<%BANNER%>







PAGE 1

LI NAT1N . J DEPURATIF du D r MANGET Vices du Sang Varices, Glandes Mauvaise circulation Maladies de Peau Avarie Maladies des Femmes f.tabliaaamaKta Chtelain GRANDS PRIX If viiig. cbarf* de dtihols, d'humfurs •t d impuriic. riirulr mal, favorisant • m M l.i o,iiv;,-,in>ii ilu (oie, provoquant Ici vdrtnes, Ici varices, le lunioiroides et dterminant do nonaamtet affections de la pe;m aiasl <|iie clous et anthrax. ^-Lfi-DPURATir DU DOCTEUR MUNGLT nettoie le mue, vivifie et assainit l'organltme. Il vite ainsi les affections ducs une combustion incomplte des aliments — au ralentissement de la nutrition lobsite, asthme, emphysme, goutte, rhumslisllMa, nvralgies tenaces, neurasthenl, in".mines, vertiges, scistiqua, lumftfafc mi||rjines, Chez la femme, il rgularise la ClrM lation du sang, facilite les poques, prpare la formation et vite les malaise dt 1 JI!I critique II clairciLk teint et assure la beaut de la peau. Il constitue un excellent traitement dt issant la tensioo la viscosit si a travail des reinl. Ct Ijiboral Met l riMioruil,'j. rue Valtnctanuaa I'.III... I l'"l harniac > '> —^ %  > mninm im raceill £ \ rartcrio-sclcrosc en ab.i a/^J artrielle, en diminuant <-^* qui l le et en facilitaul le .4X3* MtW iat, rV.r-"atrjfl-.-. :s;r „•-.; nar ^a Iwffa Ta ; i'a it CmM'|!'aian Um\t a occafioDDtl m d/ficit de 100C dollars, car i'iuluiigalile Pire Boyi r n'avait point voulu que, ous MCUD prtexte, !efc travaux lsjent interrompis. — tomme nous le disions (1er nit'-rtn enl le ItAlimr.nl de I Eglise de I uforl est achev, la ccmlruc tion a t excute, sur un eonlrat pnn~f avec le Cur de L' gte, par l'Ingnieur lli. Fqu.re. Cej ttidant il reste ei.core aclie ver la vt e de I difie*, le carrela ge, la peinture il toute lorueucn tat ou niili','•! •.. I.'H Ans-i le tur de la Paroilie, tout 111 reneiciant Mr l'Yqti i^reet les gnreux ilonatt u s qui l'on' aid i inei .< i >on rsuvre au f oint O elle'st. lait un pretUBt appel tous les lid es, ti ua lei plenus de Saint Andr pour un dernier offort alin que le df t s • il de la Lote rie oit couveil el l'FgliM ddie au grand Saint compltsni( nt in lie ve, car, le Pie Bover espre en faire la Bndiction dans le cou rant du mois de Juin. Nous nous joignons l'appel du Cur et engageons vivement tous a lui apporter leur tliole. Nouvelles Etrangres Commission des Rclamations Il est donn avis que \ e udri-.li ter Mai mit un jour liil, a "t'orami.-sion des lU-clamatlons si gra la veille UO Avril. 1 Eifl. Mm .Nous avons revu avec plaisir notie culiaborateui Me tmmanuei Kiauco ur, Substitut du Commis MI ire du '.iouvernemenl A Si Maie qui est A la Capitale pour raison ue tante. .Nous lui lenouvelons nos i\m pa luus et DOS meilleurs compli me nts. Mr et Madame Mai cel.Latour ont le plaisir d'annoncer leurs amis la naissance de leur lits \ Al.l.ItlO. Prcisions l'un le compte rendu du rcent vnvHge de M. Homo aux Ca>es, p. tu dans notre dition d liitr il a t imprim que le Prfet el le Ma gUtrut Communal des Caves ont acctmpagne ie Prsidant presque la Capitale. C'est fsieVdla Capitale qu'il 1-ti.l lire. AVIS Les dbiteurs de la faillite Abdallah Ackmed sont invites vnsfr s; Bl dlai If montant de leuis cen p'.ea au soussign, agent de lu tailliio, But des Gaira No 341. Port au l'rinee 28 Avril 1U2. L'Ag'Ot tte la PaiUite, IAI.LILN RULX.J" Par Cable Da is la marine, japonaise TOKI ) Le ii.ini>i. iv de la mi rine annonce que il navires de gutre d'un dplacement de lit 900 tontes sotit acititllement en construction confoim'ment aux conditions du trait de VVasbina loo. es ba iments comprenant en lie ai.lies 8 eniseurs de 1re clas se d'p aaol 59 iOO tonnes, 3 croiseurs de 9me classe de 1G. 500 tonnes, 2 contre torpilleurs et ua navire porte avions, un croi seur de 1re classe et 2 de ime classe ont dj t lun es. Le chmage en o(|leitrra LON )HES 11 y a en Angleler re 1800 anciens olliciets ayant sis tante accompagna une dernire lois la dpouille mortelle du l'isi dent llyppolile au Cimetire Ext rieur c elle repose ct de celle de son li's bien aim : ( liry llyp p lit'. On dut s'anli r A ci tte d cisioo, vu l'impossibilit laquelle se hiurtrrnt les ouvriers pour pro eder l'otverlure du caveau d'Hyppolite Glin sansdiartr ce [i."M iM.t n I LA une voix s'leva, et ce fut cef'e de Mr Suiraid Villard qui, revend qua cet honneur, ayant servi A la roisfous llyrpolite comme Officier de l'Etat Major el ci mrre Secr taire particulier du Prsident. Lon.tiur s'acquitta honorable rr.ent de sa Iftoe, rarpetanl un depiint ipaux Irais de la c; r.ire de I Ancien thef d'Etal, c le Gnral Pkrville avec une fetm.t ini I ranlabl rsis'a eux assauts de 1* mirai Gheiardi sollicitant BU nom des Etats Unis d'Ame ique le bail ferme du por t du Mole Si. Nicolas pour t'tatilissemeni d'une hase navale. Aux dmarch! p'es sant-, de 1 Amiral, le Prsident Hynuolite opposa le texte Formel de la Constitution prohibant to',le cession mme temporaire du teni toire h;.itien. Pans l'assistance on rrmarquait i part Us membres des familles H'ppolita el Gauliiier, Mr Ren T. Auguste, Ministre de 1 Intrieur, le Cru l de 1 BUt Major du Prsi ilrnt de la Rpublique, MM. Ter tulis Nicolas, Etienne Malhon, Ai g. Niiplice lils, Conseiller d'E tat, Vu/ac, Louis Guilhume, etc. e'c. t luflinum Line Remerci \w ttrlans & South American Stearnsliip ton pany Inc. Le sle:ni-i (Jlfa lusseia ^ew Or n 1 s le 1*8 avril cour nf, era •ui Ci \c le 30 avec 110 Ion ns, A Pe it Goave le i Mai i\cc 02 ton nts, M Marc !e :t Mai n\cc oi to. nrK,eui Uore1*c> U i Mai pvfc 28 toi ns. a Poil de Pais le i mai 1 v 1 ">2 to ines, au l'ap le o mai ave 130 tonnes, lui au Piinee, le 2S avril 925 t le Vi, Trais Ag>n!s o:' ! %  x Avis Important Le public eu gnral ainsi que les clients de la Maison KAWAS IIKUMANOS apprendront avec p aisir qu'elle vient de recevoir un asjo-timent de tissus pour d;mes dernins nouveauls des lis us pour complet, voiles et couronnts de maries, voile pour communion, lias de 61, de soie et de luxe, et-, etc. Comme toujours les prix d fient toule concurrence. KAWAS HER3IAN08, 3' -5, 309, Hue Trav.'isire. Madame Vve doaaiiil < ses enrants, le, ftD r Jj ce, betoil, ^i, X IS (| JJI '.ncnllcusc, to0 3 d'nn des marq U dj 1 a l'occsun d e U nn*1 Mtrelt '' Eljtr.,e SuppuJ d ffd a P..r 9 | 8 5-1 a 1 ge de 22 ans e |a,, g r ici 1 oprr.sMinq sincre gratitude. S rvico r chniqu,^ paitetiKnt de 1^, ture Exposition Irnrolf ,| it Porl-au-frieT" t L'KxpositiinAjtii dustiie'le aura lienDii le< futurs locaux de pp.,, tra'.e d'Agriculture, les U et lundi 3 et 4 Mai 1925. Elle restera ouverte deui jours et s ra di n atin 5 Mai. t >. Les K\p i-ants crire aux Itureaux du ^ nique, sis l'angle di Miracles et du Centre, l jmrs de 9 a. m. ai 1 qu'au Samen 1 Mai 1 eu 3o. Tous les produite U t on du gros et petit bi,] transportts, aux Irais el Technique, au local d lion. Port ar-Prince, le!ii fermai AVI! U PARISIENNE lanchissene la Vapeur Rua uanles Destouclus Port -au Pfince, Ha'li LBS ; IV".REPASSAGE PnoMPTlTUUE Soins particuliers pour le linge fin, faux co's, 1 h mises. Vous sert/ pleinement satisfait en ei.voyant voire ling La PARISIENNES Ta Direction de l'Hd KKPOS a lhonneur H bienveillanlc < nentle, kl ce et le publi ; en gnral| u momentanment terme 1 sment. Les dbiteurs instamment de solder I av:mt le Ho courant, puaii tous les comptes san* eront remis a l'avocat, Les cranciers peuvent | lenrs bordereaux pour Port au Prime, le 241 IIOTKL MON! (Sign) A. DIU ep Eug Le Chœur Russe des Cosaques du Kouban Cejt aujoard I1111 comme La troupe compte la fois nous annoncions hier qu'arrides chanteurs et des danseurs veront de Kingston les dix neuf remarquables qui ont lait d membres du t ho-ur liusse des leu.s preuves dloi les Balkans cosaques du Kouban eil | aiu , h lvp ^ eil JJJ Jamaissp,,. cl Bussi vari ce,,.. I.. JX mbourg, en IH,SnkZS^i riKinil D a . ue el t0Ut r Ct, ' mp l ^ntaux t oll ri notr, puo,. Mexique, qu' Cube, la Jamaque ils ont rcoll une moisson He suces. I te rws s etc. el t Leur rpertoire trs vari compte la foi de la musique classique, des chinsooe popumnft palri'.tir,,,^ militaires, comi^ues.des danses nat ; on Ici et I ut cela exeuf wc le cencoun des SoS V Baryton d Tnor qui chantent avec accompagnement du Lnœur. .Tout t-.it prvoir que la DU%  '-'^re reprsentation de dem n aura un succs colossal LE BOSSE & Ageaces-fjleprsentali| PORT-AUiPRlNZE Agents jnraux de\ Hecltei Jones Jewell M.llirifl^ NBW-YUHK Farines lluijariati 0 0— B oula llouaa,Hn| l.Tbe lome liisuiance Comuant MiW-ui'.M Assur ance oo ntre l'inoendle Diamond latch Co Allumettes i Sale Home 1 D. S, Rubber txpori Compaoy j Souliers lie d. Citas F. flattlarie ft Sn Poi ssons sals en tous rjenres Manulactures Lile Ins'ce Qy \a surance sur ia vie, Siiilliou Fires Au v Vins & Cham pagne Uordraua COPETSllAlitF %  urre ;;nois, fromage et conservas allnoC W. S. latbews ' Son Tabacs jau nes et noir. ii.-t Nationale Sans Uivjll Uuarettes ChanteotoJ liuvois ded* s \w> 2 I 'Jh



PAGE 1

LE MATIN • I % % % %  %  Shoe tt!H 1EU 7 y.Tt-.jr. *-* HH les loges de notre cirage en ple ne sonl plu? h faire. |lre marque Monograro est actuellement une des plus connues, Elle est employe par les gens les plus slects. Elle est importe partout o nous avons de constants clients. Notre'marque^ PerfVct qui et un eintge liqaide et brillant, il la renommelde tous nos autres produits, elle occupe maintenant Le premier rang parmi les produits similaires pour sa puret, vous employez notre cirage liquide Perfeclle cuir de vos souliers Ne sera jamais ahim et vos chau s ires dureront longtemps, Aujourd'hui notre ciienlle n 4 est plus faire et nos cirages Soct employs par les Ladies, Gentlemen du HighjLtfe d'Hati. Fuiton Shoe Pohsh c\ In i\EWYORR Geo. Jeansme & IV Agent Exclutif* iKm>* Hat'l 107 aie d>< Miracles, En lace de la'anque ationale d'Haiti. Tlphone l37. tconomisez votre'n argent Lj P. ur v otre correspondance et vos |iravaux de bure m'a C re L f OX 1 ui est ce "e donnant le" plus de satisfaction La lnVi !i lre prsente cet avantage qu'elle comporte deux [BMI!!^ "trs ojachioea. c'est--dire que vous a\e/ dans la IMC Carac,res de P lu8 et qu' sont trs usuels. JJJWl sur demande. Empressez vous de prendre votre FO^ LPreetzmaon-AGGERHOLn WA .lue du Quai ""**• ^BB SJW ME CBMI 5 IENT D'ARRIVER Vermouth Martini t Eossi tfn vente en gros chez t PREETZMNNAGGERHOLM ALUMINUM LINE New-Orlans & h ktim Steamsiiip Co k Prochain dpart direct pour l'ort-au F rince Hati l,e slea ner Nils a s eea Rew Orlans le S 1 ai prochain pour Hailk Le S|S lilkeborj| laissera Mew (Mans le 29 mai prochain tousses poils d'Hati. contre la CONSTIPATION prenez les COMPRIMS SUISSES de DELORT. Pharmacien, n. C'EST LE MEILLEUR DES PUROATIFS PORTA tr-i*n.ixaavi Alex.PETRUB; PhnnuoH Al.BEHTINI Phannaciit du l) Justin VUKIi • t i<> '•lf*n li'' i.'i I*hnrmnct0*. EurtrYsiaol oppprsBioMtl •l %  i., .. Mil STHME I JioulQOr.irlliiiiil4itJ"!""^ 'Globules Rebaud I lU*uluu m>illu*. arprB*nta toi. • 1 tiyl'*• %  Li Purn : %  fr., *iK'*0 111111l.mi U HWMIW Bl. Ru* -1M lUrtyr, Pr~ Remerciement Mr Antoine Keiran remercie tous les amis qui. l ui on tmoign leur sympathie 4 B l'occasioii de la S erte ciuelle qu'il vient de laira ans la personne de sa un re MmeJusticia Indor dcde le M avril 1925 et leur prie de croira sa plus prolonde reconnaissance. Fort au Prince le 2H avril 1^23 i I i -1 1 Ku&ioue, Musique ItiO volumes de l.onne musique, relis. tioix des meilleuis inor ceaux de tousses temps et de tous les aiileurs et pour toutes lorces. S'adresser au Matin->. On trouvera L. Mnav-l A LA MAISON 'Rue duflual, No\1617. ^. H u ile d'olive"de lable Marce'l Alioth et Co. Bordeaux; en caisses de C XJI-(1U'-'XUI'ICCV> Its 2S awril 1<#5 l' et i\ 2 bt. Sardines et autres conserves francises; condiments de toutes clauses: Sauce tomate Vermouth, Martini et Koasi; Augustura Bitter, Cognac "S toiles, Henri Roi; Vins Bouge et Blaucj suprieurs en barriques, d*mi baniques et caisses de If bout. Champagne i.liar* les HeUsIack, Sucre granul et concass; Vinaigre -n caisses de 12 bt. et en barriquesjie "12 gallons, etc. etc. A. de llatteis tel C r Agents Gnraui Procnrez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles, mariages et baptmes chez FUS9 Hue Bonne-Foi >



PAGE 1

LI MATTM i Sam isoD H. S1LVERA Pharmacie Sjourn Grand Htel de Fri (\u> jui n'ont pas soeurs fnlei jolis article? il.ne.vse que vient oV recevoir La Maison Sil*ei doivent, dans leur intrt, l'empresser de pass r a telle maison, car nul part ils ne peuvent Irouvei /aussi beaux articles a des prix si raisonna Mrs. Nos articles sont vraiment de toute beaut et I • liaicbeur et nos prix dlit nt toute concurrence t'rpe de Chine couleurs assorties i " extra suprieur marocain carreaux Soirie carreaux pour robes et chemises l'ricotiiie de soie a barres Hatine voile carreaux, \oilesuisse brod ( repon franais barres et A carrea ix L iagonal noir sup. <'isimir anglais nouveaut Serge bleu anglais suprieur l'ealmbeach anglais " Jjiill union blanc anglais lit Ttissor japonais pour chemise?* hommes et lob.d lleps de soie barres couleur pour chemises ho.rimes et robos nouveauts. Hapiiste fine pour chemises Percale fine pour lingerie Calicot percale pour •* Zphyr anglais pour chemises*extra sup Organdi suisse uni et couleur lias a joursdeini-soie Chaussettes cossaises pour enfants Freneh Frisky, dernire ne uveautj Poplin fleurs |pour robes Tussor blanc Limbrie hlanc Voiles CHU eur barres Khirting blanc suprieur Bas dentelles Bas soie brode lins fil luod Lotions ''Pivert*Tulle pour premire Communion Couvertures blanche et couleur supriour Bandes brodes Madera pour vhemises et jupes >oi!e blanc a barres et mouches lUt ne blanche Gabardine blanche barres et unie Crpon blanc et couleur jours Voiie hianc et couleur uni Chemisette^ allemandes suprieur Erabant noir anglais llllilalion toile cruc Servieltes de toilettes blanohes Acoulaur damasses blanches pour familles Nappes couleurs Petites serviettes blanches damasses llrgandi • hlanc & couleur barres* A carreaux lainage couleur anglais sup, pour jupes arreaux Madras a barres de soie pour cli -inisos A h .„, Satinette Foulard pour robr 9 IMm • %  "mes Peignes franais* amerj cains Jlolletonj blancs & cou| 6urg s l'oplm de soie uni bl a „ c A ,%.' A „, Chapeau de paille ItaafTRlllI^"* extra .Casimir anglais sup M Opon brod franais Crpon franais fleura rl.rniikm.. M Serviettes ,|e toilette co U | ''fi ,lo,,veattU Epi. cir blanc aap. p^ Hg* Dama.se anglais ,,o ur matelas ||0(|bIe argeur elc eto Amiables clients, vous qui voulez porter, peu de liais, |ei nlus beau tissus qu'il soit possible de trouver sur celle place, ne manquez pas, avant d aller ailleurs, de passer chez nou o le meilleur •cceuil vous est rserv. Mas Moulu La laiton Qharlcs H. c.etjens annonce au public qu'elle vient d'installer des machines des plus mo deriics PWU" '-''prparation du mas moulu, larine de mais. Heurs fie mais pour les enlants, pour qateauxet desserts. H tes clients de la maison trouveront ces produits dans tous les dpts. litre de^rclame,il y a des conditions de laveur pendant le'mois d'avril pour tout achat en gros et par sacs. S'adresser directement la fabriqua Dec ce avis a c a]client'e ei aux mdecins et au public qu'il te nanisoroi sou Laboratoire d'IUogie en un Laboratoire Ji biol yie appliqu sous la Direction du Dr Ricot et t. Sjourn Le la ura'o.re est ouvert loudlei jours de 7 tires du u.i ni 0 ueurea il soir pour toutes les rechercha ei anilyses pr'ue dans fax nonce ci i ointe, faut pour! i V\assi manu et ia constante L 1 e-S i Ori S jroi l eu s que le mardi de en: qua semaine. S'adre or m fnarmicie pour les rei set/us BU* naves d'urines et Suegasinque Ha :l on de Wassermaon Hiaction de Tnboul , Examen du sang et du pus i xamep^des mat res icales Ex a ni i ue crachai ,','tlbumino ractio osante UrnScr/atr Ked/ Sans pareils pou leur* Solidit Elgance (ovfott fracheur En vente partout Tour les ren mandes s adresser a Eub.LEBOSS&Co Agen is l niverttl" "tefnt" Keds FabricaJos solamente pnr la „ United States Rubber Company Chez F. Lavekt & Ce Vinnent d'arriver par le Franais les avides suivants : Dentelles Kxtra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or et Areent 5J5 WOttai, Chapeaux Garni., Plumes, Kleurs, Paille de Soie el ous artules pour Mo.les.-Spirterie.Des Motifs Haute Fantaisie en perles pour Kobes et ( hapsaui, des Scs Perls de toute beaut, dei h cs uancings, Uapeaux Jean liart pour Entants, Brosses tte. ugnes coiffer tous t enreg des Broes dente, des l'aies Dent irices, elc, elc. tSMsssSa trticiM pour merc,r:e ei "*••*-* %  •OJJMI WlOOSOBOMal B d Usai our pharmacie. Aj.maotaUoD Ua..e. : UpCogaeo, Vin,, i hampago, aib balles en caou choacet l'oupes J ouets div, r V P—n?*T r r dt ,,,,armd ,e el ^cialils Pharm .ceutiqu .| c > ; Pas* ns, rub.s en caoutchoucVins et Sirop Deschien Vin Nourr/ a£l Sft 1, guinium Labarraque.feptoh'er etc.e.c \ffXm. il de .lauberl, hcenna en Gros, SHVons antiseptiqu i, u i 69 qualits BxImib.eMenre. pour Srops,li,,ueurs et GMSMTCOIBIS na.u e .Nous avons reu le Vritable Th des Alpe. Kxcellen dpurt .' K.N bTJLk .garettes Umel, Articles de Mode en gros. Prit sp ciau, *?assez-nous voir, nos prix sont avantageux Position exceptionnelle, au centre HHC • SVMV^Si •



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE IMPRIMEUR CI mrui M y luire BOIS VERNA 1358, Rue Amricaine NUMEPO 20 CENTIMES Quotiiien TLPHONE If 242 la chose la plus prcieuse au monde, ce sont les bonnes relations entre les homme?.Us conversations ne contribuent pas 'ta Mit* eea bonnes relations, au contraire, elles les gtent. Il taut parler le moins possible, surtout avec ceux auxquels nous tenons. Lon To'stoi 19me ANNEE M* **i PORT-AU-PRINCS (HATI ) MARDI 28 AVRIL 192.-, A propos de l'Ile des Pins [et la nouvelle Rpublique, ci c L'ile des Pins reste en des limites de Cuba.propar Sla Constitution; la II de 6 de l'Amendement posas au trait de ratification, appendice la Gonstilupar le snateur lmonrate Mie e Cuba d'abord, puis TriKellar, du Tennessee, tendant, anent entre les Etatsparmi d'autres avantages, ce que les rside Us amricains aient les mmes droits de citoyen que les rsidents cubiins, que l'enseignement de l'anglais de" savoir qui elleapsoit obligatoire, que les machifera l'objet d'un Trait ns et le matriel des fabriques r . soient imports libres de droits, cet article les Etats-Unis des Etats-Uni? l'ile ta Pins tenoncent pas impliciteet que les produits de l'ile soi3nt l'ile des Pins, prvoient exports aux Etals-Unis, .ibres isiibiiit de lui reconnatre de droits . t spcial. Le Trait aurait t ratifi s', ralit, la question des il y a 20 ans, un petit nombre navales acqurir tout le de spculateurs n avaient acbdes Antilles, depui 0 Saintt pour de maigres valeurs, des jusqu' l'ex'rmit ocquantits importantes de ter les revendre bons ilale de Cuba tait dj du jour et l'ile des Pins l,e comme pouvant Mre de ces bases, restait (le moins comme une etpgage st: tut indn, jusce que les deux baies de il Honda et de Guantanajfussent dtinitivement afler* aux Etats Unis. Ceux-ci lient alors reconnaftie les in de Cuba sur l'ile adjacomme compensation irmage des deux baies dsiliTt II du Trait relatif Pins qui vient d'tre dit formellement/. < La ion par les Etats Unis, (leurs prtentions la pro* de la dite ile se fait en dratior. des concessions [nations navales et de char idanaUte de Cuba, conces* > iailei antferier rement aux its-VJo pat \t Rpublique We passe ainsi dfinitiet a .'a Rpublique de Curt.Jei Etats-Unis trouvent ion de plus l'occasion de se olrer quitables sans commettre aucun de leurs intPnmordiaux. is pourquoi le Trait qui nnne la souverainei de Cu pj l'Ile des Pms a attendu de vingt ans sa ratilicalion, pu d tre ratifi en mme celui par lequel les Etatcobtenaient les bases nade Cuba ? 1^03 ce jour, des intnouveaux sont crs dans des Pms. [j de la moiti des terres lennent des amricains, %  la faveur du 'STATU oto, long comme un petit Etat i;.i cubain avec des *{Jd?e soustraire l'em de lois de Cuba. C'est pour • e r ,' %  ''•faction ce desideque 19 rserves furent prot rains pour les revendre prix, des amricains rsidant aux Etats-Unis et qui l'on fait accroire que l'ile des Pms tait un territoire amricain Sur quoi tait appuye leur conviction ? Sur une fausse infonnition. Un auxili ire du Dparlement de la Guerre, nomm Meiklejohn en fut l'auteur. L'information avait t fournie comin >. mane du Dpartement de la Guerre, en J nvier 1900La dcision de la Cour Su rjr ne des Euts-Uni*. ranci f le Juge Puller, le 8 if _JD07 dans l'afair Pearc tranah m fait mention, sa. { arrter de l'inci lent de M IN jolm et de l'opinion < que l'ile des Pins avait t ce Je ux Etals Unis et que, par consquent ell -. I usait partie du territoire amricain • 11 y a des lettres, dit h dcision d> la Cour Suprme, d'un sou* se cretaire de la Guerre ou cite* par son or Ire, Et encore d'autres points que nous ne consirons pas comme ail ctant srieusement la conclusion que l'Excutif a fermement soutenue : que les Etats-Unis n'ont aucun droit sur l'ile des Pins en vertu du Trait de Pans et que l'ile doit tre traite corn ne territoire tranger, < car le < IDUvernement amricain n'a pas pris et n'a pas prtendu en prendre possession en fait ni en droit, ce qui est MiiQtifll pour la rendre nationale . Cjtte dsisioD de la Cour Suprme tait conforme l'opinion d'uom r.es roliques minents p*r mi lesquels l'honorable Mousieur blihu Root qui, dans deux coumuoications crites l'une le 18 Dcembre l9o'J comme Secrtaire de la Guerre, l'autre le 17 Noyem br IfOfe, comme Secrtaire d'Etat, en rponse au Prsident du club am ncain de l'ile des Fins, s'ex • primait ainsi : Je n'ai jamais donn4 de ron^il a cear qu' v >ulaient acheter des proprits dans l'ile des Pins; mais quand la que? lion me fut prsente pour la premire fois, au commencement de l'anne 1900, \i IU uae rponse pour tous les consultants dans le sens que le status de l'ile des Pins tait lesquelles Dpartement de la Guerre de r pondre. J'ai su depuis, qu'un ancien sous-secretaire de la Guerre avait antrieurement, et sans mon autorisation, dcid qu'un adju dant gnral auxiliaire donnt l'information que l'Ile des Fins appartenait aux Etats-l'nis. Je ne l'ai jamais pens ainsi. Cette He avait •'t, pendant plu sieurs sicles dans le* mmes con ditions que des centaine* d'autres lies qui entourent la cote de la terre ferme de Cuba, comprise dans la division politique du royaume d'Espagne connue sous le nom de CUBA. Pendant longtemps, elle a fait partie de la province de la Havane, qu est une division poli t i que de Cuba. Mon opinion est 3 u'elle fut comprise dans le terim e Cuba-, tel que ce terme a t employ dans le Trait de Paris et que, par consquent, elle n'es* pas comprise dans l'expression < Puerto-Rico et autres l'es •>. A l'poque de la signature du Trait, l'Ile des Pins tait une partie de Cuba comme Nantuket est une partie de Mas^achussets. l.'fe est lgalement soumise ai contrle et au gouvernement de la '{.publique de Cuba et vous tes tenu ainsi que vos associs, d'obir aux lois de ce pays, tant que vous rest.re? dans I Ile. Une fois que le Trait actuellement pendant devact le Snat, sera approuv par ce Corps, toute prtention des Etats Unis sur III* des Pins aun vcu Le Trait accorde simple ment a Cuba, ce qui est conforme '.a justice et au droit internatio nal.. Je n'ai aucun doute sur ce que l'Ile a toujours fait partie et continue de faire partie de Cuba, et qu'elle n'a jamais t territoire des Etats-lnis. C'est dans celte conviction que le Prsident Roo sevelt a autoris le prsent Trait, que Monsieur Elay l'a si^n et !a ratification duquel j'espre Ira^ Borras & Navarro Rue du \iaente,s'adresser Monsieur LOFE RlVEH. en lace Me la Foste. Borras Navarro les Elections Prsidentielles en Allemagne! le Feld iarcbal Ton Hindenburrj est lu i importe majorit Quelques dtails surjjjestits Un million de drapeaux aux couleurs monarchistes ont t distribus BERLIN, 17Le feld marcliit Von Hindenburga t" lu prsi dent de la rpublique allemaude avec uue majorit de plus d'un million de voix. les promoteurs de la campagne du Dr Miirx dcla rnienl vers minuit qu'il avait t impossible leur candidat de lut ter contre la supriorit du feld m i r. h il dans 2.'5 districts. Les chiffres officiels provisoir.s sont : Von Hiud.nburg II 039.31)9 Marx 13.751.640 Thaelnunn 1031891 Voles nuls 21.910 Total 30.345.510 l-es { ssises fcj 6 Jui 'y a^it se Sf s r "n cas de vol ^accuse de vol de di,me^2w, 'J'licedeMr fP^etajusieBijou. air'g le dbats : le sige du au occup par le ,.., ;; r vy Jean et la ParpZntl Ia do,en aient Anh esres P e ct.ve.nentpar **hur 61-L.i et Joubert ^laKMuredesdbUsgnidu 1 '' Nulcv ayant r%  ^e^, Anww Lesp ran: [quel Jbstiiui P civile ce fut acquitte, il tait environ 1 heure. Aujourd'hui, ligure sur le r'e des Assises 1 affaire des nomms P*tit Choute Simon 11 Foncilia Delphin, prveius de meurtre sur la personne de Petit Michel Toussan)' (Arcahaie, 1 La dfense sera prsent-e par Mes. Georges Mathon et E^. Cassagnol. Parisiaaa Ce.Soir le Baron Mystre 4e pisode La Nouvelle Aurore 7e A 8e pisodes Eutrt ; 50 cts vail'.er . Aux Secrtaires d'Eta' Roit, llay, au Prsident Roo?evelt,*au Juge Fuller, partisans du Trait ,il faut asociet le Juge de la CouSupreme, William H. D cuisinier s. M i vie i ur.rt it leur prover* roman paraitre de Jean Ciltier dpend de la bonne volont de Boissire. "La bonne vie" ou l'an ( 0UB ceux q u i pensent quec e t leur de "Loin de la Kitfl^tte d j m | a cration d'entreprises de ce cri avtc un humour cocasse bas tonds parisiens. Le numro spcial : 3 fres 50 3. Place de la Sorbonne Paris. d le) Avis Il est donn avis, en vertu des Rglements, qu'il Mit in 'a l une pompe ga/.olme type visible au No 1366, Grand'Rue ou Rue Repu blictuae. genre que notre pays poursuivra v c succs son volution crtaine. La souscription marche el dj, comme nous 1 avions dj annon ce, Monsieur le Prsident de la R publique et Madame Borno ont Vari leur rontiibulion. Il en est de nrftme d* prenne lous les te crtaires d'Etat el des membres du Tiibunal de Cassation. On itlend les pnuceriptions de MM. tes Conseillers d'Etat pour oublier la premire liste. Marx lient la tte des districts m* tropolitiins, mais cet avantage lo cal est contrebalanc par la ?uo riorit d'Ilindenburg dans les cam pagnes. Environ .|' o/o des lec teurs berlinois avaient vot avant midi. La luule se pressait aux abords des urnes et il y a eu quel ques chauffotires. Les agents de police ont eu fort faire pendant toute la journe et la soire pour maintenir l'ordre. En Rhnanie les lecteurs ont vot en faveur de Marx qui a obtenu 193.000 e llindenburg 90,000 voix. A Bonn et Coblence Marx a eu deux fois plus de voix qu'lliiilenburg i Trves trois t'ois plus et V.iyenca quatre fois plus. HANOVRE — llindenburg est all passer la j lurne dans la fa mille de son fils Gross Schnelper. Le quaitier ou rside le feld mare chai tait pavois de drapeaux aux couleurs monarchiques, tandis que les couleurs rpublicaines • taieat dployes dans les qua %  tiers ouvriers. L'activit a t con tidrable pendant la journe. Les partisans de Marx taient en ma jorit.Il n'v a pas eu de dsordre; cependant dans le cent>e de la v

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06411
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, April 28, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06411

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
IMPRIMEUR
CI mrui M y luire
BOIS VERNA
1358, Rue Amricaine
NUMEPO 20 CENTIMES
Quotiiien
TLPHONE If 242
la chose la plus prcieuse au mon-
de, ce sont les bonnes relations en-
tre les homme?.Us conversations
ne contribuent pas 'ta Mit* eea
bonnes relations, au contraire,
elles les gtent. Il taut parler le
moins possible, surtout avec ceux
auxquels nous tenons. Lon To'stoi
19me ANNEE M* **i
PORT-AU-PRINCS (HATI )
MARDI 28 AVRIL 192.-,
-
A propos de l'Ile des Pins
[et la nouvelle Rpublique,
ci c L'ile des Pins reste en
des limites de Cuba.pro-
par Sla Constitution; la
II
de 6 de l'Amendement posas au trait de ratification,
appendice la Gonstilu- par le snateur lmonrate Mie
e Cuba d'abord, puis Tri- Kellar, du Tennessee, tendant,
anent entre les Etats- parmi d'autres avantages, ce
que les rside Us amricains
aient les mmes droits de cito-
yen que les rsidents cubiins,
que l'enseignement de l'anglais
de" savoir qui elleap- soit obligatoire, que les machi-
fera l'objet d'un Trait ns et le matriel des fabriques
r . soient imports libres de droits,
cet article les Etats-Unis des Etats-Uni? l'ile ta Pins
tenoncent pas implicite- et que les produits de l'ile soi3nt
l'ile des Pins, prvoient exports aux Etals-Unis, .ibres
isiibiiit de lui reconnatre de droits .
t spcial. Le Trait aurait t ratifi s',
ralit, la question des il y a 20 ans, un petit nombre
navales acqurir tout le de spculateurs n avaient acb-
des Antilles, depui0 Saint- t pour de maigres valeurs, des
jusqu' l'ex'rmit oc- quantits importantes de ter
les revendre bons
ilale de Cuba tait dj
du jour et l'ile des Pins
l,e comme pouvant Mre
de ces bases, restait
(le moins comme une etp-
gage st: tut indn, jus-
ce que les deux baies de
il Honda et de Guantana-
jfussent dtinitivement afler*
aux Etats Unis. Ceux-ci
lient alors reconnaftie les
in de Cuba sur l'ile adja-
comme compensation
irmage des deux baies dsi-
liTt II du Trait relatif
Pins qui vient d'tre
dit formellement/. < La
.___ion par les Etats Unis,
(leurs prtentions la pro*
! de la dite ile se fait en
dratior. des concessions
[nations navales et de char
idanaUte de Cuba, conces*
> iailei antferier rement aux
its-VJo pat \t Rpublique
We passe ainsi dfiniti-
et a .'a Rpublique de Cu-
rt.Jei Etats-Unis trouvent
ion de plus l'occasion de se
olrer quitables sans com-
mettre aucun de leurs int-
Pnmordiaux.
is pourquoi le Trait qui
nnne la souverainei de Cu
pj l'Ile des Pms a attendu
* de vingt ans sa ratilicalion,
pu d tre ratifi en mme
celui par lequel les Etatc-
obtenaient les bases na-
de Cuba ?
1^03 ce jour, des int-
nouveaux sont crs dans
des Pms.
[j de la moiti des terres
lennent des amricains,
la faveur du 'Statu oto,
long comme un petit Etat
i;.i cubain- avec des
*{Jd?e soustraire l'em
de lois de Cuba. C'est pour
e,r,'''faction ce deside-
que 19 rserves furent pro-
t
rains pour les revendre
prix, des amricains rsidant
aux Etats-Unis et qui l'on fait
accroire que l'ile des Pms tait
un territoire amricain
Sur quoi tait appuye leur
conviction ?
Sur une fausse infonnition.
Un auxili ire du Dparlement
de la Guerre, nomm Meikle-
john en fut l'auteur.
L'information avait t four-
nie comin >. mane du Dpar-
tement de la Guerre, en J nvier
1900- La dcision de la Cour
Surjr ne des Euts-Uni*. ran-
ci f le Juge Puller, le 8
if _JD07 dans l'afair Pear-
c tranah m fait mention,
sa. { arrter de l'inci lent de
M in jolm et de l'opinion < que
l'ile des Pins avait t ce Je ux
Etals Unis et que, par cons-
quent ell -. I usait partie du terri-
toire amricain 11 y a des
lettres, dit h dcision d> la
Cour Suprme, d'un sou* se
cretaire de la Guerre ou cite*
par son or Ire, Et encore d'au-
tres points que nous ne consi-
rons pas comme ail ctant s-
rieusement la conclusion que
l'Excutif a fermement soute-
nue : que les Etats-Unis n'ont
aucun droit sur l'ile des Pins
en vertu du Trait de Pans et
que l'ile doit tre traite corn ne
territoire tranger, < car le < Idu-
vernement amricain n'a pas
pris et n'a pas prtendu en
prendre possession en fait ni
en droit, ce qui est MiiQtifll
pour la rendre nationale .
Cjtte dsisioD de la Cour Supr-
me tait conforme l'opinion
d'uom r.es roliques minents p*r
mi lesquels l'honorable Mousieur
blihu Root qui, dans deux cou-
muoications crites l'une le 18
Dcembre l9o'J comme Secrtaire
de la Guerre, l'autre le 17 Noyem
br IfOfe, comme Secrtaire d'Etat,
en rponse au Prsident du club
am ncain de l'ile des Fins, s'ex
primait ainsi : Je n'ai jamais
donn4 de ron^il a cear qu' v >u-
laient acheter des proprits dans
l'ile des Pins; mais quand la que?
lion me fut prsente pour la pre-
mire fois, au commencement de
l'anne 1900, \i IU uae rponse
pour tous les consultants dans le
sens que le status de l'ile des
Pins tait
lesquelles
Dpartement de la Guerre de r
pondre. J'ai su depuis, qu'un an-
cien sous-secretaire de la Guerre
avait antrieurement, et sans mon
autorisation, dcid qu'un adju
dant gnral auxiliaire donnt
l'information que l'Ile des Fins
appartenait aux Etats-l'nis. Je ne
l'ai jamais pens ainsi.
Cette He avait 't, pendant plu
sieurs sicles dans le* mmes con
ditions que des centaine* d'autres
lies qui entourent la cote de la
terre ferme de Cuba, comprise dans
la division politique du royaume
d'Espagne connue sous le nom de
CUBA. Pendant longtemps, elle a
fait partie de la province de la
Havane, qu est une division poli t i
que de Cuba. Mon opinion est
3u'elle fut comprise dans le terim
e Cuba-, tel que ce terme a t
employ dans le Trait de Paris et
que, par consquent, elle n'es*
pas comprise dans l'expression
< Puerto-Rico et autres l'es >. A
l'poque de la signature du Trait,
l'Ile des Pins tait une partie de
Cuba comme Nantuket est une
partie de Mas^achussets.
l.'fe est lgalement soumise ai
contrle et au gouvernement de la
'{.publique de Cuba et vous tes
tenu ainsi que vos associs, d'obir
aux lois de ce pays, tant que vous
rest.re? dans I Ile. Une fois que le
Trait actuellement pendant de-
vact le Snat, sera approuv par
ce Corps, toute prtention des
Etats Unis sur III* des Pins aun
vcu Le Trait accorde simple
ment a Cuba, ce qui est conforme
'.a justice et au droit internatio
nal.. Je n'ai aucun doute sur ce
que l'Ile a toujours fait partie et
continue de faire partie de Cuba,
et qu'elle n'a jamais t territoire
des Etats-lnis. C'est dans celte
conviction que le Prsident Roo
sevelt a autoris le prsent Trait,
que Monsieur Elay l'a si^n et
!a ratification duquel j'espre Ira-
^
Borras & Navarro
Rue du \ia La Fabrique de losaqties a l'honneur d'offrir es
services aux Inn'nieurs.arcliilecte^.particuliers de la
u une des questions sur Capitale et de la Province pour I executi )i de travaux
et! n'appartenait pesas en carreaux-mosaiqiie* de toute beaut "et de des-
seins varis,blocs en ci'tient,granit,pier' a ific elle,
halustra'les,dcoralions, travmx au cimet res: tonbes,
caveaux, etc.
Prix modrs.Faites nous une visitt\le meilleur
accueil vous est rserv.
pour los'conditions de >ente,s'adresser Monsieur
LOFE RlVEH. en lace Me la Foste.
Borras Navarro
les Elections Prsidentielles
en Allemagne!
le Feld iarcbal Ton Hindenburrj est lu i importe
majorit
Quelques dtails surjjjestits
Un million de drapeaux aux couleurs monarchistes ont t distribus
BERLIN, 17- Le feld marcliit
Von Hindenburga t" lu prsi
dent de la rpublique allemaude
avec uue majorit de plus d'un
million de voix. les promoteurs
de la campagne du Dr Miirx dcla
rnienl vers minuit qu'il avait t
impossible leur candidat de lut
ter contre la supriorit du feld
m i r. h il dans 2.'5 districts. Les
chiffres officiels provisoir.s sont :
Von Hiud.nburg II 039.31)9
Marx 13.751.640
Thaelnunn 1031891
Voles nuls 21.910
Total
30.345.510
l-es {
ssises
fcj6 Jui'y a^it se
Sf s"r, "n cas de vol
^accuse de vol de di-
,me^2- w,'J'licedeMr
fP^etajusieBijou.
air'g le dbats : le sige du
au occup par le
,.., ;;rvy Jean et la Par-
pZntl Ia do,en" aient
Anh esresPect.ve.nentpar
**hur 61-L.i et Joubert
^laKMuredesdbUsgn-
idu1'' Nulcv' ayant r-
^e^, Anww Lesp ran:
[quel
Jbstiiui
P civile
ce fut acquitte, il tait environ
1 heure.
Aujourd'hui, ligure sur le
r'e des Assises 1 affaire des
nomms P*tit Choute Simon 11
Foncilia Delphin, prveius de
meurtre sur la personne de Pe-
tit Michel Toussan)' (Arcahaie,1.
La dfense sera prsent-e par
Mes. Georges Mathon et E^.
Cassagnol.
Parisiaaa
Ce.Soir
le Baron Mystre
4e pisode
La Nouvelle Aurore
7e A 8e pisodes
Eutrt ; 50 cts
vail'.er .
Aux Secrtaires d'Eta' Roit,
llay, au Prsident Roo?evelt,*au
Juge Fuller, partisans du Trait ,il
faut asociet le Juge de la Cou-
Supreme, William H. D taire d'Etat la terminaison de la
Suerre avec l-Espagne cl Prsident
e la commission charge de ngo
cier la pix entre les deux pay*.
Pex Prsident Tatt. alors Couver
veur Provisoir de Cuba, en t9()6,
dclarant que tonte action tendant
soarer l'ile des Pins de Cuba
arait t la violation d'un engage
ment ax4 .
Flix MAGL01RE
c Le CrapouilloU
Le Crapouillot (f6 Mars] publie
un numro spcial sur le Salon
d*s indpendants IVM 70 rep .
duction et une spirituelle critiqu
de Robert Ry. Dans c-tte mem
livraison, un cuneu\ chapitre ii
BERLIN Le|comit lo i.l llin
d*nburg a lait distribuer pendant
la campagne lectorale 1 millioa
et demi de drapeeux aux couleurs
monarchistes pour une somme
d'environ boO 000 maiks Les prin
ces de la f.imille llohenzo'lern vin
) eut dposer leurs bulletins dans
l'urne 1 Postdam ds l'ouverture
des bureaux ; ils taient en cha
peaux haut de forme et revtu de
dcorations du temps de l'Empire.
Des dtachements en casq/ies d'
cier et bannire dploye parcou
nii.Mil les rues de la ville, m is
vitrent les rencontres
Parmi les rapports in liquant la
supriorit de Von llmdenburg,
ligure celui de la Prusse orientale
o il est tout puissant. Le Dr
Uae uvre utile
Il ('agit du projet de construc
ti mi de l'Ecole des S Veau Un sait q .e t'. st l'ini
lit ve de Me J. M. Ridy qu'e t
due cette uvre dont la r6aiisalion
c fm tous plaignez de la arcliitade
de ras maox ? : chassez vo>
cuisinier s. m
. i vie
' i ur.rt
it leur
prover*
roman paraitre de Jean Ciltier dpend de la bonne volont de
Boissire. "La bonne vie" ou l'an (0UB ceux qui pensent que- c e t
leur de "Loin de la Kitfl^tte d jm |a cration d'entreprises de ce
cri avtc un humour cocasse
bas tonds parisiens.
Le numro spcial : 3 fres 50
3. Place de la Sorbonne Paris.
d
le)
Avis
Il est donn avis, en vertu des
Rglements, qu'il Mit in 'a l une
pompe ga/.olme type visible au
No 1366, Grand'Rue ou Rue Repu
blictuae.
genre que notre pays poursuivra
v c succs son volution crtaine.
La souscription marche el dj,
comme nous 1 avions dj annon
ce, Monsieur le Prsident de la R
publique et Madame Borno ont
Vari leur rontiibulion. Il en est
de nrftme d* prenne lous les te
crtaires d'Etat el des membres
du Tiibunal de Cassation.
On itlend les pnuceriptions de
MM. tes Conseillers d'Etat pour
oublier la premire liste.
Marx lient la tte des districts m*
tropolitiins, mais cet avantage lo
cal est contrebalanc par la ?uo
riorit d'Ilindenburg dans les cam
pagnes. Environ .|' o/o des lec
teurs berlinois avaient vot avant
midi. La luule se pressait aux
abords des urnes et il y a eu quel
ques chauffotires. Les agents de
police ont eu fort faire pendant
toute la journe et la soire pour
maintenir l'ordre. En Rhnanie
les lecteurs ont vot en faveur
de Marx qui a obtenu 193.000 e
llindenburg 90,000 voix. A Bonn
et Coblence Marx a eu deux fois
plus de voix qu'lliiilenburg i
Trves trois t'ois plus et V.iyenca
quatre fois plus.
HANOVRE llindenburg est
all passer la j lurne dans la fa
mille de son fils Gross Schnelper.
Le quaitier ou rside le feld mare
chai tait pavois de drapeaux
aux couleurs monarchiques,tandis
que les couleurs rpublicaines
taieat dployes dans les qua
tiers ouvriers. L'activit a t con
tidrable pendant la journe. Les
partisans de Marx taient en ma
jorit.Il n'v a pas eu de dsordre;
cependant dans le cent>e de la
v drapeau monarchiste.Plusieurs so
cits de vtrans ont manifest
en faveur d'Ilindenburg et une re
traite aux (lambeaux a eu lieu eu
son honneur.
Nouveau Consul .
Notre confrre L'Artibonite
annonce que le gouvernement do
minicain par dcret du Prsident
lloracio Vasque/ vient de taire un
choix trs heureux en confiant la
direction de son consulat aux Go
naivesMrP. A. Luc Gardera.
Le Gouvernement hailien a ac
rord l'excquatur au nouveau con
lui. ____
Vers l'un 00 av7 J. t..
des Romains n'tait plus
perptuelle orgie :
Leur HStrit qui avait
puissance, leur sobriM ,
biale avaient tout jamais dispa
ru de leurs murs Ils avaient
trouv le moven. ces graoua dca
dents, do manger IS heures par
jour de de "rduire le corps hu
main au rle d une soupape De
trs riebes patriciens furent ruin
api es une seule nuit de festin et
l'on connail le fameux mot de Lu
cullus son intendant. La jeunes
se dsertait lu leons des rhteurs
pour suivre les cours de cui&ine.
Les meilleurs soldats n'taient qua
les plus gros mangeurs et les plus
grands ctovensdece superbe Em
pire qui ava t subjugu le monde
n'taient plus que ceux dont la
table pouvait s'orner des mets les
plus lias el dos vins les plus api
teux ou qui pouvaient montrer A
leurs convives les plus belles tille*
nues.
Aussi la dcadence arriva vile
et aussi, tous ses maux : perte des
Provinces conquises par les Csar
et les Auguste, dissensions intes
Unes, appauvrissement des nan
ces pubiques, affaiblissement dos
lgions, tyrannie des empereurs.
Une voix s'leva encore cependant
au milieu de celte ruine gnrale^
C'tait celle de Snque le pli:;
sophe. Et, lorsque les Romain- M
plaignaient aux dieux des m.nix
qui les accablaient : vous
vous plaigne/ de la multitude a
vos maux, leur disait dnoue,
bien, chasst/. vos cuisiniers."
Nron fit mourir le Philosopha
qui avait t son prcepteur.
Dimanche 3 Mai prochain U
Tennis Club de Saint Marc sera
reu Mariani. A S heures de
l'apros midi il y aura match entre
les quipes des deux Clubs.
On se rappelle que Mariani avait
t battu & Si Marc. C'est la re
vanche qui sera joue. (In s'at
tend a une belle purtie.
Rappelons en pissant que Saint
Marc Tennis Club compte de trs
bons joueuis : Burnes, Itcinbold,
l'eters, VValershoot ; pour ne ci
t'r que ceux l.
Le Club de Tennis Amricain a
jou (limanclu! 36 avril Saint
Marc. L'quipe Saint Marcoiae
reprsente par Burnes, Reinbold
a gagu le double par fi i,
62. Cn single a t gagn par
le Club Amricain et le dernier
double jou dans des condition
dtavorables, cause le la pluie,
a t gagn | ur le Club Amricain
contre Burnes, Watershoot.
avis
Le public et le commerce sont
aviss que d'un commun accord
Monsieur Kmillio N'gMftIioni sest
retir de ma Maison deCommeice;
en consquence la promialion e
je lui nvhis donne, cesse partir
de ce jour.
Portau Prince, le 16 anil 102b.
Lorg RIVERA
Les affaires commerciales de
celle intressante ville prennent,
chaque jour, une plus grande ex-
tension. Les ruines causes par
le dernier incendie disparaissent
peu peu et. partout.de nombreu1
ses construction* en briques, en
ciment en bois sont entreprises.
Cependant les entrepreneurs et les
commerants se heurtent 4 de gr*
ves difficults provenant du man
que de mou ns de transport!
Les propri'nires de camions
ne pourraient-ils point prendre la
question en bonne considration
et y apporter la solution uceasai
re?
Le tirage de la grande loterie
organise au profit de l'Eglise de
8-t Andr, par le Pre Bo\erJ
Cur de l.ogane. n'a pu avoir lieu,
la Semaine de Paqaea comme 1
bon Pre l'esprait; sur lea li J
billets, il n'y a que 135 qui obf
|u tr olecie, Ce tioeaj cogtrj


LI NAT1N
.
-
J
DEPURATIF du
Dr MANGET

Vices du Sang
Varices, Glandes
Mauvaise circulation
Maladies de Peau
Avarie
Maladies des Femmes
f.tabliaaamaKta Chtelain
GRANDS PRIX
If viiig. cbarf* de dtihols, d'humfurs
t d impuriic. riirulr mal, favorisant
mm l.i o,iiv;,-,in>ii ilu (oie, provoquant Ici
vdrtnes, Ici varices, le lunioiroides et
dterminant do nonaamtet affections de
la pe;m aiasl <|iie clous et anthrax.
^-Lfi-DPURATir DU DOCTEUR MUNGLT .
nettoie le mue, vivifie et assainit l'orga-
nltme. Il vite ainsi les affections ducs
une combustion incomplte des aliments
au ralentissement de la nutrition lob-
site, asthme, emphysme, goutte, rhums-
lisllMa, nvralgies tenaces, neurasthenl,
in".mines, vertiges, scistiqua, lumftfafc
mi||rjines,
Chez la femme, il rgularise la ClrM
lation du sang, facilite les poques, pr-
pare la formation et vite les malaise dt
1 ji!i critique II clairciLk teint et assure
la beaut de la peau.
Il constitue un excellent traitement dt
issant la tensioo
la viscosit si a
travail des reinl.
Ct
Ijiboral Met l riMioruil,'j. rue Valtnctanuaa
I'.iii... I l'"l,harniac>'>
^ > mninm im raceill
\ rartcrio-sclcrosc en ab.i
a/^J artrielle, en diminuant
<-^* quille et en facilitaul le
.4X3*
MtW
i- at, rV.r-"atrjfl-.-.
:s;r -.- ; nar ^a
Iwffa Ta;i'a it CmM'|!'aian
Um\t a occafioDDtl m d/ficit de
100C dollars, car i'iuluiigalile Pire
Boyi r n'avait point voulu que, ous
MCUD prtexte, !efc travaux lsjent
interrompis.
tomme nous le disions (1er
nit'-rtn enl le ItAlimr.nl de I Eglise
de I uforl est achev, la ccmlruc
tion a t excute, sur un eonlrat
pnn~f avec le Cur de L' gte,
par l'Ingnieur lli. Fqu.re.
Cej ttidant il reste ei.core aclie
ver la vt e de I difie*, le carrela
ge, la peinture il toute lorueucn
tat ou niili- ','! ..I.'h .
Ans-i le tur de la Paroilie,
tout 111 reneiciant Mr l'Yqti i^reet
les gnreux ilonatt u s qui l'on'
aid i inei .< i >on rsuvre au f oint
O elle'st. lait un pretUBt appel
tous les lid es, ti ua lei plenus
de Saint Andr pour un dernier
offort alin que le df t s il de la Lote
rie oit couveil el l'FgliM ddie
au grand Saint compltsni( nt in lie
ve, car, le Pie Bover espre en
faire la Bndiction dans le cou
rant du mois de Juin.
Nous nous joignons l'appel du
Cur et engageons vivement tous
a lui apporter leur tliole.
Nouvelles Etrangres
Commission des
Rclamations
* Il est donn avis que \eudri-.li
ter Mai mit un jour liil, a
"t'orami.-sion des lU-clamatlons si
gra la veille UO Avril.
1 Eifl. Mm
.Nous avons revu avec plaisir
notie culiaborateui Me tmmanuei
Kiauco ur, Substitut du Commis
mi ire du '.iouvernemenl A Si Maie
qui est A la Capitale pour raison
ue tante.
.Nous lui lenouvelons nos i\m
pa luus et dos meilleurs compli
me nts.
Mr et Madame Mai cel.Latour
ont le plaisir d'annoncer leurs
amis la naissance de leur lits
\ Al.l.ItlO.
Prcisions
l'un le compte rendu du rcent
vnvHge de M. Homo aux Ca>es,
p. tu dans notre dition d liitr il a
t imprim que le Prfet el le Ma
gUtrut Communal des Caves ont
acctmpagne ie Prsidant presque
la Capitale. C'est fsieVdla Capitale
qu'il 1-ti.l lire.
AVIS
Les dbiteurs de la faillite
Abdallah Ackmed sont invites
vnsfr s; Bl dlai If montant
de leuis cen p'.ea au soussign,
agent de lu tailliio, But des
Gaira No 341.
Port au l'rinee 28 Avril 1U2.
L'Ag'Ot tte la PaiUite,
Iai.liln RULX.J"
Par Cable
Da is la marine, japonaise
TOKI ) Le ii.ini>i. iv de la mi
rine annonce que il navires de
gutre d'un dplacement de lit
900 tontes sotit acititllement en
construction confoim'ment aux
conditions du trait de VVasbina
loo. es ba iments comprenant en
lie ai.lies 8 eniseurs de 1re clas
se d'p aaol 59 iOO tonnes, 3
croiseurs de 9me classe de 1G.
500 tonnes, 2 contre torpilleurs
et ua navire porte avions, un croi
seur de 1re classe et 2 de ime
classe ont dj t lun es.
Le chmage en o(|leitrra
LON )HES 11 y a en Angleler
re 1800 anciens olliciets ayant vi dans la Grande Gueire qui de
puis 1 armistice n oui pu russir A
trouver un emploi Le ministre
du travail s st ellbrc de les pla
cer ru.is u a pu russir bien que
(ous soient des spcialistes eutrat
ns. Depuis t'JIH, le bureau de
placemeul a plac Ho OiO olliciera
et soldats t fait ap.el nul emplo
yeurs de toutes citgories eu leur
demandiut de selloicer trouver
ua emploi A ceux dont les i mus
figurent encore sur les listes du
bureau.
Commet.. s iodustiiefa
allemand d'aviation se
disposent a se drobw
aux restrictions qui leur
Boni imuosoi
lihKLlN Le Voki ZeitiM*
d Lu r que les industriels aile
mauds d'aviation se disposent avec
des'aviateuis allemands S trans
porter en grande pat lie leur camp
d opra.ions eu Amrique cenlia.e
o ils ne seront soumis a auiui e
restriction. La Cie aerietue aile
minde en Colombie prend des n e
sures pour Uudie ses .-. wr..- A
toute l'Amrique cenliale. Cuba
el lu Monde. Le gouvernement
des Liai* Cuis aurait, paniit il.
ottert des emplacements lavora
bls pour la conttructiou duo a"
fidiome it aurait consenti lais
s West. L.b appaieils dts services
emporlerout dix lass gei* et cinq
cents Ihm de bagages.
Dans I a\uittoii italienne
hO.ML Les fei vices aronau
tiques italiens vuul tre rcmgaui
ses sur le principe de l unit sjrga
niq' e mais avec spcialisation
dans l'emploi selon, le projet eia
lioiv^pai H, Mussolini de concert
avec les chels de l'arme et de la
marine.
Nouvelles Diverses
BKIXELLtW-M.JienUcos
le, ebampiun de tennis fimaoeje, a
lialtu I. Waslie, tbaiuLiou btlue.
par 0 A 4, 0 a t.
CHRLSRLHB- Dans un cnlli
ion enlie rpubllcaloi el naliona
listes dein pe^onnfs ont t tues
el de non breuses blesses
SOF1V t'n communiqu offl
ciel annonce que enqute laite
la suite de l'explosi n de la bom
be a amen la dcouverte de nom
bieux faits ds importants qui
jettent h lumire sur un vaste
compli.t communiste en Bulgarie.
Une autre communication officielle
lait cooribltre que le communiste
lvpolf. dont h cadavre a t trou
v il y a deux mois dans la rue
de Solia, avait reu de fortes soin
mes de Ptranger dont il avait rr
mis 310 000 levas Le leva vaut
normalement vingt cents. Le lea
4ec aprarien H i.irgoll Ivano^fau
rail t assassin par Ks com
rr..inistes qui lui reprochaient de
s'tre ^appropri i.nf partie def.
Ii r.d.
Les cours
S?|lvi I
g^AHiR DiHer 10.383
Livre M.Il
NKW VOH'v- Sterling 4.8 Ih7
Trafics 19 $4
Exhumation et transla-
tion des restes du Pr-
sident HYPPOUTE
C rrme nous l'avions anronc
la trapslelioo des reslts du l'isi
r!t n llyp|oile a ro lieu hier en
I restme d s mtmbffs del \rmil-
le el f?e quelques amis du dfunt.
A pi es l'ouverture du caveau A
II heures du matin, les restes re*
trouvs en grai.de partie Furent
paosdarsin nouveau certuei',
U quel ayant rtu les honneurs
militain s futd pi s^ provisoirerjji 11
ans le monument eyant abrit
c lui de l'tion et ( veilla une
garde d'boni.eur.
A 4 heures de l'aprs midi le
cortge compos de la mme a>sis
tante accompagna une dernire
lois la dpouille mortelle du l'isi
dent llyppolile au Cimetire Ext
rieur c elle repose ct de celle
de son li's bien aim : ( liry llyp
p lit'. On dut s'anli r A ci tte d
cisioo, vu l'impossibilit laquelle
se hiurtrrnt les ouvriers pour pro
eder l'otverlure du caveau
d'Hyppolite Glin sansdiartr ce
[i."M iM.t nI
LA une voix s'leva, et ce fut cef'e
de Mr Suiraid Villard qui, revend
qua cet honneur, ayant servi A la
roisfous llyrpolite comme Officier
de l'Etat Major el ci mrre Secr
taire particulier du Prsident.
Lon.tiur s'acquitta honorable
rr.ent de sa Iftoe, rarpetanl un
de- piint ipaux Irais de la c; r.ire
de I Ancien thef d'Etal, c le G-
nral Pkrville avec une fetm.t
ini I ranlabl rsis'a eux assauts de
1* mirai Gheiardi sollicitant bu
nom des Etats Unis d'Ame ique le
bail ferme du port du Mole Si.
Nicolas pour t'tatilissemeni d'une
hase navale. Aux dmarch! p'es
sant-, de 1 Amiral, le Prsident
Hynuolite opposa le texte Formel
de la Constitution prohibant to',le
cession mme temporaire du teni
toire h;.itien.
Pans l'assistance on rrmarquait
i part Us membres des familles
H'ppolita el Gauliiier, Mr Ren T.
Auguste, Ministre de 1 Intrieur,
le Cru l de 1 BUt Major du Prsi
ilrnt de la Rpublique, MM. Ter
tulis Nicolas, Etienne Malhon,
Ai g. Niiplice lils, Conseiller d'E
tat, Vu/ac, Louis Guilhume, etc.
e'c.
t luflinum Line
Remerci
\w ttrlans & South
American Stearnsliip
ton pany Inc.
Le sle:ni-i (Jlfa lusseia ^ew
Or n 1 s le 1*8 avril cour nf, era
ui Ci \c le 30 avec 110 Ion ns,
A Pe it Goave le i Mai i\cc 02 ton
nts, M Marc !e :t Mai n\cc oi
to. nrK,eui Uore1*c> U i Mai pvfc
28 toi ns. a Poil de Pais le i mai
1 v 1 ">2 to ines, au l'ap le o mai
ave 130 tonnes,
lui au Piinee, le 2S avril 925
t le Vi, Trais
Ag>n!s o:' ! x
Avis Important
Le public eu gnral ainsi
que les clients de la Maison
Kawas IIkumanos apprendront
avec p aisir qu'elle vient de re-
cevoir un asjo-timent de tissus
pour d;mes dernins nouveau-
ls des lis us pour complet,
voiles et couronnts de maries,
voile pour communion, lias de
61, de soie et de luxe, et-, etc.
Comme toujours les prix d
fient toule concurrence.
Kawas HER3IAN08,
3' -5, 309, Hue Trav.'isire.
Madame Vve doaaiiil
< ses enrants, le, ftDrJj
ce, betoil, ^i,XIS (| JJI
'.ncnllcusc,to03
d'nn des marqU dj1
a l'occsun de U nn*1
Mtrelt ''
Eljtr.,e SuppuJ
d ffd a P..r9| ,8 5-1
a 1 ge de 22 ans e |a,,
g r ici 1 oprr.sMinq
sincre gratitude.
S rvico r chniqu,^
paitetiKnt de 1^,
ture
Exposition Irnrolf ,|
it Porl-au-frieT"
t L'KxpositiinAjtii
dustiie'le aura lienDii
le< futurs locaux de pp.,,
tra'.e d'Agriculture, les U
et lundi 3 et 4 Mai 1925.
Elle restera ouverte
deui jours et s ra
di n atin 5 Mai.
t >. Les K\p i-ants
crire aux Itureaux du ^
nique, sis l'angle di
Miracles et du Centre, l
jmrs de 9 a. m. ai 1
qu'au Samen 1 Mai 1 eu
3o. Tous les produite U
t on du gros et petit bi,]
transportts, aux Irais el
Technique, au local d
lion.
Port ar-Prince, le!ii
fermai
AVI!
U PARISIENNE
lanchissene la Vapeur
Rua uanles Destouclus
Port-au Pfince, Ha'li
LBS;IV".- REPASSAGE
PnoMPTlTUUE
Soins particuliers pour le linge
fin, faux co's, 1 h mises.
Vous sert/ pleinement satisfait
en ei.voyant voire ling
La PARISIENNES
Ta Direction de l'Hd
KKPOS a lhonneur H
bienveillanlc < nentle, kl
ce et le publi ; en gnral|
u momentanment terme 1
sment. Les dbiteurs
instamment de solder I
av:mt le Ho courant, puaii
tous les comptes san*
eront remis a l'avocat,
Les cranciers peuvent |
lenrs bordereaux pour
Port au Prime, le 241
IIOTKL MON!
(Sign) A. DIU
ep

Eug
Le Chur Russe des
Cosaques du Kouban
Cejt aujoard I1111 comme La troupe compte la fois
nous annoncions hier qu'arri- des chanteurs et des danseurs
veront de Kingston les dix neuf remarquables qui ont lait d
membres du t ho-ur liusse des leu.s preuves dloi les Balkans
cosaques du Kouban eil | aiu, h lvp ^ eil JJJ
Jamaissp,,. cl Bussi vari ce,,.. I..JX mbourg, en IH,-
SnkZS^i riKinil D'a .ue' el t0UtrCt,'mpl ^ntaux
t oll ri notr, puo,. Mexique, qu' Cube, la Ja-
maque ils ont rcoll une
moisson He suces.
I te rws s etc. el t
Leur rpertoire trs vari
compte la foi de la musique
classique, des chinsooe popu-
mnft palri'.tir,,,^ militaires,
comi^ues.des danses nat;on Ici
et I ut cela exeuf
wc le cencoun des SoS V
Baryton d Tnor qui chantent
avec accompagnement du
Lnur.
.Tout t-.it prvoir que la du-
'-'^re reprsentation de demn
aura un succs colossal
. LE BOSSE &
Ageaces-fjleprsentali|
PORT-AUiPRlNZE
Agents jnraux de\
Hecltei Jones Jewell M.llirifl^
NBW-YUHK
Farines lluijariati 0 0 Boula llouaa,Hn|
l.Tbe lome liisuiance Comuant
MiW-ui'.M
Assurance oontre l'inoendle
Diamond latch Co
Allumettes i Sale Home 1
D. S, Rubber txpori Compaoy
j Souliers lied.
Citas F. flattlarie ft Sn
Poissons sals en tous rjenres
Manulactures Lile Ins'ce Qy
____\asurance sur ia vie,
Siiilliou Fires Au v
Vins & Champagne Uordraua
COPETSllAlitF
urre ;;nois, fromage et conservas allnoC
W. S. latbews ' Son
Tabacs jaunes et noir.
ii.-t Nationale
Sans Uivjll .
Uuarettes ChanteotoJ
liuvois ded*-"
s
\w> 2
I 'Jh


LE MATIN
I !
Shoe
tt!H
1EU
7
y.Tt-.jr.
*-*
HH
les loges de notre cirage en ple ne sonl plu? h faire.
|lre marque Monograro est actuellement une des plus connues,
Elle est employe par les gens les plus slects.
Elle est importe partout o nous avons de constants clients.
Notre'marque^ PerfVct qui et un eintge liqaide et brillant,
il la renommelde tous nos autres produits, elle occupe maintenant
Le premier rang parmi les produits similaires pour sa puret,
vous employez notre cirage liquide Perfeclle cuir de vos souliers
Ne sera jamais ahim et vos chau s ires dureront longtemps,
Aujourd'hui notre ciienlle n4est plus faire et nos cirages
Soct employs par les Ladies, Gentlemen du HighjLtfe d'Hati.
Fuiton Shoe Pohsh c\ In
i\EWYORR
Geo. Jeansme & IV
Agent Exclutif* iKm>* Hat'l
107 aie d>< Miracles, En lace de la'anque ationale d'Haiti. Tlphone l- 37.
tconomisez
votre'n argent
Lj P.ur votre correspondance et vos |iravaux de bure m'a
C reLfOX- 1ui est ce"e donnant le" plus de satisfaction La
lnVi !ilre prsente cet avantage qu'elle comporte deux
[bmi!!^ "trs ojachioea. c'est--dire que vous a\e/ dans la
imc Carac,res de Plu8 et qu' sont trs usuels.
JJJWl sur demande. Empressez vous de prendre votre FO^
L- Preetzmaon-AGGERHOLn
Wa
.lue du Quai
""** ^BB SJW ME cbmi 5
IENT D'ARRIVER
Vermouth Martini t Eossi
tfn vente en gros chez
t PREETZMNNAGGERHOLM
ALUMINUM LINE
New-Orlans & h
ktim Steamsiiip Co k
Prochain dpart direct
pour l'ort-au F rince Hati
l,e slea ner Nils !a s eea Rew Orlans le S 1 ai pro-
chain pour Hailk
Le S|S lilkeborj| laissera Mew (Mans le 29 mai
prochain tousses poils d'Hati.
contre
la
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
SUISSES
de DELORT. Pharmacien,
n.

C'EST LE MEILLEUR
DES PUROATIFS
port- a tr-i*n.ixaavi
Alex.PETRUB; PhnnuoH Al.BEHTINI
Phannaciit du l) Justin VUKIi
t i<> '- lf*n li'' i.'i I*hnrmnct0*.
EurtrYsiaol
oppprsBioMtl
l i., .. Mil
STHME
I JioulQOr.irlliiiiil4it- J"!""^
'Globules Rebaud
I lU*uluu m>illu*. arprB*nta toi.
1 tiyl- '* Li Purn : fr., *iK'*0 111111l.mi
U HWMIW Bl. Ru* -1M lUrtyr, Pr~
Remerciement
Mr Antoine Keiran remercie
tous les amis qui.lui on tmoign
leur sympathie 4Bl'occasioii de la
Serte ciuelle qu'il vient de laira
ans la personne de sa un re
MmeJusticia Indor
dcde le M avril 1925 et leur
prie de croira sa plus prolonde
reconnaissance.
Fort au Prince le 2H avril 1^23
i I i -1----------------------------------------------1
Ku&ioue, Musique
ItiO volumes de l.onne musique,
relis. tioix des meilleuis inor
ceaux de tousses temps et de tous
les aiileurs et pour toutes lorces.
S'adresser au Matin->.
On trouvera
L. Mnav-l
A LA MAISON
'Rue duflual, No\1617.
^. Huile d'olive"de lable Marce'l Alioth et Co. Bordeaux; en caisses de
CXJI-(1U'-'XUI'ICCV> Its 2S awril 1<#5 l' et i\ 2 bt. Sardines et autres conserves francises; condiments de
toutes clauses: Sauce tomate Vermouth, Martini et Koasi; Augustura
Bitter, Cognac "S toiles, Henri Roi; Vins Bouge et Blaucj suprieurs
en barriques, d*mi baniques et caisses de If bout. Champagne i.liar*
les HeUsIack, Sucre granul et concass; Vinaigre -n caisses de 12 bt.
et en barriquesjie "12 gallons, etc. etc.
A. de llatteis tel C
r
Agents Gnraui
Procnrez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles,
mariages et baptmes chez
FUS-
9
Hue Bonne-Foi
>


LI MATTM


,
i
Sam isoD H. S1LVERA Pharmacie Sjourn Grand Htel de Fri
(\u> jui n'ont pas soeurs fnlei jolis article? i-
l.ne.vse que vient oV recevoir La Maison Sil*ei
doivent, dans leur intrt, l'empresser de pass r a
telle maison, car nul part ils ne peuvent Irouvei
/aussi beaux articles a des prix si raisonna Mrs.
Nos articles sont vraiment de toute beaut et I
liaicbeur et nos prix dlit nt toute concurrence
t'rpe de Chine couleurs assorties
i extra suprieur
" marocain carreaux
Soirie carreaux pour robes et chemises
l'ricotiiie de soie a barres
Hatine voile carreaux,
\oilesuisse brod
( repon franais barres et A carrea ix
L iagonal noir sup.
<'isimir anglais nouveaut
Serge bleu anglais suprieur
l'ealmbeach anglais Alpaga noir suprieur
Satin Chine pour tailleurs
Kaki blanc suprieur
Kaki jaune anglais suprieur
iiuck union blanc anglais "nouveaut >"
Jjiill union blanc anglais
lit
Ttissor japonais pour chemise?* hommes et lob.d
lleps de soie barres couleur pour chemises ho.ri-
mes et robos nouveauts.
Hapiiste fine pour chemises
Percale fine pour lingerie
Calicot percale pour *
Zphyr anglais pour chemises*- extra sup
Organdi suisse uni et couleur
lias a joursdeini-soie
Chaussettes cossaises pour enfants
Freneh Frisky, dernire ne uveautj
Poplin fleurs |pour robes
Tussor blanc
Limbrie hlanc
Voiles chu eur barres
Khirting blanc suprieur
Bas dentelles
Bas soie brode
lins fil luod
Lotions ''Pivert*-
Tulle pour premire Communion
Couvertures blanche et couleur supriour
Bandes brodes Madera pour vhemises et jupes
>oi!e blanc a barres et mouches
lUt ne blanche
Gabardine blanche barres et unie
Crpon blanc et couleur jours
Voiie hianc et couleur uni
Chemisette^ allemandes suprieur
Erabant noir anglais
llllilalion toile cruc
Servieltes de toilettes blanohes Acoulaur
" damasses blanches pour familles
Nappes couleurs
Petites serviettes blanches damasses
llrgandi hlanc & couleur barres* A carreaux
lainage couleur anglais sup, pour jupes arreaux
Madras a barres de soie pour cli -inisos A h .,
Satinette Foulard pour robr, "9IMm "mes
Peignes franais* amerjcains
Jlolletonj blancs & cou|6urg s
l'oplm de soie uni blac a ,%.'a,
Chapeau de paille ItaafTRlllI^"* extra
.Casimir anglais sup 'M
Opon brod franais
Crpon franais fleura rl.rniikm.. m
Serviettes ,|e toilette coU| ''fi ,lo,,veattU
Epi. cir blanc aap. p^ Hg*
Dama.se anglais ,,our matelas ||0(|bIe ,argeur elc eto
Amiables clients, vous qui voulez porter, peu de
liais, |ei nlus beau tissus qu'il soit possible de
trouver sur celle place, ne manquez pas, avant
d aller ailleurs, de passer chez nou o le meilleur
cceuil vous est rserv.
Mas Moulu
La laiton Qharlcs H. c.etjens annonce au public
qu'elle vient d'installer des machines des plus mo
deriics PWU" '-''prparation du mas moulu, larine
de mais. Heurs fie mais pour les enlants, pour qa-
teauxet desserts.
Htes clients de la maison trouveront ces produits
dans tous les dpts.
litre de^rclame,il y a des conditions de laveur
pendant le'mois d'avril pour tout achat en gros et
par sacs.
S'adresser directement la fabriqua
Dec ce avis a ca]client'e ei aux mdecins et au public qu'il te
nanisoroi sou Laboratoire d'IUogie en un Laboratoire Ji
biol yie appliqu sous la Direction du
Dr Ricot et t. Sjourn
Le la ura'o.re est ouvert loudlei jours de 7 tires du u.i ni 0
ueurea il soir pour toutes les rechercha ei anilyses pr'ue dans
fax nonce ci i ointe, faut pour! i
V\assi manu et ia constante L1 e-S i Ori
Sjroi l eu s que le mardi de en: qua semaine.
S'adre or m fnarmicie pour les rei set/us BU*
naves d'urines et Suegasinque
Ha :l on de Wassermaon
Hiaction de Tnboul ,
Examen du sang et du pus '
i xamep^des mat res icales
Ex a ni i ue crachai
,','tlbumino ractio
osante UrnScr/atr
Ked/
Sans pareils pou
leur*
Solidit
Elgance
(ovfott
fracheur
En vente partout
Tour les ren man-
des s adresser a
Eub.LEBOSS&Co
Agen is
l'niverttl"
"tefnt"
Keds
FabricaJos solamente pnr la
United States Rubber Company
Chez F. Lavekt & Ce
Vinnent d'arriver par le Franais
les avides suivants :
Dentelles Kxtra Fines, Dentelles de soie, Dentelles Or et Areent
5J5 WOttai, Chapeaux Garni., Plumes, Kleurs, Paille de Soie el
ous artules pour Mo.les.-Spirterie.- Des Motifs Haute Fantaisie en
perles pour Kobes et ( hapsaui, des Scs Perls de toute beaut, dei
hcs uancings, Uapeaux Jean liart pour Entants, Brosses tte.
ugnes coiffer tous tenreg des Broes dente, des l'aies Dent
irices, elc, elc.
tSMsssSa trticiM pour merc,r:e ei "**-*
OJJMI WlOOSOBOMal B d Usai our pharmacie.
Aj.maotaUoD Ua..e. : Up- Cogaeo, Vin,, i hampago, aib ,
balles en caou choacet l'oupes___Jouets div, r V
Pn?*Trr dt ,,,,armd,e el ^cialils Pharm .ceutiqu .- | -c> ;
Pas* ns, rub.s en caoutchouc- Vins et Sirop Deschien Vin Nourr/
al Sft1, guinium Labarraque.feptoh'er etc.e.c\ffXm.
il de .lauberl, hcenna en Gros, SHVons antiseptiqu i, ui69 qualits
BxImib.eMenre. pour Srops,li,,ueurs et GmSmTCoIbiS na.u e
.Nous avons reu le Vritable Th des Alpe. Kxcellen dpurt .'
K.N bTJLk .garettes Umel, Articles de Mode en gros. Prit spciau,
*?assez-nous voir, nos prix sont avantageux
Position exceptionnelle, au centre prolimit le toutes les Banques, de U,
de toutes les Arjences de bateaux.
lenseiijnements et lacilits pour voyager,
mobile dans toutes les parties de la
i'flaili et de la rpublique dominicaine.
Cbambres confortables et surtout trs
tilateurs dans les chambr.s la demanc'e
sionaires. Cuisine Iranaise trs soign)
plus varies.
Lhn.ar de visiUr leh mij
de VHei :
Vins des n eilleurs crus de Bordeaux, pa{
ques, dameianues, gallons et par boiiUillet
les Vins Ueclinteaiix, vous trouverez le plm
choir, ojnr les qualits et pour l'Age
VINS L1TAI 1E* D'i.Sl'AGNE;
ViN DE UuUKGUGNb: (blancs et rouget J etVi
Poinmard mousseux, (joftt Amricaii]
1 eplus grand assortiment de Liqueur,
glus, wiskies, etc.
AI shitlie perno \ Amer Picon, VerL_
(ON?Eli\LS francaiseajet uiiiCricaiati
m.nt. wives
C!<;Al I S de Cuba, Aurora eljlabanera.
UARET l'LS de toutes les fabriques d'Ut
et.dtait.
PAitFU.UEHIE et Cartes postales.
Prix trs modr*,
P. F. Patrizi
La maison C. L V<
Marchant Tailleur
llo 1823 Rue du Haqasin de l'Etat
'e recomrmmle au public et sa nr.mbn
eut 'e pour I llpnce de sa coupe et la
excution mise dans les ouvrages confis i
la maiso-i rete ouverte jusqu' S beuresi
Prix modrs.
Ceci n'est pas lin
Car de la'Rolame )e ne sais pas en tairai
Cependant'si vous passez du ct du
/'Administration postale, a la Orand'Rue
Rentrez la Cordonn
Ernest amiiii
A la Con8Cient
Vous verrez quelles chaussures que o i
ci) amande ou non sont lattes avec 9^f
saliiit, parce i|ue les ouvriers qui les conl
et les matriaux qui y^sont employs r|
justifirnt le titre de la maison.
Il
N. el A. Acrtl
GrandSRuc
A ct des Caves de Bon
Voulez-vous vous habiller avec lgance,
march.
Adressez *OUi la Maison N. & A- i
Dont la devise est de vendre petit b*l
Vendre beaucoi p
D.ius son pei onnel, la maison oompU 0j
tailleur italien sorti d'un tablissement di
o dre l'Italie
lle est en mesure de fournir des complta]
et sur mesure, en cheviote, diagonale, 9*
d 11 blanc et couleur, coupons de casimir
Misa* Etoffes pour gilets.
Bonneterie
^ Chemises de jour et de nuit, au uoutjde
JJcls et manchettes dernires crations.
et Pyjama a.
Cette miison et mtklue une tn'M
et le meilleur accueil est rserv t nis ^;
sireiit par une visite tre dfis sur la
travaux fournis.
Tout costume command et qui nerpo**1
Saut lu client est repris, i
On patte franais,anglais, espagnol et iui**'j
Rhum
110 Hue des Csars
Barbancoiirl
~ Tlphone : N'


'>
hhc

SVMV^Si


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM