<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN \\ios denres %  ^-^^^^rrr—^ .^^^CSi^S^^^^Z^ l SAINT-MARC-*l'Dut le coton re a cette semaine de l'Arcabaie et des environs est de qi it ir.fiieure .Lts gousses sont i une ouveites et il faut s'attendre i i n rsu'tat dsa. treux aprs qu'elleauron pass au moulin. Il y k des gens qui nont pas une ide de c< genre, et qui s em ballen' .supposant quil y a beaucoup d'argent gagner. Nous voyons dj les pertes que vent subir ceux qui n: calculent pas, c r nous n'osons pas dire les prix qui sont otterts hier pour celte mauvaise marchandise-Ce n est que vers le milieu de Fvrier que la plaine commencera faurn.r du coton et Dieu sait quelles toi.7 a ; vif* seront faites d'ici l. JJl mWt Par suite de la eu slleite du coton et du petit ml. les aiurages de cam pche sont nu's et les enggam;nfs ne peuvent pis tre remplis. faSM&s, Anmiques, Convalescents vous retrouverez les forces perdues en prenant L'EMULSION SCOTT aliment tonique par excellence, et trs facilement a?-'milab!e, proprit qui la recommande aux estomacs k plu8 dlicat i. la Pre se Sur la ro ?e de a difit n qa, a t .p Hindi LaSCfthobiS Bte maonnique "Le 7 de Tri 1 Demain soir la Direction de Pan iiana continue l'exhibition du btat film Le 7 de Trfle qui ponton* dj d un haut degr le public Perle* Prineien. Il sera donn demain les qualrit et cinquime pisodes Ces deux fpi— des, comme on le voit dans le rtsum ? ue nous publions plus bas, tieniron es assistants en haleine : Au fond ie l'abme (Quatrime pisode) Le iej ef a% mauvaise put pour la princesse Irne reprem Claude.il lui faut da l'argent. lh_, son talent et sa production futurs. a perdu tuut quilibre depnii croit a voit perd a Lottie. Mais celle-ci ne peuie qu' Voir'a modificitraj *i a t ap a B*eai*exawaa*o Demain 1-Grand Orient d Ha MaH CRlie ci UB p d u q. orte i la loi sur la i resse : clbrera la fte de Ordn et procde DaQ$ ueg COQVe rsaiions mysi Art ter— i rma 1e le irr de lin Nous'avons appna que les ._ en mme temps i l'installation du que n ea aurpnaea entre Home s peuvent pas eut rempiu. cu i pa ti 0 composa une injure un ** de li nouvelle roote p. Ptic 8 Tess-er nomm Grand UUr og 0 'h, elle a appris qu'il va, &M..H. fft&'uSK ^To^TAmt^o,Zmmi JBrW!s& 0 1t C Qra M,,,e el Grand Cornmacdeo1 de ^^i^\ g •L to i?>la c l w Jfl v-nd 12 cents or. Armour r^ws&A-t. ^s&£5 "Sfei.Ms &££&&& contre un dpositaire de l'Autorit des environs est accouru sur ces d; 8 htBre du matin en la especta ^2f r d i J l g i ^ nle L fttie veat| g^ r ^ dsig- d>ns la p-nr e loi. pe songes. pou,:, M. . m .ur P i POJ.MUH* ta .x Pub.. a^ **• .Jlt'BSS.'S * P^ .,.-.„.,'' Drame vi\ant, motif, voc leur conc'uson conlormee du ministre J "' ^ des gloires du Carque de la M guapublic, ca et d'An.c;oaa et auss 1 des senti — pte b'essi seront conservs. en i'.n ime de dans le Caci P uiimr *m" "t d*0ll *•. .1'''"'KS'.'!! f raiUmeat inlol JJ, S Nvy New* SWiSaWArtSa ,i.?iS5. s --.g, rab* impos par la WASH1NCTOS ,. t Prf>id „, g -^'="1.. a. ^HHS HASCO retourn a foob-jreau pour upranirefotodepuii K Qk 9toQ e t du Sud, eat attendu le 2 poi* longtemps la P[Nai I w -iWMU'.ft'a S n f f*5 chargera directement pour '^ %  Vi^ Run > saura* mmx wm rvm I^^^jyH. f^SXT ^iJfSUS^fU eat ra ti de *• mour au g- de leur, di" penser des efforts que nous fusons pour La Fra ce se pr i p ar kiatae marcher le chemen s diu son me, p.-rsonmii que du Maner. Entre G. 2,co On tiouvera d cartes au Smi naiie, chtz Mr Ch Dupuy et chez Mr Simon Vieux. -m L i i' %  Ommmmmmmmsm. W penser des IlortS que HUUS tmCM pour ""|_ a France se" prpar attira marcher le chej^ ^ york lj 24 dn COUraUt pOO \ion. La preuve que la France a lia tre utiles que des bo-ninaes dans le min de fer P £$*** t i "^ r *.. i aneant oua lee porta hitieja 11 eat aitea tention de prend.es des mesures im %m de celux eu Sous en remercions Ji^^^Z $*£2Vgi mdiates pour fortiGer sa posniou notre amiable correspondant en c de leriittoM dans la zone occop est qu'on a en .. JiWjg ^^ SSagagJ --7, — a 0 aaw;"PoVt au la. coap sauvages Le T nos. ajout Monsieur le Directeur, S^SSo'eT i^raVi CoocSTeT lU-ivPrioc?, Petit o^e, Ciyes, Jacmel. eat 'a nuit et le mleuc* it. 11 n'y a P -eu de dso-dre S ne ateimar Panama venant de New aapprociia SANTIAGO DE CHILI — La Bolivif a acce* t l'initiative pour suivre ici le congrs d la pan Dana le cabinet datante o se vent lea joyaux de la couronne ri.i 1 1 1 fd/ner v ome, une querelle iiaglanttr "fft&&?tammmm partira J .0 eoair. I .Mr. %  • ••* rie N*w York le 1er feviee : il to 1 e jeune comte et Karl aprnbre P< non t-rinra 1 27 Jm r 1<)23 vers,,,: af l!t ufte K '* nde d< !" w !raIl0a iia ** „ haP i. P n Goiaivas Port au las coap eaavagea ureae.. voy J7S employs de ch m ns de I s. rt-au t-rince, Nii Jan^ ir m de rdorrae our i du ca:ior. etadmi chera C P j, *„' '^i ceat la nuit et le silne* %  fer dans la Rhur Le T.mps. ajout Monsieur le Directeur, niiratoneii .aiorani V.utononie ae lUivPnoC3. Petit Go^e, Ciyea, Jacrnel. ces i a^nuu ei le "J "Il,„r.. ! dUaVt -.V. i •* es* n n'y a p.seu de dso-dre, _, gteamar Panama venant de New s approcha. t. est wjJ"JJ u tommun que en dlSint que l SAMTIAGO DE CHILI La Boi.vi. ,e. y k eB ftttefjda lci le 3 J du co i princesse a donne ua rejelei tkusses nouvelles auxque .les il at %  % %  !" D 'JJf*"ISLnlrf *'^* l '^ P ^. wre ^' T 9 ."^* ^. tam r*iiV avec 5 sacs dj lettres et 10 secret Claude qui port de al tei allusion sont celles envoyes ^ de vendredi et. vraiment, cela Arari;jme au m0 s de Ma, laissant pro. et r*a. avec y.j sacs UJ ISHITH n %  tal at t r e U ; e e b jou?oaox: PnSe P r "" S^'" ^^ "" p ^^ "' TeTe^ar Gœ hais doit lacera ffi ne songe qu' la ne., m J'ai t b.enheureux de savourer JJg^#Ett1t£ &ttti^E&? MM lu \TiiS M les articles du Matir et ceux qu veau „ rso ull0BdirD ar.d m au prsident da P pjiir toua les port* na.uens %  • accoa . L3 COMU T7M lui'tiitmil votre suite, les autres journsox do pcier unecomerenceconomiqueimernatioaie. L^ at'amar ban vv U uo gas et " fc 'X t Ba D rt C ip •Un COiU8ac Syndcit del Pieese Port-au-Prin ANVERi Les mupai amricaine, de retour t tend J ici le jeudi lar Funer. va J l da 0 '" !" L!.n4iis? htlfi>t cieone ont consacr au raiteraeot dc Coblen,z $om "V"*" ici ,r ," n i ch lf nant de Criitobal Cinal zoeLs Li prtnca Kiri •saasetoeu* ... ....^SS.l Baio t KdS! ^TTran^1! m lSi tt,,,W ,< 4 p M d W? ra r? ^oll jJ^^SiiS1 tn prsentant le budget ,u Re.chief aux plantdura de cannes WASHINGVOSI^ suaire Hughe. a inv es pour le fr dasti atioo de pieaeile de aa p ^f a Q t c f .JSr A tac, Mr Hems, ministre des boan daQ |ic j e aae n e est le capital et (m le comit du snat d:s Relations BstMs ^iwYork -t dea port europeas net .usa •" %  *• ., ces, iLsiste sur l'impossibilit, dans qufl r ; eat nr J 9 | n meart-de-faim. T" ue ! Bd %  SlUW^'Ki • r la demiude f ioenlev jusqu'au dernin vestige 1 -s C'est un cri unamme.dan? toute la pre> "W 101 "— une va pleine qu'on ne va pas se laisser faire .*!. -..-...-.--—— t — _A d'AIFetD'goe par les correspondan s Je trargeis purcipalement amiicains^ %  g f— "i^W! Si-Joseph Petit pour passagers. f ioir de pouvoir prsenter uatirn no me -Le budgit o dina.re •* qo moins que I Usine noua fas ? e / iv.i... m in. H A* maiirj un P l ,x e apport avec le prix du •'0011b e i V 2 na.llu ds de ma-k, BUcre uQu9 ne K miiIclaeron9 pfta et leb.dget cxtrao.d i aire ird.que H abCO roulera, es cannes et les une dpens d e< viroo 3 tnllion 500 Cl|r nog de MM Angu6tei Lespioasae H cr soir vers le* six heures sont m.lliardsde makOu estime ton t E-.bart. Et cela fera une belle les deux hydravions venant Tenu i 1 ttillOJ 900 milliards et es 8Que e. K,l!.. i voie de la Havane dpenses 4 2 tnlnons 200 milliards Merci poor votre campagne reai ] !" ? !.; ttfn Y aa Kers et de m-iks. ce qui laisse 1 uill.on 200 merciez vos confrres et soyez sra, J1 soat **W* m :",,„!",-„ nllbadJ I triUion boe m.Ultidl Moaieur le Directeur, qu' Tiasue de portent cm rairemeat aut autres mo r',.)., cette rcolte, la Sugar regrettera d es des ailes simples. l7 Dr Herms a violemment enti P lug avez a appel son ufus de discuter duec Cry(Z a nolre reconnaissance et a tement avec ;e gouvernement 1 Ile notre dvouement lif o^^^^^ ^ maid. L.ALemaguc.a i-.l dclai.vio u n planteur, vieil abonn du Matin Wm DenCOlhfJ b-illantes lemmem.est rsolue i employer tous y,^—. .n.,, ., .... A ns q Ue nous lavons annonc, les movensa sa di;posi IOJ pour em le distingu Charg d'Aftaire de la pcher'la lussite de la politique de I OXite Uie p irlW Rpublique Cubaine, Mr Celestino violence poursuivie songaid. de (d Ville UrOteSle Bencomo > e,t trnv nier La rduction des *. vr ^ ..t u „*? KIR "dipt^t."! s.. armements BMFJ8SStf*a5Jl! ST.. -8 . dt. ge frquent dss trains de la H C ii. donn en sou hooneut. GENEVE— Mr Viviani. en qualit -Onssil que depuis quelques jours, Noua lui reoouvelon <; ml de orsideni, a convoqu poor le 9 c ne sont pas seulement lea inenn leurs souhars pour SvneiJ Genve la commiss.oa de 00tonto signals, mais encore les de son succs dans l a carrire revnei a sm ,, interminables wagons chargea de 1. 1 g ue des nations pour la .dition caQneB tI QgporWg ~ „ |g JJ^Q HPIianflfl desaimementi. La commission exa rd> ^. H xhna rf n < —.„ t-l "' i*-iM '" binera les rso'utions adoptes par U ligue en b;p embre dernier, con Oc Le f n: illes de Mme V/ • Gbira les Ida 6anolt dcode ce m .tin vjrs lesoazj bjares auront lieu aiuain aprs midi. Le coavoi partira da la miison sana pei.ie qm pour voler lea bijoux da 11 ne l..; Les D3QX F/n (Cinquime pisode)l Le cnmd dout Ciauoe est sf a un retentissement immeoHl iss amis croient t innoce scalp ear Le Tjat-Pans U y a de la pr mortniiirt sise M portail At-Jotepu Irne* l-dss'aous, t que si prs de iTte Boe-f p .or I l£g ise se tait coat pov M Iffft Club C'est ce soir que le Peut C>ub ou vie ses s*lrnt se. invits hib uels. ( rn ,„ vuir .„,.,,,,., Lt f e comme IOUJOU s, sera des pr ^ s de la princesse ells11c h-\ liantes l'imnlnrA nn r sauver 80C mettra celle" quil aiuie om-ne 00 noble caractrs.J comn3 une dupe Et aoo supolie dans sa prisDn da nei iacr>fler l'honneur de son one fsmme qui en est indigo uudd ne parvient point en Claude Alors Jacques se M Mi. f a"con"tinuaiion DI\Ll J t laissera Mobile le 4 F vrier pro..hamet la Nouvelle Orlans le 10 du o ne mois pour il un. — Le Steamr t Georges M ksnzi %  laissera MobUs le 4 Mus et la Nnivl e O.liaas le 10 Mars 192) POU H itl. U 10 B'IUpilVO, !•••• V,"~""|4 Port au Prince, le 27 Janvier leaj campagne dans % %  vills. w A, de MATTEIS Co. cache tout to dram q>" ion at i a •• %  w ••** %  —— — mnsge de Jacques est bi Pendant ce temps, le et M, Bl cbercdaient Lotosj nirent par 1s dcouvrir n on lavsit transporte aprs cideat. M, Moderaa. treaj par ltat dans leqaei il re* fille adoptive, (a fait transf



PAGE 1

LBUMATW SOUS LA MAIN aysz icvjor/ra UNE BOITE DE VRITABLE TALISMAN JPour PARER aux consquences \ d'an refroidissement PRSERVER, TONIFIER vos Bronches et vos Poumons PARACHEVER le traitement d'un Rhume, d'une Laryngite on d'une Bronchite invtre. Proearez-vou* en de tuilr, miii refuser, impitoyablement le* pastille* qui von feraient proposera au dtail pour quelques aeus; ce annt toujours dea imitation*. Vous ne seres certain* d'avoir LiS VRITABLES PASTILLES VALDA que si TOUS les achetez EN BOITES "TOVALDA GRIPPES NVRALGIES RHVMATISMESl sont toujours soulags par quelque: Comprims de RHODIN USINES du R HNE Magnant & Dupont 37, Rue Davioud** Pari Agents pour les Aniilies Tte Chas H, Royal mail Steam Packel Company Le SiS'tConway* venant des ports du autour de Claude, car on craint pour StlJ, SGVCL C. IP lutili nmtitt QO A*t la raison de la pauvie enfant cpen !" ^ # ,, WW WaMW, 4J UU dant un journal, la en cachet lui e, COUrant. 11 repartira i dfltll la Xdirfp apprend que Glaade passe ce JourA % t t nA m M^. ,' "* g U U C en Gourd Assises, aous 1 accusa* aU me lB )*Ur pour l EwODe dT*?Cl Vd Uon d'assassinat. Rien ne l'arrte I Ipjt nnrta Am, !" JT> A jwwrm, viu, Ula chappe tome surveillance et C& POriS (1U VIO Cl. prend.. train poar P.ri. C e ..e,.. Port au-Prince, le 26 Janvier 1923 ROBBRT8 DVIToN # Co A g nts Gnraux Avis pjre arriver encore & temps pou: dT.ndrtj ton Claude et expliquer 3 u il a t victime d une macbinaiion ont elle a en tend a dei cho, an tear dea Ardtes... Hlas I elle arrive (rop tard !.. Claude lusqu nu bout, s'est ta., il a mme dfendn A son avocat de poa#r A la piincessdcaoe question qui Il dshonore. Le rquisitoire de lavocat genial a t terrible; T r -u.. J ,. Claude a tu pour voler, ayant tout Le *~ htt de la Police de ente ville prrdu sa jea h 11 est coolsan aux P 0Me %  %  connaissance des insre! travaux lorcs, on remmne, quand ses . a ' Prtir de lundi 29 Jsnvier lottieauive et se jette i m r ieda 1923 son Dipsrlement commencera tncriaat.-vil est innoncent/ Claadtl U livraison Claude I comment as-tu pQ croire i-Des Cartes d Enrreitr.m..n. Dpart Le Btesmer Colon de la V ZZ Z Z aV ir V ?' re ,rais,m wuetttment Pei nte P^iJf 81 !" f He e U:rlum * 1 **" artmiaues AchelZr d6S rhims,es de N i**rm* Acheta notre marque fCOq d'Or prtait* pour les troma.i. Une p^uure adhre au, sur/ares les plus rua eus T Fil f? se ? e ; o n b nlianl elte *** W^e, 9 bile est spcialement uss pour les moulures, Lf corniches tt le m TP a ae voitures moteur ou de ChauN en da.e du !" g t janvier !" ,i neui cent vingt troii. ** pilleur et U pins moderne, Il ire. Uns U i,i„,/.Tr ,eB "' T rgime Hort-au-Hr.nce ;. m4rac tt. U Mm dans qtulquei U t! r% t!S aal Zone 'e jeudi 1er moleur PI*S Stie munis de letUl "'"''"' d lf<* l vingt deux Janvier courant fvrier 1923. cartei d'enresiistiemect au bureau v! au Si* du ,X ribuMl de p,ero, fe ,t " ee S"r.. cSftff a sgSTB,^^ Dpaitement ae la Police pour rece voir leuri plasres gra cites Lc !0USi 8 D doone ,Tl * u r Ll,| c y oir gar C^ Les condnrunt. H .. %  unric 'p'i* au No i 76X Commission Fqutie I., Vu ,, de V0,ta "r i de M. le gou de*, pour frais des funrailles .u g --,—. v. c ,„,, m r >naufleuis publics) a apis . Dral <-*'•** Sahase, dc*d stesuirs S Eu jQ 2T puai 0,r obtenu l'autoussiion decondui *il i! !J t d e !? ^ 4,nt a /|^' ^i^^.,,,,,,, "du Dpartement de la Fo! ce su! imi "' dup """ ^^ ,UI e,rt de r ^a^tr^T'"'"'^ i"" 1 '"'^"^-, un papier timbi de deux eourdeai N*-hss,-ta %  % laotier ia; I a*iTu?? ,,le8 Rebaud | leurs rs.s, se lendron: i la Comm-, _^_ s rutKX ll*sr*y.agygjjg. "irpr.na„t. mem. I e COUr l rsiverr^r,; L ^ 0lnm 1 %  %  %  %  I | X— 1 n ,, 35 8 ft Allh-hit.ne laW^i^-^^.^.50 r oepour je f. 7 smi ,de le u s paten ***—*=*-* Poc dr e de vi.ode di-Ptase. de V&toJibFTu l S2 m X ta ,M moteurs pub iquei ou trac TrooeUe •*• %  •.Gouttes livo iu,nce du Lheid, la Fol ce pour lion animale se munfiont de 1s licen ,enne '' Cot0u du **•• MtOu une minule Est e. pu y e dios tels 1rs laboratoires nijdirn*s iiKti>s-tJof, m Haa'.men-r, commande P ,rE 3tf m ,o Kodska^! ,,< ^* r Palm-UiiVt' G) *r Refiniag u Dmonstration acuellede la Voeu-filtre nu. O a THOMPSON %  Agent Gne, al unai ae piemierc JOS ance oc ce *"<* 1 nre a ^.^dudittri^parile^op^^ ^ ^^ rf ^^J^ L ^BisbiEHE tn feee Ilot l du trance Avis ir ? Attention I Pou* trouverez '.;fr Vn "u Dur o-v r, w a -, .,2 Gecdaimerie ou du Chelde la Po te UI c f b,,e C'hew de G >c 0 L e ian eii > %  publus lier de leurs rsidences fiam P^'^"^ rh.-i b-r^ T ooei WH RUPERJUS PMtt '/V^ 1 "^, ainsi que les proputaiie de VOitO rrivage da """ 'uir t dernier genres u •. tringlts J.ver ,H et bei.i -m. ^"••"clii, MIS won Tiiela. r-1 rex o.r h .uHee mot'. quslt a %  1 -• *-*. v ; • iALuJ



PAGE 1

t MATIN /-<•* %  _~ f Un'Jour viendra Avis impor/anl Le personnes qui ont des affaire! rgler avec la socc BBIOD de fea Pau. Emile Laraqae, dcd Pori de Paix, ont avise qu'aucun rgla ment D peot tre M 8*ne l'autori saiiOQ de Monsiem Eumanuel Char les, souaeign, m itre. en qualit d ooux, dea droits et pcti^ns de M>da me Emmanuel Char'e* ne Lucie La'aque seuh hritire du d ci j > %  Sign Eoofflaoael C HARL.ES : ENTRITES; lm.iubr.neuw, tub.rc.ul.; Con.tlpotlon, I Acod.nt. pp.ndicullre,ri>Tr. typhode, I H.1d>..U *MU. Aon.BiM. Furoncle, Ml. autnieon ciwTAim par l'usait 'i. ANIODOL lUPLUS PUISSANT ANTISEPTIQUE uni Heroare %  Cuivre fUaiiMni isrmwal l'aniii>iu inUaftnaW, a la oM de 60 a lOO gouttes par )our l ANIODOL INTERNE dans one tassa de Beuri d'oranger. | S* • l' ANIODOL.33. Raa *M Mithunna.Part | Pharmacie V. Buch Le seul prservatif du bois tal le Carbohtum Avenarius Re onn deouis pu* ds40 ans comme le pM efficace. I> CarboUnum Avenanm > k*iahr-ei nus terre on e h pourrilurt lZtVJ*?*'* Pfm M '" "'. r "!''J.\, -_ j B, (an ,^jttH*.VW.M.^r*M.iM" t '"". '"• o**. Chypre • P. c. s. AVIS Le? porteurs de carte lib e ciicjja tion—Anne 19aa—ont piies dt les faire cbanRer ontre cel e dP a ne 1933, en cotre O fi:e .a faire du Nord Port au Pnnce le 25 lanv e; 191J LA DIRECTION Vaillant # Uouet ejttiil geuerauv, 1721 Rue du Magasin de l'Eiat WB" %  ^7 H. SILVRA Dana le bat de plaira es nombreux clients, leur offre jtttljeltt ,niv.f.d^oitefichearetdetoaie beaut dea pris exceptionaelt maltfi la giande hausse bur les pr.x de tissus _,.ueviot oS.r 54 pouces or 180 Cbapea.x velours ***gffg VOIIH blauc hjrnraas Wto Orndie oulaor brod* 45 Qbepatas de hftMd Utile Brabint jaune et noir ang sup 9 50 de toute, jatlttt fei-cale blanc sup 7 Crpe mtjre brode a ta ma TO lel SSSSpSSr petit vo.'iers 'C 40 came d, tou e bot I auoe 7 Kldeaa moatSSiae %  lOt^U l*rn Bas eo e aupriur douzy.ne Si P X ?1 "ds de long 10 Srepon fleur, codeur 1 aune Og Mousseline sa.s de 5j ;<5U HMlmir SOglS.S iOP ** *^ Haein blai c an*l doub e larg 0 40 D agonal mur extra o • BesiD enr g b double largeur J03 Pilm Baach angl gris fone S e bhu anglais 4 /0.& D ill anglais b anc 0 70 D-1I1 ba-ic union aug'air 0 40 Di-ill cut)n blanc an^ia-a o;n Umi Ta or sup. 0& D.ick h blanc a-'g 1 i 1 Alpaga noir suprie ir 06O K s::n., ikrir symptmes inquitants tels que; irritabilit, tat nerveux, mlancolie, pouffes, de chaleur donnant des maux rie ttes et juifocation. Pren-/. soin de votre sant; si odeaitiquepeut tre termine sans ennuis,elle SUsuivie d'annes de parfaite sant. La Composition Vgtale de Lydia E. Pinkhamest particulir-ment adapte pour aider les femmes pendant le retour d'g. Son inltuei.ee se fait sentir sur tout le systme qui et tenforci et elle aide la nature pendant les lon-s mois de cette priode critique. Ce mdicament est prpar avec des herbes et racinej mdicinales et ne contient pas de narcotiques et drogges nuisibles. Son mrite est prouve uar dea lettres sinlairea a celle ci : Valparaiso, Chili, S. A. -" Pendant des anne, j'ai souffert de retards et de douleurs lors de mes rgles accomna-ncs de maux d'estomac. J'ai pris votre Compos.Uon Vgtale et les Pillules pour le Foie de Lydia E. I inkharo pendant trois mois. Je recommande votre mdicament nTes amies en raison des rsultats obtenus. Voua MOves publier ce tmoignage." -PAULINA FLOREZ, calle Caj.lla 124, Valparaiso, Chili, S. A. Oea lattrea oinme relie cl Influencent les femme essuyer 1 Composition ^getale de lydia E. ftnkham J a I s CJII i > .•*•' sm • %  •



PAGE 1

16m anne Ifd 502' KKioMM fliltl SmecU.27 Janvf ** 1023 DQUDCTIOB FRQPRIETM Clment Magloire NDMUOr. 20CKimi s Quotidien aiBAOllOIf i aas .Amricaine No 1358 riLKPHONI No ,849 Ce sont les lches qui s'en DQientj^ceux qui s'aban donnent leur inertie, qui ne ragisent pas ner giqueuient contre eux* mmes, qui oublient les autres.^ A. De CiASPARIN Us taipfas individuelles ou Mnih S Cap : collectives ne 'doivent jamais tre contraries Les Cours Depuis quelques semaines l'opimon suit avec passion la campagce Imene si ardemment autour de l'emi |grstion de nos travailleurs vers-l'Ile voisine, A la suite de l'avis officiel publi par la plupart de nos quotidiens, rap pelant aux Intresss la dcision pri j#e par 1 administra lion comptente, le ne dlivrer aucun passe port aux Individus reconnus em grants, oa uvtit c.oue que fa a bat avait enniuvement ci consent et qu'on l'aurait plus y revenir. Mais, contrairement ce que l'on tait en dro.t de s'imaginer, la chro que continue de s'ai.aenter des ommen aires que ne cesse de sole EfiSSlS 1 "^ d eveDue p ,r ii lie lintrt qn'elle a suscit, la qoes [ion palpitante de l'heure Des quel homme abandonne son ys pour al.er chercher dans un % •ys qui n'est pas fe sien. ,. nJ spo,r r c ,e,oW Peu p es ses moyens ^existence. ,1 rui gIC \ Cette m.ga fascdiflieoiei. peut bre e t lcorce.il ne faut pu risquer le do gt. L'Inspecteur Gnral L Inspecteur Gnral Jules De vieux, de passage au Cap ponr ai faires professionnelles, a honor de %  a visite nos diffrents tablissements scolaires II ->st rest pra de deux heures au Lyce Pn Guerrier, a : s de la coromi-sio He< rpara ou il prit un visible plaisir interro tions a soumis i la commission le gerles lves Aprs on mo cordial de flicitations i l'adresse de Mr Emile Etienne et de bes collabo ateura, et d en couregeraent pour les lves Mr peveuxprit eoou>, accompagna de Nouvelles Etrangres WASHINGTON— A la suite des rceotes douertes faites par la po lice de Washington que certains di p'rmates tranges approvisionne^' NEW.YORK a^— Sterling 465 j8 Bro leggers. le Dpsrtrmnt du T Dollar 15 45 s f envey un mmorandum tu PARIS 26 Sterling 72 30 DpaitsjsjM nt d E 'i t pour appeler son Dollar t\ 58-, stlention sur cettaios envois inaccou tumsde boissons prohibes aux a:r. bassades et lgat ons de Wa:h:ni tcn. La Goaiai'ssioD fran* aise des rparatious dnonce l'attitcde de [ Q \\\ rAllemagce %  01 PARIS a;— La commis ion fran 13 Mr 1 Inspecteur liissainthe. L9S Sœirs Basaignana projet prpar en rpo-sr i la d;DUSSELDORF— La grve des che mrdde moratoire formule le r./ mu s de ,er s't-ndant la plus g. n Novembre par le g-:uvern ment aile ^ e rartie de la Khur aucun train de mand le projet !" danses classiques, qui 1 eauH du r ' P ,es aills estiment c ue le mauvai les hab unis de la Rhur eut accept la dcision du conseil de guerre. l qoipe mobile de tlgraphistes est ar ive i Dusseldotf et est p t i seccuper du service en cas dgrve. Lapplicat on des mesures militai res plus svres dans la Rhur a t ex mine la confrence avec les gi temps, n ont pas eu loutl 8uvemement allemand a de lui succs dsirable. mme annul la demande de mora Que les deux sy.ap^thques et ta ,oire Sou de telI s c O"di ions MM. lentueuses archtes ne se dcoura' R thou et Delacroix soumeitroat i -vwu. fc cut c uvec 1 geot pourtant.. pas le Cnp sait ap. 'e commission le manquement co n raux D 8u t et Cesvigoes tenue ^^b^TS^Si^^^^J^ 1 ^' Ils ^nderoit J f l *** ^eygand et Le Troc prsentation Prochaine reque la dclaiation du manquement I^Des mesures seront prises pour Nous leur* souhaitons un nubiip dt l A J ,,Bi a " commun.que wup-tion prolonge de la Rhur. M Choisi OM umbfu. 0 PBW,C> ;"H S "M !f? ." e lqUe,eS dettes de paiement tablies le 6 mai 19a! soient maintenues. aussi choisi que nomb^nx. Cble Franais Wu as--rjsss; wrebandises se Le lialio ABONNEMENT Un Mou Porl-au Priace Uyrdes 1 00 Deparleuirul ] $| tasser j || lueriisu et ^bonueuiittiU psjailw avuci L'Allemagne.adclai M-Le Trocquer c oit que la politique de rsistance et de sabotage fera dvier la France de U sa dterm.nat.on de mettre le gouver deiegatioa britaa c:ncDt a ,emand rtino et ton IliililH *t la r.iiiA ,1 e S r P ,utoS Elle se trompe Uique ei le trait d^ gosrement nous n'avons aucune DaiX aVeC la TurUUe ,D,e,it l0Q d e 1 nou etirer ; ajoute le AIKAMMC \1 4 rn.nistre, si lMIemagne peut se sou UOUIUJBH -ftUJANWti — L? dlgation bri mettre utte situation on elle a ^iVrZ !" 10 !*** 1 !" !" ' 00 !" ''" trait de e elle-mme, nous le^ouvon' Nous alncns son dpart, vnmJS^SS^S!i^iIi^ U T!" COfna ? a or ^r de prsenter nos flicitations Mr deu ? ,OUM '*" ^ "• L.uanne nne quipe pour conduire l'express 'r aeux puis aprs pour fournir aux de V*r>ovie i Paris, oa n'a pas essa Turcs les claircissement dout ils si de rtablir le service des trains pourraient avoir besoin Lord Cur Berlin Paris. ,* lt a tA^i rm le .-f" qu,s Ganoai Le d sa P?itement a t le senti .KUJ. P ird .? u,l 1 lui e' 1 1 'mpos ment exprim dsnj les milrruxsus nne L e ?M, C n 0 l cn nt LU maDds 1"*'va.ent espr qu'on im U sjneed-hier du Conseil d'Eui n'a p*. t J !" l ,e t,er L( > a poserait des sentences d emprisanne tongue: sanction dun P oc S -verbai ct lecture fespour reprendre son poste aumt ment qui exciteraient un craid,n £ JF m t u m * -^^ ^ '*" des affaires trangre. La d.s housialme pour les g" eY de 1 Fnsuit. Ie Confier d B, a Dan.che annote *£\ l SSLHfSS^ '".H Ct d '^res condamnai Oni que la ttction de la Justice ne peut pas travailler i? e "'e dtS OllOOS par Lord OOl bo.Up leur espoir, laute de raa|crit* occasionne pas l'absence de Lu,Zoa en • reprsentant comme PARIS H ArwA. .. x jmm de >e. membre., ti pri, t. bureau ^ dl une questlon dangereuse nonr la • %  l~ A t ? tc UDe ru Q'on du sujner trots autres coliques pour les remplacer „... V K.lf I ? Catioef, laquelle 00 a donn lux ,.u *.„. s M cmbre ,,,,,_, c hine m a as! i J e t r oc %  P ;^' ( ^ s Nouvelles Diverse '" me ,a, 3 main, n qui C oo Il nous est revenu que ;'est Mon sieur Charles Clan, qui remplace la Direcuo du Cable Franais Mr Dressler, appel an posta plus im portant Mr Dresslsr laissa d'unanimes -* t"-nnnn ,,UB teucuarion^ a Clan son ramp ant. (La Vrit) Conseil d'fitat eiif. Le fr.dcn: r , ,,,, franvois et fnce de remplacer provieoiremeui les Conseillers d Etat ab-ents. Mr I hrisson prie de d Jsigner un autre membre car d,t-.| .Inapascc ^u'Iliut pour apparie ir au Cornue de Justice Je la Cran Je


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05845
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, January 27, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05845

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
16m anne Ifd 502'
KKioMM fliltl
SmecU.27 Janvf ** 1023
DQUDCTIOB FRQPRIETM
Clment Magloire
NDMUOr. 20-CKimis
Quotidien
aiBAOllOIf i aas .Amricaine No 1358 riLKPHONI No ,849
Ce sont les lches qui s'en
DQientj^ceux qui s'aban
donnent leur inertie,
qui ne ragisent pas ner
giqueuient contre eux*
mmes, qui oublient les
autres.^
A. De CiASPARIN
Us taipfas individuelles ou Mnih S Cap :
collectives ne 'doivent jamais
tre contraries
Les Cours
Depuis quelques semaines l'opi-
mon suit avec passion la campagce
Imene si ardemment autour de l'emi
|grstion de nos travailleurs vers-l'Ile
voisine,
A la suite de l'avis officiel publi
par la plupart de nos quotidiens, rap
pelant aux Intresss la dcision pri
j#e par 1 administra lion comptente,
le ne dlivrer aucun passe port aux
Individus reconnus em grants, oa
uvtit c.oue que fa a bat avait
enniuvement ci consent et qu'on
l'aurait plus y revenir.
Mais, contrairement ce que l'on
tait en dro.t de s'imaginer, la chro
que continue de s'ai.aenter des
ommen aires que ne cesse de sole
EfiSSlS1"^deveDue p,r "ii
lie lintrt qn'elle a suscit, la qoes
[ion palpitante de l'heure
Des quel homme abandonne son
ys pour al.er chercher dans un
?ys qui n'est pas fe sien. ,.nJ,spo,r
rc ,e,oW Peu p es ses moyens
^existence. ,1 ruigIC\ Cette m.ga
fascdiflieoiei. peut CJKi" C0se ves. Souvent
lind.vidu, selon que cette dern re a
%L? rn'n'lc '"elle ou
lecve, es, ,tm hors de chez lui
w des possibilits de travail que
^duneexuteacem.illeurequ!
Au contraire lo.sque cette migra
ffdW dluC 10d^uelle
tS m"n,,e "clive, elle est
E. mi5re d" popula-
ut Si otM choses iui por-
mt les habttints d un mme pava
1SBD,8Dt"'Pg'Mr ou
eneures.
IfL *Ue P"dnt, que le
IdS;P ,0,t P"s "vers 1,
lin i entrepusts d. p,y8 4
L,,*r",,0B ellemande de ces dtr
terjai'so'ormedVan
^noirs.quandl'mgr.tonau
lieu de revtir ce dernier a ulte de pivrence de 1 absence de
toute organisation du travail, il est
difficile quoa puisse y sppoiter des
restriction prjudiciables l'intrt
d'.a citoyens.
Eu efaVt, humble ou riche. l'h:m
me a droit de rechercher son eus
tence ou ses sgments o bon lui
semble. Les pouvoirs publics ne peu
vent intervenir en pareil cas, que
pour protger les nationaux de 1 Eux
quana lia sont en lu te avec l'l-
ment tranger, et lorsque surtout ils
sont abandonns par ceux qui les
ont engages.
C'est, d'ailleurs, l'opinion des co
nomistes les plus avertis, entr'autre
de M Courcelle Seneuil.qm professa
i juste titre que les m gratioas ndi
?duelles ou collectives, ceflaitive*
ou temporales ne doivent jamais
tre contraries par u l*g station, les
m sures de tolice ou l'opinion. Si
1 homme, proclame-i-il, est libre de
son travail, il doit tre libre de
transporter ce travail o il croit pou
voir trouver la rmunration la plus
leve. 11 n'y a qu'une manire lg ti
me, stnrmetii de le retenir cest
de lui rendre la patrie attrayante Et
non seul.ment, continuel il, 'mi-
gration ne doit pa tre rprime,
mais il es .ge quelquefois de la fo
rr enter et de ,'encouiager pour faire
dspsraftre la insre au sein dune
population.
Ces. ce que fa t.dit il.l'Angleterre
avec une peisvrance infatigable t
un lUCcs appaient, pour l'Islande,
ponr elle mme et ses colonies
Or, nous nous sommes laiss dire
que la United Fruit Co ofire toutes
les garantie indispensables aux gens
qu'elle emploie. Danr ces conditions
nous cioyoni que l'Etat pourrait le
v gration, en permettant a ceux de no;
individus de la classe laborieuse qui
dsirent allsr chercher des moyens
d'existence ailleurs, de le faiie dans
les conditions qui leur paraissent ic
p us convenables
Le gouvernement donc en s'entou
untdeiouies les dojnes nces^i
tes peut envisager dei maintenant la
possibilit de permettre l'migration,
mais en la rglementant de faon
telle qu'elle ait lieu dans les condi
tions le? ping favoiobies l'intrt de
ses nationaux.
22 Janvier
A la Commune du Cap
L officier-co^eil : le Capitaine
Leech. et le Conseil communal du
Cap, ne sont pas d'accord,., voil ca
qui rassort nettement de la runion
qoi eut lieu & lu Commune jeudi de
la semaine, dernier*, en prsence
du Prfet Charte* /.amor.
Nous avons bien no're opinion,
sor cette dlicate question,., mais
noos ne la formulerons pas estimant
quentre a>bre et lcorce.il ne faut
pu risquer le do gt.
L'Inspecteur Gnral
L Inspecteur Gnral Jules De
vieux, de passage au Cap ponr ai
faires professionnelles, a honor de
a visite nos diffrents tablisse-
ments scolaires II ->st rest pra de
deux heures au Lyce Pn Guerrier, a:s de la coromi-sio He< rpara
ou il prit un visible plaisir interro tions a soumis i la commission le
gerles lves ,
Aprs on mo cordial de flicita-
tions i l'adresse de Mr Emile Etien-
ne et de bes collabo ateura, et d en
couregeraent pour les lves Mr
peveuxprit eoou>, accompagna de
Nouvelles Etrangres
WASHINGTON A la suite des
rceotes douertes faites par la po
lice de Washington que certains di
p'rmates tranges approvisionne^'
NEW.YORK a^Sterling 465 j8 Bro leggers. le Dpsrtrmnt du T
Dollar 15 45 sf' envey un mmorandum tu
Paris 26 Sterling 72 30 DpaitsjsjM nt d E 'i t pour appeler son
Dollar t\ 58-, stlention sur cettaios envois inaccou
tumsde boissons prohibes aux a:r.
bassades et lgat ons de Wa:h:ni
tcn.
La Goaiai'ssioD fran*
aise des rparatious
dnonce l'attitcde de [ Q \\\
rAllemagce 01
PARIS a; La commis ion fran
13
Mr 1 Inspecteur liissainthe.
L9S Sirs Basaignana
projet prpar en rpo-sr i la d;- DUSSELDORF La grve des che
mrd- de moratoire formule le r./ mu s de ,er s't-ndant la plus g. n
Novembre par le g-:uvern ment aile ^e rartie de la Khur aucun train de
mand le projet d'une rote comp'mentaire La dl *iu U Dutaeldoil aptes six heures et
g'tioa franaise pense qup re pciet 'e "a'a de faris-Bsr in es rest en
doit tre maintfnu afin d'affirmer la 8a p Le service de trains poui Essen
ex
levait
*' jw ""'""nu polilrque vis i-vis de I Allemagne et t ent'rem- ni interrompu- A 1*
faire connatre les cond.tions juges ce'ton de ^ dmonstration devant
Amlia etAlberfinatiassignsoe, les i^ispeniables pour l'accord du mo 'a cour de M yence disperse parla
tus danseuses italiennes qui ont ''oire i l'Allemagne s'il en esI d; c*v*'ene, le quartier gnral n'a reu
1 tant de succs Port au Prince, nouveu qurstion auun rappott sur la manire dont
que le Cap a le bonheur nm. TtutlHtAm \a\a. w,,u ~s ni. les hab .nis H#. i* h.,, ^.,____.
deu
eu..........
L^JL?/.! 'e bon_he""d"pos- Toutefois MM. Batthou al lt-
hier soir, deux repreoS ons de lAI'em"Rne. ^f. ler san:i0DS >
danses classiques, qui 1 eauH du r'" P" ,es aills' estiment cue le
mauvai
les hab unis de la Rhur eut accept
la dcision du conseil de guerre.
l'qoipe mobile de tlgraphistes est
ar ive i Dusseldotf et est p t i
seccuper du service en cas dgrve.
Lapplicat on des mesures militai
res plus svres dans la Rhur a t
ex mine la confrence avec les gi
temps, n ont pas eu loutl 8uvemement allemand a de lui
succs dsirable. mme annul la demande de mora
Que les deux sy.ap^thques et ta ,oire Sou de telI*s cO"di ions MM.
lentueuses archtes ne se dcoura' Rthou et Delacroix soumeitroat i -- vwu.fc,cutc uvec 1
geot pourtant.. pas le Cnp sait ap. 'e commission le manquement co n raux D8ut et Cesvigoes tenue
^^b^TS^Si^^^^J^1^' Ils ^nderoit J f l*** ^eygand et Le Troc
prsentation Prochaine re- que la dclaiation du manquement I^Des mesures seront prises pour
Nous leur* souhaitons un nubiip dt l'AJ,,Bia " commun.que wup-tion prolonge de la Rhur.
M Choisi OM umbfu.0 PBW,C> ;"HS"-M !f? ." e,lqUe,eS
dettes de paiement tablies le 6 mai
19a! soient maintenues.
aussi choisi que nomb^nx.
Cble Franais
Wu as--rjsss;
wrebandises
se
Le lialio
ABONNEMENT
Un Mou
Porl-au Priace Uyrdes 1 00
Deparleuirul ] $|
tasser j ||
lueriisu et ^bonueuiittiU psjailw avuci
L'Allemagne.adclai M-Le Trocquer
c oit que la politique de rsistance et
de sabotage fera dvier la France de
U sa dterm.nat.on de mettre le gouver
deiegatioa britaa c:ncDt a ,emand rtino et ton
IliililH *t la r.iiiA ,1 e,S rP,utoS Elle se trompe
Uique ei le trait d^ gosrement nous n'avons aucune
DaiX aVeC la TurUUe ,D,e,it,l0Q d.e1nou etirer; ajoute le
aikammc \1 4 rn.nistre, si lMIemagne peut se sou
------- uouiujbh -ftUJANWti L? dlgation bri mettre utte situation on elle a
^iVrZ10!***1** '00, '- '" trait de e elle-mme, nous le^ouvon'
Nous alncns son dpart, vnmJS^SS^S!i^iIi^U T- COfna? a or^r
de prsenter nos flicitations Mr deu ? ,oum '*" ^ " L.uanne nne quipe pour conduire l'express
'r aeux puis aprs pour fournir aux de V*r>ovie i Paris, oa n'a pas essa
Turcs les claircissement dout ils si de rtablir le service des trains
pourraient avoir besoin Lord Cur Berlin Paris. ,*
ltatA^irm le.-f" qu,s Ganoai Le d-saP?itement a t le senti
.KUJ. P ird.?u,l1lui e'1'1 'mpos ment exprim dsnj les milrruxsus
nne Le?M,Cn0'lcn nt LU maDds 1"*'va.ent espr qu'on im
U sjneed-hier du Conseil d'Eui n'a p*. t j ,l ,e t,er L(>a poserait des sentences d emprisanne
tongue: sanction dun PocS-verbai ct lecture fespour reprendre son poste aumt ment qui exciteraient un craid,n
JFmtum * -^^ ^ '*" des affaires trangre. La d.s housialme pour les g" eY de 1
Fnsuit. Ie Confier d B,a, Dan.che annote *\ l SSLHfSS^ '".H Ct d, '^res condamnai Oni
que la ttction de la Justice ne peut pas travailler i?e "'e dtS OllOOS par Lord OOl bo.Up leur espoir,
laute de raa|crit* occasionne pas l'absence de Lu,Zoa en reprsentant comme PARIS h ArwA. .. x
jmm de >e. membre., ti pri, t. bureau ^ dl une questlon dangereuse nonr la l~ At?tc* UDe ruQ'on du
sujner trots autres coliques pour les remplacer ... V K.lf I ? Catioef, laquelle 00 a donn lux
,.u**..sMcmbre,,,,,_,chinemaas!iJe troc p ;^'(^s,
Nouvelles Diverse '" me,,a,3 main, n qui Coo
Il nous est revenu que ;'est Mon
sieur Charles Clan, qui remplace
la Direcuo du Cable Franais Mr
Dressler, appel an posta plus im
portant
Mr Dresslsr laissa d'unanimes
-* t"-nnnn ,,ub teucuarion^ a
Clan son ramp ant. (La Vrit)
Conseil d'fitat
eiif. Le fr.dcn: r ,,,,
franvois et fnce de remplacer provieoiremeui les
Conseillers d Etat ab-ents.
Mr I hrisson prie de d Jsigner un autre membre
car d,t-.| .Inapascc ^u'Iliut pour apparie ir
au Cornue de Justice Je la Cran Je


LE MATIN
\\ios denres

^-^^^^rrr^.^^^CSi^S^^^^Z^
l SAINT-MARC-*- l'Dut le coton re
a cette semaine de l'Arcabaie et des
environs est de qi it ir.fiieure.Lts
gousses sont i une ouveites et il
faut s'attendre i i n rsu'tat dsa.
treux aprs qu'elle- auron pass au
moulin. Il y k des gens qui nont
pas une ide de c< genre, et qui s em
ballen' .supposant quil y a beaucoup
d'argent gagner. Nous voyons dj
les pertes que vent subir ceux qui n:
calculent pas, c r nous n'osons pas
dire les prix qui sont otterts hier
pour celte mauvaise marchandise-Ce
n est que vers le milieu de Fvrier
que la plaine commencera faurn.r ,
du coton et Dieu sait quelles toi.- 7a; vif*
seront faites d'ici l. JJl mWt
Par suite de la eu slleite du coton
et du petit ml. les aiurages de cam
pche sont nu's et les enggam;nfs
ne peuvent pis tre remplis.
faSM&s, Anmiques,
Convalescents
vous retrouverez les forces perdues en prenant
L'EMULSION SCOTT
aliment tonique par excellence, et trs facilement
a?-'milab!e, proprit qui la recommande aux estomacs
k plu8 dlicat i.
la Pre se Sur la ro ?e de
a difit n qa, a t .p Hindi LaSCfthobiS
Bte maonnique
"Le 7 de Tri1
Demain soir la Direction de Pan
iiana continue l'exhibition du btat
film Le 7 de Trfle qui ponton*
dj d un haut degr le public Perle*
Prineien.
Il sera donn demain les qualrit
et cinquime pisodes Ces deux fpi
des, comme on le voit dans le rtsum
?ue nous publions plus bas, tieniron
es assistants en haleine :
Au fond ie l'abme
(Quatrime pisode)
Le iej ef a% mauvaise put
pour la princesse Irne reprem
Claude.il lui faut da l'argent. lh_,
son talent et sa production futurs.
a perdu tuut quilibre depnii '
croit a voit perd a Lottie.
Mais celle-ci ne peuie qu'
Voir'a modificitraj *i a t ap a B*eai*exawaa*o Demain 1-Grand Orient d Ha MaH CRlie ci ub pdu q.
orte i la loi sur la i resse : clbrera la fte de Ordn et procde DaQ$ ueg COQVersaiions mysi
Art ter i rma 1e le irr de lin Nous'avons appna que les ._ en mme temps i l'installation du quenea aurpnaea entre Home
s peuvent pas eut rempiu. cuipati0" composa une injure un ** de li nouvelle roote p. Ptic,8 Tess-er nomm Grand UUrog0'h, elle a appris qu'il va,
&M..H. fft&'uSK ^To^TAmt^o,Zmmi JBrW!s&01t-CQra M,,,e el Grand Cornmacdeo1 de ^^i^\gLtoi?>laclwJfl
v-nd 12 cents or. Armour
r^ws&A-t. ^s&5 "Sfei.Ms &&&&
contre un dpositaire de l'Autorit des environs est accouru sur ces d; 8 htBre, du matin en la especta ^2frdiJlg,i^nle Lfttie veat|
g^ r ^ dsig- d>ns la p-nre loi. 1 DOjlllOO ,re un iDdividu wsimil i un tel de ombre, oidut, nom ne pilles ten Dea invitations spcial'* on eie ,, .......- ^
out w n~" - ;------- j
Elle se fait presque craser i
ire un individu assimil i un tel de nomore, oi oui, p0Ui h. F .=. Uet ,avitatioas spsav *; --- lle ge fail pr(,gqae ecrsaei
positaire.la libert provisoire ne pour vov sans le sou VQ ^u,ls venaient |MceM i tous les giands dignitaires eg dg ,.htll et on |etB|
ra tre accord que moyennant un d* tt0P loin. ,M enter D'ov. Drame hatien en quatre actes el cautionnement de deux cents cinq t s" ." dc. ^ GOLRDE --------------- avait pu faite part de a* et
S^ttsifflas susyutfiasfi &-*&& SmSSSZ iS&bS m
ss;=:=kSsiusrsans asra aa! &* u **. fassa s ^~$ ^ ras,
P*t* ?. .> pe songes. pou,:, M. . m .urPi PO- J.MUH* ta .x Pub.. a^ ** .Jlt'BSS.'S * P^ .,.-..,''
Drame vi\ant, motif, voc leur conc'uson conlormee du ministre J "' ^
des gloires du Carque de la M gua- public,
ca et d'An.c;oaa et auss1 des senti
pte b'essi
seront conservs.
en i'.n ime de
dans le Caci
_______________________P uiimr *m" "t d*0ll *. .1'''"'KS'.'!!
fraiUmeat inlol jj, S Nvy New* SWiSaWArtSa ,i.?iS5.s --.g,
rab* impos par la WASH1NCTOS ,.t Prf>id, g -^'="1.. a. ^HHS
HASCO retourn a foob-jreau pour upranirefotodepuii K,Qk.9toQ et du Sud, eat attendu le 2 poi* longtemps la P[NaiI w
-iWMU'.ft'a S n f f*5 chargera directement pour '^Vi^
Run > saura* mmx wm rvm I^^^jyH. f^SXT ^iJfSUS^fU eat ra ti de * mour au g- de leur, di"
penser des efforts que nous fusons pour La Fra'ce se pripar kiatae marcher le che-
men s diu ,
son me, p.-rsonmii
que du Maner.
Entre G. 2,co
On tiouvera d cartes au Smi
naiie, chtz Mr Ch Dupuy et chez
Mr Simon Vieux.
-m L i. i' Ommmmmmmmsm. W penser des IlortS que HUUS tmCM pour ""|_a France se" prpar attira marcher le che- j^ ^ york lj 24 dn COUraUt pOO '
\ion. La preuve que la France a lia tre utiles que des bo-ninaes dans le min de fer P $*** t'i"^r*..ianeant oua lee porta hitieja 11 eat aitea
tention de prend.es des mesures im %m de celux eu Sous en remercions Ji^^^Z $*2Vgi
mdiates pour fortiGer sa posniou notre amiable correspondant en c de leriittoM
dans la zone occop est qu'on a en .. ----------------._ JiWjg ^^ SSagagJ --7, a0aaw;"PoVt au la. coap sauvages
Le T nos. ajout Monsieur le Directeur, S^SSo'eT i^raVi CoocSTeT lU-iv- Prioc?, Petit o^e, Ciyes, Jacmel. eat 'a nuit et le mleuc*
it. 11 n'y a P-eu de dso-dreS _ne ateimar Panama venant de New aapprociia
SANTIAGO DE CHILI La Bolivif a acce*
t l'initiative pour suivre ici le congrs d la pan
Dana le cabinet datante o se
vent lea joyaux de la couronne
ri.i 1 1 1 fd/ner vome, une querelle iiaglanttr
' "fft&&?tammmm partira J .0 eoair. I .Mr. *
rie N*w York le 1er feviee : il to 1 e jeune comte et Karl aprnbre
P< non t-rinra 1 27 Jm r 1<)23 vers,,,: afl!t ufte K'*nde d voy J7S employs de ch m ns de I s.rt-au t-rince, Nii Jan^ ir m de rdorrae our iduca:ior. etadmi chera C*P j, *' '^i ceat la nuit et le silne*
fer dans la Rhur Le T.mps. ajout Monsieur le Directeur, niiratoneii .aiorani V.utononie ae lUiv- PnoC3. Petit Go^e, Ciyea, Jacrnel. cesi a^nuu ei le "J .
"Il,r.. ! dUaVt -.V. i * es* n n'y a p.seu de dso-dre, _, gteamar Panama venant de New s approcha- t. est wjJ"JJ
u tommun que en dlSint que l samtiago de chili La Boi.vi-. ,e. y k eB ftttefjda lci le 3J du co i princesse a donne ua rejelei
tkusses nouvelles auxque.les il at * D'JJf*"ISLnlrf *'^*l'^ P ^.wre^' t9."^* ^.tam r*iiV avec 5 sacs dj lettres et 10 secret Claude qui port de al
tei allusion sont celles envoyes ^ de vendredi et. vraiment, cela Arari;jme au m0,s de Ma, laissant pro. et r*a. avec y.j sacs uj ishith n .
tal attreU;eebjou?oaox:PnSe P"r "" S^'" ^^ "" p" ^^ "' TeTe^ar G hais doit lacera ffi ne songe qu' la ne., m
J'ai t b.enheureux de savourer JJg^#Ett1t &ttti^E&?MM lu\TiiS M
les articles du Matir et ceux qu veau rso,ull0BdirDar.d m au prsident daP- pjiir toua les port* na.uens accoa. L3 COMU
T7m lui'tiitmil votre suite, les autres journsox do pcier unecomerenceconomiqueimernatioaie. L^ at'amar ban vv U uo gas et " fc'X t Ba DrtCip
Un COiU8ac Syndcit del Pieese Port-au-Prin ANVERi Les mupai amricaine, de retour t tend j ici le jeudi lar Funer. va Jl da" 0'" L!.n4iis?
htlfi>t cieone ont consacr au raiteraeot dc Coblen,z $om "V"*" ici ,r,"n ,ichlf nant de Criitobal Cinal zoe- Ls Li prtnca Kiri saasetoeu*
... ..... ....^SS.l Baio tKdS! ^TTran^1!mlSitt,,,W',<*4 pMd'W?rar? ^oll jJ^^SiiS-
1 tn prsentant le budget ,u Re.ch- ief aux plantdura de cannes washingvosi-^ suaire Hughe. a in- v es pour le fr dasti atioo de pieaeile de aa p^f aQtcf .JSr a
tac, Mr Hems, ministre des boan daQ, |-icje aaene est le capital et (m le comit du snat d:s Relations BstMs ^iwYork -t dea port europeas net .usa " * .,
ces, iLsiste sur l'impossibilit, dans qufl r;eat nrJ9 |n meart-de-faim. T" "ue !Bd " SlUW^'Ki r la demiude f i les circonslances actuelles de prpa q je vous aasnre que la compagnie fftt&eT^^ttiSZ Partira le mme jjar. midi poor N On lowdtwr Uto
rer un budget ayant une valeur pia se trompe dan) ses calculs, cette pians dei rparations et a diaut des instruc ion N w York.
tique, la dcinire baisse du mark a anne-ci 04Pane?w d'Etat d: ne pas donner aa >o-__________
enlev jusqu'au dernin vestige 1 -s C'est un cri unamme.dan? toute la pre> "W101"-
une va pleine qu'on ne va pas se laisser faire
.*!. -..-...-.-- ------- --------- - t _a
d'AIFetD'goe par les correspondan s Je
trargeis purcipalement amiicains^
gf"i^W!
Si-Joseph
Petit
pour passagers.
fioir de pouvoir prsenter
uatirn no me -Le budgit o dina.re * qo moins que I Usine noua fas?e
/ iv.i... m in. h a* maiirj un Pl',x e" apport avec le prix du
'0011b e i V2 na.llu ds de ma-k, BUcre uQu9 neKmiiIclaeron9 pfta.
et leb.dget cxtrao.d i aire ird.que HabCO roulera, es cannes et les
une dpens d e< viroo 3 tnllion 500 Cl|r nog de MM Angu6tei Lespioasae H,cr soir vers le* six heures sont
m.lliardsde mak- Ou estime ton t E-.bart. Et cela fera une belle , les deux hydravions venant
Tenu i 1 ttillOJ 900 milliards et es 8Quee. K,l!.. i voie de la Havane
dpenses 4 2 tnlnons 200 milliards Merci poor votre campagne re- ai] '? !.;ttfn. Yaa Kers et
de m-iks. ce qui laisse 1 uill.on 200 merciez vos confrres et soyez sra, J1 soat **W*m :",,!",-
nllbadJ I triUion boe m.Ultidl Moaieur le Directeur, qu' Tiasue de portent cm rairemeat aut autres mo
r',.)., cette rcolte, la Sugar regrettera d es des ailes simples.
l7 Dr Herms a violemment enti Plug Le D "m a v oicmmcni en daQa bonQe eoteQte h compartiment v.tr des dsat c-
que 1 att.tude de la rrsnce et ce qu il voug |>avez .
a appel son ufus de discuter duec Cry(Z a nolre reconnaissance et a
tement avec ;e gouvernement 1 Ile notre dvouement lif o^^^^^ ^
maid. L.ALemaguc.a i-.l dclai.vio un planteur, vieil abonn du Matin Wm DenCOlhfJ b-illantes
lemmem.est rsolue i employer tous y,^. .n.,, ., .... A ns, qUe nous lavons annonc, *
les movensa sa di;posi ioj pour em le distingu Charg d'Aftaire de la----------
pcher'la lussite de la politique de I OXite Uie p irlW Rpublique Cubaine, Mr Celestino
violence poursuivie songaid. de (d Ville UrOteSle Bencomo> e,t trnv nier
La rduction des *. vr ^ ..t u *? KIR "dipt^t."! s..
armements BMFJ8SStf*a5Jl! ST.. -8 . dt.
ge frquent dss trains de la H C ii. donn en sou hooneut.
GENEVE Mr Viviani. en qualit -Onssil que depuis quelques jours, Noua lui reoouvelon <; ml
de orsideni, a convoqu poor le 9 c! ne sont pas seulement lea inenn leurs souhars pour
SvneiJ Genve la commiss.oa de 00tonto signals, mais encore les de son succs dans la carrire.
revnei a sm ,, interminables wagons chargea de _------------------------------
1. 1 gue des nations pour la .dition caQneB tI,QgporWg ~ |g JJ^q HPIianflfl
desaimementi. La commission exa rd> ^. h xhna rfn< . t-l "' i*-iM''"
binera les rso'utions adoptes par
U ligue en b;p embre dernier, con
Oc
Le f n: illes de Mme V/ Gbira
les Ida 6anolt dcode ce m .tin vjrs
lesoazj bjares auront lieu aiuain
aprs midi.
Le coavoi partira da la miison sana pei.ie qm
pour voler lea bijoux da 11 '
ne l..;
Les D3qx F/n
(Cinquime pisode)l
Le cnmd dout Ciauoe est sf
a un retentissement immeoHl
iss amis croient t innoce
scalp ear Le Tjat-Pans U
' y a de la pr
mortniiirt sise m portail At-Jotepu Irne* l-dss'aous, t que si
prs de iTte Boe-f p .or I lg ise se tait coat pov MIffft
Club
C'est ce soir que le Peut C>ub ou
vie ses s*lrnt se. invits hib uels. (, rn, vuir .,.,,,,.,
Lt f e comme ioujou s, sera des pr^s de la princesse ells-
11c h-\liantes l'imnlnrA nn r sauver 80C
mettra celle" quil aiuie
om-ne 00 noble caractrs.J
comn3 une dupe Et aoo
supolie dans sa prisDn da nei
iacr>fler l'honneur de son
one fsmme qui en est indigo
uudd ne parvient point en
Claude Alors Jacques se
M Mi. f l'implore, po r ssuver so
dire la vrit Elle avait cens
donn rendez-vous Cli
la cabinet daimate. Catte
a aboutit qu faire conoaitrej
ques une fouirne dont la os
doutable lui fait oublier
cannea transports pour la HA.-JCO
Cet tat de choses doi cesser .
1,'est pour arriver faire respecter A affermer une quaotite de dans
la loi qu'une ptition s* prpare; six carreaux de terre daoi les en-
censant I rductioa des a-mme n s ptition qoe no publierons ds virons Port su Prince-
et le projet des garanties mutuelles qu'elle aura runi un nombre ras- Faire loi offres aux Bureaai da
Ses nations. pectable de aignaturei- Mstioj.
Se on dp:ne reus le Stesmer devoirs, Il est p s son toor
V t s:owr | no j^ibb.n; d; la nou en vain contre one psssioa
vells liin <* navigation WE3T IN fait tr*h r laca-ise de s > '
a"con"tinuaiion DI\LlJt laissera Mobile le 4 F
vrier pro..hamet la Nouvelle Orlans
le 10 du o ne mois pour il un.
Le Steamr t Georges M ksn-
zi laissera MobUs le 4 Mus et la
Nnivl e O.liaas le 10 Mars 192)
POU H itl. U 10 B'IUpilVO, ! V,"~""|4
Port au Prince, le 27 Janvier leaj campagne dans vills. w
A, de MATTEIS Co. cache tout to dram q>" "
ion at i a w ** -
mnsge de Jacques est bi
Pendant ce temps, le .
et M, Bl cbercdaient Lotosj
nirent par 1s dcouvrir n
on lavsit transporte aprs
cideat. M, Moderaa. treaj
par ltat dans leqaei il re*
fille adoptive, (a fait transf


LBUMATW
SOUS LA MAIN
aysz icvjor/ra
UNE BOITE DE
VRITABLE TALISMAN
JPour PARER aux consquences\
d'an refroidissement
PRSERVER, TONIFIER
vos Bronches et vos Poumons
PARACHEVER le traitement
d'un Rhume, d'une Laryngite
on d'une Bronchite invtre.
Proearez-vou* en de tuilr, miii
refuser, impitoyablement le*
pastille* qui von feraient pro-
posera au dtail pour quelques
aeus; ce annt toujours dea
imitation*. Vous ne seres
certain* d'avoir
LiS VRITABLES
Pastilles VALDA
que si tous les achetez
EN BOITES
"TO- VALDA
GRIPPES
NVRALGIES
, RHVMATISMESl
sont toujours
soulags par quelque:
Comprims de
RHODIN
USINES du RHNE
Magnant & Dupont
37, Rue Davioud** Pari
Agents pour les Aniilies
Tte Chas H,
Royal mail Steam
Packel Company
Le SiS'tConway* venant des ports du
autour de Claude, car on craint pour StlJ, SGVCL C. IP lutili nmtitt QO A*t
la raison de la pauvie enfant cpen -' ^# ,, WW WaMW, 4J UU
dant un journal, la en cachet lui e, COUrant.---- 11 repartirai dfltll la Xdirfp
apprend que Glaade passe ce Jour- A%t tnAm M^. ,' "* .gU *U" C
en Gourd Assises, aous 1 accusa* aU melB )*Ur pour l EwODe dT*?Cl Vd
Uon d'assassinat. Rien ne l'arrte I Ipjt nnrta Am, JT> A jwwrm, viu,
Ula chappe tome surveillance et C& POriS (1U VIO Cl.
prend.. train poar P.ri.ce..e,.. Port au-Prince, le 26 Janvier 1923
ROBBRT8 DVIToN # Co
A g nts Gnraux
Avis
pjre arriver encore & temps pou:
dT.ndrtj ton Claude et expliquer
3u il a t victime d une macbinaiion
ont elle a en tend a dei cho, an
tear dea Ardtes...
Hlas I elle arrive (rop tard !..
Claude lusqu nu bout, s'est ta., il a
mme dfendn A son avocat de po-
a#r A la piincessdcaoe question qui
Il dshonore. Le rquisitoire de
lavocat genial a t terrible; T.r-u.. j ,. ,
Claude a tu pour voler, ayant tout Le *~htt de la Police de ente ville
prrdu sa jea h 11 est coolsan aux P0Me connaissance des insre!
travaux lorcs, on remmne, quand ses .a' Prtir de lundi 29 Jsnvier
lottieauive et se jette i m rieda 1923 son Dipsrlement commencera
tncriaat.-vil est innoncent/ Claadtl U livraison
Claude I comment as-tu pQ croire i-Des Cartes d Enrreitr.m..n.
Dpart
Le Btesmer Colon de la
V ZZ Z Z aVir V?'re ',rais,m wuetttment Peinte
P^iJf81 fHe !e-U:rlum *1**" artmiaues
AchelZr d6S rhims,es de N i**rm*
Acheta notre marque fCOq d'Or prtait* pour les troma.i.
Une p^uure adhre au, sur/ares les plus rua eusT
Fil f?se?e;onbnlianl elte'***-W- ^e, 9
bile est spcialement uss pour les moulures,
Lf corniches tt le Lha:un de nos fe blauc est contrl par nos Lboraia,,.
botre prix peur cette peinture dfis toute ZJT
The Chas H-Bpowo Paint Ca Brooklyn- N- Y
Geo. Jeansme
AafffOl RxoiQSlf ponr Hall]
No 118 Rue Frou en fece de la Rauq ,
Cabinet
de
Me Viilius-Gerrais.
avocat
Port-au Prince
Haut
Extrait .Je U demande en
sparation d: biens, forme
?par la dame Lucie Laraque
contre Emmanuel Charles,
son poux.
, - uiuicui Par exploit du ministie de Edouard E' Do- f H 1 i i*#
aDes Licences de Conducteur !uT^diulSS'lr'nlra,,ricul*,IU grefte duTri" r-. ,1J **-" w
"= de voiture r^,..____ j ", u" bunal de Premire instance de Port-au-Prince Ref I? tu,li**, i /, i **> m tp a
ae voitures moteur ou de ChauN en da.e du gt janvier ,i neui cent vingt troii. ** pilleur et U pins moderne, Il ire. Uns U i,i,/.Tr
,eB"'T rgime Hort-au-Hr.nce ;. m4rac tt. U Mm dans qtulquei Ut!r% t -^ ~ j" ------ j- y^inies et matires i'H u es
Sauvez Visgl Miils DOLL&BS
Dirnireinvenlioupoiir
protflervtre sant
LE VACU-FILTEK
le meilleur et U nlutm.nd*r** ,;/,., *fT MmJ *
pUamshp Une M*~**ki 4oCwpt DmiS*
Bureau de lA^nt gn.al "?" ." Su,t"mPl oute ta fe";
fort au Fnnce, le i5 janvier i9JC
Le Vacu-I iJier
iiuilbiiu No ^41
Us chaieui6 sou Lr.s de notai
^. ** llro <1 rf jusqu' 4 hies \,i de"so'" midi" P"'B'r,u Doyensi nibaait dt Rt^n lu-
----. Unie de Por -au-ptince, n date du dix neuf jan-
ruil ntul cent viugt tts.ii enrigiiirc au bas
,.._ -,:,,,, ,,, ttqu e qui lui a 4t prsente le dix tuut
XC SUiODt |*ire enrtcistter nnta Janvier ae l-tne -nnte cet eBet.
'* \ Oltures ( i mnt..- r Z a Pour tItrai' fi* 'oiiorrae par nuoi V. Ger
wiiuics ^ a moteur et 4 iraction am vais avocat, soussign a Pon-an-Prince le 22 jan
,-......... , n ,u, ,lfHair .t,e) en ? de l'obtention de leun vier 9"-
qoe le steamer Ceo W.C? GothI P1^" et Pences* v su V;"RVA15'1V'
St aitenrin d r. "8 rt i i *--------= Vu et certifi contorme le prsent extrait pour
Crt.v.h.1 n P,0fl *u Pnnce de VUs Prfpntaires de voilures i sas fchUi dans te Jewtsal u steio.. Pkr
aVAvriaP !(>!Saal Zone 'e jeudi 1er moleur. PI*S Stie munis de letUl "'"''"' dlf<* l vingt deux Janvier courant
fvrier 1923. cartei d'enresiistiemect au bureau v! au Si* du,XribuMl de p,ero,*fe ,t" "ee
S- "r.. cSftff a sgSTB,^^
Dpaitement ae la Police pour rece
voir leuri plasres gra cites Lc !0USi8D* doone ,Tl* *u rLl,|'c *yoir gar
C^ Les condnrunt. h .. '* unric'p'i* au No i 76X Commission Fqutie
I., Vu ,, de V0,ta"-r i de M. le gou de*, pour frais des funrailles .u g
--,. v.c,- ,, mr >naufleuis publics)aapis . Dral <-*'** Sahase, dc*d stesuirs S Eu
jQ 2T puai 0,r obtenu l'autoussiion decondui *il,i!,!Jt d.e !? ^4,nta
/|^' ^i^^.,,,,,,, "du Dpartement de la Fo! ce su! imi "' dup""" ^^ ,UI e,rt de
r ^a^tr^T'"'"'^ i""1'"'^"^-, un papier timbi de deux eourdeai N*-hss,-ta % laotier ia;
I a*iTu??,,le8 Rebaud | leurs rs.s, se lendron: i la Comm-, _^_ s' rutKX
ll*sr*y.agygjjg. "irpr.nat. mem. I e COUr l rsiverr^r,; L ^0lnm-1 I | X, 1 n ,, 358. ft Allh-hit.ne
laW^i^-^^.^.50......... r oepour je f.7smi ,de le u s paten ****=*-* Pocdre de vi.ode di-Ptase. de
V&toJibFTulS2mX ta ,M moteurs pub iquei ou trac TrooeUe *.- Gouttes livo
iu,nce du Lheid, la Fol ce pour lion animale se munfiont de 1s licen -,enne'' Cot0u du ** MtOu
une minule
Est e. pu ye dios tels
1rs laboratoires nijdir-
n*s ii- Kti>s-tJof, m
Haa'.men-r, commande P,rE3tfm,o Kodska^!,,<^* r
Palm-UiiVt' G) .
*r Refiniag u
Dmonstration acuellede la Voeu-filtre
nu.
O a THOMPSON
Agent Gne, al
unai ae piemierc jos ance oc ce ------------- *"<* 1 nre a
^.^dudittri^parile^op^^ ^ ^^ rf ^^J^
L ^BisbiEHE tn feee Ilot l du trance
Avis
ir
? Attention I
Pou* trouverez
'.;fr ltasrtyr*. P*xlr aV
OEPIWSIEH. 83. RU.
Ut
Les me^V^,CAFICoN M : P;1 ^' -
.. nimbus de la Renaissance moteur qui conduisent eux-mAms< ;!,.
ont coay0qus pour le dim.nche leur, vhicule, u au oniq" mU h?7/.
J8du courant i 7 heu.es du matin nir de leuis patentes de char"
inerm^ *" udt piend,e cer p,iw* poor oblenticn de leui
n C'est la vrit !
llny* riH lire I Cett prouv I
La Espana
leurs
1] L-i propritaires de voitures
------------- w-a - 1
Golurri tnoatree
baames, Ceiiitures
uvel
SS mesures touchut" la bonne
wche ue 1 socit.
LE BURAU
Al /ace l'obteVtio"n"df^urrV| :" Ul ic fur "cn 'mm|e e munuoni de la licen ,'' '" '" uoi0," au Ujl' ,u' Mtlu". A 'p '"" K"nd choix et va, rf
obtention de leurs licences de chauf ce du Dpaitement de IMnlneonS f-0f.PJUn,s8 la pBp",e' ,u Tr0Uit ,"ltor rch.
i r----------... t/oceiont pour le reste comme les J r VeDfZV0ir * D-
publics.et propritaires de ^ci ffUi
pour reiLpI.ci I Sel dans L rfgi
-- -7 -.- propritaires de voitures ,nta
cnauifeurs quelconque rempliront toutes ces tor K;lp Hm Tir n* % leuislicen malitis cites ci-dessua au bureau de el No" d' kj,a > Vn "u Dur
o-v r,w,....... a -, .,2 Gecdaimerie ou du Chelde la Po te.UI cfb,,e*. C'hew de G >c 0
L_e_,.!ianeii > publus lier de leurs rsidences fiam P^'^"- ^ rh.-i b-r^ T ooei
W- H RUPERJUS PMtt '/V^1"^,
ainsi que les proputaiie de VOitO
rrivage da
""" 'uir t
dernier genres
u . tringlts J.ver ,h et bei.i -m.
^""clii, mis won Tiiela.
r-- 1 rex o.r h .uHee
mot'.
! quslt a
'-1 - .
*- -*.
v ;

iALuJ


t MATIN
/-<*
_~
f
Un'Jour viendra
Avis impor/anl
Le personnes qui ont des affaire!
rgler avec la socc bbiod de fea
Pau. Emile Laraqae, dcd Pori
de Paix, ont avise qu'aucun rgla
ment d peot tre M 8*ne l'autori
saiiOQ de Monsiem Eumanuel Char
les, souaeign, m itre. en qualit d
ooux, dea droits et pcti^ns de M>da
me Emmanuel Char'e* ne Lucie
La'aque seuh hritire du d ci j >
Sign Eoofflaoael CHARl.ES
: entrites;
lm.iubr.neuw, tub.rc.ul.; Con.tlpotlon,
I Acod.nt. pp.ndicullre,ri>Tr. typhode,
I H.1d>..U *mu.Aon.BiM. Furoncle, Ml.
autnieon ciwTAim par l'usait 'i.
ANIODOL
lUPLUS PUISSANT ANTISEPTIQUE
* uni Heroare ! Cuivre '
fUaiiMni isrmwal l'aniii>iu inUaftnaW,
a la oM de 60 a lOO gouttes par )our
l ANIODOL INTERNE
dans one tassa de Beuri d'oranger.
| S* l'ANIODOL.33. Raa *M Mithunna.Part |
Pharmacie V. Buch
Le seul prservatif du bois tal le
Carbohtum Avenarius
Re onn deouis pu* ds40 ans comme le pM efficace.
I> CarboUnum Avenanm
> k*iahr-ei nus terre on e h pourrilurt
lZtVJ*?*'* **-KSti'"t .PO1e* ' eh.pigaOD dao.aisoos.Ud,
^^^^rileT-.T.li, toi- s e. filou.Je pchei
bftS&s J?aM m?d P-" ordre s,pr,me. chas*
#&!? taU des .atau e. de, aurea j
ainer
Revue Cubaine
En vente la Librairie du matin
Prix: Trente centimes amricains
fini'** Parti
ftraaide Mu

Pfm M'" "'.r"!''J.\,
-_
j b, (an ,^jttH*.VW.M.^r*M.iM".....t'"". '" o**. Chypre
P. c. s.
AVIS
Le? porteurs de carte lib e ciicjja
tionAnne 19aaont piies dt
les faire cbanRer ontre cel e d- P a
ne 1933, en cotre O fi:e .a faire
du Nord
Port au Pnnce le 25 lanv e; 191J
LA DIRECTION
Vaillant # Uouet ejttiil geuerauv, 1721 Rue du Magasin de l'Eiat
WB"

^7
H. SILVRA
Dana le bat de plaira es nombreux clients, leur offre jtttljeltt
,niv.f.d^oitefichearetdetoaie beaut dea pris exceptionaelt
maltfi la giande hausse bur les pr.x de tissus _______,.-
ueviot oS.r 54 pouces or 180 Cbapea.x velours ***gffg
VoiIh blauc hjrnraas Wto
Orndie oulaor brod* 45 Qbepatas de hftMd Utile
Brabint jaune et noir ang sup 9 50 de toute, jatlttt ,
fei-cale blanc sup 7 Crpe mtjre brode a ta ma .
TO lel SSSSpSSr petit vo.'iers 'C 40 came d, tou e bot I auoe 7
Kldeaa moatSSiae lOt^U l*rn Bas eo e aupri- ur douzy.ne *
Si P X !?1 "ds de long 10 Srepon fleur, codeur 1 aune Og
Mousseline sa.s de 5j ;<5U HMlmir SOglS.S iOP ** *^
Haein blai c an*l doub e larg 0 40 D agonal mur extra o
BesiD enr g b double largeur J03 Pilm Baach angl gris fone -
S e bhu anglais 4 /0.&
D ill anglais b anc
0 70 D-1I1 ba-ic union aug'air
0 40 Di-ill cut)n blanc an^ia-a
o;n Umi Ta or sup.
0& D.ick h blanc a-'g1 i
1 Alpaga noir suprie ir
06O K A
Lisez & Mditez!
que de recevoir, au u 1 1 d j y un pnx conveoit le
srobu'ni?;^: ;;s **&** = *
nive s-uveot M ^ trs prutjeoi
est leplu ancien f.brcmi ai ,erou a wt k
bonne rputation e*t connue.
p ix la pone de toutes les bourses.
HENRY STARK<
hue du Quai, en face de la *iart
N B-La nuit et les jours de fte, s'adresser au chef d'atelier.
Momiear Jblchier tlasson
Rue des Fronts Forts No 602 en /ace
de Vancienne Cathdrale^ *
N. B. pari de mon Chel d'Aul.er personne n'est autoris dt
reeeion des commandes eu mon nom. ^ '"

Tussor d soie po'ir ch^niae
bon ta et rob-*
Gabardine blanc b rraa
Organdi couleur
Eolienne w- l.
Ci^e srtg'aia g l
Crpe anglais p I
U'UU 11*1010 u L 1
CJtouadrapa *ngl 8)0 or rao 090 k ki tl-ncsjp
Toile daap 111 a,,g:-.s 50 Z ipbtr barres son pour
Telle nieteUe g-aod lff stp 040 oh
Handea brodes laiSia par
boit? ft illHil
Broderies peu; robe 1
Peignes de toutes leB qualits
et grandeurs etc. etc
o
140
0 75
050
OU
0.75
24-
0 53
0 3 & 0 40
000
Bia demi soie donziine 5 00
bas ijora aoptriear j*J
Pas Dercilsa eup
Ch Mrs ttes enfant i 80M
Cbemi* tr cet manches courtts H
OiJaod. suisse brod I aune i 50 Toile a voile pr g-ands vo.liera 0 70
uete serait trop longue t II nous fallait ; *'oj a lei art.clee
qae uooa avons en magasin c est pourquoi noua y jus '"V'\"^*J*
S lier -Hleare pour vo, emplette de Hfl d*"Oes t pa-erJfcjl Maiioo
H.SILVIittA, car iml'e part vons ne '.rouvert 1 des artic.es dauasi
boom qua.'i dta p ix si ldoita
OilCS YllieS. Caf: rs bon prix &
C c vii-lac dcu^uift inaia pour
OclCS VlllbS coto.i el graia de
colon a 20(211 ce.ts pr sac,
Spcialit ;
S./tc inilac de d uxine maia la'
aCS fltlCS vtV:> s::n., ikrir Ccao 25 eemiies ptr se.
- En veitle clui
[ L. tliULTZMANN AUGElillOLM
MNervosi,,
Nos nerf ressemblent un
treillis complique de fils tl-
graphiques. Commandes et
nourris par une partie du
cerveauque Tort appelle cen-
tres nerveui les dlicats
filaments nerveux rayonn. nt
dans toutes les directions
travers le corps. Aussi long-
temps qu.- les centres n'-i v m
sont capibles de fournir
eontinuelleinent de la nouin-
ture aux n fs. ceux-ci il-meuie
ront forts t-t sains. Mais es
que les centres nerveux s'ait.u-
blissent cause d'un surcroit
e travail, de Iwas ou
d'inquitude il lepr est impos-
sible d'envoyer la nourriture
ncessaire et le nerfs devien-
nent fatigus et s'aiguisent.
C'est alors qu'un bruit soudain
tous fait sursauter, vous
devenez irritable, vous souffrez
de nvralgie, vous tes agit et
abattu. Dans cet tat de
choses il n'y a rien qui gale
Ibt H la* ef LU
Parce qu'tant on aliment
puissant pour le nerfs,
Wincamis attaque la racine du
mal, cre une provision de force
nerveuse nouvelle, stimule et
revivifie le systme nerveux
tout entier. Essayez VVin;
carnis pour la Nervosit. "
C'est merveilleux. Plus de
10,000 mdecins la recomman-
dent.
AchelM une beutcilU de Wmearnu
.. .urHh.ilon penl l'obtenir dan
louiri 1rs Pharmacie, etc.
wSS.?n:a.th.ftow.,oH.
En Vente chez
rat*a&f. utan* ,m
Au prix de "2 dollars granQ bot*
UUe ett djMarllii bietslllsi.
Bn dJ Kigali d l'Eiatti ti39
Usiae l^aLtce, fort a.Prioce.
f
Femmes
l'ge
critiou
L'ge critique dans
la vie d'une femme
est gnralement
entre 45 e' 55*aoB.1*
retour d'ge est sou-
vent accompagn >
symptmes inquit-
ants tels que; irri-
tabilit, tat nerveux,
mlancolie, pouffes,
de chaleur don-
nant des maux
rie ttes et jui-
focation.
Pren-/. soin
de votre
sant; si
odeaitiquepeut tre termine sans ennuis,elle SUsuivie
d'annes de parfaite sant.
La Composition Vgtale de Lydia E. Pinkhamest par-
ticulir-ment adapte pour aider les femmes pendant le
retour d'g. Son inltuei.ee se fait sentir sur tout le sys-
tme qui et tenforci et elle aide la nature pendant les
lon-s mois de cette priode critique. Ce mdicament est
prpar avec des herbes et racinej mdicinales et ne con-
tient pas de narcotiques et drogges nuisibles.
Son mrite est prouve uar dea lettres sinlairea
a celle ci :
Valparaiso, Chili, S. A. -" Pendant des anne, j'ai souf-
fert de retards et de douleurs lors de mes rgles accom-
na-ncs de maux d'estomac. J'ai pris votre Compos.Uon
Vgtale et les Pillules pour le Foie de Lydia E. I inkharo
pendant trois mois. Je recommande votre mdicament
nTes amies en raison des rsultats obtenus. Voua MOves
publier ce tmoignage."-Paulina Florez, calle Caj.lla
124, Valparaiso, Chili, S. A.
Oea lattrea oinme relie cl Influencent les femme
essuyer 1
Composition ^getale
de lydia E. ftnkham J

a
I
s
cjii
i >
.*'
sm
*



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM