<%BANNER%>







PAGE 1

j J v.\ i Par a**U Nouvelles Etrangres I es allis cl le ci nlrle militaire CM ll|pmaf|iin PARD I M '•• I -ni I A. 1 le %  |(| II I* I i n toi i %  levaii e II IM anius > r de Par un I >i tn il. il ootealieman le du i mai • an* a i je {M IM ai l Ligua dei N %  r I ar| p i quand arrivera if moment du pan r la coi I %  alleu-.aads la l.ig e lion i r'trait r< ni accomplie*. 1 i %  le de aoulanir que i Bit n> i otnpli < es ali, i. ilion i i qu i cette date. ['altitude du parti so iali>ie en Franca r.4Hi> i- i 11 Diia di id par I I voin %  nu • i %  • r fticelera ca M. Pi %  in De plu ni r on n un i m I pai M Uilii nrpli ae'uellem ml 103 U li M UT acte du cabinet Poincar P4RIS i i iJin a eu li IU au : I • larn r an i i du gouverneiuei i '' rand le %  i-uii Li da non i %  lia i %  > < %  : 11 n M. PoincaH i I i l'I lyae pr I liva du cabine La d-i i i acte du rabi %  rat \Va 11 1 %  1924 KM e''e; livres LONDRI | i a d u t ra T 4 I cabine) rail : immdiatement al Faire ornant ballu sur la poinl essentiel li lin dbat sur le pro jal %  !'• I i lei h ibil nions. (URODONAL lave le sang Rhumatismes Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui veut reaier Jeun** et Ivltrr Ir1iumallfntri.lf durrUscmrn! dea artres l'entablement !• • elae, le* variera cl l'oheailr dtl liminer l'excs d'acide urlq'jc. •e polioo de notro orcanieme, •t (aire des cure rlgtilOrte d'USODONAL. i Indication pnn-irl. dent II traitai: tnt dt l artno scirroee conilsu avanLioul t empcchfi la niruncl . le drvrlopoemrni o> lr< 'i artriel>'• A la nrrlod* dr pr* Irroir l'acide urlqur tient la \fn| ftcirur d'hytie' irnsi ,n on devra, avant toute autre chose, lutter fnrre) .rmrnl et frequer: mrnt contre ta rcteniion d'acide uriQut dna l'offfaniftine en employant lUrodonil • rVoleaeeur Fiivat. fret et on iai • IUHKHIIH a* eeiuee euDi ramitaln %  r v.i.n ( i.o. ' If PlK 1 DIALIROL*^"" !" Sein carbe reieui. toni. M leur *rter.o %  aciaroae. tnm. iitrmaiatai. ftrleoiii e it femme. 'tarithm MrdleeetbiM LINYCOL uietCT oo'vme. Uatim. ; Sarqa) Taillant Connijnalwe aear Haa) F lad eNESTLE Concert, Cinma ut Danoing* Ci nm a n^.eu luar, unjj A Patrisiana e* 'I da emo ;.i imftrt aetunna VII meol i %  I. ma .1 le li.nl m | i • m mi i|in ppeut | i %  ml .i tau lue A t \int Varii I i M 11! i i i %  \ i i.• la re priia dea scu< ,. o tairas < el le i .%  n v in m ut le ri v-.ii.i.li ai |) | • ri le i .— .n, UlU lu M l'au i" %  Ittil oie iei> | tirci de'sasaedi ei e — Par .I.I. i ,\ i Htel u mme ''iiiiail •' n IM. eal n rapi • Monta Lario • aat i a plaine [ua da i m| i .i m i r, .....i un n. lui i de la clii joui i lui D n.'. ment a l iuteur,al na obreui ii.i m ni |ui le i u n me dai ail i tsenl i des heures ea* gra| : • en di lue. Parmi D d '.|i ali ...i.-, u.. . u S I lu .1 ,u. i %  n..; en ne di i< ni pai u ili n a. coidoni da li ui i |. IOUVI il n • |.i. iii le un ., .n r m bin m. i EXCEPTIOI '^ Produit Au Dpartemant Itelations Intrieures : 1 H i ml ren u teasenl de : i ad r.ilai dlai Calla visite n'aal que le pitinai i. | i inge des | ifs spcialement lait materne Pramire Coaniiuaun Hier apraa midi a comoMDe* h i ii aite i • r pji i : airt Commu i tuai "ni lieu m %  %  leronl Jtudi mutiu iainie utile. prpar pour remI aliment complet convalescent*,' lus vieillards*>etc. dlicleusemi ni agrahln On en trou\i;i riiez Simon Vieux, Chs. l'icculet, l.opc llivera.l'haimacie I' S journ II. Horday, lui. atva de Co, B. AN. Sad;. l-.varisto Alvarez l'our commandas direcles pricre de >'adresber ;i Li Prtetsjiiann 4;/7 rht'm, Aijent de NestlC Ko J Company Le carlifleal d'ordonnance No 7, t mi^ en faveur de Mme Scvo la LerriN pour la somme de 2(ri) gon rdes de la Commission Uaupliin aal ...lire et dclar nul, duplicata 1I1 v H 1 in (Ira dlivr. l'.'l au PriBtJt. le 11 mai 19!. T. MIOl'IlEIt: Le Dijaitemeril de l'Instruction PuLliejiie porte i la etnaaissama drs i i.r -|.I alablitf rafol qu la aeaaien ordinaire d'examens sou lira i our toala la Rpublique, aux air|es de chaque Inspection Scolaire, aux dales ci-aprs : Certificat drludt pnmaire 83 Juin. — Bravai lienpli et aup'aj risur, Certificat dtudta eecordaires 1er Cycle ? Juil'el. — Certificat d'tudes ec ndairas U.'maj Cule, K oie Normale 14 Juillet. — Comptabilit 15 Juillet. — Ecole de Mdecine, Ecole de Droit, fc.li! Dubois tl Juillet. La compagnie a chajflaux daPanama liant .l'expdier a ••n Agent en cetta villa, un jali a.uitiment de clip(aux spaciaux qui jamais ne sont arrive D'US tint a l'ort >i-Princa, J'ai i'Iioi neiir d'attendra que les socit de la Rpublique nom las'ent comme toujours la p'aiair de tinter notre mgaun. Prix depuis m dollars juif qu' Mi ( par chapeaux de valeur relle). Sont arrivas aussi t'a chapeaux de Panama da petit prix ceux, depuis l'n dollar iusqu'a 5. Nous attendons galement dis chapeaux pour entants. Nous disons comme toujours un escompte en faveur dea acheteurs en gros. L'agent pastr/ Pipublxqim (THati bit,,ti)iuain$ $t dt f t* ba. JENARO Hl'RTADO 17JO, Hue CourbeU II tri su ...... le • tooo an a i. i i aaiii • du ia njj i j_LLj ie >** Ij-tiye lfial , .Isa luis religieuaej sbla i Angora a examin le alalut coBjugai. L ge lgal • I.i m | lea jenue* I s da H an. al tla 1 IUI |. ni I** j. unes lillea. Mi, .ma sommi en Turquie, Au :N. i ..n qu'avae 'e cou SS pi ntl, de i jeunes gani li m not, i ans, -1 nuaai daa ide n ans. i.i m* ne 11 %  omnaissioa de .i Faii as rali %  l lire que li %  juga, sur l* -.i ii ii .m .li:. pui t-nt-, pourra | rot dt i au m u i im avai une | elitt* La i ... n..i n i donc al if I m. M uni n..n "lit' des Orientaux, i i ——a ilorii Line i • tmei "Mimi lloi %  •' aat attendu a P i P le -'J juin 1911. pi ms Us per-.iiiin a qui sa sont mi oai i I m flnil\. Porl ..." Mai 1921 l)Li Kl SON LI CAS . lraux licii s^t 1 ;i'liii' miaiio i .i i > m i .li maa de i .. dalar luplicata i .lie dli iv, • 11 Pria i, 18 Mm iwa Il i ,s Lts Faax-Cols Van Heusen ( '.es cols les plus confortables sont mous at ont l'as pactet la distinction du col empes. Ils sont contootionns d'une seule pice avec un tissus spcial extra solide. Mettez voas up to date en faisant une visite it la maison Paul . uxila Nous savez ca qm vaut une brosse dent Prophy lac tic •• L:i Maison Paul E. AUXILA vous en rserve I .es jolis tissus gaba rdine da laine en couleurs mode que vous voyez sur le Monsieur eliic qui passa, s ael.t) tentcliez I. E. AUXILA. De inCine que les flanelle* Diagonal noirat marine, drill Shantung, pour costume Ces dames et demoiselles seront contentes d'apprendre que noua venons de recevoir un nouvel assorti nient de Grepe-saiin.Crcpe de Chine, Satin Sport, lia* de soie pure t.nugfit,Voiles hlanc fantaisie pour l't I t indien, Calicot et toile A drap, Sac main jolie, Souliers satin noir, tous les parfums Id'lloubigant, de Cotv, de Itigaud, les Eai de toilette des l.ubin et sa poudre de rlx "Douce l-'rance si apprcie par lea connaisseurs, Pommades,etc. \ isitez nous toujours et demandez tout ce dontvous avez besoin. ul PERFEGT Black Mioe Dressig %  SvSStSS^ Sur les *Maaaa ne ..lit p.sle linge I .i,r.nr.L. !" .. bl,llanl el : 01 P Ie l d "' "re appliqu lur toutei ilt( aeu. blaac m-siiortf. appliqu" lur toutei lea pea| !,.. ^^^Mesvaliaes.ksceintures.le^acs mains, tes norias r'tnxr A # F. PE4RS Lim led p. m avoir lu teint li ois el conservi i toujoura iutacle t sjtle Iralchcur, gervez-voiih des excellents produits le la lameusc marque|. ' FPfaislimiifiJEngla.il ; lele qea : Savons tranepareaats en boules, >savons transpai ents en 'ablettes. Rie peu r8 de I aie et poudre de I aie pour lehe, llaton w rouges pour le\res. ii.ii v m %  t lie* : Simon Vieux fi tM Vieux i lre i en ie n. ul par une seule couebe de se menell illo is sont la disposition 4a ns elieata. Fullon Sliue^Poliah, Inc. H. Terk Geo. Jeansme. Aflent Exclusif pour IUB I(i,liieiluslir.-K-Iaa ta lace de la 9 fSt leclar IU.0, R ie du \U<]~ 'w de l'Elat T'phoae : 347



PAGE 1

MRKCTKUR PROPRIETAIRE i m tu M un Cltneat May loi re SOIS VLR.N' 1358 Rui amricaine 1U 4 *>'. <£() GBNTlMlLli Quotidien r-\\JE CO' j, pOUI I imt, un \ewret de fAN nefpaaj vieillir *<|u*il; faut que JUN M] |run* s < t ( ns£ap| ii'inn ni, 11 ni i.i i.s ne pom ni que i .' i a ii.i B >< n\( i ii ,iu li.s i I.I i I .C M II la ItiLEi'UUXhNoUZ < ^ rides ftur le i • i de la neiye iur la ltc. te sterit,i < >i de toujoori par der r< lan le la gaiet, le If n de l ciilliiiiiM.iMiu', la urle Iranchiae le b pense. Joseph Fibre I8me ANNE N 5223 PORT-AU-PRINCE (HATI i" M.I 2 n i\ im L'Excitation au Japon la suite du voie de laLoi sur Mmmiaration U l'resse^ar.des articles inre„d, a i, e S clame liedignation populaire PAH CABLE WAHINGTON-Le rapport de u cenlrence sur le projet de loi dea taxes dj adopt par le snat t approuv par la chambre par 37t. von contre 9. Le rapport prvoit la rduction dei taxes pour toutai les taxes fdrales. Il doit treenvev maintenant au prsi dent Loolidge.Le prsident a sign U projet de loi sur l'immigration njalgr la clause prononant bex Clusion des Japonais a partir du lr Juillet insre dans le projet ontre le dsir du prsidant, car ce damier dcida linalement d ap poser la signature au bus du dom ment alin que ce pa\s ait enlin mie masure lgislative dont il a grand besoin. ryrOKIO— 10.ono rservistes de I arme japonaise ont manifest centre la loi d'exclusion au sanato rium militaire national ; ils ont adopt une rsolution qui demande aux rservistes de tout le pays de s'unir pour la dfense del patrie. ToklO— Le lesseiiliraent du peuple japonais caus par I.i n> u velle loi de l'immigialion approu \ee parle confies ut Liais Unis se fait chaque jour plus intense et s'iend a teules les classes IO< la> les. La presse jaune japonaise ex cite les animations du peuple au i ses articles incendiaires contre Ici }anUees.Les groupes nationaliste* montrent violemment leur indigl i tion contre la nouvelle loi. Ilesu coup de journalistes, soldats reti iou ex.ofniers de l'arme et de la marine s'unissent et nmuve ment qui commence proccuper srieusement le gouvernement.Les cerclai Officiels, reprsents par le cabiaet hiyoura, l'oppose ni al> solumant toute rpression. Un doit parmi les peisonues qui se considrent iiitoimes <| ic la n-m veau ministre, qui HN forn dinsdoux i mimes, continuera la mme poililique. A la 'Solidarit" Le Pa *" 7toH %  %  M RVVM*Mi |W t> cercla mnodain. nui m.rrl... Hier aprs midi, sous la prsidence de Mr Bosq.la 'tiolidaril*, Soeil d'Assistance Mutuelle, reconnue d'utilit publique en fvrier dernier par S. h', le l'rsi. dent Borno, a tenu une sance des plus intressantes. A la rception des nouveaux membres actifs nous avons not en pas* sant avec infiniment dplaisir, MM. P.S.Mexile, Louis / ug.iiuillaume, aurien ministre de l'Instruction publique. Edmond l'upoux, Clief de Bureau I Administration des finances de Tort au Prince, Docteur Lebrun Bruno, avec de modestes ouvriers: matons, tailleurs, cordon r.iers, mcaniciens qui se sont distingus par leurs manires affables et disciplines. Ils taient au nombre de vingt. ^A l'issue de leur prestation de serment, Me Lelio Joseph, Seerecritiri 'inral de 1 association donna lecture des procs verbtOl des sances prcdeotei qui furent sanctionns a l'unanimit. — La balance en caisse de la |< \i s'lve plus de quatre mille gourdes, compte de Dcembre) 191 < Mai ivji inclusivement. N'est ce pas la pieuve indniable que cette iruvre est en pleine volution. Le Docteur l'lis Coicon, membre du Cercle, lit nue instructive coufrence 4i sur les dangers d'une maladie que les hommes ne redoutent pas aast/.. Cette conlreme. illustre le descriptions sur un grand tableau noir, fut coule avec la plus grande attention. Au Daicroscops qu'avait apport avec lui |i reinier, chacun put voir le mitions a combattre. .. Puis, M. Mcxile dans une belle causerie, entretint l'assistance sur • L'r.duc ationi Le Bureau de la So k I I organe de son Secrtaire rea cia Tes conlrenciers ,i qui avaient dj tress des lauriers, les nombreux membres et amis du Cercle prsents. Nous loi mon x les plus sincres pour le dvelo; II greei site associa' don le pornail t-i assure par les bon lments qui la eoflu lent. Ce cercle mondain, qui marche de iurcs a en suces, aura bientt un nouveau Comit, Trs probablement, il iliS e mpese il Augu te Ustes Bellegarue, prsideut, Paul Pressoir, vice prsident, M. Po ijol et loi s Chsncv, l.r ,i j u secretain s, M u. -, Benoit Catsus, ner. Son Conseil de discipline galement — selou toute probal i lit, fora • c in ne mil. l'unie L,. Ilvppuiite, V'voa 81 Victor, Emile Prenait lus. M. LJautaudel Paul Eugne. C'est une au >e nouvelle qui s'annonce peur les gentil* Papillons''. Dpart de nus aililtee Hier par le SS. Gorg u de la Panama Line. sont paitil Ml • sieurs Cator, Tbard el Armand, qui vont participer aux Jeux Uljm piquer. L'es amis en grand nombre leont accompugiK-. -I %  %  --I au un lieu de |oveu\ vivais, que le lia teau leva l'ancre. in pagueiit et pmsseui us no i revenu eve< la lieue des vainqueurs apri avoir reprsent dignement DOS couleurs. pr L'Usine Ford s llighland Pat Dtroit, emploie plus de 2 ,4 milles (env. 409 Kilomtres le tuyaux '•n 1 uivre | sr jour, pool 1 oui voii une reuli di 1 du Dpailem ut de lt.nl. t(< u, sous le r g me actuel lia haute prodo lion C'esl diie que le Invaute^e en cqivre employ an nuellemeni dans b s H idiileun lord ferait trois l'ois le tour il 1 monde, ou encore si en tira ni un cercle avec :i\ 11.t I I bi centre 11 l'err, ce cercle 1e rail loig 1 de ><>a<> milles envi ion 11871 kilom.) de la Surface du Globe Le Dpsrtemenl de Radiateur doil produite '' 000 H idiatturs p ir jour, et h s matinaux n poui obtsnii cette production, ut teignent des chiffras lupprenanti \ pari ''i lu y au 1 eu 1 uivri II I morceaux de Ifl pas ;,•'. entrent d mla conslruation de 1 ha pie lia diaienr, on emploie aussi ;> ton ns de feuillet d'acier, \c> tonnes de fer blanc. ii; tonnes de I rooze, • tonnes de soudure. I s OUO-de fonte maluble, plui de i mil l'en, ti kilom. 1 de tube en e pour le vidange, et ). s galons d 1 1 le. l*oii 1 fabriquer un Mil ateur, il faut 110 opi liions distiuctes, qui ex _:.-ut les mmos -ouiminutieux, |i 1 d s un rlgour use ment inspects. Las pii 100I bien examini avant d'tre a?sembles, et les Radiateurs complets ion! 1 l'air et : sous une pression de 1 i livras par 1 irr. tvanl de 101 tir du il'irlement, leliiliilr.ns -uiil en or.in | mr l'iipparainu et la qualit. ( Du Ford \'9US) M ru Funrailles Ce fut au_.raiiien d'un convoi coasiderable-il amis qu eoren >. n lieJi dernier les luniailu I I Mail iule Beauvoir, celle sympathi que ligure dont non rt ileiuilienl I | 1 -las traits. Nous prolilous de la c rcons tue I |i ii l'iiouveler a nos amis M hminauuel Beauvoir Juge au I nliiinal le premire instance, le DrOesner Beauvoir, MessieurMi chel et Villort Beauvoir, nos tym patbiqnes cond Hier ont eu lieu les funr. des deux aviateurs amricains vie limes de 1 de la semaine coule. %  X assist tous ,1M de la Gendarmerie 11 de 1 une eeeadrilli quatre avions %  jusqu un :: ment de la ai pvuiua moriell deux victimes a bord du pariant pour les Etats Poincar affirme qu'A ne pourra tre chan du la politique extrieure U trac la lin de l'aan % %  1. %  rai ird l'excution de eai Irava ix es au fait que Mi l'ingnieur B teli — un spcialute des lignes ferres en pavs montagneui — ne n %  lac r que lui Aot Le 1er — 1 1 plus lard — Mi de la ligne. l'ar ces re isi igni m ots on voit que landii 1 Iravaui se 1 -1 Mari V' 1 h ipelle 1 "u 1 1 iul ineiil 1 '• I Kaset llmi be, 1 1 ligne de U tjran le Hi vire gi le |uel ( imt n'est spar de Uni lie que p u Monbm • 1 Roua devons laisser, us et li 1 1 e.l q p 'i u .Il 1 .1 1 i IHS d I I 'I 1 | n o 1 vaut %  li ijel pria I 1 n I 11.1 der que les ligues direi luces 1 n SOU il 1 11 I. I II I Janvier IV 1 1 .1 un pi in pi n u u. vu le 1 A I .mprefen I 1 ord I i. s s lu -m 11 u dur 1 .1. 1 . I n 11.1 |u d'ex ploili r |i Ion II 1 ib u "'i 01 1 m 1 ''Un m u I liai linge m*< : %  H ,,.i 1 ii.m 11 1 1 • ne p 1 .n 1 1 ailier a o lui. he le u auiau jun m pari 1 ci lie lettre pi teui le 1 il a l'oppoaition dans la esnons iiiiiii ; > lervicei inl. alli • i> ( I.I Lorpoia 1 1 in.n duvant le de la un as de gnnses le maniement des I n prenant poses -1 .n de son poste en l'.'-i ,i. clear trouv des ohques cl dei traites parpilli 1 dans loua les ti .1,1 .1 des million! le dollars taieul verse su isaent | isst I 1 "' le" urU Tout semlilu indiquer que a. Coultdue sera rlu Prsident dea Elals-Dnis w 1 lion d 1 < .111.1. 11. ise de plus. I 1 cai 1 n 1 El t lo I 1 1 u nrede M. M diditi 1 : g idn II d did liens in lit i 30 M 1 . | %  d %  l'universit di uIFiinSfir \i Los I11II isj de ba>n|uea propaq Hem silc inicrobis L : 1 1 i journal in li:.il an : La i> a publi ils d'une in le laite h 1 MU li nu. robes qui su m sui le papier monBaie< Ile xonl iiiiiniiiiii'.ii. ici. \* mounaie de mtal esl parait il, plus propre qu'un Inii nique qui sort presse, 'ii %  < irouvi. 1.1 baa, lur dea billets .i aprs guerre, It&UUU lan IU'.IV.IIU -gui 1 rt, lo billets 1 m uianl beaucoup moins, n'i u 1 uuipUi-ut q LU U .m plus, l'.si tni %  1 bai 1. riea, les strep 1 i "' s loul dDgreui peu • i i.. uraa, les geuues . tau un, 1. raaltati ine1 %  1 % %  ; it ' niiiii peut tre un uioyi n in. 1 1. |..u les Aile* iimi'i iiuiii a guuter Ici aines de leur argent. Avis trs .important La Commisaioa |.Jes Rcit' mations rappelle aux Conseils >i m lauun • 1.: mciari 1.1.u qua ( onformmanl a interprtant 1 l'Un • %  lui'.', il! doivent, soua peine de dchanI un liions prsentes, lard, au 111011 n lu 1 ir mandat I H u ni iv tilt le M D' 1 lU21 I lu-Prince, le 30 mai ViH. m au hki %  irti lient des I n lui li pub n que .m Le inmi nt a 1 e qui s l venu npagme d'eklairage illea de l'mt au l'i un s ai 'ii Cap Ha tien les mslal ... dans loi mai limais •ur luivantei el jusqu' hou, renl 11 re las ie/ I.I 1.n I font me( 'iitu ivre, 1. en 1 la Compagi : al |ul le* : rmes iu Is hargea M3. I aJori a I initaU pria ne darel de la u..mi u'a UVII i0t 1 • r%  1 nous, lo il rpection t 1 t v 2 00 1 • %  I M;' ?


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06219
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, June 02, 1924
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06219

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
MRKCTKUR PROPRIETAIRE
i m tu m un
Cltneat May loi re
SOIS VLR.N'
1358 Rui amricaine
1U 4 *>'. <() GBNTlMlLli
Quotidien
r-\\JE CO'
j, pOUI I imt, un \ewret de fAN
nefpaaj vieillir *<|u*il; faut que jun M]
|run* s ni i.i i.s ne pom ni que i -
.' i
a ii.i b >< n\( i ii ,iu li.s i i.i i
I .C M II la
ItiLEi'UUXhNoUZ
< ^ rides ftur le
i i de la neiye iur la ltc.
te sterit,i < >i de toujoori par
der r< lan le la gaiet, le If n
de l ciilliiiiiM.iMiu', la urle Iran-
chiae le b pense. Joseph Fibre
I8me ANNE N 5223
PORT-AU-PRINCE (HATI
i" m.i 2 n i\ im
L'Excitation au Japon la suite
du voie de laLoi sur Mmmiaration
U l'resse^ar.des articles inred,ai,eS clame
liedignation populaire
PAH CABLE
WAHINGTON-Le rapport de
u cenlrence sur le projet de loi
dea taxes dj adopt par le snat
t approuv par la chambre
par 37t. von contre 9. Le rapport
prvoit la rduction dei taxes pour
toutai les taxes fdrales. Il doit
treenvev maintenant au prsi
dent Loolidge.Le prsident a sign
U projet de loi sur l'immigration
njalgr la clause prononant bex
Clusion des Japonais a partir du
lr Juillet insre dans le projet
ontre le dsir du prsidant, car
ce damier dcida linalement d ap
poser la signature au bus du dom
ment alin que ce pa\s ait enlin
mie masure lgislative dont il a
grand besoin.
ryrOKIO 10.ono rservistes de
I arme japonaise ont manifest
centre la loi d'exclusion au sanato
rium militaire national ; ils ont
adopt une rsolution qui demande
aux rservistes de tout le pays de
s'unir pour la dfense del patrie.
ToklO Le lesseiiliraent du
peuple japonais caus par I.i n> u
velle loi de l'immigialion approu
\ee parle confies ut Liais Unis
se fait chaque jour plus intense et
s'iend a teules les classes IO< la>
les. La presse jaune japonaise ex
cite les animations du peuple au i
ses articles incendiaires contre Ici
}anUees.Les groupes nationaliste*
montrent violemment leur indigl i
tion contre la nouvelle loi. Ilesu
coup de journalistes, soldats reti
i- ou ex.ofniers de l'arme et de
la marine s'unissent et nmuve
ment qui commence proccuper
srieusement le gouvernement.Les
cerclai Officiels, reprsents par
le cabiaet hiyoura, l'oppose ni al>
solumant toute rpression. Un
doit parmi les peisonues qui se
considrent iiitoimes <| ic la n-m
veau ministre, qui hn forn
dinsdoux i mimes, continuera la
mme poililique.
A la 'Solidarit" Le* Pa*"7toH"
M RVVM*Mi |W t> cercla mnodain. nui m.rrl...
Hier aprs midi, sous la prsi-
dence de Mr Bosq.la 'tiolidaril*,
Soeil d'Assistance Mutuelle, re-
connue d'utilit publique en f-
vrier dernier par S. h', le l'rsi-
. dent Borno, a tenu une sance
des plus intressantes.
' A la rception des nouveaux mem-
bres actifs nous avons not en pas*
sant avec infiniment dplaisir, MM.
P.S.Mexile, Louis / ug.iiuillaume,
aurien ministre de l'Instruction
publique. Edmond l'upoux, Clief
de Bureau I Administration des
finances de Tort au Prince, Doc-
teur Lebrun Bruno, avec de mo-
destes ouvriers: matons, tailleurs,
cordon r.iers, mcaniciens qui se
sont distingus par leurs mani-
res affables et disciplines.
Ils taient au nombre de vingt.
^A l'issue de leur prestation de
serment, Me Lelio Joseph, Seere-
critiri 'inral de 1 association
donna lecture des procs verbtOl
des sances prcdeotei qui furent
sanctionns a l'unanimit. La
balance en caisse de la |< \i
s'lve plus de quatre mille
gourdes, compte de Dcembre) 191 <
Mai ivji inclusivement.
N'est ce pas la pieuve indnia-
ble que cette iruvre est en pleine
volution.
Le Docteur l'lis Coicon, mem-
bre du Cercle, lit nue instructive
, coufrence4isur les dangers d'une
. maladie que les hommes ne re-
doutent pas aast/..
Cette conlreme. illustre le
descriptions sur un grand tableau
noir, fut coule avec la plus
grande attention. Au Daicroscops
qu'avait apport avec lui |i
reinier, chacun put voir le mitio-
ns a combattre. ..
Puis, M. Mcxile dans une belle
causerie, entretint l'assistance sur
L'r.duc ationi
Le Bureau de la So k I
I organe de son Secrtaire rea
cia Tes conlrenciers ,i qui avaient
dj tress des lauriers, les nom-
breux membres et amis du Cercle
prsents.
Nous loi mon x les plus
sincres pour le dvelo;
II greei site associa'
don le pornail t-i assure par
les bon lments qui la eoflu
lent.
Ce cercle mondain, qui marche
de iurcsaen suces, aura bientt
un nouveau Comit, Trs proba-
blement, il iliS e mpese il Augu
te Ustes Bellegarue, prsideut,
Paul Pressoir, vice prsident, M.
Po ijol et loi s Chsncv, l.r ,i ju
secretain s, M u. -, Benoit Catsus,
ner.
Son Conseil de discipline
galement selou toute probal i
lit, fora c in ne mil. l'unie
l,. Ilvppuiite, V'voa 81 Victor,
Emile Prenait lus. M. LJautaudel
Paul Eugne.
C'est une au >e nouvelle qui
s'annonce peur les gentil* Pa-
pillons''.
Dpart de nus aililtee
Hier par le SS. Gorg u de
la Panama Line. sont paitil Ml
sieurs Cator, Tbard el Armand,
qui vont participer aux Jeux Uljm
piquer.
L'es amis en grand nombre le-
ont accompugiK-. -I --I au un
lieu de |oveu\ vivais, que le lia
teau leva l'ancre.
in
pagueiit et pmsseui us no i revenu
eve< la lieue des vainqueurs apri -
avoir reprsent dignement DOS
couleurs.
pr
L'Usine Ford s llighland Pat
Dtroit, emploie plus de 2 ,4 milles
(env. 409 Kilomtres le tuyaux
'n 1 uivre | sr jour, pool 1 oui voii
une reuli di 1 du D-
pailem ut de lt.nl. t(< u, sous le r
g me actuel lia haute prodo lion .
C'esl diie que le Invaute^e en
cqivre employ an nuellemeni dans
b s H idiileun lord ferait trois l'ois
le tour il 1 monde, ou encore si
en tira ni un cercle avec :i\ 11.t
II bi centre 11 l'err, ce cercle 1e
rail loig 1 de ><>a<> milles envi
ion 11871 kilom.) de la Surface
du Globe
Le Dpsrtemenl de Radiateur
doil produite '' 000 H idiatturs p ir
jour, et h s matinaux n
poui obtsnii cette production, ut
teignent des chiffras lupprenanti
\ pari ''i lu y au 1 eu 1 uivri
III morceaux de Ifl pas ;,'. entrent
d m- la conslruation de 1 ha pie lia
diaienr, on emploie aussi ;> ton
ns de feuillet d'acier, \c> tonnes
de fer blanc. ii; tonnes de I rooze,
tonnes de soudure. I s OUO-de
fonte maluble, plui de i mil l'-
en, ti kilom. 1 de tube en e
pour le vidange, et )......s galons
d 1 1 le.
l*oii 1 fabriquer un Mil ateur, il
faut 110 opi liions distiuctes, qui
ex _:.-ut les mmos -oui-minutieux,
|i 1 d s un rlgour use
ment inspects. Las pii 100I
bien examini avant d'tre a?-
sembles, et les Radiateurs com-
plets ion! 1 l'air et :
sous une pression de 1 i livras par
1 irr. tvanl de 101 tir du
il- 'irlement, le- liiliilr.ns -uiil
en or.- in | mr l'iipparainu
et la qualit.
( Du Ford \'9US)
m ru
Funrailles
Ce fut au_.raiiien d'un convoi
coasiderable-il amis qu eoren
>. n lieJi dernier les luniailu I I
Mail iule Beauvoir, celle sympathi
que ligure dont non rt.
ileiuilienl I | 1 -- las traits.
Nous prolilous de la c rcons
tue I |i ii l'iiouveler a nos amis
M hminauuel Beauvoir Juge au
I nliiinal le premire instance, le
DrOesner Beauvoir, Messieur- Mi
chel et Villort Beauvoir, nos tym
patbiqnes cond
Hier ont eu lieu les funr.
des deux aviateurs amricains vie
limes de 1 de la semaine
coule.
X assist tous,1m
de la Gendarmerie 11 de 1
une eeeadrilli
quatre avions
jusqu un ::
ment de la ai pvuiua moriell
deux victimes a bord du
pariant pour les Etats '
Poincar affirme qu'A ne pourra tre
chan du la politique extrieure
U trac bon 1 gooo commence-
ra l<" 1er lentembre
au |ilus lard.
Ii m- l lition du !? le 1 s ni"i-
de notre cenfrre "Lis Am
C i|ini- rei:
me'ils relatifs 1 I extension
do la Cie N 1 des '.'i m ni de 1
tire d un iolei rii w de M B. Men
ii 1 lueii voulu 1
comme suit :
l."s ii n instruction de
la ligne Bahoa 1 P k on Siv m
11 > la lin
de l'aan 1. rai ird
l'excution de eai Irava ix es
au fait que Mi l'ingnieur B teli
un spcialute des lignes ferres
en pavs montagneui ne n
lac r que lui Aot Le 1er
1 1 plus lard Mi
de la
ligne.
l'ar ces re isi igni m ots on voit
que landii 1..... Iravaui se
1 -1 Mari V'
1 h ipelle 1 "u 11 iul '
ineiil 1 ' I Kaset
llmi be, 11 ligne de U tjran le Hi
vire gi
le |uel ( imt n'est spar de
Uni lie que p u Monbm 1
Roua devons laisser, pco shaine cliambt e, lei i
BAR LE Dl C Lan- un dii
. pr n n 1 1 il eil
g niiai de 11 Meu vi 1........
u ni. B.decl
qu il l'eal loujoui 1 1 m, Il
-. 1 u ie iaixeu ire in in une 11
tir. 1 .ii ir n es .m,' llails des
ions aux |ui lu la Praoi 1 *
di oit au iiiii iiii q 11 les iei ti
ni reol nei
1, pulili 1 gouver
uemenl. 1 i. 1 s aftti me
rien pouria j tre chan|
b uti 1 lu ici uli u, 11- -1
ci iHcea Unanviera deman li
|i \ 1 un ai e da le
11 rie i, ibil m ni axpi les, jet
renl tels Uani
lee brs )! part 11 an
.s .n mi pas l< dimi d
i indu ii ma do nui es parle 1
grauJ
iuiv 1 M 1 '
aiase I pro
nue cliau iblll
|.-r, N
aamoini au
m unli in di 1
I- o 1(10
nain. 1
l'ord ili >us et
li 1 1 e.l q p 'i u
.Il 1 .1 1 i IHS d I I 'I
1 | n o 1 -
vaut li ijel pria
. I 1 n
I 11.1
der que les ligues direi luces 1 n
SOU il 1 11 I. I .
II I
Janvier IV1 1 .1 un pi in
pi n u u. '
vu le 1 A
I
- .m- prefen I 1 ord I
i. s s lu -m 11 u dur
1
.1. 1 .
I n 11.1 |u d'ex
ploili r |i Ion
II 1 ib u "'i 01
1 m 1 ''Un
m u I liai linge m*< :
h ,,.i 1 ii.m
11 11 ne p 1 .n
1 1 ailier a o
lui. he le u auiau
jun m pari 1 ci lie lettre pi
teui le 1
il a l'oppoaition dans la
esnons iiiiiii;> me- 1 !
II
ii.m. u-, lord liant..
1 Ruhr
qu u de -. p ur de 1
1 tel 1..... et maigre la rsilia u
,, orsanisi 1 ds 1 xlli msgm nom
u'e 1. 1 1 nou '. 1
le l .
cai 1 iront d u 1 |
. n |. s
11
ign
a.u ni p 1 pavai lia.
|l IUS
pi 1 MM I
. m- el '. I qui!
blii l unit
, 1 nui u du Heicli
mettrait 1
ii m le pr grara
! ms Les
I | lo
qu ii imp 1 |u ut ia 1 non
III
I 1 I u :l N
I Hulir qu'a 1 ir el
m pa .m |u ml
.1 1,- qu do liions 11 q ut
I.i, 'US
I lenl .li 1
m cas,nid ient
1
m
1 de rpai 1
les b .o |Ui 1
l impuni
n'eut ii 11 r 1
Ire pil j
1 1 dp n 1 1 m ' plus
|ue de la repai
Je u nu n |n les
m ute m ion lui qu 1 l'Ai
leubei
|i n tailles et 1
. 1 1 .1
1
1. i.
par impoi
ali 1 1 faibiu ujel el
iBonln rail la moin Ire
dm u iuvi 1 ni m pi mil 1 1
ad vi. ti
Port-iu^iuCe sutioj
iii^riui'
I.i Cil mi
lui m m |i r 11
1
'

.i do.iiroj 1 .1 -
lura
ftoyl
.
m .i. 1
e m ii 1 '
1 Uni
-1 1 1 1 iys
Exaimn d'admissio i
a l'Eoole d'ifiricu
li,ll# G1 'i ital.....le peine
Conformmsnl u
ii'iil ml iiiv re au-
u I .1
misai l'Agri
A I
cal d. Mgi J, ,;,
'
1

1
1
La dsoi dre dans Ir-s set*
vicaswmaritimei das
ElaU-Unia
1 Mu. M T. LJ
mptabU .11 > lervicei
inl. alli
i> ( i.i Lorpoia
1 1 in.n duvant
le de la
un
- as de gnnses
le maniement des
I n prenant poses
-1 .n de son poste en l'.'-i ,i. clear
trouv des ohques cl dei
traites parpilli 1 dans loua les ti
.1,1 .1 des
million! le dollars taieul verse su
. isaent | isst
I1"' le" urU
Tout semlilu indiquer que
a. Coultdue sera rlu
Prsident dea Elals-Dnis
w 1 !
lion d 1 < .111.1.
. 11. ise de
plus.
I
1 cai 1
n 1
El t lo
I
1
1 u
nrede M. M
diditi
1 ,
:
g idn II d
did
liens in lit i 30
M 1 .
|

'
d !
l'universit di
uIFiinSfir
\i
Los I11II isj de ba>n|uea
propaq Hem silc inicrobis
L : 1 1 i journal in li:.il an
: La i> a publi
ils d'une in le laite h
1 mu li nu. robes qui su
m sui le papier monBaie<
Ile xonl iiiiiniiiiii'.ii.ici. \*
mounaie de
mtal esl parait il, plus propre
qu'un Inii nique qui sort
presse,
' 'ii < irouvi. 1.1 baa, lur dea
billets .i aprs guerre, It&UUU
lan iu'.iv.iiu -gui 1
rt, lo billets 1 m uianl beau-
coup moins, n'i u 1 uuipUi-ut
q LU U .m plus,
l'.si tni 1 bai 1. riea, les strep
1.....i"' s loul dDgreui peu
i i.. uraa, les geuues 'le il a Uii
1 dyaantena 'le
1 1 <- ]"ui>.
tau un, 1. raaltati ine-
1 1 ; it ' niiiii peut tre
un uioyi n in. 1 1. |..u les Aile*
iimi'i iiuiii a guuter Ici aines
de leur argent.
Avis trs .important
La Commisaioa |.Jes Rcit'
mations rappelle aux Conseils
>i m lauun 1.: mciari
1.1.u qua( onformmanl a
interprtant
1 l'Un lui'.', il!
doivent, soua peine de dchan-
I un liions prsentes,
lard, au 1110-
11 n lu 1 ir mandat
I H u ni iv tilt le M D'
1 lU21
I lu-Prince, le 30 mai ViH.
m au hki
irti lient des I n lui
li pub n que .m
Le inmi nt a 1 e qui s l.......venu
npagme d'eklairage
' illea de l'mt au
l'i un s ai 'ii Cap Ha tien les mslal
... dans loi mai
limais
ur luivantei el jusqu'
hou,
renl 11 re las
ie/
i.i 1.n I
font
me- (
'iitu
ivre, 1. en
1 la Compagi
: al |ul le*
: rmes iu
Is hargea
M3.
I aJori
a I initaU pria ne da-
rel de la
u..mi u'a uvii i0t
1 r-
1" nous, lo
il rpection t 1 t
v 2 00 .
1 I M-
;'?


j j v.\ i
Par a**U
Nouvelles Etrangres
I es allis cl le ci nlrle
militaire cm ll|pmaf|iin
' PARD I M '
. I '
-ni
I A. 1 le
|(| II I* I
i n toi i
le- vaii
e
II Im anius >
r de Par un I >i
tn il. il
ootealieman le du i mai an* a
i je {m im
ai
, l Ligua dei N
. r I ar|
p i quand arrivera if moment du
pan r la coi I
, alleu-.aads la l.ig e lion
i r'- trait
r< ni accomplie*.
1 i
le de aoulanir que i
Bit n> i otnpli < es ali, i. ilion i i
qu i cette date.
['altitude du parti so ia-
li>ie en Franca
r.4Hi> i- i
11 Diia di id par I I voin
- ,
nu i r fticelera ca
M. Pi in De plu ni *
r on n un i m
I pai m Uilii
nrpli ae'uellem ml 103
U limut acte
du cabinet Poincar
P4RIS i i iJin a eu li iu au
: I larn r an
i i du gouverneiuei i
'' rand le
i-uiiLi da non
i lia i > < : 11 n
M. PoincaH
i I i l'I lyae pr
I liva du
cabine La d-i i i acte du rabi
rat \Va
- 11
1 1924
Km e''e; livres
LONDRI |
i a d u t ra t 4 I, .
cabine) rail :
immdiatement al Faire
ornant
ballu sur la poinl essentiel
li lin dbat sur le pro
jal !' I i lei h ibil nions.
(URODONAL
lave le sang
Rhumatismes
Nvralgies
Goutte
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui veut reaier Jeun** et Ivltrr
Ir1iumallfntri.lf durrUscmrn!
dea artres l'entablement !
elae, le* variera cl l'oheailr dtl
liminer l'excs d'acide urlq'jc.
e polioo de notro orcanieme,
t (aire des cure rlgtilOrte
d'USODONAL.
i Indication pnn-irl. dent II
traitai: tnt dt l artno scirroee conilsu
avanLioul t empcchfi la niruncl .
le drvrlopoemrni o> lr< 'i artriel-
>' A la nrrlod* dr pr* Irroir l'acide
urlqur tient la \fn| ftcirur d'hytie'
irnsi ,n on devra, avant toute autre
chose, lutter fnrre) .rmrnl et fre-
quer: mrnt contre ta rcteniion d'acide
uriQut dna l'offfaniftine en employant
lUrodonil
rVoleaeeur Fiivat.
fret et on iai iuhkhiih a* eeiuee
euDi ramitaln r v.i.n(i.o. '
If PlK1"
DIALIROL*^"""
Sein carbe reieui. toni-
. M leur *rter.o aciaroae.
tnm. iitrmaiatai. ftrleoiii e it femme.
'tarithm MrdleeetbiM
LINYCOL uietCT oo'vme. Uatim.
;
Sarqa) Taillant Connijnalwe aear Haa)
F lad eNESTLE
Concert, Cinma
ut Danoing*
Ci nm
a n^.eu luar, unjj
A Patrisiana
e* 'I
da emo
;.i imftrt aetunna vii meol
i
, I. ma .1 le
li.nl m | i
m mi i|in ppeut | iml .i
tau lue
A t \int Varii I
i m
11! i
i i \ i i. la re
priia dea scu<
. ,. o tairas < el le i
.- n v in m ut le ri v-.ii.i- .li ai
, |) | ri le i .
.n, UlU lu M
l'au i" Ittil
oie iei> |
tirci de'sasaedi ei e.
Par .i.i. i
,\ i Htel u
mme ''iiiiail '
n im. eal n rapi
Monta Lario aat i a plaine
[ua da i m| i .i m
i r, .....i un n. lui i
de la clii
joui i lui D n.'.
ment a
l iuteur,al na obreui
ii.im ni |ui le i u n
me dai ail i
tsenl i des heures ea*
gra|: en di -
lue.
Parmi d
d '.|i ali ...i.-, u.. .
. u S I lu .1 ,u. i
n..; en ne di i< ni pai u ili n
a. coidoni da li ui
i |. IOUVI il n |.i.
iii le un ., .n
r m bin
m. i
EXCEPTIOI
'^ Produit
Au Dpartemant
Itelations Intrieures
: 1 H
i ml ren
u teasenl de
: i ad r.i- lai dlai
Calla visite n'aal que le pitinai
i.
| i inge des |
ifs
spcialement
lait materne
Pramire Coaniiuaun
Hier apraa midi a comoMDe* h
. i. ii aite i r pji i
: airt Commu
' i tuai "ni
lieu m -
leronl Jtudi mutiu
iainie utile.
prpar pour rem-
I aliment complet
convalescent*,' lus vieillards*>etc.
dlicleusemi ni agrahln
On en trou\i;i riiez Simon Vieux, Chs.
l'icculet, l.opc llivera.l'haimacie I'Sjourn
II. Horday, lui. atva de Co, B. AN. Sad;. l-.varisto
Alvarez
l'our commandas direcles pricre de >'adresber ;i
Li Prtetsjiiann 4;/7 rht'm,
Aijent de NestlC Ko J Company
Le carlifleal d'ordonnance No
7, t,mi^ en faveur de Mme Scvo
la LerriN pour la somme de 2(ri)
gon rdes de la Commission Uaupliin
aal ...lire et dclar nul, duplicata
1I1 v h 1 in (Ira dlivr.
l'.'l au PriBtJt. le 11 mai 19!.
T. MIOl'IlEIt:
Le Dijaitemeril de l'Instruction
PuLliejiie porte i la etnaaissama
drs i i.r -|.I alablitf rafol qu la
aeaaien ordinaire d'examens sou
lira i our toala la Rpublique,
aux air|es de chaque Inspection
Scolaire, aux dales ci-aprs :
Certificat drludt pnmaire 83
Juin. Bravai lienpli et aup'aj
risur, Certificat dtudta eecor-
daires 1er Cycle ? Juil'el. Cer-
tificat d'tudes ec ndairas U.'maj
Cule, K oie Normale 14 Juillet.
Comptabilit 15 Juillet. Eco-
le de Mdecine, Ecole de Droit,
fc.li! Dubois tl Juillet.
La compagnie a chajflaux
daPanama liant .l'expdier a
n Agent en cetta villa, un jali
a.uitiment de clip(aux spa-
ciaux qui jamais ne sont arri-
ve d'us tint a l'ort >i-Princa,
J'ai i'Iioi neiir d'attendra que
les socit de la Rpublique
nom las'ent comme toujours la
p'aiair de tinter notre mgaun.
Prix depuis m dollars juif
qu' Mi ( par chapeaux de va-
leur relle). Sont arrivas aussi
t'a chapeaux de Panama da
petit prix ceux, depuis l'n dol-
lar iusqu'a 5.
Nous attendons galement
dis chapeaux pour entants.
Nous disons comme toujours
un escompte en faveur dea
acheteurs en gros.
L'agent pastr/ Pipublxqim
(THati bit,,ti)iuain$ $t dt f t*
ba.
Jenaro Hl'RTADO
17JO, Hue Courbe-
U II tri su
...... .
le
tooo an
a i. i
i aaiii du
ianjjij_LLjie >**
Ij-tiye lfial
, .Isa luis religieuaej
. sbla i Angora a exami-
n le alalut coBjugai. L ge lgal
I.i m | lea jenue*
I s da H an. al tla 1 IUI
|. ni I** j. unes lillea.
Mi- .ma sommi en Turquie,
Au :n. i ..n qu'avae 'e cou
SS pi ntl, de i jeunes
gani li m not,
i ans, -1 nuaai daa
ide n ans. i.i m* ne
11 omnaissioa de .i Faii as rali
l lire que li juga,
sur l* -.i ii ii .m .li:. pui t-nt-,
pourra | rot dt i au m u i -
im avai une | elitt*
La i ... n..i n i donc
al if I m. m uni
. n..n "lit' des Orientaux,
i i a
ilorii Line
i tmei "Mimi lloi ' aat
attendu a P i P le -'j juin 1911.
pi ms Us per-.iiiin a qui sa
sont m- i oai
i I m flnil\.
Porl ..." Mai 1921
l)Li Kl SON LI CAS
. lraux
licii s^t1 ;i'liii'
miaiio i
.i i > m i
.li maa de
i .. dalar
luplicata i .lie dli
iv, 11 Pria i, 18 Mm iwa
Il i ,s
Lts Faax-Cols Van Heusen
( '.es cols les plus confortables sont mous at ont l'as
pactet la distinction du col empes. Ils sont contoo-
tionns d'une seule pice avec un tissus spcial extra
solide.
Mettez voas up to date en faisant une visite it la
maison
Paul . uxila
Nous savez ca qm vaut une brosse dent Pro-
phy lac tic
_ L:i Maison Paul E. AUXILA vous en rserve
I .es jolis tissus gaba rdine da laine en couleurs mode
que vous voyez sur le Monsieur eliic qui passa, s ael.t)
tentcliez I. E. AUXILA. De inCine que les flanelle*
Diagonal noirat marine, drill Shantung, pour costu-
me ,
Ces dames et demoiselles seront contentes d'appren-
dre que noua venons de recevoir un nouvel assorti
nient de Grepe-saiin.Crcpe de Chine, Satin Sport, lia*
de soie pure t.nugfit,Voiles hlanc fantaisie pour l't
I t indien, Calicot et toile A drap, Sac main jolie,
Souliers satin noir, tous les parfums Id'lloubigant,
de Cotv, de Itigaud, les Eai de toilette des l.ubin et
sa poudre de rlx "Douce l-'rance si apprcie par lea
connaisseurs, Pommades,etc.
\ isitez nous toujours et demandez tout ce dontvous
avez besoin.
ul PERFEGT
Black Mioe Dressig
SvSStSS^ Sur les *Maaaa ne ..lit p.sle linge I
.i,r.nr.L.,..bl,llanl el :01 PIeld"' "re appliqu lur toutei
ilt( aeu.
blaac
m-siiortf. ....... appliqu" lur toutei lea pea|
......!,.. ^^^Mesvaliaes.ksceintures.le^acs mains, tes norias
r'tnxr
A # F. PE4RS Lim led
p. m avoir lu teint li ois el conservi i toujoura iutacle
t sjtle Iralchcur, gervez-voiih des excellents produits le la
lameusc marque|. ' F- PfaislimiifiJEngla.il ; lele qea :
Savons tranepareaats en boules, >savons transpa-
i ents en 'ablettes. Rie peu r8 de I aie et poudre de
I aie pour lehe, llaton w rouges pour le\res.
ii.ii v m t lie* :
Simon Vieux fi tM Vieux
i lre i en ie n. ul par une seule couebe
de se menell
illo is sont la disposition 4a ns elieata.
Fullon Sliue^Poliah, Inc. H. Terk
Geo. Jeansme.
Aflent Exclusif pour IUB
I(i,liieiluslir.-K-Iaa ta lace de la 9fSt
leclar
IU.0, R ie du \U<]~ 'w de l'Elat T'phoae : 347


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM