<%BANNER%>







PAGE 1

LiUAim Nouvelles Etrangres Par Gable liaile des Souverains anibis Paris P4BI8.I6Le roi George et la nine Mary, revenant de leur crofkire en .M, d ilerrar.ee. ont pas se la jcurn.e Parti eslleurpre jDire visite ollicielle depuis I9J8. Les souverains, arrivs ce malin 10 h 15, s n,i reparlis pour Lon dres a .'.heures de Papas midi. la Ctise iuinistrritlle en lelyiqoe persiste toujours Bhl XELLE8M. hmile Van dervclde, chef des socialisles, a in form le roi Albeit qu'il lui avail t im;ostible de teuiplir la n.is Mon qu'on lui avail coniie de for mer in cl.iLi-l pour succdera celui > e M. Theuois qui a dmis lionne le :> avril. Le roi Albert a plus ia;d consult Mr Alo\s Van de Vjvero, ex miuistre des linan ces, nu sujet de la situation minis l. ielle belge. BRI SELLESLe mi deman d h V. Aloys Van de Ywere, li naruti el homme d'Etal de for nit i un nouveau chbii.el pour sur. cder celui de M. Theunis.mais M. Van de \\vre a relus. Ce re lus vu ni apus l'intucca de M. Vanderveljje, chef sorialbte, dans la formation d'un cabinet. La cliaml re et le snat Iranai* se'sont ajourns PAUIS Aprs i.voir vol les i.ji ni u,t sj>fovu>oiril m,e M.nme de H uiil hardi 90>ti milhoni J-J~.IH<\ i rC s, la M le de I'; mendtment du se nal. lu < lu. II Lie a'etl *journe jus qu'an 88 Mai prochain. Le iuni vient de s ajourner au 15 Mai II a le 11 id tuutelois que M de ^el ves, prsident, pouria le rappeler plus taika circonstances len g. ni. i • ii ii.i.lre des ahaires tren gres conliime que le gouverne ment l'est angafa reprendre les paiements a i'indmnit des bo xers us verstmeMs auront lieu en dollars amricains. Le nouveau budget de la {•hiiiue Iranaise I MUS— La chambre a vot par 4*8 voix contre 10 les crdits du reliquat pour la 2me tranche du progiumme naval. M. de l.happt de!aine,d< pul des ( oies du Soi d, a soulign que le budget de la ma' rite qui tait de ti()0 millious avant lu guerre, est rituellement seuli ment de 200 millions. L'et mjui-iie .it la Marina Dumaoii a fait lemerquer que la Prenne, ap pliquant blement le Trait de Wnebuglon, n'a qu'une ujarine dfensive. A S 1 1 '- de nombreuses arrestations ont i laites tOFIA-Mr Ivan Manoelfmam bfa du comit tecret du parti ci m muni lr bulgare, a t tu par la po-n e qu, na il a retu> de se ren dra i na autre oaehatta d'arm-s a t dcouverte par la police dai,s sa deecenta dans une maison de conspirateurs. Le Ur minutie T/anUfl a d c are a l'Associated Ptesa que les accusations apportes paries membres du parlement anglais qui ont visit la Bulgarie recem ment, ne aot que de pures ca loni'M s de mme que 1rs dclara tions que des centaines de person ns ont t tuis en Bulgarie saus jugement, H Je me demaude cuiu ment cas lalmrisles qui Dont pal se quiUCIIX ou trois jour Solia peuvent Uire des dclarations aus ai graves a t il dit Mr I/., KoTl a ajout qu'en ce qui concerne Us dp lus eiroues de niHSfactes •t d auesU'ions en masse, il y avail ce matin SUC a 550 parioi i.es arrAlta Solia, que leur in terrog.iloiio se poursuit et qu ou en met un grand nombre en liber l. Le nlalstia des afiaires trange res a dclar l'.^ssocialed Press •> que les membris du parti Ou tiavait,augiais, dans leur luter view Belgrade au sujet de la si tualion & Solia. lui avaient attri Lue des dclarations qu'il n'a ja ma i faite A la recherche d'une solution concernant, les diflrsols nrob'mes amilo... . Iran t.-. PaBlS, 85M. B.iand, minis tre des allmes trangres, s'est entretenu dans la matine avec M. d K.tsuneu, ambassadeur de France Londres, sur les difl rents prob'mes angrl rgulire meut etab i par le comit spcial pour Us livraisons en nature. Le Riieb a adhr au rglemet t qui commencera ire appliqu le ai 1er Continent lEx-Preinijr anglais Stanley Baldwin ap| .ie la situation ac tuttlld des Btati Europens W >HCBSTrSR Le Premier rai nistie Stanley Btdwla, pirlant. ses lecteurs, a dit qu i, tait heu reux de voir des sig iea d*am :lio ration daus la situ.iun eu.opeu ne II a dclar que le gou/erne Ma it angUis eUit convaincu que la tentative pour amener les na lions de l'Europe occidentale i conclure un picte d c scurit rus sirail et que cet anj.d carterait la possibilit di-s guerres fut ires autant qu'il tait hunviinemsnt poaaibl de le faire. M Bald.vin a'aat .e.v avec nergie coutre la vieille ile de maintenir l'quili br-dis puiss-nceseuropennes au m >y.-ii daiiiauoaa armes qui. a t i lit avait touj urs eu pour r Ittltal d c asionticr des conflits eu vue de i a urer lasoprm lie. JJ crois, du n, que nous avons russi autam qu u est possible extirper celte vieille ide il essa yer de construire sur d'autres Ion dations qulque chose qui g*iauli ra la scunle de notre peuple con tre le sanglant arbitrage de la guerre. Entre la Pologne et le Vatican \ liSOVIK-Le Snat polonais ralitie le concoidal.Les relations avec le Vatican sont ainsi itgle meutes d'une maniie perm..n,n te un espre qu | a paia reiig.eu se en Pidogne st-ra dornavant cta Un sur um btse solide. Le roi deoi(|e et la reilMJ %  arj acclame ihur retour en ltU|leti ne LONDRES Le roi (eorge el la reine Mary de rttour de 1. ur croi site dans la Mditerrane sont ar rivs la Gare Victoria ce matin, tous les deux paraissaient tre en excellente sant. Ils ont t accueillis i la g, tr e par le duc et la duchessed'Yok.la princesse Vary et le vicomte Las celles, les priuces Henry. George et Arthur de Connaughl Lne fou le nombnuse s tait runie en de hors de la gare et a acclame leur retoui. Le roi t la reine se s<>nt rendus au palais de Buckingham eu voilure. Nouvelles Diverses LISBON.NE,25-M.Gomes, qu' est ut-puts un an el dtim prtaiaeaj de la riub ique du Portugal, a prseule aujourd luu sa dmissiou que le eoagrM a relus d'accepter. La dcision du pfsideat a e pro vjque pir la rcente tentative, avorte du re*e, de renverser le gmvernem nt. GREl l'oKLLS ( Montanaya) — Le snateur Burtou K.Wneeler a t acquitte de l'accusation d' voir illgalement us de son in flueuce comme snateur auprs du departe-cent de i intrieur par un jui v de ia cou< fdrale. NKW YOrtK Le dirigeable de la in ir.,io • %  Lus Angeles • qui est NTOQO nans sor. naegar de Lai e Hurst ( N.j.) hier malin h 4O de son v vage aux lies Rjrmudes volera joaqu T l Porto Bio au com m.'n.empnl de la semaine prochai ue si la le npa le permet. PAUISD'aprs Le Petit Pa riMen . Monsf'g eur Ceretti, non ce papal, a dclar Mr Briand que la dcision du gouvernement concernant la reprsentation de la hrance auprs du Saint Sig,a caus une excellente impression au Vatican. La; snat a vot les douzime provisoires pour Mai et .Juin p.r = <1 contre I. T-TV PASTILLE VALDA E2INI IOUCHE Les cours 25 avril PARIS— Dollar 19.25 Ltvie 92 67 HWRRr-rme t; 0 ton il 1 NfcW YORK Bterling Lttlt __ Francs la.18 la Fte dner i IH)pee St. Franois de Sales Hier, comme il a 'anQotei, eut lieu, h III taplce Si Franc .i. de Sales, la p se de la premire pierre d'un Pavillon qui VJ jr atra construit aux lins de recevoir dea pensionuaires payants. Un temps clair el doux favori sait la russite de la crmonie qui a t des plus hril'antea. Plus de 1800 parrain4 et maminei avaient t choisis t{ p'raqos tous avaient rpondu l'appel de? E< lees Dam-s de l'A-socialion de at r iani;)is dSales. Ds i heures, la grande cour de 1 Hospice tait omble d'une foule o se remarquaient 1 %  plus bautea personnuii's port au p.iu ciennes. Si Grandeur \loosei gneur l'Arc-h ivqua de Po-t au Prince, revtu de ses habitsar^r dol^ux d apparat et entour d un no-iibreuvcler^o tiguraient p>es que tous les dignitaires de l'Eglise, bnit e scelle la piene devant l quelle dfila le long cortge des parraina et marraine* et |>ieoha cuti f.appe d un ci ;p ie marteau. Puis c'est %  • .'a-saut donn aux comptons des vtnd-uses. patiaaa ries, confiseries, c'gues, boisso ,s ralraichissanles, tout tut enlev et princirement pay. On livabsade gnr-ait el la volont, inhrente notre socit, de toujours encou rager le plus largement possible ces n-uvres utiles s'est manifeste dans toute sa msgniticence. Les Ihblos furent vite vides et vers 6 h ures 1(1 l a Fte prit lin au milieu de la satisfaction gn raie. Nous ne pruvons point nous aMer lauadrfter nos plue rivas flicitations A Mgr Le (iouaze vi caire gnral, au Docteur Paul Sa C'est la PRESERVATION dsi Maux de Cor:e. Enrouement*, Rhumes le Cerveau, Rhume, Bronchites, t U C'est le SODLAGEMSHT IWSTAKTAN de l'Oppression, des Accs d Jrimw ci tovtesPharm iCU On demande employer unp jeune lille muuie*du certifiait d' linhs secondaires, ayant de bonn?? rotions d'Anglais et des apli tudps pour b s travaux de bureaux. S'adresser la Banque du Ca nada. Avis Important Le pulilic eu gnral aini que les clients de la Maison KAWAS HSRMAMOS apprendront avec p'aisir qu'elle vient de recevoir un assortiment de tissus pour daitios-, dernires nouveauts, des tissus pour complet*, voiles et cou'onn' s de maries, voile pour communion, Ihs de Ii', de soie et de li-xe, etc t etc. Comme toujours les prix d I ent tout*, concurrence. KAWAS HERMANOI, :K', 3<>9, Rue Traveisire. Service echni q „ e J parlement J 0 14 %  lure '*• Fiftvilia l,|,i,fl! f „ '•' fn-aa*3 •lustrielleauraiieuL esfuturs hcau de fl traie dAgrienit,, re '' ettundiiteUMailS 1 Elle restera o.vert. deux jours et S p ra f„ di matin , Mai .*• Les Enp u , nl9 crueauxlWauxduH nique, sis lare'. 7 M-acle, et du ^. jours de 9 a. m ,/ quau Sameii i Mai il o. lous les urodait.T, on du grr, s e pe „, ^1 traneporta, aux fr^V'ji lechnique, au | 0C| | d." lion. "* •'urlan Prince, 1 9 221 le i lotnon, mde.in t directeur dI lloafic4. aux "mes de l'Associa tion oe St Praoeaii de S*les qji e s ntd -pensssans comp'er ave>la p us inlassable activit afin que oeltf Fte rvelit le plus grand <:'ttt et efit la pus complte eus lile. % % % % %  i i II %  ) .— m i.ii^M—fcj^ A Parisiana La deuxime partie du bfu film Le Petit Jacques -, a eu hier s > s ipatiat des dr me mouvmi, et la soire q %  %  srrme.itail une m inique d li %  ou, %  ,'achev lit la silistactiod ds lubilus di; Parisiuna. A'^'Z •a;ourd t hai ume, voir les Bouveaats, en • issus laotaisie, en chapeaux, corsets, chaussuies, Bai, Chaussetlei, |a i maitf.rieurs ele ijue Paul E. uxila verni meilleur inarelique D'import qui. Mouvemaot des Navires attendus.~| nonce I arrive a | a r steamers suivi ni: • La kSlavi ,, ;. er ^ • &f -•. venant de Galvesfe tant le mme jour pour Pi "Panama, vers le aO venant de .N w V„K ,i rame jjur ,our Crisiolw Agamen.non.. vers le 1925, vena.t de S nti M et de l\ii gstown Bolivar., vers le 1er venant de N.Y. el par i me jour pour Caves. %  Nick n^., v e rri )e j allant >V\\ York. Panama ., de la Pan vers le 10 Mai 1923, Cristobal et paitant la pour ri. York. M Lis laini jes etolusit? .^es soieries hautes nottveans. Les (jariiitures grande couture s* trouvent chez: lpaile CHJM /{• C Straoss 43, RuaGreata, 43 p ar i 9 Bofoi J> Ofttalogoe* gratis, oha que saiaoa, oui N'gocUota et Maison de Coutu-e seulement. ; Service de Camion Anse--Veau^ .'•2 Port-au-Prfnce m ,ctm,.„, i aiS! erd !•„„ H| Prince l heur Ida matin, luu les j ( urs, po ul p.,,, G ; Mira gone.Petite Kivireet \o 5 e\e,u Dpart de P Anse a Vem a midi pour tre de retour G heures du soir Port au Prince. S'adresser a Flix PAILLRK l'Anse-a-Veau.Station Port-auPrince devant la Poste. NQ&MIL Scu|p|eur,en vovage _„ J^er informe ses clientsell, u e ses ateliers .-ontin onclionner comme pari sous la direction de son man Normil harles ; P„, desadre-ser lui poal v-ux de rparaliors, ni et pour c ux de peinturai gravure sur m.i brevet %  %  delage, meulage. etc, si.. Port an Prince, le 18a Hormi; CHJ Arrive fa Cosaques du Kon Ceat dem m qu'est • v n.lu le Chœur du '"osaqoea du Kou hui de reno'.,,,,,.. monHiaat M S I i K tf que noua arooa eu le plaisir de r.civoir ce main en nos bunaux nous a auronce qtn la p m''-e reoi 'lenuaon aura ii.'. œerc-e i ,. 8 h'ires lu s )i-|.j Hi'.'re I* t -i 81 irn. Le Public Pon au Pnn.-i. „ ne tinriqu ra cetli-inement pas .,--. |ie falra ban accu iil C-S ari ija.quun railheuroui destin a oloigQt de leur foyer natal auquel cependant ils ne cessant de vouer un vrai culte J'unour. Toutes les cartes seront n imrou, et c,rra.p, n Iront doli a e r! lr 8ra tix 2 e lu, ^Ol dite Encore* t M /fIf I Xicichiur an unie parfoui '|i'r les (cnnan %  B'adreater i Eu.lEBOSS&Cc Agen ts "Rctnl" Keds Fabricados solamente por 1,, United Stat es Rubber Company > %  %  *'.. xw



PAGE 1

• *• % a S.. 'V* LE MATIN La pte KOLYNOS purc pte dentifrice sans addition diMU ," i imenaion d'un tube de pite dsatifric* n'indique pat toujours la quantit relle d'ingrdients actifs qu'il contient. Un* pte additionne d'eau fait du volume, mais il tn faut beaucoup pour obtenir le rsultat dsir. La Pii* Dentifric* Kolynot est fortement concentre et ne contient que les ingrdients ncessaires. Elle fait beaucoup d'usage. La contenu d'un tufc c_T.t l c.r. n:ttoyag:s. Exiger I* tuba jaune dans la boitmjmtn. Pte Dentifrice mraos JM 'har.marie Sjouiu %  vis sa clientle et aux mdecins et au publie qu'il re n son Laboratoire dUlogie en ui Labratoi-e e appliqu sous la Direction du Dr Ricot et F. Sjourn ratora est ouvert t ou* les jours de 7 hres du mittn 6 idus >ir pour toutes les recherches ei analyses r>rvue3 dans ci i ointe, saut pour le lis uiiiun et m constante Ure Secret rie S < nt reues que le mardi de chaque semaine, •or ia Pharmacie pour les reusaignements) ; i d'urines at Suegastnque Haction de Wassenuann RYtctiOQ te rnboulet, vamen du sang et du pust Eumen des oiatires lcaes'examen de crachai* Albumino racnoi: Constante UroScra're Savinien Martio Petit* Gove Pour cause de dplacement et renouvellement de stoek met ci vente au rabais tes lob de Pour nitures'poar Menuisiers, Sapo'in couleurs assorties ; peintures en pale et huile, Tr^bentine fil D. M. C. et Silkateen : Cigarettes et cigares Guilbaud. Fil pour celliers •t cordonniers. ChesterfieM et Camei, Boucles de toutes qualits' pour selliers et tailleurs, r.iou, la csls, Sandales et souliers blancs. Boules lastiqaes.Surettcs,caramel* Biscuits de toutes sortes, Bo bon assortis par livre et par b<> a t iers et serrures pour mail>ii. ..ii pes. Verres de lampe-, B b che et mches de toutes dim^n •ions l-'anaux ; Verres et b<-b clies pour lanaux, Verre boire, liqueurs et cocktail. Savon colossal, tUcerin ,1'almo live, coco, Goudron, cadum. etc. cirage liquide blanc et nui i ir?ge •n pte, toutes ntiaurrs. Il.iii m '*& *& ** ss &-.4&*W&r / £&* ALUMINUM LINE Rew-Drbs & Souta AmriCdti Steamship Co k Prochain dpart direct pour Port-au-Prince Hati "l,e steanerSils laissera HewOrlas le *5 ii pr>ehain pour •'aitt. Le S|S ^" ;l hissera New O'ians le 24 avril pour tous les ports Hailien. A. de ilatteis et C 0 / Agfms Gnrai! Kmploye pour" votre correspondance et vos travaux de bureau machinera ^crire l'OX, qui est celle donnant le plus de satisfac'.ion La m chiue' crire FOX prsenta cet avantage qu'elle comporte deux ciels tn plus des autres machines.,c'est dire que vous avez dans la POX ni '!!•• i ni lres la plu* et qui aool trs usuelPrOipeclua sur demande Empreste/ vous de pien.lre votre FOX Chez l'AGENT : LPreetzmaQQ-nSGERHsLl Rue du Quai Lampes de Nuit (( GLOW* Re tout pas de lutne et i|e uYgagent pas l'odeur. Indispensables dans Ifts maisons ipielipie soit la lumire en tisane. En vente chez Henry Stmrk Rue du Quai en /ace de ta Gare. On trouvera A I A MAISON t. i | m Rue duliuai, No 1617. PHuile d'olive de table Marcel Aliolh et Co, Bordeaux; en caisses de 12/ et 14/1 bt. Sardioes et autres conserves franaises; condiments de toutes classes; Sauce tomate Yerinoutti, Martini et Hossi; \aguslura Bitter, Cognac "> toiles, Henri Koi; Vins Houge et Blanc suprieurs en barriques, demi barriques et caisses de 12 bout. Champagne Charles lleidsieck. Sucre granul et contasse. Vinaigre n caisses de 12 bt. et en barriques de .llgallons, etc. etc. =9 Procui ez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles, mariages et baptmes chez FILSRue Boune-Foi



PAGE 1

La Vi v n \ —, v^ i. K .m .a donc, en Mi j cornue, uni forme le ££. to^Vr?;jr e e,t %  * %  •• %  il Ir.ir Unira, t..ut Uaw.rU. M motlre nu rtotma %  es bonnes m B'aitenir d* mina* ri de W^rntSs"—^"* %  ""•' %  ,w •"'-'••'" IM • rr.rfs •.-ne de iftxncice dg loue, brlor leur* ... " le ^ r i l ,^,, • F_S ttt WCIIM le iroD.ntoin U H.rtf2r.. n VEtef 1 %  •••• >.. .....,-... ..,Vr 5 0f S2,^ l J! ,, J!"*' "" cn %  • ; i % %  "* •" %  r\. IIUIT 0. u ijoirrt. ain.i g ,„. a< ,,„„ ll(r ux meures Rhumatismes C'avcllc ArlrioScliros* .igreur et la GOUTTE Construit pour les Mauvais Routes _ ^> _ v iMri tu t;4'M . D( I • Administre l'ocCta'lM (le* pniuacM • igiie d..i, s la guulie. 1 URODO&M, n'a • n. nu reienli exem fni-li.ux. connue IM Mlicyiiie. rien de* tflelit dangereux, re uonialiie^ |>nrloi*. du i iiehique e( de la <-' irindnie I fliynturs jierilcni rn|iidr. nieiil .1leni ami et I ilnre i.irma ula |>ons-.(, e-t |>*rti.iuui ,-,. i, mrire M d-, colonm L'URODONAL nettoie le rein, lave le foi •• Ici Articulations. Il assouplit Se artres et vite l'obsit. : t DIALMOL n.m c ..rlM, ...,,. ^ Ionise.)..,f Ar, !,y |,,. lSr v | m .. Demiatna \,.,,, „„ ,,,, u 5 f.mme. Arlhrttlsme, CardlO|ialle. I ,,. UNVCO '" ,m Cl1 """'RI | IMIMS, Ooullr. Lurnbn^.,. Ncwjl, Le pneu Cord Good Year pou Camion, est le meilleur pneuma tic fabr que pour le tr. nsport sur le mauvais e* i.U ts. La paroi rsiste des milliers de milles, surle sol te plus cahoteux et sa jat)> u a ion • pdale d'uniuui". le ciinikjf(jt intrieur ; le jam.ux dtstein aUweather $x frM Serqe faillol Co isiqnalaiie Grand Fdlel de France regiiion exceplonnelte, au rentre des affaires, I prosinr.n de loutei les Banques, de la douane et a* toutes les Agences de bateaui lenteign menti et facilits pour voyager en automobile dans toutes les parties de la Rpublique IJlaiti et de la rpublique dominicaine. CJirobrea confortable* et surtout trs propres, en tuueiirs dans les chambras | la demande des Tenoneire Cuiius ileclialeaiix. vous trouverez, le plus grau I CtOU, p.>ur tas qualits et pour l'ge V1V _,„ VINS 1/iTAXlE* D'ESPAGNE. MiN DE BOURGOGNE (btaiics et rooge-J et le renomm v Pommard moosseu^, golt Amricain ) le plus grand assortiment de Liqueurs, Connue giUS. \\ iikies, et-. i-iiviTo rt: P or,lod Amer ,,icon VermoutUe IAi.\M.K\|.s tranaises et amricaines fraio',8ment arriv<'s. Pi ll "^ ,, ^i 1 V <:u,,a Anrora el llabanera. e ottaK a,0,l,e8jea/ai,r M es ,,llt >'t i Gios PARFUMERIE et Cartes postule. La Maison |. D re'x Avise sa cliente e qa'elH reu par le steamer la < oris : Du grand assortiment de Bonbons et Chocolat de la la.son. Jtoquio, Pdris. fin blanc ft rouga de Bordeaux, a 4 Gourdes le qallou de vin rouue, et 5 Gourdes le g blanc. tread a ssure une traction *nrp,en rendant touidra\ impossible. fabriqu pour rsister la plus svre condition strvice, il parcourt des milliers de milles un pi tQLCiSSivim nt b s. K briqu dans toutes les dmentions courantes. •ouoe, • n de vin 0OD>1fEAR COim TITRES Tue West lodies Trading Comp; Port-au-Prince, Gonaves Cap-Il ai lien. ti Rhum Nectar ^h. IV. Gaeljens 1410, Rue du VI g^ii d l'Etat 117 Ku Binas Foi 820 Kue Courte I Prix trs modrs, !. P. Patrizi Mas Moulu \'\ ItHOO Gbarles II. c.i'ljcns annonce au publie qu'elle vient d'installer des ina( bines d-s plus mo dtllus pour la prparation du mais moula, farine dt mas, fleurs de mais pour les enlants, pour cjlesui et desserts. Lis clients de la maison trouveront ces produit-; dans l< i > !< s c.'i ih. A hlie de rclaB9ja,il y a dl conditions de laveur pendant ta mois d'avril pour tout aebat en gros e par sj;cs. S'adieser directement ht fabrique. 3^"-^. 5 Chez F. Lavelanet & te VUnnent d'arriver par le Franas les ar cl s suivants : Ceci n'est pas lire Car de In Itclaue je re sais pas en faire] Cependant si vous passez du ct du Bt 1 Administration postale, la Graud'Huej Rentrez la. Cordonnerie/j rnesl Camille A la Conscience Vous verrez que les chaussures — que ce M co amande ou non— sont lattes avec uct, T l al Hte, par^3 que les ouvriers qui les conteetlt—-, etl' 1 matri rix qui y'sont employe reporiMt] justifient le titre de la maison. ipagne authen fioiuiU liuilbaud T.m r' i de9 ..' V1 ? es t,lc ent dpuralii ^ sr 5,K lasfcss&^j.*^-fe Passez-nous voir, nos prix sont avantageux, M. el \.>Acra GrandSRnc 4 ct de Caves de Bordeaux} Voulez-vous voas habiller avec laance, et t' march. Adressez 'ous la Maison X. & A. AllRA Dont la divise est de vendre petit bnfical vendre keaucci p Ujins son pei .onnel, la maison compte un tailleur italien sorti d'un tablissement de pi ordre d'Italie Elle esrf en mesure de fournir des complets tottl! HI^! 1 !.! ,,lesure e cheviote, diagonale, palrn* ariu blanc et couleur, coupons de Casimir pourl alonsLtoffes pour gilets. Bonneterie Chemises de jour et de nuit, au uout de! clL L.ois et mancliettes dernires crations.C^^ et Pylaasaa. C iw m son et nul tuf une tn:iovatt et le meilleur accueil est rserv tous ceuxq] sireut par une visite tre dfis sur la valeof 1 travaux fournis. ,S'" c ? st,,,,,e command et qui ne rpond S ont i u client est repris Un paile franais, anglais, espagnol et italien j 110 Hue des dsars rbancoiirl Tlpbon. r : \ 1-A %  % 



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE 1MPRIMEIB ,i 10*11 M y loue BOIS VEHNA 1358, Rue Amricain NUMEP3 20 CENTIMES Quotidien TLPHONE N* 242 iu lieu de me plaindiv que i i rose ail des ''|>ines,je me Illicite que l'pine soit surmonte de la rose et que le buisson porte des Heur?. Jonbert IGmeANNEES 5VJ0 PORT-AU-PRINCE (HATI ) LUNDI 27 AYI5IL 19:6 UN VRAI TRIOMPHE a les propagandes les acohrentes dont le but jcODtrarier le voyage pr bel dans le Sud, maigre bntars de certains jourj qui temblent avoir pris | devise celte pense d'un ,, clbre Calomniez, jez sans cesse, il en resiijours quelque chose : . icellence le Prsident de clique et Madame Louis Mot reu, de la vaillante des Gayes, un acftbtn. enthousiaste et jque jamais n'a uuteuu | Prsident d Hati, mme ; eux temps des tusilninaires o la vie du tait 1^ merci d'un j caprice et o un trooee de sourcils du Chel de taisait trembler toute la que. le Jeudi neul Avril, il se j remue-mnage dans prs Stes les maisons qui se de leurs plus beaux et s'approvisionnent de apagne pour recevoir ditent. le cas chant, le Pretfagistrat de l'Etat t et sa I comits s'organisent, des e lormen alin d'ollrir liions grandioses aux ret visiteurs. iMEoi lt AVRIL. — A huit i du matin, le Prtet des I le GoDumissaire .du Clouent et son Substitut par _i automobile la rencon* tlduGheleil'ut A mesure \U CQftbge prsident ; el se 'che fe \a Capitale du loImMstoa i emplie s de lers vootVttteridre sur la Vers deux heures de l'ajidi, il est impossible de % uver en riiie une voit re ne lould immense corn .iode gens appartenant toutes couche* sociales, s'assemble Avenue des QuatreChemins, Portail et sur la Place du irhe poar attendre le Chef l'Etat ont l'arrive, vers itre heures et demie, est saper 4es acclamations enutiaite. Portail, il est reu par le t Gorges Lon et le Malt Ikmmunal S. A. Fougli, (.ans des discours trs toutes lui souhaitent la jverae. Le Praident y roud er terme* heureux et est ** vif ment applaudi. Puii le corttje descend la ueNilasGllrard et s'arrte *i carelour Aurle o un arcjHri.ruphe, domin par la fcouiraphie imposante du Ml la l'Etat et portant cette wejoacription : Hommage deiita des Cayes Son tooflence Louis Borno ,dresse JJJ :olo jnes majestueuses enJjjyes de nos couleurs na%  orsesL, le Commiaaaire du "Ofsrnem^nt lui tait un dit jwrauquel rpond son Excel wtoavec cette lacilit et cette twtton qui rvlent un matre d verbe. Etiu milieu de la toule en JW.B Chtl a l'Eut ae rend en aul • %  la Cath^di • < o Sa Grande Moi-aaigneu I 'M lion entonne i< I B DlUM. Apre* 1 la crmonie le cortge prsidentiel, compos Je plus d'une centaine d'autos remplie? 3e rompre, fait le tour de la ville et s'arrte dans la Hue Prosper Faure, la maison que doivent occuper les distingus visiteurs durant leur ijour aux Ca es I MMANCIIE 12 AVIUL, ds sept heures du matin toute la ville est sur pied. Bien que la messe pomiticale laquelle assisteront le Uief te l'Etat et Mm* Loui Borno n'aura lieu qu' huit heures, dar s toutes |M rues ce ne sont qu' des I un mes en grande tenue, des demoiselles et dames en jolies toilettes, se remlaiii a I tylis A huit I ures prcises, la Packard s'arrte devant la Cathdrale. Son Exe. le Prsident de la Rpublique et Mme Louis Borno en descendent et, aprs •voir reu les honneurs militaires, pntrent dans l'Eglise qui peut peine contenir le trop grand nombre de tidles venus de toutes parts pour voir le premier Magistrat de l'Eut. Aprs la messe, une brillante rieption runit, au local du Tribunal de Premire losUnce par avec autant d'lgznce que de simplicit, les Fort-au-Pnnciens et l'lite des Cayes. Le doyen Clicour Lon prsente les dames et demoiselles du Comit au Chel de l'Etat qui, dans une brillante imirovisation.se rvle aussi gaant homme que parfait orateur. A chacune des phrases tombes de ses lvres, ce ne son' que des applaudissements mille lois rpts : Vive Borno • Vive le Prsident d'Hati 1 Dans l'a prs midi, toute l bonn socit des Cayes M rend sur le terrain des (labions pour assister un match de football et un match de tennis que le Piaid-nt de la Rpublique et Madame Louis Borno honorent de leur prsence. Le m tch de foot bail s'est jou entre deux quipes de Port au Prince. Ls sportsraen cayens, ayant depuis longtemps cess de faire du foot-hall et ne s'tant pas suffisamment entrans pour la circonstance, ne sa sentaient pas de taille se mesurer de si rudes adversaires et avaient &f lphon, 4 jours l'avance, au prsident de I U S, 11. pour lui dire de ne pis d* placer les f otbillers de Portau Prin • puisque Lute de prparation, U tte tait renvoye • une date ultrieure. Quant au maton de tennis, il a t brillamment jou par deux pporlsmen de Port-au-Prince, les frres St-Cyr, contre deux des Cayea : Alving Cerds et Ren Scutt. Il n'y a eu ni vainqueurs ni vai eus. 0*us la soire, chez le Prfet et Madame Georges Lo, grand bal auquel assistent, jusque vers minuit, le Chef de l'Etat et Madame Louis Borno. Aux accords d'une musique alrainante, les couples dansent jusque vers quatre heur • (lu lliillU. ia plupart ds -porlsmen portail princiens, prsents h ce bat, quoique tout a la joie du moment, ue cachent pas leur dsappointement la pense qu'Us doivent repartir le lundi de grand matin, pour Port-au-Prince, parce que, disent-ils, n'ayant pas demand de cong leurs patrons ou leurs suprieurs hirarchique 1 ils sont obligs d'tre a leur travail lundi aprs-midi au plus tarJ, sinon ils seront remerci?. LUNDI 13 WHII., dans la Jour, ne, nombreuses rceptions dans les familles en l'honneur du Chel Ue l'hlht. A Sept heures du so ; r, br Hante fle, sut la pelouse de leaulieu sur Mer, donne par le Tennis Club des Cayes en l'honneur de Son Excellence le Prsident de la Rpublique & Madame Louis Borno, etdeaSportafl ende! ortau Prince, fle vraiment ferique qui rappelle, en certains cts, la description de ceitaines ftes de nuit de Versailles au temps de Louis XIV et dont le succs es tout la gloire de la ville des Cayes. Il est regretter que la p'upart des sporlsmen de Port-au-Prince n'aient pus pu assister cette f'te donne en leur honneur,tant dj par,is depuis le malin pour les motifs que nous avons dj exposs. Dans la journe du Mardi, le Chel de l'Etat reoit les nombreux amis qui viennent Lui prsenter leurs hommages, et les dem iselles et dames du Comit. De magnifiques bouquet* et de jolies g' rLi : %  de fleurs sont envo ys au Prsident Madame Borno. Mardi soir ils assistent la rcep lion intime qui leur est offerte par le Prfet et .Madame Georges Lon. MERCKIDI 15 AVRIL, rix modrs.-Failes'nous une visite.le meilleur accueil vous est rserv. pour les'conditions de vente,s'adresser Monsieur 10PE RIVEHI, en lace de la Poste. Borras Navarro Avis llinistre de France invite |us Franais ns eu 190C ; wenter, tans dlai la Lga tion ur se faire inicrire sur les tiblex de receniaraent de la tUaaie l'lifi, Put! Prince le 20 avril 1023 D'Francis %  "T**" Les client et an.ls qui dsirent me voir me trouveront,comu>e par le parte an No 601 avenue Ij. PeU de*Choa. lt>0 vo urnes de bonce musique, re'ls. Choix des meilleurs mor ce ix de IOUH les letnp* et de loua les auteur et pour toutes torcei, S'adreeeer au Matio^. Thrse deMantJsus a t canonise le 2!) tel A CETTE OCCXSIONi LK PAPE A l LRLE AVEC AMERTUME HU TKMI'S PRSENT. RuMK, 29 Mars. — Ce nntin a eti litMi au Vatican, en pr sence du Pape, la lecture des dcrets sur les miracles et ni: TITO pour la canonisation du bienheureux Petnw Canishis, du ilcret UE TI'TO pour la ca* noms tion rie la bienheureuse Thrse de l' Enfant Jsu? et du diret nE ruTO pour la b^atifr ca ion du vendable Vincent Stranhi. Vs istaie t Ctte c'inonie les cirduiaux Vi o et Eli le et de nombreux prlats cclsiaslijues. Aprs la 1 dure des dcrte, le pre LttlochoWiki gnral d s Jsuites, a lu une adresse de remerciements au Pape au nom des t<-ois postulations L! Pape a rpondu en exprimant la joi que lui c^use la runion provi tentielle de trois grandi serviteurs de Dieu d uis la glorification de ce jour. I.'exe i pie est providentiel pour les ncessits du temps prsent : la bi nb-ureuse Thrse rappelle la puret dans un moment d'inso lente sensualit ; t le vnrable Strambi rappelle l'excellence du ministre piscopal au moment o ce ministre devient toujours plus ditlicile et plus important ; le bienheureux Ganisius rap pelle 1 ncessit de l'tude de 1 1 reli ion au moment on i cole sans uieu est si largement rpandue. — Par son apostolat exerc avec la mme clurit en tant de pays dillrents, ajoute le Pape, le bienheureux uinielm rappelle la charit fraternelle entre [es peuples, au moment de si grandes divisions dans les esprits et de nhe les h ili'.iux de sombrer, el qui, mme, les l'ail rem ,nter la sur face quand ils sont au Ion 1 de l'eau Une exprience faite sur le lac de Constance, avec uu c mot de quatre mtres de long, a enli rement russi. %  % %  BeestoaMsasjsjsaHSjSjBjsn^ thaiiijiioiiinil de foul-Ball C . S. G. contre Gendarmerie La nouvd'e quipe de la (endar merie instruite par Mr Howts, an cien manager du team jamairain, a. battue hier B but contre 0. Le 0. A. S. G. a offert un jeu d'ensemble, classique, qui lui a as sure la victoire. A la Lors mi temps les craintes qui partageaient le public se sont vile apaises. Oue'ques minutes aprs le coup de pied d'envoi 2 buts successifs ont t crs par l'olfensive du C. A. S. G. et n'ont pu tre rendus. Les chances de succs augment rent en faveur du C. A. S. G. la 2me pallie, car un jeu ingal, trs lent, dpourvu d'aucune combi naison heureuse a t celui de la Gendaimerie Aprs une lutte plu tt facile la victoire se dcida dfi Ditivement par .1 buta B .veaux. Dans le mor de d. s ipurUl on ne sait quoi attribuer la V tut de la Geudarmerie. Mr llowie, iostru truct ur ji.uail a i ce tre ... Il y a rellement de quoi tre perplexe. L quipe de U 'iendann t Puits de ptrole de lielle (MolonJeur On a .termin, l't dernier. If forage d'un puits de ptrole qui atteintes profondeur de tttfj m trs. C'est aux Htats UniSt sur uu terrain faisant partie du domaine national, que celte tentative a eu lieu. Elle est d'autant plus remar quable que dj d'aulrej puits avaient t percs a proximit et n'avaient pas rencontr le ptrole, bien qu'ayant t poursuivis jus qu' de gracies protondeurs (l'un deux jusqu' t.io;t mitres>• Cette fois, la Compagnie clmr ge du forage s'obstina et parvint lii'i mtres au dessous de la surface. Ace niveau. Ie9 ingnie ira eurent la chance de putrer dans une couche d'huile qui donne une quantit de 2000 barils par je ur (le baril amricain vaut 151 litres). Li p< rs vrin •• del Compagnie a t recompense. LPARISlMME maocliisserie la.Vapeur Rue Uuutes LK-stoudies Poil au-l'rince, Hati LES6IV8 — BBPABflAGB PIIOMI rin Dl Soinparticuliers pour le linge lin, faux cola, en mises. Vous sere/ pleinement satisfait ea envoyant votre linge La FHXSXSNNS La Direction de l'HOTEL MON REPOS a l'honneur d'aviser si bienveillante clientle, le Gommer ce et le public, en gnral qu'elle a momentanment ferm |lKlabhs sment. Les dbiteurs sont pris instamment de solder leur compte avant le 80 courant, pass ce dlai tons les compies sans exception eront remis 'avocaU Les cranciers peuvent prsenter eurs boidereaux pour tre pa\. Port.au l'rime, le 21 avril I9t5 HOTEL MON REPOS (Sign) A. DE^MARES Quoi ?. ToDJeurs la laiterie Bailej Un verre le malin au djeuner Un verre le soir au souper. Voil ce qu'il faut pour euintenlr uu esprit sain dan un oorea sain 1313 Graud'Kue Livraison domicile


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06410
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, April 27, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06410

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
1MPRIMEIB
,i 10*11 M y loue
BOIS VEHNA
1358, Rue Amricain
NUMEP3 20 CENTIMES
Quotidien
TLPHONE N* 242
iu lieu de me plaindiv que i i
rose ail des ''|>ines,je me Illicite
que l'pine soit surmonte de
la rose et que le buisson porte
des Heur?. Jonbert
IGmeANNEES 5VJ0
PORT-AU-PRINCE (HATI )
LUNDI 27 AYI5IL 19:6
UN VRAI TRIOMPHE
a les propagandes les
acohrentes dont le but
jcODtrarier le voyage pr
bel dans le Sud, maigre
bntars de certains jour-
j qui temblent avoir pris
| devise celte pense d'un
,, clbre Calomniez,
jez sans cesse, il en res-
iijours quelque chose : .
icellence le Prsident de
clique et Madame Louis
Mot reu, de la vaillante
des Gayes, un ac-
ftbtn. enthousiaste et
jque jamais n'a uuteuu
| Prsident d Hati, mme
; eux temps des tusil-
ninaires o la vie du
tait 1^ merci d'un
j caprice et o un trooee
de sourcils du Chel de
taisait trembler toute la
que.
le Jeudi neul Avril, il se
j remue-mnage dans prs
Stes les maisons qui se
de leurs plus beaux
et s'approvisionnent de
apagne pour recevoir di-
tent. le cas chant, le Pre-
tfagistrat de l'Etatt et sa
I comits s'organisent, des
e lormen alin d'ollrir
liions grandioses aux
ret visiteurs.
iMEoi lt Avril. A huit
i du matin, le Prtet des
I le GoDumissaire.du Clou-
ent et son Substitut par
_i automobile la rencon*
tlduGheleil'ut A mesure
\U CQftbge prsident;el se
'che fe \a Capitale du
loImMstoa i emplie s de
lers vootVttteridre sur la
Vers deux heures de l'a-
jidi, il est impossible de
?uver en riiie une voit re
ne lould immense corn .io-
de gens appartenant toutes
couche* sociales, s'assemble
Avenue des QuatreChemins,
Portail et sur la Place du
irhe poar attendre le Chef
l'Etat ont l'arrive, vers
itre heures et demie, est sa-
per 4es acclamations en-
utiaite.
Portail, il est reu par le
t Gorges Lon et le Ma-
lt Ikmmunal S. A. Foug-
li, (.ans des discours trs
toutes lui souhaitent la
jverae. Le Praident y r-
oud er terme* heureux et est
** vif ment applaudi.
Puii le corttje descend la
ueNilasGllrard et s'arrte
*i carelour Aurle o un arc-
jHri.ruphe, domin par la
fcouiraphie imposante du
Ml la l'Etat et portant cette
wejoacription : Hommage
deiita des Cayes Son
tooflence Louis Borno ,dresse
JJJ :olo jnes majestueuses en-
Jjjyes de nos couleurs na-
orses- L, le Commiaaaire du
"Ofsrnem^nt lui tait un dit
jwrauquel rpond son Excel
wtoavec cette lacilit et cette
twtton qui rvlent un ma-
tre d verbe.
Etiu milieu de la toule en
JW.B Chtl a l'Eut ae rend
en aul la Cath^di < o Sa
Grande Moi-aaigneu I 'm lion
entonne i< I B DlUM.
Apre*1 la crmonie le cortge
prsidentiel, compos Je plus
d'une centaine d'autos remplie?
3e rompre, fait le tour de la
ville et s'arrte dans la Hue
Prosper Faure, la maison que
doivent occuper les distingus
visiteurs durant leur ijour aux
Ca es
I Mmanciie 12 Aviul, ds sept
heures du matin toute la ville
est sur pied. Bien que la messe
pomiticale laquelle assisteront
le Uief te l'Etat et Mm* Loui
Borno n'aura lieu qu' huit
heures, dar s toutes |m rues ce
ne sont qu' des I un mes en
grande tenue, des demoiselles
et dames en jolies toilettes, se
remlaiii a I tylis .
A huit I ures prcises, la
Packard s'arrte devant la Ca-
thdrale. Son Exe. le Prsident
de la Rpublique et Mme Louis
Borno en descendent et, aprs
voir reu les honneurs mili-
taires, pntrent dans l'Eglise
qui peut peine contenir le
trop grand nombre de tidles
venus de toutes parts pour voir
le premier Magistrat de l'Eut.
Aprs la messe, une brillante
rieption runit, au local du
Tribunal de Premire losUnce
par avec autant d'lgznce que
de simplicit, les Fort-au-Pnn-
ciens et l'lite des Cayes. Le
doyen Clicour Lon prsente
les dames et demoiselles du Co-
mit au Chel de l'Etat qui,
dans une brillante imirovisa-
tion.se rvle aussi gaant hom-
me que parfait orateur. A cha-
cune des phrases tombes de
ses lvres, ce ne son' que des
applaudissements mille lois r-
pts : Vive Borno Vive le
Prsident d'Hati 1
Dans l'a prs midi, toute l
bonn socit des Cayes M rend
sur le terrain des (labions
pour assister un match de
football et un match de tennis
que le Piaid-nt de la Rpu-
blique et Madame Louis Borno
honorent de leur prsence.
Le m tch de foot bail s'est
jou entre deux quipes de
Port au Prince. Ls sportsraen
cayens, ayant depuis longtemps
cess de faire du foot-hall et ne
s'tant pas suffisamment entra-
ns pour la circonstance, ne sa
sentaient pas de taille se me-
surer de si rudes adversaires
et avaient ?lphon, 4 jours
l'avance, au prsident de IU S,
11. pour lui dire de ne pis d*
placer les f otbillers de Port-
au Prin puisque Lute de pr-
paration, U tte tait renvoye
une date ultrieure.
Quant au maton de tennis, il
a t brillamment jou par deux
pporlsmen de Port-au-Prince,
les frres St-Cyr, contre deux
des Cayea : Alving Cerds et
Ren Scutt.
Il n'y a eu ni vainqueurs ni
vai eus.
0*us la soire, chez le Prfet et
Madame Georges Lo, grand bal
auquel assistent, jusque vers mi-
nuit, le Chef de l'Etat et Madame
Louis Borno. Aux accords d'une
musique alrainante, les couples
dansent jusque vers quatre heur
(lu lliillU.
ia plupart ds -porlsmen port-
ail princiens, prsents h ce bat,
quoique tout a la joie du moment,
ue cachent pas leur dsappointe-
ment la pense qu'Us doivent
repartir le lundi de grand matin,
pour Port-au-Prince, parce que,
disent-ils, n'ayant pas demand de
cong leurs patrons ou leurs
suprieurs hirarchique1, ils sont
obligs d'tre a leur travail lundi
aprs-midi au plus tarJ, sinon ils
seront remerci?.
LUNDI 13 whii., dans la Jour,
ne, nombreuses rceptions dans
les familles en l'honneur du Chel
Ue l'hlht.
A Sept heures du so;r, br Hante
fle, sut la pelouse de leaulieu sur
Mer, donne par le Tennis Club
des Cayes en l'honneur de Son
Excellence le Prsident de la R-
publique & Madame Louis Borno,
etdeaSportafl ende! ortau Prince,
fle vraiment ferique qui rappelle,
en certains cts, la description de
ceitaines ftes de nuit de Versail-
les au temps de Louis XIV et dont
le succs es tout la gloire de la
ville des Cayes.
Il est regretter que la p'upart
des sporlsmen de Port-au-Prince
n'aient pus pu assister cette f'te
donne en leur honneur,tant dj
par,is depuis le malin pour les
motifs que nous avons dj exposs.
Dans la journe du Mardi, le
Chel de l'Etat reoit les nombreux
amis qui viennent Lui prsenter
leurs hommages, et les dem iselles
et dames du Comit.
De magnifiques bouquet* et de
jolies g' rLi : de fleurs sont envo
ys au Prsident Madame Borno.
Mardi soir ils assistent la rcep
lion intime qui leur est offerte par
le Prfet et .Madame Georges Lon.
Merckidi 15 avril, tine, le Conseil Communal des
Caves donne une brillante rcep
lion en I honneur du Chel de l'Etat
qui y piononce un magistral dis-
cours.
A cinq heures de l'aprs midi,
une tte qui gale en beaut et en
splendeur celle de Reaulieu su
Mer, est organise par un groupa
d'amis en I honneur de Son Exce
lence le Prsident de la Rpubl
que et Madame Louis Porno,
Be uejour, jolie Villa situe prs
du pont de l'Islet, a une lieue
environ de la ville. Presqu*.
louis l'lite des Cayes y assis
te. On s'y amuse avec entrain jus-
que veis neuf heures o le Pisi
aent de la Rpublique, devant re
partir le lendemain matin, prend
cong de ses amis.
Jfci iu 18 aviiii., vers huit heures
du matin, dpart de Son Excel
lence le Prsident de la Kpubli
qu. et Madame Louis Borno
A leur sortie de la VUI. ils
sont salus et vivement acclams
par la foule masse sur leur pas
aag". Le Prfet des HayM et le
Magi-I al Communal les reconiui
seit prequ' la Capitale.
S'il est des jours bien remplis,
ce soui M* n ces cinq jours de
gloire pendant lesquels ont sjqur
n aux Ca^es son Excellence le
Prsident de la Rpublique et Ma
dame Rorno et ou il leur a t
donn de constater, par des exp
riences tout fait conclqantes,
combien on a coutume de mentir
sur le compte de la Capitale du
Sud qu'on se pl|t, majs bien
tort, a surnommer : la bealevaFl
ou le rempart du nationalisme.
Cayes, le 22 Avril I9S5.
Camille LAB03S1ERE, av,
Boiras & Navarro
S'-*
Hue du Magasin de VKtat
'La Fabrique de Mosaques a l'honneur d'ollrir
services aux Iriqi'nieurs,arcliilectes,particijliers de la
Capitale et de la Province pour l'excution des travaux
en carreaux-mosaques de toute beaut" et de des-
seins Varis,blocs? en cimenl,{|ranit,pierre^arfilicielle,
balustrades,dcorations, travaux au cimetires: tombes,
caveaux, etc.
|>rix modrs.-Failes'nous une visite.le meilleur
accueil vous est rserv.
pour les'conditions de vente,s'adresser Monsieur
10PE RIVEHI, en lace de la Poste.
Borras Navarro
, Avis
llinistre de France invite
|us Franais ns eu 190C
; wenter, tans dlai la Lga
tion ur se faire inicrire sur les
tiblex de receniaraent de la
tUaaie l'lifi,
Put! Prince le 20 avril 1023
D'Francis "T**"
Les client et an.ls qui dsirent
me voir me trouveront,comu>e par
le parte an No 601 avenue Ij.
PeU de*Choa.
lt>0 vo urnes de bonce musique,
re'ls. Choix des meilleurs mor
ce ix de Iouh les letnp* et de loua
les auteur et pour toutes torcei,
S'adreeeer au Matio^.
Thrse deMant-
Jsus a t canonise
le 2!) tel
A CETTE OCCXSIONi LK PAPE A
l LRLE AVEC AMERTUME
HU TKMI'S PRSENT.
RuMK, 29 Mars. Ce nntin
a eti litMi au Vatican, en pr
sence du Pape, la lecture des
dcrets sur les miracles et ni:
Tito pour la canonisation du
bienheureux Petnw Canishis,
du ilcret ue ti'to pour la ca*
noms tion rie la bienheureuse
Thrse de l'Enfant Jsu? et du
diret nE ruTO pour la b^atifr
ca ion du vendable Vincent
Stranhi.
Vs istaie t Ctte c'inonie
les cirduiaux Vi o et Eli le et
de nombreux prlats cclsias-
lijues.
Aprs la 1 dure des dcrte,
le pre LttlochoWiki gnral
d s Jsuites, a lu une adresse
de remerciements au Pape au
nom des t<-ois postulations
L! Pape a rpondu en exprimant
la joi que lui c^use la runion
provi tentielle de trois grandi
serviteurs de Dieu d uis la glo-
rification de ce jour. I.'exe i pie
est providentiel pour les nces-
sits du temps prsent : la bi n-
b-ureuse Thrse rappelle la
puret dans un moment d'inso
lente sensualit ; t le vnrable
Strambi rappelle l'excellence du
ministre piscopal au moment
o ce ministre devient toujours
plus ditlicile et plus important ;
le bienheureux Ganisius rap
pelle 1 ncessit de l'tude de
11 reli ion au moment on i cole
sans uieu est si largement r-
pandue.
Par son apostolat exerc
avec la mme clurit en tant de
pays dillrents, ajoute le Pape,
le bienheureux uinielm rap-
pelle la charit fraternelle entre
[es peuples, au moment de si
grandes divisions dans les es-
prits et de n ses, aprs d'insenses inimitis.
( Le Matin, de Paris)*
Parisiana
Mardi
le Baron Mystre
4e pisode
La Nouvelle Aurore
7e St 8e pisode
Entre : 50 ets
ftnis faits de la me
Les ravauei de rateool
X... s'tait, hier, attarda pen
dant de longues heures au cabaret
du coin del rue.Les petits verres
se suivirent avec uce telle Irqi n
ce que bientt X... lut complte
ment ivre. Ivre l un tel point
qu'il ne put regagner sa derueure.
La tte en Jeu. un brasier dUoi
l'estomac, ses jambes tUgeolatit,
las de tout la pluie survenant, et,
avec elle, la nuit, le pauvre jeune
homme s'tendit mu la niarie
de l'immeuble ou tait jadis la
maison de commerce de M.Hacha
et|s'endormit.
Loraqu il se rveilla ce matin
un malandrin ou un plaisant lui
avait allg de ses chaussures, da
son chapeau et de sa veste. X...
dut reprendre, nsoj "e bixerN ac
cou rement, le ch min de son lo
gis sous les hues de badauds
amuss.
rie avait fait match nul avec le
team jamacain, et conduit ceth
fois par son m-t nager qui ' ma
nager de* jamacains, elle est vaiii
eue B goals contre 0...
I II" "! -*
avis
[JLe public et le commerce sont
aviss que d'uu commun accord
Monsieur Kmillio Niceglionl a'aal
retir de ma Maison de Commerce;
en consquence la procuration que
je lin avais doone, eetse partir
de ce jour,
l'ort-au Prise, le Ifl evril IM5,
Lopi RIVERA
lnlernutiunal thlticClub
Hier matin a eu lieu la runiou
des membres du Club eu asstm
bl.'e gnrale.
A la suite d'un expos de la si
tuation, on procda au renouvelle
ment du Conseil d'Administration
pour le nouvel exercice.
'Les lections do mrenl le rsul
tat suivant :
Quintin Willia us, rlu Prs!
deut.
D. P. Johnson, diiecteur de la
Douane, Vice prsident.
li. Hailey, Trsorier.
A. Russell, Secrtaire.
('. Philpolt*. as.M. secrtaire.
Membres du Conseil :
Dr L. Plumer, Me Kd. Knol,
Alphonse llavnes, E J. Ilammond,
C. E. Pblleotlf.
Tous nos compliments et meil
leurs virux de succs au nouveau
Comit.
lu ingnieur suisse de Hrgen/,
du nom de Liebetrau, vient (Pin
venter un appareil qui empc>he
les h ili'.iux de sombrer, el qui,
mme, les l'ail rem ,nter la sur
face quand ils sont au Ion 1 de
l'eau Une exprience faite sur le
lac de Constance, avec uu c mot
de quatre mtres de long, a enli
rement russi.
BeestoaMsasjsjsaHSjSjBjsn^
thaiiijiioiiinil de foul-Ball
C . S. G. contre Gendarmerie
La nouvd'e quipe de la (endar
merie instruite par Mr Howts, an
cien manager du team jamairain,
a. battue hier B but contre 0.
Le 0. A. S. G. a offert un jeu
d'ensemble, classique, qui lui a as
sure la victoire. A la Lors mi
temps les craintes qui partageaient
le public se sont vile apaises.
Oue'ques minutes aprs le coup de
pied d'envoi 2 buts successifs ont
t crs par l'olfensive du C. A.
S. G. et n'ont pu tre rendus.
Les chances de succs augment
rent en faveur du C. A. S. G.
la 2me pallie, car un jeu ingal,
trs lent, dpourvu d'aucune combi
naison heureuse a t celui de la
Gendaimerie Aprs une lutte plu
tt facile la victoire se dcida dfi
Ditivement par .1 buta b .veaux.
Dans le mor de d. s ipurUl on ne
sait quoi attribuer la V tut de
la Geudarmerie. Mr llowie, iostru
truct ur ji.uail a i ce tre ...
Il y a rellement de quoi tre
perplexe. L quipe de U 'iendannt
Puits de ptrole
de lielle (MolonJeur
On a .termin, l't dernier. If
forage d'un puits de ptrole qui
atteintes profondeur de tttfj m
trs. C'est aux Htats UniSt sur uu
terrain faisant partie du domaine
national, que celte tentative a eu
lieu. Elle est d'autant plus remar
quable que dj d'aulrej puits
avaient t percs a proximit et
n'avaient pas rencontr le ptrole,
bien qu'ayant t poursuivis jus
qu' de gracies protondeurs (l'un
deux jusqu' t.io;t mitres>
Cette fois, la Compagnie clmr
ge du forage s'obstina et parvint
lii'i mtres au dessous de la
surface. Ace niveau. Ie9 ingnie ira
eurent la chance de putrer dans
une couche d'huile qui donne une
quantit de 2000 barils par je ur
(le baril amricain vaut 151 litres).
Li p< rs vrin del Compagnie
a t recompense.
LPARISlMME
maocliisserie la.Vapeur
Rue Uuutes LK-stoudies
Poil au-l'rince, Hati
LES6IV8 BBPABflAGB
Piiomi rin Dl
Soin- particuliers pour le linge
lin, faux cola, en mises.
Vous sere/ pleinement satisfait
ea envoyant votre linge
La FHXSXSNNS
La Direction de l'HOTEL MON
REPOS a l'honneur d'aviser si
bienveillante clientle, le Gommer
ce et le public, en gnral qu'elle
a momentanment ferm |lKlabhs
sment. Les dbiteurs sont pris
instamment de solder leur compte
avant le 80 courant, pass ce dlai
tons les compies sans exception
eront remis 'avocaU
Les cranciers peuvent prsenter
eurs boidereaux pour tre pa\.
Port.au l'rime, le 21 avril I9t5
HOTEL MON REPOS
(Sign) A. DE^MARES
Quoi ?.
ToDJeurs la laiterie Bailej
Un verre le malin au djeuner
Un verre le soir au souper.
Voil ce qu'il faut pour euintenlr
uu esprit sain dan un oorea sain
1313 Graud'Kue
Livraison domicile


LiUAim
Nouvelles Etrangres
Par Gable
liaile des Souverains an-
ibis Paris
P4BI8.I6- Le roi George et
la nine Mary, revenant de leur
crofkire en .M,dilerrar.ee. ont pas
se la jcurn.e Parti eslleurpre
jDire visite ollicielle depuis I9J8.
Les souverains, arrivs ce malin
10 h 15, s n,i reparlis pour Lon
dres a .'.heures de Papas midi.
la Ctise iuinistrritlle en
lelyiqoe persiste toujours
Bhl XELLE8- M. hmile Van
dervclde, chef des socialisles, a in
form le roi Albeit qu'il lui avail
t im;ostible de teuiplir la n.is
Mon qu'on lui avail coniie de for
mer in cl.iLi-l pour succdera
celui > e M. Theuois qui a dmis
lionne le :> avril. Le roi Albert a
plus ia;d consult Mr Alo\s Van
de Vjvero, ex miuistre des linan
ces, nu sujet de la situation minis
l. ielle belge.
BRI SELLES- Le mi deman
d h V. Aloys Van de Ywere, li
naruti el homme d'Etal de for
nit i un nouveau chbii.el pour sur.
cder celui de M. Theunis.mais
M. Van de \\vre a relus. Ce re
lus vu ni apus l'intucca de M.
Vanderveljje, chef sorialbte, dans
la formation d'un cabinet.
La cliaml re et le snat
Iranai* se'sont ajourns
PAUIS Aprs i.voir vol les
i.ji ni u,t sj>fovu>oir Juin K>il m,e M.nme de H uiil
hardi 90>ti milhoni j-j~.ih<\ irCs,
la m le de I'; mendtment du se
nal. lu < lu.ii Lie a'etl *journe jus
qu'an 88 Mai prochain. Le iuni
vient de s ajourner au 15 Mai II a
le 11 id tuutelois que M de ^el
ves, prsident, pouria le rappeler
plus taika circonstances len
g. ni.
i ii ii.i.lre des ahaires tren
gres conliime que le gouverne
ment l'est angafa reprendre les
paiements a i'indmnit des bo
xers us verstmeMs auront lieu
en dollars amricains.
Le nouveau budget de la
{hiiiue Iranaise
I mus La chambre a vot par
4*8 voix contre 10 les crdits du
reliquat pour la 2me tranche du
progiumme naval. M. de l.happt
de!aine,d< pul des ( oies du Soi d,
a soulign que le budget de la ma'
rite qui tait de ti()0 millious
avant lu guerre, est rituellement
seuli ment de 200 millions. L'et
mjui-iie .it la Marina Dumaoii a
fait lemerquer que la Prenne, ap
pliquant blement le Trait de
Wnebuglon, n'a qu'une ujarine
dfensive.
A S11'- de nombreuses
arrestations ont i laites
tOFIA-Mr Ivan Manoelfmam
bfa du comit tecret du parti ci m
muni lr bulgare, a t tu par la
po-n e qu, na il a retu> de se ren
dra i na autre oaehatta d'arm-s a
t dcouverte par la police dai,s
sa deecenta dans une maison de
conspirateurs.
Le Ur minutie T/anUfl a d
c are a l'Associated Ptesa que
les accusations apportes paries
membres du parlement anglais
qui ont visit la Bulgarie recem
ment, ne aot que de pures ca
loni'M s de mme que 1rs dclara
tions que des centaines de person
ns ont t tuis en Bulgarie saus
jugement, h Je me demaude cuiu
ment cas lalmrisles qui Dont pal
se qui- uciix ou trois jour Solia
peuvent Uire des dclarations aus
ai graves a t il dit Mr I/., KoTl
a ajout qu'en ce qui concerne Us
dp lus eiroues de niHSfactes
t d auesU'ions en masse, il y
avail ce matin SUC a 550 parioi
i.es arrAlta Solia, que leur in
terrog.iloiio se poursuit et qu ou
en met un grand nombre en liber
l.
Le nlalstia des afiaires trange
res a dclar l'.^ssocialed
Press > que les membris du parti
Ou tiavait,augiais, dans leur luter
view Belgrade au sujet de la si
tualion & Solia. lui avaient attri
Lue des dclarations qu'il n'a ja
ma i faite
A la recherche d'une so-
lution concernant, les dif-
lrsols nrob'mes amilo-
... .
Iran t.-.
PaBlS, 85- M. B.iand, minis
tre des allmes trangres, s'est
entretenu dans la matine avec
M. d K.tsuneu, ambassadeur de
France Londres, sur les difl
rents prob'mes ang semble qu'aucune dcision n'ait
t prise au si jet du projtl de ru
mon d s ministres des allaites
trangres des deux paya, mais il
est viaisemblab e qu'une conften
ce paratt prochaine.
La commission des rparations
a approuve le rapp >rl rgulire
meut etab i par le comit spcial
pour Us livraisons en nature. Le
Riieb a adhr au rglemet t qui
commencera ire appliqu le
ai
1er
Continent lEx-Preinijr an-
glais Stanley Baldwin ap-
| .ie la situation ac
tuttlld des Btati Euro-
pens
W >HCBSTrSR Le Premier rai
nistie Stanley Btdwla, pirlant.
ses lecteurs, a dit qu i, tait heu
reux de voir des sig iea d*am :lio
ration daus la situ.iun eu.opeu
ne II a dclar que le gou/erne
Ma it angUis eUit convaincu que
la tentative pour amener les na
lions de l'Europe occidentale i
conclure un picte dc scurit rus
sirail et que cet anj.d carterait
la possibilit di-s guerres fut ires
autant qu'il tait hunviinemsnt
poaaibl de le faire. M Bald.vin
a'aat .e.v avec nergie coutre la
vieille ile de maintenir l'quili
br-dis puiss-nceseuropennes au
m >y.-ii daiiiauoaa armes qui. a
t i lit avait touj urs eu pour r
Ittltal d c asionticr des conflits
eu vue de i a urer lasoprm lie.
Jj crois, du n, que nous avons
russi autam qu u est possible
extirper celte vieille ide il essa
yer de construire sur d'autres Ion
dations qulque chose qui g*iauli
ra la scunle de notre peuple con
tre le sanglant arbitrage de la
guerre.
Entre la Pologne
et le Vatican
\ liSOVIK-Le Snat polonais
ralitie le concoidal.Les relations
avec le Vatican sont ainsi itgle
meutes d'une maniie perm..n,n
te un espre qu |a paia reiig.eu
se en Pidogne st-ra dornavant cta
Un sur um btse solide.
Le roi deoi(|e et la reilMJ
arj acclame ihur re-
tour en ltU|leti ne
LONDRES Le roi (eorge el la
reine Mary de rttour de 1. ur croi
site dans la Mditerrane sont ar
rivs la Gare Victoria ce matin,
tous les deux paraissaient tre en
excellente sant.
Ils ont t accueillis i la g,tre
par le duc et la duchessed'Yok.la
princesse Vary et le vicomte Las
celles, les priuces Henry. George
et Arthur de Connaughl Lne fou
le nombnuse s tait runie en de
hors de la gare et a acclame leur
retoui. Le roi t la reine se s<>nt
rendus au palais de Buckingham
eu voilure.
Nouvelles Diverses
LISBON.NE,25-M.Gomes, qu'
est ut-puts un an el dtim prtaiaeaj
de la riub ique du Portugal, a
prseule aujourd luu sa dmissiou
que le eoagrM a relus d'accepter.
La dcision du pfsideat a e pro
vjque pir la rcente tentative,
avorte du re*e, de renverser le
gmvernem nt.
GREl l'oKLLS ( Montanaya)
Le snateur Burtou K.Wneeler
a t acquitte de l'accusation d'
voir illgalement us de son in
flueuce comme snateur auprs
du departe-cent de i intrieur par
un jui v de ia cou< fdrale.
NKW YOrtK Le dirigeable de
la in ir.,io Lus Angeles qui est
Ntoqo nans sor. naegar de Lai e
Hurst ( N.j.) hier malin h 4O
de son v vage aux lies Rjrmudes
volera joaquTl Porto Bio au com
m.'n.empnl de la semaine prochai
ue si la le npa le permet.
PAUIS- D'aprs Le Petit Pa
riMen . Monsf'g eur Ceretti, non
ce papal, a dclar Mr Briand
que la dcision du gouvernement
concernant la reprsentation de
la hrance auprs du Saint Sig,a
caus une excellente impression
au Vatican.
La; snat a vot les douzime
provisoires pour Mai et .Juin p.r
= <1 contre I.
T-TV
PASTILLE
VALDA
E2INI
IOUCHE
Les
cours
25 avril
Paris Dollar 19.25
Ltvie 92 67
HWRR- r-rme t;0ton il 1
NfcW YORK Bterling Lttlt
__ Francs la.18
la Fte dner i IH)pee
St. Franois de Sales
Hier, comme il a 'anQotei,
eut lieu, h III taplce Si Franc .i.
de Sales, la p se de la premire
pierre d'un Pavillon qui vj jr atra
construit aux lins de recevoir dea
pensionuaires payants.
Un temps clair el doux favori
sait la russite de la crmonie
qui a t des plus hril'antea. Plus
de 1800 parrain4 et maminei
avaient t choisis t{ p'raqos tous
avaient rpondu l'appel de? E<
lees Dam-s de l'A-socialion de
at r iani;)is d- Sales.
Ds i heures, la grande cour
de 1 Hospice tait omble d'une
foule o se remarquaient 1 - plus
bautea personnuii's port au p.iu
ciennes. Si Grandeur \loosei
gneur l'Arc-h ivqua de Po-t au
Prince, revtu de ses habit- sar^r
dol^ux d apparat et entour d un
no-iibreuvcler^o tiguraient p>es
que tous les dignitaires de l'Eglise,
bnit e scelle la piene devant l
quelle dfila le long cortge des
parraina et marraine* et |>ieoha
cuti f.appe d un ci ;p ie marteau.
Puis c'est .'a-saut donn aux
comptons des vtnd-uses. patiaaa
ries, confiseries, c'gues, boisso ,s
ralraichissanles, tout tut enlev et
princirement pay. On livabsade
gnr-ait el la volont, inhrente
notre socit, de toujours encou
rager le plus largement possible
ces n-uvres utiles s'est manifeste
dans toute sa msgniticence.
Les Ihblos furent vite vides et
vers 6 h ures 1(1 la Fte prit lin
au milieu de la satisfaction gn
raie.
, Nous ne pruvons point nous
a- Mer lauadrfter nos plue rivas
flicitations A Mgr Le (iouaze vi
caire gnral, au Docteur Paul Sa
C'est la PRESERVATION
dsi Maux de Cor:e. Enrouement*,
Rhumes le Cerveau, Rhume,
Bronchites, t U .
C'est le SODLAGEMSHT IWSTAKTAN '
de l'Oppression,
des Accs Ms: le BOW BEMDF
pour combattre toutes les
Maladies de la Poitrine.
RECBMMANDAT9H .-IMIi.lTAliCE
DEBANDEZ, EXIGEZ
dans toutes les Pharmacies
Las Vritables
PASTILLES
IVALDA1
vendu s seulement
en BOITES
portant le nom
Les pastilles \ ALD sonl i n
vente m Phvrmacie Centrde
U ll Porl-au-Pnnce, P/w mai Bru-
/<> d Jrimw ci tovtesPharm i-
CU !
On demande employer unp
jeune lille muuie*du certifiait d'
linhs secondaires, ayant de bon-
n?? rotions d'Anglais et des apli
tudps pour b s travaux de bureaux.
S'adresser la Banque du Ca
nada.
Avis Important
Le pulilic eu gnral aini
que les clients de la Maison
Kawas HsrMaMOS apprendront
avec p'aisir qu'elle vient de re-
cevoir un assortiment de tissus
pour daitios-, dernires nouveau-
ts, des tissus pour complet*,
voiles et cou'onn' s de maries,
voile pour communion, Ihs de
Ii', de soie et de li-xe, etct etc.
Comme toujours les prix d
I ent tout*, concurrence.
Kawas HERMANOI,
:K', 3<>9, Rue Traveisire.
Service echniqe J
parlement J0 14
lure '*
Fiftvilia l,|,i,fl!f .
'' fn-aa*3
lustrielleauraiieuL
es- futurs hcau de fl
traie dAgrienit,,re, ''
ettundiiteUMailS1
Elle restera o.vert.
deux jours et Spra f
di matin , Mai
.* Les Enpu,nl9
crueauxlWauxduH
nique, sis lare'. 7
M-acle, et du ^.
jours de 9 a. m ,/
quau Sameii i Mai il
o. lous les urodait.T,
on du grr,s e. pe, ^1
traneporta, aux fr^V'ji
lechnique, au |0C|| d."
lion. "*
'urlan Prince, 19 221
le
i
lotnon, mde.in t directeur d-
I lloafic4. aux "mes de l'Associa
tion oe St Praoeaii de S*les qji
e s ntd -pensssans comp'er ave>-
la p us inlassable activit afin que
oeltf Fte rvelit le plus grand
<:'ttt et efit la pus complte eus
lile.
i i ii ) . m i.ii^Mfcj^ ,
A Parisiana
La deuxime partie du bfu
film Le Petit Jacques -, a eu hier
s > s'attendre tj ie a sistance nom
breusa sui/ait avec mo'.ion les
l>s ipatiat d- es dr me mouvmi,
et la soire q 'srrme.itail une
m inique d li ou, ,'achev lit la
silistactiod ds lubilus di; Pari-
siuna.
a'^'z a;ourdthai ume,
voir les Bouveaats, en
issus laotaisie, en cha-
peaux, corsets, chaussu-
ies, Bai, Chaussetlei, |a
i maitf.rieurs ele ijue Paul
E. uxila verni meilleur
inarelique D'import qui.
Mouvemaot des
Navires attendus.~|
nonce I arrive a |ar
steamers suivi ni- :
La k- Slavi ,, ;.er, ^
?-. venant de Galvesfe
tant le mme jour pour Pi
"Panama, vers le aO
venant de .N w VK ,i
rame jjur ,our Crisiolw
Agamen.non.. vers le
1925, vena.t de S nti m
et de l\ii gstown
Bolivar., vers le 1er
venant de N.Y. el pari
me jour pour Caves.
Nick n^., ve'rri )e j
allant >V\\ York.
Panama ., de la Pan
vers le 10 Mai 1923,
Cristobal et paitant la '
pour ri. York.
M
Lis laini jes etolusit?
.^es soieries hautes nott-
veans.
Les (jariiitures grande
couture s* trouvent chez:
lpaile ChJm /{ C Straoss
43, RuaGreata, 43 pari9
Bofoi J> Ofttalogoe* gratis, oha
que saiaoa, oui N'gocUota et
Maison de Coutu-e seulement.
; Service de Camion
Anse--Veau^
.'2 Port-au-Prfnce
m ,ctm,., iaiS!.erd ! H|,
Prince l heur Ida matin, luu
les j( urs, poul p.,,, G ; Mira_
gone.Petite Kivireet \o5e\e,u
Dpart de P Anse a Vem a midi
pour tre de retour G heures du
soir Port au Prince.
S'adresser a Flix PAILLRK
l'Anse-a-Veau.Station Port-au-
Prince devant la Poste. '
NQ&MIL
Scu|p|eur,en vovage _
J^er informe ses clientsell,
,ue ses ateliers .-ontin
onclionner comme pari
sous la direction de son
man Normil harles ; P,
desadre-ser lui poal
v-ux de rparaliors, ni
et pour c ux de peinturai
gravure sur m.i brevet !
delage, meulage. etc, si..
Port an Prince, le 18a
Hormi; CHJ
Arrive fa Cosaques du Kon
Ceat dem m qu'est v n.lu
le Chur du '"osaqoea du Kou
hui de reno'.,,,,,.. monHiaat
M S I i K tf que noua arooa
eu le plaisir de r.civoir ce ma-
in en nos bunaux nous a au-
ronce qtn la p m''-e reoi '-
lenuaon aura ii.'. erc-e i ,. 8
h'ires lu s )i-- |.j Hi'.'re I*t -i
81 irn.
Le Public Pon au Pnn.-i.
ne tinriqu ra cetli-inement pas
.,--.
|ie falra ban accu iil c-s ari
ija.quun railheuroui destin a
oloigQt de leur foyer natal au-
quel cependant ils ne cessant de
vouer un vrai culte J'unour.
Toutes les cartes seront n i-
mrou, et c,rra.p,n Iront ,
doliaer!lr 8ra tix 2 e'
lu,
^Ol dite
Encore*
t M /fIf I
Xicichiur
an unie parfoui
'|i'r les (cnnan-
B'adreater i *
Eu.lEBOSS&Cc
Agen ts
"Rctnl"
Keds
Fabricados solamente por 1,,
" United States Rubber Company

>* *'..
xw


* % a
S.. '- V*

LE MATIN
La pte KOLYNOS
purc pte
dentifrice
sans
addition
diMU ,"
' i imenaion d'un tube de pite dsatifric*
n'indique pat toujours la quantit relle
d'ingrdients actifs qu'il contient. Un* pte
additionne d'eau fait du volume, mais il tn
faut beaucoup pour obtenir le rsultat dsir.
La Pii* Dentifric* Kolynot est fortement
concentre et ne contient que les ingrdients
ncessaires. Elle fait beaucoup d'usage. La
contenu d'un tufc c_T.t l c.r. n:ttoyag:s.
Exiger I* tuba jaune dans la boitmjmtn.
Pte Dentifrice
mraos
JM
'har.marie Sjouiu
vis sa clientle et aux mdecins et au publie qu'il re
n son Laboratoire dUlogie en ui Labratoi-e e
appliqu sous la Direction du
Dr Ricot et F. Sjourn
ratora est ouvert t ou* les jours de 7 hres du mittn 6
idus >ir pour toutes les recherches ei analyses r>rvue3 dans
ci i ointe, saut pour le
lis uiiiun et m constante Ure Secret rie
S < nt reues que le mardi de chaque semaine,
or ia Pharmacie pour les reusaignements) ;
i d'urines at Suegastnque
Haction de Wassenuann
RYtctiOQ te rnboulet, ,
vamen du sang et du pust
Eumen des oiatires lcaes'-
examen de crachai*
Albumino racnoi:
Constante UroScra're
Savinien Martio
Petit* Gove
Pour cause de dplacement et
renouvellement de stoek met ci
vente au rabais tes lob de Pour
nitures'poar Menuisiers, Sapo'in
couleurs assorties ; peintures en
pale et huile, Tr^bentine fil D.
M. C. et Silkateen : Cigarettes et
cigares Guilbaud. Fil pour celliers
t cordonniers. ChesterfieM et
Camei, Boucles de toutes qualits'
pour selliers et tailleurs, r.iou, la
csls, Sandales et souliers blancs.
Boules lastiqaes.Surettcs,caramel*
Biscuits de toutes sortes, Bo bon
assortis par livre et par b<> a
tiers et serrures pour mail>- ii.
..ii pes. Verres de lampe-, B b
che et mches de toutes dim^n
ions l-'anaux ; Verres et b<-b
clies pour lanaux, Verre boire,
liqueurs et cocktail.
Savon colossal, tUcerin ,1'almo
live, coco, Goudron, cadum. etc.
cirage liquide blanc et nui i ir?ge
n pte, toutes ntiaurrs. Il.iii 1 iqueurs, Champagne, Vins de
caisse et de barriques.Eping'es le.
nour < es grandts et petites, v'gail
les, etc.
\. ..
I
M
Dr l R- THEoMID
Dentiste
Js facults de Montral
dekNew York et de
m ll\ane.
Travaux en or i en p
celante.
Extractions indolore s j ar
l'anastMsie conductive,
pratiques spcialement
le jeudi.
Oh i ces Prcieuses Cratures!
Comme elles sout petites, dlicates et preneuses Fortifie/
les avec du Qnakti Oats, la nouiriture parfaites pour les
bbvs ei les enfants. Donne/ leur au dbut le Quaker Oats
tous lorme de bouillie et plus tard quand ils auront atteint
leur 1 Heine mois administre/ leur eu aprs une i-uisson de
3 h.ures.
Notre mdecin vous dira que le Quaker Oats donnera
leur corps frlo et chetit la nourriture qui leur faudra ;/ar il contient les
lments vitaux qui constituent et fortilient les dlicats.
I ne mre prvoyante devrait manger beaucoup d'avoine aliu de fortilier
sa saut ; car c'est sur ses conditions de saut que reposent les bases de se-
pelils. Le Qltktff Oats peut tre servi de diverses manires:comme soupe,
^pain, gteau etc. Son irome stimule l'apptit. Piolege/ vutre santo et MUei
de vos enfants. - "i
{R Lon THBAUD, Agent pour Hati.
Oindras* Gadt
ig LE BOSSE & Co VIENT D'ARRIVER
Ipxs- Rtprtsentatos VeriLOuth Martini t Boni
Economisez
"2 votre argaat
PORT.AU'PRllVGE
Agents gnraux de :
x' Jones Jewell Mailing Sf C.q
NEVV-YOKK
Farinas Hutjariai. 0 0 Boule Rouge etc
,the Home Insurance Company
NEW-Y0IV.1
Assurance contre l'inceuaie
Diamond latch Co
Allumettes i Sale liome
B. S, Rubber sport Company
; Souliers Hed .
Chas F. lattlatje <' S'1'
Poissons sals en tous genres
M&nulactures Lile Ins'ce Qy
Vasurance sur la vie,
juilltou Frres A-n
Vins & Champagne Bordraua
Pb, Heymao
COPENHaGUF
^rr Danois, fromage et conserva alimentaires
W. . lalhews a* Son
Tabaca jaunes et noirs.
ta nationale
fcans Hival
Uyarettes Chanteoleis.
I.n vois de denre
En vente en (jroi che*
L PREETZMINN-lfiGERHOLM
> m '*& *& ** ss &-.4&*W&r/&*
ALUMINUM LINE
Rew-Drbs & Souta
AmriCdti Steamship Co k
Prochain dpart direct
' pour Port-au-Prince Hati
"l,e steanerSils laissera HewOrlas le *5 ii pr>-
ehain pour 'aitt.
Le S|S ^";l hissera New O'ians le 24 avril pour
tous les ports Hailien.
A. de ilatteis et C0/
Agfms Gnrai!
Kmploye pour" votre correspondance et vos travaux de bureau
machinera ^crire l'OX, qui est celle donnant le plus de satisfac'.ion La
m chiue' crire FOX prsenta cet avantage qu'elle comporte deux
ciels tn plus des autres machines.,c'est dire que vous avez dans la
POX ni '!! i ni lres la plu* et qui aool trs usuel-
PrOipeclua sur demande Empreste/ vous de pien.lre votre FOX
Chez l'AGENT :
L- PreetzmaQQ-nSGERHsLl
Rue du Quai
Lampes de Nuit
((
GLOW*
Re tout pas de lutne et i|e uYgagent pas l'odeur.
Indispensables dans Ifts maisons ipielipie soit la
lumire en tisane.
En vente chez Henry Stmrk
Rue du Quai en /ace de ta Gare.
On trouvera
A IA.MAISON
t.
i
| mRue duliuai, No 1617.
PHuile d'olive de table Marcel Aliolh et Co, Bordeaux; en caisses de
12/ et 14/1 bt. Sardioes et autres conserves franaises; condiments de
toutes classes; Sauce tomate Yerinoutti, Martini et Hossi; \aguslura
Bitter, Cognac "> toiles, Henri Koi; Vins Houge et Blanc suprieurs
en barriques, demi barriques et caisses de 12 bout. Champagne Char-
les lleidsieck. Sucre granul et contasse. Vinaigre n caisses de 12 bt.
et en barriques de .llgallons, etc. etc.
=9
Procui ez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fianailles,
mariages et baptmes chez
FILS-
Rue Boune-Foi


La Vi v n \
,
v^
i. K .m .a donc, en Mi j cornue, uni forme le
. to^Vr?;jr e'e,t * *
il Ir.ir Unira, t..ut Uaw.rU. M motlre nu rtotma
es bonnes m B'aitenir d* mina* ri de
W^rntSs"^"* ""' ,w" "'-''" IM
rr.rfs
.-ne de iftxncice dg loue, brlor leur*
... " le^r'il",^,, F_Sttt* Wciim le iroD.ntoin U
H.rtf2r.. n VEtef1" '.....>.. .....,-...
..,Vr 50fS2,^lJ!,,J!"*' ",""cn ; i"* " r\.
iiuit 0. u ijoirrt. ain.i g,. a< ,,ll(rux meures
Rhumatismes
C'avcllc
ArlrioScliros*
.- igreur
et la GOUTTE
Construit pour les Mauvais Routes
_ ^> _ v

iMri tu t;4'M
. D( I

Administre l'ocCta'lM (le* pniuacM
igiie d..i,s la guulie. 1 URODO&M, n'a
n. nu reienli exem fni-li.ux. connue Im
Mlicyiiie. rien de* tflelit dangereux, re
uonialiie^ |>nrloi*. du i iiehique e( de la
<-' irindnie I fliynturs jierilcni rn|iidr.
nieiil .1- leni ami et I ilnre i.irma u-
la |>ons-.(, e-t |>*rt h.gee t),f
HMreln ma| ;r .i. i t\ , ratraut, anc:n raMetln
n h(>i.iuui ,-,. i, mrire M d-, colonm
L'URODONAL nettoie le rein,
lave le foi Ici Articulations.
Il assouplit Se artres et vite
l'obsit.
:................................................
t DIALMOL n.m c..rlM, ...,,. ^
. Ionise.)..,f Ar, !,y |,,.lSr" v '
| m .. Demiatna \,.,,, ,,,, u
5 f.mme. Arlhrttlsme, CardlO|ialle.
I ,,.UNVCO'- ",m"Cl1"""'- RI
| IMIMS, Ooullr. Lurnbn^.,. Ncwjl,

Le pneu Cord
Good Year pou
Camion, est le
meilleur pneuma
tic fabr que pour
le tr. nsport sur
le mauvais e*
i.U ts.
La paroi rsiste
des milliers de
milles, surle sol
te plus cahoteux
et sa jat)> u a ion
pdale d'uniuui".
le ciinikjf(jt in-
trieur ; le jam.ux
dtstein aUweather
$x
frM
Serqe faillol Co isiqnalaiie
Grand Fdlel de France
regiiion exceplonnelte, au rentre des affaires,
I prosinr.n de loutei les Banques, de la douane et
a* toutes les Agences de bateaui
lenteign menti et facilits pour voyager en auto-
mobile dans toutes les parties de la Rpublique
IJlaiti et de la rpublique dominicaine.
CJirobrea confortable* et surtout trs propres, en
tuueiirs dans les chambras | la demande des Ten-
oneire Cui plus v; nes.
I
Dtf.aidex visit,r tek mnjasins
d" VHtPl ;
\iiis des meilleure crus de Bordeaux, par barri
qurs, ilRinejannes, gallons ,'t par bouteilles. Parmi
ies >ius ileclialeaiix. vous trouverez, le plus grau I
CtOU, p.>ur tas qualits et pour l'ge
V1V _, VINS 1/iTAXlE* D'ESPAGNE.
MiN DE BOURGOGNE (btaiics et rooge-J et le renomm
v Pommard moosseu^, golt Amricain )
le plus grand assortiment de Liqueurs, Connue
giUS. \\ iikies, et-.
i-iiviTo rt:P.or,lod' Amer ,,icon' VermoutUe
IAi.\M.K\|.s tranaises et amricaines fraio',8-
ment arriv<'s.
Pill"^,,^i,1,*V <:u,,a- Anrora el llabanera.
e ottaK a,0,l,e8jea/ai,r'M"es ,,llt>'ti Gios
PARFUMERIE et Cartes postule.
La Maison |. D re'x
Avise sa cliente e qa'elH
reu par le steamer la
< oris :
Du grand assortiment de
Bonbons et Chocolat de
la la.son. Jtoquio, Pd-
ris.
fin blanc ft rouga de
Bordeaux, a 4 Gourdes le
qallou de vin rouue, et
5 Gourdes le g
blanc.
treadassure une traction *nrp,en rendant touidra\
impossible.
fabriqu pour rsister la plus svre condition
strvice, il parcourt des milliers de milles un pi
tQLCiSSivim nt b s.
K briqu dans toutes les dmentions courantes.
ouoe,
n de
vin
0OD>1fEAR
COim TITRES
Tue West lodies Trading Comp;
Port-au-Prince, Gonaves
Cap-Il ai lien.
ti
Rhum Nectar
^h. IV. Gaeljens
1410, Rue du VI g^ii d l'Etat
117 Ku Binas Foi
820 Kue Courte
I
Prix trs modrs,
!. P. Patrizi
Mas Moulu
\'\ ItHOO Gbarles II. c.i'ljcns annonce au publie
qu'elle vient d'installer des ina( bines d-s plus mo
dtllus pour la prparation du mais moula, farine
dt mas, fleurs de mais pour les enlants, pour cj-
lesui et desserts.
Lis clients de la maison trouveront ces produit-;
dans l< i > !< s c.'i ih.
A hlie de rclaB9ja,il y a dl conditions de laveur
pendant ta mois d'avril pour tout aebat en gros e
par sj;cs.
S'adieser directement ht fabrique.
. 3^"-^. 5
Chez F. Lavelanet & te
VUnnent d'arriver par le Franas
les ar cl s suivants :
Ceci n'est pas lire
Car de In Itclaue je re sais pas en faire]
Cependant si vous passez du ct du Bt
1 Administration postale, la Graud'Huej
Rentrez la. Cordonnerie/j
rnesl Camille
A la Conscience
Vous verrez que les chaussures que ce M
co amande ou non sont lattes avec uct, T
l al Hte, par^3 que les ouvriers qui les conteetlt-,
etl'1 matri rix qui y'sont employe reporiMt]
justifient le titre de la maison.
ipagne authen
fioiuiU liuilbaud T.m r' i de9..'V1?es' t,lcent dpuralii
^ sr5,K lasfcss&^j.*^-fe
Passez-nous voir, nos prix sont avantageux,
M. el \.>Acra
GrandSRnc
4 ct de Caves de Bordeaux}
Voulez-vous voas habiller avec laance, et t'
march.
Adressez 'ous la Maison X. & A. AllRA
Dont la divise est de vendre petit bnfical
vendre keaucci p
Ujins son pei .onnel, la maison compte un
tailleur italien sorti d'un tablissement de pi
ordre d'Italie
Elle esrf en mesure de fournir des complets tottl!
hI^!1!.! ,,lesure' e cheviote, diagonale, palrn*
ariu blanc et couleur, coupons de Casimir pourl
alons- Ltoffes pour gilets.
Bonneterie
Chemises de jour et de nuit, au uout de! clL
L.ois et mancliettes dernires crations.- C^^
et Pylaasaa.
C iw m son et nul tuf une tn:iovatt
et le meilleur accueil est rserv tous ceuxq]
sireut par une visite tre dfis sur la valeof1
travaux fournis.
,S'" c?st,,,,,e command et qui ne rpond
S ont iu client est repris
Un paile franais, anglais, espagnol et italien j
110 Hue des dsars
rbancoiirl
Tlpbon. r: \ 1-A



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM