<%BANNER%>







PAGE 1

Lfi MATIN Cable Nouvelles trangres Les Cours/ HS Mn p RlS S _S!liDg %*M M Dollar 13 MRIS 14— Le conseil alli des amb*sdeuis a lefus d'accepter l'u( NEW YORK 1 s -bteiling 4 65 e du gouvernement allemand dj NBW UIVIV Franc 1} 84 P" ver amende rclame au gouverne rrent bavarois a moins que ce de; „ < > nier gouven emect ne consente %  • , A a RAMI excuter les auties pnal ts impoes Dclarations fl Douar l0n p rcaaDt i cs txC uki et Naiu towi.z eut lieu hier sans incident La Di e s'est ijournte jusqu'au nou vd an. BER'-IN — Le D Kuit Sorge, pr s dea de La ligue nationale des in dustnes allemandes a dclar au coa La cholrins Unchantcorpor^t Information AVIS I hymne 'a libert qox*cu*era fit SB i>*, ai lt\ "' |r he,l e svmph< nique hl f Ofl| *fCIC> -n est e cbtnt corpot if adopt DT la Fdi lion na'tona'e f-arae dit Pos es, Tlgraphes l Ui fa20 cas Je cholrine trouvaient cbe les Sœurs d Lalue, noire amt losepb ('.assaini nous a envo y la lettre suivant' que non >ious cm> firtswu Je publier pour rassurer les fvmlles : Port au Prmce, Hati le 16 Dcccob.e .922 Durant ces que'qnes derniers mois le Service d'Hyg ie a eu a taire uae enqute de labo aoie comp'tet tie. cl ve sur ce>te raaud e .o.rnia A.ie lu pis.dent pour 192;, Potvaa PriuCf, le Iti Dcembre. Mou char Directe ir, Qielqua peu alarm par la note tarts g cupes ir-dusuics 4 Et une k'fcode puissauLc en n Jj' a,:r,l0n J' ai dc w cette invita P,eadie comme s.gn.fiaat que I. Turq L u ^TZ^l^oJ^^Z lin A *t 'llisliaUO duQ "P tera 'f co J! h e de U soc f e, su *><** *••" "g ga0 o a t U coar corn UDO iailotf4i*o les populations cbi.iennes turques (une aupu.dQui iura>, aucune Lord t^uixon rpondit qu'il tait heu caractristique de l'pMeaila n'syant reux de la dcision d l>met Pacha e encore ft releve daui leurs caa souligna l'importance uu dsir d'en A pjrt cJc, r n'y a pua un asul cas trer dans la marte des nations.M.Vl P at| o le Soeura oa le personnel de rtabliev^a ~ S\l. in Pcte s ( Ch Seu'e)acompo nrren' appe tt l holnne . l 'a rr.ujique fut excut peur la Au cours des Mchtrihea, on a eu rrem 'e fois dins les eaux nwyor f.ire au L.boia'oire Centra d kaises par l'orchestre du T ansat.ao p ort al Prince 3048 examens de Bac tiqne U S voie en vie de la sta triologe de Srolog e ttdePrlholj taed 'a libert. Puis >V ccasion du gie org interra'ional des Postes de ''es 'ynpmes dfS cas spcal s pour cette tude ont es pour tous les cas et spec que du Bacill de "e la dgntgoiaie complte et aucu le aux *e aml o aiiou n'ea possible avaai qu'eue .. ..,hi.non du m.ik. Il dit quit pour U 'is bi n (onnu et sont devenus ce b'e siuiect'de pietciecce avec une solu us re 'es nom • 1'" Hymne de AjouteJS qu une supeibe allgorie ion de ci.ol de 2 1/2 pour cent. M. MINTER, Ingnieur chug du Se>vice National d Hygine Publiq 1 '^J^JXsiM idt ta ^^"li^.t^'L^li^i^l!*.! 0 -' l^J^Li?!?*^*, les f nuillea I miltbodoxe grecque de toustantinople. aur 1 tat sauitairt du Peoa-oinat de Croyez moi, moi cber Directeur, votre lui jour i d/ju. Lia Uuis 4,46-> les lilii w" 'r^"-' 4f -1 .. fiance p-ssdt i>,uoo MT Jifll l 11 lf| mi.ins contre 4. .oou |H UUl K 1 UJll o la Graude Bieugue v T lu M4 Josepta CASiSAGNOL L'MfcM Grande Bittgoe liatds, celles des rmlltoni. La F tontits de sous le lapon, 64 000 et lio 000 Us h ats Un. La r-ranec po.'s'd.*,o hyJuv.ons, luaiic 6j, La G-ande Bieiagne 400, les tau Unis 800. LONDRES -• La^b-ssadiur Ha Le ministre de la marine iulorma vty uot t ira ur-e couue viste i U m mbte que les acco.ds de WaWoni igtoi Bien que ihiiOoi! seiaieut soumi. a la rat.b se U mOl.TN par l'tat „„' du Pa lemtut.iramtdutemcLt Mme liatv. y ou pensequ; M Haivcy jeiR paDi^aj, rei.ivc nun aoavci ir.t* sur ST.! i.tueede Unvui. c.uMe.a avec le prs.dent H,.J IQ ^^XMtZS'Stf^ .-Wmt T% chsn bic se itunua a nouveau Hughes et Metlon au suet des rel. mptruur Ia I nviil n* vec l 'A r g '' t erie et Euron — Ute a cotnbaalei i tn a gm % A pu I ta ce.te MSI e de sant de L Jeraier iu H.'IOI du Moniteur o.iticat le; maiiirti suiv.n c> : — Loi OUV.-tm JQ crdit citrjorJ n ire in Tiois etnt nul c ao iiis au U.'p ittinirn; Jet l", J viiui pub es poui iVxCwUuou Je div^t travaux — J^p:iie du Secre.airo d lital de I IMUM t;on t'ub.i^ue a >on t cileu.e Mr le Prsident CE SOIH i Sam u iirn Cin Mes GranJe boiro d'aiieu S Le troisime Sermon de la Station e' l'Avent se fera demain la Cathi drale i t. h s 1 ja du soir. Je pre B.unei dveloppera les au trs points ue son plan Prograu ne ns va.ie. Orch islr :hnt d nse le t> |olt li n en > par'.its Conseil iM .iUND Si Le Comeil d E at a vot dans sante dh er la lo sur la Ptesse. A 1 issue de ce vote e caisse de 24 caquets de macaroni armour Tout roncunent p.tendra i la ma 01 Armour, avant le 51 du mois en ccu>s un projet de lc ame peur le savon d: lessive Cmari Une circulaire d nne les conditions cane vas de ce concours qui ncesit e dP.r aginaiion, de l'icstructiou et aas soi t 51 un teiUiu talent. Pour tout cela nous trouvons que les pi ix sont vraiment modiques d'autant plus que les projet lrm:.luiie da Imparte nent du Commerce ont ob tenu le SesKuaiNoas•< rtaritw i >lain leur luence pour i uercice iyaa 19a) — l'ro.Ci verbil de biuiciucnt des billet* prjvi soir de la U N K H — Uepai.eincai de la Justice Dclarations de nation.iu. vi eocl Sftbai, KliaiHabib, Nc*l Loais Joarlan ci Ci) ries Uesbai — Avii aduinittaiii* — Cer.mcat) de J.-^ot Je marque de fabrique et de (^oibii.cuc — bulletin mtorologique La ouveiie ee co.upotte dans ton eoramaire : — Hoiumage a Toussaint Louvertute fin Discours prononce an Cap Hauien par Mr Vergnuud Leconte. le o Juillet IUJJ — hitrait de l'riistoare militaire de la Rvolu non de aut 1 Hiiwingst • U de foyea Uulltun • Un ne upie de ttausionnanoo sociale — Avi divers ,a Veogsaoce du Prince de Svigoaa. Parterre a gourdes Loges 3 gourdes Detl Est JcJ; ri^r seot Inures al duuiic du soir, U yoeta Uiysaa AbM haiu a I &^e ds JJ ans Ses luurailld i posie et aurout lu-u cet hpres midi A hsu : rea d* ttlevee Le couvoi partira de la uidiso.i moriii'-ue, rue Dante i Jdstuicii's. LNO 713 pjur ce rendra a u a i ique Nof e Dama Ncui ptseutjna uj.siucrea en lolabOea a sa mre, lime Vau/1 Ulysse Aoisham. A Mr et Mae r'io r. B-al Djviiiei, Mi Duvai Uuvaltsr tt aux a ares parents pioava. i f .. n qui au ront a* soumis Armout & Corn T_ s L la ' oti p e d . DDOQC • "* pany demeu eut sa piopuet es c usive, pour en (aire usage A son gr. VPcur les ftes prochaines, vo s l'a van nombieuse clientle, 4 le 1 nons de recevoir par e Steamer Ce Ion du dix coul uo stock de choco lats, de benbous gieentield et un as LCTNA PARK eouiment de tou'e sorte de pn> ""^ -, vriTCNr -• ^ e M Jci0in 4 u ur litu u Champ de Mars, sioos i uu prix Jthnl toute coa ur Lli ERVlCj* pli YUifcwt, iouve„u.e


PAGE 1

LFHVm PASTILLE VALDA EIV BOUCHE: C'est la PRSERVA OOH des Maux de Gorpe. Ei.reniement*. Rhume de Cerveau, Rhumes, Bronchites, SSB, C'est le WUgg IKSTANTAH do l'Oppression, des Accs d'Asthme, etc., etc. CtfSt le BON REMDE pour combattre toutes les Maladies do la Poitrine. lKOMMAHDATIOHiH,,IMPOi 1 TA!lCE DEMANDEZ, EXIGEZ dans toutes les Pharmacies Les Vritable! PASTILLES VALDA vendues si '.t %¡ en BOIT^o portant le nom I fs p s mes V\LD\ sont en vsnt I hirmi^ie Centrale d H ti ; — Phar mteie Bourraine ; — Poit-u Hr r >r — l*h3 ; rrac e Brttus, i lii'mie el toutes Ph rira les* Pharmacie VV, alucl Le seul prservatif du bois eai le C il bohnum *venuriu Hecoti:) Jepuis ti'us de 40 aus comme le plis eliicacc. Le Carbolinum Av nariu sert 4 prserver le bais hors el Jsous terre conte h poar niait daisloules ^es loru-es. les in'lu.iccs du c! ut et laoeat Heiif'i ros les insecte*. A empocher et supprime champiguou e* iiticns et du a Scher les murs huimis iroprguer tes Vt.i'es, curetages, toils et tIf ts <*.e pch a Le produit e>t un dtioiecUnl de premier ordre i-pnme,et|ch'sM la Termine des curie* de chevaux ainsi qu6 des p annulant. Il e? aussi un destruc eu sans pareil d-es puuai t par douzaine Parisiaiu DIMANCHE J La Frai c. mu I es Marais Poitevins'mdi's) L'Epouse r l 92i • asmrsssmmmur"r ^^aaBisiis^iis^s>^is^a(H~^SB*a*jais^iis^saiasaiHi^B^a^isi^iB l'fcDima ftuliofcd • i Vf* S f ewfctp Line Bureau de 1 Agent Gnral i r u Pnnce le 13 d cembie \W1 Bj'ietin Ne 228 Les chk'B'U" l0 i P r %  da D ? !er uue le t-m-r Colo.; ert .UfauJu a i art au Piir.ce de trt.ubal CBnal 'ote I Vrudri-di 2i ueceuiur-. 1MJ les por pour Nbw Y ik diretemeLt jogr pour ^ fl TUoM|JguN Lundis Soeciaiix Grand Hlel de France tjMt par sa situation unique mi entre dss affaires ss rf.ofimrtut'mi vltis que iamais au public et se* nomt)re>tx et distingus Clients Douria UISINE soiqne et tout le confortable n'cetsiure au* \oya~ gmrs de Commerce et particulirement aux commsrqants de passage i Pori"U Prince. L'Htel dbife Q*T (pilon H par barriqnef des Vins de Bordeaux Rouge et BUnt Ces Vin* viennent directement de BARSAC e*\ sont garemMs pur {ut de rautns, nous pouvons le prouver par des ^CEItriWCATS qut nous tenons toujours la disrosttxon des t liinls. Cha^woe et Vins Mousseux nrix modrs Conserves moutardes franaises, "rentier ebofx* Les soucis des mnagres Quand vous tente! lea effeti du surmenage et par dessus tout vous tes courbature et souffrez de douleurs qui vous foin flchir, ou de toute autre maladie des femmes, n'oubliez f ias que des centaines de k mmes, une fois soufrantes comme VOUS, ont retrouv 1 leur saut en prenar Composition Vgtale de Lydia E. Pinkham. Cette femme a retrouve an aante Monterrey. Nuevo Leoo, ^ l deo Je n lia ark jv^ur vous exprimer m. racoanaiaaance. Mi venu* compltement api'* avoir pria six bouteillea de b Com. m Vgtale de Lyd 1 1 Pinkham. l'ai toujoura aouftert terriblement loi 1 as rgles t Ces douleurs m'ont souvent empch de I ilr i • nage, 1 Ui 1 ont maialanant disparues ccmpletei ent et J'attril ce rfsulut votre cxcelle.it m< licarc ni. I : | Bl travailles pendant mes 1 'l" r P* r ,e pass j'tais tics faible et me* 1 uent • une heinurragie. De pi 11 j'avais d ; doi le venue. J'ai rtcoinni.imie t je OOBtini recom mander votre Composition Vgtais i ns amis comme tant un mdicament efficace devant tre prias rguliere111, nt pendant la journe p.u dose d'une 1 1 soupe toutes les quatre heures. Las miujrej louOrantei et urman^es lavraiint d^rmdra sur la Composition \4getale de Lydia E. Pinkham wuMsTwMHiaM naaaetssa eo >.v-A la Espana, En F .ce la Poste,' Qui b'eat erclialise dans tous les articles fantaisie* iRI* mode. Ici >m d rnaii£< o ps d- funl-t d" mm '*'" %  ', n*i* ii I msrchsidis f % %  nche t d bno n r des pris nana concurrence Noue venons de rec voir par l ( Bi-kra | ls dnrni ,, es cjlliera, ceinnras, bracelets, ceintures avec iBitia'es. r-'tr-, e c, A la derniers mode de t'arls. Aussi raesdame med<1nmoiselles pi4 d'Ii^^Mation. venez noua randr* visite* cela ns vous entregent IMI rien mais vous s irei ^onvsioeuss par blle qualit et les orix modiques Nombreux article* pour cad HUX de tin d'ani.e. Prll sans concurrence. ( I.e Purg&if Idal s^ Pilule du ) r D ehaut 147, Rue du Faubourg Snint-Osnti Parti i-'.. %  .1 11adre, Ne ncessiiiiiii HMSS prtprrratlf, elle ne provoque jamais de degolt. Suppriuiiint la dite, elle ae dbilite pas le malade. N'i xlgeanl ima if rppos n 1 1 cfiambra, elle ne cause aucune perte ai temps. Plus active que tous les nlmllatret, elle ett, par consquent, moins cbre. DOSE : PUROATIVE, 3 a 3 ariuia* LAX*TIt, I pilul* licur.e/ Beurra / Mtisiuic les palUsiera aot tt v l dsquiis trouveront iAn^ie de, K-.H du Ueutre e des Fiouts Fjns, IU ve:uuoie beuire (.oui ptisserie il toutes sort s. un prix muiiique • d ^ourdis 6,5u, le futbiaiic oe 5 J 1 c J lljliaoddia Lro lanc: dd 5 itt O.iO .jiiiitz eo foa:e,]c*r la .stock %  Jf >auj *vU auxp rso'f^es qui n'habillant bien 'Un trouve dfs r riz plu bts q>ie dans led occasions et rabais exoep tioBoe's, lesar'icIt'B suivants, de toute Iraicheur. Hauti vDlanis C.hsnii ly ilu soi, tou e nuance. Les Gsmnuies que. vous rv>z, qu'elles soient de soie, coton,gaipurt, ponges, perles frsmrn'S ou aunes. Soie latrie dite ra'allique genre grand chic" Jersey de soie, caaf 'oos de soie etr. Fieuis arOflClellsi roor corerge et tailla Jolid ih pi 1 nx ronds tout plu.ues pour dsues lgante*. Formes de chiposui trs jo is tht z faui E AUXILil Hue a Traver stre et Uayazin de l'Etat %  'ix. nurpr.i n'ji m.'.me To'itn Ph %  *.-!. %  PLAT.(IM ,Sfr.,r .nooS'O imm A. DEPENSIER. 8 '. R..e d Mar-.irr. %  f ASTHME PAPIER PRUNEAU brtUprMdB m..^1. llprodallsaK). ^.na%lEiiMlat .... Inu \m u d'StSMM. lh,,p. 0miw. rit : rrt!"Eu. si.air4Btrni.faii*' to^ri •-%  •. Avis le Public est s is que J Phsrma ril Ste Anne est trarsfere i rang e des rues Carbone et Rpublicaine en tare de 1 ancien local Elle promet aux clients comme toujours soin et promptitude Maison v.uvc Pi). Carkta AnQledesruenIloux$ Magasin d* V i tat Bijouterie, Bibeloterie, 1 iiuelterie. ttSOlllm&A d# Cul^aui pour B-p!m% franaif, mariage el de lu d'unued (grande leduclion de prix. Charles Picoulet 228 Hut liuux Port-au t 1 rince BEI H aE EltAIS t ROMaGE, CAMEMBERT ROQUEFORT, kegumes el Fruits irais JAMBON, SAUCISSON Vinaigre S? Vin de Bordeaux nup rieurs* par gallons et en bouteilles. Madrr, Malaya, Porto, Xrs,etc,etc Whikie. Gin Bire CHAMP AGNES A'LIOUEUKS Eaux de i ichy lioiiboas, biscuits Cigares & Cigarette



PAGE 1

I E MATIN Premier anniversaire DE LA MAISON Isaac Dishy li38 RUE COURUE ( Ancienne Halle Salam ; Pour son preirer anniversaire Isaac DISHY dsirant augmenter sa clientle dj nombreie Indienne! frscoaiaes; Folles tantaiaie • Imrriœa! uni Gretom e Or^andv N n oiook Bpti'e Biin Mi q"ijnt'fl Toile d'avion de'.a jie Voil* quadrill Crecon barres Ritin Toll Vloty Ootktcrew ois paillette 0,40 GeorgeKe blanc 0 95 Toiles de 0 90 3 50 Tu lu il UMOD 0 40 Voile peur mari i0 40 Voiles pour maiit-e 0 30 67rpo anglais pour de ail 090 Guipure pour ridfsax 0 40 o-vV'puie tour i deaux0 40 It-deeux la paire n 70 l'oriirrs I p re 1 00 Sfrvift'ts Oci! fe Perdrii^t 2 Toile drap f ur ni 080 J-le drap fil tt coton 0 VO Toi'e drsp coton 0 A) Toilt i drsn coton 0 50 Crpe manette •3 Soie cristalline iOj Ceintures pour fernorn 1LU depus o So'.ctm R bee depuis 09U Qileta* euuist o80 2 1 Gaieoa coton cru| 1 2 Oi oinan rose 180 c zphyr; 1(50 180 4 long OU POie|Uvst>l*> T ) le damass par fil 080 Caleon zepbyr extra 7 Devants de che aises 0 1 4o poar nappes 4 Fsux cols la douzaine 340 o50 N ppss rotgns 8 Manchettes la doez 5, 1 1 i-rvielies rouges Is.donz Ni.)i)s b'tncbes it'do'iz-ine 7 Souliers poar eafiais, depuis 110 2 8 Souliers poir faunes dapais % 4 D'ill coil'ir quilit ex'rs i; Chemises pour hommes eo ,'z S 40 S'rg msrice 150 a f 80 450 Svgbauc et noireJ 230 M 9 3 Fin ue'ie o70 Crstst. s dpts o.2o 1 085 Tulle brods 060 Chaussettes poor hommes o0 1 Corsets ceintnrea 250 •• • 1 1 QiMts flana'le hommes 275 Bas 11 poor teoomes 1 -~ 1 Gilets Usuelle femmes , Bas fli pour femmes 150 Fluet* 1 CMiomes pour guoonswta %  m



PAGE 1

\ JX— ~*^ l6ia* none No>'t992 Pojrt-aa Prlno* *ai*i FILE COPY ________ ** N A MfetCAN UNiOH' Olfi CTfiUfi PRQPMLTAIRI VtmeDt Mgloire NCMRftu 20 CENTIME* Matin DEC 281922 Quolidien HKDAOTION : Rne .Atxric.ine No I rtLF.PHONB No 24* Je De trouve que deux eho es qui puissent ren tire la vie heureuse : la modration de ses dsir et le bou usage de la fortune* iint EVRHMOND Les divers aspects du Rgime Une jeune c rur amoureux f g du Vieux Tigre I lir Georges Cl*ranceta durant son a*iour* Ros'oo o il %  t si ehiurfement ovationn, reut une Le rgime sous lequel le paya est œuvre ec exagrant leur attitude, il r Jministr a, comm-j toute cluse Je y a des amia,du rgime, qui aot en ie monde, de bon* et de mauva.s mme temps les adversaires., du ttos : U a agit de pouvoir amliorer gouvernement. Il semble qu'il y a l p' r opo t '{i7oo"d'nTvmnh" l'a lettre 1 s premiers et aiuuuer les second*, une situation assez difficile qui.en cen tient ces charmant* pet'ts vers Et pour cela, il faut dsna le gouverge constammeot de 1 eapru et toutta i tineut ue te ea et de la unie v a titea de ressource Ht da^teaaorts I n . our bien tenir le rle.] Mus en revanche, il faut du cot INOJS ue vouions pas re trop de lopi iu de la conscience le juges lgaid de cette catgorie, NHi ue m vein, tu sens dj diacsr. risie LOUS ne pouvoas oou rttenir i emaulej, dcdintita du pays I- temnic m teubuuse aiui qu'on du renier i tce.-sue, est en iurmme une eu> El la tAcue dd ceux qui ont pris leur L M" ueprise minemment patriotique, puce a co.e du gjjVdrnemeui ni Ifeaucoup aesputa sont aupeili.;ic'is tio< al, nen devient que pius corntl iiuisaeut par be cou. .ut3r de lapplexe. t areuce des cnot.es : il serait a crai • i. • agit, en effet, de montrer.que me quiis ne sbabitaaasent au piccomme compeieuue et bouue. voteuten le considrant comme une Ion A le gouvernement actuel,. i> 1 o et non ti_ii.ii.e an moyeu; ou enuuu les couuiiiuus bumauea uossitore quua ue se Ua>eot uiuaiou sur blea pout l adoiiuiaircMOu couveualt sens itel ta lelormea a opeui bie des att>ires du pays, avo tout tt uamvasaeu. h dutinguei eutie de, t eu ibuuliaut Ami, piena^en u pin. la ton tont C*la seul int*reie. elles cents qui sont Busut^Ub'.ea de dna le monde de uua iuitniec.ue>s ^erpeiuei lt rgime et tel.ea qui ni plus tn vue, il aeiau u.idwiie, l tuvtui y ntitie l %  a, — tts Oei x |.uui ue ias dire impoeaibic, uo tunta de rtioiii.es puuvaul tuuu.r, trouver mieux, utux, dana ceiiams es, tevir lea il s agit, eu surplus, de praeoibr i ppaieutta du oieu pub x. les a:iea accomplie cumule teudaut Lue tue uai.ouau te ainsi servie I des bus naiioua istea lellen, ai tuait saua uui uuite accueillie Uvo cit.* ue .oui pua ;oujuuis a r a. .. %  labtiiitni, tai, Loua ie lptiuna. tes (Jnesi-ce dailieuta est touioura i oua te vuyouB uie d Uaaieus di u^i aieui da..a les actea accomoiid, ^nes ue te nom deddea a prendre tutme du ct de 1 o^posi-ou, oi ..tll m meut ua pu li de u si ua que de lois l'aspect des choses ua Me meurtrit plus ion caeur ta mensonge de* rves Et ne as pas se ou U mode ro:nantijue, Pareil au plican lai ci mlancolique Troubler l'un cri de mort I immensit des grves. Qu aucun dpart ne men en tes yeua noslalg'que > Le regret d tire ahasoi des belles traverses, Et ne les brouille point de lar n. s iatcusC-es queique pou • %  ** %  COfne uu bi,l4U ur •*• rty i uc ""is. Ton voisi est heureux d ignorer la Beaut. Plll couime lui dots Dois et mange. Qu'aucune v.mte Uoorm.it ne drange la ne.io et u teucu... Ne t 'inquite plus que des ralits % %  '• '. Uwvient un -otln-loi. plein uc Dilicts de banque )Mtu p.Uku, nuivuic ei pour.anl rcipiCl toute i estime et pour l'noiame a qui rits ne j^~ manque. ion a. utile du puys Nous ne vo ions pas Ltancoup de nos contie< ua de lOtypiititioo qui leoondent s icte description, ai c eat dommage. Mais si malgr cela, certain soir cribl d'astres Il te vient as conuderer comice un dsastre Ta* t* bjuneur MBUII en mjtuaat ion J u; ; t il paa servi a donner le Ctiau K ti 1 ;>, u brles cn^or de la divine tUiniiie ,'uoi qu il en ion, tes sou., uuu. Btliible-t II, ItS dlVlTfe bapecta de U Tant.pis I.. adore et crois.— Tant pis I sanglote" bii'.atiou poliiiqu-i ac ueiie ivie u'tst T %  , ^f" rn.*HAa -I.KH t r'Pst au 1M. Mur A r u trouveras tou.ou.s quelqu'un qui te corn'' !" psa uea utile tt t-eai au letieur a Q„ lcri dant une BMM I tteriKiM a ta peine. lais, C"l dc ad^ersairtS neii avoir, la pluptrt OU l> mpo, ae de Consolera ton coeur de la pgre nmltante du legimt, qui compromettent leur biouilier.Noa vœux l acjoujpegueoi ... ~, .JUIS OUPLESilS < CNAOHINS •" Kubenstein, BJakireft. Rossini, B;"i temps est pass o l'on pouvait trai ni, Verdi. Caruo. etc. etc sont des ter les ngres de sauvages. gnies dont sont tiers les pavs qui Ces paro es, ne rvlent elles |pas les a engendrs Et leur gloire est r'ell ment une me d'aptre > Notre prf'rab'.e ce'le des hommes dits congnre parla aussi, c de la trans politiques. Tandis que 1 ho nme poli format on qui s opre lente ne at,mata tique trappe, I artiste attendrit. s&rem:nt si de f.on contenue dans Ces jours ci, la race no're semb'e i parents de Rjland liages. — L ou .nauvai.e toi, loin de lancer, ap tait un groim. er p'ajSM t leur juste esii nalioa leurj • Cest la, di il qu a dix.sept ans, compa rio'.es de meute, le diminuent un musicien de ma race me dsod* ad contraire vrit une vo x te le qu* t m encjd a, eaquit rmon mener pour apprendre le thant J SUIVIS SOI onitn et passai q at>e acs i tudier la rxosique i 1 U uvMSil t + e de N n vile (rean.se), ap es quoi j allai me pe (ecu< nner i Bo ton o j app>is le iptr 0 re en quai-e langues. an* glais, lIMail, italien, allemand • Noue cor^rcte ctaii;nani de ; 1 tais aux buts Unis, ail. faire MI dbuts en Ang tterre, pays o o 1 cultive la musique avec gc t. Lt se, grands succs im ouviireu. les pot E 1 cilet. et ceci est de vo x go'a 1 D ami pas ni pays ad moaie a KUCJI e.nent, loi dmolit un n m li ee va.*>ur,co:nm: ch.-z nous. S 1 ncit piscuirasi duo triple ai .in, 01 laataotit t'A pour y parve tir, 01 11 nette devant aticua mo 1, oa ml ttes 1rs pices d'arul lerie eu oa'teue, mme les gaz as pb/iiau.s On eu \ se Je niuier.si noire con gnre aurait apprci avec au uni de rtnaliar ch'i nous. C'est dou teux, pui.jue notre mentalit est de U S.iNavy News Allez donc chez Antoine Ta lamas W 3X us de toutes les villes impoitantes. deiiUl ^ § j M|li| mi[ e de ceux tt les plus grands malc.es de Lontrs tuvai iaJ1 u noUi sera une fieit dgior lier notre FaysC Constantin DUMBRVE 2 Lundi sera tntenduej l'aifaiie ue Ddvivier Loiseaa accus de dtour nement de fonds au prjudice de l'E '"l'accus sets dfendu par.Mes|Hyp gentleman a, chanter dan. cer s classique! de v ew Yoik olite tt Duly. Le tribunal se.a, sid par le Juge Lescooflair. PIC tant donn surtout que tis fatigue par le voyage, je n avais psi IOUS w ts moyens Maintenant que, Londres et Paris on', contact et prpar Roland, il re tourne aux Etats Lnil. Pour la pre miie (ois ou euleudia un coloied es con *, On sait que, la France est la terra Q: P Demain 9 heures prcises du ma duel, Chacun d'eux fit denx con %  ana laultat. — Aucune rconciliation a t poisible LHUsNTLe capitaine Guy, du dreadDOugbt fiance coul a t acquitte par la cour martiale comme rreapooaable de la perte du vin seau qui S'tait heurte uu rcif LOt DUS.S L Allemagne est trs prs d.nue faillite, a annonc le pre muer Ministre Bonar Law la cham pn ds uontoannaa. %  menl arrives. par excellence dci mes d'apue.ceit o au"" 1 'eu la loge e Li vrit oui ce qui est nob e est '" lections maooiques en vue de Maurice Etienne fils PriiTUVei'il Angle des Buas des Fronts tonsstdu Magaaindi 'B*et ai i %  • Demain matin au local du Petit WarCUanCliSeS Oub les membres de Pr.maveia continaeront la srie de leurs conf T raDaiSeS "IF. Borr Raynaod parlerai le pays ou exalt sans passion et d une fao 1 paitic'ii re O;, notre :ongnre, pour s eue lev e une ne vacgeli que, a gagu doublement l'e lime du p--bi.t a nsien dans ces d.laia donner au g-and Orient d'Hati ua Grand Mal ren remplacement de Me R gai dmissionnaire. Ces lections promettent d'tre in tressantes Deux candidats sont en l.ons qui,font honneur i la nob.esse p.ience Mr C. L. Verret vinc sa de sou tceui et prouvent ane fois dernires tlec ions de l anne dernire de plus que iluie dan situte est tt Mi Pnc.s Tessier qui s accept indiflrente aux pi:es d'or et que sur la demande dun groupe d'ami'j l'argent ne aurait tre ion idaU poser M candidature.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05814
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, December 16, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05814

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
\ JX~*^
l6ia* none No>'t992
Pojrt-aa Prlno* *ai*i
FILE COPY
_______________ **N AMfetCAN UNiOH'
Olfi CTfiUfi PRQPMLTAIRI
VtmeDt Mgloire
NCMRftu 20 CENTIME*
Matin
DEC 281922
Quolidien
HKDAOTION : Rne .Atxric.ine No I rtLF.PHONB No 24*
Je De trouve que deux
eho es qui puissent ren
tire la vie heureuse : la
modration de ses dsir
et le bou usage de la
fortune*
iint EVRHMOND
Les divers aspects du Rgime
Une jeune c rur amoureux f g
du Vieux Tigre I
lir Georges Cl*ranceta durant
son a*iour* Ros'oo o il t si
ehiurfement ovationn, reut
une
Le rgime sous lequel le paya est uvre ec exagrant leur attitude, il
r Jministr a, comm-j toute cluse Je y a des amia,du rgime, qui aot en
ie monde, de bon* et de mauva.s mme temps les adversaires., du
ttos : U a agit de pouvoir amliorer gouvernement. Il semble qu'il y a l p'ropot'{i7oo"d'nTvmnh" l'a lettre
1 s premiers et aiuuuer les second*, une situation assez difficile qui.en centient ces charmant* pet'ts vers
Et pour cela, il faut dsna le gouver- ge constammeot de 1 eapru et toutta
i tineut ue te ea et de la unie v a titea de ressource Ht da^teaaorts
I n . our bien tenir le rle.]
Mus en revanche, il faut du cot iNojs ue vouions pas re trop
de lopi iu de la conscience le juges lgaid de cette catgorie,
NHi ue m vein, tu sens dj diacsr. risie lous ne pouvoas oou rttenir
i em t eux desiderata sou la. la ralisas, les actes systmatiquement dcris
rana le gouverneuieat aussi bien du moment qu il a agit du gouverne- *'*r 'le ruban d hMictrope 'coi
ne dans 1 opinion? meut hatien et de aea fonctionnai- nel Bunaal a di en riant qu il -
Si on obse-ive bien ce qui existe ret, et systjmatiquemout lgie* lu R"1**1
cotuellement l'gard de l'opinion, moment qu'il s agit de fonctionnai-
Parisiens applaudissent chan-
tai ud tnor noir
< Si aw H8i tous faillir ioim w\n,
Ce ruban il beliolrtijii mt reiwei.
Je n'ai qnr Ireiie ans, il fsl irai,'
I inVsl pis une raison pour ne Muser.")
comme le Tigre a refus de ma.
Et U t s temps et lieux, les artistes
:n g?nc si, on- toujours At des pa
tr otca t. fU'sn' le g'n'c de 'eu' 'c*.
L*'d/e de patrie domin" lftW oeu
Je cnstjie pour ma race, at il
du. |e chante .omme d'autres prl
chent mais avec I espoir de 'me faire
irtix eniendre, car il vient plu de
vre, et sou"' c ouis-a-t -o-'H-, n'o mon le au co.icrt qu'au sermon. le
duisent des uvres de haute enver hau'e iussi parce que si nous au
gure trea noirs nous nous sommes enri
D.ns 1rs centras civihs's, lu t'tis dis des apports intellectuels des
tes son' glori6A prot'g1, respecs. bancs le moment est venu o nous
crai ercourag*. Les gouvernements leur devons noire tour les faire bo
assurent le pain, ali i qu'tant a l'a cier Je nosappo ts nous
i.i 'ttre ptrair avoir rtWeill les 20 bri des souc a de I exigence, ils puis Mats lui dit on, ne redoutez-
st facile de classer les journaux res amricains. Gette catgorie trou du vieux- En *ff t, ane des an- ent produite en tome quitude d es vjus pas cette preuve de chanter
n trois catgories: du ct de lop- ve moyeu, aj milieu du rgime ac 'mes lve du rigmvint ai stat. prit< New York ?
i osnion, ceux qui sout cou re le t- tuel, ue trodver que ics membres Houae se faire reconnatre- wie von Chaque nationa'it. s'attache ses Non parce que la couicratioi
ont dment
aurais )amaii
bien vooj h
ns les grands
.-dleraent pour
i^^S^iD^aSSSS!: Nous iSq; au bon sans dech*. tes aille Neli.e Skiooer. et voui vnrables ob,ets dadmi .ion que g.gn-r de l'a. gant, jen gagnerai, tel
MwJlwnZwii. a.n^^^^VM9 tiez une des meilleures lves de les sieclei n^foc'qn-g-.ndir et ne .ement plus eu aecept.nl les ortre.
UBtion morale hm favorable : en nationaliste, Od mme aiuiplemem'"nC* " mon cole de New M0rOni a mais amoindrir. que me fout tant ,de directeurs de
(ffet, tout Haitieu de cur naccep- patriotique, daoa un tel point de Yjrk- Jd ,0,i gui U embrasser Beethoven. Chopin, Mozart. Wa musie hl!s Non, si je m'en
t j te lgims i. augui en 1915 q je vue, et d examiner quel etfei il peui d' biba, et je vais v^aa emorasser Bner; Aub r, Brtl os Goanol, a\-n tiens la grande mdsique, c'est qui
tomme uu pnible ueceasite, quo.le a la longue exeicer sur reaprn pu-ee fl01 Glmeuceei: lit immeaiaie groise rhoms, Cimi'ie Saint Saen, je v ux prouver aux blancs que le
me t.
Oeidment le Tigre
regretter ses vingt sna.
doit bien
Pour Victor Godefrot
que soit lou.uiou que Ion professe blic, quelle que puisse tre dail-
mr leur du pays antrieur cette leurs la bonne tui de eeux qui pra.
t poqoe tiquent cette msnire,
Se faire, dans ces conditions, le
teprBeniant et le cnampiou de 1 ide ..H faudrait ainsi coaslure que, dans
i.ttiiooaiitate qui don eue entieienue ce qui commue actuellement l'op-
loustatunioin dana Ua espr.ta pour position, il manque une certaue
lia peiauader du devoir de Une discipliue indiapeLsabie cependant
ILU8 ItS ettortS d ame.lO.allOU puaf pOut U Ueluute, qui Qe VOUOialt pas tic chtrche plui une ime au regard dei mittrcsiu,
i bies .pour taire disparatre eette tre deb>aulej, dcdintita du pays I- temnic m teubuuse aiui qu'on du renier
i tce.-sue, est en iurmme une eu> El la tAcue dd ceux qui ont pris leur L M"
ueprise minemment patriotique, puce a co.e du gjjVdrnemeui ni
Ifeaucoup aesputa sont aupeili.;ic'is tio< al, nen devient que pius corn-
tl iiuisaeut par be cou.,.ut3r de lap- plexe.
t areuce des cnot.es : il serait a crai i. agit, en effet, de montrer.que
me quiis ne sbabitaaasent au pic- comme compeieuue et bouue. vo-
teuten le considrant comme une Ion A le gouvernement actuel,. i>
1 o et non ti_ii.ii.e an moyeu; ou en- uuu les couuiiiuus bumauea uossi-
tore quua ue se Ua>eot uiuaiou sur blea pout l adoiiuiaircMOu couveua-
lt sens itel ta lelormea a opeui bie des att>ires du pays, avo tout
tt uamvasaeu. h dutinguei eutie de, t eu ibuuliaut
Ami, piena^en u pin.
la ton tont
C*la seul int*reie.
elles cents qui sont Busut^Ub'.ea de dna le monde de uua iuitniec.ue>s
^erpeiuei lt rgime et tel.ea qui ni plus tn vue, il aeiau u.idwiie,
l tuvtui y ntitie l a, tts Oei x |.uui ue ias dire impoeaibic, uo
tunta de rtioiii.es puuvaul tuuu.r, trouver mieux,
utux, dana ceiiams es, tevir lea il s agit, eu surplus, de praeoibr
i ppaieutta du oieu pub x. les a:iea accomplie cumule teudaut
Lue tue uai.ouau te ainsi servie I des bus naiioua istea lellen, ai
tuait saua uui uuite accueillie Uvo cit.* ue .oui pua ;oujuuis ar, a. ..
labtiiitni, tai, Loua ie lptiuna. tes (Jnesi-ce dailieuta est touioura
i oua te vuyouB uie d Uaaieus di u^i aieui da..a les actea accomoiid,
^nes ue te nom deddea a prendre tutme du ct de 1 o^posi-ou, oi
..tll m meut ua pu li de u si ua que de lois l'aspect des choses ua
Me meurtrit plus ion caeur ta mensonge de* rves
Et ne as pas se ou U mode ro:nantijue,
Pareil au plican lai ci mlancolique
Troubler l'un cri de mort I immensit des grves.
Qu aucun dpart ne men en tes yeua
noslalg'que >
Le regret d tire ahasoi des belles traverses,
Et ne les brouille point de lar n. s iatcusC-es
queique pou ** COfne uu bi,l4U 'ur * rty" iuc""is.
Ton voisi est heureux d ignorer la Beaut.
Plll couime lui dots Dois et mange.
Qu'aucune v.mte Uoorm.it ne drange
la ne.io et u teucu...
Ne t'inquite plus que des ralits ' '.
Uwvient un -otln-loi. plein uc Dilicts de banque
)Mtu p.Uku, nuivuic ei pour.anl rcipiCl
toute i estime et pour l'noiame a qui rits ne
j^~ manque.
ion a. utile du puys Nous ne vo
ions pas Ltancoup de nos contie<
ua de lOtypiititioo qui leoondent s
icte description, ai c eat dommage.
Mais si malgr cela, certain soir cribl d'astres
Il te vient as conuderer comice un dsastre
Ta* t* bjuneur mbuii en mjtuaat ion j u; ;
t il paa servi a donner le CtiauKti 1 ;>, ,u brles cn^or de la divine tUiniiie
,'uoi qu il en ion, tes sou., uuu.
Btliible-t II, ItS dlVlTfe bapecta de U Tant.pis I.. adore et crois. Tant pis I sanglote"
bii'.atiou poliiiqu-i ac ueiie ivie u'tst T ^f"
rn.*HAa -i.Kh t r'Pst au 1m. Mur A ru trouveras tou.ou.s quelqu'un qui te corn''.
psa uea utile tt t-eai au letieur a q lcridant une bmm i tteriKiM a ta peine.
lais, C"l dc ad^ersairtS neii avoir, la pluptrt OU l> mpo, ae de Consolera ton coeur de la pgre nmltante
du legimt, qui compromettent leur biouilier.Noa vux l acjoujpegueoi ... ~,
.juis OUPLESilS
< Cnaohins " *
Kubenstein, BJakireft. Rossini, B;"i temps est pass o l'on pouvait trai
ni, Verdi. Caruo. etc. etc sont des ter les ngres de sauvages.
gnies dont sont tiers les pavs qui Ces paro es, ne rvlent elles |pas
les a engendrs Et leur gloire est r'ell ment une me d'aptre > Notre
prf'rab'.e ce'le des hommes dits congnre parla aussi, c de la trans
politiques. Tandis que 1 ho nme poli format on qui s opre lente ne at,mata
tique trappe, I artiste attendrit. s&rem:nt si de f.on contenue dans
Ces jours ci, la race no're semb'e i avoir l'honneur de possder, le Q-iel e bonnj leon d nu'ation,'
" plus grand tnors du monde. U s'ap do solidarit pour nous sutres bai
pel Roland Hayes. tien, qui atmois tant dmanteler,
Fils d anciens esclaves, il naqu t rapetisser nos hommes de valeur et
en Gorgie en 18X7- Li ses parents d Bfjssi des auteis^aux mdio:res, r
travaillaient sur une plantation ap uutatioi surfaite,
panenant un bon matre Si d'au CJuelle bou ue leon pout ceux qui,'
trs patrons aient eraeH i l'instar uas leur adul, ioio de travailler
de ce monstre humain C vey do l t lagraoJisse nent de leur patrie, y
parle F ednek Do glas Par con r*. demcuieut loiidients. Quelle le
ce matre-ci tait d s nr Heurs pour cou ceux qui, dans leur goisme
e> parents de Rjland liages. L ou .nauvai.e toi, loin de lancer, ap
tait un groim. er p'ajSM t leur juste esii nalioa leurj
Cest la, di il qu a dix.sept ans, compa rio'.es de meute, le diminuent
un musicien de ma race me dsod* ad contraire
vrit une vo x te le qu* t m encjd a-
, eaquit rmon mener pour ap-
prendre le thant J suivis soi on-
itn et passai q at>e acs i tudier la
rxosique i 1 U uvMSil t + e de N n
vile (rean.se- ), ap es quoi j allai
me pe (ecu< nner i Bo ton o j app>is
le iptr 0 re en quai-e langues. an*
glais, lIMail, italien, allemand
Noue cor^rcte ctaii;nani de ; 1
tais aux buts Unis, ail. faire mi
dbuts en Ang tterre, pays o o 1
cultive la musique avec gc t. Lt se,
grands succs im ouviireu. les pot
E 1 cilet. et ceci est de vo x go'a
, 1 D ami pas ni pays ad moaie
a kucji e.nent, loi dmolit un
n m li ee va.*>ur,co:nm: ch.-z nous.
S 1 ncit piscuirasi duo triple ai
.in, 01 laataotit t'A pour y parve
tir, 01 11 nette devant aticua mo
, 1, oa ml ttes 1rs pices d'arul
lerie eu oa'teue, mme les gaz as
pb/iiau.s
On eu \ se Je niuier.si noire con
gnre aurait apprci avec au
uni de rtnaliar ch'i nous. C'est dou
teux, pui.jue notre mentalit est de
U S.iNavy News
Allez donc chez
Antoine Ta lamas
W 3X
us de toutes les villes impoitantes. deiiUl^ j M|li| mi[ e de ceux
tt les plus grands malc.es de Lontr- s tuvai applaudirent avec tiociu la vaejr j"e de ,ear ^ay|
O,vous trouverez des articles de
toute beaut. Tout an choix de tu
l'.
13 Dcembre
CAMBRIDGE. Trois comtrei
oscillent i travers les cifux pour la
premire fois dsns l'anne selon an
rapport de l'observatoire Harvard.
H UN BLE Tet Sept personnes
ont t cbaudei mort et tren e
entres brl*, quelques unes grave
ment, quand no train de passagers
se heurta une autre machina.- Le
tuyau se dtacha en se projetant sur
les cars s passageis.
MONTEVlDtO- Le piaident de
la Rpublique Andr Luis Herrera,
ancien Secrtaire de Lgation Waa qui vend a des pus sau cooeurrence
hington et candidat la prsidence et qui vous livre des marchandises
tux rcentes lections s'est battu en garanties de bonne qualit et rcem
t
Smexant Graid jug h er en
Cour d Assises sous la prvention
de v011- Hj tous'cas. Mr Roland Bayes, fait
Pour arriver au summum de I ap. d faoaaeur |a f%a QOire #af
praat.on, Roland Hayes gagna c a toamouipropft 9Q1| boasso|e
sus, de dentelles, de ri bans etc, tout de vol avec elfractona t cuniam
ce qui (ait le charme des femm s, D } ans de travaux forcs,
1 aisance sourian'e des enfants,
gance des hommes.
Tout ce qui est ncessaire I ha
b.Bernent, i la toilette, i 1 embellisse
ment des foyers se trouve chez,
Antoine Talaans i
:
V.lle.Lum.re, Paris, il .hanta, tt, de .% d uQ t{ bue QotfC iagl
dit U, s 1 accueil quon me fit u con f^ e0 cej m0 s ,e beaUi et r,
eriColonne dpassa mes_esorau:ea, le bg, h puj b,au> ,iaJ1 u noUi
sera une fieit d- gior lier notre FaysC
Constantin DUMBRVE
2 Lundi sera tntenduej l'aifaiie ue
Ddvivier Loiseaa accus de dtour
nement de fonds au prjudice de l'E
'"l'accus sets dfendu par.Mes|Hyp gentleman a, chanter dan.
cer s classique! de v ew Yoik
olite tt Duly. Le tribunal se.a,
sid par le Juge Lescooflair.
PIC
tant donn surtout que tis fatigue
par le voyage, je n avais psi ious
w ts moyens
Maintenant que, Londres et Paris
on', contact et prpar Roland, il re
tourne aux Etats Lnil. Pour la pre
miie (ois ou euleudia un coloied
es con
*,
On sait que, la France est la terra
Q:
P
Demain 9 heures prcises du ma
duel, Chacun d'eux fit denx con
ana laultat. Aucune rconcilia-
tion a t poisible
LHUsNT- Le capitaine Guy, du
dreadDOugbt fiance coul a t
acquitte par la cour martiale comme
rreapooaable de la perte du vin
seau qui S'tait heurte uu rcif
LOt DUS.S L Allemagne est trs
prs d.nue faillite, a annonc le pre
muer Ministre Bonar Law la cham
pn ds uontoannaa.
menl arrives.
par excellence dci mes d'apue.ceit o au""1 'eu la loge e Li vrit
oui ce qui est nob e est '" lections maooiques en vue de
Maurice Etienne fils PriiTUVei'il
Angle des Buas des Fronts
tonsstdu Magaaindi 'B*et
ai i Demain matin au local du Petit
WarCUanCliSeS Oub les membres de Pr.maveia
, continaeront la srie de leurs conf
T raDaiSeS "if. Borr Raynaod parlerai
le pays ou
exalt sans passion et d une fao 1
paitic'ii re O;, notre :ongnre,
pour s eue lev e une ne vacgeli
que, a gagu doublement l'e lime
du p--bi.t ,ansien dans ces d.laia
donner au g-and Orient d'Hati ua
Grand Mal r- en remplacement de
Me R gai dmissionnaire.
Ces lections promettent d'tre in
tressantes Deux candidats sont en
l.ons qui,font honneur i la nob.esse p.ience Mr C. L. Verret vinc sa
de sou tceui et prouvent ane fois dernires tlec ions de l anne dernire
de plus que iluie dan situte est tt Mi Pnc.s Tessier qui s accept
indiflrente aux pi:es d'or et que sur la demande dun groupe d'ami'j
l'argent ne aurait tre ion idaU poser m candidature.


Lfi MATIN
Cable
Nouvelles trangres
Les Cours/ HS Mn
p RlS ,S_S!liDg %*M m
Dollar 13 "
MRIS 14 Le conseil alli des
amb*sdeuis a lefus d'accepter l'u(
NEW YORK 1 s-bteiling 4 65 e du gouvernement allemand dj
NBW UIVIV Franc 1} 84 P"ver amende rclame au gouverne
rrent bavarois a moins que ce de;
--------------<----------> nier gouven emect ne consente
, Aa Rami excuter les auties pnal ts impoes
Dclarations fl Douar l0n,prcaaDt ics txCu retirer ministre e' 1 punition de
^FC
Celui qui acheta
L'EMULSION de SCOTT
achte te meilleur aliment mdicinal que
la science a produit en cinquante ans.
Il n'est pas possible d'obtenir les effets
curatifs de l'huile de foie de morue en
aucune autre forme.
(Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulsion f#0 Scott)
law la Cuauibre
des tomiuuues
,.j
LONDRES M- Bonar L-.w a d
1 r a chambre des Cvramu-c
mipcnseaua qutstious pu Ces pa
jopiositionqueia b .nue B u.gn
ClZ! dalil hrr.posab.ie ae p.ye
d.tle amricaine alOil que-i u
eux oui o t corrm s les attentats,
^VARSOVIE Le transfert de la
I re.-.u. .e entre 1 it%ud>ki et Naiu
towi.z eut lieu hier sans incident
La Di e s'est ijournte jusqu'au nou
vd an.
BER'-IN Le D Kuit Sorge, pr
s dea de La ligue nationale des in
dustnes allemandes a dclar au coa
La cholrins Unchantcorpor^t
Information
AVIS
I hymne 'a libert qox*cu*era
fit SB i>*, ai lt\ "' |r he,l'e svmph< nique hl
f Ofl| *fCIC> -n est e cbtnt corpot if adopt
Dt la Fdi'lion na'tona'e f-arae
dit Pos es, Tlgraphes n s
L Hymne la libert dont MM.
A la suite dt nolrt entrefilet d hier
annonant que t>lUi fa20 cas Je cholrine
trouvaient cbe les Surs d Lalue,
noire amt losepb ('.assaini nous a envo
y la lettre suivant' que non >ious cm>
firtswu Je publier pour rassurer les
fvmlles :
Port au Prmce, Hati
le 16 Dcccob.e .922
Durant ces que'qnes derniers mois
le Service d'Hyg ie a eu a taire uae
enqute de labo aoie comp't- et
tie. cl ve sur ce>te raaud e .o.rnia
A.ie
lu pis.dent pour 192;,
Potvaa PriuCf, le Iti Dcembre.
Mou char Directe ir,
Qielqua peu alarm par la note
tarts g cupes ir-dusuics 4
Et une k'fcode puissauLc en n j ne de Utre d immenses foitune^ nard est lu vue-pi-ident.
nique ce t tenait! de la.cord
kve
cela
te
y
ta'giiael'M r-etle, il attlalt essaye coider aux minorits le mme traite
dUbir les hoacces
iclides. or il ne la
lePiemitr admet q-s ^*'- iiwpuw, ..., . *. <*,.*. ou-penecra, de I tablissement, qot
widence, ,'Allemagne est a U veiu. icceptan d accorder l'amnistie gnra ma compltement isasare sur le
pn.o.mien politiques, mais motif dt ma visite. EMe maeponia
ae relus.it crer une patrie ntment otfert dt v.ai.er le pension
m.ia. it a quu pour les Aim. ens. o*t pour tue rendre compte dt la
'* i t d'i i le 2 lanvicr que la ANGORA La Turquie ferait "cnt de sas renseignernuuta Par
F net tt lAngleune tiouvtia.eat partie de la soc.t des nations u> Jj'a,:r,l0n' J'ai dc w cette invita
' P,eadie* comme s.gn.fiaat que I. TurqL u ^TZ^l^oJ^^Z
lin a *t 'llisliaUO duQ "Ptera 'f ,co J!he ,de U socfe, su' *><** *" "g ga0.oat U coar corn
UDO iailotf4i*o les populations cbi.iennes turques (une aupu.dQui iura>, aucune
Lord t^uixon rpondit qu'il tait heu caractristique de l'pMeaila n'syant
reux de la dcision d l>met Pacha e encore ft releve daui leurs caa
souligna l'importance uu dsir d'en A pjrt cJc, r n'y a pua un asul cas
trer dans la marte des nations.M.Vl Pat|o le Soeura oa le personnel de
rtabliev^a ~
S\l. in Pcte s ( Ch Seu'e)acompo nrren' appe tt l holnne .
l 'a rr.ujique fut excut peur la Au cours des Mchtrihea, on a eu
rrem 'e fois dins les eaux nwyor f.ire au L.boia'oire Centra d
kaises par l'orchestre du T ansat.ao port al Prince 3048 examens de Bac
tiqne U S voie en vie de la sta triologe de Srolog e ttdePrlholj
taed 'a libert. Puis >V ccasion du gie
org interra'ional des Postes de ''es 'ynpmes dfS cas spcal
s pour cette tude ont
es pour tous les cas et
spec que du Bacill de
"e la dgntgoiaie complte et aucu le aux
*e aml o aiiou n'ea possible avaai qu'eue
.. ..,hi.non du m.ik. Il dit quit pour U
'is bi n (onnu et sont devenus ce
b'e ni'aire : Qu'on en juge par ce com-
plet :
Messagers du verbe qui passe
Plus rapide qui laiie altter
A travers le temps et l t<.pau \
hous allons pur le monde entur
Grce nous, les hommes sont frres
111 imais nul n a protest
En voyant rayer les Iront tir es
Pur nette seule volont.
Rapporteur de H
Ctiauibrti rraiiAise

Amis travaillons pour la Frunce,
Travaillons pour l humanit.
Nous voulons notre indpendance
kn avant pour la libert I
iU s-est t.l 1 chu ,ue
Cet organisme est d'une
grande viiutence et partit lire \h:
cuie par l'ctQ et les lgumes cius
Cette maladie se propage par le i
exuruen s humains et peut-tte par
ceux des anim.ux, el'.e tst aussi cou
ttgieuse et ceux qui prennent soin
dis malades aussi bien que ceux qui
Us vis ttn cotent le 11-que d'avoir
Uu s m.lus contamines p.r des ma
li. es infe.les.
S 61 1 apparition des symp 6me;
de la dur be on devra donner ui
Jiuigatif salin au malade I gaid.-r
e lit et sera mis i la diie npuide
Tout lioge qui aura t mis ci
contact avec le malade ou avec lei
exciemcLts de/ratre bouilli ou d>
siuiect'de pietciecce avec une solu
us re 'es nom
1'" Hymne de
Ajoute-js qu une supeibe allgorie ion de ci.ol de 2 1/2 pour cent.
M. MINTER,
Ingnieur chug du Se>vice
National d Hygine Publiq 1
'^J^JXsiMidt ta ^^"li^.t^'L^li^i^l!*.!0-' l^J^Li?!?*^*,
les f nuillea
I mil- tbodoxe grecque de toustantinople. aur 1 tat sauitairt du Peoa-oinat de
Croyez moi, moi cber Directeur,
votre lui jour i d/ju.
Lia Uuis 4,46->
les lilii w" 'r^"-' 4f -1 ..
fiance p-ssdt i>,uoo MT Jifll l 11 lf|
mi.ins contre 4. .oou |H UUl K 1 UJll
o la Graude Bieugue v T
lu M4
Josepta CASiSAGNOL
L'MfcM

Grande Bittgoe
liatds, celles des
rmlltoni. La F
tontits de sous
le lapon, 64 000
et lio 000 Us h ats Un. La r-ranec
po.'s'd.- *,o hyJuv.ons, luaiic 6j,
La G-ande Bieiagne 400, les tau
Unis 800. LONDRES - La^b-ssadiur Ha
Le ministre de la marine iulorma vty uot t ira ur-e couue viste i
U m mbte que les acco.ds de Wa- Woni igtoi Bien que
ihiiOoi! seiaieut soumi. a la rat.b se U mOl.TN par l'tat
' du Pa lemtut.iramtdutemcLt Mme liatv. y ou pensequ; M Haivcy jeiR paDi^aj, rei.ivc nun aoavci ir.t* sur
ST.! i.tueede Unvui. c.uMe.a avec le prs.dent H,.JIQ ^^XMtZS'Stf^ .-Wmt
T% chsn bic se itunua a nouveau Hughes et Metlon au suet des rel. mptruur
I- a I nviil n* *vec l'Arg''terie et Euron Ute a cotnbaalei itnagm%A pu Ita
ce.te msi e
de sant de
L Jeraier iu h.'ioi du Moniteur o.iticat le;
maiiirti suiv.n c> :
Loi OUV.-tm jq crdit citrjorJ n ire in
Tiois etnt nul c ao iiis au U.'p ittinirn; Jet l", j
viiui pub es poui iVxCwUuou Je div^t travaux
J^p:iie du Secre.airo d lital de I IMUM
t;on t'ub.i^ue a >on t cileu.e Mr le Prsident
CE SOIH i Sam u iirn
Cin Mes
GranJe boiro d'aiieu
S Le troisime Sermon de la Station
e' l'Avent se fera demain la Cathi
drale i t. h s 1 ja du soir.
Je pre B.unei dveloppera les au
trs points ue son plan
Prograu ne ns va.ie.
Orch islr :hnt d nse
le t> |olt li n en > par'.its
Conseil iM
.iUND
Si
Le Comeil d E at a vot dans
sante dh er la lo sur la Ptesse.
A 1 issue de ce vote l'inte.i u. d .osasui les bu.taux dj
Conseil d Etat un p ojet de 01 s r
les w oinpei.sts et dtj iuctions ic
torder aux gtndauxus.
^ou don-ic o s lundi le compte
rend d cUie se nce o la P esse a
t en honneur et ses d.oits d.s u es
Voleur lue
Cetie unit des voleurs se
introduit* dana la balle de M Alfr-d
Cockt. rue du Magean de I Etat.
iL'aieime ayant t donne, dea
leud^rmes se prsenter m a r le
leux ui malandrins prirent la
fuite. Uu gendarme nt teu et tua
Pou d ax
P10 de verbal a dreaa-Un bou
point la olice. ________^^^
La Maiso.i Armour a ouvert u 1
grmd conrour -rc ame pour le Si
von de Lessive Canar L s pr x sui
vants s.iont don es : Une g a.de
ca-sse de 175 livres de savon canar ;
un jambon ai nou: Star, ur>e caisse
de 24 caquets de macaroni armour
Tout roncunent p.tendra i la
ma 01 Armour, avant le 51 du
mois en ccu>s un projet de lc ame
peur le savon d: lessive Cmari Une
circulaire d nne les conditions cane
vas de ce concours qui ncesit e d-
P.r aginaiion, de l'icstructiou et aas
soi t 51 un teiUiu talent.
Pour tout cela nous trouvons que
les pi ix sont vraiment modiques
d'autant plus que les projet
lrm:.luiie da Imparte nent du Commerce ont ob
tenu le SesKuaiNoas< rtaritw i >lain leur
luence pour i uercice iyaa 19a)
l'ro.Ci verbil de biuiciucnt des billet* prjvi
soir de la U N K H
Uepai.eincai de la Justice Dclarations de
nation.iu. vi eocl Sftbai, KliaiHabib, Nc*l
Loais Joarlan ci Ci) ries Uesbai
Avii aduinittaiii*
Cer.mcat) de J.-^ot Je marque de fabrique et
de (^oibii.cuc
bulletin mtorologique
La ouveiie ee co.upotte dans ton eora-
maire :
Hoiumage a Toussaint Louvertute fin
Discours prononce an Cap Hauien par Mr
Vergnuud Leconte. le o Juillet iujj
hitrait de l'riistoare militaire de la Rvolu
non de aut 1 Hiiwingst U de foyea
Uulltun Un ne upie de ttausionnanoo sociale
Avi divers
,a Veogsaoce du Prince
de Svigoaa.
Parterre a gourdes
Loges 3 gourdes
Detl
Est JcJ; ri^r seot Inures al
duuiic du soir, U yoeta Uiysaa AbM
haiu a I &^e ds JJ ans Ses luurailld i
posie et aurout lu-u cet hpres midi A hsu
: rea d* ttlevee Le couvoi partira de
la uidiso.i moriii'-ue, rue Dante i
Jdstuicii's. lNo 713 pjur ce rendra
a u a i ique Nof e Dama
Ncui ptseutjna uj.siucrea en
lolabOea a sa mre, lime Vau/1
Ulysse Aoisham. A Mr et Mae r'io
r. B-al Djviiiei, Mi Duvai Uuvaltsr
tt aux a ares parents pioava.
i
f
.. n qui au
ront a* soumis Armout & Corn T_sLla'otipe -d.DDOQC" "*
pany demeu eut sa piopuet es
c usive, pour en (aire usage A son
gr.
VPcur les ftes prochaines,
vo s l'a van
nombieuse clientle, 4 le 1
nons de recevoir par e Steamer Ce
Ion du dix coul uo stock de choco
lats, de benbous gieentield et un as
LCTNA PARK eouiment de tou'e sorte de pn>
""^ -, vriTCNr - ^eM Jci0in 4uur* litu u Champ de Mars, sioos i uu prix Jthnl toute coa ur
Lli ERVlCj* pli YUifcwt, iouveu.e El Mr BrtAoihiR d MrAmoux ..-,
in bi. 1er qui a dirig ta service d Hy Les at r.u.ns seront de* plus allchante* et tas ul
Protgez votre sant
CouvertnrAs de Isine pour te froid qai sera ngooreox cette.anne
m Toiles A drap crtjn on ri en qualit suprieure
Daaasa fracfiiaa donbl largeur pour matelas.
Flsnn-'lle 1 our Gilets et gilets de flanelle
Caieine longs toile et coton
Chapeau de laine tis )olis pour hommes
Viennent d arriver et se vendent prix modrs chet,
PAUL E AUXILA
Rues traverire et Xlaimiad? l'Etal
Da nouveaux meobleset de tolia lits en cuivre, f^r et c .livre aollieite 1
. tre vtaite, les prix sont plus bas qo' l'Etranger.
A Rendre
Mi 'us
r'to* durasi ^uciquts annes t ictnactc tt
Ur Vivtns tb'ge du btrvice
Mous uC connaissons pas ta* motils de eue
UMW* n'ayant ou pu muooucr Mr Umir,
arnu:cuietits divers feront
grands que des prtits
LcntiCc n'est que de sinquantt centimes.
t^u on y aille u fouta
A. E. B .CH\ F res
A l'angle de rue R.pubucaioe
des Curs en face de Sada.
et
Machine complte pour Kola.Sadre*
er la Hdauon du MAilM.'

'Jr


LFHVm
PASTILLE
VALDA
eiv bouche:
C'est la PRSERVA OOH
des Maux de Gorpe. Ei.reniement*.
Rhume de Cerveau, Rhumes,
Bronchites, SSB,
' C'est le WUgg IKSTANTAH
do l'Oppression,
des Accs d'Asthme, etc., etc.
CtfSt le BON REMDE
pour combattre toutes les
Maladies do la Poitrine.
lKOMMAHDATIOHiH,,IMPOi1TA!lCE
DEMANDEZ, EXIGEZ
dans toutes les Pharmacies
Les Vritable!
PASTILLES
VALDA
vendues si '.t ?
en BOIT^o
portant le nom
I fs p s mes V\LD\ sont en vsnt
I hirmi^ie Centrale d H ti ; Phar
mteie Bourraine ; Poit-u Hr r
>r l*h3;rrac e Brttus, i lii'mie
el toutes Ph rira les*
Pharmacie VV, alucl
Le seul prservatif du bois eai le
C il bohnum *venuriu
Hecoti:) Jepuis ti'us de 40 aus comme le plis eliicacc.
Le Carbolinum Av nariu
sert 4 prserver le bais hors el Jsous terre conte h poar niait
daisloules ^es loru-es. les in'lu.iccs du c! ut et laoeat Heiif'i
ros les insecte*.
A empocher et supprime champiguou e* iiticns et du
aScher les murs huimis-
iroprguer tes Vt.i'es, curetages, toils et tIf ts <*.e pcha
Le produit e>t un dtioiecUnl de premier ordre i-pnme,et|ch'sM
la Termine des curie* de chevaux ainsi qu6 des p annulant. Il e?
aussi un destruc eu sans pareil d-es puuai m ne?
PHQSPHATINE FALIRES
mmxfifo
V
*
est l'aliment le plus agrable et le
plus recommand pour les enfants
des lige oc 8 9 moi, surtout au
moment du sevrage et pendant la
priode de croissance
// facilite la dentition.
Assure la Donne formation des os.
Excellent aliment pour les
Convalescents el les Vieillards
SK TROUVM PARTOUT
DPT UtNesuL :
G.PRUNIER 0, Sut * laTaahM-U,P AftIB
-...'. JU '-
Di
P
Qui veut de la b're allemande
t es bon compte pcal courir au g'nd
dfpt de la Rue du Centre No i8i$.
PRIX DE LIQUIDATION
Vsjhte p.-r cai8> t
par douzaine
Parisiaiu
DIMANCHE
J
La Frai c. mu
I es Marais Poitevins'mdi's)
L'Epouse arand drame pathtique
indit en A Actes
Musique de genre
Entre gnrale
2 bourdes
Dimanche 5 h- p* m*
Grande matine
Fntr'e BO centimes
< w^eemmmaemmt'Ktfm gjmsj ****
Convocation
Les Dames patronsses de la ft*
qui sera donne au Pe it Club I*
Ht Deumbre. an profit de l'gli*'
t Saci Cnr de l'i^eso son
rieit de se runir aprs demain
Dm arche 17 au i tesbvtre du Sacr
Cuaur, Bpii la OraLd'mense
^~ i Avis
L1LeiD/PaI,e^len, de l Police Port'
la cotnaissance des inticss que
!a livraison des plaques pour au'o
bus? et bi'ggies d-s licences de t au'
f urs e dt coi.hr s ae ctx mem.tr
qu' paiiir du 7 lanvier 192)
Ao.ice
, jThe Po'ice Dcpartrent informs
ilic owners o( auiomob.le?, busses
; ud buggits, tbat the distribution 01
igs, cbaLcurs lictn.es ano cou.h
n.en's licences will btgio of the 7 ta
nu,r>r l92i
asmrsssmmmur"r ^^aaBisiis^iis^s>^is^a(H~^SB*a*jais^iis^saiasaiHi^B^a^isi^iB
l'fcDima ftuliofcd
i Vf* S f ewfctp Line
Bureau de 1 Agent Gnral
i r u Pnnce le 13 d cembie \W1
Bj'ietin Ne 228
Les chk'B'U" l0 i Pr * da D?!er
uue le t-m-r Colo.; ert .UfauJu a
i art au Piir.ce de trt.ubal CBnal
'ote I Vrudri-di 2i ueceuiur-. 1Mj
les p dliviea pcui le dt ad gUi.alior.de
Ntw York et de: porte europeeni
gur 'a diuitnde taiie a ce burecu-
k>or pour Nbw Y ik diretemeLt
jogr pour ^ fl TUoM|JguN
Lundis Soeciaiix
Grand Hlel de France
tjMt par sa situation unique mi entre dss affaires ss rf.ofimrtut'mi
vltis que iamais au public et se* nomt)re>tx et distingus Clients
Douria UISINE soiqne et tout le confortable n'cetsiure au* \oya~
gmrs de Commerce et particulirement aux commsrqants de passage
i Pori"U Prince.
L'Htel dbife q*t (pilon H par barriqnef
des Vins de Bordeaux Rouge et BUnt
Ces Vin* viennent directement de BARSAC e*\ sont garemMs pur
{ut de rautns, nous pouvons le prouver par des ^CEItriWCATS qut
nous tenons toujours la disrosttxon des t liinls.
Cha^woe et Vins Mousseux nrix modrs
Conserves moutardes franaises, "rentier ebofx*
Les soucis
des mnagres
Quand vous tente! lea effeti du surmenage
et par dessus tout vous tes courbature et
souffrez de douleurs qui vous foin flchir, ou
de toute autre maladie des femmes, n'oubliez
fias que des centaines de k mmes, une fois souf-
rantes comme VOUS, ont retrouv1 leur saut en
prenar Composition Vgtale de Lydia E.
Pinkham.
Cette femme a retrouve an aante
Monterrey. Nuevo Leoo, ^,l deo Je n lia ark jv^ur
vous exprimer m. racoanaiaaance. Mi venu*
compltement api'* avoir pria six bouteillea de b Com-
. m Vgtale de Lyd 1 1 Pinkham. l'ai toujoura aouf-
tert terriblement loi 1 as rgles t Ces douleurs m'ont
souvent empch de I ilr i nage, 1 Ui 1 ont maia-
lanant disparues ccmpletei ent et J'attril ce rfsulut
votre cxcelle.it m< licarc ni. I : | Bl travailles
pendant mes 1 'l"r P*r ,e
pass j'tais tics faible et me* 1 uent une
heinurragie. De pi 11 j'avais d ; doi
le venue. J'ai rtcoinni.imie t je OOBtini recom
mander votre Composition Vgtais i ns amis comme
tant un mdicament efficace devant tre prias rguliere-
111, nt pendant la journe p.u dose d'une 1 1 soupe
toutes les quatre heures.
Las miujrej louOrantei et urman^es
lavraiint d^rmdra sur la
Composition \4getale
de Lydia E. Pinkham
wuMsTwMHiaM naaaetssa eo >.v--
A la Espana,
En F .ce la Poste,'
Qui b'eat erclialise dans tous les articles fantaisie* iRI* mode. -
Ici >m d rnaii< o ps d- funl-t d" mm'*'"', n*i* ii I msrchsidis
f nche t d bno nr des pris nana concurrence Noue venons de rec
voir par l ( Bi-kra | ls dnrni,,es cjlliera, ceinnras, bracelets, ceintures
avec iBitia'es. r-'tr-, e c, A la derniers mode de t'arls.
Aussi raesdame med<1nmoiselles pi4 d'Ii^^Mation. venez noua randr*
visite* cela ns vous entregent imi rien mais vous s irei ^onvsioeuss par
blle qualit et les orix modiques
Nombreux article* pour cad hux de tin d'ani.e.
Prll sans concurrence.
!
( I.e Purg&if Idal s^
Pilule du )rDehaut
. 147, Rue du Faubourg Snint-Osnti Parti
i-'.. .1 11- adre,
Ne ncessiiiiiii HMSS prtprrratlf,
elle ne provoque jamais de degolt.
Suppriuiiint la dite,
elle ae dbilite pas le malade.
N'i xlgeanl ima if rppos n 11 cfiambra,
elle ne cause aucune perte ai temps.
Plus active que tous les nlmllatret,
elle ett, par consquent, moins cbre.
DOSE : puroative, 3 a 3 ariuia*
LAX*TIt, I pilul*
licur.e/ Beurra /
Mtisi- uic les palUsiera aot ttvl
dsquiis trouveront iAn^ie de,
k-.h du Ueutre e des Fiouts Fjns,
iu ve:uuoie beuire (.oui ptisserie
il toutes sort s. un prix muiiique
d ^ourdis 6,5u, le futbiaiic oe 5
J 1 c j lljliaoddia Lro lanc: dd 5
itt O.iO
.jiiiitz eo foa:e,]c*r la .stock
Jf>auj .
*vU auxp rso'f^es qui n'habillant bien
'- Un trouve dfs r riz plu bts q>ie dans led occasions et rabais exoep
tioBoe's, lesar'icIt'B suivants, de toute Iraicheur.
Hauti vDlanis C.hsnii ly ilu soi, tou e nuance.
Les Gsmnuies que. vous rv>z, qu'elles soient de soie, coton,gaipurt,
ponges, perles frsmrn'S ou aunes.
Soie latrie dite ra'allique genre grand chic" Jersey de soie, caaf
'oos de soie etr.
Fieuis arOflClellsi roor corerge et tailla
Jolid ih pi 1 nx ronds tout plu.ues pour dsues lgante*.
Formes de chiposui trs jo is
tht z faui E AUXILil
Hue a Traver stre et Uayazin de l'Etat

_ 1 Globules Rcbaud
ntaullata ervllli>'ix. nurpr.i n'ji m.'.me
To'itn Ph *.-!. Plat.(im ,Sfr.,r .nooS'O imm
A. DEPENSIER. 8 '. R..e d Mar-.irr. f
ASTHME
PAPIER PRUNEAU
brtUprMdB m..^1. llprodallsaK). ^.na%lEiiMlat
.... Inu \m u d'StSMM. lh,,p. 0miw. rit :
rrt!"Eu. si.air4Btrni.faii*' to^ri --.
Avis
le Public est s is que J Phsrma
ril Ste Anne est trarsfere i rang e
des rues Carbone et Rpublicaine en
tare de 1 ancien local
Elle promet aux clients comme
toujours soin et promptitude
Maison v.uvc Pi). Carkta
AnQledesruenIloux$ Magasin d* V i tat
Bijouterie, Bibeloterie,
1 iiuelterie.
ttSOlllm&A d# Cul^aui pour B-p!m%
- franaif, mariage el de lu d'unued
(grande leduclion de prix.
Charles Picoulet
228 Hut liuux Port-au t1 rince
BEI H aE EltAIS
t ROMaGE, CAMEMBERT
ROQUEFORT,
kegumes el Fruits irais
JAMBON, SAUCISSON
Vinaigre S? Vin de Bordeaux nup
rieurs* par gallons et en bouteilles.
Madrr, Malaya, Porto, Xrs,etc,etc
Whikie. Gin Bire
CHAMP AGNES a'LIOUEUKS
Eaux de i ichy
lioiiboas, biscuits
Cigares & Cigarette



IE MATIN
Premier anniversaire
DE LA MAISON
Isaac Dishy
li38 RUE COURUE ( Ancienne Halle Salam ;
Pour son preirer anniversaire Isaac DISHY dsirant
augmenter sa clientle dj nombr le mois de
Dcembre seulement
Son stock vari de TISSUS, f i\ESSE, Bas, chaussettes
de loules sories pour hommes et femmes desprix excep
liomiels dfiant toute cocurrence*
Il n'est pas ncessaire d'nuinrei la nombreuse varit
et les prix rduits de nos articles
Une petite visite
Chez nous vous convaincra.
Pour VOS TBENNf 8 W DISCHY vous invile visiter
son comptoir de parfumerie et sera heureux de parfumer
gacieusemeiit pendant t ut le Mois de Dcembre les
aimables visiteurs.
r
LLMBH

Comptoir
Hatien
urandeE vente de Fin d'Anne
4 des' Prix Exceplionuels de bon march
pendant le mois de DECEMBRE Seulement.
Zphyr Crsr>eie
Indienne! frscoaiaes;
Folles tantaiaie
Imrria!
uni
Gretom e
Or^andv
Nnoiook
Bpti'e
Biin
Mi q"ijnt'fl
Toile d'avion de'.a jie
Voil* quadrill
Crecon barres
Ritin
Toll Vloty
Ootktcrew
ois paillette
0,40 GeorgeKe blanc
0 95 Toiles de 0 90
3 50 Tu lu il umod
0 40 Voile peur mari i-
0 40 Voiles pour maiit-e
0 30 67rpo anglais pour de ail
090 Guipure pour ridfsax
0 40 o-vV'puie tour i deaux-
0 40 It-deeux la paire
n 70 l'oriirrs I p re
1 00 Sfrvift'ts Oci! fe Perdrii^t
2 Toile drap f ur ni
080 J-le drap fil tt coton
0 VO Toi'e drsp coton
0 A) Toilt i drsn coton
0 50 Crpe manette
3 Soie cristalline
iOj Ceintures pour fernorn
1LU depus o So'.ctm R bee depuis 09U Qileta* euuist o80
2 1 Gaieoa coton cru| 1
2 Oi oinan rose 180 c zphyr; 1(50 180
4 long OU POie|Uvst>l*> T ) le damass par fil 080 Caleon zepbyr extra
7 Devants de che aises 0
1 4o poar nappes 4 Fsux cols la douzaine 340
o50 N ppss rotgns 8 Manchettes la doez 5,
1 1 i-rvielies rouges Is.donz Ni.)i)s b'tncbes it'do'iz-ine 7 Souliers poar eafiais, depuis 110
2 8 Souliers poir faunes dapais %
4 D'ill coil'ir quilit ex'rs i; Chemises pour hommes eo
,'z S 40 S'rg msrice 150 a f 80
450 Svg- bauc et noireJ 230 m 9
3 Fin ue'ie o70 Crstst. s dpts o.2o 1
085 Tulle brods 060 Chaussettes poor hommes o0
1 Corsets ceintnrea 250 1
1 QiMts flana'le hommes 275 Bas 11 poor teoomes 1
-~ 1 Gilets Usuelle femmes , Bas fli pour femmes 150
Fluet* 1 CMiomes pour guoonswta m


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM