<%BANNER%>







PAGE 1

s > LB.JktAl !" Les Intrts de la Delta hiri seront pays le 31 Dcembre D'aprs nos dernires informations, nout croyons pouvoir annoncer que les intrts de la Dette Intrieure se* ront intyralument pays le 31 Dcembre* ftous nous empressons de transmettre cette bonne nouvelle aux porteurs de bons. ^L • %  • Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, et autres affections des organes un affaiblissement de l'organisme. respiratoires, indiquent L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. f •'iti U Les Rpubliques de l'Ainerf qtre jauue iuroui (hosLioii sur e VVa^Uiuyiua ^,0.1 sait vvashiugiou qu unejp.e* Jorl-au'Piioce, le 21 Dcembre 1922 j. 0 u eueigique tua exeioea par lea Encore l'ikole de Droit bie qui, M D tui d'une fcpilcguc Udpuul.quaa de lA.uie.ique JCapa guoie sur Isa xtuia-Uuia a la Cot* loucj Fan-Atnencaue qui duit se reuuir au C11111. Lea uatioua uc l'A* mrique Canne veulent dernaudci nu.l)Ud lUClJjliU dU V JlWJU.d dt *• et a Nicaragua, relus couuuuei ue MoJSieur^C. Magloire, Directeur du Matin Mou cher Magloire, J'ai idiesie el publie daus le No d'hier lne 0 Mouroe et de Uo< du Matin Veuillez n'eue agraspeoialeuieui, les lutauuoi lie en ni eu la'isani cooualtie l'auteur Lia a-L-ia euveia 10 Ma&U Nationale de Droit to attendant l'apparition ce ie veux bien voua de reeuuuuuio 14 Gouvoi j iiuji.i uu couvel article |e vcu* '""- Mexique, e^c. lia e aouvieu^eut UJ m andei de iepioduiie celui que mai tauiineut queu itfi* les uratiuo *iu ; Iesseut mciiniine et que je voua r ,oa.ua ueuaiquieut au iNicat'agu... voie ci-itiitus. Cette lequfete s'apeo lwi a ttaiu, eu tu.o a *U. UJ ta e du t 1 . ue ie i ranii a \ $tai '" iningue e que le geuemi oiwWJcr P U1 se e tant dj au mener, ei ue eictco aetueaeuieui a buu* uuo iufaisait ri 1 aucun moyen roui arnumftBSj aopett sans scrupule sut ats phrases binon sut mes pcn e $ dont 'i La oi attaquer le fond, viioeuvieounchiiuigien tan; tau l'u'eile tfSS pieiud.guateur : Il a* nute tl subtilise. P Comme moi. ne trouva vos. pas wJnd id naltie uu avocat capabUdep.o'tderdecet.etaon.a Je .ASU le dus grand avenir pro i^o D nelVus-Hedonn t r.i,.i,ele veut ouster snue .a peux, mon aien q" 1 concouis au Famas eciit : l'absence au il. Diisainvn (sic) et teue t>iua que ^di.u.tnu _, Lee Etala Lljia oui uej ujuttilluM Quttui.'ldld Ui..J UOld Ue coi ^iy oiied, un auue a i'aL.auia ilum. fieseuiaut extia olliciei au fciou. Lo Uiapauu Aiaioiuah.a cb^oia ,. qu'a u Ujutereuce ue dnuiiugo du Ciiiii, itfj h.biib Uuia le eu. uu iftott pour expliquai eu venu de que.ie aune Uo pull 1 |ue edau^Oie ue ic.a aviea ui ; eie eumuiia lia deairtQk %  avoir en outre qutu lappoiu peu enite 1a ^cuine ne Mouiue ei .a aoci6ie dta M.tiOur. (Lln/oimatton Mexttamej Parisiau; DIMANCHE liie k LVdilire Drame hietor* UO on 6 actes Au< Cotnp • • >ns. MAKI % %  0,459 N. Ci St., Chicago, 11L,U. t qu'un* punilaw iran.i nomtr wj eh u 1 • le la Con d : areo f i i-i's ..1 tre i" mut gan. M \ 1 •: ngne | ln 1 .1 MO r la Ccn* position "Vgtale L de lyda E.Pinkkam ik^v %  MaAB.M&BBaai HIOlCHU eo. LVNN.MAM. U.S.A. •• — 1 A* Ve ilUiisainvi' v.*-./ s iV.i ri?" le muta de la g:m A U Cr*l.ei Varits n^Tv.un.de ,c ,a, se. glisser v.aidite, cutlssubsuiceae is A .U.C des objcis UU.CJ et u e; a u s u protil uc tcuv.es huu aui uusedesauues qui n'.tics.e Uu unes de 1 laiancc trai-iise. Luis lesdeinieis. le.ts el mies de lamille a, Hr.nc.na moimon chet Magloue, Xoai ^ u (_is.he ( lu g^u ) d'une iVpor.e et agieta 1 txpies.icn h Ul>: L mei coid.ales salutations avec la lol Ski de publier !•!•£** a= ui>s du matin. ut y CM bon marchj courez ui y 1IMANCHL Cycle des A:*.es Fntu itaheu-en quatre parties Qnul on aime Suile .',T EL ne G a Loge ; G Dernire Heure O courent-ils La Uttre suivante vient J'tre adres ue aux porteurs de litres de la Dette •^ Intrieure de la Rpublique d haiti 1912, T913, 1914 ABC. Dr DuBROSSE__ Nous aurions voulu taire p.. a r a notie excellent ami le Dctei r Db rosse en jeproduiuot laitue^ i^croioyie Lundi 25 Dcembre Matiude 3 heures pjur tnhats Danses des Bassipana Tous vont la Espana (En face de la PoaU / Qui vient de recevoir par le dernier bateau les demiers modles la PortauPiinceleaaDcemor J922 Mode de i> a ris. colliers, ceintures Aux Portruis de Titres de la Dette pour damas, pour hommes (gale in.iteure de la Rpublique d'Hati ment avec ou sans initiales, bracelets Nous curdgistions avec egret 1 ami de no.te jouiua •aboieui ci iionuit tmeut regrette. Lama. est du d ne oujl t'tait ienJu de 1 auP uij UQe semaine Les funirail.ei auront lieu stl a p.e midi L couvoi gaitua de 1A SH£ B |Sai M fc v ouloDr.;'as";'rve. !• pour e teuure i 1 Eglise Sa.nte IlgUe une sna.iedja ass'acompliAttnei iNuu pratn:onsnos sympttb.quet ices aux paieuis Cpiouvcs particulirement i son fis Geoi gei, attach e la rdaction de noue journal. dern er genre, peignes, bcuclts d'o reillts, poudnies, sass i main, mon 1res bracelets or bijou de tousgen; rea et de toutes qualua. Venez voir le plus grand choix que %  i'on pu s.e vous offrir en Hati corn Entre 2 gojidta Loge J gourdes ,egt tm ej* Jfinitif des Titt s de la mebonie qualit ban got, et, et qu u est pas ddaigner comme don Bolrc 2 gcurde As* h.'uie. Martyre Ra entier 8 parties connatra au Do:leoj Db.oaie I au£ ar de larticle du Alan quand s inition de lEwCle de Droit suis tt !TL et nrioDS notre aimabk ami de MF que et puuu. ;oudoldan ?,s P ecter nos scrupuUs. ^ ^ ^^ Bcha Frres .Grand Rueii La mauon Buha frres a l'hon ^Les veilles de Ncl et du jour Je Mri MW de poner la coonaimnce de l'An tombant nn Dimanche, Mr Jean u Amt Les clients et am.s qu'elle vient de re RoJngutx annonce ses clients qae AQ . h M irii 2J doe-ncre Ou centimes Maison de la Haine Entr e 50 centiuaes Jeudi, Fte des lnooceu dcembre, 1913-191) 1914 ABC. Messieurs, Suivant lettre r.ue de Monsieur le Ministre des Fiuanses, en date du 2a Dcembre, et asu de f. i i er le ^lemej* dl__ Dette intrienre de la Rip.olique d'Hati, nous vous avisons par la pr mgrebi, stnte que nous avons reu de M n Faitea comme les antres perronnes sienr le Ministre des Finance. la pro accourez et nous vous serviront bien, position suivante ; mais dpchez vous car les piemiers J£to Paiement .intgral des inti s arrivs sont toujours les mieux ser >MM ds,jusqu au 31 dcembre 7922 vis 20 Paiement du capital comme ci Qui veut de la bire allemande 4 g(H dessous r ^ y ris bon compte peut courir au grand Emprunt 1912 .. Jj Au pair dpt de la Rue du Centre No 1*81* .jJm* 191 jglE .^ moiQS > / PRIX DE LigUIDATION 'JUtM* 94A ,^^^1/0/0 % %  %  %  "•M.B.I_ a .l 1 9 UC ^ JS. 2 j "ojo A£p i l'i ^ iQl '^ JW^oci.iy.'*,,*nt lu *' c'est ralement sur l'ancien capital, dire sass aucune rduction. ,.Ea consquence de ce qui picde Jour de no01 T0Ui P :i0 S de vouloir b.en s A M i 1 p m. douaer votre acceptation par crit de Le Haut Commissaire Amricain t Mrs iohn H. Russell recevront Jtjkiiouiagi'-.ient iiiimc-ti.l :juirHoiiw l Globules Ilbaud B£*ulUta mer Tel lieu, rarprwnta mrn. | U,M -.UPucu:• fr-i tnimino Mu'h I, M. Ko* d* UMiXjn. Pli i U DErBMaaw. Beurre / Beurre / Measieura.les paiiaaiera soat av cavoir pou. la ha d'anne des boa son ,aion de coilfure rts.era ouve.t u hiiil rtc ll0n d % Mr pour le montant qu. vous intress 1 ^^S^YwSSTri^Z oon succuUct, et trs irais. On n durant ces deux dimanches. RusselijL. luu c tosdi S | nvter vc j £Q 8d le nombre et le num fQ ^ dm ^^^ „ d „ #Fr0Q u roi %Til& Gree^d^rTe! L S fcrraDOB de Mljpl* "' de t W J . r u maison A. fei.maa vou .nt +~rm „ tu -...,. .:,rn ./h;" fait 1 JA ^ If pj jA ^ fcnLa maison toT en feule, faire vos acfaati vo .set ses il „.., &f entranera d'au non 1 d'autant l.ers. as gu n y durant toute l'anne, la a pour toutes le* plu*' ou 1 3 Cette occasion n'es K5£ JT lents fait une ..irtnui.. sur l'achaj 4t ses sou est pu ddai Put ,MAXIME GORKI En reste 4 la Librairie dg Moli& 1 -r> de vos obugaiions,et il doit restar dVvra'ol'buT're Vr'pa"tlsesrio entendu que pou. que ies..piopeai rj e .tontes aortes, un nrix modiqijkf uons ci dessus portent leur plein efj gourdes 5,50, le wrbians de i (et, il faut que 75 u|o des portcuts livras g de Titres les acceptent et les uuaeat. Beu'r J Hollandaise ferbl ne de s) BANQUE NATIONALE DH LA ''Teomarsn feule car U ito J£m



PAGE 1

JUBOL rduque l'Intestin %  Constipation Entrite Vertiges Dyspepsie Migraines Peor rester en benne sant prenez chaque soir un comprime de JUBOL Kl. 1 h.il.!.m, .. Viil, ii. II ni, |., M • SI ro n*i>*t mlMN T". ri *"i Uni fl i'|'..' • QUI ** dl Jub, i -, •iMitriu •. i 1 • i 'i a If ir a#r.i.e U rr-onnr df u linrtiHtlf i %  H'niraMrmfni rtallM p.r >r Jubal. fi" <*i'( rlttetr* du rlyittn i uniplf u il, • %  11 r i IIIHII-K En ri->iui:,r i ninniniit BI UOIt ,-,• T ,i % %  % %  -• • ml i> apo %  iiiiiint autant q< I BMlatet, M nrtni a t.iuif J ls *pqurj. I* NkTouKwnu arti un* 0* BKKONP. de 11 Fl.UlK et M6dfCln de Montpellier. EtSIORROIDES JDBOLITOIREQ SuppoUttArti antihtmorragyini, ca'.manli. uVranyeiItonnunu JUB0L1TAN Pommtt contre let htmorro\Je> rxfrrnr Jub?l. rgulateur de l'Intestin, fixe une heure constante aux Juboliss nl.-iir 1 EXTRAITS BILIAIRES du dm Ntn/et Hi'ju'/iTnent Ul fonctlon$ du fol*. Wadeira Ein tro'd^ries For aile ncw}et eoniderably r*duc* pritw, Suffi bit /o nice and welcom Choisi m ta 6ff/# orne and u ake y mr chois* yourte!/. l lrecS?,mar 'AGUilUQL} Bue du Quai Vfcilltijt 9 l'eue, agents gnenu?,17?C Ru edu Magasin de l'Eat •— —— ,i3i Rue du Magasin de I Etat Near the Ice factory i L Barrme [Jechanic Enyinttr Grerai Automcbilt Repair Soop Alfred N. Cooke 1912 Rue du Mngasin de lEtai 1912 V;em. eut d'arriver par le S|S f Macoria > : Champagne, toute marqce Liqueuia, Sirop aeaotiiu et Vin par crtiaae et barrique. Huile Dure* car gallon et bouteille Malaga, Muscat, Madre par gallon et bouteille.~ Vente en gros et dtail La Maison Lope Rivera Aie plaisir de porter la connaissance da ses nombreux client* tant £ la Ctpitale qu'en Province, qu'elle vianl de recevoir pour le* ftes de fin d'anne un BtMrtimenl complet de Bonbons tran/it, de de Boissons ei de Provisions ali!nen'air§3 de &f oues sorte* et de premire fr icheur, HUMIONS ; Jolies Boites de 5, de 2 et i Livres. Drages en p.Miti sicheis ds lfanlf, Nougat en boites et par aaoreiaux de /|l et Je l\i Livre, Uncolaii? pai btons Palis de f uits %  •' CkocolaU en Loiles do J t| livres. Pales A-nan des moules en boiter d'uae livre ei de i\l livre, Bo.ibo-is glac.*, Fondante e'c, BUISSONS — Vins rotg A: blan • (Barton et tuestirr Bordeaux qualit sjpiVieure, Whi'k-* ( H^ig et II ig (Dabonnel,Malaga,Pipper mut Chau eux de Tan: gone, l'ndictitie, e'c. PROVISIONS Ai IMKWUKLISConsprvei de routes sort a. Saucissons Lyon .Jambon s, \\ ihdelles, Fromage gruyre.pale grasse (t de Maure par hvie, l| il 1 1-4 li ri s tic Venez visite) la Maison Lops Rivera et vous sortirez satis faits. PHOSPHATINE FALIRES est l'aliment le plut agrable et le plua recommand pour les enfanta des l'ge de S i 9 mois, surtout au moment du sevrage et pendant la priode de croissance // ruante la dentition. Assure la Donna formation des os. Excellent aliment pour les Convalescents et les Vieillards 81 TROUVE PAMTOX7T DI-eT OtNtRAt O PRUMIE C".e Ru* aie la Taaharta,PARIA, Charles IMcoulet 228 Hue Roux l ort ni l'fince Souci fon de S y on Jumbon* de fi 12 livre* Bacon r;i picc tfi 5 6 Unes Mo'tadtlle tromagipaie ijrassv et li. de maure holland ii Cacao Van liouten en poudre Bote de bonbons pour cadeaux — • %  % % % %  lamas Elevantes et mondains, sachez que viennent d'arriver chez Talamas, un assortiment d'articles de !a clhre marque HOUBICU^T: ESSENCES LOTIONS POUDRE AVOV Al\bS i etc Aez faire votre choix. i! • 1* \



PAGE 1

; it MATIN — LA MAISON .V i %  Ayant achet le slock de jouets de laj troupe Bistany, avise sa nombreuse*clienlele qu'eile'met eu ventc,partir de ce jour, les objets suivants : Grandes poupes joliments habilles Or S Moyennes pouPes 2 Ours avec yeux lectriques S Chiens c Grandes pendules S Boites de Manucure 4: %t\i J'argenteile-, chtme*. o oio ec> etc. ^e tout un prix Mritoire. 5Ca'eM~ polrvt nectaire Natter au C&artip 3e ?War* ridquetWtrc/ aident ( Vlagc ou* trente ouifc*f ( pour gaanei uru. poupe ou une. pen3ute,. Servez chez 9cu\\io *olr 3e f'araenL au C& 3e-<3]latt„ C 4 e*L une bonne occasion, poui Ce* parente o'offur obtienne teat^ enfarvU. f Venez visiter le Slock chez JOHN BOULOS Ancienne Maison Shetntob Sf % Co Port-auJPrrnce, le 19 Dcembre 1922 Comptoir Hatien des'SP 4 pendant Zephyrt'.iraoaia lndieouea iranauas. foilea tantaiate i ,ni>ri -u Si unit Crelonr.e r^andy Naoaonk Boptto BaztO Mtiquiaalte Toue d avion de sjie Voila quadrill Crpon barrai latine Toile Vicfey Oorketrew muRm Grande vente de Fin d'Anne rix Exceptionnels de bon march le mois de DECEMBRE Seulement. 04O •as JW UiJ 040 030 0) 040 0 40 0 70 100 2 080 o/o .0 6 Georgette blanc ullea de aile iunon Voile peur mari > Voilea pour maiiea ffrpe anglaia pur deati Guipure pour ndeBaa auipuie pour 'rideaux; R-deaux la paire Portires li pane terwittUj Odil dd PcTaVU Toile drap pur toi Toile drap fil ot co:^jr' Toile drap ftloar" Toile dra# *oloo Crpa marletie Son naUlUna 0 00 s 4 7 o0 ;i 10 4 2 40 U50 depaia o 3o atta Robe* depuia Ottoman roae jong ou aoia laaabJe Toile dumaaae por.Bl pour uappea Nippearongea Jcrvieltea rougee la doua Nappe* b aacbea la douaune U .il! CTJhur qualit eatra^ Sarge marine 5erg> blaoc et noire Piumette i brode oeiotorea OileU^faiaelle bommea GUata Uan< r i jp oie 4 3 T 230 o7t oflo 190 S Uuatd caiiuiar/ Ualeoa coton cru i aapbyr j SCaiaoo aapbyr extra bavant* da ebamtwa Faux eola la doue une aliCQJt ea U djux Soutiera pour enfauta.d£*iM Sooliera pour femmea deptoa •beoaiaee pour bemœea Cravates depaia 0,80 CfeauaaeMea pour Lotn aa Baa il poar temmea ataa 11 pour feaaaae* Ooiraoe** poar g**c 0r0 1 150 IN o36 3(40 5 120 if itta



PAGE 1

*8m* ,A ft Nrt 4998 ^rt^gyrinoe g altl Sqmdl*23 DoamfcW I92P DIRBCTIOB PROPWETAIRF Clment Magloire NDMIRO 20 C ENTllif Le Matin— %  PAN AM '" Lratj/ Les graLds coMirs ne sont jamais satisfaits ; il leur manque toujours le boo* heur des autre?. KFNAN Quotidien BKD^riJ.N ; Rae jAmricaioe No \X# rLF.PHONE No 242 EN PASSANT La vertu ' Gable '. Un des caractres les pins affli gants de notre temps, c'est cette espce de dcouragement vis--vis de la vertu doot paraissent tre atteints la plupart de DOS contemporaine. Par vertu il faut entendre ici cette haute culture de l'Ame qui, in. dpendamment de toute interdiction vj FW vnRfcr pi,,.. A c.c, morale ou religieuse, inspire ins. NE ^ YC l~ Stetl tmctlvemeut la haine du mal et 1 amour du bien. Les anciena la recterchaient par dessus tout, ils mettaient l'homme venteux au-dessue de .l'homme heureux, Chez les Grce, le kahikagatos tait l'tre hunain parvenu au degr le plus ( lev de eon ascension vers le mitux. A Nouvelles Etrangres Nol Conseil d'Etal Les Cours Franc 13 4 NEW YORK M-JSterling>4 6} Franc \) 45 Cuuliancc M-Poincar IS Demain 1 Univers catholique Jsera. en tte. A minuit 1 heure solennelle, la voix puissante du canon, l'harmonie sauvage des sirnes, les vibrations VVASHNUl ON-La caisse Am ricao Freled Service Fund Fellew ships a reu vit gl mille dollars re prsentant le surplus de laigent pro heure e ,je m i e AU coup a miauii. u eborski venant des consrences faites par Cl des sœurs de noterait excutera le Minuit et des articles crite danr llf <''M Peseta*! et sermon du Pre Ds l'ouverture de la sance d'hiet Conseiller St Phard donne lecture en rapport des Comits chargs d'tudier le projet de loi sur l'Btat Ci vi'.. Ensuite le. Ministre Bouchereau musicales des cloches, les chants a pisent un important pio;et sur d'allgrerse sortis des millions de l'organisation technique du Dparte poitriuescommmorerontlanniversai ment de 1 Agriculture et 1 organisa re de li naissance de l'Homme D .u, t;on de l'Enseignement profession Nous donnons nos lecteurs I ho nel 11 prsente l'expos qui justifie cette cratioo. Le Gouvernement est dcid |eter les bases d'une organi sation scientifique de notre agrical due et i outiller la jeunesse pour la ra re des offices dans nos diffrentes Egli e et ch 1 pelles. CATHKMRALE Chant des matines 10 lutte de la vieNos coles primaires doivent revtir ce caractre. Il sont rien au prix de|celui-14... rparati a trouv le champ plus libre que ccemment attendu qu'elle ne Il semble que noea avona perdu le prsente du refus ca V W* aena de ces hauts et purs enseigne, f *v F u cu r-—— " u """ ments-Aujourdhai, dire d'un boa. tgor.que dts allis de discuter la ftAnm „ me qoil est vertneui, c'est presque question-, Mr Poincar a affirm que J; OiQ H,] Ail 0PP|I|/I1I lui dcerner un brevet de ndisule, 'Allemagne avait persvr daos ses I HA Q II -* Il j Ali! ]{{j\\\ Tout au plus admet ou encore que fautes et refuse obstinment les occa "•" %  • '*| l'on puisse tre honnte. Honnte, MOUS crifeites de montrer sa bonne A'ARSOVIb'— Le nouveau pisiden 1 soit, la rigueur, on consent A f* volont, les magnats de 1 industrie s prta serment hier au cebmet.le gn tre. Maie vertueux I-.. It pourtant, jont enrichis au dtriment du pays rai Sikerski reste au pouvoir. Dacs l'Allemagne s'est uin-'e elle mme son message le prsident demande afin de se drobera ses obligations l'union la paix et l'harmonie, il pro Nons ne pouvons pas continuer i met la libert et justice tous ceux laisser nos concitoyens sans abri, les qui reste ont fidles la constitution lot DM MX la*. Sou travaux commencs doivent eue coa p ftlll '|A/l lU a i; ftn ent, c'tet tout simpletn. ai celui tinuts et il f.-t que I Allemagne lai rUUr^l tMIUCllIWI qui contrevient aux lois sans se faire paie. Nous n avons aucun dsu d: db& je II Ut S prendre. Un ne devient un lairou miner l'Allemagne, mais nous ne .. n ,. N MF Une violente aller au; a, les gendarmes .'en mlent., voulons pas qu'abrite derrire le pa Jg !" *** tntr e M7 "en.z'lo L'homme vertueux, eest autre .avant de la pauvret appiteme, elle R A R dle jure' elle close. 11 raffine. Il faut du luxe. Il cuisse se moquer de notre pauviei %  *" *'i TtlSL nt A France et les Etats Unis au moyen de exems par les lves des Sœurs duSact*ceur a_ m $ uo VlL u P l'i^M...;. ,1. umu amn* riant <-h i Messe solennelle prcde du minuit Chrtien ., _._• Je 1 ducation de jeunes gens dans en* PENSIONNT* fceROM de LIMA, U duu tel projetu sur la prsentation arrire sera ouverte 1 n heures prcises et U misse commencera A minuit prcis Dans l'aprs-midi du a; Dcembre 1 4 heures Silut du Saint Sacrement LA MADLEINI-. Mme horaire que pour U prcdente. La messe sera chante par U chorale des orphelines SAINT LOUIS de GOHZAGUB ci LE sKMI NA1KE Pas de messe de minuit. l'honntet n'eet qu'an degr assez bai de la vertuL'homme bonnet i est celui, au sens strict du mot, qu> ne commet aocune action contre (•honneur, Daua la ralit, c'est celui Mr Lhrisson apprcie ce projet qui aurait d tre l'objt de latten non de nos hommes d'Etat depuis la tondaio i du ministre de l'A"'! altore L'absence de cet ofii:e tecu ique est uoe vntabl: lacune ce ministre. Il faut encore, du il, orgi i iscr lenseiguemrnt professionnel .ans ce pays afin de prparer la jeu i.es&e pour les manies lutes de de main LAssemble vot? !e proj.t Le con Slller |.un s Thomas complimente 11 gouvernement et rappelle qu'on ne eut pas seuement so:cuptr de l'es i ni mais aussi du coeur. I faut f r i er le cœur de la jeunesse vers le bien. H demande de renforcer l'lude Glncago.— Prtextant que son ma j c t a morale et de la religion dana U S. Navy News 12 Dcembre c . "issrsm "zz**~ ISSJZZZ zz. sans s*s a*-s JE c i' n -. > • "" < mb !" i <* ?. eui w i <*• p %  v r -•*• _A^.„A^ ^.„. u aa *r a i. .„ii r.. :— .^__l ._ ..:.._ &f -u— la commission des mino.uis, de clo mme, mme daua le secret, la aoli Premi er teimma en faisant allosu ^SS^JTvSSSSrJZZ '**,? ^"'T M ? vt^f B "" tude et le silence de sa conscience. U on aux sentiments de confiance mu f 1"Ml Vnizlos attaqua croit a d.vor. aujourd hu... ^rand>sse. Le ministre ^Bouchereau dit que S'KsirerdTdMrr ?.! M SMOM le Problme des minorits et les d teU r renomm de Cui>.na, souirant ^giements, dclare qu'avant mi, U nous seulement jusqu' quel point IIDIlPhli lifllPPlfQIIl l*gus sont arrivs* I accord sur la d aprs ts parents d'une dpression m.nistr doit faire i expos des mo aoos ne taiaous pas ou ton matriel [H Q iulluQJ clau,c quc l0UI lcs hablUnls de Ia occasionne par I atuuJon de 1-alcool t f 3 et physique a autrui, en lui aouhai m^mmmm • %  • *•* Turquie sont gaux devant la 101 a c t md.sameiits n'e,t point hors de Le prsident Ju 1 Assemble dit tam par exemple du mal '/L'histoire WASHINGTON — Le gouverne yant la libert abso.ue de laegage ei danger dclaient ses mdecins. du mandarin tu dieUuce, rien D eLt a dmenti les propositions d'ea de lehgion.La libert de voyage pour qu'en appuyant sur un boni on, n'est voi dune commission prside par les minorits a t admise sauf des peut trei pas uniquement nu aym H 00Vvtea AllemagneLe cabinet an restrictions en cas de guene. bole-,renoue pour kssui que la g| t j s a de tli de soa ct n'avoir re M , „ ,,, ,,, Le Montteor d hier contient ; Fft'aus^ef ue LMMr oa*r r ne D u 6UCOnc con.n.umcation officielle puxiTki NOUVELLES -7 % a y" une ***** rur de u eadr %  Mou par dsu est aussi grava Sue q ^" assentiment 1a proposi =BRU XE..LE5 u rcen, m. , h cra,br. K J. c !" : ul le raolumenl du coaitli 10 „„u Lecbei iar action. L nomme vei'0 D OJ tppiei d cependant au jour %  Fa^J > jty^. t *^g^?*!?.f?!ggf!yg —w repKotet retat *m h Cotminiw eu u'OlfCiul tueux eei celui qui ne pche 1 aa plu. d Lui que la ch mb:e de commeicc par ueatr ou par peusee que p;> dt Lu's Unis t:t activement occu action, ou du moine qui s'eftorc: pe la pipau.icn des piopositions d'atteindre & ce niveau suprieur de r 0Ll le rglement du p oblme eu la vie morale* ropten. C'est aussi celui qui sait rsister aux entialnements de aon temps par exemple A cette excrable aolt ae rickesaea qui a pna.de noa jour a, une acuit tout. fait extraordinaire. 11 pousse la vertu jusqu' ne paa convoiter ou Eolliouer dea piacea auxquelles il n'a paa droit 00 qu il ne pourrait occuper aveceuecs. nom la Voila bien, ineat ee paa, la ccmole ^rAKii aiLe g">ope pour p des combles du ridicule l PrMrur suppression du crime de guerre s est p justice ou 1 intrt gnral A ses tonx sous la prsidence de Mr Pt lutrete particuliers, eest videen Lsmnal Quepiaue, Paul Boncaeur, ment une preuve de folie. Un grand font parue du bureau ; les fdra flamands dont le programme politique menace lu f cct „ luI10Q ,, nit de U Belgique. Dn attend a ce que le snat Anu cor , ram | t qu ,i ltt d llaitiens amende le vote Je la chambre en ce qui concerne >ieurl l tQa t ou|J M UDt0# M| uis Hennaua tlOOS proposes par le ministre Ct le Universit le Gandce qui provoqucia une se g uatM0 iyoveda, cuoiin, Kudoiphe Munio, an coase ill r Pierre LOUIS. Tieuse CIIK parletncnuire alai, et Vve Henni. L. Andr l'radal, iran^aise ^WASHl.NOrON — Le snateur Borah a pr Arrl | 0: maul des U>.nm.ssins pour jrer Knt un amenuement au prott de loi de la sub • aui -,^1,4,,^, lections le commune de vection marine proposant uoe conticncc des g Louls au bU(J( j Allll „, el j e ^urou. grandes puissances pour les tudes des question LlJ|e dej CO inrnu*Dles trangers qui par lia conomiques laquelle serait convoque par le pr erm liarc du Dpartement lu Commerce ont ob sideni Hardmg. On discuterait I accord pour la M|| de ;,„„ tltelieneP | e prsident J'Haiti leur stabilit hnancicre et commerciale et pour la r iiceDCe -out l'biercice iyaa-iya} Suite* ductiondes anueraents terrestres et navals 1^,4 j c t.ourse a u date du 1, Dcembre NATAL BRESIL— Le Sampaio Correia a e^tarrivr a midi >o venant d'Aracaly ._ Avi 4l i m i ni> tratifs. GENEVE U comit de secours internatio %  Cer ,„ lwl ., de a4po Je marques de! fabrique et ia U Russie, dclare que huit mi.lion> de per Jc (j oramerce sonnes auront uesoin de secours cet hiver au ministre de s y conformer. Celui ci explique et justifie alors l'utilit de la loi. Mr Lhnson se dclare sa listait et ajou e le sourire sur les le vres. | ai.permis l'Assemble d.ap prcier votre in'eiligence Le minis 11e Mtilliit de ce mot aimable remer 1e le Conseiller, la IJI est vote avec des modifies La sance est suspendue. ; ( A suivre ) Soire de fou rire La Petite Mainon iOSl Hue du Centre l/est mercredi 27 dcembre prochain S heures prcises du soir qu'aura lieu i'ansiana la teprsenta La Nouvelle Srie contient! tioa thtrale des acteurs de la ReQ.\vise sa bienveillante clientle %  NNlaila) a'dfqu'il ~ya souvenTplu* imns Vt'ies auoctaViai seront for

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05820
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, December 23, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05820

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
*8m*
,Aft Nrt 4998
^rt^gyrinoe galtl
Sqmdl*23 DoamfcW I92P
DIRBCTIOB PROPWETAIRF
Clment Magloire
NDMIRO 20CENTllif
Le Matin-


PAN AM
'" Lratj/

Les graLds coMirs ne sont
jamais satisfaits ; il leur
manque toujours le boo*
heur des autre?.
KFNAN
Quotidien
BKD^riJ.N ; Rae jAmricaioe No \X# rLF.PHONE No 242
EN PASSANT .
La vertu
' Gable
'. Un des caractres les pins affli
gants de notre temps, c'est cette
espce de dcouragement vis--vis
de la vertu doot paraissent tre at-
teints la plupart de dos contempo-
raine. Par vertu il faut entendre ici
cette haute culture de l'Ame qui, in.
dpendamment de toute interdiction vjFW vnRfcr pi,,.. A c.c,
morale ou religieuse, inspire ins. NE^YC l~ Stetl
tmctlvemeut la haine du mal et
1 amour du bien. Les anciena la
recterchaient par dessus tout, ils
mettaient l'homme venteux au-des-
sue de .l'homme heureux, Chez les
Grce, le kahikagatos tait l'tre hu-
nain parvenu au degr le plus(lev
de eon ascension vers le mitux. A
Nouvelles Etrangres
Nol
Conseil d'Etal
Les Cours
Franc 13 4
NEW YORK M-JSterling>4 6}
Franc \) 45
Cuuliancc M-Poincar
is
Demain 1 Univers catholique Jsera.
en tte.
A minuit 1 heure solennelle, la
voix puissante du canon, l'harmonie
sauvage des sirnes, les vibrations
VVASHNUl ON-La caisse Am
ricao Freled Service Fund Fellew
ships a reu vit gl mille dollars re
prsentant le surplus de laigent pro heure, e,jemie. au coup a miauii. u eborski
venant des consrences faites par Cl des surs de noterait excutera le Minuit
et des articles crite dan- r-llf<''- M Peseta*! et sermon du Pre
Ds l'ouverture de la sance d'hiet
Conseiller St Phard donne lecture
en rapport des Comits chargs d'-
tudier le projet de loi sur l'Btat Ci
vi'.. Ensuite le. Ministre Bouchereau
musicales des cloches, les chants a pisent un important pio;et sur
d'allgrerse sortis des millions de l'organisation technique du Dparte
poitriuescommmorerontlanniversai ment de 1 Agriculture et 1 organisa
re de li naissance de l'Homme D .u, t;on de l'Enseignement profession
Nous donnons nos lecteurs I ho nel 11 prsente l'expos qui justifie
cette cratioo. Le Gouvernement est
dcid |eter les bases d'une organi
sation scientifique de notre agrical
due et i outiller la jeunesse pour la
ra re des offices dans nos diffrentes
Egli e et ch 1 pelles.
CATHKMRALE Chant des matines 10
lutte de la vie- Nos coles primaires
doivent revtir ce caractre. Il
sont rien au prix de|celui-14...
rparati
a trouv le champ plus libre que
ccemment attendu qu'elle ne
Il semble que noea avona perdu le prsente du refus ca V W*
aena de ces hauts et purs enseigne, f *v Fu* cu r- " u" """ ,
ments-Aujourdhai, dire d'un boa. tgor.que dts allis de discuter la ftAnm,
me qoil est vertneui, c'est presque question-, Mr Poincar a affirm que J; OiQ H,] Ail 0PP|I|/I1I
lui dcerner un brevet de ndisule, 'Allemagne avait persvr daos ses I HA Q II -* Il j Ali! ]{{j\\\
Tout au plus admet ou encore que fautes et refuse obstinment les occa "" '*|
l'on puisse tre honnte. Honnte, mous crifeites de montrer sa bonne A'ARSOVIb' Le nouveau pisiden1
soit, la rigueur, on consent A f* volont, les magnats de 1 industrie s prta serment hier au cebmet.le gn
tre. Maie vertueux I-.. It pourtant, jont enrichis au dtriment du pays rai Sikerski reste au pouvoir. Dacs
l'Allemagne s'est uin-'e elle mme son message le prsident demande
afin de se drobera ses obligations l'union la paix et l'harmonie, il pro
Nons ne pouvons pas continuer i met la libert et justice tous ceux
laisser nos concitoyens sans abri, les qui reste ont fidles la constitution
lot DM MX la*. Sou travaux commencs doivent eue coa pftlll.,'|A/llU.ai;ftn
ent, c'tet tout simpletn. ai celui tinuts et il f.-t que I Allemagne lai rUUr^l tMIUCllIWI
qui contrevient aux lois sans se faire paie. Nous n avons aucun dsu d: db& je II Ut S
prendre. Un ne devient un lairou miner l'Allemagne, mais nous ne .. .n,.NMF Une violente aller
au; a, les gendarmes .'en mlent., voulons pas qu'abrite derrire le pa Jg*** tntre m7 "en.z'lo
L'homme vertueux, eest autre .avant de la pauvret appiteme, elle R A R dle jure' elle
close. 11 raffine. Il faut du luxe. Il cuisse se moquer de notre pauviei * *" *'iTtlSL
ntA France et les Etats Unis au moyen de exems par les lves des Surs duSact*ceur a_m,$ uo VlL.u
P l'i^M...;. ,1. umu amn* riant <-h i Messe solennelle prcde du minuit Chrtien ., _._ .
Je 1 ducation de jeunes gens dans en* pensionnt* fceROM de lima, u duu tel projet-
u sur la prsentation
arrire sera ouverte 1 n heures prcises et U
misse commencera A minuit prcis
Dans l'aprs-midi du a; Dcembre 1 4 heures
Silut du Saint Sacrement
LA MADLEINI-. Mme horaire que pour U
prcdente. La messe sera chante par U chorale
des orphelines
SAINT LOUIS de GOHZAGUB ci LE sKMI
NA1KE Pas de messe de minuit.
l'honntet n'eet qu'an degr assez
bai de la vertu- L'homme bonnet i
est celui, au sens strict du mot, qu>
ne commet aocune action contre
(honneur, Daua la ralit, c'est celui
Mr Lhrisson apprcie ce projet
qui aurait d tre l'objt de latten
non de nos hommes d'Etat depuis
la tondaio i du ministre de l'A"'!
altore L'absence de cet ofii:e tecu
ique est uoe vntabl: lacune ce
ministre. Il faut encore, du il, orgi
i iscr lenseiguemrnt professionnel
.ans ce pays afin de prparer la jeu
i.es&e pour les manies lutes de de
main
LAssemble vot? !e proj.t Le con
Slller |.un s Thomas complimente
11 gouvernement et rappelle qu'on ne
eut pas seuement so:cuptr de l'es
i ni mais aussi du coeur. I faut f r
i er le cur de la jeunesse vers le
bien. H demande de renforcer l'lude
Glncago. Prtextant que son ma jc ta morale et de la religion dana
U
S. Navy
News
12 Dcembre
c. "issrsm "zz**~ issjzzz zz. sans s*s a*-sje ci'n -. > "" _a^.- a^ ^.. u aa*ra, i. .ii r..__: .^__l ._ ..:.._? -u la commission des mino.uis, de clo
mme, mme daua le secret, la aoli Premier teimma en faisant allosu ^SS^JTvSSSSrJZZ '**,? ^"'T M? vt^f B""
tude et le silence de sa conscience. Uon aux sentiments de confiance mu f 1"- Ml Vnizlos attaqua croit a d.vor. aujourd hu...
^rand>sse.
Le ministre ^Bouchereau dit que
S'KsirerdTdMrr ?.!MSmom le Problme des minorits et les d teUr renomm de Cui>.na, souirant ^giements, dclare qu'avant mi, U
nous seulement jusqu' quel point IIDIlPhli lifllPPlfQIIl l*gus sont arrivs* I accord sur la d aprs ts parents d'une dpression m.nistr doit faire i expos des mo
aoos ne taiaous pas ou ton matriel [H Q iulluQJ clau,c quc l0UI lcs hablUnls de Ia occasionne par I atuuJon de 1-alcool t f3,
et physique a autrui, en lui aouhai m^mmmm ** Turquie sont gaux devant la 101 a ct md.sameiits n'e,t point hors de Le prsident Ju 1 Assemble dit
tam par exemple du mal '/L'histoire WASHINGTON Le gouverne yant la libert abso.ue de laegage ei danger dclaient ses mdecins.
du mandarin tu dieUuce, rien D eLt a dmenti les propositions d'ea de lehgion.La libert de voyage pour
qu'en appuyant sur un boni on, n'est voi dune commission prside par les minorits a t admise sauf des
peut trei pas uniquement nu aym H00Vvtea Allemagne- Le cabinet an restrictions en cas de guene.
bole-,renoue pour kssui que la g|tjs a detli de soa ct n'avoir re M ,____ ,,, ,,, Le Montteor d hier contient ;
Fft'aus^ef ue LMMr oa*rrneD u 6UCOnc con.n.umcation officielle puxiTki NOUVELLES -7 %ay" une ***** rur" de u eadr
Mou par dsu est aussi grava Sue q ^" assentiment 1a proposi =BRUxe..le5 u rcen, m. , h cra,br. -KJ.c:ul le, raolumenl du coaitli 10u
Lecbei iar action. L nomme vei- '0D' Oj tppiei d cependant au jour Fa^J>jty^.t*^g^?*!?.f?!ggf!yg w repKotet retat *m h Cotminiw eu
u'OlfCiul
tueux eei celui qui ne pche 1 aa plu. d Lui que la ch mb:e de commeicc
par ueatr ou par peusee que p;> dt Lu's Unis t:t activement occu
action, ou du moine qui s'eftorc: pe la pipau.icn des piopositions
d'atteindre & ce niveau suprieur de r0Ll le rglement du p oblme eu
la vie morale* ropten.
C'est aussi celui qui sait rsister
aux entialnements de aon temps
par exemple A cette excrable aolt
ae rickesaea qui a pna.de noa jour a,
une acuit tout. fait extraordinaire.
11 pousse la vertu jusqu' ne paa
convoiter ou Eolliouer dea piacea
auxquelles il n'a paa droit 00 qu il
ne pourrait occuper aveceuecs. nom la
Voila bien, ineat ee paa, la ccmole ^rAKii ai- Le g">ope pour p
des combles du ridicule l PrMrur suppression du crime de guerre s est
p justice ou 1 intrt gnral A ses tonx sous la prsidence de Mr Pt
lutrete particuliers, eest videen Lsmnal Quepiaue, Paul Boncaeur,
ment une preuve de folie. Un grand font parue du bureau ; les fdra
flamands dont le programme politique menace lu fcctluI10Q,,
nit de U Belgique. Dn attend a ce que le snat Anu cor,ram |t qu,iltt d llaitiens .
amende le vote Je la chambre en ce qui concerne >ieurl l_tQa t_ou|J MUDt0# M|uis Hennaua tlOOS proposes par le ministre Ct le
Universit le Gandce qui provoqucia une se guatM0 iyoveda, cuoiin, Kudoiphe Munio, an coaseill r Pierre LOUIS.
Tieuse ciik parletncnuire alai, et Vve Henni. L. Andr l'radal, iran^aise
^WASHl.NOrON Le snateur Borah a pr Arrl |0:maul des U>.nm.ssins pour jrer
Knt un amenuement au prott de loi de la sub aui -,^1,4,,^, lections le commune de
vection marine proposant uoe conticncc des g Louls au bU(J( j Allll, el je ^urou.
grandes puissances pour les tudes des question LlJ|e dej COinrnu*Dles trangers qui par lia
conomiques laquelle serait convoque par le pr ermliarc du Dpartement lu Commerce ont ob
sideni Hardmg. On discuterait I accord pour la 'M|| de ;, tltelieneP |e prsident J'Haiti leur
stabilit hnancicre et commerciale et pour la r iiceDCe -out l'biercice iyaa-iya} Suite*
ductiondes anueraents terrestres et navals 1^,4 jc t.ourse a u date du 1, Dcembre
NATAL BRESIL Le Sampaio Correia a
e^tarrivr a midi >o venant d'Aracaly ._ Avi, 4limini>tratifs.
GENEVE U comit de secours internatio ,Cer,lwl., de a4po, Je marques de! fabrique et
ia U Russie, dclare que huit mi.lion> de per Jc (joramerce
sonnes auront uesoin de secours cet hiver

au ministre de s y conformer. Celui
ci explique et justifie alors l'utilit
de la loi. Mr Lhnson se dclare sa
listait et ajou e le sourire sur les le
vres. | ai.permis l'Assemble d.ap
prcier votre in'eiligence Le minis
11e Mtilliit de ce mot aimable remer
1e le Conseiller,
la Iji est vote avec des modifies
La sance est suspendue. ;
( A suivre )
Soire de fou rire
La Petite Mainon
iOSl Hue du Centre
l/est mercredi 27 dcembre pro-
chain S heures prcises du soir
qu'aura lieu i'ansiana la teprsenta
La Nouvelle Srie contient! tioa thtrale des acteurs de la Re-
Q.\vise sa bienveillante clientle
NNlaila) a'dfqu'il ~ya souvenTplu* imns Vt'ies auoctaViai seront for de saeaae partager la folie de la mees dans d.lfrent, dpartement,. L: 5 ifl" "*! "?
sagesse & partager
majoute .qu'a prtendre tre
tout seul. Pour que '
lernitr cri chaussure, chaussettes,
Chronique Agricole Les Irrigations
LonUe .Incendie L'igmlualiou des
- Lonvocalion centre-aiuirr^aine sous le
tronage ucs huis Unis d'Amrique
Bulletin L'organisation rurale
Avis divers.
sjsjsjsjsj 1 1 asji 1
Ja P?nM,i,0.L4 mes distiotues d lilande a t cbl T\^t .T^.it m
Cooyrs sur
fKducatiou
naiosan;e,
l'i Charles dans ses mosologues
feu rire jusbu'aux larmes.
Lent:ee gnrale sera de r Gouide*
ue Pape filme
I Le pape Pie \i, qui est un pape
iBiellauiueiie et morale. Malheur* p.oteater coone les excutions des l0iles, bae eiehataaet^e, fleurs, ds
1 homme qai veut se distinguer du pnsonnisrs de guene en Irlsade rure le marie, cMpeaux:uilettee et ^^ous avons omis jie mcououaer moderne, ne ddaigne pas de fumer
troupeau ; u devient vite 1 ennemi du BttRUN Le Local Anzeigei *Di que la Lettie au Congrs de 1 fcduc* qnelquefois. Comme on lui faisait
peuple. U est bleu plue commode puDUe uot .otormatiou que Mr Met u,. ... Ca.ta poata le a uoa Nationale de ^". Doret que nous lemarquer que 1 Eglise n'iaterdii pu
oe piendre le ton de la maaa., de ^(Cr bacqmei d Ambourg est par ""*i'V.^^eV^laU thoix u avons puoiie dans les numros du ce plaisir. Pie XI rpondu;


s
>
LB.JktAl

Les Intrts de la Delta hiri
seront pays le 31 Dcembre
D'aprs nos dernires informations,
nout croyons pouvoir annoncer que
les intrts de la Dette Intrieure se*
ront intyralument pays le 31 D-
cembre*
ftous nous empressons de transmettre
cette bonne nouvelle aux porteurs de
bons.
^L


Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
et autres affections des organes
un affaiblissement de l'organisme.
respiratoires, indiquent
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.
f '-
iti
U
Les Rpubliques de
l'Ainerf qtre jauue
iuroui (hosLioii sur e
VVa^Uiuyiua
^,0.1 sait vvashiugiou qu unejp.e*
Jorl-au'Piioce, le 21 Dcembre 1922 j.0u eueigique tua exeioea par lea
Encore
l'ikole de Droit
bie
qui, m .
Dtui d'une
fcpilcguc
Udpuul.quaa de lA.uie.ique JCapa
guoie sur Isa xtuia-Uuia a la Cot*
loucj Fan-Atnencaue qui duit se
reuuir au C11111. Lea uatioua uc l'A*
mrique Canne veulent dernaudci
nu.l) .ou di ueli .11 ?a po.uique envi l
lu une diatribe cr.te l mB t'A^diquo du 6ud, eeiuu U Do-
oCOUVIl ,
ultm.Oub dira
qud, lO
eu ciois digne, aura 1 hoa tiepubnquea Jea AQtille.ei.ue l'Ami
lponse au ) intitulerai ; nque Ceuiu.e.. t .
ullncideot de 1 Ecole L*aHipauo-Amricaine su it*.
1 UolUUl >Ud lUClJjliU dU V JlWJU.d
dt * et a Nicaragua, relus couuuuei ue
MoJSieur^C. Magloire,
Directeur du Matin
Mou cher Magloire,
J'ai
idiesie el publie daus le No d'hier lne 0 Mouroe et de Uo<
du Matin Veuillez n'eue agra- speoialeuieui, les lutauuoi
lie en ni eu la'isani cooualtie l'auteur Lia a-L-ia euveia 10 Ma&U
Nationale de Droit *
to attendant l'apparition
ce
ie veux bien voua de
reeuuuuuio 14 Gouvoijiiuji.i uu
couvel article |e vcu* '""- Mexique, e^c. lia e aouvieu^eut uj
mandei de iepioduiie celui que mai tauiineut queu itfi* les uratiuo *iu ;
Iesseut mciiniine et que je voua r,oa.ua ueuaiquieut au iNicat'agu...
voie ci-itiitus. Cette lequfete s'ap- eo lwi a ttaiu, eu tu.o a *u. uj
ta e du t1 .ue ie iranii a\$tai '" iningue e que le geuemi oiwWJcr
PU1, seetant dj au mener, ei ue eictco aetueaeuieui a buu* uuo iu-
faisait ri 1 aucun moyen roui arn-
umftBSj aopett sans scrupule
sut ats phrases binon sut mes pcn
e$ dont 'i La oi attaquer le fond,
viioeuvieounchiiuigien
tan;
tau
l'u'eile tfSS pieiud.guateur : Il a*
nute tl subtilise.
P Comme moi. ne trouva vos. pas
wJnd id naltie uu avocat capa-
bUdep.o'tderdecet.etaon.a Je
. .aSu le dus grand avenir pro
i^oDnelVus-Hedonntr.i,.i,ele veut ouster snue .a
peux, mon
aien q"1
concouis au Famas
eciit : l'absence au
il. Diisainvn (sic) et
teue t>iua que ^di.u.tnu _,
Lee Etala Lljia oui uej ujuttilluM
Quttui.'ldld Ui..J UOld Ue coi ^iy,
oiied, un auue a i'aL.auia ilum.
fieseuiaut extia olliciei au fciou.
Lo Uiapauu Aiaioiuah.a cb^oia ,.
qu'a u Ujutereuce ue dnuiiugo du
Ciiiii, itfj h.biib Uuia le eu. uu iftott
pour expliquai eu venu de que.ie
aune Uo pull 1 |ue edau^Oie ue ic.a
aviea ui ; eie eumuiia lia deairtQk
avoir en outre qutu lappoiu peu
enite 1a ^cuine ne
Mouiue ei .a aoci6ie dta M.tiOur.
(Lln/oimatton Mexttamej
Parisiau;
DIMANCHE
! liie k LVdilire
Drame hietor* uo on 6 actes
Au< de yeu e
Toute la soire
Enti ee 2 gourdes
Balcon 3 gourdes
A 5 heures p. m.
Grande mtins
^ pour enfants
Botre : 50 eantimea
luundi (Nol)
A 5 heures aprs midi
Matine pour enfants*
A. 5'J centimes
Les deux Mousque
taire et demi
Bouffonnerie en 3 parties
? 8 heures du soir
D. Comiqae spirftuelle
. .Diana Kareauo
La groiiau ioiie italienne
AMI
U Amour qui tue
, ^Ea 4 A2tea
Musique de genre
Kntiee gnrale G. 1,50
Une bonne
assurctme
vie heureuse
Conservez Vos Forces en Smillant Votre Saats
CfcUo lettre vous dira cciriv.ertt
Chicago, Illu.nis, V. S. A. "J'ai pris Ljrd
Composition Vgtale pour des drangements de Povaira-
Tous les docte ,'j m'onl dit la m 1 h
vous opc'rer. J'ai c | doul
le cotd gauche, er.siite ;1 m'i 1 irdans 1rs
deux coti. Je trtvafl'.e d- .: 1 talll ir cl i
petite fille soutenir^e ne d.'. u pa BH riaqi I
demand .x. nies amis et
Vgtale de Lydia E Pinkhan. ]
me suis sentie mieux tout d nant
travailler i iaanti< >
Cotnp >ns.
Maki 0,459 N. Ci St., Chicago, 11L,U. !
t qu'un* punilaw iran.i nomtr wj
eh u
. 1 le la
Con
d : areofi i-i's
..1 tre i" mut
gan. m \ 1 : ngne | ln 1 .1 mo r
. la
Ccn* position "Vgtale
L de lyda E.Pinkkam
ik^v MaAB.M&BBaai HIOlCHU eo. LVNN.MAM. U.S.A.

1 A* Ve il- Uiisainvi' v.*-./ s
iV.i ri?" le muta de la g:m A U Cr*l.ei
Varits
n^Tv.un.de ,c ,a, se. glisser
v.aidite, cutlssubsuiceae is
a .u.c des objcis uu.cj et u e; a
u s u protil uc tcuv.es huu aui
uusedesauues qui n'.tics.e Uu unes de 1 laiancc trai-iise.
Luis lesdeinieis. le.ts el mies de lamille a,
' Hr.nc.na moi- mon chet Magloue, Xoai ^ u (_is.he ( lu g^u )
d'une iVpor.e et agieta 1 txpies.icn h Ul>:
L mei coid.ales salutations avec la lol
Ski de publier !!** a=
ui>s du matin.
ut y cm bon marchj
courez
ui y
1IMANCHL
Cycle des A:*.es
Fntu itaheu-en quatre parties
Qnul on aime
Suile .',T
El ne G a Loge ; G
Dernire Heure O courent-ils '
La Uttre suivante vient J'tre adres
ue aux porteurs de litres de la Dette
^ Intrieure de la Rpublique d haiti
1912, T913, 1914 ABC.
Dr DuBROSSE-
__ Nous aurions voulu taire p.. -
a.r a notie excellent ami le Dctei r
Dbrosse en jeproduiuot laitue^
i^croioyie
Lundi 25 Dcembre
Matiude 3 heures pjur tnhats
Danses des Bassipana
Tous vont la Espana
(En face de la PoaU /
Qui vient de recevoir par le der-
nier bateau les demiers modles la
PortauPiinceleaaDcemor J922 Mode de i>aris. colliers, ceintures
Aux Portruis de Titres de la Dette pour damas, pour hommes (gale
in.iteure de la Rpublique d'Hati ment avec ou sans initiales, bracelets
Nous curdgistions avec egret 1
ami de no.te jouiua
aboieui ci iionuit
tmeut regrette. Lama.
est du d ne
oujl t'tait ienJu de
1 au- Puij UQe semaine
Les funirail.ei auront lieu stl a
p.e midi L couvoi gaitua de 1A
SHB|Sai MfcvouloDr.;'as";'rve. ! pour e teuure i 1 Eglise Sa.nte
IlgUeune sna.iedja ass'acompliAttnei
iNuu pratn:onsnos sympttb.quet
ices aux paieuis Cpiouvcs
particulirement i son fis Geoi
gei, attach e la rdaction de noue
journal.
dern er genre, peignes, bcuclts d'o
reillts, poudnies, sass i main, mon
1res bracelets or bijou de tousgen;
rea et de toutes qualua.
Venez voir le plus grand choix que
i'on pu s.e vous offrir en Hati corn
Entre 2 gojidta Loge J gourdes ,egttmej* Jfinitif des Titt s de la mebonie qualit ban got, et, et
qu u est pas ddaigner comme don
Bolrc 2 gcurde
As* h.'uie.
Martyre
Ra entier 8 parties
connatra au Do:leoj Db.oaie I au-
ar de larticle du Alan quand s
inition de lEwCle de Droit suis tt
!TL et nrioDS notre aimabk ami de MF
que et puuu. ;oudoldan
?,sPecter nos scrupuUs. ^ ^ ^^
Bcha Frres
.Grand Rueii
La mauon Buha frres a l'hon ^Les veilles de Ncl et du jour Je Mri
mw de poner la coonaimnce de l'An tombant nn Dimanche, Mr Jean u Amt
Les clients et am.s qu'elle vient de re RoJngutx annonce ses clients qae Aq. h
M irii 2j doe-ncre Ou centimes
Maison de la Haine
Entr e 50 centiuaes
Jeudi, Fte des lnooceu Qrar.de matine pour enfante
Bassignana et (Mua
Kulre gnrale 1 gourde
L.'.t
A vis
Mrs [oha H. Rissell ne recevia et l. ,,,eti P*yeiaiB isps
pas le lundi a> dcembre,
1913-191) 1914 ABC.
Messieurs,
Suivant lettre r.ue de Monsieur
le Ministre des Fiuanses, en date du
2a Dcembre, et asu de f. i i er le
^lemej* dl__
Dette intrienre de la Rip.olique
d'Hati, nous vous avisons par la pr mgrebi,
stnte que nous avons reu de M n Faitea comme les antres perronnes
sienr le Ministre des Finance. la pro accourez et nous vous serviront bien,
position suivante ; mais dpchez vous car les piemiers
Jto Paiement .intgral des inti s arrivs sont toujours les mieux ser
>MM ds,jusqu au 31 dcembre 7922 vis
20 Paiement du capital comme ci Qui veut de la bire allemande 4
g(H dessous r ^ y ris bon compte peut courir au grand
Emprunt 1912 ..Jj Au pair dpt de la Rue du Centre No 1*81*
.jJm* 191 jglE .^moiQS > / PRIX DE LigUIDATION
'JUtM* 94A ,^^^1/0/0 ,______ !
"M.B.I_ a.l
19 UC ^ JS. 2 j "ojo Ap i l'i ^
iQl '^ JW^oci.iy.'*,,*nt lu
*'
c'est
ralement sur l'ancien capital,
dire sass aucune rduction.
,.Ea consquence de ce qui picde
Jour de no01 T0Ui- P:i0-S de vouloir b.en
s A M i 1 p m. douaer votre acceptation par crit
de
Le Haut Commissaire Amricain
t Mrs iohn H. Russell recevront
Jtjkiiouiagi'-.ient iiiimc-ti.l :juirHoiiw l
Globules Ilbaud
B*ulUta mer Tel lieu, rarprwnta mrn.
| U,M -.- UPucu: fr-i tnimino Mu'h
I, M. Ko* d* UMiXjn. Pli i
U DErBMaaw.
Beurre / Beurre /
Measieura.les paiiaaiera soat av
cavoir pou. la ha d'anne des boa son ,aion de coilfure rts.era ouve.t u hiiil, rtc ll0n d% Mr, pour le montant qu. vous intress1 ^^S^YwSSTri^Z
oon succuUct, et trs irais. On n durant ces deux dimanches. RusselijL. luu c tosdi S | nvter vcj Q 8d le nombre et le num fQ^dm ^^^ d#Fr0Qu roi
%Til& Gree^d^rTe! ls fcrraDOB de Mljpl* ........ "'
de t WJ . r u maison A. fei.maa vou .nt +~r- m
tu -...,. .:,- rn. ./h;" fait 1 JA ^ If pj
jA ^ fcnLa maison
toT en feule, faire vos acfaati vo .set ses il
..,?. entranera d'au non 1
d'autant l.ers.
as gu n y
durant toute l'anne,
la a pour toutes le*
plu*' ou 1 3
Cette occasion n'es
K5 jT
lents fait une ..irtnui..
sur l'achaj 4t
ses sou
est pu ddai
Put
,MAXIME GORKI
En reste 4 la Librairie dg Moli&
1
- -- -
r> de vos obugaiions,et il doit restar dVvra'ol'buT're Vr'pa"tlsesrio
entendu que pou. que ies..piopeai rje .tontes aortes, un nrix modiqijkf
uons ci dessus portent leur plein ef- j gourdes 5,50, le wrbians de i
(et, il faut que 75 u|o des portcuts livras g
de Titres les acceptent et les uuaeat. Beu'r j Hollandaise ferbl ne de s)
BANQUE NATIONALE DH LA ''Teomarsn feule car U ito
Jm


JUBOL
rduque l'Intestin

Constipation
Entrite
Vertiges
Dyspepsie
Migraines
Peor rester en benne
sant prenez chaque
soir un comprime de
JUBOL
Kl. 1 h.il.!.m, ..
Viil, ii. ii ni, |.,M,
SI ro n*i>*t mlMN T". ri *"i
Uni fl i'|'..' QUI ** dl
Jub, i
-,
iMitriu . i1 i 'i a
If ir a#r.i.e U rr-onnr df u
linrtiHtlf i H'niraMrmfni rtallM p.r
>r Jubal. fi" <*i'( rlttetr* du rlyittn
i uniplf u il,- 11 r i
iiihii-k En ri->iui:,r i ninniniit bi uo-
i- t ,-, t ,i - ml i> apo
iiiiiint autant q< I BMlatet, m nrtni
a t.iuifj ls *pqurj. I* NkTouKwnu arti
un*
0* Bkkonp.
de 11 Fl.UlK et M6dfCln
de Montpellier.
EtSIORROIDES------
JDBOLITOIREQ SuppoUttArti anti-
htmorragyini, ca'.manli. uVranyei-
Itonnunu
JUB0L1TAN Pommtt contre let
htmorro\Je> rxfrrnr
Jub?l. rgulateur de l'Intestin, fixe
une heure constante aux Juboliss
nl.-iir 1
EXTRAITS BILIAIRES du dm
Ntn/et Hi'ju'/iTnent Ul fonctlon$
du fol*.
Wadeira Ein tro'd^ries
For aile ncw}et eoniderably r*duc*
pritw,
Suffi bit /o nice and welcom Choisi
m ta 6ff/# orne and u ake y mr chois*
yourte!/.
l lrecS?,mar 'AGUilUQL}
Bue du Quai
Vfcilltijt 9 l'eue, agents gnenu?,17?C Ru edu Magasin de l'Eat


,i3i Rue du Magasin de I Etat
, Near the Ice factory
i L Barrme
[Jechanic Enyinttr
Grerai Automcbilt Repair Soop
Alfred N. Cooke
1912 Rue du Mngasin de lEtai 1912
V;em.eut d'arriver par le S|S f Macoria > : Champagne, toute marqce
Liqueuia, Sirop aeaotiiu et Vin par crtiaae et barrique. Huile Dure* car
gallon et bouteille Malaga, Muscat, Madre par gallon et bouteille.~
Vente en gros et dtail
La Maison
Lope Rivera
Aie plaisir de porter la connaissance da ses nombreux client*
tant la Ctpitale qu'en Province, qu'elle vianl de recevoir pour le*
ftes de fin d'anne un BtMrtimenl complet de Bonbons tran/it, de
de Boissons ei de Provisions ali!nen'air3 de ?oues sorte* et de
premire fr icheur,
HUMIONS ; Jolies Boites de 5, de 2 et i Livres. Drages en p.Miti
sicheis ds lfanlf, Nougat en boites et par aaoreiaux de /|l et
Je l\i Livre, Uncolaii? pai btons Palis de f uits ' CkocolaU
en Loiles do J t| livres. Pales A-nan des moules en boiter d'uae
livre ei de i\l livre, Bo.ibo-is glac.*, Fondante e'c,
BUISSONS Vins rotg A: blan (Barton et tuestirr Bordeaux
qualit sjpiVieure, Whi'k-* ( H^ig et II ig (Dabonnel,Malaga,Pipper
mut Chau eux de Tan: gone, l'ndictitie, e'c.
PROVISIONS Ai IMKWUKLIS- Consprvei de routes sort a.
Saucissons Lyon .Jambon s, \\ ihdelles, Fromage gruyre.pale grasse
(t de Maure par hvie, l| il 11-4 li ri s tic
Venez visite) la Maison Lops
Rivera et vous sortirez satis
faits.
PHOSPHATINE FALIRES
est l'aliment le plut agrable et le
plua recommand pour les enfanta
des l'ge de S i 9 mois, surtout au
moment du sevrage et pendant la
priode de croissance
// ruante la dentition.
Assure la Donna formation des os.
Excellent aliment pour les
Convalescents et les Vieillards
81 TROUVE PAMTOX7T
DI-eT OtNtRAt *
O PRUMIE C".e Ru* aie la Taaharta,PARIA,
Charles IMcoulet
228 Hue Roux l ort ni l'fince
Souci fon de S y on
Jumbon* de fi 12 livre*
Bacon r;i picc tfi 5 6 Unes
Mo'tadtlle
tromagi- paie ijrassv
et li. de maure holland ii
Cacao Van liouten en poudre
Bote de bonbons pour cadeaux

lamas
Elevantes et mondains, sachez que viennent d'arriver
chez Talamas, un assortiment d'articles de !a clhre
marque HOUBICU^T:
ESSENCES
LOTIONS
POUDRE
AVOV
Al\bSi etc
Aez faire votre choix.
i!

.
1* \


; it matin

LA MAISON
.V
i


Ayant achet le slock de jouets de laj troupe Bistany,
avise sa nombreuse*clienlele qu'eile'met eu ventc,par-
tir de ce jour, les objets suivants :
Grandes poupes joliments habilles Or S
Moyennes pouPes 2
Ours avec yeux lectriques S
Chiens c! *
Grandes pendules S
Boites de Manucure 4:
%t\i J'argenteile-, chtme*. o oio ec> etc. ^e tout un prix Mritoire.
5Ca'eM~ polrvt nectaire Natter au C&artip 3e ?War* ridquetWtrc/ aident ( Vlagc ou* trente ouifc*f ( pour
gaanei uru. poupe ou une. pen3ute,. Servez chez 9 petoie. cf>cu\\io *olr 3e f'araenL au C& 3e-<3]latt
C4e*L une bonne occasion, poui Ce* parente o'offur obtienne teat^ enfarvU. f
Venez visiter le Slock chez JOHN BOULOS
Ancienne Maison Shetntob Sf %Co
Port-auJPrrnce, le 19 Dcembre 1922

Comptoir
Hatien
des'SP

4
pendant
Zephyrt'.iraoaia
lndieouea iranauas.
foilea tantaiate
i ,ni>ri -u Si
unit
Crelonr.e
r^andy
Naoaonk
Boptto
BaztO
Mtiquiaalte
Toue d avion de sjie
Voila quadrill
Crpon barrai
latine
Toile Vicfey
Oorketrew
muRm
Grande vente de Fin d'Anne
rix Exceptionnels de bon march
le mois de DECEMBRE Seulement.
04O
as
JW
UiJ
040
030
0)
040
0 40
0 70
100
2
080
o/o
.0
6
Georgette blanc
ullea de
aile iunon
Voile peur mari >
Voilea pour maiiea
ffrpe anglaia pur deati
Guipure pour ndeBaa
auipuie pour 'rideaux;
R-deaux la paire
Portires li pane
terwittUj Odil dd PcTaVU
Toile drap pur toi
Toile drap fil ot co:^jr'
Toile drap ftloar"
Toile dra# *oloo
Crpa marletie
Son naUlUna
0 00
s
4
7
o0
;i 10
4
2 40
U50
depaia o 3o atta
Robe* depuia
Ottoman roae
jong ou aoia laaabJe
Toile dumaaae por.Bl
pour uappea
Nippearongea
Jcrvieltea rougee la doua
Nappe* b aacbea la douaune
U .il! CTJhur qualit eatra^
Sarge marine
5erg> blaoc et noire
Piumette
i brode
oeiotorea
OileU^faiaelle bommea
GUata Uan<
r
i jp
oie
4
3
T

230
o7t
oflo
190
S
Uuatd caiiuiar/
Ualeoa coton cru
i aapbyr j
SCaiaoo aapbyr extra
bavant* da ebamtwa
Faux eola la doue une
aliCQJt ea U djux
Soutiera pour enfauta.d*iM
Sooliera pour femmea deptoa
beoaiaee pour bemea

Cravates depaia 0,80
CfeauaaeMea pour Lotn aa
Baa il poar temmea
ataa 11 pour feaaaae*
Ooiraoe** poar g**c
0r0
1
150
IN
o36
3(40
5
120
if
itta



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM