<%BANNER%>







PAGE 1

IS 'i\Ws MC" PreuVcr tnini-'-c 'digera la rponse qui >eiu eu*. 70 %  Lruxe.les Des loups envahissent des \ill;i(|cs N tPLBS— !. s loups chasss des montugnepar le froid trs vit ont •nviilii quelques villages au envi rons lie Naples; plus eurs onl mem I pont Ir dans les maison-, beauco Ip d'animaux domesti|jes ont t dvo rs. Nouvelles diverses P*FISI i < !,amlre a adopl-i la proposition d loi de M. Louchenr, rduisant le nombre des dputa* de 26* '91 ; le vol* a t de 190 con Ire 530. CIIXMRERHY— i;ne avalanche a emporte un chelel prt de Heautort eur Doron. K.i T reataatee on comp te neuf morts.La ligne de Chamonix est bloque par li sur une dhrtanea de plusieurs kilomtre. PARIS— La commission d*a rp rlions a approuv la nomination de deux comits d'csperts q il doivent tudier la situ iiion lia incire >l • l'Allemagne ; elle a aussi ettUOj" une invitation Mr Henri II blason. avocat et banquier le Los Ange a*, aiin qu'il soit le troisime membre amricain. Mrs Charles Dawaa <•! Own Yoong nvuii*.nt tpredem ment invits La premier comiU lui du bu Igel se runira le 1I Jan vier et le second qui t'idleri lu question du capital altemmd \ l' tra^g r le :\ janvier. One des no minatio'M so| lises a et4 change Sir Hubert Ku l r ley. un de* direc leurs de lu btaq i • I togletar remplace' \| • l > i' : i \ >• %  , ; tumeur le I > banq < a \V l8 il *;'•.. lent "CM || 1 U• %  •>;! • •! 1 il i | iVfl S 1 Das di ( In • go. i k %  : ; i •: Une v,;.\h • I s'a*! eti 11 i ir nie la itcile. Le Conseil les Secret tire 'l'Etat %  autorisa i • S-:.rtare d'Etit de l'Intrieur tain savoir au Go iil C : final le Port-auPrri" pi • I • ri)uv3rnenjientesti* me que les El 4 nions C %  >m f nunv les doiv '.A avoi • lien le 10 lanvier c MII ii %  : ion ou l'en* lvenent des registres d'inserlptioau ne pouvant priver li %  Iroit. de vote l'AIeel -utiremant inscrit. *• Cette d toutes les Coin nuu s o les fts de mme nature se so .1 pro luiltt Cin-Salaiil liimanche soir L'ATIOUP qui tue ( drame sentimenta' ) et MjsiqtM par ra.lioplione Ttie HobUkns du Pouvoir Excutif L S'ition fl< r o filions h la S^cr'tairmt ttai de t'i-.i'r tut nom envoi* la pice swv*nt : Amicale du Mi Ptlon FnterniU, UAITI o D'cem' r LON \ II %  d tehs la '. i dr* s mn i s que 1 1 p >pu atl 11 hri tnni 11" pass g dense il i i fi es de Pf,ia' sans s 0 nr > • -ni %  •• le a* q ie lui %  'lim • '• %  • r*jo ii i i ce car le chm •^•* s s( nsihletn'nl di minu.A la data du 17 dcembre le %  ombre de chmage Peignait en eore le rhiflre de 1.1 SI 110.Ce nom bre est infr ieur de 13,103 ce'ui de la semaine prcdente et siip rieur de 318.775 celui du ter jan vier. L'occupation de la Ruhr par le troupes franco belges qui date du 11 janvier n'a donc pas au pour rlaul tat, comme on l'a parfois insinu, l'augmentation du chmage en An gleterre : c'est le contraire qui s'est J iroduit comme on peut le voir par es chiflres prcdents. PHILAIIr.LIMIIVJack Taylor, poids lourds, noir, dans un combat de 10 rotin 1s, a battu Battling Siki. SAN KHWCISt.O— Le croiseur cuirass Jeanne d'Arc cole d'ap %  UcaHoQ d'officiers, qui lait le tour du monde,rsl arriva ici Iver. JgRUSAI K.l -Sir llerb-rt Samuel haut commissaire biilannique en l'a lestine, vu partir pour Amon, <-,i|)i taie del TrsnajordanlSi o il se rencontrera la il janvier avec le roi Hussein du Hedjai et de ses deux Mis, l'm r Abdallah de Transjor U nie et le loi Payoal de Msopotamie. Sir Herbert discutera avec ees per sonnng,* les dtails du trait anglo •fufca qui est sur le point d tre conclu. BEHNK— On signale de fortes chu tas de neige et des avalanches en plusieurs points de la Suisse. Tenizolos retourne Ithnes Par cibla 25 Dec. Paris — L'ai premier Vaosalos a dcid de retourner Mbioesel n quitter Paris iramdalamani pour M rendre en Grce. M i prie eiie dcision api • i'i" ani •\e d'athA M I eut n mi ; no documeiil lign par -7" membes .le l'assemble i initiative 'ue u i ne d-ri' c lui demandart le e mettre a la ifita du ^ nni nen • ut at de s uver e p ivs : In s lit t ^ 11 lo qu les rapn tui d s 18 eir on cr plions i ctoi i es -e trou vaiett I i is •• pr i m i: n'o i ent O e d icii T. i -\ Us %  onl Mis*i r la mie i qu t in-i eppufe p r p|a| de i. 30. Hput< *u iW> compoaaoti'as jn-atbit, Bulletin leligiem d'flaiti \o i, i 11. r i le Isulletin H ail gieux d'Hati du mnde Janvier MJi. H o intianl 1 1 latisti iue g4 <6 rl1 1 II %  'ii 6,'ations reliai 1 i* 1 le la Province e %  ; • mti | i• %  I' 1 1 ii i ii s 1 dc > np iseoom me soil. Clei :• -•'• ulier 1'"' > C -i [rgal in I Si 's rit A .1 i '". ,: i l i i • r • l.t I ri • l' 'rares) 29 Compagnie 11 dario ( P %  t Frres) Il Preree le 11 i*tr i -ti i i.lu ia m • Si <5 p ir I '. S I .. • M l m/ liH Pillas le USii]asse ^) Pil M l> I I J I v i > I • %  %  •• •' 'a eh flf : le* par ii<'"?s s'il >ve ^ i ).. [Libert Redit' REPUBLIQUE La Pou/Dir Excrait! Considrant que DES-AUNEI et POTION, Fou dateurs de II Paille Hattienne, ont droit I un tmoignage sp'ial de la vnration et de la reconnaissance populaires ; qu %  1 1 >i ti >n s.doit a ello mi• miment, le* restas d Ption seront unis ceux de Dassilinaa dans'a tombe o repose Io Ciief de l'Anne de la Libration. Art. i. — La prsente RAaolntion seri pib'in dits toute li Rpublique -t .•••il' h diligaiice du Secrtaire d'Ktal de l'Intrieur. Do.m au PataiaNilional.es Premier Jiivier l2i, an lilme de l'I'id'peodince. Le Prvient le h RnuSIiqne, Louis B0K>O. Le Secriliire d'Etat I* l'Instruetion puhiiq le t de I' agriculture, V irthur Lesr > i!l >ir. L' Secrtaire l'Rlal lae Pi tances, Auguste VI <" ment le a i iqui.par leur coneo i S actif ou par leur iafne, oni as-u r le si'cc* oe la fte du 2 Janvier. Il -dresse un remerciement parti culier aux Dames Patronness La Jou"**" des Fondueuri L'ide du goinern m nlde<0D* for.dreen un sebl e n 4me Kauaele es restes du Fo d >• bU qu'avec celte la j yeust* ac'ivili 4 a anim le comp loirs et %  a't'i les consommateurs : aux Commerants et amis gWir ux, dont les dons furent si apprcis: a h Prassa, qui, par uns canpsgpein cessante, a l'ut connatre el aimer du grand pub ic lœuvre utile pour n 7 e "Y.'lion le qu'V "at.pelerait d 1 eper... fusion on ne pourra plu* tte-separmeni e' la IWe de Plioa et celle de Dessilmes. Or, ne serait-il pas jasto de considrer le jour de la translatif i de ces rnstes prcieux, comme une joarsuivie par l'Amicale : la Compa %  nie d'Eclairage E edriqie, qui pro digua avec gnrosit la lumire do te* lampes mu t co'ores. Il -st heureux de pouvoir, au m } eu des rocattas ainsi effectues, pay-r en partie les dpens s ergHg -s i our l'achv ment d. s travaux de la B 1 Lo thque : ce sera, croit il. une il iOM sali-fa 'ion pour tous les participiints la fte du 2 Janvier de penser qu'ils ont, chacun, con'ribu' en quelque mesure au succs d'u e en treprise d'un si haut in'rt nali nal. Port au Prnce, le 'J Janvier lg2i lormais: Journe dei Fon lateurs . Nous suggrons l'iue au gouvernement qui. certes, fera œuvre qui vaille en commmorant d'une faon coirmine la mmoire et de uoDe Fonda-nr d<> l'Indpendance %  t celle du Foulateurde la Rpublique. U est rappel qu. le cours d'anglais at d'+Spago >l se rstaaujur A i'd ol • spcial de sis* 00 lutvl >, r '' p ne, ol. Rue Prou, [ Tlphone ni ) ) le Lunli 7 Jan vier l2' t < u -I E h I irl, prsi tant duTtribu nal de Cassation et MrJ. N. li'i'i I n', (rside il du COUSJII dF.lat ___. Cercle Bajatalis Les membres de Bagit-lle ain-i que leurs familles et amis son 1 invits la sauterie qun le Carcle dnaas sa as salon s le Samedi, S Janvier courant, sept heures du loir. Le r.')MH'F. h l'' |ifi>u J • FY.i' C La rception du le> Jan 1er a la Lgation •Rranas avait rav*l le eareetre d' nc'i ••• f.Ve i .ti n T> is les n^mbravde la C .io i e TU Qiis-, le II i U CI rgi et les a n s d h Fance len li -il a | r • a!er le irs hommages au mi iisre et s S| e Vl len .Deux discouru ou; ' proa^nc par Mvl. lihArl i ei BiHe^irli auxquels rpondit le mini t a de France. En-uite ce fut a remise de la Croix de la Lgion d'Honneur au capitaine Leroux, Cur de Tlio monde qui s'tait buc uo distingu sur le Champ de bataille lors de la Grande G i.erre. Programme Pour les crmonies de la translation des restes du Pr;.ident ftion Samedi r Janvier A i heures prcises de l'aprs mi di, sahumatioo des restes lu Pr si dent Ption, en prsence !!•:•* vlam bus 'i" Trois Pouvoirs di l'Etal. Pr ces verbal le %  ••! crmonie *er %  dress sur le i li toip. Le cerCu il co tenant les restes sera dpos sar un calnfalq e aut r duquel vei lera uae^trd .J'iunue r. IM aani'he 0 Janvier 8 heures du malin — Les dra peaux les bureaus et %  I ti e pub i seront mi* en beroe, Une salve da il coups de canon ser i tire ai Furl Natioa il M \/i lire*. D->p-irt du l'ortge de la Plane t*t>nn pour la Oallid ali. H 1/2 hr Mi-sse le Requ>ein. Salvdn 21 coupe da canon, tirs •> minutes il int-rval e. A l'issu ; de la mee, le cor'^e se ren Ira au ^aus -I -e de Ue*-a iues ou -eri dposa le cercueil. Un discours sera prononc par un Membre du Gouvernement. Donn a la Santa rerie d'E'at de l'Intrieur es t Janvier 1914 Le Secrtaire d'Etat de l'Litrieur (S; Luc THiiVRD Daraire Heure Ce malin 10 heures, le jue L m Pierre a rendu son ordonnance dans l'affaire de la Communs. Il y; et dit que les lections se poursui vei t La Commission d'Inscription, essiste Me deux notaires aura h re const tuer les registres d inscriptions A l'aii'e des nfliches placardes. Ce travail doit se faire aa tribunal mme pour ne pas dplacer les registres. Tel est l'avis du juge Lon Pierre. I Panamas Panamas e sont les plus eotnrnn les et les plus hyginiques pour les cliiiiils Iropioiax, lias oublier leur lifiuce. iVofre pria? est onomlque Achete&en, n'hsitez pas, Cuareaux pour homme 3 Dollars t l 20 Or .. .45 u l 50 >• ii ... g u 2 '• ajours pour dames 4 4 1,80 Or 2,60 Est dc-d 'e celle nuit Madame V • i v V i • n i r l'a i e S ipriil lU* Lafon I i |eS 11 • in' lien ce. n l'Eglie I losaph. \ m i !> %  • i i l i u le pr >u .i M i ( i i: -n "i! i son tds \ i nu rda*. uo> lia res oonio lancei l'n r>l> rp'n ci mi li nous mnoi" h 'no t i P fis le Monsieur F '-n n Preisoir. C • loi • • i Les Cours ferU3— F.r.nce J0J.J3 Eles-vous uns personnes ds rjolf, faisant du chic un idi'al t Proeurez'vous d^ ois chapsaui spciaux dont l;i finesse vous atlirara haJmiration Je lotis le amants du beau. Carnet Monialn_ Madam John H. Russell, einpch>lu di piochnin, 7 ourard, vu fiit le devoti d prvenir ses nim ibles \i-iieu B que ses jours da r* • iption reprendront dans la suite comme a paravent. The East AhUt <£ Co Ltd. Tin S|S • N irginie e| aller du P i a, P. ne e 11 courent m ro << pu i Thomes.Via u^u ives, P r lie l'a x si Puerto Plaie, accep ta rt po r %  Europe, ftidre ser a L. PREETZNUNN-AGGEHHJLH Agent Gnral —s*ss— mi % %  isr La Petite Maison 370 Rue du centre Annonie0 sa bienveillante lieni le qu tile vient de recevoir par le d rnier c Fraoaii de tr* ijanU's ckaututet pour damet>, Kraiid choix de souliiis pour en* lanis, fbauaietlea, chaMauxi costumes pour entants, bas de soie qualit trs n commande deli mu on li. H b ni et eeite oirsj-\ nalld l^ M i is '-u S. •! >j'; -i jjt d JII iras Vlr Praaels.'.. ik t Port 11 J ,i i :u le 1er jtcit ..liJl ASTHME PAPIER PRUNEAU •Wmii.*l. luRM.lluaoa va, IBBMM rtwwMi. II.>I i,hni.i*u Pif



PAGE 1

IWUTW Ue Purgatif Idal eut la Pilule du D r D ehaut| 147. Bai iu Faubourg Samt-init font j Parti* a prtndrt, N naoenllani ioooo prparait!. I ail* M pravoqaa |aai da dgot Snpprlniant la dleie, [ alla M dbilite pas la ralada. N'ralffaant pat it rrpoi h la cnimbr, leU* a* %  *• aatuae partt de temptPlu aellra qrx* toui Ira tlœllalrci, |eOa aat. par coaita.ueat, aaoint chre DOSE avaorivt. a a RHUM l A AT Ht, I pi.u r %  AOSICE bllf ils Marchandises franaise* A no,le des rues du Magasin de lit et des Fronts-Forts F. 0. P1ERCE Company -ehn & Fink, nc 12 WES1 BROADWAY NEW YOlili iONDEE EN 1847. SUPRIORIT BAS PniX lb Jours n Xiringue\ de Franat Manigat tu vente aux l'un .mu du MATIN. Prix G. 2.50 HEEIT Monieur Uipp< h le Ciimy 'et ton enlunt, .Virai: Al ce .Noisette, M. Ker uaol Lon, M. Alilioute Lon tt le nulles, n n bns dtla i; milii tb tolument louch de* marques de % \niuntlne qu. Itur oiil toioigaeet )fuu un \tf.ti lu roaUd et dtr.a ld j ertc ii ml < n < 1 1 >< n t ii S dan e Hip| 0 )• inv ne ^ ari Ai ne L.UCII bon leur tri chre • t regn ll< e i, our< mre, iille ei Mieur MU venue le J. licruibie 10 lieuies |. m. Ici irtjl de ri c M ir ici I • >|utii n de n, i %  •< 1 1 m i.i de ( i IOII.IH iec. a 0 ii-taue. rj i .a r no' h il Me,. 1*1 contre ta CONSTIPATION prenez lea COMPRIMS SUISSES &• DELORT, Pharmacian, 110, ttu* Coi t-A toln P AUI M C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS Fabrique de : Pf.fiiu'p, V rni, I crfs de toutes lortet. Vf-tic. tonR Tnebaut atras articLes vendable dansjunc pharmacie. Epiocs, i\ivre,Canuelle,Giroih\Aiiis toile, Muscade etc, 'te. SUCRE HAFINK. m # Spcialit: Marque prive? L>*ol dsinfeotant, paru merle, Article* pour babiera, Itay Rum, Chocolat en pou (! tlu le de foie de Morue, Kmulsion Colil Crani, Extraits pour luire e>sences et eau de toilette. Eau de VI niue, Poudre contre lea insectes. Solution pour eona.Mver les uls irais. Lait de Magnsie, Poudre suprleu e paur la toilette des entants, essence de fleurs, Eau le Florida, Miel pour la table, Moutarde, Huile dOme pour la table, Itrosses dents, IVppcrnilnl, huile POut chasser les mOUStlquei et autres Inseotesjtegulot: haile ennti-e constipations et doubles des Intestine chroniquee Th, Cire pour les parquels^ComeslIbles, Klixirs, Bptaet, Sirops tlivers, Teintures diverses. Vins, etc, etc, etc. Demande/, le catalogues des spcialits. Confiant vos commandes LEliN v\. FINK, lue ; va.is serez, absolument satisfaits Toutes les bonnes pharmacies du pays s'approvisionnent choz LEI1N AFINK Inc. t.on fi Ihbaudt] \7ent exoluit pour Ilaiii mu & co'ffl! %  e CHICAGO. ILLS OKwnLaaty* SiulCo De calan, Multt De mai Me** U Ctati c rh, iBaeu| §xl&, Ja v&jii^ k De fx>rH. Saacl^e* en, hmtt. Conu Sleef, JJ>a>t Mf <$jtte) nveat^.. etc. etc. de. 6 £tire De^ ^otr tex "' LB^RTIW • Htairauel du DJuiii VIAKO W. QliA Wm 17l'i, Hue du Magasin de l'Etat. Tri E6y?i-Mail km MA Company Notre S. .S. //^l"?/ P/i* ^ i *?fllini lira Porta du Sti^i <*s2 attendu cU lundi math 7 (in


PAGE 1

nJiVl DPURATIF da D^ MANGET Vices du Sang Varices, Glandes Mauvaise circulaHon Maladies de Peau Avarie Maladies des Femme ttnbliiemnlt Chtelain Wsseean GRANDS PRIX Le tfliig, charge de dchet*, d'humeur* l d'impurcti-*,, circule mal, favorisant ainsi la congestion 4 %  AJ •lirielle, en diminuant y atui ni at tu facilitant le Il constitue un excellert traitement de lissant la tension nt la viscosit son .1 de re'-i. r de l'icwlom!, 2. ru* Vahmcfc ; l ,M Pharmac 1 **. '.-• %  Ierj|< faillau Consigna (aire pour Haili CoioraHM Slearaship Company Inc. Tapeur lin ;'• par la n1ombian Steamahip Company pour compta iiny lue. New*\ork peau de Coui[j [• %  ; S %  • voulez protger la MIS chaussures. •?, ii \ou& voulez u >uir un brillant lui;" • sant et durable. si von von! et In couleur et la soupleaaa de CPS chaussures pendant lon-j temps employez la marque lonogram. Fabrique ap.ieiakn.enf pour les dams* et iei geollemon du Uv\\\\ life. Elle protAj* i peau dee e haueaursi contre l'hua iiit5 et IJ ehaieui D lanJez la ii:ii*|.ij f'e -i ii leilbur le* inaru iat* 0M. JMASSEM1 A. r p i. CI ? ries I ;i*l r. bfJUViik, ci il* r. Port >i-P Vsstirtlmmt compte L d BlX do l>onbonn boi? pour endasuz :> )-tin ; Fruits oonUta ; "iikouits Vlui tordeflux eoperU o n Cha >i:~>i |n ; Liqueurs; Itiro etc. Glqartaj nd aceort*xnont de vin U BU tf linur/ojnt li Hnuurie i la Bau lerie, ( Arcahaie ) Soula t ouv %  lin lUioti I • riD/niaur M irM % %  < %  %  | ViMarl o*i en m< sui nirnir '•• l>ri qup* tous ceux qui ynuilmnt lui enf nf une commande l'adrf M 18*5 Rue du Geulre, Port-auPrin PROMPTli LIVRAISON A la Conscience ^ Ernest Camiliv? Fabricant 4$ eha ISSWtt n tous genres Matriaux suprieur* Soi5 — promptitu.le— Clrit Cir.m i'iiue prs la l'oste i\ 1722 La maison porte a la conuai •ance du public que — dans le but de faciliter et d'encourager des nombreux clients — elle ae corde — partir du 1er Juillet 1923 une prime de une paire de chaussures au choix tout dtenteur de vingt tickets. En consquence on est prie rie rclamer uo reu pour chaque achat au comptant. A la Conscience — telle est ii devise de la maison. %  MJ0Q SOUC16 des mcngtfS ( i sentez les effets du surmenage • vous te9 e ttte Rtrtre maa dio da s ietnrr -s r/o u pas que de* o nes,unefoiss Vgtale %  x femme a : ...' %  %  1 % -W 1 5. Ci i • ~sr^-f* m-^-r. LEGUHD HOTEL DE FRltOE 8e fait ie devoir de prsenter ses souliails les meilleurs ses aimables clients pour 1924 ris POUR A La Petite Mison, rue du Centre, se trouve un nssorumenl de jolies chaussures |iur sutauti au prix ue LJNU GOUHD* Pan! Sals VOCT Ret is uQjnerciaai, afliii i I tuaiijjer. • rr-. i > ; inti ; W ihlavg ta i V i\v-York, Berlin, Turin, Londi Parle. I ; %  n rfr/i N 14, \9J Pharmac W. Buch Priparei oi liqtuuri aeo l<** Bai (•• | %  un : \nin il* Crim* de ci". Caertreesv. iit in*'adir*.!'icnon dbiliucitdas paytcluudt,aux ANMIQU!S-NEURASTHN!QUES-IMPUISSANTS ZIDAL LAonx A rc< *+ peurea .,'vune, air demeoi..* Mursaas su %  a t ?#Q4e\'\ 11, Beuiavsrei ds atr—ttourg, l s#K u>u4a)e >eeS*r I



PAGE 1

MMCOTBUR PROPRIETAIRE IMHMJtECfi Clment Magloire BOIS VER.NA 1868 Rue AmArloalo* NUMERO *20 C ENri?,B Quotidittn COPY Columbua Mmorial Librer PAN AMERICAN UNlOM In paix dafcu AteiQllrl rsultat d'un mlme bien rflchi, Iond sur loi vrais intrts des dilfrents pavs, Jiuiio-.alilt* tous, et ne peut jre ni une capitulation ni le rsultat d'une menace. .NAPOLEON lLMpnttM Ne m 17a3 AN*s.: : N 5102 POBTMU-PRNCE IV.Tl ) VENDREDI i JANVIER 1024 A la CoœiDiii Pie XI Intime Nous avons relat succinteinert hier le lait scandaleux qui eut lie 1 a la Commune. Voi;i !s dlai 1 1 qui nous ont t transmis: Lundi matin, Jl Dcembre, des lecteuis l'tant prsents la Coron une, i l'effet de es taire ici crue, etc. apprirent la renversante nouwlle que l< s MX Registre! d'iiihtiipiiun avaient t dchirs et de nombreuses page* emportes. Aucune tllraction n'ayant t relevs nient a ns. H is u u bre du t al im i ont ci n letl 00 : MM Armand Hidiini'Si iiiinisire de !a Justice 11 dea Btlstions HxuMiui* rcs;Sanadia, ministre del'Hygine et de la Bieulaitai ce ; kssniiel de j. fron< ao ue la Coucha, luiMVrvdei^vMvur v al is ou la v ,i silantion vidente u.iii> les veut, t.i, que u ut.ei ou lui Bter av,c oue l'inlei oculi ui I il ;.; la i le rp n ne, il ie tall afee 'lein: i ||ei d< "'i • ubs une propetition etl au re. Ksrlots, les p.'upu'i.v m bien t eenlribuer a mieui eone* nue panee nu ns l > Seiot l'i oui.u les acc4Liitr.il une ^>.\ .n trie ne. Laile rm i ve \tnb que 1'i.ijiioiii-ii. • %  nui" kurdeetupis kiitu.iliq .es : itluik la forna nuntii inI'LI m u iate M rvla. Kl e M rvais l'ioul pa. [ ila m aj'uonjoat*. Kiii d'un verupale u eaciiiuU'-, Pie XI ne se contents pi il'tnoucei lidee. maiilaj i .ele, il ia Iratai S, il V rvient." |uaqu' u momenl O il a la SCOkSll n qu ur de i es ililude, on le re trouve dans tous les di-cour, dans I9\u u aut* de l'ie il au.fi btee him DIMANCHE La Direction ik Parisiana ouvre la gran n t par un film des plut gran .un des plus beau \ Gl ns qu'on ail encore vu ici. film eux uecorsi p lueux la mise en scne majet* tueuse : L'iniante la Kose Clbre roman en 6 Actes de .'.iadame GabriellelvfcIVAL uns en s:ne par Mr lient y lloury l.\TErtPiiHT.v.Tlu.\ : Mms. Gabriel le Dorziat dans le rle d'Olive de Romnin Denise l-egeay L'Infante la ii Jalahert Tu Mai ia MM. Georges Lannes Marquis d Arbona Don Emilio Pot tes Mon Kamirec A. Garcour Md Calon Fauteuil d'Orchestre : G. 2.U0 Balcon 3.00 Log-j 3.i"AJ Bal populaire Le 1er Janvier 1924 D'sccoid avec le C teil I n mu nal. le \11 i l'I 1er eur oi bl • t au Kiosque %  1. J Lha np un bel i %  ; qui eut b< i %  up :eei L'on beti i lail o de mueique iu *4i n c imp |as se t ds i m L f iule qui avait besoin d n Cbajnp de Mars jti ux heuies du ma iu DUuipi 'n temps pour l n'igner sa joie, el.e en ut Vive U<>! Il IG'ael l u io hovval'on <\ >nt il f. J aav i'' fcjri v I i m I i ear partout ai u mpuld ont "n U .u %  .i i toi las d II Ces de lOaS. Di p. mn le I. Pu Nouvelles fevaiisjres La Rvolution au Hexuftie ' %  i •.!:>: MKXIC50.Des dpchai de Pua Ma literie • T< li m u. La colonee e.-i acco a % %  < s es le deux emplnoea ei est %  i les ordres dos gnraux liol.erl Crfci el i' insle l >pelo, i os ep lii ^ sj ml ni ; w plus de au ni %  ioid f di raui sont I imeui s dan I rs onqa ; ndsnt qu i> *m < I i i ion d un ma Mai : du (i il i i.ml i.'j )i iv troupes r %  qui ren roni liant le levoir, i rare n b a, dit que I l iti el 29 officiers rsb 'utj ; ; j cl "et SOt soldais <,[ i i. L pertes fdrales sont de 103 i VVA8H Xi.liiV.— Des .1 p| ,. -, ..' rSS | .u venin ii i, diei l amuniqua oflleiels du mi u du Mexique pi si il< 'il l.i uluslion d'une leon parLe mti terre, fit I>idptche~ pub • luvellea eom pi liineiii lauseSS, lrom|ieusea et au I rime lystmstiquemeol les laite le en lujet dea vi.emeuls milita re. M. PASO.I.P Gai Enrique F.-tr il i commandanl sn chef dea trou* pe u belles dans l'l u de istisi o t s la ville de (iuai ds *e nprs* le plusieurs P 1 io*j ds lu vote (en s P iei i Laurens, IQ iverneur pro. ire de 1 tal de vera-Ou. a tl. graphie Mr de la Huerls d'ici que le Oit Kig roi is dir (a svei BUOd ira Mexii-u dont il u sel I en ce n oiOi ni. On , 2 i IVe — i r %  % %  I* Il d'il >n leur s Ma iripa it de 11 C iramana, vi \> >i r %  un iieeours -in I q il il ait po iliq f de U Ruhr et a rilAr que la Frenoe ne re'irrri as Iroj^si 4* U ii\'M occa^4< avsat .NOUVELLES GEXRRAI rs l'U f, DECI 9.'3 l'M'.IS— \lr d Lneley ie, mininicee a rejeli reapoesi I" la baisse du fret e ur IA I li i n par d ns pi | n,. M, le L el vin .Telle que les dettes inlrrallU'S s'nient pae t rgles s Versailles %  11 is ura emementt luralt lui donne la loi p 'u, aa ide des i:api lerrnioenti le < mes et dit vers u [ores de Il et de i icrifices. Le budget le la France rouuiis au snat PARIS— Le budget ds U France pur i • sn dne qui a t la eomaissios] l< Itn il i ind | • un ex> dcnl de toi mit ions la n tn< -, elles C0 ilclaul le 23. 11 %  '! O i 0 KJ ds fi mes fl |p-i dpensesde 13 SI Od.ns bl nca trahie e*i obi i m par i sugnen tatii n contl i In perception de* in tiril i partis s l'se tivit iN %  Ii ,i-e du i gs qui les I i ,u^.m1er lee ex porl liona i nmpren neut 3JJ 000.0\W d s pour les indemiii B chre des toi ploy i du gon verm mi nt< M. B ir do la Qua < commis %  bn des linan.es, .. adir I dleuiiou d i gouvernement sur le cot de la vie el sur la Besssit de ftire quel3 ue ch se pour tabiliaer le irano ont la iliou est conaidre somma lnnl hora de proportion aveIsba a nca commereisla et co> n imiqu | %  i ( Kraoee, M. B renj reoi illa aux employs du intenta du fin* aamnil • mr eux de ftire preu V' de paUamea <'t l'eapril do sacrifl ce p n q i le gouvernement a pro mis d n, i ter les sala.tes daoala coursai du l'sooe. Iri dirigeabla i Oixmude s l'.vllis— Le ministrs de la mari DS a reu do Bserta un tlgramnsa dl int que le .Uismuda-i n'a paa l g i ae 1 ssna de 11 Tunisie ni la 2.1 m le 2.1 Dec mine %  que |e diri • le n'a i un lia relsm ds ae eo'irs | it < Initie ment tabli la dei nirs i immunio-ttion du iaSSU U a %  l reu*? vendr-idi i si i : ii utr s du m U o quand I un tl^r.rn n i -i ii ii i d ah el i• i itenait es > iiail i i il n i ut l ;i,*u IUi i ., lires environ. icouAnntvera iir ; de la verte du radi un P Vil I II y s eu 11 sm hier qm *' "• •' : -ou m ri la pr i 1 1 irie leouvri est li r 1 1 i n d m.toi '" Il I D.nl'apraj m I a i ii • ire lla I r ai I ibte d i la M Ipubtl %  i i • i i .'il, i np ign des I • non eau net lu corpa d ulomi'ifu* m ssvaau ml •• i ni la Sort mus pour sa c 'I I brer l'anni n rssi o. Le mmo andum .IL-rnand envoy "i Gnral I)

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06113
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, January 04, 1924
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06113

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
MMCOTBUR PROPRIETAIRE
IMHMJtECfi
Clment Magloire
BOIS VER.NA
1868 Rue AmArloalo*
NUMERO *20CENri?,B*
Quotidittn
COPY
Columbua Mmorial Librer
PAN AMERICAN UNlOM
In paix dafcu AteiQllrl rsultat
d'un mlme bien rflchi, Ion-
d sur loi vrais intrts des
dilfrents pavs, Jiuiio-.alilt*
tous, et ne peut jre ni une
capitulation ni le rsultat d'une
menace.
.NAPOLEON
lLMpnttM Ne m
17a3 AN*s.: : N 5102
POBTMU-PRNCE IV.Tl )
VENDREDI i JANVIER 1024
A la CoiDiii Pie XI Intime
Nous avons relat succinteinert
hier le lait scandaleux qui eut lie 1
a la Commune. Voi;i !s dlai11
qui nous ont t transmis:
Lundi matin, Jl Dcembre, des
lecteuis l'tant prsents la
Coron une, i l'effet de es taire ici
crue, etc. apprirent la renversante
nouwlle que l< s mx Registre!
d'iiihtiipiiun avaient t dchirs
et de nombreuses page* empor-
tes.
Aucune tllraction n'ayant t
relevs pass? Un se trouvait en faite
d'une nigme qui dcoucertait les
uosetexaspisit les autres* vs rvler iL qule judiciaire?
Ctftt ce que le juge Beauvoir a
charge de dtu mmer dans t'ias"
tiucUun qui se poursuit.
Lu alleu tant le Doyen du Tri-
bunal de Premire Iuauuics Mou-
seur R. tiauau a par une dci-
sion excutoire sur 'iiiuuie, or
donn que les hegisires U'iiiscnp
lion soient 1 tabli cotituiiiieiiient
aux difirentes lisies, aiticliees
uos Tnbunaux de l'.ux. Le quoi
eu a travaill dans I* soire de
lundi jusque une heure asgiz
avance.
[sous souhaitons que le jour se
iasse sur cet acte Ue vandalisme
in gui que nous enregistrons chez
nous pour la premire lois et qu
la lumire d une 11191 uclion ha-
bile lts coupables soient conlun-
dus, en attendant que la loi vienne
les happer comme ils le men-
tent.
Le Magistrat Communal Mon-
sieur Edmond Mangona ne nous
a pas cach sou indignation en
face d'un pareil lait auquel vrita-
blement il ne pouvait s attendre.
Aussi aide-t il. de tout sou pou-
voir, la justice, dans ses recher-
ches minutieuses.
Rature froide en a|par*'nee
Pie XI se laisse pourtant
tacitement mouvoii a
toute ide belle
ei gnreuse
Cur de Femms
Ce Sofr
Au.a lieu a Parisiana la huiti-
me reprsentation de ...oeur de
Femme , elle comdie, sn Bctes, qui mai que un nouveau
progrs dans nuire 'hftre p r
i'irueil qu -lie t lire su uni lie qui
lui l'ait salle combla chaque lois
qu'elle est 1 0 lV sur I" tliche.
Entre g" urak I Gourde
Loge 1, O
M. Asgelo .Xovclli, directeur da
Y liai u de Mi.iiii, l'un de* organes
Catholiques le mieux rdigs J il
l'cuiu-me, u eu l'boaneui du cou-
natre dans l'intimit < lui qui, ja*
di-, lve du Sein. u i e in 1 n ail 11
titulaire au sige piscopal Ue Saint
Ambfoito, plu* lard, devait auoedtr
benot XV iidiis te gouvernement
de l'KgtiM. ayant ga ue Ue .-larela*
tiuns des ouvei iis ei des tmoigna-
ge, plccieux ad. Mufti ii, qui Ml 0
outre un crivain Ue rasa, a voulu
offrir hu public un- bio^ia) liie o*
fie XI, qu: sort de la baua ue habi-
tutlie aux libres qui concernent des
personnalits vivantes, les pu'ssuuia
de ce inonde. Lu milieu des avne-
ments qui 01.t accompagne H loi
inalion, la ligure Un Souverain l'on
tile nous uppur.dl dans des traits iu-
counusjusqu ici au public, des (rails
d'une dignit el d'une noblesse qui
s'harmonisent parfaitement avec le
rote suprieur qu il jouj dans le
gouvernement du inonde dea me.
Nous allons essayer de reproduire
ici, aur ses traces le portrait de l'ie
XI, saisi dans l'intiiuita.
e
Pie XI porle avec lgret le poids
de ses aoisaote*cioq loe. Ses a'eur.,
qui furent tous U. s travailleurs ro-
b sle-, ne lui oui paa irausinu seule-
ment la verdeur ub*/aique.ri*sia aus-
ai les qualits qui caractrisent la
vieille race lombarde, A savoir la *o-
briel de vi , 1 amour dea ch mm
aauies, la passion de l'air, de la lu-
mire, du mouvement; des qualit .
qui expliquent le sels svecleqieli)
a cultive dan ses jaunes aune, a, et
nus larl encore le sport puriUeui
de I alpinisme.
Le visiteur que Pie XI reoit et
qu'il s'elloice, par son souiiiv el par
ta boule familiale, de mettre i si*
Se ds le prem'ef inoiiienl. ne laide
pas l'apervoir que la nature m-
ditative du Souverain Houille, deve-
viluppe par sis babitoiitt d lu-
de tl par la surveillance olo I*
taire 11 SOOatnols ui s i-ineme, le
reud doidiuairs as si sobr de m its.
Le pape suule ail i volontiers n*0S
donner | d ennui ou de Isa Uude, aouiig-iaut
seulement la <: QVcrt luu de ui u-
ve.ue .i- de lele et de quelques 0
aervttUoiifS pemu ini.iinurees. Mais
si le eiet dwut ou iui parts *! gre*
que dan- le eoi mthodique nvec
lequel il distribua les heure
journe. Un i re-
mire jeum i Jiual Lualdi, s
pu crite de Int.
Deux paru isent i i
mer -1 .ie ..I. i' 11 iiu ealn
route son evi-'
par une r^gle cobi
viaire. ia mdilaltoi ion l
aa lche i blig ili devoir lout
d'sbord, le r est- |i u lard P rson
ne p us qm I main
iiii el fi cullivrr les liens- d lam.ili,
niai', e. la hautement aprs l'accom*
pi ssiliuiil ili.' .ievoii .
( '< main )
Par Cable
Nouvelles
Dcirinices
Tes ocuvt Iles reues de la R*
pnbhqtM i< ii iiu.ii i a. > nient
ans. h is u u bre du t al im i ont
ci n letl 00 : MM Ar-
mand Hidiini'Si iiiinisire de !a
Justice 11 dea Btlstions HxuMiui*
rcs;Sanadia, ministre del'Hygi-
ne et de la Bieulaitai ce ; kssniiel
de j. fron< ao ue la Coucha, lui-
MVrvdei^vMvur
v al is ou la v ,i
silantion vidente
u.iii> les veut, t.i,
que u ut.ei ou lui
Bter av,c oue
l'inlei oculi ui
I il ;.; la i le
rp n ne, il ie
tall afee 'le- in: i ||ei d< "'i
ubs une propetition etl au re. Ksr-
lots, les p.'upu'i.v m bien t
eenlribuer a mieui eone* nue
panee nu ns l > Seiot l'i ou-
i.u les acc4Liitr.il une ^>.\ .n trie ne.
Laile rm i ve \tnb
que 1'i.ijiioiii-ii. nui" kurdeetupis
kiitu.iliq .es : itluik la forna nuntii
in- i'li m u iate m rvla. Kl e m r-
vais l'ioul pa. [ ila
m aj'uonjoat*. Kiii d'un verupale
u eaciiiuU'-, Pie XI ne se contents
pi il'tnoucei lidee. mai- ilaj i -
.ele, il ia Iratai S, il V r- vient." |ua-
qu' u momenl O il a la SCOkSll n
qu Lei am<>ur de i es ililude, on le re -
trouve dans tous les di-cour, dans
I9\u u aut* de l'ie il au.fi btee
him
DIMANCHE
La Direction ik Parisiana ou-
vre la gran n t par
un film des plut gran .un
des plus beau \ Gl ns qu'on ail en-
core vu ici. film eux uecorsi p
lueux la mise en scne majet*
tueuse :
L'iniante la Kose
Clbre roman en 6 Actes de .'.ia-
dame GabriellelvfcIVAL uns en
s:ne par Mr lient y lloury
l.\TErtPiiHT.v.Tlu.\ :
Mms. Gabriel le Dorziat
dans le rle d'Olive de Romnin
Denise l-egeay
L'Infante la ii
Jalahert Tu Mai ia
MM. Georges Lannes
Marquis d Arbona
Don Emilio Pot tes Mon Kamirec
A. Garcour M- d Calon
Fauteuil d'Orchestre : G. 2.U0
Balcon 3.00
Log-j 3.i"AJ
Bal populaire
Le 1er Janvier 1924
D'sccoid avec le C teil I n mu
nal. le \11 i l'I 1er eur oi bl
t au Kiosque 1.j Lha np
un bel i ; qui eut b< i up
:eei L'on beti i lail o
de mueique iu *4i n
c imp |as se t ds i m L f iule
qui avait besoin d n
Cbajnp de Mars jti ux heuies
du ma iu D- Uuipi 'n temps pour
l n'igner sa joie, el.e en ut Vive
U<>! Il I-
G'ael l u io hovval'on <\ >nt il
f. J aav i'' fcjri v I i m I i
ear partout ai u mpuld
ont "n U .u .i i toi las d II
Ces de lOaS.
Di p. mn le
I. Pu
Nouvelles fevaiisjres
La Rvolution au Hexuftie
' ' i .!:>:
MKXIC50.- Des dpchai de Pua
Ma
literie
T< li m u. La colonee e.-i acco a <
s es le deux emplnoea ei est i
les ordres dos gnraux liol.erl
Crfci el i' insle l >pelo, i os ep lii ^
sj ml ni ; w plus de au ni ioid
f di raui sont I imeui s dan I
rs onqa ; ndsnt qu i> *m
< I i
i ion d un ma Mai : du
(i il i i.ml i.'j )i
iv troupes r qui ren
roni liant le levoir, i rare n esol iir.es le ia d ds et oMeiers 1
li range l lrans. i.
rnb t de Pu> b a,
dit que I l iti el 29 officiers
rsb 'ut- j ; ; j cl
"- et SOt soldais <,[
i i. L pertes fdrales sont de 103
i
VVA8H Xi.liiV. Des .1 p| ,. -,
..' rSS | .u venin ii i, diei l
amuniqua oflleiels du mi
u du Mexique pi
si il< 'il l.i uluslion d'une leon par-
Le mti terre, fit
I>idptche~ pub luvellea eom
pi liineiii lauseSS, lrom|ieusea et au
I rime lystmstiquemeol les laite
le en lujet dea vi.emeuls mi-
lita re.
M. PASO.- I.p Gai Enrique F.--
tr il i commandanl sn chef dea trou*
pe u belles dans l'l u de istisi ot s
la ville de (iua-
i ds *e nprs*
le plusieurs
P1" io*j ds lu vote (en s
P iei i Laurens, iq iverneur pro.
ire de 1 tal de vera-Ou. a tl.
graphie Mr de la Huerls d'ici que le
Oit Kig roi is dir (a svei BUOd
ira Mexii-u dont il u sel
I en ce n oiOi ni. On (pi- ,e liai Pigtieros s i-r.- position
- points important, au u.t de
l piis i 11 il n'a ds* toi lui
i| i des force p u imporlsnlss.
Explications do ffl.La levrie
nui la hilualuui linaiicire
Iraucaiso
Par Cble
P-M>, 2 i IVe
i r I* Il
d'il >n leur s Ma iripa it de 11
C iramana, vi \> >i r
un iieeours -in I q il il
ait po iliq f de U Ruhr et a rilAr
que la Frenoe ne re'irrri as
Iroj^si 4* U ii\'M occa^4< avsat
.NOUVELLES GEXRRAI rs
l'U f, DECI 9.'3
l'M'.IS \lr d Lneley ie, minin-
icee a rejeli reapoesi
I" la baisse du fret e ur Ia
i li i n par d ns p . gne el qui en
"I I I n...... ces
dons relis ssp ic illoo n rp met
B sur la -llu I ion HoS*l
ui lui fui i snat II
f i t.-. r-- r que i" omrrerc et I
i i
|, Il I; I I I |
depuu h
.i |m. .| |K
Q i inlero il ml. fl fl
Il a
e il'
:' -i l'E i !0
-, .i i\ K aie i
hO mil ions I" yen n u site .i r de nui die d ,
ae i i I \ I ma/ne
It HCl I l i i Ml in n
I bien i il bf,
.i n i Les ii mt
i el le pro 'i,- >i |
- n,.
M, le L el vin
.Telle que les dettes inlrrallU'S
s'nient pae t rgles s Versailles
11 is ura
...... emementt luralt
lui donne la
loi p 'u, aa ide des i:api
lerrnioenti le
< mes et dit
vers u [ores de
Il et de i icrifices.
Le budget le la France
rouuiis au snat
PARIS Le budget ds U France
pur i sn dne qui a t
la eomaissios]
l< Itn il i ind | un ex> dcnl de
toi mit ions la n tn< -, elles
- C0 il- claul le 23.
11 '! O i 0 KJ ds fi mes fl |p-i dpen-
sesde 13 SI Od.ns bl nca
trahie e*i obi i m par i sugnen
tatii n contl i In perception
de* in tiril i partis s l'se
tivit iN Ii ,i-e du
i gs qui les I i ,u^.m- 1er lee ex
porl liona i nmpren
neut 3JJ 000.0\W d .....s pour
les indemiii B chre des toi
ploy i du gon verm mi nt<
M. B ir do la Qua
' < commis
bn des linan.es, .. adir I dleuiiou
d i gouvernement sur le cot de la
vie el sur la Besssit de ftire quel-
3ue ch se pour tabiliaer le irano
ont la iliou est conaidre
somma lnnl hora de proportion
ave- Isba a nca commereisla et co>
n imiqu | i ( Kraoee, M.
B renj reoi illa aux employs du
intenta du fin*
aamnil mr eux de ftire preu
V' de paUamea <'t l'eapril do sacrifl
ce p n q i le gouvernement a pro
mis d n, i ter les sala.tes daoala
coursai du l'sooe.
Iri dirigeabla i Oixmude s
l'.vllis Le ministrs de la mari
ds a reu do Bserta un tlgramnsa
dl int que le .Uismuda-i n'a paa l
g i ae 1 ssna de 11 Tunisie ni la
2.1 m le 2.1 Dec mine ! que |e diri
le n'a i un lia relsm ds ae
eo'irs | it < Initie ment tabli
la dei nirs i immunio-ttion du
iaSSU U a l reu*? vendr-idi
i si i : ii utr s du m U o quand
I un tl^r.rn n i
-i ii ii i d ah el i- i itenait es
> iiail i i il n i ut l ;i,*u I- Ui
' i ., lires environ.
icou-
Anntvera iir ; de la
verte du radi un
P Vil I II y s eu 11 sm hier qm
*' " ' : -ou m ri la pr i
1 1 irie leouvri est li
r 11 i n d m- .toi
'" Il I D.n- l'apraj
m I a i ii ire l- la I r ai I ibte d
' i la M Ipubtl
i i i i .'il, i np ign des
I non eau net lu corpa
d ulomi'ifu* m ssvaau
ml i n- i la Sort mus pour
sa c.'IIbrer l'anni n rssi o.
Le mmo andum .IL-rnand
envoy "i Gnral I) P RI; Mi i i tri i e'.v y i la
^i m i .1 i u le n i iJ eur le* n
i sujet de le
Itu'i et de I RI iu li .ral
oull i A vr Tir r p <^-;d.nt
li eotn u Ulx'nt
eor a d-manH4
SU il li il le plu tAt
qoaad 1. k%M lut aigu*. U viuluig no-j.bL iau PpUWai iurrs q^uai la


IS 'i\Ws
MC"
PreuVcr tnini-'-c 'digera la rponse
qui >eiu eu*. 70 * Lruxe.les
Des loups envahissent des
\ill;i(|cs
N tPLBS !. s loups chasss des
montugne- par le froid trs vit ont
nviilii quelques villages au envi
rons lie Naples; plus eurs onl mem I
pont Ir dans les maison-, beauco Ip
d'animaux domesti|jes ont t dvo
rs.
Nouvelles diverses
P*FIS- I i < !,amlre a adopl-i la
proposition d loi de M. Louchenr,
rduisant le nombre des dputa* de
26* '91 ; le vol* a t de 190 con
Ire 530.
CIIXMRERHY i;ne avalanche a
emporte un chelel prt de Heautort
eur Doron. K.i T reataatee on comp
te neuf morts.La ligne de Chamonix
est bloque par li sur une
dhrtanea de plusieurs kilomtre.
PARIS La commission d*a rp
rlions a approuv la nomination de
deux comits d'csperts q il doivent
tudier la situ iiion lia incire >l
l'Allemagne ; elle a aussi ettUOj"
une invitation Mr Henri II blason.
avocat et banquier le Los Ange a*,
aiin qu'il soit le troisime membre
amricain. Mrs Charles Dawaa Own Yoong nvuii*.nt tpredem
ment invits La premier comiU
lui du bu Igel se runira le 1I Jan
vier et le second qui t'idleri lu
question du capital altemmd \ l'
tra^g r le :\ janvier. One des no
minatio'M so| lises a et-4 change
Sir Hubert Ku l r ley. un de* direc
leurs de lu btaq i I togletar
remplace' \| l > i' : i \ > , ; '
tumeur le I > banq \V l8 il *;'.- lent "Cm
|| 1 U- >;! ! 1 il i | iVfl S 1
Das di ( In go.
ik. : ; i : Une v,;.- \- h I
s'a*! eti 11 i ir nie la itcile.

Le Conseil les Secret tire 'l'E-
tat autorisa i S-:.rtare d'Etit
de l'Intrieur tain savoir au
Go i- il C : final le Port-au-
Prri" pi I ri)uv3rnenjientesti*
me que les El 4 nions C >mfnunv
les doiv '.A avoi lien le 10 lan-
vier c mii ii : ion ou l'en*
lvenent des registres d'inserlp-
tioau ne pouvant priver li Iroit.
de vote l'AIeel -utiremant
inscrit. *
Cette d
toutes les Coin nuu s o les fts
de mme nature se so .1 pro luiltt
Cin-Salaiil
liimanche soir
L'Atioup qui tue
( drame sentimenta' ) et MjsiqtM
par ra.lioplione
Ttie HobUkns du
Pouvoir Excutif
L S'ition fl tairmt ttai de t'i-.i'r tut nom en-
voi* la pice swv*nt :
Amicale du Mi Ptlon
FnterniU,
UAITI
o D'cem' r .
LON \ - II d tehs la '. i
dr* s mn i s que 11 p >pu atl 11 hri
tnni 11" pass g dense il i i fi es de
Pf,ia' sans s0 nr > -ni le a* q ie
lui ma qiter pi- 'es ng li* n M '.oui
cas une c,ii-> *'lim ' r*jo ii i i
ce car le chm ^* s s(,nsihletn'nl di
minu.A la data du 17 dcembre le
ombre de chmage Peignait en
eore le rhiflre de 1.1 SI 110.Ce nom
bre est inf-rieur de 13,103 ce'ui
de la semaine prcdente et siip
rieur de 318.775 celui du ter jan
vier.
L'occupation de la Ruhr par le
troupes franco belges qui date du 11
janvier n'a donc pas au pour rlaul
tat, comme on l'a parfois insinu,
l'augmentation du chmage en An
gleterre : c'est le contraire qui s'est
Jiroduit comme on peut le voir par
es chiflres prcdents.
PHILAIIr.LIMIIV- Jack Taylor,
poids lourds, noir, dans un combat
de 10 rotin 1s, a battu Battling Siki.
SAN KHWCISt.O Le croiseur
cuirass Jeanne d'Arc cole d'ap
UcaHoQ d'officiers, qui lait le tour
du monde,rsl arriva ici Iver.
JgRUSAI K.l -Sir llerb-rt Samuel
haut commissaire biilannique en l'a
lestine, vu partir pour Amon, <-,i|)i
taie del TrsnajordanlSi o il se
rencontrera la il janvier avec le roi
Hussein du Hedjai et de ses deux
Mis, l'm r Abdallah de Transjor U
nie et le loi Payoal de Msopotamie.
Sir Herbert discutera avec ees per
sonnng,* les dtails du trait anglo
fufca qui est sur le point d tre
conclu.
BEHNK On signale de fortes chu
tas de neige et des avalanches en
plusieurs points de la Suisse.
Tenizolos retourne Ithnes
Par cibla
25 Dec.
Paris L'ai premier Vaosalos a
dcid de retourner Mbioesel n
quitter Paris iramdalamani pour
m rendre en Grce. M i prie -eiie
dcision api !i'i" ani
\e d'athA m I eut n mi; no
documeiil lign par -7" membes .le
l'assemble i initiative 'ue u i
ne d-ri' c lui demandart le e
mettre a la ifita du ^ nni nen ut at
de s uver e p ivs : In s lit t ^ 11
lo qu les rapn tui d s 18
eir on cr plions i ctoi i es -e trou
vaiett I i is pr i m i: n'o i ent
O e d iciit. i -\ Us
onl Mis*i r la mie
i qu t in-i eppufe p r p|a| de
i. 30. Hput< *u iW> compoaaoti'as
jn-atbit,
Bulletin leligiem d'flaiti
\o i, i 11. r i le Isulletin H ail -
gieux d'Hati du mn- de Janvier
MJi. H o intianl 11 latisti iue g4 <6
rl- 11 II <- i .-t las 0 >'ii 6,'ations
reliai1 i*1* le la Province e ; m-
ti | i I' 11 ii i ii s1! dc > np iseoom
me soil.
Clei : -' ulier 1'"' >
C -i [rgal in I Si 's rit A
.1 i '". ,: i l i i r l.t I ri
l' 'rares) 29
Compagnie 11 dario ( P
.t Frres) Il
Preree le 11 i*tr i -ti i
i.lu ia m Si
<5 p ir I '. S I .. m l m/ liH
Pillas le USii]asse ^)
Pil M l> I I J
I v i > I ' 'a eh flf : le*
par ii<'"?s s'il >ve ^ i )..
[Libert Redit'
REPUBLIQUE
La Pou/Dir Excrait!
Considrant que Des-aunei et Po-
tion, Fou dateurs de II Paille Hat-
tienne, ont droit I un tmoignage
sp'ial de la vnration et de la re-
connaissance populaires ; qu 11 >i
ti >n s.- doit a ello mi leur mmoire in m montant public
qui nniws leurs rentes glorieux da is
un culte corn riun,
A itsoi.c :
Art. 1er. Il sera dross, a la
Capitale, un monum-nt public, o
seont dposs les restes le Desaa-
lines et de Ption, Ptindat urs de la
Patrie Hatienne.
En attendait l'rection de <* m >
miment, le* restas d Ption seront
unis ceux de Dassilinaa dans'a
tombe o repose Io Ciief de l'Anne
de la Libration.
Art. i. La prsente RAaolntion
seri pib'in dits toute li Rpubli-
que -t .il'- h diligaiice du
Secrtaire d'Ktal de l'Intrieur.
Do.m au PataiaNilional.es Pre-
mier Jiivier l2i, an lilme de
l'I'id'peodince.
Le Prvient le h RnuSIiqne,
Louis B0K>O.
Le Secriliire d'Etat I* l'Instruetion
puhiiq le t de I' agriculture,
' V irthur Lesr > i!l >ir.
L' Secrtaire l'Rlal lae Pi tances,
Auguste VI Le Sert tire d'Ki it des
Relations Extrieures,
Camille Lon.
Ln Beerl dra d'Etal le
l'Intrieur et des Triviux Publics,
Luc ibard.
LsBa^rtairs d'Btat d* u
Justice et des 'ailles,
Lu Dofll ai |ue.
Le Pureau de Direction de l'Ami*
cule du Lyc P ion remercie vi><"
ment le a i i- qui.par leur coneo i S
actif ou par leur iafne, oni as-u
r le si'cc* oe la fte du 2 Janvier.
Il -dresse un remerciement parti
culier aux Dames Patronness
La Jou"**"
des Fondueuri
L'ide du goinern m nlde<0D*
for.dreen un sebl e n 4me Kauae-
le es restes du Fo d > dpendance al ceux uFo.da'eurde
1 P, la Rpublique, est d s plus nobles.
9' donl Cepen iant. il sen>bU qu'avec celte
la j yeust* ac'ivili4 a anim le comp
loirs et a't'i les consommateurs :
aux Commerants et amis gWir ux,
dont les dons furent si apprcis: a
h Prassa, qui, par uns canpsgpein
cessante, a l'ut connatre el aimer
du grand pub ic luvre utile pour n7e"Y.'lion le qu'V "at.pelerait d
1 eper...
fusion on ne pourra plu* tte-- se-
parmeni e' la IWe de Plioa et
celle de Dessilmes.
Or, ne serait-il pas jasto de con-
sidrer le jour de la translatif i de
ces rnstes prcieux, comme une joar-
suivie par l'Amicale : la Compa
nie d'Eclairage E edriqie, qui pro
digua avec gnrosit la lumire do
te* lampes mu t co'ores.
Il -st heureux de pouvoir, au m } eu
des rocattas ainsi effectues, pay-r
en partie les dpens s ergHg -s i our
l'achv ment d. s travaux de la B 1 Lo
thque : ce sera, croit il. une il iOM
sali-fa 'ion pour tous les participiints
la fte du 2 Janvier de penser
qu'ils ont, chacun, con'ribu' en
quelque mesure au succs d'u e en
treprise d'un si haut in'rt nali nal.
Port au Prnce, le 'J Janvier lg2i
lormais: Journe dei Fon lateurs .
Nous suggrons l'iue au gouver-
nement qui. certes, fera uvre qui
vaille en commmorant d'une faon
coirmine la mmoire et de uoDe
Fonda-nr d<> l'Indpendance t celle
du Foulateurde la Rpublique.
U est rappel qu.
le cours d'anglais at d'+Spago >l se
rstaaujur a i'd ol spcial de sis*
00 lutvl >,r'' p ne, ol. Rue Prou,
[ Tlphone ni ) ) le Lunli 7 Jan
vier l2' t Varit
3
DIMANCHE
Le Mauviin Sentier
Drame en quatre parties.
Visitas ofMalto
Hier malin Mr Louis Borno, Prsi
d.- il i' h H pi'ili't i a realu vi*it<
Mr E nm >< u -I E h I irl, prsi tant
duTtribu nal de Cassation et MrJ.
N. li'i'i I n', (rside il du CousjiI
dF.lat ________ _-___.
Cercle Bajatalis
Les membres de Bagit-lle *
ain-i que leurs familles et amis son1
invits la sauterie qun le Carcle
dnaas sa as salon s le Samedi, S
Janvier courant, sept heures du
loir. Le r.')MH'F.
h l'' |ifi>u J FY.i' C
La rception du le> Jan 1er a la
Lgation - Rranas avait rav*l le
eareetre d' n- c'i f.Ve i .ti n *
T> is les n^mbravde la C .io i e tu
Qiis-, le II i U CI rgi et les a n s d
h Fance len li -il a | r a!er le irs
hommages au mi iisre et s S| e Vl
len .Deux discouru ou; ' proa^n-
c par Mvl. lihArl i ei BiHe^irli
auxquels rpondit le mini t a de
France. En-uite ce fut a remise de
la Croix de la Lgion d'Honneur au
capitaine Leroux, Cur de Tlio
monde qui s'tait buc uo distin-
gu sur le Champ de bataille lors de
la Grande G i.erre.
Programme
Pour les crmonies de la
translation des restes
du Pr;.ident ftion
Samedi r Janvier
A i heures prcises de l'aprs mi
di, sahumatioo des restes lu Pr si
dent Ption, en prsence !!:* vlam
bus 'i" Trois Pouvoirs di l'Etal.
Pr ces verbal le ! crmonie
*er dress sur le i li toip.
Le cerCu il co tenant les restes
sera dpos sar un calnfalq e aut r
duquel vei lera uae^trd .- J'iunue r.
IM aani'he 0 Janvier
8 heures du malin Les dra
peaux les bureaus et * I ti e pub i *
seront mi* en beroe,
Une salve da il coups de canon
ser i tire ai Furl Natioa il
M \/i lire*. D->p-irt du l'ortge de
la Plane t*t>nn pour la Oallid ali.
H 1/2 hr Mi-sse le Requ>ein.
Salv- dn 21 coupe da canon, tirs
> minutes il int-rval e.
A l'issu ; de la me- e, le cor'^e
se ren Ira au ^aus -I -e de Ue*-a iues
ou -eri dposa le cercueil.
Un discours sera prononc par un
Membre du Gouvernement.
Donn a la Santa rerie d'E'at de
l'Intrieur es t Janvier 1914
Le Secrtaire d'Etat de l'Litrieur
(S; Luc THiiVRD
Daraire Heure
Ce malin 10 heures, le jue
L m Pierre a rendu son ordonnance
dans l'affaire de la Communs. Il y;
et dit que les lections se poursui
vei t La Commission d'Inscription,
essiste Me deux notaires aura h re
const tuer les registres d inscriptions
a l'aii'e des nfliches placardes. Ce
travail doit se faire aa tribunal mme
pour ne pas dplacer les registres.
Tel est l'avis du juge Lon Pierre.
I
Panamas Panamas
e sont les plus eotnrnn les et les plus hyginiques
pour les cliiiiils Iropioiax, lias oublier leur lifiuce.
iVofre pria? est onomlque
Achete&en, n'hsitez pas,
Cuareaux pour homme 3 Dollars tl20 Or
.. .45 u l 50 .
> ii ... g u 2
' ajours pour dames 4 4 1,80 Or
2,60
Est dc-d 'e celle nuit Madame V i
v V i n i r l'a i e S ipriil lU*
Lafon I
i |eS 11 in' lien ce.
n l'Eglie I losaph.
\ m i !> i i l i u le pr >u
.i m i ( i i: -n "i! i son tds
\ i n- u rda*. uo> lia res oonio
lancei
l'n r>l> rp'n ci mi li nous
mnoi" h 'no t i P fis le Mon-
sieur F '-n n Preisoir.
C loi i
Les Cours
ferU3 F.r.nce J0J.J3
Eles-vous uns personnes ds rjolf, faisant du chic un
idi'al t Proeurez'vous d^ ois chapsaui spciaux dont l;i
finesse vous atlirara haJmiration Je lotis le amants
du beau.
Carnet Monialn_
Madam John H. Russell, einp-
ch>- lu di piochnin, 7 ourard,
vu fiit le devoti d prvenir ses ni-
m ibles \i-iieu b que ses jours da r*
iption reprendront dans la suite
comme a paravent.
The East AhUt <
Co Ltd.
Tin S|S N irginie e| aller du
P i a, P. ne e 11 courent m
ro << pu i Thomes.Via u^u ives,
P r lie l'a x si Puerto Plaie, accep
ta rt po r Europe, ftidre ser a
L. PREETZNUNN-AGGEHHJLH
Agent Gnral
s*ss mi isr
La Petite Maison
370 Rue du centre
Annonie0 sa bienveillante
. lieni le qu tile vient de recevoir
par le d rnier c Fraoaii de tr*
ijanU's ckaututet pour damet>,
Kraiid choix de souliiis pour en*
lanis, fbauaietlea, chaMauxi cos-
tumes pour entants, bas de soie
qualit trs n commande tuer cri de // Mudr, noirs,cou!eurs
variies, belles di nielles Luny, fi*
Li mt'che, biodiTies, rubans, par
tt.merie. objets religieux, quel-
ques jolies coupes de soines.tuller
linon, toile nationale, toile pur il,
bouquets garnitures et voiles de
maries, sic, etc., etc. Eu solde
c laussurei de bohii.
jouets choix do
| trs bon (jot
Elle a itirp aussi l'aUenlioa Je
ses nombreuses et lidles clientes
d'avoir l'inscrire l'avance pour
leurs commandes de lingerie line
robes lingerie, costumes garon-
nets, elc. elc. Spcialits de ta liai
son afin de pouvoir en assurer la
ivraisonn la tin de l'anne,
prix 1res modrs
-LU -J
Avis
Nits ivons aussi tuit m a-jsortin nt le rub-ins
poui
ehspAJnil, detairj mode, un prix dJaut toute con-
currena.
Venez cons'ale*.
JENARO HUHTiD3
i780 Hue Courbe
reprwiria&t de Fabriques
Monsieur E. Hobelin avise le com
merce el le public que, d'un com
m un accoid, I pi icuiuon gui va t
do SOI n r m v ou*ieur Ailbur (jar-
dinai t pis fin
Par contra, le procuratio > deli
mu on li. H b ni et eeite oirsj-\
nalld l^ M i is '-u S. ! >j'; -i jjt
d jii iras Vlr Praaels.'.. ik t
Port 11 J,i i :u le 1er jtcit ..- liJl
ASTHME
PAPIER PRUNEAU
Wmii.*l. luRM.lluaoa va, ibbMM
rtwwMi. ii.>i
i,hni.i*u Pif



IWUTW
Ue Purgatif Idal
eut la
Pilule du DrDehaut|
147. Bai iu Faubourg Samt-init font j
Parti* a prtndrt,
N naoenllani ioooo prparait!.
I ail* M pravoqaa |aai da dgot
Snpprlniant la dleie,
[ alla M dbilite pas la ralada.
N'ralffaant pat it rrpoi h la cnimbr,
leU* a* * aatuae partt de tempt-
Plu aellra qrx* toui Ira tlllalrci,
|eOa aat. par coaita.ueat, aaoint chre
DOSE avaorivt. a a rhum
l A AT Ht, I pi.u r
AOSICE bllf ils
Marchandises franaise*
Ano,le des rues du Magasin
de lit et des Fronts-Forts
F. 0. P1ERCE Company -ehn & Fink, nc
12 WES1 BROADWAY
NEW YOlili
iONDEE EN 1847.
SUPRIORIT
BAS PniX
lb Jours n
Xiringue\ de Franat Manigat
tu vente aux l'un .mu du MATIN.
Prix G. 2.50
HEEIT
Monieur Uipp< h le Ciimy 'et ton
enlunt, .Virai: Al ce .Noisette, M. Ker
uaol Lon, M. Alilioute Lon tt
le nulles, n n bns dt- la i; milii tb
tolument louch de* marques de
? \niuntlne qu. Itur oiil toioigaeet
)fuu un \t- f.ti lu roaUd et dtr.a
ld j ertc ii ml < n < 11> S dan e Hip| 0 ) inv
ne ^ ari Ai ne L.UCII bon
leur tri chre t regn ll< e i, our< ,
mre, iille ei Mieur mu venue le J.
licruibie 10 lieuies |. m. Ici
irtjl de ri c m ir ici I >|utii n de
n, i < 11 m i.i de ( i ioii.ih iec. a
0 ii-taue.
rj i .a r no' h il Me,. 1*1
contre
ta
CONSTIPATION
prenez lea
COMPRIMS
SUISSES
& DELORT, Pharmacian,
110, ttu* Coi t-A toln
PAUIM
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
Fabrique de :
Pf.fiiu'p, V rni, I crfs de toutes lortet.
Vf-tic.
tonR Tnebau-
Empchez la maladie
1 cuillere ENOS FBtlT rVALTrlum i verre ifau prias dt
pnnrl matinempArhpla FIEVRE Ip RHUME, 1USRRIIEK. CUO-
LR1NB, D1SPEPSIE. [ND.GESTION, CONSTIPATION
Empchez I Empcha la Chnlrine
En vente clans toutes le* Pharmacies et Epicorite II ta r' Ce,
G o -t dlais cbez l i*ir buteur
Fonde *.n'.18''6
kriorMe Bas prix Promptitnl*
I produite oOiliniOUa, pharmaceutiques e>t atras
articLes vendable dansjunc pharmacie.
Epiocs, i\ivre,Canuelle,Giroih\Aiiis toile, Muscade
etc, 'te.
SUCRE HAFINK. m #
Spcialit: Marque prive? L>*ol dsinfeotant, paru
merle, Article* pour babiera, Itay Rum, Chocolat en pou
(! tlu le de foie de Morue, Kmulsion Colil Crani, Ex-
traits pour luire e>sences et eau de toilette. Eau de VI -
niue, Poudre contre lea insectes. Solution pour eona.M-
ver les uls irais. Lait de Magnsie, Poudre suprleu e
paur la toilette des entants, essence de fleurs, Eau le
Florida, Miel pour la table, Moutarde, Huile dOme
pour la table, Itrosses dents, IVppcrnilnl, huile POut
chasser les mOUStlquei et autres Inseotesjtegulot: haile
ennti-e constipations et doubles des Intestine chroniquee
Th, Cire pour les parquels^ComeslIbles, Klixirs, Bptaet,
Sirops tlivers, Teintures diverses. Vins, etc, etc, etc.
Demande/, le catalogues des spcialits.
Confiant vos commandes LEliN v\. FINK, lue ; va.is
serez, absolument satisfaits
Toutes les bonnes pharmacies du pays s'approvision-
nent choz LEI1N AFINK Inc.
t.on fi Ihbaudt]
\7ent exoluit pour Ilaiii
mu & co'ffl!

e
CHICAGO. ILLS
OKwnLaaty* SiulCo De calan, Multt De mai ,
Me** U Ctati crh, iBaeu| xl&, Ja v&jii^ k
De fx>rH.
Saacl^e* en, hmtt. Conu Sleef, JJ>a>t Mf
<$jtte) nveat^.. etc. etc. de.
6tire De^ ^otr tex Lftoo ft. Taebtad
Agent exclusif p3ir Hua
PORT- AT7-IlIJOT3
*Ux.rETIUS. P'ira>"' LB^RTIW
Htairauel du D- Juiii VIaKO
W. QliA Wm
17l'i, Hue du Magasin de l'Etat.
Tri E6y?i-Mail km
MA Company
Notre S. .S. //^l"?/ P/i* ^ i *?fllini lira
Porta du Sti^i <*s2 attendu cU lundi
math 7 (in ivinv four pour HHragone le* loi
f^on an Prince, li Janvier 1.994.
w iv .. 47 ri Tcj.t Vous les trouverez en ?enU, aiasi qu lai pneus et cnarabrei sir
iillIUU'l^ Bill I 111 IX 3 1^ M Mirl.rlm.lii/ .NICOLAS CURLiASE). la Hue lionne-roi.
IlUlit i l^a sLFUI I v 11 V4, iJ-- 9 lLlia s bliyo, ,;,s SVELTE.sonl les meilleurss. - Fbn^uspsrl|
^r/ei*i(8 Gnraux
Bicyclettes Bicyclettes?
I.-1- meilleures machiaisqu'oo ait jamais vue ici. Ay.mt la fois
un Bni ma 161e, ir m lgres, lgantes, toUdss et bon marcha, biid
pont munies le loue I i urss : pompe, clefs et autres, des PfttfU*
M,, | j / grande Marqu qui a g ign 1rs plut imporianlHin*
iC6 ,r | / 'nantie arc- lu non m tts cilofi macfnnM Fl.vl .
ide Socit IsSQulscturiari J'AniM et Cycles de bt-bliicuiii
France ).
Propritaire : ii\.\AClUS l (NOfflNT
Itemrrcie ses nomliretix clinls de tous les tmoignagps
d'encouraflements donl il a t l'objet. U leur prsente ses
compliment et ses Fouhaits pour 1924.
Au cours de l'anne nouvelle le CAFE ROYA^ s'efforcera
de continuer plaire u publ en perfeclionnanl son insla'
laliors et son DANCll G moderuede faon aies rendre un
ds iiidruils les plus agrables de Porl-au-iVinte.


nJiVl
DPURATIF da
D^ MANGET
Vices du Sang
Varices, Glandes
Mauvaise circulaHon
Maladies de Peau
Avarie
Maladies des Femme
ttnbliiemnlt Chtelain
Wsseean
GRANDS PRIX
Le tfliig, charge de dchet*, d'humeur*
l d'impurcti-*,, circule mal, favorisant
ainsi la congestion (rdemes, les varie**, les hmorrodes l
dterminant de nombreuses affections de
la peau ainsi que clous et anthrax.
I. tlfrPlTRATir DU DOCTEUR MANGET.
nettoie le sang, tlvifle et assainit l'orga-
nisme Il vite ainsi les affections dues
une combustion incomplte des aliments
au ralentissement de la nutrition (obe-
alt, asthme, emphysme, goutte, rhuma-
Marne*, nvralgies tenaces, neurasthnie,
insomnies, vertiges, sciatique, lumbagos,
migraines.
Chez la femme, il rgularise la clrco-
lotion du sanj, facilite les poques, pr-
are la formation et vite les malais** de
rare la formation et vite les malais** de
ge critique. Il cclaircit.le teint et assure
la braule de la peau.
^_^ Il constitue un excell
jf\ l'artirio-sclirosc eu a]>4
AJ lirielle, en diminuant
y atuini at tu facilitant le
Il constitue un excellert traitement de
lissant la tension
nt la viscosit son
.1 de re'-i.
r de l'icwlom!, 2. ru* Vahmcfc
; l,M Pharmac1**.
'-
.-
-

Ierj|< faillau Consigna (aire pour Haili
CoioraHM Slearaship
Company Inc.
Tapeur lin ;' par la n1ombian Steamahip Company
pour compta r S eamer tHati ayant laiss New*
Yor*\ le 28 Dcembre dernier,est aiten
*ort nwPr ne via 'es ports du
A ? */ i- Janvier courant* SI rebtira
Il menu j Ht futur les port* suivants :
i ni Go ,/f, Miragodne%Jrmie, Cayes,
Afin n et Jncmel.
Port au Prince, le 3 Janvier 1924
(lElikU & Co
Agents
Fulion Sh JPosh
[>iiny lue.
New*\ork
peau de
Coui[j
[;' S voulez protger la
mis chaussures.
?, ii \ou& voulez u>uir un brillant lui-
;" sant et durable.
si von von! et In couleur et la sou-
pleaaa de cps chaussures pendant lon-j
temps employez la marque lonogram.
Fabrique ap.ieiakn.enf pour les dams* et iei geolle-
mon du Uv\\\\ life.
Elle protAj* i peau deeehaueaursi contre l'hua iiit5
et Ij ehaieui
D lanJez la ii:ii*|.ij f'e -i ii leilbur
le* inaru iat*
0M. JMASSEM1 A. r p i.
CI
? !
ries I
;i*l
r.
bfJUViik,
ci il* r. Port >i-P
Vsstirtlmmt compte L d
BlX do l>onbonn boi? pour endasuz
:> )-tin ; Fruits oonUta ; "iikouits
Vlui tordeflux eoperU on
Cha >i:~>i |n ; Liqueurs; Itiro etc. Glqartaj
nd aceort*xnont de vin U BU tf linur/ojnt
li Hnuurie i
la Bau lerie, ( Arcahaie )
Sou- la t ouv lin lUioti I
riD/niaur M irM <, | ViMarl
o*i en m< sui nirnir ' l>ri
qup* tous ceux qui ynuilmnt lui
enf nf une commande l'adrf M
18*5 Rue du Geulre, Port-au-
Prin .
PROMPTli LIVRAISON
A la Conscience
^ Ernest Camiliv?
Fabricant 4$ eha ISSWtt
n tous genres
Matriaux suprieur*
Soi5 promptitu.le Clrit
Cir.m i'iiue prs la l'oste i\ 1722
La maison porte a la conuai
ance du public que dans le
but de faciliter et d'encourager
des nombreux clients elle ae
corde partir du 1er Juillet
1923 une prime de une paire de
chaussures au choix tout dten-
teur de vingt tickets.
En consquence on est prie
rie rclamer uo reu pour chaque
achat au comptant.
A la Conscience telle est ii
devise de la maison.



MJ0Q SOUC16
des mcngtfS
( i sentez les effets du surmenage
vous te9 e
ttte Rtrtre maadio das ietnrr.-s, r/ou
pas que de* o nes,unefoiss
Vgtale

x femme a :
...'
1
? -W

1



5.
Ci
i

~sr^-f* m-^-r.
LEGUHD HOTEL DE FRltOE
8e fait ie devoir de pr-
senter ses souliails les
meilleurs ses aimables
clients pour
1924
ris
POUR
A La Petite Mison, rue du
Centre, se trouve un nssorumenl
de jolies chaussures |iur sutauti
au prix ue Ljnu Gouhd*
Pan! Sals
VOCT
Ret is uQjnerciaai,
afliii i I tuaiijjer.
rr-. i > ; inti ; W ihlavg
ta i V i\v-York, Berlin,
Turin, Londi Parle.
I ; n rfr/iN
14, \9J
Pharmac
W. Buch
. !
Priparei oi liqtuuri aeo l<**
Bai ( | un : \nin il*
Crim* de ci". Caertreesv. |BV, Giu.
il les remercie sincre-
EBlilliS ment pour les marques
de sympathie qu'il lui
ont d nues et les prie
d croire qu'il ne ngli-
gera ri n pour lie de
pus eu plus digne de
leur confiance.
ELIXffl
duD'OMNS
aufwil* y i Im*ii4 Para
LE ROI DES TONIQUES, infuse u-e v. nouveiie a tous eaux doDt la
uniec! jste par ltravail laccxc#>iit in*'adir*.!'icnon dbiliucitdas paytcluudt,aux
ANMIQU!S-NEURASTHN!QUES-IMPUISSANTS
ZIDAL
LAonxa rc<
*+ peurea .,'vune, air demeoi..* Mursaas su
at?#Q4e\'\ 11, Beuiavsrei ds atrttourg, l s#K
u>u4a)e .
>eeS*r
I


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM