<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN i: 1. Agit lit* et radicalement Supprime les douleurs de la miction vite toute complication bsPm m ralonit i i ni rr> i cr>>t OUI : Pagol Energique antiseptique urinaire VAMIANINE May te, eaalaa %  *e • - •"••BLCOVAL J PAGrOL est sans pill pou. les gonocoque*. !ljables de* voles urlnalrw Le FageoL qui dcuuBeettonrie Me m queuect du oe urinaire. renouvelle Mi tluua. cre* i un )puniwmfltl complet do cellule Le Pagol meurtrier non eeulement pour le gonocoque partout on II eaiate. mati encore pour loue lot autrea oUcrobev •axquti* ce dernier r ul s'eseocier. eufflt tout Il eei le fondement, le baae du Ireltemenl de l'arthrite ou du rhumatisme blennorraaig'ir. |.rce <;u il eat %  -lui 'le la blennorra (-m elle mme • !>• limitum. de tfal.-rvIUe r.u.i.1 r>lll*ir r a a lni l iffM, el l*^ li**— large Taillant Consignakirt pour Hati The llympic Association Football Tw l'ai I lll 11 mi .'i m i IheO ill n 'i. %  %  ., '• l is as Fol] I | < %  land H toi Ki I 11 -I : : .. I 8v.It/i llnu I Porlu n BpftD BgS \ ugo 81a • ou thi ili. ta I ihe I ournami ot wi ii n li I .Ulii ol tlit. Imul. L' Tournoi 01} m pique de Foottball association l'.ui-, 18 Avi mai _e al 11 i m pique I il a in tii %  .„•• i --il i dei mire de I i nalioni Mint %  dani ce i %  %  *• i.ni. i iommi ni lai p i w i % %  'h-| ni ii iu pi n.iei i n llol n I n an %  : ; %  BU pu miai Ig.l mi onln i rq lia; %  Lilliuai rie ccnln Pol m %  > ii i Siavie conln I m i Le loui nui i omn en era le ili i Mai | our ne | ourtui i iiinli y p in km in ta \mt Ce malin mIl •_ n/e bi un drame sang aux aborda du %  le la I' i A l.i -mil' d'uni i entre les i. Pliilo ia, telle ci frappa se, sa rivale. I vre il sur le i ha. p, riiiin il'. I!I D)i iii .i i pa.nl iolemmi ni li Les d femmes, onl i a l IlopiUI U D drame qui Lie meute au i .Irait'. A I Ecole d'aria H M-ii< PS I rpjis i Mit. ii Mr Bi li i %  daa Aiial M< • i • i -i ren la i mi il de Mi I ie m. En aaluani I cien Directeui connu p i II n. loue H"i i la • niiii mee 'ii l hi I d i Aile/. Ions \ ouil n lei .. r na lamedi soii L7 ml en n. i'inn|ili. -. 111 La gi son sommeil M ni ..il le peuple,. nui' buei %  t. %  I i I | pour | a tliat d'un '! liant lll MUVCg rdi On trouvi Bayaiii. • I tASTHME Su II Globules Rbaud ReullAl r#kf# Ci' Uoi-. i A Pafi M I ... la HUCM Les revers d'une uloire ; lilii|ii--;inli' Pourrai! mail croin Uei i 1er itu mi la r.olli ii %  .rebam l'.nii ri Botammenl I n nan Lia qui l'Empereur |"-i lail I Si lleihe el la i liemiie qu il a\ lil MI %  -1 m u i, le "i \l n I s -'i miable al i > enie pub i |uequide \.ui ti n i ''i • i ni m Pe.1 ude l %  r.po< %  t-nu i lui qui riva I M i iloal 'i ml | ni i.-. i.'a il en va nq leur i > i • i m i d i ina lu "Fgira ml i I.I Il Si u iil % le Ji la rie ttiiilloux 1 i itu i i i i i 11 u u nvi ii nuni t laaeei te ilu eoquel local '•ni dl• I risans l'ulilnIU loavi i m m nt li'iillie-s iii 'i al pi moacs. M. Abel Thard linislre Plnipotentiaire Le Pr ii i ni da la H 'publique vient le r le titre la M ni* P Hure a .1. Abel l h i, Chi du Protocol •. I n itl ; OUI flii il .linn. Snii Life assurance Companj ol Canada i i Ile ii l, p .r arrt du la Rpublique, — vient 'l'Ire auloriaa sous la raei n .1 i diapositiona dan lois, arrli ni. La Sun Life .siuranea • omnanj ol Cane la esl i onstilue toue le r Riiim des loil 'lu l'.aiiila. Iiu> moi lieatioo ou addition l'acte .t luii >n • i aui &taluti If la Socit le ra. vaut d^ rleeivoir ap plicati m al .le pro luira a icun &f • rT>*t tre soo i a l'approbtlion du 6ouvernement. Demain I.i: M \I IN publie demain i %  lion du la M.ti : 'L' I -i \ m.' rOUA i.l;\i MIN l \ir. I. i.'. Il N ; i Bl i vii AP OBI \ \NNI l s •n'M.\iisisri!\i ION. Mariage N'ou avons appris avec plaisir le mari ige de M Ludovic i : i atn de Mo Jules R imon I el 1 Mil une, Me le W ig ie W. Pope qui a si r N-.'w York le 2>\ Avnl detoier. N icomplim al Parisiana da .• Soir IJ lOe, lie et 12e rpisodrs Entre : I gourd* Jeudi L'Iniaik la Rise Tennis Balls Vianl d'ainvi a i Ni ISII Il w > BALL8 I \Il iu| t-i i eure. Kn • rtilan ii i" i mabli a .'air. ii i taii i \N t.iiiintin W ILLlAIIS. Port au Prince. Avec (iabriclle liorziat e*. G*r.(> s L n es l'nlrje : 1 i de La richesse des Etate-Uoia a prs tua double* en 12 ans Les .i ti i | lai 1 1 ministre du nie la rii n I'I i lit* I ail i la 'i i le |9 tait da 321 10)') .lil lari i i' %  ii t %  • iii; -m'a' le 7t. 2 O/o lurlee ttatisliques la a In lin Je l'anne 191 1, A vendre \ i.-iMl'ItiM in \i ; KBRAUv Les i" i relatif! stu Dou i ublique dernire edi In itea le. n i li'i'ii i joui d 1 1 onveftti 'ii .1.' 191 en anglaii et en franais. P. igna d .w\\ ell ia — ,.u I! naisi .u i .le donner ofl wnlslion thalr le m I"%  • i i de l'As* %  ialion huallii nue p ,ur 11 Soi I l les VtU — Mgr C nan fisi •• '•• .-lia ie! ISS I lll al' 'le lui'.; ii'.lil, li 11 %  lliier el Oro |uel une tourne 'le onlirm lion. — HgrJan va • re une !<>ume |ni i, >i,ii|, — Mgr l\ iu/ in e-i p irti p mr n si. — Loi ii P ut au l'rince a m li'ut avei iotrl qui sa I on u ima M ni en remalacemenl dal'abo lai, nomm bvque ? La pi m ire io nm ,n n t I I Cathdrale aura lieu le Jeudi 5 luiu. Il s i, n i i, m i a i'"'* c i mis le. d 'u\ i tei qui i'appruelicroni de la Sainte alile. — La demie %  i Mgr P hi i a • l il clbr beau i %  le m u if is, sur(OUI 'I i'iI %  m l'.\tie — C i -i .i local la P u ii ma que sera o bre Dioa ini ha tx Mai I.i ie le PU i< -li. En sue il vi'er loul en io o romeol il sera le u ind a h t |ii cb hlis eue i d'eui j r un u obre : : A I U i '; I i •i | ISI il le l .'l>• .nuit, r U n du I ii i i. N'aliooal. Di\is ;iu\ lunraille \ rie Sf Dtienne Beaucoup da nos ni tua ont luit part de leur surprime de roif M. Davi t Il n'en est rien M. Davis ayant maoifoat le i %  -* i t d'aaataler aux l'unrailies le pli l'ut pour lui na avocat zl et dsiata rasa, cotte ponnissioa lui l'ai aceor ie. 'e*t don i| l'o i a rm voir diman li • la h T la la %  Main Nuire qui rintgra le psnitemier mtioiial a 5 lieuies prclaoo. ejajj Dcs Nous avons retu le l'aire pari .le la n ai ie im ; t"-mHenri lien jamiti, ne Clm nce SI Clou I. d cr i ke c %  i Se %  l'in %  illl t liai i al ap midi an l'Eglis. SI Joseph Nu. SOO I Lances aux parents prouve. Kemerciements Les familles Dlienne, Side el tous les autres parents et alli i men ieal lia emenl lmemlir •> ilu Corps i ; ii nue. le h u roau, le il nei et i %  tudianta de l'Kcole le Dr il et tous les amis qui l.ur ont .1 inn les preuves de $ym patin* l'occasion d* la mort de leur regrett Moadsli DELIENNE, nvocal ; et leur en garderont une profonde gratitude. ^^ Avis Chapeaux! .Chapeaux! 'Chapeaux' • -1 un -. chipatui de i i l'o n n de I d irni rnu !" de P t ris vii ESP NA Rue, Porl au Priai e, M i -.m de Commer :e lu (ei al A. M. u. h i i. l'n le. eu foule n us ho i plai tir, s. m / roif ''••i "m'le eha peaui pooi d uni Iles t Uor n ./<"•.' \ '"i./ ^ ir \ n. / v m. de plua un Fort iloeV .1" I irina t'a ebo puir piin 'i biacuil in illeur mar th que partout ailleurs. Fairepart f Monsieur Nerva Charles *t ses eafants, Mme Louise Lbarlea et >es aulaulk, '•• nsieur Eugne bar les i'i' ni %  hantai le s. i dre li t ( \l ij courant •> 8 bi ures t d< mi* du malin a l'Eglise l'.alhJraie une messe de l'.uui. m en mmoire de leurs regrettes pre et m Aucune invitation spciale n'a vant t Uil -. 1rs ami de la la Baille Chai Us sont piis de i onsi drer le prsent avis comme n te nant lieu. Avis La compagnie de chapnaux ,. Pauama ienl .l'expdier • ii* ne sihr, un joli .in ni de chapeaux .pi qui j mail ne font arri, Pnrt au'Pnaca. l'ai rhoDoeur d'altandri que i,. io nies de la Rpublique Fai ente u me toujouis le de v uter notre m linPrix ilp us /(• dol'ars JIHq U 11 o | ar ch ipeoui de vaI, i ir • ••'ut arrivs aussi atlen lona aalaaiant i haptaux pour ei.lanis. N us I lisons comme toujours un escompte en favtiir des ; ,'liel illl en t/osL'agenI pour Ut PiimhUques Il I > iiiieutna ni Je 8n JlSNARO [H'HTAIl'l 1730, Hue CourbeAyraudissemenl Grand Htel de France Onjj trouvera .L>J8 VniB de Bordeaux, blancs et ronges, par ^barrique* 4par gallons, atjc prix cuuratustjjdc la^ptuse. Dis Vins d^CUateaux^les plus re liOiiim^Vitts mousseux, bout gagne, Vins d'Italie et aHpu^nt, Les Liuuaur* Iranaisea ii-s plu Unes, des Wbisky, Coyuac, uiu etc. des nhuius, dea neiileurea niartiuea a ttaiu, et le^ihufli^di^ in roaiaon,tonnu sou lajnaaa de hum des rrmees. loua lus meilleurs QiiuquiDa de France el le taroeux Vin du Cap Lorae, Mallei, ai connu dans le monde entier el oui eeri n mme tampa^d'apiritiLde^'oigeatil el de cordial. Des conservas Iranaisea el^aiarieaines de prmier choix. Dos Cartes postales et de la paiTumurie tjvs ciyarei el eiyaratlaa, des meilleures labriquea de tuba el de la |;rpi;bliajue Uoininieame, ( .vurora et Mabaaera . (lu reconnuode autai le restaurant, pour sa eui?in soigne et s


PAGE 1

LE SUT! S AU p i) wmvm Quand vous avez mal la tte et vous demandez un comprim, ou de l'Aspirine, vous risquez votre sant tout comme un joueur qui confie son argent un tour de ds. Savez vous si ce que vous recevrez est vraiment efficace et inoffensif, et si, parmi les milliers d'analgsiques qu'on trouve dans le commerce, vous aurez la chance d obtenir exacten* Ql ce qu'il vous faut? Pour ne courir aucun risque demandez toujours la CAFlASPIRINE (Aspirine et Cafine), qui est le dernier mot de la science. Elle soulage non lient toutes I douleurs et abrge les refroidissements plus rapidement que la simple Aspirine, mais encore elle renouvelle les forces, rgularise la circulation du sang et n'a aucune action dangereuse sur le coeur. Achetez un tube de vingl comprims pour le garder chez vous en cas de besoin. S'il ne faut qu'une seule dose, demandez la "Poche Rouge" contenant un comprim Bayer. i ,.111111 connu U ,1e !• plu'-J" eflieiM pour coa| battit loutM le uiiti de btia ha, .1 dw tilts lica, A la unence Crnesl Camille i gm l -%oins promptitude llj It. / \J t7S3 contre la CONSTIPATION l'Illtl'Z les COMPRIMS SUISSES 1 • DELOR T. l'hnrnm. n, II' I A • (.II %  > IIIM I.E HIII i• PIN \ : • La maison SILVtiKt La Maison If. slLViRi vienl de reecvoir par ls der nies* steamers les irticles ^suivants dt toute Iraichrur les pril rduits ; Chapeaux de paille Une d'Italie, dejtoutes espeees Chapeaux de laine d'Italie Chapeaux l'autre d'Ilalie llaptkte Fine pour chemises Tussor fil anglais Tlissor le soie anglais barres pourjcliemise Jk robes Satin de chine pour tailleur Lustrine pour tailleur|£7~; Celette pour tailleur Drkll merceris nm(-i-icain(uouveaute Itrill fil blanc & union anglais Kaki Jaune anglais extra qualit Zepliir anglais sup pour eliemise. Toile drap fil anglais MO pouces' •' '• coton •• 80 Ratiste fine pour chemise Duc visite a noire Maison vous conrairisra rlela bonne ajaalit de DOS arUeles et de la modicit* de oes prix an comparaison avec cetu d'autres miiseus di la place pour dos articles simila'rM, Chez F, Litvelaiiei&(;' 312 Rue des liraeles, a elle ,| ( ffeole Stnographia Rolun. On trouvera I>u Clycrophosphate le ebanx par livre, de l'encens le l'assa-featida. los extraits pour sirops d'orgeat et de fiainhoisr, do*e .~o li trs, des 1 Uermonirtres mdicaux garantis. Sirop et Vin Hmoglobine Ue s chieus.| Omnium l.al.a raque, l relouai. Sirop I ami, l'eptoFer .laillet. des douches avec accessoires, des Ttines dentlle. les i'oires pour hebs, le l'Orge perle Avons reu aussi des IVu.pics a nilor.des Peiflfl e s des i.oilleaux de Table, ".\rgentilibpour coiffeurs extra suprieurs,nianelie mlai anjentein lcmuiicha hle, des bouchons de lige en Ions genres Dpt de kola AscensioProduit l'.uilbaud I bres et Papiers liinbi a s en stock. On trouvera aussi des supports chaussettes, des Ceintures, bretelles pour hommes et enfants, des laiix-cols souples et empess, des crava'e*. des chapeaux .lean-liart pour enfants, du fil a broder l) M. C la Croix, Croix Cartier llresson, dentelles aii x fuseaux, dentelles filet, boulons^nacre pour lingerie, rubans, pressions, barrettes pour cheveux, fil de sole coudre, centimtres, aiguilles, pingles cheveux, pinijles a ait*.. .. c,..yie8 de surete il-. coudre papier a lettre, iveloppea, craxons. plumes ceintures en cuir verni pour dames. Nous avons aussi un stock de liqueurs fines assor lies, du Cognac, du Champagne Authentique, demi •ec, du St Julien, du St hanilion, par caisse, du Vin nar barrique et par galion ; vendus au meilleur piix de la place *>partcries pour chapeaux, calottes en li nol , c. ,i, iux ijarnis pour liliettos, ua/c -t tis*u pOttT COiMe de chapeaux, aigrettes pour chapeaux, brossas a tte, jarretires, pailles de soie pour chapeaux nuance or, blanche, noir, etc ; laitons. liante CHICAGO, ll.l.s f^ue, ;HiuLu' coton* "3i\i'dt h maie &\Utt et Cfatt % oru>\£o€a\ &a.C, Jamiaa & olWiidueuci c)ltu ,, aav, JptKt£,picta cValc>| Oc parti. ^aucitttt en liuu. Corrieo'Steefi ZioaSlUt ,*0 v toic mcab, etc. tic, de. %  iirct toi'le fytix Courant Lon t. i In h no A ( nt exclusif p u r H*) | Supi FO.PiltLK Company il WEST IUO.fcl>W.Y MUW YORK FONDEE EN 1847. SUEPRlORlTt BAS pmx Fabrique de : peinture, Vernit, • s !.• *n VI -iic. .cou H. ihbu Ag* t f .ur Hati PERFEGT Black Shoe Dressiuy La l'rsauil i p'n %  port dai i la paya I u .i' lu* rniu! seul' Ce li [ui le tppliqu luikum %  < i-nlil pta,!* IIUK blanc [I land appli pi'lui toulaa lat pa4nx Oi %  i reiiitlUM maint, les partes leuil nie vuuabe de ee aerteil I • i\ pro luit ho* < lundll iin li|iuiillon de nos lisais. Inlion Slutr Polish.Ine. Cel. Tork ^eiiii et i mk, Int i riaritc prix m pli fous produit! chiiuiqii' s pli u i n.iiliqiies et autres artielrs xundables dans une pi. i i. ,, tipious, l*olvre,Ca lle,(iiroUe, ^ni, Stolie, \l nSSl deeto, etc.SI m. KAFiME. SpclallM ; Marque prive Lyjiol dalnleetaait, Parfumerle. Articles pour habiers, Itay Rum, Cboeolat pou Ire, llu.lr foie de Moi m-, KmillNiun Cold Ci.im, E\ traiis pour faire sssenoeH et eau de toilette,Lan iiu nine, l'ouilre contre lea iiiseeles, Sjlutlun pour ce %  •rver las ofs frais, Lait de Hagnsie, Poudre snp rieuru pour la loilelto (lesenlailU, noe d Meurs, kau Florida, Miel pour tabla, Moutarde, Huile Vfau ico Clssoa. .lai%  > .. \ il • : Oreste Ul \ Alfred VIEUX Agont pour Huit! rJ S\\



PAGE 1

v. LE „ LTIN ri MIS pour lesquelles vous devez vous servi des Chambres Air Good Year r [ci PS chambras i air dood IVarsoitl lamine*, c'esl i dira qu'estas IODI latuimieVs par des ou, lu s .uirnin de raoal htmc pur, If | Mpur possible. Ceci limine la possibilit de fu.tssdsir. 2, %  • kifl de la valve iail partie de ls chambra i air Good Year. Il D'est y* implementall, il M | ruhiamze nui la clia:abre, voua ne pomei pas avoir de lililea d air par la >alve des cl.smbrss air G • >•! |car. ,, PSl ,„„, ,-• dans h l.brica.io,. des chambre* i ai. fieed Y...'. Ceci limine toute coulure. 4o La. ',. ni • n.1 Tea. i manlcnanl beaucoup ploa la-,,., ceci empche les chambre air detrop .•lndra>awl lira si.nl iionlh'es e! r-n aunraente la dure. > Good Year Tubes The West Indies Trading Company Port-au-Prince, (onaves, Cap-Hatien themisi pie, Bonneterie Ce obineiaoni taux coir t Arsu • fQi COU cravatai de sa Lraisies eucioi i'iiautaa tu tuuleuri JirtSU. • Faiioi bande Ktealiu>ea i OUI ubemiaes >J li 1 1 aux ,uo di initia i:oui ckevi. i iilicles de me*na<)< Voila %  l'ap.B iUn | lu..-, l • '1 .).. |Ui. 01 %  Moustiquaue* lutlil txtra Ulauerea jgAngle Hue Pave & Rue du Peuple i tels pa, elle aVe arUetoa a _aMM imj*g ta ofe.M*** %  Vall.s de voyait:* armoire Servit 8a c'i i>egoe cocktail j de tabla Mffll prrceleine r rervic et | ar pice. I i i i.i ii Lbalumaaoi .en varie, I. I i ., irep iaai -, el Moula s gu :., M leoi iquee • ttt baodi i i i |uaa l'Uta en tons genre (oui pautte 110 i arblarci m bola H llaa bcq< htee eu 1er a dvsi :e alua .oiura i n naorUment ci BD| li i d'An an i. imtgue Wlndaor cou (eaux, lourchette*. coillie e'c frappe C0( k ail eo aluminium Service caf en almni'ium l'ioa. a pour liuile a parquet |i>ra. et la lioga ftrea 4 lo cent chsqua l'jrte Manteaux 1 i < laver le plancher c ) u plet 7o itnt Couve-lurea du laine Huile (pnale pour parquets cta Papeterie l'oilei de papier letties de 2o a Ho centimea la boue i il i et de Noies de tente* aor'ea El cie de tun'et rouleore t sa are spcule pour plomn rservoir Colla Koi te el | lorame liquide Hoi ea de cruyous et autres arcti le* d'ecoHarad^ Bo 1 P 2 la boi'a Cr yona o.o3 dix centeebaque articles a'picerie S.idiuea en a.uce tomate 36 llarent'8 en ajce tomate ;i Thon t l'huile to Caviar |3o Olive en (Ucoo de 18 I • > Cornichgui < Amieux SS et '> %  > r'n klea en Hscon d un litre de o a P. Sirop t Karo* blanc ; Sirop |Bi ne Mlaeie lier Ma: bu K %  .•ma aans - ua Amande Krachea Noix et Noneiea daiebea "D e'. :*.'> centimea la livre l'iunes nouvellea la livre ." Aiuiion pour le^rive Argo 1g Potasse "l.ye" ferblaue 2m Areiuoniaqje la bouteille 'io Poison pour les Hta 4 Poulre [osasUcida 15 Eaa de Vichy, la bout ille VoBonbona #i cbocolala fruits et Lyumes Fr^is eo glacire par le Tapeur il 10 et 30 de chaqie lois. Do y*5 Deux foia par mois nous recevooi pat le Vapeur de la ligue Pau ma du beurre traie, Sauemat, llacon, fromage fte graaae.Uru y re, Hoquetait, i-rsiuaga a la riue, de la Laitue, Calary.I'um me, t'oirea, daa JI lattes i porc Haiains fraia etc. te BISCUITS de tcutee aortaa toa %  •• ,, IOUIS irai de 2o a S& le paoatt TaliaCS, i;i<|ars, (;ii|arellej. ^,,00,1 satuaes, Koyal I uoeuet hxport Soda eu (erbiaac. C ocolata eaaortia en barre ao'i chaque ou i pour S& Cliocolata en botte k I" Cuocolat "Maoriatteii" 16, t.idde li j i.uauva la iiv 61 l; JQUOUSI asaortia la livre *o Chocolat aisortie la hv I 30 I Cigtra'te* "Luoky Sirika" en ferblanc Je JO ') L'igaretu 'T'a' iua".le cart.t 80 Tabac pour la pipe"Lucay v ^:rlk^ ou v'^ivel la boiie 5o Curettes Mla. nuu le 1 lue'. -D Noua avons loojeura la stock d'articles d'picerie le plue tr.is et e mieux assorti de Port au 1 rince Vous;-:e* invit a ooas risiiar. ervice pronpte et soign psr, es employs ai uiul!* et ajtiU. ScOrea la marqoo Wlndaoi cou Hoi es de crayons et autres arcti Poison pour lea Hati 4o le paquet 2o es employs ai aiulea et sjtiw. SOi> i FOU S 'k i : Avis aux aiualeursl! i\otts servons de nouveaux une rtue la (jii.ee sans gale,que nos clients se rappellent'bien V ne/, vous rafrachir Tei&plioe et s da ei-fapW lue Sylme MVSSO] Celte i 'i 1 '' 1 n ilesPr ,,, n i. | MI unle mon le entier. 1. 1 ,, .,, ,!, %  i linregistreinenl Uommen ial gj| a [ | i. itre 'les Socits, depuis le 27 Juillet 1918. Son capiulautoi : " nominale declianu H l P-or l"' 1 "i t i Lab Sl1 Maiderj i CE.U.AJ Agei ,MEZ ; i1 II. l'uni plu Pascual Pie-lropaolo < ... I Intel. Royal Mail Steani Packet C Le SfS ••RIVERTABE* venant de lEuropi et des ports de KinattonSr des ports du Sud est attendu ici le 10 Mai courant: Il repartira le m me jour pour Us pots du Nord $ Havre directement. Port au Prince le d Mai 924 Hob*>rls,DiiUonCIuc Ayenls Gnraux Pharmacie F.Sjourn Uoaue aria sa clientle et aux mdecins et au publie q J11 %  isanisorm aon Laboratoire. d'Ulogie eu uoLaboraioie oe Dstoy.e appliqu sous la Direction du Dr W.cot et B. Sjourn Le laboratoire eat ouvert tous la jours de 7 hree du maSn C aeures du loir pour toutes les recberebes e analyse prTueidsiiS s'annosce ci lomte, >aui pour le Waftsermannet la conitaale Ure Secret rie Seront reue que le mardi da chaque feraauv?. S'adwM ie Paarmacie pour le reaseigna'JieQtr nalye d'urines et Suoaestrique Heacon de Waaaermtnn Fiaclion de Tr.boulet. KisH.eu de sang et du pus ELtauieo ds maiirp foaies fiuieu de crachai .4lbummo recH r COM ame Oreassf Utiie dk



PAGE 1

MISSING ISSULS



PAGE 1

ilRKQI'Ua PROPRIETAIRE Otment .May l oin MM VKRiNA 1366 Rue Amricaine Quotidien FILE COPY Ce Msw'l Ubrary AN UWC* mbl bien i|ue leahomiMe !ane, le bleu et le rouge flottaient dana les deux camps ennemie, l'.ns un coo-bat qui eut lieu dans la plaine du Cul-dfl Sa.-, la demibrigade,couimande par Alezan dre Peuon, perdu un de aea tendants. Les Franais turent l'ispou* que les indignes resteraient touuiis a la mtropole, puisqu'ils en gardaient les couleurs. lail les cbeia de laeuorre.au contraire,prolitrent de celte 01 casion'puur taire sentir leurs soldats leur rsolution inbranlable de se sparer dltailive* tuent de la France. Ils se consultrent a cet gard et Dessabues, le gnral en chef ordonna d'enlever au drapeau franais la couleur blanche . A cet aperu siiccint, il tant que nous prcisions, que c'est d'un coup de sabre que D ssa Unes qui prsidait le Congri s le l'Arcaheie provoqu pai Ption, retrancha le blanc du drapeau, pourne laissa que le rouge et le bleu ne lormant dsormais plus qu'un. Cette innovation laite d'un geste uui prompt que radical, devait comporter des suit s dans l'aveinr.l'.lle et du veiller l'attention gnrale des Iranais. Mais, par delaul de psychologie, beaucoup a ealre eux persistrent demeurer en llaiii. alors que Rochambeau, dtvaut le rsultat du euuilnt de \tineres, tait bt de reprendre la roule de la monopole. Il advint alors .1 peu di mois d'intervalle, que le gesb nergique ele Dessaunt s du l^lln /SU3, •• matrialisa, t-t La proclamation de totie Indi 1 uance, tous les Iranais qui avaient commis I impiuddiee de rester dans le paysi lurent luansacra, pan quelquesjieuteuscs exception.. Le Drapeau tel qu'il avait u>'..} spontanment s'inspirt! encore M"PP du Iranais, avait pens pasaJineS devenu depuis Jacques 1er. et d in tunent lgitime. iinpereur crut quun nouveau changement tait urgent. <^e lut ainsi que., 18u5, il remplaa le bleu de notre drapeau par une bande noire, avec toujours cette particularit frappante que les deux couleurs, le noir et le rouge taient placs verticalement, le noir attach a ta hampe. Pourquoi le noir tait il attach la hampe, et non pas les deux couleurs a la fois ''... 1^ drapuau qui ce moment surtout, devait symboliser plus ial< H.' ni i'tion commui e rt-a honnie i aux nuaui 1 x v t, v ,. >aaie&l Je s'illustrer a la U-*te fierrot, la Hav 1 uleuvres, a Charrier, a Vcruetes tt qui taient l'a nem.ue de la p Une, ne I il ainsi rpond-' ment g lral, et pouvait ire la cause prochaine de certains m contentements qui couvaient 'I j 1 dans I s esprits On rpte assez souvent qu'il y a l'histoire el l< > li ssous de i histoire. Qui peut due. i cette disposition premire de notre drape 111 n a p is su son r'edtns le drame san^lint du 17 i icto bre IfJLtrJ Jusqu' quel p ni ceti %  particularit ava t-ellelrap I imagination du jeune el au dacieux sergent ' %  .ra, ou du moins, ceux qui au len l-.-iu du de l'iu lpendance ne truuv lenl Purt-au-Prii i : \! n-i ur Cli mi ni M i ire, '.un du je Eu \ Ifonskoi .1 ti lu dans roi e %  %  d'un • % %  Tint ci le %  mmenl lire que voua %  n aves Ion J'ai i'li m i de i i un pi'alit la UNI : i Mi li m |f|ol n ou m %  11 • i 1, . • qui in t rei I Par Cuhle Nouvelles i irangres L .i I le a iose vue i mue tl re t.i juin I i I i % %  lAre. L I i !, %  cel pi g .* e d s i If i| i .i iii I loon ce, n'laul a ni m il pari sou M el m tpeiiiiatic.j neirouv lem .• u ,,, i ,, nlua i'fc i,ii'i->iir i s-i nlar.a n '' '' "' : puis ii.up i r a sa piace, u ,. ., i i i i .. : 11 1 durent ils pis exploit i celte ci %  constance autre bien d'autres pour arriver aux ruites li qu a qu l ou sait '... Cir, si Christophe av.ut sdop t S [ii ir sjii PO 1 1 u • i* Ira p 'm, : il qu Dcsstli i -s I'.IV ht iransf >rm \ il est ma irju r que I ilu on • ii u pub i ju sPiion rt ihlit les co r 1 -.irs primi -s. t Iles quel i avaient et %  s. ipi • au C>ngrs de l'Arcahaie, auqusl av lit pris pari i Ass n ; %  des! M i ci ira de 111 est. Aux ciii eu s bleu el | %  u n i ii • : speau,Ption donne de nouvelles diaposiUoas e i les p!.i'.Mit h irizonlalemeni : I %  bleu en h mt, le roug PU l m u* i le tx inv iri b'j ni nt ai ic ls li lump i, lev iiiui ainsi le symb >\ vr i p.i rie L Fo i lat< u l 'il %  publique iii mieuxD ssin i t sur rep iti au mdieu 11 ; drapeau il irai; i de ss main les armes de 1 1 llpubll |U oi'l l'on voit le majestu IUX P ilmii t %  srbre de li Liberl o a n aui de ses r.uii aux I icou I urs u itionales qui o 'u ni si gracieusement ce troph ie au na^ .u i u i se trouve cette phrase snnp i au n ml la hune de conduite le to socit qui veui devenir ibre %  i prosp u • LUNIO I tn LA ronce . Css ch ingem mis successifs apports .i noire na t,o .al ii" tr,iduisaieni*ils pas l t.it l esprits au len leraa a i n>tr< lu lp lalan '• et n'est %  pas p il tre, ids ce m iment 3 i, il i mt retrouver la v ur e %  grands malhi u q li Qfl ont t.in! i. iulei suit Car, n'esl d pas jus''le p ns r, q i' n d iptat t les n >u velles dispositions, I' lion |ui avait une conniissan e parfaite 11 son mi i u, crut de i' sorte I ;s resse liment!, le* instiw is tnauva i qui pri liant alors si prmatui' n. nt. • Il eut sens doute raison pui qu a 118 ans d'intervalle, malbouli ii rsementa si nos divisions, les advei l tous ordres se sont loujourt groupes autour du mme sym boie, le lanctil nt a lu dant un culte gal, et N drapant qui Iqu luis i . n' ses j'. lier, dment is p u ami %  i, i ... c il du ,oo i 'l smb rqu • %  m "ii de SUnt N u tire, %  | ici il j ;u i ..| 1 i pol e me read i l'or m V .1 1,1 il iv,l I '. I) I I• il a. m m |> i •' 11 s • |i .1 ii i leOmi 'i J ai OISBIS lie e-d irnii r un r %  MI n m i itioa p IUI un pe ge luitieo. A S inliag du u>ul mon sjo i i m %  .1 ns lu i-li / \\ ni de i i ni i il "t e tr M ii i de voir : \i*\ %  *Ule Je M' u i en us l bin |aier, m ii> ni 11 >i" il '> n n n un el in l .•i | n .ii ,iln id iQa : i iiin ni i i cul LUU, %  101 U'vou li i i : [III lui-/ -l le i mie ma u i m n r .1 m o n li'aii pre M insi ta lel il i u Munn i!, %  Exp ri 'i il' a Soteao .s d anl v Ba'i 1res, i Lieaie ( \ mi i/1 .i i avec m m pi wurs avini mon il(iu L n V 011 poui i i i i et, i i' %  • %  in, liQUI Ici I IJ nuit i I histoire dii mil i n une fabli I nsi aaoli r c. lia ralit, i l'ajjil eraUo i utine |i ui Is cation des ; ii rres artili :iellei I i n n \ bo-Ci r. i. ralioo I i le%  I cri %  le dommages li i • nuii il eapees. I i .i 1 ; • %  mu i . Ql 'l'-|i \in§t n ie sm| Si I fond* n %  m mi s il i i%  • : I un milliou U li mes, i b s i i .i m 1 d %  et '|ue la q i uli• t ur %  Je bti | J i, .ni i len: '• I I J .. — ,>• %  tf. dler ( : i %  • l rick M sot I li I il .' %  u le H i. Il M .... m %  %  m 1)01 v iime : i ilii i \. Ua ) lu IU.II i ronautique arme w -111. i _; i • 11 — i %  raa contre mon ui le brouillard :io a li I \ u > an le DOUS blcesj| I liiul. Uevoli Mis Il u>"> et ^iiig i arrive* C ibine l iuppema p i. \ i nu -.m Poil atouerfesyi' i luvom u lurrilure. he i HUM 11 •i "to atitu n. lions i Lis lections au Japon 1 1 il\l< i — Suivant \>-H derniers lectiens d'hier, la %  ont s subi une dfaite te Le lei ministre ksjtwo I JOUI DSU v. donnera %  m M le ; %  iiwitieinent e i battu, i-' question d immigra Btale i ois n a jou au • m rle dans la campagne leclo |Ui 8>l faite sui lu question ,i el -ur h) ipie-iioii de MII que .toiiYelldS diverses I.IN La prteotare de po .11 i un niiaisie us de n i • i m gsiemonl un uom US l.-.isiali ur lidiieni l'el Uoiy, quille lieugkek < > un ) ce matin 7 heure 15 to, i apilale d l'Iodochl .elle min w||e u etc. p u lu bureau io %  U t ugkok. n grand nom pour ew|MObnage| ^ a irtree al lenuuve con 'Il Il lUlllll I Ill li i i pri tes dont i .! %  des atn %  Icien Ue l'aimee ; ml en jugemi il b raal le i ial I,I %  -111 %  ivil, le Irilnin il i M la tribunal suprme i, i plupart d-* se %  i mi ondamns moit ml recounus^i'oupables. LUSCOIJUS ti Mai 1 %  liln 1 Mie L7.35 Livra |.3a 17.il Livra 7.00 Rsultais des lections en France Pai Cble PARI 1 1 , n 1 mqui ni de n %  %  I •. %  : : TU ai 1 1 • u %  %  %  I %  %  ; I %  i I I 1 I a .unie* en gsgneal ', I I il 1 • bsmbre se rparti 1 mi ex.aptioo tant %  I les W %  mil • "nera 1 1 u ieu de M dana l'an %  hambl %  blœ nationul 1 '.11, /uilnau* Itt au %  STOOps Ans . ialutes toi au amuaistea '*. P ,1: I trou .1 Mai M u e rgee ministre de l'a laurice Bakanowaky, olrat, nUlon, i d 1 %  %  1 1 laniel 'nt Tar • Ueorgse Mandat el Lon Daudet ont et*


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06211
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, May 13, 1924
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06211

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
ilRKQI'Ua PROPRIETAIRE
Otment .Mayloin
MM VKRiNA
1366 Rue Amricaine
Quotidien
FILE COPY
Ce Msw'l Ubrary
AN UWC*
mbl bien i|ue leahomiMe se rend*.....laliieureuj e
enliiuenl exayr (ju 1*4 ^..t
d oui et il leur* * nue; s ils ) laisaienl uni id
plus humble et plut vrtisj de la
nature humain, ti* seraient
piuedoui i autrui t plui deui
(eux-mmes. Anatole Fnice
lLLkt.JiOHhN$u
lgnie ANNE N fc07
1 uhl-AU-PRlNCK (HATI )
IIAttDI 13 MAI l'J'24
COIN D'BISTQIRE
(lu rtclcati
A propos de notre Drapeau
I.a journe le dimanche rv
Lia un donl'lc caractre.Tandis
que les lves de nos mflrentas
coles, niaiir tous ordres, se runiront sous
le liant palroonage du Secrtai-
re d'Etat de l'Instruction Publi-
nm'. des plerins in oorubrese
dirigeront connue clia iu<* an*
ne ver l'An ahaie. pour com-
mmorer le culte du Drap au
colore cr le M Mai 18IKJ.
11 n'eit pas nni intrt
pensons-nous de rappeler les
circonstances qui oui conduit 1
l'adoption du nouvel emblm :
Au dbut de la Guerre
pour l'Indpendance, les cou-
leurs franaises! le. l>!ane, le
bleu et le rouge flottaient dana
les deux camps ennemie, l'.ns
un coo-bat qui eut lieu dans la
plaine du Cul-dfl Sa.-, la demi-
brigade,couimande par Alezan
dre Peuon, perdu un de aea
tendants.
Les Franais turent l'ispou*
que les indignes resteraient
touuiis a la mtropole, puisqu'-
ils en gardaient les couleurs.
lail les cbeia de laeuorre.au
contraire,prolitrent de celte 01 -
casion'puur taire sentir leurs
soldats leur rsolution inbran-
lable de se sparer dltailive*
tuent de la France. Ils se con-
sultrent a cet gard et Dessa-
bues, le gnral en chef ordon-
na d'enlever au drapeau fran-
ais la couleur blanche .
A cet aperu siiccint, il tant
que nous prcisions, que c'est
d'un coup de sabre que D ssa
Unes qui prsidait le Congri s le
l'Arcaheie provoqu pai Ption,
retrancha le blanc du drapeau,
pourne laissa que le rouge et
le bleu ne lormant dsormais
plus qu'un.
Cette innovation laite d'un
geste uui prompt que radical,
devait comporter des suit s
dans l'aveinr.l'.lle et du veiller
l'attention gnrale des Iranais.
Mais, par delaul de psycholo-
gie, beaucoup aealre eux per-
sistrent demeurer en llaiii.
alors que Rochambeau, dtvaut
le rsultat du euuilnt de \ti-
neres, tait bt de reprendre
la roule de la monopole.
Il advint alors .1 peu di mois
d'intervalle, que le gesb ner-
gique ele Dessaunt s du l^lln
/SU3, matrialisa, t-t La
proclamation de totie Indi 1
uance, tous les Iranais qui
avaient commis I impiuddiee
de rester dans le paysi lurent
luansacra, pan quelquesjieu-
teuscs exception.- .
Le Drapeau tel qu'il avait
u>'..} spontanment s'inspirt!
encore M"PP du Iranais, avait
pens pasaJineS devenu depuis
Jacques 1er. et d in "
tunent lgitime. iinpereur crut
quun nouveau changement
tait urgent. <^e lut ainsi que.,
18u5, il remplaa le bleu de
notre drapeau par une bande
noire, avec toujours cette parti-
cularit frappante que les deux
couleurs, le noir et le rouge
taient placs verticalement, le
noir attach a ta hampe.
Pourquoi le noir tait il atta-
ch la hampe, et non pas les
deux couleurs a la fois ''...
1^ drapuau qui ce moment
surtout, devait symboliser plus
ial< h.' ni i'- tion commui e
rt-a honnie i aux nuaui 1
x v t, ,v,. >aaie&l Je s'illus-
trer a la U-*te fierrot, la
Hav 1 uleuvres, a Char-
rier, a Vcruetes tt qui taient
l'a ne- m.- ue de la p Une, ne
I il ainsi rpond-'
ment g lral, et pouvait ire la
cause prochaine de certains m
contentements qui couvaient
'I j 1 dans I s esprits
On rpte assez souvent qu'il
y a l'histoire el l< > li ssous de
i histoire. Qui peut due. i cette
disposition premire de notre
drape 111 n a p is su son r'edtns
le drame san^lint du 17 i icto
bre IfJLtrJ Jusqu' quel p ni
ceti particularit ava t-ellelrap
I imagination du jeune el au
dacieux sergent ' .ra, ou du
moins, ceux qui au len l-.-iu du
de l'iu lpendance ne truuv lenl
Purt-au-Prii i :
\! n-i ur Cli mi ni M i ire,
'.un du je
Eu \
Ifonskoi
.1 ti lu dans roi e
d'un
. Tint ci le mmenl lire que
voua n aves Ion
J'ai i'li m.....i de i i
un pi'alit i al volt p i
ri u**i de 11 vrit, de bien vou
I ,n insrai les pi il* tell ns et
re< lilii nti mi ci api i
j.- ne me sois pas e ifui 'l i a '
que ie
mil .i llaili, m i- pour >
la uni
:
i
Mi li m |f|ol n
ou m 11
i 1, qui in
t rei I
Par Cuhle
Nouvelles i irangres
L .i I le
a
iose vue
i mue tl re
t.i
juin I i
I i
,
lAre. L
I
i !, cel
pi
g .* e d
s i If
i| i .i iii I loon
'
ce, n'laul a ni m il pari sou M
el m tpeiiiiatic.j neirouv lem . u ,,, i ,,
nlua i'fc i,ii'i->iir i s-i nlar.a n ..... '' '' "' :'
puis ii.up i r a sa piace, u ,. .,
i i.....i.......i .. '
: 11
1
durent ils pis exploit i celte ci
constance autre bien d'autres
pour arriver aux ruites li
qu a qu l ou sait '...
Cir, si Christophe av.ut sdop
t S [ii ir sjii po 11 u i* Ira
p 'm, : il qu Dcsstli i -s i'.iv ht
iransf >rm \ il est ma irju r
que I ilu on ii u -
pub i ju sPiion rt ihlit les co r
1 -.irs primi -s. t Iles quel i
avaient et s. ipi au C>n-
grs de l'Arcahaie, auqusl av lit
pris pari i Ass n; des! m i
ci ira de 111 est.
Aux ciii eu s bleu el |
u n i ii : speau,Ption don-
ne de nouvelles diaposiUoas e i
les p!.i'.- Mit h irizonlalemeni : I
bleu en h mt, le roug pu l *
m u* i le tx inv iri b'j
ni nt ai ic ls li lump i, lev
iiiui ainsi le symb >\ vr i
p.i rie L Fo i lat< u l 'il -
publique iii mieux- D ssin i
t sur rep iti au mdieu 11 ;
drapeau il irai; i de ss main les
armes de 11 llpubll |U oi'l
l'on voit le majestu iux P ilmii
t srbre de li Liberl o a
n aui de ses r.uii aux I icou
I urs u itionales qui o 'u ni si
gracieusement ce troph ie au
na^ .u i u i se trouve cette
phrase snnp i au n ml
la hune de conduite le to
socit qui veui devenir ibre i
prosp u LUnio i tn la
ronce .
Css ch ingem mis successifs
apports .i noire na
t,o .al ii" tr,iduisaieni*ils pas l
t.it l esprits au len leraa a i
n>tr< lu lp lalan ' et n'est
pas p il tre, ids ce m iment
3i, il i mt retrouver la v ur e
grands malhi u q li Qfl
ont t.in! i. iulei
suit
Car, n'esl d pas jus''- le p n-
s r, q i' n d iptat t les n >u
velles dispositions, I' lion |ui
avait une conniissan e parfaite
11 son mi i u, crut de i' sorte
I ;s resse
liment!, le* instiw is tnauva i
qui pri liant alors si prmatu-
i' n. nt.
Il eut sens doute raison pui -
qu a 118 ans d'intervalle, mal-
- bouli ii rsementa si nos
divisions, les advei l
tous ordres se sont loujourt
groupes autour du mme sym
boie, le lanctil nt a lu
dant un culte gal, et n dra-
pant qui Iqu luis......i...
n' ses j'.
lier, dment is p u ami -
i, i ... c il du ,oo i 'l smb rqu
m "ii de SUnt 'N u tire, |
ici il j ;u i ..| 1 i
pol e me read i l'or m "
V .1 1,1 il iv,l I '. I) I I-
il a. m m |> i - 11
s |i .1 ii i leOmi 'i
J ai oiSbis lie e-- d irnii r un r
mi n m i itioa p iui un pe
ge luitieo. A S inliag du
u>ul mon sjo i i
m .1 ns lu i-li / \\
ni de i i ni i il "t e"
tr M ii
i
de voir : \i*\ *Ule
Je m' u i en us l bin |aier, m ii-
> ni 11 >i" il '> n n n un el in l '
.i | n .ii ,iln id iQa : i iiin
ni i i cul LUU, ' 101 U'- vou li i
i : [III
lui-/ -l '
le i mie ma u
i m n
r .1 m o n li'aii pre M insi
, ta lel il i u Munn i-
!, Exp ri 'i il'
a Soteao .s d anl v' Ba'i 1res,
i Lieaie ( \ mi
i/1 .i i avec m m pi wurs
avini mon il(iu L n
V 011
poui i i i i et, i i' in, li-
QUI Ici i
ij nuit i I histoire dii mil i n
une fabli.......Insi
aaoli r c. lia ralit, i l'ajjil
eraUo i utine |i ui Is
cation des ; ii rres artili :iellei I i n
n \ bo-Ci r. i. ralioo I i le-
I cri le dommages li i
nuii il eapees. I
i
.i 1 ; mu i Ql 'l'-|i
\int n ie sm|
Si I fond* n m mi s
il i i- :
I un milliou U li mes, i
b s i
i .i m1
d de Is 11 m
i \\ i direq
i
Uli ni, ii'n:
i.. mis, svii
.ni nu .1 lu- qu'o

:
! li .

'

Il :
IN. Il'l'l
I
u le
Mm i. i i i I i R|
m
i
t l'avenu
i

1
" I
. i i
rjo i,
li..
n i i n IU i
I DOU....... plu
haut, '"'i i
il u n' i ;. i
i

ideq
i
. qu ii iu avons vu et
i| ., oui '" i i rapport
i ri ijilamu
L" no u I ut^ i
eimil i t for I
i
i
!'
I
ti li me rn nt l l I
'u'.;. i I.ii.n i amricain
l'\ I .. m i le le
m ,. .u iiae da l'A
i ...n|' rl d
i
:
m n i i le li iul inle
i l'ail latioo ai i
L sa lections en France
i
i '
11 en I

I lira
1
I

u ij u ii
i
I
'i
'



i
lutid ilieol le
m ij i ili i
L ti i"' liiioii .ni i ut
u iioni '
tur h | iclejue pro- L
Varits
C w'ir
Les Tiuis Iviiatjuetairea
Te
Entr4 0 0.5O
ices ii-i
'!"
.i'. iUli al pas ' '-'
qu n du avaii t lanc i onlre
mm ne peut tre que i
(levain W JugS d liiii
qutr i
Pulleurs, Itri
gnifle p" en I Ire.
e^Uptb C.
ii
de noter, i mes
en pleim: pri
r raii' > et '|ue la q i uli-
t ur
Je bti | j .
i, .ni
i len:
'
I
I J '
.
.. ,>

tf.dler ( : i l
rick M sot I li
I
il .' u le H
i. Il m .... m

m 1)01
v iime :
i ilii i \. Ua ) lu iu.ii
i ronautique arme
w., -111. i _; i 11 i raa contre mon
, ui le brouillard :io a li
I. \u> an le DOUS blcesj|
I liiul. Uevoli Mis
Il u>"> et ^iiig
i arrive* C ibine l iuppema
p i. \ i nu -.m Poil atouerfesyi'
i luvom u lurrilure. he
i hum 11 - i "to atitu
, n. lions i
Lis lections au Japon
11 il\l< i Suivant \>-h derniers
lectiens d'hier, la
ont s subi une dfaite
te Le lei ministre ksjtwo
I JOUI DSU v. donnera
m m le ; iiwitieinent
e i battu, i-' question d immigra
Btale i ois n a jou au
m rle dans la campagne leclo
|Ui 8>l faite sui lu question
,i el -ur h) ipie-iioii de
mIi que
.toiiYelldS diverses
i.in La prteotare de po
.11 i un niiaisie
! us de
n i i m gsiemonl un uom
US l.-.isiali ur lidiieni l'el
Uoiy, quille lieugkek
< > un ) ce matin 7 heure 15
to, i apilale d l'Iodochl
- .elle min w||e u etc.
p u lu bureau io
Utugkok.
n grand nom
, pour ew|MObnage|
^ a irtree al lenuuve con
'Il Il lUlllll I.....Ill
li i i pri.....tes dont
i .!. des atn
' Icien Ue l'aimee
; ml en jugemi il b raal le
i ial i,i -111 ivil, le Irilnin il
i m la tribunal suprme
i, i plupart d-* se
i mi ondamns moit
ml recounus^i'oupables.
LUSCOIJUS
ti Mai
. 1 liln 1 Mie L7.35
Livra |.3a
17.il
Livra 7.00
Rsultais des lections en France
Pai Cble
PARI
11,, n1, mqui ni de n


I
.: : TU ai
1
1

, u

I


; I

i
I
I
1
I
'
a .unie* en gsgneal
', I I il 1
bsmbre se rparti
1 mi ex.aptioo tant
I les W
mil "nera
1 1 u ieu de M dana l'an
hambl bl nationul
1 '.11, /uilnau* Itt au

STOOps Ans
. ialutes toi au
amuaistea '*.
P ,1: I trou
.1 Mai
'
M u
e rgee
ministre de l'a
laurice Bakanowaky,
olrat,
nUlon,
,
i d
1 1 1 laniel
'nt
Tar
Ueorgse
Mandat el Lon Daudet ont et*




LE MATIN
-
i:
1.
Agit lit* et radicalement
Supprime les douleurs
de la miction
vite toute complication
bsPm
m ralonit i i
ni "
rr> i
cr>>t OUI :
Pagol
Energique antiseptique urinaire
VAMIANINE
May te, eaalaa *e - "-
BLCOVAL
J
PAGrOL est sans pill pou. les gonocoque*.
!ljables de* voles urlnalrw
. Le FageoL qui d-
cuuBeettonrie Me m
queuect du oe uri-
naire. renouvelle Mi
tluua. cre* i un
)puniwmfltl complet
do cellule Le Pagol
meurtrier non eeule-
ment pour le gonocoque
partout on II eaiate.
mati encore pour loue
lot autrea oUcrobev
axquti* ce dernier
rul s'eseocier. eufflt
tout Il eei le fonde-
ment, le baae du Irel-
temenl de l'arthrite ou
du rhumatisme blennor-
raaig'ir. |.rce <;u il eat
-lui 'le la blennorra
(-m elle mme
!> limitum.
de tfal.-rvIUe
r.u.i.1 r>lll*ir r a alni
l iffM, el l*^ li**
large Taillant Consignakirt pour Hati

The llympic
Association Football Tw
l'ai I lll 11
mi .'i m i
IheO
ill
n 'i. '., ' l
is as Fol]
I | <
land H
toi Ki
I 11 -I :
: ..
I
8v.It/i
llnu I
Porlu n
BpftD BgS
\ ugo 81a
ou thi ili. ta I
ihe I ournami ot wi
ii n li I
.Ulii ol tlit. Imul.
L' Tournoi 01} m pique de
Foottball association
l'.ui-, 18 Avi mai
_e al11
i m pique I il a
in tii . i --ili dei
mire de I
i nalioni
Mint dani ce i * i.ni.
i iommi ni lai p i w
i 'h-| ni ii
iu pi n.iei i n llol
n I n an
: ;

bu pu miai '
Ig.l m- i onln
i rq lia;
Lilliuai
rie ccnln Pol m
> ii i Siavie conln I m i
Le loui nui i omn en era le ili
i Mai | our ne | ourtui
i iiinli y p in.
km in ta \mt
. Ce malin m- Il _ n/e bi
un drame sang
aux aborda du
le la I' i
A l.i -mil' d'uni i
entre les i. Pliilo
' ia, telle ci frappa
se, sa rivale. I
vre il
sur le i ha. p,
riiiin il'.i!i D)i iii .i i
pa.nl iolemmi ni li
Les d
femmes, onl i a
l IlopiUI U
D
drame qui
Lie meute au i
.Irait'.
A I Ecole d'aria H M-ii< ps
i rpjis i Mit. ii Mr Bi
li
i daa Aii- al M<
i i -i ren la i mi il de Mi I ie
m.
En aaluani I
cien Directeui connu p
i II n. loue H"-
i i la
niiii mee 'ii l hi I d i
Aile/. Ions \ou- il n lei .. r
na lamedi soii L7 ml en
n. i'inn|ili. -. 111
La gi '
son sommeil m ni ..il le
peuple,. nui' buei
t. ' I i
I | pour | a
tliat d'un
'!
liant lll
MUVCg rdi
On trouvi
Bayaiii. .
I
tASTHME
Su II

Globules Rbaud
ReullAl
r#kf# -
Ci'
Uoi-. i
A Pafi M I ... la HUCM

Les revers d'une uloire
;lilii|ii--;inli'
Pourrai! mail croin
' Uei i 1er
itu mi la r.olli ii ! .rebam
l'.nii ri Botammenl I n nan
Lia qui l'Empereur |"-i lail I Si
lleihe el la i liemiie qu il a\ lil mi
-1 m u i, le "i \l n
Is-'i miable al
i > enie pub i |uequide
\.ui ti
n i ''i i ni m Pe.1 u- de l
r.po<
t-nu i
lui qui riva I m i iloal
'i ml | ni i.-.
i.'a il en va nq leur i > i
i m i d
.
i
ina lu "Fgira ml
i i.i
Il Si u iil
?le Ji la rie ttiiilloux
1 i itu
i i i
i i 11 u u
nvi ii n- uni t laaeei
te ilu eoquel local
'ni dl I risans
l'uliln- iu loavi i m m nt li'iill-
ie-s iii 'i al pi moacs.
M. Abel Thard
linislre Plnipotentiaire
Le Pr ii i ni da la H 'publique
vient le r le titre la M ni*
P Hure a .1. Abel
l h i, Chi du Protocol .
I n itl ; OUI flii il .linn.
Snii Life assurance Com-
panj ol Canada
i i Ile ii l, p .r arrt du
la Rpublique,
vient 'l'Ire auloriaa sous la raei
n .1 i diapositiona dan lois, arrli
ni.
La Sun Life .siuranea omnanj
ol Cane la esl i onstilue toue le r
Riiim des loil 'lu l'.aiiila. Iiu>
moi lieatioo ou addition l'acte
.t luii >n i aui &taluti If la
Socit le ra. vaut d^ rleeivoir ap
plicati m al .le pro luira a icun ? rT>*t.
tre soo i a l'approbtlion du
6ouvernement.
Demain
I.i: M \i in publie demain i
lion du la M.ti :
'L' I -i \ m.' rOUA i.l;\i min l \ir.
I. i.'. Il N ; i Bl i vii AP -
OBI \ \NNI l s n'M.\iisisri!\-
i ION.
Mariage
N'ou avons appris avec plai-
sir le mari ige de M Ludovic
i : i atn de Mo Jules
R imon I el 1 Mil une,
Me le W ig ie W. Pope qui a
si r N-.'w York le 2>\
Avnl detoier.
N i- complim al
Parisiana
da
. Soir
IJ
lOe, lie et 12e rpisodrs
Entre : I gourd*
Jeudi
L'Iniaik la Rise _
Tennis Balls
Vianl d'ainvi
a i Ni ISII
Il w > BALL8
I \Il iu| t-iieure.
Kn rtilan ii i" i mabli a .'air.
ii i taii i
\N t.iiiintin W ILLlAIIS.
Port au Prince.
Avec
(iabriclle liorziat
e*. G*r.(> s L n es
l'nlrje : 1 i de
La richesse des Etate-Uoia
a prs tua double* en 12 ans
Les .i ti i | lai 11 ministre du
nie la rii
n i'i i lit* I ail i la 'i i le
|9 tait da 321 10)') .lil
lari i i' ii t iii; -m'a'
le 7t.2 O/o lurlee ttatisliques la
a In lin Je l'anne 1911,
A vendre
\ i.-iMl'ItiM in \i ; KBRAUv
Les i" i relatif! stu Dou i
ublique dernire edi
In itea le. n i
li'i'i- i i joui d 11 onveftti 'ii .1.'
191 en anglaii et en franais.
P. igna d .w\\ ell ia
,.u I! naisi .u i .le
donner ofl wnlslion th- a-
lrle m I"- i i de l'As* ialion
huallii nue p ,ur 11 Soi i l les Vt-
U
Mgr C nan fisi ' .-lia ie!
ISS I lll al' 'le lui'.; ii'.lil, li 11
lliier el Oro |uel
une tourne 'le onlirm lion.
HgrJan va re une !<>ume
|n- i i, >i,ii|,
Mgr l\ iu/ in e-i p irti p mr
n si.
Loi ii P ut au l'rince
a m li'ut avei iotrl qui sa
I on u ima m ni en
remalacemenl dal'abo lai, nom-
m bvque ?
- La pi m ire io nm ,n n t
II Cathdrale aura lieu le Jeudi
5 luiu. Il s i, n i i, m i a i'"'*
c i mis le. d 'u\ i tei qui i'ap-
pruelicroni de la Sainte alile.
La demie i Mgr
P hi i a l il c-
lbr beau i le m u if is, sur-
(OUI 'I i'i- I m l'.\tie
C i -i .i local la P u ii ma
que sera o bre Dioa ini ha tx
Mai I.i ie le PU i< -li. En sue
il vi'er loul en io o romeol il se-
ra le u ind a h t |ii cb
hlis eue i d'eui j r un
u obre : :
- A I U i '; I i
i | isi il le l .'l> .nu-
it, r u n du I ii i i.
N'aliooal.
Di\is ;iu\ lunraille \
rie Sf Dtienne
Beaucoup da nos ni tua
ont luit part de leur surprime de
roif M. Davi t
Il n'en est rien M. Davis ayant
maoifoat le i -* i t d'aaataler aux
l'unrailies le pli l'ut
pour lui na avocat zl et dsiata
rasa, cotte ponnissioa lui l'ai ac-
eor ie.
'e*t don i| l'o i a rm
voir diman li la h T la la Main
Nuire qui rintgra le psnitemier
mtioiial a 5 lieuies prclaoo. ejajj
Dcs
Nous avons retu le l'aire pari .le
la n ai ie im ; t"-m- Henri lien
jamiti, ne Clm nce SI Clou I. d
cr i ke c i
Se l'in ! illl t liai i al
ap midi an l'Eglis. SI Joseph
Nu. SOO I Lances aux parents
prouve.
Kemerciements
Les familles Dlienne, Side el
tous les autres parents et alli i
men ieal lia emenl l- memlir >
ilu Corps i ; ii nue. le h u roau, le
il nei et i tudianta de l'K-
cole le Dr il et tous les amis qui
l.ur ont .1 inn les preuves de $ym
patin* l'occasion d* la mort de
leur regrett
Moadsli DELIENNE, nvocal ;
et leur en garderont une profonde
gratitude. _________^^
Avis
Chapeaux! .Chapeaux! 'Chapeaux'
-1 un -. chipatui de i i
l'o n n de I d irni r- nu !" de P t
ris vii ESP NA
Rue, Porl au Priai e, M i
-.m de Commer :e lu (ei al A. M.
u. h i i. l'n le.
' eu foule n us ho
i plai
tir, s. m / roif ''- i "m- 'le eha
peaui pooi d uni Iles t
Uor n ./<".'
\ '"i./ ^ ir \ n. / v m. de plua
un Fort iloeV .1" I irina t'a ebo
puir piin 'i biacuil in illeur mar
th que partout ailleurs.
Fairepart
f Monsieur Nerva Charles *t ses
eafants, Mme Louise Lbarlea et
>es aulaulk, ' nsieur Eugne bar
les i'i' ni hantai le s. i dre li t (
\l ij courant > 8 bi ures t d< mi*
du malin a l'Eglise l'.alhJraie une
messe de l'.uui. m en mmoire de
leurs regrettes pre et m
Aucune invitation spciale n'a
vant t Uil -. 1rs ami de la la
Baille Chai Us sont piis de i onsi
drer le prsent avis comme n te
nant lieu.
Avis
La compagnie de chapnaux
,. Pauama ienl .l'expdier
ii* ne sihr, un joli
.in ni de chapeaux .p-
i qui j mail ne font arri-
, Pnrt au'Pnaca.
l'ai rhoDoeur d'altandri que
i,. io nies de la Rpublique
Fai ente u me toujouis le
de v uter notre m lin-
Prix ilp us /( dol'ars jih-
qU' 11 o | ar ch ipeoui de va-
I, iir 'ut arrivs aussi
pptit prix ceux, depuis Un dol-
lar UI !" a 5.
N i> atlen lona aalaaiant
i haptaux pour ei.lanis.
N us I lisons comme toujours
un escompte en favtiir des
; ,'liel illl en t/os-
L'agenI pour Ut PiimhUques
Il I> iiiieutna ni Je 8n
JlSNARO [H'HTAIl'l
1730, Hue Courbe-
Ayraudissemenl
Grand Htel de France
Onjj trouvera .-
L>J8 VniB de Bordeaux, blancs et
ronges, par ^barrique* 4- par gallons,
atjc prix cuuratustjjdc la^ptuse.
Dis Vins d^CUateaux^les plus re
liOiiim^Vitts mousseux, bout gagne,
Vins d'Italie et aHpu^nt,
Les Liuuaur* Iranaisea ii-s plu Unes, des Wbisky,
Coyuac, uiu etc. des nhuius, dea neiileurea niartiuea
a ttaiu, et le^ihufli^di^ in roaiaon,tonnu sou lajnaaa
de hum des rrmees.
loua lus meilleurs QiiuquiDa de France el le taroeux
Vin du Cap Lorae, Mallei, ai connu dans le monde
entier el oui eeri n mme tampa^d'apiritiLde^'oi-
geatil el de cordial.
Des conservas Iranaisea el^aiarieaines de pr-
mier choix. Dos Cartes postales et de la paiTumurie
tjvs ciyarei el eiyaratlaa, des meilleures labriquea
de tuba el de la |;rpi;bliajue Uoininieame, ( .vurora
et Mabaaera .
(lu reconnuode autai le restaurant, pour sa eui-
?in soigne et s direction du ehal bien connu Herleon.
frix its modrs.
i\'P. PATRJZl
Pr$pnUn
Quinquina des Princes
Vin apritif eaiZrtcomman-
d aux famillef .;;
Kn venle chez *,
B. eii\ Sada& C
Royal Cal
En lace de la Eaii(|iie ^Jatioale
Propritaire : Annacius IN'NOCKM
i.e nouvel tabhstemenl se reeommaude parun aeyrite
ri|iioehable,desconsoninMaionj de prainier ehofc,sa
situation privilgie.
Le Voir, musique attrayante dirige par d ce
Monnaie de giand mrite.
Installation patiaite. prix madWa
TaalUBiaaaaj I aoi.
anconrt
110, W ;e jIph Csars
Tlphone : 430


LE SUT!
S

AU
p i) wmvm
Quand vous avez mal la tte et vous demandez un comprim,
ou de l'Aspirine, vous risquez votre sant tout comme un joueur qui confie son argent un tour
de ds. Savez vous si ce que vous recevrez est vraiment efficace et inoffensif, et si, parmi les
milliers d'analgsiques qu'on trouve dans le commerce, vous aurez la chance d obtenir exacten* Ql
ce qu'il vous faut? Pour ne courir aucun risque demandez toujours la CAFlASPIRINE
(Aspirine et Cafine), qui est le dernier mot de la science. Elle soulage non lient toutes I
douleurs et abrge les refroidissements plus rapidement que la simple Aspirine, mais encore elle
renouvelle les forces, rgularise la circulation du sang et n'a aucune action dangereuse sur le
coeur. Achetez un tube de vingl comprims pour le garder chez vous en cas de besoin.
S'il ne faut qu'une seule dose, de-
mandez la "Poche Rouge" con-
tenant un comprim Bayer.
i ,.111111 connu U
,1e ! plu'-J"
eflieiM pour coa- |
battit loutM le .
uiiti de btia
, ha, .1 dw tilts
lica,
A la unence
Crnesl Camille
. i
gm l *
-%oins promptitude
llj It.
/ \j t7S3
contre
la
CONSTIPATION
l'Illtl'Z les
COMPRIMS
SUISSES
1 DELOR T. l'hnrnm. n,
II' I A (.II
> IIIM
I.E HIII i
PIN \ :


La maison SILVtiKt
La Maison If. slLViRi vienl de reecvoir par ls der
nies* steamers les irticles ^suivants dt toute Iraichrur
les pril rduits ;
Chapeaux de paille Une d'Italie, dejtoutes espeees
Chapeaux de laine d'Italie
Chapeaux l'autre d'Ilalie
llaptkte Fine pour chemises
Tussor fil anglais
Tlissor le soie anglais barres pourjcliemise Jk robes
Satin de chine pour tailleur
Lustrine pour tailleur|7~;
Celette pour tailleur
Drkll merceris nm(-i-icain(uouveaute
Itrill fil blanc & union anglais
Kaki Jaune anglais extra qualit
Zepliir anglais sup pour eliemise.
Toile drap fil anglais MO pouces'
' ' coton 80
Ratiste fine pour chemise
Duc visite a noire Maison vous conrairisra rlela bon-
ne ajaalit de dos arUeles et de la modicit* de oes
prix an comparaison avec cetu d'autres miiseus di la
place pour dos articles simila'rM,
Chez F, Litvelaiiei&(;'
312 Rue des liraeles, a elle ,|(. ffeole
Stnographia Rolun.
On trouvera I>u Clycrophosphate le ebanx
par livre, de l'encens le l'assa-featida. los extraits
pour sirops d'orgeat et de fiainhoisr, do*e .~o li
trs, des 1 Uermonirtres mdicaux garantis. Sirop
et Vin Hmoglobine Ue s chieus.| Omnium l.al.a
raque, l relouai. Sirop I ami, l'eptoFer .laillet. des
douches avec accessoires, des Ttines dentlle. les
i'oires pour hebs, le l'Orge perle
Avons reu aussi des IVu.pics a nilor.des Peiflfl e s
" des i.oilleaux de Table, ".\rgentilibpour coiffeurs
extra suprieurs,nianelie mlai anjentein lcmuiicha
hle, des bouchons de lige en Ions genres
Dpt de kola Ascensio- Produit l'.uilbaud I
bres et Papiers liinbias en stock.
On trouvera aussi des supports chaussettes, des
Ceintures, bretelles pour hommes et enfants, des
laiix-cols souples et empess, des crava'e*. des cha-
peaux .lean-liart pour enfants, du fil a broder l) M.
C la Croix, Croix Cartier llresson, dentelles aiix fu-
seaux, dentelles filet, boulons^nacre pour lingerie,
rubans, pressions, barrettes pour cheveux, fil de
sole coudre, centimtres, aiguilles, pingles che-
veux, pinijles a ait*.. .. c,..yie8 de surete il-.
coudre papier a lettre, iveloppea, craxons. plumes
ceintures en cuir verni pour dames.
Nous avons aussi un stock de liqueurs fines assor
lies, du Cognac, du Champagne Authentique, demi
ec, du St Julien, du St hanilion, par caisse, du Vin
nar barrique et par galion ; vendus au meilleur piix
de la place *>partcries pour chapeaux, calottes en li
nol, c. ,i, iux ijarnis pour liliettos, ua/c -t tis*u
pOttT COiMe de chapeaux, aigrettes pour chapeaux,
brossas a tte, jarretires, pailles de soie pour cha-
peaux nuance or, blanche, noir, etc ; laitons.
liante
. CHICAGO, ll.l.s
f^ue, ;HiuLu' coton* "3i\i'dt h maie
&\Utt et Cfatt%oru>\oa\ &a.C, Jamiaa &
olWiidueuci c)ltu,,aav, JptKt,picta cValc>|
Oc parti.
^aucitttt en liuu. Corrieo'Steefi ZioaSlUt
,*0
vtoic mcab, etc. tic, de.
iirct toi'- le fytix Courant
Lon t. i In h no
A ( nt exclusif p u r H*) |
Supi
FO.PiltLK Company
il WEST IUO.fcl>W.Y MUW YORK
FONDEE EN 1847.
SUEPRlORlTt BAS pmx
Fabrique de :
peinture, Vernit, s !. *n
VI -iic.
.cou H. ihbu
Ag* t f .ur Hati
PERFEGT
Black Shoe Dressiuy
La l'rsauil i p'n port dai i la paya
I u .i' lu* rniu! seul'
Ce li [ui le tppliqu luikum < i-nlil pta,!* Iiuk blanc
[I land appli pi'- lui toulaa lat pa4nx
Oi i reiiitlUM maint, les partes
leuil nie vuuabe de ee aerteil
I i\ pro luit ho* < lundll iin li|iuiillon de nos lisais.
Inlion Slutr Polish.Ine. Cel. Tork
^eiiii et i mk, Int
i
. riaritc prix m pli
fous produit! chiiuiqii' s pli u i n.iiliqiies et autres
artielrs xundables dans une pi. i i. ,,
tipious, l*olvre,Ca......lle,(iiroUe, ^ni, Stolie, \l nSSl
deeto, etc.SI m. KAFiME.
SpclallM ; Marque prive Lyjiol dalnleetaait, Parfu-
merle. Articles pour habiers, Itay Rum, Cboeolat pou
Ire, llu.lr foie de Moi m-, KmillNiun Cold Ci.im, E\
traiis pour faire sssenoeH et eau de toilette,Lan iiu -
nine, l'ouilre contre lea iiiseeles, Sjlutlun pour ce
rver las ofs frais, Lait de Hagnsie, Poudre snp
rieuru pour la loilelto (lesenlailU, noe d Meurs,
kau Florida, Miel pour tabla, Moutarde, Huile pour la tabls.Brossea a dents, Peppei iulnt,liuilopour
cliasse les moustiques si autres lnaeoles, Itegulot
contre constipation* et doubles les Intestins chro-
niques! U, Cire pour les parqueta, Comestibles, l li
xirs, Kplecs,Sirops divers, reintiireH ilb V'ina,
Lemaudez le <;iLa!oyu-s les HpCcIclitls
Confiant voscomiuaudes a l.i.n S' & Kl \i\, Ina nous
serez absolument satisfaits
Toutes les bonnes pbarmaeh !.. pays s'approvi
ssuimi u chez II II N Sel i su |
Lon li Ihba ui
Agent exclusif pour liait]
-M, [
flRFECT
(ieo. Jeaiisme,
U Exclusil poai Hati
II|;,P.iu desliraclei sn laes i1



1..... 1.1 II.




S/WON EiFEBUOY
*
l'ort-aul'iinoe Siui i \irur, Charles l'iroulst, W \
\. S:i I i I... Rivera, Itasar Mslropolitain.
dous I Kiij<*ne l) brosaa.
Qalnt-Mnro ; M"i-> Vfau ico Clssoa.
.lai- > '
.. \ il : Oreste Ul \
Alfred VIEUX
Agont pour Huit!
rJ
S\\


v.
LE lTIN
-

ri mis pour lesquelles vous devez vous servi
des Chambres Air Good Year
r
[ci ps chambras i air dood IVarsoitl lamine*, c'esl i dira qu'estas iodI latuimieVs par des ou, lu s
.uirnin de raoal htmc pur, If |'m- pur possible. Ceci limine la possibilit de fu.tssdsir.
2, kifl de la valve iail partie de ls chambra i air Good Year. Il D'est y* implementall, il
M| ruhiamze nui la clia:abre, voua ne pomei pas avoir de lililea d air par la >alve des cl.smbrss
air G >! |car.
! ,, PSl ,, ,- dans h l.brica.io,. des chambre* i ai. fieed Y...'. Ceci limine toute coulure.
4o La. ',. ni, n.1 Tea.......i manlcnanl beaucoup ploa la-,,.- ceci empche les chambre air de- trop .lndra>awl lira
si.nl iionlh'es e! r-n aunraente la dure.
>
Good Year Tubes
The West Indies Trading Company
Port-au-Prince, (onaves,
Cap-Hatien

themisi pie, Bonneterie
Ce obineiaoni
taux coir t Arsu
fQi COU
cravatai de sa
Lraisies eucioi
i'iiautaa tu tuuleuri
JirtSU. Faiioi .
bande Ktealiu>ea i OUI
ubemiaes >J li11 aux
,uo d- i _
initia i:oui ckevi. i
iilicles de me*na<)<
Voila
l'ap.B iUn |
lu..-, l
'1 .).. |Ui. 01
Moustiquaue* .lutlil txtra
Ulauerea jg-
Angle Hue Pave & Rue du Peuple
i tels pa, elle aVe arUetoa a _aMM imj*g ta ofe.M***
Vall.s de voyait:*
. armoire
Servit 8a c'i
i>egoe cocktail
j de tabla Mffll prrceleine
, r rervic et | ar pice.
! I i -
i i.i ii Lbalumaaoi .en varie,
I. I
. i .,
irep iaai -, el Moula s gu
:., m leoi iquee
. ttt baodi i i i |uaa
l'Uta en tons genre (oui pautte
110
i arblarci
m bola *
h llaa
bcq< htee eu 1er a dvsi
:e alua .oiura
i n naorUment ci bd| li i d'An an
i. imtgue Wlndaor cou
(eaux, lourchette*. coillie e'c
frappe C0( k ail eo aluminium
Service caf en almni'ium
l'ioa. a pour liuile a parquet
|i> lirotaai A i hflveux
l'iuceaux
Ki iglea en lois pour a tacher le
i ni u>ra. et la lioga
ftrea 4 lo cent chsqua
l'jrte Manteaux
1 i < laver le plancher c ) u
plet 7o itnt
Couve-lurea du laine
Huile (pnale pour parquets
cta
Papeterie
l'oilei de papier letties de 2o a
Ho centimea la boue
i il i et de Noies de tente* aor'ea
El cie de tun'et rouleore t sa are
spcule pour plomn rservoir
Colla Koi te el | lorame liquide
Hoi ea de cruyous et autres arcti
le* d'ecoHarad^ Bo 1 P 2 la boi'a
Cr yona o.o3 dix cente- ebaque
articles a'picerie
S.idiuea en a.uce tomate 36
llarent'8 en ajce tomate ;i
Thon t l'huile to
Caviar |3o
Olive en (Ucoo de 18 I >
Cornichgui < Amieux SS et '>>
r'n klea en Hscon d un
litre de o a P.
Sirop t Karo* blanc ;
Sirop |Bi ne
Mlaeie lier Ma: bu
K .ma aans - ua
Amande Krachea
Noix et Noneiea daiebea
"d e'. :*.'> centimea la livre
l'iunes nouvellea la livre ."
Aiuiion pour le^rive Argo 1g
Potasse "l.ye" ferblaue 2m
Areiuoniaqje la bouteille 'io
Poison pour les Hta 4
Poulre [osasUcida 15
Eaa de Vichy, la bout ille Vo-
Bonbona #i cbocolala
fruits et Lyumes Fr^is
eo glacire par le Tapeur il
10 et 30 de chaqie lois.
Do
y*5
Deux foia par mois nous recevooi
pat le Vapeur de la ligue Pau
ma du beurre traie, Sauemat,
llacon, fromage fte graaae.Uru
y re, Hoquetait, i-rsiuaga a la
riue, de la Laitue, Calary.I'um
me, t'oirea, daa jilattes i
porc Haiains fraia etc. te ,
BISCUITS de tcutee aortaa toa
_ ,, iouis irai de 2o a S& le paoatt
TaliaCS, i;i<|ars, (;ii|arellej. ^,,00,1 satuaes, Koyal I uoeuet
hxport Soda eu (erbiaac.
C ocolata eaaortia en barre
ao'i chaque ou i pour S&
Cliocolata en botte k I"
Cuocolat "Maoriatteii" 16,
t.idde liji.uauva la iiv 61
l; jquousi asaortia la livre *o
Chocolat aisortie la hv I 30
I
Cigtra'te* "Luoky Sirika"
en ferblanc Je jo ')
L'igaretu 'T'a' iua".le cart.t 80
Tabac pour la pipe"Lucay
v^:rlk^ ou v'^ivel la boiie 5o
Curettes Mla. nuu
le 1 lue'. -d
Noua avons loojeura la stock
d'articles d'picerie le plue tr.is
et e mieux assorti de Port au
1 rince
Vous;-:e* invit a ooas risiiar.
ervice pronpte et soign psr,
es employs ai uiul!* et ajtiU.
ScOrea la marqoo Wlndaoi cou Hoi es de crayons et autres arcti Poison pour lea Hati 4o le paquet 2o es employs ai aiulea et sjtiw.
SOi> i FOUS'k i : Avis aux aiualeursl! i\otts servons de nouveaux
une rtue la (jii.ee sans gale,que nos clients se rappellent'bien
V ne/, vous rafrachir
Tei&plioe etsda ei-fapW lue
Sylme MVSSO]
Celte i 'i1"''1 n ilesPr
,,,ni. | mi un- le mon le entier.
1.1,, .,, ,!, i linregistreinenl Uommen ial
gj|a[| i. itre 'les Socits, depuis le
27 Juillet 1918.
Son capiulautoi -:" nominale
declianu H l P-or l"'1"-
i ti Lab Sl1 Maiderj i
CE.U.AJ
Agei ,MEZ
. ; i1 II.
l'uni plu
Pascual Pie-lropaolo
< ...
I Intel.
Royal Mail Steani
Packet C
Le SfS RIVERTABE* venant de
lEuropi et des ports de KinattonSr
des ports du Sud est attendu ici le
10 Mai courant: Il repartira le m
me jour pour Us pots du Nord $
Havre directement.
Port au Prince le d Mai 924
Hob*>rls,DiiUonCIuc
Ayenls Gnraux
Pharmacie F.Sjourn
Uoaue aria sa clientle et aux mdecins et au publie q j11
isanisorm aon Laboratoire. d'Ulogie eu uoLaboraioie oe
Dstoy.e appliqu sous la Direction du
Dr W.cot et B. Sjourn
Le laboratoire eat ouvert tous la jours de 7 hree du maSn C
aeures du loir pour toutes les recberebes e analyse prTueidsiiS
s'annosce ci lomte, >aui pour le
Waftsermannet la conitaale Ure Secret rie
Seront reue que le mardi da chaque feraauv?.
S'adwM- ie Paarmacie pour le reaseigna'JieQtr
nalye d'urines et Suoaestrique
Heacon de Waaaermtnn
Fiaclion de Tr.boulet.
KisH.eu de sang et du pus
ELtauieo ds maiirp foaies
fiuieu de crachai
.4lbummo recH r
Com ame Oreassf Utiie

dk


MISSING ISSULS


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM