<%BANNER%>







PAGE 1

a Hkix* \J JL/liauide combat l'anmie Sou M r. \rm % u ie H pour le* tVviii butai ne. Convalescence 1 Neurasthnie k Tuberculose 'Anmie o lut •• Ckatalt i f a .'.' Dfl, Fir.l. l !*•• h • %  a \J# I I nque ni c une inrompa.alie .en-alr bien-tre, parallle a l'aim'lioration rapide le la n'ilril'on rt de l'app'lil ri i la d.-par.t attoeii II I lublem-.-ut ia chlorose. Docteur ELi.rau*. Mac.cia aai trt. i.i i p. — lt Iraitllle Vtt pl-utie. dVpuli que lt prmdt du Clebtol. n^, es. a, s %  -• u IIK. •. *'• runAL wanai iic toU I %  .,',!.. tn.Sl .:•. ru |/.illo la mm. ai qui resnpis, ia eura AJI I• Ciuaai. Iicenr.a ls stiar.cev NOCTYL tombai l'.Mowwt net non. iu Cimetire UM)M pluie* de cet jours-ci un nettoyage urgent smpete tu Cirotlire. l'tt plantet paratitei de (octet lotlet y Croissent 4 loiion au Liul de couvrir 1rs tombes. Une quipe f ai l lirait rie la bonne betogne. lu Cli.'unp de .u s Il en est de mme pour la par ti" Etl du Champ de Mars. Le Ser \ie d*ll\giiie y Irouveia de quoi o %  • iijer au moins deux ajuipet. Varits lumanclit' .il Entrs : 2 Gourdet Luge : 3 < Sei (je Taillant Consiejnataire poar Hahi Par ('.Hlile Nouvelles Etrangres Une BU.tist.que ellrayaule BERLIN ?•* eirculttion d< s rcntemaiL* n'leva doi int la 1er i laine d'avril d I7'i i million el cellra di |?fl quinlil H. lacdonaldjajo'a point crit NPeinear au sujel de Bon entretien avec lei ministres belges PARIS—1 H % %  ("• eonlraircme.nl aux Inl i m de la S ue M M n'a paa adreii • f i, .MiT.-lio leltre a M. Polnctr aprs son entrevue tvi i l i mini* tns belges i H 'i i tut usara. M Maedonald a rdl mi i tre M i ranl dee ligne ,:• nrtlei de I enlrelii n p r i ambaasadeur britannique qui a Uriae i '" ijuai it'iihii i li i. ii i lion %  i i m i Les ml ii m "' % %  "' i rniiiiiiin ut %  [ne M. M n d mald u' aonnella I ai Poini an L'ambai %  I min I • nu a ee Vl %  Pot' M. II y mai i deui de OD*I reati tnglo-bi lg< i l< •• qaellea conitiluenl bi< u un 1re gni i il :,; ilo proi halo teralliei Le gouvernemenl Iran i, us o'a pi ' I* i l 1 port de la trsorerie bi itanniqi i au luiet le l'.'i'l h di n dee i per s. Le gouvernemenl lianaia paie P MUS— Le bdoo id i re de la b M que de Fn nce enre itre une diminution de 100 u I lions da frani i IUI lei avtm i I li,i La lituation du i OtOB am ricaiii envia ige par 1 1 rninislrs des colonies Le IOIIIIII dans la Hiilir l'il RLIN— I Itiilu o 100 nui)' m li I travail pal la d'aci'ep ter proprit Idition d'uoe heure a la JOUI Dl I de 'i IVtil •'-! rii'i-i nui mie d mNnilii u v gouvernemenl iux. < u la menl inquii t du di i ii l pi telle pour la Ruhi r du nuoiatra du i S (|SU! il ijiu Fait em dre la gl '• 1.1 'iile la ; I* crainte que l^ i impn u L ai tuation loli la | au^i de !* %  mineure de 11 Rubi il pai 4a et el pouriai I illa^e par la Uiiii. Lr qouTerneur-gnral le ['lu lochioe au Japon rOK'O M Mai lin, j d %  i b ,l ,i bina rran ai. aal arriv li u %  l p nt il'im| '' ""'" japonaieaa qu' i eell s entra le U non el l'An ri |ue.M Mi rlia fera il main u .e visile au p inct Miro •ito. Li quostion desfronlirea li I,I il.iitai l.i iMiRES La gouvernemenl ilei. i fustnl il %  ii in n i %  n commiitaire pnur la dlimiti Ion le liiintiiT.a, le gouverne m ni britannique tarait I i"' • i lli n IIM dan m lai an duc d i m gouverneur da I lilan l • du Nui I le n miner un rO| luit D.'tix jeunes Glles o'liciers dans l'arme ruise %  (il !i u\ jeuail lille ,| oi e | a] anna M< llet II u le .ni brillamment pas a li eiam m B n ilitaira le l'arme rouge i lai Jeux non veaux o litire taient m riluis o i v n i '-. I. irmil pi is pat 4 U g.ierir i-ontre les armee de la contre lvolulioe, e tatingurtnl p i m i u rage 11 li ni etpril ii'i n iative. Il is portai t I uniforme ,1 %  ffii |i ..lulles ri i it lei l ottaa : elle ont 't pe toi al n ii nt I -par leiii'. hiun.. i mmiwairi desaffai res trungi'r s. .Nouvellesyadiversos res an es. un tourna] pariaie" La li,m i |'if Fraoi i M eon levta que I Amrique Latine perd graduellement -a rputation de terre elaaaique les rvolutions pur des mouvement rvolutionnaire. j> MIS— Le Journal publie une inteivi w Mir Qeorgea t'.lmenceau 3 II i en ce miment cultive son jar |0 ,n Vende. M. Clemenceau re fiwa de parler de la politique et il.-i 1re que quoique lu il ne te r il pas rci.u a l'Acadmie franii %  a. • s, v min d'hier ", oovraga de M. Il ibert I nderwood John son, perptnel d l'Acv demie dei lallrai lt des arts am n n ne i t dpot au bureau de |V' i l nie t'i-iii'; 'i-e. La i ilonel Crakt reprsentera loi I.I iti l lia au comil le la courte tu grand pria automobile .1 B irope Ii •-'•. BVH LE Dl C—Ml. Poinear aal midi par a ville Battit 11 u II Dm' en route pour ta m ia n de cttap'gnt de Sam pigoy lani la Meuse ou il volera dru un lie uoaMne un simple eilo van. PARIS M. IM> s mini Iri ilooio*, 'i d %  Itr dans un discou l I n le |ue I Frtn e lei til inl n li r la i>rodn • I cet m le MB iiloniea alin d i n i ,spr li re lueti d %  I v ir'ation du colon arnri cain. Le< E'als-I ait, a t i li ns I m peut-tre p I "i; I tur r noire in lu-lrie lot't la q uitite Je mttiroi promim d i it ont beaoin DOS I ibnotntt tex t I pu iiHia d inmdent d inten s lier U production. LONDRES— Uo t dclar au F reignOffice pie M. Mndonald ii" fera aucune dm relie au sujet ,!.' la tituttion les rptratiom avant les leetiom parlementaires lrancais.es qui auront lieu diman eh'. LESCOVHS '< Mai PAIIIS—Dollar IS.I3 Livra 73.UO NK V Y riKfranc Lt) 83 Livra ttiling 4.S678 i,i;\| \ I | Socit des \a ions a inform leeiigntUiret del pl ion de i atalogna demandan' i lura 'I une • wr la m uiii re il ml lette province ett Iraite par 1 1 il agat q i alla M r a .n, i dbat all> n lu 'pie le p'iiv i nerue ut espa gu Ls traitiii e i pmanl (ta minorili. BERLIN Des nui iieettli na ,i \n%  u I i il • 1 le< ont eu Dreuefi Id prt dl U in gue. Be un >up da mai"ii> isiaeh i t d< mollet el l I lombes %  lu eimetire iaralite ont t d truit -. r .. -— i is d'un vol ef t i lii >r, le |!e>utenant aviateur i i itrul tni ui ttttint 1600 m trs a i 2000 ki i dl uit le record i i monde : ir le ml liai lit dt l'aime am |0J I %  i lit u le iant Bct .1 n" tp| mu nique de SOC h i PARl il inl lei i\t lions | idenl ri li ni Du banquier disparat laitranl un passil de plus d'un million i >ii M louvienl qu' la date du 'liai n i tir, un ordre d'expulnon a t prs par la Secrtairerie d'tat de l'Intrieur contra les nomms AuniMle Grandelot, Maro I Blard. .M.nilif Sauvage el Eugnie S u • i| dont la prsence sur le ieiriloire hiiti n. pouvant tre pr jmlici ible A l'oi Ire, . 1 1 scurit sociale, a t reconnue inJsirable. \ oici n (dit divers qui sous le titre plus haut, ( paru dans LeJournal %  de Pana du 26 Mars I >2l con i'ii'aiil.\loiisi ur Grand loi : StNazr l 2."i Mar. \|, Gran lelot, banquieri l ihli rue St-Antoin i.So s'ont, trisnl le disp rallre ou abaa loua ni sa I 'Ului.el s 'S rr.iis .Mil Hits el en laissant un pasa i d i pi is l'un m llion. Il a pus le b i B tu p iur la II irane o il sera an son arrite. • %  Par qu n %  a tressa le banquier fugiiij a i il chapp h police cubaine '.' Est-ce pour le malin plaisir il • venuchanger la n.o olonie le n >tre nai lu u s: pauvre en lait divan de ce „"iuv 1 . NolODS.en pas |ii en • mforroii • il • i ,,.• h %  expulsion dont i OUI avons i arle plus h ut. Mr Grandi I it s ra embarqu i i bord du pr >. bain bateau Iran US.S.H. Commission de Football \ quatre li-'ureael demie p.ia. demain duuanelie se jouar au l'ire Leeonte le match decliam pionnal entre le "Vtoltttt Ath'etic Club" el la iiendarrae ,ie ". Kntre gnrale : 50 centimes. Ku ralton de l'enlralne-nent des aportl nen pour le Critrium d'alh ttisme iu au 'S mai, le lani du l'arc Leeonte doit eub'r mcmentai nment cerlaiiiet IrtntformaUoni qui en empcheront l'usage aux '• foo.-ballert ".CJI derniers aint donc aviss que du 12 ai ls ma ils ne p uirr >nl paa y poursuivre leui entranement en vue du cliam pionuat de football. Joseph CVSSAGN'OL DFar Sans (il 9 Mai Lv LOI D'EX I I SIOS 'ta JKPO' N vis W .hingtotv Dna une discussion qui dura deux heui i S 'ii it, 11 iu > rat 's et U'mis i la i us ont attaqu la n iporl !o ici uant au m un* i an de la L >i actuelle sur l'mimigration japonaise, jusju'en M ira 1825. les i-iinions de la Socil des Rlions i l'aprs le prosrimms arrt, au] MK l'hui "fl M ii se rutal a Puis laCo u'iiissi i vrunnenrts'i'tai i p > %  • les qu '•i. is T ii iii tires n i "' %  • ari t> net F. %  _'' i e runira • ilamenl l Par* I 'i |our la rc I nue dl Cal i. I Coup d''ll )parl pour Fiance Notre rouir re • Les Annales i lai oisee • I ms sa dernire litim ,t\\ i •• le u pari le Monseigneur kirt-r/w accompagne le cinq pi fin s, p ir le s'eani.'i Kiguifl . Nous s mit liions bon vo i. l'Evoque lu C ip el lormona les meilleurs vue i\ ton intention pour qu'il revienne en parfaits 'au %  ouvemenl des navir s Le S| Il \l 11 laissera .New York le 17 Mai pour tout les porta lui Ment : il sera l'orl au Crime le 2s Mai. en roule pour les porta d i Sud. La s|s MUtriMMl B laine New \ork aujiiur I liui.duectemeul pour l'orl au Prince, en i pour les ports du sud. le m* ne our de ton arrive la Cap taie, • oit le 18 M u niant. Le s|t GitISrUBAL, en raie, m aliia I ustiij mr.! h li pjurCr obal, Cau i Lut Ui u I n ilrt ville relative ment l'trtngtr, observitear Ai nos m v us ... Pour arriver m tire un freia k l'avalanche dt ces tilles de joie el A l'piration tel m nus trop dpraves ave* la pros'itution. en vilese qui n'est pue rglemente surtout en notre p\s, il est plus que lempi, en e'I'-'t, qae des m • sis policires soient prise pur leslirand Pou voira de l'Etat, c i.nme c-lasc pratique dans Ira Paya trangre, pour bonifier la ville il. s prottilutea qui semhleni tori nnpre lej m pars sociales en les oblige ait i Dit] i na I ive N" ma no i ; -i note attacht priu cipalement i t poil', avant eu dj & nuis o il per lu n des fois det va nuqjic Ir t dee m ndianla; et p:n;li i ncaicit nous v reviendrons pour montrer eommenl la repreetioo da ce courant de d| i >vation lounait s'eierctr ut' ement dans noire milieu. La 4, Grinde$aison d'Art" de la UiieOtympiadi 1^ Comit Olympique Fraati*, voulant couronner l'une manire clatante l'accueil rserv au\ mtions qui participent aux Jeux de la Ville Olympiade, a dcid Je les fter eu crant, dans le donwi ne de l'Art, une manifestation gran diott, c )nsa-ie la Comdie, au Drame, 1 1 Mu-ique et la Danse de tous les pive. La Grande Saison d'Art d la Ville Olympiade aura lieu au Th t tre des ihamps-Elises, au pri • temps prochiin, sous le patronage du Comit Olympique Franeait, avec la concourt de l'Aiteniatien Franaite I Expansion et d'K.han gea \iti-ii |ue* pltetiooi le auri i ces des \lii is: rie. ues Affaires Etran g -s el de I Instruction Publique et des Beaux-Arts. llesrepisenlantions.le gala, dea feativali lyriquea, dramstiquet it eborgrtpbiquee, de* grands concerts ave.: oichestro et masaes cho.1 n seront donn tous lei jourt pen tant les moi* de Mai, Juin et Jui lei, avec le concours des toiles et des virluo es les plus rputs du monde entier. Le Comit d'organisation est compos de M. le Marquis de Poli gn-ie, l'rsi lent ; M. k Comte Jean deCaitell me et M. Gabriel Astr'pc, Vice l'rsi f nls; M. le l'riace de Beauviu Craon, M. le duc de Guielie : M. le Comte Clary; M. le CJ lit Itulert de Vogue; M. le Vicomte de Itohan. M. Gilbert Peycelon ; M. Robert Brustel el M. Jacquet llbertot. lusse Dt Ima A l'occasion du deuxime diman i lu' lu nuis, il y aura messe demain alji'h.p:ue de Delma. Le rcpiss de la Commission Itaupliin au No 'JX faveur Kraile Romain ie "? .".12.0^ est adir. Il eat dclar nul duplicata devant en tre dlivr. fort an Pi inct S Mai 11121. Nergn aud Molire,tv. Les dljus dominicaini pris il t loiivi lai lien !,•• N • 11 -' i Ivril de li • Infor m i i m annonce que le Couver nemeni Domnioaia a dtigo atea tieuri Lie, Angel M u,il %  . Becr taire d'Bttt det dlations Balritu 1 le Docteur Uoieet Garcia Mella. Snateur le Monta Chritti, cou me dlgus pr, s du Couver %  ornent htilieu pour arrter le pro levetil tre tournis au Pape en i M lu plbi cite de ISO >, pour la so'ution dlinitive de la quettioi des Proatirtt. Irevcl luprieur l n jui y ipcitl d ia t form e matin sous la pretidaaea du Docteur V, Bojtr, Inspecteur i. cette circonscription, aux tins l'examiner Melle Domoud qui pari bientt pour France. Ces) pour le Brevet Suprieur que la postulante se prtente devant le jui . Avis Matrimonial J avise le public et In commerce 3 ne je ne suis plus responsable ee art''s et ai lions de mon poute n % %  • *l i suent.' Stiverna pour eaute d'i compatibilit le caractre e abandon du toit marital. %  M-c. nnmunede PUtiavUla CtMai 1914. st-Fli iv.n.l, 1 0 Le meilleur sdatif des douleur d'eatomac SEDOGASTRINE Adniia dans le HApitaux de Paria almr inatintaaamanl : Crampe.. Ri ul n res. Ai re u ra, Spaaroea iloiiloiirnux. Nanaeea, Verii|ca, Vomissements. lionne uFoie, facilita I coulement de la Bile. Trei tfhcac contra le Oajiro Bnttrites des pava ehauda. lu nnt jtm ttuti lu thrmtiim iiiinl Ukaeata.raa P. ZIZINE. I Ras ttCaeri. tkUi i Pharmacie Al. PETatOt et lani*. honna. pharmacies La question d'heure I ment ntlntt l'heure avec l rOtrta "n ne tait vooiro. lt le Vule ne pour rtl il p mc'.lre ies horloges d'ac Avis de Dpart Upehai poor N->Yore. k via Ite \ Baril tir.-. n U par le i i i le rates la Ion li I i •<• courant. l'oit au Prune, le 7 Mai ltfl n.;



PAGE 1

r LE MU'IN L*a N 4g ii jfe %  s*--^f ^ •-. I v ^ m %  T W* %  ? : • %  %  —~ "V~\ S^J %  %  y, 111 fs R sQuand on entt ; •' le quelq contre le mal de tte, .-> u de dang< ; nel. Si I d'an coeur, qu'il est vraiment i venu. Il ne faut l l! soula i raidissement il faut demander LA C ; qui est l'Anal. I 1 l'Aspirine simpl Qent ^le '' les forces et elle n'a aucun mauvais effet sur le coeur. 1 ile te vend en tubes de vingt comprims et en petites "Poches Rouges Bayer" contenant un s dose. A la Conscience Erncsl C'iiuillti < i de %  liaussurtt • %  promptitude leritr P \J \7t2 (srand rabais sur les chaussure* et finesse sur tonl i lu mes pointues Cuir parfum de toute nuance Et a l'occasion des hHesde l'.i |urs Un grand assoit.. lia (.l.aussure* en pr ration qui puissent salit[aire les gota les plus dll ciles. %  \ .T1. • -*$** £,Avis important CiezFLaveiaiiei&v : ; Afliandissement 312 |u 4 dei lirae.es, el de Haut; ; B2 — %  %  [? w m n LE PNEU DUNLOP > —*': ''-''—-— d %  % %  ^raiid Hoiti de t laue m • i.... .. i. .A t.. I ... A4 II. uthrk 4} .\iessii urs Les acheteurs de Pneus et Chambres a Air sonl aviss que j'attends prochainement, les fanaux,fiieus et Chambres Air Dunlop,fabriqus par Liu!il.>|, tire autl Uiibbsr (iooil* Cl Ll'J. Toronto, Canada La fabrique fait une spcialit dans la fabrication des Pneus et ..hambre a Air pour 1rs I ropiques qui %  onl entirement diffrents aux rneiii et Chambres employs dans les pa> s froids. C'est ainsi (|ue le Canadian Dunlop est au premier rang a la Jamaque, a Cuba, au Trlnidcd, en Amrique Centrale et dans 1rs autres Antilles est dans le Service que vous \ errez la preuve de la supriorit du .auadi m DunlopMessieurs les propritaires d'automohiles & M*sslsursles chauffeurs, vous serez les seul jagrs pour dolarer le Canadian UUM.'H' la premire mai que. || y va de l'intrt de .tous, qu'aptes eju on aura t oonvaincu de l'exeellenee da ces Pneus, d'exiger que les pneus achets portent la maque Siad in Canadm,J^ A bientt d autres dtailsVil. Quiiilin Williams, Port au l'iince Distributeur Canadiuti Dunloi* Tire and Rubber Goods Co Ltd. Toronto PERFEGT niack Shoe Oressiny Le Preduit le plus pur qu'on il encore.inspoil dans le pa\B Ui# simple couche sur is souliers les plus delciior* 1K remit uc,,r Ce liquide applique sur IM it.susui>s ue Isiil |, !• Im^e bisBC Il rend le cuir huilant tt suple,| eul lira i| plique sur loules les pesux Despoils tnonniio,l \tlu!.,li cen.lui.iesacs a niuins, les perlei feuille* Peuvent lre i mis a neuf par une seule ceuch* de ce tuencil Jeux produit Les chantillons toat a la_dispositiou de ns elieal*. Fuliui ,l.oe Politb, Inc. &1. Yoik Geo. Jeai-sme* Aeot fixeloiil pour Hati lI|;,Riii*sMiials^ii'l;i-'e il Il **rtii |in* 312 Ru' l es Mrrasl.'s, a eli Siriioiiriiplii. : Ruliin. On trouva : Du clyeroplic.phatc la clwiix pat livre, de l'encens do lassa leat"" "•> • !" "f pour sirops d orgeat et de Imiiihow*'. dQfcO -o litres, des Thermomtres mdicaux y:'-'" 111 *wrop et Vin Hmoglobine Uo s chiens-, ^'.'"Tnu rfl" raque, I rodonal. Sirop Ra.ni, l'eptor or .lalilat, des do.nhesaxec accessoires, des. Ttines l.entne Ut s l'oi.es pour hhs. de l'Orge perle t (C ^ 1* H Wons reu aussi des Peti|na a olUi '• Ifl" "des rouleaux de Table. •Aryentiltspoutcc.il....--, extra suprieurs,manehe mlai rgantindOmancualde.de* liv faux-cols souples et -miiess, da cravata, oaa ennpeaux Jean-Bart pour enlanls, du lit brodsr U. M. C n la Croix, Croix Ca.ti.r Utesson, dentcilcsa' seaux, di-ntelles filets, Louions nacte pour lm 9 er 0 rubans, pressions, liariettes pour cheveux, IU u*soie a coudre, centlnulics, aiguilles, pingles a Otto% eux, pingles a attacher, epingics clo s note le a coudre, papier a lettre, enveloppe, era> 011s, plumes, ceintures eu cuir verni pour dames. Nous avons aussi un stock de liqueurs fines asaor ties, du Cognac, du Champagne Authentique, demi sec. duSt Julien, du St ttmliion,par calaaa, ou \ in par barrique et par gallon ; \endus B|| malllaiir pl de la place .-parteiies pour chapeaux, calotte en 11nou, Jcnapeaux yamla pour llllattei ||* vl ll 3U pour eoiife de chapeaux, aigrettes po u r chapeaux. brosses a tete.'j.nretieres, pailles de s 0 \e pou. OU*' peaux nuance or, h'anche. noir. :'tc; \\toiis. On tiouvera ehez l<'. Lavelanet& CO. la orms ali' iiientaire de mais aliment par eveelhmce pour le entants et behs. Se prend dans du lait Hoc. M I tituezvos enfants anmi en les mettant a l'usage de cette crme nourri&saite et fortifiante. _„ K*O // trouvera Ui Vmt de Votd€aum,blaM et r nue8,[Hir b rriques *t par gallom, aux priw couran B de lu p!ae. ULS lins de Chteaux le olun re> nomme t V m* mou$9*u*, Uow u '!!• Vin d'Italie et d'Ktpagne. LhuniimyiM-* Les Liqueurs fu lc plus Iint8,de Wbiskj, toioac, fin ^c, de Ihm, de neiileure marqaM [dham, .1 le •ta.ylifcl' maison,onnu wuito^i .lo ihum des frmees. Tons Ici tilleul Quinquina de'France t le lameui Tu, du Cap Li re, iattti, s. coi dans le uieiide [entier l qui ierl tu mime lempi dapriul dc^i(jeitil ri de cordial. . I us conserve Iraneaist ,e( iiniricainei e^prt',„„•, chou.Des Cui-s postalel da la.parruBitrw y. ciuaiaa .1 ciyarella, des meilltura labriqaaa '„'.. Cebaeldli Itpubl.qua ; OomiiueaiDe, C Aurara ci labaaera 1. tin recommanda aussi la restaurant, pour aa auisine soigne el ion lervice irrpreKhaJ>li, MOI la direction t eongtante IrivScrt ne Sront reues que le nnrdi d 3 chaque enjaine. S'adre*^r ta Phar.aacie pour lei reoselgueineuL*lalyes d'urines et Sucgastrique Raction de Wastarmaun BSJCIIOII Je Tr.boulet, Kismen du sOg edu pu Eiamcii lres fcales U*.. .. .4!l)itui.iK) recHor Constante Uf*d aux familles VAX vaille chez U. elM..Sada& C n • frenc. aume eh£uc oourrt RHUMATISINCS NVRALCIifS t..b. 1 an. u



PAGE 1

M: MATIN Les raisons pour lesquelles vous devez vous servir des Chambres a Air Good Year lu L > chambra* i air Gfo >d Y. M s. n l*n -ii.es, c'esl i dire qu'e'ea sol labrique* par des couehei i cct-t.*iei de ... i I %  < %  pur, i' plus pur possible. Ceci limine l.i possibilit de luites -l'air. 'lu Le iigt employe dam la laliricali m des chambre* a air fiood Toar. (\ei limine toute couture. tvv 4o Lee chambre* |air G* >•! ear tout maintenant beaucoup ph s larges, ceci empfehe les chambra i aii de trop 'tendre quand rllYs i i gonl'/ea et en augnamte la dure. (lood Year Tubes Tbe West udies Tradiug Company Port-au-Prince, Gonaves, Cap-Haitien Angle Rue Pave & ttue du Peuple Chemiserie, B ontl Combinauona pocr IAILIUII Faux coli • Atete>a Kani coli < Aiawou Montions i rrow Cravate de So'ree Cravate* au crochet l'a 'iuaa *n touleura Jarrelellee Panai ; Llandee Kleatiqrea 11 m le h. ta Lbemiaea d homme i nu, ai do Cuoli or kal ki 'l'.O 80 tOll 8 | H Fileta F our cUeveux iiUclei de mnage Tollfl cire, touiea con'em* lapie Crtll pour lea troplt] -] Telle k drap Toile pou" ornl'er Meuatiquairea qualit titra Q iiihi Liti partielle des article* que notai •Ipiifl *•'• %  '"' Vl vt'ii tmni, i iorc'i" 1 '*'. c i.UAieao!c Ma>loi un re Frappe co ktail en a'oraimum avons reus I >>' d w t les 1 ecoiierail^ Ho I P 2 la l>oi e Ci v n P.ei %  ^ix ce itf. c i que Sam* '• > %  > t'iii.j'e de toi 9 V irra I vin, Ca.Biagne c k il tfl s. i i*j de tib'e Mini p rri'n t n \n'e pr service et r pi e. i %  '. tu i oh dune %  a Cuillere < helumesux 'cneillee l'a KI oi.ei eo ter galvenia Bi qol le* en fer oMvanie Sa te et poivrlersa aluminium Un iitortiaent corn 'ici J Ai.' r> I I de la marque Windior cou s nce i caf en a irai ium i % %  < % %  pvir huile parquet H rt 'r pour par ;uii H o s cheveux l'ioraux K m,;' en boie rtira tacher lea nai *"• et le lir./e M iilA • • t lu er a c i qa < Poite N'anteaui Kalria I laver le plancher a ira plet 7o dent iloiive-'u-aa laina Htiiie apciale pour parqut Papeterie l'oitee de papier i leltrea de 2o \ Ho cenlimea la boite i arnta de Nott de toutes tor'ea KDCIO d? tiiutet i:ouleora-t erere apciale pour picino a r.Vtrvoir Colla Forte et fCouime 'iqude lloi ea de er yon* et actrea arcti lilicles i'piee e s rdirtl en a cce tanat 86 c i Hure a en aajce un t • : > '1 la n e l'huile o Cvi r i:'o i) iv.' n flacon de 18 • Coroiehoua < Atn'e il 3". et .'j Picklea eo iliooi d on litre de lo Pi 15 Snop Karn b'anc 5o S'rop a ja ne -"5 Maletee Hier Ha bit 9B Raiainaaana i < m SB Amandea Fiaicl.ea *JKt Noll et No reXea fraichea oo et 3can raea la livre l'iunea nouvellea la livre ih A'oilon pour la^ane Argo 1>< l'o'.asae "l.ya" terblanc 2o Aœmcniiqae la b-iuteille Vn i'oiaon ',ooi la Kata 4 le mo s d*Avril, t'.'ii i' loia M i le IS Baa i %  V il.y la bout illa 9oBonboni et chocolats f.hocolata aMortiaaD barre a o o7 cha |ii" ou 4 piur VO < lio olata en hmte lo Cb len'al "Maoball i." \h P.. e de Uiimauva la liv a> lloobona aaao*t ; a la livra '4o Clncolata ataoriu la liv t JO; Tabac, rjijars, ciijarelies C'garalta* "Lncky Strike' en ferblarc de .M) w Cigerette f t ma" le cart.l 8o Tabac pour la piie"Lu(ky "nrike on Valvel la bobe o Cigaret'ra Melrcbrino le paquet 3o Fruits et I.(|ii0ies frai* eiglicire par. le fiieor il 10 et 30 de chaque uoi. Deux foia par naoia no J raeavoaa pti le Vapaar de la ligna raaa ma do Beurre nat, Stneitaaa, iiicoo, Frcmiga Ple ireaaa.Gra \re, Itoqu'i rt. Fromage a la r.rme, da la Laitue. Celery.Pom mea Poirer, dtt cetaiettea da porc. Raiaio* fraie ate. ata eiSCUlTS da toutaa aortaa toa loota fraia da 'o I *i5 la aaaaet Bitcuile Saltinee, Royal Loach et Export Soda en ferblanc. Noaa avone laojoura la atack d'articleadpicarie la plu< (rla at la mieux aaaorti de Part aa I rince Von 4 u ii vite k mu vlaiif. aviC4 ar> a pti et eoigi r eaempbyi aiaabla* at astilai SOI)! FOUNTAI.i ; ^vis aux amateurs!!! Nous servons de nouveaux une ime la glace sans gale,que nos clients se rappellent bien, Ven^z vous rafrachir Compagnie Intercc r tiaentale du Tlphone et du TlgrapheInc ^ Systme MUS801 Cette Compagnie poisde le. droit exclusil Je se ser/tr les IV leotea MUSSi •, enrgiilrei dam le mon la entier. Elle et inacrita au Bureau le rKnregisireineiiUxjnuuercial de la Havane la pa^e 8.S0I du Registre uei Su u ts, depuia le 27 Jutllel IU18. Son capital autoris est de 2S.II.U 11 •>! la valeur nominale iU< chacune de wa actions eat|de Por 10.00. Bureau principal et I^horatoire HO Maiden Laus New Vork( i:. I. A \gi iratoire IIANZANA de|Goiiu irtementi • "' ^H [llayaoe, Cuba ) roui plus impies rcnsi;rnements s adresser a Pascnal Pielropaolo Agent fii ara 1 En elsi i Hotsl lierai Mail Steam Packei C Le SiS BlVERTfF" venant d>, l't urope et des ports de Kingston $ des ports du Sud est attendu ici le 16 Mai courant: Il repartira le m me jour pour les ports du Nord cf Havre direetement. Port au Prince, ie fi Mai 1924 HoberiSuDnttontr/Iiic Agents Gnraux La Maiso i H. SlLTiR vient da recevoir par le* eV e r ni r stea.it M\S les articles suivants da toute liveare ur a des pris rduits Chapciux de paille fine d'Italie, da tentes ea|a# ew Chapeaux le laine d'Italie Chapeaux I entre d'Italie Itaptiste Fine pour eliemisea ''iISNcr fil anglais Tussor de soie anglais barre;, pjur oheai/ t9 rob .. Satln de chine pour tailleur —"•• rooes lustrine pour tailleur Colette pour tailleur N Drill merceris &mVieain(iiouvoaut 1 Drill fil blanc A union anglais Ka'vi Jaune anglais extra qualit Zephir anglais sup pour ehemise l'oile drap fil anglale 110 pouce. •' ooton 8(1 • Batlnte fine pour chwmiss Une viai'ano're %  won v


PAGE 1

>IRCTf£(JR PROPEUETA1R IMIIUMMUR Otruenl Mayloirc BOIS VER.NA 1W Hue Ajni-icmiue Quotidien f'LE COPr Memer-eJ Librwy I M ll.'-Jev fklfollf l'VUI: n-'i I' raid iv civilise a quelque* h soin il ; SI rappeler le dotjaie Jlcrrible' 'et .consolant d'un Dieu vengeur, d'un Dieu rcinunci'.'ilciii'. pour nopaf suc M.ub.T a la tentation n des plus dilliciles ; jouent, s:lon le* mtliod s les tneilleures, la vie de soldats en campagne. Ners dos v.llcs des I) pi lements, en ifroupe, des cyclistes dvalent, la bcane pdale soit dans l'ombre de routes plate*, soit sous le soleil, travers les monts. Dans las rues, se voient, tout instant, des moutards s', venant, l'exem pie des aines, lancer, d'un coup de pied, la balle. Pour Pans, alin de montier le rel de notrs enlramem nt, rji-a tilems sont partis, mules htureux, sans doule, de ceux m'aligneront dans les polygontsks annes de France, d Angleterre, du Nippon. Avec aisance, le savoir de notre jeunesse disserte sur la valeur d'une sivcrlindre, sur la supriorit de telle voilure Yankee , sur t:lle, lgre ou lourde, latine. Choses, en tous point?, excellentes. Ainsi chez celte jeunesse se dveloppent le got du risque, ie dsir et la volon' de vivre dangereuseim nt, s;lon l'enseignement melsclien Car la tro" ril,e (, e la Buick lancs i soixante l'heure, si ce n'tsl quaira-viflt, P*ul l'soliever en •un vertigmeut panache qui, contre un arbre, parpiller i la cervelle o hrnissairnti Ja en* ronde d'avant, la vuluple de la vitesse, des rves. Au magasin des accessoires, toi i justement, furent remises les antiennes discipline. Fort justement, certes. Puisque leur pratique, un UeCleet plus, conduisit a l'acluello le ai le, ne i 'l'i' I 1 1 d'en essayer ..c pou vell'es pi' adquates aux ncessits ^ e M icnie > el cspablts de donner des rsidais apprciables? Rsultais (,.*• dejft vidents, ns donneront W"'"'"' I '" plein une dans (m >m*dix ans, lorsque seront kHir crpuscule Us derniers rep "rsenti.'its des conceptioi s primes, s' qu a Ion le-, robabilitii coin m meera a se relcher la prota • tion de !<< grande Ni m sunift la Convention qui la lie, arrivant c ne heure, sauf erreur, sa lin nppar. nie. Alors donnera toute sa me" Mira, notre lite nationale.. Ddaigneuse de droit intertaati r n 1 de pliilosopln, s, dabatract ons, i lie iliscut ra, libre des i' n, n tes, les mtr s du a?ay. Savante en les iphrei ialusIrielles, agricoli s, elle val >* iiers la laucheuse la meilleure pour h mise en tat de la km le inculte, l'auto la mieux apte battre sur nos routes, msiintes belles perforai inces. o t vit, & la ne vaudra i il pli m eux, pour l'aise nationale, qu; telle thse sur l'emphythoM d'ua Kiimn duu Lger Cauvin : que t |le suxe le SolonM digne du cMuplimeut il nu Louis [{ensuit, tel po.na d'ua Massi Ion Goic tu, tel rom • a le Fn dric Mari elin .' Alors l'neure aura t ina, le li lin des lui tiqu Iran iliutei| d -s pros %  I i -u • it. j i Port au Prince, en pissa d'asai ail :r le eus nopoli ti> n i I IS %  ..utiles, vjit le recul i. • ci.ii parler da FranceU i pju pirtoui, fard is el rsptili -un-s, lvres rou/asetk >' lui yeux, des couiiaanes, brunes claires, blanrti -s, oiirent lesvo I iptl si vantes dins h langue sonore des Ai Jalousies, dans l'anglo saxonne aux dures rsu ci i A n i dans les centre d'allure*, o la i l Us i imiae. Ma si mme su Palais de Justice o d ans le c istiilan le plus pir, un inerveill.-ux parvier priaduisit, luoiveraell %  aImiratioa, une d< r-iis.merveilleuse, Vrairnenl il -ait temps pour notre jeunesa • r iujourJ'hui,de j.-t rau panier le fatras dM littratures inuiiles. Au tournant du ch MI n. oplii b inn \ et h ntici I -, !i Sahinge est es npe. srec, autour d'elle, les viciunes qui iunuiiir.nl de n'avoir psi le mot de Teoig Q latidi|ua. Voici hier les diDO Uion* prine psr i'honorable Ma *i*lri inttrucieur Bam. Be ton Uo l'AlUire de t.rand Boil t nou itibiout 'P>e c* -i.ar.dale ebut uni gr*e que celui de Kouds l'ariwsn. Voici ce dernier pro|>oi nion de notre confrre l'I telU qu'elle s paiu ltni on litk>D dbier: Uepm que le rapport de M.D. Hvppolite relatif AD acaadale de FoBd* Funeien a t publi au Moniteur Officiel el reproiliiil pr : iotre |Qiiriiiii. noue pen-ions 'ir de Parqii-t de l'ort u Prise ma tr lauun publique en mouve ment contre le ou Ie3 auteurt complice* deo spolisttOOl de p*] sas. Il n'en %  st*ne*re rien.fJ>u'ilUnd le l'arquel Este* la omtre en quele dei a 1111. iiiunlirt- Je li ConOSissiOB l.adaslrale Maisi dans cette n>m mission l'euprit decorp< nexiile pas, I* parquet de la Capitale n'a rien .r. Que les COBID b i i leur contre enqute, nous il tout le temps de jugtr de la \aleur morale du document 3 ue nou* soihnions dores el 'accord avec l'quit, la JM •t liadpendance, car aocte avoas < it temps d*f*n lu I* respec (abilit d la Commini^n, nom ir t) ijnr* ea iir* lili |u • u M |i iui -• %  i'i i ion '-i \ i^ piiri aemeol outre '-elle luggestioa. Nous eu d >nn mi Jci 'I,^ •.n i l'Mil e rail. (JIMUM aaraiaol d'ailleurs las inaqaam *s de la |4nralii de la clause oi. Le dbiteurs ne sauraient jamais ce qu'ili aui aieol n qut le joui mme du paiem ni La l i ,'i i '. i i i i i : i.mi ; %  rgime i que l'on Sll mr ut m i ns. Les in I istri da lei agrieu'l • i les traop rteu %  le. prjprilai >. le aaan nsodi, ai lo il [a a serait p^ eo rormmenl la rl*u*e or. Il i n <-•!ait de m m des I ,ii' n. ni lirai B', li '-il enlen du. des ren u ri d • l i il Mail alors, il I tu li ni lut-il, poisl ml qu'on mette lai rew (les au m i m psnsM| m JI us que. .. A u. du qu' .i % %  l| loi i ii %  se au ni',t'i des p •—i L. il a • %  ; a i • i,. i dm i> moitis de fraB', ou des li*n le Iran, ui| les i|U II Ide liam apellr: | i %  i qui sera pe il IranC'est la d< ralq i (ondui il i SO ml la |U sthJQ du or. La di %  un paya, bi |i ut i,, 11 i api• •, na s'il l'a> n lu '•• LU ii os d< libr, prm Caal .m 11 lepesqueroi lis la Au Tribunal de 1re Instance uloi.;;.-. VOIJ da li l-i, Ju^ea du a Tribunal df Pi InsUuiea raoll avant hier en M s*mble, ont dsign comme Candidate i la charge de commU greffier en rompl i smanl d< M (.iiristuii Col m doaissi mnaire : MM. C Tnus. L. Ifassoa et Le eb 'i . I II l'i lUpub ique aura I i >ui i un dee ti'us Mi -.e-t-oQ. dernii i. I la niti d'tn d'tiidei lani le* n a dI netri ton ua %  Boi DO MI i.t da u 'ui" p -u si u q i. i iimpunment "• r il y a ti ii • i -. i i • bore pu li |iie. i La pte Ji i -a : i..m | a L paya p i Son Ex ; -i *. n ...,'. alaaoi • i i %  ama gou rmi i! i| i oite uni al nus %  qui di | i an : %  %  l i • I i i. I i I -i .. i IL 11 i. i • ii pr i il oalinaal i ri I ... -.. llll II I' %  ia Tac.i i oura ils ce rapi i %  ai lii le. rt< I >oa i | ta tout %  me Heur • 1 que ni Louis Boi o, d u.s i i aqule de i •ib'ee ri i -, i .u m prit de >u te .i lu. r b -s. %  i Ul i : dim I 'lll i|"S lin qu'il rfe poui 1 1 l' i irii lii i"M il |aa li irii ila coni lion difOi I lais, qu le! par q i . i ,il .ui\ i un m unes l?( Mil I de II fangaaoce dla '.ni • i du Vord, Mr i p lisaammi ni | ii"i i Hi n li / un u d'illualn i n a iro a (•<* I 'ni u i piogr i urne i il I .PI q noui n ira | dater, parce q i elle est lia, i .1*p a plus 1 atl le rpara %  pai i I i.-.li : : Pr aident. %  i liai le s m 'U> ml %  : u ,i e La ; lue u ,i I* soi n i faute d eau \ |i tria il rue, ti igi | u i. n I ni un li., m m ,|P bi ta %  u ai i lea i i la lil nos, I af ii u.\ lleoce dea i imi | leli dei un.tu• 'ina tait pleine de bl< M i %  > •>• I i ces lieux pour l'ill L .iinint de %  Ra -|i n ii.il |lt-i| ; uuuk soient %  i Il fa il .. u 1 parure ipj > il i j i.. i• l i maladi don ils v urve i u la .i : i ii m Inpenb uer a t d pour I i Irai IUI d il i g ition Dj, OU COII-ll II I u IIIX. L'aoci nne pi lai I lu| la : .i Cil* ai ni ouve. I' sem in lalillquemi nt cari ili i da la 0 Ji; |. .i n %  du pour cas rgions d \ un rom inaiel asn i quelq les bnbi iinlv ,1 • l'en I oil. il I m Irait i lea yeux d i eap li au mie qui li.-s anima pour s ren h • i ompl de la • > i I i .m i-.ii.I ig, i bei lui lei mal i fei d i i li mu lai i i h ipital I en plein air tout b in i iiii.nll'eut tre lei m ,i II u n. i ii i i BUI qu %  n ... ni-, m iii la peu qu ilap pi l'un.'iii i ai enfanta la i i i %  i ;. pa .i |in obsi urit da leui i i '.' %  i i l ion se p i n al m • %  Nui ions vi ra I -nt de la Hpubli pie Soa ienl a un | m ipp q n 1 ,l |ue u i iule par Mi / n u-, la i il un m %  %  pli "', de loyau t d no is dam rayon l'action lea dw meai roui p 11 l'uni lia • ilteoa i i i i p dm du %  .ip. irons ,| I'I a dj la u gn i de mail %  i i d i 'i n-I tendre : pai en a pli i |.. i n, t i i i. re i BU lre emp plul .t. i le petite li iraui d une : lideel I lit %  ,u lil i I II i D \ ^ Iiirnanclir kl aviiirts U Rntra* J. Gourdes i. ri c Stupfaction eni iili-iaentaire .ul>barnala du'la uolit|d louYonira d'au-"li .lil l'un, c'tait nue la— "il, 'i oque de b i raui I 11, i.,i i niti mais, pai .mil, iiiiiine la MO tait faItappi lei roua donc 1 l-.m i. ml. A la mite du rote, le l'rsid ni eul pur nous une bien agi i ab e attention, 1 iiun. nient repartit rire ai il eal ri ..i da dii i ienti i\.atuplaetioi. Mais ils n as lient i ieo i impria,... Une preuve !.* daivoiiem. -ni ri Je reipecl lu Br< ; sil ar.'ij.inl de la socit J les Nations uni sli n-iii'l d, ,Travnui %  i 1 1 >" i' .lu. Nationa, dition du 15 Avril m. nu.mur que If Miinangrea das I miln Brsil n lait parren.i lu 11 mara un lli gramme au lral d'I.^D it des ^ itioni pour l'informer que la •'n i lent de la Rpublique Uri>ilieooe arail du nie d'iustituer u une repraenutiea perma•' i,' i ta auprs de U Socit dei Na* liona. La Heprai niant du Brail i i ing el prrogatiroa d'Asa* i Lui %  •! -. i i i-.i li duo rainialre adjoint,d'un premier atd'un ml > %  i i t-la iv de Lgation. Le tlgramme ajout* que le Pi lenl da la Kpublique du Brail .i roulu linai donner une noun i'' preuve d i liants s %  i i i iti i ,. ; • r le rvo lutioi iloiiena pour m miiMMur le.con i une de M llilaire. I' Bl dcourerl la • *ap| roprii renl du el a : i I.I i dtrait le il. iirda I I in coivra dor i i III-I que *euls, les eiploita eaata da leanai i 1 \ perp lu nt sa mmoira magnilie.... %  W


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06209
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, May 10, 1924
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06209

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
>IRCTf(JR PROPEUETA1R
IMIIUMMUR
Otruenl Mayloirc
BOIS VER.NA
1W Hue Ajni-icmiue
Quotidien
f'LE COPr
Memer-eJ Librwy
I M ll.'-Jev fklfollf l'VUI: n-'i
I' raid iv civilise a quelque*
h soin il ; si rappeler le
dotjaie Jlcrrible' 'et .consolant
d'un Dieu vengeur, d'un Dieu
rcinunci'.'ilciii'. pour nopaf suc
M.ub.T a la tentation mettre des crimesjsecreti quo la
loi ne s mrail atteindre.G J.llJBij
ELEVUOXE No 42
Ilsne ANNtB N RW5
PURT-AU-PRINrj (HATI
SAMEDI 1" MAI lM
SPECTACLES
JaJia, liilre et larceo/i un
humoriste pensa dmonlrer,aui
l'intelligence malfaisante, la su-
priorit du muscle. Si <|iielu,re
part il aihve de mourir, -vans
douta se rjoint-il de voir | n s
derniers momen's, l'apothose
ds son paradoxe, ou le savri-
t audacieuse.
Partout, en iiM. chznou,
le muscle triomphe, pom l'vo
lution sure de la Nation, pour
ou mancipation hier, lente el
douloureuse, demain tranche
at joyeuse- Sous le c rinmanis
ment d'uu poilu d* la grande
tiuerre, des adolescents mar-
quent le pas, l'apprcia i >n
des plus dilliciles ; jouent, s:-
lon le* mtliod s les tneilleures,
la vie de soldats en campa-
gne. Ners dos v.llcs des I) pi -
lements, en ifroupe, des cyclis-
tes dvalent, la bcane pdale
soit dans l'ombre de routes
plate*, soit sous le soleil, tra-
vers les monts. Dans las rues,
se voient, tout instant, des
moutards s', venant, l'exem
pie des aines, lancer, d'un
coup de pied, la balle. Pour
Pans, alin de montier le rel
de notrs enlramem nt, rji-a ti-
lems sont partis, mules htu-
reux, sans doule, de ceux m'a-
ligneront dans les polygontsks
annes de France, d Angleter-
re, du Nippon. Avec aisance, le
savoir de notre jeunesse dis-
serte sur la valeur d'une siv-
crlindre, sur la supriorit de
telle voilure Yankee , sur
t:lle, lgre ou lourde, latine.
Choses, en tous point?, excel-
lentes. Ainsi chez celte jeunesse
se dveloppent le got du ris-
que, ie dsir et la volon' de
vivre dangereuseim nt, s;lon
l'enseignement melsclien Car
la tro"ril,e (,e la Buick lancs i
soixante l'heure, si ce n'tsl
quaira-viflt, P*ul l'soliever en
un vertigmeut panache qui,
contre un arbre, parpiller i la
cervelle o hrnissairnti Ja en*
ronde d'avant, la vuluple de la
vitesse, des rves.
Au magasin des accessoires,
toi i justement, furent remises
les antiennes discipline. Fort
justement, certes. Puisque leur
pratique, un UeCleet plus, con-
duisit a l'acluello le ai le, ne
i 'l'i' I1-1* d'en essayer ..c pou
vell'es pi' adquates aux n-
cessits ^e Micnie> el cspablts
de donner des rsidais appr-
ciables? .
Rsultais (,.* dejft vidents,
ns donneront W"'"'"' I '"
plein une dans (m>m*dix ans,
lorsque seront kHir crpus-
cule Us derniers rep "rsenti.'its
des conceptioi s primes, s'
qu a Ion le-, robabilitii coin
m meera a se relcher la prota
tion de !<< grande Ni m sunift
la Convention qui la lie, arri-
vant c ne heure, sauf erreur,
sa lin nppar. nie.
Alors donnera toute sa me"
Mira, notre lite nationale.. D-
daigneuse de droit intertaati r
n 1 de pliilosopln, s, dabatrac-
t ons, i lie iliscut ra, libre des
i' n, n tes, les mtr s du a?ay.
Savante en les iphrei ialus-
Irielles, agricoli s, elle val >* iiers
la laucheuse la meilleure pour
h mise en tat de la km le in-
culte, l'auto la mieux apte
battre sur nos routes, msiintes
belles perforai inces. o t vit,
& la ne vaudra i il pli m eux,
pour l'aise nationale, qu; telle
thse sur l'emphythoM d'ua
Kiimn duu Lger Cauvin :
que t |le suxe le SolonM
digne du cMuplimeut il nu
Louis [{ensuit, tel po.na d'ua
Massi Ion Goic tu, tel rom a le
Fn dric Mari elin .'
Alors l'neure aura t ina, le
li lin des lui tiqu Iran
iliutei| d -s pros Ii-u i- -
t. j i Port au Prince, en pissa
d'asai ail :r le eus nopoli ti> n i
I IS '. ..utiles, vjit le recul i.
ci.- ii parler da France- U i
pju pirtoui, fard is el rspti-
li -un-s, lvres rou/asetk >' lui
yeux, des couiiaanes, brunes
claires, blanrti -s, oiirent lesvo
I iptl si vantes dins h langue
sonore des Ai Jalousies, dans
l'anglo saxonne aux dures rsu
ci i A n i dans les centre d'al-
lure*, o la i l Us i imiae. Ma
si mme su Palais de Justice o
d ans le c istiilan le plus pir, un
inerveill.-ux parvier priaduisit,
luoiveraell aImiratioa, une
d< r-iis.- merveilleuse,
Vrairnenl il -ait temps pour
notre jeunesa r iujourJ'hui,de
j.-t rau panier le fatras dM litt-
ratures inuiiles. Au tournant du
ch mi n. oplii b inn \ et h ntici I -,
!i Sahinge est es npe. srec,
autour d'elle, les viciunes qui
iunuiiir.nl de n'avoir psi le
mot de Teoig Q latidi|ua. Voi-
ci u ,i i ni i ible rii ) l'tbloiis-
sante < ihiinre, chappe 11
mort in goiQque et su Bptui u
se .poir aller s'craser contre
Une DOrnj 'out b.Hen-iil.
S,, 'oiacle dans le |usl un i i-
telle'lualiMue morbiJe aurait
t ouv un symbole: le s^ qgbqla
Je l'iinitiiii absolue de I il
i,,, i ; i tout, en '- ta. litiv .
aboutit (italeuwol i i*c ase-
ni'iit, la pourriture, au
Nant. .

le Scandale il FondsParisiea
L'opinion Noui rsfporlion> hier les diDO
Uion* prine psr i'honorable Ma
*i*lri inttrucieur Bam. Be
ton Uo l'AlUire de t.rand Boil
t nou itibiout 'P>e c* -i.ar.dale
ebut uni gr*e que celui de
Kouds l'ariwsn.
Voici ce dernier pro|>oi
nion de notre confrre l'I
telU qu'elle s paiu ltni on li-
tk>D dbier:
Uepm que le rapport de M.D.
Hvppolite relatif ad acaadale de
FoBd* Funeien a t publi au
Moniteur Officiel el reproiliiil pr
: iotre |Qiiriiiii. noue pen-ions 'ir
de Parqii-t de l'ort u Prise ma
tr lauun publique en mouve
ment contre le ou Ie3 auteur- t
complice* deo spolisttOOl de p*]
sas.
Il n'en st*ne*re rien.fJ>u'ilUnd
le l'arquel Este* la omtre en
quele dei a 1111. iiiunlirt- Je li
ConOSissiOB l.adaslrale '
Mai- si dans cette n>m mission
l'euprit decorp< nexiile pas, I*
parquet de la Capitale n'a rien
.r. Que les Cobidbi
i leur contre enqute, nous
il tout le temps de jugtr de
la \aleur morale du document
3ue nou* soihnions dores el
'accord avec l'quit, la jm
t liadpendance, car aocte avoas
< it temps d*f*n lu I* respec
(abilit d la Commini^n, nom
ir t) ijnr* ea iir*
S m le n i 11 II m\tt en
BU! h m l-u'i'i | i
tu il. 'iateur. de fond
l'aii.i. D,il '-! lampi 0* ui i I" ' 'ii
aoitdonni qui profils aux pas.
-m- h iltieo*, laillablea ' t\
tables."
C'* i jii lein.-nl au "on du pas
i ie i.....- n iui entrepris cette
campagne demandant qu'une d
i empr inl da plus grande
justice li.ii-.iiir impitoyableuient
I coupables, i lnl Rjrant dani
li i-i..... i mii< le malheareui
ji i ir- i il 1,'iine pour que la
s i lis |i*ao li satisfaction soi)
donne l'Opioion publique qui,
une sci upule e atlt-nl
suit la 'mu de i tt-
nelli- Affaire.
Parisiana
Dimanclie
Un lilm hors si'-rie ex-
traordinaire, un drame
(r.iiiioiif imnreasiennatit
La Fille Sauvag
ffiiprs liMuv i le J
Min/. \ttS4 -n- I.
i lllusttu
i'i- Eptuse "ii
Se ' /, Oiseau Ut nbi /; iii se: '-.' ri .*; i
Le pranc Or la Joait.?
d'Icoooinie l'olilique.
Il ae sen pas sans intrt pom
doIi mon le lioaeciar de eoonal
de l'opinion qatoi ii di M l n
minuel \i lai mr la question lu
I .m or, I l'iota" ''anle C0 n n i
m. il '.n du 8 i rji.i ra pei pl n
d< la Socit d'Economie Pi >lili |u
u M |i iui - i'i i ion '-i \ i^ piiri
aemeol outre '-elle luggestioa.
Nous eu d >nn mi Jci 'I,- ^ .- n i
l'Mil e rail.
(JimUm aaraiaol d'ailleurs las
inaqaam *s de la |4nralii
de la clause oi.
Le dbiteurs ne sauraient
jamais ce qu'ili aui aieol n
qut le joui mme du paiem ni
La l da eu i ii > i ,'i i '. i i i i i :
i.mi ; rgime i
que l'on Sll mr ut m i ns.
Les in I istri da lei agrieu'l i -
les traop rteu le. prjprilai >.
le aaan nsodi, ai lo il [a a
serait p^ eo rormmenl la
rl*u*e or. Il i n <-!ait de m m
des I ,ii' n. ni lirai B', li '-il enlen
du. des ren u ri d l i il Mail
alors, il I tu li ni lut-il, poisl ml
qu'on mette lai rew (les au m i m
psnsM| m jius que. ..
a u. du qu' .i ' l| loi i ii
se au ni',- t'i des p i L. il
a,- ; a i i,. i dm i>
moitis de fraB', ou des li*n le
Iran, ui| les i|U II I- de liam
apellr: | i i qui sera pe il
Iran- C'est la d< ralq i
(ondui il i SO ml la |U sthJQ du
or.
La di un paya, bi
|i ut i,, 11 i api la po' p ii'-r II lui'
taus par l'inflation.Il ne il lit |
la pr, ai -1. >, na s'il l'a> n
lu ' lu ii os d< libr, prm
Caal .m 11 lepesqueroi
lis la
Au Tribunal
de 1re Instance
- uloi.;;.-. voij da li l-i,
Ju^ea du a Tribunal df Pi
InsUuiea raoll avant hier en M
s*mble, ont dsign comme Can-
didate i la charge de commU
greffier en rompl i smanl d< M
(.iiristuii Col m doaissi mnaire :
MM. C Tnus. L. Ifassoa et
Le eb 'i . I II l'i
lUpub ique aura I
i >ui i un dee ti'us Mi
-.e-t-oQ.
dernii i. I la niti d'tn
d'tiidei lani le* n
a d-
I
netri ton
ua

Boi do mi i.t da u 'u- i"
p -u si u q..... i.
i i- impunment " r
il y a ti ii
. i -. i i
bore pu li |iie. i La
pte Ji i -a : i..m |
a L paya
p i Son Ex -
; -i *. n ...,'. alaaoi
i
i ama gou rmi
i! i| i oite uni al nus
qui di | i an :
l i I i i. I i I
-i ..
i
il 11 i. i ii pr i
il oalinaal i ri I
...
.
-..
llll II I'

ia Tac-
.i i oura ils ce rapi i ai lii le.
rt< I >oa i | ta tout
me Heur
1 que ni Louis Boi o, d u.s
i i aqule de i
ib'ee ri i -, i .u m
prit de
>u te .i lu. r b -s.
i Ul i
: dim
I
' 'lll i|"S
lin qu'il rfe poui 11 l'iirii
lii i"- m il |aa
li irii
. i- la coni
. lion difOi
I lais, qu le! par q
i
- . i ,il .ui\
i un m unes
l?( Mil
I de II fangaaoce
d- la '.ni
i du Vord, Mr
i p lisaammi ni
, | ii"i i Hi n
li / un u d'illualn i n a iro a (<*
I 'ni u i
piogr i urne i il I .pi q noui n
ira | dater,
parce q i elle est lia, i .1*- p
a plus
1 atl le rpara
pai i I i.-.li
: : Pr
aident.
! i liai
le s m 'U> ml
: u ,i e
La ; lue u
,- i I* soi n i
faute d eau \ |i tr-
ia il rue, ti igi | u
i. n I ni un li.,m m ,|p bi
ta , u ai i lea
i i la lil nos, I af
ii u.\ lleoce dea i imi |
leli dei un.tu 'ina
tait pleine de bl< m i > >
I
i
ces lieux pour l'ill
L .iinint de

Ra -|i n
ii.il
|lt-i| ; -
uuuk soient !
i
Il fa il
.. u1
parure ipj > il i
j i.. i-
l
i maladi don ils
v, u- rve.....
i u la
.i :
i ii m Inpenb uer a t d
pour I i Irai iui d il i g ition Dj,
OU COII-ll II I
u iiix. L'aoci nne pi lai I lu| la
: .i
Cil* ai ni ouve. I'
sem in .....lalillquemi nt cari ili
i da la 0 Ji-
; |. .i n du
!
pour cas rgions d \ un
rom inaiel asn i quelq les bnbi
iinlv ,1 l'en I oil. il I m Irait i
lea yeux d i eap li au
mie qui li.-s anima pour s -
ren h i ompl de la > i
I
i .m i-.ii- .I ig ;
|l ,1 .'I il | !. llll'll'll 'lll
n ,1 11, aui
il d i
I .i.l
in lll il i. .nu
B al
! iii'-i le
d | irte .iii du Noi l
In i i . '
... i I || il., oe
i u, l.iui i -.ni ilii en pis
n i ifanl 1-1 un philan i
>, i bei lui lei mal i fei d i
i li mu lai
i i h ipital
I en plein air tout b in
i iiii.nl- l'eut tre lei m ,i
II u n. i ii i i bui qu n ...
ni-, m iii la peu qu il- ap
pil'un.'iii i ai enfanta la i i
i i ;. pa .i.....|in
. obsi urit da leui i i
'.'i......il ion se p i
, n al m - Nui ions vi ra
I -nt de la Hpubli pie
Soa
ienl a un |
m ipp q n 1
,l |ue u i
iule par Mi
. / n u-, la i
il un m pli "',
de loyau t d no is
dam
rayon l'action lea dw
meai roui p 11
l'uni lia

. '
ilteoa
i
i
i i p dm du .ip. irons
,| i'i a dj la
u gn i de mail
i i d i 'i n--
I tendre : pai en a
pli i |.. i n, t
i
i
i. re
i bu lre emp
plul .t. i le petite li iraui d une
: lideel
I. lit
. ,u lil
i
I II
i D \ ^
Iiirnanclir
kl aviiirts
U
Rntra* J. Gourdes
i. ri c
Stupfaction
eni iili-iaentaire
- .u- l>- barnala du'la uoli-
t|d louYonira d'au-
-- "li .lil l'un, c'tait nue la-
"il, 'i oque de b i raui I
11, i.,i i niti mais,
pai .mil- iiiiiine la mo tait fa-
Itappi lei roua donc 1 l-.m
i. ml. A la mite du rote,
le l'rsid ni eul pur nous une
bien agi i ab e attention, .
1 iiun. nient repartit rire
ai il eal ri ..i da dii<-
que no i i oua tiona l il d d.....
puisqu'au u,-u de quarante
|ue le i.uiivri.-ii'iiu'i t
li i 'u I lit, Huns avions poi-
l l' luiir.' i cinquante.
\ qui j ea pi I -u ii.iuvint un
i" u.m.' i.iiii plein de s-r ll
,ui aurpi il d'entendre nu
i ie, regarda cea im ou>
i ienti i\.- atuplaetioi. Mais ils
n as lient i ieo i impria,...
Une preuve !.* daivoiie-
m.-ni ri Je reipecl lu Br<;
sil ar.'ij.inl de la socit J
les Nations
uni sli n-iii'l d, ,Travnui
i 11 >" i' .lu. Nationa, dition
du 15 Avril m. nu.mur que If Mi-
inangrea das
I m- iln Brsil n lait parre-
n.i lu 11 mara un lli gramme au
lral d'- I.^d it des
^ itioni pour l'informer que la
'n i lent de la Rpublique Uri>i-
lieooe arail du nie d'iustituer
u une repraenutiea perma- '
i,' i ta auprs de U Socit dei Na* '
liona. La Heprai niant du Brail
i i ing el prrogatiroa d'Asa*
i Lui ! -. i i i-.i li duo rai-
nialre adjoint,d'un premier atd'un
ml > i i t-la iv de Lgation.
Le tlgramme ajout* que le
Pi lenl da la Kpublique du
Brail .i roulu linai donner une
noun i'' preuve d i liants m n' 'I l' i Niemenl et de res-
I' i i la ni liesse le llrsil euvera
Naliuns.
t fle filiale in
fil
i' nui ael la fle de Sainte
leanoi d'An L'I btoira de l'h
i trop son nu*
i ie n iui ayons besoin de la
i
.....ii m du patriotisme
iii lii Jeanne d Arc eal
1res lea plua pu
tei d u.s i univ, i. entier.
t i authentique de
ligure n'eaiala plua,
in la Rvolution L (
ni bien le
i de la PueeBa qu il arail
i u d m de lulil atetesi au
iti du -'- \\nl Huit
et dont un rudil IraooaJa U. Len
glet Du en i. digee la .l^
u !" i oil de
. IM i i util ^n feu
I t..u i i. ire
' lii.- rebord nttaib
.i da li- '-n uirri dor
t fort allonge Bligrauee** oui
- '. nbraui, et ter
; aura de lis peu
irda la ''lifte tait
i mma
a lureties. tait ronaer
\' I le de sapin
. u riva la terril i i ian >s
i i i iti i ,. ;
r le rvo
lutioi iloiiena pour
' m miiMMur le.con
i une de M llilaire.
" I' Bl dcourerl la
*ap| roprii renl du el a
: i i.i
i d- trait le
il. iir- da I I in coivra dor
i i iii-i que *euls, les eiploita
eaata da leanai i1 \ perp
lu nt sa mmoira magnilie....

W




a Hkix*



\J JL/liauide
combat l'anmie
Sou M r. \rm
%uie
H
pour le* tVviii
butai .
ne.
Convalescence
1 Neurasthnie
k Tuberculose
'Anmie
o
lut Ckatalt i f a .'.'
Dfl, Fir.l. l !* h
a \J# I I
nque ni c
une inrompa.alie .en-alr
bien-tre, parallle a l'aim'liora-
tion rapide le la n'ilril'on rt de
l'app'lil ri i la d.-par.t
attoeii II I
lublem-.-ut ia chlorose.
Docteur ELi.rau*.
Mac.cia aai trt. i.i i p.
lt Iraitllle Vtt pl-utie.
dVpuli que lt prmdt du Clebtol.
n^, es. a, s - u iik. . *'
runAL wanai iic
toU I .,',- !.. tn.Sl .:. ru
|/.illo lUlAireilte gu' lui a i,nai.m*...'l H
pi.etee a> la mm. ai qui resnpis, ia eura
ajI i Ciuaai.
Iicenr.a ls stiar.cev
NOCTYL
tombai l'.Mowwt net
non.
iu Cimetire
Um)m pluie* de cet jours-ci
un nettoyage urgent smpete tu
Cirotlire.
l'tt plantet paratitei de (octet
lotlet y Croissent 4 loiion au
Liul de couvrir 1rs tombes.
Une quipe f ai l lirait rie la
bonne betogne.
lu Cli.'unp de .u s
Il en est de mme pour la par
ti" Etl du Champ de Mars. Le Ser
\ied*ll\giiie y Irouveia de quoi
o iijer au moins deux ajuipet.
Varits
lumanclit'
.il
Entrs : 2 Gourdet
Luge : 3 <
Sei (je Taillant Consiejnataire poar Hahi
Par ('.Hlile
Nouvelles Etrangres
Une BU.tist.que ellrayaule
BERLIN ?* eirculttion d< s
rcntemaiL* n'leva doi int la 1er
i laine d'avril d
I7'i i million el cellra di
|?fl quinlil
H. lacdonaldjajo'a point
crit N- Peinear au sujel
de Bon entretien avec
lei ministres belges
PARIS1 H ("
eonlraircme.nl aux Inl i m
de la
Sue M M n'a paa adreii
f i,.MiT.-lio leltre a M. Polnctr
aprs son entrevue tvi i l i mini*
tns belges i h 'i i tut
usara. M Maedonald a rdl mi i
tre M i ranl dee
ligne ,: nrtlei de I enlrelii n p r
i ambaasadeur britannique qui a
Uriae i '" ijuai
it'iihii i li i. ii i lion
i i m i
Les ml ii m "' "' i -
rniiiiiiin ut [ne M. M n d mald u'
aonnella I ai, Poini an L'ambai
I min I
nu a ee Vl Pot'
M. II y mai i
deui de
, od*i reati tnglo-bi lg< i l<
qaellea conitiluenl bi< u un
1re gni i il :,;
ilo proi halo
teralliei Le gouvernemenl Iran
i, us o'a pi ' I* i l1
port de la trsorerie bi itanniqi i
au luiet le l'.'i'l h di n dee i
per s.
Le gouvernemenl lianaia
paie
P MUS Le bdoo id i
re de la b m que de Fn nce enre i-
tre une diminution de 100 u I
lions da frani i iui lei avtm i
I li,i
La lituation du i OtOB am
ricaiii envia ige par 11
rninislrs des colonies
Le ioiiIIii dans la Hiilir
l'il RLIN I
Itiilu o 100 nui)' m li I
travail pal la d'aci'ep
ter proprit
! Idition d'uoe heure a la
JOUI Dl I de 'i IVtil '-! rii'i-i !
nui mie d m- N- nilii u v
gouvernemenl iux. < u la
menl inquii t du di i ii l pi telle
pour la Ruhi r du nuoiatra
du i
S(|SU!
il ijiu Fait em
dre la gl ' 1.1 'iile
la ; I*
crainte que l^
i impn u l ai
tuation loli
la |
au^i de !*
mineure de 11 Rubi il pai 4a
et el pouriai I
illa^e par
la Uiiii.
Lr qouTerneur-gnral le
['lu lochioe au Japon
rOK'O M Mai lin, j
d i b ,l ,i bina rran ai. aal arriv
n mbreai.....salu pu I vice n i
istre dee t ns laogrei M il
i udai ra, le m lire N igala de l'o
, i ,i .mires persounaiee Ji lin
tu.
Mal i -11 nouvi Ile reu li
bingloo le la tiluati m el
le rem ttre I ei I laion
tpon li |u i i ion ' p >
. li u l p nt
il'im| '' ""'"
japonaieaa qu' i eell s entra le U
non el l'An ri |ue.M Mi rlia fera
il main u .e visile au p inct Miro
ito.
Li quostion desfronlirea
li i,i il.iitai
l.i iMiRES La gouvernemenl
ilei. i fustnl il ii in n i
n commiitaire pnur la dlimiti
Ion le liiintiiT.a, le gouverne
m ni britannique tarait I i"' i
lli n iIm dan m lai an duc d
i m gouverneur da I lilan l du
Nui I le n miner un rO|
luit
D.'tix jeunes Glles o'liciers
dans l'arme ruise
(il !i u\ jeuail lille
,| oi e | a] anna M< llet II u le
.ni brillamment pas
a li eiam m b n ilitaira
le l'arme rouge i lai Jeux non
veaux o litire taient m riluis o i
v n i '-. I. ir- mil pi is pat 4 U
g.ierir i-ontre les armee de la
contre lvolulioe, e tatingurtnl
p i m i u rage 11 li ni etpril ii'i
n iative. Il is portai t I uniforme
,1 ffii |i ..lulles
ri i it lei l ottaa : elle ont 't
pe toi al n ii nt I -par
leiii'. hiun.. i mmiwairi desaffai
res trungi'r s.
.Nouvellesyadiversos
res an es. un tourna] pariaie"
" La li,m i |'if Fraoi i M eon
levta que I Amrique Latine perd
graduellement -a rputation de
terre elaaaique les rvolutions pur
des mouvement rvolutionnaire.
j> mis Le Journal publie une
inteivi w Mir Qeorgea t'.lmenceau
3ii i en ce miment cultive son jar
|0 ,n Vende. M. Clemenceau re
fiwa de parler de la politique et
il.-i 1re que quoique lu il ne te
r il pas rci.u a l'Acadmie franii
a.
s, v min d'hier ", oovraga
de M. Il ibert I nderwood John
son, perptnel d l'Acv
demie dei lallrai lt des arts am
n n ne i t dpot au bureau de
|- V' i l nie t'i-iii'; 'i-e.
La i ilonel Crakt reprsentera
loi i.i iti l lia au comil le la
courte tu grand pria automobile
.1 B irope I- i -'.
BVH LE Dl CMl. Poinear aal
midi par a ville
Battit 11 u II Dm' en route pour
ta m ia n de cttap'gnt de Sam
pigoy lani la Meuse ou il volera
dru un lie uoaMne un simple eilo
van.
PARIS M. IM> s mini Iri
ilooio*, 'i d Itr dans un
discou l I n le |ue I
Frtn e lei til inl n li r la i>rodn
I cet m le MB i- iloniea alin
d i n i ,spr li re lueti
d I v ir'ation du colon arnri
cain. Le< E'als-I ait, a t i li ns
I m peut-tre p I "i; I
tur r noire in lu-lrie lot't la
q uitite Je mttiroi promim
d i it ont beaoin dos I ibnotntt tex
t I pu iiHia d inmdent d inten
s lier U production.
LONDRES Uo t dclar au
F reignOffice pie M. Mndonald
ii" fera aucune dmrelie au sujet
,!.' la tituttion les rptratiom
avant les leetiom parlementaires
lrancais.es qui auront lieu diman
eh'.
LESCOVHS
'< Mai
PAIIISDollar IS.I3
Livra 73.UO
NK V Y riK- franc Lt) 83
Livra ttiling 4.S678
i,i;\| \ I | Socit des \a
ions a inform leeiigntUiret del
pl ion de i atalogna demandan'
i lura 'I une wr la
m uiii re il ml lette province ett
Iraite par 11 il agat q i alla m
r a .n- i dbat
all> n lu 'pie le p'iiv i nerue ut espa
gu Ls traitiii
e i pmanl (ta minorili.
BERLIN Des nui iieettli na
,i \n- u I i il 1 le< ont eu
Dreuefi Id prt dl .....Uin
gue. Be un >up da mai"ii> isiaeh
i t d< mollet el l I lombes
lu eimetire iaralite ont t d
truit -.
r .. - i is d'un vol ef
t i lii >r, le |!e>utenant aviateur
i i itrul tni ui ttttint 1600 m
trs a i 2000 ki
i dl uit le record i i monde
: ir le
, ml liai lit dt l'aime am
|0J I i lit u le
iant Bct
.1 n" tp|
mu nique de SOC h i
PARl il inl lei i\t
lions | idenl ri li ni
Du banquier disparat lait-
ranl un passil de plus
d'un million
i >ii m louvienl qu' la date
du '- liai n i tir, un ordre
d'expulnon a t prs par la
Secrtairerie d'tat de l'Int-
rieur contra les nomms Au-
niMle Grandelot, Maro I Blard.
.M.nilif Sauvage el Eugnie S u
i| dont la prsence sur le iei-
riloire hiiti n. pouvant tre pr
jmlici ible A l'oi Ire, . 11 scurit
sociale, a t reconnue inJsira-
ble.
\ oici n (dit divers qui sous
le titre plus haut, ( paru dans
LeJournal de Pana du 26
Mars I >2l con i'ii'aiil.\loiisi ur
Grand loi :
StNazr l2."i Mar. \|,
Gran lelot, banquieri l ihli rue
St-Antoin i.So s'ont, trisnl le
disp rallre ou abaa loua ni sa
I 'Ului.- el s 'S rr.iis .Mil Hits el en
laissant un pasa i d i pi is l'un
m llion. Il a pus le b i b tu p iur
la II irane o il sera an
son arrite.
Par qu n a tressa le ban-
quier fugiiij a i il chapp h
police cubaine '.' Est-ce pour le
malin plaisir il venu- changer
la n.o olonie le n >tre nai
lu u s: pauvre en lait divan de
ce "iuv 1..
NolODS.en pas |ii en m-
forroii il i ,,. h expulsion
dont i OUI avons i arle plus
h ut. Mr Grandi I it s ra em-
barqu i i bord du pr >. bain ba-
teau Iran
US.S.H.
Commission de Football
\ quatre li-'ureael demie p.ia.
demain duuanelie se jouar au
l'ire Leeonte le match decliam
pionnal entre le "Vtoltttt Ath'etic
Club" el la iiendarrae,-ie ".
Kntre gnrale : 50 centimes.
Ku ralton de l'enlralne-nent des
aportl nen pour le Critrium d'alh
ttisme iu au 'S mai, le lani du
l'arc Leeonte doit eub'r mcmentai
nment cerlaiiiet IrtntformaUoni
qui en empcheront l'usage aux
' foo.-ballert ".Cji derniers aint
donc aviss que du 12 ai ls ma ,
ils ne p uirr >nl paa y poursuivre
leui entranement en vue du cliam
pionuat de football.
Joseph CVSSAGN'OL
D-
Far Sans (il
9 Mai
Lv loi d'Ex i i sios 'ta Jkpo'
N vis
W .hingtotv - Dna une
discussion qui dura deux heu-
i i S 'ii it, 11'iu > rat 's et U'-
mis i la i us ont attaqu
la n iporl !o ici uant au m un*
i an de la L >i actuelle sur l'mi-
migration japonaise, jusju'en
M ira 1825.
les i-iinions de la Socil
des Rlions
i l'aprs le prosrimms arrt,
au] mk l'hui "fl M ii se rutal a
Puis laCo u'iiissi i vrunnen-
rts'i'tai i p > ! les qu '-
i. is tii iii tires n i "' ari t>
net
F. _'' i e runira ilamenl l
Par* I. 'i |our la rc
I nue dl Cal i. I
Coup d''ll
)parl pour Fiance
Notre rouir re Les Annales
i lai oisee I ms sa dernire li-
tim ,t\\.....i le u pari le Mon-
seigneur kirt-r/w accompa-
gne le cinq pi fin s, p ir le s'ea-
ni.'i Kiguifl .
Nous s mit liions bon vo
i. l'Evoque lu C ip el lormona
les meilleurs vue i\ ton inten-
tion pour qu'il revienne en par-
faits 'au
ouvemenl des navir s
Le S| Il \l 11 laissera .New York
le 17 Mai pour tout les porta lui
Ment : il sera l'orl au Crime le
2s Mai. en roule pour les porta d i
Sud. La s|s MUtriMMl B laine
New \ork aujiiur I liui.duectemeul
pour l'orl au Prince, en i
pour les ports du sud. le m* ne
our de ton arrive la Cap taie,
oit le 18 M u niant.
Le s|t GitISrUBAL, en raie,
m aliia I us- tiij mr.! h li pjurCr
obal, Cau i
L YorU le I du il. dm dment
Fio ir la capitale ou il sera I quai
e 21.
Le |s I' v\ \MA tlltndu de Cria
t bal, Canal /nie, lundi li du
erl. laissera I" mme jour pour
N w YorU directement.
Le vapeur A M AZONE est parti
de New YrM hier pour tout lei
poils haitiens.
"TE Mm
Convocation"
^ll'est rappel aux membres du
cercle Le Sourire qu'ils sont
convoqus demain Dimanche 11
du courant, 9 heure prcises
du malin, au local de la socit
ais k llolosse, 2e avenue, aux Gns
de prendre toutes mesures tou
chaut la bonne marche de II,
e
....... [*i ItUa]
Le Comil.
Il te mne une vritable cam-
l'i-'ie d ms la capitale du Noid
' n,Ire les va nu pieds, les men-
dianta et les Hllet le joi i,
N ilre o ifrere des \nnales
Capoitet dans si dernire di-
tion a ce sujet rtnpo'tt s nu la ti-
gnetore de Mme Lebrun, U iWrt
mais piste apprciation suivmte.
f Ce mUuga de l'ivrieetdii
bon graia ne pe I que nuire lt
r- >ut Ui u I n ilrt ville relative
ment l'trtngtr, observitear Ai
nos m v us ...
Pour arriver m tire un freia
k l'avalanche dt ces tilles de joie
el A l'piration tel m nus trop
dpraves ave* la pros'itution. en
vilese qui n'est pue rglemente
surtout en notre p\s, il est plus
que lempi, en e'I'-'t, qae des m
sis policires soient prise pur
leslirand Pou voira de l'Etat, c i.n-
me c-lasc pratique dans Ira Paya
trangre, pour bonifier la ville
il. s prottilutea qui semhleni tor-
i nnpre lej m pars sociales en les
oblige ait i Dit] i na I ive .
N" ma no i; -i note attacht priu
cipalement i t poil', avant eu
dj & nuis o il per lu n des fois
det va nuqjic I-rt dee m ndianla;
et p:n;li i ncaicit nous v revien-
drons pour montrer eommenl la
repreetioo da ce courant de d| i >-
vation lounait s'eierctr ut'ement
dans noire milieu.
La4,Grinde$aison d'Art"
de la Uiie- Otympiadi
1^ Comit Olympique Fraati*,
voulant couronner l'une manire
clatante l'accueil rserv au\ m-
tions qui participent aux Jeux de
la Ville Olympiade, a dcid Je
les fter eu crant, dans le donwi
ne de l'Art, une manifestation gran
diott, c )nsa-ie la Comdie, au
Drame, 11 Mu-ique et la Danse
de tous les pive.
La Grande Saison d'Art d la
Ville Olympiade aura lieu au Th t
tre des ihamps-Elises, au pri
temps prochiin, sous le patronage
du Comit Olympique Franeait,
avec la concourt de l'Aiteniatien
Franaite I Expansion et d'K.han
gea \iti-ii |ue* pltetiooi le auri i
ces des \lii is: rie. ues Affaires Etran
g -s el de I Instruction Publique
et des Beaux-Arts.
llesrepisenlantions.le gala, dea
feativali lyriquea, dramstiquet it
eborgrtpbiquee, de* grands con-
certs ave.: oichestro et masaes cho-
.1 n seront donn tous lei jourt
pen tant les moi* de Mai, Juin et
Jui lei, avec le concours des toiles
et des virluo es les plus rputs du
monde entier.
Le Comit d'organisation est
compos de M. le Marquis de Poli
gn-ie, l'rsi lent ; M. k Comte Jean
deCaitell me et M. Gabriel Astr'pc,
Vice l'rsi f nls; M. le l'riace de
Beauviu Craon, M. le duc de Gui-
elie : M. le Comte Clary; M. le
Cj lit Itulert de Vogue; M. le
Vicomte de Itohan. M. Gilbert
Peycelon ; M. Robert Brustel el M.
Jacquet llbertot.
lusse Dt Ima
A l'occasion du deuxime diman
i lu' lu nuis, il y aura messe de-
main alji'h.p:ue de Delma.
Le rcpiss de la Commission
Itaupliin au No 'JX faveur Kraile
Romain ie "? .".12.0^ est adir. Il
eat dclar nul duplicata devant
en tre dlivr.
fort an Pi inct S Mai 11121.
Nergn aud Molire,tv.
Les dljus dominicaini
pris il t loiivi lai lien
!, N 11 -' i Ivril de li Infor
m i i m annonce que le Couver
nemeni Domnioaia a dtigo atea
tieuri Lie, Angel M u,il . Becr
taire d'Bttt det dlations Balritu
1 le Docteur Uoieet Garcia
Mella. Snateur le Monta Chritti,
cou me dlgus pr, s du Couver
ornent htilieu pour arrter le pro
levetil tre tournis au Pape
en i m lu plbi cite de ISO >,
pour la so'ution dlinitive de la
quettioi des Proatirtt.
Irevcl luprieur
l n jui y ipcitl d ia t
form e matin sous la pretidaaea
du Docteur V, Bojtr, Inspecteur
- i. cette circonscription,
aux tins l'examiner Melle Domoud
qui pari bientt pour France.
Ces) pour le Brevet Suprieur
que la postulante se prtente de-
vant le jui .
Avis Matrimonial
J avise le public et In commerce
3ne je ne suis plus responsable
ee art''s et ai lions de mon poute
n *l i suent.' Stiverna pour eau-
te d'i compatibilit le caractre
e abandon du toit marital.
m-- c. nnmunede PUtiavUla
CtMai 1914.
st-Fli iv.n.l, 1
0 Le meilleur sdatif
des douleur d'eatomac
SEDOGASTRINE
Adniia dans le HApitaux de Paria
' almr inatintaaamanl : Crampe..
Ri ul n res. Ai re u ra, Spaaroea
iloiiloiirnux. Nanaeea, Verii|ca,
Vomissements.
lionne u- Foie, facilita
I coulement de la Bile.
Trei tfhcac contra le Oajiro
Bnttrites des pava ehauda.
lu nnt jtm ttuti lu thrmtiim
iiiinl
Ukaeata.raa P. ZIZINE. I Ras ttCaeri. tkUi
i Pharmacie Al. PETatOt
et lani*. honna. pharmacies
La question d'heure
I' ment
ntlntt l'heure avec
l rOtrta "n ne tait
vooiro.
lt le Vule ne pour
rtl il p mc'.lre ies horloges d'ac
Avis de Dpart
Upehai poor N->Yore. k
via Ite \ Baril tir.-. n U par le
i i i le rates
la Ion li I i < courant.
l'oit au Prune, le 7 Mai ltfl
"
n.;


r
LE MU'IN
L*a
N
4g
ii
jfe
s*---
^f
.
^ -.



I
v ^

m



TW* *?:

~
"V~\
S^J
y,


* 111
fs

R

s-
Quand on entt ; ' le quelq
contre le mal de tte, .->
u de
dang< ;
nel. Si I
d'an
coeur, qu'il est vraiment i
venu. Il ne faut l l!
soula i raidissement il
faut demander LA C ; '
qui est l'Anal. I !1
l'Aspirine simpl Qent! ^le ''
les forces et elle n'a aucun mauvais effet sur le coeur. 1 ile
te vend en tubes de vingt comprims et en petites
"Poches Rouges Bayer" contenant un s dose.
A la Conscience
Erncsl C'iiuillti
< i de liaussurtt
- promptitude -
leritr
P \j \7t2
(srand rabais sur les
chaussure* et finesse sur
tonl i lu mes pointues
Cuir parfum de toute
nuance
Et a l'occasion des hHesde
l'.i |urs Un grand assoit.-
. lia (.l.aussure* en pr
ration qui puissent salit-
[aire les gota les plus dll
ciles.
\
.T1- .
-*$**
,Avis important CiezF- Laveiaiiei&v :; Afliandissement
* 312 |u4 dei lirae.es, el de Haut; ; B2 " [?wmn
LE PNEU DUNLOP > *'-:''-''- d-* ^raiid Hoiti de t laue
m .______ i.... .. i. .A_______.t.. I ... ,..... a4 II. uthrk 4}
.\iessii urs Les acheteurs de Pneus et Chambres a
Air sonl aviss que j'attends prochainement, les fa-
naux,fiieus et Chambres Air Dunlop,fabriqus par
Liu!il.>|, tire autl Uiibbsr (iooil* Cl Ll'J.
Toronto, Canada
La fabrique fait une spcialit dans la fabrication
des Pneus et ..hambre a Air pour 1rs I ropiques qui
onl entirement diffrents aux rneiii et Chambres
employs dans les pa> s froids. C'est ainsi (|ue le Ca-
nadian Dunlop est au premier rang a la Jamaque, a
Cuba, au Trlnidcd, en Amrique Centrale et dans 1rs
autres Antilles
est dans le Service que vous \ errez la preuve
de la supriorit du .auadi m Dunlop-
Messieurs les propritaires d'automohiles & M*s-
slsursles chauffeurs, vous serez les seul jagrs pour
dolarer le Canadian UUM.'H' la premire mai que.
|| y va de l'intrt de .tous, qu'aptes eju on aura t
oonvaincu de l'exeellenee da ces Pneus, d'exiger que
les pneus achets portent la maque Siad in Canadm,J^
A bientt d autres dtails-
Vil. Quiiilin Williams,
Port au l'iince
Distributeur
Canadiuti Dunloi* Tire and Rubber
Goods Co Ltd. Toronto
PERFEGT
niack Shoe Oressiny
Le Preduit le plus pur qu'on il encore.inspoil dans le pa\B
Ui# simple couche sur is souliers les plus delciior* 1k remit uc,,r
Ce liquide applique sur Im it.susui>s ue Isiil |, ! Im^e bisBC
Il rend le cuir huilant tt suple,| eul lira i| plique sur loules les pesux
Despoils tnonniio,l \tlu!.,li cen.lui.iesacs a niuins, les perlei
feuille* Peuvent lre i mis a neuf par une seule ceuch* de ce tuencil
Jeux produit Les chantillons toat a la_dispositiou de ns elieal*.
Fuliui ,l.oe Politb, Inc. &1. Yoik
Geo. Jeai-sme*
Aeot fixeloiil pour Hati
lI|;,Riii*sMiials^ii'l;i-'e il Il **rtii |in*
312 Ru' les Mrrasl.'s, a eli
Siriioiiriiplii.: Ruliin.
On trouva : Du clyeroplic.phatc la clwiix
pat livre, de l'encens do lassa leat"" "> "f
pour sirops d orgeat et de Imiiihow*'. dQfcO -o li-
tres, des Thermomtres mdicaux y:'-'"111*- wrop
et Vin Hmoglobine Uo s chiens-, ^'.'"Tnu rfl"
raque, I rodonal. Sirop Ra.ni, l'eptor or .lalilat, des
do.nhesaxec accessoires, des. Ttines l.entne Ut s
l'oi.es pour hhs. de l'Orge perle .t(C ^ 1*
H Wons reu aussi des Peti|na a olUi ' Ifl"
"des rouleaux de Table. Aryentiltspoutcc.il....--,
extra suprieurs,manehe mlai rgantindOmancua-
lde.de* li ^,l)potde Kola Asetnsi; l'i oduit 1 .udbaud. Im.-
Tres et Papiers liinbls^eii stock..
lia trouvera aussi des supports chaussettes, u
Ceinturas, bretelles pour h........es et entant, >v
faux-cols souples et -miiess, da cravata, oaa enn-
peaux Jean-Bart pour enlanls, du lit brodsr U. M.
C n la Croix, Croix Ca.ti.r Utesson, dentcilcsa'
seaux, di-ntelles filets, Louions nacte pour lm9er'0'
rubans, pressions, liariettes pour cheveux, IU u*-
soie a coudre, centlnulics, aiguilles, pingles a Otto-
?eux, pingles a attacher, epingics clo s note le a
coudre, papier a lettre, enveloppe, era> 011s, plumes,
ceintures eu cuir verni pour dames.
Nous avons aussi un stock de liqueurs fines asaor .
ties, du Cognac, du Champagne Authentique, demi
sec. duSt Julien, du St ttmliion,par calaaa, ou \ in
par barrique et par gallon ; \endus B|| malllaiir pl
de la place .-parteiies pour chapeaux, calotte en 11-
nou, Jcnapeaux yamla pour llllattei ||* vl ll"3U
pour eoiife de chapeaux, aigrettes pour chapeaux.
brosses a tete.'j.nretieres, pailles de s0\e pou. OU*'
peaux nuance or, h'anche. noir. :'tc; \\toiis. *
On tiouvera ehez l<'. Lavelanet& CO. la orms ali-
' iiientaire de mais aliment par eveelhmce pour le
entants et behs. Se prend dans du lait Hoc.m i
tituezvos enfants anmi en les mettant a l'usage
de cette crme nourri&saite et fortifiante. _
K*O // trouvera
Ui Vmt de Votdaum,blaM et
r nue8,[Hir b rriques *t par gallom,
aux priw couran b de lu p!ae.
' Uls lins de Chteaux le olun re>
nommetVm* mou$9*u*, Uow u '!!
Vin d'Italie et d'Ktpagne.
LhuniimyiM-*
. Les Liqueurs fu.....'-- lc plus Iint8,de Wbiskj,
toioac, fin ^c, de Ihm, de neiileure marqaM
[dham, .1 le ta.ylifcl' maison,onnu wuito^i
.lo ihum des frmees.
Tons Ici tilleul Quinquina de'France t le lameui
Tu, du Cap Li re, iattti, s. coi..... dans le uieiide
[entier l qui ierl tu mime lempi dapriul dc^i-
(jeitil ri de cordial. .
I us conserve Iraneaist ,e( iiniricainei e^prt-
',, chou.Des Cui-s postalel da la.parruBitrw
' y. ciuaiaa .1 ciyarella, des meilltura labriqaaa
''.. Cebaeldli Itpubl.qua;OomiiueaiDe, C Aurara
ci labaaera 1.
tin recommanda aussi la restaurant, pour aa aui-
sine soigne el ion lervice irrpreKhaJ>li, moi la
direction l'rijc ires modrs.
pt r.panuzi
l'rof
Pharmacie F.Sjourn Quinquina des Princes
^.iifri'ViT 'eS* vin un&r Hf ckI rocomman-
Dioloj.e appliqu sous la Direction ., a____-fia -.
Dioiou.e appliqu _
Dr Ricot et B* Sjourn
Le laboratoire es" ouvert loua le jours de 7 Iupi du matin I G
neurei du aoir pour toutss les recherche! et analyses prvuea lans
s'annonci ci lointe, saut peur
W^isenu inn -t i>t eongtante IrivScrt ne
Sront reues que le nnrdi d 3 chaque enjaine.
S'adre*^r ta Phar.aacie pour lei reoselgueineuL*-
lalyes d'urines et Sucgastrique
Raction de Wastarmaun
Bsjciioii Je Tr.boulet,
Kismen du sOg e- du pu
Eiamcii lres fcales
U*.. ..
.4!l)itui.iK) recHor
Constante Uf*-
d aux familles
Vax vaille chez
U. elM..Sada& C
n frenc.
aume ehuc
oourrt RHUMATISINCS
NVRALCIifS
t..b.
1 an.

u


m: matin
Les raisons pour lesquelles vous devez vous servir
des Chambres a Air Good Year
lu L > chambra* i air Gfo >d Y-.m s. n l*n -ii.es, c'esl i dire qu'e'ea sol labrique* par des couehei
i cct-t.*iei de ... i I < pur, i' plus pur possible. Ceci limine l.i possibilit de luites -l'air.
'lu Le iig , si vulgamze aui la .! ainl-re, voue ne pouvez pas avoir de lutes d'air par la valve de cliambrei
air Gond 1< a .
3u '.a ii.hI. .1- d'enrullage e>t employe dam la laliricali m des chambre* a air fiood Toar. (\ei limine toute couture.
tvv
4o Lee chambre* |air G* >! ear tout maintenant beaucoup ph s larges, ceci empfehe les chambra i aii de trop 'tendre quand rllYs
i i gonl'/ea et en augnamte la dure.
(lood Year Tubes
Tbe West udies Tradiug Company
Port-au-Prince, Gonaves, Cap-Haitien
Angle Rue Pave & ttue du Peuple
Chemiserie, Bontl
Combinauona pocr Iailiuii
Faux coli Atete>a
Kani coli < Aiawou
Montions i rrow
Cravate de So'ree
Cravate* au crochet
l'a'iuaa *n touleura ,
Jarrelellee Panai ;
Llandee Kleatiqrea 11 m le h. ta
Lbemiaea d homme i nu, ai
do Cuoli or kal ki
'l'.O 80 tOll 8 | H
Fileta Four cUeveux
iiUclei de mnage
Tollfl cire, touiea con'em*
lapie Crtll pour lea troplt] -]
Telle k drap
Toile pou" ornl'er
Meuatiquairea qualit titra
Q iiihi
Liti partielle des article* que notai
Ipiifl *' '"' Vl vt'ii tmni, i iorc'i"1'*'. c i.UAieao!c
Ma>loi un re Frappe co ktail en a'oraimum
avons reus I>>'*dwt
les 1 ecoiierail^ Ho I P 2 la l>oi e
Ci v n P.ei ^ix ce itf. c i que
Sam* ' > > t'iii.j'e de toi 9
V irra I vin, Ca.Biagne c k il
tfl
s. i i*j de tib'e Mini p rri'n
t n \n'e pr service et r pi e.
i ''. tu i oh dune a
Cuillere < helumesux nouveau ,^i i.-
Pereoll'COri n aluminium
Fera repaeae-, al Moule t gin
free ectiiquee
PetttI Rnihauda lei Inqu-a
Plate eu tout gei.ua poui pa ne
lia
I iMOlrea et ouvre larb'ince
Cure fin t f n boia
I ouil'ottea et cme ole >'cneillee
l'a ki oi.ei eo ter galvenia
Bi qol le* en fer oMvanie
Sa te et poivrlersa aluminium
Un iitortiaent corn 'ici J Ai.' r>
i i de la marque Windior cou
s nce i caf en a irai ium
i < pvir huile parquet
H rt 'r pour par ;uii
H o- s cheveux
l'ioraux
K m,;' en boie rtira tacher lea
nai *" et le lir./e
M iilA t lu er a c i qa <
Poite N'anteaui
Kalria I laver le plancher a ira
plet 7o dent
iloiive-'u-aa laina
Htiiie apciale pour parqut
Papeterie
l'oitee de papier i leltrea de 2o \
Ho cenlimea la boite
i arnta de Nott de toutes tor'ea
Kdcio d? tiiutet i:ouleora-t erere
apciale pour picino a r.Vtrvoir
Colla Forte et fCouime 'iqude
lloi ea de er yon* et actrea arcti
lilicles i'piee e
s rdirtl en a cce tanat 86 c i
Hure a en aajce un t :>
'1 la n e l'huile o
Cvi r i:'o
i) iv.' n flacon de 18
Coroiehoua < Atn'e il 3". et .'j
Picklea eo iliooi d on
litre de lo P- i 15
Snop Karn b'anc 5o
S'rop a ja ne -"5
Maletee Hier Ha bit 9B
Raiainaaana i < m SB
Amandea Fiaicl.ea *JKt
Noll et No reXea fraichea
oo et 3can raea la livre
l'iunea nouvellea la livre ih
A'oilon pour la^ane Argo 1><
l'o'.asae "l.ya" terblanc 2o
Amcniiqae la b-iuteille Vn
i'oiaon ',ooi la Kata 4
le mo s d*Avril,
t'.'ii i' loia M i le IS
Baa i V il.y la bout illa 9o-
Bonboni et chocolats
f.hocolata aMortiaaD barre
a o o7 cha |ii" ou 4 piur VO
< lio olata en hmte lo
Cb len'al "Maoball i." \h
P.. e de Uiimauva la liv a>
lloobona aaao*t;a la livra '4o
Clncolata ataoriu la liv t jo;
Tabac, rjijars, ciijarelies
C'garalta* "Lncky Strike'
en ferblarc de .M) w
Cigerette f t ma" le cart.l 8o
Tabac pour la piie"Lu(ky
"nrike on Valvel la bobe o
Cigaret'ra Melrcbrino
le paquet 3o
Fruits et I.(|ii0ies frai*
eiglicire par. le fiieor il
10 et 30 de chaque uoi.
Deux foia par naoia no j raeavoaa
pti le Vapaar de la ligna raaa
ma do Beurre nat, Stneitaaa,
iiicoo, Frcmiga Ple ireaaa.Gra
\re, Itoqu'i rt. Fromage a la
r.rme, da la Laitue. Celery.Pom
mea Poirer, dtt cetaiettea da
porc. Raiaio* fraie ate. ata
eiSCUlTS da toutaa aortaa toa
loota fraia da 'o I *i5 la aaaaet
Bitcuile Saltinee, Royal Loach et
Export Soda en ferblanc.
Noaa avone laojoura la atack
d'articleadpicarie la plu< (rla
at la mieux aaaorti de Part aa
I rince
Von 4 u ii vite k mu vlaiif.
aviC4 ar> a pti et eoigi r
eaempbyi aiaabla* at astilai
SOI)! FOUNTAI.i ; ^vis aux amateurs!!! Nous servons de nouveaux
une ime la glace sans gale,que nos clients se rappellent bien,
Ven^z vous rafrachir
Compagnie Intercc r tiaentale du
Tlphone et du Tlgraphe- Inc
^ Systme MUS801
Cette Compagnie poisde le. droit exclusil Je se ser/tr les IV
leotea MUSSi , enrgiilrei dam le mon la entier.
Elle et inacrita au Bureau le rKnregisireineiiUxjnuuercial
de la Havane la pa^e 8.S0I du Registre uei Su u ts, depuia le
27 Jutllel IU18.
Son capital autoris est de 2S.ii.u 11 >! la valeur nominale
iU< chacune de wa actions eat|de P- or 10.00.
Bureau principal et I^horatoire ho Maiden Laus
New Vork( i:. I. A
\gi iratoire IIanzana de|Goiiu
irtementi ,"' ^H [llayaoe, Cuba )
roui plus impies rcnsi;rnements s adresser a
Pascnal Pielropaolo
Agent fii ara1 En elsi i Hotsl
lierai Mail Steam
Packei C
Le SiS BlVERTfF" venant d>,
l't urope et des ports de Kingston $
des ports du Sud est attendu ici le
16 Mai courant: Il repartira le m
me jour pour les ports du Nord cf
Havre direetement.
Port au Prince, ie fi Mai 1924
HoberiSuDnttontr/Iiic
Agents Gnraux
La Maiso i H. SlLTiR vient da recevoir par le* eVer
ni r stea.it m\s les articles suivants da toute liveare ,ur
a des pris rduits .
Chapciux de paille fine d'Italie, da tentes ea|a# ew
Chapeaux le laine d'Italie
Chapeaux I entre d'Italie
Itaptiste Fine pour eliemisea
''iISNcr fil anglais
Tussor de soie anglais barre;, pjur oheai/ t9 rob..
Satln de chine pour tailleur " rooes
lustrine pour tailleur
Colette pour tailleur n
Drill merceris &mVieain(iiouvoaut1
Drill fil blanc A union anglais
Ka'vi Jaune anglais extra qualit
Zephir anglais sup pour ehemise
l'oile drap fil anglale 110 pouce.
' ooton 8(1
Batlnte fine pour chwmiss
Une viai'ano're won v r* do nos a.Uelea et dj 1
I riv en comparai n avec eeu. d'
place pour des articles s.ui.Uk -Utr" mi M#B
Jeta boii"
* ".lodi, *it de fit-
es.
a
t


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM