<%BANNER%>







PAGE 1

I LE MAN —* Contre l'Emigration Conseil (Etat ilLa Sccrtairerie d'Etat de l'Intrieur AU defnire nce du uonieU rapielle-au public et aux intresss ffVj?5!JWwttt; •011 Util eH ddfe dU 18 Octobre 1922 modifiant an article de laderelre ADOPT i *r la MATERNIT de PARIS Gyncologie PRVENTIK le U — l-.c-i PUERPERALE HYC1NE d I P""IM SUITES JCOUCHES Dermatologie t loi sur la Presse, paru dam le Moniteur Officiel du Jeu modification apporter uria £.^ * m t ,/i.i.k *•/• ..ifl .l'Eta Civil. Le quatre auti *A%%(> Octobre 1922, notifiant qWU ne leot de appointements des an autre sur me oi de ea par enta Obsttrique COMPIlIMt DR \ OPHKM1 ECHTYMAIMPETIGO 0*urm tes Enfuto — TOUIZS US AFFECTIONS SUPPURANTE ara CUBA aux tirants* dlivr] aucun passeport pour&T^ !" k Z r ll*^ individus reconnus mi maison militaire da Prsident d'Haiti; de la pension do Gnral Lgitima; des frais de toarue da (Prsident de la Rpublique et de aas ministres. Le Cabinet a demand le vote d'urgence de ces proje's Cet'e de mande a t combatiue par Mr LhContre la circula r i880D <* ui d it w* plusieurs de cea M a projets doivent tre tudis par lea (lOn des trains de Comits vu leur imDcrtance. Celui ^ j. i~ *o^.„^j ur 'e mariage religieux a t envoy Cannes a la trTIItlII l tude et les antres ont t vots. §j. tliJ L'Assemble a ansa. dsign trois %  R***" de ses membres pour viaiter le Con %  ailler d'Eta', Mose, malade depuis Nous recevons de toutes patls des quelques )oura Ensuite, Mr Tlio dolances concernant le passage des maa soumet l'Assemble U rdac interminab es convois de cannes su UOH de la rponse fane au leasa ce qui, perdant or? la journe, et f e Prsidentiel sur louve.ture de une partie rnmedp 1a nuit traversent ?<"SSST'it un, A E**tt5 i ZSmm a, m u B-. IIMUIM. propose par Mr Lbnsson. la r grandi tracs la R e Rpublicaine, £g£ a {g admiBe L83emb ie8 Trs ptobtblement la belle fte contrariai.! la circulation des vo< *Bt 8epara i o rdre du ioar pulge et qu-uitanifee le Con.ii bd.tien de l'Ai rts. pouvantant les pssle en lui demandant comme son e_t la raodHication faire sur la toi Syndicat de la Presse Le* directeurs des [ouroaux quotidiens syndiqu) sent pries de je rnnir aux bureaux du • Mann • aujourd hui mercredi 24 Janvier ia heures prcise, uc 1 aprs midi. J^Pon-auPrince, le ai Janvier 192). Matine de gala en thonneur de Pasteur MTACUPROL NI CAUSTIQUE NI TOXIQUE jyu:un dt* inconWnitnt* il 8ubllm ft de •Tau d'Allbou Combat tout lia ndcrabta 4t la suppuration — Pcuit'< ., lo.cr SANS U SSWmt G rn if l/Hmm im.iUnaif chantlllnm t n 1 1 emanJe m Corps Laboratoire du MSTACUl'ROL PARIS-16 + % % % % %  9liBB 3 R IBIIIIIOIIIIIIIIIII % % % % % % %  • % % %  a baguant & Dupont 37, Rue Dxvioud &f Paris A [pats pjir les Antiles vont prter leur conua m m ttil lOb.igaUwsfy delE:at Civil. Le gouveruement demande que le manwe religieux ne aoit tait en debors du mariage civil que dans les cas de iiuiadie grave. Cest ce mem %  emen s . u •'TeSlenti fil fare da ,,1-Louis de mellie fin u P lus lt Goizaguo auia la parue artistique ^_ m m — et la chora e des sœurs la couiooLtia i.ai JU ebaul meloditux. %  /iMAmnlina tla !/ %  Dre de pbrase'qui a manqu un UVO UnUlllUlli. liK lll article de la derniers l^i. AUTOMOBILISTE! j 1 Plus de kciutree sont pi ou us lan* le les B iUauiqjes eu se servira dt La Gazoliue La tti piQHfctt d'tre brillante. %  ^ %  a Commission o&nqute en une nouvelle Corn qute a 6te tonne pour uni. a la UoiLinunb article de la dernire Loi. lot sur la circula lion cie vhicule r mm . r7 Les Etats* Unis et Des personnes s'tint dj mises [ a t^Ott* de UUem •cgle avec lAdmiuisiration Lom %  . ^.' ir c %  ., LONDRES, 2 janvier. — Oa man on l'Agence K:otei dni Ha^ding a demand Shell )mra.asioo d'En^u^ie pour le paiement des paten • pour invesiiguer " de leuis voituies se sont pisea c n,D 8 lt de Gantbier str tes au Buieau de la Gendarmerie H" C4C IB d lieuteuaut Ue.esiP, de l'ofucier uc la Gendarintne de k'etionvil.e et de M, 0. llyppolue. velle loi sut les voitures Mouvement scolaire Gr, cette loi vote le 21 Dcembre ** ttsts Unis doivent adapter a t promulgue le 22 Dcembre 1. une W-U* mthode ea ce qui con est vident que les coumbuab es," ,oe '. constructioa et I armement i supposer que cette exmc dinaire des entrasses, s'ils veulent maintenir loi pil tre excute l'anne pro.hai cei nils un degr d'efficacit com ne,ne doivent se coutormer cette P ara c c ^> 4. naits analogues anne qu aux dispositions de la loi aes flotl ^gres. • La fondation de la mutualit sco> sur its mposmons directes renouve —^^^^^^g——^^^^—^^^^ Iftuu au Bel-Air €n lttBl a piovoqu lc chaque anne par le Pouvoir Ex ^^^ PWiH '^ BBas ^^"^^** uu piutouu luui'vemeotac-laue laoa C ptj{ %  e m m M t ce quartier. Un grand nombre d enNoL8 revi endrons sur la question. L 40Ur l!l9(llC3l fi'. iqueuitnt ces coles qui aont maiiileuaut au Lombre de quatre au — %  lua Ue deus; cea cole* itoivent matin et scir les enfanta de la ciasso pauvre. Luc ie.liai.jue |udicieuse a t fa.ie, c iai que depuis ce mouve11.1:1.. bcoiauu ptL/uque par Mr '-litti B son qui a tonde la Mutualit, on u tbieuu utus au bel Au de motubaCeuvl daua IM buucueue noaeatauts. Ces! qua 1 ou lev l'.ivilike. Sujbaiu.ua que ce beau mouvemeut bcoiaire sacceu.ue u'avautage LA I'HATERSSI DE I 'AFRIQUE Que diii'iiiiuofte quelle maqu^ d'E8cncB.| i*e*t ain*i que les mcaniciens ont eaaSn-5a^^ pour avoir de la SHGl tania ue laigiuu qui outt trdu lesquelles depuis le mo..|a Odobie Qe V f a p I -^ L^.I*.:^ MO ^^... des par des |&Qw7s ministr.eta et dci S nir elles court Ht. Il leur a t n, f u,oQ des cu rasss A mnciiot. Il XpiW le* aVlOUS gOUT [ dt. parncuutis. pou q U dies doivent se conto mer J, 11 5 "" 8 au Coo fc' s u le tre ^ I r 1 „;— „„ m„ n i. r Mr Denby, ministre de la Manne, 1 l ^ -r dclarant notamment : LA TRAVERSE LA TRAVBRSEE DE D ANGLERRE L'ATLANTIU.' 0 1 EN "UST*A11E lois les iLicaiiii-iens qui ont essay II Sh'.H oi r c )uiiu se> qua'i-s ; 1 Plus de kilomtre par galion 2 8 Encrassementdescylindresrdui au minimum 3 Beaucoup plus de force et de iH l; 8e en monte Si vous ne connaisse/ pas encorj la SUULL, essayez la, vous e serez satisfaits: — En vente au dtail Dms lotit les Garages e' vnn ipalt nutnt chez 'Station aa G*zoliae de Potn-Four; — Jorxu H WOOLLEY, Kue Dants Destouchea a. G DBETJtiN, araaa'Bue, ea face Station Central des PompU En gros chez Hatien Commence ment Le dernier numro du bulletin Le Journal Mdical H^itien Uscicule Aoi-Sep-.coibre 1922 vient de piraitre, sou^ Il d.rec ion -cnt.hque du . 1 1 l'rj'i .iUilencour .i.-cc l'intresiani >om* a incendie %  *• ** u I — Le climat de Port aur rince, par le R P.ichirer ; U — Sutiiique rndicjle et taygi*-. Hier apr9 midi vers les tiois heu n.^ue dt la Ma Je Po't-au-Pnn:c en 1908. rea lea cris de : au Uu leiaient la'''•-" nf ^! itiqu 5 f"| ta mae;in ,%  *••* .,„ J „. 1 .__ yHeine IV — Faut il prescrire de oadictlarme %  1 ru Herii e 1j nB qu"' ment au cotes euro Thermale* ? par V G. cole ou les moral'se ,,ei COlU pna entre la tue 1e l En* v — v\ue.aohrap.e dei aJanlnni puimo1 terremeot et da la Kuni JU. niirei aigaes et chronique, par le Dr Jean Minet VI — Ostomylite trau natique prolonge Le feu, en elfet, vei.au d clater et taain musa, par le Dr Mne re, vu — ExdaUB un Cbaulier apparteant, nOUS l " < i un Mmoire sur tet Eaux Minrales de nonaeuleiuentauliei.Air ,uai.au.ai informe ton. Mr I K.oe. Lin JgJSffS^P ^fe^SJ? £"f daua lS autres quartiers del Ville, aoac.ancedesouviurifau all caiae. t0 r e Naturelle de Port-a-Pimem. i\ bibiiogra^^^^^^^^^^^ Toute la partie an 1re dune petite phia. Ncrologie : le Docteur Saint Lger %  • -W^^>w5 conaliuction a t vite jete a terrj et ' grce au concoure dvou dea vo nulltment diplomatique et qu'il n'y a B u, B l'accident qui s tait tout d afut vite outt et quand lea \ oinpiers arrivrent aur les lieux le fi* au tait compltemen conjure. aucun changement dans la politique bord dclar dans les eciuresde bois conciliante du chef de la dlgatioa qui l'tttorci d'obtenir une juste paix dans ls Lcv.nt, conciliante l'gard dtb Tur^s et en parfait accord avec lAngleteiie. Celte politique seia con xi'-uec pai Mi Bon-pat J. second di gu Autour de l'Emigration La question se ttouve i u -.e phase sigu et les agents se dmneat avec activit pour arriver leurs lias., Hier est si riv par un bateau ap* Roberts, DuLlon & C Agents Gnraux pour H* Notice t .ai fin lira AU y** !" t\** !" umy E&iZ c &tf*9£3t Lit?S VJUUI & rciineated 10 praet tl.amaelvea for ffS^V" *J2L-^ re-reatstration et me Britub Le. An 4 la JiUl s !*****§ emplo NEW-YORK 23— Sterling 446 19 tl0u beiweeu lQe hours ot9 am.aud Y e ans a lt s -omp.ga.es sont ga Dollar is 12 a p. .B„ beinging wub tbem tneir lemect en pourpail:r5 av:: i.uis PARIS 23— Sterling 71 $0 paeaeports or otbe. papers of ideusgeals Port au.Pi.nci Dollar i) )4 tity. Jauuary 2U tb, 1923. Les Lan. so-t ou/et a... NEUP. '6THNIE. PA1BLCSSE CHLOHOSE, OBILITE DE8CH1W a fHmoftloaW Rflinr.Ut.r dfi San,. pr^t p.rJllU Mk^ „ liuo.



PAGE 1

lE'vfWf* tfUTUU mm J la FAMLL" L.EB PASTILLES VALDA %  ont Indispensable a l'CMFANT qui %  pMUl'nle %  VIEILLARD fi Kl **•* l'air, ai MANDES PERSONNES fi M IfMMil IWB m i MMH pour PRSERVER LEURS tlfillES IESPIIATORES •u pour SOIGNER les Rhumes, Maux d. Oorge, Laryngites. BronchiU, Brippt, influent, Asthme, Emphysme, etc., etc. MAIS IL FAUT AVOIR MEI SOII de n'employer que PASTILLES VALDA VERITABLES Tendui's seulement BOITES porlaut le notn f 1 Lon R. Ihbmul Agent exclusif pour Hait) de Lehn & Fink, lii/j For.e en 18"6 trUPtfAlC'.BiTJS BAh PRIX Pltc. > I Tous produis bi.i. q ai pharauceiitiques et li i g i .c* dablt s dai • ui e pharnM< ir. IPICtS • Poivre, Cannelle, Giroi'e, Anis o iM'r r •' %  % %  %  ci SUCRE RAFKIN SPECIALITES ; /Marque prive/ Lysol dtM I-. ai ,i oti n,, ,. tL le vour barbiers, Bay Rom, Chocolat en poudre, Huile oe to.e u^ Jforoe, Cmolsion, Cold cieun, FVu.ls p#nr t '' f ••• cr->• p de to •*• F.u' Je Ciuiiune, Pouoie couue les icstctte boiouub po^i cu< seivn les aute frais. Lait de Magonie, Pondre suprieure pour la toilette des enfant, Essence de fleurs Ean de Flonda, Miel pour la t.bl*-. Mou'arrfe, Huil a Olive pour la table, Binaues dent*, repparmia Hu le pour cbaeset laa moustiques et autres .usectes, Rfgulol : Huile contre constipmioni e; roubles des intestins chroniques Tue, Cire pour les parqueta, Comesti qaes, Elulrs, Epices, Sirops divers, feiutures diverses Vius etc. etc. etc Dt m andez le catalogue des spcialits. Confient vos coœtnandta a LEHN & F1NK, Inc, vous s rez absolument satisfait s Toutes le bonnes pharmacie* du pnya s'approvisionnent ch>z LEHN k F1NK Incf Joshua Lu Baily & Co (Church et Thomas Streels) New York L'une des meilleures et des plu* for* tes maisons de tissus aux Etats Uni* Siam.Denims, Checks, Ginyham, Toile Le Service de 18 mois en Italie drap etc. etc. La meilleure source d'achats: Pr'x The Chas H. Bill.! Paiiil Co, Brooklyn N. Y. Si vous voulez avoir votre [maison coanettement peinte St vous dsirez une slection de couleurs arli&tiques Prpares par des chimistes de longue exprience Achetez notre marque iCoq d'Or prpare pour les tropiques Cette peinture adhre aiu sur/aces les plus rugueuses Elle conserve son brillant elle sche tts vue, Elle eM spcialement use pour les moulures, Les corniches et le • pices de sculpturts. Cha un de nos fetbtauc est contrl par nos laboratoire: hotre prix peur cette peinture dfi lou'.e conccurren.ee The Chas i Browo Paint Co BrooklynNY^ Geo. Juansme A ont Rifttatlf pour H'iti No 118 Rue Frou en face de la Banque ROME— Dans un entretien qu'il eu avec 1 Mr Mussoli le gnral bisr pour aug dure de ei vice de la citas appele sous les drapeaux au mois de unis un CUUIIICU un ii . e ministre de la Guerre, WU)OUrS UVanta(jeUX. w.,^ !" !?^ Le Principaux commt ssionnaires en i >"" tissus aux Etats* Cnis.s'aprovisionnenl icc wui ics arapciux au mois -m • 7, mars prochain Cette durer sert Citez JOSllUa L. Badhj <%> t O de iS mois. Toute ide de crer an m n ; st:e de U dfense nationsle a t abandonne. Toute une srie de mesuras at t prvues en vue de l'ent OleImeni des troupes afin de dvelopper t capacit de corr bat de I arme ita liant. Le potfvernrment a l'intention de iunir le corps des carabiniers i ce* oi de la carde royale lors de la ior aisaiicn de la police. Parisina JEUDI Suite et /in du Mm Rouge lmeet Irjme pisodes Eotree : 5U anilines Panhard Gild Corporation Lubricatiiig Oilil Grease Halles et Graisses Prix et qualits difiant toute concurrence LBOLJIS Spciaux Grand Htel de France (J par sa situation unique au centre des affaires se recommmde plus que iamais au public et ses nombreux et distingus nw. 8-<-lU O -llnr ooni|niiNiii truc .1 tviw#f maint m iu, wiiir-. royr ii*t~ivmm -r (i *• ih* S-Or un iKMiti.inuu l'mnllo tr Sf'-tU M tuwt, „i,-,i.. • %  >i ^ .. T'-ii— tlbttl le •'!• %  (..i ..• %  rmwrlcil F". JlM. atthod pour d*| rendra -Jt C'est la vrit t JI Itya it-n fare I Ce*l prouv I La iisM uia En f. ce de iu l'oste et ve.id le AU \mmicm 1 1 zens AU A • encan c! z wba ara oo'ratciber* of he ujiita.y forai Bnci s de tooleeqValItf."ffb"l"^ of tbe U.oitid ;:>4es r.r H urge.i to divars^s or a gnt doublr- t i, 4 register at :li A U.MII: n Ccn nii.i • A lj D'US grtnd choix mr-iitor mrch. Ventz-voir h nouvel nrr.v q* de Couirra montrea pour hu r rr."n et frame^, Ceinture dernier Kejie, B luc'ei dorelllea d tous dn-e= gus, Euiijglr-s .1.verses et be<*u ... f p hert Tdisapiilies to native and nad aotres trttolas, sauveriez turaliz-d citz-os, an-1 n'o m cif voir, vo.a i g rz o*r la sur, zens of aro*tfite and otiier insnlsr voas pourrez v spessiooa of th Iniod S atp I g rz usr comparer lus pri. ut la JUill HVnlt .'/ I "J ^enffyng d J %  rrj %  i H must be %  abmi tud a&d tien fppi(tnt for „_ ^^^. ,. 1Mi ... r. gi-trution luist be iecompanlad '" "** for purpoesN of ident lic^iou by an M m i Mtmnm : Arasiicsij dm who bas kuowa **Vo *lHpOTlt% Il tbe Bppl.c.nt for a kaata fear c L es paraoonea qot ont *>.* ,ftiT( ,. tizins already regist. rtd bere art rskravae la %  i f . 1 „ n \ l teminded rbttbf} mu-t r, au V^'Y^.^e dV c "d rt F?' ROBERT UUDLEY LONGYEAR Amencan Vice-Consul me Emmanuel Cbarlta, n!e Lo*St Laraqua 1*0(9 herui.e du de eu/un Sign CtBtBtqatl CAJkft



PAGE 1

il MA TIW i A Constipation Entrite Vertiges Dyspepsie 1 1 1 Migraines JUBOL rduque l'Intestin 1*^: ••^' Ponr rester en bonne sant prenez chaque soir un comprim de JVBOL mtP M • 1 r.o IMtitt valent pu. en vali" riuq'ie oir qute. comprime. 0* JuS-.I. ri-nJ.-i a ;rur iotesUa ptrM par l'bu des drnfui-t et ci, lavtssenls, ' r. el '-in te ••( ti viup'ej'f. l'Ill %  cm ri 4 le if ervice la ressource il U ree^n.a'i liiictiMiilc il a ni'irabicmeiil rraii>< par IJubel. P'uinre l'histoire du rlytnre COMpucsil i-llf t on an'.f :-.< • in* rt'aeilf n stria F rotiiehe. l'humanit (li dl no'nr-r* m<,m< de s(iurrra rxierne* • VI ' .1.1 ,, V .u. ii. i. m,. |i Jubol. rgulateur t l'Inleitin. fixe une heure constante aux JubolisS [ EXTRAITS BILIAIRES du docteur Mangrt NlgMltriteM Ut (onction i/u fo* < Vaillant # llouel lgents gnraux, 1721 Rue du Magasin de l'Eial H. SlLVEiU bans le but de plaire sea nombretx cliente, leur offie le articles lU'vaotB de o te fracheur et de tcut? beaut dta prix exceptionnels nu %  n la fciai de liause hui les prix de tisiu lue>ot noir pouces or i bl) cuai.eajx veloura tuprsur pour Voile a blauc I hommes Oi4&5 Organdis cooltOt broda 45 cTa~ a x dj hvne d Italie Brabatt jaune ei cou ang si p 9 50 de tontes qcaii'.a Peinais Diane aup 7 Crpe mlore biod la teToile voile pour peut voilieis'C 40 ctnur.da toute beaut l'anus 1 Kideao moasssllM anglais lits] Uas eoe suprieur douzaine 9 4'J PX l(i YdB de long 10 Crpon fleuri couleur 1 aune 0 fi) Irlcuaseliub Baisse d^ 50 3 50 QtflitBif anglais np 4 & 4 50 buaiu blai c an jt double larg 0 40 Diegcn.l noir extra 5 50 parla aiir g b double largeur 0 55 Palm Bsich ai gl giia forc 2 50 Seige bleu anglais 4 7l*& 5 D.iil bl anglais blunc 1 40 U 73 Unll b'anc union augiai 0 75 0 40 Drill cotoL blanc ang>sia 0 50 Oiti Dnil TuB(r aupO40 09 Duck bl blacc anglais 0 75 1 Alpaga coirsuprieur 2 4> ofiO Kaki jaune anglais eup. 0 50 Asthme **&+. '!>. sur de aoie pour^hemise lium ne el robe Gtbardiue blauc barre i i.i .. couleur i.i .iti.rtii • %  1. Ci Ope srglaifc j 1 l> h' anglais p I jtf m La maison Lopo Rivera [A le plaisir dporter la connaissance d 1 ses nombreux chenil •ant la Capitale qu'en P. ovince. qu'elle vient de recivoir pour loi lies de fin d'anne un assortiment complet de Bmbous franais, fa de Boissons ei de Provisions alinen aira de toutes sortes et premire fraicheur, f UO.MiONS ; Jolies Boites dej), de 2 el 1 Livres D.ages en petite sichets t es lgants. Nouga'stn boites et par morceaux de /(!t Je 1[4 Livre, Chxo.ti2 pai btons Pt L s do f.urs et Chocolat! en boites de i|2 libres. Ptes Amandes mou es en boite d'uni livre et de fj2 livre, Bo. bous glacs, Koudanto, e'c. BOISSONS — Vins rouge & blan-. (Bu-ton et Guestier Bordeaux ojuali' suprieure, Whi-k. ( HJU et liai g (Dabonn t.Malaga.Fipper^ mint Chtueux de Tair gone, bndictine, e'c. PROVISIONS ALlMti.HrAIRES— Conserves de lout* sorteij Saucissons Lyon,Jambon?,.\i< itadetles, Fromage gruyie.ptte grass l e de Maure par hv.e, \\i et \[\ lt r es tic Venez visiter la Maison Lop Rivera et vous sortirez sati faits. ColoaadrspB argl 8Jo or i;au OVK) kaki bl r.c Bip 0 35& 0 40 Tciie a diap til aLgiaia '2 50 Zsphir barres eoie pour Tuile uiatlaa grand larg aup 0 40 ibeunaes et robes 0 GO bandeB brodeB auitae par lias dni soie don aiua 500 fcoi.e et dtal H 8 iuns tupneui 4 UO broderies pour robe 2 L'as ntrcnes tup. '2 80 ^tiguea de toutes i. s qualnB Ch-duseites eLfstt 1 80&2 et gratdtura eic etc c.h> rais tr'tci nscchei courlta H Oig*rjdi BiiBBe brod 1 aune 1 50 Tone voile pr g*, us voiliera 0 70 La haie arait trep lui gue s u uou U laii i cmrr-r loas lei articles que UOUB iavoLB eu magaain ce t pourquoi mus vjua u.viioos, avsit a aller ailleurs pour vos empletteB de tij d'H-nts passer la Maison 11. S1LVEHA, car nulle part voua ne nouveitz des ariic.es a'suaii bonue q j*.'ie I des p ix ei ldu-.ts yi^y ^TO'gg^ r CikieuL 0. K. en barils de 400 Ibs E^VINT.WAHi.lVR En vente chet L. PreeizmannAGGEliHOLM hue du Quai ^*lt*. \ %  1 1 1 w • ntufs a9 la s pour oat5 flUCB. Calirs bon prix & ^ %  s f*^ V ill^W ^ euxiiUtt ijin pour Ottl^a 111179 C oton ei gran de colon a 20|2S ce ts p^r sac. Spcialit Sacs vides Cacao 25 eut tues *\ En vente ck€s Faiblesse Chaque mouvement du corp* consomme une quantit dtermine d'nergie. C'est pour ce motif que vous vous sentei fatigu a la fin de la journe. Quand vous vous surmenez, quand votre vitalit et mine par la maladie, votre tyttme tout entier devient trop puis pour rcuprer sa vitalit sans aide. Votre §ytme ressemble une plante qui se meurt faute d'eau. De mme que l'eau revivifie une plante languissante ainsi "Wincarnis" donne une vie et une vigueur nouvelles la constitution affaiblie. "Wincarnis" possde une puissance quadruple ; c'est un Tonique, un Reconstituant, un Gnrateur de sang et un Aliment pour les nerf s,—le tout runi. Une bonne tante assure une vie heureuse de dniixim maio lave saus m .I'JU pour p r sac. L. PREETZHAiN AUGEUUOLM W/tfOAM/S Th Wlm ol* LU cre une force nouvelle A* sang nouveau, une vigueur nerveuse nouvelle et unevitalitnawwll* Au premier verre vin on en ressent l'action bienfaisante. Vous sentec que cela vous fait du bien. Vous sentes que chaque verre vin vous donne plus de force que vous n'aviet avant, et surcharge votre systme tout entier de vitalit nouvelle. C'est pour ce motif que plus de 10.000 mdecins recommandent Wincarnis. Achttri nt bouleille d Wincarnis SjehenOw —on P"' l'obtesiir daas l<> ..ci lea l'ha-ia if, ttc. OOL1MAN Jk OO, LTD. Wlnoarnia VKorta. NORWlOH En .Vente, chez FH.VNCK.J. MARTIN Au pHi A 2, drlhrs grund :oc taille et 1 dollsr 1(2 bootelllee. Ene du Magsln ds/'fiat sa fa ?e Usine Glace, fort m frioce. 7 Cesscrvez Vos Forces es Surveillant Votre Sant Cette lettre voui dira comment Chicago, Illinois, Y. S. A.—"J'ai pris Lydia FPinkhum Composition Vgtale pour des drangements de l'ovaire. Tous lea docteurconsult! m'ont dit la mme chose-faite vous oprer. J'ai commenc p>r avoir des douleurs dan ie cot gauche, ensuite il m'a aembl le avoir dans les deux cts. Je travaille chez un tailleur et ayant une petite fille soutenir )e ne dsirai pas me risquer. J'ai demand mes amis et une m'a dit: prenez la Composition Vgtak le Lydia E. Pinkham. J'ai suivi ce conseil et je me suis sentie mieux tout de suite; Je puis maintenant travailler masanttant revenue. Jerecommandetous votre Composition Vgtale et votre Lavage Sanitaire."—Mrs. MARY ENRICO,45Q N. Carpenter St.. Chicago, 111..U. S. A. Cette lettre h'en est qu'une parmi un grand nombre reu chaque annes et provonttnt de femmes, jeunes et vieilles, de toute occupation. Ces K-ttres tmoignent des vertues de la Composition Vgtale de Lydia E. Pinkham. Cette composition vgtale ne contient pas de narcotiquea ou de drogues nuisibles et peut tre prise par toute femme sans aucune crainte. Votre gagne pain dpend sans doute SIT votre Beat. Essayez donc la CompositionA^getale de Lydia £. Pinkkara rsa* sVaSMMM NaeaesN co. uvNN.MMe. u.m.A. . J.... t SK..



PAGE 1

16m* ne 5021 I Po*t-aa PrJnoe flalti Mel'c eil 24 Janvieri 1 23 OiUCTCUB PHOPRIETAIBI 'Clmeot Magloire NOMIHU 20 CENTIMES Quotidien Quiconque n'emploie que les moyens lgaux et rgotfcrt, et compte sur le temps, a le temps pour lui.-Le temps protge qui J'moque. THIfitS acoicroif ijaac .ASMOHM NO IJC TKLRPHONI No De quoi rire el de quoi pleurer Maurice Etienne fils Fa Gable Franaises Angle des Buas des Fronts torts et du Magasin da l'Et* Oit hier qua noua disions comaux larmes. On %  toojoura prtendu, *"•<*! UUoIJUIOCO ment oa oe veut nulle part dea tra et le dernier qui le prtende vient vaillenra nattons : ni Cuba, ni d tre Danla Uellegarde, qu'Hati dana la Rpublique Dominicaine, et peut, par aa superficie et lea rescomment, partout o ils vont travail souicea de r ou agriculture, ent;ete1er, lea journaliers baitiens voient nir deui fois plus de popalatiou Janr conduite, et mme leur travail, quelle n'en possde* Tout le monde dlprecis. bait dj,— car Ceat une vari re Noua concluions i la foia du connue,— que la plus grande partie de parti pria et la ncessit de noua notre aol cultivable eat en friche et i cueillir et d'essayer d'oprer sur que, ce n'est pas par mtaphore qu'il noua mmeanne rfOktne qui, pour eat permia de aire que, a ce po.nt noua rendre plue appr&aDlea aux de vue, noua vivons dana un tat de yeux de i tranger, doit commencer misre ad aein de la ricliease. par nous transturmer nos propres Ko outre, uo. H venons de contrac yeux par moins de vicea originels ter dea .engagements liuanciers pour tek plus de venus sociales. tre mme de dvelopper quelque Voil que, poui compenser les m peu ces ressources et a augmenter ubnvnieute lencontrs Cuba et e J le rendemeh; de notre agriculture liormoiceoie, un confrre feignais Mais avec quoi donc, an fait de ou on a beaou de braa au Canada et travanieuis, esperons-nous arriver luggr Nouvelles feirangres 1 Le laliu ABONNEMENT Un Mois Porl -au Priure ip Hw 2 OU lputaMal i M Etranger • 3 00 Insertions el aboiini-mt'iils Niables il attire ESSEN 22— Des grves partielles ou lotales ont clat dans toutes 1 mires de la vaille del Khii don les directeurs ont t arrts, les mi res de 1 but ent repi \* leur exploi ta ion. Un o die reu du gouverri? ment central de Berlin interdit aux errpkys des canaux en iprritoiie occup, de remorqutr les chalands de chaibon saisis par les fraoais el d ouvrir 1rs cluses sur leur passage Le correspondant de 1 Associated Piess a cousta' que tout:s les mund, Bochum et Gelsenklrchen < se trouvent 'es principaux tablisse n tnt de Stinncs, es le la Mur m Piess a coustaie que tcut:s les ma j? ... ~~ nu'actures des districts de Hors, dcid que ces frtqueutes it o..... i --..=„k.. u.,- D. i.u... sont devenues ncessaire PARIS 22 — Mi Pomcar a com menc ce matin ses coeftences qui auioii liasj %  '. ux pr joor avec les rr.iuis'res du cibineti Y assistait galement le marchal Foch. [I a t runions es ou e des vnements de la Rbur. M Guil laume, directeur des mines, est rve • que les .ravailleura hauiena le faire ? Et si noua expoitona de d ton, tous les plats qui prparait, BlVrTangenbochum7"Re"kinRhau prennent la direction de cette non* gaite de cœur la main u cuivre nai-„t,ii • .niraa 2ZL ,„J| r M .rttTT .r !" Kt tene promiae. iionale,ne taudra-t-il paa provoquer, 1"5 ^Lrft P $en et t el$fDkir < r CD travaillaient. A on momen. o le chmage bat en retour, une immigration oe Ja i^L, ? "l enr ,. „.„,. ,,.,„.„, ma s ? ve r une production plus faible .ou plein en Angleterre et o le maicawaet J insulaires ervironnauii Bonnet .e tait sur le genre d insul que d'ord.na.re. f.a succursale de la %  %  • *"gL'E?'S'i 0 ".'? grand Dominion eat plue quear qu'il pour venir tenir la place dea ixa.i faite i Pinclnnat en pleine rue de fteichbmk de Dusseldorf dont la di P, r er a tl emi01 %  • %  "• "*Saqua taire appel aux travailleurs quanta, dea conditions quatre lois Paris et qui eut un tel contrecoup rfC tion avait rtlu^ de continuel le caLgues les derniers renseigae-nenti anglais pour que ceux ci commen plue cbrea ? tut cet homme, la plus beile intelli travail pendant que les soldats occu I" fonct-'onnairrs continuent -x cent, ou plutt intenaifient leur emi On ne veut paa que 1 tranger geoce. l'toile de sa caste, qu'il tom paient l'tab'issemeot a t rouver primer une opinioa o f i im ste sur grstiou vers le Canada, une telle aoit propritaire, on ne veut pas ba dans un dsespoir si profond qu'il ( e celle C'E.sen R-ichbink et toutes 1 occupa ion de la Rbur mage Top proptahion est aaaez originale. quil poaaido mme la teire par fut incapable de tenir une plume ls autrfS banques de u ville ont pcs.t.oo cro.ssa.iti contre icars DM Elle excite, au anrpiua. au rire, dta engagement* a long teime : on ooar Ja .daction d'un mmoire ern le roU vertes cet aprs midisuies On a indiqu qu'on avait 1-in quand eu rflchie que ce quelle on euicud uouc lcanel. t on ne f entnt Si df-nse au conseil de cinq envissge en raiii, ceat de mettre cacue paa qnii nous fait, ici mme certs coatrc accusatioQ$ de Son face a lace et eu pleine concurrence une concurrence irrsistible Sou t0nax -u -* -~u Mais si noua exportons IJOUB .u %  Le pocs de Fritz Thysen et des Inos pauvres travailleurs igiorauta jet lea piemiera ouvrire au globe be, mes l'lmeut hatien, avec quoi tau ,, Ce J ui < %  £ ' m c r ^ e ct la '^eur dans un paya, qui eat lo c dore uu dra. il relever le pays i Ou, en d au dM rJwncbis de S Do nmgue (noirs paya oent et ou lee vu wa lea plue trs reimei faudra-.-d ne paa le reie et multre: libres ) c'est d avo r rali ausirea sont pra iqoea, au moi us ver du tout ? * la slrct on d une race dans un apparence et avesoaientation 11 e*. ai doux, en effet, pour ceax coin de terre qui n'tait pas le leur, autres Rhur, d'hui. iodus'riels, sera jug arrt) dans ta M* y in ce aujour Mais i ide excite, toui auasi bien, qui ne veuleut paa travailler ... !ur l'esprit k n m d es affranchis de Sainl-oiuingue et o ils taient traits en dsh.ils de h vie sociale ; ils o. t -on^uii leur place, tabli le foyer, afnroi leur ca pa i d tre hommes par leurs seules ressources intellectuels et morales. IV Voir Us O Jes 18, 19 et 2 j Janvier tention de continuer une politique modre l'gard dea ouviiers aile man It* OJ pense que cette m bode fiuua par gagner la popjlaioi in dus.rielle et par vaincre la rsistance passive d; udustiieis et giu-erne rreot Les fonctionnaires ont insist ur cette opinion des traniisque l'Allemagne, par son oppositoa dans .a Kaur. se pparau des rtgrer* 11 qu: la France tait p.rfj-t.' IK H usa re de la solidu de la position Ils DUSSELDCXF— Le comrnandmt cm dclar que l'Allemagae s'apeicj Quelle loi en eux mmes et dans de 1 Associated Press qui visite le cen vrait bien : qu tlifl se fait du tu t i leurs aptitud s I Quelle que fut la ri tre minier trs important d Altene. elle-mme et que tou'.e oppos tio gueur JU rgime coloutai leur cons sen, a constat que le travail tait de sa part tait futile. piration dans le domaine social d' pratiquement complet Quoique le bo d et politique ensuite ne s'est ji gouvernem nt d: Beilin ait dclar mais relche un instant qu'il n'enverrait plus de mirk' dans Ils furent frapp; d; toutes les in 1* rgion occup'e, les fonds arrivent terdictuns ayant pour effet d'abalar rgulii ment d'une man .e demi du. de subaiterniser leur Jasse; mais clandesiiae et les Fraotifj bia en f ilas la pousse l'.btme tait vio tendu, ne v Sont pas intetve m? en,e, plus tat: puissant sment vers 1rs Df.-nse de Majest veut qt M iiilalJ ii P/1 MOSCOUMr Stecklaff rdac leur en .hef de Ir c Ivestia .dclar; Pour manciper et lever 1 me l'ignominie de leurs 0 igines. loire, une lite s|est forme, issu: Oae d: d.bsiics, que d'avanies certes libres |e son sein obscur, mais (cona et l:ur valait la Carnation plus ou Fiance / ... c Dans quelque temps i la circulation des trains a t com llein de geimes pr :ieui : 1 etdu* moins fonce de leur paea I il sea pris des airaog:mrnts pour p.tem:nt art e Une dlgation ou ince, la vitalit, la bont. 11 lu. laiSans parler du cas ded't on si con l'expulsion dei ngres 1 bres qui sont vnre des tablisi'ments Tnysen it, i cette lite, pour se dvelopper no, citons celui de deux affranchis, ea France (1/ /est rendue aupri du gnral Si* ABQfld orce Tel a t l'etfoit coasUnt et O., U s. trouvait que des d nx f otieux de U.anchis pour faire ou res, il y en avait un qui tait ausu ter et effacer la tche de leur naisbrun que lautte tait clair, ce qui ace c Car c est i 1 effacer, Ctte lest fort commun dans les familles e i Oit f de Vaiss.re, qu'ils t-nde saug-m:es Le b;un fut jug 'et sans reiche. Intel.igents, ac digne de la cuisine et condamn i '•"•'silltuis, ils arrivaient vite faire manger son t.re, Certjs. vnu ne, et de la foituoe s'effor s'il avait teau pou vor de linfortu le ot aussitt de parvenir aux fouc n cuisiniei de chang.-r de nuan e. >ni pububues et aux honneu.s qui en achetant uae moias ddaigne, il eus que tout, de /aient couvrir eat volontiers vendu, aa contraire P.oh b '.i:n des alliances blancs et sang mles. ( 4 ) IEAN JOSEPH VIL AIRE. ( suivre) 1 Lettre ia duc Je Choiieul ( 30 Juin 1 ;ir,) a. Lente du Mr, I.JCI ; JC:I I.(.I ) Lettre de Monsieur le du: de frajlin ( 7 Janvier 1767^ 4 Lenrede Mr de Fayet 7 dcembre 17;;. Lettre de Mr eour^coi:. de lio oes c rj mai '77' • A teilit en prison tant que le tribunal Mr Barrre, chef de la dlga n'aurait pas rendu son verdict. tion franaise, sera oblig de pren Lt% traoiis ojt effectu de nou dre quelques jours de lepas c*u<; velles saisies de chirbjn et des trams d'une attaque d'influenza, mais 11 r cha r g*3 de ombastibles ont t diri prendra plus fard sa place la co il gs sur la France sous la conduite de rence Mi timre pa tira demain n 0 1\ ersonnel"franais, via Coblence et Rome Le bruii 1 couru UM U M; rves. Li quant t de chaibon r la France avait dedi de ch og'11 ij qoisitionu u.c.e a2,0.000 tonnes politique la C0dNirac, ru 1 1 n Le centre de rsistance faite par 1 oc d:s reprsentants franais a dM copation tiaaaise semble tre Dort quels maladie de Mr Ba.iu o\a.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05842
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, January 24, 1923
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05842

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
16m* ne
5021
I
Po*t-aa PrJnoe flalti
Mel'c eil 24 Janvier- i1 23
OiUCTCUB PHOPRIETAIBI
'Clmeot Magloire
NOMIHU 20 CENTIMES
Quotidien
Quiconque n'emploie que
les moyens lgaux et r-
gotfcrt, et compte sur le
temps, a le temps pour
lui.-Le temps protge qui
J'moque.
THIfitS
acoicroif ijaac .asmohm no ijc
TKLRPHONI No
De quoi rire el de quoi pleurer
Maurice Etienne fils
Fa Gable
Franaises
*
Angle des Buas des Fronts
torts et du Magasin da l'Et*
Oit hier qua noua disions com- aux larmes. On toojoura prtendu, *"<*! UUoIJUIOCO
ment oa oe veut nulle part dea tra et le dernier qui le prtende vient
vaillenra nattons : ni Cuba, ni d tre Danla Uellegarde, qu'Hati
dana la Rpublique Dominicaine, et peut, par aa superficie et lea res-
comment, partout o ils vont travail souicea de r ou agriculture, ent;ete-
1er, lea journaliers baitiens voient nir deui fois plus de popalatiou
Janr conduite, et mme leur travail, quelle n'en possde* Tout le monde
dlprecis. bait dj, car Ceat une vari re
Noua concluions i la foia du connue, que la plus grande partie de
parti pria et la ncessit de noua notre aol cultivable eat en friche et
i cueillir et d'essayer d'oprer sur que, ce n'est pas par mtaphore qu'il
noua mmeanne rfOktne qui, pour eat permia de aire que, a ce po.nt
noua rendre plue appr&aDlea aux de vue, noua vivons dana un tat de
yeux de i tranger, doit commencer misre ad aein de la ricliease.
par nous transturmer nos propres Ko outre, uo. h venons de contrac
yeux par moins de vicea originels ter dea .engagements liuanciers pour
tek plus de venus sociales. tre mme de dvelopper quelque
Voil que, poui compenser les m peu ces ressources et a augmenter
ubnvnieute lencontrs Cuba et e j le rendemeh; de notre agriculture
liormoiceoie, un confrre feignais Mais avec quoi donc, an fait de
ou on a beaou de braa au Canada et travanieuis, esperons-nous arriver
luggr
Nouvelles feirangres
1
Le laliu
ABONNEMENT
Un Mois
Porl-au Priure ipHw 2 OU
lputaMal i M
Etranger 3 00
Insertions el aboiini-mt'iils Niables il attire
ESSEN 22 Des grves partielles
ou lotales ont clat dans toutes 1
mires de la vaille del Khii don
les directeurs ont t arrts, les mi
res de 1 but ent repi \* leur exploi
ta ion. Un o die reu du gouverri?
ment central de Berlin interdit aux
errpkys des canaux en iprritoiie
occup, de remorqutr les chalands
de chaibon saisis par les fraoais el
d ouvrir 1rs cluses sur leur passage
Le correspondant de 1 Associated
Piess a cousta' que tout:s les
mund, Bochum et Gelsenklrchen <
se trouvent 'es principaux tablisse
n tnt de Stinncs,
es
le la Mur
m Piess a coustaie que tcut:s les ma j? ... ~~ .
nu'actures des districts de Hors, dcid que ces frtqueutes
it o..... i --..=k.. u.,- d. i.-__u... sont devenues ncessaire
PARIS 22 Mi Pomcar a com
menc ce matin ses coeftences qui
auioii liasj '. ux pr joor avec
les rr.iuis'res du cibineti Y assistait
galement le marchal Foch. [I a t
runions
es ou e
des vnements de la Rbur. M Guil
laume, directeur des mines, est rve
que les .ravailleura hauiena le faire ? Et si noua expoitona de d ton, tous les plats qui prparait, BlVrTangenbochum7"Re"kinRhau
prennent la direction de cette non* gaite de cur la main u cuivre na- i-t,ii .niraa 2ZL- ,J|r M .rttTT- .r .
Kt tene promiae. iionale,ne taudra-t-il paa provoquer, 1"5 ^Lrft P $en et tel$fDkir A on momen. o le chmage bat en retour, une immigration oe Ja i^L, ? "l enr ,. .,. ,,.,., ma's ?ver une production plus faible
.ou plein en Angleterre et o le maicawaet J insulaires ervironnauii Bonnet .e tait sur le genre d insul que d'ord.na.re. f.a succursale de la " *"gL'E?'S'i0".'?
grand Dominion eat plue quear qu'il pour venir tenir la place dea ixa.i faite i Pinclnnat en pleine rue de fteichbmk de Dusseldorf dont la di P,r'er a" tl.emi01 " "*-
Saqua taire appel aux travailleurs quanta, dea conditions quatre lois Paris et qui eut un tel contrecoup rfCtion avait rtlu^ de continuel le caLgues les derniers renseigae-nenti
anglais pour que ceux ci commen plue cbrea ? tut cet homme, la plus beile intelli travail pendant que les soldats occu I" fonct-'onnairrs continuent -x
cent, ou plutt intenaifient leur emi On ne veut paa que 1 tranger geoce. l'toile de sa caste, qu'il tom paient l'tab'issemeot a t rouver primer une opinioa ofi im ste sur
grstiou vers le Canada, une telle aoit propritaire, on ne veut pas ba dans un dsespoir si profond qu'il (e celle C'E.sen R-ichbink et toutes 1 occupa ion de la Rbur mage Top
proptahion est aaaez originale. quil poaaido mme la teire par fut incapable de tenir une plume ls autrfS banques de u ville ont pcs.t.oo cro.ssa.iti contre icars dm
Elle excite, au anrpiua. au rire, dta engagement* a long teime : on ooar Ja .daction d'un mmoire ern le roUvertes cet aprs midi- suies On a indiqu qu'on avait 1-in
quand eu rflchie que ce quelle on euicud uouc lcanel. t on ne fentnt Si df-nse au conseil de cinq
envissge en raiii, ceat de mettre cacue paa qnii nous fait, ici mme certs coatrc accusatioQ$ de Son
face a lace et eu pleine concurrence une concurrence irrsistible Sou t0nax -u -* -~u
Mais si noua exportons ijoub .u
Le pocs de Fritz Thysen et des
Inos pauvres travailleurs igiorauta
jet lea piemiera ouvrire au globe
be, mes l'lmeut hatien, avec quoi tau ,, Ce Jui < ' mcr^e ct la '^eur
dans un paya, qui eat lo c dore uu dra. il relever le pays i Ou, en d au dM rJwncbis de S Do nmgue (noirs
paya oent et ou lee vu wa lea plue trs reimei faudra-.-d ne paa le reie et multre: libres ) c'est d avo r rali
ausirea sont pra iqoea, au moi us ver du tout ? * la slrct on d une race dans un
apparence et avesoaientation 11 e*. ai doux, en effet, pour ceax coin de terre qui n'tait pas le leur,
autres
Rhur,
d'hui.
iodus'riels,
sera jug
arrt) dans ta
M* y in ce aujour
Mais i ide excite, toui auasi bien, qui ne veuleut paa travailler ...
!ur l'espritknmdes affranchis
de Sainl-oiuingue
et o ils taient traits en dsh.ils
de h vie sociale ; ils o. t -on^uii leur
place, tabli le foyer, afnroi leur ca
pa i d tre hommes par leurs seules
ressources intellectuels et morales.
IV
Voir Us o Jes 18, 19 et 2 j Janvier
tention de continuer une politique
modre l'gard dea ouviiers aile
man It* Oj pense que cette m bode
fiuua par gagner la popjlaioi in
dus.rielle et par vaincre la rsistance
passive d; udustiieis et giu-erne
rreot Les fonctionnaires ont insist
ur cette opinion des traniisque
l'Allemagne, par son oppositoa dans
.a Kaur. se pparau des rtgrer* 11
qu: la France tait p.rfj-t.' ik h usa
re de la solidu de la position Ils
DUSSELDCXF Le comrnandmt cm dclar que l'Allemagae s'apeicj
Quelle loi en eux mmes et dans de 1 Associated Press qui visite le cen vrait bien : qu tlifl se fait du tu t i
leurs aptitud s I Quelle que fut la ri tre minier trs important d Altene. elle-mme et que tou'.e oppos tio
gueur ju rgime coloutai leur cons sen, a constat que le travail tait de sa part tait futile.
piration dans le domaine social d' pratiquement complet Quoique le
bo d et politique ensuite ne s'est ji gouvernem nt d: Beilin ait dclar
mais relche un instant qu'il n'enverrait plus de mirk' dans
Ils furent frapp; d; toutes les in 1* rgion occup'e, les fonds arrivent
terdictuns ayant pour effet d'abalar rgulii ment d'une man .e demi
du. de subaiterniser leur Jasse; mais clandesiiae et les Fraotifj bia en
filas la pousse l'.btme tait vio tendu, nevSont pas intetve m?
en,e, plus tat: puissant
sment vers 1rs
Df.-nse de
Majest veut qt
M iiilalJ ii
P/1
MOSCOU- Mr Stecklaff rdac
leur en .hef de Ir c Ivestia .dclar;
Pour manciper et lever 1 me l'ignominie de leurs 0 igines.
loire, une lite s|est forme, issu: Oae d: d.bsiics, que d'avanies certes libres
|e son sein obscur, mais (cona et l:ur valait la Carnation plus ou Fiance / ... c Dans quelque temps i la circulation des trains a t com
llein de geimes pr :ieui : 1 etdu* moins fonce de leur paea I il sea pris des airaog:mrnts pour p.tem:nt art e Une dlgation ou
ince, la vitalit, la bont. 11 lu. lai- Sans parler du cas ded't on si con l'expulsion dei ngres 1 bres qui sont vnre des tablisi'ments Tnysen
it, i cette lite, pour se dvelopper no, citons celui de deux affranchis, ea France (1/ /est rendue aupri du gnral Si*
ABQfld
orce Tel a t l'etfoit coasUnt et O., U s. trouvait que des d nx f
otieux de U.anchis pour faire ou res, il y en avait un qui tait ausu
ter et effacer la tche de leur nais- brun que lautte tait clair, ce qui
ace c Car c est i 1 effacer, Ctte l- est fort commun dans les familles
ei Oit f de Vaiss.re, qu'ils t-n- de saug-m:es Le b;un fut jug
'et sans reiche. Intel.igents, ac digne de la cuisine et condamn i
'"'silltuis, ils arrivaient vite faire manger son t.re, Certjs.
vnu ne, et de la foituoe s'effor s'il avait teau pou vor de linfortu
leot aussitt de parvenir aux fouc n cuisiniei de chang.-r de nuan e.
>ni pububues et aux honneu.s qui en achetant uae moias ddaigne, il
eus que tout, de/aient couvrir eat volontiers vendu, aa contraire
P.oh b '.i:n des alliances
blancs et sang mles. ( 4 )
Iean Joseph VIL AIRE.
( suivre)
1 Lettre ia duc Je Choiieul ( 30 Juin 1 ;ir,)
a. Lente du Mr, i.jci;jc:i i.(.i
) Lettre de Monsieur le du: de frajlin ( 7
Janvier 1767^
4 Lenrede Mr de Fayet 7 dcembre 17;;.
Lettre de Mr eour^coi:. de lio oes c rj mai
'77' A
teilit en prison tant que le tribunal Mr Barrre, chef de la dlga
n'aurait pas rendu son verdict. tion franaise, sera oblig de pren
Lt% traoiis ojt effectu de nou dre quelques jours de lepas c*u<;
velles saisies de chirbjn et des trams d'une attaque d'influenza, mais 11 r
charg*3 de ombastibles ont t diri prendra plus fard sa place la co il !
gs sur la France sous la conduite de rence Mi timre pa tira demain n01\
ersonnel"franais, via Coblence et Rome Le bruii 1 couru um u m;
rves. Li quant t de chaibon r la France avait dedi de ch og'11 ij
qoisitionu u.c.e a2,0.000 tonnes politique la C0dNirac, ru 1 1 n
Le centre de rsistance faite par 1 oc d:s reprsentants franais a dM
copation tiaaaise semble tre Dort quels maladie de Mr Ba.iu o\a.


I
. LE MAN
*
Contre l'Emigration Conseil (Etat
ilLa Sccrtairerie d'Etat de l'Intrieur AU defnire ,,nce du uonieU
rapielle-au public et aux intresss ffVj?5!JWwttt;
011 Util eH ddfe dU 18 Octobre 1922 modifiant an article de laderelre
ADOPT i *r la MATERNIT de PARIS
Gyncologie
PRVENTIK le U
l-.c-i PUERPERALE
HYC1NE d I P""im
SUITES J- COUCHES
Dermatologie
t
loi sur la Presse,
paru dam le Moniteur Officiel du Jeu modification apporter uria
.^ * m t ,/i.i.k */ ..ifl .- l'Eta Civil. Le quatre auti
*a%%(> Octobre 1922, notifiant qWU ne leot de appointements des
an autre sur me
oi de
ea par
enta
Obsttrique
COMPIlIMt DR \ OPHKM1
ECHTYMA- IMPETIGO
- 0*urm tes Enfuto
TOUIZS US AFFECTIONS
- SUPPURANTE -
ara
CUBA aux
tirants*
dlivr] aucun passeport pour&T^kZrll*^
individus reconnus mi
maison
militaire da Prsident d'Haiti; de
la pension do Gnral Lgitima; des
frais de toarue da (Prsident de la
Rpublique et de aas ministres.
________________________________Le Cabinet a demand le vote
d'urgence de ces proje's Cet'e de
mande a t combatiue par Mr Lh-
Contre la circulari880D <*uidit w* plusieurs de cea
M. a projets doivent tre tudis par lea
(lOn des trains de Comits vu leur imDcrtance. Celui
^ j. i~ *o^.^j *ur 'e mariage religieux a t envoy
Cannes a la trTIItlII l tude et les antres ont t vots.
j.tliJ L'Assemble a ansa. dsign trois
R***" de ses membres pour viaiter le Con
ailler d'Eta', Mose, malade depuis
Nous recevons de toutes patls des quelques )oura Ensuite, Mr Tlio
dolances concernant le passage des maa soumet l'Assemble U rdac
interminab es convois de cannes su UOH de la rponse fane au leasa
ce qui, perdant or? la journe, et fe Prsidentiel sur louve.ture de
une partie rnmedp 1a nuit traversent ?<"SSST'it un,A E**tt5
i ZSmm a, m u B-. iimUIm. propose par Mr Lbnsson. la r
grandi tracs la R e Rpublicaine, g a {g admiBe L83emb-ie8
Trs ptobtblement la belle fte contrariai.! la circulation des vo< *- Bt 8epara iordre du ioar pulge et
qu-uitanifee le Con.ii bd.tien de l'Ai rts. pouvantant les pss hai.ee trauaiue eu 1 honneur e tfaa blant le ttpes de toule une partie budget Be sont rendus leur travail,
teit aura neu le 1er Dimanche de f- oe la Ville. .*,
vntr Ce Bera.unematine gtand.ose. Avec les les voiees par leConsell
LaioiJtrtLCb etra taite par le Dec fjous attirons l'attention de la P. d Etat, il ne reste pour la Seaaion
tei.i Franois Dakneour k des grou S. sur cet tat de chese nolra Extraordinaire qae le vote du budget
p(8(i:.eveidfcntispiin:ipiibx ibDiia ^>le en lui demandant comme son e_t la raodHication faire sur la toi
Syndicat de la Presse
Le* directeurs des [ouroaux quotidiens syndi-
qu) sent pries de je rnnir aux bureaux du
Mann aujourd hui mercredi 24 Janvier ia
heures prcise, uc 1 aprs midi.
J^Pon-au- Prince, le ai Janvier 192).
Matine de gala en
thonneur de
Pasteur
MTACUPROL
NI CAUSTIQUE NI TOXIQUE
jyu:un dt* inconWnitnt* il 8ubllm ft de Tau d'Allbou
- Combat tout lia ndcrabta 4t la suppuration
Pcuit'< ., lo.cr sans USSWmtGrnifl/Hmm im.iUnaif
chantlllnm t
n 1 1
emanJe m Corps
Laboratoire du
MSTACUl'ROL
PARIS-16
+9liBB3RIBIIIIIOIIIIIIIIIIIa
baguant & Dupont
37, Rue Dxvioud ? Paris
A [pats pjir les Antiles
vont prter leur conua m m ttil lOb.igaUwsfy delE:at Civil.
Le gouveruement demande que
le manwe religieux ne aoit tait en
debors du mariage civil que dans les
cas de iiuiadie grave. Cest ce mem
emen s . u -
'TeSlenti fil fare da ,,1-Louis de mellie fin u Plus lt
Goizaguo auia la parue artistique ^_ mm
et la chora e des surs la couioo-
Ltia i.ai ju ebaul meloditux. /iMAmnlina tla !/ Dre de pbrase'qui a manqu un
UVO UnUlllUlli. liK lll article de la derniers l^i.
AUTOMOBILISTE! j
1
Plus de k- ciutree sont pi ou us lan* le
les B iUauiqjes eu se servira dt
La Gazoliue
* La tti piQHfctt d'tre brillante.
^
a
Commission
o&nqute
en
une nouvelle Corn
qute a 6te tonne pour
uni.a la UoiLinunb
article de la dernire Loi.
lot sur la circula .....
lion cie vhicule r mm . r7
Les Etats* Unis et
Des personnes s'tint dj mises [a t^Ott* de UUem
cgle avec lAdmiuisiration Lom . ^.' ir,c .,
LONDRES, 2 janvier. Oa man
on l'Agence K:otei
dni Ha^ding a demand
Shell
)mra.asioo d'En- ^u^ie pour le paiement des paten
pour invesiiguer " de leuis voituies se sont pisea c n,D8lt
de Gantbier str tes au Buieau de la Gendarmerie h"C4C*'ib
d lieuteuaut Ue.esiP, de l'ofucier
uc la Gendarintne de k'etionvil.e et
de M, 0. llyppolue.
velle loi sut les voitures
Mouvement
scolaire
Gr, cette loi vote le 21 Dcembre ** ttsts Unis doivent adapter
a t promulgue le 22 Dcembre 1. une W-U* mthode ea ce qui con
est vident que les coumbuab es,- ",oe '. constructioa et I armement
i supposer que cette exmc dinaire des entrasses, s'ils veulent maintenir
loi pil tre excute l'anne pro.hai cei nils,un degr d'efficacit com
ne,- ne doivent se coutormer cette Para c c^> 4. naits analogues
anne qu aux dispositions de la loi aes flotl ^gres.
La fondation de la mutualit sco> sur its mposmons directes renouve ^^^^^^g^^^^^^^^
Iftuu au Bel-Air n lttBl a piovoqu lc chaque anne par le Pouvoir Ex ^^^PWiH'^BBas^^"^^**
uu piutouu luui'vemeotac-laue laoa Cptj{ e m mM t
ce quartier. Un grand nombre d en- NoL8 reviendrons sur la question. L 40Ur l!l9(llC3l
fi'. iqueuitnt ces coles qui aont
maiiileuaut au Lombre de quatre au ..... _
lua Ue deus; cea cole* itoivent
matin et scir les enfanta de la
ciasso pauvre.
Luc ie.liai.jue |udicieuse a t
fa.ie, c iai que depuis ce mouve-
11.1:1.. bcoiauu ptL/uque par Mr '-lit-
tiBson qui a tonde la Mutualit, on
u tbieuu utus au bel Au de motuba-
Ceuvl daua im buucueue noaeatauts.
Ces! qua 1
ou lev l'.ivilike.
Sujbaiu.ua que ce beau mouve-
meut bcoiaire sacceu.ue u'avautage
La
I'haterssi
DE
I 'Afrique
Que diii'iiiiuofte quelle maqu^ d'E8cncB.|
i*e*t ain*i que les mcaniciens ont
eaaSn-5a^^ pour avoir de la SHGl
tania ue laigiuu qui outt trdu lesquelles depuis le mo..|a Odobie Qe V f a p I -^ L^.- I*.:^MO ^^..- .
des par des |&Qw7s ministr.eta et dciSnir elles court Ht. Il leur a t n,fu,oQ des cu'rasssA mnciiot. Il XpiW le* aVlOUS gOUT [
dt. parncuutis. pou qUdies doivent se conto mer J,11"5""8 au Coofc's, u" le*tre ^ I ----------r--------1 ----------!---------
; mni. r Mr Denby, ministre de la Manne, 1 l ^ -r
dclarant notamment : La Traverse la Travbrsee
DE D ANGLERRE
L'AtLANTIU.'0 1 EN "UST*A11E
lois les iLicaiiii-iens qui ont essay II
Sh'.H oi r c )uiiu se> qua'i-s ;
1 Plus de kilomtre par galion
2 8 Encrassementdescylindresrdui
au minimum
3 Beaucoup plus de force et de iH
l; 8e en monte
Si vous ne connaisse/ pas encorj
la SUULL, essayez la, vous e
serez satisfaits:
En vente au dtail
Dms lotit les Garages e' vnn ipalt nutnt chez '-
Station aa G*zoliae de Potn-Four; .
Jorxu H WOOLLEY, Kue Dants Destouchea -
a. G DBETJtiN, araaa'Bue, ea face Station Central
des PompU
En gros chez
Hatien
Commence ment
Le dernier numro du bulletin Le Journal
Mdical H^itien Uscicule Aoi-Sep-.coibre 1922
vient de piraitre, sou^ Il d.rec ion -cnt.hque du
, . 1 1 l'rj'i .i- Uilencour .i.-cc l'intresiani >om*
a incendie * ** u
I Le climat de Port au- r rince, par le R
P.ichirer ; U Sutiiique rndicjle et taygi*-.
Hier apr9 midi vers les tiois heu n.^ue dt la Ma Je Po't-au-Pnn:c en 1908.
rea lea cris de : au Uu leiaient la- '''-"nf ^!itiqu5 f"| ta mae;in,- **
,___ ., j . 1 .__ y- Heine IV Faut il prescrire de oadict-
larme 1 ru* Heriie '1jnB qu"' ment au cotes euro Thermale* ? par V G.
cole ou les moral'se ,,ei COlUpna entre la tue 1e l En* v v\ue.aohrap.e dei aJanlnni puimo-
1 terremeot et da la Kuni JU. niirei aigaes et chronique, par le Dr Jean Mi-
net VI Ostomylite trau natique prolonge
Le feu, en elfet, vei.au d clater et taain musa, par le Dr Mne re, vu Ex-
daUB un Cbaulier apparteant, nOUS l" nonaeuleiuentauliei.Air ,uai.au.ai informe ton. Mr I K.oe. Lin JgJSffS^P^fe^SJ?"f
daua lS autres quartiers del Ville, aoac.ancedesouviurifau all caiae. t0,r'e Naturelle de Port-a-Pimem. i\ bibiiogra-
^^^^^^^^^^^ Toute la partie an 1re dune petite phia. Ncrologie : le Docteur Saint Lger
__- -W^^>w5 conaliuction a t vite jete a terrj et '
grce au concoure dvou dea vo
nulltment diplomatique et qu'il n'y a Bu,B l'accident qui s tait tout d a-
fut vite outt et quand lea \ oin-
piers arrivrent aur les lieux le fi*
au tait compltemen conjure.
aucun changement dans la politique bord dclar dans les eciuresde bois
conciliante du chef de la dlgatioa
qui l'tttorci d'obtenir une juste paix
dans ls Lcv.nt, conciliante l'gard
dtb Tur^s et en parfait accord avec
lAngleteiie. Celte politique seia con
xi'-uec pai Mi Bon-pat J. second di
gu
Autour de
l'Emigration
La question se ttouve i u -.e phase
sigu et les agents se dmneat avec
activit pour arriver leurs lias.,
Hier est si riv par un bateau ap*
Roberts, DuLlon & C
Agents Gnraux pour H*
Notice
t .ai fin lira au y** t\** umy E&iZc&tf*93t
Lit?S VJUuI & rciineated 10 praet tl.amaelvea for ffS^V" *J2L-^
re-reatstration et me Britub Le. An4la JiUl-s !***** emplo
NEW-YORK 23Sterling 446 19 tl0u beiweeu lQe hours ot9 am.aud Ye* ans a*lt-s -omp.ga.es sont ga
Dollar is 12 a p. .b beinging wub tbem tneir lemect en pourpail:r5 av:: i.uis
Paris 23 Sterling 71 $0 paeaeports or otbe. papers of ideu- sgeals Port au.Pi.nci
Dollar i) )4 tity. Jauuary 2U tb, 1923. Les Lan. so-t ou/et a...
NEUP. '6THNIE. PA1BLCSSE
CHLOHOSE, OBILITE

DE8CH1W
a fHmoftloaW
Rflinr.Ut.r dfi San,. pr^t p.rJllU Mk^
liuo.


lE'vfWf*
tfUTUU mm J la famll"
L.EB
PASTILLES
VALDA
ont Indispensable
a l'CMFANT qui pMU- l'nle
VIEILLARD fi Kl *** l'air,
ai MANDES PERSONNES fi m
IfMMil Iwb miMMH
pour PRSERVER
LEURS tlfillES IESPIIATORES
u pour SOIGNER
les Rhumes, Maux d. Oorge,
Laryngites. BronchiU, Brippt,
influent, Asthme,
Emphysme, etc., etc.
MAIS IL FAUT AVOIR MEI SOII
de n'employer que
PASTILLES
VALDA
VERITABLES
Tendui's seulement
BOITES
porlaut le notn
f 1
Lon R. Ihbmul
Agent exclusif pour Hait) de
Lehn & Fink, lii/j
For.e en 18"6
trUPtfAlC'.BiTJS BAh PRIX Pltc. > I
Tous produis bi.i. q ai pharauceiitiques et li i g i .c*
dablt s dai ui e pharnM< ir.
IPICtS Poivre, Cannelle, Giroi'e, Anis o iM'r r ' . ci
SUCRE RAFKIN
SPECIALITES ; /Marque prive/ Lysol dtM I-. ai ,i oti n,, ,. .tLle
vour barbiers, Bay Rom, Chocolat en poudre, Huile oe to.e u^ Jforoe,
Cmolsion, Cold cieun, FVu.ls p#nr t ''f cr- -> p de to * F.u'
Je Ciuiiune, Pouoie couue les icstctte boiouub po^i cu< seivn les aute
frais. Lait de Magonie, Pondre suprieure pour la toilette des enfant,
Essence de fleurs Ean de Flonda, Miel pour la t.bl*-. Mou'arrfe, Huil
a Olive pour la table, Binaues dent*, repparmia Hu le pour cbaeset
laa moustiques et autres .usectes, Rfgulol : Huile contre constipmioni e;
roubles des intestins chroniques Tue, Cire pour les parqueta, Comesti
qaes, Elulrs, Epices, Sirops divers, feiutures diverses Vius etc. etc. etc
Dtmandez le catalogue des spcialits.
Confient vos cotnandta a LEHN & F1NK, Inc, vous s rez absolument
satisfait s
Toutes le bonnes pharmacie* du pnya s'approvisionnent ch>z LEHN
k F1NK Incf
Joshua Lu Baily & Co
(Church et Thomas Streels) New York
L'une des meilleures et des plu* for*
tes maisons de tissus aux Etats Uni*
Siam.Denims, Checks, Ginyham, Toile
Le Service de
18 mois en Italie drap etc. etc.
La meilleure source d'achats: Pr'x
The Chas H. Bill.! Paiiil Co,
Brooklyn N. Y.
Si vous voulez avoir votre [maison coanettement peinte
St vous dsirez une slection de couleurs arli&tiques
Prpares par des chimistes de longue exprience
Achetez notre marque iCoq d'Or prpare pour les tropiques
Cette peinture adhre aiu sur/aces les plus rugueuses
Elle conserve son brillant elle sche tts vue,
Elle eM spcialement use pour les moulures,
Les corniches et le pices de sculpturts.
Cha un de nos fetbtauc est contrl par nos laboratoire:
hotre prix peur cette peinture dfi lou'.e conccurren.ee
The Chas i Browo Paint Co Brooklyn- N- Y^
Geo. Juansme
A ont Rifttatlf pour H'iti
No 118 Rue Frou en face de la Banque
ROME Dans un entretien qu'il
eu avec 1
Mr Mussoli
le gnral bisr pour aug
dure de ei vice de la citas
appele sous les drapeaux au mois
de
- unis un cuuiiicu un ii .
e ministre de la Guerre, WU)OUrS UVanta(jeUX.
w.,^!?^ Le Principaux commt
ssionnaires en
i >"" tissus aux Etats* Cnis.s'aprovisionnenl
icc wui ics arapciux au mois -m 7,
mars prochain Cette durer sert Citez JOSllUa L. Badhj <%> t O
de iS mois.
Toute ide de crer an m n;st:e
de U dfense nationsle a t aban-
donne. Toute une srie de mesuras
at t prvues en vue de l'ent Ole-
Imeni des troupes afin de dvelopper
t capacit de corr bat de I arme ita
liant.
Le potfvernrment a l'intention de
iunir le corps des carabiniers i ce*
oi de la carde royale lors de la ior
aisaiicn de la police.
Parisina
JEUDI
Suite et /in du
Mm Rouge
lmeet Irjme pisodes
Eotree : 5U anilines
Panhard Gild Corporation
Lubricatiiig Oilil
Grease
Halles et Graisses
Prix et qualits difiant
toute concurrence
Lboljis Spciaux
Grand Htel de France
(J par sa situation unique au centre des affaires se recommmde
plus que iamais au public et ses nombreux et distingus pjursi CUISINE soigne et tout h confortable ncessaire aux Voya-
geurs de-Commerce et partindi-ement aux commerants de passage
A Port-au-Prince.
L ilel dbite par Gallon $ par
Barnqu s des Vins de Bordeaux
Rouge et Blanc.
Ces Xins viennent directement de BiRSAC et sont garantis pur
jus de raisins, nous pouvons le prouver par des CER ri'MCiTS que
nous tenons toujours la disposition des Clients.
Vhamyagne et Vins Mousseux prix
modrs. Conserves moutardes fran-
aises, premier choix.
Inc.
We Steamshlp Company
k XlillON SERVICE,
' afturs d,Sl-s par la Llydt Lttam
m tompity turtli,n Servun pour
Ml* d* Umled Staus Sbtpptn Board
\\^'\ M-TUPHER ayaut
KeNtwYok le 19 en, tstafteo
* Fort au Prince le Diman:he 19
" po U du Nord II repaiiira le
fe jour ptur les poits do Sud
ni f. et et passagers.
m itinraire au retour sera fix
itureerjt,
lauPrincp,le 2j janvier IMS
UBbAlA d Co
Agent
Bvae Cubaine
.*5J 'a Ubrairie du matin.
Aftan cectinea amncainB,
LehnetFink,
(Maison fonde en 1876)
New-York, .U.A.
Laboratoires Bloomfiekl, N. J., . U. A.
Extraits liquides
Sirops
Onguents
Esprits
Pastilles
"urETRE EPATANT: :*&:
I
Teintures
Liniments
Dsinfectants
Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales .
Lon i\. Tbbaud
Agent exclusif peur Haiti
18'AMUSBR. RIRE ri TAIRE Rlnl
a tonte rdualon ou Ion l'imaH
.a*'ui.CalieP*,6S.FiS'9(iii.rtnill-
.avoM c i.ir, in NOUVEL AI.BU'
. ft pgti vc i tur-i f)"ot/,. ,
t-.raw Phy-io,'<. Amutrmt'tt
et toutes torut. I. ll!jf< ^,,1.0 tl. *rt a*# pane, l'uur
mi'firtntttt t*W tout*, ilmtm. -flluio- Occulu,- H'riKv
U>nw. 8-<-lU O -llnr ooni|niiNiii truc .1 tviw#f
maint m iu, wiiir-. royr ii*t~ivmm -r (- i * i-
h* S-Or un iKMiti.inuu l'mnllo tr Sf'-tU M tuwt,
i,-,i.. >i.......^ .. T'-ii- tlbttl le '!(..i
..rmwrlcil F". JlM. atthod pour d*|rendra -Jt
C'est la vrit t
JI Itya it-n fare I Ce*l prouv I
La iisM uia
En f. ce de iu l'oste
et ve.id le
AU \mmicm 11 zens
AU A encan c! z wba ara
oo'ratciber* of he ujiita.y forai Bnci s de tooleeqValItf."ffb"l"^
of tbe U.oitid ;:>4es r.rH urge.i to divars^s or a gnt doublr--t- i,4
register at :li A u.mii: n Ccn nii.i
A lj d'us grtnd choix
mr-iitor m- rch.
Ventz-voir h nouvel nrr.v q* de
Couirra montrea pour hu r rr."n et
frame^, Ceinture dernier Kejie,
B luc'ei dorelllea d tous dn-e=
gus, Euiijglr-s .1.verses et be<*u ...fp
hert Tdisapiilies to native and na- d aotres trttolas, sauveriez
turaliz-d citz-os, an-1 n'o m cif voir, vo.a i g r- z o*r la sur,
zens of aro*tfite and otiier insnlsr voas pourrez
v spessiooa of th Iniod S atp
I
g rz usr
comparer lus pri. ut
la JUill HVnlt .'/ I "J
^enffyng d j rrj i h must be
abmi tud a&d tien fppi(tnt for _^^^._______,.1Mi ...___
r. gi-trution luist be iecompanlad ....." '" "**
for purpoesN of ident lic^iou by an m m iMtmnm : .
Arasiicsij dm who bas kuowa **Vo *lHpOTlt% Il
tbe Bppl.c.nt for a kaata fear c Les paraoonea qot ont *>.* ,fti-T(,.
tizins already regist. rtd bere art rskravae la if..1n \ l
teminded rbttbf} mu-t r, au V^'Y^.^e dVc"drt F?'

ROBERT UUDLEY LONGYEAR
Amencan Vice-Consul
me Emmanuel Cbarlta, n!e Lo*St
Laraqua 1*0(9 herui.e du de eu/un
Sign CtBtBtqatl CAJkft


il MA TIW
i A
Constipation
Entrite
Vertiges
Dyspepsie
1 1 1 Migraines
JUBOL
rduque l'Intestin

1*^:
^'
Ponr rester en bonne
sant prenez chaque
soir un comprim de
JVBOL
mtP
M
1 r.o IMtitt valent pu. en va-
li" riuq'ie oir qute. comprime. 0*
JuS-.I. ri-nJ.-i a ;rur iotesUa ptrM par
l'bu des drnfui-t et ci, lavtssenls, ' r.
el '-in te ( ti viup'ej'f. l'Ill cm ri 4
le if ervice la ressource il U ree^n.a'i
liiictiMiilc il a ni'irabicmeiil rraii>< par
I- Jubel. P'uinre l'histoire du rlytnre
COMpucsil i-llf t on an'.f :-.< in* rt'aeilf
n stria F rotiiehe. l'humanit (li dl
no'nr-r* m<,m< de s(iurrra Mettre, suiaii cjoe lu maladei, se R - i
a mutes if.; un
D' BXVOftD.
d* U Facu!:c de Mdecine
de Montpellier.
Pharmacie VV. Buch
Le seul prsemiitTiu bois et le
Carbolmum Avenarius
Reconnu depuis plus de 40 ans comme le pins efficace.
Le Carbolmum Avenarim
Sert prserver le bois hors el sous terre contre h pourriture
dans toute* ses formes, les influences du cl'-nat et la destruction
ros les insectes.
A empcher et supprimer le champignon yJes maisons^et des
cher les murs humides
A impreguer les Voiles, ccTdages, toiles ei filots de pechp
Le produit est un dsintecUnt de premier ordre su prime, et chais*
la vermine des curies de chevaux ainsi que des poulaillers. U *
aussi un destructeur sans pareil des punaises et des antres ver
miner
BEtlOURO-.DES-
JUBOLITOIREB : Svppoiltolrci fi-
htmorragbiuc, calmand, Jfrongrs-
SwbhmM
JUBOLITaN Pommade contrr les
'. m,./-; ,uv> rxierne*

VI .1.1 ,,
V .u. ii. i. m,. |i
Jubol. rgulateur t l'Inleitin. fixe
une heure constante aux JubolisS
[EXTRAITS BILIAIRES du docteur
Mangrt NlgMltriteM Ut (onction
i/u fo*
<
Vaillant # llouel lgents gnraux, 1721 Rue du Magasin de l'Eial
H. SlLVEiU
bans le but de plaire sea nombretx cliente, leur offie le articles
lU'vaotB de o te fracheur et de tcut? beaut dta prix exceptionnels
nu n la fciai de liause hui les prix de tisiu .
lue>ot noir pouces or i bl) cuai.eajx veloura tuprsur pour
Voile a blauc I hommes Oi4&5
Organdis cooltOt broda 45 cTa~ a x dj hvne d Italie
Brabatt jaune ei cou ang si p 9 50 de tontes qcaii'.a *
Peinais Diane aup 7 Crpe mlore biod la te-
Toile voile pour peut voilieis'C 40 ctnur.da toute beaut l'anus 1
Kideao moasssllM anglais lits] Uas eoe suprieur douzaine 9
4'j PX l(i YdB de long 10 Crpon fleuri couleur 1 aune 0 fi)
Irlcuaseliub Baisse d^ 50 3 50 QtflitBif anglais np 4 & 4 50
buaiu blai c an jt double larg 0 40 Diegcn.l noir extra 5 50
parla aiir g b double largeur 0 55 Palm Bsich ai gl giia forc 2 50
Seige bleu anglais 4 7l*& 5
D.iil bl anglais blunc 1 40
U 73 Unll b'anc union augiai 0 75
0 40 Drill cotoL blanc ang>sia 0 50
Oiti Dnil TuB(r aup- O40
09 Duck bl blacc anglais 0 75
1 Alpaga coirsuprieur 2 4>
ofiO Kaki jaune anglais eup. 0 50
Asthme
**&+.
'!>. sur de aoie pour^hemise
lium ne el robe
Gtbardiue blauc barre
* i i.i .. couleur
i.i .iti.rt- ii 1.
Ci Ope srglaifc j 1
l> h' anglais p I
jtf
m
La maison
Lopo Rivera
[A le plaisir dporter la connaissance d1 ses nombreux chenil
ant la Capitale qu'en P. ovince. qu'elle vient de recivoir pour loi
lies de fin d'anne un assortiment complet de Bmbous franais, fa
de Boissons ei de Provisions alinen aira de toutes sortes et
premire fraicheur,
f UO.MiONS ; Jolies Boites dej), de 2 el 1 Livres D.ages en petite
sichets t es lgants. Nouga'stn boites et par morceaux de /(!t
Je 1[4 Livre, Chxo.ti2 pai btons PtLs do f.urs et Chocolat!
en boites de i|2 libres. Ptes Amandes mou es en boite d'uni
livre et de fj2 livre, Bo. bous glacs, Koudanto, e'c.
BOISSONS Vins rouge & blan-. (Bu-ton et Guestier Bordeaux
ojuali' suprieure, Whi-k. ( Hju et liai g (Dabonn t.Malaga.Fipper^
mint Chtueux de Tair gone, bndictine, e'c.
PROVISIONS ALlMti.HrAIRES Conserves de lout* sorteij
Saucissons Lyon,Jambon?,.\i< itadetles, Fromage gruyie.ptte grass
l e de Maure par hv.e, \\i et \[\ lt r es tic
Venez visiter la Maison Lop
Rivera et vous sortirez sati
faits.
ColoaadrspB argl 8Jo or i;au OVK) kaki bl r.c Bip 0 35& 0 40
Tciie a diap til aLgiaia '2 50 Zsphir barres eoie pour
Tuile uiatlaa grand larg aup 0 40 ibeunaes et robes 0 GO
bandeB brodeB auitae par lias dni soie don aiua 500
fcoi.e et dtal H8 iuns tupneui 4 UO
broderies pour robe 2 L'as ntrcnes tup. '2 80
^tiguea de toutes i. s qualnB Ch-duseites eLfstt 1 80&2
et gratdtura eic etc c.h> rais tr'tci nscchei courlta H
Oig*rjdi BiiBBe brod 1 aune 1 50 Tone voile pr g*, us voiliera 0 70
La haie arait trep lui gue s u uou U laii i cmrr-r loas lei articles
que uoub iavoLB eu magaain ce t pourquoi mus vjua u.viioos, avsit
a aller ailleurs pour vos empletteB de tij d'H-nts passer la Maison
11. S1LVEHA, car nulle part voua ne nouveitz des ariic.es a'suaii
bonue q j*.'ie I des p ix ei ldu-.ts
yi^-
y^TO'gg^r
CikieuL 0. K. en barils
de 400 Ibs
E^VINT.WAHi.lVR
En vente chet
L. PreeizmannAGGEliHOLM
hue du Quai
^*lt*. \ 111 w ntufs a9las pour
oat5 flUCB. Calirs bon prix &
^sf*^ V ill^W ^euxiiUtt ijin pour
Ottl^a 111179 Coton ei gran de
colon a 20|2S ce ts p^r sac.
Spcialit -
Sacs vides
Cacao 25 eut tues
*\ En vente cks
Faiblesse
Chaque mouvement du corp*
consomme une quantit dter-
mine d'nergie. C'est pour ce
motif que vous vous sentei
fatigu a la fin de la journe.
Quand vous vous surmenez,
quand votre vitalit et mine
par la maladie, votre tyttme
tout entier devient trop puis
pour rcuprer sa vitalit sans
aide. Votre ytme ressemble
une plante qui se meurt faute
d'eau. De mme que l'eau
revivifie une plante languissante
ainsi "Wincarnis" donne une
vie et une vigueur nouvelles la
constitution affaiblie. "Win-
carnis" possde une puissance
quadruple ; c'est un Tonique,
un Reconstituant, un Gnra-
teur de sang et un Aliment
pour les nerf s,le tout runi.
Une bonne tante
assure une
vie heureuse
de dniixim maio la-
ve saus m .i'ju pour
p r sac.
L. PREETZHAiN AUGEUUOLM
W/tfOAM/S
Th Wlm ol* LU
cre une force nouvelle A* sang
nouveau, une vigueur nerveuse
nouvelle et unevitalitnawwll*
Au premier verre vin on en
ressent l'action bienfaisante.
Vous sentec que cela vous fait
du bien. Vous sentes que
chaque verre vin vous donne
plus de force que vous n'aviet
avant, et surcharge votre
systme tout entier de vitalit
nouvelle. C'est pour ce motif
que plus de 10.000 mdecins
recommandent Wincarnis. "
Achttri nt bouleille d Wincarnis
SjehenOwon P"' l'obtesiir daas
l<> ..ci lea l'ha- -ia if, ttc.
OOL1MAN Jk OO, LTD.
Wlnoarnia VKorta. NORWlOH
En .Vente, chez
FH.VNCK.J. MARTIN
Au pHi A 2, drlhrs grund :oc
taille et 1 dollsr 1(2 bootelllee.
Ene du Magsln ds/'fiat sa fa ?e
Usine Glace, fort m frioce.
7
Cesscrvez Vos Forces es Surveillant Votre Sant
Cette lettre voui dira comment
Chicago, Illinois, Y. S. A."J'ai pris Lydia F- Pinkhum
Composition Vgtale pour des drangements de l'ovaire.
Tous lea docteurconsult! m'ont dit la mme chose-faite
vous oprer. J'ai commenc p>r avoir des douleurs dan
ie cot gauche, ensuite il m'a aembl le avoir dans les
deux cts. Je travaille chez un tailleur et ayant une
petite fille soutenir )e ne dsirai pas me risquer. J'ai '
demand mes amis et une m'a dit: prenez la Composition
Vgtak le Lydia E. Pinkham. J'ai suivi ce conseil et je
me suis sentie mieux tout de suite; Je puis maintenant
travailler masanttant revenue. Jerecommandetous votre
Composition Vgtale et votre Lavage Sanitaire."Mrs.
Mary Enrico,45q N. Carpenter St.. Chicago, 111..U. S. A.
Cette lettre h'en est qu'une parmi un grand nombre reu
chaque annes et provonttnt de femmes, jeunes et vieilles, de
toute occupation. Ces K-ttres tmoignent des vertues de la
Composition Vgtale de Lydia E. Pinkham.
Cette composition vgtale ne contient pas de narcotiquea
ou de drogues nuisibles et peut tre prise par toute femme
sans aucune crainte. Votre gagne pain dpend sans doute sit
votre Beat. Essayez donc la
CompositionA^getale
de Lydia . Pinkkara
rsa* sVaSMMM NaeaesN co. uvNN.MMe. u.m.A. .
. J.... t SK..


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM