<%BANNER%>







PAGE 1

Lt MA li.i -v—— Unr i:i|iii|i>' .m Cli:iMt|> (le lan, S. V. P. A\( le soleil qui brla lai herbe l'olles tenant lieu et place de ga/on, le Champ de Mais ressemble dan* son ensemble a un dsert qui dtela la vue du promeneur, lorsqut celui-ci s'\ rend le matin ou II s ,i| rf midi pour respirer l'air rhfralchi parla bri 5e on venu du large. Les. j-portmen, de plus, ont un mal inlini le traverser, avec les pieires qui encombrent et rlnines alles de cette place publique qui se rail un charme si on en avait pris soin et en taisait un pare convenable* 'romeneurs et passants, pitons, automobilistes et bit ydistes se plai gneut de l'tat du Champ de Mars et nous prient de demander I envoi d'une quipe pour en l'aire la toilette et la rparation de certaines alles en maj( ure partie hrisse-ide pierre et cahoteuses. Le dpotoir du bas de la Kii iNavy News 13 aot 1923 'l'nklo — Comme consquence de l'execuuon du piogramme Ue la r dutlion mililaire t soixante et on/e gnraux cl plu de huit cents olti ciers ont t poilssur la liste de re traite ce mois. l'A M S — I ••\|i.iU agricoles de Prince croient que la rcolte du h. sera suilisante pour alimenter la na tiou pendanll'anne procbaioe. WASHINGTON _i „ dtachement de Mannes Amricaine a t expdi rcemment -Nicaragua, o il va relever un rontigent pareil qui v sta lionne depuis quelque temps. LONUtittS — A i etceptionde quel quebarre d'une valeur de trente millions le dollar, loul ce qui se trouvaient bord da "Laureatic", Coul pai uu sous niai ni All.nanti puue Uoneg.ii cil liuuulc, t ele re pche par de scaphaudi 1er qui v Ira Vdillaieiit depuis IW18 A MU.M, Jliiue -lu agent C n rai Wuug, commandant du Dpu e ment sjep.enliioual eh.ng tlu sige d'Ainonv, qui tentait de suborner lof licici eu chef de l'arme le defenM de Chang Tse Pings, acte captur et excut. Varits Dimanche Le Cheminot t i.n indit Les Naiitageiirs Entre 1,50 — Loge 2 gourde jsj p m %  — %  .1... ance de leur lils : Jean, survenue hier. Nos compliments. *• BUVEZ DE LA VRAIE BIRE %  id'sl FltrTMMeSl %  B \ MM7KU :' '' •uitiMic II La BIKRE FRONTENAC est de la bire dont la force est celle d'avantguerre. Rgalez-vous en achetant la FRONTENAC TIQUETTE BLEUE: "Spciale", l'aristocrate de toutes les bires, ayant un lger got de vin, et la FRONTENAC TIQUETTE ROUGE: Bire de famille, dlicieuse. Servie clans tous les restaurants et cafs. Demandez la. FRONTENAC BREV/ERIES, LTH. Montral < T-T%  =.-- Avis de dpart Les dpches pour New-York et l'Europe (via New York diiette) par le s s Comma^-uus^eront lermees Poil au Prince le 24 aot 1923. & En vente dans toutes les principaux Htel et Cals Port au Prince ehez IL Bechley, Metropolitau Beaudin, /Uphonse Haynas, : 1 %  Picoulet, Lopi Kitera. En Province : SI Mue", Ll. Shi lds et Paul Un i, GoflsTvca. B. A. Wolff, Petit Gove : Km. Vbraham Baba. Miragoane. Tovar Co. Aux Caves, Mme Ve ferraodinl. ..,. %  W .Quinns W1LUAI. Vis vis llotelde France, Port-au-Prinee lleprsentante 1 llaiti pour Frontenac Brevveriafi Montral, Canada CSSI les Sance du 24 Aot 1923 Les senh nc:s suivantes ont t reinJiii s par lu Commission les Rclamations la sance du 2\ courant* — L'Etal est coud imn payer M'Clment Dominique la sornm de 2.19 J gourdes W centimes, montant d'un lion du trsor au ISo 21, dlivr en change les feuilles judiciaires. Soit aprs COQ version, 1JW dollars cash tt 300 dollars eu titre srie B. — Ue la somme de trois mille six cent soixante six dollars rclame par Mme Vve Jacques Uergeaua,aux droits de son teu mari, consul d'Hati uonorifioue l'aris, et pour arrrages de frais allotns au OHM. lai. I Etat est condamn a payer seulement trois cent trente trois dollars pour frais de iiviiii -tmis dollars trerite*tros par mois de Juillet I; U .1 l vrier l'.u 1 et de .1 mu Juilli t lui I, Ifr Bergeau 1 ayant pris sur lui la responsabilit di continuer le lune tiounomenl du consulat, malgr la notification du Gouvernement hatien de la suppression des Irais. L'Etal paiera la veuve Ber* geami lad dollars S3 cash et 200 en titre Srie B. Dana l'affaire introduite par Marc Art y et consistant en me crance de .'>.l\f> gOUfdeS pour supplment dappointement, la Commission n'ayant comptence que pour-deux jours du mois de Mai lblO, rejette la dclaration de comptence el appointe l*Ktt plaider au fond. Affaires Nos. 263, 222, 2.)7, 236 introduites sparment par MM Turanne Desgraves, Osmm Cliam, Albert Crepsac, Emm. l)omiague, et concarual une crance du mme genre due par l'Etat, en vertu du dcret du 5 Avril 1916. La Coinniission rejette ces rclemauonsi les dputs n'ayant pas si^' comme constituants. — Allaire Vo Ik' introduite par Letellier Jn-I'liilippi et concernant une crance pour ai rrages de pension remoulanl Juin 1016. La Coinniission se dclare incomptente. — Alphonsellenriquez et llose Augustin Crance spare pour arrrages de pension remontant a 1920 et 191'J. Incomptence ds la Commission. ---Veuves Marius Qastun et lien ry Dulort. Rclamations span es remont int P.M'Jet P.I8. lncompti nce de la Commission. --Ludovic Lafontant. Arrra* gai de pension reinoiilaiil Oclobre t'Ji?<[acomplence de la Commission. Puis le Prsident Abel Lger lit procder l'appel des affaires affiches au plat de l'au lience. Hclamation au No 107 Introduite par Dflgramond Jeune ayant pour m*indataira Me If, Morgan. Le rclamant ayant renonc la premire partie de la rclamation concernant les don/. 1 cents dollars au prufitdu gnral Larieuxi le Conseil du Gouvernement, a dit Me Montas, s'en r. ni l la ; ig saie de la Commission p mr la deuxime partie. Affaire entei due. suivre. JHsques Columbia Les amateui's de musiques sont aviss de ia no arrive d'un assortiment complet de Jolis d ? scl 1 prenant Fox trot, One step, Mrinque T nn I aa ^J gue Cubaines, Valse ; tous de morceaux de oa""* plusreclierclis et les plus la mode entre autre. Silver Star Fox trot t In Koseliiue 1 Wheii vve said good-by ) Yox iro* Three Oclock In tlui morning ( Valse I lie ( h i mes ( Fox trol ) Sixty seconds every minute (Foxtrot) To morrovv niorniig M I :i\ il Itlues l'ilisacola La liga de las Madones (Meringue) < .uliau dliriuin Que volcinan tienne arloia •• A part des maeliiues grand modle, vous troa aussi des petites machines trs lyantes a uiipn* tionueleiiM'iit bon march. L Preetxmann-AGQERHOlM Rue du QuaiiOi Avis Nous portons la connaissance des Directeurs et des Directrices d toutes les cole* de la Rpublique, qu'il! trouveront la Librairie de Mme Viard, Hue du Centre, le Rejii-tre d'appel, prvu el rendu nblifCiloire par la loi du II Septembre I0IS. Il> trouveront galamtat ^ la n* me Librairie, le Canif t Scolaire dont l'introduction l t a .torise dan toute les c les primaires et de mi1 imps. ( loatruetloQ ministrielle des 18 .t i:\ Juin t9i3.) Les instituteurs de la Province doivent Vinpresser de faire leurcom mande pendant le grande vacance*. \ irjtiyivi^ H. SUFFIT* une PilulefcL '^.rueduraub'^-"^ MaisiUaiite'1 88 ^ ,. qui tont t


PAGE 1

m PMPftfTAWE yiaent Alagloire BCMS VKR.NA 1I9S Rue Amricain IRO 20 GBNTIMBS fatoe ANNE N 8090 Problme agricole tire d'Etat duTAuricu!jtieni d'adresser aux Prurwis'iires des arrondisse' p ie la Rpa/i'ii/ui' l'imicirculaire suivante •' luPrince, le Ci .Vont 1923 Provisoires de* ArronlU de la Rpublique. litur le Prfet, Lie vous le savez les condipiiaatriques gnrales du Caractrises depuis trois fine scheres>e rigoureuse li la dsolation dans plus imune de lu Rpublique, lenlde l'Agriculture a la I recherches et d ludes entasse dernire tait arritlusiou quo les pronostics [neilleurs pour celle anne jpsysaus pouvaient comp8 prcipitations atmosph (inesdela normale. Mais saisonnires d'Avril et lt assez abondantes dans Iffioris du pays, il aemb e L qu'elles ont t insulli'Mabbr I humidit norhol dessch par un dficit )to prcipitation*. De sorte condition, essentielles Mion et de toute agiicul|Na fait dliiit aux agri I m oins dans certains seccerteiues cultures. rsult que de beaucoup Wrnenl des rapports sur to de la prciirre rcolte' que des cris d. tresse re%  *U<> Ira ns sera de 486 francs, ces obligations seront remboursables en 10 Uns en quatre versements de cinq ans. BERLIN La presre allemande considre en gnral la rponse Iran caise la note britannique comme dfavorable el c lime qu'elle ne mar queaucun progrs veis la solution du problme des rparations. Les troupes espagnoles an Maroc MADRID— Le gnral Ecbaque, commandant en chef des troupes espagnoles au Maroc, annonce dens un communiqu oit.ciel envoy de Mellile, qu'il n reti les colonnes es pagnoles des positions prise mercre di aux rebelles t a tabli un iront dlensif qui peut servir de bise aux oprations futures. Le communiqu ajoute que les corps de >:,0 ennemis ont t trouvs la suite des coin bats. Les rebelles occupent des posi lions trs loignes du front e>pa %  ne! et ils ont adopt ;me attitude d expectative. La c usure espag-iole a supprim tous les articles des jour nauxparlaut nWcoss'asieJfca Mai oc. Lemiuistr .le la ;;.,e^L ,, lllllu -, un longeommuniqu raiatirnii hos tilites qui donne les i,/ms des ofcieis et .les hommes tufs dans la ba taille, mais ne rournil aucuo dbail sur les combats Un nfessage ofliciel reu d ; l'elouau signale une attaque de la ville ; les Lroopti de Meliilu se sont rendues sur les lieux et bs trou b es ont cess leur arrive, on gnon le nombre des morte L<; gpuvcrnemenl allemand condamne les actes de violence ROME— p a g une note officieuse adresses au Vatican, le gouverne ment allemand condamne les actes de violence commis dans la Rbur particulii.menl l'explosion du train des troupes belges pi es de Duis bourg eu Juin dernier. Ltats-Dnis et lexique WASHINGTON— Les ponrparlers pour la reprise des r, lations diplo maliques entre les gouvernements des Liais Unis il le Mexique sont ar rivs un tel point q .'une coinmu nicaUoo ofneiells i ce sujet ne tarde rpas tie publie. En attendant, le Dpartement d'Etal a mis au cou rant de tes intentions I s gouverne m nts de France, Grande Bretagne, de Cuba el de li • gique et une dci Sion pourriit bien tre prise par eux dans un avenir proch ,in. Le trait d'arbitrage entre les Etats I nis 11 le Japon qui tait arriv a ex pirelien a t renouvel aujourd'hui pnur une priode de cinq ans sans aucun changent ut. Nouvelles Diverses GENEVE—M. (iivw. ministre des Etais l nis en Sun W. inf orme ie se c.vlair-di la i ^ %  k^,,, qi|a les Etats Unis ac eptem Ttnvitation du conseil de la Ligne i Genve.Cet te session sera e msacre . l'tude VAL'VILLE — lia. bol. aviateur franais, volant sur un appareil sans moteur, a parcooru ^1 Kilomtres sur un paKunrs officiellement coa trl : c est un record pour c genre d'appareil. Barbol est rest dans l'aii (i heures 1 mimil s el 11 secon d. i MOSCOI —Un violent tremble ment de leire d'une dure de quatre minuteaccompagn degrondements prolongs, a t le senti dans le dis iiiel de KoUaud (TuiUestanRusse). On ne signale aucun accident de personne. Les Coins PARISU Dollar 17.74 Livre 81.22 %  ee AvU important Le soussign rappelle que par un avis publi dans LE MATIN du 28 Mi:s de celle anne, il a eu faire savoir que, pour viter toute quivoque, il ne signe p is Emm tniii-l Charles, mais L i: l'.m u tnuel Charles, pharmacien. Le public e*l pri de prendre noie do cette dclaration. Port-au Prince, le 24 Aom I Q3. L B. Emm. CHARLES, Pharmacien •I Eli Alloni;i(|ne occupe DUS8ELDORP La pnurie de vivres dans la Khui ,<| due la sp culalion el non au dfaut d'arrivage des provisions. H esl irriv hier sji wagons de vivres dans la zone occu pe et les oommercenls en ont ren voy .il l'extrieur pour profiler de la hausse des prix A Bochurn des autorits municipale ont s liai pour 20 milliards de marks de lard qu un marchande de viande dtenait en prvision de l'eug nentatioa des pria. ESSEN— Les chefs rjvolutii nnai res ont commence i.nc campagne de rsistance passive co.,lre les m lus triels allemands aprs des discui sions inutiles au sujet des salaires qu, lisent il-*,de rai. n i tre payisu la base or. Les directeurs des mines ont des difficults co .tmiielles avec les m i 1.1 usa cause d< s lliictualions du mirk ces derniers jouis ; ^soi xante cinq mines se sont f' rmre et 140.000 mineuis oui -lefus de travai 1er aux anciennes conditions. Les liane, lis ont o'cup d. ux nui vles mines dans le district ,i lis scn. Un sinistre r.n Italie GENES — Une en u ne trombe d'eau s'est abattus I. ongde la cte de Guea nie-ni i nombre M nereonoiset oieai i mis d igls. L i prio.i;' mx etfdroil i prouv soi l Serti, i, i. gl i no el San l'i r d Are i. Le ieclri |ues onl t j< 1 1 lerr ; on croit '|n il faudra pi sieurs jours E our les rtablir sur la cte Ksi et eaucoup plus longtemps sur la c >U Ouest des questions humanitaires ; la dl nation amricaine n'y assistera qu' titre consultatif. ANGORA— Le ministre de l'co n mie nationale a accueilli ravi re bl ment I ollre d'un c mpagnie tur que qui a soumis un projet pour l'ex ploitation des ressounes' nationales qui serait substitu l'accord K-n nedy Chester. Ce projel sera tudi par le conseil des ministres. Cette eompag i; turque, dit le nouveau projet, est be.ne.uip plus favorable la Turquie que la co ivention Cbes ter. CO.YSTAN' IINOI'LKLa grande assemble nationale turque a ratifi le trait de Lausanne avec les allis sur. n total de 2.1 i voles ; il 3'en a eu 818 m fiveur du trait. MO.NfKVIOKO Li ville de San Pedr.to i MIS l't I brsilien de Mio Grande Do Bnl a t capture par 2 OIH) rvolutionnaires se sont reti rei it ige. LO.N >.l iS — I n h'ouvern in.Mit c institutionnel pour U Palestine e t exig par le roi Hussein du Hedjai qui a donn i dei inslr 1 i ms son re prsentant Londres charg di cette ngociation. SOHHI.i Onn membr.e du ea Dioel Siambouli-ky. aeliiellemenl en tat d'arrestation, seront prochaine ment jugs. Ils sont accuss de cor ruptiou d'incitation a la rvolte a d'assassinat. MOSCOI — Tchicbsrine, eomm s %  aire eue aflairee trangres a adres se au g .m rne nenl b itanaique une noie pi lestant contre la prise de |"> %  '" "". au nu u ,1 r \,i-', |, M de l'le Vi ig 1 | ir IVxploreleui Ste 'an : 1 > %  d. r 1er ai .il. en effet, hiss le drapeau britannique sur .-t '' '" I quell d aprs la noie, fui in co pon a territoire russe en 19 'i \'., dans sa dernire tenu %  du m lis d I | lillel dernier, a d cl I i de participer .1 U clbration du Centenaire de l'indpendanee Ma. mni | ie II ilhenne qui aura lieu en j invier 1914. Un m • dsignant pour le reprsenter, en cette ci constance, auprs du Grand Orient D'il.ri il mainl'or m ivoir envoy son offrande au dit Gran I G rient. Veuille/, je vous prie, insrer la prsente en forme de rectification, et reeevi /. Monsieur le Direoteur, mes m< illeures lalutalioos. Ai-.. A III ll\l \ Grand Mailre,Grend Commandeur d'Honneur lu Grand Orient d'Hati, 33e d Honneur du Grand Orient do Francs Ordre des rrvocati L'Assemble gnrale annuelle prvue par les rglements du Conseil de | Ordre des avocats se tiendra :| %  al du Tribunal de 1re Instance le lundi 3 Septembre pn hain i" heures du malin On %  • tiendra lecture du rapport du &e< ri taire d. l'Ordre et du Conseil a l"> quoi on in M 1 r ra sus lections du B 1 mnii r du I des Membres du Con* il de dis. ipline Selon i usage c'est le mme L m i, •eilqm sera rlu, T ITri\


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06009
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, August 25, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06009

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
m PMPftfTAWE
yiaent Alagloire
BCMS VKR.NA
1I9S Rue Amricain
IRO 20 GBNTIMBS
fatoe ANNE N 8090
Problme agricole
tire d'Etat duTAuricu!-
jtieni d'adresser aux Pr-
urwis'iires des arrondisse'
p ie la Rpa/i'ii/ui' l'im-
icirculaire suivante '
luPrince, le Ci .Vont 1923
Provisoires de* Arron-
lU de la Rpublique.
litur le Prfet,
Lie vous le savez les condi-
piiaatriques gnrales du
Caractrises depuis trois
fine scheres>e rigoureuse
li la dsolation dans plus
imune de lu Rpublique,
lenlde l'Agriculture a la
I recherches et d ludes en-
tasse dernire tait arri-
tlusiou quo les pronostics
[neilleurs pour celle anne
jpsysaus pouvaient comp-
8 prcipitations atmosph
(inesdela normale. Mais
saisonnires d'Avril et
lt assez abondantes dans
Iffioris du pays, il aemb e
L' qu'elles ont t insulli-
'Mabbr I humidit nor-
hol dessch par un dficit
)to prcipitation*. De sorte
condition, essentielles
Mion et de toute agiicul-
|Na fait dliiit aux agri
Imoins dans certains sec-
certeiues cultures.
rsult que de beaucoup
Wrnenl des rapports sur
to de la prciirre rcolte'
que des cris d. tresse re-
* ' it un service drriga-
trouvant de son cot
'NmIHiI, d'apporter au-
ration immdiate la
* Pour suppler linsuf-
giiesetaudibil dcrois-
**. il ne possde au-
"deau rapidement uti-
rtj! que les agriculteurs
1 la Hpubliqne c m-
* le piobb-me qui se
"ment devant eux est
'Misai ion maximum du
.J^'erei d'Aot. SepUm-
Personne n'ignore
que par suite du dboisement ten-
du du territoire un grand nombre
le rivires sont maintenant rgime
torrentiel et ne fournissent un dbit
important que pendant les pluies,
c est a-dire prcisment, un mo
ment o leur utilit pour l'irrigation
est moindre .qu'au surplus ces mas-
ses toi rentielles d'eau dans leur cour-
ie vers la mer, sont d'un effet plu-
tt nuisible car elles eutratneut avee
elles la Heur des terres et dtruisent
la vgtation sur leur passage.
La consigne que vous devez trans-
mettre tous les agriculteurs de vo-
tre ressort c'est que pas une goutte
d eau des pluies ne doit, par suite de
leur indiffrence, se perdre dans les
torrents et dan-, la mer. A cet effet,
ils doivent Veiller des maintenant et
pendant toute la dure des pluies
prochaines, ce que le sol de leur
champ soit maintenu dans un tat
parlait d'ameublissement. Ils n ont
pis d instrum nts spciaux pour
cette tache, mais leurs houes pnmi-
t ves leur en tiendront lieu dans une
certaine mesure Ils doivent sou
mettre le sol de leurs champs un
grattage renouvel et infatigable
pendant toute la saison pluvieuse
de manire que la terre soit toujours
apte se laisser pntrer par de
nouvelles pluies et en vilerle ruis-
sellement. L'e.anoralion en pure
perte sera empchs tant par suite
de la destruction les mauvaises her-
bes que par la cration d'un terrain
ameubli qui s'oppose l'accumula-
tion de l'eau la surface o eiie ne
tarderait pas s'vaporer.
Si les pluies de la saison sont in-
sultantes cet effort de prvoyance
permettra aux plantations de sup-
porter! hivernage djns de meilleures
conditions, si elles tout norme es
leur elfet favorable sur la vgta-
tion s'en trouvera de beaucoup am-
plili.
'< vous invite, Monsieur le Prfet,
transmettre ces instructions aux
.Magistrats Communaux pour qu ils
les vulgarisent jusque dans les sec-
tions les plu* rcules. Vous vou-
drez vei'ler attentivement l'excu-
ton des mesurai prescrites et m'en
l'aire rapport aussi souvent qna pos-
sible.
Recevez, Monsieur le Prfet, l'as-
surance de ma l.aute consi lraliou.
Ciuhi.es BUUCHKHEVU
Pur Cable
?uveilts trangres
et Allemagne
'J3 Le Premier ml-
m u;ercors ",i iafu
Ca..unde.s repa
wr M. Poiu.
Mf'J de s
ili *'/"" d devra
i^tel,-*5ve^^,,^" '" 'a
lHe, ,"l,,,,IV(l"ela
tj||nr,ii l"--"'l'' (lie
C,,p'-t--eleco.i
"aeul p0l,r 8
Kiiel 3'esl "-uni
"PP'ouvlarpon
se de M. Poincar la note britanni-
que. Ces ministres ont ensuite discu
t le programme de la France au
cas o la Grands Bretagne dci
d. rail d'entreprendre des ngocia
lions spares avec I Allemagne.
Tout in lique que le pays entlSi sou
tient la poiitiq i ferme de M. Poiu
cur. La France est convaincus que
I Ail magne peut payer et elle reste
la dius ia Kur j.isqu ce que les
pai uieiils soie .1 fdals. Eu mme
temps le gouven'.neiil compte sur
1 appui complet de la Belgique dans
la rponse que fei i ]p gouvernement
belge a la uol de Lord G i.zon.
Des dpche I Bruxelles disenl
que le cabinet approuve les lignes
gnralesde le i pouse belge i I An
gleterre. M.il l'Ii-.uois el Jaspai ont
commenc hier In rdaction finale de
de la note qui sera prle a tre envo
Quotidien
JELioE ho m
Toutse les motions dpriman-
tes sont des facteurs d'insuc-
c La crainte produit IVelue.
Le doule de soi-mme est para-
lysant.Si vous voulez conqurir
la veine, ayez du courant! et
de la conliance en vous. Il est
possible d'acaucir ces senti-
ments en se les allumant, en
les imprimant dans son esprit.
PORT-AU-PRINCE (HATI
SAMEDI KAOUTUMJ
Ye Londres la sem lins proch itne.
L entente franco-bi gt consi frn
comme tant plus roite encore par
suite de l'emprunt b*ge mtintenent
pratiquement condu Cet emprunt
de 400 millions de Iran sa 6 lit sera
pour cent ; le p-i\ dmission des
obligations de .>U<> Ira ns sera de
486 francs, ces obligations seront
remboursables en 10 Uns en quatre
versements de cinq ans.
BERLIN La presre allemande
considre en gnral la rponse Iran
caise la note britannique comme
dfavorable el c lime qu'elle ne mar
queaucun progrs veis la solution
du problme des rparations.
Les troupes espagnoles
an Maroc
MADRID Le gnral Ecbaque,
commandant en chef des troupes
espagnoles au Maroc, annonce dens
un communiqu oit.ciel envoy de
Mellile, qu'il n reti les colonnes es
pagnoles des positions prise mercre
di aux rebelles t a tabli un iront
dlensif qui peut servir de bise aux
oprations futures. Le communiqu
ajoute que les corps de >:,0 ennemis
ont t trouvs la suite des coin
bats. Les rebelles occupent des posi
lions trs loignes du front e>pa
ne! et ils ont adopt ;me attitude
d expectative. La c usure espag-iole
a supprim tous les articles des jour
nauxparlaut nWcoss'asieJfca Mai oc.
Lemiuistr .le la ;;.,e^L ,,lllllu-,
un longeommuniqu raiatirnii hos
tilites qui donne les i,/ms des of-
cieis et .les hommes tufs dans la ba
taille, mais ne rournil aucuo dbail
sur les combats Un nfessage ofliciel
reu d ; l'elouau signale une attaque
de la ville ; les Lroopti de Meliilu se
sont rendues sur les lieux et bs trou
b es ont cess leur arrive, on
gnon le nombre des morte
L<; gpuvcrnemenl allemand
condamne les actes de
violence
ROME pa g une note officieuse
adresses au Vatican, le gouverne
ment allemand condamne les actes
de violence commis dans la Rbur
particulii.menl l'explosion du train
des troupes belges pi es de Duis
bourg eu Juin dernier.
Ltats-Dnis et lexique
WASHINGTON Les ponrparlers
pour la reprise des r, lations diplo
maliques entre les gouvernements
des Liais Unis il le Mexique sont ar
rivs un tel point q .'une coinmu
nicaUoo ofneiells i ce sujet ne tarde
rpas tie publie. En attendant,
le Dpartement d'Etal a mis au cou
rant de tes intentions I s gouverne
m nts de France, Grande Bretagne,
de Cuba el de li gique et une dci
Sion pourriit bien tre prise par eux
dans un avenir proch ,in.
Le trait d'arbitrage entre les Etats
I nis 11 le Japon qui tait arriv a ex
pirelien a t renouvel aujourd'hui
pnur une priode de cinq ans sans
aucun changent ut.
Nouvelles Diverses
GENEVEM. (iivw. ministre des
Etais l nis en SunW. informe ie se
c.vlair-di la i ^k^,,, qi|a
les Etats Unis ac eptem Ttnvitation
du conseil de la Ligne i Genve.Cet
te session sera e msacre . l'tude
VAL'VILLE lia. bol. aviateur
franais, volant sur un appareil sans
moteur, a parcooru ^1 Kilomtres
sur un paKunrs officiellement coa
trl : c est un record pour c genre
d'appareil. Barbol est rest dans
l'aii (i heures 1 mimil s el 11 secon
d. i
MOSCOI Un violent tremble
ment de leire d'une dure de quatre
minute- accompagn degrondements
prolongs, a t le senti dans le dis
iiiel de KoUaud (TuiUestanRusse).
On ne signale aucun accident de
personne.
Les Coins
PARISU Dollar 17.74
Livre 81.22
ee
AvU important
Le soussign rappelle que par
un avis publi dans Le Matin du
28 Mi:s de celle anne, il a eu
faire savoir que, pour viter toute
quivoque, il ne signe p is Emm t-
niii-l Charles, mais L i: l'.m u t-
nuel Charles, pharmacien.
Le public e*l pri de prendre
noie do cette dclaration.
Port-au Prince, le 24 Aom I Q3.
L B. Emm. CHARLES,
Pharmacien
i
Eli Alloni;i(|ne occupe
DUS8ELDORP La pnurie de
vivres dans la Khui ,<| due la sp
culalion el non au dfaut d'arrivage
des provisions. H esl irriv hier sji
wagons de vivres dans la zone occu
pe et les oommercenls en ont ren
voy .il l'extrieur pour profiler
de la hausse des prix A Bochurn des
autorits municipale ont s liai pour
20 milliards de marks de lard qu un
marchande de viande dtenait en
prvision de l'eug nentatioa des pria.
ESSEN Les chefs rjvolutii nnai
res ont commence i.nc campagne de
rsistance passive co.,lre les m lus
triels allemands aprs des discui
sions inutiles au sujet des salaires
qu, lisent il-*,de rai. n i tre payisu
la base or. Les directeurs des mines
ont des difficults co .tmiielles avec
les m i 1.1 usa cause d< s lliictualions
du mirk ces derniers jouis ; ^soi
xante cinq mines se sont f' rmre
et 140.000 mineuis oui -lefus de
travai 1er aux anciennes conditions.
Les liane, lis ont o'cup d. ux nui
vles mines dans le district ,i lis
scn.
Un sinistre r.n Italie
GENES Une en u ne trombe
d'eau s'est abattus I. ongde la cte
de Guea nie-- ni i nombre m
nereonoiset oieai i mis
d igls. L i prio.i;' mx etfdroil i
prouv soi l Serti, i, i. gl i
no el San l'i r d Are i. Le
ieclri |ues onl t j< 11 lerr ; on
croit '|n il faudra pi sieurs jours
Eour les rtablir sur la cte Ksi et
eaucoup plus longtemps sur la c >U
Ouest
des questions humanitaires ; la dl
nation amricaine n'y assistera qu'
titre consultatif.
ANGORA Le ministre de l'co
n mie nationale a accueilli ravi re
bl ment I ollre d'un c mpagnie tur
que qui a soumis un projet pour l'ex
ploitation des ressounes' nationales
qui serait substitu l'accord K-n
nedy Chester. Ce projel sera tudi
par le conseil des ministres. Cette
eompag i; turque, dit le nouveau
projet, est be.ne.uip plus favorable
la Turquie que la co ivention Cbes
ter.
CO.YSTAN' IINOI'LK- La grande
assemble nationale turque a ratifi
le trait de Lausanne avec les allis
sur. n total de 2.1 i voles ; il 3'en a
eu 818 m fiveur du trait.
MO.NfKVIOKO Li ville de San
Pedr.to i mis l'tI brsilien de Mio
Grande Do Bnl a t capture par
2 Oih) rvolutionnaires se sont reti
rei it ige.
LO.N >.l iS I n h'ouvern'in.Mit
c institutionnel pour U Palestine e t
exig par le roi Hussein du Hedjai
qui a donn i dei inslr 1 i ms son re
prsentant Londres charg di cette
ngociation.
SOHHI.i Onn membr.e du ea
Dioel Siambouli-ky. aeliiellemenl en
tat d'arrestation, seront prochaine
ment jugs. Ils sont accuss de cor
ruptiou d'incitation a la rvolte a
d'assassinat.
MOSCOI Tchicbsrine, eomm s
aire eue aflairee trangres a adres
se au g .m rne nenl b itanaique une
noie pi lestant contre la prise de
|"> -'" "". au nu u ,1 r \,i-', |,M,
de l'le Vi ig 1 | ir IVxploreleui Ste
'an : 1 > d. r 1er ai .il. en effet,
hiss le drapeau britannique sur .-t
'' '" I quell d aprs la noie, fui in
co pon a territoire russe en 19 'i
\'. v |! ^ U i : 1 rtui Hem ni
aux .1 ai 1 lu co nil :: risle oui a
P is la ,; de la police. Les
1 mmes d 11 me l.r du ivndii ..1
(1" l"'"' 'ires 0 ,i ,l ii,. dam les
mes 1 lorsnl les domestiques sa
tram de fsire le march pour leurs
patrons d livre la permani n
ce de la grve pour eeniler.
Nom recevons la lettre suivante :
Port au-Priuce le -i \oi 1923.
M .nsi.'iir le Directeur,
En parcouranl le numro du "Ma
tin du i courant, j ai en l'occa-
sion de lire un entrefilel intitul
Choses Maonniques suivant le-
quel Le Grand Orient de France au
rait charg le Grand Matre, Grand
Commandeur de l'Ordre d'Hati de
le reprsenter, le 28 Janvier l! nui diffrentes crmonies qui doi-
vent avoir lieu surtout l'oit au
l'iince.
Le .. iseil d l'Orlre du (irand
Orient le Franc>, dans sa dernire
tenu du m lis d I | lillel dernier, a
d cl I i de participer .1 U clbration
du Centenaire de l'indpendanee
Ma. mni | ie II ilhenne qui aura lieu
en j invier 1914.
Un m dsignant pour le repr-
senter, en cette ci constance, auprs
du Grand Orient D'il.ri il mainl'or
m ivoir envoy son offrande au dit
Gran I G rient.
Veuille/, je vous prie, insrer la
prsente en forme de rectification, et
reeevi /. Monsieur le Direoteur, mes
m< illeures lalutalioos.
Ai-.. A III ll\l \
Grand Mailre,Grend Commandeur
d'Honneur lu Grand Orient d'Hati,
33e d Honneur du Grand Orient do
Francs
Ordre des rrvocati
L'Assemble gnrale annuelle
prvue par les rglements du Con-
seil de | Ordre des avocats se tiendra
:|" al du Tribunal de 1re Instan-
ce le lundi 3 Septembre pn hain
i" heures du malin .
On tiendra lecture du rapport du
&e< ri taire d. l'Ordre et du Conseil
al"> quoi on in m 1 r ra sus lec-
tions du B 1 mnii r du I
des Membres du Con* il de dis. ipline
Selon i usage c'est le mme Lmi,
eilqm sera rlu,
T ITri\


Lt MA li.i
-v-

Unr i:i|iii|i>' .m Cli:iMt|> (le
lan, S. V. P.
A\( le soleil qui brla lai herbe
l'olles tenant lieu et place de ga/on,
le Champ de Mais ressemble dan*
son ensemble a un dsert qui dtela
la vue du promeneur, lorsqut celui-ci
s'\ rend le matin ou II s ,i| rf midi
pour respirer l'air rhfralchi parla bri
5e on venu du large.
Les. j-portmen, de plus, ont un
mal inlini le traverser, avec les
pieires qui encombrent et rlnines
alles de cette place publique qui se
rail un charme si on en avait pris
soin et en taisait un pare convenable*
'romeneurs et passants, pitons,
automobilistes et bit ydistes se plai
gneut de l'tat du Champ de Mars et
nous prient de demander I envoi
d'une quipe pour en l'aire la toilette
et la rparation de certaines alles
en maj( ure partie hrisse-ide pierre
et cahoteuses.
Le dpotoir du bas de la
Kii<- Oinits Dentoaches
prend encore feu
Mtlgr DO! diverses.notes recoin-
mandant le prcaution ni caaaaires
le teu u encore pria dan les nuinoii-
dicet jete au bas de lu rue Dante
ItattouciiM
t.e malin r/M les II heuiesde
grands jets de llaminu oui provo-
que arouritairai de maison de la sont
signait e. Les l'iaminches que le
vent emporte peinent facilement
communiquer un incendie et quand
On pense que tout pies de la se trou-
ve le grand dpt le ga/olme de U
Texas Uil and Co. on voit tout le
danger qui peut en rsulter.
iVmib esprons, une dernire foi,
que te incinration! se feront ail
leui s par suite il<- ce que nous venous
de signaler.
U, S> iNavy News
13 aot 1923
'l'nklo Comme consquence de
l'execuuon du piogramme Ue la r
dutlion mililairet soixante et on/e
gnraux cl plu de huit cents olti
ciers ont t poilssur la liste de re
traite ce mois.
l'A M S I. \|i.iU agricoles de
Prince croient que la rcolte du h.
sera suilisante pour alimenter la na
tiou pendanll'anne procbaioe.
WASHINGTON _i dtachement
de Mannes Amricaine a t expdi
rcemment -Nicaragua, o il va re-
lever un rontigent pareil qui v sta
lionne depuis quelque temps.
LONUtittS a i etceptionde quel
que- barre d'une valeur de trente
millions le dollar, loul ce qui se
trouvaient bord da "Laureatic",
Coul pai uu sous niai ni All.nanti
pu- ue Uoneg.ii cil liuuulc, t ele re
pche par de scaphaudi 1er qui v Ira
Vdillaieiit depuis IW18
A MU.M, Jliiue -lu agent C n
rai Wuug, commandant du Dpu e
ment sjep.enliioual eh.ng tlu sige
d'Ainonv, qui tentait de suborner lof
licici eu chef de l'arme le defenM
de Chang Tse Pings, acte captur et
excut.
Varits
Dimanche
Le Cheminot
t i.n indit
Les Naiitageiirs
Entre 1,50 Loge 2 gourde
jsjp m- .1... Parisiaoa
DIMANCHE
7ii!C et Sme pisodes de
L'Aiglonne
r.niic gnrale I tiourde
Uttlcou : : gourde
rAUT AUX
MERE5
La confiance de
plusieurs milliers de
personnes est ce qui
aide rendre
L'EMULSION
SCOTT
le tonique nutritif le
plus populaire au
monde. L'Emul-
sion Scott produit
de la force.
r-
lotiTemeot dea navires
Le s/s Panama luissi ta New-York
aujourd'hui 25 en roui'' directement
pour Port-su Prince, o il est atten
du le 30 courant.
Le s/a Gorges attendu de Cristobsl
C. /. le 1er du mois prochain, laisse
ra Port*an*Prince le mme jour pour
Ne* -York directement.
Le vapeur Flora est parti de New-
York le 13 du courant directement
pour Port-au'Prince.
Le paquebot Commewijne est atten*
du de Curaao le m du courant pre-
nant fret pour New-York et l'Europe,
via New-York, ainsi que des passa-
gers il la malle.
Le vapeur Astra partira de New-
York le 30 du courant pour tous les
poils hatiens
Naissance
Les poux Lon Lahciis nous l'ont
part del nai> ance de leur lils : Jean,
survenue hier.
Nos compliments. *
BUVEZ DE LA
VRAIE
BIRE

id'sl
FltrTMMeSl
B \ MM7KU
:' '' uitiMic
II
La BIKRE FRONTENAC est de la
bire dont la force est celle d'avant-
guerre.
Rgalez-vous en achetant la FRONTE-
NAC TIQUETTE BLEUE: "Spci-
ale", l'aristocrate de toutes les bires,
ayant un lger got de vin, et la FRON-
TENAC TIQUETTE ROUGE: Bire
de famille, dlicieuse.
Servie clans tous les restaurants et cafs.
Demandez la.
FRONTENAC
BREV/ERIES, LTH.
Montral <
T-T- =.--

Avis de dpart
Les dpches pour New-York et
l'Europe (via New York diiette) par
le s s Comma^-uus^eront lermees
Poil au Prince le 24 aot 1923.
&
En vente dans toutes les principaux Htel et Cals Port au Prince ehez IL Bechley, Metropolitau
Beaudin, /Uphonse Haynas, : 1 . Picoulet, Lopi Kitera.
En Province : SI Mue", Ll. Shi lds et Paul Un i, GoflsTvca. B. A. Wolff, Petit Gove : Km.
Vbraham Baba. Miragoane. Tovar Co. Aux Caves, Mme Ve ferraodinl. ..,.
W .Quinns W1LUAI.
Vis vis llotelde France, Port-au-Prinee
lleprsentante 1 llaiti pour Frontenac Brevveriafi
Montral, Canada
Cssi les
Sance du 24 Aot 1923
Les senh nc:s suivantes ont t
reinJiii s par lu Commission les
Rclamations la sance du 2\
courant*
L'Etal est coud imn payer
M'Clment Dominique la sorn-
m de 2.19 j gourdes W centimes,
montant d'un lion du trsor au
ISo 21, dlivr en change les
feuilles judiciaires. Soit aprs COQ
version, 1JW dollars cash tt 300
dollars eu titre srie B.
Ue la somme de trois mille
six cent soixante six dollars rcla-
me par Mme Vve Jacques Uer-
geaua,aux droits de son teu mari,
consul d'Hati uonorifioue l'a-
ris, et pour arrrages de frais al-
lotns au ohm.lai. I Etat est con-
damn a payer seulement trois
cent trente trois dollars pour frais
de iiviiii-tmis dollars trerite*tros
par mois de Juillet I; U .1 l vrier
l'.u 1 et de .1 mu Juilli t lui I,
Ifr Bergeau 1 ayant pris sur lui la
responsabilit di continuer le lune
tiounomenl du consulat, malgr
la notification du Gouvernement
hatien de la suppression des Irais.
L'Etal paiera la veuve Ber*
geami lad dollars S3 cash et 200
en titre Srie B.
- Dana l'affaire introduite par
Marc Art y et consistant en me
crance de .'>.l\f> gOUfdeS pour
supplment dappointement, la
Commission n'ayant comptence
que pour-deux jours du mois de
Mai lblO, rejette la dclaration de
comptence el appointe l*Ktt
plaider au fond.
- Affaires Nos. 263, 222, 2.)7,
236 introduites sparment par
MM Turanne Desgraves, Osmm
Cliam, Albert Crepsac, Emm. l)o-
miague, et concarual une cran-
ce du mme genre due par l'Etat,
en vertu du dcret du 5 Avril
1916. La Coinniission rejette ces
rclemauonsi les dputs n'ayant
pas si^' comme constituants.
Allaire Vo Ik' introduite par
LetellierJn-I'liilippi et concernant
une crance pour ai rrages de
pension remoulanl Juin 1016.
La Coinniission se dclare incom-
ptente.
Alphonsellenriquez et llose
Augustin Crance spare pour
arrrages de pension remontant a
1920 et 191'J. Incomptence ds la
Commission.
---Veuves Marius Qastun et lien
ry Dulort. Rclamations span es
remont int P.M'Jet P.I8. lncom-
pti nce de la Commission.
--- Ludovic Lafontant. Arrra*
gai de pension reinoiilaiil Oclo-
bre t'Ji?<- [acomplence de la
Commission.
Puis le Prsident Abel Lger
lit procder l'appel des affaires
affiches au plat de l'au lience.
Hclamation au No 107 Intro-
duite par Dflgramond Jeune ayant
pour m*indataira Me If, Morgan.
Le rclamant ayant renonc la
premire partie de la rclamation
concernant les don/.1 cents dollars
au prufitdu gnral Larieuxi le
Conseil du Gouvernement, a dit
Me Montas, s'en r. ni l la ; ig sa-
ie de la Commission p mr la deu-
xime partie. Affaire entei due.
suivre.
JHsques Columbia
Les amateui's de musiques sont aviss de ia no
arrive d'un assortiment complet de Jolis d?scl 1
prenant Fox trot, One step, Mrinque Tnn*Iaa^J-
gue Cubaines, Valse ; tous de morceaux de oa""*
plusreclierclis et les plus la mode entre autre.
Silver Star Fox trot t
In Koseliiue 1 Wheii vve said good-by ) Yox iro*
Three Oclock In tlui morning ( Valse '
I lie ( h i mes ( Fox trol )
Sixty seconds every minute (Foxtrot)
To morrovv niorniig M
I :i\ il Itlues
l'ilisacola
La liga de las Madones (Meringue)
< .uliau dliriuin
Que volcinan tienne "
arloia
A part des maeliiues grand modle, vous troa
aussi des petites machines trs lyantes a uiipn*
tionueleiiM'iit bon march.
L Preetxmann-AGQERHOlM
Rue du QuaiiOi
Avis
Nous portons la connaissance
des Directeurs et des Directrices d
toutes les cole* de la Rpublique,
qu'il! trouveront la Librairie de
Mme Viard, Hue du Centre, le Re-
jii-tre d'appel, prvu el rendu nbli-
fCiloire par la loi du II Septembre
I0IS.
Il> trouveront galamtat ^ la n*
me Librairie, le Canif t Scolaire dont
l'introduction l t a .torise dan
toute les c les primaires et de mi-
1 imps. ( loatruetloQ ministrielle
des 18 .t i:\ Juin t9i3.)
Les instituteurs de la Province
doivent Vinpresser de faire leurcom
mande pendant le grande vacance*.
\
irjtiyivi^
H. SUFFIT*
une PilulefcL
'^.rueduraub'^-"^
MaisiUaiite'-188^,.
qui tont t DEMAUTAfAf
Fmiit/i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM