<%BANNER%>







PAGE 1

tt MATIN UROPONAL, lave le sang 1 Rhumatlsmas Nvralgie Goutta Gravelle Artrlo Sclrosa Obsit ^ Oui veut PeUle* J un '' • K2 7.. artre lenoblement d*e f cln. le. "rlcc. et lobS.lt* doit u"n.r l'.xe. d'.eld.^urlque. ce polion de notreorjan *me •t flr de. cor. rullrea a'VRODCS*.!.. L'indiesilon prin.r -I*. *"?_.Jl Vtixc-.em de I nrterio sc.roii f*"" !" ? Xt tout in^'^S, le dveloppemrnt des • %  *• 'V-de i. A !* priode d? pr*cI6rose. 1 ta* "irique dan l'organisme n employant l'Urodonal • Professeur FAIVM. Prot de enn lot I rUnlurilt* • Poiuef o |Ubl Chliel.'-. • •! %  %  '•"•" M t Plff. rDALIROL & e? Bf n etrfo • gasens. tortStatut • Artre • oc.erosv. %  MM beitMWM.^IrtedlM de U femme. Arifiritisme. crdiop*mio. LINYCOL vrli' cklmsm Baume %  "" %  .£ %  K ;~—as, uuies. OoutW, Lunrtwo. "• Due oowelle reprsciUUon DE •Il CWr de la Lune Laos leceicles .mondain on souhaite de vo.r elfouynou. va'le leprisenlaiion de c-II-pice charmante, on seulement cu8 de la P'ce ble, e ou .1 ntre tant eVeefeJl, %  %  f cor a e cause des personnages eux. mfl mes qu wna dœ>e, f*~ff* par les pt'* coup, . irgje.de ce. tains critiques, vou froot pj r Ur cette nouvelle f i-duplexcuiion dce petit bat d œuvre, toute leur P'iVe aimable, et toute leur Ht* d'iriisle. Mme F Vierd voulra re certainement H belle p^aite.quelle peut en to t point r*Ua*r.UuJue sera aussi le Pi rrot sentimental maie ne ter, udlcrurt onU; Maximilien la Co'ombine dlicieuse qu'elle a su tre... ^^^^ ^ Mort du Professeur lutiast WassermaQ Le Purgatif ttV-i! „ c'est la [Pilule du D r D er.aut i /7. /?• i i a n. i W — '""" Ftolle I prendre, _„.... dit • ar.voe.ee Seule *8 foet 1 oppriment l ollelle eiiUli pe WJ eseleee. i „'eleanip-e.fepeieu.eeeiefe 1 Irth a etweeacaat perte #•!• %  U •• p %  % % %  %  %  •TSE : weeamt. a e"e. LAXATIF, i a" u Produits du HaranJ Veuve Vac/ion Pour la beaut de remplir ces rles dilliciles et dli esta? •MeaiElie (extrme gauche) el El*e Vil ard (extrme droit ) sont les 1 ux eihietee dsigns pour retnp ir cette lourde ta lie. lis ont la force, l'nergie, la rapidit et %  uriout la science ilu jeu pour ^e tirer d'altaire noire p u gr.si.de iiwafuciion. | Avec ces cinq athltes, notre H gne d'avants aeia homogne et BOUS auroua beaucoup de chance de lutter avec succs conlie les Ja niaicaus qui sont d excellents foot balltrs possdant un trs haut degr la technique du foot bail asso iation. fsotre ;i 0 ne de dfense est con Due avec comme demis : CudOZO, Mavs et Cator ; anieres: Kegn r et Caesagoo, et but : Lavonis •ISi ma faible voix pouvait avon quil-iue poids au aein de la com Diikiou de Foot Bail et lui faisait adopter IVquipe que je piopose, aurait t une ebance pour nos C0UUU ^ Em. B. ABMaND entier pendant tout le match. LL ntonte reerfeta droit de Un des contrles loi.t moment Le luiquiM „,a le I don de • rti devra quitter son sige, Leccsda lerreta derrore les go .Isr'est permis qu ux voiures. Il P st formeiiement Interdit de e*l tenir debout. Les invits sont pri^s de se pr senlei l'.Dtreeavec leurs cartes. Les cartes 3 gou;de sont en vente ch /. Simon Vieax et t i n Vaiils. \u lst atb5ricn WaSHlNGTONLe Snat a re e . pour la seconde foi* la n ml -lion de M. Warrencmme et lo* n,% gnral, ta dct 1H de on-S session itreord.oere endant que que temps afin de pme.. !" u Praideot Looi.dge aeloisoum.Ureunaui.enorn U vote a t de 46 voix contre 39. : USSH Voici le ,exle du dernier lel MunTCfO par Moneieurf.be^"V*Sdentu d Rei'L ; Ce soir uu camion partira 5 h 1/2 pour amen, r 1 equii e Port Pau rince. Me G orges Lger, pr UOauitlai i Lou.uiwiwu U football, Monsieur r'aitifou, capllaue de l'jutpe Natioiale et quelqu.e auir.s membre fteitl. I & n K,Uront cette nui. la reoe m.e ut> M u.pursj rt iua.cin. Dero-iu matin ceux c. seront donc Poit Te programme de leur rception g| u p „ 8 a ..le.livaur*d. ;cepuu../eulhiu..eurueu 4 ui M jmeieeioe, ch-1 des persouua Jes of'iciels et dans les cerche de excursion*. _. Le pitm.er match aura heu Di nranctie^Marscouiaiit Libert Egalit Fraternit Rpiblique d Hati ARRT BORNO PRESIDENT OE La REPUBLIQUE Vu les articles D de la Constitu lii.n et 3 du Ueciel du J *vril 1910, relaiil au Oouseil d Etat; Consideraut qu'il y a lieu do pour ?jir au remjjlace"ieut d MceaMUil les bOeeeikerB dciai Adolphe Vl biuoe. fc.iiuie Jeuue, dtorgM .N) ray. LU c eur Emmanuel > rc er, Elieune Mng ouv, Laurore Nau. Meteliui Benoit, appels a d'au trs tonctioQS : Prochain voyacje Je iouveratas anulai* LoNUHESPour la premire fois depuis sa ma'adie. le roi Uaor CPR dorn audience au palais de Buck.Dgham plusieurs pe.sonnes en >ue parmi UwqUelUe lord Bue kHihead.secrbiie des Indes Ll-ap'ts leadetnirts couvcllca dficiellee, il t dcid q..e le I0 i et la reine quitteront Londres le 19 Mai?. H vovageioul ipcogil lo jusqu' Gnes o hosembu queront sur le yachtjoyal. Houilles Diverses PARIS— Le courie Skria iatic.nl. avec .V tlerilot la eltu. t.ou .Ullici e de |aVv.og>.e au tUJet U Ja^ueation dtg IroLtirei. LU.MJBES Le prince George=, fils cadtt du roi et de la le.ne, e tubi l'ablation des amNgdales. PARS\NSF1L le Protesseur August Yon W.sp rmann, crateur du clbre %  ysime d'analyse du WJ o„i poiti sou nom, est mort hier I ge de .V) au*. li tait >ui dei pc a r a s 1 aetriolagistet de [AlM Us diverse rae.tioJe? dexa m .fi du s...g humain opre da.'son laboratoire, lui avai'nt assur une universele po t .ulari • La Mlda>4U Secit 'd'assistance; rnuUeUf •recoiMe d utilit pibliqae j la leiuiiieR C8 f e du lia/ftn Crme du llir.m Fleur du Ha m ; Poud.e de RU ) Savon du lla.em Eu mert-llleo e du II .rein (pour la beaut d^ la clipveluie) f.oiion des t sars Secret du Harem: Beaut des yeux, des ongle et -les vre-. P'.a'a*de Ilotes en poudie. En vente che/RAOUL HWR0*lR ^ cOt d Dereix, l623,Grand Rue U Sauie '3 partir,du H^vril la Guinaude sera traitslre t'amjle des rue, desitracle> el du Feu,)le. Alfred N-Cj 1912 Rue du •\Liiocce M s iQtu qu'il vuni^ne i • t\ or t mer sten itr farhvellt ] ttock de maiiliHiiditaje, Huile d'olise Uiret,, (tille ti par gallon. Vin Blanc el Boudai gallon et bouteille Liqueurs et aiiopi NV.rky toutes i Hhuui tin pu galion Le DOJPU du Premire Instance Prince donne avis | le tirage au >oit d la prochaine ses est tix au 2<) SUni heures d** l'epra de ce Tribunal. P. tais de Justic*. R KM VVanted a cierk, translate Eieudi lui vice ver.-ii, use a tji perly a .a ^ood IT i i person. il B T| General L Pain.ii>'> UK On demande ut blo de traduire dl Anglais et vice ver re la machine qui oit ver?'' d*oi| Se prseut r eor gence de la igue 8 U. B Tl Agnt] Les Membres Sli le Solidarit ,onf informs qu'ils ont t ,nv, t? la messe sp tituu* vamoLiiiH gcuide -Us ca.tes 3 ptides deni e c'Md.... ad.a llfgO. Le talon SbcnceiUeetiebuMM |ie|*i4 teiie. Uu ut put ce le cii.btiver AURKTE ARIICLE IEH — Sout nomme Conseillers d'Etal Messieurs bup pli.e fis, Prlat. Ar.hui Lescou flair. Uoctenr en Mdecine, en ci-n Secrtaire d-E-at, L-'poldPiB chinai. Lom.ni.sa.r. ; du Gouverne meui. li.otheParet.av. Lommii ltir du f.ouvei ne.ne.it en Ap|-el, l)„r.us Gaiixte, l)oc.e,.r en mede.i ne, Ueteraldueiio b.g.do, Sel del Maison miiune du l IB! dent de la Kfpublique, Dieudoun Uharl.a. nola.re AHTICLHL' Lcp.sent Arrt terap une p ur soi tir son plein eue* pnt.r du ter avril telle Uom au l'a.ais .Natloi al, a Port au Kr.Doe. le 18 ^' rB ,yi5 an li^eme de llndepentance. BOlLN' Par le Prsident : Le SecitauodEtat de llnUrieur et des travaux Publics, KenT. AL'iitalE Le Secie.a.ie d'Etal de la Justice, UelaLairel'IKhKKLULIS I* Secitaire d'Etal d.s r menes et du Cummtrce. Fernand UI.1S Le c ccietaiie d-btal de Plnstruc UonPtbhque.de ,'Agrict Itu.e tl Ou Tiavai., llerm^nu llttt.UX Le Seculaiie d'E.al dea helbtions kzteiitvita ai ns lutes, LCon LEJEA>. Varits Ce soir U fte de Stiosepb llnousat tait part d U m)rl a ge de triant ;* "me U, liott mre de notre ami P. M. Beilioit, Lieutenant ,'e I G mdarmene d Hati, survenue lundi Mi'.che. Les funrailles ont i u heu 'e m *IP iotr. — C ndolancfs aux parents prouv s. o npaijnie Sttrall Traiisatlanlintie Le S'^mer Oir-ivelle da retour de nota el d porte d i Sud est nflenlu fort au P.iuce vendrait 20 courant. U repartira le BeON jour pour Uint Marc/lonaive.y.in de rii cip H-.en, Puerto PUIa, et le S in Ju' et le H.vre prenant fret el passagers Port au Pnnce. 16 mars 192) L'Xgent E. KOdevUl Ch F. LmlSl & Cit ^Viennent d'arriver m par le N VP* arides suioAiits : I f r Fiuee, uauteile* de soie, Deilelk u iiS Calotti Chicana liarn... Piuoaea, rieurs,, RunaLe, Calolies, wr audrltM e .Oe Mollis li Irtoea, eto "te. Oreeite, Bri S..UUOU unaite : i^r.. ^u,c V^ ; 0| BeUeu cou,. uuc et ^^rTJ Accs -oiiee ac l U "^ ^ J\i s e t S.iop Ue.cl Ba.eius, lub e eu C"OuUi.ouc V ^ Lav.nx, tlislognol, ^^^SSmmLl^ J hV,T r iieVlioii.Tf,nospru S o U tS L'est demain la Fte deSinJoseph, IVic.oa.iici r du Sauveur et Pairou des Uaffief* Comme no s l'.vous dj unonce, elle s ra liiiLm.neijt celbre: Mt-sse sole.me le. loin %  bola, K !i m sse, Ueprs ntations 1 1 i\ p J1 I il 11 P Sn?uatOgraphi uea, etfl, tlUl il U1I,V Le produit -, toutes les tetei organises est d-stin Petcb* vemu.tdel'tighsecotra -et .u Grand Suut; c'est donc une bonne oceas'. n pour chic un de tmoigner, en y apportant *on obo'e, sa pit it sa loi en la bont et la proU ction du vur pou^ de JUrli. ' t A veudre \ de bonne conditions : L ne Chapelle en fer forg pour placer s'ir uue louioo. S'al.esjer au bardsii du Journal Port aufnoce, le 17 gifi 192i Le leamer "Minai llorn', pirlira do Si Marc ie sa.uoui il col raat pour l'Europe. Ceux qui d eiraat proer de cette occ.siou sont pria de s'adie=ser OLOlFi >\. U A^ Co OLOFr'SO.N LUGAS&Cie Agents —————^e> &f ^P*"** Lgation ~:l 1


PAGE 1

LE MATIN Haytian American iSugar Selliog Agency. R.T. AUGOSTE—1941 Grand Rua Uainu Hasco 20 Carlier.en vente l'Agence ( Maison jH.Tancrde Auguste) ' partir du iuadi,^9 HJiai s 1925. g Aux priz suivais; 'De 1 19 barriques53 cents or le galion Au-dessus de 19 barriques— 48 ccutimesyor le gaiion. Eug. LE BOSSE & o Agences—^Reprsentations Sfc Z-ifiPORlAU'PBWCX Z ..aytiit* centraux a*^: ^l^fFarln.. Hauu ou— Bouta, ftou 8 ;rtcJ. *Tlie Some^ Insurance Comiianv' i 55 Aut*ncc conUeJ'incendl .Diamond lalclt Ce Allumettes < Suie Home 0. S, fiuhltei t'iport Companyj Souliers R eds: Chas F. Katllaue ft §" Poissons sals en tous genres Manufactures Lile lns'ce Qy 5*.V*suranoe sur la vie, Stiil.ou hht* A.i Vins &Ihaœpagne_Bordraus p h, II ( Milai ._ JCOrEMliGLF Te Danois, fromage et conserves alimentaire*. W. S. lathews • Son) Tabacs jaunes et noirs. La Rationale Sans Rival Cigarettes' Chantecle. Envois ds denres, U TROUVE TOUT AU BAZAR WOTROPOLITAIII i'3eiiU a'ni\enurc ^-faSids fteftdct as Pour ta r de la place pour d-autns irticlea.et co i.,, m*>.i ,tuou y t oire man-baum-*. uuus m s ronsidr bleui.t red..u le* prix de c r . usait de*, vous les e rt/ c aies el marqua avec .< e < laueUes rouges. Certains lois aot des Un, de stock et si (ODfistest que de ijUMijues |i. ces >ejitimni,lc puuiier Bi yclettes! Bicyclettes Porte .Mine c Eversti. rp i Ho teMines Au unatique Bpiogiva a cbef Ai eu ciille le paquet do do la carte Bout ea | ression ia carte Bouto s t ti mule, DO rs et b aov Sou U<* lie G. i i UM poui ro;e; Miroirs Bouge C m^act Boulots u. manchelUi o a ^ w p'aqu raux cols mous ,. |J Cliaubm u s d'enfants, la paire %  de femme m *oie, la paire Wav . r en tous ge re* CUuaseiie 4 booiaaa, | a pai P* '""ns n rot n, la ptire Bas de soie pour Itmm.s lUeropof" them. e de ^ir e. .No 14 s u emeot wnoinaisonfl p ur garoooel N„ 3! et SlVsol, Owm aea Waeetei pour s SJHI rlT ,al r k k,NV "seul.me D t r ao do "Arrow* • ibenifee cesibioalaoa pour l sp0 V Jeu de semelles en p„.,i r Baaoin de sortie "Snirmi • ni.mier. garnis, fl0u r tliers %  tfVeanme pr.ufli*e8 'Luaor*' C0'dtr^een",uLe L s 8ri,,,eUSe,ab0iled 3 e petits luhes u.vs ea pui teront Aruni Miimeni! 'P-'O Ortt.75 ^ 15 20 M 5 05 la dou/ u5 t> Oo 10 0b 1.50 l.zo 00 |S 60 I, [p;.;ro C' t iO d. .g 35 2 5 20 lu 1.60 80 •0 5 80 Ml 3,80 1.50 3 50 1.6 i.to j.:>o 1.00 >0 i.O i 2.00 1.00 chaque a.75 to our 1 ou 1.7.1 li.rio .50 8,50 3i0 i.,, i .00 2.oO 0.50 I.d0 2 50 1.50 t.oO 3.OC 10 50 1.00 .0 t.00 10 10 0 o 1.X6 B 00 2..0 : (.0 Fabrique par la yramle Socit Manuac.ui io: e d Aime et L^ciet. Ue St Htiennc ( i racce } la h.cyclfite S\eltc est la beulo qui runit a la Lis toutes les qualits de perfection requises de BOe jours. J'un mi in-eprochabie, tt'iiii6 lgance Itidlacuta* ble et d'uue souaite iacori.parable labic\cle(e >\eite est ton Oie de tous les accessoires: l'umpe, clef pneux et chambi es air Michelin L'est la grande marque •lui est sorti victorieuse aux plus importantes preuves sportives dans le monde entier. En vente chez. Nicolas Cordasco trrivl : 0.3S la livr r-'" 1 runes • i'*Mgi lU nie,,i-q U ei 5 i est 3 Cad u, ss.,1,,, f ,J, J£ ** PhnBaa rtervoir do d 0 o do .\'tuvel| t .mint Bon bons UN* Uiocolats boite gramre 0.8 la livre "boile mlai lantHibie t.00 do PleDt B i,u te ,.p, W O0 1 : ,. llelube ,, "7 r ,, ' r , .Vi r .V' 1,tUa '•' lad,, lue Uudr^de r|, h.rk tOlabo.le Orauo %  easnimaei es se ,*> vin. a liqueur, et e.u. v „ a P*i t ir ilOr 1.00. M,lles .1, tOjtf-Or fJ 00cha,,ue. Mallettea 3.7 chaque. rnuc^Tinitt ".{"* rf 0 '-70 a Or 8 i. la m?tf s5 e ma')r bie B" que no,re rt n ^'Epicerie occu -e pleS Noire So 'a Bofxriiv ST 1 "" •• wn rti( i ** P' '0 a pieis. ."\otre M** &OL.\rAlV C 8 t toujours aussi popula re. Voici 5 produite Oui meirent en valeur la beaur de la femme: POUDRE SIMON SAVON SIMON et inimt table IT CRME SIMON CKr^ESIf *M J. SIMON >.' %  >sr 'p\ v-, ^ ^ ,'^^ ^ fjMSI S) |MN % CD 6o A-VS OC 5C/CCffS, L U Petite Uni > ^ 10o"/, hua; DU LfclSTfUC (Avue sa fidle cUeiitle qu'elle viui. de recevoir des soujeri luxuci.x puur dhiLtam eiilaiita, Las Ut soie, dtUtiles, pailuiiitne, \ais>.ile, aiticlts pour iadeaux. t^. 'liou$s2aux, layettes, medlet oouvtcux a prix inodtrs. Kabiiitei bouies aviver i G.U25. En vente dans toutes les bonnes Epiceries de ta Rpublique. M ^i NESTLE3 NUT-MILK CHOCOLATE ti: ••u^iC'% I %  BHVUeXCt^ Par ft.a pHnc.m Tou, irouverez^oujours d.i L ait Coa1ens5 Hestle,'; L} ,it tmw et bnoc ^ciua, en depjt chei I' iga.it, qui se lie.it aussi entiretiienl vos ordres, pour remettre vos commandes directes. L € Preetztnann—Agqarholn Agent^ynral pour Uaill VISITEZ Kiwas 'i



PAGE 1

i i-s .uAll.^l f • M. et A. Acra 4 ct des Caves de' f Bordeaux Youlez-\ou* VOJS .habiller a vermeil ganec, et .bon march. Adressez 'OUI la Maison N. & A. AiIRA Dan la davis i os; di V I a petii biuoice pour vendi'e beaucci p Dans son pei .onnel, la maison compta un rnnilre tailleur italien doi'ti d'un tablissaient de premier ordro d'Italie Kilo esi en mesure le f rinrr le cs*npleta. te1 I alt rt siii' mesure, m cheviole, diagonale, palm beacb, drlll blanc et coulaur, coupors de easiaiir pour Dan talonsKtoffes pour gilets. Bonneterie Chemises de pur et de nuit, au got d6! clients — Cols et manchettes dernires crations. — CaJ ons et Py(mes. Cette m tison e oi s'i une ia .nvatiin •t le meilleur accueil est rserve tous ceux qui d %  iront par une visite erre dlis sur la valeur de travaux fournis. Tout costume command et i|ui ne rpand pas au got du client est repris, On patle franais, anglais, espagnol et italien 4£*>ris en tilateurs dans les chambres! la demand d'< *enaionaires. Cuisine franaise 1res soigne el des plus f tries. Den.andex visiter les nrnjasinti de l Htel ; Vins des meilleurs crus de Borde tuw par liairiqur> i|aiiis|snDSS, gallons et pir bOltteUles Parmi les \ ins de chatea t>. vous trouverez, le plu i gr ud rbnix, p.mr les qualits tt pour l'ge VINS k.ITALIE A D'ESPAGNE. VIN DE BOUttGOGNE(bUnoa et, rouge* e 1 le renom ..' ( P i a mardi mousseux, . plus ch %  [ ur es iie-i i s^. u un • ni i chine \ c MI Ire "?ed 4. • 1 V . %  %  %  AU Souples* Elgance Fini trs lion march. \\rU ton march, lires bon march' TIAS] Jles TMes 12.000 Feuilles de Tle* '.ol o Qualit Itapidit Solidit Rhum Nectar Ch. N. i! i i s.i n m tente clieutle pour ll^oanc J si i-ou •• p^omnle execuu.ui mise la is les oiivr.i j confi sei s i ig La Maison rcile ouverte j i |> .*•>> %  • t • \ r a m ><1 f/#VV C ITE %  %  \ t". Pharmacie Scj u ne Donne avis s:i cil r-le 11 aux et au public ou'll tranfaorm son Labora'oi'-^ J'Ulogie en un Laboratoire biolotfiP PI i| u^ SOIJS !a Dinc Dr Ihcoi et b \ /-• i i ouvert I i I n s 'ulouiez les r^c %  i i i f ai onc ci lointe, saul pour le Hatftriu tel la t D e Scrto SirjDt reue que le cl S ad:-.i • : -,. 4 laiyea J'" u %  S Rac • %  ^ '.. Tri i Vt, du poi '-•:•! I n • ( i n'en himt rrarh-t 4lhuminn re et or m i n'e Dr n •;> r r La maison H.SILVEI (..u\ eau> yrticles des prix si raisonnabh K s aiticles sont vraiment de toute beaul h lichcur el nos prix dlient toute concurrence] Crpe le Chine couleurs aa^rtles i " exlra supeiieur marcenin carreaux S iri .i a-ix poar robesjet chemise* Trlootine Me S5ie b irres Ratio* voile carreaux \ oilcsnisto brod Ccpon f am.is barres et carreaux Tlagona' noir sup. ('as mlr anglais nou/eaut S irge bleu angl-iis superieu Pealmboaeli anglais la toutes beauts Alpaga noir ajprlaur Satin Chine poar tailleurs Kaki b'a ic suprieur Kaki jaune in jlais supri3ur Huck union b'a.io an )|ais]"nouveaut3 • Di'lll union blanc anglais Tussor i ) our • emWe A hommes et rob lleps de SJ'O H barra ; c nleur pour ohemises a b| ms3 et robos n) v :auts. Papti-ite {las poar ohs iis£s Peroa'e fine pour li ger.e Calicot porcilo pu Zphyr anglais po ir chemises Sj extra supi Organdi aui^se u 'i et couleur lias |oura de ni BO! : Chaussettes oo i uses pour enfants Fr neh Frisky, ler;iir.> nouveaut} l'^plin Heurs pour robes Tussor JJ a i> Lim ris hl me t oilea cuu'eur A barres Shirtin \ i no BUprlC i Bas dentelles Ras soi i d e Dasfil hroJ Lotions vert*Tulle pour prem'r^ Commu lion ( ouvertures blanche et ooul r suprieur indss hrodees Madsra pour hemises et'jupes Voi'o bl-i'i et a moue tes 'latne blanche (ahard aa uanoha i narrai e'. uu",e Crpon b'anc et coileur jours Voile hia ti t. -. %  etflir uni i hem'Sittoi ides suprieur Brabant nsir aig i -, I a litai 1 >n to 'o c : • i • Servi et'5 il i blanches &ciul ur la o • ; ; nches pour fa utiles Nappa cj ds I stes serviettes blan lies damasses Organdj ulaur barres & L'inijecou eut' aoglalg sup, p> ir jupos Mairasbar le pour clieinis t h Sl I -"' %  > %  %  %  %  car robe ilrmal im i ca ins ons b i :, £ ... 0ur3S l) in de soie uni blano crm xtra ne d'Ralll 1 .1 i r m.il |ii su ,| o i brod Ira io s an; * Uleu,H dsrniraa no iveaute 1 ' u!. an liai, • -r tables a carn h ami %  pjar matslag lo ib'a largeur vous qui voulez porter, '' lissus |,l soit possi z nou o.i liai 0 ?; r •,"' iw, ... .,,,,,, '' ; ;l : set I, • ce ml on .i re'serv^. pas mi v %  ?^^is. Wn l.t >< i le | e" •• il | ., s ( J,. ,., ,_.[,.„, Sa-tita • ... U r iiestone selle nirer lo! est ciiinm no.i spulemsj a H s Prpare apci ni pour !( %  climat dfaili. Tlie Gharlea fl. E'>wn Painl Q (ro. Jeaosme&r.('(i Ai'"' u i, mail uuid | .l-ll.S. .. de toutes ce* : K-mrnt enrt .:)oi)-mro — sSf \ lu.n, verdoyanMi [ el vivaces.. j It. Pu -us FirestooeL : i.P.u.Miee sur 1*9 il >s cens roUl %  > itchouc, ils c. .'l.iiicc t::ins la marqC_ Vous sasai devrie exieer qatj c voiture soit niuuia de pueus de cettSl • garantit ;e confort, mi ... t £ Maxmurii de Kilomtres par Fri L N t Veetzman Aggerholm Port-au-Prince PNEUS ~m k> re tient rta" 'Ast' %  rr-ziULL^ut--'. l>'



PAGE 1

BJRECTfiUft ntOPMETAIittt MIJUMEIU Cieaieai Mayiuire BOIS VEHNA 1368, |{ue Amricain fa NUMEPj £0 CENTW8 ducation publie ne peut et l complte. Greard Quotidien TLPHONE M* 842 18me ANNEE M 545 POttT-AD-PRINCB (HATI MERCREDI IN mng fi grand moyen Je la prire '< ( 5me Sermon de Carme ) fcarlerai .Dieu, bien que "Dis que cendre et pous|t une crature qui a cet S privilge, celui de sala Dieu. Toute la crald tiom.ii itfjau Crateur, yiuiai1 > m d lierb ; l'm; plauie jusqu'aux astres I clatant-. Les ciex iaUa gloire .IJ DRU. L s laule.nl un hyurti,,„.,-. mis en ..voir COnSCl^lbloutseui >!e-dire: parle lus, tues n me voix, prie lis. euiement c'est un pri|uul'liJ U:IJJ seul, c Id |Ui. VO'X ,lc II Itouic euiii a quaa J il i e-i.; i c'est unj obliBsl Ufl I ivoir pour nu [w eu, i rn-u |' 0I iro Ipneux. AUSSI (UU3 topr.nii ; (,u a beau 8* coi me dan i es }&* UIJIU urea comme 9il r i ue, ou d | oie ii v e aumiuie uni : v 't' ne n i iiiu.u.-ir, [o le en de laine an l e t i' : pioche a un Pineui, i pomme Fbkr le 'ciiueuu, eauue %  eescatasIprevucs toitre I sFPeui n u, CL fU qui vient se poser Y ur '•' l"' v res ue.s"epro. icer. iUtS P'cll S*ct CcUX 1 b. tuent ravale.-, l^plu ^ud eu ur et Tuiles eux-mmes In l'homint sa.., i d bl P^r lui mme Y tuutaoifl io, s iofl f'te. Unnenjuioi [aucune au. q u.u '' ipj,ai fj' '?"" tune | e J"iicli u m m F* uun acciueuU f"i aucune, >., IM? luie fcom prtcdiua pfiewuaj, ..,,,,. [ 0l ^quci d p Jt % ^.eaciii.iuvjc et l'-'iepa. q licNu (J|1 7 e ue B ., u UJJl J Chl UUl i^iUdu le .•?" ^Pi.e %  ute. j* Livres tout u P'.fie. Si lu. f eur Uts A.ualo.\?V u tt Pendant g>u se j^, llf^uir quand I tl ^".tque ***! %  Ce>, p r 3uu "" liiuuiuliH P' lw V*uai„ r^t-u-HHU-tti C ,,,m *fid.ioe, [ u: *uv C i d | ume r, UcVc ^pu5 voir P*" mimurte — C 8 KULqu s l ,OUa ' mp„ et qui est le Matre des .Valions lAuiandtz et vous r, c vrez bi vous prtendez que volre prire neN p iS exauce, que ces en v in que vous vous es adress Dieu, qu, s'est lait sourd a vos suppl.cat.ons, qu'il ne nous a pas rendu la sant que vous dsiii ?.. cette converftton qui vous lient oœur, c^s que vous n'avez ;m>u denunJ cest que VOJS n'avez pas su dtIII m.1er. Uieu quiertile Pre sait hien w i"i noua est ncessaire. Mais [i veut-puisqu'il nous a cres Udrea, Il veut que nous reconnaiaBions noua mmes ses bieutans et le besoin que nous en a vous. Il veut riioinuia-eliiial, humilie, continu de la crature. Il veuciauMre du cœur et non seulemeui celle des i>res. Lu ouire, i. M rserve la ...omeui, la laou de vous exaucer, car, avaui tout, ce quil deture pour vous c. si ie saiuiltiicl. tk loua tes auires biens nesr veiuqua ociui-ia. ol tarde vou, accorder ce que vous soil • cita, ccsi quil veut .rennjjitun utiu qu; vousrscottnaissiez qoeoeal a Lui que Vous dev.z I u 511 ne vou, accorde pas 1 •'•. ce que vous sotuol1. c'est quil vous a do li mieux, MUS que vous V0U1 en rei.d.ez coinpie, c'est qu U vous o autre cuo %  qui IOI.I j ( tre imuojei ie peroiuoo pjur votre d.ne, estpreoseui m | m a iruuieui d voue twuUsur et de voire aatullerneli Cir, IOOJU principal de h pr iro doit tn le bien siip ;ne •aui u t i i „i, la, luirjsuiuae 'l' 1 '' 0 US. ha ,i p. %  luce uuaie d>i ce qui rem. wee tous e^ uieua ,jue .\ mv btign ur uoui relise OU nom eu.uve. Uai pue se siuve, qui ne pi ie paa J oauine . C esi le m jt du h sud Uoc ur de la prire daiul Aipiuiisd de u b 'uo i c II laut loujoarapuer et iiejumis cesse!'--ac e'iei . L'est la iccoai luaujai.ou ie Jsus lui-miuie, Lt pour ccu, nu Sianuifcoeur sului pjitoij, qaaudou neput Mire amreuie.ii. li f tt Ot pri i dans la kui.iion, autrement l'on succombe luiauuntemenb Veiii •/. et tnez. Le secours de Dieu ne manque jamais a celui qui le d • m m Je n %  mouiuiut a avec cous t mce. ajoutez l'histoire Je Monique. Lue a pri, pleur pour la conversion de son lus Kile a pHsse la nuit en larmes I en pneres pour qu'Augustin ne §*^"'" pas d'elle et ne parut I'-""' Hune. El CVM prec.se'"""'''um.tm de cette veille nnnarucfie que le uavi equie.uf ie le lils ia.it ami = se.og,.--. 4,1118 J va cepe.li.urpoi.il waversioa .duquel icasupaUw uuus uuua saune nure semwnttJ*pujsstotes?l| vave.sla Je. la vente si la vie. Il va vers A ,J 1,e ue Dieului^-^ve *um U OxUli f Cui||i|l ,, iiu w^m dWr t abanJonne, MOuique ist exauce. Augustin va vers ie sacerdoce, {" • %  *"*. telle est teiucacil d ** f'iei.. S %  I %  ans pareils pour leur Solidit Elgance Confort f'iutclieur lu vente partout 1 l< s i ouiiiiaii• •> adi esser a LiO^Ei Agi %  Keds Pabricsd lamanteporla UnHed Stat %  Rubber Company MM. Herrtme^C/iamberlain enH S8(J 8 dut un e Spril Ue ordinforf l'ar les deuj PiTiniors. PAMSLeairevie i§ MM. lier |' M.Perriotars ;" , ,, W n,mM. Cl.ami,, •' avec kqosl il s'toiretw ei.de h f'-oii la piu> cordiale. Aanl da ;i".n, M Herrloi M n,aab.r '•"'. dilar "la crrt>aioe |.ii Il f llW 11,'ilO ^__ •a I proposjdeh Canne Lus v avi ; %  'iv % %  cW ,i awHd i,ni i, !) % %  Iwireaj iujtir.'ioi il nendtm ht r i '"" J. i..,.ti ,,u .v,|,l, ir ,i_„| tlM-iurioillur.', plibliwjBl l, r ,Miil,,|,;i,>. 1.M.1111 < id.-iHi p.ir i, inija i lu r ((|jl Nil ,. iir ,l i/'"< Amert m SugarCy, Porlau-Piinco, Bail! Il tbi Fvrier 19 Monsieur 11 roi ..m Heraui, StSltftaln d'tat de l'Agri ultui i, l'oit -.tu-Prince. Monsieur le Sculaire a Etat, adresv de demande d renfeigiemonts. La Coupa; ie vous prie de croire ,p, !„• i l'ootire diepo. •mon de vol,, Dpart. m< n t pour lo.it s a.. In, in.tiration qu'il pourrail dsirer. V.udu/ „ ..r, Monsieur le SeflaiM d'Etal, i assurance de none cooswratioo dialiofaSe. gb: l.i r rl EI.LIUT, l.'rsidenll joua nooi ren .,„, *' 8 : Cl*awl r^ oodil M II I ll( 1. . ,e ptfstftJenl daernseil h r aux jouroaliilei qi.r.s.s in .... i ; Hrs nicalion ot'ij uellt vivante a t sbbuea : M Ni lot el M. C.han.:.,;!,„, (lll pi ura. ui k-ura ehaoxea do v U >i Hir Ici diffres problttfs di po litique exlreuie el rpria cmtnt MM la btcui.ie avec la deit-nu.ini lion da iei lu relier en pleine cor dialit des f olulions acceplablea pour les oeux pays. „es conversa JIOUS oi,t pi, eue les points si n luis des p.. Llmes poss le, n gocialions continueront ptr la voie Oiplomaliqge avec le nmetarac re an.cal ... Inison h v.c les au tins allis. l'AlilSv. Il, rriol a eonf.r avec .MM. Chamberlain et Banaa. La liai ee ooaaidre buiouis que ie PiOlocole de Genv. peut servir de base i u ne solution "vt nluelie <" P^blœa de seuritt. (Hli dj s qie M.Lhimbeirdn il a.e q. e re aoounaat a'a plus au< une valeur Au cours de cet e :ire i n, MM llerr.ol et Charmai-un ont p,'i ne I.UI allusion a ia dernire ae sjou ni conseil de la Socit d s dations a Gen,.vH ; ils ont huit ut iivi^ l'avenir.M. derriot a lail remarquer que 1jterMftMal IfUgau poui>uivrH.t tes eflorti Lubia lC> le& bonnes oaaisoos. Nous avons l'honneur d'ac r--. %  %  '.... da voira dpche da n crt., N" _',.i, nous dem niant dts raoMiKoemeoia au l l|(t le 3 plaolations de cannes Cba, .Nous noua supratoooa de VOIM raira savoir qnae point o en cal uiuv la rcolle ..le.vscHn.u,, | tt %  -lai, a elo u, au na01 '• • 1V ""paa encore Qui couptr toutes ce. cannes pour la %  H ihl ttl l"> i-, la nou> iug. vona vous une g ,a ee au. a t r "" ,, J", s '" pl Mai nonne la preuve u un ,, „.;,. ,., a ,, sstim me.d lev Non av,„ 8 eu cuire le 8 g |, B gurpiige de u>uUier eue celle ...,,,, ^.,, lU porta tra bien I L'ama ai ans l '"""' aa Bucmae depaasa DOS preyiamns, I. raut voua dire qaV vanld introduire cette .anne i daus aoa pUnuuiona, piri.„l,,,,en, ,, e e „, |hii|i g n n eu Ml .r, q ua w vaiielea, mai. telle peu vraie i „2; '" ? M M| "^",.,,.,,„,,. P o e --" b. tn n uupariaran* de.uem a kera. '-"' "" ""* "iclaa publi.par cariaasjouin^ ions • provan,ea; UtMetSaUi iu aucun d entre eux ne noua a Dr JR. TU3AU0 Dentiste 2l iacuiten de Montral • • ae Aow auras et de] a lia va un, Jriv.iux en orel en por celiine. tixtiuciioiis indolores iar l'uiiasth.isie onducliVe |' ".' l";:^ %  r^CialorjHmi 'e jeudi. Chaouemeat d'Adresse Cabinet .Me Clment 4. Coicoti' D t Uiue Frou ^Enfacedultu.eaudei'Enregi, Mafia : de R hs a io b Soir -6U.hr> heurta pour trouver le moven d adaoler "Protocole de Genve su arobl "•da^uru.dsosi'e.polr'ded" i""^', 1 in for lqui feraitloa P r las pbjacliooa iT.'ann-q.iPs a .ni la runion de l'assemble de M a U A. en So,.iembre. V Chamberlain estime de son * de C0 ,, 9'uter,llie en *lle, n ;.,,e Le ministre br.tan •">pie y e qpos el aucune dci iloo n t tal prias, Mr li.u.s, qu. a vu MrH rri, t l"> le th,.,,, ue M. Ii.mber Wo, ama^isoBaiiliudeaon Bliaote b.b.uells Tanl accord m.mo p arl e | nvec ,A |,, in Je onraol d, garanties lunlaaiaiaa 2in..rra.| eociWemeni la ten sion exiatant eu Europe. Parisiana 2'eudi a 5 heure* \ l'occasion de U l^te de Si. h.graadera j! tll -isappnpr.a,, poilr e§ ciU$ J i 8 heures Grande Soire i>iiv\r.iiE ri Je mon NU NEGRI Rflchs33z ayant d'agir U Ne faites rien la lgre, car a luuif. .ti.iun.il'argent ue :-e gagne pas la.ilement. Nous savons que oua voudraient s'habiller clgammtnt pour les fles de P pics, mtis tal le problme r 0 n-is... | rh.billir bien c S peu de f.ais.l 4110^ Juui; chez Kaw.-is Ilcrm.inos QUI rtanaanidaracatali de* tissus ds soie, de soie et ci.fo. de laine poiiriinmin set leaaueetda loole beaut.des a.li.-les pour mariages. Ail / donc sans era ..le les vii, 1er. Votre l.ou.se aufflra loujnnta pour v.,u p-.mtllre de s h ti s t„!re vos goii's el vo.-< .-1 rires. mmm Ktwas (fermais 205 t 20 i, RuTrav-.Hre u cni.es les iepifurs Le tro.a.me congrs des l D " meurs et r IP'eddu Onuver aament aura li. u les vendredi W et aameiii 21 du courant. La aran de-.-le da ../.de ch.e lais N^t'onal ara uti'i e p>ur '• fiancea. Div.. 8 rap-..r a aur ,|M que*t...n de haut i-i,Ai SPlol| Soumia au .'.onicis par plusieurs Membe du Curpu. V U Termelure des tra'a.i, , mel. aoir, 1 y au a h.,, a ,7at a es Jida In.,1 ; inmaiche vis.ie „, Travaux de roule du Pond le. \.\ grs. c lttffc Jamaqiie-Hnii llMt un d. voir pour | 0 „, ,. eut U qui ta.| un. eawaine 0 ni du Fout bail de .lSK J"1 %  ';•'' "l'H'ii.ul.re la forma tjo de outre q.npe nationale nui ^Muon.rerl,p i p ede,aL •>oua allons nou3 trouver en fa ced.,, 1(I dv..,s,„r ( .pu l ss; 1 l 5,3 '..i-sl po.rq.oi n,,„ ,j evon U 5 Inlpotef les n.tiiltins lJe ho nmeg. uos Dcama l f lire de la e ,„ Bine demWre an journal le '-MATIN"' J-nsi-op,,. une quipe a l'IJ. prei. ' ££**£" *'" '* u 1 L. dainrendre que ";;;;:;.;Tep,r excellence, ne se %  '-J-uir pure ma „, ualrio : ('"> r la Commis luul d'abord la Mo du ,•..„,„ J'"'—-1er OD fmn. .,„i !" de| 1 „r< Vli r htbi U(Je d J huar enaemble. Ce tria, je ne le trouve qu3 lanerquipe de/a Tu Mieaave B ruadolt! au cent (rempUeuil le b ,it" U neU s?? wss 1 " %  %  • 'os le „,, h 1 a d < (M" daui ail.en r M t pnlaaanla, eapabea da ,-.. n d.a TTZV '' %  w TS eantre larri, , a n ,„ ut:;;;; 1 tl r *-A Qi ont ceux m,i p OUrroo j


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06380
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, March 18, 1925
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06380

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
BJRECTfiUft ntOPMETAIittt
MIJUMEIU
Cieaieai Mayiuire
BOIS VEHNA
1368, |{ue Amricain fa
NUMEPj 0 CENTW8
* ducation publie ne peut
et l complte.
Greard
Quotidien
TLPHONE M* 842
18me ANNEE M 545
POttT-AD-PRINCB (HATI
MERCREDI in mng
fi grand moyen Je la prire
'<
( 5me Sermon de Carme ) "
fcarlerai .Dieu, bien que
"Dis que cendre et pous-
|t une crature qui a cet
S privilge, celui de sa-
la Dieu. Toute la cra-
ld tiom.ii itfjau Crateur,
yiuiai-1> m d lierb ; l'm;
plauie jusqu'aux astres
I clatant-. Les ciex ia-
Ua gloire .Ij Dru. L s
laule.nl un hyurti,- ,.,-.
mis en ..voir COnSCl^l-
bloutseui >!e-dire: parle
lus, tues n me voix, prie
lis.
euiement c'est un pri-
|uul'liJ U:ijj seul, c -
Id |Ui. VO'X ,lc II
Itouic euiii a quaa J il
i e-i.; i c'est unj obli-
Bsl Ufl I ivoir pour nu
[w eu, i rn-u |'0I iro
Ipneux. aussi (UU3
topr.nii ; (,u a beau
8* coi me dan ies
}&* uijiu urea comme
9il r i ue, ou d
| oie ii v e aumiuie uni
: v't' ne n i iiiu.u.-ir,
[o le en de laine an
let i' : pioche a un
Pineui, i pomme
Fbkr le 'ciiueuu,
eauue . eescatas-
Iprevucs toitre I s-
FPeui n u, Cl. ,
fU qui vient se poser
Yur '' l"'vres ue.s-
"epro. icer. iUtS
P'cll S*ct CcUX
1 b. tuent ravale.-,
l^plu ^ud eu ur et
Tuiles eux-mmes
In l'homint sa.., id
bl P^r lui mme Y
tuutaoifl io, s iofl
f'te. Unnenjuioi
[aucune au. q
u.u '' ipj,ai
fj' '?"" tune
|eJ"iicli u m m
F* uun acciueuU
f"i aucune, >., IM?
luie fcom prtcdiua
pfiewuaj, ..,,,,.
[0l^qucidp,Jt,
?^.eaciii.iuvjc et
l'-'iepa. qlicNu'(J|1
7e* ue B.,u UJJl.
J Chl UUl' i^iUdu le
.?" ^Pi.e
ute.
j* Livres tout
u P'.fie. Si lu.
feur Uts A.ualo-
.\?Vutt Pendant
g>u se j^,
llf^uir quand
I tl ^".tque
. ***! Ce>, p,r
3uu"" liiuuiuliH
P'lwV*uai
r^t-u-HHU-tti
C,,,m"*fid.ioe,
[u: *uvCid |ume
r,UcVc^pu5 voir
P*" mimurte
C8 KULqu s
l,OUa ' mp
et qui est le Matre des .Valions
lAuiandtz et vous r, c vrez
bi vous prtendez que volre
prire neN piS exauce, que
ces en v in que vous vous es
adress Dieu, qu, s'est lait
sourd a vos suppl.cat.ons, qu'il
ne nous a pas rendu la sant
que vous dsiii ?.. cette conver-
ftton qui vous lient our, c^s
que vous n'avez ;m>u denunJ
cest que vojs n'avez pas su dt-
iii m.1er.
Uieu quiertile Pre sait hien
w i"i noua est ncessaire. Mais
[i veut-- puisqu'il nous a cres
Udrea, Il veut que nous recon-
naiaBions noua mmes ses bieu-
tans et le besoin que nous en
a vous.
Il veut riioinuia-eliiial, hum-
ilie, continu de la crature. Il
veuciauMre du cur et non
seulemeui celle des i>res. Lu
ouire, i. M rserve la ...omeui,
la laou de vous exaucer, car,
avaui tout, ce quil deture pour
vous c. si ie saiuiltiicl.
tkloua tes auires biens nesr
veiuqua ociui-ia. ol tarde
vou, accorder ce que vous soil
cita, ccsi quil veut .rennjji-
tun utiu qu; vousrscottnaissiez
qoeoeal a Lui que Vous dev.z
I u 511 ne vou, accorde pas
1 '. ce que vous sotuol-
1. c'est quil vous a do li
mieux, mus que vous V0U1 en
rei.d.ez coinpie, c'est qu U vous
o autre cuo qui ioi.i j(-
tre imuojei ie peroiuoo pjur
votre d.ne, estpreoseui m |ma-
iruuieui d voue twuUsur et de
voire aatullerneli
Cir, ioOju principal de h
pr iro doit tn le bien siip ;ne
aui ut i i i, la, luirjsuiuae
'l'1' '' 0 US. ha ,i p.
luce uuaie d>i ce qui rem-
. wee tous e^ uieua ,jue .\ mv
btign ur uoui relise OU nom
eu.uve.
Uai pue se siuve, qui ne
pi ie paa j oauine . C esi le m jt
du h' sud Uoc ur de la prire
daiul Aipiuiisd de ub'uo i c II
laut loujoarapuer et iiejumis
cesse!'--ac e'iei . L'est la iccoai
luaujai.ou ie Jsus lui-miuie,
Lt pour ccu, nu Sianuifcoeur
sului pjitoij, qaaudou neput
Mire amreuie.ii. li fttOt pri i
dans la kui.iion, autrement l'on
succombe luiauuntemenb Veiii /.
et tnez. Le secours de Dieu ne
manque jamais a celui qui le d
m m Je n mouiuiut a avec cous
t mce.
ajoutez l'histoire Je Moni-
que. Lue a pri, pleur pour la
conversion de son lus- Kile a
pHsse la nuit en larmes I en
pneres pour qu'Augustin ne *-
^"'" pas d'elle et ne parut
I'-""' Hune. El cVm prec.se-
'"""'''um.tm de cette veille
nnnarucfie que le uavi equie.u-
f ie le lils ia.it ami = se.og,.--.
4,1118 J" va cepe.li.urpoi.il
waversioa .duquel icasupaUw
uuus uuua saune nure sem-
wnttJ*pujsstotes?l| vave.sla
Je. la vente si la vie. Il va vers
A",J "1,e ue Dieului^-^ve
*umUOxUli.f Cui||i|l, ,,iiu
w^m dWr t abanJonne,
MOuique ist exauce.
Augustin va vers ie sacerdoce,
{" *"*. telle est teiucacil d
** f'iei..


S

I

.
ans pareils pour
leur
Solidit
Elgance
Confort
f'iutclieur
lu vente partout
1 l< s i ouiiiiaii-
- > adi esser a
LiO^Ei
Agi
Keds
Pabricsd lamanteporla
UnHed Stat, Rubber Company
MM. Herrtme^C/iamberlain
enHS8(J8 dut un eSpril Ue ordinforf
l'ar les deuj PiTiniors.
. Pams- Leairevie i mm. lier
|' "';''?'".<"> M.Perriotars
;",,",, W n,m- M. Cl.ami,,
' avec kqosl il s'toiretw ei.de
h f'-oii la piu> cordiale. Aanl da
;i".n, m Herrloi M n,aab.r
'"'. dilar "la crrt>aioe |.ii
Il f llW 11,'ilO ^__
a
I proposjdeh Canne Lus
v
avi ;
'iv
cW ,i awHd i,ni i,
!) Iwireaj iujtir.'ioi il nendtm ht
ri'"" J. i..,.ti ,,u .v,|,l,ir, ,i_|
tlM-iurioillur.', plibliwjBl l, r,Miil,,|,;i,>.
1.M.1111 < id.-iHi p.ir i, inija ilu,r,((|jl Nil,.iir.
,li/'"< Amert m SugarCy,
Porlau-Piinco, Bail!
Il tbi Fvrier 19 ,
Monsieur 11 roi ..m Heraui,
StSltftaln d'tat de l'Agri ultui i,
l'oit -.tu-Prince.
Monsieur le Sculaire a Etat,
adresv de demande d renfeigie-
monts. "
La Coupa; ie vous prie de
croire ,p, ! i l'ootire diepo.
mon de vol,, Dpart. m lo.it s a..In, in.tiration qu'il pour-
rail dsirer.
V.udu/ ..r, Monsieur le Se-
flaiM d'Etal, i assurance de no-
ne cooswratioo dialiofaSe.
gb: l.ir,rl EI.LIUT,
l.'rsidenll
joua nooi ren .,,
*'8 : Cl*awl r^ oodil M
II I ll( 1.
. .,e ptfstftJenl daernseil h
r aux jouroaliilei qi.r.s.s in ....i;
Hrs n avait qbi u fliciter s Ha i,iH
tioiisavec M. Cbamborlaia .*t ;,.
p.'l il lan dj d'dccotd sur err
lail es (pi, stions e-Mrii J fP.
Kuih- 1 a cou n,> nicalion ot'ij
uellt vivante a t sbbuea : M
Ni lot el M. C.han.:.,;!,, ,(lll
pi ura. ui k-ura ehaoxea do vU>i
Hir Ici diffres problttfs di po
litique exlreuie el rpria cmtnt
mm la btcui.ie avec la deit-nu.ini
lion da iei lu relier en pleine cor
dialit des folulions acceplablea
pour les oeux pays. es conversa
JIOUS oi,t pi, eue les points si n
luis des p.. Llmes poss le, n
gocialions continueront ptr la voie
Oiplomaliqge avec le nmetarac
re an.cal ... Inison hv.c les au
tins allis.
l'AlilS- v. Il, rriol a eonf.r
avec .MM. Chamberlain et Banaa.
La liai ee ooaaidre buiouis que
ie PiOlocole de Genv. peut servir
de base i une solution "vt nluelie
<" P^bla de seuritt. (Hlidjs
qie M.Lhimbeirdn il a.e q. e re
aoounaat a'a plus au< une valeur
Au cours de cet e :ire i n, MM
llerr.ol et Charmai-un ont p,'i
ne i.ui allusion a ia dernire ae
sjou ni conseil de la Socit d s
dations a Gen,.vH ; ils ont huit ut
iivi^ l'avenir.M. derriot a lail
remarquer que 1- jterMftMal
IfUgau poui>uivrH.t tes eflorti
Lubia
lC> le& bonnes oaaisoos.
Nous avons l'honneur d'ac
r--. .'.... da voira dpche da n
crt., N" _',.i, nous dem niant dts
raoMiKoemeoia au ,ll|(t ,le 3
plaolations de cannes Cba,
.Nous noua supratoooa de voim
raira savoir qnae point o en cal
uiuv la rcolle ..le.vscHn.u,, |tt
"-lai, a elo u, au
na01 ' 1V""- paa encore Qui
couptr toutes ce. cannes pour la
* H 'ihl ttl l"> i-,.....la nou> iug.
vona vous une g ,a ee au. a t
r' "",, J",s'" pl Mai nonne la
preuve u un ,, .;,. ,., a ,,
sstim me.d lev Non av,8
eu cuire le8 g |, B gurpiige de
u>uUier eue celle ...,,,, ^.,,lU.
porta tra bien I L'ama ai ans
l'"""' aa Bucmae depaasa dos
preyiamns, I. raut voua dire qaV
vanld introduire cette .anne i
daus aoa pUnuuiona,
piri.l,,,,en, ,, e, e , |hii|i g
n n eu Ml.r, qua w
vaiielea, mai. telle peu vraie i -
2; '" ?M M| "^",.,,.,,,,.
Poe--" b.tn n uupariaran*
de.uem a kera.
'-"' "" ""* "iclaa publi.- par
cariaasjouin^
ions provan,ea; UtMetSaUi
iu aucun d entre eux ne noua a
Dr J- R. TU3AU0
Dentiste
2l iacuiten de Montral
ae Aow auras et de] '
a lia va un,
Jriv.iux en orel en por
celiine.
tixtiuciioiis indolores iar
l'uiiasth.isie onducliVe
|','".',l";:^ r^CialorjHmi
'e jeudi.
Chaouemeat d'Adresse
Cabinet
.Me Clment 4. Coicoti'
D t Uiue Frou
^Enfacedultu.eaudei'Enregi,
Mafia : de R hs a io b -
Soir -6U.hr> heurta
pour trouver le moven d adaoler
"Protocole de Genve su arobl
"da^uru.dsosi'e.polr'ded"
i""^',1' in" forlqui feraitloa
P r las pbjacliooa iT.'ann-q.iPs
a .ni la runion de l'assemble de
M a U A. en So,.iembre.
V Chamberlain estime de son
* " P-U-le de scurit
' l liscuaaiot
'' -.net fui
a*
*
couver
! '.' i." ueraita
lalrsa^al v de ,-, mtl
' la I frac.**
dsarlMtl la d irmement
aiie. -Spa
asm si que tout Pr |e| gnral
l'""1.";' ''' bs rur
I ide de la s.uritavec (rb.tra
pobUfttoiradasdilferanU .ia-
l-rl .e dsarreemeni viendrait
IU V' S Mn ",,lrelien avec
M. llerr.ol, M. f.l. nberiaiu aflir
M qna daaa l'ida de toutes al-
lis, aucune fronli.e n tait ex
&f,l2Pal?al 'U,Ur U* "**
y-ia..t au dsarmement, I* Grande
Bretagne paeOciperail volontiers
ute coii'rence ruiiManl toutes
l'H gr-n 1 s puissante-.-
M. Homo, et i. tnimb.rlain
ont rg..i.-ma..| d.-eul l'opportuni
le de la pub icaiioa du rapport ,1,
[' m\*;,m> de C0",,9'uter,llie
en *lle,n ;.,,e Le ministre br.tan
">pie y e qpos el aucune dci
iloo n t tal prias,
Mr li.u.s, qu. a vu MrH rri, t
l"> le th,.,,, ue M. Ii.mber
Wo, ama^isoBaiiliudeaon
Bliaote b.b.uells Tanl accord
m.mo parle| nvec ,-A|,,in ,Je
onraol d, garanties lunlaaiaiaa
2in..rra.| eociWemeni la ten
sion exiatant eu Europe.
!
Parisiana
2'eudi
a 5 heure*
\ l'occasion de U l^te de Si.
h.graadera j!
tll -isappnpr.a,, poilr ,e ciU$J
i 8 heures
Grande Soire
, i>iiv\r.iiE
ri Je mon
NU NEGRI
Rflchs33z
ayant d'agir U
Ne faites rien la lgre, car
a lu- uif. .ti.iun.i- l'argent ue :-e
gagne pas la.ilement.
Nous savons que oua voudraient
s'habiller clgammtnt pour les
fles de P pics, mtis t- al le pro-
blme r0n-is... | rh.billir bien c
S peu de f.ais.l
4110^ Juui; chez
Kaw.-is Ilcrm.inos
qui rtanaanidaracatali de* tissus
ds soie, de soie et ci.fo. de laine
poiiriinmin set leaaueetda loole
beaut.des a.li.-les pour mariages.
. Ail / donc sans era ..le les vii,
1er. Votre l.ou.se aufflra loujnnta
pour v.,u p-.mtllre de shtist!re
vos goii's el vo.-< .-1 rires.
mmm Ktwas (fermais
205t 20i, Ru- Trav-.Hre
u cni.es
les iepifurs
Le tro.a.me congrs des lD"
meurs et r IP'ed- du Onuver
aament aura li. u les vendredi W
et aameiii 21 du courant. La aran
de-.-le da ../.de ch.- e
lais N^t'onal ara uti'i e p>ur '
fiancea. Div..8 rap-..r a aur ,|m
que*t...n de haut i-i,- Ai SPlol|,
Soumia au .'.onicis par plusieurs
Membe du Curpu.
V U Termelure des tra'a.i, ,
mel. aoir, 1 y au a h.,,a,7at a es
Jida In.,1 ; inmaiche vis.ie ,
Travaux de roule du Pond le. \.\
grs. c
lttffc Jamaqiie-Hnii
llMt un d. voir pour |0, ,.eut
U qui ta.| un. eawaine 0 ni !
du Fout bail de .lSK
J"-1. '';'' "l'H'ii.ul.re la forma
tjo de outre q.npe nationale nui
^Muon.rerl,pipede,aL
>oua allons nou3 trouver en fa
ced.,,1(Idv..,s,r(.pulss;1,l. 5,3
'..i-sl po.rq.oi n,, ,jevonU5
Inlpotef les n.tiiltins lJe *
ho nmeg. uos
Dca- ma lf lire de la ,e,Bine
demWre an journal le '-matin"'
J-nsi-op,,. une quipe a l'IJ.
prei. ' **" *'" '*
u 1 l. dainrendre que
";;;;:;.;Tep,r excellence, ne se
"'-J-uir purema, ualrio,:
' ('">.....r la Commis
luul d'abord la Mo du ,..,
J'"'-1er OD fmn. .,i
de- | 1 r< ,Vli, rhtbi,U(Je dJ
huar enaemble. Ce tria, je ne le
trouve qu3 lanerquipe de/a Tu
Mieaave B ruadolt! au cent
(rempUeuil le b ,it"U neU
s?? wss
1 " ' 'os le ,, h 1 a
d< (M" daui ail.en r, M t
pnlaaanla, eapabea da ,-..nd.a
TTZV '' wTS
eantre larri, ,an, ,
ut:;;;;1" tl r *-A
Qi ont ceux m,i pOUrrooj


tt MATIN
UROPONAL,
lave le sang
1
Rhumatlsmas
Nvralgie
Goutta
Gravelle
Artrlo
Sclrosa
Obsit ^
Oui veut PeUle* Jun'' , K2
7.. artre lenoblement d*e
f cln. le. "rlcc. et lobS.lt* doit
u"n.r l'.xe. d'.eld.^urlque.
ce polion de notre- orjan *me
t flr de. cor. rullrea
a'VRODCS*.!..
"
. L'indiesilon prin- .r -I*. -*"?_.Jl
Vtixc-.em de I nrterio sc.roii f*""?
Xt tout in^'^S,
le dveloppemrnt des * 'V-de
i. a !* priode d? pr*cI6rose. 1 ta*
"irique dan l'organisme n employant
l'Urodonal
Professeur Faivm. --------
Prot de enn lot I rUnlurilt* Poiuef
o
|Ubl Chliel.'-. ! " '""
M t Plff.
rDALIROL
&
e?
Bf n etrfo gasens. tort-
Statut Artre oc.erosv.
Mm beitMWM.^IrtedlM de U femme.
Arifiritisme. crdiop*mio.
LINYCOL
vrli'
cklmsm
Baume "". K;~as,
uuies. OoutW, Lunrtwo. "
Due oowelle reprsciUUon
DE
Il CWr de la Lune
Laos le- ceicles .mondain on
souhaite de vo.r elfouynou.
va'le leprisenlaiion de c-II-pice
charmante, on seulement cu-
8, de la P'ce ble, e ou .1
ntre tant eVeefeJl, fcorae
cause des personnages eux. mfl
mes qu wna d>e, f*~ff*
par les pt'* coup, . irgje.de
ce. tains critiques, vou froot pj r
Ur cette nouvelle f i-duplex-
cuiion d- ce petit bat d uvre,
toute leur P'iVe aimable, et toute
leur Ht* d'iriisle.
Mme F Vierd voulra re cer-
tainement H belle p^aite.quelle
peut en to t point r*Ua*r.UuJue
sera aussi le Pi rrot sentimental
maie ne ter, udlcrurt onU;
Maximilien la Co'ombine dlicieu-
se qu'elle a su tre... ^^^^
^-------
Mort du Professeur
lutiast WassermaQ
Le Purgatif ttV-i!
c'est la
[Pilule du DrDer.aut
i /7. /? iian.iW '""" '
Ftolle I prendre,_____....
dit ar.voe.ee Seule *8 foet
1 oppriment l ol-
lelle eiiUli pe wj eseleee.
i 'eleanip-e.fepeieu.eeeiefe1
Irth a etweeacaat perte #!
U p "* *
TSE : weeamt. a e"e.
laxatif, i a"u"
Produits du HaranJ
Veuve Vac/ion
Pour la beaut de
remplir ces rles dilliciles et dli
esta?
MeaiElie (extrme gauche) el
El*e Vil ard (extrme droit ) sont
les 1 ux eihietee dsigns pour
retnp ir cette lourde ta lie. lis ont
la force, l'nergie, la rapidit et
uriout la science ilu jeu pour ^e
tirer d'altaire noire p u gr.si.de
iiwafuciion.
| Avec ces cinq athltes, notre H
gne d'avants aeia homogne et
bous auroua beaucoup de chance
de lutter avec succs conlie les Ja
niaicaus qui sont d excellents foot
' balltrs possdant un trs haut
degr la technique du foot bail
asso iation.
fsotre ;i0ne de dfense est con
Due avec comme demis : CudOZO,
Mavs et Cator ; anieres: Kegn r
et Caesagoo, et but : Lavonis
ISi ma faible voix pouvait avon
quil-iue poids au aein de la com
Diikiou de Foot Bail et lui faisait
adopter IVquipe que je piopose,
aurait t une ebance pour nos
C0UUU^ Em. B. ABMaND
entier pendant tout le match. LL
ntonte reerfeta droit de Un
des contrles loi.t moment Le
luiquiM ,a le I don de rti
devra quitter son sige,
Leccsda lerreta derrore les
go .Isr'est permis qu ux voiures.
Il Pst formeiiement Interdit de e*l
tenir debout. .
Les invits sont pri^s de se pr
senlei l'.Dtreeavec leurs cartes.
Les cartes 3 gou;de sont en
vente ch /. Simon Vieax et t i
n Vaiils.
\u lst atb5ricn
WaSHlNGTON- Le Snat a re
e. pour la seconde foi* la n ml
-lion de M. Warrencmme et
lo* n,% gnral, ta dct 1h de
on-S session itreord.oere
endant que que temps afin de
pme.. u Praideot Looi.dge
aeloisoum.Ureunaui.enorn U
vote a t de 46 voix contre 39.
:
USSH
Voici le ,exle du dernier lel
MunTCfO par Moneieurf.be-
^"V*Sdent Kingston 17 Mars 1921
r Crnvallier Fort au Prince
t UlajOBl ce soir.cirons St N.arc
Jeudi matin. mart|N
m.ii |Cor>u d Rei'L
; Ce soir uu camion partira 5 h
1/2 pour amen, r 1 equii e Port
Pau rince. Me G orges Lger, pr
UOauitlai i Lou.uiwiwu U foot-
ball, Monsieur r'aitifou, capllaue
de l'jutpe Natioiale et quelqu.e
auir.s membre fteitl. I &- n-
K,Uront cette nui. la reoe m.e
ut> Mu.pursjrtiua.cin. Dero-iu
matin ceux c. seront donc Poit
Te programme de leur rception
g| up8a..le.livaur*d.
;cepuu../eulhiu..eurueu4ui
M jmeieeioe, ch-1 des persouua
Jes of'iciels et dans les cerche
de excursion*. _.
Le pitm.er match aura heu Di
nranctie^Marscouiaiit
Libert Egalit Fraternit
Rpiblique d Hati
ARRT
BORNO
PRESIDENT oe La REPUBLIQUE
Vu les articles D de la Constitu
lii.n et 3 du Ueciel du j *vril
1910, relaiil au Oouseil d Etat;
Consideraut qu'il y a lieu do pour
?jir au remjjlace"ieut d MceaMUil
les bOeeeikerB dciai Adolphe Vl
biuoe. fc.iiuie Jeuue, dtorgM .N)
ray. LU c eur Emmanuel > rc er,
Elieune Mng ouv, Laurore Nau.
Meteliui Benoit, appels a d'au
trs tonctioQS :
Prochain voyacje Je iou-
veratas anulai*
LoNUHES- Pour la premire
fois depuis sa ma'adie. le roi Uaor
CPR dorn audience au palais de
Buck.Dgham plusieurs pe.sonnes
en >ue parmi UwqUelUe lord Bue
kHihead.secrbiie des Indes
Ll-ap'ts leadetnirts couvcllca
dficiellee, il t dcid q..e le
I0i et la reine quitteront Londres
le 19 Mai?. H vovageioul ipcogil
lo jusqu' Gnes o hosembu
queront sur le yachtjoyal.
Houilles Diverses .
Paris Le courie Skr nistre des all'a.re* eti*n'uoies di
rVlUg^e, u.8cui>ia iatic.nl. avec
.V tlerilot la eltu. t.ou .Ullici e de
|aVv.og>.e au tUJet U Ja^ueation
dtg IroLtirei.
LU.MjBES Le prince George=,
fils cadtt du roi et de la le.ne, e
tubi l'ablation des amNgdales.
PARS\NSF1L
le Protesseur August Yon
W.sp rmann, crateur du cl-
bre ysime d'analyse du WJ
oi poiti sou nom, est mort
hier I ge de .V) au*.
li tait >ui dei pc ara,s
1 aetriolagistet de [AlM "
Us diverse rae.tioJe? dexa
m.fi du s...g humain opre
da.'son laboratoire, lui avai'nt
assur une universele pot.ula-
ri __________
La Mlda>4U
Secit 'd'assistance; rnuUeUf
recoiMe d utilit pibliqae j
la leiuiiie-
RC8fe du lia/ftn
Crme du llir.m
Fleur du Ha m ; Poud.e de RU )
Savon du lla.em
Eu mert-llleo e du II .rein (pour
la beaut d^ la clipveluie)
f.oiion des t sars
Secret du Harem: Beaut des yeux,
des ongle et -les vre-.
P'.a'a*de Ilotes en poudie.
En vente che/-
RAOUL HWR0*lR
' ^ cOt d Dereix, l623,Grand Rue
U Sauie
'3 partir,du H^vril
la Guinaude sera traits-
lre t'amjle des rue,
desitracle> el du Feu,)le.
Alfred N-Cj
1912 Rue du
\Liiocce m s iQtu
qu'il vuni^ne i t\or t
mer sten itr farhvellt ]
ttock de maiiliHiiditaje,
Huile d'olise Uiret,,
(tille ti par gallon.
Vin Blanc el Boudai
gallon et bouteille
Liqueurs et aiiopi
NV.rky toutes i
Hhuui tin pu galion
Le Dojpu du '
Premire Instance
Prince donne avis |
le tirage au >oit d
la prochaine ses
est tix au 2<) SUni
heures d** l'epra
de ce Tribunal.
P. tais de Justic*.
R
KM
VVanted a cierk,
translate Eieudi lui
vice ver.-ii, use a tji
perly a .a ^ood IT
i i person.
il B T|
General L
Pain.ii>'> UK !
On demande ut
blo de traduire dl
Anglais et vice ver
re la machine
qui oit ver?'' d*oi|
Se prseut r eor
gence de la igue
8 U. B Tl
Agnt]
Les Membres Sli le Solidarit
,onf informs qu'ils ont t ,nv,
t? la messe sp dite pour les ouvrie^.dui P"-,
.ourde la SI Jcs.h, *
ran, 6 l eures du malin I la
Cathi-ale. .
Il leur est rerommand ne se
ce trouver m plus grand complet
ac,ttecrmo^kRpA|;
D&cte
: Les dcisions suivantes orl t
prtes par le Lonse.i de lU. IKl
E. pur le matches Jan.elque
Heiti. a ,.
Lcuirregriial. seiade 2 |dtP.
lea>tituu* vamoLiiiH gcuide
-Us ca.tes 3 ptides deni e
c'Md.... ad.a llfgO. Le talon
SbcnceiUeetiebuMM |ie|*i4
teiie. Uu ut put ce le cii.btiver
AURKTE
Ariicle Ieh Sout nomme
Conseillers d'Etal Messieurs bup
pli.e fis, Prlat. Ar.hui Lescou
flair. Uoctenr en Mdecine, en
ci-n Secrtaire d-E-at, L-'poldPiB
chinai. Lom.ni.sa.r.; du Gouverne
meui. li.otheParet.av. Lommii
ltir du f.ouvei ne.ne.it en Ap|-el,
l)r.us Gaiixte, l)oc.e,.r en mede.i
ne, Ueteraldueiio b.g.do, Sel
del Maison miiune du l IB!
dent de la Kfpublique, Dieudoun
Uharl.a. nola.re
Ahticlhl' Lcp.sent Arrt
terap une p ur soi tir son plein
eue* pnt.r du ter avril telle
Uom au l'a.ais .Natloi al, a
Port au Kr.Doe. le 18 ^'rB ,yi5'
an li^eme de llndepentance.
BOlLN'
Par le Prsident :
Le SecitauodEtat de llnUrieur
et des travaux Publics,
KenT. AL'iitalE
Le Secie.a.ie d'Etal de la Justice,
UelaLairel'IKhKKLULIS
I* Secitaire d'Etal d.s r menes
et du Cummtrce.
Fernand UI.1S
Lecccietaiie d-btal de Plnstruc
UonPtbhque.de ,'Agrict Itu.e tl
Ou Tiavai.,
llerm^nu llttt.- UX
Le Seculaiie d'E.al dea helbtions
kzteiitvita ai ns lutes,
LCon LEJEA>.
Varits
Ce soir
U fte de Stiosepb
llnousat tait part d U
m)rl a ge de triant ;*
"me U, liott mre de notre
ami P. M. Beilioit, Lieutenant
,'e I. G mdarmene d Hati, sur-
venue lundi Mi'.che.
Les funrailles ont i u heu 'e
m *ip iotr.
C ndolancfs aux parents
prouvs.
o npaijnie Sttrall
Traiisatlanlintie
Le S'^mer Oir-ivelle da retour
de nota el d porte d i Sud est
nflenlu fort au P.iuce vendrait
20 courant.
U repartira le BeON jour pour
Uint Marc/lonaive.y.in de rii
cip H-.en, Puerto PUIa, et le
S in Ju' et le H.vre prenant fret
el passagers
Port au Pnnce. 16 mars 192)
L'Xgent E. KOdevUl
Ch F. LmlSl & Cit
^Viennent d'arrivermpar le N
Vp* arides suioAiits :
I fr Fiuee, uauteile* de soie, Deilelk
u iiS Calotti Chicana liarn... Piuoaea, rieurs,,
RunaLe, Calolies, wr audrltM,e.- Oe Mollis li
Irtoea, eto "te. Oreeite, Bri
S..UUOU unaite : i^r.. ^u,c V^;. 0|
BeU- eu cou,. uuc et ^^rTJ
Accs-oiiee ac l U"^ ^ J\i s et S.iop Ue.cl
Ba.eius, lub e eu C"OuUi.ouc V ^
Lav.nx, tlislognol, ^^^SSmmLl^ J
hV,TriieVlioii.Tf,nospruSoUtS
L'est demain la Fte deSin-
Joseph, IVic.oa.iici r du Sau-
veur et Pairou des Uaffief*
Comme no s l'.vous dj u-
nonce, elle s ra liiiLm.neijt ce-
lbre: Mt-sse sole.me le. loin -
bola, K !i m sse, Ueprs ntations 11 i\ p J1 I il 11 P
Sn?uatOgraphi uea, etfl, tlUl il U1I,V
Le produit -, toutes les tetei
organises est d-stin Petcb*
vemu.tdel'tighsecotra -et .u
Grand Suut; c'est donc une
bonne oceas'. n pour chic un de
tmoigner, en y apportant *on
obo'e, sa pit it sa loi en la
bont et la proU ction du vur
pou^ de JUrli._____-' t
A veudre
\ de bonne conditions :
L ne Chapelle en fer forg pour
placer s'ir uue louioo.
S'al.esjer au bardsii du Journal
Port aufnoce, le 17 gifi 192i
Le leamer "Minai llorn', pir-
lira do Si Marc ie sa.uoui il col
raat pour l'Europe. Ceux qui d
eiraat proer de cette occ.siou
sont pria de s'adie=ser OLOl-
Fi >\. U A^ Co
OLOFr'SO.N LUGAS&Cie
Agents
^e> ?- ^P*"** '
Lgation
~:l 1 jK eef port la connaissance
du ^uoiic cl d i c -m ue.cj 4a les
burea .a -le .a Lgation el du Loa-
sut a Gnrai vieu eat d tre trans
feras '.sve ue L tinaruuiere,
Bou S'er.ia, miieon Kaphael
Brouard.
V\ Laveauet et
Charles Pici
228, Hue Poux, Port*m
LJaie AUmeatiAire tri
Macaroi
Vertulcel
iXouilles,
Vins riuge et
de Bordeai
Veiiie en Gro et en
i
rnenlh
j
. de MatliMS & C% Acjenls.
.--


LE MATIN
Haytian American
iSugar Selliog Agency.
R.T. AUGOSTE1941 Grand Rua
Uainu Hasco 20
Carlier.en vente l'A-
gence ( Maison jH.Tan-
crde Auguste) ' par-
tir du iuadi,^9 HJiai s
1925. g
Aux priz suivais;
'De 1 19 barriques-
53 cents or le galion
Au-dessus de 19 barri-
ques 48 ccutimesyor
le gaiion.
Eug. LE BOSSE & o
Agences^Reprsentations
Sfc
Z-ifiPORlAU'PBWCX
Z ..aytiit* centraux a*^:
^l^fFarln.. Hauu ou Bouta, ftou8;rtcJ.
*Tlie Some^ Insurance Comiianv' i
55 Aut*ncc conUeJ'incendl
.Diamond lalclt Ce
Allumettes < Suie Home-.
0. S, fiuhltei t'iport Companyj
Souliers Reds:
Chas F. Katllaue ft "
Poissons sals en tous genres
Manufactures Lile lns'ce Qy
_ 5*.V*suranoe sur la vie,
Stiil.ou hht* A.i
Vins &Ihapagne_Bordraus
ph, II(Milai
______._ JCOrEMliGLF
Te Danois, fromage et conserves alimentaire*.
. W. S. lathews Son)
Tabacs jaunes et noirs.
La Rationale
Sans Rival
Cigarettes' Chantecle.
Envois ds denres,
U TROUVE TOUT
AU
Bazar Wotropolitaiii
i'3eiiU a'ni\enurc ^-faSids fteftdct as
Pour ta r de la place pour d-autns irticlea.et co i.,, m*>.i ,tuou
y t oire man-baum-*. uuus m s ronsidr bleui- .t red..u le* prix
de c r . usait de*, vous les e rt/ c aies el marqua avec . rouges. Certains lois aot des Un, de stock et si (ODfistest que de
ijUMijues |i. ces >ejitimni,lc puuiier
Bi yclettes! Bicyclettes
Porte .Mine c Eversti. rp i
Ho teMines Au unatique
Bpiogiva a cbef Ai eu ciille le paquet
do do la carte
Bout ea | ression ia carte
Bouto s t ti mule, do rs et b aov
Sou U<* lie
G. i i um poui ro;e;
Miroirs
Bouge C m^act
Boulots u. manchelUi
o a ^ w p'aqu
raux cols mous ,. |J ,
Cliaubm u s d'enfants, la paire
de femme m *oie, la paire
Wav .r en tous ge re*
CUuaseiie 4 booiaaa, |a pai
P* '""ns n rot n, la ptire
Bas de soie pour Itmm.s lUeropof"
them. e de ^ir e. .No 14 s u emeot
wnoinaisonfl p ur garoooel N 3! et SlVsol,
Owm aea Waeetei pour s sjhi -
rlT,',alrk k,NV"seul.meDt
r. ao do "Arrow*
ibenifee cesibioalaoa pour l sp0 V
Jeu de semelles en p.,i r
Baaoin de sortie "Snirmi
ni.mier. garnis, fl0ur tliers
tfVeanme pr.ufli*e8 'Luaor*'
C0'dtr^een",uLeLs8ri,,,eUSe,ab0iled 3
e petits luhes
u.vs ea pui teront
Aruni Miimeni!
' 'P-'O Ortt.75
^ 15
20 m
5 05
- la dou/ u5
t> Oo
10 0b
1.50 l.zo
00 |S
60 I, [p;.;ro C'
t iO d. .g
35 25
20 lu
1.60 80
0
5
80
Ml
3,80
1.50
3 50
1.6
i.to
j.:>o
1.00
>0
i.O i
2.00
1.00 chaque
a.75
to
our
1 ou
1.7.1
li.rio
.50
8,50
3i0
i.,,
i .00
2.oO
0.50
I.d0
2 50
1.50
t.oO
3.OC
10
50
1.00
.0
t.00
10
10
0
o
1.X6
B 00
2..0
: (.0
Fabrique par la yramle Socit Manuac.ui io: e
d Aime et L^ciet. Ue St Htiennc ( i racce } la h.cy-
clfite S\eltc est la beulo qui runit a la Lis toutes les
qualits de perfection requises de BOe jours.
J'un mi in-eprochabie, tt'iiii6 lgance Itidlacuta*
ble et d'uue souaite iacori.parable labic\cle(e >\eite
est ton Oie de tous les accessoires: l'umpe, clef pneux
et chambi es air Michelin
L'est la grande marque
lui est sorti victorieuse aux plus importantes preu-
ves sportives dans le monde entier.
En vente chez.
Nicolas Cordasco
trrivl :
0.3S la livr
, r-'"1 runes
i'*MgilUnie,,i-qUei 5 i est 3
Cad u, ss.,1,,,f ,J, J **
PhnBaa rtervoir
do d0
o do
.\'tuvel|t.mint
Bon bons UN*
Uiocolats boite gramre 0.8 la livre
"boile mlai lantHibie t.00 do
PleDtBi,ute,.p,W.O0.1 :,.llelube
,, "7r',,','r,,.Vir.V'1,tUa '' lad,, lue
Uudr^de r|, h.rk tOlabo.le
Orauo easnimaei es se ,*> vin. a liqueur, et e.u.
v. a P*itir il- Or 1.00.
M,lles .1, tOjtf-Or fJ 00cha,,ue. Mallettea 3.7 chaque.
rnuc^Tinitt ".{"* rf0 '-70 a Or 8 i.
la m?tf s5 e ma')rbie- B" que no,re rtn ^'Epicerie occu -e
pleS Noire So 'a Bofxriiv ST1 "" wn.rti(i ** P' '0 a
pieis. ."\otre M** &OL.\rAlVC8t toujours aussi popula re.
Voici 5 produite
Oui meirent en valeur
la beaur de la femme:
POUDRE SIMON
SAVON SIMON
et
inimt
table
IT
Crme Simon
CKr^ESIf
*M
J. SIMON
>.'
>sr
'p\ v-,
^
^
,'^^
^
fjMSI S)
|MN
?CD
6o
A-VS OC
5C/CCffS,
L U Petite Uni >
^ 10o"/, hua; DU LfclSTfUC
(Avue sa fidle cUeiitle qu'elle
viui. de recevoir des soujeri
luxuci.x puur dhiLtam eiilaiita,
Las Ut soie, dtUtiles, pailuiiit-
ne, \ais>.ile, aiticlts pour ia-
deaux.
t^. 'liou$s2aux, layettes, medlet
oouvtcux a prix inodtrs.
Kabiiitei bouies aviver i
G.U25.
En vente dans toutes les bonnes
Epiceries de ta Rpublique.
M *

^i
NESTLE3
NUT-MILK
CHOCOLATE

ti: u^iC'% I ' BHVUeXCt^
Par ft.a pHnc.m
Tou, irouverez^oujours d.i Lait Coa1ens5 Hestle,';L},it tmw et bnoc
^ciua, en depjt chei I' iga.it, qui se lie.it aussi entiretiienl vos
ordres, pour remettre vos commandes directes.
L PreetztnannAgqarholn
Agent^ynral pour Uaill
VISITEZ
Kiwas
'i


i
i-s .uAll.^l
f

M. et A. Acra
4 ct des Caves de'f Bordeaux
Youlez-\ou* vojs .habiller a vermeil ganec, et .bon
march.
Adressez 'OUI la Maison N. & A. AiIRA
Dan la davis i os; di v I a petii biuoice pour
vendi'e beaucci p
Dans son pei .onnel, la maison compta un rnnilre
tailleur italien doi'ti d'un tablissaient de premier
ordro d'Italie
Kilo esi en mesure le f rinrr le cs*npleta. te1 I alt
rt siii' mesure, m cheviole, diagonale, palm beacb,
drlll blanc et coulaur, coupors de easiaiir pour Dan
talons- Ktoffes pour gilets.
Bonneterie
Chemises de pur et de nuit, au got d6! clients
Cols et manchettes dernires crations. CaJ ons
et Py(mes.
Cette m tisoneoi s'i une ia .nvatiin
t le meilleur accueil est rserve tous ceux qui d
iront par une visite erre dlis sur la valeur de
travaux fournis.
Tout costume command et i|ui ne rpand pas au
got du client est repris,
On patle franais, anglais, espagnol et italien
4*> Ceci n'est pas lire
Car de la Itclanie je ne sais pas en faire
Cependant si vous passez du eot lu llureau de
l'Administration postale, la Grand Ilue
Rentrez la Cordonnerie
Eraest Camille
A la Conscience
\ ouo verrez ipirjes ctiaussmes <|ue ce soi* sur
son. mande ou non sont faites avee peut, toins et
aliditf-, parce que les ouvriers qui les confectionnent
lies matriaux qui y sont employs rpondent et
Justifient le titre de lu maison.
Grand ttel de France
Position'exceplionnelle^jlau centre des aliaire*,
i |M'o\inui(- de toutes les banques, de la douane <;t
de toutes les AjjciuN's de bateaux.
enseiipn-nu nls e! facilits pour voyager mobile dans toutes les parties de la l^pablinue
i'Haii el de la rpublique dominicaine
Cliamlncs conlortablec cl surtout livs pro >ris en
tilateurs dans les chambres! la demand d'< *en-
aionaires. Cuisine franaise 1res soigne el des
plus f tries.
Den.andex visiter les nrnjasinti
de l Htel ;
Vins des meilleurs crus de Borde tuw par liairi-
qur> i|aiiis|snDSS, gallons et pir bOltteUles Parmi
les \ ins de chatea t>. vous trouverez, le plu i gr ud
rbnix, p.mr les qualits tt pour l'ge
VINS k.ITALIE A D'ESPAGNE.
VIN DE BOUttGOGNE(bUnoa et, rouge* e1 le renom ..'
( P i a mardi mousseux, j plus grand assortiment de Liquturs, C^uae
gins, wiskies, etc.
Absin'lie Pernod. Amor Pt-on, Yen cilthe]
CON&ttVh4 franaises et aniiIcflinob iraiche
ment arrives.
C!ii.i! .1 v- de Cuba, Aurora et llaLanera.
Cl :,\H Tl l.S do toutes lesf.ihrhpios .1 II oit) Gros
Al dtail
PARFUMERIE et Cartes postales
Prix trs modr*.
P. P. Palrizi
*/
Andr ISIDORE
1515, Rue du Peuple 1515
Mai Ire Tailleur
Prs du Bazar mtropolitain
pou ne nioiieriRV
"Spcialits
T m )<'s |ri\ d diant toute concurrence
p0 ,, n hnb!|'i i *u il ii n:cndai'H adra
\0 i nu jiu:f tailleui nioderue Andr l-IDOKK.
\, Itu1 lu Peuple 1515.
Tout pra du Uwar Mlropwhiuiu.
Alix yrauds; magasins
De lu* nitures douerai** pour
la Cordonnerie.
JOANNY CORDASCO
\o t W Rue deu Fronts .For ts,(1namas Madio t No 319
l'ort .11 l'iic, ttaitl
l.icn d->. plus ch [ ur es iie-i i s^. u un ni i
chine \ c mi Ire "?ed .
4. 1 V-. AU
Souples*
Elgance
Fini ______________
trs lion march. \\rU ton march, lires bon march'
TIaS] Jles TMes
12.000 Feuilles de Tle* '.ol o
Qualit
Itapidit
Solidit
Rhum Nectar
Ch. N. 1140, Hue du Ma g as 1 a de IE1
Mi ix\\ Bonne Km",
8 "c, Cour 3
La maison CfL. Vrn t
Marchand TaUleur
No 13 : J Rue du lagabin de l'Elal
Se recommande au j> i! i i s.i n m tente cli-
eutle pour ll^oanc J si i-ou p^omnle
execuu.ui mise la is les oiivr.i j confi sei s i ig
La Maison rcile ouverte j i |> .*>>, t
\ r a m ><1 .
f/#VV C ITE


\
t- ".

Pharmacie Scj u ne
Donne avis s:i cil r-le 11 aux et au public ou'll '
tranfaorm son Labora'oi'-^ J'Ulogie en un Laboratoire
biolotfiP pii| u^ soijs !a Dinc
Dr Ihcoi et b \
/- i i ouvert I i I
n s 'u- louiez les r^c i i i
f ai onc ci lointe, saul pour le
Hatftriu tel la t d e Scrto
SirjDt reue que le cl
S ad:-.i :, -,.
4 laiyea J'" u ' S
Rac
^ '.. Tri i Vt,
du poi
'-:! I n ( i n'en
himt rrarh-t
4lhuminn re et or
m i n'e Dr n ;>r r
La maison H.SILVEI
(..u\ Gnesse que vienl de recevoir La laison ^i|
doivent, dans leur intrt, s'empresser de pij
tte m on, rai nul part ils ne peuvent to
d :i l>eau> yrticles des prix si raisonnabh
K s aiticles sont vraiment de toute beaul
h lichcur el nos prix dlient toute concurrence]
Crpe le Chine couleurs aa^rtles
i exlra supeiieur
marcenin carreaux
S iri .i a-ix poar robesjet chemise*
Trlootine Me S5ie b irres
Ratio* voile carreaux
\ oilcsnisto brod
Ccpon f am.is barres et carreaux
Tlagona' noir sup.
('as mlr anglais nou/eaut
S irge bleu angl-iis superieu
Pealmboaeli anglais la toutes beauts
Alpaga noir ajprlaur
Satin Chine poar tailleurs
Kaki b'a ic suprieur
Kaki jaune in jlais supri3ur
Huck union b'a.io an )|ais]"nouveaut3
Di'lll union blanc anglais
Tussor i ) our emWe A hommes et rob
lleps de sj'o H barra ; c nleur pour ohemises a b|
ms3 et robos n) v :auts.
Papti-ite {las poar ohs iiss
Peroa'e fine pour li ger.e
Calicot porcilo pu
Zphyr anglais po ir chemises Sj extra supi
Organdi aui^se u 'i et couleur
lias |oura de ni bo! :
Chaussettes oo i uses pour enfants
Fr neh Frisky, ler;iir.> nouveaut}
l'^plin Heurs pour robes
Tussor Jj a i>
Lim ris hl me
t oilea cuu'eur A barres
Shirtin \ i no BUprlC i
Bas dentelles
Ras soi i d e
Dasfil hroJ
Lotions vert*-
Tulle pour prem'r^ Commu lion
( ouvertures blanche et ooul r suprieur
' indss hrodees Madsra pour hemises et'jupes
Voi'o bl-i'i et a moue tes
'latne blanche
(ahard aa uanoha i narrai e'. uu",e
Crpon b'anc et coileur jours
Voile hia ti t. -. etflir uni
i hem'Sittoi ides suprieur
Brabant nsir aig i -,
Ialitai 1 >n to 'o c : i
Servi et'5 il i blanches &ciul ur
la o ; ; nches pour fa utiles
Nappa cj ds
I stes serviettes blan lies damasses
Organdj ulaur barres &
L'inijecou eut' aoglalg sup, p> ir jupos
Mairasbar le pour clieinis t h
Sl I -"' '>' car robe
ilrmal im icains
ons b i :, ... '0ur3S "
l) in de soie uni blano crm xtra
ne d'Ralll
1 .1 i r m.il |ii su ,|
o i brod Ira io s
an; * Uleu,H dsrniraa no iveaute
1 ' u!. an liai,
-r tables
a carn
h ami

pjar matslag lo ib'a largeur
vous qui voulez porter,
'' lissus |,l soit possi
z nou o.i
liai .
0?;r ,"' iw, ... .,,,,,,
'';;l : set I,
ce ml on .- i re'serv^.
pas
mi
v
?^^is.

- Wn
l.t >< i le | e" il | .,s (J,. ,., ,_.[,.,
Sa-tita


... U
r iiestone
selle
nirer
lo! est ciiinm
no.i spulemsj
a
H
s
Prpare apci ni pour !( climat dfaili.
Tlie Gharlea fl. E'>wn Painl Q
(ro. Jeaosme&r.('(i
Ai'"'
u i, mail uuid |
.l-ll.S.
.. de toutes ce*
: K-mrnt enrt
.:)oi)-mro sSf \
lu.n, verdoyanMi [
el vivaces.. j
It. Pu -us FirestooeL
. :i.P.u.Miee sur 1*9
il >s cens roUl
> itchouc, ils c.
.'l.iiicc t::ins la marqC_
Vous sasai devrie exieer qatj
c voiture soit niuuia de pueus de cettSl
garantit ;e confort, mi
... t
Maxmurii de Kilomtres par Fri
LN t Veetzman Aggerholm
Port-au-Prince
PNEUS
~m k>
re
tient
rta"
'Ast'
rr-ziULL^ut--'.
l>'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM