<%BANNER%>







PAGE 1

— Si l'occasion d une ternelle ciiliqoe. Il n a pas voulu vo : que dan* cette occurrence, ce re serait pas le Gou verrutrxDt qui aura t subi un chec, mais le P>ys qui aurait souttei t. Sou baitODS ccnfraternel'em-nt qu'une autie fois, son 'ooable souci oe criti que les maures gouvernement le ne Tempe.he pas de distinguer o fom les vieil intrts dt la N tion qu'il dtend avec un patiioiiame si averti. I ta munis ri Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes respiratoires, indiquent un affaiblissement de l'organisme. ^ L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. 1 1 yraasgsssag^^ y ' \oiourd'hui eu WoniTtndre de | de 6orge* Whngoa, rilluttttf l'indpendance amricaine et prtait: | IUI-UD>A cette occasoa, tout Ici orfcs, Wll t terme et de jeux athltique, Cbtrsp de Mut. Fi a r caille* jfous avon reu U carte i Maderooijelle Mercedes MOJCOJO Monsieur Ricardo Galvan. Meilleur compliment. Parisi: JEUDI e~ f utrip La Confrence Pan-Amricaine Le nombre des automobiles n circulation aux Etats-Unie croit toujours, et le nombre des secident pr-u. Cette situation, qai Chaque anne, proccupe L$ Chittgo de demain i A one runion des ingnieurs ur< banistei do Wteconein. leur prai dent, M William H. Sehadardt, d s'aggrave clara anx merubrea qu'ila devaiant les auto* considrer comme un fait probable du Chiii a fourni o cidonotr cette deci nts amricaines qui dictent des qae la vi'le de M'iwaukee arai, no peines de p ua en plus vres conjour ou 1 antre, englobe dans las tre les auteur* dVcideote, et mma agrandissements de Chicago. contre les Hutorrobilistes coopablea M. Sjhuiart peuae que Chicago du seol dlit d'excs de vitesse, deviendra une ville de 50 milltona "H— .~ l" iw !" i Toutes les raausures prises n ont d'habitants, qui s'tendra HT"* %  jft Wl-IinUlklIi iuaqu' prsent produit pour ainsi longoenr de 183 kilomtres et sur Cest avec loccupat.oa ne i\nar, dire aucun rau tat trois Etata a la foia, lilinois. le Wts le greit venta du |QST. Le doctaur Royal S Copeland, cousin et le Michigao. Or, voici quau g aod etonnemeni depuis quel^ jes annes eh f du erII. Schurian estime mme q de tont le moade, cette eoateienee vie* de an de la 7ille 'e Newcet'e hypothse se raliaera dana i uture ie$ t trurte au refus du MexYok. Ht lu snateur aux deroiree an venir sez oroebeJJBe> le lions, recoin uaede la ncessit Hlas Hlas ^cj este inattendu d'un examen mdical de tous les candidats au permis de conduire, y afin que le permis ne laur i o r d l • vie qu npis que 1 on ustat • qa lia ne toot pas usage de stu pritnis Le docteur Oopelard a dclar avoir ahuri par le nombre de chauffeur dd New-York qui poe den un* vud et une oue dfrS'.ueu RPS t Plusieurs d'entre-eux que j>i examines, a t-il dit, ne pouvaient entendre tiente m.rea la dtanalu n il un revolver-/ .. r ,_ De ol is, dix "pour cent environ ra j eri t pas assez importantes pour rears des 0 N' w Vorkais arrt* pour leg coaT ,j r tjutee %  :ni +9mm*9^giSm La nfren :e Pau-amricaine de £ ouv a e ";";. Qes u cordiales ont Cin-Vanta avec ta SSBSESeSSSSffi.taaESEa presque tous les biais au mvw H ,,„ • „ K J nfnrna UQUS l'ai iiw 7e me, Sme et 9tme *J Musique de Entre 50 Un rea Cin-Varita avec la Pi u I uni Hlas! Hlas n il o sion a la presse mondiale de budget de V American Bibh Society opinioa ar opiu.oa, car ce Hiokle. ,,,., r ., LEtt de Wis:onsio, a son tour, a adrf au pasident S^.TtS a essaie dans lequel il est du. 1 roi miions de peisonne. do god fct.t de W.scoasin par MS re de leur grande ssemWe appiou v-nt l'unanimit votre habile ad Djac, devant ces manifestation exuib3jc_ co oble Comme uous lai ce la fa^sioo ara, expd Fari-di-rranee et ne sers conqieot exhibe en il l,OCm > opinion sur opin.oa. car celte ci "£J odimtJlf nul doute que as ... ,,,,, de .iofl peut compromettie, cioit-oo !• ^ ^ ,..„ dc Bag se, en h Q M K Jut&S d 2!tS I ni. re IM SS .aaSsal U gauvernem-.at meii U M ^UJ canon et Eu efl_t._ Mr Pam M ois tt Mea ^^ CQet con ei contrre Lt\ Le budget oour l'anne Y American Bible Society doc est la traduction, la publication m — ,--; i,..„„i, n ffi. f l cain aesutu K nov* %  •• %  %  ; la dia-r.butioo gratuite de milliona a n de £ M Mutai a n .ri £uw Uai; Q Ml lDtl WM hier une htte de Bibles rar an, fera don p u lemeni dclin l invitation Une I sou .^ i|iM ia Noiv l0X p oh.ines lection] plus de 1,100 000 dol'are. en aog io uverneo*ot pour assistt la .m %  i„. Con muant la srie dl mmtation de 40 000 dollars sur le „ inv confrence. buJge' de. l'anne prcdenteLes d'p^naea prvues a teignaient .^ "ici Mm les cbo*es rtttaofa lC ^ ut ^ ITir.fm^.nT imn'iaiste. ^""'.irp.maioo Guiliy la somme dl 1,4)5 241 dollar., mats une rduction de 244 407 dollars y fut apporte parce que Ion se rea "] !" dit compte que Isa recettes ne ae Les plu intresss ont p'sent motifs d'un aaractre srieux, nneur nat onal tant en jeu. Et husopiiou de s.upelitota possdaient d H pe>mia dconduire Le docteur CopeUnrt ttribue un grand nombre dts accidents d'automobile* ces iocapicits physiques et pens^ quune slection plus rigouieuse %  ni les conducteura luumerait uue part dea ebancea d accideiita L American Bible Soiety a fait ira cest sirtout la prsence M1 H ai duire ta Bible en i50 lasgaea et dis U-utqai est came de cette artiwfe. Voici ce que dit : t'^*i'"r H: cain lectes 'hffrenta Le juge dbrouillard M Muller compa'aissait. i Chica go, devant le inge Schwaba, U tait accus d'ex es de vitesse eo auto. M Miller plaida non coupable et afi iNoi nca 'i>me ne taie dts le con.iaire. brigue aucuae charge Ainsi, dans un dernier congri |u cune toncuon lective ridiqutf de Rio de Janeiro qui a ;u eat i e r dvou son eal dieu question, le licenci Mie Gre. f ett laissera pas dtoi or a formul d'intressantes d:la pr eo:cupanoDS tranger rR%7i.To7meVi ?cons ce sujet et a COJCIO que b les de cootraiier la DOO L e u t*muiedoct.ioe. thorie faits par de 8 es alfa res. Dout acte. 1 nn Fisideot des Kt*ts Unis soit en ,-vous tons, qus Pau-am J !" aatre dm* a S. le ds ,ig .,fi,s hg* aui.. co.U 552^; JEi. de New York ne..du liste** • qa* ~ e J cftostcvti les momies des famtn.es cohrences qui set.nujni JI^CJJ-^ § de temps en temps daos le MM t;r; P iieM di m prilisme de res.eirer les lien, smicanx et fra Une victoire du lminisine Aux Etals-Uni Miller plaida non coupaDie et arnr de reMe!rer | M Uen s micanx et ira ^^ cfll ma que ss voiture ne pouvait: sttem ^ aeU eolre Wt Rpobl.que. de l A qae 1es n.a dre la vitesse de ^0 milles ( 64 k Jo inliqae fiieol C e que la Mr.00 de JP nli ^ eQ Ma| r 0re Par Sans Fil oa B anche vaut qu'elles valent, parce •--• S 7ntiag~o"du Chi 1 un Grand rON-^fo cu,ait d'avoir parcouru lea routes $eBle u diplomatie yankee domi doi^ a > %  W *%"*2 il CnaJ NoC 25 d.. I. ,u t e. ; e el a mp0je au reste des pays du ^Jft SfiSL S &f q TS ai '.S i flO.-t JI amrii.ui'W perlent If Tveaux compsguer du provenu et du police ; ee a de Buts Uni la iitua ion — Ibirdpreadntaui- d-sgfl ttr %  •*"'•'• "•r--M compaguer ou provenu e IIM DA( ce. UI des Etais unis n inu> iw U Mrif^i aune l'^^tLTuie man \Steur de larrestat.on, partit J e oos reprsentants I Senti go du {# Docteur '"MX.QJBfoof rtK^lr fa? 5-i M dan. la direction des faubourgs Cnlli m & li d tfi.i e. emo. ras J 0 Cl sli Verrier to uu v.^.-c.q aajl M^SSM rUaOSZo. %  •'. l ,s evm,CDt u e ia de | a, t l sant l-iiulmt et prop.ee pour re JOVpn tT Wrrmi n0lQ1 e a, .u, : - • L/ar^ limree us csifs ouMite heure apii. la preuve avait t latte cefoir le$ cflda$tl irrparable on srie reprsentent Geotyt Wiatlunyton par lindicateur de vites'e, qui taii l#ut B mo i Q des o.pns pttoya trunktm, ietferionet Monroe. mout juqu M milles. hlSI. • ., Rsultat immdiat : Mr Miller se tn £ Q pour conclure, l'crivain d.t; vit confisquer son automobile et fat condamn 50 dollaisd amende. Loisquvis levinient, une demi. a nte l-iitrmt et propice pour re afvro^^.m . v vn0la e • %  %  • ' u De retour de suu voyage de France, WASHINUHON annonce ls population de Port-anatuires eidangereis' Piiact. et de .a Province qu'il a iemi.e aujourduui qoi &j ^ piis ia direction de la Pharmacie rappo t jdierw^aoH vconfisquer son automobileet fut j^ "clTbTe 7mpr'iaiisme yank:e ^otrtPamell r | '' l Ul l Un nouveau calendrier Le CkambH de eommerce de New otk vient de ienyuyr a appuyer I son est •tus. yi) ,l.,Li i ituM dr .zeru janvier p/!ura ta .uiye uui juim ,1 )UUIS t( dont on parla tant et qui COQS UU. ^^— %  %  ^^ positivement une ralit en Amn.. .,,. • A oue commence i se montrer au mi Mr ElIlOtl ett arriv J 1CU dei p rceptea ssphyxiants de IX Far i S.eainer < Qorgaa ) venant oion Pan-amricaioe Les h 1 L %  Caomorl de eommerce ae ivew j, M ^ s amer Oorgaa ^ venant n ion fan-amencaine %  %  '*• ur annou.ci 4^ .K. .— — ae M WUIHH w /t saesa i tenyagrr a appuyer de Q8 New o t Dltr apra-midi est ne gagneront jamais de celte marn D q ue sera souche la Pha.macie. 0 trrugsuisnu tuivr.U U projet d rawiw trriv a ,, v ,c, pef mi Us pasMfefl 4r Ie U confiance de nos R-.pub iques ^_^^^^^ ====e=lirB LONIMUO -M narur o.ui.iiwrto-.tip tdgard R.uott, le uyinpatiuque Pr u ,, nes lu seront craints, mau os se fc le.u*ui e pro^ ,n m iJ o ^ "-f 0 ^'* r cn me .t Ut u Haytiau Afflucau Sagar )rnei p „ eUe ce ii e9 C i vi ^ a . n*ooi*uoua UW ^is jiw ,arau,< /.or. -*r e u,. i.ni ioniours avec le dsir ardent de fl, Darat6 Iflll V.^f'tq 'nju <.( /u ...i! ^ .teru janvier u > Nous eeprona qunver la orsen' %  '. chanes et pent tre ^Nou, .M r.va m isoUM fjWsk tf UU0Ua u*" ,/^ r*.,.,ir uis les ... .,„ Ur k'iinh -ti-fAnrin aer. aecouer leurs cnaines c peu. * — towt CrU qiM e „ u D u*ue le h T n i toujours avec le dsir aident de NOM esprons qunver la orseo'. chanes et pent tre ^Nou, ** w. av taoi*e ,1 irt ail tel ce de Mr K!lioU .twlacuoo sera 2~.~-.S5 des icoEcancss %  M Jon donne aune fa f on dOntiltl eux mme en BoUliiiMM des vcogeaaci. c0 t uuUr avec des mois de ri|e? en cao-e dana la queetioo d i ae rites. n/ dimanches Ut plus, J • U735t. ricmoni toejours le J-. -^ e u d e \ W meilleur accueil et setent servis ave: S 1 ^;^ te re coa^ prompt tude. deile tiauaiae Le CJl 11 profiede cette occasion pour touw i t t tt4ireeoit tau lenr annoncer qae sous pen une eu de i t •jaunsaiou &*' ce go propow lu^er'J• t ,, la .nui uaus >ii*l ueal lUunon %  • ,%  • oe nasesst aal U*raive Ciaft qm 1er ua p .o li; UiU le o-" 1 ,, uu. ..won d^Uai.ive aux mme es ,aouf.u..nt des vcpgeaaco mm^^^^ Mmm ^ ^ ^l^ cacne Il est d^ linti. "de l Uiine Devant -• i— — ---— — r-w— — y— JitUCi r 'iC JCiDA.Q tiuedl. aut pareille apprciation, on ••^8 1 u7 aouve0j| D0>syiliptthie se demander si vrsiment le — iSSSSwiZmiSffi ^.Bulletin Keligi.ux t t( mil/ •••*•• % %  • %  —r • i;,|,uoi II su *M • • — %  ' — -"-" e/ w out; uuu uorrefaai a u ;o/6 tueagaud* planteurs de marener fc$ t A aeunmne ae la semaine ce qui "'"daccord Ml va U eu*aa %  U calendrier yrt yorie* mmmm 1 ll Cc r — — n Mnrinaf timiste 11 y a awtuellement aux Erat A l\ iDUr*U||i? Unis un fort courant en vue de l, L .. Fa. U ? e. Ilnouiebtf.il part du maitegj r me de iei t ons avec le M:xique dtatSIlM 83T ca uier ", nndi I. iSASdl tTlier COOraDt dj ^ 17 a... ^IUHMLI,.. S.IV^I Le Semt> vc i"i lt N.* avc .t, y> % ,. ,^,'cveihe nou, a Unie pUiur ae nou envovtr .c Bril'Ctlc KcliKieui d lUm, uucu:io d* Mri qui con.iem le: iuu*re> IUIH m Nouj i, — bncjiciun 4t U premire •^ "" d S J-fRai 1 (JIITUMR S Dt 1C S4 tl a ' **ZK r"! BSSsSaffy^WH^e*^ MSK sirai. totei, - ^ S:! i?Xuet i ? J^yW 1 *A ,m .^ .. a i c ; er 4 t u p i f wK %  A "~" m n oca, c PI. ue.nie.Mr Pater. Mr jesssn, n-jujura C o ^ndeo, tpt 7fc % iri.sarw&*nito* Meilleurs eouipliBaeuteli — U"n*wsqj "J (at.e dJjuuidiiui m OMsat pJUlICb. v* eta e^aleoiaui pJ! k A ltio Uae f Hou*aae eoui'0 Lviiiioaa Ud cuai ittr ^-a-J^ rparauoni



PAGE 1

LE MAlkN iMIiil VENDREDI tard on aime 3*ao et 44oie pisodes ir Amour ( lin ) |Core: 0.53 centime; DIMANCHE::; 'oiseau bleu 4 parties \mour et le plaisir 4 parties Entre 1 gourde f Ptmjpk ou viter V Mit -aiNFS -. %  OMtTIPATIOM COWOr.il IONS-* loUROitSIMCKT tM3AIH*S OATklOU£ 2 ^ SUFFI",* ie pr?rdra . l'un .le VO i -p.* toui Ija aei,, jowrm.t, M ," une Pilule du 3? De&aut 47,rue du Faub' tt-Detris, Paris Mais 0 faut exiger les vritables DO '* .' %  l'.J. nu'" %  • %  ^^ t ~ V \ qui MBt tout | Wt M—HM, I -^Af*. /? %  < % %  fo :\*>~ -. DEHAUT A PARIS i sot ,r iiv.,i..ri.r.hnarifi H tn noir : ; faine Glace pble gcrsie des actio mi [eeBToque l'extraordinaire li sa courant, $ heures de 1 BBidi au ocal de l'Usine, Rue Dfifou h es [tas Prince, le 20 Fvrier. pJCcnseil d'Administration* Le Prsident, Beue AUGUSTE Hon Une r Le steamer "IuBrid Hrrn ver sot de Hambcurg via Curaao, Factuel, sera ici camedi matin 2 courant Il repartira probablement londi"26 courent, pour Pe' i-Qcve, Mirsat ne. St Marc et l'Europe Pour plus amples renseignements prire ae tt %  e- • OLOFFONLUGAS&CO rendre! Proprit jKenskolf, tonds jet blisses. Pour plus renseignements s'adrerser eaux du Malin Avis Selon dpche r^oe le Sleam.r • Witisrowr lohnGbbons vensot de Mobile e: de la Nouvelle Orlans, sera id le 2; de ce mois Port-au-Prince, le 2 Fv 1er 1933 A de MATTElg & Co is important une du dcs de Monsieur pile Laraque survenu Port Ile Vingt-oeuf Dcembre iyi>i Nos, exeu eur testarreo aill par rclament du de cu'1 'M dbiteurs, gralement is du du P -E Lar.qne, in comptes dani U D dlai Mpsrurdeia date do pr M dlai, les comptes seront "l svocats et les dbiteurs •ec toutes les rigueurs mil, le lu Fvrier 1923 l DOLYON vif Matrimonial JP, *i %  t .ion, de," iEZX Anne L hen$ P ur '"mp.nbTit iss^EsSr*" u ne acuon voree OaoRcas *A AIN WRIGHT IL N'AVAIT PLUS LA FORCE nn MARCHER." IL W. CLAUDE ASHBY nous crirait le l" Fvrier. 1P13 : PeuJani tirs de doux ans j'ai souffert de rnum.tismes.de congestion du foie et de la Tavelle A certains moments je me sentais tellcinenl malade que j'tais oblig de cesser tout travait et que je n'avais plus la force de marcher mme E our parcourir la plus faible distance, j'avais len essay plusieurs remdes et avais suivi le traitement indiqu par deux mdecins diffrente eu Amrique. Etant revenu en Angleterre, mon rere me conseilla de foire l'essai des Pilules De Witt C'est ce que je fis et je puis vous dire que maintenant je me sens eu excellent sant ce qui n'tait plus mou cas depuis plusieurs •nn.es. et dsormais, je puis marcher sans prouver la moindre gne." 70, Balcombe Street, Londres. VOICI LA PRBUVB DE LA GURRISON COMPLOTS. HUIT ANS APRES: Prs de huit ans aprs, le 25 Octobre 1921 M. Ashbv nous crit a nouveau ce qui suit Je n'ai pas ressenti le moindre svuiptouie de retour de mes anciennes maladies, grce aux Pilules De Witt." Chacun des lancements douloureux ressentis dans les articulations et dans les muscles est caus par la prsence de 1 acide urique dans le sang Si cette irritation n'est pas arrte ds ses premires manifestations, il en rsulte habituellemente une affection beaucoup plus grave Or les Pilules De Witt auront pour effet d'expulser rompl.-tcmciit l'acide urique de l'organisme I exprience vous permettra d'en faire la preuve concluante ri est parfaitement inutile d'essaver des Imimeiits ni aucun autre remde l'naan externe : si vous dsirez vous dbarrasser des vritables causes qui provoquent les rhumatismes et les douleurs articulaires, il vous laut un remde qui aille directement aux reins et ce rcm.-de n'est pas ailleurs que dan les Pilules %  DISQUES CStiIMBfi Amateurs de bonne musique,accourez chez L. Freefzmann-Aggcrhalm Rue du Quai Vu, Oaut, trouvai De mperUc* Dbqae &tumlna. (morceau* D'opra); ont 4fer>, #,* lu >t> JUanoloauci. Ctfaivli angtaic. fronai* opagnolA, de etc. a De* px exccplUmoelkmenL oaitic. H. SLVR4 SSSZFJUZS*}xm* M Voilo b'auc \ M Cna P"'Ji velours koprenr pour Or ndie couleur brnrlrf *at . h "nms Or&5 Les Pilules hr POUR REINS.& VESSIE 7S Or ndie couleur brod i Brrltot jsune et noir 8D g sup B M d"'," ** ""B d 1,,l,e Percale blanc este ^ ton,e ?H'4l Toile voile pour petit voilier* l n ~t ^ l ^ re brod la ma40 F X 2 1,2 ds de long m SE "'• MP^teur douzaine Serge bleu epgUle 4 70 A A^ R' 1 fi Rr 8 l8 > blanc n In R n ! b '"" C nn on og'w S S R n! i. 0,0Dbla 'can fe iai. 0.1 Drnl Fn-a. |IQQ, 0 35 Onck h' blanc SrtgleJi 1 Alp*ga r oir aupriear Twsor d noie pour chemise nom ne et rob O^barjine blanc barr.a Organdi couleur Etienne mI, Crpe anglais g l Crpe anglais p n2J M? %  a '" 1 "l'iis pup. 7 aune 0 oi 44 450 5 50 2 50 5 140 0/5 050 O40 0 70 0 5) ** P lus Rrand remde du monde entier pout l> nn ^^ • a ~'r\ | M numatisines. les douleurs dorsales, la goutte. UClIlfirfilPiTIPnTtJ T '' r d,u des articulations, le lombago, la l" iT_ !" *..y! W *fy."*5 B P*" et tons les autres dsordres provoqus par l'affaiblissement des reins et de la vessie Les Pilules De Witt sont en vent dans toutes les pharmacies du monda entier. Le grand flacon en contient afoia J plus que le petit SI vous prouve/ quelque difficult" vous procurer les pilules authentiques "De Witt" •drisse/ vous oa rendez visite n l.i pharmacie Albertini EwaM, Port-an Prince. et fou, ?! Aa Ui r B ')delle, !,?„ „ fiflt m J P ?" D ,e "'" b'n sincre ment tou, ceux qui leur ont aon. ds, ,,.*!, Je syrnq.thie S l-occaiiea de Is mort de leu II leur en garderont nsisunce rasaffllMSj le 17 lvrier i 9 j 3 0 35 et OiO 060 500 i 0J tf une bien vive ratonoile et dta'i P 5" T 1 so,e do UZ ,ineJ Broderies pour robe J* H IJJI S ""Parieur *•'•• ea de toote. |e ODSii 'H Si! """f'" %  8U P< •J graod.ura etc Stc *** rll"*T enf8r '' %  * 2 Orgend. SSlSSS brod I aune 1 KL Suf, -S?! ra3nChoi Co,,r t8 ksaas ,^,i flLTS JtmSi' rl,,arw d •** -'"•" u .... j Patience -1TT v m r i PW des Caves de Bsrdsaox Ce don^m S l S V auclindu 21 coura(, u grand U 7 q S COa U e eHa, "aPPrt"*edelap ace. Des couservra tel qoe. Amaodei. prunes, raisins, aspprges.Cprfs, goulot, caviar, cp Pa cortienon, cbampignors rh L-cout \ orned btrt Har.u K s, homards, nuiire?, m^yopoeise. Paie de ci m pagne. Pau jaobo, pt de livre, P.illetles Unes, Sauce angai 9e,Sardinea, Saumon, oupe Cem bells Thoo a l'huile. Canelle. Rirofle. Aoistoil. poivre mus •de, etc "gros Dtail ItUTK /.aly ff oaa ^uo. oie .gros a veiaii%  te^^^^^3^*- . s. a. K ,e^ c w•



PAGE 1

; E MATIN T*"^ Rhumatismes Nvralgies Gcuhe Gravellc Artrio Sclrose Obsit Qui vaut rester Jeune et viter las rhumatisme, le durcissement artre l'ensablement de te'r., !•• varice *• l'otkil* doit liminer !*•>•** d'acide urique. ce pettMS) de noire organisme. • < fai— de cure rcfulirrc* cA'POJONAL ONAL lave le sang 1 InUlcancn principal', dan le llemem de I arlato salerose. consiste •vain mut emaecne. l* s^*""** V t dveloppement des lsion* artrie.s A la anode se. lutter eoeeaiyiemfpi Mi uemmeM contra la rtention d oui arlque dans rorfantairie en employant IT'rodons*. • Professeur Faivns. rroi a MM • a llwlaanW • NMM" S bi CMMl ln f Yslrnettnne* Pafal P1n rsrbi fu. teal MALI RO L %eastlf ~ *"*>" **£" "* 9 H fminrnrrt. M karaM t.irtie LINYCOL >ratf. lum r;-:irt ;iriu.na .-Objltr. l urabiio. Ne \i!iiu.:iiiuiiatt .atuiii,!iit;i .ii:*ii;ntiMDtiti i* [ TIMBRES-POSTE ^COLLECTIONS Tacha* les Timbres Tes Colonies. Me soumettre chantillon avec prix par 100 et par 1.000 de chaque sorte. J'envoie gratis et franco un numro spcimen de mon Bulletin mensuel avec prix courants d'albums et collections. THODORE CHAMPION. 13, Rue Prouot, Parii AUTOMOBILISTES Plus le ktomtree sont pacou us dans le* les B itaniiqufs en se servant de La (iazoliue She Que it n' .morte quelle marque d Fi^nce. I/Mf uin>i qve l mcaniciens ont nsist pt.ur avoir de la SHELL pour le avio n pour : i LA TRAVPRSE DE L ATLAN'IIQ'IF IA TRAVERSE DANGLrRRB IN r C'STr-Al'E 5 LA IRAVERMI DE L'ArmQUB Tous les mcaniciens qui ont essay 1* Shftif o-ii r-cor.nu es quali es : / o Plu* de kiiomU es pur gallon 8 Encra*em< ht des cylindres rduit u n Intimera 3 o lieatu oup pus de force et de viU9§e en WioniH Si vous ne connaissez pas encore la StltiLL, essayez .la, vous en serez satisfait*: — hn vente au dtail Dans tous Us Garages et pnncipaUmenl chez %  Station ae G zoline de Potu-Four, „,„. v. u wnni LLY KUO Dan es DestouchesEn gt os chez : iubeils,DuUoii & Co Aytnt* O&nruux pour 0uU NOUVEAUX ALAMBICS aasr HSTUUI a sj — L IAUX-01-VH, RHUMS, ALCOOLS, M. DEROY FILS AIRE %  eas laanaa II, nu tu Tktitrt, M GUIDE PRATIQUE .. ,,.,II." Vi VU. ISSIICIS *t* MANUEL do F.onr.ol S* IIPM8 ol TAWIF ILlUSTBt iimttl front*, i Elles sont Kereusea y. et en bonne sant S*^ Vous Devriez l'Etre AutsiT^ Un grand nombre de maladies des femmes n'ent dans le domaine de la chirurgie. La chirurgie ne | changer de place ni dplacer les oranes-du moins lia semblable n'a t fait jusqu' maintenant. Un petit mcanisme d'une pendule peut desserrer^ pendule avance ou retarde. Si le mcanisme n'etf! remis en place de suite il peut tomber et causer deaf nages srieux. C'est exactement la n..ne chofj las maladies des femme.-; elles commencent d'un ;iao| si l'on ne prte attention lies produisent des kit srieuses. Aussitt que les preroiets symptmes apij.it aissentfj la Composition Vgtale de l.ydia h. Pi.-khs|a soulager le mslsist) ci pool viter qu'il ne degnersj maladie plus srieuse. Humacao, Puerto Rico.-" J'ai iris I.Ccmpositi.n74 de Lydia E. Piukham pour ti.e gurir tl.'S flrurs I iancis ie souffrais depuis lonctc-mp*. J tais toujours fstia J'avaia constamment cl rio'j'ieur*. Une amie d-J mj ayant obtenu de rsultats ex-.'ellfnt nvec votre ("orrp VegUle et ma m.Ve eymnt efralpment bnticiA r"< ploi je me auis diil -!e l'essayer. Je recommHnay mdicami-nt tout.- me amies. J^ lnl doit na_ en chante les louantes ehac.ua jour."— ZORAIDA Humacao. Puerto I;icu. rinsleurcJflttrs si., ila'.rei prouvent Us vertuesAj| imposition \fegefa de Lydia E. Rnkhi LVO<* t 'ii:M tOtOlCIH CO. IY.HM V '*'*4 LS7^I : •rs.-risr. ,1 .t 11 N e^vosit ,, No nerf* rrssrmblfi.t un treillis compliqu de fils tlgraphiques m Commande et nourri pa" uns partie du cerveau—que l'on appelle centre nerveui — le dlicat filaaents nerveui rayonnent diu toute Isa direction braver le corf. Aussi longtemps qae les centres nerux •ont capable de fournir continuellement de la nowriture aux nerfs.ceux-ci demeureront forts et ain. Mai de que le centres nerveux s'affaiblissent cause d'un surcrot { travail, de tracaa ou d'inquitiKle il leur est Impossible d'envoyer la nourriture ncessaire et les aerfs devienuent fatigu et s'aiguisent. C'est alors qu'un bruit soudaia vous fait ursauter, von devenez irritable, vou ooffre de nvralgie, vou tes agit et abattn. Dan cet tat de choses il a'y a rien qui gal WMCAW/S T a. MM r LU* Parce qu'tant un aliment puissant P'>ur laa nerfs, Wincarnis attaque U racin du mal. cre une provision de force nerveuse nouvelle, stimule et revivifie le ystm nrvua tout entier. Essayes Wincxnis pour la Nervosit. C'est mervelllena. Plus de 10.000 DjdattSM la recommandent. Kch't'i •• •• %  • %  • d' *wcara) .innr^S^j—*• '"•' '"•onir daas IHI U* PS*imciet. le. • .LU % %  •N e i. J??*^ InMirnla ^rke. oaiwioH. Vente cbec ut NCKJ. MARTIN An pris de 2 doilsrs grsnae bon eu 1 dollar 1|2 bootetiies. Eue do Mfl*o de Pfflst o f*i Oslae Qf^, MM t Filjcf, Caf el Restaurant comme Rcemment ouvert aud< s*ous des hommes dV/ foires De midi 2 heure, De jeun* r b earte tous les joi CuiMi.e varie p ur tous les go. Bien n est sei vi sans tre su Vstu filtre teU employe tt pour II] (t p; ur les bossons On peut commander les souper I Lpi dfa meilleuns Liqueul Prix H


PAGE 1

i ja ) annay N^jj045 IJDIRBOTrJR PROPRIETAIRES llment Magloin IERO^O CENTIMES IMPRIMERIE DU MATIN a $£&. Rue Amricaine POai^U-PftWICK ( HiTI jJEUOIU naviata* xm Quotidien No9tt Non tabous le Lien sans lre suis qu'en le faisant nous ne hommes \as du pts ; tt Mvriofturai de Source certaine que nous le sommes, nous ferions le bien tout de mme. t Ernest RENAN •vec la i JE 3 * Cable se tronvaient on non du ct procd qui consiste accorder %  -/oc mmtriction parement ment.i IkT 11 pouvais systme... zsnzvr"* Nouvelles f trauiires % joorcal aexpca. tout rcemi-kS^Js V *** K nverne m"t ait ** * % %  -• %  • %  • %  • % %  ----IJISse ams < *\soo successeur tout un H titre d claircissement scr 22 a,n j' \ I0 ccesseur tout un oteetion aoolrve par le ner,u 8 e de gWs allums aux deux tywi. If s cirrnrafttDCPB dana B 1 ou,s cela e?t une consquence Iran %  lira a'wt H<-b\< a la fin de cime pour avoir besoin d're d *W*0 Ie1l8,le coct'le du Cooeeil montre. Ce qu'il fandr.ir .I-.A. L riante tia, le cocfle du Conaeil" montre. Ce qu'il kaofoitVloAt'dJ %  ccier sor IP* itvenua ion;, moatrer.c'est la log.que d. ceux an* jda paya ce> l-t dire lea rave• a la faveur de ce svtW h*E J q A lotrea que lea droite de douane, donner et de tenfr J> e R 5 S 2 *~ e coaseil de ' * M lea pce. reproduites, on prsenter uae tv ,V ftor ceDt d K d communistes m.neu-s a i lire une dpche du Secrtaire SSaT JSii j %  dmioutration dcid que la g ve commence i c •t des Rela.oa Extrieures, 22212? d / endu -Pntqae '6 Fvr7ei prenait fia auiourdL nn •mnn.i f %  —ll.l 1 I •• i Conseil de guerre mission wmcs~um*n n.^ a impo des s-nt:nces de ro i 6J jours d emprisoaiement a un graid nombre de lo ictlcnaairci de chmms de fer pout dsobissance 't ia ...tauon d s employs J la grv. I* directeur Oiscontog?se IMvha-f a coudamn 7 > jours de prison. fouve, au bas mme du docu A la uhambre des Communes LONDRESBonn Law a dclar i la chambre des communes qu'il ne conviendrai pas i lAngleterre de corn m a. er des discussions avec le gouvernement amricain sur lemes lions de savoir I l'action de la f'riB ce dans h Rhutait en conforme avec le trait da Versailles pu.sque leshtats Unis n'avaient pas ratni le trait. La Chambre des Communes, p r 37J voix contre iy, a repouss l'amendement du discours Lambat H bral, en rponse au discours du tto ne recommandant uue forte rtduc tion de h responsibilit dt I Wle terre a Msopotamie. de Ifia et 'e Le minisiredes affaires trangers f ysisSss^S ^2£^7-^s** *'c^=œBK! vuam i^T-^ n averoement e reserrait M lS *** "ne ei il tait naturel qu. Darm.tad sont a.na oademe", nen 222! I d, f 1 ? "* "l s ce qu; 'ter auprs du !" l* a ? s do * acquiw, et. B'a t chang dans les dSosi-S. T" !" de p.ob.b tion et\u SsSttja* -• %  --p s. art Ssfr siTSyass sa par le secrtaire H gh.s a la demiu%  oint wa"iinalprt"i" ^ ce e "^s* %  *• %  # %  cawai wWMaBt Isa s! SLTr^ d *. H.ghe. eip ff f?" P'wn, a? aro r J om f " t de se retrancher ralise lions centrales de DoWloort 2 S TSjSTT ^ *** d cii :a ito e 5-i 0 6U,,0n de n-pen? rM D ""guare avec une mal autres villes, les maiJn! de Du, national, les misaioas d.plomati ftta^ ^ u ^ rM 8 llM8,Bn,D,UBctiu P rieon Noue do f saut EtateST i a .^ ?"' en.iremeut exemptes de n A t ^ NY rA'----ede 7 8vo:x la M de prohibition Nouvelles Diverses JorDoqu/rep ri aeD 8 |ai d e!oVa" ^ iS pai ^ Mll0B voo> ** i IrtMatence. slaia nn"l --i? al ervis par la c'en Me de Dclaration de ta Mt ^ SGJU La Vog.e a arcep t la date penoss parla R„ s ie 26 Fvrier pour la reprise i Moscou des ngociat.ons coiceinaai le commerce entre les deux p?ys BUCHARESr-Lep-ocsdesept hangro.s inculps de complot a coaj meoc nier. -JMOSJOULaCourSuprm-a condamn i mort le co oie! Svei* kv pour comp'ict d'une tenut/vere cente d assassinat confie laine* PPUBLm-aLeRpaSc.fn.nn bl.s un ordre sign de Valera preai dent: et Co ivet minisire, i nili ( t „ inr la ncessit au boyco'taee oer g que de certaines ma.chand.ses an glaises. SEOUL -Un mouvement de non coopration avec le Japou, analogue iceu, orgsnij. dans les Indes con t.e Angleterre par Grandhi, prend de lexiensioo eu Core. PARISLe cabinet a approuv le projet concernant les dpeosts daus la Rhur i,qd fut dpos ,a Zm bre tt renvoy i la comm.ss.on de" %¡ nances terda le principe, ae a eDdlt -' qui teste i dfendre, de. citer la Convention f" 0 une Ioin >'e i l'usage des gna s:t permis dtre I,CI,M "* m !s ^ji s>nap.einen*, de Grtiv Ait-nu 1~ mail un foie aigoe, meutxer sneux et honntes ViS * Itt ii*.. ~" ""*• OB points "•on peut noter cette r^-.^r.e,"^ ti" 1C ,B ld V a U le'e7;; in o"u ji & : fK qu. . de doon, f c attj f ^-j donDer oa tante ponr la Belgique so.t s.a deddaodie c qm teste i dpendre, de. S "' L comm s ion saaioriale des lance a bit un lappoit dfavorable oussSr OCCM ^ e EaTAS d / .ti UUSStLUORh — Les oav.iers de que.ptevoyant l'avance d ua mil APPRENEZ l'A NPI A nia r u Ju L ch ^ m Q de 1er de Duren J'-'d de aoilars i | Al.t ra g ac pour %  !" m ue, netKtndi-,Tt rfu f" p rCQVe Qba '^. cde aux franais par %  "" des achats aux Blato-oSu 235 W.108 K W -Y. rk U dttriVs D '^ &" SifS!*-' 92..0 Erreurs *OM ^ %  OBter ds Da eiait permie L C? 8 O'vatceaaer Or lailueu KOttvernauienl *lpi Preaeione exiVl?' i ard un Protocole w Ce glement dea detSUR vr ae ^ la trame .ITCUrS fe.-.4 -epourrenaeiguement. gSfi^W SS^^^ gouvernement Maurice tienna fils ^WfiMft.S. BBtu^v^5 ^ JlUritO wieaae IHS Mfima ae uaraiai tt pas, les fran d l BhRL ,N .L ^s.sche Zeitung. 11 r vurujuo l la u daa Rl .__ s m „ ai sont di ipo ,es s sais.r les fouua m Jv rtomon au paru des V V 1 ^ u,ua "* PSI iH 2 F ^ ronU de 5 ^ epa..oaoilsset0vc,out* tt ^ CSC llbti Uim l'an ien *^P u Voler Wm ^ VEtai tbSHN Le mmZ Fou u t"!KJ5 / dctl 6 4ue la r .. u t Doter m,nn... -pwb.ie un "ac.ist Sour diisondi.lor h y i,Vc d : :o>aods d^s '•!'* %  -..• %  1' h U Le gouvcincinc-t jOneconven,ion naocire %.,? Jfc d,ou de "• V moooaies J" '0 aellement accord sWac.M. Uudque^uale dost 1 1 la 1 I 1 -, ne noter que nous fan le qutbion de HnieUer aur chacun de 9 rauon ou l'intrt du transite ££ b ^ ""-"" •• f> '^^ H.tKS laisser 1 heure. Dec dment 1rs rero-ters du Jemps. lui jouent de vilains tours, Hier un fan divers de noue Confrre laissait entendre que le bruit courait que le Gouvernement franais tenait Plus que H ma.s i ce que les obl.ga •;-<9ij Insient paye. eof „ ac$ J r e que, seljo tontes p obab.liii. le la th e franaise. Or depuis deux ou trois jours dans le monde des.alfa.res, OBpS Vl ""cment: daJs le sens du Couvernement hatien I ^e matin nous avons eu des rense.gol ments prcis 6 ment e des 5 U,le qUe le "bourse, ment des d.ux emprunts franais se poursu.t normalement i ^ ijtowaei couiaut. r 7 .lj obto ^nsdel'empiuati^oon. f m bonnes au taux du banc CeRea oa ; S uu, I O 6 l o attpresqu; S nt1e li uenooi raaie P u qui e ., l U ;. d -" % %  • question niuog., ? •e iemps.u.rt pas oubli i-a accents et nat pi, ^J^ !"


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05866
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, February 22, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05866

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
i ja ) annay N^jj045
IJDIRBOTrJR PROPRIETAIRES
llment Magloin
iero^o centimes
IMPRIMERIE DU MATIN a
$&. Rue Amricaine
POai^U-PftWICK ( HiTI j-
jeuoiu naviata* xm
Quotidien
No9tt
Non tabous le Lien sans
lre suis qu'en le faisant
nous ne hommes \as du
pts ; tt Mvriofturai de
Source certaine que nous
le sommes, nous ferions
le bien tout de mme.
t Ernest RENAN
vec la i
JE3* Cable
se tronvaient on non du ct
procd qui consiste accorder
-/oc mmtriction parement ment.i IkT 11
pouvais systme... zsnzvr"* - Nouvelles f trauiires
? joorcal aexpca. tout rcem- i-kS^JsV*** Knvernem"t ait **
* "- '.............----- IJISse ams< *\soo successeur tout un
H titre d claircissement scr 22 a,nj' \I0 ccesseur tout un
oteetion aoolrve par le ner,u8e de gWs allums aux deux
tywi. If s cirrnrafttDCPB dana B1ou,s cela e?t une consquence Iran
lira a'wt H<-b\< a la fin de cime pour avoir besoin d're d *W*0
Ie1l8,le coct'le du Cooeeil montre. Ce qu'il fandr.ir .i-.a. L
riante
tia, le cocfle du Conaeil" montre. Ce qu'il kaofoitVloAt'dJ
ccier sor Ip* itvenua ion;, moatrer.c'est la log.que d. ceux an*
jda paya ce> l-t dire lea rave a la faveur de ce svtW h*E J qa ,
lotrea que lea droite de douane, donner et de tenfr J> e R5S 2*~ -e coaseil de ' *
M lea pce. reproduites, on prsenter uae tv ,Vftor.ceDt.d K d" communistes m.neu-s a
i lire une dpche du Secrtaire SSaT JSii j dmioutration dcid que la g ve commence ic
t des Rela.oa Extrieures, 22212? d/endu -Pntqae '6 Fvr7ei prenait fia auiourdL
nn mnn.i f ll.l 1 I___ i
Conseil de guerre
mission wmcs~um*n n.^
a impo des s-nt:nces de ro i 6j
jours d emprisoaiement a un graid
nombre de lo ictlcnaairci de ch-
mms de fer pout dsobissance 't ia
...tauon d s employs J la grv. I*
directeur Oiscontog?se IMvha-f a
coudamn 7> jours de prison.
fouve, au bas
mme du docu-

A la uhambre
des Communes
LONDRES- Bonn Law a dclar
i la chambre des communes qu'il ne
conviendrai pas i lAngleterre de
corn m a. er des discussions avec le
gouvernement amricain sur le- mes
lions de savoir i l'action de la f'riB
ce dans h Rhu- tait en conforme
avec le trait da Versailles pu.sque
leshtats Unis n'avaient pas ratni le
trait.
La Chambre des Communes, p.r
37J voix contre iy, a repouss l'a-
mendement du discours Lambat H
bral, en rponse au discours du tto
ne recommandant uue forte rtduc
tion de h responsibilit dt I Wle
terre a Msopotamie.
de Ifia et 'e
Le minisiredes affaires trangers
fysisSss^S ^2^7-^s**_*'c^=BK! vuami^T-^n
averoement e reserrait MlS ***"ne ei il tait naturel qu. Darm.tad sont a.na oademe", nen 222! Id,f1?,"*,"ls. ce qu;
'ter auprs du l*a ?s do* acquiw, et. B'a t chang dans les dSosi-S. T" de p.ob.b tion et\u
---------SsSttja* - -- -p s. art Ssfr siTSyass sa
par le secrtaire H gh.s a la demiu-
oint wa"iinalprt"i" ^ ce"e "^s* * *#* cawai wWMaBt Isa s! SLTr^ d *. H.ghe. eip ,
ff f?" P'wn, a? aror J om.f" t de se retrancher ralise lions centrales de DoWloort 2 S TSjSTT ^ *** d'cii :a
ito e5-i0 6U,,0n de n-pen?rM D""guare avec une mal autres villes, les maiJn! de Du, national, les misaioas d.plomati
ftta^^u^rM*8llM8,Bn,D,UBctiuPrieon- Noue do f saut EtateST i a .^ ?"' en.iremeut exemptes de
nAt^NYrA'----ede78vo:x
la M de
prohibition Nouvelles Diverses
JorDoqu/repriaeD8|aide!oVa" ^iS* pai^Mll0B voo> ** i
IrtMatence. slaia nn"l --i? al ervis par la
c'en
Me de
Dclaration de
ta Mt^SGJU La Vog.e a arcep
t la date penoss parla Rsie 26
Fvrier pour la reprise i Moscou des
ngociat.ons coiceinaai le commerce
entre les deux p?ys
BUCHARESr-Lep-ocsdesept
hangro.s inculps de complot a coaj
meoc nier.
-JMOSJOU- LaCourSuprm-a
condamn i mort le co oie! Svei* kv
pour comp'ict d'une tenut/vere
cente d assassinat confie laine*
PPUBLm-aLeRpaSc.fn.nn
bl.s un ordre sign de Valera preai
dent: et Co ivet minisire, inili(t
inr la ncessit au boyco'taee oer
g que de certaines ma.chand.ses an
glaises.
SEOUL -Un mouvement de non
coopration avec le Japou, analogue
iceu, orgsnij. dans les Indes con
t.e Angleterre par Grandhi, prend
de lexiensioo eu Core.
PARIS- Le cabinet a approuv le
projet concernant les dpeosts daus
la Rhur i,qd fut dpos ,a Zm
bre tt renvoy i la comm.ss.on de"
?nances
terda le principe, ae.a"eDdlt -' qui teste i dfendre, de.
citer la Convention f"0" une Ioin>'e i l'usage des gna
s:t permis dtre I,CI,M' "* m*!s. ^ji s>nap.einen*, de Grtiv Ait-nu 1~
mail un foie aigoe, meutxer sneux et honntes ViS * Itt
ii*.. ",~" ""* *OB points
"on peut noter cette r-
^-.^r.e,"^ ti" 1C ,B"ldVaUle'e7;;ino"u ji &:fK qu. . ,
de doon,f c attj f^-j donDer oa tante ponr la Belgique so.t s.a ,
deddaodie c qm teste i dpendre, de. S "'
L comm s ion saaioriale des
lance a bit un lappoit dfavorable
oussSr ,OCCM^e EaTAS d/ .ti
UUSStLUORh Les oav.iers de que.ptevoyant l'avance d ua mil
APPRENEZ l'A npi a nia r u JuLch^m'Q de 1er de Duren J'-'d de aoilars i | Al.tragac pour
,m ue, net- Ktndi-,Tt rfu f" prCQVe,Qba'^. cde aux franais par "" des achats aux Blato-oSu
235 W.108 KW-Y.rk U dttriVsD'^ &" SifS!*-' 92..0
Erreurs
*OM
^OBter ds
Da
" eiait permie
L C?8 O'vatceaaer Or
lailu-eu KOttvernauienl
*lpi Preaeione ex-
iVl?' iard un Protocole
w Ce glement dea det-
SUR
vr ae ^
la trame .ITCUrS
fe.-.4 -epourrenaeiguement. gSfi^W SS^^^
gouvernement
Maurice tienna fils ^WfiMft.S. BBtu^v^-5^
JlUritO wieaae IHS Mfima ae uaraiai tt pas, les fran d lBhRL.,N.-L- ^s.sche Zeitung.
11 r ------ vurujuo ,llau daa Rl.__ s m ai sont diipo,es s sais.r les fouua mJv rtomon au paru des
V V1 ^u,ua'* "* pSI i-h 2 F^ronU de5^epa..oaoilsset0vc,out* tt^CSC"llbti Uim l'an ien
*^- Pu Voler Wm ^VEtai tbSHN Le mmZ Fou u t"!KJ5 / dctl"6 4ue la r
.. ut Doter m,- nn... -- pwb.ie un"ac.ist Sour diisondi.lor h y i,Vc d*:' :o>aods d^s
'!'*-..- 1- 'hU ..... Le gouvcincinc-t
jOneconven,ion naocire
%.,? Jfc d,ou de "
V moooaies
J" '0 aellement accord
sWac.M. Uudque^uale dost
11 la 1 I 1 -, *
ne noter que nous
fan le qutbion de
HnieUer aur chacun de
' 9 rauon ou l'intrt du
transite b ^ ""-"" f> '^^ H.tKS
laisser 1 heure.
Dec dment 1rs rero-ters du
Jemps. lui jouent de vilains tours,
Hier un fan divers de noue Confrre
laissait entendre que le bruit courait
que le Gouvernement franais tenait
Plus que Hma.s i ce que les obl.ga
;-<9ij Insient paye. eofac$Jr
e que, seljo tontes p obab.liii. le
la th e franaise.
Or depuis deux ou trois jours
dans le monde des.alfa.res, OBpS
Vl ""cment: daJs le
sens du Couvernement hatien I ^e
matin nous avons eu des rense.gol
ments prcis 6
mentedes5U,le qUe le "bourse,
ment des d.ux emprunts franais se
poursu.t normalement i ^
ijtowaei couiaut. r7.lj obto
^nsdel'empiuati^oon. fm*
bonnes au taux du banc CeRea oa
;Suu,IO,6loattpresqu;Snt1e
li uenooi raaie P!u, qui ,e, .,
l" *U;.d-" question niuog.,?
e iemps.u.rt pas oubli i-a
accents et nat pi, ^J^


Si
l'occasion d une ternelle ciiliqoe.
Il n a pas voulu vo : que dan* cette
occurrence, ce re serait pas le Gou
verrutrxDt qui aura t subi un chec,
mais le P>ys qui aurait souttei t. Sou
baitODS ccnfraternel'em-nt qu'une
autie fois, son 'ooable souci oe criti
que les maures gouvernement le
ne Tempe.he pas de distinguer o
fom les vieil intrts dt la N tion
qu'il dtend avec un patiioiiame si
averti.
I
ta munis
ri
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes respiratoires, indiquent
un affaiblissement de l'organisme. ^
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
, augmente la force de rsistence contre les maladies.
11 yraasgsssag^^ y'.-'
\oiourd'hui eu WoniTtndre de |
de 6orge* Whngoa, rilluttttf
l'indpendance amricaine et prtait: |
Iui-Ud>-
A cette occasoa, tout Ici orfcs,
Wllt terme et de jeux athltique,
Cbtrsp de Mut.
Fi a r caille*
jfous avon reu U carte i
Maderooijelle Mercedes Mojcojo
Monsieur Ricardo Galvan.
Meilleur compliment.
Parisi:
JEUDI
e~
f utrip La Confrence Pan-Amricaine
Le nombre des automobiles n
circulation aux Etats-Unie croit tou-
jours, et le nombre des secident
pr- -u. Cette situation, qai
Chaque anne, proccupe
L$ Chittgo de demain i
A one runion des ingnieurs ur<
banistei do Wteconein. leur prai
dent, M William H. Sehadardt, d
s'aggrave clara anx merubrea qu'ila devaiant
les auto* considrer comme un fait probable
du Chiii
a fourni o ci-
donotr
cette deci
nts amricaines qui dictent des qae la vi'le de M'iwaukee arai, no
peines de p ua en plus vres con- jour ou 1 antre, englobe dans las
tre les auteur* dVcideote, et mma agrandissements de Chicago.
contre les Hutorrobilistes coopablea M. Sjhuiart peuae que Chicago
du seol dlit d'excs de vitesse, deviendra une ville de 50 milltona "H .~ l" iw i
Toutes les raausures prises n ont d'habitants, qui s'tendra HT"* jft Wl-IinUlklIi
iuaqu' prsent produit pour ainsi longoenr de 183 kilomtres et sur Cest avec loccupat.oa ne i\nar,
dire aucun rau tat trois Etata a la foia, lilinois. le Wts le greit venta du |QST.
Le doctaur Royal S Copeland, cousin et le Michigao. Or, voici quau g aod etonnemeni
depuis quel^ jes annes eh f du er- II. Schurian estime mme q de tont le moade, cette eoateienee
vie* de an de la 7ille 'e New- cet'e hypothse se raliaera dana iuture ie$t trurte au refus du Mex-
Yok. Ht lu snateur aux deroiree an venir sez oroebe- JJBe>
le lions, recoin uaede la ncessit Hlas Hlas ^cj _este inattendu
d'un examen mdical de tous les
candidats au permis de conduire, y
afin que le permis ne laur i o r d l
vie qu npis que 1 on r Je l'excellence de leer oun M le
leur viirt. et que l ou aura c >usta-
t qa lia ne toot pas usage de stu
pritnis
Le docteur Oopelard a dclar
avoir ahuri par le nombre de
chauffeur dd New-York qui poe
den un* vud et une oue dfrS'.ueu
rps t Plusieurs d'entre-eux que
j>i examines, a t-il dit, ne pouvaient
entendre tiente m.rea la dtana-
lu n il un revolver-/ .. r ,_
De ol is, dix "pour cent environ rajerit pas assez importantes pour rears
des 0 N' w Vorkais arrt* pour leg coaT,jr tjutee " :ni
+9mm*9^giSm
La nfren :e Pau-amricaine de ouv"ae";";.Qes u, cordiales ont Cin-Vanta avec ta
SSBSESeSSSSffi.taaESEa
presque tous les biais au mvw H, ,, K. ,J.nfnrna uqus l'ai
iiw
7e me, Sme et 9tme *J
Musique de
Entre 50
Un rea
Cin-Varita avec la Pi
u I
uni
Hlas! Hlas
n il o sion a la presse mondiale de
budget de VAmerican Bibh Society opinioa ,ar opiu.oa, car ce
Hiokle. ,,,.,r .,
LEtt de Wis:onsio, a son tour, a
adrf au pasident S^.TtS
a essaie dans lequel il est du. 1 roi
miions de peisonne. do god
fct.t de W.scoasin par MS
re de leur grande ssemWe appiou
v-nt l'unanimit votre habile ad
Djac, devant ces manifestation
exuib3jc_
co oble Comme uous lai
ce la fa^sioo ara, expd
Fari-di-rranee et ne sers
conqieot exhibe en
il
l,OCm> opinion sur opin.oa. car celte ci "J odimtJlf nul doute que as ...
,,,,, de .iofl peut compromettie, cioit-oo ! ^' ^ ,.. dc Bagse, en h Q M K
Jut&S d 2!tS I ni. re IM SS .aaSsal U gauvernem-.at meii U M ^UJ
canon et Eu efl_t._ Mr Pam M ois tt Mea ^^ CQet con, ei
contrre Lt\
Le budget oour l'anne
Y American Bible Society doc
est la traduction, la publication m ,--; i,..i, nffi. fl cain aesutu K nov* *------;
la dia-r.butioo gratuite de milliona a n de M Mutai a n .ri uw Uai; Q Ml lDtl WM hier une htte
de Bibles rar an, fera don p u lemeni dclin l invitation Une I sou .^ i|iM ia Noiv l0X p oh.ines lection]
plus de 1,100 000 dol'are. en aog iouverneo*ot pour assistt la .m i. Con muant la srie dl
mmtation de 40 000 dollars sur le inv confrence.
buJge' de. l'anne prcdente-
Les d'p^naea prvues a teignaient .^ "ici Mm les cbo*es rtttaofa lC^ut^ ITir.fm^.nT imn'iaiste. ^""'.irp.maioo Guiliy
la somme dl 1,4)5 241 dollar., mats
une rduction de 244 407 dollars y
fut apporte parce que Ion se rea "]
dit compte que Isa recettes ne ae
Les
plu
intresss ont p'sent
motifs d'un aaractre srieux,
nneur nat onal tant en jeu. Et
husopiiou de s.upelitota possdaient
d h pe>mia d- conduire
Le docteur CopeUnrt ttribue un
grand nombre dts accidents d'au-
tomobile* ces iocapicits physi-
ques et pens^ quune slection plus
rigouieuse ni les conducteura
luumerait uue part dea ebancea
d accideiita
L American Bible Soiety a fait ira cest sirtout la prsence M1 H ai
duire ta Bible en i50 lasgaea et dis U-utqai est came de cette artiwfe.
Voici ce que dit : t'^*i'"r h:
cain
lectes 'hffrenta
Le juge dbrouillard
M Muller compa'aissait. i Chica
go, devant le inge Schwaba, U tait
accus d'ex es de vitesse eo auto. M
Miller plaida non coupable et afi
iNoi
nca 'i>me
ne taie dts
le con.iaire. brigue aucuae charge
Ainsi, dans un dernier congri |u cune toncuon lective
ridiqutf de Rio de Janeiro qui a ;u eatier dvou son eal
dieu question, le licenci Mie Gre. fett laissera pas dtoi
or a formul d'intressantes d:la preo:cupanoDS tranger
rR%7i.To7meVi ?cons ce sujet et a cojcIo que bles de cootraiier la doo
L e u t*muiedoct.ioe. thorie faits par de 8es alfa res.
Dout acte.
1 nn Fisideot des Kt*ts Unis soit en
,-vous tons, qus Pau-am J" aatre, dm* a S. le ds
,ig .,fi,s hg* aui.. co.U 552^; JEi. de New York
ne..- du liste** qa* ~e J cftostcvti les momies des
famtn.es cohrences qui set.nujni JI^CJJ-^
de temps en temps daos le MM t;r; P iieM dimprilisme
de res.eirer les lien, smicanx et fra
Une victoire du
lminisine
Aux Etals-Uni
Miller plaida non coupaDie et arnr de reMe!rer |M Uens micanx et ira - ^^ cfll
ma que ss voiture ne pouvait: sttem ^ aeU eolre Wt Rpobl.que. de l A qae 1es n.a
dre la vitesse de ^0 milles ( 64 k Jo inliqae fiieol Ce que la Mr.00 de JPnli^ eQ Ma| r.
0re
Par Sans Fil
oa B anche vaut qu'elles valent, parce -- S7ntiag~o"du Chi 1 un Grand rON-^fo
cu,ait d'avoir parcouru lea routes $eBle u diplomatie yankee domi doi^ a >* W*%"*2 il CnaJ
" No- C 25 d.. I. ,ute. ;e el a,mp0je au reste des pays du ^Jft SfiSL S &fqTS ai '.S
i flO.-t ji
amrii.ui'W perlent If
Tveaux compsguer du provenu et du police ; ee,a, de, Buts Uni la iitua ion
Ibirdpreadntaui- d-sgfl
ttr*"'' "--------- r- ---M, compaguer ou provenu e iim DA( ce.ui des Etais unis n inu> iwU
Mrif^i aune l'^^tLTuie man \Steur de larrestat.on, partit Je oos reprsentants I Senti go du {# Docteur '"MX.QJB- foof
rtK^lr fa? 5-i M dan. la direction des faubourgs Cnlli m& ,li d tfi.i e. emo. ras J0.Clsli Verrier to" uu v.^.-c.q aajl
M^SSmrUaOSZo. *'.l,s !evm,CDt' ueiade|a,tl- sant l-iiulmt et prop.ee pour re JOVpn tT Wrrmi n0lQ1e a, .u,:-
L/ar^ limree us csifs ouMite heure apii. la preuve avait t latte cefoir le$ cflda$tl irrparable on
srie reprsentent Geotyt Wiatlunyton par lindicateur de vites'e, qui taii l#ut B moiQ, des o.pns pttoya
trunktm, ietferionet Monroe. mout juqu M milles. hlSI. .,
Rsultat immdiat : Mr Miller se tnQ pour conclure, l'crivain d.t;
vit confisquer son automobile et fat .
condamn 50 dollaisd amende.
Loisquvis levinient, une demi- .ante l-iitrmt et propice pour re afvro^^.m . v v- n0la,e
'* 'u De retour de suu voyage de France, WaSHINUHON-
annonce ls population de Port-an- atuires eidangereis'
Piiact. et de .a Province qu'il a ie- mi.e aujourduui qoi
&j, ^ ____ piis ia direction de la Pharmacie rappo t jdierw^aoH
vconfisquer son automobileet fut j^ "clTbTe 7mpr'iaiisme yank:e ^otrtPame- ll" 'r| ''lUl" l '
Un nouveau
calendrier
Le CkambH de eommerce de New
otk vient de ienyuyr a appuyer I
son
est
tus.
yi),l.,Li i ituM dr .zeru janvier
p/!ura ta .uiye
uui juim "
,1 )UUIS t(
dont on parla tant et qui coqs uu.
-----^^------------------ ^^ positivement une ralit en Amn-
.. .,,. a oue commence i se montrer au mi
Mr ElIlOtl ett arriv J1CU dei prceptea ssphyxiants de IX
Far i S.eainer < Qorgaa ) venant oion Pan-amricaioe Les h 1 L
Caomorl de eommerce ae ivew j,M ^ s amer Oorgaa ^ venant nion fan-amencaine '* ur annou.ci 4^ .- k. . ae M WUIHHw
/t saesa i tenyagrr a appuyer de Q8 New o t Dltr apra-midi est ne gagneront jamais de celte marn Dque sera souche la Pha.macie. 0 trrugsuisnu
tuivr.U U projet d rawiw trriva ,,v,c, pef mi Us pasMfefl 4r Ie U confiance de nos R-.pub iques ^_^^^^^====e=lirB lONiMUo -M
narur o.ui.iiwrto-.tip tdgard R.uott, le uyinpatiuque Pr u,,nes lu seront craints, mau os se fc le.u*ui e pro^
,n m iJ o ^ "-f0 ^'*r cn* me .t Ut u Haytiau Afflucau Sagar )rnei p eUe, ceiie9 Ci vi ^ a .--------- . n*ooi*uoua UW
^is jiw ,arau,< /.or. -*r e u,. i.ni ioniours avec le dsir ardent de fl, Darat6 Iflll V.^f'tq 'nju
<.( /u ...i! ^ .teru janvier u > Nous eeprona qunver la orsen- ' '. chanes et pent tre ^Nou, .m r.va m isoUM fjWsk tfUU0Ua u*"
.............. ,/^ r*.,.,ir uis les ... ., Ur k'iinh -ti-fAnrin aer. aecouer leurs cnaines c peu. * -------, towt CrU qiM ,e u, D u*ue le h
T.ni toujours avec le dsir aident de
Nom esprons qunver la orseo- '. chanes et pent tre ^Nou, ** w. av taoi*e
,1 irt ail tel ce de Mr K!lioU .twlacuoo sera 2~.~-.S5 des icoEcancss "
M Jon' donne aune fafon dOntiltl eux mme en BoUliiiMM des vcogeaaci. c0
tuuUr avec des mois de ri|e? en cao-e dana la queetioo d i ae rites. n/
dimanches Ut plus, J '
U735t. ricmoni toejours le J-. -^eude\W
meilleur accueil et setent servis ave: S1^;^ te recoa^
prompt tude. deile tiauaiae Le CJl
11 profiede cette occasion pour touw itttt4ireeoit tau
lenr annoncer qae sous pen une eu de it jaunsaiou &*'
ce go
propow '
lu^er'Jt',,
la .nui
uaus >ii*l
ueal
lUunon --------- ,- oe nasesst aal U*raive Ciaft qm 1er ua p .oli; UiU le o-"1*
,, uu. ..won d^Uai.ive aux mme es,aouf.u..nt des vcpgeaaco mm^^^^Mmm^^^l^
cacne Il est d^ linti. "de l Uiine Devant
- i --- r-w y
JitUCir'iC JCiDA.Q tiuedl.
aut pareille apprciation, on ^8 1-u7-aouve0j| D0>syiliptthie,
se demander si vrsiment le
iSSSSwiZmiSffi ^.Bulletin Keligi.ux
t t( mil/ * ' - r i;,|,uoi II su *m ' -"-" -----
e/wout; uuu uorrefaai a u ;o/- 6tueagaud* planteurs de marener fc$t a
aeunmne ae la semaine ce qui "'"daccord Ml
va U eu*aa U calendrier yrtyorie*. mmmm* 1 ll Ccr-
------------------------ n Mnrinaf timiste 11 y a awtuellement aux Erat
A l\ iDUr*U||i? Unis un fort courant en vue de l,
, L .. Fa. U?e. Ilnouiebtf.il part du maitegj r me de, ieit ons avec le M:xique dtatSIlM
83T ca uier ", nndi I. iSASdl tTlier COOraDt dj ^ 17 a... ^- IUhmLI,..
s.iv^i
Le Semt>
vc i"i lt N.*
av-c .t, y- > %
,. ,^,'cveihe nou, a Unie pUiur ae nou en-
vovtr .c Bril'Ctlc KcliKieui d lUm, uucu:io d*
Mri qui con.iem le: iuu*re> iuih m Nou-
j i, bncjiciun 4t U premire
^ ""d' S J-fRai1 (JiiTUmR S 'Dt. 1C S4tla ' **ZK r"! BSSsSaffy^WH^e*^
! msk sirai. totei, - ^ S:!i?Xuet i ? J^yW1 *A,m.^..aic; er4t u pi f wK A "~" "mn
oca, c pi. ue.nie.Mr Pater. Mr jesssn, n-jujura Co
^ndeo, tpt
7fc%iri.sarw&*nito*
Meilleurs eouipliBaeute-
li U"n*wsqj "J
(at.e dJjuuidiiui m
OMsat pJUlICb. v*
eta e^aleoiaui pJ!
kAltio Uae f
Hou*aae eoui'0
Lviiiioaa Ud cuai
ittr. ^-a-J^
rparauoni
* -


LE MAlkN
iMIiil
VENDREDI
tard on aime
3*ao et 44oie pisodes
ir Amour
( lin )
|Core: 0.53 centime;
dimanche::;
'oiseau bleu
4 parties
\mour et
le plaisir
4 parties
Entre 1 gourde
f
Ptmjpk ou viter V
Mit -aiNFS -. OMtTIPATIOM
COWOr.il IONS-* loUROitSIMCKT
tM3AIH*S OATklOU
2 ^ SUFFI",* ie pr?rdra
. l'un .le vo i -p.*
toui Ija aei,, jowrm.t, M.....,"
une Pilule du 3? De&aut
47,rue du Faub' tt-Detris, Paris
Mais 0 faut exiger les vritables
DO

- '*......'- l'.J.
nu'" ^^ t ~
V \ '
qui MBt tout | Wt MHm, I -^Af*. /?<' fo:\*>~ -.
DEHAUT a PARIS
i sot ,r iiv.,i..ri.r.- hnarifi H tn noir
: .
;
faine Glace
pble gcrsie des actio mi
[eeBToque l'extraordinaire
li sa courant, $ heures de
1 BBidi au ocal de l'Usine, Rue
Dfifou h es
[tas Prince, le 20 Fvrier.
pJCcnseil d'Administration*
Le Prsident,
Beue AUGUSTE
Hon Une
r Le steamer "IuBrid Hrrn ver sot
de Hambcurg via Curaao, Factuel,
sera ici camedi matin 2 courant
Il repartira probablement londi"26
courent, pour Pe' i-Qcve, Mirsat -
ne. St Marc et l'Europe
Pour plus amples renseignements
prire ae tt e--
OlOFFONLUGAS&Co
rendre!
Proprit
jKenskolf, tonds
jet blisses.
Pour plus
renseignements s'adrerser
eaux du Malin
Avis
Selon dpche r^oe le Sleam.r
Witisrowr lohnGbbons vensot
de Mobile e: de la Nouvelle Orlans,
sera id le 2; de ce mois
Port-au-Prince, le 2 Fv 1er 1933
A de MATTElg & Co
is important
une du dcs de Monsieur
pile Laraque survenu Port
Ile Vingt-oeuf Dcembre iyi>i
Nos, exeu eur testarreo ai-
ll par rclament du de cu-
'1 'm dbiteurs, gralement
is du du P -E Lar.qne,
in comptes daniUD dlai
Mpsrurdeia date do pr
M dlai, les comptes seront
"l svocats et les dbiteurs
ec toutes les rigueurs
mil, le lu Fvrier 1923
l DOLYON
vif Matrimonial
JP,*i t .ion, de,"
iEZX Anne L'hen$' Pur '"mp.nbTit
* iss^EsSr*"une acuon *voree
OaoRcas *A AIN WRIGHT
IL N'AVAIT PLUS LA FORCE
nn MARCHER."
IL W. CLAUDE ASHBY nous crirait le l"
Fvrier. 1P13 :
" PeuJani tirs de doux ans j'ai souffert de
rnum.tismes.de congestion du foie et de la Tavelle
A certains moments je me sentais tellcinenl
malade que j'tais oblig de cesser tout travait
et que je n'avais plus la force de marcher mme
Eour parcourir la plus faible distance, j'avais
len essay plusieurs remdes et avais suivi le
traitement indiqu par deux mdecins diffrente
eu Amrique. Etant revenu en Angleterre, mon
rere me conseilla de foire l'essai des Pilules
De Witt C'est ce que je fis et je puis vous dire
que maintenant je me sens eu excellent sant
ce qui n'tait plus mou cas depuis plusieurs
nn.es. et dsormais, je puis marcher sans
prouver la moindre gne."
70, Balcombe Street, Londres.
VOICI LA PRBUVB DE LA GURRISON
COMPLOTS. HUIT ANS APRES:
Prs de huit ans aprs, le 25 Octobre 1921
M. Ashbv nous crit a nouveau ce qui suit '
Je n'ai pas ressenti le moindre svuiptouie de
retour de mes anciennes maladies, grce aux
Pilules De Witt."
Chacun des lancements douloureux ressentis
dans les articulations et dans les muscles est
caus par la prsence de 1 acide urique dans le
sang Si cette irritation n'est pas arrte ds ses
premires manifestations, il en rsulte habituelle-
mente une affection beaucoup plus grave Or
les Pilules De Witt auront pour effet d'expulser
rompl.-tcmciit l'acide urique de l'organisme -
I exprience vous permettra d'en faire la preuve
concluante ri est parfaitement inutile d'essaver
des Imimeiits ni aucun autre remde l'naan
externe : si vous dsirez vous dbarrasser des
vritables causes qui provoquent les rhuma-
tismes et les douleurs articulaires, il vous laut
un remde qui aille directement aux reins et
ce rcm.-de n'est pas ailleurs que dan les Pilules
-------------------------------------------------------------- __________________
DISQUES CStiIMBfi
Amateurs de bonne
musique,accourez chez
L. Freefzmann-Aggcrhalm
Rue du Quai
Vu, Oaut, trouvai De mperUc* Dbqae &-
tumlna. (morceau* D'opra); ont 4fer>, #,* lu>t>
JUanoloauci. Ctfaivli angtaic. fronai* opa-
gnolA, de etc. a De* px exccplUmoelkmenL
oaitic.
H. SLVR4
SSSZFJUZS*}xm* m
Voilo b'auc \M CnaP"'Ji velours koprenr pour
Or ndie couleur brnrlrf *at . h"nms Or&5
Les Pilules
hr
POUR REINS.& VESSIE
7S
Or ndie couleur brod i
Brrltot jsune et noir 8Dg sup B M d"'," ** ""B d 1,,l,e
Percale blanc este ^ ton,e* ?H'4l
Toile voile pour petit voilier* l n ~t ^l^re brod la ma-
40 F X 2 1,2 ds de long m SE "' MP^teur douzaine
Serge bleu epgUle 4 70 A
a^ R'1" fi" Rr8l8> blanc
n In Rn! b'""C nn'on og'w
S S Rn! i.0,0Dbla'canfeiai.
0.1 Drnl Fn-a. |- iqq,
0 35 Onck h' blanc SrtgleJi
1 Alp*ga r oir aupriear
Twsor d noie pour chemise
nom ne et rob
O^barjine blanc barr.a
Organdi couleur
Etienne m-- I,
Crpe anglais g l
Crpe anglais p
n2J M? 'a'"1 "l'iis pup.
7
aune 0 oi
44 450
5 50
2 50
5
140
0/5
050
O40
0 70
0 5)
---------------- ** Plus Rrand remde du monde entier pout
l>nn^^ a ~'r\ |M'numatisines. les douleurs dorsales, la goutte.
UClIlfirfilPiTIPnTtJ T '' r"d,u' des articulations, le lombago, la
l" iT_*..y!W*fy."*5 B P*" et tons les autres dsordres provoqus
par l'affaiblissement des reins et de la vessie
Les Pilules De Witt sont en vent dans toutes
les pharmacies du monda entier. Le grand
flacon en contient afoia J plus que le petit
SI vous prouve/ quelque difficult" vous
procurer les pilules authentiques "De Witt"
drisse/ vous oa rendez visite n l.i pharmacie
Albertini EwaM, Port-an Prince. .
et fou, ?! Aa"Ui'r B')delle, !,? fiflt,
m J P?"D" ,e"'" b'n sincre
ment tou, ceux qui leur ont aon. ds, ,,.*!,
Je syrnq.thie S l-occaiiea de Is mort de leu
II leur en garderont
nsisunce
rasaffllMSj le 17 lvrier i9j3.
0 35 et OiO
060
500
i 0j
tf
une bien vive raton-
oile et dta'i P 5" T1 so,e doUZ,ineJ
Broderies pour robe J*H IJJI'S ""Parieur
*' ea de toote. |e ODSii 'h Si! """f'" 8UP<
J graod.ura etc Stc *** rll"*T enf8r'' * 2
Orgend. SSlSSS brod I aune 1 KL Suf, -S?! ra3nChoi Co,,r't8
ksaas ,^,i flLTS JtmSi' 'rl,,arw d" ** -'""
u .... j Patience --
1TT.,vmri PW des Caves de Bsrdsaox
Ce don^m SlSVauclindu 21 coura(,u grand
U 7 q S' COaUe eHa,"aPPrt"*edelap ace.
Des couservra tel qoe. Amaodei.
prunes, raisins, aspprges.Cprfs,
goulot, caviar, cpPa, corti-
enon, cbampignors rh L-cout \
orned btrt Har.uKs, homards,
nuiire?, m^yopoeise. Paie de ci m
pagne. Pau jaobo, pt de
livre, P.illetles Unes, Sauce angai
9e,Sardinea, Saumon, oupe Cem
bells Thoo a l'huile. Canelle.
Rirofle. Aoistoil. poivre mus
de, etc "gros Dtail
ItUTK /.al- y ff oaa ---------------- ^uo. oie .gros a veiaii-
te^^^^^3^*- . s. a. K,e^c
w-




; E MATIN
T*"^

Rhumatismes
Nvralgies
Gcuhe
Gravellc
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui vaut rester Jeune et viter
las rhumatisme, le durcissement
artre l'ensablement de
te'r., ! varice * l'otkil* doit
liminer !*>** d'acide urique.
ce pettMS) de noire organisme.
< fai de cure rcfulirrc*
cA'POJONAL
ONAL
lave le sang
1 InUlcancn principal', dan le
__llemem de I arlato salerose. consiste
vain mut emaecne. l* s^*""** V
t dveloppement des lsion* artrie.-
s A la anode TJqim etee* I* seul e*ieur dhTntr
Sansioo. o devra, avant toute sutr*
Av>se. lutter eoeeaiyiemfpi Mi
uemmeM contra la rtention d oui
arlque dans rorfantairie en employant
IT'rodons*.
Professeur Faivns.
rroi a Mm a llwlaanW NMM"
S

bi CMMl
ln f Yslrnettnne* Pafal
P1n rsrbi fu. teal
MALI RO L %eastlf ~ *"*>" **"
"* 9 H fmin-
rnrrt. m karaM t.irtie
LINYCOL
>ratf.
lum r;-:irt ;iriu.na
.-- Objltr. l urabiio. Ne
\i!iiu.:iiiu- iiatt .atuiii,!iit;i,.ii:*ii;ntiMDtiti,i*
[ TIMBRES-POSTE ^COLLECTIONS
Tacha* les Timbres Tes Colonies. Me soumettre
chantillon avec prix par 100 et par 1.000 de chaque sorte.
J'envoie gratis et franco un numro spcimen de mon
Bulletin mensuel avec prix courants d'albums et collections.
Thodore CHAMPION. 13, Rue Prouot, Parii
AUTOMOBILISTES !
Plus le ktomtree sont pacou us dans le*
les B itaniiqufs en se servant de
La (iazoliue
She
Que it n' .morte quelle marque dFi^nce.
I/Mf uin>i qve l mcaniciens ont
nsist pt.ur avoir de la SHELL
pour le avion pour :
i
La Travprse
de
L Atlan'iiq'if
Ia Traverse
DANGLrRRB
IN r C'STr-Al'E
5
La Iravermi
de
L'ArmQUB
Tous les mcaniciens qui ont essay 1*
Shftif o-ii r-cor.nu es quali es :
/ o Plu* de kiiomU es pur gallon
8 Encra*em< ht des cylindres rduit
u n Intimera
3 o lieatu oup pus de force et de vi-
U9e en WioniH
Si vous ne connaissez pas encore
la StltiLL, essayez .la, vous en
serez satisfait*:
hn vente au dtail
Dans tous Us Garages et pnncipaUmenl chez
Station ae G zoline de Potu-Four, ,.
, v. u wnni llY kuo Dan es Destouches-
En gt os chez :
iubeils,DuUoii & Co
! Aytnt* O&nruux pour 0uU
NOUVEAUX ALAMBICS
aasr hstuui a sj
L IAUX-01-VH,
RHUMS, ALCOOLS, M.
DEROY FILS AIRE
eas laanaa
II, nu tu Tktitrt, M
GUIDE PRATIQUE .. ,,.,ii." Vi
VU. ISSIICIS *t* MANUEL do F.onr.ol S*
IIPM8 ol TAWIF ILlUSTBt iimttl front*, i
Elles sont Kereusea y.
et en bonne sant S*^
Vous Devriez l'Etre AutsiT^
Un grand nombre de maladies des femmes n'ent
dans le domaine de la chirurgie. La chirurgie ne |
changer de place ni dplacer les oranes-du moins lia
semblable n'a t fait jusqu' maintenant.
Un petit mcanisme d'une pendule peut desserrer^
pendule avance ou retarde. Si le mcanisme n'etf!
remis en place de suite il peut tomber et causer deaf
nages srieux. C'est exactement la n..ne chofj
las maladies des femme.-; elles commencent d'un ;iao|
si l'on ne prte attention lies produisent des kit
srieuses.
Aussitt que les preroiets symptmes apij.itaissentfj
la Composition Vgtale de l.ydia h. Pi.-khs|a
soulager le mslsist) ci pool viter qu'il ne degnersj
maladie plus srieuse.
Humacao, Puerto Rico.-" J'ai iris I.- Ccmpositi.n74
de Lydia E. Piukham pour ti.e gurir tl.'S flrurs I iancis
ie souffrais depuis lonctc-mp*. J tais toujours fstia
J'avaia constamment cl rio'j'ieur*. Une amie d-J mj
ayant obtenu de rsultats ex-.'ellfnt nvec votre ("orrp
VegUle et ma m.Ve eymnt efralpment bnticiA r"<
ploi je me auis diil -!e l'essayer. Je recommHnay
mdicami-nt tout.- me amies. J^ lnl doit na_
en chante les louantes ehac.ua jour."Zoraida
Humacao. Puerto I;icu.
rinsleurcJflttrs si., ila'.rei prouvent Us vertuesAj|
imposition \fegefa
de Lydia E. Rnkhi
LVO<* t 'ii:M tOtOlCIH CO. IY.HM V'*'*4
lS7^i: rs.-risr.
,1 .t 11
Ne^vosit,,
No nerf* rrssrmblfi.t un
treillis compliqu de fils tl-
graphiques m Commande et
nourri pa" uns partie du
cerveauque l'on appelle cen-
tre nerveui le dlicat
filaaents nerveui rayonnent
diu toute Isa direction
braver le corf. Aussi long-
temps qae les centres nerux
ont capable de fournir
continuellement de la nowri-
ture aux nerfs.ceux-ci demeure-
ront forts et ain. Mai de
que le centres nerveux s'affai-
blissent cause d'un surcrot
{ travail, de tracaa ou
d'inquitiKle il leur est Impos-
sible d'envoyer la nourriture
ncessaire et les aerfs devien-
uent fatigu et s'aiguisent.
C'est alors qu'un bruit soudaia
vous fait ursauter, von
devenez irritable, vou ooffre
de nvralgie, vou tes agit et
abattn. Dan cet tat de
choses il a'y a rien qui gal
Wmcaw/s
t a. Mm r LU*
Parce qu'tant un aliment
puissant P'>ur laa nerfs,
Wincarnis attaque U racin du
mal. cre une provision de force
nerveuse nouvelle, stimule et
revivifie le ystm nrvua
tout entier. Essayes Win-
cxnis pour la Nervosit. "
C'est mervelllena. Plus de
10.000 DjdattSM la recomman-
dent.
Kch't'i d' *wcara)
.innr^S^j* '"' '"onir daas
. IHI U* PS*imciet. le.
.lu n ei. J??*^
InMirnla ^rke. oaiwioH.
Vente cbec
ut nckj. Martin
An pris de 2 doilsrs grsnae bon
eu 1 dollar 1|2 bootetiies.
Eue do Mfl*o de Pfflst o f*i
Oslae Qf^, MM t Filjcf,
Caf el Restaurant
comme
Rcemment ouvert aud< s*ous
des hommes dV/foires
De midi 2 heure,
De jeun* r b earte tous les joi
CuiMi.e varie p ur tous les go.
Bien n est sei vi sans tre su
Vstu filtre teU employe tt pour II]
(t p; ur les bossons
On peut commander les souperI
Lpi dfa meilleuns Liqueul
Prix H Pharmacie W. Bi
Eicution prompte et soigne de louleslcrdoni
[Servie? de nuit
IPiodi its chimiuuefi el ph'trraacetiiques de^tou^M
'Sccial'ts, Eatx u meules, Partumerie rioul"
Euos Fruit Sili.Shdf bel.
luemeerour liqueur A'iiseite, Cr'ue de Cacao,
tretse. Geuivie.
Carbolinum Avenai
Le Seul Pifttrvatif du bois.
Cikiienl 0. K. eu bi
de 400 Ibs
VIENT b'AttRIVEK
En tente chefs:
i. Teetxmann'AUGEttHOi
hue du Quai
i
-.
4-S-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM