<%BANNER%>







PAGE 1

L£ MAT* Cinquante quatre ans sans dormir. Insertion demarde Nouvelles deJrmie Un coup-d'œil Il vient de mourir PHabourg ces choses l n'arriv.r.1 qoen Am rique — un homme qai n avait pas dormi depuis cinquante qaatra ans ?. Cet homme, William warner.doot le cat curieux a pendant des annes procup les mdecine, reposait la ilf.'p.7ir; 0C ScS !" .'1."u "' * '"<" "' "' '• T..I tel. **M sa, CO**.. se patmit autour de lui. Il dormait '' e P 0,lt| quednn peuple d envisager ei faveur do capitaine Cari ^vensoa si l'on pnt dire tout veill. Ia a ( oa d agir des gouvernants. Il qui semble irrvocablement prea Les docteurs eu avaient ccnclu 0f s'ag't P ici, de tout blmer, de a coeur de nous taire oublier qu'un accident qui lui Hait survenu oasis plutt de considrer le b en que nous vivoa sous le rgime de en 1878,luievait drang 'e eerveau. qui se dga K edcs actes de ceux qui l'occupation, par le respect qu'il por 6e qui na pas empch Warnei sont la tl h\ te i chacun, par la protection qa il d'tre en parfaite aant josqn cea Pour la masse cC tl qui minnio corps A prrtir de pameii 16 do courant la Renaissance se propose de don nr des ftes thtrales la porte de toutes les bourses. Entre gnrale U./5. ] — Convocation, demain soir 6 heures, chez Norrail obarles £^^m**Mma^m**mmm^m^amM^mm^^mm^B*mm Cour d'Assises Lonce Cicrou accus de blessu res volontaires iur la personne de la nomme Dgrl e a t conlamn h.er par la Cour d'assises 14 anois de prison. s'entend l'affaire dernires annes, annes.on il avait perdu la vue 11 est mort i lago de 87 ans, ce qui permet dt> dire que l'ab.i-Qce (*u somiutii ne tue pas .. — Auiourd hui Four nous qm crivons cet aiticle, accordera la ma se et par son respe:t de ^ KO { ti Evans t e accus £. e V0 I avec edi a ction au prjudice du sieur la Loi. Les Surprise ie la Loisur L'Immigra pii eacxt tr0 uv soa cnen tion aux Eiat!* D i £: mml n . .. . jl Bn benl Depuis 1 arrive au pou UNsfi *oir de MoiitfiH Laais Barno pour i'oo, lu cur ittiat I si im, a t al, il On sait que la loi sur l'irami tion actuellement en vigueur Etats Unis, .eutoriee cbequn mois — du moins a le mie— des Officiels l'entrd d un certain nombre deten du irai d; 19'5 Dcil les exc IOJS gers selon on qujtien fix pour cha de toutes sorte* que sub ittieot saus que pays, et ne pouvant pss dpasdistinction li cl.sses de la socit ser annuellement la propor ion dea.i intt J„ _.. A ,. nous avons toujours dsir voir un par esprit d'entente cnez ceux l qui ont la mission dsicu er la Convention Des deux cts 01 avait trop tu — puisqu'on tait entre l'iotii et de plaisir 1 empressement du capita le devoir Et le statu quo s est maiQ ne Cari Svenson, sur la demande du teau : '-e pjys n'a pas avanc et l'ha Commissaire du Gourernemeot, de 1 en en co laboration de l'amticain .ont Dans un autre ordre ides, sous le H Lor lus Pe ,ers. tion apport du service public de la |us& ccos e ,t dtendu ^ Mes raiiM II e, nous constatons avec infiniment j.^^ ct Troul „ o: Letribu nal prsidt par le |ug: MOT es et p.r Mr Charlaeiti ejjtaitaaa-a mm&mmmam D est e Jury nr** 5 YE1TALLE MM d ia FiMliJI 1 LES PASTILLES VALDA •ont Indispensables a lENFAMau part fwr ltale n VIEILLARD pi sart prtera l'air, an GRANDES PERSONNES4 M r-nd< m a Irin aCCliatioU poi'iPRSERVER LEURS ORGANES RESPIRATOIRES au pour SOIGNER I% %  > ffhirniea Maux de Oerge, Lu jTiji'iff ffnwiflWsff Grippt, I, luenz, Asthme, L aph/tiat, etc., etc. IMS IL FAUT AVOIR BIEISOII <\e n'employer que mettre un geudsrrae auser iceda SOLti ^ NITe: iRELIGUSUSE l'arquet, tt de dfrer au 'Uge de u ne magnifique crmonie religsevue et d la Cathdrale, 1 occasion de paix tou.es les affaires portes devant roule ce manu a i la Gend.im-ri; et cela dans la forme ft-5*"*"** c n c '"' oa *K9> i f 1 pe Svenson jusnfie ses pa Coma comme Archevque de fort tu Prioce Cette crmonie a icvlu un cachet de gran deur imposante. De hauts dignitaires ecclsiat grt semble qu'un revirement v7uiTies7pro roto fOiVdTl se dit le MTfitrflf it STaffiSaSasS 1 ' Arehe '* que revi,u aux dune daas ta f n de se com?or er Is loi. La cnoraie de se sentir dans la aitjation crue le qji nous est faite depuis 19 > t va.ent lors du ncensemect de lui. iuU 3 Pftiapar Un tnalement mme mt Itre ignorant, le g^o Une dame belgb Madame Cnrton bit ce lclfi d lei P''nouveau qui darme du coap, est a riv com aceompagne de son lllg g d^ fa de la Croche Les 2) et aa dcembre a 1a Crche rurg.au] I N;a : imo.n qU l! n S t luS t g-uintlt du blanc, il sera vendu a bon march d;s objet utiles : quotient pour ce mou tait d j; d' pass deDuiB quelques jours, elle na tut pas BU oiiaH dbarquer. Klla resta avec son llls pendant plus d-ua mois Kllia Isleod, la station des imm'grants, en afendant que les sutonts aient s'atu sur son sort mais i sgfn. de la farce pjb iqu -. Sans aojte. ii y a ejeoie d^s ta ches au t.b.eau, mais il n'est S sja haiter qua ie temps q ai lac soi ou v f nojs apporte avait longtemp. J autres satisfaciioas Die de ces si t sfactions If plus atteadues sera etltl leu s porter uneam'aliorauoa ua peu de vo.r p J ter pUs i humanit aa MkmHJm, partout o il y a une rue rparer raah:ure x :ort q J I est (ait i n03 ou un^ route refaire. Cest ainsi p vsnus pour 'eui longue dtennoa que tout:s les rues de ltmte ofNoas aimj..oas vj.r les aftatus 1< aux v.ygurs la sensation %  Iistr.. tion traies avec ce senti rr.ent du d:vo r et ce respect de la que nous repro ses dlicate n^us voyons la G;odarm:ne rester dans les 1.mites de ses althbutioas nous voyons des qu'pss de trava lingeries, roaUc ions • robes d enlants viemen.s pour f, i^o.-inets, et' / Souvenirs d Hati, travaui de fantaisie en broJeri*, croenets, peinture, e e — Tous ces objets sont confectionns par la bec tion fminine du Comt rlutiende \Alliance Iran (aise au piolit des < Havre humanitaires de cette Sodas Visuei la CRECHE, les Samedi et Dimanche t) & 24 dcembre Ce sera tout prorit pous vous, (res et mres ADtfI!Sri3TR*.ri3N QE^E KALE D£S POoItld Avis Le public est avis que dis boites postales",sont espans.b nt qui do ventcaiactnser installes a: de Spculations..* I Carrelour, Postes de la Gendarmerie : a B.ioton, maison Vitlus Festa, en tace la station du cheinin de-fer. ) ISJIS Wuty, au coin de la maison Alexandre Hourdon. La leve de ces boites se fera rgulirement les lundi mercrdi et vendredi de chaque semaine a ) heures de I apr: midi, i partir du II courant. Une mesure va .rc incessamment pri>e par l'Aintmsiraiion Uuerale des Postes, devant par mpondaac*. Port au Prince, Is 8 Dcembre 1922 (Joe dcision fut prise,Mme Ci ton tceal fui, selon la loi.renvoye en Earop-3 agrable d'ua ville civilise ( bien avec son lils sur le preraur aav.re quc D0Ui reproch oas |at9f ti i ussffia ; r Si: t.*?*£ * ^ : es %  *, oui v^ ^t co r; ot i j paquebot. qui oblige d y revenir trop souvent son die, com ne Lfartt dans le Mme Carton accepta de faire le" esl ua 8 r v prjudice paur la temps pan lej |jg s .vlirt.neau et voyage allei et retour en E-irope Cussc P 'bique j ; c'eji ainsi que la Laurei: NJUS evieB roii li-dessus pour pouvoir rejoindre son mari Et P'"* d'Armes devient ua enlro l da is ua p o:haia art chpour la denx me fois elle est de chamaut poui la rcra 10a des en N JUS t rmi .on ; cette fois par e:s retour New York Cette fois, elle fants et de .oas cet aiusi que la patoUs de Ta:qa:vn e que UOJJ li a t au orite rester. r u'e qui conduit i c Mattianc v o ri i la IUM :>loa du capitaine mettre au public d trouver en ces endroits des prs de 14 k lomtres, s'est t -ansfor Cad Sv nsoa pou, 'eacourag.r. car !" re. P e, pour rafiranchissement de leur cor me pom off.-ir une promenade que il sver'ui ig r dais lu stos: les citadins font avec env e ou une a La vie ntst pas un plaisir m unt iou route que jles campag a.d.^aff.oj leur mais une chose grande dont nous Depuis quelques semaines les hs lent v ceuirsin c'est ainsi que la sommes ckir^i, e au il faut lermntr btautsde St Mate se plaignect de oi e '< Jlit a Roseaux effectue notre bjnnew I nous codceraib, ce que des gens venus de b.en loi i que dj 4 i 5 ki orr res constt par contre, de ae paj reco a naoder enlvent sur p ace tout leur s ock de e t un t avail partait Oa y va en lia, OJ ne a'eo est pas arrt l et de vjiture jusqu' et aad.i des U-.ioes t QCti) frquentes visites sont faites aux en de iV1 0 gts G, veau. Ici nous d. 9 sut aux autres droi s oa ce p-oduit abonde Airs Vl Desduoes, i ia pel.te Kivi e de ava l'Arlibouile toute la quao'.it ue rz Ih.uia dus.l.Od de qui C*travail segne, bonce ejten'.e, il y v, du boi 8a jres ea l'occareuj trouve a t achete, mme le rix en l'accompli que dire de natre Pri htur de nous tous : .. tt surtout p rei n ie aap6ditio~i psille, ce qui fait que les malheuieux or > sujourdhji si bien smmge, de l'avenir de nos enfants. de St Marc en sant privs et crien et de MU scivice iniiieur si ea rap lrmir, 2 Dc-mbre 1922 ^o:i avec le sentiment hum.in qui N. C FOUKOAND S' n dgage f Avocat Troisime par ia, lfar< Avis Revue iie Detx Mondes IS Rue dt l Universit, Parts SOMVi UE DE LA LIVRAISON DU 15 NOVfivIrJKe 1922 Corre-poudaoca Indite publie par Mr Fidric Ma3on— I I. 1872l8^9,(Brnes,Renao),Prince Napolon Dmhiit mais dans le* prisons Bolch YiiteaI De la Tchka an csra) de coacentratioo,, Princesse Kooraktat Fngitit^" ce) Uupont. La pr^his'oira de Bonnet, Alfred Rabelliaud, de 11 stitu Souvenirs d no Officier de la Grande Arme III. Li Restauration.Lea trois glorieusesJ.-B Bar i Dana la Chine d aupo d ha. II. A Pkin et au'our de Pik 0, Abjl %  oouard Li problne des rpara ions, Riph George* Lvy, d-i lli-titut. Kivue S;ientifljue. — Le* mystres de • ectoplasme uharlea Nordmsoo. H'Viie Dramatique — Le chevalier de uo.omb, Rm Daumio, dj <'Aca dmiu franaise. 3hrooiqje de la (J linzaioe -Hia. toire Politique, R^n^ Pioon. PRIX DE L'ABONNEMENT Le Gouvernement Hatien ayant Un an Six mois Trois mais es m ns paroles notre juge d'ias allou nue certaine sjmme pojr ^ JaeettOlai ir Mi Ci.o gts Gtveau. Ici nous d. • sot aux antres fouet onaaires ?g'oni na" rwiuj uu >• 111 mot d 1 ti citatioas a notre ha tiens 4111 sont i la h uteui de leur ,e b,irvlCa d y*'-* va coog..e Edgard Rocou t.sous cevo.r. nous l-.ur d.soas : Bj.me be ^MAa^rres'di^a 44 biranger 98 fr jo Les abonnements partent da 1 chaque mois. ^rii da No 4 lr.50. %  —TT ————— aux abois. Dans notre prochain nous d. rons ce que caehe ce genre de com rrerce et comment y remdier. SB ciellemint les dlgus dei syidicsls Une des principales raisons est que le coongrs recommande la grve go raie en cas de guerre. Ls confrence des dlgus de l'association compo sesde Mis Adam E U Mar hal. An gleterre, Mrile Du.bne France se Pour la Chapiie du Smlaaire l.lstt No H remise i Monsieur Clment Deslandes de l'on au Prince La fte du 17 Dcembre Recouru leR hauita ts de aerteia s Dpartements et rgiom de la l'iu. u du Cul de SaC, Colonies franaises 86 s'est dj aaita vue de coati cour* ne s \ c t efTet u ie de vivics a eu lieu le di nnricne 10 dcembre cou rant, e. des (lis.iiou'ioutf seroat fai'ea, auai lougirimps qu'il aara ncessai.e, les inercrtsdi et aamsdi Ce ebaqu aeinaine par les aolus d^i deux ca uiis qui suivent ; COUSIARD Dr ttauitjy /Ssrviel d'Aygiue.RnvNaj.s y Lieu. K-OIVMU Deveain. Mma Keb.eau Devenu. Mr Miciidi Die-* -D. 41 f i ai tt 5 a; rrfo 16 I • da i) de Parisiaua JEUDI U secret on u TtsOtliZtiAU-D! Pampy Service Elle prjuet d'avoir du sucas la u'itygie, P e Siaanuer, t eut. Ce* grande fte di charit qao les da* t>r-au DdVain, Le Magmtiat eijin mea pa'.ro l'ieasss orgiuueit ni manal local du < fet.t--.lub U diinanshe u ujue pat, .a semaae dsruire Ont souscrit un douar les personnesuivante: 17 dcembre au protlt de la Chapelle le Seivice d'H/giae a eu eivoy^r 1 d, 6.mi LU au da l'ar jia le Docteur Mainpy dans ces regioai Des aitraoiou* diverses seront pour doneer aux malades l'assis an mises la porte des grands et peits ce mdicale ncessaire, et Uuuinciie ds 3 heures de l'apras J. MINftR midi on soi donnera coeur |oie. Ingnieur clurgdu S,.vi.e Natioaal Il ny aura pas de aurp i-tes daa grables, qu'on ne loob ie pas. u | drame on 4 11 partiea • i r IJ v i w. — v.naiie douenereau, Justin salgaao, Ans-.ote J ^ . . p,....,. rendra en Sude, Norvge et Danaa,ert Uu.s. K. J noruas, Get*wei Lapone. i *iwf nl .V. *4*. Aiiti. maik apis sa Ais te au Gouverne Loa '* faaan j • Antoine anuiuq f s • JM ment hollandais i Crandoii, Luc fnard. A. Loibert, ueoiges Kou main, Nemours Vinrent, Dr Calme ; Clment Le gouvernement organisent le premier janvier de a ila 3 t[i une grande runion Athltique, ct que I Union des Socits S.wr.ives Hatiennes donne un Crand Critrium d aVtnltitme qui :omjieocera a ) \\i devant les Tribunes du Lhamp de Mars — .Nous publierons bientOt le b.au programme de l'UiSii. lirait im tm de Mr Se Mme Sylvaia Potars SinoJi iti Da. nui> a lii m Varit* Avec leconcouf l'Orcueatre yra ph J


PAGE 1

lEM\TfN S ANS DE DOULEURS RHUMATISMALES GUERIES GRACE AUX PILULES DE WITT. Etre enfin Jbarr-.sj Je je. doolavn rhomatismales, aprs cinq ans de souffrant'. | l'heureuse exprience de Mr D Bell On p m penser qu'il est bien ranaraubal qu un tout petit nombre de Pilules De Witt puisse effectuer une jjuehson rapide—mais nous en connaissons fort b.en la raison : les l'ilules I>e W'itt ont composes de telle' sorte qu elles se ren.ln.t dire* tement aux reins (non pas dans le canal intestinal) et oprent l'vacuation de toul C irticules de toxiques cristallise, tiasai Us personnes qui souffrent de rhni tismes. goutte, sciatique, etc La tait q Bell n'a jamais eu de nouiellr; attaqui certes la pnuve convaincante de ca i • •! %  l'ilules De Witt aeiomplissent bien la t i ba dont sont charges. Lisons donc te:'.utilement ce qu crit Mr. Daniel Bell "Depuis plus de cinq ans je souffrais de terribles douleurs rhumatismale-, qui me ttout le dos Les douleurs taient tell' terribles que j'avais tout juste la lorce le i M traner J'avais essay remide sur remde, fana I espoir de trouver quelque chose qui sonla mes souffrances, mais tout tait munir Pilules De WlM pOM les Ratai et la Vaaaia m avant t recommandes, l'an achetai une Imite et. bientt aprs en avoir pris seulement quelquesunes, je commenai a me rendre compte du merveilleux remde qui m'tait offert Ajirfi en a\cir pris trois boites, j'ai Ir plaisir de VOM dire que je me sens parfaitement hier, ei puis faire mon travail journalier sans plus Jamais ressentir la moindre douleur Preuve de (urison durable. Sept ans plus tard, Mr. Hell, qui est g de 73 ans. nous dit — Je n'ai jamais ressenti a nouveau les douleurs accablantes dont j'avais souffert si longtemps autrefois." 143, C.loucester Road. l'eckham, Angl<-trtiO 9 it %>r& tte, atteoJa <$ait aa tyiwcc Ce18 coautac CL laiiuia le mime jout pour %acmddiitdemirit*,. Son retour a ta copilote' iVera uCtileaiemeaCs, fix. Port, luProc*, la 13 Dcembre W1 Gbara<& C A v mt8 A. E. BACi.A frres Grai d'Hu M nouvelle maison de coinmerce o on trouvera toutes sort s de provisions en gros et dtails depre mirj quil t it de toutes fracheur^ prix dfit t tout • eoncurrenc. Neutre de latrie D.tnois marque Holtrans Bi-ealletnarde < Hs 3 W g # tKttm Por01 amricain Tetinent III Lut Cindtns Nestl V. i n.o uh U H o qualit suprieure liiz (•! ce Ion Noisette suprieure Amandes PfmniH de terre Oignons Pe in s in conierve Poires t c Sauce tomafes Bis;uil Sod* Buncumber Pickle Mixked l'i.lclei Sel un pour table eu boite Poi-ie moulu Kstisin vi'it Pomme d'arbre Macaioni Vermicelle Sucre (iianul Sucre Concass Bjuire Lly Hantgu* de li) aoclis Farine Gold Medeal, |£ etc et lou/e prov sions orieulalaa N'oubliez pas de nous faire une petite visite! Pension Suisse f Confortable maison de fami le situe au Bois de f hnes a. proximit du Champ de Mars, 807. Ave ans Grgoire Maison Vitivc PL Carlstrœn AngledesruesRoux? Magasin del'l tat Bijouterie, Bbeloterie, Lunetterie. Assortiment de cadeaux pour Baptme, fiana Me, eaariaue et de In donne Grande rduction de prix. Le plus puissant antiseptique Bans Mercure al Cuivre suivant le travail de M. FOtim. Chimiste de 1 Institut Vstatear (1807). Dtruit injtsntsnment ton les mltrobes de la >>••(•. du Choiera, Ici Wirrma, Diarrhes et Dy—Dtrie des Paye ohanda. KSLSD1II TWIX1 Indispensable cwtr* la Epidmies a SN d'e poa f aa les asa(*s. leeMM de l'WlOOOL. S2. Rue des Mstturtna, "UtS aaBBai Ka VaoU : ToaMs les PhsrBstles. Compaq nie* G le. %  Transatlantique tfcsS.SLAMFNriN parti de Bordeaux le 10 Novembre eat attet du veri le 1S courant via les porta du Nord 11 repartira le jour de aoo arr've peur l'Europe via lea porta du S ud Portsau'PriEce 3 Dcurbre lvJ2 L'AgentE. HOKELIN Charles Pkuulel 228 liut Roux Port-au Prince BLKiiE FRAIS r ROM AGE, CAMEMBERT & ROQUEFORT Lgumes et Fruits frais JAMBON, SAUCISSON Pharmacie VV, Buch Le seul prservatif du bois t-.-i le Carbolmum venarius Reconnu depuis plus d) 40 ans comme le plus efficace. Le CarboUnum Avenariu* sari h prsorver le bois ho r a el .SJUS terre contre h pourriture JUS toutes ses lu ru; es, les influences du cl'nat et la Jeatructici par lei insectes. A empocher et supprimer Je champignon /-'e* maisons et des scher les murs humidrs A imprgner les Vuiles, r.,ril i^ toiles et filets i<>t de Rhum Ville joint) Annonce a ta i orrb'Mipp clieriit** an'il vient In recevoir i H aiticles eoivinte de toute supriorit, el meilleur pru que psrtcut ailleurs. Grarri seiortimeot de bijouterie, mentre. bracelets eu or, argeut et mtal Crapd lasortimeut de bibelots cadeaux pour %  •.otme, lUngaillea et meriige Oranda et petite lita en fer,en cuivre, grande* et pe'itea glacei ablesnx de toute fceaut.pour aalon et salle i manger, chaia-e, dodines, lavrboa, lampe, deicen'ea de lit, mouatiqaaire*, aaueltee, tane, rervicea II; queura, tapie de table couveita couteaux, GhemiPB blancl.ea et zooleur r h a peaux Biraalino, chapeau raalo i feutre et laine, panama ciaque*. jamb'erea, mallea valiaaa dd voyage otkvate. chemiRde'tea, fux ciia calecona^forme de ebapeaux p un dansai chauaaurea pour damea et eufantfi Le public rat cordiuleiueut invite venir voir mon aaaoriirnont avscc de aa fixer sur un article. •rend aaaer'im nt de eouiiera pour enfan'a jusqu' 9H sua p*lm besch de toute nuance Saca en argent pour dam a, dercirea orovean' a B aor Hment de jolis pendulettes roffreta et hhelnta en uacre.cbaises de Vienne /aaes fleura et poudrires IMosa Liue Ls Steamer Danh Btrlin ayant laiia ls Nouvelle Orlans le 8 d cembrs eat attendu ici le 14 courant L'itiLrairo sers fixe l'arrivs du b* tauj-Port au Prioce 11 Decitn9.tB ^JA. de MATTEIS k Co,A g$nti Die jetez pas vos vieux livres** Puisqu'il* peuvent tre mis neuf par U plut fin des relieurs et cela en moins de rois jours, tket £toivU Ctrmlle, Rationne > o\. Vinaigre S Vin de Bordeaux sup Ivis aux personne s qui s'habillent bien rieurs, nar gallons et en bouteilles: . .. .. ,. MM i r. v A 4 r- D 'ouvede8 mx plus bas que dans le* occasions et rabais exceu Bdadre, Malaga, Porto, Xrs, etc, etc tioate-a. itean.cue suivais, de toute ira iC beur. •*Haute VJIJUIM Cbantilly de aoi, loue noancet. Whiskies. Gin Bire AHAHPAGNES & LIGUEURS Eaux de \ te h y iioubuus, biscuits Cifrci § Cigareiiet cotoQ.gjipare. genre giaud chic" Jersey de soie, cait Les Qarni'urea que vous rv*t, qu'elles soient de scie peuges, perlas fiangee ou autres Soie lame dite mtallique t, oa de soie etc. Fin ts artilicielles pour ccraege et tailleJo i* chapeaux ronds tout plumes pour dsrres lgantes. forme de chapeaux trs Jolis. Citez Paul E. AUXILA Rue* Traversire et Magasin de l'Etat



PAGE 1

I VUTH %  — • GLCBOL fortifie Un mois de maladie abrge Votre Vie d'une anne. Le CLOBOL permet d'Vittr les maladies en augmentant la force de rsistance de l'organisme pulMment nerveux Cotvratosceaoe Neurasthnie Ple* couleurs i 3 UwrteaOLBeL i 1 foaoe rmet niK) aux ner* toe.* tanr oer %  B*jlaay eat apsasBa el tour v4gu*wr. Ct n'ttt peu me/ nul sel* le Virttobh Voinqomt rnl M pttll flmf* et OLOSOL L'OPINION MEDICAL! Je puis affirmer i\w. le Gtobol aJtrtge notablement la ib'.^tnxive, et cela s'exjllHMOl Mu, U mie faute, on peut dire qu'il reprsenta le spcdlique 6ar Vne de toute maladie de larii'ip ;ir Ces nu toriieuie de l'i-pmler ordre quj, coMralreni rn aux excitants habituais, maiiif'tfe une ait I an releimnt uttle et persteUata. Il abrge la ronvalif^coae et augmente, pour atn-i dire, la %  de vivre, dont tout la secret rside, nous l'avons vu. dans le soutien des eoniliilons essentielles de restatarife. i ct pourquoi nous rrivons les cures de Gwl ta plupart a* nos mali celle rodl cat Btan ne rencontrant -aucune contre-JudlaeWon et permettnnt une erooao contre la df liematMSBlqiie D'tienne Cnuctsjsv. Ancien m terne a Pare. Eubl" Ckatelalo, I, rus de Valanciaanes 1 Paji*. eflouje ehaonasiea. • A Vaillant Mouet Agents gnraut,1721) Hue du Magasin de l'Ha La Maison H. SI LVRA A le plaisir d'informer ses nombreux client quelle vient de reevoit par les derniers bateaux un assortiment de toute beaut de; Va mbeaeh de toutes les couleurs f uni el barres l'aune 8 $ 10 Gourdes Mou: 8/ Une bfttf che fieutspi e 20 c Tussor, extra quai pour chemises et pour robes de toxtes i uanc< s Pau *e 4,0 € Grandes Serviettes de toilette, sup iear douznne 25 Gourds Accounz vile la Maison ki* S/LVLtiAjcar ces w tic es s enlvent avec une y an de rapidit, BB 5H Pharmacie F. Sjourne i publicqa'ell a Laboratoire de Donne avis *i clientle, aux mdecins et t an norme son Liboraioite d'Urologie en un b oloflie appliqu sous la Direction du Dr Iltcoi et B. Sjourn Le laboratoire et' ouvert tous les jours de 7 h. es du m .tin i 0 MurfS.du soir pour loule< les rechtrehes ei analyses prvues dan l'annonce ci jointe, sauf pour le Wassermann et la constante Ure^Scrimie Seront reues que le mardi de chaque semaine. S'zdrea^r ia Pharnmcie pourles renseigneaient*' 4 naf es d'urines eiSue gastriqu -, Raction de Wassermann Raction de Triboulet, Eiamen du sang e' du pus Examen d-s matires fcales, faamen e crachat Albumine rsctior. Constante Uf* Scrtoir Hecherche de Spirochles et de Gonocoque*, et* etc. Lunchs Soeciaux Frauce Grand H oteL.de m qui par sa situation unique au centre dus affaire* se ncommunat vins que iamais au public et ses nombre u: et distingus Client* vourla UISISE soigne el tout le confortable ncessaire aux \oyageurs de Commerce et particulirement aux commerants de pa**age i Port-au Prince. L'Htel dbite par gallon et par barriques des Vins de bordeaux Kuuge et Blanc CM Mns viennent directement de B\ RSA C **\ sont garans put lus de raisin*, nous pouvons te prouver par des .CERTIFICATS que nous tenons toujours la di*po&u\ondes L lients. Ctta^asoe et Vins Mousseux rix modrs Emuision Scott Q Emulsion Scott( Ei vante par fiac a par doozsia PET rriasrpt par riroftftft Chez Frsnrk JMARTIN O f ace D u.t u e.oiscSi'o^a Prince Conserves mDtardes franaises, ofeader choixI ,1 SE B t Coninloir Grande vente k Fin d'Anne 1 des Prix Exceptionnels de bon March pendant le mois de IDECEViBKL Seulement. Zphyra (rsraia lndiennaa franaise! foilea tantaiaie irapriraa Cretonne Orfcandv Npnaook Baptise R>-Z\P Mstqaisette Toile a aion dt|a '' Voile quadilll Crpon barres Ratine Toile Vicby Oorkacrtw Jots paillette F. 1)40 GeorRttte blanc 0S5 Ttllea de 0 U i9>0 Toile il uiioo 0 40 Voile pcor mari-> 0 40 Yoilea poor maries 0 30 eTrpe anglaie pnir^deail OMO Guipare poor rideau 0 40 suipore pour rtdeaoi 0 40 Rdeaux la paire t 70 Ponirea la paire 1 00 Serviettes Oeil de Perfriijls 2 Tuile diap pur ni 0 80 Tarie drap fit t>t coton 90 Toile drap ton 0 A) Toik I drso coton 0 90 Crps marisHs 0 Soie cnaUlUna SOJQeiamres poor fet mot *i 2 4 7 14. o50 1 1U 2 fe 450 I oS 1 i 1. i depois o *o cta Robes depuis Uitoman rose ng ou aoie.lavable nie dutuasi pur fll pour nappes Ncppea ronges ^ervielied roi'gei la dooi .^ tupea b'ar.chee I doosiins l) ,'i coulentqualit ex*ra S rgn marine Se-g' blanc et notre l'\ .iie.ia Tuiles brods Corsets ceintures Q.wu flanelle hommes Gaieta tlsoelle fsramas Flsaete o?o 2 1 30 oM 4 3 7 8 1 150 230 o70 oflo 250 12 75 ? 30 Gilets enuiai Galtcoo coton cru c zaphyr Caiegcn zphyr eitra Uevaiits de chemises Faux cols la douzaine Maocbeuea la doux. Soulier* poor enfants depuis Souliers pour femnea depuis Chemises pour hemmea c M li Cravatts dpts o.9o Cbauaiottea pour hommes M Bas II poor femmes,~ Bas Al poor femmes Costumas poar fSreoQOtta 080 1 150 180 036 340 5 11b 1 100 1 80 9 i O 1 1 1150 B £0



PAGE 1

tante No wae f < r. aa-PrJr. Met\; -ci 14 DliUiC 1L U* | P KUPBIKTA1RI Clment Magloire NOMEBU 20 C ENTlMf: "FILE COfT tfflH C *'" mK "' ^noriai Lis* J* H AMEWCM UNO DEC 281922 (Juotidum Le plaisir de la crirt^e nou Me celui d'tre vivement touchs de trs belles couses. LA BdUTtRH HRDACIO.V i Rae Amricaine No 135* TELEPHONE No 242 TEMPS contre MONITEUR SWB le nn Z Fair Gable Les grandes questions traites avec esprit Notre esimable confrre le tTemps prend occasion d un des derniers Bol h tins du Mai iteur , — sur la pr paration de la\en;r, — pour rpon die a quelques prorosi ious contenues dans ce Bulletio, eut eu les d clsrant lui mme tour a tour : c formule non susceptible Jitrt discut* , — vniente comme une formule mathmati que , c vente sociale , — c propo sitto absolue et sans rplique . Aussi bitn, te deiend il d: donner la rplique son contire otfi %  cieux , en se proposant seulement de tenter en accord avec lui sur quel qnes points d interrogation assez troublants et que pose le Bu'letin .ut mme. Inde ces points et le suivaa'. Nous citons d abord le Bubllelin : t L'opinion pub ique est la somme e. en mme t.m^s la moyenje des •pimons indi/duelle .. R eo n'est plus d.tfkiie que la ralisation d'une oeuvre d'ensemble loisque marque l'accord des paitios qui la condition ne surtout. c... Le progis social n a de vrita ble valeur que s'il est consenti, et le progis lui mme n est rel que s il est social, accompli par tous ou au moins accept pir tous, c. r une SJ • it n'est pas un t oupeau, mais u.i corps dlibrant... Quel est aios le cas, lorsqu'il sa git une oeuvre mritoire, d uni.t publique, d'une oeuvre qui ncessite l'aaioa pralable dej esprit? et pou. laquelle .les individualits parmi les plus marquantes refusent leur coclentement ? 11 faut admettre, avec le c Temps, que le problme ainsi expos est bien troublant, mais notre confrre ne ae laiese lui-mme pas tioub.er pour si peu. et il rpond eut d: i.uite aux passages que uous venons de citer ce qui suit; c ... Noti confrre nous permet* tra de lui pond e que ce qui! pi :ente comme diih.ile, cette ralisa* lion d'une œuv e d ensemble lors que manque 1 acoru des parlies.c'cst l'irapleaatnt impossible, pin que c'est i'accotd des par les qui .oustilue l'o pniou publique, sans laquelle il n y a'pas de gouvernement dmo ia;i VjUe, ni œuv.e utnstiEt>le .. t Les gtDS itsceptrb .s pouu.ient croire qu il y a il une ci. t. que indi recta de l'tat ac uel de t.o-.e t i o cratie e tutis ne pailicipeut pas IOU jours A ce que font quelques-uns. Mais l'intressant crivain du Buiie tm nonce des vrits sociales et ne se soacie pas des cas particuliers qui les aeuitent.. Quand 1 unioa des esprits man que, quand lacco d des parties nest pas ralis, cet accord tant reconnu indispensable, il y a pitsompiion que 1-teuvre n'est ni miiionr, ni d'uun t publique. Autrement, utoimeu le serait-e.ic ? Au jugerxent de qui le serait-elle? Au jugement d'un seul ou de quelques uns I Or, c'est prci sment 11 If systme oppos i h d Q oziatie Oest 1 autocratie. e Le entrions, et le seul, en fait d'utilit publiu,u;' dins une dmo cratie, est l'acco d des par'ics. L eau vre n'e.t pas bonne si el t n'est pas accepte. . Le consentement universel n'est pas plus aujourd'hui le critrium dt la vrit que du temps de Galile o il tait acquis i cette erreur profond: que c'tait te soleil qui tournait au tour de la terre. De mme, lorsqu'il s'agissait du sort de Jsus et de savoir, de Birrabir 0 i de lui, quel tait le plus digne de li faveur populaire, c'e t l'opinion publique i accord des parties qui pronona, pr les mille vo.x d; la foule, la condan nation de l'Homme Dieu et a hberatiou tfu grand cm nel Sans le caractre tout divia de la mission de Cnnstophe Colomb, l'A irr qu ne serait pas dcouvert; i son p que en 1 opinion des savants i.it unanime a croire qu: la terre n'tait pas ronde et que.au del d'uae ce taine limite, c tait la t mer tja Lreuse . Le p.ss J.i moade est p'.eia d: ces er.ears qui ne tu.ent dangeremes que parce qu'elles taient umver elles et que te ent num de i'opi uiou publique sulhsa t 4 les accrii te-Sans prendre de si hauts exemples et en nous eu tenant aux faits contin gents, quelle est l'oeuvre hatienne d'utilit publique qui ne priclite pas, faute de 1 accord des parties, du cou sectement pratique de tous ? Fau drait il donc dire, avec le '* Temps que l'œuvre n'est pas bonne parce quelle u'est pas convenablement ac eCpte ni encourage ? Et t ut n aatai convenir avec lut que le jug mat dun seul, ou de quelques uns, ne suint pas pour qu' un: œuvre soit dite mritoire ou d'u ailit publique ? 11 nous semble que la thse qui kit au fond du Bulletin du Moni teut est U lui tract* La sowiu idale serai' celle o l'o 1 mon pub.ique t-.ia:t dispo.ee a: eut.in. f voi.blemeul ion e en repii te d utilit pub ique ti a en laciluer araiisatnn Car il LC suit:i pas de b en faire %  il faut encore, il faut sur out. poui qu'il y ait p cg es social, que le bien projet soit compris et ac cept. La socit hatienne, et son opi non publique sont elles dans ces coudit ou* i Si non ; 1 alternative ciuelle n'est elle pas ou de renoncei i toute entreprise mritoire unique ment parce qu elle n'est pas accepte pu une opinion .publique ferme aa p.ogis, ou de la raliser quand ru me, ma ge le manque de collabora tion sociale ? < Je mettrai des inimitis entre tof et la femro\ entre sa rue* et la tient ne tu dressera des erabches son tal n et elle t'cra-en la t e • Tell* fut la sentence porte contre le premier auteur de no re mine Et ce'te snt*Tice en mme temps qu elle tmoigne des d >eins m e-V ricrdieuxdu Segneur rvle dej \ l'ide mr, le i.lan, la modu de toute la rdemption futur Ce n'tait pas assez pour Dieu d'arracher I homme, du pouvoir d i d mon, il voulait infliger son orgueil, u. e peine plus fltrissante encore en prenant pour base J opra'ioi, le plan, l'artilce de Satan lui. mme. Tout ce que le serpent avait imagin, tout ce qu'il avt ourdi, tout •e qu'il avait mis e i œuvre, pour nous perdre, cela mme et dans le mme ordre, va tro contradicteur ment repris par la sagesse d vine pour nous sauver. Nouvelles Etrangres Les Cours forces navales gales au tiers de celles que la Russie maintiendra dans la met Noirs, lsraet Pacha rpondit NEW YO,a rit spirituelle de Satan, tous eaux que l'orgueil ou sente par le chmcelier aliemmd a Ici pasa.ous d-viteui lui assure, t galement examin itnou- ''', ,• •' nie de F,4n < Am la autte dea sis'es et Dieu Ini | aoanun t in uffi>saot. Ii n'a DJS f 0 ". 1 '" le mi l1,ne •• % %  que MVnlt^r ^rY' %  P lnilu> t po.s.be d arrira une con -lu ,M "/"V"* n !" voulaient et a a.u ua mot, la plan de la Itpara,,eux V^imts que emporte cette JJ t D4V „'. a n !" mn ^ t / u ? IRBe tioo.deveit suivie pas pas celui de question. a t dcid que les Pre 7. ro P n y „ T C on n mp->'!?te nr la Ruine, 't de ama qu'il y eut un mers continueraient :es discustons i ; ,, a,lt 0JS taisant si nouvel Adan lopp.s du prertiar ftfii le 2 lanvier dans une couf.eu ? 1 cu i l *oo de Loyd Georet une nou il eve ontradictoire ce p. liminai. e avant la coarre.ue R '"' !U: noa n vou'ons dd la premiee. Il y aura aussi un plmre. Mr Poiucar a dclar nue pi \ a 1 a p u d f ,crrl,a '*end II nouvel ange Gabriel, qu. intervieus |„ aills ne parvenaient pas i un V J dc Uii bjuae l ,dic de H d.a pou. notre lut, a roma pis accord u n ea r H luiteuit h ruu d' 0< d un trait semblable i celui de ce que Lucifer pour notre porte, il usc de | eQt nle P FUp Washtn K too pour ICurope. Il insista y aura mme.un uouvel Arbre, celui A?~ i e , „ sur le fait que le reiour Je E -t, TT de la Crotl, et cet arbre, tu uou, Us d61e uCs Je-ges conservent i'op n s daQS ,J „,,"„ U i */<£' 2 veau fruit, ei qu^eonqu mangera Uailsme Lun itax d *clara que les „ ",!"*' r eS / Bur pe u,t de ee fruit.' vivra teruel.em.m il IW. sont arrivs plus pr, de l'en"^^" e ^l' !" "*! T" n tait ps posa Ole, de mieux re en e que prcd-.mmenf et a bon e* "" u uue M ande a,r ,re loututr contre un enoe.ni orgueilpou qu'Us se met ro-t dacordiPa comiI er ,a e 4 1 ' mnera la paix et hux.fct euti de son anecs le plan ris. Les milieux oln.iels fianais de P' 04 P"" 6 La ouvnnon dsfer dont il s tait ssr^ipour nous perdre. Pans estiment que la situt on en "'"f r on ,uueu %  JelJd • la, 4 jouis. Ce taie jostifii l'espoir d un lutuf a: !"' ^ Dceau P r ;e.a on dis € j-) t rii corJ. Les lou.u.ux ao.h.n.m .*L f oa <-.'d eu aux Ltats Ums dans le et la femme ce, tu dresseras prsides p.r Lloyd George qui froissaient les fiaLais.Le rejet a 1 unanimit de la note de l'AHemagce est favoiablement comment. II talc justifie l'espoir dun futufac F A -A PJ<> : oncsia un dis iftw^a-ns rSswa ExSSSS rsade. .mbcheason nu-a aunion toime un connaste po .r la France dvaste am,IC,n t crasera la tte .. a vec l s*ncea pr-ides p.r Lloyd p rraDce uevaslte tiion et eue t crasera la tte Cette grande promesae eat le point de dpai', de loute notre re :• gtou Mais retUrtrquoiiS qu'elle u'e 1 contenait encore que leB ,;Oiut.i I.JU* dameutaux L'un Pien dj, ls Cliristianisine lui-mme, mais IJ Christianisme Cas ce qu'il avait di piua rduit, h. cependant dans ce rudimen mme de Chnbtianismi ss plus simple expression, Dieu LPie ROvi;?-i., lape iat hier La Heine des lielaes m,ei J to ls,:, esecret P i,r,a -omina s k* BeVes CJ' voulu, que la Tra bau.e Vierge a -|i vee incoaai o 1 Pana taitfnt tr M.ne et sa place, et 1. plate qe X s rn So.l nous venons de voir, comme si le 7, JZi a 'Ibriuamame u'eut paa la Keligioa La reco| te du viu iyaa est une drs qui rpare avec oaure, le mai qui P lu • m P 0i t a ntes depuis 50 ans, elle uoua avait . tm aons la Mort Trl ttc nt 6 militons d'hecloa. La mo aimsble que nous saluons dea noms yenne de 1910 191; a t de 47 rail '", ,,J, .., „ '„ i lea plus doux, et que pour cette railions et 38 m.llioa de 1915 a 1918 son noua trouvons dans toutea les Avec les rcoltes de Tunisie et d'AI gliseede l'univers et jusque dana giie le total atteint 88 millions il lf'Dvo U t,n' e C uT e "-' H y a UD s,Jck de oeuf rai "'0 d'hec La Dvotion A Marie, a eat donc toxpaa aeuiemeut un ornement du Cet* mvnwi- u.-, 1 te Catnol.que. cest uoe partie esaenLUNU .KLSBonar Ltw a anoon ce aux L.o n.nuoes que le gouverne ment avait dcid de construire djux tielie de notre Heligiun, £t de aoa ioura comme autruloia, aervir liant est le moyen le pk>* sr et le plus facile ponr aauver uoa mes. Marie est le ctismm que Jesua-ciirisi a choisi pour venir jusqu A uous, pournona-nous, mieux taire pour nous sauver que de auiv.e aea pas. Isque's Mgr Cliarro.t archevque de Rennes, et loucher d Orlans. Il pro nona uue allocution dans laquelle il viaa les conf ences et la dfense des intits ea Palestine. Le rsultat des lections municipa es indiquent de grands succs pour Us fascistes. A Milan l'opposition so ciahstr est vigouieuses, mais les (as cistes tnompnrect par fa.ooo voix sur 150 ouo votants* WASHINGTONu confrence des nations de l Amrique ceatrale s'est ajourne 1 la semaine prochaine, la dlgation de Costa Rica s'a renie en raison de la situation PAUL E AUXIL u G ARCOMME Rue* Iraversire e(Mttf/auiie i*£fat Ds nouveaux meubisset de jolis lits en cuivre, fer et cuivre solbciUn. v* vutts,.ies.prix sont plan bu qu'A l fctrangtr. I6U0 aaiua Par VICTOR uitui MW uceme ae construire u-ux .-... . %  • uouv. .ux currass autoriss par le P 0 1 'q ue du pays, trait naval de Washmgton. NAKSOVIE -Des troubles srieu* marqure .t les crmonies de Tins tailaiiouduuouveauprsident.ao.ooa national.stes essayrent sans succs demp her les crmonies* Le prsi LAUSANNE—Tcnitcherine a ren dent p.ta serment en prsence des du v .ite a I met Pacha et l'a icfor n.embies radicaux non polonais.Unt n_ que la Ri sie ne signerait jamais l0Dl manitestatioa par les socialu le rgunaent d s J,trous bas sur les %  • %  el laboustea suscita une bataille ligues indiques par les allis cl a %  • Y eut *•• nass wiau^ JUC* CIA I S • %  • I Sn vante A la Luoiauie du Md/i-r tes (aire pister par les dlions des pal a dcid de ne pu recevoir offi


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05811
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, December 13, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05811

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
tante No wae
f < r. aa-PrJr.
Met\; -ci 14
DliUiC 1L U* | P KUPBIKTA1RI
Clment Magloire
NOMEBU 20CENTlMf:
"FILE COfT
tfflHC*'"mK"' ^noriai Lis*
J*H AMEWCM UNO
DEC 281922
(Juotidum
Le plaisir de la crirt^e
nou Me celui d'tre vi-
vement touchs de trs
belles couses.
La BdUTtRH

HRDACIO.V i Rae Amricaine No 135* TELEPHONE No 242
TEMPS contre MONITEUR Swb le nn
Z Fair Gable
Les grandes questions traites avec esprit
Notre esimable confrre le tTemps
prend occasion d un des derniers Bol
h tins du Mai iteur , sur la pr
paration de la\en;r, pour rpon
die a quelques prorosi ious conte-
nues dans ce Bulletio, eut eu les d
clsrant lui mme tour a tour : c for-
mule non susceptible Jitrt discut* ,
vniente comme une formule mathmati
que , c vente sociale , c propo
sitto absolue et sans rplique .
Aussi bitn, te deiend il d: donner
la rplique son contire otfi
cieux , en se proposant seulement
de tenter en accord avec lui sur quel
qnes points d interrogation assez
troublants et que pose le Bu'letin
.ut mme.
Inde ces points et le suivaa'.
Nous citons d abord le Bubllelin :
t L'opinion pub ique est la somme
e. en mme t.m^s la moyenje des
pimons indi/duelle .. R eo n'est
plus d.tfkiie que la ralisation d'une
oeuvre d'ensemble loisque marque
l'accord des paitios qui la condition
ne surtout.
c... Le progis social n a de vrita
ble valeur que s'il est consenti, et le
progis lui mme n est rel que s il
est social, accompli par tous ou au
moins accept pir tous, c. r une sj
it n'est pas un t oupeau, mais u.i
corps dlibrant...
Quel est aios le cas, lorsqu'il sa
git une oeuvre mritoire, d uni.t
publique, d'une oeuvre qui ncessite
l'aaioa pralable dej esprit? et pou.
laquelle .les individualits parmi les
plus marquantes refusent leur coc-
lentement ?
11 faut admettre, avec le c Temps,
que le problme ainsi expos est
bien troublant, mais notre confrre
ne ae laiese lui-mme pas tioub.er
pour si peu. et il rpond eut d:
i.uite aux passages que uous venons
de citer ce qui suit;
c ... Noti confrre nous permet*
tra de lui pond e que ce qui! pi
:ente comme diih.ile, cette ralisa*
lion d'une uv e d ensemble lors
que manque 1 acoru des parlies.c'cst
l'irapleaatnt impossible,pin que c'est
i'accotd des par les qui .oustilue l'o
pniou publique, sans laquelle il n y
a'pas de gouvernement dmo ia;i
VjUe, ni uv.e utnstiEt>le ..
t Les gtDS itsceptrb .s pouu.ient
croire qu il y a il une ci.t. que indi
recta de l'tat ac uel de t.o-.e t i o
cratie e tutis ne pailicipeut pas iou
jours A ce que font quelques-uns.
Mais l'intressant crivain du Buiie
tm nonce des vrits sociales et ne
se soacie pas des cas particuliers qui
les aeuitent..
Quand 1 unioa des esprits man
que, quand lacco d des parties nest
pas ralis, cet accord tant reconnu
indispensable, il y a pitsompiion que
1-teuvre n'est ni miiionr, ni d'uun
t publique. Autrement, utoimeu le
serait-e.ic ? Au jugerxent de qui le
serait-elle? Au jugement d'un seul
ou de quelques uns I Or, c'est prci
sment 11 If systme oppos i h d
Q oziatie Oest 1 autocratie. .
e Le entrions, et le seul, en fait
d'utilit publiu,u;' dins une dmo
cratie, est l'acco d des par'ics. L eau
vre n'e.t pas bonne si el t n'est pas
accepte. .
Le consentement universel n'est
pas plus aujourd'hui le critrium dt
la vrit que du temps de Galile o
il tait acquis i cette erreur profond:
que c'tait te soleil qui tournait au
tour de la terre.
De mme, lorsqu'il s'agissait du
sort de Jsus et de savoir, de Birrabir
0 i de lui, quel tait le plus digne de
li faveur populaire, c'e t l'opinion
publique i accord des parties qui
pronona, pr les mille vo.x d; la
foule, la condan nation de l'Homme
Dieu et a hberatiou tfu grand cm
nel
Sans le caractre tout divia de la
mission de Cnnstophe Colomb, l'A
irr qu ne serait pas dcouvert; i
son p que en 1 opinion des savants
i.it unanime a croire qu: la terre
n'tait pas ronde et que.au del d'uae
ce taine limite, c tait la t mer tja
Lreuse .
Le p.ss J.i moade est p'.eia d:
ces er.ears qui ne tu.ent dangeremes
que parce qu'elles taient umver
elles et que te ent num de i'opi
uiou publique sulhsa t 4 les accrii
te--
Sans prendre de si hauts exemples
et en nous eu tenant aux faits contin
gents, quelle est l'oeuvre hatienne
d'utilit publique qui ne priclite pas,
faute de 1 accord des parties, du cou
sectement pratique de tous ? Fau
drait il donc dire, avec le '* Temps .
que l'uvre n'est pas bonne parce
quelle u'est pas convenablement ac
eCpte ni encourage ?
Et t ut n aatai convenir avec lut
que le jug mat dun seul, ou de
quelques uns, ne suint pas pour qu'
un: uvre soit dite mritoire ou d'u
ailit publique ?
11 nous semble que la thse qui
kit au fond du Bulletin du Moni
teut est U lui tract*
La sowiu idale serai' celle o l'o
1 mon pub.ique t-.ia:t dispo.ee a:
eut.in. f voi.blemeul ion e en repii
te d utilit pub ique ti a en laciluer
araiisatnn Car il lc suit:i pas de
b en faire il faut encore, il faut sur
out. poui qu'il y ait p cg es social,
que le bien projet soit compris et ac
cept.
La socit hatienne, et son opi
non publique sont elles dans ces
coudit ou* i Si non; 1 alternative
ciuelle n'est elle pas ou de renoncei
i toute entreprise mritoire unique
ment parce qu elle n'est pas accepte
pu une opinion .publique ferme aa
p.ogis, ou de la raliser quand ru
me, ma ge le manque de collabora
tion sociale ?
< Je mettrai des inimitis entre tof
et la femro\ entre sa rue* et la tient
ne tu dressera des erabches son
tal n et elle t'cra-en la t e
Tell* fut la sentence porte contre
le premier auteur de no re mine Et
ce'te snt*Tice en mme temps
qu elle tmoigne des d >eins m e-V
ricrdieuxdu Segneur rvle dej\
l'ide mr, le i.lan, la modu de
toute la rdemption futur
Ce n'tait pas assez pour Dieu d'ar-
racher I homme, du pouvoir d i d
mon, il voulait infliger son orgueil,
u. e peine plus fltrissante encore
en prenant pour base J opra'ioi,
le plan, l'artilce de Satan lui. mme.
Tout ce que le serpent avait ima-
gin, tout ce qu'il avt ourdi, tout
e qu'il avait mis e i uvre, pour
nous perdre, cela mme et dans le
mme ordre, va tro contradicteur -
ment repris par la sagesse d vine
pour nous sauver.
Nouvelles Etrangres
Les Cours
forces navales gales au tiers de celles
que la Russie maintiendra dans la
met Noirs, lsraet Pacha rpondit
NEW YO, Franc 14 n dfr ,es bi"s raisonnables et la Tur
PARIS u Sterling 6477 d.11* ne voulait pas aller 1 encontre
Do lar 14 07
NEW YORK i) Sterling
oui
du mon le entier.
n t- a rT^Ci
lerSeiieNjoiirflL.
ft
dj
le
CHIJAGOMr Clemenceau par'a
vast jo d gus fermiers amri
cains dans li salle du Tgre i lhtri
nerman- Il fut prsen' par le prsi
la fdration Howard et ie
prsenta lui mme .comme fermier
fil< et petit hls de fermiers de Fiance
oas ituant 60 0/0 de la population
Le communiqu "su.vaai a pu f1*1'.1 p0a[ l* p,ux- PU' pour
b'i : Us quatre Premiers ont ex.mi L'-fff c dU *at la fr*.n *'
n avec le plus grand soki le do ib'e f '*e fD 8UKe,relp:'r,"e !* A legoe
d-s ..purions et dettes lr7av!.lt0b & ^ ** 5 oni
,u.ni "u qn'l posaient se duuresse
LONDRES n La co frence s es
Satau pjt.r nous perdis, stait ajiuince insquau 2 lanvier, L'insis '.ri"r
adress tout d abord & la hrurn. E-. tance de la Pi MCI demander de so
Dieu lui appose la nouvelle Eve la lides g*tant.es avant d'accorder le
frsSaioteVirge Ma'ia; afla que le morato.re i l'Allemagne cause la-
journem-nt des ngociations,
re europnaes. deux quest ous .b.olu 5?.?" i'.. a h" \J U,Q:reMej
ment connexes Le projet du lzle ? !*** ,e ,r,oltor ,, l8* "
elle ment prhmnai.e des rrar.tions pr uoneo*' gJerre peut venir je
Ion sente oar le ehtne.lic .lirm.Jl. ne.P dire quand
point de dpart d t no re salut
l m.uo o avait I origine
no re pore
Voici en second lieu Adam
chef de notro r lai appose le nouvel Adam, Jsus- P'ob me
Christ, donn au monde par loi
pris* da la femme
Vo ci enBi U p>a rit spirituelle
de Satan, tous eaux que l'orgueil ou sente par le chmcelier aliemmd a
Ici pasa.ous d-viteui lui assure, t galement examin itnou- ''', , ' nie de F,4n<
Am la autte dea sis'es et Dieu Ini | aoanun t in uffi>saot. Ii n'a djs f0".1'" le mi "l1,ne que
MVnlt^r ^rY' Plnilu> t po.s.be d arrira une con -lu ,M "/"V"* n* voulaient et a
a.u ua mot, la plan de la Itpara- ,,eux V^imts que emporte cette JJt D4V '. a n!"mn^t,/u?IRBe
tioo.deveit suivie pas pas celui de question. a t dcid que les Pre 7. roPnyTC *on-n- mp->'!?te nr
la Ruine, 't de ama qu'il y eut un mers continueraient :es discustons i ; ,, a,lt 0JS- taisant si
nouvel Adan lopp.s du prertiar ftfii le 2 lanvier dans une couf.eu ? 1"cu"i*l*oo de Loyd Geor-
et une nou il eve ontradictoire ce p.liminai.e avant la coarre.ue R"' '"' !-U: noa' n vou'ons
dd la premiee. Il y aura aussi un plmre. Mr Poiucar a dclar nue pi\a1a p, u" df ,crrl,a '*end II
nouvel ange Gabriel, qu. intervieu- s, | aills ne parvenaient pas i un V J dc Uii bjuae l',dic de H"
d.a pou. notre lut, ,a roma pis accord u n.ea rHluiteuit h ruu d'0< d un trait semblable i celui de
ce que Lucifer pour notre porte, il ,usc de | eQt.nle P FUp WashtnKtoo pour ICurope. Il insista
y aura mme.un uouvel Arbre, celui A?~ .ie' sur le fait que le reiour Je E -t, tt
de la Crotl, et cet arbre, tu uou- Us d61euCs Je-ges conservent i'op n,s daQS ,J ,," Ui */<' 2
veau fruit, ei qu^eonqu mangera Uailsme- Lun itax d*clara que les ",!"*' "r,eS/ Burpe u,t
de ee fruit.' vivra teruel.em.m il IW. sont arrivs plus pr, de l'en- "^^"e^l'"*! T"
n tait ps posa Ole, de mieux re en e que prcd-.mmenf et a bon e* "" u" uue M'ande a,r*,re
loututr contre un enoe.ni orgueil- pou qu'Us se met ro-t dacordiPa comiI*er,a*e 41' mnera la paix et
hux.fct euti de son anecs le plan ris. Les milieux oln.iels fianais de P'04P""6 La ouvnnon dsfer
dont il s tait ssr^ipour nous perdre. Pans estiment que la situt on en "'"f ron ,uueu JelJdla, 4 jouis. Ce
taie jostifii l'espoir d un lutuf a: !"' ^ Dceau Pr;e.a on dis
j--)trii corJ. Les lou.u.ux ao.h.n.m .*L foa" <-.'d eu aux Ltats Ums dans le
et la femme .
ce, tu dresseras _
prsides p.r Lloyd
George qui froissaient les fiaLais.Le
rejet a 1 unanimit de la note de
l'AHemagce est favoiablement com-
ment.
II talc justifie l'espoir dun futufac f".a-a PJ<>:oncsia un dis
iftw^a-ns rSswa ExSSSS
rsade. .mbcheason nu-a aunion toime un connaste po.r la France dvaste am,IC,n
t crasera la tte .. a.vec l" s*ncea pr-ides p.r Lloyd p rraDce uevaslte-
tiion et eue t crasera la tte
Cette grande promesae eat le
point de dpai', de loute notre re :
gtou Mais retUrtrquoiiS qu'elle u'e 1
contenait encore que leB ,;Oiut.i i.ju*
dameutaux L'un Pien dj, ls
Cliristianisine lui-mme, mais Ij
Christianisme Cas ce qu'il avait di
piua rduit, h. cependant dans ce
rudimen mme de Chnbtianismi
ss plus simple expression, Dieu
L-
Pie
ROvi;?-i., lape ,iat hier ,
La Heine des lielaes m,eiJto-ls,:,"esecretPi,r,a*-omina
s k* PARIB- La reine des
Protgez votre sant
Couvertures de aine pour le froid qui sera rigoureux cette.anne ;
^ .Toiles A drap coton ou fil en qualit suprieure
Damass franais, double largeur pour matelas.
Flannelle pour Gilets et gilet* de flanelle
Caleons longs toile et aoton
Chapeau de laine tr<* jolis pour hommea
Viennent d'arriver et ae vendent i prix modrs chez
> BeVes Cj'
voulu, que la Tra bau.e Vierge a-|ivee incoaai o 1 Pana taitfnt tr
M.ne et sa place, et 1. plate qe Xs rn So.l
nous venons de voir, comme si le 7, JZi a
'Ibriuamame u'eut paa la Keligioa La reco|te du viu iyaa est une drs
qui rpare avec oaure, le mai qui Plu' mP0itantes depuis 50 ans, elle
uoua avait . tm aons la Mort Trl *ttc'nt 6* militons d'hecloa. La mo .
aimsble que nous saluons dea noms yenne de 1910 191; a t de 47 rail '", ,,J, .., ' i
lea plus doux, et que pour cette rai- lions et 38 m.llioa de 1915 a 1918
son noua trouvons dans toutea les Avec les rcoltes de Tunisie et d'AI
gliseede l'univers et jusque dana giie le total atteint 88 millions il
lf'DvoUt,n'e! CuT"e"-' h y a UD s,Jck de oeuf rai"'0 d'hec
La Dvotion A Marie, a eat donc tox-
paa aeuiemeut un ornement du Cet* mvnwi- u.-, 1
te Catnol.que. cest uoe partie esaen- LUNU.KLS- Bonar Ltw a anoon
ce aux L.o n.nuoes que le gouverne
ment avait dcid de construire djux
tielie de notre Heligiun, t de aoa
ioura comme autruloia, aervir liant
est le moyen le pk>* sr et le plus
facile ponr aauver uoa mes. Marie
est le ctismm que Jesua-ciirisi a
choisi pour venir jusqu A uous,
pournona-nous, mieux taire pour
nous sauver que de auiv.e aea pas.
Isque's Mgr Cliarro.t archevque de
Rennes, et loucher d Orlans. Il pro
nona uue allocution dans laquelle il
viaa les conf ences et la dfense des
intits ea Palestine.
Le rsultat des lections municipa
es indiquent de grands succs pour
Us fascistes. A Milan l'opposition so
ciahstr est vigouieuses, mais les (as
cistes tnompnrect par fa.ooo voix
sur 150 ouo votants*
Washington- u confrence
des nations de l Amrique ceatrale
s'est ajourne 1 la semaine prochai-
ne, la dlgation de Costa Rica s'a
. renie en raison de la situation
PAUL E AUXIL ugarcomme
Rue* Iraversire e(Mttf/auiie i*fat
Ds nouveaux meubisset de jolis lits en cuivre, fer et cuivre solbciUn.
v* vutts,.ies.prix sont plan bu qu'A l fctrangtr.
I6U0 aaiua
Par
Victor
uitui mw uceme ae construire u-ux .-... .
uouv. .ux currass autoriss par le P0-1'que du pays,
trait naval de Washmgton. NAKSOVIE -Des troubles srieu*
marqure .t les crmonies de Tins
tailaiiouduuouveauprsident.ao.ooa
national.stes essayrent sans succs
demp her les crmonies* Le prsi
LAUSANNETcnitcherine a ren dent p.ta serment en prsence des
du v .ite a I met Pacha et l'a icfor n.embies radicaux non polonais.Unt
n_ que la Ri sie ne signerait jamais l0Dl manitestatioa par les socialu
le rgunaent d s J,trous bas sur les el laboustea suscita une bataille
ligues indiques par les allis cl a Y eut annonc le u^t d une contre propo gnveraeat.
sition autorisant les nations trange LA HAYH Le conseil mani **** M AaHCL HijTl'B w---.- -aevsaMass * >* nass wiau^ JUC* CIA I S I
Sn vante A la Luoiauie du Md/i-r tes (aire pister par les dlions des pal a dcid de ne pu recevoir offi


L MAT*
Cinquante quatre ans
sans dormir.
Insertion demarde
_ Nouvelles deJrmie
Un coup-d'il
Il vient de mourir PHabourg
ces choses l n'arriv.r.1 qoen Am
rique un homme qai n avait pas
dormi depuis cinquante qaatra ans ?.
Cet homme, William warner.doot
le cat curieux a pendant des annes
procup les mdecine, reposait la
ilf.'p.7ir;0CScS.'1."u "' * '"<" "' "' ' T..I tel. **M sa, CO**..
se patmit autour de lui. Il dormait ''e P0,lt|quednn peuple d envisager ei faveur do capitaine Cari ^vensoa
si l'on pnt dire tout veill. Ia 'a(oa d agir des gouvernants. Il qui semble irrvocablement prea
Les docteurs eu avaient ccnclu 0f s'ag't P ici, de tout blmer, de a coeur de nous taire oublier
qu'un accident qui lui Hait survenu oasis plutt de considrer le b en que nous vivoa sous le rgime de
en 1878,luievait drang 'e eerveau. qui se dgaKedcs actes de ceux qui l'occupation, par le respect qu'il por
6e qui na pas empch Warnei sont la tl h\ te i chacun, par la protection qa il
d'tre en parfaite aant josqn cea
Pour la masse
cC tl qui minnio corps
A prrtir de pameii 16 do courant
la Renaissance se propose de don
nr des ftes thtrales la porte
de toutes les bourses.
Entre gnrale U./5. ]
Convocation, demain soir 6
heures, chez Norrail obarles
^^m**Mma^m**mmm^m^amM^mm^^mm^B*mm
Cour d'Assises
Lonce Cicrou accus de blessu
res volontaires iur la personne de
la nomme Dgrl e a t conlamn
h.er par la Cour d'assises 14 anois
de prison.
s'entend l'affaire
dernires annes, annes.on il avait
perdu la vue 11 est mort i lago de
87 ans, ce qui permet dt> dire que
l'ab.i-Qce (*u somiutii ne tue pas ..
Auiourd hui
Four nous qm crivons cet aiticle, accordera la ma se et par son respe:t de ^KO{ti Evanste accus .e V0I
avec ediaction au prjudice du sieur
la Loi.
Les Surprise ie la
Loisur L'Immigra pii eacxt tr0uv soa cnen
tion aux Eiat!*Di:mml n. .. .
jl Bn benl Depuis 1 arrive au pou
UNsfi *oir de MoiitfiH Laais Barno pour
i'oo, lu cur ittiatI si im, a t al, il
On sait que la loi sur l'irami
tion actuellement en vigueur
Etats Unis, .eutoriee cbequn mois du moins a le mie des Officiels
l'entrd d un certain nombre deten du irai d; 19'5 Dcil les exc iojs
gers selon on qujtien fix pour cha de toutes sorte* que sub ittieot saus
que pays, et ne pouvant pss dpas- distinction li cl.sses de la socit
ser annuellement la propor ion dea.iintt j _.. A ,. "
nous avons toujours dsir voir un par
esprit d'entente cnez ceux l qui ont
la mission dsicu er la Convention
Des deux cts 01 avait trop tu
puisqu'on tait entre l'iotii et de plaisir 1 empressement du capita
le devoir Et le statu quo s est maiQ ne Cari Svenson, sur la demande du
teau : '-e pjys n'a pas avanc et l'ha Commissaire du Gourernemeot, de
1 en en co laboration de l'amticain
.ont Dans un autre ordre ides, sous le H Lor,lus Pe,ers.
tion apport du service public de la |us- &ccos e,t dtendu ^ Mes
raiiM II e, nous constatons avec infiniment j.^^ ct Troulo: Letribunal
prsidt par le |ug: Mot es et
p.r Mr Charlaeiti
ejjtaitaaa-amm&mmmam
D
est
e Jury
nr**5
YE1TALLE MM d ia FiMliJI
1 LES
PASTILLES
VALDA
ont Indispensables
a lENFAMau part fwr ltale
n VIEILLARD pi sart prtera l'air,
an GRANDES PERSONNES4 m
r-nd< m a Irin aCCliatioU
poi'i- PRSERVER
LEURS ORGANES RESPIRATOIRES
au pour SOIGNER
I-> ffhirniea Maux de Oerge,
Lu jTiji'iff ffnwiflWsff Grippt,
I, luenz, Asthme,
L aph/tiat, etc., etc.
IMS IL FAUT AVOIR BIEISOII
<\e n'employer que
mettre un geudsrrae auser iceda SOLti^ NITe: iRELIGUSUSE
l'arquet, tt de dfrer au 'Uge de une magnifique crmonie religsevue et d
la Cathdrale, 1 occasion de
paix tou.es les affaires portes devant roule ce manu a i
la Gend.im-ri; et cela dans la forme ft-5*"*"** cnc'"'oa *K9> if
1 p le Ctp.tai >e Svenson jusnfie ses pa
Coma comme Archevque de fort tu Prioce
Cette crmonie a icvlu un cachet de gran
deur imposante. De hauts dignitaires ecclsiat
grt semble qu'un revirement v7uiTies7pro roto fOiVdTl se dit le MTfitrflf it STaffiSaSasS1' Arehe'*que revi,u *
aux dune daas ta f n de se com?or er Is loi. La cnoraie Ce Snectade dont nOIJS Offrons ici d Si Joseph de Cluny. au cous de la ami
" .._. j lait entendre de fort beaui chants religiux. Ua
Ave Maria atlante dirait oa par un cheeur d'anges,
n plis ubleau, jouit la vus d.-
ou et cal ne la douleur des co:ur>
de se sentir dans la aitjation crue le
qji nous est faite depuis 19 > t
va.ent lors du ncensemect de lui. *iuU 3, Pf- tiapar Un tnalement mme mt Itre ignorant, le g^o
Une dame belgb Madame Cnrton bit-ce lclfi d' leiP''- nouveau qui darme du coap, est a riv com
aceompagne de son lllg g d^ f hu t ans, arriva en juin dernier pour aune nouvelle m thode pou le b.ea rle l'envrt ; il lail ma ravi I J ae des auditeurs
C'est put! nous 1 occasion de prsenter noi
meilleurs compliments a Mgr Coma qui remplit
d.-puis ta.i 16 ans avec tant de distinction e. de
dvouement les devoirs de son apostolat parmi
nous.
PASTELLE8
VALDA
VERITABLES
1. 1 lit
^n. riOITES
1 u nom
1 HTA-IL.'.
Les pastilles VALDA sont en vent
Pharmacie Centrale d'Hati i Pbar
ma is Bourraine ; Poit-au-Prin
ce Pharmacie Brutus, 4 |rmtc
et toutes Pharmacies*
rejoindre son mari qui h b te Cblca s !.. e ? Je ne saia
go, sor un paquebot qui touche le une tjanformat 03 s'ejt produite:
port de New Yotk Le capitaine Cl I Sv.njon- preni
Ellfl s trouva, de ce fai'.compriae m iittnaat i lis de se mettre 1 la
Kf. vt d.e.Be,9B "rivs aux hauteol de , aelictt;3 foactlon: ,
Ltats LniH en juin, et corcma le
Les joum >a de la Croche
Les 2) et aa dcembre a 1a Crche rurg.au]
I N;a:imo.n qU l! n S t luS t g-uintlt du blanc, il sera vendu a bon march d;s objet utiles :
quotient pour ce mou tait d j; d'
pass deDuiB quelques jours, elle na
tut pas bu oiiaH dbarquer. Klla
resta avec son llls pendant plus d-ua
mois Kllia Isleod, la station des
imm'grants, en afendant que les
sutonts aient s'atu sur son sort
mais i sgfn. de la farce pjb iqu -.
Sans aojte. ii y a ejeoie d^s ta
ches au t.b.eau, mais il n'est S sja
haiter qua ie temps q ai lac soi ou
v f nojs apporte avait longtemp.
J autres satisfaciioas Die de ces si
t sfactions If plus atteadues sera etltl
leu s porter uneam'aliorauoa ua peu de vo.r p j ter pUs i humanit aa MkmHJm,
partout o il y a une rue rparer raah:ure x :ort qji est (ait i n03
ou un^ route refaire. Cest ainsi p vsnus pour 'eui longue dtennoa
que tout:s les rues de ltmte of- Noas aimj..oas vj.r les aftatus 1<
aux v.ygurs la sensation Iistr.. tion traies avec ce senti
rr.ent du d:vo r et ce respect de la
que nous repro
ses dlicate
n^us voyons la G;odarm:ne rester
dans les 1.mites de ses althbutioas .
nous voyons des qu'pss de trava
lingeries, roaUc ions robes d enlants viemen.s
pour f, i^o.-inets, et' / Souvenirs d Hati, travaui
de fantaisie en broJeri*, croenets, peinture, e e
Tous ces objets sont confectionns par la bec
tion fminine du Comt rlutiende \-Alliance Iran
(aise au piolit des < Havre humanitaires de cette
Sodas
Visuei la CRECHE, les Samedi et Dimanche
t) & 24 dcembre
Ce sera tout prorit pous vous, (res et mres
ADtfI!Sri3TR*.ri3N QE^E
KALE DS POoItld
Avis
Le public est avis que dis boites postales",sont
espans.b nt qui do ventcaiactnser installes a:
de
Spculations..*
I Carrelour, Postes de la Gendarmerie :
a B.ioton, maison Vitlus Festa, en tace
la station du cheinin de-fer.
) isjis Wuty, au coin de la maison Alexan-
dre Hourdon.
La leve de ces boites se fera rgulirement
les lundi mercrdi et vendredi de chaque semaine
a ) heures de I apr: midi, i partir du II courant.
Une mesure va .rc incessamment pri>e par
l'Aintmsiraiion Uuerale des Postes, devant par
mpondaac*.
Port au Prince, Is 8 Dcembre 1922
(Joe dcision fut prise,Mme Ci ton tceal
fui, selon la loi.renvoye en Earop-3 agrable d'ua ville civilise ( bien
avec son lils sur le preraur aav.re quc D0Ui reproch oas |at9f ti i
ussffia ;r Si: t.- *?* * ^:es *-,oui v^ ^t cor;ot ij
paquebot. qui oblige d y revenir trop souvent son die, com ne L- fartt dans le
Mme Carton accepta de faire le" esl ua 8rv prjudice paur la temps pan lej |jg s .vlirt.neau et
voyage allei et retour en E-irope Cussc P 'bique j ; c'eji ainsi que la Laurei: Njus evieB roii li-dessus
pour pouvoir rejoindre son mari Et P'"* d'Armes devient ua enlro l da is ua p o:haia art ch-
pour la denx me fois elle est de chamaut poui la rcra 10a des en N jus t rmi .on ; cette fois par e:s
retour New York Cette fois, elle fants et de .oas cet aiusi que la patoUs de Ta:qa:vn e que uojj li
a t au orite rester. r u'e qui conduit i c Mattianc v o ri i la ium :>loa du capitaine mettre au public d trouver en ces endroits des
________________________________prs de 14 k lomtres, s'est t-ansfor Cad Sv nsoa pou, 'eacourag.r. car re. p e, pour rafiranchissement de leur cor
me pom off.-ir une promenade que il sver'u- i ig r dais lu stos:
les citadins font avec env e ou une a La vie ntst pas un plaisir m unt iou
route que jles campag a.d.^aff.oj leur mais une chose grande dont nous
Depuis quelques semaines les hs lent *v ceuirsin c'est ainsi que la sommes ckir^i, e au il faut lermntr
btautsde St Mate se plaignect de oi- e '< *Jlit a Roseaux effectue notre bjnnew I nous codceraib,
ce que des gens venus de b.en loi i que dj 4 i 5 ki orr res constt par contre, de ae paj reco a naoder
enlvent sur p ace tout leur s ock de e t un t avail partait Oa y va en
lia, Oj ne a'eo est pas arrt l et de vjiture jusqu' et aad.i des U-.ioes t QCti)
frquentes visites sont faites aux en de iV1 0 gts G,veau. Ici nous d. 9 sut aux autres
droi s oa ce p-oduit abonde Airs Vl
Desduoes, i ia pel.te Kivi e de ava
l'Arlibouile toute la quao'.it ue rz Ih.uia dus.l.Od de qui C*travail segne, bonce ejten'.e, il y v, du boi 8ajres ea l'occareuj
trouve a t achete, mme le rix en l'accompli que dire de natre Pri htur de nous tous : .. tt surtout prein ie aap6ditio~i
psille, ce qui fait que les malheuieux *or> sujourdhji si bien smmge, de l'avenir de nos enfants.
de St Marc en sant privs et crien et de mu scivice iniiieur si ea rap lrmir, 2 Dc-mbre 1922
^o:i avec le sentiment hum.in qui N. C FOUKOAND
S' n dgage f Avocat
Troisime par ia, lfar<
Avis
Revue
iie Detx Mondes
IS Rue dt l Universit, Parts
SOMVi UE DE LA LIVRAISON
DU 15 NOVfivIrJKe 1922
Corre-poudaoca Indite publie
par Mr Fidric Ma3onII. 1872-
l8^9,(Brnes,Renao),Prince Napolon
Dmhiit mais dans le* prisons
Bolch Yiitea- I De la Tchka an
csra) de coacentratioo,, Princesse
Kooraktat
Fngitit^"
ce) Uupont.
La pr^his'oira de Bonnet, Al-
fred Rabelliaud, de 11 stitu
Souvenirs d no Officier de la Gran-
de Arme III. Li Restauration.-
Lea trois glorieuses- J.-B Bar i
Dana la Chine d aupo d ha. II.
A Pkin et au'our de Pik 0, Abjl
oouard
Li problne des rpara ions, Ri-
ph George* Lvy, d-i lli-titut.
Kivue S;ientifljue. Le* mystres
de ectoplasme uharlea Nordmsoo.
H'Viie Dramatique Le chevalier
de uo.omb, Rm Daumio, dj <'Aca
dmiu franaise.
3hrooiqje de la (J linzaioe -Hia.
toire Politique, R^n^ Pioon.
PRIX
DE L'ABONNEMENT
Le Gouvernement Hatien ayant Un an Six mois Trois mais
es m ns paroles notre juge d'ias allou nue certaine sjmme pojr ^ JaeettOlai ir
Mi Ci.o gts Gtveau. Ici nous d. sot aux antres fouet onaaires ?g'oni na" rwiuj uu
> 111 mot d 1 ti citatioas a notre ha tiens 4111 sont i la h uteui de leur ,e b,irvlCa d y*'-*
va coog..e Edgard Rocou t.sous cevo.r. nous l-.ur d.soas : Bj.me be ^MAa^rres'di^a
44
biranger 98 fr jo
Les abonnements partent da 1
chaque mois.
________ ^rii da No 4 lr.50.
TT----------
aux abois.
Dans notre prochain nous d.
rons ce que caehe ce genre de com
rrerce et comment y remdier.
SB
ciellemint les dlgus dei syidicsls
Une des principales raisons est que le
coongrs recommande la grve go
raie en cas de guerre. Ls confrence
des dlgus de l'association compo
sesde Mis Adam E U Mar hal. An
gleterre, Mrile Du.bne France se
Pour la Chapiie
du Smlaaire
l.lstt No H remise i Monsieur Clment Des-
landes de l'on au Prince
La fte du
17 Dcembre
Recouru leR hauita ts de aerteia s Dpartements et
rgiom de la l'iu. u du Cul de SaC, Colonies franaises 86
s'est dj aaita
vue de coati
cour* ne s
\ c t efTet u ie
de vivics a eu
lieu le di nnricne 10 dcembre cou
rant, e. des (lis.iiou'ioutf seroat
fai'ea, auai lougirimps qu'il aara
ncessai.e, les inercrtsdi et aamsdi
Ce ebaqu aeinaine par les aolus d^i
deux ca uiis qui suivent ;
COUSIARD Dr ttauitjy /Ssrviel
d'Aygiue.Rnv- Naj.syLieu. K-oivmu
Deveain. Mma Keb.eau Devenu. Mr
Miciidi Die-* -d.
41 f
i
ai tt 5
a; rrfo
16 I
da i) de
Parisiaua
JEUDI
U secret on u

TtsOtliZtiAU-D! Pampy Service
Elle prjuet d'avoir du sucas la u'itygie, P e Siaanuer, t eut. Ce*
grande fte di charit qao les da* t>r-au DdVain, Le Magmtiat eijin
mea pa'.ro l'ieasss orgiuueit ni manal
local du < fet.t--.lub U diinanshe u ujue pat, .a semaae dsruire
Ont souscrit un douar les personnesuivante: 17 dcembre au protlt de la Chapelle le Seivice d'H/giae a eu eivoy^r
1 d, 6.mi lu au da l'arjia le Docteur Mainpy dans ces regioai
Des aitraoiou* diverses seront pour doneer aux malades l'assis an
mises la porte des grands et peits ce mdicale ncessaire,
et Uuuinciie ds 3 heures de l'apras J. MINftR
midi on soi donnera coeur |oie. Ingnieur clurgdu S,.vi.e Natioaal
Il ny aura pas de aurp i-tes daa
grables, qu'on ne loob ie pas.
u
|
drame on 4
11
partiea
i r ij v i w. v.naiie douenereau, Justin salgaao, Ans-.ote j ^ p,....,.
rendra en Sude, Norvge et Dana- a,ert Uu.s. k. j noruas, Get*wei Lapone. i*iwfnl.V.,*4*. Aiiti.
maik apis sa Ais te au Gouverne Loa'* faaan j Antoine anuiuq f s J- m
ment hollandais
i
Crandoii, Luc fnard. A. Loibert, ueoiges Kou
main, Nemours Vinrent, Dr Calme ; Clment
Le gouvernement procder incessamment un em ,..Lj,,t * a5 rtnuu Mr Joo,Ph Min" *
prUOnt destin i COnSOl'der la de'te Ont wusent un dollar les personnes suivantes .
iiottantr nationale Se montant i 400 Joseph Miignan Itoger Maluranche ; Jb Mai
milles deiotins. Le monf.nl de .ji^^Si^ LoS FUa P0"13/"
millions d- Miguel Palllre Oesuer Kerwint ; Isral D Jo 1VI_.....mmm ,_:.___.,..*.....!
laiois v'. Anglade KjOch ..eblanc, Alnas
Entre gnral*
50 cru, i tues
dHygiae Publique.
Cin Varits
l'emprunt serait de 400
guildecs dont une grande partie se
iait plac arx Eiata Unis
La confience internationale des
juristes, pour l'examen des nouvelles
lois de guerre s ouvrit hier sous la
prsidence de Mr Van Karnebt. k qui
expliqua que la confrence 'tait le
dveloppem-nt de celle de Wash ng
ton. Mr Moore, dei E U fut ensure
dsign ccairre pisident et proacn
s une allocuton dans laquelle il es
quissa le but- de la confrence.
Bonne occasion
A VENDRE
Un buss Feleh caoutchouta com
ploiement remis neuf, s'adresser I
jdr f api Aotop Rue du Quai
si pu,
Bury f. M. Le'Net Antoine Tn^ield
Dr Daniel Djean : Total or 17.
Liste spciale remise au liuicau du iiertveui
Gnral
Ont soascrit un dollar les personnes luivantes 1
Henry |oncs Etienne Mose U. Auguste
1 g 2 , un ami g J CD. .-iene Louis
Maurice bthart ; Louis Tirnottic i alarcei Robin
Joseph Chrtien ; A Petit o.jo Dants l'hi
uioiu oeo bcauvoir ; Robert Maumus N C
Mathews Mathlier tidg loues; A. J Mau
mus Mr A. J. Maumus ; to.al or 17
AVIS TnS IMPOftTAMT : En vue du rgie
ment difimtit, un dernier et pressant appel est
lait a MM les dianieuis de Itstes. a tous sous
cnpteurs qui n'ont pas encore pay ils sont pna
de mettre It co une n mesure de prsenter ton
rapport nual dans la huitaine ; pats* ce dlat Ici
nom scioei public dans les \uotidicut.
pour le cout .
G, afMOIT, avotet
aaner
atNous avons apiis avec plaisir )ue les jendar
me> organisent le premier janvier de a ila 3 t[i
une grande runion Athltique, ct que I Union
des Socits S.wr.ives Hatiennes donne un Crand
Critrium d aVtnltitme qui :omjieocera a ) \\i
devant les Tribunes du Lhamp de Mars .Nous
publierons bientOt le b.au programme de l'UiSii.
lirait im tm
de Mr Se Mme Sylvaia Potars
SinoJi iti Da. nui> a lii m Varit*
Avec leconcouf l'Orcueatre yra
ph j frugramme na varn compienaiit
danse, chant, dutioo it lil.u indit,
loges S gourdes t cat le rose )
Parterre ; i got dea ( carte verte )
En vente chez ^iinon Vieux et
Ci n Vaiite.
Dcs
CE SOI
Mr A Aug Daumcc mu aii pan de U mort
de son fils Luc, dcd a I ge de 2 ans un mois
Les lunrailles auront lieu demain matin. Mai
on mortuaire )i4 Rue du Champ de Mar
Sincres cocdoianccs
La Maie
Ente 1 gourde
IROPut
DESCHIENS
Hamoalobi*
\
*. m


lEM\TfN
*
S ANS DE DOULEURS RHUMATISMALES
GUERIES GRACE AUX PILULES DE WITT.
Etre enfin Jbarr-.sj Je je. doolavn rhoma-
tismales, aprs cinq ans de souffrant'. |
l'heureuse exprience de Mr D Bell On p m
penser qu'il est bien ranaraubal qu un tout
petit nombre de Pilules De Witt puisse effectuer
une jjuehson rapidemais nous en connaissons
fort b.en la raison : les l'ilules I>e W'itt ont
composes de telle' sorte qu elles se ren.ln.t
dire* tement aux reins (non pas dans le canal
intestinal) et oprent l'vacuation de toul
Cirticules de toxiques cristallise-
, tiasai Us personnes qui souffrent de rhni
tismes. goutte, sciatique, etc La tait q
Bell n'a jamais eu de nouiellr; attaqui
certes la pnuve convaincante de ca i ! l'ilules
De Witt aeiomplissent bien la t i ba dont
sont charges. Lisons donc te:'.utilement ce
qu crit Mr. Daniel Bell
"Depuis plus de cinq ans je souffrais de
terribles douleurs rhumatismale-, qui me t-
tout le dos Les douleurs taient tell'
terribles que j'avais tout juste la lorce le i m
traner J'avais essay remide sur remde, fana
I espoir de trouver quelque chose qui sonla
mes souffrances, mais tout tait munir
Pilules De WlM pOM les Ratai et la Vaaaia
m avant t recommandes, l'an achetai une Imite
et. bientt aprs en avoir pris seulement quelques-
unes, je commenai a me rendre compte du
merveilleux remde qui m'tait offert Ajirfi en
a\cir pris trois boites, j'ai Ir plaisir de VOM dire
que je me sens parfaitement hier, ei puis faire mon
travail journalier sans plus Jamais ressentir la
moindre douleur "
Preuve de (urison durable.
Sept ans plus tard, Mr. Hell, qui est g de 73
ans. nous dit
" Je n'ai jamais ressenti a nouveau les douleurs
accablantes dont j'avais souffert si longtemps
autrefois."
143, C.loucester Road. l'eckham, Angl<-t Si vous desirez des rsultats immdiats,
procurez-vous
PILULES
de win
POUR LE8 REINS ET LA VESSIE
l plus grand remde du monde pour
Le. RHUMATISMES, DOULEURS DORSALES,
et tout detordrei des r
REINS ET DE LA VESSIE.
las l'ilules De Wilt sont en vente \ -- toutes lue
iliarmaciM du monde en'ier. \f v I DM
: munit I fOUI \ plus que le petit, bt nspi
(unique diffleulti vous p ocurw II lltha
naoa B De w Itt" adi ou rei aiMia
a la pjiuaeie Aitwrliui Ewald, Tort au ft
VIENNENT D'ARRIVER
Firestoi e Pneu*
Chambres air
Toutes dimensions,
surtout
30x3 1(2 & 30x3
En vente chez
L. PREETZUAMV AGGERHOLM
i
Glyde Sfeamship & C
Foreign Services
Vapeur dirig par la Clyde Stearns
hip Comoany Boretgn Services, pour
compte de United States Shipp ng
Bourd,
JfcUcuUi H ilTlOcnant^ic^eiv Yorh a
toiu l& jx>rtiO 9 it %>r& tte, atteoJa <$ait
aa tyiwcc Ce- 18 coautac CL laiiuia le mi-
me jout pour %acmddiitdemirit*,. Son retour
a ta copilote' iVera uCtileaiemeaCs, fix.
Port, luProc*, la 13 Dcembre W1
Gbara<& C Avmt8
A. E. BACi.A frres
Grai d'Hu- m ^o il lhonneur d'aviser le public et le
Cotnm \?ee en gnral qu'ils viennent
Ouvrir vr> nouvelle maison de coin-
merce o on trouvera toutes sort s
de provisions en gros et dtails depre
mirj quil t it de toutes fracheur^
prix dfit t tout eoncurrenc.
Neutre de latrie D.tnois marque Holtrans
Bi-ealletnarde < Hs3Wg# tKttm
Por01 amricain Tetinent III
Lut Cindtns Nestl
V. i n.o uh U h o qualit suprieure
liiz (! ce Ion
Noisette suprieure
Amandes
PfmniH de terre
Oignons
Pe in s in conierve
Poires t c
Sauce tomafes
Bis;uil Sod*
Buncumber Pickle
Mixked l'i.lclei
Sel un pour table eu boite
Poi-ie moulu
Kstisin vi'it
Pomme d'arbre
Macaioni
Vermicelle
Sucre (iianul
Sucre Concass
Bjuire Lly
Hantgu* de li) aoclis
Farine Gold Medeal, | etc et lou/e prov sions orieulalaa
N'oubliez pas de nous faire une petite visite-
! Pension Suisse
f Confortable maison de fami
le situe au Bois de f hnes a.
proximit du Champ de Mars,
807. Ave ans Grgoire
Maison Vitivc PL Carlstrn
AngledesruesRoux? Magasin del'l tat
Bijouterie, Bbeloterie,
Lunetterie.
Assortiment de cadeaux pour Baptme,
fiana Me, eaariaue et de In donne
Grande rduction de prix.
Le plus puissant antiseptique
Bans Mercure al Cuivre
suivant le travail de M. FOtim.
Chimiste de 1 Institut Vstatear (1807).
Dtruit injtsntsnment ton les mltrobes de la
>>(. du Choiera, Ici Wirrma, Diarrhes
et DyDtrie des Paye ohanda.
KSLSD1II TWIX1
Indispensable cwtr* la Epidmies
a Sn d'e poa f aa les asa(*s.
leeMM de l'WlOOOL. S2. Rue des Mstturtna, "UtS
aaBBai Ka VaoU : ToaMs les PhsrBstles.
Compaq nie* G le.
* Transatlantique
tfcsS.SLAMFNriN parti de Bor-
deaux le 10 Novembre eat attet du
veri le 1S courant via les porta du
Nord
11 repartira le jour de aoo arr've
peur l'Europe via lea porta du S ud
Portsau'PriEce 3 Dcurbre lvJ2
L'Agent- E. HOKELIN
Charles Pkuulel
228 liut Roux Port-au Prince
BLKiiE FRAIS
r ROM AGE, CAMEMBERT
& ROQUEFORT
Lgumes et Fruits frais
JAMBON, SAUCISSON
Pharmacie VV, Buch
Le seul prservatif du bois t-.-i le
Carbolmum venarius
Reconnu depuis plus d) 40 ans comme le plus efficace.
Le CarboUnum Avenariu*
sarih prsorver le bois hora el .sjus terre contre h pourriture
jus toutes ses lu ru; es, les influences du cl'nat et la Jeatructici
par lei insectes.
A empocher et supprimer Je champignon /-'e* maisons et des
scher les murs humidrs
A imprgner les Vuiles, r.,ril i^ toiles et filets Le produit est un dsmlectant de premier ordre suprime.et chaww
U vermine des cunss de chevaux ainsi que des poulaillm s. Il e-
aussi un destructeur sans pared des punaises et des au'res ver
oainee
M. Balloni fils
Rue tioux ou Bonne Foi A}o 120
[ Pt du lh>i<>t de Rhum Ville joint)
Annonce a ta i orrb'Mipp clieriit** an'il vient In recevoir i h aiticles
eoivinte de toute supriorit, el meilleur pru que psrtcut ail-
leurs.
Grarri seiortimeot de bijouterie, mentre. bracelets eu or, argeut et
mtal
Crapd lasortimeut de bibelots cadeaux pour '.otme, lUngaillea et
meriige
Oranda et petite lita en fer,en cuivre, grande* et pe'itea glacei ablesnx
de toute fceaut.pour aalon et salle i manger, chaia-e, dodines, lavrboa,
lampe, deicen'ea de lit, mouatiqaaire*, aaueltee, tane, rervicea II;
queura, tapie de table couveita couteaux,
GhemiPB blancl.ea et zooleur r h a peaux Biraalino, chapeau raalo i
feutre et laine, panama ciaque*. jamb'erea, mallea valiaaa dd voyage
otkvate. chemiRde'tea, fux ciia calecona^forme de ebapeaux p un dansai
chauaaurea pour damea et eufantfi
Le public rat cordiuleiueut invite venir voir mon aaaoriirnont avscc
de aa fixer sur un article.
rend aaaer'im nt de eouiiera pour enfan'a jusqu' 9H sua p*lm besch
de toute nuance Saca en argent pour dam a, dercirea orovean' aBaor
Hment de jolis pendulettes roffreta et hhelnta en uacre.cbaises de Vienne
/aaes fleura et poudrires
IMosa Liue
Ls Steamer Danh Btrlin ayant
laiia ls Nouvelle Orlans le 8 d
cembrs eat attendu ici le 14 courant
L'itiLrairo sers fixe l'arrivs du
b* tau-
j-Port au Prioce 11 Dec- itn9.tB
^JA. de MATTEIS k Co,- A g$nti
Die jetez pas vos
vieux livres**
Puisqu'il* peuvent tre mis
neuf par U plut fin des relieurs et
cela en moins de rois jours, tket
toivU Ctrmlle, Rationne > o\.
Vinaigre S Vin de Bordeaux sup Ivis aux personne s qui s'habillent bien
rieurs, nar gallons et en bouteilles: .. ____
.. ,. mm i r. v a 4 r-D 'ouvede8 mx plus bas que dans le* occasions et rabais exceu
Bdadre, Malaga, Porto, Xrs, etc, etc tioate-a. itean.cue suivais, de toute iraiCbeur.
*Haute vjIjuim Cbantilly de aoi, loue noancet.
Whiskies. Gin Bire
AHAHPAGNES & LIGUEURS
Eaux de \ te h y
iioubuus, biscuits
Cifrci Cigareiiet
cotoQ.gjipare.
genre giaud chic" Jersey de soie, cait
Les Qarni'urea que vous rv*t, qu'elles soient de scie
peuges, perlas fiangee ou autres
Soie lame dite mtallique
t, oa de soie etc.
Fin ts artilicielles pour ccraege et taille-
Jo i* chapeaux ronds tout plumes pour dsrres lgantes.
forme de chapeaux trs Jolis.
Citez Paul E. AUXILA
Rue* Traversire et Magasin de l'Etat


I VUTH

GLCBOL
fortifie
Un mois de maladie abrge
Votre Vie d'une anne. Le
CLOBOL permet d'Vittr
les maladies en augmen-
tant la force de rsistance
de l'organisme
pulMment nerveux
Cotvratosceaoe
Neurasthnie
Ple* couleurs
i
. 3
UwrteaOLBeL
i 1 foaoe rm-
et niK) aux ner*
toe.* tanr oer
B*jlaay eatapsasBa el tour
v4gu*wr.
Ct n'ttt peu me/ nul sel* le Virttobh Voinqomt
rnl M pttll flmf* et OLOSOL
L'OPINION MEDICAL!
Je puis affirmer i\w. le Gto-
bol aJtrtge notablement la
ib'.^tnxive, et cela s'exjll-
HMOl Mu, U mie fa-
ute, on peut dire qu'il
reprsenta le spcdlique 6ar
Vne de toute maladie de
larii'ip ;ir Ces nu toriieuie de
l'i-pmler ordre quj, coMralre-
ni rn aux excitants habituais,
maiiif'tfe une aitIan rele-
imnt uttle et persteUata. Il
abrge la ronvalif^coae et
augmente, pour atn-i dire, la
de vivre, dont tout la
secret rside, nous l'avons
vu. dans le soutien des eon-
iliilons essentielles de resta-
tarife.
i ct pourquoi nous
rrivons les cures de Gwl
ta plupart a* nos mali
celle rodlcatBtan ne rencon-
trant -aucune contre-Judlae-
Won et permettnnt une
erooao contre la df
liematMSBlqiie
D'tienne Cnuctsjsv.
Ancien m terne a Pare.
Eubl" Ckatelalo, I, rus de
Valanciaanes1 Paji*. eflouje
ehaonasiea.
A '
Vaillant Mouet Agents gnraut,1721) Hue du Magasin de l'Ha
La Maison
H. SI LVRA
A le plaisir d'informer ses nombreux
client quelle vient de reevoit par
les derniers bateaux un assortiment
de toute beaut de;
Va mbeaeh de toutes les couleursfuni
el barres l'aune 8 $ 10 Gourdes
Mou: 8/ Une bfttf che fieutspi e 20 c
Tussor, extra quai pour
chemises et pour robes de toxtes
i uanc< s Pau *e 4,0
Grandes Serviettes de toilette,
sup iear douznne 25 Gourds
Accounz vile la Maison ki* S/l-
VLtiAjcar ces w tic es s enlvent avec
une y an de rapidit,
BB
5H
Pharmacie F. Sjourne
i publicqa'ell a
Laboratoire de
Donne avis *i clientle, aux mdecins et
t an norme son Liboraioite d'Urologie en un
b oloflie appliqu sous la Direction du
Dr Iltcoi et B. Sjourn
Le laboratoire et' ouvert tous les jours de 7 h. es du m .tin i 0
MurfS.du soir pour loule< les rechtrehes ei analyses prvues dan
l'annonce ci jointe, sauf pour le
Wassermann et la constante Ure^Scrimie
Seront reues que le mardi de chaque semaine.
S'zdrea^r ia Pharnmcie pourles renseigneaient*'
4 naf es d'urines eiSue gastriqu -,
Raction de Wassermann
Raction de Triboulet,
Eiamen du sang e' du pus
Examen d-s matires fcales,
faamen e crachat
Albumine rsctior.
Constante Uf* Scrtoir
Hecherche de Spirochles et de Gonocoque*, et* etc.
Lunchs Soeciaux
Frauce
Grand H oteL.de
m
qui par sa situation unique au centre dus affaire* se ncommunat
vins que iamais au public et ses nombre u: et distingus Client*
vourla UISISE soigne el tout le confortable ncessaire aux \oya-
geurs de Commerce et particulirement aux commerants de pa**age
i Port-au Prince.
L'Htel dbite par gallon et par barriques
des Vins de bordeaux Kuuge et Blanc
Cm Mns viennent directement de B\ RSA C **\ sont garans put
lus de raisin*, nous pouvons te prouver par des .CERTIFICATS que
nous tenons toujours la di*po&u\ondes l lients.
Ctta^asoe et Vins Mousseux rix modrs
Emuision Scott Q
Emulsion Scott(
Ei vante par fiac a par doozsia
PET rriasr- pt par riroftftft
Chez Frsnrk JmARTIN
ofaceDu.tue.oiscSi'o^a Prince Conserves mDtardes franaises, ofeader choix- I
,1
SE
Bt __________
Coninloir

Grande vente k Fin d'Anne

1 des Prix Exceptionnels de bon March
pendant le mois de IDECEViBKL Seulement.
Zphyra (rsraia
lndiennaa franaise!
foilea tantaiaie
irapriraa

Cretonne
Orfcandv
Npnaook
Baptise
R>-z\p
Mstqaisette
Toile a aion dt|a ''
Voile quadilll
Crpon barres
Ratine
Toile Vicby
Oorkacrtw
Jots paillette
F. 1)40 GeorRttte blanc
0S5 Ttllea de 0 U
i9>0 Toile il uiioo
0 40 Voile pcor mari->
0 40 Yoilea poor maries
0 30 eTrpe anglaie pnir^deail
OMO Guipare poor rideau
0 40 suipore pour rtdeaoi
0 40 Rdeaux la paire
t 70 Ponirea la paire
1 00 Serviettes Oeil de Perfriijls
2 Tuile diap pur ni
0 80 Tarie drap fit t>t coton
. 90 Toile drap ton
0 A) Toik I drso coton
0 90 Crps marisHs
0 Soie cnaUlUna
SOJQeiamres poor fet mot
*i
2
4
7
14.
o50
1 1U
2
fe
450
I
oS
1
i
1.
i
depois o *o cta
Robes depuis
Uitoman rose
ng ou aoie.lavable
nie dutuasi pur fll
pour nappes
Ncppea ronges
^ervielied roi'gei la dooi
.^ tupea b'ar.chee I doosiins
l) ,'i coulent- qualit ex*ra
S rgn marine
Se-g' blanc et notre
l'\ .iie.ia
Tuiles brods
Corsets ceintures
Q.wu flanelle hommes
Gaieta tlsoelle fsramas
Flsaete
o?o
2
1 30
oM
4
3
7
8
1
150
230
o70
oflo
250
12 75
?
30
Gilets enuiai
Galtcoo coton cru
c zaphyr
Caiegcn zphyr eitra
Uevaiits de chemises
Faux cols la douzaine
Maocbeuea la doux.
Soulier* poor enfants depuis
Souliers pour femnea depuis
Chemises pour hemmea
c
M li
Cravatts dpts o.9o
Cbauaiottea pour hommes
M
Bas II poor femmes,~
Bas Al poor femmes
Costumas poar fSreoQOtta
080
1
150
180
036
340
5
11b
1
100
1 80
9
i
O
1
1
1150
B
0


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM