<%BANNER%>







PAGE 1

L&UAXD m %  —^ tJS 000 horaroM d* moin qu'en 19M "E„ a". A. lie franaise tait feiW '.u mmea maint* mu'., uple pins que 6l 000 b 'iO'Ies dii i* .l 'ml nterie ont t r<'J3 EL I >RS*L* reprseni | i m) ., • ; %  DU ont v ', /. .in .J \-< r d natn a || i leur jm alhi • au s o Tir'* |ui o il ces 'e Iratall |, ni ,|.. 11 r ntr rse relatif | h joii n a da 10 heure. Un refa i. II 11 n a ira l< 11 nu l • '!•• %  • %  • r* MI siun des dlgue. j nui p;iil .!e faire Inexprience da suivre la cte d' V fiique et d'arriver au* Ca naries. BEUU.NM. Iliafle, minietre d rgions occupes, a dclare une runion do parti ou centre, c-ue l'Allemagne devait essayer de a en tendre avec la Krance dans le but d'tablir un modus ll indl at da vait a>oir soin d ne pas trop comp 1er sur la Ur.in ' Br t^gne et sur parti travailliste qui va ai river pouvoir. L" cli uicelier Marx tait a Ii runion. ROHR— L'amliaaandenr des Etats Unis, M. Child, q.it quille l'ambaa si U de Rome, est parti hier pour le au assis a li ho / Le Monteur La> Journal ofQciel, dans son nu* mro d'bier, comporte, entre autre: — Une loi ouvrant eu L'pirle-ncnt d< • rravaUl Pubhcs un crdit extra Ordinaire ' evant la somme d* f'w i i iaante quinze mille gourde^, destines a l'achvement de li cousin ction 'les routes de Lasci ba lllnche • l belladre. — Ln arril nommant le citoyaa Pia< ide David Conseiller d'Etal, en n mpli ant de Mr Robert Duvid, d miesionm — Un duximo nrrt formant une commission compos* dMe*sifurs Bafviui Guerrier, pr*ident. Finie Sajous al Mphonse Praiel, membre*, pur grer, jusqu'aux pro clia i es e ctio i-, lis intr"le de la Commune da ai , ceiks du 10 Janvier n'ayant djnu aucun rsultat. CfitEiiire Le Grand Oiient d'Haili te prja re fler randioeraent le .e, me anniwr.-aire del fondation du Graul dnei.t d'Haili, laglorifl itien de Fts lUros *t PioeUlUl on du uouv au Giaod Mul'ie de l'Onlre. Ce ai 1rs lve de t'Gcole Ignace F %  • • a<] — Coiil r. nce, mpittnl tioa lh it a o au.vu de b %  A l'Ecul. J. B. Diuiri Membres ii Comniissioa des RclamalioQS Perla, MOSCOU—Lesdiacutaiooi dan> ls iarli coinmunislo dtviennen 1 mi iu dfloiaa ^ar la publication d usa rsolution adopk par la cou Uience du parti re. ommandant la ion des m llseipliae et auaal pir proit une dpensa de dll 3 1.00(1 >i* km i ra ci aug ment.iliou de 9,70i,8*3 sur l'an pM p( ; le gouvernement norv.'gi.-n UggAre t'abo itiou de le prohibition le boissinsalcooliquee. tleelinequa le g luver.ieraent per cevra :it) million* d krooera eu ta U^.X it un droit -,> >i d >le deux kro uers pir bouteille de ^plrilueux. WASHINGTON— Le secrtaire Danby a delar a la commission na vale de la ch imbl I q I la but qu'on %  a proposait dans le voyage polaire di Shenaudoah tait !\xploratiou rt rgions aretlquee e*ina l'imeo U m d annexer ces toniloiros sut Kbits L Let cours 21 Janvier PARIS— DolUr *2.9 Livre 9, 71 JW VORK— Dollar 11 3H Livf 4 11 Lille den aflatm a,'lich'e$ .No. 40O Vtrret ; US II. Motnpoint; 41.1 Mine Muret L. uts ; 5i9 C. Cttjkwuik) ; 5bi> H. Mompl-i ir; jju i\. Liauiauu; owi ArcheveebO; 0|g tha les Gciiiii ; bto C. loupei; UI7 V bHVeUoet ; Ois it. Brouard ; OJ'J Allrel je.ui ; Oid L> Luuery L^joie ; •-! Beuutt Armand ; o^^ Vvett. ualrafilla; bt4 Hamy Raa lieu ; 0->l lleiiii bijuu ; oao / t>7 lUtnbuld Co ; tta / 4 h. LaUeniaud ; 558 U. iieiieLoui; -ii \ icloi lime ; JJ! Allen .Nelson ; 5*0 Lharlaa Jugiu ; >> >7o uuiiII.JI ; UU3 hvau tb. nei ; mu xNorl Jeau-Jo>epb ; oj7 J. il. lyiieiirl ;617 J. t. Travieeu ; 7;z isenri Jou a ; a.t7 R. Bobo ; Ii J. tsanion*. Audience du lundi 21 Jan. 1924: La Commission a rendues jour 22 beateuces. Ce sout les SuiveBlM : .\o Uo. hicb*rdou.— Ci.e coudamne i LUI a payer 0l tlolUi* S KUuardsou. 878. — V?a Michaud, lu3 dollars h Veu^e Miebaud. 138.—fcogaid I borna, 43 MailusAuguhta. AU ijel de it deux rclamauonsi e.te soi u<,cr*e iu> competeutepouiles (u^ei.S. Juval, elle aocorie Ol Uonar. 4Jd. — L.e mec LIJ4H Idollars. 518. —lime vve Oicttj^iuor, 2408 dollars.— -04 RWouey, J7 dol.40. 447.— Boucbereau, J98, Roche Laiociie, J7J, Lbaioui tt uu, JNl 1. Biutua. 4JJ. KBenay. Au suj^l de ces lciau.oiio -. e.ie c'est Uteleree io< HIIU-UU.U.C. I a'.uilU', Oit 111 su.e i.'iiisiru uo.. j.il 11 od.niic.. .I Luire1 ie UamoaT, eue c 01 Jo >J doll rs. Mo. 0 Cbaocy, 300 aoi.ii.-*. HO. Sauu., Jo.od. 00-. — .\cv ouault, LOiOrisSOt H. Lsiootauii -• ,0 Oi, 48!. aia. Qui .ei 5.J Jr; i-. beiulieu IU.U, i.jo. r. ua ..ici., 8i f 08 ot ;iij. u un Uauoeu. .,0 or. huauile eu pu*:c a l'eau-iiou du •Ifauc suivanlea • JJ. Aruuefaeua; 178. U. Caar* rio.. i'J-il .uoojpoiui; .oi. v s atariio ua*ol ovi. u. iio.ii.oii Ji), lie luuuiial, ... u ai u.'l. 4 a. Oasij.. u .v N • Jean J **th. tla.uieia tiisiare, A uro^o ~.t cu.U ail ur*|Ule 1 a jeun i.e .0111 iuee a veuaieili Oe celle seiu.iu*, pruUi< biemenl e.ie oreu.l. a loa e JJI.O.IC, Vu 1 BeuM avaucee, i'uuuieuce cl UfSk Vendredi dernier ita Cou eil r.clinq e de I la iru< liou Publique se etial leadue a I i\ ol .1. B. Uauner dirige* pir I Irt1 uUul de uiiile qu est Vr J. Cheucv, eux Hn. d'tui.er ht poruoa de leenua dom.ant -ui ht rue Mont liai-. Ltet, pu.ail il, seul acluter cesienamq i duHieiu la ntgade du bliment ue l'Brole. L)'uo nuire cot de vieil OS hausses masquent la vue Ju loeel et uu el uiiauuu : a louer le bie 1 f ud dune parei.le mesi.re. .Nous ouliailonsqae les intr.s a'euleudeut avec l'tlal. Cmiierbflcj sur lMJt Aprs demain jeudi, S 5 lieuree pi elssa de 1 acre* uuui, il y aura .11 sige de l'i..ipCOl wu eCwlalm uoe couiei.ce e 1 ihy^eiiH a isquene ont il iuvhee. tuule Ua lui ilulli CtS. Le lr Flix Ciiaou ^ar.ut. Libert Ecjalit Fru(irnil HLliiibiUUt bdiil'i "Extrait des minutes du gi elle du tribunal Grand Htel de Frauce Da 7 9 b. du matin : cai aa laUPt* peti s* de j tuners froids* Cliocolal au lait. XeaiLX. ^/eb tatU aux jntm.c^ % SKa^ pjafet^. |'^a^ i ptlx r&nib. De 5 6 lires du soir Consomm, po'aie mwaroni, nouilli uuf commande avec et eans fro naje. Vins de Bordeaux rourjo A ()ds le jallon,au lieu de 4,5? Vin lilanc %  5 jiie..110.1 uns condola ices aux lauii.ies o a.ui v es, Uuiort, Vu. ii.ei;. cyuca, amius lie. ue et xi diuu. Ucs Est dcd ce uialia vers les 00 :e heures le jcuue i'..uaiauuc. 1ii1.ii > %  J Cola, ue 1 on d* l'ai, peu. U.. ue 1'ui.cu.u seoaleur Predaiua,ie si>e au l'osie i.ir c 1 ma pour se renUrs a 1 c^ue uoliopoiiia.ue. .Voo i oudolcdoces aux LU e U prouvea. Paul Sals AVOCAT Ruuvreifluits. Cojuneriiui, a.ia.re, 1 atffajir. r.jrreapjaaaaua •Vae>htsg toa, \o\ViJf i, elrlia, Turin, coudre attir*. IU tiuelto**il7.i v.r/HW l hua sieur E. Derax Utmiercie son aimable clientle de la marque de sympathie qu'elle lui a accord jusqu' ce jour et l'avise qu*elle irouvera en son Magasin Paies, Brioches, gteaux el tout ce doal eue aura besoin. K r Lope Rivsra Aux Caves de Bordeaux Nous somms> heureux de pr annoncer que le mm.eau p'opiklai re de l'ctablisee nent Aux Cav* de l'ordeiux est notr ; ami LOPE HIVICA, h en connu dans le ni..-nde nommer (ial rt d'> ail-n pour sa cour 01 i et i al', ni oo< eimahle eover •a i ouihieuM* < 1 enll<>. I.o public tu ii v ra donc avec la nouvelle direclloa de< t'aves de Bor deaut. I* mme acuel i erv lous Indl tiuclement, le m^merm presemeiil du ppr-onnil. en un milles n>mf!> haliiiiid.s qniraiac Irrisi rit et labliesemaiil .! %  pre nier ordre. Fien re fpr.i rliM-p de ce qni lait de cnle nisisoa la lemlei .u. da loule une r'go:ie dh i tiens qui se >.iw al 1> z rua, j. ui saut de prcl d<: privuegts lgUim s ,\j iilns i que V | on* It irra n'a \ "• d's I mie • q i i el un an i e e* bruits que pourrai! • alretenir ta pt*enea autCa*aa d BoniVaH d'un co-pio I i i> taire m I intaotioni e. >. H m, il. ii* hoi ha is acitimpa g toi M loioKiNsra daus u sou vej.e aalra^ma. 4 via A n\*tr de ae jour on tro.ner* A riflU'.ri n^rieA'u. V. Servis •' le ritiel du tsr l'^- -^y nbj'iqi''.— E lition du Ce itenaire. %i Anstlil i CPS) Pdsc:dr*L 251— Tara ( luit ) 0 i cWc!iv> dc3s Afpnts piur Hailie. Varils Ce Soir les Beno Hosses Entre : 0.5G Merarcdi Le .> M M l'ur 4 punie L he*t e *t:i> e 3 rsrlies tfrtrt Wneftle t IM



PAGE 1

LlM *B= Maison louer Avenu Ducoste Pour les condiliors s'adresser Ir Vincent (Vei 'v, tue des Frontiuforta. Panama* Panamas Lelin & Mt fat ASTHME] Oppression, Catarrtu, Sufocat.uns, Tout nmtui. j OaMlOB oortalnc par !• %  CIGARETTES CLtR .,u POUDRE CIR f A vendre Code civil jar Louis Borno.el S vo luruei Lui* el "ttei par uanluier. S'a resser Ali Plaisir, iin^iitii* rie du Mi tin . Timbre Po*1e Conlre 1000 timbres d'Ha,ii I i< o mlangs et lavs, *nndchirs el abms j'envoie par la posie recommande une 'Montre' de potlm en nickel ou .Noir oxid. Conlre, 200 I timbres j'envoie une Morure grave artistiquement gnie vitil aigeut. To iOun valable. G. HhSTEV 15 bis, lin* de N'eubdJge l'an IX. Le Chacun chez soi ETUDIE Toute demandes de construction ( uiment arm, Maonnerie, bois i ir ) luus lut! i ni.m de Ici raio ( Vilte et Campagne ) Prend entreprises lorlait et procure terrains aux clients accepte, paiement l*ar terme Pour plus amples rens3igne ments b'aJnsser du 10 heures xiii.ii iVirbtug-s bu usa", ArchlkCic PltCt Culiral a .NO {.^2] Ci dont les plus commodes et let plu hyginiques pour t clim.ils"tri, ic.uix, aittaubliar leur • ijaiioc. Notre' prix 9t conomique Achetez**?n, n'itt niiez JM 'hspaux pmr h'>mni> 1 Dollars "i 1*10 Or S •• i'0 • • %  H (\ *i> 2 ejoorl roiI*IS0< 4 1 0 Or 6 2.6' f|o!.>in tin n-r;nnn -'e ^, taisant du chic I n H'a ? Fromraz-vou.i d'~" c'i t] %  J Utpefriftin donl la Rness' 1 v >'n attirera l*a i liration le fois les amarts r|n bran. Rona avons ainsi t< ut un tssorttrnsfil de rubans peur thspeaux, dernire mode, un prix c'Tiant toute eotn plenre. cne% crnt'atp*. JFNIRO HURTiDO 173(h Rve Combe u tricrlrl Fonde ••n;i8'*e B*u ptis *^ gg I S£ : Vi '(lod A ia fc, T.. .:. % nmit -Paiaiecia Oroissaacfi in E&k&ta CrlaadM-Sorcfr Foimaiion Ici Ji .: H FiUu Maladie?; M x oitl IH ut ^JDI, remplaa Qoantattmnt I riUILE a FOI? r COVAB a rn.6 *c P.I n m,.,... -— — *' waT C * % %  • r U Poiish tuuipas 5 >* **•? luiib-te Monsieur Mate Boulin et tou les uieuibiea de sa l.unille ont l'honneur d'inviter les a.ms u COQ naissances de Moaaeur LMMV NL'BX ttot'TiN deod ...Nice ( France; te il J an Mer une me>$e de Requiem lui sera chante son intention le venlredi *& Jauvier a / heures du inalia eu 1 L^lise du Sacra C pur Je urgeau. i'oii-au-Prince, le 21 Janv. Ife24. ;•• J*i TOUS \OUIH/ protger la peau de tos cbiufurtt* ii \vii5 voul.z^ avoir un bnllant lui. saut el durable. H voua voulez la couleur #1 la souplesse de ees eliaussuic-s jieudani IM. j teniji! employez la H. arque Hono(|r;tm. Fabrique spcialement^ peur le>t ft dames el bti genilemen du biijht lile. Elle prolije la peau des chaussure,, conlie lliumidil si la chaleur. Demandez la mar.pie^Rofljro c'est la meilleur, dc^ toutes ll maru^ies. Geo. JEASSEME Afmi pour fiaill M o plHiie ou produit I firivrs, I-airractlitiqv^S t **%• aiticleavi< drs^i ce ptaraoed l.pi s, I oivre, u M el>,C.. ctU ,An^ <^c!l*\ Mtvie •ta, it. BtCREIUFlNE. SpfcisllU : y arque priv*; 1 ysol [cVairfctrrt, Parfa n-prtr, articles rour 1 alilrrr, i:y Bvm, Chocolat m po l'xe, Huile de foit de >:iin, I B>ui>ioii • olil Crans trmlia p ur lain c s< i ce> et au do toilette, Ku dv Mi plue, l ouilre oontra les Irsactoe, Solution pour rcnaue, fftuitv c>e cotoa. Mnilc II mas, S\[tto U CCaix 4 farli, Boeufd5ati, flamorta fc. J3acaa; %uwU 3#Ua\LX,£t beef tyoltti meaU, etc. etc. etc. c iire Oc doir Iv L irix CoaraaL. Lfoii Et. Thl'iiiid A-^ent 3 o'.uail pcor HaiW afltte^ SIS i^^^Sa*-F. 0. PIKItC Company 12 WE8T BH0M)\V


PAGE 1

.-ajAib. i JUBOL rieduca l'intestino Stiticrxe2ze> : Entrite Vertlgine Diapepsle Emlcranla Pe conserverai *o oaooa eaJetc prenderc ogni aers oao comprend di JUdOl MaMIiatnti nmMt, I, m d* VaJaaciaaaaa P*rt •o, K a te i*'*§ . iaaocla*;V.t__ • lort/ai.poOrio. la rtem Ml* rtea-aranoaa laaatfaaja Ml tdtrxA MU rt;u.u *i >ao), fera* la ttoria d al cHacart toatara aal Me %  > Uto no ara Utaatft Par coaur.. l'a. aaaaitA Trtbba coatata axa. '• • *au> I aaajtarl A gll %  aku an ai t oaaaio a tatta la apocha uhxforaud 4a lacaartaajl Dr. Bal amu afta Par.H di UatetM . Mmfd 1 ^SVBH ^ %  i %  mini— ^^..':£^: Xt/'7# tailla ni Contiynataire peut Hiitl %  • % %  %  —. aj inam n. i .-.ar DJ.R.THBIU3 La Maison SILVEKA C'airurcje i-Demiiste • Vtill** rlo Mo '. tL %  New Yokfld B.bion An§l .'M RIIM PMI M ka e* da Magaain de l'Etat. .ConiuiUliont ri 7 h#tir* A-\ malin n 6 hmif a Hu unir. A la Conscience £TB'. Camil o Fabricant d$ chauxur* m tout ftnvH Matriam luprieun loi M — promptitude — Clrit •ran-i'Rue prs la Poste N 1722 La maison porte la connais serus du public que— dans le but du faciliter et d'encourager des nom Lieux client! — elle ac eer.! — partir du 1er Juillet 1923 une prune de une paire de •htUMuretau choix tout dtenteur de vingt tickets. Ko conseuui QI t on est pri de rdamer un n u pour chaque aheat au comptant. la Conscience — ftfle 6*1 la evise de la muuon. La Veille HAaUon il6 Rue du centre Annonce a sa bienveillante alipiille qu'elle vhuit de recevoir pai lederuier Franais* //<' t, UiliH CIlUIMl w dunfi, granj choix il • %  sounci s poui en* tenu* iihaUiaelU, chapeaux eoe* tuii niants, bas di soie qualit Ure i : in a der met cit ii. lu Mode, uoir,co mue vanoeet u. lu s ai nie Ica i .luny, ti* let tnchei brouerief, rabane, jjaitutnerie< oujels religieux, q iuiqu %  '* jun<.^> coupe ic raine,!. lin l ulfl n ili .mil . *| pu bo.i |ueta ,, i ru.iui 6 ci voila maries, ou*, eic, etc. LU ao.u% (haujtoures de bbs. Royal MailSteaoi Packet Company £9f*i -' Jti. h-, vtnunt dKUQtton 't d* H pm$B en Sud, it attendu Jeudi m il" ?4 du c mtMwf. H part Un ( m n jour tour Euroif via /'* po ts du Af ri t Pi/rl au l'rtnc, i^ ^i Jatvlvr MM iio!)cr!s,DuUou&Clac. Ag*n' Gnraux n el les plu jolies valsas de im ( ValMt ) tan_w,maxie, fox-tr >i) A vi ndra n No t5.il d>la ru d Min.cUiou HroOi ehs Mafia 'icrL;i laison U SUTEtl toujours souceuM de donner plaine salistaclion ses aimables 1 nomhram c'ient leur ollre,les articlei suivants de toute fracheur i dj loiiiw beaut rcemment reus par le* derniers steamers, i des prix exceptionnellement rduits. Nous ne croyons pal ncessaire de publier nos prix car il n est un doute pour personne <|ue no.i seulement nos articles sont de choix mais que nos prix sont les plus lias de la place, i'.nsimir gris anglais neuvoauts l'aliiiboach )|ris anijlals l'aluihaaeh gris* au jluia n carroaux uni Se barres, couleur Alpaga noir aup, Diagonale noir auprieur Soi (je lneu marin & noir, anglais Satin de chine pour tailleur Lustrine barras pour tailleur K: Ui Jaune anijlais extra suprieur Drill union blanc Tusse? Japonais pour Clieinleee a hommes A rebee l'ercal Manche Hidsaux tulle' pour porte Tulles pour voiles Voile uni & barres Itatine hlanelio & couleur Organdi (autiso brod Gabardine umo & a harroa |{rodes madora pour robes, cheiniees & jupons Petites serviettes damasss pour lubie Soyeux uni blanc & couleur Man'uissctte coton noire Crpon A jour biano el oouleur brabant anglais l'Jolienne n mouches couleur tlundes-brodes aiiglatue 'l'oita a voile pour jceiettea & pour eadre GBllot pajrcalo dj u. utile Piqu bleuie a barres pour jupes \a isauk noir angla.s Molictoii blanc et couleur I u.ions Pivert assorties lias jouis lia* beao dcinl-sole Urill luiioii anglais S*ii <-.,.aid a-glas doubh largeur Lhipe ia\ (e .ti 4 rsalino etc, e;.o, et, foute personne d smint sa proeerer les meilleures articles del placeel sut ineilleurs prix j ie partout ailleurs \e doit di. laite ses emplettes a lu Saison H. appalez-fetis surtout pie la rputation !<&f la naisoQ n'wst plus i faire pour ses aiticies d'importation auglaise* Piifrai d~\V. BIJcF V\n'parcs vos liqMUT avec les E'en ces pour Liqueurs ; Anis*ette\ Crme d*. Lnctto, CUurirtu*', Kurao, Gin. Colombian Slcamship Company Inc. L*i Hteamrr Raracna aymt 1nis9 \u Y or h l" IS Janvier cri. est attendu Port an Prine /• i. Il repartira le mmo j* i pou," litag ton ./*#, et le* ports de li Colombie {innitnt l't $ pasagei *. Part au Priaei, l* 2i:\liw> r 1994 Agents Pharmacie F. Sjourne a IJoane avis I sa elhitMe si vu nlicn* et au pa'jlii qu'il iruMorn i. Li'itraoirr) d'Olj^ia ei UJ LioriJfe 4 friobpe apV.ij sua te Uiritiji la DH^it et #. S^/>f i4 Lshbviteira oarsrttiiilei han ls 7hr de main < U'U'-LS 11 i >lr OJ it)j'# les resaarcDS ei aaily^i pruei lui s'annoac) cl joiate, saut pour le Wx^9i-'UPiua et inconstante Ure-Sc/0fi8 Biront refaes qui le aiirii di eht^aastiaatata JTairj>r u r*.nr uni) p) ir lat remU 9 ajit** Inalres J'urinai et Sagastriqu-i Uu-'iio.idd >Vi**erniai BiiOtion le Tri boulet, Ksmasa du siag si d i pu* Kwnon d autiifM Ik^U* ,leam;D aa crashit ^tlbuiotno racuor Consiama Ur> S4v.f tstre Rukerrh in SpimhtM t Oo te noacJqu ttc % etc. r Bicyclettes Bicyclettes? Les meilleures machines qu'on ait ja-mis vues iei. Avant la fois un fini un tle, trs lettres, ldjintes, s >li I et bon inarcn Eli sont munies 1* tom le* seeesioires : pj ape, clefs et auirea, us PiNees MiCHatLit ; / gruu l* '/ irgai q-n a g ijn j /• plm anoort nue ornm 9tn wUim lt no i /i •i-'. /#* tua m -ira oUbm n u;iun*§ Kl AT . Vous lee trouverai >aveos iiasi |U.les pneus et chaaions s air Michel, i chex SIO MAS UOROVi : ). a la rlue Uoiiue-Fe.J <\ l>^<, •/ %  MI •* iv'iS'liTSaml in* U:II.IVIC.* • — ivjn ('M, parj —• i Si:ictw Mm lUoi.inre i'Arda a et Cycles de Si-Euenoe att.i m %  ra i • Koyil 'Caf lin lace de ia Baoaue Nationale Propritaire : Aanacius INNOCKXT L" nouvel tahlisseiiieiil se recommande par un service ireprocnilde, des cono umalious de premier ehoii, se situation privilgie. Le soir, musique attrayante dirje par des proiessimnela de (jiand meiite.T Installation parfaite. — prix modrs. Tlpbone N '49$ "*



PAGE 1

OIRBWTEUR PROPAIErAItttt Clment Mauloir0019 VERSA 1358 Rue Vmoricsuae NUMERO 20 CJENTiMM Quotidien LG COPf __ Memoriel garer. foas ne mou pi M ta doi temps o un Eut peut i-c un eonsduction de l'esprit. S torjfantioo no il niait rsulter que du \ œu de la nation, que de ses intrts conomiques, que de ses exigences sociales. Eu mprisant cette vrit primordiale, on irait au devant des pires aventures. JaSPAl TELEPHONE A l/saa ANNEE i\ 51IC .*AU-PRI.\QK HATI M A HI-] 22 JANVIER 1024 A propos d'un article de 1. B. Marshall L'EU ll'lllifi ImJLIfiFSHCE lltR MUE C Voir Nos. du 21 DcemLre 1923 et du il Janvier 19.J4 ) IV Nous avons eu parler des prou f ieineut* -ans Unir compl '•• %  > In lueu es qui 1 ifool mo nroir< liueiin. 1. Mm-Aiiiiicuin 1 norJ Ml eoastdei i> i c >n me u wio pem. Dl qui Ml b-uluin m i-.jo a Plie Anii it uni uue >euie eue. La KevoluUou tie taui-Uuutiague, de laquelle est ne Hati, a renuu la libert a loua le* descendant de l'Aftiqae. Uaili rpublicaine a impt* la Upublique & i nba; elle a euiti eveilia 1 esprit dans ie-> auties Antilles. Hait', de 670 IWQ, OL^es avoir upeus ?ou or pour lu libert de tout au lorreiigionuairct, tant i-ur le co.tuieiit jue Ju..* %  > lie de 1 .-iiieriuu a eus le rend ivoua du maitii.iquai*, du guii-leioupeu. du ijubam, du Dominicain, et de* habitants de toutes lus autre! lie* des i. utiles ; colle 11 un u reforme les mentalits de* hommes de cet Archipel. Aujouidbu, devenue misrable, tl.e poisse ni rle i.ub.i, qui ne l'.i pi 4 bien saisi. \ Cuba, toutes ie Antilles ae lunisaeut pour se e .mmuinqu. r. sa oui connatre, sa bien co.npiendre, et •'•oleudie. Crt la lutiou uiure ua la race qui est en getixie. Amu.it doiniudliou n'est cap .Usa euipeeii r ce lia ail -le o accomplit ; MUT PS V.STILLICS. La Grande U etagne, la Franco, la Uollauda Irausiucueul, plii petit, aux Antitle*. les ete.ueul* dd ci* vilisotion doul el.es oui b nu. ai je cou-Ueiv -1.-51 m situation future de t,ort (Jwmii H^tnt, M Kt pubiqa ai A JI/.-J, com oe.it puis je 4treco.itrH l'elc.iKul uoi> amne n.i. Mais nous uv as tuu> p m devoir de uen eu lier as quaslMM! Un de ree s :\f m-. Lilriniie diii^notr ?i i ,i'.s c lr,n.er notre m irth v.-is la libralioo. Les Ktata Lui, |MUf IMM rai-n ou puai une nuire, afl i •ma • en un un il; l'amour; CJIUpUse, parce qiH l'amour, po.ir tre parfait, rclame la Insiou des Anes deux tr-- conscients et volo.it 'lires n'en taisant pus qu'un, |Utioi futpiiuie tju''j& eu^Utf, l's* mit d'ameur. L'amili-i d'iinoi-e u'r-t coiiii le! que M elle a p or liase l'inliunl de eiie-s, l'iulimit d'ail cttons, ruiluii l d actions, sil n, a pis Unis les tres ainsi unis un s ul SOQ rSTf o peut SJ le ir un myv tre, un Reeret h :IIOIII Ire ch >-e dissimuler, o h coiiiimce U nt t(>4 haut le lltm eau p>ut i olai rer tout les replis de I .ua la plus fiofoude. Cet rapport n dtir ible^ dans lo nwiare ne seront obtenus que si l'ducation sentimi ntale a suivi sa marche raltonnellei si elle a, Ct'avaoce, indiqu le but. L'ducation leotitTb nta'e des %  ns tille deMn t l e< la comiiim e et magnilique londion de la lualeriiii, est dune do la plus bau e inq. or lance. A leik-s qu'un alliait Ipciftl loigne du monde, qt.i fleuriront dam un cloilre l'abri IIPS orales, il fsl inutile de rvler l'amour. Mais pour les ai trea, il sera l'ini Metior de leur vie de femmes ; il les accompagnera le Img d.s jours, el es d^vent donc le connatre, appMi ire qu il est un ami et n; pas [•) coiiii 1er r co n n • u i m dire despoliqu • %  p;saat ojrdems.it, criu'iletniut sur le cjsir et lu destioe. Lju est-ce qui donn;r.i celte tVluojlion sentimentale! ? Li mre. Elle possJe toiu: cl trie et toute l ;u n essj pour gui 1er sa ti.le daui IJ chemin quelle-me.nj suivit,pas toujours sans mutriturei perce que ses lievnacires avaient cou* t i.i Ju L'innocence areehgnjranasi SJUS le tellecieux pr. .\tj qu il (allait prserver U premire de* contacts ilpteisaotl ave la vid reel.e, on livrnt les j ,111:3 tille* au.v prils de U secjp4jC lies qui ont soudait Je celte tmsse c Jiicepiion ues 1 iecs et les chnsea comprennent.taaegetse de leluc.iuon qui fait l'es .ru et le cul ir dJicaleuieiit avertis, qui u'aban donne pas au jeune c^oui la Ait li.:i 0, la dangereiisj luntlion do piolesseur. H y serait pcul.ivj tort embarrass. N'til pis lui de lcheuses expriences' .S'ignore-iu .pas que, dans le jaidiu i|;s mos, il est des lleurs si tendres qu'uu souille 1111 pju pre de 1 .quilou les lauc. et dtruit sans retui leur preueuse oeauu .' Luire deux anies heurt par mtladres e, un nua^'e, si lger soil-il, s'iuiirpose, et ampcuere la coinpieuiiliuiue qui lut l'd.ii.ii: le* muur. bans une Jucation sentimentale bien conduite par uii'Mii ingnieuauet prudente. It j une Une allriLmcra 1 amour ou 10 e qui laussera les r pporte mut 1 n d pi'ux. Llle seia irop exig aut; ou trop coQJeeceudenls; eue c intou ira sesUcvoiis srieux et ses dro ts imprescripublefi croira amneent de (rare de soi nnri i : p JU voyeur Ue les iMpricat ;t de s • t-laisirs, ie uvera la lche 0 ..faute de gigueur d'argeui.de c lissier acquittant le* noies ue inodietee, uV couiurires, ue lui* uerer, lche qui luinc peu peu es | .US lecuuics nergies, (jonr 1 II U ig.lUiant S, qui ne SOlil pu s d< s iiii.uLt'iilcs, se COUSiuUfeUl comme rctneaau royer^yem pour ^... 1 tic itur mcorngibtd pueiiHt i, u u reiiaiiaante tautaiaier u'auirts, ayant une torme e igooraiice noi' moin uangereueei acceptent de n Ire que des esclaves im- conservera aux deux eues fortement unis dois un amour in 'biai.'a rie, ton lus dans une volont uni |U -, I'I Limit Je rsolutions et u'dcuous. Cel 1 sufiit pjur assurer le bonheur d nis la plus largo mesure o put l'alleiuiro la pauvre humanit. SAPHO ir ne m lOtne Reuisentatioo Comme nous l'avons annoncdant noire dili m de Sa nedi dernier, le (iioupo Auguvlin otlre vendredi pfOebain une nouvelle '*preentatioj d: "Csar de l'emma". Celte rcpnseiralim (la (Ome en trois mo's) ara dmne en Ihinneur de la l'ro-ao qui occupera les deux premires rsogoa de fauteuil d'orebe-tre. Comme ou ne cesse dn rclamer la pi.-e, nous augurons doro et dj que peut e.lre bon nombre d'amateurs, — surtout le rel irlatairei,— ne trouveront pua de place. L 11 tra gnrale resta 0. 1.00 Ualcou l,|p — I I %  %  T—^W^Par Gable Nouvelles titrangres Un cinouvant discours de fh. l'oiucar IVHIS2JM. Poincar a inau gui un uiouuiiieut de la gutre Uiiis .e /aie arioiiditsemeul de ea ris et n otite occasion u a prononc un mou vaut discours uuus lequel il S ailinue que la riunce tait deler unue a Uovi lier pour lu paix de loUtM i.O' loi ces UiSIS ue pouvait sei vu la cau:-e Ue 1a concorde uuiver teile qu eu dlandaiil la mise ta vi gueur du traite de Versailles ul en maintenant les droits SleOtlS. Us quel biea aura cm le sang vers, de miuia lo.a u.. si larraucedoit r: tel Surli meuace de unuveaux di..K'i'-iiu -i ciiai! de la faillite volontaire d 1 lUeUilgue u .us com u.e* 1 i.p.u* .ni* t oui rparer uo* Uisi-uo .' Aucune ctiupugue pouli q e, ..eau sil'alag :iu^ Un nieiei, au C ne 11-; tou e.r,n g re.ue puurroui 1 1 .thr >a (Oix de i.olie couseicnce. .Nout i.e s.ui.ii s p.s uue muion HVaic. lo.le u m, eiuiisiue, ou avide du bieu des aaui LU r'.aucm que dwux Ous uiudesle*, couelul il : b'Oiil pas uop >uii ce p .r qui que ce SOU de ec wi.ua lui a e.e peiun ai ne I nu 1 s lu ie-.-a o -lu :.OaV SU li g iig p 1 c v laus a, Qrve de inccdiiicions et Ui cii.iullcuia LOUmiBS 20La grve des m Cani.iuU el iliaoUcui a teste a Lui.iu.i comme 11 elait pievu au' uu ellori le meaialtoii oiu.icne ue pa laissait possible, ULU n union oiga lllseu par le luijj 11 llaas L Moins te, (ni duia jusqu' 1 aube ayant lu se I Impression quull BCColi euii nu ussiU.e. La ^rva a ete de cl.ice n d IrOrt de luuiou ual.oua la Ues ClumiUots el Ue 1 ui^auUallja Ose MiipUyc des cnemu.* deler. L s luembies de ces deux urgauist lions itsierout leur* poste m,mqu us u'iu soieul ehssse par ta IJICO. fo.ir le retour des capitaux fadl d illeuu JIIO PA tl Le com l de*expprt, rio i. r Isa loft 4 'i(jaiion en vu. d'Svaiuer lai capitaux evaie d'Allemagne et de .• bure rentrer premire sance niijour.l hui i I ho tel Aslon-a. M. Itobinoude lu Age Set le lepreneutaut ofliceux det. Eut Lui. M. Il sa an du..leur de la London C-ily aid Midland bank ancien chaucelier, pisidera re co mile el rpondra au ducour de bienvenue de M. Utitbnu. Les au trua membres du comit aont VI. baient Albalin, directeur de la bau que de Paru dee Pay* lia, repr^eu tint de la France, M Jnnsen pour la Uli xi cani a Juaret. le soldat* mexicain Iraveiseronl le tal* d An/ m... .Nou veau Vl.xique et loxas. L>. lo.c 100 nauet mexicains uni deei.re q IM JUJ autres tonlat* ui rive oui dan* uu jour ou deux On avcitissement auiiiiicain aux icvoluiiuiiiiuirt' \\A*iil.Vilu.\— Le croiseur am ri. uni s lin imiuuJ tait ce oir as l-ijre de Veru Lru^ comme signe u 1 .. M. m •' 11.eut pour le* rvolue] u n ii.es u.f xutiiie de ue pas avoir 4 iuieiv. nii dau le mouvenitul d ua vr. B au.Oin.atns. ue croi tur > Umt ha silo' dtrcyer. uctompbgu* du i.avirc atelier • Promette us • s dirigent toute v peur vcis le uor 1 de la 10ut de Laliwi pour leuforcer le • Itichu.ond . Ue hithmond tt iiuvu pendant la nuit Vera Liez o ii a pris bord 26 homme vtusi.l du cioistur 1. comi choc tur le lcifde Blanquihai.Un ptiiae que Ut naviit de guerre amncaics n nuiont pa employer la force t'outre les rebelle et qu il ne sera pa ncessaire d'eu dtacher 4 Ta pito La rponse de lYspayne la note jraieti PAltlS— Ou annonce que la r ducilon de l'arm u prvue par 1a loi de 18 mois da crvig>, actuelle mect en vigueur, sera bientt aebe viaiii leur pays d-oii^ifl, ttiao>e n *, l'aruve cosajKi >snro| no,


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06125
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, January 22, 1924
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06125

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
OIRBWTEUR PROPAIErAItttt
Clment Mauloir-
0019 VERSA
1358 Rue Vmoricsuae
NUMERO 20 CJENTiMM
Quotidien
LG COPf
__ Memoriel garer.
foas ne mou pi m ta doi
temps o un Eut peut i-c un
eonsduction de l'esprit. S tor-
jfantioo no il niait rsulter que
du \ u de la nation, que de
ses intrts conomiques, que
de ses exigences sociales. Eu
mprisant cette vrit primor-
diale, on irait au devant des
pires aventures. JaSPAl
TELEPHONE A ,
l/saa ANNEE i\ 51IC
.*AU-PRI.\QK HATI
M A HI-] 22 JANVIER 1024
A propos d'un article de 1. B. Marshall
L'EU ll'lllifi ImJLIfiFSHCE lltR MUE
C Voir Nos. du 21 DcemLre 1923 et du il Janvier 19.J4 )
IV
Nous avons eu parler des prou
fieineut* -ans Unir compl '> In
lueu es qui 1 ifool mo nroir< liueiin.
1. Mm-Aiiiiicuin 1 norJ Ml eoast-
dei i> i c >n me u wio pem. Dl qui
Ml b-uluin m i-.jo- a Plie f< ndu bi nll duus li g< il Je niui
dn lit i's Unit atn. d'n.lu-ei u elle
uu autre sa g poi.r permettre,
tuisque les population* le lu Itpu-
iqu Bloilee tout Jor: neur.sttio
o que- et des anmis aux dgn-
ras -l'ne plu capables de profiter
d- li vie de duna.n
Urti. 11 uii.-r -ii-n Miiilu.--, nous le-
non compte de ii.i'iu ne sdivertAS:
11 y/a I'amoloo.wo.n; il y a le latin.
Le* AFAO-AHQLO S.tXJN cl les Aho-
Latins lo tunaeiii qu'une seule
biauthe ou gioipemeiil. truelles que
oicut le iUet prconues, p rvei-
es, ou umi * du CuOii.i, du Uomi-
Cdi'i, du I uito Ki.aiii, du Martini
quai4, du 11 iibadieu, du Iriuadieo,
du Si Tliomastien, ou de 111 .il.en,
W> Anii it uni uue >euie eue.
La KevoluUou tie taui-Uuutiague,
de laquelle est ne Hati, a renuu la
libert a loua le* descendant de
l'Aftiqae. Uaili rpublicaine a im-
pt* la Upublique & i nba; elle a
euiti eveilia 1 esprit dans ie-> auties
Antilles. Hait', de 670 IWQ,
OL^es avoir upeus ?ou or pour lu
libert de tout au lorreiigionuairct,
tant i-ur le co.tuieiit jue Ju..* >
lie de 1 .-iiieriuu a eus le rend i-
voua du maitii.iquai*, du guii-leiou-
peu. du ijubam, du Dominicain, et
de* habitants de toutes lus autre!
lie* des i.utiles ; colle 11 un u re-
forme les mentalits de* hommes de
cet Archipel. Aujouidbu, de-
venue misrable, tl.e poisse ni rle
i.ub.i, qui ne l'.i pi4 bien saisi. \
Cuba, toutes ie Antilles ae lunis-
aeut pour se e .mmuinqu. r. sa oui
connatre, sa bien co.npiendre, et
'oleudie. Crt la lutiou uiure ua
la race qui est en getixie. Amu.it
doiniudliou n'est cap .Usa euipeeii r
ce lia ail -le o accomplit ; MUT
PS V.STILLICS.
La Grande U etagne, la Franco,
la Uollauda Irausiucueul, plii pe-
tit, aux Antitle*. les ete.ueul* dd ci*
vilisotion doul el.es oui b nu.
ai je cou-Ueiv -1.-51 m situation
future de t,ort (Jwmii H^tnt, M Kt
pubiqa ai A ji/.-j, com oe.it puis je
4treco.itrH l'elc.iKul uoi> amne n.i.
Mais nous uv as tuu> p m devoir
de uen eu lier as quaslMM! Un de
ree piil iidli'a i 11 CA UO. d-a UdllCi' 1
comme le IUi'mI foi me un loul com-
plel. lui so.il cel lnnent i ord ir-
licain vuluc dana un< n4 contraire,
Iniil iIhiis ils inUrM- prMPl i o- intrts fa iirs. N dettmrt
i oi.l ua.v l> s :\f m-. Lilriniie
diii^notr ?i i ,i'.s c lr,n.er no-
tre m irth v.-is la libralioo.
Les Ktata Lui, |MUf imm rai- -n
ou puai une nuire, afl i ii' i- icur cle et pirme'lre a I urs
ies de accomplir, veule i' que la
mer dea outille devienne leur
proprit; ils veulent uui l'Amri-
que Centrale.
Il y a des choses qui exitont et
f-xisleiuut dm4 la miu ire d.-s po-
liticiens, lors mme uu-; C0UI qui !
veu eut possdent laiveraeut tuus le*
moyens matriels pour y aboutir
poeitivemeol; c'est pirce que. pour
rilier un fait, un acte, il faut non
seuleine il compter avec !e g nie de*
grmip nitni, mais il but auni ad-
iii' lire que clitquu naliofl a UQt mie-
aiou spciale, qui lui est dvolue sur
CM Ile lerre Le butuuxwit cocoio lit
nation* ont une raismi d'tre-
^i les Antilles poMdi nt uue mis-
sion piopre, omin nt le- Liai L-
ni* peuvenlil* les enrgimenter < t
les ei.lihluci dans b urs COUrMS si
prilleuses de dein iiu .' Mais U pr-
eure de ces bita s dan re te mer
doit concourir son unification,
son dvelup.-cineul ei u son tiileule,
jim.il* a U mort de son unie.
Coinpieiiaul les choses tomme je
les pie ente, je suis contre tout.
les immigration* commandes et po-
litiques, qu'elles soient blan lies,
jaune-, noires ou rouge*, liai! a
b a ii de techn cien-, de coi tn-
in.iltres, de siivhuIs, wnlio dhom-
me4 de teitOCM. Avte no figl
ti'-il mi.le kilomtres cariv* de icr-
ntoi e, noua lOajleoi d j de..x
millions cinq Seul mi le hib UoU; il
nous e;t alors imposrible d'ouvrir
no* portes une immigra ion tl
mi", d'o qu'elle puis-e i ou va-
U!P,d'Ao^lelttire, u Allemagne, de
U gipie, de I lui e, de Hollande,
de Sui-.' ou des Eta's-l ni Vt. is
Iio portes doivent elie irari les nu-
ve le* il luu* ceux qui peuvent nous
apport' r un tlfeclil civilisateur. Cet
elUcif, dont nous avons sincre-
ment besoii-, nous n le reeuarebooi
point du et du banc dujtuue, du
u ir ou du roiijje, i:ou le loulou
du lu.u et de ,,i to.l.
LaVKNTL'R.:, av
( d isire )
L'Education seslimeiitals
* !_..
' ''
ExMe-t'il na mov/nn la raliser
li soiume le bDiilieur lajtiel e
chtqije lire en ce momie ; ut re-
p t mein nt pret^n Im ? t^a rep )ir
S '. Ki loi* 'i apte t i:ou-
plexe : iin.l-, parc qu'elle se r>
ma en un un il; l'amour; cjiu-
pUse, parce qiH l'amour, po.ir
tre parfait, rclame la Insiou des
Anes deux tr-- conscients et vo-
lo.it'lires n'en taisant pus qu'un,
|Utioi futpiiuie tju''j& eu^Utf, l's*
mit d'ameur. L'amili-i d'iinoi-e
u'r-t coiiii le! que m elle a p or
liase l'inliunl de eiie-s, l'iu-
limit d'ail-cttons, ruiluii l
d actions, sil n, a pis Unis
les tres ainsi unis un s ul SOQ
rSTf o peut sj le ir un myv
tre, un Reeret h :iioiii Ire ch >-e
dissimuler, o h coiiiimce U nt
t(>4 haut le lltm eau p>ut i olai
rer tout les replis de I .ua la plus
fiofoude. Cet rapport n dti-
r ible^ dans lo nwiare ne seront
obtenus que si l'ducation senti-
mi ntale a suivi sa marche ralton-
nellei si elle a, Ct'avaoce, indiqu
le but.
L'ducation leotitTb nta'e des
ns tille deMn tle< la com-
iiim e et magnilique londion de la
lualeriiii, est dune do la plus
bau e inq. or lance.
A leik-s qu'un alliait Ipciftl
loigne du monde, qt.i fleuriront
dam un cloilre l'abri iIps orales,
il fsl inutile de rvler l'amour.
Mais pour les ai trea, il sera l'ini
Metior de leur vie de femmes ; il
les accompagnera le Img d.s
jours, el es d^vent donc le con-
natre, appMi ire qu il est un ami
et n; pas [) coiiii 1er r co n n u i
m dire despoliqu p;saat ojrde-
ms.it, criu'iletniut sur le cjsir et
lu destioe.
Lju est-ce qui donn;r.i celte
tVluojlion sentimentale! ? Li mre.
Elle possJe toiu: cl trie et toute
l ;u n essj pour gui 1er sa ti.le daui
Ij chemin quelle-me.nj suivit,pas
toujours sans mutriturei perce
que ses lievnacires avaient cou*
t i.i Ju L'innocence areehgnjranasi
Sjus le tellecieux pr. .\tj qu il
(allait prserver U premire de*
contacts ilpteisaotl av- e la vid
reel.e, on livrnt les j ,111:3 tille*
au.v prils de U secjp4j- C lies
qui ont soudait Je celte tmsse
c Jiicepiion ues 1 iecs et les chnsea
comprennent.taaegetse de lelu-
c.iuon qui fait l'es .ru et le cul ir
dJicaleuieiit avertis, qui u'aban
donne pas au jeune c^oui la Ait
li.:i 0, la dangereiisj luntlion do
piolesseur. H y serait pcul.ivj
tort embarrass. N'til pis lui
de lcheuses expriences' .S'igno-
re-iu .pas que, dans le jaidiu
i|;s mos, il est des lleurs si ten-
dres qu'uu souille 1111 pju pre de
1 .quilou les lauc. et dtruit sans
retui leur preueuse oeauu .' Lu-
ire deux anies heurt par mtla-
dres e, un nua^'e, si lger soil-il,
s'iuiirpose, et ampcuere la coin-
pieuiiliuiue qui lut l'd.ii.ii: le*
muur.
bans une Jucation sentimen-
tale bien conduite par uii'Mii
ingnieuauet prudente. It j une
Une allriLmcra 1 amour ou 10 e
qui laussera les r pporte mut 1 n
d pi'ux. Llle seia irop exig au-
t; ou trop coQJeeceudenls; eue
c intou ira sesUcvoiis srieux et
ses dro ts imprescripublefi croira
amneent de (rare de soi nnri i :
p ju voyeur Ue les iMpricat ;t de
s t-laisirs, ie uvera la lche
0 ..faute de gigueur d'argeui.de
c lissier acquittant le* noies ue
inodietee, uV couiurires, ue lui*
uerer, lche qui luinc peu peu
es | .US lecuuics nergies, (jonr
1 II U ig.lUiant S, qui ne SOlil pu s
d< s iiii.uLt'iilcs, se COUSiuUfeUl
comme rctneaau royer^yem pour
^... 1 tic itur mcorngibtd pueiiHt i,
u u reiiaiiaante tautaiaier u'au-
irts, ayant une torme e igooraiice
noi' moin uangereueei acceptent
de n Ire que des esclaves im- Une VO'.OUie despotique cOuiiiie a
,... chane, leur lira moral, pen*
1 tilt, VOUlant, anuli.le au de.11
1 de louie justice.
L Bit laulo U Ulic s.ig ^'duCotlon
s u .unmaie que les invoreas sont
sj i.i.u.blenx. L'inluime seule par-
tie hueieintiit la porte uu logis,
atiti que le bonheur y icsie eu
util-11 se lui laut pour v^via ^ae
ni volo iW M ceux qu'il
1, l^iir inteniion pure et
droite, entretenant, tel un feu sa-
cr, l'amiti d'amour. Instruite
comme il si d. la jeune lille entre-
ra dans la voie ouvre pir sa na-
ture et ses attraits. L!ie la suivra,
non d'un cur lger, mais d'un
cur embaum desp ir. Si les
orages secouenl sa hirqne, elo
gai lera uue immuable connance.
L'in'irnii de penses et d'effec-
lion> conservera aux deux eues
fortement unis dois un amour
in 'biai.'a rie, ton lus dans une vo-
lont uni |U -, i'i Limit Je rsolu-
tions et u'dcuous.
Cel 1 sufiit pjur assurer le bon-
heur d nis la plus largo mesure
o put l'alleiuiro la pauvre hu-
manit.
SAPHO
ir nem
lOtne Reuisentatioo
Comme nous l'avons annoncdant
noire dili m de Sa nedi dernier, le
(iioupo Auguvlin otlre vendredi pfO-
ebain une nouvelle '*preentatioj d:
"Csar de l'emma".
Celte rcpnseiralim (la (Ome en
trois mo's) ara dmne en Ihin-
neur de la l'ro-ao qui occupera les
deux premires rsogoa de fauteuil
d'orebe-tre.
Comme ou ne cesse dn rclamer la
pi.-e, nous augurons doro et dj
que peut e.lre bon nombre d'ama-
teurs, surtout le rel irlatairei,
ne trouveront pua de place.
L 11 tra gnrale resta 0. 1.00
Ualcou l,|p
I I T^W^-
Par Gable
Nouvelles titrangres
Un cinouvant discours de
fh. l'oiucar
IVHIS2J- M. Poincar a inau
gui un uiouuiiieut de la gutre
Uiiis .e /aie arioiiditsemeul de ea
ris et n otite occasion u a prononc
un mou vaut discours uuus lequel il
S ailinue que la riunce tait deler
unue a Uovi lier pour lu paix de
loUtM i.O' loi ces UiSIS ue pouvait
sei vu la cau:-e Ue 1a concorde uuiver
teile qu eu dlandaiil la mise ta vi
gueur du traite de Versailles ul en
maintenant les droits SleOtlS. Us
quel biea aura cm le sang vers, de
miuia lo.a u.. si larraucedoit
r: tel Surli meuace de unuveaux
di..K'i'-iiu -i ciiai! de la faillite
volontaire d 1 lUeUilgue u .us com
u.e* 1 i.p.u* .ni* t oui rparer uo*
Uisi-uo .' Aucune ctiupugue pouli
q e, ..eau sil'alag :iu^ Un nieiei, au
C ne 11-; tou e.r,n g re.ue puurroui
1 1 .thr >a (Oix de i.olie couseicnce.
.Nout i.e s.ui.ii s p.s uue muion
HVaic. lo.le u m, eiuiisiue, ou avide
du bieu des aaui lu r'.auc- m
que dwux Ous uiudesle*, couelul il :
b'Oiil pas uop >uii ce p .r qui que ce
SOU de ec wi.ua lui a e.e peiun ai ne
I nu 1 s lu ie-.-a o -lu :.OaV SU
li g iig p 1 c v laus a,
Qrve de inccdiiicions et
Ui cii.iullcuia
LOUmiBS 20- La grve des m
Cani.iuU el iliaoUcui a teste a
Lui.iu.i comme 11 elait pievu au' uu
ellori le meaialtoii oiu.icne ue pa
laissait possible, ulu n union oiga
lllseu par le luijj 11 llaas L Moins
te, (ni duia jusqu' 1 aube ayant
lu se I Impression quull BCColi
euii nu ussiU.e. La ^rva a ete de
cl.ice n d IrOrt de luuiou ual.oua
la Ues ClumiUots el Ue 1 ui^auUallja
Ose MiipUyc des cnemu.* deler.
L s luembies de ces deux urgauist
lions itsierout leur* poste
m,m- qu us u'iu soieul ehssse par
ta Ijico.
fo.ir le retour des capi-
taux fadl d illeuu jiio
PA tl Le com l de*expprt,
rio i. r Isa loft 4'i(jaiion en
vu. d'Svaiuer lai capitaux evaie
d'Allemagne et de . bure rentrer
premire sance niijour.l hui i I ho
tel Aslon-a. M. Itobinoude lu Age
Set le lepreneutaut ofliceux det.
Eut Lui. M. Il sa an du- ..leur
de la London C-ily aid Midland bank
ancien chaucelier, pisidera re co
mile el rpondra au ducour de
bienvenue de M. Utitbnu. Les au
trua membres du comit aont VI.
baient Albalin, directeur de la bau
que de Paru dee Pay* lia, repr^eu
tint de la France, M Jnnsen pour
la Uli p.ur lltalie.
l'arme ldrala Iravarai
lu trontire
.NV 0 Altl/UNA- Plus de 1300
toldals de l'arme f lrale mrxn i
ne 01.t tiaxerso la fiouliie et ent
t cmbiir tues pour Ll l'a.-o leva,
lu resteront sur 1 (erntouu m> xi
cani a Juaret. le soldat* mexicain
Iraveiseronl le tal* d An/ m... .Nou
veau Vl.xique et loxas. L>. lo.c 100
nauet mexicains uni deei.re q im
JUJ autres tonlat* ui rive oui dan*
uu jour ou deux
On avcitissement auiiiiicain
aux icvoluiiuiiiiuirt'
\\A*iil.Vilu.\Le croiseur am
ri. uni s lin imiuuJ tait ce oir as
l-ijre de Veru Lru^ comme signe
u1.. m.m ' 11.eut pour le* rvolue] u
n ii.es u.f xutiiie de ue pas avoir 4
iuieiv. nii dau le mouvenitul d ua
vr. b au.Oin.atns. ue croi tur > Umt
ha silo' dtrcyer. uctompbgu*
du i.avirc atelier Promette us s
dirigent toute v peur vcis le uor 1
de la 10ut de Laliwi pour leuforcer
le Itichu.ond . Ue hithmond
tt iiuvu pendant la nuit Vera
Liez o ii a pris bord 26 homme
vtusi.l du cioistur 1. comi choc
tur le lcifde Blanquihai.Un ptiiae
que Ut naviit de guerre amncaics
n nuiont pa employer la force
t'outre les rebelle et qu il ne sera
pa ncessaire d'eu dtacher 4 Ta
pito
La rponse de lYspayne
la note jraieti
PAltlS Ou annonce que la r
ducilon de l'arm u prvue par 1a
loi de 18 mois da crvig>, actuelle
mect en vigueur, sera bientt aebe
viaiii leur pays d-oii^ifl, ttiao>e n *, l'aruve cosajKi >snro| no,


L&UAXD
m
^
tJS
000 horaroM d* moin qu'en 19M
"E a". A. lie franaise tait
feiW '.u mmea maint*
mu'., uple pins que 6l
000 b 'iO'Ies dii
i* .l'ml nterie ont t r<' 50 3i ieisl ns et les divi*toaf
cavalerie de t; a i.
.1.
d
En Rlit-nani.'
a
p-
IWR1S- "' d'Espa
h remit a a Q il d'Or*! la r
m de son tfuuseroeoeni la
nVtnire nu. rrlilive
T ire uni ' i b ea i ena, com
m- | tix tii n d 'i dure* du main
!.. j, I- IV..-,. loi 12 ans
wr- hm talion le.^ fruitires entre
lu son< espagnole al r. Ile du su lan
,,i ,1 .: ira qu'aucun
nb-.li I -ni Ul ne Mlbti 'c et quo
j. Qen| i in liqu
,i .i ira, i J a-iciin doute.
|'m h I du Ici Dcemb e dern er.
I>J3 EL I >RS*- L* reprsen-
i | i m) ., ; du ont
v,', /. .in .J \-< r d natn
a|| i leur jm alhi
au s o Tir'* |ui o il ces 'e Iratall
|, ni ,|.. 11 r ntr rse relatif
| h joii n a da 10 heure. Un refa
i. ii 11 n a ira l< 11
nu l '! r* mi
siun des dlgue.
j nui p ujet de la dtai
taiwlls diverses
PAMS Les journaux allemand
eiinalent la rumeur qu'une lenlati
s sparatiste ail an prparation
dans la Kuhr La poliee allemande
a arrt plusieurs personnes accu
lies d'avoir p venu par tlphona
les foactiooaairds do qui1 ter leurs
boraao.
MADHII- On ipprand i arrive
dans l'ile de Tmriffa d'une esca
drille d'avions espagnols rcemment
partie de l'Arish ( viaroc ).ll s'agis
>;iil .!e faire Inexprience da suivre
la cte d'Vfiique et d'arriver au* Ca
naries.
BEUU.N- M. Iliafle, minietre
d rgions occupes, a dclare
une runion do parti ou centre, c-ue
l'Allemagne devait essayer de a en
tendre avec la Krance dans le but
d'tablir un modus ll indl at da
vait a>oir soin d ne pas trop comp
1er sur la Ur.in ' Br t^gne et sur '
parti travailliste qui va ai river
pouvoir. L" cli uicelier Marx
tait a Ii runion.
ROHR L'amliaaandenr des Etats
Unis, M. Child, q.it quille l'ambaa
si U de Rome, est parti hier pour
le
au
assis
a li
ho /
Le Monteur
La> Journal ofQciel, dans son nu*
mro d'bier, comporte, entre autre:
Une loi ouvrant eu L'pirle-ncnt
d< rravaUl Pubhcs un crdit extra
Ordinaire ' evant la somme d*
f'w i i iaante quinze mille gour-
de^, destines a l'achvement de li
cousin ction 'les routes de Lasci
ba- lllnche l belladre.
. Ln arril nommant le citoyaa
Pia< ide David Conseiller d'Etal, en
n mpli ant de Mr Robert Duvid, d
miesionm
Un duximo nrrt formant
une commission compos* d- Me*-
sifurs Bafviui Guerrier, pr*ident.
Finie Sajous al Mphonse Praiel,
membre*, pur grer, jusqu'aux pro
clia i es e ctio i-, lis intr"le de la
Commune da ai ,
ceiks du 10 Janvier n'ayant djnu
aucun rsultat.
CfitEiiire
Le Grand Oiient d'Haili te prja
re fler randioeraent le .e,
me anniwr.-aire del fondation du
Graul dnei.t d'Haili, laglorifl itien
de Fts lUros *t PioeUlUl on du
uouv au Giaod Mul'ie de l'Onlre.
Ce eitpi.nies el d reionl 5 joui du
Rj *u 2 Janvier.
lu uni., lie soir n 6 lu ure.uu Eoa
au (jienu Oiienl ( tenir b BcLe ).
Chant ue la BtotalirifPne |>ai 1rs
lve de t'Gcole Ignace F a<]
Coiil r. nce, mpittnl tioa lh it a o
au.vu de b !
A l'Ecul.
J. B. Diuiri
Membres
. ii
Comniissioa -
des RclamalioQS
Perla,
MOSCOULesdiacutaiooi dan>
ls iarli coinmunislo dtviennen1
mi iu dfloiaa ^ar la publication
d usa rsolution adopk par la cou
Uience du parti re. ommandant la
ion des m llseipliae et auaal
pir s i me mail ml 'e blma d toute
l'a.t,me sur Tro'./.ki.
Hl)C.RRST Suivant les jour
nui de Ii cipiUle, la Roumanie a
a- ir la Grande Bretagne que l'a
* ( ,nrs v mat de Kmn e ne porte
r lipas prjudice uux obligation- Ii-
U iifc r-s de Ii R -u ua lia a l'g r I
de la Griude Rielugne ; celte deta
mi m. da la Ibummie e-t la repou
une rcente note au gouverne
in< ut britannique.
DVJllliS Lue dpche de Co
p*-n'ng'ie a l'Exchaaga l'cle^raph
du |ue lebulget ie i'ttat norvgion
pjur 1011 lui > proit une dpensa
de dll 3 1.00(1 >i* km i ra ci aug
ment.iliou de 9,70i,8*3 sur l'an
pM p( ; le gouvernement
norv.'gi.-n UggAre t'abo itiou de le
prohibition le boissinsalcooliquee.
tleelinequa le g luver.ieraent per
cevra :it) million* d krooera eu ta
U^.x it un droit -,> >i d >le deux kro
uers pir bouteille de ^plrilueux.
WASHINGTON Le secrtaire
Danby a delar a la commission na
vale de la ch imbl I q I la but qu'on
a proposait dans le voyage polaire
di Shenaudoah tait !\xploratiou
rt rgions aretlquee e*ina l'imeo
U m d annexer ces toniloiros sut
Kbits L
Let cours
21 Janvier
PARIS DolUr *2.9
Livre 9,71
JW VORK Dollar 11 3H
Livf 4 11
Lille den aflatm a,'lich'e$
.No. 40O Vtrret ; US II. Motn-
point; 41.1 Mine Muret L. uts ; 5i9
C. Cttjkwuik) ; 5bi> H. Mompl-i ir;
jju i\. Liauiauu; owi ArcheveebO;
0|g tha les Gciiiii ; bto C. loupei;
UI7 V bHVeUoet ; Ois it. Brouard ;
OJ'J Allrel je.ui ; Oid L> Luuery
L^joie ; -! Beuutt Armand ; o^^
Vvett. ualrafilla; bt4 Hamy Raa
lieu ; 0->l lleiiii bijuu ; oao / t>7
lUtnbuld Co ; tta / bunlie ; 7o4 tltrii.er oaiu ; 77.1/7 74
sjonlasee ; HUl Anue Jsaritu Uevol;
124 J. AI. tigio ; o>4 h. LaUe-
niaud ; 558 U. iieiieLoui; -ii
\ icloi lime ; jj! Allen .Nelson ; 5*0
Lharlaa Jugiu ; >> >7o uuii-
ii.ji ; UU3 hvau tb. nei ; mu xNorl
Jeau-Jo>epb ; oj7 J. il. lyiieiirl ;617
J. t. Travieeu ; 7;z isenri Jou a ;
a.t7 R. Bobo ; Ii J. tsanion*.
Audience du lundi 21 Jan. 1924:
La Commission a rendues jour
22 beateuces. Ce sout les SuiveBlM :
.\o Uo. hicb*rdou. Ci.e cou-
damne i LUI a payer 0l tlolUi* S
KUuardsou.
878. V?a Michaud, lu3 dollars
h Veu^e Miebaud.
138.fcogaid I borna, 43 Ma-
ilusAuguhta. au ijel de it deux
rclamauonsi e.te soi u<,cr*e iu>
competeutepoui- les (u^ei.S. Juval,
elle aocorie Ol Uonar.
4Jd. L.e mec lIJ4H I- dollars.
518. lime vve Oicttj^iuor,
2408 dollars. -04 R- Wouey, J7
dol.40.
447. Boucbereau, J98, Roche
Laiociie, J7j, Lbaioui tt uu, JNl 1.
Biutua.
4jj. K- Benay. Au suj^l de ces
lciau.oiio -. e.ie c'est Uteleree io<
HIIU-UU.U.C. I a'.uilU', Oit 111 su.e
i.'iiisiru uo.. j.il 11 od.niic.. .I
Luire1 ie UamoaT, eue c 01 Jo >J
doll rs.
Mo. 0 Cbaocy, 300 aoi.ii.-*. HO.
Sauu., Jo.od.
00-. .\cv ouault, LOiOrisSOt
H. Lsiootauii - ,0 Oi, 48!. aia.
Qui .ei 5.J Jr; i-. beiulieu iu.u,
i.jo. r. ua ..ici., 8if08 ot
;iij. u un Uauoeu. .,0 or.
huauile eu pu*:c a l'eau-iiou du
Ifauc suivanlea
jj. Aruuefaeua; 178. U. Caar*
rio.. i'J-- il .uoojpoiui; .oi. v s
atariio ua*ol ovi. u. iio.ii.oii
Ji), lie luuuiial, ... u ai u.'l.
4 a. Oasij.. u .v n Jean J **th.
tla.uieia tiisiare, A uro^o ~.t cu.U
ail ur*|Ule 1 a jeun i.e .0111 iuee a
veuaieili Oe celle seiu.iu*, pruUi<
biemenl e.ie oreu.l. a loa e jji.o.ic,
Vu 1 BeuM avaucee, i'uuuieuce cl
UfSk
Vendredi dernier ita
Cou eil r.clinq e de I la iru< liou
Publique se etial leadue a I i\ ol .1.
B. Uauner dirige* pir I Irt- 1 uUul
de uiiile qu est Vr J. Cheucv, eux
Hn. d'tui.er ht poruoa de leenua
dom.ant -ui ht rue Mont liai-. Ltet,
pu.ail il, seul acluter cesienam- q i
duHieiu la ntgade du bliment ue
l'Brole. L)'uo nuire cot de vieil OS
hausses masquent la vue Ju loeel et
uu el uiiauuu : a louer le bie 1 f u-
d dune parei.le mesi.re.
.Nous ouliailonsqae les intr.s
a'euleudeut avec l'tlal.
Cmiierbflcj sur
lMJt
Aprs demain jeudi, S 5 lieuree pi
elssa de 1 acre* uuui, il y aura .11
sige de l'i..ipCOl wu eCwlalm uoe
couiei.ce e 1 ihy^eiiH a isquene
ont il iuvhee. tuule Ua lui ilulli
CtS.
Le lr Flix Ciiaou ^ar.ut.
Libert Ecjalit Fru(irnil
HLliiibiUUt bdiil'i
"Extrait des minutes
" du gi elle du tribunal
Grand Htel de Frauce
Da 7 9 b. du matin : cai aa laU-
Pt* peti s* de j tuners froids*
Cliocolal au lait.
XeaiLX. ^/eb tatU aux jntm.c^%
SKa^ pjafet^. |'^a^ i ptlx r&nib.
De 5 6 lires du soir
Consomm, po'aie mwaroni, nouilli
uuf commande avec et eans fro naje.
Vins de Bordeaux rourjo A ()ds le jallon,au lieu de 4,5?
Vin lilanc 5 Le meilleur accueil nera rserv d
tous nos clients*
de leie Instamo
l'oit-au-i l'inre.
de
L'An mil neufcenl vingt quatreit
le lundi ^t-pt janvier du beuroa du
matin.
Au greffo du tribunal de prt;
instance de l'oit au l'rince et pir da
vant .Nous, Armaud Kleury, commis
greffier.
A compaiu Madame Saint Ju ien
.Nol, ne Marie Joseph Lulorlu e,
propritaire, demeurant el d fort au Pliage; laquelle uous a d;
clar ciu'e le r.nou.e puiemeul et
iinplcnianb t m aeeeeteiee) d. ofl
n,,ui ii..t-.ie le dix *epl Lce.uOre
md neuf ccu \mjl nui.
110nl set-; le i\iii|*r ute n'a pas
ti^ne pour ne le Savoir, seul le g.e'
fier a *i^n^ ei.ie lecture.
f i, uj A lUuiy
Enregistr u l'orl au Pitnca le S"pt
janvier nul mut cent vingt quai e
folio 8V/OU Ko Cd.e OJ^o au ..eg C
Nu O Uts nCi. juil.cai.e... t. j
pour droit hxe ciuq-aulc cent i.e
La Uiiecijur pu .o.o.u ue 1 .111e-
gisii. iiieul
('ijjiie / U-:i..c Uor*invilU
Le Boalroieur
( i^ur) ujiu Seurel
Four expdiiton, eonloroM
coiiu.ioMi.e, r. Ui-.o ry
i\ecroloyie
Les uacrauu ae enettue <*
liue U*iri| V L. tiasldvus OU. eu
liea aimancO eu 1 n^iiea ou ter'
\jUllU UU lcrv*ii.
,\ou> jiie..110.1 uns condola ices
aux lauii.ies o a.ui v es, Uuiort, Vu.
ii.ei;. cyuca, amius lie. ue et xi
diuu.
Ucs
Est dcd ce uialia vers les 00 :e
heures le jcuue i'..uaiauuc. 1ii1.ii> J
Cola, ue 1 on d* l'ai, peu. U.. ue
1'ui.cu.u seoaleur Predaiua Le lUureUlei auioul heu deoi ,in
a.ic- iiiiui. Le cou v 01 u ii u. a ..e u
111 n.'ou iii.ii'iu >,ie si>e au l'osie i.ir
c 1 ma pour se renUrs a 1 c^ue uo-
liopoiiia.ue.
.Voo i oudolcdoces aux lu e U
prouvea.
Paul Sals
AVOCAT
Ruuvreifluits. Cojuneriiui,
a.ia.re, 1 atffajir.
r.jrreapjaaaaua Vae>htsg
toa, \o\V- iJf i, elrlia,
Turin, coudre attir*.
IU tiuelto**il7.i v.r/HW l hua
sieur E. Derax
Utmiercie son aimable
clientle de la marque de
sympathie qu'elle lui a
accord jusqu' ce jour
et l'avise qu*elle irou-
vera en son Magasin
Paies, Brioches, gteaux
el tout ce doal eue aura
besoin.
Kr Lope Rivsra
Aux Caves de Bordeaux
Nous somms> heureux de pr
annoncer que le mm.eau p'opiklai
re de l'ctablisee nent Aux Cav* de
l'ordeiux est notr ; ami Lope Hivica,
h en connu dans le ni..-nde nommer
(ial rt d'> ail-n pour sa cour 01
i et i al', ni oo< eimahle eover
a i ouihieuM* < 1 enll<>.
I.o public tu ii v ra donc avec la
nouvelle direclloa de< t'aves de Bor
deaut. I* mme acuel i erv
lous Indl tiuclement, le m^merm
presemeiil du ppr-onnil. en un
milles n>mf!> haliiiiid.s qniraiac
Irrisi rit et labliesemaiil .! pre
nier ordre. Fien re fpr.i rliM-p de
ce qni lait de cnle nisisoa la lemlei
.u. da loule une r'go:ie dh i
tiens qui se >.iw al 1> z rua, j. ui
saut de pr- cl d<: privuegts
lgUim s
,\j iilns i que V | on* It irra n'a
\ " d's I mie
q .....i i el un an i e e* bruits
que pourrai! alretenir ta pt*enea
autCa*aa d BoniVaH d'un co-pio
I i i> taire m I intaotioni e.
>. h m, il. ii* hoi ha is acitimpa
g toi M loioKiNsra daus u sou
vej.e aalra^ma.
4 via
A n\*tr de ae jour on tro.ner* A
riflU'.ri n^rieA'u. V. Servis ' le
ritiel du tsr l'^- -^y nbj'iqi''.
E lition du Ce itenaire.
%i
Anstlil i
Cps) Pdsc:dr*L 251Tara
( luit )
0 i cWc!iv> dc3s Afpnts piur
Hailie.
Varils
Ce Soir
les Beno Hosses
Entre : 0.5G
Merarcdi
Le .>m m l'ur
4 punie
L he*t e *t:i> e
3 rsrlies
tfrtrt Wneftle t IM


LlM
*B=
Maison louer
Avenu Ducoste
Pour les condiliors s'adres-
ser Ir Vincent (Vei 'v,
tue des Frontiuforta. '
Panama* Panamas Lelin & Mt fat
asthme]
Oppression, Catarrtu,
Sufocat.uns,
Tout nmtui. j
OaMlOB oortalnc par !
CIGARETTES CLtR
.,u POUDRE CIR
f A vendre
Code civil jar Louis Borno.el S vo
luruei Lui* el "ttei par uanluier.
S'a resser Ali Plaisir, iin^iitii*
rie du Mi tin .
Timbre Po*1e
Conlre 1000 timbres d'Ha,ii I i< o
mlangs et lavs, *nn- dchirs el
abms j'envoie par la posie recom-
mande une 'Montre' de potlm en
nickel ou .Noir oxid. Conlre, 200 I
timbres j'envoie une Morure grave
artistiquement gnie vitil aigeut.
To iOun valable.
G. HhSTEV 15 bis, lin* de N'eu-
bdJge l'an IX.
Le Chacun chez soi
ETUDIE
Toute demandes de construc-
tion ( uiment arm, Maonnerie,
bois i ir ) luus lut! i ni.m de Ici
raio ( Vilte et Campagne )
Prend entreprises lorlait et
procure terrains aux clients
accepte, paiement
l*ar terme
Pour plus amples rens3igne
ments b'aJnsser du 10 heures
xiii.ii iVirbtug-s bu usa", Ar-
chlkCic PltCt Culiral a .NO {.^2]
Ci dont les plus commodes et let plu hyginiques
pour t clim.ils"tri, ic.uix, aittaubliar leur ijaiioc.
Notre' prix 9t conomique
Achetez**?n, n'itt niiez jm
'hspaux pmr h'>mni> 1 Dollars "i 1*10 Or
" S i'0
h (\ *i> 2
" ejoorl roi- I*IS0< 4 1 0 Or
.....6 2.6'
f|o!.>in tin n-r;nnn' -'e ^, taisant du chic I n
H'a ? Fromraz-vou.i d'~" c'i t] ju- tpefriftin donl la
Rness'1 v >'n attirera l*a i liration le fois les amarts

r|n bran.
Rona avons ainsi t< ut un tssorttrnsfil de rubans peur
thspeaux, dernire mode, un prix c'Tiant toute eotn
plenre.
! cne% crnt'atp*.
JFNIRO HURTiDO
173(h Rve Combe
u tricrlrl
Fonde n;i8'*e
B*u ptis
*^ gg
I S: -
Vi '-
(lod
A ia fc, T.. .:.
----------
?nmit -Paiaiecia
Oroissaacfi in E&k&ta
CrlaadM-Sorcfr
Foimaiion Ici Ji .: H FiUu
Maladie?; M x oitl
IH ut ^jdI, remplaa Qoantattmnt I
riUILE a FOI?
r covab a rn.6 *c p.i n m,.,... --
*'......waTC* r
u Poiish
tuuipas 5
>* **? luiib-te
Monsieur Mate Boulin et tou
les uieuibiea de sa l.unille ont
l'honneur d'inviter les a.ms u coq
naissances de Moaaeur Lmmv
nl'bX ttot'TiN deod ...Nice
( France; te il J an Mer une
me>$e de Requiem lui sera chan-
te son intention le venlredi *&
Jauvier a / heures du inalia eu
1 L^lise du Sacra C pur Je ur-
geau.
i'oii-au-Prince, le 21 Janv. Ife24.
;
J*i tous \ouIh/ protger la peau de
tos cbiufurtt*
ii \vii5 voul.z^ avoir un bnllant lui.
saut el durable.
h voua voulez la couleur #1 la sou-
plesse de ees eliaussuic-s jieudani Im. j
teniji! employez la h.arque Hono(|r;tm.
Fabrique spcialement^ peur le>tftdames el bti genile-
men du biijht lile.
Elle prolije la peau des chaussure,, conlie lliumidil
si la chaleur.
Demandez la mar.pie^Rofljro c'est la meilleur, dc^ toutes
ll maru^ies.
Geo. JEASSEME Afmi pour fiaill
m o plHiie
ou produit I firivrs, I-airractlitiqv^S t **%
aiticleavi< drs^i ce ptaraoed
l.pi s, I oivre, u M el>,C.. ctU ,An^ <^c!l*\ Mtvie
ta, it. .
BtCREIUFlNE. ___
SpfcisllU : y arque priv*; 1 ysol [cVairfctrrt, Parfa
n-prtr, articles rour 1 alilrrr, i:y Bvm, Chocolat m po
l'xe, Huile de foit de >:iin, I B>ui>ioii olil Crans -
trmlia p ur lain c s< i ce> et au do toilette, Ku dvMi'
plue, l ouilre oontra les Irsactoe, Solution pour rcna verlM oeil Irmla, I ait de ffHgn^i, Poudre uprieurej
pour la lo lelto des enfant, essence de ilctira, I.au de
lloriiln, ~ MM peur la table, Moutarde, llullo d'Olive
pour la table, Broasaa dnia, Peppermlnt, huile pour
chasser les moustiques et outre iiisecU stegulot: huila
contre constipation:* et doublewdas Intcslinr chronique
The, Cire pour les porqiielB,Comethles, T.lixira, FpiaeM,
Sirops divers, Teintures diverses, Mue, etC, elo, etc.
Demandas le catalogues de Confiant vos commandes LEHN ^ 11NK, no ; ?
*erez absolument satisfaits
Toutes les bonnes pharmacies ilu pays s'approvist*-
nenlchez LblIN AFINK Inc.
Lon II Ihfibaud
Agent xaluait pour HaiU
filsoi I Ctipiq
CHICAGO ILLfl
^Haatu>ue, fftuitv c>e cotoa. Mnilc II mas,
S\[tto U CCaix 4farli, Boeufd5ati, flamorta fc.
J3acaa; %uwU 3#Ua\LX, le porfi.
^auci^sc^ ca Butte. Corue) ltvf, oBoa>t beef
tyoltti meaU, etc. etc. etc.
ciire Oc doir Iv Lirix CoaraaL.
Lfoii Et. Thl'iiiid
A-^ent 3 o'.uail pcor HaiW
afltte^ SIS i^^^Sa*--
F. 0. PIKItC Company
12 WE8T BH0M)\V MiM' vr;ii/i
FONDEE .V847.
SUPRIORIT BAS PRIX
Fabrique de :
l tu Vtcnii, cr de ouo gori*.
Mavtic
I oou li. Ihbaud
Igaot pour Ut t
Lu buiiiiiude
Se v commt de par du. cottiommae
b'in ./ ^ /toiur, de hoitnim rcoujortau
Demandez le clbre AK.iUu au lait
qui recoKliluc le jOus el vuynienlu
ft'nerfita
8cj; tvi 0 rap de el iri|h"c/ii:6lf,s
ML- - -S
\
'


.-- ajAib.
i
JUBOL
rieduca l'intestino
Stiticrxe2ze>
: Entrite
Vertlgine
Diapepsle
Emlcranla
Pe conserverai *o oaooa
eaJetc prenderc ogni aers
oao comprend di
JUdOl


MaMIiatnti nmMt,
I, m d* VaJaaciaaaaa P*rt
o,
Ka te i*'*.
iaaocla*;V.t__
lort/ai.poOrio. la rtem Ml*
rtea-aranoaa laaatfaaja Ml tdtrxA
mu rt;u.u *i >ao), fera* la
ttoria d al cHacart toatara aal Me >
Uto no ara Utaatft Par coaur.. l'a.
aaaaitA Trtbba coatata axa.
' *au> I aaajtarl A gll___
aku an ai toaaaio a tatta la apo-
cha uhxforaud 4a lacaartaajl
Dr. Balamu
afta Par.H di UatetM
CgOMROlDl ,
jUIOUTOItft SufpM/rott aanaawr-
roflcf. calnmtt. tttva&it&HAtt.
JElOLiTAR PteiUa raaf . k ctfbMi
lUimt
ffeboJ fejoljrlxqgfitrt Joli' InCettlMO Se
uu'ora i.o#tap( sll JuboiiMxU.
I.STtATTI CIIUII rf,( A>. Mmfd
1
^SVBH
^i mini -----------
^^..':^:
Xt/'7# tailla ni Contiynataire peut Hiitl

. ajinam n. i .-.ar
D- J.R.THBIU3 La Maison SILVEKA
C'airurcje i-Demiiste
Vtill** rlo Mo '. tL '
New Yokfld B.bion
Anl .'m Riim PmI m ka e* da
Magaain de l'Etat.
.ConiuiUliont ri 7 h#tir* A-\
malin n 6 hmif a Hu unir.
A la Conscience
tb'. Camil o
Fabricant d$ chauxur*
m tout ftnvH
Matriam luprieun
loi m promptitude Clrit
ran-i'Rue prs la Poste N 1722
La maison porte la connais
serus du public que dans le
but du faciliter et d'encourager
des nom Lieux client! elle ac
eer.! partir du 1er Juillet
1923 une prune de une paire de
htUMuretau choix tout dten-
teur de vingt tickets.
Ko conseuui qi t on est pri
de rdamer un n u pour chaque
aheat au comptant.
la Conscience ftfle 6*1 la
evise de la muuon.
La Veille HAaUon
il6 Rue du centre
Annonce a sa bienveillante
alipiille qu'elle vhuit de recevoir
pai lederuier Franais* //<'
t, UiliH CIlUIMl w dunfi,
granj choix il sounci s poui en*
tenu* iihaUiaelU, chapeaux eoe*
tuii niants, bas di soie
qualit Ure i : in a der
met cit ii. lu Mode, uoir,co mue
vanoeet u. lu s ai nie Ica i .luny, ti*
let tnchei brouerief, rabane, jjai-
tutnerie< oujels religieux, q iui-
qu'* jun<.^> coupe ic raine,!.
lin l ulfl n ili .mil . *| pu
bo.i |ueta ,,iru.iui 6 ci voila
maries, ou*, eic, etc. lu ao.u%
(haujtoures de bbs.
Royal MailSteaoi Packet
Company
9f*i -' Jti. h-, vtnunt d- KUQtton
't d* h pm$B en Sud, it attendu Jeudi
m il" ?4 du c mtMwf.
H part Un ( m n jour tour Euro-
if via /'* po ts du Af rit
Pi/rl au l'rtnc, i^ ^i Jatvlvr MM
iio!)cr!s,DuUou&Clac.
Ag*n' Gnraux
n
el les plu jolies valsas
de im
( ValMt ) tan_w,maxie, fox-tr >i)
A vi ndra n No t5.il d>- la ru d
Min.cUiou HroOi ehs Mafia 'icr-
L;i laison U SUTEtl toujours souceuM de donner
plaine salistaclion ses aimables 1 nomhram c'ient ,
leur ollre,les articlei suivants de toute fracheur i dj
loiiiw beaut rcemment reus par le* derniers stea-
mers, i des prix exceptionnellement rduits.
Nous ne croyons pal ncessaire de publier nos prix
car il n est un doute pour personne <|ue no.i seule-
ment nos articles sont de choix mais que nos prix sont
les plus lias de la place,
i'.nsimir gris anglais neuvoauts
l'aliiiboach )|ris anijlals
l'aluihaaeh gris* au jluia n carroaux
" uni Se barres, couleur
Alpaga noir aup,
Diagonale noir auprieur
Soi (je lneu marin & noir, anglais
Satin de chine pour tailleur
Lustrine barras pour tailleur
K: Ui Jaune anijlais extra suprieur
Drill union blanc
Tusse? Japonais pour Clieinleee a hommes A rebee
l'ercal Manche
Hidsaux tulle' pour porte
Tulles pour voiles
Voile uni & barres
Itatine hlanelio & couleur
Organdi (autiso brod
Gabardine umo & a harroa
|{rodes madora pour robes, cheiniees & jupons
Petites serviettes damasss pour lubie
Soyeux uni blanc & couleur
Man'uissctte coton noire
Crpon A jour biano el oouleur
brabant anglais
l'Jolienne n mouches couleur
tlundes-brodes aiiglatue
'l'oita a voile pour jceiettea & pour eadre
GBllot pajrcalo dj u.utile
Piqu bleuie a barres pour jupes
\a isauk noir angla.s
Molictoii blanc et couleur
I u.ions Pivert assorties
lias jouis
lia* beao dcinl-sole
Urill luiioii anglais
S*ii <-.,.aid a-glas doubh largeur
Lhipe ia\ (e .ti 4, rsalino etc, e;.o, et,
foute personne d smint sa proeerer les meilleures
articles del placeel sut ineilleurs prix j ie partout
ailleurs \e doit di. laite ses emplettes a lu Saison H.
appalez-fetis surtout pie la rputation !<-? la naisoQ
n'wst plus i faire pour ses aiticies d'importation au-
glaise*
Piifrai d~\V. BIJcF
V\n'parcs vos liqMUT avec les E'en
ces pour Liqueurs ; Anis*ette\ Crme
d*. Lnctto, CUurirtu*', Kurao, Gin.
Colombian Slcamship
Company Inc.
L*i Hteamrr Raracna aymt 1nis9
\u Y or h l" IS Janvier cri. est attendu
Port an Prine / i. Il repartira
le mmo j* i pou," litag ton ./*#, et le*
ports de li Colombie {innitnt l't $
pasagei *.
Part au Priaei, l* 2i:\liw> r 1994
Agents
Pharmacie F. Sjourne
a
IJoane avis I sa elhitMe si vu nlicn* et au pa'jlii qu'il *
iruMorn i. Li'itraoirr) d'Olj^ia ei uj LioriJfe 4
friobpe apV.ij sua te Uiritiji la
D- H^it et #. S^/>f i4
Lshbviteira oarsrttiiilei han ls 7hr de main <
u'U'-ls 11 i >lr oj i- t)j'# les resaarcDS ei aaily^i pruei lui
s'annoac) cl joiate, saut pour le
Wx^9i-'UPiua et inconstante Ure-Sc/0fi8
Biront refaes qui le aiirii di eht^aastiaatata
JTairj>r u r*.nr uni) p) ir lat remU 9 ajit**
Inalres J'urinai et Sagastriqu-i
Uu-'iio.idd >Vi**erniai
BiiOtion le Tri boulet,
Ksmasa du siag si d i pu*
Kwnon d autiifM Ik^U*
,leam;D aa crashit
^tlbuiotno racuor
Consiama Ur> S4v.f tstre
Rukerrh in SpimhtM t Oo te noacJqu ttc% etc.
r
Bicyclettes Bicyclettes?
Les meilleures machines qu'on ait ja-mis vues iei. Avant la fois
un fini un tle, trs lettres, ldjintes, s >li I et bon inarcn Eli
sont munies 1* tom le* seeesioires : pj ape, clefs et auirea, us PiNees
MiCHatLit ; / gruu l* '/ irgai q-n a g ijnj. / plm anoort nue ornm
9tn wUim lt no i /i i-'. /#* tua m -ira oUbm n u;iun* Kl AT .
Vous lee trouverai >aveos iiasi |U.les pneus et chaaions s air
Michel, i chex SIO mas UOROVi : ). a la rlue Uoiiue-Fe.J <\
l>^<, / mi * iv'iS'liTSaml in* u:iI.ivic.* ivjn ('M, parj
i Si:ictw Mm lUoi.inre i'Arda a et Cycles de Si-Euenoe
att.i m
ra i
Koyil 'Caf
lin lace de ia Baoaue Nationale
Propritaire : Aanacius INNOCKXT
* L" nouvel tahlisseiiieiil se recommande par un service
ireprocnilde, des cono umalious de premier ehoii, se
situation privilgie.
Le soir, musique attrayante dirje par des proies-
simnela de (jiand meiite.T
Installation parfaite. prix modrs.
Tlpbone N '49$ "*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM