<%BANNER%>







PAGE 1

LlMATO mu i LA avec M. F'oncar et du peu de probabilit d'une intervention extrieure en vue de l'impasse franco-anglaise qui existe actuellement. On supfiose d'aprs le discours du chanceler, que l'Allemagne est prte accepter la prsence des troupes d'occupation dans la Ruhr a condition qu'elle ait de nouveau pleine et en tire juridiction sur la population allemande. Faisant allusion la note anglaise mettant en question la lgalit de de l'occupation de la Ruhr, le nouveau chancelier a dclar que son gouvernement approuvait entirement la proposition anglaise de soumettre la question un tribunal international au verdict duquel l'Aile* magne aurait entire confiance. M. Stresseman a encore dclar que la mission la plus importante de son cabinet tait de rtablir l'ordre dans les affaires intrieures de l'Allemagne. Le nouveau cabinet a obtenu un vote do confiance du Reichstag par 240 voix sur 341 votants. Malgr les dsordres dans plusieurs Z3DAL truire refus** ELIXrt sera reruss tout AnU ou Ingnieur qui n'aurt pu i^ sa patente ou tout entra qui ne se sera pas acquitt d'ut duD OMHESI de la h'acutti il Midtani U Parts LE ROI DES TONIQUES, infuse une vie nouvelle tous ceux dont la sant est use par letravail.lesexces, ics maladies, l'action dbilitante des payschauds.aux] ANMIQUES-NEURASTHNIQUES-IMPUISSANTS „„.,,„„ „J[ mi 6. *a,ad* .1 d. mtmlm U fl.con W fr.ncs. les 3 flacon;..franco. 87 francs. Brochure de *S4 pa LABORATOIRE "ZIP A 4 ig*s gratuit*, lur demanuo .dresse au L", 11. Saoulavrd do Strasbourg, 11 PAPIS fc.it von-..; uaus toutes las boiinea pria maciea A Port-au-Prince : Pharmacie ALBltKTI.NI, Martial A. ri.i'Kl'S 8' %  P.JL'U '-I? Nouvelles Diverses SAMI'IONY — M. l'oincar *a assist a la distribution des prix de l'c le du village. Dans le dise mis qu'il a prononc, il n'a fait aucune allusion li politique. LE HAVRE— Lt mission scisntifl que qui doit se rendre Point Loma ( Californie) s'est embarque bord du paquebot France •> pour aller observer l'clips totale de soleil le rgions,lasituation industrielle Ber10 septembre. La mission comprend lin, semble rMre amliore. Des dpches venant de l'extrieur semblent galement in i iquer une amlioration en dehors de la capitale. Les communistes ont mis lin la grve gnrale. A Berlin toutes les voies de tiansporl ont t rouvertes, la urve des pilotes llamburg et Brme a galement pris lin. De nouvelles meutes ont eu lieu I llambomg. Plusieurs personnel ont t tues ou blesses. Les communistes •e sont empars du pouvoir Wilhemsburg, prs de llamburg et ont dsarm la milice. Les communistes se sont lancs l'assaut de l'htel de \ille d'Alsdorf au nord d'Aix-laChapelle avec des^ienades main. Crut personnes ont t tues ou blesses. Mr l'oincar et la note de Lord Curzon DU8SELDOHK— Les troupes franaises ont occup les bureaux de la Reitbsbsnk par siate du refus du cussier d honorer un chque d'un milliard de marks prsent par un eivil franais. Les Franais ont galement occup les fours cook du canal do l'Elbe au Hhin. 2000 employs allemands ont reu Tordre de re>ter leur poste jusqu' ce que l'arrive des ouvrier franais ait assm le fonctionnement des travaux. Lrs boulangers de Dusseldorf et de Cologne ont form un consortium pour financer la livraison de crales aux habitants afin d'viter une crise de vivres. PARIS— M. Poincar a inform, hier, soir, ses collaborateurs du ministre de ai fuirai trangres) qu'il comptait rp uidre de la minire la plus courtoise possible, point par point, , la note de lord Cur/on. M.ilgr la courtoisie le la rponse, 011 aflirme dans les milieux diplomatiques, qu'elle sera la confirma li ni du point de vue franais et un refus absolu d'accepter les propositions anglaises. L'Espagne dopons plus qus lies autres nations, en armement MADRID—.. El Sol . dans un article ayant trait la gravit de de la situation de llispagne, dclare que ce pavs dpense plus pour ses armements que n imp rto q tel attire pays du monde Ce jourlui dclare que 33 pour cent des dpenses nationales sont pour les armements tandis que la France ne ; dpense que li pour cent la Belgij. que Q,3, l Italie li, l'Angleterre 16,(1, : les BUtS L'nis 84, la Sude 20, l'Argentine 16 si le Chili 12 pour cent. Le Prsident Coolidge suivra la politique de Mr llarding WASHINGTON— A sa premiers eoofrsnoi avec le Prsid ni Coolid* ge, le cabinet n'a soulev aucune question sus affsii w trangres. Il a de nouveau affirm li Maison Blanche que le Prsident Coolidgs continuerait suivre la ligne de cond .lie tr.i e par M. Haro nsj en <*e qui conco'-ne les q testions d'i ilrts publics. Le Cnnl fioursud G >u v rasnr de Paris, a t lh.it* du p, idsol. \J-\ diaisr a i do inen on honneur l'htel Pensylvania Jiew-York par la Socit France Aiimique ^ ^ les astronome! Le Morvan, Veillet et Lavalla. PHILADELPHIE — Firpo, poids lourd de l'Amrique du Sud, a battu C ar ItnOckoutCharley Asnertde New ork au second round. ANG'JBA— b'issemble nationale a lu hier Mustapha Kemal, l'rsi dent. a l'unanimit. WASHINGTON Le Prsident Cooli Ige a pris hier, pour la 1re fois, ses fonctions la Maison lilan che. LOURDES Vingt trois personnes ont t tues et sept grivement blesses dans un accident d'autocar Saint Suiveur les BainsBREST— Le nouveau croiseur lger i Dugay Troin a t lanc hier aprs-midi en prsence du ministre de la mtrine, M. Riiberti. Dans son discours, le ministre dclara qu'avec 800J tonnes de dplace ment le nouveau navire fournira il le force de i0.),000 cl;.vaux alors que les cuirasss d'avant |USBM de 2!. >00 tonnes ne f >uruissai/qire 30.000 ehev.mx,le maximum iMvilesse sera de 34 nœuds. ^ LtfS Cours NEW YORK 13 Francs 17.98 Sterling 1.37 PARIS 14 Dollar 18.'2*5 Livre 83.29 La C. D. R. Nous nous joignons au veu d* noire confrre L'Essor pou 1 demander la Commission des Rclamations de prolonger le dlai imparti aux intresss pour le dpt .les titres de crances vrifies par la Commission Fquire. Comme on le sait ce dlai doit prendre lin le 31 aote! beaucoup de personnes, tant de le Capitale que de la Province, se trouvent actuellement dans l'impossibilit de faire le dpt de leurs pices par suite des recherches longues et pnibles parfois et des autres formalits remplir pour obtenir les duplicata Nous estimons que la C. H. H. prendra ces dolances en considration. Les Membres de la C D. R. sont partis pour le Cap Les trois membres de la Commission des Rclamations, accompagns prvues par a Loi. du Secrtaire-adjoint, MrCassagnol, Art. 7.La patente d1i_. sont partis hier matin pour le Cap, oui d Architecte .est dlivre pvl aox tins d'enquter, entre autres, minislration Communale iptf sur les rclamations introduites par ifpporl du Conseil Techniq les dames Laroche et Mr Kirchener. Municipalit sur les titre! j Les travaux de la Commission seront les aptitudes des intresss, tenus au local du Tribunal de PreCe rapport n'est exigible q* mire Instance de la Capitale du Nord la premire anne de patente, et reprendront leur cours ordinaire Art. 8 Le Conseil Tsel Port au Prince partir du 22 Aot Municipal est compos de cinq courant,au retour des Commissaires, bres choisis parmi les Ingi %  %  %  ~~-~ Architectes inscrits la (( Terreur et Martyre et ayant plus de dix annes. La Lgation du Rricli'allemand tiq professonnelle. Ces Ue nous a fait le plaisir de nous envoyvr une brochure d'actualit intitule Terreur et martyre au Hhin t't la Ruhr i; d'aprs Rapports oliiciels et des montsC'est un rquisiloir.' contre 1 oc cupation du bassin de la Ruhr traitant de la terreur exerce par les troupes franaises d'aprs les informations allemandes. Nos remercimenls la Lgation. de docuAvis Le soussign ayant gar le ri • • x' /' IA' .• I..: „,,„;i AA SU moins IUUS ics ucu un cniss No GOiqui lui avait t indi le M istrit dlivre par la Commission J muniU seront lus par le Conseil nai pour une priode de et sont indliniment rligiblei. Leur fonction est honorifique. Art. 9.— Les attributions di( seil Technique Municipal sont: 1 .— de vrifier les litn s desl gnienrs et Architectes qui dsin travailler dans la Commune; 2 .— de suggrer, sur dei expresse du Magistrat Gomma, toutes les ides susceptibles! bellir la Ville et de la tenir ssj port avec les Progrs de l'Ur 1 me moderne. Art.tu — Le Conseil se au moins tous les deux mon,! Varits Le Tigre Sacr 4e, 5e & 0e pisode* Entre gnrale 50 centimes La 15 Aot La tte de Notrs-jsmsds l'Assomp lion a t clbre, hier, a la Caill drale avec le crmonial accoutum. Monsieur le Prsident de la Repu bli.{tic tait son fauteuil, entour de son cabinet presqu au complet, et une assistance nombreuse occupait les nefs. La inudquc du Palais flit entendre ses plus belles partitions au cours de la Jirand inesse officies par le Pre.sabot, ayant p tur diacre et sous diacre les Pres Christ et Pinclnnat, ce dernier du Csp-Usitisn. Au pro le, le ere Jean lit un beau sermon de circonstance. W 'I IU H a L M %  III I M L Lcole de l'Usine tjlace Il nous est agrable de prsenter nos sincres compliments M. Hjardemal et ses collaborateur! pour leur Kcole du Soir qui dimanche dernier tait en tte, l'occasion de la distribution des Prix. Un ne saurait jamais trop encourager des œuvre- de ce genre, d'une si grande utilit sociale. M. cleslino Bencom) Par le s/s < Saint R tphael est attendu cet aprs midi M. Celestino Bencomo, charg d'Affaires de la Rpublique de Cuba. s sj M , . ,. ,. .. s a Anniversaire Aujourd'hui les lgations et consulats ont arbor leurs couleurs l'occasion du 61e anniversaire de la Restauration de la Rpublique Dominicaine. Mr Edouard Eslve Notre Ami le sympathique corn merant, Mr Edouard Kstve est alit depuis quelques jouis. Le bulletin de sant de ce matin ditquil est hors d 1 danger et qu'aprs un repus de quelques jours, noire S DU pourra reprendre la direction de ses alaires commerciatea. Nous lui faisons des vœux de bonne sant et de complet rtablissement. qmre, le dclare nul et non ayeAii.tl.— En vertu du IP nue se rservant d'en obtenir duArrt, le Magistat Communal, plicata. cord avec l'Ingnieur Municipal,! Port-au Prince,le 10 Aoilt 1923. autoris prparer des Reglen Clment MAGLOIRE concernant ranima liroad Sleamshi|) Linc Bureau de l'Agent Gnral l'oit au Prince le i I aot IVM Bulletin No 301 Les chargeurs sont pris de noter que le steamer Cristobal est attendu Port au Prince de Crislobil C. Z. Je 22 aot 1923. Les permis d'embarquement seront dlivrs pour le fret destination de New York et des ports Europens Sur la demande faite a ce bureau. Ce Bateau partira le mme jour a Il a.m.nour New York directement. O. THOMPSON Agent I i^ a a %  i I Arrt Le Conseil Communal Vu l'article 51, Sosn et fime alinas de la Loi du *3 Octobre 1881 sur les Conseils Communaux ; Vu les arrts communaux en dates des 15 Dcembre 1917, 11 Janvier 1019 et 30 Dcembre 1920; Considrant qu'il y a lieu de mo1 .— Les construction! en | rai 2 — Les eu .structioni dw loirs. Ces llglements viseront: a).— la nature des matril employer dans les constroc b).— la limite tic rsistance j matriaux et le poids sut par les fondations; c).— l'paisseur des murs et | de boi* ; b).— les distances entre le*< tructions; e )_ le genre de toits ou toaSj tre partie de construct'on pur i port la protection contie l'iM ou la scurit de la c >. strnfl Ces rglements, aprs approb du Conseil Communal, seront I nexs au prseet arrt. Art. 12. — La construction trottoirs est laisse aux soins dut Iructeur. Cependant, aucun toir ne pourra tre constroM l'autorisation de l\\dminisW Commuuale.L'alignementetlenw des trottoirs ainsi que la nainrematriaux de construction difier les dispositions des arrts sus-mentionns rglementant les fixs par le Service Techniqus. Proclamation de Palmars Lundi 2') Aot 9 hsttm prcises du matin aura lieu l'Ecole Nationale Excellent Boyer ( Viorne Tuf) la proilaination du palmars. La remise des certificats d'Etude primaire aux laurats de cet tah issemsatl clturera cette runion intime des matres et lves. E lus deoi ilit de Dans l'aprs-midi. APissue des vpres il y eut procession, et la statue de Notre-Dame de l'Assomption porte a bras par des jeunes tilles voiles et vtues de lanc* i -, %  -m r tt m M Eli Echange contre -H>0 timbres p iste oblitrs t ioutes|vslaon bien assorti s dl Hati et des pays voisin*! je. vous donnerai des cartes postales illustres dsVOSS le la gran de guerre europenne, des vues SBglaises fameuses. Miss Tee, Kia Ora. SteeUwel, Londrss, Angleterre: a, %  ., %  %  %  m i i IP-m J n\ athltiques Os matin les jeux athltiques organUs p ir Iss no tria M ont eu lieu au C i 'i le M IIS, 'levant les tribon 'S. I exercices entranants n'ont pas manqu d attirer sur les lieux beaucoup d'awalcurs de sport. La Saint Rocli \u| mr I liui la section des Pistons" fte la" Saint Roh". Depuis hier aprs midi et toute la nuit des plerins se sont rendu en masse au pi .d de la Statue du gr ind Saint. Des prtres de la Cathdrale et de Ste Anne ont assist aux Crmonies religieuses l'issue desquelles une procession eut lieu. La m.-imiiartiire hailiemie de Tabac L'intressant propritaire de la manufacture hatienne de tabac. n>. Ire ami l'anta'on Guilbiu 1, vient de reeev tir un beau camion de la mor.pii! liiiii K noitant l'ensei^-ie de arn inuf teliir h iltienne le tan LC. Ce asaaioo sel appel assurer le service do l'exploitation qui augmente de jour en jour et transportera les tabacs et cigarettes^ constructions urbaines Arrte ce qui suit : Art. 1er— Aucune construction, rparation ni cloluie ne peut tre faite dans la Ville sans une autorisation prtabli de l'Administration Conmunale sur la recommandation de 1 Ingnieur de la Commune. Art. i — Les demandes d'autori salion de construire, adresses au Magistrat Communal doivent tre accompagnes : 1 — du plan d'arpentage du terrain sur lequel on dsire construire, indiquant la position de la constru •• tion ; 2 — des plans, lvations et au d'ux coupes intressant la stala coiihtruction. Art. 3— L'autorisation de construire ne Fera accorde qu aprs SOS les dessins et projet^, signs d'un architecte ou d'un Ingnieur, auront t soumis a l'Ingnieur du Service Technique do la Ville et reu son approbation. L'intress aura le droit de modifier tout plan dsapprouv pour le soumettre nouveau sans charges additionnelles. Art. i.—Aucun entrepreneur ou ouvrier n'a le droit d entreprendre des construction! urbaines estimes pins ds 800 dollars, s'il n'est assista d'un Ingnieur ou d'un Architecte rjasl acquitt patente. Art. .'i. — Pour les construction de moi s de 800 dollars confies aux seuls soins d'un entrepreneur, celui SOI produit sa demanle d'autorisation de construira est seul responsable de l'excution des travaux. Cependant, il reste entendu que les plans doivent toujours tre signs d'un Architecte ou d'un Ingnieur avant acquitt patente, et ce en vertu de l'article 3 du prsent arrt. Art o\~ L'autorisation ds coas„*!ranL *pectisl Art. ment pour Art. 13.— Toute partis tuant la voie publique(goauj trottoirs ) qui aura t aMTsuite des ouvrages autoriss| minislration Cornmuuale sers n par les adjudicataires respeci travaux, sous le contrle au. Technique de la Commune. 14._ Les droili d'iH cltures eteonstr Beront r p av9 aussitt que l u tion aura "t accorde. La taxe pour droit S-ss] sera per;ue comme suit : 2 *.-Faade d'Etage G. i.^1 IU ^'._,Vadedecltur.(J.M '"Us propritaires de con^ plusieurs fagades paieromr jritsirss avant| chacune d'elles Art. 15.— L" P rop entrepreneur a. un titre qo de reconstructions qui co W dront aux diaposijoni ;i m seront passibles des' ^i par la Loi en matire de ^ baine, iesque* 8 0 ^ 1 .^p encas rcidive, lsmp J^ telles que ces peines soni par le Code Pnal. ^, Ut de l'Intrieur publ* la diligence du Maguw' nal. Fait en sance le ti Ju ,n d'i m Le uual. du Conseil ii self Edmond MA>GO>W Vu et approu' < w



PAGE 1

Nfctf A VENDRE firi,...!* Maya tins de hournitures gnrales pour (a Cordonnerie loanny Cordasco, 319 Hue des Fronts-Forts Tles rr LE'MATIN H 07?; .JfcfVV VB0LI8IREJ MiiLIT| ..i rulooiiel > n i.te nainiania • '• ' afi n n oies Tles fOluilles d Tles trs paitse* QU1TRK GOUnnKK 00UHDES i Ccnta Danois "Dancoar" je ifl H;. q li TJ, No. 996, meneure, de rival, l'ont dY bien veud'autre, amande l et %  lion bvSTstMiil En vente chez Cli. Pieoiii'.l, B.U.S.'iil;i&Cu Simon Vieux, Allrcd Vieux, Evaristo Al va PCZ tope Rivera et dais toutes les pi. cerif le la Place. Knecr'g fi avoue u AV,S &f ''• i\nk i Koeer annonce q i'i| Installera une i ompe i\ iblo I.I, .. me sur la Proprit occupe par i e louage Kneer, rue Pave. i'orl .ii Prince !' aoit 1021 Elieis adirs Les rcpisss ci-aprs dlivrs parh Cuninv^ion sont gars el dclar^ nul lo.) Rcpiss mis M nwfF-MadM ll ,,n.i,irla ,nmmade unlreceot trente wpt lourdes 00 I „• . 137,00) So.J Rcpiss* mis au Ho. li, laveur Ambrait. Baron, pour la som medo Huit cent trente-cinq gourdes, i ,., %  • (835.*oo.) Rcpiss mis au No. \37:i, faveur ve. Y. Franois, pour la soin me de Lent dix gourdes 00 100 o. • (H0,00 O.j Kocepiss mis au No. 1388 faveur M. Chickel, pour la somme d l ;i.iualre-viiigl-sei/.egourde-((i.qtj) Port au-Prince le 11 Aot 1923 Llio MALEBRANOHB, avooat. Lehi) & Iiili, Inc c Fonde en 18"6 fropiionM Bas pli PrompfHuoe u£&%2lSSS 21** !" *+ Pl'rmace,.liques et autre uEZ ^ e dalle3 dans une pharmacie. etcTtc.*' <:amiGlIe .<-ir 0 n Cold Crain, Exiihe Kmlrl t SSe ^ Ce r et ea *" toilette. Ka„ de Qui" "les ?7 r T nt re K lnse *' es Solution pour cotiserpour, loneitJ 9 Lait d "m.i, PoildrS suprieure ftorii I, i te 1 <,, se / a ^, essence de fleurs, Mau de nonri. ,:Ki^ ,1 fJ >0,,rla ,a, le < Poularde, Huile d'Olive Demanda,' Vl T" res "verses. Vins, etc, etc. etc. i Si. &f catalogues des spcialits. ^^:^r^A kL ^ • mK i ,,c: vo,,s te SRT nK p i !" c,i6S ,,up,ys %  ^ vtote *" net £.o & Ihband Agent exclusif pour Hati Pharmacie W. Bueh Uil i Potsgra tbootfilia M'ACIjOD ven BALEY achte Bit, Six %  •3 Pois Pistache Plancha dAcsiau P.aLcbe de tdre ( i.-e • OeRicfn T,b8C "*soa. tarons qaaiqw chew dlnlr.mnl Mou. dire 1B,,da a 8i es 1 Etat Port-au PriDce 7 passagers, en parfait tal, avant servi durant trs peu de temps vn;ire un prix trs raisonnable. S adresser L. PKLTZMANN AGGERHuLM Hue du Quai —~ faz-. Mf\ &&*" -sinon ^ DESCHIENS I Le plus puissant antiseptique Sans Mercure ni Cuivre •ulvant la travail de M. roVARB. Chlralate de rinalllot r.at.nr (jeoJ). Dtru.i irutantani'inenl toui lei mlrobci de la I **•••. du Cholr: les nirrt.Dimrrhm al n r ..nt,r„, despmy oh„d: vmi Port-aunPrineu Nouveau traitement de la Furonculose LHistoplaste du Dr Wasserniann. L Histoplaste est un empltre prpare spcYi,le.neut pour les Furoncle.^,.I^icement 'apfela clous. oui sn. 8 "* 0 8e \ T Sm I e d0n !* %  8011 apparition, qui, sous son \AeuCe devient indolore eu peu dt tompi;linnaiiiijl!.o,.diiiii,i.,e,il ne se dvelopp plus. •t'W (juerit en feu de jour*. I! L'instruction dtaille dans la boite de THistoplasU. M1UDIII Efi .66 D£ U r Si i Indispensable cntn lei Epidem ietl BOBS • V frauda oalllerre dtm • %  litre 4 eau peur teae la> SHI a. Jaclla de MMML M. Ru. tfet Matturtna, PUil, *. Ea Vania : Toatee laa Ha—taj i I..2ularil ,-f doulMirc, menai ueHo. Con C .a„on de. „ r< „.. amrr...i.,. Varice.. H m0 rrod" Mtflrllea, A f o critique. Verti.e. a'fi^ 1 cation.. Formation de 1. j e f 1R# \ i! ." toatoir,: flOIETTE-PEIIET. 15. h ij, M,.^^ p((|iS jjj. APHL0INE co tre le. se connat en Caoutchouc Prparer | e caoutchouc |, ttUon des pneus d'auto, r u |H J ricnc,quc seule 7 r Pi* de lonm.es attise. '' karation exaele,et PcssiPV"Aolifique. peuvent ^c les qualits nT** 818 ^ l'usure et aux f de v e, la capacit de Pn ; e ent tablie, car P,anl *'0"s et se conn.il %  c. fiood Ye.tr Ubrique des pneus Cord depuis plus de viu( ( | tm cl, en a vendu beaucoup p|„ s qu'aucuns autre Ma un lad ure. Ayant toujours t .lidle a l'application de ces principes durant toutes ces annes les pneus Good Year sont uni. formes quant leur qualit et, vous (pnantissenf un long et irrprochable service. S 3111 h G00D YiiAR e V ^st Indies Tradiufl C ?££* M Prince. & Gonave* *^^ • %  ••- e^Sa -t* ^paaaaai a—a. aa e^-ajaal C0M) TIRES Ed. 1V1EVS • • -. J??r! ?H?:we. • il .V r.



PAGE 1

LL MATIN ee^\ *9 ,, ^^ fci •" J pour' les soins intimes de la femmo La GYRALDOSfc est iVttseptfque ICA-A pour la voyage File eo prpaie vu comprim stabss et homognes. Chaque dbse jete dans deux Ktres d'eau rous donne la solution parfume que la Parisienne a adopte pour Us soins rituais de sa personne. ta CYRALDgE est un produit an'istptltrue, mm caii't.qoe, 4rso4ortmnt et nucrablclda, a bas* de ggrolisan, d'acide tliyrolgu de trtoxymethylne et d'alumine juliatee. e prend matin et aolr par tuute temme soucieuse de aon hyxitne. % : HUM. Chat.IMn. Part, tt l" I •' , r a Vn'rticit-nnra L'aatbcpHiiue put t'ute t crime doit avoir sur sa table de i:ikiie. Sivon antiseptique I la OYRALCOSE lnrtl>p<:i-.-M(' pour la lollftic Intime ci les afTicilons do ! prau et du i*.i etwTeiu. — Ovules m GYP \I,DOSE ; 1U1 nn.-.ats M nv.-...pttqucvpr*vn.lfs ri curalif Se* %  i IIUIM de la temfli — FANDORINE •ncto 1 h4morT.imn<. aupi rtroe le ya peur, miuramaa, Uilipouiu::;.lilte l*aM t m • < i Vaillant & flouet Agents; Gnraux 1720 Rue du Magasin de l'Btat £ Pharmacie F. Sjourn Le Malin Donne avis sa clientle aux mdecins et au publie qu'elle a franisorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de biologie appliqu sous la Direction duj DrHicot et t. Sfoun Le laboratoire es' ouvert tous les jours de 7 hres du matin 0 aeures du soir pour toutes les recherches et analyses prvues (fini t 'annonce ci jointes saut pour le WassM maria et ia constants UreScrtr>rie Siront reues que le mardi de chaque semaine. S'adre u la Pharmacie pourles|reii3eign^BQt*' 4 naiyes/i'urines et Suc gastrique Raction de Wassermann Baetion de Tribouler, Eiamen du sang et du put. Examen des matires feaier faamen de cracha* •Albumino aciiq Constante Cr*> ScrtaJrf Recherche de Spirohles et fie de noccoqutf, etts etc. ALUMINUM L1NE ]\ew-Orlans el South American Steampship C Inc. Prochains dparts directs pour l'ort'an-P rince — H ti S\S "Jonn Bahke" laissera New Or lans le 20 aot et Mobil* le 22 a t. A partir de cette dernire date, il y aura une occasion chaque quinze j ours pour les port suivants : Carthagne, IPorio* Colombia, Curaa, Porto* Ca bello,La Guayra, Pointe-Pitre, Fort de*France, BrAglown, Barbado, Port of Spain, Trinidad, Georgetown. A. de MATTE1S & Co Agents Gnraux Fond leUr rU 1 907 Abonnements UN MOU Port-aii'Prince Gourdes i Dpartements . Etranger 3.W Boite Postale', 118 tlphone 242 Bureau: kiue Amricaine; 1358. Paul Sals AVOCAT Recouvrements ComoerciiDi, Affaires l'Etranger. Correspondants Washing ton, New-York, Berlin, Londres, Paris. 7c Hue Houx 217.Port-au-Prince Buggys Bu fc5e>ya reu cette semaine ds buggymrcs lgants,dernier modle. Prix raigouuabie. S'adresut r L ll'KliK I /..MANN-AOGERHOLM Une du (Juai Empresa Ifaviera de Cuba Le steamer II AU AY\ est attendu vers le 20 courant de Puerto hta et prendra des passagers & fret pour les ports de Cuba. S'adresser L. PREETZMANX AGGERIIOLM Agent Avez-vous vu les G\9QUETTES trangres M %  *" k tm Y Femmes l% 1 critioue L'a^e critiqus dans la vie d'une femme est gnra! le ment entre 45 et 5J ans.Ix retour d'ge est soureat accompsgn' d symptmes inquitants tta que; irritabilit, tat nerveux, mlancolie, poulies, de chaleur donnant des maux de ttes et N! focal ion. Prenessols de vo t r• sant; si CtU priode critique peut tre termine sans tnnuis, elle sera suivie d'annes d parfaite sant. !,a Composition Vgtale de Lyd'.a E. Pinkhamest partUuUerement sd&ptde pour aider les femmes pendant le retour d Ag. .Son influence se fait sentir aur t""t le interne qui lans. Tulle pour lrre Communion Toile voile pour cadre Tussor la panais pour Chemises bonn** Toile voile pour voilier etc, etc, •*• Diitt visite la Maison lilvera voui convai^ ^ bonne qualit de nos articles et u,n0 | | ^ les plus bas de la place;est-ce fourque. ds jour en jour de nouveaux clients.



PAGE 1

v,-,-*; HUCIWR PROPRITAIRE IMtNUEVB Clment Magioire BOIS VERNA 1318 Rue Amricain* NVMSRO ^0 CENTIMES Quotidien L'homme tient de l'animal et mme de la plante. Comment le nier ? Mais il y ajoute la raison, la libert morale, l'aruenr dsintress,lart, la posie, la science, le sentiment religieux. Sa nature lui permet donc de concevoir l'in fini, le divin, l'idal, de tendre la perfection et d'aspirer l'immortalit. Charles WADDIXGTOX 1BhG4L0.\E No 241 %  I I 17me ANNE N 8082 POnT-.lU-rRI.\CEdIAITI) JEUDI 10 AOUT 1923 nation de la Rhur et [ij'frande Bretajiie ensuite l'utilit de soulever un na I ... I i i ••• reil point de droit en ce moment Lesa,ms COlllre ^ bwHM confins Cayo Diian LONDRES— La presse gouverne mentale et celle de RI. Llovd Ceorge se montrent nettement hostiles la France sauf quelques journaux ind pendants. le •' Daily Mail ", par exemple, trouve la note mauvaise et uu stupide. Il ajoute qu'elle russira Bretagne de ses allis dans fendre la situation plus difficile que cet sa franche approbation J'imius. De son cot, le •' Daily Ex press se dclare troubl par le pa "graphe indiquant une action spa i"d rsav,a pour but de Irai re prochaine par l'Angleterre. Le ncert l'a Belgique devant '.' "orning l'ost dit que si celte ac sous 1 inculpation d't,on spare se ralise, elle conduira detorcer l'Allemagne a seulement l'abtme. les obligations qui lui ont i par le trait de YersailPur Cble |—Dans les milieux officonsidre la noie anglaise un dsaveu formel par la continuent Nos informations ont 't sonar mee dans tous durs dtails. Le Consul gnral iTffai*i en appelle au Fiscal et lut dnonce des actes de vandalisme commis par des fcinjiloi/is. ice et la Belgique ne sont prtes rpondre cette lame venant de la Grande Le Irait le plus surpre veux du commentateur, ention que l'occupation de rierail illgale. La lgalit ttion de la lihur uu de territoire, que les aile (riraient choisir, a dclar l fonctionnai i .• du Ouai d'Or l reconnue dans le docu M Spa en Juillet 1920 %  nglais aussi bien que par Paul* Guitail et ses ateliers Avant-hier, vers 1 heure de rapri-midi. le grand industriel, Pantalou Guilbaud, propritaire de la Manufacture hatienne de ta toc a offert aux diffrente ateliers de sa vaste entreprise un jo"ns la quarantaine le Cayo Duan yeux lunch Sea Sida Inn. Alaront ,,: victimes d'abus rpugnants A l'occasion des irrgularit! qui se commettent frqu mrneiit au Laurel de Cayo DtlBQ, et dont nos lecteurs en ont connaissance, nous mus sommes entretenus aujourd'hui avec le Consul gnral d'Hati Santiago. Ur Antoine Ferrer reprsentant consulaire de la Rpublique voisine' homme de haute culture nous reut trs aimablement en tel Bureaux et rpondit au moyen de son interprte nos question*.— .Nous lirons la synthse suivante de notre conversa lion pendant une heure avec \lr Ferrer : Plus d'une fois les hatiens COQ issant. La magnifique voiture que aUis et"fe7 reprsentants v j en 1 ,ie recevoir M. Guilbaud, lit nement allemand. Cette plusieurs l'ois, le voyage de la ville t faisait allusion au pro Murtissunt, y amenant les aeti%  raot les dcisions de la vos et charmantes ouvrires tout deSpa relativement aux heureuses de cette agrable partie a charbon pour le comp de plaisir en l'endroit le plus agra g" et parmi lesquelles ble de Port-au-Prince, en face de la mer frissonnant sous les caresses do la briseTous nos compliment l'actif industriel qui ne nglige rien pour justifier sa rputation d'homme de progrs, accomp issant ses devoirs envers tous avec correction et lgance. |k clause suivante : Si le 19.20, il apparait que de charbon pour h s M. Septembre et Octobre •Iteiotle total de 0.000. [boues, les allis procde 'upatioD de nouveaux ter iionnaire a caractris le procd, la comparaison **rd Curzon mtre les guerre de la France et lions dues par l'Alterna •Bernes dettes de guerre, a '•ouscnl permis de gagner •t nous ont aid militaire "" des vies taire plus grand amricaines et %  la dette allemande re ng des allis qui a t Errance ne rpudie pas ., -3 puuie pas mi e aeflac celles de ll|| f nuis i„„.1 p ;i y er mais entend %  us une vive dcep ."Presse franaise qui est 1 condamner et qui sou liment l'altitude reli Pl'o.ncar. "Le journal" 'J oie trahit le dsap %  f 8 nglais de voir la %  n eutralit passive de de laquelle les an verger en mdia Cl?? he de la KraDC 1 Allemagne. ir„i e,ano,e SUI 'es Cil Un -?. im Pression .* %  ?!•• milieux offlciels Pat?? 1 ( l ue ' '*a BreE'' a ^menl de *Hi / acce pler le W des t,a * Lnis, "' ef rr/, 0,a, P ur toiAlS* del 'es interal vant de discus A Lourdes Gurison instantan* d'un mal de l*ott dorsal Lourdes, le lb' juin. Le bureau mdical enregistre la premire gurison officiellement constate on 192J, celle de Sueur Scholastique, prieure des Servantes des Pauvres, Angers. Elle arriva le il juin, immobilise ilepuis six mois dans un appareil en p'tre clou sur une civire qu'elle ne saurait quitter, Le mal de Pott dorsal la tenaille ; elle ne peut s'alimenter seule. Un diagnostic rcent avec radiographie dit : ostyo-arlliiite. Elle a une amlioration le 13 juin aux piscines, et se sent gurie compltement le 15 en soi tant desmAmes piscines saintes. Les docteurs Fievet, Poirier et Cethron viennent constater la guri son l'hpital, et donnent rendezvous la religieuse au buraau des constatations ; ils l'examinent minutieusement : plus de raideur de la colonne vertbrale, toutes les flexions, tous les mouvements sont libres, sans douleur Les quatre praticiens concluent dentaires sur I S e est bue p 0|g ?h? me i p ouvanl unanimement que la maladie tait Dle ,le dl8 cus certaine, que la gurison estabsoU ni....... .. lue, que son caractre instantan ne permet pas de l'attribuer une volution normale des causes naturelles. S wir Scholastique rentre joyeuse an monastre, o une religieuse avait dj t gurie instantanment 1 une ankylose du coude en 1920. BU4INSY. Codant" *'"• La partie V%, le liment ^prS^negran ^PS o nsidre ^ 0,r et oQUit, commis par ceux l mme qui taient appels a les viter parce q l'en leur qualit d'employs de l'Llat l< urs services au profit des rnigrants taient pays et ils ne devaient nulle. ment abuser de leurs fonctions. Il n'y a pas longtemps, le consul ayant appris qu' Cayo Duan un attentat a t commis contre un de ses ressortissants, il s'y rendit et trouva une malheurense femme en bulle une attaque de nerfs. Aprs enqute il dcouvrit qu'un des dits employs avait conduit cette m ilbeureose une maison et l, faisant valoir la force brutale la viola misrablement. Le consul exigea du directeur du laziret de dresser un procs verbal de eonstat ce que le dt fonctionnaire lit gracieusement. Mais le temps se passait et comme aucune suite n'avait t donne ce succs scandaleux Mr Ferrer s'adressa de nouveau au Directeur du lazaret qui lui rpondit avoir demand a la ILvano des loi trin lions aux lins de savoir s'il devait rvoquer l'employ. Devant ce silence obstin et continue, le consul demanda copie de l'acte en question Sans rsultat. Fatigu de cette alti tude du directeur du lazaret, le con sul Ferrer s'adressa au Fis. al pour le mettre au courant de tout ce qui vient d'tre relat. Il importe main tenant que la justice fasse une empite sur ces faits rpugnantqui milieu reu-ement pour notre crdit nalio :al ne ont pas les seuls peip ris dans cett rgion. Le '"Cabano Libre" proteste ner giquemenl contre ces abus infmes et esprent que la justice de notre pays saura punir ceux qui dsliono rent la patrie qu'ils auraient du ser vir. (Du Cubanu Libre) Pari si a ua CE SOIH 7 de Treiie 1er et 2me pisodes La carte fatale & i/ldvlle (Je lottie y G. 0,50 centimes Par Cal)le Nouvelles trangres Le N'ou eau cabinet allemand e3t constitu j BERLIN 13 Le nouveau cabinet allemand est ainsi constitu : chancelier. Stressmau ; ministre des •flaires trangres, von Bergen : i:i trieur, S dimami, socialiste ;zoue occupe, Fuch, clrical : ftoaaca Uilferdiog, socialiste ; conomies von Raumer, populiste ; recoostruo lion et vice chancelier, Sehmidt, so cialiste ; travail Brauns,clrical ; jus tice PUdbruch, socialiste, ; chemins de 1er Meser, dmocrate : postes et tlgraphes Giesberts, clrical ; dd fense (iessler. dmocrate ; couir leur des vivres Uaos Luther, dmo traie. L'Allemagne et les livraisons en nature P. III S 13 L 'Alleinigne a formel leinenl aotifi la co.utnission des rparations d.fcis usie lettre date de samedi dernicravi toutes les livrai sous eu natui eVu titre i / ir > %  ion • cesseraient ipn elle date cause des grandes dpenses que ces livra! sons occasionnent et qui pourraient compromettre l'emprunt en or aile maiid et les rformas fiscales. L'Aile raigne an one qu'elle n'a pas lin teution de Mater les livraisons d'une manire permanente, mais elle dit que ton fardeau doit tre allg Jour viter la destruction compt e du systme financier et coiumi que Ue l'Allemagne. La lettre oit que le financement de O.-s livraisons est en grande partie responsable du dlieit du budget et de 1 mil itiou ju diciaire. Le Livre jaune Un Livre jaune contenant les do suments diplomatique sur les rpara tions a t publi ce soir par le gou v rnemeiil franais.Ce livre contient trente sept tlgrammes et lettres. La plupart d'entre eux cli ings en Ire Al. Poiocar et l'ambassadeur de France sont dats ,du 2 mai uu 3 aot, et traitent de la situation de la lihur, des rparations, des dettes et du questionnaire britannique. M. l'oincar expose clairement la situa tion dans un message du 12 Juin l'ambassadeur de France Londres. Il donne comme instructions 1 am lu %  i.l m entre autres choses, de dire Lord Curzon que c'est le pro blme des dettes interallies qui nous empcha de faire connatre l'Alleinague maintenant le montant exact cl ce qu'elle nous doit. Le message a|oute : la solution de ce problme et entre ics mains de la Grande Bretagne d'abord, et des Etats Unil ensuite. Ces derniers peu vent tre approchs d un commun accord par les allis aprs qu'ils au roi.l convenu d'une formule et il est vident que tout dpend seulement de l'attitude du gouvernement deWa shington Le livre jaune a t publi en rponse une dclaration de la Grande Brelagnadisant que le monde serait appel a jugerl a situation ac tuelle l'gard de l'Allemagne. Il expose avec beaucoup de dtails et souvent dans les menus termes les dclarations dj laites en public par le prsidant du conseil et ioaiste sur la conviction absolue de M.Poio car que l'Allemagne peut payer, doit payer et paiera, parcs que la France suivra une politique telle que les allemands prfreront s'ex cuterque de voir maiuteuir la pre siou dan* la lihur, Iteaucoup de dsordres dans Ja rgion occupe I1AMBURG — Plusieurs grvistes ont t tues et beaucoup d'amies blesss a ua chantiers maritimes de Hamburg au cours d nue rencontra avec la police. Les grvisteasonl accu ses d'avoir voulu empcher de travailler ceux qui y cjnaeol lient, c'eat alors que la police est intervenue et qu'elle a t attaque par les grvis tes. L( BECI— les communistes sont mailres de la vole, aprs avoir oblig le snat se retirer. Les troupes de la Jteichswehr sont arrives pour tenter de rtablir l'ordre. Des meutes sanglantes ont clat Seitz, en Saxe, entre communistes et la milice. Un gioupe important le communistes a envahi l'Htel de Ville, occup par des soldats et de nombreuses rencontres se sont pro duites dans les rues. On a relev les corps de y communites, une trea laine ont t blesss ainai que de nombreui soldats. DUSSELD0RF On signale .les dlll'rentes parties du territoire occu p des dsordres pendant I t s %  i Mne, accompagns de pillages de ma gasins de comestibles al de combats sanglants. C'estGelsenkirchen que se sont produites les manlfesl liions les pins violentes-. Deux civils ont t tus et 15 & 20 ble ses assez se* rieusement. ACeefeld, lesdsordrea de la semaine dernire, motivs par la situation des vivres, ont eu p. ur rsultat plusieurs pertes de vie. A ltbeinliausen. un groupe de comme nistes a attaqu le quartier gnral de la police et dsarm trois agents dont un a t tu. A Waltrop, des ouvriers arms .le couteaux et de btons se sont rendus aux fermes avoisinantes et ont oblig les fer-, mieis bur vendre leurs produits. Le Nouveau Cabinet au Iteichstag Discours du Chancellicr Stresseman BERLIN— Dans les milieux diplo maliques de Berlin, on est couvain eu qafl la lo mat ion du imuveau ca binl bourgeois socialiste Stressmari permet de prvoir une tentative prochaine vers la solution d; la ciise de la Itubr. On estime que la constitution politique du nouveau cabinet reflta le dsir des nocialisits industriels de trouver uns formule permettant l'Allemagne de prendre l'initiative. M. 8treseman, dans son di-rours au fleichstag, bier. esqui-se les conditions g nra'es en vertu deaquellas l'Allema gne consentirait abandonner sa politique de r'sistanee passive dans ji Ruhr. Cas conditions sont : restitution complte l'Allemagne du droit de contrla dansJN Itubr, rtablissement dans les provinces rhnanes 'les conditions Ries par le Irai l de Versailles et mise en libert de tous les citoyens allemands prisonniers. M. Stresseman n'a fait aucune allusion l'vacuation des rgions occupes. Le nouveau chancelier a t favorablemenl accueilli par la majorit de la chambra. La seule note discordante tait le bruit raui par les communistes. Laepartis ra| ts dans le nouveau cabinet semblent tre convaincus de la ncessit pour l.UitfUiagUti d'wUUil i rappgiti •'


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/06002
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, August 16, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:06002

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
v,-,-*;
HUCIWR PROPRITAIRE
IMtNUEVB
Clment Magioire
BOIS VERNA
1318 Rue Amricain*
NVMSRO ^0 CENTIMES
Quotidien
L'homme tient de l'animal et
mme de la plante. Comment le
nier ? Mais il y ajoute la raison,
la libert morale, l'aruenr dsin-
tress,lart, la posie, la science,
le sentiment religieux. Sa nature
lui permet donc de concevoir l'in
fini, le divin, l'idal, de tendre
la perfection et d'aspirer l'im-
mortalit.
Charles WADDIXGTOX
1BhG4L0.\E No 241
I
I
17me ANNE N 8082
POnT-.lU-rRI.\CEdIAITI)
JEUDI 10 AOUT 1923
nation de la Rhur et
[ij'frande Bretajiie
ensuite l'utilit de soulever un na I.... I i i
reil point de droit en ce moment Lesa,ms COlllre ^ bwHM
confins Cayo Diian
LONDRES La presse gouverne
mentale et celle de RI. Llovd Ceorge
se montrent nettement hostiles la
France sauf quelques journaux ind
pendants. le ' Daily Mail ", par
exemple, trouve la note mauvaise et
uu.............. stupide. Il ajoute qu'elle russira
Bretagne de ses allis dans fendre la situation plus difficile que
cet sa franche approbation J'imius. De son cot, le ' Daily Ex
press se dclare troubl par le pa
"graphe indiquant une action spa
i"d!rsav,a pour but de Irai re prochaine par l'Angleterre. Le
ncert l'a Belgique devant '.' "orning l'ost dit que si celte ac
sous 1 inculpation d'- t,on spare se ralise, elle conduira
detorcer l'Allemagne a seulement l'abtme.
les obligations qui lui ont
i par le trait de Yersail-
Pur Cble
|Dans les milieux offi-
considre la noie anglaise
un dsaveu formel par la
continuent
Nos informations ont 't sonar
mee dans tous durs dtails. Le
Consul gnral iTffai*i en appelle
au Fiscal et lut dnonce des actes
de vandalisme commis par des
fcinjiloi/is.
ice et la Belgique ne sont
! prtes rpondre cette
lame venant de la Grande
Le Irait le plus surpre
veux du commentateur,
ention que l'occupation de
rierail illgale. La lgalit
ttion de la lihur uu de
territoire, que les aile
(riraient choisir, a dclar
l fonctionnai i . du Ouai d'Or
l reconnue dans le docu
M Spa en Juillet 1920
nglais aussi bien que par
Paul* Guitail
et ses ateliers
Avant-hier, vers 1 heure de
rapri-midi. le grand industriel,
Pantalou Guilbaud, propritaire
de la Manufacture hatienne de
ta toc a offert aux diffrente ate-
liers de sa vaste entreprise un jo- "ns la quarantaine le Cayo Duan
yeux lunch Sea Sida Inn. Alar- ont ,,:' victimes d'abus rpugnants
A l'occasion des irrgularit! qui
se commettent frqu mrneiit au La-
urel de Cayo DtlBQ, et dont nos lec-
teurs en ont connaissance, nous mus
sommes entretenus aujourd'hui avec
le Consul gnral d'Hati Santiago.
Ur Antoine Ferrer reprsentant
consulaire de la Rpublique voisine'
homme de haute culture nous reut
trs aimablement en tel Bureaux et
rpondit au moyen de son interprte
nos question*. .Nous lirons la
synthse suivante de notre conversa
lion pendant une heure avec \lr Fer-
rer : Plus d'une fois les hatiens COQ
issant.
La magnifique voiture que
aUis et"fe7 reprsentants vjen.1 ,ie recevoir M. Guilbaud, lit
nement allemand. Cette plusieurs l'ois, le voyage de la ville
t faisait allusion au pro Murtissunt, y amenant les aeti-
raot les dcisions de la vos et charmantes ouvrires tout
deSpa relativement aux heureuses de cette agrable partie
a charbon pour le comp de plaisir en l'endroit le plus agra
g" et parmi lesquelles ble de Port-au-Prince, en face de
la mer frissonnant sous les cares-
ses do la brise-
Tous nos compliment l'actif
industriel qui ne nglige rien pour
justifier sa rputation d'homme de
progrs, accomp issant ses devoirs
envers tous avec correction et l-
gance.
|k clause suivante : Si le
19.20, il apparait que
de charbon pour h s
M. Septembre et Octobre
Iteiotle total de 0.000.
[boues, les allis procde
'upatioD de nouveaux ter
iionnaire a caractris le
procd, la comparaison
**rd Curzon mtre les
guerre de la France et
lions dues par l'Alterna
Bernes dettes de guerre, a-
'ouscnl permis de gagner
t nous ont aid
militaire
"" des vies
taire
plus grand
amricaines et
la dette allemande re
ng des allis qui a t
Errance ne rpudie pas
., --3puuie pas
mie aeflac celles de
ll||f nuis i.1 p;iyer
mais entend
' us une vive dcep
."Presse franaise qui est
1 condamner et qui sou
liment l'altitude reli
Pl'o.ncar. "Le journal"
'J oie trahit le dsap
f8 nglais de voir la
neutralit passive de
* de laquelle les an
, verger en mdia
Cl??he de la KraDC
*1 Allemagne.
irie,ano,e SUI' 'es
Cil Un-?. imPression
.*?! milieux offlciels
Pat??1 (lue ' '*a
BreE''a^menl de
*Hi / accepler le
* W des t,a* Lnis,
"' ef rr/,,0,a, Pur
toiAlS* del'es interal
vant
de discus
A Lourdes
Gurison instantan*
d'un mal de l*ott dorsal
Lourdes, le lb' juin.
Le bureau mdical enregistre la
premire gurison officiellement
constate on 192J, celle de Sueur
Scholastique, prieure des Servan-
tes des Pauvres, Angers. Elle
arriva le il juin, immobilise ile-
puis six mois dans un appareil en
p'tre clou sur une civire qu'-
elle ne saurait quitter, Le mal de
Pott dorsal la tenaille ; elle ne
peut s'alimenter seule. Un diag-
nostic rcent avec radiographie
dit : ostyo-arlliiite.
Elle a une amlioration le 13
juin aux piscines, et se sent gu-
rie compltement le 15 en soi tant
desmAmes piscines saintes. Les
docteurs Fievet, Poirier et Cet-
hron viennent constater la guri
son l'hpital, et donnent rendez-
vous la religieuse au buraau des
constatations ; ils l'examinent mi-
nutieusement : plus de raideur de
la colonne vertbrale, toutes les
flexions, tous les mouvements
sont libres, sans douleur
Les quatre praticiens concluent
dentaires sur
I
S
e est
bue p0|g?h?meipouvanl unanimement que la maladie tait
Dle ,le dl8cus certaine, que la gurison estabso-
U ni....... .. lue, que son caractre instantan
ne permet pas de l'attribuer une
volution normale des causes na-
turelles. S wir Scholastique ren-
tre joyeuse an monastre, o une
religieuse avait dj t gurie
instantanment 1 une ankylose du
coude en 1920.
BU4INSY.
Codant"
*'" La partie
V%,le liment
^prS^negran
^pS onsidre
^0,r et oQUit,
commis par ceux l mme qui taient
appels a les viter parce q l'en leur
qualit d'employs de l'Llat l< urs
services au profit des rnigrants
taient pays et ils ne devaient nulle.
ment abuser de leurs fonctions.
Il n'y a pas longtemps, le consul
ayant appris qu' Cayo Duan un at-
tentat a t commis contre un de ses
ressortissants, il s'y rendit et trouva
une malheurense femme en bulle
une attaque de nerfs. Aprs enqute
il dcouvrit qu'un des dits employs
avait conduit cette m ilbeureose une
maison et l, faisant valoir la force
brutale la viola misrablement. Le
consul exigea du directeur du la-
ziret de dresser un procs verbal de
eonstat ce que le dt fonctionnaire lit
gracieusement. Mais le temps se pas-
sait et comme aucune suite n'avait
t donne ce succs scandaleux
Mr Ferrer s'adressa de nouveau au
Directeur du lazaret qui lui rpondit
avoir demand a la ILvano des loi
trin lions aux lins de savoir s'il de-
vait rvoquer l'employ. Devant ce
silence obstin et continue, le consul
demanda copie de l'acte en question
Sans rsultat. Fatigu de cette alti
tude du directeur du lazaret, le con
sul Ferrer s'adressa au Fis. al pour le
mettre au courant de tout ce qui
vient d'tre relat. Il importe main
tenant que la justice fasse une empite
sur ces faits rpugnant- qui milieu
reu-ement pour notre crdit nalio :al
ne ont pas les seuls peip ris dans
cett rgion.
Le '"Cabano Libre" proteste ner
giquemenl contre ces abus infmes
et esprent que la justice de notre
pays saura punir ceux qui dsliono
rent la patrie qu'ils auraient du ser
vir.
(Du Cubanu Libre)
Pari si a ua
CE SOIH
7 de Treiie
1er et 2me pisodes
La carte fatale
&
i/ldvlle (Je lottie
y
G. 0,50 centimes
Par Cal)le
Nouvelles trangres
Le N'ou eau cabinet
allemand e3t constitu j
BERLIN 13 Le nouveau cabi-
net allemand est ainsi constitu :
chancelier. Stressmau ; ministre des
flaires trangres, von Bergen : i:i
trieur, S dimami, socialiste ;zoue
occupe, Fuch, clrical : ftoaaca
Uilferdiog, socialiste ; conomies
von Raumer, populiste ; recoostruo
lion et vice chancelier, Sehmidt, so
cialiste ; travail Brauns,clrical ; jus
tice PUdbruch, socialiste, ; chemins
de 1er Meser, dmocrate : postes et
tlgraphes Giesberts, clrical ; dd
fense (iessler. dmocrate ; couir
leur des vivres Uaos Luther, dmo
traie.
L'Allemagne et les livrai-
sons en nature
P. IIIS 13 L'Alleinigne a formel
leinenl aotifi la co.utnission des
rparations d.fcis usie lettre date de
samedi dernicravi toutes les livrai
sous eu natui eVu titre i / ir >' ion
cesseraient ipn elle date cause
des grandes dpenses que ces livra!
sons occasionnent et qui pourraient
compromettre l'emprunt en or aile
maiid et les rformas fiscales. L'Aile
raigne an one qu'elle n'a pas lin
teution de Mater les livraisons d'une
manire permanente, mais elle dit
que ton fardeau doit tre allg
Jour viter la destruction compt e
du systme financier et coiumi
que Ue l'Allemagne. La lettre oit
que le financement de O.-s livraisons
est en grande partie responsable du
dlieit du budget et de 1 mil itiou ju
diciaire.
Le Livre jaune
Un Livre jaune contenant les do
suments diplomatique sur les rpara
tions a t publi ce soir par le gou
v rnemeiil franais.Ce livre contient
trente sept tlgrammes et lettres.
La plupart d'entre eux cli ings en
Ire Al. Poiocar et l'ambassadeur de
France sont dats ,du 2 mai uu 3
aot, et traitent de la situation de
la lihur, des rparations, des dettes
et du questionnaire britannique. M.
l'oincar expose clairement la situa
tion dans un message du 12 Juin
l'ambassadeur de France Londres.
Il donne comme instructions 1 am
lu i.l m entre autres choses, de
dire Lord Curzon que c'est le pro
blme des dettes interallies qui
nous empcha de faire connatre
l'Alleinague maintenant le montant
exact cl ce qu'elle nous doit.
Le message a|oute : la solution de
ce problme et entre ics mains de
la Grande Bretagne d'abord, et des
Etats Unil ensuite. Ces derniers peu
vent tre approchs d un commun
accord par les allis aprs qu'ils au
roi.l convenu d'une formule et il est
vident que tout dpend seulement
de l'attitude du gouvernement deWa
shington Le livre jaune a t publi
en rponse une dclaration de la
Grande Brelagnadisant que le monde
serait appel a jugerl a situation ac
tuelle l'gard de l'Allemagne. Il
expose avec beaucoup de dtails et
souvent dans les menus termes les
dclarations dj laites en public
par le prsidant du conseil et ioaiste
sur la conviction absolue de M.Poio
car que l'Allemagne peut payer,
doit payer et paiera, parcs que la
France suivra une politique telle
que les allemands prfreront s'ex
cuterque de voir maiuteuir la pre
siou dan* la lihur,
Iteaucoup de dsordres
dans Ja rgion occupe
I1AMBURG Plusieurs grvistes
ont t tues et beaucoup d'amies
blesss a ua chantiers maritimes de
Hamburg au cours d nue rencontra
avec la police.Les grvisteasonl accu
ses d'avoir voulu empcher de tra-
vailler ceux qui y cjnaeol lient, c'eat
alors que la police est intervenue et
qu'elle a t attaque par les grvis
tes.
L( BECI les communistes sont
mailres de la vole, aprs avoir
oblig le snat se retirer. Les
troupes de la Jteichswehr sont arri-
ves pour tenter de rtablir l'ordre.
Des meutes sanglantes ont clat
Seitz, en Saxe, entre communistes
et la milice. Un gioupe important le
communistes a envahi l'Htel de
Ville, occup par des soldats et de
nombreuses rencontres se sont pro
duites dans les rues. On a relev les
corps de y communites, une trea
laine ont t blesss ainai que de
nombreui soldats.
DUSSELD0RF On signale .les
dlll'rentes parties du territoire occu
p des dsordres pendant I t s i m-
ne, accompagns de pillages de ma
gasins de comestibles al de combats
sanglants. C'estGelsenkirchen que
se sont produites les manlfesl liions
les pins violentes-. Deux civils ont
t tus et 15 & 20 ble ses assez se*
rieusement. ACeefeld, lesdsordrea
de la semaine dernire, motivs par
la situation des vivres, ont eu p. ur
rsultat plusieurs pertes de vie. A
ltbeinliausen. un groupe de comme
nistes a attaqu le quartier gnral
de la police et dsarm trois agents
dont un a t tu. A Waltrop, des
ouvriers arms .le couteaux et de
btons se sont rendus aux fermes
avoisinantes et ont oblig les fer-,
mieis bur vendre leurs produits.
Le Nouveau Cabinet
au Iteichstag
Discours du Chancellicr
Stresseman
BERLIN Dans les milieux diplo
maliques de Berlin, on est couvain
eu qafl la lo mat ion du imuveau ca
binl bourgeois socialiste Stress-
mari permet de prvoir une ten-
tative prochaine vers la solution
d; la ciise de la Itubr. On estime
que la constitution politique du nou-
veau cabinet reflta le dsir des no-
cialisits industriels de trouver uns
formule permettant l'Allemagne
de prendre l'initiative. M. 8trese-
man, dans son di-rours au fleichs-
tag, bier. esqui-se les conditions g
nra'es en vertu deaquellas l'Allema
gne consentirait abandonner sa
politique de r'sistanee passive dans
ji Ruhr. Cas conditions sont : resti-
tution complte l'Allemagne du
droit de contrla dansJN Itubr, r-
tablissement dans les provinces rh-
nanes 'les conditions Ries par le
Irai l de Versailles et mise en liber-
t de tous les citoyens allemands
prisonniers. M. Stresseman n'a fait
aucune allusion l'vacuation des
rgions occupes.
Le nouveau chancelier a t favo-
rablemenl accueilli par la majorit
de la chambra. La seule note discor-
dante tait le bruit raui par les
communistes. Laepartis ra| ts
dans le nouveau cabinet semblent
tre convaincus de la ncessit pour
l.UitfUiagUti d'wUUil i rappgiti
'


LlMATO
mu i la
avec M. F'oncar et du peu de pro-
babilit d'une intervention extrieu-
re en vue de l'impasse franco-anglai-
se qui existe actuellement. On sup-
fiose d'aprs le discours du chance-
ler, que l'Allemagne est prte ac-
cepter la prsence des troupes d'oc-
cupation dans la Ruhr a condition
qu'elle ait de nouveau pleine et en
tire juridiction sur la population
allemande.
Faisant allusion la note anglaise
mettant en question la lgalit de
de l'occupation de la Ruhr, le nou-
veau chancelier a dclar que son
gouvernement approuvait entire-
ment la proposition anglaise de sou-
mettre la question un tribunal in-
ternational au verdict duquel l'Aile*
magne aurait entire confiance. M.
Stresseman a encore dclar que la
mission la plus importante de son
cabinet tait de rtablir l'ordre dans
les affaires intrieures de l'Allema-
gne. Le nouveau cabinet a obtenu
un vote do confiance du Reichstag
par 240 voix sur 341 votants.
Malgr les dsordres dans plusieurs
Z3DAL
truire
refus**
ELIXrt
sera reruss tout AnU
ou Ingnieur qui n'aurt pu i^
sa patente ou tout entra
qui ne se sera pas acquitt d'ut
duD OMHESI
de la h'acutti il Midtani U Parts
LE ROI DES TONIQUES, infuse une vie nouvelle tous ceux dont la
sant est use par letravail.lesexces, ics maladies, l'action dbilitante des payschauds.aux]
ANMIQUES-NEURASTHNIQUES-IMPUISSANTS
.,, J[mi 6. *a,ad* .1 d. mtmlm U fl.conW fr.ncs. les 3 flacon;..franco. 87 francs.
Brochure de *S4 pa
LABORATOIRE "ZIPA4
ig*s gratuit*, lur demanuo .dresse au
L", 11. Saoulavrd do Strasbourg, 11 -
PAPIS
fc.it von-..; uaus toutes las boiinea pria maciea
A Port-au-Prince : Pharmacie ALBltKTI.NI, Martial A. ri.i'Kl'S 8'
P.JL'U '-I?
Nouvelles Diverses
SAMI'IONY M. l'oincar *a as-
sist a la distribution des prix de
l'c le du village. Dans le dise mis
qu'il a prononc, il n'a fait aucune
allusion li politique.
LE HAVRE Lt mission scisntifl
que qui doit se rendre Point Loma
( Californie) s'est embarque bord
du paquebot France > pour aller
observer l'clips totale de soleil le
rgions,lasituation industrielle Ber- 10 septembre. La mission comprend
lin, semble rMre amliore. Des d-
pches venant de l'extrieur sem-
blent galement in i iquer une am-
lioration en dehors de la capitale.
Les communistes ont mis lin la
grve gnrale. A Berlin toutes les
voies de tiansporl ont t rouvertes,
la urve des pilotes llamburg et
Brme a galement pris lin. De
nouvelles meutes ont eu lieu I llam-
bomg. Plusieurs personnel ont t
tues ou blesses. Les communistes
e sont empars du pouvoir Wil-
hemsburg, prs de llamburg et ont
dsarm la milice. Les communistes
se sont lancs l'assaut de l'htel
de \ille d'Alsdorf au nord d'Aix-la-
Chapelle avec des^ienades main.
Crut personnes ont t tues ou
blesses.
Mr l'oincar et la note de
Lord Curzon
DU8SELDOHK Les troupes fran-
aises ont occup les bureaux de la
Reitbsbsnk par siate du refus du
cussier d honorer un chque d'un
milliard de marks prsent par un
eivil franais. Les Franais ont ga-
lement occup les fours cook du
canal do l'Elbe au Hhin. 2000 em-
ploys allemands ont reu Tordre de
re>ter leur poste jusqu' ce que
l'arrive des ouvrier franais ait as-
sm le fonctionnement des travaux.
Lrs boulangers de Dusseldorf et de
Cologne ont form un consortium
pour financer la livraison de crales
aux habitants afin d'viter une crise
de vivres.
PaRIS M. Poincar a inform,
hier, soir, ses collaborateurs du mi-
nistre de ai fuirai trangres) qu'il
comptait rp uidre de la minire la
plus courtoise possible, point par
point, , la note de lord Cur/on.
M.ilgr la courtoisie le la rponse,
011 aflirme dans les milieux diplo-
matiques, qu'elle sera la confirma -
li ni du point de vue franais et un
refus absolu d'accepter les proposi-
tions anglaises.
L'Espagne dopons plus qus
lies autres nations,
en armement
MADRID.. El Sol . dans un
article ayant trait la gravit de
de la situation de llispagne, dcla-
re que ce pavs dpense plus pour
ses armements que n imp rto q tel
attire pays du monde Ce jour-
lui dclare que 33 pour cent des
dpenses nationales sont pour les
armements tandis que la France ne
; dpense que li pour cent la Belgi-
j. que Q,3, l Italie li, l'Angleterre 16,(1,
: les BUtS L'nis 84, la Sude 20, l'Ar-
gentine 16 si le Chili 12 pour cent.
Le Prsident Coolidge sui-
vra la politique de
Mr llarding
WASHINGTON A sa premiers
eoofrsnoi avec le Prsid ni Coolid*
ge, le cabinet n'a soulev aucune
question sus affsii w trangres. Il
a de nouveau affirm li Maison
Blanche que le Prsident Coolidgs
continuerait suivre la ligne de con-
d .lie tr.i e par M. Haro nsj en <*e
qui conco'-ne les q testions d'i ilrts
publics. Le Cnnl fioursud G >u
v rasnr de Paris, a t lh.it* du
p, idsol. \J-\ diaisr a i do inen
on honneur l'htel Pensylvania
Jiew-York par la Socit France
Aiimique ^ ^ _
les astronome! Le Morvan, Veillet et
Lavalla.
PHILADELPHIE Firpo, poids
lourd de l'Amrique du Sud, a battu
Car ItnOckoutCharley Asnertde New
ork au second round.
ANG'JBA b'issemble nationale
a lu hier Mustapha Kemal, l'rsi
dent. a l'unanimit.
WASHINGTON Le Prsident
Cooli Ige a pris hier, pour la 1re
fois, ses fonctions la Maison lilan
che.
LOURDES Vingt trois personnes
ont t tues et sept grivement
blesses dans un accident d'autocar
Saint Suiveur les Bains-
BREST Le nouveau croiseur
lger i Dugay Troin a t lanc
hier aprs-midi en prsence du mi-
nistre de la mtrine, M. Riiberti.
Dans son discours, le ministre dcla-
ra qu'avec 800J tonnes de dplace
ment le nouveau navire fournira il le
force de i0.),000 cl;.vaux alors que
les cuirasss d'avant |USBM de 2!. >00
tonnes ne f >uruissai/qire 30.000
ehev.mx,le maximum iMvilesse sera
de 34 nuds. ^
LtfS Cours
NEW YORK 13 Francs 17.98
Sterling 1.37
PARIS 14 Dollar 18.'2*5
Livre 83.29
La C. D. R.
Nous nous joignons au veu d*
noire confrre L'Essor pou1*
demander la Commission des
Rclamations de prolonger le d-
lai imparti aux intresss pour le
dpt .les titres de crances vri-
fies par la Commission Fquire.
Comme on le sait ce dlai doit
prendre lin le 31 aote! beaucoup
de personnes, tant de le Capitale
que de la Province, se trouvent
actuellement dans l'impossibilit
de faire le dpt de leurs pices
par suite des recherches longues
et pnibles parfois et des autres
formalits remplir pour obtenir
les duplicata
Nous estimons que la C. H. H.
prendra ces dolances en consid-
ration.
Les Membres de la C D. R.
sont partis pour le Cap
Les trois membres de la Commis-
sion des Rclamations, accompagns prvues par a Loi.
du Secrtaire-adjoint, MrCassagnol, Art. 7.- La patente d1i_.
sont partis hier matin pour le Cap, oui d Architecte.est dlivre pvl
aox tins d'enquter, entre autres, minislration Communale iptf
sur les rclamations introduites par ifpporl du Conseil Techniq
les dames Laroche et Mr Kirchener. Municipalit sur les titre! j '
Les travaux de la Commission seront les aptitudes des intresss,
tenus au local du Tribunal de Pre- Ce rapport n'est exigible q*
mire Instance de la Capitale du Nord la premire anne de patente,
et reprendront leur cours ordinaire Art. 8 Le Conseil Tsel
Port au Prince partir du 22 Aot Municipal est compos de cinq
courant,au retour des Commissaires, bres choisis parmi les Ingi
-------- ---------------~~-~ Architectes inscrits la
(( Terreur et Martyre et ayant plus de dix annes.
La Lgation du Rricli'allemand tiq professonnelle. Ces Ue
nous a fait le plaisir de nous en-
voyvr une brochure d'actualit in-
titule Terreur et martyre au
Hhin t't la Ruhr i; d'aprs
Rapports oliiciels et des
monts-
C'est un rquisiloir.' contre 1 oc
cupation du bassin de la Ruhr
traitant de la terreur exerce par
les troupes franaises d'aprs les
informations allemandes.
Nos remercimenls la Lgation.
de
docu-
Avis
Le soussign ayant gar le r-
i x' /' ia' . I..: ,,;i AA SU moins iuus ics ucu un
cniss No GOiqui lui avait t indi le M istrit
dlivre par la Commission - JmuniU
seront lus par le Conseil
nai pour une priode de
et sont indliniment rligiblei.
Leur fonction est honorifique.
Art. 9. Les attributions di(
seil Technique Municipal sont:
1 . de vrifier les litn s desl
gnienrs et Architectes qui dsin
travailler dans la Commune;
2 . de suggrer, sur dei
expresse du Magistrat Gomma,
toutes les ides susceptibles!
bellir la Ville et de la tenir ssj
port avec les Progrs de l'Ur1
me moderne. ,
Art.tu Le Conseil se
au moins tous les deux mon,!
Varits
Le Tigre Sacr
4e, 5e & 0e pisode*
Entre gnrale 50 centimes
La 15 Aot
La tte de Notrs-jsmsds l'Assomp
lion a t clbre, hier, a la Caill
drale avec le crmonial accoutum.
Monsieur le Prsident de la Repu
bli.{tic tait son fauteuil, entour
de son cabinet presqu au complet, et
une assistance nombreuse occupait
les nefs.
La inudquc du Palais flit entendre
ses plus belles partitions au cours
de la Jirand inesse officies par le
Pre.sabot, ayant p tur diacre et sous
diacre les Pres Christ et Pinclnnat,
ce dernier du Csp-Usitisn.
Au pro le, le ere Jean lit un beau
sermon de circonstance.
W 'IIU'HaL M -. iii.im
L Lcole de l'Usine tjlace
Il nous est agrable de prsen-
ter nos sincres compliments M.
Hjardemal et ses collaborateur!
pour leur Kcole du Soir qui di-
manche dernier tait en tte,
l'occasion de la distribution des
Prix.
Un ne saurait jamais trop en-
courager des uvre- de ce genre,
d'une si grande utilit sociale.
M. cleslino Bencom)
Par le s/s < Saint R tphael est
attendu cet aprs midi M. Celesti-
no Bencomo, charg d'Affaires de
la Rpublique de Cuba.
ssj M,,........,.,.... sa
Anniversaire
Aujourd'hui les lgations et
consulats ont arbor leurs cou-
leurs l'occasion du 61e anniver-
saire de la Restauration de la R-
publique Dominicaine. _____
Mr Edouard Eslve
Notre Ami le sympathique corn
merant, Mr Edouard Kstve est
alit depuis quelques jouis.
Le bulletin de sant de ce ma-
tin ditquil est hors d1 danger et
qu'aprs un repus de quelques
jours, noire S DU pourra reprendre
la direction de ses alaires com-
merciatea.
Nous lui faisons des vux de
bonne sant et de complet rta-
blissement.
qmre, le dclare nul et non aye- Aii.tl. En vertu du ip
nue se rservant d'en obtenir du- Arrt, le Magistat Communal,
plicata. cord avec l'Ingnieur Municipal,!
Port-au Prince,le 10 Aoilt 1923. autoris prparer des Reglen
Clment MAGLOIRE concernant
ranima liroad
Sleamshi|) Linc
Bureau de l'Agent Gnral
l'oit au Prince le i I aot IVM
Bulletin No 301
Les chargeurs sont pris de noter
que le steamer Cristobal est attendu
Port au Prince de Crislobil C. Z.
Je 22 aot 1923.
Les permis d'embarquement seront
dlivrs pour le fret destination de
New York et des ports Europens
Sur la demande faite a ce bureau.
Ce Bateau partira le mme jour a
Il a.m.nour New York directement.
O. THOMPSON Agent I
i^____aa ___i- i
Arrt
Le Conseil Communal
Vu l'article 51, Sosn et fime ali-
nas de la Loi du *3 Octobre 1881 sur
les Conseils Communaux ;
Vu les arrts communaux en da-
tes des 15 Dcembre 1917, 11 Jan-
vier 1019 et 30 Dcembre 1920;
Considrant qu'il y a lieu de mo-
1 . Les construction! en |
rai
2 Les eu .structioni dw !
loirs.
Ces llglements viseront:
a). la nature des matril
employer dans les constroc
b). la limite tic rsistance j
matriaux et le poids sut
par les fondations;
c). l'paisseur des murs et |
de boi* ;
b). les distances entre le*<
tructions;
e)_ le genre de toits ou toaSj
tre partie de construct'on puri
port la protection contie l'iM
ou la scurit de la c >. strnfl
Ces rglements, aprs approb
du Conseil Communal, serontI
nexs au prseet arrt.
Art. 12. La construction
trottoirs est laisse aux soins dut
Iructeur. Cependant, aucun
toir ne pourra tre constroM
l'autorisation de l\\dminisW
Commuuale.L'alignementetlenw
des trottoirs ainsi que la nainre-
matriaux de construction
difier les dispositions des arrts...............
sus-mentionns rglementant les fixs par le Service Techniqus.

Proclamation de Palmars
Lundi 2') Aot 9 hsttm prcises
du matin aura lieu l'Ecole Natio-
nale Excellent Boyer ( Viorne Tuf)
la proilaination du palmars. La re-
mise des certificats d'Etude primai-
re aux laurats de cet tah issemsatl
clturera cette runion intime des
matres et lves.
Elus deoi
ilit de
Dans l'aprs-midi. APissue des
vpres il y eut procession, et la sta-
tue de Notre-Dame de l'Assomption
porte a bras par des jeunes tilles
voiles et vtues de lanc*
- i --,-- -m rttmM
Eli Echange contre -H>0 tim-
bres p iste oblitrs t ioutes|vslaon
bien assorti s dl Hati et des pays
voisin*! je. vous donnerai des cartes
postales illustres dsVOSS le la gran
de guerre europenne, des vues SB-
glaises fameuses.
Miss Tee, Kia Ora. SteeUwel, Lon-
drss, Angleterre:
a, ., m i i ip--m
J n\ athltiques
Os matin les jeux athltiques or-
ganUs p ir Iss no tria m ont eu lieu
au C i 'i le M IIS, 'levant les tri-
bon 'S.
I exercices entranants n'ont
pas manqu d attirer sur les lieux
beaucoup d'awalcurs de sport.
La Saint Rocli
\u| mr I liui la section des Pis-
tons" fte la" Saint Roh".
Depuis hier aprs midi et toute la
nuit des plerins se sont rendu en
masse au pi .d de la Statue du gr ind
Saint.
Des prtres de la Cathdrale et de
Ste Anne ont assist aux Crmonies
religieuses l'issue desquelles une
procession eut lieu.
La m.-imiiartiire hailiemie
de Tabac
L'intressant propritaire de la
manufacture hatienne de tabac. n>.
Ire ami l'anta'on Guilbiu 1, vient
de reeev tir un beau camion de la
mor.pii! liiiii K noitant l'ensei^-ie de
arn inuf teliir h iltienne le tan LC.
Ce asaaioo sel appel assurer le
service do l'exploitation qui augmente
de jour en jour et transportera les
tabacs et cigarettes^
constructions urbaines
Arrte ce qui suit :
Art. 1er Aucune construction,
rparation ni cloluie ne peut tre
faite dans la Ville sans une autori-
sation prtabli de l'Administration
Conmunale sur la recommandation
de 1 Ingnieur de la Commune.
Art. i Les demandes d'autori
salion de construire, adresses au Ma-
gistrat Communal doivent tre ac-
compagnes :
1 du plan d'arpentage du ter-
rain sur lequel on dsire construire,
indiquant la position de la constru
tion ;
2 des plans, lvations et au
d'ux coupes intressant la sta-
la coiihtruction.
Art. 3 L'autorisation de cons-
truire ne Fera accorde qu aprs SOS
les dessins et projet^, signs d'un
architecte ou d'un Ingnieur, auront
t soumis a l'Ingnieur du Service
Technique do la Ville et reu son
approbation.
L'intress aura le droit de modi-
fier tout plan dsapprouv pour le
soumettre nouveau sans charges
additionnelles.
Art. i.Aucun entrepreneur ou
ouvrier n'a le droit d entreprendre
des construction! urbaines estimes
pins ds 800 dollars, s'il n'est as-
sista d'un Ingnieur ou d'un Archi-
tecte rjasl acquitt patente.
Art. .'i. Pour les construction
de moi s de 800 dollars confies aux
seuls soins d'un entrepreneur, celui
SOI produit sa demanle d'autorisa-
tion de construira est seul responsa-
ble de l'excution des travaux.
Cependant, il reste entendu que
les plans doivent toujours tre signs
d'un Architecte ou d'un Ingnieur
avant acquitt patente, et ce en ver-
tu de l'article 3 du prsent arrt.
Art o\~ L'autorisation ds coas-
*!ranL
*pectisl
Art.
ment pour
Art. 13. Toute partis
tuant la voie publique(goauj
trottoirs ) qui aura t aMT-
suite des ouvrages autoriss|
minislration Cornmuuale sers n
par les adjudicataires respeci
travaux, sous le contrle au.
Technique de la Commune.
14._ Les droili d'iH
cltures eteonstr
Berontrpav9 aussitt que lu
tion aura "t accorde.
La taxe pour droit S-ss]
sera per;ue comme suit :
2 *.-Faade d'Etage G. i.^1
IU^'._,Vadedecltur.(J.M
'"Us propritaires de con^
plusieurs fagades paieromr
jritsirss
avant|
chacune d'elles
Art. 15. L" Prop
entrepreneur a. un titre qo
de reconstructions qui co W
dront aux diaposijoni;i m
seront passibles des' ^i
par la Loi en matire de ^
baine, iesque*8'0^1.^p
encas rcidive, lsmp J^
telles que ces peines soni
par le Code Pnal. ^,
Ut de l'Intrieur publ*
la diligence du Maguw'
nal.
Fait en sance
le ti Ju,n '
d'i
m
Le
uual.
du Conseil
ii
self
Edmond MA>GO>W
Vu et approu'

Nfctf
A VENDRE
firi,...!* Maya tins de hournitures
gnrales pour (a Cordonnerie
loanny Cordasco,
319 Hue des Fronts-Forts
Tles rr
LE'MaTIN
h 07?;
.JfcfVV
VB0LI8IREJ
MiiLIT|
..i rulooiiel
> n i.te nainiania
' 'afin n.
oies
Tles
fOluilles d Tles trs paitse*
QU1TRK GOUnnKK
00UHDES
i Ccnta Danois "Dancoar"
je ifl h;.
q li tj,
No. 996,
meneure,
de rival,
l'ont dY
bien veu-
d'autre,
amande
l et
lion bv-
STstMiil
En vente chez
Cli. Pieoiii'.l,
B.U.S.'iil;i&Cu
Simon Vieux,
Allrcd Vieux,
Evaristo Al va
PCZ tope Ri-
vera et dais
toutes les pi.
cerif le la
Place.
Knecr'g fi avoue
u AV,S
?'' i\nk i Koeer annonce q i'i|
Installera une i ompe i\ iblo i.i, ..
me sur la Proprit occupe par ie
louage Kneer, rue Pave.
i'orl .ii Prince !' aoit 1021
Elieis adirs
Les rcpisss ci-aprs
dlivrs parh Cuninv^ion
sont gars el dclar^ nul
lo.) Rcpiss mis M .
nwfF-MadMll,,n.i,irla!,nmmade
unlreceot trente wpt lourdes 00
I . 137,00)
So.J Rcpiss* mis au Ho. li,
laveur Ambrait. Baron, pour la som
medo Huit cent trente-cinq gourdes,
i ,., (835.*-
oo.) Rcpiss mis au No. \37:i,
faveur ve. Y. Franois, pour la soin
me de Lent dix gourdes 00 100
* o. (H0,00
O.j Kocepiss mis au No. 1388
faveur M. Chickel, pour la somme
dl;i.iualre-viiigl-sei/.egourde-((i.qtj)
Port au-Prince le 11 Aot 1923 '
Llio MALEBRANOHB, avooat.
Lehi) & Iiili, Inc
c Fonde en 18"6
fropiionM Bas pli PrompfHuoe
u&%2lSSS 21***+ Pl'rmace,.liques et autre
uEZ ^edalle3 dans une pharmacie.
etcTtc.*' <:amiGlIe.<-ir0n SUCR RAF NE.
uSSSuSSiJS!l^S9* ,-vso1 dsinfectant, Parlu-
ie l|n\^e f Pi,,\':ahlerS' ,l,y Ru,,, Chocolat en pou
traits pour 1, ! MriMS Etei<> Cold Crain, Ex-
iihe Kmlrl tSSe^Cer et ea" *" toilette. Ka de Qui-
" "les ?7rTnt,re K lnse*'es' Solution pour cotiser-
pour, loneitJ9, Lait.d "m.i, PoildrS suprieure
ftorii I, i te1<,,'se/a^, essence de fleurs, Mau de
nonri.,,:Ki^,1fJ,>0,,rla ,a,'le< Poularde, Huile d'Olive
Demanda,' VlT"res "verses. Vins, etc, etc. etc.
i Si. ? catalogues des spcialits.
^^:^r^AkL^ mK-i,,c: vo,,s
te SRT nKpic,i6S ,,up,ys ^vtote*"
net
.o & Ihband
Agent exclusif pour Hati
Pharmacie W. Bueh
Uil
- i Potsgra
tbootfilia
M'ACIjOD
ven BALEY achte Bit, Six
3
Pois
Pistache
Plancha dAcsiau
P.aLcbe de tdre
( i.-e
OeRicfn T,b8C
"*soa. tarons qaaiqw chew dlnlr.mnl Mou. dire
1B,,da "a8i es 1 Etat Port-au PriDce
7 passagers, en parfait tal, avant
servi durant trs peu de temps
vn;ire un prix trs raisonnable.
S adresser
L. PKLTZMANN AGGERHuLM
Hue du Quai
~
faz-.
Mf\ &&*" -sinon
^ DESCHIENS
I
Le plus puissant antiseptique
Sans Mercure ni Cuivre
ulvant la travail de M. roVARB.
Chlralate de rinalllot r.at.nr (jeoJ).
Dtru.i irutantani'inenl toui lei mlrobci de la
I **. du Cholr: lesnirrt.Dimrrhm
al nr..nt,r, despmy ohd:
vmi
Port-aunPrineu
Nouveau traitement de la Furonculose
LHistoplaste du Dr Wasserniann.
L Histoplaste est un empltre prpare spcYi,le.neut
pour les Furoncle.^,.I^icement 'apfela clous.
oui sn.8"*0 8e\T Sm* Ie d0n !* 8011 apparition,
qui, sous son \AeuCe devient indolore eu peu dt
tompi;linnaiiiijl!.o,.diiiii,i.,e,il ne se dvelopp plus.
t'W (juerit en feu de jour*. I! '
L'instruction dtaille dans la boite de THistoplasU.
M1UDIII
Efi
.66 D U r Si'i

Indispensable cntn lei Epidemietl
BOBS V frauda oalllerre dtm
litre 4 eau peur teae la> shia.
Jaclla de MMML M. Ru. tfet Matturtna, PUil,
*---------. Ea Vania : Toatee laa Hataj i
I..2ularil ,-f doulMirc,
menai ueHo. ConC.aon de. r< ..
amrr...i.,. Varice.. Hm0rrod"
Mtflrllea, Afo critique. Verti.e. a'fi^
1 cation.. Formation de 1. jef1R# \ i! ."
toatoir,: flOIETTE-PEIIET. 15. h ij, M,.^^ p((|iS jjj.
APHL0INE
co tre le.
se connat en Caoutchouc
Prparer |e caoutchouc
|,ttUon des pneus d'auto,
ru |HJricnc,quc seule
7r Pi* de lonm.es att-
ise. ''
karation exaele,et Pcssi-
PV"Aolifique. peuvent
^c les qualits n-
T**818^ l'usure et aux
fde ve, la capacit de
!Pn;eent tablie, car
P,anl*'0"s et se conn.il
c.
fiood Ye.tr Ubrique des pneus Cord
depuis plus de viu((| tm cl, en a
vendu beaucoup p|s qu'aucuns autre
Ma un lad ure.
Ayant toujours t .lidle a l'applica-
tion de ces principes durant toutes ces
annes les pneus Good Year sont uni.
formes quant leur qualit et, vous
(pnantissenf un long et irrprochable
service.
S 3111
h
G00D YiiAR
e V ^st Indies Tradiufl C
- ?* m Prince. & Gonave* *
*^^ - e^Sa -t* ^paaaaai aa. aa e^-- ajaal
C0M) TIRES
Ed. 1V1EVS
-.
J??r! ?H?:we.


il
.V
r. .


LL MATIN
ee^\ *9,,^^
fci "
J
pour' les soins intimes de la femmo
-
La GYRALDOSfc est iVttseptfque
ICA-A pour la voyage File eo prpaie vu
comprim stabss et homognes. Cha-
que dbse jete dans deux Ktres d'eau
rous donne la solution parfume que la
Parisienne a adopte pour Us soins ri-
tuais de sa personne.
ta CYRALDgE est un produit an'i-
stptltrue, mm caii't.qoe, 4rso4ortmnt et
nucrablclda, a bas* de ggrolisan, d'acide
tliyrolgu de trtoxymethylne et d'alu-
mine juliatee. e prend matin et aolr par
tuute temme soucieuse de aon hyxitne.
% : -
HUM. Chat.IMn.
Part, tt l" I '

, r a Vn'rticit-nnra
L'aatbcpHiiue put
t'ute t crime doit
avoir sur sa table
de i:ikiie.
Sivon antiseptique
I la
OYRALCOSE
lnrtl>p<:i-.-M(' pour
la lollftic Intime
ci les afTicilons do
! prau et du i*.i
etwTeiu.
Ovules
m
GYP \I,DOSE
. ; 1U1 nn.-.ats
M nv.-...pttqucvpr*-
vn.lfs ri curalif
Se* i IiuIm de la
temfli
FANDORINE
ncto 1 h4morT.imn<. aupi rtroe le ya
peur, miuramaa, Uilipouiu::;.lilte l*aM t
m <____________i
Vaillant & flouet Agents; Gnraux 1720 Rue du Magasin de l'Btat

Pharmacie F. Sjourn Le Malin
Donne avis sa clientle aux mdecins et au publie qu'elle a
franisorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de
biologie appliqu sous la Direction duj
DrHicot et t. Sfoun
Le laboratoire es' ouvert tous les jours de 7 hres du matin 0
aeures du soir pour toutes les recherches et analyses prvues (fini
t'annonce ci jointes saut pour le
WassM maria et ia constants UreScrtr>rie
Siront reues que le mardi de chaque semaine.
S'adre u la Pharmacie pourles|reii3eign^BQt*'
4 naiyes/i'urines et Suc gastrique
Raction de Wassermann
Baetion de Tribouler,
Eiamen du sang et du put.
Examen des matires feaier
faamen de cracha*
Albumino aciiq
Constante Cr*> ScrtaJrf
Recherche de Spirohles et fie de noccoqutf, etts etc.
ALUMINUM L1NE
]\ew-Orlans el South
American Steampship
C Inc.
Prochains dparts directs pour
l'ort'an-P rince H ti
S\S "Jonn Bahke" laissera New Or
lans le 20 aot et Mobil* le 22 a t.
A partir de cette dernire date, il y
aura une occasion chaque quinze j ours
pour les port suivants : Carthagne,
IPorio* Colombia, Curaa, Porto* Ca
bello,La Guayra, Pointe-Pitre, Fort
de*France, BrAglown, Barbado, Port
of Spain, Trinidad, Georgetown.
A. de MATTE1S & Co
Agents Gnraux
Fond leUrrU 1907
Abonnements
UN MOU
Port-aii'Prince Gourdes i
Dpartements .
Etranger 3.W
Boite Postale', 118
tlphone 242
Bureau: kiue Amricaine; 1358.
Paul Sals
AVOCAT
Recouvrements ComoerciiDi,
Affaires l'Etranger.
Correspondants Washing
ton, New-York, Berlin,
Londres, Paris.
7c Hue Houx 217.Port-au-Prince
Buggys
Bufc5e>ya reu cette semaine ds
buggymrcs lgants,dernier modle.
Prix raigouuabie.
S'adresut r
L ll'KliK I /..MANN-AOGERHOLM
Une du (Juai
Empresa Ifaviera de Cuba
Le steamer II AU AY\ est attendu
vers le 20 courant de Puerto hta
et prendra des passagers & fret pour
les ports de Cuba.
S'adresser
L. PREETZMANX AGGERIIOLM
Agent
Avez-vous vu les G\9-
QUETTES trangres
M
*"
k
tm
Y

Femmes
l% 1
critioue
L'a^e critiqus dans
la vie d'une femme
est gnra! le ment
entre 45 et 5J ans.Ix
retour d'ge est sou-
reat accompsgn' d
symptmes inquit-
ants tta que; irri-
tabilit, tat nerveux,
mlancolie, poulies,
de chaleur don-
nant des maux
de ttes et n!
focal ion.
Prenessols
de vo t r
sant; si
CtU pri-
ode critique peut tre termine sans tnnuis, elle sera suivie
d'annes d parfaite sant.
!,a Composition Vgtale de Lyd'.a E. Pinkhamest par-
tUuUerement sd&ptde pour aider les femmes pendant le
retour d Ag. .Son influence se fait sentir aur t""t le in-
terne qui mois de cette priode critique. Ce mdicament est
prpar avec des herbes et racinej mdicinales et ne con-
p.is de narcotiques et drogges nuisibles.
Son m?rite est prouve pir cls lettre ..mii&ires
a ccl!o ci :
V.i'i r:\v-o. Chili, S. A. " rendant det annes j'ai souf-
{tt de retards etdadooaeur lors de mes rgles *ccora-
. main d'estomac. J'ai pris votre Lompa
et les Pilhiks pont !-* Pow de Lydia F. Ptakhaa
bnt trois moia Je recommand votre mdicamant I
,v en raison des rsultats obtenus. Vous louves
publier ce tmoignage." Pal'li.;/. VtoaiS, calle Caj.lta
i'4. Valparaito, Chili, S. A.
Dea lattrca.omuif rrli c! !nflu?uc(ut ls femmes
u sSSSjFW ' Composition Vgtale
de Lydia E, Pnkkam

lv. *\ LVDIA t. PIN
l*M HtUICIHt CO. LVNH.IUI9. U.S.*.
^-'
ni
N^^
La Maison H.
a Maison H. STLYER1 se tait le plaisir d'il
,..ibreuse clientle qu'elle vient de receW^
derniers steamers, les articles suivants, dt
eheur.
L
nom

QUOI QUONT DISE
QUOI QU ON FASSE
Le Hhu-n Barbancoart est
et sera ioujoursle meilleur
Isaac Dishy
1138 Rue Courbe
Elles sont trs lgantes
et nu prix seulement, de
gourdes :,50.
ACCOUREZ ?
Brevet simple de canaciti
&
Brevet aprieurde capacit
A vendre l'Imprimerie
GHEHAQUIT
PKIX REDUITS
S'atlreuer lu Direction.
Rue du Rservoir ou du
Docteur Aubry
Drill i:nion oouleur anglais, diverses qoaUles.
Lrill union blano anglais
Drill tussor
Chapeaux de paille Une d'Italie
Chapeaux feutre Uorsalino
Chapeaux demi-feutre Uorsalino
Chapeaux demi feutre d'Italie.
Chapeaux velour d'Italie
Voile blanc barres & a mouches
Piqu blanc suprieur pour jupes
Percale hlanehe sup.
Baptiste fine pour chemises
Hatine blanche
Gabardine blanche barres & unie
Zphyr anglais pour chemises
kaki Jaune suprieur anglais
Kaki Jaune anylais extra suprieur
kaki blanc
Drill blanc anglais suprieur
Eolienne couleur
Grands rideaux mousseline pour portai
Molletons coul. & blanc suprieur
Pahnhench tjris anglais
Diagonale noir
Alpaga noir
Casimir anglais assorti i.rflUf
Damass pour matelas anglais, doubl lary
Organdi suisse brod couleur
lias jOurs 4 kj
Chaussettes sup. pour enfants, euuleiirr m.
Satin de chine pour tailleur
Lustrine pour tailleur
Lotions Pivert
Voile barres soie anglais, eoul.'ev>lans.
Tulle pour lrre Communion
Toile voile pour cadre
Tussor la panais pour Chemises bonn**
Toile voile pour voilier etc, etc, *
Diitt visite la Maison lilvera voui convai^ ^
bonne qualit de nos articles et u,n0.,||^
les plus bas de la place;est-ce fourque. "
ds jour en jour de nouveaux clients.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM