<%BANNER%>







PAGE 1

LE MAfl* ~Z Par Cable Nouvelles Etrangres u. s. News La rponse le M. Poinear* la note du 14 aot PARIS 17— Le texle de la rponse i!e M. Poincar la noie du 11 aot, sur les rparations,du scrtai rc dsssflslrss itiangrcs anglais, a t envoy l'amb issadeur franais liruxelles aveu des instruction) pour qu'il le remlie immdiatement an sjoufernemsntbelgs.Aussitt qu il aura t remis en lie les mains du gouvernement anglais, il sera publi ici el on publiera aussi le Livre jaune o seront contenues les notes franaises et anglaises. Un Eni|>riinl (le 4J ) millions de lianes M. de La leyrie, ministre sine. M Slressmannn n'a d'adversaires rellement sriux que parmi les extrmes pnngermanistss el antbmistSfl ferms du vieux par ti conservateur ei d >nt l'organe prin cipal U utelje /.eitung '' a t sup rim il y a '.i jours, en raison de ses attaquas contre le nouveiu gouver nement. Ses adversaires ne lui par donnant paa la nomination comme ministre des finances de M. Hdf.edriag, d l'origine anlr'rhienne et de f ilus Isralite. Ils souponnent aussi e nouveau chancelier de chercher le rglement du conflit de la Ithur qui, disent-ils, ouvrirait la porte h l'ami'in bassement du conllit de la rsUtance passive. AI.X LA CHAPELLE Huit cora munistes ont t tus et cinquante blesss au cours d'une rencoulie avec la police Allborf. Les dsor draa ici continuent et deux cents ci -vils ont t engagea par II l autorits pour renforcer la police de sret. Quinze Isa civile allemands, blesss au cours des lixos de lundi, sont morts depuis, ce qui porte le total des peiles "23. MAYBNCE— L inquitude motivs par les muules continue ; dans le grau l duch de Messe on signale des rencontres entre hs communis tes el la police. A Lsngen, Ruesslsheim el UrossgsrsnUi trois villes ai tues sur la rive droite du llliin, au nord est du duch de liesse, le co mit rvolutionnaire des sans travail pour se venger de l'arrestation de six ouvriers, a l enlev dou/c membres de la bourgeoisie qu'ils d tiennent comme otages. In des membres de la police a t tu, un certain uoinhre ont t blesss et beaucoup dsarms par les sans Ira vuil ; plusieurs de ces derniers ont ce ble.-si ^ Traitai navals WASHINGTON— Le trait de li mitalioii dea armements navals et l'accord entre quatre puissances u g icia Washington^ sont entrs en vigueur hier, quand les reprsen tanls de toutes les puissances signa taires, assembls su dpartement d'Llat, ont formellement chang les ratifications. La formalit a eu lieu un peu ipra midi et ira l ac compagnes d'auc ins crmonie pu blique. L'Italie participe au trait qui prvoit le dsarmement les na vires de guerre, unis ne fait pas partit ds l'accord du l'aciii pie que termine automaliquem ml l'alliance BDgln-j ip maiae. La dmolition actuelladea navires termes du trait naval, commencera mm duiemenl el auivant I s clauses de l'a cord entre laa qualrs puiaaaacssi L'alliam-p snglo-iaponaiss M lermi ne automatiquement aujourd hui par le dpt des ratifications. Le sec r taire Hughes a prsid la runion des diplomates ayant a sa droite le conseiller Chiltoo, charg d'ail ai rea de rsmbassada anglaise, et sa gau die, M. de la BouTaye, charg d af faires de l'ambassud. de France. M. Rosso, charg d atlaires italien, tait assis prs de M. Chillon, l'amba^sa dtur Usoibara. du Japon, tait a*-s droite du charg d affairas franais. i nlie (aaeiatea et nationaliste! UDINE — Il y a eu change de coups do coups de fusils hier entre une vingtaine de fascistes italiens et nationalises yougoslaves sur le mont Tiicorno. Comme la commission in terallie pour la dlimitation de la frontire italo-Yougoslavie n'a paa encore dcid si le Mont Tricorno et la Yougoslavie o l'Italie, les nationalistes yougoslaves avaient d eid de donner uns flts. Ils taient eu Irain de chanter des chants nationaux sir le inont.quan 1 une bande de fiSCiatSJ qui s'y taient rendus sont antres en conflit avst eux. Il y eut un change de coups de feu, mais personne ne fut ble.s. Le comit nationali te et syndical a distribu une circulaire secrte ses m mbrsa pour les inviter une runion de la fd;r;lio;i gnrale du travail le 15 aot pour rsister toutes les suggestions de collabora lion avec les pu lis actuellement au pouvoir el rester fidles leur idal de guerre et .te classe. Exploita de bandits UANKOW— Des bandit! chinois ont attaqu hier malin la ville de Taaoshih brlant l'hpital de la mis sion de Londres, l'glise catholique et les quartiers trangers. Les ban dil ont plus tard pill la ville. Deux prlrsa irlanaaia caUiolique sont si gnalfs comme Jiapanrs. accord Iranco-cspacjnol MADRID—Un accord commercial franco espagnol sera abrog par l'Es* pague si les ngociations actuelles SDtra|l8 gouvernement espagnol et le charg d'affaires de Francs n'a boutissent pas. Le point capital dea ngociations est 1 importation dea vins franais tt 1 exportation des vins espagnols. Les producteurs Iran ais demandent que les vins espa gnols entrant en France soient sou mis un tarif protecteur. Honvelles Diverses GKNIiS — Trente pjrsonnes ont t blesses, dont trois grivement dans une rencontre jeudi Campoli gare entre lascisies et antifascistes. BOLOliNB— Les fascistes de Ma linella ont d nn aux communistes un nouveau dlai de 21 heures pour leur donner le temps d'obir l'ulli matum des fascistes leur demandant de donner des assurances qu'ils ne lanceront plus de bombes comm- ils l'uni fait mardi blessant 2fi par sonnes. COBLENCE — La commission in terallie en Rhnanie n dcid de maintenir ferme jusqu'au 16 sep tembre la frontire entre les territoi res rhnans et l'Allemagne non oc cupe.L'ordre de la brmetureexpi rail hier mais une nouvelle priode d'un mots a t ajoute en raison des tentatives de sabotage et ta n cessit d'empcher les Agitateurs d'Ailemagie de pntier dans la CO ne occupe. COI'lvMI U'.IKLa situation co nomique el linanciie en Europe est une menace pour la paix, dclare une rsolution adopte par la conf ranua de l'union interparlemenlaire a sa sance de clture. Dans cette rsolution, on invite les nations mettre leurs liuances en bon ordre pour quilibrer leurs budgets com me mesure pr 'liminaire de la stabi lisstion dei changes. On leur detsma de aussi de supprimer toules les bar rieres artificielles qui s'opposent au rtablissement du systme conomi q s. C AT ANE— l'n tromblement de terre d'une violence considrable a le* i.i ville hier matin. Il a caus une grande panique parmi la popula lion, mais il n'y a eu que peu de dommages. 16 AOLT PARIS — Sadi Leconte, aviateur franais, a atteint le record d'allilude que detieul l'Amrique en s ele•vant le 8 Aot jusqu' 10.510 mtres. WASHINGTON A la suite d'une grve d'lectriciens la ville N'lia Cuy est sans lumire en force lectrique et dans hmpOisibilil de dcharger les bateaux. HAVANE— Le Prsidant Z.yas a sign le dcret par lequel Cuba liqui dera son Emprunt da 7 millions le dollars, ngocie aux Etats-Unis loi de la guerre Europenne. FLOKE.NCE Pasquini. le peintre bien connu, est mort d'une fracture du crne soullei tj la suile le l'effondrement d'un achufTaudaga dan l'Eglise de la Madonna tStephano. DU8SELDORF— Los autoritB 1ges ont impos une amende de trois milliards de marks la ville .le Due, burg, comme pnalit de 1 explosi a du train en Juin dernier qui OCC sionna la mort de 10 so dats Belges el deux bless*. CHICAGO— La 10 Septembre prochain pendant la dure de l'clipso totale le Directeur Fort et ses collaborateurs scientifiques de l'Obaervatoiie Jeck prendront des vues du soleil. I7A.IT LONDRES.— Agi, ml d'aprsdsa avi reus pir cbla du Secrtaire d'Etat Hughes, les autorits da l'ambassade amricaine ont lignifi clairement au Foreign Office anglais que les Etats Luis n'entendent pas s'carter de leur alttid; dans la question des rparations telle qu'elle s l etivistg par le Prsident Harding et annonce dins le d.scouis de Mr Hughes Ndvdlaven. Ceci dispose de ton liesprance de ce cot que l'accession au Pouvoir du Prsident Coo'idge puisse rsulter en un intrt plu< actif des EtatsUnis dans le problme de l'Europe. La ritration de cette politique a S/ envoye verbalement et sans formalit.' NEW YORK— Le gnral A!edre Lukovrkey ex chef d'tat majotlde l'arme russe a l admis aux Etats-Unis pour recommencer une nouvelle existence. SHINGTON— Pour clair, ir .malentendu .a Londres, l'! de l'allilude de l'administraoolidge sur les rparations, le aecrnire Hughes a demand,par cble l'ambassade, de contrler l'authenticit de la nouvelle colporte de Washington pir la Presse Associe le 18 Aot, avec notilicalion que les dclarations q ii y sont contenue reprsente la position prcise du g inversement des Etats Unis. les eflets de la Commission Sambour Les porteurs d eflets de la Com mission Sambour nous prient,10* tamment de demander la C. U.K. de vouloir bien prendre unedci sion en ce qui les concerne. 0 i se rappellera que ces ell-ls ont textmins et une loi a t rendue par le Corps Lgislatif aecoruant un intrt de fi 0[0 aux porteurs. Il est plus que temps que la Com mission se prinonos Mf celte im portante question C'est aussi pour nous 1 occasion de daman 1er aux honorables mern bres dd la C U. II. de prenide en conaidration le cas des nombreux intresss qui ont bise le droit d tre fils sur leur sort. Ho S Ci nenias Les cloches de Sle Anne Lo l're Benoit, cur de Ste Anne, actuellement an voyage de cong en France, reviendra *n* 1. s premiers jours d'Octobre avec les caocbSS de l'Eglise Sle Anne. Ce n'est pas trop loi.... Les siles de la paroisse seront heureux d'apprendre la nouvelle. C.--L J~! L'0n|ue de la Cathdrale On nous informe que l'Orgue de la Cathdrale eslco npltsmant acha v et emball. On n'attend seule ment qu'une bonne occasion pour on embarquement. Hier soir, un public nombreux s'tait donn rende/vous Parisiana pour assister a la reprise du passion nant film srie : L'Aiglonne. A Cin-Varits, une belle salle auivait avec un gal intrt le droti lement sur l'cran des deux tilms eux dcora somptueux : L Honneur du juge et l'Bufanl d'un autre. Les client des deux tablissements de spectacles ont satisfait de leur aoire qu'une excellente musique rendait plu agrable encore. Fte (le la Chapelle de Si Louis TunjejU MM. Les habitants du quartier de S dut Louis a furgeau et au Bois Varna, oat l h Mineur de VOU inviter clbrer avec eux la lie do Si Louis,les •nsiadiat Dimanche prochains M & 2fi Aot. Sim .li i> Aol. fdt de St Louis, messe basse eu la Ctiip die A •) h. 1/2 Dimmche io, Solennit de la f-te Ai S. Louis. Premire DSSSS 6 heures. M se de la Solennit S heures suivie de la bnedietio.i du T. 6*. Sacrement. La messe sera clbre par le R. P. Linore. Suprisure du Sminaire Si Mirtiil; le sermon dj cirojastance se a prononc pir ta rt. e. Paul, Secrtaire de l'Archevch. A l'issu.-de l'Offics, aura lieidans la proprit de Mi Cl. BlieOUS, contig ; a la Chapelle une peli e ksrmesse o l'on trouvera des rd'raichia MOMUIS. lariage Nous avons reu lo faire-pari du miriigede Mlle Clara Chsael avec Mr binmauuel Cirhoiiel. La endistion uuptisls leur sera d snl Eglise Cath irai le li Septe:nbre pr.jchiiu i 7 heures prcises du malin. Nos compliments. AVIS ""*"""* Jo soussigne, Anaetts Dufour, an nonce au public que je ne suis plus responsable des a .tes el actions ds mon p>ux Derval Liruuhe avec qui je me suis spare depuis vingt six ana p >ur cause d incompatibilit de car ictre, en attend int une action en divorce devant lui tre intente. Vallire, le tt Aot 1913, Annelte OU FOUR Arrive Le Steamer c Gorga • d UpJ ma Line, venant de ^ew-Yotkr tr dans notre portavecle— q suivants : Rvrend A. R. Flovd. , Robert Peppor, Mr Jacob Chj lieutenant et Madame Harold et leur li I le, Mme Louis Knetr S enfants, Mlle Zenbul Lon, iftj Serensen, Mita Claire Rehrer, ^ Freeman, Lieutenant et Mmj Gill, Rvrend et Mmel raelet" enfants. ..„. m> val j rr r m "iarva^aasj Remerciements Monsieur Pierre Vilain, \1>, et Joseph F. Franois, Ma-cel| dsir, M yi til Cissus et tous 1 trs parents reaierrieinssiocaj, les a nis el tous ceux qii ont %  voulu leur donner des preuve] sympathie ta perle cruelle i viennent d pr niverdioslar*-' de leur chre disparue : Mme Vve llmy Smilb neAl Dc%tinv\ survenue le S AolcL Poil au Prince 20 Aot lpj L L gW*-^BgffwJ Le nni Duplicata en sera rejajjj, snus*U.mandstjirsi-J | Stt Port-au-Prince w\'.3 Hti ,aia L.ioMALEBKA>^ ant ef. ^ me" deV.o gourdes q u,l ^J vr par la Commun ;2, M JI dclre nul duplicata deT,D dlivr. J() .ont ^ Port ^u tm0 MlfII 4



PAGE 1

WMATIN Leliu & Vink, lut Fonde en 18"6 ipfiorit Bas piii r'roraphiuda .produits chimiques, pharmaceuUques et autre" i vendables dans une pharmacie s, Poivra, CaiiueUe,Olroe,Anis toile, Muscade |E RAF SE. Mi Marque prive Lysol dsinfectant, ParluLArticUs pour baille, llayRum, Chocolat en pou Ju,le de foie de Morue, Em.ilsion Cold Cram, Exfour faire essences et eau de toilette, Eau de OuiLfoajlrecj n Te les insectes, Sjlutlon pour conter. |ft Irais Lait de Magnsie, Poudre suprieure lloile te les enfants .ssence de fleurs, Kau le l~ Miel pour la table, .Moutarde, Huile d'Olive Uable, rosses a dnis, IVpperininl, huile pour ^les moustiques et aulres insectes,l{egulot: huile Uonstipations etdoublesrtes Intestins chroiiiuues 5fepour es parquets,Comcstil>les, lOLxirs, Hnices, Idivers, I cultures diverses. Vins, ot c, ele ele lindezle catalogues des spcialits jtttvoscorn.natiilesLKlIN & FI\K, lue; vous Jtbsoluinenl satisfaits XEIX'*K li ,r ,^ 0leS U Pi VS ^'P^v'sionLon H Ihbaud Agent exclusif pour llaiti Icne Nouvelle 1 la iwmwt Cordonnerie l>nest Csmille Fnln /<•'3*1LLCB t BE^TIflia f -';.'<. L 3 *ux oe-vit. " .,-• S IIUMS, ALCOOL, ett> ?.DE;;0Y FILS AIRE 11, rul du rh; % %  ij PARI!) I CU.r: TRATlOoE faUaUUMatf rutMt. k -" %  MA ;i.T.I. .'a rsbrlfict J. \ Ml IAW ILLUSTR, fartuu ftMc: - '^SnES^SKKSBSBI Adminislration Gnrale des Posfes Avis de dpart Li-s clp.lie pour ;\ew Vork et 1 Europe ( Ma New fors directe ) par le s s Cnstubal" seront fermes mercredi 2t Aot courant. Port au Prince le iO Aot lJ2j i i'IKRCL Compay A: i on lsb'e en ISS". Pei:,!ures, Vernis, Ot res do loules sortes Supriorit BIS PRIX Qualit cl Prix, dfianl toute concurrence. Lon II Thbaud r £u U pc U" M'U %  n ; Davis 3aking Powder ( poudre d'Elvation ) Le meilleur Baking powder. L'exti me supriorit. Prix $ qualit dfiant toute concurrence. Lon* B. ThltMid "• Agent exch sif pcor Haiti ADS oi LA mMk'< Irrgularit et doulourouK.H fo-ctlon ""'"' l "< "• % %  Con|!o8l,on dea ,. r n-s Hmorragie. Varice*. Hmorrode* Nflrlte. Ap crlllque. Vertige*. *uffo. cation*. Formation do la Jeun* Fille. tiboritoifn riHETTIPtlKT, 15. tu d:s Innnenkln-lrtfiiih'ilt. NB (France) APHLOINE co Ire les se eonnail en (Yoiilcliouc ] b ,on P'- |i i" le caoulclioue peation ,|, s ,, m IIS d'uuln, r. lon, .l m xp s rienpe,que seule *nir ..,;,,As ,|, | onqilP8 an [Nquo. JjPfparaiiuii cxacte,'l r e mP d| odi!Si ciiMiliUques puuvunl P caoulel.otic les qualits n>r rsister l'usure el aux "es. J* 11 d '' vue, la eapac.t de Z n iL1,l lenl la,,l "S '•"' es P'anlalions et se connat •IOIIC G Good fear labrique des pneui tori depuis plus de vmgl ans et, en a vendu beaucoup plus quaucuiia antrt M.intil.icluie. ayant toujours t 6dle a r.irnliealion de ees principes durant toutes ces annes les pneus |ood fear seul uni. lonnes quftlH leur <;ualil et, vous (pHantiss.nl un IHIH, : e| i, -rpi-nelialde service. 32111 J 0(\ D Y>AB be vVest l n d i es Tradiufj C £or% au Prince, Sf Gonave* nriY C0B1) TIRES Ed MEV ass^LalH Port auPrijicv. : .>



PAGE 1

L. MATI* %  %  I I JUBOL duque l'Intestin / Constipation Entrite Vertiges Dyspepsie Migraines Poar rester en bonne sant prenez chaque soir un comprfm de JVBOL • a *a* lW m •u>*nt B. n m •< rtinu* $m tuntnifi aiprim 4e MMS. rtnor* I leur IvMiin [..•:> % %  P" •" %  Un d * %  ••*fHH "lit. ton tesucile el si impWJf. 'lli ivi ."i 'n • HnF--frirc 11 i*Moirr &f I rf'W-inon luic-sivnale si vmi •: %  '• n.fii '' %  %  *• i •" te lui il prni *ir i histoire du rtyiifrt qonipierjn •lif t tan icllf tni'ns rl"l*eiM*l ninsire f n r*iiche. 'iiimnlic 0c rftnomfcrf m.irts n* soufin'icM rlnm l poinirlitrri. (jiant au* i' lidcj. ir flrmi • tnoiM lej fpoq'jfs. ii-i inroiiKirnia rll uu D' 8*o 'e. a* it Fjruiw v Mdecin* de Mon'.p. ;:IT. KBOSROIDES ~ JDBOLITOIICB : Suppasilfilf andhmorragique, co'.mant, Jt'rongttUonnunti JVBOLITAH Pommade contre U hi'mvr'Mit r.ctcrncs 1 • ll.iT .-lum. j ,,,, %  lu Il i, r.iii Jubol. rgulateur de l'Intestin, flxi une heure constante aux Juboltss EXTRAITS IILIAIRW du docteur onpit Hf$ularneni i* fonction u ta S Vaillant A llouet Agents r.inraux 1710 Ras du Magasin de l'Etat Pharmacie F. Sjourn Le Malin %  u pub ic quelle %  un |Libori-tOVt * Donne avis .a clientle aux mdecins et tranisonn son Laboratoire d'Urologie en biologie appliqu sous la Direction du JDr Btcoi et E. Sfoun Le laboratoire est ouvert loui le* j >urs JJ 7 lires du rn; a] 6 neureg du soir pour toutes les recherches ei analy*3 prvui a i i r 'au nonce ci jointe, nul pourie tVasseruiauu et U eoa*tnie Ura icrt rii Seront reues que le mardi d ) chaque semaine. S'adre-v ia Pharmacie poarlasjreoieig le-iientr Analyes.d'urines et Sut gastrique Raction de Wasssrmana B iaction de Triboul-3, % Eamen du sinj e du pus Examen des m.itires fcales J examen de crachat Albumin > raction Constante Cr" Scrt teV BkMtorche de. Spiroh&tps et Co Je nocc^ques, etc, etc. Fond le 1er Aril 1907 Abonnements IN MOIN Port-au-Prince lourdes t Dpartements 2.50 Etranger 3.00 Boite Postale : 118 leplwne 242 Bureau: Hue Amricaine; 1368. •—Grand lllei de France Qui jrnr su situation unique au centre des affaires se recommande plus que iamais au public et ses nombreux et distingus Citer dour sa CUISINE soigne et tout le confortable ncessaire aux \oya geurs de Commerce et ; a rticuliremenl aux conmertnls de ponant a Port-au Prime. L'htel dbite par Gallon tf par Bariqufs des Vins de Bordeaux Rouqe et Blanc. Ces Xins viennent directement de BARS.4C et znnt garantis pur fus de raisins nom ru:avons le prouver var des CERrtHCdTS offt nous tenons toujours la disvoaition des t lients. Champagne et Vins Mousseux p-f modirv. Conserves moutardes /ratia si x, premier choix. iPaal Sals AVOCAT Recouvrements Commerciaux, Affaires l'Etranger. respondants A Washing New-York, Berlin, Londres, l'aria. / tue Houx 217, Port-au-Prince Buggys B.igg va reus cette semaiue aai beggyttra lgants,dernier modale. Prix • .'i,| ilnt". S'adresupr L .HRBBTZMANN-AGOERHOLM Hua du Quai Brevet simple de capacit & Brevetsuperieurde capai'it A vendre l'imprimavie CHEKAQU1T PRIX RjjUiTa %  S'ailresser la Direeo . Hue du Rservoir ou rfw QocMUr iubnj Une hc\: i sant assure imo vie heureuse CojjervC2 VCJ Fo::;s en Surveillant Votre Sants Celta leliro VOUS dira comment CWcttO, B!iw K •'• a A."J'ai pr-i Lydh E. Pinkhsm Composition '.'t (Ue pour des drangements de l'ovair. Te :s !C dodSV iconsaltai m'ont dit la mme choae4aitei TOUS oprer. J'.ii commenc p^r nvoir des doultttM dn 13 cot gauche. rrs.:it 1 m's scmbW les a.oirdatis lu Aeui cOttfs. Je chez un tailleur et oant una petite fiile soutciir y. ne dciitai pa: rr.s roquer. J'ai demand Dtl ar;.:s et v.ne m'a d:t: nrrSH U CoSipaMea Vgtale da Lydia E. Ptakbem. J'tl suivi ce conseil BM f* sr::tie n.ipii": t-u". de s: : --; j puis maintel : travaillermaaantitantrevtnue. Jeu inaindi: ItomTjtte Compo ition Vgtale c % % %  tre Levage Rsoitaire."—9Va MARY £100,459 N '%  '.' %  %  : • 'i-.L" s. .V Cette lettrea'ao es! QU'OM i Ha --. prar,.: aemsre raa eaaqaeaBPtes et proTei mt <:• f iam#, .-* ia< %  < t vMUca, do trrjt-nrrnv:.. r, n vv.ut d- v.r;u (te la Comporiti.ir! Viftla Je! .Ju il ] Icshem. Oatt oni sun* aoi MI' rr %  %  \ re gz. t otro aaa B -• umporitmn NeirllaUcUyaw t Ickcein. HteeemposItlon vgtale aa c:. tient pas de nreotloaea id drofusa nul les et peutAtri |iri prr tout* 'eriuue in .TJI ; %  • cruti %  • \ .. ; r .|.. £pn! a %  rjoate * Comp o si tion d !.^ ydia E. Rnkhaxm amAa.MNRMM .ru. ic ni co. LVN~,mn. u.3.*. n:;..f ^^aaaaaBBBacaBMs N^<<5 &raphonolas & Disques Coluiiihia IIIMvIli Aotiielleinent vu stock le superbes petites lise l'.oluiubift, \011\onu Modle. PRIX EUSDUIT8 Nous avons aussi en stock , part d'un ticantl nouveau aetortimeiu de disques, trois autres d Hier ente Rrandeurs de yraplionolns que nous offrons aux vkaiurs au prix trs raisonnable. \L tnetircLvy AUGEBIWL Si vous avez eu froid pour viter un rhume, Pendant le rhume pour riter une grippe, prenez quelques Comprims de RHODINE "USINES d RHNE" La Maison 11. S1LVI La Maison H, SYLTERi se lait le plaisir d'infoi Dombreuse clientle qu'elle vient de recevoir, SaTj derniers steamers, les articles suivants, de toutM lk-ur. Drill Union couleur anglais, diverees^queAiles. 1 riil union blanc anglais Drill tussor Chapeaux de paille fine d'Italie Chapeaux feutre liorsalino Cliapeaux demi-feutre Itorsalino Chapeaux demi-feutre d'Italls.j, Chapeaux velour d'Italie \,J :,Z Voila blanc barres ^V mouches, Pique blanc suprieur pour jupes Psrcale blanche sup. liaptiste fine pour chemissg liatine blanche Gabardine blanche barres & unie Zphyr anglais pour chemises kaki Jaune suprieur anglais kaki jaune anjlais extra suprieur kaki blanc Drill blanc anglais suprieur laotienne couleur Grands rideaux mousseline pour portes Molleton-t ooill & blanc suprieur l'almbeach uris anglais Diagonale uoir Mp 1 ja noir Casimir anglais assorti Dauiass pour matelas anglais, double largeur Organdi suisse brod coulsur liaa jOurs ^ Chaussettes sup. pour enfants, eoiileurr & blan** Salin de ohine pour tailleur Lustrine pour tailleur Lotions livert ^_ Voile barres soie anglais, eoul.J&i'blaiie.] Tulle pour 1re Conuunlon Toile voile pour cadre Tussor Japanais pour Chemises homme. Toile voile pour voilier etc, etc, etc. Rue du QU'* A (M Magnant # Dupont % y:*V. Gnra ax pour Hal'i Due visite la Maison Silvora vous convaiocrt bonne qualit" de uos articles et de nos pn* T^ les plus bas de la place;est-ce pourquoi il %  • de jour en jour de nouveaux clisnts



PAGE 1

fjSUR PROPRITAIRE IMfUMECB (Cment ilJayloire BOIS VERNA 1851 Ru Amricain* %  fljMBRO 20 G ENTIMES Quotidien BL*lhO t \B No 248 17me ANNE N 8085 PORT\ U-PRINCE (HATI Ayons le courage, avant de juger lee autres, de nous faire Lotre procs a nous-mmes et de nous assurer qu'il n'y a au fond de notre cœur ni haine, ni vengeance, m regrets personnels, ni ambition, ni vil intrt mais uniquement le dsir de servir notre paya en rendant hommage au bien et en dnonant le mal. Ad. FRANCK LUNDI 20AOUT 1023 le plan de ror^anisalion de la lompaguie Nationale des Chemins "V B de Fer d'Hati IIMIII008 financier pour le prsent et l'avenir. Ueximwn complte de, la nouvelle ligne travers nos rfions Je* plu productive. litres et sous titres rsurfoitenieiit les caractres tu du plan de rorganisaDis par les intresss au dsormais assur des rgions intresses. Ht, avant tout, de tirer du pied hatien cette grosse pine que cous tue la question du Chemin de Fer du Nom. jU plan de rorganisation prement et au.p.e e Depar voit que. sur les fonds dj verbes fbtat des Ltals-Unis n est par I Etat hatien au liquidateur • judiciaire de la Comna* r nie pour Dl i Wque,parsuit;decircons garantie d'intrts et fonds d'pour II perses qu'il n'est pas nmortissement, une somme minifle rappeler ici, des di vermuni de six cent mille dollars s, !" o— M ., ,. tes graves dupimon se retenue pour !a cZinuauon des C 'V!? pa nie ^*nl travavx de construction du chemin d . il y a dvja nombre centre l'Etal hatien et la Nationale des Cheifer d'Hati, et que ces loot donn lieu un qui a plus ou moins mis luculta actuelles. H'jiMiculls une l'ois rIWlait de soi (ju'on dt de 1 avenir de la voie lie p*ys est loin d'avoir Mavj dam, i rorganisation I LA des Chemins de For d'Hati Je 1er. Le solde de ces fonds sera servi aux obligataires sous les conditions suivantes : P. or 35,73 par chaque obligation munie de tous ses coupons ; 0t lglement iail, ces obligations mu ues de leurs coupons, et portant la y irantie de l'Etat hatien, avantages esprs et ES! i J t P a &* co,,lre des ,in es %  Uui a cont di ?/. de a Hpublique d'Hati de I considrables S sene_L, dms la proportion de M liuuider I, Tn, !" .,& 0r T j *>!)i Chaque obligaArt. 1—Les p rieurs actuels des obligations do la Compagnie National des Chemins de Fer d'Hati contribueront pour une somme de traction Compaoy ). Le solde du cot de conslraci ou des dites sortions nouvelles sera couvert p r le Gouveru ment Haillon ou moyen h la vente de obligations prvu >i |> i l'article 8 de et plan. Lee somm s ra.'iies di s obligataires et celles pr >venant du paiement des dcision de la Commission des Rclamations, dduction faile du montant des crances actuelles de la Caribbean Co istruetion Company, el s'il \ a lieu, les lonls proven nt du Gouverne' ment liai lien, seront p! ics e i d • pot et ne seront tire qu'avec l'an pr-ibation du Conseiller Financier •UT des certificats de I Ingnieur en Chef de la Direction Gnrale dea Travaux Publics. Art. G.— Lu compagnie du chemin de fer s'ei gagera consacrer toulea les recettes nettes du chemin de fer, aprs paiement des intrts et de l'amortissement acquitter en vertu de l'article 4, la continut! n des travaux de construction du chemin de fer jusqu leur complet ai hivernent, c'csi prvu a Partiels 7. Toute construction l'avenir sera faite d'aprs des plans approuvs par l'Ingnieur en Chef de la Direction Gnrale des Travaux Publics. Le Gouvernement Haiticn mettra face au cot de nouvelles conslru %  jusqu' uSJinirreiice d'une Ai-. 10.A la ,l ils ou locontrat du 10 Avril Itf 10 expirerait, .il le 0 avril i960, la comp iguie du chemin de for aura le privilge d'aehe1er I • chemin de fei i son prix d %  ,limalioo. Celle estimation ss fera par une commission comp % ses d'un reprsentant du G mvei ne n ni d'il dti, d'une personne choisie par la compagnie du eh m n ilfer et. M osa deux reprsentants D • s'accordent pa, ils choisiront un tiers %  • bitre dont h deision sera mi appel Art 11 — Jusqu' l'achve n t des nouvelles conslru lions prvues l'article 7. et jusqu'au rembourse* ment de cinquante ( 50 0 • ) pour cent dea actions privilgies prvues 4 l'article !, aucun divideu le quelconque ne ser allou aux aclioin aires de la Compagnie. ( La fin a Jtmam %  ws*r. LA s'engage a d s obligations p>ur faire — -- %  • %  |*.i uo -'''i;iins vises par l'article 0 Joiveut L'Etat hatien mettra des obligations extrieures or G o/o remloc-H.v boursaUes en JU aimes de la SWa,T.l tr ?P 'iistut rieC, jusqu' concurrence de 4 K 1 plus pru mi,,io s '* cent nulle dollars delenlvi 6en mme vanl ,aire P arti ^ de l'emprunt de ., ,e ^ 8 41) millions. jue Ion croit avoir raSur cette somme, 'J millions %  'nouveau plan actuel tfOU mille do lais serviront a l' gouvernement, et change d obligations dont nous venons de parier, et le solde, soit l million 74U niilh; dollars sera affect assurer, en ce qui concerne ^,„ ut I hitat hatien, la continuation des au nouvel arrangetravaux de construction du chemin de 1er. Aussitt que cet change de litres aura heu, tout engagement de l'Ktat relativement la garantie d'inirts et l'amortissement des obligations garanties jusqu'ici par l'Etat cessera de plein droit. quidateur judicia.re ( receiver ) du compren Ire une ligue de St-Marc Cl,' 111111 J. f..n l_... ..I 1_ . "... ,.. ...... chemin de fer et tout solde restant 6era ajout au fonds destin aux nouvelles constructions. Art3-— Les porteurs actuels des ob igations de la Compagnie Nationale des Chemins de fer d'Hati changeront leurs obligation du cherains de fer contre des titres de la re-iioutaiit la valle de l'Arlibonite jusqu', ou prs de, M.robalais; de l vers Minche, Pignon et Uah m pour se raccorder,.! es dernier point, avec la ligne existante actuellement. Art. 8.— Alin d'excuter les articles 3, -, 6 et 7, le Gouvernement crera une non.elle siie de l'Linttepunnqos d Hati, Srie c. s metprunl autoris par le Protocole du S'Kiialons aujourd litii %  J* qui nous paraissent Clients, nous proinct^"•sur | e dtail des Compagnons cet exa^neiuc du nouveau ^facieusementnotre PJf le gouvernement. ^lin T" isation Pi* ff 1 t mises sous le • Karaniie par n;tat Da. com ^e des acion. fe ^ doivent rsul "tco,^ dc c et arrange^^es. d'abord, Cj^ 11 ''on immit, 4 ^ tuil [ s£l p o,,r ani0 '^itT '"omcnt, sur %  H^ u P*me; en Tels sont, au point de vue financier, les caractres du nouvel arrangement eu question.Au point de vue du dveloppement conomique att ndu de la nouvelle extension du rseau, voici qui -I sera le parcours de la ligne ferre coin tre comme tranche d i l'emprunt dj autoris par la loi du 20 Juin 1922, lequel chang, se ferasurlab.se de $ 72':t9 de litres de la llpuhlique d'Hati pour $ '.lii.,SJ d'obligtioni du chemin de 1er. muniede tous leurs coupons. Les obi 'g lions du chemin de fer reues en change des titres du Gouvernement seront soit retires ou annules, selon pie le demandera le liqni laleur judiciaire ( receiver ) du chemin de fer. Art. 4.— La compagnie du chemin de fer assumera la chirge d s intrts el de l'amorUsssmsnl des titres mis en vertu l'article J, aussitt et dans la proportion que le permettront ses recettes nettes •( ces dpenses constitueront une premire charge sur s s dites recultes nettes. Le (aux d'intrt et l'amortissement pes obligations seront ceux prvus pour les obligations de la Srie A dj mises. Art. 5.— Les lig-jes de chemin de fer existant actuellement seront prolo iges de Bahon , ou prs le. Pipltement ralise : Port-au Prince,5t Marc, PetiteRivire-deTArtibonite, Venelles, g-io.i, d'une part, de Si-Mare VerLa Chapelle (avec embrancha 1 ment Mirebalns), Hinchei et jonction par la ligne Pign m-Uanoiratec la Dgne Gmna-RivireCap-H slien. Tout cala est, bi i enten lu, suboni inn a 'acceptali m p i •• les obligataires du ninbourseimiit et du rachat des titres d .ns les conditions que nous venons de dire ; relies, d'aulie p ri, conformment aux articles 14 et l le ce plan. Pont effectuer ce nouveau lriv.nl le e.onsirueiioo, la compagnie de chemin de fr em;ioirt v uvuuc un i.iutj ues t • .nlion e i cconomique car la pense du gouvernement ces actuelles de la Carribbean Cocisfer. fr 3 Odoble 1019 el la loi lu 2( Juin I9it. Le mont nt de celte mis•ion Anl rise ne devra pas excdi r 1 4 ,4bO,UOO. De eeiie somme, les tili e s ncessaires pour effectuer l chinge d-s ob ig liions aetu< lies de la compagnie du chemin de ter, ainM que c'est prvu a I article 3, el n'tir la construction des Motions Bahon-Pignon el St-Marc-Verretl s, comme c'est prvu k l'article 5, se• ronl mis immdiatement et le rite sera mis comme c'est prvu l'article r. Art. 9.—Pour les fond fournis f ir le Gouvernement lliitien pour se nouvelles constructions' en reste des nrli des 5 et 6 < i-dessus, le G lUveriiemMit lliitien recevra des aolion" privilgies de la compagnie du chemin de 1er, rapportaol li pour sont d'intrts annuels cumulatifs, D'ayant pas droit de voie. La moil i d.s dites actions privilgies ( 50 pour cent ) oeronl rembourses pr la compagnie du chemin de fer, par l'alfclato i celle fia d tout s rece te-. Dettes If la Compagnie lu Chemin de fer. p: p iemenl des interdis el de 1 amortissement ;\ ,•quiUsr • n rerta I %  l'article i cioesso • el aprs l'echvemenl d la c ii-inieii m du chemin de fer. co nin c'a i prsu r u'ii le 7. Le sol' de restant des dites actions privilgi is sera retrait au m ii n d un fond d'amortissement sufSiaal pour amortir le dit sol le avant I expiration de la concession du cliemiu dj Contrebande on mrique On maude'de New-York SU -'Daily Clironiclc" que les rations de vin deslioai aux quipages I %  p >'-. de 20,) navires qui se trouvent actuelle m nt lins le port ! %  N \\ York, o,it t mi-,'s sous scells p r Les fou lion naires chargs d'appliquer la loi de prohibition. D'autre pari, on signale j Tune dizaioe !<• batimeoui charge de w - ki -ont arrivs ;vi large des eot •, attendant que les %  u t> a i omobiles frts pai Isa contrebandiers viennent ies dbarrasser ds leur cargaison. En vue de mettre ii i • lie c onliehan le. gurtle nenl excute pu* des embare liions ds rapi les plusieurs des bat m mis du service des douanes viennent d'lre arms de canons. ..Userait arriv dj plusieurs reprises que le coup de SSmODOS tant resl ans effet on ouvrit lo feu avec de Vrais obus. Le correspondant du '• Dailj Chronic'. %  '' assure mme qu'un de ces pn-jecliles d slins aux contrebandiers, mal ilirig, a en lom DMg la mture de deux baliine uts, l'un soglais, l'autre fransale. Celle dernire n nivelle est co.ilir me par le ".New York Times''. Le graudjournal amricain dit qu'an* lent du moins qu'on la si h i, elle c innon ide ma'a Irolta n'a p s unen de complication inlernilioiiile. Il semblerait qu'aucune excu a n'a t prose is aux capitain s des navires endommags qui n'auraie il d'ai leurs pis d mand d'expliciti MIS. ij I sup pose pi ils ont compris qu il s'agissail d m accident el se souh itent pis jiie li ehOM aille plus loin On fait eepeiidant remar,pier de I,. '. D. R. Hier soirs. ni r.'n'rs en notre v lie letromembr m ds 11 Commission les Rclem Uioos, lo retour le leur snq lte au Cap. Les commissaires qu'aviil pi ds Ma Corvington, cons iiler, du

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06005
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, August 20, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06005

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
fjSUR PROPRITAIRE
IMfUMECB ,
(Cment ilJayloire
BOIS VERNA
1851 Ru Amricain*
fljMBRO 20GENTIMES
Quotidien
BL*lhOt\B No 248
17me ANNE N 8085
PORT-\U-PRINCE (HATI
Ayons le courage, avant de juger
lee autres, de nous faire Lotre
procs a nous-mmes et de nous
assurer qu'il n'y a au fond de
notre cur ni haine, ni vengean-
ce, m regrets personnels, ni am-
bition, ni vil intrt mais unique-
ment le dsir de servir notre
paya en rendant hommage au
bien et en dnonant le mal.
Ad. FRANCK
LUNDI 20AOUT 1023
le plan de ror^anisalion de la
lompaguie Nationale des Chemins
"VB de Fer d'Hati
iimiii008 financier pour le prsent et l'avenir. Uex-
imwn complte de, la nouvelle ligne travers nos r-
fions Je* plu productive.
litres et sous titres rsu-
rfoitenieiit les caractres
tu du plan de rorganisa-
Dis par les intresss au
dsormais assur des rgions int-
resses.
Ht, avant tout, de tirer du pied
hatien cette grosse pine que cous
tue la question du Chemin de
Fer du Nom.
jU plan de rorganisation pr-
ement et au.p.e e Depar voit que. sur les fonds dj verbes
fbtat des Ltals-Unis n est par I Etat hatien au liquidateur -
judiciaire de la Comna*rnie pour Dl i
Wque,parsuit;decircons garantie d'intrts et fonds d'- pour II
perses qu'il n'est pas n- mortissement, une somme mini-
fle rappeler ici, des di ver- muni de six cent mille dollars s, o____m ., ,.
tes graves dupimon se retenue pour !a cZinuauon des C'V!?panie ^*nl
travavx de construction du che-
min d
. il y a dvja nombre
centre l'Etal hatien et la
Nationale des Che-
ifer d'Hati, et que ces
loot donn lieu un
qui a plus ou moins mis
luculta actuelles.
H'jiMiculls une l'ois r-
IWlait de soi (ju'on dt
de 1 avenir de la voie
lie p*ys est loin d'avoir
Mavj
dam,
i rorganisation
I LA
des
Chemins de For d'Hati
Je 1er.
Le solde de ces fonds sera servi
aux obligataires sous les condi-
tions suivantes :
P. or 35,73 par chaque obliga-
tion munie de tous ses coupons ;
0t lglement iail, ces obligations
mu ues de leurs coupons, et por-
tant la y irantie de l'Etat hatien,
avantages esprs et ES!iJtPa&* co,,lre des ,in'es
Uui a cont di ?/.de'a Hpublique d'Hati de
I considrables S sene_L, dms la proportion de
M liuuider I, Tn,.,- & 0r. Tj *>!)i Chaque obliga-
Art. 1Les p rieurs actuels des
obligations do la Compagnie Natio-
nal des Chemins de Fer d'Hati
contribueront pour une somme de
traction Compaoy ). Le solde du
cot de conslraci ou des dites sor-
tions nouvelles sera couvert p r le
Gouveru ment Haillon ou moyen h
la vente de obligations prvu >i |> i
l'article 8 de et plan. Lee somm s
ra.'iies di s obligataires et celles pr >-
venant du paiement des dcision de
la Commission des Rclamations,
dduction faile du montant des cr-
ances actuelles de la Caribbean Co is-
truetion Company, el s'il \ a lieu,
les lonls proven nt du Gouverne'
ment liai lien, seront p! ics e i d
pot et ne seront tire qu'avec l'an
pr-ibation du Conseiller Financier
UT des certificats de I Ingnieur en
Chef de la Direction Gnrale dea
Travaux Publics.
Art. G. Lu compagnie du che-
min de fer s'ei gagera consacrer
toulea les recettes nettes du chemin
de fer, aprs paiement des intrts
et de l'amortissement acquitter en
vertu de l'article 4, la continut! n
des travaux de construction du che-
min de fer jusqu leur complet
ai hivernent, c'csi prvu a Partiels 7.
Toute construction l'avenir sera
faite d'aprs des plans approuvs par
l'Ingnieur en Chef de la Direction
Gnrale des Travaux Publics. Le
Gouvernement Haiticn
mettra
face au cot de nouvelles conslru *
jusqu' uSJinirreiice d'une
Ai-. 10.- A la ,l ils ou locontrat
du 10 Avril Itf 10 expirerait, .il le 0
avril i960, la comp iguie du che-
min de for aura le privilge d'aehe-
1er I chemin de fei i son prix d -,-
limalioo. Celle estimation ss fera
par une commission comp ?ses d'un
reprsentant du G mvei ne n ni d'il d-
ti, d'une personne choisie par la
compagnie du eh m n il- fer et. M
osa deux reprsentants d s'accor-
dent pa, ils choisiront un tiers
bitre dont h deision sera mi ap-
pel .
Art 11 Jusqu' l'achve n t
des nouvelles conslru lions prvues
l'article 7. et jusqu'au rembourse*
ment de cinquante ( 50 0 ) pour
cent dea actions privilgies prvues
4 l'article !, aucun divideu le quel-
conque ne ser allou aux aclioi-
n aires de la Compagnie.
( La fin a Jtmam
ws*r.
LA
s'engage a
d s obligations p>ur faire
------- --* |*.i uo -'''i;ii<- lie ..... j-j ' miiviiv., six cent mille dollars ( $ 800,< 00 j^sonme totale principale qui, en y
des fonds dtenus par le liquidateur comprenant les obligations a met-
judiciaire (receiver) du chemin A* Afre en vertu de I article 5 ci-dessus.
II'!' 11,1111' In -nnin..l .J _ (-11 w i^T I Vr, - llitlUM*. I ^ 1 ft*l/1
l ou liquider la Compa-
w conditions prvues
1 d" -o avul laio et
-au moins pour quelque
'pourvoirlesryionsint-
r1" pays de chemins de
substituer au contrat ac-
tion de P. or yti,8 de la Compa-
gnie Nationale des Chemins de
Fer.
ter pour le paiement des Intrts ac-
cumuls, laquelle nomme ainsi con
tribua sera intgralement emplov
aux travaux des nouvelles constru
lions.
Art.2. Les fonds acluellem
disponibles pour le fonds d'emoft
sment des obligations du chen
de fer seront employs au paiem
des dettes et autres dpenses d
le^derra pas dpusser 1 1,710,000.
Ces obligations seront mis,-s par et
avec l'approbation du Secrtaire d'E-
tat des nuances, d'accord avec le
Conseiller Financier, lorsque et s<
lun que le demin I ra : I iguieur en
Chel de la Direction Gnrale des
Travaux Publics.
Art. 7. Les nouvelles construc-
ti >ns vises par l'article 0 Joiveut
L'Etat hatien mettra des obli-
gations extrieures or G o/o rem-
loc-H.v boursaUes en JU aimes de la S-
Wa,T.l tr?P 'iistut rieC, jusqu' concurrence de 4
K1 plus pru- mi,,io"s '* cent nulle dollars de-
lenlvi 6en mme vanl ,aire Parti^ de l'emprunt de
., ,e^8* 41) millions.
jue Ion croit avoir ra- Sur cette somme, 'J millions
'nouveau plan actuel tfOU mille do lais serviront a l'-
gouvernement, et change d obligations dont nous ve-
nons de parier, et le solde, soit l
million 74U niilh; dollars sera af-
fect assurer, en ce qui concerne
^, ut I hitat hatien, la continuation des
au nouvel arrange- travaux de construction du che-
min de 1er.
Aussitt que cet change de li-
tres aura heu, tout engagement
de l'Ktat relativement la garan-
tie d'inirts et l'amortissement
des obligations garanties jusqu'ici
par l'Etat cessera de plein droit.
quidateur judicia.re ( receiver ) du compren Ire une ligue de St-Marc
Cl,'111111 J. f..- n l_... ..I 1_ "... ,.. ......
chemin de fer et tout solde restant
6era ajout au fonds destin aux
nouvelles constructions.
Art- 3- Les porteurs actuels des
ob igations de la Compagnie Natio-
nale des Chemins de fer d'Hati
changeront leurs obligation du che-
rains de fer contre des titres de la
re-iioutaiit la valle de l'Arlibonite
jusqu', ou prs de, M.robalais; de
l vers Minche, Pignon et Uah m
pour se raccorder,.! es dernier point,
avec la ligne existante actuellement.
Art. 8. Alin d'excuter les ar-
ticles 3, -, 6 et 7, le Gouvernement
crera une non.elle siie de l'Lin-
ttepunnqos d Hati, Srie c. s met- prunl autoris par le Protocole du
S'Kiialons aujourd litii
J* qui nous paraissent
Clients, nous proinct-
^"sur |e dtail des
Compagnons cet exa-
^neiuc du nouveau
^facieusementnotre
PJf le gouvernement.
^linT"isation Pi*
ff1 t mises sous le
* Karaniie par n;tat
Da.com^e des ac-
ion.
fe ^ doivent rsul
"tco,^ ,dc,cet arrange-
^^es. d'abord,
, Cj^11''on imm-
it,4^. tuil
[slpo,,r ani0'-
^itT '"omcnt, sur
H^uP*me; en
Tels sont, au point de vue fi-
nancier, les caractres du nouvel
arrangement eu question.Au point
de vue du dveloppement cono-
mique att ndu de la nouvelle ex-
tension du rseau, voici qui-I sera
le parcours de la ligne ferre coin
tre comme tranche d i l'emprunt d-
j autoris par la loi du 20 Juin 1922,
lequel chang, se ferasurlab.se
de $ 72':t9 de litres de la llpuhli-
que d'Hati pour $ '.lii.,SJ d'oblig-
tioni du chemin de 1er. munie- de
tous leurs coupons. Les obi 'g lions
du chemin de fer reues en change
des titres du Gouvernement seront
soit retires ou annules, selon pie
le demandera le liqni laleur judiciai-
re ( receiver ) du chemin de fer.
Art. 4. La compagnie du che-
min de fer assumera la chirge d s
intrts el de l'amorUsssmsnl des
titres mis en vertu l'article J, aus-
sitt et dans la proportion que le
permettront ses recettes nettes (
ces dpenses constitueront une pre-
mire charge sur s s dites recultes
nettes. Le (aux d'intrt et l'amor-
tissement pes obligations seront ceux
prvus pour les obligations de la
Srie A dj mises.
Art. 5. Les lig-jes de chemin de
fer existant actuellement seront pro-
lo iges de Bahon , ou prs le. Pi-
pltement ralise :
Port-au Prince,5t Marc, Petite-
Rivire-deTArtibonite, Venelles, g-io.i, d'une part, de Si-Mare Ver-
La Chapelle (avec embrancha1
ment Mirebalns), Hinchei et
jonction par la ligne Pign m-Ua-
noiratec la Dgne Gmna-Rivire-
Cap-H slien.
Tout cala est, bi i enten lu, su-
boni inn a 'acceptali m p i les
obligataires du ninbourseimiit et
du rachat des titres d .ns les con-
ditions que nous venons de dire ;
relies, d'aulie p ri, conformment
aux articles 14 et l le ce plan. Pont
effectuer ce nouveau lriv.nl le e.ons-
irueiioo, la compagnie de chemin
de fr em;ioirt par les obligataires sctuels, solvant
l'article t d- plan de mne pie
toates s ramei lo k:!i I 'S du Goiiv r-
nemeat Hutiea provenst desdei
sio is de la Commission des Rels*
mations ( dducion faite des crm-
Biprii uiiiwiis quo iivub -viiviio uc une ui v uvuuc un i.iutj ues t .n- lion
' .ei cconomique car la pense du gouvernement ces actuelles de la Carribbean Cocis- fer.
fr .
3 Odoble 1019 el la loi lu 2( Juin
I9it. Le mont nt de celte mis-
ion Anl rise ne devra pas excdi r
14,4bO,UOO. De eeiie somme, les
tilies ncessaires pour effectuer l
chinge d-s ob ig liions aetu< lies de
la compagnie du chemin de ter,
ainM que c'est prvu a I article 3, el
n-'tir la construction des Motions
Bahon-Pignon el St-Marc-Verretl s,
comme c'est prvu k l'article 5, se
ronl mis immdiatement et le ri-
te sera mis comme c'est prvu
l'article r.
Art. 9.Pour les fond fournis
fir le Gouvernement lliitien pour
se nouvelles constructions' en res-
te des nrli des 5 et 6 < i-dessus, le
G lUveriiemMit lliitien recevra des
aolion" privilgies de la compagnie
du chemin de 1er, rapportaol li pour
sont d'intrts annuels cumulatifs,
D'ayant pas droit de voie. La moil i
d.s dites actions privilgies ( 50
pour cent ) oeronl rembourses pr
la compagnie du chemin de fer, par
l'alfclato i celle fia d tout s re-
ce te-. Dettes If la Compagnie lu
Chemin de fer. p:- p iemenl des
interdis el de 1 amortissement ;\ ,-
quiUsr n rerta I l'article i ci-
oesso el aprs l'echvemenl d la
c ii-inieiim du chemin de fer. co n-
in c'a i prsu r u'ii le 7. Le sol'
de restant des dites actions privil-
gi is sera retrait au m ii n d un
fond d'amortissement sufSiaal pour
amortir le dit sol le avant I expira-
tion de la concession du cliemiu dj
Contrebande on mrique
On maude'de New-York SU -'Dai-
ly Clironiclc" que les rations de vin
deslioai aux quipages I p >'-. de
20,) navires qui se trouvent actuelle
m nt lins le port ! N \\ York, o,it
t mi-,'s sous scells p r Les fou lion
naires chargs d'appliquer la loi de
prohibition.
D'autre pari, on signale j Tune
dizaioe !< batimeoui charge de w -
ki -ont arrivs ;vi large des eot ,
attendant que les u t> a i omobiles
frts pai Isa contrebandiers vien-
nent ies dbarrasser ds leur cargai-
son. En vue de mettre ii i lie
conliehan le. gurtle nenl excute
pu* des embare liions ds rapi les
plusieurs des bat m mis du service
des douanes viennent d'lre arms
de canons.
..Userait arriv dj plusieurs re-
prises que le coup de SSmODOS tant
resl ans effet on ouvrit lo feu avec
de Vrais obus. Le correspondant du
' Dailj Chronic'. '' assure mme
qu'un de ces pn-jecliles d slins aux
contrebandiers, mal ilirig, a en lom
DMg la mture de deux baliineuts,
l'un soglais, l'autre fransale.
Celle dernire n nivelle est co.ilir
me par le ".New York Times''. Le
graudjournal amricain dit qu'an*
lent du moins qu'on la si h i, elle
c innon ide ma'a Irolta n'a p s unen
de complication inlernilioiiile. Il
semblerait qu'aucune excu a n'a t
prose is aux capitain s des navires
endommags qui n'auraie il d'ai leurs
pis d mand d'expliciti mis. ij i sup
pose pi ils ont compris qu il s'agis-
sail d m accident el se souh itent
pis jiie li ehOM aille plus loin On
fait eepeiidant remar,pier coolie des osnonsst 1-s obus des
gens qui ne savent pas s'< o servir et
qui ont derrire eux de- I i istiquee
qui les poussent, des in i lent de c
g nie deviendront presque in -vite
D (S.
letour des m mi' >
de I,. '. D. R.
Hier soirs.ni r.'n'rs en notre
v lie le- tro- membr m ds 11 Com-
mission les Rclem Uioos, lo retour
le leur snq lte au Cap.
Les commissaires qu'aviil pi
ds Ma Corvington, cons iiler, du
rclamation dss dames Laroche et
celle de M majeur K relia 1er.
D'aprs les rensei w n ils four-
nis noire reporter.ie- i ^t or,t
t satisfaisants et par n -tir ml
Commissaires d'avoir u ie p| ne ,,,
viction au moment de rentre leur
Sentence,


LE MAfl*
~Z Par Cable
Nouvelles Etrangres
u. s.
News
La rponse le M. Poinear*
la note du 14 aot
PARIS 17 Le texle de la rpon-
se i!e M. Poincar la noie du 11
aot, sur les rparations,du scrtai
rc dsssflslrss itiangrcs anglais, a
t envoy l'amb issadeur franais
liruxelles aveu des instruction)
pour qu'il le rem- lie immdiatement
an sjoufernemsntbelgs.Aussitt qu il
aura t remis en lie les mains du
gouvernement anglais, il sera publi
ici el on publiera aussi le Livre jau-
ne o seront contenues les notes
franaises et anglaises.
Un Eni|>riinl (le
4J ) millions de lianes
M. de La leyrie, ministre aesses, el M. Lpreux, vice gouver
neir de la bloque le Belgique, ont
confr el m sont entendue au sujet
d'nu accord concernant un emprunt
de i()U millions de lianes franc lis
que le sou y poement belge a l'iolen
lion d'mettre prochainement sur le
marcli de ferle. Cet emp Bol rap-
portera pour cent d intrt et aert
rembouraable en dix ans el esclnsi
veinenl employ pour linaneer les
oprations commerciales belges en
France.
Choses d'illemagne
BERLIN Le chancelier Slresc-
uiaii tait d-nis son ciliinel quand il
u t inform du bruit qu'il avait
t assa>sine. M Slressmannn n'a
d'adversaires rellement sriux que
parmi les extrmes pnngermanistss
el antbmistSfl ferms du vieux par
ti conservateur ei d >nt l'organe prin
cipal U utelje /.eitung '' a t sup
rim il y a '.i jours, en raison de ses
attaquas contre le nouveiu gouver
nement. Ses adversaires ne lui par
donnant paa la nomination comme
ministre des finances de M. Hdf.e-
driag, dl'origine anlr'rhienne et de
filus Isralite. Ils souponnent aussi
e nouveau chancelier de chercher
le rglement du conflit de la Ithur
qui, disent-ils, ouvrirait la porte
h l'ami'in bassement du conllit de la
rsUtance passive.
AI.X LA CHAPELLE Huit cora
munistes ont t tus et cinquante
blesss au cours d'une rencoulie
avec la police Allborf. Les dsor
draa ici continuent et deux cents ci
-vils ont t engagea par II l autorits
pour renforcer la police de sret.
Quinze Isa civile allemands, blesss
au cours des lixos de lundi, sont
morts depuis, ce qui porte le total
des peiles "23.
MaYBNCE L inquitude motivs
par les muules continue ; dans le
grau l duch de Messe on signale
des rencontres entre hs communis
tes el la police. A Lsngen, Ruessl-
sheim el UrossgsrsnUi trois villes ai
tues sur la rive droite du llliin, au
nord est du duch de liesse, le co
mit rvolutionnaire des sans tra-
vail pour se venger de l'arrestation
de six ouvriers, a l enlev dou/c
membres de la bourgeoisie qu'ils d
tiennent comme otages. In des
membres de la police a t tu, un
certain uoinhre ont t blesss et
beaucoup dsarms par les sans Ira
vuil ; plusieurs de ces derniers ont
ce ble.-si ^ .
Traitai navals
WASHINGTON Le trait de li
mitalioii dea armements navals et
l'accord entre quatre puissances u
g icia Washington^ sont entrs en
vigueur hier, quand les reprsen
tanls de toutes les puissances signa
taires, assembls su dpartement
d'Llat, ont formellement chang
les ratifications. La formalit a eu
lieu un peu ipra midi et ira l ac
compagnes d'auc ins crmonie pu
blique. L'Italie participe au trait
qui prvoit le dsarmement les na
vires de guerre, unis ne fait pas
partit ds l'accord du l'aciii pie que
termine automaliquem ml l'alliance
BDgln-j ip maiae.
La dmolition actuelladea navires
termes
du trait naval, commencera mm
duiemenl el auivant I s clauses de
l'a cord entre laa qualrs puiaaaacssi
L'alliam-p snglo-iaponaiss M lermi
ne automatiquement aujourd hui par
le dpt des ratifications. Le sec r
taire Hughes a prsid la runion
des diplomates ayant a sa droite le
conseiller Chiltoo, charg d'ail ai rea
de rsmbassada anglaise, et sa gau
die, M. de la BouTaye, charg d af
faires de l'ambassud. de France. M.
Rosso, charg d atlaires italien, tait
assis prs de M. Chillon, l'amba^sa
dtur Usoibara. du Japon, tait a*-s
droite du charg d affairas franais.
i nlie (aaeiatea et nationa-
liste!
UDINE Il y a eu change de
coups do coups de fusils hier entre
une vingtaine de fascistes italiens et
nationalises yougoslaves sur le mont
Tiicorno. Comme la commission in
terallie pour la dlimitation de la
frontire italo-Yougoslavie n'a paa
encore dcid si le Mont Tricorno
et la Yougoslavie o l'Italie, les
nationalistes yougoslaves avaient d
eid de donner uns flts.
Ils taient eu Irain de chanter des
chants nationaux sir le inont.quan 1
une bande de fiSCiatSJ qui s'y taient
rendus sont antres en conflit avst
eux. Il y eut un change de coups
de feu, mais personne ne fut ble.s.
Le comit nationali te et syndical a
distribu une circulaire secrte
ses m mbrsa pour les inviter une
runion de la fd;r;lio;i gnrale
du travail le 15 aot pour rsister
toutes les suggestions de collabora
lion avec les pu lis actuellement au
pouvoir el rester fidles leur idal
de guerre et .te classe.
Exploita de bandits
UANKOW Des bandit! chinois
ont attaqu hier malin la ville de
Taaoshih brlant l'hpital de la mis
sion de Londres, l'glise catholique
et les quartiers trangers. Les ban
dil ont plus tard pill la ville. Deux
prlrsa irlanaaia caUiolique sont si
gnalfs comme Jiapanrs.
accord Iranco-cspacjnol
MADRIDUn accord commercial
franco espagnol sera abrog par l'Es*
pague si les ngociations actuelles
SDtra|l8 gouvernement espagnol et
le charg d'affaires de Francs n'a
boutissent pas. Le point capital dea
ngociations est 1 importation dea
vins franais tt 1 exportation des
vins espagnols. Les producteurs Iran
ais demandent que les vins espa
gnols entrant en France soient sou
mis un tarif protecteur.
Honvelles Diverses
GKNIiS Trente pjrsonnes ont
t blesses, dont trois grivement
dans une rencontre jeudi Campoli
gare entre lascisies et antifascistes.
BOLOliNB Les fascistes de Ma
linella ont d nn aux communistes
un nouveau dlai de 21 heures pour
leur donner le temps d'obir l'ulli
matum des fascistes leur demandant
de donner des assurances qu'ils ne
lanceront plus de bombes comm-
ils l'uni fait mardi blessant 2fi par
sonnes.
COBLENCE La commission in
terallie en Rhnanie n dcid de
maintenir ferme jusqu'au 16 sep
tembre la frontire entre les territoi
res rhnans et l'Allemagne non oc
cupe.L'ordre de la brmetureexpi
rail hier mais une nouvelle priode
d'un mots a t ajoute en raison
des tentatives de sabotage et ta n
cessit d'empcher les Agitateurs
d'Ailemagie de pntier dans la CO
ne occupe.
COI'lvMI U'.IK- La situation co
nomique el linanciie en Europe est
une menace pour la paix, dclare
une rsolution adopte par la conf
ranua de l'union interparlemenlaire
a sa sance de clture. Dans cette
rsolution, on invite les nations
mettre leurs liuances en bon ordre
pour quilibrer leurs budgets com
me mesure pr 'liminaire de la stabi
lisstion dei changes. On leur detsma
de aussi de supprimer toules les bar
rieres artificielles qui s'opposent au
rtablissement du systme conomi
q s.
C AT ANE l'n tromblement de
terre d'une violence considrable a
le* i.i ville hier matin. Il a caus
une grande panique parmi la popula
lion, mais il n'y a eu que peu de
dommages.
16 AOLT
PARIS Sadi Leconte, aviateur
franais, a atteint le record d'allilu-
de que detieul l'Amrique en s ele-
vant le 8 Aot jusqu' 10.510 mtres.
WASHINGTON A la suite d'u-
ne grve d'lectriciens la ville N'lia
Cuy est sans lumire en force lec-
trique et dans hmpOisibilil de d-
charger les bateaux.
HAVANE Le Prsidant Z.yas a
sign le dcret par lequel Cuba liqui
dera son Emprunt da 7 millions le
dollars, ngocie aux Etats-Unis loi
de la guerre Europenne.
FLOKE.NCE Pasquini. le pein-
tre bien connu, est mort d'une frac-
ture du crne soullei tj la suile le
l'effondrement d'un achufTaudaga
dan l'Eglise de la Madonna t-
Stephano.
DU8SELDORF Los autoritB 1-
ges ont impos une amende de trois
milliards de marks la ville .le Due,
burg, comme pnalit de 1 explosi a
du train en Juin dernier qui OCC
sionna la mort de 10 so dats Bel-
ges el deux bless*.
CHICAGO La 10 Septembre
prochain pendant la dure de l'-
clipso totale le Directeur Fort et ses
collaborateurs scientifiques de l'Ob-
aervatoiie Jeck prendront des vues
du soleil.
I7a.it
LONDRES. Agi, ml d'aprsdsa
avi reus pir cbla du Secrtaire
d'Etat Hughes, les autorits da l'am-
bassade amricaine ont lignifi clai-
rement au Foreign Office anglais
que les Etats Luis n'entendent pas
s'carter de leur alttid; dans la
question des rparations telle qu'elle
s l etivistg par le Prsident Har-
ding et annonce dins le d.scouis
de Mr Hughes Ndvdlaven. Ceci
dispose de ton li- esprance de ce co-
t que l'accession au Pouvoir du
Prsident Coo'idge puisse rsulter
en un intrt plu< actif des Etats-
Unis dans le problme de l'Europe.
La ritration de cette politique a
S/ envoye verbalement et sans for-
malit.'
NEW YORK Le gnral A!e-
dre Lukovrkey ex chef d'tat ma-
jotlde l'arme russe a l admis aux
Etats-Unis pour recommencer une
nouvelle existence.
SHINGTON Pour clair, ir
.malentendu .a Londres, l'-
! de l'allilude de l'administra-
oolidge sur les rparations, le
aecrnire Hughes a demand,par c-
ble l'ambassade, de contrler l'au-
thenticit de la nouvelle colporte de
Washington pir la Presse Associe
le 18 Aot, avec notilicalion que les
dclarations q ii y sont contenue re-
prsente la position prcise du g in-
versement des Etats Unis.
les eflets de la Commission
Sambour
Les porteurs d eflets de la Com
mission Sambour nous prient,10*
tamment de demander la C. U.K.
de vouloir bien prendre unedci
sion en ce qui les concerne.
0 i se rappellera que ces ell-ls ont
textmins et une loi a t rendue
par le Corps Lgislatif aecoruant un
intrt de fi 0[0 aux porteurs.
Il est plus que temps que la Com
mission se prinonos Mf celte im
portante question
C'est aussi pour nous 1 occasion
de daman 1er aux honorables mern
bres dd la C U. II. de prenide en
conaidration le cas des nombreux
intresss qui ont bise le droit d
tre fils sur leur sort.
Ho S Ci
nenias
Les cloches de Sle Anne
Lo l're Benoit, cur de Ste Anne,
actuellement an voyage de cong en
France, reviendra *n* 1. s premiers
jours d'Octobre avec les caocbSS de
l'Eglise Sle Anne. Ce n'est pas trop
loi....
Les siles de la paroisse seront
heureux d'apprendre la nouvelle.
C.--L----------J~--------------!------------'
L'0n|ue de la Cathdrale
On nous informe que l'Orgue de
la Cathdrale eslco npltsmant acha
v et emball. On n'attend seule
ment qu'une bonne occasion pour
on embarquement.
Hier soir, un public nombreux
s'tait donn rende/vous Parisiana
pour assister a la reprise du passion
nant film srie : L'Aiglonne.
A Cin-Varits, une belle salle
auivait avec un gal intrt le droti
lement sur l'cran des deux tilms
eux dcora somptueux : L Honneur
du juge et l'Bufanl d'un autre.
Les client des deux tablissements
de spectacles ont satisfait de leur
aoire qu'une excellente musique
rendait plu agrable encore.
Fte (le la Chapelle de
Si Louis TunjejU
MM.
Les habitants du quartier de S dut
Louis a furgeau et au Bois Varna,
oat l h Mineur de VOU inviter cl-
brer avec eux la lie do Si Louis,les
nsiadiat Dimanche prochains M &
2fi Aot.
Sim .li i> Aol. fdt de St Louis,
messe basse eu la Ctiip die A ) h. 1/2
Dimmche io, Solennit de la f-te
Ai S. Louis. Premire DSSSS 6
heures.
M se de la Solennit S heures
suivie de la bnedietio.i du T. 6*.
Sacrement.
La messe sera clbre par le R.
P. Linore. Suprisure du Sminaire
Si Mirtiil; le sermon dj cirojastan-
ce se a prononc pir ta rt. e. Paul,
Secrtaire de l'Archevch.
A l'issu.-de l'Offics, aura lieidans
la proprit de Mi Cl. BlieOUS, con-
tig ; a la Chapelle une peli e ksr-
messe o l'on trouvera des rd'raichia
momuIs.
lariage
Nous avons reu lo faire-pari du
miriigede Mlle Clara Chsael avec
Mr binmauuel Cirhoiiel.
La endistion uuptisls leur sera
d........' snl Eglise Cath irai le li
Septe:nbre pr.jchiiu i 7 heures pr-
cises du malin.
Nos compliments.
AVIS ""*"""*
Jo soussigne, Anaetts Dufour, an
nonce au public que je ne suis plus
responsable des a .tes el actions ds
mon p>ux Derval Liruuhe avec qui
je me suis spare depuis vingt six
ana p >ur cause d incompatibilit de
car ictre, en attend int une action
en divorce devant lui tre intente.
Vallire, le tt Aot 1913,
Annelte OU FOUR
Arrive
Le Steamer c Gorga d UpJ
ma Line, venant de ^ew-Yotkr
tr dans notre portavecle q
suivants :
Rvrend A. R. Flovd. ,
Robert Peppor, Mr Jacob Chj
lieutenant et Madame Harold
et leur li I le, Mme Louis Knetr S
enfants, Mlle Zenbul Lon, iftj
Serensen, Mita Claire Rehrer, ^
Freeman, Lieutenant et Mmj
Gill, Rvrend et Mmel raelet"
enfants.
... m> val jrrrm -"iarva^aasj
Remerciements
Monsieur Pierre Vilain, \1>,
et Joseph F. Franois, Ma-cel|
dsir, M yi til Cissus et tous 1
trs parents reaierrieinssiocaj,
les a nis el tous ceux qii ont
voulu leur donner des preuve]
sympathie ta perle cruelle i
viennent d pr niverdioslar*-'
de leur chre disparue :
Mme Vve llmy Smilb neAl
Dc%tinv\ survenue le S AolcL
Poil au Prince 20 Aot lpj
L.....__LgW*-^BgffwJ
Le nni iiih'i'ii:tliunal de If
De CAijmce cUliilique it\
bourg ;
Un nous crit de Chicago!
Mtfr Miimlelein, .irchevquad
Chicago, vient d'inlormeriefl
l(s que le Congrs eucharisn|
international de l'J'Ji se tteo
Chicago. Ce sera U premierI
que le Congrs aura lieu M
terre d'Amrique. L;scatlioliq
de Chicago se disent heufjjjj
fiers d'tr l's p etniersqa
vie d cet li nmeur et pron
de faire tout h'urpissihle paa
snrer le plein stiocs Ju Conj
Ecole spciale de Slno
Dacljlograpliie
316, Hue brou, Port au Prince.
Demander
Programme,
Tarif,
Prospectus
Les Court
NEW YORK 10 Franci
Sterling
Eflets adirs
Je sou-inn,hritier de feul
Nord Hapha-I, dclare nul,
avoir t adir, le rcpiss an
No A 310, en laveur du dit i
Hapal, par la Commission Fal
pour la somme de Huit entWI
te trois lourdes 7 centimes^
MeLilio M ilehranche.avocit,
reprsentant Porl au Vnm
mandat d'en requrir dupW
qui de droit.
Terrier Rouge, Il aooll
llortensius RPHtB.
Le soussign avUe le pubfej
commerce que le rcpisw [
mis en sa faveur par la comas.
Fuuire a t adir.
fcn consquence il le dcUfl
duplicata devant lui tre d lUH
Port au :'rince,le 18 Aot.1*
C. BASTIEN
Ayant adir le rcpiss ss
mafaveurau.\o20i3Parlaa-
aion Fquire, pour la wmr
Cent gourdes, je le dclare Sj
MrtlioM.lebrancheW,
mandataire spcial, est charte"
requrir duplicata. -
^J'nbpnq
Lsarc-lpi^i* ci-apr* dsU
dlivr* pn,,|Collin,,s,0i
aont ,'vs et diehr* J'^l
tavoirP- vlil.m, p.aHa^J
Qjalr.c3.it trente s P'ou *JJ
too, v\
le.) Rcpiss mis au.w-J
faveur A nloiie Baron M
m* da Huit cent trenlKimia
M t*l
faveur VveA.Franji^jS
me de Cent dix g')^1*^^
. ... V,v 11
4o
Rcpiss mis au N*
1.^
La soussigne, ayant u

^* faveur M. Chickel, ^J,
de Quatre-vingt-Seuego;2 f>
Duplicata en sera rejajjj,
snus*U.mandstjirsi-J|Stt
Port-au-Prince w\'.3Hti,aia
L.ioMALEBKA>^
ant ef. ^
me" deV.o gourdes qu,l^J
vr par la Commun ;2,MJI
dclre nul duplicata deT,D
dlivr. J() .ont ^
Port ^u tm0
MlfII 4


WMaTIN
Leliu & Vink, lut
Fonde en 18"6
ipfiorit Bas piii r'roraphiuda
.produits chimiques, pharmaceuUques et autre"
i vendables dans une pharmacie
s, Poivra, CaiiueUe,Olroe,Anis toile, Muscade
|E RAF SE.
Mi Marque prive Lysol dsinfectant, Parlu-
LArticUs pour baille, llayRum, Chocolat en pou
Ju,le de foie de Morue, Em.ilsion Cold Cram, Ex-
four faire essences et eau de toilette, Eau de Oui-
Lfoajlrecj n Te les insectes, Sjlutlon pour conter.
|ft Irais Lait de Magnsie, Poudre suprieure
lloile te les enfants .ssence de fleurs, Kau le
l~ Miel pour la table, .Moutarde, Huile d'Olive
Uable, rosses a dnis, IVpperininl, huile pour
^les moustiques et aulres insectes,l{egulot: huile
Uonstipations etdoublesrtes Intestins chroiiiuues
5fepour es parquets,Comcstil>les, lOLxirs, Hnices,
Idivers, I cultures diverses. Vins, otc, ele ele
lindezle catalogues des spcialits
jtttvoscorn.natiilesLKlIN & FI\K, lue; vous
Jtbsoluinenl satisfaits
XEIX'*K!li,r,^0leS "U Pi'VS ^'P^v'sion-
Lon H Ihbaud
Agent exclusif pour llaiti
Icne Nouvelle
1 la iwmwt
Cordonnerie
l>nest Csmille
Fnln /< en ions genres
Matriaux suprieurs
Soins i n mp'i |,' c |.'| ,1,.
GranUl p .- Poste .N lit
La maison pori, \,\ connais*
lance du public raie -- il .m |p
but .le faciliter et d'en ourager
ses nombreux cliente elle hc
corde partir du Ut Juillet
1923 une prim de une paire -le
Chau sutvsau choix tout Jton-
teur de vingt tickets.
En consquence ou est pri
de rclamer un reu pour chaque
achat au comptant
| A la Conscience telle .-si Ij
devise de lu maison.
lomMan Sleamsliip
Company Fnc.
W.4 r pala Cotaiati StearosMp Cot
m compta de United Statas Slipplaj
tUamer BOGOTA vevant directe-
i IShw Vorh, est attendu a Port
we lemertredi 22 Aot courant.
Mira le tntme jour pour Rings
Mie* ports de la Colombi- pre
'' r ; usagers.
H au tnnee, U 20 Aot 1923
tara&Howpan^fjm s
STHME
rMPHTSf MB I
_ Or PFXbSlONsI
Goulagamant Immdiat i .g t.Arlaou par laft|
Globules Rbaud
LleaultaU mai-ralllaux. aorprenanta mme
IToutn P<".- l.FM(:8lr.;fr.iioo8'bO lutt'hiui
la. DEPENSIER. 83. Hua daa Martyrs. Parle,
Pliai ninnie W.BIXHPoil-auPrine
Kaeer'r, Garage
AVIS
Mi- Anton Kneer annonce qu'il
iltallera un.: l'omne visible Gaso-
li 110 lui la Proprit ocmipe par le
Gai ge Kneer, rue Pave.
Port au Prince 14 aot 1023
3 NOUVEAUX ALAtfBiCS
/'* r*,r I>'3*1LLCB t BE^TIflia
f____-';.'<. L'3 *ux oe-vit.
" .,- S IIUMS, ALCOOL, ett>
?.DE;;0Y FILS AIRE
11, rul du rh- ; ij
PARI!)
I CU.r: TRATlOoE faUaUUMatf rutMt.
k -" -- MA ;i.T.I. .'a rsbrlfict J.
\ Ml IAW ILLUSTR, fartuu ftMc:
- '^SnES^SKKSBSBI
Adminislration Gnrale
des Posfes
Avis de dpart
Li-s clp.lie pour ;\ew Vork et
1 Europe ( Ma New fors directe ) par
le s s Cnstubal" seront fermes
mercredi 2t Aot courant.
Port au Prince le iO Aot lJ2j
i
i'IKRCL Compay
A: i on lsb'e en ISS".
Pei:,!ures, Vernis,
Ot res do loules sortes
Supriorit BIS PRIX
Qualit cl Prix, dfianl
toute concurrence.
Lon II Thbaud
r
u U pc U" M'U
.--------------------------- - n;
Davis 3aking Powder
( poudre d'Elvation )
Le meilleur Baking
powder.
L'exti me supriorit.
Prix $ qualit dfiant toute
concurrence.
. Lon* B. ThltMid
" Agent exch sif pcor Haiti
ADS oi la mMk'<
Irrgularit et doulourouK.H fo-ctlon
""'"'l "< " Con|!o8l,on dea ,.r- n-s
Hmorragie. Varice*. Hmorrode*
Nflrlte. Ap crlllque. Vertige*. *uffo.
cation*. Formation do la Jeun* Fille.
tiboritoifn riHETTIPtlKT, 15. tu d:s Innnenkln-lrtfiiih'ilt. NB (France) '
APHLOINE
co Ire les
se eonnail en (Yoiilcliouc
]b,on P'-|i,i" le caoulclioue
peation ,|,s ,,m.IIS d'uuln,
r. lon,.lm' ,xpsrienpe,que seule
*nir ..,;,,As ,|, |onqilP8 an.
[Nquo.
JjPfparaiiuii cxacte,'l rem-
Pd|odi!Si!ciiMiliUques puuvunl
P caoulel.otic les qualits n-
>r rsister l'usure el aux
"es.
J*11 d'' vue, la eapac.t de
Z ,niL1,l.lenl la,,l"S '"'
es P'anlalions et se connat
ioiic
G
Good fear labrique des pneui tori
depuis plus de vmgl ans et, en a
vendu beaucoup plus quaucuiia antrt
M.intil.icluie.
ayant toujours t 6dle a r.irnliea-
lion de ees principes durant toutes ces
annes les pneus |ood fear seul uni.
lonnes quftlH leur <;ualil et, vous
(pHantiss.nl un Ihih,: e| i,-rpi-nelialde
service.
32111
J0(\D Y>AB
be vVest lndies Tradiufj C
or% au Prince, Sf Gonave*
nriY
C0B1) TIRES
Ed MEV
ass^LalH
Port auPrijicv.
: .>


L. maTI*
! I I
JUBOL
duque l'Intestin
/
Constipation
Entrite
Vertiges
Dyspepsie
Migraines
Poar rester en bonne
sant prenez chaque
soir un comprfm de
JVBOL
a *a* lWm u>*nt B. n m
< rtinu* $m tuntnifi aiprim 4e
MMS. rtnor* I leur IvMiin [..:>' P"
"Un d ** *fHH "lit. ton
tesucile el si impWJf. 'lli ivi ."i 'n
HnF--frirc 11 i*Moirr ? I rf'W-inon
luic-sivnale si vmi :' n.fii ''' * i "
te lui il prni *ir i histoire du rtyiifrt
qonipierjn lif t tan icllf tni'ns rl"l*eiM*l
ninsire f n r*iiche. 'iiimnlic 0c rft-
nomfcrf m.irts n* soufin'icM rlnm l po-
inirlitrri. (jiant au* i' lidcj. ir flrmi
tnoiM lej fpoq'jfs. ii-i inroiiKirnia rll
uu
D' 8*o-'e.
a* it Fjruiw v Mdecin*
de Mon'.p. ;:it.
--------------KBOSROIDES ~------'-----
JDBOLITOIICB : Suppasilfilf and-
hmorragique, co'.mant, Jt'rongtt-
Uonnunti
JVBOLITAH Pommade contre U
hi'mvr'Mit r.ctcrncs
1 ll.iT .-lum. j ,,,,
"lu Il i, r.iii
Jubol. rgulateur de l'Intestin, flxi
une heure constante aux Juboltss
EXTRAITS IILIAIRW du docteur
onpit Hf$ularneni i* fonction
u ta
S
Vaillant A llouet Agents r.inraux 1710 Ras du Magasin de l'Etat
Pharmacie F. Sjourn Le Malin
u pub ic quelle
un |Libori-tOVt *
Donne avis .a clientle aux mdecins et
tranisonn son Laboratoire d'Urologie en
biologie appliqu sous la Direction du
JDr Btcoi et E. Sfoun
Le laboratoire est ouvert loui le* j >urs Jj 7 lires du rn; a] 6
neureg du soir pour toutes les recherches ei analy*3 prvui ai i
r'au nonce ci jointe, nul pourie
tVasseruiauu et U eoa*tnie Ura icrt rii
Seront reues que le mardi d ) chaque semaine.
S'adre-v ia Pharmacie poarlasjreoieig le-iientr
Analyes.d'urines et Sut gastrique
Raction de Wasssrmana
B iaction de Triboul-3, ?
Eamen du sinj e du pus
Examen des m.itires fcales J
examen de crachat
Albumin > raction
Constante Cr" Scrt teV
BkMtorche de. Spiroh&tps et Co Je nocc^ques, etc, etc.
Fond le 1er Aril 1907
Abonnements
IN MOIN
Port-au-Prince lourdes t
Dpartements 2.50
Etranger 3.00
Boite Postale : 118
leplwne 242
Bureau: Hue Amricaine; 1368.
- -
Grand lllei de France
Qui jrnr su situation unique au centre des affaires se recommande
plus que iamais au public et ses nombreux et distingus Citer
dour sa CUISINE soigne et tout le confortable ncessaire aux \oya
geurs de Commerce et ;articuliremenl aux conmertnls de ponant
a Port-au Prime.
L'htel dbite par Gallon tf par
Bariqufs des Vins de Bordeaux
Rouqe et Blanc.
Ces Xins viennent directement de BARS.4C et znnt garantis pur
fus de raisins nom ru:avons le prouver var des CERrtHCdTS offt
nous tenons toujours la disvoaition des t lients.
Champagne et Vins Mousseux p-f
modirv. Conserves moutardes /rati-
a si x, premier choix.
iPaal Sals
AVOCAT
Recouvrements Commerciaux,
Affaires l'Etranger.
respondants A Washing
New-York, Berlin,
Londres, l'aria.
/ tue Houx 217, Port-au-Prince
Buggys
B.igg va reus cette semaiue aai
beggyttra lgants,dernier modale.
Prix .'i,| ilnt".
S'adresupr
L .HRBBTZMANN-AGOERHOLM
Hua du Quai
Brevet simple de capacit
&
Brevetsuperieurde capai'it
A vendre l'imprimavie
CHEKAQU1T
PRIX RjjUiTa
S'ailresser la Direeo .
Hue du Rservoir ou rfw
QocMUr iubnj
Une hc\: i sant
assure imo
vie heureuse
CojjervC2 Vcj Fo::;s en Surveillant Votre Sants
Celta leliro VOUS dira comment
CWcttO, B!iw K ' a A.- "J'ai pr-i Lydh E. Pinkhsm
Composition '.'t (Ue pour des drangements de l'ovair.
Te :s !c dodSV iconsaltai m'ont dit la mme choae4aitei
tous oprer. J'.ii commenc p^r nvoir des doultttM dn
13 cot gauche. rrs.:it 1 m's scmbW les a.oirdatis lu
Aeui cOttfs. Je
chez un tailleur et o- ant una
petite fiile soutciir y. ne dciitai pa: rr.s roquer. J'ai
demand Dtl ar;.:s et v.ne m'a d:t: nrrSH U CoSipaMea
Vgtale da Lydia E. Ptakbem. J'tl suivi ce conseil
BM f* sr::tie n.ipii": t-u". de s::--; j puis maintel :
travaillermaaantitantrevtnue. Jeu inaindi: ItomTjtte
Compo ition Vgtale c tre Levage Rsoitaire."9Va
Mary 100,459 -N- '-'.' : 'i-.L" s. .V
Cette lettrea'ao es! qu'om i Ha --. prar,.: aemsre raa
eaaqaeaBPtes et proTei mt <: f iam#, .-* ia< < t vMUca, do
trrjt-- nrrnv:.. r,n vv.ut d- v.r;u (te la
Comporiti.ir! Viftla Je- .Ju il ] Icshem.
Oatt
oni
sun* aoi mi' rr \ re gz.t
otro aaa B -
umporitmn NeirllaUc- Uyaw t Ickcein.
HteeemposItlon vgtale aa c:.tient pas de nreotloaea
id drofusa nul les et peutAtri |iri prr tout* 'eriuue
in .tji ; cruti \ .. ; r.|.. pn! a rjoate *
Composition
d
!.^
ydia E. Rnkhaxm
amAa.MNRMM .ru. ic ni co. LVN~,mn. u.3.*.
n:;- ..- f ^^aaaaaBBBacaBMs
N^<<5
&raphonolas & Disques
Coluiiihia
IIIMvIli
Aotiielleinent vu stock le superbes petites
lise l'.oluiubift, \011\onu Modle.
PRIX EUSDUIT8
Nous avons aussi en stock , part d'un ticantl nou-
veau aetortimeiu de disques, trois autres d Hier ente
Rrandeurs de yraplionolns que nous offrons aux vkai-
urs au prix trs raisonnable.
\L tnetircLvy aUGEBIWL
Si vous avez
eu froid
pour viter
un rhume,
Pendant le rhume
pour riter
une grippe,
prenez quelques Comprims de
RHODINE
"USINES d RHNE"
La Maison 11. S1LVI
La Maison H, SYLTERi se lait le plaisir d'infoi
Dombreuse clientle qu'elle vient de recevoir, SaTj
derniers steamers, les articles suivants, de toutM
lk-ur.
Drill Union couleur anglais, diverees^queAiles.
1 riil union blanc anglais
Drill tussor
Chapeaux de paille fine d'Italie
Chapeaux feutre liorsalino
Cliapeaux demi-feutre Itorsalino
Chapeaux demi-feutre d'Italls.j,
Chapeaux velour d'Italie \,J :,Z
Voila blanc barres ^V mouches,
Pique blanc suprieur pour jupes
Psrcale blanche sup.
liaptiste fine pour chemissg
liatine blanche
Gabardine blanche barres & unie
Zphyr anglais pour chemises
kaki Jaune suprieur anglais
kaki jaune anjlais extra suprieur
kaki blanc
Drill blanc anglais suprieur
laotienne couleur
Grands rideaux mousseline pour portes
Molleton-t ooill & blanc suprieur
l'almbeach uris anglais
Diagonale uoir
Mp 1 ja noir
Casimir anglais assorti
Dauiass pour matelas anglais, double largeur
Organdi suisse brod coulsur
liaa jOurs .^
Chaussettes sup. pour enfants, eoiileurr & blan**
Salin de ohine pour tailleur
Lustrine pour tailleur
Lotions livert ^_
Voile barres soie anglais, eoul.J&i'blaiie.]
Tulle pour 1re Conuunlon
Toile voile pour cadre
Tussor Japanais pour Chemises homme.
Toile voile pour voilier etc, etc, etc.
Rue du Qu'*A (M
Magnant # Dupont
?y:*V. Gnra ax pour Hal'i
Due visite la Maison Silvora vous convaiocrt
bonne qualit" de uos articles et de nos pn* T^
les plus bas de la place;est-ce pourquoi il
de jour en jour de nouveaux clisnts


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM