<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Gabl< Nouvelles Etrangres U mu ittiia1* LAUSANNE 6 — Une impoi tante sance eut heu lier au couis de laquelle lord CU'ZCD prsenta le rappcrt do puissances alles pour le cooli'e imernaiiona!dts Dardanelles tt du Bosphorr. p.vtyant une com mission de coniile dans laquelle les Etals Unis seraient leprsu.ts ei les l'oies auraient droit une gale r prsentt ce Le picjci p voii la libert comp' le des navires de gurie mais le ton nage total que oute puissance pour a envoyer a divers les dtroits ne dvu pas tre gal celui de la plus giai de fljtte des pays limitrophes de la mer. La =ore de dmilitarisa tioo doit compundie la pninsule de Galrpo'i, les lies Mam.ara, les lies de Lemcs et Imbros doni IM lu. teresses existantes do vent '.r dIl dposa une couronne sur le tombeau deWasfi ngtonetil visita" Mansion Housse '. De retour Washington, Clmea ceau se rendit chez le prsident Wil son. Les deui vieux amis s'ectretia tenlseuls pendant quinzminutes Cl merceau d'envit comme empreint' de la pins graede co dia'i et grand slfedirn ce te vis te A h c South;n Society i Clemenceau II p tJl psr VVallaœ. L'auiitoire tnlhousiasu Nouveau Charg d'Affaires Berlin Mr Grorges Gentil, ancien chef de la Lgation d Hati Madrid a t nomm Charg d A limes a Bfrlin en rcmpla emeat de Mr Feraaad Dn nis Nous lui prsentons nos sincres flicitations. ? %  %  %  — I %  % % %  — %  % %  ... I I %  %  %  %  %  Il No're ani e' collaborateur Era r8tQUa rranofj I ayante, chef de bureau au Dans 1 avis Rcpiss adbir de Mr Conseil d'Etat a eu le malheur de Aug Base paru dans e Le Mftin t rerdresa dite EMMA, Age seulement d s r7 18 et 21 Novembre courant. lire G. ;8£ 2> au lieu de G. 41S Ncrologie e 15 ara. Les f.inr-illas auront lieu cpt aprs.mi 4 i. Le convoi partira de la Celle derniers valeur ne reprsente remp issait frn iquemen', I s me:n maison rrortuaire sise Lalue peu^ uc c e recO0!lue F"' "rnala Catnirah. sonFqure. la Commis Fort au Prin;e,le 29 Novetrbre 1922 lOSQ br^s des dlgation', sera eurs du sud se rendra a r sts:iient i la runion. Mme Mino^ e MATIN partage le deuil du p sidente d. la nationale d;s fi'leP* r8>l Toelipraent frappa et prsen del tvo'utioa amricain-, et lui l 8e ymp'hiqo8 rondolances — —~—_ adressant la b envenue fit l'loge d, ,n!?^5 n !" ,V ael m8U i e aiD9 q U A VIS 1. c... w_ u 1 ir • • ,oua ,M utr-a paren s prouvs wu l /o?h" MmBow ' d e VUg,D,e ~ M r Mrm Chili !" i er Marne des K ats Un.s dsireux de ,ui sounai a aus,i la bienvenue au viennent d'tre prouvs par la mort prat quer la langue franaise, cherche nom de dtverses associations. Cl de leur fille Monique. euUvsa leur t cuver des connaissances parmi menceau p.n ersus la parole et pro sff-tion l'g* de 20 mois.Le* les t.millrs franaises haitiennei nona un discours qui fois coup par de vifs lents lliitott. fuites et de nouvelles inleidil-.s. Au cune fotee aime ne peut stationner PARIS Mr Char'e Guerrier, d dans les zones dfrxintaiists. Une pui de U'e ei Vilaine, est nomm garnison dtermine par l'entente et rapporteur la commission des alfai ne dpassait pas 10,000 homme se tes trargres en remplacement de ia pivue peur les besoins de Coas Mandel, tan icop'e. Ismtt fcha dclara que fut plusieurs funrailles auront lieu cet apra-rn a plaudissedi. Le ro-.voi par ira de la maison mortuaire, sise au 3hamo de Mars pnnr ne rpnlro a >a iathairale. Si0ce es condolance aui parents pouvs. Jeux d'ad" es ne Jeux d 1 \\ dresse Etant bien lev, il croit que ceux qui fetont sa comaissance n auront pi sa plaindre de lui. bnvoyer noms et adresses 1 M. t. Ehverrier, Oaartier Geneul, 1re Brigide de Port au Prince%  CUIRASSEZ VOUS! CUIRASSEZ votre Gorge, vos Bronohes, vos Poumons en les dfendant, j en les prservant par l'antisepsie volatile des IPASTILLES VALDA1 contre les danger) du Froid, de l'Humidit, les Poussires. dos Microbes. POUR SOIGNER EFFICICEKEIT Rhumes, Maux de Gorge, Bronchites, Grippe, etc. EMPLOI'KZ LES PASTILLES VALDA remde respirable antiseptique Mais il faut avoir soin de bien employer les PASTILLES VALDi VRITABLES SC1I.ES RELLEMENT EFFICACES •indues uniquement en BOITES portant le nom Avis de dpart Les dpcha pour New York et l'Europe Va New York par le s| PANAMA seront La troup: BIST\NY & METZ ££" '"" D mbre nwm dl0s mi MADRID—Le marquis Alhu.em s vient daugmenUr on sto.k de jouets Porl 1J *^ in . 8 Dambre io ^f J Ml! le) piopositioas allies peovect lor retuse de (orn.er le nouveau cabi nouveaux et invite tous les pres et met la base dune ni uveile diseur tet. rrres de famille i ameaer leurs en lion qui sera repi. e vendiedi Mr DUBLIN-L"nuguratioa de 1 E^nts chaque loir au Chimp de Mus Criild, ambassadeur amricain, du tat libre d Irlande a eu iieu'hier sans pour gagner de jolis joujoux par une que les navires de gurie et maiincident. Mi Healy pita serment de simple ad esse, chands doivent kvoii le droit de tra gouverneur gnral et les membres verser les dtroits eu temps de paix de l'assemble prtrent serment lia et de gurie, 1 s tats Unis s'tant <"' nsti ution de l Etat l.b e et au roi Que les jeunes gens viennent aussi opposs au cooti e d une seule puis George. par leur adresse gagner de 10 is ob. saneej [1 fti_.vlE — D AnnuDzio est giave* Mil malade i Gardone. Un nouveau volcan s'est form au Csera la meilleure faon de faire Ve A ,e E ncin ? e u Goele e "Laur*-. de jolis cad aux vo< enfants HcruT v s er ,ur ,e rivJge ""* Port au Prince, le 8 Dcembre loja Momb.un ELIF. Encanteur Public Cin Varits |ets dait Venez donc en foule La troupe Bistani & Metz profite aux mont de la Morreta pies de Potenza de l'occasion pour informer le public La population prise de panique s'en 1 U e le Qa rien de commun avec la fuit. troupe Berstein dont parle le public ROME— Le prince Andr est arri Port-au Prince le 8 Dcbre 1922 v i Rome hier accompagn de sa j-~ %  1 femme et de 4 fille. Il fut reu par A tl l* otfl a # h Pape qu'il temercia de son inter **" CH8lO/HfXf de Lalue Pari si a n a DIMANCHE Sur demaede gnera'e Vente l'Encan "| Reprissensalionoelle Li-Hami le Crusl le Ch f.tnivjvre Ao* goissaot WASHINGTON — Clemenceau pronona un discours \i l'cole de guerre dans lequel il rendit horxma vention pendant le procs. Il part ge aux ttoupes amricaines pour pour Loi dus. itur panicipation la guene tt il fit ^WASHINGTON Le progiamii un plaidoyer pour que les Luis Unis ut u ctbqu.me confrence panara s'intressent i nouveau aux alta.res ficaire qui dot avoir lieu Santiago europennes. Il fut chaudtment accla de Chili en Mars a t aJop. I u m et quand il quitta I cole les gnnammit par le consembre de 1 U taux,ccloctl et autres bihcieib peus mon Daoiraciicaiiir arent ttois houruhs en son honneur. '^LONDRES— Mussolini n'a pas en Avant de 1e letd.e i l.oledeguer cote toime.lement accept d assister M Alrt ro*i\n A il tait al. Arlington dposer la coulience de Londres, mais 01 Iw.lUUaUJU cl CE SOIR Cœur d'ieroie 9 io & il 0 5o centima? DlMANCHfci Mise_,en Scne de Donatien en 6 parties avee des toiles du cinma Cet aprs midi 1 4 heures et demi t WlOUrfr M ICIUIO deux authentiques chinois Musqae de geon Ent r 6e O chestre 2 g,00 Balcon 3 g, 00 et logea 11 y aura d imposantes crmonies i chapelle du Peusionnat des soeurs de Laue.De nombreuses jeunes filles seroat reues dans l'association des EnNn's de M;iie. A 1 issue de la r ceplicn il y aura procession et saint 1 re une couionte sur la tombe du s. 1 peme qu il viendra et tous ses pipa dat inconnu Plus taid il s embarqua ratifs soat termins. La conirence iur le Yatch manne Sylph qui le prelimmaiie aura lieu vendedi et conduisit au mont Vernon U tail tts sances officielles commencerons accompagn par Mr et Mme House. samedi Le Tribunai de paix de U secliou Sudx Derniremect le Prsident de la R publique pienant en considration les dolsnees de la PitJM sur I tat dployable dans leqte' se trouve le lOttl du Tribunal de Paix de la sec '^ L \ tion Sud a visit lementet a constat requte. Emu le Prsident a demand au luge ti u laite du Tiibunil, Mr Louis Romu* lus, de louer une maison en sites dant que l'Etat fasse le ncessaire, iusqu'ici, malgr 1 activit du Juge Reraulus, on ne peut trouver di. s cette zone du Morne i Turf une maison rpondant ces besoins d'un autre cot les exigences des pro les lieux peisonnel j a p ICS ital la lgitimiiide la e j c de cet tat de choses l'Ecobde Droit ^Cest noire cintire C'mcnt A. Coicou qui a t choisi comme pro Lsseur l'Ecole de Dro-t. en remp'a cerxeLt de Me E-ienne Bcin : 1, appe le d'auties (onctions. Assises Crimmelles luS, 1800 ^ ,l d ii r***"* La i.c.Meuie IOU.U.C uc 1Cour 0PP*" i| No lui pressnlOBi d'assises n a t gure intressante. r _^ s |"; rel {l cltatl ^Ps. Aprs les charges d accusation prsen ""11 !" 'J. mm — 3B ** tes par le Subst.fut Raymond et la J,. MaDHIUS 6 COia cfeosede 1 accus faite par Me Elie S "" W W VVMI tf "anvier. le Juiy se dcla.a sulfisam mi Le sympathique Receveut gnral clair. midi 1 accus Grand drame indit en 4 parties AVEC Puline Frederick Urtod draine Cin Romuin l Pr pisode Entre 2 Gdes Loge 3 Gourdes Dimanche 5h p. m, Graade matiai 50 ceuiiines Pharmacie VV Bucl) Le seul prservatif du bois eat le Car bohnum venarim Reconnu .lopuis plus d*40 a ta c oaime le ping efficace. LQ Larbolinurn Avenariu* s -ri prserver le bois ho-s el sous terre contre h pourriture Vers une heure de M A. Maumus qui s'est cr >ant de s JUS toutes ses formes, [M influences d'i cl'tnat et la destruction us Civil Pierre accu flWfrttwii ptrmt noas i cau-e de par le insectes. l des vol a t acquittses m. 0 c: courtoises et arable* A empocher et supprirnrr le Ichampignon -'e* maisons et V P* 1 bientt en voyage de cong, scher les murs humides. % %  %  %  % %  MU -es maisons et a Acjcuidhui pa^se l'atfaire de Ma c esl la P r era''e fois qu'il laisse k imprgner les Voiles Currlaawi iniL. 1 t 7 AL xmu.en. accus de vol. Au banc de on poste depuis sa nomination. Le produit est un ds.nlJ"?f S1 *T de PChe I.dfecse se trouvent d.ux jeunes Son ab euce ne sera pas de longue ljjvermi !" des ^ tt in tants avocats Mes Trou.llot <•'**• !!! j fl chevaux ainsi que des pauiaillers. Il iy est prsid par et Beauvo r. '.< lu le Dr I D K.mpel, — Lundi seia enter due 1 affaire de LIMIJS E.euns.s, accus de b essuies vo ontaiies sur la personne de la Nous lui renouvelons bons souhaits. tous ncs aussi un destructeur sans pareil mine des punaises et de3 autres ver pntsires de rxa.sous qui pourraient O oime D.g e convenir rendent iu.qu cette heure Me Lou s Vilgrin seia au banc de Au Dpartement des impossible le dplactmeut du Tubu U dc nse tt le r buQtl pis d pf n *L _. le luge Lescotair En attendant le Dpaitement des Noua avoo t Qcoreux de Tisvaux Publics ne pouriait il pas constater aujourdhul que des sieleslauier le vieux local. &* out out t raeiva aux Mo.ub es de la Press*. Le sympatbique Doyen barnu, prensat en COUM icde la plus fianche c rdialit. ration nos dolances a adressa au Syiidicat de la Hrct.se une lettre par laque le, it noua sppieod que le u L'pidmie de tholiice fait mair. ceaeairs a le fait, tenani >es ravaes dans la ville Beau .. formais ' %  reprsentauta de la L'pidmie de Cholrine u Relations Extrieures U ci uiati i uotre nouveau .nmisire des Relations Extrieures, Mr Flix Magloire, a pris cont>ct avec le Cor,;s Diplomatique et Consulaire. Cette prise de contact a eu lieu au locil du micis re et tait empreinte l'tesae.n'suront qu ; se se prsen BULLETIN RELIGIEUX Nous avoni re^J le dernier fascicule • Novembre Dcembre du Bulletin Religieux d'Haiii qui contient jiMresantj renieignernents ur le mouvement catholique en Hai i. Le Bulletin noua appitnJ qu. Monteigneu Colcanap vicaire ai nerai du cap Hatien a reu de S. S. Pre le Pape l'ie M, la digniii de Came coup de nouveaux euoit. ,-. ur au Q|effe io.Voduits taies cette semaice. A 1 avenue john dgM u M „ e ^ aodiencegi BrowD, psr exemple, en cite plus d; >0i coojpiin tc'sau Doytn Bsrau ri'er SecVt. 18 cas. Les ab-ncs dwttnu p*r la dont la cour'ou:t nous a fait le plus UM£ RUE NOUVELLE source de Piauaure n&us prient de grand plaisir. I Dpartement k> Tuvaa Pubics mni dematder tus iv:c d'U>gae dd sinUcter cette s.urce qui est pout eux un sujet de crainte, Nous engageons le public suivre les conseil que nous publions su* ourd'hui et qui sont lecommands nax le eivice d Hygine. PAPIER PRUNEAU *4lprm4*mtit4i H|WIIIHH>I HM II I M | a*a iow i*. M. a'AatMM. taaaMaw. iBBMatlfa nmaua, sa.* aMa*m>ana 11** Hir***. I Stade un prije: de irmmnmioa iwm rue nou velle. Ce sera plutt ULL IM JJH/ large qui pal sera Itavers le huubourg iaiomon ci qui icliera le Cham, de Mars la fiacc du Cimetire. la ruelle Dnoua sera pioioogec jusqu la rea contre dc la ruclic La&tr Ducbcme et U Rua Otwaid Durand jusqu' la rtlMMlrc dc la rat Heroe, C eu un uecllcnt projet dtcuutiM q>oi Port au Pria. desunc a kmhm U Charles Pieoolet 228 liuh Roux Port-au Prnee Assorlimenl complet d'Epicerie r ROM AGE, JAMBON, SAUCISSON Vinaigre Vin de Bordeaux sup rieur ,.r gallons et en bouteille: Madre, Ualaga, Porto, Xrs,etc^ete whiskie. Gin Bire CHAMPACNES & LIQUEURS' Eaux de Vichy Bonbons, biscuits Cigare* & Cigarettes



PAGE 1

LE^MATN Premier Anniversaire DE Lk MAISON Isaac <, 1138 HUE COUIiE ( Ancienne Halle Sulmi ; Pour son premier anniversaire Isaac DIS 11Y dsirant augmenter sa clientle dj nombreuse, met en vente pour le mois de seulement Son stock vari de TISSUS, FINESSE, Bas, chaussettes de toutes sorles pour hommes el femmes in des prix excep tionnels dfiant toute concurrenceIl n'est pas ncessaired'numrei la nomb.euse varil et les prix rduits de nos arlictes Une petite visite Chez nous vous convaincra. Four VOS ETBENNES II' DSCHYvous invile visiter son comptoir de parfumerie et sera heureux de parfumer cjacieusement pendant tout le \lois de Dcembre ses aimables visiteurs. f r m — %  — %  %  %  : Avis au public et aux musicien* Madame Sylvain Peters partant pour New-Yo'k par le Hol lardais du 19, M. Sylvain Peters informe qu'il r ncnce i rovisoirement dater du 18 i tous 1 oncerts, faute d'accompagna leur, sut aux concerts de 1 orchestre sympfconique, mais qoe. par contre, il prendra, si les inscriptions sont tutfissntes, des lves de violon et donnera anx pianistes des leons de style et d accempagnemant. i li f on par semaine 5 doit, par mois Rue Traversiez t Maganin de l'Etat Hh&.i.U./J., Champ de Mari. Avis auxp r80unes qui Rhabillent bien On trouve des prix plus bu que dane le* occasions et rabaia txcep bonnet 1 %  articles suivante, d toute fraiebecr. Haute vDlanta Chantilly de soi, toute nuance. • £Les Garnitures que voos rv.z, qu'elles soient de scie, co'oa guipure, ponges, perles franges ou auties Soie lame dite mtallique genre grand chic" Jersey de soie. cbif 'ons de soie etc. Fleurs artificielles pour corasge et tailleJo'is chapeaux ronds tout plumes ponr dsn es'lgantes | Formes de chapeaux trs jolis. Chez Paul E AJJXIL4 — 9 laire une chose mais bien la [aire Tel est le cas de la Maison A L'Espana En F ce la Poste Qui s'est speialiae dans tous lea articles fantaisies a lit mode. — Ici paa d rossignols, pis de fonda de rnagis ns, mais de la raarchandist f aiche et de bon got a des prix sans Cuncunence Noua veno s de ree voir psr %  ( Biskra J les demie es cjlliera, ceiri'ures, bracelets,ceintures avec initiales, etc, eic, i la derniers mode de Parie. *X43 Aussi mesdames mesdemoiselles pas d'hsitation, venez no'is rendre viai'e, cl ne vous engagera en rien mais vous serez convaiucues par belle qialite et les prix modiques. Nombreux articles pour cadeaux de fin d'annePrix sans concurrence. Protgez votre sant Couvertures de laine pour le froid qui sers rigoureux celte HUll {Toiles drao coton ou 91 en qualit aupiieure Dsnass frareais double largeur pour matelas. Flanoelle pour Gilets et gilets de flanelle Caleons longs taile et colon Chameau de l-iue ti* jo'is pour horcoifs Vi'ag t ( e ceux qu en excution cii tomaardes, 0 t livr antrieure meni-.u (ii uvernemeot Hatien OJ i une administration pub iqce hatienne, des marchandises de diverst nature, restes impayes en tout ou en partie, Port au Prince, le I Dcbre 192a ^adeira Erabroideries / or 81 (e now et con$iderably rtductd Su ta ble foi nice and^welcome Christ ,na8 Gi/ts tome and make your choioe yourself. L. Preetzmann-AGQERHOLM Hue du Qu*i



PAGE 1

Lfc MALIN GYRALDO pour les soins intimes do la femme <— / La OYRALDOST est ftaUtepttqaS Idal pour le voyage. F.ile :*> prsente t.i ccnprinte stables et homognes. Chaque dose Jete dans deux litres d'eau nous donne la toladMl parlumte 0JUS -J Parisienne a adopte par les so!..s rituels de ta personne. l.a GYBLDOSE PM un predell m-pilTip. nnn csusiiiiue, orsr.rinrtsant .'. it ,f rolilcide. A bas* de pyolifcMi. d'acide t] tdvinique, de trioxynu-'Jiyln? et d'olui rr.lne sulfate. Se prend matin et sel" rnr luu'.e femme soucieuse de non hygine. i Crai'iilr, i. r J t f .'atttujHjU aue trute femme doit avoir sur sa table de toilette. Si in SiitMtpbqut i la GYRALDOSE IndltptnaaMf pour af u-inj i'r : rt Cn ;.•.! u. — OtuUs a I* GYRALDOSE rtcons. .i '.tina.its ft au!i rp pr*i il M fCStJM 1 ANDORINF. arn'tu l • • %  l pei.i. Hiaua. UiUtiii-;.rl. •.. .. .te l't..: U J Vaillant tf l'eue * n'a f n ,'7:0 Hue du Ma asin Jel'Ka'. cz •mm La Maison H. SI LVER Dans le but d? plaire ses nom breux clients, leur offre les arliees suivants de fouie fracheur $ de toxte bfii-at des prix rxcepUonnels mil gr la grande hausse sur Is prix dv tistus.,. Le Malin ;Atonner. eni ,^T* ~ U'i Me %  Port au Frmce Gourdes |2 D iatterrien 2.5t Etrtraer 3 .--^riioD' et abonnements paye i.lea d'avance Il 3f -as 2 Les soucis des mnagres Quand vous sentez les effets du surmenage et par dessus tout vous tes courbature et souffrez de douleurs qui vous font flchir, ou de toute autre maladie des femmes, n'oubliez pas que des centaines de femmes, une fois souffrantes comme vous, ont retrouv leur sant en prenant la Composition Vgtale de Lydia E. Pinkham. Cette femme a retrouve sa sainte Monterrsy, I.'c.ovo hem, Mexico.—" Je vous crit pour vous exprimer DM reconnaissance. Ma sant est re compltement ap s voir pris six bouteilles de la Composition Vgt: le d : Lydia E, Pinkham. J'ai toujours souffett terril is de mes egles et ces douleurs m'ont souvent empc h de faire mon minage. Elles ont maintenant disparues compltement et j'attribue ce rasent votre excellent mdicament. Je pou maintenant travailler pendant mes rgles aussi bien qu'avant alors que par le pass j'tais trs faible et mes rgle* u-sc-niblaient une hmorragie. I)e plus j'avais des douleurs dars h anglais blouc [)r i'eig > s de tout a IJS q i > a rtUNCKJ. MARTIN Au prix de 2 drllra grsuae bou ti Ole et 1 dollr 1|2 bouteilles. Rue du Magsio de > Bit in facUsine Glace, Port au Prince \. s il vitnt d tre ouvert nu chic et IœOT" de"$iTpr.^ baises* de Vienne ^ a t c *, ,e 1 a _. la Gn ,u Kue eD faoe VlieS fl' urs tt (Oudi.A S Lundis Sneciaux Grand Holei de France qui par sa situation unique au entre des affaires se recommmd vlu que iamais au public et ses nombieut et distingus Ckents Douria UISI.NE soigne et tout le confortable ncessaire aux \oya geurs de Commerce tt particulirement aux comimroanisjde passage Vort-aul'rince. Lilttl dbile par yailoo et par barriques ns Vie.s de uoreaux iiuuye et Blanc e u Uin Galant loua ctux qui ont .e got des bouucs choses viendiout biwOieQt co oouiiuei a Veuua la. o la pro prt et ia proaip nuda des ae vicea rguen. d uue iaou aans paieille ^Nuitz qu'on parle aussi trois lan gus : 1 anglais, le franosis et l'eipa ^""Ua^c*W^3ai"^ go0 a? ta a eau %  CV5WY8S smUii khwiim, arataa om-. Pharmacie Centrale Ces Vins viennent directement de Bi BSA C e*\ sent garante pm us de raisins, nou<> pouvons le prouver par des .CEKTIFIC4TS que nous tenons toujours la ais.oaiiw* des Clients. Cba^aooe et Vins Mousseux nrix modrs



PAGE 1

J I6ma anne No 4985 f>os*a Prince Hait* Vendredi 8 Dcembre FILE COPY %  .iTibus Mmorial Ubrai 1921.4 FAN AM NION 18 92? DlRJKCTEUfi PRQPfUETAlRI 'Clment Magloire NDMBBO 20 C ENTiyBS Quotidien La char lie est l'ocan o cowuieucrijt et aboutie seul les autre vertus. LACOKDA1RE HEDACTION : Rua Anficaine No 135* TELEPHONE No 24a Contre l'importation des dites "Passe-Partoat" U. s. Navy fa fonctionnaires amricains et nos News services publics PAR SANS FIL lmionjmvanlt laquelle sous La rptition de ces cas, qui avait NEW YORK — Les autorit* d f a quesHoh lie la Dette Intrieure cru La MATIN contre les dangereuses tendu ncessaires, — tout le mojde New * '** ont a PP ns U|Ourdhu' M w Yo k ont appris aujourd'hu 1 allumettes dites • Passe Partout a t se le rappelle. — des"mesuVes"xra * ue q a, t'e vaisseaux poitint uae car envtye hier au Gouvernement od'nains de'haute surveillance ei de R a son de 792 causes de liqueur /i Sous sommes convaincus que suite se piotechon des int ls gnraux lues plus d'un million de dollars ra donne dans le plus bref dlai ce va t, en mme temps, attir l'aiten S0Dt P arl s de Nassau d.ns les B ht qui fait lob/et de \cette ptitionnairesnon intresse de Compagnies d'ass 1 œiS a destinatoa ostensible de S sant la collecttviti entire. rances contre 1 incendie, qui, aujoui Pierre W'qae'on L-..I o m u d'hui, (ont de grandes difficults CLEVELAND— Les cl efs Ides se Fort au Prince, ter Dcembre 1922 pour ,, de mu J d „ ^^ ajx vices iatrifUrs et ex lieur s du Di A 8 E le af.'sideot de la Rpubli* maisons de commerce situes dans parlement du Commerce ont av.* que en Conseil des Secrtaires d'Etat les villes oi n'est paa prohibe l'im les fabricants amricains d'avoir a Palais National. Monsieur le Prsident, Messieurs les Secrtaires d'Etat. Au moment o les Pouvoirs pu blics, par leurs organes qualifis, prs criveut toutes les mesures utiles en vue de prvenir les incendies et de p'otger les intrts matriels *,de la Depuis que'ques jours, dea conf renes et consultations ont lie 1 pA Pudiquement entre la Conseiller II nsBCier ft l'a oorlaura de titres d> la de te intrieure. Noua u aaui o' a la ralisation de aes travaux, la lotiptiller financier labora un sya terne adquat de comptabilit publi lue, aidera a l'augmentation dea leviima et i leur ajuatement aux tre outre le principe d un arrange' dpenses, enqutera aur la validit ment poesible et favorable a I E.at dea dettes le la Rpublique, claire dans celle question du lgUmei' IQ les deux Gouverneratnta re'ative de cette catgorie de dmte 1 oblique, ment toutes dettes ventuelles, re> C'est selon noua tort que 1 on ce minaudera des mthodes perfea urbaines qui, comme toutes les villes prsident Mr Wilsun. a Hati, ont la p.upart de leurs mai WASHINGTON— Le pr^idea SOL s construites en bois. Il en rsulte Harding dans une lettre a Mr loaes un ralentissement sensible daas le Chairraao du comit du Commerce *dl*raeo. s van ag'ux, et parce i ine iiHui neoaaaire A oomplei paiement. leur et sur ce qui protec dues dites < Passe Partout , la ncessit de complter, en les concerne les mesures de tioa contre l'incendieC'est pour conjurer ce danger que Us anciennes allumtt'es phosphorees eu peignes ont t progressivement exclues du commerce, de la circula tien et de l'usage domestique, o elles lurent remplaces par celles dites sudoises qui, conseives en boites mer qu'au suitace sp il ne chercherait paa le moyans tes de la Hpub >que, de leur uionaininblea d tablir dea i lments tant, c-iracture, chanc et con.lid obtenu du Corg es lei eosion de profitables, d'autant plu iutr>islions, d.a intrts y aftrenta, et de aants qi'il d fend les ictr.ag> raux, c'es- dire les iatiiota de 'a majorit dea Hatiens, non porteurs de titres Une voictoiie du Gouvernement sur ce teriaiu arait, a n'en pas douter, u i acta favorab e faor baitiea Sous l'administration du gnral luboratioi du Co iseilier Uuaiciar, Nord Alexis, on n'en souvient, eut rien, par contre* n'autonae celui-ci H hy piou Il rassort ds .os taitts qaa si, J 11 la r^i ni du trait, l'action du au SJ.VH ie i Ktat dea linaaees doit u*eaa .ira.9ut a appuyer sur 1s sol* CONSTANTINOPLE — Le t ou heu une vaate enqute uancire aur i a^ir en de.iora du 3o crtsirt d'E'.st commercial particulier ne sera nan plus atteint. — encore qu'il aoit coo venable ie le taire tcbir devant 1 in trt gnral, — si un dlai raison prohibition fdrale est i son co n ble. Le Commissaire Hughes en a saisi le Sous comit de la Chimb e en demandant neuf millions pour sa pis pir frottement sur une tiaie. ralisent toutes les conditions Les soussigns, essentiellement de sret ncessaires tresss au dveloppement et a Aussi bien les statistiques ont pu P^pril des suaires et do coma,! {f" < !" ^^1^'}* ut '\tablir uue avec l'use de ces der ce kaiue s, ne peuvent taire au Gou K l d A K ,eler e y* nt S W<'* |l ^VSSSSMAM !" —* *" !" d m T A i : sX lc H,meRue c al( oXr ZiSSST^ !2i S W SX "helu Um *E L'entente %  roj ,e ei MM. .e point de ou leur propagatioa, avaient coosiae cooimuosnt hatien ,.. poui te .j les ulroits des Daidauelque l'Etat ralise par lea run r.blemenl d.m.nn, puis avaient du ^ l ^J dl ^ !" ;!f | *g? Tes ouve.ls a t soumise la co .f et confrences dont noua venoa. tant le gouvernement J-alort n'y toit totn er d accord Noua vouiona gals paa beaucoup de for.ne : aucune enmeut bien cro.ru que le Jonaeiller tente ne fit conclue, ni provoque, financier, dans sea conversation svec les intresss et une loi .lcr et propositioua, est on plein accord ta aimplemeot cette rduction. SVJC le Secrtaire d'Etat des aan> Certes, on ne saurait approuver Cea et mme avec le Gouvernement et ne pouvant s'entlimnablc t t soa bure au Faaae prochaine. L2f i.2 b • %  ••* * DUBLINL Irlande a pris L. -e .uiurd hoi mrmi IM ln ,h'i irt •* raMare c,) P olllt draconienne; tout eulier. el u du monde, rimoihy He.Iy a t ins ll M daDa u Q|iai uon; „ y auifci ter, ai noua n i conu paru Lest la faveur des troubles de guene not-diale et dplacements de c,r 1 c a *, ace 8 ; conditioc consqutnees Pssae P hauteur de defendr co Ils jur nous rpengaga dana la queition; il y s auski ter, ai noua n i concuvu ia paa notre n'auii ta par les inruaiea; alura, Sucitaird d Ktu. dea liiosncea sgis* tout airaugxnuut ne ptut tre que ssnt aat/a le concours auxiliaire du synallaginatiquo, et non ninlatrai. Conseiller linancier,nous concevons Voil ce qu il eat juste de rclamer, e.co.u bien moiua le Conseiller Uvue nauciar agissant en lieu et place du io is Secrtaire d Etat. venoaa de NJUS peusoas que, d'uaefaoj j.~" .*"". i'" rene miianrd liai Cuite entente nr parler. gaaerale, U oolUbjratiou desfoac* dars toutes les commit Au88i bien ce < ue P our nolro llol,lttllJ9 a anca.na doit tre raa part, noua eotendona cri iquer, ce hao daua le gouvernemuot et sans duo arrange rie i uitrerda. rapporta ordinaires tionn-j a du Gouvernemeat avej a<-.s admiuiatraNJUS voit la nomination u'uuc sion inteinat oule de conti.e s quienont. l'une des lis on, ea consquence, l'espoir "on mieinai ouie ue conuo.e com j. ei| pa8 le principe d un arrange rie i mti nces que les allume tes 4 ue vu •'••4 e **ce et iiujpaUiu ue P osCf a g fantles puiisaaces y com manl poaaiD | e aur la question de u et tradit a. tout se sont introduites u 1 UM ** oa 4 UI *'*i i oujei de It pie P '" fcul$ Uois ausM bien 1 ue ' dette intrieure ;maib c est le contaci national i u'incendie o l'enqute n'a pu lev 1er aucune cause autre que l'exulence de ces ihimet es dans les d| s r'u corumeice* Oa a an surplus, icU\ Ses cas d'incendie ds su fait, par les paysans qui es acn eut. J : us laisser tratser dans leuts lots de coton dans l'ignorance du danger Elles aaou pagntut le colon dans la macoiLe nettoyer qui, natue le ment, les enflamme. PyC'est dans cet espoir que nous *'goo cire de la mer Noire le ga bi!it du vous p ions d accepter, Monsieur le alo,t de dire combien de gros ba plus forte i lsideLt, Meuieuis les Seciuues le,u peuvent dfl'tat, l'hommage ne nos se n itnents P 01 **respor fonctionnaire hatien, norabiiit eat bien tablie, raison d un Secrtaire lis plus disdrgues. HAYT1AN M£RCANT1LE Coa-pany BRAMDT & Co I I. B.GIO Paul E AUXlLA, Evari o ALVUREZ PlftNAT, commerants etc. ADMINISTRATION GENERALE DES POSTES h l Inn Martissaiit Table..d liote.Djruuers fins,— Tempralure idale Djeuperi et dmeis partir de i dollar l&tfc Maurice Etienne fils Avis Le puLlic eu avii que des boiiei postales son' insu.le* t Cirrelour, Postes de U Gendarmerie ^e Angle des Ruas [des Frcnt e V orts ai du Magasin ds Marchandises Franaises 2 Bi/.oton t maison Viiln Fetta, en lace la station du chemin-de-lcr. j Bois Witi.-, au cotn e la maison Aleuo'L*Bt ** rc '' ou "* on La MI Je ces ooites se iera rgulirement les lundi, uiticrJi et venditui de enaque semaine a j heures de I aprei midi, a partir du I / courant. Uue mesure a tre incessamment prise pu l'Aminisuauon (Jtuer.ie des losies, devant per usture au public de trouver en ces endroits des Dau.re part, qnand on lit bien le trait, ou peut ee tendre compte que, ai le rgime cre un service de (oiule daua I admit latration du bilan.d Uu paye, C'Mt condmoti que ce contrle r. f xerce sur Us se us nu gouvernement national, sanB pouvoir aller jusqu' ee aubsituer lui-mme l'action gouveroemen taie liaitic.Nt Cela n>\ vrai rarttcu liremeni dta fonctiooa duCouaei>ler Qosceler, dont le rle eat delim comiru soit par les srtxiea i et \ du irail : Ait '2 le Prsident d'Hati nom mtra, en ouire, aur la proposition du Prsident des Etata-Uma, un Lout nier nuancier, j,ui sers un fonctionnaire attach su almialrea Pension Suisse Confortable maison de tami ,1e situe a^ Buis de Chnes, a proximit du Champ de Marsf 807 Avenne Grgoire. "LA GARCOSSr En 150e Mille Psr I„VICTOH MAHOUKRITTI vente la Librairie du Matin" BbresjwsiMpouril'fJr.nchi.sement de leur cor dfla g oinu| aBqua l | e Secrtaire '"gj, i^riace, u { Dtwm* i*u d'tsv priters une aide elQck.ce pour Tlphone; No 43U


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05807
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, December 08, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05807

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
J
I6ma anne No 4985
f>os*a Prince Hait*
Vendredi 8 Dcembre
FILE COPY
- .iTibus Mmorial Ubrai
1921.4 fan AM NION
--------------- 18 92?
DlRJKCTEUfi PRQPfUETAlRI
'Clment Magloire
NDMBBO 20CENTiyBS
Quotidien
La char lie est l'ocan o
cowuieucrijt et aboutie
seul les autre vertus.
LACOKDA1RE
HEDACTION : Rua Anficaine No 135*
TELEPHONE No 24a
Contre l'importation des
dites "Passe-Partoat"
U. s. Navy fa fonctionnaires amricains et nos
News services publics
PAR SANS FIL
lmionjmvanlt laquelle sous La rptition de ces cas, qui avait NEW YORK Les autorit* d f a quesHoh lie la Dette Intrieure
cru La MATIN contre les dangereuses tendu ncessaires, tout le mojde New * '** ont aPPns U|Ourdhu' M-----------------------------------
w Yo k ont appris aujourd'hu1
allumettes dites Passe Partout a t se le rappelle. " des"mesuVes"xra *ue qa,t'e vaisseaux poitint uae car
envtye hier au Gouvernement od'nains de'haute surveillance ei de Ra'son de 792 causes de liqueur /i
Sous sommes convaincus que suite se piotechon des int ls gnraux lues plus d'un million de dollars
ra donne dans le plus bref dlai ce va t, en mme temps, attir l'aiten S0Dt Parl*s de Nassau d.ns les B ht
qui fait lob/et de \cette ptitionnaires- non intresse de Compagnies d'ass 1 iS a destinatoa ostensible de S
sant la collecttviti entire. rances contre 1 incendie, qui, aujoui Pierre W'qae'on
l-..i o m u d'hui, (ont de grandes difficults CLEVELAND Les cl efs Ides se
Fort au Prince, ter Dcembre 1922 pour ,, de muJ d ^^ ajx vices iatrifUrs et ex,lieurs du Di
A 8 E le af.'sideot de la Rpubli* maisons de commerce situes dans parlement du Commerce ont av.*
que en Conseil des Secrtaires d'Etat les villes oi n'est paa prohibe l'im les fabricants amricains d'avoir a
Palais National.
Monsieur le Prsident,
Messieurs les Secrtaires d'Etat.
Au moment o les Pouvoirs pu
blics, par leurs organes qualifis,prs
criveut toutes les mesures utiles en
vue de prvenir les incendies et de
p'otger les intrts matriels *,de la
Depuis que'ques jours, dea conf
renes et consultations ont lie 1 pA
Pudiquement entre la Conseiller II
nsBCier ft l'a oorlaura de titres d>
la de te intrieure. Noua u aaui o' a
la ralisation de aes travaux, la
lotiptiller financier labora un sya
terne adquat de comptabilit publi
lue, aidera a l'augmentation dea
leviima et i leur ajuatement aux
tre outre le principe d un arrange' dpenses, enqutera aur la validit
ment poesible et favorable a I E.at dea dettes le la Rpublique, claire
dans celle question du lgUmei' iq les deux Gouverneratnta re'ative
de cette catgorie de dmte 1 oblique, ment toutes dettes ventuelles, re>
C'est selon noua tort que 1 on ce minaudera des mthodes perfea
urbaines qui, comme toutes les villes prsident Mr Wilsun.
a Hati, ont la p.upart de leurs mai WASHINGTON Le pr^idea
sol s construites en bois. Il en rsulte Harding dans une lettre a Mr loaes
un ralentissement sensible daas le Chairraao du comit du Commerce *dl*raeo. s van ag'ux, et parce :i_^_.a?_cJ_,ue J_u_*_e_c__- mouvement du commerce en part, du Snat a rclam l im.nat.oa
rospr
du lion naurait t envisage Ait 4 A la notninti ion du Conj
Cent, en tout tat de cnuae, le d : util er dnancier, le Gouvernement de
voir da dbiteur de rechercher dja la fipubhque d*Hati, en eoopration
ti'lancier, colla*
t\i rglements 1 emmagasinage et la ,..., i___;____
sur les subsides i la mariue atia
usig
jat et par coa l'aide gouvernematale aux com^a
vente des explosifs et de la g.zoline,- J0"1' "" l??"*0?-* b c ' gaies maritimes
les souligns prennent la libert "*JJ d" [J^ " ? 1NDIANAPOUS-J.mmy Mur
d'attirer la haute attention du Goj "f'"' d^' '"'*uUq qUC d" U t proclam aux points champ.,
vertement sur le danger d incendie "* *u.e j "W'gn r"0"1 olciel de l'automobile pour l'ane
que reclent les allumettes chimi ^SLASS^J&i!' !' " dlQS ,cs courses ce Bette an-
hl 'V. ? m i' 41 *mfrtl ne. Hsny Haifz secoad et Tommy
ov/n?.nt Umdl"' AuCUa 'iM.lton troisime,
convnien h uucicr ne peut en r
... ce dSbiUur, dana le CM actuel, edt nounera, classera, arrangera et fera
port a loi lW' n0U9 D8 V,,yona P" Par(.,ni UQ ,elev COlU^let de loule ! <*
l -ni >i ine iiHui neoaaaire A
oomplei paiement.
leur
et sur
ce qui
protec
dues dites < Passe Partout ,
la ncessit de complter, en
les concerne les mesures de
tioa contre l'incendie-
C'est pour conjurer ce danger que
Us anciennes allumtt'es phosphorees
eu peignes ont t progressivement
exclues du commerce, de la circula
tien et de l'usage domestique, o
elles lurent remplaces par celles
dites sudoises qui, conseives
en boites
mer qu'au
suitace sp
il ne chercherait paa le moyans tes de la Hpub >que, de leur uion-
aininblea d tablir dea i lments tant, c-iracture, chanc et con.li-
d obtenu du Corg es lei eosion de profitables, d'autant plu iutr>is- lions, d.a intrts y aftrenta, et de
' aants qi'il d fend les ictr.ag>
raux, c'es- dire les iatiiota de 'a
majorit dea Hatiens, non porteurs
de titres Une voictoiie du Gouver-
nement sur ce teriaiu arait, a n'en
pas douter, u i acta favorab e
faor baitiea
Sous l'administration du gnral luboratioi du Co iseilier Uuaiciar,
Nord Alexis, on n'en souvient, eut rien, par contre* n'autonae celui-ci
Hhy
piou
Il rassort ds .os taitts qaa si,
- j 11 la r^i ni du trait, l'action du
au Sj.vh ie i Ktat dea linaaees doit
u*eaa .ira.9ut a appuyer sur 1s sol*
CONSTANTINOPLE Le t ou heu une vaate enqute uancire aur i a^ir en de.iora du 3o
crtsirt d'E'.st
commercial particulier ne sera nan
plus atteint. encore qu'il aoit coo
venable ie le taire tcbir devant 1 in
trt gnral, si un dlai raison
prohibition fdrale est i son co n
ble. Le Commissaire Hughes en a
saisi le Sous comit de la Chimb e
en demandant neuf millions pour
sa pis
pir frottement sur une .
tiaie. ralisent toutes les conditions Les soussigns, essentiellement
de sret ncessaires tresss au dveloppement et a
Aussi bien les statistiques ont pu P^pril des suaires et do coma,! {f" < ^^1^'}*ut'\-
tablir uue avec l'use de ces der ce kaiue s, ne peuvent taire au Gou Kl d A K,eler e y*nt SW<- '* |l"
^VsSSSMAm * *" !" d m TAi:sX lc H,meRue *cal(
oXr ZiSSST^ !2i S W SX "helu Um *E L'entente roj ,e ei MM. .e point de
ou leur propagatioa, avaient coosiae cooimuosnt hatien ,.. poui te .j les ulroits des Daidauel- que l'Etat ralise par lea run
r.blemenl d.m.nn, puis avaient du ^l^Jdl^;!f| *g? Tes ouve.ls a t soumise la co .f et confrences dont noua venoa.
tant le gouvernement J-alort n'y toit totn er d accord Noua vouiona gals
paa beaucoup de for.ne : aucune en- meut bien cro.ru que le Jonaeiller
tente ne fit conclue, ni provoque, financier, dans sea conversation
svec les intresss et une loi .lcr et propositioua, est on plein accord
ta aimplemeot cette rduction. svjc le Secrtaire d'Etat des aan>
Certes, on ne saurait approuver Cea et mme avec le Gouvernement
et ne pouvant s'entlim- nablc t 't soa bureau Faaae prochaine.
L2f i.2 b" * * DUBLIN- L Irlande a pris L.
-e .uiurd hoi mrmi Im ln ,h'i irt * raMare c,) Polllt draconienne; tout eulier.
el u du monde, rimoihy He.Iy a t ins llMdaDa u Q|iai uon; y auifci ter, ai noua n i conu
paru
Lest la faveur des troubles de
guene not-diale et dplacements de c,r1ca*,*,ace.8;
conditioc
consqutnees
Pssae P
hauteur de defendr
co
Ils
jur nous rp-
engaga dana la queition; il y s auski ter, ai noua n i concuvu ia paa notre
n'auii ta par les inruaiea; alura, Sucitaird d Ktu. dea liiosncea sgis*
tout airaugxnuut ne ptut tre que ssnt aat/a le concours auxiliaire du
synallaginatiquo, et non ninlatrai. Conseiller linancier,nous concevons
Voil ce qu il eat juste de rclamer, e.co.u bien moiua le Conseiller U-
vue nauciar agissant en lieu et place du
io is Secrtaire d Etat.
venoaa de Njus peusoas que, d'uaefaoj
j.~" .*"". i'" rene miianrd liai Cuite entente nr parler. gaaerale, U oolUbjratiou desfoac*
dars toutes les commit Au88i bien- ce part, noua eotendona cri iquer, ce hao daua le gouvernemuot et sans
duo arrange rie i uitrerda. rapporta ordinaires
tionn-j a du Gouvernemeat
avej a<-.s admiuiatra- Njus
voit la nomination u'uuc
sion inteinat oule de conti.e
s quienont. l'une des lis on, ea consquence, l'espoir "on mieinai ouie ue conuo.e com j.ei| pa8 le principe d un arrange rie i mti
nces que les allume tes 4ue- vu '4e**ce et iiujpaUiu ue PosCf a" gfantles puiisaaces y com manl poaaiD|e aur la question de u et tradit
a. tout se sont introduites u 1UM**oa 4UI *'*i i oujei de It pie P '" fcul$ Uois ausM bien 1ue ' dette intrieure ;maib c est le contaci national i
u'incendie o l'enqute n'a pu lev
1er aucune cause autre que l'exulen-
ce de ces ihimet es dans les d| s
r'u corumeice* Oa a an surplus, ic-
U\ Ses cas d'incendie ds su fait,
par les paysans qui es acn eut. J :
us laisser tratser dans leuts lots de
coton dans l'ignorance du danger
Elles aaou pagntut le colon dans la
macoiLe nettoyer qui, natue le
ment, les enflamme.
Py-
C'est dans cet espoir que nous *'goo cire de la mer Noire le gabi!it du
vous p ions d accepter, Monsieur le alo,t de dire combien de gros ba plus forte
i lsideLt, Meuieuis les Seciuues le,u" peuvent
dfl'tat, l'hommage ne nos se n itnents P01**-
respor
fonctionnaire hatien, norabiiit eat bien tablie,
raison d un Secrtaire
lis plus disdrgues.
HAYT1AN MRCANT1LE Coa-pany
BRAMDT & Co I I. B.GIO
Paul E AUXlLA, Evari o ALVUREZ
PlftNAT, commerants etc.
ADMINISTRATION GENE-
RALE DES POSTES
h l Inn
Martissaiit
Table..d,liote.-
Djruuers fins,
Tempralure idale
Djeuperi et dmeis partir de
i dollar l&tfc
Maurice Etienne fils
Avis
Le puLlic eu avii que des boiiei postales son'
insu.le*
t Cirrelour, Postes de U Gendarmerie
^e
Angle des Ruas [des Frcnte
V orts ai du Magasin ds
Marchandises
Franaises
2 Bi/.otont maison Viiln Fetta, en lace
la station du chemin-de-lcr.
j Bois Witi.-, au cotn e la maison Aleuo-
'L*Bt **rc ''ou"*on-
La mi Je ces ooites se iera rgulirement
les lundi, uiticrJi et venditui de enaque semaine
a j heures de I aprei midi, a partir du I / courant.
Uue mesure a tre incessamment prise pu
l'Aminisuauon (Jtuer.ie des losies, devant per
usture au public de trouver en ces endroits des
Dau.re part, qnand on lit bien le
trait, ou peut ee tendre compte
que, ai le rgime cre un service de
(oiule daua I admit latration du
bilan.d Uu paye, C'Mt condmoti
que ce contrle r. f xerce sur Us se
us nu gouvernement national, sanB
pouvoir aller jusqu' ee aubsituer
lui-mme l'action gouveroemen
taie liaitic.Nt Cela n>\ vrai rarttcu
liremeni dta fonctiooa duCouaei>ler
Qosceler, dont le rle eat delim
comiru soit par les srtxiea i et \
du irail :
Ait '2 le Prsident d'Hati nom
mtra, en ouire, aur la proposition
du Prsident des Etata-Uma, un
Lout nier nuancier, j,ui sers un
fonctionnaire attach su almialrea
Pension Suisse
Confortable maison de tami
,1e situe a^ Buis de Chnes, a
proximit du Champ de Marsf
807 Avenne Grgoire.
"LA GARCOSSr
En
150e Mille
Psr
iVictoh Mahoukritti
vente la Librairie du Matin"
BbresjwsiMpouril'fJr.nchi.sement de leur cor dfla goinu|, aBqual |e Secrtaire
'"gj, i^riace, u { Dtwm* i*u d'tsv priters une aide elQck.ce pour
Tlphone; No 43U


LE MATIN
Gabl<
Nouvelles Etrangres
U mu ittiia-
1* LAUSANNE 6 Une impoi tante
sance eut heu lier au couis de la-
quelle lord Cu'zcd prsenta le rap-
pcrt do puissances alles pour le
cooli'e imernaiiona!dts Dardanelles
tt du Bosphorr. p.vtyant une com
mission de coniile dans laquelle
les Etals Unis seraient leprsu.ts ei
les l'oies auraient droit une gale
r prsentt ce
Le picjci p voii la libert comp'
le des navires de gurie mais le ton
nage total que oute puissance pour
a envoyer a divers les dtroits ne
dvu pas tre gal celui de la plus
giai de fljtte des pays limitrophes
de la mer. La =ore de dmilitarisa
tioo doit compundie la pninsule
de Galrpo'i, les lies Mam.ara, les
lies de Lemcs et Imbros doni Im lu.
teresses existantes do vent '.r d-
Il dposa une couronne sur le tom-
beau deWasfi ngtonetil visita" Man-
sion Housse '.
De retour Washington, Clmea
ceau se rendit chez le prsident Wil
son. Les deui vieux amis s'ectretia
tenlseulspendant quinzminutes Cl
merceau d'envit comme empreint'
de la pins graede co dia'i et grand
slfedirn ce te vis te A h c South;n
Society i Clemenceau II p tJl
psr VValla. L'auiitoire tnlhousiasu
Nouveau Charg
d'Affaires Berlin
Mr Grorges Gentil, ancien chef de
la Lgation d Hati Madrid a t
nomm Charg d A limes a Bfrlin
en rcmpla emeat de Mr Feraaad Dn
nis
Nous lui prsentons nos sincres
flicitations.
?* I. !! ! ...I I _ Il
No're ani e' collaborateur Era r8tQUa
rranofj I ayante, chef de bureau au Dans 1 avis Rcpiss adbir de Mr
Conseil d'Etat a eu le malheur de Aug Base paru dans e Le Mftin t
rerdresa dite Emma, Age seulement d s r7 18 et 21 Novembre courant.
lire G. ;8 2> au lieu de G. 41S
Ncrologie
e 15 ara.
Les f.inr-illas
auront lieu cpt
aprs.mi 4i. Le convoi partira de la
Celle derniers valeur ne reprsente
remp issait frn iquemen', I s me:n maison rrortuaire sise Lalue peu- ^uc c* e recO0!lue F"'
"rnala Catnirah. sonFqure.
la Commis
Fort au Prin;e,le 29 Novetrbre 1922
lOSQ
br^s des dlgation', sera eurs du sud se rendra
arsts:iient i la runion. Mme Mino- ^e MATIN partage le deuil du
p sidente d. la nationale d;s fi'le- P*r8>l Toelipraent frappa et prsen
del tvo'utioa amricain-, et lui l" 8e ymp'hiqo8 rondolances ~_----------
adressant la b envenue fit l'loge d, ,n!?^5n,Vael m8Uie aiD9qU A VIS
1. c... w_ u 1 ir ,oua ,M utr-a paren s prouvs wu
l /o?h" MmBow'de VUg,D,e ~Mr Mrm Chili ier Marne des K ats Un.s dsireux de
,ui sounai a aus,i la bienvenue au viennent d'tre prouvs par la mort prat quer la langue franaise, cherche
nom de dtverses associations. Cl de leur fille Monique. euUvsa leur t cuver des connaissances parmi
menceau p.n ersu- s la parole et pro sff-tion l'g* de 20 mois.- Le* les t.millrs franaises haitiennei
nona un discours qui
fois coup par de vifs
lents
lliitott.
fuites et de nouvelles inleidil-.s. Au
cune fotee aime ne peut stationner PARIS Mr Char'e Guerrier, d
dans les zones dfrxintaiists. Une pui de U'e ei Vilaine, est nomm
garnison dtermine par l'entente et rapporteur la commission des alfai
ne dpassait pas 10,000 homme se tes trargres en remplacement de
ia pivue peur les besoins de Coas Mandel,
tan icop'e. Ismtt fcha dclara que
fut plusieurs funrailles auront lieu cet apra-rn -
a plaudisse- di. Le ro-.voi par ira de la maison
mortuaire, sise au 3hamo de Mars
pnnr ne rpnlro a >a iathairale.
Si0ce es condolance aui parents
pouvs.
Jeux d'ad" es ne !
Jeux d1\\ dresse !
Etant bien lev, il croit que ceux
qui fetont sa comaissance n auront
pi sa plaindre de lui.
bnvoyer noms et adresses 1 M. t.
Ehverrier, Oaartier Geneul, 1re
Brigide de Port au Prince-
- -
CUIRASSEZ VOUS!
CUIRASSEZ
votre Gorge, vos Bronohes,
vos Poumons en les dfendant, j
en les prservant
par l'antisepsie volatile des
IPastilles VALDA1
contre les danger) du Froid,
de l'Humidit, les Poussires.
dos Microbes.
Pour SOIGNER EFFICICEKEIT
Rhumes, Maux de Gorge,
Bronchites, Grippe, etc.
EMPLOI'KZ LES
Pastilles VALDA
remde respirable antiseptique
Mais il faut avoir soin
de bien employer les
Pastilles VALDi
VRITABLES
SC1I.ES RELLEMENT EFFICACES
indues uniquement en BOITES
portant le nom
Avis de dpart
Les dpcha pour New York et l'Europe
Va New York par le s| PANAMA seront
La troup: BIST\NY & METZ " '"" "D"mbre nwm dl0s mi
MADRIDLe marquis Alhu.em s vient daugmenUr on sto.k de jouets Porl 1J *^in. 8 Dambre io
^fJ Ml!
le) piopositioas allies peovect lor retuse de (orn.er le nouveau cabi nouveaux et invite tous les pres et
met la base dune ni uveile diseur tet. rrres de famille i ameaer leurs en
lion qui sera repi. e vendiedi Mr DUBLIN-- L"nuguratioa de 1 E- ^nts chaque loir au Chimp de Mus
Criild, ambassadeur amricain, du tat libre d Irlande a eu iieu'hier sans pour gagner de jolis joujoux par une
que les navires de gurie et mai- incident. Mi Healy pita serment de simple ad esse,
chands doivent kvoii le droit de tra gouverneur gnral et les membres
verser les dtroits eu temps de paix de l'assemble prtrent serment lia
et de gurie, 1 s tats Unis s'tant <"' nsti ution de l Etat l.b e et au roi Que les jeunes gens viennent aussi
opposs au cooti e d une seule puis George. par leur adresse gagner de 10 is ob.
saneej
[1
fti_.vlE D AnnuDzio est giave*
Mil malade i Gardone.
Un nouveau volcan s'est form au
C- sera la meilleure faon de faire VeA,e 'Encin ?e u Goele"e "Laur*-.
de jolis cad aux vo< enfants HcruT v's"er ,ur ,e rivJge ""*
Port au Prince, le 8 Dcembre loja
Momb.un ElIF.
Encanteur Public
Cin Varits
|ets dait
Venez donc en foule
La troupe Bistani & Metz
profite
aux
mont de la Morreta pies de Potenza de l'occasion pour informer le public
La population prise de panique s'en 1U e'le Qa rien de commun avec la
fuit. troupe Berstein dont parle le public
ROME Le prince Andr est arri Port-au Prince le 8 Dcbre 1922
v i Rome hier accompagn de sa j-~ ! 1----- ,
femme et de 4 fille. Il fut reu par a tl l*otfl a* #
h Pape qu'il temercia de son inter **" CH8lO/HfXf
de Lalue
Pari si a n a
DIMANCHE
Sur demaede gnera'e
Vente l'Encan "| Reprissensalionoelle
Li-Hami le Crusl
le Ch f.tnivjvre Ao*
goissaot de Lorda
( Le Prince de la Ter. eur J
et d'Henri Bauoha
Mardi 12 Dcembre 1922 |
Il eri procd Mardi u Dcembre iojj }
_.'u'e.sn. ma,.in'. Ru.e du Qu,i No '7IV L
Mcno>
WASHINGTON Clemenceau
pronona un discours \i l'cole de
guerre dans lequel il rendit horxma vention pendant le procs. Il part
ge aux ttoupes amricaines pour pour Loi dus.
itur panicipation la guene tt il fit ^WASHINGTON Le progiamii
un plaidoyer pour que les Luis Unis ut u ctbqu.me confrence panara
s'intressent i nouveau aux alta.res ficaire qui dot avoir lieu Santiago
europennes. Il fut chaudtment accla de Chili en Mars a t aJop. I u
m et quand il quitta I cole les gn- nammit par le consembre de 1 U
taux,ccloctl et autres bihcieib peus mon Daoiraciicaiiir
arent ttois houruhs en son honneur. '^LONDRES Mussolini n'a pas en
Avant de 1e letd.e i l.oledeguer cote toime.lement accept d assister MAlrtro*i\n A
il tait al. Arlington dposer la coulience de Londres, mais 01 Iw.lUUaUJU cl
CE SOIR
Cur d'ieroie
9 io & il
0 5o centima?
DlMANCHfci
Mise_,en Scne de Donatien
en 6 parties
avee des toiles du cinma
Cet aprs midi 1 4 heures et demi- t WlOUrfr M ICIUIO deux authentiques chinois
Musqae de geon
Entr6e O chestre 2 g,00
Balcon 3 g, 00 et logea
11 y aura d imposantes crmonies i
chapelle du Peusionnat des soeurs
de Laue.De nombreuses jeunes filles
seroat reues dans l'association des
EnNn's de M;iie. A 1 issue de la r
ceplicn il y aura procession et saint
1
re
une couionte sur la tombe du s. 1 peme qu il viendra et tous ses pipa
dat inconnu Plus taid il s embarqua ratifs soat termins. La conirence
iur le Yatch manne Sylph qui le prelimmaiie aura lieu vendedi et
conduisit au mont Vernon U tail tts sances officielles commencerons
accompagn par Mr et Mme House. samedi
Le Tribunai de paix
de U secliou Sudx
Derniremect le Prsident de la R
publique pienant en considration
les dolsnees de la PitJM sur I tat
dployable dans leqte' se trouve le
lOttl du Tribunal de Paix de la sec '^L\
tion Sud a visit
lementet a constat
requte. Emu
le Prsident a demand au luge ti u
laite du Tiibunil, Mr Louis Romu*
lus, de louer une maison en sites
dant que l'Etat fasse le ncessaire,
iusqu'ici, malgr 1 activit du Juge
Reraulus, on ne peut trouver di. s
cette zone du Morne i Turf une
maison rpondant ces besoins ,
d'un autre cot les exigences des pro
les lieux peisonnel j apICS
ital la lgitimiiide la ,e jc
de cet tat de choses
l'Ecobde Droit
^Cest noire cintire C'mcnt A.
Coicou qui a t choisi comme pro
Lsseur l'Ecole de Dro-t. en remp'a
cerxeLt de Me E-ienne Bcin : 1, appe
le d'auties (onctions.
Assises Crimmelles luS,1800 ^,l d,ii r***"*
La i.c.Meuie iou.u.c uc 1- Cour 0PP*"!- -i|No lui pressnlOBi
d'assises n a t gure intressante. r_^ s|";rel {l'cltatl^Ps. _
Aprs les charges d accusation prsen ""11" 'J. mm" 3B**
tes par le Subst.fut Raymond et la J,. MaDHIUS 6 COia
cfeosede 1 accus faite par Me Elie S""W W VVMItf
"anvier. le Juiy se dcla.a sulfisam mi Le sympathique Receveut gnral
clair.
midi 1 accus
Grand drame indit
en 4 parties
AVEC
Puline Frederick
Urtod draine
Cin Romuin lPr pisode
Entre 2 Gdes
Loge 3 Gourdes
Dimanche 5h p. m,
Graade matiai
50 ceuiiines
Pharmacie VV Bucl)
Le seul prservatif du bois eat le
Car bohnum venarim
Reconnu .lopuis plus d*40atacoaime le ping efficace.
Lq Larbolinurn Avenariu*
s -ri prserver le bois ho-s el sous terre contre h pourriture
Vers une heure de M A. Maumus qui s'est cr >ant de s jus toutes ses formes, [m influences d'i cl'tnat et la destruction
us Civil Pierre accu flWfrttwii ptrmt noas i cau-e de par le insectes. l
des
vol a t acquitt- ses m.0 c: courtoises et arable* A empocher et supprirnrr le Ichampignon -'e* maisons et
V P*1 bientt en voyage de cong, scher les murs humides. "mu -es maisons et a
Acjcuidhui pa^se l'atfaire de Ma c'esl la Prera''e fois qu'il laisse k imprgner les Voiles Currlaawi iniL. 1 t 7 al
xmu.en. accus de vol. Au banc de on poste depuis sa nomination. Le produit est un ds.nlJ"?f S1 *T de PChe* .
I.dfecse se trouvent d.ux jeunes Son ab euce ne sera pas de longue ljjvermi des ^
tt in tants avocats Mes Trou.llot <'** !!! jfl chevaux ainsi que des pauiaillers. Il *
iy est prsid par
et Beauvo r. '.< lu
le Dr I D K.mpel,
Lundi seia enter due 1 affaire de
LImIjs E.euns.s, accus de b essuies
vo ontaiies sur la personne de la
Nous lui renouvelons
bons souhaits.
tous ncs
aussi un destructeur sans pareil
mine
des punaises et de3 autres ver
pntsires de rxa.sous qui pourraient Ooime D.g e
convenir rendent iu.qu cette heure Me Lou,s Vilgrin seia au banc de
Au Dpartement des
impossible le dplactmeut du Tubu U dc, nse tt le r buQtl pis.d pf
n*L _. le luge Lescotair
En attendant le Dpaitement des Noua avoo t Qcoreux de
Tisvaux Publics ne pouriait il pas constater aujourdhul que des sie-
leslauier le vieux local. &* out out t raeiva aux Mo.u-
b es de la Press*. Le sympatbique
Doyen barnu, prensat en coum ic- de la plus fianche c rdialit.
ration nos dolances a adressa au ,____________________
Syiidicat de la Hrct.se une lettre par
laque le, it noua sppieod que le u
L'pidmie de tholiice fait mair. ceaeairs a le fait,
tenani >es ravaes dans la ville Beau .. formais ' reprsentauta de la
L'pidmie de
Cholrine
u Relations Extrieures
U ci uiati i uotre nouveau .nmis-
ire des Relations Extrieures, Mr F-
lix Magloire, a pris cont>ct avec le
Cor,;s Diplomatique et Consulaire.
Cette prise de contact a eu lieu au
locil du micis re et tait empreinte
, l'tesae.n'suront qu ; se se prsen
BULLETIN RELIGIEUX
Nous avoni re^J le dernier fascicule No-
vembre Dcembre du Bulletin Religieux d'Haiii
qui contient jiMresantj renieignernents ur le
mouvement catholique en Hai i.
Le Bulletin noua appitnJ qu. Monteigneu Col-
canap vicaire ai nerai du cap Hatien a reu de
S. S. Pre le Pape l'ie M, la digniii de Came
coup de nouveaux euoit. ,-. ur au Q|effe io.Voduits
taies cette semaice. A 1 avenue john dgM u Me ^ aodiencegi
BrowD, psr exemple, en cite plus d; >-0i coojpiin tc'sau Doytn Bsrau ri'er SecVt.
18 cas. Les ab-ncs dwttnu p*r la dont la cour'ou:t nous a fait le plus UM RUE NOUVELLE
source de Piauaure n&us prient de grand plaisir. I Dpartement k> Tuvaa Pubics mni
dematder tus iv:c d'U>gae d- d
sinUcter cette s.urce qui est pout
eux un sujet de crainte,
Nous engageons le public suivre
les conseil que nous publions su*
ourd'hui et qui sont lecommands
nax le eivice d Hygine.
PAPIER PRUNEAU
*4lprm4*mtit4i H|wiiIhh>ihmiiim|
a*a iow i*. m. a'AatMM. taaaMaw. iBBMatlfa
nmaua, sa.* aMa*m>ana 11** Hir***.
IStade un prije: de irmmnmioa iwm rue nou
velle. Ce sera plutt ull IM jjh/ large qui pal
sera Itavers le huubourg iaiomon ci qui icliera
le Cham, de Mars la fiacc du Cimetire.
la ruelle Dnoua sera pioioogec jusqu la rea
contre dc la ruclic La&tr Ducbcme et U Rua
Otwaid Durand jusqu' la rtlMMlrc dc la rat
Heroe,
C eu un uecllcnt
projet
dtcuutiM q>oi Port au Pria.
desunc a kmhm U
Charles Pieoolet
228 liuh Roux Port-au Prnee
Assorlimenl complet d'Epicerie
r ROM AGE, JAMBON, SAUCISSON
Vinaigre Vin de Bordeaux sup
rieur ,.r gallons et en bouteille:
Madre, Ualaga, Porto, Xrs,etc^ete
whiskie. Gin Bire
CHAMPACNES & LIQUEURS'
Eaux de Vichy
Bonbons, biscuits
Cigare* & Cigarettes


LE^MATN
Premier Anniversaire
DE Lk MAISON
Isaac
<,
1138 HUE COUIiE ( Ancienne Halle Sulmi ;
Pour son premier anniversaire Isaac DIS 11Y dsirant
augmenter sa clientle dj nombreuse, met en vente pour
le mois de
seulement
Son stock vari de TISSUS, FINESSE, Bas, chaussettes
de toutes sorles pour hommes el femmes in des prix excep
tionnels dfiant toute concurrence-
Il n'est pas ncessaired'numrei la nomb.euse varil
et les prix rduits de nos arlictes
Une petite visite
Chez nous vous convaincra.
Four VOS ETBENNES II' DSCHYvous invile visiter
son comptoir de parfumerie et sera heureux de parfumer
cjacieusement pendant tout le \lois de Dcembre ses
aimables visiteurs.
f rm
:
Avis au public et
aux musicien*
Madame Sylvain Peters partant
pour New-Yo'k par le Hollardais du
19, M. Sylvain Peters informe qu'il
r ncnce i rovisoirement dater du 18
i tous 1 oncerts, faute d'accompagna
leur, sut aux concerts de 1 orchestre
sympfconique, mais qoe. par contre,
il prendra, si les inscriptions sont
tutfissntes, des lves de violon et
donnera anx pianistes des leons de
style et d accempagnemant.
i li f on par semaine 5 doit, par mois
Rue Traversiez t Maganin de l'Etat Hh&.i.U./J.,
Champ de Mari.
Avis auxp r80unes qui Rhabillent bien
On trouve des prix plus bu que dane le* occasions et rabaia txcep
bonnet 1 articles suivante, d toute fraiebecr.
Haute vDlanta Chantilly de soi, toute nuance.
Les Garnitures que voos rv.z, qu'elles soient de scie, co'oa guipure,
ponges, perles franges ou auties
Soie lame dite mtallique genre grand chic" Jersey de soie. cbif
'ons de soie etc.
Fleurs artificielles pour corasge et taille-
Jo'is chapeaux ronds tout plumes ponr dsn es'lgantes
| Formes de chapeaux trs jolis.
Chez Paul E AJJXIL4
9
laire une chose
mais bien la [aire
Tel est le cas de la Maison
A L'Espana
En F ce la Poste
Qui s'est speialiae dans tous lea articles fantaisies a lit mode.
Ici paa d rossignols, pis de fonda de rnagis ns, mais de la raarchandist
f aiche et de bon got a des prix sans Cuncunence Noua veno s de ree
voir psr !' ( Biskra J les demie es cjlliera, ceiri'ures, bracelets,ceintures
avec initiales, etc, eic, i la derniers mode de Parie. *X43
Aussi mesdames mesdemoiselles pas d'hsitation, venez no'is rendre
viai'e, cl ne vous engagera en rien mais vous serez convaiucues par
belle qialite et les prix modiques. ,
Nombreux articles pour cadeaux de fin d'anne-
Prix sans concurrence.
Protgez votre sant
Couvertures de laine pour le froid qui sers rigoureux celte HUll
{Toiles drao coton ou 91 en qualit aupiieure
Dsnass frareais double largeur pour matelas.
Flanoelle pour Gilets et gilets de flanelle
Caleons longs taile et colon
Chameau de l-iue ti* jo'is pour horcoifs
Vi PAUL E AUXILA
Rue* 'Iraversire et Magasin de l'Etal
De nouveaux aeubleio: de joli* lits en cuivre, Ur et cuivre sollicitent
avis aux FraKiiu
La lgation de France invite les
franais qui se trouvent dans le cas
suivant, i Ici adresser, aussitt que
poss ble, des copirs, en double exem
filaiie, des p ces jost icatives de
rurs ciatces sur le gouvernemen'
Hsitien
H >'ag t ( e ceux qu en excution
cii tomaardes, 0 t livr antrieure
meni-.u (ii uvernemeot Hatien oj
i une administration pub iqce ha-
tienne, des marchandises de diverst
nature, restes impayes en tout ou
en partie,
Port au Prince, le I Dcbre 192a
^adeira Erabroideries
/ or 81 (e now et con$iderably rtductd
Su ta ble foi nice and^welcome Christ
,na8 Gi/ts tome and make your choioe
yourself.
L. Preetzmann-AGQERHOLM
Hue du Qu*i


Lfc MALIN
GYRALDO
pour les soins intimes do la femme
<
/ -
La OYRALDOST est ftaUtepttqaS
Idal pour le voyage. F.ile :*> prsente t.i
ccnprinte stables et homognes. Cha-
que dose Jete dans deux litres d'eau
nous donne la toladMl parlumte 0JUS -J
Parisienne a adopte par les so!..s ri-
tuels de ta personne.
l.a GYBLDOSE pm un predell
m-pilTip. nnn csusiiiiue, orsr.rinrtsant .'.
it ,f rolilcide. A bas* de pyolifcMi. d'acide
t] tdvinique, de trioxynu-'Jiyln? et d'olu-
i rr.lne sulfate. Se prend matin et sel" rnr
luu'.e femme soucieuse de non hygine.
i Crai'iilr,
i. r j t
f .'atttujHjU aue
trute femme doit
avoir sur sa table
de toilette.
Si in SiitMtpbqut
i la
GYRALDOSE
IndltptnaaMf pour
af u-inj i'r
: rt Cn ;..!
u.
OtuUs
a I*
GYRALDOSE
rtcons. .i '.tina.its
ft au!i rp pr*-
i il M
fCStJM
1 ANDORINF.
arn'tu l l '
pei.i. Hiaua. UiUtiii-;.rl. .. .. .te l't..:
U

J
Vaillant tf l'eue * n'a f n ,'7:0 Hue du Ma asin Jel'Ka'.
cz
mm
La Maison
H. SI LVER
Dans le but d? plaire ses nom
breux clients, leur offre les arliees
suivants de fouie fracheur $ de toxte
bfii-at des prix rxcepUonnels mil
gr la grande hausse sur Is prix dv
tistus.,.
Le
Malin
;Atonner. eni ,^T* ~
' U'i Me
Port au Frmce Gourdes |2
D iatterrien 2.5t
Etrtraer 3
.--^riioD' et abonnements paye
i.lea d'avance
Il 3f
-as
2
Les soucis
des mnagres
Quand vous sentez les effets du surmenage
et par dessus tout vous tes courbature et
souffrez de douleurs qui vous font flchir, ou
de toute autre maladie des femmes, n'oubliez
pas que des centaines de femmes, une fois souf-
frantes comme vous, ont retrouv leur sant en
prenant la Composition Vgtale de Lydia E.
Pinkham.
Cette femme a retrouve sa sainte
Monterrsy, I.'c.ovo hem, Mexico." Je vous crit pour
vous exprimer DM reconnaissance. Ma sant est re
compltement ap s voir pris six bouteilles de la Com-
position Vgt: le d : Lydia E, Pinkham. J'ai toujours souf-
fett terril is de mes egles et ces douleurs m'ont
souvent empc h de faire mon minage. Elles ont main-
tenant disparues compltement et j'attribue ce rasent
votre excellent mdicament. Je pou maintenant travailler
pendant mes rgles aussi bien qu'avant alors que par le
pass j'tais trs faible et mes rgle* u-sc-niblaient une
hmorragie. I)e plus j'avais des douleurs dars h le ventre. J'ai recommand et je continuerai rie recom-
mander votre Composition Vgtale mes amis cornu,e
tant un mdicament efficace devant tre prise rgulire-
ment pendant la journe par dose d'une cuillre soupe
toutes les quatre heures.
Las mnagres souffrictes et eurmeuees
devraient dpendre sur la
Composition \4getale
IL de Lydia E. PinkKam
Clnpeaux velours suprieur
pour l'on; mes Or 5 & 0
Cbipuaux de taine d'Jialie
de touies qualits
C'oe mtore b-od la
machine, de toute beaut l aune 7
Bas soie suprieur douz'ine 1*2
Crpon i fleurs couleur I aune 0.03
Casimir aurais sup. 1 &15U
Diagonal noir extra 5 50
Palm Bea-b aog. gris foac rA 50
Serge bleu ang'au
O.ri li> anglais blouc
[)r Dn'.l cotoa b'anc anglais
0i ie Tussor sup.
Duvk <\1 blanc anglais
A l'Bgs noir supneur
Kaki iauue anglais sup.
4/5*5
l 40
Chariot noir 51 pojees or 1 50
Voile A blanc i
Organdis couleur brod 5
Brabtntjiune et noir ang.aup 951
Percaie blanc suprieur
Calicot j i.i.iii 4
Rideaux mousseline anglais
larg 40 P X 2 1,3 Yds de long 20 _
Mou-aelma auUre Je 50 P 3 50
liisiu blanc ang lubie larg 0 V)
liidin airir eng djib'e larg 0 55
l'I

n /5 T.issor de soie p cht^e-eu
, 050 bojime et r,bn 07)
U iO Gabardine bliuc bines 0 45
0 70 Org-adi cjnkur 0 30
1 ij bilieooe m. I 0 36
0 50 Crpe anglais g I 1
Kbki blanc sur ;0 35 & 0 40 Crpe angl p 1 CO)
Z^pbir barrea soie pour, Cotoa drapa auj 80 p. or lau 0^0
ehemises et robes 0 60 Toile drars tll anglais 2 50
mh demi soie dojz 580 Toile i matelas g l sup 0 38
Usa jours suprieur 400 Bandes brodes su sse pat
Uag ineiceri*-* sup "80 b)ite et dtail
Cbaua,sette8 enfant 2 00 Brodu \n pour r.bjs 2
tricot taanciies court 0 J> i'eig > s de tout a Ijs q Xole a voile pr grands voiliers 0 70 et gra.ideura etc. aie etc
La liste serait trop longue s'il nous tifftuMaarartf toi 'es irtl les
Sua noua avons en magasin, r est oonrqnii nous vo-ia invitons, a/ait
'aller ai'leura pour vos emplt'es de Mu d'annes D-uaer la Milioc
Il SILVF.R/V, et.r nulle part vous ne fou erez des ar'icles d'ausei boine
qi'ali' i des prix si rduits
wNervositM
Nos nerf ressemblent un
treillis compliqu de fils tl-
graphiques. Commands et
nourris par une pai tie do
cerveauque l'on appelle cen-
tres nerveux les dlicats
filaments nerveux rayonnant
dans toutes les directions
travers le eorpa. Aussi long-
temps que loe centres nerv mi
sont capables de foi: r
continuellement de la nourri-
ture aux nerfs,ceux-ci demnr S-
ront forts et sains. Mais es
que les centre nerveux s'alf.u-
Missent a cause d'un (OTCrctt
S* travail, de tracas ou
d'inquituda il leur est m
slbU d*envoyer la nourt
ncessaire et les nerfs de
naut fatigus tt s'sig
C'est alors qu'| bruit soudain
voua fait sursauter,
dtwenex irritable, vous sol! -t
de nvralgie, vous tes agit rt
abattu. Dans cet tat de
choses il n'y a rien qui gale
r
H. Balloni fils
Rue Roux ou Bonne Foi No 1W
( Prs du Dpt de Rhum Vdlejoitt)
recevoir les articles
que partout ail-
Annonce a as nombreuse climiie qu'il vient de
suivants, de toute tupriorW, et meilleur prix
Grand assortiment de bjouterle. mon're. biacelets en or, argent et
Crsnd assortiment de bibelots, cadeaux pour baptme, fit- cailles st
mariage
Grands et petits lits en fer.en cuivre, grandes a petites fl'acei.lab'faax
de toute fcesut.pour salon et salle rranger, chiae-, dedioes lavabos
lampes, descentes de lit, moastiqu qoeurs, tapis de table, couverts, cou eaux,
6hemiies blanches et :ouleur, chapeaux Siraallno, chapeiux meloa
feutre et laine, panama casque, jarab'res, malles, valises de voyage
crkvate, chemisseites, faux cols calfons.forme de cbapeaax pour dames
ebauasores pour dames et ei.fants
te pnblic est cordialement invite venir voir mon aisortinaut avact
dp se fixer sur un article.
Grand leseriui nt de souliers p"mr enfants jnsqn' ?8 ans Palm beacb
de loue nuances Saca en srg^nt | oar dara'S, derr.i'^s nr nveau' 9*c.r
raw Wlm of lu
Pacce qu'tant un aliment
puissant pour les nerfs,
Wincaruis attaque la racine du
mal. cre une provision da force
nerveuse nouvelle, stimule et
rtvivifi le systme nerveux
tout entier. Essayez Win-
Garnis pour la Nervosit.
C'est merveilleux. Plus de
10,000 mdecins le recomman-
dant.
Ctyde Sleatuship C
Vapeur dirig par la Clyie Steam*
ship Compatty (toreign Services) pour
compte de Cnited Stats Shipping
Boatd :
Le sjs^Y QUE"veniint de Jacmel via
Jrmie et Petit'Gove eut attendu la
Capitale ve*s le 8 crt. en tou'e pour
l\tw York via t us tes ports du Nord
(*s p(rmis d'embarquement pour le
fret destination de New York et
i%Europe via New York seront dlivrs
sur d cin( n de. (ai e t et Office
l'o i-au-Hrince, le G Dcembre 1922
Gbara & O
211 Rue
Agents
Irarersire
v, i- > i > a
rtUNCKJ. MARTIN
Au prix de 2 drllra grsuae bou
ti Ole et 1 dollr 1|2 bouteilles.
Rue du Magsio de > Bit in fac-
Usine Glace, Port au Prince
\. s
il
vitnt d tre ouvert nu chic et
iot" de"$iTpr.^ baises* de Vienne ^a_t,c*,,e1_a_.la Gn,u'Kue eD faoe
VlieS fl' urs tt (Oudi.A S
Lundis Sneciaux
Grand Holei de France
qui par sa situation unique au entre des affaires se recommmd
vlu que iamais au public et ses nombieut et distingus Ckents
Douria UISI.NE soigne et tout le confortable ncessaire aux \oya
geurs de Commerce tt particulirement aux comimroanisjde passage
Vort-aul'rince.
Lilttl dbile par yailoo et par barriques
ns Vie.s de uoreaux iiuuye et Blanc
e u Uin Galant
loua ctux qui ont .e got des
bouucs choses viendiout biwOieQt
co oouiiuei a Veuua la. o la pro
prt et ia proaip nuda des ae vicea
rguen. d uue iaou aans paieille
^Nuitz qu'on parle aussi trois lan
gus : 1 anglais, le franosis et l'eipa
^""Ua^c*W^3ai"^ go0' a? ta a eau Cv5wy8S smUii khwiim, arataa om-.
Pharmacie Centrale
Ces Vins viennent directement de Bi BSA C e*\ sent garante pm
us de raisins, nou<> pouvons le prouver par des .CEKTIFIC4TS que
nous tenons toujours la ais.oaiiw* des Clients.
Cba^aooe et Vins Mousseux nrix modrs


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM