<%BANNER%>







PAGE 1

Ct MATI %  SE lu laxatif phyeriolcgiq i Je seul f*Iae.nt la rduc*:ion fenciioi.nalio de .'intestin pponge el nettoie rtriestln, Evite 1 Appendicite ct l'Entrite, Supp; Isne k HTior o* des, Empcha 1 excs dembonpoint. Rejulariae rhr rmonte des termes Constipation Entrite VertifM Hmorrodes Dyspepsie Migraine *JL **%£'&+: *v> aCV• SI not Ji'irn ifri fu. *n aaU: t haiu* H.tr iticMUM c 'mpf.mn il* 'u b.:. rindrt A iur ;n;ntin rnnic ia lal.ii 6V1 ar (un t <1 )av*mfnu >" (LaMlCilC I M vnplCTM. • il' Avir'i.i ru .•>.: wrnrl la r*seurce S U ret'iuoilcii iniiiP4lH admir.ibleiaeni raa:'** par I Jl>ol. pr'i' tir 1 hinolr* Ou tlylf complu iii-lle a o.i •< M mollid'heure lUuMIfJ lia r'vanrh-. lttun>aiiite Ot il*:i,>nit>.a niulnt de toufTranct:, di.flt l" apothicaire autant nu* lemiai1 % % %  rtrfnt. t lv ilfi **P la Fc de Mfd d* Montixlllt ~~ HXMORROIDES ~ JUBOLITCIIIE* : P puiitoirfi t-mift/Tii>fTatfi qu. ilmann. 6>tu/wi EMMOMI lUBOUTAN I romw j de ri.lr* lc HffWdM tMfl %  trttnut 0 Kubt" ChtMlaln. t.r Vai'ncnnu*. Farta. l"* prt-. Li M fournit r>aiMgir, citU ilvi marin V %  •" * I* composition du JUBJL EXTRAITS BXUAJH^S du dorrrur Mangrt HigulUntM Kl jcm-lioiil du MM Serqe Taillant Cot>M()nalaire Petit! Fte scolaire PFestatio doseraient Hier, les lves de .'Eaole Ma leineiiew de Men CwClblH scolt, dans une petite ni mon toute iti m. ftaient le jour, anniveieaire c t la Directrice. LC Uoi>c6 u.urs artificielles COQ feclionuees par de?* lves du petit tabiisseuitut lurent offertes par ceux el a .vielle Scatt, rcompense des soins qu'elle leurjprodigue et du drvoi ment -lu'eile leur montre chaqae jour. . eu.i .raiment 4# touchant d couler ce tout petits giener, d'une voix que rmotion latSAtt trembler un peu, compliments, fabit et souhaits h celle qui, pour •ux. M; dcpecse snns| compter dan* re rude labeur qu est celui d'instruire la jeunesse.Utile Scott tous les voeux de se? cher* pe UU se mentra sensiblement luu •be. La petite fte prit .tiu>u milieu de i motion gnrale. Nous nous joignons aux lve* cour prsenter a la directrice de U petite Ecole Maternelle lou* %  W veeux de sant et de succs. Grande Fit* i l'MosDio Vendredi dernier a eu lieu au Tribunal de Premire Instance la prestation d<> serment du j'une Maurice Llantaod tomme avocat du barreau de Port-au I rince. Lliituial tait prsid pi r le juge Lon Pierre, le Parque! ispr ent pur le Substitut Agnart, et l'Ordre des avocats par Me S. Alerte qui, tour toar, adressrent leurs compliments de b.envenue au'nouy t.i mt-intire du lit.i.mi. Le nouvel avocat rebondit ion i avec beaucoup d'avance et tu lea leiUie lieuicUX. Nous preentoua nos ^compliments i >!•: Maurice Liautaud. A 11 fenne Centrale .a ^C'est damain merciedi i-"> Mars courant a 4 heures de l pre midi qu'aura heu a la 1er me Centrale de Damien ( Croix des Missions ) ia crmonie de la po;e de la premire pierre de l'Ecole Centrale d'Agriculture. Le Dpartement d'Agriculture a lauc a cette occaciou de nombreuses invitation;'. 2^11 sera tu outre rqis un nain M disposition des voyageurs. Qui ne cunnait, dans notre pa)2. lœuvic a |M lo's pioluna.Uitul biLMAis..\Mt tl eiiiintiuDtnt HAiTiaMMfi qu'ual lUu^pice Stfcrunoude deklY %  >• *vtc une coiupttento el un d6IOiM" iin.nl auxquels tous, meine le eliangei, reudl d'.trg ut suivi du violences graves lu prjudice du min ur Bxalufi sur le chemin qui conduit |au 'iros Morne. Juge en sige Achille Ministre Public Fernand Paradis \v > tl de la dfense Mr Magloire, Fond de Pouvoir Le Jury a reconnu l'accus cou pable et le tribunal, aprs, avoir entendu le Ministre PttbKo, acoa damn Viacent Guerrier 5 ans de travaux forc. Mercredi l 'Rmiliao Kavssdint. accus de vol de caf la nuit avec effraction, au prjudice de Mr La/.arre Gustave, spculateur en deur^es* Juge en sige Doyen AlixTinhaiae Min. Public William WiUon Avocat de la dfense |Me Alphonse llenriquez % Le Jury a rendu un, ve:dicl de non culpabilit et H nilien ,a t acquitt. Jeudi 5 l EUieena Jeau, a.cuse de VJ| do mestique, la nuit, de diver objets, au prejulice des pjux : lloratius Landre. Juge eu sige M. Destnangles Ministre Public William Wilsou Avocat de la dfense ',Me Alphonse Ilenriquei •J Le Jur>, eu rendant un verd.ct de calptbiiil, a reconnu l'accu se des circonstances attnuantes. Vendredi 0 V "Joseph Meus, accus de tentative ^assassinat sur la persooae de Jean Pierre (me section rurale ae la commune de Port de Paix.) Juge en sige Achille Ministre Public Fernand Paradis Avocat de la dfense Me Thaes JQ Jacques III Lverlict du Jury a t aftir* matif. Lundi 9 Prmisca Suni Vil, accus de viol sur la personne de la mineure Njmie Tue y Heauchamp, "Guiaaudee" •' %  iu
ieur Guerrier Alexandre Lucien Pierre, t "Aubert''. Juge en sige jM. Desmaogles Minis.re Public William Wilson Avocat de la dfense Me J. C. Si Armand Le Jury a rsndo un verdiot dac quitte ment Mercredi 11 %  ViUain Louis Jean, accus d' voir vo ontairement donn la mort sa mre, la nomme Sis Philipp %  Ju/e en sige Achille Miu. • %  ubic .Paradis-Wilson Avocat de la dfense Hocliemond Le veidict du Jury quoique aftir maiif, a reconnu cependant^ des etreoustances attnuantes S l'accu l qui a l condamn aux travaux forcs & perpitait par ,le tri bunal. Jeudi 12^ Saintlia Trsias, accuse *,de jl d argent avec eliraclion au pr julice de la dame Noelsina Jul mus. Juge en sige {Desmangle* Miuistre PuJttic! l, u Wilson Avocat de la dfense St Armand L accuse a t acquitte. \endredi 13 J Charitable Oossous, accuse de % J! avec eliracttou au prejud.ee de la dame Coralie^Paul.j, Juge en sige Achille Miuislera fublic j | ,\V. Wilson Avocat de la dfense tioebemond |Luudi LU Mars "l Albert Faeton, accus d'homici d ) vilonlaire sur la personne de Jjan Coias ••0.>ras'', eme sec tua rurale de Ja commune de Port de Paix. Juge ea sige DjyenA Tiphaine MinHtre^Paolic ^ttraanJ Paradis Avocat de^la^leiense .de Tnals Jn Jacques Ls verdict du Jury a l affirma lit Albert Faeton .1 t condamn a tO ans de travaux forcs. Z, t-e croup est gcu,, la^ en l minute, p,. sur la goige el la podij? ce *qoe la mp;mii 0n ^ couviez alois avec u, cLaude. Une applic ment de la mise au ht i gnralement une ait la nuit. Vick est aussi bon, du pour les ibintes les. Lee iogrditots ; Les mie d ici ont prouv une tn i 0 „| 1UMI un ^tanae satislattion par l'emploi du ^QM J,, enfamwiL Vapohub ae VicWs, pour le hume ui venant dau la ^lamille. ce Km eux rtmue ongiuaue des biat.B-1 ur avait alleinl une vente ae l'i million de pots annueilemeut avait qu'il aileie connu au Uanada. Jusqu a prsent il n avait pas ele pu>it>ie aux phaimaciens d ici d'obtenir le Vaponub de Vivks parce que l'entire production des ttoboiauires eiait euiL love aux Etat Lnis, au Mexique et. auU*i.a paill du Uominion. Maintenant que la k capacde a ele augmeuiee, ue giaiTde quantits disponibles seront toujours assures pour Teire-Neuve.| UN DOL BLE TRAITEMENT Le nouveau moyen de traiter les rhumes est une mtthodeexterne, hroltt* la poitrine et la gorge avec la VapoHub de Vicka et couvre' avec une flanelle chaude. Le mt* aicanent — camphre, menthol, tucayptus, huile de Ibyui, essence de ieetentbiae — %  el absorbe par la 11 an tout en la atmiulant. tu mme temps, la eUoleur du corps de 6 a^e le in^reuieuis qui appoiieul la gueiuou ; Us vapeui agrables seul tuhalees a enaque tVtpiration a 1 Intentai des vous respiratoirts eudanimes et congestionnees. ^jt.ts entant n'aiment pas pren* uie tes mdecines dsagrables au L'IUI. et trop ouveul de telles prits latigueut leur estomac dlicat. U'aulre part, les petits savourent les plaisantes vapeurs et aiment les eltet stimulant de Vicks, GOMMENT YlChS EST EMPLOYE Pour rhumes, maux de gorge et broncbites. Frotter la gorge et la poitrine avec le VapoRub de Vital et recouvre/ avec une lianelle ebau de, laissant les couvertures lches autour du e<>u de faijoa que les vapeurs mdicinales qui se dgagent puisseul tre librement inhales. Pour les gros 1 humes de poitrine ou pneumonie grave, avant d'employer Vicks, des serviettes chaudes devraient tre d bord appliques sur la gorge et la poi trine pour ouvrir les pores de la peau. Pour l'asthme, lecatanhe et les rhumes de cerveau, tonde* un peu de Vick dan une cuiller et unalcz etes vapeuis.lnueduisez eu ausci dans les narines et asiirez longuement. pour Ue enfamaiioBj, telles que coupures, meuitrUsures, contas! res des mains et des W verses attachons de U Vicks est dbit pharmacies Port 1 Hyan iT-orf-auAgent po\ ftesse dOtut ^>Oii Vve Adib taa*1i entants invitent les aj ei amis une Messe l'an qui seia chantsl courant (i h. 1/2 la 1 la mmoire de kt. Adib tiawley dcd k| de l'anute dernire. Le pienezit avis liert' v i talion. Remwciw Le lieutenant w P. mercie bitn intituii de lluiche, le uILcieM et bailien de la G*i Aiuaiijue, le Litige les amis de Fort au autres villes qui lui < leur kVOipalbie S l'i mort ae sa regrettts 1 Ni me \ve dgurl |ne Rosalite Ur ge ue vt ans i-.i, t Mdirs, el les prie de protonde gruUluda. • Hmche, le I9J t CON8TIP^ prenem COMPR SUI9tl dl DELOR 119. Au* xAi C'EST LE MSI PB PUWM PORT-AU-l. .•Jaa.PKTwnS. "arm Pfca ti i mi du U' ! et 1 tfp '< bornai. PMl WABL WAHL EWiSBARP Si la beaut tait la set raison de sa vogue,le plot Wahl serait dj d'une vt>| leur norme.Mais parteek '2la porte-plume Wahl q >st tout en mtal rend k 'l'iume indestructible ; ellstl un plus grand dpt poefi l'encre ce qui vous dispst* sera d'un remplissage tro frquent du rservoir. M Le fil mtaliqne pri la fermeture_ du rsen hermtiquement .de tsoaSj empcher toute tuite d'encisj 1 'Toute pluma Wehl tre adapte & n'imf quel porte crayon New Ps tected Rversberp du v> : dessein. MAXWELL a MOHR 1US Ru do Ccatre t uhi 1 -r ki.ics aAin THE WAHL COMPANY, NEW YORK. N-ti ermon L de WaH^is & C% Agents.



PAGE 1

LH MfYlS — Chez F. Larokf & Die 011 TROUVE TOUT AU ffemienl 4'orrfwr par te f rono BAZAR ^BTROPOLITAIR "SLS^i? *S! i.* --— — %  • %  i SVente dnTeottlrr — Grades RductionsDentelle* fcw me*, JMOMUM de soie, Dentelle* .Ur J fj ^Pour laire de la place pour d'autre* .rudes,, t confirment renouftl si, Cslotte, Ch^ux Garnis, Plumes, P surs. Paille ftfSds et ^ uolfe marchan 5 isei 5J aV0D considrablement rduit .pri* toa, article PJ-fJ*-•^parterie.De* tfotifs Haute Fantaisie en de certamg • | P %  *rla uour nuf.s et thaiieau. .le* Mr, P*.-e .la lout-i De-iui-!. ae _. ._ .-, .... . n ^ tout article po %  trie pour Hobe et chapeau, * m\<>, Ortvttsi, BeteM*. Cbettfoa de soie, Jarielles, etc. Tous article* poui mercerie et Lingerie.— Cou Ueui suprieurs. JBMRHO.NS IN TOUS GENKE.S01 B-whooi pour pharmacie. Aluneaialion Liqm ie : uiqueur, i\ ,%  Jrt ,-, Vin, Clu upagn • autbes ; BaMiu, lub s eu caoutchouc— Vins et Srop Deschiens, Vin Nourry, LaVou, Histogunl, (.luinuim Lnbarraqie.lVpto Fer etc.etc.Sil d'Ep-io c Id* ilauuert,Eeetio eu Gros Sav un antis-pli j.im (note* qualit*. e#tr*iU,e*euce* pour Sirops, liqueurs et • Wiserie.''. ihrants naturel-. ..lous avons re;u le Vritable Th des Aloes, Excellent d;puratu, Prvduil ouilbaud. Timbres, Papiers timbrs, l'imbre* momie* £N JJT JT.K igartles Cam.1, Articles je Mode en gr.w. Prit pciaui. fata^t-oau voir, nospm sont avantageux, . Lave.auet et Cie Eug. LE BOSSE & C> Agencesftprs>ntir> rouges. C -Mains lo:s -.ni dtt HM t s'.oc et M consistent que de quelques ykcesjseuleraenf.les pr mien arrivs an pro'i'eront : Avant Maintenant liiqi. P r !a paire Mi ColomMan Steainship Company lue Sjjc/ steamer a aHoota auariL laityc 9levutyrft. k 14 JJltat*, cotant e^t attendu i 6 ?oit| a^rice^ 23 oia Cup-Dtaiticn, fait De. #ate, ^rtaao et &-iMaic. 5£ lepaitua (e^ mme jour potir .fcUc* fovt, Jltuaa/ne, faimit't C&ycy li^ala et. JacnveC erv &>*..> poux (c* potu De(aCa£>rr k D ie et. Jiiapteti fia. paaarvt ft &. paayeiy Gbara & C% genls. r rvtp V|*f Ev.: : rp i Porle-Mincs Aiiiniii.i' .jues Epingle cheveu\ n <:^le le paquet do du la iar. Boutons pression a rrle I'. ,ulmieu caille, noirs et bl t>at i nom ne*. U un'' Bi* He femmes en dit n l> oIf* Bts de so'e pour feiomM II errpof u Chemise le soire \„ 14 *n erneot C mbin :t|et 32'seul CHrau se* hiunche (VM.r h -n mes Chemises coaJeor k Ici \> i 4 .„iemeot do do • Arrow'' Chemises pour ta* Sa Tennis Mo 15> lenj. keWM eombiaais.in pour les sports' Jeu de serviette* eu 1.11 ..j .r RiS'.irs .le SO*l ''Pv-w-Vy Plumier garnie, pour caillera Savon ne. te piilumes liuor* 4 n ,, Lu rirheuse la boits de J to.il l.jeme en lubes ^n Petits lubes • Chswh g (,,in le paquet 5 caBt'i pour U.lei>a. ire soudas pour autos CifcUc 25 :5 20 Or 0.73 ?}. 12 3 : .'|la;do ; ./. tu l r 1.10 60 :0 4 00 21 ..OU *.oo 1.00 2.If, &> II la pur; d> choque do do do do 1.00 1.75 5.50 4.50 M,v* m \i 01 uft 0, 05 •15 m O.t iR 35 lu Suri n n •:,, 1.50 2 50 0.50 1.50 %  I '.cl 1.50 1.50 3 00 10 5u 1 00 50 1 00 lu IU U %  BU 1.25 l'JOO *.10 1 Ou ) PORT I V PRINCE Agevts je '&ux de : Heclcer Joiie** J.WPH Mill'ng A C-£ XE\V-Y(H.k |''ar.aco llujaritii t 0 _Rojle hi 19i '<' The flo ne Inurinc0 CorapiD] NKW VU". Afl irance contre l'incen ila Diainoiid Mati.li Ce AUamsttes Safe Hoaie 1 —i. La e lodomy D. Jaste jt/jst le rendez-vous du monde enic et lijaiit,qui trouve dans/ excution des tr.\i.\ |,UOIO.JIM|I IHJ „ts comtes aux eoiiis de l'aille, un tjmil ut|ui^ et {Naf, qui lait que chacun des ouvrjjfea snriis de ses tHrs e>l un uetil cil:! d'iii ivre. &f t'atle dernier ci 1 de la p cri cnon^Hatu c* qu'ele t'^M raliser dans et art d : lical de la pnotutjra•bie. • ^ 1 Hue visite s'impose aux tt'iliss ; nuit .11 u. 0. ilfCsiiuslii ftji* du entra Ho 1257, Mae compri aotro la Bue de iasernes et la lue du Champ de lari. Charles Picoulet t 998, Rue Poux, Port-au-Prince t Ptes Alimentaires^trana^ses f Macaroni Verciicelle Nouilles, elc. Vins rouge et blanc de Bordeaux, Vente en Gros et en utail N uve'lenient nniva : Bonbons assoitis 0.U5 la livre •'tioc-dats boite gravure 0#5 la livre i' boite mohl fantslsle 1.00 do I ''* Dentifrice •'Pebecco*' 35 le tube !. mes pour Haz ir Gillette 70 la douM je Poudres de Talc Kirk 10 la hotte Grand assortiment de verres vin, i liqueur, et a eau. partir de Or 1.00.. Malles I. voya-eUr i5 00 chque. Mallettes 3.75 chaque. Tapis de Or 0.70 Or8.4fe. COMKSIiBLFS : N oi.bliez pas que notre rayon d'Epicerie occupe la moiti"(lM n ,ne ma^sin, et coniient un assortiment des plus coti plels. NfilW Soda SOINTAIN est toujours aussi populaire. •fe 0. 1,'Bublier xpori Company Souliers HIMIS. Chas T. Halll...|^ tt S" PolsonK salientoua yanres \fanolactitr >n Lil* \*i .sauraacf RUi :a rie, i it| r 1 1 1 • • >• '. i \ tl^ & < liamp >nrn' | orJ' QUI IM.. If. Ml. COPENU K.l r urre 0 tnoU< ro nage et cna^ei v M ali aaaMdraa. \\ S. lalhe* M S>ui Tabacs ja unes t noirs. itii (talion il-Sans 1 il val l'.ig; rettes • Chanteotai I.IIVCIH de denres, -a^. orr*es$t09s\ I ASTHME, Sulf inuui immillaiM r'^lISluLl Globules Rbaudl aaiUMrti axirrm•lleux,iurpm*a.w %  Tri I %  •U-Colomb. >S^Mt • 1 BUCM En venle dans toutes les bonnes Epiceries de la Rpublique. bhamiem nt d'Adresse GAB1SLT DE Ule EftQDsnuel Ctutln lfm GBAND'RUE Etage Mai k f -t Gryatal. NESTLE 5 NL'T MILK .. ->twl • -W !" •&W-. {STIMULANT |*rW0/AJ r.-je far •* prtncl* OKIQUCS i NSCONSTI*UANtS • •' I m.iHajr produil COnno CHOCOLATE! IHE SUiiMIT OF PERFECTION aaii ieaea I •>OUM QRO&SJFi I ou* trouverez jloujours Mu\ Lait^llon iens llesll, Jjtatt ^vapor et farine Lacte, en dpit chez l'^jent, qui se lient aussi entirement vos ordres, pour remettre vos^commandes^directes. L. Preetzmann—Agqerholin AgentlQnval pour Hati. %  si s iriim a*i VISITEZ Kawas . Il



PAGE 1

!.X STI^ H .1 ^Sa< I F a maison C L Verret Grairrfltel de France" Pharmacie Sjour] Marchand Tiiil'eur Ho 1823 fine tc. Aimables clients, vous qui voulez porter, peu de trais, les plus beaux tissus qu'il soit possible de trouver sur cette place, ne manquez pas, avant d'aller ailleurs, de passer chez nou o le meilleur fcceuil vous est rserv. Position/i;Xeepiionnelle, au centre des affaires, i proximit de toutes Itb Banque*, de la douane et de toutes les Agences le bateaux %  ensero,nem nts et lacilils pour voyager en auto mobile dans toutes les parties de la lpublique .'Hati et de Ja rpublique dominicaine. Chambres conlorlable? et surtout trs propres, en ('dateurs dans les chambres la demande des fe Monaires. Cuisine franaise trs soigne et des plus varies. Demandez visiter le* magasine de l Htel : Vins des meilleurs crus de Bordeaux, par bar ri ques, lamejannes, gallons et par bouteilles. Parmi les Vins iecliateaux. vous trouverez le plus graud choix, DOW les qualits et pour l'Age VINS D'ITALIE* D'ESPAGNE. VJN DE OL'HGOGNE (blancs et rouges pet 'e reno.nu. Pommard mousseux, got uiiieain > le plus gra il ssortiment de Liqueur?, Cognac gins, wiskies, etc Absinthe Pernod, Amer Picon, Vermouthe CONSERVES franaises et amricaines frache n. eut arrives. CIGARES le Cuba, Aurora et Habanera. (.IfARET TES de. toutes lesfabri pies d'Iloti Gros et dtail. PARFUMERIE et Cartes postales. Prix trs modrs. P. P. Patrizi •v^ : 1 — Rhum Nectar Ch\ M, Gaetjens H 40, Rue du Magasin de l ( E tat 117 Rue lionne Foi. 820, Rae Courte. m et A. Acra GrandRueA ct des Caves de Bordeaux Voulez-vous voua]habUler a vec^lgance,^ et ;b>o m ch. Adressez ^ous l Maison N. ft A. ACRA iDont la devise est 4* vaxis0 peut bnslicepour vendre beau coi Dans son pei lonnel,'la maison compte Tnn maitra tailleur italien sorti d'un tablissement de premier ordre l'Italie Elle esien mesurejde fournir des comp'ets tul faits et sur mesure, en jeheviote, diagonale, palm beach drill blanc el couleur, coipors de Casimir po r USE talons— Etoffes pour gilets. Bonneterie V.hemi rs de jour et de nuit, au (f< ut de* clients — Co's ei manchettes dernires cr'.tlms,— Cal ons et Pyjamas. Cette maison eonsiitu* Une inziova ion et le meilleur accueil est rserv a tous ceux qui dsirent par une visite tre dfis sur la valeur de travaux fournls.| Tout costume command et qui ne rpr nd pas au gont du client est repris, On parle franais, anglais,, espagnol et italien Ceci n'est pas lire Car de la Kclame jejne sais paa en faire Cependant si vous passez du cot lu Bureau de l'Administration postale, a la Grand'Hue Rentrez la Cordonnerie Ernest Camille A la Conscience /"\ ous verrez que.les chaussures — que ce soit sur commande ou non— sont faites avae (jet, soins et solidit, parce que les ouvriers qui les confectionnent et les matriaux qui y sont employs rpondant et justifient le titre de la maison. Donne avis a sa clientle et aux mdecins et au publie | 'iftDisorm son Laboratoire d'Ulogie en on Laojii LIOIOJ e appliqu sous la Direction du t Ricot et F. Sjourn Le labor J oire est ouvert tous les jours de 7 hres du Heures dusoir pour toutes les recherchas et analyj) s'annonce ci jointe* saut pour le % %  assermano et ia constante Ure-S S* -nt reues que le mardi de chaque semaine*' ; dreir ia Pharmacie pour les renseignements u.8 yesd'iiriDes et Siegastrique J Rtteciioi de NVassermsnn Raction de Triboule h xamen du sang et du pus Exaine des matires fcales N Ixamende crae)* ^.'Alburoino Constante Urt Andr ISIDORE 1515, Rue du Peuple 1515 : Matre lailleur \ Prs du Bazar^ Mtropolitain o pe moderne Sp ia i en fomplets dsi ire et de Civmon.^ Prix dliant toute concurrence. Poi r u n^ tu ieuue laiM'iir in--derne Andr ISinORK. • n ISIS. Rue du Peuple 1515. Tout M du Bazar Mtr politain. >> ; oua • vl La seule peinture ne changent pas de et B SL 2 Sa-ti-na : m Prpare spcialement p*>ur le climat (P The Charles fl. B'own pa nt £o 1 Geo. Jeansm.c & A <>n,s L'Organisation De La l''irestonf Est Saine, Solide Et Universdbj iJN tablissement indusUiel Oit conM v un arbre: il prospre, non seuil par la puissance de ses r acine>, mais •! rar la vitalit de ses branche-. La Maison Firestone dispose de toutes onrcet de puissance. Fer-.ne ment enH] cinles dans la grande maison-mre— I branches s'tendent au loin, verdoj et vivaces. Dans le monde entier les Pn-us PireeltgB ont exerc uiie heureuse influence IV transports et partout o les gens rool eu: des bandages de caoutchouc, il* appns avoir confiance dans la mis Firestone. Vous aussi devriet exiger i votre voiture soit munie de pneus de c***] marque: elle vous garantit le confort, %  ] t scufit et Le Maximum de Kiiom8tres pur Frj L. Preetzman Aggerholmj Port-au-Prince PNEUS .-* Tlrestotte t I 110 Hue des G^ars Tlphona : NJ 7



PAGE 1

UiHECTELR PROPfti£T jouer le jeu du chat et de la souris Cette ligne m'a paru trop lourde car iant le pivot de l'quipe, elle doit tre plus agressive, partant pus m. bile. B-et j i pe> se que d'i i j uii, la ligae nroa;.i\ devrait procder un ^entranement tactique et mthodiqu i grce auquel elle pourrait inquiter la ligne de diense Jamacaine et rendre m me possible une vetoire de nos couleurs. Un autre point important; nos joueurs ne gardent pas assez la place qui leur est assigne surtout nos avants. II serait donc ncessaire en dehors du Capitaine qu'ils aient pendant les jours qui prcdent la seconde rencontre, un Manager qui contrlerait l'entranement l'volution des diffrentes lignes pour en redresser les imperf jetions. ALAIN LARAQUE. %  Pro pritaire Fran Brawm Directeur : Vincente Marco Le propritaire de ce Cirque qui a recueilli les plusgiands succs travers le monde, de pacage en notre port se rendant h Goba a bien voulu sur la proposition de M. Pantalon Uuilband. gratifier la population Port au Princienne de q elques reprsentations. Aucun spectacle de ce genre n'a t encore vu en H ni 4 jim i nous n'avons t visits par une compagnie aussi bien pourvue. La troupe se compose de 40 individus et nous assisterons aux volutions dune vritable menagerie.runissant les types les plus var es : des lions, des tigres, des Panth s, des Ours, des Sing*, des liing.deChimpanzs, d-s O/ang uti „ des i h aux d La 1re Reprsentation aura lieu Samedi soir aur le voate terrain de Pantalon GU1LBALD l'Avenue de Dalle, en faee de l Htel Amricain. Hue personne ne manque i cette Sensationnelle Soire de Samedi 28 ars courantw des lections prsidentielles No !" les Etran fl^s en Allemagne Ine grave dclaration du •.Docteur larl Jarres,^ candidat nationaliste et populiste Il est aecesjiire, dit—il, de rereiir i II politique deBisnttrk JUMBOL'HG, aLe Docteur i Jarres.candidat a la piaiden % dclar uu meeting elec d que les leaders clricaux et %  ocrtes rhnan auraient pro sans hsitation la rranca cour de l'occupai ion de ne leiion qui prvoyaient la cra ja un Eut indpendant et l'aMOB de iinleguie du Hhin au •riment du Keica. L'abandon de i fontique de Bismark, dit U, est I" " urw de toua noi malheurs et ISu mtUit u Trtiwde Ver Pour donner nouveau notre | a £L Un V en,r noriant, il est laTr 1 ? de rovenir *• PolililaW ,,matk • internationale l^udi.t. 8 et ^lee une pure iwpie et qu'a y ait une mouar E?rS! PWiq. il importe IF ai heure actuelle. JJUKRLIN— La .campagne lecto rate pour la nomination du preai dent a donnlieu a une lutte aeei be entre les parti et bien que ls nationalistes et les populistes se eoieot entendus sur la candidature du Dr Jarres, cuq autres candidats lui (ont concurrence. Un estime que le Dr Jarres, candidat du blcc national, Bourgeois et Otto Brauj, candidate du a parti centriste, le pro tesseur rloipach, candidat dmo craie et Inaeimann, candidat communiste n'occuperont qu'un rang tout Tait secondaire et ter viront simplement obtenir pour leur partis respectil le votes n cessaires pour obtenir l'alignement de partis pour le oail tage du 26 avril. Lu nommant, M. Heid, pre mier ministre bavaiois, co.nae candidat, le populiste-, bavaro 8 jouent une partie purement de main libres pour l'avenir. Lubin Lubin Tout uasse.... %  as les parfums de LUtflH testent les meilleurs. w vente dans toutes les bonnes maisons. I. Millerand, candidat au Snat PARIS— M. Millerand, ancien prsident de la Rpubliques inau (jur aujouid'hui sa campagne comme candidat sn*teui du d parlement de ia Seine dont l'lec tion doit avoir lieu en avril. Dans sa profession de toi, M Millerand demande aux lecteurs anato riaux de la Seine de lui permettre d'appliquer au Luxembourg leur programme commun : programme d'ordre contre le dsordre,d'union contre la discorde, de progrs r pubucain contre la rgression sj cialiste. I. Chamberlain fera prochainement des dclarations la chambre de? communes LONDKtSM. Chamberlain exposera 1res probablement mardi ta chambre des Communes les rsultats de sa rcente mission Pans. M. de Kleuriau, nouvel am bassadeur de France n Graude breiague, rentrera demain ^s^Bsw*vslr'MSMvBSNa ww—— SIM 'Distinction Hunurilique Ml C F. Madsen, le sympathi que Consul Uneial du royaume de UaueiuarL A Porl au Prince, vient d lre dcor par son Cou verneiueut de l'ordre de Danebrog. Cet ordre est luu des plus iui poi t.nits du Danemak. Il a t tonde en 1 i 19, par Valdemarll. |,C'est pai uu dcret royal du 2t janvier de celle anne que le roi actuel du Dauumai k a couler celle haute disliuclion .1 uotre ami qui nous renouvelons I exprs sion de toute notre svmpathie. Parisiaiia Jeudi S" Dernire repisentation du piaf beau tilm de la saison j 0 r Entre : 1 de, < t


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06384
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, March 24, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06384

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
UiHECTELR PROPftiT lui-mit LU
Clment Magloire
BOIS VEHNA
1958, Ru* Amricaine
NUMEPJ) ^Q CENTIMES
UumJ on a pour soi une cons-
cience tranquille et un but le
ijilime, on doit marcher d'un
pas terme sur un sol tremblant.
T. Hugo
Quotidien
TLPHONE H; 242
18*dm ANNEE N 5464
PORT-AU-PR1NCB (HATI )
MARDI 24 MA S t2S
Quelques conseils au Team National
I pour la seconde rencontre
Jamacano-Haitienne
Je M ferai pas le compte-ren-
du dtaill de la partie d'vant-
Ihier qui mettait aux prises les
loaze jamacain et Hatien. Nous
Imodi subi une dlaite honora-
lueptsqu'aux deux buts mai-
Ifiai par nos adversaires dos
[jjuipiers ont pu dans les der-
jBfP minutes du jeu, par un
Iultime eflort, entrer un goal qui
la stuv l'honneur de noire na-
M.
Nous avons assist, je pense,
"| plus beau match qui se soit
"pute sur nos lands d- foo.-
II, et disons tout de suite, que
itetm Jamacain noue a lit
er un jeu u'ensemhle, une
ique et une mobilit r mar-
we, jouant non seulement
des jambes mais encore
eux de la tte.
De notre ct nous devo s des
uduuion.s nos vaillants, n m
ms des lignes arrires qui se
M multiplis pour faire chec
lux attaque fulgurantes de la
***e datants oppose. Le seul
m point faible signa.er r-
n dans le fait qu'elles ont eu
fois la riposte un peu tardive,
[Pourquoi elles ont t dbo
l 2ou 3 reprises par le rush
1 marqueurs de goals. (Juaut
i ootre ligne d'avants elle a lais
*1 impression de n'avoir pas
* i eue a t manuvre et est
dsempare devant la ra
^'e feintes et les drib-
de la ligne oppose.
Pche par manque de
combinaisons tactiques, se can-
tonnant trop loin des buts ad-
verses alors qui* notre team
jouait dans les 50 mtres du
camp jamacain A ce moment
elle devrait se placer de faon
n'avoir devant elle tout au plus
que 4 5 joueurs de l'autre
quipe, pour que recevant le
h .lion servi par nos demis ou
arrires, elle puisse par un court
dnbbling ou une passe savam-
ment excute, shooter droit au
goal, tout cela se taisant sans la
moindre hsitation et sans tro >
jouer le jeu du chat et de la sou-
ris
Cette ligne m'a paru trop lour-
de car iant le pivot de l'quipe,
elle doit tre plus agressive, par-
tant pus m. bile.
B-et j i pe> se que d'i i j uii,
la ligae nroa;.i\ devrait proc-
der un ^entranement tactique
et mthodiqu i grce auquel elle
pourrait inquiter la ligne de d-
iense Jamacaine et rendre m
me possible une vetoire de nos
couleurs. Un autre point impor-
tant; nos joueurs ne gardent pas
assez la place qui leur est assi-
gne surtout nos avants. II se-
rait donc ncessaire en dehors
du Capitaine qu'ils aient pen-
dant les jours qui prcdent la
seconde rencontre, un Manager
qui contrlerait l'entranement
l'volution des diffrentes lignes
pour en redresser les imperf je-
tions.
Alain LARAQUE.
.
-
Propritaire Fran Brawm
Directeur : Vincente Marco

Le propritaire de ce Cirque qui
a recueilli les plusgiands succs
travers le monde, de pacage en
notre port se rendant h Goba a
bien voulu sur la proposition de
M. Pantalon Uuilband. gratifier
la population Port au Princienne
de q elques reprsentations.
Aucun spectacle de ce genre n'a
t encore vu en H ni 4 jim i
nous n'avons t visits par une
compagnie aussi bien pourvue.
La troupe se compose de 40
individus et nous assisterons aux
volutions dune vritable mena-
gerie.runissant les types les plus
var es : des lions, des tigres, des
Panth s, des Ours, des Sing*,
des liing.de- Chimpanzs, d-s
O/ang uti des i h aux d
La 1re Reprsentation aura lieu Samedi soir
aur le voate terrain de Pantalon GU1LBALD
l'Avenue de Dalle, en faee de l Htel Amricain.
Hue personne ne manque i cette Sensationnelle Soire de Samedi 28 ars courant-
w des lections prsidentielles No"!les Etranfl^s
en Allemagne
Ine grave dclaration du .Docteur larl Jarres,^
candidat nationaliste et populiste
Il est aecesjiire, ditil, de rereiir i II politique deBisnttrk
JUMBOL'HG, a- Le Docteur
i Jarres.candidat a la piaiden
% dclar uu meeting elec
d que les leaders clricaux et
ocrtes rhnan auraient pro
sans hsitation la rranca
cour de l'occupai ion de ne
leiion qui prvoyaient la cra
ja un Eut indpendant et l'a-
Mob de iinleguie du Hhin au
riment du Keica. L'abandon de
i fontique de Bismark, dit U, est
I" "urw de toua noi malheurs et
ISu mtUit *u Trtiwde Ver
Pour donner nouveau notre
|aLUn Ven,r noriant, il est
laTr1? de rovenir * Polili-
laW ,,matk internationale
l^udi.t.8 et ^lee une pure
iwpie et qu'a y ait une mouar
E?rS! PWiq. il importe
IF ai heure actuelle.
JJUKRLIN La .campagne lecto
rate pour la nomination du preai
dent a donn- lieu a une lutte aeei
be entre les parti et bien que ls
nationalistes et les populistes se
eoieot entendus sur la candidature
du Dr Jarres, cuq autres candidats
lui (ont concurrence. Un estime
que le Dr Jarres, candidat du blcc
national, Bourgeois et Otto Brauj,
candidate duaparti centriste, le pro
tesseur rloipach, candidat dmo
craie et Inaeimann, candidat
communiste n'occuperont qu'un
rang tout Tait secondaire et ter
viront simplement obtenir pour
leur partis respectil le votes n
cessaires pour obtenir l'alignement
de partis pour le oail tage du 26
avril. Lu nommant, M. Heid, pre
mier ministre bavaiois, co.nae
candidat, le populiste-, bavaro 8
jouent une partie purement de
main libres pour l'avenir.
Lubin
Lubin
Tout uasse....
as les parfums de LUtflH testent les meilleurs.
w vente dans toutes les bonnes maisons.
I. Millerand, candidat au
Snat
Paris M. Millerand, ancien
prsident de la Rpubliques inau
(jur aujouid'hui sa campagne
comme candidat sn*teui du d
parlement de ia Seine dont l'lec
tion doit avoir lieu en avril. Dans
sa profession de toi, M Millerand
demande aux lecteurs anato
riaux de la Seine de lui permettre
d'appliquer au Luxembourg leur
programme commun : programme
d'ordre contre le dsordre,d'union
contre la discorde, de progrs r
pubucain contre la rgression sj
cialiste.
I. Chamberlain fera pro-
chainement des dclara-
tions la chambre de?
communes
LONDKtS- M. Chamberlain
exposera 1res probablement mardi
ta chambre des Communes les
rsultats de sa rcente mission
Pans. M. de Kleuriau, nouvel am
bassadeur de France n Graude
breiague, rentrera demain ris et communiquera piesque or
tainemeut a M. t'.uamberlain le
rsultat de ses entretins avec M.
Herriot avant que le secrtaire du
Koreigu Olice se prsente devant
le parlement.
Nouvelles Diverses
VV AaiiiaoTo.'*M. Coolidge choi
sira trs prubablemeni le uoeral
t'ersnmg pour prsider la commis
ion mixte qui contrlera le pl
biseite de Tacn et Arica le 9 sep
ttinfcre au plus laid.
les pertes de liai amri
cames par fuite du der-
nier ouragan
\N ASHINGTON- D'aprs les
derniers renseignements, la liste
des morts se rpartit comme suit :
Illinois 637, Indiaaa 109, Missou
ri li, fermasse 31, henluckv la.
wlllCAO Des services lun
raires pour plus de SuO victimes
ont marqu le premier dimanche
depuis le terrible cyclone qui. mer
ci. ui dernier, ravagea plus de 3uu
mules de territoire. On estime
qu.: les survivants oui devant eux
quatre mois de travail acharn
pour rparer les dommages causs
par l'un des plus violents oura
gans qui aient amais frapp cette
rgion.
Ce que sera la prochaine
exposition des arts dco-
ratils
Paius L'Exposition des arts
d coratits s'ouvrira dans le courant
de Mai d'aprs les derniers rensei
gn meus et ollrirapaimi lesobjets
exposes certaines pices du plus
hiut intrt. L y a lieu de citer
en particulier le pavillon italien
avec son a i.iteclure et son ameu
blement intrieur o s'allieront la
svrit du style d; la Rome anti
que et la vivacit d-s chaudes cou
leurs de 1 art moderne. Us Jrtpo
nais ont fait venir une foule de
charpentiers, jardiniers, paygagis
tes. tourneurs sur bois et les villa
gea en miniatures qu'ils ont cons
truiU nromettent d'.-tre un des
c\ous de l'exposition.U btiment
des provinces franaises sera de
plus pittoresques, de mme que
es i ivilions des colonies et des
protectorats de I Indochine, du Ma
roc, de l'Algrie, de l'Afrique occi
dentale et du Madagascar.
Dans les Sporls
ROl'BAIX L'quipe urugua
yenne de tootball a battu par 7 u
0 l'quipe du Dpartement du
Nord. Le match a eu lieu au milieu
de giboules de neige.
Le sixime anniversaire
du fascisme
ItiiVtK Le sixi ue anoiversai
re anniversaire du tascisme a t
clbr par un meeting monstre
et un deiil de plus de J0.no 1 che
mises noires dans le Corso t'mber
lo, mais l'vuemeut capital de la
journe a t le piemiere appari
tion en public de Mussolini depuis
e maladie. Il a parl a la toute
du haut du balcon du palais Uugi
et a t acclan
Le problme du pain en
en Russie
HIGA Le marque de pain
provoque Lningiade des meu
tes qui deviennent de jour en jour
plus srieuses et la zone altecte
s'tend. Les ouvriers auiaient me
nac de faire la grve gnrale li
l'on apporte ras un remde & la
disette actuelle.
Lies cours
23 Mars
NEW UKK- Sterling I.78U
Francs 18.1;
l'ARIS Dollar to.2*|;|
Sterling 91.8
C'est jeudi qu aura lieu le
prochain match
Jamaique-Uaiti
C'est .,'inli aprs midi 4 lire
que les deux teums se mesureront
une seconde lois au Parc Leconte.
ISieu que l'quipe jamacaine ait
t v ctorieuse dimanche dernier,
les spoitsmen liailieus croient fei
m, m, ni la possibilit l'uni: vie
toire.
De nouveaux paris ont t enga
gs a cet ellet et le public en gn
rai attend avec anxit l'heure de
la rencontre.
l'uuf isa-rer le plus grand suc
ces cette |A(e sportive, en per
im ii.mi a tous d'y piendre part,
les magasins et les bureaux en g
nrr,ii feraient bieu de suspendre
toul travail ds .1 lneuesde l'aprs
midi.
* ^ M>^s^Bsw*vslr'MSMvBSNa ww sim
'Distinction Hunurilique
Ml C F. Madsen, le sympathi
que Consul Uneial du royaume
de UaueiuarL A Porl au Prince,
vient d lre dcor par son Cou
verneiueut de l'ordre de Danebrog.
* Cet ordre est luu des plus iui
poi t.nits du Danemak. Il a t
tonde en 1 i 19, par Valdemarll.
|,C'est pai uu dcret royal du 2t
janvier de celle anne que le roi
actuel du Dauumai k a couler
celle haute disliuclion .1 uotre ami
qui nous renouvelons I exprs
sion de toute notre svmpathie.
Parisiaiia
Jeudi
S" Dernire repisentation du piaf
beau tilm de la saison j
0
r
Entre : 1 de,
<
t


Ct MATI
SE
lu
laxatif phyeriolcgiq i
Je seul f*Iae.nt la rduc*:ion fenciioi.nalio de .'intestin
.
pponge el nettoie rtriestln,
Evite 1 Appendicite ct l'Entrite,
Supp; Isne k HTior o*des,
Empcha 1 excs dembonpoint.
Rejulariae rhr rmonte des termes
Constipation
Entrite
VertifM
Hmorrodes
Dyspepsie
Migraine
*JL
**%'&+:
*v>
aCV-
SI not Ji'irn ifri
fu. *n aaU: t haiu* H.tr
iticMUM c 'mpf.mn il* 'u
b.:. rindrt A iur ;n;ntin
rnnic ia lal.ii 6V1 ar
(un t <1 )av*mfnu >"
(LaMlCilC I M vnplCTM. il'
Avir'i.i ru .>.: wrnrl la
r*seurce S U ret'iuoilcii
iniiiP4l- H admir.ibleiaeni
raa:'** par I Jl>ol. pr'i'
tir 1 hinolr* Ou tlylf
complu iii-lle a o.i < M
molli- d'heure lUuMIfJ lia
r'vanrh-. lttun>aiiite Ot il*:-
i,>nit>.a niulnt de toufTranct:,
di.flt l" apothicaire autant
nu* le- miai1 % rtrfnt. t
lv ilfi **- p ctenu i t;!n
D' B*o. ~
> la Fc de Mfd d* Montixlllt
~~ hxmorroides ~
jubolitciiie* : p
puiitoirfi t-mift/Tii>fTatfi
qu. ilmann. 6>tu/wi
Emmomi
lUBOUTAN I romw j
de ri.lr* lc HffWdM tMfl
trttnut
0
Kubt" ChtMlaln. t.r Vai'n-
cnnu*. Farta. l"* prt-.
Li M fournit r>aiMgir, citU ilvi marin V " * I* composition du JUBJL
EXTRAITS BXUAJH^S
du dorrrur Mangrt Higu-
lUntM Kl jcm-lioiil du
MM
Serqe Taillant Cot>M()nalaire
Petit! Fte scolaire PFestatio doseraient
Hier, les lves de .'Eaole Ma
leineiiew de Men CwClblH scolt,
dans une petite ni mon toute iti
m. ftaient le jour, anniveieaire
c t la Directrice.
lc Uoi>c6 u.urs artificielles COQ
feclionuees par de?* lves du petit
tabiisseuitut lurent offertes par
ceux el a .vielle Scatt, rcompense
des soins qu'elle leurjprodigue et
du drvoi ment -lu'eile leur montre
chaqae jour.
. eu.i .raiment4#touchant d
couler ce tout petits giener,
d'une voix que rmotion latSAtt
trembler un peu, compliments,
fabit et souhaits h celle qui, pour
ux. m; dcpecse snns| compter
dan* re rude labeur qu est celui
d'instruire la jeunesse.Utile Scott
tous les voeux de se? cher* pe
UU se mentra sensiblement luu
be.
La petite fte prit .tiu>u milieu
de i motion gnrale.
Nous nous joignons aux lve*
cour prsenter a la directrice de
U petite Ecole Maternelle lou*
W veeux de sant et de succs.
Grande Fit* i l'MosDio
Vendredi dernier a eu lieu au
Tribunal de Premire Instance la
prestation d<> serment du j'une
Maurice Llantaod tomme avocat
du barreau de Port-au I rince.
L- liituial tait prsid pi r le
juge Lon Pierre, le Parque! ispr
ent pur le Substitut Agnart, et
l'Ordre des avocats par Me S. Alerte
qui, tour toar, adressrent leurs
compliments de b.envenue au'nou-
y t.i mt-intire du lit.i.mi.
Le nouvel avocat rebondit
ion i avec beaucoup d'avance et
tu lea leiUie lieuicUX.
Nous preentoua nos ^compli-
ments i >!: Maurice Liautaud.
A 11 fenne Centrale
.a
^C'est damain merciedi i-"> Mars
courant a 4 heures de l pre midi
qu'aura heu a la 1er me Centrale de
Damien ( Croix des Missions ) ia
crmonie de la po;e de la pre-
mire pierre de l'Ecole Centrale
d'Agriculture.
Le Dpartement d'Agriculture a
lauc a cette occaciou de nom-
breuses invitation;'.
2^11 sera tu outre rqis un nain
M disposition des voyageurs.
Qui ne cunnait, dans notre
pa)2. luvic a |M lo's pioluna.-
Uitul biLMAis..\Mt tl eiiiintiu-
Dtnt HAiTiaMMfi qu'ual lUu^pice
Stfcrunoude deklY > *vtc
une coiupttento el un d6IOiM"
iin.nl auxquels tous, meine le
eliangei, reud uocleurs lit QHBZ nous euiou-
ies Uei ludiama de uoire Ltoie
ue Mdetiae qui y reloue., ltur
loiinaliou prauque,ioigueul clia-
que ai.uee, el to plus houveul
eRATUlTBMIItTi Ht milliers Ue
nos pauvres coui|yairiotes alllf
ge .ues.uialaaiei* les plus diver-
L'altlutnce y devient Itleque
il-b tiaiuluriiiaiious a'iuipoacjuu
Un lyaviuou nouveau a u u tHre
mu eu*chantier
Potir'nutner bout ce travail
nfi^atre, wnoiie hcspice lon-
u-i iincnnr au pie sur le se-
cours de n'iatui. 11 ue lui lera
pas dlaut.
L'hospice, d'ailleurs, ne tait
pa ts Litut..it' tirs un simple
appel de secourt
Il orgbnifctra pour eux, dans
ses jardina, le Dimanche 2b'
ATRIL, une lie granuiose.
Ami lecteur, retenez bien celte
date-
Ncu* en lepailcron.
Varits
i-
Le
Mercredi
I
avec Jazz Band
Entre: 1.50 et z,ih) gourdes.
Dimanche
Letein'aii'dto
le, 2e et 3e pisode^
^Elntre 2 el 3 gdeefc
Par Sans Fil
Kl
\ L*' Jroit de proprit g
J au'Japon ,B
Ecifl m Poi-Waii
Les assises
Le Tribunal criminel de In lot
dlotion du Nord Ouest, a ouvert
es assises le lundi Mari courant.
Voici les cas :
|Mardi 3 Mars.
Vincent. Guerrier, accus do v,>l
d'.trg ut suivi du violences graves
lu prjudice du min ur Bxalufi
sur le chemin qui conduit |au 'iros
Morne.
Juge en sige Achille
Ministre Public Fernand Paradis
\v > tl de la dfense
Mr Magloire, Fond de Pouvoir
Le Jury a reconnu l'accus cou
pable et le tribunal, aprs, avoir
entendu le Ministre PttbKo, acoa
damn Viacent Guerrier 5 ans
de travaux forc.
Mercredi l
'Rmiliao Kavssdint. accus de
vol de caf la nuit avec effraction,
au prjudice de Mr La/.arre Gusta-
ve, spculateur en deur^es*
Juge en sige Doyen AlixTinhaiae
Min. Public William WiUon
Avocat de la dfense
|Me Alphonse llenriquez
"% Le Jury a rendu un, ve:dicl de
non culpabilit et H nilien ,a t
acquitt.
Jeudi 5
l EUieena Jeau, a.cuse de vj| do
mestique, la nuit, de diver objets,
au prejulice des pjux : lloratius
Landre.
Juge eu sige M. Destnangles
Ministre Public William Wilsou
Avocat de la dfense
',Me Alphonse Ilenriquei
J Le Jur>, eu rendant un verd.ct
de calptbiiil, a reconnu l'accu
se des circonstances attnuantes.
Vendredi 0
V"Joseph Meus, accus de tentative
^assassinat sur la persooae de
Jean Pierre (me section rurale
ae la commune de Port de Paix.)
Juge en sige Achille
Ministre Public Fernand Paradis
Avocat de la dfense
Me Thaes Jq Jacques
III L- verlict du Jury a t aftir*
matif.
Lundi 9
Prmisca Suni Vil, accus de
viol sur la personne de la mineu-
re Njmie Tue y Heauchamp,
"Guiaaudee" ' iu<- section rarale
de la commune de Juan Kabel.
Juge f i sige Ooyeu AluTiphaine
Ministre Public William Wilson
Vu l'absence du tmoia Richard
son, rigulirement cit par le war
quet, le Commissaire du Gouverne
PHARMACIli
PRINCIPALE
H. CANONN*
49. Rue Rcaumuc
8B-90 Boulevard SSei% OMl
PARIS
vendant
LE MKILULR MARCH DC MOItTlt
Produits des Premires Marques
et toujours de premire fracheur
UNE SEULE QUALIT i
LA MEILLEURE

RAYON SPCIAL
POUR Lit COLONIES
DHOGUER1B, Il LlUiOHISTBHlB
8PC lALITtS
VraiC et CtrBg*re
SELS nB QtlNLNB PURS
fh Tous produits en Jlacons.
ampoule, comprims, cachets.
SOLCTIONS BlrKlDERMIQVn
BANDAGE9, CEINTURES.
BAS A VARICES
aPPABIILS HTQLtKIOClS
pour totts afte
APPAREILS ORTHOPDIQUES
Seringue hypodermiques
PHARMACIES 01 POCHE. 01 VOTftIE
COFFRES PHARMACEUTIQUES
pour Usines, Communes, etc.
Projet de Facture
et tout renneignement
mu- tUmaruU aarm4$
PHARMACIE PRINCIPALE
41, RUE REAUSuft
ftl-tt, OOULEVtm SERMT0P01
PARIS
MAISON UNIQUE
AUCUN! tUCCURIALS
ni en France al l'Etranger.
MRS!
.Soiy nez les rhumes
uea exilants t(K?w'
Un Bimel BDSiieil.jipiris
rtiplite l'eiploi ns imsibudes
meatuLts iiiemes
t*
B.TO&TO Les dernires formait
ts lgislatives s'accomplissent a
propo de^lu loi sur. le droit de
proprieT. .
a telle r ou*elle di^potiou dter- mat requit du tribunal Jcoutre le
mine 16 conditions auxquelles des dit UDftiin. l'application do l'art.
trangeis peuvent devenir tropri
laiif s mi Japon et en fait dfense
aux citoyens des pays eu les Japo
nais ne jouissent pas du mme pii
vilfe.
67 du c 'dinsi crun. et ei. mme
tempi celle de l'art. 28G teidaat au
renvoi de l'a'laire ta session pro
cliaine. Le Tribunal lit droit auv
demandes du Ministre Public.
Mardi l|
Dieu lonne Buce, accuse de vol
de tabac avec effraction au prju
dke du >ieur Guerrier Alexandre
Lucien Pierre, t "Aubert''.
Juge en sige jM. Desmaogles
Minis.re Public William Wilson
Avocat de la dfense
Me J. C. Si Armand
Le Jury a rsndo un verdiot dac
quitte ment
Mercredi 11
ViUain Louis Jean, accus d'
voir vo ontairement donn la mort
sa mre, la nomme Sis Phi-
lipp
Ju/e en sige Achille
Miu. ubic .Paradis-Wilson .
Avocat de la dfense Hocliemond
Le veidict du Jury quoique aftir
maiif, a reconnu cependant^ des
etreoustances attnuantes S l'accu
l qui a l condamn aux tra-
vaux forcs & perpitait par ,le tri
bunal.
Jeudi 12^
Saintlia Trsias, accuse *,de
jl d argent avec eliraclion au pr
julice de la dame Noelsina Jul
mus.
Juge en sige {Desmangle*
Miuistre PuJttic! l,u Wilson
Avocat de la dfense St Armand
L accuse a t acquitte. .
\endredi 13
J Charitable Oossous, accuse de
?j! avec eliracttou au prejud.ee
de la dame Coralie^Paul.j,
Juge en sige Achille
Miuislera fublic j | ,\V. Wilson
Avocat de la dfense tioebemond
|Luudi LU Mars
"l Albert Faeton, accus d'homici
d ) vilonlaire sur la personne de
Jjan Coias 0.>ras'', eme sec
tua rurale de Ja commune de
Port de Paix. '
Juge ea sige DjyenA Tiphaine
MinHtre^Paolic ^ttraanJ Paradis
Avocat de^la^leiense
.de Tnals Jn Jacques
Ls verdict du Jury a l affirma
lit Albert Faeton .1 t condamn
a tO ans de travaux forcs.
Z, t-e croup est gcu,,
la^ en l minute, p,.
sur la goige el la podij?
ce *qoe la mp;mii0n ^
couviez alois avec u,
cLaude. Une applic
ment de la mise au ht i
gnralement une ait
la nuit.
Vick est aussi bon,
du pour les ibintes
les. Lee iogrditots ;
Les mie d ici ont prouv une tn i0| 1UMI un
^tanae satislattion par l'emploi du ^qm j,, enfamwiL
Vapohub ae VicWs, pour le hu-
me ui venant dau la ^lamille.
ce Km eux rtmue ongiuaue des
biat.B-1 ur avait alleinl une vente
ae l'i million de pots annueile-
meut avait qu'il aileie connu au
Uanada. Jusqu a prsent il n avait
pas ele pu>it>ie aux phaimaciens
d ici d'obtenir le Vaponub de Vivks
parce que l'entire production des
ttoboiauires eiait euiLlove aux
Etat Lnis, au Mexique et. auU*i.a
paill du Uominion. Maintenant
que la kcapacde a ele augmeuiee,
ue giaiTde quantits disponibles
seront toujours assures pour
Teire-Neuve.|
UN DOL BLE TRAITEMENT
Le nouveau moyen de traiter les
rhumes est une mtthodeexterne,
hroltt* la poitrine et la gorge avec
la VapoHub de Vicka et couvre'
avec une flanelle chaude. Le mt*
aicanent camphre, menthol,
tucayptus, huile de Ibyui, essen-
ce de ieetentbiae el absorbe
par la 11 an tout en la atmiulant.
tu mme temps, la eUoleur du
corps de6a^e le in^reuieuis qui
appoiieul la gueiuou ; Us vapeui
agrables seul tuhalees a enaque
tVtpiration a 1 Intentai des vous
respiratoirts eudanimes et con-
gestionnees.
^jt.ts entant n'aiment pas pren*
uie tes mdecines dsagrables au
l'iui. et trop ouveul de telles pri-
ts latigueut leur estomac dlicat.
U'aulre part, les petits savourent
les plaisantes vapeurs et aiment
les eltet stimulant de Vicks,
GOMMENT YlChS EST EMPLOYE
Pour rhumes, maux de gorge et
broncbites. Frotter la gorge et la
poitrine avec le VapoRub de Vital
et recouvre/ avec une lianelle ebau
de, laissant les couvertures lches
autour du e<>u de faijoa que les va-
peurs mdicinales qui se dgagent
puisseul tre librement inhales.
Pour les gros 1 humes de poitri-
ne ou pneumonie grave, avant
d'employer Vicks, des serviettes
chaudes devraient tre d bord
appliques sur la gorge et la poi
trine pour ouvrir les pores de la
peau.
Pour l'asthme, lecatanhe et les
rhumes de cerveau, tonde* un peu
de Vick dan une cuiller et unalcz
etes vapeuis.lnueduisez eu ausci
dans les narines et asiirez longue-
ment.
pour Ue enfamaiioBj,
telles que coupures,
meuitrUsures, contas!
res des mains et des W
verses attachons de U
Vicks est dbit
pharmacies Port 1
Hyan
iT-orf-au-
Agent po\
ftesse dOtut
^>Oii Vve Adib taa*1i
entants invitent les aj
ei amis une Messe
l'an qui seia chantsl
courant (i h. 1/2 la 1
la mmoire de kt.
Adib tiawley dcd k|
de l'anute dernire.
Le pienezit avis liert'
v i talion.
Remwciw
, Le lieutenant wP.
mercie bitn intituii
de lluiche, le uILcieM
et bailien de la G*i
Aiuaiijue, le Litige
les amis de Fort au
autres villes qui lui <
leur kVOipalbie S l'i
mort ae sa regrettts 1
Ni me \ve dgurl
|ne Rosalite Ur
ge ue vt ans i-.i, t
Mdirs, el les prie de
protonde gruUluda.
Hmche, le I9J
t
CON8TIP^
prenem
COMPR
SUI9tl
dl DELOR
119. Au*
xAi
C'EST LE MSI
____PB PUWM
PORT-AU-l.
.Jaa.PKTwnS. "arm
Pfcatiimi du U' !
et 1 tfp '< bornai.
PMl
WABL
WAHL
EWiSBARP
Si la beaut tait la set
raison de sa vogue,le plot
Wahl serait dj d'une vt>|
leur norme.Mais parteek
'2la porte-plume Wahl q
>st tout en mtal rend k
' 'l'iume indestructible ; ellstl
' un plus grand dpt poefi
l'encre ce qui vous dispst*
sera d'un remplissage tro
frquent du rservoir.
MLe fil mtaliqne pri
la fermeture_ du rsen
hermtiquement .de tsoaSj
empcher toute tuite d'encisj
1 'Toute pluma Wehl
tre adapte & n'imf
quel porte crayon New Ps
tected Rversberp du v>:"
dessein.
Maxwell a mohr
1US Ru do Ccatre
t uhi 1 -rki.ics aAin
THE WAHL COMPANY, NEW YORK. N-ti
ermon
L de WaH^is & C% Agents.


LH MfYlS
-
Chez F. Larokf & Die
011 TROUVE TOUT
AU
ffemienl 4'orrfwr par te f rono BAZAR ^BTROPOLITAIR
"SLS^i? *S! i.* -- i SVente dnTeottlrr Grades Rductions-
Dentelle* fcw me*, jmomUm de soie, Dentelle* .Ur J fj ^Pour laire de la place pour d'autre* .rudes,, t confirment renou-
ftl si, Cslotte, Ch^ux Garnis, Plumes, P surs. Paille ftfSds et ^ uolfe marchan5isei 5J aV0D, considrablement rduit .pri*
toa, article PJ-fJ*-- - ^parterie.- De* tfotifs Haute Fantaisie en de certamg | P
*rla uour nuf.s et thaiieau. .le* Mr, P*.-e .la lout-i De-iui-!. ae _. ._ .-, .... .n ^
tout article po
trie pour Hobe et chapeau, *acs Dancings, Cfopeaui -lesn Bact por Enfants, Brosse* a tte,
Peigne* coiffer lou genres des tirons dents, de, Ptes Senti
fric*, atc, etc.
Article*.pour Hom re< : t\ >* m\<>, Ortvttsi, BeteM*. Cbettfoa
de soie, Jarielles, etc. Tous article* poui- mercerie et Lingerie. Cou
Ueui suprieurs.
JBMRHO.NS IN TOUS GENKE.S01 B-whooi pour pharmacie.
, Aluneaialion Liqm ie : uiqueur, i\ ,- Jrt,-, Vin, Clu upagn autb Balle* eu caoutchouc et Poup-4**. Jouet d. r.
Accessoire- dt Plurmioie et Spcialits l'h uni.cent iques. b >es ;
BaMiu, lub s eu caoutchouc Vins et Srop Deschiens, Vin Nourry,
LaVou, Histogunl, (.luinuim Lnbarraqie.lVpto Fer etc.etc.Sil d'Ep-io c
Id* ilauuert,Eeetio eu Gros Sav un antis-pli j.im (note* qualit*.
e#tr*iU,e*euce* pour Sirops, liqueurs et Wiserie.''. ihrants naturel-.
..lous avons re;u le Vritable Th des Aloes, Excellent d;puratu,
Prvduil ouilbaud. Timbres, Papiers timbrs, l'imbre* momie*
N jjT JT.K igartles Cam.1, Articles je Mode en gr.w. Prit pciaui.
fata^t-oau voir, nospm sont avantageux,
. Lave.auet et Cie
Eug. LE BOSSE & C>
Agences- ftprs>ntir>
rouges. C -Mains lo:s -.ni dtt Hm t s'.oc et M consistent que de
quelques ykcesjseuleraenf.les pr mien arrivs an pro'i'eront :
Avant Maintenant
liiqi.
P r"
!a paire
Mi
ColomMan Steainship
Company lue
Sjjc/ steamer a aHoota auariL laityc 9levu-
tyrft. k 14 JJltat*, cotant e^t attendu i 6?oit-
| a^rice- ^ 23 oia Cup-Dtaiticn, fait De.
#ate, ^rtaao et &-iMaic. 5 lepaitua (e^
mme jour potir .fcUc* fovt, Jltuaa/ne,
faimit't C&ycy li^ala et. JacnveC erv &>*..>
poux (c* potu De(aCa>rrkDie et. Jiiapteti fia.
paaarvt ft &. paayeiy
Gbara & C% genls.
rrvtp V|*f Ev.: : rp i
Porle-Mincs Aiiiniii.i' .jues
Epingle cheveu\ n <:^le le paquet
do du la iar.
Boutons pression a rrle
I'. ,ulmi- eu caille, noirs et bl "OuUrhe
G-'rni'ures poui ro .e;
Miroir
Roi gf i.uiup.,, t
Bout, n d- m mh iie<
,,- .. ,
Frtux rois mou* .. i.l- i
* hnassett'-s ij nfants, l
B.is 'le femme- en me.
Crawla en Io*m fraoras
Ch-0*M>t>at i nom ne*. U un''
Bi* He femmes en dit n l> oIf*
Bts de so'e pour feiomM II errpofu
Chemise le soire \ 14 *n erneot
C mbin :t|et 32'seul
CHrau se* hiunche (VM.r h -n mes
Chemises coaJeor k Ici \> i4 .iemeot
do do Arrow''
Chemises pour ta* Sa Tennis Mo 15> lenj.
keWM eombiaais.in pour les sports'
Jeu de serviette* eu 1.11 ..j .r
RiS'.irs .le SO*l ''Pv-w-Vy '
Plumier garnie, pour caillera
Savon ne. te piilumes liuor*4
n ,, Lu rirheuse la boits de J
to.il l.jeme en lubes
' ^n Petits lubes
Chswh g (,,in le paquet 5 caBt'i pour
U.lei>a. ire soudas pour autos "
CifcUc
25
:5
20
Or 0.73
?}. 12
3
: .'|la;do;./.
tu
l r
1.10
60
:0
4 35
20
i.u
n
45
80
1
3 '."
1 50
3 50
! PHI
1*5
3 50
tf>00
. 21
..OU
*.oo
1.00
2.If,
&>
II
la pur;
d>
choque
do
do
do
do
1.00
1.75
5.50
4.50
M,v*

m\i
01
uft
0,
05
15
m
O.t
iR
35
lu
Su-
ri n
n :,,
1.50
2 50
0.50
1.50
I '.cl
1.50
1.50
3 00
10
5u
1 00
50
1 00
lu
IU
U
BU
1.25
l'JOO
*.10
1 Ou
)
PORTIV PRINCE
Agevts je '&ux de :
Heclcer Joiie** J.wpH Mill'ng A C-
XE\V-Y(H.k
|''ar.aco llujaritii t 0 _Rojle hi 19i '<'
The flo ne Inurinc0 CorapiD]
NKW VU".
Afl irance contre l'incen ila
Diainoiid Mati.li Ce
AUamsttes Safe Hoaie 1
- i.
La
e
lodomy D. Jaste
jt/jst le rendez-vous du monde enic et lijaiit,qui
trouve dans/ excution des tr.\i.\ |,Uoio.jim|i ihj ts
comtes aux eoiiis de l'aille, un tjmil ut|ui^ et
{Naf, qui lait que chacun des ouvrjjfea snriis de ses
tHrs e>l un uetil cil:! d'iii ivre.
?t'atle dernier ci 1 de la p cri cnon^Hatu c* qu'ele
t'^M raliser dans et art d :lical de la pnotutjra-
bie.
^ 1
, Hue visite s'impose aux tt'iliss ; nuit .11 u. 0.
ilfCsiiuslii ftji* du entra Ho 1257, Mae compri
aotro la Bue de iasernes et la lue du Champ de
lari.
Charles Picoulet
t 998, Rue Poux, Port-au-Prince
t Ptes Alimentaires^trana^ses
f Macaroni
Verciicelle
Nouilles, elc.
Vins rouge et blanc
de Bordeaux,
Vente en Gros et en utail
N uve'lenient nniva :
Bonbons assoitis 0.U5 la livre
'tioc-dats boite gravure 0#5 la livre
i' boite mohl fantslsle 1.00 do
I ''* Dentifrice 'Pebecco*' 35 le tube
!. mes pour Haz ir Gillette 70 la douM je
Poudres de Talc Kirk 10 la hotte
Grand assortiment de verres vin, i liqueur, et a eau.
partir de Or 1.00..
Malles I. voya-eUr i5 00 chque. Mallettes 3.75 chaque.
Tapis de Or 0.70 Or8.4fe.
COMKSIiBLFS : N oi.bliez pas que notre rayon d'Epicerie occupe
la moiti"(lM n ,ne ma^sin, et coniient un assortiment des plus coti
plels. NfilW Soda SOINTaIN est toujours aussi populaire.
fe
0. 1,'Bublier xpori Company
Souliers HimIs.
Chas T. Halll...|^ tt S"
PolsonK salientoua yanres
\fanolactitr >n Lil* \*i
.sauraacf RUi :a rie,
' i it| r 111 > '. i
\ tl^ & < liamp >nrn' | orJ' QUI
IM.. If. Ml.
COPENU K.l r
urre 0 tnoU< ro nage et cna^ei v m ali aaaMdraa.
\\ S. lalhe* M S>ui
Tabacs jaunes t noirs.
itii (talion il--
Sans 1 il val
l'.ig; rettes Chanteotai
I.iivcIh de denres,
-a^.
orr*es$t09s\
IASTHME,
Sulf inuui immillaiM r'^lISluLl
Globules Rbaudl
aaiUMrti axirrmlleux,iurpm*a.w Tri I
U-Colomb. >S^Mt 1
BUCM
En venle dans toutes les bonnes
Epiceries de la Rpublique.
bhamiem nt d'Adresse
GAB1SLT
DE
Ule EftQDsnuel Ctutln
lfm Gband'Rue
Etage Maikf-t Gryatal.
NESTLE 5
NL'T MILK
.. ->twl -W
&W-.
{stimulant |*rW0/AJ
r.-- je
far * prtncl*
OKIQUCS i NSCONSTI*UANtS
' I m.iHajr produil COnno
CHOCOLATE!
IHE SUiiMIT OF
PERFECTION
aaii ieaea
I
>OUM
QRO&SJFi
Iou* trouverez jloujours Mu\ Lait^llon iens llesll, Jjtatt ^vapor et farine
Lacte, en dpit chez l'^jent, qui se lient aussi entirement vos
ordres, pour remettre vos^commandes^directes.
L. PreetzmannAgqerholin
AgentlQnval pour Hati.
si s iriim a*i
VISITEZ

Kawas


. .

Il


!.X STI^
H
.1
^Sa<
-

I



!
F a maison C L Verret Grairrfltel de France" Pharmacie Sjour]
Marchand Tiiil'eur
Ho 1823 fine flSe recommande au public et sa oombreuse cli-
euile' pour l'lgance de sa coupe* et la prompte
excution mise dans les ouvrages confis ses soins
La maison reste ouverte jusqu' Sliei res du soir.
Htrgc tn< <1'm.
La maison HSILVEiU
iix (jui n'ont pas encore m les jolis articles Ia
fin sm* cpie vient de recevoir la Maison &itt.
doivent, dans leur intrt, s'emj.resser^de passer i
cette maison, car nul part ils ne^peuvent trouver
d'aussi beaux articles ides prix si raisonnables:
Nos articles sont vraiment de toute beaut el de
Irai. Iieur ei nos prix dlient toute concurrence. -
Crpe le Chine couleurs assorties
, extra suprieur .. ,
" marocain carreaux
Soirie carreaux pour robes, et -hernie sa
Tricotiue le soie a barre* i
Ratine voi le ;\ carreaux
Voilesiiisse brod
Crpon franais a barres et a c;irtea,ix
Diagonal noir sap
Casimir anglais nouveaut
Serge bleu anglais suprieur
l'eambeaeh anglais le toutes beaut t
Alpaya noir suprieur
Satiii (ihine pour taillour-i ,
Kaki blanc suprieur
Kaki jaune anglais suprieur
Duck union blanc anglais "nouveautr?"
Drill un on blanc ana'als
fil
Tussor japonais pour chemise ft hora ies et robi
Keps de soie barres couleur poui Jchemi es ho -
mes et robos nouveauts
Itaptiste fine pour chemises.
Persale fine pour lingerie
Calicot percale pour ,k
Zphyr anglais |pour chemises ~ extrajsup ;
Organdi suisse uni et oouleu
lias a (ours demi-soie
Chaussettes cossaises pour en fan
Franc h. Frisky, dernire nouveaut]
Poplin fleurs pour robes
Tussor blanc
imbrie blanc
Voiles couleur a barres
Shirting blanc suprieur
Bas dentelles
Bas sole brode
Bas fil hrod
Lotions "Pivert*-
Tulle pour premire Communion
Couvertures blanche et couleur suprieur
Bandes brodes Madera pour chemises et jupes
Voile blanc barres et mouches
Ratine blanche
Gabardine blanche barres et unie
Crpon blaite et couleur jours
Voile hianc et couleur uni ,
Chemisettes allemandes suprieur
Brabaut noir anglais
Imitation toile orue
Serviette* de toilettes blanohes & couleur
" damassas blanches po tf familles
Nappes couleurs
Petites serviettes blanches damasses
Organdi blanc & oouleur A Narres & carres ut.
Lainage couleur anglais sup, pour jupes
M ad ras barres de soie pour oheiniae lioui ne i
Satinette Foulard pour robes
Peignes franais* amricains
Molleton? b ancs & couleurs sup '
Popliu de soie uni blanc & crme cxXrm
Chapeau d* paille ilneEd'liait*
(lushiiir anglais sup|
Crpon brod franais
Crpon frauais fleura, dernires nouveaut
Serviettes le toilette uf. anglais
lapis cir blanc sup. pour fables
Damass anglais pour matelas double largeur elc>tc.
Aimables clients, vous qui voulez porter, peu de
trais, les plus beaux tissus qu'il soit possible de
trouver sur cette place, ne manquez pas, avant
d'aller ailleurs, de passer chez nou o le meilleur
fcceuil vous est rserv.
Position/i;Xeepiionnelle, au centre des affaires,
i proximit de toutes Itb Banque*, de la douane et
de toutes les Agences le bateaux
ensero,nem nts et lacilils pour voyager en auto
mobile dans toutes les parties de la lpublique
.'Hati et de Ja rpublique dominicaine.
Chambres conlorlable? et surtout trs propres, en
('dateurs dans les chambres la demande des fe -
Monaires. Cuisine franaise trs soigne et des
plus varies.
Demandez visiter le* magasine
de l Htel :
Vins des meilleurs crus de Bordeaux, par bar ri
ques, lamejannes, gallons et par bouteilles. Parmi
les Vins iecliateaux. vous trouverez le plus graud
choix, DOW les qualits et pour l'Age
VINS D'ITALIE* D'ESPAGNE.
VjN DE OL'HGOGNE (blancs et rouges pet 'e reno.nu.
Pommard mousseux, got uiiieain >
le plus gra il ssortiment de Liqueur?, Cognac
gins, wiskies, etc
Absinthe Pernod, Amer Picon, Vermouthe
CONSERVES franaises et amricaines frache
n. eut arrives.
CIGARES le Cuba, Aurora et Habanera.
(.IfARET TES de. toutes lesfabri pies d'Iloti Gros
et dtail.
PARFUMERIE et Cartes postales.
Prix trs modrs.
P. P. Patrizi
v^-----------------------------------:-----------------------------------------------------------------1
Rhum Nectar

Ch\ M, Gaetjens
H 40, Rue du Magasin de l(Etat
117 Rue lionne Foi.
820, Rae Courte.
m et A. Acra

GrandRue-
A ct des Caves de Bordeaux
Voulez-vous voua]habUler a vec^lgance,^ et ;b>o
m ch.
Adressez ^ous l Maison N. ft A. ACRA
iDont la devise est 4* vaxis0 peut bnslicepour
vendre beau coi
Dans son pei lonnel,'la maison compte Tnn maitra
tailleur italien sorti d'un tablissement de premier
ordre l'Italie
Elle esien mesurejde fournir des comp'ets tul faits
et sur mesure, en jeheviote, diagonale, palm beach
drill blanc el couleur, coipors de Casimir po r use
talons Etoffes pour gilets.
Bonneterie
V.hemi rs de jour et de nuit, au (f< ut de* clients
Co's ei manchettes dernires cr'.tlms, Cal ons
et Pyjamas.
Cette maison eonsiitu* Une inziova ion
et le meilleur accueil est rserv a tous ceux qui d-
sirent par une visite tre dfis sur la valeur de
travaux fournls.|
Tout costume command et qui ne rpr nd pas au
gont du client est repris,
On parle franais, anglais,, espagnol et italien
Ceci n'est pas lire
Car de la Kclame jejne sais paa en faire
Cependant si vous passez du cot lu Bureau de
l'Administration postale, a la Grand'Hue
Rentrez la Cordonnerie
Ernest Camille
A la Conscience
/"\ ous verrez que.les chaussures que ce soit sur
commande ou non sont faites avae (jet, soins et
solidit, parce que les ouvriers qui les confectionnent
et les matriaux qui y sont employs rpondant et
justifient le titre de la maison.
Donne avis a sa clientle et aux mdecins et au publie |
'iftDisorm son Laboratoire d'Ulogie en on Laojii
lioIoj e appliqu sous la Direction du
t Ricot et F. Sjourn
Le labor j oire est ouvert tous les jours de 7 hres du
Heures dusoir pour toutes les recherchas et analyj)
s'annonce ci jointe* saut pour le
assermano et ia constante Ure-S
S*-nt reues que le mardi de chaque semaine*'
; dreir ia Pharmacie pour les renseignements
u.8 yesd'iiriDes et Siegastrique J
Rtteciioi de NVassermsnn
Raction de Triboule
h xamen du sang et du pus
Exaine des matires fcales
NIxamende crae)*
^.'Alburoino
Constante Urt
Andr ISIDORE
, 1515, Rue du Peuple 1515 '
:
Matre lailleur \
Prs du Bazar^ Mtropolitain
o pe moderne
Sp ia i en
fomplets d- si ire et de Civmon.^
Prix dliant toute concurrence.
Poi r u n^
tu ieuue laiM'iir in--derne Andr ISinORK. n
ISIS. Rue du Peuple 1515.
Tout M- du Bazar Mtr politain.
>> ; oua
vl
La seule peinture ne changent pas de et
B
SL
2
Sa-ti-na
: m
Prpare spcialement p*>ur le climat (P
The Charles fl. B'own pa nt o
1
Geo. Jeansm.c &
A !<>n,s
L'Organisation De La l''irestonf
Est Saine, Solide Et Universdbj
iJN tablissement indusUiel Oit conM
v un arbre: il prospre, non seuil
par la puissance de ses racine>, mais !
rar la vitalit de ses branche-.
La Maison Firestone dispose de toutes
onrcet de puissance. Fer-.ne ment enH]
cinles dans la grande maison-mre I
branches s'tendent au loin, verdoj
et vivaces.
Dans le monde entier les Pn-us PireeltgB
ont exerc uiie heureuse influence IV !
transports et partout o les gens rool
eu: des bandages de caoutchouc, il*
appns avoir confiance dans la mis
Firestone. Vous aussi devriet exiger i
votre voiture soit munie de pneus de c***]
marque: elle vous garantit le confort, ]
t scufit et
Le Maximum de Kiiom8tres pur Frj
L. Preetzman Aggerholmj
Port-au-Prince
PNEUS
.-*
Tlrestotte
t

I
110 Hue des G^ars
Tlphona : NJ 7



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM