<%BANNER%>







PAGE 1

LEJMAT1N rssfis 'alblBB, Anmiques, Gonvatescents ; ci cuverez les forces perdues en prenant EMULSION SCOTT Parisiaoa Jifo et Sestes Vc I nt tonique par excellence, et trs facilement able, proprit qui la recommande aux estomacs Jus dlicate. &s£ .. • m Nouvelles Etrangres Accident d'aroplane DAMERAI COURT 83 —L'aviateur franais bien rnnnu, Jean Casale, a t lue et son mcanicien bless dam un accident d'aroplane. L'ai* roplane qu'ils montaient ast l > ni* dini la village de Bob de Ville, pri d'ici, cet apri midi. Ils revenaient de Sercb o ili avaient eoadait un groupe de voyageurs ce matin quand l'accident %  *eat produit. Jean Oasals s'tait distingu dans le service de l'aviation fraoaiae pendant la guerre abattant sept appareils ennemis au cours de combats. Aprs la guerre il avail tourn son attention vers le vol en altitud* et l'tail livr des expriences avec des appareils sans moteurs. Il \ avait un mois, il a tl bli le recoul mon liai pour aroplane eu 'levant h 92)00 mtres. La (Confrence du Proche Orient LAUSANNE La teoUtiva faite par les sllii al les turcs eajoar* d iiiii pour cl tirer la situation criti que qui l'esl or i luite a la confrence du Procbs Orient, a t couru i ne de succs dans un sens et a t dsastreuse lins l'autre. Kn lin ds %  ance, qui i t prolongea bien avanl dans lu nuit, les turcs ont an nonce qu'ils QJ pouvaient discuter Lausanne le problme desconces< sioas avant que la question de jl'va cuation des troupes trangres de Turquie et celle le la dette olto ni ne aient t rgle* ds lac, >n satis taisante. Je vous remarcie devoirs franchise, s J iclar Sir II a w Rom bol.l* plnipotentiaire britnoniqot, aprs celle de. irati MI detures el j'en referai I mon gouvernem mt. La runion n'a abouti a rien sur les grosses questions pend tntas Manifestation interdite PARIS — l'u projet annonc o| inadu pour une dinonslration anti ractionnaire sur li place de l'Opra ce soir, a t promptemenl interdit par les autorits I >,*-* allielies signe par tous les syndicats ouvriers invitaient les oim.ers s'assembler < beures S I heures pour une dmons tration pacilique contre le rasoisms et le royalisme ont t plaques sur les murs de Paris et des environs. Dans la matine on avait annonc que la polii i' tv ut pris toutes les me sures ncessaire i poorl mpcher les dsordres de cettfl runion mais peu epr midi. M. Mauoury, ministre de l'Intrieur, a publie un ordre par lequel il interdisait lameoifeatalioa. Plusieurs milliers ds communistes et d'OUVrierS s,-.ont runis mf is place de l'Opra es i tir poui une dmonstration annonce,mail beau •• du dploiement de Foras l m et de la garde rpublic tins sa mme temps que le grand nombre dssjattteteure, il leur .1 t imp >ssi ble d'excuter le progiemms ijusl ques groupes ont comms I ter l'Internationale, la po charg le foule q disji u pourra tre t MSch que sur nutorM h,m spciale de la oommiasion de contrle Nouvelles diverses DUBLIN L anip i IreoeoJnu de tennis a battu l'quipe irland J H Onde partie de la coupe Davis I i races nonne h I France le dr^it de participer la sami Un de Je la coupe franaise L' [uiae fran se rencontrera donc l'quipe sui '"ilRl'XBLLES U roi Albert souflrs d'une cassure au poignet. Il est tomb aujourd'hui de cheval en galopant autour du <-bateau de Lae quen. L'animal s'tait abattu aprs avoir engage la patte dans un trou. NEW YORK— Les scells prot gant les liqueurs pour le voyage de retour de divers paquebots ont t briss et les liqueurs autres que celles considres comme liqueurs mdicinales ont t saisit• PARIS— Les couteurs qui, tous les jours reoivent les concerts don ns par la station de la Tour KilTel sont accuss de gner le service du tlphone et du tlgraphe en France, Les amateurs enthousiastes de ratio tlphones fixent des appareils audi tifs du tlgraphe et du tlphone. Il en rsulte de grands ennuis pour l'administrai 10 3 des tlgraphes. MOSCOU — L'expdition du gouver nement ru^se au Thib-I avant la tte le Dr ko/.lol a quitt Moscou hier. Klle compte lu lier les restes de l'acienne civilisation du Thibet et restera absente pendant :i ans. ATHBiNBS— Le gnral Pangalos, commandant de l'arms grecque, a donn sa dmission pour lai-on de sant. Il est remplac par le gnral Mavromicbftlis.ministrede laguerre. BERLIN. —Trois totnlies ont t ornes de Ibuirs hier i'occa sion le l'unnivers.'iire de l'assaasii nat du Dr Ratlieneau, ministre des tffairea trangres. Ce sont celles ,iu I )r Ratheneaujui-inme, et celles de ses 2 asissius enterrs ;i Saaleck. GA.TANE. — Les grondements de l'Etna continuent toujours se faire entendra mus leecoulea de lave diminuent rapidement en vitesse et tu volume. La situation tend devenir pja lueili ment nor maie. La population a repris ses travaux habituels et beaucoup de personnel commeaconl rparer leurs maisons. WASHINGTON.-Dapra M. Brand du dpartement de l'agriculture qui vient de rentrer aui E-U. aprs avoir visit les principaux pays europeni l'agriculture a t'ait plus de progrs que l'industrie pour la restauration dos condi lions normales. Suivant les indices commerciaux ordinaires, la France, dit M Brand, est aujourd liin le pays le plus propre en Europe et de grau Is progrs ont t accomplis d us les rgions dvaetea, La situation la [• us ma i vaise ni en Autriche o le chm i (je se mil particuiiremenl sentir ei o les classes moyennes >utfreoi rellement de (a faim. \J Dpartemenl du commerce nul connatre que la pru 1 1 ;tion d'.mloinolules pour voyageua el de camioni i atteint u i nouve ui nr cor I. Kn m u 350 180 autora diles et i'-.'ds I • mu. M I> oui t construits contre i'Ii t.Jl .' i Tis en mai I92J I.-' Dyirt vn-vit I teats du r ipp irl ginral le la c • n mission de juristes reprsentant le Frin-e. les g l T V.u-I'lerre. I II lie, le I Uji le ru lis i I i II l\e le 11 I ; ululer les rgles pour le la guerre de la redi p I .li. On dit .| te le gou. r nement Je Wasbin il M mvsjSff de la runion d uns confrence m ternstionals qui rdigerait un traite conforme au rapport de|urn>tes. MARDI La Force du Destin Grand drame de la vie relle. GEuvre forte, de la Cin de Kome. Kn i parties Le Poison des Paroles avec la lie: (un Kntre : 50 centimes Un ordre du prsident Ebert concernant le change du mark BKHLIN— Un ordre du pisident Ebert relatif aux transaction du changa a t promulgu et devient effectif immdiatement. Il prvoit que pour le change du mark ou des valeurs payables en marks les paiements ne pourront tre faits qu'en monnaies trangres cotes la bourse de Berlin et seulement aux taux officiels du jour de la transac tion. Les jours o le* monnaies trangres ne seront pas coti il ne pourra pis tre trait d'affaires ei< cept avec la Reichsbank. Il prvoit dplus que les affaires faites en con tre vention de ces rglements seront considre i comme nulle* et non avenue. Les contrevenants seront en outre susceptibles de condamna lions :t mois de p.isoi et une amende se montant 10 fois h va leur de In monniie trangre impli que ou seulement une de ces pna (lis, LES COURS NEW YORK il France f6 12 Sterling 4 BIS Conseil d'Etal Sance du lundi 26 Juin Dans sa sance d'hier l'Assemble a vot un projet de loi du gouvernement accordant 8.(XM) dollars de subsides aux populations de l'Arrondissement du Mle St-Nicolas. Aprs un change devues entre le Ministre des Travaux Publics, MM. les Conseillers Lhrisson, Klie et Danacne, le projet de loi a t admis d'urgence. Il est entendu, sur les BUjggestions de Mr Lhrisson, que l D pirtsmenl de l'Intrieur doit faire un rapport au Conseil d'Etat sur la rpartition quitable de ces secours L'argenl doit tre distribu a ix pauvres populations frappes ds maladies et mme d'inanition. L • Ministre dit que les secours sont en vue de distribution tant dans l'Ai l'on dissement du Mle St-Nicolas que dans le bourg de Tlio:ni/e,ta. imc la coopration du service d'hygine qui dit avoir le il roi t de l'occuper d'assistance publique en vertu de la loi d'Aot t^l . Il tera son rapport I Aslemble, Mr Danache dit que la Im en question ne donne pas ce droit au set vi. e national d hygine. Le Conseiller St*rar remercie le Gouvernement au nom des po piilalions du Mole. Avant I • vote l %  G Hts |oi desj cours, l'Assemble a sntendu lecture H d NII rapports sur les m ,chTic liions ds 1 1 loi sur 11 Pr ss • 't s.ules sut. stances el hoiss IU9 nuisibles I. ts deui rapporta sont envo) as I impiessionSiir^e en Parapective Li I i i alil-i • ttl i i d • IVi lin i, avecla eo ratio i %  rJiedi >. notr i M national, ua ^i tnd iso lire et mu si -n | ii on tien 11 soaraut de la s im uns proch Une. I. hall % vois, ptei i • et vibra .1 • Mm • \ital i ainsi | e11 \ rve satiri | M I I ihtOSJJ li -r de ren q l'a i i i I '. pro n -tient dn se a •• • 1.1 nn persy et n tu ne sau > : Irjp -onvier Q aimibl i ,;•( certain qu Ht pi^s-r >it. deux agr bina heure, dispensatri. lions d art. New ] reviendrons Fi donc Zinlia Ju Pierre et Dgrice Pavilus s'oublient devant 1 Kglise Ste Anneau point de troubler le prtre dans son office divin. Emoi parmi les fidles. Intervention ds la police. — Un pauvre rebelle.— Justm Surin, pauvre de profession, a mau vaise conduite dans les rues, rappe l l'ordre, il trouve des compliments peu flatteur l'gard des Soeurs de l'Hospice Communal. Il sera tout de mme intern l'bospi ce sous la garde des bonnes soeurs. — Josapbat Blain et Dieudonu Hipert troublent, par leurs bruits et tapages, la tranquillit des rues. Ko sultat. Ils sont aux ordres de la Jus lice. — Jonathas Champagne et Marguerite Petit Frre se prennent de querelle. Au cours d'un petit corps corps qui n tait pas de mise, Jo natbas exerce des voies de fait sur la gentille Marguerite et brisi une laeea estime deux gourdes. Ioter vention de gendarmes. Tribune Socit Biblique et des Livre* Religieux d'Hati Il n'est que trop vrai que nous aurions d publier dj un Tableau gnral relatif aux collectes recueillies pour notre Socit Biblique dans les dernires runions du DiMANcai DS LA biBLE tenues la Capitale et en Province, le 10 Dcembre expir. Mais avant eu sur le bras tant d'an 1res choses remplir et dont l'excuiioa nous 8 paru plus pressante, nous avons cru pouvoir ajout ner ce travail qu'en tout cas nous nous sentons heureux de soumettre l'attention des intresss. Dans un prcdent article, publi dans Lia NooviLLRS et dans LK NOUVELLISTE, nous avons dj annonc que les collectes que nous ont offertes les Kglises Evangliques de la Capitale, ont t de. ..Gdes 78:0Nona publions aujourd'hui celles qui nous sont parvenues de la Province, de Janvier 4 Mars 1023. Nous procdons comme toujours dans l'ordre des Missions qui se sont rallies ce in.nivement religieux,savoir : i A i .Mission Mthodiste \\ oaleyennede Londres Cap-Hatien., (ides 15,00 Jrmie .. 15,00 Petit-Cove.. 33,00 Alliance Evanglique (11) Mission Itaptiste Dondon .. (ides 13*25 73,00 20,00 St-Marc Trou du Nord.. St-Haph4l. Pignon et Maisssde. 4o,o0 25,00 20,00 98,25 '('. Mission Lpisoopale Anglicane : Cayee, Torbeck et Cavaillon (ides 15,00 Logne .. 12,65 Cros Morne .. '-'(>,00 Odes 47,68 De sorte que la fte du Dinniieliede la bible a rapport pour I anne 1983. ... (ides 317. et si nous ajoutons le total des tnnea prcdentes ''•I '-t'-'-'i noil (ides t.002'3rf nous aurons un chJtfiO toUl de. 1.109,0(1 US i U Biblique ntdeelivmaRaligieux d'Hati ne sait asse* comment PereierleediveMee%liMaEfanfuquea d'Hati pour le concours efti ace qu elles lui prtent ainsi en lui accordent une de leuts collectes loua le, tas. Neue en sommes pro rondna. nt touchs; et. vraiment. a ne savons que dire la vue as cet esprit de sacrifice que ces balises %  loieuleu raveur de I Œuvre que nous faisons. QM Dieu le leur resde Nous saisissons cet* occasion pour remercier les Bienfaiteurs st es -pleurs de l'Oivre qui, dans u me§ilre du lbl B0Ut causai, a mauiteoirl^ I f l ^



PAGE 1

Li sUTUe Evidemment, nous tendons la mesure de notre gratitude lEta t qui nous accorde une subvention W*!*. cette Eubveation tait Je IMes W,oO M mois; depuis I1M5, elle a ete rduite Gdee 150,00. ., n re gard de ces tmoignages encourageintnt que nou donnent i fclat. les Kglises Evangliqueset Quelques anus gnrent*, la bocit *e rjouit de bavoir qu'en (tour elle • pu faire des DONS OMATUm sur une assez large chelle. Outre les TRAITS EVANGUQI ES et les FEULLSS l'oPu.Aihksdordie religieux. — nous avon distribu pas mal P'MM AfUCBl et de CALINDRURI EIKEUILLIH. CesALRA.NACIlS et CM CLIN un Eus —que nous avons l'honneur d'a\oir introduits dans le Paya sont dits. §oit Paris par LA SOC.II.T nts TRAITS REI.ICKUX et par LA SoutT ois MISSIONS EvaMOBLiQUfcs; soit Lausanne (Suise) par le Bureau de Me et de Libert . On sait jusqu' quel point ces almanacbs et es calendriers respirent le parfum de IL' vangile et ont droit, par consquent, l'attention de ceux qui pensent juste et de tous ceux jui veulent bien faire. .Nous esprons pouvoir publier, la tin de l'exercice courant, un RAPPORT ANNNuiL sur la marche de l'Œuvre en gnral : nous prciserons alors, dans un chapitre spcial sous la rubrique de %  Distributions gratuites ce que nous avons donn litre gracieux et nous dirons sous celle de <• Assistance publique •> quelle valeur est sortie de la CAISSE DB ( HAKIT en faveur des besogneux et des pauvres honteux. Port-au-Prince, le 20 Juin ieM. LA DIRECTION AVIS Le ouoigai dclare avoir perdu le rcpiss de ' (XUI.I IIMOU I'.U,UIL*:C *u No ilb\ vilrur 4oo dollars eau. en Uvenr de Mr |. L>. Tiiybuie uplicau devant tre dlivr. rori-au-Prince le 20 Juin 192) HKNKY PAKISOT Avia Je soussign dclara avoir gare un rcpiss de la commission Fqoi reNoN. 121 s'levanta la somme de 3 uatre vingt gourdes, duplicata evant tre dlivr. Part-an Prince le 1 f> Juin 1981 Kosanna baroque Certificat de fin d'tudes primaires J I RVS GARONS : 1er Uuieaii : M M. Clment l'otbe!, DmosthnM Massant, Fernani Leroy. Henri Bonhomme et Men P. Salomon. Sme Bureau : MM. Dumarsais Estim, DrC'li. Nicolas, Justin Kran <;ois. Or Mills et .Nlio Jn Jacques. KTLLES: 1er bureau : Madame Odilon tha les. Mlles bamercie Yalembrun, Claire berebours. Cllie Denis et Sour Lucienne de 'Klie Dubois ". Isms Bureau: Frara P. Alpboasa, Mme bon Mose, Mlles Anna Augustin, Lueia Paul et Mr le Dr Cb. Nicolas. In beau geste' du Gouvernement A la sance dner du Conseil d'Etat il a 1 1 .' vote une valant da 8.(301) dollars en vue de MJIII.I, la dtresse des populations de l'Ar rondisscin.'iit lu MlcSt-Ni colas. On ne peut qu'applaudira cette noble et gnreuse initiative du Pouvoir Excutif. Avis l'n rcpiss au ?f # 7 32i Commission Fquire, Appointements . 50.00, l.-lio Coicott emploi r\"liiiimstratioti QVI Finances dea lonaiws a t gar. Duplii devant tre dnMette de tequ* ni Las numbns de I Assa iatioa des Ane ISM %  Btas de Sainte Hose de Lima sont pris d assister une messe de itequiem qui sera dite en la Chapelle de l'tablissement le mer credi 27 courant, a 6 heures et de mie du matin, en mmoire de Mada me Joseph I aconit Les parent et lea amies de la re %  relie dfunte y sont auaei cordia femeat invits La Secrtaire KpeaifitJaea LOUIS Piniaril Oild Corpor Lubricatiinj Oil Grease Huiles el Graisses Prix et qualits dfiant toute concurrence Lon ] %  Tlibaud r Agent pour Hati Lehn & Fink, Ini Supi .Fonde en ie"6: Priorit Bas prix PrompJiinl Tous produit? chimiques, pharmaceutiques et autres articles ien dables dans une pharmacie, aPlCHS, Poivre, C^onelle^Girotle, Anis ioil, Mnacada ite, do. SUCRK RAFFINE SPBCIALIT ; Marque prive Lysol (.sinfi.ctanl, l'aibmene, Articles pour barbiers, Bav Rom, CoocoM en poudre. Hulede foie de Morue. Lmulsion fo'd Cn>am, Kx.iai's pour fsire essences et eau de toilette. Ean de Quinine, Poudre rou're les infectes Solu tion pour conserver les roubles d s intestine r-hroLiqnes Th, Cire pour les parquets, t'omeeiiqnee, Elixir*, Epies, Sirops divers, IVintures dmrse*, Vins etc. ete. etc Demandez le relnlogue des apcinlitee. Confiant vue commande k LEHN & FINK, Inc; vous arrezjsbsolumcot astietait a Tontes le bonnee uliarmacies du pays s'approvisionnent chat I.EIIN & FINK locV Lon B. Ihbaud Agent exclusif pour Hsiti VVILSCW & Co CHICAGO, II.LS Manlyue pure Lard mantyue de famille Beurre wilsco Huile de Coton mess pork Lear Pork Bœuf Sal etc. Demande le Produite de Wilson 4 Co. Ils sont irrAprochablets. Lon 1t. ThH>inl Af|nt exclusif peur HMIU Htel Eieelsior CHAMP DE MAHS Situation e.rcet tionnvlle. S> rtcom* wandp ttnr une mntnllntinn t\p tout premier ordre et un tervice irfipro chabl. L 4 tahli**etnenl e*l a ia dnoinition des familles rommer i As .particnlier voyageur* ele j> ur peu*ious m banquets djeuners, dinern t Uineh, etc, o/jrant h maximum d*Myance et de confortable. Grand Htel de l'raaee Qui par tu nfi/atien uniqut v'unlr* •#< mfftrM tt / SSM s jMattii plus i >J e et tout l so lorUiblt nfcmmr* •"• **V* §tur* de • on *-t* % %  frtimlirtfi ml eac mmmmpmM ai tasta§§ iMiiel dbiie par Gallon $fnr Bariqw* des Vins dp Pordeanx liouqe et Htanc. Cm Xv*s rMMW /irsnsmsnf ik BAuSAC et^ m *Jg rm J ^ ur jut Ue raUMM nom wuvons le. prouver par ii* CamTWlC {f% qm nous tmions toujours la iuposH)>i dits ChonM, Champagne et Vins Mousseux prix mGutrt'ie Conserves moutardes fran ai€ 9 premier choix. Alleislioo aux Amafeurs ViaDtd'srriTsr m, grand issortimanl da Gaapaoplioaaa m'i sjua Ire uraudeurn. el un lori >toaL de hiqi;'^.a0innienant lai noaeaem disaaaaan voguas, rango, foxirot, Uns8*ap Valaesaie. 'te On Irouveia en'r t aut e IHR * joli i i i,,| |-jt PJ p istonsM^a homme. ttn sioek aiesioire pour graph molas, Haatorta Uuil aja N B — las siguil'^* 'Ojliiuihi.i Itoal Naonnua les mailleuis LPflEETZM&NN-AGGGERHOLH Hue du Quai 16V Pharmacie VV^Bueb Vient d'arriver Vaccin frais 9 Meads Uextri M%ltO t lxcdlente nourriture pmir les enfant, Liqwni* di P&toUl et Globule* li bawl pour le tr iit*> n t il dtj Asthme. Eagraii chimique N Q / pour fleurs el tffumes % N 9 9 pour a bree fruitier* Paul E. Auxila Avec les arrivages deadernieft balaiBii notr stock est presiiue Doyvtao* Noua n'amiinaroaa oaa. aja U i • %  i vou^ paufez tro6*ar ' pus ^vr: i, !.• ,,i H .ii nreaeaodi iirn onr Itnalsa liojjid r MI dam ataisom qui i i i nenf paoi iao'o larats el jauiir, Souliers pour leutou rs ie>nnis, Pltofs ••' FkvilB • n i/i-i lan n de | as d'Italie pour t." mu i Rabaoi arajaat aa 01 I'. •., i .m saler! iras mir j' %  %  Hiie*ui


PAGE 1

LE A iTltl fURO %  . • • -, Rhumatismes Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Ofcsit Q*l veut reeter |iuni et viter li rhum ail me v le durclaeemenf dea artrea IVn'.aM >meni dee raina, lee varice* et 1'obcait doit liminer l'excs d'acide urique. ce potion de notre organisme, •I faire aWa cure regulieree 4'UrVODONAL. OGa* M %1 /• a — a lave le sang '77 I • I. 'Indication a>snei|m a dtn './ iratiero'-ni c :. ..-.; vaf.i loui tr„(' It df a.'OUfjrrni'l.l (Il %  T ; > : •-1 m A la prlod! e prt lro* I uri'iu rtatit > >ul facruf d'Iivoettns", :. o;i dc'vra, avattl lOUM lot.a enasr, lutter *..Pi ? .; i il'ni ri fr*qiieinmcin cont/e i* retent'on 'ecii!* uriq>ie dar. l'orgSiUMM tu tmplcyaitl l'Urodunal > Proteaat** f t. m e.-oi d> en mi IlialtaralM a fauter eubi Caaiatala t %  felfai %  nat Par ai iei oh"* Dl A L I R OL i i %  < .. • punit, ••>!>! Iil'f • ; rm %  • Maladie u ' fana*)*, arinriatma, i amioiikiiiiei L llUVr'ni hi'im* ralmanl P.hu ni I Hi T vil I— Mioie Oouttr, Lumbaro, Ma *raJfiri Vaillantltf Houet Agents gnran*. t72tl Hue du Magasin d l'Etat TIMBRES POSTE POUR COILECTIOHS l'^phMp M timbres d 'Hati P r quantits. Me suo\J rlL-MOlt. mettn chantillons avec prix par MO et par 1.000 THODORE CHAMPION, 13, rue Drouot, Paris La maison Lope Rivera 1U prtentant de Barton $• Guestier ( Bordeaux ) Avioi .a lien'le qu'aile tiouvera en stock Vins bltiiet fljrouges r*toi par le vapeur "Martinique" en bwiqupi et i dsni bsrr ijue'. Vin* -n eaism Wiloc Suprieur Si J lien St K.ni'h ii Prias* Noir. Si F.Atpli, Pont I Canet, Ghataiu Pontet Can* Sau tt'ni'-s. (rares HU-SHC. ChutMii .Margn t Chataau l/iliur ( ]\\ itfl\< r.haleau Yqu-ji!. Unl'fiu LaToir Blanaha ( hvnbrtin, Baaue, Pommai d aie Les Vmt blancs et roue** eu n.rripje* w npariUvamant 1 ur qua!i ; ^s'nt d'u i prit et'rft usaient buB march. Ni s'nt livrA- ivflf; to ilvs le* garantie*, dacooservjtia-a. La Maison r'oinaniuuwi si client^h m Lait Coih-uV fl vapore dnoi. tu q'itlitA .tniiraet d'un prii dliant to le j m curence. D.iMlsH DUMES MILK EfcPORT 'A, Copenhiga*. %  %  JM a.U i T TK 5 '. La • %  ,^ est! ia ; de i ' • -' •L: M: ,• %  ursri U 1 I %  1 k 9 t ^ %  r nie il KMtvla t' •n4. M M la t C02 :m\k£etale %  -1. .. e 2 contre la CONSTIPATION prenez les COMPRIMS SUISSES da DELORT, Pharmacien, 119. Hue Sal"f-Ar.toioe C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS PORT-AU-PRINCB AW.PTHU3; Pi-armaoe AI.RERTINI Pharmacie du DJuatln VURU rt tot,tr~ I honni— Pharpracias aJaaaaaa tur dames, filrettea < %  • nfants lenUllss, nsurs,rubans et aa balaaaorlimaal li-.irti ai d Bsoda. Bis blitnc pour enf.wiK couronnesi voilas poui martas. Maison louer Situe or la proprit I' ir.lin. k DiquiriiKau ri tout le confortable. J'orr renaaigBsassats sadre^ssar la Mauiifaclure .U Tabf > le Diquiui FUss OsuTarti. EvtrybodjisiloiDjpjitlDoiigit WHYJOT you ? Doing whal ? Pealing tbe millionaire lo H by DRI^KHVCiP.).Wbisky PelerP Dawson's eitra Spcial P. D.Scotchwfis ky 40 years old. Equal lo Ihe Nectar of Ibe (jods. The best in Hati aud nothingto rival il inpri ces.Ask forf.U.Wj and see you yet il. Once \outryityouwill never bave any olher. Hetail ai ail bars an l ivholesale from Avdait frtes, H .Cm Peter* (American Bar ) Amurican tltsl— Lops Biv ra Cfta Mcoulet And th? Agent W. Quintia Williams. Colombian Sleainship Co jp oreiqn Services Steamer dirig par la Col a nfaian Steainship Compai.1 Inc. oour compte de i Uited States Shi^pisg Board. te steamer BOGOTA tenant direcie ment New York f et attendu Port au Pria e le Mercredi 27 juin courant. Il repartira le mme jour pour Kings tonJa, el les ports tfe la Colombie pre nant jri et pasmgers. Pcn au Priticj, le 25,Juia fttl Gebara et Compaq Agens VieiiDinl d'arriver Fer reprt?*Pr No 2 et ,?. Chaudire*, ;>, 6 t 8 % 9 Point* Mancl ettf9 % Houe**et Serpettes. En vente chez L Preezmann-AGGEBHOLIH Hue du QuallGll i i ^\



PAGE 1

*T No 040 Port MI IMaioe ( Hastii ) Mardi 26 Juin 19-3 DIRECTEUR PROPRITAIRE IMPRIMEUR Clment Magloire BOIS YERNA %  1 1358 |Kuo j Amricaine NUMERO 20 CENTIMES l.e hinheur est au dedans de B-m<*mMi il nous a t donn, l.e malheur est au dehors et nous allons le chercher. BI'KFON Quotidien IELEIhOSE No 242 FftRIIlftDE L Envers de la Gloire Le palais de Snns-Souci ett l'ordre du jour : ses ruines jouis sent l'un regain de von o ratiou si de respect. Il est bien certain qu'il chante la uloir de Christophe. Cependant Alihs l'V-ry, dans ses Essais littraires, a pu dire : Esclave d'htellerie (. Christophe au Cap, il y contracta son got excessif .le la reprsentation ; il avait t maon dans M jeunesse, ce qui peut s : vira expliquer ce dlire architectural qui cota tant de saa,! notre patrie, et dont une forteresse, monument inutile, reste le dplorable tmoignage-1 Pa nphile de Lacroix dpeint cantine suit l'tat du royaume du Nord ; • I^a police, chez Christophe, est faite avec une telle svrit que les cultivateurs ne peuvent pas quitter huis habitations sans une permission crits de l'officier des Dahomets de leur quartier. Ils sont obligs d'tre Lien vtus lorsqu'ils viennent Sans-Souci ou dans lus marchs des villes. Plusieurs fois, de l'or, des montres et des bijoux ont t ;i dessein jets sur leur passade. I tes Dahomets, cachs eu observation, ••taicnt chargs de surveiller a I malheureux cultivateurs, n'ayant pas t sur l'heure (airs la dclara* tjondes objets qu'ils avaient trouvs, ontetprvlalernent fusills, Cette excessive svrit.donl la pu Illicite a t rpandue avec adresse, a produit un effet salutaire L'œil des Dahomets est MUS.p.iiiout : aussi n'y a-t'il pas de voleurs dans le royaume ; on pflll \ dormir les portes ouvertes, et laisser tomber sa bourse MUS craindre, pourain si dire, de la [. t < 1 r >. Dsns le royaume, les hommes del cour, tous les fonctionnaires, comme tous les militaires. sont obligea une tenue svre, dont la moindre ngligence ^Mirerait sur eux d viv< S i •;••' iiinndes. Ceux qui crivent sur cette po que de l'adminisliation du Nord ne tarissent pi> d'loges sur l'tat prospre de l'agriculture, le dveloppement Suffisant de l'industrie et de la situation relativement bonne des classes travailleuses au point de vue matriel Il y a ainsi, quand ou examine la situation du royaume du Nord, un ct bri'lant et trlorieui o*est la prosprit matrielle de l'ordre des rues et aussi un ct sombre: c'est le despotisme et la tyrannie du rgime En d'autres termes, lei lins ralises sont bonnes, mais les moyens sont dplorables. ( lr, entre ces Gns et lei moyens, I quels choisir et auxquels donner la pr lerence Question troublante que je livre a la mditation des esprits peusanttt FIAOU. CiissioB des Reciamaiios Sance du 22 Juin 1023 A sa sance du 2 courent la I cm raisMuii dollars, montant de rfaq envois faits lEtat d'Hati, est fcdui ouitslssMot t .032 13. L'Bl ii eel M d use .i payai :\:\t i i encasbi t 700 dollars eu litre Sria B Affaire No i" iatrodoMe pai lei d.ones Laroche et eonetslMt as sais r huaatioa de I 000 4 ., are en principe! rt 10,500 doilare d inU rets a bail a I Kl ut au • I SStl ml. psi IIB "i. .-n. lie que le mmoire dpos .In a*< il t allu m psi de rvolulionaairae. I. I Itl i rei • j %  J il as lui est imputable d'eu une m gence dans i inen.lie que le . on** il du l.ouM-im iririt .lil, OSSJ Mf PM Ire mcmoii'. s'avoir psi t allum par .1" r. \olulieniMiies, pour la rai son qu il n > avait pas l'poque de trouble ml. iij.endie qui, ni'Hie allum pai des^rvoluUoosaifi ra.t pu engag I* responabilii. l'occupant poui n % %  isv d'un cas BS force majeure punissable aeolsiDest dans la psrSSBOa d-s auteurs, s'ils s.iiit ie> La rclamation de dollar* de || Bterlia 11 ui intrt! capital 91 1 • t. utisa du I de l'ta oO d'eau lui Coeala t solulio ax la d*t> le|islaue de Ib9 a. ps> %  %  — reaaoinare une valeur forfaitaire de eenl cinquante tni Ile | iastres fortes. Puis la Commission ;i pi%  • % %  a 1 m dition des affaires ajlioli >e nu pi icel \rfiire No 80 istm Utile p*r • : < beris Dutton reprit l par Mr Pre soir. Lei pariif-; R yaB*l ib ni .i.renon cet \n \ I i (iccor.li. 1 1 l'nmmiaoinn ,i ordonn la i ontisu ition l 'affaire enlre II iberi* l'iilten et I Kl il Mr Pressoir, aprs avoir obtenu h parole, a drlar que loin les nom* d*e eeesionnaire! dei leaill"< d'sppointenif > nti se trouvent dans p. registre du Dpartement de la Ju'ttee Ma CorringtoHi i lier du l versement %  demand h I tommij %  ion da rduire i ei am < 19.111 Kwdes.an li* 1 de tl,i()J gourdes, parce qu'il v %  les .M •'rpii, %  eeabie t il. >>>it td dj i p ivee ou coosiituenl un doubla emp Mr Pressoir de rpliquai qui -.1 v a une err ur. I • i mta sa rel sa payeur qu'il ssil i un b m ta homme et qui, -ans doute, i d ni pas enregistrer tout leseffet* soumis et s'r-t contest d'|i cri r la totalit de leui montant Lai. il i tal dei l.'iiilles, et il a t rout au rtgistro du Dpartement d la flatter loa noma des fonctionoairei el l**s mots .I'H|>. p dntementi m On peul contr 1er le f.ol Alnire antendui ilcl ir le Prident de la Commi sion Bl B l la sen<-e des nai l ies d< lirenl I au.liih.ii de leur> affaires, la se t est i t* •• Presqu'ea ei Silence Tout pi*, mut p.'" .!• %  "'*• %  ro.i plut itouai au un sas* 4c la I qui d un touiiip MMl ii-fdi|u'un vif ni et !ui BStA kitr • fitim de li d mr ur. Vflli ae royilc .. Tout coairr o. \r % i n %  • la vu d, (t tindu qof -t Uil !' %  %  < ' un p' d'ol jull l If' r uiii N t i re eti Isnai il i* H t i<>*. kir rien M peul < • ni. l i • d ro irr tvtc q i viMtdra, il pboto quf. dji i cm I i i ptiar, o* dV ait coinat* le r. An 4< t qj. Jetu u ir' pari H d'ua vol 1er t qu. ir >'r M IroU m lui 'J rt,' ma *r\tr l'tfaMal oatme ua (•.. 4 •• n fu • p. %  „ ., mj.'ir' r if.fil qui te ;l. • %  tota>e rre p ne ai rrvr n.'-xt a asai .a'i DUL-Alt De Port 'au-Prhici> l'Anne Veau Oelui .|ni le h isard procure I i v ml igc .I une promenade ou d'un voyage IUI la i te -. pleoti ional de la pi. qu Ile du Sud ne peul m n p ei de r> tl nui les conli .li liant | i 11 i • ,1 ,, M-ilulion* V U I\ 11,1. || I i -,!.', |, | tltcS ilS pe\ agi que foi menl I. x .1 ITrei lo. dites
  • atie ri, en temps -' i e qu on appelle eh< i U..II-. une bonne roule C'est, du reste, .-M maiali endroits, le rivage de la mei. c'esl d • la plags et il ••-i car n n qru aile na i oot aucune peint el qu il n I point de l'enii ii.'iiii %  Sa i ntrenl t Miras Ane on se ii ouve en fai e .1 un joli lableau I i •mb iv i! poui i idre la galbL une galle — %  • III i Ijuandos-vesl ai uurviu^uUi. n il la il Inm.il fail frais,On v ilnil bien Lorsqu'on ia MI i ren i ouaal, on tel h app pai i dU ipi i de beaut i invage el m. n... mie qui donne du ii ii ion • i qui tel li estai li i islique .1 i lit ui ioo .1 ui o, .i une. | | plus on moins reM. nls ont d te mesui i r %  i .n < nmpln n. i ai les de brevoi pi odigii u • < set l, ipn iVoll <|nilte 4 !e liaii -i H ara "n .. luni. n. r ,i gravir '" • u ii sel i lerreui des i h luffoun < '. lie h iui %  se i il pi ui ainsi dire I" pr< mi. re station du i ilvajre ans ililue roule de Miregooa I nie li Veau Ah I ci tronon le roule Klle \ oui fatigue tous ig u • roui brisa, \OII I. a pi re l^u md il ne <'n^it i de i inchn des monticnlae • %  sbreei < li illosae de rvasses nu pou da opposai louti • d'une auto mme allde loul i nide a aire pie eelati dai • aaufTei i la question ci al. re da travers) i une de fasse t • • t• di lu i %  ,i,x %  N .1.. ..n position I de .1. fi i lions %  aimalee i i un mil lejeajal, m il empii m qui pm aata I *a sui i.. i ses clati de roches Ils< 11 misa. I ii eea endroits on reai leur de i lieeei itagnaalas I ..n i I impresi ..•,. ibla v.vanei SMNM BSS atmosphi garalsmeel lool i t ,1,,, ,,,, .1 m. urie -1 I. Impossible de ne |> psi n"ii aelre as qu'on rieol loii i eeqe aa i i eu inia de i oos later Impossible ds ae mai IMI, s| a | .. | ,,i qus t s| m ni 11 dud .!• Min \i • %  \. ,-.u ijui r pr BSds I .le l l liani sspsrt. \ |s il s'y a i : qui t-f par ier, .. ni fa \r n u %  '• .i-l la • le .1 %  ur: urale.j Cbei crta Coquilles l .i dput rcemment, ayant par l du verbe magnifique el *ducl.'in de Mrtlhron le compte faS' da analytique de la .b imbra don1.1 A^r malioe sainble-t-U, — • tcntre m'. %  niii |u.\.uis penaes qu ni irenl beau jeu 1 i smp i .1 un m I p MU on autre, qu'o ipp llo "coquille en lingags d'iinpi ne date i ai d liiei, et l'on pourr Ut crire un livre 1res muu %  anl av. le • n reui i .!> %  i a gsnrt. i >i ainsi pie le Constituttoossl'', j.nu nal uflicieu* sous Louia Philippe, ..i pei li .• -1 subvention a cause il un interversion l ne inteireraion •-i appele, danl'argot .les impriroeurs, • m istii i 'i i i au moraeal d'iuu crise mi nil M. I bire envoya au i institutionnel un.' note la%  1 telle il te a lil be iu< >up, L leudem un. ouvrant le journal puni voir • i un avait net ut e i ordre, il lu', m• grand %  lupfe lion, ces lipiies liantes S M ie rui i m m I • hier au paI u de i nileriea sir rinces et l'a iltou du nouveau I.iiHiia'ii t b nnine. d'Klut s ail ain; !•• i |. m I ,• a Si M.ijesl • I. n'ai .ju'un i -, £rtit • c est de ne pouvoir vous toi di le cou < ossssa nu poulsl .l'Inde • • Pull furieui, .iiiliuiianl HS lectare II tomb i iur ces lignes, non moin ni lioaii r m n .pu .Ionnaianl la 1 1 il du charabi i ui edenl Lai "•. ban bai de la iuatics anl H | p tamonl iuiiiiiiii.tr, .I.aiiccs : I m de 1 1 rus du l'ol-de-Kei a • l ai i It dani un m tus ||s lieu mani "i di N ml lli le juge -I m i i m in.n, le misrable i au l'audace di i mpoi lai en iajorea K 1 *" 1 -I ires contre 11 m .. i ti ai et de lui a. lie-,. paroi qui prouvent que le rem il i ne s'est pas encore tait joui dans >H coni kaai Dieu al lei bommaa me Malte* moins que Je n'ai jamaie sa d'aoM ambition que de srvit lidlemeal et intalligimmaol voir persoviM et incent d i tinusaurss Os Mets.tans ai'p mpti" ije-ie 11 i I i iii.ii-Min nous |rli> le porter II l.'i riillliniss;ill(' du |ut>lic i|u< dans h* luit rJe facilite H U 4 eneoiii^gejr .•-. \ ombreux rllenta, 'll .n ni.l' :i partir lu Inp llllllet I92.'t. une |.HIIMII'IIIH' paire le rhaiiafturfjel u rliolx ;i loul ili'iontriir • i> \ liiyl tique ta \ la t lotsM'Iauce telle ea| i.i tc\lae ii la maison En roiiariueot'e, On rsl prio hn I.IIIII r un mil I>UIII li.i'|in ;n liai su • iin|il.uil i n VJi'3 lirais de ce* • le. /


  • Le Matin
    ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
    Full Citation
    STANDARD VIEW MARC VIEW
    Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05961
     Material Information
    Title: Le Matin
    Physical Description: Newspaper
    Publisher: s.n.
    Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
    Publication Date: Tuesday, June 26, 1923
    Frequency: daily
     Subjects
    Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
    Genre: newspaper   ( sobekcm )
    Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
     Record Information
    Source Institution: University of Florida
    Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
    Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
    Resource Identifier: aleph - 000358166
    notis - ABZ6468
    System ID: UF00081213:05961

    Downloads

    This item has the following downloads:

    ( PDF )

    ( PDF )

    ( PDF )

    ( PDF )


    Full Text
    *T
    No 040
    Port mi IMaioe ( Hastii )
    Mardi 26 Juin 19-3
    DIRECTEUR PROPRITAIRE
    IMPRIMEUR
    Clment Magloire
    BOIS YERNA
    ------------1
    1358 |Kuoj Amricaine
    NUMERO 20 CENTIMES
    l.e hinheur est au dedans de
    B-m<*mMi il nous a t don-
    n, l.e malheur est au dehors et
    nous allons le chercher.
    BI'KFON
    Quotidien
    IELEIhOSE No 242
    FftRIIlftDE
    L Envers de la Gloire
    Le palais de Snns-Souci ett
    l'ordre du jour : ses ruines jouis
    sent l'un regain de vonoratiou si
    de respect. Il est bien certain qu'il
    chante la uloir de Christophe.
    Cependant Alihs l'V-ry, dans
    ses Essais littraires, a pu
    dire :
    Esclave d'htellerie (. Chris-
    tophe au Cap, il y contracta
    son got excessif .le la repr-
    sentation ; il avait t maon
    dans M jeunesse, ce qui peut s :
    vira expliquer ce dlire architec-
    tural qui cota tant de saa,!
    notre patrie, et dont une forteres-
    se, monument inutile, reste le d-
    plorable tmoignage-1
    Pa nphile de Lacroix dpeint
    cantine suit l'tat du royaume du
    Nord ;
    I^a police, chez Christophe,
    est faite avec une telle svrit
    que les cultivateurs ne peuvent
    pas quitter huis habitations sans
    une permission crits de l'officier
    des Dahomets de leur quartier. Ils
    sont obligs d'tre Lien vtus lors-
    qu'ils viennent Sans-Souci ou
    dans lus marchs des villes.
    Plusieurs fois, de l'or, des
    montres et des bijoux ont t ;i
    dessein jets sur leur passade. I tes
    Dahomets, cachs eu observation,
    taicnt chargs de surveiller a I
    malheureux cultivateurs, n'ayant
    pas t sur l'heure (airs la dclara*
    tjondes objets qu'ils avaient trou-
    vs, ontetprvlalernent fusills,
    Cette excessive svrit.donl la pu
    Illicite a t rpandue avec adresse,
    a produit un effet salutaire L'il
    des Dahomets est mus.- p.iiiout :
    aussi n'y a-t'il pas de voleurs dans
    le royaume ; on pflll \ dormir les
    portes ouvertes, et laisser tomber
    sa bourse mus craindre, pourain
    si dire, de la [. t < 1 r >.
    Dsns le royaume, les hom-
    mes del cour, tous les fonction-
    naires, comme tous les militaires.
    sont obligea une tenue svre,
    dont la moindre ngligence ^Mire-
    rait sur eux d viv< S i ;' iiinn-
    des.
    Ceux qui crivent sur cette po
    que de l'adminisliation du Nord
    ne tarissent pi> d'loges sur l'tat
    prospre de l'agriculture, le dve-
    loppement Suffisant de l'industrie
    et de la situation relativement
    bonne des classes travailleuses au
    point de vue matriel
    Il y a ainsi, quand ou examine
    la situation du royaume du Nord,
    un ct bri'lant et trlorieui o*est
    la prosprit matrielle de l'ordre
    des rues et aussi un ct sombre:
    c'est le despotisme et la tyrannie
    du rgime En d'autres termes, lei
    lins ralises sont bonnes, mais les
    moyens sont dplorables. ( lr, entre
    ces Gns et lei moyens, I quels
    choisir et auxquels donner la pr
    lerence '
    Question troublante que je livre
    a la mditation des esprits peu-
    santtt
    FIAOU.
    CiissioB des Reciamaiios
    Sance du 22 Juin 1023
    A sa sance du 2 courent la I cm
    raisMuii en premier lieu, le* dcidons sui-
    Vante
    L'Ktat est condamn payer Mr
    Kinile Latortue la *omme cie vingt
    inq gourdes montant de deux retOB
    naissances de retenue de virgt pour
    cent sur ses appointements comme
    professeur l rptiteur i I Ecole des
    uyiiaues. Soit.aprs conversion.cinq
    dollars en i a.-li.
    L'arpenteur Samlonge est nomm
    eipert aux tins de dm sj i est irai
    ?ue le terrain n-. lam par Albert
    ?enis a t pris par l'Bfal four la
    cration d'une route publique et si
    l'emprise de terrain vaut les quin-
    ze cents dollars demands comme
    ddommagement
    L'Brateat condamn a paver
    hmile Blanchard les mille gourdes
    solde du bon lui dlivr pour ses
    salaire de Comptable ayant travaill
    l'tude et la confection du bud-
    get en 1909. Soit onversi
    ciaquasie dollars en cash et 1.0 en
    ntie Srie B
    La crance de Huttlinger a Co i'
    levant'* !?*> dollars, montant de
    rfaq envois faits lEtat d'Hati, est
    fcdui ouitslssMot t .032 13.
    L'Bl ii eel m d use .i payai :\:\t i i
    encasbi t 700 dollars eu litre Sria B
    Affaire No i" iatrodoMe pai lei
    d.ones Laroche et eonetslMt as sais
    r huaatioa de I 000 4 ., are en
    principe! rt 10,500 doilare d inU rets
    a bail a I Kl ut au
    . I SStl ml. psi IIB "i. .-n.lie que
    le mmoire dpos .In a*< il t allu
    m psi de rvolulionaairae.
    I. I Itl i rei j j il
    as lui est imputable d'eu une m
    gence dans i in- en.lie que le . on** il
    du l.ouM-im iri- rit .lil, OSSJ Mf PM
    Ire mcmoii'. s'avoir psi t allum
    par .1" r. \olulieniMiies, pour la rai
    son qu il n > avait pas l'poque de
    trouble ml. iij.endie qui, ni'Hie
    allum pai des^rvoluUoosaifi
    ra.t pu engag I* responabilii.
    l'occupant poui n ' isv d'un cas BS
    force majeure punissable aeolsiDest
    dans la psrSSBOa d-s auteurs, s'ils
    s.iiit ie>
    La rclamation de dollar*
    de || Bterlia 11 ui intrt!
    capital 91 1 t. utisa du
    I de l'ta
    oO d'eau lui Coeal-
    a t solulio ax la d*t>
    le|islaue de Ib9 a. ps>
    -'-.....--------------*
    reaaoinare une valeur forfaitaire
    de eenl cinquante tni Ile | iastres for-
    tes.
    Puis la Commission ;i pi- a 1 m
    dition des affaires ajlioli >e nu pi icel
    \rfiire No 80 istm Utile p*r : <
    beris Dutton reprit l par Mr Pre
    soir.
    Lei pariif-; r yaB*l ib ni .i.- renon
    cet \n \ I i (iccor.li. 11 l'nmmiaoinn
    ,i ordonn la i ontisu ition l 'affaire
    enlre II iberi* l'iilten et I Kl il
    Mr Pressoir, aprs avoir obtenu
    h parole, a drlar que loin les
    nom* d*e eeesionnaire! dei leail-
    l"< d'sppointenif>nti se trouvent dans
    p. registre du Dpartement de la
    Ju'ttee
    Ma CorringtoHi i lier du l
    versement demand h I tommij
    ion da rduire i ei am < 19.111
    Kwdes.an li*1 de tl,i()J gourdes,
    parce qu'il v les .M '- rpii,
    eeabie t il. >>>it td dj i p ivee ou
    coosiituenl un doubla emp
    Mr Pressoir de rpliquai qui -.1
    v a une err ur. I i mta sa rel sa
    payeur qu'il ssil i un b m ta
    homme et qui, -ans doute, i d ni
    pas enregistrer tout leseffet* soumis
    et s'r-t contest d'|i cri r la totalit
    de leui montant Lai. il i tal dei
    l.'iiilles, et il a t rout au rtgistro du
    Dpartement d la flatter loa noma
    des fonctionoairei el l**s mots .I'h|>.
    p dntementi m On peul contr
    1er le f.ol
    Alnire antendui ilcl ir le Pri-
    dent de la Commi sion Bl B l la
    sen<-e des nailies d< lirenl I au.liih.ii
    de leur> affaires, la se.....t est i
    t*
    Presqu'ea ei Silence
    Tout pi*, mut p.'" .! "'*
    ro.i
    plut itouai au un sas* 4c la I
    qui d un touiiip MMl ii-fd- i|u'un
    vif ni et !ui BStA
    kitr
    fitim de li d mr ur. Vflli ae
    royilc ..
    Tout coairr o. \r % i n
    la vu d- ,
    (t tindu qof -t Uil !' < ' un p at.ii de roui
    ti qu'ju lo*'iis d.. Sel '' carlttsas i '
    fp* 'ut ifr ti iqreua e m lie, ppn\uiir .
    iuivi le .btai.n q il t-.. c 1 ISS BSS*M
    De Heurt .. \r huirju.
    peihcnl l.ur Imchcur, cufltaM pSIM ' >'
    d'ol jull l If' r uiii '
    N t i re eti Isnai il i* H t i<>*.
    kir rien m peul < ni. l i
    d ro irr tvtc
    q i viMtdra Le t> OU lu | dint 11 i:
    BMasatsal
    oanan'C dr l -
    et, pt'fil f I qutl^ur ( i .. H iob
    I Ut burr.n |'.
    q< fiMrpitiii 4 p: i,i ,
    il pboto quf. dji i cm I i i ptiar, o* dV
    ait coinat* le r. An 4< t '
    qj. Jetu u ir- pari H
    d'ua vol 1er t qu. ir >'r
    M IroU m lui 'j rt,' ma *r\tr l'tfaMal
    oatme ua (..
    4 n
    fu p. .,
    mj.'ir' r if.fil qui te ;l. tota>e rre p ne
    ai rrvr n.'-xt a asai .a'i Ia S'b4 Mlerx. pea t p p iud
    i ss f causas I I
    tt la l codtwt
    ta ta* plu liMd. autant de tota'.i*
    ei 1er
    ocanx m je 'clsavi du
    Vailhs
    lailk !
    Occasion M\ceptlozin'lle,
    chea ll'GIO In re.
    HaaoiTS) dontsblessveo
    trois lanm tiillette pour
    l> DUL-Alt
    De Port 'au-Prhici>
    l'Anne Veau
    Oelui .|ni le h isard procure I i
    v ml igc .I une promenade ou d'un
    voyage iui la i te -. pleoti ional de
    la pi. qu Ile du Sud ne peul m n
    p ei de r> tl nui les conli .li
    liant | i 11 i ,1 ,, m-- ilulion*
    VUI\ 11,1. || I i -,!.', |, | tltcS il- S
    pe\ agi que foi menl I. x .1 ITrei
    lo. dites
  • K< m i I qui droule de I abandon des
    campagnes, de I inexi ence ou df la
    raret de moyens de i mmuni. atlon
    et la trs petd .....ni i de villaes,
    di bouri i al II h imtmui qu'on n
    pontre .1 ui e commune i\ une h
    La chemin que suivi ni les nub
    da Port au Pi n,. a Mirt' >atie ri,
    en temps -' i e qu on appelle eh< i
    U..II-. une bonne roule C'est, du
    reste, .-M maiali endroits, le rivage
    de la mei. c'esl d..... la plags et il
    -i car n n qru aile na i oot aucune
    peint el qu il n I point de l'en-
    ii ii.'iiii
    Sa i ntrenl t Miras Ane on se
    ii ouve en fai e .1 un joli lableau I. i
    mb iv i! poui i idre la galbL
    une galle iii i
    Ijuandos-vesl ai uurviu^uU-
    i. n il la il Inm.il fail frais,On v ilnil
    bien Lorsqu'on ia mi i ren i ouaal,
    on tel h app pai i dU ipi i de
    beaut i invage el m. n... mie qui
    donne du ii ii ion i qui tel li estai -
    li i islique .1 i lit ui ioo .1 ui .
    o, .i une. | | plus on moins re-
    m. nls ont d te mesui i r
    i .n < nmpln n. i ai les de brevoi
    pi odigii u
    < set l, ipn iVoll <|nilte4 !e lia-
    ii -i h ara "n .. luni. n. r ,i gravir '"
    u ii sel i lerreui des i h luffoun
    < '. lie h iui se i il pi ui ainsi dire I"
    pr< mi. re station du i ilvajre ans
    ililue roule de Miregooa
    I nie li Veau
    Ah I ci tronon le roule Klle
    \ oui fatigue tous ig u roui brisa,
    \oii I. a pi re l^u md il ne <'n^it
    i de i inchn des monticnlae s-
    breei < li illosae de
    . rvasses nu pou da opposai
    louti d'une auto mme all-
    de loul i nide a aire pie eelati dai
    aaufTei i la question ci al. re da
    travers) i une de fasse t t
    di lu i ,i,x
    n .1.. ..n position I de .1. fi i lions
    aimalee i i un mil lejeajal,
    m il empii m qui pm aata I *a sui
    i.. i ses clati de roches Ils< 11
    misa.
    I ii eea endroits on reai
    leur de i lieeei itagnaalas I
    ..n i I impresi ..,. ibla
    v.vanei smnm bss atmosphi
    garalsmeel lool i t ,1,,, ,,,, .
    .1 m. urie -1 I.
    Impossible de ne |>
    psi n"ii aelre as qu'on rieol
    loii i eeqe aa i i eu inia de i oos
    later Impossible ds ae
    mai imi, s| a| .. | ,,i qus t s|
    m ni 11 dud .!
    Min \i \. ,-.u ijui r
    pr BSds I .le l l
    liani sspsrt. \ |s il s'y a
    i : qui t-f
    par ier,
    .. ni fa
    \r n u
    '
    .i-l la
    le
    .1

    ur: urale.j Cbei crta
    Coquilles
    l .i dput rcemment, ayant par
    l du verbe magnifique el *duc-
    l.'in de Mrtlhron le compte faS'
    da analytique de la .b imbra don-
    1.1 A^r malioe sainble-t-U,
    tcntre m'.niii |u.- \.uis penaes
    qu ni irenl beau jeu '
    1 i smp i .1 un m I p mu on autre,
    qu'o ipp llo "coquille en lingags
    d'iinpi ne date i ai d liiei, et
    l'on pourr Ut crire un livre 1res muu
    anl av. le n reui i .!> i a gsnrt.
    i >i ainsi pie le Constituttoossl'',
    j.nu nal uflicieu* sous Louia Philippe,
    ..i pei li . -1 subvention a cause
    il un interversion l ne inteireraion
    -i appele, dan- l'argot .les impri-
    roeurs, m istii
    i 'i i i au moraeal d'iuu crise mi
    nil M. I bire envoya au
    i institutionnel un.' note la-
    1 telle il te a lil be iu< >up, L leude-
    m un. ouvrant le journal puni voir
    i un avait net ut e i ordre, il
    lu', m- grand lupfe lion, ces li-
    piies liantes
    S M ie rui i m m I hier au pa-
    I u de i nileriea sir rinces et l'a
    . iltou du nouveau
    I- .iiHiia'ii t b nnine. d'Klut
    s ail ain; ! i |. m I , a Si M.i-
    jesl
    I. n'ai .ju'un i -, rtit c est de ne
    pouvoir vous toi di le cou < ossssa
    nu poulsl .l'Inde
    Pull furieui, .iiiliuiianl hs lec-
    tare II tomb i iur ces lignes, non
    moin ni......lioaii r m n .pu .Ion-
    naianl la 11 il du charabi i ui edenl
    Lai ". ban bai de la iuatics anl H
    |.....ptamonl iuiiiiiiii.tr, .I.- aiiccs :
    I m de 11 rus du l'ol-de-Kei a
    l ai i It dani un m tus ||s lieu
    mani "i di n ml lli le juge
    -I m i i m in.n, le misrable i au l'au-
    dace di i mpoi lai en iajorea k1*"1
    -i ires contre 11 m .. i ti ai et de lui
    a.lie-,.. paroi qui prouvent
    que le rem il i ne s'est pas encore
    tait joui dans >h coni kaai
    Dieu al lei bommaa me Malte*
    moins que Je n'ai jamaie sa d'aoM
    ambition que de srvit lidlemeal et
    intalligimmaol voir persoviM et
    in Une hc'E-nc nouvelle
    A la Conscience
    i tiraoiiiei le
    M. I JltM Ni < A\l||.| i:
    t'ai r>cent d i tinusaurss Os
    Mets.tans
    ai'p mpti-
    " ije-ie 11 i
    I i iii.ii-Min nous |rli> le
    porter II l.'i riillliniss;ill('
    du |ut>lic i|u< dans h* luit
    rJe facilite H U4eneoiii^gejr
    .-. \ ombreux rllenta, 'll
    .n ni.l' :i partir lu Inp
    llllllet I92.'t. une |.hiim-
    iI'iiih' paire le rhaiiafturfjel
    u rliolx ;i loul ili'iontriir
    i> \ liiyl tique ta
    \ la t lotsM'Iauce telle ea|
    i.i tc\lae ii la maison
    En roiiariueot'e, On rsl
    prio h- n I.iiiii r un mil
    I>uiii li.i'|in ;n liai su
    iin|il.uil
    i n VJi'3
    lirais
    de ce*
    le.
    /


    LEJMAT1N
    rssfis
    'alblBB, Anmiques,
    Gonvatescents
    ; ci cuverez les forces perdues en prenant
    EMULSION SCOTT
    Parisiaoa Jifo et Sestes
    Vc
    I
    nt tonique par excellence, et trs facilement
    able, proprit qui la recommande aux estomacs
    * Jus dlicate.
    &s .. m
    Nouvelles Etrangres
    Accident d'aroplane
    DAMERAI COURT 83 L'aviateur
    franais bien rnnnu, Jean Casale, a
    t lue et son mcanicien bless
    dam un accident d'aroplane. L'ai*
    roplane qu'ils montaient ast l > ni*
    dini la village de Bob de Ville, pri
    d'ici, cet apri midi. Ils revenaient
    de Sercb o ili avaient eoadait un
    groupe de voyageurs ce matin quand
    l'accident *eat produit. Jean Oasals
    s'tait distingu dans le service de
    l'aviation fraoaiae pendant la guer-
    re abattant sept appareils ennemis
    au cours de combats. Aprs la guerre
    il avail tourn son attention vers le
    vol en altitud* et l'tail livr des
    expriences avec des appareils sans
    moteurs. Il \ avait un mois, il a tl
    bli le recoul mon liai pour aroplane
    eu 'levant h 92)00 mtres.
    La (Confrence du
    Proche Orient
    LAUSANNE La teoUtiva faite
    par les sllii al les turcs eajoar*
    d iiiii pour cl tirer la situation criti
    que qui l'esl or i luite a la confren-
    ce du Procbs Orient, a t couru i
    ne de succs dans un sens et a t
    dsastreuse lins l'autre. Kn lin ds
    ance, qui i t prolongea bien
    avanl dans lu nuit, les turcs ont an
    nonce qu'ils qj pouvaient discuter
    Lausanne le problme desconces<
    sioas avant que la question de jl'va
    cuation des troupes trangres de
    Turquie et celle le la dette olto ni
    ne aient t rgle* ds lac, >n satis
    taisante. Je vous remarcie devoirs
    franchise, s J iclar Sir II a w Rom
    bol.l* plnipotentiaire britnoniqot,
    aprs celle de. irati mi de- tures el
    j'en referai I mon gouvernem mt. La
    runion n'a abouti a rien sur les
    grosses questions pend tntas
    Manifestation interdite
    PARIS l'u projet annonc o|
    inadu pour une dinonslration anti
    ractionnaire sur li place de l'Opra
    ce soir, a t promptemenl interdit
    par les autorits I>,*-* allielies signe
    par tous les syndicats ouvriers invi-
    taient les oim.ers s'assembler <
    beures S I heures pour une dmons
    tration pacilique contre le rasoisms
    et le royalisme ont t plaques sur
    les murs de Paris et des environs.
    Dans la matine on avait annonc
    que la polii i' tv ut pris toutes les me
    sures ncessaire i poorl mpcher les
    dsordres de cettfl runion mais peu
    epr midi. M. Mauoury, ministre
    de l'Intrieur, a publie un ordre par
    lequel il interdisait lameoifeatalioa.
    Plusieurs milliers ds communis-
    tes et d'OUVrierS s,- -.ont runis mf
    is place de l'Opra es i tir poui une
    dmonstration annonce,mail beau
    du dploiement de Foras l
    m et de la garde rpublic tins sa
    mme temps que le grand nombre
    dssjattteteure, il leur .1 t imp >ssi
    ble d'excuter le progiemms ijusl
    ques groupes ont comms I
    ter l'Internationale, la po
    charg le foule q disji le ptrsouue blesse h t un
    ii les snectateurs qui
    portait sur la poitrifie l'insigue oV
    Lsion d'iloftiieiu.
    La Bulgarie et la confrence
    de Lausanne
    SOPI V Le ministre; des affaires
    trangres, M. Kalloff,a envoy une
    note la confrence de la paix
    I.disions faisant remarquer que la
    Bulgarie tait prte , observer le
    trait de Neuilly et demandait l'ex
    ciition de bi clause lui permettant
    un db uieli sur la mer Ege.La no
    le f lit remarai er le privilge d'un
    pireil dbouch en territoire tran
    g m- serait une excution illusoire de
    li c'ause. La dlgation bulgare
    Lausanne a reu l'instruction d'tre
    ferme sur ce point. M. Mussolini,
    Premier ministre d'Italie, a envoy
    un tlgramme au ministre des allai
    res trangres, Kalolf, exprimant sa
    satisfaction de constater les dclara
    lions pacifiques du nouveau gouver
    nement al qu'il espre que la vie
    conomique de la Bulgarie sera rapi
    dment rtablie.
    La Grande Bretagne
    et la Turquie
    LAL'SWNI-: 24- Lis alli, et les
    turcs oui enfin rgl la question im
    portante. La Grande Bretagne et la
    Turpuie s'engagent rgler entre
    elles 1,. diffrend de Mossoul dans
    neuf mois suivant la signature du
    trait de la paix faute de quoi la
    Grande Bretagne soumettra la ques
    tion l'arbitrage de la Socit des
    Nations. La Turquis avait demand
    un au. f Angleterre six m us d'o
    compromis . neuf mois. 'Les allis
    pensent qu'ils seront obligs de r
    diger le trait et le reprsenter ux
    luivs s'ils veulent terminer la conl
    rence.
    Un ordre du
    dlierai Dgoutte
    DUSSBLOORF- L'u ordre du x*
    neral Dgoutte dclare que ia coin
    mission interallie de contrle de la
    Kbur a le pouvoir de rquisitionne!
    |.,.u le compte due puissance occu
    pintes tonal les Stoeks de charbon
    des mines, d s manufacture et les
    entre indueti iee de In Rhur pour ni
    tarer nm livraisons diee ux Lis
    au compte .les repentions ainsi que
    pour assurer le paiement des taitOS
    sur le charbon provsaumt Sel'oxploi
    tution des mines Cet ordre est lu
    se| sut Ia partie S du trait de Ver
    saille. Il dclare que l'Allemagne a
    viol la Stipulation du traite en re
    duisant volontairement ia produc-
    tion du charbon au eosnpti des rpa
    rations. L'ordre dit s partir de la
    division du prsident -le la e.uninis
    kion de contiole interallie pour N
    quisitionuer I ^ do liai b >u
    pourra tre t MSch que sur nutorM
    h,m spciale de la oommiasion de
    contrle
    Nouvelles diverses
    DUBLIN L anip i IreoeoJnu de
    tennis a battu l'quipe irland
    J h Onde partie de la coupe
    Davis I i races nonne h I France
    le dr^it de participer la sami Un de
    Je la coupe franaise L' [uiae fran
    se rencontrera donc l'quipe sui
    '"ilRl'XBLLES U roi Albert
    souflrs d'une cassure au poignet. Il
    est tomb aujourd'hui de cheval en
    galopant autour du <-bateau de Lae
    quen. L'animal s'tait abattu aprs
    avoir engage la patte dans un trou.
    NEW YORK Les scells prot
    gant les liqueurs pour le voyage de
    retour de divers paquebots ont t
    briss et les liqueurs autres que
    celles considres comme liqueurs
    mdicinales ont t saisit-
    PARIS Les couteurs qui, tous
    les jours reoivent les concerts don
    ns par la station de la Tour KilTel
    sont accuss de gner le service du
    tlphone et du tlgraphe en France,
    Les amateurs enthousiastes de ratio
    tlphones fixent des appareils audi
    tifs du tlgraphe et du tlphone.
    Il en rsulte de grands ennuis pour
    l'administrai 10 3 des tlgraphes.
    MOSCOU L'expdition du gouver
    nement ru^se au Thib-I avant la
    tte le Dr ko/.lol a quitt Moscou
    hier. Klle compte lu lier les restes
    de l'acienne civilisation du Thibet et
    restera absente pendant :i ans.
    ATHBiNBS Le gnral Pangalos,
    commandant de l'arms grecque, a
    donn sa dmission pour lai-on de
    sant. Il est remplac par le gnral
    Mavromicbftlis.ministrede laguerre.
    BERLIN. Trois totnlies ont
    t ornes de Ibuirs hier i'occa
    sion le l'unnivers.'iire de l'assaasii
    nat du Dr Ratlieneau, ministre
    des tffairea trangres. Ce sont
    celles ,iu I )r Ratheneaujui-inme,
    et celles de ses 2 as- issius enter-
    rs ;i Saaleck.
    GA.TANE. Les grondements
    de l'Etna continuent toujours se
    faire entendra mus leecoulea de
    lave diminuent rapidement en vi-
    tesse et tu volume. La situation
    tend devenir pja lueili ment nor
    maie. La population a repris ses
    travaux habituels et beaucoup de
    personnel commeaconl rparer
    leurs maisons.
    WASHINGTON.-Dapra M.
    Brand du dpartement de l'agri-
    culture qui vient de rentrer aui
    E-U. aprs avoir visit les princi-
    paux pays europeni l'agriculture
    a t'ait plus de progrs que l'indus-
    trie pour la restauration dos condi
    lions normales. Suivant les indi-
    ces commerciaux ordinaires, la
    France, dit M Brand, est aujour-
    d liin le pays le plus propre en
    Europe et de grau Is progrs ont
    t accomplis d us les rgions d-
    vaetea, La situation la [ us ma i
    vaise ni en Autriche o le chm i
    (je se mil particuiiremenl sentir
    ei o les classes moyennes >ut-
    freoi rellement de (a faim. \j
    Dpartemenl du commerce nul
    connatre que la pru 11 ;tion d'.m-
    loinolules pour voyageua el de
    camioni i atteint u i nouve ui nr
    cor I. Kn m u 350 180 autora diles
    et i'-.'ds I mu.mi> oui t cons-
    truits contre i'Ii t.Jl .' i Tis en
    mai I92J
    I.-' Dyirt vn-vit I
    teats du r ipp irl ginral le la c n
    mission de juristes reprsentant le
    Frin-e. les g l T V.u-I'lerre. I II
    lie, le I Uji le ru lis i
    I i II l\e le 11 I '
    ; ululer les rgles pour le
    la guerre de la redi p I
    .li. On dit .| te le gou. r
    nement Je Wasbin il M mvsjSff
    de la runion d uns confrence m
    ternstionals qui rdigerait un traite
    conforme au rapport de|urn>tes.
    MARDI
    La Force du Destin
    Grand drame de la vie relle.
    GEuvre forte, de la Cin de Kome.
    Kn i parties
    Le Poison des Paroles
    avec la lie: (un
    Kntre : 50 centimes
    Un ordre du prsident Ebert
    concernant le change du
    mark
    BKHLIN Un ordre du pisident
    Ebert relatif aux transaction du
    changa a t promulgu et devient
    effectif immdiatement. Il prvoit
    que pour le change du mark ou des
    valeurs payables en marks les paie-
    ments ne pourront tre faits qu'en
    monnaies trangres cotes la
    bourse de Berlin et seulement aux
    taux officiels du jour de la transac
    tion. Les jours o le* monnaies
    trangres ne seront pas coti il ne
    pourra pis tre trait d'affaires ei<
    cept avec la Reichsbank. Il prvoit
    dplus que les affaires faites en con
    tre vention de ces rglements seront
    considre i comme nulle* et non
    avenue. Les contrevenants seront
    en outre susceptibles de condamna
    lions :t mois de p.isoi et une
    amende se montant 10 fois h va
    leur de In monniie trangre impli
    que ou seulement une de ces pna
    (lis,
    LES COURS
    NEW YORK il France f6 12
    Sterling 4 BIS
    Conseil d'Etal
    Sance du lundi 26 Juin
    Dans sa sance d'hier l'Assem-
    ble a vot un projet de loi du
    gouvernement accordant 8.(XM)
    dollars de subsides aux popula-
    tions de l'Arrondissement du Mle
    St-Nicolas.
    Aprs un change devues entre
    le Ministre des Travaux Publics,
    MM. les Conseillers Lhrisson,
    Klie et Danacne, le projet de loi a
    t admis d'urgence.
    Il est entendu, sur les BUjgges-
    tions de Mr Lhrisson, que l D
    pirtsmenl de l'Intrieur doit faire
    un rapport au Conseil d'Etat sur
    la rpartition quitable de ces se-
    cours L'argenl doit tre distribu
    a ix pauvres populations frappes
    ds maladies et mme d'inanition.
    L Ministre dit que les secours
    sont en vue de distribution tant
    dans l'Ai l'ondissement du Mle
    St-Nicolas que dans le bourg de
    Tlio:ni/e,ta. imc la coopration
    du service d'hygine qui dit avoir
    le il roi t de l'occuper d'assistance
    publique en vertu de la loi d'Aot
    t^l . Il tera son rapport I As-
    lemble,
    Mr Danache dit que la Im en
    question ne donne pas ce droit au
    set vi. e national d hygine.
    Le Conseiller St*rar remercie
    le Gouvernement au nom des po
    piilalions du Mole.
    Avant I vote l g Hts |oi desj
    cours, l'Assemble a sntendu lec-
    ture H d nii rapports sur les m ,-
    chTic liions ds 11 loi sur 11 Pr ss
    't s.u- les sut.stances el hoiss IU9
    nuisibles I. ts deui rapporta sont
    envo) as I impiession-
    Siir^e en Parapective
    Li I i ialil-i ttl i i
    d IVi lin i, avecla eo
    ratio i rJiedi >. notr i m
    national, ua ^i tnd iso lire
    et mu si -n | ii on tien 11 soaraut
    de la s im uns proch Une.
    I. hall ? vois, ptei i et vibra
    .1 Mm \ital i ainsi | e- 11 \ rve
    satiri | M I I ihtOSJJ li -r de ren
    q l'a i i i I '. pro n -tient dn se
    a 1.1 nn persy
    et n tu ne sau > : Irjp -onvier q
    aimibl i ,;(
    certain qu Ht pi^s-r >it. deux agr
    bina heure, dispensatri.
    lions d art.
    New ] reviendrons
    Fi donc Zinlia Ju Pierre et D-
    grice Pavilus s'oublient devant 1 K-
    glise Ste Anneau point de troubler
    le prtre dans son office divin. Emoi
    parmi les fidles. Intervention ds
    la police.
    Un pauvre rebelle. Justm
    Surin, pauvre de profession, a mau
    vaise conduite dans les rues, rappe
    l l'ordre, il trouve des compli-
    ments peu flatteur l'gard des
    Soeurs de l'Hospice Communal. Il
    sera tout de mme intern l'bospi
    ce sous la garde des bonnes soeurs.
    Josapbat Blain et Dieudonu
    Hipert troublent, par leurs bruits et
    tapages, la tranquillit des rues. Ko
    sultat. Ils sont aux ordres de la Jus
    lice.
    Jonathas Champagne et Mar-
    guerite Petit Frre se prennent de
    querelle. Au cours d'un petit corps
    corps qui n tait pas de mise, Jo
    natbas exerce des voies de fait sur
    la gentille Marguerite et brisi une
    laeea estime deux gourdes. Ioter
    vention de gendarmes.
    Tribune
    Socit Biblique et
    des Livre* Reli-
    gieux d'Hati
    Il n'est que trop vrai que nous
    aurions d publier dj un Tableau
    gnral relatif aux collectes recueil-
    lies pour notre Socit Biblique dans
    les dernires runions du DiMANcai
    DS LA biBLE tenues la Capitale et
    en Province, le 10 Dcembre expir.
    Mais avant eu sur le bras tant d'an
    1res choses remplir et dont l'ex-
    cuiioa nous 8 paru plus pressante,
    nous avons cru pouvoir ajout ner ce
    travail qu'en tout cas nous nous sen-
    tons heureux de soumettre l'atten-
    tion des intresss.
    Dans un prcdent article, publi
    dans Lia NooviLLRS et dans Lk
    Nouvelliste, nous avons dj an-
    nonc que les collectes que nous ont
    offertes les Kglises Evangliques de
    la Capitale, ont t de. ..Gdes 78:0-
    Nona publions aujourd'hui
    celles qui nous sont parvenues
    de la Province, de Janvier 4
    Mars 1023.
    Nous procdons comme tou-
    jours dans l'ordre des Mis-
    sions qui se sont rallies ce
    in.nivement religieux,savoir :
    i A i .Mission Mthodiste
    \\ oaleyennede Londres
    Cap-Hatien., (ides 15,00
    Jrmie .. 15,00
    Petit-Cove.. 33,00
    Alliance Evanglique
    (11) Mission Itaptiste
    Dondon .. (ides 13*25
    73,00
    20,00
    St-Marc .
    Trou du Nord..
    St-Haph4l. Pi-
    gnon et Maisssde.
    4o,o0
    25,00
    20,00
    98,25
    '('. Mission Lpisoopale
    Anglicane :
    Cayee, Torbeck et
    Cavaillon (ides 15,00
    Logne .. 12,65
    Cros Morne .. '-'(>,00
    Odes 47,68
    De sorte que la fte du Di-
    nniieliede la bible a rapport
    pour I anne 1983. ... (ides 317.
    et si nous ajoutons le total
    des tnnea prcdentes
    ''I '-t'-'-'i noil (ides t.002'3rf
    nous aurons un chJtfiO ----------
    toUl de. 1.109,0(1
    US i U Biblique ntdeelivmaRa-
    ligieux d'Hati ne sait asse* comment
    PereierleediveMee%liMaEfanf-
    uquea d'Hati pour le concours efti
    ace qu elles lui prtent ainsi en lui
    accordent une de leuts collectes
    loua le, tas. Neue en sommes pro
    rondna. nt touchs; et. vraiment.
    a ne savons que dire la vue as
    cet esprit de sacrifice que ces balises
    loieuleu raveur de I uvre que
    nous faisons. Qm Dieu le leur res-
    de
    Nous saisissons cet* occasion
    pour remercier les Bienfaiteurs st
    'es -pleurs de l'Oivre qui,
    dans u meilre du lbl B0Ut
    causai, a mauiteoirl^
    Ifl^'


    Li sUTUe
    Evidemment, nous tendons la
    mesure de notre gratitude lEta t
    qui nous accorde une subvention .
    W*!*. cette Eubveation tait Je
    IMes W,oO m mois; depuis I1M5,
    elle a ete rduite Gdee 150,00.
    ., n regard de ces tmoignages
    encourageintnt que nou donnent
    i fclat. les Kglises Evangliqueset
    Quelques anus gnrent*, la bocit
    *e rjouit de bavoir qu'en (tour elle
    pu faire des DONS OMATUm sur
    une assez large chelle. Outre les
    TRAITS EVANGUQI ES et les FeUL-
    lss l'oPu.Aihks- dordie religieux.
    nous avon distribu pas mal
    P'MMAfUCBl et de CALINDRURI
    EIKEUILLIH.
    CesALRA.NACIlS et CM Clinun Eus
    que nous avons l'honneur d'a\oir
    introduits dans le Paya sont di-
    ts. oit Paris par La Soc.ii.t nts
    Traits Rei.ickux et par La Sout-
    t ois Missions EvaMOBLiQUfcs; soit
    Lausanne (Suise) par le Bureau de
    Me et de Libert . On sait jusqu'
    quel point ces almanacbs et es ca-
    lendriers respirent le parfum de IL'
    vangile et ont droit, par consquent,
    l'attention de ceux qui pensent
    juste et de tous ceux jui veulent
    bien faire.
    .Nous esprons pouvoir publier,
    la tin de l'exercice courant, un Rap-
    port ANNNuiL sur la marche de
    l'uvre en gnral : nous prcise-
    rons alors, dans un chapitre spcial
    sous la rubrique de Distributions
    gratuites ce que nous avons donn
    litre gracieux et nous dirons sous
    celle de < Assistance publique > quelle
    valeur est sortie de la Caisse db ( ha-
    kit en faveur des besogneux et
    des pauvres honteux.
    Port-au-Prince, le 20 Juin ieM.
    LA DIRECTION
    AVIS .
    Le ouoigai dclare avoir perdu le rcpiss
    de ' (xui.i iimou I'.u,uil*:c *u No ilb\ vilrur
    4oo dollars eau. en Uvenr de Mr |. L>. Tiiybuie
    uplicau devant tre dlivr.
    rori-au-Prince le 20 Juin 192)
    Hknky PaKIsOT
    Avia
    Je soussign dclara avoir gare
    un rcpiss de la commission Fqoi
    reNoN. 121 s'levanta la somme de
    3uatre vingt gourdes, duplicata
    evant tre dlivr.
    Part-an Prince le 1 f> Juin 1981
    Kosanna baroque
    Certificat de fin d'tudes
    primaires
    J I RVS
    GARONS : 1er Uuieaii : M M.
    Clment l'otbe!, DmosthnM Mas-
    sant, Fernani Leroy. Henri Bon-
    homme et Men P. Salomon.
    Sme Bureau : MM. Dumarsais
    Estim, DrC'li. Nicolas, Justin Kran
    <;ois. Or Mills et .Nlio Jn Jacques.
    KTLLES: 1er bureau : Madame
    Odilon tha les. Mlles bamercie Ya-
    lembrun, Claire berebours. Cllie
    Denis et Sour Lucienne de 'Klie
    Dubois ".
    Isms Bureau: Frara P. Alpboasa,
    Mme bon Mose, Mlles Anna Au-
    gustin, Lueia Paul et Mr le Dr Cb.
    Nicolas.
    In beau geste' du
    Gouvernement
    A la sance dner du Conseil
    d'Etat il a 11.' vote une valant da
    8.(301) dollars en vue de mjiiI.i,
    la dtresse des populations de l'Ar
    rondisscin.'iit lu MlcSt-Ni colas.
    On ne peut qu'applaudira cette
    noble et gnreuse initiative du
    Pouvoir Excutif.
    Avis
    l'n rcpiss au ?f#732i Com-
    mission Fquire, Appointements
    . 50.00, l.-lio Coicott emploi
    r\"liiiimstratioti qVi Finances dea
    lonaiws a t gar. Duplii
    devant tre dn-
    Mette de tequ* ni
    Las numbns de I Assa iatioa des
    Ane ISM Btas de Sainte Hose de
    Lima sont pris d assister une
    messe de itequiem qui sera dite en
    la Chapelle de l'tablissement le mer
    credi 27 courant, a 6 heures et de
    mie du matin, en mmoire de Mada
    me Joseph I.aconit
    Les parent et lea amies de la re
    relie dfunte y sont auaei cordia
    femeat invits
    La Secrtaire
    KpeaifitJaea LOUIS
    Piniaril Oild Corpor
    Lubricatiinj Oil Grease
    Huiles el Graisses
    Prix et qualits dfiant
    toute concurrence
    Lon ] Tlibaud
    r
    Agent pour Hati
    Lehn & Fink, Ini
    Supi
    .Fonde en ie"6:
    Priorit Bas prix PrompJiinl
    Tous produit? chimiques, pharmaceutiques et autres articles ien
    dables dans une pharmacie,
    aPlCHS, Poivre, C^onelle^Girotle, Anis ioil, Mnacada ite, do.
    SUCRK RAFFINE
    SPBCIALIT ; Marque prive Lysol (.sinfi.ctanl, l'aibmene,
    Articles pour barbiers, Bav Rom, CoocoM en poudre. Hulede
    foie de Morue. Lmulsion fo'd Cn>am, Kx.iai's pour fsire essences
    et eau de toilette. Ean de Quinine, Poudre rou're les infectes Solu
    tion pour conserver les suprieure pour la toilede des entant! Essence le tleurs. Hmu
    de Florida, Miel pour la table, Moulante, Huila d'Oo.*
    [jour la labl . Utosect dents, Peupprinin, Huile pour disse*i
    es moustiques t autres .neec'ee, Repulol : Huile contre constipations e>
    roubles d s intestine r-hroLiqnes Th, Cire pour les parquets, t'omeeii-
    qnee, Elixir*, Epies, Sirops divers, IVintures dmrse*, Vins etc. ete. etc
    Demandez le relnlogue des apcinlitee.
    Confiant vue commande k LEHN & FINK, Inc; vous arrezjsbsolumcot
    astietait a
    Tontes le bonnee uliarmacies du pays s'approvisionnent chat I.EIIN
    & FINK locV
    Lon B. Ihbaud
    Agent exclusif pour Hsiti
    VVILSCW & Co
    CHICAGO, II.LS
    Manlyue pure Lard
    mantyue de famille
    Beurre wilsco
    Huile de Coton
    mess pork
    Lear Pork
    Buf Sal etc.
    Demande le Produite de
    Wilson 4 Co. Ils sont irrA-
    prochablets.
    Lon 1t. ThH>inl
    Af|nt exclusif peur HmIU
    Htel Eieelsior
    CHAMP DE MAHS
    Situation e.rcet tionnvlle. S> rtcom*
    wandp ttnr une mntnllntinn t\p tout
    premier ordre et un tervice irfipro
    chabl.
    L4tahli**etnenl e*l a ia dnoinition
    des familles rommer i As .particnlier
    voyageur* ele j> ur peu*iousm banquets
    djeuners, dinernt Uineh, etc, o/jrant h
    maximum d*Myance et de confortable.
    Grand Htel de l'raaee
    Qui par tu nfi/atien uniqut v'unlr* #< mfftrM tt /ssmsjMattii
    plus roi" M Il > i >j e et tout l so lorUiblt nfcmmr* " **V*
    tur* de on *-t* frtimlirtfi ml eac mmmmpmM ai tasta
    iMiiel dbiie par Gallon $fnr
    Bariqw* des Vins dp Pordeanx
    liouqe et Htanc.
    Cm Xv*s rMMW /irsnsmsnf ik BAuSAC et^ m*JgrmJ ^ur
    jut Ue raUMM nom wuvons le. prouver par ii* CamTWlC {f% qm
    nous tmions toujours la iuposH)>i dits ChonM,
    Champagne et Vins Mousseux prix
    mGutrt'ie Conserves moutardes fran
    ai9 premier choix.
    Alleislioo aux Amafeurs
    ViaDtd'srriTsr m, grand issortimanl da Gaapaoplioaaa m'i sjua
    Ire uraudeurn. el un lori >toaL de hiqi;'^.a0innienant lai noaeaem
    disaaaaan voguas, rango, foxirot, Uns8*ap Valaesaie. 'te
    On Irouveia en'rt* aut e Ihr loot Tout taetsia, ttoodava, I wiah i aanld sebisnasT, Threa
    o'rloek m tho moroang nvwHian.r'i.i irat.IIawaian l'waa iepa,lears.
    l'ilfflOB.
    Je sais que vous U>* joli i i i,,| |-jt Pjpistons- M^a homme.
    ttn sioek aiesioire pour graph molas, Haatorta Uuil aja
    N B las siguil'^* 'Ojliiuihi.i Itoal Naonnua les mailleuis
    LPflEETZM&NN-AGGGERHOLH
    Hue du Quai 16V
    Pharmacie VV^Bueb
    Vient d'arriver
    Vaccin frais9
    Meads Uextri M%ltOt lxcdlente
    nourriture pmir les enfant,
    Liqwni* di P&toUl et Globule* li
    bawl pour le tr iit*> n t il dtj Asthme.
    Eagraii chimique N q / pour fleurs
    el tffumes
    % N9 9 pour a bree fruitier*
    Paul E. Auxila
    Avec les arrivages deadernieft balaiBii notr stock est presiiue
    Doyvtao*
    Noua n'amiinaroaa oaa. aja U i i vou^ pau-
    fez tro6*ar ' pus ^vr: i, !. ,,iH.ii nreaeaodi
    iirn onr Itnalsa liojjid r mi dam ataisom
    qui i i i nenf paoi l'.l .1 nia vu i dos crpas ri ir, s.,,, lavable,
    Ti-i ooogai.niaiv|., l'i mii'm couleur, S^ulfera i> iao'o
    larats el jauiir, Souliers pour leutou rs ie>nnis, Pltofs '
    FkvilB n i/i-i lan n de | as d'Italie
    pour t." mu i Rabaoi
    arajaat aa 01 I'. ., i .m
    saler! iras mir j' Hiie*ui Visiu// notre : irpali
    PADLE-AUXILA
    Hues l ravet stre jduWayasin tletE'al

    av.



    LE A iTltl

    fURO
    .
    -,
    .
    Rhumatismes
    Nvralgies
    Goutte
    Gravelle
    Artrio
    Sclrose
    Ofcsit
    Q*l veut reeter |iuni et viter
    li rhum ail me v le durclaeemenf
    dea artrea IVn'.aM >meni dee
    raina, lee varice* et 1'obcait doit
    liminer l'excs d'acide urique.
    ce potion de notre organisme,
    I faire aWa cure regulieree
    4'UrVODONAL.
    OGa*
    M
    %1 /
    a a
    lave le sang
    '77
    I
    I.'Indication a>snei|m,'a, dtn './
    iratiero'-ni c :. ..-.;
    vaf.i loui tr('
    It df a.'OUfjrrni'l.l (Il T ; > : -1
    m A la prlod! e prt lro* I
    uri'iu rtatit > >ul facruf d'Iivoet-
    tns", :. o;i dc'vra, avattl lOUM lot.a
    enasr, lutter *..Pi ? .; i il'ni ri fr*-
    qiieinmcin cont/e i* retent'on 'ecii!*
    uriq>ie dar. l'orgSiUMM tu tmplcyaitl
    l'Urodunal >
    Proteaat** f t. m
    e.-oi d> en mi IlialtaralM a fauter
    eubi Caaiatala t felfai * nat Par
    ai iei oh"*
    Dl A LIROL
    i i- < .. punit, >!>!
    Iil'f
    ; rm Maladie u- ' fana*)*,
    , arinriatma, i amioiikiiiiei
    LllUVr'ni hi'im* ralmanl P.hu ni
    I Hi T vil I Mioie Oouttr, Lumbaro, Ma
    *raJfiri
    Vaillantltf Houet Agents gnran*. t72tl Hue du Magasin d l'Etat
    TIMBRES POSTE POUR COILECTIOHS
    l'^phMp 'M timbres d'Hati Pr quantits. Me suo-
    \J rlL-MOlt. mettn chantillons avec prix par MO et par 1.000
    THODORE CHAMPION, 13, rue Drouot, Paris
    La maison Lope Rivera
    1U prtentant de Barton $ Guestier
    ( Bordeaux )
    Avioi .a lien'le qu'aile tiouvera en stock Vins bltiiet fljrouges
    r*toi par le vapeur "Martinique" en bwiqupi et i dsni bsrr
    ijue'. Vin* -n eaism Wiloc Suprieur Si J lien St K.ni'h ii
    Prias* Noir. Si F.Atpli, Pont I Canet, Ghataiu Pontet Can* Sau
    tt'ni'-s. (rares Hu-shc. ChutMii .Margn t Chataau l/iliur ( ]\\ itfl\<
    r.haleau Yqu-ji!. Unl'fiu LaToir Blanaha ( hvnbrtin, Baaue,
    Pommai d aie
    Les Vmt blancs et roue** eu n.rripje* w npariUvamant 1 ur
    qua!i;^s'nt d'u i prit et'rft usaient buB march.
    Ni s'nt livrA- ivflf; to ilvs le* garantie*, dacooservjtia-a.
    La Maison r'oinaniuuwi si client^h m Lait Coih-uV
    fl vapore dnoi. tu q'itlitA .tniiraet d'un prii dliant to le j m
    curence. D.iMlsH DUMES MILK EfcPORT 'a, Copenhiga*.
    * JM a.U

    ' i
    T
    Tk 5 '.
    La ,
    ,^
    est! ia
    ;
    de i
    ' -' l:
    M: , ,
    ursri U 1 I

    1
    k
    9
    t
    ^
    r
    nie il KMtvla
    t'

    n-
    4. M m
    la t
    C02 :m\ketale
    -1. .. e
    2
    contre
    la
    CONSTIPATION
    prenez les
    COMPRIMS
    SUISSES
    da DELORT, Pharmacien,
    119. Hue Sal"f-Ar.toioe
    C'EST LE MEILLEUR
    DES PURGATIFS
    PORT-AU-PRINCB
    AW.PTHU3; Pi-armaoe AI.RERTINI
    Pharmacie du D- Juatln VURU
    rt tot,tr~ I honni Pharpracias
    aJaaaaaa Avis Commercial
    Nous avons l'honneur d'annon*
    cit au public et au commerce en
    particulier qui nous avons fond
    sur cette place une maison da
    Commerce d'importation et d'ex-
    portation sons la raison sociale
    ELBERTDOWetfie
    dont les aasocis sont MM. El lier t
    low et Antoine Gebara, de l'ort-
    au*Prince; la signature sociale et
    la gestion sont confies Mon*
    sieur Elbeii Dow.
    (Irttc maison qui a pris la suite
    des all.urt s le la Maison Elbort
    Dow compte sur voua pour l'ho-
    norer de votre ( oiiliaiice et elle
    vous en remercie il avance.
    liLBKBT DOW & C,
    A via
    Mm.' N'oni Jaao Joceph aaaoaee
    i -ou iiimali'e clieiitella qu'elle
    Veill le rerevoir ui*n iiili-lea le
    louti lairlieur et aouTaauM taU ara chapcaui ijarais,
    formas, luquct. caaolitri Barnia
    l> tur dames, filrettea Ullss, nsurs,rubans et aa balaaaor-
    limaal li-.irti ai d Bsoda. Bis
    blitnc pour enf.wiK couronne- si
    voilas poui martas.
    Maison louer
    Situe or la proprit I' ir.lin.
    k DiquiriiKau ri tout le confortable.
    J'orr renaaigBsassats sadre^ssar
    la Mauiifaclure .U Tabf > le Diquiui
    FUss OsuTarti.
    EvtrybodjisiloiDjpjitlDoiigit
    WHYJOT you ?
    Doing whal ? Pealing
    tbe millionaire lo H by
    DRI^KHVCiP.).Wbisky
    PelerP Dawson's eitra
    Spcial P. D.Scotchwfis
    ky 40 years old. Equal
    lo Ihe Nectar of Ibe
    (jods.
    The best in Hati aud
    nothingto rival il inpri
    ces.Ask forf.U.Wj and
    see you yet il.
    Once \outryityouwill
    never bave any olher.
    Hetail ai ail bars an l ivholesale from
    Avdait frtes, H .Cm Peter* (American
    Bar ) Amurican tltsl Lops Biv ra
    Cfta Mcoulet And th? Agent W. Quin-
    tia Williams.
    Colombian Sleainship Co
    jp oreiqn Services
    Steamer dirig par la Col a nfaian Steainship Compai.1
    Inc. oour compte de i Uited States Shi^pisg
    Board.
    te steamer BOGOTA tenant direcie
    ment New Yorkfet attendu Port au
    Pria e le Mercredi 27 juin courant.
    Il repartira le mme jour pour Kings
    tonJa, el les ports tfe la Colombie pre
    nant jri et pasmgers.
    Pcn au Priticj, le 25,Juia fttl
    Gebara et Compaq
    Agens
    VieiiDinl d'arriver
    Fer reprt?*Pr No 2 et ,?.
    Chaudire*, ;>, 6t 8% 9 Point*
    Mancl ettf9% Houe**et Serpettes.
    En vente chez
    L Preezmann-AGGEBHOLIH
    Hue du QuallGll

    i i ^\


  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Powered by SobekCM