<%BANNER%>







PAGE 1

LB MA Faisons un Rve •OL'O RTS • leves** m /. /. An .%  ce m. Dt'' "IS : / ''Ol. ^ •'. -ijir '!•' %  %  .'.ominei, IXTF Œilhi, /' %  //. Mim*:a, VioltUf, yil*>nem. Jatmm t Lili. MugHtl, 1 i ft. Ti'" "l'/urnerles ci Orw M Ma^uist U r> r i arjum flcuti : ; :: v'/ /m ^Ciopj|py Tg* -^y Une bonne tante assure une vie heureuse 1 s. 33 s %  m /f Houit Agents giraui 179 HieJu Magasin de l'Etat 6 %  %  La maison 11. Silvera Se mil le pUstr i annoncerait aunublmt clients qu'elle vient de recevoir par lus det mers stea.ntrs Us articles tuwantt : 2 Chaptaux M paii.c titia tin d'iia.ie ,| tf I ..." | i Chapeaux leulre sjpcneurs ^ Uorsaliao ) \ et mu 383 Chapeaux uc inuc i it-lic, dci.icie mode , .,,,,. PalmbeachAng. gris.ls suprieur^ Kalu jaune et veu angia.s.sup,,,, ,, i f l/aVa mmt Dnll Union blanc ar-ai Sj „ ;,-„ r ,.,„ | Alpaga noir suprieur $; • -* -N Organdie brod supertur (suisse) J l B %l3iu. Tussor de soie courut pour chemises "< [>. H • Cbaussetits pont soient*, tonds %  ancsj^coulears suprieures Vo.le couitur, gra les baires, dernire nouveaut^ _^ Voile blanc & couleur de toutes quai Us i Bas soie Bas jour demi .oie J(l Grands Kti-aui pour portes j Serge noir & bieu manu pouijio urnes, "aag"ais Diagonale noir iup-near %  cicalc blanche anglais .] Saiviettes de io.lt. ,, blanche et couleur Piqu couleur & blauc aogais Dali Tussor Kaki diaoc suprieur Dnll Co.ou Bl*nc acg.ais suprieur, etr, etc fcu vue de la moite saison, la Manon il SlLVcRA. pour plaire sas nomb.tux client, lem laisse les article ci dessus des prix azeeptioa nellement iMOtU tl e.le leur donne 1 assurance la plustormelle qu'aucune autre maison de la puce ne peut leur otril de pareils ar ides meil enr compte. Venez \ous, Mesdames, Messieurs, S UgMaison H SILVIHA, posf vos empleiies et VOL srne sausteiis tr peu de (rais. R— -——•~— r 1 uiioii ^lioe Poluh iHoiupany Inc. 3 hew.York Si j/ous vmkmX rottger la peau Je vos cbauuurk & WM vimtm\ MMW UH */f tuant taUMHl m UittubU .Si MM vouiez ta couuur jtja wupltiu iU L thmmwa $#uumi kmgUWlt employer la morque HONOtiMAM. tabriqutispeialfunt pour les James tt les gentlemen du btgb Ufi, Elle brotie la ptau Ju chaussures eontie l'bumidtU et la cbaUmr. Mlle l'entretient Unir soufiletse et comervejeur brillant Oiinatulti la marque MONOQltAM, C*#st ta tmtllcur de toutes UH marques Geo. JEilSSKMh A^fiii pou* litti Journaux de Paris Viennent U euriver •* Le .Mann, i.e Journal, L'Bcho de Pa is. La Victoire, L Humaci., Bccei sior. ^Numros du io au 24 Avril. I -. En vente la Libiairie du € Matin, i}^8 Rue Amricaine, .Htelite te 4 ,Logae J li'^r. — Ke auran — Chambres bie 1 installes. Scivice de premier ordre. ,* Edgard Lvqne : Fropriaire S L J 1 !BJMgir ^Rnovation Bar.) Rue du thamp de Murs \}Dtrigi par M'Amacms Innocent "^ Ccnsommaions varies Service irrprochable "V^ 1- P te Conserves Vos Forces en Surreillant Votre State Cette lettre voue dira comment Chicago, Illii.ois, U. S. A.— "J'ai pris I.ydia E. Pinkham Composition Vgtale pour des drangements de l'ovaire. Tous les docteurs consults m'ont dit la mme chose-faites vous oprer. J'ai commenc par avoir des douleurs dam le cot gauche, ensuite ; l m'a sembl les avoir dans Us deux cts. Je travaille chez un tailleur et ayant un* petite fille soutenir je ne dsirai pas oe risquer. J'ai demand mes amis et une m'a d.t : prenez la Cotapositiot %  Vgtale de Lydia F.. Pinkham. J'ai suivi ce conseil et je me suis sentie mieux t nit de suite; je puis mainteaaat travailler masjntitant revenue. lereoimmande il tous votre Composition Vgtale et votre Lavage Snnitaire."—Mrs, MAKV ENKICO, 459 N. Carpenter St .Chicago, 1U.,U. S.A. Cotte lettre n'en eit qu'une parmi un prr.nl nombre rep chsqu* annes et provennnt d* femmes, jeunes et Mlles,Te toute occupation. CesKttrss tmoignent dee vertus 4sla Composition Vprtak' de l.ydli E Pinkham. Cette composition vgtale ne contient pu de narcotique ou dt> drogue nuisibles et peut tre priio par toute feoees sans Aucune errinte. Votr?agiw pain dpend sans doute* > etw eanU. Eltysi donc la Composiiiion Vgtale lydia E, Pinkkam r MMI" MesiCiNK co. LVN^IUM U.S.A. V Avis Commeialftl [dvotn ? Avotne ? Par sac, tt par marmite Chsz EUE SIAKIME* 1HO0 Hue Hpublic+ine dun jOt de marcht dises diverm Chez Paul EAuxila RuslraversirejrduM.aga8in de PEtti ^Aiin de taire de la place aux nouveaux arrivages, nous coaae cous dernaiu cette yeute au rabais; iventi preiidr! car ofuj" regardons pas aux prix... ^ri.uiioa btauctios poarrobesjet caleons, Drill kakis jaune tloW Uwuote luaiiue, Serge coton, inaiino pojr jupe. lUdpea'ix ne |* et puui huinuib, foudre* do riz,^Farfuuaa, ia v ous do tuiletie Sr* le et La Vioieite faris.atiadas.lies ei.rJa* ordiuaire, ^l pour cr*w Boutons mlai pour col et poignets, Chausstras dames, lactU ils tonnes, ubemtses .couleurs pour nommes, Mousseline de v* x Ireur etc. C'est intressant ^racie W.Kncii V T L V ient^a* arriver 1 r On les appelait "chauuures deepott." Les K-!• sont maintenant plus que Cela, Ce so'.t des chanssuns pour touj u."-g*s,pour toutes circonstances, que portent les lgante dans les n.ilicux les plus chics. Les Kede sont h semelles rt : d


PAGE 1

L MAI 1rs %  r* T i • nde Lia %  %  • %  POUR RENOUVELLEMENT DU STOCK BIGIO .FRRE.8 Informent le public qu' partir ^u lundi 21 courant ils Ifont une grande liquidation de fin de saison ea leur uiayasui aux prix avantageux suivants: Accourez vile voir la dirent ColeU Tableur de ftoordea K ki laurt eivieites baiae araoiita de dimersioo dz ijrettlleB enfaoU elaenc soie Tuile matelas barrea b'euea Grabat dtM Voile noir sr. prit m 'ai joue Voile blanc Sjpiriei r Orgaudu blatte t ooir ttii gbarn til Kki b'aoc tuj iierr Lalicot a dcubUr^a troit Calict t| i. L.te Odes 1 75 luiie a dr..p l l)--iuaea blar.c UaiLB.ue couleur lte d icdlen couleur bO Roae, djaovf. i horolat MouaMline pour rideaux Hepa roae ZejUyi Uverett V. ile t'eure an Voile blenccaireacx MOOMNliM auiiae m.ilea Luium* blanc Ne unie ( r Gdi 2 8 40 2 ' BO 280 I 2 3 2 f 1 153 5 5 0 2 50 2 9 50 i 60 2 a 2 2 Coirdc. Or Udi I •-• /::. 18 i 50 2 i Wl 150 1 75 M5 2 000 120 Vfctv ;ir>o 5 1 a 1 195 1 1U 150 150 1S8 IfO Toile) pour Japa* et obi couleur 'roit Nensouk roae 90 Heicait suprieur (oalaur Inutilement fuit blanc irr eux • t| liai' Sema noir M ii*elu.fl \ iitur Nauao k blaoc IL pa Ri>\eux i oir ou ottimen Hazm blanc ( L. I 'e cottoo d ap U 4 T le 0Ong a d, p |n t t) abatil fil loi tiuue. Toile atprl rour totcti ne sou le ru deiiu blaofl pour enfanta Son iwra cuir roiil-ur pour mit •> |a Tullea BDOfjatiqnalrat quai, aui, a .laiae %  araati. 10 aoa Aletiea plata aenlemer,! la doiaa ne I^tinca 4 an irateun durel.ill lofln Teiiaea 4 aei mit. m* •• i a ctjiziioa Tticea 4 brlounei l'il-eioi.a cantimetrea euhea tlmpeaux laloi a poar en.sota •.' M %  H *L rea I ISO lt 10 2 'A 7 li I 1 >0 lu II fia la 2 10 i 9 S 1 •->! I 125 1 t \) a i 9 IN 4 9 t 5 10 I 1 i \Q 1 l : J£l&'£& Parisiana Fifi t l'itafi n juin 1920, dans un uoiun toi lu au BanInn.'ue, Loi.drei, kdgar C amtcoi o, a ttlimtla ritbtiic nationale an g'iLOi pav> iuoo nul lloo, Aiharagnt 83 miiluid, Italie 55 n S*o million-, Belgique u n.illiaidi, | k ict Menti tyj; a4)0 pat ttit • ptr* l'oraiDiMUOD Je l'ttr.piuot 4tu (curtri en tnt. Mouvement dts oavins l-t |i Cimctal vciaet dcCi.sichal C. I rt a tendu KI le aa dt coutani m toute [tut Ne* Y01I1 dueitement. ^Lt M et .V, C. Cernai a\aat laitsd NeTotk le I f du (ootaoi et atttcdu 4 Pctt-aiI rince It il courant. L|>l.cn t.ntt vcnatl dearcri du Nord. CM aitcrdu dimaichr, m rotnt peur It Sud.^^ Le Bji Ham faMM de ht* Aoik Cil tri Ju ki 'e an.itJi j; du couranu UT tteat an nituu m demain natit, %  anira IUMI pour temi le pcri du Sud. U ILuo. par 1 de Niw-iot* le 17 t eoutaat du t. un-tt tour la ( apu e. Naissance h ^ |\Ce ojat'O, orat beurn c.nq, ao re co aie %  kM tt Madaoae (e*o-t!apinte Dorn oad aat %  leur lasiile i'u|mouvrtx ; Kubelkoit l'Honnie Tronc m Zut tt Mute Lhiens laracta i-iiiiee Ce cettirrea m A & hetiru[du ioir { ic M-ium ajjf? u CiLm in Wicricc e MAk £. bAN avec Jeta DaX ? Ccoigei ^ UhNtStie. ^aime poque : gfl.il Failli Idll. ^Actualits bakoo 3 |oaji< et La belle f'e de 1 A li-rc f.aai't sera redor ne. m la droiinde gr raie du rubic. 4 CirVafileV, ce •ou A 7 r etes ri dttrir. Cit en a, tvr rilrs, ensuis, 1 i>cher de learce d Arc. Eiffel K enle : s fouides Oo trouTeti des Cafin 4 la aort'a b i Lra rptiticDi de ia p ce t li rranlie 4 Pr j/prrdan e • root* ooeot actir mn Le CtffU | 0 lea ei^e e l'conei i preo c d' cr beau drame le 2 |um IO baiu Las rutes seront mi"en ven'e i partir dlunj IJ 4 2 eoa'drs Icn lie Kroeri'e \ KOD'dt bi'cou. 0 sioicn a !avr.ce \v t Mme Otcia Viatd, rur do C'n're et dea Ca aeroea ; cbizSni'b tailli ur, G-aod' Rue ; Aegai'e Yc'or, rtiticrateor, au b tt a ru drs Musclra Mme Vve Dotyoo, <>nrdKae el eux Ar mit de I a• %  a Dtmatn 0 htvrt frretut du fmonn u y au** un* aerviee dordma'• U aWtriaa m l kglm db la amta Inntftf, rue knlu* Hobtn Lac pi-to n nas • cas cereminias reiifwajajea mUrttmnt y aont frtait m+4 nmrai*. -. Dcs ; Lea a*haila.*e IVUBO Ouao MtU* %  a di *ua*i eu dtaaant aatt i a > *i. *L^ coeti partata * U lawe n eu a U rue Ke a ataaaM Ko. /ai* -*., M „.dac lUftkae a< lo*f* • Data aat *C atl Blaaia. Da la pan *e i U fmnm I Av On dfvar.'lea acht'er plu ieurt armoires ifocctow li Capitale e: route pour Ntw„orl sera fUe dans avis uilriiuremeiit. tiebara & C* Agents H ri •u.' r0e# 9 l0 Mai 1923 ebose Oiao.inlque A la Ifont du y a4 '"•"•: d I en i %  %  0 du courant i i"d *H" <>m mtf.-n -It U' rjittlrur.t o %  '.u Umplt du v 'ni. e*TU ni an gra mt datl Ut dtrmm IQU < i* Jtulltl. Cablnti df Me Abel Ihard cul 19$; Avenue Grgoire n 'aa-PniH J Paoau aimas 1,4 ).



PAGE 1

L-6 MJtfi r •ou< Po'i t %  %  c oui /< t'A u %  .'• Df ITIONS i i II. Faisons un Rve i "* f 'jum EX i Œillu, f.,tf. Mim>:a, ViolUlt. jltamrhittinn, Lilas l'ii •/>/. i imfrln '11—^ • / %  < Vf fo*^ a v ICUtl j^M'*&U~~ ~~;^ •/* %  ARYS 3. rue de U Pix PARIS •e* I s H e Un bonne sant assure une vie heureuse Aaillant • Houet Agents giraax 17*11 H je du Magasin d l'Etat E La maison U. Silvera Se /a' /e plaisir a annoncerai aimablet client* qu'elle vient de recevoir par lus dernire slea.ners Us articles muants : Chapeaux ae p*ii c citia DQ d'ua ie Chapeaux (eutie supcneurs (, Bursaiiso ) Chapeaux ue laine d Italie der. l.e mode Palmbeach Ang. gtu 'es suprieur ll4 4 < Kaki jaune et veu .a^i\$ t -nxp, ^, tl Drill Union blauc aog ais^, Alpaga noir supiuui' a] Organdie brode su, i eur (suine) | Tuuor de soie couleur pour ch-mises Cbaussct.es ponr .nitnts, louds e-.ancaJk^eouU-ars suprieures Voile couleur, gu .des birtes, dcrnire"nauveaut.\; Voile blanc a, .ou.cui de touus qaal.tie Bai soie Bas jour dem.. 0, Craadi Kid.-iux pour portes Serge non & b.cu ixiia pourjio nmes,]ang'ais Diagonale noir upuiear tf( Frc*lu biauchc anglais Serviettes ue lotleiie, blanche et couleur Siqu couleur & bUuc ng as Sali Tu.sor Kaki Blanc suprieur Dnll Coton Blanc anglais suprieur, atc, etc. En vue de u morte SIISOP, la Maon H SlLVcRA, poar plaire tes aomb.tux c.isi 1 leur laitM laaarticle ci dessus a des prix exception utilement idu.i> tt de leur donne l'asanrance la plus formelle qu'ansune une meuou t la puis ne peut km tA.ir de pareils ar ides util enr compte. VenestOMi', Mesdames Mcsuars, 1 la;rvtmon H SILVIHA, peef vos emplette *' %  -uu na satisfaits a sts pi u de fiais. Fillmi^iToi^T Company Inc. l\ew. York inyoui voulez froncer la peau de vos cbauuurt '. VI/MJ IVMte-v aiw; M ittUtUU lUDtunl a autuvti N < % % %  %  ^ ... ,-jHHur jt M ia iOUptM d< it % etusurei pumaui lonpiems, employez l marque UOHOGMAM. tarieuie ipkia,, uni pour kl damet et les gentlemen du M k*. Mlle roiige la /. m Jet ebauswes tontri l'humidit et la chaleur. MlU l'entretient leui uiu'etse et conserve^leur brillant.; DemanM la ma UONOGRVM. t*m la rmnUeur de toutes m marques Geo. JE >J\bti\ih ^rli. pou; lidi Journaux de Paris Vienninl darrivtr : Le^Matin, Le Journal, L'Rcho de P'is. La Victoire, LHumanu, Bace4 1 iori ^-Numros du 10 su 34 Avril. fvEa vente la Libianie du Matin, 1358 Rue Amricaine. lelite M J togue I jr.r,*.— • auran — Chambres bie ins alles. Seivice de premier ordre. ; J Edgard Lvque : Fropriaire ^l— % %  ; — mm——* Rnovation Bar;! Rue du Champ de Mars |Ja7in|i par M' Amiacms innocent Consommaions varies Sei/ice irrprocbabl: Avis Commcial\\ [Avoine ? Avoine ? Par sar. et par marmites Chez Ll.li: SlAKl.M liH/J Hue HpubliMine a Conservez Vos Forces en Surveillant Votre Sente Cette lettre vous dira comment Chicago, Illiiaois, U. S. A.— "J'ai pris Lydia E. Pinkham Composition \'gtale pour des drangements de l'ovaire. Tous les docteurs consults m'ont dit la mme chose-faite vous oprer. J'ai commem ipar avoir des douleurs dans la cot gauche, er.<"ite 1 m'i sembl les avoir dans les deux cts. Je trav-il'o cliez un tailleur et ayant une petite fille soutenir je ne dsiiai pa2 nie risquer. J'ai demand mes amis et u.ie m'a d.t : prenez la Composition Vgtale de Lydla E. Pinkham. J'ai sui\ i ce conseil et j me suis sentie mieux t ut de Bui e; je puis maintenant travailler mas.intiant revende. Je recommande tous votre Composition Vgtale t votre Lavage Ssnitaire."—Mrs. MARY ENRICO, 459 N. Carpenter St. Chicago, 111..U. S. A. Cette lettre n'en ett q ;'-.- rir:rl c\ grand nomt>r rei chaque annes et pnivenHit (ie f-mmrs. jeunes et vieille*, de toute occupation. Cet i cr it de* vertnea dele. Composition Vgtale da I.yJi 1 'J. Pinkham. Cette co-nposiii. :i /(r tient pal de narcotique* ou de drogue* nuifibl.I lire priso par toute femme %  ans Aucune • ptd sans doute ur votre sant. BaMTeedcc: la Composition \^getale de l^dia E* RnkKam trntrrxi un woie.m co. LYNN Liimidstioo <* ** lot d e m**chan Chez Paul EAuxila Rue&lraver&irefduMagasin de VEtat ^4fin de taire de la place aux nouveaux arrivages, nous comnien cous demain, cette yeute au irabais; ,ventE prendre, car nous ne regardon* pas aux prix... tiulios blaucLes pour robes]et caleons. Drill kakis jaune et olive, .nettoie mai are, Sierge colirii, luaitne poar jupe*, tujpea_ix de p *!>' %  IMtet SttM tetetl BteO.1 1 l'Uarniacie W.bucil Vient+u* arriver Vaccin frais, Meadn Dextri, Maltose, Excellente nourriture pourries enfant. Liqueur de VEtolie et Globules Rbaud pourJLe traitement de l'Asthme* Engrais chimique A 0 1 pour fUurs et lgumes r €' N 2 t p our arbres fru\ti*r* 9 $L*MM%M.*MA court



PAGE 1

A** aoat ffo 6.0 J'J WWJ^awa r/un'ij; pjRlCTUR PROPalErAlRS IMPBIMCS Iment Magloire BOIS VERNA jsja, M* Amricaine to20 C ENTIM£s Quotidien SAattUDA 19 AW 1MM J Tout l'labore lentement daosja po]jijtrien>nt con.p'e sor le Mot de la CccfiiietjOQ i our : Mite otile entreprise C'est lu roocouiB trarger qo'il appel, va la peDutie d t ) notre niliej, poar l'orge de renseignement profea nos campppnta, piobl I DI jaaan pu tie abord %  ici et que eGouvernement ten'e %  idr in tablissent •ualinist klgricultore, le service lechti [fjotiigoemeni professionnel, ^W et agricole,dont non voua idroni au cours de cet ez %  rx, c'est le nu do Legisqii toute cole primaire inntii jsidiu et atelier. iMfœa deviendra one lalil tins da mme coup dispa* it loiRDeœei t de notre jeu ^ MI trsvaux aanuels et, peu 1 M constituer cette clssse Jjqualifis, dont 1'Bbeence trop vivement sentir parmi w qcestion qoi ne procJ moins la bp alternent de tU publique, est celle aee cas scolane, Dana linJ I b onne frquentation dea f m locsux doivent tre pla> [autre de la section, au point J* populeux, et de l'accs le awi.uan pour aniver lob* Je ceue rgie, que le '20 ifSlf* 1 6 "*?*' ,e dparter^esssux Inspecteur dea '!• circulaire y le.ativo. Par ittrculaiie, u b8l 0Iai6 dt „ jmn composes de 1 lospec l"Oj onde ses ollgote, du MJiicommune, du Conseiller K*J'e, iBsiai de deox rotaC ,,e,qu %  outibaiget-a JjJ^won a uoeueraux jcousirLciiOLB devant bu. JLg* IUI hit. fcto"? ni p 2e chanl.. |E ,re 0D l.œot des coles LuaS de 6 r Cons qui iont r^Wacaa?U Jeunesse K'' n 1 o^? que *"" 1'U ULBf? Ut, U U P 6U m Uiu et e trioc| fc^M U p,r?r 4 P, re8 k>Ytrle8. L CWfc| Iluu/J h0 "'M"lCt L 1 a >proX rt P lt >^ent la ***** ciS,M tmpo % %  • ,,e *T3 ont toujours tabli le contraire. Le Dpartement croit plutt une plus grande difficult dans le recrutement des matresses pour les co les dea tilles) Une mention tente spciale doit tre dcerne Monseigneur Kersu zen, le noble et avou prlat de Cap-Hatien qui mu de ltal du dnuement intellectuel et moral de la jeunesse fainiue des i ami.egu. s do Nord, a Ion Je l'Int motion Si-Jo aepbappele a pieputtr des toati tuncea pour les sections ruialcs de ce dpartement te eu ait une ceu vre mritoire que dsccoider une pareil e ina.itutioo one aubv< ntion convenable qui lui neimtite oetau dre de plus en plus son cnaii> d te tion. Dana la mesure fc.du possible, il faudrait galement; entoursger les eco'es rot ala presbytrales, o cou tinoe a ce mamteaiei tuue la BOIIICI tude de noa Cara pour les pcpola tioLB u ibita et dOLLei toute lacune aux religieux et lei'gieuees pour la cration en diifeienta pointa du pays, a coles populaires, qui seront toujours malgi lea mauvaises cca itiooa du milieu ae la plua grande ulllllo Tout cela constitue nu prograro me, qui, eu debora de l'oiganuauou prvue, doil proccuper le Boartei nemenu Uana ce oomaine de lenaeigce ment rural, ce ebamp BI vskte, enco re obeenr et cabotique, que d beu reuaes initiatives u teutersu-on pas de lealiser, pour le bien ae cetx qui sont asservis a la glbe si, baque moment, ou ne se beuitait la detiBiOu aea moyens meure en œovre. Too de mme nous es. saieiona d apporter pat des tions aucceaiila ei dea exprience tep teea, une soiuuou m ce prob tne qui ne lairse paa d'tre uuouubie, qui forme le base du piog amme da uouveriit ment et qui est lie a u, e quesuon ae IUBIICU sociald. Il faut, comme le bt tessoriir un jour M. Le i'iebident de la Rpublique, eu ira vaibaut au pteg * sgucoie du pays, v.ser auasi a combitr lcorme toa • qui e pare le piup.e dta ville du peuple Oei cau,(.<. fc i.tB, ce teta le leauuai otu Ot<'igucu.tt< ibtaUi guiiuitu. COLU e. ocpaii, gn iu Stuieu k louieb tioe sectlcLb tu. ait, tbariea LuLCiiLHLAL riloiversit *"xa*>iwy^.Ilirr, 18 Mai, annivrntire de la CraMop. l'Arcabaie. du diarein na tionsl, et joot 6x, il n'y a FIS long tempr pour lire la fte de l'Universi t, afio d'a3socier troitement l'cole au culte, do d'apeau el d'r.i faire mme la gardienne.ee fut pour le D parterrent te l'Instruction p cb'que que dirige actuellement rvle Charles Boocbereau, l'occuicn de <*onaei Bjahaanra une vn able maolesta tion nationale. La fte de I Universit* le fut, avee le soin mis <'. ns l' aboration an programme et surtout la dlicate ptn se d'inviler spciale ment le Corps di plomatique et consulaire, les COTS constitus, tant publ'cs qupriv, ainsi que des p-rsonnalits les plua remarquables de notre Soc t. Ds huit heuies et demie du ma tin, la salle de Ctc Varits, coquet tentent dcor, acx coul ut s mtiona les et psre loi tl mues tait pleine de monde et les dlgations de tous nos tablissement scolaires se dtstin gusient leur drapeau bleu et rouge que portaient les lves les plu mri Unts, A neuf benres, conformment au f irogiamme aire et eicut dans 'ordre le plus parfait pat les commis ssires aids efficacement de Monsieur Andt Chevallier, dnec eur de Cin Varits, et 1 qui l'on don des com phmtnts pc aux suitom pour avoir en guise de uombrenx gcudaimes, ptti inviter le Lbef et le sous Chef de a police seulement, — la ti s ouvrit pa< la Dessaiioiennc evcote pat roicheane du Lyce ? toa et que la salle arcbicorr.be couta debout. lmmd.atemtnt aprs, le Ministre de Unstiuciion Pub ique, avec lassu rsnee calme d'un homme qui es dans son elm nt ou qui est dau. son rle, fi son pppaiition sur festr de et picno. < uue .bit.uiiclle; et btillanie allocution, qui, oour avoir Tiuieietduu umar^uabie deccurs prog mme, mn c au ivic md...wo.. du u, a pubiiM Nous .. pobl erons a.u notie dition de loa d sysnt ,.eu aveu ta copie. AUX ELEGANTES De Portau-Prince m la Maison Tsaac Dishy j 1738 Rue Courbe i quelle met en cn[o m tt 3e : | Voiles brodts et Mile Be taattv l>eaal,et 3e cutm Oarict, aa pria: |i^ 1& Gourde Caarie. ] Jlc -petDez pcU Otv Lmp.L.car ^a faqjaatiU itr ta lieaut h ta i7ixrcliarv)btv, dit ipMt irh rapiDeineaL. i 'Yaia aurez aa^i, l'occasion 3c Mr ptaneau aniclf.B dm gecourant dam Let familles, u,u altfena %M obite * D1SH Y, cela lapparte. Vieuuent d'arriver Chapeaux feutre Boralino Lhapthux Paille Une d'Italie c Laine detnire mode Chaussures dcouverts vernis <$* jaunes pour hommes et dume*. A des prix exceptionnels, Entente chez H. hALL(J]\l fil* Kjei.Gux 120 ,1/1 1 .4L. t iii>., Aprs lfxcuon ipp'mdie de l'E boussante Maiurki. solo de cliri Bette, psr I orchestre dn Lyce Ptioo qoi, sv cceln de Si louis de Goosi gue, ijoutaunerot harmonieuse* I lte, ou entaira la partie littraire et thtraleCe fut d'abord la Douleur de deux Microbes i, comdie enfant.'nr savamment interprte par deux l ves de St Foseph de Clony, I mi Ga rescher et Chnstiane Sarcher, dans le intressant rle de Mr Point et de a IOSPI Midi rro ; e Dej'ards, Belice; feanine Ansrime. le N'otiire. m Eniafteci fut le chœur lioal : Cou rcus el Kon'g-ols,eico; avec beau reop de succs par les lvei de St lo. peuvent dire avo '' : tc 'n au Chef de Universit, le^at o, ms Joute, leocooviircre pf lutterai qu'ont rna ses iinli d' marques i suivre l'excutioa impetbll du brillant P'ogramne. Ili^r, la deuxime L'hs ebre du Tribunal de Cemiioa | Section cri minelle) ooire autres tlfaires, aentkudu lo pu'irvji du Cuamissaire du Gouveroerr ent pia la tribunal dAppeidece resaort contre l'arrt du dit Tribunal .endu dani l'affaird • 11 B*t, accui' d'outrage par la voie de la f'ieeie, lerriioil de Mr la Prisldeni de In lUpubliqoe. A, r* e rupori du juge Ole LA gp' e ei ol % eiv'inn d^ ITD des •vi r s du iivtnu.lie lui(ar.boara 1 %  noie fut tcrotde u loi %  ! i du Cd-vnMuert Me %  l'" ii qoliloi '< Il l du iar ^ U4 • •* %  %  M


PAGE 1

LL MAnN Miel T 9 R.O %  ) %  i %  tic'e.21 de la loi du 15 Dcembre i'jji iii la Prusse ; ;• a' >*.r;t un sogg i#t t parallle entre ceue dia|io.tn e la iba.te provisoire BOua CHU lOU. > Il a euauite dmontr que U liber t proviao.e, telivi qu'elle est rgla par laitcie 21 a la aite loi, peat tre dauiaade par le prveuu, aoit du juge d'instruction au cours de l'iului uaauon auit au tribunal correc tionuei a partir du rnooicut o ce TriDunat est aaisi par une ordoa nauce de reuvo k Lu Loi ne dis tiuguo paa .et Cga d il n'est po peuua aa)ju.ci a HOU tei t-,sur tout eu iu.' re | e.ule u tout eet de ai ou ctiui Eu uoiuir.re onai*. >e Ma li'"-i ( j a ue.n.. • %  .1 .j 16B Ma g i.ia-o u Aj^ti oui nioieiic uiilieu seuio.-t e.u-iond l.t ma u-eve du uiauuai de dep: et la tuioe eo liber te provisoire. Ketnouiuul eiili.i 4 l'e*t>Jbc us iu -t.t 1 ne ia 01 eu que* lion, il a el|ji.que que le itg.i tileur uu i:tz2, eu coi.unij.iaui p us fer meuieut q.i la l'oie dluciuctiou criminelle 1 ma lct on da la libert providoue et celle uu maudat de dpt, n-a agi qu'en vue de mettre un irein a une licence etttene qui menaait d ebran er quelque peu l'ordre ce.al, n pieaeuce Ma carts de ij.i.g. , observ cli z cer ain • journaiiBiea. ,,le dpt des picte a t ordonn poui i-.iiiei eue LiCebaamment ren du a Le Tubunai tait pidide p-r Mr le Jcgi Lh u.p gi't, hvn tuuuiue tbu.ttuii, M, t 1. JL g O es Lger ei Liouomu tsariD* INuun Uijoo.fci.tmUrt. .. Petites INQUY e hes l CI'NJI.\MI.I'|, 1... — oclo.i la 'Joa.aa.'' le Cliciiuu Uc KT a b .1 kl a etc J-iie pur un K'O' h le baq..... uiaa %  U a g ta-a av'iit a leur iic le "Koeiil, L %  b*un er< auraient acquit le p rt sSiium p .r le ... jpAi/tu • .-ir au .... \.,. u J 1 ai* aa*tt>e-i 1 11a uni nu . Mgn e .>i1 .r.s U. hblIkJl -10. .s.. ..^.. •. u pa...j l\Oj ... ,4. _U.\.M UNTIMOPLB L.5 auteai i<*lurquM ont BOUtM .1 aa ruv.as ruj e kOUCtiuUU -ri.ve a aajriM ^.^ repanil HUM aslal .c rUiSei ayaut .aie tcsaimcut d.uu.ei.r, un vap.ur turc a Saiouiu. .li.A.MuUHCj — Mi liiuiim, poui U Franc* i Mi \ anal eide pour la liclgiquc prendront part au eoii b i.-i BOCialiSM inlernauuual qui COnUBOWC* ra lunJi. fAAHS — Hen Moineau, ancien aronaute de 1 anne li.n^.i ic, a gagi le grand pua de l'.iro club de rraccsdaaa le con.ouis des bauons sphriques il a couveu ^j.s Kmues, le sceend et IJ uoijieme pux oui .te n K ac> P-*' : Seneuit Ct Oubui> MMM deux Lan, u. MeU.UU — La .roi icmc in. rnilionalc a pu bh ion appel geu. 1.1 j,.\ ,i v, Ueuiadu UUUJC la JUI, c 1 .ai>iua. d_ VoiUkki a Ua...une, Cet a^pv 1 on eu e u-o ganuol pu 10. aotant 'a lutte | eiur !• 1, e> e. CJ lAVolullOu i, lani a • at ou a 1 ou^ai %  w.^. a et • r if ^ .sal'i. Ue> elle. 1*1 a i_iuii..u, par J., i,.^ ^seu.a-i > c. | m a ee ..t 1 e 1^ t., ^.ou. •mpe cher uu tayurue txmeui i,,,-o lui M J .BcliUA — Uu .i.l de v.u,j. guauc licu.e, ici, nawa c uranapoii u.,1^* uc voie. %  a tourui 1 ocenama aux o . uannaaai ue rcnouvei.i l'ananiniiua -^ '— -*- T ct ac ,„, mieilei leur lOIe ./e .. HMa -e' -u.uiiiu.iii es se BOOt Kuuis uev.nt 1 aiiifi.sjjc uu KUMM e,u le corps a SM ea,>oe, et uu M publie elai. addaia a utucr de vaut lui. La 'GIIJ aa knfri tHOtii (lOuO.'iOUk aasatS e.e> .. ....ni zo de lundi le couupie isadu u. u mauifcji-non d'hier, iAi--uie, en looaucui de ia CXatiO§ du U.aoeau National Rhumes Toux* Bronchites, Laryngites. et autres affections des organes resp" atoir? indiquent un aftaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT fortifie le corpt et prise avec persvrance aprs les repas, m augmente la force de rsistence contre les maladies. SHSSfei^^Swr^:^^ •::>£. ^S'S^JliSSSSSBS^mM'^^fSf^^SSSimm-i Peur Cable N uvelles Etrangres Les Cours NEW YORK 16 Frnc i; 01 S.tilirjg 4 6275 SlT Bonar f .,aw Paris PARIS t6 — Mr Bomr Lw, qui f.it UD voyage sur rre r pour f* sin t, est arnv ce matin Paris o il garde le plus strict incognito Le mmi'Te des af'aites trangres n'ayant p'S t il orn de sa prsea ce on conclut qu'il est ici unique ment pour des ra sons prives Oi croit savon que le Prem er ministre fera u.i court se] iur Paris e' se ren dra dans un eidoit quelconque pour s.' repo-er avant de rentrer Londres. Nestor feliu U tmlUur bi$n connu i,^ MOrnsrauM cluuUli U# '4^^ l'tkmitgr, il M tunt d m **** pdiar tuatM son, a* to-aviau dt $a profe$ton^ Soin t tiUyaaM, pntiMit^ j Hue dtt Miraolf prit tlala Journal tL'Kuon Port-iurfrinct, U 4 H^f] remplacer les grvistes. Q ti an csjo de noavehes clum.-.j mobiuses par le goaveioea;,.? 1 un appel sera piobabieoun tL. i l un on avique laidcn ndiul voyer des ouvnets. ti:t>eaoi|. tm | i co m menc 1 loactioo ac: es •! iss hier :oir et a.suie le \ ttai -* voyageurs* iJ.uxel.ei e t Aw Paiement fait L'Alternant' BhRLiN 17LesaWaiesjj tetiuoius non occupi coiaa terieu*emen .ra.ndre ace lu, au Kmu uc dis^auiijcat u ble, pai une ae ioxapaiioe Kbur et des proviaces tnruiu le coidou douanier luaco b.,,' ,u res an.ei dune nature pureLe gvjuvriutinent alemaaiti rn-nt op rative qui se monteront nui le qaatiioie paiement j a faire coavnuer la pro'ongalion de dn tiiur avances a UBeg,,, ain.jftju.tde i fian-i Uf l'occupation aussi longtemps que ce ie rgiemeat des lcumaUoail MSS&; if A avait en Use/ncessaire pour obtenu an r ^^nm^j pa.ticul..ementuncaracepoiit. . m demaadp de Mf ^ooo marks or. Auriol, dput, le prsident du con i^ (lLJUtotl Mil a dclar qie le gouvernement *-"* wwwjiwewiij franais tait rsolu insister pour pOiOfli obtenir le montant des rparations J^IJSIPINE 17-La .eieai tel quil tl fii pat I a ccord ds loaAlM t M ^i %  Londres e avant qu il consente A une rluction de la dette ailenanie, il faudra qa'un moi an t gal c it r dui les det'es interallies titre de c'iffi ult. SArlKEBRUCK 16 Cinqnante mille minenrs de la valle d: la Sar re qui s t 1 si;nl mis en give en jan vier ont repris le travail aprs un a: cord prvoyant une sngmeutalion de laifs vaiu it de ] 4 francs. D' ainsi une b lance approximative ea tre les dpenses et les rec Ues. Le prsident du conseil a fait re marquer que le transport du char bon et du coke en debo s de la Rhur n'avait effectivement commenc que le 15 ma'S dernier. Les chiffres indi qus prr M nsieur Poircar couvrent la piiode du 11 janvier au /er mai et re comprenurnt p s les dpenses rela'ives aux chemins de fer et aux paiticuitecemeot un carac e e politi qu -, ton but 'ant de protest r con tre l'occupation de la Rhnr. La com mission de la socit des nations qui administrait la Sarre quand la grve a clat, avu offert une aumen'a tioa de salaires mais les ouvriers avaient refus -n persistant demaa der que la Rhur soit vacue. Dclarations de lias confrence pour les œuvres >ciaiVs WASHINGTON 16 • Prs ds 500 dlgus r p sentant les Etats Unis, compensation. Monsieur Loucheur, ancien minis ire des rgions libies, parlant hier sur la fftaitiOfl traoco.allernaaie, a I7a^n /*/i/>../i < ^/f le Canada, "1 Amrique CeLt aie. I A dit qu'il avait reu une invitation r UW% KWBViituvry m r!que du Sad et I s pays d'Enope d'aller aux B'StS Uais poar y con BERLIN 16 — Von Rosembcg, miostre des affaires trangrts, a in form le Keich tag que le gouv me ment ne pouvar pas enta m r en ce moment la d SJUVO.I pub ique sa* l'attitude alemaode, PU. ce qui coi cerne les ie onses d s alli] au si j t des rpar^tons paueque les iltrn las lpuases n' v ut i£ i' V us qu b ci et que la q est o 1 dem a d'it an \ne i iua de a pir du cabinei. Cet e d I. 10 a f irovoq e par une ici a ve fa" e p r es socu.i'tts 1 (lis t. les nauoua listes pou. forcei le gouvsimaai discuter ava M les v ,... ces de Pen tec.e* La tenta v: napa obeiu d appui paroii la coi t 0.1 et les d ba.s oat t tr coattl Le principal lucuent a '. bien di fiai pout U mobilisation des tessour ces conom ques et p oductives du paysata de pouvoir f.i e les ptopo situons exiges pa. Eitente U 1 peu plus tard dans u journe, le ch nce lier Cuno a co v. qu %  les chet d.* partis d R ten t-g t lei a infoim.s Oi1 l .te t n v go,*: .-il-n. de CODiiiiiiti 1 di • tes i p a < i i L '.u Ml.--'. . r e . w a. t. o me ie pi~u> c d'aue .a .p nue d 1 re-,ouiioai..;.t p.ur l'expu Utioa des grus loteic.s au suj.t d s taitt iotncuies poui les lparations Leur progtamme demande la :n. b iisatioa de toutes les uni es d: piodu.doa.il signifie que ion hypothquera les g.indes et petites inaustries. Consquences de la prohibition WAbuiNGTO I 16-1: ei notai• b.e, .i-.au 1 H u JU Sdtaadsfa a a p e IUCJ Ha.-i .g a. en.icn.i a s'en tCUUic aVCC |i U.IIOJI lo .1 les .on oO. g ui ic. 1 ...vires ? avoir de> boiaaous a b j d pour l'jsage le leurs quie>^g iba ell.l |M iOaCliO IHslrsi se houv.ai e.i t.ce JUUC u (cn a in.vi.n.o ; .b c las la lJ.Ct on des U'-, e:uv. .. 1 LOII .n nie ta *.': b jcur 1* -Ci. o ue u Cer.r •p eau, eu ce qui uic fM ILS O01 sons alcooh< qu la .-. tes e.ui le.iaonales am.u Ca ues La n.e iu Le.u, ou a douae e ic u c que a a.le du 10 jJn q .1 aVaii e.c u.ee* .-n la UI.SJ .11 vigucui des uouv soi .glcments, pwuuau.ic cuugje a moiu t uuj ne se trouve Uevaut une nouvelle nqi assistaient au;ourdhii l'ouveiture de la confrence pour 1-s oeuvres so cialesqut darera sept jour>Le secr (aire High s et Mois eui FJ h; pi side t d< la coafience ont p,onoa: ua iiscojrs Lgo-ivc-me-m-n a fait appel au p es de la cour su ) ne de ;-uoa 1 o 1 n ti : le la R pai Ici 1 ou p-j f J %  u'es pas cessairs la seen ite de u F.auce L J.upa t o 1 ue u Kii.n a >il ajoute, est s senu Ue a ut forcer les allemand. payer les rparations. Il a rpt que 1a Bhur serait vacue en yro por iou de. paieuients faits par 1 Aile m.g e Loc.upation de U rive gau ch; uu Bh n est considre parts gouvv'rnsjieat comme une scurit m litairc sutiisaate. ljcidemaicu' Moasieur Poincar en paasaat ea itvue les quat.e p einer. mois de lOCcapt 10 1 et eu de m. ji. lui ommissious a'approu Vif tes .cil. f o isi n naaton, a dii ua dputas qae l.s iSflsUsi de la Kuu de^u.sit. 11 jaovier.avaiem couveit les epcns:S s-ncemept mi litauei -je u.-u.t.oj a enwaines pour 1. et daS 1 oapes le ta Raar au Tisor, dedueioa isi.e le ce qui %  j a t ee necessaue po J :nt>et.uir es .ne u J so.da s s Us' taient tests en Pi ..nce et q ai s csi ltve i 61 mil lioas de f.an.s Ls dpenses ,oai les civ. s montaat a a 650 00 t and les iscutaa de dau.nei, les .icenses dcS 10 ts ci les aineodt-S se -.OUI .j vec a 37 million*, ue francs, ctlLs pioveuaui des laiSaSS de chai bon ct ds coke 2fc.oso.ooo francs crant vaincre les aras de la Francs de sa politique. U a ajout qu il ne savait pas encore i quelle poque il pour rait rpondre cet'e invitat.on Se rfrant i la qaesi.oi des rpara iont Moi sieur Loucheur a dit quelle tait lie i celle ds dettes interoatio naies. Nou um ns prts a remettre les dettes des puissances qui 0 t eombattu i nos ct, aifirma t il, i conditions q ae les n.res uous soient galement remises. La Grve des cbdmlaats rale Je IOJ i i)ti lefaa" L'aoeil e 4 ani, >e v.iuuar 100, l*# loie 50, le n ou "J. le eo;aoaH< le paoa n, le p-i..aa lo 1 W. tif** if.a 8 OJ J, ic .JtJC.J io-, le i*ai*I t<>na 1, tccygMC 'J>> .a ortie '* %  0 SU 7. ( cirait du vVorWi *UM*J %  a. I in Coonban Stssmsriip CompauVjlqe, -jocii Anenciiae, a 1 u J .a %  u %  .r m j 1 ,iv au paoitj -n >"'')ii.ij j. qialie IDIUH ,1; aaaion dia ulyJt Seionin,) GJ, tjuigj bdiv.je, poar i ud nlniatrs tioa it J 1 iigued 10 ttesimr aix •m IIIUD et a lA.unque du Sud opdre ]asiu.ui pir U J.yde Steam %  1 IJ Oo ; t'oreigi S rvios. Lu-* 8 oamjisA udjriCiuHcB J go'a, cdaraooaa, M,ain ju . Undgetjw 1* et lUohvara qji desse viront les li-g-tes dd u Uaroada, da la Co* IOJBQJO t de la Fruit Lins, ont t • en :t,8 p.r id ULUMIU N Sl'.-.A Vl. VtiltL Ne., i.N j b t seront oprs i-1 n lu uj.upt* de cane lotnpigaie. Les riLd.uo... fban*, et tSju0:iu lessa vaut la Ufsa T i itdal — ..y.u.ji oi le aidiuaer tiiil'l laisst d SSl VlCtl id (JUd ida ,piug Bjald La s. .a uai vV .vl 1 pjci' l uaut g.ie uadu. le aervicj de tjus lea pors m.ii. ; i ara ti^-urj nour couaptj Ud .01 pro^iidtal dd qui SOOU IUJ GUe,t' Util Ooi'illfir 1 .'. db uO. Ld ..(i.ue-a iu -I1U.J %  • ditua Jes iti-'.ai oa o H d'uu ij i spcialein 'it ajurojrii au aervicd a uq Ts ils ; ..t deiuas, et aoni claaaa dans ia caiegorid la pluelevda elle 'j.ii'.iuwdieit'u de American bu reiu of Shlupiag l lit } l fi mnee du irt aoui gsreoui w ni de/int p** dipasier Litaes cji*.rrdite* _^Le J..id*u ujuialMiiwj Huie CJUp duaat m^^*^M do l'iduinisiratioo ** %  '•• 7" Cdmpt.Uiu., du S-fj;".'. iea Rclamations sera taroaj nr du lr Mit dn .H Biildiug, aitri f.oor, /W' Fiscs. Les ueruiii difflW-,, et les coanaisidCBM aen**] vrs daaa ce baresu,i A partir du dpart dii Mi-jota, ta Mfi,le-^jg; toutes les Igois $ tt f"£S enargeroatsu Hier OJ, JU !" "J SicSiodaU^'aNe^ Lavaota 6 i d iie;ou0.nia^/ idrtu.uua piatceaaioaa J*2J^ affaire ajrout aa3* ^ Jla ^i tant psr .es e-a.gaiin l^rj Couaigua.au as. a.iaCIf* Tout le pi-r.Moe'. de"! reigi et las i** ^* t por.s conuujaront '•,.„, maas puas JJP^ d oW ai mds p.iojipaaad.oat^ A conilancedi iMa. u." ^i ceaai gsuareusatiaot * % %  prdcesadura. Cjio.tbian Sleaniship Cump^ll ('" if, b. ULiM6l\IS,— amy^i ^



PAGE 1

LE MAI IN POUR RENOUVELLEMENT DU STOCK BIGIO FRHES [informent le public qu' parlir on lundi 21 courant ils font ine pande liquidation de fin de saison en leur maqasiu aux inx avantageux suivants: \ Accourez vile voir la diffrence de Gourdes Colet t TaUleur K>kl jiU36 Servie tes bmv BMGMU de dimension dz Uretellea eutants elastic soie Toile matelas barres L'eues ObbxldlDH Voue noir suprieur 3i jeues voilt blanc suprieur Organdis bldiic et noir u'rgbam m Kaki blanc supiierr Calicot a doublorea 'roit Calice t G, L. t e Gdes 1 75 loue a dr p tii Djmats bla.:c UaiLUoB couleur Tte diLdien couleur U Rose, iiauve. c hocoltt Mousseline pour rideaux Heps rose Ze^liyi Kverett Vtiie (leurs m VoiieblBncacarrfsox Mous, line anisse railles Etaui.neblarclieunie Or Gda 2 3 40 2 9 50 2 80 2 2 3 2 t 1 15D 5 5 50 a Qoard
50 Voile couleur tioit 1 58 Nsnsook rose SB 1 Peicale suprieur couleur 2 Diableroeut for! blsrc csrrejux et binai '2 Serge noir M. usselue i fleur Nacso k b'aoc (Hssoyetx roirou otl :HIID Bato blaoe G L. Toi'e cotton a drap 8 4 T le etttoa u drsp lOii fi sbent fil s!,?!i To !e e,pr • roar lorctions B r d8im bl8nc P ur enfants ou ters cuir couleur pour eofsots tulles moustiquaires quai. ,ur, ar.claise isrsntie 10 ans Autetteii piais leokmeot lidooniu Je mes i aspirateurs durrbilit infinie Librons c-rotiratres cubes Lliapeatx laines pour eofiois 4 150 ISO 10 7 59 7 10 3 15J 10 18 12 18 2 Ml i 1 2i 1 1 25 1 25 1 43 2 i 1 5 1 20 4 7 S 1 5 10 5 8 1 1 1 1 4 .Messes nationale StaiMl..,.? ^"-tuaik ;iyv.O|a rail { %  ut dts m\m pitii couunt. a endu a PMI '* 1 %  HM ,,''•." "? u P"' lt Sud. S*^ k e j i,erdu eu laboprctt du Parisiaua Rit fe l'i kJDimaDche 5 h. p. P, Gtatide Maiitie pour les enfants, Films Caveaux ; Kubelkoff l'iiomme Tronc — r Zut et Mute Chiens tavantf, truite 5o centimes A 8 heurts [ilu setr m Zola m i2u CiLm? par \ .i rice de MAK s bAN avec Jeau DAX? C eorges UN NES etc. ame poque : a ii. liL Idulu ^' ri/ lit Me : sgecides ^f Balcon: j ^cuices 'Hi .1 i-og^ : 4 1," (es "yoiu. ... prtcitt au i. FfClrtM / J...1... J i '**>%!m? i t h ** l a Dcs 'Les lunetJi iu.-.dc Bruno Dupont dcid ce rai di .luiont lieu demaio aprcs-iuidi. Le convoi putlira de la raai&on n otiuair; sie la tut Kepubiu.iuc No. lyte uuur M Kudie 11 glisc Si |o>C| h v Dt la pjrt de tel eolants. Le prexot lient lieu d'invitauoa. L belle fte t'e A 1 ince ta pi e sera redorne, sur la d m nd g ia'e du public, a Cir Var tts, ce soir 7 heurts et demie. Ci as, sayie't'S. ih.nls, bcher de |eannr d Aie, ^Eutie c nrale : 2 fourni On t'ruvf des canes t 1s porte. M Mu Les rptitions de u pece t la marche I Indpendante • ronnnuent activ m n Le Ctreli Fsvotite tspie donner la premire de ce beau drame le 2 juin prochain, Les faites seront mise en vente paitir de lundi 21 2 gourdes 1 eu lie gnrale i 3 lourdes balcon. Ojsimcriia H avance cuti Mme Ducis Viatd, rue du Centre et desCs serais; cb z Sn Un UilUur, Gisud' Rue ; Auguste Vctor, resttuuteur, au bas de la rue des M lacl.-s; Mme Vve Djuyo GraidRue et aux Ar mis de m. Avis On demande acheter plu seurs armoires d occasston, s"adre tser Mme Lajat Ao \*2H avenue Lamartenire Bois Verna. Les dames patrennesses qui ont bien voulu accepter de prpuer la l'e au prulti dn V* U, du Mont-tiirmtl tmu inv^e 1 se runir ctiez Mme Uauboeuf demain dimanche lu h. %Bi*m orh le \5uurapl eut a if.ndu a laCa pilule via Importe du Nord le 23. il liiisnera le mme jour \\our tous le porta du Sud prenant jtt ei passa gr. Son retour laGapitale e;j routa puurJSitw \orl sera fix dans avis Uili leurement. beDura ^ .chose ^(Qaiqud A la tenue iugraid Urkt d liait eu dtile du 10 du COMrssL le


PAGE 1

liAai anne ffo 60 33 PUHI-^U iUiws (.uin;. SiAftUM 19 MeM IM DIRECTEUR PROB^IEIWIRS LMPRIMEUI Clment Magloire BOIS VERNA 13, Roe Amricaine NUMERO 20 CENTIMES Quotidien ; Tout ft'laLcre crment dans la politique, ^dan* les socits, daos le gouverne uieuts comme daos 1* ualu re. Les oprations De peu veut se succder que daos un ordie logique, la plus parfaite eai souvent tubor donne la plus lmemai re. TILIPHONE No 242 L'Enseignement Rural ^9*m La Fte de SUITE & FIN Un autre problme qui ne manqce pan de gravit, c*et celui du pt-tonoel de ces coles Four les feints, nous avoua pens que la uoi ux est de s'entendre* avec la Congrgation des Frres des Ecoles Chrtiennes qui pourrait fournir, pour commercer, une quinzaine de %  ei'gieax, pour les cinq tablir dans les cnaj dpartements Ces cinq colonies formel aient le noyau auteur duquel sorgsrieerait tout notre eoeeigoi niant rural. Le Dpartement corcp'e aur le dvouement de la Ccngrretion ( our raliser cette utile entreprise C'est ercore au concours trarger qu'il faod>a appel, va la pi une d le menti en notre n iliea, pour l'orga niaetion de l'enseignement itotes sionnel en nos csmpagnfa, riobl me qui n a jamais pu tie aoro iniqu icietqueieGouvernemen' tente de rsoudre en lsbltsapnt su Sfinist re de I Agncultore, le ttrvice echri que d'snseignement irrttgsioncel, industriel et agricole, dont noue vot.i entretteLdrona au cours de cet ex pos, D ailleurs, c'est le vuuu du 1 emulateur, qu'a toute cole primaire %  oient annexas jaidin et atelier. Uuand ce v>> u oeviendia une i tabl, on verra du mme coup diepalaitre cet loignemeit de notre jeu* nesse des travaux manuels et, peu peo, se constituer cette classe d'ooviiers qualifis, dont l'absence ae fait trop vivement sentir parmi MM Une autre question qui De pioc* oupe pas moins le D^.alternent de I'IQBUUUIOU publique, est lelle uea constructions auMaiiea^ Dans lintit de la bonne frquentation des coles, Isa locaux doivent tre pinca au centre de la section, au point le plus popoleux, et ae l'accs le plus tatn o to. peur amvei a obativsiict Ue ctue legu, que le 'JU Janvier ae etiie sni.ee, le Dpartement a adress aux lnapecituiB des coles la circulaite y teisi.ve. l'ar celte circulaue, il est tonn aea commtaiona composes de llnspec leur ou de l'an de ses collgues, du Car ae la commune, du Conseiller d'Agriculture, assiste de deux i otablee de la section, et du ccmuaudant miutaiie, et qui aotibaigees de deuiujiutr toui claque aecuoo, la inei lente peestMM) a uui.nr aux nouvelles cousiiocnous devant aonter le eto.ta rmaast Le Depantujeiii sapera que ses ioeirucuons poiteiont lecra truite avant lon k tenipa. J",Nou us teimerona pas ce ebapiue, sans due uni uoi de* cole de Mlles. Les coles de gsrons qui sont CD (lus ktand Lcrxnie, sont frequen trs ikt plus de UMI /.e amis e tves. tendis que les colts re liiies en nombre I!L itstieint. ont on efkctit qn di^ssse a ptn e tell eever. Il y | is une itiiauc*. La jtun-.se ternmes de LO csrxptgLts ne peut pia eus conubueinaei i ntguge. M et, par u Uicice que nous ireuLdoL tant leducsUon ou peu* ne, u y a ici une Maniante CCB ladicuouertie le taiia et ISI pnocipee Les cohs inislcs arcabvt* rles, qui pobiiBU'i.: parer I inaofbaance nia ton is -tpiuduiaent la aeoe tu proportion. L* >ombis ta tcot ue giv-bs 1 • mpo a*l iee> tau tcui1 aaaai.yirta • a >,ui ic UcSUfcCl tSBM OM I : t*g • , il L .U *)• t SJSM .i Ol li i l.l Ula.l• 1 pius anomaies que i tcmiuee caos DOS campagne* f Las certoie ont toujours tsbli le contrsire. L-> Dpartement croit plotot uns plus grande difficult dsns le recrutement des matresses \ our les co les des tilles} Une mention toute spciale doit tre dceit e Monseigneur Kereu /an, le noble et dvou prlit de Cap Hatien qui mu de ltal du dnuement intellectuel et moral de la jeunesse fminine dss tampsgma du Nord, a lonle l'iumtutiou bi-Jo seph. appele a ntepsrer aea inst* torricea pour les sections ruiaits de ce dpartement Ce suait une,jœigituees puai la cration eu b diiltuui Loints du paya, d coles popuUnes, qui seront tei JOUI a aslgi le msuvaiae cen aitioua du milieu ae la plus grande utilit. Tout cils constitue un program me, qui, tu denora de iorgauuaiiou prvue, doit proccuper le gouvtr nemenu Lana ce aomaine de lenseigce ment IUISI, ce champ si vsie, enco to oLscnr et caLolique, que a Ueu teusea luitistives ua lenleisi.uu ps ue italirei, pour le oitu ae ceux qui sont asservis a la g.ne si, a LLaque me meut, ou ne t lieuitait la ueiuio.'ues uiojen a u>enre en iuvie. lou de mme nou eeaaitiuua dapioiui put nu etton rp de 'orner Bsteeanre i unev.hle manilesta tion nationale< La fte de I Univet'it* le fn', avee le soin mis d.os laboraton c*q programme et suitout la dlicate pin Se d'inviter spciale meut le Corps di plomatique et consaUire, les COMS onstiius, tant publics qu priv*, sinsi que des prrsonoaii's les plus remsiquibiea de notie Soc . De* huit luu.es et demie du ma tin, la salle de Cu. Varits, coquet tement dcor ai \ coul ura oatiooa les et pare J oi 11 m.nca. tait pleine de monde et les dlgUiona de tous DOS e'.blisserrtnti scolaires se distin guaitnt Jeur drapeau bien et rouge que portsient les lves les pis mri tants, A neuf beuies, conformment il f rogiaom.e iirl tt excut dans crdie le plus par fait pat les comm s saires aides etbcacemtot ^e s onsin r Andi *_lievaii.er, di te eur de Cin Varits, et a qui l'on doit des corn plumais pc aui ^uiloui pour svou. en guise de nombreux geudaimea, litr inviter le Chef ei le sous Chef de a police ituleount, — la ft stuvrit [* k DtaaatiaiMia evcote pat l'oicbestll du Lyce ?t tou et que la salis subicon.be routa ki eut. Immd.stemcnt aptes, le Min site de llnsttuc/ion Fabique, avaut h L eu -ou M copie. Vieuueiit d'arriver Chapeaux feutre Bortahno thapthax l'aille Une tVItalie t (uiiie dernire mode Jhaubure dcouvris M? m'a c y jaune* pour homme tt dume*, A des prix exceptionnel* Ln tente chex il. UALLOM fU$ H tri 1 cu\ 120 f et ta.iba> flore AUX ELEGANTES De Port-au-Prince Lu Maison Isaac hishv 17:iH Hue Courhe aoa caaMca, Plitt^anut et. ^lesDenvaiicttci i]u,'elU met en .'t'ivl^ iu\ d>t Oc : Voiles brodt* et Mile Je Icmlcv btantift 3e CJUI'CUIA OafXU^ au pria ~lfi (mm, de* tauite. ^le 'peiDc: pas iV Lmp.c, car fil (aqiuiCiU cL ta beaalc Oe ta ni m lia a. U t die &f Vpubc tria rapiOenveaiv. ^'au^ aurez aiOM t'occaion De^ Voir p(aMliU anicUs dus ae courant dan le* familles, q u'on Ifcmt cfaDlSHi nuiL leur pria: qae^ pailua.u attteut5. ^IneniiU die-. DISIi\cc(a lapparte. Aprs 1 exca'on spp'scdie de l'R b ou siante NLzurks, solo dr c'm n-tte. par lofChelin <1o Lyce PU on qui, av c cel('r S I ouia de I U p/s gue, ajouta unot birrro-'rue a u tt c, oi. n au s \i partie hrttsira et thaiiale Ce fut d'abord la • Do-j'rur de deux Mictobra i, comdie e ''minr sava.nmrnt inteipr'e par reux l ves de St loirrh de Clunv, | mi (.a reacher t Ohnslisoe Stncbex, dsoi les loMrrtfisjfi tlca de sir i'. ir.t et de tt MI r MeVoso -e'Ie Vifgoll M le t< u e:-.i-. de Kotle Dame dn S.ci Cor"!, v ot dire er-utr, vie au ao d'sr orr b 11 di Himi die aiisoce, U mo o o^ ue t \r vsis r • v..tarni| \? prem re par r r*t h fte. P. Jeanton. A. Mig'oirr. K Ni dal. do relit semiraire, ec! \c tt avec bonheur, R acine Fort Hoyal*. impess onnint ^e mouvant A-l ros en un ac'e, par Au^ de LaMtl leintco fut on louchant N'iro'e en faisant niso tir tonte !a beaut du d vonment et du ncr.uce du vieux matue 'le Kacire. Nadal qui sauva le maruttri duce faneuse na^rJir de ion r, ei corr t^t de niai ans eol.wtit i la co ic bokCooe e* destu ttn:e du fera ICI AI V, > Cl Isi d oce lit MVIl 'f Ut, i r t n ccrr.ccer de ||a4f| sj f ' [ftlblS Ciintre I < i ix I '. du f un Pi a e l ta Mille f. aie 11 rera civr rt la ceui cr. f 1 t ;r t l, en l 'c I tf air, et la lictiri %  t.c t • i ' O-l | i r e ld I • Pau • t L p:'ation t. s ap io-.. duce iceos di Ma'ade 1res K'naire •. rl| Mnl'trr, par laj 'cvM de • licolf VrMn'r, Ml> Marcelle Miysrd trgin ; V ye"e x'Ilep, loi eeite ; F'ora ll I vce l'l.on. '''" I '*'• 1' i prit bn ve'i midi. 9a ISI yue 'ri vs on 1 in t.. t :.ur tles et que leo's ""^ M ' B ''• tn reuvent dire %  Jf ae on so Chef de Uoltfl I ue. o. aoe loutc. Ifn c0 •' I nfit qu'ont •ri ses ir.'a'i dr mai^ura A uivre 'excution .mpeccable du Iriilaat P'ogracnne. Judiciaire &?< Hier, la deuxime l'ha.bis du rribooal da Cana'iio | Section cri •Ile; autre autres kdanea, a eu • <*i. tu le po'TVoi du C u miasaii" do (i'mvfira^rr • it | rda la tnbuoal d Si.pei ,ir c t assort contre • arrc lit i nbooal mn-iii dans l'aftsir %  • sec us* d'outisge paf Is voi o ta r^eeta, a lei droit de air le \'t> ip la tt ae Ai ls 'f il D |0ge (ls c* ol rares k n as l'aa de* '*' 1 # %  | '*ru,Me .uiinhoarg i • i kli fol Me au Il %  i v. r i sol Me • bi eau I a< • r i lanoi la ( ar • alfas ioa 4 de Ce[ nioe4o it piouvs aoe le Tr tarai d autel a viole, rxsl m'erpte e ifr'^iWl'ef



PAGE 1

LL MAi tri Miel T, R.p ij) fie le, 21 de la loi du l Dcembre lWi mr la Pieese Faisant ou suggestif parallle entre eeLe diapjdii.ou de m 101 spciale qai rgit la iiianro et celle de droit eointnun coud.ciue par l'article Wd du Coae d'i.i-truai ,u criminelle i • %  tabli que u a ureiaiie a abrog ia secoude en ce qui a trait la prro gative octto/ee tu Commissaire du Gouverne aieui eu lore iutdoca dd reluser d'accord r quaud il le juge %  uie, au pr venu d ou rage a l'adres •• du du Fiaidem de la Hpublique l beaeuce ue 'la iibett provisoire ooua CKU IOU. Il a euauiid de.uoutr que U liber t pruvioui.e, tune qu'elle cet rgle par laitue 21 d< m due lui, peut tre deiuaudcb pat l prvenu, aoit du juge o'iuauwCtloo au coure de l'lutOl Jdd.10.1 dJ. AU U'IliUll il carre tiuuut %  ,m tu ua Uiuin ui o ce Tuuuuat de droit etroi. ha u .ai re .uaiyow Me iJumiuiqu H JO.UJ. t.-5 u . me Ma gisua. e. A;, t. OLI iiioiuLcuntieu MUNui 10. loud i in* u-.eve du mnuuiti ae UcbO. ci u IU.BO tu liber t provieo.u. Kouiuuuul eutia l'expose dea lu^uto e.e ta %  oi en quel tlou, u a tiu..i4-. que le lgislateur de 1W2, en cowOiuoiatitnt piua fer meuieui que lg i u ., dlusuruction •limiueilo i iUu I.. t o I de la libert S rovioiiin ei e. m uu uiiidai de tpt, uobgi qu\.n vue de inetue no Ue.u a uuo i i.tuta mene qui menaait d biau t qu ique peu l'ordre sociai,u uniuit u carta de Uugog obaetvd ch z ceraina JOUIU.li t. Le de^t des piect a e>e oidoon S ODI l'/iitei eue ii ccBii.ujtui ren a. Le Tulonai tu t praide par Mr le Juge Lb ut gut-, ivti coujine aaeesaeure, Mit, u Jugea U a Lger et Uoaoun burin. Noua leuiei.i.tiona. Prtes Nouvelles CofcbiANlI.Sux l.i. Mloo te "Jouiaal" It (IICIUIQ de kl o UJpJi.i a cic a.iieiA par un E iupc de buquM uiM.iel Aagias ayant a r tete let "Ko eli I L • banq r. auraicM aaqul le p ri OB-icoilCI pal le> alciu.ndici Ici allemand ci lai autr.eti BKbbT — tu UUI. iuat uip.de de '14 pied, pour le icgiaft du u a le lutiaiA Mil I cuiratt CraDfai : i ru p*i i UKBII U ar luue de BitM COiUf t..n[ k rniuiiic.uiul de ce Ua.uc auquel on tiavanl.i At| | • d ..u au 1_ por ICC Je cauui l a tua. ncuiA de |8 A 22 K u, m quia neciikiu U reeen i u.uou de< IUJIHU r"t-KIN — Avtk i juiouxiiou du gouvcioeoacn ,lc IU 1.1 tu dei comnauBiCaUeii ; vtuyula et le geaeiai YaoU-Uh ve sum KUJUI a U p.ic foitc de bngau^i el tu ton. icudu> a eu* -uru u< •tige, poui obliget la un en liccit* de enan ter pritooDiert. MAUllIL) — Mr Altiandie Moorc, nou -cl ara •auadeur de Eta Uni ruu en b>pague a pcMOI* K IcUffll •!> • BOI au 101 Alpliunic aa palan Koval. CONSTauN 1 INOI'Lb Le autontt turque* tni oonne* un navuea rutx lotienque imvl A iraync de tepaii c nutcaayaai rtii imciuauoual ^ui eOtuiuenccra lundi. PAAIS — Hene Moineau, a acu atronauic ckl'armic fianea c ^ „ c le fc i-ud p.n d l'aero ciub eWt*ia .eu oui u<> bauoo apbcriquc il ... . t e u. laafjMl et la UOUICIUC p i oi.i te „ gu p- i . MOSuOU La m rnaionalc a pu blie on appel gCu. lai aui a A. iieui du inonde A la auite de < > ... d. \ oiotki Uaua lutte pour rrn luCeti levoiutiouuauii tant A l CM qu a i oueii II *C*MM d atic rrpoutabla de cdon I Matant la puiai cca uc i e tautef paui enipechar un ra|, >>o luic BtHLIN —Un -net de viogi quatre lieure, ici, dan le tranpun du corpa deV'oroiii a fourmi loccation au coiumuoaatea .lienundi de renouveler l'cnonwu u.; .u IcumdaaU et de ma allaiter leur IOI>.C I c c. je cuiurouoitic* at ton* runi u< v IBI %  nbinida de Kuie o.i Il cwpa a tt epo, et uu te pubac (tau admit A Jilr devant lui L21 fuie Ud iLapwQll Nou dOuO i uOit uuili 10 de ItOdl I ^ ,lt.i-yllcU niAOlleaullOU aille, A..a.ie, eu l'hoonc-i a * uea..oa du u.apciu Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes resp ; ratoirf', indiquent un affaiblissement de l'organisme. UEMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et i augmente la force de rsistance contre les maladies. Nouvelles Etrangres Les Cours NIW YORK£i6 Fruc itc;liog I) 01 46275 M? Bonnr f ^aw & Pari PAJUS ifJ— Mr Bonir Iaw, qui ( it DD voyage sur trer pour M san t, eit arnv ce matin Paria o il garda le plus atrtci incognito. Le minisire des affaire* trangres D'ayant p s t ia or n de sa prsea ce oa conclut qi'il est ici unique ment pour des ra sons prives. O a croit savoir que le Prera er ministre fera ua court sjour Psris et se ren dra dans un eadioit quelconque pour ss reposer avant de rentrer Londres. Dc'aration de diifi-ult. SAAKh'U xUCK 16 Cloquantmille min-nrs de la valle de la Sir re qui s taient mis en gi/e en jaa vier ont repris le travail apis an a: cord prvoyant ont augmentation de •alaiii variant de 3 i 4 (ranca. D' prs les autorits, la grve avait eu particulirement un cirtc e politique, ton but ant de prolester con tre l'occupation de la Rhur. La com mission de la socit des nations qui administrait la Sarre quand la grve a clat, aval offert une augmenta tion de salaires mais les ouvriers avaient refus en persistant deman d:i que la Rhur so.i vacue. Une confrence pour les œuvres sociale* WASHINGTON 16 •• Prs de 500 dlgua r p sentant les Etat Unis, Vfkt* Hfittaomfif>**/l le Canada, 1 Amrique Cent aie, V Util MHSLIllOLry mvqat dB S ad et tri pay d'Baiope BERLIN i Von R iseaibe g. ministre des allai u traogtea, a in form le Reichi ag qu. le gouv me ment.ne pouvai pas em r in ce moment U discu sion pub.ique suc l'attitude allemande, en ce qui co > cerne les rtonses d s li. au ou j t dea rparations, pareeque les derni res rponses n'avaient t£ reues 3 u'h er et que la questoa dem a* ait on srieui exam.n de a part du cabinet. Cette d.-cUui o 1 a 4' provoque par une ten a'ive fa' e par ici socialistes u is et les nations l.st k poui forcer le gouvciu me %  discuter avant les foei ces de Pen tec c* La teotauve napa obeiu d appui parmi la coa tiou et les U •a on ct n courts Le piiDCipai lucneot a e bien d fii pool la inobiiidiio.i des tesson ces ecooom ques et p odu ;iives d p.y s au a de pouvoir lai e le* popo ait oni eaiges par tMitnte UJ peu f uus tard dans u journe, le eb nce lei Cunoa co vuqu les cbel d paitii du R icn t N t les a '.uloimi de l uteution du goureincmen; de continuer le* discussions sur les r t arauone avec ks puissances 'lies, a demar.de eip ime par Monsieur Muller est en g. al conaidie com me le prem er d'une campagne des rvoiuiioduaires pour l'eipio.taiio 1 des gros loteiis au sujet de a uses iotrituies poui les lpaiaiiou Leur progiamme demaode la m. b luatioa de toutes les uni es d: pioduction 1 Mga 6e que iVn nypoiheqatra es g sndes et peine lujusiries. Contqaence de (a pi tmiuiiioii WAStilNCrUN lIl est po.ji. ble, a\*t*on dit, 4a on demandera au prsident Haruiag de ebereber A s'en teodtc avec tes natioas doat les lois obligent leuis navues A avoir de boissons eoid pour l'dsage de leurs quipages En cflst les tonctioanai.es se itouvcnt en f.ce dune difricuit insuimoa ab e daca la rdactioo des )giemtut> pour :n tue eu vigueur ia u.is o ac .a cour 1 p me, c a ce qui euoe iu. les oui sou* alcooliqu dlaH ica eaua icnuouales amiri Ca.Lca tu diCuc Uua^> oa a douue c. tead e que >a a.le JU lu juin q-i avan ce u.ee ,eai ta mise en Vi^ueu* d.a nouv..ui .Cglcuieats, puuiian i enaugee A moins qu'on assistaient aujourdbui l'ouveiture de la confrence pou La oeuvres so cia.es qui durera sept jour*Le secr taire H ;gb s et Moasieut Polbs pt aide t Jla coafieace ont p.oaoa: an discours. Le gouvernement a fait appel au pii de la coursupine de la dci sion de la cour fdrale du district de N w Yo k refusa-, t de demander le injoncttois coacerjant les opra t ons termes des bourses du caf et d S sucres de N w Yu k Daprs le tutfrcs communiqus par le Dpartement de omm-ice la bi auce com neiciaie des Etais Unis pour ic uio d Ma s Je. mer est d Uvji.be aui t..la Un s. L s impo la ions ae sout montes a 40) mil 1 o .s de dol ats et les cxpoii.tiuns j41.i6i.j4y de dotais i/est la pre mi e fo d.pu.a .9.4 q.e ce fait se pioduitUeciara ton importai les de %  ro.ucare PARo 17— Niojiicur k'oiocar a dclait aua >ucmb ei de la commission des finances et des affaires tran gies de la chambre, que l'occupa t.on mil taire de la Rur par lea trou es f. a :. cuises n'est pas ncessaire i 8>cu le de la France L occupa tiou ue la Rnui. a i-il ajout, cat et senti lie u u a forcer 'es allemand* payer le rpart ons. 11 a lpt que la Kbur serait vacue en j. r J por iou de e-aieuieuta fa.ts par 1 Alla m.g.e oc.upatioo de la nve gau en.au Ron set coca deree peM i gouvernement comme une scante m Italie sulfisauU. lacuemoicu.' Mousieur Poincar en piltoai en tevue lea quat c p.em er mois de ioc:upauou et en de maadau' aux eommissious d'approu vci les rjd ts po ar sa coa naat on, a dit aux ueputea que lea ic.ciics de la Rbur, depuis U u janvier, avaient couvert les dpenses a rictement mi htiires que 1 occupation a enirainee pour le cvt d:s t • jpe de la Rnur au Trsor, deduet.ou lat.ede ce eui %  u.a.t e e necessAiie poa enttet.mr ces luoi- so.da s s us taient 1 estes en France et qui s est lev i 61 mil lious de f ama. Lea dpenses r our les a?i s moutaut a a.6^0 .00 t aocs lea icc.itc uc Uuu.nea, les ace oses des 10 t ci les amcodes se sont i: vecs a J7 uiii.ioos uc francs, eclits pioveuaui uca .aies uc cnaibee et de texe i se to.ooo fraaei cieaat r; ainsi une balance pproximttive en tre les dpenses et les fttettdi. Le prsident do conseil a fait re marquer que le transport do char bon et du coke en dsho s de la Rhur n'avait effectivement commena que le 15 mars dernier. Les chiffres indi qns psr M msieur Poincar couvrent la piiode du II janvier au /er mat et ne comprennent p s les dpenses relatives ax chemins de fer et aux autres avances d'une natore purement oprative qui se monteront faire continuer la pro ongalion de Inoccupation aussi longtemps que ce la sera ncessaire pour obtenir on r sultat. El rponse aoe deuandt de Mr Auriol, dput, le prsident do coa seil a dclar que le gouvernement franais tait rsolu asisier pour obtenir le montant des rparations tel qu il a t fix pat l'a:cord ds Londres et avant qu il consente 4 une rduction de la Je te allemande, il faudra qu n montant gal actt r duit Jea dettes interallies titre de compensation. Monsieur Loncheur, ancien mima tri des rgions libies, pariant hier sur la situation tranco-alleroande, a dit qu'il avait reu une invitation d'aller aux Irata Unis poar y coa vaincre les amis de la France de sa politique. H a aj jut qu il ne savait paa encore quelle poque il pour rat rpojdre A cet r e invitt. oa Se rfrant la ques ion des rparations Moesieur Louchur'a du quelle tait lie A celle de> dettes internatio nales. Nous sommes prts remettre les dettes dea puissau.es qni 0 it combattu nos cts, alarma t il, A conditions que .es ntres .ous soie t galement rem es. La Grve des chaibHs KJAL, A..O 17 — ui ^M ues cheminots a as ua nouvel aspect au)onrdbui %  la .u.te au tefus des ouvriers no a g evutea du r.eau d Anvera de travaille* avec les hommes moo.uses du gjuveiueai:ni pour Nettor t Eeliu Le tmlkur bien tonna, inform se no> millions 500 000 oiarks or. La dMj iAon polonais LAUSANNE 17La^dlganon po Ion aise ayant a sa l* te baron Moaa.ewsKi, miuistie polonais en SdUas, et arriv pour uego.ier l''a blissemajt ues .e.aiioas eOuullir: et dipljmatiques avec la TurquiePri90iiiidrifraL)$iisrdlae.i PataUM< Le irauaia Jambe, ni des pnaounicta tianaii cfiiuois a t leiai aur paro.ea l. est arrive l'sao Lbuaag pa..eur d une nouvelle de maudes d:s oandita paat que le! troupes soient rearees. Il doit retour net au quame. geaerai de> biaJits daccord avec ia pio.ne>se Cane par lai avant sua dpart .ua baolita ^ Ljiijeutc du a niinaujc L'oe vit de 25 A )U ans, le cneval de B) a ;a au, le non bi, ,c >i.y de 1 a iS ant, le m: necArot 20. le mouton u, 1e tigic et le leopar a|BB loup jo le cnaineau J: s J oo, la vacUe Je leoari ta, ut chiea de aj a o ans, l'AApa t de 150 • aoo. le ena d ty ic IA>ra 7 A A, 1* a rejii 7, a carpe de 100 1 ijo II OOCvatlAl u. t U'aecilie 4 J11, le vautour oo, latrie 10 •, I a\i >o, le ne on <• J, le eoenou ao, c veau lu, le paon 24, ia pci..au Ao a }, ic ,-i^ejn id, te lap.n S oa y, ic aeMCM iou, ic a.. uau 10, 1 • raque t, le sygajj /ou, a .ortuc IOJ ia viue • i ou 7. ( aunaii du tforlii linvite ) Tdu LUiOillldll SludUiuitiU OiUlldil (Inc.) Tbe Ce ombitn Steamsnip Compauy, lue, ocidte Audricame, a Ibouneur d'auuoncsr au puolu et au co.n.neue qu'elle a une la aacceaeion de la Clyde Steimsbip Go, Fore gu Services, pojr 1 administra tion doa ligoee de aieamera aux Auiiliee et lAnujue du Sud opra liASMidi par la Cl/de Staa u lu p Co ; Ko.eig i Sirvio*. i-es edmerA.udorioaiuacBogota, cdaraooai, al rtio qoe, cBudgetoVaS) t <.boiiv*r# qui ddAae.vi.utit les lig.ua Je ia daroiie, dg iV Jjo UL.) et de la r'.ui. Liue, oui eie aeuotee p.r iteaULOatUiiN Sfs>aVa titllr* L.Sc i.No t aeiout oprs pour le coaip.e de cette Jo.upe.tfni. Lee a ea.uers dana, et abjrinem Jeaae.vaut la iigoe T luidad — tiuyaoue et le ateaaer atlAiria laaaut .e service de t aua tea porte iieitidua serotii opra pou coapte de (Juiicd ./aik 5u upiug Bjavrd Le I. a uei vV Ai luppcr I aaaat gaie ment la servies de tjua ie pora riaitieuA sera opers ,)our compu Ue aoa pro^i idtaiea qui eoou tOtf GL'i-F uJ SOufeUCrtN ai CO. Le uaue iu-uiuuuea daua lea UiacHtu.ee Out duo type e>ec

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05930
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, May 19, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05930

Downloads
Full Text

liAai anne ffo 60 33
puhi-^u iUiws (.uin;.
SiAftUM 19 MeM im

DIRECTEUR PROB^IEIWIRS
LMPRIMEUI
Clment Magloire
BOIS VERNA
13, Roe Amricaine
NUMERO 20 CENTIMES
Quotidien
; Tout ft'laLcre crment
dans la politique, ^dan* les
socits, daos le gouverne
uieuts comme daos 1* ualu
re. Les oprations De peu
veut se succder que daos
un ordie logique, la plus
parfaite eai souvent tubor
donne la plus lmemai
re.
TILIPHONE No 242
L'Enseignement Rural
^9*m
La Fte de
SUITE & FIN
Un autre problme qui ne man-
qce pan de gravit, c*et celui du
pt-tonoel de ces coles Four les
feints, nous avoua pens que la
uoi ux est de s'entendre* avec la
Congrgation des Frres des Ecoles
Chrtiennes qui pourrait fournir,
pour commercer, une quinzaine de
ei'gieax, pour les cinq tablir
dans les cnaj dpartements Ces
cinq colonies formel aient le noyau
auteur duquel sorgsrieerait tout
notre eoeeigoi niant rural.
Le Dpartement corcp'e aur le
dvouement de la Ccngrretion ( our
raliser cette utile entreprise C'est
ercore au concours trarger qu'il
faod>a appel, va la pi une d le
menti en notre n iliea, pour l'orga
niaetion de l'enseignement itotes
sionnel en nos csmpagnfa, riobl
me qui n a jamais pu tie aoro
iniqu icietqueieGouvernemen' tente
de rsoudre en lsbltsapnt su Sfinist
re de I Agncultore, le ttrvice echri
que d'snseignement irrttgsioncel,
industriel et agricole,dont noue vot.i
entretteLdrona au cours de cet ex
pos,
D ailleurs, c'est le vuuu du 1 emu-
lateur, qu'a toute cole primaire
oient annexas jaidin et atelier.
Uuand ce v>> u oeviendia une i tab-
l, on verra du mme coup diepa-
laitre cet loignemeit de notre jeu*
nesse des travaux manuels et, peu
peo, se constituer cette classe
d'ooviiers qualifis, dont l'absence
ae fait trop vivement sentir parmi
MM
Une autre question qui De pioc*
oupe pas moins le D^.alternent de
I'IqbUuuiou publique, est lelle uea
constructions auMaiiea^ Dans lin-
tit de la bonne frquentation des
coles, Isa locaux doivent tre pin-
ca au centre de la section, au point
le plus popoleux, et ae l'accs le
plus tatn o to. peur amvei a ob-
ativsiict Ue ctue legu, que le 'JU
Janvier ae etiie sni.ee, le Dparte-
ment a adress aux lnapecituiB des
coles la circulaite y teisi.ve. l'ar
celte circulaue, il est tonn aea
commtaiona composes de llnspec
leur ou de l'an de ses collgues, du
Car ae la commune, du Conseiller
d'Agriculture, assiste de deux i ota-
blee de la section, et du ccmuau-
dant miutaiie, et qui aotibaigees
de deuiujiutr toui claque aecuoo,
la inei lente peestMM) a uui.nr aux
nouvelles cousiiocnous devant aon-
ter le eto.ta rmaast
Le Depantujeiii sapera que ses
ioeirucuons poiteiont lecra truite
avant lonktenipa.
J",Nou us teimerona pas ce ebapi-
ue, sans due uni uoi de* cole
de Mlles.
Les coles de gsrons qui sont
CD (lus ktand Lcrxnie, sont frequen
trs ikt plus de Umi /.e amis e tves.
tendis que les colts re liiies en
nombre i!l itstieint. ont on efkc-
tit qn di^ssse a ptn e tell eever.
Il y | is une itiiauc*. La jtun-.se
ternmes de lo csrxptgLts ne peut
pia eus conubueinaei i ntguge.
M et, par u Uicice que nous
ireuLdoL tant leducsUon ou peu*
ne, u y a ici une Maniante CCB la-
dicuouertie le taiia et isi pnoci-
pee
Les cohs inislcs arcabvt* rles,
qui pobiiBU'i.: parer I inaofbaance
nia ton is -tpiuduiaent la
aeoe tu proportion. L* >ombis
ta tcot ue giv-bs 1 mpo bta*l
iee> tau tcui-1 aaaai.yirta a >,ui ic
UcSUfcCl tSBM OM I : t*g , il
L .U *) t SJSM .i Ol li i l.l Ula.l-
1 pius anomaies que i tcmiuee
caos dos campagne* f Las certoie
ont toujours tsbli le contrsire. L->
Dpartement croit plotot uns
plus grande difficult dsns le recru-
tement des matresses \ our les co
les des tilles}
Une mention toute spciale doit
tre dceit e Monseigneur Kereu
/an, le noble et dvou prlit de
Cap Hatien qui mu de ltal du
dnuement intellectuel et moral de
la jeunesse fminine dss tampsgma
du Nord, a lonle l'iumtutiou bi-Jo
seph. appele a ntepsrer aea inst*
torricea pour les sections ruiaits de
ce dpartement Ce suait une,j vre mritoire que daccoider a uue
pareil e ins itutiou une aunv ntion
coDvenab.e qui lui oeimttte oeteu
die de plus en plus bou ebamp d ic
tion.
Dbds la mesureiLdu possible, il
faodrait galement^ encouiat;ei le
tco'es rniales prekbyterales, o cou
tiuue & se menilestei tou e la tollici
tade de nos Curs pour les pepala
tiona iuisleakei aounei toute lauute
aux religieux ei ie>igituees puai la
cration eu bdiiltuui Loints du
paya, d coles popuUnes, qui seront
tei joui a aslgi le msuvaiae cen
aitioua du milieu ae la plus grande
utilit.
Tout cils constitue un program
me, qui, tu denora de iorgauuaiiou
prvue, doit proccuper le gouvtr
nemenu
Lana ce aomaine de lenseigce
ment iuisI, ce champ si vsie, enco
to oLscnr et caLolique, que a Ueu
teusea luitistives ua lenleisi.uu ps
ue italirei, pour le oitu ae ceux
qui sont asservis a la g.ne si, a
LLaque me meut, ou ne t lieuitait
la ueiuio.'ues uiojen a u>enre
en iuvie. lou de mme nou ee-
aaitiuua dapioiui put nu etton
te, une aoiunou ce picb eme
qui u 'airse pa d tre teuouiable,
S m forme u Oaat du piogamu.e..u
ouveiutineui et qui est lie a ui
qucfeoou ue |unce soc.aie. Il faut,
tuuuHie le ut leaauiiu un jour at. Le
l'iesideu ce la Itej ubuque, eu lia
vaiiiaui aupitg' agucuiedu paya,
v.ser auksi a couibur lnoiuie loa
S qui paie te pvup e Uc ville du
peupie ai tampaki.e, le ltale
leiunat uuu e..tifci.i u.su' loielli
gumuen touuu e. uipam geiitiau
Stmeul a lOUiea nua aeciioua lu. aie,
LUails bULLULhLitU
l'Universit
*'7Y.aju <".
Hier, 18 Mai, annivetsiire de la
CiaMop.i l'Arcahair. du diaceiu na
tional, et (oui tu, il n v s ris lon^;
lemp roor tie la fte de l'UmverM
t, fin d'sjsocier lruitrment l'cole
au coite du d-ireiu el d'r.i fane
mme la gatdienne,ct tut pour le D
parlement de ITastructioo Pub1 que
que dinge actuellemmt Me Charles
Boucherrau, l'eccsi>rp de 'orner
Bsteeanre i unev.hle manilesta
tion nationale<
La fte de I Univet'it* le fn', avee
le soin mis d.os laboraton c*q
programme et suitout la dlicate pin
Se d'inviter spciale meut le Corps di
plomatique et consaUire, les Coms
onstiius, tant publics qu priv*,
sinsi que des prrsonoaii's les plus
remsiquibiea de notie Soc .
De* huit luu.es et demie du ma
tin, la salle de Cu. Varits, coquet
tement dcor ai \ coul ura oatiooa
les et pare J oi 11 m.nca.tait pleine
de monde et les dlgUiona de tous
dos e'.blisserrtnti scolaires se distin
guaitnt Jeur drapeau bien et rouge
que portsient les lves les pis mri
tants,
A neuf beuies, conformment il
frogiaom.e iirl tt excut dans
crdie le plus par fait pat les comm s
saires aides etbcacemtot ^e s onsin r
Andi *_lievaii.er, di te eur de Cin
Varits, et a qui l'on doit des corn
plumais pc aui ^uiloui pour svou.
en guise de nombreux geudaimea,
litr inviter le Chef ei le sous
Chef de a police ituleount, la
ft stuvrit [* k DtaaatiaiMia
evcote pat l'oicbestll du Lyce ?t
tou et que la salis subicon.be
routa ki eut.
Immd.stemcnt aptes, le Min site
de llnsttuc/ion Fabique, av rauce cslme d un homme qui es
dans ion e.m ni ou qui est dan
son tle, ii son 'p^antion sur I estr
de el piono a uue substantielle* et
bnliaute allocut.oo, qui. lour avoir
l'iolistduu itmar^uable discours-
prog .rame, me.i e dlie livre i la
md auo du , d publi.- Nosjf l
pub cions u u notic jiuon de .na
d a>aut hL. eu -ou M copie.
Vieuueiit d'arriver
Chapeaux feutre Bortahno
thapthax l'aille Une tVItalie
t (uiiie dernire mode
Jhaubure dcouvris m? m'a cy
jaune* pour homme tt dume*,
A des prix exceptionnel*
Ln tente chex il. UALLOM fU$
H tri 1 cu\ 120 f et ta.iba> flore
AUX ELEGANTES
De Port-au-Prince
Lu Maison Isaac hishv
17:iH Hue Courhe
aoa caaMca, Plitt^anut et. ^lesDenvaiicttci
i]u,'elU met en .'t'ivl^ iu\ d>t Oc :
Voiles brodt* et Mile
Je Icmlcv btantift 3e cjuI'cuia OafXU^ au pria
~- lfi (mm, de* tauite.
^le 'peiDc: pas iV Lmp.c, car fil (aqiuiCiU
cL ta beaalc Oe ta ni m lia a.U t die ?Vpubc
tria rapiOenveaiv.
^'au^ aurez aiOM t'occaion De^ Voir p(a-
MliU anicUs dus ae courant dan le*
familles,qu'on Ifcmt cfaDlSHi nuiL
leur pria: qae^ pailua.u attteut5.
^IneniiU die-. DISIi\cc(a lapparte.

Aprs 1 exca'on spp'scdie de l'R
b ou siante NLzurks, solo dr c'm
n-tte. par lofChelin <1o Lyce PU on
qui, av c cel- ('r S I ouia de I U p/s
gue, ajouta un- ot birrro-'rue a
u tt c, oi. n au s \i partie hrttsira
et thaiiale
Ce fut d'abord la Do-j'rur de
deux Mictobra i, comdie e ''minr
sava.nmrnt inteipr'e par reux l
ves de St loirrh de Clunv, | mi (.a
reacher t Ohnslisoe Stncbex, dsoi
les loMrrtfisjfi tlca de sir i'. ir.t et
de tt mi r MeVoso -e'Ie Vifgoll
M le t< u e:-.i-. de Kotle Dame
dn S.ci Cor"!, v ot dire er-utr,
. vie au ao d'sr orr b 11 di Himi
die aiisoce, U mo o o^ ue t \r vsis
r
v..tarni| \? prem re par r r*t h
fte. P. Jeanton. A. Mig'oirr. K Ni
dal. do relit semiraire, ec! \c tt
avec bonheur,Racine Fort Hoyal*.
impess onnint ^e mouvant A-l
ros en un ac'e, par Au^ de LaMtl
leintco fut on louchant N'iro'e en
faisant niso tir tonte !a beaut du d
vonment et du ncr.uce du vieux
matue 'le Kacire. Nadal qui sauva le
maruttri duce faneuse na^rJir de
ion r, ei corr t^t de niai ans
eol.wtit i la co ic bokCooe e*
destu ttn:e du fera ici Ai V,>
Cl Isi d oce lit MVIl 'f
Ut, i r t n ccrr.ccer de ||a4f| sj
f ' [ftlblS Ciintre '
I < i ix I '. du f un Pi a e
l ta Mille f. aie 11 rera
civr rt la ceui cr. f
1 t ;r t l, en l
'c I tf air, et la lictiri
t.c t i ' O-l | i
r e ld
I
Pau t l p:'ation t. s ap
io-.. duce iceos di Ma'ade 1res
K'naire . rl| Mnl'trr, par laj 'cvM
de licolf VrMn'r, Ml> Marcelle
Miysrd trgin ; V ye"e x'Ilep, loi
eeite ; F'ora ll<- oc', Astriiqu
Andr'e \Ui . ,1 Hcice; leanine
Ansr'rae. Ir Ni u<*.
KniuiU t if ,| llU1 gg| (_-ou
r' RO ig ola,excr avec beau
coup de aucr par les lves de St
lo'eph de Clunv
1 I exiule i biiu
veau par l'crcbestr# d<> I vce l'l.on.
'''" I '*' 1' i prit bn ve'i midi.
9a ISI yue 'ri vs
on 1 in t.. t :.ur tles et que leo's
""^ M ' B '' tn reuvent dire
Jf ae on so Chef de
Uoltfl I ue. o. aoe loutc.
Ifn c0' ' I nfit qu'ont
ri ses ir.'a'i dr mai^ura A uivre
'excution .mpeccable du Iriilaat
P'ogracnne.
Judiciaire
&?<
Hier, la deuxime l'ha.bis du
rribooal da Cana'iio | Section cri
Ile; autre autres kdanea, a eu
<*i. tu le po'TVoi du C u miasaii"
do (i'mvfira^rr it | rda la tnbuoal
d Si.pei ,ir c t assort contre arrc
lit i nbooal mn-iii dans l'aftsir-
sec us* d'outisge paf Is voi
o ta r^eeta, a lei droit de air le
\'t> ip la tt ae
Ai ls 'f il d |0ge (ls c*
ol rares k n as l'aa de*
'*'1 # | '*ru,Me .uiinhoarg
- i i kli fol Me au
.....Il i v. r i sol Me
bi eau ..... I a< r i lanoi
la ( ar
alfas
ioa 4 de Ce- [ nioe4o
it piouvs aoe le Tr tarai d autel a
viole, rxsl m'erpte e ifr'^iWl'ef


LL MAi tri
Miel

T, R.p Londres
av~$bnt acheteurs de Miel d'abt illee
du Paya et de Samo Domiugo '
dreeaer.a ,
.JLL'S CN'JDDE
Grand Htei ut Fmt.ce
Pou au ri.uce ( Hn> ij)
fie le, 21 de la loi du l Dcembre
lWi mr la Pieese
Faisant ou suggestif parallle entre
eeLe diapjdii.ou de m 101 spciale
qai rgit la iiianro et celle de droit
eointnun coud.ciue par l'article Wd
du Coae d'i.i-truai ,u criminelle i
tabli que uaureiaiie a abrog ia
secoude en ce qui a trait la prro
gative octto/ee tu Commissaire du
Gouverne aieui eu lore iutdoca dd
reluser d'accord r quaud il le juge
uie, au pr venu d ou rage a l'adres
du du Fiaidem de la Hpublique
l beaeuce ue 'la iibett provisoire
ooua cku iou.
Il a euauiid de.uoutr que U liber
t pruvioui.e, tune qu'elle cet rgle
par laitue 21 d< m due lui, peut
tre deiuaudcb pat l prvenu, aoit
du juge o'iuauwCtloo au coure de
l'lutOl Jdd.10.1 dJ. AU U'IliUll il carre
tiuuut ,m tu ua Uiuin ui o ce
Tuuuu naucu du renvoi La x.oi ne dia
tiogue pua a tel ebd.a, il nte1
Pm peiua 6 a u| ,uioi a uu texie.aur
tout eu ni lOie j t me o iuut e>at de
droit etroi. ha u .ai re .uaiyow Me
iJumiuiqu h jo.uj. t.-5 u . me Ma
gisua. e. A;, t. oli iiioiuLcuntieu
MUNui 10. loud i in* u-.eve du
mnuuiti ae UcbO. ci u iu.bo tu liber
t provieo.u. Kouiuuuul eutia
l'expose dea lu^uto e.e ta oi en quel
tlou, u a tiu..i4-. que le lgislateur
de 1W2, en cowOiuoiatitnt piua fer
meuieui que lg i u ., dlusuruction
limiueilo i iUu i.. t o i de la libert
Srovioiiin ei e. m uu uiiidai de
tpt, uobgi qu\.n vue de inetue
no Ue.u a uuo i i.tuta mene qui
menaait d biau t qu ique peu
l'ordre sociai,- u uniuit u carta
de Uugog obaetvd ch z ceraina
JOUIU.li t.
Le de^t des piect a e>e oidoon
Sodi l'/iitei eue ii ccBii.ujtui ren
a.
Le Tulonai tu t praide par Mr
le Juge Lb ut gut-, ivti coujine
aaeesaeure, Mit, u Jugea U a Lger
et Uoaoun burin.
Noua leuiei.i.tiona.
Prtes Nouvelles
CofcbiANlI.Sux l.i. Mloo te "Jouiaal"
It (Iiciuiq de kl o UJpJi.i a cic a.iieiA par un
Eiupc de buquM uiM.iel Aagias ayant a
r tete let "Ko eli I L banq r. auraicM
aaqul le p ri OB-icoilCI pal le> alciu.ndici Ici
allemand ci lai autr.eti
BKbbT tu uui. iuat uip.de de '14
pied, pour le icgiaft du u a le lutiaiA Mil I
cuiratt CraDfai : i ru p*i i ukbii u ar luue de
BitM COiUf t..n[ k rniuiiic.uiul de ce Ua.uc
auquel on tiavanl.i At| | d ..u au 1_ por
ICC Je cauui l a tua. ncuiA de |8 A 22 K u,
m quia neciikiu U reeen i u.uou de< iujihu
r"t-KIN Avtk i juiouxiiou du gouvcioe-
oacn ,lc iu 1.1 tu dei comnauBiCaUeii ; vtuyula
et le geaeiai YaoU-Uh ve sum kuJui a U p.ic
foitc de bngau^i el tu ton. icudu> a eu* -uru u<
tige, poui obliget la un en liccit* de enan
ter pritooDiert.
MAUllIL) Mr Altiandie Moorc, nou -cl ara
auadeur de Eta Uni ruu en b>pague a pc-
MOI* K IcUffll !> BOI au 101 Alpliunic aa
palan Koval.
CONSTauN 1 INOI'Lb Le autontt turque*
tni oonne* un navuea rutx lotienque imvl
A iraync de tepaii c nutcaayaai
rt fjaioum.
HAMBUrlO Mi Bluuiu, pou. la France et
Mi VandewiiJe poui lu Iklgiqus pieiidiout part
au coawit *ociau>ii imciuauoual ^ui eOtuiuencc-
ra lundi.
PAAIS Hene Moineau, a acu atronauic
ckl'armic fianea c ^ . c le fci-ud p.n d
l'aero ciub eWt*ia .eu oui u<> bauoo
apbcriquc il ... t e u. laafjMl
et la uouiCiuc p i oi.i te gu p Ci Uuboit ioujU.>- i .
MOSuOU La m rnaionalc a pu
blie on appel gCu. lai aui a a. iieui du inonde
A la auite de < > ... d. \ oiotki Uau CCI a,;el COOaCllK d'o -uuii p.u loi.ciucul >a
lutte pour rrn luCeti levoiutiouuauii
tant A l CM qu a i oueii II *c*mm d atic rrpou-
tabla de cdon i
Matant la puiai cca uc i e tautef paui enipe-
char un ra|, >>o luic
BtHLIN Un -net de viogi quatre lieure,
ici, dan le tranpun du corpa de- V'oroiii a
fourmi loccation au coiumuoaatea .lienundi de
renouveler l'cnonwu u.; .u IcumdaaU et de ma
allaiter leur ioi>.c I c c. je cuiurouoitic*
at ton* runi u Il cwpa a tt epo, et uu te pubac (tau admit
A Jilr devant lui
L21 fuie Ud iLapwQll
Nou dOuO i uOit uuili
10 de ItOdl I ^ ,lt.i-yllcU
niAOlleaullOU aille, A..a.ie, eu
l'hoonc-i a * uea..oa du u.apciu

Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes resp;ratoirf', indiquent
un affaiblissement de l'organisme.
UEMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
i augmente la force de rsistance contre les maladies.
Nouvelles Etrangres
Les Cours
NIW YORKi6 Fruc
itc;liog
I) 01
46275
M? Bonnr f^aw & Pari
PAJUS ifJ Mr Bonir Iaw, qui
( it dd voyage sur trer pour m san
t, eit arnv ce matin Paria o il
garda le plus atrtci incognito.
Le minisire des affaire* trangres
D'ayant p s t ia or n de sa prsea
ce oa conclut qi'il est ici unique
ment pour des ra sons prives. O a
croit savoir que le Prera er ministre
fera ua court sjour Psris et se ren
dra dans un eadioit quelconque
pour ss reposer avant de rentrer
Londres.
Dc'aration de
diifi-ult.
SAAKh'U xUCK 16 Cloquant-
mille min-nrs de la valle de la Sir
re qui s taient mis en gi/e en jaa
vier ont repris le travail apis an a:
cord prvoyant ont augmentation de
alaiii variant de 3 i 4 (ranca. D'
prs les autorits, la grve avait eu
particulirement un cirtc e politi-
que, ton but ant de prolester con
tre l'occupation de la Rhur. La com
mission de la socit des nations qui
administrait la Sarre quand la grve
a clat, aval offert une augmenta
tion de salaires mais les ouvriers
avaient refus en persistant deman
d:i que la Rhur so.i vacue.
Une confrence pour
les uvres sociale*
WASHINGTON 16 Prs de 500
dlgua r p sentant les Etat Unis,
Vfkt* Hfittaomfif>**/l le Canada, 1 Amrique Cent aie,
V Util MHSLIllOLry mvqat dB Sad et tri pay d'Baiope
BERLIN i Von R iseaibe g.
ministre des allai u traogtea, a in
form le Reichi ag qu. le gouv me
ment.ne pouvai pas e- m r in ce
moment U discu sion pub.ique suc
l'attitude allemande, en ce qui co >
cerne les rtonses d s li. au ou j t
dea rparations, pareeque les derni
res rponses n'avaient t reues
3u'h er et que la questoa dem a*
ait on srieui exam.n de a part
du cabinet. Cette d.-cUui o 1 a 4'
provoque par une ten a'ive fa' e par
ici socialistes u is et les nations
l.st k poui forcer le gouvciu me
discuter avant les foei ces de Pen
tec c* La teotauve napa obeiu
d appui parmi la coa tiou et les U
a on ct n courts
Le piiDCipai lucneot a e bien d
fii pool la inobiiidiio.i des tesson
ces ecooom ques et p odu ;iives d
p.y s au a de pouvoir lai e le* popo
ait oni eaiges par tMitnte Uj peu
fuus tard dans u journe, le eb nce
lei Cunoa co vuqu les cbel d
paitii du R icn t n t les a '.uloimi
de l uteution du goureincmen; de
continuer le* discussions sur les r
tarauone avec ks puissances 'lies,
a demar.de eip ime par Monsieur
Muller est en g. al conaidie com
me le prem er d'une campagne des
rvoiuiioduaires pour l'eipio.taiio 1
des gros loteiis au sujet de a uses
iotrituies poui les lpaiaiiou Leur
progiamme demaode la m. b luatioa
de toutes les uni es d: pioduction 1
Mga 6e que iVn nypoiheqatra es
g sndes et peine lujusiries.
Contqaence de (a
pi tmiuiiioii
WAStilNCrUN l- Il est po.ji.
ble, a\*t*on dit, 4a on demandera au
prsident Haruiag de ebereber A s'en
teodtc avec tes natioas doat les lois
obligent leuis navues A avoir de
boissons eoid pour l'dsage de leurs
quipages En cflst les tonctioanai.es
se itouvcnt en f.ce dune difricuit
insuimoa ab e daca la rdactioo des
)giemtut> pour :n tue eu vigueur
ia u.is o ac .a cour 1 p me, c a ce
qui euoe iu. les oui sou* alcooli-
qu dlaH ica eaua icnuouales amiri
Ca.Lca tu diCuc Uua^> oa a douue
c. tead e que >a a.le ju lu juin
q-i avan ce u.ee ,eai ta mise en
Vi^ueu* d.a nouv..ui .Cglcuieats,
puuiian i enaugee a moins qu'on
assistaient aujourdbui l'ouveiture
de la confrence pou La oeuvres so
cia.es qui durera sept jour*- Le secr
taire H ;gb s et Moasieut Polbs pt
aide t J- la coafieace ont p.oaoa:
an discours.
Le gouvernement a fait appel au
pii de la coursupine de la dci
sion de la cour fdrale du district
de N w Yo k refusa-,t de demander
le injoncttois coacerjant les opra
t ons termes des bourses du caf et
d S sucres de N w Yu k
Daprs le tutfrcs communiqus
par le Dpartement de omm-ice la
bi auce com neiciaie des Etais Unis
pour ic uio d Ma s Je. mer est d
Uvji.be aui t..la Un s. L s impo
la ions ae sout montes a 40) mil
1 o .s de dol ats et les cxpoii.tiuns
j41.i6i.j4y de dotais i/est la pre
mi e fo d.pu.a .9.4 q.e ce fait se
pioduit-
Ueciara ton importai
les de ro.ucare
PARo 17 Niojiicur k'oiocar a
dclait aua >ucmb ei de la commis-
sion des finances et des affaires tran
gies de la chambre, que l'occupa
t.on mil taire de la Rur par lea trou
es f.a:.cuises n'est pas ncessaire i
8>cu le de la France L occupa
tiou ue la Rnui. a i-il ajout, cat et
senti lie u u a forcer 'es allemand*
payer le rpart ons. 11 a lpt
que la Kbur serait vacue en j. r j
por iou de e-aieuieuta fa.ts par 1 Alla
m.g.e oc.upatioo de la nve gau
en.- au Ron set coca deree peM i
gouvernement comme une scante
m Italie sulfisauU.
lacuemoicu.' Mousieur Poincar
en piltoai en tevue lea quat c p.e-
m er mois de ioc:upauou et en de
maadau' aux eommissious d'approu
vci les rjd ts po ar sa coa naat on,
a dit aux ueputea que lea ic.ciics de
la Rbur, depuis U u janvier,avaient
couvert les dpenses a rictement mi
htiires que 1 occupation a enirainee
pour le cvt d:s t jpe de la Rnur
au Trsor, deduet.ou lat.ede ce eui
u.a.t e e necessAiie poa enttet.mr
ces luoi- so.da s s us taient 1 estes
en France et qui s est lev i 61 mil
lious de f ama. Lea dpenses rour
les a?i s moutaut a a.6^0 .00 t aocs
lea icc.itc uc Uuu.nea, les ace oses
des 10 t ci les amcodes se sont i:
vecs a J7 uiii.ioos uc francs, eclits
pioveuaui uca .aies uc cnaibee et
de texe i se to.ooo fraaei cieaat
r;
ainsi une balance pproximttive en
tre les dpenses et les fttettdi.
Le prsident do conseil a fait re
marquer que le transport do char
bon et du coke en dsho s de la Rhur
n'avait effectivement commena que
le 15 mars dernier. Les chiffres indi
qns psr M msieur Poincar couvrent
la piiode du II janvier au /er mat
et ne comprennent p s les dpenses
relatives ax chemins de fer et aux
autres avances d'une natore pure-
ment oprative qui se monteront
faire continuer la pro ongalion de
Inoccupation aussi longtemps que ce
la sera ncessaire pour obtenir on r
sultat.
El rponse aoe deuandt de Mr
Auriol, dput, le prsident do coa
seil a dclar que le gouvernement
franais tait rsolu asisier pour
obtenir le montant des rparations
tel qu il a t fix pat l'a:cord ds
Londres et avant qu il consente 4 une
rduction de la Je te allemande, il
faudra qu n montant gal actt r
duit Jea dettes interallies titre de
compensation.
Monsieur Loncheur, ancien mima
tri des rgions libies, pariant hier
sur la situation tranco-alleroande, a
dit qu'il avait reu une invitation
d'aller aux Irata Unis poar y coa
vaincre les amis de la France de sa
politique. H a aj jut qu il ne savait
paa encore quelle poque il pour
rat rpojdre a cetre invitt.oa Se
rfrant la ques ion des rparations
Moesieur Louchur'a du quelle
tait lie A celle de> dettes internatio
nales. Nous sommes prts remettre
les dettes dea puissau.es qni 0 it
combattu nos cts, alarma t il, a
conditions que .es ntres .ous soie t
galement rem es.
La Grve des chaibHs
KjAl, a..o 17 ui ^m ues
cheminots a as ua nouvel aspect
au)onrdbui la .u.te au tefus des
ouvriers no a g evutea du r.eau
d Anvera de travaille* avec les hom-
mes moo.uses du gjuveiueai:ni pour
Nettor tEeliu
Le tmlkur bien tonna, inform se
no ffrr/j/#r, tf u neuf d *o diapucslea
tiuur luuta eort, de sa profeaaion
tHoin, tiieyanod. prjinptiud.
Hue des .Ht ne le prie du Bmeau du
Journal \.L teeor*
Port-ju-^r.rtc* le z4 fvrier MrjSi
remplacer les grvistes. Oa s attend
au cas uu de aouveues eusses suaient
mobilises par le gouvernemeat qu
on appel sera piobableoient adress
i l'un ou civ.que lui de ai ndaut d ta
voyer des ouvneis. tifta umoa a d
| commence a tonct.wnucr en partie
hier soir et assure ie tranjpou des
voyageurs Biuxe es et a A avers.
Paietnent fait par
l'AtLttiiiajttj
BkRlN 17- Li *li manda des
territoucs t*n occups co amendent
sricu.tiueQt a craindre que les vioq
du Rqio ue discal.tascu a. icur ta
die, par ouite de i occupation de la
Kdur ci des piov.uc s tnnaues par
le cOldOd douaniei funco balaflB,
Le gouvtraemeot a.lemaad a fait
hi.i U viUatiie.u. pai'.mcat uea ooua
du ttsor avaa.es a u be gi4ue pour
le rglement dea rciamatious belgei
pendant te d.-io.ei semestre de lotit
Ce paiement |**H e ev i >> millions
500 000 oiarks or.
La dMj iAon
polonais
LAUSANNE 17- La^dlganon po
Ion aise ayant a sa l* te baron
Moaa.ewsKi, miuistie polonais en
SdUas, et arriv pour uego.ier l''a
blissemajt ues .e.aiioas eOuullir:
et dipljmatiques avec la Turquie-
Pri90iiiidrifraL)$iisrdlae.i
PataUM< Le irauaia Jambe, ni
des pnaounicta tianaii cfiiuois a t
leiai aur paro.ea l. est arrive l'sao
Lbuaag pa..eur d une nouvelle de
maudes d:s oandita paat que le!
troupes soient rearees. Il doit retour
net au quame. geaerai de> biaJits
daccord avec ia pio.ne>se Cane par
lai avant sua dpart .ua baolita^
Ljiijeutc du
aniinaujc
L'oe vit de 25 A )u ans, le cneval de B) a ;a
au, le non bi, ,c >i.y de 1 a iS ant, le m:
necArot 20. le mouton u, 1e tigic et le leopar ,
a|BB loup jo le cnaineau J: s J oo, la vacUe Je
leoari ta, ut chiea de aj a o ans, l'AApa t
de 150 aoo. le ena d ty ic IA>ra 7 A A, 1* a
rejii 7, a carpe de 100 1 ijo II OOCvatlAl u.t
U'aecilie 4 J11, le vautour oo, latrie 10 ,
I a\i >o, le ne on < j, le eoenou ao, c veau lu,
le paon 24, ia pci..au Ao a }, ic ,-i^ejn id, te
lap.n S oa y, ic aeMCM iou, ic a.. uau 10, 1
raque t, le sygajj /ou, a .ortuc ioj ia viue
i ou 7.
( aunaii du tforlii linvite )
Tdu LUiOillldll SludUiuitiU OiUlldil (Inc.)
Tbe Ce ombitn Steamsnip Com-
pauy, lue, ocidte Audricame, a
Ibouneur d'auuoncsr au puolu et
au co.n.neue qu'elle a une la aac-
ceaeion de la Clyde Steimsbip Go,
Fore gu Services, pojr 1 administra
tion doa ligoee de aieamera aux
Auiiliee et lAnujue du Sud
opra liASMidi par la Cl/de Staa u
lu p Co ; Ko.eig i Sirvio*.
i-es edmerA.udorioaiuacBogota,
cdaraooai, al rtio qoe, cBudge-
toVaS) t <.boiiv*r# qui ddAae.vi.utit
les lig.ua Je ia daroiie, dg iVJj-
o ul.) et de la r'.ui. Liue, oui eie
aeuotee p.r iteaULOatUiiN Sfs>aVa
titllr* L.Sc i.No t aeiout oprs
pour le coaip.e de cette Jo.upe.tfni.
Lee a ea.uers dana, et abjri-
nem Jeaae.vaut la iigoe T luidad
tiuyaoue et le ateaaer atlAiria
laaaut .e service de t aua tea porte
iieitidua serotii opra pou coapte
de (Juiicd ./aik 5u upiug Bjavrd Le
I. a uei vV Ai luppcr I aaaat gaie
ment la servies de tjua ie pora
riaitieuA sera opers ,)our compu
Ue aoa pro^i idtaiea qui eoou tOtf
GL'i-F uJ SOufeUCrtN ai CO.
Le uaue iu-uiuuuea daua lea
UiacHtu.ee Out duo type e>ec ineot e^uroprie eu aervice auxquote
U* aot desuoe, et aot ciaateee
uaus ta ejadssjsfie ia ptau eievee dd
uomauvituure de Auancaa Ate
reaa of Sbipping Lea taoxjd'aaaj
raoce du |frt aot garant e comm i
ne devant paa dpaaser ceux des
ligoee caoa.rreotee, ;
^Le dorem t.vmal de Is Compi
gaie co npreuaot lea Dd^artemeati
d-i l'Ad uiuiatratioa ludrale, del
ComptaO.iii, da service du fi.
dea ileoa.mn.joe ara ub i a pai
tir du 1er viai daua le Viaitetiall
Building, -".m f.oar, 17 Batteiy
Place. Lee permis d emDarqaemerat
et tes cojua.iAdeu.dute aeront^du
vrda dana ce laareau-
A partir du dpirt du stesoi |
agjgoua le IA Mot, ua aieamera a i
toutea les 1 gu cargeroot et d i
CUAigerouteu fier do Murtb Hiver,
aa cjiq de la itiiie rue New York..
Levautitfa et i ejouornie qu offre on
terminus place aiuei u centre des
affaires ajrout ua d juij apprci a
tant par iea ebargeura qae par Ua
ooje'gjateue?
fout le i^rijaoe' de la Clyde Fo
reigi i iea ags ne dana taxais*
por .a coatio xotout prtar leur eer
vice a u JJi.Jdiiii.1 lat.lC, et lei
meuaa piaua a opirauo i et iee ti*
me* p.iocioee aa.oat uaauatenna. La
uojveiie Caujsiui-j compte **c ie
ceadjojiet i appui jw.., jni;
ce a ai g j idi-euuaiejt Joaoaa i sei
prieceaAjara.
i a
P

Cjloiibiaii Ste* itiip aotnpuny (i#4*i
M< b9 LeULMikAlj^-- A^ai ji^a.ir.ti


L MAI 1rs
*
r*
. T
'
i

nde Lia

POUR RENOUVELLEMENT DU STOCK
BIGIO .FRRE.8
Informent le public qu' partir ^u lundi 21 courant ils Ifont
une grande liquidation de fin de saison ea leur uiayasui aux
prix avantageux suivants:
Accourez vile voir la dirent
ColeU Tableur de ftoordea
K ki laurt
eivieites baiae araoiita de dimersioo dz
ijrettlleB enfaoU elaenc soie
Tuile matelas barrea b'euea
Grabat dtM
Voile noir sr. prit m 'ai joue
Voile blanc Sjpiriei r
Orgaudu blatte t ooir
ttii gbarn til
Kki b'aoc tuj iierr
Lalicot a dcubUr^a troit
Calict t| i. L- .te Odes 1 75
luiie a dr..p l
l)--iuaea blar.c
UaiLB.ue couleur
lte d icdlen couleur bO Roae,
djaovf. i horolat
MouaMline pour rideaux
Hepa roae
ZejUyi Uverett
V. ile t'eure an
Voile blenccaireacx
MOOMNliM auiiae m.ilea
Luium* blanc Ne unie
( r
Gdi
2
8
40
2
' bo
280
I
2
3
2
f
1
153
5
5
0
2 50
2
9 50
i 60
2
a
2
2
Coirdc.
Or
Udi
I -
/::.
18
i
! 50
2
i Wl
150
1 75
M5
2
000
120
Vfctv
;ir>o
5
1 a
1
195
1 1U
150
150
1S8
IfO
Toile) pour Japa* et obi
couleur 'roit
Nensouk roae 90
Heicait suprieur (oalaur
Inutilement fuit blanc irr eux t| liai'
Sema noir
M ii*elu.fl \ iitur
Nauao k blaoc
IL pa Ri>\eux i oir ou ottimen
Hazm blanc ( L.
I 'e cottoo d ap U 4
T le 0Ong a d,p |n t
t) abatil fil
loi tiuue. Toile atprl rour totcti ne
sou le ru deiiu blaofl pour enfanta
Son iwra cuir roiil-ur pour mit > |a
Tullea BDOfjatiqnalrat quai, aui, a .laiae
araati. 10 aoa
Aletiea plata aenlemer,! la doiaa ne
I^tinca 4 an irateun durel.ill lofln *
Teiiaea 4 aei mit. m* ia ctjiziioa
Tticea 4 brlounei
l'il-eioi.a cantimetrea euhea
tlmpeaux laloi a poar en.sota
.' M
H
*-
L
rea I

ISO
lt
10
2 'A
7
li
I
1 >0
lu
II
fia
la
2
10
i
9
S
1 ->!
I
125
1
t \)
a
i
9
IN
4
9
t
5
10
I
1
i
\Q
1
l
:
Jl&'& Parisiana Fifi t l'itafi
n juin 1920, dans un uoiun toi lu au Ban-
Inn.'ue, Loi.drei, kdgar C amtcoi o, a
ttlimtla ritbtiic nationale an g'iLOi pav> iu<-
Tant de cent lao :
tien-Loti j,o 400 mi lites, Ciandc Uie
tagne 1V0 ariliiardi. i-ran:e"9j'tiiillieid4 >oo nul
lloo, Aiharagnt 83 miiluid, Italie 55 n
S*o million-, Belgique u n.illiaidi, | milliard jeo mill.ont
hicl.ti e du omit dWrei nnent ; L'Argir-
ilot 11916,1 milliard banirraik ;iyo|invi
iard, Hutiicd LuiOi 60 muiiadt, Abu dit Ih u
rit ,-, aillurdi, luiqui*, Lu gatu 4 u ill ut,
P-jd 4) millurdi.
U total lut Mirat a 400 ai.na d> k ict Menti tyj;
a4)0 pat ttit ptr* l'oraiDiMUOD Je l'ttr.piuot
4tu (curtri en tnt.
Mouvement dts oavins
l-t |i Cimctal vciaet dcCi.sichal C. I rt
a tendu ki le aa dt coutani m toute [tut Ne*
Y01I1 dueitement.
^Lt m et .V, C. Cernai a\aat laitsd Ne-
Totk le I f du (ootaoi et atttcdu 4 Pctt-ai-
I rince It il courant.
L|>l.cn t.ntt vcnatl dearcri du Nord.
CM aitcrdu dimaichr, m rotnt peur It Sud.^^
Le Bji Ham faMM de ht* Aoik Cil tri Ju
ki 'e an.itJi j; du couranu
UT tteat an nituu m demain natit,
anira iuMi pour temi le pcri du Sud.
U I- Luo. par 1 de Niw-iot* le 17 t eou-
taat du t. un-tt tour la ( apu e.
Naissance h-^
|\Ce ojat'O, orat beurn c.nq, ao re co aie
kM tt Madaoae (e*o-t!apinte Dorn oad aat
leur lasiile i'u|m n,* P.tHKt
Ordination
Biarche
4 S b, p. t.|
Giavde Matine
poir le enfjDts. Fi!rri >ouvrtx ;
Kubelkoit l'Honnie Tronc
m Zut tt Mute
Lhiens laracta
i-iiiiee Ce cettirrea
m, A & hetiru[du ioir{
ic M-ium
ajjf? u CiLm in Wicricc e MAk
. bAN avec Jeta DaX ? Ccoigei
^ UhNtStie.
^aime poque :
gfl.il Failli Idll.
^Actualits
bakoo 3 |oaji< et
La belle f'e de 1 A li-rc f.a- ai't
sera redor ne. m la droiinde gr
raie du rubic. 4 CirVafileV, ce
ou A 7 r etes ri dttrir.
Cit en a, tvr rilrs, ensuis, 1 i>cher
de learce d Arc.
Eiffel k enle : s fouides
Oo trouTeti des Cafin 4 la aort'a
b
i
Lra rptiticDi de ia p ce t li
rranlie 4 Pr j/prrdan e root*
ooeot actir mn Le CtffU | 0' lea
ei^e e l'conei i preo c d' cr beau
drame le 2 |um io baiu
Las rutes seront mi"- en ven'e i
partir d- lunj IJ 4 2 eoa'drs Icn
lie Kroeri'e \ KOD'dt bi'cou.
0 sioicn a !avr.ce \v t Mme
Otcia Viatd, rur do C'n're et dea Ca
aeroea ; cbizSni'b tailli ur, G-aod'
Rue ; Aegai'e Yc'or, rtiticrateor,
au b tt a ru drs Musclra. Mme
Vve Dotyoo, <>nrdKae el eux Ar
mit de I a a
Dtmatn 0 htvrt frretut du
fmonn u y au** un* aerviee dordma-
' U aWtriaa m l kglm db la
amta Inntftf, rue knlu* Hobtn
Lac pi-tonnas cas cereminias
reiifwajajea mUrttmnt y aont frtait
m+4 nmrai*.
-.
Dcs
; Lea a*haila.*e IVubo Ouao MtU*
a di *ua*i eu dtaaant aatti a>*i.
*L^ coeti partata * U lawen eu
- a U rue KeaataaaM Ko. /ai* -*., M .dac
lUftkae a< lo*f*
Data aat *C atl Blaaia.
Da la pan *e i
U fmnm I
Av
On dfvar.'lea acht'er plu
ieurt armoires ifocc tur Mm t.a] il Su \l'H aiet,ut
I amarlthurr liai lernu.

\'Let don ftatronmeite qui
onf lien r Je pr
poser la Ji' au Jf lu /r |V I).
du Motii-i'.i' '-i soni m< Mfia
it runir W//.e Uaut
tmatn dunurk* < tu h
Clylo Sloainship
Company
1 oreian Service*
Vapeurs d'rig psp la Colomb an Steamshlp Co
?nc.poip compfe United Statas .Shpplig
Boar*
A su amer HATI ayant InirxufiNew
Ft)rl le ISturmmi asi u u tuiu laCa
Pilai* via Impoli en hord in ss n
laitsarQ le mme jour futur taux 1rs
ports du Sud prenant /tt el passa*
yer*. Son r,>tow li Capitale e: route
pour Ntworl sera fUe dans avis
uilriiuremeiit.
tiebara & C* Agents
H ri u.' r0e#9l0 Mai 1923
ebose Oiao.inlque
A la Ifont du y a4 '"": d I
en i 0 du courant i i"d
*H" <>m
mtf.-n -It
U' rjittlrur.t o * '.u Umplt
du v 'ni.
e*TU
ni an gra mt datl Ut dtrmm
IQU < i* Jtulltl.
Cablnti
df Me Abel Ihard
cul
19$; Avenue Grgoire
n 'aa-PniH J
Paoau aimas 1,4 ).


L-6 MJtfi
r
ou<
Po'i t c oui
/<
t'A u .'
Df ITIONS !
i i
II.
Faisons un Rve
i
"* f
. 'jum
EX i
illu, f.,tf.
Mim>:a, ViolUlt.
jltamr- hittinn,
Lilas
l'ii />/.
i imfrln
'11- ^ / < .
Vf fo*^ a v
ICUtl
j^M'*&U~~ ~~;^
/*
ARYS
3. rue de U Pix
PARIS
e*
I
s
H
e

Un bonne sant
assure une
vie heureuse
Aaillant Houet Agents giraax 17*11 H je du Magasin d l'Etat
E
La maison U. Silvera
Se /a' /e plaisir a annoncerai aimablet client* qu'elle vient de
recevoir par lus dernire slea.ners Us articles muants :
Chapeaux ae p*ii c citia dq d'ua ie
Chapeaux (eutie supcneurs (, Bursaiiso )
Chapeaux ue laine d Italie der. l.e mode
Palmbeach Ang. gtu 'es suprieur ll4 4<
Kaki jaune et veu .a^i\$t-nxp, ^, tl
Drill Union blauc aog ais^,
Alpaga noir supiuui' a]
Organdie brode su, i eur (suine) |
Tuuor de soie couleur pour ch-mises
Cbaussct.es ponr .nitnts, louds e-.ancaJk^eouU-ars suprieures
Voile couleur, gu .des birtes, dcrnire"nauveaut.\;
Voile blanc a, .ou.cui de touus qaal.tie
Bai soie
Bas jour dem.. 0,
Craadi Kid.-iux pour portes .
Serge non & b.cu ixiia pourjio nmes,]ang'ais
Diagonale noir upuieartf(
Frc*lu biauchc anglais
Serviettes ue lotleiie, blanche et couleur
Siqu couleur & bUuc ng as
Sali Tu.sor
Kaki Blanc suprieur
Dnll Coton Blanc anglais suprieur, atc, etc.
En vue de u morte siisop, la Maon H SlLVcRA, poar plaire
tes aomb.tux c.isi 1 leur laitM laaarticle ci dessus a des prix exception
utilement idu.i> tt de leur donne l'asanrance la plus formelle qu'ansune
une meuou t la puis ne peut km tA.ir de pareils ar ides util enr
compte.
VenestOMi', Mesdames Mcsuars, 1 la;rvtmon H SILVIHA, peef
vos emplette *' -uu na satisfaits a sts pi u de fiais.
Fillmi^iToi^T
Company Inc.
l\ew. York
inyoui voulez froncer la peau de vos cbauuurt
'. Vi/mJ IVMte-v aiw; M ittUtUU lUDtunl a autuvti
N< '^ ... ,-jHHur jtMia iOUptM d< it%
etusurei pumaui lonpiems, employez l marque
UOHOGMAM.
tarieuie ipkia,, uni pour kl damet et les gentlemen du M k*.
Mlle roiige la /. m Jet ebauswes tontri l'humidit et la chaleur.
MlU l'entretient leui uiu'etse et conserve^leur brillant.;
DemanM la ma UONOGRVM. t*m la rmnUeur de toutes m marques
Geo. JE >J\bti\ih
^rli. pou; lidi
Journaux de Paris
Vienninl darrivtr :
Le^Matin, Le Journal, L'Rcho de
P'is. La Victoire, LHumanu, Bace4
1 iori
^-Numros du 10 su 34 Avril.
fvEa vente la Libianie du Matin,
1358 Rue Amricaine.
lelite M
J togue
I jr.r,*. auran Chambres
bie ins alles.
Seivice de premier ordre. ; J
Edgard Lvque : Fropriaire
^l; *mm*
Rnovation Bar;!
Rue du Champ de Mars
|Ja7in|i par M' Amiacms innocent *
Consommaions varies
Sei/ice irrprocbabl:
Avis Commcial\\
[Avoine ? Avoine ?
Par sar. et par marmites
Chez Ll.li: SlAKl.M
liH/J Hue HpubliMine
a
Conservez Vos Forces en Surveillant Votre Sente
Cette lettre vous dira comment
Chicago, Illiiaois, U. S. A. "J'ai pris Lydia E. Pinkham
Composition \'gtale pour des drangements de l'ovaire.
Tous les docteurs consults m'ont dit la mme chose-faite
vous oprer. J'ai commem i- par avoir des douleurs dans
la cot gauche, er.<"ite 1 m'i sembl les avoir dans les
deux cts. Je trav-il'o cliez un tailleur et ayant une
petite fille soutenir je ne dsiiai pa2 nie risquer. J'ai
demand mes amis et u.ie m'a d.t : prenez la Composition
Vgtale de Lydla E. Pinkham. J'ai sui\ i ce conseil et j
me suis sentie mieux t ut de Bui e; je puis maintenant
travailler mas.intiant revende. Je recommande tous votre
Composition Vgtale t votre Lavage Ssnitaire."Mrs.
Mary Enrico, 459 N. Carpenter St. Chicago, 111..U. S. A.
Cette lettre n'en ett q ;'-.- rir:rl c\ grand nomt>r rei
chaque annes et pnivenHit (ie f-mmrs. jeunes et vieille*, de
toute occupation. Cet i cr it de* vertnea dele.
Composition Vgtale da I.yJi 1 'J. Pinkham.
Cette co-nposiii. :i /(r tient pal de narcotique*
ou de drogue* nuifibl.- I lire priso par toute femme
ans Aucune ptd sans doute ur
votre sant. BaMTeedcc: la
Composition \^getale
de l^dia E* RnkKam
trntrrxi un woie.m co. lynn "
Liimidstioo <* ** lotde m**chan
Chez
Paul E- Auxila
Rue&lraver&irefduMagasin de VEtat
^4fin de taire de la place aux nouveaux arrivages, nous comnien
cous demain, cette yeute au irabais; ,ventE prendre, car nous ne
regardon* pas aux prix...
- tiulios blaucLes pour robes]et caleons. Drill kakis jaune et olive,
.nettoie mai are, Sierge colirii, luaitne poar jupe*, tujpea_ix de p et pout hutriuie, t'oailre* de riXt^FartuoiS. a^ous io tuilelie aolfM
le et La Vioieue ^ans.tittaaaU-lies Ci.tiaordiuure, l*sj pour crochet
Uoulons uuelal pour col et poignew, Cliaussu'.ea daine, lacets boa
tonuees, cbeiniea couleur pour hommes, Mousseline de soie a
lleur etc.
C'est intressant
On tvaappel
le* KJi atenanl phi
. ... r
I
il p|.
LciK(i -r de
1
loi!
1 llit l
Val. ne a t la i-lus
K.n< :vi,
Denandei le: r > *!>'
IMtet SttM tetetl BteO.1 1
l'Uarniacie W.bucil
Vient+u* arriver
Vaccin frais, .
Meadn Dextri, Maltose, Excellente
nourriture pourries enfant.
Liqueur de VEtolie et Globules R-
baud pourJLe traitement de l'Asthme*
Engrais chimique A 0 1 pour fUurs
et lgumes
r ' N 2tpour arbres fru\ti*r*9
$L*MM%M.*MA
court
*


A**
aoat ffo 6.0 J'J
WWJ^awa r/un'ij;
pjRlCTUR PROPalErAlRS
IMPBIMCS
Iment Magloire
BOIS VERNA
jsja, M* Amricaine
to20CENTIMs
Quotidien
SAattUDA 19 AW 1MM
J Tout l'labore lentement
daosja po]jij socits, daD&Jes" gouverne
ments comme dans U Data
re. Les oprations ne peu
veut se succder que dais
uo ordre logique, la plus
parfaite en .souvent suber
donne la plus ltmtntai
re.
TILBPfltjNK No 9tf
L'Enseignement Rural
La Fle de
SUITE & FIN
\litre problme qui do mar-
di gravit, c'est celui da
J de ces coles Pour loi
, DOQI 8VO08 pens que I*
"ut de l'entendre ivec la
ition des Frres des Ecoles
M qui pourrait fournir,
amorcer, uce quinzaine de
pour If s cinq tablir
. c'Of dpartements Ces
oniea formeraient le noyau
doanel s organiserait tout
Mfigntmint rural
[0>trien>nt con.p'e sor le
Mot de la CccfiiietjOQ i our
: Mite otile entreprise C'est
lu roocouiB trarger qo'il
appel, va la peDutie d t
) notre niliej, poar l'orge
de renseignement profea
nos campppnta, piobl
I di jaaan pu tie abord
ici et que eGouvernement ten'e
idr in tablissent ualinist
klgricultore, le service lechti
[fjotiigoemeni professionnel,
^W et agricole,dont non voua
idroni au cours de cet ez
rx, c'est le nu do Legis-
qii toute cole primaire
inntii jsidiu et atelier.
iMfa deviendra one lali-
l tins da mme coup dispa*
it loiRDeei t de notre jeu
^ mi trsvaux aanuels et, peu
1 M constituer cette clssse
Jjqualifis, dont 1'Bbeence
trop vivement sentir parmi
w qcestion qoi ne proc-
J moins la bp alternent de
tU publique, est celle aee
cas scolane, Dana lin-
J Ibonne frquentation dea
f m locsux doivent tre pla>
[autre de la section, au point
J* populeux, et de l'accs le
awi.uan pour aniver lob-
* Je ceue rgie, que le '20
ifSlf*1!6 "*?*' ,e dparte-
r^esssux Inspecteur dea
'! circulaire y le.ativo. Par
ittrculaiie, u b8l ,0Iai6 dt
jmn composes de 1 lospec
l"Oj onde ses ollgote, du
MJiicommune, du Conseiller
K*J'e, iBsiai de deox rota-
C,,e,qu' outibaiget-a
JjJ^won a uoeueraux
jcousirLciiOLB devant bu.
JLg* IUIhit.
fcto"? ni p" 2e chanl..
|E ,re 0Dl.ot des coles
LuaS de 6rCons qui iont
r^Wacaa?- U Jeunesse
K'' n 1 o^? que *""
1'U ULBf? Ut,U U P6U*
m Uiu et ,e, trioc|.
fc^M Up,r?r 4P,re8k>Ytrle8.
LCWfc| Iluu/J h0"'M"lCt
L1 a>proX rtPlt>^ent la
***** ciS,Mtmpo ,,e
*T3
ont toujours tabli le contraire. Le
Dpartement croit plutt une
plus grande difficult dans le recru-
tement des matresses pour les co
les dea tilles)
Une mention tente spciale doit
tre dcerne Monseigneur Kersu
zen, le noble et avou prlat de
Cap-Hatien qui mu de ltal du
dnuement intellectuel et moral de
la jeunesse fainiue des i ami.egu. s
do Nord, a Ion Je l'Int motion Si-Jo
aepb- appele a pieputtr des toati
tuncea pour les sections ruialcs de
ce dpartement te eu ait une ceu
vre mritoire que dsccoider une
pareil e ina.itutioo one aubv< ntion
convenable qui lui neimtite oetau
dre de plus en plus son cnaii> d te
tion.
Dana la mesure fc.du possible, il
faudrait galement; entoursger les
eco'es rot ala presbytrales, o cou
tinoe a ce mamteaiei tuue la boIIici
tude de noa Cara pour les pcpola
tioLB uibita et dOLLei toute lacune
aux religieux et lei'gieuees pour la
cration en diifeienta pointa du
pays, a coles populaires, qui seront
toujours malgi lea mauvaises cca
itiooa du milieu ae la plua grande
ulllllo
Tout cela constitue nu prograro
me, qui, eu debora de l'oiganuauou
prvue, doil proccuper le Boartei
nemenu
Uana ce oomaine de lenaeigce
ment rural, ce ebamp bi vskte, enco
re obeenr et cabotique, que d beu
reuaes initiatives u teutersu-on pas
de lealiser, pour le bien ae cetx
qui sont asservis a la glbe si,
baque moment, ou ne se beuitait
la detiBiOu aea moyens meure
en ovre. Too de mme nous es.
saieiona d apporter pat des tions
aucceaiila ei dea exprience tep
teea, une soiuuou m ce prob tne
qui ne lairse paa d'tre uuouubie,
qui forme le base du piog amme da
uouveriit ment et qui est lie a u, e
quesuon ae iubiicu sociald. Il faut,
comme le bt tessoriir un jour M. Le
i'iebident de la Rpublique, eu ira
vaibaut au pteg * sgucoie du pays,
v.ser auasi a combitr lcorme toa
qui e pare le piup.e dta ville du
peuple Oei cau,(.<.fci.tB, ce teta le
leauuai otu Ot<'igucu.tt< ibtaUi
guiiuitu. colu e. ocpaii, gn iu
Stuieu k louieb tioe sectlcLb tu.ait,
tbariea LuLCiiLHLAL
riloiversit
*"xa*>iwy^.-
Ilirr, 18 Mai, annivrntire de la
CraMop. l'Arcabaie. du diarein na
tionsl, et joot 6x, il n'y a fis long
tempr pour lire la fte de l'Universi
t, afio d'a3socier troitement l'cole
au culte, do d'apeau el d'r.i faire
mme la gardienne.ee fut pour le D
parterrent te l'Instruction pcb'que
que dirige actuellement rvle Charles
Boocbereau, l'occuicn de <*onaei
Bjahaanra une vn able maolesta
tion nationale.
La fte de I Universit* le fut, avee
le soin mis <'. ns l' aboration an
programme et surtout la dlicate ptn
se d'inviler spciale ment le Corps di
plomatique et consulaire, les Cots
constitus, tant publ'cs qu- priv,
ainsi que des p-rsonnalits les plua
remarquables de notre Soc t.
Ds huit heuies et demie du ma
tin, la salle de Ctc Varits, coquet
tentent dcor, acx coul ut s mtiona
les et psre loi tl mues tait pleine
de monde et les dlgations de tous
nos tablissement scolaires se dtstin
gusient leur drapeau bleu et rouge
que portaient les lves les plu mri
Unts,
A neuf benres, conformment au
firogiamme aire et eicut dans
'ordre le plus parfait pat les commis
ssires aids efficacement de Monsieur
Andt Chevallier, dnec eur de Cin
Varits, et 1 qui l'on don des com
phmtnts pc aux suitom pour avoir
en guise de uombrenx gcudaimes,
ptti inviter le Lbef et le sous
Chef de a police seulement, la
ti s ouvrit pa< la Dessaiioiennc
evcote pat roicheane du Lyce ?
toa et que la salle arcbicorr.be
couta debout.
lmmd.atemtnt aprs, le Ministre
de Unstiuciion Pub ique, avec lassu
rsnee calme d'un homme qui es
dans son elm nt ou qui est dau.
son rle, fi son pppaiition sur festr
de et picno. < uue .bit.uiiclle; et
btillanie allocution, qui, oour avoir
Tiuieietduu umar^uabie deccurs
prog mme, mn c au ivic .
md...wo.. du u, a pubiiM Nous ..
pobl erons a.u notie dition de loa
d sysnt ,.- eu aveu ta copie.
AUX ELEGANTES
De Port- au-Prince
m
la Maison Tsaac Dishy
j 1738 Rue Courbe
i
quelle met en cn[o m tt 3e :
| Voiles brodts et Mile
Be taattv l>eaal,et 3e cutm Oarict, aa pria:
|i^ 1& Gourde Caarie.
] Jlc -petDez pcU Otv Lmp.L.car ^a faqjaatiU
itr ta lieaut h ta i7ixrcliarv)btv, dit ipMt
irh rapiDeineaL.
i 'Yaia aurez aa^i, l'occasion 3c Mr pta-
neau aniclf.B dm gecourant dam Let
familles, leur pria: ano paiU>u,u altfena
%M obite * D1SH Y, cela lapparte.
Vieuuent d'arriver
Chapeaux feutre Boralino
Lhapthux Paille Une d'Italie
c Laine detnire mode
Chaussures dcouverts vernis <$*
jaunes pour hommes et dume*.
A des prix exceptionnels,
Entente chez H. hALL(J]\l fil*
Kjei.Gux 120 ,1/11.4L. t iii>.,
Aprs lfxcuon ipp'mdie de l'E
boussante Maiurki. solo de cliri
Bette, psr I orchestre dn Lyce Ptioo
qoi, sv cceln de Si louis de Goosi
gue, ijoutaunerot harmonieuse*
I lte, ou entaira la partie littraire
et thtrale-
Ce fut d'abord la Douleur de
deux Microbes i, comdie enfant.'nr
savamment interprte par deux l
ves de St Foseph de Clony, I mi Ga
rescher et Chnstiane Sarcher, dans
le intressant rle de Mr Point et
de a iospi Midi rro; Mie Olga Sflix, de Notre Di'me
du Sacic Los ', vpI dire ertu te,
vec au ir d'ipoit b e'dt nrn mrit,
Oie kliaOCt, k mo. o otue : c jt vai,
r painic.
Utorant I? premre parlie St h
fte. F- Jeanton, A. Mig'oirr. R N'a
dal, du Fetit Sminaire, lolcvrcot
svec bonheur.tRicine Port Royal,
imprtssionnict^et mouvint A-Pio
r os en un acte, par Auge de Lis lentcn fut un touchant Nicole en
faisant r. se tir tonte la beaut du d
vonenent et du sacrifice du vieux
matre de Ricire, Nadal. qui stuvi le
manuscrit d'une fatrense tragdie de
ion dlicifie, ercore en iiMkut i la co ie botienne et
destitctiiee du ftrniei Arrtult, Ma
gloire, celui d'eoe tude savante qui
allait, enfin courcDuer de glciie i?.
vieille e pnible csinre I
Lcui rtail, du Lyce Pt-r.n,
Mlle lir Mille-y. de l'Ecoli Nor'm
'e, ctvrntrt la deux e p;i!;r o b
ifaar< D'e tte, en -sar'.le p n -
Ccltt b, pc sie, et la mc r< i ,
tir ne d i .t L.ineLLt ,e\n .
Fsuteit.
Peu vai l'i&ieipriition titi in
Dlitdic d'une scne du aMi'ide li
ginirre , ^e Mol-re, par les lves
de I Ecole Normale, Ml'es Marcelle
Miyard. Argan ; MaiwHi A'Iien, Toi
ce'te ; F'ora Hadicoait, Anirliquc
Andr>e Dej'ards, Belice; feanine
Ansrime. le N'otiire. m
Eniafteci fut le chur lioal : Cou
rcus el Kon'g-ols,eico; avec beau
reop de succs par les lvei de St
lo La Dr.'Mlirienpe exrule dou
veau par l'erchettr du lyce l'tion,
cttri li 1re q,-i prjt fin Ve's midi.
Lintpritlioo r 011 h" '' i ri' r'esel que leurs
wifrei et n Hi se>. peuvent dire
avo '' : tc 'n au Chef de
Universit, le^at o, ms Joute,
leocooviircre pf lutterai qu'ont
rna ses iinli d' marques i suivre
l'excutioa impetbll du brillant
P'ogramne.
Ili^r, la deuxime L'hs ebre du
Tribunal de Cemiioa | Section cri
minelle) ooire autres tlfaires, aen-
tkudu lo pu'irvji du Cuamissaire
du Gouveroerr ent pia la tribunal
dAppeidece resaort contre l'arrt
du dit Tribunal .endu dani l'affaird
11 B*t, accui' d'outrage par la voie
de la f'ieeie, lerriioil de Mr la
Prisldeni de In lUpubliqoe.
A, r* e rupori du juge Ole LA
gp' e ei ol ?eiv'inn d^ Itd des
vi r s du iivtnu.lie lui(ar.boara
1 noie fut tcrotde u
loi ! i du Cd-vnMuert Me
l'" ii qoliloi
. '< Il l du iar
^U4 *! M le* itcyens de CisisticL prcposi
U prouva aoe le Tnbural d'appel a
viol, irai Interprt pr/llqailu


LL MAnN
Miel
T9 R.O Londres
.'"^bi acheteurs de Miel d'abeilles
du Paya et de.Sacto Oomiugo a a
dre*ier.,:|
;JULFS NUDQB
Grand Htel de France
Porl au friDce ( liai >)
. i
tic'e.21 de la loi du 15 Dcembre
i'jji iii la Prusse
; ; a' >*.r;t un sogg i#t t parallle entre
ceue dia|io qai rgit la maur* et celle de droit
commua consacre par l'article MO
du Co ae d'iar-trucciia criininelld I
a tabli que u.piviniie a abroge ia
secundo eo ce qui a trait a la prro
gative octtoyee au Commidsaire da
(i0uvdruc2mj.it eu 1re 1 idtaaca dd
refuser d'accorder quand il le juga
note au pr.veuu d ou raga l*a Irai
ae du d \- aidei I a .a itYpi l-hque
le t >.tn e la iba.te provisoire
BOua chu lOU.
> Il a euauite dmontr que U liber
t proviao.e, telivi qu'elle est rgla
par laitcie 21 a la aite loi, peat
tre dauiaade par le prveuu, aoit
du juge d'instruction au cours de
l'iului uaauon auit au tribunal correc
tionuei a partir du rnooicut o ce
TriDunat est aaisi par une ordoa
nauce de reuvo k Lu Loi ne dis
tiuguo paa .et Cga d il n'est
po peuua aa)ju.ci a hou tei t-,sur
tout eu iu.' re | e.ule u tout eet de
ai ou ctiui Eu uoiuir.re onai*. >e Ma
li'"-i(j a ue.n.. .1 .j 16B Ma
g i.ia-o u Aj^ti oui nioieiic uiilieu
seuio.-t e.u-iond l.t ma u-eve du
uiauuai de dep: et la tuioe eo liber
te provisoire. Ketnouiuul eiili.i 4
l'e*t>Jbc us iu -t.t 1 ne ia 01 eu que*
lion, il a el|ji.que que le itg.i tileur
uu i:tz2, eu coi.unij.iaui p us fer
meuieut q.i la l'oie dluciuctiou
criminelle 1 ma lct on da la libert
providoue et celle uu maudat de
dpt, n-a agi qu'en vue de mettre
un irein a une licence etttene qui
menaait d ebran er quelque peu
l'ordre ce.al, n pieaeuce Ma carts
de ij.i.g. , observ cli z cer ain
journaiiBiea.
,,le dpt des picte a t ordonn
poui i-.iiiei eue LiCebaamment ren
du
a Le Tubunai tait pidide p-r Mr
le Jcgi Lh u.p gi't, hvn tuuuiue
tbu.ttuii, m, t 1. jl g O es Lger
ei Liouomu tsariD*
INuun Uijoo.fci.tmUrt.
.. Petites INquyehes
l Ci'Nji.\mi.i'|, 1... oclo.i la 'Joa.aa.''
le Cliciiuu Uc Kt a b .1 kl a etc J-iie pur un
K'O' h le baq..... uiaa U a g ta-a av'iit a
leur iic le "Koeiil, L b*un er< auraient
acquit le p rt sSiium p .r le allemands et las autnetaicus.
^BKhbr Un nouveau mat uip.)de de -14
pieds, pour te rglage du tir, a t msiai sur le
cuirass transats: t-ris p*r 1 arsenal marttSM de
liieftt, comp i.mt le iciiunicuunl de ce navire
auquel on tiav.uiljit depui p.es d'un an La por
toc des canons a t augmente de 10 lu Km,
ce quia ncessite la reconduction de< tourelles.
tjPl^KIN Avec 1 aul irisation du gouverne-
met) ,1c mm tre des cou-mun.cation : v\ uvulin
Ci le gnerai Yanli.Uh st ;o:ii reinlia a la piace
forte des Dii^uij 3 tt tua rendus a eu .uni.a:
Otages, pour oDligei ia tuiSd en UDe M le. -t.au
gc.. 1 e> ...
jpAi/tu .-ir au .... \.,. u j 1 ai*
aa*tt>e-i 1 11a uni nu . Mgn
e .>- i- 1 .r.s U. hblIkJl -- 10. .s.. ..^.. . u
pa...j l\Oj ...
,4. _u.\.m unTIMOPLB L.5 auteai i<*lurquM
ont BOUtM .1 aa ruv.as ruj e kOUCtiuUU -ri.ve
a aajriM ^.^ repanil HUM aslal .c rUiSei ayaut
.aie tcsaimcut d.uu.ei.r, un vap.ur turc a
Saiouiu.
.li.A.MuUHCj Mi liiuiim, poui U Franc* i
Mi \ anal eide pour la liclgiquc prendront part
au eoiibi.-i BOCialiSM inlernauuual qui COnUBOWC*
ra lunJi.
' fAAHS Hen Moineau, ancien aronaute
de 1 anne li.n^.i ic, a gagi le grand pua de
l'.iro club de rraccsdaaa le con.ouis des bauons
sphriques il a couveu ^j.s Kmues, le sceend
et Ij uoijieme pux oui .te n Kac> P-*' : Seneuit
Ct Oubui> MMM deux Lan, u.
MeU.UU La .roi icmc in. rnilionalc a pu
bh ion appel geu. 1.1 j,.\ ,i v, Ueuiadu uuujc
la jui, c 1 .ai>iua. d_ VoiUkki a Ua...une,
Cet a^pv 1 on eu e u-o ganuol pu 10. aotant 'a
lutte | eiur ! 1, e> e. -......Cj lAVolullOu i, .
lani a at ou a 1 ou^ai w.^. a et rif^ .-
sal'i. Ue> elle. 1*1 a i_iuii..u, par J., i,.^ ^-
seu.a-i > c. |ma ee ..t 1 e 1^ t., ^.ou. mpe
cher uu tayurue txmeui i,,,-o lui m
J .BcliUA Uu .i.l de v.u,j. guauc licu.e,
ici, nawa c uranapoii u- .,1^* uc voie. a
tourui 1 ocenama aux o..... . uannaaai ue
rcnouvei.i l'ananiniiua -^ ' -*-T ct ac ,,
mieilei leur lOIe ./e .. HMa -e' -u.uiiiu.iii es
se BOOt Kuuis uev.nt 1 aiiifi.sjjc uu KumM e,u
le corps a SM ea,>oe, et uu M publie elai. addaia
a utucr de vaut lui.
La 'giij aa knfri
tHOtii (lOuO.'iOUk aasatS e.e> .. ....ni
zo de lundi le couupie isadu u. u
mauifcji-non d'hier, iAi--uie, en
looaucui de ia CXatiO du U.aoeau
National
Rhumes Toux*
Bronchites, Laryngites.
et autres affections des organes resp" atoir? indiquent
un aftaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
fortifie le corpt et
prise avec persvrance aprs les repas,
m augmente la force de rsistence contre les maladies.
SHSSfei^^Swr^:^^ ::>. .
^S'S^JliSSSSSBS^mM'^^fSf^^SSSimm-i
Peur Cable
N uvelles Etrangres
Les Cours
NEW YORK 16 Frnc i; 01
S.tilirjg 4 6275
SlT Bonar f.,aw Paris
PARIS t6 Mr Bomr Lw, qui
f.it ud voyage sur rrer pour f* sin
t, est arnv ce matin Paris o il
garde le plus strict incognito
Le mmi'Te des af'aites trangres
n'ayant p'S t il orn de sa prsea
ce on conclut qu'il est ici unique
ment pour des ra sons prives Oi
croit savon que le Prem er ministre
fera u.i court se] iur Paris e' se ren
dra dans un eidoit quelconque
pour s.' repo-er avant de rentrer
Londres.
Nestor feliu
U tmlUur bi$n connu i,^
MOrnsrauM cluuUli U# '4^^
l'tkmitgr, il m tunt d m****
pdiar tuatM son, a* to-aviau
dt $a profe$ton^
Soint tiUyaaM, pntiMit^ j
Hue dtt Miraolf prit tlala
Journal tL'Kuon
Port-iurfrinct, U 4 H^f]
remplacer les grvistes. Qti
an csjo de noavehes clum.-.j
mobiuses par le goaveioea;,.?1
un appel sera piobabieoun tL.
i l un on avique laidcn ndiul
voyer des ouvnets. ti:t>eaoi|.
tm | i co m menc 1 loactioo ac: es !
iss hier :oir et a.suie le \ttai*
-* voyageurs* iJ.uxel.eiet Aw
Paiement fait
L'Alternant'
BhRLiN 17- LesaWaiesjj
tetiuoius non occupi coiaa
terieu*emen .ra.ndre ace lu,
au Kmu uc dis^auiijcat u
ble, pai une ae ioxapaiioe
Kbur et des proviaces tnruiu
le coidou douanier luaco b.,,'
,u res an.ei dune nature pure- Le gvjuvriutinent alemaaiti
rn-nt op rative qui se monteront nui le qaatiioie paiement ja
faire coavnuer la pro'ongalion de dn tiiur avances a UBeg,,,
ain.jftju.tde i - fian-i Uf l'occupation aussi longtemps que ce ie rgiemeat des lcumaUoail
MSS&; if A avait en Use/ncessaire pour obtenu an r ^^nm^j
pa.ticul..ementuncaracepoiit. . m demaadp de Mf ^ooo marks or.
Auriol, dput, le prsident du con i^ (lLJUtotl
Mil a dclar qie le gouvernement *-"* wwwjiwewiij
franais tait rsolu insister pour pOiOfli
obtenir le montant des rparations j^ijsIpINE 17-La .eieai
tel quil tl fii pat Iaccord ds loaAlM t M ^i
Londres e avant qu il consente A une
rluction de la dette ailenanie, il
faudra qa'un moi an t gal c it r
dui les det'es interallies titre de
c'iffi ult.
SArlKEBRUCK 16 Cinqnante
mille minenrs de la valle d: la Sar
re qui s t1 si;nl mis en give en jan
vier ont repris le travail aprs un a:
cord prvoyant une sngmeutalion de
laifs vaiu it de ] 4 francs. D'
ainsi une b lance approximative ea
tre les dpenses et les rec Ues.
Le prsident du conseil a fait re
marquer que le transport du char
bon et du coke en debo s de la Rhur
n'avait effectivement commenc que
le 15 ma'S dernier. Les chiffres indi
qus prr M nsieur Poircar couvrent
la piiode du 11 janvier au /er mai
et re comprenurnt p!s les dpenses
rela'ives aux chemins de fer et aux
paiticuitecemeot un carac e e politi
qu -, ton but 'ant de protest r con
tre l'occupation de la Rhnr. La com
mission de la socit des nations qui
administrait la Sarre quand la grve
a clat, avu offert une aumen'a
tioa de salaires mais les ouvriers
avaient refus -n persistant demaa
der que la Rhur soit vacue.
Dclarations de
lias confrence pour
les uvres >ciaiVs
WASHINGTON 16 Prs ds 500
dlgus r p sentant les Etats Unis,
compensation.
Monsieur Loucheur, ancien minis
ire des rgions libies, parlant hier
sur la fftaitiOfl traoco.allernaaie, a
I7a^n /*/i/>../i<^/f le Canada, "1 Amrique CeLt aie. I A dit qu'il avait reu une invitation
r UW% KWBViituvry mr!que du Sad et I s pays d'Enope d'aller aux B'StS Uais poar y con
BERLIN 16 Von Rosembcg,
miostre des affaires trangrts, a in
form le Keich tag que le gouv me
ment ne pouvar pas enta m r en ce
moment la d sjuvo.i pub ique sa*
l'attitude alemaode, pu. ce qui coi
cerne les ie onses d s alli] au si j t
des rpar^tons paueque les iltrn
las lpuases n' v ut i i'Vus
qu b ci et que la q est o 1 dem a
d'it an \ne i iua de a pir
du cabinei. Cet e d I. 10 a
firovoq e par une ici a ve fa" e p r
es socu.i'tts 1 (lis t. les nauoua
listes pou. forcei le gouvsimaai
discuter ava M les v ,... ces de Pen
tec.e* La tenta v: napa obeiu
d appui paroii la coi t 0.1 et les d
ba.s oat t tr coattl
Le principal lucuent a '. bien di
fiai pout U mobilisation des tessour
ces conom ques et p oductives du
paysata de pouvoir f.i e les ptopo
situons exiges pa. Eitente U 1 peu
plus tard dans u journe, le ch nce
lier Cuno a co v. qu les chet d.*
partis d R ten t-g t lei a infoim.s
Oi- 1 l .te t n v go,*: .-il-n. de
CODiiiiiiti 1 di tes i
p a < i i
L '.u
Ml.-- -'. . r. e w a. t. o
me ie pi~u> c d'aue .a .p nue d 1
re-,ouiioai..;.t p.ur l'expu Utioa
des grus loteic.s au suj.t d s taitt
iotncuies poui les lparations Leur
progtamme demande la :n. b iisatioa
de toutes les uni es d: piodu.doa.il
signifie que ion hypothquera les
g.indes et petites inaustries.
Consquences de la
prohibition
WAbuiNGTO I 16-1: ei notai
b.e, .i-.au 1 Hu ju Sdtaadsfa a a
p e iUcj Ha.-i .g a. en.icn.i a s'en
tCUUic aVCC |i U.IiOji lo .1 les .on
oO. g ui ic. 1 ...vires ? avoir de>
boiaaous a b j d pour l'jsage le leurs
quie>^g iba ell.l |M iOaCliO IHslrsi
se houv.ai e.i t.ce juuc u (cn a
in.vi.n.o ; .b c las la lJ.Ct on des
U'-, e:uv. .. 1 lOii .n nie ta *.':bjcur
1* -Ci. o ue u Cer.r - p eau, eu ce
qui uic fM ils O01 sons alcooh<
qu la .-. tes e.ui le.iaonales am.u
Ca ues La n.e iu Le.u, ou a douae
e ic u c que a a.le du 10 jJn
q .1 aVaii e.c u.ee* .-n la ui.sj .11
vigucui des uouv soi .glcments,
pwuuau.ic cuugje a moiu tuuj
ne se trouve Uevaut une nouvelle
nqi
assistaient au;ourdhii l'ouveiture
de la confrence pour 1-s oeuvres so
cialesqut darera sept jour>- Le secr
(aire High s et Mois eui Fj h; pi
side t d< la coafience ont p,onoa:
ua iiscojrs
L- go-ivc-me-m-n- a fait appel au
p es de la cour su ) ne de si on de la cour feieraledu district
de N w Yo k r fusa t de demander
le. mjonctio is co a-; a te me' d-s biu ses du caf et
d s su:iaa 1 N w Y k
D'aprs 1 Qitli s communiqus
par te Dpartement de Oinm*ice la
ba:ance comneiciate des Etais Unis
pour le mois d Mas dernier est d
favorable aux Euts U.i s. L-s impo:
ttons se sout montes i 403 mil
I.ojs de dol ara et les expo tatioas 1
341,162.349 de dollars. C'est la pre
mi e ton d pu s 1914 que ce fait se
produit
Ddciara uns importa i
les do si. t'oaucare
PARi 17- alooiiaui t'oincar a
u e auc .'b d la eam ms
ij.i Isa h a ~. f. de^ l ..Tv-s eu au
. es 1 a n ;Lb -, ''U :'>;-uoa
1 o 1 n ti : le la R pai Ici 1 ou
p-j f j u'es pas cessairs
la seen ite de u F.auce L J.upa
t o 1 ue u Kii.n a >il ajoute, est s
senu Ue a ut forcer les allemand.
payer les rparations. Il a rpt
que 1a Bhur serait vacue en yro
por iou de. paieuients faits par 1 Aile
m.g e Loc.upation de U rive gau
ch; uu Bh n est considre parts
gouvv'rnsjieat comme une scurit
m litairc sutiisaate.
ljcidemaicu' Moasieur Poincar
en paasaat ea itvue les quat.e p e-
iner. mois de lOCcapt 10 1 et eu de
m. ji. lui ommissious a'approu
Vif tes .cil.fo isi n naaton,
a dii ua dputas qae l.s iSflsUsi de
la Kuu de^u.sit. 11 jaovier.avaiem
couveit les epcns:S s-ncemept mi
litauei -je u.-u.t.oj a enwaines
pour 1. et daS 1 oapes le ta Raar
au Tisor, dedueioa isi.e le ce qui
j a t ee necessaue po j :nt>et.uir
es .ne u j so.da s s Us' taient tests
en Pi ..nce et q ai s csi ltve i 61 mil
lioas de f.an.s Ls dpenses ,oai
les civ. s montaat a a 650 00 t and
les iscutaa de dau.nei, les .icenses
dcS 10 ts ci les aineodt-S se -.OUI .j
vec a 37 million*, ue francs, ctlLs
pioveuaui des laiSaSS de chai bon ct
ds coke 2fc.oso.ooo francs crant
vaincre les aras de la Francs de sa
politique. U a ajout qu il ne savait
pas encore i quelle poque il pour
rait rpondre cet'e invitat.on Se
rfrant i la qaesi.oi des rpara iont
Moi sieur Loucheur a dit quelle
tait lie i celle ds dettes interoatio
naies. Nou um ns prts a remettre
les dettes des puissances qui 0 t
eombattu i nos ct, aifirma t il, i
conditions q ae les n.res uous soient
galement remises.
La Grve des cbdmlaats
ral che.i. su s a pris u& nouvel aspect
ao)Jurdhui a la suite du refus des
ouviisis rioa givist:s du rseau
d Anvers de travailler avec les nom
mes mob.lis du gouveine.nentpojr
Mojz.ew-Ki, mi autre poiuau 1
buiaae, et amv hour deso.it
blissemtat des .e.ai.oa
et dipljmauquei avec la furque
Fci\in- Le irantii Jarast, 1
de piisoaniers t.aun cbiaouit
relax sur ptto ea U est arriv A Isj
Cbiia.jg porteur doue noav*u|
mande d:s oandits pour actf
troupes soient re nes. Il doiti
ner au quart.er gnral des T
d accord avec la pioataje tuit{
lui avant son dpart ui km
ds
juninm
L'.ioe vit le 2, l jo lo., le "aeil ni
au, ic .10a Oj, iw -r <- le 10 a S ao,Sl
noceros jo, le moalua 'J, le g<1 *' '
Ji.ic .ou,, jo le ciura-iu U: jjaoo, Uia
le cerl ao, le cruca le j j J *, 11
de i;o a 20a, le cuard 15, '*,r*7t*j
reuil 7, 1.1 car,>e Je ioj i i)ti lefaa"
L'aoeil e 4 ani, >e v.iuuar 100, l*# '
loie 50, le n ou "J. le eo;aoaH<
le paoa n, le p-i..aa lo 1 W. tif**
if.a 8 oj j, ic .JtJC.J io-, le i*ai*I
t<>na 1, tccygMC 'J>> .a ortie '*
0 SU 7.
( cirait du vVorWi *Um*J
a.
I in Coonban Stssmsriip Com-
pauVjlqe, -jocii Anenciiae, a
1 u j .a u .r m j 1 ,iv au paoitj -n
>"'')ii.ij j. qialie idiuh ,1;
aaaion d- ia ulyJt Seionin,) Gj,
tjuigj bdiv.je, poar i ud nlniatrs
tioa it j-1 iigued 10 ttesimr aix
m iiiud et a lA.unque du Sud
opdre ]asiu.ui pir U J.yde Steam
1 ij Oo ; t'oreigi S rvios.
Lu-* 8 oamjisA udjriCiuHcBJgo'a,
cdaraooaa, M,ain ju . Undge-
tjw 1* et lUohvara qji desse viront
les li-g-tes dd u Uaroada, da la Co*
iOjbqJo t de la Fruit Lins, ont t
en :t,8 p.r id ULUMIU N Sl'.-.A Vl.
Vtilt- l Ne., i.N j bt seront oprs
i-1 n lu uj.upt* de cane lotnpigaie.
Les riLd.uo... fban*, et tSju-
0:iu lessa vaut la Ufsa T i itdal
..y.u.ji oi le aidiuaer tiiil'l
laisst d SSl VlCtl id (JUd ida , daiueua ssrout Oe-ri pour compta
de Umled :. a.db 6a t>piug Bjald La
s. .a uai vV .vl 1 pjci' l uaut g.ie
uadu. le aervicj de tjus lea pors
m.ii.; i ara ti^-urj nour couaptj
Ud .01 pro^iidtal dd qui SOOU IUj
GUe,t' Util Ooi'illfir1.'. db uO.
Ld ..(i.ue-a iu -I1U.J ditua Jes
iti-'.ai oa o h d'uu ij i spciale-
in 'it ajurojrii au aervicd a uq Ts
ils ; ..t deiuas, et aoni claaaa
dans ia caiegorid la plu- elevda el-
le 'j.ii'.iuwdieit'u de American bu
reiu of Shlupiag l*lit}lfi
mnee du irt aoui gsreoui w
ni de/int p** dipasier
Litaes cji*.rrdite*
_^Le J..id*u ujuialMiiwj
Huie CJUp duaat m^^*^M
do l'iduinisiratioo **' 7"
Cdmpt.Uiu., du S-fj;".'.
iea Rclamations sera taroaj
nr du lr Mit dn .H
Biildiug, aitri f.oor, /W'
Fiscs. Les ueruiii difflW-,,
et les coanaisidCBM aen**]
vrs daaa ce baresu- ,i
A partir du dpart dii
Mi-jota, ta Mfi,le-^jg;
toutes les Igois $ttf"S
enargeroatsu Hier Oj, Ju "J
SicSiodaU^'aNe^
Lavaota6idiie;ou0.nia^/
idrtu.uua piatceaaioaa J*2J^
affaire ajrout aa3* ^Jla'^i
tant psr .es e-a.gaiin l^rj
Couaigua.au as. a.iaCIf*
Tout le pi-r.Moe'. de"!
reigi et las i** ^*t
por.s conuujaront ',.,
maas puas JJP^d'oWai
mds p.iojipaaad.oat^ A
conilancedi iMa. u." ^i
ceaai gsuareusatiaot *"
prdcesadura.
Cjio.tbian Sleaniship Cump^ll ('"
if, b. ULiM6l\IS, amy^i ^


LE MAI IN
POUR RENOUVELLEMENT DU STOCK
BIGIO FRHES
[informent le public qu' parlir on lundi 21 courant ils font
ine pande liquidation de fin de saison en leur maqasiu aux
inx avantageux suivants:
\ Accourez vile voir la diffrence
de Gourdes
Colet t TaUleur
K>kl jiU36
Servie tes bmv bmgMu de dimension dz
Uretellea eutants elastic soie
Toile matelas barres L'eues
ObbxldlDH
Voue noir suprieur 3i jeues
voilt blanc suprieur
Organdis bldiic et noir
u'rgbam m
Kaki blanc supiierr
Calicot a doublorea 'roit
Calice t G, L. te Gdes 1 75
loue a dr p tii
Djmats bla.:c
UaiLUoB couleur
Tte diLdien couleur U Rose,
iiauve. c hocoltt
Mousseline pour rideaux
Heps rose
Ze^liyi Kverett
Vtiie (leurs m
VoiieblBncacarrfsox
Mous, line anisse railles
Etaui.neblarclieunie
Or
Gda
2
3
40
2
9 50
2 80
2
2
3
2
t
1
15D
5
5

50
a Qoard 2
2
250
1 60
2
2
2
2
Or
(ids
1*5
'75
18
1
ISO
2
1 Kl
150
1 75
1 25
2
060
120
a0
350
5
1*5
i
1S5
110
150
150
121
150
Toile pour jupas et robes 5>50
Voile couleur tioit 1 58
Nsnsook rose SB 1
Peicale suprieur couleur 2
Diableroeut for! blsrc csrrejux et binai '2
Serge noir
M. usselue i fleur
Nacso k b'aoc
(Hssoyetx roirou otl :hiid
Bato blaoe G L.
Toi'e cotton a drap 8 4
T le etttoa u drsp lOii
fi sbent fil '
s!,?!i To!!e e,pr roar lorctions
b r d8im bl8nc Pur enfants
ou ters cuir couleur pour eofsots
tulles moustiquaires quai. ,ur, ar.claise
isrsntie 10 ans
Autetteii piais leokmeot lidooniu
Je mes i aspirateurs durrbilit infinie
Librons c-rotiratres cubes
Lliapeatx laines pour eofiois
4
150
ISO
10
7 59
7
10
3
15J
10
18
12
18
2
Ml
i
1 2i
1
1 25
1 25
1 43
2
i
1
5
1 20
4
7
S
1
5
10
5
8
1
1
1
1
4
.Messes nationale
StaiMl..,.? ^"-tuaik ;iyv.O|a rail
{ut dts m\m
pitii couunt. a"endu a Pmi'*1-
Hm ,,''." "?u* P"' lt Sud.
S*^ k e"ji,erdu

eu labo-
prctt du
Parisiaua Rit fe l'i
kJDimaDche
* 5 h. p. p,
Gtatide Maiitie
pour les enfants, Films Caveaux ;
Kubelkoff l'iiomme Tronc
r Zut et Mute
Chiens tavantf,
truite 5o centimes
A 8 heurts [ilu setr .
m Zola
m i2u CiLm? par \ .i rice de MAK
s bAN avec Jeau DAX? C eorges
UN NES etc.
ame poque :
a
ii. liL Idulu
^'ri/ lit Me : sgecides
^f Balcon: j ^cuices
'Hi .1 i-og^ : 4 1," (es
"yoiu. ... prtcitt au
i. FfClrtM / J...1... j i -
'**>%!m? i,th **la
Dcs
'Les lunetJi iu.-.dc Bruno Dupont dcid ce rai
di .luiont lieu demaio aprcs-iuidi.
Le convoi putlira de la raai&on n otiuair; sie
la tut Kepubiu.iuc No. lyte uuur m Kudie
11 glisc Si |o>C| h v
Dt la pjrt de tel eolants.
Le prexot lient lieu d'invitauoa.
L belle fte t'e A 1 ince ta pi e
sera redorne, sur la d m nd g
ia'e du public, a Cir Var tts, ce
soir 7 heurts et demie.
Ci as, sayie't'S. ih.nls, bcher
de |eannr d Aie,
^Eutie c nrale : 2 fourni
On t'ruvf des canes t 1s porte.
M Mu
Les rptitions de u pece t la
marche I Indpendante ronn-
nuent activ m n Le Ctreli Fsvotite
tspie donner la premire de ce beau
drame le 2 juin prochain,
Les faites seront mise en vente
paitir de lundi 21 2 gourdes 1 eu
lie gnrale i 3 lourdes balcon.
Ojsimcriia H avance cuti Mme
Ducis Viatd, rue du Centre et desCs
serais; cb z Sn Un UilUur, Gisud'
Rue ; Auguste Vctor, resttuuteur,
au bas de la rue des M lacl.-s; Mme
Vve Djuyo GraidRue et aux Ar
mis de m.
Avis
On demande acheter plu
seurs armoires d occasston, s"adre
tser Mme Lajat Ao \*2H avenue
Lamartenire Bois Verna.
Les dames patrennesses qui
ont bien voulu accepter de pr-
puer la l'e au prulti dn V* U,
du Mont-tiirmtl tmu inv^e 1
se runir ctiez Mme Uauboeuf
demain dimanche lu h.
% Company
Foreiqn Service
Vapjurs dfrifln m Sa Colomb an SteamsMp Co
I
ne. pour corapfe i : Bote] Stttw Slifppiag
Boar.
Uteamer HAIT1 ayam Uti>Bi*m
orh le \5uurapl eut a if.ndu a laCa
pilule via Importe du Nord le 23. il
liiisnera le mme jour \\our tous le
porta du Sud prenant jtt ei passa
gr. Son retour laGapitale e;j routa
puurJSitw \orl sera fix dans avis
Uili leurement.
beDura ^
.chose ^(Qaiqud
A la tenue iugraid Urkt d liait
eu dtile du 10 du COMrssL le matin de l ordre a im uni cosi
miion de iroii membre pour mitre
les travaux de emlrWOl 0a| ::i U du ni and n.nl.
Ut noat dit ,/uj a umpte umx
livr uk y ru m U uns iant lu dirnitn
pun 4* Jmlla,
L Ayeuls
Mai mx
Cabinet
d? k bei TaiPd
t'y Cil i
'],, Aveuue G gouc
toit *--Frinsj
Consultations a 5.


lb ma
Faisons un Rve
OL'O RTS
leves** m /.
/. An .- ce m.
Dt'' "IS :
/
''Ol.
^ '- -ijir
'!'' .'.ominei,
IXTF
ilhi, /'//.
Mim*:a, VioltUf,
yil*>nem. Jatmmt
Lili. MugHtl,
1 i ft.
Ti'" "l'/urnerles
ci Orw M Ma^uist
U

r> r
i arjum
flcuti
' :' ; :: v'/ /m
^Ciopj|py Tg* -^y

Une bonne tante
assure une
vie heureuse
1
s.
33
s ' m /f Houit Agents giraui 179 HieJu Magasin de l'Etat
6
-
. *
La maison 11. Silvera
Se mil le pUstr i annoncerait aunublmt clients qu'elle vient de
recevoir par lus det mers stea.ntrs Us articles tuwantt : 2
Chaptaux M paii.c titia tin d'iia.ie ,| tf I ..." | i
Chapeaux leulre sjpcneurs ^ Uorsaliao ) \ et mu 383
Chapeaux uc inuc i it-lic, dci.icie mode .,,,,. ,
PalmbeachAng. gris.ls suprieur^
Kalu jaune et veu angia.s.sup,,,, ,, .....ifl/aVa mmt
Dnll Union blanc ar-aiSj. ;,- r ,., |
Alpaga noir suprieur $; -* -N
Organdie brod supertur (suisse) J lB%l3iu.
Tussor de soie courut pour chemises "< [>. h
Cbaussetits pont soient*, tonds ancsj^coulears suprieures "
Vo.le couitur, gra les baires, dernire nouveaut^ _^
Voile blanc & couleur de toutes quai Us i
Bas soie
Bas jour demi .oie J(l
Grands Kti-aui pour portes j
Serge noir & bieu manu pouijio urnes,"aag"ais
Diagonale noir iup-near
cicalc blanche anglais .]
Saiviettes de io.lt. ,, blanche et couleur
Piqu couleur & blauc aogais
Dali Tussor
Kaki diaoc suprieur
Dnll Co.ou Bl*nc acg.ais suprieur, etr, etc
fcu vue de la moite saison, la Manon il SlLVcRA. pour plaire
sas nomb.tux client, lem laisse les article ci dessus des prix azeeptioa
nellement iMOtU tl e.le leur donne 1 assurance la plustormelle qu'aucune
autre maison de la puce ne peut leur otril de pareils ar ides meil enr
compte.
Venez \ous, Mesdames, Messieurs, S UgMaison H SILVIHA, posf
vos empleiies et vol srne sausteiis tr peu de (rais.
r- -~ ---- r _
1 uiioii ^lioe Poluh
iHoiupany Inc.
3 hew.York
Si j/ous vmkmX rottger la peau Je vos cbauuurk
& WM vimtm\ mmw uh */f tuant taUMHl m UittubU
.Si mm vouiez ta couuur jtja wupltiu iU L
thmmwa $#uumi kmgUWlt employer la morque
HONOtiMAM.
tabriquti- speialfunt pour les James tt les gentlemen du btgb Ufi,
Elle brotie la ptau Ju chaussures eontie l'bumidtU et la cbaUmr.
Mlle l'entretient Unir soufiletse et comervejeur brillant *
Oiinatulti la marque MONOQltAM, C*#st ta tmtllcur de toutes Uh marques
Geo. JEilSSKMh
A^fiii pou* litti
Journaux de Paris
Viennent U euriver *
Le .Mann, i.e Journal, L'Bcho de
Pa is. La Victoire, L Humaci., Bccei
sior.
^Numros du io au 24 Avril.
I -. En vente la Libiairie du Matin,
i}^8 Rue Amricaine,
.Htelite te
' 4,Logae J ,
li'^r.. Ke auran Chambres
bie 1 installes.
! Scivice de premier ordre., ,*
Edgard Lvqne : Fropriaire
SL-J-------------------1 !BJMgir
^Rnovation Bar.)
Rue du thamp de Murs
\}Dtrigi par M'Amacms Innocent "^
Ccnsommaions varies
Service irrprochable "V^
1-
P
te
Conserves Vos Forces en Surreillant Votre State
Cette lettre voue dira comment
Chicago, Illii.ois, U. S. A. "J'ai pris I.ydia E. Pinkham
Composition Vgtale pour des drangements de l'ovaire.
Tous les docteurs consults m'ont dit la mme chose-faites
vous oprer. J'ai commenc par avoir des douleurs dam
le cot gauche, ensuite ;l m'a sembl les avoir dans Us
deux cts. Je travaille chez un tailleur et ayant un*
petite fille soutenir je ne dsirai pas oe risquer. J'ai
demand mes amis et une m'a d.t : prenez la Cotapositiot
Vgtale de Lydia F.. Pinkham. J'ai suivi ce conseil et je
me suis sentie mieux t nit de suite; je puis mainteaaat
travailler masjntitant revenue. lereoimmande il tous votre
Composition Vgtale et votre Lavage Snnitaire."Mrs,
Makv Enkico,459 N. Carpenter St .Chicago, 1U.,U. S.A.
Cotte lettre n'en eit qu'une parmi un prr.nl nombre rep
chsqu* annes et provennnt d* femmes, jeunes et Mlles,Te
toute occupation. CesKttrss tmoignent dee vertus 4sla
Composition Vprtak' de l.ydli E Pinkham.
Cette composition vgtale ne contient pu de narcotique
ou dt> drogue nuisibles et peut tre priio par toute feoees
sans Aucune errinte. Votr- ?agiw pain dpend sans doute*
>etw eanU. Eltysi donc la
Composiiiion Vgtale
lydia E, Pinkkam
r mmi" MesiCiNK co. lvn^ium u.s.a.
V
Avis Commeialftl
[dvotn ? Avotne ?
Par sac, tt par marmite
Chsz EUE SIAKIME*
1HO0 Hue Hpublic+ine
dun jOt de marcht
dises diverm
Chez
. Paul E- Auxila
RuslraversirejrduM.aga8in de PEtti
^Aiin de taire de la place aux nouveaux arrivages, nous coaae
cous dernaiu cette yeute au rabais; iventi preiidr! car ofuj"
regardons pas aux prix...
^ri.uiioa btauctios poarrobesjet caleons, Drill kakis jaune tloW
Uwuote luaiiue, Serge coton, inaiino pojr jupe. lUdpea'ix ne |*
et puui huinuib, foudre* do riz,^Farfuuaa, iavous do tuiletie Sr*
le et La Vioieite faris.atiadas.lies ei.rJa* ordiuaire, ^l pour cr*w
Boutons mlai pour col et poignets, Chausstras dames, lactUils
tonnes, ubemtses .couleurs pour nommes, Mousseline de v*x-
Ireur etc.
C'est intressant
^racie W.Kncii
V T L
V ient^a* arriver
1 r
On les appelait "chauuures deepott."
Les K-- ! sont maintenant plus que
Cela, Ce so'.t des chanssuns pour
touj u."-g*s,pour toutes circonstances,
que portent les lgante dans les
n.ilicux les plus chics.
Les Kede sont h semelles rt : d caoutchouc; empeignes et tic m en
toile d'un tissu soV-cial; elles sont faites
surdc.i .1 '., lUcndcoupes. Aie'x
?Val, c'est la cluu.sure d'eti la pus
conomique.
Demandez-les par leur nom: KEDS.
Vslted Sfaten RakMr Cupon es- |M
\ iicciti fv&is
l- Meads Dextri, Maltose, [[ExcUM
nourriture pour les enfants.
Liqueur de VEtolin et Globules <*
baud pourrie traitement^de rAith&l
Engrais chimique A 0 l~povr ll***\
~ etU9**\
r iTJi 2tpour arbres fruitim
&..W
cour


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM