<%BANNER%>







PAGE 1

L13MATIN L'Epidmie de Cholr ne et la Croix Rouge Des nouvelles qui ont parvenues de la pla ne de Cubde Sc annoncent que l'pidmie de cholrine qui as vissait dans les lgiocr de Lamori nire, Couard, Weiceron elc. dimi noe d intensit gr;e aux contours brapresss de la tfro x Roug'. 11 dehors des mdicaa-tnU' des prov. nions alimentaires sont dietribo aux pauv.es alfaro %  de ces rgions et dici u.ie qoiosiii oo espra obtenir da meilleurs rsulta s le Servi diiygce ne pourra -.1 pas en attendant crer dans ces cenuea un diapeosaire avec qjelqnea tentes sous lesquelles on placerait des lits de campmeo, de cette fat !" les malades seraieo'. traits sur pi t ce e un mdecin atta.h a l'hpital gnral accompsgn de deux ioflr mirea. iraient les visiter au moins deux fus par semaine Noua soumettons ces finpgeaiorjs et au Service d Hygine et la Croix Varits CE SOIR Cœur d'Hrone Parisiaua Nouveau G .'te, 4a et ija Entre : 0.60 DIMANCHE Le 3 Dec mi>re 1921 Li direct : on de Parisiaua sooce u* d* plaire m clicatj et aj ^ub c ch'c con inue sa siri; de gihs i ratioarels. Ainsi Didaiach elle o!f ira : Indit Martyre 4 pur lies FIN Eutie O '2 00 ; Loge G 1,00 Li*H la i li tj+u "A un des e plu bu ix Mali littt'i • l'angoissai e pice Je Hodrl de Lor de ( LP 4 i ce de la Terreur ) et H;nri Bauche, mi-.e en s:ie du tri coanu;E F Vio'et L CapiU'Of noir ) : U ie iie d; vedettes 1 an ise a surent 1 int?rpta'.ion qui est f*iti Coalorinineni ai instraciions du Ministre de d a0 | de! di or SOmp'ttUX ppa $ I Insiruciioo Publique I tmpection bcolaire itfor ,, ., %  • i • • nie lu intrts qu une leaaKM isffaS dina ; re fM l'.USt'e iJj.ltKn I S DUUCldexamen d'admission & llicole MaabMS de paUX in C p r e I SOOt ; Vli'V llara'd KOUge q t ne marqueront pM de U, ou commencera au bureau de Uojpcciioo $co MiC fc*^, j, p Qm e deox C j lf ire.eD*ceasaireetqui *e tont-lou^l^SS^^m amen es, ou Imita au be\hqmlW HOU et SIO \en 1 1 Inspection tous les jours de 10 heuies a C41N au ia heure A M Avis M T i p Dfiez vous des imitations jours aigiials lc il y a u d huma H & accomplir. •ML *"% Une maison qui menace ruine l'our viter un danger aux babi tenta du quartier, noua taisons le devoir n'aviser qui de droit de 1 tat americana. dplorable o ae trouve la maison situe daoe la hua Saint Honor No 515, Le service Tehmque de la ville ferait con devoir en rclamant du propritaire une prompe rparation. t'UUlhiatUU* figues L fil Il m a Atb.it Noos la b .o eu du s.aario de ce CONFERENUA SObRE LIMITACIOM *ix ,,,.„ DK ARMAMENTOS Discursos iraudos yreP C, T ,ile s *USa' O.oluciones.— Edicte par i Association americana CUt'.er pui S2S SC \U para la concilacion internacional. Division intea terribles *4*BBB1BBBBBBB*M* u s >bre et picis. t Jit par le Lncitei t pour conceionnai e L, — LA OPINIOS, diario de la Tarde. Car:agna : Director_;_Eugenio Quintero Acosta d) D un aper chef oeuvre ap dns le monde angoissa nie t et Errai uua La roulette du Champ de~Mars Malgr 1 Bppel que lee quotidiens ont fait la vigi ance de la Pot.ce la roulette des Bobmee eootioue & tourner. Cuaqae soir, des joueurs iropni Primavera La prochaine confrence que Primavera off.e ses habitus anta lieu D n8 l'avis Rcpiss adhir de Mr Dimanche au Pe t Club a d*x heures Aug Bosq paru dans f.e Matin des 17. 18 et 22 Novembre courant, lire du matin. H.h sera Laleau. faite p.r noue ami Lon La u G J8825 au lieu de G 415 Cette dernire valeur ne reprsente que celle reconnue par la Corn mission "^ Fqu.re. Port-au-Prince, le 29 Novembre 1922 *~ '' BOSs C\ ii \ cVttale de i i F. Pickham 1 > !....' a rei 1 1 les Babel MS. Des nliiers de femi M de lt Malgr 1 cela i! er est qui se tr.epri nnent en essay% %  I B ; : d (i. 1 11 rable Je s'en tenir aun d' tas. I es c; q\:e cz.lc fme 2 : n 7 HBM C V --• .i i > pi dis IV %  depuis d ax ans. J'avais des doulenrs b. tte, k dos et k \i;ire. P>is inanlssinirnti Mr %  11 i nt de ti ivtiDef mon mtier do 1 "•,] l'ai I un f.> icile oonceresnt la Composition di Lydia Pii kham et je Pal prise; m sant 1 t ma faUsn ant rtablie. Je ne manque pas de le dire DMS amies qui me questionnent sur ma santif."— %  kl u Tl IA IfJUra C. 8va Ave., Calle Puebla, San Jos, C .1 Rica. C. A. Soyez Prudente*— N'Acceptez que la Composition ^getale de Lvda E. Pinkham • Le Gouvernement avance la date afin 7i nuonii'l"." | , m P C r | laW p N li ? 8 .HLectables valeurs. Et cependant de perrreUre aux employs publi s Jost atrived by S|S Pauama. of yes dioctiveaei gendarmeB fonttoujoura de faire temps les emplettes de D Utii V h a-ples anu grapes a selee lchasse dans le moindre estaminet cembre. ,iC J a ol o e n !" e>l qua'i'y, g ; ve us a ceux qui joue', t au ba gue eu aux La mesure est excellente, mais.., ne suffit pas. C'est pourquoi nous vt ons de notre c', donner le push ncessaire, en rduisaut une nouvelle fois les prix de nos marchandises, pour que les maigres rentres se dis persent avec le plus de ble. Aux pres de famille, dsesprs ajotniuos. v bauuia-t il faire une ptition a Ne savez sous don pas qu'il est sur cet'e place uot Maison, cleboi uTjoueVt di valeurs as.z tartes got, tssiaip'.cit et l 'gauce ne .e dan$ no grande Clubs mondains tt cdtnlqul la moJici'. des prix? dan le Club tranger. Venez ay^nt vu de vos yen, VCUS Si l'on ne pui pas appliquer ne $ertz pi us inci.iults. cont'e aux lea ligufuis de la loi, et la troupe JSetateiu et lea pe ils cafs de 'a ville doivent bnlicier de la %  Mat to'.rance. c Si les aiticlta du Code Pnal sur les jeux de hasard aoiit juge dsute, onnaqu lea rapporte! ou bien lea raoditler. La queaUon mrite d tre $0616(6 DlOHtjUd 6t (163 tBdi6 • Livw Uelig.eux Avt important La Maison \. E B\CHl frres on enteur posn Uct Slda v|ent Je re:cvoi paf |f |f| Panama d'hier, un stock de Pomnes d arbre et raisins veru, de qualit an prieuie et trs bon m. h* As;urez-vous vite de quelques livres avant qu: le stock s'puise. KAWAS HHKMANOS 205-209 Rue Travc-rsire Port au Prince t_ d'ia-au iadeira Embroideries Eor atie now et considerably reduced pries* In stock. Table Covers.Doilies, Hand* horehief etc, etc 9 Suit a ble for nice and ivelcome Christ mas Gifts Corne and maki your choice yourself. U PreetsmannGG^RHOLM Rue du Quai U SoUU LMtov jjgj^J Emu j sion| ScQtt Collge St-Vincent An i'uul Huux d hattt potie a ae MrUill du public et des Amu de l'oeuv e la direction du Collge St-Vincent que la lte du Dimanche de la Bible de Paul organiae une mawne ren e demeure fixe au 10 Decemb.e KI?'"' ITtWm Y crative qui ara aonne la dimanche prochaip uatiH „ Mr ? ",„£„ i couraui a y aeurea du Le iu A/j/ ,„ C0£nmt0Ceia Tabacs le la Rgie Fupss Scsrferlati Suprieur, papier bleu le kdog G lea 1% le paquet 0J Sjaiftrlati ordinaire papier gris le k'lag c 10 la paq tet 0,40 Cigarettea Maryland le Mille t 30 le bondon de 30 O.W Tabac priaer le kilog le, le paquet l.eO Escompte habituel A par ir de 3 kilcga. Uns nouvelle expedtion est raaeen vente daer de ce jour. L Administration de la ftgia a pirtic.ii-'em ne soiga la quilit du Sjarfr'a'i suprieur q i rat pns mie z) n na a'/an U g Hrre aous couver lure bleue double de papierdtain. Le tabac ainsi livr conserve toujoura sa fraiebeur et ne peut ae rfaacber L'Agent spcial E. ROBKLIN Fraia'l Eraulsion So3ti f Fraie 1 Ai rive. 'par chaque 'A dcembre malin aoue le Patronage de Mr Jrnie. Mr P, Teaaier prononcera coufrence pdagogique. une _JJt_ L 4 heures, i 9 h Lies -t demie et dix heutes du matin — heures hib. tuellts duculte public dansles diverses Eglises Evanglique ce a Capiti'-'l La Runion Gnrale ia soir aua lieu cette aone-c, en 1 Eg!i e Mitbo dite V/eileyenne Indpendante et comdu soir Pasteur I'umbui A bientt de plus amples rense goements. Ion Ainve.'par York ~ En vente par flacoj par douzain ar caisse et par grosse • ^En gros.Prix spcial Chez Franck JMARTIN Rie du Vaga^in l'Etat En face lUine GlncePort au Princ k ETITES N OUVELLES Pension Suisse L$ La Solidarit lis membres de La Solidarit aencera a 6 heures prtises sont pris de se luir dimanche j sous la pisiden.e de Mr le Dcembre prochain ) hsures de i aprs midi, au local de la loge t Le Mont Libin No 2a ORDRt DU IOUR Prestation de se;nient de nouveaux membre t Sanction de pro-i ve-b ux Lffture de la Cpiuspor-lance ^_ 51.A.SI (ilnAral m ta dence, dt Doctrine et de Lt'gisUaon Cjorstion ainie.ei gnerai uc ta J dun ^,0,^, el j une beUe impression pubi* donne avis au public et au commer Conforlabla maison de fami ,1e situe au B-iis do Chnes u Prince, 29 Novemb f 1922 proxim te du Champ de Mars, _, ,1807.Avenna Grgoire LA DIRICTION DE LCCUVRB Gazette de Tribunaux Nous avons rt,u le dernier numio de la Uitetie des l'nbuiuui recueil mensuel de Jurispru Ce numro 4 vis Moeui Aiislcte 'ietrelou'8 cit outre les plus importants jugements et ariets ren ce qu' partir de Cntie da'.e.il siguei LexCoaselller AC Sansarlcq nom ^J^^^^ZST^E* Damaae HerreLo.ia. m M nistre d Hati b o Domingo imreMe i un haut point u fendra vifite p. p. Pharmacie F. Sjourn Donne avis aa clientle, aux mdecins et au publie qu'elle a Irainraorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de biologie appliqu sous la Direction du Dt Rico** et B. Sjourn Le laboratoire ee' ouvert tous les jour de 7 hree du matin 6 ae'ires .du sMpour toutes les recherches et analyses prvues dans l'a inonce ci jointe saut pour lej ^ VVassvii! UI et lt constante Ure Scrtorie S ;: ut reues ouata mardi de chaque semaine. A 2 S'adrc>^P ia Fhann -.uie peurles reosaig ia neaUr Tnslyea d'urines eiSuc gastrique, Raction de Waasermann Baaciion de Tnboulet, Examen du sang et du pus s&amen dos matirea fcales, fctamen de crachat Albumino reetnr *rreu. qui certes magistrature et ic Fort au Pnuce, 10 Novf022 DAMASE f IfcttHi, i UU1* Constante UroScretotr' I ftotorohl&.Spirochtes #( $U Conocoqu*, ete, % T ->*< %  ^ v



PAGE 1

2,E MATIN Comnloir Hatien V aE M X E DE Fin d'Anne A des Prix Exceptionnels de bon March . Pendant le mois de DECEMBRE Seulement. Zeptyra frsreia IndieDnet frariaieei Foilcs tartsisie t imprisas c unis Crttoooe Ortaodv Nensook Bspiiste BBI.D Hiquieette Telle d'arien de soie Voile quadrill CIMOB barre Ratine Toile Yler-y Cokaerew *oie paillette P. 0 40 Georgette blaoc 1 60 016 Toiles de 0 90 2 0 60 Toile il'ofioo 2 0 40 Voile pour matl'.f 4 O40 Voiles pour msiies 7 0 90 Crte scglsis poor deuil 1 4o OfO Guipure poor rideeui o 50 0 40 eoipure poor rideer x 1 11) 0 40 K'dfBoi le paire 2 • 0 70 Portion a le paire 4 1 00 ft>rvifli Oeil de Peidi J \


PAGE 1

L8 MATIN Un Jour viendra ..y a • %  n%i** Parlueiene* — f les pastillas VA1DA SOLI (iiTrte l harmacie Centrale d'Haiti ; — l'har macie Bourraine ; — Poit-au-Prin ce — Pharmacie Brutus, frmie c toutes Pharmacies* I I ^ @ e> t5> oi-rror .J-rr n fft -.. reelM'l Anihrr vermril £ n _*- % • —1 .... mnnni l :/.i i Imers P*I 11WI '^** "*J£ ^, Bniiipi l> l'arlf Im ilr mot. frtim.l Oui, Ntf "J/" /i/l / .4riiifmi mrr'vntln % %  I. I rii.mr tfnnj /r Clr •iEiirsiii n.iiin. I' %r N 'ttte, Cfchtnrn. Jauniti Llloi. Jfuf utl. Iru .'.'iliulnxer, CSfpre Vaillant # Houot Agents gnraux, 1720 Rus du Magasin de l'E al Clyde Steair-sbip Company AiDouoces bat, efiectiva wnh the seiling othe S S YAQUE ou x^ovecuJjar Jb xh. hs service to ciaiti wil b, inueeeu 10 y %  "" %  piovid WrttWiy uailingti uoru NtH o.k m l'un LU Pnuue au.J Ijitu giriy ssi wg* trora W.w lui o ail ilauiau Pont u. d reiora. ^mmm TUe tih.dile wiil be ai fol.ow< : contre COKSTPT.ON %  :; %  %  ?: 1er, CQMPR&Ttld SUSSSES do DEf.OP. F, PhHrm?.iier., Utf. I?"f Mi-*nlo.'. F AWt e CEP • LEUf '. PUitCA ~jpo*'-i -> %  %  -1 V ; -, I To Porl au Priuce S S YAQUE S S bOiJi'A S 8 il ull S S. UAH iCOA Novembei !s* Udce-mbtr D.ctn.ber • DeceUiber 1 Novembe 24 l> -uti liber 8 I), c, lU i. A ri Jauuaiy £> S S. YAUUK To ail Hiii'io Ports fcS'&Qui s s. ti.^ri Operated for accouat of ihe U. S. Shippiog board. S'iinnerg r requestel tj apply for rate* an 1 other inforiu ttion to the lo'lowiog agents Cljd %  e Sleamsliip O Foreign [Services 11\ H41T1 3U "X dit aurait Cap tTfatlerv VUloSrj 9tico£d jacraix orvau^5 Maurice Ct). Cfetta c^cta exigeai $t 3)laic etiara fc 6> c%^rvtiaa: Ca;-ft^ 4 N ervosit ,, Nos oif ressemblent on treillis compliqu de fils tlgraphiques. Commands et nourris par une partie do cerverfu—que l'on appelle centres nerveux — les dlicats filaments nerveux rayonnent dans toutes les directions travers le corps. Aussi longtemps que les centres nerviux •ont capables de fournir continuellement de la nourriture aux nerfs, ceux ci demeureront forts et sains. Mais ds que les centres nerveux s'affaiblissent cause d'un surcrot travail, de tracas on d'inquitude il leur est impossible d'envoyer la nourriture ncessaire et les nerfs devienneut fatigus et s'aiguisent. C'est alors qu'un bruit soudain vous fait suiiauter, voua devenea irritable, vous souffres de nvralgie, vous tes agit et •battu. Dans cet tat de choses il n'y a rien qui gale it ti '.' JJacmet Port *aPrinc\ le 28 Nv fibre 1922 Clyde Steamthiv Comoat y ruirtfgn Servie s E. F Clments General Agent 7A H />• 0/ Un Parce qu'tant un aliment puissant pour le* nerfs, Wincarnls attaque la racine du mal, cre une provision de fore nerveuse nouvelle, stimule et •WMta U systme nerveus tout entier. Kssayez Wincarnis pour la Nervosit. C'est merveilleux. Plus de 10,000 mdecins le recommandent. Achatcx un tmaleilU de Wincsnis |ordT>iii —on pesl l'obtenir dan* lonlet Ict PhnmwciM, sic. OOLBMAN CO. LTO. Wlnonrnln Work, NORWIOM. A. E. BACU frres rand'Rii8(t arjh iU rue far8fnf. eeSa<'a Out Ihonnrur d'avix r le public ti le Commerce en gnral qu'ils viennent d'ouvrir inn neuve Un in ai son dtcom* me/ce eu on trouvera tou'es sortes d* p Qvi&ions en gros et ditails depre mire quitt I de toutes fruicheur. prix dfia* t toute concurrence. Itourre le VMc Danois marque i Holtram > Bire allemard { Howec-Branerei Por e. amricain Teoneni \ XI Lait Condt us IMestle Vei n outh D u.ois qualit suprieuie Riz (ilac IJII Moisette suprieure Aui'iiides Pcmmede leire 0,gnon Pchts t n conserve Poirej t c >auce U ma/fs liisjuit Soda Buncumber Pickle I Mixked Pi kles oel.nn pour table eo boite Poi re moulu Raisin veit Pomme d'arbro Macaroni Vermicelltj Sucre (i.-anul Sucre Concasi BeuireLly Mantgue de to socks Fanoe (iJd Medeal e tc etc et tou/e provisions orientale N oubliez pas de nous faire une petite tisitr __ Charles Picoulet 228 Rue Roux Port-au Prince Assortiment complet d'Epicerie r ROM AGE, JAMBON, SAUCISSON Vinaigre jr Vin de Bordeaux sup rieurs, par galons et en bouteilles: Madre, Malaga, Porto, Xrs, etc, etc Whi&kies. Gin. Bire CHAMPAGMES & LIQUEURS Eaux de Vichy Bonbons, biscuits ^Cigtre & Cigarell? t Gros & IMail %  i -".. Protgez voire sant CoJVtrturea dn Uia pour le froid qui ara rigoureux cette anne 9 \ Toilea & drap coton ou fl' en qualit suprieure Dan at>8 franais double largeur pour matelas. ; Flannelle pour Qileta ot gileta de flanelle i _^ Calfons long toile et aeten Chapeau de laine tti j >lia pour hommes -t3 Viennent d irriter et ee vendent a ptiz modrs chez ( PAUL E AUXILA i Rues Iravr.r&i-c t Majisinde l'htai De nouveaux meubles e: de joli? Ilifl eacuivre.fer et cuivra olliciteui votre viaite. les prix aoit p!e< b -.s qu I L'trangsr. £ Vn It) Cil-S FRANCK J. ll.iR'llN Au prix de '2 dollrs gra> ae bju* teille et 1 dolir i\i bouteilles. Hue du Magsinde l'ftttn face Usine Olace, Port au Hrinoe. 4i*a aux pt r soi* ns qui s'habillent bien On louve des prix pion bas que dana les occasions et rabais excep tionoeis, It-sai'tcles BUIVJI.CS, de toute traiebeur. Hauta vilains Chautilly de soi, tou'e nuance*. """'t'Les Garni u:a q


PAGE 1

*Om* mnm No !4979 Po't-acrPjrJuc*' &a;tl OIRCCTIDI PROPRFETAIRI 'Clment Magioire IfDMtHU 20 CENTIMES Quotidien '0C44 >' t. ^ <^ VaadrMJ i Dcemb*. mS5^ I\ou ne tomme* jamai* vicliu.e tio i'amoir et de la bouio, car persuai ue |itiu nous enlever le piaibir d'avoir eie boii oi^ceiui^a'ttvoir aim. lean TINOi tlKDACrkiN i Ras ArxlicaJne No Hfi* ITLKPHONg No Ma LES DEUX SY STEMES Sl e IT i *i e,n ll o a ; ?"" 00 P ral '-ble. Le nationalisme de l'heure £nKi? ? P • 9 i PrS i dCDt de a ,,UU conten, ius ai ^ nous p Rpbhque s dressant J une popu cher la passivit, 1, force d'inertie lat.on rurale voisine, disait peu ,1 largit aujourd'hui .on progr nV Gabl Nouvelles £ trangres oie et nous recoamande' l'action, •'action nergique, brutale, dhniti ve, renouvels de i8o^. 11 nous parait peine ncessaire de taire ri marquer qu il est tis diffi c le, dt nos jours, de retaire "le gst: de 1804, eu raison du changement piotond des conditions gnrales. Vers cette pojue, il tait facile Les Cours Sterling 6%17' Dollar 1} 40 joSerrfnga; PARIS 29-|Sterling NFW YORK prs ceci • II nous faut utiliser la collaboration amricaine pour tirer le Paya de SOT Oit ictuel et l'orienter veis la paix finitive. le travail organise, l'ordre. Lorsque nous aurons ralis ce la, nous n'aurons mme pti b so n Ct poiter l'tranger s'en aller: c'est vers cette pojue lui-mme qu., sp3nUaement.1ent.rt au prem.er coup du canon d alarme fH ,nn,1,e e >*-? tenu de Etire disparatre les J.U. e d%  L LI ran po er a,lleurs N ? no r"a8i dans les montagneiea .vous tous pour devoir de travailler mettant la Nation debout i tater :e moment. "-..•1 J • Aujourd'hui, les intrts tranzeri v-es paroles du Prsident de la R eux-mmes s'opposent 1 destrupublique ae sauraient nous tonner, tion ; les incendies urbains m !" car nous connaissons dji les senti par accident, deviennent de plus en PARIS 2 9Mr Poiucart a crit i ?.i ni Lf?" m,w mag.strat ctuel plus rares ; quant aux autres rnoveis Mr Bonar Liw, pour lui offrir de se ae la Rpublique, et nons savons sur de de-traction et de violences ils reD(ire LunJres lt semaine prochai tout que, en ce qui le concerne, ses nons manquent. ne afin de confrer ivaot la runion le trait de 1915, oat Au surp.us, nos montagnes sait Propose pour examiner les questions des rparations et dettes rions il a dit qu'il voulait v retour ner ce edr pour entendre i Chicago le tivicOpeta Coi, donner une re prsentation de tSnow Maiden. De D| q*.' notifi an itouvemeraent maiu matin Clemenceau sv rendra 1 B ree{a lt Grande HieUgne t roou Dernire Heure iMavylVews Ai'ftENKS— Le iniuiatre bricto. matin Glemenceiu ae rendra a „ 45 175 *V fieH ( Illino s ) pour dposer Franc 74,32 aoe couronne sur !e tombeau de Li 1 PARIS 10— S e.-ling 64 84 Dollar 14 17 toln. Le Tige courra si jojrn* i visiter les abattoirs et 'es colle lions d'art, Aprt avoir rec 1 es dli g l'ions dei Boys-s:outs, il s'est rei bat'oirs ifices d un g rions dei Boys Q d 1 en auto tux al Q le giands difice retraite pu inter -_, —r—• c #•), uai AU surp.us, nos mont E?} !" *.' !" }"* !" ^ la Repu ment, ce n'est pa, f.cie d'employ" 1" Bonar Law eut ioformTMr Poin ^ oSfd hi car? le H> irr a I. — i. /._ :nf 11a miii'r s-vi dAir H acici*r K" 1 c c bhqau, une srie d amliorations rea le systme de jeter a la ner l faut c,r ^ ae mi| g re S3a dsir d assister otnr ae moins en moins ucessairs revenir l'autre proartame olm a , confrence prliminart de la Jis 1 ItterventiOB des Etats Unis f 4 it de civilua'ion et de mesure cussion d'un accord poSibk, les af. Nous sommes donc autoriss faires du parlement l'empcheraient faire le plus grand crdit de smcr.t 11 ne faudrair cependant oas s'ima de ^ ui ler l'Angleterre avant dcera au Prsident de i a Rpublique, et i giner qu'il est d etcn"o n P p loj U bre convenir que.par ces actes autant que c.le Au milieu d'une M-itioM IZZH: C '"' t0Ut U *' t Un S,de di ^bulences constitue gramme d'action gouveruemen'ale paaa, >t n'est pas i. d'introdu.rqu'il tuce et qu'il expose. l'esprit d'ordre, P de mie^adrnTn.str! r> r„„,1 t,0; J. le culte du travail paisible.l o: Ji P r og r mme M tponi tins ganuatioo des oarr.res industrielle douta pas aux vues de tous, a'il est et la stabilit des travaux agricoles du ct de 1 opposition, une opinion listtion qu'on a le plus peur et il test exprime comme suit : n'est pas imposable que ce soit cela f* Mia LA ^ qul Ml la base da Programme d ^ Malgr la prsence de l'Ocra |ter la mer qu on nous propo greeq. va t0tit€8 relations avec" la Grooe laao'ttda 1 excution de nxllead< ia de I arme. le iniuiatre a t rappel. CHJ3Are. La commission terri'oriile de lt • onfrence du t roche Orieat a adap t le rapport d la sous-commi S' >o recommandait qued'impor anus me au?^, u au Ptrit?ouU Sou.'fa surejde dmilitansat.on soient exw, .j iionne.rrds,n ?.i* tfque possibe en inliquant le r 5 X^" '' 'T '•"' '• "AlMft' dcembre comme dern.e7e date qu. K'i.i 0 *' 1 .'*, Pf0ch = 0 ^ ent P*b ; .q.,e le ma.cl. do KontUill permettrait aux allis d--prendre me ^f^ cha a e s < P compltement entre I quipe de Lalue Attiltique d-iaion avant le er i.'i! P,~> M,UtoU dsirerait que tous lea OJ Cluo et ure qnipe de l'Olympiau mi min" f „,, c !. J Jll vrages des iles fussent duuits Les entre gnrale : U.JO ceut-mel IUS^ILSIS ,les fec 1 ues ^ ue h commtss.on a ri L P ub C a P^ reDd vec pi.i.u tenant leccwu iinvittlmide Bonar coamai p J ur itc dœiUUiUai quo '^on organise un Grand Ui* comprennent ; Lemnos. Mitiloe Athltisme qui aura lieu le La politique ministrielle franaise Chiaoet Nicaria Le staut du B oune S ,ein L er JaJVIer devant lea Tribunea poHrtar rfiSSSf mA g SlJ.' Ch 0 ime i "' l re des Vi P ."A Uf t,0,, ldf ' 8 , U "P"t > %  d m nde russe qu-on le Pa.c ticonte. Ualrt,QeaaQl 8Ur pour ,ewr iwccupition ait mer... lences est puise pour ce pays ;ernement # doit prouver au praple Uur permit de ptrticiper la diacusUne commission dtroit membres Ce programme trs n.t ,r ,t. „ ?Vi VT f"'"' " ,S W ns P erœe llra P" <**< "<> a d. toutes les questions soumt%  e ^e pour la prparation de dicaf S 8 i?a''tin 1r L /, E,,eC,re lM deux y tm . ous '" ob.gtsion 5 allemandes se prolon ,„ i u confrence sans qu'on lirai l f,e d P rwraie Jenwer : elle est ai, est, il faut sien le reconnatre, n'hsitons pas choisir celui du 8 CDt mdefin ment sans que e gou tdt au prob me dei dtroits compose de Messieura Contant Q Heuri4uez, ta. y. Armand et Louia le coaue-pied de celui que nous a tra Prsident de la Rpublique, q ce le langage du Prsident de la R celui des hommes d ordie et de nra p r dlaw rpis, il t publique. gie # Su 1 le mrite d'tre net et radiavons cal, il a l'inconvnient de n'tre pas en CDOJIS lent de la Kpublique, qui est vernement p enne aucune mesure. des hommes d ordie et de pro p r 8es d l IS r4 P 6les iltprojyia jVA.il/a4lltiG ,||ivirAtaa et qui explique pourquoi nous l'Amriq le, i Angleterre et us pays i !" av ' 1 JfJ de la confrence de Secrtiire de l Aaiojiation da* cun projet pratique de paiement.soii Bruxelles f QC / aa ,8i Kl *'es de Sainta H, 48 j a de rAllemagne seule, toit avec laid, ATHhNtiS -Lindlew minisUe an le."m ZT" Ut Z Ta AT des allis ou neutres alor. que la glais Aihnes a demand son pas tenue de l'.sib a, Sr. a.t France se verra obigei agir Le ci ^epot. peur r gaguerl'Angleterre mu nxe au 10 Bdaaaibr!! proclaS g bmet a examin la run.01 d hier quant la dsapprobation de l'ticu Genres 1|1 du matin, au Pensionnat Owt dimanche 3 Dcembre qu'au ViA Rvrend Pre Richard cur d* lt P \$ Tla !" e d,scu \ et n 8 eai H 00 du P tem,cr ministre. ra lien la f'e de charit i l'Ecole la Cathdrale, prenant en considra i* 1 ll u PP roufe mi J 1 D Pvot Cette action ne constitue pas la rup _Elie Dubois tue du Centre. t.on le cas des grandes personnes et \ ce ^\f"^ae,t-\ on pliqu ture des relations 1 annonons que lt fte qui fants ncessiteux qui ne peuvent ,I ay VaU PJf. ,eu dc P reQdie de d tnik le Ue charit Unefaonneioltiative de charit tue du Centre. •ww UUUL'VJHS que la fte qui enfants ncessiteux qui durera toute la journe comportera sc prsenter au catchisme durant une foule d'attractions indites. Les 'emaine, vient d'organiaer lea exer grandes personnes et les enfants y c ce do dimanche. Les instructions trouveront galement un grand plai da catchisme pour ces peraonn sir 11 y aura des jeux de massacre feront dans notre vieille Cathdrale pche, tir, roulette, jeux de flches, • % %  les dyftanches i partir de j hr, soldat, boule, tourniquet, tout cela dc i'apUs des prix trs abordables. Les comptoirs rservent de vraies surpriaes: lingerie,confections (nom breuses robes d'enfants), paifumer.e a p p i/.^r/ dUii papeterie, cigares, jouets, poupes, tuC .y Uil ^ er ** **C objets religieux, ect... >T Le plus grand nombre de ces ob U i. .~i. 1. exer lions M esse j.,1. aaade Cette bonne initiative du Cur m MM d tre encourage. aux n ,ii diplomatiques LAUSANNNE Malg. let corn plicatiooi laternalionnales rc.ulia.it de l'excution des ministres, MM Venizelos cl Cadamoi assistrent i la confrence de la scus commission charge des tudes des affaires cono mique; de la Turquie. ront tre offerts comme trenoes On 1 ouvera galement de la ptisserie, confiserie, crme la glace punchs, bo sont, etc.. Ltt lves de l'cole placent des cartes l'avance et on trouvera lentie au piix modique dune gourde. Que l'on aille donc en grand nom re contribues sceuejexcellente ceu vie qu'est le dveloppement de 1 m fonction de nos cnitoU du peuple. CHICAGO 29 G Clemenceau a fait trve i ses appels en faveur d: l'amiti amricaine pour lt France lujourdhui afin de prendre un peu SOiV de re P 0S avint de continuer sa tour ne jeudi matin. Hier soir il est res t, It' une heure plus tard que d ha %  Sainte Huae de Lima. UKD'iis; DU JOUR : i => Mbae H ha 1,2 aux inten lion des membres de I Association. 1 3 Happcrt ie la Prsidente Ma dame ^iieore Uathoo. 3 Lecture dta t>roct verbeux •t autre* pices imporrautea par la secrtaire Mademois-I.e Eponine lean Louit. K 4 *.j.upte re 1 lu des rejettes et de* dpensas pu .„ Trsoridra Mlle Valleda Paret. 5o Bi'ectiois du Cooaeil. KpJjiueJtA.N L JUIS w mm fait re quilibr en disant de graa des.oaomessur lei dpenses mili PARIS M Fab y a dclara 1* ta.res. Le raomen, n'est pas venu de h.mbre que la F.ance avait besoin pousser le d.armemeot P m s i a ,! meilleur! morceaux de ton rperbitude, cest--dire jusque neuf heu dune puissau.e arme rorganise a que nous l'avons tait Von 1 tolre•.. res, malgr les fatigues de son disb en Un public nobranx et amateur cours raudnonum de Chicago, o a tait mas- a> tour du Kioauue et il a reu la plus grande ovation d mST^T' de M V •PP ,,l 'i iiM P on anve en Amrique 1 en Rh-ianie et envisag a une cono i-lus d'i T"* w B effort, t^caeux de ce. *„ cependant :ev de bonne Vur mi. de troups en s/ite. Maroc I Lcuse de mmtar.^e QO e? ie .T ce matio et il u In avec int.t les ajoutt qu'.J esprait que les cono uation qui n CU t tppuVertea TA commet.laiiei sur son discours dans m es prujeies pour l'avenir permet talions de pic fismer avec de n.r.ni lequel il *vaii ueciar que si la Frao trait de idu;re le budget de la guerre rductions. Mr Lefvr. inci*n ce ne cnerchait que la paix on allait de aoo minions. Mr Maginot, minis tre de guerre rendit' honVL la forcer faire la guerretre, dclaia que c'tait un mythe de courage admitabl. manifeai? !? 1/ Aprs son discours l'aAudito de croire t^ue le budget gnral pour Clemenceau P %  u ut K -.„. ,„ MUM icurganisee e. que nous l'avons tait Vous avea r* iben juipe. Mr de la Matire, rap ou.t de mont la aervice miliUire le. u porteur Je la commission de l'arme d.vmous ont t ramens de rr i , :se fit 'avocat dune armde suffisante en 4 ans le budget a t rouit dl bona moiiciaca Tlphono: No 430 r


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05801
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, December 01, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05801

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
*Om* mnm No !4979
Po't-acrPjrJuc*' &a;tl
OIRCCTIDI PROPRFETAIRI
'Clment Magioire
IfDMtHU 20 CENTIMES
Quotidien
'0C44 >' t. ^ <^
VaadrMJ i Dcemb*. mS5^
I\ou ne tomme* jamai*
vicliu.e tio i'amoir et de
la bouio, car persuai
ue |itiu nous enlever le
piaibir d'avoir eie boii
oi^ceiui^a'ttvoir aim.
lean TINOi
tlKDACrkiN i Ras ArxlicaJne No Hfi*
ITLKPHONg No Ma
LES DEUX SYSTEMES
SleITi*ie,nlloa; ?"" 00' Pral'-ble. Le nationalisme de l'heure
nKi? ?P 9i PrSidCDt de 'a ,,UU conten, iusai" ^ nous p
Rpbhque s dressant J une popu cher la passivit, 1, force d'inertie
lat.on rurale voisine, disait peu ,1 largit aujourd'hui .on progr nV
Gabl
Nouvelles trangres
oie et nous recoamande' l'action,
'action nergique, brutale, dhniti
ve, renouvels de i8o^.
11 nous parait peine ncessaire
de taire ri marquer qu il est tis diffi
c le, dt nos jours, de retaire "le gst:
de 1804, eu raison du changement
piotond des conditions gnrales.
Vers cette pojue, il tait facile
Les Cours
Sterling 6%17'
Dollar 1} 40
jo- Serrfnga;
PARIS 29-|Sterling
NFW YORK
prs ceci
II nous faut utiliser la collaboration
amricaine pour tirer le Paya de sot
Oit ictuel et l'orienter veis la paix
' finitive. le travail organise, l'or-
dre. Lorsque nous aurons ralis ce
la, nous n'aurons mme pti b so n
Ct poiter l'tranger s'en aller: c'est vers cette pojue
lui-mme qu., sp3nUaement.1ent.rt au prem.er coup du canon d alarme
fH ,nn,1,e e' >*-? tenu de Etire disparatre les J.U. e d-
L LIran'po"er a,lleurs' N? no r"a8i dans les montagneiea
.vous tous pour devoir de travailler mettant la Nation debout
i tater :e moment.
"-..1 j Aujourd'hui, les intrts tranzeri
v-es paroles du Prsident de la R eux-mmes s'opposent 1 destru-
publique ae sauraient nous tonner, tion ; les incendies urbains m
car nous connaissons dji les senti par accident, deviennent de plus en PARIS 29- Mr Poiucart a crit i
?.i ni Lf?"m,w mag.strat ctuel plus rares ; quant aux autres rnoveis Mr Bonar Liw, pour lui offrir de se
ae la Rpublique, et nons savons sur de de-traction et de violences ils reD(ire LunJres lt semaine prochai
tout que, en ce qui le concerne, ses nons manquent. ne afin de confrer ivaot la runion
le trait de 1915, oat Au surp.us, nos montagnes sait Propose pour examiner les ques-
tions des rparations et dettes
rions il a dit qu'il voulait v retour
ner ce edr pour entendre i Chicago
le tivicOpeta Coi, donner une re
prsentation de tSnow Maiden. De D|q*.' notifi an itouvemeraent
maiu matin Clemenceau sv rendra 1 Bree{a lt Grande HieUgne t roou
Dernire Heure
iMavylVews
Ai'ftENKS Le iniuiatre bricto-
. matin Glemenceiu ae rendra a
45 175 *V fieH ( Illino s ) pour dposer
Franc 74,32 aoe couronne sur !e tombeau de Li 1
PARIS 10 S e.-ling 64 84
Dollar 14 17
toln. Le Tige courra si jojrn*
i visiter les abattoirs et 'es colle
lions d'art, Aprt avoir rec 1 es dli
g l'ions dei Boys-s:outs, il s'est rei
bat'oirs
ifices d un
g rions dei Boys
Q d 1 en auto tux al
Q le giands difice
retraite pu
inter
-_, r- c #), uai au surp.us, nos mont
E?}*.'}"* ^ la Repu ment, ce n'est pa, f.cie d'employ" 1" Bonar Law eut ioformTMr Poin ^ oSfd hi car? le
H> irr a I. i. /._ :nf 11a miii'r s-vi dAir H acici*r K"1 c"c
bhqau, une srie d amliorations rea le systme de jeter a la ner l faut c,r ^ae' mi|gre S3a dsir d assister
otnr ae moins en moins ucessairs revenir l'autre proartame olm a , confrence prliminart de la Jis
1 ItterventiOB des Etats Unis f4it de civilua'ion et de mesure cussion d'un accord poSibk, les af.
Nous sommes donc autoriss faires du parlement l'empcheraient
faire le plus grand crdit de smcr.t 11 ne faudrair cependant oas s'ima de ^uiler l'Angleterre avant dcera
au Prsident de i a Rpublique, et i giner qu'il est d etcn"onPploj U bre"
convenir que.par ces actes autant que c.le Au milieu d'une M-itioM
IZZH: C'"' t0Ut U *'t Un S,de di ^bulences constitue
gramme d'action gouveruemen'ale paaa, >t n'est pas i. d'introdu.r-
qu'il tuce et qu'il expose. l'esprit d'ordre,P de mie^adrnTn.str!
r> r,- 1 t,0;J. le culte du travail paisible.l o:
Ji Progrmme M tponi tins ganuatioo des oarr.res industrielle
douta pas aux vues de tous, a'il est et la stabilit des travaux agricoles
du ct de 1 opposition, une opinion listtion qu'on a le plus peur et il
test exprime comme suit : n'est pas imposable que ce soit cela
f* Mia la ^ qul Ml,.la base da Programme d
^ Malgr la prsence de l'Ocra- |ter la mer qu on nous propo
greeq.
va t0tit8 relations avec" la Grooe
laao'ttda 1 excution de nxllea-
d< ia de I arme.
le iniuiatre a t rappel.
CHJ3A rendu powio hier soir ce qa il ddslt
r tre une lise certillAe da muni,
et a visit tieni caches par l'Allemagne et de-
bout l'au mande I Amrique de sauver la
France d'une dchance possible.
LAUSANNE- Li Turqaie ara
heura-jrie de conclure no trait avec
les Ktats-Uoia et entamera lea ngo*
cutioas ds que ljmet Paoba sera
prl.
GAYKNNI-- Le I euenant Wa!-
ter Mlntoii. aviateur amricain, qui
eutrepiend un vol de New York
LAUSANNE L'ambition de h Rio Janeiro ae propose de partir
Turquie d'avoir la zone dmilitarise d 'Cl "sroain matin pour un point
lres a t ralis: mt'Cbemin de Para.
ment en ce qui
tire la cq(i
bre,
Mr Poincar a de nouveau iaaist;
daas sa lettre sur la ncessit de coi
voqut- la runion de BriHstHcs au;si
U.S.S.H.
.JDirp1 iche iprii-midi
"i i iidu au Prj L-Jcoui
concerne les lies grecqu*? situe 1
dans la mer hge snr les cotes J'Asie
Mme >re.
La commission terri'oriile de lt
onfrence du t roche Orieat a adap
t le rapport d la sous-commi S' >o -
recommandait qued'impor anus me au?^, u au Ptrit?ouU Sou.'fa
surejde dmilitansat.on soient exw, .j iionne.rrd- s,n ?.i*
tfque possibe en inliquant le r5 X^" '' 'T '"' ' "AlMft'
dcembre comme dern.e7e date qu. K'i.i0*'1.'*, Pf0ch=0^ent P*b;.q.,e le ma.cl. do KontUill
permettrait aux allis d--prendre me ^f^ cha,aes< P compltement entre I quipe de Lalue Attiltique
d-iaion avant le er i.'i! P,~> M,UtoU dsirerait que tous lea oj Cluo et ure qnipe de l'Olympiau ,
mi min" f ,, c !. J Jll vrages des iles fussent duuits Les entre gnrale : U.jo ceut-mel
IuS^IlSiS ,les *fec1ues ^ue h commtss.on a ri L Pub 'C aP^reDd vec pi.i.u
tenant leccwu iinvittlmide Bonar coamai pJur itc diUUiUai quo '^on organise un Grand Ui*
. comprennent ; Lemnos. Mitiloe Athltisme qui aura lieu le
La politique ministrielle franaise Chiaoet Nicaria Le staut du b oune S,einLer JaJVIer devant lea Tribunea
poHrtar rfiSSSf mA g SlJ.'Ch!0imei "' l *re 'des Vi P" ."a 'Uf t,0,, ldf*' 8,U "P"t > dmnde russe qu-on le Pa.c ticonte. Ualrt,QeaaQl 8Ur
pour ,ewr iwccupition ait mer... lences est puise pour ce pays ;ernement# doit prouver au praple Uur permit de ptrticiper la diacus- Une commission dtroit membres
Ce programme trs n.t ,r ,t. ?Vi VT f"'"' ",S W ns. Pere.llra P" <**< "<>a d. toutes les questions soumt- e" ^e pour la prparation de
dicaf S 8i?a''tin 1-r L/,E,,eC,re lM deux ytm. ous '" ob.gtsion5 allemandes se prolon , i u confrence sans qu'on lirai l* f,e d" Prwraie Jenwer : elle est
ai, est, il faut sien le reconnatre, n'hsitons pas choisir celui du 8CDt mdefin ment sans que e gou tdt au prob me dei dtroits compose de Messieura Contant q
Heuri4uez, ta. y. Armand et Louia
le coaue-pied de celui que nous a tra Prsident de la Rpublique, q
ce le langage du Prsident de la R celui des hommes d ordie et de nra p*r dlaw rpis, il t
publique. gie,# -
Su 1 le mrite d'tre net et radi- avons
cal, il a l'inconvnient de n'tre pas en cdojis
lent de la Kpublique, qui est vernement p enne aucune mesure.
des hommes d ordie et de pro p*r 8es dlIS r4P6les. iltprojyia jVA.il/a4lltiG ,||ivirAtaa
et qui explique pourquoi nous l'Amriq le, i Angleterre et us pays iav'1 JfJ i ralli son gouvernement, neutres, qui: a'a pas rgi afe; ^i_ ;a PARIS 29 Mr Poincar a acce?
losissant entre cela et l'anarchie Pl*fc'ou ou de manire imprieuse t l invitation du preaieranglais d al
si pendant les six ou huit semaines 1er Lon 1res le 9 Dcembre dis:uter
DjOlM.
r Sainte Hoie de Lima
qui vont tuivre, il ne se prsente au le p l m naire> de la confrence de Secrtiire de l Aaiojiation da*
cun projet pratique de paiement.soii Bruxelles f QC/aa ,8i Kl*'es de Sainta H,48 ja
de rAllemagne seule, toit avec laid, ATHhNtiS -Lindlew minisUe an le."m ZT" UtZTa AT
des allis ou neutres alor. que la glais Aihnes a demand son pas tenue de l'.sib a, Sr. a.t
France se verra obigei agir Le ci ^epot. peur r gaguerl'Angleterre mu nxe au 10 Bdaaaibr!! proclaS g
bmet a examin la run.01 d hier quant la dsapprobation de l'ticu Genres 1|1 du matin, au Pensionnat
Owt dimanche 3 Dcembre qu'au ViA Rvrend Pre Richard cur d* ltP\$Tlae d,scu\et n 8eai H00 du Ptem,cr ministre.
ra lien la f'e de charit i l'Ecole la Cathdrale, prenant en considra i*1 ll uPProufe mi" J1 D Pvot Cette action ne constitue pas la rup
_Elie Dubois tue du Centre. t.on le cas des grandes personnes et \ ce ^\f"^ae,t-\ on pliqu ture des relations
1 annonons que lt fte qui fants ncessiteux qui ne peuvent ,I ay VaU PJf.,,eu dc PreQdie de d
tnik le Ue charit Unefaonneioltiative
de charit
tue du Centre.
ww uuul'vjhs que la fte qui enfants ncessiteux qui
durera toute la journe comportera sc prsenter au catchisme durant
une foule d'attractions indites. Les 'emaine, vient d'organiaer lea exer
grandes personnes et les enfants y c'ce' do dimanche. Les instructions
trouveront galement un grand plai da catchisme pour ces peraonn
sir 11 y aura des jeux de massacre feront dans notre vieille Cathdrale
pche, tir, roulette, jeux de flches, les dyftanches i partir de j hr,
soldat, boule, tourniquet, tout cela dc i'apUs
des prix trs abordables.
Les comptoirs rservent de vraies
surpriaes: lingerie,confections (nom____________
breuses robes d'enfants), paifumer.e a p p i/.^r/ dUii
papeterie, cigares, jouets, poupes, tuC.yUil^er* ** **C
objets religieux, ect...
>T Le plus grand nombre de ces ob Ui. .~i. 1.
exer
lions M
esse
j.,1. aaa-
de
Cette bonne initiative du Cur m
MM d tre encourage.
auxn,ii
diplomatiques
LAUSANNNE Malg. let corn
plicatiooi laternalionnales rc.ulia.it
de l'excution des ministres, MM
Venizelos cl Cadamoi assistrent i
la confrence de la scus commission
charge des tudes des affaires cono
mique; de la Turquie.
ront tre offerts comme trenoes On
1 ouvera galement de la ptisserie,
confiserie, crme la glace punchs,
bo sont, etc..
Ltt lves de l'cole placent des
cartes l'avance et on trouvera
lentie au piix modique dune
gourde.
Que l'on aille donc en grand nom
re contribues sceuejexcellente ceu
vie qu'est le dveloppement de 1 m
fonction de nos cnitoU du peuple.
CHICAGO 29 G Clemenceau a
fait trve i ses appels en faveur d:
l'amiti amricaine pour lt France
lujourdhui afin de prendre un peu
SOiV de reP0S avint de continuer sa tour
ne jeudi matin. Hier soir il est res
t, It' une heure plus tard que d ha
Sainte Huae de Lima.
UKD'iis; DU JOUR :
i => Mbae H ha 1,2 aux inten
lion des membres de I Association.
1 3 Happcrt ie la Prsidente Ma
dame ^iieore Uathoo.
3 Lecture dta t>roct verbeux
t autre* pices imporrautea par la
secrtaire Mademois-I.e Eponine
lean Louit. K
4 *.j.upte re 1 lu des rejettes et
de* dpensas pu . Trsoridra Mlle
Valleda Paret.
5o Bi'ectiois du Cooaeil.
KpJjiueJtA.N L JUIS
w mm
fait re quilibr en disant de graa
des.oaomessur lei dpenses mili
PARIS M Fab y a dclara 1* ta.res. Le raomen, n'est pas venu de
h.mbre que la F.ance avait besoin pousser le d.armemeot Pms ia,!
meilleur! morceaux de ton rper- bitude, cest--dire jusque neuf heu dune puissau.e arme rorganise a que nous l'avons tait Von 1
tolre- .. res, malgr les fatigues de son dis- b en
Un public no- branx et amateur cours raudnonum de Chicago, o
a tait mas- a> tour du Kioauue et il a reu la plus grande ovation d
mST^T' de .MV PP,,l'iiiM' P on anve en Amrique 1 en Rh-ianie et envisag a une cono i-lus d'i T"* w
B effort, t^caeux de ce. * cependant :ev de bonne Vur mi. de troups en s/ite. Maroc I Lcuse de mmtar.^e QOe?ie .T
ce matio et il u In avec int.t les ajoutt qu'.J esprait que les cono uation qui nCUt tppuVertea TA
commet.laiiei sur son discours dans m es prujeies pour l'avenir permet talions de pic fismer avec de n.r.ni
lequel il *vaii ueciar que si la Frao trait de idu;re le budget de la guerre rductions. Mr Lefvr. inci*n
ce ne cnerchait que la paix on allait de aoo minions. Mr Maginot, minis tre de guerre rendit' honVL
la forcer faire la guerre- tre, dclaia que c'tait un mythe de courage admitabl. manifeai? !? 1/
Aprs son discours l'aAudito de croire t^ue le budget gnral pour Clemenceau P
u ut K-.. , mum icurganisee e. que nous l'avons tait Vous avea r*
i- ben juipe. Mr de la Matire, rap ou.t de mont la aervice miliUire le.
u porteur Je la commission de l'arme d.vmous ont t ramens de rr i ,
:- se fit 'avocat dune armde suffisante en 4 ans le budget a t rouit dl
bona moiiciaca
Tlphono: No 430
r


L13MATIN
L'Epidmie de
Cholr ne et la
Croix Rouge
Des nouvelles qui ont parvenues
de la pla ne de Cubde Sc annoncent
que l'pidmie de cholrine qui as
vissait dans les lgiocr de Lamori
nire, Couard, Weiceron elc. dimi
noe d intensit gr;e aux contours
brapresss de la tfro x Roug'. 11
dehors des mdicaa-tnU' des prov.
nions alimentaires sont dietribo -
aux pauv.es alfaro de ces rgions
et dici u.ie qoiosiii oo espra
obtenir da meilleurs rsulta s
le Servi diiygce ne pourra -.1
pas en attendant crer dans ces cen-
uea un diapeosaire avec qjelqnea
tentes sous lesquelles on placerait
des lits de camp- meo, de cette fat
les malades seraieo'. traits sur pi t
ce e un mdecin atta.h a l'hpital
gnral accompsgn de deux ioflr
mirea. iraient les visiter au moins
deux fus par semaine
Noua soumettons ces finpgeaiorjs
et au Service d Hygine et la Croix
Varits
CE SOIR
Cur d'Hrone
Parisiaua
Nouveau G
.'te, 4a et ija
Entre : 0.60
dimanche
Le 3 Dec mi>re 1921
Li direct:on de Parisiaua sooce u*
d* plaire m clicatj et aj ^ub c
ch'c con inue sa siri; de gihs i
ratioarels.
Ainsi Didaiach elle o!f ira :
Indit
Martyre
4 pur lies FIN
Eutie O '2 00 ; Loge G 1,00
Li*H la i li tj+u "A
un des e plu bu ix Mali littt'i
l'angoissai e pice Je Hodrl de Lor
de ( L- P4i ce de la Terreur ) et
H;nri Bauche, mi-.e en s:ie du tri
coanu;E F Vio'et L CapiU'Of
noir ) :
U ie iie d; vedettes 1 an ise a
surent 1 int?rpta'.ion qui est f*iti
Coalorinineni ai instraciions du Ministre de da0| de! di or SOmp'ttUX ppa $
I Insiruciioo Publique I tmpection bcolaire itfor ,, ., i
nie lu intrts qu une leaaKM isffaS dina;re fM l'.USt'e iJj.ltKn I S DUUCl-
dexamen d'admission & llicole MaabMS de paUX in C p r e I SOOt ; Vli'V llara'd
KOUge q t ne marqueront pM de U, ou commencera au bureau de Uojpcciioo $co MiC fc*^, j, pQm e, deox Cj
lfire.eD*ceasaireetqui *e tont-lou- ^l^SS^^m amen es, ou Imita au be\hqmlW HOU et SIO
\en 11 Inspection tous les jours de 10 heuies a C41N au
ia heure A M
Avis
M
T
i p
Dfiez vous
des imitations
jours aigiials lc il y a u
d huma H & accomplir.
ML *"%
Une
maison qui
menace ruine
l'our viter un danger aux babi
tenta du quartier, noua taisons le
devoir n'aviser qui de droit de 1 tat americana.
dplorable o ae trouve la maison
situe daoe la hua Saint Honor No
515, Le service Tehmque de la ville
ferait con devoir en rclamant du
propritaire une prompe rparation.
t'UUlhiatUU* figues
L fil
Il m a
Atb.it
Noos la b .o
eu du s.aario de ce
- CONFERENUA SObRE LIMITACIOM *ix ,,,.
DK ARMAMENTOS Discursos iraudos yre- PC,T ,ile s*USa' O-
.oluciones. Edicte par i Association americana CUt'.er pui S2S SC \U
para la concilacion internacional. Division intea terribles
*4*BBB1BBBBBBB*M*
u s >bre et picis.
t Jit par le Lncitei
t pour conceionnai e L,
LA OPINIOS, diario de la Tarde. Car:a-
gna : Director_;_Eugenio Quintero Acosta
d) D un aper
chef oeuvre ap
dns le monde
angoissa nie t et
Errai uua
La roulette du
Champ de~Mars
Malgr 1 Bppel que lee quotidiens
ont fait la vigi ance de la Pot.ce la
roulette des Bobmee eootioue &
tourner.
Cuaqae soir, des joueurs iropni
Primavera
La prochaine confrence que Pri-
mavera off.e ses habitus anta lieu Dn8 l'avis Rcpiss adhir de Mr
Dimanche au Pe t Club a d*x heures Aug Bosq paru dans f.e Matin des
17. 18 et 22 Novembre courant, lire
du matin.
H.h sera
Laleau.
faite p.r noue ami Lon
La
u
G J8825 au lieu de G 415 Cette
dernire valeur ne reprsente que
celle reconnue par la Corn mission "^
Fqu.re.
Port-au-Prince, le 29 Novembre 1922 *~ ''
BOSs
C\ ii \ cVttale de
i i F. Pickham 1 > !....' a rei 1 1 les Bab-
el ms. Des nliiers de femi m de
' lt Malgr1 cela i! er est qui se tr.epri nnent en essay-
I B ; : d
(i. 1 11 rable Je s'en tenir aun
d' tas.
I es c; q\:e cz.lc fme 2 : n 7 HBM
. C V -- .i i > pi
dis I- V
depuis d ax ans. J'avais des doulenrs
b. tte, k dos et k \i;ire. P>is inanlssinirnti Mr
11 i nt de ti ivtiDef mon mtier do 1 ",]
l'ai I un f.> icile oonceresnt la Composition
di Lydia Pii kham et je Pal prise; m sant
1 t mafaUsnant rtablie. Je ne manque pas de le dire
. DMS amies qui me questionnent sur ma santif."
kl u Tl ia IfJUra C. 8va Ave., Calle Puebla, San Jos,
C .1 Rica. C. A.
Soyez Prudente* N'Acceptez que la
Composition ^getale
de Lvda E. Pinkham
*
Le Gouvernement avance la
date
afin
7i nuonii'l"." |,,mPCr|laWp Nli?8
.HLectables valeurs. Et cependant de perrreUre aux employs publi s Jost atrived by S|S Pauama. of yes
dioctiveaei gendarmeB fonttoujoura de faire temps les emplettes de D UtiiV h a-ples anu grapes a selee
lchasse dans le moindre estaminet cembre. ,iCJa ol oe ne>l qua'i'y, g;ve us a
ceux qui joue', t au ba gue eu aux
La mesure est excellente, mais..,
ne suffit pas. C'est pourquoi nous
vt ons de notre c', donner le push
ncessaire, en rduisaut une nouvelle
fois les prix de nos marchandises,
pour que les maigres rentres se dis
persent avec le plus de
ble.
Aux pres de famille, dsesprs
ajotniuos. v
bauuia-t il faire une ptition a de droit f

Sous la rubrique Jeux de ha-
sard , notre coof re Lee Nou.
velleHapubi ce qui suit;
Parmi les attrac.ions qu'abritent
lea tentes da la tioupe Berstein se
trouve une roulette que l'on dit en* devsnt 1 impossible prob.me de l
gioutir des valeur mportantes, et quiliute du budget nous disons :
Ion demande a la Police de faire
cesser ce jeu do hasard.
fj A cela Loua n'av na paa d'cbjcc
too, mais il ne faut 1 aB qu il y ait
deux poias et deux m. urea Si lou
donne la cbaaae ceux qu jouant
aux uea daus tes peita catea Ou bas
de la ville, ou devrait appliquer Ua
articles du Code Pinal contre ceux
call and surey to b.- satisfy.
A E BACHA frres
Grand'rue, across Sida's place.
Houes te m fe loi
Pouiquoi vou', tourrreuler ainsi >
Ne savez sous don pas qu'il est sur
cet'e place uot Maison, cleboi
uTjoueVt di valeurs as.z tartes got, tssiaip'.cit et l 'gauce ne .e
dan$ no grande Clubs mondains tt cdtnlqul la moJici'. des prix?
dan le Club tranger. Venez ay^nt vu de vos yen, VCUS
Si l'on ne pui pas appliquer ne $ertz pius inci.iults.
cont'e aux lea ligufuis de la loi, et
la troupe JSetateiu et lea pe ils cafs
de 'a ville doivent bnlicier de la
Mat to'.rance.
c Si les aiticlta du Code Pnal sur
les jeux de hasard aoiit juge dsute, --------------
onnaqu lea rapporte! ou bien lea
raoditler. La queaUon mrite d tre $0616(6 DlOHtjUd 6t (163
tBdi6, Livw Uelig.eux
Avt important
La Maison \. E B\CHl frres on
enteur posn Uct Slda v|ent Je re:cvoi, paf |f |f|
Panama d'hier, un stock de Pomnes
d arbre et raisins veru, de qualit an
prieuie et trs bon m. h*
As;urez-vous vite de quelques li-
vres avant qu: le stock s'puise.
KAWAS HHKMANOS
205-209 Rue Travc-rsire
Port au Prince
t_
d'ia-au
iadeira Embroideries
Eor atie now et considerably reduced
pries*
In stock. Table Covers.Doilies, Hand*
horehief etc, etc9
Suit a ble for nice and ivelcome Christ
mas Gifts Corne and maki your choice
yourself.
U PreetsmannGG^RHOLM
Rue du Quai
U SoUU LMtov jjgj^J Emujsion| ScQtt .
Collge St-Vincent
An i'uul Huux d hattt potie a
ae MrUill du public et des Amu de l'oeuv e
la direction du Collge St-Vincent que la lte du Dimanche de la Bible
de Paul organiae une mawne r- en e, demeure fixe au 10 Decemb.e kI?'"' ITtWm Y
crative qui ara aonne la dimanche prochaip ,uatiH Mr, ? ", i
couraui a y aeurea du Le iu A/j/, C0nmt0Ceia
Tabacs le la Rgie Fupss
Scsrferlati Suprieur, papier bleu le kdog G lea 1% le paquet 0J
Sjaiftrlati ordinaire papier gris le k'lag c 10 la paq tet 0,40
Cigarettea Maryland le Mille t 30 le bondon de 30 O.W
Tabac priaer le kilog le, le paquet l.eO
Escompte habituel A par ir de 3 kilcga.
Uns nouvelle expedtion est raaeen vente daer de ce jour.
L Administration de la ftgia a pirtic.ii-'em ne soiga la quilit du
Sjarfr'a'i suprieur q i rat pns mie z) n na a'/an U g Hrre aous couver
lure bleue double de papierdtain.
Le tabac ainsi livr conserve toujoura sa fraiebeur et ne peut ae
rfaacber
L'Agent spcial E. ROBKLIN
Fraia'l
Eraulsion So3tif
Fraie 1 Ai rive.'par chaque
'A dcembre
malin aoue le Patronage de Mr Jr-
nie.
Mr P, Teaaier prononcera
coufrence pdagogique.
une
_JJt_ L____
4 heures, i 9 h Lies -t demie et
dix heutes du matin heures hib.
tuellts duculte public dansles diverses
Eglises Evanglique ce a Capiti'-'l
La Runion Gnrale ia soir aua
lieu cette aone-c, en 1 Eg!i e Mitbo
dite V/eileyenne Indpendante et com-
du soir
Pasteur
I'umbui
A bientt de plus amples rense
goements.
Ion
Ainve.'par
York
~ En vente par flacoj par douzain
ar caisse et par grosse
^En gros.- Prix spcial
Chez Franck JMARTIN
Rie du Vaga^in l'Etat
En face lUine GlncePort au Princ
k ETITES NOUVELLES
Pension Suisse
L$ La Solidarit
lis membres de La Solidarit aencera a 6 heures prtises
sont pris de se luir dimanche j sous la pisiden.e de Mr le
Dcembre prochain ) hsures de
i aprs midi, au local de la loge t Le
Mont Libin No 2a
ORDRt DU IOUR
Prestation de se;nient de nouveaux
membre t
Sanction de pro-i ve-b ux
Lffture de la Cpiuspor-lance
_ ^_ 51.A.SI (ilnAral m ta dence, dt Doctrine et de Lt'gisUaon _
Cjorstion ainie.ei gnerai uc ta j dun ^,0,^, el j une beUe impression pubi* donne avis au public et au commer
Conforlabla maison de fami
,1e situe au B-iis do Chnes
u Prince, 29 Novemb f 1922 proxim te du Champ de Mars,
_, ,1- 807.Avenna Grgoire
La Diriction de lCcuvrb
Gazette de Tribunaux
Nous avons rt,u le dernier numio de la Ui-
tetie des l'nbuiuui recueil mensuel de Jurispru
Ce numro
4 vis
Moeui Aiislcte 'ietrelou'8
cit
outre les plus importants jugements et ariets ren ce qu' partir de Cntie da'.e.il siguei
LexCoaselller AC Sansarlcq nom ^J^^^^ZST^E* Damaae HerreLo.ia.
m M nistre d Hati b o Domingo imreMe i un haut point u
fendra vifite p. p.
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis aa clientle, aux mdecins et au publie qu'elle a .
Irainraorm son Laboratoire d'Urologie en un Laboratoire de
biologie appliqu sous la Direction du
Dt Rico** et B. Sjourn
Le laboratoire ee' ouvert tous les jour de 7 hree du matin 6
ae'ires .du sM- pour toutes les recherches et analyses prvues dans
l'a inonce ci jointe saut pour lej ^
VVassvii! ui et lt constante Ure Scrtorie
S ;: ut reues ouata mardi de chaque semaine. A
2 S'adrc>- ^p ia Fhann -.uie peurles reosaig ia neaUr
Tnslyea d'urines eiSuc gastrique,
Raction de Waasermann
Baaciion de Tnboulet,
Examen du sang et du pus
s&amen dos matirea fcales,
fctamen de crachat
Albumino reetnr
*rreu.
qui certes
magistrature et ic
Fort au Pnuce, 10 Nov- f022
DAMASE f IfcttHi, i UU1*
Constante UroScretotr' I
ftotorohl&.Spirochtes #( $U Conocoqu*, ete, % T
->*<
'^ v


2,E MATIN
Comnloir
Hatien
V aE M X E

DE
Fin d'Anne
A des Prix Exceptionnels de bon March
.
Pendant le mois de DECEMBRE Seulement.
Zeptyra frsreia
IndieDnet frariaieei
Foilcs tartsisie
t imprisas
c unis
Crttoooe
Ortaodv
Nensook
Bspiiste
Bbi.d
Hiquieette
Telle d'arien de soie
Voile quadrill
Cimob barre
Ratine
Toile Yler-y
Cokaerew
*oie paillette
P. 0 40 Georgette blaoc 1 60
016 Toiles de 0 90 2
0 60 Toile il'ofioo 2
0 40 Voile pour matl'.f 4
O40 Voiles pour msiies 7
0 90 Crte scglsis poor deuil 1 4o
OfO Guipure poor rideeui o 50
0 40 eoipure poor rideer x 1 11)
0 40 K'dfBoi le paire 2
0 70 Portion a le paire 4
1 00 ft>rvifli Oeil de Peidi j \ 9 Tci'e drap pi til 460
0t*0 T**le a drap fil *-t ro\n 3
WO I(ils a Idrep cclou o 86
0/0 Toile t drap coton 1
010 Cr*po arieti* 1
0 Soie cristalline 1
S00 Ceinture poor fsevaei
depoii o So et a o&O
Robes depau 2
Oitoman roae 1 30
jong ou aoie lavable o80
Toile dumasse par fil
pour nniipes
Nappes longes
3e r visites roogi a I* d<. /.
Nappes hanches la doi ziioe
Dr:il couleur qualit ex'ra
Serge marine t 60
Serge blsuc et noira 2 30
Plometia o 70
Tulles brods o Oo
Corsets ceiotores 2 60
O.ieu flanelle hommes 2 76
Gilets flanelle femmes t
FiaaeU 1 tO
Gilets ellolar
Qaleon coton cru
c zepbyr
Cslecn xephyr extra
De arts de csemues
Fsux sels la douzaine
Mancbettes la dors.
Souliers pour erfsnis depuis
Sonhers pour femmes dpts
Lhtmises poor bommea
t
Cravates depeie o.So
Chaussettes poor homuee
< i
Bss II poar femmes
Bas ni poor femmea
Costumes peor gaionaeta
o80
1
150
180
oS6
3 M
5
lie
2
100
180
3
1
o
1
1
1

i.
tu


L8 MATIN
Un Jour viendra
..y a

n%i** Parlueiene* f
les pastillas VA1DA solI (iiTrte
l harmacie Centrale d'Haiti ; l'har
macie Bourraine ; Poit-au-Prin
ce Pharmacie Brutus, frmie
c toutes Pharmacies*
I
I
^ @ e> t5>
oi-rror .J-rr
n fft
-..
reelM'l Anihrr vermril *n '___*- ? 1
.... mnnni l :/.i i Imers p*i 11WI '^** "- *J ^,
Bniiipi l> l'arlf Im ilr mot. frtim.l Oui, Ntf "J/" /i/l / .4riiifmi mrr'vntln I. I rii.mr tfnnj /r Cl-
r- - i-
Eiirsiii n.iiin. I' %r N 'ttte, Cfchtnrn. Jauniti Llloi. Jfufutl. Iru .'.'iliulnxer, CSfpre
Vaillant # Houot Agents gnraux, 1720 Rus du Magasin de l'E al
Clyde Steair-sbip Company
AiDouoces bat, efiectiva wnh the seiling othe S S YAQUE
ou x^ovecuJjar Jb xh. hs service to ciaiti wil b, inueeeu 10 y '""
piovid WrttWiy uailingti uoru NtH o.k m l'un lu Pnuue au.J Ijitu giriy
ssi wg* trora W.w lui o ail ilauiau Pont u. d reiora. ^mmm
TUe tih.dile wiil be ai fol.ow< :
contre
COKSTPT.ON
:;?: 1er,
CQMPR&Ttld
SUSSSES
do DEf.OP. F, PhHrm?.iier.,
Utf. I?"f Mi-*nlo.'.
FAWte
cep LEUf
'. PUitCA "
~jpo*'-i -> '' -1 V ; -,
I
To Porl au Priuce
S S YAQUE
S S bOiJi'A
S 8 il ull
S S. UAH iCOA

Novembei !s*
Udce-mbtr *
D.ctn.ber
DeceUiber 1
Novembe 24
l> -utiliber 8
I), c, lUi. A ri
Jauuaiy >
S S. YAUUK
To ail Hiii'io Ports fcS'&Qui
s s. ti.^ri
Operated for accouat of ihe U. S. Shippiog board.
S'iinnerg r requestel tj apply for rate* an 1 other inforiu ttion to the
lo'lowiog agents
Cljd


e Sleamsliip O
Foreign [Services
11\ H41T1
3U "X dit aurait
Cap tTfatlerv
VUloSrj 9tico *AX>d jacraix orvau^5
Maurice Ct). Cfetta c^cta exigeai $t 3)laic
etiara fc 6> c%^rvt 5earv 9ticcar3t
^Couar Se Company
9 Catixti
J. & 9f. (Stngta^ ftcie5
JJaacatJ &. Co
* 3\\\Ktyoarw
fournit
c>iaa: Ca;-ft^
4Nervosit,,
Nos oif ressemblent on
treillis compliqu de fils tl-
graphiques. Commands et
nourris par une partie do
cerverfuque l'on appelle cen-
tres nerveux les dlicats
filaments nerveux rayonnent
dans toutes les directions
travers le corps. Aussi long-
temps que les centres nerviux
ont capables de fournir
continuellement de la nourri-
ture aux nerfs, ceux ci demeure-
ront forts et sains. Mais ds
que les centres nerveux s'affai-
blissent cause d'un surcrot
travail, de tracas on
d'inquitude il leur est impos-
sible d'envoyer la nourriture
ncessaire et les nerfs devien-
neut fatigus et s'aiguisent.
C'est alors qu'un bruit soudain
vous fait suiiauter, voua
devenea irritable, vous souffres
de nvralgie, vous tes agit et
battu. Dans cet tat de
choses il n'y a rien qui gale
it
ti
'.' JJacmet
Port *aPrinc\ le 28 Nv fibre 1922
Clyde Steamthiv Comoat y
ruirtfgn Servie s
E. F Clments
General Agent
7A H /> 0/ Un
Parce qu'tant un aliment
puissant pour le* nerfs,
Wincarnls attaque la racine du
mal, cre une provision de fore
nerveuse nouvelle, stimule et
WMta U systme nerveus
tout entier. Kssayez Win-
carnis pour la Nervosit. "
C'est merveilleux. Plus de
10,000 mdecins le recomman-
dent.
Achatcx un tmaleilU de Wincsnis
|ordT>iiion pesl l'obtenir dan*
lonlet Ict PhnmwciM, sic.
OOLBMAN CO. LTO.
Wlnonrnln Work, NORWIOM.
A. E. BACU frres
rand'Rii8(t arjh iU rue far8fnf. eeSa<'a
Out Ihonnrur d'avix r le public ti le
Commerce en gnral qu'ils viennent
d'ouvrir inn neuve Un in ai son dtcom*
me/ce eu on trouvera tou'es sortes
d* p Qvi&ions en gros et ditails depre
mire quitt I de toutes fruicheur.
prix dfia* t toute concurrence.
Itourre le VMc Danois marque i Holtram >
Bire allemard { Howec-Branerei
Por e. amricain Teoneni \ XI
Lait Condt us IMestle
Vei n outh D u.ois qualit suprieuie
Riz (ilac Ijii
Moisette suprieure
Aui'iiides
Pcmmede leire
0,gnon
Pchtstn conserve
Poirej t c
>auce U ma/fs
liisjuit Soda
Buncumber Pickle
I Mixked Pi kles
oel.nn pour table eo boite
Poi re moulu
Raisin veit
Pomme d'arbro
Macaroni
Vermicelltj
Sucre (i.-anul
Sucre Concasi
BeuireLly
Mantgue de to socks
Fanoe (iJd Medeal etc etc et tou/e provisions orientale
N oubliez pas de nous faire une petite tisitr
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------__------------------------------------------------,------------------------------------------------------------------.
Charles Picoulet
228 Rue Roux Port-au Prince
Assortiment complet d'Epicerie
r ROM AGE, JAMBON, SAUCISSON
Vinaigre jr Vin de Bordeaux sup
rieurs, par galons et en bouteilles:
Madre, Malaga, Porto, Xrs, etc, etc
Whi&kies. Gin. Bire
CHAMPAGMES & LIQUEURS
Eaux de Vichy
Bonbons, biscuits
^Cigtre & Cigarell? t
Gros & IMail

" i -"..
Protgez voire sant
CoJVtrturea dn Uia pour le froid qui ara rigoureux cette anne 9
\ Toilea & drap coton ou fl' en qualit suprieure
Dan at>8 franais double largeur pour matelas. ;
Flannelle pour Qileta ot gileta de flanelle i _^
Calfons long toile et aeten
Chapeau de laine tti j >lia pour hommes -t3
Viennent d irriter et ee vendent a ptiz modrs chez (
PAUL E AUXILA i
Rues Iravr.r&i-c t Majisinde l'htai
De nouveaux meubles e: de joli? Ilifl eacuivre.fer et cuivra olliciteui
votre viaite. les prix aoit p!e< b -.s qu I L'trangsr.

Vn It) Cil-S
FRANCK J. ll.iR'llN
Au prix de '2 dollrs gra> ae bju*
teille et 1 dolir i\i bouteilles.
Hue du Magsinde l'ftttn face
Usine Olace, Port au Hrinoe.
4i*a aux pt r soi* ns qui s'habillent bien
On louve des prix pion bas que dana les occasions et rabais excep
tionoeis, It-sai'tcles buivji.cs, de toute traiebeur.
Hauta vilains Chautilly de soi, tou'e nuance*.
"""'t'Les Garni u:a q ponges, perles, franges oa autres*
Soie lame dite mtallique genre grand chic" Jersey de soie, fchii
'"o s de soie etc.
Fleiiis aruflciellea pour corsage et taille- ^
Jolis chapeaux roads tojt plu.oei pour dao.es'lgantes.
Formes de chipaaui trs jolis
Chez Paul E. AUXILA
Rues Traversire et Magasin de l'Etat


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM