<%BANNER%>







PAGE 1

LI MA TIN %Y r f Crme TE1NDELYS o \ n donne un teint de lys ,' • : \ • %  L (>#n ttindt'.gt. atone, pa'fumi: Liie tien: la pond'e Assur vn* carnation txqz's Ll Cf mv 9nt*Mi MNItt, W ?• daffenacr m rien ! (** quella la • %  '''7 hiirt IV '' %  i %  fleuri, la Crnw TEISDEUTS cal \e lift ItMaVtf '• i ,: "" ' '" cri V d ioileiie.< ion ai "* J" half. I#l ladMI de IWIlMtli I Ml fmtaixmi lue %  poussire ARYS 3, Rue de la Paix, 3 PARIS Toute, Parfumerie, el l.rtnil. Mm itint ^T^T^S^XW^*^^^^ ~^*" Serga Taillant Consignalaiie gOI |.\— le gouvernement bul gare prend des mesures eilraodi nanes pot.r em|>.. her loul txliu sion de la campagne de terreur inar<|iice par l'attentat et ntre le roi Horris et l'explo-i< n d une bombe dans la cathdrale de Sve tiUr.il qui a entran la moit de l.'iO personnes. Ubltt.l.N La '. Deutsche Tages tei'iing annonce que le* I on prii /. Frdric Guillaume est arri y Madrid ou il est l'invit de la lamillf royale esp. gnole ce jour ml ajoute qu'il accompagnera le roi Alphonse dans un v.y-ge Sville. R )MK •• La Epoca an non c qu'on prpare Milan un pro jet de voy < laa d I e troupes continuent a re li iclier les iudivi dus sou onn s de complicit dans l'tUeuial. Plusieurs colluious san |ia,nt< s oui eu lieu avec les rvo lationnaircs GKNKVK M. Evenol. secr taire £ nial adjoint le IH Socit des Nnt o is. quittera cette semai ne Genve pour se rendie eu Hul garie. en Houin mie et en Yoi gos lavie poi.r tudier la situation MO nomique et tinaucicre de ces pay. Le \o\age de Mr Evepol qui duie ra tfOiS semai iese.-t lait aur Pin vila i n des goavern uients int re%  es. MIN-YV (Nigeria)Api es avoir dam jusqu' minuit KtOO, le E rince de Galles est parti hier ma a pour Lagos I 1 a t partld*-p U le <8 Mars. Kmo, la chai ua lg r 'moal inc minod le j-vine pnn ce et que qjes personnes de sa suie BOSTON La p'uie et la neige sont tombes abondamment sur la N tuv-'lle Angleterre menneint da dtruire les rcoltes LONDRBfl L'heure d't est entre en vigueur en Grand) lire tagne hier matin deux heures. Les cours 20 avril PAIUSDl!ar 19 12 Livre 91 52 IUVKETerme Goton 527 ta um&Wn Hier, aujourd'hui et demain lier, il y eut lt I ans (. 2(1 aviil 1814 ) que N ipolon lw, >('r^a a prsmiie iiblication.tit 4 sa Vieille Garde les A lieux clbres conous sous le nom d' Adieux de ton tainebieau et partit pour l'Ile d Kl be Aujourd'hui, il y a 12; ans (21 avril 178 ) qoi le gnral lllou ville dbaaua S into L)oming>, ayant missiou do rtablir dans toi te la Colonie le pouv ir de la Ml tropo'e et de surveiller Toussaint Louverture dont la puissance tait deveuue inquitante. C'est ce ge nra' qui, plus tard, pour se. ven ger de Toussaint, dlia IGg^od de l'obmsance 1 autorit du g'n rai eu cluf ; ce qui amena >a fu nes'e guerre entre Toussaint et itga.id. Denair, il y aura 122 au* ( 22 avril 180:1 ) que Honnpaite, l'ie mier Consul, lit promulguer la d ciel tablissant la Banque de l'ran ce comme Institution d'Etat. A co'. du Conseil lu de cet lab n sment financier et crmpo* de ]."> Membres appels Rgents, il y eut un directeur nomm par listai Franais et qui fut le litre de ( nivuneui Le* < hosrs en sont ainsi JU0| u'i nos joi rur pour Cay s, CurtctO et I Lui ope. t Pion . vers le 24 Avril courai.t. vcna.it de New York et des parti du Nord et prrtant le mmo jour pour les ports du Sud. Cliotob I , vers 1 %  27 Avi il courant, venant /le Crisiobal et Dartant le mme jour pour New York. Lake Slavi , vers le 29 [\ \t iOLV PA8T!LLES VALDA aont Indlspenvabloa i i ENFANT q: i part pour V. oie m V EILL4.R0 qui art ftndtt l'air, aai GRANDES PERSONNES qui ta midi, i Irurs u. upjtwui pour PRESERVER LEURS ORGANES RESPIRATOIRES ou pour SOIGNER les h'mmes, Maux de Gorge, trjOUm, Bronchites Grippa, Inilueuza, Aithme, Emphysme, etc., etc. ON IL TAUT AVOIR BIEN SOU %  !e n'employer ijue PASTILLES VALDA VERITABLES • 1 % %  '.( i M I McnilevrEDMDND HELMC-KE, harg d'Allaj B o'AHtmaj|n'.et seserfants, J*>S touenea dfg rjues d' sym| atlie qui leur ont t dennes l •ion del jicrte il rparable qu'ils viennent de en la personne de Madame Anita Helmcke. leur cluie et regrette pouse et mre, y tous c* v x qui ont 1: ien voulu prendre part au deuil qui les frappa, de tramer Ici mme l't siou sincre de leur plus vive gratitude. Port-au-Proa, le 21 avril i925. F;le de l'Agriculture et du Ti EXPOSITION AGRICOLE ET INDUSTRIELUj (SUITE et UN) 5me Section. Industrie Textiles, el Vannerie 1er Prix ime prix 3 10 OU 0 Av.il courant, v nant de G 1v i ii ^t pirtant le mme jour I ur l\> i Rico. • \giiueainOD , eri le > Avril coi-r-iit, v il ii t 1 San* liago de C ubi et KiogMo i. Demain Nuue put>li ions la rpon' <1i M L'^on Chtlm rs aux lu u bre'toi Je 8 ym >ur L.I >m nt pitttea -aus h Cou tier 11 i lieu . "" Avis matrimaiiW J>, Joseph Edouard, soussi gn, dcl re au public en gn rai elau Coin Dire* -n P rn u lier ntre n us r^sio leapl actes .ctiors t .i-M * la m >u pouse ne Verarn PI** 1 %  domicilie Hinarl. 5e sec-ion rurale les B ira l 8*. rt c I > P'.ur cause d'adultre U l t tion en divorce lui l?ra mteutie l-r. f dlai A-is^ vl c jn.G'y tu t s. a mime de P^t-, ce /e HV il U J s .liKDOUVRP Mariage Ce matin t eu lieu le marine civil ii u-l!e t.i,ui. Houzier avec Mr l ri< U fuv vier li s, vuct — L" taaoins • UUnl i our l' m "i : M 1 Deetinville M irl DM <, D'Bd no'y r>. joi. l'm 11 • Gardera H DJ mi' iqu Hyppolils ; po r U ra nia : MM Daots B M'garJa f*||i n>Math D, Marc I V.l Hrd e Il ion Rouai r. \ 8 beure*. li B nli.linn N ip tia'e ifiir u ilonn^e en 1 tgli-e du SaHtr ( '.i) ,, ii r d fuig "il. Les miri^sont i*t ooa"te N MM reno.ivi*lin^Hii\ banawtl Apnuxlous nos m i Uur v eux Je bonheur. ~U$WEMUCE~ de Port-aa-Priace V'essieurs les setionnHires de la Cimpagnic sont convoqut (D \r urverhul do la pivcdenle As emble S t t ciale. i.— Ilappiit du Conseil l'| nvnistraiion el prsentation des Comptes. 3.— RlaaliOO du ''.oiseil d*Ad niini-tiution. *.— Divers. Port au Prinaa.lt 16 avril l'.'i. Pour le t'.onseil dAlmistratioa, H. C. .NOKTO.N, bacrilaiia. Le pastille \ .1 LD \ sont en vent l'h inxicic C.i'iitrtiU' dllatii. Pharmacie •' Bnwraine Porl~nu*f'*inee, P/"< mnc\* Bm tm Jrtmie et toute i Pfcarma tat. ^^^^^^^ Banque Nationale de la Rpublique d'Hati L'S puteurs de Reus Provis i s de la Dette Intrieure II d'il 0 oio, Srie D. qui ont f u en eecluer le dpt entr.' nos n. liuSi sont p'is de se prset.ter en nos Bureaux partir .'e celte date pour r cevoir les titras d. li il U, contre r mise d i 11eu lo dpt dment equitt.— t*; ux qui n'ont pas encore bit e dpt de leurs Reus Provisoires voudront bien le taire au pius l Port eu-Prince,l 18 Avri I9A BANQUE NATIONALE DB t.\ RPUBLIQUE D HATIVente par autorit de Justice >,i fait savoir tous MUE qu'il appartiendra que, la jeudi 2l Avril durant, dix heures du mtin, il sera procd, devant le tribunal de paix de D CapituV MCI.' on nord, I vent^ au plus oHi-iint et dernier encli is-teur d'une siitnrnobik-,Marque O r %  • land, So :W71, appartenant au sieur Vincius V. Vincent laquell > a t Mine, la requte de la dame Alice Gorcorau. prop-itaire de G rage, commerant., demeurant PortaitPiince, par procs-verba' de 1 huissier llvppolit Camy en date du 14 Avril 1925, sur le dit sieur. A la chargt P*r les ad judiciaires de payer comptant 'e mon ant de leur a Iju li -ation, sous peine de toile wch^ra Port au Prince,le 20 Avril l'/2'> H BENJAMIN, av. 10 10 10 10 20 10 10 to 10 10 5W 5 5 5 Chfipruu lutanier l'.iiurs li)is tu libres vgtales H l'ais BrotM Sar piaille Cordes de pile ou^de sisal V> i ordes Cordes d'ore i'Ie d'tll latauier •' pa'miste Pita ou sisal pipar }UM Onilles d'ane prpares" lbs ltu io licir.e Sectio •. Industrie apicole et laitire a, Ir.dustrie *\ leola .i S 10 10 5 H ."> 5 Miel en b vieille Cadre contenant du miel B >ite f.ite dans le pays avec cadre Hoines Cire gauf e Lire Oootervei faites avec miei 10 20 10 10 10 M 10 10 5 5 ' 5 H Beurra fiaU da pays Freinage du iajs (b •0 40 Indul i ie l-i ilire %  20 10 •20 1" 10 20 Tme Section, ladjatlia les peaux Matires frimires 1er Prix 2e Prii Pcan de basai lanne de mouton de (lii-vre '* da bœul ^ li i dectb:i de m> t n ^0 5 10 5 10 5 10 5 10 5 10 I W 30 Produits maaufbcturs l'are de snn'brs, (cuir .lu i ay^) "M" Pare de Jambires '' I i jeu de h un M pou: voiture Cttlf d i pij * pour eahreaat Sa s et ri ir da pay* K. tau Section, la lu? is lt Tuba: 1 boite le pelits cigare 1 •' de g n s 1 cigareltes 1 p:m i ue l.bii a Lmer Groupe 4. S\vilcuture 1re Section Acajou poli I* n poli (iasac po'i 1U tioiac i on poli 10 • m|'' he un' mln eu long 7 Cd e '" Chine 10 Mnbtill fait m b 's du pi vs 100 G u.ed eana lie IO lis 18 Col i i a d bus 'a pays| 20 229 fironppii— Ci plelMurl Aucuu prix nr sera Ifoct 'Exposition da Cheptel Me*] me i. i S|i i ., a aertot cco d.tsuux exjo-anta. Mi Avis is i i ilo Fiance m* <^t DV|I tous e Kriiii.ais na an 1". 0' i s pisi-ntiT, >:n di'lai .1 1<* L; 1 tiou pour se fnirp in*i riro | Uf M' t. li aux 0 Miorltite* |w DEPEliSIER. 83. Ru* das aUrtyrs, f\ Hawas ria laii'it, • •• %  •" %  '.„. ifr. in sayjp iilc "^ illlil i fli Lsisimir irais, UP4R1SI Pav' > /: BjJ VOUS lais ou a. net ? fthei Paul E. Auxila qui vienl de rcrevoi un assor limenl pitant d'articles pour iioiutues. Biaoclussene li Itue Uaattl 0** Port u P" 1 ^ LESSIVK.-*3T l', ( n\iniTi-'* Soirs r iiicnliarafjl f ;D faux cola, i**** Vous sert/ple' D ^T|! en envoyant voir I"T1 a^ 3SJ -



PAGE 1

-' V • VI LE M.VTIN On Irouvera IUHA.SON i. pre eizmaDn A ff gcrkolm Hue du Quai, No 1617. ['olive de labla Marcel Aliotb et Co. Bordeaux; en oaisse de ti bi. Sardines et autres conserves franaises; coudimsnU de fl8M ; Sauce tomate Vermouth, Martini et Ruesi; Angustura K nac 5 toiles, Henri Moi; Vins Rouge et Blancj suprieurs J, demi barriques et caisses de 12 bout. Champagne CharlecL Sucre granul et concass; Vinaigre *n caisses de 12 bt. (riques.de M gallons, itc. etc. |ioii,lj]iiii Steamship Company inc lerican Antilles Line OperateU For \ted Su:ts Su pping boatd liy Muian Steambliip Company lne Managmg Op ia*ets h batury. Pluce ALuuYorAe ttoima <$ara ueaaaL h fournio et >$oaoc eiX atteaDa ^oit-aa-^iincc/ i% aot cit. 51 tepaitiia U menus ar ^te^'ljarrisna te* poiU Du $lo \L fret Se pcma^er*. y^ ^ -au-^rlrvce, le, 2i col lT<#5 ('.dominaii Steamship Company Inc. ara et c, Agents. Lampes de Nuit *GLOW* wt pis de lu mue et ne dgagent pas d'odeur. Ipensables dans les maisons quelque soit la ien usai)' 1 vente chez Henry Stark tue du Quai, en face de l 1 Gx*e. liofison, Lucas & G 0 wte en gros en dtail aetUa marque toile pi lectriques 1 en faence en porcelaine S, ho,nme el femme, Mctoiia" Juience M toutes aortes tt Utten0aiS8M fJ>uietUs *up. et i n f *• maille, £ Jwchelles enfer' ,0 Pet i D f. fe nickeia -plais fcs' en bois *" f *^c. et et en ma.l f<* Ol.fi son% L uapes pour bicyclett s La m ues lectriques Manchettes manche corne Mauuhetie* manche bois Ouvre boites "Siger" Fiquois l'acier a emballage l'.iri.iin de t nues sortes spciale ment : luu de La vende Eau de Cologne "Johann ia d Fraina" Poudre Ma attioe Sojliers di. hommes & femmes boulier* de Tennis Services L caf eu taience et en porcelaine en B & 9 partiel Serv.c,; de toilette eu faieuce Tasses a cale ihcieres Vei r. s de toutes sortes et de toutes grandeuif Verres eu cristal Via du Rhin, etc, etc. ~\ Lucas f Co "De L'Avant" Policc3 ca v*' • :u Jans la Crown Lifo 1319—$21,338,339 1920—$25,745,826 1921—529,806,174 1922—$34,460,044 1923-$42,175,160 1924—$50,611,214 "Quoique l'anne qui vient de se terminer ait t malheureusement une priode d'incertitude et de stagnation dans plusieurs lignes d'&fluires, les chiffres de notre rapport annuel sont une preuve qu'il n'y a ni halte ni hsitation dans le progrs de notre compagnie. La Crown Life va 'de l'avant'—agrandissant plu* rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public"— Extrait de l'adresse du Prsident l'assemble annuelle. LA COMPAGNIE D'ASSURANCEV I E LIFE Agent GA' ral demand pu* Hati Adwfsz vous, s'il vous plat pa lettre H. H. STEPHEJMSOJSl. Grant Gnral IjS Le Matin, Port au Prince, PHARMACIE. PRINCIPALE H. CANONNF 49, RUE REAUMU 88-00 BOULEVARD SEU% OPOL PARIS Vendant M MKII.I I II; MAKCUK 1.1' MOTTOS Frduits des rremU-res Marques et toujours de premire fralcaeur L Mi SEULS QUALIT : • LA MEILLEURE HAYON SPKCIAX. POUR LES COLONIIS Diux.l I l.ll III'HIJOIUSTBRIB SPCIALITS Franaise! et y ;'i;i;*r# •BU DE (iriMM. nM *.'<)/;. produit (•') jtusons, ani/ioulcs, comprbni, cachets. lOUmONI llfOUEBMlyl'ES BAHDAG1 B, < KINTIRES, BAI A VARICES APPAREILS HiilSIflDIS pour tous -e-i APPAREILS OWTHOPOIQUFS Srtng USS Ti\]>oil LE BOSSE & Co Agences— R prsentations PORT-AU PRINCE Agents jntaux de : Hecktr Jones Je wcll,. Millirjj &t CQ NEW-YUKK Farine 11 u tjariau 0 0— B oule Rouge etc • Tlu; finira; Insurance Company NEW-YOHM Ass urance c ontre l'incendie Diamond Mat. h Co Allumettes i Sale Home i 0. S, Rubber ixport Company Souliers lteu>. Chas F. Halllaie t Son l'oisaons sai s en tous g enres Maiiulaciurt's Lile lns'ce (]y \3surancc sur la vis, W\ ill 00 iMits A.i v Vins & Champagne^ Bord r aux Mi, lkejmar |CO*£NUA(iVL Beurre Danois, fro nag e et coniery s alimentaires W. 8. ialbefs U* Son Ta ha ce ja unes et no irs. La (laUoiiaie >ns Rival CigaretUs Chsnteoler Envol dsdsnres, Evitez la mai ai lie Purifiez voire sanj ENO'S ERUIT SAL^ DIRIVATTVE COMPOUND Une cuillere d'Enos Kruit. Sait prlae de grtml matin nettoie le sang, empche'la fivre et agit ojinU4 tonique. Lumire Electrique \ Lumire Electrique j A 3 centimes par jour Procurez vous un fanal ou une lampo liasoline N'unie (>s lampes sont poilati ves et peuvent O.tiv enployea au salon, la chambre, l'usine, au magasin,eniin partout, ataloesgn eurdemaideEn gros et s i t en dtail Quiutiu Williams &C FiHNAf de V H tel de France Port-au-Prince Procai ez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fiana il le, partages el baplmes chez *• i FUSHue Bonne-Foi lasa %  H



PAGE 1

LE. M lIN La m soniISlLVEU Pharmacie Sjourn Lamaison C LY Ceux qui n'ont pas encore vu les jolis article? i .^ Inesse que vient de recevoir La > aison Silve c'oivent, dans leur iitr, s'empresser de passer • •lie maison, car nul part ils ne peuvent trouver /aussi beaux articles des prix si raisonnables: Hos article* sont vraiment de toute beaut et de trticheur et nos prix dfient toute concurrence. t.. pe (e Chine couleurs assorties " extra supci eur marocain carreaux Soirie carreaux pour robes et chemises Tricotino de soie ;i b;irrcs Ri ine voile a carreaux Vollesiitsse brod 4>l"' noir suprieur Satin i hine pour tailleurs Kaki blac suprieur Kaki jaune anglais suprieur i)jrk union blanc anglais "nouveau >' Dr II union Idanc anglais Tussor japon is pour chmuse hommes et rQ&%Ml Iteps da soie barres cou! ur pour dierai-e H hommes et robos inuve iU s. Itapiiste fine pour chemi>es Percale fine pour lingerie Calicot percile pour Zphyr ang'a s pour chemises -j, extra sup Organdi suiste uni et couleur Mas a jojrsdt mi-sniu ( haussettos c)9aises pour en r ants 1 rench Krisky, dernire nouveaut Top lin fleurs |pour ro es ' ussor STUOO I imbrie blanc \ ollea couleur A barres Shirting b'ano suprieur Bas dentelles lias soie bi ode las fil brid Lotions 'Pivert %  ulie pour premire Communion Couvertures blanche et coule jr supriour Bandes brodres Ma( era pour chemises et hlpaa Voile blan • barres el mouches iii.t ne 1)1 m -.lu (la 1 ) trdine blanche barres et unie Crpon blanc et couleur jours Voi.e blana et couleur uni ( he nisettes a le nandes suprieur] Brabant noir anglais Imitation to le orae Serviettes de toilette a blanches & couleur damasses b'anclns pour famillos Nappe cau'eiirs Fautes serviettes blan lies damasses Organdi hlaac $ cr.uleur barres & a caneaux I ainage co r eur anglais sup, pour Jupe* Ma iras a narres de sole pour oliemises lion ns Satinette Foulard pour robes Peignes franais & an, icains M ie-e S crtor e Saront regues que le mardi de chaque sen ?i e. S'adx ir a .a fh rmacie pour les rensdipaeinei ts* 4naly38 d'-maj el Sucgas rique Hactir.nde Wasscimana Bacii n de Tr foule', Examen du sang et du pu Examen de* matires (ca'es Examen ne cra ih t 4lbu,uino t\* m ** COBS anie UrSc r %  r En F, hm\ & k Mnent *arl e* pur l' Fraiu; i es ar ele tuiv nri : Eboiell* l xira Fin, Deatallei da icie, l'in'illi* Or al 4a/it R.bsi*. Caloitea, Chftsax Garoi, Pluuifr, Fttur, Paine de Scie t j.,s HIIU-W> pour MbdM. piruria. — : i^s Votifs II. 11 Unii-ie n peilf* pour Kob tel ohapui des Sic Parlai de toi.tbnm ei 'HUaoring*. Khaieaui J •" Brt i:ir olaoU, %  iaa lAte, PeigDM 4 ootffcr tu g nr4 i -t s Brj..sp 5 deul. de l'aie l'ent* lri e-i, t %  le. s Articles p^ar ll.innr.es : Pux col*, Oravates, Br-^tell-s. lieuse de soie, Jartelles, etc. Tuus mil. lep umnici.c el tant; lie. -Cou i H x Bupritura. BOU.HONS ENT l'SlLN BSe! Hulnrspiw |bnantie. Alimautation Liqui le : Li J.I UM, '•• ..u-'C, VI.L, Ou ,i f a gie .^u'her. buhes eu c-oiil h,uc et Pui sea.Joustfe di< r. c >soi -s dt Pjimisia i S^c>aliua •'u -ne v \ib : B. gaina, Ttbet an oaautohouc Vius et 8 op Dr b o, Vio a.wi % La%ei, ilis ge • (Juinium ibnrraq e,Ppki V er c i %  %  -1 Su i ?.pntv et de (ilau r'cu .enGo-, NOUB SoliMpti |uM l s*e itiiOa Extraits, t n es p Qi a i a, i| e M et oa i*i •' l taati IHI urad Nous a -'i• <: • I^ uili. I b du Wvt, Ec(l ni d*uuralil roda %  ii!>. u'. 'I I ' "n Papiera lmb"*t, f-dlor a m bls |.\JT' h )giril Ca*l, uticlea t M I.IJ a pfflr—se* branche* a'tendent au loin, verdoyant* et vivaces. Dama le monde enti\ r Isa Pntis Firestotie ont exerc une heureuse foneace sur les transports et partout ol lea gens ro .lent rar des bandages tle '.acutchouc, ils ont appris avoir confi.mce cans la marque FirestoneVous aussi dtvrifS exiger que votre voiture soit mania de pneus de cetia marque: elle vous garantit le confort, la scurit et Le Maximum de Kilomtres par Franc L. Preetzman Aggerholm Port-au-Prince -' PNEUS treatfone 15! Rhum Nectar Ch. N. Gicljens • (MO, Rue du M&iatin de IRiat 117 liu- HoTine Foi. 820, Rue C iirte. Has Mulu La Maison Ql'ai 1rs |f Qaplieni moi Dff au public tiuS'Ile vi nt (J'in^laller des machin s (es plus m > nVnif* pour li | r''par. (ion du n*|a nu u'u, lai in-de mas, Heurs d.? mail pour les entants, pour (jI -au et^desscrls. Les clients il • l.i mu on trouveront ces produit i dna tou> 1rs ilt'j'is. i tiiiV daf*rclame,il y a des on lili ma de l.iv ur peiiduut Itg nois d'avril pour lo -i achat n giHM c par s; es. 8'adretser d'rec'enei l t h brique. Marchand Tailleur Ho 1823 Rue du'Iajjasin de l'Eut Se (recommande au public et sa nombri eulle^pour I lgance de sa COUK et li excution mise dans les ouvrages .oniis i La maison reste ouverte jusqu' 8heureg*i! / i ix mode * Grand Htel de Frai "position cxcep'ionnelle, au cenlre des p-otimii de toules les Banques, le la 14 de t ut 'es Atjenfcs de bateaux. RIMIMe ei.ts el 1 1 ri.ls \n ur voyager mu'iil' d-H> touts e pires de la lp 1H,il! .1 Ila rjubliqu' d iminicaine. lui,') < ennlorial! s et surto.il livs prof •irii.udtna les ch imbres i la demande s io .. ui inc 1 aiane trs soigne plus 'i'.s. Dem xiei siter leh roig< d' i:ni : Vius dos 111 illoura crus d*' Bordeaux, |r qus lameianins ga"isrt par bouteiltea, les Vins decliale uix, vous t. <>UV.Mrtirneut de Liqueurs, i glus, wlskles, etc. Allaintlie Pernod. Amer Picon, Xermo'l r.O\ >i;stVKS franaise* et anirieainei m ml arrives. 0! IAIIKS de Cuba, Aurora et llab if.er 1 Cl \n&r ft£S de toiitea les fahrlqu S d'i'ol et dtail. PAtlPUMERI i et Cartes postales. Prix trs modrfa P. P. Palrizi Ceci n'est pas lii Car ;de la Rolame je ne sais pas en ialM Cependant si vous passez du cota, d'i /Administration postale, A la Grand'Ruej Rentrez la Gordonne roest Cauii/Je A la Consciznci ; < ous verrez que les chaussures — que c > ninande Oa non— sont faites avee uo sdidit, parce (|ue les ouvriers qui les conf( eles matriaux qui y sont employs rr justifient le .titre de la maison. N, et JL Acra Grand Rue t dn Cives di Bordert \ou ez-yous vous habiller avec lganoe, ma. e! . ,. Adressez 'ous la Maison N. & AA Mont li djvis si de vendre petit *>* r vendre baaucoi p Dans son pei .onnel, la maison compte u ^ talltaur lalion dji ti d'u 1 t.ibliasament <*• orite d'Italie Elleoslen masure de fo miir des f)tnpl l V^ et sur mesure, en cheviote, diagonal? V^J drlil blanc el couleur, coupors de ciaim calots— toffes pour gilets Bonneterie Chemises Je jour et de nuit, au iinut de* Cols et m.i.cli. Us dernires crations. — at l\. ; miel*, 1 ette main 1 constitue une t*t*^ et 'e : i >i p r(ucilest rserv toui.**airaat par uno visite tre dfis si r5^< travaux fournis ^ l'u c stuiin coin .a.ido et qui Da.rp^ %  oiv lu c ient al repris, On pa le franais, ang'al a espagaol et I 110 Rue d^s Hsais Tlphone : \ .' %  •* t



PAGE 1

DIRECTEUR PROPRIETAIRE IMPRIMEZ R Clemeni M*gloire BOISnVEKNA 1358,|!es, le (loinimil'l,int Ingnieur en Chef, ou| Congrs qui dit-il devra une les prcdents, une intime.rle famille o seJwcutes des choses techi et personnelles. Dix comme pleine d'rao tr l'Ing' nieur Gooke ren juste hommage son meur l'Ingnieur A. L. l'un des pionniers de i organisation de la l i Gnrale des Travaux i. Cet hommage, il veut t Commandant Parsom ne i DM et, au nom de tous lrres, il lui adresse ce [jourla dpche: Inget Architectes, Assemen Coons Annuel vous M meilleurs souhaits . Il mme pour l'Ingnieur Bortto. actuellement d'VViNewYotk rjouit de voir qu ce ' Je nombre des mera•''cr; de 22 qu'ils '"e prcdente ils ont •i-ioaveo la rcente nomi• | d e*iJ'unes confrres ouhute une cordiale me. Pour terminer, Un F wke rclamera des Murs et Vrchitectes aux ni de responsabilits )fititesquilscouiiiment Me dignes. Notre ii si oporte: iitude. tr.vail*. "'ou expriment roi [Car sans tude, on ne commencer, sans traP oe peut rien finir . ROLE EST ALoitS A L'I\['EI'R ADRIEN SCOTT j} conlrc nce roulera sr "on des travaux pub i^s •UparteraentderOuest, 'aux Publies (1889; %  J Avec une.., ;l 0 espi un tour de style ausKompie.e de tous les ira g; Pns et raliss et ce, tttiow anqUe de 80Ur e jUj domaine de notre rJttruts avant | a Qmf DU Pel,tS ^vDOI ULSl* m hodiquet t o80us "e contrla ^g meurs d'alors..,,, is l^ D a | SlraVauxonl Wc J? ,'orita mili. Z u? Par ,a P r ^taiParloi lec,1 ""Jue rf ^ 8 Qce d'orjjtnii.Uou, tonds toujours absorbs par nos dpartements militaires,annula lion de. la bonne volont des membres du personnel technique hatien, rien n'a manqu pour empcher le dveloppement de nos voies de communication. \A Direction Gnrale des Travaux publics.par la construction rationnelle des routes empierres, avec systme de drainage d s eaux, a, l'heure actuelle couvert le Dpartement de l'Ouest d'un rseau de 300 Kilomtre* de routes. L-s tlgraphes terrestres, bnficiant de la direction intelligente de l'Ingnieur Thomas Pnce.Dous dit I Ingnieur Scott, prennent de l'essor, ouais notre instabilit politique ayant amen un changement d'administration ce fut la c ruine graduelle i des tlgraphes. La Direction (iiii'-rale, appele la tte de ce service, des amliorations consi lrables ont t ralises et, malgi l'augmentation notable du tarif, 1 -s recettes ont atteint en 1923-24 la somme incroyable de plus de 50 mille gourdes. Quant au tlphone automatique, critiqu dans ses dbuts par notre presse quotidienne, il a triomph rap : demeni, devenant dans la vie conomique hatienne une ncessit reconnue indispens*ble. La capacit de si centrale ne sullit plus rpondre aux demandes constantes d'alionnem nls Passant aux travaux excuts par contrats, Mr ScoPe i j tera un sentiment de profonde tristesse parmi sesconlrres. Quand il aura fait parler les chillres, sans critiques pourtant, l'indignation M sou've devant le gas pillage des fonda du Trsor 1 1 • tVn Cette bonne mre noumcire sra suce jusqu'au sang au bnfice, pour la plupart u temps, d'exotiques profiteurs al sans conscience. L'Ingnieur Scott ne pourra cependant s'empch?r de rendre souvent hommage aux Ingnieurs et Architectes hatiens rt, dans le cas h la P.C S par exemple, aux Ingnieurs constructeurs de ce ch i min de '• i qui ar/ivrent I out de leul he l'aide d'une main-d'œuvre absolunvnt ignorante de ce genre de travaux eu une poque de complte anarchie rvolutionnaire. Tenant parler de notre voi y rie urb ine et d'assainissement, Mr Scott trouvera que le dve loppemeot des municipalits de Port au Prince et du Dparte ment de l'Ouest ne s'est jamais, dans le pass, accentu en raison du manque de ressourci s disponibles. Il exceptera cependant MM. E. Ma;lion et Stnio Vincen* qui dans la limite de leurs moyens, tentrent • d'araiior r la viabilit de la vil e de Port au-Princr . Mr Scott n'oubliera pas non plu* de parj r de nos difices p.ililics, notre Hydraulique ur M ne et agricole, de l'amlioration de nos ports et no> s regrettons vivement que la place ici nous manque de le su vre dans cette revue magistrale de nos t'a vaux pub'ics. Aussi nous voulons en)rrqi l9c tt.-confreno qui fait honneur notre jeuneln CCm?ura ; nti que celles de ses aiitrea confres, f. ront l'objet dune publication spciale du Dpartement des Travaux Publics. CE SERA U TOl .„ UE L'INUNIKIR A. QUALO qui entretiendra ses collgues fur les avantages comparatifs det ports des G iii.uves et de Saint Mire. Avec comp "nc, celui ci examinera la situation conomique de ces deux principales villes de la riche plaine de l'Artibonite. Aprs avoir lait ressortir tous les bien laits qui rsulteront pour cette belle rgion quand sera rsolu le probl DU d irrigation dool les travaux d'tude SH poursuivent actuellement, il jettera un rapide coupd'a-il sur la position gographique de ces deux grandes cits, s'arrtant plus particulirement sur lu-, avantages et dsavantages respectifs de leurs rades. .Nous regrettons cependant que l'Ingnieur tjualo. aprs une si belle tude, tant gographique qu'conjmique de ce vaste d -parte ient le l'ytibonile, n'ait pas d'avantage tait ressor ir, de S*int Marc ou des Qjoaivee, laquelle decesdeux villes bniic era le' plJs du grand programme envisag d'.rrgation et de dveloppement agricole desphvnes dmt el M sont les seuls d >JUch (s. I nou a sembl pourtanl qui ces prvisions taient lav>ra b'69 aux Goatkea, mais, rptons le. rien n'a t alliim. D.sape ite *>iif,u e, naaisak, i. I.N..I.V.KUK Loti o. Braiar, djot n>us sijnahoa* l'anne dernire l'esjrit rathliqie, scieotitiqu", rendra la parole. Le sujet qui lui est demandde traiter: t Dernier E ro,rs en I >pographie arien neen que trs ardu, il saura en attnuer toute l'aridit par h clar t de son sty P, h simplicit de sou lungnge vpr.is avoir dliai le principe de c-Ue m^th ) le et l'avoir clair par un % > ru historique, i parlera <'• I a.iplicitioi piuia qai en a t ftite 'areclienhe des possibilit, u'urigation tans la plaine et 1, valle de l'Arlibomte Cette bell • ca,srie a t illustre par UB vi-ite au labora oi-e de photogra phie anoes la llirection Gnrale des Travaux Publics. I/I.S(.I'NIKDR JEANNOI" succde Ihgni. ur Kthart, Aprs un prlu 'e d'un posie remarq lable dpeignant les beauls de la presqu'l e du Sud, celuil nous fera un historique dtaill, chronologique, des traviux entrepris dans celte belle rgion cinte de lumire, de pourora et di-/.ir ., depuis 1 p >que indienne jusqu' nos jours. Dans son su x.n.-t <••;., noir disiiigi lafftoieur jongUra hibilemiut av c las -ur l'his toire d'S vii s t rniveusd <-om m uicHlionsiia er> t usl s ges. Cpeud*nt. Mr t'ri:e s tendra longuement sur l'avenir d i cbeni in de fer conVar celui de l'automobile. Avec dei aaetpplei p-'is m rfi rartout, il prouvera nettement q le le chenin de fer ^nt lellem tnl n^ nii Passai! \ n t e raaaau farrA, Mr Georges Prie, sous une pluie le sarcasmes et de vrit, mettra nu ces plaies qui sont les entrrpiises de la P.C.S. et la N Kit. Il prconisera pour finir l'exten sion intensive de noir > r eau rra lier, seul moyen pour la b-lle Hati, avec son perptuel printemps, sa riche nature, s n s sites et panoramas merveilleux, de se faire connatre et apprcier. .Notre doyen des Ingnieurs, MR THOMAS PftICI clturera ce ('ongrs par une de ces maislriles confrences qu'il a le talent d'criri et de prononcer. II lui incombera la tache dlicate, d'entretenir son auditoire des qua lils requises pour tre Chef. Il est inutile que no'is disions que Mr Price dont l'Iitbitude de direc tion et l'exorience vie Ile de Ion gus annes passes la tte de plus d'un de nos services aiminis tratils, a trait son sujet avec la savante comptence qui lui est coti'uinire. Pendant une heure prs, Mr Frise va montrer comment est difficile, pri leiix de comm nder, d'administrer. Rien ne sera oubli: la divisioo du travail, la discipline, l'unit de direction, ta hirar, che. l'ordre, l'quit, l'initiativeet toutes ces questions seront Irai tes dans leurs applications pnt ques. Ses conclusions seront une adresse ses jeunes collgues. Il leur prendra gentiment la main et et les condu ra, tape par tape, travers les exigences de la noble f irofession qu'ils ont embrasse, eur signalant toutes les embches, leur montrant la voie suivre, les attitules observer. Il leur demandera de former un faisceau d'hommes libres et indpendants, mais disciplins et respectueux d s lois et des chefs . {la • visite officielle au Secrtaire d'Etat de< Travaux Publics el S. E. Mr le Prsident Bonn mettra lin ces deux journes au cours desquelles rgna la plus grande cordialit. N'ol > s pmr fin'r qu'au cours de cette deinime confrence annuelle, 1 s Ingnieurs du Gouver nem^nt mire t, l'unanimit, le v.i'ii que son Excellence Monsieur le Pr ident de la Hpablique, vou't bien devenir Membre honoraire du Corps deR Ingnieurs. Le Prsident y accdi trs gracieuse ment; il porte maintenant en qualit de m mbr<" honoraire I insigne des Ingnieurs du Gouvernement. Borras & Navarro Rue du Magasin de VEtat La Fabrique de Mosaques a l'honneur d'offrir ses services aux Iti||'*nieuis,arcliilecles,particuliers de la Catnlale et de la Province pour l'excution des travaux en carreaux mosaques de toute beaut et de desseins rarif,bloes en cimenl,<|ranil,nierre arlilicielle, baluslra'les,dcorations, travaux au cimetires: lombes.' caveaux, etc. prix modrs—Faites nous une visi e.le meilleur accueil vous est rserv. pour les conditions de vente,s'adresser Monsieur LOPE MTEM.en lace de la Poste. — Borras $ Navarro Nouvelles Etrangres Pal* r.i.i. ** Par Cbla C e que sera la prochaine dclaration du Ministre Painlev PARISIl a t dcid eu cours des deux runion* du conseil de les dpenses prvues. Le comit t n consquence dsireux d'atti rer l'attention du publi. sur l'im porlance qu'il v a ce que les or aanihateun des jeui olympiques disposent des fonds ncessaires. cabinet qui ont au lieu, que les A„ | ni .| 1IfI ..| deux points principaux de la de AU rortUfj.tl LISBON.NK—Lee lorces gouver araUoa ministrielle <|ue M.Paia lev doit taire mardi prochain se mit la scurit de la France et la solution du problme financier.La dclaration sera courte et e i dehors de ces deux questions on n ent era dam aucun dtail eur h politique du nouveau ministre. Les anciens combattants d • la Grande (iuerre manilestent contre Caillaux Service de Camion Aose-i-Yeau Port-au-PpiocsUa camion laissera Port au Prince *i heures du mat : n, tous 'es jours, tour P.t : t t;o;\ve, Mira goane, Petit Golvr,at \nse Ve> i Ouart de Muse a Veau h midi pour re de -e'our G heures du s ir Port au-P inre. S'adresser Flx f> ILLKRE l'4nse-a Veau.Stttion Port-au. Prince de vant la Poste. Varits • CeJSoIr Les Mystres -, o d e Jw-York >e,7, 8e et 9e pisodes Entre : 0,50 Parisiana CE SOIR La Nouvelle Aurore • e Se 6e pisodes U Baron Mystre 3e pisode Entre ; 50 ots PvHISLe-anci?ns corabst tants de la Grande Guerre se sont livras cet apri miii i l'Arc de Triomphe une manifeshlion on tre le r tour de M Cai'luix qui viont de prendre le'portefeuille' d finances dans le cabinet Pain ev Plusieurs oenU'aas d'anciens combaltant, couverts de leurs d orationsel bannires dp'ov-s e rassemblrent la tombe du soldat inconnu. La police les laissa laire et ne les dispersa que lorsque quelques cris A bas Caillaux le Tratre se tirent entendre. Les manifestants ne tirent aucune r sistance aux agents. 1 la Chambre Franaise PARIS Mr llerriot a accept la prsidence de In ch-mbre,poste qui rapporte 100 (l(0 trancs par an et procure son titulaire un somptueux appert-ment dins les dpeudances du palais Bourbou. Les frais denlielien de celte rsi dence incombent en majeure par tie au prsident. 1 *! llerriot aurait prfr voyager et il avait eipri m l'attention d'a'ler de nouveau en Bussie alin de se rendre corap te de l'tat rel d s choses dan< f D*/*, mais l'insistance de se* collgues de U coalition a eu rai son de ses objection.*. autour des prochaines Olympiades en Hollande PARIS—Mr Gaston Vidal, an cien ministre des sports et le corn te Gary, prsident des Jtui 0 lym piques, ont accept de se rendre en Hollande sur linvitdlion du co mit holland..ipour prendre part la campagne entreprise dans 'e but de rvolter les fonds ncessai tes aux olycnp'adcs de 1928. AMSTKIrou. ve et lOUteaaa par rminannn tion j ,e e MI mai-., |, D r SM a ? v rouve I* eondida tire du VI, r. h, I V > n 11 ndbu !" Io,;e le mare, h I et hlttara ddain les bruits Suivtnl le^o la celui c, n, s r8 plus que tiu.ru mentdu.ecaninlla sans scru Pi les au esso il serait lu.Le li 11 jnarch.ldnentquesa candida ra^tiounaires ou diriges contre U constitution et s'lve vi g ou rei sment contre les accusat.osdon on l'accable et d'aprs lesquelles !ai a r r env une rac,i n m Von llindenburg a prononc l-i-T le premier discours oficiel de M campagne A une luuion de les ders H.tiques de la droite uni be et de. e rrespondanU de jour naux.rai.gers. Il. soigneusement vit de laire la moinde allu,,on aux problmes internationaux t.U (, 1?x! p a v d e s c"tde laSo S*t?Jto> La seule m ton de po tique trangre bor de est cel e de l'admission des r sponsablits de la gie.re on? dit il, doi tre ab.ndonne . i A { lemagne veut retrouver son prasli ge l'trangerP la terre tremble au Janon JOKIOLa plus violene-s cousse qu, ait eu l.eu dans la r or, de Tokio depuis une anne au Japon a eu heu dans la rgion da.Tokio ce matin.Une deuxime Mcoussa .'est produit 5 h. 30 mai. il nya eu aucun dgt. Hou /elles Diverses >t,WYoltK-Le(ongr ? i nter national de f S. F. a nomm Mr Ma l ein et M. Il B. Waincr !" d eu x d Hartford ( Connecti. eut ), prsident et vice P r„da a i du contrs. r *


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06405
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, April 21, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06405

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
DIRECTEUR PROPRIETAIRE
IMPRIMEZ R
Clemeni M*gloire
BOISnVEKNA
1358,| NUMEP3 ^OCCENTIMES
0 o* dien
TELPHONI H 242
H y a dans la \ie des peut!
latales, o I on est entran mal-
gr soi et ta l'on se perd infailli-
blement, si une main amie ne
vient notre secours et ne nous
arrte temps. Grard de ferrai
lOme ANNEE N 5485
POiVT T-J RINCE /.)T1)
MARDI 21 AW.IL 192.'
|e que fol le 3e Congrs Annuel des Ingioieiirs
et Architectes du Gouvernement
niant la demande de
turs anus du, Dparte-
| des Travaux publics, nous
M aujourd'hui le compte-
i dtaill le la 2e Con/'-
\imuelle les Ingnieurs et
l du Govornement
Jtfcs Horl-au-Prince le
|mou/'; .
|27 et 28 Mars dernier, dans
'des fastes salles du Palais
I. se tenait le 3e Congrs
\t\ des Ingnieurs et Ar-
du (louvernemeut.
[phrases courtrs,simple.,
de ce ton imposant ca-
int habituellement les
t>!es, le (loinimil'l,int
Ingnieur en Chef, ou-
| Congrs qui dit-il devra
une les prcdents, une
intime.rle famille o se-
Jwcutes des choses tech-
i et personnelles.
Dix comme pleine d'rao
tr l'Ing' nieur Gooke ren
juste hommage son
meur l'Ingnieur A. L.
l'un des pionniers de
i organisation de la l i
Gnrale des Travaux
i. Cet hommage, il veut
t Commandant Parsom ne
i dm et, au nom de tous
lrres, il lui adresse ce
[jourla dpche: Ing-
et Architectes, Assem-
en Coons Annuel vous
M meilleurs souhaits . Il
mme pour l'Ingnieur
Bortto. actuellement
d'VViNewYotk
' rjouit de voir qu ce
' Je nombre des mera-
''cr; de 22 qu'ils
'"e prcdente ils ont
i-ioaveo la rcente nomi
|de*iJ'unes confrres
ouhute une cordiale
me. Pour terminer, Un
F wke rclamera des
Murs et Vrchitectes aux
ni de responsabilits
)fititesquilscouiiiment
Me dignes. Notre ii si
oporte: iitude. tr.vail*.
"'ou expriment roi
[Car sans tude, on ne
commencer, sans tra-
P oe peut rien finir .
ROLE EST ALoitS A l'I\-
['ei'r Adrien Scott
j} conlrc nce roulera s- r
"on des travaux pub i^s
UparteraentderOuest,
'aux Publies (1889;
J Avec une.., ;l, 0 es-
pi un tour de style aus-
Kompie.e de tous les ira
g; Pns et raliss et ce,
tttiowanqUe de 80Ur'e
jUj domaine de notre r-
Jttruts avant |a Qm-
f du Pel,tS ^vDOI
ULSl* mhodique-
tto80us "e contrla
^g meurs d'alors..,,, is
l^Da |SlraVauxonl
Wc J? ,'orita mili.
Zu? Par ,a Pr^ta-
iParloi lec,1""Jue r-
f ^8Qce d'orjjtnii.Uou,
tonds toujours absorbs par nos
dpartements militaires,annula
lion de. la bonne volont des
membres du personnel technique
hatien, rien n'a manqu pour
empcher le dveloppement de
nos voies de communication.
\a Direction Gnrale des
Travaux publics.par la construc-
tion rationnelle des routes em-
pierres, avec systme de drai-
nage d s eaux, a, l'heure ac-
tuelle couvert le Dpartement
de l'Ouest d'un rseau de 300
Kilomtre* de routes.
L-s tlgraphes terrestres, b-
nficiant de la direction intelli-
gente de l'Ingnieur Thomas
Pnce.Dous dit I Ingnieur Scott,
prennent de l'essor, ouais notre
instabilit politique ayant ame-
n un changement d'adminis-
tration ce fut la c ruine gra-
duelle i des tlgraphes. La Di-
rection (iiii'-rale, appele la
tte de ce service, des amliora-
tions consi lrables ont t rali-
ses et, malgi l'augmentation
notable du tarif, 1 -s recettes ont
atteint en 1923-24 la somme in-
croyable de plus de 50 mille
gourdes.
Quant au tlphone automa-
tique, critiqu dans ses dbuts
par notre presse quotidienne, il
a triomph rap:demeni, deve-
nant dans la vie conomique
hatienne une ncessit recon-
nue indispens*ble. La capacit
de si centrale ne sullit plus
rpondre aux demandes cons-
tantes d'alionnem nls
Passant aux travaux excuts
par contrats, Mr ScoPe ijtera
un sentiment de profonde tris-
tesse parmi sesconlrres. Quand
il aura fait parler les chillres,
sans critiques pourtant, l'indi-
gnation M sou've devant le gas
pillage des fonda du Trsor 11 -
tVn Cette bonne mre noum-
cire sra suce jusqu'au sang
au bnfice, pour la plupart u
temps, d'exotiques profiteurs al
sans conscience. L'Ingnieur
Scott ne pourra cependant s'em-
pch?r de rendre souvent hom-
mage aux Ingnieurs et Archi-
tectes hatiens rt, dans le cas h
la P.C S par exemple, aux In-
gnieurs constructeurs de ce ch i
min de ' i qui ar/ivrent I out
de leu- l he l'aide d'une
main-d'uvre absolunvnt igno-
rante de ce genre de travaux eu
une poque de complte anar-
chie rvolutionnaire.
Tenant parler de notre voi y
rie urb ine et d'assainissement,
Mr Scott trouvera que le dve
loppemeot des municipalits de
Port au Prince et du Dparte
ment de l'Ouest ne s'est jamais,
dans le pass, accentu en rai-
son du manque de ressourci s
disponibles. Il exceptera cepen-
dant MM. E. Ma;lion et Stnio
Vincen* qui dans la limite de
leurs moyens, tentrent d'a-
raiior r la viabilit de la vil e
de Port au-Princr .
Mr Scott n'oubliera pas non
plu* de parj r de nos difices
p.ililics, notre Hydraulique ur
M ne et agricole, de l'amliora-
tion de nos ports et no> s regret-
tons vivement que la place ici
nous manque de le su vre dans
cette revue magistrale de nos t'a
vaux pub'ics. Aussi nous voulons
en)rrqil9c tt.-confreno qui
fait honneur notre jeuneln
CCm?ura;nti que celles de ses
aiitrea confres, f. ront l'objet
dune publication spciale du
Dpartement des Travaux Pu-
blics.
Ce sera u TOl. UE l'Inunikir
A. Qualo
qui entretiendra ses collgues fur
les avantages comparatifs det ports
des G iii.uves et de Saint Mire.
Avec comp "nc, celui ci exa-
minera la situation conomique de
ces deux principales villes de la
riche plaine de l'Artibonite. Aprs
avoir lait ressortir tous les bien
laits qui rsulteront pour cette belle
rgion quand sera rsolu le probl
DU d irrigation dool les travaux
d'tude sh poursuivent actuelle-
ment, il jettera un rapide coup-
d'a-il sur la position gographique
de ces deux grandes cits, s'arr-
tant plus particulirement sur lu-,
avantages et dsavantages respec-
tifs de leurs rades.
.Nous regrettons cependant que
l'Ingnieur tjualo. aprs une si belle
tude, tant gographique qu'conj-
mique de ce vaste d -parte ient le
l'ytibonile, n'ait pas d'avantage
tait ressor ir, de S*int Marc ou des
Qjoaivee, laquelle decesdeux villes
bniic era le' plJs du grand pro-
gramme envisag d'.rrgation et de
dveloppement agricole desphvnes
dmt el m sont les seuls d >ju-
ch (s. I nou a sembl pourtanl
qui ces prvisions taient lav>ra
b'69 aux Goatkea, mais, rptons
le. rien n'a t alliim.
D.sape ite *>iif,u e, naaisak,
i. I.N..I.V.KUK Loti o. Braiar,
djot n>us sijnahoa* l'anne der-
nire l'esjrit rathliqie, scieoti-
tiqu", rendra la parole. Le sujet qui
lui est demandde traiter: t Dernier
Ero,rs en I >pographie arien ne-
en que trs ardu, il saura en
attnuer toute l'aridit par h clar
t de son sty p, h simplicit de sou
lungnge
vpr.is avoir dliai le principe de
c-Ue m^th ) le et l'avoir clair par
un % > ru historique, i parlera <'
I a.iplicitioi piuia qai en a t
ftite 'areclienhe des possibilit,
u'urigation tans la plaine et 1,
valle de l'Arlibomte Cette bell
ca,srie a t illustre par ub
vi-ite au labora oi-e de photogra
phie anoes la llirection Gn-
rale des Travaux Publics.
I/I.s(.i'nikdr Jeannoi"
succde Ihgni. ur Kthart,
Aprs un prlu 'e d'un posie
remarq lable dpeignant les beau-
ls de la presqu'l e du Sud, celui-
l nous fera un historique dtail-
l, chronologique, des traviux
entrepris dans celte belle rgion
cinte de lumire, de pourora et
di-/.ir ., depuis 1 p >que indienne
jusqu' nos jours.
Dans son su x.n.-t <;., noir
disiiigi lafftoieur jongUra hibi-
lemiut av c las e indniable de sa grande con
nai sance dp noire I gislat on e. de
l'intrt qu'il apporte t son dpar-
tement, et fara ressortir qui
beaucoup, beaucoup de loi- ont
t vot s en tiveur des travaux
enlreprendie dans le Dpartement
du Sud et que presque rien n'a
t fuit. Aussi ne peut il s'emp
cher de conclure son intressante
confrence sans rclamer des pou
vo rs comptents que tout soit mi*
en u ivre pour le developpemen
de cette riche et admirable contre
L. deux me jour du Congrs
sera inaugur par le brillant dis-
cours de : .
L'Ignieur Georges PrIcE
sur le chemin de fer et l'automo-
bile. Consquence invitable de
son suj t, celui ci n'a pu viter de
nous donuer u'i upc-n >-ur l'his
toire d'S vii s t rniveusd <-om
m uicHlionsiia er> t usl s ges.
Cpeud*nt. Mr t'ri:e s tendra
longuement sur l'avenir d i cbe-
ni in de fer conVar celui de
l'automobile. Avec dei aaetpplei
p-'is m rfi rartout, il prouvera
nettement q le le chenin de fer
^nt lellem tnl n^ nii
Passai! \ n t-e raaaau farrA, Mr
Georges Prie, sous une pluie le
sarcasmes et de vrit, mettra
nu ces plaies qui sont les entrr-
piises de la P.C.S. et la N Kit.
Il prconisera pour finir l'exten
sion intensive de noir > r eau rra
lier, seul moyen pour la b-lle
Hati, avec son perptuel prin-
temps, sa riche nature, sns sites
et panoramas merveilleux, de se
faire connatre et apprcier.
.Notre doyen des Ingnieurs,
Mr Thomas PftICI
clturera ce ('ongrs par une de
ces maislriles confrences qu'il a
le talent d'criri et de prononcer.
II lui incombera la tache dlicate,
d'entretenir son auditoire des qua
lils requises pour tre Chef. Il
est inutile que no'is disions que
Mr Price dont l'Iitbitude de direc
tion et l'exorience vie Ile de Ion
gus annes passes la tte de
plus d'un de nos services aiminis
tratils, a trait son sujet avec la
savante comptence qui lui est
coti'uinire.
Pendant une heure prs, Mr
Frise va montrer comment est
difficile, pri leiix de comm nder,
d'administrer. Rien ne sera oubli:
la divisioo du travail, la discipli-
ne, l'unit de direction, ta hirar,
che. l'ordre, l'quit, l'initiative-
et toutes ces questions seront Irai
tes dans leurs applications pnt
ques.
Ses conclusions seront une
adresse ses jeunes collgues. Il
leur prendra gentiment la main et
et les condu ra, tape par tape,
travers les exigences de la noble
firofession qu'ils ont embrasse,
eur signalant toutes les embches,
leur montrant la voie suivre, les
attitules observer. Il leur de-
mandera de former un faisceau
d'hommes libres et indpendants,
mais disciplins et respectueux d s
lois et des chefs .
{la visite officielle au Secrtaire
d'Etat de< Travaux Publics el S.
E. Mr le Prsident Bonn mettra
lin ces deux journes au cours
desquelles rgna la plus grande
cordialit.
N'ol > s pmr fin'r qu'au cours
de cette deinime confrence an-
nuelle, 1 s Ingnieurs du Gouver
nem^nt mire t, l'unanimit, le
v.i'ii que son Excellence Monsieur
le Pr ident de la Hpablique,
vou't bien devenir Membre hono-
raire du Corps deR Ingnieurs. Le
Prsident y accdi trs gracieuse
ment; il porte maintenant en qua-
lit de m mbr<" honoraire I insigne
des Ingnieurs du Gouvernement.
Borras & Navarro
Rue du Magasin de VEtat
La Fabrique de Mosaques a l'honneur d'offrir ses
services aux Iti||'*nieuis,arcliilecles,particuliers de la
Catnlale et de la Province pour l'excution des travaux
en carreaux mosaques de toute beaut et de des-
seins rarif,bloes en cimenl,<|ranil,nierre arlilicielle,
baluslra'les,dcorations, travaux au cimetires: lombes.'
caveaux, etc.
prix modrsFaites nous une visi e.le meilleur
accueil vous est rserv.
pour les conditions de vente,s'adresser Monsieur
LOPE MTEM.en lace de la Poste.
Borras $ Navarro
Nouvelles Etrangres
Pal* r.i.i. **
Par Cbla
Ce que sera la prochaine
dclaration du Ministre
Painlev
Paris- Il a t dcid eu cours
des deux runion* du conseil de
les dpenses prvues. Le comit
t n consquence dsireux d'atti
rer l'attention du publi. sur l'im
porlance qu'il v a ce que les or
aanihateun des jeui olympiques
disposent des fonds ncessaires.
cabinet qui ont au lieu, que les A |ni.|1IfI..|
deux points principaux de la de AU rortUfj.tl
LISBON.NKLee lorces gouver
araUoa ministrielle <|ue M.Paia
lev doit taire mardi prochain se
mit la scurit de la France et la
solution du problme financier.La
dclaration sera courte et e i de-
hors de ces deux questions on
n ent era dam aucun dtail eur h
politique du nouveau ministre.
Les anciens combattants
d la Grande (iuerre ma-
nilestent contre Caillaux
Service de Camion
Aose-i-Yeau
Port-au-Ppiocs-
Ua camion laissera Port au
Prince *i heures du mat:n, tous
'es jours, tour P.t:t t;o;\ve, Mira
goane, Petit Golvr,at \nse Ve> i
Ouart de Muse a Veau h midi
pour re de -e'our G heures du
s ir Port au-P inre.
S'adresser Flx f> ILLKRE
l'4nse-a Veau.Stttion Port-au.
Prince devant la Poste.
Varits
CeJSoIr
Les Mystres
-, ode Jw-York
>e,7, 8e et 9e pisodes
____________Entre : 0,50
Parisiana
CE SOIR
La Nouvelle Aurore
e Se 6e pisodes
U Baron Mystre
3e pisode
Entre ; 50 ots
PvHIS- Le-anci?ns corabst
tants de la Grande Guerre se sont
livras cet apri miii i l'Arc de
Triomphe une manifeshlion on
tre le r tour de M Cai'luix qui
viont de prendre le'portefeuille'
d finances dans le cabinet Pain
ev Plusieurs oenU'aas d'anciens
combaltant, couverts de leurs d
orationsel bannires dp'ov-s
e rassemblrent la tombe du
soldat inconnu.La police les laissa
laire et ne les dispersa que lorsque
quelques cris A bas Caillaux le
Tratre se tirent entendre. Les
manifestants ne tirent aucune r
sistance aux agents.
1 la Chambre Franaise
PARIS Mr llerriot a accept
la prsidence de In ch-mbre,poste
qui rapporte 100 (l(0 trancs par
an et procure son titulaire un
somptueux appert-ment dins les
dpeudances du palais Bourbou.
Les frais denlielien de celte rsi
dence incombent en majeure par
tie au prsident.1*! llerriot aurait
prfr voyager et il avait eipri
m l'attention d'a'ler de nouveau
en Bussie alin de se rendre corap
te de l'tat rel d s choses dan<
f D*/*, mais l'insistance de se*
collgues de U coalition a eu rai
son de ses objection.*.
autour des prochaines
Olympiades en Hollande
PARISMr Gaston Vidal, an
cien ministre des sports et le corn
te Gary, prsident des Jtui 0lym
piques, ont accept de se rendre
en Hollande sur linvitdlion du co
mit holland..i- pour prendre part
la campagne entreprise dans 'e
but de rvolter les fonds ncessai
tes aux olycnp'adcs de 1928.
AMSTKI hollandais discutera la semaine
prochaine la question du crdit de
1 aiiUou do floriai nom couvrit
nemontales ont cern les rvolu
tiounaires. Le dput Cunha Leal,
considr comme le chef du mou
veinent, a t airt. L'aspect de
la ville est nor.ua! Les rvolution
naires ontcipitule.fi y aune cen
(ne de bleiss par les clats d'o
Dus. Le calme rgne.
La cinlidattire du Kar-
cImI flin letiburjj ap(>rou.
ve et lOUteaaa par
rminannn
tion j ,e e mi mai-., |, Dr
Sm ,a?vrouve I* eondida
tire du VI,r.h,I V >n 11 ndbu,
Io,;e le mare, h I et hlttara
ddain les bruits Suivtnl le^o la
celui c, n, s!r8 plus que tiu.ru
mentdu.ecaninlla sans scruPi
les au esso il serait lu.Le li 11
jnarch.ldnentquesa candida
ra^tiounaires ou diriges contre
U constitution et s'lve vigourei!
sment contre les accusat.osdon
on l'accable et d'aprs lesquelles
!aiarr env une rac,in m"
Von llindenburg a prononc
l-i-T le premier discours oficiel de
m campagne a une luuion de les
ders H.tiques de la droite uni
be et de. e rrespondanU de jour
naux.rai.gers. Il. soigneusement
vit de laire la moinde allu,,on
aux problmes internationaux t.U
(,1?x!pav'de sc"tde laSo
S*t?Jto> La seule m
ton de po tique trangre bor
de est cel e de l'admission des
r sponsablits de la gie.re on?
dit il, doi tre ab.ndonne . i A{
lemagne veut retrouver son prasli
ge l'tranger- P
la terre tremble au Janon
JOKIO- La plus violene-s
cousse qu, ait eu l.eu dans la r
or, de Tokio depuis une anne
au Japon a eu heu dans la rgion
da.Tokio ce matin.Une deuxime
Mcoussa .'est produit 5 h. 30
mai. il nya eu aucun dgt.
Hou /elles Diverses
>t,WYoltK-Le(ongr?inter
national de f S. F. a nomm Mr
Malein et M. Il B. Waincr
!"deuxd Hartford ( Connecti.
eut ), prsident et vice Prdaai
du contrs. r *


LI MA TIN
%Y
r
f
Crme TE1NDELYS
o
\
n
donne un teint de lys


,-

' :
\

L (>#n ttindt'.gt. atone, pa'fumi:
Liie
tien: la pond'e
Assur vn*
carnation txqz's
Ll Cf m- v
9nt*Mi MNItt, W ?
daffenacr m rien ! (** quella
la '''7
hiirt IV '' i ''
fleuri, la Crnw TEISDEUTS cal
\e lift ItMaVtf 'i,:"" ' '" cri V
d ioileiie.< ion ai "* J"
half. I#l ladMI de IWIlMtli I Ml
fmtaixmi lue ' poussire
ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
Toute, Parfumerie, el l.rtnil. Mm itint
^T^t^S^Xw^*^^^^- ~^*"
Serga Taillant Consignalaiie
gOI |.\ le gouvernement bul
gare prend des mesures eilraodi
nanes pot.r em|>.. her loul txliu
sion de la campagne de terreur
inar<|iice par l'attentat et ntre le
roi Horris et l'explo-i< n d une
bombe dans la cathdrale de Sve
tiUr.il qui a entran la moit de
l.'iO personnes.
Ubltt.l.N La '. Deutsche Tages
tei'iing annonce que le* I on
prii /. Frdric Guillaume est arri
y Madrid ou il est l'invit de la
lamillf royale esp. gnole ce jour
ml ajoute qu'il accompagnera le
roi Alphonse dans un v.y-ge
Sville.
R )MK La Epoca an non
c qu'on prpare Milan un pro
jet de voy duc nos flirta auquel prendra pat
Gabiiel d'A niin/.io, lo pote sol
Lit ; le raid ara acvmpli par
deux avions. II est question de se
procuror les fond ncessaire par
une souscription nationale.
ROlllir-- La dcision du gouver
netneut annonce dans une pro
clamalion de suspendre les opra
lions toiile l'Italie jusqu' mercredi, etd
gnralement interprte comme
(a roonnalaVaBftJ de la gravit de
la situation rsultant de l'opposi
lion des courtiers financiers aux
ttoni de rforme du gouverne
ment.
llUl EN L'quipe b ailiMM
de football association vient de
terminer le tour d'Europe en bat-
tant hier l'qupe rouennaise p r
3 9.
LONDRES- Le due. et la du
chesse d'York sont rentrs Lon
dre* aprs un long voyage en Af.
que.
MlHV- La'nortk, bedeau de
Ja ralbdra'e de SveliWral, a t
arrt et a aviu sa complicit
dans l'explosion qui a caus de
nombitux morts jeudi, fa d.si
gu les deux principaux auteurs
qui -eraieut rtoVt Yaukotl et Nil
Loti. Lu roi Borris a sign un d
tnl substituant les conseils de
guerre aux tribunaux ordinaires.
Les conseils de guerre ont dia
coiidan.u uucerta'n nombre de
peisonnes dout boiucoup ont t
fusilles. La >< laa d Ie* troupes
continuent a re li iclier les iudivi
dus sou onn s de complicit dans
l'tUeuial. Plusieurs colluious san
|ia,nt< s oui eu lieu avec les rvo
lationnaircs
GKNKVK M. Evenol. secr
taire nial adjoint le Ih Socit
des Nnt o is. quittera cette semai
ne Genve pour se rendie eu Hul
garie. en Houin mie et en Yoi gos
lavie poi.r tudier la situation MO
nomique et tinaucicre de ces pay.
Le \o\age de Mr Evepol qui duie
ra tfOiS semai iese.-t lait aur Pin
vila i n des goavern uients int
re- es.
MIN-YV (Nigeria)- Api es avoir
dam jusqu' minuit KtOO, le
Erince de Galles est parti hier ma
a pour Lagos I1 a t part rem au polo^etr c'tait 1 premire fois
qoil mon'ait a rfa v>ld*-p U le <8
Mars. Kmo, la chai u- a lg
r 'moal inc minod le j-vine pnn
ce et que qjes personnes de sa
suie
BOSTON La p'uie et la neige
sont tombes abondamment sur la
N tuv-'lle Angleterre menneint da
dtruire les rcoltes
LONDRBfl L'heure d't est
entre en vigueur en Grand) lire
tagne hier matin deux heures.
Les cours
20 avril
Paius- Dl!ar 19 12
Livre 91 52
IUvke- Terme Goton 527
ta um&Wn
Hier, aujourd'hui et demain
lier, il y eut lt I ans (. 2(1 aviil
1814 ) que N ipolon lw, >('r^a a
prsmiie iiblication.tit 4 sa Vieille
Garde les a lieux clbres conous
sous le nom d' Adieux de ton
tainebieau et partit pour l'Ile d Kl
be
Aujourd'hui, il y a 12; ans (21
avril 178 ) qoi le gnral lllou
ville dbaaua S into L)oming>,
ayant missiou do rtablir dans toi
te la Colonie le pouv ir de la Ml
tropo'e et de surveiller Toussaint
Louverture dont la puissance tait
deveuue inquitante. C'est ce ge
nra' qui, plus tard, pour se. ven
ger de Toussaint, dlia IGg^od de
l'obmsance 1 autorit du g'n
rai eu cluf ; ce qui amena >a fu
nes'e guerre entre Toussaint et
itga.id.
Denair, il y aura 122 au* ( 22
avril 180:1 ) que Honnpaite, l'ie
mier Consul, lit promulguer la d
ciel tablissant la Banque de l'ran
ce comme Institution d'Etat. A
co'. du Conseil lu de cet lab n
sment financier et crmpo* de
]."> Membres appels Rgents, il
y eut un directeur nomm par
listai Franais et qui fut le litre
de ( nivuneui Le* < hosrs en sont
ainsi JU0| u'i nos joi r<-
t.. .. 1 '
Mouvement des nu vire s
Il a t annoiuv I arrive la
Capitale I. s steamers suivants :
P. F llindriik #, vers le
23 Avril courant, ven tit de
Ni w-York dnectement et par
tant le nm j >ur pour Cay s,
CurtctO et I Lui ope.
t Pion . vers le 24 Avril
courai.t. vcna.it de New York
et des parti du Nord et prrtant
le mmo jour pour les ports du
Sud.
Cliotob I , vers 1 27 Avi il
courant, venant /le Crisiobal et
Dartant le mme jour pour
New York.
Lake Slavi , vers le 29
[\ \t iOLV
PA8T!LLES
VALDA
aont Indlspenvabloa
i i ENFANTq: i part pour !V.oie
m V EILL4.R0 qui art ftndtt l'air,
aai GRANDES PERSONNES qui ta
midi, i Irurs u. upjtwui
pour PRESERVER
LEURS ORGANES RESPIRATOIRES
ou pour SOIGNER
les h'mmes, Maux de Gorge,
trjOUm, Bronchites Grippa,
Inilueuza, Aithme,
Emphysme, etc., etc.
ON IL TAUT AVOIR BIEN SOU
!e n'employer ijue
PASTILLES
VALDA
VERITABLES
1 '.(
i m'
I
McnilevrEDMDND HELMC-KE, harg d'AllajB
o'AHtmaj|n'.et seserfants, j*>s touenea dfg
rjues d' sym| atlie qui leur ont t dennes l
ion del jicrte il rparable qu'ils viennent de
en la personne de
Madame Anita Helmcke.
leur cluie et regrette pouse et mre, y
tous c* v x qui ont 1: ien voulu prendre part au
deuil qui les frappa, de tramer Ici mme l't
siou sincre de leur plus vive gratitude.
Port-au-Proa, le 21 avril i925.
F;le de l'Agriculture et du Ti
EXPOSITION AGRICOLE ET INDUSTRIELUj
(SUITE et UN)
5me Section. Industrie Textiles, el Vannerie
1er Prix ime prix 3
10 OU
0
Av.il courant, v nant de G 1-
v i ii ^t pirtant le mme jour
I ur l\> i Rico.
\giiueainOD , eri le >
Avril coi-r-iit, v il ii t 1 San*
liago de Cubi et KiogMo i.
Demain
Nuue put>li ions la rpon' <1i
M L'^on Chtlm rs aux lu u
bre'toi Je 8 ym >ur L.I >m nt
pitttea -aus h Cou tier 11 i
lieu .
"" Avis matrimaiiW .
J>, Joseph Edouard, soussi
gn, dcl re au public en gn
rai elau Coin Dire* -n P rn u
lier ntre n us r^sio leapl
actes .ctiors t .i-M * la m >u
pouse ne Verarn PI**1 * do-
micilie Hinarl. 5e sec-ion
rurale les B ira l 8*. rt c I >
P'.ur cause d'adultre U l t
tion en divorce lui l?ra mteutie
l-r. f dlai
A-is^ vl c jn.G'y tu t s. a
mime de P^t-, ce /e hv il
U J s .liKDOUVRP
Mariage
Ce matin t eu lieu le marine
civil ii u-l!e t.i,ui. Houzier avec
Mr l ri< U fuv vier li s, vuct
L" taaoins UUnl i our l' m "i :
M 1 Deetinville M irl dm <, D'Bd
no'y r>. joi. l'm 11 Gardera h Dj
mi' iqu Hyppolils ; po r U ra
nia : MM Daots B M'garJa
f*||i n>- Math D, Marc I V.l Hrd e
Il ion Rouai -r.
\ 8 beure*. li B nli.linn N ip
tia'e ifiir u ilonn^e en 1 tgli-e
du SaHtr ('.i),,iir d fuig "il. Les
miri^sont i*t ooa pir vlalme h mi e 'lo /i r 11 Mr
Llri k f)ol*i r i>"te
N mm reno.ivi*lin^Hii\ banawtl
Apnuxlous nos m i Uur v eux Je
bonheur.
~U$WEMUCE~
de Port-aa-Priace
V'essieurs les setionnHires de la
Cimpagnic sont convoqut (D \<-
semble Gner le or lin i r -, au lt i
reau de la Compsgax, Rua Dnis
Daatoaebaa, t'ort aa Pri <. H i t i,
le lundi 1er Jji.i \\i:'S, \ Vh 30 Ju
matir..
ORORB l'J .r
I, LiflU'e (Il i>r ur- verhul
do la pivcdenle As emble Stt
ciale.
i. Ilappiit du Conseil l'|
nvnistraiion el prsentation des
Comptes.
3. RlaaliOO du ''.oiseil d*Ad
niini-tiution.
*. Divers.
Port au Prinaa.lt 16 avril l'.'i.
Pour le t'.onseil dAlmistratioa,
H. C. .NOKTO.N, bacrilaiia.
Le pastille \ .1LD \ sont en
vent l'h inxicic C.i'iitrtiU'
dllatii. Pharmacie ' Bnwraine
Porl~nu*f'*inee, P/"< mnc\* Bm
tm Jrtmie et touteiPfcarma
tat. ^^^^^^^
Banque Nationale de la
Rpublique d'Hati
L'S puteurs de Reus Provi-
s i s de la Dette Intrieure II d'-
il 0 oio, Srie D. qui ont f u en
eecluer le dpt entr.' nos
n. liuSi sont p'is de se prset.-
ter en nos Bureaux partir .'e
celte date pour r cevoir les titras
d. li il U, contre r mise d i 11e-
u lo dpt dment equitt.
t*; ux qui n'ont pas encore bit
e dpt de leurs Reus Provi-
soires voudront bien le taire au
pius l .
Port eu-Prince,l 18 Avri I9A
Banque Nationale db t.\
Rpublique d Hati-
Vente par autorit
de Justice
>,i fait savoir tous MUE qu'il
appartiendra que, la jeudi 2l
Avril durant, dix heures du
mtin, il sera procd, devant le
tribunal de paix de D CapituV
mcI.'on nord, I vent^ au plus
oHi-iint et dernier encli is-teur
d'une siitnrnobik-,Marque O r
land, So :W71, appartenant au
sieur Vincius V. Vincent la-
quell > a t Mine, la requte
de la dame Alice Gorcorau. pro-
p-itaire de G rage, commer-
ant., demeurant Portait-
Piince, par procs-verba' de
1 huissier llvppolit Camy en
date du 14 Avril 1925, sur le
dit sieur.
A la chargt P*r les ad judic-
iaires de payer comptant 'e
mon ant de leur a Iju li -ation,
sous peine de toile wch^ra
Port au Prince,le 20 Avril l'/2'>
H BENJAMIN, av.
10
10
10
10
20
10
10
to
10
10
5W
5
5
5
Chfipruu lutanier
l'.iiurs
li)is tu libres vgtales
H l'ais
BrotM
Sar piaille
Cordes de pile ou^de sisal V> i ordes
Cordes d'ore i'Ie d'tll
" latauier
' pa'miste
Pita ou sisal pipar }Um
Onilles d'ane prpares" lbs
ltu io
licir.e Sectio . Industrie apicole et laitire
a, Ir.dustrie *\ leola
.i
S
10
10
5
H
.">
5
Miel en b vieille
Cadre contenant du miel
B >ite f.ite dans le pays avec cadre
Hoines
Cire gauf e
Lire
Oootervei faites avec miei
10
20
10
10
10
M
10
10
5
5
'
5
H
Beurra fiaU da pays
Freinage du iajs
(b
0 40
Indu-li ie l-i ilire
20 10
20 1"
10 20
Tme Section, ladjatlia les peaux
Matires frimires
1er Prix 2e Prii
Pcan de basai lanne
" de mouton .
" de (lii-vre '*
" da bul ^ li i
" dectb:i
" de m> t n
^0 5
10 5
10 5
10 5
10 5
10 I
W 30
Produits maaufbcturs
l'are de snn'brs, (cuir .lu i ay^) "M"
Pare de Jambires '' "
I i jeu de h un M pou: voiture Cttlf d i pij
* pour eahreaat
Sa s et ri ir da pay* .
k.tau Section, la lu? is lt Tuba:
1 boite le pelits cigare
1 ' de g n s
1 cigareltes
1 p:m i ue l.bii a Lmer
Groupe 4. S\vilcuture
1re Section
Acajou poli I*
n poli
(iasac po'i 1U
tioiac i on poli 10
m|'' he un' mln eu long 7
Cd e '"
Chine 10
Mnbtill fait m b 's du pi vs 100
G u.e- d eana lie io lis 18
Col i i a d bus 'a pays| 20
229
fironppii Ci plelMurl
Aucuu prix nr sera Ifoct 'Exposition da Cheptel Me*]
me i. i S|i i ., a aertot cco d.tsuux exjo-anta.
Mi
Avis
is i i ilo Fiance
m*
<^t
DV|I
tous e Kriiii.ais na an 1". 0' i
s pisi-ntiT, >:n di'lai .1 1<* L;1
tiou pour se fnirp in*i riro | Uf M'
t. li aux cla-ise de I H"
lj t iu P.-i ittla ! ivil i!i2.
..yeni. 'L m. i.cli. I ui.*rlminrlat
Globules Rcbaud -
VUiiilUH raerrfllllmi. urprennnU mania
\To.tu P*'* I FLi"nw:8fr.ifr'i<"'8'!>0 Miorltite*
|w DEPEliSIER. 83. Ru* das aUrtyrs, f\
Hawas
ria laii'it, " '..
ifr. in sayjp
iilc "^
illlil
i fli Lsisimir irais,
- UP4R1SI
Pav'>/:
BjJ VOUS
lais ou
a. net ?
fthei Paul E. Auxila qui
vienl de rcrevoi un assor
limenl pitant d'articles
pour iioiutues.
Biaoclussene li
Itue Uaattl 0**
Port u P"1^
LESSIVK.-*3T
l',(n\iniTi-'*
Soirs r. iiicnliarafjl
f;D. faux cola, i****
Vous sert/ple'D^T|!
en envoyant voir I"T1
a^
3SJ
-- -


-' V VI
LE M.VTIN
On Irouvera
IUHA.SON i. pre eizmaDn A ff gcrkolm
Hue du Quai, No 1617.
['olive de labla Marcel Aliotb et Co. Bordeaux; en oaisse de
ti bi. Sardines et autres conserves franaises; coudimsnU de
fl8M; Sauce tomate Vermouth, Martini et Ruesi; Angustura
Knac 5 toiles, Henri Moi; Vins Rouge et Blancj suprieurs
J, demi barriques et caisses de 12 bout. Champagne Char-
lecL Sucre granul et concass; Vinaigre *n caisses de 12 bt.
(riques.de M gallons, itc. etc.
|ioii,lj]iiii Steamship
Company inc
lerican Antilles Line
OperateU For
\ted Su:ts Su pping boatd liy
Muian Steambliip Company lne
Managmg Op ia*ets
h batury. Pluce ALuuYorAe
ttoima <$ara ueaaaL h fournio et
>$oaoc eiX atteaDa ^oit-aa-^iincc/
i% aot cit. 51 tepaitiia U menus
ar ^te^'ljarrisna te* poiU Du $lo
\L fret Se pcma^er*. y^ ^
-au-^rlrvce, le, 2i col lT<#5
('.dominaii Steamship Company Inc.
ara et c, Agents.
Lampes de Nuit
*GLOW*
wt pis de lu mue et ne dgagent pas d'odeur.
Ipensables dans les maisons quelque soit la
ien usai)'1.
vente chez Henry Stark
tue du Quai, en face de l1 Gx*e.
liofison, Lucas & G0'
wte en gros en dtail
aetUa marque toile
pi lectriques
1 en faence
en porcelaine
S- ,ho,nme el femme,
Mctoiia"
Juience
M toutes aortes
ttUtten0aiS8M
fJ>uietUs *up. et inf
* maille,
Jwchelles enfer'
,0P- et iDf.
fe nickeia
-plais
fcs'
en bois
*" f*^c. et et en ma.l
f<*
Ol.fi
son%
L uapes pour bicyclett s
La m ues lectriques
Manchettes manche corne
Mauuhetie* manche bois
Ouvre boites "Siger"
Fiquois
l'acier a emballage
l'.iri.iin de t nues sortes spciale
ment :
luu de La vende
Eau de Cologne "Johann
ia d Fraina" ,
Poudre Ma attioe
Sojliers di. hommes & femmes
boulier* de Tennis
Services L caf eu taience et en
porcelaine en B & 9 partiel
Serv.c,; de toilette eu faieuce
Tasses a cale
ihcieres
Vei r. s de toutes sortes et de toutes
grandeuif
Verres eu cristal
Via du Rhin, etc, etc. ~\
Lucas f Co
"De L'Avant"
Policc3 ca v*' :u Jans la Crown Lifo
1319$21,338,339
1920$25,745,826
1921529,806,174
1922$34,460,044
1923-$42,175,160
1924$50,611,214
"Quoique l'anne qui vient de se terminer ait t malheureuse-
ment une priode d'incertitude et de stagnation dans plusieurs
lignes d'&fluires, les chiffres de notre rapport annuel sont une
preuve qu'il n'y a ni halte ni hsitation dans le progrs de notre
compagnie. La Crown Life va 'de l'avant'agrandissant plu*
rapidement que jamais son champ d'utilit et de service public"
Extrait de l'adresse du Prsident l'assemble annuelle.
LA COMPAGNIE D'ASSURANCE-VIE
LIFE
Agent GA' ral demand pu* Hati
Adwfsz vous, s'il vous plat pa lettre
H. H. STEPHEJMSOJSl. Grant Gnral
IjS Le Matin, Port au Prince,
PHARMACIE.
PRINCIPALE
H. CANONNF
49, Rue Reaumu
88-00 Boulevard Seu% OPOL
PARIS
Vendant
M MKII.I I II; MAKCUK 1.1' MOTTOS
Frduits des rremU-res Marques
et toujours de premire fralcaeur
L Mi SEULS QUALIT :
LA MEILLEURE *
HAYON SPKCIAX.
POUR LES COLONIIS
Diux.l I l.ll III'HIJOIUSTBRIB
SPCIALITS
Franaise! et y ;'i;i;*r#
BU DE (iriMM. nM
*.'<)/;. produit (') jtusons,
ani/ioulcs, comprbni, cachets.
lOUmONI llfOUEBMlyl'ES
BAHDAG1 B, < KINTIRES,
BAI A VARICES
APPAREILS HiilSIflDIS
pour tous -e-i
APPAREILS OWTHOPOIQUFS
SrtngUSS Ti\]>oil PHARMACIES DE POCHE. 3E V0TA6E
COFPStS PHARMACEUTIQUES
pour Daines, Communes, etc.
Projets Je F" "tare*
et t'His renseignement*
tw ieinixn ! attr*$t*
PHARMACIE PRINCIPALE
s, rue nCaumjn
88-98. BOULEVARD SBAS10P0L
PARIS
MATSON UNIQUE
AUCUNR SUCCURSALE
ni en Fiance ni l'hu-anger.

Eug
^&t>
LE BOSSE & Co
Agences R prsentations
PORT-AU PRINCE
Agents jntaux de :
Hecktr Jones Je wcll,. Millirjj &t Cq
NEW-YUKK
Farine 11utjariau 0 0 Boule Rouge etc
Tlu; finira; Insurance Company
NEW-YOHM
Assurance contre l'incendie
Diamond Mat. h Co
Allumettes i Sale Home i
0. S, Rubber ixport Company
Souliers lteu>.
Chas F. Halllaie t Son
l'oisaons sais en tous genres
Maiiulaciurt's Lile lns'ce (]y
\3surancc sur la vis,
W\ ill 00 iMits A.i v
Vins & Champagne^ Bord r aux
Mi, lkejmar
|CO*NUA(iVL
Beurre Danois, fro nage et conierys alimentaires
W. 8. ialbefs U* Son
Ta ha ce jaunes et noirs.
La (laUoiiaie
>ns Rival
CigaretUs Chsnteoler
Envol dsdsnres,
Evitez la mai ai lie !
Purifiez voire sanj
ENO'S
ERUIT SAL^
, DIRIVATTVE COMPOUND *
Une cuillere d'Enos Kruit. Sait prlae de grtml
matin nettoie le sang, empche'la fivre et agit ojin-
U4 tonique.
Lumire Electrique \
Lumire Electrique j
A 3 centimes par jour

Procurez vous un fanal ou
une lampo liasoline N'u-
nie (>s lampes sont poilati
ves et peuvent O.tiv enplo-
yea au salon, la chambre,
l'usine, au magasin,eniin
partout, ataloesgn eurde-
maide-
En gros et
s i ten dtail
Quiutiu Williams &C
FiHNAf de VHtel de France
Port-au-Prince
Procai ez-vous de jolis cadeaux pour anniversaires, fiana il le,
partages el baplmes chez
* i
FUS-
Hue Bonne-Foi
lasa
H


LE. M lIN
La m soniISlLVEU Pharmacie Sjourn Lamaison C LY
Ceux qui n'ont pas encore vu les jolis article? i .^
Inesse que vient de recevoir La > aison Silve
c'oivent, dans leur iitr, s'empresser de passer
lie maison, car nul part ils ne peuvent trouver
/aussi beaux articles des prix si raisonnables:
Hos article* sont vraiment de toute beaut et de
trticheur et nos prix dfient toute concurrence.
t.. pe (e Chine couleurs assorties
extra supci eur
" marocain carreaux
Soirie carreaux pour robes et chemises
Tricotino de soie ;i b;irrcs
Ri ine voile a carreaux
Vollesiitsse brod
4> Jticgonal noir sup
* 'nsimlr anglais uuuveauf
Serge bleu anglais super eur
Pe.lmbeach anglais do toutes beauts
.-. lr >l"' noir suprieur
Satin i hine pour tailleurs
Kaki blac suprieur
Kaki jaune anglais suprieur
i)jrk union blanc anglais "nouveau >'
Dr II union Idanc anglais
Tussor japon is pour chmuse hommes et rQ&%Ml
Iteps da soie barres cou! ur pour dierai-e H hom-
mes et robos inuve iU s.
Itapiiste fine pour chemi>es
Percale fine pour lingerie
Calicot percile pour
Zphyr ang'a s pour chemises -j, extra sup
Organdi suiste uni et couleur
Mas a jojrsdt mi-sniu
( haussettos c)9aises pour enrants
1 rench Krisky, dernire nouveaut
Top lin fleurs |pour ro es
' ussor stuoo
I imbrie blanc
\ ollea couleur A barres
Shirting b'ano suprieur
Bas dentelles
lias soie bi ode
las fil brid
Lotions 'Pivert
! ulie pour premire Communion
Couvertures blanche et coule jr supriour
Bandes brodres Ma( era pour chemises et hlpaa
Voile blan barres el mouches
iii.t ne 1)1 m -.lu
(la1) trdine blanche barres et unie
Crpon blanc et couleur jours
Voi.e blana et couleur uni
( he nisettes a le nandes suprieur]
Brabant noir anglais ,
Imitation to le orae
Serviettes de toilette a blanches & couleur
damasses b'anclns pour famillos
Nappe cau'eiirs
Fautes serviettes blan lies damasses
Organdi hlaac $ cr.uleur barres & a caneaux
I ainage co r eur anglais sup, pour Jupe*
Ma iras a narres de sole pour oliemises lion ns
Satinette Foulard pour robes
Peignes franais & an, icains
M ie Poplln ie suie uqI r & rr;,
Ch puau d p-iillo i e dllali. a
( ii .mm an lais sup
Crepou broda franc s
Srrv?ittl.r 119 l!3nl!liUlB- **** nouveaux
B rviette, de toilette eoul. angl .i
apis oir ulano sur. pour tables
i misse anglais p ur matelas double largeur Ho ele
unables clienls, vous qui voulez porter, peu de
i les plus beaux lissai qu'il soii poaaable d-
fcrouver sur cette place, ne manqiei jn<, avant
il aller ailleurs*, acceuil vonj est r(serv\
Donne avis sajclientle et aux mdecins et au public qu'il re
raLfsorm son Laboratoire d'Ulogie ei ua Laboratore ue
biologie appl'ciu soas la Dirccti n di
Dr Rico t et t. Sjour i
Le laboratoire est ouvert tous'.le jours de 7 hr s du m :.n 0
ntures duscir pour louies les recherches ei analyse p*vi-s d* s
s'annonce cl ointe saut pour le
Wassct mau et ia constante L>-e S crtor e
Saront regues que le mardi de chaque sen ?i e.
S'adx ir a .a fh rmacie pour les rensdipaeinei ts*
4naly38 d'-maj el Sucgas rique
Hactir.nde Wasscimana
Bacii n de Tr foule',
Examen du sang et du pu
Examen de* matires (ca'es
Examen ne cra ih t
4lbu,uino t\*m **
Cobs anie UrScr r
En F, hm\ & k
Mnent *arl e* pur l' Fraiu; i *
es ar ele tuiv nri :
Eboiell* l xira Fin, Deatallei da icie, l'in'illi* Or al 4a/it
R.bsi*. Caloitea, Chftsax Garoi, Pluuifr, Fttur, Paine de Scie
t j.,s hiiu-w> pour MbdM. piruria. : i^s Votifs II. 11 Unii-ie n
peilf* pour Kob tel ohapui des Sic Parlai de toi.t- bnm ei
'h- Uaoring*. Khaieaui J " Brt i:ir olaoU, iaa lAte,
PeigDM 4 ootffcr tu g nr4 i -t s Brj..sp5 deul. de l'aie l'ent*
lri-e-i, t le. s
Articles p^ar ll.innr.es : Pux col*, Oravates, Br-^tell-s. lieuse
de soie, Jartelles, etc. Tuus mil. le- p u- mnici.c el tant; lie. -Cou
i h x Bupritura.
BOU.HONS ENT l'SlLN BSe! Hulnrspiw |bnantie.
Alimautation Liqui le : Li j.i UM, ' ..u-'C, Vi.l, Ou ,ifagie .^u'her.
buhes eu c-oiil h,uc et Pui sea.- Joustfe di< r.
c >soi -s dt Pjimisia i S^c>aliua 'u -ne v \i- b :
B. gaina, Ttbet an oaautohouc Vius et 8 op Dr b o, Vio a.wi %
La%ei, ilis ge (Juinium i- bnrraq e,Ppki Ver c i . -1 Su i ?.pntv
et de (ilau r'cu .- enGo-, noub SoliMpti |uM l s*e itiiOa
Extraits, t n es p Qi a i a, i| e m et oa i*i ' l taati ihi urad
Nous a -'i- <: I- ^ uili. Ib du Wvt, Ec(l ni d*uuralil
roda * ii!>. u'. 'II ' "n Papiera lmb"*t, f-dlor a m bls
|.\jT' h )giril Ca*l, uticlea t M i.Ij a p P -s'Z-inus vuir, nos piixsoifl av mil) j'.!\.
Ir
!
L'Organisation De La Firestotie
Est Saisi , Soie Et Universelle
iTN tablissenient in lu tri I est comme
^ un arbre: i) prospre, non seulement
pnr la puissance de ses raci.ies, mais aussi
rtr la vitalit de ses brandies.
I a Maison PiNBtOne dispose Je toutes ce9
Fources de puissance. Fcr.nement enra-
cines dnns la rande maisott>fflrse*
branche* a'tendent au loin, verdoyant*
et vivaces.
Dama le monde enti\ r Isa Pntis Firestotie
ont exerc une heureuse foneace sur les
transports et partout ol lea gens ro .lent
rar des bandages tle '.acutchouc, ils ont
appris avoir confi.mce cans la marque
Firestone- Vous aussi dtvrifS exiger que
votre voiture soit mania de pneus de cetia
marque: elle vous garantit le confort, la
scurit et
Le Maximum de Kilomtres par Franc
L. Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince
-'
PNEUS
treatfone
- 15!
Rhum Nectar
Ch. N. Gicljens

(MO, Rue du M&iatin de IRiat
117 liu- HoTine Foi.
820, Rue C iirte.
Has Mulu
La Maison Ql'ai 1rs |f Qaplieni moi Dff au public
tiuS'Ile vi nt (J'in^laller des machin s (es plus m >
nVnif* pour li | r''par. (ion du n*|a nu u'u, lai in--
de mas, Heurs d.? mail pour les entants, pour (j-
I -au et^desscrls.
Les clients il l.i mu on trouveront ces produit i
dna tou> 1rs ilt'j'is.
i tiiiV daf*rclame,il y a des
on lili ma de l.iv ur
peiiduut Itg nois d'avril pour lo -i achat n giHM c
par s; es.
8'adretser d'rec'enei l t h brique.
Marchand Tailleur
Ho 1823 Rue du'Iajjasin de l'Eut
Se (recommande au public et sa nombri
eulle^pour I lgance de sa couk et li
excution mise dans les ouvrages .oniis i
La maison reste ouverte jusqu' 8heureg*i!
/ i ix mode *
Grand Htel de Frai
"position cxcep'ionnelle, au cenlre des
p-otimii de toules les Banques, le la 14
de t ut 'es Atjenfcs de bateaux.
Rimim- e ei.ts el 11 ri.ls \n ur voyager
mu'iil' d-H> tout- s e pires de la lp
1H,il! .1 I- la rjubliqu' d iminicaine.
lui,') < ennlorial! s et surto.il livs prof
irii.u- dtna les ch imbres i la demande
sio .. ui inc 1 aiane trs soigne
plus 'i'.s.
Dem xiei siter leh roig<
d' i:ni :
Vius dos 111 illoura crus d*' Bordeaux, |r
qus lameianins ga"isrt par bouteiltea,
les Vins decliale uix, vous t. <>uv.m choix, i)Jiir les qualilrs et pour l'ge
VINS 1 ITALIE* DESPAGNE.
VlS DBBOUaGO iNE(blu-sctroigi'3#et.U
; Pommard mouss ux, g fit AmerwaB
I.e vlna qia id ass >rtirneut de Liqueurs,i
glus, wlskles, etc.
Allaintlie Pernod. Amer Picon, Xermo'l
r.O\ >i;stVKS franaise* et anirieainei
m ml arrives.
0! iaIIKS de Cuba, Aurora et llab if.er 1
Cl \n&r ftS de toiitea les fahrlqu s d'i'ol
et dtail.
PAtlPUMERI i et Cartes postales.
Prix trs modrfa
P. P. Palrizi
Ceci n'est pas lii
Car ;de la Rolame je ne sais pas en ialM
Cependant si vous passez du cota, d'i
/Administration postale, A la Grand'Ruej
Rentrez la Gordonne
roest Cauii/Je
A la Consciznci
; < ous verrez que les chaussures que
c > ninande Oa non sont faites avee uo
sdidit, parce (|ue les ouvriers qui les conf(
e- les matriaux qui y sont employs rr
justifient le .titre de la maison.
N, et JL Acra
Grand Rue
t dn Cives di Bordert
\ou ez-yous vous habiller avec lganoe,
ma. e! . ,.
Adressez 'ous la Maison N. & A- A
Mont li djvis si de vendre petit *>*r
vendre baaucoi p ,
Dans son pei .onnel, la maison compte u ^
talltaur lalion dji ti d'u 1 t.ibliasament <*
orite d'Italie .
Elleoslen masure de fo miir des f)tnpllV^
et sur mesure, en cheviote, diagonal? V^J
drlil blanc el couleur, coupors de ciaim
calots toffes pour gilets
Bonneterie
Chemises Je jour et de nuit, au iinut de*
Cols et m.i.cli. Us dernires crations.
at l\. ; miel*,
1 ette main 1 constitue une t*t*^
et 'e : i >i p r(ucilest rserv toui.**-
airaat par uno visite tre dfis si r5^<
travaux fournis ^
l'u c stuiin coin .a.ido et qui Da.rp^,,
oiv lu c ient al repris,
On pa le franais, ang'ala, espagaol et I
110 Rue d^s Hsais
Tlphone : \
.'* t


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM