<%BANNER%>







PAGE 1

Lt K AT1N recueil: i lui rr.m de m..te dam ks isuluts obtenus. U seia.t doi c i dsirer que l *" qne soo qui l'en vont, leui jcurne bien rem blanc*. W horant mais qu'il lui est des b) turt-nt .jet, entre nca et o>e noir auaqus et lynchfa, leura , malt ma saccages NatcTellement. i erl ai1 ^^~kv- i-2 Dans dont la san' Au Snat franais Un cadavre aprs PARIS ,6 La dmission de Mr !" ** !" Ule flrl8 Santa Margharita aporoVivt dit auparavant par 1a chambre. M.Taqzrett coml vivement une n lution, dit*il, pide WASHINGTON La caia par un vote d: 189 Toix coatre "; ? aieui Lon Bourgeois comme prsiLOUQSOR-Lesatcophage duPhara ordonn une enqu e >nat. sa le tie Monsieur Bonrg sur l'ii laissai b piie el les bias pleins de gerbes ;FIAOU La ville de Chicago est en train de prvoir la date laquelle il sera >'<>• la cote. Les ndrDuita en mesure de reprendre ses lonc — — — — -r> buauiuic iircncuic uu IVUIUWBW wauo eaucoup i d | a m $ mt por'tio a o on l'avait plac e ien I/, at va sam il y a trois mille ans. Quand les ex JJJ %  de l J St imnossible nlnratnr nnl Krt* dAlicatament Willt de U rapossible piorateurs ont bris dlicatement avec dei ciseaux la maonnerie, ils *e sont trouvs en lce des SDlen l: i. tells Nous sorrmes u me ure d le Gnral Russe L !Haot ? C S! mtr que ic • % %  • %  i BUU, ...U* Cnnmusaue des tats Unis en Hati. Seamita, le retour ois comme nist* LOUQSOR-Lesatcophage duPhara •" %  * que e w ri se at a t lue au snat. on Tutaokhamen a t trouv dans la ••? det boissons al;ooliqai jnsieur Bourgeois chambre inlneure du tombeau dans 8 diplomates trangers. Len • %  — renvoye au secrtaire form la commis chante quil_ ratt fournir dcemment les reni_ -• %  • %  "" %  •=•>"••" -" -.icauic uc irpit-iiute s-sion: ... c nn > ••ouvs en t;rles c .Dl;ri mrn S que la cbamb-e demaali SS?,K rjSaSfcC tSASZ T % SL mmm T S^WSSPS S*£ 55 M. Tagarett reprtsen-ant d sa victirr,,! de tToab' 1 a l D,i,, 8 1 1 ble 1 ll V 1 P^'^n'. *• trouv?* d.as lantichambe -t ont nesse. leader dmocra iqu: a monteut uu.iuu dollars ilva lieu ,autcul1 ptndentiel ne peut rester pouss des cris d'adm ratioi lo s ' re dont cetti rsolut, deiouttr cette son me W-s frais ,0CC0 P*L par suite de l'attentat commis jeudi cette affaire neferaquocc_ des difficults et une imtaiioa. Par 70 voix contre 11 le vot le projet de loi de la tion de la dette britannqae. Pour la Commune t Ou noue pria de demeDder & l'Adsoir contre deux soldats franais par \7^..ll- n;*. 1 <>,.<. lioa de la deUe brit,n W a police de sret dans une querel e AWCJU.*Jeilf55 WWrQ-139 jet est renvoy i U chambre. -— r ... bM . %  • % %  m iMiiii de caf. Comme reprsailles, le go ^Ol'lAWA La rso ution propo rai lournhr ordonna un bataillon santque le Canada suppume ses de d'inlanterie d occuper e poste de po mandes de i-paiatioi. de la part de Tinutration Lommunaie'puisqii'eiTe lice alleraand l e cr de Dolice a t l'Allemagne a t rejete par U chim eat aLiii-.te du noble souci dt taire arI ^ , 1 r e des communes aptes une vigou t saisies et OJ a commenc dsar reuse discussion. ROMELe snat a latft hier le i\(joc.ations du commencer par le syatrae mtrimer les agents La pr.mire expdition de sucre excuter les > do l'osinela Hsytiep Aroaicao Su^ar ce | leB isblissaot li'.Hati!' "' P r qUe l )OL^( l uo, toire-Wle que l'es Le direceur de l'uine lectrtque trait de Washington et le trait de d" l I u embarqu 10,CKX) aaca de SSS^SSSfTSiJtSSS. 5""a Bu,/m f n **£* on 800livres. Il psiTait que cette anne JE^Z^ft !" ** ****** *** Pj lc conseil de guesre inalni la lorte scbertBBe le rende %  n est ,.„„' nnW indi „ iHl UDe arnende de 5 millions de ma ks ment at latlatalasot. u pleine de U£J Su,"e RLS!?%-. P our avo,r % • ".ion des fran Logne lU-seule p ut fournir prSaeuteVo meua pluaelan._o. i ii j delaicolie._ i ^_ J VOL1U pat iu lu ldaUon ge faire DUBLIN L'association m la rpublique irlandaise coup milles membre*, a envoy an < l-'r e S.ate t une proi .Comme on le di le i'rsident de pour avoir entrav 1 muvm aes iran ,.%^ tr ! O. S JlS Dd : ^" d s ODl 0CC P* Si rot Htel, quartier gnisl de Mr Coste chef de la mission industrielle t I AuTdiMiM) 1 T-n 7 w. UA ..V 1riwTiv i P vtl UD l tU de mesuies aux prix Y, tnci ae a m, "">" ndustnelle la Corpa ion, Mr Mgard Liliott est J Xbg l6 J l e mQ e .J^g p u de la Rhur. Le directeur avait ladite attendu Pon-an Pr.nte la fin de reub81 a ftUe Qea Q0 0 o trouve oppression de la lumire aans zz^sr^zvjss. tiras. d 0 f e,re MMer affi^w^ 1 riaannaa 9 %  ^ c,108e8 lnsaisnt de seivir les franais condamn a ans de prison-Une fou le nombreuse s'tait runie devant l'difice c it tenait le coeseil de guerre.mais les soldats franais ayant F Sus de kilomlrflg sont parc m m dans i es B iUnuiques en se serv XA ig Le lieutenant lvtiiitau 1 te Visio d'une bulletin 11 a t publi.| La (iazoliue 1/iLana un esprit Je justice* noua J'Up American utvons rendre bomnage an d;oce %  %  %  *^ 1 ,C| ewinft ment actif „du lieutenant K^brta' empch la foule d'approcher il i) 1 • sestpiodLit aucun dsoidre Le a ilji'lt rtulltment nisl .Foomiai a inform le maire Il rpr.me la vagsbordi|, Il s'oo""^ are on Mle l lhe MeiIopoliun Bllir nd tout piopritaire qui refuserait de nd Simon vetdre courrait le risque de Qiie ddn'imuor.p quvlle marqua d*Bii Vest ainsi que les m aniciem insist pour avoir de la SH pour les avions pour : 1 • A TRAVfRSE DE L'ATLANTIQ/JF l A TRAVERSE DANGLERRE BN 4 UST' A I1E LA 1. 'FRIOJH cupe de la question di.i galion il , lht uem t Raheho,'Talau nd s.mon vetare courrait le risque de voir tel proige et ei.iutiigtUs greiida et y>ciu. me: l'tablissement ou lre rduis, puiia piop iiftaut*. Il est aime et %  >i..t 1 00. 1.50 >d 1.00 dei. tionn* LM a iUm n 2 ££ U ^rOlCe £• P( M a <1 e kilnmi?***' II. C'eal .aujourd'hui la qoeat.on capiderain œJldl P r*,dma>n mmmA n J IC ^. , * ** <-•? lt* lOltie il C8 ai Ir #II|(l') fAKlb— D'api es la de data hoc ie t l * S Soilt/oelioii tait Paa de ^aBUllIkge d'tau et que Nom enjateoos'no* lecteurs ne pai i..n. Cbacun reoive ai part lgale. s r c dtux isfrtaaertlsaa, le film LA mi oth^ielle, la visite de Mr Le Troc Qu'on iratatUa t irriguer les par f 5} !" TSJP^fUSS^ • . ^ 1. %  ^ rJTi_ i_tnue Oenetalc Une vouide, Loge tibe BUiioui du la u n II.LI.O de Tho HBSUao, qui biiiii dos-, r.i s i ai lu fait n — >r enfin 1 m d'une seclierease ^eieiatantd. .00 Avis tmioi tant Une rtCbmpei.ao.de 1UU gourdes est tiu '. a ceiui qui a ttra paivenir au bureau de ce juuiual, une moutie ur qui a t enleve dans ..une rsidence Tuigeau tHamiiiou > or, ouverte, ayant les initial a L. E> B. au dua. iort au 4 Fnnce le V t/rier iya3 Le ..iaiiii ABOixiNt^ENT, Lit. !>LU Purt-au l'un.f Ml I tt UfUuiUuieu' -U ItaifPfC t 3 •• %  sisrliM^asuaiiMu.. pasatK* d'auct qoer a eu pou* rsultats que Us tian ais ont obitnu sat'sfa:tion au sujet de leur demande que les tiams de :habon puissent p.sser par la ligne os Ouveuboitiy et Du en dans la ion., anglaise. Lu ce qui concerne 1 usage des li Le Hhum liai bancoure ftoi ne une LltrncUe jeunesse gut j f" Di 'f |ts aaQS u MM de Ce Cest ce qui se;du et qu, se conbr Kff, 1 f cihl ^W'MiftOMe n M meut des t.oupes (raLcaises dans la 1^1 Rhur, le Rouveruemeni anelaia a fan Dernirement, comme un person t0unallre K la pi0 pos.ticnq don* ngl ayant dpass de beaucoup laliUtltltoa p p Ml J lle J giSS? lorce, il lpondu ceus qui le com K" UW F C plimentaient : -, LeRnum tiarbancourt.chaquejour, iXlfV€ n.e uonne une vigueur nouvelle !.. SZPARIS—La gi;e dts mineuts du :— • % %  %  toid C la Ptaoca, oidonne par u . seci.onav.ncet del cot/edratio Ai-CrOiO^ld du 11. v i l, aco,, mne, atjturdhu. Le -iKi.ukd e n hcc QM nia Bodi ont.eu Le mioi ic ut> tiavaua p. b.n . UH hut. %  ) htuiede i-ap.e.-m.di n ttaW LOLce que .H 30ooo miteuis du BSfflsaeiea au* BSMBM ptuv*$ aartM. dpartement du fa ce Calais, 3000 Ckemcm I ait Gci|ti Bd, ait de lt dtfumt. seulement Mj|t SU gieve. Tous les mc: nicieos qui ont essay |She!l ouf r CODDU es qualits : 1 Plus de kilomtres par j,„ 2 Encrassement des cylindres ri 'tu iinntmuin 3* Beaucoup plus de force et de\ esse en mmte Si vous ne connaissez pasenci la SHELL, essayez la, vous serez satisfaits:— fin vente au dtail 1 StatioTae SetiS Ca ^2 * ri **kmmA chez : aiauon ae Gazohno de Peut-Four — i 0 c a D l E?jgN L ^ Y HU 0S Deatouchas..


PAGE 1

LE MATIN d'armistice d un mois ta tue de U discussion des ngociation de paix. De tifs comb-.ts entre rpublicain* tt les Frit state des troupes continent daos la tnontfgne Arign[Cm te de Csven). Plusieurs bombes ont t lancs i Dablin ocranonnaot des dgts matriels inipoitaats, 14 personnes ont t arrtes. Ismct gagne Angora PARIS l— Le minisire des affai rcs trangres est inform qrlsmet Pacba regagnant Angora trrire Constantinople ne sjournera qo une journe dans cette ville pour>eitre tenir avec les haut commissaires al lia et continuera aussi't son voyage sur Angora. Lmet sera reu, U.kt Mer par Mustapha Kemal Packa le* der du parti nationaliste. Oa suppose qu'ils seront tous deux lundi An gora et que le trait de paix tabli 4 Lausanne sera disest i'issemble ni t ion aie. Les Cours NEW YORK 16; Sterling 4 6 9 NIW YORK 17 ^Sterling 460 38 Franc 16.77 Inc. LehnetFink (Mataoa fonde en 1876) New-York, .U.A. Labormtoirea i BtoomfieM, N. J., . U. A. Extraits liquides Sirops Teintures Onguents Liniments i Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon B. Ihhaw Afifftnt excK sil pour Ustt Je mi Oild Corporatif LUbrRaliiiy Oilj Gras L Hniles el Graisses Prix et qualits dfiant toute concurrence Lon R. Tbbuud Agent excluait pour Heltl — — .M L~a Lehn & Finie. In< Parisiana Dernlp %  %  • fc'UPRIORIT*; Fonde en 18"6 BAS PRIX Comme), c'est dit, demain la Dirsc tion de harisiana commence la dernire exhibition ,dea _tilm qu'elle retourne en funceaj DEMAIN ies%rities ic. *£?!SM£!I'S. ; '^ rq0 n !P riv e / L y so! d^Ht>ciar]t,Pprf.i,rierie,Ar.!c4a, rmni.iin^ bl f. r % Ba y R ura c c h 0 colat.n poudre. Huile de fo-e de Jrforae, F.muu on, Lold cresm, Ex-raita pour fa,r n eg Pe ces et eau de toilette Bdu ?r, iTfl u Udr COn '. re ,e8 ip8ec,e Solution pour conserver lea œufc lifi !. k ,g "' j ,0 dre,n P'ri'r pour la toilette des enfanta, ?e?mnnSSnJ Bl 8 e8 d *n t8 p ^P"in-, Hu le pour c^aa,, rnnh. i q ae8 e 8nUe u oeec,e8 Re a, ' : Huile contre conetipaiiona ef aoa EhS^mSS £ hroc T e8 Tb ?' Cire pour ,eB Paquets, Coma, H ni !" J *'i Epice ^' S,ropB dlver8 f-inturea diverses, Vina etc. etc. ei Demande le ratalogue dee spcialit taMtfaftT V0B CommandeB a LEHN & F 'NK, Inc. vous imi absolument FlNK t ?n C e b 0DDe 1 pbarm8C,M d0 P a Y 8 ^Provisionnent chez LEIIN Patience'Patience'Magasin Annexe des Caves de Bordeaux M TENDU-Par Je 3[SVauclindu 21 couranl,un qrand rnvage de vins Blanc et Rou e,de la maison M. Marceau ieBor^eaux,marqne si connue elfantapprcie del place. fe^n^S^ a reU P^ ^ derniers Panama,un a ranl \hredded wh^t'^^ottttSLZ^T QUt> '' ^T' man J ue **U Nestl, Cream of wheat. W, mouVdethde Ce,loJ£i P m T* t de erre Corn fareh, pale alimentes, se,, ltu„ ZtT^'seHes V Bakl^g, p^ wi r ,bonbons anglais, amricains fruit* a* /rt ,.Co Oes cooserves tel qrre: Amandes. Dru n es raisins, asperges.Crres, Cassoulet, caviar, cpes, corDi ehona, chaiiipigoons. chuucroui*, corned ben. Ilarcnps, homards. miltrw. mstvornaise. Cate de cam paene, Pau jambon, p. de livre, Rilhll-a lioes. Sauce augiai se^Sardines, Saumon, soupe Cam bla, Thoo I l'huile. Cauelle. girolle Aois-toil. poivie. mus ct.de. etc ;gi os DtailNm et dlUtie irizari. Oanyaonc in Cti^l oral & tad. !"!" K,^aa t



PAGE 1

:? MATIN Un Jour viendra 00? ASTHME Oppression, Catarrhe, Suffocations, Touxnirotutis. • cuiTlion certain par !• %  CIGARETTES CLR -u POUDRE CLERT Dt CLRY, 53, Boul St-Martin, r\ h ulr Pt.ai marte. La Maison Bacba tnttoncesino nhwu* site iftq^U vleul '*e r."C an "•?**• d • *' e ~ bal *i i.DI boites .le .£> ig 'es FoiNxhlo • • M ou|re^chgo 60 Londri c Proprit Kenskoif, tonii iei biisses. Pour ulus %  api s lei.seignemen s s'adie?ser aux bureaux du Mann O \ous &maeurs de chapeaux ehica, faite* un paui toui Diggioiirea et avec peu d' m poeht voua soi lires av. ioli panama fiais et nnemeit vaillent mande* azine A. Bcha Hue Courbe Dio 1838 ljBUMMM ( lun lot < le mnrehn 'S M disudivem Cliez Paul l km toDtM f artu ^^^ S \. %  ".1 -;-"-""" %  •' " geaer.u ,. :U ttuedu Ma, snd. l'Eut La Maison Nicolas CORDASCO Sise Hue Bonne b*d IV o A l'honneur d informer le puLlic et p rtcul-reiDl ia ne b fuie rt fidle clientle, lam de la Gamtaie que de* au r s ville d. la l" ovinequ'elle a tcmellemeni en s ock an us iniei comple d'aria de Cordonnerie qu'elle vend an pnxdcfi-aj loue con N PeattielojM eo leur, t ,1e loui s qualit, ctoue. cyWpour mac/awes. La Maison promet surtout sa clientle de la ****** J prompte excution ai de U clrit dans les commandas qu elle voa ^dehoj teXai de cordmn.rie la maison ofl.- aes chenil deueenaue puur porte elclou. pom.es de Pans toutes diioen mous. i M Lisez & Mditez! q S /,/, m nd o i a eonteienae d avoir pay an prix convena' le ES^Mu B elqa"ehol dh b F Malheuresement nW ce qui ir M niT^to"a e e l vons ne soyez dans un'el ca,il est trs p udeot daco mai 1er t eqM vou-faut direcein ehc< le soue'.mqui Mufancfet f-hrcaot de eerco.il sur celte pi ce t dont 1. bonne rp^tatiou est connue. p.ix lapore de'outea les boums HENR STARK ^ tiue vu Quai, en lace de la hure L %  N B L: nuu et les jours de fie, s'aa •$••• u chef d'telicr, Monsieur flehier Uumon Une dei Frani borl* Ao 602 en face de l'ancienne Cathdrale. v n — 4 par dt mon (bel d'iulier personne i/eai au ons de jece^'^ccnnaudtaenmonncn. r\ lu Tl*n*Rwlv<*verire#dnW>i.qiiSi>Ad0flt Qy l f\dd Afin de taire de la D ace aux nouveaux ar.iage<_ ncusco; fooa demain, ce te vente au rabiv venez pranore, car 5 centimes or IH regardons pas aux prix. Eioftca b-anebt-a pour rob^s et ealemi U.MH kikis jaune et r.he*ioie mai'ine, Se u e coton, ma'-nipo jup3<, Lh.p-aixdi le POU htminr, Ho idres te riz, Parf JIUS, 3,vous d* tuilettate et La Viole'te Paria chau i l.< ai Ba ordma-res. VU p ur c Jwutona iet.1 pou-col ei poignets, Cluusiu'rs dame laoettfcj ton-.ees, cbeiuisea couloirs pour humnea, Mous-elme de Ml lleura etc. i PRIX ; ;A la Librairie dt MATIN 1358 Rue Amriie. \ 'tSii C'e*t intensant 1 P. XI a N ervosit ,, Nos nerfi reemblent km treillis compliqu de fils tlgraphiques Commands • nourris pt une partie da cerveau—que l'on appelle centres net veut — les dlicats filamentt nerveux rayonnent dans toutes len directions travers le corpe. Auss: longtemps qne les centres nervsui M nt capables de fournit continuellement de la nourriture aui nerfs, ceux ci demeureront forts et sains. Mais dM que les centres nerveux s'affaiblissent cause d'un surcrot de travail, de tracas oo d'inquitude il leur est impossible d'envoyer la nourriture ncessaire et le nerfs deviennent fatigu* et s'aiguisent. C'est alors qu'un bruit soudain vous fait sursauter, vous devenez irritable, vous souffres de nvralgie, vous tes agit et abattn. Dn cet ut %  choses il n'y a rien qui gale r*. Win tt LU Parce qu'tant un a', i ment puissant pour le nerfs, Wincarnis attaque la racine du mal, cre une provision de force nerveuse nouvelle, stimule at revivifie 1 systme nerveux tout entier. Kss.iye* Wincarnis pour la Nervosit. C'est merveilleux. Plue de 10,000 mdecins le recommandent. AcSetfl %  bouleilU de WmewnM nlnuffOiei— oa r*-"' l'ol-ienir dM uwi I" Plie rn e eiw * %  Wlnearni. Work. MBWIOH. En Vente cbez FRANCKJ. MARTTN Au prix de 2 dollar, ^ranae boa*. ttli e> 1 dotlar 1|2 booteillea. Rue dn Mafin d l'Klatfn fnca Ua ; ne 01ce, fort atj Hrtooe Pharmacie W. Bucl Excution prompte tt soigne dt toutes ordonnances. Senne 7 dp. nuH Produits rh'm : q ea et phTmaceu'iauee ^P tout? traicheir Sn'Ul'te, Eanl rrir-Ales. P^rtu-nei'ie rioubiganl Enra P'ruit S I. Sh-rbet. tisunea pour liqueur Anie'ie. Cr ne de Cacao, Curalo,! treuse. Genivre. Carbolinum Avenariu Le Seul Prservatif du bois CiiiM ni O. E. en bai de 400 Ibs ] VIENT D*ARRIVER 1 En tente che% L. PreetzmannUGKRHGIM lue du Quai neuf* anglais Cafr r* bon Sacs vides: Sacs vides ZoT. m ^} eoton a 20(22 cents par sac. Spcialit ; S PC i/iilav dfJ d l ^ n fl,al \j& HUd \s s*; mrqu-Cae o 25 eeDtimes p r se. En verdie cht L. PHEETZM.INN AGQEttUOU



PAGE 1

IftftB* Wo WG iuaf-iUraL^E(JLaTi ; LUNDI 19 FfiVttifiA ivA* i DIRECT!Ull PFOPRJITAIRIl Clment Magloire i NUMERO 20 CENTIMES Quotidien Une heure que I'OD ab*n dot ne"chaque jour Pin dolence leril,eo quelque s annes, si elle tait < ou sacreauperfeciionne.. ment de soi mme, uu age d irn ignorante Samuel S Mi LES •CfHOftO* : ftaef4caMoiae N^IMS TKJWIMWU No MB Lesdeux civilisations de Itl H0 lile de Sl'Dominque Dans no premier arliele sur les cimil 1540, 31 mus 156}, 26 octobre vilisations espagnole et franaise, eon 1641. sidres dans leu*s ifiets sur le dve Ces mmes lois autorisent les Jupp me nt des Etais du eonlineot vices rois, prsidents et gouverneurs 'rt*\iVd FA* f dTAffricnlfure : ut noon ^ Cfl t,Pn .Zi,-.r.,~ „„.,., ..,— A.~,~~A A a 1.... il. ...Ai. J.. i. n „ M ,re ; „ flunuiiure 1 mu mQJifljj.mn gin j avig n r i, ,bi e Lf>R poor CJUS d( vieillesse et afin de amricain, nous avons demand a taxer les afnancbis dans leuts per rendu pour hier avec le Magistrat nos intellectuels avides de recherebes sonnes et leurs biens comme 1er le programme de la Fte du Travail, de s'occuper on peu de dmler les blases. — C'tait en quelque sorte Ainsi qo 00 le a lit rl^j*, t ar l'im* causes qui ont pu produire de tels l'inauguration du principe fondamen portante circulaire que nous a ons effets. Nous cioyons le ujet digne tal des socits nouvelles : l'galit reproduire dans une de nng der de leurs etorts, et nous leur rpdevant l'impt. Elles rcconnai.sa-ent 0}*** dition?, .e onw-nement a dire en rf*e*eaa 'te rux T'ut-q^a l'an derni-i a c">ncurr*n<*e entre les booth'/i/en. •font lt> nombre <\nzH ffe (ii'.jue ioor, Ht les fecilitea qu'ils ont a s'approvisionner rien bateaux ve mnt des iles Uerrnndea et des les Halurms sont cause de cette baisse des prix. ... Ltl biotlequrs remettent leurs Jeudi •pre.-rnidi. v^ra quatre heu cJjent8 df B ,|gfe imprimAe9 de | tun res, pue trs intressante runion prodai |, ftVfC n dication d*e der Instruction publique, paru au Jour Mit lieu iHtel Communal ou. mer8 Dm rratjqifl en avertissant na! officiel de jeud. met d la retraite Monsieur LherUs flou % %  /„ -., %  ,e hooa ^ tf mPnl qa j (p nont sujets I un certain nombrdlattitotrices s pr^olable. Le* pour cause de vieillesse et afin service; de; La Rforme des n cales primaires Un arrt du Secrtaire d'Bal dons. titre de suggestion, de paicou en ou're le droit de l'esclave i la pro dcid de donner le1 autant d clat treQte a ouri, parlapensf? et d'aprs leur prit des fruits acquis en deho, du w ^^BffTGJSVS& ISJ! iblesu aetael, les pays du Sud et du travail d son matre Ainci, 'entre de l'Amriene imrqus de anciecne loi; espagnoles son r les tion de la Fte do Premier Mai et sit cette anagne dn temps de Charles Quint,— nia les Etats ou la civilisation fian Voii certes une citation faits Aux conseiller prix comprennent toujours la livrai permettre d'utiliser les son dornic ; ledana n importe quelle normaliennes partie de la viUe d Washington. On Erl pr ,q C i pe | e mouvement est a pu lemar.joer dernirement qne boa ;, ^, j s aaleaqoell. le Gouvernement s effor ., an D.-.I— u et, p UI des ect ntre de S Domingue, nous f* notamment en ceci pouvons e sayet de noter quel CUISHH iandsqut, leovusaot le y> __ omain qui dieimmait Us ca* f nom,4sion et ne laissait abjuge ,lppii:aiiun du diou au lait, •,'gislauoo de 171} et de 17$* >>>de lociroi de la libell une 'e puiemtnt adminuirative, le triotique sera enteudu. proh pourront tre exclus des manifestations sportives et athltiques de l'Univei s i e. On prtend que les tudiants ont d :id de boire un cachette ,. Un bootltgijer cornpareissait 'levant le juge de VV'liit J Hains. dana l'Etat de NevrYork. H fut condamn ane amende de 1,000 dollars, mais il eut 1 imprudence, auaait: I. pei< qu'un chinge de qualits, et il y au rait lieu de se demander si OJ aurait gjgn ou perdu i ce change Li chose e

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05863
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, February 19, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05863

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
IftftB*
Wo WG
iuaf-iUraL^E(JLaTi;
LUNDI 19 FfiVttifiA ivA*
i
DIRECT!Ull PFOPRJITAIRIl
Clment Magloire
i
NUMERO 20 CENTIMES
Quotidien
Une heure que I'od ab*n
dot ne"chaque jour Pin
dolence leril,eo quelque s
annes, si elle tait < ou
sacre- au- perfeciionne..
ment de soi mme, uu
age d irn ignorante
Samuel S Mi LES
CfHOftO* : ftaef4caMoiae N^IMS
TKJWIMWU No MB
Lesdeux civilisations de Itl H0
lile de Sl'Dominque
Dans no premier arliele sur les ci- mil 1540, 31 mus 156}, 26 octobre
vilisations espagnole et franaise, eon 1641.
sidres dans leu*s ifiets sur le dve- Ces mmes lois autorisent les
Jupp me nt des Etais du eonlineot vices rois, prsidents et gouverneurs 'rt*\iVd,FA*f dTAffricnlfure :ut noon^Cfl't,Pn ,
.Zi,-.r.,~ .,., .., A.~,~~A a a 1.... il. ...Ai. j.. i.n M, ,re; flunuiiure 1 mu mQJifljj.mn ginj avig nri, ,bie. Lf>R poor cjus d( vieillesse et afin de
amricain, nous avons demand a taxer les afnancbis dans leuts per rendu pour hier avec le Magistrat '
nos intellectuels avides de recherebes sonnes et leurs biens comme 1er le programme de la Fte du Travail,
de s'occuper on peu de dmler les blases. C'tait en quelque sorte Ainsi qo 00 le a lit rl^j*, t ar l'im*
causes qui ont pu produire de tels l'inauguration du principe fondamen portante circulaire que nous a ons
effets. Nous cioyons le ujet digne tal des socits nouvelles : l'galit reproduire dans une de nng der
de leurs etorts, et nous leur rp- devant l'impt. Elles rcconnai.sa-ent 0}*** dition?, .e onw-nement a
dire en rf*e*eaa 'te rux T'ut-q^a
l'an derni-- ia c">ncurr*n<*e entre
les booth'/i/en. font lt> nombre <\nz-
h ffe (ii'.jue ioor, Ht les fecilitea
qu'ils ont a s'approvisionner rien
bateaux ve mnt des iles Uerrnndea
et des les Halurms sont cause de
cette baisse des prix.
... Ltl biotlequrs remettent leurs
Jeudi pre.-rnidi. v^ra quatre heu cJjent8 df B ,-|gfe imprimAe9 de |tun
res, pue trs intressante runion prodai|, ftVfC ,ndication d*e der Instruction publique, paru au Jour
Mit lieu iHtel Communal ou. mer8 Dm rratjqifl en avertissant na! officiel de jeud. met d la retraite
Monsieur LherUs flou/-.,. ,e hooa^tf,mPnl qa j(p nont sujets I un certain nombr- dlattitotrices
s pr^olable. Le* pour cause de vieillesse et afin
service; de;
La Rforme des
n cales primaires
Un arrt du Secrtaire d'Bal d-
ons. titre de suggestion, de paicou en ou're le droit de l'esclave i la pro dcid de donner le1 autant d clat treQte a
ouri, parlapensf? et d'aprs leur prit des fruits acquis en deho, du w^^BffTGJSVS& ISJ!
iblesu aetael, les pays du Sud et du travail d son matre Ainci,
'entre de l'Amriene imrqus de anciecne loi; espagnoles sonr
les
tion de la Fte do
Premier Mai et
sit cette an-
agne dn temps de Charles Quint,
nia les Etats ou la civilisation fian
Voii certes une citation faits Aux conseiller
prix comprennent toujours la livrai permettre d'utiliser les
son dornic;ledana n importe quelle normaliennes
partie de la viUe d Washington. On Erl pr,qCipe |e mouvement est
a pu lemar.joer dernirement qne boa ;, ^, j s,
eaiaiei taient faites moins de s est donn la pne de prparer
mtres de* bureaux de M *tini< ,ra,s des dreetnees er des pro
le commissaire fdral de la "sseurs pour nos coles primai-es,
prohibition cesl condition de mettre i p'ofit
, rrJ0 ( D-s ordres de vin* et de liqueurs ce qu'elle? oat a:} lis. D au're oart,
empreinte espagnole. de.ce.te t. lest.blem.nt favorables i 1. nb.rH. gg g-lg^***** ff^Z^SSSS^'SSi ZhSSSSS. tUTt
*. ,., a a k -. .T d p isssrda s ;BStfaKTS r/r
MS a galement laiss sa marque pour sonfler sur le fi.mbean de la la Commune de Port-au-Prince qui noa,breuxboatUggnqui y effectuant P ,, a,. Sm. ,!h il S
on la Fraoee amoindrie plus tard libert clairant le monde, aue nous evaien' t convoqua par le Magu flD8Ulle tr(i, tranquillement leurs
ir les vnements, mai la France mettons si volontiers ent'e les mains lrBl Communal pour entendre le*
temps de ses grandes monar- de la France A cette poque, du 9SfSSSfS^2SfS^S!^
mes lisseront obligs de conclure moins, ce n tait pas encore" vrai. M.,. "#,'^SS^^SmSS^
vee nous i l'infriorit patente et suivon. encore Lepelletier de Saint- ^Srsnd ?em^ ? honneur
natnelle del culture frauaise en Rmy u ftJ d8 | /vgricatura La sig ifioa
renanr le tetme a culture a dans son II nous app-end que. tands que le tion profonde de cette fu n est pas
M ducatif, code espagnol des Indes presetivatt seulement un hommsge rendu au
Aujourd'hui, sans aller aussi loin S -Domogue, c' ^o^iinicaio. travail des ch mps. au labeur opi
ennecons.dVran.quecequi.d le mme ?.. ect des .r.nchis ********* ti.va.nnti pow 57, ^ H^nSS^iT N.V7S S" ]" "?t? 'J2L ? ?"/!
passer suj le thtre, essentielle g'd des k ans, que les codes r>aa- leaqoell. le Gouvernement s effor ., an d.-.iu et, p UI des
ect ntre de S Domingue, nous f* notamment en ceci
pouvons e sayet de noter quel U serait mm; i souhuter
livraiaons.Uo correapondaot de.our jflg.*j tf* P,.tre iaralise
nal europen, s est mme dclar et leo*u *** nrA-H pub'.c*. et
trs fier d employer le mme boo- nor1 ** seulement ceux d- renset
tieygsr que les plu. hauts perso ana gnsment. Nous vouons dir? qu'il y
gej de l'Etat aurait lieu d organiser des os t
Fendant ea temiMfh commissaire prpuat'on poor le recru'e nent d
Uiyne et tes sobordonns annoncent la plupirt d: nos services aJmn'scr1
qi'il vont prendre vras poui restreindre le bpt'ftfing ceui qa.on aomm:. ,ux
itZl Bur I* c e du Pacifique, Sw York ipt. 3, nir mit
un- quBiia ib uuuvtiruBuiBui seffor g| pt.[JByjvani. i cui et, pirsuit
L fi an e din.taurr une re do progrii 7 J_ services pus consciencieux.
Intellectuel et mater el, Il faut y vot ,.,A,nn , rmnnnrt H Mfflmi.ir. ne s'r^' P" vr de
qui
encore une gionlisa.ion de liiijrt f,ijra| de
Selon le rapport du commissaire
lir
chose est impossible : vovpz
]\i: la
es doua
oint p ofond les d ffreajes sociales mettait lesaruies a main contre un dfl tou. .,., Sot nataa din il f iral de prohibition, qui a t
1 ma.aues "ntre la rpub.-qoe blanc, encoe qui. n'en , pas fail r^YoMM^ **<* commi.sioo du budget ns. la poste, les tlgraphes, les ser
mei .e conclure de! us.g tait paUie des pne, rtser KB^iSS da ,a 2S5 d68 Ef?rY0J20t" 2 '"' q "' j V vo^;z /01J' df'
aetion encoed n ren.e exerce vef 'esclave .. il admettait que it devenir dea membre, plus utile. ? SES**? 80"d K? onl dpn ?U'S ?LfM ,Crnp;* r"70y'r sans
if un mufe Vmp, et dans un hftndl ait justifiable +, \n de la communaut P m^^AStTSSm ZTSl aT.r'e. nVn^S r*CrU,er
ne pays par les ox c.vil.salions eul cas : celui o le blan* aurait le A cette heure de dtresae mat Ku!i-Uni oour acaur?- dm nr d prPirs .
comparer les systmes que IEspa
S don ct, et la France, de .'au dan. I explication des rsultats
nient intrcdnii. dans ltnr rfci constats daas l'tat matriel acncl cei
colonial Mous pi .ons de lire des pays formation espagnole et tion.
c attention 1 de ceux a (01 ma ion franaise de ce Noua esprons qie cet sp.jel pa
uo;aid et matrielle et dan. Idur
plu. large pan, ail j daasurer le suc
traaitiouael de cette aumfea
ct ci du mude.
L'ancien esclavage ?spag' ol pr* Mais tous voulons dire aussi un
'" ce caract e heu eusement ex mot del faon dont se piatiquait 1.
Unnel. que le i. vage de ros co prfjog* de couleur dans la parti,
ies actuelles doit la suppteision franaise de St Etomingue et sa par
I" traite, aux tri oit s du pouvoir espagnole.
etieur. et suitout i l'ducation j
dsui mls auxides comme aux iVaUTICd tJ6Q6 fiaS
je* de h ui mtiopole. jongle des Rues dos Front
Wtait i autocratie patriarcale dn Fort et du Magasin de 1 Etat
'M, plutt que la seifitude ma' M*i**mn**i4m~m
aiuclave La loi ptitiud marcn,l*^aiHe
kOkbi&atmeDt d'une n.i. ieab P 'U > CUISHH
iandsqut, leovusaot le y> ______________
omain qui dieimmait Us ca*
f nom,4sion et ne laissait abjuge
,lppii:aiiun du diou au lait,
,'gislauoo de 171} et de 17$*
>>>de lociroi de la libell une
'e puiemtnt adminuirative, le
triotique sera enteudu.
proh
pourront tre exclus des manifes-
tations sportives et athltiques de
l'Univeisi e.
On prtend que les tudiants ont
d :id de boire un cachette ,.
Un bootltgijer cornpareissait 'le-
vant le juge de VV'liit j Hains. dana
l'Etat de NevrYork. H fut condamn
ane amende de 1,000 dollars, mais
il eut 1 imprudence, auaait: I. pei<
qu'un chinge de qualits, et il y au
rait lieu de se demander si oj aurait
gjgn ou perdu i ce change
Li chose e rais, pour ma part, de ces instnu
trices qui,ont, pour ainsi dire, ci
l'cole dont la direction leur a t
con fie. A un moment o le contile
financier menaait de demander la
lermeture de tou'es Isi coles primai
ne prononce, J.'drs assbMt rcs urbaines insuffisammeul frquen
quil pouvait pay r l'amendai; sans teesi j'en ai vues qui, pour ne pas
aucune goe, et qu'il iait d'ailleurs tre remercies et pour viter au pays,
Aux Etats-Uni
L'tctivit ddiboolltggert* t gran*
de daua la capitale do* iau Unis le booileggir sera miiei
ceriaio de la regagner par lea ventes
d'une seule semaine.
Trs bien, dit le j ge qui l'avait
entendu. Nous allons transformer
la peine ea trente jours de priaoa.
Ainsi fut fait. La prochaine fois.
APPHE.NtZ L ANGlAiS f.N
Eludiaiji 10 Minutes par Jour
sans professeur. K^auitatg aurpre
nanta aprs quelquea leons. Suc*
ces garanti par crit.
UNiVcHS^L INSTITUT!,
l'apptoche do MomI et du Joai.de
/Au.
Ou trouve tra facilement, a Was-
hington, tous lea geuies de liqueurs
et de fins domeauques ou impor*
es. Les pus pour la marenan*
dise la piui demande, le woia'
(Le HijaroJ
r ,v,r I
w^r il
V Inits (es^aguol) lcnvait (HO/b36,W. 108 Now-York ky, sont,"en gnial, de do dollars
testrictioa dans les lois du r; Ecrire pour renseignements par oaissa dd il oeuteiiles. c'est
A m c.-.ivw c'i'trrtte.
WX
dji si en retard la hon.e d'une telle
mesure, ont parties, pour ainsi dm,
la chasse des enfants lusirui't-.
Et la merveille c'est que, ces nfa:t.
une fois entres 1 l'cole, n o.it ^lus
envie d'en sortir, gagaes par cei'e
sorte : sollicitude ma^ruelie dont
la jeunesse ferait bien de dem 0-
der le secret aux vieilles Et c'est ain
si, je vous l'assuie.qu uo granu ncm
bre de nos coles primants uibu.nea
se sont trouves fiqutn:es, 1 n
dis que le d*paiiemeol de i'ius.iu
tion publique se frottait 1. n % at
de joie n exagrant ce qu'il p.- air


Lt K AT1N
recueil: i lui rr.m de m..te dam
ks isuluts obtenus.
U seia.t doi c i dsirer que l velles institutrices se persuadassent
que le titte n'est pas tout et qu'elles
doivent redoubler de qualits en tous
Renies, d,ns le sacerdoce o elle*
sont entres, que la plupart des en
tanis qui t'quen eut les co es pi
k ciut te Mais
Nouvelles Etrangres
On se rappelle qu'en 1919, a. Chi
ago, le prjug amricain contre
irairrs sort des enfants du peuple les ngres se traduisit par de nom
avtc h-qiel :1 faut (lus de patience trpox llsordirs, quelque fois de
pour ibtnir dt la rfgubn' sou e vritfb'ee t a'a-1 w rargi
nue et lt minimum dt borne voloo
i rcessairc tour comprendre t
four retenir. ,
je dis: ccu.age aux nouvelles ins tff i-fiSS S ncnabV
** et ,e .,n. Me. bas celtes J^nt T&JStfBwm > *" qne soo
qui l'en vont, leui jcurne bien rem blanc*. W horant mais qu'il lui est
des b)
turt-nt
.jet, entre
nca et o>e noir
auaqus et lynchfa, leura ,
malt ma saccages NatcTellement. ierl ai1
. ^^~kv- i-2 Dans
dont la san'
Au Snat franais Un cadavre aprs
PARIS ,6 La dmission de Mr *** Ule flrl8
Santa Margharita aporoVivt dit
auparavant par 1a chambre.
M.Taqzrett coml
vivement une n
lution, dit*il,
pide
WASHINGTON La caia
par un vote d: 189 Toix coatre
' "; ? aieui Lon Bourgeois comme prsi- LOUQSOR-Lesatcophage duPhara ordonn une enqu e
- ________>nat.
sa le tie Monsieur Bonrg
sur l'ii
laissai b
piie el les bias pleins de gerbes
;fiaou
La ville de Chicago est en train de prvoir la date laquelle il sera
" >'<> la cote. Les ndrDuita en mesure de reprendre ses lonc
-r>-------- buauiuic iircncuic uu ivuiuwbw wauo
eaucoup i d |a m$mt por'tio a o on l'avait plac e ienI/- ,
at va sam il y a trois mille ans. Quand les ex JJJ del J
St imnossible nlnratnr nnl Krt* dAlicatament Willt de U
rapossible piorateurs ont bris dlicatement
avec dei ciseaux la maonnerie, ils
*e sont trouvs en lce des SDlen

l: i. tells
Nous sorrmes u me ure d
le Gnral Russe L !Haot ? "CS!
mtr que ic i buu, ...u* .
Cnnmusaue des tats Unis en Hati. Seamita, le retour
. ois comme nist* LOUQSOR-Lesatcophage duPhara " * que e w ri
se at a t lue au snat. on Tutaokhamen a t trouv dans la ? ,det boissons al;ooliqai
jnsieur Bourgeois chambre inlneure du tombeau dans "8 diplomates trangers. Len
renvoye au secrtaire
form la commis
chante quil_
ratt fournir dcemment les reni_
- "" =>"" -" -.icauic uc irpit-iiute s-sion: ... cnn> ouvs en t;r- les c.Dl;ri mrn S que la cbamb-e demaali
SS?,K rjSaSfcC tSASZ T%SLmmmT S^WSSpS S* 55 M. Tagarett reprtsen-ant d
sa victirr,,! de tToab' 1 a ,lD,i,,811ble1llV1 P^'^n'. * trouv?* d.as lantichambe -t ont nesse. leader dmocra iqu: a
monteut uu.iuu dollars ilva lieu ,autcul1 ptndentiel ne peut rester pouss des cris d'adm ratioi lo s ' re dont cetti rsolut,
deiouttr cette son me W-s frais ,0CC0P*- L denttuen de B.ijOO hommes de f exPnm le *KR'et du snat devant ch'rabre le monumen funbre cou ae i incapacit ds la mijorit
troope.appela pjur rtab ir l'ordre, ,a dcision de Mr Baurgeon. Llec Vfrt d'iosciption Ce moiument tat blicaine depuis le commeac f
etles indeanite peur les dommages * du noLveau prsident est fix ferme mais en ouvrant uae pote la cession actuelle. Celte r oit
.'Bieiieli., qui De aot pas encore *n 22 fvrier, ils ont aoe eu ce oui est sans dout; s-t-il dit, peut eue cousidiraei
"WM bul^nhi1?' r^ le cercueil de Tu ankh.m^n.L'ouver jne une insulte e. ver, le. n
sera l
miers
ehain.
loii au Prince clans ltspre
jours du mois de Mais pio
aux EutB-l'nis, devaient
r poclie loutea ceB io*
. de faits semblai
blea ruait moine ciaii dre.
(La ttgaro)
ctHn tait le centre de rsistance trs gyptieas, le cornu ssaire A len
hier dans,la Hhur Les dil&cults entre by et autes no abilits seront pr s n
forais et allemands ont augment tes>
par suite de l'attentat commis jeudi
cette affaire neferaquocc_
des difficults et une imtaiioa.
Par 70 voix contre 11 le
vot le projet de loi de la
tion de la dette britannqae.
Pour la Commune
t Ou noue pria de demeDder & l'Ad-
soir contre deux soldats franais par \7^..ll- n;*. 1 <>,.<. lioa de la deUe brit,n W
a police de sret dans une querel e AWCJU.*Jeilf55 WWrQ-139 jet est renvoy i U chambre.
- r----... bM. m iMiiii
de caf. Comme reprsailles, le go ^Ol'lAWA La rso ution propo
rai lournhr ordonna un bataillon santque le Canada suppume ses de
d'inlanterie d occuper e poste de po mandes de i-paiatioi. de la part de
Tinutration Lommunaie'puisqii'eiTe lice alleraandle cr de Dolice a t l'Allemagne a t rejete par U chim
eat aLiii-.te du noble souci dt taire arI^, 1re des communes aptes une vigou
- t saisies et oj a commenc dsar reuse discussion.
ROME- Le snat a latft hier le
i\(joc.ations
du
commencer par
le syatrae mtri- mer les agents
La pr.mire expdition de sucre excuter les >
do l'osinela Hsytiep Aroaicao Su^ar ce|leB isblissaot
li'.Hati!' "' P*r qUe* l)OL^(luo, toire-Wle que l'es Le direceur de l'uine lectrtque trait de Washington et le trait de d"
l I u embarqu 10,CKX) aaca de SSS^SSSfTSiJtSSS. 5""aBu,/mfn *** ' "on
800livres. Il psiTait que cette anne JE^Z^ft ** ****** *** Pj lc conseil de guesre
inalni la lorte scbertBBe le rende ._ n est ,.' nnW indiiHl, UDe arnende de 5 millions de ma ks
ment at latlatalasot. u pleine de UJ Su,"e RLS!?%-. Pour avo,r ? ".ion des fran
Logne lU-seule p ut fournir prSaeuteVo meua
pluaelan._o.iiijdelaicolie._i ^_ J VOl1u pat iu*lu.ldaUon ge faire
DUBLIN L'association m
la rpublique irlandaise coup
milles membre*, a envoy an
< l-'r e S.ate t une proi
.Comme on le di le i'rsident de
pour avoir entrav 1 muvm aes iran
,.%^ tr ! O. S JlS "Dd: ^"d "s ODl 0CCP* Si
rot Htel, quartier gnisl de Mr
Coste chef de la mission industrielle
t
I AuTdiMiM) 1
T-n 7 w. ua ..V 1riwTiv i Pvtl UD ltU de mesuies aux prix Y, tnci ae a m,"">" ndustnelle
la Corpa ion, Mr Mgard Liliott est JXbg l6 Jle mQ_e .J^g p u de la Rhur. Le directeur avait ladite
attendu Pon-an Pr.nte la fin de reub81 a ftUe Qea Q0 0o trouve oppression de la lumire aans
zz^sr^zvjss. tiras.d0"fe,re MMer affi^w^
1 riaannaa 9 . ^ c,108e8 lnsaisnt de seivir les franais
condamn a ans de prison-Une fou
le nombreuse s'tait runie devant
l'difice c it tenait le coeseil de
guerre.mais les soldats franais ayant
F Sus de kilomlrflg sont parc m m dans
i es B iUnuiques en se serv xa ig
Le lieutenant
lvtiiitau 1 te Visio
d'une
bulletin 11 a t publi.|
La (iazoliue
1/iLana un esprit Je justice* noua J'Up American
utvons rendre bomnage an d;oce * *^ *1",C| ewinft
ment actif du lieutenant K^brta'
empch la foule d'approcher il i)
1 sestpiodLit aucun dsoidre Le a
ilji'lt rtulltment nisl .Foomiai a inform le maire
Il rpr.me la vagsbordi|, Il s'oo- ""^ are on Mle l lhe MeiIopoliun Bllir nd tout piopritaire qui refuserait de
nd Simon vetdre courrait le risque de
Qiie ddn'imuor.p quvlle marqua d*Bii
Vest ainsi que les m aniciem
insist pour avoir de la SH
pour les avions pour :
1
A TRAVfRSE
DE
L'Atlantiq/jf
l a Traverse
DANGLERRE
BN 4 UST'AI1E
La

1. 'FRIOJH
cupe de la question di.i galion il , lht uem t Raheho,'Talau nd s.mon vetare courrait le risque de voir tel
proige et ei.iutiigt- Us greiida et y>ciu. me: l'tablissement ou lre rduis,
puiia piopiiftaut*. Il est aime et * >i..t 1 00. 1.50 >d 1.00 dei. tionn* Lm aiUmn respect des aandaimat. ,a tnc tvenl ot ,he " ot M 10 ik" KT? a'letirlds prtendent que
au Dnnii hn,B a rianihiflr t p,10t. separtseMBse, Booa 1.00 seat may be a quesuon de la Louinture devient
aux uranaanoia, d wraainiar ei F(hiKd by Ulktl or le ,itr ^ lrt stieuse dans les invita, a*
eunuui aux kUian^erH, nos pavsana a^oo enuwea amaeewe uans les enviions de
notent stb biettai s. ***' oothum.
Nous mi datnanoons d aiderai ao- i~ t^nuMifin
luaouuer la qesi:on Q'aiiosB^e qui 1-t* (toottifl
ptoecupe'ant noa Inttressants pay- Ce uln sensationnel naealann a oatsea ___ , ,. ,,,_, ,.,.., ,
aana de In Plata, du CalIdaBj. fc 2 ^?aae^leE>2 U ^rOlCe P(Ma <1e kilnmi?***- II.
C'eal .aujourd'hui la qoeat.on capi- derain Jldl .Pr*,dma>n mmmA n,JIC ^. ** <-? lt* lOltie il C8 ai Ir #II|(l')
fAKlb D'api es la de data hoc ie t-l *
S Soilt/oelioii
tait Paa de ^aBUllIkge d'tau et que Nom enjateoos'no* lecteurs ne pai i..n- ------------
Cbacun reoive ai part lgale. sr c" dtux isfrtaaertlsaa, le film La mi oth^ielle, la visite de Mr Le Troc
Qu'on iratatUa t irriguer les par f5} TSJP^fUSS^
. ^ 1. ^ rJTi_ i_tnue Oenetalc Une vouide, Loge
tibe BUiioui du la u n ii.li.o de Tho *
HBSUao, qui biiiii dos-, r.i s i ai lu fait n >r enfin 1 m
d'une seclierease ^eieiatantd.
.00
Avis tmioi tant
Une rtCbmpei.ao.de 1UU gourdes
est tiu '. a ceiui quiattra paivenir
au bureau de ce juuiual, une mou-
tie ur qui a t enleve dans ..une
rsidence Tuigeau
tHamiiiou > or, ouverte, ayant les
initial a L. E> B. au dua.
iort au4Fnnce le V t/rier iya3
Le ..iaiiii
ABOixiNt^ENT,
Lit. !>LU
Purt-au l'un.f Ml I tt
UfUuiUuieu' -U
ItaifPfC t 3
sisrliM^asuaiiMu.. pasatK* d'auct
qoer a eu pou* rsultats que Us tian
ais ont obitnu sat'sfa:tion au sujet
de leur demande que les tiams de
:habon puissent p.sser par la ligne
os Ouveuboitiy et Du en dans la
ion., anglaise.
Lu ce qui concerne 1 usage des li
Le Hhum liai ban-
coure ftoi ne une
LltrncUe jeunesse gut j f"Di'f|ts aaQS u mm de Ce
Cest ce qui se;du et qu, se conbr Kff,1 f'cihl" ^W'MiftOMe
n M meut des t.oupes (raLcaises dans la
1^1 Rhur, le Rouveruemeni anelaia a fan
Dernirement, comme un person t0unallreK la pi0pos.ticnq don*
ngl ayant dpass de beaucoup la- liUtltltoa ppMlJlle J giSS?
lorce, il lpondu ceus qui le com k"uwfc
plimentaient : -, .
LeRnum tiarbancourt.chaquejour, iXlfV
n.e uonne une vigueur nouvelle !.. SZPARISLa gi;e dts mineuts du
------:---------------- toid c la Ptaoca, oidonne par u
. seci.onav.ncet del cot/edratio
Ai-CrOiO^ld du 11.v.il, aco,, mne, atjturdhu.
Le -iKi.uk-de nhcc Qm nia Bodi ont.eu Le mioi ic ut> tiavaua p. b.n .
Uh hut. ) htuiede i-ap.e.-m.di n ttaW LOLce que .H 30ooo miteuis du
BSfflsaeiea au* bsmbm ptuv*$ aartM. dpartement du fa ce Calais, 3000
Ckemcm I ait Gci|ti Bd, ait de lt dtfumt. seulement Mj|t SU gieve.
Tous les mc: nicieos qui ont essay
|She!l ouf r coddu es qualits :
1 Plus de kilomtres par j,
2 Encrassement des cylindres ri
'tu iinntmuin
3* Beaucoup plus de force et de\
esse en mmte
Si vous ne connaissez pasenci
la SHELL, essayez la, vous
serez satisfaits:
fin vente au dtail 1
StatioTae SetiS Ca^2 *ri**kmmA chez :
aiauon ae Gazohno de Peut-Four
i0caDlE?jgNL^Y' HU 0S Deatouchas-
.. <- OEETJEN, QranaRue ea face Station
En gro* chem .
ttoberls, Uullou &
______'Ag^nt Gnraux pour
aoi


LE MATIN
d'armistice d un mois ta tue de U
discussion des ngociation de paix.
De tifs comb-.ts entre rpublicain*
tt les Frit state des troupes conti-
nent daos la tnontfgne Arign[Cm
te de Csven). Plusieurs bombes ont
t lancs i Dablin ocranonnaot
des dgts matriels inipoitaats, 14
personnes ont t arrtes.
Ismct gagne
Angora
PARIS l Le minisire des affai
rcs trangres est inform qrlsmet
Pacba regagnant Angora trrire
Constantinople ne sjournera qo une
journe dans cette ville pour>eitre
tenir avec les haut commissaires al
lia et continuera aussi't son voyage
sur Angora. Lmet sera reu, U.kt
Mer par Mustapha Kemal Packa le*
der du parti nationaliste.Oa suppose
qu'ils seront tous deux lundi An
gora et que le trait de paix tabli 4
Lausanne sera disest i'issemble
ni t ion aie.
Les Cours
NEW YORK 16; Sterling 469
NIW YORK 17 ^Sterling 460 38
Franc 16.77
Inc.
LehnetFink
(Mataoa fonde en 1876)
New-York, .U.A.
Labormtoirea i BtoomfieM, N. J., . U. A.
Extraits liquides
Sirops Teintures
Onguents Liniments
i
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales .

Lon B. Ihhaw
Afifftnt excK sil pour Ustt Je
mi Oild Corporatif
LUbrRaliiiy Oilj
Grasl
Hniles el Graisses
Prix et qualits dfiant
toute concurrence
Lon R. Tbbuud
Agent excluait pour Heltl
.m-------L~a
Lehn & Finie. In<
Parisiana Dernlp *
fc'UPRIORIT*;
Fonde en 18"6
BAS PRIX
Comme), c'est dit, demain la Dirsc
tion de harisiana commence la der-
nire exhibition ,dea _tilm qu'elle
retourne en funceaj
DEMAIN
ies%rities
i en acne par le clbre Gnfflth
et )oo par les meilleure acteurs
de Fox
Entre gnrale r 50 centimes
' DCSSELDORF. Beaucoup de marcha**,
y coapris 500.000 gallons 4 alcool, ont t saisies
J Ita Iraoan pour tre veodues Elles i* lvent
mmti cent million* de marks 4m serviront pour
Iti repirations *^
CONSJANTINOPLE hmet Pach. cke.
0 la dlgation turque a laiss pour Angora o
^ura heu une confiene. L opin.ou gnrale laisse
erevoir des esprances de paix
H^VAMfc U prsident Zayas a denund
PLWP. 'Wllln dler la lgation cubaine
Washington au rang d'ambassade
Vous trouverez
1358, Rut Amrttamf
Pondre de viande diastaaee, da
Tronette et Perret. Goottes livo
nieonee. Coton du Doceur Menu,
Comprime la papaine, de Trout
te et P en et,
%J
PROMPTiTUDE
A! louer!
Fireprool, rue de?
1 Miracles, ancienne)
ment occup nar
li ompagnie Elec
trique S adresser Ololfsom
Lucas Co
Sel Fros
pour remplacer le Sel dans lea rgi
mea
Kolr Her Tronette ( l'erjtonate de
fer et Noix de kola ). Vin dn Doc
tenrCebaoe, Cacheta de Qlyero
phosphate de chant. Sirop Tronette
et Perret la papaine.
Pria moiru
Tous produila chimiques, pharmaceutiques et autres articles veo
uabi-a dm s une pharmacie.
B!2p D,i^e,V,Cia,iel,ei Girolle- Anis oil.MusCide etc e>c.
*?!Sm!I'S. ; '^rq0n!Priv,e/ Lyso! d^Ht>ciar]t,Pprf.i,rierie,Ar.!c4a,
rmni.iin^blf.r%BayRurac,ch0colat.n poudre. Huile de fo-e de Jrforae,
F.muu on, Lold cresm, Ex-raita pour fa,rn egPe. ces et eau de toilette Bdu
?r, iTfl uUdr! COn'.re ,e8 ip8ec,e- Solution pour conserver lea ufc
lifi !.k,g' "' j,0"dre,nP'ri'r pour la toilette des enfanta,
?e?mnnSSnJ Bl8"e8 d*nt8' p^P"in-, Hu le pour c^aa,,
rnnh. iqae8.e,-8nUeu,oeec,e8' Re*a,' : Huile contre conetipaiiona ef
aoa EhS^mSS hrocTe8 Tb?' Cire pour ,eB Paquets, Coma, h
ni J *'iEpice^' S,ropB dlver8' f-inturea diverses, Vina etc. etc. ei
Demande le ratalogue dee spcialit
taMtfaftT V0B CommandeB a LEHN & F'NK, Inc. vous imi absolument
* FlNKt?nCe.b0DDe'1 pbarm8C,M d0 PaY8 ^Provisionnent chez LEIIN
Patience'-
Patience'-
Magasin Annexe des Caves de Bordeaux
M TENDU-- Par Je 3[SVauclindu 21 couranl,un qrand
rnvage de vins Blanc et Roue,de la maison M. Marceau
ieBor^eaux,marqne si connue elfantapprcie del place.
fe^n^S^ a reU P^ ^ derniers Panama,un aranl
\hredded wh^t'^^ottttSLZ^T QUt> '' ^T' manJue- **U Nestl, Cream of wheat.
W, mouVdethde Ce,loJi PmT*t.de *erre Corn fareh, pale alimentes, se,,
ltu ZtT^'seHes V Bakl^g, p^wi,r,bonbons anglais, amricains fruit* a* /rt,.Co
Oes cooserves tel qrre: Amandes.
Dru n es raisins, asperges.Crres,
Cassoulet, caviar, cpes, corDi
ehona, chaiiipigoons. chuucroui*,
corned ben. Ilarcnps, homards.
miltrw. mstvornaise. Cate de cam
paene, Pau jambon, p. de
livre, Rilhll-a lioes. Sauce augiai
se^Sardines, Saumon, soupe Cam
bla, Thoo I l'huile. Cauelle.
girolle Aois-toil. poivie. mus
ct.de. etc ;gi os Dtail-
Nm et dlUtie irizari. Oanyaonc in Cti^l oral & tad. K,^aat


:? MATIN
Un Jour viendra
00?
ASTHME
Oppression, Catarrhe,
Suffocations,
Touxnirotutis.
cuiTlion certain par !
CIGARETTES CLR
-u POUDRE CLERT
Dt CLRY, 53, Boul St-Martin,
r\ h ulr Pt.ai marte.
La Maison Bacba
tnttoncesino nhwu* site iftq^U
vleul '*e r."C an "?** d *' e~ bal*i
i.DI boites .le .> ig 'es
FoiNxhlo
Mou|re^chgo 60
Londri c *
Proprit
Kenskoif, tonii
iei biisses.
Pour ulus
api s lei.seignemen s s'adie?ser
aux bureaux du Mann
O \ous &maeurs de chapeaux
ehica, faite* un paui toui
Diggioiirea et avec peu d'
m poeht voua soi lires av.
ioli panama fiais et nnemeit
vaille-
nt mande*
azine
A. Bcha
Hue Courbe Dio 1838
ljBUMMM(lun lot 'S M disudivem
Cliez
Paul l km
toDtM f artu
^^^
- S \.
".1 -;-"-"""......''........*"<-
va.uuma-iiouei Agent> geaer.u ,. :U ttuedu Ma, snd. l'Eut
La Maison
Nicolas CORDASCO
Sise Hue Bonne b*d IV o
a l'honneur d informer le puLlic et prtcul-reiDl ia ne
b fuie rt fidle clientle, lam de la Gamtaie que de* au r s ville d.
la l" ovine- qu'elle a tcmellemeni en s ock an us iniei comple
d'aria de Cordonnerie qu'elle vend an pnxdcfi-aj loue con
nPeattielojM eo leur, t ,1e loui s qualit, ctoue. cyW-
pour mac/awes.
La Maison promet surtout sa clientle de la ****** J
prompte excution ai de U clrit dans les commandas qu elle voa
^dehoj teXai de cordmn.rie la maison ofl.- aes chenil
deueenaue puur porte elclou. pom.es de Pans toutes diioen
mous.

i m
Lisez & Mditez!
q S /,/, m nd o i a eonteienae d avoir pay an prix convena' le
ES^MuBelqa- "ehol dh b F Malheuresement nW ce qui
irMniT^to"aeelvons ne soyez dans un'el ca,il est trs p udeot
daco mai 1er teqM vou-faut direcein ehc< le soue'.mqui
Mufancfet f-hrcaot de eerco.il sur celte pi ce t dont 1.
bonne rp^tatiou est connue.
p.ix lapore de'outea les boums
HENR STARK
^ tiue vu Quai, en lace de la hure
L N B L: nuu et les jours de fie, s'aa$ u chef d'telicr,
Monsieur flehier Uumon
Une dei Frani borl* Ao 602 en face
de l'ancienne Cathdrale.
v n 4 par dt mon (bel d'iulier personne i/eai au ons de
jece^'^ccnnaudtaenmonncn.
r\ lu Tl*n*Rwlv<*verire#dnW>i.qiiSi>Ad0flt
Qy l f\dd Afin de taire de la D ace aux nouveaux ar.iage<_ ncusco;
fooa demain, ce te vente au rabiv venez pranore, car
5 centimes or IH regardons pas aux prix.
* Eioftca b-anebt-a pour rob^s et ealemi U.mH kikis jaune et
r.he*ioie mai'ine, Se ue coton, ma'-nipo jup3<, Lh.p-aixdi
le pou htminr, Ho idres te riz, Parf jius, 3,vous d* tuiletta-
te et La Viole'te Paria chau i l.< ai Ba ordma-res. VU p ur c
' Jwutona iet.1 pou-- col ei poignets, Cluusiu'rs dame laoettfcj
ton-.ees, cbeiuisea couloirs pour humnea, Mous-elme de Ml
lleura etc. i
PRIX ; ;-
A la Librairie dt MATIN
1358 Rue Amriie.
\
'tSii
C'e*t intensant
1
P. XI
aNervosit,,
Nos nerfi reemblent km
treillis compliqu de fils tl-
graphiques Commands
nourris pt une partie da
cerveauque l'on appelle cen-
tres net veut les dlicats
filamentt nerveux rayonnent
dans toutes len directions
travers le corpe. Auss: long-
temps qne les centres nervsui
Mnt capables de fournit
continuellement de la nourri-
ture aui nerfs, ceux ci demeure-
ront forts et sains. Mais dM
que les centres nerveux s'affai-
blissent cause d'un surcrot
de travail, de tracas oo
d'inquitude il leur est impos-
sible d'envoyer la nourriture
ncessaire et le nerfs devien-
nent fatigu* et s'aiguisent.
C'est alors qu'un bruit soudain
vous fait sursauter, vous
devenez irritable, vous souffres
de nvralgie, vous tes agit et
abattn. Dn cet ut
choses il n'y a rien qui gale
r*. Win tt LU
Parce qu'tant un a', i ment
puissant pour le nerfs,
Wincarnis attaque la racine du
mal, cre une provision de force
nerveuse nouvelle, stimule at
revivifie 1 systme nerveux
tout entier. Kss.iye* Win-
carnis pour la Nervosit. "
C'est merveilleux. Plue de
10,000 mdecins le recomman-
dent.
AcSetfl bouleilU de WmewnM
nlnuffOieioa r*-"' l'ol-ienir dM
" uwi I" Plierneeiw. *
Wlnearni. Work. MBWIOH.
En Vente cbez
FRANCKJ. MaRTTN
Au prix de 2 dollar, ^ranae boa*.
ttli e> 1 dotlar 1|2 booteillea.
Rue dn Mafin d l'Klatfn fnca
Ua;ne 01ce, fort atj Hrtooe
Pharmacie W. Bucl
Excution prompte tt soigne dt toutes ordonnances.
Senne7 dp. nuH
Produits rh'm:q-ea et phTmaceu'iauee ^p tout? traicheir
Sn'Ul'te, Eanl rrir-Ales. P^rtu-nei'ie rioubiganl
Enra P'ruit S I. Sh-rbet.
tisunea pour liqueur Anie'ie. Cr ne de Cacao, Curalo,!
treuse. Genivre.
Carbolinum Avenariu
Le Seul Prservatif du bois
CiiiM ni O. E. en bai
de 400 Ibs ]
VIENT D*ARRIVER 1
En tente che%
L. Preetzmann- UGKRHGIM
lue du Quai
neuf* anglais
Cafr r* bon
Sacs vides:
Sacs vides ZoT.m^}
eoton a 20(22 cents par sac.
Spcialit ;
SPC i/iilav dfJ d l^n fl,al
\j& HUd \s s*; mrqu--
Cae o 25 eeDtimes p r se.
En verdie cht
L. PHEETZM.INN AGQEttUOU


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM