<%BANNER%>







PAGE 1

fE M ATO V. Frhaeb sur In *-iti>f|on arlnella •n AU*magne e>l loi drrrnnder dea FUfrjr'al'ona fur 1rs BTMures qui pou i raie r.! pr*" PppliquM lepi.le _parmi pour in <" if 'f T la .n'eur du '.Mraik r! In itabOiter. M Pcinrar ; naprim* le J/>ir 'e rt neonirar par ,irnflli trrpl 'ri i \prrfs> t il If '" vile Adirr i le .7 Jniernn mini se ^•ytv dis hfla : rcs trangers. •• 7p.:veiI(S d r vfr c e s p\Ri— l P Ipo n drida r< nr rr'lp RI n M hil're A 21 milliard* 850 mi looi <• qui don ne un ra van n m parieur a 3 milliard n r, ni de I 0 *. Lrt 'nxrs -'•! NI rhiffre d'anaiiea ont donn '.\ mil )imdi IK million* d'o augmenta lion As M p I eut la revenu de l2 el de 08 p>ur ce nt sur l e re venu de 1921. louveau tremblement JJ terre un Japon TOKIOU irenb'emenl de tr re a serou T> kio et e envie n nier malin ; le rhoc quoique p-e que ani violent que relui du 1er septembre a dur q ie pe" de letopa. Tontes les voi < lerres entre lliratsi'ka et Chigaeaki ont t rom pues, les oonmunienlioni entra To kio el Kobe ont l ii terrnmpiies.le train de Kobe a l lorr de stopper a Ko/u eaou dei rlgdls . la fuie. On r*lime qn O i ernnnes onl el I tue Tokh, Yokohama al daaa les rgion* aVisiniintes ; on nen.n nait pa? le nombre de bles* : on ne pense pa* qu'il y ait de* victimes parmi les trangers. Le ijonveriit'menl grec reconnu par la Grande Bietajine et lu Yougoslavie ATHENKS — La Grande Br tagie ai la Yougoslavie ont leconuu I gou vernement grec ; on estime que cet aria indique que to Jt dai ger de daapprobttioo trangre 1 gird du gouvernement ait pa . La situation au M \i | i a WASHINGTONLe blor-at da Tampico par le fores rvotjli Minai re< de llueila a t il* le dpar'e m.ntdrV'i k noliflar M. Ce La Huerla pais-mnelkment que le ron mat ce am'T CHIII de Tampico n'tait %  ujet aucune ica'riclion dans ses opration l^g.lim s.O'i apprend en mme temu* que d> i reprsen a tiens ont t iules au gouvt-rud ment d")i)rrg.n pour protger le* as* riations garantie par la villa da MMIM. Les cours t '1 Janvier JAUI— Dollar 1135 Livre bi,90 Copie • NEW YUIIK—Dollar 131 Livra 8.613 Paul Sals AVOCAT ReconTreneots. Coiierciiox, aiiircs i i'£irjfljer. Corresponaanta a Washlng ton, New-York, Berlin, Turin l.oiidro l*ari. lfe liite Itmir J>/7, ort-nu-l r%r.C4 Tlphon 597 line Punailia Rail M). -ni Sleaioehio Bureau le l'AMi I g'nral Port un Prince, la lu J m vie. 1921 BUUBTI.N \o. 3(M Ltt/l lltri'-ril W.i) li)t,M est attendu A Part atiPfincM vn'ni le iiew York lirect 'un ii 21 Janvier 1 r 44**jc: 17 < Sacs il.' LettrM l l J P.issagtrs t repartira dan l'apKs-mi.ii lu m v ie jour peur Ciislobal, .anal Zui.e direct. Q B. THOWOY, ^jji-at OtraJ Lbart* E :! t • rralen.it J RMJBIjm D'JAITI \i;jourd'h :i Dimaneher triime joiT ''n raoia ita I mviaf n. I neuf ienl vi :l quatre, an lline del'lu gVpaHdai r • heures du matin. Vi .i i rini| iiH rau. Iioyen du Tribnnil elir-l slun %  > dPu't auPriirr, Thimelbe Parti. Comaaiasni'O du (i uni ri'Pii enl t Knb : uDi i. ilc Pma Inapi-rleni iiuf. i" us fomrrr lnnie MI ml lu Tliblinal de Prn icic |n>laie* i* r# reaeofi a IVflM le >l, ii ri leseonlestaliooa ralalivet a> > I rlnn* il a I'OI s-eiller ComiDJ n*! el 'n--.e I i-xi'cuter. En attendent ce* d isinns in tervenii sur l'A pp* I inrerj l, des bu leaux de vole a Port au l'rinje, les une oi. I ri; II le* \iles pour Manstpi* en fuisaol m< ntion de la dewioo du J.'B" Pierie. IH nulles ont annu l les di's bullelii s el les onl annexs aux proea verbaux. %  VUii'lu qie l'oidonnance du Juge Pierre eal aaeulnira par proviaiun aux larme* de l'article 707 Code l'io ce lure .iv le. L dmnnde en d*f use il exruler a l r iel i e par le Tribunal d'Ap pel de I* rt a %  Priaea, que l'Appel n'el donc rais aiiapenail dans l'espre ; que par c >n*q enl 1 1 ans due onl innai ce d il sorbr -ou p|in et enlier ell1 aucune deiaion en ap,>1 ne 'aynl anco r e infirne, Q e un surp u< de • hilre cnnaid rat>le des v le* nbl*'ius par le groupa luli< ^1 la m t un cart i rml entra lut et e*>lad dMangone-, que mena i 4 l'auo >ntie de loi liiin m o lu J.ir ou f is.it entrer en lum de enrfl 'le. |* TOI S obtanna pu la grou'pa viHogms ce la nt cli'ii^-iHi >n riante r-'ii'ltt dlinilit da cnliii au pr lit du grju pe Luder* M i*e, Qjl' nli i '..m e i • ne Bureau la la 2tVne s cliun, le* laui buieaux de la Jme t>ae'ian, If i a bureau da la ii'une MCtioa, Iime bureau le la 5m" sec ion, et uaus les deux bu reaux de la 6'mne HCtion de vo'e ( lea bulLiii-ayant cnmpoit I IOIU de liiid-ia loi>o et su i Conseil, Ku gfna Jeanly el "n Conseil. Vla"gin* et sou l'otisi il. ne peuvent coinp 1er que pur laa cuuiidaU no nuit tiv.inenl I* ano ( ail. 27 loi tlec10 al) Qu dan>rc r laips I inrai s.'e *o'r, |. %  ballelius euiapur -m le n mda F. b. Clliin, I' 11 ilriilM. K ii l'sir. N. (ii u* e i n DOM -na e is et vole* a Vietor Caufia, 5 i a P:erra Paulcumne d^uls, pouI faut de dclaration di eaedidalttfa (an. 47 loi. lactorile) Avon procd au reaana< ment qui a donn le rsultat suivant : 1. I uders Moiae 1986 Caui* l)<> lant 8Mg 3. tlnrles Mme m h'8 4. \u-ll-l;: Cadat 8'ig 5. Il raliii* I. \i nlure Mfs 6 l'.rne-i Chant | ana Rfg 7. Idelb'il Douga BAI 8. Ilorede II 8^7 . Iclio v M |. lu n.be (iH 10, I aurore Qeraaia 8'~ 11 I ll.fi> • : V %  *,. t b" 7 IS Vutor Boaai 88 13 K i>' Augu-lin f'.uj t . Clnisiiu i ouoii ^ 7 15. Vie or asaafaol ^ JT I J. Rng. J^anlv t. Auto a* Il mil 3. i r Mari "• r 4. Juattu M %  • i I. tio cel lum 6 r IPreaaoir 7 J. Ja> on 8. Laa • baara \t l'r i o>i 8 joura ILDrrlrM.n 411 12. Vc'rr Gnesl :>. ibal Thaard 8^3 6. Lon Uleau f'1 7. Joseph t'errira 600 H. ei>^t-rde P urraaa Bw3 . Antoine Kimpol 0'l 10. Andr Viaai 61 11. U. CvAque 1,02 t*. i ii is iao B rlan 1 803 I i. Kle*e tons.i.i,> 603 I4. J.an Mary Mnlsa 65*1 13. Michel Dea .voir 301 P II. Fu consquence le* eiloy'Df Ludr* Moi-e, Caluj Hantant. < hurlea Moreau, Avaoailn '"-del, lloialuis Laveutiire, Krneal ChampaDa, Idalb-rl Doug, llor II Hail. Lfo Malabranus cou ri, mieux G'xniiiission des Ht'cl.iinalions Prananlea conid ration le es de* nomurcux porlavn d'ail 1* d' la Cummissi n K quire, la C D IL leur a ai cor l un demi r datai qui exnire a le le Maia 1814 No u h'ier n* d nai 1 1 1 asa'ano* r a 'ua h ii r a eel ^iri par la C>.n nia-hu d s Relamttion.. ***ca>*SrXs> - A Veuille Un buss Pelclt roue*} ca • ttclioutoes, pjur les OJI(iiuoua l'atifgfif au MUJInsulim mcontent Ccrr*aroDdnoe da New-York Le rapport anuu>l du Chef du Kur au ili a All.iiic-, In-uUirtrs qui louelionne au Vinisirr de la tiuerre, rapport sur l'tat de* l'hilipiaM et da l'uulo lliio. \ ; t nt dlie publi C e*t un de cea ,1 cum-iil* burenucra iqu t,p i ni-t el trompeurs. Cans ce do i.iiiciil, on nie qu'il y ait dana lu petite Anlill, el dans l'Arabipal •• 110e aitaaliua d'inojuilude'' el l'on ajoute que l'un el Tau* tre pays ont rffju des Tls 'ITni* pus de bi ofiita q 1* dins aucun lem s pa h ri que ses bienfaits 0 il t 1res gnra e.ner.t apprcis ". L'a leur du rapport, qui est un g4nril, n'a pas t info m-, par ce que l'on v ni de ce que dans les Philippins, i y u une rtfa awilalion f ioilijue, cre par la eoaduita maadroile du Gonvineur NVoud, qui ee migrer. Iv pourquoi do t il migrer, s'il pourrnt vivre dans son pays avec aisance, si le systme coi,ounq e dut autre. Le surplus ac uel qu'il etporte pour tes hiau Uni*, les la* lila el bs divideudis, fuvoriai les giaiiJes entreprises trangn-* au pu indice di^a pelils propritaires, lils du paya, Ku l'aime I91Q, les propropri'ls rurales, p aadaa par d particulier*, t.ienl au nombre de IH.37I, en 192 elle n'taient que d-^ 41, iH, une diminution de pr* d'un li-us. Iians la mme prio le, I s pro pu lede m,uns .le dix arrt 'le • ceod renl de 31,959 l,98l ; baii*e de I. moi i Le* enlr. prises a'.mpireni de la terre. La sipnlicie loin e en proprifli a d %  u 1 le actes al plus a au/ui'Mil' la Ili .( da lU.il 4 lO^ii; mV it7. Kl cumina Puerto Uico, tj le proprit la >0 .cr-a et pius, e*t p "in tarda grtnd il eu r n t* que lea Irols quai la da supeili ie e>ploit e c. i.si-nnl en propnla de ilaaiialoos beau oop plu; g an le-. le non bie dea (osseeteuie da lene diminue, tl parmi eux-la le nombre de oui qui sont trangers et qui ne raidenl pas daos la pays va tu H (iu 1.1. ni. Mun-ieur Feliu, qui a t nomm ''tnoaiaaire d tgiieu lureei duTra* fait, Calcula qui le* (roi* cenlcrn s des larre* de cannes -*u 1 rlienu nt ou aunt afirrinfa iroi* fui sroanpagnira, atra la plue g.un le pane deaclionnaii. a alla Etala lni>; ai qu'api mxiiiiaiivMU' ni uni' pporton f I>1*' de tnite de i bie e>t 'conli" par la "PoiloHican n encan Tobicco Com a >y fllide d la w uva s "A nier,cm T-. b V co Company ". Il a l publi que l'une des causes de c tle progressif domination -'oiiomqu' lrn.gra eet l.i tlurt de l'arge I qui empche ceux qui na fli-poeei t pas de ca-h d'i-ntr piciidrdes alfairt-s. I es Banques tonrh ni 10o|OMir prla de 2.0(0 iollara e aa-draaa. 9 0,0 de • ei x n il e a 1 ioqiiHii'e mill. : el 8 au d Si P Mais il \ a d, s COO n 1 si. na t d'aulraa %  • ex tas — c mmon d I i'i, pou • le p .dit le* prt % %  ,<>. t if qu 1* I h un '•• da poaiila • m ni -te a- i| il obli; d' ..liaer. i-, c st ainsi |o • la ulu ut d 1 t iap. |'i |. t rat vi ! 19 1 H o| .fi a.rive parf ia in i),o r..,inin-ml va I il tr 1 p ssible au prod cleur qui p*ve '.a-it d'aryen I p m i'arg>el, de ate itiibue -e Iravnili ura ? • • ux ,| i • ment d-lorab'e cm iin re n*d • par M. Arluio WaniT, amric B d'inlelig* io>'el le'CD r, qu a. I i eonnaL-Manoe d • eaoaa t aven aynoaihi %  ^ur la pelitaaill'o. Il dit que •• l'on n"> pnt pa* ni, i* r les P trio rtb*a'0a I aban Linp lerr tojt et que ceux d ne nniifes ent aucun lsir lini.ror, sauf en nombr>insigniflaal '. D'autre* remdea sont n4co s lire ils 8-ront propos* par les par i de Pa oto-Uvo, qui sont de v*ritabl-s psr.i* par ce qu'ils onl des ide* ce en quoi, ils ne re3ainb'ent pis ceux d<.Cubi. Arlonio ESCOB R ( PI .V/ui.'r. 2L H-'ccmbre, H.bana ) -**-**-**------"---i---jia* f fte Thtrale Il sera donn dans quelques jours la deuxime da la Marcne 1*1.• dpendance dont la premire re BraNaiilaiioa a eu tant de ajcci l'an nden ire. Tire dl'hi'ioiro, elle fait revivre 1-s grands faila de l'In lpenduv-e nationale. Les enseignemeott palriolique* qui en tonnent le fond sont utiles la formation de l'esprit et du cœur de la |euaaase. (.elle belle œjvre. avec cette puissan d'vocation d'images et de souvenirs qui donnent le frisson, vous attire et vous fascine. (I y a da plus, & la fin, c rame un sonlag ment, une douceur, une joie d'avoir vcu ces h n r.-sombre* de combats m-urlriers pour tomber dans la pleio ao il de ISJ. Ou lixera dans quelques joura la dalo de la fte. 4. M, C. ! Les Membres da l'\ssociation la Oiepl Ensi^iant aaroat beure i d'appiendre la proebame rorgaoiaation de celle utile Socit. L' -e runion pilimniire ur lien benll au cours de lajuelle sera Hx^e la date du jo ir d-> 1 1 conv >ealioa nr.ile pour la formtiion d'un nouveau Conseil d'administrlion. Mil fl*ljhriatws — Soii ICxcolIence le Prai I nt %  "H ^ rVpiihliuiia a il-mand -iso les Intre ;G Km ASTHWlf PAPIER PRLNCAU saaaai > aaa.aMiS..g;. -• &f ><1 m*\T*ti



PAGE 1

LEMAfLN llorn Line b*ttt < rVyb ik) vir 'de iMlll'O'l-rr, via Pi-n,, p; M t ajleii lu Port-au-Prince v n i di lt courant. Il repart ra proba* bhmwl dena la loiri po ir Km^i ton, Jsrmr', Curaao et l'EuTop I rpr-ant fr*i e< passagers. Pi>ur plus smpIpR renneij %  • rneni pri^e de 'aP>!t r. t | P 17 .hnv. Ivii la 9 i nie MaUon ll Eue du ciniie Annoter A sa lienvillanta lientfle qu'elle vient de iccev ir fjr le dtrnier < Franais de lib KUQQVUS chavssmrs jour dmes, tftr.iid choix de souliir* pour enhnls, chaussettes, chteaux, costunies pour enlann, las de-*ois quslii tre recommande gris dir mer en de tu Mode, noirs,couleur$ varies, Dlies dentelles Cluny, fiItt mche, broderies, rubans, paiiurnerie, ol'jets religieux, quelques jolies coupes de soiries.tulle, linon, toile nationale, toile pur Bl, bouquets garnitures et voiles de maries, etc. ele, etc. En solde chaussures de bbs. oiict choix de trs bon (joiit Elle a tire aussi l'attention da ses nomlieuses et lidles cliente d'avoir s'inscrire l'avance pour leurs commandes le lingerie hue robes lingerie, costume; garnnnels, etc. elc. Spcialits de la Mai Sun alin de pouvoir en assurer h livraikon a la tin de l'anne. prix ii E N inml/'ls Grande H.-iisnii louer Ayant tout le cnnlorlable.situe i Bellevue, Mue 5. 8 adresser au >o li'J2, rue de l' Egalit. UU M\Ul et les plue jolied vahts de 1924 (Yahe>, ixi>({nh,n.nxupf, fox-lrol). A vtmlie aii V 031 di h n il- Hiraclciou Ktnt', thf/ Mrr.e Mu • |rtr. D~JR.THEBAUD CUirurjia-L>uiist Des fin u 11. > de Moulril de Ne* Yoik et d Uosion Angle des huel>eslru< he et du Magasin de l'KUt. ConMi t nuu-t le 7 liturea du] IIIUMI H II h' II-I du frnir. ColombiaD SleamsWp Company Inc. le ffeomer W\H. Tvpncr aymt lai**fi N*wYor*> le 11 Janvier crt. **t tlenlu Port au Prince l' 19, via Je porlu du Nord. Il repartira le mme /mr pour les parti suivants : Pstii Gote, Miraacdne, Jtrmie, Cayes et Jacmel prenant fret # passagers. Port au Prince, le 1G Janvier 102b GEBAR1& Co Agents Pharmacie W. BIJCil Prpare vos liqueurs av les Kssen ces pour Liqueurs ; .+ni**ettei 9 Grm* de Licuo, Cttartretise, Carao, tt.i. f M pour gurir ou viter t MIOAAINIt • CONSTIPATION 0aaCtTlON*-CTOURDIIMlNT( IL SUFFIT de prendra A. l'un et* TO rpas (M.. M n ii.i >— ">.t. DEHAUT A PARIS Mt %  *• ll.ilm.t lirprlm*. .1 IMlr ALUM11MUM LIME NEW ORLEANS ET SOUTH AMERICAN Le sleamer Kosegjje a laiss New-Orlans le 13 Janvier sfra ici le 18 eorartlavec 200 loimes de mire ban dises. le s|s FROST laissera Wew'••Orlans le31 Janvier courant direcleuienl pour Voi l-au-l'i tu te. Ce 10 Janvier lil.H A. de iTTillS & Co A y ente gnraux a Maison SI VER A La .ison IT ^lLYEPA'toirours soucient de donner nie.., .;!islacliitea 'tulles |iour voilra Voile iiii & barres Hatine blanche & co .leur Organ-li Isuisse brod Caoar line unie & barra llrcdi-es matle/a pour robes, chemise A. Jupons l'etites serviettes damasse pour tahle Soyeux uni blanc & oonleiir Mar.| lieeettQ cotan noire Crpon ;' jour bi;mc et couleur brabant anjlais l'.olie:iin' a mouches couleur Bandta-brodea anglaise 'i'oih a voile pour uœlettes & p %  mr oadre CllUout percale de iamllle plqu blanc A barres pour (upa Naaeauk noir anglais M jii jto.i blanc et couleur l.otbms Pivert assorties Basa jours lias li aac de nisoie Hrill naioil anglais Sa Un tailler cl anglais double largeur Chapeaux feutie llorsaliiio ete, etc. ete, foute personne deimot se proourer les meilleurwe erticlee de la place et aux meilleure piix que partout ailleure se doit de faire ses emplelles t la Maison H •il vers. l'appelez-vous surtout que la n'putiti n de la iiui.oii D'est plus taire pour ses articles d'importation ungldisci ^^^____ Company IDC. /Vi> York Ni vous voulez, protge? la peaa de vos cliauspures* ai vous voulez avoir un brillant leisanl et durable. W si vous voulez laTcouleur et la soa': plesse le ces rbaussures pendant long lM pi employez la nmrqiie Morioijram. \ i,\,\ n u('c 'pc'tiabnunl peur lsmes et lee genlleinm du liiijlit>lile. L !• | loby la pe;:u des cbautinres contre rbusaisite et la i-lialeur. lemendei ia marque ITcctcrtn e'eil la meilleure de tente lt h n .-iHji.es. G JE KSEMh AofDf | oor HaJtt l -U-U l —— i.



PAGE 1

UktfATR *^ 1 le GU! faisant la Eponge c p -.le llafc Etite l'Appe-. licite e! 1T. i Supprima le BifBDpol Empche l'axe** tfsdti %  • Rgularise 1 harmonie .. L.n 'U.U si n CoBsttpatjnn Entrite Vertiges Hmorrr idet l>ysp i p ela Migraines vLs&v*, lu fihMiUln. f .1 Yttffr —->^ %  — IJ mu bsnrtt riftMfar, rtti y mj M" LU t -i -•• %  -:<• • INu • k UIM d ..-:.. r • 1 ir • i i % %  J t vit 1 il t ; .. U • ... .,. y 1 (. n tOl *~ | -.. .; r. J trpn 't %  •r* i < .< MM Serge Taillant Consignataire pour H.-iiti m — %  ; %  •--v-r f&mx: Acheter dans une picerie quelconque une boite de BAKING POWDER (Poudre Pte "Royal") Absolument Pure Essayer ajourd'hui mme la recette suivante: GTEAU DE CAF "ROYAL" (Toute. Ici mesurai i nlvtr.i tiei Ix-ri.) 2 tasses de farine (230 gr.) Yt cuillere caf de ici (2 |T.) 3 cuilleres boucha oc sacre (42 p.) 4 cuilleres caf de Royal Baking Powder (15 p.) 2 cuilleres bouche de graisse (beurre, taindoux, etc.) (28 gr.) a /i de tasse de bit (^ lwre) Tarr.iac: et mlangez ia farine, le sel, le sucre et la Royal Baking Powder. Ajoutes la graisse foi due et suffisamment de iait pour obtenir une pte cen•istante. Etendez-la sur une to beurre l'paisseur d'environ 1 cm., puis posez par dessus ia cet che uivrnt la recette ci-aprs et laites cuire environ 30 minutes i four modr. Couche Suprieure 2 cuilleres bouche de farine (18 1 cuillere 4 bouche de cannelle (7 gr.) 3 cuilleres bouche de sucre (42 gr.) 3 cuilleres bouche de graisse (beune, saindor.x, etc.) (42 gr.) Mlangez la farin-;, ! cannelle e* le sucre. Ajoutez lgrement la graisse et posez le tout d'une manire paJSM su la pte avant de la cuire. Ce n'est qu'une d'un grand nombre de recettes pour faire a la maison des biscuits, tartes, gteau.*, etc., en employant de la Royal Baking Powder. Employez toujour la Ro; al Baking Pcv, 1er et v< us verrez qus dans bien des cas vous pourrez supprimer des oeufs. Il suffira d'ajouter uns cuillere a caf de Royal Baking Powder par oeuf omis. ATTENTION! Demandez toujours de la ROYAL BAKING POWDER, ce qui signifie "Poudre Pte Royal." Il ne suffit pas de mentionner seulement le mot "ROYAL," vu les imitations qui existent sous ce nom. Sur l'tiquette ds chaque bote de ROYAL BAKING POWDER authentique vois trouverez une reproduction de la mme boite et le mot "ROYAL." Rappelez ce dtail I Notre reprsentant pour la Rpublique d'Hati: Mr. J. S. Kowat, Port-au-Prince. Royal Baking Powder Co* New York, N. Y. En vente dans toutes les piceries Grand lel de France A* gh> fit9 Ptica Benne loi $\du Quai 'Vient fin blanc,le gallon 5,53 I II <4>1 de bue var barrique* et gallon* de% Vins at Bord aux et de Chimpagne Cuisine excellente.Chambres oonlertabUs.-Magnifique vue sur la mer. — %  %  i-|i r i T i % %  %  %  sisMi-^-rT Panamas Panamas Ce sont les plus commodes et les plus hyginique* pour les climats tropicaux, sans oublier leur lgance. SSolre prix est conomique Achetex*en, n'hsile* p£8, Ch*|auK pour homme 3 Dollars 4 WO Or •* • • a • j *• ajouts pour dames 4 4 1.80 Or • 2,60 Etf-vnug une personnes de ip't, taisant du chie un idal ? Procurez-vous de nos chapeaux spciaux dont la finesse vous attirera l'admiration de tous les amants du beau. Rous avons aussi tout un assortiment de rubans pour chapeaux, dernire mode, un prix dliant toute corn ptence. .: Venp* constat*r. JENAR0 HIJRT*D3 1730 tue Cou> 6e <+m Pharmacie F. Sjourn Dont* -vis > Mielif t ux n 1 1 ei i e< iu itubc qui! a T-" iKr. 8 n Libiraorro d'Ui )^ie tu uu Labor&toare et b cl u t opiiqu > IUI Dir -c on ' m V. >y c • i4 /.e a'or^ioTj es >i/il ti i. le i in i 7 li tr • sir|e e* iHj n tiiO' i naves d'u-me* 1 taegssim|ii Hflii'i'.oi de A/dMiroiQ'] ftiiciieu le r.ibjulft, titudu t atMa ^Icameode craebtt V Aiou.1.11^ r^am-qt Consta*e Cr*o S£cNtatre RKCtierrke de S.irohikf't 4 Cn te no&0qutt et c, eUi. ; Bicycletles Dicyclelles? KM meilleures machines qu'on vit jamais vues ici. Ayant la (oit un fini modle, 1res lgres, lgantes, solides et lion march. Elles sont munies de tous les accessoires : pompa, ciels et autres, ut s PNEUS MlCHEUN ; *' 1 grand? Marque fui a gagn 1rs plu§ tmporlanit* tortu M fOrltlM du monde acfc tet> non i/unns clbres machine* s Jr'lAT. Vous les irouvert'Z en venie. ainsi que les pneus t-Uhainurts a air Michelin chei NKSQLAS CORDASCO, la ttue bonne-Foi. Les bicyclettes SVKLTE sont les ineiheures. — Febriquct parl f r.-n le Socit Mauulacturire d'Arme et Cycles de 5i • Eumnt rance ). oyal Caf Kn lace de la Ban |ue Nationale l'rrrritaire : Ann ciue IXXOCKXT Li nouvel lalilisseinenl se recoiiimand.' par un errie irprochable, des consommations de premier chtii situation privtl^gtV. l soir, musique attrayante dirige par des prolef. siinnels le Diana mente. Instillation parlai le. — prix modlra rl|>tieAy .X tf*5 1



PAGE 1

lilHECTFUH PPOPRILTAIRE IMtMMECB Clment Magloire tfOiS VLRxNA 1858 Hue Amrloain* ftUMfitiO ^Q CENTJJkU.1* cwje cor*Y 00 f RJCSN UNtOH 4 1124 Est-il quel ({lie chose qui I6V pitja i l'erreur qu un* unie qui lutt contre des ur juys que le temps a cotisa ClliS ? Quotidien 1LEPHOXE Piof42 Ume AM.NEE N 5112 PORT-AU-PRINCE ( HATI ) JEUDI 17 JANVIER 198* "^ La Moiil Cil; Bank Nous avons reu de la t N.dional Lity liant ta dernire Kevue du mois &e Uecembrs qui t si un *p.i\u central de la situation conomique, buaucire et connnerciale universelle. Dans cette tuoV, o toutes cea questions uivrr-cs sont traites avec comptence la iNaiional oity Bauk qui est une des institution biiauires des plus un portantes du monde, passe par le crible d'un jn^-inei.l si Itlilibque tous les piobieuies nneie8Sc.nl apciakimni ia vie conomique u<.3 Liais UnisSon commerce el son industrie, qui.dapie Us esp'lls pesHiuisle.S devait ut !alakui<.nl suUir le coati i'coup de celle infu* se du % aiairu el des pi ix qui a marqu cette peiiude d pre* guerre, uni et- prospics p ud uit Uavl 11 aoCUSSnl une augmentation le 'A %  vj %  SUT ItJ oueianous ue J-'J. L s nouvelles constructions entiepilse* uaut le Oui tic couuler ie vue iXisUtiil peUVeul eue estimes, t/tf|Mt1 les UoiiuetrS de ljiiAnTiitt.T, a une valeur de Deux iMiuiji as > l d miLin s ont Couiuoue uans une imfUp ni. sure k ia pi usj il ne il ail .n t s qui de tiuMtiitUi oiu/J IA1.CS uu laa* lie pueeuti.lt. Dans la question de la production Ut S llidijblilts leXIil'S elle f'tend a .es COUMUI rations loi l jqiiii ir natta ror la p iiurn.Aiou que la aausse du coUn a c DMA ciitt les labncanls, et signala le daiigr qu'a y aurait p-ui u de Un nanti de loi et r leurs noiea d'citai lieuio acl .ell e' leur conseille par contre de limiter It-uis lianaclioiis a l'coulement des stock qu'ils aVaienl eCiUiUUiesa des pi IX leduils. Dana celle qutsliou n agite de Ponts et Houles Quelques renseignements 1.— le premier travail visit nar le Ceneeil d'Blat t le pont d.ifer | Cheval. Ce pool cnn-islera ron achvement, dni troil'aVau du 75 pie.l IM.U i-, uisuit un loi I de 123 pied* de longueur sur une lar,-ur de 16 pi •!•. La culv au l Ou e de la r vir-: a et %  d-ji acho Vf Ml tfW va^JlVU la rduction des impts la National Cny bank appuie la retoime prpose par le .Ministre du Trsor a l'aide d laquelle aspret ii rduire de 32J Millions de Dollars le produit ue ces rQtef* Li laxo prleve sur l'entre dea spectacles publics, ks impts sur les telgraiiaiifs et ceux qui psent sur la leate pr.ve seraient les s uls vises dans celle mesure, ur les concilions commerciales de l'Europe Centrale la tievue de la National Ciiy li uik 001*lieiii des donne ns intressantes. Elle a.tribu ; les perturbations qui y S'visser.l la cration de nouvel es .> .lions sep .rel pur dis liontiies nouvelles et surtout [ ar des bai risfSS 00000031qutsl'our conjurer ce mal qui melia % %  ces E as elle recoiniuande I urganlaaUoc d un Eut U udEqr i"qui viendrait ilouuer aux p u, lis une p us largi loin ne de UU U^ ceunoiniqie dans leuia lapioiis lecipr^ques. Tous les probl ns q sont li dite s dans ctiie puulicaon suai appu>t-s ne la plulurge dutu ii.-iiiaiion ; c t si ainsi que s'occupml de eeiui de la lepar l.o.i, eu sn.spiic d<: I ei.quie lilciicu par 1 1 ns nul d'Keououae l'oiui que de Washington toaJee tau dernier par li Corporation I^A.N.M.* Ml qui Conclut que I A leiaag.e d lailneneli ui'.i uu inoiaioi luin il que ce pioOlae devrait avoir une .oluliou permettant a I Aile %  nagne de leloiuier sou syit.ae ineiintaiie, dlaUlir dis ci e.usa l 'trange! el patain de r.couquerir >a pokiliou dans le coin UM ce monui -l • Nous remercions la c National City iiank de sou gracieUI envoi auquel nous nous intressons Vivement. r*s le 10 \o 1913. Nom cupe^ons achev ce puni veis le 1er a.fi 1 i i.4 Tou .e f u.)ont l v |*# • les v.h-urj ruHi-iine. root di^po U bel pur l'.itll vein m J; ;e pont. • l'ONT DK L'VBTIB HIB -U po il crisi-te en 4 Irave4 de 75 •pie li cli icune f.ii a>.l mi l ital de il 10 IpieU de longueur sur 10 pU !• de luge. Le* 1ux cule aux c6la Nui I el Sud dU r.vire onl t acheve! el la pile S • %  n aaesi t aeliava. Le< travaux piOf •' ni r,i pi -me il a 1 h tare H lu l,o p ur 1 le.ix d nare< pi e*. CM C l-;- > t pile, sou! eu b lui ar n 1 el sod i>o i;e^ Sur d pil ers •* i b u-, L b;i e depue* de bton m -s ne if p ls a i de-* u lu pli l>n oint) 'e la r v o.# Il t l a lou or 60.' 00 po ir li >• OMI'U :ti >ii t^ ire p. il 11 • -l ooinani' le 10 Juivel'iM pur li o > i*Lci :|io i l,j i| -,i ) pi \n riuiii ) i d ia u \ri*\ u le l ••• t r 11 .x ai a ils le f m I I'I m oit c. a u :;* e 'H 1 &f J3 N i m pir i |i4 %  • •. il iri *ch v,j vra le l-tr u I li:. tt ijt'd o-: Un ;i ; : net ru.i e ilra .i> plu i| [ j !i • :| un I > i ; i -ar Li.ili t u i\i U8 vif Laicao bas el de Lascohulia vers llinrhe de telle tortc qu'uelutlitu.eiu il reste 5 kilorr.elrts uailavti uu ct Sud du n.orne de TtHiBkOode. bl le crait ud Uiliuuuel dtinuiide tal vole noua es* piou achever le Uavail veia ie 1er Axnl1924. hULla: UE Cl£LLAUERE : Celte route coatla itaoe a kilouiAlrts de la jonclioQ de Lidetiube<er celte roule vers le Ici Juillet h'Jl pourvu que les lu us acetsaires fcui.-nl eii po.iibie Ces deux roules sol CODsiruitei a l'aida de revte ment de gravier. 4.— Avec l'ulleeldlion do or 1 r., Oi'O aeluellementde uandee, tous ces travaux -ci oui eulici'auie'ul .elle.. part certains g.,i:i la ponts et u sera possible Je Vuyager eu nutoinubila de l'oit au Prii.ce a lliucue eu I uea reselda fort au Prince a 11 frondera en i Iji lieuie a u loipuiie q .c.o saisuu dti l'au..e. Not lecteurs doirent N rappi'er la uu.e q-it u ice i.-le trn phi loijjjlnquii. b JwavailJUla k-k G aieloupe n 4si app'e I l M: I//' BlJ icm l qil l'A aie.-nu Franju e Vttit 4'uccord i le ix Itwa utri Mi' £ it B'(J:12JU n'ai ije que. le ZJ u i-i et est le feu > %  %  pre Ut udre umt Yvtt BknCQ ui. ,\oUj jutrajoia de nofe confrre: Du Prix bien dcern Nous apprenons avec plaisir que M. Eue b oucuur.', aveugle d; guerre, prsident de U le eiulun des An* c.e is Cu.QOdltdnU uu ie irron lisseme il. professeur au lyce Larn t, vie al de neuf.ie.er d,i pr.x davi lier-. Ainsi qu il lsalle d une cu.irnum eitm i t. le l'.f.il-ut de l U. \. O. de Palis, l'Acaleinie Eraii^aii**, aprs un rapport lavorable de VI. Biieux, a tenu S lui.ore loul ip calrinenl l'aetiviU dploye par vl. L ie Ulone turl, le courage qu il a e i depuis sa blessure fii a ceptint s •. fonctions dans 1 enseignement public.. >os sincres flicitations, Par Cable Sahri. Hatienaa L'arlts e Goldinm nous ewoe ia/ipel sui> uni : dur D.iect.ur, Le uiom-'iit est v.nu de faire •neore uu appel pressant aux i-t tanteur> d s uliolOi qui sui eut : C.ieral Vil Lu m, G-niral .\i i gn^, dii us u" i • 1 1 .J Aie a I'. r rot, Qural ikf Jut uorency Ban[ i .ui.i, Giairai .J iio.u Lilorast CwistorfuyV'.llofi'os V ah UaSM Ji.as, poe PMJ rs r'iuberl, aaouu C) a OisSilN d'.luti e i F. au; %  pi os le ciju/.j.'ue nu u do Jqill -i, .v ai r t, cl eiio pj re, • .1 IV'fl-^'i i li i %  J ,iIl 11 1 11 ilari. iniid i %  J,• |ja 1 i.iii'.rei-s bi a u: )s ii m b i i u ii • %  UJilt il 'a' i I'I 'J OI.'M |ia i> c JU f JJf ai i pat i ii.uodJ.le Dien v j M, GJ-Jji.sN,arUj;j. Aouielles Eiiangres lmjtorlantes mosures prises parle (jouveiueiuent l'ranais PARIS— Des mesure nergiques pour uire l'ace la crise tiuaucieie mise par la b.u-se du fraoa uni t dfiiaots au citais d'une leuuioa du conseil de cub.uet, les plus Snaff giques prise par le go.neriiemsol de M. l'oincare depuis qu'il e.-l aU pouvoir. Parmi ces in.sjres ou c le une auguienl uou de p >ur cent sur luu Us luipoie. ine.u.c qui t-iiucra uuiueJidleuiaui eu vigueur, suppre* MO.I du bu lg"l des UepellStS leeoU viables, buJ^el iquillUN par les •uuitaea reoavoii ue lAiieuiagu, m t.= u jeaqu'a preseu', u'uui e a c .IUJ.LU SH t^ue pj. des ciu,.i'uuu inieieui, UI iHTcS Je r pieuu se vc.eeji rc c ux q i no paUBl pal les uu ju s, ruoii >u iaapoi ume a e daaausee pubiiquee, ie.uie a uue Ut e m e UN u .oui projet aclue.* I rnaol JU.HI. la nluicaiiou du faii.e. i et Ueiu.uddnl Uts depru le* adi .i.ine Us, poufsui e nup u \uUle a. .-petuUuuis de la uouise. A io.in.ti e-i dcida utn.eda II i a ne iiuude ce* oieaurea p.r ie p rliiueui uue quesuuu uecuuiisuua 1 lis ..i ucuia petU ...elie.neui 4 la ell tu ie JeUli el U ui.aU-ian Ui.cus .u.i cl U .olluCatiuu I.UUOJI* Us. le gouvernement cmple sur une eu^ ..ii l .iio.i de t iu.u>ards u.us ie.rwvasMJa et sur uua reduc ion de dpenses Ue J imi.iaid* pal' les UIO suies euuucees. M. Ue Ciste y ne a iiii,i.ii,ie que le goaverueiueut a. ut 1 iule tio.i ae p f aee q ief a la cliauiLiia acs -pates ui pi'ograuiue Ui u po.:. Coo^jd M. Uicotte, U tiul dd ,'AUOJ, .. iUtiiUi a'.uierpe tei ie g u.ernail sur la BslualiiM du cUi g 1; .uni su* piid lt ui..utii a al c la J rudi quiui iesp.upu.1 lu.ii UJ g J JVCI ue.u :ui er ut pr heuiees, >1. L.euue lusisla pour la dis us IOU uuu.ii. ld mai 4. O* L.isl.ne li, Ue ia oiiose une quea l.ua ae couiiuiee. na clidiuurd ap piuu.d le unuire par Jio vu.x cuu t e tes, l'ai un lus mesuies d'conomie que eoiSpte p.ci Ud ie g>uu. ue.uei.i, ld in i sue Ue> liii.iuces a diii.onc %  q i u ii..u pie a ippltlfl i le IUHU poic ele Mil iiSel o-i et a leslluer cul le laoi ic.ti ua d li.Uoa.iitpuvee lu lia i u el.basai. I p.ut elle uao la xe s i le< liumellkS. La bourse du co uuurce s adopt dellie Ules d les.IICl.uU SU IdlsUU de l'elal u;. tux du iu.eue Uea ituugf' pour vner ue louiuir une basa o Quelle la lidue r.ipue du pnx d s de iice au.ue.ilai.e les e ..es U. t> e el laru..e Opra i.< i: ti c i i lOgei oui cie i.iieivl.leex-pl ,i-ui' t-u.urai* auUiieu.. Lui ve.-tiird lu uu JV Jeu parlewoul dijuia UO >i).t l Le IOI jeorg' a ouvert le n ... e ai i'a Uinaui par ia uanire au Ui e ui • Se t. nt uu lue.uoies U s de a i ua.-.jicSua que.uu ua sa ,u ce qu laraul U .a.....idre dal U*iii ie re^idj ursi ie ie roi U suiu i-. aueaura ua ux u. ire a tait Uea .wuj.oe uiravw •Us' M r**oa av. pays d'appreiiver le projet de loi sur le larif el a admis I abandon de ce lui ci par |p gouvernement. L'ana y se du distiours te ml.le, suivant les ex pris, tre mi cil. rt nublil en vue d'enrayer les progrs du parti du travail qui doit ussumer le pouvoir pioeliain-inenl. L'negriude parle du ui-cour, n pori sur Ifs m .ore-i que le gouv i nemeiil Baldwin compte prsenter dans ld but d 'aini'lii-ir le< COddi lions OQtrirea au <-is o il (paierait au pouvoir. Le discoure constitue une dea lis'es les p'us compltes de mesures favornb es aux ouvriers que le .1-courdu roi hit j imais coule uuas 11 srail diificile au farti ta vallliste I adopter dea mesuras plus favorables u,u.: celles l Les plao* p>$s co iipieiiu nt des projets d' inelioratiui. des c indilioas industriel les des aueSPM d fin,ces S remdi r laciise du lufemeol pirmi iea fa milles ouvrires et au chmage aioti que l'amlioration des pensions pour la vieillesse. Plu^ieuia iuam Italalioaada ebdmaura M mirent eu marche vers les btiBMOta du parle meut peu iivaul l'ai i noe du roi et de ai eiite. Li police monte rus s.t di peisec le. rasuunbl ineiiis et aucun troubla ne s.; produisit. En puli travailliste, auj'aiiement a d eu.' sa lulevar la uaetioo de cm lu ne; unle iii.nuirc baldxin au cours des di-eussions relatives & la rponse du liscouisdu tr.ie. M. Mucdonald a prononc la chambre des communes un discour remiiq tabli: %  d ciaiaut eu laveur il une |ih ipia qui i tablirait l'ai Il leuca do U lir.ui le Urelague eu Kurojo en faveur de la paix, de l'ordre. Monsieur L'oyd Georjra a decli.' que les Domiuions ua viu.t jamais ulurm que le g >u v r ie n lot n'avait au un droit d'as treia 1rs la parle neut a une ligne de c m lutta quelconque pas plus que la Ciiifieue iiipnale n'ava I celui d'dsirein. ire les l unifiions. Il a cri ti ju-i i al uai m lelta d m* tu diaoottra du io u q ie la question des boi I0M al.: moques e.i Amrique tait tnbre i.se. MBal.iwin s'est ille.n du coutre les accusatlOOS de M. \|. : don tt l disant qu la dcision dj peup e lavait em Jch '• %  d'uielu'u dus le liscoUN tlu roi des projeta pour ren'liirau ebdceagi o.nin il aurait pa le l'ane si le peupla I d av .il eo i •••! vc s i i .uli i.'ice. I. i ajo i te que le gouverne e d av.ut lut de sou mieux eu dehors de ces propo^i lions. La chute du liane belge.Le ijouvern^nii'iil lait un apjiil au pouje bdo.i.i-.ti -La 'lute du franc lil'u i/'t ua ia us io .a au soa'. .v|. lue mis, 1er mini-ire t minis t'e des tlu.tu et, a lut l'Historique de U ba Ml BCluaJIe, le l'unit m > u-taire b..ge ; I u d... I u I (j • il tait sur le pu.ul du pie->-n:,r de nou vel.es loli ut s.,a p •eaioie p ur VSnlr en aile au goi Vdru.'.naai aan ai U Lia. Le prdLut dj li Heicliba il su rendra i Paris PA.HS— Le eu.ll.l; ddd exp^lU U iui vl -eb.cti. praideoi de la ilnotisbiik el co uiUis-an'e de la miiuna a Vdmr i n mai. le, mut l'ail. 1*4 vOlt iM* iaiaf(ji|JC :^


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06121
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, January 17, 1924
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06121

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
lilHECTFUH PPOPRILTAIRE
IMtMMECB
Clment Magloire
tfOiS VLRxNA
1858 Hue Amrloain*
ftUMfitiO ^Q CENTJJkU.1*
cwje cor*Y
00 f rjCSN UNtOH
4 1124
Est-il quel ({lie chose qui I6V
pitja i l'erreur qu un*
unie qui lutt contre des ur
juys que le temps a cotisa
ClliS ?
Quotidien
1LEPHOXE Piof42
Ume AM.NEE N 5112
PORT-AU-PRINCE ( HATI )
JEUDI 17 JANVIER 198* "^
La Moiil Cil; Bank
Nous avons reu de la t N.dio-
nal Lity liant ta dernire Kevue
du mois &e Uecembrs qui t si un
*p.i\u central de la situation co-
nomique, buaucire et connner-
ciale universelle.
Dans cette tuoV, o toutes cea
questions uivrr-cs sont traites
avec comptence la iNaiional
oity Bauk qui est une des insti-
tution biiauires des plus un
portantes du monde, passe par le
crible d'un jn^-inei.l si Itlilibque
tous les piobieuies nneie8Sc.nl
apciakimni ia vie conomique
u<.3 Liais Unis-
Son commerce el son industrie,
qui.dapie Us esp'lls pesHiuisle.S
devait ut !alakui<.nl suUir le coa-
ti i'coup de celle infu* se du ?a-
iairu el des pi ix qui a marqu
cette peiiude d pre* guerre, uni
et- prospics p ud uit Uavl 11 ao-
CUSSnl une augmentation le
'A vj SUT ItJ oueianous ue J-'J.
L s nouvelles constructions en-
tiepilse* uaut le Oui tic couuler
ie vue iXisUtiil peUVeul eue esti-
mes, t/tf|Mt1 les UoiiuetrS de
ljiiAnTiitt.T, a une valeur de
Deux iMiuiji as > l d mi- Lin s ont
Couiuoue uans une imfUp ni. sure
k ia pi usj il ne il ail .n t s qui de
tiuMtiitUi oiu/J ia1.cs uu laa*
lie pueeuti.lt.
Dans la question de la produc-
tion Ut S llidijblilts leXIil'S elle
f'tend a .es coumUi rations loi l
jqiiii ir natta ror la p iiurn.Aiou
que la aausse du coUn a c DMA
ciitt les labncanls, et signala le
daiigr qu'a y aurait p-ui u de
Un nanti de loi et r leurs noiea d'-
citai lieuio acl .ell e' leur
conseille par contre de limiter
It-uis lianaclioiis a l'coulement
des stock qu'ils aVaienl eCiUiUU-
iesa des piIX leduils.
Dana celle qutsliou n agite de
Ponts et
Houles
Quelques renseignements
1. le premier travail visit nar
le Ceneeil d'Blat t le pont d.ifer
| Cheval. Ce pool cnn-islera ron
achvement, dni troi- l'aVau du 75
pie.l Im.u i-, uisuit un loi I de
123 pied* de longueur sur une lar-
,-ur de 16 pi !. La culv au l
Ou e de la r vir-: a et d-ji acho
Vf c6l Bst /t'" naol achev-e Lan Ira
ftui ' ce miment e peuren ni
lapida nenl-ji U premire pila dins
J 'r:vilC
2, U'- cule t le. il.* oit
n laeVM ar n al I- p ni ui nom
t' fabri ma aeo I-a baie cra notes
t le Ui ii{l eu f-r.
), i,i p'i ii a l; cumn:'1 la
1 Ju 'tel IVJ I rHiur 11 euadr.iotio I
du de, "1 '-* r '' ' '1 i m erie ;
-pus Isa Iravmx a-lu'l* i fmnles
po^f.M ltJ.Ws4l.ra.> Ml tfW va^JlVU
la rduction des impts la Na-
tional Cny bank appuie la re-
toime prpose par le .Ministre du
Trsor a l'aide d laquelle aspre-
t ii rduire de 32J Millions de
Dollars le produit ue ces rQtef*
Li laxo prleve sur l'entre dea
spectacles publics, ks impts sur
les telgraiiaiifs et ceux qui p-
sent sur la leate pr.ve seraient
les s uls vises dans celle mesure,
ur les concilions commercia-
les de l'Europe Centrale la tievue
de la National Ciiy li uik 001*-
lieiii des donne ns intressan-
tes. Elle a.tribu ; les perturbations
qui y S'visser.l la cration de
nouvel es .> .lions sep .rel pur
dis liontiies nouvelles et sur-
tout [ ar des bai risfSS 00000031-
quts-
l'our conjurer ce mal qui me-
lia ces E as elle recoiniuande
I urganlaaUoc d un Eut U udEq-
r i"- qui viendrait ilouuer aux
p u, lis une p us largi loin ne de
UU U^ ceunoiniqie dans leuia
lapioiis lecipr^ques.
Tous les probl ns q sont
li dite s dans ctiie puulicaon
suai appu>t-s ne la plu- lurge du-
tu ii.-iiiaiion ; c t si ainsi que s'oc-
cupml de eeiui de la lepar l.o.i,
eu sn.spiic d<: I ei.quie lilciicu
par 11ns nul d'Keououae l'oiui
que de Washington toaJee tau
dernier par li Corporation i^a.n.m.*
Ml qui Conclut que IA leiaag.e
d lailneneli ui'.i uu inoiaioi luin
il que ce pioOlae devrait avoir
une .oluliou permettant a I Aile
nagne de leloiuier sou syit.ae
ineiintaiie, dlaUlir dis ci e.usa
l'trange! el patain de r.couque-
rir >a pokiliou dans le coinum ce
monui -l
Nous remercions la c National
City iiank de sou gracieUI en-
voi auquel nous nous intressons
Vivement.
r*s le 10 \o 1913. Nom cupe^ons
achev ce puni veis le 1er a.fi 1
ii.4 Tou .e f u.)- ont l v |*#
les v.h-urj ruHi-iine. root di^po
U bel pur l'.itll vein m J; ;e pont.
l'ONT DK L'VBTIB HIB -U
po il crisi-te en 4 Irave4 de 75
pie li cli icune f.ii a>.l mi l ital de il 10
IpieU de longueur sur 10 pU ! de
luge. Le* 1- ux cule aux c6la
Nui I el Sud d- U r.vire onl t
acheve! el la pile S ! n aaesi t
aeliava. Le< travaux piOf ' ni r,i
pi -me il a 1 h tare h lu l,o p ur 1
le.ix d nare< pi e*. Cm c l-;- > t
pile, sou! eu b lui ar n1 el sod i>o
i;e^ Sur d pil ers * i b u-, L b;i e
de- pue* de bton m -s ne if p ls
a i de-* u lu pli l>n oint) 'e la
r v o.# Il t l a lou or 60.' 00
po ir li > omI'U :ti >ii t^ ire p. il 11
-l ooinani' le 10 Juive- l'iM
pur li o > i*Lci :|io i l,j i| -,i ) pi \n
riuiii ) i d ia u \ri*\ u le l t r -
11 .x ai a ils le f m I i'i m oit
c. a u :;* e 'h-- 1 ? J3 N i m
pir i |i4 . il iri *ch v,j vra
le l-tr u I li:.
tt ijt'd o-: Un ;i ; : net
ru.i e ilra .i> plu i| [ j !i :|
un I > i ; i -ar Li.ili t u i\i dd a) K'1" U) rei. <.e* trvi.xoot
lia vitft.t du tiui>U8 vif Laicao
bas el de Lascohulia vers llinrhe de
telle tortc qu'uelutlitu.eiu il reste 5
kilorr.elrts uailavti uu ct Sud du
n.orne de TtHiBkOode. bl le crait ud
Uiliuuuel dtinuiide tal vole noua es*
piou achever le Uavail veia ie 1er
Axnl1924.
hULla: UE ClLLAUERE : Celte
route coatla itaoe a kilouiAlrts de
la jonclioQ de Lidetiube< vers la Iruuuie. Les travaux oui
t counneui* le 18 Mu iJii el eo
ee iiiomeiit u Q a eie CoUsiruU la
kiioiuire?. Nuits esprons nc!ic>er
celte roule vers le Ici Juillet h'Jl
pourvu que les lu us acetsaires
fcui.-nl eii po.iibie Ces deux roules
sol CODsiruitei a l'aida de revte
ment de gravier.
4. Avec l'ulleeldlion do or 1 r.,
Oi'O aeluellementde uandee, tous ces
travaux -ci oui eulici'auie'ul .elle..
part certains g.,i:i la ponts et u sera
possible Je Vuyager eu nutoinubila
de l'oit au Prii.ce a lliucue eu I uea
reselda fort au Prince a 11 frondera
en i Iji lieuie a u loipuiie q .c.o
saisuu dti l'au..e.
Not lecteurs doirent N rappi'er
la uu.e q-it u liii^s M'htmur iiti B n -a, t
qui, oveujU Ui ji #re, avuU s < n
aotc a icet ia Lt':j>ice i.-le trn phi
loijjjlnquii.
b JwavailJUla k-k G aie-
loupe n 4si app'e I l M: I//' BlJ i-
cm l qil l'A aie.-nu Franju e
Vttit 4'uccord i le ix Itwa utri
Mi' it B'(J:12ju n'ai ije que. le
ZJ u i-i et est le feu > pre Ut udre
umt Yvtt BknCQ ui.
,\oUj jutrajoia de nofe con-
frre:
Du Prix bien dcern
Nous apprenons avec plaisir que
M. Eue b oucuur.', aveugle d; guerre,
prsident de U le eiulun des An*
c.e is Cu.QOdltdnU uu ie irron lisse-
me il. professeur au lyce Larn t,
vie al de neuf.ie.er d,i pr.x davi lier-.
Ainsi qu il lsalle d une cu.irnum
eitm i t. le l'.f.il-ut de l U. \.
O. de Palis, l'Acaleinie Eraii^aii**,
aprs un rapport lavorable de VI.
Biieux, a tenu S lui.ore loul ip
calrinenl l'aetiviU dploye par vl.
L ie Ulone turl, le courage qu il a e i
depuis sa blessure fii a ceptint s .
fonctions dans 1 enseignement pu-
blic..
>os sincres flicitations,
Par Cable
Sahri. Hatienaa
L'arlts e Goldinm nous ewoe
ia/ipel sui> uni :
dur D.iect.ur,
Le uiom-'iit est v.nu de faire
neore uu appel pressant aux i-t
tanteur> d s uliolOi qui sui eut :
C.ieral Vil Lu m, G-niral .\i i
gn^, dii us u" i 11 .J Aie a I'. r
rot, Qural ikf Jut uorency Ban-
[i.ui.i, Giairai .J iio.u Lilorast
CwistorfuyV'.llofi'os V ah
UaSM Ji.as, poe Pmj rs r'iu-
berl, aaouu C) a OisSilN d'.luti
e i F. au; - pi os le ciju/.j.'ue nu u
do Jqill -i, .v a- i r t, cl eiio pj
re, .1 IV'fl-^'i i li i J ii j i'i iru il i:rj i'jv; >,i-
Il 11 1 11 ilari. iniid i j,- |ja
1 i.iii'.rei-s bi a u: )s i- i m
b i i u ii UJilt il 'a' i i'i 'J
Oi.'m |ia i> c ju f JJf ai i pat i
ii.uodJ.le
Dien v j m,
GJ-Jji.sN,arUj;j.
Aouielles Eiiangres
lmjtorlantes mosures prises
parle (jouveiueiuent l'ran-
ais
PARIS Des mesure nergiques
pour uire l'ace la crise tiuaucieie
mise par la b.u-se du fraoa uni
t dfiiaots au citais d'une leuuioa
du conseil de cub.uet, les plus Snaff
giques prise par le go.neriiemsol
de M. l'oincare depuis qu'il e.-l aU
pouvoir. Parmi ces in.sjres ou c le
une auguienl uou de p >ur cent sur
luu Us luipoie. ine.u.c qui t-iiucra
uuiueJidleuiaui eu vigueur, suppre*
mo.i du bu lg"l des UepellStS leeoU
viables, buJ^el iquillUN par les
uuitaea reoavoii ue lAiieuiagu-,
m t.= u jeaqu'a preseu', u'uui e a
c .iUj.lu Sh t^ue pj. des ciu,.i'uuu
inieieui, UI iHTcS Je r pieuu se
vc.eeji rc c ux q i no paUBl pal
les uu ju s, ruoii >u iaapoi ume a e
daaausee pubiiquee, ie.uie a uue
Ut e m e UN u .oui projet aclue.*
I rnaol ju.hi. la nluicaiiou du
faii.- e. i et Ueiu.uddnl Uts depru
le* adi .i.ine Us, poufsui e nup u
\uUle a. .-petuUuuis de la uouise.
A io.in.ti e-i dcida utn.eda
II i a ne iiuude ce* oieaurea p.r ie
p rliiueui uue quesuuu uecuuiisuua
1 lis ..i ucuia petU ...elie.neui 4
la ell tu ie JeUli el U ui.aU-ian
Ui.cus .u.i cl U .olluCatiuu i.uuoJi*
Us.
le gouvernement cmple sur une
eu^ ..ii l .iio.i de t iu.u>ards u.us
ie.- rwvasMJa et sur uua reduc ion de
dpenses Ue J imi.iaid* pal' les UIO
suies euuucees. M. Ue Ciste y ne a
iiii,i.ii,ie que le goaverueiueut a. ut
1 iule tio.i ae pfaeeqief a la cliaui-
Liia acs -pates ui pi'ograuiue Ui u
po.:. Coo^jd M. Uicotte, U tiul
dd ,'Auoj, .. iUtiiUi a'.uierpe tei ie
g u.ern- a- il sur la BslualiiM du
cUi g 1; .uni su* piid lt ui..utii
a al c la J rudi quiui iesp.upu.1
lu.ii Uj g j jvci ue.u :ui er ut pr
heuiees, >1. L.euue lusisla pour la
dis us iou uuu.ii.ld mai 4. O*
L.isl.ne li, Ue ia oiiose une quea
l.ua ae couiiuiee. na clidiuurd ap
piuu.d le unuire par Jio vu.x cuu
t e tes,
l'ai un lus mesuies d'conomie que
eoiSpte p.ci Ud ie g>uu. ue.uei.i, ld
in i sue Ue> liii.iuces a diii.onc
q i u ii..u pie a ippltlfl i le iuhu
poic ele Mil iiSel o-i et a leslluer cul
le laoi ic.ti ua d li.Uoa.iit- puvee
lu lia i u el.basai. I p.ut elle uao la
xe s i le< liumellkS.
La bourse du co uuurce s adopt
de- llie Ules d les.IICl.uU SU IdlsUU
de l'elal u;. tux du iu.eue Uea
ituugf' pour vner ue louiuir une
basa o Quelle la lidue r.ipue du
pnx d s de iice au.ue.ilai.e les
e ..es U. t> e el laru..- e iliijue jOU in.S iK(l a licite olu
uu il L iu.1'neue cuiap.r
e ii.i l'je.il o.vert qae lli-onpje
Uie.ii i-a | "i uuure ue kUC.e olil
c nia Se | ri ai .is lO le .e> Opra
i.< i: ti c i i lOgei oui cie i.iieivl.-
leex-pl ,i-ui' t-u.urai* auUiieu..
Lui ve.-tiird lu uujvJeu
parlewoul dijuia
UO >i).t l Le ioi jeorg' a ouvert le
n ... e ai i'a Uinaui par ia uanire au
Ui e ui Se t. nt uu lue.uoies U s
de a i ua.-.jicS- ua que.uu ua sa
,u ce qu laraul U .a.....idre dal
U*iii ie re^idj ursi ie ie roi U
suiu i-. aueaura ua ux u. ire a tait
Uea .wuj.oe uiravw Us' M r**oa av.
pays d'appreiiver le projet de loi sur
le larif el a admis I abandon de ce
lui ci par |p gouvernement. L'ana y
se du distiours te ml.le, suivant les ex
pris, tre mi cil. rt nublil en vue
d'enrayer les progrs du parti du
travail qui doit ussumer le pouvoir
pioeliain-inenl.
L'negriude parle du ui-cour, n
pori sur Ifs m .ore-i que le gouv i
nemeiil Baldwin compte prsenter
dans ld but d'aini'lii-ir le< COddi
lions OQtrirea au <-is o il (paierait
au pouvoir. Le discoure constitue
une dea lis'es les p'us compltes de
mesures favornb es aux ouvriers que
le .1-cour- du roi hit j imais coule
uuas 11 srail diificile au farti ta
vallliste I adopter dea mesuras plus
favorables u,u.: celles l Les plao*
p>$s co iipieiiu nt des projets d'
inelioratiui. des c indilioas industriel
les des aueSPM d fin,ces S remdi r
laciise du lufemeol pirmi iea fa
milles ouvrires et au chmage aioti
que l'amlioration des pensions
pour la vieillesse. Plu^ieuia iuam
Italalioaada ebdmaura m mirent eu
marche vers les btiBMOta du parle
meut peu iivaul l'ai i noe du roi et
de ai eiite. Li police monte rus
s.t di peisec le. rasuunbl ineiiis
et aucun troubla ne s.; produisit. En
puli travailliste, auj'aiiement a d
eu.' sa lulevar la uaetioo de cm
lu ne; un- le iii.nuirc baldxin au
cours des di-eussions relatives & la
rponse du liscouisdu tr.ie.
M. Mucdonald a prononc la
chambre des communes un discour
remiiq tabli: d ciaiaut eu laveur
il une |ih!ipia qui i tablirait l'ai
Il leuca do U lir.ui le Urelague eu
Kurojo en faveur de la paix, de
l'ordre. Monsieur L'oyd Georjra
a decli.' que les Domiuions ua
viu.t jamais ulurm que le g >u
v r ie n lot n'avait au un droit d'as
treia 1rs la parle neut a une ligne de
c m lutta quelconque pas plus que la
Ciiifieue iiipnale n'ava I celui
d'dsirein. ire les l'unifiions. Il a cri
ti ju-i i al uai m lelta d m* tu diaoottra
du io u q ie la question des boi
I0M al.: moques e.i Amrique tait
tnbre i.se. M- Bal.iwin s'est ille.n
du coutre les accusatlOOS de M. \|. :
don tt l disant qu la dcision dj
peup e lavait em Jch ' d'uielu'u
dus le liscoUN tlu roi des projeta
pour ren'liirau ebdceagi o.nin
il aurait pa le l'ane si le peupla I d
av .il eo i ! vc s i i .uli i.'ice. I. i ajo i
te que le gouverne e d av.ut lut de
sou mieux eu dehors de ces propo^i
lions.
La chute du liane belge.-
Le ijouvern^nii'iil lait un
apjiil au pouje
bdo.i.i-.ti -La 'lute du franc
lil'u i/'t ua ia us io .a au soa'.
.v|. lue mis, 1er mini-ire t minis
t'e des tlu.tu et, a lut l'Historique
de U ba Ml BCluaJIe, le l'unit m >
u-taire b..ge ; I u d... I uI (j il tait
sur le pu.ul du pie->-n:,r de nou
vel.es loli eut d t ,.) aaa el a l'ait appel au peu
pie Lu d nan la.il ae : air j t >ut s.,a
p eaioie p ur VSnlr en aile au goi
Vdru.'.naai aan ai U Lia.
Le prdLut dj li Heicli-
ba il su rendra i Paris
Pa.HS Le eu.ll.l; ddd exp^lU U
iui vl -eb.cti. praideoi de la
ilnotisbiik el co uiUis-an'e de la
miiuna a Vdmr i n mai.le,mut
l'ail. 1*4 vOlt iM* iaiaf(ji|JC
:^


fE MATO
V. Frhaeb sur In *-iti>f|on arlnella
n AU*magne e>l loi drrrnnder dea
FUfrjr'al'ona fur 1rs BTMures qui
pou i raie r.! pr*" PppliquM lepi.le
_- parmi pour in <" if 'ft la .n'eur du
'.Mraik r! In itabOiter. M Pcinrar
; naprim* le J/>ir 'e rt neonirar par
. ,irnflli trrpl 'ri i\prrfs> t il If '"
- vile Adirr i le .7 Jniernn mini se
^ytv dis hfla:rcs trangers.
7p.:veiI(S drvfrces
p\Ri- lP I- po n drida corn al! e lea araoeialone did'Val
ne* et fia connatre pri'chtinuTiei't
*< intentions gouvernement Iran
JL'*- -.
^l*ART* le revenu dr* mp'*
frirc-i* '<"" (I'^pii hrr < '< vr- A 2
tjp.il larda 272 million* de 17a net' e
r< pi> r< nr rr'lp ri n M hil're A
21 milliard* 850 mi looi < qui don
ne un ra van n m parieur a 3 milliard
n r, ni de I0*. Lrt 'nxrs -'! NI
rhiffre d'anaiiea ont donn '.\ mil
)imdi IK million* d'o augmenta
lion As M p I eut la revenu
de l2 el de 08 p>ur cent sur le re
venu de 1921.
louveau tremblement Jj
terre un Japon
TOKIO- U irenb'emenl de tr
re a serou T> kio et e envie n
nier malin ; le rhoc quoique p-e
que ani violent que relui du 1er
septembre a dur q ie pe" de letopa.
Tontes les voi < lerres entre lli-
ratsi'ka et Chigaeaki ont t rom
pues, les oonmunienlioni entra To
kio el Kobe ont l ii terrnmpiies.le
train de Kobe a l lorr de stopper
a Ko/u eaou dei rlgdls . la fuie.
On r*lime qn O i ernnnes onl el I
tue Tokh, Yokohama al daaa
les rgion* aVisiniintes ; on nen.n
nait pa? le nombre de bles* : on
ne pense pa* qu'il y ait de* victimes
parmi les trangers.
Le ijonveriit'menl grec re-
connu par la Grande Bie-
tajine et lu Yougoslavie
ATHENKS La Grande Br tagie
ai la Yougoslavie ont leconuu I gou
vernement grec ; on estime que cet
aria indique que to Jt dai ger de
daapprobttioo trangre 1 gird
du gouvernement ait pa .
La situation au M \i | i a
WASHINGTON- Le blor-at da
Tampico par le fores rvotjli Minai
re< de llueila a t il* le dpar'e
m.ntdrV'i k noliflar M. Ce La
Huerla pais-mnelkment que le ron
mat ce am'T chiii de Tampico n'tait
ujet aucune ica'riclion dans ses
opration l^g.lim s.O'i apprend en
mme temu* que d> i reprsen a
tiens ont t iules au gouvt-rud
ment d")i)rrg.n pour protger le*
as* riations garantie par la villa da
Mmim.
Les cours
t '1 Janvier
JAUI Dollar 1135
Livre bi,90
Copie

NEW YUIIKDollar 131
Livra 8.613
Paul Sals
AVOCAT
ReconTreneots. Coiierciiox,
aiiircs i i'irjfljer.
Corresponaanta a Washlng
ton, New-York, Berlin,
Turin l.oiidro l*ari.
lfe liite Itmir J>/7, ort-nu-l r%r.C4
Tlphon 597
line
Punailia Rail m).-ni
Sleaioehio
Bureau le l'AMi I g'nral
Port un Prince, la lu J m vie. 1921
BUUBTI.N \o. 3(M
Ltt/l lltri'-ril W.i) li)t,M
est attendu A Part atiPfincM v-
n'ni le iiew York lirect 'un ii 21
Janvier 1 r44**jc:
17 < Sacs il.' LettrM
llJ P.issagtrs
t repartira dan l'apKs-mi.ii lu
mvie jour peur Ciislobal, .anal
Zui.e direct.
Q B. THOWOY,
^jji-at OtraJ
Lbart* E :! t rralen.it j
RMJBIjm D'JAITI
\i;jourd'h :i Dimaneher triime
joiT ''n raoia ita I mviaf n. I neuf
ienl vi :l quatre, an lline del'lu
gVpaHdai r heures du matin.
Vi .i i rini| ii- H rau. Iioyen du
Tribnnil elir-l slun > d- Pu't au-
Priirr, Thimelbe Parti. Comaaia-
sni'O du (i uni ri'Pii enl t Knb:u- Di
i. ilc Pma Inapi-rleni de <*i-ll< rirrrn ( i'<\ o, Cr^sileol et
V i il i. i'ii Ri ni n S| ti lai dV pa
rersriPf 11 Intdi pai I ri < le .11 de
la loi l< rli raie <"u 4 Arftt mil neuf
reiil li> iiuf. i" us fomrrr lnnie
mi ml lu Tliblinal de Prn icic
|n>laie* i* r# reaeofi a IVflM le
>l, ii r- i leseonlestaliooa ralalivet
a> > I rlnn* il a i'oi s-eiller ComiDJ
n*! el nrfil des nla en .onfnrmil des
arijel'S 58a *'i le la loi am-cllaV,
Au ii jel de* lection* Cn nmimu
le de Port ai l'iince, il y a ru une
ror.ipttatwin avant ls lections, t'es
i-un estalions ni donr lieu une
c 'ni acre du. Joe; I un l'ierip de
reT ihun il, laquellenrdo m incecom
po-leau diap -"lil l'annulaliun d-s
b illeiius da v fe-i obtanaa par VA
mon I M ing ' 'i ann t". ina*il. Celle
or lonnance a ^l fr.ipne d'Vppel et
c ' App I a t s nvi d'une demand-'
en dr>'n--.e I i-xi'cuter.
En attendent ce* d isinns in
tervenii sur l'A pp* I inrerj l, des bu
leaux de vole a Port au l'rinje, les
une oi.I ri; ii le* \iles pour Manst-
pi* en fuisaol m< ntion de la dewioo
du J.'B" Pierie. Ih nulles ont annu
l les di's bullelii s el les onl annexs
aux proea verbaux.
VU- ii'lu qie l'oidonnance du Juge
Pierre eal aaeulnira par proviaiun
aux larme* de l'article 707 Code l'io
ce lure .iv le.
qu>- L dmnnde en d*f use il exru-
ler a l r,ielie par le Tribunal d'Ap
pel de I* rt a Priaea, que l'Appel
n'el donc rais aiiapenail dans l'es-
pre ; que par c >n*q enl 11 ans due
onl innai ce d il sorbr -ou p|in et
enlier ell-1 aucune deiaion en ap,>-1
ne 'aynl ancore infirne,
Q e un surp u< de hilre cnnaid
rat>le des v le* nbl*'ius par le grou-
pa luli< ^1 la m t un cart i
rml entra lut et e*>lad d- Mango-
ne-, que mena i 4 l'auo >ntie de
loi liiin m o lu J.ir ou f is.it en-
trer en lum de enrfl 'le. |* toI s
obtanna pu la grou'pa viHogms ce
la nt cli'ii^-iHi >n riante r-'ii'ltt
dlinilit da cnliii au pr lit du grju
pe Luder* M i*e,
Qjl' nli i '..m e i ne Bureau la
la 2tVne s cliun, le* laui buieaux de
la Jme t>ae'ian, If i a bureau da
la ii'une MCtioa, I- ime bureau le
la 5m" sec ion, et uaus les deux bu
reaux de la 6'mne HCtion de vo'e(
lea bulLiii-ayant cnmpoit I ioiu
de liiid-ia loi>o et su i Conseil, Ku
gfna Jeanly el "n Conseil. Vla"gi-
n* et sou l'otisi il. ne peuvent coinp
1er que pur laa cuuiidaU no nuit
tiv.inenl I* ano ( ail. 27 loi tlec-
10 al- )
Qu dan>rcrlaips I inrai s.'e *o'r,
|. ballelius euiapur -m le n m- da
F. b. Clliin, I' 11 ilriilM. K ii
l'sir. N. (ii u* e i n DOM -na e is
et vole* a Vietor Caufia, 5 i a P:erra
Paulcumne d^uls, pou- I faut de
dclaration di eaedidalttfa (an. 47
loi. lactorile)
Avon procd au reaana< ment qui
a donn le rsultat suivant :
1. I uders Moiae 1986
* Caui* l)<> lant 8Mg
3. tlnrles Mme m h'8
4. \u-ll-l;: Cadat 8'ig
5. Il raliii* I. \i nlure Mfs
6 l'.rne-i Chant | ana Rfg
7. Idelb'il Douga BAI
8. Ilorede II 8^7
. Iclio vM|. lu n.be (iH
10, I aurore Qeraaia 8'~
11 I ll.fi> .....: V !.*,. t b" 7
IS Vutor Boaai 88
13 K i>' Augu-lin f'.uj
t . Clnisiiu i ouoii ^ 7
15. Vie or asaafaol ^,JT
I. J. Rng. J^anlv
t. Auto a* Il mil
3. i r Mari " r
4. Juattu M i
I. tio cel lum
6 r I- Preaaoir
7 J. Ja> on
8. Laa baara
\t l'r i o>i 8 joura
ILDrrlrM.n 411
12. Vc'rr Gnesl 13. E. Pratoa ait
14 lier don n CI-Tae 414
15. Pomii ique lii| po'y'e 4'4
4. RI nm I Mmgm 1.31
i Vlei M -1*0-1 n H
'.i Henri liuuzier ti^'l
a L^lio l.i'uigs-tiat "' >
:>. ibal Thaard 8^3
6. Lon Uleau f'1
7. Joseph t'errira 600
h. ei>^t-rde P urraaa Bw3
. Antoine Kimpol 0'l
10. Andr Viaai 61
11. U. CvAque 1,02
t*. i ii is iao B rlan 1 803
I i. Kle*e tons.i.i,> 603
I4. J.an Mary Mnlsa 65*1
13. Michel Dea .voir 301
P
II.
Fu consquence le* eiloy'Df Lu-
dr* Moi-e, Caluj Hantant. < hurlea
Moreau, Avaoailn '"-del, lloialuis
Laveutiire, Krneal ChampaDa, Idal-
b-rl Doug, llor II Ha- il. Lfo
Malabran ! niiii-i \lnri-*-*li Victor Ci^u^iol,
VictorIbuzi. Ella Augustin tian < o cou, eyao runi la majoii
voulue |,ar la Loi ^ont pro<|nrpra
ton 'Ibis Cumn unaux di Po t au-
Piinc.e.
Pe tout qn^i et en tmoignsge
a;ncre el conforme de nos opra-
lions, mus av n* dre-s, clos el si-
gn le prsent procs verbal pour
qu'il en soil fait conformment aux
pre-ci iption* des articles 60. fi7 de
la Loi fleelorala de 4 Aot 1U19.
lign : H Barau. Parai, P. Duviella.
Pour copin conforme :
La Chef de Division an Tpaitemenl
de l'Intrieur,
David BORGES
10. H. Paicjuitr
7i0
411
411
414
414
411
414
414
4'4
414
Autour de ta Hasco
H )uu l'installation de l'usina si
rr.-'u-a Je li IIVSO J, il aal d'usa^;
qui I coupi de canne* cum-neuCd
au moins dans lea premiers jours du
mois de Janvier.
i.elte anne, il p irait que vu la
grande sc'iere se qui a svi, la cou
pane pourra s'e(la<;luer qiedins
la pra niersjouni.d j ma.s da l'v.ier
prochain.
l'.t retari ne pourra t-il pa 0084
oioer uni rirst de sucm ? le
lO'k, dapia ce qu'on lit. ttut
1 reaque puis.
D'autre part,'es irerleurs 'e l'U
sine e *o t ils dj'i entend ih aveu
I-* pl n'.-iir- puer l'arhii deisC'0
n--? \ qu* prit i'L*ine romiile-
l'ilt payai la tonne de Cannes f
N jus pensons que celle anne le
prix sera lmun x.-it-ur afi 1 ^ie p r
m ttrt- f.ux hihi'anls de se tirer
d'adairrs, eix aus-i ils ont subi
lu le: d* li sA Ii aaaea.
Autant d -1 ieioni sur lesquelles
noua reviendrons.
SGBIt .6 MlM
Monaieur Antoine Benoil, ce Ira
vai 1 ui bian uiinu. ht vi 1 u c ma
la 0' nnT' lir mi e a no'ir
avi ir trivuil- j^qu'en I) cenbie
dernia d ns les travaux de ro-,teen
c aalruclioa de Liscabobas & Belle
due
Il faut ajouler le nom de Anl [na
Benoit A ceux l qui ont reu des
'on s pour la construction de eotta
mute que l'un travise sans c diole
man o presque toutes h* courli-s
aont dites, c l'on se t ouve ei lin
en prsenc-' d'i.u travail daa p>us
cou ri, mieux
G'xniiiission des Ht'cl.iina-
lions
Prananlea conid'ration le es
de* nomurcux porlavn d'ail 1* d' la
Cummissi n K quire, la C D IL
leur a ai cor l un demi r datai qui
exnire a le le Maia 1814 No u
h'ier n* d nai 1 11 asa'ano* r a 'ua
h ii r a eel ^iri par la C>.n nia-hu
d s Relamttion..
***ca>*SrXs> -
A Veuille
Un buss Pelclt roue*} ca
ttclioutoes, pjur les oji-
(iiuoua l'atifgfif au MUJ-
Insulim
mcontent
Ccrr*aroDdnoe da New-York
Le rapport anuu>l du Chef du Ku-
r au ili a All.iiic-, In-uUirtrs qui loue-
lionne au Vinisirr de la tiuerre,
rapport sur l'tat de* l'hilipiaM et
da l'uulo lliio. \ ; t nt dlie publi
C e*t un de cea ,1 cum-iil* burenu-
cra iqu t,p i ni-t el trompeurs.
Cans ce do i.iiiciil, on nie qu'il y
ait dana lu petite Anlill, el dans
l'Arabipal 110e aitaaliua d'inojui-
lude'' el l'on ajoute que l'un el Tau*
tre pays ont rffju des Tls 'ITni* pus
de bi ofiita q 1* dins aucun lem s
pa h ri que ses bienfaits 0 il t 1res
gnra e.ner.t apprcis ".
L'a leur du rapport, qui est un
g4nril, n'a pas t info m-, par ce
que l'on v ni de ce que dans les
Philippin- s, i y u une rtfa awilalion
fioilijue, cre par la eoaduita ma-
adroile du Gonvineur NVoud, qui
e peup'e qu'il a offens ; il n'a pas
non p us, a ce qu'il apprit, ron-
nai^ance de ce que Hueilo-ltico,
outre le malaise politique, il existe
lia ma aise conomiqie.
Daflta ce document, il e^ ronsi.
g qu'il y a dans l'Ile excs de po-
pilaiion el que c-ci seia corrig par
d * mesi.rea qui augmentent et rea-
dent plus onomiqma l poits. pour que le peuple pui*>e
migrer.
Iv pourquoi do t il migrer, s'il
pourrnt vivre dans son pays avec
aisance, si le systme coi,ounq e
dut autre. Le surplus ac uel qu'il
etporte pour tes hiau Uni*, les la*
lila el bs divideudis, fuvoriai les
giaiiJes entreprises trangn-* au
pu indice di^a pelils propritaires,
lils du paya,
Ku l'aime I91q, les propropri'ls
rurales, p aadaa par d particu-
lier*, t.ienl au nombre de IH.37I,
en 192 elle n'taient que d-^ 41,
iH, une diminution de pr* d'un
li-us. Iians la mme prio le, I s pro
pu le- de m,uns .le dix arrt 'le
ceod renl de 31,959 l,98l ; baii-
*e de I. moi i .
Le* enlr. prises a'.mpireni de la
terre. La sipnlicie loin e en pro-
prifli a d u 1 le actes al plus a au/-
ui'Mil' la Ili .( da lU.il 4 lO^ii;
m celle iiin.e aiou et dearendo de
Il>V it7. Kl cumin- a Puerto Uico,
tj le proprit la >0 .cr-a et pius,
e*t p "in tarda grtnd il eu r n t*
que lea Irols quai la da supeili ie
e>ploit e c. i.si-nnl en propnla de
ilaaiialoos beau oop plu; g an le-.
le non bie dea (osseeteuie da
lene diminue, tl parmi eux-la le
nombre de oui qui sont trangers
et qui ne raidenl pas daos la pays
va tu h (iu 1.1. ni.
Mun-ieur Feliu, qui a t nomm
''tnoaiaaire d tgiieu lureei duTra*
fait, Calcula qui le* (roi* cenlcrn s
des larre* de cannes -*u 1 rlienu nt
ou aunt afirrinfa iroi* fui sroan-
pagnira, atra la plue g.un le pane
de- aclionnaii. a alla Etala lni>; ai
qu'api mxiiiiaiivMU' ni uni' ppor-
ton fi>1*' de tnite de i bie e>t
'conli" par la "PoiloHican
' n encan Tobicco Com a >y fl-
lide d la w uva s "A nier,cm T-.
b V co Company ".
Il a l publi que l'une des cau-
ses de c tle progressif domination
-'oiiomqu' lrn.gra eet l.i tlurt
de l'arge I qui empche ceux qui na
fli-poeei t pas de ca-h d'i-ntr picii-
dr- des alfairt-s. I es Banques ton-
rh ni 10o|OMir prla de 2.0(0 iol-
lara e aa-draaa. 9 0,0 de ei x
n il e a 1 ioqiiHii'e mill. : el 8 au d *
Si p Mais il \ a d, s COO n 1 si. na t
d'aulraa ex tas c mm- on d I
i'i, pou le p .dit le* prt ,<>. t if
qu 1* I h un ' da poaiila m ni -te
a- i|il obli; d- ' ..lia- er. i-, c st
ainsi |o la ulu ut d 1 t iap. |'i |.
t rat vi ! 19 1 H o| .fi a.rive par-
f ia in i),o r..,inin-ml va I il tr 1
p ssible au prod cleur qui p*ve '.a-it
d'aryenI p m i'arg>el, de ate i-
tiibue -e Iravnili ura ?
ux m I xlu* ! mal 1 gn,.
1 H.ite 'loinuii** ura dA/ic |-
lur-. Wiinai ur l'o o, dii (j ,.- j 9 e,j
me leiti teiie lien rgani-.e ponf
proiinr.' les b'n Boas el d n la
qu'Ile iravai l*nl de mi'b-uaut
bun ne de paia . pour aaiebir lea
pnpri'airas el les ariiioaaiuea %b-
aatf w ,ttur oa^rit..
Qltil l'm f raton, pin-pi'Ia
par I gn-ir.l ^htr< des \ffairas
inaulaires, elle a eiqna'in4 der.ro
bableme-1 in,| i
ment d-- lorab'e cm iin re n*d '
par M. Arluio WaniT, amric B
d'inlelig* io>'el le'CD r, qu a.- I
i eonnaL-Manoe d eaoaa t aven
aynoaihi ^ur la pelit- aaill'o. Il
dit que l'on n"> pnt pa* ni, i* r
les P trio rtb*a'0a I aban Linp- lerr
tojt et que ceux d ne nniifes ent
aucun lsir lini.ror, sauf en nom-
br>- insigniflaal '.
D'autre* remdea sont n4co s lire
ils 8-ront propos* par les par i de
Pa oto-Uvo, qui sont de v*ritabl-s
psr.i* par ce qu'ils onl des ide*
ce en quoi, ils ne re3ainb'ent pis
ceux d<.- Cubi.
Arlonio ESCOB R -
( PI .V/ui.'r. 2l H-'ccmbre, H.bana )
-**-**-**------"---i---jia* f
fte Thtrale
Il sera donn dans quelques jours
la deuxime da la Marcne 1*1.
dpendance dont la premire re
BraNaiilaiioa a eu tant de ajcci
l'an n- den ire.
Tire d- l'hi'ioiro, elle fait revi-
vre 1-s grands faila de l'In lpen-
duv-e nationale. Les enseignemeott
palriolique* qui en tonnent le fond
sont utiles la formation de l'esprit
et du cur de la |euaaase.
(.elle belle jvre. avec cette puis-
san d'vocation d'images et de sou-
venirs qui donnent le frisson, vous
attire et vous fascine. (I y a da plus,
& la fin, c rame un sonlag ment,
une douceur, une joie d'avoir vcu
ces h n r.-- sombre* de combats
m-urlriers pour tomber dans la pleio
ao il de ISJ.
Ou lixera dans quelques joura la
dalo de la fte.
4. M, C. !
Les Membres da l'\ssociation la
Oiepl Ensi^iant aaroat beure i
d'appiendre la proebame rorgaoi-
aation de celle utile Socit.
L' -e runion pilimniire ur
lien benll au cours de lajuelle se-
ra Hx^e la date du jo ir d-> 11 conv >-
ealioa nr.ile pour la formtiion
d'un nouveau Conseil d'administr-
lion.
Mil fl*ljhriatws
Soii ICxcolIence le Prai I nt
"h'^ rVpiihliuiia a il-mand - Dparleoiiifil des Travaux PnbUca
H* falrn ilrsser sans .l|ai, un
Plan il'.iinn.i^iiient .Je Ii Place
Potion comprenant grillages et
parc ilevant servir l'rection du
monument o seront transfri
lea restes de U^^salines et de F'
lion. I-edit minumni aura lu'
tel de h l'a trie comme base.
l'ar lettre ie ce jour le Ma-
gistrat Dornmmial 11 un Conseil
ont d. nnu lia Sou tStcellenot la
Prsilent .le lu lipubliqtM une
a id eiice aux lins dj lui prs mUr
kurs resp ciinux hirrmi; .
Celte ami ence h t li d-
ni in jf mil dix-fept du cour.mt
neuf Ii ii" s du matin.
- Vu r di k sept heures du
matin sera cha;.. la Cli pelle
du intditv, une messe la m-
moire du l'rst le il R oli et de
la citoyenne Celie Pelion.
Leurs r, Iles seront dpoas
dDS I B tombeaux prpares c t
ill't Aws en a ti doiinaleuis
par ii ta.
Poil au Prince. 1^ 16 Janv 1924
Parisiaoa
Ga aoir
La 7 de Trfle
( L Cljre Birdison j
1er, Je ne et i ne c;>iso les
Intre ;G Km
ASTHWlf
PAPIER PRLNCAU
saaaai>aaa.aMiS..g;. -?
><1
m*\T*ti


LEMAfLN
llorn Line
b*ttt < rVyb ik) vir 'de
iMlll'O'l-rr, via Pi-n,, p; Mt
ajleii lu Port-au-Prince v n i -
di lt courant. Il repart ra proba*
bhmwl dena la loiri po ir Km^i
ton, Jsrmr', Curaao et l'EuTop ,
I rpr-ant fr*i e< passagers.
Pi>ur plus smpIpR renneij
rneni pri^e de 'a 30L0FFSO.N, irCvS.VCo
Afif irii Gnetau).
Portai>P>!t r.t |P 17 .hnv. Ivii
la 9 i nie MaUon
ll Eue du ciniie
Annoter A sa lienvillanta
lientfle qu'elle vient de iccev ir
fjr le dtrnier < Franais de lib
kUqqvUs chavssmrs jour dmes,
tftr.iid choix de souliir* pour en-
hnls, chaussettes, chteaux, cos-
tunies pour enlann, las de-*ois
quslii tre recommande gris dir
mer en de tu Mode, noirs,couleur$
varies, Dlies dentelles Cluny, fi-
Itt mche, broderies, rubans, pai-
iurnerie, ol'jets religieux, quel-
ques jolies coupes de soiries.tulle,
linon, toile nationale, toile pur Bl,
bouquets garnitures et voiles de
maries, etc. ele, etc. En solde
chaussures de bbs.
oiict choix de
trs bon (joiit
Elle a tire aussi l'attention da
ses nomlieuses et lidles cliente
d'avoir s'inscrire l'avance pour
leurs commandes le lingerie hue
robes lingerie, costume; garnn-
nels, etc. elc. Spcialits de la Mai
Sun alin de pouvoir en assurer h
livraikon a la tin de l'anne.
prix iien inml/'ls
Grande H.-iisnii louer
Ayant tout le cnnlorlable.situe
i Bellevue, Mue 5.
8 adresser au >o li'J2, rue de
l'Egalit.___________________
UU M\Ul
et les plue jolied vahts
de 1924
(Yahe>, ixi>({nh,n.nxupf, fox-lrol).
A vtmlie aii V 031 di h n il-
Hiraclciou Ktnt', thf/ Mrr.e Mu
|rtr._______________________
D~JR.THEBAUD
CUirurjia-L>uiist
Des fin u11. > de Moulril de
Ne* Yoik et d Uosion
Angle des hue- l>eslru< he et du
Magasin de l'KUt.
ConMi t nuu-t le 7 liturea du]
iiiumi h II h' ii-i du frnir.
ColombiaD SleamsWp
Company Inc.
le ffeomer W\H. Tvpncr aymt lai**fi
N*wYor*> le 11 Janvier crt. **t tlenlu
Port au Prince l' 19, via Je porlu
du Nord. Il repartira le mme /mr
pour les parti suivants : Pstii Gote,
Miraacdne, Jtrmie, Cayes et Jacmel
prenant fret # passagers.
Port au Prince, le 1G Janvier 102b
GEBAR1& Co
Agents
Pharmacie W. BIJCil
Prpare vos liqueurs av les Kssen
ces pour Liqueurs ; .+ni**ettei9 Grm*
de Licuo, Cttartretise, Carao, tt.i.
f ---------------
m pour gurir ou viter t
MIOAAINIt CONSTIPATION
0aaCtTlON*-CTOURDIIMlNT(
IL SUFFIT de prendra
A. l'un et* to rpas
(m.. M une Pilule du Dr Dehaut
147, nu du Faute St-Deni. Parts
Mais il laut exiger les vritables
al aaart tMt fait Maacbaa
I Mr aaaa nii.i > ">.t.
DEHAUT A PARIS
Mt '* ll.ilm.t lirprlm*. .1 IMlr
ALUM11MUM LIME
NEW ORLEANS ET
SOUTH AMERICAN
Le sleamer Kosegjje
a laiss New-Orlans le
13 Janvier sfra ici le 18
eorartlavec 200 loimes
de mire ban dises.
le s|s FROST laissera
Wew'Orlans le31 Jan-
vier courant direcle-
uienl pour Voi l-au-l'i tu
te.
Ce 10 Janvier lil.H
A. de iTTillS & Co
A y ente gnraux
a Maison SI VER A
La .ison IT ^lLYEPA'toirours soucient de donner
nie.., .;!islacli eu llrjtl article! suivants de tonlefraiclienr et de
toute naui rreemment reu par les dernire e'ea-
meit, I i s prix exeepliorinelUmen! rdmle.
Nous ne croyons pti niemtnrt de puhlir noe pris
car il n esl un doute pour personne que non ecuje-
m.nt nos articles oui de, choix mais que noe prix sont
les plus bae de la plaew.
Casimir gris anglais neuveauts
l'ulmbeach QHt anglais
l'alinlicaeh ris nnulais A carreaux
uni & barras, couleur
Alp.ig.'i noir aup,
Diagonale noir auptrietir
Senjo hieu marin & noir, anglais
Satin de chine jiour tailleur
l.uatrine barres pour tailleur
KaLi Jaune nnulais extra auprlur
Drill union blanc
I iissoi Japonais pour Chemisea hemmei & rehes
Perai blanche
II idaux tulle pour |u>itea
'tulles |iour voilra
Voile iiii & barres
Hatine blanche & co .leur
Organ-li Isuisse brod
Caoar line unie & barra
llrcdi-es matle/a pour robes, chemise A. Jupons
l'etites serviettes damasse pour tahle
Soyeux uni blanc & oonleiir
Mar.| lieeettQ cotan noire
Crpon ;' jour bi;mc et couleur
brabant anjlais
l'.olie:iin' a mouches couleur
Bandta-brodea anglaise
'i'oih a voile pour ulettes & pmr oadre
CllUout percale de iamllle
plqu blanc A barres pour (upa
Naaeauk noir anglais
M jii jto.i blanc et couleur
l.otbms Pivert assorties
Basa jours
lias li aac de nisoie
Hrill naioil anglais
Sa Un tailler cl anglais double largeur
Chapeaux feutie llorsaliiio ete, etc. ete,
foute personne deimot se proourer les meilleurwe
erticlee de la place et aux meilleure piix que partout
ailleure se doit de faire ses emplelles t la Maison H
il vers.
l'appelez-vous surtout que la n'putiti n de la iiui.oii
D'est plus taire pour ses articles d'importation un-
gldisci ^^^____
Company Idc.
/Vi> York
Ni vous voulez, protge? la peaa de
vos cliauspures*
ai vous voulez avoir un brillant lei-
sanl et durable.
W si vous voulez laTcouleur et la soa-
': plesse le ces rbaussures pendant long
lM pi employez la nmrqiie Morioijram.
\ i,\,\ n u('c 'pc'tiabnunl peur lsmes et lee genlle-
inm du liiijlit>lile.
L ! | loby la pe;:u des cbautinres contre rbusaisite
et la i-lialeur.
lemendei ia marque ITcctcrtn e'eil la meilleure de tente
lt h n .-iHji.es.
G JE KSEMh AofDf | oor HaJtt
l-U-U'l-

i.



UktfATR
*^

1



le gu! faisant la
Eponge c p -.le llafc
Etite l'Appe-. licite e! 1T. i
Supprima le BifBDpol
Empche l'axe** tfsdti
Rgularise 1 harmonie ..
L-
.n 'U.U si n
CoBsttpatjnn
Entrite
Vertiges
Hmorrr idet
l>yspipela
Migraines


vLs&v*,
lu fihMiUln. f.1 Yttffr ->^
Ij mu bsnrtt riftMfar, rtti
y mj m"
LU
. t -i - -:<
INu '
k UIM
d
..-:.. r .
1

ir i i
j t
vit 1 .
il t
. ; .. U
... .,. .
y 1 (.
n tOl *~ |
-.. .;
r. J
trpn 't
r*
i < .<
MM

Serge Taillant Consignataire pour H.-iiti
* m
.' ; --v-r f&mx:
Acheter dans une picerie quelconque une boite de
BAKING POWDER
(Poudre Pte "Royal")
Absolument Pure
Essayer ajourd'hui mme la recette suivante:
GTEAU DE CAF "ROYAL"
(Toute. Ici mesurai i nlvtr.i tiei Ix-ri.)
2 tasses de farine (230 gr.)
Yt cuillere caf de ici (2 |T.)
3 cuilleres boucha oc sacre (42 p.)
4 cuilleres caf de Royal Baking
Powder (15 p.)
2 cuilleres bouche de graisse (beur-
re, taindoux, etc.) (28 gr.)
a/i de tasse de bit (^ lwre)
Tarr.iac: et mlangez ia farine, le sel,
le sucre et la Royal Baking Powder.
Ajoutes la graisse foi due et suffisam-
ment de iait pour obtenir une pte cen-
istante. Etendez-la sur une to
beurre l'paisseur d'environ 1 cm.,
puis posez par dessus ia cet che uivrnt
la recette ci-aprs et laites cuire en-
viron 30 minutes i four modr.
Couche Suprieure
2 cuilleres bouche de farine (18
1 cuillere 4 bouche de cannelle (7
gr.)
3 cuilleres bouche de sucre (42
gr.)
3 cuilleres bouche de graisse
(beune, saindor.x, etc.) (42 gr.)
Mlangez la farin-;, ! cannelle e* le sucre. Ajoutez lgrement la graisse et
posez le tout d'une manire paJSM su la pte avant de la cuire.
Ce n'est qu'une d'un grand nombre de recettes pour faire a la maison des bis-
cuits, tartes, gteau.*, etc., en employant de la Royal Baking Powder.
Employez toujour la Ro; al Baking Pcv, 1er et v< us verrez qus dans bien des
cas vous pourrez supprimer des oeufs. Il suffira d'ajouter uns cuillere a caf
de Royal Baking Powder par oeuf omis.
ATTENTION!
Demandez toujours de la ROYAL BAKING POWDER, ce qui signifie
"Poudre Pte Royal." Il ne suffit pas de mentionner seulement le mot
"ROYAL," vu les imitations qui existent sous ce nom. Sur l'tiquette ds
chaque bote de ROYAL BAKING POWDER authentique vois trouverez
une reproduction de la mme boite et le mot "ROYAL." Rappelez ce dtailI
Notre reprsentant pour la Rpublique d'Hati:
Mr. J. S. Kowat, Port-au-Prince.
Royal Baking Powder Co* New York, N. Y.
En vente dans toutes les piceries
Grand lel de France
A* gh> fit9 Ptica Benne loi $\du Quai
'Vient Pil de fuie gras huiler-Civet de livre-- andovillettt*
aux lenlillt'8." andouiiles au saindoux. Jambons an
hoiles.- anchois l'huile. Sardines Maquereaux.
Thon. Cassoulet.-- Petits pois lin extra.- Boudins, etc.
Tins rouge, le uallon (i. 4,5 > fin blanc,le gallon 5,53
I II <4>1 de bue var barrique* et gallon*
de% Vins at Bord aux et de Chimpagne
Cuisine excellente.- Chambres oonlertabUs.-- Magnifi-
que vue sur la mer.
i-|i..... r i t i !! sisMi-^-r- ----------------T
Panamas Panamas
Ce sont les plus commodes et les plus hyginique*
pour les climats tropicaux, sans oublier leur lgance.
SSolre prix est conomique
Achetex*en, n'hsile* p8,
Ch*|auK pour homme 3 Dollars 4 WO Or
* a j
* ajouts pour dames 4 4 1.80 Or .
" 2,60
Etf-vnug une personnes de ip't, taisant du chie un
idal ? Procurez-vous de nos chapeaux spciaux dont la
finesse vous attirera l'admiration de tous les amants
du beau.
Rous avons aussi tout un assortiment de rubans pour
chapeaux, dernire mode, un prix dliant toute corn
ptence. .:
Venp* constat*r.
JENAR0 HIJRT*D3____.
1730 tue Cou> 6e
<+m
Pharmacie F. Sjourn
Dont* -vis > Mie- lif t ux n 11 ei i e< iu itubc qui! a
T-" iKr. 8 n Libiraorro d'Ui )^ie tu uu Labor&toare et
b cl u t opiiqu > iui Dir -c on D' Hc >' m V. >y c i4
/.e a'or^ioTj es >i/il ti i. le i in i 7 li n> tr s p'annorc c loi nie, lent pevrla
V\^. uiauii et m coust^ te Ure Scrtcrie
S ui pafjsi q n .a uairli (]j cii-4 iese aiin.
S'ad.-'v 4 a 'itr d\xi |l>ir|e e* iHj n tiiO'
i naves d'u-me* 1 taegssim|ii
Hflii'i'.oi de A/dMiroiQ']
ftiiciieu le r.ibjulft,
titudu &u.uee d iniiAr->t atMa
^Icameode craebtt V
Aiou.1.11^ r^am-qt
Consta*e Cr*o ScNtatre
RKCtierrke de S.irohikf't 4 Cn te no&0qutt et c, eUi. ;
Bicycletles Dicyclelles?
Km meilleures machines qu'on vit jamais vues ici. Ayant la (oit
un fini modle, 1res lgres, lgantes, solides et lion march. Elles
sont munies de tous les accessoires : pompa, ciels et autres, ut s pneus
MlCHEUN ; *'1 grand? Marque fui a gagn 1rs plu tmporlanit* tortu
M fOrltlM du monde acfc tet> non i/unns clbres machine* s Jr'lAT.
Vous les irouvert'Z en venie. ainsi que les pneus t-Uhainurts a air
Michelin chei NKSQLAS CORDASCO, la ttue bonne-Foi.
Les bicyclettes SVKLTE sont les ineiheures. Febriquct parl
fr.-n le Socit Mauulacturire d'Arme et Cycles de 5i Eumnt
rance ).
oyal Caf
Kn lace de la Ban |ue Nationale
l'rrrritaire : Ann ciue IXXOCKXT
Li nouvel lalilisseinenl se recoiiimand.' par un errie
irprochable, des consommations de premier chtii
situation privtl^gtV.
l soir, musique attrayante dirige par des prolef.
siinnels le Diana mente.
Instillation parlai le. prix modlra
rl|>tieAy .X tf*5
'
. 1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM