<%BANNER%>







PAGE 1

LA VI v ri Translation des restes de Florvil H^ppo.ite .Nous i royons savoir que e'eat Jt.ndia l benifeSS l'aprs midi qu'ai ra lieu la place Ptioo l'ex buiQttlioii dts rles de FlotMl Ilv p lit." pour etie InDkfttl toi \ant le voeu A>' M s descendants au Lim tirc de Ste t nne eee le ca tiau d'ilypnlite Glin FOI prja. ifiis httiuti Le tilni Pin-Varits sera prsente dimanche A 6 heures. Parmi les nombreuses personnes qui drli eront sur l'crar, on a not MM. Georges de Lespinasse, Abel Lger, Lo Alexis, Paul Sa €, LeeirO Hover, P, lluduouit, Nirch, Cnsi, W. Wtlliem; tic, Uenoml leuses mondaines el mouil gosstb du bal des enfants du Cer cle Poil au Princien. Un voit N a riani, le Champ de Mars, la rue Dants It.-slouches, dts rsidences prives, etc. C est une heureuse innovation dont il fiut fliciter la direction de Cin Varits e qui est^eppe Ue fc iniiesser le public de Tort tu liiiue en mme temps quelle fera t-nnaitie notre peyi Texte rieur. Accident Hier vers les quatre heurts de 1 aprs H idi tandis que des terras tiers Jel h-\ ment ;a motte de terre ves ig >'e notre ancien aulel de la Ptre a la Place Ption un bou lement s'taol produit ensevelis 8 i! un 'les journalier' Gl&Ot au c n< ours empress des hommes de son quipe le malli uieyx ut tir cous ttne el conduit |*HApi lai o des soins lui furent mm diatement prodigus. Us lie M iQUe a fi'li le plus be u lit sur I -qyu ait jaiias Jor i un ni rVITfl les grtnd-;Puissances j dt.se* il quites d, voirie pe ii RU uis M tne 'I se li. I g-i nteihe •: I l<• I h ipp btcomi %  is, s %  %  .r. mai II. Lou • XIV IV.I^H a'ors au se cours de son pelil lis le dmde Vendme q li remporta sur Pareil' duc Charlet la _: %  %  *n •i> victoire de VilUv^rio} Le so ; r de celle fournie, h : ii 'p* Y couoha sur le chii p 1 balsfUe. )n lui dressa son lit avec tous, le-, drapeaux pris, r.* jour , a l'ennemi et lorsqie Vndi . vit le roi s' en.ire dans ces glorieux draps : — • Siae, lui lit il. voi! l'le plus b a lit sur lequel ait jamais dormi un roi' 1 NORMl :a\RLES Sculpteur,en voyage pour Ptrsi ger int'orm: ses clients et le public. ? ue ses ateliers continueront a oncti mnir comn• %  par le pass %  oula d recti n de son fils lluber man Nor.nil < liules ; Prire donc de s'ailrec. le imitez n e fc • .^ m l/ffion ceux qui \.venl d'une faon peu rations Voos dKf / cquilib.e votre dite, Moisisse/ les nourntiires J "S'A-STSiciu et q P uelle P q,.e so.t la fr.oo laquetls; re/ Le ual er Oats vous donner, toujours plus d-energ.e que Pour bien se porter OBftagz du J nker '•'' Jllez .m ouriMmi mente, voir les n iv.Niuis, en lissus laniaisif, "ii chapeaux, coi sets, elt.nisMires, Bas. Clr bSettCS, Sac i m in.Fleurseic <\ Paul E. aimia v'"d meilleur mareln'<|ue n'importe qui. AVIS UMIISIEW: Otts. Lon THBAUD, Agent pour ^) 5 Naissanee Mi .t Mme Frtm Siegel, Mada me ne Dooiso llorelle. lont part ^ leurs a ris de la naissance de lui %  tille Elith. gullen mensuel le la Chambre de Commerce Franaise en -Hati* Nous avons recula dernire li vrais. de cette intressante pu blicaiion. Noue en recommandons la lec ture. Curiosit On a arrt le mendiant Odino, li.'iies ; depuis 40 ans qu'il men die, il possde un paliis a '.ines, une villa aux environs. 2(0.000 fraPM d'espces et d'autres gro< ronples dnns les banques. La Direction de l'HOTEL MON REPOS a riionueiir daviser sa bienveillante clientle, le Gommer ce et le pub ic tn gnral qu'elle t momentanment ferm |PEta lis aemenl. Les d bilniis sont pri indarmenl de solder leur co apte •v*nl le 30 courant, p se ce .lelai to is les comptes >ans exception seront remis l'avoca' Les rianciers peuvent prsent r leurs botdereaiix four tre pays Port bu Pline*] le |4 uvrii tVlg HOTEL MO> REPOS (Sign) A. DEIMAHES Jamaque-Halti Nous erryons savoir me le re'ou du Match Jamaque H u'i aura lieu hio^slon vers U lin du ni.>n d'Oclobre. jUBki&mr a la;ya?etir K. Udulis Dtstuuches 1 oit au Pri i', Hitti US W '.REPASSAGE l'iliiMl-TITl DE Soii s pHrtieuliers pour le linge Sn, faux cols, rh mises. Vous sere/. pleinemrnt sali lut en envoyant votre linge L* FJUaiSIEIWE MNAGRES Pour teindre tous tissus i L.A.1NK, COTON, BOtB, MO., •uaun produit D'igals la MAURESOVE" S n venufl i"or Prioo: l'inmi'i.wBrcR trim '"I J-l'-.il': I.IBS4IHIv~araiicoo,wNiext> Niliaa, 4c uiu. Id. '. U'MII, (Siimiinm Avislmportani Le public eu ^n.al ain t quiles clients de U Maiw \\ -\V.\S lh;ii\l\vos a\>[)-> v I o t avec p'aisir qu'elle vient d* recevoir un assorliment de lissus pour dniiie. 8 dernier, s nouveauts, des lis-us pour conulets, voiles et couronnes de maries, voile pour communion, 131* de fil, de soie et de luxe, et", etc. Comme toujours les prix dlient toute concurrence. KAWAS IIERJI ANOS. 305, 3G0, PueTrarersIre. U. S SB A propos de l'Assoaation d*>s Membres du Corps Enseignant Tons ceux qui t'intressent a r ,lt gec"* c apprendroot avec plaisir qu'une demande a t fa nu Coa-eil des Secrtaires d'Etat pour qu'elle acquiert la parsoa11*111* ''• I e Prsident de cette osseeiation se donne beaucoup de mal pour la voir ibOOtlV s ton p'us large panouissement, reconnue d'utilit pub ique elle aura la facult d'accom p'ir d- "es civils. D'aore* no ronsei^nr nents'".e s er un fol aequ s bionl>>l. Les assises Hier, c'tait le nomm B '• nus /.cpliir qui ravissait la selelte criinni'dle sons l'aociisetiOQ de tenlajjva d'assassinat coijoiO" lemoal avec r.ortous Pralte sur li pOrfOQlM de Josplfll Louia-JOtti*. Loritnci rraita raveirnt malade n'teit pas prsent l'a i dionce. i/ Tribunal tait prsid pw le luge Pi'rr-e Philippe le Jiry oar Mr Smmtodol Mopbaet t le Siitistii it Pisrr j Aguani >• ciipait le sige du Ministre Public .... li n'y avait ni parue civile ni t. moin et les accuss et i-'.' d e. ienJus par dejx j-i" s :ivoeus M-s. Maurice. N ut Mm nte Chirlemtrs, qui s i M>IP rent si lin dp leur tvhe mai ie Jury revient de h Chambre de dlibration av,' %  !< %  le Club Alilctiqiif ds pn-i (ti raux -1 ia t-ndai merie d liait Entre gnrale 0.50 Tribunes 1, d^ Voitures 1 00 Avis Eug. LE BOSSE Agences— ^prsent PORT-AZJ.PRm Agents gnraux Heclcex"" Jones Jewell Mil NEVV-YOHK 1i irin.ee Iluijariiii 0 0— Baale Tlie flome Insurance Co/nj Assur ance oo nUe l'ii Diamond latrh Co Allumettes i Sale I loi HIC N. B. I l'oion ren vra s ment 'tcaries rim|'e 10 centim s do rde. o • doub'c-t 1") cts de gour i .lo .maux et Imprimes U cts de yo ir I squ' 100 grammts ou lacliou et la cts de 'le pu ebaque 100 -r m mes en plu-ou I ctl n de 100 grammes jusqu' I IM ^1 Util • S Taxe de rec mmun tali n 0. :><• i > de uonrl Demande d'avis de H.cepliou .'i cts de gourde. 0. S, Rublier txport Coraj Soulisrs Heti^. Chas F. Malilaif.' ft Poi ssons ala tn tous m \Ianulacture8 Lile lns'cej Vssursnce sur la jiiillimi Ftres M Vins & ( hampagne IMi, H>mr COPENHAGUE fromage et con; urre Danois V r s L'Administration 1er ine toute responsabilit vis i vis des int ses ( expditeur on llealluaUire ) i l'on ision de perte ou avaries conques de correspondances qui pourrai' ni survenir pendant le IfSfet, par suite d'accident. Port nu Pi it c le -I avril 1925. W S lalhws tf Tabacs jaunes et U Palionale Sans Rval] Cigarettes U Knr* BELLE POITRINE m dciiM BOII pr Ira •ILULES ORIENTALES •(iMMl \— Ulllllt iWkW dM *p*Dl M OSMU M kuU U (rdrai rmbaapatil. Ulrs fnioi On demande employer une jeune tille munie du eartneet d' tuds secondaires, ayant de b^np*s no'ion*. d' c'ai ; H d. s apli In i i t • l.nre x. mnUftmm9t M wuqu Su ut nadu. : VIENT D'AIUUVR Vermoulu Martini t Rossi En vente en gros chez LPREtTZivi&NN-'GGERHOLM tr. BfiMJL. I. Rue Ballu. Pri. m Dents Blan< Bouche L'hygine de la bouchs straction de millions ae f reux qui y pullulent. L'eBSiaS pte Kolynos les limine sbs U Pte Dentifrice K 0 )^ faitement les dents qui C0 '""L | elle, leur blancheur de P^ l'antiseptie absolue de la e %  gorge. La pte Kolynos S rt tre. conomique. Un tuw nettoyages. Exiger le IM la boite jaune. Pte Pentifr"* • 'V



PAGE 1

MI55ING I55UL EDITION MANQUANTE



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE MPRIMEIK CI ineo M gloire BOIS VEHNA 1358, Rue Amricaine NUMfiPJ ^Q CENTIMES IHeoie ANNEE N 54K> Quotidien TLPHONE N* 2*2 Ce qui meut si profonJment et si longtemps les hommes lait partie de leur histoire ; car l'humanit n'est pas seulemen esprit,elle est sentiment.Ce c|ui l'attend, i! l'meliore. i admiration et ia pit amo lissent son ci voix if. l'ar ce vote, le San a s-l'uis met fiu une ion quivoque et carte un | de suspicions entre l.s [Rpubliques, t on peut ;, entre les Etats Unis et iliques latino-amriI. discours du Snateur nrmick est en quelque le -testament poirti^ue du wr en ce qui coucerne ittiluJe personnelle vis-* Rpubliques de l'Amaest pas sans intrt d'ex%  U cout-overse de I le d s l la lueur des arguments Tau dans ce discours et (feutres documents ofli [et crits des publicistes de ^ et des Etats Unis, bit une page d'histoire rt Ipiwde diplomatique que les Vnsoedoivent pas ignor r r* ,e des Pins e.-t 1 un des et quelques ilts qui en snU'tte de Luba. Comme Roraouo ei Cayo Sabi ww t cote No-.l, elle Ans grande que les Iles JW anciennement St ThoVM.is .laoduqiiel.saupoucubaioisunt dnomms i'J S R* !" ? 1 KKV EN it J 3 leule raeille l'ap K^P^IgequiexifojT d ' 11 eile 'pnncipil argument invowiJr • l,le ,cain8 0 Pposs fei Fins est ur del gufermes de l'article2 wocole•wyn a Washing^ Aot 8,8 relatif ; ,ux gjr tabli, m-m del F' les deux p ay3HilJsl lnis nT n cedtra au Ut U le :de Puerto R IC0 ffmn sous sa couverai^les Indes Occ,de„a. ^•qu une lie dans | [JM choisir par | e8 tft'V^-nt est t* 7 J?." TraiieavecrE.pt. J,,*' pagne cde aux Ks^^^ioRicJ C u sa souverai,J* Ma inns ou Lr dM f ' 18 est elle comcousJ,., 1 ^ 8 a utres S %  .^PMU de la cte de Cuba, comii les ilts qui 'out le long de ses plages mridionales forment comme une frange la granie Ile. L'ile des Pins est si intimement lie la grande ile qu'il est possible de marcher, dans de certaines occasions, travers les eaux, de cette ile l'Ile de Gobi. Dans la 4me dition du Trait de Droit International publi Londres en 18y."i.avmt que la guerre hispano-amricaine et le Trait de Pans qui s'ensuivit, eurent mis en question l'intgrit hrritorile de Cuba, l'auteur, Mr William Edward I lall, parlant de t la proprit territoriale d'un Etat, lit: • Cette proprit compren 1 toute l't nluedetrre ou d'eau enclave d par les rsidents de l'Ile l'ont t aux Gouverneurs de Cuba : ce fut une taxe annuelle cre par le Ca pitaine Gnral d alors. Marques de la Torre, sur le btail pour l'en tretien de la ville de la Havane. Huit ans auparavmt (170") Ile des Pins avait t rige en i\ RTIDO, .ous la direction d un fonctionnaire nomm par le Capitaine Gnral Le premier recensement de Lu ba. fait eu I T 7 i comprend les ha bitants de l'Ile des Pins (78 babi ants). Un dcret du roi d Es>a gne du 1er Aot 18x8 tablit qui a colonie Amalia londe dans 'tle des Pioi serait gouverne de a Vide de la Havane par un sous dlgu qui rsiderait dans l'Ile. Celle colonie amalia avait une glise, un commandant militaire. une justice.de paix, un agent lu Trsor, un hpital public, und garde, tous orgmismes soumis aux autorits de la Havane. En 1830, lile des Pins commet ce servir de pnitencier pour les criminels de Cuba. En 1880. elle est constitue en municipalit. En 1U00, ses habitants votent pour les dlgus s ia Conven ion Constituante q ii r.-dig-a la Lousti tutiou de la KfUblique de 'Juin pour luquelie ils avaient combattu avec les autres patriotes de Cuba. De sorte que sous l'Administ>-a tion espagnole comme sous laimi nistratioa des autorits militaires des Etats Unis, 1 le des Pins a toujours l considre comme par tie de C ,b i et ses habitants ont (ou jours fait acte de citoyens de Cul a. Flix MAGLOIHE M. Maux au Snat n'a t l'objet d'aucune manifestation hostile Le Nouveau Ministre, pour assainir les linances Jranai*es, est rsolu d'appliquer la loi de l'impt sur le revenu coutre riches et pauvres Les millionnaires paieront comme les amies, Ht I. Caillmx. PARIS-] M. Ciiilaux a fait a\ premire apparition au milieu des snateurs qui parurent ignorer ta prsence et les manifestations hos Mes auxquelles on s'attendait de la part des conservateurs ne -e so.it pas produites. Le snit pour suivi la discussiou du budget lai dis q lie M. Caillaux s'entretenait avec M. Itriao.4 assis A ct de lui. L'opposition n'a montr aucune vellit de sattaqier au gouverne ment el le groupe principal des r publicains modrs dcida hier soir de se tenir sur l'expectative et de rserver son jugem.'nl jus qu'au jour o le nouveau minist re aura montr par des actes pr cis quelle ligue de conduite il compte prendre en ce qui concer oe les grands problme? actuels. Les douzimes provisoires rcla u.s par M. Caillaux pour Mai et Juin s'lvent 0 milliards 969 millions 877.884 fraocs. La cham bre a vot ces crdits par 20 voix outre 38 le remde que Mr Caillaui compte employer .pour assainir la situation actuelle de la Trsorerie et qu'il a expos I. chambre, consiste principalement dans 1 impt sur le revenu qui met trait les contribuables Iran, us au niveau des contribuables a-uii caios et anglais, et dans certaines mesures coercitives pour obliger les riches et pauvres paver. Les millionnaires paieront comme les autres, dit M. laillaux, en rpon se i cne interruption de la droite. • J'appliquerai galement avec la plus entire rigueur la loi sur l'ex portation des capitaui, dclara le ministre des linaoces ; la loi ac tuelle est insuflisante et ce que nous pouvons faire de mieux c'est de l'appliquer . Clriui.iioiirnl tle Tetht pour la Coupe Peter DJWSJQ Diraaaeh dentier eut lieu la runion du Comit de DIrectioo du Championaat 9l4|tS pour la Coupe Peter Dawson, V taient prsents : Mr Hirsb (Chairman-, Messieurs 0. .1. Rrandt, Major Smith, D. Jean Jacques, D. P. Johnson, E. Shields, reprsentant Mr Ralph Berne et \V. Q \\il liams. secrtaire. Le tirage au sort dci.li que le premier mitch sera jou entre Ma riani SportingClubet Parc Leon te Tennis Club, le 10 Mai prochain, sur le terrain de l'International Alhletic Club. Les Clubs de Tennis suivants parti< iperont au Championnat : Mariaui SporlinuClub: MrHirsh. capitaine; Parc Leconte Tennis Club ; Mr Coustard, capitaine ; Amercan Club : Lt. l'ettigrew ,'T. S. .\. ; capitaine : 3t. Marc Tennis Club : Mr II |p|, Rames, capitaine ; International Alhletic t.lub : Dr L L. Plurnmer. cHpi taine. La coupi e| dtenue en ce mo meol par le Club Amricain qui fut le chimpi'iii de l'anne der oire, Les Clubs de Tennis du Cap et de. Cayes ont exprim leurs re grels de ne pouvoir prendre part au championnat, vu l'impossibilit on se trouvent ces deux quipes d'obtenir cong pour la cirions tance. Vouvelles E trangres Par Cable utour de la crise ministiM'iell • e/i|Beljjique firiUXfiLUEsLe eongrs so cialisle bel^e, par un vote de 41 :t voix contre 17;|, a dcid hier de dltooitinuer le. elforla des soda l'stspxir former un mlobtr. pour sjeeder au cabinet Tbeunis quia dojn si dm s ion le : i avril. M. Emile Vandervelde.chel des socialistes, a annonc qu il ia f irnurait le roi A'beit de cel d ci-ion. Dans l'aviation ISTR.ES Le lieutenant avia burThoret vieat d'lab ir un nou veau record de vol avec mo eur cale avec passager. Il s'est miute i u en l'aii pendant trois heures et trois minutes. San prcdant re cord tait de deux heures vio;;t six m mtes 1 .6' Janvier dernier. En aodt 1924 le lieutenant Thoret excuta un vol plan avec moteur cale d une dure de neuf heures et quatre minutes tablissant le record du monde de ce genre de vol sans passager. avis U d"?"" 8 adm 'nstratif eSarUe nSne8lpa8Uni ,^nte, coma* PuerUQe • adjacente M lgation bulgare d mejt oldciellement le bruit d' prs lequel le roi Roris aurait exi g la dmission du esbiuet IV tu fcofl l'eoeord entre le roi et le 1er ministre n'a jamais cess d'exister. HOMEUae dpche de Bel grade la Tribune dclare que le roi Roris a t retenu pri Manier au palais roval sur l'ordr i du Gnral Le/irefl,' le parti mili taire des nationalistes s'laut moa tr oppos i ce que le roi exige la dmission de T/ankolf pour per mettre de fjrmer un nouveau ca binel comprenant les membres ds lavie, offense pirles dclarations de II isseft, minisire de l'intrieur, devant l assemblte mtionale bui g ire au suj t de l'attitude de la l galion vougoslave Solia, a exig des explications et menac de ces ser toute relation diplomatique. k ;,SOKl K — Le gou/ornement bul gare a commenc, sur l'autorisa tjon du conseil des ambassadeurs, l eurolemeut de 7OOQ nomin -s sup pleoienta'rcs. On annonce de sour ce ofticielle qee la situation de meure incluugee dans le pays. Secrtairerie d'Etat de l'gricultur Le Dpartement de T Agriculture invite les Fonctionnaires, employs' publics et le public en ~-gnra' a crmonie religieuse qui sera c bre le 1er Mai prochaio, hait leures du m, in j a i.ui, .,j rs |, al'ocoaeion de la Fte .V de 1 Agriculture et du Travail. Port eu Prince, le AYIIIIJJ,. Parisiaiia Dimanche le ffiin Jacaues (Suite ii' lin) • > parties Entre : 2 3 A / gourdes. Prochainement Le Clhre Chœur des Cosaques luttai >8 personnes, ebaots et ^oses. Le Dimanche 26, l'Hospice St. Fraurois de Sales Encore un jour, el ce seia la grande tte tant aller due de l'Hos pice St 1 ran ois de Suie. Tout y est prpar pour la ma diose crmonie qu. doit s v d roulera Mi en prsence de tout ce que la capitale compte de per nnahts, dans tous les milieux 80 -Nous rappelons quelques points au programme A il., rass-mbleraent puis dli l des parrains el marraines — Allocution. Bndiction des Di -e miers travaux par Monseigue,,,1 Archevque ; | e | ou t termin par une Kermesse. Les eutres seront gratuites. u ain M. R ckefeller Jr.de Neu mrk a Conne urj million de dollars pour l'ducation dis noirs dans le sud des Etats Unis. Dans le -ou raut d*s dernires annes. M Rockefeller a donn en tout 13 millions de dollars pour des in>ii luttons d'dueation ou des oeuvres de charit, soit, au cours du rhan ge.plus de 200 millions de francs. l'Dsine tle I. I J. Biqio un homme ia noie Ce mstin, vers les heures, un travailleur des I sines I. J. bigi u du nom de (ilin a t trouv mort daus le grand baeain constl tu'.it le rservoir d es.. He en | blissements A * suite dm ietiualio|J S .'? !' J *r te transport l'Hpital Gnral et sera inhum cet aprs midi


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06409
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, April 25, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06409

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
MPRIMEIK
CI ineo M gloire
BOIS VEHNA
1358, Rue Amricaine
NUMfiPJ ^Q CENTIMES
IHeoie ANNEE N 54K>
Quotidien
TLPHONE N* 2*2
Ce qui meut si profonJment et
si longtemps les hommes lait partie
de leur histoire ; car l'humanit
n'est pas seulemen esprit,elle est
sentiment.Ce c|ui l'attend, i! l'me-
liore. i admiration et ia pit amo
lissent son c l'humanit comme dans l'homme
est l'organe le plus tAr et le plus
ort de la vrit. A. de Limarlioe
PORT-AU-PRINCE (HATI )
SAMEDI M AV.lL IQSffi
A propos de l'Ile des Pins
'un des derniers discours
le dernier prononc
mat amricain, le 17 Jan
le cette ann*, par Ai. M i-
wCorraick, a t en fa-
de la ratification du Trait
le 12 Mars 1904(1) entre
tnipotentiairea amricain
; lia MM. Ihy et t Quesa-
jrait'iui reconnait la sou-
de la Rpublique de
ur l'ile des Pins,
tait que ce trait qui a t
'm nt approuv une ma-
rerp?c!able de t>i voix
if. l'ar ce vote, le San a
s-l'uis met fiu une
ion quivoque et carte un
| de suspicions entre l.s
[Rpubliques, t on peut
;, entre les Etats Unis et
iliques latino-amri-
I.
discours du Snateur
nrmick est en quelque
le -testament poirti^ue du
wr en ce qui coucerne
ittiluJe personnelle vis-*
Rpubliques de l'Am-
aest pas sans intrt d'ex-
U cout-overse de I le d s
l la lueur des arguments
Tau dans ce discours et
(feutres documents ofli
[et crits des publicistes de
^ et des Etats Unis,
bit une page d'histoire rt
Ipiwde diplomatique que les
Vnsoedoivent pas ignor r
r*,e des Pins e.-t 1 un des
et quelques ilts qui en
snU'tte de Luba. Comme
Roraouo ei Cayo Sabi
ww t cote No-.l, elle
Ans grande que les Iles
JW anciennement St Tho-
V- M.is.laoduqiiel.sau-
poucubaioisunt dnomms
i'JS R*?1' KKV- en
it J3, leule raeille l'ap
K^P^Igequiex-
ifojT d'11 eile
'pnncipil argument invo-
wiJr l,le,,cain8 0Pposs
fei Fins est ur del gu-
fermes de l'article2
wocolewyn a Washing-
^ Aot 8,8 relatif ;,ux
gjr tabli, m-m del
F' les deux pay3HilJsl
lnis nTncedtra au*
Ut U le:de Puerto RIC0
ffmn sous sa couverai-
^les Indes Occ,dea.
^qu une lie dans |
[JM choisir par |e8
tft'V^-nt est t*
7 J?." TraiieavecrE.pt.
J,,*'pagne cde aux
Ks^^^ioRicJ
C,u sa souverai-
,J* Ma inns ou Lr
dM. f '18 est elle com-
cousJ,.,1^8'autres
S.^pMu de
la cte de Cuba, comii les ilts
qui 'out le long de ses plages
mridionales forment comme
une frange la granie Ile.
L'ile des Pins est si intime-
ment lie la grande ile qu'il
est possible de marcher, dans
de certaines occasions, travers
les eaux, de cette ile l'Ile de
Gobi. Dans la 4me dition du
Trait de Droit International
publi Londres en 18y."i.avmt
que la guerre hispano-amri-
caine et le Trait de Pans qui
s'ensuivit, eurent mis en ques-
tion l'intgrit hrritorile de
Cuba, l'auteur, Mr William Ed-
ward I lall, parlant de t la pro-
prit territoriale d'un Etat, lit:
Cette proprit compren 1 tou-
te l't nluedetrre ou d'eau
enclave d x s par l'occupation* prescrip-
tion ou traiten mme temps
qu'une certiine marge d'eau
qumi cette tendue confine h
la mer . Il ajoute que cer-
taines particularits physiques
de. ctes, d ni diverses parties
du monde o k terre el la mer
s a heurtent d'une !a<;on peu
commune, mritent d'tre si-
gnales comme affectant les li-
mites territoriales et il con-
clut ainsi t Prenons un cas
.pcifiaue ur la c:e mridio
nale de Cuba. l'Archipel dee
Cinanes s'tenl de soixante
quatre vingt mille, de h terre
I me llle dee Pins, si Ion-
ueur, du Bine de. iarlins au
Cap Franais est le plus J; cru
milles. Il est ferm en partie
par qu-lques Iles, mais surtout
par des bancs qui sont toujoirs
couvert-, sur lesquels cepn-
dant, quand la nar est t ts
ftibl.i la profon leur de l'eau
n'est pas sullhante pour p-,r-
mettrela navigition ; les spi-
ces le long de ces banc, Ion
de plusieurs milles ne sont b-i-
ses par aucune entre, l'eau est
interrompus mais l'accs m
golfa iotrieur ou la mur est
invossib e. Au bout occidental
il y a un dtroit larg j de 20
milles environ, mais pis plus
de six milles de canaiinter/ien-
nent entre 2 bancs qui s'lvan'
environ 7 ou 8 mille, de la
surface et par consquent ne
permettant pas le passage de
grands vaisseaux- Dioslescas
de ceiifenre, la question de si-
voir si les eaux intiieuressont
ou non da lacs enf iflttl dans
je territoire, peut dpendre de.
bines et de la largeur de leurs
entres- Chique cas doit tre
JUg seloases propres mrit-s.
M lis, oans l'e.vemple ent, il
y-a peu de douU que tout l'Ar-
chipel en Canaries e.u u sim-
ple lac d'eau sale et quo la li-
mite du territoire de Cuba court
le long du barj extrieur des
b mes qui embrasse l'Ile les
Pins.
me partie depuis sa dcouverte. Il
eit vrai ,qoe penlant un temps,
pour les affaires ecclsiastiques et
four les appel, des tribunaux ia
rieurs le Cuba A la Cour Supr
me des Indes Oi-cidentales espa
gnles ou Audikncia, c'est de San
to "omingo que relevait Cuba,
l'An.iKscu ttit tablie Santo
Domingo ( le sige archiepiscopJ
de Santo Domingo tait le Primat
des Indes. Mkia.B 796, l'Audien
ce de Santo Domingo cessa de
fonctionner et le :0 Juin 1800,
l'Audience de Puerto Principe ( Ca
maguey) assuma l'autorit judi
ciaire sur le Uiritoire cubain cli m
gement qui lui la rvolution d'Iliiti et de la prise
de possession d-: Biato Domingo
par Toussaint Louverture En
1839, LA KEVL \ltIE.NCIA DE l.\
Haihna lut cre avec juridiction
sur toute I lie de Cuba.
Avec la cration de l'ArchevAch
de s min;.., de Cuba, le Ifl Juillet
180i, l'autorit ecclsiastique exer
ce par Santo Domingo sur Cuba
prit aussi lin.
fin I5#t commence la colonisa
tion de l'le d. s Pins par des p
cbeurs. bu lierons, leveurs tenus
de Cuba. Ivt IS0, Drake tenta
de piller 1 Ile : ce fut une esca
drille envoye par la Capitainerie
Gnrale de Cuba qui dispersa le
vaisseaux du tameax capitaine
Les premiers impts ( 1773) pa\ >
par les rsidents de l'Ile l'ont t
aux Gouverneurs de Cuba : ce fut
une taxe annuelle cre par le Ca
pitaine Gnral d alors. Marques
de la Torre, sur le btail pour l'en
tretien de la ville de la Havane.
Huit ans auparavmt (170") Ile
des Pins avait t rige en i\ rtido,
.ous la direction d un fonctionnaire
nomm par le Capitaine Gnral
Le premier recensement de Lu
ba. fait eu IT7 i comprend les ha
bitants de l'Ile des Pins (78 babi
ants). Un dcret du roi d Es>a
gne du 1er Aot 18x8 tablit qui
a colonie Amalia londe dans
'tle des Pioi serait gouverne de
a Vide de la Havane par un sous
dlgu qui rsiderait dans l'Ile.
Celle colonie amalia avait une
glise, un commandant militaire.
une justice.de paix, un agent lu
Trsor, un hpital public, und
garde, tous orgmismes soumis
aux autorits de la Havane.
En 1830, lile des Pins commet
ce servir de pnitencier pour les
criminels de Cuba. En 1880. elle
est constitue en municipalit.
En 1U00, ses habitants votent
pour les dlgus s ia Conven ion
Constituante q ii r.-dig-a la Lousti
tutiou de la KfUblique de 'Juin
pour luquelie ils avaient combattu
avec les autres patriotes de Cuba.
De sorte que sous l'Administ>-a
tion espagnole comme sous laimi
nistratioa des autorits militaires
des Etats Unis, 1 le des Pins a
toujours l considre comme par
tie de C ,b i et ses habitants ont (ou
jours fait acte de citoyens de
Cul a.
Flix MAGLOIHE
M. Maux au Snat n'a t l'objet
d'aucune manifestation hostile
Le Nouveau Ministre, pour assainir les linances
Jranai*es, est rsolu d'appliquer la loi de l'impt
sur le revenu coutre riches et pauvres
Les millionnaires paieront comme les amies, Ht I. Caillmx.
PARIS-] M. Ciiilaux a fait a\
premire apparition au milieu des
snateurs qui parurent ignorer ta
prsence et les manifestations hos
Mes auxquelles on s'attendait de
la part des conservateurs ne -e
so.it pas produites. Le snit pour
suivi la discussiou du budget lai
dis q lie M. Caillaux s'entretenait
avec M. Itriao.4 assis A ct de lui.
L'opposition n'a montr aucune
vellit de sattaqier au gouverne
ment el le groupe principal des r
publicains modrs dcida hier
soir de se tenir sur l'expectative
et de rserver son jugem.'nl jus
qu'au jour o le nouveau minist
re aura montr par des actes pr
cis quelle ligue de conduite il
compte prendre en ce qui concer
oe les grands problme? actuels.
Les douzimes provisoires rcla
u.s par M. Caillaux pour Mai et
Juin s'lvent 0 milliards 969
millions 877.884 fraocs. La cham
bre a vot ces crdits par 20 voix
outre 38 le remde que Mr
Caillaui compte employer .pour
assainir la situation actuelle de la
Trsorerie et qu'il a expos I.
chambre, consiste principalement
dans 1 impt sur le revenu qui met
trait les contribuables Iran, us au
niveau des contribuables a-uii
caios et anglais, et dans certaines
mesures coercitives pour obliger
les riches et pauvres paver. Les
millionnaires paieront comme les
autres, dit M. laillaux, en rpon
se i cne interruption de la droite.
J'appliquerai galement avec la
plus entire rigueur la loi sur l'ex
portation des capitaui, dclara le
ministre des linaoces ; la loi ac
tuelle est insuflisante et ce que
nous pouvons faire de mieux c'est
de l'appliquer .
Clriui.iioiirnl tle Tetht
pour la Coupe Peter Djwsjq
Diraaaeh dentier eut lieu la
runion du Comit de DIrectioo
du Championaat 9l4|tS pour la
Coupe Peter Dawson, V taient
prsents : Mr Hirsb (Chairman-,
Messieurs 0. .1. Rrandt, Major
Smith, D. Jean Jacques, D. P.
Johnson, E. Shields, reprsentant
Mr Ralph Berne et \V. Q \\il
liams. secrtaire.
Le tirage au sort dci.li que le
premier mitch sera jou entre Ma
riani SportingClubet Parc Leon te
Tennis Club, le 10 Mai prochain,
sur le terrain de l'International
Alhletic Club.
Les Clubs de Tennis suivants
parti< iperont au Championnat :
Mariaui SporlinuClub: MrHirsh.
capitaine; Parc Leconte Tennis
Club ; Mr Coustard, capitaine ;
Amercan Club : Lt. l'ettigrew
,'T. S. .\. ; capitaine : 3t. Marc
Tennis Club : Mr II |p|, Rames,
capitaine ; International Alhletic
t.lub : Dr L L. Plurnmer. cHpi
taine.
La coupi e| dtenue en ce mo
meol par le Club Amricain qui
fut le chimpi'iii de l'anne der
oire,
Les Clubs de Tennis du Cap et
de. Cayes ont exprim leurs re
grels de ne pouvoir prendre part
au championnat, vu l'impossibilit
on se trouvent ces deux quipes
d'obtenir cong pour la cirions
tance.
Vouvelles E trangres
Par Cable
_______
utour de la crise minis-
tiM'iell e/i|Beljjique
firiUXfiLUEs- Le eongrs so
cialisle bel^e, par un vote de 41 :t
voix contre 17;|, a dcid hier de
dltooitinuer le. elforla des soda
l'stspxir former un mlobtr.
pour sjeeder au cabinet Tbeunis
quia dojn si dm s ion le :i
avril. M. Emile Vandervelde.chel
des socialistes, a annonc qu il ia
f irnurait le roi A'beit de cel d
ci-ion.
Dans l'aviation
ISTR.ES Le lieutenant avia
burThoret vieat d'lab ir un nou
veau record de vol avec mo eur
cale avec passager. Il s'est miute
i u en l'aii pendant trois heures et
trois minutes. San prcdant re
cord tait de deux heures vio;;t six
m mtes 1 .6' Janvier dernier. En
aodt 1924 le lieutenant Thoret
excuta un vol plan avec moteur
cale d une dure de neuf heures
et quatre minutes tablissant le
record du monde de ce genre de
vol sans passager.
avis
U d"?""8 adm'nstratif
eSarUenSne8lpa8Uni
,^nte, coma* Puer-
UQe adjacente
M '(.:
Toutes les cartes d* Cubi, y
compris celles autorises et recoa
nues par le Gouvernement de.
Etats Unis, mantbnaent iiie des
Piuscomrnj appartenant Cubi.
Et, en fait, cette Ile a toujours t
administre par les mmes autori
ts qui ont gouvern Cubi.
Dcouverte en Ii9l par Chris.
tpbe L,imb dans son second
?orage, lie des Pins, sous la d-,
nom nation e^pa^oie lut touiours
oumise a la Capiuiaene Gmrale
Je Ubi L)lego Ve.asquz ds
1^1 gouverna Cubi et le, t ^ et
II .ls qui en dpen le.u L.H.tuie,
ds oh est reenoue corn ..e ia
Cap.ta. I Moule Tlie et du terri
toireinsul.m VJi,ia doul Tlledes
' U*i4na Jtcjiiiliracj(4
Le public el le commeicesont
avises que d uu commun accord
Monsieur kinilho N gaglioui s'est
retir de ma Maison de ommerc ;
en coiisqu^nce la procuration que
je lui avais d Hiue, cesse a partir
de ce jour.
Poriau Prince, le Ifl avril 1*085.
Loi'E RIVERA
Quoi ?,
Taijours la laiterie fiiiley
Un verre le matin au djeuner
Un verre le soir au souper.
Voi a ce qu n fju'. pour eu.retenir
un esprit cain dan. un cor^s aa.u
i u:i i.ran-iHue
Livraison I domicile
La question de sec iril
devra occuper bienii
l'attention des hommes
d'Etat Iranaisetamilais
PARIS, ii- ,, Le Matin dit
que M. B'iaod, et peut ctre Mr
Paiolev iront Londres sous peu
consulter le gouvernement anglais
au ujet du meilleur moment de
commuer les ngociations *ur la
scurit ; leur bue est de trouver
un syitme qui assuierait la scu
rite de la France en compltant
les clauses du Trait de Versailles
ce sujet et en remplaant le p.-Q
tocoeiedig par l'assemble de
la Socit des Nations mus rejel
par l'Angleterre. Le journal ajoute
que la confrence allie des am
bassadeurs aura juque l dlib
r sur'le rapport de la commission
militaire du msrchal Koch, de
orte que la question de l'occupa
tivn de la K Mena nie ara prte
tre. soumise la discussion dee
ministres 'Londres.
Noufelhs Diverses
kakis Le compositeur Anir
Caplet, ancien dreetur de TOp
fade i)stoQj eei ih-i
PLVMOUTIK Angleterre) -M.
'Alanaou B. il .urikou, qui vient
d'tre nomm ambassadeur de^
KtatM Unis en Angleterre, est arri
v aujourd'hui.
CHttnBOUHG Luis Angd fil
po, le b ixeur argentin, l'eel em
barque ce matin a bord du .. C an
dria pour H tenus Aires. Il a
sign hier un engagement pour
se rencontrer avec l'aolino, le
poids mi lourd espagnol, i Rilbao
au dbut de iieplembre. Firpo n
dclar qu'il revieudrait en Kuro
pe au mois de Juin.
Pahis L> lgation bulgare d
mejt oldciellement le bruit d'
prs lequel le roi Roris aurait exi
g la dmission du esbiuet IV tu
fcofl l'eoeord entre le roi et le
1er ministre n'a jamais cess
d'exister.
HOME- Uae dpche de Bel
grade la Tribune dclare
que le roi Roris a t retenu pri
Manier au palais roval sur l'ordr i
du Gnral Le/irefl,' le parti mili
taire des nationalistes s'laut moa
tr oppos i ce que le roi exige la
dmission de T/ankolf pour per
mettre de fjrmer un nouveau ca
binel comprenant les membres d l'opposition.
Une autre dpche de Helgn.de,
via Vienm", minle qu8laY.ug>s
lavie, offense pirles dclarations
de II isseft, minisire de l'intrieur,
devant l assemblte mtionale bui
g ire au suj t de l'attitude de la l
galion vougoslave Solia, a exig
des explications et menac de ces
ser toute relation diplomatique.
k;,SOKl K Le gou/ornement bul
gare a commenc, sur l'autorisa
tjon du conseil des ambassadeurs,
l eurolemeut de 7OOQ nomin -s sup
pleoienta'rcs. On annonce de sour
ce ofticielle qee la situation de
meure incluugee dans le pays.
Secrtairerie d'Etat
de l'gricultur
Le Dpartement de T Agriculture
invite les Fonctionnaires, employs'
publics et le public en ~-gnra'
a crmonie religieuse qui sera c
bre le 1er Mai prochaio, hait
leures du m, in ja i.ui, .,jrs|,
al'ocoaeion de la Fte .V
de 1 Agriculture et du Travail.
Port eu Prince, le AyiiIIjj,.
Parisiaiia
Dimanche
le ffiin Jacaues
(Suite ii' lin)
> parties
Entre : 2 3 a / gourdes.
Prochainement
Le Clhre Chur
des Cosaques luttai
>8 personnes, ebaots et ^oses.
Le Dimanche 26, l'Hospice
St. Fraurois de Sales
Encore un jour, el ce seia la
grande tte tant aller due de l'Hos
pice St 1 ran ois de Suie.
Tout y est prpar pour la ma
diose crmonie qu. doit s v d
roulera Mi en prsence de tout
ce que la capitale compte de per
nnahts, dans tous les milieux
80
-Nous rappelons quelques points
au programme
A il., rass-mbleraent puis dli
l des parrains el marraines
Allocution. Bndiction des Di-e
miers travaux par Monseigue,,,-
1 Archevque ; |e |out termin par
une Kermesse.
Les eutres seront gratuites.
u

ain
M. R ckefeller Jr.de Neu mrk
a Conne urj million de dollars
pour l'ducation dis noirs dans le
sud des Etats Unis. Dans le -ou
raut d*s dernires annes. M
Rockefeller a donn en tout 13
millions de dollars pour des in>ii
luttons d'dueation ou des oeuvres
de charit, soit, au cours du rhan
ge.plus de 200 millions de francs.
l'Dsine tle I. I J. Biqio
un homme ia noie
Ce mstin, vers les heures, un
travailleur des I sines I. J. bigiu
du nom de (ilin a t trouv
mort daus le grand baeain constl
tu'.it le rservoir d es.. He en |
blissements
,A * suite dm.....ietiualio|J
S .'? !'J*r te transport .
l'Hpital Gnral et sera inhum
cet aprs midi


LA VI v ri
Translation des restes
de Florvil H^ppo.ite
.Nous i royons savoir que e'eat
Jt.ndia l benifeSS l'aprs midi
qu'ai ra lieu la place Ptioo l'ex
buiQttlioii dts rles de FlotMl
Ilv p lit." pour etie InDkfttl toi
\ant le voeu A>' m s descendants au
Lim tirc de Ste t nne eee le ca
tiau d'ilypnlite Glin foi prja.
ifiis httiuti
Le tilni Pin-Varits sera
prsente dimanche A 6 heures.
Parmi les nombreuses personnes
qui drli eront sur l'crar, on a
not MM. Georges de Lespinasse,
Abel Lger, Lo Alexis, Paul Sa
, LeeirO Hover, P, lluduouit,
Nirch, Cnsi, W. Wtlliem; tic,
Uenoml leuses mondaines el mouil
gosstb du bal des enfants du Cer
cle Poil au Princien. Un voit N a
riani, le Champ de Mars, la rue
Dants It.-slouches, dts rsidences
prives, etc.
C est une heureuse innovation
dont il fiut fliciter la direction
de Cin Varits e qui est^eppe
Ue fc iniiesser le public de Tort
tu liiiue en mme temps quelle
fera t-nnaitie notre peyi Texte
rieur.
Accident
Hier vers les quatre heurts de
1 aprs h idi tandis que des terras
tiers Jel h-\ ment ;a motte de terre
ves ig >'e notre ancien aulel de la
Ptre a la Place Ption un bou
lement s'taol produit ensevelis
8 i! un 'les journalier' Gl&Ot au
c n< ours empress des hommes
de son quipe le malli uieyx ut
tir cous ttne el conduit |*HApi
lai o des soins lui furent mm
diatement prodigus.
Us lie M iQUe
a
fi'li le plus be u lit sur
I-qyu ait jaiias Jor i un ni
rVITfl les grtnd-;- Puissances
j dt.se* il quites d, voirie pe
ii RU uis M tne
'I se li.
I g-i
nteihe :
I, l< I h ipp
btcomi is, s .r. mai II.
Lou XIV iv.i^h a'ors au se
cours de son pelil lis le dm- de
Vendme q li remporta sur Pareil'
duc Charlet la _: *ni> victoire de
VilUv^rio} Le so;r de celle
fournie, h:ii 'p* Y couoha sur le
chii p 1 balsfUe. )n lui dressa
son lit avec tous, le-, drapeaux pris,
r.* jour , a l'ennemi et lorsqie
Vndi . vit le roi s' en.ire dans
ces glorieux draps :
Siae, lui lit il. voi! l'le plus
b a lit sur lequel ait jamais dormi
un roi'1.
NORMl :a\RLES
Sculpteur,en voyage pour Ptrsi
ger int'orm: ses clients et le public.
?ue ses ateliers continueront a
oncti mnir comn par le pass
ou- la d recti n de son fils lluber
man Nor.nil < liules ; Prire donc
de s'ailre vaux de rparations, sculpture et
et "i- i c m dr p mil r dfa d tt'
gr 'U^sur mm 1res et mtaux, *lo
uelHge, meulag'1, etc, etc.
PorL an Prince, le 18 avril 1925
t\oin CIlAliL-is
Je
Des milliers
litres de sant concentre-
vont de Norvge au monde entier par voie de
l'Emulsion Scott. La prcieuse Jiuile de Fo.e de
Morue, incorpore en forme digestive dans cette
emulsion, constitue une bndiction pour un-
multitude de gens qui ont ainsi obtenu leur vtgueu
dans toutes les poques de la vie. Cest 09 I
duit pour toute la famille, unique er
pour presque toute forme de d/biht. 1
L'EMULSION SCO*
L'exprience de quatre g.':.'-ration! c
milliers de mdecins est votre medleure &
Prenez-la vous mme, et donna v
femme et vos enfanta. Que s nte et lu
vigueur rei^nent ftar. votre fc>c.
.
le imitez n

e fc
.^m l/ffion ceux qui \.venl d'une faon peu rations
Voos dKf / cquilib.e votre dite, Moisisse/ les nourntiires J
"S'A-STSiciu et qPuellePq,.e so.t la fr.oo laquetls;
re/ Le ual er Oats vous donner, toujours plus d-energ.e que
Pour bien se porter OBftagz du J nker ''-
'
Jllez .m ouriMmi mente,
voir les n iv.Niuis, en
lissus laniaisif, "ii cha-
peaux, coi sets, elt.nisMi-
res, Bas. Clr bSettCS, Sac
i m in.Fleurseic <\ Paul
E. aimia v'"d meilleur
mareln'<|ue n'importe qui.
AVIS umiisiew:
Otts.
Lon THBAUD, Agent pour
^)5
Naissanee
Mi .t Mme Frtm Siegel, Mada
me ne Dooiso llorelle. lont part
^ leurs a ris de la naissance de
lui tille Elith.
gullen mensuel le la
Chambre de Commerce
Franaise en -Hati*
Nous avons recula dernire li
vrais. de cette intressante pu
blicaiion.
Noue en recommandons la lec
ture.
Curiosit
On a arrt le mendiant Odino,
li.'iies ; depuis 40 ans qu'il men
die, il possde un paliis a '.ines,
une villa aux environs. 2(0.000
fraPM d'espces et d'autres gro<
ronples dnns les banques.
La Direction de l'HOTEL MON
REPOS a riionueiir daviser sa
bienveillante clientle, le Gommer
ce et le pub ic tn gnral qu'elle
t momentanment ferm |PEta lis
aemenl. Les d bilniis sont pri
indarmenl de solder leur co apte
v*nl le 30 courant, p se ce .lelai
to is les comptes >ans exception
seront remis l'avoca'
Les rianciers peuvent prsent r
leurs botdereaiix four tre pays
Port bu Pline*] le |4 uvrii tVlg
HOTEL MO> REPOS
(Sign) A. DEIMAHES
Jamaque-Halti
Nous erryons savoir me le re'ou
du Match Jamaque H u'i aura lieu
hio^slon vers U lin du ni.>n
d'Oclobre.
jUBki&mr a la;ya?etir
K. Udulis Dtstuuches
1 oit au Pri i'- Hitti
US W'.- REPASSAGE
l'iliiMl-TITl DE
Soii s pHrtieuliers pour le linge
Sn, faux cols, rh mises.
Vous sere/. pleinemrnt sali lut
en envoyant votre linge
L* FJUaiSIEIWE
MNAGRES !
Pour teindre tous tissus i
L.A.1NK, COTON, BOtB, MO.,
uaun produit D'igals
la MAURESOVE"
Sn venufl i"or Prioo: l'inmi'i.wBrcR
trim '"I J-l'-.il': I.IBS4IHI-
v~araiicoo,wNiext>
Niliaa, 4c uiu.
I- d. '. U'MII,
(Siimiinm
Avislmportani
Le public eu ^n.al ain t
qui- les clients de U Maiw
\\ -\V.\S lh;ii\l\vos a\>[)-> v I o t
avec p'aisir qu'elle vient d* re-
cevoir un assorliment de lissus
pour dniiie.8, dernier, s nouveau-
ts, des lis-us pour conulets,
voiles et couronnes de maries,
voile pour communion, 131* de
fil, de soie et de luxe, et", etc.
Comme toujours les prix d-
lient toute concurrence.
Kawas IIERjIANOS.
305, 3G0, PueTrarersIre.
U. S SB
A propos de l'As-
soaation d*>s
Membres du Corps
Enseignant
Tons ceux qui t'intressent a
r,lt gec"* c apprendroot avec
plaisir qu'une demande a t fa
nu Coa-eil des Secrtaires d'Etat
pour qu'elle acquiert la parsoa-
11*111* ''
I e Prsident de cette osseeiation
se donne beaucoup de mal pour la
voir ibOOtlV s ton p'us large pa-
nouissement, reconnue d'utilit pu-
b ique elle aura la facult d'accom
p'ir d- "es civils.
D'aore* no ronsei^nr nents'".e
ser un fol aequ s bionl>>l.
Les assises
Hier, c'tait le nomm B '
nus /.cpliir qui ravissait la se-
lelte criinni'dle sons l'aociisetiOQ
de tenlajjva d'assassinat coijoiO"
lemoal avec r.ortous Pralte
sur li pOrfOQlM de Josplfll
Louia-JOtti*.
Loritnci rraita raveirnt
malade n'teit pas prsent l'a i
dionce.
i/ Tribunal tait prsid pw
le luge Pi'rr-e Philippe le Jiry
oar Mr Smmtodol Mopbaet t
le Siitistii it Pisrrj Aguani >
ciipait le sige du Ministre Pu-
blic ....
li n'y avait ni parue civile ni
t. moin et les accuss et i-'.' d e.
ienJus par dejx j-i" s :ivo-
eus M-s. Maurice. N ut Mm
nte Chirlemtrs, qui s im>iP -
rent si lin dp leur tvhe mai
ie Jury revient de h Chambre
de dlibration av,<- un verdict
rni ui^'iva '' -"" le Prsident du T l"in-'
non'.a.
li tait deux heures et demie,
Dimanc.ii li avril rcounnt il y
aura match de toot bail (1re cat
jurie ) .>'!< le Club Alilctiqiif
ds pn-i (ti raux -1 ia t-ndai
merie d liait
Entre gnrale 0.50
Tribunes 1, d^
Voitures 1 00
Avis
Eug. LE BOSSE
Agences ^prsent
PORT-AZJ.PRm
Agents gnraux
Heclcex"" Jones Jewell Mil
NEVV-YOHK
1-iirin.ee Iluijariiii 0 0 Baale
' Tlie flome Insurance Co/nj
Assurance oonUe l'ii
Diamond latrh Co
Allumettes i Sale I loi
hic
N. B. I l'oion ren vra s
ment 't- caries r leurs le II irars fXfir s-i-orra
sion du malch annonc par erreut.
JEmile CAIMN
Service de Camion
Anse-Heaa
Port-au-Prince*
I n camien UiM^era l'on nu-
Piinc t hure* .lu mat'ii, Ions
1 s jours, pour Pelil Qcve, Mira-
Eone.lVlilc Itivircet \n-ei. Nesu
lpart do l'Anse a-Veau midi
pour iMre <'e retour 6 heures du
soir Port au Piinre.
s'adresser i\ Petit PAIILGIB
l'Anse a Verni.Station a Po -au
Prioct devant la os!e.
L'Adminis'ration G rale des Postes a l'honneur d'annoncer au
publ.c et au Commerce i,ue, partir du 1er Mai prochain, il sera pro
cd entrj ivrl ae Prinre et Cap llaitien. par avion, un service bi
h 1 om i n nge, .movenrant l'application'da tarit spcial ci
de*m s .
lettres ordi wi ', ) c ti.i s de gourde par 15 grammes ou |frsc
lu.n j.hrthaque i i mes ou fraction.
Carte Posta'es >im|'e 10 centim s do rde.
o doub'c-t 1") cts de gour i .
.lo .maux et Imprimes U cts de yo ir I squ' 100 grammts ou
lacliou et la cts de 'le pu ebaque 100 -r m
mes en plu-- ou I ctl n de 100 grammes jusqu'
I IM ^1 Util S
Taxe de rec mmun tali n 0. :>< i > de uonrl
Demande d'avis de H.cepliou .'i cts de gourde.
0. S, Rublier txport Coraj
Soulisrs Heti^.
Chas F. Malilaif.' ft
Poissons ala tn tous m
\Ianulacture8 Lile lns'cej
Vssursnce sur la
jiiillimi Ftres M
Vins & ( hampagne
IMi, H>mr
COPENHAGUE
fromage et con;
urre Danois
V
r s
L'Administration 1er ine toute responsabilit vis i vis des int
ses ( expditeur on llealluaUire ) i l'on ision de perte ou avaries ,
conques de correspondances qui pourrai' ni survenir pendant le IfSfet,
par suite d'accident.
Port nu Pi it c le -I avril 1925.
W S lalhws tf
Tabacs jaunes et
U Palionale
Sans Rval]
Cigarettes U
Knr*
BELLE POITRINE
m dciiM boIi pr Ira
ILULES ORIENTALES
(iMMl \ Ulllllt iWkW dM
*p*Dl M OSMU M kuU U
(rdrai rmbaapatil.
Ulrs fnioi
On demande employer une
jeune tille munie du eartneet d'
tud- s secondaires, ayant de b^n-
p*s no'ion*. d'"c'ai; H d. s apli
In i i t l.nre x.
mnUftmm9t M wuqu Su ut
nadu.:
VIENT D'AIUUVR
Vermoulu Martini t Rossi
En vente en gros chez
L- PREtTZivi&NN-'GGERHOLM

tr. BfiMJL. I. Rue Ballu. Pri.
m
Dents Blan<
Bouche
L'hygine de la bouchs
straction de millions ae f
reux qui y pullulent. L'eBSiaS
pte Kolynos les limine sbs
U Pte Dentifrice K0)^
faitement les dents qui C0'""L |
elle, leur blancheur de P^
l'antiseptie absolue de la e .
gorge. La pte Kolynos S rt
tre. conomique. Un tuw
nettoyages. Exiger le IM
la boite jaune.
Pte Pentifr"*

'V


MI55ING I55UL
EDITION MANQUANTE


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM