<%BANNER%>







PAGE 1

> J ^liHMpj U, S. i\avy Ld MCFS News ll'ei furent vraiment imposantes les InniaiMea du grand citoyen et du patrie) e intgre q< i sut, par aa droiture, s st irer I a d.o raion pub i q e et I affection gnrale Un convoi nombreux o l'on re connaissait les peraonnalita ni ver ses accompagnait AlexandreL'Iavois sa dern*re dnature Le cetiueil, de la maison mortuaire, I E/lie du Sacr Cœur fut port* & b aa il toor de rle, par de nombreux amie. %  lie crmonie I Kglir: du S u r Cœur o l'absoute eat donne par le H P Guillas. cur, puia le cortge, in e r minable prend la direction do Cimetire o l'on arriva vera b" beu rta Dca discours sont prononce par Mal 11 Panlua Sanon. Georgea Syl valut J B Ch net e P:e l'amiral Eberle avec le Californie La IOU'U e les jetons et des boules partit ont du l-ac : 8que le J fvrier, de loto ont ' saisis et dposa la SL'i l *_ t ]. t, S Jee claireora Gendarmerie co.Tme eo'ps du d'it. C* matin les (.revenus on-, t o i VA-PAM i „ .. |O onli arrtes veis us nuii ,.V n ?r.i;\ O x 0 a n 2 r hruies sur le Champ de Mara sous 'eihm-nt.ioosttari aedon ,. _,a„.,i.,, J. '; i a u u,,n, i les vous Panama t 19 ll P'**"'*d ap es le **f9*f ar lea manoeuvres divers ?* T0 r .*' mp-is tenant uu jeu de laissera les por s de la tte oriea taie le 8 janvier destination de Guantaumo Le commandement au rs cor.fi su vice amiral Me 0 >n -.M mont.nt le c Wyomng . L'amiral John commandent en chef avec le Maryland bateau ami al et lea cuira* *?s Arkaoaaa et Flonda suivront U f otte des clsueursL r a mai ce .vres dureront j -qu'au 31 M rs .ML te3 Ce l'A. Un ique Cet tempte* sont les pires qu on au enregistres 1 oui des anne* Beaucoup de bateaux se sont vui t'ofjs de changer de direction. PARIS—La Kraice a relax lm du ts au tribunal de simple police de h section md, FEHTUS NOUVELLES DOKN — L Ei K'iier vunt de vendre une otiete de Londre et N w Totk les droin eicluts de p.tlicr U premire pho oirapliie ofluie'[e de on rceni voyige pour d' mille dollars. LUXKMHOL'KU La grande duchc.se Cha • lo le doai a nansar.ee samedi 1 une tille qui s appellera bliz-bctti DUBLIN — 264 rp b'icaiis d't-nuii Mount joy, lurent I brs sau.di aprs -vo.r sign une dclarai ion-e ridtli a 1 tat libre. MOSCOU — D'aprs Irves ia It %  omb.e des membre? du parti communiste est tomb de ;6o. 970 42a 875 dont 46 o,o d ouvriers de I indust ir, 44 o,o de paysans u ant d employs du gou vetnement tt > o,o d^ cla S;S d ve ses QUERTOWN— Drs temptes de frsgrindes violences ^e sont abattues sur i'A'lantijue. Beau d toup de bateaux ont srieu ement soutien ; de etnurs piiaoan'.Brs de gue.rj aile nombreuxtransaiianniues sortit, r d*, WELLINGTONEn Nouvelle Ze'.nde une lorte scout sisin que Ut ressenti' li tr aps m'di. On crain 1 d t dtgats conside'rarles dans 1rs msuds COBLKNX L.i for.s m cai nea eu alieinsgoe ont f: aeut ceuta enfanta I (occasion de la Nol TEHttE NB.JVK Sept golettes amenesioes appartenant la flotte de l':he ont t immobilises dans camp K" s environnmes MOUKDEN —Le g nra' TsaRT.0 L ng, qui prtend avoir le seul gouv.rnemci.t o ganis d m toute la Cnine, prtend laa ir en M.nJchourie un (rand iUi industri.l indpendant du chaos conomique ei;s.ant en Chine Le gnral ror U8 glaces d li-laude avec peu du pro pntH U K ouvernement stvU en trois provinces La 116a d'en sort ravant le printemps *oi soncomr'e lia ont leur bord douzi mi.le bar BERNE EmilePray ancien prsident suisse nuues de harenaa el P rcm er •" nb;1 M<, e u f ,u > aux Puis-Unii est ,,.,. B . ,, mort hier a Baie a lige de 85 ans PAillaLa COinmiHSIOn alle PANAMA Mi E ne to TiJel Ufvre, an068 rpiratlOUS dclare POU:' la pre en prsident de Panama est mort hiet a la suite rai.e fois que I Alltm^nn est en ^"fv^'JSV*. r t u,a GAYA BENGALE — Les dlgus de toutes les partie; du p-ys arrivent pour le <"ongrs nationaliste qui co.n uenec au|OJrd hui PARIS — Mr EJouar Bel n ce br: tlpho graphe, s'emba qae le 6 Janvi r poar New Yrk o il vient exprimenter son photoilphone. Une comrcn:e eut lieu hier cn're MM Poio car, Bartnou ci les membres du cabinet en vne de la prpaiaiion du pi m dis lpara.ioas q 11 sera .osent le a Janvier, faute dans une ob igations de a e ment par ro s voix cootre nie, la Grands B.eta^tie ayant vot oguti venant. La cltura il 1922 GBr\GT.E FEMTNA. Les m:mbrei du < Caret j Fmina • offrent une soire littraire el musicale qui aura lieu sa medi }o L)e:emrire a 8 heures prcises au local du ( Cetcle des Hommes d'A Maires sous la pa tronage de Mme Lude Arclun Lay. Ceite leie promet d'tre des plus brillantes.— On dansera. N H divdrs Cerclas el Clubs et di vers Gomi's Je damji patronne* s=s vout z 6 urer avec entrain lai ns l9Ji C n note d* gait^ fermera l'ms etoivnra l'autre. BJH augure— Ce soir r La Re i tia^aocet offre i Parisiens une soit^ede fou rire. Entre gnrale une goird !• L'impJ Nous avons na la cane dsBaneallla de Mlle yable II CbaileS ae fera Ctl endrj Catherine Duminiqu 1 de Saint Mue, avec Mr dans un œonologOi crole q ai fdr> R( ^!?^ f**^* de ici Nu fionts IdS plus BOUOKU', — Le Ceicle ,Fem os 1 Lon R Ihbaud ^^ AaeDt exeiusit pour Bifli de Lehn & Fink, hic Fonde n 18"6 SUPuRIORITu: Ba\S PRIX PROMPTITUDE Tous DrodaiM clim : qies. pharmace ttiqaes et autres artiC:es vaD dabl*^ da n 8 u e pharma r i •. EPI'.KS • Poivre, Cmnelle, Girolle. Anis 'oil.Musel etc'etc; SU^RE RXFFIN SPCIXLITES ; /Marque prive/ Lyaol d8infctant,Parfa.nerie,Arilcl8i •jour birhi-rs, Bay Rom, Chocolat en poudre, Huile de foie de .Morue, F, aolsion, t-old cream, Extrait8 pour fsi p e esaerk L'une des meilleures et des plm for* tes maisons de iss.us aux Etat* Unin Siam % Denims, Checks, Ginyham, Toile drap etc, etc. Li meilleure source d'achats: Prix toujours avantageux. L s principaux commissionnaires il ttssus aux E ats* UniSfS'aprovisionnent chez Jothuu L. Baiily y Co Paoiapd Oild Corporation LuhrcaUiig Oild Grease Huiles el Graisses Prix et qualits dfiant loule concurrence Fianailles Meilleurs donne aa local du 'tisrcle daa H r.tcaa d'Af faires le samdi 3) dc mbe & 8 beurea du uii la aoirtij liu-aire et mua ca e am.onca pies liau*. — l)< Comit da d.icta pat'onnes tes o i % a > i -eut au pr fil de l'Eglise du Saci Cœur de lu t eau une fte don on dit mervelle. E 'e aura lieu au ocal du Petit Club e Dimathj J.' dvrmbre d 'i heure* de I aprs m Ji U ogr iab! aurpnaes seront rserves aux grands cl petita. — L'Am; aie du Lycs P'ion si luera l'un neuf La i. te qu avec ui dvouement ;>niRSiaLie ei.e prpare pour le '2 janvier en vus d un gros suce comporta B il Loten > Kafle et divrraes autres attractions ponvaot intresser mma ha il.a d.hi;.;.•*. Pour perm ttre tuu* d y prendre part, la carte d'ei.tre a d misa..ui e gourde — La Renai^aance rn ge dpartira pa: de isa anciennes cjjtumva U.ie soire th Jk r.ie aen dj.ua pari s aua le J m icr' Un uean drame sera r.prieni — L Dtftotioa de Cin Virita ne reatera paa iuditfreote Viiueut L'amiral Bristol Fati Le contie imitai Btisol, comman dant de la flette amricaine, i Coos liDtinop e a pass' les ttts de McsM i Paris. II refusa dt discuter la s tua tien turque mais il donna i enten — %  %  > — die qnon devait donne, i la Turquit "4 | S | J chance de te dvelopper au point II ( | I JUS I de vue national 11 dit que la corf *• %  %  tH* J • rence de Lausanne durerait encore nn ou deux mcis. La France s lib r le* derniers p;>sonnieis allemands qui avait nt \(l retenus pour puiger ides londtmnatiom nfligea peu dmt eur dtention comme prisen niera de guerre. compliments MAHIAGE D-'CTI lin sera bini en I Bg,l s: du S?cr4-Cieur de Tjr^eau a 8 heures du matin lj maria,;c de Mlle Jane Mathoc avec Mr tien4 Gardera Nous renouvelons nos meilleurs VJNI de bon heur au jeune couple. La je te des Saints Inimit Demiiu 8 heus il y inra la Cs'hdn'.e c.mn e rilik>ci*< ea 1 honneur des Sa nt) I ino; au, Cjmm" t coutum des b--.bis e ^mdailles se,oa'. distrib : i Dcs Mr & Mme Georges Lescoutlair ont eu la dou leur de perdre leur petite JANIH ge de dis mois dont les luncriilles ont eu liu dinio:hi l'tmier. Nous prsentons nos sin.cr:s conlolances an pirents prouvs Paswjjsr a le* IHH pcT le^Panami Demain arrivera e Panama avec lu pisatgan suivants vaa.-it de Vcw Yo k: — Mr Blaochet an:ien -ninistre Inc LehnetFink (Maison fonde en 1876) New-York, .U.aA. Laboratoires Bloomfield, N. J., . U. A. seeaen f.vsar de la gnt s o.ire *' ''" M li 5,2!5 t i len, les 4 5 et U jauvier ds heures de me Wl1 am N,,r NP<>'n F anc . l'apii midi. H: kri K „ vue. Extraits liquides Sirops Teintures r Onguents Liniments Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon R. Th! iid Agent exclusif Hait! pour Les Cours PARIS ae~ Sterling Dollar 62 99) A l'o::as 01 de la lte ds Si nts la oceats ie 23 D.'cemb e, LUNA l'AKK 0 gan se u e mai ne enfin une Ou -er'u'o a 4 hautes de 1 aprs m.di Amenez vos csanu ec gripi oora bre .Entre 0,30 donnant dioit 1 une des attiactions suivautes : Mange Vlo? ,-s. Giratoire ^t G aces comiques Balanoires grandes et petites. Panama Railrond Steamnhip Liae Bureau de l'Agent Gnral Port au Prince.le W Dcembre ltt/2J Bulletin N" Le stea n>r Pauami est attenl 1 ai Port au Pnnee de New York direct te jeudi 26 dcernera Wil aves lis sacs de lettres 10 dsssag-rs et partira dau I iir-t m di du mme jjur pjnr^ristobal Canal £j directtment, 0. B THOMPSON Agent gnrai contre i CONSTIPTiON prenex 1er COMPR! % SUI88r de DELORT, Phar laa, tS9, An* ••inr-Ai.:.'.• • PARIS •UR C'EST LE M"' DES PUR' a^xeTr-a.TT%  *!•.• WtTWO! >r.'T fhtnntel* Sa il lOUtAC 1 .1 %  % % %  • %  %  • %  "i rxTCH ..nusrnr MaaBtaa.'i Mssrlet Btisne Nt Angio ctets >( irvudfl oas Front r 01 is et du A&agaaMn da *St9\ v larciiaadises trauisies LE PATRON PAR L MAX1MK GORKI £a vente la Librairie iii^ila^i



PAGE 1

lEMAll* CUIRASSEZ VOUS! CUIRASSEZ voue Gorge, vos Bronche9, I vos Poumona en les (•tendant,] en les prservant par l'antisepsie volatile des IPASTILLES VALDAl contre les danperj du Froid, de l'Humidit, des Poussiresdes Microbes. Fui SHIMER EFFICACEMEH Rhumes, Maux de Gorge, Bronchites, Grippe, etc. EMPLOYEZ LES PASTILLES VALDA rtmde reapir&blc antiseptique Mais il faut avoir soin de bien employer ies PASTILLES VALDA VRITABLES SOILES Euro mm tendues uniquement en Bu.US portant le nom La Maison H SI LVER SIROP DESCHIENS Mt-moglobi" !.It .S t: 'lie lea srttc • v fie p':oouels Dana ld but dp p's'ra ses nombreux c" et ru'vat.U de o te fraiebeor ei de loue beau' I v. malgt la giat.de hausse t ur les prix de tisses. beviot noir 54 pouces or 1 50 Chapeaai velou-s *upr*or pour Voi'e 1 i blanc 1 hjmme OrO&O Orgaudie couleur brod 5 Ciiapu it t ivn J l'al.'e Wrabant jaune et noir ang aup H 50 de tooea qualits Percale blarc aop 7 Crpe more brod It m:Cshcot jupon 4 chine de toute beaut lanoe 7 Hideati mouBeline angl.is larg l'as soie suprieur domaine l 4b P X 2 i|S Yda de long O Crpon fleura couleur I aune 0 0 Moofaelinfc suisse de 51) 350 Caiimir angla:a aip 4 & 4 50 Haatn blai c argl double latg 0 40 Diegocal noir eitia 5 fiu Baain axCi ar g double Urgeur 0 55 Palm Beech anal gris forc Serge bleu anglais 4 76 & B> ,rt*ur A la ri i | jinr Hu en prurit par 1*11' % %  : au* r>: r j.nnx. Admim dan* le • %  • M, 1ri IKJil. Rnii Madeira Eraliroideries For snle newet considerably r de l'errpiULt 5 000,000 Se lie BNous BOUS empressons dons de mod fier dans le sens de cette on 1 avis que nous vous avons 1 n en date dn 13 Dcembre ioaa. L*mmerce el gnral qU tI8 Vf6Hfl€tll [ Matique' m h'*tiottali it la Ripublufut d hat'i. W. F. WOOBR IL, Liiedeo'. A. E. BCIM frres fand Roeit aigle de rue f sarSADfaeeSada (. Pret*mann*AG6ERHOLAl Hue du Quai So Maison Lope Rivera A le plaisir de uoiler U coimaissatica de se nombreux client 'anl •> la C*pila'e qu'en l'.-ovince, qu'elle vient de recevoir pour 1* ftes de fin d'ttuDa un assoiliment complet do Bonbons franc?is, di de Boissons ci de Provisions altinen'am> de toutes sortes et dt premire fr.icheur, BONBONS ; Jolies Bciles ds 5, de 2 et 1 Livres, Images an pet in s^cheis lis lgant. Nouga'sen boites et par morneaux de /|t§t Je l['i Livre, Ch colatf pti I atons l'ftlis de f ni s ci CkocolaU en Loties dI l|l livres* Ptet Aman des roouM eu b3i'en dYne livre ei dd 1\2 livre, Bo boni glac?, L'otidanL', e c. BOISSONS — Vins roi te A blanc (Birion el ltesticr Bordeaux P r ci df>flt t honneur d'&ViBV le KUbliCCl le quali' suprieure, Wluske ( Uaig tt H ig (Dubonnl,Mal,iga,Pipa§r don ^ x^^„„i -...• il ... mit< • — Ouvrt* un* nouvelle n>o son detom mer ce o on trouve* n loues sortes d provision* en g tus el dtails depre Aux poiteurs de titre mMrg quil t 1 1 de toutes fr cheur. de la Detle lnlOrit-nro prix dfia: t toute, conut renc<\ Le comit dlgu par l Associa tion In'etnat onle des H mmes d'Af fairrs 4 Port tu Prirce, A la suite des dmseches inliuciueuses faites danle bu de soutenir les droits desCrao ciers de l'Etat dans la Dette Intneo re, et en prsence des propositions auxquelles aucune rnodiBcaticn ne pent plut lre envisage, met l'opi Lion que les Porteurs de ces titres donnent lent seceptation, en crivant la Banque Nationale de la Rpub i que d'Haiti dars le sens demand psr cet tablissement, pour liquider cette det e dont les intrts seront immdiat) ment pays. Ne sersit # ce que pour faciliter le plus grand nombre, dont les besoins sont indiscutables, et qui contitutra souffrir si quelques gros porteurs essayent encore de s'opposer au r glement propos, 1 acetp'ation est n cessaireH. ROBERTS R BROUARD, F. CHERIEZ Holir. ns > Howen Braoerei O (curenUils ? Tous vont la Espan ( ED face de la Poste ) f Qui vret de iscevoir par le er rer bateau les derniers modles ls Vo e de Paris, colliers, ceintures, pour dames, pour hommes gale ment svec eu sans initiales, bracelets dtrnisi genre, peigne?, boudes do ml es, loudures, sacs i main, mon trs b scelets or bijoux de tous gan ns tt de toutes qualits. Vencs voir le p us grand choix que Ion puisse vous otfnr en Haiti 'jm me bonne qualit bon got, et, ce qui n'est pas ddaigne: comme Bon mtribi. Faites comme les antres personnes se cotes et noua vous serviront bien %  sis dpches vons car les premiers Miivs sont; lenjcois les mieux ser 1% Beurre de table D.nois m arque t Bire allemarde < Porter amricain Tetinent XXX Lait Condens Nestl V-in o; ih D*r ois qualit suprieure Riz Glac Ion Noisette suprieure Amandes Pomme de terre Oignons Fches, n conserve Poire t < Sauce t. maies Bisju.t Soda 1 Buncuniber IN. kle ^t MixkeU Pi kles SuHn pour table en bote V i?re moulu liaisiii tert l'jmni' d'arbre tfacaioni Vermieelle SucreG.anul Sucre Corc 1 I ,, iomagegruyre,rale grasse, fie de Maurd pa liv e, l| tl l|4 lireaelc Venez visiter la Maison Lopa Rivera el vous sortirez satis faiis • i —) %  Protgez voire Saut Uouv r ures de Line pour le froid qui eeia rigcurux cette anne Tuiles drap coton ou fit eu qualit suprieure Daaaft fraraia. double Ikigeur pour matelas. F.annlle pour Gilets et giltta de flanelle Cal* os longs toile et coton Cbapeau de lai<-e u. j ilia pour bomme Vi nr.eot d srtl'er et se vendent pi 11 moiers ctue PAUL E AUXJM Hues traverse* e el Magasin de l'Etat De nouveaux meubleset de jolis lits en cuivre, far et otsjrre solUoiteu L4)t petits enfants font la joie du foyer Toua les jeunei marirfs rvant aux moment-, do boiihcir •vec de enfants saina at beorana, .M..!',.:iircusenient combien d jeunM bmmes voient leur rSVB I pouvent connaitr-r ce i joies caaSS do urdt-idoul( ura dam le ventre et le dos et a.issi parce cpie mes r^le venaient sous forme t 1 'hmorragieet duraient plus dt < l'ivais Bupmr%  int pris un nombre infini de m'l,n'N U.a.A. *4R p 1 8 J



PAGE 1

p Ifc MAIW URODONALl Rhumatismes Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui veut rester jeune et viter te\ rhumatisme.1 durcissement de* artre l'ensablement de* reine. Ire varice ci l'obsit doit liminer l'eac* d'acide urlquc. ce toison de noire organisme, •t min de cure rgwlWre eVUROSONAL. lave le sang • l tndlcaiien principal', de-pi le irsHimeni tt l unw *#r rose, coriJst nelVmhaf S an irml*l i o> piaf>Hii. '** le atut ftu*ur qu'aile vieut .je tec-vm on j>'t ChOil : d r livosa-re ioa 1m iernier ri cbaisa-jr-", crbusse I ", *0t<>rij<*n*" peMlf rntii %  Jo iet-$. J-iets gr.ind rab.t'i So.tTie*. dental" a br< dei f %  tullea base cbuaa-•tu f feaitla, parfamerld, greiJ otoli la c>U p-iar enfant* et*.. etc. I 'Tiaisoi ae re.'omnoand^ po r •01 lgante trouaaeam H lay >Uea toui oavrag'a de IhgirH prix trs %  oMrea LM \'sSr V, / %  7.~ au) as* %  ••' %  f rlrnclanM Psrl D1ALIROL fjiijeirt u> la femme fTarrhjm w>>i u>iu L iftlVr^i I *•'*** esimsiit nhfaJlaV IH T VUL uimM 6ouHr. UmMi > .N i m w MBmi Ni jttex pan v M viiux livres** pMSu'Ut oiiusi'. Un mi* neuf par le plm fin dit relieur* et aria en moins de irois jour* C'iet buenne GMIUB, RteBon , Sif ** u cs ^ bonbons pour cad aux Ta H loi o/ Lit* possde un pouvoir mervelll* P.i'-e qu'tl.iul un gnrateur de sang Wi cirnis' cre uns alondancc de sang roqge, neuf et riche, qui ramne le roses aux joue*—d mie ce ptillement aux yeut—et surcharge tout le cerps d'une vitalit et d'une vie nouvelles. C'est pour cela que plus de 10 000 mdecins recommandent Winearnis." Actuica an* betleill* d* Wincarai* ttpii'il'nui — n peat l'obtenir data lottes Ici Pri.rnucici, tic. • m COCBM'N A CO. LTD. Wlnumrni* Woebc, NORWION. SA Vente cbt t FHANCKJMaRTlN Au prix de 2 dollars graoaa boateille et l dollar \\t booteillea. Rae du Mag-lu da ''statua fact U lie Glace, fort ai Friaea CHEZ intoine Ta lamas le(|antes et mondains, sachez que viennent d'arriver chez Talatnas, un assortiment d'articles de la clbre marque H0UBI6A T: ^ ESSENCES LOTIONS POUURE SAVON FARDS, etc Allez faire votre eh a • • •



PAGE 1

ttotf No 5QQ0 Psj*taii:Fria DUJCTtUI feWlIETAlRI Clment Magloire RDimu 20 C ENT1IIKS Cdur Mej^uredi 27 D.camh^ t9r> M*u e QMOKCUMI -/ 923 Il n'fsi point de pa'riote complet, ni D' en* avec familiarit sur les roules e dans les se r tiers de la plaine et de la mou tagne e' dans les rues de nos villages, le tenoir ncus parle et collabore 4 notre conscience i aticnale aussi bien que Ici mets. C'est mme lui qui donne A leur action sa pleine efficacit. M BARRIS En RBClSriJN ; Bas Amricaine No l*e? fKLRFHONI No MB nseignemeut rural, industriel et agricole Pat Gable Nouvelles Etrangres Lea juge anglo saxons ont 1 liabi Nouvelle loi vote par le Conseil d'Etat **• d e ^ V' 8 ^ 8 ... 1 ^Jl? ^ pfrsonoella, d aprr-s K' c.rcor-a ices do IJ C-U88 daprs pan * ra / %  tant qu'on se le ispaelle nous j la dire.tion et l'xcution de tou aussi leur humear d-.< minent I r ut Mm l'on, eu mettre des id*es concer tes les mesures ddies par le gou i sut les t ormes introduire dans vernement tou hant cet tMftfnt I organist on mthodique de noire ment et les stat oos exrrim nta^Lostigucujcrjt jurai au poiai de vue d'agiiculture agricole et industriel. Dans une srie Ce service tchniqne fjoctome datticles nous avons eu a demander sous la surveillante dune Dire tou la cration d'un service de Dpection gnrale et sous le h*ut contrle du touch au Dparement de l'Agricul Socitaire d E st de l'Agricu!ie goment soumettre su D tarir m a ,1a nondapre'a jorspru ne sur tout lorsqu'il 'aoi, horation de nos dmes vn champ dtudes est ouvrit aux Cette Ici araue BAI Ucuue el techniciens car les attributions du prouve encore une fos, quoiqu'on seivice technique de 1 Agriculture et en dise, ta so'licitudr dn Ppnv i: se de lfcnseignement professionnel corn tuel pour la ma-e de nus paysan, portent ; t I tude et la prparation Cet! encore u.i nouveau ont d desproje;s [2 c l'lude e iiap.paration son beau preg >m;ne que le Pisi des projets relatifs aux coles, tablis dent Borno vient if rvilittr. Manen's et sys mes d enseigne m nt prctrssionuei, rural et industriel, C 1OIHEL: PASTEUR-LS lbrlion du cen Itnai e de l'rluslre savant a COCO m -n ce aujouid'hui par une ce monie i : lus i ut Pas'eui. Bes dlgit ons de tous les corps scientifiques ayant a leai t'.e le Dr Pi-rre Roux pisident de la commission interallie de la Croix Rouge elle D'Calmett;. di rec eur de llnsti'ut Pasteur de Lille se sont rendus en cortge au rr.cnu ment de Pasteur situ dans la crypte de 1 Institut. Le DrPozerski.de llnstitu'. a fait une confrence sur Pasteur artiste et savant II r.ppela que Pasteur, lige de tieize ans, promettait de devenir ro artiste et il fit beaucoup d'excel de jugements d'concertants, les uns lents portraps jusqu'au momen* o fort sage* d'antres un peu bsroqoes, il s'absorba dans les iech:rciies sciea iQ8!i toujours fonds eur one vision tifiques. raliste des choses qui ae a ancie peu rj ralit. Noua donn^ror a ici. p r occasion, quelqueune de ces jniremer.ts, qui rlsiifront nos tectepr* aor les irœurades Etats-Unis dTuJourrJhui. a ru FJle Conseil d'Etat Sante [du 2 a Dcembre ( Suite & Fin ) te tnce eat reprise 4 heures tt derrie de I aprs n.di Lea mtnis trea th. BotctMiaeu, fUx Msg'oire, Wc-Gulfl Rameau et Fo.rbrun sont aux Big*a rtse: vs SJ I ouvoi. lit cut.f niriMre Rameau ob'itnt la paUne ieane femme raarif. de Brooklyn, nomme Edna Heych, avait t arrte pour mauvaise conduite parc? qoelie avait vue hors, de aa deuoeuie, en culn.t, et fumant une cigarette Le jnge dvan lequel elle coin, ac h c f du rut l'acquitta ea disant U APIS— Smb Bernha'dt un nense rechute ce matin K ' prise d un i uvel vanouisse ment qui a dur t es logiemps Le coui-ge iea la soutient, dit on, sa f j/c • nys jur di*;Ime rapidement. L-ni Obi si r mdecin r-n m n itra des t avaux publics disa t ce soi bien que nous conser t Je Le trouve ien de m.l dans vons d JC Mme 8irah TuK|Q •J^ifS^ttSSSL.^.'i Bembaidt se remette, il est certa.n nonce i la faute chambre du parle ment u|Ourd'hui, le vicomte Uchida, niaislM d.-s affiire? trangres, a du qu'au cal :1e noi ratification par les puissances intresses de l'ac cord cou lu i la c:n' ence d Wa sh-ng on, il e*prait qule lapon pie id ait dis mesur %  • iiiret en vae del sulu oi li pii>u me do coice t ave la Gande B rtagie tt les Btitl U i qu'tll-* ne pou ia jimais plus af!ron ter le feu de li ran>pe. un repos abso lu et ia iraoqoilU la plus grande ui se ont inlimensab'es pendant de !op b s mois. U i UM t m Lor.8tillbi Bsnce A I article 13, Mr Lhriason trou v .V 1IS .V p er v oi P A ? U L'! mente eemblubles sont souvent por. setea de PEtst civil est trop lev ai d f horB d ch „ foortout la part ord.na.remsnt ban f ., t ^ ,, t con donne I itraeiiOD FnWiaae n d 0urd bu P i con .. L ,ement ici tre iretrecctEtEO on le preacotrme c J or; venablea. m^is aussi sent. D'autre part, on doit faciliter ne C01 aacrs Rr iaiB ^ le mBiiafie daca le pays eu exReant fc !" ,, rnerCrrorratcntbso'nrren 1 f b> D antre part, lo fnu de I imnerla Il dplore le dtoirotm nt de fonds iKarrt.e r. eut pas liooi>> d n qui 8Mb fuit < o -trair ID<-OI*IBIO M-' Borate. LPB frutuel'c: il di t|ne cotre EPS I gie artsseioirt. i u rt.gur cectra u n :nt Primaire est dansui.e t. es nic^r, loi f mra-e qn t.mt denriui levii* daioiiiL-ementduPio n oins d. fOUJd dtll.r*. ciiui de • i.nnent de p a eu p os nom bran. iet de loi sui lEtettvil Le Conseil|„ U oœ p i r.1< 1 m i-on et demi • t. etell-s y % ont actuellement en kr Tbomas en propose le votb imet c*la'de Cul a ro J9a0 se tli tirait tour^is p*r la bonne sociU ndia ; c qui tut accept. Lea ar 10 milinns i'oolea nos c'-eoles liclceli "2. 3, 4 et r> sont vots avec ioot dBns un tat prcaire, il faut M quelquee mcdilcatiooa AI article f donc de l'argtn pour leur fonction De vives discussions ferent aooie neiutnt noruil II prie le ministre L.; charretier de Wakelield, daus lesLe minittre opine pour que la des Finances de le renseigner puis le Massscbosse.tts, nrrt poui bru meo Ion du nom de la mre soii facul que celui de Ta Justice n'a pas donn talu et mauvais traitements envera tative dans les actes de naissance.Ce ae picsion e res'etoujourBdana lea eou cheval, a t coDdainn par le ro nt atoute son imtoitaoce; c'eet bypo hkaes lor.qu'on lui demanie iiyu du district passer dacx naits ^om-u.ssion une lor.ovdt on. di il. Protgeons la quel ta a le rortdes valeurs qui dans l ;une la place da cheval, tes ptrsonn.ges im,ort beaucoup plue i t vo e de crt e loi, p ta pour ld ma ne t^mps dans un o fie elle comruurrqu: i l. fi i d* h grava qae certainee ma'adieb. Si Ien Le Mimatre Mac Guffle dcide pturage. roufienca sp ifie que la ques iou tant n'est paaleg. meon portera qu'il eat heureux de prendre contact 4 i a orutal chxrretiir rciJive. de la liv asaa d s n listes demands dtaa la rdacioo de l'acu ; iaau da 1V ec lAasunble t de collaborer eertt i i cooiiron a prendre la pla a l'Ai emagae a ti d.s.u ee elle are et dd mre .nconnus. Cest nue tvec elle. Repondaut a la queation ce du chdval entre lee brancard? on de combattre lee (rocds du Conseiller Lhfriasoa, il dit qu'il aoortifs et les ec^es dicfaiiiicide* va confrer avec le conseiller flnan £r*esaas | iRaHeavMaae?v* ijt Constiller l'inre Louis cemC ier et apte.', ut e loi dira quelle ara bat lea points de vue do ministre, (affectation a donnera cee valeora dit : c C aat nn do.ure applique au les allis et les Turcs ?vaient essay dt lj.ler cette ques ion rrrae depuis leur air.vie i Lausanne sn mo yen 'le corlrrnces pr ves. Elle re v, p 'ra dans a question qui traiteia de la limita ion gnrale des fronti ;es de la Tu qu e Les champs piro 1 (e ts de Mo sol sont rputs tre iis plus r.ches du monde. Dap;. l'a.co.d de San Rerao, la Grande Bretagne donnait i la France 35 cl) Sa p oduit, mais la Turquie est venu.* a Iauaine avec des pr (eut ons que le Villayet de Mossoul qui montent en grande partie dea dura, s ptrolifies lui appai tient sur tout p.ice que sa popu'ation est tur ue Les TuiCi veulent que l'Angle titre recoanaisse Mossoul comme tue mais ils dis -nt qu ils permet^ iront aux l'urcsdexpioiterleschamps ptiolifres. Divers hotouiages Pasteur r ;PHIL,\DELHIV Le Prsident Harding a envoy aujourd hui su co mit du centenaire de Pasteur un ge qui stra lu mercredi pro chain i l'Acadmie de mdecine i la ce nome qui commmo era le cea t me anniversaire de la naissance d'~ g and Pasteur Mr jusseraad et Mr li J r.iet directeur de 1 Institut Paa teui i Tums. et dlgu spcial 4 la rmonide Ph l.delphia proaonce ront dis d srojis Mr Wilson, ancien prsident des litats Unis et Mr Taft, chef de la justice, enverront gale m:nt des me&SSgtSj D iar, fions du aiin.stre Ucli'da 'ii) CoaeetsioDS PARIS La quesiioj (les rpar-lioni t des g.ranties a d acota aujoutd iiui a une runion i laqu lie assistaient Mr Poincar, M Re b 1 m nistie des rgons bb es, Mr d Lasteyiie, ministre d J S finances, Mr Le Trocquer. m niatre des travam pub .1 s Mr B rlhou, prsident d: Ides lparations et d'au aj ute que le. f >nct oonaires du mi niafie des rgions l.bies ont ien du compte de leur lcente miss 01 envo)e B.riu et des i.thcults axte en'main et dit qu'ils sent eon. autiefois mises au Servi e de I Ina Concubinage, ir-ires au cede civil L'est ru de cet treotion publique.MrLhnsson prend ct article est vot, article dit-il neat pas d.na le code note de ce:te de cote dclaration et traccsis et cite Lacantinerie, dition lui dresse les remarcien:eota. Au voie de 1 ensemble, le mictre momentanment suaperdue pou qu'il e y a reucoat.es. A 7 heuiea et demie 1a sai ue est d-iCMaio'aii'prbpbacfeBnctelreiB Leimui.tie icpoua ; U m;iiag4 A t r : jueqaea pajfgta de remet; gjils Lg p0UV el p-s aC cepiei la Lr 1 officier ne llftat Civil dana une leligieux pur et simple uwr.loe uemeot ou GonaeiMtr Grencli^oit. J llen lon r de la Grande Bretagne f'.Jicuon autre que le aiecne. Cei sucuue consquence civile. On est tadrtase de 1 excutif et de se colP IBl V, .... dt llrak et ia*dicuoo enifsi w ^ 1(llH ,. 1-r -IIUllllMnl lhrM d e eunvoler eu lue euea. La.atisnee ci.uiant la sea< ae Moiaou. U..e partie 1 naa ei Wiaara PM nul. maia .Oittcier anupleme 01 libre de convoler eo jus guea. La aance cl.u.ant la aea J" !" " "l't* *L l I ^nmu "anAnsta. Cet arti les uoc.a a aa guise, aa fantaisie, .ion fut leve, Il tait huit heotea P" oniq.ent de s' MsopoUŒ e fi%y fc|SMt waboau paris Ls ewaeiUei a^fter lguant da m* 4 ^S! / i £*§4* fe! 1 ?'": plrul 1re* M'\[ '.O 24 — Les journaux con aid;S it comme ctanfc de la plus bau te impo tance la concess-o.i accorde dins la zone ptrolif.e du gou veinetneit (irai mexicain a un g ou: e d : fabricants banquiers et p trolers de Los Aogelosce qui. dcla rent ils e t .0 t mgi de ia part du mi nistie du Commerce tt de l'industriel Les poroaux dise t que 1 ons attend i ce que 1 exploi..tion des terraina on i" commence immdiatement! ucydique tlu pape KO^h 15 — le pape a publi un e evcliqas anno iol la possibilit dt convocation au Vatican dune as s'mbe gnrale de ous les vquea du mende i 1 occasion de la prochai ne annt ji'bil.ire Ue pareule runo 1 serait la continuation du conci le aum^r.i ,uct nu 4 Ko.n: en 1870 \\*A Pon fe loue les efloite faits pour '..: paciuccl 00 universelle con damne le d.vorce, Udanses moder oes et les modes immodestes. Cri&a mioititrjelle ea Belgique BKUXb-LLS — La crise minist nelle piovQque par la question de l'univeisit de Gard est provisouemeal v.te, les ministies libraux a 1 H


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05822
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, December 27, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05822

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
ttotf
No 5QQ0
Psj*taii:Fria
DUJCTtUI feWlIETAlRI
Clment Magloire
RDimu 20CENT1IIKS
Cdur
Mej^uredi 27 D.camh^ t9r> M*ue
QmoKcUmi
-/
923
Il n'fsi point de pa'riote complet, ni
D' en* avec familiarit sur les roules e
dans les se r tiers de la plaine et de la mou
tagne e' dans les rues de nos villages,
le tenoir ncus parle et collabore 4
notre conscience i aticnale aussi bien
que Ici mets. C'est mme lui qui donne
A leur action sa pleine efficacit.
M BARRIS
En
RBClSriJN ; Bas Amricaine No l*e?
fKLRFHONI No MB
nseignemeut rural,
industriel et agricole
Pat Gable
Nouvelles Etrangres
Lea juge anglo saxons ont 1 liabi
Nouvelle loi vote par le Conseil d'Etat **de^V'8^8...1^Jl?
^ pfrsonoella, d aprr-s K' c.rcor-a i-
ces do Ij C-U88 daprs pan * ra
/tant qu'on se le ispaelle nous j la dire.tion et l'xcution de tou aussi leur humear d-.< minent I
r
ut Mm
l'on, eu mettre des id*es concer tes les mesures ddies par le gou
i sut les t ormes introduire dans vernement tou hant cet tMftfnt
I organist on mthodique de noire ment et les stat oos exrrim nta^-
Lostigucujcrjt jurai au poiai de vue d'agiiculture
agricole et industriel. Dans une srie Ce service tchniqne fjoctome
datticles nous avons eu a demander sous la surveillante dune Dire tou
la cration d'un service de Dpection gnrale et sous le h*ut contrle du
touch au Dparement de l'Agricul Socitaire d E st de l'Agricu! ture dont les a tribut,ons seraent :
dudier ou s les proiets d er>ie go-
ment soumettre su D tarir m a ,1a
nondapre'a jorspru ne sur
tout lorsqu'il 'a voit.on 88867. souvent dtna les
jojinaux a glais de jugements ina*.
tendus, pleine de bon r nu oa b ro
qu9, qu ne taillent paa de sur-
prendre et d''onoer quelque peu
i:o cervelles ktioei.
Oa se rappelle, par exemple, li
perounel comprendra des techv. dcision, i cornue i'Ae W-oqua.
cieos agronomes et des erup'oy; d'un jjge da Lo-idrea. qui avai' s commission'-s a leSecitaire d E qujt un rnendigot ronoible d'avoir
tat de I Agriculture sous ,a re.o u trait un po Lman de vacii" .
mandat oa da Directeur Gnral
prtexte qas la vache est un animal
do neatique et laitier, dont \ nom
ne lui semblait oa* pouvoir tre pris
pour une inaalte.
r)d rain', les juge amricain *
s'offrent parfois 'e plaisir et la luxe
rjiveillance et la haute direction de
vant assurer le bon fonctionnement
de ces coles. La nouvelle loi qui Crt ^ ,t pieraire fois qu-u0
vient dtre vole par le Louse.l d E- Gouverneront pense donner un
Ut a cr cette branrhe qu. rit appe elaQ ce Dpartemmt qui mrit-
lie i rendre de rels atroces notre bieo quoa 8-ea 0:cupe ctaire
Enseignement rural. d.E(a, de l'Agriculture, Mr Charles
Le nouveau titulaire an Dparte Boucherean, en ri rodui-.an ettta
mint de l'Agriculture en lsborao1 nouvelle organisa ion aj Diparte
son projet a voulu donner un ncu- ment de I Agricu'ture, mii e des
vel essor aux choses agrico es de fa* loges car c'est en dveloppait I H\ des Tandectea de Jnsttn'cn et de
on intensifier les retour: s de ls seignement rural, c'est en inculquaut onte loi crit, mais vent, au co-
production nationale. Ceiie ide heu l'amour de travaux agricoles que 'raire, ee mettre en accord avec
teuse vient ter ps dans un moment nous augmenterons le rendement de
(i toutes les vues sont tournes nos picduns et l'availle.ons i I .me-
urs la terre. Avec cette nouvelle >oi, horation de nos dmes
vn champ dtudes est ouvrit aux Cette Ici araue bai Ucuue el
techniciens car les attributions du prouve encore une fos, quoiqu'on
seivice technique de 1 Agriculture et en dise, ta so'licitudr dn Ppnv i: se
de lfcnseignement professionnel corn tuel pour la ma-e de nus paysan,
portent ; t I tude et la prparation Cet! encore u.i nouveau ont d
desproje;s [2 c l'ludeeiiap.paration son beau preg >m;ne que le Pisi
des projets relatifs aux coles, tablis dent Borno vient if rvilittr.
Manen's et sys mes d enseigne m nt
prctrssionuei, rural et industriel, C 1OIHEL:
PaSTEUR-Ls lbrlion du cen
Itnai e de l'rluslre savant a COCO m -n
ce aujouid'hui par une ce monie i
: lus i ut Pas'eui. Bes dlgit ons de
tous les corps scientifiques ayant a
leai t'.e le Dr Pi-rre Roux pisident
de la commission interallie de la
Croix Rouge elle D'Calmett;. di
rec eur de llnsti'ut Pasteur de Lille
se sont rendus en cortge au rr.cnu
ment de Pasteur situ dans la crypte
de 1 Institut.
Le DrPozerski.de llnstitu'. a fait
une confrence sur Pasteur artiste et
savant II r.ppela que Pasteur, lige
de tieize ans, promettait de devenir
ro artiste et il fit beaucoup d'excel
de jugements d'concertants, les uns lents portraps jusqu'au momen* o
fort sage* d'antres un peu bsroqoes, il s'absorba dans les iech:rciies sciea
iQ8!i toujours fonds eur one vision tifiques.
raliste des choses qui ae a ancie peu rj
ralit.
Noua donn^ror a ici. p r occasion,
quelque- une de ces jniremer.ts, qui
. rlsiifront nos tectepr* aor les
irurades Etats-Unis dTuJourrJhui.
a ru
FJle

Conseil d'Etat
Sante [du 2a Dcembre
( Suite & Fin )
te tnce eat reprise 4 heures
tt derrie de I aprs n.di Lea mtnis
trea th. BotctMiaeu, fUx Msg'oire,
Wc-Gulfl Rameau et Fo.rbrun sont
aux Big*a rtse: vs sj I ouvoi. lit
cut.f
niriMre Rameau ob'itnt la pa-
Une ieane femme raarif. de
Brooklyn, nomme Edna Heych,
avait t arrte pour mauvaise
conduite parc? qoelie avait *
vue hors, de aa deuoeuie, en culn.t,
et fumant une cigarette
Le jnge dvan lequel elle coin, a- chcf du
rut l'acquitta ea disant
U
' APIS Smb Bernha'dt
un nense rechute ce matin
K ' prise d un i uvel vanouisse
ment qui a dur t es lo- giemps Le
coui-ge iea la soutient, dit on, sa
f j/c nys-jur di*;Ime rapidement.
L chevet exprima eni e o qu un mi
racU i sauver Le prj
fessent H>-ni Obi sir. mdecin r-n
m n itra des t avaux publics
disa t ce soi bien que nous conser
t Je Le trouve ien de m.l dans vons d ,JC Mme 8irah TuK|Q ,
J^ifS^ttSSSL.^.'i Bembaidt se remette, il est certa.n nonce i la faute chambre du parle
ment u|Ourd'hui, le vicomte Uchi-
da, niaislM d.-s affiire? trangres,
a du qu'au cal :1e noi ratification
par les puissances intresses de l'ac
cord cou lu i la c:n' ence d Wa
sh-ng on, il e*prait qu- le lapon
pie id ait dis mesur iiiret en
vae del sulu oi li pii>u me do
coice t ave la Gande B rtagie
tt les Btitl U i ,
qu'tll-* ne pou ia jimais plus af!ron
ter le feu de li ran>pe. un repos abso
lu et ia iraoqoilU la plus grande
ui se ont inlimensab'es pendant de
!opbs mois.
U
i UM t
m
Lor.8tillbi Bsnce
A I article 13, Mr Lhriason trou
v .V 1IS.V p,er"v.oi! PA?UL'!- mente eemblubles sont souvent por.
setea de PEtst civil est trop lev ai d f horB d ch
foortout la part ord.na.remsnt ban f ., t ^ ,, t con.
donne I itraeiiOD FnWiaae n d 0urd-buPi con ..L,ement
ici treiretrecctEtEO on le prea- cotrme cJor;venablea. m^is aussi
sent. D'autre part, on doit faciliter ne C01,aacrs Rr iaiB^
le mBiiafie daca le pays eu exReant fc ,, .
rnerCrrorratcntbso'nrren1 f b> D antre part, lo fnu de I imnerla
Il dplore le dtoirotm nt de fonds iKarrt.e r. eut pas liooi>> d n -
qui 8Mb fuit < o -trair id<-oi*ibIo M-'.....Borate. Lpb fr-
utuel'c: il di t|ne cotre EpsIgie artsseioirt. i u rt.gur cectra u
n :nt Primaire est dansui.e t. es ni U i idstre itarof8U0D':*ni ia pa- d- i- (Priorit au rrga.d des autres Lien iecor.r.altra que, d- jjur eu
rcle et a m ode ar Ccn;eil de rve peuples Noirn ;;udgat ee cliffre >c^r, loi f mra-e qn t.m- t de-
nriui levii* daioiiiL-ementduPio n oins d. fOUJd dtll.r*. ciiui de i.nnent de p a eu p os nom bran.
iet de loi sui lEtettvil Le Conseil- | Uopi r.1< 1 m i-on et demi t. etell-s y ?ont actuellement en
kr Tbomas en propose le votb im- et c*la'de Cul a ro J9a0 se tli tirait tour^is p*r la bonne sociU
ndia ; c qui tut accept. Lea ar 10 milinns i'oolea nos c'-eoles
liclceli "2. 3, 4 et r> sont vots avec ioot dBns un tat prcaire, il faut m
quelquee mcdilcatiooa AI article f donc de l'argtn pour leur fonction
- De vives discussions ferent aooie neiutnt noruil II prie le ministre L.; charretier de Wakelield, daus
les- Le minittre opine pour que la des Finances de le renseigner puis le Massscbosse.tts, nrrt poui bru
meo Ion du nom de la mre soii facul que celui de Ta Justice n'a pas donn talu et mauvais traitements envera
tative dans les actes de naissance.Ce ae picsion e res'etoujourBdana lea eou cheval, a t coDdainn par le
ro nt atoute son imtoitaoce; c'eet bypo hkaes lor.qu'on lui demanie iiyu du district passer dacx naits ^om-u.ssion
une lor.ovdt on. di il. Protgeons la quel ta a le rortdes valeurs qui dans l ;une la place da cheval, tes ptrsonn.ges im,or Qlie mre, elle p ut s amer.dtr. Une aeront dpos, e 1. Barque aprs pendant q ie celui-J se ait mis en re mon a dur t.os h urs, un: n t:
aonillere aoctle e>t beaucoup plue it vo e de crt e loi, p ta pour ld ma ne t^mps dans un o fie elle comruurrqu: i l. fi i d* h
grava qae certainee ma'adieb. Si Ien Le Mimatre Mac Guffle dcide pturage. roufienca sp ifie que la ques iou
tant n'est paaleg. meon portera qu'il eat heureux de prendre contact 4 ia orutal chxrretiir rciJive. de la liv asaa d s n listes demands
dtaa la rdacioo de l'acu ; iaau da 1Vec lAasunble t de collaborer eerttii cooiiron a prendre la pla a l'Ai emagae a ti d.s.u ee elle
are et dd mre .nconnus. Cest nue tvec elle. Repondaut a la queation ce du chdval entre lee brancard? ,
on de combattre lee (rocds du Conseiller Lhfriasoa, il dit qu'il
aoortifs et les ec^es dicfaiiiicide* va confrer avec le conseiller flnan r*esaas|iRaHeavMaae?v*
ijt Constiller l'inre Louis cem- Cier et apte.', ut e loi dira quelle ara
bat lea points de vue do ministre, (affectation a donnera cee valeora dit : c C aat nn do.ure applique au
les allis et les Turcs ?vaient essay
dt lj.ler cette ques ion rrrae de-
puis leur air.vie i Lausanne sn mo
yen 'le corlrrnces pr ves. Elle re
v, p 'ra dans a question qui traiteia
de la limita ion gnrale des fronti
;es de la Tu qu e Les champs piro
1 (e ts de Mo sol sont rputs tre
iis plus r.ches du monde.
Dap;. l'a.co.d de San Rerao, la
Grande Bretagne donnait i la France
35 cl) Sa p oduit, mais la Turquie
est venu.* a Iauaine avec des pr
(eut ons que le Villayet de Mossoul
qui montent en grande partie dea
dura, s ptrolifies lui appaitient sur
tout p.ice que sa popu'ation est tur
ue Les TuiCi veulent que l'Angle
titre recoanaisse Mossoul comme
tue mais ils dis -nt qu ils permet^
iront aux l'urcsdexpioiterleschamps
ptiolifres.
Divers hotouiages "
Pasteur
r;PHIL,\DELHIV Le Prsident
Harding a envoy aujourd hui su co
mit du centenaire de Pasteur un
ge qui stra lu mercredi pro
chain i l'Acadmie de mdecine i la
ce nome qui commmo era le cea
t me anniversaire de la naissance
d'~ g and Pasteur Mr jusseraad et
Mr lijr.iet directeur de 1 Institut Paa
teui i Tums. et dlgu spcial 4 la
rmoni- de Ph l.delphia proaonce
ront dis d srojis Mr Wilson, ancien
prsident des litats Unis et Mr Taft,
chef de la justice, enverront gale
m:nt des me&SSgtSj
D iar,fions du
aiin.stre Ucli'da
'ii) CoaeetsioDS
PARIS La quesiioj (les rpar--
lioni t des g.ranties a d acota
aujoutd iiui a une runion i laqu lie
assistaient Mr Poincar, M Re b 1
m nistie des rgons bb es, Mr d
Lasteyiie, ministre djs finances, Mr
Le Trocquer. m niatre des travam
pub.1 s Mr B rlhou, prsident d: I-
des lparations et d'au
aj ute que le. f >nct oonaires du mi
niafie des rgions l.bies ont ien
du compte de leur lcente miss 01
envo)e B.riu et des i.thcults
axte en'main et dit qu'ils sent eon. autiefois mises au Servi e de I Ina Concubinage,
ir-ires au cede civil L'est ru de cet treotion publique.MrLhnsson prend ct article est vot,
article dit-il neat pas d.na le code note de ce:te de cote dclaration et
traccsis et cite Lacantinerie, dition lui dresse les remarcien:eota.
Au voie de 1 ensemble, le mictre momentanment suaperdue pou
qu'il e y a reucoat.es.
A 7 heuiea et demie 1a sai ue est
d-iCMaio'aii'prbpbacfeBnctelreiB Leimui.tie icpoua ; U m;iiag4 Atr: jueqaea pajfgta de remet; gjils Lg p0UV.el p-s aCcepiei la
Lr 1 officier ne llftat Civil dana une leligieux pur et simple uwr.loe uemeot ou GonaeiMtr Grencli^oit. Jllen,lonr de la Grande Bretagne
f'.Jicuon autre que le aiecne. Cei sucuue consquence civile. On est tadrtase de 1 excutif et de se col- PIBlV, .... dt llrak et
ia*dicuoo enifsi w ^ 1(llH,.1-r -IIUllllMnl ,lhrM de eunvoler eu lue euea. La.- atisnee ci.uiant la sea- Wiaara pm nul. maia .Oittcier anupleme 01 libre de convoler eo jus guea. La aance cl.u.ant la aea J"" "l't* *Ll I
^nmu "anAnsta. Cet arti les uoc.a a aa guise, aa fantaisie, .ion fut leve, Il tait huit heotea P" oniq.ent de s' MsopoU e
fi%y fc|SMt waboau paris Ls ewaeiUei a^fter lguant da m* 4 ^S! / i *4* fe!1?'":
plrul 1re*
M'\[ '.O 24 Les journaux con
aid;S it comme ctanfc de la plus bau
te impo tance la concess-o.i accor-
de dins la zone ptrolif.e du gou
veinetneit (irai mexicain a un
g ou: e d : fabricants banquiers et p
trolers de Los Aogelosce qui. dcla
rent ils e t .0 t mgi de ia part du mi
nistie du Commerce tt de l'industriel
Les poroaux dise t que 1 ons attend
i ce que 1 exploi..tion des terraina
on i" commence immdiatement!
ucydique tlu pape
KO^h 15 le pape a publi un
e evcliqas anno iol la possibilit
dt convocation au Vatican dune as
s'mbe gnrale de ous les vquea
du mende i 1 occasion de la prochai
ne annt ji'bil.ire Ue pareule ru-
no 1 serait la continuation du conci
le a- um^r.i ,uct nu 4 Ko.n: en 1870
\\*A Pon fe loue les efloite faits
pour '..: paciuccl 00 universelle con
damne le d.vorce, U- danses moder
oes et les modes immodestes.
Cri&a mioititrjelle ea
Belgique
BKUXb-LLS La crise minist
nelle piovQque par la question de
l'univeisit de Gard est provisoue-
meal v.te, les ministies libraux a
1
H



>
J
^liHMpj
U, S. i\avy Ld MCFS
News
ll'ei furent vraiment imposantes
les InniaiMea du grand citoyen et
du patrie) e intgre q< i sut, par aa
droiture, s st irer Iad.o raion pub i
q e et I affection gnrale
Un convoi nombreux o l'on re
connaissait les peraonnalita ni ver
ses accompagnait AlexandreL'Iavois
sa dern*re dnature Le cetiueil,
de la maison mortuaire, I E/lie
du Sacr Cur fut port* & b aa il
toor de rle, par de nombreux amie.
lie crmonie I Kglir: du S u r
Cur o l'absoute eat donne par le
H P Guillas. cur, puia le cortge,
in erminable prend la direction do
Cimetire o l'on arriva vera b" beu
rta
Dca discours sont prononce par
Mal 11 Panlua Sanon. Georgea Syl
valut J B Ch net e P:e Et la ;'oole recueillie, attriste ee
diaper e emportant un rooftoll r
cor forant de cefe grandiose mm
fc station et p rsjnt ai cher et grand
riieiaio ai v.vam daua tous les
ajori
Net a rerouvelona roa sympstbi
q lea condolances aux familles
rnuv'tB_________________
Cent lonjircssinen
Poil-au-Priiice
Par le S/S tCristcbal de la Pana-
ma Itne, jaugeant 13 C00 tonnes et
venant de Noifoll ( Virginie ; noue
visitent dtsCoogieesmeo au nombre
da Cent.
Le Cnaiobal est a endu ici arjour
d'hui ou demain de bonne heure .
Il continuera pour Cnstobai, Canal
/ )ne et retournera Port au rnr.ee
eu il paattra seulement un jour.
M I IBLL__________LMHMBgWgHHB"'!
ment en fonct'ons pour contnuer
les efforts sur le rglement de la
question des rparations. Les j:ur
niux anti flamaaus demandant la d
mission du premier Theuois et te-
oivent des protestation? d tudiants
de toute lis parties de la Belgique
la majorit des journaux expriment
Iespoir que le snat n'approuves pas
la mesute vote par 1a chamb.e
Convention militaire
dcouverte
PRAGUE On aurait dcouvert
une convention mili'aire sectte en*
les fiscales italiens et Inng'Ois en
vue duue aide militaire mutuelle en
cas de guerre avec la Yovgoslavie
Oi dit mme qu'un p ce aurait t
sanctionn par les gouvernements
borgrois et italien ce dernier fourni
rait le matriel de gurrre aux fascis
tes horgrots
Manifestations r(p b!i
caines en lloi.gr te
BUDA'F.ST- Au cours des d-
ba.s l'assemble n*tioi a'e sut le :en
tenaire de Ptoti les dputs socia
listas et de l'oppo ition criient < Vi
V la Rpuu! que a Us paitisans du
gouveii.' irent lpondient la Hoti
grie est tcujouis un rcy .urne i os
ittppimeious dans le smg tout* len
tt'ive tcur l'tabli semer.Ide la r
pub' qce,
Sarfch Ikrnbardt liorr
da danyer
PARIS Un mieux t es prouca
r a t constat b et dans ltal de
Sa ah Bernbardt que les md in<
croient ho s de danger pour l< pi
aent. Mr Poincar r -t MM Bom
patt et Baiiere qui lui doutrent des
dtails sur la contience de Lauian
ne
M Deemu e L ,rouPe Bistany ayant pli fcaga
LAUSANNE L ancien premier ge un autre groupe tent par l'appt
Venizelo* de Groo a remerci la n'a trouv lien de mieux a taire que
Croix Reuge arnricuno our l aile de icprendie les positions. C'est ain
accorde d<*a milion* da rfjgia ?i que h er soir les nomms Henri
grecs durant leur retrait* rcente en A:roux. Graid Servais, Maximtli n
Ae*SSBvu t .. . lof onti arrts vts les huit
WASHINGTON Li flotte aron
caineoouvel
nera rendi
fvrier pool .
et l'exvcice de 'ir con-ie le vieux faasrd 1'. de dune reflte au o
b bu low, lesquelles m non nrea nia'ique o essioenant nn desoid e
seront son rolea par rr.dio. La flo te des p us aff eux.
dt> l'amiral Eberle avec le Californie La iou'U e les jetons et des boules
partit ont du l-ac:8que le J fvrier, de loto ont ' saisis et dposa la
SL'i l*_t].t,S Jee claireora Gendarmerie co.Tme eo'ps du d'it.
C* matin les (.revenus on-, t o i
vA-pam i .. |o onli arrtes veis us nuii
,.Vn?r.i;\Ox0an2r' hruies sur le Champ de Mara sous
'eihm-nt.ioosttari aedon ,. _,a.,i.,, j. ';ia u u,,n, i
les vous Panama t 19 ll. P'**"'*- d ap es le **f9*f
ar lea manoeuvres divers ?*T0.r .*' mp-is tenant uu jeu de
laissera les por s de la tte oriea
taie le 8 janvier destination de
Guantaumo Le commandement au
rs cor.fi su vice amiral Me 0 >n -.M
mont.nt le c Wyomng . L'amiral
John commandent en chef avec le
Maryland bateau ami al et lea cuira*
*?s Arkaoaaa et Flonda suivront U
f otte des clsueurs- Lra mai ce .vres
dureront j -qu'au 31 M rs
.Ml taaux qui aot eo:rs su port la
suite de trois jours du retard annon
cent que de violentes temptes ae
vissent sur les c<>te3 Ce l'A.Un ique
Cet tempte* sont les pires qu on
au enregistres 1 oui des anne*
Beaucoup de bateaux se sont vui
t'ofjs de changer de direction.
PARISLa Kraice a relax lm
du ts au tribunal de simple police
de h section md,
FEHTUS NOUVELLES
DOKN L Ei K'iier vunt de vendre une
otiete de Londre et N w Totk les droin eiclu-
ts de p.tlicr U premire pho oirapliie ofluie'[e
de on rceni voyige pour d' mille dollars.
LUXKMHOL'KU La grande duchc.se Cha
lo le doai a nansar.ee samedi 1 une tille qui s ap-
pellera bliz-bctti
DUBLIN 264 rp b'icaiis d't-nuii Mount
joy, lurent I brs sau.di aprs -vo.r sign une
dclarai ion-e ridtli a 1 tat libre.
MOSCOU D'aprs Irves ia It omb.e des
membre? du parti communiste est tomb de ;6o.
970 42a 875 dont 46 o,o d ouvriers de I indus-
t ir, 44 o,o de paysans u ant d employs du gou
vetnement tt > o,o d^ cla S;S d ve ses
QUERTOWN Drs temptes de frsgrindes
violences ^e sont abattues sur i'A'lantijue. Beau
dtoup de bateaux ont srieu ement soutien ; de
etnurs piiaoan'.Brs de gue.rj aile nombreuxtransaiianniues sortit,rd*,
WELLINGTON- En Nouvelle Ze'.nde une
lorte scout sisin que Ut ressenti' li tr aps
m'di. On crain1. d t dtgats conside'rarles dans 1rs
msuds
COBLKNX L.i for.s m cai
nea eu alieinsgoe ont f: aeut ceuta
enfanta I (occasion de la Nol
TEHttE NB.JVK Sept golettes
amenesioes appartenant la flotte
de l':he ont t immobilises dans
camp K"s environnmes
MOUKDEN Le g nra' TsaRT.0 L ng, qui
prtend avoir le seul gouv.rnemci.t o ganis d m
toute la Cnine, prtend laa ir en M.nJchourie
un (rand iUi industri.l indpendant du chaos
conomique ei;s.ant en Chine Le gnral ror
U8 glaces d li-laude avec peu du pro pntH U Kouvernement stvU en trois provinces
La 116a d'en sort ravant le printemps *oi soncomr'e
lia ont leur bord douzi mi.le bar berne EmilePray ancien prsident suisse
nuues de harenaa el Prcm'er "nb;1 M<,euf ,u> aux Puis-Unii est
,,.,. B ,, mort hier a Baie a lige de 85 ans
PAilla- La COinmiHSIOn alle PANAMA Mi E ne to TiJel Ufvre, an-
068 rpiratlOUS dclare POU:' la pre en prsident de Panama est mort hiet a la suite
rai.e fois que I Alltm^nn est en ^"fv^'JSV*. r t u,a
GAYA BENGALE Les dlgus de
toutes les partie; du p-ys arrivent pour le <"on-
grs nationaliste qui co.n uenec au|OJrd hui
PARIS Mr EJouar Bel n ce br: tlpho
graphe, s'emba qae le 6 Janvi r poar New Yrk
o il vient exprimenter son photoilphone.
Une comrcn:e eut lieu hier cn're MM Poio
car, Bartnou ci les membres du cabinet en vne
de la prpaiaiion du pi m dis lpara.ioas q 11 sera
.osent le a Janvier,
faute dans une ob igations de a e
ment par ro s voix cootre nie, la
Grands B.eta^tie ayant vot oguti
venant.
La cltura il 1922
GBr\GT.E FEMTNA.
Les m:mbrei du < Caret j Fmina offrent
une soire littraire el musicale qui aura lieu sa
medi }o L)e:emrire a 8 heures prcises au local
du ( Cetcle des Hommes d'A Maires sous la pa
tronage de Mme Lude Arclun Lay.
Ceite leie promet d'tre des plus brillantes.
On dansera.
N h divdrs Cerclas el Clubs et di
vers Gomi's Je damji patronne*
s=s vout z 6 urer avec entrain lai
ns l9Ji
C n note d* gait^ fermera l'ms
etoivnra l'autre. Bjh augure-
Ce soir r La Re i tia^aocet offre
i Parisiens une soit^ede fou rire.
Entre gnrale une goird ! L'impJ Nous avons na la cane dsBaneallla de Mlle
yable II CbaileS ae fera Ctl endrj Catherine Duminiqu1, de Saint Mue, avec Mr
dans un onologOi crole q ai fdr> R(^!?^ f**^*
de ici Nu fionts IdS plus bouoku',
Le Ceicle ,-Fem os1'
Lon R Ihbaud ^^
AaeDt exeiusit pour Bifli de
Lehn & Fink, hic
Fonde n 18"6
SUPuRIORITu: Ba\S PRIX PROMPTITUDE
Tous DrodaiM clim:qies. pharmace ttiqaes et autres artiC:es vaD
dabl*^ dan8 u e pharmari .
EPI'.KS Poivre, Cmnelle, Girolle. Anis 'oil.Musel etc'etc;
SU^RE RXFFIN
SPCIXLITES ; /Marque prive/ Lyaol d8infctant,Parfa.nerie,Arilcl8i
jour birhi-rs, Bay Rom, Chocolat en poudre, Huile de foie de .Morue,
F, aolsion, t-old cream, Extrait8 pour fsipe esae d^ Q linine, Poudre non re les ins^ct^s Solution pour conserver les un
frais Lait de Mag ie, Pondre sup^'ieur^ pour la toilette des enfanta,
Kpnce de fleura Ei de Fio^ida, Miel pour la tabl*. Moutarde, 'Vatle
d Olive ponr Is tnb'--, Btosaes dents, Pppoermin', Mu le pour chassai
les n'ojfi.'i i eg et autres osectes, Regulol : Huile contre eonstapidoM e
ronblea d.'S inteains chroniques Tu. Cire pour les parquets, CornetU*
q-ips, Eiiiira, Epices, Sirops divers, Tnioturas diverses, Vins etc. etc. etc
Demandez le catalogue Confiant vos commandes LEHN & FINE, Inc; vous srrec sbsoloment
satisfit s
Toute* le bonnes pbarmacieajdu pays s'approvisionnent ebec LEHN
k FINE, Inc*
Josluia L. Baily & Co
(Chwch 4* Thomas Streets)New Yi>rk
L'une des meilleures et des plm for*
tes maisons de iss.us aux Etat* Unin
Siam% Denims, Checks, Ginyham, Toile
drap etc, etc.
Li meilleure source d'achats: Prix
toujours avantageux.
L s principaux commissionnaires il
ttssus aux E ats* UniSfS'aprovisionnent
chez Jothuu L. Baiily y Co
Paoiapd Oild Corporation
LuhrcaUiig Oild
Grease
Huiles el Graisses
Prix et qualits dfiant
loule concurrence
Fianailles
Meilleurs
donne aa
local du 'tisrcle daa H r.tcaa d'Af
faires le samdi 3) dc mbe & 8
beurea du uii la aoirtij liu-aire et
mua ca e am.onca pies liau*.
l)< Comit da d.icta pat'onnes
tes o i ? a > i -eut au pr fil de l'Eglise
du Saci Cur de lu t eau une fte
don on dit mervelle.
E 'e aura lieu au ocal du Petit
Club e Dimathj J.' dvrmbre d
'i heure* de I aprs m Ji U ogr iab! .
aurpnaes seront rserves aux
grands cl petita.
L'Am; aie du Lycs P'ion si
luera l'un neuf La i. te qu avec ui
dvouement ;>niRSiaLie ei.e pr-
pare pour le '2 janvier en vus d un
gros suce comporta B il Loten >
Kafle et divrraes autres attractions
ponvaot intresser mma ha il.a
d.hi;.;.*. Pour perm ttre tuu* d y
prendre part, la carte d'ei.tre a d
misa..ui e gourde
La Renai^aance rn ge dpartira
pa: de isa anciennes cjjtumva U.ie
soire th Jk r.ie aen dj.ua pari
s aua le J m icr' Un uean drame
sera r.prieni
L Dtftotioa de Cin Virita
ne reatera paa iuditfreote
Viiueut
L'amiral Bristol
Fati
Le contie imitai Btisol, comman
dant de la flette amricaine, i Coos
liDtinop e a pass' les ttts de McsM
i Paris. II refusa dt discuter la s tua
tien turque mais il donna i enten --------------------- >
die qnon devait donne, i la Turquit "4 | S |
J chance de te dvelopper au point II (| I JUS I
de vue national 11 dit que la corf ** tH* J *
rence de Lausanne durerait encore
nn ou deux mcis. La France s lib
r le* derniers p;>sonnieis allemands
qui avait nt \(l retenus pour puiger
ides londtmnatiom nfligea peu
dmt eur dtention comme prisen
' niera de guerre.
compliments
MAHIAGE
D-'cti lin sera bini en I Bg,l s: du S?cr4-Cieur
de Tjr^eau a 8 heures du matin lj maria,;c de
Mlle Jane Mathoc avec Mr tien4 Gardera
Nous renouvelons nos meilleurs vjni de bon
heur au jeune couple.
La je te des
Saints Inimit
Demiiu 8 heu- s il y inra la
Cs'hdn'.e c.mn e rilik>ci*< ea
1 honneur des Sa nt) I ino; au,
Cjmm" t coutum des b--.bis
e ^mdailles se,oa'. distrib : i
Dcs
Mr & Mme Georges Lescoutlair ont eu la dou
leur de perdre leur petite Janih ge de dis
mois dont les luncriilles ont eu liu dinio:hi
l'tmier.
Nous prsentons nos sin.cr:s conlolances an
pirents prouvs
Paswjjsr a le* Ihh
pcT le^Panami
Demain arrivera e Panama avec
lu pisatgan suivants vaa.-it de
Vcw Yo k:
Mr Blaochet an:ien -ninistre
Inc
LehnetFink
(Maison fonde en 1876)
New-York, .U.aA.
Laboratoires Bloomfield, N. J., . U. A.
seeaen f.vsar de la gnt s o.ire *' ''" m li 5,2!5tilen,
les 4 5 et U jauvier ds heures de me' Wl1 am N,,r- NP<>'n F anc .
l'apii midi. H: kri K vue.
Extraits liquides
Sirops Teintures
r
Onguents Liniments
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales ,
Lon R. Th! iid

Agent exclusif Hait! pour
Les Cours
PARIS ae~ Sterling
Dollar
62 99)
A l'o::as 01 de la lte ds Si nts
la oceats ie 23 D.'cemb e, LUNA
l'AKK 0 gan se u e mai ne enfin
une Ou -er'u'o a 4 hautes de 1 aprs
m.di
Amenez vos csanu ec gripi oora
bre .Entre 0,30 donnant dioit 1
une des attiactions suivautes :
Mange Vlo?
,-s. Giratoire
^t G aces comiques
Balanoires grandes et petites.
Panama Railrond
Steamnhip Liae
Bureau de l'Agent Gnral
Port au Prince.le W Dcembre ltt/2J
Bulletin N"
Le stea n>r Pauami est attenl 1 ai
Port au Pnnee de New York direct
te jeudi 26 dcernera Wil aves
lis sacs de lettres
10 dsssag-rs
et partira dau I iir-t m di du m-
me jjur pjnr^ristobal Canal j
directtment,
0. B THOMPSON
Agent gnrai
contre
i
CONSTIPTiON
prenex 1er
COMPR!
% SUI88r
de DELORT, Phar..... laa,
tS9, An* inr-Ai.:.'.
PARIS
UR
C'EST LE M"'
DES PUR'
a^xeTr-a.TT-
*!. WtTWO! >r.'T
fhtnntel* Sa '
il lOUtAC 1
.1 "i
rxTCH
..nusrnr
MaaBtaa.'i
Mssrlet Btisne Nt
Angio ctets>(irvudfl oas Front
r 01 is et du A&agaaMn da *St9\
vlarciiaadises
trauisies
LE PATRON
Par L
MAX1MK GORKI
a vente la Librairie iii^ila^i


lEMAll*
CUIRASSEZ VOUS!
CUIRASSEZ
voue Gorge, vos Bronche9,
I vos Poumona en les (tendant,]
en les prservant
par l'antisepsie volatile des
IPastilles VALDAl
contre les danperj du Froid,
de l'Humidit, des Poussires-
des Microbes.
Fui SHIMER EFFICACEMEH
Rhumes, Maux de Gorge,
Bronchites, Grippe, etc.
EMPLOYEZ LES
Pastilles VALDA
rtmde reapir&blc antiseptique
Mais il faut avoir soin
de bien employer ies
Pastilles VALDA
VRITABLES
soiles Euro mm
tendues uniquement en Bu.US
portant le nom
La Maison
H SI LVER
SIROP
DESCHIENS
Mt-moglobi"
!.- It
.S t:
'lie lea srttc *
v fie p':oouels
Dana ld but dp p's'ra ses nombreux c" et '
ru'vat.U de o te fraiebeor ei de loue beau' I v.
malgt la giat.de hausse t ur les prix de tisses.
beviot noir 54 pouces or 1 50 Chapeaai velou-s *upr*or pour
Voi'e 1i blanc 1 hjmme OrO&O
Orgaudie couleur brod 5 Ciiapu it t ivn J l'al.'e
Wrabant jaune et noir ang aup H 50 de tooea qualits
Percale blarc aop 7 Crpe more brod It m:-
Cshcot jupon 4 chine de toute beaut lanoe 7
Hideati mouBeline angl.is larg l'as soie suprieur domaine l
4b P X 2 i|S Yda de long O Crpon fleura couleur I aune 0 0
Moofaelinfc suisse de 51) 350 Caiimir angla:a aip 4 & 4 50
Haatn blai c argl double latg 0 40 Diegocal noir eitia 5 fiu
Baain axCi ar g double Urgeur 0 55 Palm Beech anal gris forc
Serge bleu anglais 4 76 &
B> ,rt*ur A la ri i
| jinr Hu en prurit par 1*11'
: au* r>: r j.nnx. Admim dan* le
M,
1- ri
IKJil. Rnii
Madeira Eraliroideries
For snle newet considerably r Sa table for nie p. and welcoine f hrit
&mc Gifts Comeand mak' ynur choice
Turtor df soie rour'cbemiae
hom ne et lobe
Gi bar uni blatc barr s
Oiaat.di couleur
Et lieoot rr-" I,
Ciere srglait g 1
Cipe anglais p 1
Don fil ai glais blanc
0 '0 Dr.h blanc union aog'aia
0 40 Drill coten blanc aok'aia
u;( Di m Tusscr 10p.
0 80 0 rk B< blrrcarglaia
1 Alpaga r ou suprieur
o60 Ki-ki jaune anglais aup
imyourtelf.
0/8
Colou a draps angl 8J o or l'an 0(9 kaki blanc aup
Toile drap fil atglaia 2 50 l.\ bir barres aoir peur
Toile ft mo'f les g and larg s; p ObO chemires e robes
050
0 40
0 40
2 40
050
0 30 8c 0 40
L'Affaire de la
Dette 1 ntrieure ' raod urs etc etc
Bandes brodes suisse par
toi e et dtail
Broderie a pour roba
Mcigr.es de toutes les qualits
0 00
Daa demi soie domaine 5 50
Bas i jours suprieur 4 (0
Bas merceriss eup. 2 80
Chaussettes enfant 2
Chaus triect manches ronrfts 9
Toile voile pr gracda voiliers 0 70
La lista serait trop lorgae s'il r.ousf.liait r omrer toas 1er ar'clea
e noua avoua en magasin ceat pi urquoi nous voua mvit-jm, av.Lt
a 1er ailleurs pocr vos emplettes ce fin d'annes pisser la Maison
H S1LVEBA, car nulle part vooa ne trouver' i des articles ,u'mi i
bonue qia , dis p ix si ldo.ta
3-,
fott'iu-Pnnst D cember 16, 1922
Aux Po Leurs de Titres de lt Dstte
Intnetre de la Rpubl que d'Haiti,
ifia 191 ) 1914 ABC
Meisienrs,
Faisant suite notre comaunie*
tion du 2} courant conce nmt les
Titres ae la Dette Intsrieurr Mo 1
sienr le Secrtaire ri Etat des Finances
ncus p'ie de prciser qu'au lien d
PAIEMENT DU CAP1AL COM
ME Cl-DESSOUS a il s'agi plot.
deraREDUCTON DU CaPiT'
4 convertir en dei titres nouveau >
de l'errpiULt 5 000,000 Se lie B-
Nous bous empressons dons de
mod fier dans le sens de cette
on 1 avis que nous vous avons 1
n en date dn 13 Dcembre ioaa. L*mmerce el gnral qU tI8 Vf6Hfltll
[ Matique'mh'*tiottali it la Ripublufut
d hat'i.
W. F. WOOBR IL,
Liiedeo'.
A. E. BCIM frres
fand Roeit aigle de rue f sarSADfaeeSada
(. Pret*mann*AG6ERHOLAl
Hue du Quai
So Maison
Lope Rivera
A le plaisir de uoiler U coimaissatica de se nombreux client
'anl > la C*pila'e qu'en l'.-ovince, qu'elle vient de recevoir pour 1*
ftes de fin d'ttuDa un assoiliment complet do Bonbons franc?is, di
de Boissons ci de Provisions altinen'am> de toutes sortes et dt
premire fr.icheur,
BONBONS ; Jolies Bciles ds 5, de 2 et 1 Livres, Images an pet in
s^cheis lis lgant. Nouga'sen boites et par morneaux de /|tt
Je l['i Livre, Ch colatf pti I atons l'ftlis de f ni s ci CkocolaU
en Loties d- I l|l livres* Ptet Aman des roouM eu b3i'en dYne
livre ei dd 1\2 livre, Bo boni glac?, L'otidanL', e c.
BOISSONS Vins roi te A blanc (Birion el ltesticr Bordeaux
Pr*ci df>flt t honneur d'&ViBV le KUbliCCl le quali' suprieure, Wluske ( Uaig tt H ig (Dubonnl,Mal,iga,Pipar
don ^---------_________ x^^i -... il ..._______. mit<

Ouvrt* un* nouvelle n>o son detom
mer ce o on trouve* n loues sortes
d provision* en g tus el dtails depre
Aux poiteurs de titre mMrg quil t 11 de toutes fr cheur.
de la Detle lnlOrit-nro prix dfia: t toute, conut renc<\
Le comit dlgu par l Associa
tion In'etnat onle des H mmes d'Af
fairrs 4 Port tu Prirce, A la suite des
dmseches inliuciueuses faites dan-
le bu de soutenir les droits desCrao
ciers de l'Etat dans la Dette Intneo
re, et en prsence des propositions
auxquelles aucune rnodiBcaticn ne
pent plut lre envisage, met l'opi
Lion que les Porteurs de ces titres
donnent lent seceptation, en crivant
la Banque Nationale de la Rpub i
que d'Haiti dars le sens demand
psr cet tablissement, pour liquider
cette det e dont les intrts seront
immdiat) ment pays.
Ne sersit #ce que pour faciliter le
plus grand nombre, dont les besoins
sont indiscutables, et qui contitutra
souffrir si quelques gros porteurs
essayent encore de s'opposer au r
glement propos, 1 acetp'ation est n
cessaire-
H. ROBERTS R BROUARD,
F. CHERIEZ
Holir. ns >
Howen Braoerei
O (curenUils ?
Tous vont la Espan
( Ed face de la Poste )
f Qui vret de iscevoir par le er
rer bateau les derniers modles ls
Vo e de Paris, colliers, ceintures,
pour dames, pour hommes gale
ment svec eu sans initiales, bracelets
dtrnisi genre, peigne?, boudes do
ml es, loudures, sacs i main, mon
trs b scelets or bijoux de tous gan
ns tt de toutes qualits.
Vencs voir le p us grand choix que
Ion puisse vous otfnr en Haiti 'jm
me bonne qualit bon got, et, ce
qui n'est pas ddaigne: comme Bon
mtribi.
Faites comme les antres personnes
se cotes et noua vous serviront bien
sis dpches vons car les premiers
Miivs sont; lenjcois les mieux ser
1%
Beurre de table D.noismarque t
Bire allemarde <
Porter amricain Tetinent XXX
Lait Condens Nestl
V-in o; ih D*r ois qualit suprieure
Riz Glac Ion
Noisette suprieure
Amandes
Pomme de terre
Oignons
Fches, n conserve
Poire t <
Sauce t. maies
Bisju.t Soda
1 Buncuniber IN. kle
^t MixkeU Pi kles
SuHn pour table en bote
V i?re moulu
liaisiii tert
l'jmni' d'arbre
tfacaioni
Vermieelle
SucreG.anul
Sucre Corc Beurre Lly
IftD'gDS. de lo sochs
Farine tiold Medetl ttc ele cl lotie prjv.sionj orientes
N'oubliez pas de dqus faire une petite visite
^haufux de Tsrr gonf, HmSliriine, e'c.
PROVISIONS ALlMK\ I.A1BES Conserves .le mutes sort.s
Saucissons Lyon.Jamboi"--, \i ilidellt>1I,,iomagegruyre,rale grasse,
fie de Maurd pa liv e, l| tl l|4 lireaelc
Venez visiter la Maison Lopa
Rivera el vous sortirez satis
faiis,

i-_____-)
Protgez voire Saut
Uouv r ures de Line pour le froid qui eeia rigcurux cette anne
Tuiles drap coton ou fit eu qualit suprieure
Daaaft fraraia. double Ikigeur pour matelas.
F.annlle pour Gilets et giltta de flanelle
Cal* os longs toile et coton
Cbapeau de lai<-e u. j ilia pour bomme
Vi nr.eot d srtl'er et se vendent pi 11 moiers ctue
PAUL E AUXJM
Hues traverse* e el Magasin de l'Etat
De nouveaux meubleset de jolis lits en cuivre, far et otsjrre solUoiteu
L4)t petits enfants
font la joie du foyer
Toua les jeunei marirfs rvant aux moment-, do boiihcir
vec de enfants saina at beorana, .M..!',.:iircusenient
combien d jeunM bmmes voient leur rSVB I
pouvent connaitr-r ce i joies caaSS do tqUBS qal peuvent. Otre corrige*! pr un traitenieiu
simple.
La Composition Vgtale de Lydia F- PtnkhaBI ost ex-
actement la mdicament ncessaire tonnno ct-tte lettre
l'indique:
PuebU,Puebla,Mexico.-"J'.i ( ri ]., Compositioa Vg-
tale de Lydia E. l'inkham p>urdt-idoul( ura dam le ventre
et le dos et a.issi parce cpie mes r^le venaient sous forme
t1'hmorragieet duraient plus dt < l'ivais Bupmr-
. int pris un nombre infini de m I i: de mes amie m'a parl de v<
. j- la recommande. Ma BBBt maii
II moi vous n sommes recoonai i
I \ une fille et noua sommes en !.
Ma. horro Dt Ro*a, Joatjuin Kuii 2; ..i"l'. btt)
l'uebla, Mex ,.
Un groiiil noeikrt ils l< ttres similaires prouvent
l'cIUacil* de la
Composition \^Bge t ?le
de Lydia . Pirikham
SUI.MWM Kl-).CI O. LT>'l,n'N U.a.A.
*4R
p
1
8
J



p
Ifc MAIW
URODONALl
Rhumatismes
Nvralgies
Goutte
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui veut rester jeune et viter
te\ rhumatisme.1 durcissement
de* artre l'ensablement de*
reine. Ire varice ci l'obsit doit
liminer l'eac* d'acide urlquc.
ce toison de noire organisme,
t min de cure rgwlWre
eVUROSONAL.
lave le sang
l tndlcaiien principal', de-pi le
irsHimeni tt l unw *#r
rose, coriJst
nelVmhaf S
an irml*l
i o> piaf>Hii. '**
le atut ftu*ur vra, avant toute auti
orif I
d*k 'etn
, nefiiir.iTi/',i m M
ofi-* Fa rttthttsn d'acnl*
Porfanlunf n employant
Professeur Fsivftt
rrst et M*J tat t'VBivenii U Poitiers
La Petite Maison
37 Ilue du Centre
Aviae s bieuf lilariie cier'>
qu'aile vieut .je tec-vm on j>'t
ChOil : d rlivosa-re ioa 1m
iernier ri cbaisa-jr-", crbusse I ",
*0t<>rij<*n*" peMlf rntii '
Jo iet-$. J-iets gr.ind rab.t'i
So.tTie*. dental" a br< dei f
tullea base cbuaa-tu f <- un, .
rnre 1e marie cbapeaux. laiea ei
4 bi.
Ca t^s poU'es
vin ail n, o)i-a 1< pia. oort>
feaitla, parfamerld, greiJ otoli la
c>U p-iar enfant* et*.. etc.
I 'Tiaisoi ae re.'omnoand^ po r
01 lgante trouaaeam h lay >Uea
toui oavrag'a de IhgirH prix trs
oMrea
LM
\'sSr
V,
/
* 7.~
au) as* ' f
rlrnclanM Psrl
D1ALIROL oh liriaateaf >fjiijeirt u> la femme
fTarrhjm w>>i u>iu
LiftlVr^i I *'*** esimsiit nhfaJlaV
IH T VUL uimM 6ouHr. UmMi > .n
imw*
MBmi
Ni jttex pan v m
viiux livres**
pMSu'Ut oiiusi'. Un mi*
neuf par le plm fin dit relieur* et
aria en moins de irois jour* C'iet
buenne GmiUb, RteBon WiHTtriti -anil-rtjna
Asthme
Vaillant t Moue! Ageuts gtafoti.tfSC Rue du Magasin de l'Etat
*-

Pharmacie VV. Rucb
\j* pril prservatif du bois eat le
Carbolwnm AVenariu*
Reconnu depris pu' d- 40 ans comme le pls efficace
Le Carbolintnn Avenariu*
, rt prie.ver le beit lio s tl sou terre contre U pourriture
dans toutes sas lerrrfs, Its inMuences du el'-nat et la t'eatructici
Charles Picouiel
228 Rue Roux Port :u PrinM
Saucisson d" Tyon
Jambons de 6 12 livres
B 'con en (necs de 5 6 livre
Mo tudtlle
L9Anmie
Noire sang est compose 4s
globule reaget et blanc
le rouge servent A nourrir ls
corp, le blaue combattra
la maladie. # Quand il v a
Anmisos manque de sang
le globule rou^e manquent
plu eu moins. De cette faon
le aug ne peut procurer asses
de nourriture au corps. C'sst
pourquoi la figure devient
pile et ; 11 en je le* yen
deviennent '.eines et lourds "
et une sensation de fatigua
lnlen-9 envahit tout le systme.
Pour vaincre l'Anmie il faut
rapprovisionner la sang r!a
globule rouget. C'sst ici que
et tte de m ure h'dUtnai
roa le ins cas ... i *^
A empcher t a uppriraer le charr pignon :'ea matons t df VlOmatJf pte grasse
cher les mms liumid's-
limprAguer les voiles, c rd^fcra toiUa e liais t'. phf
Le produit st un d* n'ect *nl d p^n.ier ordre auprirce.el chasse .
la vermine des cuiie^ de fhevaui ainsi que d pou aillfis II Cf tjtCaO Van ItOUtCH 0,1 poUdl e
ansai un ddtructeu. tan? jaral des punai ci et des au'res vu #> ,
Sif **u* cs ^ bonbons pour cad aux
Ta H loi o/ Lit*
possde un pouvoir mervelll*
P.i'-e qu'tl.iul un gnrateur
de sang Wi cirnis' cre uns
alondancc de sang roqge, neuf
et riche, qui ramne le roses
aux joue*d mie ce ptille-
ment aux yeutet surcharge
tout le cerps d'une vitalit et
d'une vie nouvelles. C'est
pour cela que plus de 10 000
mdecins recommandent
" Winearnis."
Actuica an* betleill* d* Wincarai*
ttpii'il'nui n peat l'obtenir data
lottes Ici Pri.rnucici, tic.
m
COCBM'N A CO. LTD. *
Wlnumrni* Woebc, NORWION.
Sa Vente cbt t
FHANCKJ- MaRTlN
Au prix de 2 dollars graoaa boa-
teille et l dollar \\t booteillea.
Rae du Mag-lu da ''statua fact
U lie Glace, fort ai Friaea
CHEZ
intoine
Ta lamas
le(|antes et mondains, sachez que viennent d'arriver
chez Talatnas, un assortiment d'articles de la clbre
marque H0UBI6A T:
^
ESSENCES
LOTIONS
POUURE
SAVON
FARDS, etc
Allez faire votre eh
a



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM