ŒPASS.U.E Paourvin DI Soius particuliers p ur le linge |S, faux-cola, chemises. Vous serez pleinement satisfait en envoyant votre linge Diamond latch C< Allumettes c Safe llome^i D. I, Rubber Fxport Company Souliers^ t\ede. r Citas F. latllarjjA H" $M Poissons sals en tous c)enri M a nul.-irlures Lile lns'ce Cj \ssurance sur la vie, juilhou Frres An Vins & Cham p agne tiordratf l'h, Hejmar COPKNlUtitK t urre Danois, fr omage et^nsenrjs i AV. S. latliefs U 1 Sofl Tahaes jaunes et ne twi,a Halionale SansHival t VISITEZ



PAGE 1

iTIN _•.. .< %  "" Solidit .;;. Elgance^ Cor tt t\ fracheur En vente partout Jour les f(n irandes s'adresser Ei. LE BOSS4 C Agen ts "Beot" Keds Fabricados solamcnte por la United States Rubber Company Colomliiau Steamslip Company lut, jtv ateamet Siolwai aiiaivL Cai^5e 9t;u y&k 1& %$ auC coinaau e*t attendu a ^oit-aa-^unc^ (e. % Jltat ptoc&iiasnaCap9iaiti?a. 3C tepattiu C racine joai directe mat* |>i>ar Ca^e), en rotatt* poar Kingston, Jctt, et f pMtt Stta (oConitwt/ pfeaaaL fret & patoaaer*. ^ort-aa-grince, fe, 9$ cAi\i tjjft Co'orr bi.-in Steamship i oinpanv Inc. (ibara & C, Sgenl. | On trouvera AUMA-SON L.^hUiZIO|-l||0lBll Rue duQuai,2Vo i#f7, Jto d'olive de table Marcel Aliolli el C.o. Bordeaux; en'eaisses de 114/2 bt. Sardines et autres conserves fram; lises; condiments de lcluses; Su..! tomate Vermouth, Martini et Rossi, Anguslura • "OfMC 5 toiles, Henri Roi, Vins Rouge et Blanc suprieurs Iw, demi barriques et caisses de \i bout. Champagne Charmk, Sacre granul et contaes; Vinaigre *n caisses de 12 bt. ]oes de il gallons, etc. etc. Y Un Centimtre de Pte Suffit Largement Un centimtre de pte suffit largement vous nettoyer parfaitement les dents. La Pte Dentifrice Kolynos est en effet fortement concentre. Elle ne contient ni eau ni autres ingrdients inertes qui ne servent qu' faire du volume. Elle n'est constitue que des lments essentiels. Le p'us conomique des dentifrices. Un tube suffit cent nettoyages. Exiger le tube jaune dans la boit faune. Pte Dentifrice )i %  B .-..-• %  •n h \m\m PEYRAKO Dputas de 40 ans gurit la BLENNORRHAGIE cl l nu Ecoulements rcents ou Chroniques 231 ARABES GURIS sur 232 {Extrait d'un Rapport det Midtcitu J \l .-• I C'est II nmde qui a toujours donn lit miiliiurt ritnltati EN VENTE DANS TOUTES BO\NES PHARMAf'ft Pharmacie Se^um Donne avis sajcllentle et aux mdecins et au public qu 1' re tt isorm son Laboratoire d'Ulogie eajuo Laborato : ra d biologie appliqu sous lt Direction du Oc tacot et B. Sjourn \LQ laboratoire est ouvert tous le jour* de 7 h-es du v aitn G neure*das)i' pojr loue les racaarene, et anilyse p^ujidais R 'annona cl lomte, saut pour le WAisr.n IQ i et la ejaiUate Ure Serlorie S3.-ont reues que le m*rdi de chaque semaine. S'adrir a ta t'mnu icte poarlei reoiaigaa-euts cloilyesd'mues et 'ucgastnque Kacnn de Wassermauu Raction de Triboulet, Examen du sang ei d pus Examen des matires icales Fxamen de rrachat T/ilburDino rretion Constante U'oScrre Grand Htel de France Fosilion exceptionnelle, au \ centre les affaires, proximit le toutes les Banques, de la douane et de toute! les Agenas le bateaux. Renseignements et iacilits pour voyager en auto mobile dam toules les parties de l.-i Rpultlnpia l'Hati et de la rpublique dominicaine. Chambrai confortables ei surtout (rs propreevea tilateurs dans les chambras la demande des Tensionaires. Cuisine Iraneaise trs soigne et d s plus varies. Dar l:irri qu's, dainejannes, gallons et j|iar bouteilU s. l'nniii les Vins lecliuteatix, vous trouvre/, le p)UI grnutl choix, pour les qualits et pour l'Age VINS l'ITALIKA D'ESFAGNE. VIN DE BOURGOGNE (blancs et rouges <>t le'renomir.i pommard mousseux, oolt Amricain ) I e plus grand assortiment do Liqueurs, f.otjnac gtos. wiskies, ete. Absinthe Pernod, Amer IMcon, Vermouthe CONSERVA franaises et amricaines fraiohoment arrives. CHAKKS de Cuba, \urora et llabnnera. (.1 'AR SITES de toutes les fabriquas riloiti Gros et'dtail PA.RPimni I et Cartes postales. Prix trs modrs. S riClAIITS PEYRARD D'AVER, 46. rue et Grenelle, PARIS A Hoil i Pilfice PUft.UMVU W. 'JCU : %  ->uua bvunt Phai'iu^-.ci P. P. Patrizi •eonomisez voire : a r acnt Si' correspondance 'et vos travaux de bureau la auS?3 ( 1' 11 ^ celle donnant le plus de satisfaction. La H*i2L P l Cel avan,a K e 1 u elle comporte deux : 1sffoZ^ H a ^ hlB "->••* q vous ave/ dans la C77 de P'us et qui sont trs usuels. 'TAOENT: Empressez vous de prendre votre FO* l Preetzmann-AGGERHOL Rue du Quai ^5 a ^s| f*9 fisc f JEJ\T DARUIViiR Vermouth Martini t Rossi *n vente en yrot chez t PREET2MWK-AGGERHOLM ALUMINUM LINE New-Orlans & South I Aair Steamship Co k Prochain dpart direct pour Port-an Prince Hati l,e stea ner Hils lafsei'4 IdV Orlus le '5 lai .prochain pour n.iiti L< S|S ^ilkebiinj 'laissera H;w (Llans le 29 mai prochain tous .les ports d'Haiti. A. de llatteis et % Agents Gnnu Rhum Nectar Ch. N. Gteljens, 0 volumi'i ilu lionoe musique, relis, llioix des meilleurs mur ceaux de tous les temps et de tous les autc.irs et pour toutes loftMt S'adresser au NUUu -. ^ %  ' Procarez-vous de plis cadeaux pour anniversaires, fianailles, mariages el baptmes chez FUSRue Boune-Foi



PAGE 1

,L MATI> ~ l a m 1( ,on H. SI L VER A *"* i' f I i'ii\ qui n'ont pas encore vu les jolis article? i.t finesse que vient de recevoir La Maison SiKeia doivent, dans leur intrt, s'empresser de passer VA tt<" maison, car ferai part ils ne peuvent trouver d'aussi beaux articles i des prix si raisonnables: Rus articles sont vrajm m de toute beaut et d: li aicheur et nos prix dli i t toute concurrence. r do Chine couleurs assorties " extra suprieur marocain carreaux Sou M < carreaux pour robes et chemises Trloo ae (le soie a barres Ilatine voile a. carreaux, Yoilesiiisse brod Crpon franais tarrcs et A carreaux Diagonal noir sup. '"isimir anglais nouveaut Serge bleu anglais suprieur Pealmbeaeh anglais de toutes beauts Alpaija noir suprieur Satin Chine pour taille, rs Kaki blanc suprieur Kaki jaune anglais suprieur iuck union blanc anglais "nouveauts" Di'ill union h|;iiic anglais M fi| || „ Tnssor japonais pour chemise fi hommes et roboe Iteps de soie a barres couleur pour chemises alliomnies et robos nouveauts. %  "*"* Uapiiste fine pour chemises Percale fine pour lingerie Calicot percale pour Zphyr anglais pour chemises-fextrasup ; Organdi suisse uni et couleur lias joursdc mi soie Chaussettes cossaises pour enfants French l'risky, dernire nouveaut! I'oplin a fleurs [pour ro es Tnssor blanc Limbrie hlanc \oiles couleur A barres Shirting blanc suprieur Bas dentelles lias sole brode Cas fil hrod Lotions '-Pivert*Tulle pour premire Communion ouvertures^blanche et couleur suprieur Vo?le\^^c d r e K S Mad6ra >our Remises tapes %  i &f%  i? a barres t mouches ltat ne bluchc Gabardine blanche barres et unie Crpon blanc et couleur jours \onel)ianc et couleur uni fcilf 69 allemandes suprieur Urabant noir ang.'als lmilalion toile crue Serviette, de toiletta, blanches & couleur damasses blanches pour familles Nappe couleurs P milles Sta!^? 1 ^ uS b [a"ches damasses Peignes franais A^eVc^ns extra Crpon brod franais Crpon franais A fie Serviettes de toilette"!*,? T^T nouveau* Tapis cir blanc sun '' "*M Damass %  naSS.M^ POm 4 ,ab,e8 ngiai. po ur matelas double largeur elc etc. Aimahlesclienls, vous oui voulez porter, peu de ,.' [ beaux liwiw q'l g oit possible de Urauyer sur cette place, ne manquez pas, avant d-Un; ailleurs, de passer chez nou o le meilleu. acceuil vous est rserv s Moulu La IsiSOD Qliarles H. r.adjens annonce au public uVlle vient d'installer des machines des plus mo dnies pour la prparation du mais moulu, lariue de mail, Henri de mais pour les enlants, pour ur lloma es : Faux cols, Cravates, Biote'les, Chemins deso:e, Jartellei, etc. Tous articles pour mercerie et Lingerie.— Cou ll'ilDX -lil'l'l KMIIBOU .IIO.N, EN TUSGENRKSet Bubons our pharmacie Ai.mentation Liquide : Liqueurs, Co K nc, Vins, Ubampagoe au'fian Balles en CHOU houe et Poupes.— Jouets diversl — a "u= %  uuwpuuuM toutes qualits Etra ts.e^ences pour h.rops.lyjueurs et Conliserie.Coloranls naturel:* Nous avons reu le Ventable Th des Alpes, Excellent d,purai,' Produits Uuilbaud, Timbres, Papiers timbrs, r, ra r"s ioh i EN ,T0U* .garettes Came}, Articles de Mode en ^ros P ri JffSn Fassez-nous voir, nos prix sol avantageux, Car de la Itclaine je n. sais'paa>n Cependant'ai vou. passez d cOt di /'Administration postale, d la Grande Rentrez la. Gordoi Ernest amj A la Conscii Vous verrez quelles chaussures — gag c o amande ou non— sont faites^aveej solidit, parce que les ouvriers qui les' e t les matriaux qui y ^sont employs! justifient le (titre de la maison. f _ N. et A. Aci GrandiRue* 3 A ct des Caves de Box Voulez-vous VOJS habiller avec lgi march. Adressez 'ous la Maison X. A Dont la uevise esl de vendre a petit 1 \ eue! re beau coi p D.iiisson pei onnel, la maison compt. taillour italien sorti d'uu tablissement ordre d'Italie -" lOllo si en mesure de fournir des comf1 et sur mesure, en cheviote, diagonale, drili blar c et couleur, coupons de cail talons— Etoiles po ir gilets. Bonneterie (^Chemises de jour et de nuit, au (joui Cols et manchettes dernires crai Ion l r'isjamss.' Cette maison a n*t tu uw *• t le meilleur accueil est rserv tOUlj sireut par une visite tre dfis sur 1^ travaux tournis. T'Mit costume command et qui "ne go ut lu client est repria, %  On paile franais, anglais, espagnole 10 Rue des Lsai s loue : N'/i *• r -*s r



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE IMPJUMEIR • J oieni Molaire BOIS VEItNA 1358, Rue Aœrioain NUM£PJ 20 CENTIMES Quotidi m l'aveugle qui butte contre une pierre et tombe sur sa roule maudit cette pierre,bien qu'il ne doive attribuer sa chute qu'i sa ccite*. H. Sienkiewicz mme ANNEE N 5493 TLPHONE If* 242 POHT-AU-PWNCK (HATI > Au Ditecteur du Jourm LE MATIN I Port-au-Prince. MOD cher Directeur, Cie'nutlur l0 "' " 2TQ6 IVKXATITL'DR. — A I C f lfl luco A nv6n !" ce, on doit aiou I II m'a t donn de lire, hier il Q • 8 T de / aute l e fitIrtrticle qui a paru dan* le jou£ ^ !" imt A a P"oie lui c Le Nouvelliste., dition 22 liVH L ,br3s d <* Caves > 16 Avril, sous la rubnque SIS '? d TJ? tioQ de '^tte Monteur I3OR.NO aux Cayesi! uf jrn J e et d i* ^cont par fe ans doute mis du retard \ r.T? ft 1 ,e r s < ,,oti ens de podre connaissance d'un crit pita,e el U Rveil . et tout le monde ici parlait L '"Client de la Co-npaanie *f £gP libres, tel qu'il a ouvert tout le monde, et chacun peut le consulter pour la manifesta.inn Je la vent. L'histoire de, irayiux communaux est fabrique de outes p, e, : ceat un produit de I.mag.nat.on triste et malaiive oui j.tut, malade de notre . £ oiiil d.n-qiMclioltique. Jima : s n ont t prononcs. 4me rNKxv.rirt'Df.— n s par iei< enfin et courent jusque Ca va.lloa.MaisMrMorno J J efcoog. %  •j Aile/ n'attendre aux Caves o je serai quatre tiares T llll .t in / ,,..,. _ %  a. JEUDI 8e AVIilL 192.-. Borras & IVavarro Rue du Magasin de VEtat la Fabrijue de iosaques a l'honneur d'ollrir ses ervices aux Ii|nieurs,arcbitectes lP articuliers de la apilale et de la Province pour I Wnitinn ,i* t... S. A. C. C. Avis important Mr Christian Caraeau. Directeur • de. camions. n ..once aa nom. br.-ute dentel lanlj de Logane, inn^lf I 1 0 ^T ( ^ U I, **" on tarifa partir du premier Mai prochain comme Suit Port u Prince—Grossier u. Fort u Prince-Lassale, Klon. Braciie. Logaue Leogane—Braclie Wogaoe—Gressicr LA DIII I I 0,75 lie moquant un peu, mais je il si occup, voyez vous! je MKe de si peu de tempj I Ce Dit que 'e dimanche que je M ce qui se publie dans nos "Xidiens, que je me rends cernent compte de ce qui Il objet .des papotages de ce l public cayen, en consulil les sources o il les a pui[L'ide qui m'est venue aprs lecture de ce long rcit de la •jne du Pr>idem de la RNique aux Cayes, est qu'il ne d un Monsieur quelcondun esprit chagrin qui, HUut pas lui-mme de U bontfocit des Cayes, en marge i quelle il vit. s'en prend Pj-ci toutes les fois qu'elle orl 1 H dee ftes auxquelles ne .ot avoir aucune participant* individus de bas tage ? rapport par Le Rveil • a M pubTiauecnaoi dmenti au LOM-II Communal, et tout le suite. LRveil leitjftuuj puisquilla t reurs nt a Lonse.l Communal, le jour .Je i a n ^ n a c ;p' l e dmenti lu, a t au un pour assister la d-on: iiure du Magistrat, mais celuila est retourn bredouille, la rt. la fausset, tux petits Excel, elle m6ine Xo seul. lr* habile faonner d a canards au got de voa^ gen, vo n ave/paseu, n'est-ce pas de peine tarsvr celui ci ce,,e w vaille est sans originalit, sam envergure . et il f au ^ Si. J la0, ,a,MM i i"M. W la poudre, ni n'tes mme pa JgM du -h iut champ.?), g. tambours de j,dis, mais crevs vo re ?rand regre,. A, comme vous t.rer.e/. votre sabre de son berceur du ti-li y, ? o uand "" 7 vnua lao „:_•.. 7 uu ver ! TT7 001 •" cimen *.i)raniM"erre artificielle, balustrades,decorations, travaux au cimetires; lombes ciTeanx, etc. ^ Prix morfc -..Faites nous une visite.le meilleur accueil vous est rservi'. ^"iim 0 0 ^ 008 ^ ven ^^'^resser Monsieur lUrt Rlr£9A. en lacj de la Poste. Borras Navarro — les nt vo r. et ce g elles-mmes-ces Horits-.q.j eeuiement venues fe saluer, m>is Sve e8 n deva,enl .e Prcda aux ; yes pour continuer et achever individus de bas tage m yens inavouioles Ainsi les K devaien Me prcder aux lui. Il n'y a donc rien (fens F ** vent-ils quoi p^ n les y nLn P U :r C0 J n,iQUer et c ever t qu'il lve sa diatri**£ I urs manœuvres [nttfif" de „'• ^Pon. Le cette socit quand.. re8 6e8 ,' de leur hon de prneTou rr il" " V6,,l8te '• 1 ui elle prend des mesures 5fl ^ Ml P^ur le benfiS du SHiSS *• u ?. !?* %  • >PM10. WIdisait encore la vrit L^.? !" ^npte rendu 'out iimplem a nt jspriBM tout uniment la mani;,; don lui mme aurait rend Jtt l .ol sa rencontre non seulement p.r devoir, mai, au M | par un ade e courtoisie r"ti n I P J r ur,li9 ^ re ever 'autres er \tn *5 om l ,n,M ? a Win par l'auleur de la r.laion d, 1. tourne ire cette soat quand. !" e f deleurtion de prpA elle prend des mesures j en f er ,6S ta, t pjur le bnlca %  • nwvoir dignement l'un de lfcl,r ^ute. • iDbrea les plus disti..-. %  H,rl de ses reprsentants Jme / NEX ATITLOE — t A J* : Jtt/s, Mr Borno, ,ia, e du 8 Avril, il v eut au KHtftTitorsaire pour des J J T on83 Lomraunalunes^an^ ne discuteUn concilier a hit ensuit* re marqu r que le M.gistrat — toujours li Magistrat-(si tonc lion empche les autres didor. „, mi-l! vait surpris la bonna Sir ,a r ,a,on d" la tourne ** beolumerit neutre BrfrjE ,UI avait •w, enit cri in* me' ,t\ J ^T 1 *"* Ct ••t J-Bhi il pren(J so n t me UU desun aux travaux de la t^ff M, il n'en et pas ; 0 ?'"? 116 a, " T 1 jl a a PP "• %  Notre t notabi'it", m,! Tt le T e l qu jl devail tf e irto des choses qu'elle n'a ? U DL a? ploy £ ,a rce P tion fr"J* pr,, aMuela du Pri,dent Borno oileTr aS8,8, ance ,-, Nolre ? otabill, '• l ui :*• ^ ttludS. J -nonymai, les tre que la cape et l'pe, puisitriu ,e pld8 'mpu? ue ,a c,,ar e d Magistrat excite C£.,' i f < ? u ne c urieuP en^'tiie, a sans doute %  Wtun, l| imporle f Hi prsente cette mmorable %  J. ^ ces inexacliludes ! anca Jr U oonMi 1 c0 nunal, car L^ees dans rinlret. Z ^* Ce 'I 1 8 y ,ail P* M: ••.Pour l'ditica ion S u*? f. pM q on ,a ,ui a rao n^•OUmiJ. l: ^ ,is, e SS *. COB,Wap %  !. Or, bre, quelques un •i if A d8,nf8 a ynt le ornent cartes. Agrandissement de ta Ville de Lagaire Sur la demande du Conseil Com munal de Lcgane, le Hparle ment les Travaux Publics a lai tudier ud plan de consistions a la savane qui se trouve a l'entre de cetie ville. Le plan a t approu v par le Conseil Communal || pivoit la cration de p! u < de 100 propiils qui peuvent Aire ven dues. Le produit de cette vente servira i la construction de D ou ve es rues et ^ celle de l'Ilote! de le p-nldu Limbe p-nl Les travail. 1 j pont ^ u Liœb %  %  -; '; - P"r ni* wnl tre c^e„ c s immdiate Dilfrence d'duca ment. Les Ignieurs se sont dj rendus sur l^s lieux. Ce pout de 3i0 pieds de Ion gueursera entrement construit en bton arm^. jant mm HU • dnatur les faits. Le Conseiller en question avait dclar que le procs verbal avait rail mention d'un ce lu de Mile dollars accordpar | e Conseil tour la rkeptum du Chef de l'tat, t quonn avait jamais parl d'ure telle allocation. Le crdit avait t4 eird. Or ce procs verbal, mant ounint le vote du crdit parle S?' 1 • fM 1 l l anctionn et siSude tous le, conseillers prsent. y cpmpr.. I interpellateur P Celui! c. demandait donc se. collgues VZT ?U r ,eur dcision en af.rmanl.jue la cr ,dit dont U s'ig. n pas t vot Mais le Con. •e.1 %  c on^ntdese. actes, a main ci-nV i uoao l ,B iw. '* t-neur de ce procs verbal; i| a d lar que ce d.uajeniuu correct .tlidle: leur ri ,B y ,on de %  •itpIl.. HimS C ,,a,,j, uie ferme cy.one qui a provo.Tyw vous na. U f 0 8 accor dPar I. '""^ur.l'exnrl.l T D ?. rtctp '>* du Chtf dt ?&.'•! %  *0t d fi! re8 'Ondun Ju'on n'avait jamai. %  J? ft"?^, Qui na o V a da ulr,s 'provoq^'f'.P" 1 81 Hoit oV T * qm t T'" v eu. VU tra "au en, Pn -" me local. •ceu' a e u ^ VOl i er c e?t • w *ide pour re^ mr.. I "~ f"' "• %  "OUI ir.ll.P men que jamais Chef d'Etat ne lait HHV C ,anl de ^dialit, ant d empressement, tant d'en deZH m e, ane de 3n5 de sentiments sympathiques, tant d clat, tant de dbordement de o e dans Je peuple, ce qu'on •tconv.n. d'appeler la mamZ et dans la haute socit, l'lite, le •hlghllfe. des (Jayes. M y ait quelques meonfents cela se comprend, cela est mme rs naturel, sans eux,-et d'ail leurs, .| 8 son. le petit nombre, l'in fin minorit, le Iriomphe sera," complet Les vainquenrs ? yaient autrefois R^me ,, cha r des vaincus attel au leur, et ces vaincus remplissaient l'air de leurs plaintai %  c tait ncessaire pour ns sont gui ts, , Pr des motifs d intrt personnel el n'allendenl uuu. nom-nt favorable pour tourner casaq .e. |' ar exemp'e, s notre notabilit tait Magistrat Communal, il serait trs lier d'tre un agent • de Mr Uarno. Dire c ;eu'! ement ^ m B Cner AMICLS VP.RITATIS te IH. I 4<4J j C0? ixk c ^ BMii est Ciii-Varites SAMEDI 2 MAI 1825 Grand Concert FOLIE mmm Avec le concours des L>uro*eau, Un lilm supflrbe sera exhib. E p t i.tHi i' ra, A e G -ys r*lace Rserve t 3.0Q cessair; d'en IparW L§s i(|ftflfii|'iies (Cet boue sait tooi. voit mol (peut toit La fitua'ion laut int, Heure qu'ex lneure tait des a> M cri , M pour le p.retoir, fors que Son perle revint d Eg yp e tf f|| avec un enthounasme indescr.pi, blepar la Fiance entire. Siys, un des direct-urs uni comptait tirer profit de la ppl. f , du jeune gnral victorieux s'entendit avec lui, l'encouragea dans le projet de coup d'tat ..u'il mddait Pour lui. aci.fterutche 8lys dmissionna du Directoire •L,a ceux qui lui dem n Jaien t a rai n u'une telledeciaion.il r. pondit : - Pourquoi ne pas lui ronfler le Pouvoir .'Cet homme sait tout ! ^iPeut tout... Mi aux Empils" Le mr ment est venu.car aujour d W vous vous prsenterez Mis a m?p? qUa ,DUD de r Ve P Ppier blu ou rose rc.mer le fruit ^VX 1 ^ J'urs dt dur labe ur Mftwfc MM avant dexpo.er ce SSSLS! ''T" 1 *—** vous d abord un joli costume pour vous et ensuite une belle robe pour vo t.e lemme.votre (lle ou votre su-ur Pour cela, all 8 7 chez Kawas Herraanos car la maison vient de recevoir un grand assoriment de P.| m Beach, d.'l lit nngInm hlteM ue ,,,„,,„• de sois, toile dra de fil ven Un sac. a main, de iule beaut el de toute traicheur. Quant aux p,ix,i| n'est point 0 < EetUiira d'n n>>l._ Avenue des Dalles Le service Technique de la Ville poursuit l'agrandissement de la voie importante qui s'appelle l'A venue des Dalles. Par suite dm lente avec les propritaires, celte 'oie a t larg e dans la partie d bouchant sur la place de Petit n U ,A, d V A, | Sud L em P'acement du ct Nord a t commenc, le service ayant pu se mettre d'ac c ord avec les propritaires. Varits 1er lai, 1 6 heures Soire populaire offerte par le Gouvernement Le Roi de l'air et, 1*Comique H heures ColombinM Entre^ 0,50 Dimanche 5 hii*> Efttfoo ollerle par le Gouvernement 8 heures Cin vVi.'ts Journal Ko I lotualiti liaitieimes L'Enfant d'un Autre Entre : 1 50 Exposition Agricole et Industrielle Avis du Service Teohinque de l'Agriculture Isr^T'? de mU ^ Urdoa <> f Urte par la Commune ,o p 0 ,t .u Frince sera att.ibue aux laurate d. la action Industrielle; elle se. n repartie conformment flu ta oleau ci-destous : 5JJJ JnOOO Cuir et Mel.1 repousss ,'o M le.ntureAscuIpturc.Dessinl.Mto Canne W 00 Menus objets d'art. M bibelots elc^ tiO.OO n Cdes. 1 Ooo.O mJJ ." ,r0,s P rix P 01 "" chacu nede ces trois catgories d'objets. Avis Le public et le commerce sont aviss que d'un commun accord Monsieur Kmillio NijjHjlioni s'est retir de n a Maison de Commerce, en consquence la procuiation que je lui avais doni.ee, cesse i partir de ce jour. Port.au Prince, le t.. avril 1925. LOI-K Hl\ KKA J.es uaus clres > Hier, aujourd'hui et demi Hier, il y eut 6 ans (29 avril mtnqu arrivrent Venaill s conduits par le comte de Brocdorf Kant/.au. les "lnipotentiaires aile mands U Confrence de la Paix. Aujourd'hui il y a 122 ans 3 0 avril 1803) que Bonaparte cda la Louisiane aux BUla Lois pour une somme de 80 millions maM^VV U yaura 6 ans (1er Musset qUe œ0UIut A;fr, dde fueltjues faits Pur'la M son irmour S Co et ses allaires en ,924 Le dernier Bulletin de la Ud •onArmour.tCod.P ort.uffl, IZSfTVLSP* du rapport White t i Pr fe' den ' "En !" \ de ' Maison mre. „;, Dour? r /.n 0n8rhikirre ^'' k*t*U intrcaants qu „ C0Q La .ente totale s'est l*. s:io, b,e aUen,ion D ou -g W toM .ea compliments aux membres du personnel de M M, ^Armours, bien ap prcis ,,, % %  Port-de-PaiT circulation rapide dis vo^Vurn ;' c ^quent je viens au nom de la population prier les autorS comptentes d'ouvrir les yeuur Plus dune fois surtout avec la saison pluvieuse, le.pitons .-t au'oe sont obligs ie stationna Plus d'une heure de temps aux Jbor s d J K.vire l'or, a P e S avant d entrer en ville. J'aime EE r,,uon J P ren dracttavi.en Un" COn8, dfration et qu'avait iuM.^ K , n T "" rtp.ralio SUST 1 eMe pub,ic enwra 0. BELIZAIRE iicieo MaUit comq^-J


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06413
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, April 30, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06413

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text

DIRECTEUR PROPRIETAIRE
IMPJUMEIR
J oieni Molaire
BOIS VEItNA
1358, Rue Arioain
NUMPJ 20 CENTIMES
Quotidim
l'aveugle qui butte contre une
pierre et tombe sur sa roule mau-
dit cette pierre,bien qu'il ne doive
attribuer sa chute qu'i sa ccite*.
H. Sienkiewicz
mme ANNEE N 5493
TLPHONE If* 242
POHT-AU-PWNCK (HATI >

Au Ditecteur du Jourm
Le Matin i
Port-au-Prince.
Mod cher Directeur,
Cie'nutlurl0"' " "
2TQ6 IVKXATITL'DR. A
I ,Cflfl lucoAnv6nce, on doit aiou
I II m'a t donn de lire, hier il Q 8T de /aute......le fit-
Irtrticle qui a paru dan* le jou ^imtA,a P"oie
lui c Le Nouvelliste., dition 22 liVH L.,br3s d<* Caves
> 16 Avril, sous la rubnque SIS '? dTJ?tioQ de '^tte
* Monteur I3or.no aux Cayesi! uf jrnJe et, di* ^cont par
fe ans doute mis du retard \ r.T? ft1 ,ers <,,oti ens de
podre connaissance d'un crit pita,e el U Rveil .
et tout le monde ici parlait L'"Client de la Co-npaanie
*f*gP libres, tel qu'il a
ouvert tout le monde, et chacun
peut le consulter pour la manifes-
ta.inn Je la vent. L'histoire de,
irayiux communaux est fabrique
de outes p, e, : ceat un produit
de I.mag.nat.on triste et malaiive
oui j.tut, malade de notre .
oiiil d.n-qiMclioltique. Jima:s
n ont t prononcs.
4me rNKxv.rirt'Df. ns par.
iei< enfin et courent jusque Ca
va.lloa.MaisMrMornoJJefcoog.
j Aile/ n'attendre aux Caves
o je serai quatre tiares T
llll .t in / ,,..,. _ a.___
JEUDI 8e AVIilL 192.-.

Borras & IVavarro
Rue du Magasin de VEtat
la Fabrijue de iosaques a l'honneur d'ollrir ses
ervices aux Ii|nieurs,arcbitecteslParticuliers de la
apilale et de la Province pour I Wnitinn ,i* t...
S. A. C. C.
Avis important
Mr Christian Caraeau. Directeur
de. camions. ,n..once aa nom.
br.-ute dentel lanlj de Logane,
inn^lf I1"0 ^T (^U'I, **"
on tarifa partir du premier Mai
prochain comme Suit
Port u PrinceGrossier u.
Fort u Prince-Lassale,
Klon. Braciie. Logaue
LeoganeBraclie
WogaoeGressicr
La DIIi
I
I
0,75
lie moquant un peu, mais je
il si occup, voyez vous! je
MKe de si peu de tempj I Ce
Dit que 'e dimanche que je
M ce qui se publie dans nos
"Xidiens, que je me rends
cernent compte de ce qui
Il objet.des papotages de ce
l public cayen, en consul-
il les sources o il les a pui-
[L'ide qui m'est venue aprs
lecture de ce long rcit de la
jne du Pr>idem de la R-
Nique aux Cayes, est qu'il
ne d un Monsieur quelcon-
dun esprit chagrin qui,
HUut pas lui-mme de U bon-
tfocit des Cayes, en marge
i quelle il vit. s'en prend
Pj-ci toutes les fois qu'elle or-
l"1H dee ftes auxquelles ne
.ot avoir aucune participa-
nt* individus de bas tage
? rapport par Le Rveil a
M pubTiauecnaoi dmenti au
Lom-iI Communal, et tout le
suite. L- Rveil leitjftuuj
puisquilla t reurs nt a
Lonse.l Communal, le jour .Je
ian^na"c;p'le dmenti lu, a t
au un pour assister la d-on:
iiure du Magistrat, mais celui-
la est retourn bredouille, la
rt. la fausset, tux petits
Excel, elle.m6ine Xo -
seul. lr* habile faonner d a
canards au got de voa^gen, vo !
n ave/paseu, n'est-ce pas de peine
tarsvr celui-ci ce,,ew
vaille est sans originalit, sam
envergure . et il fau, ^
Si. ,Jla0,!,a,MMii"M.
W la poudre, ni n'tes mme pa
JgM du -h iut champ.?), g.
tambours de j,dis, mais crevs "
vo re ?rand regre,. A, comme
vous t.rer.e/. votre sabre de son
berceur du ti-li y, ? ouand ""
7 vnua lao :_.. 7 "uu."ver
! TT7001 " cimen*.i)raniM"erre artificielle,
balustrades,decorations, travaux au cimetires; lombes
ciTeanx, etc. ^
Prix morfc -..Faites nous une visite.le meilleur
accueil vous est rservi'.
^"iim00^008^ ,ven^^'^resser Monsieur
lUrt Rlr9A. en lacj de la Poste.
Borras Navarro

les
nt
vor. et ce g -
elles-mmes-ces Horits-.q.j
eeuiement venues fe saluer, m>is
Sve e8n,deva,enl.e Prcda aux
; yes pour continuer et achever
individus de bas tage myens inavouioles Ainsi les K devaienMe prcder aux
lui. Il n'y a donc rien (fensF**vent-ils quoi p^n- lesynLnPU:rC0Jn,iQUer et "cever
t qu'il lve sa diatri- ** I urs manuvres [nt- tfif" de' ^Pon. Le
cette socit quand.. re8*6e8,' de leur hon de pr- neTourr il" "V6,,l8te ' 1ui
elle prend des mesures 5fl ^ Ml P^ur le benfiS du SHiSS * u?. !?*
>PM10.
WIdisait encore la vrit
L^.?^npte rendu
'out iimplemant
jspriBM tout uniment la mani;,;
don lui mme aurait rend Jtt
l .ol sa rencontre non seulement
p.r devoir, mai, auM| par un ade
e courtoisie r"-
ti n I
PJr!ur,li9 ^ re ever 'autres er
\tn *5oml,n,M? a Win par l'au-
leur de la r.laion d, 1. tourne
ire cette soat quand. ef deleurtion de pr-
pA elle prend des mesures jenfer ,6S ta,t pjur le bnlca
nwvoir dignement l'un de lfcl,r ^ute.
iDbrea les plus disti..- -.
H,rl de ses reprsentants Jme /nexatitloe t A
J*:Jtt/s, Mr Borno, ,ia,e du 8 Avril, il v eut au
KHtftTitorsaire pour des JJTon83 Lomraunalunes^an^ .
ne discute- Un concilier a hit ensuit* re
marqu r que le M.gistrat
toujours li Magistrat-(si tonc
lion empche les autres didor- , .
mi-l! vait surpris la bonna Sir ,ar,a,on d" la tourne
** beolumerit neutre BrfrjE ,UI avait w-
, enit cri in* me' ,t\ J ^T1 *"* Ct t
J-Bhi il pren(J so'n tme UU desun aux travaux de la
t^ff M, il n'en et pas ;0?'"?116' a," T1 jl a aPP "
Notre t notabi'it", m,! Tt le Tel qu jl devail tfe
irto des choses qu'elle n'a ?UDLa?ploy ,a rcePtion
fr"J* pr,, aMuela 'du Pri,dent Borno
oileTr aS8,8,',ance' ,-,Nolre ?otabill, ' lui :* ^
ttludS. J -nonymai, les tre que la cape et l'pe, puis-
itriu ,e* pld8 'mpu- ?ue, ,a c,,are d Magistrat excite
C.,'if Wtun, l| imporle f Hi prsente cette mmorable
J. ^ ces inexacliludes !ancaJrU oonMi.1 c0nunal, car
L^ees dans rinlret.Z ^* Ce 'I18y ,ail P*M:
.Pour l'ditica ion S u*? f.pM q" on ,a ,ui a raon-
^OUmiJ. l: ^ ,is,e SS *. COB,Wap !. Or, bre, quelques un
i ifAd8,nf8 aynt le
ornent cartes.
Agrandissement de
ta Ville de Lagaire
Sur la demande du Conseil Com
munal de Lcgane, le Hparle
ment les Travaux Publics a lai
tudier ud plan de consistions
a la savane qui se trouve a l'entre
de cetie ville. Le plan a t approu
v par le Conseil Communal ||
pivoit la cration de p!u< de 100
propiils qui peuvent Aire ven
dues. Le produit de cette vente
servira i la construction de Dou
ve es rues et ^ celle de l'Ilote! de
le p-nldu Limbe
p-nl
Les travail.1 j pont ^u Lib
-; '; - P"r ni* wnl tre c^ecs immdiate
Dilfrence d'duca ment. Les I- gnieurs se sont dj
rendus sur l^s lieux.
Ce pout de 3i0 pieds de Ion
gueursera entrement construit
en bton arm^.
jant mm, HU,
dnatur les faits.
Le Conseiller en question avait
dclar que le procs verbal avait
rail mention d'un ce lu de Mile
dollars accord- par |e Conseil tour
la rkeptum du Chef de l'tat, t
quonn avait jamais parl d'ure
telle allocation. Le crdit avait t4
eird. Or ce procs verbal, man-
t ounint le vote du crdit parle
S?'1 fM1l l anctionn et si-
Sude tous le, conseillers prsent.
y cpmpr.. I interpellateurP Celui!
c. demandait donc se. collgues
VZT ?U.r ,eur dcision en
af.rmanl.jue la cr,dit dont U s'i-
g. n pas t vot Mais le Con.
e.1 con^ntdese. actes, a main
ci-nV iuoaol,Biw. '* t-neur de
ce procs verbal; i| a d lar que
ce d.uajeniuu correct .tlidle:
leur ri,By,on de itpIl..
HimS C ,,a,,j,uie ferme
cy.one qui a provo-
.Tyw vous na. U f0"8" accord- Par I.
'""^ur.l'exnrl.l TD ?. rtctp'>* -du Chtf dt ?&.'!
*0t d fi!re8'Ondun Ju'on n'avait jamai.
J? ft"?^, '.....
Qui na oV.a daulr,s
'provoq^'f'.P"1'81-
Hoit oVT* qm
tT'" v eu. VU tra'
"au en, Pn-"me local.
ceu'aeu^VOlier'c'e?t
w *ide pour re^
mr.. I "~ f"' ""OUI ir.ll.P
men que jamais Chef d'Etat ne
lait H- HV'C ,anl de ^dialit,
ant d empressement, tant d'en
deZHme,,'ane de 3n5
de sentiments sympathiques, tant
d clat, tant de dbordement de
o e dans Je peuple, ce qu'on
tconv.n. d'appeler la mamZ
et dans la haute socit, l'lite, le
hlghllfe. des (Jayes.
M y ait quelques meonfents
cela se comprend, cela est mme
rs naturel, sans eux,-et d'ail
leurs, .|8 son. le petit nombre, l'in
fin minorit, le Iriomphe sera,"
" complet Les vainquenrs ?
yaient autrefois R^me ,, char
des vaincus attel au leur, et ces
vaincus remplissaient l'air de leurs
plaintai c tait ncessaire pour
ns sont gui ts,
, Pr des motifs
d intrt personnel el n'allendenl
uuu. nom-nt favorable pour
tourner casaq .e. |'ar exemp'e, s
notre notabilit tait Magistrat
Communal, il serait trs lier d'tre
un agent de Mr Uarno.
Direc;eu'!ement ^ mB Cner
Amicls vp.ritatis
te IH. I 4<4JjC0? ixk c^BMii
est
Ciii-Varites
SAMEDI 2 MAI 1825
Grand Concert
folie mmm
Avec le concours des L>uro*eau,
Un lilm supflrbe sera exhib.
Epti.tHii'ra,Ae G-ys
r*lace Rserve t 3.0Q cessair; d'enIparW
Ls i(|ftflfii|'iies
(Cet boue sait tooi.voit mol
(peut toit
La fitua'ion laut int, Heure qu'ex
lneure tait des a>M cri, M
pour le p.retoir, fors que Son
perle revint d Egyp,e. tf f||,
avec un enthounasme indescr.pi,
blepar la Fiance entire.
Siys, un des direct-urs uni
comptait tirer profit de la ppl.
f , du jeune gnral victorieux
s'entendit avec lui, l'encouragea
dans le projet de coup d'tat ..u'il
mddait Pour lui.aci.fterutche
8lys dmissionna du Directoire
L,a ceux qui lui demn Jaient ,a
rai n u'une telledeciaion.il r.
pondit :
- Pourquoi ne pas lui ronfler
le Pouvoir .'Cet homme sait tout
! ^iPeut tout...
Mi aux Empils"
Le mr ment est venu.car aujour
d W vous vous prsenterez Mis a
m?p?qUa' ,DUD" derVe P P-
pier blu ou rose rc.mer le fruit
^VX1^ J'urs dt dur labeur
Mftwfc MM avant dexpo.er ce
SSSLS! ''T"1- *** vous
d abord un joli costume pour vous
et ensuite une belle robe pour vo
t.e lemme.votre (lle ou votre su-ur
Pour cela, all87 chez
Kawas Herraanos
car la maison vient de recevoir un
grand assoriment de P.|m Beach,
d.'l lit nngInm hlteM ue ,,,,,
de sois, toile dra de fil ven
Un sac. a main, de iule beaut
el de toute traicheur.
Quant aux p,ix,i| n'est point 0<
EetUiira d'n n>>l._
Avenue des Dalles
Le service Technique de la Ville
poursuit l'agrandissement de la
voie importante qui s'appelle l'A
venue des Dalles. Par suite dm
lente avec les propritaires, celte
'oie a t larg e dans la partie d
bouchant sur la place de Petit
nU,A,dVA,|Sud L*emP'acement
du ct Nord a t commenc, le
service ayant pu se mettre d'ac
cord avec les propritaires.
Varits
1er lai, 1 6 heures
Soire populaire offerte
par le Gouvernement
Le Roi de l'air
et, 1*Comique
H heures
ColombinM
Entre^ 0,50
Dimanche
5 h- ii*>
Efttfoo ollerle par
le Gouvernement
8 heures
Cin vVi.'ts Journal Ko I
lotualiti liaitieimes
L'Enfant d'un Autre
Entre : 1 50
Exposition
Agricole et
Industrielle
Avis du Service Teohin-
que de l'Agriculture
Isr^T'? de mU ^Urdoa <>f
Urte par la Commune ,o p0,t .u
Frince sera att.ibue aux laurate
d. la action Industrielle; elle se.
n repartie conformment flu ta
oleau ci-destous :
5JJJ JnOOO
Cuir et Mel.1 repousss ,'o M
le.ntureAscuIpturc.Dessinl.Mto
Canne W 00
Menus objets d'art. M
bibelots elc^ tiO.OO
n Cdes. 1 Ooo.O
mJJ ." ,r0,s Prix P01"" chacu
nede ces trois catgories d'objets.
Avis
Le public et le commerce sont
aviss que d'un commun accord
Monsieur Kmillio NijjHjlioni s'est
retir de n a Maison de Commerce,
en consquence la procuiation que
je lui avais doni.ee, cesse i partir
de ce jour.
Port.au Prince, le t.. avril 1925.
Loi-k Hl\ KKA

J.es uaus clres >
Hier, aujourd'hui et demi
Hier, il y eut 6 ans (29 avril
mtnqu arrivrent Venaill s
conduits par le comte de Brocdorf
Kant/.au. les "lnipotentiaires aile
mands U Confrence de la Paix.
Aujourd'hui il y a 122 ans'30
avril 1803) que Bonaparte cda la
Louisiane aux BUla Lois pour une
somme de 80 millions
maM^VV U yaura 6 ans (1er
Musset qUe 0UIut A;fr,dde
fueltjues faits Pur'la m ,
son irmour S Co et ses
allaires en ,924
Le dernier Bulletin de la Ud
onArmour.tCod.P ort.uffl,
IZSfTVLSP* du rapport
White t iPrfe'den' ' "En
\ de ' Maison mre. ;,
Dour?r/.n0n8rhikirre^''
k*t*U intrcaants qu C0Q
La .ente totale s'est l*. (ufh Or 800.01
U?h un main riu
surplus fin D
N2ttr\\9H N '.M.000
la Mai...,, eapovs dc
Nous iomme. tiers d-: notre or
la .! ' |,MH"'le chrie
Mftj^ e,/"r,oul du...
vwietdela coopration de 00s
enp'oys qui sont tous de jeuSe"
En lemercianl M. Hubler d>
s:io,b,e aUen,ion'Dou' --
gW.toM.ea compliments aux
membres du personnel de M M,
^Armours, bien apprcis ,,,
Port-de-PaiT
circulation rapide dis vo^Vurn
;' c^quent je viens au nom
de la population prier les autorS
comptentes d'ouvrir les yeuur
Plus dune fois surtout avec la
saison pluvieuse, le.pitons .-t
au'oe sont obligs ie stationna
Plus d'une heure de temps aux
Jbor s d J K.vire l'or, aPe S
avant d entrer en ville. J'aime
EE r,,uonJPrendracttavi.en
Un" COn8,dfration et qu'avait
iuM.^K,n T "" rtp.ralio
SUST1 eMe pub,ic enwra
0. BELIZAIRE
iicieo MaUit comq^-J


Cl i&fN
lerrje Taillant Consigntaiie
Nouvelles Etrangres
Pp Cabls
1/inauguration de 1 Expo-
silion des arts rlcoratil's
l'.Mfs 19 En prsence de ,/ouO
invits, le l'i sijrnl de la Upubli
que h inaugur l'Lxpnsition intrr
nationale dei irti dcoratifs. M.
Doumetgue a prononc un discours
et remerci Us nations qui partici
petit celle grande manifestation
de 1 arl du travail et de If. paix.
iu laroc
PAB1S lue dpche de Ra
bat ( M:ir Irarais, appuye par l'aviation,
ont ipinifsi: vans peitc 1. s dissi
deota qui l'taient infiltras dans
la lgion houeigla Le mouvement
M i(i.i>uit uormalenent.
laque de Iroid en Italie
HOVri Dr pus deux jours une
vrgue de froid balaye toute la p
ninsule italienne, la neige e*t lom
be dans le nord ; en quelques
points mi a constat l i 1."> cen
thntrei d< mige. Lu temprature,
descendue pafini au dessous de
zro otniigrades, a caus beaucoup
de mal aux fruits.
ne retour l'talon fl'or
en indicielle
LONDRES Lord Churchill,
dans un discours sur le budget,
aux Communes, a aunonce que
I talon d'or serait ltabti en An
glelerre a partir d'aujourd'hui grt\
ce Vautorisation spciale faite
U banque d'Angleterre d'exporter
des lingots d'or. Lord Churchill
a prop se U rimpositijD, a par
tir du 1 er Juin.dea droits Mckenna
sur leh objets de luxe imports le
aux d impt sur le revenu sera
rduit de ii pences par livre ater
ling ; lord ( liurcbill a dit qu'il
tait en tiaiu de faire des Brran
gements pour obtenir" des crdits
les Blall Unll pour 1100 millions
de dollars et peut tre davantage ;
le crdits amricain* ne seiaient
employs que ai on en avail ba
aoin.lt a dit qui le produit dure
venu intrieur tait satisfaisant, la
puitsance de consommation du
peuple anglais ayant t mainte
nue.
Kn ce qui > oucerne le rtablis e
ment de l'talon dor, lord Chur
c.hill a dit l'i'il pr>cntera'd une
mesure permettant d'mettre des
bons du trsor ainsi que des
billeta de la banque d'\nglelerre
qui seront iviub'Hirsnbles en mon
Baie, mus leuleBMUll au choix de
la banqoa d'oglattrrt. Le rta
bliisemenl de l talon d'or, a t il
dit, signilic ncessairement le re
tour i'i la monnaie ; il a deman l
tout le m>>nde de continuer se
Bervir de billets, la rsene or se
cumule tait de 159 millions de
livres sterling dont une partie
tait en do lui poui lot) millious,
celte rserve en dollars serait n
c* ssaire pour les paiements de la
dette amricaine en Juin et D
cembre ; l'intrt sur la dette na
tionale anglaise a t rduiie de
puis L980 de plus de liO millions
de lis sterling. Il a dit que le
revenu de cette anne, bas sur
les taxes actuelles, s'levait Hi(i
millions de livres sterlii g ; il a
dclar qu'il y avait un excdent
de 2 fi millions II ajoute qu'il n'a
vait pas compt dans le budget le
r mbovirsement des dettes des al
lis 1 gard de l'Angleterre,mais
que si cela se produisait re serait
un soulagement additionnel.
L'esprit <| m anime l.Cail-
laux dans la confection
du nouveau lui liji't
PARIS Mr Caillaux rrpare
le budget ; il a envoy chacun
de ses collgues une lettre dismt
entre autres choses : i< Vtne/. me
voir personnellement alin que I
conomie la plus rigoureuse soit
app'ique dm- le budget de l'an
i ro h un : le budget doit tre
lait pour le 18 Mai et Mr Caillaux
dclHre que tout gaspillage serait
incompatible avec les lourds sacri
fi es qui sont ou seront demands
au pays Tout emploi inutile doit
tre renvoy
Dm.- la noiitimi-?
allemande
BERLIN Le cabinet allemand
a l nu une runion et aprs avoir
rntendu la lecture du rapport du
chancelier Lulh*r au suj t de sa
confrence d'hier avec le prsi
dent lu Hiodenburg, a dcid, b
I unauimit, de rester ea tonc
lions ; cette dcision a t prise
pour la rais m qu'il n'y a rien
dam la constitution allemande
uni exige que le cabinet donne sa
dmission l'occtsion de l'lec
tion d'un nouveau psi.tent
UKRLl.N L'organe communis
te Rotefabne publie une lettre
ouverte au syndicat ouvrier et au
comit sociaste leur demandant
de dclarer la grve pour 14 lieu
res le jour de I entre dllui lui
burg Berlin lorsqu'il viendra'
prendre possession du fauteuil pr
sidentiel.
HANOVRE Le chancelier lu'
(lier est arriv ici pour confrer
avec llmdtnburg sur la situation
politique et discutera les dtails
de la rn'morne de l'inauguration
et de l'entre du Marchal Ht
lin.Ils ont galement discut la no
minalion du secrtaire la prsi
dence ; aucune dfeibion n'a t
prise ce sujet.
Nouvelles Diverses
LONDRES M. Stanley Bal
dwin, ter ministre, rpondant a
la chambre des Communes une
question concernant la convoca
tion possible d une confrence sur
le dsarmiment, dclara qu'il pe
voyait aucun signe qui pt faire
prvoir la ruuion d'une telle as
semble
ROICll'li (Perse) Le corn
maudint de Pinedn, l'avi leur Ils
lien qui a tent le raid Rome"To
kio. ol parti p-iur Rnder Alibis
te qui s est m
i la Qlaeire
V ( omrne prcisions b notre ii.l r
mation d'hier concernant le regret-
table incident survenu laClaire
et au cou:s duque' un haut grad
de PL'sine Glace s'oublia jnsqu
frappsr brutalement un malheu
reux ouvrier, nous ajoutons, avan'
toutes autres nouvelles informa
Bons, que le journalier qui a et
victime de la brutalit du Che
s'appelle Cassus Charles, qu i
tra% aille depuis longtemps 1
Glacire et q i on a touj urs eu
sur sa conduite les notes les plus
satisfaisantes L'incideut a eu lieu
mardi dernier, 1res tard dans ta
nuit; le chef qui rei trait l'Usine
cet'e heure indue, a, sans motif
srieux, violemment lanc, contre
Cassus Char'.c* un fanal allum
lui occasionnant, au Iront, une
grave blessure.
Il est g'and temps que ce7 mil
heureux qui peinent durement pour
gagner leur pain quotidien soient
l'abri des violences et des brla
lils inconscien'es ou non de
ceux qui au contraire devraient
songer leur ftc -order protection .
La Justice devant tre saisie de
la question, nous croyons ferme-
ment qu'une dcision, intligeant
une sancfonex'mp'aire . l'auteur
de ces voies de tait, viendra un;
fois pour toutes mettre lin a uu si
dplorable td de choses
o iant nous, nous suivrons
attentivement les diffrentes pha-
ses de cet incident et nous en re-
parlerons autant de fois que besoin
sera.
Le Chur Busse fa
Cosaques du El
C'est ce soir que les artistes
russes leont leur tlbul Pan-
ai? na. ,
Ce sera certainement uneila-
tint succs auquel contribu ra
largement le public Pi
Princien.
Ce spectacle d'un genre
que fera oertainetLent les
ces de tous les aimtenrsifBt ]
Dpartement de l'Atiri- ^dbiteffieU
Culture 81 UU IraYail Abdallah Ackmed.sont
Exposition AGRICOLE BT l.v
DU8TRUCLLE DE PO,R AU"
Prince Jet 4 Mai Ivftto
UAMIKN ( prs Croix les Mis-
sions )
PRl GRAMME D'OUVBRTORI
y btuieaaO Musique
1) D.scours du S^criaire. d'K ; t
de fAgriculture 2) Disc oui s du Directeur de
I tins igcm di
3) Musique
k i ()uv nure de l'Exposition
p.ir Sun fcACtileticele Priident
de la Rpublique.
10 Irts oJ HcLption.
Le Roi des Digestifs
PEPTODIASE
j ar l'exlrcmii sud du ( )lfe Pvr
iqnt. Mr de l'inedo a quitt Ro
me le ?1 avril.
WASHINGTON Le point de
rot li if a nnlque relatif la c D
frence >ur la limilalion des arme
menls, correspond l'opirion de
WaibibglOD qui estime que 1 lnl
actuel de la <|uestion ne juslilic
rait pas une convocation d'unp
confrence Seniblnble. Il s'ensuit
qu'il est moins probable que jamais
que le prsident Coolidge se dcide
prochainement demarder la ru
ii ion dune telle assemble.
Les cours
29 Vvril
Pa.iis- Dollar 19 Ou
Liv e 92 t i
NEW VTJRK Serliog 4.8VIS
Francs 19.08
Les Avises
Admit dans les Hpitaux de Paris
ACTION IMMKDIATK
REVCILLK U APPTIT
ACCLRE L* DIGESTION
FAVORISE LtVACUATION DE L'ESTOMAC
Siipprimc
a*r* Ptantaur d'Cilomc. Ml-
gralnt Boulf d* ChiUur.Renyon
v.riigc. Niuiiii. VomlitamaMa,
Ballonnamant*, Dlflion pnibi.
i t$nt dam (outts hi pharmacii
I*p0t gtncrtl.
Ubonlalrti P. ZIZINE. 2. Rat t Capri.PARIS
A HjW Pharmacl Al. PKTRUB
t louus bonnes pharmacies
Mort du Rvrend
C'tait hier que le Jarj aviit
se pjononcer sur un cas de >iol.
le dei xime depuis l'ouverture de
la Session Ciimimlle.
Celui qui < coupait la sellette est
le nomm R enor Bonheur. Il tait
accus il' viol sur la personne
d'une enfant de S ans peine,
Victoria Duroseau; et cela a Port
au Prince mme, en pleine rue du
Centre.
L'audience tait prside pu le
lift Lon t'ieire et le sige du
INirquet occup par le Substitut
botrd Raymond.
La dfense de l'accus a t pr
senle par Me Hiclnrd Salnave:
dfense difficile entre toutes car,
les preuves rmtirielles, dposi-
tion de tmoin, prsence de la vie
lime parlaient contre c lui qui
la Socit demandait compte de
cet acte odieai. Me Silnave lit
appel toute son nergie et A tou-
te sa logique pour bien remplir
Un des haute dignitaires de
l'Eglise Episcopale vient de mou
rir : le Rvrend Pre Pivrre
Edouard .tories, Recteur d s l'Eglise
Episcopale.
Tous ont connu la sympathique
ligure de cet apolre dont la vie
toi lin perptuel exemple d'abi
galion, de bi ni .isance et de fra
ternit h.imaine.
<.Le Matin avec une vive mo
tion salue le cercueil de ce hef
de l'Eglise Epis'opale el 'oit
gardera loojouri le plus rf^pec
tueux soi-venir.
F;.il.tte Abiullah Akiiutl
Vente I encan
En vertu d'ordre de Monsieur -
Tallien Roux, agent de la l'ail.i e
Abda 1. h kUMd et d'un jugement
du Tribunal de Pi entire lostance
de Port au l'iince en date du 19
a\ril IMS il &eia proce.l le sa
medi que Ion comptera deux mai
mil neuf -.eni i g Citq, a d.x b.u
res du malin, devant le magasin
du failli, rue Ticversire Nu 307,
la MMiie 1 i 'Mi dts inaulidii
dises el effets mobiliers garni.-sai l
ledit mHga&in, le quels consistant
en savon, mautgue, hitiblOQ, al
lumettes, beuire de table, indig",
putes pour soulirs, (il cir, per
less t1"""' cilles jouer, suit,
coffre fort, tnachiue S ciire, ta
gens, comp'.oir, chaises amricai
ns, iil en acajou, etc.
Poit au Prince, le 30 avri 192'i.
Montbrun ELIE,
Lucn'eur Public.
verser sans dlai le
de leurs compter, au lot
agent de la. taillile, Rue"
Csars No 341.
Port-au-Prince. 28 Avril]
L'Agent de la Faillite,
I'vkliem R0CX.I
Avis Impi
Le public eu g
que les clients de la
Kawas Ui.iiM\NOsappr
avec p'aisir qu'elle vient]
cevoir un assoi liment dil
pour daine?, dernires i
ts, des lissus pour
voiles et cou'onnrs de|
1 voile pour co.nmun.on,]
(il, de soieetdeluxe.eteii
Gomme toujours le |
lient toi ilft concurrence.
Kawas UKRiA
3U5,3i9,KueTi
International alhk
Les Membres de l'M
Mhllic Club sontaviill
medi i Mai prochaine8f
du soir, il y aura une
dins les salons du cerckl
sera. .
.Les Mimbrssont f**!
sister avec leurs tamilkl.
Toutes les mutation
exclusivement lanceiMlf
Pour le Comit:
\\ luiotin NNTLUi
m.------_:
ug. LE BOSSE
Agences- Reprisent;
&
PORT*AU*PRlNGE
Agents gnraux de:
Ncrologie
Une dpt'-che des Cayes annonce
la mort de Mme Vve .lu'es L^on,
ne l'rtnny Hall Ce fut 11 do-
vanna des familles L n et Hall,
elle tait la tant; de notre ami An
dr Chrv t Ter
Sincies conddances aux famil
les prouves.
Hecker Jon.es Jewell Milli4
NEW-tORKg^i
Farines llajariaii 0 0 Uaale [\\
'Tiie flnne Insurance Compatir
nevvyohl:
Assurance contre l'incsi
luTiinum Une
New Orlans & South
American Steamslnp
Company Inc
Le s!e mer Ulla laissera >ew
Orlans le 23 avril courant, sera
aux Cayes le 80 avec 110 tonnes,
IVit Couve le i Mai avec M ton
ns, M Marc le il Mai avec 5i
on dtvoir, mais le Jury, prs, tounes.aux Gonaives le i Mai avec
dlibr, iev.nl av.-c un verdict 28 tonnes, Port de P-ix le 5 msi
dont la consequenca tut une con-
damnation 10 annes de travaux
fo'c?.
Le sige fut lev 1 heure de
Papraa midi. *
Amliorations postules
Nous apprenons qu'il y Biira
trois expdi ions h bdomdhires
fiar avion entre Port au Pn. ce et
e Cap Le. couni r laissera la
Capitale le mardi, le jeudi et le
samedi, S heures prcises da
matin pour arriver au Cap le morne
jour Djieures du matin.
La fermeture des ma'les aura
rigoureusem ni lieu !; lundi,
mercredi et vendredi 5 heures du
soir.
av c 52 tonnes, au l'ap le S mai
avec 190 tonnes. ^
Port au Prince, le 28 avril t'.)*">
A. de Mattkis
Agents assnai
LmRISlENNE
maacliissene a lajapeiir
Hue Liantes Desicuches
l'oitau-Piioce, Ihji
l E iSl\ K- 1PASS.U.E
Paourvin di
Soius particuliers p ur le linge
|S, faux-cola, chemises.
Vous serez pleinement satisfait
en envoyant votre linge
Diamond latch C<
Allumettes c Safe llome^i
D. I, Rubber Fxport Company
Souliers^ t\ede. r
Citas F. latllarjjA H" $M
Poissons sals en tous c)enri
Manul.-irlures Lile lns'ce Cj
\ssurance sur la vie,
juilhou Frres An
Vins & Champagne tiordratf
l'h, Hejmar
COPKNlUtitK
t urre Danois, fr omage et^nsenrjs i
AV. S. latliefs U1 Sofl
Tahaes jaunes et netw-
i,a Halionale
SansHival
t
VISITEZ


iTIN
_.. .<
"" Solidit .;;.
Elgance^
Cor tt t\
fracheur
En vente partout
Jour les f(n iran-
des s'adresser
Ei. LE BOSS4 C
Agen ts
"Beot"
Keds
Fabricados solamcnte por la
United States Rubber Company
Colomliiau Steamslip
Company lut,
jtv ateamet Siolwai aiiaivL Cai^5e 9t;u
y&k 1& %$ auC coinaau e*t attendu a
^oit-aa-^unc^ (e. % Jltat ptoc&iiasnaCap-
9iaiti?a. 3C tepattiu C racine joai directe
mat* |>i>ar Ca^e), en rotatt* poar Kingston,
Jctt, et f pMtt St- ta (oConitwt/ pfeaaaL
fret & patoaaer*.
^ort-aa-grince, fe, 9$ cAi\i tjjft
Co'orr bi.-in Steamship i oinpanv Inc.
(ibara & C, Sgenl.
| On trouvera
AUMA-SON L.^hUiZIO|-l||0lBll
Rue duQuai,2Vo i#f7,
Jto d'olive de table Marcel Aliolli el C.o. Bordeaux; en'eaisses de
114/2 bt. Sardines et autres conserves fram; lises; condiments de
lcluses; Su..! tomate Vermouth, Martini et Rossi, Anguslura
"OfMC 5 toiles, Henri Roi, Vins Rouge et Blanc suprieurs
Iw, demi barriques et caisses de \i bout. Champagne Char-
mk, Sacre granul et contaes; Vinaigre *n caisses de 12 bt.
]oes de il gallons, etc. etc.
Y Un Centimtre de Pte Suffit
Largement
Un centimtre de pte suffit largement vous
nettoyer parfaitement les dents. La Pte Dentifrice
Kolynos est en effet fortement concentre. Elle ne
contient ni eau ni autres ingrdients inertes qui ne
servent qu' faire du volume. Elle n'est constitue
que des lments essentiels. Le p'us conomique
des dentifrices. Un tube suffit cent nettoyages.
Exiger le tube jaune dans la boit faune.
Pte Dentifrice
)i
B
.-..-
n
h
\m\m peyrako
Dputas de 40 ans gurit la BLENNORRHAGIE
cl l nu Ecoulements rcents ou Chroniques
231 ARABES GURIS sur 232
{Extrait d'un Rapport det Midtcitu J \l .- I
C'est II nmde qui a toujours donn lit miiliiurt ritnltati
EN VENTE DANS TOUTES BO\NES PHARMAf'ft
Pharmacie Se^um
Donne avis sajcllentle et aux mdecins et au public qu 1' re
tt isorm son Laboratoire d'Ulogie eajuo Laborato:ra d
biologie appliqu sous lt Direction du
Oc tacot et B. Sjourn
\Lq laboratoire est ouvert tous le jour* de 7 h-es duvaitn G
neure*das)i' pojr loue les racaarene, et anilyse p^ujidais
r'annona cl lomte, saut pour le
WAisr.n iq i et la ejaiUate Ure Serlorie
S3.-ont reues que le m*rdi de chaque semaine.
S'adrir a ta t'mnu icte poarlei reoiaigaa-euts
cloilyesd'mues et 'ucgastnque
Kacnn de Wassermauu
Raction de Triboulet,
Examen du sang ei d pus
Examen des matires icales
Fxamen de rrachat
T/ilburDino rretion
Constante U'oScr- re
Grand Htel de France
Fosilion exceptionnelle, au \ centre les affaires,
proximit le toutes les Banques, de la douane et
de toute! les Agenas le bateaux.
Renseignements et iacilits pour voyager en auto
mobile dam toules les parties de l.-i Rpultlnpia
l'Hati et de la rpublique dominicaine.
Chambrai confortables ei surtout (rs propreevea
tilateurs dans les chambras la demande des Ten-
sionaires. Cuisine Iraneaise trs soigne et d s
plus varies.
D m VNtet
Vins des meilleurs crus de Bortlenux, |>ar l:irri
qu's, dainejannes, gallons et j|iar bouteilU s. l'nniii
les Vins lecliuteatix, vous trouvre/, le p)UI grnutl
choix, pour les qualits et pour l'Age
VINS l'ITALIKA D'ESFAGNE.
VIN DE BOURGOGNE (blancs et rouges <>t le'renomir.i
' pommard mousseux, oolt Amricain )
I e plus grand assortiment do Liqueurs, f.otjnac
gtos. wiskies, ete.
Absinthe Pernod, Amer IMcon, Vermouthe
CONSERVA franaises et amricaines fraioho-
ment arrives.
CHaKKS de Cuba, \urora et llabnnera.
(.1 'AR SITES de toutes les fabriquas riloiti Gros
et'dtail
PA.RPimni I et Cartes postales.
Prix trs modrs.
SriClAIITS PEYRARD D'AVER, 46. rue et Grenelle, PARIS
A Hoil i Pilfice PUft.UMVU W. 'JCU : ->uua bvunt Phai'iu^-.ci
P. P. Patrizi
eonomisez
voire :aracnt
Si' correspondance 'et vos travaux de bureau la
auS?3 (1'11 ^ celle donnant le plus de satisfaction. La
H*i2LP l Cel, avan,aKe 1u'elle comporte deux
:1sffoZ^Ha^hlB"->* q vous ave/ dans la
C77 de, P'us et qui sont trs usuels.
'Taoent: Empressez vous de prendre votre FO*
l Preetzmann-AGGERHOL
Rue du Quai
^5 a ^s| f*9 fisc *
fJEJ\T DARUIViiR
Vermouth Martini t Rossi
*n vente en yrot chez
t PREET2MWK-AGGERHOLM
ALUMINUM LINE
New-Orlans & South
I
' Aair Steamship Co k
Prochain dpart direct
pour Port-an Prince Hati
l,e stea ner Hils lafsei'4 IdV Orlus le '5 lai .pro-
chain pour n.iiti
L< S|S ^ilkebiinj 'laissera H;w (Llans le 29 mai
prochain tous .les ports d'Haiti.
A. de llatteis et %
Agents Gnnu
Rhum Nectar
Ch. N. Gteljens,
ii10, Rue dtiAIaqasin deil'Etat
M7 Rue Bc nue. Foi.
820, Rae Courte.
c
Ghanuem )ot ftfosii
-F. Lavelanet \* Cie ,
au lieul]de Halle {{eitel
4 '.Noi;i6
Rue du Magasin do l'Ktat
entre Qalnttn Williams
et U. Coub.
Avis
TH|est donnJavn,^en vertu de-
Hgletnenls. qu'il sert install .me
pompe k ;i/)lirv: type Msible il
No r.iiti,(ir.ind'ltue ou Hue R*.pu
blicaine.
Dr Francis
LwJi'lienU e't nmi i|iii*(lsireut
me v..ir me trouveront,' omme pur
le pass, au No Si02 avenue 1 .
Peu-do-Chose.
' il'>0 volumi'i ilu lionoe musique,
relis, llioix des meilleurs mur
ceaux de tous les temps et de tous
les autc.irs et pour toutes loftMt
S'adresser au NUUu -.
^*'
Procarez-vous de plis cadeaux pour anniversaires, fianailles,
mariages el baptmes chez
FUS-
Rue Boune-Foi


,L MATI>
~
l a m 1(,on H. SI L VER A *"* i' f
I i'ii\ qui n'ont pas encore vu les jolis article? i.t
finesse que vient de recevoir La Maison SiKeia
doivent, dans leur intrt, s'empresser de passer
va tt<" maison, car ferai part ils ne peuvent trouver
d'aussi beaux articles i des prix si raisonnables:
Rus articles sont vrajm m de toute beaut et d:
li aicheur et nos prix dli i t toute concurrence.
r do Chine couleurs assorties
extra suprieur
marocain carreaux
Sou m < carreaux pour robes et chemises
Trloo ae (le soie a barres
Ilatine voile a. carreaux,
Yoilesiiisse brod
Crpon franais tarrcs et A carreaux
Diagonal noir sup.
'"isimir anglais nouveaut
Serge bleu anglais suprieur
Pealmbeaeh anglais de toutes beauts
Alpaija noir suprieur
Satin Chine pour taille, rs
Kaki blanc suprieur
Kaki jaune anglais suprieur
iuck union blanc anglais "nouveauts"
Di'ill union h|;iiic anglais
M fi| ||
Tnssor japonais pour chemise fi hommes et roboe
Iteps de soie a barres couleur pour chemises alliom-
nies et robos nouveauts. "*"*
Uapiiste fine pour chemises
Percale fine pour lingerie
Calicot percale pour "
Zphyr anglais pour chemises-fextrasup ;
Organdi suisse uni et couleur
lias joursdcmi soie
Chaussettes cossaises pour enfants
French l'risky, dernire nouveaut!
I'oplin a fleurs [pour ro es
Tnssor blanc
Limbrie hlanc
\oiles couleur A barres
Shirting blanc suprieur
Bas dentelles
lias sole brode
Cas fil hrod
Lotions '-Pivert*-
Tulle pour premire Communion
ouvertures^blanche et couleur suprieur
Vo?le\^^cdreKS Mad6ra >our Remises tapes
i ? i? a barres t mouches
ltat ne bluchc
Gabardine blanche barres et unie
Crpon blanc et couleur jours .
\onel)ianc et couleur uni
fcilf69 allemandes suprieur
Urabant noir ang.'als
lmilalion toile crue
Serviette, de toiletta, blanches & couleur
damasses blanches pour familles
Nappe couleurs P milles
Sta!^?1^ uS b[a"ches damasses
Peignes franais A^eVc^ns
extra
Crpon brod franais
Crpon franais A fie
Serviettes de toilette"!*,?T^T nouveau*
Tapis cir blanc sun '' "*M
Damass naSS.M^ POm4,ab,e8
ngiai. pour matelas double largeur elc etc.
Aimahlesclienls, vous oui voulez porter, peu de
,.' [ beaux liwiw q'l goit possible de
Urauyer sur cette place, ne manquez pas, avant
d-Un; ailleurs, de passer chez nou o le meilleu.
acceuil vous est rserv
s Moulu
La IsiSOD Qliarles H. r.adjens annonce au public
uVlle vient d'installer des machines des plus mo
dnies pour la prparation du mais moulu, lariue
de mail, Henri de mais pour les enlants, pour leaux el dcsser.'s.
tes elients de la maison
dans tous lu dpits.
| titre de rclima.il y a des ombrions de laveur
p< hdlftt le mois d'avrii pour (oui achat en uroi et
par sacs.
S'adresser directement (t la fabrique*
trouveront ces produits
Ne bnvt/ que le Chocolat Te
Plion L'est un excellent r< on
fort pour l'O'gani-me. Ce cli.-o
lat pt^par la \mile, lubrique
essentiellement avec l.s prodeild
lu Pays p ut rivaliser avec les raeil
le rs du monde. Son arme est
su-ive et pntrant et son g. t
txquis.
Mao u.pgez l'I djslrie Nationale
m prtant rguliorem ni ie Uio
colal Ti l'tioa
be tablettes portant les ban les
rouges et vertus s nt llsrtct, les
autres ne le sont pas.
Oa en trouvera h /. Mme V.
l'ierre Nol, 108, Ru des Cfean,
et chez le fabricant iJ.'rmie.
Lt Raison E- Dere'x
Avise sa clientle qu'elle
a reu par le steamer fl.i
coris :
D i tjrea I a^orlim ni le
Bonbons et Ch notai de
Il ItiiOfl Jact|uin, P -
ris.
fin hlano ft rouqe de
Bordeaux, i 4 Gourdes le
(jallon d vin roqe, t
5 li tilde a lenall'ii de vin
blanc.
Cocslruii pair lss Mauvaises Ri
Le pneu Cord
Good Year pou
Camion, est le
meilleur pneuma
tic fabr que pour
le transport sur
les mauvaises
reuhs.
La paroi rsiste
ces milliers de
milles, surle sol
le plus cahoteux
e\ sa fabrication
spciale diminue
le chavff 9 in~
lriew ;lelamiux
d'.biin ah\\\aller
- &-
i*
* \
V ^
JF
B-2V8
trerdauu.e ur.e traction sure9en rendant tout\
impossible.
Fabriqu peu* rsis'er la plus svre con
service, il parcourt des milliers de milles
excessivement bas.
Fabriqu dans toutes les dimennions court
Dr J. R. THE3AUD
Dentiste M
J9S facults de Montral
de New York et de
ia Havane.
Travaux en or et en por
celiine.
t'xtractions indolores nir
l'anasll.sie conductive.
pr^iiquei spcialement
|p jeudi.
CORD TYRES
TiieWesllndies Trading Coi
Port-au-Prince, Gonavi
Gap-Haitien.
La maison C L Verret Ceci n'est pas
__ r\____ _i_._w-.. ____ ____.
AT-
Marchand' Tailleur ;
Ho;l823 Hue du Magasin de l'Etat^ ^
Se recommande au public et sa nombreuse cli-
entle pour l'lgance de sa coupe et la prompte
excution mise dans les ouvrages confis se^ soins
la maison reste ouverte jusqu' 8 heures du soir.
Prix mode es.
Li mu ?, ImliM & Ci
tue du lagasin de I Etat
M 't de i devoir par le Franci'i
les arides suivxnts :
D.ntolles Elira Finea, Dentelles de soie, Dentelle Or et Argent
Rubats, Calottes, Chapeau* Garnis, Plumes, Fleur.--, Faille de Soie el
tous articles pour Modes. Sparterie. Des Motifs Haute Farlaisie en
lerles pour Hobeset lupeaux, des Sa s Perls de toute beaut, de*
4 acs Dancings Chapeau Jean Bail pour Enlanip, Brosses tte
Peignes coiffer tous genres des Broises dent?, des Ptes Denti
rites, etc. elc.
A rlicles p >ur lloma es : Faux cols, Cravates, Biote'les, Chemins
deso:e, Jartellei, etc. Tous articles pour mercerie et Lingerie. Cou
ll'ilDX -lil'l'l KMII-
BOU .IIO.N, EN T- USGENRKSet Bubons our pharmacie
Ai.mentation Liquide : Liqueurs, CoKnc, Vins, Ubampagoe au'fian
Balles en chou houe et Poupes. Jouets diversl
---------, ----a "u= uuwpuuuM toutes qualits
Etra ts.e^ences pour h.rops.lyjueurs et Conliserie.Coloranls naturel:*
Nous avons reu le Ventable Th des Alpes, Excellent d,purai,'
Produits Uuilbaud, Timbres, Papiers timbrs, r,rar"s ioh i '
EN ,T0U* .garettes Came}, Articles de Mode en ^ros Pri JffSn
Fassez-nous voir, nos prix sol avantageux,
Car de la Itclaine je n. sais'paa>n
Cependant'ai vou. passez d cOt di
/'Administration postale, d la Grande
Rentrez la. Gordoi
Ernest amj
A la Conscii
Vous verrez quelles chaussures gag
c o amande ou non sont faites^aveej
solidit, parce que les ouvriers qui les'
e t les matriaux qui y ^sont employs!
justifient le (titre de la maison.
f .
N. et A. Aci
GrandiRue*3
A ct des Caves de Box
Voulez-vous vojs habiller avec lgi
march.
Adressez 'ous la Maison X. A _
Dont la uevise esl de vendre a petit 1
\ eue! re beau coi p
D.iiisson pei onnel, la maison compt.
taillour italien sorti d'uu tablissement
ordre d'Italie -"
lOllo si en mesure de fournir des comf1
et sur mesure, en cheviote, diagonale,
drili blar c et couleur, coupons de cail
talons Etoiles po ir gilets.
Bonneterie
(^Chemises de jour et de nuit, au (joui
Cols et manchettes dernires crai Ion
l r'isjamss.'
Cette maison a n*t tu uw *-
t le meilleur accueil est rserv tOUlj
sireut par une visite tre dfis sur 1^
travaux tournis.
T'Mit costume command et qui "ne
go ut lu client est repria,
On paile franais, anglais, espagnole
! 10 Rue des Lsai s
loue : N'/i
*
r


-*s r


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM