<%BANNER%>







PAGE 1

v Il fvATIN -Nouvelles Par Cable Etrangres Femina Aux ateliers X or mil Chi 7 tout 1 argent qae 1' r. pouvait de VA'Iemagie oln't que d'exig-r dell %  tout ce q/oa dsirait Mr Bonar Law fit observer que les ,eos "\^"" n , Intressante a t It ru| an:e de u< rt nffiiora. leatgoe se trouvait 5ur le po'n banqueroute industrielle, ment de la reprise d" et la rupture dfinit! %  H i ..;„„„,. quelques ecninges c l £^Li2SSS Mell2c.ni.lle Muni •" !ftSSS l'A^ociat.on. donne %  titre se produisi„ m rt t ... li aor Normal nier, secrtaire de Jla §8 H0Qt renoua apri | Va suisse a Paris f taaaaaav^^ PARIS 26—Le gouvernement frau ai r--, D .,, UI ;,,,, la marche parcou | ACP dmie de l'artiste. I, irnt le 4 imvier lorsque Mr Po-n:a< F | |sTods*-e d oui* sa fonda v Mr Charleb travsillsotl fit co-np-eaire clairement qtrirOS J Ce rapport est v.vep,BT.H modifier .on opinion disant ^ ._ q C les proposions br tanmqnes ne Le Co .^ iX d'Ai-niaistrnfion t reprsentants tfidaimtri'i moins qu a rnoi n?r ave]4 u e t aiosi forra : Anna d, toiU en comble le trait de Ver $ presideo te. rlue ; L. Ca sailles et que le po ot de vue rrspec S f vi: ,^ rsideate F Deatet tive disett;,L. Tel longe, Mirie Mirpeau et Ccile D.-s touches, couseillres Li M ours Chmage DUSSELDORF — D'aprs les au tontes franaises, la riisiauce passt ve et le chmage quelle a entrala fait augmenter le tombe dalle NEW'YORK.ay Sterling F anc PARIS 27 Sterling Franc 47 o6 > 16 20 68 H 16 21 Chili nouvelles de l'Or que les demandes de tra/ail dans .fc-Jf f fusant. g.oudu sud de la Rour. La poli aU'd^a LaUiear.ilB Suea.gttioa. on de su t oc:asioinj des deso; m % m vPm p ose di MU Arth %  sDeux allemand, coupab.es d'ac ...., .... crtaitedEt c de la | ,Tu"?nenO alU, que iOU,e m ands qu. dem.nden. I. permitsion eata ive ftlte par des partie* ii o 1 de fa.re us;g : tel tffttai UiMU ! %  W B mucnU neutiee ue p-uv.-, „ que les demandes de tftrtll dans daus lei enconstancea eioelies rt u rgi une bise pour des ngociations.L' m ce de >rZ ttuioTr ce^ue lTl; SSS:tr^O,b, D u maison Civa.U CnU charge a£ C i i laoc i au su,:', d uce et Capellan o il t arrts.Qaatre ds conte:!,on ne. I ogue de la C. h gouveruem .ni bUKMJ l JJJ p uulle wlgoas oal t f e -e i Port au Prm e le sait, se com _ar R meau Se crteitedBt t de la [ut ice. m^mb/e, et P.errc E hart, ch*t de d v soi au Dpa%n.:ai des Travaux Pub ics, se crtair. N*u faisons des votax pou le succs de la mission. s r Co cou, etc Li re^.aeaiatton eo commencement du oiee] Dtails plus tardle a. cau>e de g.o, en .u.sLe goav.: ^ wa m|Qes 0Jt e obl g s dc nemeni ln.s estime que lo-wupdutre i eS heures de travail et te.i "esEnqute P roc ha it pa**ig$ ds M, Dtnby Nous creyo is sivo.r que leS:: . w.. — | |i H di la Mirir.: umricains. Mr poar le rjmmncem; it de Mars. Le r). n by, visitera Poit au Prince le i<, Dombte des ouvriers qui veulent ftj tr pro.h.n. en compagnie d'un be 1 voyager aussi laia esc assez res g rad nombre de Coag esimen Sa treint et celai que je vous destine v s i le M e.a que de quelques heudoit partir poar U Tunisie justement refc le mois prochain De toute ncessiti il^faudra bien que j attende qu'il soit ———— — .evtnu pour L'envoyer chex vous • i( n ^. Comme oa le vo t par cette lettre Mr i. rfOM C. F. Madsen a bien voulu se cha ger Tel MI Mr iuyuste C'est par erreor que annonc hier la mot de pathque ami Augasb peiteur ben conuu i U| euste O car Atcber, l'il la P.a.ne du Cul de Sic Oi clic odiaarementl annonce la mort de qi est bien, c'est atg.e d; loi, Anot e iugu>te ami ad mulios annot . Paris/d t oa ae la Khar ne peut fane >oP lcms Us duae pin^otition de dutioa uu net pas une contestt ou entre les aoaveinemenl* p.odn.te pti de. M cl aents qu. peu-ut f ******* vV ASH INGTON Le Secrtaire liemmeui mai d gouverne Da^.s a assa.e qae les autorits de u. r. toteu !" !" "£ l ?£ t Xl pSa^*il^"ae^iaa'to.i'atue dans le traite par ces ucu g, imanarai.on ont commenc une en de l'expd tion ('e 1 orgue de taGHM J ^ coalr4re et ami M rninoh Viltt menls. .,.*.,. J* 4S ej toloni industrielles drale. Mr Midsen qui ne reste jamais Me pret nw pit ua tawaaa dansiemoade U|#t?l*aoioB C*c swaaie poar d erm net comb.en rai continue soi dvouement. „ pril de rao j rauon et es droiture, doa< %  1 tau MIX et de r dtrangeis sont entres par fraude L'ouvrier qui ^J venir en HaEd i-y^J,, .. u r „ Ssi longue vie Musique d aux BuU Unis en v.olatton de la loi est un spciale ncessaire pour la sur les gen. de mer. -e Secriaire a pose de instrument. U ne faut pis a.. _ats_: A iout que le Co.g es era A mme oub.ier que cet mstrument p s: UPalUI8Qt de votet les cred.ll spciaux pour m 15.0OJ Kios et que sa m se en p ict Ce ma:iQ ner uje eoqaU et frais de depor.t demandera de deax trois mois de |;ill tion Des ordre d d panai oas ont travail. ^ V jrgue c te Paru lt tom ne tie cent m. Ile francs. Su cette valeur •;o,ooo Ers iOJt dj pays 11 rei.e A verser an solde de 24,000 fr, pi/a bls a la livraison Su .il, eleass PARIS — M. Delcass, ancien mi n ,stte dst alUuatOU^gM, Mit des Mnsisiltsl ntcoawal njeuied, Kouvera^mcai paiera ie dtpent s Le corps du ce.eo.c honmeahta est arriv h er a Pans. ucbamb.e des dputs a vot u a I2me p.ovisoiie poui Mar, son / mm*n ^" ,,JQS Ce vot h e 5,2! rendu nece^.re parce que .e budget de 19aJ u-P" core tv , 1 chambre a vot galemeni IMA m, l,ous pour les dpenses des mois m „s et avr.l porter au dbit il l'Allemagne eti eiaons pour 19S perionn*s. Un record CHERBOURG Andr Maney ol, d eutcur au ictO d dure.: paar av oa SJS mo'eur, a tib.i le record de di> tance ea couvrant 10 k omtres et remporte ainsi le pr x i., joofra .s Le pjt d An nu i Conlrnjajrve mm y.iruLmni* CtfES dix mille provenant d uae sousc: p tion lai e en .922 sont dj assu.s. Les t es q 11 sorgan.seut ont toir but de troaver Ut 14.000 fr qui min quent. La mise ta pla:e ci le saaue spcialise, veaait exp •> poa des ven tes ttuit heures et d-'me, lama uu viagt wjgja. de cinn.- a d-iuli U linnd' Hoc d.o >es par*g<;:de ta P*Dnque -antiloa (juilkiud Ce ac.idcQt t oDxrue le partages duia t qucl>|ai'> beurea tandi ou une tpuae lu.neenvabiMit ic. maisons voisines. Donc no J. avions eu r.ison quand nous disions que toute cette tiaiotS de wagons, tait uae entrave CC 24i03J lr laiie la circulation et qu'on devrait penier a y JEUDI Doraire ficprl du Cœ ir de Bi amd FARNI Musique de Gl %  Entre gnra'e 50 < Dans la can rcn>4dier. du U d .-ea es m o Scnes puolinaas Oa dirai', -i-ie les HiHT* pub.iqies dcvicna'nt de pius ta pill .requeot.s L> in.orr b ibles U veuicm pai iauMf tcur> ouavauca n.am:a<' t. enetl t. dicouvert q h ,man ec.ait d: bien divects chas s, et. foM dnteldclcult ilr radltal^ BRUXELLEb — Dette les mil.sms sociai.it". on .om necce i uag.c lor lernent coatie le gtve des m.ueurs h t .|cs dec.ete poutre la voion: de. cheis un.ons ei ea vio;at.ou des ac cordsinteiveouseutre patrons et oa ners Le mouvement est soutenu D ar 1C 'communiste Vandervclae, chit Sa pertio.UiitU et ancien mi.istre de wJusUCl. Panautt Uiar.eio U aV ct et miucuis que la demaud: tioa de i.Lwres eun.i prer Le ciei a piom l d ,ide ROME— D aprs les journaux om mes de bone vo.ont. ne f ut a ^ i n jamits i, ( m qui sououcu.au pOuM de troubl.r la pua du mU g'ie r *IUSI ic '(.S rues. G0Jiei U Auiiuuz o a .C r >ic le Itltl de gnralissime ho.io.tira de 1 ar me turque. DAauuz.o t eavoy: uu meas.ge ses nouveaux compa gaons d raies avec lasgoatuieea waraores turcsLa chetl kmuistei lui OQiappo:iel indigne et i'unifoi.nc de son grade qui lui vaut le titre de Pacha. M.J. Le J jj.\u. Dn'iial le^ Le 28 Fvii-r Ifa) *X**%V^SSTklSi • Livre bleujinglais Ch M r v'nderv-lde a critiqu I occu LONDRES L L >H olto tngi.t Mr V anaerv-.uc '' \ k tt j; -0 e :>ui au s a couteitu->s p. l0 a ae U Ruadltj.1 que b. Jf JJ c Ucte twasai ***. *~ *"£*" S o,c.o, c ea ou Uuv.cr au tu] Sae se...! V^J^Vaioau a" Uie tua.q-e le. citons tente pour uri**f^**2^1 t £?7*Zl luifflj a iuel les a.uc.cuces ae jf^^S^iS v cnue u S o.anae bi.ugne e: .a .tetJ a oegooer et fou n.r de ^g.un ^.^^ ^ qai t tS s. .c luisi P wM^j^ y^i;;: u ailatli ea; neu .orsque Mr Bonar conomique et a p.opo^ loue UU^ P ^^ de ^Www^ *S q uli oyau ,a,i lIlllirer ^1 propos de la Dlgation du Chili Noas avoas pu lire h et, chez noue conf e le a Nouvelliste . ua intrehetcoasact A la dlgat.oa du Ch. i, c 1 es quest.oa de la cour Uiie.e ei dea^ rd, que, malgr tout, ou >ea-i-ac ma.qucr a ftadtOU de Mr Raaie.u eu ia 4 Util t de dieguc h.Lien t la Louie.euwC, No re coi tu se rend comp>e du v.t g t.oas I pat . danc qJ passie a AiS-Z Jd s.l pooin^ tu feux ; r,|a Assez dc fer pour clous ; c Assez de carboaoe Le Co da 26 fvrier pablie les matioras saivanis — Loi icglcmaataat l'migration Kaproducaas — Arre: desigaant les ports de ta llpuk..a,ue d'o PM7MI sci.ectuer .ea dparts d'* mgrants •%  oB |; Circulaire du S:ctiaue d Et.it de la |ustice tnanT roixan'e crayw ux Coiuiuusaires du gouverOviuent ptes las luAssez ''t grSlSSe J 1 '•uu.ui d.. lra Instaucc de la Kepubl.que. .' k^waiec ; AV 1: miuttnel, 8 1X jrile bougies ^Declaauj.u uc nationalit : Dame Csilta Madeleine iiniclic Jackson. — t*io arvatOA de orulamept dei b.llets provisoires de la b. M R. H c Assez de phospnj* 1 six cent mille al u-neM r On ne se doutait moire uc > %  u. . •• -"* 4 V ... mail 1 — Couis de oo-irsca ladaie du 6 ;vrier 19a) cheSS'S inespfce-| "••"• _— ttat ihun.urdjs iecet.es et | aie.uents pour lAmAr,.. nour ta I? mui.ee jd. 1.1 192a %  "•" '" • %  *— durai c puui a .pa." ition de eaux d'arrosage ae 1 iiuu.i.ou Ojiupus LOfSM ) — Uaii"*rft ue dc,o s ae >uarqae> Ue fabrique — .\v, aJ uiuniralits. — AVIS d.veis. — Uui.ct..! mcteoio.og 4 ie ,'^a-a Hoavo.le dario contient >ez lernetai'c K— la vr.ctt des dites < gu.ier. ditatOil auc ac iapprccut.oas exag J"-Nos Pubuciiiaa Aiex.udre Qcl.it Qa .a.. ..m... t .„, x.d.auou >ur i ariic.c 7 ue 1 CuOiiituliun d tlaiti rees peuvent er autour dc la nm [^^ J iullc SIO h.llicrjnc, .U gUUU dtliment ai -uiu yaa l importance .ioJu>tnelie ut pay. Noui du le fenciiont de l't voir eotia cpmpiiS, car, comme on du, mieux vaut tard que jamais, plus considra nie Lommuaiutuon travail. — Avia iveri du bureau international du



PAGE 1

LE MAI IN lpR^ T GTI f AL.E H. CANONNE 4f, RUE RfcoMOK BOULEVARD GtBASTOPOC PAPi. vciul. ii HXBUII MARCH DO MONDS .doits des Premires Marques loujours de premire riuLAeur |NS SEULE QUALIT : LA MEILLEURE ; I BA^ON PiCiAJ>OUR Lit COLONIE S, HERBOHISTKMIE SPCIALITS I franaises et trangres DK QUININE PURS I produits en flacon; lit. comprims, cachet.', LOTIONS UYPODKRMIQLK5 NDAGES, CEINTURES, BAS A VARICES PAREILS HYGINIQUES pour tous usages PAREILS ORTHOPDIQUE! tingues hypodermiques kMACIES DE POCHE, OE VOYflCr (FFRES PHARMACEUTIQUES Usines, Commune*, etc. ^projets de Factures I tous renseignements \sitr demande adresse IRMACIE PRINCIPALE 49, RUE RAUMbH fit, BOULEVARD SEBASTOPOL PARIS ISON UNIQUE JCUNE SUCCURSALE i France ai l'Etranger. y—u •il-, ptn pn> /fc+i pmrmllrt ctltt JtvMi sur (Ma tmfnmti ri N< tlifmttM. Eut 4m*nJrm unt •nmrjm cmrmclnaKfut Jt notrt wam Qu'un homme pense ce qu'il veut, mais qu'il n'oblige pas les autres Penser comme lui" T ELS sont les mots que JOHN DRINKWATER place dans la bouche d'Olivier Cromwell. Voil une noble maxime que le i.icnr'e en gnral et plus particulirement le mu u e dmocratique ferait bien de mditer l'heure actuelle. John Dnnkwater boit de l'eau eu peut-tre du Whisky Haig & Haig-, ov bien encore, la vrit, tout ce qu'il lui plat ticb^.jv, .J. pctiOIiae ne doit s'aviser de lui dire d'agir autrement. Il y a des choses qui ne doivent pas tre dcides par le vote de la majorit. Et l'une de ces choses est de savoir si oui ou non vous, et moi, et John Drinkwater nous devrons ou nous ne devrons pas boire de l'eau. Nous sommes gens libres et n'avons que faire des opinions des autres. La seule opinion qui importe c'est la notre. ,1 DfSOLFES CCluMBU Amaleurs de bonne niii.siqiiCycc.oiirf 1 chez s i i etimei ruAGQEL : ; 0 i. U Une du Quai du tonne tnnweie* *>t> MipertW &6me$ £otunvtua [Morceaux 3\>pra); IKV *tcp, ^x-tiob lo-noloaat^ C'Garib angt'al.u franais, c**pa~ etc de fe& pii,x exceptumrwlirwaL q d : Il A li: & HAIG publie cette annonce dans le monde entier. ils ont en Tue deux objets: (1) Enrayer le flux de la tyrannie dmocratique. (2i Favoriser leurs propres intrts. Ils ont la ferme conviction I u'ils exportent de par le monde le meilleur Whisky qui sorte e l'Ecosse. \§Five$fars ScoisVWiisky Aucun Whisky Haig & Haig n'est export en carafons. Nous croyons devoir souligner ce fait parce que noire maison se servait autrefois de ce genre de bouteille. Une longue exprience nous a dmontr que ces bouteilles prsentent des inconvnients. Elles se cassent facilement et. leur grandeur n'tant pas uniforme, elles sont souvent la source d'un prjudice pour les acheteurs. C 'est dans l'intrt de nos clients que nous avons cess de les employer. C'est toujours Je mme Whisky de qualit hors ligne que nous vendons dans cette bouteille. D'ailleurs, nous n'avons qu'une seule qualit., ^ HAIG HAIC-LTDr/>iira/rie/oideen;Ws7SouthwrkStretLondrej-S.B.i"AiilMerrs Agvnl: HATI: Mr. Lope Rivera, Grand'Rue 1717, Port-au-Prince 2*ji;mpeaa A initia ^Je Cuba irnire Heure j Par *an* fil 26 Fvrier sDEI.PHIL— Le major gn lum P. Uiddle. ec retrait, Icommir dur t des rdaiirirs Mt mort Nice. France, hier | n>ftarage reu. MTON Le Sesrtki-e a dfliitivement dcid de quitter Wardjirgton pour 8' Pa Confrence Fan amricain Le^stearaer H^baoa'venant de San Juan de Porto Rico et Puerto Pla'a ara ici le einq Mara prochair, en route pour Cairnenera, Santiago de Cuba et la Havane. Il prendra du fret et dea paeager. Pour tooa nratsJgiMments, prire dreraer a l'Agent ouango. Por an Prince le rj K v rirr I92.J PHEETZMANN-AtiGKHIIOLM Agent hmi Mmi Li INGTONPort au Punce le 26 Fvrier 192} Le S,S a Pana m > est attendu a Port-an Prince de New-York direct •go le mois proebam, le Jeudi 1er Mara 192) avec : •ou daoa les affaire olii ." 1 aies de lettres 20 passagers Une reolotiou et partira dans l'opr* -midi du moire ie atjcurdhui par le jour rou' Crist b 1 Canal Zore. Les chargeurs sont pris de noter que U sis aGco* WL Go-fat ut attend* Port au Prince de Cris'obal^'Canal Zone, le Diniam he 4 Mars '9*1 Les permis d embarquement seront de "> faisant le lervice entre hw$ pour le fret destination de New •Ulbar.y York et des Ports Europens sur la de I1NOPLE— Selon dea mande faite ce Bureau tnaamiaee par les jourCe bateau partira midi le mme m, Jrite Urt turca ont de -our pour hew York. O. B THOMPSON Agent Gnral %  J"!. dmocrate de l'utah. %  "ta armateur s detteaux. •ocane diecuaeion anr la |i^~" uu vo1 te plaaienre. If* douars a ' eornmia *•!• du trai de Lsnsanm K4DEDes diordree "•a lieu gNTINOPIE-Ls RoBBie i. ,lde la Tar q a e i elle %  ••par lea puinaancea OC' I it H r M 0r lofft re Le|sous9ign ayant pprdu Je r'r. 'D hi" 0vie,B ,ci dBD8 u P" s DI'R'* %  No K fiche No 44 PBbhc levant i la somme de Sept cent ir o. ge ^ Perkica, quarante deux gourdes vingt cinq cen eBt mm '"'-' .mes mis en sa faveur le 20 nov-m M. J. F. RICHARDSON. nous crit : "Avant contracte use serleasa maladie des reins, je souffrais le terribles ilouleurs dans le <1"-. i-t mon urine tait devenue tellement trouble, que l'on me fit entrer l'hpital. Plus tard, ayant lu votre annonce, je me lcid.ii r les I'ilules De Witt et. aprs qwlquea jours de traitement, j'en ressentis le plus grand %  lultgttnent A rheon actuelle, tous les lymptAmei ont entirement disparu rt je suis en parfaite saat 187, Btni U rd R ua indiqtM et vous procurer dea Pilules Ie Witt sans Uni tarder ; vous pourrez ainsi vous pargne! de Milin,im annes de souffrances. lunchs Spciaux Grand Hfe! de Franco Qui par ta situation unique au cmtre de* affaires se recommande p.us qui mmiH au oubli", et m nonbr.ux e' distingus Client pour s 1 LUISINE soiqnie et tout U c, mfartable ncessaire aux \ojugturs de Commerce et r-atUcultiremenl aux commerants de passaqe a Vori-au Prtnee, L oui dbite par G Mon $> par Ba riqu s do Vin* di Bordeaux Rouge et tilanc. Cm Vt'is viennent directement de B MAC et §nt avvnAit mtr jus de ratsins nom Douions le prouver mr .Irs CEKTlVli^iT aue nous tmoni toujours U disvosition des i.Ucnts. Chartlrtagne et Vins Mousssux pHv moiri*, o '.zvrves moutardes fran* ait premier choix, CET HOMME souffrait des reins: Les Pilules De Win l'ont guri. SI. SI VER A Dana le but de plaire HB nombr B nx olier.t^, leur offre ha BlUalM ru.VBi.tB de .ojie fracheur et de toute beaut dea prix ex.-fptlonaell malgi la giarde liuusBe rur les prix de i-ers p or 1 50 Chapeaux velours opraur pour bjfflnei Or 4 A b Cheviol noir 54 pouces Voile t binoc O gr.dip couleur brod 45 Chaoaaox d liloe d Italie UrtbtDl iaone et noir ang Bup 9 50 de toutes qualits Herc-le blftOO 8up 7 Toile voile pour petit voiliers I 40 Hidenu moosMlir)eengl is iarg 4u P X 2 | l 2 Y Jade long 10 Moueaeiiut auiBee de 5L 1 J 50 Cinrair nglrUiiao BBB'.U blet c sr^l double larg 0 40 Dr gc al noir extra B KO llirg b double largeur J5j pj: m Beach augl gris forc Serge bleu ang! ia 4 70 & D ill ti anglais blanc 0 70 Dnll blanc un on ng'aiy 0 40 Dilli coton blanc anglaie 03) Driil Tuaeor aop. 0 35 D ck hl blanc anglais 1 Alp-ga 1 oir suprieur o 00 K k 1 iaone ng'au aup r Tu f -6or d Foie jour CheOilM a h m o et iob^ Gabu dine blanc barres Orgaoai couleur Boienn wl, C p rrg'aif g I Crpe m .'luip | Loto* a drapa ngl 8U o or 1 au 0b0 K ki bl ne Bip Toita h draj. lit ai-glms 'Joile ^ ma • ls grand larg sup I aodee brodes MU V p r boite et dta l Brodai ta pour rubs H g en ne .uuita 1 e qatll Je e grecdi UIM e ; 1 t. ;•!..'e du i '• entier poux douleurs donales, la goutta, i.i rsJd datioas, le lombago, la !>•:.•. dsordres pro^ oqaa l>ar 1" r' im ,t de la vessie. v aunt en vi laaa ionien p 'fie en'.in I.e ^rand ni • is • le petit. |oe %  .i t vous 1 mhenfi |u* 1'Wltl 1 \ ''• %  le pliariuacie '. .>^..„. ., .. .. J, .. au 1 i. est l'aliOMOl le puis agrable el le plus recommande pour les enfants des Taxe de 8 9 mois, surtout au mom-nt du sevrage ot pendant la peiiodc de croissance // facilite la dentition. Assure la nonne formation des os. ICS Kxccllent aliment pour Convalescents ci les \ iollards S TROirVB PARTOUT ••• %  I R M C Pr.L-NT t —,c Bi-.do)Tsrl;*rlf.P.nrs rrzjauLxz car



PAGE 1

Le MA UN viendra Pour guri, ou viter i MU AINES • CONSTIPATION CCKOr.S'iiONS-ETOURDItSClilllT. MBAHltAg GASTRIQUE IL SUFFIT do prendre . l'un da vo3 repas tout toit ceui jour* eu!omertt m Pilais k Behaut 147, rue du Faub St-Dcnis. Paris MalD ii iaut exiger les vritables qui sont tout fait blanches uellos IM mou PARIS ~4t e.i noir qui sent tout a fait I et sur chacune dosquillc jbES-SAUT A S \ :• • %  <-, i %  %  •-!• n "t hupr 1 Avi* Mor^f.ur Nf'or FELU,V tail'ear oK %  "' — btnu't rEiflei, Rose. ""•"• v...Mir.*i, 1 ...„. /tumin, LU, kiiffmf. 'r.. Hllolroe*, Chgpn V-.nam a -ouei Igeiill geiei,u; 1/21 l'ueuu Mb t #nn ce tfcttf Pharmacie F. Sjourn Donne avis sa clientle, aux mdecins et au public qu'elle a tra-isorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire ae bioloflie appliqu sous la Direction du Dr Iticol et B. Sjourn Le laboratoire es" ouvert tous les jours de 7 hrf dn m tio Heures du s^ir pour louies les recherches et analyses prvues dani Tannonce ci jointe, sauf pour le ie Wasft^rnifinn et a constante Ure-Scrt Seront reues que le mrdi de chaque semain 1 S'adrew^r ia Phartnicia pourles renseignements Analves dVin* rtSim C3sriqu Kacon de Wassermann Bs*Ctiot) de Triboule. Emmen du iHg e' du pus Examen d s matires fcale*. Examen *e crgehit 4lhl)^iro rACtlOT Consian'e Ut* Secret' ire RerJwrrhe de Spirohtu etCo de nOccoques, etc, etc. %  ; 11 v 1 liillliialildttii lt <** mntehw dis ?a diverse Chez Paul Euxila Hu< s 1 raverairejrdu Maaasindei'htat afin de taire de la place aux nouveaux %  ffpafff. no.is commun ong lemaii-, cette veute au rabaie; venez prendre, clgteel Ld \iuitlc Pa.^chajcs ttM eiBa,ordina .es, VU pmr crochet X ... e ,et 1 pjur coi I poigne.s, CI..LSsurs duji Ue* bM ^n kts, cbeuiises ioaUuni pour homu.ea. Mous? tf line de .oie l.tur e c NOUVEAUX ALAMBICS GUIDE VIE. RATIOUE ESSF.HCE8 prj; DISTILLER HECTIILER | Lrt EAUX DE-VIE, RHUMS, ALCOOLS, le DEROY FILS AINl /S, rut du Tfitdtrt, /S PARIS du Distillateur d'EAUX-DEMANUEI. da l.bnmi BBHMS ! TARIF ILLUSTRE adr-siei (nnc Cent intressant 4g£ M J \e^vosMt ,, Nos nerfi rtsfmhkol nn treillis Otnpllqoa de fils tlgraphiques Commands et nowns par une partie do cerveau—que l'on appelle centre norveui — les dlicats filaments nerveus rayonnent dans toutes les directions traveis le corps. Aussi !unftemps qne les centres nervux •ont capibles de fournir continuellement de la nourriture aux nerfs.ceux-ci demeureront forts et sains. Mai es que les centres nerveux s'affaiblissent cause d'un surcrot de travail, de tracas oa d'inquitude il leur est impossible d'envoyer la nourriture ncessaire et les nerfs deviennent fatigus et s'aiyuisent. C'est alors qu'un bruit soudain vous fait sursauter, vous devenez irritable, vous •ouftrea de nvralgie, vous tes agit et abattu. Dans cet tat de choses il n'y a "en qui gale TU Wl— 0/ LU Parce qu'tant un aliment puissant pour les nerf*, Wincarnis attaque la racine do mal, cre une provision de force nerveuse nouvelle, stimule et rerivifie le systme nerveux toot nier. F.ssajei "Wincarnis pour la Nervosit. C'ost merveilleux. Plus ds 10,000 mJecins le recommsndsnt. Achti ne Ujt-ille de WkSSSflll t njnurel'h'ii —nu prat l' obi "ir


PAGE 1

uiA da No 9CIA9 DIRECTEUR PPOPRJaTTAIREa Sment Magloire [ERO20 G ENTIM £S IMPRIMERIE DU MATIN Oe* Mue Amricaine W4ttW*iPhiAiJfc; ^AUiTJy. fcWftBBDfcjfcS FSVR1SR ISftks Quotidien TELEPHONE No Met Aussitt qu'une pense vraief est entre dan no* tve esprit, eik^jeite une lumire quijiou laii voir une loule u'auue> oiijeis que noua n'apercevions pas auparavant* .UiATtALBKiANU FARIRADE ltorie de Monsieur Mouton Il est vrai que notre syrapaUiiaoe confrre cr tique. .T pent *." rer m.8 d parler ainai. le bien fonde d la premire de P. erren s M !" r K-ffJL"2 f ait ce * M! ici n est que pour n r B tre an r> i BWK^^ P w • Secriairert* EMIGRATION ^ %  d..n mon ado.o.ceoe. o'&lhK^^^ 1 S" i lea &*„*. d, / Vl >mple avie mentionn doivon* tre 'oinaurs Khi Pu %  rmd IW BW Don n88t pM ^pyphuss'.iS^i^r i 9m,u8 l,Tertnie n.; rt *r L e *>** ass. lolnhf 8, I ex, 88t uwron. WOBOU?r par un Agent d Emu-ration pour le 'pna. Un joarnai sane pbra N 08 allions fermer ceZcbapUre r ecrute t m f<" des travailleurs baiiieoa Bi. dM • rr9Q ". loraqoe ootre coofrre SlS.* 1 munie9 duo mandat g", oui; suivez mon ide: ,a PoH • %  arr.v avec une aa D0,ar, J e autorisent a le t.re au P* !" gerbe c noua relevons que n E 1 CPoqr compte de ce! Agent, la belle-sœur du Prsident, qui est L 88 d lveQt toujours leur ce i-ori-an-i-nnce. l'aurait accompagn JSESl** tju,e rquisition de fjMMto 'oorae et qui transforme 8 U,orue com P !e "te • £ hqoe8u d l e histoire m. viable, doi. eVeloa 2 ErJft 8I e,,6 u D M t Paa vraie, crtaire d Etat d. l'ioteri ; fait hi?nr m 8me b,6Q an >"Qteet Prouv par lui. Il doit lait nonntur iimaaination lauliprnm-n ,. A -.-!•lions dborpn-es 9"' vivent entass jur esqninacens k lomlrrj cits ro-irtn* ce b fiv bou.l er et rrtal Irrgiqadeuz miHicm d'hommes recurs i jraire imueUerrent plus de iio mi lions de tonnas de cniihon, p oduisani dix mi.liocs de trn-fsde fonfe ru d'acier; douz tril ions dbommfs qui naissent, n-i nent et meurent sut ce sol et qui se ront indfiniment remplacs ioqui zo qte soe-t oaiau les centaines de mil.iards de tonnes d? matiie pr e m.rc qurenferme ce lOOStol fabu leusement riche. Pour se faite u 0i Jd*e_des masses exira.tes de cet trait baasio. crit l'ina/oiew Cambon, oi i 'm:g.ner on train o l'on allait 's prcduciion m>talluraiaue daine anne en i-e : il aurait neuf fo. •lorgUfUf de i a ii g0 e p a|il Mrseil.e. Et s Ion voulait former convoi important tout le f! mirjes. il nourrait celntu fois a circonhiene de la >Maw|avr 'i" mue 4. — accord qu'aor* e accompliaaemnt par le C-Di'ainft TVct <,„ ni o.n l'Agent or. le propritaire ^,te. R.!;'!'* m,l ] ea " M h nia dn trrvail de toute les formai* es ei'ee" oa r ,nl nd un ** P de l'activit l'article 7 de I, loi du 46 Fvrie ;msine, que sest fonde U -Hle 1921 gnr l'Emigration. *"* d 'E . cspfr,!, d, Krupp • ei \\ Tonsl-adp'sde provieion r*er que bat fœnr d'acer de l'Mlema voir d eau et *.juipement de vai r -. ne a S">n d'nne agglomration de mentionn ** . rtl .„ 7 d;. l0 i du ires de K po conrroi ,2" h i I Eraisraiion, lares les uns ns ont enviton dix ki parfaite tat do~Sw*fca sol TLaS'2?P m de ,our on r =omp de rvec tonde tffi n sans T' Ki?^! A 8ot ^*: >• po"n iai.ee de, autres pnat.'VneK7 T? %!*?'" *?£* U cn !" S rues. 1LO 4S coo.Et .e ne t ii qu'une partiede. .i^n 10 6 •<>" peine de rvocanfonh 6 cence ,e •'•s.mts.voilea J achinene, etc. doivent toujours re raamtpuua en pa fait at et en bonn condition ae naviga ioaArt 9Lea demandes de passe potUd'Eraigraotsainai que i a date d'ttliu on d^s hrmes crs par K-upp et q Un oppea i K.el. Stetio, Hem bourg, Magdebourg. Autour d'Essen, les centres de Duis bou g uelsenkirchen, Bochum, E' beife.;l disross en toiles, 40 at au ha —liste crit • Noua "*" ""* ** w, *'*w njj sZ ii 8l reUre celt e r *p r Po5i\?S s S ues da,s Fron,s Ifeuvl te ooa a t donn .^ 8 et du ^ag^aia de 1 BteV feiTS *roiieaee. •loi dW 11 ^' noo avocelu J ta erisr .i ie Podacdon fai,e lito\. i or "*^ u 6,l """ .^^.'•^'•v.ier.Dann ^a liuhr | Do notre Correspondant L'arrive^ Ruhrort ou conflue aeroot ta de foyere d C pui, si nte activ ds Pin t ac t,ve et muliurgique .u, 0 u faft" 8'"dUa nombre coa eiaeriUj d usines a:ceoiies • sn ra rie s d lectricit, fabriques 'de ma ch'nei le ou. s SO rt ,. de moteur* ub cbl malliqnj. Le Hheinland es le c %  tre le BEBM "ava.ieur de IAIIBIM,, VS avec; I. Lan aso.te. le pJnUhfi undtsl-eui les plus acu*§2 p^us nrhes dn Globe. Q oe V1 d nirlaR nr dans la n.tul, ZP/SZ ~ \<V ui l J0 ^ tQ8e dhier aMi.ot. a^L&fftf! "S le COnli lo g con\oii de"w7 K0 Se lai ,? U H unro dU Berourn au Ga P dane l'aprs midi. "^ LeDlrte dans la Rhur est feqot l s sVn.asse hluJnT WuncaXn l deai, r t, I [ Mt P rt matio 8 heures en "1 e *œouvame : du gigantesque ta Je formd bl e S H ^^ ,, l' ln ,,ll, '* 0 ^ ,,,, !, p,ur l8 ^'-"^Hiviere du P ou de 6 5 *1 es de loueur .ete v.sou d e7.,S. q U hS 8 V? QdU q0J le Nor f r Sana 'drauon. a,oate I. * Rh.n. on peut co tSZnZ 1 !" £??. ^ Mu ^emu e ion lvrur. comuuobe .ov^ti^,,mHar,.,iit, BrtWu g ! .' fi 10 1 q0J ie N A or f T bana Niwaa, aioate la " • Rh.n, on peut co teœp.er •loaidea s^ rf V I ikr, S 0al ? 4 . / 0 ?llO0i indescriptibles Qtassem ni f.Lta.tiuue de m 1, ^tiJaVaia a PC di HJT ie P rCOOr8 dc Pr88id8l chcmi0 ' d'uames. vritable" 0 ttHlU vonusuai des toirsa s de tmes, APPRENEZ L'ANGIA.SKN Eudi.nt 15 Minutes p. r Joar ^ans prnfWor. Heanlfon B ," osrit^ Hr,ranal inaa u Bnr P r e :s garin.i p.l crit 8 ,eco 8 -Sa C <• wine ie matire, un ciel obscurci DNIVEBSAL INSTITUT des du tonflemeuU routds, douas m,i 11Q J 2 3& W. 108 SSSS u Ecrira pour renaagaeoeu


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05871
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, February 28, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05871

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
uiA da No 9CIA9
DIRECTEUR PPOPRJaTTAIREa
Sment Magloire
[ERO20GENTIMS
IMPRIMERIE DU MATIN .
Oe* Mue Amricaine
W4ttW*iPhiAiJfc; ^AUiTJy.
fcWftBBDfcjfcS FSVR1SR ISftks
Quotidien
TELEPHONE No Met
Aussitt qu'une pense
vraief est entre dan no*
tve esprit, eik^jeite une
lumire quijiou laii voir
une loule u'auue> oiijeis
que noua n'apercevions
pas auparavant*
.UiATtALBKiANU
Farirade
ltorie de
Monsieur Mouton
Il est vrai que notre syrapaUiiaoe
confrre cr tique. .T pent *." rer
m.8 d parler ainai. le bien fonde d
la premire de p. erren s M r
K-ffJL"2fait ce * M!
ici n est que pour n rB tre an r> i
BWK^^ Pw Secriairert*
EMIGRATION
^ d..n mon ado.o.ceoe. o'&lhK^^^1* S"
i lea &**. d, / Vl, F, de Murger, je m srnneaie v4 lerrear nn'ii ,r rale
eopde I. ecn...lvante entre t^'taiB1* ?- di88Dt
"be. le potp, et M. Moulon, dans
_ i la m tire du IVe arroo-
leot, o il tenait l registre
cea. Il a'agisaait des journaux
*'* {e^Vtottr en vertu de lar-
ftcIeS fe la Loi sur l'Emigration
en date du 16 Fvrier 1923.
Si 3-.L ?re d la licence est
lia m/- __< -w.w ni UUIH LU
BiHlOD. Elle n'eut paa tranafrable
Hn n! e,l.r*vcbl Wf >>mple avie mentionn
doivon* tre 'oinaurs
Khi Pu rmdIWBW Don n88t pM
^pyphuss'.iS^i^ri9m,u8 l,Tertnie n.;rt *rLe- *>** ass.
lolnhf 8,i ex,88t' uwron. WOBOU?r' par un Agent d Emu-ration pour le
'pna. Un joarnai sane pbra N08 allions fermer ceZcbapUre r,ecrutetmf<" des travailleurs baiiieoa
Bi. dM rr9Q". loraqoe ootre coofrre SlS.*1" munie9 duo mandat
g", oui; suivez mon ide: ,a PoH arr.v avec une aa D0,ar,Je autorisent a le t.re au
P* gerbe c noua relevons que nE1*CPoqr compte de ce! Agent,
la belle-sur du Prsident, qui est L88. dlveQt toujours leur ce
i-ori-an-i-nnce. l'aurait accompagn JSESl** tju,e rquisition de
fjMMto 'oorae et qui transforme '8U,orue comP!e"te
hqoe8u-d l '"' '-"lu''-' '' '' -nomli au Se
leur et ap
tre an-i
i r ce chapitre ajre d K;Bj. et enregistr* l'a Secr
i lcbe.
*i joarnai qui dirait tout aim
litt,,rnJ?darolet,e8bint
lrre Car, enfin A quoi aert-
aS?!",18118' qaon^D,y
daDfiJr',J0HrtJ8e el qui transforme
ud88 8veux du Rsident.
y \Zf f8veux duPraideot. Chaque au?d I mandat n.
dl i i 8r8-ni8.n, d Q>e histoire m. viable, doi. eVeloa
2 ErJft 8I e,,6uDMt Paa vraie, crtaire d Etat d. l'ioteri
; fait hi?nrm.8me b,6Q an>"Qteet Prouv par lui. Il doit
lait nonntur iimaaination lauliprnm-n ,.A -.-!-
lions dborpn-es 9"' vivent entass
jur esqninacens k lomlrrj cits
ro-irtn* ce b fiv bou.l er et rrtal
Irrgiqa- deuz miHicm d'hommes
recurs i jraire imueUerrent plus
de iio mi lions de tonnas de
cniihon, p oduisani dix mi.liocs de
trn-fsde fonfe ru d'acier; douz
tril ions dbommfs qui naissent, n-i
nent et meurent sut ce sol et qui se
ront indfiniment remplacs ioqui
zo qte soe-t oaiau les centaines
de mil.iards de tonnes d? matiie pre
m.rc qu- renferme ce lOOStol fabu
leusement riche. Pour se faite u0i
Jd*e_des masses exira.tes de cet trait
baasio. crit l'ina/oiew Cambon, oi
i 'm:g.ner on train o l'on allait
' 's prcduciion m>talluraiaue
daine anne en i-e : il aurait neuf
fo. lorgUfUf de ia iig0e pa|il
Mrseil.e. Et s Ion voulait former
convoi important tout le
f! mirjes. il nourrait celntu
fois a circonhiene de la
- >Maw|avr 'i" mue 4.
accord qu'aor*
e accompliaaemnt par le C-Di'ainft TVct <, ni
o.n l'Agent or. le propritaire ^,te. r.!;'!'* m,l]ea " M h'nia dn
trrvail de toute les formai* es ei'ee" oa r,nl*nd' un **' P de l'activit
l'article 7 de I, loi du 46 Fvrie ;msine, que sest fonde U -Hle
1921 gnr l'Emigration. *"* d'E . cspfr,!, d, Krupp ei"\\
Tonsl-adp'sde provieion r*er que bat fnr d'acer de l'Mlema
voir d eau et *.juipement de vair-. ne *a S">n d'nne agglomration de
mentionn ** .rtl. 7 d- ;. l0i du ires de K-po conrroi ,2"hi
I Eraisraiion, lares les uns ns ont enviton dix ki
parfaite tat do~Sw*fca sol TLaS- '2?Pm de ,our on r =omp
de rvec tonde tffi n sans T' Ki?^! ,A8ot^*: > po"n
iai.ee de, autres pnat.'VneK7 T?%!*?'" *?* "U cnS
rues. 1LO 4S coo.Et .e ne t ii qu'une partiede.
.i^n106. <>" peine de rvoca-
nfonh 6 "cence.,e- 's.mts.voilea
J achinene, etc. doivent toujours
re raamtpuua en pa fait at et en
bonn condition ae naviga ioa-
Art 9- Lea demandes de passe
potUd'Eraigraotsainai que ia date
d'ttliu on d^s
hrmes crs par K-upp et q .
Un oppea i K.el. Stetio, Hem
bourg, Magdebourg.
Autour d'Essen, les centres de Duis
bou g uelsenkirchen, Bochum, E'
beife.;l disross en toiles, 40at au
ha
liste crit Noua -----"*" ""* **w,,*'*w njj
sZii 8l reUre celt'e r*pr- Po5i\?Ss Sues da,s Fron,s
Ifeuvl te ooa a t donn .^8 et du ^ag^aia de 1 BteV
feiTS -____*roiieaee.
loi dW11^' noo avocelu J ta
erisr .i iePodacdon fai,e
lito\. ior"*^u'6,l """
.^^.'^'v.ier.Dann
^a liuhr
| Do notre Correspondant
L'arrive^ Ruhrort ou conflue
aeroot ta de foyere dC pui,sinte activ
ds Pin t act,ve et muliurgique .u,0u
faft" 8'"d- Ua nombre coa
eiaeriUj d usines a:ceoiies sn
ra rie s d lectricit, fabriques 'de ma
ch'nei le ou. s SOrt ,. de moteur*
ub cbl malliqnj.
Le Hheinland es le c tre le bebm
"ava.ieur de IAiIbim,, VS
avec; I. Lan aso.te. le pJnUhfi
undtsl-eui les plus acu*2
p^us nrhes dn Globe. Qoe V1 d'"
nirlaR nr dans la n.tul,ZP/SZ
~-----------------------------------------, \< k titntr ans d ex stenc- ; il fm ..iji.
brasiers ou,, la nu^t, font le cier ,ou ment e abli net K rdof R Jg~
5!.. C, d,mens ponts tout. 8 ^e. ts svres at n''emeot akaaa
MU. roulants, ariens, dm g-ue. * | ses grande chefs wSSSTiSS
InSdSaffr ChIne$' '0Ute S S.UlrabI-' &-imontil.POUe7n~
wr Chva'emenls' de b *' su d s.cr.fices a sonn et ."f .X"
! ctures, de unes. enh,AA-. n ,, ,, nilB-M-VJJJ^AjJ
dun*
. r _ wua ,c iutuiain aj *" 'Jiponance r un bien --
ce payi trange et sur leaoel dfilent Q1 "ne force d'inertie auiPnS!
'en-ement is i0DBs trains de eba 'ait tre dsastreuse pour eu^ c",,
'"7'f HC enames, toute une irabi. bs imeront ils aUe 11
lO.a de cb'valements, de b zn-es su d sacrifices a sonn et qd-,| u.
iUie!'ide,Iniin"' enehevues. un zo sentir au paiement des d
no,mes, et le fleuve dont les ramifi *nn de librer un -enUoi" i
cations se pfrden dans le lointain d- telle importance ? Ou bien
ce payj trange et sur Imupi Jaaii... ront lia un^ fnrr. d-;n-..;_ l
l/*rriveU Ruhrort ou conflue itn menV lr i q- ab,ent ZTT aZIt* owia qui pour
avec le Rhin le large et profond c. ? L DgS lralas de cha a,t ue Usuuium pour eux Ceat
"l questiau,ouid8hu\Pa Rhur a uiiSbJ^ *!g* J" l'* Prochain nou
ani desserjles' principaux centres du den|P lemor( Rhf.r.i:,,,,! _,,,,-. ------- ... scientia;
^- questiaujou.uuui ia nnur et ls par
qui desserjles priLCipaux centres du dent.
fp.uir *?.* .-^ -rTir isr^o1" rw7Rrv sr S
ssse 1 ternel charbon Spec
G,aud-Kiviere"d Pul de 6|o tt-iw de loTkned"jet v"sa'T q tient du lve,
I. aur le Rh.n, on peut co telp er'un fo dafc ^ eU,. ntassem m f^i.tj.tm. j- m i ,.,. .. u,,U40ie puissn.e, dune foiie
stST' l-ce qui foud et 1 Dc
ouri forme la matire, un ciel obfcoici
,e'*'t le rontraire d'une D'aprs les comellea i. ,w .: (mH-. eairaoama. bur I. .
ftt nn6 P,"* COtf'er8 ? m8t D''8 Prt"W de .a RpubUqe donne 'nUUil,iel *" PU'M8 tre ,OOS **!
'ton0Ut!M}9>Vuil* J0^tQ8e dhier aMi.ot. a^L&fftf! "S le COnli' log con\oii de"w7K0
Se lai ,?UHunro. dU Berourn* au GaP dane l'aprs midi. "^ LeDlrte- dans la Rhur est fe- qotls sVn.asse hluJnT
WuncaXn l deai,rt,I [ Mt Prt matio 8 heures en "1e. *ouvame : du gigantesque ta Je formd ble S h
^^,,l'ln!,,ll,'*0^,,,,!, p,ur l8 ^'-"^Hiviere du Pou de 65 *1 es de loueur .ete v.sou d e7.,S.q U'
hS8 V?QdU q0J le Norf r Sana 'drauon. a,oate I. * Rh.n. on peut co tSZnZ1 ??. ^Mu^emu e
ion lvrur. com- uuobe .- ov^ti^,,- mHar,.,iit,
BrtWug! .' fi10'1 q0J ie NAorf T bana Niwaa, aioate la " Rh.n, on peut co tep.er
loaidea s^ rfVIikr,S0al* ?4./.0?llO0i indescriptibles Qtassem ni f.Lta.tiuue de m 1,
^tiJaVaia aPC di" hJT ie P*rCOOr8 dc Pr88id8l chcmi0' d'uames. vritable" 0
ttHlU' vonusuai des toirsa s de tmes,
APPRENEZ L'ANGIA.SKN
Eudi.nt 15 Minutes p.r Joar
^ans prnfWor. Heanlfon B,"
osrit^ Hr,r- anal inaa u BnrPre
:s garin.i p.l crit 8 ,eco8-SaC.
< wine ie matire, un ciel obscurci DNIVEBSAL INSTITUT
des du tonflemeuU routds, douas m,i 11QJ 23& W. 108 SSSS u
Ecrira pour renaagaeoeu


v
Il fvATIN
--
Nouvelles
Par Cable
Etrangres
Femina
Aux ateliers
Xor mil Chi
7
tout 1 argent qae 1' r. pouvait de
VA'Iemagie oln't que d'exig-r dell
tout ce q/oa dsirait Mr Bonar Law
fit observer que les ,eos"\^""n, Intressante a t It en s. powesioo indiquaient que 1 Al ^^ ^ ^^ f Fmina Apr, te mpeg ^.^ ^ J
* quelaues changes de compliments ^emeQre del'arciate
a. H- D< L'Evqus Henry H ib>ru|
an:e de u<_______ rt. nffiiora.
leatgoe se trouvait 5ur le po'n
banqueroute industrielle,
ment de la reprise d"
et la rupture dfinit!
h i ..;,. quelques ecninges c
l^Li2SSS Mell2c.ni.lle Muni
" !ftSSS l'A^ociat.on. donne
titre se produisi- m,rt,t ... li
aor
Normal
nier, secrtaire de Jla 8 H0Qt renoua apri |
Va suisse a Paris f taaaaaav^^
PARIS 26Le gouvernement frau
ai ment intorm que le gouvernement de u Poljg. c et L,ihunie
allemand seiait dsireux d'entier en wii
ngociations propos de ^
des paroiseei du Sud
Les visiteurs a it eipriBj|
ve satisfaction l' minent!
lioas. La suggt.tionU plus imper
Mate aurait le faite pat un financer
suisse, Dubois, veau la semaine de:
nire i Pnis chirg* de miitioa a. M
ire d'ami neutre oour donner u
coup de sonde sur la possibilit de
DgOCilUODJ A toute suggestion de
ce nN .Mr Po.ncar a tait une t
ponse que le gouvernement allemand
doit t.ne des ouvertes pub qaes
et pa-ler clairement et directement a
des rpara -on; oj
se sont
runis pour discuter la dtermina
non de la zoae o ont eu lieu rcem
ment des escarmouches. Pendant les
pourparlers les hostilit- seront sus
pendues, c'c.t a dire qu'il y tura sa
ralit un armistice
lec'ure d'un co de |a Rae des Miracles o
> r--- D.,,UI ;,,,, la marche parcou | ACPdmie de l'artiste. I,
irnt le 4 imvier lorsque Mr Po-n:a< F| |sTods*-e d oui* sa fonda v Mr Charleb travsillsotl
fit co-np-eaire clairement qtrirOS J Ce rapport est v.ve-
p,BT.H modifier .on opinion disant ^ ._
q C les proposions br tanmqnes ne Le Co.^iX d'Ai-niaistrnfion t
reprsentants tfidaimtri'i moins qu a rnoi n?r ave]4 u e,t aiosi forra : Anna
d, toiU en comble le trait de Ver $ presideote. rlue ; L. Ca
sailles et que le po ot de vue rrspec Sf vi:,^rsideate F Deatet
tive d absolument urcoociliables. 1qq^ titO*tl ; Cler Chraqutt,
Rs a Rousseau. Lucie B>isett;,L. Tel
longe, Mirie Mirpeau et Ccile D.-s
touches, couseillres
Li M
ours
Chmage
DUSSELDORF D'aprs les au
tontes franaises, la riisiauce passt
ve et le chmage quelle a entrala
fait augmenter le tombe dalle
NEW'YORK.ay Sterling
F anc
PARIS 27 Sterling
Franc
47 o6>
16 20
68 H
16 21
Chili
nouvelles de l'Or
que les demandes de tra/ail dans .fc-J- f f fusant.
g.oudu sud de la Rour. La poli aU'd^a LaUiear.ilB Suea.gttioa. on
de su t oc:asioinj des deso;________m% m vPm------------pose di MU Arth
s- Deux allemand, coupab.es d'ac ...., .... crtaitedEt c de la |
,Tu"?nenO alU, que iOU,e mands qu. dem.nden. I. permitsion
eata ive ftlte par des partie* ii o 1 de fa.re us;g: tel tffttai UiMU!
WBmucnU neutiee ue p-uv.-, que les demandes de tftrtll dans
daus lei enconstancea eioelies rt u rgi
une bise pour des ngociations.L' m ce de
>rZ ttuioTr ce^ue lTl; SSS:tr^O,b,D u maison Civa.U CnU charge
a C i i laoc i au su,:', d u- ce et Capellan o il t arrts.Qaatre ds conte:!,on ne. I ogue de la C. h
gouveruem .ni bUKMJ l JJJ puulle wlgoas oal t po.b.lit J,,aotjemee ac Q;u S;en s4msse, HaiCnie et Italie. S6 yu b en rei ffttre lettre du .
t-SSWi^ Oo *' wigoa. de cok. ea Fian e et ea liel D,:ernb e .* |'m lment
- gique
Les jnuroiux dirent que la s tua
tion co )om .ju? et al m sut tira en
alUmtg ie. tpcitlemsat 1 diie, est
extre ne nent cric.qae et que te chat
cel.er Cuao a exprim le di.r de se
rendre pio:hainemeut i Ivarlsruhe'
Tous les app umipaneaneoit de chir
neui'iei pialsaUioai qu. i'o*upt -o b(ja de u Khuf soal epulses p u
- de r
mer
Les acteurs de cette sac
, afin dcids jeter uq j
dans le coeur dt leur bon |
une nouvelle p ce de lee
La dlgation ha j-j% %
tienne au Chili Z"c?;%JZ
Crtdem.ii, aom inlorm. t on, o *< <<" AB!t*
que part la iigatioo hatienne pour
par un batetu de l Lgae
cetUi
U diense faite
P(lr le gouvernement allemand d*
doaner une suite aux co.nmnde*
trattglfl dans u Rua n la Riaa
nie
Oaoqje les autor tes
tt'aaeutbll au-uie obj et.0.1 a
les a,e candi es^ eut qa
fr*naiies
si
)'1
ira de M. C F M dien
d- H. nboug -u sjj t de letpdi
t.on.Dso-miis j rorrespoidra- donc
dire t m nt ^e: ^ot e etpdietti
roar I ra-im.it o ou poarra pren
dre les col s
Je ne sais pas du tout si mon oa
rru. r"> f e -e i Port au Prm e
le sait, se com
_ar R meau Se
crteitedBt t de la [ut ice. m^mb/e,
et P.errc E hart, ch*t de d v soi au
Dpa%n.:ai des Travaux Pub ics, se
crtair.
N*u faisons des votax pou le
succs de la mission.
s r Co cou, etc
Li re^.aeaiatton eo
commencement du oiee]
Dtails plus tard-
le a. cau>e de g.o, en .u.s- Le goav.: ^wa m|Qes 0Jt ,e obl g s dc
nemeni ln.s estime que lo-wup- dutre ieS heures de travail et te.i
"es-
Enqute
P roc ha it pa**ig$
ds M, Dtnby
Nous creyo is sivo.r que leS::
. w.. --------||iH di la Mirir.: umricains. Mr
poar le rjmmncem; it de Mars. Le r).nby, visitera Poit au Prince le i<,
Dombte des ouvriers qui veulent ftjtr, pro.h.n. en compagnie d'un
be 1 voyager aussi laia esc assez res grad nombre de Coag esimen Sa
treint et celai que je vous destine v,sile M e.a que de quelques heu-
doit partir poar U Tunisie justement refc
le mois prochain De toute ncessiti________________________________
il^faudra bien que j attende qu'il soit
.evtnu pour L'envoyer chex vous i(. n ^.
Comme oa le vo t par cette lettre Mr i. rfOM
C. F. Madsen a bien voulu se cha ger Tel mi
Mr iuyuste
C'est par erreor que
annonc hier la mot de
pathque ami Augasb
peiteur ben conuu i U|
euste O car Atcber, l'il
la P.a.ne du Cul de Sic
Oi clic odiaarementl
annonce la mort de qi
est bien, c'est atg.e d; loi,
Anot e iugu>te ami
ad mulios annot .
Paris/d
t oa ae la Khar ne peut fane >oP lcms Us
duae pin^otition de dutioa uu
net pas une contestt ou entre les
aoaveinemenl* p.odn.te pti de. M
claents qu. peu-ut f ******* vVASHINGTON Le Secrtaire
liemmeui mai d gouverne Da^.s a assa.e qae les autorits de u. r. toteu **"l?tXl pSa^*il^"ae^iaa'to.i'atue
dans le traite par ces ucu g, imanarai.on ont commenc une en de l'expd tion ('e 1 orgue de taGHM J ^ coalr4re et ami M, rninoh Viltt.
menls. .,.*.,. J*4S ej toloni industrielles drale. Mr Midsen qui ne reste jamais Me pret nw pit ua tawaaa dansiemoade
U|#t?l*aoioB C*c swaaie poar d erm net comb.en rai continue soi dvouement. pril de raojrauon et es droiture, doa< 1 tau MIX et de r
dtrangeis sont entres par fraude L'ouvrier qui ^J venir en HaEd i-y^J- ,, ..u rSsi. longue vie Musique d
aux BuU Unis en v.olatton de la loi est un spciale ncessaire pour la------------------------------------_
sur les gen. de mer. -e Secriaire a pose de instrument. U ne faut pis a.. _ats_:------a
iout que le Co.g es era A mme oub.ier que cet mstrument p s: UPalUI8Qt
de votet les cred.ll spciaux pour m 15.0OJ Kios et que sa m se en p ict Ce ma:iQ
ner uje eoqaU et frais de depor.t demandera de deax trois mois de |;ill,
tion Des ordre d d panai oas ont travail. ^
Vjrgue c te Paru lt tom ne
tie cent m.Ile francs. Su cette valeur
;o,ooo Ers iOJt dj pays 11 rei.e A
verser an solde de 24,000 fr, pi/a
bls a la livraison Su
.il, eleass
PARIS M. Delcass, ancien mi
n,stte dst alUuatOU^gM, Mit
des Mnsisiltsl ntcoawal njeuied-
, Kouvera^mcai paiera ie dtpent s
Le corps du ce.eo.c honmeahta
est arriv h er a Pans.
-* ucbamb.e des dputs a vot u a
I2me p.ovisoiie poui Mar, son /
mm*n ^",,JQS- Ce vothe 5,2!
rendu nece^.re parce que .e budget
de 19aJ u-P" "core tv,' 1"
chambre a vot galemeni iMa m,
l,ous pour les dpenses des mois
ms et avr.l porter au dbit il
l'Allemagne
eti eiaons pour 19S perionn*s.
Un record
CHERBOURG Andr Maney ol,
d eutcur au ictO d dure.: paar av oa
sjs mo'eur, a tib.i le record de di>
tance ea couvrant 10 k omtres et
remporte ainsi le pr x i.- joofra .s
Le pjt d An nu i
Conlrnjajrve mm y.iruLmni* CtfES
dix mille provenant d uae sousc: p
tion lai e en .922 sont dj assu.s.
Les t es q 11 sorgan.seut ont toir
but de troaver Ut 14.000 fr qui min
quent.
La mise ta pla:e ci le saaue
spcialise, veaait exp > poa
des
ven tes ttuit heures et d-'me, lama
uu
viagt wjgja. de cinn.- a d-iuli U linnd'
Hoc d.o >es par*g<;:- de ta P*Dnque -antiloa
(juilkiud Ce ac.idcQt t oDxrue le partages duia t
qucl>|ai'> beurea tandi ou une tpuae lu.neen-
vabiMit ic. maisons voisines.
Donc no j. avions eu r.ison quand nous disions
---- que toute cette tiaiotS de wagons, tait uae entrave
CC 24i03J lr laiie la circulation et qu'on devrait penier a y
JEUDI
Doraire ficprl
du
C ir de Bi
amd
FARNI
Musique de Gl
Entre gnra'e 50 <
Dans la can
rcn>4dier.
du
U
d .-ea es m o
Scnes puolinaas
Oa dirai', -i-ie les HiHT* pub.iqies dcvicna'nt
de pius ta pill .requeot.s L> in.orr bibles U
veuicm pai iauMf tcur> ouavauca n lt ce .' .-; 1 'J tous prions la pjiice de '
Ht af.igcr d. v.,i.et la plai souveui pjss.bie les
quaiturs su.pect. et 4e np^eie. a h raison, ceus.
Ua clb.e chimit;,
d mpievu. vient de iti
mes dts chose, exttaor
va, iucontinent, leui
tins saprio i ma]M
C- braee h>.am:a<'
t. enetl t. dicouvert q
h ,man ec.ait d: bien
divects chas s, et. foM
dnteldclcult ilr
radltal^
BRUXELLEb Dette les mil.sms
sociai.it". on .om necce i uag.c lor
lernent coatie le gtve des m.ueurs
ht.|cs dec.ete poutre la voion: de.
cheis un.ons ei ea vio;at.ou des ac
cordsinteiveouseutre patrons et oa
-ners Le mouvement est soutenu
Dar 1C'communiste Vandervclae, chit
Sa pertio.UiitU et ancien mi.istre
de wJusUCl. Panautt Uiar.eio U
. aVct et miucuis que la demaud:
tioa de i.Lwres eun.i
prer Le ciei a piom l d ,ide
ROME D aprs les journaux ommes de bone vo.ont.
ne f ut
a ^ i n
jamits
i,( m qui sououcu.au pOuM de troubl.r la pua du mU g'ier *IUSI ic
'(.S
rues.
G0Jiei U Auiiuuz o a .C -r>ic le Itltl
de gnralissime ho.io.tira de 1 ar
me turque. DAauuz.o t eavoy:
uu meas.ge ses nouveaux compa
gaons d raies avec lasgoatuieea
waraores turcs- La chetl kmuistei
lui OQiappo:iel indigne et i'unifoi.nc
de son grade qui lui vaut le titre de
Pacha.
! M.J.
Le J jj.\u. Dn'iial
le^
Le 28 Fvii-r Ifa)
*X**%V^SSTklSi' Livre bleujinglais
ChMr v'nderv-lde a critiqu I occu LONDRES L L >H olto tngi.t
Mr V anaerv-.uc '' \ k. tt j;-0. e :>ui au s a couteitu->s
p. l0a ae U Rua- dltj.1 que b. Jf JJ c
Ucte twasai ***. *~ *"*" S o,c.o,c ea ou Uuv.cr au tu] .
Sae se...! V^J^Vaioau a" Uie tua.q-e le. citons tente pour
uri**f^**2^1t?7*Zl luifflj a iuel les a.uc.cuces ae
jf^^S^iS v cnue uSo.anae bi.ugne e: .a
.tetJ a oegooer et fou n.r de ^g.un ^.^^ ^ qai
t tS s. .c luisi PwM^j^y^i;;: u ailatli ea; neu .orsque Mr Bonar
conomique et a p.opo^loueUU^ P ^^ de
^Www^ *Squli "oyau ,a,i -lIlllirer
^1 propos de la
Dlgation du Chili
Noas avoas pu lire h et, chez
noue conf e le a Nouvelliste . ua
intrehetcoasact A la dlgat.oa du
Ch. i, c 1 es quest.oa de la cour
Uiie.e ei dea^ rd, que, malgr tout,
ou >ea-i-ac ma.qucr a ftadtOU de
Mr Raaie.u eu ia 4 Util t de dieguc
h.Lien t la Louie.euwC,
No re coi tu se rend comp>e du
v.- t g t.oas
I pat . danc qJ
passie .
a AiS-Z Jd s.l pooin^
tu feux ;
r,|a Assez dc fer pour
clous ;
c Assez de carboaoe
Le Co da 26 fvrier pablie
les matioras saivanis
Loi icglcmaataat l'migration Kaproduc-
aas
Arre: desigaant les ports de ta llpuk..a,ue
d'o PM7MI sci.ectuer .ea dparts d'* mgrants - -oB|;
- Circulaire du S:ctiaue d Et.it de la |ustice tnanT roixan'e crayw
ux Coiuiuusaires du gouverOviuent ptes las lu- Assez ''t grSlSSe J1
'uu.ui d.. lra Instaucc de la Kepubl.que. .' k^waiec ;
_ av1: miuttnel, 81X jrile bougies ,
^Declaauj.u uc nationalit : Dame Csilta Ma-
deleine iiniclic Jackson.
t*io arvatOA de orulamept dei b.llets pro-
visoires de la b. M R. H
c Assez de phospnj* 1
six cent mille al u-neMr
On ne se doutait .
moire uc > u. . -"* "4V ... mail1
Couis de oo-irsca ladaie du 6 ;vrier 19a) cheSS'S inespfce-| ""
_ ttat ihun.urdjs iecet.es et | aie.uents pour lAmAr,.. nour ta
I? mui.ee jd. 1.1 192a "" '" *-
durai c puui a .pa."ition de eaux d'arro-
sage ae 1 iiuu.i.ou Ojiupus LOfSM )
Uaii"*rft ue dc,o s ae >uarqae> Ue fabrique
.\v,, aJ uiuniralits. avis d.veis.
Uui.ct..! mcteoio.og 4 ie
,'^a-a Hoavo.le dario contient
>ez lernetai'c k .
la vr.ctt des dites <
gu.ier.
ditatOil auc ac iapprccut.oas exag J"-Nos Pubuciiiaa Aiex.udre Qcl.itQa
.a.. ..m... t ., x.d.auou >ur i ariic.c 7 ue 1 CuOiiituliun d tlaiti
rees peuvent er autour dc la nm [^^ J iullc ,
SIO h.llicrjnc, .U gUUU dtliment ai -uiu yaa l importance .ioJu>tnelie ut
pay. Noui
du
le fenciiont de l't
voir eotia cpmpiiS, car, comme on
du, mieux vaut tard que jamais,
plus considra nie
Lommuaiutuon
travail.
Avia iveri
du bureau international du


LE MAI IN
lpR^TGTIfAL.E
H. CANONNE
4f, RUE RfcoMOK
BOULEVARD GtBASTOPOC
PAPi.
vciul. ii
HXBUII MARCH DO MONDS
.doits des Premires Marques
loujours de premire riuLAeur
|ns SEULE QUALIT :
LA MEILLEURE ;
I BA^ON PiCiAJ-
>OUR Lit COLONIE
S, HERBOHISTKMIE
SPCIALITS
I franaises et trangres
DK QUININE PURS
I produits en flacon;
lit. comprims, cachet.',
LOTIONS UYPODKRMIQLK5
NDAGES, CEINTURES,
BAS A VARICES
PAREILS HYGINIQUES
pour tous usages
Pareils orthopdique!
tingues hypodermiques
kMACIES DE POCHE, OE VOYflCr
(ffres pharmaceutiques
Usines, Commune*, etc.
^projets de Factures
I tous renseignements
\sitr demande adresse
IRMACIE PRINCIPALE
49, RUE RAUMbH
fit, BOULEVARD SEBASTOPOL
PARIS
ISON UNIQUE
JCUNE SUCCURSALE
i France ai l'Etranger.
yu il-, ptn pn> /fc+i
pmrmllrt ctltt JtvMi sur (Ma
tmfnmti ri n< tlifmttM.
Eut 4m*nJrm unt nmrjm
cmrmclnaKfut Jt notrt wam
Qu'un homme pense ce qu'il veut,
mais qu'il n'oblige pas les autres
Penser comme lui"
TELS sont les mots que John Drinkwater
place dans la bouche d'Olivier Cromwell. Voil
une noble maxime que le i.icnr'e en gnral
et plus particulirement le mu u e dmocratique
ferait bien de mditer l'heure actuelle.
John Dnnkwater boit de l'eau eu peut-tre du
Whisky Haig & Haig-, ov bien encore, la vrit,
tout ce qu'il lui plat tic- b^.jv, .j. pctiOIiae ne doit
s'aviser de lui dire d'agir autrement.
Il y a des choses qui ne doivent pas tre dcides
par le vote de la majorit. Et l'une de ces choses
est de savoir si oui ou non vous, et moi, et John
Drinkwater nous devrons ou nous ne devrons pas
boire de l'eau.
Nous sommes gens libres et n'avons que faire
des opinions des autres. La seule opinion qui
importe c'est la notre.

,1
DfSOLFES CCluMBU
Amaleurs de bonne
niii.siqiiCycc.oiirf1! chez
s i i etimei ruAGQEL : ; 0 i. U
Une du Quai
du tonne tnnweie* *>t> MipertW &6me$ o-
tunvtua [Morceaux 3\>pra); ikv *tcp, ^x-tiob
lo-noloaat^ C'Garib angt'al.u franais, c**pa~
etc de fe& pii,x exceptumrwlirwaL
qd:
Il A li: & HAIG publie cette annonce dans le monde entier.
ils ont en Tue deux objets:
(1) Enrayer le flux de la tyrannie dmocratique.
(2i Favoriser leurs propres intrts. Ils ont la ferme conviction
Iu'ils exportent de par le monde le meilleur Whisky qui sorte
e l'Ecosse.
\Five$fars
ScoisVWiisky
Aucun Whisky Haig & Haig n'est export en carafons. Nous croyons devoir
souligner ce fait parce que noire maison se servait autrefois de ce genre de bouteille.
Une longue exprience nous a dmontr que ces bouteilles prsentent des inconvnients.
Elles se cassent facilement et. leur grandeur n'tant pas uniforme, elles sont souvent la
source d'un prjudice pour les acheteurs. C 'est dans l'intrt de nos clients que nous
avons cess de les employer.
C'est toujours Je mme Whisky de qualit hors ligne que nous vendons dans cette
bouteille. D'ailleurs, nous n'avons qu'une seule qualit., ^
HAIG HAIC-LTDr/>iira/rie/oideen;Ws7SouthwrkStretLondrej-S.B.i"AiilMerrs
Agvnl:
HATI: Mr. Lope Rivera, Grand'Rue 1717,
Port-au-Prince
2*ji;mpeaa A initia
^Je Cuba
irnire Heure j
Par *an* fil
26 Fvrier
sDEI.PHIL Le major gn
lum P. Uiddle. ec retrait,
Icommir dur t des rdaiirirs
Mt mort Nice. France, hier
| n>ftarage reu.
MTON Le Sesrtki-e
a dfliitivement dcid de
quitter Wardjirgton pour 8'
Pa Confrence Fan amricain
Le^stearaer H^baoa'venant de San
Juan de Porto Rico et Puerto Pla'a
ara ici le einq Mara prochair, en
route pour Cairnenera, Santiago de
Cuba et la Havane. Il prendra du
fret et dea paeager.
Pour tooa nratsJgiMments, prire
dreraer a l'Agent ouango.
Por an Prince le rj Kvrirr I92.J
PHEETZMANN-AtiGKHIIOLM
Agent
hmi Mmi
Li
INGTON-
Port au Punce le 26 Fvrier 192}
Le S,S a Pana m > est attendu a
Port-an Prince de New-York direct
go le mois proebam, le Jeudi 1er Mara 192) avec :
ou daoa les affaire olii ." 1 aies de lettres
20 passagers
Une reolotiou et partira dans l'opr* -midi du moire
ie atjcurdhui par le jour rou' Crist b 1 Canal Zore.
Les chargeurs sont pris de noter que
U sis aGco* W- L Go-fat ut attend*
Port au Prince de Cris'obal^'Canal
Zone, le Diniam he 4 Mars '9*1
____ Les permis d embarquement seront de
"> faisant le lervice entre hw$ pour le fret destination de New
Ulbar.y York et des Ports Europens sur la de
I1NOPLE Selon dea mande faite ce Bureau
tnaamiaee par les jour- Ce bateau partira midi le mme
m,Jrite Urt turca ont de -our pour hew York.
O. B THOMPSON
Agent Gnral
J"!. dmocrate de l'utah.
"ta armateur s detteaux.
ocane diecuaeion anr la
|i^~"uu vo1 te plaaienre.
If* douars a ' eornmia
*! du trai de Lsnsan-
m
K4DE- Des diordree .
"a lieu
gNTINOPIE-Ls RoBBie .
i.,lde la Tarqae i elle ,
par lea puinaancea OC' I
it h r M- 0rlofft re Le|sous9ign ayant pprdu Je r'r.
'd hi" '0vie,B ,ci dBD8 u P"s di'R'* No K fiche No 44
PBbhc levant i la somme de Sept cent
ir o. ge* ^ Perkica, quarante deux gourdes vingt cinq cen
eBt mm '"'-' .mes mis en sa faveur le 20 nov-m
M. J. F. RICHARDSON. nous crit :
"Avant contracte use serleasa maladie des
reins, je souffrais le terribles ilouleurs dans
le <1"-. i-t mon urine tait devenue tellement
trouble, que l'on me fit entrer l'hpital.
Plus tard, ayant lu votre annonce, je me
lcid.ii r les I'ilules De Witt et. aprs
qwlquea jours de traitement, j'en ressentis le
plus grand lultgttnent A rheon actuelle,
tous les lymptAmei ont entirement disparu rt
je suis en parfaite saat
187, Btni U rd R Les 1 ie indiquant un mauvais tat
des relu -111 les douleurs .lorsales, l'urine
trunlile, les douleurs dans les mnachM e4 dans
les art., nl.it. i lui nriissliei lunule, le Inafln
A s' ?iiiii)ir. et 1 irritabilit. Tels sont les
Ign* ptecurseuri des terribles maladies des
rems et de la vessie. Si vous ressentez l'un
quelcon que de tes tymptAmes, c'est signe que
vousn\'". besoin d< prendre des Pilnlee De Witt.
|eremed< son erain des affections rnslee. Vous
ave le i m n ige cril de M Ki.liardson 1 .. ' U -Miiptoim., qu'il ressentait
ont disparu I OUI |tll ne pas suivre l'exemple
qu',1 v >ua indiqtM et vous procurer dea Pilules
Ie Witt sans Uni tarder ; vous pourrez ainsi
vous pargne! de Milin,im annes de souffrances.
lunchs Spciaux
Grand Hfe! de Franco
Qui par ta situation unique au cmtre de* affaires se recommande
p.us qui mmiH au oubli", et m nonbr.ux e' distingus Client
pour s 1 LUISINE soiqnie et tout U c, mfartable ncessaire aux \oju-
gturs de Commerce et r-atUcultiremenl aux commerants de passaqe
a Vori-au Prtnee,
L oui dbite par G Mon $> par
Ba riqu s do Vin* di Bordeaux
Rouge et tilanc.
Cm Vt'is viennent directement de B MAC et nt avvnAit mtr
jus de ratsins nom Douions le prouver mr .Irs CEKTlVli^iT aue
nous tmoni toujours U disvosition des i.Ucnts. "
Chartlrtagne et Vins Mousssux pHv
moiri*, o '.zvrves moutardes fran*
ait premier choix,
CET HOMME
souffrait des reins:
Les Pilules De Win
l'ont guri.

SI. SI VER A
Dana le but de plaire hb nombrBnx olier.t^, leur offre ha BlUalM
ru.VBi.tB de .ojie fracheur et de toute beaut dea prix ex.-fptlonaell
malgi la giarde liuusBe rur les prix de i-ers p
or 1 50 Chapeaux velours opraur pour
bjfflnei
Or 4 A b
Cheviol noir 54 pouces
Voile t binoc
O g- r.dip couleur brod 45 Chaoaaox d liloe d Italie
UrtbtDl iaone et noir ang Bup 9 50 de toutes qualits
Herc-le blftOO 8up 7
Toile voile pour petit voiliers I 40
Hidenu moosMlir)eengl is iarg
4u P X 2 |l2 Y Jade long 10
Moueaeiiut auiBee de 5L1- J 50 Cinrair nglrUiiao
Bbb'.u blet c sr^l double larg 0 40 Dr gc al noir extra
B ko llirg b double largeur J5j pj:m Beach augl gris forc
Serge bleu ang! ia 4 70 &
D ill ti anglais blanc
0 70 Dnll blanc un on ng'aiy
0 40 Dilli coton blanc anglaie
03) Driil Tuaeor aop.
0 35 D ck hl blanc anglais
1 Alp-ga 1 oir suprieur
o 00 K k1 iaone ng'au aupr
Tuf-6or d Foie jour CheOilM
a h m o et iob^
Gabu dine blanc barres
Orgaoai couleur
Boienn w- l,
C p rrg'aif g I
Crpe m .'lui- p |
Loto* a drapa ngl 8U o or 1 au 0b0 k ki bl ne Bip
Toita h draj. lit ai-glms
'Joile ^ ma ls grand larg sup
I aodee brodes mu v p r
boite et dta l
Brodai ta pour rubs
h g en ne .uuita 1 e qatll Je
e grecdi uim e 0igLdi ions* biod6 leooe
Crpe rntjre b-'od la ma-
cbme i toute bnur feo 7
Bas go e suprieur douzaine 8
Orepon flenn conteur I aune 0 d3
4 ft 4 50
5!50
2 50
5
I 'i0
II /I
0 50
040
07)
945
0 5<)
0 35 8c 0 i0
2 50 Zepir & brrea jie pour
L 4U tb-m^es et rob- h
B a A rri soie douxtiine]
Bu A Itiors -uoi*'i t.,
i)ai rrercilss sup.
C h lUeiettea enfai t
06X)
500
i UO
2 0
1 80& 2
Cb m f CCI rnj.'. hfl* cour-ta 8
I 50 Toils ) voile pr i'.d voiliers 0 70
i.a Uste serait trop loog-in il nous fellalr i osoerer toai 1er articles
a;ue noes hvoca en magasin c eat pourquoi nous roue invitoca avaDt
dalle' milieus pour roi emplette de li 1 l-ann-^s peeief la Maiao-i
H. SILVERA, car nulle part vooa ne trouverez dea artic ea d'aussi
bonne qua.M & des p ix u rduits
*' m m B)MBB)nUB)eBararaBaaiBBBnnBi
Les Pilules
HT
:
,,; .tirrr^7^T:
1 .ii,: iJ2* ih
''v",l
is;
i WMMm
.- .: "-' ".'."
08
mon aujourd'hui
Fireproo, rue de?
bie 1911 par la commi soi d* v r i fi
atiou Jes titres de ciinc s ntn U-
ouides df-s Gnraux S m, Nord
Alexis et Sinon.
llpWirHcLs, ancienne
Jm\ii ment occup oer 11 dclare nul ce rcpiss, duplica
li Gompgiiie El, C a devant t dres$.
3reser a Ololfiun \ PortauPnac le 26 Fvrier iea;
* Clment TOTHL
I/> ; 1 t. ;!..'e du -i ' entier poux
' douleurs donales, la goutta,
i.i rsJd datioas, le lombago, la
!>:.. dsordres pro^ oqaa
l>ar 1" r' im ,t de la vessie.
v aunt en vi laaa ionien
! p 'fie en'.in I.e ^rand
ni is le petit.
' |oe ' .i t vous
1 mhenfi |u* 1'- Wltl "
' 1 \ '- ' le pliariuacie
'. .>^... ., .. .. J, .. au 1 i.

est l'aliOMOl le puis agrable el le
plus recommande pour les enfants
des Taxe de 8 9 mois, surtout au
mom-nt du sevrage ot pendant la
peiiodc de croissance
// facilite la dentition.
Assure la nonne formation des os.
ICS
Kxccllent aliment pour
Convalescents ci les \ iollards
S TROirVB PARTOUT

I R M
C Pr.L-NT t ,c Bi-.do)Tsrl;*rlf.P.nrs
rr-
zjauLxz car


Le MA UN

viendra '
Pour guri, ou viter i
MU AINES CONSTIPATION
CCKOr.S'iiONS-ETOURDItSClilllT.
MBAHltAg GASTRIQUE
IL SUFFIT do prendre
. l'un da vo3 repas
tout toit ceui jour* eu!omertt
m Pilais k Behaut
147, rue du Faub St-Dcnis. Paris
MalD ii iaut exiger les vritables
qui sont tout fait blanches
uellos Im mou
PARIS
~4t e.i noir
qui sent tout a fait
I et sur chacune dosquillc
jbES-SAUT A S
\ : <-, i -! n "t hupr
1
Avi*
, Mor^f.ur Nf'or FELU,V tail'ear
oK cl e *1 qu de '-four de I E ranger,
il se tie t i sadii"lO',io' pour toott
M''m iravaux relevant de sa pr
fessiom
So--, FVgsnct, Pronr-ti'ud-
Nj 1607 Rue du Centre en fa:e di
la nhotog-jphie E.-Rne M vs.
Port*iu P nce, le 24 P 1er 1923
1 Ml Putumrri**


vr /-*. '
far IM iilrrnifi. i" 1 II ' ''"">"'
btnu't rEiflei, Rose. """ v...Mir.*i, 1 .... /tumin, LU, kiiffmf. 'r.. Hllolroe*, Chgpn
V-.nam a -ouei Igeiill geiei,u;, 1/21 l'ueuu Mbt#nn ce tfcttf
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis sa clientle, aux mdecins et au public qu'elle a
tra-isorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire ae
bioloflie appliqu sous la Direction du
Dr Iticol et B. Sjourn
Le laboratoire es" ouvert tous les jours de 7 hrf dn m tio
Heures du s^ir pour louies les recherches et analyses prvues dani
Tannonce ci jointe, sauf pour le
ie
Wasft^rnifinn et a constante Ure-Scrt
Seront reues que le mrdi de chaque semain1.
S'adrew^r ia Phartnicia pourles renseignements
Analves dVin* rtSim C3sriqu,
Kacon de Wassermann
Bs*Ctiot) de Triboule.
Emmen du iHg e' du pus
Examen d s matires fcale*.
Examen *e crgehit
4lhl)^iro rACtlOT
Consian'e Ut* Secret' ire
RerJwrrhe de Spirohtu etCo de nOccoques, etc, etc.
; -
11 v 1
liillliialildttii lt <** mntehw
* dis ?a diverse
Chez
Paul E- uxila
Hu< s 1 raverairejrdu Maaasindei'htat
afin de taire de la place aux nouveaux ffpafff. no.is commun
ong lemaii-, cette veute au rabaie; venez prendre, c regardons pas aux prix. ,..,.. u
Eiofi.eb ici sio:rrob.set cab^is, Urill kakis jaune rto'iv*,
totioie marine Se.^e coton, marine po ir jupet, Chipai :x de pail
le pou. hoii.ui., Ho.i.ir -le r,z, Parfums S*voui de tuilette C>lg-
teel Ld \iuitlc Pa.^chajcs ttM eiBa,ordina .es, VU pmr crochet
X ... e ,et 1 pjur coi I poigne.s, CI..LSsurs duji Ue* bM
^n kts, cbeuiises ioaUuni pour homu.ea. Mous?tfline de .oie
l.tur e c
NOUVEAUX ALAMBICS
GUIDE
VIE.
RATIOUE
ESSF.HCE8
prj; DISTILLER HECTIILER |
Lrt EAUX DE-VIE,
RHUMS, ALCOOLS, le
DEROY FILS AINl
/S, rut du Tfitdtrt, /S
PARIS
du Distillateur d'EAUX-DE-
MANUEI. da l.bnmi
BBHMS ! TARIF ILLUSTRE adr-siei (nnc

Cent intressant
4g
MJ\e^vosMt,,
Nos nerfi rtsfmhkol nn
treillis Otnpllqoa de fils tl-
graphiques Commands et
nowns par une partie do
cerveauque l'on appelle cen-
tre norveui les dlicats
filaments nerveus rayonnent
dans toutes les directions
traveis le corps. Aussi !unf-
temps qne les centres nervux
ont capibles de fournir
continuellement de la nourri-
ture aux nerfs.ceux-ci demeure-
ront forts et sains. Mai es
que les centres nerveux s'affai-
blissent cause d'un surcrot
de travail, de tracas oa
d'inquitude il leur est impos-
sible d'envoyer la nourriture
ncessaire et les nerfs devien-
nent fatigus et s'aiyuisent.
C'est alors qu'un bruit soudain
vous fait sursauter, vous
devenez irritable, vous ouftrea
de nvralgie, vous tes agit et
abattu. Dans cet tat de
choses il n'y a "en qui gale
TU Wl 0/ LU
Parce qu'tant un aliment
puissant pour les nerf*,
Wincarnis attaque la racine do
mal, cre une provision de force
nerveuse nouvelle, stimule et
rerivifie le systme nerveux
toot nier. F.ssajei "Win-
carnis pour la Nervosit. "
C'ost merveilleux. Plus ds
10,000 mJecins le recommsn-
dsnt.
Achti ne Ujt-ille de WkSSSflll
tnjnurel'h'iinu prat l'obi "ir louie le riiarmaue, etc.
* Ortt-Sf'AN OO. LTO.
Wlnoarnle Vorke, NOR/OCN.
En Vente ch"*
KBANCKJ- MaRTIK
Au prix dtl doKart g-nnae bon;
caille et 1 dollar \\l bonteillea.
Rue du M Hua de rr,!.i' :< fnca
Uaipa Gkiaoe, fort au Prince.
et.
BsoS]
5
a
Dfiez vous
des imitations!
C'est un fait reconnu que la Corrq/ositiou Y s!
Lydia F, Piukham est le meil'cur remde pour !
dies des femmes. Des milliers de femmes t(!n
ce fait. Malgr cela il en est qui se mprennent!1
ant d'autres romdes, soit disant aussi efRcaceti
N'est ce pas risqmr beaucoup d'essayer'
des-ct n'est-il pas prfrable de s'en tenir'ulj
ment reconnu comme efficace et sans gal pe
de cinquant ans.
Lisez ce que cette femrce en pense j
San Jos, Costa Rica, C A. --'J'ai cm, loydjj
position Vgtale de Lydia K. Pinkham pour!
dont je souffrais depuis deux ans. J'avais de
dans la tte, 1? dus et le ventre. Des vomissi
quents n'empchaient de travailler mon mtj|
tanire. J'si lu un fascicule concernant la Cl
Vgtale de Lydia E. Pinkham et je l'ai prise J
est maintenant rtablit'. Je ne manque pas
toutes BsCS an.les qui me questionnent sur mal
Srta. Tai.ia Maxim C. 8va Ave.. Calle PueblaJ
Costa Rica, C. A.
Soyez rvu.'.: BIOSVAccepte que 1s
Composition ^4ge1
de Lydia E. Pinkhi
Clyde Sleamshii
Company j
Foreiqn Services
Vapeurs dirigb par ta Ct^dd Steams'ilp
Forein tkrvmi pour compte de ( Ml
hippifla Board.
F e S\S c Bogoia ayant lai
York t< 24 bvrier courant,
au Port au tince (e 2 .Marie]
lira ie mmt juu. pour KingtH
tes poris de ia Colombie yiw
et passagers*
Le steamer t V^. M. Tupye$*\
laiss Neu-Ycrk te m rcretUf
vrier courant, est attendu a
Prime U 1er Mam. Il repart*
me jour directement pour h
eu retour n fera Us aunes fl
bud menait Irl $ pa*&jgbi*\
Porl4u.Pr.oee, le 27 fvrl^j
Gebara et to, Aj


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM