<%BANNER%>







PAGE 1

• LE MA3TN %  ai. Cable Nouvelles Etrangres Les Cours KE^-YORK 3— SteiliDg 468 Doli.r 1 > es PASIS j— Ster'ipg 79 ( 3 Dollar 15 6a Concession a Millerand. Mi Poincar a donn lec tute i ses collgues d'un rapport complet sut les lsnlta's obtenus dans le bassin de la Rbur. Rsultat des grves TREVES 3Des milliers de voya gems que le* grves de (er ont sneu sment incommods ces joats der la 'l'uvuip niers l tvienncQt ta *P is des p* n ne M. . 4 t* *> Runations ennuyeuses et des nuits LAUSANNE 3— Au .our dune passes dans les gares, conteitncc avec Ismel \ acha, Mr jPendsnt la rorganisation des te Bompaid, le ma qu s di Gairon ,'ord vices les dpats des trains sont tou eraieai pays ails'coatiouaient leur nire sance a t extrmement dra Cuizou ont tait de noi velie* coucts jours incertains et irrguliers, attea ,er i^eun grand aorabre dalleraatiqoe. tord Cur:on MM. Boropord sions a la Toiquie. On cioit savoir du que lits grvistes se remeitent len Mtn(l1 i0ut rests leur poste, dans et Qaroni ont voqu le apectre ta cessions irai : Limitation Utneot au travail Un de ces arvistei ? M conditiooa sa da mieux tenir la guerre et dclare que lea Turcs Celui qui achte l EMULSION DE SCOTT achte le meilleur aliment mdicinal que la science a produit en cinquante ans. Il n'est pas possible d'obtenir les effets curatifs de l'huile de (oie de morue en aucune autre forme. *{Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulaion de Scott) # 11 %  %  n •nt refus d'obir aux ordres de aux qnes'ioos conomiques, lord l've de BerHn, que leur s salaires Curzon a quitt Lan tanne. La dardes COD que ces co, de la juridiction gaux a an lieu de tnbnnaux, acceptait n Le lien faireLes Franais sont COQ dun nombre illimit de V.ou-.es leos qu'oa les relve car ce n est pas virireuemsm cioanai L/scuv-ie conceion s ir 1 1 en Thrace occidentale le noirbie an ebo e facile d'oputr du ]our au len de propagande I coupe d .rient est ge causes del rupture Conseil ital A la sance d'hier du Conseil H .imitation tenant au travail Un de ces erviste* %  cuuauiuna ana ui , , seillers l a d 1 r %  ninnrii'hni • %  P „ rr ..„ ftn tous les dbouchs sur la Rbnr,.l eraient reiponsablaa Aprs la rup tat, l Assemble entendit lectute u in CO "P O fraocaia ont tendu leura lignes vers tnre dea efforts dsespre ont t ne lettre de ivlr Fombrun, Sscri Isa tls de pont de Cologie en oc taits pour parvenir un accord les d'Etst de l'Intrieur, en lnonstl eupaot lea gsraa de Jebw'lukel, Le dlgus triufsis et italiens se sont une dpche du Conseil d'tat Uf mep iterget Bonn enveloppant ai m montrs prta faira de nouvelle dit dan la dohe du Al niitres virtrallement Eibarfsld L'ectirt concession* sur les quesuoua en liti i.x,„. r ,.,.i A r,s.r „. -1 1 aux trangers, affaires en coins d.nt de 1 Associated Press.qu illaut lftoMto^o^f tQre dei etforU d e P r nl • lettre de Mr Fombrun, Ssct, ,'spc-elc sont m.fcs les tttacgei qu'oj .uv&ille, on ne peut rester et ont envo l'tat actuel du Trsor ne malbeureusement de tneuremeiit bx tait 10.000, rdudemaiu une tg on qui dessert une f ite pour rendre vigueur aux TU y leurs reprsentants aup-s des P.*? m lncur eusement ae va tion dis rpartions c e aux a :iis itgion de sept millions dames. vements grviste*, les agents envo Turcs rentre leur biel mais pins ,de %  l P el| >J C|,e ae ^ r i de 1 s millions 12 m liions de li ys par Beiliu ea remettant les so:n lard on a annonc lechec complet a ent incendie, vtea tuiques or. acceptation des irpa f oft an i J i a #^ M mes aux grvistee les reprsentent des ngociatione, P" ; ''rations de la dette oitomane parmi U ^* OUM** [rail IOUB forme dindtmuit de fidlit Dans la rponse formelle des allie qui tous les Eta s constituant l'ancien cm OU /(JHt deS fllf W iSS. U...-L £S£3*JZ>23& JE 5! civi 1 tact s pire tnicsans a-tendre le coaser e ment des ntitsss, limination de la clause du trait qui nquie.t .e gouvernemeni turc de prendre avis oni lu conseil de la dette ottomane dans „ e toutes les concessions Lues aux turcs m ." S^ST.' .U.1M. .u, TMC. ET tl^J'J^.lVTT^. & r*rlo... Uu .wp. .ri proposant que la question de Mou Puis oa aborde le vote de ui unirie toutes celles sur la 1 ile er militaire. Elle a t' Le parti communiste urgtniae une cord existait ponr quatre vingt 01O avec les modifications de la contre man feB'attoa, il a tenu une dee articha du trai et r^comman s;0 n spciale charge de l'eu renion Sjlingentoir protester drent la aigoature du trait bas On -toit qne demain la COBLBNCE-.Les soldats franais contre l'immixtion des nuionaliatea sur les questions dj rgle* Lau tinn d la lo ; .„. 1 c... ci i; t it menace auioudhui dfaire us. qot ont reapaasables de la situation aanne et autres ngociatioaa ult.„",:"-r'i^: 'J^ JI^J : ie leurs b.ioaaeUes et ont du etn acta Ue PQiqo'l ont refus de rieures. Pour eux les priucioea (on au maruge religieux, vieatis u ovtr Us errai i de lu ils nnur di P aver les UMi iur ,e cbarboo et damentaux del paix semblent rt-ta S!2i7lS^?ZL"!y!i exeutat les liviaisona acompte blis ieach-fs dea dlguions ailiae sonnes en de* rparaiioie. Uu ninoi viroa assembles devant la haute ctia a a;nea deQ1 cbxiandsde zhxr P %  I.JSIUU pour protester contre bon Dasseldorf ponneapprovision claraf cassion. en jugrent autre meut. >\K1SMr Poincar a fait u d |J, S, NiVV INCWI arhliraOP "~" r ——— vvu a isuar •<:; s i i. ; .u;u :< %  :\ V j; •> : HOQ Umrat'Ua BUlVante aU NOOMt *de R rianU "^ .. ,, a suteaue |>u'o** " la Hbur ae transforme par une parue de la presae comme prte faire d'honntes propos! lieux b en iLloimton sssue que u bien que lea industriels et lea mil indice p.octwine de la capitulaiiun lions noua ne refaeerooa pas lea estexatte. 1 a eu guau resteut comme auparavant 00 de lAllemague, reaul.at direct de eaamineioas cepeodantsous coa.ii ns ng les allies, tement dmen ie menb de Be.lin, a par mais lul et u4 jeeup capiurts. ixu de mous ti de blcst$. Lei lt une entrevue Hancloilsui le-Meiu ^oae 8 aiauoiubordiioa avaciearraulacUou des i\acais dans la Rbur, ioaa prolininairea aaus rien abar avec Mi Hugo Suants au cours de sia et les belges. Non seulement elle constitue uoe leulave pour donner contre dea promesses nous laquehe u question a t discute, tes ouvriers des chemins de ter ont renouveler la discussion da la corn voulons des ralitsMr bnnnes est depuis )eud. i Wie>b tep"* le irsvail a Pologne,Coblence mission et reprendre les probl ns den o il a eu piusieuis enutvues ei l 'vea ainsi que sur tou es les dea lparationa. —m.M^ lec.tes avec ves deieaus fianais. il <* Qe a '• Rlmr, mais encore la ROfsTEMussolini est dcile Le comit des forges de B.ilin M< S212 &J3* de %  ••ittoC a apporter des eu. rt.iuj d„w„ -,v ^.^,- un goa tants dans le serv LU abois et pour icnliei eu posse sid. le businessman riugo a tait t pci a les saluer. aux oidres Mariage Ut ,0 Janvier dernier, chez l'ofMfl Civil Section No d, a t\t ugae K de Mme rltkne Valaorgc avec lit illajgeiu. Ka.am.nta imporCertificat daptUu* L^Z^Zl^, 'ice ai t lomauques jt.*. L.A .• repwx .vtvi.cyr.ue Bimiriei jm* v^-ooicui icu. enjoig.iautaig„orei etcouaulaires eu upp.iiuaut -ute dt l) t'li lOll tlllQ , aion au aisuit. ratai •lattugiquc i ey (i : idlt trnijaia 01 conuuae iiunn.ion MUM U. "..„ •' • 1 a distincaon entre lue deux services, il Becommaade en outre l'conomie r.., .„ — w ,, .-_ _.. uv> ,, aecuiuiuauue au outre l conomie ia vr->,.t,.,. J 1 % %  son pieaece.seur W.uhet le m.ga.t ^Les membres allemands de la dans di/erses ambiasadea et legs.1 ?[ ettJl co n Hugo Sunnrt, dont il et du lente toinjauisiou iuieraati Joscpu le ) Fvrier, s ont Ai cond.it* a 1 autel y J CO n. "jJ'-oan jd br.i> Je \lr le Dr Mld (Compliments Naissance Mr & Mme bd. l'ovar, de M ontL.it part de U tiai.ban.e Je leur mm ua cetteville aprs sa tourne en Esp* A wi.iau. oues restaurants et ^LOolitfOURG-Une Q latte aile ZLiZ SE .T guelaterview. lex premier a dit btels avawat refus de seivir das uwudeae.e Use accideuiellemeut J i-• tnsiitutrues de Fian repas ou boissous aux ofdoiers frau ei uue autre biessee dau les cir !" *. •"J?*'. que la sats>e de U Rhur pai les eait tait uue loue, que satfttt le pius V* 1 *. '* itaauou est cumyie.mdut coustaucos auivantes patent les examens du certti tude pdagog que' s ont dj commenc ormale primaire de jeunes t c ailes ou depuis lundi dernier plus de -a forai a le donna cou J a ville se m * m „ — L1-. ItHUM N8CTAH l On s'iionnait de la rooatut vil noi i^rinJs 41ms, .mineur inconifi qui embellit la vie. On lui Jeu" Pour les 1 .stituteurs ces contren S7de ne nea ub cair tomme ie"p*ra "dugee, ou je tau piua aJcuue dis fiauais couduisau "ne corve de * s er0Q *'ttes sous la djrectioa du AffaiCillC tlil %  u.mLuuo, itiout tt Lompagnii, UucUoQ cU r %  ** et troupes doc SJU^O M la gaie quand eu moulant Pnocipal des Frrei de llastrucUoa avis et ics CuU *" ou L.**.a ories trtut;* ses sg l'esusher du poui traversant la vuu Chrtienne. rendeut compta que la le.iniauce ferre il ht uu f*u\ pas tomba et eoa La deuxime circulaire ralens-nte nest pas Uuie mais on eapre ainetusii tant parti aauidenteiiemsot la d'une faon dfinitive i d a t7e des va entants. La gu caaces. Ainsi pour la seaaiae nro ral Ud ^' u ^ • condjle chane il y aura deux jours de coag ne semblent pas ue son vnements se chaig ci d|i don r wtiMStrhMM 1 P.. i^i-ssssrhissiE iSi.'SS.Snm du la paix. de Berna et les magnats. ral Dgoutte a env tia chalands ont t envoys suces sux pareuta lei, atomes Ce lie dit S rMb ur ei m "ddent d'tre retses ont pus les td.iraillss a • x ., ^ tnu-quea sur le Rhin, Jusqu'ici les cturga et une indemuu sera verse M.r JrOUlCare W" ^ pnooteuir un peu plat sux pareuts Le capurai autour wres PARIS— Mr Poincar a dvla au 2UU Ut 0 i Mi A*• charbon. poasable da ce triste accident fut ai rAKK>— " roiutac %  eu* c su La eneral Payot cornu e ou jouid bui aux mcmbies de son cabi trau le 11 gnral Payot cornu e puuvoir daoie, qu*i, easaya de se auicider. euvoyoi jjuuitiitmeut en France LALUANNELes farcs jot refu Lyce Les membres du Coifli cale sont pris de se ranfl le jeudi 8 .ouraat < es de l'aprs-midi. pour tontes les coles lundi i] Vt Le Secrtaire Genril) mardi 14 fvr'er, les classes devant Daraoclet fonctionner le mercredi de? cendres, 6 lvrie r 19a). Dans un prochain numro nous pi ne manquerons pas de donner notre ttOlIfiC OtlB Ci sppraatioa sur ces deux circulaires To the new pressing" ,„.....— — -— %  ouvuyci juuiueiietueiM u rrauce laAUAAiinfi — Les turcs JOt omets que la situaiiou WMUU des quantits importantes ie charse de signer lu trait dj Fax la CJ.I qui justifient les louables sentiments vour garmens' cleaaa pouvait tre considre satisfaisante, bon la Bernait* prochain. Les auto rauce a dftalbvaoMOC aattao, Us du Ministre Bouchereau ? ojr le reU! sofiaisk. cabinet sesi luui au palais de rites fiancaise* out asaat les fonc n'ont pas voulu a.guer les clauses vemeot de nolic Easeiinement niti. i'tiysee ous ta piesideuce de Mr Uouoairea et ouvriers allemands qui du trait relatives au capitulations et nal. E. LVVft \ %  %  '. t>'"—! %  •.•



PAGE 1

LE MA UN Parisana Jeudi Lon R. Ihbaud Agent exclusif pour Haib de gP 1er 2ms et 3me pisodes £*** Ente gnrale 50 centimes Varits Soir Le comfe de Monte. Cristo 8me pisode Par amour gme pisode Entre : 0,60 centimes,' %  Joshua L. Baily & Co (Church S Thomas Street) Sew fort L'une des meilleures et des plu* /(>*• tes maisons de (issus nu. F'nt* Unti Siam y D enims 9 Chdcks, inyhim t Toile drap etc 9 etc. La meilleure source d'achits: Vr'x toujours avantageux* L es principaux commissionnaires en tissus aux Etats* Unis,s'aprovisionnent chez Joshua L. Bailly S? Co Pour Aew Yort QLe 5[t Panama • est attendu l'or sa Prince, de Cristobsl Csnsl ions, le lundi u Fvrier I9>3 Il partira i midi le mimejjoir peur T ew Yoik dire-Jernent. Horn LineS J Le tearaer "Irmgsrd Horn"; Te nant de Hambourg, Jaciudl, Petit Gove est sttenda A Port an Prince, mercredi le 7 fvrier. Il reperdra E robabiement dans la sure pour t Marc, Puerto Pleta & 1.'Europe prenant fret. Pour tons sntres renseignements, prire de s'sdresser ; OLCrfbON. LUCAS & Co AgemaUeo'r.ar Port an Prince, 1e 31 janvier 199t Panhard Oild Corporation LubricaUng Oild Grease Huiles el Graisses Prix et qualits dfiant toule concurrence AUTOMOBILISTES Pins *e k IcuilT* soni pa'cou us dans le> in U (anniques en se servant de La Gazoline Shell Que ds rfimuorte quelle marqua d : E*aiicft, C'est ainsi que les mcanicien* on* insist pour avoir de la SHELL pour les avions pour : 1 LA TRAVPRSE DE LATI.ANTIQ.UE 2 LA TRAVERSE IIANoLtRKE EN AUSTPALII LA TRAVBRSB' DE L'AfRIQt'E 16 LA/met de Port au Pnntt dili vre dtt billets U passages direets tur Bordeaux ou Saint ISasaire vie rt it France aux mmes prix que !ar 1 •• directe, dparte par le paaue ot MMS, ver le Vide chaque mou Pour U dtail dtt eonditione adree ter l agence. — Ln grand paquebot piuagert peur te hdvre eut prvu vere le 95 Avril, i.tt pereonnee deirant partir far cette occation eont invittea d ee Jre ineei-ire au plue tt I a§enot Port au Prince, 5 fvrier 1V*3 L Agent.E. ROBU.JN Le S,S t Biskrs %  vensnt de ls atar tiaiaue est attendu le e courant. Il repartira le mme joui pour Santis IBM Cuea et sera de retear Prit* su-Pnece le ls La suite de l'mnue sera fiie i l'arrive du vapeur, 'en au P.ioce, 1er Fvrier ldsi LAgee,E KOBIiiN. Panama Railroad L Stearnship Line bureau de 1 Agent General Part au Prince le 1er fvrier 1923 Bdlno No 244 Lee chargeurs aot pris do noter %  ,0e le steamer Panama eat attendu a Part au priaee de Crmtebal Cauel ans le lundi M fvrier lttti Us perdue d'embarquement seront dlivrs pour le lit a destination •s ew Yo.k et des ports lorop s snr la demande laite ce bu reaui m eW*JSS f Yoik directement. 0* fMOMHiON, Agent gnral Lehn & Fink, Ine Fonde en 18"6 SUPuJUORITu: BAS PK1X PROMPTITUDE Tous produits chimiques, pharmaceutiques et autres articles ver dables dars une pharmacie. *5SSJ JnSv, Canne,le Giroll e. Anis oil, Muscade etc. elc. SPLCIALl'J lis /Marque prive/ Lysol dirfectant.Parfomerie.Article Mor berbieie, B*y rUm Chicolat en poudre, Huile de foie de Jferae ILUIBIOO, lojd cm m, Ex taita pour fie cm 1 tes et au de toilette Een Myuinine, Poudie con'ie les iceectes. Solution pour conserver les aots nsis Laitue Meg PMB, Pot drt-aoprifcre prur la toilette des erfente, Essence de tieoil Isa de Floitde, Miel pour la table. Moeiarde, Huile aoiive pour la lablu, Btospea d-nt, Peppernov, Hu'le peur Cneesn les moubtiquea et autres .ueectes, Rgulol : Huile contre cooatipatioBS et roubles dea intestins chroniques Th, Cire pour les parquets, Comeetique?, Ehxirs, Epices, Sirops divers, Teintures diverses, Vina. etc. erc, ttc Demander le catalogue des spcialits. Confiant vos commai dea LEHN & FINK, Ino; vous errez absolument %  etlafait a •. .Lir Ute r 8 ,e i bonneB pnrmoiea do pays s'approvisionnent cher LFi!N X FINsv; InCf Tous le mcaniciens qui ont essay 1* Shell ont reconnu ses qualits ; 1 Plus de kilomtres t>ir aallon 2 Encrassemtntdescylindresrduit au minimum 3 Beaucoup plus de force et de i/itpsse en mmte Si vousne connaissez pas encore la SHELL, essayez la, vous en serez satisfaits: — ln vente au dtail Dans tous les Giraqps et D*i*vinaUmemt thiz %  Station de G^rolina de Petit-Four— ic n D H R^?^ L o Y ^ Dant ^ Dastouches A.. C. DEETJEN, 3ran*'Rue, ea face Station Centrale ri de* Fompiere t,n n os chez : Roberts, Million & Co Agents Gnraux pour ffiffi 1 LehnetFink. (MaboM tsnfc M 187e) New-York, .U.A. .RJ...U.A. Avis de dpart La golette moteur Atwood H. wreon partira pour aux Cayn le 7 curant prenant fret et passager. 9t f, ur '< reneeignements, s'adresV t BOUZI, rue du Quai Np 19J1 Port-iuPnnce, 6Fyrier 19£ Extrait liquide t fltropt Onguentt Teinture Liniments Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon R. ThbftUd Agent excluei peur HeiU %  ^^^-^^^— LijIlililiOflrfMi Ifl| de marehan dis es diverse* Chez ': Mil M Rut s 1 s aver*ire#u Magasin aux nouveaux arri'affe* oona eonub on 8 lemair, cetdveoteau nbw, enu preaire, car nous no repariione p s aux prix. nb£?. b %  "•' ,,fc po:!r robfs el •''•aoi l>/ill kakiijai n^ rt o'iv-, Aenoie 1 nantie, Se fc e coten, mrrn po .r jupee, Cfa pe^ x de Zl e pou. fcgjj,h ,drea de r, z ParfiaM, S.Voa de llet.."ffi teel La Viole te Pana chaula lies et Ba erdiBairif. Vil pour ecch Sn^i? '^ %  P Ur ^ Cl P0i^et!, • Cl, iS ^' dame-, hce's hou ,nrf:, :n,8eS 90ulKn P0Ur hom,,e8 Mous'dioc de foie C'est intressant A loea e^iro. d, rue Je. aiic.euud occup oar 1 omp enie El c Irique— 5'ai t res8er a O.olioa, Lucas ii Co. A I IV priu'' Pour pi -n i mpl .s re 1 ise ; RncaanLs 5 'adre?.ser aux bureaux du \l 1 •* %  ? 2


PAGE 1

.£ MATIN LUI* m f GYR?AI*DOS pour' les soins intimes de la femme '1 fr £*£ . h La •&. l'*atiseptiqwe Idftal peur le oyaflc. file w prmtfe a Dmfiilu> staKea et bomoq-n Chaque ose jeUe ans deux litres d'eau roes donne ta soltfScn parfume que la Partiaiamii. a adapte peur les soins ri•nH e M personne. K ^ i* %  f' %  La aw IUa JOlE est un produit aatiaa^ajerae. nan cii,'i, fcrtwii.; isrni' et awaawiliiHi. a bas de •ntt".. d acide OajajTiM'. le trioaymeiriyien.et d'aluxnfsie ulUtte fie pwad matin ei v |.r leute lerwne metense 4e on hygine, %  >> UM *t*la*. %  *-"< I III ——ar* L'antiseptique •'•? frute femme doit avoir sur sa table de toilette. \ Sj.on rtUsistiqni la OYRALOOSK lm1lBa*>t* pour la mi'iiInllmt f i lii .mritai de k. peau et du oor Ctirvela — 0 V il ! 9 la) GYRALDOSE decoofMl.nnnanu et aoUwpItques.JeventHs et curatlf, rs nuiaflics ds la llTITJIl — FANDORINE arme M htmonigia, wpprimr 1 vjajaa, —a i aas m *Bd bp aa)ona.mnt rota M RVIISATION chapeaux Panamas Pour hommes, femmes et enfants, a prix presque donn, pour 4 semaines, commenant le 1er fvrier. Jhapeauxde P,3.oo vendus P. or tOQ c 4.oo 1.50 5 9 oo 9.00 Pour enfants P. 2.oo 0.80 B1G10 frres ..c iiocuv. iVi^ f o Sii. oe l'tLtd. : 81 If ;• fa [f 1 H La maison Lope Rivera i: A le,plaisir depoiter la connaissance de ses.nombreux clients tant la Capital* qu'en Province, qu'elle vient de recevoir pour le itHet de lin u'auuee un assortiment i omplet de Bonbons franais, de de boissons e de Provisions alincen aires de toutes srie* et de prtiuiie" Iran heur, LMKNBONS ; Jolies Boites de 5, de 2 et 1 Livres, Dragcs'en petits sachets udt levants. Nougat en boites et par morceaux de i|2et Je i|4 Livre, Lliocouu2 par btons Ptes de nuits et Chocolats en boite de 2M 3 livres. Ptes Amandes moules en .boites, d'une livre et de 1(1 livre, Boubous glaces, Fondante, otc, BOISSONS — ;Viiis rouge k blanc (Bartonjet Guestier ;Bo'deaux qualit suprieure,.\Vhiske ( Uaig et Haig (Bubonnet.Malaga.Pipper iiiint,t.liaiieux de Tamgone, bndictine,getc. PROW8I0NI ALIMENTAIRES— Conserves^ loutes" sortes. Saucissons Lyoo.JeV aboui.ftftitudeues,Fromage gruyre.ptte grasse, iifc de Mauro.pai liv.e, t|2 et \[ lircsetc Venez visiter la Maison Lope Rivera et vous sortirezsatis faits. par Soulupm-ni i 'i;r.'m CTf^'Ji ir .nOAtSTTaVlwliPd'J&Bi %  •'• %  %  ' M irtjn.; in n. Mrim •' Hur.-M • Sw* • %  <•' %  i|.r la Ljn'iJ 'S C t-jUtU B f*J^, D The chas H. Browa Paiot co, i'ABONNEMJNT vu Moi* Nrt-tu-Prince toMrdi M II. iiiu-tfliii'i! : '" Hraa,r5 3 KO iwjrtioa il a'joDiusnU |]ale d'avanre Brooklyn N. Y. .„ Si vous voulez avoir votre [maison coquettement peinte Si vous dsirez une slection de couleurs artuliquet Prpares par des chimrtes de longue expritnu Achetez notre marque Coq d'Or prpare pour lesti Cette peinture adhre aux surfaces les plus ruguewtt Elle conserve son brillant elle sche trs vite. Elle est (pcialement use pour les moutuns, Les corniches et les pices de sculptures. Chacun de nos jcblauctst contrl par nos laboratoim ftotre prix peur cette peinture dfie toute conccurrence The Chas UBrowa Paint Co Brooklyn* % Geo. Jeansme Ciment 0. K. en barils de400 1bs gVIENT D'ARRIVER En vente cheM M-" g* FreetzmannrAGGERHOLM hue du Quai "Nervosit" Nos nerft ressemblent on treillis complique de fils tlgraphiques. Commands et nourris par une partie du cerveau—que l'on appelle centras nerveux—les delicata filaments nerveui rayonnant dans toutes les directions i travers le corps. Aussi lonftempe que les centres nervsu sont capables da fournir continuellement de la nourriture aux nerfs, ceux-ci demeureront forts et sains. Mais i*s que les centres nerveux s'affaiblissent causa d'un surcrot de travail, de tracas ou d'inquitude il leur est impoasible d'envoyer la nourriture ncessaire et les nerfs devianneut fatigue et s'aiguisent. C'est alors qu'un bruit soudain vous fait sursauter, vous devenez irritable, vous souffres de nvralgie, vous tes agit et abattu. Dans cet tat da choses il n'y a rien qui gale Agent Exclusif pour Haili No 118 Hue Frou en face deJ la Pharmacie W. Bucb Excution prompte et soigne de toutes ordonnances. Service ds nuit Prod lits chimiq ies et phtrmar.eutiques de toute fracheur j SpiUl'ts, Eaux min-ales, Parfimarie tdoubigantEnosFruitSilt, Sh.rbet. Essenees pour liqueur : A lisette, Gr ne de Caeio, Curaao, Iratse. Genivie L Carbolinum Avenariu*: L.3 Seul P,s : rvalif du bois k>U( S \IU15S. Gaf 1res boa prix & Sacs vides 'ST-TirS colon 20(22 cents pM sac, Spcialit ;j * ITiflA ^. d eoxime main la. OdC WlilC/k3 vs sans marque pour Cacao 25 centimes par MC. En vente chez U tHEErZSdANN AGGERHOIM Th Wlmt et LU Parce qu'tant un aliment puissant pour le nerfs, Wincarnis attaque la ratine du mal, cre une provision de force nerveuse nouvelle, stimule et revivifie le systme nerveux tout entier. Essaye Wincarnis p r '* Mervosit. C'est merveilleux. Plue de 10.000 mdecins le recommandent. Adtalrianc Uataffli '' W.ncamu aafcgrA %  —o sa* I J-l'nu Jaa, i„ a ., U, PharasMsss, e. OOte v *"* CO iStaa W.nc.i nia *r>a, MOSHa/lwl. En Vente cfcex FRANCKJMARTIN Au prix de 2 dollar grande boncaille e'. 1 dollar 1|2 booteilles. Bue da M in de t'tOat en face UHM Onoe, Hop* aa.Frloof. Lisez en Hdilez! Q l'est ce qui soit plus dsagrable pour les parents d'an *\| que de recevoir, au derniar mo-nent, un cercueil mal foi 1 #| prsentable, qw nd 01 a con'eienee i avoir pay un prix confl pour obtenir quelque chotd bm t Malheureusement c'est' arrive assez souvent Afin d'viter a ie vous ne soyez da s ua el cas.il est trs | dcommander ce qu'il voiMaut direnenent thde. le sousii est le plus ancien f'ibr caut d> :erjuail sur cettt; place e* bonne rputation et t connue. P.ix fa porte de toutes les bourses HENRY STARK tiue au Quai, en [ace de la Gare\ N, B. — La nuit et les jours de fte s'aarrsser ta chef d'tieb Monsieur bichier Hassan Rue des Fronts Forts No 602 en i de Vancienne Cathdrale, N. B. — a pan de mon Chet diulier personne n'est autor reetveir dot commandes en mon nom



PAGE 1

llfifc iutoK W32 P0RT-AU;?IVWC1{ nUITI ) MARDI 6 FEVRIER ifciJ DIKIfTIUR PtOfRJCTAIiCi Clment M agio ire NUMRO 2 0 CENTIMES Quotidien Celai qai aura vu, ne serait-ce que, de loin, la splendide hamonie des Ioi t natarelles,iera mien dispos qu'un titra faire peu de ea* 'd ses petits intrls gostes. Menu POINCARE AlaUCRtN :]IitHoi*fit*i:N 1iSI TILIPHONIJN:S42 ara Le Dsarroi Nous sommes tu irgrct d'tre obli g d'avoir recours ce BOI pour ex• primer uoe pense donnant une ide plus ou moins exacte de no're tat national ; mais aucun autre terme B. nous parait assez tort ni assez inste pour rendre cette pense. J*£e dsarroi baitiea est matriel. Le pays a plus de charges que le msn que d'organisation de ses forets mat rielJes ne lui permet de supporter. Chaque mois et chaque dpense met lent en question les choses qui de* % raient tre les plus solidement difies et les plus indiscutables, et la Ce que diseo t les chifires, — H A S G 0 L^fii^en (fricMtire le lWiiste i et les Un jury sera form par lai magif tratg c in nii'iin il, H chefs lieux d'prroniissennnta et les prfets pour tablir las conditions du COQ cours t apprcier les produite ex poss Je ne crois pai inutile de vous faire Planteurs de canos Une Importante i it i'tiht fit lu ii/i observer que les rcompenses d*4it VU mil r uv LU cernes ne doivent aller qu'a dea Bouchereau Monsieur le Prfet, En vue Je la clbration prochaine de lu fte Nationale du premier Mai, j ai jug ncessaire de voua rappeler, d'une manire partieuhre, qae qu exposants la comptabilit communale justifiera l'emploi des subsides accorde par l'Ftat par des quittances en due forme qji seront achemines au d partement av*c le rapport des pr fets sur la clbration de la fte du Us chiffres ont leur posie prtend Elle gsgne encore ro gallons de c'est le ferme dsir de mon Dparpremier Mai. un mot clbre mlasse soit o.ro le gallon i dol teroent quun elortsoitfait poor que Je vous invita prendre toutes 0 T d 0 | 0 8 comme bnfice brut. 'e s solennics de cette anne dpasles dispositions ocessa-rfls pour xu .„ &f ,*,. U %  %  " rv„.,; < %  *•'i A dollar 08 vovous ce Bem 8 1 l ,st P 088lb,e > ce,,8b des l'excution des instructions ci des Notre confrre le t Nouvelliste Cou tre ces U d ollars 0 vovons an0;e8 prcdentes. sua et vous pr8nt^. monsieur le fans les transport* de son furieux qu'elle dpense pour trarter et vendre Aujourd'hui, plus (,ii3 jamais, il rtermere de cet choses 'est jelle de -J U %  %  r .... t i i •> % %  >-• r • -i-. ravoir si citt duens" et li ce mois ,inour P our Hasco s ntor,se de ce le ucre produit par cette toune de convient de rendre une hommage tion distingue. ..,„.., ...la . r mm .„ mot pour faite exprimer aux chiffres cannes.' ne gagne rien on presque rien considra spcial aux travailleurs de la terre, du Nouvelliste don dont le labeur obscar et difficile exacts : sert d'assise au bien-tre priv coin m* la fortune publique. Le gouTous les frais pour ioo i.'vres tant vernement estime que rien ne doit 1 %  #•_•#._ J_ <-\tr. i-idnlitTA nnnr aaanrar natta on,dis. BOUBHKEAU. #"<"a n en saurait tre autrement ; nous l'avons dj dit. ,1e budget reflte, E£ certains points d vue, I tat matriel ."" TT".— -r —i—•— .--. — ,.-.r —%  •;. . A. ra nglig pour assurer, cette i de 1. nation, et cet tat est essentiel " chet ; at U *T de """ { 3 ? e a 6 *' P? ur ^ hv ff S L i, \ "Jil ne, un cUt p ".cul?er I (t ement dficitaire, vu l'tat d inutili doI1 ( ope } u !" f n *.fc Ch U TS A "A"' i = W. M Nationale de I Agriculture qui est it-oo dans lequel ae ttouvent tous f e du vcn eu r ; >J? ^SS?ft^ en !J 6 £K 6 ] !" i0 .L 11L usu la fte du Travail eu gnral. es moyens de travail' qui ailleurs 'P 1 *' une constitueraient des ressource! sainJ ue g rana baser le prix premire que prs 79 que tous frais dduits elle tire C'est ce dernier chiffre $ dol 72 o Ni ion, leur apportera un tmoigna de son sucre. nfice net de Hasco Ce dernier ge p.cieux et renouvel de la gran Tout d abord, disons que notre ch re augment des 2 dollars ( p.ix assez loin dans le pas., il est ainsi confrre se trompe quand il dit que de la canne ) que nous avons fait dmontr que le pays n'est pas or.en de. confrre, fixent le prix du sucre •*]" en hg.ie de pour.eci t dans le sets du progra matriel, New York 6,03. Personne n'a ja cul des frais soit 7 dollars 72 et _nou Cestce qui eipl.qu que t'tran mais dit cela Cesoat procds de a dollar./o ( et 2*7' ) OM er, plac le p.us pis de no.s.prena mauvais plaideurs qui prtent des ex & to *^J^tfffi laoriee EUima fils Angls des Raas das Front Forts et du Magasin de l'Etat faites pour le relvement da pays et ta prosprit. Li goe administrative constitue 'tat permanent de la cation, et comme cet tat de choses remonte PETITES NOUVELLES Au COT*, -d'ne sance crite* pour au planteur grand ou petit. Car, n'est-ce pas occasion ou prtexte de cette situa trawgances leurs adversaires ion anormale pour intervenir dans les prendre en dfaut. es affaires nationales, en se taisant Mais nous allons faire mieux! ort d tablir que le. Hatiens sont en Nous allons user des chiffres de no tresse matrielle, en dpit des ri ire confire en 'levant ses petites .T— ""'.""r" ""' BO ur"iu Ihesse. du psys. erreurs de calcul, et en soul^ant ^~J!Z2%g%'S£Sl Reste la situation morale; ..telle ggggLggy^ggl^ym Sfice'nel sur la* tonne de canne. eilleure ? Qu.td le ressort moral PV^S^nJ^rZ^lHu ,rii,e P ar ellc 5 do ars /3 ,e pla boc le dsastre mati.el peut M ZVSfSJSSS fSSJzJS teur ne gagne pour bsfice net que u. 1_:.I..I-I— 1— A. dollar so de sollicitude du gouvernement, dont lune des preoccup tioos essn tiel;es est de donner pour le profit de lojs, une impulsion dfinitive er avam de 'ijoofoer, lecoueit de a todu d fructueuse au travail ag-icoleJ£3S^ t7u Hit/* 1 "" ta W '' 0as d r Ji a t, en consquence, dcid : PARI> Va mikt anen ,en nH'— % %  (Jae la ftS Nationale de ragric.il entre Paru et Londret ce SOT, des aropliax ture sera Oll en dans toutes lea P ar ir0B1 * CJMCIUM it$ eapuatMflii haure prendre comme base du prix payer CO mmuoea de la Rpublique par I J^VpaaS IZSSTiftl Z si peut Sort te rparer. Mais, hlas l'tat entai et moral des Hatien, consi ts dans leur ensemble, est enrore ire. Le relchement i tous les points Tt et dans tou. les domaines, atre coucitoytns, tel est uniqa: nt ce qui existe. co et au dtriment du cultivateur cannes hsitien. la imoaiea traditionnelle, et dans a-ioni uimi un systme de signaux de vnal les sections rurale, par des rjoui, couleur;. exhorb tant con aaiiCe. publique, aopioprie.. ^_^_^____^_^___^^____ Suivant le plan tabli pour le. an !" ~""^" — % % % % % %  % % % % % % % % % %  ^ %  Baaiap nes prcdentes, elle reraclbra fc , ,. eu outre dan. le. chefa-'ieux d'ar La SOIT^e (Je i.'l')rianO rondissement. per des expositions Rien ne m omi r ojr rendre Imaiataiaisla rg onales avec concoure et primes ">"te o.ierte jeudi prochain par les lve* du s* 1 agriculture. rairuire, 1 l'occasion de U fte du 1 Pre Su4 rt,t affat il tara ,iamnAi ar. P* rii;ur La since eoraneneeral 7 H. ja aka sera demand acx 11 *— ,1., J B „ ,„ quand il a fini de payer env ron o 00 CO mmjoea de contribuer a.ix fraitoir, mu m la, d.me Mmmm, .eci M v i P /11 1 or P ur l C0U P e el le tr ns P 0^, • de I Expoaition de 1 arrondissement •. "• tttmmm twgattan on trouverad a ivtw York 5 dollars 45 cents les auquel eliea appa-tienuent eupropor ''"•'*''" %  '> ,, o'eaeciei vins B nereui da Douro 100 livresgSi notre calcul n'est p plus exact tion deieur. ressources Elle. 3e fi fl^.£. r t l '* n %  >"*"*'* > oa vront faire connatre, sens retard, on irouve a des canes au S-uioaire, Che Mr a 1 dpartement leurs allocation. %  < Oupuy et Simon Vltoa. bjet.et l'Etat, de son ct, era aux dpenses suivant le de rpartition adopt pour iifir MhN il est important de vous faire re Il dit que de ce. $ dollars 4/ il faut que ce j U i du Nouvelliste 1, ditesdduire 2 doli. 20 ( droit d'entre V0US; car peur les usines suciire. C relchement est tel que tomes N Y -> el >45 ( ''*t, assurance, ma de Cuba, le produit supporte les aie aour cet a uvres haitienne. sont comme nolention etc ; Mit an total a dol* me f ra is que celui de Hasco, com g[52J B .ppees de mon, a cause da maa *^ I 1 ,ir del 5 4S laiasent an. meo t elles font pour piyer au lieu de JJ^ ae d'entente et de collaboratif!. ltl r,nce dc 8o l tl Doa 3 79 com OJ0 or 1 p:U prs par coupe • nvres haitienne. les plus soli m. le calcule notre oafrre ) sur d une toane de cannes des ssla.res mar< ae que Expositions n'au OQS •on les moins fi.giles soat celle, g* ' . b " r le P'" < %  %  "• d s* levs aux coupeurs qu'il, atte. ",„%, a J ^ 4r Vdoem !" 228 Ru9 Roux Prt-au-PrinM "existe une certaine collabora 1* canne ici. gnent de j 4 dollars et font cou agricole La fte de i Agriculture tfp/.ir.Mft K'iftin.'ftnf" n trangre. Oui, mais, poursuivons, confrre rir vers cette terre hospitalire un tant aussi celle du travail, elles %  v ""'il v iiaujwoi! a i-ei liens commun, sont rares en conversation avec les chiffres.Vous tel flot d'immigrant. ? auront a la fois ag.icolei et indus Hailieas, et quand ils existes'. ••** wir ce que vous allez voir, Dites CO m men t I tnelloa et perout oarertee non seule w dure se mesure su degr d'int Prenon. une tonne de cannes que comment les sucrir:s de Cuba J !" 0 ^AfiSS* JJSFSSS'l aX n e D acoL Cb ; CUn AV^ tT'" ^^ '" ba,nC covrenl-ele. ce. frais de salaire le ^u^es^u^e^dT,'anZm SnUCSSOO il 'Vvoil !. !" e P f*onpoiBtleplua de Hasco .. v et d'autres avec les mis.ables i, 0Q „ dM a rts industriels, teia que .? V !" Mortadelle et Camadibirt Beurre Frais hne. U serait intressant de dm .Cette usine a toujours avou et les angines de cet iadividaslisme tous les travailleurs de la Plaine sad'examiner s'il n'y a pas l an. vent 4e Hascc tire, comme chiffre Ntion de rat. et de tare originelle. de rendement moyen, 12 0/0 de su Cilte recherche a d'autant pins cre de la tonne de canne, s'eit qu U importe, selon la maLa tonne tant de 2000 livres ces ^* grecque, de se %  1 pour s'amender r nn r. Nous essaierons de le faire lasse que laisse comme sous produit 'entre foisune tonne de cannes traitie Hasco Mais quel est le cas, — et le dses La tonne de cannes produisant (r a'est-il pu iccom'mensnrabl,— -40 livres,! y,4 5 les 100 livres /nous ons, il faut le rpter, la cote pouvoir l'amedei et ->n>i qne la bsse de roo livres four 2,79 qui, selon vous, restent aux meubles, boissons, kdvrs. drt, mains des fabricants de sucre ? vtements, lingerie, vannerie, etc. le but immdiat d .• ces Exposi bons est d ob enir un tableau de la production agricole et industrielle locale forant chacun a mditer aur Voyez-vous, c'est parce qu ils ne sont paa si btes que vous semblez croire et psrce qu ils ont fait des cal Ptisserie connatre soi 0/0 nous donnent .40 livres de ls srieux que les P 1 0 *"" la tcbo te:bnique immense qui sim et se pertec sucre, avec en plus 10 gallons de m ?•'" Mat ^SEmLEiFl p08 A k Nat,oa Ma,i P ara,llameot .!: EJlEZ u. rt „. i.,... mn .. M .i nrnrii.lt souscrira aux conditions quon leur i e dpartement veut susouer un seo Avis dpartement propose et c'est pour cela quon en a timeut d mulation entre lea diffe vus mme aller remettre i Hasco des rentee section, rurales de chaqoe avances en espces qu'ils avaient re commune. Et 'ans ce bat, il est eues d'elles qui taient remboursa recommand que lea objecte .oient bls en cannes la rcolte. Est-ce group, par rgione de manire Nouvelliste • '1 J un claaseraeat pjiade tre tabli entre elles. Il voua st recommand • -• y*i incomanensaraDie,— ** < Jiy ' mal coosiste, par sggrsva gdi %  ne pas pouvoir s'amender et ainsi PMtecticnner.ou. — ce qui revient nis par le calcul du Nouvelliste; -i— —-~T~ r lT~Jl~ ,"''"".. n HTa.*,-' mire elles. Il voua *;: recomujaoJe %  œe.^ i D e p t s vouloir se met Ha.co gagne sur le sucre tir dune "g ,e nonde comprend avec g leaJeat d facllUer ia velta dM <* les conditions nccsssiies tonne de cannes le produit de ifox de • 0Dae T loaie produits exposs au profit des expo La parole est i Mr Hlliett.— du Nouvelliste ) 4 vous comp.enei conditions nccsssiies SM!*totmei?.. 0J.4J soit 13 produit dollars 08. •an ta Mlle* B. ARUISiD ntitmn Elves d c ELI DUBOIS Informent le pub ic qu'eilea ne 'ont plus de Pa isseie fine chez Mr E'Dereix. xiais qu'les travaillent chez elles, 87* Avenue Mag oire* Ambroise u e. es recevront touie. sortes de commandes qu'on voudra bien leur coat:r. Bort au Pnnce.le 1er Fvrier l^j.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05853
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, February 06, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05853

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
llfifc iutoK W32
P0RT-AU;?IVWC1{ nUITI )
MARDI 6 FEVRIER ifciJ
DIKIfTIUR PtOfRJCTAIiCi
Clment M agio ire
NUMRO 2 0 CENTIMES
Quotidien
Celai qai aura vu, ne
serait-ce que, de loin, la
splendide hamonie des
Ioitnatarelles,iera mien
dispos qu'un titra faire
peu de ea* 'd ses petits
intrls gostes.
Menu POINCARE
AlaUCRtN :]IitHoi*fit*i:N 1iSI
TILIPHONIJN:S42
ara
Le Dsarroi
Nous sommes tu irgrct d'tre obli
g d'avoir recours ce boI pour ex
primer uoe pense donnant une ide
plus ou moins exacte de no're tat
national ; mais aucun autre terme
b. nous parait assez tort ni assez
inste pour rendre cette pense.
J*e dsarroi baitiea est matriel. Le
pays a plus de charges que le msn
que d'organisation de ses forets mat
rielJes ne lui permet de supporter.
Chaque mois et chaque dpense met
lent en question les choses qui de*
?raient tre les plus solidement di-
fies et les plus indiscutables, et la
Ce que diseo t les chifires,H A S G 0. L^fii^en (fricMtire
le lWiiste i et les
Un jury sera form par lai magif
tratg c in nii'iin il,h chefs lieux
d'prroniissennnta et les prfets
pour tablir las conditions du coq
cours t apprcier les produite ex
poss
Je ne crois pai inutile de vous faire
Planteurs de canos
Une Importante
i it i'tiht fit lu ii/i observer que les rcompenses d-
*4it VU mil r uv LU cernes ne doivent aller qu'a dea
Bouchereau
Monsieur le Prfet,
En vue Je la clbration prochaine
de lu fte Nationale du premier Mai,
j ai jug ncessaire de voua rappe-
ler, d'une manire partieuhre, qae
qu
exposants
la comptabilit communale justi-
fiera l'emploi des subsides accorde
par l'Ftat par des quittances en due
forme qji seront achemines au d
partement av*c le rapport des pr
fets sur la clbration de la fte du
Us chiffres ont leur posie prtend Elle gsgne encore ro gallons de c'est le ferme dsir de mon Dpar- premier Mai.
un mot clbre mlasse soit o.ro le gallon i dol teroent quun elortsoitfait poor que Je vous invita prendre toutes
,0 T. d0| 08 comme bnfice brut. 'es solennics de cette anne dpas- les dispositions ocessa-rfls pour
xu .?,*,. U * *____""- rv.,; <*'ia dollar 08 vovous ce Bem* 8'1' "l ,st P088lb,e> ce,,8b des l'excution des instructions ci des
Notre confrre le t Nouvelliste Cou tre ces Udollars 0 vovons an0;e8 prcdentes. sua et vous pr8nt^. monsieur le
fans les transport* de son furieux qu'elle dpense pour trarter et vendre Aujourd'hui, plus
(,ii3 jamais, il
rtermere de cet choses 'est jelle de -ju" " r.... t-, i i >>-r -i-.
ravoir si citt duens" et li ce mois ,inour Pour Hasco' s-ntor,se de ce le ucre produit par cette toune de convient de rendre une hommage tion distingue.
..,.., ...la . rmm. mot pour faite exprimer aux chiffres cannes.'
ne gagne rien on presque rien
considra
spcial aux travailleurs de la terre,
du Nouvelliste don dont le labeur obscar et difficile
exacts : sert d'assise au bien-tre priv coin
m* la fortune publique. Le gou-
Tous les frais pour ioo i.'vres tant vernement estime que rien ne doit
1 . #_#._ j_ <-\tr. i-idnlitTA nnnr aaanrar natta on,-
dis. BOUBHKEAU.
#"<"a
n en saurait tre autrement ; nous
l'avons dj dit. ,1e budget reflte, E "
certains points d vue, Itat matriel ."" TT". --ri .--. ,.-.-r- ;. A.ra nglig pour assurer, cette i
de 1. nation, et cet tat est essentiel "chet;at U *T de """ { 3 ?e a'6*' P?ur ^ hvffS.Li,\"Jil ne, un cUt p ".cul?er I (t
ement dficitaire, vu l'tat d inutili doI1 ( ope }ufn *.fc Ch" U TS A "A"' i = W. M Nationale de I Agriculture qui est
it-oo dans lequel ae ttouvent tous fe du vcn*eu.r;>J? ^SS?ft^ *en!J 6K6 ]i0.L 11L usu la fte du Travail eu gnral.
es moyens de travail' qui ailleurs 'P1*' une !
constitueraient des ressource! sain- Jue grana
baser le prix
premire que
prs 79 que tous frais dduits elle tire C'est ce dernier chiffre $ dol 72 o Ni ion, leur apportera un tmoigna
de son sucre. nfice net de Hasco Ce dernier ge p.cieux et renouvel de la gran
Tout d abord, disons que notre ch re augment des 2 dollars ( p.ix
assez loin dans le pas., il est ainsi confrre se trompe quand il dit que de la canne ) que nous avons fait
dmontr que le pays n'est pas or.en de. confrre, fixent le prix du sucre *]" en hg.ie de pour.eci
t dans le sets du progra matriel, New York 6,03. Personne n'a ja cul des frais soit 7 dollars 72 et _nou
Cestce qui eipl.qu que t'tran mais dit cela Cesoat procds de a dollar./o ( et 2*7' ) om
er, plac le p.us pis de no.s.prena mauvais plaideurs qui prtent des ex &to *^J^tfffi
laoriee EUima fils
Angls des Raas das Front
Forts et du Magasin de l'Etat
faites pour le relvement da pays et
ta prosprit.
Li goe administrative constitue
'tat permanent de la cation, et
comme cet tat de choses remonte
PETITES NOUVELLES
Au cot*, -d'ne sance crite*
pour
au planteur grand ou petit.
Car, n'est-ce pas
occasion ou prtexte de cette situa trawgances leurs adversaires
ion anormale pour intervenir dans les prendre en dfaut.
es affaires nationales, en se taisant Mais nous allons faire mieux!
ort d tablir que le. Hatiens sont en Nous allons user des chiffres de no
tresse matrielle, en dpit des ri ire confire en 'levant ses petites .T' ""'.""r" ""' BOur"iu
Ihesse. du psys. erreurs de calcul, et en soul^ant ^~J!Z2%g%'SSl
Reste la situation morale; ..telle ggggLggy^ggl^ym Sfice'nel sur la* tonne de canne.
eilleure ? Qu.td le ressort moral PV^S^nJ^rZ^lHu ,rii,e Par ellc 5 do"ars '/3' ,e pla
boc le dsastre mati.el peut M ZVSfSJSSS fSSJzJS teur ne gagne pour bsfice net que
u. 1- _:.i..i-i- 1 a. dollar so
*
de sollicitude du gouvernement,
dont lune des preoccup tioos essn
tiel;es est de donner pour le profit
de lojs, une impulsion dfinitive er avam de 'ijoofoer, lecoueit de a todu d
fructueuse au travail ag-icole- J3S^ t7u Hit/*1"" ta *W''0as d" r"
Ji a t, en consquence, dcid : pari> Va mikt anen ,en nH'
(Jae la ftS Nationale de ragric.il entre Paru et Londret ce sot, des aropliax
ture sera Oll en dans toutes lea Par!ir0B1 * cJmcium it$ eapuatMflii haure
prendre comme base du prix payer COmmuoea de la Rpublique par I J^VpaaSIZSSTiftl Z
si
peut
Sort te rparer. Mais, hlas l'tat
entai et moral des Hatien, consi
ts dans leur ensemble, est enrore
ire. Le relchement i tous les points
Tt et dans tou. les domaines,
atre coucitoytns, tel est uniqa:
nt ce qui existe.
co et au dtriment du cultivateur
cannes hsitien.
la
imoaiea traditionnelle, et dans a-ioni uimi un systme de signaux de vnal
les sections rurale, par des rjoui, couleur;.
exhorb tant con aaiiCe. publique, aopioprie.. ^_^_^____^_^___^^____
Suivant le plan tabli pour le. an ,~""^""^Baaiap
nes prcdentes, elle reraclbra fc ,. .
eu outre dan. le. chefa-'ieux d'ar La SOIT^e (Je i.'l')rianO
rondissement. per des expositions Rien ne m omi rojr rendre Imaiataiaisla
rg onales avec concoure et primes ">"te o.ierte jeudi prochain par les lve* du s*-
1 agriculture. rairuire, 1 l'occasion de U fte du 1 Pre Su-
4 rt,t affat il tara ,iamnAi ar. P*rii;ur La since eoraneneeral 7 H. ja aka
. sera demand acx
11 *_________- ,1., jb, quand il a fini de payer env ron o 00 COmmjoea de contribuer a.ix frai- toir, mu m la, d.me Mmmm, .eci
m v iP /11 1 or Pur l C0UPe el le tr*nsP0^, de I Expoaition de 1 arrondissement . " tttmmm twgattan on trouverad
a ivtw York 5 dollars 45 cents les auquel eliea appa-tienuent eupropor ''"'*''"'>,,o'eaeciei vinsBnereui da Douro
100 livres- gSi notre calcul n'est p plus exact tion deieur. ressources Elle. 3e fifl^..rtl'*n* >"*"*'* > oa"
vront faire connatre, sens retard, on irouve a des canes au S-uioaire, Che Mr
a 1 dpartement leurs allocation. < Oupuy et Simon Vltoa.
bjet.et l'Etat, de son ct,
era aux dpenses suivant le
de rpartition adopt pour iifir
MhN
il est important de vous faire re
Il dit que de ce. $ dollars 4/ il faut que cejUi du Nouvelliste 1, dites-
dduire 2 doli. 20 ( droit d'entre V0US; car peur les usines suciire.
C relchement est tel que tomes N Y-> el >45 ( ''*t, assurance, ma de Cuba, le produit supporte les aie aour cet a
uvres haitienne. sont comme nolention etc ; Mit an total a dol* me frais que celui de Hasco, com g[52JB
.ppees de mon, a cause da maa *^ I1' ,ir* del 5 4S laiasent an. meot elles font pour piyer au lieu de JJ^
ae d'entente et de collaboratif!. ltl r,nce dc 8o l tl Doa 3 79 com OJ0 or 1 p:U prs par coupe
nvres haitienne. les plus soli m. le calcule notre oafrre ) sur d une toane de cannes des ssla.res mar<.ae, que Expositions n'au oqs ,
on les moins fi.giles soat celle, g* ' ,. b"r le P'" <'" d s* levs aux coupeurs qu'il, atte. ",%, aJ ^4rVdoem 228 Ru9 Roux Prt-au-PrinM
"existe une certaine collabora 1* canne ici. gnent de j 4 dollars et font cou agricole La fte de i Agriculture tfp/.ir.Mft K'iftin.'ftnf"
n trangre. Oui, mais, poursuivons, confrre rir vers cette terre hospitalire un tant aussi celle du travail, elles " v""'ilv' iiaujwoi! a
i-ei liens commun, sont rares en- conversation avec les chiffres.Vous tel flot d'immigrant. ? auront a la fois ag.icolei et indus
! Hailieas, et quand ils existes'. ** wir ce que vous allez voir, Dites COmment I tnelloa et perout oarertee non seule
w dure se mesure su degr d'int Prenon. une tonne de cannes que comment les sucrir:s de Cuba J0* ^AfiSS*- JJSFSSS'l
aXneDacoLCb;CUn AV^ tT'" ^^ '" ba,nC" covrenl-ele. ce. frais de salaire le ^u^es^u^e^dT,'anZm SnUCSSOO il 'Vvoil
!."ePf*onpoiBtleplua de Hasco .. v et d'autres avec les mis.ables i,0Q dM arts industriels, teia que .? V
Mortadelle
et Camadibirt
Beurre Frais
hne. U serait intressant de dm .Cette usine a toujours avou et
les angines de cet iadividaslisme tous les travailleurs de la Plaine sa-
d'examiner s'il n'y a pas l an. vent 4e Hascc tire, comme chiffre
Ntion de rat. et de tare originelle. de rendement moyen, 12 0/0 de su
Cilte recherche a d'autant pins cre de la tonne de canne,
s'eit qu U importe, selon la ma- La tonne tant de 2000 livres ces
^* grecque, de se
1 pour s'amender r
nnr. Nous essaierons de le faire lasse que laisse comme sous produit
'entre fois- une tonne de cannes traitie Hasco
Mais quel est le cas, et le dses La tonne de cannes produisant
(r a'est-il pu iccom'mensnrabl, -40 livres,! y,4 5 les 100 livres /nous
ons, il faut le rpter, la cote
pouvoir l'amedei et ->n>i qne la bsse de roo livres four
2,79 qui, selon vous, restent aux meubles, boissons, kdvrs. drt,
mains des fabricants de sucre ? vtements, lingerie, vannerie, etc.
le but immdiat d . ces Exposi
bons est d ob enir un tableau de la
production agricole et industrielle
locale forant chacun a mditer aur
Voyez-vous, c'est parce qu ils ne
sont paa si btes que vous semblez
croire et psrce qu ils ont fait des cal
Ptisserie
connatre soi- 0/0 nous donnent .40 livres de ls srieux que les P1*0*"" la tcbo te:bnique immense qui sim
et se pertec sucre, avec en plus 10 gallons de m ?'" Mat ^SEmLEiFl p08A k Nat,oa Ma,i Para,llameot
.!: EJlEZ u. rt. i.,... mn..M.i nrnrii.lt souscrira aux conditions quon leur ie dpartement veut susouer un seo
Avis
dpartement
propose et c'est pour cela quon en a timeut d mulation entre lea diffe
vus mme aller remettre i Hasco des rentee section, rurales de chaqoe
avances en espces qu'ils avaient re commune. Et 'ans ce bat, il est
eues d'elles qui taient remboursa recommand que lea objecte .oient
bls en cannes la rcolte. Est-ce group, par rgione de manire
Nouvelliste '1J un claaseraeat pjiade tre tabli
' entre elles. Il voua st recommand
- y*i incomanensaraDie, ** <
Jiy ' mal coosiste, par sggrsva gdi
ne pas pouvoir s'amender et ainsi ,
PMtecticnner.ou. ce qui revient nis par le calcul du Nouvelliste; -i -- ~T~rlT~Jl~,"''""..nHTa.*,-' mire elles. Il voua *;: recomujaoJe
e.^ i De pts vouloir se met Ha.co gagne sur le sucre tir dune "g ,e nonde comprend avec g,leaJeat d, facllUer ia velta dM
<* les conditions nccsssiies tonne de cannes le produit de ifox de 0Dae Tloaie produits exposs au profit des expo
La parole est i Mr Hlliett.
du Nouvelliste ) 4 vous comp.enei
conditions nccsssiies
SM!*totmei?..
0J.4J soit 13
produit
dollars 08.
an ta
Mlle* B. ARUISiD
ntitmn Elves d c ELI DUBOIS
Informent le pub ic qu'eilea ne
'ont plus de Pa isseie fine chez Mr
E'Dereix. xiais qu'les travaillent
chez elles, 87* Avenue Mag oire*
Ambroise u e. es recevront touie.
sortes de commandes qu'on voudra
bien leur coat:r.
Bort au Pnnce.le 1er Fvrier l^j.


*

LE MA3TN
ai.
Cable
Nouvelles Etrangres
Les Cours
KE^-YORK 3 SteiliDg 468
Doli.r 1 > es
Pasis j Ster'ipg 79 ( 3
Dollar 15 6a
Concession a
Millerand. Mi Poincar a donn lec
tute i ses collgues d'un rapport
complet sut les lsnlta's obtenus
dans le bassin de la Rbur.
Rsultat des grves
TREVES 3- Des milliers de voya
gems que le* grves de (er ont sneu
sment incommods ces joats der
la 'l'uvuip niers'ltvienncQt ta *Pis des p*n
ne m. . 4 t* *> Runations ennuyeuses et des nuits
LAUSANNE 3 Au .our dune passes dans les gares,
conteitncc avec Ismel \ acha, Mr jPendsnt la rorganisation des te
Bompaid, le ma qu s di Gairon ,'ord vices les dpats des trains sont tou eraieai pays ails'coatiouaient leur nire sance a t extrmement dra
Cuizou ont tait de noi velie* coucts jours incertains et irrguliers, attea ,eri^e- un grand aorabre dalle- raatiqoe. tord Cur:on MM. Boropord
sions a la Toiquie. On cioit savoir du que lits grvistes se remeitent len Mtn(l1 i0ut rests leur poste, dans et Qaroni ont voqu le apectre ta
cessions irai : Limitation Utneot au travail Un de ces arvistei ?M conditiooa sa da mieux tenir la guerre et dclare que lea Turcs
Celui qui achte
l EMULSION de SCOTT
achte le meilleur aliment mdicinal que
la science a produit en cinquante ans.
Il n'est pas possible d'obtenir les effets
curatifs de l'huile de (oie de morue en
aucune autre forme.
*{Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulaion de Scott) #
11 n
nt refus d'obir aux ordres de aux qnes'ioos conomiques, lord
l've de BerHn, que leur s salaires Curzon a quitt Lan tanne. La dar-
des COD
que ces co,
de la juridiction
gaux
a
an lieu de tnbnnaux, acceptait n Le lien faire- Les Franais sont coq
dun nombre illimit de V.ou-.es leos qu'oa les relve car ce n est pas virireuemsm cioanai L/scuv-ie conceion s ir 1 1
en Thrace occidentale le noirbie an ebo e facile d'oputr du ]our au len de propagande I coupe d .rient est ge causes del rupture
Conseil ital
A la sance d'hier du Conseil H
.imitation tenant au travail Un de ces erviste* cuuauiuna ana ui ,
seillers l a d 1 r ninnrii'hni Prr..ftn tous les dbouchs sur la Rbnr,.l eraient reiponsablaa Aprs la rup tat, l Assemble entendit lectute
" u in CO"PO fraocaia ont tendu leura lignes vers tnre dea efforts dsespre ont t ne lettre de ivlr Fombrun, Sscri
Isa tls de pont de Cologie en oc taits pour parvenir un accord les d'Etst de l'Intrieur, en lnonstl
eupaot lea gsraa de Jebw'lukel, Le dlgus triufsis et italiens se sont une dpche du Conseil d'tat Uf
mep iterget Bonn enveloppant ai m montrs prta faira de nouvelle dit dan la dohe du Al niitres
virtrallement Eibarfsld L'ectirt concession* sur les quesuoua en liti i.x,. r,.,.i a r,s.r . -11
aux trangers, affaires en coins d.nt de 1 Associated Press.qu illaut lftoMto^o^f tQre dei etforU d'ePr nl lettre de Mr Fombrun, Ssct,
,'spc-elc sont m.fcs les tttacgei qu'oj .uv&ille, on ne peut rester *
et ont envo
l'tat actuel du Trsor ne
malbeureusement de
tneuremeiit bx tait 10.000, rdu- demaiu une tg on qui dessert une fite pour rendre vigueur aux tu y leurs reprsentants aup-s des P.*? mlncureusement ae va
tion dis rpartions c e aux a :iis itgion de sept millions dames. vements grviste*, les agents envo Turcs rentre leur biel mais pins *,de .l* Pel|>J C|,e ae ^ri
de 1 s millions 12 m liions de li ys par Beiliu ea remettant les so:n lard on a annonc lechec complet a ent incendie,
vtea tuiques or. acceptation des irpa f oft aniJia #^M mes aux grvistee les reprsentent des ngociatione, P"; '- '-
rations de la dette oitomane parmi U^* OUM** [rail ioub forme dindtmuit de fidlit Dans la rponse formelle des allie qui
tous les Eta s constituant l'ancien cm OU /(JHt deS fllf WiSS.______U...-L......*S3*JZ>23& JE 5! civi
1 tact s
pire tnicsans a-tendre le coaser e
ment des ntitsss, limination de
la clause du trait qui nquie.t .e
gouvernemeni turc de prendre avis oni
lu conseil de la dette ottomane dans e
toutes les concessions Lues aux turcs
m." S^ST.' .U.1M. .u, TMC. ET tl^J'J^.lVTT^. & r*rlo... Uu .wp. .ri
proposant que la question de Mou
Puis oa aborde le vote de
ui unirie toutes celles sur la 1
. ile er militaire. Elle a t'
Le parti communiste urgtniae une cord existait ponr quatre vingt 01O avec les modifications de la
contre man feB'attoa, il a tenu une dee articha du trai et r^comman s;0n spciale charge de l'eu
renion Sjlingentoir protester drent la aigoature du trait bas On -toit qne demain la
COBLBNCE-.Les soldats franais contre l'immixtion des nuionaliatea sur les questions dj rgle* Lau tinn d. la lo; .. 1 c... ci-i; t
it menace auioudhui dfaire us. qot ont reapaasables de la situation aanne et autres ngociatioaa ult- .",:"-r'i^: 'J^ JI^J
: ie leurs b.ioaaeUes et ont du etn actaUe PQiqo'l ont refus de rieures. Pour eux les priucioea (on au maruge religieux, vieatis
u ovtr Us errai i de lu ils nnur di Paver les UMi iur ,e cbarboo et damentaux del paix semblent rt-ta
S!2i7lS^?ZL"!y!i exeutat les liviaisona acompte blis ieach-fs dea dlguions ailiae
sonnes en de* rparaiioie. Uu ninoi
viroa assembles devant la haute ctia a a;nea deQ1 cbxiandsde zhxr P
i.jsiuu pour protester contre bon Dasseldorf ponneapprovision claraf
cassion.
en jugrent autre meut.
>\K1S- Mr Poincar a fait u d |J, S, NiVV INCWI
arhliraOP "~" r------------ vvu a isuar<:; s i i. ; .u;u. :< :\V j; > : HOQ Umrat'Ua BUlVante aU NOOMt *de R r .oui so.t soumise a un wmxng \xpulsioa des fonctionnaires. Les ner la populaioa de la ville, oa ne l'association des journaliatei rpnbli B F6yx
tre que celui ae la ligue aes nat;eis j.ul dern res expulsions ont t signale aucun d.eord:e daoa la cains : l'Allemagne, par no're eutre .Washington -UwMport m
le prsiuent des Eiats-Unis parexe m ,e,les ie Johannes Fu;hs, prsiden. Rbar tes franais eat inaugur an dan* la Rh r a coud ite noua ^(R^^aS^L
pie, na tas t soumise otnciei c ce la provu ce du Rbm et Dr Ras ertice de aoapo pooulelre gratuite montrer ce qu'elle aurait voulu ca nh nered '
mentaux anglais par les Turcs. O.
ne peut encuie due si Us Turcs si
gneiont le trar. demain, mais ou
peusc generalemeol, suivant la cou
tu me uiicutaie, que les Turcs feioa
m ne de lstei ;u_qu au dcimer m
n.eni, puis signeioni.
Uu (ournai de Berlin noua ap
li maua.
stlie, bourgmeslie de Mayence au- dau* la itu "' ^u -lugae A celui qui a cher un peu plua longtemps, elle a Lusuuti u Cardinal uuiKppI
s franc s ont reco idati h1Cr o OQCtioaoe en Rbtnanle quelques t oblige de nous moarer se Vic^*qu' d* ifcftffj eM mQrl-
Le Disid\ nt ohiaots Fn-h* a m* ^Ql '* ,oap' Q eit atltibue prsent sse gouveraemenia n-ont asacat en-.t u P,ioctM YoUo
l.c piesiucm .onannes ri ni a ete qa aux adoitea dsire sincrembut excuter le trait Bas iuroi viot Ecanuaueini
aircie ei expulse par orarc de la hau La commisaion dea rparations a et n'ont jjrnaia voulu payer lea rpa v.^3,u,In* cora, GilvUi B,c*l
te commission .nurauiee pour avou adopt une rsolution qui maintient rations, ils n'avaient qu'une ide d,,,^Sh^^'X '-"^"J?
incit its loncuonnaires allemands a sa dcia on du 26 Janvier par laquel noua tromperet nnue tatiguer 0 lant cMwSea.
des dsordres confie la ha.-ie cpm le lie a refuee le tnouioue l A le S noua que voulons nous? Deux TUbuo u Prince Saiaoaru
preno que 1 ex chancelier Wirth a miSsion. magne La France, U B ig;que lia choses, une indemnit pou. nos rai- de lwr' i mot, aujouranuiftafl
t choia 01 b eiimeni f oui diriger, lie uut vot en faveur de ta rsolu- 1 oa et tre l'abri des attaques TES"* ,,. n m M
au nom deiAl magne, de pio ha mtuaUnn ditn* tlon'l AnglkUrrea'oatabsionua Une futures 1.^.naaion to"S
ns niiocianoi s avec la ^ranct ai muv* <"*,*'n"* U/U.f*c5 note adresse par lu gouvernement Ni dans la Rbur ni sur le Ruiamoua rr* de Homs, Tnpou. u* miieM,1
La nouvelle a t imudia In Ithnv a,l8inQd l comin aaion dea lpa ne chsrchous autre hose m.is jj ,0"1 lvinc*' trois diceciioni o
le eouveine w^mmt.mmmu____ wHf rations pour protester contre le ie que nous voulona uoaaavoos liotou I .L,,^tcrd*ni-ter l,Bti. ""|J
dan, les mi D<*iELDORF- Laspru n la po tua a'au norim.re eat conb.dre tou de l'obtenir, ds qa-elle sera r"polu Cmq>ianU "^
.. ,, a.suteaue |>u'o** " la Hbur ae transforme par une parue de la presae comme prte faire d'honntes propos!
lieux b en iLloimton sssue que u bien que lea industriels et lea mi- l indice p.octwine de la capitulaiiun lions noua ne refaeerooa pas lea
" estexatte. 1 a eu guau resteut comme auparavant 00 de lAllemague, reaul.at direct de eaamineioas cepeodantsous coa.ii
ns ng
les allies,
tement dmen ie
menb de Be.lin,
a
par
mais
lul et u4 jeeup capiurts.
ixu de mous ti de blcst$.
Lei lt
une entrevue Hancloilsui le-Meiu ^oae8aiauoiubordiioa avaciearrau- lacUou des i\acais dans la Rbur, ioaa prolininairea aaus rien abar
avec Mi Hugo Suants au cours de sia et les belges. Non seulement elle constitue uoe leulave pour donner contre dea promesses nous
laquehe u question a t discute, tes ouvriers des chemins de ter ont renouveler la discussion da la corn voulons des ralits-
Mr bnnnes est depuis )eud. i Wie>b tep"* le irsvail a Pologne,Coblence mission et reprendre les probl ns
den o il a eu piusieuis enutvues ei l'vea ainsi que sur tou es les dea lparationa. -m-.M^
lec.tes avec ves deieaus fianais. il<*Qe* a* ' Rlmr, mais encore la ROfsTE- Mussolini est dcile
Le comit des forges de B.ilin M< S212 &J3** de -ittoC a apporter des eu.
rt.iuj dw -,v ^.^,- un goa tants dans le serv
LU abois et pour icnliei eu posse
sid.
le businessman riugo a tait *t pci a les saluer.
aux oidres
Mariage
Ut ,0 Janvier dernier, chez l'ofMfl
Civil Section No d, a t\t ugae K
de Mme rltkne Valaorgc avec lit '
illajgeiu.
Ka.am.nta impor- Certificat daptUu* L^Z^Zl^,
'ice ait lomauques jt.*. L.a _______. repwx .vtvi.cyr.ue Bimiriei jm*
v^-ooicui icu. enjoig.iautaigorei etcouaulaires eu upp.iiuaut -ute dt l) t'li lOll tlllQ ,
aion au aisuit. ratai lattugiquc ie- y (i:idlt trnijaia 01 conuuae iiunn.ion mum u. "..- ......... ' 1

a distincaon entre lue deux services,
il Becommaade en outre l'conomie
r..,
.-------- w ,, .-_ _..uv>. ,, aecuiuiuauue au outre l conomie ia vr->,.t,.,. j 1
son pieaece.seur W.uhet le m.ga.t ^Les membres allemands de la dans di/erses ambiasadea et legs- .1 ?[ ettJl ,co-n-
Hugo Sunnrt, dont il et du lente toinjauisiou iuieraat pari, n'ayant pu apuoyer les Anglo qui avec tes experte ail.es pie^nreui plus ou les candidate au service di uae a?aa' ;rait la crction des
Saxons sur la muie de t Allemagne les tKencea des expor at.ons on: plomatique devaieLt avou uoe fortu cours de Pet"ggie tboiique et pra
est prt i faire '.kamaad\ \i cde Jf*1^*' daiUaicq mais lorsqae ne personnelle coo^idraDie, a sya- l,^ue a '' ntiui.on des instituteurs
parce que la France lui a parie le lirrd haut commissaire, aprs line interdu l'entre dans licanieie et institutrices d^s eo'.es pub iques
ic .->i Joscpu le ) Fvrier,
s ont Ai cond.it* a 1 autel y* J
CO n. "jJ'-oan jd br.i> Je \lr le Dr Mld
(Compliments
Naissance
Mr & Mme bd. l'ovar, de M
ontL.it part de U tiai.ban.e Je leur
mm ua
cetteville aprs sa tourne en Esp* A wi.iau. oues restaurants et ^LOolitfOURG-Une Q latte aile ZLiZ SE .T "
gue- laterview. lex premier a dit btels avawat refus de seivir das uwudeae.e Use accideuiellemeut J i- tnsiitutrues de
Fian repas ou boissous aux ofdoiers frau ei uue autre biessee dau les cir *. "J?*'.
que la sats>e de U Rhur pai les
eait tait uue loue, que satfttt le pius V*1*. '* itaauou est cumyie.mdut coustaucos auivantes
patent les examens du certti
tude pdagog que'
s ont dj commenc
ormale primaire de jeunes t c
ailes ou depuis lundi dernier plus de -a forai a le donna cou j
a ville se m**m
L1-. ItHUM N8CTAH l
On s'iionnait de la rooatut vil
noi i^rinJs 41ms, .mineur inconifi
qui embellit la vie. On lui Jeu"
Pour les 1 .stituteurs ces contren
S7de ne nea ub cair tomme ie"p*ra "dugee, ou je tau piua aJcuue dis fiauais couduisau "ne corve de *ser0Q*'ttes sous la djrectioa du AffaiCillC tlil
u.m- Luuo, itiout tt Lompagnii, UucUoQ cU r - ** et troupes doc sju^o m la gaie quand eu moulant Pnocipal des Frrei de llastrucUoa
avis et ics CuU*"ou- L.**.a ories trtut;* ses sg l'esusher du poui traversant la vuu Chrtienne.
rendeut compta que la le.iniauce ferre il ht uu f*u\ pas tomba et eoa La deuxime circulaire ralens-nte
nest pas Uuie mais on eapre aine- tusii tant parti aauidenteiiemsot la d'une faon dfinitive i dat7e des va
entants. La gu caaces. Ainsi pour la seaaiae nro
ral Ud^'u^ condjle chane il y aura deux jours de coag
ne semblent pas ue son
vnements se chaig ci d|i don
r wtiMStrhMM 1 p.. i^i-ssssrhissiE iSi.'SS.Snm
du la paix. de Berna et les magnats. ral Dgoutte a env
tia chalands ont t envoys suces sux pareuta lei, atomes
Ce lie dit S rMbur* ei m "ddent d'tre re- tses ont pus les td.iraillss a
x ., ^ tnu-quea sur le Rhin, Jusqu'ici les cturga et une indemuu sera verse
M.r JrOUlCare W" ^ pnooteuir un peu plat sux pareuts Le capurai autour wres
PARIS Mr Poincar a dvla au 2UU'Ut!0 iMiA* charbon. poasable da ce triste accident fut ai
rAKK> " roiutac eu* c su La eneral Payot cornu e ou
jouid bui aux mcmbies de son cabi
trau
le 11
gnral Payot cornu e puuvoir daoie, qu*i, easaya de se auicider.
euvoyoi jjuuitiitmeut en France LALUaNNE- Les farcs jot refu
Lyce
Les membres du Coifli
cale sont pris de se ranfl
le jeudi 8 .ouraat <
es de l'aprs-midi.
pour tontes les coles lundi i] Vt Le Secrtaire Genril)
mardi 14 fvr'er, les classes devant Daraoclet
fonctionner le mercredi de? cendres, 6 lvrier 19a).
Dans un prochain numro nous pi
ne manquerons pas de donner notre ttOlIfiC OtlB Ci
sppraatioa sur ces deux circulaires To the new pressing"
,.....---------- - ouvuyci juuiueiietueiM u rrauce laAUAAiinfi Les turcs JOt
omets que la situaiiou WMUU des quantits importantes ie char- se de signer lu trait dj Fax la cj.i qui justifient les louables sentiments vour garmens' cleaaa
pouvait tre considre satisfaisante, bon la Bernait* prochain. Les auto rauce a dftalbvaoMOC aattao, Us du Ministre Bouchereau ?ojr le reU! sofiaisk.
cabinet sesi luui au palais de rites fiancaise* out asaat les fonc n'ont pas voulu a.guer les clauses vemeot de nolic Easeiinement niti.
i'tiysee ous ta piesideuce de Mr Uouoairea et ouvriers allemands qui du trait relatives au capitulations et nal.
E. LVVft

*

\ '. t>- -

'"!". .


LE MA UN
Parisana
Jeudi
Lon R. Ihbaud
Agent exclusif pour Haib de
gP 1er 2ms et 3me pisodes
*** Ente gnrale 50 centimes
Varits
Soir
Le comfe de Monte.
Cristo
8me pisode
Par amour
gme pisode
Entre : 0,60 centimes,'
*-
Joshua L. Baily & Co
(Church S Thomas Street) Sew fort
L'une des meilleures et des plu* /(>*
tes maisons de (issus nu. F'nt* Unti
SiamyDenims9 Chdcks, inyhimt Toile
drap etc9 etc.
La meilleure source d'achits: Vr'x
toujours avantageux*
L es principaux commissionnaires en
tissus aux Etats* Unis,s'aprovisionnent
chez Joshua L. Bailly S? Co
Pour Aew Yort
QLe 5[t Panama est attendu
l'or sa Prince, de Cristobsl Csnsl
ions, le lundi u Fvrier I9>3
Il partira i midi le mimejjoir
peur *Tew Yoik dire-Jernent.
Horn LineS J
Le tearaer "Irmgsrd Horn"; Te
nant de Hambourg, Jaciudl, Petit
Gove est sttenda A Port an Prince,
mercredi le 7 fvrier. Il reperdra
Erobabiement dans la sure pour
t Marc, Puerto Pleta & 1.'Europe
prenant fret.
Pour tons sntres renseignements,
prire de s'sdresser ;
OLCrfbON. LUCAS & Co
AgemaUeo'r.ar
Port an Prince, 1e 31 janvier 199t
Panhard Oild Corporation
LubricaUng Oild
Grease
Huiles el Graisses
Prix et qualits dfiant
toule concurrence
AUTOMOBILISTES '
Pins *e k IcuilT* soni pa'cou us dans le>
in U (anniques en se servant de
La Gazoline
Shell
Que ds rfimuorte quelle marqua d:E*aiicft,
C'est ainsi que les mcanicien* on*
insist pour avoir de la SHELL
pour les avions pour :
1
La Travprse
de
LAti.antiq.ue
2
La Traverse
IIANoLtRKE
EN AUSTPALII

La Travbrsb'
de
L'AfRIQt'E
16
LA/met de Port au Pnntt dili
vre dtt billets U passages direets
tur Bordeaux ou Saint ISasaire vie
rt it France aux mmes prix que
!ar 1 directe, dparte par le paaue
ot MMS, ver le Vide chaque mou
Pour U dtail dtt eonditione adree
ter l agence.
Ln grand paquebot piuagert
peur te hdvre eut prvu vere le 95
Avril, i.tt pereonnee deirant partir
far cette occation eont invittea d ee
Jre ineei-ire au plue tt I aenot
Port au Prince, 5 fvrier 1V*3
L Agent.- E. ROBU.JN
Le S,S t Biskrs vensnt de ls atar
tiaiaue est attendu le e courant. Il
repartira le mme joui pour Santis
IBM Cuea et sera de retear Prit*
su-Pnece le ls La suite de l'm-
nue sera fiie i l'arrive du vapeur,
'en au P.ioce, 1er Fvrier ldsi
LAgee,- E KOBIiiN.
Panama Railroad
L Stearnship Line
bureau de 1 Agent General
Part au Prince le 1er fvrier 1923
Bdlno No 244
Lee chargeurs aot pris do noter
,0e le steamer Panama eat attendu
a Part au priaee de Crmtebal Cauel
ans le lundi M fvrier lttti
Us perdue d'embarquement seront
dlivrs pour le lit a destination
s ew Yo.k et des ports lorop
s snr la demande laite ce bu
reaui
meW*JSSf Yoik directement.
0* fMOMHiON, Agent gnral
Lehn & Fink, Ine
Fonde en 18"6
SUPuJUORITu: BAS PK1X PROMPTITUDE
Tous produits chimiques, pharmaceutiques et autres articles ver
dables dars une pharmacie.
*5SSJ JnSv,Canne,le' Girolle. Anis oil, Muscade etc. elc.
SPLCIALl'J lis /Marque prive/ Lysol dirfectant.Parfomerie.Article
Mor berbieie, B*y rUm Chicolat en poudre, Huile de foie de Jferae
iluIbioo, lojd cm m, Ex taita pour fie cm 1 tes et au de toilette Een
Myuinine, Poudie con'ie les iceectes. Solution pour conserver les aots
nsis Laitue Meg pmb, Pot drt-aoprifcre prur la toilette des erfente,
Essence de tieoil Isa de Floitde, Miel pour la table. Moeiarde, Huile
aoiive pour la lablu, Btospea d-nt, Peppernov, Hu'le peur Cneesn
les moubtiquea et autres .ueectes, Rgulol : Huile contre cooatipatioBS et
roubles dea intestins chroniques Th, Cire pour les parquets, Comeeti-
que?, Ehxirs, Epices, Sirops divers, Teintures diverses, Vina. etc. erc, ttc
Demander le catalogue des spcialits.
Confiant vos commai dea LEHN & FINK, Ino; vous errez absolument
etlafait a
. .LirUter8 ,eibonneB pnrmoiea do pays s'approvisionnent cher LFi!N
X FINsv; InCf
Tous le mcaniciens qui ont essay 1*
Shell ont reconnu ses qualits ;
1 Plus de kilomtres t>ir aallon
2 Encrassemtntdescylindresrduit
au minimum
3 Beaucoup plus de force et de i/i-
tpsse en mmte
Si vousne connaissez pas encore
la SHELL, essayez la, vous en
serez satisfaits:
ln vente au dtail
Dans tous les Giraqps et D*i*vinaUmemt thiz '
Station de G^rolina de Petit-Four-
icnDHR^?^Lo Y ^ Dant^ Dastouches -
A.. C. DEETJEN, 3ran*'Rue, ea face Station Centrale
ri de* Fompiere
t,n n os chez :
Roberts, Million & Co
Agents Gnraux pour ffiffi
1 .
LehnetFink.
(MaboM tsnfcM 187e)
New-York, .U.A.
.RJ...U.A.
Avis de dpart
La golette moteur Atwood H.
wreon partira pour aux Cayn le 7
curant prenant fret et passager.
9tf,ur '< reneeignements, s'adres-
- Vt BOUZI, rue du Quai Np 19J1
Port-iuPnnce, 6Fyrier 19
Extrait liquide
t
fltropt
Onguentt
Teinture
Liniments
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales .
Lon R. ThbftUd
Agent excluei peur HeiU
^^^-^^^ -___________________
LijIlililiOflrfMi Ifl| de marehan
dis es diverse*
Chez
': Mil M
Rut s 1 s aver*ire#u Magasin Afin de tain de la d ac> aux nouveaux arri'affe* oona eonub
on8 lemair, cetdveoteau nbw, enu preaire, car nous no
repariione p s aux prix. *
nb?. b"' ,,fc po:!r robfs el ''aoi l>/ill kakiijai n^ rt o'iv-,
Aenoie 1 nantie, Se fce coten, mrrn po .r jupee, Cfa pe^ x de Zl
e pou. fcgjj,h ,drea de r,z, ParfiaM, S.Voa de llet.."ffi
teel La Viole te Pana chaula lies et Ba erdiBairif. Vil pour ecch
Sn^i? '^ PUr ^ Cl P0i^et!, Cl,-iS^' dame-, hce's hou
,nrf:, :n,8eS 90ulKn P0Ur hom,,e8- Mous'dioc de foie
C'est intressant
A loea
e^iro.
d, rue Je-
. aiic.euud
occup oar
1 omp enie El c
Irique 5'aitres8er a O.olioa,
Lucas ii Co.
AI IV priu''
Pour pi -n
i mpl .s re1ise;RncaanLs 5'adre?.ser
aux bureaux du \l 1 *
?- 2 j NOdVEAUX ALAMBICS
<4 /'"~~"v """ 'stilleii t iccnrta I
m X-,-< L *u* ot-vit,
. W *T fiMU-s-*LCOOLf, t
DEROY FILS AINl
' MVTSOI "Kl
7, rut ta nUtfe, /
PARIS
ir .:'LAI;'X-DI-
M
OUDf PRATIQUE i. d.,i.h.u-. .
VU. EJSf.CS t MAWUEL i. t+lJm
1CM8 .1 TARIF llLUTBf tirtttt trt


. MATIN
lui*
m
f
GYR?AI*DOS
pour' les soins intimes de la femme
'1
fr
*
.
h
La
&. l'*atiseptiqwe
Idftal peur le oyaflc. file w prmtfe a
Dmfiilu> staKea et bomoq-n Cha-
que ose jeUe ans deux litres d'eau
roes donne ta soltfScn parfume que la
Partiaiamii. a adapte peur les soins ri-
nH e M personne.
K ^
i*


f'
La awIUaJOlE est un produit aati-
aa^ajerae. nan cii,'i, fcrtwii.; isrni' et
awaawiliiHi. a bas de ntt".. d acide
OajajTiM'. le trioaymeiriyien.- et d'alu-
xnfsie ulUtte fie pwad matin ei v |.r
leute lerwne metense 4e on hygine, -
>>
Um *t*la*. * *-"<
I III ar*
L'antiseptique '?
frute femme doit
avoir sur sa table
de toilette.
\
Sj.on rtUsistiqni
la
OYRALOOSK
lm1lBa*>t* pour
la mi'ii- Inllmt
f i lii .mritai de
k. peau et du oor
Ctirvela
0 V il ! 9
la)
GYRALDOSE
decoofMl.nnnanu
et aoUwpItques.Je-
ventHs et curatlf,
rs nuiaflics ds la
llTITJIl
FANDORINE
arme M htmonigia, wpprimr 1 v-
jajaa, ai aasm *Bdbpaa)ona.mnt rota M
RVIISATION
chapeaux Panamas
Pour hommes, femmes et enfants, a
prix presque donn, pour 4 semaines,
commenant le 1er fvrier.
Jhapeauxde P,3.oo vendus P. or tOQ
c 4.oo 1.50
59oo 9.00
Pour enfants P. 2.oo 0.80
B1G10 frres
"
..c iiocuv. iVi^foSii. oe l'tLtd.
:
81
If
;
fa
[f1 H

La maison
Lope Rivera
i: A le,plaisir depoiter la connaissance de ses.nombreux clients
tant la Capital* qu'en Province, qu'elle vient de recevoir pour le
itHet de lin u'auuee un assortiment i omplet de Bonbons franais, de
de boissons e de Provisions alincen aires de toutes srie* et de
prtiuiie" Iran heur,
LMKNBONS ; Jolies Boites de 5, de 2 et 1 Livres, Dragcs'en petits
sachets udt levants. Nougat en boites et par morceaux de i|2et
Je i|4 Livre, Lliocouu2 par btons Ptes de nuits et Chocolats
en boite de 2M3 livres. Ptes Amandes moules en .boites, d'une
livre et de 1(1 livre, Boubous glaces, Fondante, otc,
, BOISSONS ;Viiis rouge k blanc (Bartonjet Guestier ;Bo'deaux
qualit suprieure,.\Vhiske ( Uaig et Haig (Bubonnet.Malaga.Pipper
iiiint,t.liaiieux de Tamgone, bndictine,getc.
. PROW8I0NI ALIMENTAIRES Conserves^ loutes" sortes.
Saucissons Lyoo.JeV aboui.ftftitudeues,Fromage gruyre.ptte grasse,
iifc de Mauro.pai liv.e, t|2 et \[ lircsetc
Venez visiter la Maison Lope
Rivera et vous sortirezsatis
faits.
par
Soulupm-ni i 'i;r.'m CTf^'Ji
ir .nOAtSTTaVlwliPd'J&Bi ' * '
M irtjn.; in n. Mrim ' Hur.-M Sw* <'
i|.r la Ljn'iJ 'S C t-jUtU B
f*J^,D The chas H. Browa Paiot co,
i'ABONNEMJNT
vu Moi*
Nrt-tu-Prince toMrdi M
II. iiiu-tfliii'i! :'"
Hraa,r5 3 KO
iwjrtioa il a'joDiusnU |]ale d'avanre
Brooklyn N. Y.
.
Si vous voulez avoir votre [maison coquettement peinte
Si vous dsirez une slection de couleurs artuliquet
Prpares par des chimrtes de longue expritnu
Achetez notre marque Coq d'Or prpare pour lesti
Cette peinture adhre aux surfaces les plus ruguewtt
Elle conserve son brillant elle sche trs vite.
Elle est (pcialement use pour les moutuns,
Les corniches et les pices de sculptures.
Chacun de nos jcblauctst contrl par nos laboratoim
ftotre prix peur cette peinture dfie toute conccurrence
The Chas U- Browa Paint Co Brooklyn* %
Geo. Jeansme
Ciment 0. K. en barils
de400 1bs
gVIENT D'ARRIVER
En vente cheM
m-" g* FreetzmannrAGGERHOLM
hue du Quai
"Nervosit"
Nos nerft ressemblent on
treillis complique de fils tl-
graphiques. Commands et
nourris par une partie du
cerveauque l'on appelle cen-
tras nerveuxles delicata
filaments nerveui rayonnant
dans toutes les directions i
travers le corps. Aussi lonf-
tempe que les centres nervsu
sont capables da fournir
continuellement de la nourri-
ture aux nerfs, ceux-ci demeure-
ront forts et sains. Mais i*s
que les centres nerveux s'affai-
blissent causa d'un surcrot
de travail, de tracas ou
d'inquitude il leur est impoa-
sible d'envoyer la nourriture
ncessaire et les nerfs devian-
neut fatigue et s'aiguisent.
C'est alors qu'un bruit soudain
vous fait sursauter, vous
devenez irritable, vous souffres
de nvralgie, vous tes agit et
abattu. Dans cet tat da
choses il n'y a rien qui gale
Agent Exclusif pour Haili
No 118 Hue Frou en face deJ
la
Pharmacie W. Bucb
Excution prompte et soigne de toutes ordonnances.
Service ds nuit
Prod lits chimiq ies et phtrmar.eutiques de toute fracheur j
SpiUl'ts, Eaux min-ales, Parfimarie tdoubigant-
EnosFruitSilt, Sh.rbet.
Essenees pour liqueur : A lisette, Gr ne de Caeio, Curaao,
Iratse. Genivie L
Carbolinum Avenariu*:
L.3 Seul P,s:rvalif du bois
k>U( S \IU15S. Gaf 1res boa prix &
Sacs vides 'ST-TirS
colon 20(22 cents pM sac,
Spcialit ;j
* ITiflA ^. deoxime main la.
OdC WlilC/k3 vs sans marque pour
Cacao 25 centimes par mc.
En vente chez
U tHEErZSdANN AGGERHOIM
Th Wlmt et LU
Parce qu'tant un aliment
puissant pour le nerfs,
Wincarnis attaque la ratine du
mal, cre une provision de force
nerveuse nouvelle, stimule et
revivifie le systme nerveux
tout entier. Essaye Win-
carnis pr '* Mervosit. "
C'est merveilleux. Plue de
10.000 mdecins le recomman-
dent.
Adtalrianc Uataffli '' W.ncamu
aafcgrA ,o sa* I J-l'nu Jaa,
ia., U, PharasMsss, e.
OOtev*"* CO' iStaa
W.nc.i nia *r>a, MOSHa/lwl.
En Vente cfcex
FRANCKJ- MaRTIN
Au prix de 2 dollar grande bon-
caille e'. 1 dollar 1|2 booteilles.
Bue da M in de t'tOat en face
Uhm Onoe, Hop* aa.Frloof.
Lisez en Hdilez!
Q l'est ce qui soit plus dsagrable pour les parents d'an *\|
que de recevoir, au derniar mo-nent, un cercueil mal foi1 #|
prsentable, qw nd 01 a con'eienee i avoir pay un prix confl
pour obtenir quelque chotd bm t Malheureusement c'est'
arrive assez souvent !
Afin d'viter a ie vous ne soyez da s ua el cas.il est trs |
dcommander ce qu'il voiMaut direnenent thde. le sousii
est le plus ancien f'ibr caut d> :erjuail sur cettt; place e*
bonne rputation et t connue.
P.ix fa porte de toutes les bourses
HENRY STARK
tiue au Quai, en [ace de la Gare\
N, B. La nuit et les jours de fte s'aarrsser ta chef d'tieb
Monsieur bichier Hassan
Rue des Fronts Forts No 602 en i
de Vancienne Cathdrale,
N. B. a pan de mon Chet diulier personne n'est autor
reetveir dot commandes en mon nom-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM