<%BANNER%>







PAGE 1

LI MATIN Pagol Les Assises Serge Taillant Con.M(|nataiie 4^^ Sri >rfjr iJ IJii condamne Hier comparaissait devant le Ju i y U comme Marc Chry accus < e meurtre sur la personne de De lUtu churilus. (' %  'tait la troisime artaite de MtietetFioa criminelle. Laa dbatl taient diriges par l*> juge Lon Pierre et le juiy pr sid^ par Mr Mrurire Side. Mes ieuis les Suli-lituls Isnard Itay moin) cl Qrvj Jean oc< paient le si^e lu ParqotL C'rst Me Joseph Fabius qui pr senla la dfense de l'accus. Il piailla la lgitime dfense : ce lui lut relativement Ucile, car, ds le dtul da l'audience l'"attnos phra' 1 gnrale tait plutt -ym patliique l'accus. .\ la suite QOQi >l une huilante plaidoirie du dfendeur, le Jury, aprs dlibr, rovint avec un vsrdiet favorable i l'ac-'us lui reconnaissant, au mo menl de l' accomplissement de lac te qui lui est reproch, l'tat de l gitime dfetss. Le l'rtndeni de la Cour prooon a l'acquillerrent. L'auailoir applaudit. h mort se suicide Te mMin vers ."> heuies 1 1 comme on venait de procder a l'ouverture d s cachota HU l'ni tencier National, Tlmaque Ht ruisseau rcemment coudamn la peine capitale pour avoir tu son enfant qu'il affirmait cependant n Mre pas de lui, occupant une cellule l'tage suprieur, trouva le moyen de tromper la vrgilance de? gardes, monta sur le t il et de l se prcipita la I6ta en bas contre le sol. Il eut le crne fractur et ex -ira dix minutes apr— Les constations lgales faites par 1 Subs litut Agnant et le juge de Paix Komulus. le cadavre fut transport l'Hpital Gnra;. L'inhumati< n aura lieu cet ap r s midi au Cimetire Extrieur. Pour ne pas offrir le spectacle de Pai -utioi) qui devait avoir liea i l'Areahaie, Tlmaque Desruisseau a prfr celle mort uon moins cruelle la petits laits de la rue Fiants jilouses Hier, vers 4 heures, celui qui s trouverait dans les parages I i march Vallri pouri.i> cet • mo n d'un spectacle natienlu al. rai foi assez are ces jours ci eba/ nui*. Deux femmes dux m.r chaule — se b at taiein l, parc qu Us aiment (pauvres femmes' e mme homme. Bues an baldrant rudement les g nonne. Kl tout leur fut b n se jeter la tte : miroirs, bd'es nnutre gvoon-tt-s, fhcoa le pirlu-n. tout l'attirail de eur B'. oee. C'eat le cas de dire avec le pole que la hdneet l'amour lotit la mme plai.* \,f n u ct'ri-mr. c'es' iu •••' 'amant cornun qui d'ab >rd spe; Utnur indilr ni au puisi'**•• %  B pre sa d'y mel're liu lor.-qu'i! ape cul a l'autre bout de 'a nie le OOi l'uine k'iki d'un gendann U craignait,— et fJ raison,— d'tre oblig de payer pour deux. U PARISIENNE Hiaucusse a la fopror K„e fauta Difcb.ui.hes Poil au l'iinte, Hu'li LESSIN :.-REPASSAGE Pm.urnn l'K Soins particuliers peur le linge Sn, faux col, ch mises. Vous mm plemein.iit satislait en envoyant votre linge Socit DES lnjaiears et rchlectes Haitieas Messieurs 'e Membres d i la S • ci des Ingnieur et Architectes lit 'iens sont coa^oq-i* en \ur de la Sance |o._ Election de Me libres al lire ts. 2 — Questi >ns divers s inlras%  i t i As> •' mou. Si ce j • c a nri ( e t a ma jorit di M mb es p iun o e.i paconstat*, H 2 • n • flnofo M t.o i ain lieu le S ime li 2i avril ait m-\ n> b ira at dam le CM cn-.ore o> Majorit des Membres ne serait pas obtenu* la ;tm et dernire convocation sera tue au Dimanche 26 avril courant dix heures prcisas da matin.— ce jour l'Assemble sera valablement runie, quelque soit le nombre de Membres prsent. Port au-Piince, le 20 avril 192T>. Le Prsident:— 0. Bal IBs*. c le Le S. rvice Technique des Tra vaoi l'ubiics lait excuter en ce moment un peu paitout et notam mtiit ii la Preiniie Avenue de Bo lotit ci rlnins travaux dont l'utili t publique est incontestable. Us consistent en de grandes amliora MOBI M s tiens U 8cuaa..daa aux par le leroplacerneiit des ca IIHIIX dt'Iiiorfa. Tout on rendant hommage au tonal qu'ef poite le Service a main tenir en i arlait tat le syitme d'a mrita mu i n eau de la ville. il n'est ( s in. lile de lui signaler une noi.v lie amlioiation qui me riterail d'tre prise en considra tion. Il s'agirait, la Premire Avenue de Rulotse, d'largir la voie doit l'troilMIl gne nolab'e menl la circulation aujourd'hui n/ luttOM dans ces parages. La chose paitlt d autant plus facile que u piea M qm nous t.t rve I>II, l>< n iM.rnl re d'hebilnts de la faade Ouael de la dite Avenue oc eopenl todmaol dfeeet larges i.ii i.. i de la voie publique. .Nul de ule que le Service Technique pi en ne cille petite lequte en hou ne onsidiatioa. L'Administration raie des Postes l'ar un avis publi aujourd'hui le public peut te len.ne compta des bonnaa utenimos de a ivm velle Adininistralh n ci* s Postes qui, | arlii du ter Mai p-ochain, loaugorera un svice bi hebdo ma luire dbange par avii-n en Ire Poil au Prince et Cap-llaitien. C'est un nouveau mouvement vers le progrs qui sera protilable 4 ious. D'autre part.vou'; nt qu une plus grand, clrit toit apporte dans la distribution d.s lettres. lA.lmi nislration dt s Postes va povrvo r de bicycleites les lacteur qui se ront chargde raaaitta domci ie les (lis bimples et reccmui.n ds. Ces deux mesur s sont excellen les et lmoigueut n faveur du ouci de bien taire qui anime la i ouvelle directiou. On decnai le employer une JMiiue tille munie du cerlilitat d Iules secon I lires, ayant de bon n"no'i .n i'Vngliis et des apii tules poir les Iravaux de bureiux. S'adresser & la Itanpie du Cu nat. Sivicc ot'hiiii|iit: du 0parlement di I A<|' culture tvp.sit'nii tatirelc fi Iiinii;rll( Parisiaiia Ce Soir U Baron Mvstre 4c Aplsoifl LaNouveile Aurore 7e & 8e pisodes Entre : 50 c IHmanohe (Suite alia) 6 parties Entre : 2 3 & 4 gourdes. Prochainement Le llre Chœur d s Gos;iijiies Eusses 18 pprsi.i.iis, chaats et daases. • a • H fort;m-riiin'r Administ ration Unpjile des Postes Avis de dpart Les d. | et h. s t>oui >e* ^ Oi k et l'Kuiope (via New Yoik dir.ct par le sjs Crislobal seront fermei lundi 'J7 du courant. io.l M Prince, le M avril IVit Ntus avons ucu de la librairie Gueru de Valence en KaMkMtUI coquet volume intitul : "La I a \iesa Can.arera del Amor '. C'est une collection de dix eepl coules pleins de Irhllieur, d ironie et de bdillits d'Hmoui, dus la pluue de la clbre romancire lalieuue Mura i e livre e-t accompagn d un port' ait bgMit de lauitui. Les edil u a bUaVfi oui aetueieiiit. t sous | resae tuute la colieetiou du Mura que iesanialturt de ta liliera lute espagnole ou italienne trouve ront beutt la librairie du ftlAMh t : L'Exposilivin Ag'ic le fl Iniluslnelle rtinn lieu i in.ien. dans les fiiluis ICIHUX de l'I c ote Ci nIra'.e .i'A.-.i n IIIIHIC. les lliinanrlie el lundi I et 4 Mai I9S9. Elle rett*ra oi verte durant ces deux jours et seia ferme le Mar di mutin B Mai. 2.). Les Expwaotl peineiit a'ins criic aux Biin 11 x du Sei vice Tech nique, sis ai gle d< s n.es de Mnaces el ilu Je Ire, tuua les jours Je 9 a. m. a 4 p m jus qu HU Su me ci t M.,i midi. BO, TOUS les tion du gro? et transports, aux In.is du Service Trrl.nique, au local de l txposi Plus de rasoirs qu*il faut dmonter Gilce a rasoir d srtt W AuloStrop, qu'il tuŒl, pour le nttover, d passor l'eau et de laisatr m. L mme lame dure de semai nos, automatiquement repasaee par le rasoir lui-mme. Se raser est g | j'iaisir. Le Rasoir^ ym j$ut" Les Mvstres de New York 10e, Ile, et 12e pisod.-. Entre : 0,50 Avis IDI Le public eu que les clients & KAWAS Llr.itMANoi avec p aisn qu'eltei Ctivoir un a0 iira.nl pour daine?, den ts des tis-us [ voiles et CwU'ono't| voile (.uni commuai lil, 'le son' eldeluxtj Coin me toujours | lient toi;i %  coi cm |\ AWAS Hl ;i.").;] 9, Huel MATINE Dimanrlie tj heures sera riprsent le N> t du t'iniVarites I • I S fCe numro comportp le bi' es enfanta u Cerd PoH iu> Priocien,l*3 Mrfrli-GrM an P tr au Piin ci n l>oyer au,bassal lit, ta hr du tiari^e Kneer. le Chami) di Mari lf Œuf* de l'i lues, etc. — Ceat une Iranehfl oriftualfl le la V| Port au Princi nue. Prix d'entre <1 I Ot) rodnils, a l'eicep ,etit btail, seront ti m l'ort on l'iince, le ii avril 192." 9 D r Francis Les client et„amis qui^dsirent me voir auUuuveiuiil.couiuie .u le |IUM', au Nu tsOt avenue 1 ^Peu de-Choie. 4II z ;iuj< iir.l'hui 111 111 e, v )ir les notiv autos, en lisiis laotaUie, en chapeaux, corsets chaussures, Uav Cil" ,s "' l ,,s ^ac mtiif.Flettrscii' que Paul £ Auxila vttil meiltent m tnli ; ue n'imp 'iteqtii. leortairene l'ttat de li (|iiculliire LeDeparlemeiil de l'Apiculture it\ v ite les Fonctionnait es, Km, oy f iub ici et le oublie en gnral 1 a cimome religieuse qui sera ce lbree le 1er Mai prochil, a l.uit heures du m itin h la I Ihdiaie, l'oc'-ation de la l't Nationale de l'Agrii'ii'lure el du Travail. Port au "rince, le Avril 1!>2 i. Service de Canton Unse--Ye-m Port-au-Prince In cun on I liasat* rri au P.inee a t heures la mdt : n, tous lai j"urs, ; oui Priit i; ,ve, Mira g i.ine.l'ctil • ltivir.:nt VoseVeau epirt te i 4 *u<^ a Vei 1 midi piur 're IP retour a t ti. ure du •oir Port au P>iore. S'adre-er Feu Hf| LKE 1' Insa-a-Yetu.Station PortaaPrince devant la Poste. Uu de ulimeuts les plus rpandus sur lous les pointa du -1<>!> • .-1 ceitainem i.l U moiuet. en llaiti, le Ve-dr. di Saiut, sur la l u le du il' Il. comme sur celle la pauvie. elle est reine. C'est surtout %  in lu .Nurvge bepleDirionur les tles d'Islande et dans les parages de 1 te de Teire Neuve que se pe.lie la 11.0:11e bi 1 on v hjuute le littoral du Canada e' des Etats luis, 1 on trouvera qu an uuelbment Ion ne lcolte pas moins d'un Jemi mil.m d. de ci s poihsuns. Cette ijeche rapp ne en moyenne j squ a 'JO millions en ^0IV i ge, il million?, Terre .Nu ve, 17 millions at* Canada et 1"> miliiunsaux litais Lni>. <,'uaut a x pcbeuis de lene Meuve et d l> Kuiile, ils lappoiluil des eargai -on valant 'AU millions. Ce qui lait qu'anrii eh -rrenl le comme: ec de la u.ci u s lve 90 ou 100 milliuuH. ht, eliaque anne, ces chiffres vont en augmentant. Savinien Petil Pour cause de lenouvellemenl del ve • uu rabii j^aij Q utes pour Mai euul urs ass nie; pte et li de Trtbi M. C. et Silkaleen : i ig'.res i.ui.liHiid. Pil'j et cordonuiers ; W Came Boudes de If pour Hl-en el latll" ce's-, Smdales et |t,.uleslastique,8 Bsouit? de lu'ileai a-so ti> pu' livre e tj piers et s mu" P*l Lampe,. V.ires 4*J CIIPS et rii.'-ehes dt l >ioni Fanaux ; !" ches pour lanau. tiqueerset cocdl Savon colo**aL IJI liv^, coco. Uoudroljj cirage liquide b nocj en pte, toute uf Liqueurs, champ' caisse et de barri\ nouri< es graniei et| les, etc. Avt I c Mil Mr-b\ tous les Franc ifl *. prsenter, %  *• tiin piur se fait M tableau di reeeU classa d t^i. Port iu Prio:k" %  %  %  %  Dr.J. RHE3AUD Dentiste 'J^S iacillts de Mot r. il de New York et U la Havane, Jiavaux en or et en por celaine. lixtractiuns indolores par l'ana.stliciie cotitluctive, pratiques spcialetneiit i** jeudi. conomisez CONSTIPA j;rene*' COMPI suis de DELOBT.l 03aT-AtT* Ales.PtTRUS;^" Phantise'^, t votre ai Fmploye pour]'votre correspondance! et T0 4 trT i | ^ machine " 'crira FOX, qui est celle donnant le pM* machioe crire FOX prsente cet avantage qu U* ciels eu plus de.-autres nachiudi. 'c'eit-a-dire q<** FOX quatre caractres de plus et qui sont trs atat ~L frospeeiu'i ur deinanie. litnpreasez-vous de F" ch /.. AUI-NT : _| LPreeUmann-GGEB^ .Hue du fu* mm Kawas



PAGE 1

f- MATIX •. VIENT D'ARRIVER Vermouth Martini t Hossi En vente en gros che* l FftEETZtf aNMGGERROLM -. -— •V # %  sMSa i/£ 1 lŒiWH ^V^.. -^.-. C Avis l'Administration Gnrale des Postes a Irk*.. j, public et au Commerce que, partir du 1er M 5 d ". Bon r au &P entre Port aa Prince e Oipl' inn, pS JK Ch ft 2 P~ ^n.daire d'change, .moyennant ppKZ. ^ £S c! titra, ordinaires MeMitaj. de gourde par 15 grammes ou ifrac T ,! r am,ae9 el 50 •< %  *> gourde en plus r.H M P n.i.u • P arc ,a( l ue ^grammes ou fraction. F • Tartes Postales simples 10 centimes de K ourde • — -~ i doubles„15 cts de gourde %  —•!&,- Joarnaux et Imprims 25 et. de gourde jusqu' .00 grammes ou fraction e 16 cts de gourde par cl.aq.fe 100 Sam Taxe de recommandation 0.50 cts de gourde Demande d'avis de Heceptiuu 15 ctl de goorje, L'Administration dcline toute i < %  -!,. inanl.;i;. • .,. %  • • • L. ( expditeur ou des'ioahire ) J oT" b de n P ,1' "" *? • l nlres 6 d Œ^^ Part au Prince, le 24 avril llij. Malades des Nerfs Anmis Impuissants •u! ('-es drrimi, MOI force. *p<; canna, sans Inertie le s est pnih'e. L'applil d paru, v t %  <' n; •' %  P • •• d cauchemars. V i deet M bi m, : en noir, roui msr qiuv de confiance en > ••• m •„,,,., rfh .;| r !„,., „•„, pi r r)i:i (nm tn b n %  *•. La m se n'eti pu n • •. elle ni teulcmeni affaiblie. Rendez-;ni su force par 'g du D' OMKS prlcelcepuituniregnlraMur,, , f% %  > u dormes, l'appeilt r nafi. Voi I n ,-, ,. %  ,c ; • ^ %  i . % %  i .s. mme, voira cerveau est actlf.voi foi m 'aires! ntdcupldes. le Baei 11 lr. so anueauaSp*.Jalh$NeuroloKk 1 eaduD B n* PARIS. EN VENTE r>\NS %  n i Solidit i Elgance* Confort'^ licichtur Ko unie parlot %  CUF les te n n inJes s adresser i M. LE BOSS Go Ayants >lll i Nie' liefaot" IS Keds Pabi i< idos snlamcnta pot l.i United States Rubber Company lElin iF Rn^l? &m P/v Fabrique de losaiques a l'honneur d'ohVir ses j f. ^ JJ B.l\FiJ £j Of |^Q -enice* aux Inj 'nieurs,aicliiiecles,parliculiers de la I Capitale et de la Province pou. l'excution des travaux en carreaux mosaques de lou'e beaut et de desseins varie\s,blocs en ciment,<>r;nit,pierre artificielle, balustrades,dcorations, travaux au cimetires: tombes' caveaux, etc. prix modrs -Taites nous une visite.le meilleur accueil vous est rserv. Pour les conditions de vente,s'adresser Monsieur LOFE KlVEK, en lace de la Poste. Borras $ Savarro U n r ?l & ? a arro Pharmacie Sjon ne Rue du Magasin de VEtat tonne avis sa clientle et aux mdecins ', 8U public qu'il.. Agences — H prsenfaiior s PORT-AU*PRWCE Agents gnraux de : Heckez Jones Jewell Millir* CT A Cr Farines Jluyariai O0_j oulo Rouge>t( Jhe flome Insurance Comnanv NKVV-UI!!: Assur ance co ntre Wnceiiale Diamond latch Ce A llumett es i Sale Home i '• S, Rubber xrjort Company Souliers Red Cbas P. laltlnqe ft Son' fol ssons sais ; n tousj |enres* Manulactures tile Ins'ce Py ~ V aeuranoe sur ia vie, Suilbou Frres A lue **b, Heymar ^.Oanols, fromage^cj^p,. hmentajl W. 8. latbews ' Son labaca jaunes et noirs. ija, Rationale Sans Rival Ugarettes Chanteclei, Kuvols dedenro lonne avis sa clientle et aux mdecins et su public qu'il M rariisorm son Laboratoire d'UJoffie en uo Labcratoie ud DioJouie appliqua SOJS la Dirrrtion en Dr R coi < F. Sjourn u labor'ore est ouvert touales jour? do, 7 lires du mrii* ti n ures dus >ir pour lou:e^ les recherches et analyses prvues Jacs s annonce cl lointe, sait pour le ^aisermann et la consfante Ure Scri no Seront reues t uele mardi de chaque semaine, badrewir ia Pharmacie pour les renseignementsnalyes d urines et 6'ucgastnque Raction de Wassermann Raction de Triboulet,^ Eiaraen du sang et du pus Examen des matires fcales Examen de crachai Alburaino raction Consume Uro Scralrq ALUMINUM LINE New-Orleacs & South kmm Steamship Co k Prochain dpart direct pour l'orUau Prince ((Ua ,,Le steamer Hansen ayant laiss New Orlans le M avril courant sera Port-au-Prince le ",27 avril *vec 260 tonnes de marchandises. U steamer Rils laissera Rew Orlans le 5 lai prochain pour Haili. Lt' S|S Olla laissera Hew (Mans le 24 avril pour tous les ports Haitien. A. de iatteis el C, Lampes de IMoit i QLOW He font pas de lume et ne .dgageai pas d'odeur. Ijindispensables dam les maisons quelque soit la lumire en usaqe. En vente chez Henry Starh Rue du Quai, en face de la tiare. On Irouvera A U MAISON Rue duQuauJSo Iftlf" luile d'olive de table Marcel Aliotli et Uo. Bofdeaas; ea caisse de If/ et ty-2 bt; Sardines et autres conserve* franaise^ coadimMti de toutes closes; Sauce tomate Nermoutli. Martini et Hossi; ABaiwturii B.tter. Cognac 7, toiles, Henri Koi; Vins Rouge et Blanc auprieurs en barriques, demi barriques et caisses de M bout. Champagne Char, les HeUsieok, Sucre granul el concave; Vinaigre n caisses de 1ht et an barriques de M gallons, etc. etc. ^rocaiez-vous de jolis cadeaux pour mariages et baptmes chez anniversaires, fianailles, > 7 II FILSHue Bonue-Foi



PAGE 1

Li MAIIM I \. LamfisonHmVER& Hajta vecffl SIl| Ip9 Il Ren T. Auguste Ceux nui n'ont pas encore vu les plis articles i li.es.e !,ue vient de recevoir la Maison fcitou doivent, dans leur intrt, s'empresser de passer ,ette maison, car nul part ils ne peuvent trouver d'aussi beaux articles des prix si raisonnables: Hos articles sont vraiment de toute beaut et dtraiehtut et nos prix dlient toute concurrence. Crpe (le Chine couleur assorties t •• • exlra >uperieur marocain carreaux Soirie carreaux pour robes et chemises Tricotiue de soie barres lUtine voile carreaux, Voilusiussr brode Crej on franais barres et carreaux Diagonal noir sup. 'isimir Migiais nouveaut srge bleu anglais suprieur lealinbeaeli anglais le toutes beauts A'paua noir suprieur Satin Chine pour tailleurs, ftaki blanc suprieur Kaki latine anglais suprieur ijuck union blanc anulais "nouveauts" Jjrill union blanc anglais iil Tussor japonais pour chemise a homn:• %  et rob^d Ileps de soie ;\ barres couleur pour chemises lion aes et robos nouveauts. llapti*te line pour chemises percale fine pour lingerie Calicot percale pour Zphyr anglais pour chemises =extra sup Organdi suisse uni et couleur lias joarsdeinl-soie Chaussettes cossaises pour entants Frem II Trisky, dernier.' nouveaut, Pop In a fleurs (pour robes Tussor Manc Lmbrie hlano Voiles couleur A barres Shirting blanc suprieur Bas dentelles lias soie brode lias fil brod Lotions 'Pivert*'lullepour premire Communion Couvertures blanche et couleur supriour bandes-brodes Madera pour chemises at[ jupea Voile blanc barres el mouches lit ne ulanchc Oahaidine blanche barres et unie Crpon blanc et couleur Jours Voiie bianc et couleur uni Chemisettes allemandes suprieur brabant noir anglais Imitation toile ecrue Serviettes de toilettes blanches & couleur damasses blanches pour famille %  Nappes, couleurs Petites serviettes blanches damasses Organdi blanc & couleur barres & a carreauxLainage couleur anglais sup, pour jupes Manias a barres de soie pour chemises hoinnes Satinette Foulard pour robes peignes franais* amricains MoileLone b unes & couleurs *up. Pop m de soie uni o anc & crme extrs Chapeau de paille iine cl Italii Cas milanglais sup Crepuu brode franais CM-In |4S 0 2 •• en rei!e ap tir du 6 v il HJ.auxpr x stivan*: Mtiis dt 20 bjmq es, OAo or le g+Lon. A partir de 20 Durmj ass UA'J or le gaLo •• r L'Organisation De La Firestone Est Sair s, Solide Et Universelle ; T :c -.abHssetr.ent Jnlustriel est corama ^ v. arbre: il nro i pt non seulement p*r la pebaanca de ses ratines, mais S9M tbi la vitalit le a branches. i P Mais Jfl Firestone dispose de touiesces %  ootca de puissance. Fermement enr tinees dons la prarwe inaison-mre—ses tranches s'tendent an loin, verdoyant et viva.es. Tans le monde entier les PnttH Fiiestoae ent exerce une heureuse influence HT les tiansports et partout o ies cens roulent rur des bandages de caotcbouc, ils ont appris avoir confiance dans la marque Firestone. Votas aussi devries exiger que votre voiture soit munie de pneus de cetie marque: elle vous garantit le confort, la scurit et Grand Htel de Fram •osition exceptionnelle au centre des po mit le toutes les Banques, ,1e la d.uw, de P ouus les Aqenees de bateaux, ensehnements et lacilits pour voyager J mobTdao. toutes les part.es de la lpub^ !" 5aietdela.publ.quedom.n.c..ne. Chambres confortables et surtout trs nropr*, £Z dans les ombres, a demane da* ionaires. Cuisine Irana.se trs soigne et %  jssxzrJs&SSa les Vins d"" 108 ''^.^. e pour l B e "^ttUWiWft-j P. P. Patrizi • %  .-• i %  -[ %  • — %  —--- --—— ^ ^i m — — LeMajmrmm de Kilom^b^ par Fj^nc I |^J| lUiliSOI\J. ** ^* L. Preetzman Aggerholm Port-au-Prince PNEUS r< Ma r'MtiT j* Ho 823 Rue du lajasin de l Etat Se recommande au public et sa nombiei enfile ,.our llasncede sa coupe et a M excution mise dans les ouvrage conues l U maison reste oUv,rle jusqua H heures eu Prix M'Hll'li ^_w r w.. ..-www •~ V awi Crpon ira.i ..ia u fieuis dernires nouveaut "te COUI. anglni ip. pour table .,--, — — .. T -.-— M ..WMI a. uoi IIU103 Serviettes de toilette cot, anglni* lapis cir uluno sup. pour tables Daxnass anglais pour matelas double largeur etc elc. ^Aimables clients, vous qui voulez porter, peu de Irai les ; lus beaux tissus qu'il soit possible de trouver sur cette place, ne marquez pa, avant d'aller ailleurs, de passer cliez mu o le meilleur •cceuil vous est rserv. -<$ -&> <&&f -^8 *0S&5tf*fil£l* Ciifz F. Lavolanet & h %  Viennent d'arriver par le B rancit* les ar clt s suivante : Dentelles Extra Fines, Dentell* de soie, Dentellea Or et Argent Hubacs, Calottes, Chapeaux Garnis, Plumes, Fleurs, Paille de Soie al tous irlicUs pour Modes. Sparterie — Des Motifs Hiute Fantaisie en perles pour Hob a et chapeau, des S tes Perl-s de toute beaut, de. F cs Ddiicings, :tiHppam Jean Bart pour Entants, Brosse tte, Peignes & coitfer tous g tires de Brosses dents, de l'tea Jenti tries, etc, etc. Articles pour llom es : Faux cols, Cnvates, Bretelles, Uieunse i soie, Jartalles, elc. 1, us article pour mercerie et Lingerie.— Cou teans aui-rirurtv BOU.HOiNS EN T l S CENSES et B u.hons pour pharma.ie. AliineuiMlioii l-i lui i< : Liqueur, Coguac, Vins, Champagne aulha > Balles en caoutchouc et Poupes.—Jouets divers, cceasoires dt Pharmacie el Spcialits Puarmaceutiqies.— BJCS ; Bafiina, Tub-s en caoutchouc.— Vins et Sirop Deschiens, S in Nourry, Lavnii. Histognol, (juininm Ubarraque.Pepto Fer etc.etc Sel dEpso Let de Glaaberl, Ecenns en Gros, Savons antiteptique toutes qualits. Extraits,essences pour Sirops.iij leurs et i.ontiserie Colorants, naturels Nous avons reu le VeriUb e l'h de Alpes, Excellent dpurati! Produits •' %  uilbaud, Timbres. Papiers timbrs, Timbres mobiles EN eT'• K igare:te, Umel, ,.rcle de Mode en gros. Prix spciaux. f assez-n us vuir, nos ptix sont avanlaijeux, C ci n'esl pas lii r-ir de la Rclame Je ne sais pas en falrj I Eruest amili 4 la Conscience' luttaient la |tltr de la maleon. %  f Rhum lied Ch* N, Gaetjens 1410 f lUit^fu Mfli. n de l'Etat 117 Hue Bonne Foi. 820, Rue Courte. Mas blioulu la Imson Obarles H.'G*t|ens annonce au pjblic qu'elle vient d installer des machines des olus mo aerncs"|our la pipration du mais moulu, latine de mas. Il urs de mais pour les entant?, pour gteauxet desserts. Les elieits du li maison trouv r.nt cef produits dan* tous les dpits. Ll lilre ai rclame,il f % des conditions de laveur Settdtnt \sseuaeni ordre d'Italie tille es( en mesure de fournir des coi et sur mesure, en cheviote, diagonale, F drlll blano et couleur, coupors de casuaw ta'ons— Etoffes pour gilet. Bonneterie Uhemises dijour et de nuit, au oout d Cols et manchettes deruirs cration, et Pyjamas. Celt w •onccm' f ti w* e et le meilleur aocueil est rserv tous sirent par une visite tre, dfis sur, travaux fournis. ^. TVmt costume command et qui ne f*t got lu client est repris, On patle franais, anglas, espagnol MaVaa! '' ***** '' Rhum 110 Hae des csars Tlphone: N 0/ >-^* •**-•* .^ %  ^m-^



PAGE 1

acr DIRECTEUR PROPRIETAIRE 1MPR1MEIR lit U*U M yliire BOIS VEHNA 1358, Rua Amricaine NUWEPj 20 CENTIMES 19me ANNEE N< 5484 Quotidien TELPHONl H 2*2 Toute gnration lu bjoftfl pour celle qui la prcda. El seuls, d'ailleurs, auront mrit la re t'onnahsanru de l'avenir ceux qui n'encouragent que la valeur relle, les rats ne sauront aucun gr aux artisans de leur d^laite. fui Brolat PORT-AU-PRINCE (HATI VENDREDI U|||AVRIL 192.% Lgation Doiioieaioe coupe les ailes i oo canard nationaliste Oloffson, Lucas & C, l'ente en gros <£ en dtoif il quelques jours il se Kl grand bruit dans un cerboode politique autour du [Pereyra, suivant lequel cet 'lemembre du Coogrta lia exprimait le dsir les Elals-lnis mettre lin ition tablie en Hati, pie souhait du philan•mioi.-am ne pouvait porte que s'il tait Iftr la majorit des memtCongrs. Mais il tait rim.quesanssesoucier ent, le connatre la dcil Congrs cet gard, les nationalistes en manI tapageuses crirent la i (Saluant en des gestes faots la pense dominii laveur d'Hati, confort lune mme aurole de J promoteur da ce vœu [Congrs tout enter qui alarmaient-elles, aiopt sition de AI. P reyra. jet moment une voix s't pour exprimer une i contraire, les iarouches aU auraient cri la Ira ["> ainsi, toua ceux qui ont horreur der scan laies inutiles crurent prfrable de se renfermer momentanment dans un sage silence. Et quelques jours seulemeut ont suffi pour que la vrit Jfat rvle au Pays tout entier par la voix la plus autorise en la circonstance : celle de la Lgation de la Rpublique Dominicaine. C'est en elle*. par une communication ofliciel le tous les organes de la Pressa que le Reprsentant de la Rpublique voisine a coup les ailes ce nouveau canar i nati naliste. Le vœu du membre Pereyra contrairement aux aflirm lions mensongres exprimes gnnds fracas, a t rejet par le Congrs Dominicain. Telle est la vrit. Il tait certainement naturel qu'on rendit hommage U noble ide du Congressiste Domi %  nicain ; c'tait l d'ailleurs une pense propretous les h M tiens, mais en infrer d'autorit que cette proposition avait t adopte par le Congrs, c'tait prjuger trs audacieusement. Cepeuiaat, dins h camp adverse c'est la mthoJe adopt) pour se faire lire. Tanez, un Se nateur amricain envisagdt-il la question de l'Ocupationde notre p iys qu'on lait parler tnt le Congrs et la dsoccupation ne devient plus qu'une question de jours. Elle a beau se prolonger, que prioiiquement on revient avec les mmes fausses affirmations. Et pour chacun de ces cas, malheur ceux qui veulent rester dans Ie3 prcisions, car vite quelques gars inspirs par un nationalisme singulier, en font d'e ix une classe de traitres. Mais, il n'est pas toujours facile heureusement de dnaturer lesfiitset le lecteur intelligent ne pardonne point ceux q.ii ont pour mission de le renseigner, le del ut de probit qui consiste convertir sans cesse des probabilits en certitudes. Ce sont ceux l qui, pour en avo r trop abuser, ont perdu tout crdit auprs du pub'ic. Quand donc les nationalistes auroit-ils fini de commettre des impairs et de se f.. du monde ? Allumettes marque toile Ampoules lectriques M Assiettes eu faence en porcelaine Bicyclettes homme et femme, marque "Victoria" Bols en faence Brosses de toutes sortes Baignoire Bidets Bire en barileeten caisses Bombes mailles Bas et chaussettes sup. et inf. Casseroles maille* CjuJres, fourchettes en fer Cojteuui sup. et inf. Cadenas, Cabarets nickels Couvre-plats Couvertures Echelles en boii Filtres Godets en faence et et en m ul • nacires Lampes pour bicyclettes Lampes lectriques Maiiohettes manche corne Manchettes manche bois Ouvre boites "'Siger" Piquets Papier emballage Parfum de toutes sortes spciale ment : Eau de Lavende Eau de Cologne Mohann ia .11 Fraina Poudre Malattine Souliers di v. hommes & femmes Souliers de Tennis Services a caf eo laience et" en porcelaine en .' & B parties Servi, e de toilette en faence Tasses caf Thires Verres de toutes sortes et de toutes grandeurs Verres en cristal Vin du Rhin, etc, etc. i Repuisa ; une loule considra oie l'a salu au dpart. Paris—Aujourd'hui le gouverne ment prsente un projet de loi pour 1 douzime provisoires pour fa re tace aux dpenses du gouverne meut en Mai et Juin, je budget de l'anne n'avant pas encore t vot, (in page que la COBmission %  M BDaaeea fera son rapport sur le douzime cet aprs midi afin que la chambre puisse les discu ter demain. Leg cours F-u 33 avrils?— %  * PAU i8— Dollar 10,27 Livre avril tffl lo.-K RIVERA %  I 9 Nouvelles Etrangres Indsirable Union t uille nationaliste profil, aot ce titre, il y a MMBfcflue l union tait lbl et Indsirable entre *}*>a*al QQQfttiiuiiou* ri 5*tt** ll,| k clan ?ctlOpposition II va que leGouferoemmt % %  u-dwsui des petites Li.'iA 01 ' mission esCAibWfrrfor les je la Nation n'a jamais ?• t t invention amriueoni comme revtint "toril morale suffisante •ter une pareille enW le Prsident del Jje a toujours pens— w-quil est plus con** intrts du Pays *t actuel, que l'on {unebonneajninis%  J* une meilleure ura•^ervicespuuicsplu. une certainpratique inenou. janiis de profitable. ^raitpourleGouUe n.?" U P de cet, e TUS?' COinme ' %  ".*organisation qui n'a ^ 'a conviction de *• "> %  inte-is — q„i JjMuxdehP.triegjy^et.divers.Cha rW J ->me, dit '• Prtend louer un ^ D d i aD 'nonpourri %  fa.fr} * dvo "ement a SiW la dfeil8 [&x:t p u s *%• tniT7 r ,e Pouvoir en r.toi? 8rendu, t^/Pf nou? qu'il apKarenr e 8i le "Proche |C a 'P" e journal ^patriotique e*tfond ,B l 4Wonsl e8 oi 4 'UX diverses et multiples sectes du nationalisme. Mais qu'y ?-t-il de plus naturel que M forgea Sylvain ne se sonne pas de M. Poupt et des autres? Vlr.i sse de vues qui pr sid ; cette activit, dile patriotique, m permet pas M. Georges Sylvain de s'intresser au sort des autres nationalistes qui, dans sa pens*, peuvent devenir des personnages gnants et incommodes lorsqu'il s'agira pour chacun de rclamer le droit d tre A l'honneur aprs avoir t ... la peine. Chacun espre que la Patrie dans son vaste cerveau saura apprcier,c'est--dire rcompenser c les efforts de ses enOnts >. La division constate dans le groupe de l'opposition, division tonton eau carrire insin re d'une œuvre entreprise uniquement dans un but de spculation politique, cette division, dirons-nous nous raffermit dans notre conviction que la seule torce capable d'unir tous les m m lires d'une mme communaut est le patriotisme. Si cls flots ca'mes qui portaient la n f de l'Union patrioti que, l'ont iubmerge et engloutie, ce n est pas au nationalisme au naufrage duquel on a&siste, s'crier : SUAVE MARI MAGNO. • a La Ligue des droits de Pnom me ? Cette ligue tablie ici s'tant carte du noble mobile qui a prsid la formation de la Fdration Internationale des Ligues des Droits de l'homme est une œuvre mort ne. Elle fait encore du bruit ; et s tant constitue en clan politique, il lui bi n f *\ u un d but que le cas de MPouget lui a fourni soulnit. sans que pourtmt elle wt t gui Je par aucun but hu mam'aireL'inUut.on vraie de cette U; gne es-jlle dj con lue ? Una lett e MLhrisson a annonc que M Borday a t charg par la ligue franaise des droits de l'homme de Paris de crer une section franaise qui sera essentiellement compose d'lments franc ils. Dans l'esprit do la Ligue de France les deux groupement* (ligue hatienne et section franaise) auront leur autonomie propre Quoique disent opposants, nationaliste 0 ligueurs, l'on ne peut s'empcher de re:onn titre que le plu3 grand al des ( issensions politiques., c'est d n oler les gnrations, ds l'enf inost dans des rangs diffrents et de ne pas leur laisser, mme un jour, cette communaut des premires allchons qui est le nerf du patriotisne. Conseild'Etat Ce matin onze heures le Cabinet au complet a fait au Conseil d Eut le d „t des Comptes G nraui secompagns de l'Expos de la Situation ain que le Budget gnra! de la Rpublique. Uns commission spciale compose des Conseillers J. Thomas, Jules Li/aire et Lopold Pinchinat a t cba r ge de rpondre au Mes sag* Prsidentiel. Il s t g ils nent Tome h Coin mission des Comptes Gnraux ceaaoosta des Conseillers B Re g*ud, Mont,-, D. PierreLouis, Pombrun et Salgsdo. . S, S. BJ Dimanche 26'avril courant il y aura mit h ,1s fool btll (1re cat gorie ) entre le Club Athltique des sports Gnraux et la GenJar merie d'Hati. Entre gnrale 0.50 Tribunes 1.00 Voitures 1.00 N. B. L'Union re-.svra en paie ment les cartes re ni->es aux specia teurs le 15 mir> expir l'occa • on du match annonc par erreur. Emile CAl'VyS Par Gable A In ( h amhrejfraui-alst' iu deuxime tour le scrutin R. Heniotest lu en remplacement de I.Pain lev par 266 voix bstcitioa des groupes tt l'Opposition P\RB, 23M. Herriot a t lu prsident de la chambie par 266 voix sur 26 soit un seul vote contre parce que l'opposition s'est abstenue de voter. Un mem bre du cartel qui soutient le gou vernement s'est lev et a pouss deacclamations quand le rsultat du vote a t anoonr.Le nouveau prsident %  exprim ses remercie ments la chambre qui s'est ajour ne. Mr Herriot prsidera la san ee d'aujourd hui. M. Herriot avait e>i 250 voix au ter tour. Les radi eaux socialistes et les socialistes ont tous vot poui lui ; mais 1a droite, l'opposition et les commu nistes se sont abstenus et le quo rum n'a pas t atteint puisqne, d aprs le rglement de la cham bre il aurait fallu 292 voix po r l'lection Le rg emenl ne s'appli que pas quand il y s un 2me tour de scrutin. autour de la situation financire de la France PAHIS -Lt venue es M. Caillaui devant la commission linancirede la chambre vendredi est attendue avec intrt. Il passera en revue la situation financire • t oo dit qu'il donnera des indications quant 11 uature de ses premier* shorts po r rtablir le tr-or particulire ment au sujet de remboursement des bons i court terr>e payables cette anne. Les ils mues (ta avons trouv notre matre '"—* Napolon Bonaparte n'avait que L'or Ire rt|ne m Espagne PARIS— Dans une interview accorde aux frres JiOM et Jean Tliaraud. le roi d'Epagne Alphonse aurait, dit-on, dclar que l'tat de tianquil it qui r gne eu Espagne tait prvu et que le i v *ii| satisfait du gouverne ment du directoire militaire contre Iejuel. affirmet il, seuls une poi g'ie de politiciens professionnels protestaient. En Allemagne LEIPZIG— Le prsident de la Cour Suprme a condamn mort les cbe r io'.i "bka allemande et des peines de prison variantde 6 mois i* ans 13 autres mem bres de cette organisation* En 'en dant ce lugement, il a accus le parti communiste allemand it'-Mre l'organe actif de la 3me interna tionale de Moscou et a ajo.it qu'il recevait des subsides de la capitale sovitique directement Las condamns taient accuss d a voir complot en 1923, avec l'ai le de Moscou, de renverser le gouver nement allemand, d'assassiner cer tains hauts lonctionnaiies et in dustriels et d'instituer un rgime de terreur coups de bombes et d'assassinats. En Bulgarie HEULI.N— La lgation bulgare ici a publi une dclaration disant que le gouvernement bulgare est compltement matre de la situa tion ; cette dclaration dment les dpches venant de Vienne disant qu'un gouvernement rvolutionnai re tait proclam A Varna. l'A Kl S— La confrence des am bassadeurs a autoris la Bulgarie augmenter sou arme de 700f hommes ; cette permission s'ten dra seulement jusqu' la lin de Mai dans le but de rprimer les dsordres a tuets. En RIISSI %  une nouvelle loi est adopte, concernant la propiil rurale MOSCOU— Le KH,V uemit des Soviets vient de taire de nou velles concessions aux piysaosen leur permettant d'employer une main d'oeuvre salarie sut tenr terme. La loi sovitique actutlle sur la proprit rurale spcifie qu'aucun individu ne saurait tre propritaire de plat ds terre qu'il n'eu peut cultiver lui mme. La couvelle rglementation acco'ds la facult de travailler au del des huit h'ures lgales, de -igner des contrats de ira'ail d'une dure d 12 mois avec les ouvriers et de pa yer ceux ci soit en espces soit en marchandises. Houfdles DiTerses WASHINGTONM. Will am Guiberton, du Kansai, sst nomm ministre ries Etats Unis n Renais aie. LAGOS (Nigeria)Aprs atoir vis. t le Nigeria jusqu' un-' gras de distance a l'intrieur o il a t reu par les chefs indignes, ls prince de Galles a quitt Lsgo en route pour le sud bord du %  ••poieon Bonaparte n'avait que 26 ans lorsque la Convention Nationale, sn 17i, le nomma Cornmandant en 'her de l'Arme d'Italie. Le Quartier Gnral tait Sa. vone et lorsque Bonaparte, petit et maigre, y arma, le* gnraux superbes et dj clbre, Lanats, Mural, Augereau, Massna, qui s'y trouvaient, le regardrent avec ddain. Mais, au premier conseil tenu le petit gnral blme leur exposa on plan avec une prcision si lumineuse leur parla d'an te] ton de comm ndement, il v avait dans t voix un tel accent d'autorit que Massons, en sortant du conseil, dit a Augereau : %  < %  Nous avons trouv notre matre. Au Presbytre Dimanche dernier les Membres du Conseil de Ksbiique ont t MHS djeuner, au presbvlre par Monsieur le Cur intrimaire del t'aroisse, le R. P. Thoma/e et ses vicaires. Runion cordiale h la lin de laquelle, des toasts ont H p rls en ItouneurduR. P Ri, ha. d. cur absent et pour le bien .ire de la Paroisse. Avait t in v, t le Mem %  M de la Commission Communale Mr /charte Thomas, qu j remer^ ca en termes choisis, au nom de ses collgues. Origine;du mot l*ynchge Il existait dans la Caroline du Sud vers la lin du sicle dernier un colou irlandais nnmmJohn Lynch homme d'une grande nerfie qui exerait les fonctions de juge dans son district. A cette poque, la Caroline du Sud tait envahie et dvaste par des malfiiteurs. Ils pillait nt tout, dvastaient, tuaient les malheureux colons qui ne trouvaient pas dans la justice ordinaire les secours ncessaires pour les dlivrer de ce* brigands. lis rsolurent de se faire juslice eux mmes et investirent le |igi Lynch d'un pouvoir absolu. Lynch eut recouis une Liocdure dune promptitude rare. Tout criminel p.is en Tarent dlit de vol ou d'assassinat tait jug #t pendu. Au bout de peu de temps le pays redevint calme et proptre et le nom de Lynch est rest vnr dans les Etats-Unis.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06408
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, April 24, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06408

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
acr
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
1MPR1MEIR
lit U*U M yliire
BOIS VEHNA
1358, Rua Amricaine
NUWEPj 20 CENTIMES
19me ANNEE N< 5484
Quotidien
TELPHONl H 2*2
Toute gnration lu bjoftfl pour
celle qui la prcda. El seuls,
d'ailleurs, auront mrit la re
t'onnahsanru de l'avenir ceux
qui n'encouragent que la valeur
relle, les rats ne sauront au-
cun gr aux artisans de leur
d^laite. fui Brolat
PORT-AU-PRINCE (HATI
VENDREDI U|||AVRIL 192.%
Lgation Doiioieaioe coupe les ailes
i oo canard nationaliste
Oloffson, Lucas & C,
l'ente en gros < en dtoif
il quelques jours il se
Kl grand bruit dans un cer-
boode politique autour du
[Pereyra, suivant lequel cet
'lemembre du Coogrta
lia exprimait le dsir
les Elals-lnis mettre lin
ition tablie en Hati,
pie souhait du philan-
mioi.-am ne pouvait
porte que s'il tait
Iftr la majorit des mem-
tCongrs. Mais il tait
rim.quesanssesoucier
ent, le connatre la dci-
l Congrs cet gard, les
nationalistes en man-
I tapageuses crirent la
i (Saluant en des gestes
faots la pense domini-
i laveur d'Hati, confort
lune mme aurole de
J promoteur da ce vu
[Congrs tout enter qui
alarmaient-elles, aiopt
sition de AI. P reyra.
jet moment une voix s'-
t pour exprimer une
i contraire, les iarouches
aU auraient cri la Ira
["> ainsi, toua ceux qui ont
horreur der scan laies inutiles
crurent prfrable de se renfer-
mer momentanment dans un
sage silence. Et quelques jours
seulemeut ont suffi pour que la
vrit Jfat rvle au Pays tout
entier par la voix la plus auto-
rise en la circonstance : celle
de la Lgation de la Rpubli-
que Dominicaine. C'est en elle*.
par une communication ofli-
ciel le tous les organes de la
Pressa que le Reprsentant de
la Rpublique voisine a coup
les ailes ce nouveau canar i
nati naliste. Le vu du mem-
bre Pereyra contrairement aux
aflirmlions mensongres ex-
primes gnnds fracas, a t
rejet par le Congrs Domini-
cain. Telle est la vrit.
Il tait certainement naturel
qu'on rendit hommage U no-
ble ide du Congressiste Domi
nicain ; c'tait l d'ailleurs une
pense propretous les h m tiens,
mais en infrer d'autorit que
cette proposition avait t adop-
te par le Congrs, c'tait pr-
juger trs audacieusement.
Cepeuiaat, dins h camp ad-
verse c'est la mthoJe adopt)
pour se faire lire. Tanez, un Se
nateur amricain envisagdt-il
la question de l'Ocupationde
notre p iys qu'on lait parler tnt
le Congrs et la dsoccupation
ne devient plus qu'une question
de jours. Elle a beau se prolon-
ger, que prioiiquement on re-
vient avec les mmes fausses
affirmations.
Et pour chacun de ces cas,
malheur ceux qui veulent res-
ter dans Ie3 prcisions, car vite
quelques gars inspirs par un
nationalisme singulier, en font
d'e ix une classe de traitres.
Mais, il n'est pas toujours fa-
cile heureusement de dnaturer
lesfiitset le lecteur intelligent
ne pardonne point ceux q.ii
ont pour mission de le rensei-
gner, le del ut de probit qui
consiste convertir sans cesse
des probabilits en certitudes.
Ce sont ceux l qui, pour en
avo r trop abuser, ont perdu
tout crdit auprs du pub'ic.
Quand donc les nationalistes
auroit-ils fini de commettre des
impairs et de se f.. du monde ?
Allumettes marque toile
Ampoules lectriques M
Assiettes eu faence
en porcelaine
Bicyclettes homme et femme,
marque "Victoria"
Bols en faence '
Brosses de toutes sortes
Baignoire
Bidets
Bire en barileeten caisses
Bombes mailles
Bas et chaussettes sup. et inf.
Casseroles maille*
CjuJres, fourchettes en fer
Cojteuui sup. et inf.
Cadenas,
Cabarets nickels
Couvre-plats
Couvertures
Echelles en boii
Filtres
Godets en faence et et en m ul
nacires
Lampes pour bicyclettes
Lampes lectriques
Maiiohettes manche corne
Manchettes manche bois
Ouvre boites "'Siger"
Piquets
Papier emballage
Parfum de toutes sortes spciale
ment :
Eau de Lavende
Eau de Cologne Mohann
ia .11 Fraina '
Poudre Malattine
Souliers di v. hommes & femmes
Souliers de Tennis
Services a caf eo laience et" en
porcelaine en .' & B parties
Servi, e de toilette en faence
Tasses caf
Thires
Verres de toutes sortes et de toutes
grandeurs
Verres en cristal
Vin du Rhin, etc, etc.
iRepuisa ; une loule considra
oie l'a salu au dpart.
ParisAujourd'hui le gouverne
ment prsente un projet de loi pour
1 douzime provisoires pour fa re
tace aux dpenses du gouverne
meut en Mai et Juin, je budget
de l'anne n'avant pas encore t
vot, (in page que la COBmission
M BDaaeea fera son rapport sur
le douzime cet aprs midi afin
que la chambre puisse les discu
ter demain.
Leg cours
F-u 33 avrils? *
Pau i8 Dollar 10,27
Livre HANKE Terme Coton fit.,
Avis
Oleffson Lucas f Co
Le public tt le commerceront
avins que d'un commun accord
Monsieur Emillio Nigsglioni s'est
retir de ma Maison de Commerce;
en consquence la ironualion que
je lui avais donne, cesse i partir
de ce jour.
Portai Prince, le lr> avril tffl ,
lo.-K RIVERA

'-I 9
Nouvelles Etrangres
Indsirable Union
t uille nationaliste pro-
fil, aot ce titre, il y a
MMBfcflue l union tait
lbl et Indsirable entre
*}*>a*al QQQfttiiuiiou*
ri5*tt**ll,|k clan
?ctlOpposition II va
que leGouferoemmt
? u-dwsui des petites
Li.'iA01 ' mission es-
CAibWfrrfor les
je la Nation n'a jamais
?tt invention amri-
ueoni comme revtint
"toril morale suffisante
ter une pareille en-
W le Prsident del
Jje a toujours pens
w-quil est plus con-
** intrts du Pays
*t actuel, que l'on
{unebonneajninis-
J* une meilleure ura-
^ervicespuuicsplu.
une certain- pratique
inenou. janiis
de profitable.
^raitpourleGou-
Ue n.?"UP de cet,e
TUS?' COinme ' ".-
*organisation qui n'a
^ 'a conviction de
* "> inte-is qi
JjMuxdehP.trie-
gjy^et.divers.Cha
rW J->me, dit
' Prtend louer un
^D.diaD'nonpourri
fa.fr} * dvo"ement
a SiW la dfeil8
[&x:tpus *%
tniT7r ,e Pouvoir en r-
.toi?8rendu,
t^/Pf nou? qu'il ap-
Karenr e 8i le "Proche
|C a'P" e journal
^patriotique e*tfond
,Bl4Wonsle8oi4'UX
diverses et multiples sectes du
nationalisme.
Mais qu'y ?-t-il de plus natu-
rel que M forgea Sylvain ne
se sonne pas de M. Poupt et
des autres?
Vlr.i sse de vues qui pr
sid ; cette activit, dile patrio-
tique, m permet pas M. Geor-
ges Sylvain de s'intresser au
sort des autres nationalistes qui,
dans sa pens*, peuvent devenir
des personnages gnants et in-
commodes lorsqu'il s'agira pour
chacun de rclamer le droit
d tre A l'honneur aprs avoir
t ... la peine.
Chacun espre que la Patrie
dans son vaste cerveau sau-
ra apprcier,c'est--dire rcom-
penser c les efforts de ses en-
Onts >.
La division constate dans le
groupe de l'opposition, division
tonton eau carrire insin re
d'une uvre entreprise unique-
ment dans un but de spcula-
tion politique, cette division, di-
rons-nous nous raffermit dans
notre conviction que la seule
torce capable d'unir tous les
m m lires d'une mme commu-
naut est le patriotisme.
Si cls flots ca'mes qui por-
taient la n f de l'Union patrioti
que, l'ont iubmerge et englou-
tie, ce n est pas au nationalisme
au naufrage duquel on a&siste,
s'crier : suave mari magno.
a
La Ligue des droits de Pnom
me ? Cette ligue tablie ici s'-
tant carte du noble mobile qui
a prsid la formation de la
Fdration Internationale des
Ligues des Droits de l'homme
est une uvre mort ne. Elle
fait encore du bruit ; et s tant
constitue en clan politique, il
lui bi n f*\ u un d but que le
cas de M- Pouget lui a fourni
soulnit. sans que pourtmt elle
wt t gui Je par aucun but hu
mam'aire-
L'inUut.on vraie de cette U;
gne es-jlle dj con lue ? Una
lett e M- Lhrisson a annonc
que M Borday a t charg
par la ligue franaise des droits
de l'homme de Paris de crer
une section franaise qui sera
essentiellement compose d'l-
ments franc ils. Dans l'esprit do
la Ligue de France les deux
groupement* (ligue hatienne et
section franaise) auront leur
autonomie propre
Quoique disent opposants,
nationaliste0, ligueurs, l'on ne
peut s'empcher de re:onn titre
que le plu3 grand al des
( issensions politiques., c'est
d n oler les gnrations, ds
l'enf inost dans des rangs diff-
rents et de ne pas leur laisser,
mme un jour, cette commu-
naut des premires allchons
qui est le nerf du patriotisne.
Conseild'Etat
Ce matin onze heures le Ca-
binet au complet a fait au Conseil
d Eut le d t des Comptes G
nraui secompagns de l'Expos
de la Situation ain que le Budget
gnra! de la Rpublique.
Uns commission spciale com-
pose des Conseillers J. Thomas,
Jules Li/aire et Lopold Pinchinat
a t cbarge de rpondre au Mes
sag* Prsidentiel.
Il s t g ils nent Tome h Coin
mission des Comptes Gnraux
ceaaoosta des Conseillers B Re
g*ud, Mont,-, D. Pierre-Louis,
Pombrun et Salgsdo.
. S, S. BJ
Dimanche 26'avril courant il y
aura mit h ,1s fool btll (1re cat
gorie ) entre le Club Athltique
des sports Gnraux et la GenJar
merie d'Hati.
Entre gnrale 0.50
Tribunes 1.00
Voitures 1.00
N. B. L'Union re-.svra en paie
ment les cartes re ni->es aux specia
teurs le 15 mir> expir l'occa
on du match annonc par erreur.
Emile CAl'VyS
Par Gable
A In ('hamhrejfraui-alst'
iu deuxime tour le scru-
tin R. Heniotest lu en
remplacement de I.Pain
lev par 266 voix
bstcitioa des groupes tt l'Oppo-
sition
P\RB, 23- M. Herriot a t
lu prsident de la chambie par
266 voix sur 26 soit un seul vote
contre parce que l'opposition s'est
abstenue de voter. Un mem
bre du cartel qui soutient le gou
vernement s'est lev et a pouss
de- acclamations quand le rsultat
du vote a t anoonr.Le nouveau
. prsident exprim ses remercie
ments la chambre qui s'est ajour
ne. Mr Herriot prsidera la san
ee d'aujourd hui. M. Herriot avait
e>i 250 voix au ter tour. Les radi
eaux socialistes et les socialistes
ont tous vot poui lui ; mais 1a
droite, l'opposition et les commu
nistes se sont abstenus et le quo
rum n'a pas t atteint puisqne,
d aprs le rglement de la cham
bre il aurait fallu 292 voix po r
l'lection Le rg emenl ne s'appli
que pas quand il y s un 2me
tour de scrutin.
autour de la situation
financire de la France
Pahis -Lt venue es M. Caillaui
devant la commission linancirede
la chambre vendredi est attendue
avec intrt. Il passera en revue la
situation financire t oo dit qu'il
donnera des indications quant
11 uature de ses premier* shorts
po r rtablir le tr-or particulire
ment au sujet de remboursement
des bons i court terr>e payables
cette anne.
Les ils mues
(ta avons trouv notre matre
'"* Napolon Bonaparte n'avait que
L'or Ire rt|ne m Espagne
PARIS Dans une interview
accorde aux frres JiOM et
Jean Tliaraud. le roi d'Epagne
Alphonse aurait, dit-on, dclar
que l'tat de tianquil it qui r
gne eu Espagne tait prvu et que
le i v *ii| satisfait du gouverne
ment du directoire militaire contre
Iejuel. affirmet il, seuls une poi
g'ie de politiciens professionnels
protestaient.
En Allemagne
LEIPZIG Le prsident de la
Cour Suprme a condamn mort
les cber io'.i "bka allemande
et des peines de prison variantde
6 mois i* ans 13 autres mem
bres de cette organisation* En 'en
dant ce lugement, il a accus le
parti communiste allemand it'-Mre
l'organe actif de la 3me interna
tionale de Moscou et a ajo.it
qu'il recevait des subsides de la
capitale sovitique directement
Las condamns taient accuss d a
voir complot en 1923, avec l'ai le
de Moscou, de renverser le gouver
nement allemand, d'assassiner cer
tains hauts lonctionnaiies et in
dustriels et d'instituer un rgime
de terreur coups de bombes et
d'assassinats.
En Bulgarie
HEULI.N La lgation bulgare
ici a publi une dclaration disant
que le gouvernement bulgare est
compltement matre de la situa
tion ; cette dclaration dment les
dpches venant de Vienne disant
qu'un gouvernement rvolutionnai
re tait proclam A Varna.
l'A Kl S La confrence des am
bassadeurs a autoris la Bulgarie
augmenter sou arme de 700f
hommes ; cette permission s'ten
dra seulement jusqu' la lin de
Mai dans le but de rprimer les
dsordres a tuets.
En Riissi une nouvelle loi
est adopte, concernant
la propiil rurale
MOSCOU Le kh,v uemit
des Soviets vient de taire de nou
velles concessions aux piysaosen
leur permettant d'employer une
main d'oeuvre salarie sut tenr
terme. La loi sovitique actutlle
sur la proprit rurale spcifie
qu'aucun individu ne saurait tre
propritaire de plat ds terre qu'il
n'eu peut cultiver lui mme. La
couvelle rglementation acco'ds
la facult de travailler au del des
huit h'ures lgales, de -igner des
contrats de ira'ail d'une dure d
12 mois avec les ouvriers et de pa
yer ceux ci soit en espces soit en
marchandises.
Houfdles DiTerses
WASHINGTON- M. Will am
Guiberton, du Kansai, sst nomm
ministre ries Etats Unis n Renais
aie.
LAGOS (Nigeria)- Aprs atoir
vis.t le Nigeria jusqu' un-' gras
de distance a l'intrieur o il a
t reu par les chefs indignes,
ls prince de Galles a quitt Lsgo
en route pour le sud bord du
poieon Bonaparte n'avait que
26 ans lorsque la Convention Na-
tionale, sn 17i, le nomma Corn-
mandant en 'herde l'Arme d'I-
talie.
Le Quartier Gnral tait Sa.
vone et lorsque Bonaparte, petit et
maigre, y arma, le* gnraux su-
perbes et dj clbre, Lanats,
Mural, Augereau, Massna, qui s'y
trouvaient, le regardrent avec
ddain.
Mais, au premier conseil tenu
le petit gnral blme leur exposa
on plan avec une prcision si lu-
mineuse leur parla d'an te] ton de
comm ndement, il v avait dans t
voix un tel accent d'autorit que
Massons, en sortant du conseil,
dit a Augereau :
- < Nous avons trouv notre
matre.
Au Presbytre
Dimanche dernier les Membres
du Conseil de Ksbiique ont t
MHS djeuner, au presbvlre
par Monsieur le Cur intrimaire
del t'aroisse, le R. P. Thoma/e
et ses vicaires.
Runion cordiale h la lin de la-
quelle, des toasts ont H p rls en
ItouneurduR. P Ri, ha. d. cur
absent et pour le bien .ire de la
Paroisse. Avait t in v, t le Mem
M de la Commission Communale
Mr /charte Thomas, quj remer^
ca en termes choisis, au nom de
ses collgues.
Origine;du mot
l*ynchge
Il existait dans la Caroline du
Sud vers la lin du sicle dernier
un colou irlandais nnmmJohn
Lynch homme d'une grande ner-
fie qui exerait les fonctions de
juge dans son district.
A cette poque, la Caroline du
Sud tait envahie et dvaste par
des malfiiteurs. Ils pillait nt tout,
dvastaient, tuaient les malheureux
colons qui ne trouvaient pas dans
la justice ordinaire les secours n-
cessaires pour les dlivrer de ce*
brigands.
lis rsolurent de se faire juslice
eux mmes et investirent le |igi
Lynch d'un pouvoir absolu.
Lynch eut recouis une Lioc-
dure dune promptitude rare. Tout
criminel p.is en Tarent dlit de
vol ou d'assassinat tait jug #t
pendu.
Au bout de peu de temps le
pays redevint calme et proptre et
le nom de Lynch est rest v-
nr dans les Etats-Unis.


LI MATIN
Pagol
Les Assises
Serge Taillant Con.M(|nataiie
4^^ Sri >rfjr iJ
IJii condamne
Hier comparaissait devant le Ju
i y U comme Marc Chry accus
< e meurtre sur la personne de De
lUtu churilus.
(''tait la troisime artaite de
MtietetFioa criminelle.
Laa dbatl taient diriges par
l*> juge Lon Pierre et le juiy pr
sid^ par Mr Mrurire Side. Mes
ieuis les Suli-lituls Isnard Itay
moin) cl Qrvj Jean oc< paient le
si^e lu ParqotL
C'rst Me Joseph Fabius qui pr
senla la dfense de l'accus. Il
piailla la lgitime dfense : ce lui
lut relativement Ucile, car, ds
le dtul da l'audience l'"attnos
phra'1 gnrale tait plutt -ym
patliique l'accus. .\ la suite
QOQi >l une huilante plaidoirie du
dfendeur, le Jury, aprs dlibr,
rovint avec un vsrdiet favorable i
l'ac-'us lui reconnaissant, au mo
menl de l'accomplissement de lac
te qui lui est reproch, l'tat de l
gitime dfetss.
Le l'rtndeni de la Cour prooon
a l'acquillerrent.
L'auailoir applaudit.
h mort
se suicide
Te mMin vers ."> heuies 1 1
comme on venait de procder a
l'ouverture d s cachota hu l'ni
tencier National, Tlmaque Ht
ruisseau rcemment coudamn
la peine capitale pour avoir tu
son enfant qu'il affirmait cepen-
dant n Mre pas de lui, occupant
une cellule l'tage suprieur,
trouva le moyen de tromper la
vrgilance de? gardes, monta sur
le t il et de l se prcipita la I6ta
en bas contre le sol.
Il eut le crne fractur et ex -ira
dix minutes apr- Les cons-
tations lgales faites par 1 Subs
litut Agnant et le juge de Paix
Komulus. le cadavre fut transpor-
t l'Hpital Gnra;. L'inhuma-
ti< n aura lieu cet aprs midi au
Cimetire Extrieur.
Pour ne pas offrir le spectacle
de Pai -utioi) qui devait avoir liea
i l'Areahaie, Tlmaque Desruis-
seau a prfr celle mort uon
moins cruelle
la
petits laits de la rue
Fiants jilouses
Hier, vers 4 heures, celui qui s
trouverait dans les parages I i
march Vallri pouri.i> cet
mo n d'un spectacle natienlu al.
rai foi assez are ces jours ci eba/
nui*. Deux femmes dux m.r
chaule se b at taiein l, parc
qu Us aiment (pauvres femmes'
e mme homme.
Bues an baldrant rudement les
g nonne. Kl tout leur fut b n
se jeter la tte : miroirs, bd'es
nnutre gvoon-tt-s, fhcoa le
pirlu-n. tout l'attirail de eur B'.
oee. C'eat le cas de dire avec le
pole que la hdneet l'amour lotit
la mme plai.*
\,f n u ct'ri-mr. c'es' iu '
'amant cornun qui d'ab >rd spe;
Utnur indilr ni au puisi'**- B
pre sa d'y mel're liu lor.-qu'i! ape
cul a l'autre bout de 'a nie le OOi
l'uine k'iki d'un gendann
U craignait, et fJ raison,
d'tre oblig de payer pour deux.
U PARISIENNE
Hiaucusse a la fopror
Ke fauta Difcb.ui.hes
Poil au l'iinte, Hu'li
LESSIN :.-REPASSAGE
Pm.urnn l'K
Soins particuliers peur le linge
Sn, faux col, ch mises.
Vous mm plemein.iit satislait
en envoyant votre linge
Socit
DES
lnjaiears et rchlectes Haitieas
Messieurs 'e Membres d i la S
ci des Ingnieur et Architectes
lit 'iens sont coa^oq-i* en \ bl* Gnrale t* Va lredi 21 inl
courant six beo'ea du soir.
Ordre du | >ur de la Sance
|o._ Election de Me libres al li-
re ts. .
2 Questi >ns divers s inlras-
i t i As- > ' mou.
Si ce j c a nri ('e t *a ma
jorit di M mb es p i- un o e.i
pa- constat*, h 2 n flnofo m
t.o i ain lieu le S ime li 2i avril
ait m-\ n> b ira at dam le cm
cn-.ore o> Majorit des Membres
ne serait pas obtenu* la ;tm et
dernire convocation sera tue au
Dimanche 26 avril courant dix
heures prcisas da matin. ce
jour l'Assemble sera valablement
runie, quelque soit le nombre de
Membres prsent.
Port au-Piince, le 20 avril 192T>.
Le Prsident: 0. Bal IBs*.
c le
Le S. rvice Technique des Tra
vaoi l'ubiics lait excuter en ce
moment un peu paitout et notam
mtiit ii la Preiniie Avenue de Bo
lotit ci rlnins travaux dont l'utili
t publique est incontestable. Us
consistent en de grandes amliora
Mobi M s tiens U 8cuaa..daa
aux par le leroplacerneiit des ca
iihiix dt'Iiiorfa.
Tout on rendant hommage au
tonal qu'ef poite le Service a main
tenir en i arlait tat le syitme
d'a mrita mu i n eau de la ville.
il n'est ( s in. lile de lui signaler
une noi.v lie amlioiation qui me
riterail d'tre prise en considra
tion. Il s'agirait, la Premire
Avenue de Rulotse, d'largir la
voie doit l'troilMIl gne nolab'e
menl la circulation aujourd'hui
n/ luttOM dans ces parages. La
chose paitlt d autant plus facile
que u piea m qm nous t.t rve
i>ii, l>< n iM.rnl re d'hebil- nts de la
faade Ouael de la dite Avenue oc
eopenl todmaol dfeeet larges
i.ii i.. i de la voie publique.
.Nul de ule que le Service Tech-
nique pi en ne cille petite lequte
en hou ne onsidiatioa.
L'Administration
raie des Postes
l'ar un avis publi aujourd'hui
le public peut te len.ne compta
des bonnaa utenimos de a ivm
velle Adininistralh n ci* s Postes
qui, | arlii du ter Mai p-ochain,
loaugorera un svice bi hebdo
ma luire dbange par avii-n en
Ire Poil au Prince et Cap-llaitien.
C'est un nouveau mouvement
vers le progrs qui sera protilable
4 ious. .
D'autre part.vou'; nt qu une plus
grand, clrit toit apporte dans
la distribution d.s lettres. lA.lmi
nislration dt s Postes va povrvo r
de bicycleites les lacteur qui se
ront charg- de raaaitta domci
ie les (lis bimples et reccmui.n
ds.
Ces deux mesur s sont excellen
les et lmoigueut n faveur du
ouci de bien taire qui anime la
i ouvelle directiou.
On decnai le employer une
JMiiue tille munie du cerlilitat d
Iules secon I lires, ayant de bon
n"- no'i .n i'Vngliis et des apii
tules poir les Iravaux de bureiux.
S'adresser & la Itanpie du Cu
nat.
Sivicc ot'hiiii|iit: du 0-
parlement di I A<|' cul-
ture
tvp.sit'nii tatirelc fi Iiinii;rll(
Parisiaiia
Ce Soir
U Baron Mvstre
4c Aplsoifl
LaNouveile Aurore
7e & 8e pisodes
Entre : 50 c .
IHmanohe
(Suite a- lia)
6 parties
Entre : 2 3 & 4 gourdes.
Prochainement
Le llre Chur
d s Gos;iijiies Eusses
18 pprsi.i.iis, chaats et daases.

a
H
fort-
;m-riiin'r
Administ ration Unpjile
des Postes
Avis de dpart
Les d. | et h. s t>oui >e* ^ Oi k et
l'Kuiope (via New Yoik dir.ct *
par le sjs Crislobal seront fermei
lundi 'J7 du courant.
io.l M Prince, le M avril IVit
Ntus avons ucu de la librairie
Gueru de Valence en KaMkMtUI
coquet volume intitul : "La I a
\iesa Can.arera del Amor '. C'est
une collection de dix eepl coules
pleins de Irhllieur, d ironie et de
bdillits d'Hmoui, dus la pluue
de la clbre romancire lalieuue
Mura
i e livre e-t accompagn d un
port' ait bgMit de lauitui. Les
edil u a bUaVfi oui aetueieiiit. t
sous | resae tuute la colieetiou du
Mura que iesanialturt de ta liliera
lute espagnole ou italienne trouve
ront beutt la librairie du ftlAMh
t : L'Exposilivin Ag'ic le fl In-
iluslnelle rtinn lieu i in.ien. dans
les fiiluis Icihux de l'Icote Ci n-
Ira'.e .i'A.-.i n iiIihic. les lliinanrlie
el lundi I et 4 Mai I9S9.
Elle rett*ra oi verte durant ces
deux jours et seia ferme le Mar
di mutin B Mai.
2.). Les Expwaotl peineiit a'ins
criic aux Biin 11 x du Sei vice Tech
nique, sis ai gle d< s n.es de
Mnaces el ilu Je Ire, tuua les
jours Je 9 a. m. a 4 p m jus
qu hu Su me ci t M.,i midi.
BO, TOUS les
tion du gro? et
transports, aux In.is du Service
Trrl.nique, au local de l txposi
Plus de rasoirs qu*il
faut dmonter
Gilce a rasoir d srtt W
AuloStrop, qu'il tul, pour le nt-
tover, d passor l'eau et de laisatr
m. L mme lame dure de
semai nos, automatiquement repasaee
par le rasoir lui-mme. Se raser est
g | j'iaisir.
Le Rasoir^
ym
j$ut E. P. PAWLEV
P.,rt ma Prince. Helti
A?ls natti_
le, Joaepl. Edotuijj
rai ei au Commerc* J
lier n'.'Ir plus respoJ
actes, ac ois et ddW!
pouse i e Vernliafi
raicilie Uinard, 5,]
rurale des Baradj^l
pour cause d'adultre
lion en divorce lui nq|
biei dlai
A use il Mf t.'op^yiJ
mnne de PtRte
1V&.
'.
J'SephEDOn
L"J
Varits
Ce Soir
:i>"
Les Mvstres
de New York
10e, Ile, et 12e pisod.-.
Entre : 0,50
Avis Idi
Le public eu
que les clients &
Kawas Llr.itMANoi
avec p aisn qu'eltei
Ctivoir un a- 0 iira.nl
pour daine?, den
ts des tis-us [
voiles et CwU'ono't|
voile (.uni commuai
lil, 'le son' eldeluxtj
Coin me toujours |
lient toi;i coi cm
|\ AWAS Hl
;i.").;] 9, Huel
MATINE
Dimanrlie tj heures sera ri-
prsent le N> t du t'ini-
Varites I I *
SfCe numro comportp le bi'
es enfanta u Cerd PoH iu>
Priocien,l*3 Mrfrli-GrM an P tr -
au Piin ci n l>oyer au,-
bassal lit, ta hr du tiari^e
Kneer. le Chami) di Mari lf
uf* de l'i lues, etc. Ceat
une Iranehfl oriftualfl le la V|
Port au Princi nue.
Prix d'entre <1 I Ot)
, rodnils, a l'eicep
,etit btail, seront
ti m
l'ort on l'iince, le ii avril 192."
9
Dr Francis
Les client etamis qui^dsirent
me voir au- Uuuveiuiil.couiuie .u
le |ium', au Nu tsOt avenue 1 .
^Peu de-Choie.
4II z ;iuj< iir.l'hui 111 111 e,
v )ir les notiv autos, en
lisiis laotaUie, en cha-
peaux, corsets chaussu-
res, Uav Cil" ,s"'l,,s ^ac
mtiif.Flettrscii' que Paul
Auxila vttil meiltent
m tnli; ue n'imp 'iteqtii.
leortairene l'ttat
de li (|iiculliire
LeDeparlemeiil de l'Apiculture
it\ v ite les Fonctionnait es, Km, oy
fiub ici et le oublie en gnral 1
a cimome religieuse qui sera ce
lbree le 1er Mai prochil, a l.uit
heures du m itin h la I Ihdiaie,
l'oc'-ation de la l't Nationale
de l'Agrii'ii'lure el du Travail.
Port au "rince, le Avril 1!>2 i.
Service de Canton
Unse--Ye-m
Port-au-Prince
In cun on I liasat* rri au
P.inee a t heures la mdt:n, tous
lai j"urs, ; oui Priit i; ,ve, Mira
g i.ine.l'ctil ltivir.:nt VoseVeau
epirt te i4 *u<^ a Vei 1 midi
piur 're Ip retour a t ti. ure du
oir Port au P>iore.
S'adre-er Feu Hf| LKE
' 1' Insa-a-Yetu.Station Portaa-
Prince devant la Poste.
Uu de ulimeuts les plus rpan-
dus sur lous les pointa du -1<>!>
.-1 ceitainem i.l U moiu- et. en
llaiti, le Ve-dr. di Saiut, sur la
l u le du il' Il. comme sur celle la
pauvie. elle est reine. C'est sur-
tout in lu .Nurvge bepleDirion le, >ur les tles d'Islande et dans
les parages de 1 te de Teire Neuve
que se pe.lie la 11.0:11e bi 1 on v
hjuute le littoral du Canada e' des
Etats luis, 1 on trouvera qu an
uuelbment Ion ne lcolte pas
moins d'un Jemi mil.m d. de ci s
poihsuns. Cette ijeche rapp ne en
moyenne j squ a 'JO millions en
^0IVige, il million?, Terre .Nu
ve, 17 millions at* Canada et 1">
miliiunsaux litais Lni>. <,'uaut a x
pcbeuis de lene Meuve et d l>
Kuiile, ils lappoiluil des eargai
-on valant 'AU millions. Ce qui
lait qu'anrii eh -rrenl le comme: ec
de la u.ci u s lve 90 ou 100
milliuuH.
ht, eliaque anne, ces chiffres
vont en augmentant.
Savinien
Petil
Pour cause de
lenouvellemenl del
ve uu rabii j^aij
q utes pour Mai
euul urs ass nie;
pte et li de Trtbi
M. C. et Silkaleen :
i ig'.res i.ui.liHiid. Pil'j
et cordonuiers ; W
Came Boudes de If
pour Hl-en el latll"
ce's-, Smdales et
|t,.uleslastique,8
Bsouit? de lu'ileai
a-so ti> pu' livreetj
piers et s mu" P*l
Lampe,. V.ires 4*J
cIips et rii.'-ehes dt l
>ioni Fanaux ;
ches pour lanau.
tiqueerset cocdl
Savon colo**aL IJI
liv^, coco. Uoudroljj
cirage liquide b nocj
en pte, toute uf
Liqueurs, champ'
caisse et de barri\
nouri< es graniei et|
les, etc.
Avt
I c Mil Mr-- b\
tous les Franc ifl
*. prsenter, *
tiin piur se fait M
tableau di reeeU
classa d t^i.
Port iu Prio:k"
""
Dr.J. R- HE3AUD
Dentiste
'J^S iacillts de Mot r. il
de New York et U
* la Havane,
Jiavaux en or et en por
celaine.
lixtractiuns indolores par
l'ana.stliciie cotitluctive,
pratiques spcialetneiit
i** jeudi.
conomisez
CONSTIPA
j;rene*'
COMPI
suis
de DELOBT.l
, 03aT-AtT*
Ales.PtTRUS;^"
Phantise'^,
t
votre ai
Fmploye pour]'votre correspondance! et T04trTi|^
machine " 'crira FOX, qui est celle donnant le pM* .
machioe crire FOX prsente cet avantage qu U*
ciels eu plus de.-- autres nachiudi. 'c'eit-a-dire q<**
FOX quatre caractres de plus et qui sont trs atat~L
frospeeiu'i ur deinanie. litnpreasez-vous de F"
ch /.. aui-nt : _|
L- PreeUmann-GGEB^
.Hue du fu*
mm Kawas


f- MATIX
.
VIENT D'ARRIVER
Vermouth Martini t Hossi
En vente en gros che*
l FftEETZtf aNMGGERROLM
-. - -
V
#
sMSa
i/
1
liWH
^V^..-^.-. C
Avis
l'Administration Gnrale des Postes a Irk*.. j,
public et au Commerce que, partir du 1er M 5 .d ".Bon"r au
&P entre Port aa Prince e Oipl' inn, pS JKChft 2 P~
^n.daire d'change, .moyennant ppKZ. ^ S c!
titra, ordinaires MeMitaj. de gourde par 15 grammes ou ifrac '
T ,! r-am,ae9 el 50 < *> gourde en plus
r.HMPn.i.u Parc',a(lue ^grammes ou fraction. F
Tartes Postales simples 10 centimes de Kourde -~
i doubles15 cts de gourde ------!&,-
Joarnaux et Imprims 25 et. de gourde jusqu' .00 grammes ou
fraction e 16 cts de gourde par cl.aq.fe 100 Sam
Taxe de recommandation 0.50 cts de gourde
Demande d'avis de Heceptiuu 15 ctl de goorje,
, L'Administration dcline toute i <-!,.inanl.;i;. .,.
L. ( expditeur ou des'ioahire ) J oT" b de nP ,1' "" *? lnlres
6d^^
Part au Prince, le 24 avril llij.
Malades des Nerfs
Anmis Impuissants
u! ('-es drrimi, moi force. *p<; canna, sans Inertie le
s est pnih'e. L'applil d paru, v t
<'n; ' - P d cauchemars. V i deet m bi m,
: en noir, roui msrqiuv de confiance en >
m ,,- ,., rfh.;|r. !,., , pi, r.r)i:i (nm_tn b n
*. La m se n'eti pu n . elle ni teulcmeni
affaiblie. Rendez-;ni su force par
'g
du D' OMKS
prlcelcepuituniregnlraMur,,........ ,f%
> u dormes, l'appeilt r nafi. Voi I n ,-, ,. ,.
,c; - ..... ^ i . i .s.
mme, voira cerveau est actlf.voi foi m 'aires! ntdcupldes.
le Baei 11 lr. so
anueauaSp*.Jalh$NeuroloKk1eaduD B n* PARIS.
EN VENTE r>\NS
n i
Solidit i
Elgance*
Confort'^
licichtur
Ko unie parlot
cuf les te n n in-
Jes s adresser i
M. LE BOSS Go
Ayants
>lll i Nie'
liefaot"
IS
Keds
Pabi i< idos snlamcnta pot l.i
United States Rubber Company
lElin iF Rn^l? &m P/v Fabrique de losaiques a l'honneur d'ohVir ses
j f. ^JJ B.l\FiJ j Of |^Q -enice* aux Inj 'nieurs,aicliiiecles,parliculiers de la
I Capitale et de la Province pou. l'excution des travaux
en carreaux mosaques de lou'e beaut et de des-
seins varie\s,blocs en ciment,<>r;nit,pierre artificielle,
balustrades,dcorations, travaux au cimetires: tombes'
caveaux, etc.
prix modrs -Taites nous une visite.le meilleur
accueil vous est rserv.
Pour les conditions de vente,s'adresser Monsieur
LOFE KlVEK, en lace de la Poste.
Borras $ Savarro
Unr?l & ?a,arro Pharmacie Sjon ne
Rue du Magasin de VEtat tonne avis sa clientle et aux mdecins ', 8U public qu'il..
Agences H prsenfaiior s
PORT-AU*PRWCE
Agents gnraux de :
Heckez Jones Jewell Millir*CT A Cr
Farines Jluyariai O0_joulo Rouge>t(.
Jhe flome Insurance Comnanv
NKVV-UI!!:
Assurance contre Wnceiiale
Diamond latch Ce
Allumettes i Sale Home i
' S, Rubber xrjort Company
Souliers Red .
Cbas P. laltlnqe ft Son'
folssons sais ; n tousj|enres*
Manulactures tile Ins'ce Py
~___Vaeuranoe sur ia vie,
Suilbou Frres A lue
**b, Heymar
^.Oanols, fromage^cj^p,. hmentajl
W. 8. latbews ' Son
labaca jaunes et noirs.
ija, Rationale
Sans Rival
Ugarettes Chanteclei,
Kuvols dedenro
lonne avis sa clientle et aux mdecins et su public qu'il m
rariisorm son Laboratoire d'UJoffie en uo Labcratoie ud
DioJouie appliqua sojs la Dirrrtion en
Dr R coi < F. Sjourn
u labor'ore est ouvert touales jour? do, 7 lires du mrii* ti
n ures dus >ir pour lou:e^ les recherches et analyses prvues Jacs
s annonce cl lointe, sait pour le
^aisermann et la consfante Ure Scri no
Seront reues t uele mardi de chaque semaine,
badrewir ia Pharmacie pour les renseignements-
nalyes d urines et 6'ucgastnque
Raction de Wassermann
Raction de Triboulet,^
Eiaraen du sang et du pus
Examen des matires fcales
Examen de crachai
Alburaino raction
Consume Uro Scralrq
ALUMINUM LINE
New-Orleacs & South
kmm Steamship Co k
Prochain dpart direct
pour l'orUau Prince ((Ua
,,Le steamer Hansen ayant laiss New Orlans le
M avril courant sera Port-au-Prince le ",27 avril
*vec 260 tonnes de marchandises.
U steamer Rils laissera Rew Orlans le 5 lai pro-
chain pour Haili.
Lt' S|S Olla laissera Hew (Mans le 24 avril pour
tous les ports Haitien. '
A. de iatteis el C,
Lampes de IMoit
i QLOW
He font pas de lume et ne .dgageai pas d'odeur.
Ijindispensables dam les maisons quelque soit la
lumire en usaqe.
En vente chez Henry Starh
Rue du Quai, en face de la tiare.
On Irouvera
A U MAISON
Rue duQuauJSo Iftlf"
luile d'olive de table Marcel Aliotli et Uo. Bofdeaas; ea caisse de
If/ et ty-2 bt; Sardines et autres conserve* franaise^ coadimMti de
toutes closes; Sauce tomate Nermoutli. Martini et Hossi; ABaiwturii
B.tter. Cognac 7, toiles, Henri Koi; Vins Rouge et Blanc auprieurs
en barriques, demi barriques et caisses de M bout. Champagne Char,
les HeUsieok, Sucre granul el concave; Vinaigre n caisses de 1- ht
et an barriques de M gallons, etc. etc.
^rocaiez-vous de jolis cadeaux pour
mariages et baptmes chez
anniversaires, fianailles,
> 7
II
*

FILS-
Hue Bonue-Foi


Li MAIIM
I
\.
LamfisonHmVER& Hajta vecffl SIl| Ip9
Il Ren T. Auguste
Ceux nui n'ont pas encore vu les plis articles i
li.es.e !,ue vient de recevoir la Maison fcitou
doivent, dans leur intrt, s'empresser de passer
,ette maison, car nul part ils ne peuvent trouver
d'aussi beaux articles des prix si raisonnables:
Hos articles sont vraiment de toute beaut et d-
traiehtut et nos prix dlient toute concurrence.
Crpe (le Chine couleur assorties
t exlra >uperieur
marocain carreaux
Soirie carreaux pour robes et chemises
Tricotiue de soie barres
lUtine voile carreaux,
Voilusiussr brode
Crej on franais barres et carreaux
Diagonal noir sup.
'isimir Migiais nouveaut
srge bleu anglais suprieur
lealinbeaeli anglais le toutes beauts
A'paua noir suprieur
Satin Chine pour tailleurs,
ftaki blanc suprieur
Kaki latine anglais suprieur
ijuck union blanc anulais "nouveauts"
Jjrill union blanc anglais
iil
Tussor japonais pour chemise a homn: et rob^d
Ileps de soie ;\ barres couleur pour chemises lion
aes et robos nouveauts.
llapti*te line pour chemises
percale fine pour lingerie
Calicot percale pour
Zphyr anglais pour chemises =- extra sup
Organdi suisse uni et couleur
lias joarsdeinl-soie
Chaussettes cossaises pour entants
Frem II Trisky, dernier.' nouveaut,
Pop In a fleurs (pour robes
Tussor Manc
Lmbrie hlano
Voiles couleur A barres
Shirting blanc suprieur
Bas dentelles
lias soie brode
lias fil brod
Lotions 'Pivert*-
'lullepour premire Communion
Couvertures blanche et couleur supriour
bandes-brodes Madera pour chemises at[ jupea
Voile blanc barres el mouches
lit ne ulanchc
Oahaidine blanche barres et unie
Crpon blanc et couleur Jours
Voiie bianc et couleur uni
Chemisettes allemandes suprieur
brabant noir anglais
Imitation toile ecrue
Serviettes de toilettes blanches & couleur
" damasses blanches pour famille .
Nappes, couleurs
Petites serviettes blanches damasses
Organdi blanc & couleur barres & a carreaux-
Lainage couleur anglais sup, pour jupes
Manias a barres de soie pour chemises hoinnes
Satinette Foulard pour robes
peignes franais* amricains
MoileLone b unes & couleurs *up.
Pop m de soie uni o anc & crme extrs
Chapeau de paille iine cl Italii
Cas mil- anglais sup
Crepuu brode franais
CM-In |4S 0 2 en rei!e ap '
tir du 6 v il HJ.auxpr x stivan*:
Mtiis dt 20 bjmq es, OAo or le
g+Lon. A partir de 20 Durmj ass UA'J
or le gaLo
r
L'Organisation De La Firestone
Est Sair s, Solide Et Universelle
;T:c -.abHssetr.ent Jnlustriel est corama
^ v. arbre: il nroipt. non seulement
p*r la pebaanca de ses ratines, mais S9M
tbi la vitalit le a branches.
i p Mais Jfl Firestone dispose de touiesces
ootca de puissance. Fermement enr
tinees dons la prarwe inaison-mreses
tranches s'tendent an loin, verdoyant
et viva.es.
Tans le monde entier les PnttH Fiiestoae
ent exerce une heureuse influence HT les
tiansports et partout o ies cens roulent
rur des bandages de caotcbouc, ils ont
appris avoir confiance dans la marque
Firestone. Votas aussi devries exiger que
votre voiture soit munie de pneus de cetie
marque: elle vous garantit le confort, la
scurit et

Grand Htel de Fram
osition exceptionnelle au centre des *
po mit le toutes les Banques, ,1e la d.uw,
deP ouus les Aqenees de bateaux,
ensehnements et lacilits pour voyager J
mobTdao. toutes les part.es de la lpub^
5aietdela.publ.quedom.n.c..ne.
Chambres confortables et surtout trs nropr*,
Z dans les ombres, a demane da*
ionaires. Cuisine Irana.se trs soigne et
jssxzrJs&SSa
les Vins d""108''^.^. e pour lBe
"^ttUWiWft-j
P. P. Patrizi
.- i -[ --- -- ^-------------------- ^i m
LeMajmrmm de Kilom^b^ par Fj^nc I |^J| lUiliSOI- \J. ** ^*
L. Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince
PNEUS
r<
Ma r'MtiT j*
Ho 823 Rue du lajasin de l Etat
Se recommande au public et sa nombiei
enfile ,.our llasncede sa coupe et a M
excution mise dans les ouvrage conues l
U maison reste oUv,rle jusqua H heures eu
Prix M'Hll'li
^_wrw.. ..-www ~Vawi
Crpon ira.i ..ia u fieuis dernires nouveaut
"te COUI. anglni
ip. pour table
.,--,------- ..T-.- M ..wmi a. uoi IIU103
Serviettes de toilette cot, anglni*
lapis cir uluno sup. pour tables
Daxnass anglais pour matelas double largeur etc elc.
^Aimables clients, vous qui voulez porter, peu de
Irai les ; lus beaux tissus qu'il soit possible de
trouver sur cette place, ne marquez pa, avant
d'aller ailleurs, de passer cliez mu o le meilleur
cceuil vous est rserv.
-<$ -&> <&- ? -^8 *0S&5tf*fill*
Ciifz F. Lavolanet & h

Viennent d'arriver par le B rancit*
les ar clt s suivante :
Dentelles Extra Fines, Dentell* de soie, Dentellea Or et Argent
Hubacs, Calottes, Chapeaux Garnis, Plumes, Fleurs, Paille de Soie al
tous irlicUs pour Modes. Sparterie Des Motifs Hiute Fantaisie en
perles pour Hob a et chapeau, des S tes Perl-s de toute beaut, de.
Fcs Ddiicings, :tiHppam Jean Bart pour Entants, Brosse tte,
Peignes & coitfer tous g tires de Brosses dents, de l'tea Jenti
tries, etc, etc.
Articles pour llom es : Faux cols, Cnvates, Bretelles, Uieunse
i soie, Jartalles, elc. 1, us article pour mercerie et Lingerie. Cou
teans aui-rirurtv
BOU.HOiNS EN T l S CENSES et B u.hons pour pharma.ie.
AliineuiMlioii l-i lui i< : Liqueur, Coguac, Vins, Champagne aulha >
Balles en caoutchouc et Poupes.Jouets divers,
cceasoires dt Pharmacie el Spcialits Puarmaceutiqies. Bjcs ;
Bafiina, Tub-s en caoutchouc. Vins et Sirop Deschiens, S in Nourry,
Lavnii. Histognol, (juininm Ubarraque.Pepto Fer etc.etc Sel dEpso l-
et de Glaaberl, Ecenns en Gros, Savons antiteptique toutes qualits.
Extraits,essences pour Sirops.iij leurs et i.ontiserie Colorants, naturels
Nous avons reu le VeriUb e l'h de Alpes, Excellent dpurati!
Produits 'uilbaud, Timbres. Papiers timbrs, Timbres mobiles
EN eT' K igare:te, Umel, ,.rcle de Mode en gros. Prix spciaux.
f assez-n us vuir, nos ptix sont avanlaijeux,
C ci n'esl pas lii
r-ir de la Rclame Je ne sais pas en falrjI
Eruest amili
4 la Conscience'
luttaient la |tltr de la maleon.

f
Rhum lied
Ch* N, Gaetjens
1410f lUit^fu Mfli. n de l'Etat
117 Hue Bonne Foi.
820, Rue Courte.
Mas blioulu
la Imson Obarles H.'G*t|ens annonce au pjblic
qu'elle vient d installer des machines des olus mo
aerncs"|our la pipration du mais moulu, latine
de mas. Il urs de mais pour les entant?, pour g-
teauxet desserts.
Les elieits du li maison trouv r.nt cef produits
dan* tous les dpits.
Lllilre ai rclame,il f % des conditions de laveur
Settdtnt \ par sacs.
S'adresser directement la fabriqu \
W. et A. Acra
GrandSRu
A ct des Caves de Bordi
Voulez-vous voaa habiller avec lgance,
march. .. m|
Adressez 'Oiis la Maison N. A*
Dont la devis) est da vendre petit *
vendre beaucorp ?m
Dans son pei ,onnel, la maison oo apt J--
tailleur italien sorti d'un tabl>sseuaeni
ordre d'Italie
tille es( en mesure de fournir des coi
et sur mesure, en cheviote, diagonale, F
drlll blano et couleur, coupors de casuaw
ta'ons Etoffes pour gilet.
Bonneterie
Uhemises di- jour et de nuit, au oout d
Cols et manchettes deruirs cration,
et Pyjamas.
Celt w onccm'fti w*e
et le meilleur aocueil est rserv tous
sirent par une visite tre, dfis sur, .
travaux fournis. ^.
TVmt costume command et qui ne f*t
got lu client est repris, .
On patle franais, anglas, espagnol
MaVaa! '' ***** ''
Rhum
110 Hae des csars
Tlphone: N0/!
>-^* **-*
.^^m- -^-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM