<%BANNER%>







PAGE 1

LE: MATIN LES FUNERAILLES DE On nous demande de publier Imposantes ont t lundi les faner in les de Mme Vve M P gloire. Ds trois beores, la maison de la Rue do Centre tait devenue trop troite tant y affluaient les amis et Us personnalits de tout ordre. Tout Port-au-Prince, on peut le dire, tait >e rseo' ce te c'atante manifet tatien Projet de Fondation f une topapi il mm Sainte Rose de Lima La S 'et ire de I Aeociation dea Anciennes Evea de iainte Rose de lira a'emp esse d 1 r pr/-ler tons les raea,br J i d'ni-. %  • < ?. qie U Un nouveau p-opt Je loi sut l'en eigeement rural est actuellement a ct'deet sera<-mblee <*iiraU est fixe " 10 B fnibre p ochan, 8 Le Prsident e i pch avait Il est po ; (l de fonder nue Coin Le terrain et du nvage au b. en ndin raanr.-t i s monti u' 3 d\ sous p 11,00 t on sonxis au pub c, Nous croyon le aprs avoir lanss le w.rf avec no cap tal de P. or Ilf.OOO, I amia de la famille Les trains de la PCS passent de diviser en 500 actions de P or 250 L'Eglise tait dcore de ses orut va-.t h pro;r;(tt et des t tro I ,de atnr n pair, ces actions seroet menti de denil et remplie dune fou cars > voni paser prochainement r fris avec intrt 7 010 pir an, le recueillie, Mgr l'Archevque Cosur cet'.e ligne, mais aussi limi's en leur-.rtdes nan, lee Prea du Sœinpire, les La route de Poit-au Prince Margaias de la compag-ue a celte valeur. Socura de le SegeBae, les Sœuri de tissant est pratiquement su niveau, Un autre avantage d ce projet est 1 Ecole Elie Uuboie, deSt-Joseph de et lc chem j n ^ e er facilite le prob' 500 actoas de plus de S.osk Com tlnny, 1M Frres de I Inruction me des transports, il n'y a un aumun.ces actions seiont mues en circu chrtienne ajustaient a la crmonie m eddroJt ^ ^ ,J mme djs |§ JJJ sans valeur au pair< une a ., ioo Libute i t donne par le Pre [ oa P "dre aussi (a sera donne avec chaque action prRichard, Cur de la Cathdrale, as cilement ferr, Bmt du Pre Lanore, Suprieur du La propri contient environ 110 H est en projet de se rendre acqu petit Sminaire Collge St-Martial. acres, ce qui est plus qu'il faut pour reur de la propiit de Mr E P Paw Remarquai dans .la nombieuse tous les sports en plein air, tels que, l-.y, situe sur la route de '.ogane, la rasiatance : une pelouse avec 18 trous pour le appele Villa amricaine > et au MM.gCh. Fombrun, Secrtaire d'Eut de linjeu de golf.des pelouses fOUr le 'SWU prix de P. 01 2^,000 lie rea 1 '. M.fg. 'i t' lu 1,-' ara in'.tu tioiari P n^reb ea 6> i Association. '2 3 Hanpcrt de la Preiden:e Ma %  a n? EtieoPi Msthoo. o L'ctuie dta Preca verbaux < %  r,u rea pices imrorrantes par la S citaire Mad inoisel.e Eponi e Jean Louis. 4 = Cuuipte rendu des recettes et des dpensas par la Trsoriirt Mlle Valleda Paret. 50 E ectiona du Conseil Eoonioe JEAN LOUIS Parisiaiia JBUDI L'aUaquej du Courrier de lyon. En 5 Actes Domino tioege 6me pisode Entre gnrale 50 cja n -.A Ncrolof|ie Noua avons reu le faire part de mort de Justi.i Clment^Guercy, 8urvenaa hier [ 7 haaraa tdu soir. Toute cette Sa funrailles auront lien cet aprs midi 3 heures, en 1 Eglise da Sa ti „tu,,ch to^htnn.^uincdEyteii !" tenms un tang pour la nsta'ioa.des pioprit contient environ I20scres, Jr!. '55T.rf^ irucuon Publique, Arthur Hameau, secrtaire il t• , r , .:.... 4^-.-^. n Cr Lceur (te 1 UTgeaU,atdeiaju >: .ce m Eihan, p.eiid.nt du Tribains de mer, le canotage,de agu.ts y comp is la maison ses dpendanAQX areQt | 'a ch.sse, de. ces, les meubles, .e; bestiiux, les ou la piopr.t une tils, et toutes autres choses, saut d:s sur lunal de Cassation, R barau. Doyen du Tribu pom nal de premire instance, Moscosso hijo, E. E. et .1 t'OUve Ministre plnipotcniiiire de la RpuUiuue Domi'" *u6 nica.ne, Edmund Hetmeke, charg d affaires du grande source qui a ' expertise objets personnels Mr E. P. Pawley s'engage i accep ter d:s actions de la corporation parents prouve nous pr aentoas nos sincres con dolances. Liiaire, chel du Protocole, A T. Sansark.j, B Iet Ministre plnipotentiaire a Santo Doh.in go, Clment Ueslandes, administrateur des Poi.cs Edmond Mangoni. Magistrat Communal, Lon h'au, directeur de i Ecoie de Droit, Mr & Mme Henri Robert,, Mr \ Mme I. Ttssier, MM. Lo Alexis, Hubert Alexis, Dr Annoual, Dr Carr, Dr F. Salomon, Edmond de Lcspioasse, Mr k Mme Alexandre Lilavois. Mr & Mme Henri BorJay, Mlle Borday, Snateur Haussan, MM Elorian Allred, Charles Gentil George, Gentil, Vicior Gentil. Rod. Gardre, Albert Granville, Ernest Antoine, G. B. Auguste Stnio Vincent Neinoun Vincent, Suirard Vilar, Fltl Viard Henec Uorsainwllc, Luc UorsainviUe lied. Duvigneaud, Lys Uuvignesud, Clment A. rTh sion suffit pour donner de 1 tau aux coiisuuctions en perspective. Adii tionnelitmen i celte source il existe pour la proprit beaucoup t d'eau a hau e pression provenant des coa ditions de la ville On trouve aussi de bons pitura ges sur ce'te proprit et que'qu:s vaches piocurant du lait (rais et du beurre. Un pourra augmenter le nombre poui une valeur de P or i>,ooo, la fj balance de P. 01 IO.OOO payer dans le dlai d; six mois. Cette autre proprit convien: ai muab'e neot pour la partie centrale de Ihtel. Il ptnt duia^r U-J sa'.le d attente, le bureau et cinq grandes -•nambres coucher l'tage sup rieur La nouvelle const uction aura jo chaml-es i coucher ave; bains privs et cbhe's de toilet'e, U pria cpale salle i manger, une giierie WWiv ?A des vaches laitires api> la ,„ conslruc.i.n de Ihtel avec l'abon pour danser et un )riin sur la ter Coicou. Virgile Nalcin, \ icior rhoraa Mr \ Mine .11 r /> >, -^ ^s-MaunciEuenne, cimen. Etienne, Dr Maurice dance d s iieib s du patu ge, de sor rasse au soumet Cette construction Etnaid, Me Albert Ethart, Maurice Elie Mr se te q Ue | a provision de lait et de beur sera tablie de faon servir toute M Mr e H e M.ueCouard Bausun. Mile, Bau,n. • garantie. l'anne peedant le beau ou le mau Dr M-hotite, ci> w.ener Miie Kerm/an, Loui, De la ve a.iJa de 1 ht:l oa aura va s temps, et qui sera un attrait ae prophte, B Denm, : Dr et Mme A Le;ou one spleudide vue de la cit et de plus, app'op dans un pays tropi iair • Eiu le Pi/eau:Mr et Mine M. Mocsan ,i r ... %  • t ,0 Gaspard Monsano Etesse Monsarto Loui baie de PorflU-PrinCC La propri Cil Maivai ; Jules Dcvieu. Mr et Mme Andr D t est au dehors et la temprature 1 Je l'atmoyphie est toujours frache Les dposes sont estimes 125 i cau:.e de la b.ise de terre et de mille dollars, — Les actions seront mer. mises 2p dollars ilON iij 1 %  1 ruaciaa, 1. %  'r,m 1 • %  t'OJ'V-f:\-~. Al> ,P B -r-"• r: *' Phirtnscla di, • 't-. Tlphone: N o 430 t_i ——B^raa—rsgeg La Solidarit Les membres de La Solidarit sont pris de se runir dimanche j Dcembre p-o:haio i ) henrei ds l'apri midi, au local de la loge Le Mont Liban No 22a ORDRbDU IOUR Prestation de serment de nouveaux membre > Sanction de procs verbaux Lecture de la Correspondance Causerie par X Question d'intrt gnral de la So cit Lex Conseiller A C Sansaricq nom ir Ministre d'Hati A So Domingo rt ndra visite p. pc Avis de Dpart Lts dpches pour Neiu York $t l tu rpe. (via New York) par le S|S W. C Gorgas seront fermes le Sxmtdi S Dcembre prochain d%m la t mxtine. Port-aU'Prince, le 2i Nov. 19*2 La ,f!e de Diimneh^ La ft) du 3 Dicmbr-3 au prot de l'Ecole du B ilAir a organise activement. Rendez vou, 1ouc I cole %  Ctia Dubois* rue d 1 C^n'ir.) po ir U Ven , aux comp 0 r 3 si bi 11 amena gi et Me '• Mme Thomas Paret Juge IJeauvoir Mr et Mme Thomas l'iurre Puilippc i W. (jardiner Maurice Buteau Mr et Mme Alexi, Letellitr Itenoit Armand Emmanuel Armand ; Arthur Attlitr ; Stiplien Alerte : Auguste Archer Dr Oscar Alexandre ; Edmond Uupou Mr et Mme Paul Sal Mme Vve Dam Desiouches ; Mr Mme D. Martineau ; Mm Mine d Ennm D joie ; Michel Beauvoir ; Mr ei Mine Alexandre liiut'u — Camille Borno — Hodn Baussan — O-rnin Cham — Normil Charlci — Fli Cu vllty — Dr Flii Chenet — Mme Ernci G. Cluuvet — MC Deatouche Vergniaud Du%  Csis. Dr Doraond; Roger An-eiair, Maurice Brun, P obts B oi, I N. Cheron, Ed id Chenet, I R Ch-.nei, Evan Chenet. M' et Mme C sel Samn 1 Huit o Flix Cou 110 r Cnent FETITJfcIS NOUVELLES ROME — Mr Mussolini obtint un vote unani> me 1 la contrence du snat lui donnant plein pouvoir, jusciu au il Dcembre 192)' WASHINGTON U rfnat a renvoy 1 la commission des finances la rsolution autorisant un emprunt de millions i la rpublique de Li sriai SANTIAGO DE CHILI le snat a adopt le protocole relatil a Tacna Arica, mai, avec des rserves. CliEHBOTJRG — Les travaux d'agiandisse ment des docks vont commencer incessamment ToUSSlILt, es dpense, atteindront • j million, et seront cou vertes par des taxes sur les passagers PARIS— Le gouvernement allemandaf.it de, eicuses officielle s a la commission militaire in Deux poids ei deux mesures tention. On sait que le Code Pn'l d s des dispositions forme 'es interdit le Jeu de hasard, en dictant d s pnali CyrusSaurel, Dem. S. Aude M ei "fflg ^tT^EStS^ a U. '> contre les d inquart,. Mme Char'e; Morav a, Ihomas Shom de, eicuses ofFicieiks a la commission militaire in La roiice est abo umect dais h"0 Stevenson, Richard Salnave, 'f""'** u >") d ineidemi de P""e' Stet son dro t quand elle fait la chas e, D B •*"• n „ tin au cours desquels les oflicicrs allis furent __.... .n 1 j i_. -„^.._v Antoine Soiay B. |. Routier, Cande 4IU U< $ M commj elle le fait si nerg quement lonRuaud Eug R y. P D, Plaisir, DUULIN Marv Me Swinev, V vi,te de la —conte les moindres ea^mineu Mrov Pierre, E'ovrd Psinson.C !*_' miseen liber, *P r i u J e d de la v.lle o des j;ux de ds et de ment Pothel, Mr t Mme Edmo d Piessoir, Webly Piessoir, Maurice N.iu. Chtistian N.u M le Yvonne L. Lsnrore Nau, Ren Micliel, Mo.* VI4 Morpsau, Edmond Montas, 2ipt Comeau Montasse, Dr Charles Ma< ihcn, Dr Flix Coicou, Me Hermmn M.ebranchf, Me Llio Malebranche rsm ,„.* -M f.,.; tug Mevs, StAzard Mills, Fleury JlfWIU/.lClUrC fiai 1 avelanet, Marc Leys, L. C. Lhris$on, Camille Lhiisson, Me Knol H nii lones, Antoine Innocent, E ( ousrd Gteau, Marc Frsnois Andt F.is Aim, Me Csar, H Edoaard Ulrick Loubeao, Lonce Mnlas. Al Bureau de l'Agent Grnral Port su Priure, le 27 Nov 1922 BULLETIN No 324 Le sjs i Panam • est {attendu i Port au Prince de New Yok le jeudi ma in 30 Novemb'e 1922 avec : 600 T nn s de mirchsndises 125 Sacs d? lttres 12 Passagers et partira dans < ao-s midi du mre joui pour Cristcb 1 CZ directement O B THOM SON Agent Gnral Journaux de Paris de Paris \tr CommunicalioQ tienne de tabacs PantaloD Guilbea Pharmacie Lu Librairie du Matin annone ses clients que pur le dernier souri ier tlle a reu l s /ournaux au 7 Novembre. cartes se donnent libre cou s Mais, au b;au m lieu de notre Champ de Mars s'est installe depuis quelques jours une roulette c des joueurs impnitents s'adonnent libre meut i leur Malc passion. La loi doit tre une pour t .us U ne f.ut pas qu il y tit deux poids et ('eux mesuresLes mmes dispositions prises con tre les prtes maisons doivena frapper galement tous ceux i quelque Enulstonl Scott / Emulsion Swtt* Frais I Frais I Arrive par haqne bateau de New York En vente par flacon par dontain ar caisse et par grosse En groa.Prix spcial Chez Franck J&iARTIN Rue du Magasin l'Etat En face Usine OlacePort an Prlcca Erratum UOD de notre cliei tle L'accroisaemdnt constant des com ohose Fsh. O car F..tzb ri |, Pierre mandes que nous recevons, noja Phatchtf de Div'-sioa an D'pvt dtermine fortier notre organ'sa ment des Travanx Publs. Eugne • en y ajoutant des moyens plus ? 111 ^ VictoAueustVeiua pnt"8ota et conformes l augmen'a l'oulle, L bt VICIO ftUgus. vcia* w inn Hj nn1ra niia iMa Louhisdonetc. U tait six heures lo-eqae le cor tge ariva au Clan 're Noua ret ouveioo notre Dir*c tfnrC'empiii Mpgloire, MM Auguate *i ilii Mfa'oire, & Meilee Maria et S- prsenter cette date, la Di t u.ir7ipfl Vt tous les intrus recioo de la Manufacture, avee de qa'* ?;ent"ep.rve8lbS bonnes rf rences. le m.tin de y hen fort an Prince,le 29 Novembre ifa. {inr'• coedolancei tu midi et la soir de 2 bi A 4 las, BOSQ W. BUCH Recommande g H Pour ta fermentation du Sirop Ly j^Ae la Mlasse, Pour un bon rendement en alcool La Levure dessche Floryline a titie que ce soit qui sout eu contra veotion avec la Ici. Nous eu appelocs i la borne foi ^Analyse el Experlise du Sirop el de la Mlasse au point de vue el i la v'g-lar-ce Ju Chef de la Po i e. de la bermentatum et du ttndement en AUwl excute dans le Ubo i^smBsswHHHBEBBsraa" !" SSS as rninirp. d la t'hanaocie. Dans l'a-s Rcpiss adhir de Mr 1**}* supneut, U remde le plus riche en raloxre Pour la bonne saison tluilb de l'oie Je Morue, frache #' d l une alit supneuie, le remde le plus riche en Vitamines. c txlgo3trv et* Co^tatiiri, faux rctitki^'cfxitro Suppositoire Anusol, le meilleur remde pour le traite.mnt dm HmorrodesSuspntpires*et Bandages Elastiques,!etines antmlimu CerUm, nouveau produit pour la dettruction du punaiuil



PAGE 1

LE MATld OIOHSOP D R Y G 0 0 D S FAENCE EMAIL D R Y G 0 0 D S Nous avons l'honneur d'aviser le public el le commerce que nous avons obtenu la reprsentation d'une grande Socit allemande dans laquelle sont intresses une quarantaine de fabriques. Les premiers chantillons sont dj exposs dans nos comptoirs. Nous invitons notre aimable clientle nous faire une visite. Elle trouvera toutes sortes d'articles son choix, spcia lement DE JOLIS JOUETS De magnifiques cadeau* de Fin d'anne De splendides dcorations pour Arbre de Nol etc etc etc, etc Nos articles pour mnages el cuisine dfienl toute concurrence. Oloffson, LUC4S t C* •M



PAGE 1

LE MATIN Y CSiMi x "_ >~i • — -• t pour les coLp-S I .'.*. v t/. S*v S Cl". a fcr_ : La OYRALDOST. est l>ntl.i f :.|uc Idal pour re voyago. I.ile ao prcuo.tt ci comprim* stabim et homognes Chaque dose jria Sans dcvu: litres d'fcJU noua donne la sulutien p:'rf^>r.:e qw .a Piristanne a adopte pcoj tel icii.: rituels e aa personne. 7/C // f • !S^ / / / % %  ." c I / e toi: Me. r La GYT.ALDCSE SU un rdu!! atSfl £L \ / i ^—-^l u.lcroblctde, base d'nyuiiv n. d'a'Uj : \ •> \ * / S* Viennent d'arriver Fi r eut on c Pneus r h ambre air. H^iH toutes dimensions, surloul f 30x3112& 30x3 tnyioliue, de trtoxynauiytcnt et d a. •mine *ulft*e. &. prend cr.nlif. tout lesiim aoiaifusc d &vn .' y/'i ril : il-.'t. 'n. 1 t de Pa.... .1 i" i D t* .. 0 • : I j>osc : oYr. i.. i .-• %  %  : . .• u -En ven'e chez L. Preetsmann-AGGERUOLM I l'Ai BIT. .k I iio.m. augtaase, i La Maison vainaut o. —-ft * " '••!:>. H. SI LVERA Clyde Sleamslnp Foret gn Services G Liqueur vi ^.rps # an8 le [but de plaire ses nomsurfins breux clients, l ur offre les artieles Marie Fontaine suivants de toute fraieheur S de toute beaut ailes prix exceptionnels mal Le SiS t Y AQUEavenant d* New Forfc ^£!^l^SiSXti §r la grande hausse sur les prix dur Jacmel via tous les ports du Sud prenant fret et passagers. Il sera de retour la Capitale vers le 5 Dcembre en route \our New York via tous h s ports du Nord. Port-au-Prince, le 28 Novembre 1922 Ghara I C Agents 211 Rue IV aversire (teatreu) tin un Kammel Curaao Cher, y Br ndy **•* ••• b'ropa d'Orgeat et de Grenadne Chameaux velouiB suprieor Fn .,.nt 0 rkie/ P oar ^orrmes Or 5 & 6 Ch i iot noir >4 poa :)> or EO venw CHU Chapeaux de laine d'Jtalil Voile blanc M p*f kv % PA de toutes qualits Orgacdie couleur brod BVVVf v*v Crre mtoie brod la Brabant jaune et noir ang.sup Cil* I iClllt ma ctiin>. di toute beaut 1 aune 7 Ptrceie blanc suprieur nx A u %  %  V A Ba8 t0 :e suprieur douzaine 12 CtlLot jupon Ancien UpOt vve moue Crpon fleur couleur lance 0.60 Rideaux mousseline anglais Une da Centre Casimir anglais aup. 4 &4 5L larg 40 P X S 1,2 Ydi de long Et a la distillerie No 1721 Avenu D.agonal noir extra 5 50 Muu?seiiue suivre de 50 P de TorgMfl o on trouvera gle l>lro Keach ang gris fonc 2 50 Basin blanc ang double larg dre 0 4i or 15J 7 5 950 7 4 ment un excellent rhum dix de le gallon Gros et dtail gour Sjtge bleu anglais Diill lil Bcglais blanc Di'U blanc ut ion anglais Drill coton blanc anglais Drille TuBcor sup. wr^a Duck .l blanc anglais Alpaga noir snpiieur Kaki lauue anglais sup. 4V5&5 140 Battin airr ar.g double larg 20 i50 040 055 0 io Tuesor de soie pr clianages 050 boai me et robe U 40 Gabardine bln.c h barre 0 70 Organdi couleur 2 40 h >hecoe m. I. 0 50 Crpe anglais g 1 Tabacs de la Rgie Franaise Scarferlati Suprieur, papier bleu le kilog GJes 19, le paquet 0.63 Sssrferlati ordinaire papier gria le kilog 10 le paq iot 0.40 Cigarettes M irylaud le Mille c 30 h bundon de 20 0,60 Tabac priser le kilog 15, le paquet 1,50 E-comp e habituel [ar ir de 2 kiloga. Uee nouvelle expdition est mise en vente da er de ce jour. L'Administra ion de la H>gie a particol:remeU .soign la qualit du S:arferati lup raur qui est prec-n conua aviat a g lerre sous courar tue bleue double de papier d'iain. Le t bac aiuii ii/i consarve loujoara sa fraieheur et i e peut se desscher. „ L'Agent spcial E. ROBELIN :>/•' / %  i 0 70 045 030 0S0 t Kaki blanc sup 0 25 & 0 40 Crpe angl p 1 0Q3 Zephir barres eoie pour Co'ou draps sng 80 p. or l'u 9 90 chemises et robes 060 Toile draps fil anglais 2 50 Bas demi soie douz5 50 Toile matelas g 1 sup 03b Bas joura suprieur 4 Bandes brles nisse par fias merceriss sup 2 80 boite et dtail Cbautseties et fant 2 Brodeties pour icbes 2 tricot msnebes courtes 0 Peignes de toutes les qualit Toile voile pr grands voiliers 0 70 et grandeurs etc. etc, etc La liste serait trop longue aetioo de Triboulet, Lu amen du sang ci du pus Examen des matires fcalea, examen ue crachat ilbumino raction Constante Uro Srtiolr Hicherchedc SpirochtaC*


PAGE 1

N^ ma anne No 4977 Porma-Prtnoe. Hati 01RKCTE0B PtQPNsWAlBJ Clment Magioire WD BO 20 CBT1MK Mercredi 29 Novembre 19; a Rpte volontiers le bien queTou t'a fait. Pour ce lui que tu fais aux autres, n'en dis mot. CATON Kl REDACTION i Ru Amricaine Ne 1354! rtUCPHOMt No 24a BULLETIN Chose* et Autres re\ Cafal< La Recomtruotion Les ciiionstances ont rarement t tussi favorables, que dans le prsent, pour une oeuvre rationnelle d'ensem ion. ble applique aux aairea nationales On ti pour un amnagement tudi de li chose publique. Au point de vue de la situation in i neure, toutes les institutions sont tbianles.par le fait de tant de chocs prcdents. D'abord, les institutioai c*e contrle : le rgime lgislatif lit p ovisoire ; la su pe: intendance fiuan LA GAFFE Je croil lea sentiments barnaine tellement localiss. Chaeun occupe ta pice dans notre corps. Et ai 1 a* moor intresse la rgion du diaptirag me, la bont que noue prouvons d'une maladresse commise nous pareourt le dos d'un horrible tris* Nouvelles Etrangres Autour d'un projet de Loi a beau siffloter, allgre, et chantonner, trs gai, le oaaudit frisson ne aons quitte plus En se compliquant sans cesse, la rie aocuie multiplie les piges de la conversation 11 s'agit de respecter mine mensonges, les faux titres, les Nous svons jrru une brochure consacre a la rcente^oi sur la presse dpose devant le Conseil d'E'at. L'auteur, qui signe des mi nies P.M. ce jouni! re ose qu'il a du tre ques dit dam son Avant-Prrpos ; tioa d'un accord au cour de la con Nous livrons a la mdiation de itence entre 1 ambassadeur Child et aos concitoyens en gn-al les HIsmet Packs* gnes qui vonl suiv e, sinc e exprs* Lord Curzon a au'oris la publics s j 0 a ds co're sent ment et de nos tion officielle i la piesse disant que ides sur la libert de la Presse, deNFW YORK 2/-Sterling 4 *3 j l'Angle erre appuie la politique am venue si palpitante d intrt ac'url 4 icaine de la porte ouverte en Turdepuis la naissance du nouve qnie e' considre nul l'accord de San Une COnfrenC dll Remorelaif au partage de la rgion Les Cours PARIS al — Sterling 6s 8}s Dollar 14.545 mine meusongea, isa raux titres, les uolifre de Mossoal Ismet a d la ZtXSg Xrtftf. 9ve !" e nt tran-is ttSS4^S&SSi uj ;ueils redoutables; et ces cueils-l; PARIS 27Une confrence ns paratun pour In pertes subies du T.cie baiticnne des comptes gnraux ci n'est pss su moyen d'ane gaffe importante eue lieu hier i l'E yie fait des Grecs, tst .bsente ; le contrle hatien est qu'un Isa vite. Soyez prudents 1 Ns sous laprsiaesce du prsident Mille L dlgation encore incomplet des choses qus le flicite personne de ses fianailles ranc j. MM. Poincai, Foch. Barthou raiii de 1915 rgit. avant d tre certain qu'elles ne soct Lisieyns, Maginot et Reibely as h La machine administrative coosti fl^^SE"!?? 'SES?'if"* Uien. On croit que des mesures f> n rft n a nM U Riinar juant un tout, les services purement £ %  £ *£?^ SS^SjS^ PjJ** "• a "'"" < u q '* W ^ %  ?*' hatiens empruntent de cet tat insnf YiM9Al eit a souhaiter qu'on publie Blt P" ou SI les In russ' a demand le droit de prendre par tous les d bta de la confrence. bsant de contrle un air de dislocabientt une liste des liaisons tiou. L'initiative haiuenne sent quda j aM L envoi dfaire part dadul tUe est limite par les circonstance, (re s'impose Le gens devraient tt la libert des mouvements s'en res avertir leurs amis toutes les fois qu ils ebangeut da bonheur S'est il seulement aperut rsultats ne sont pas satisfaisant pour la Fiance, ont examines.! j. Balquai point il tait drle, ce calicot qai ras aurait sur le eboix d'une toile, une veuve dsole : —Si, si. Madame,a fait > "trs deuil"Avec g 1, Madame sera contente. Mais il eut aussi des gaffes ioten Law de la note tour LONDRESR-ponda. t aux Corn 28 ce de s'affranchir des bls trangers se MOildrtU pa$ li par U note ponr la fabrication du pain et aiia j{ A u our# |.nt. Au point de vue^extrieur. plus de sympathie nous vient du dehors, pr ticulirement des Etats • Unis qui, aprs avoir avou leurs erreurs, sont disposs A la rparation,aujourd'hui, surtout |que le gouvernement natu nal leur alt po&si iaion qui les mots. Nous l'avons prcdemment dit.et pourtant les tuer, il y en a trop, il n'est pas trop de le rpter. il y a "Essayez donc du auicide'Mui rpond possibil.t actuellement de conce u ? a m f 6r0C8 „ voir un programme dact.en gouver JS^^OjA^TtSA te mentale assez large pour ne pas eldQ geQia aui r aablUeax< E poli lie expos aux restrictions pouvant i,q Uet uuegafie un pen pousse s*ap nauguration du monument comme venir des alas de la politique int ptlle en acte de gouvernement et moratif, Mr Poincar fit dimanche neure. pas pins que des rsistances e coups d Beat ne eont guore que ca 7i0Int appe i eQ Isveur de 1 union d u ie lte nenSnt son se extrieures pourvu que nom agis .... gaffes qu, ont bien tourn.,. del parll8 montra la ncessit de SS ft GBMBBB?OSB1 aSuft T5 ie sions dans le pays de faon A ne pas $ crouper autour du aouvernement |0ur TfW' es m,uiers ae P. e i.u... ..k. na ui. vn ,.t,i,. n i an RAI — IO u P "T, B K"I. "•„.'. sonnes taient masses le long d J.mplore, dit-il, les bons citoyen ur$ &c0[ UQ ejCdro ; dc BoaU de dialogues que laissent de e 8 r0U P" lr0lle men L aul ,u 1 r ft cavalerie et assis su cot du gnral M. Poincar fait appel l'Union k *jV"ERI>UN — Dans le discours d i depuis la naissance du nouveau P*O jet. Notre s?ulbutestde tortcou'ir dans la nvsure restreinte de celte pouvoii la solution d'un problme de haut atit national. Notre ardent dsir est de n )us voir compris, ce laissnt, corn te syant suitout le dessein d apporter une (aib'e pierre a I oeuvre J'unifi a tion dea efforts en vue d'uae collabo ra'ioa utile. Notie peine eut t im mense si coatrairem-nt i notre pen* se, on nou' prta t une a'iure ou des tenl nce< dogna'iques > Comme pigrsphe,l'suteaf cite ces moi de Nipolon 1er X 'a san e uin 181; : La li ait peut rien ching r sans a'trer notre syst me oo'n qie ; man il faut de LOIS RPRtssivL-; sur out daus l'tat pr sent de la Natio 1 • Pa ces cointi extraits. 01 voit que l'autrur de la b.ochure es' ei ta vejlu proie; de loi moiifiint celle de r*ij ur la Presse. No is rem icioas t* M du gracie 1 < CHIJAGO — Mr Genceau a t envoi qu'il nous a fait de son travai reu hier aprs midi par le gnral oui estciit d un style neg que e Pershing le gural Dawes. le gn document rai Dickinson, ancien secrtaire, et les groupes de notabilits de la ville. Aprs avoir salu le maue Thomp son, l'htsl de Ville. Mr Clmen ceau se rendit chez Potter Palace, i a la question con e nant les l 01 ?!,' c „ dettes interall.es et la note B.lfour. ftW* *"" ( f WjjfJII Mr BonarLaw a dclai que II ques omt luucn sctoi le ; on ny PARIS— Le gouvernement a orti et M fit an^.er, afan que la France se.for compfendre que le gouvernement ne tmm laiiser se changer dfavorablement atmosphre de sympathie actuelle gaSafftySg ££f%-4"r^U'ir; ssra ^^V 2 p """' 6 -*•-!* ^ — Vie ae vous embrs. Grands Bois sent l tt les matriaux sont amens i pied d'eeuvre il s'agit de commen cer : mais, avant de commencer il s'agit d'avoir un plan d'ensem ble,qui tuisse tre excut partiellement et athodiquement selon les circoas ULces,lt s possibilits, les resioureei, qui poisse, le cas .bant, mbir les temps d'arrt imprvus, sans que 3 eu ne soit expos an dprissemeu :s rsultats dj amasss. Il faut reconnatre que tout cela eit conditionn par notre esprit de suite, notre ferme volont d aboutir — Assez / — Oh 1 voulex-voosjdanserfrieii sment, voyons T — De cinq lsept. Hein;? Qu'ave' vous? — Mon msri nous regarde.; stil Veuve depuis denx mois* i — Sa robe est dj console. lesoin pour dej &e .p ea tins et nuages de papier assurer notre pays, les frui s de la dcSce J iQl des | enlre victoire et les bnfices de la paix Ue d.verses cots Mr Clemenceau aprs nos deuils e noi pertes mat I-ades suggestijn doat ctr rielles si considrablesliDN lu| conieiUeal de moi erer ses __ _,. obseivations, il rpoiJit qu'il ^tait t\l.ClilienCeail attaque venu la pour dire la vrit, le ne ouis pas venu pour dire des le 2 Nov. ,1 V ^jcl (l#lClltlll agrables, mais pour dire des choies ^.WASHINGTON— Les hauts fonc qui' men ide, pourraient aider au tionnaires du Tisor ont dclar que main, en de la paix mondiale, p ne 1 gouvernement se trouve tani p 0 me luis jamais servi de compro.n.. iets bien dfinis pour faire respecter et maintenant que j'ai un pied dans la loi de prohibition. Dap slesecr la tombe, je suis moins dispos que ,. _. taire du Tisoi, il faudrait beaucoup jamais faire de cocnpromis. 1: uc LfL^^Vt^n^m' 6 ^ ttr P ,asdt, 8 eQ ^ dM rip ,|,el:e 4 coup plus important ponr combattre diants Les mineurs de I Ar zona in pas > fructueusement dans tout ce qui aura t eutrepiis avec une dlibration une femme toute petite suffisante, — et aussi par un mini ELLE-Une Isrme / Vous pleor*i' mura d'harmonie que, en dpit de LUI-Non.ce n'est 4 riea.J'ai chaud, I tout, nous devons continuer de lcla Une lettre ds Me Lesps PorUiU'l'noca, MJ Hiiur le Directeur, 1.1 lettre d) Mr Louis Ma i) Vilmu-ty, notaire, me to nb; IOUS les yejx poir do-ioer un -Luis pisailles, — et toutes aulies qui leur teikernblett, paraissent des mes qumeiies criminelles. Gareoni noua, la priode criti que que Uavciaent actuellement le* ut aires du pays, d tre envers lui, que nous prtendons tous aimer, des o.es guiss ou des crisoinels. Aaurice Etienne tlis ^arcliaudises Fraaaises et la Turquie LAUSANNE— Le Temps du que la conclusion d un trait spare entre la Turquie et les L'.ats-Unis est Noos croyo.ia savoir que la Com. misiioo dEoqjtd aprs avoir en.eita:ues i.ice de sa proprit au tendu diacen mes de victimes doit neui l'ajoute. Ce jour la t.ouvrent livret la semaine prochaine qui la mou galement une ierame ende droit un volumineux rappo t. ceinte de b mois et un jeuue hum sae de 14 ans. Le Juge de rai\ d'alors rsqois a fat ce qu'il fallait (aire pour donner en pipaxaUon. Le couespondant de un tout aatre eeract-c-re ce enme. Au moine aux Crands Bbia cemmeacera I couvre d'puration l.a spolis peuvent tre daoruaaia ia> sures; on ne touchers plas leu.s terre,


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05799
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, November 29, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05799

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
N^
ma anne No 4977
Porma-Prtnoe. Hati
01RKCTE0B PtQPNsWAlBJ
Clment Magioire
WD BO 20 CBT1MK
Mercredi 29 Novembre 19; a

Rpte volontiers le bien
queTou t'a fait. Pour ce
lui que tu fais aux autres,
n'en dis mot.
CATON
Kl
REDACTION i Ru Amricaine Ne 1354!
rtUCPHOMt No 24a
BULLETIN Chose* et Autres
re\ Cafal<
La
Recomtruotion
Les ciiionstances ont rarement t
tussi favorables, que dans le prsent,
pour une oeuvre rationnelle d'ensem ion.
ble applique aux aairea nationales On
ti pour un amnagement tudi de
li chose publique.
Au point de vue de la situation in
i neure, toutes les institutions sont
tbianles.par le fait de tant de chocs
prcdents. D'abord, les institutioai
c*e contrle : le rgime lgislatif lit
p ovisoire ; la su pe: intendance fiuan
LA GAFFE
Je croil lea sentiments barnaine
tellement localiss. Chaeun occupe
ta pice dans notre corps. Et ai 1 a*
moor intresse la rgion du diaptirag
me, la bont que noue prouvons
d'une maladresse commise nous
pareourt le dos d'un horrible tris*
Nouvelles Etrangres
Autour d'un projet
de Loi
a beau siffloter, allgre, et
chantonner, trs gai, le oaaudit fris-
son ne aons quitte plus
En se compliquant sans cesse, la
rie aocuie multiplie les piges de la
conversation 11 s'agit de respecter
mine mensonges, les faux titres, les
Nous svons jrru une brochure
consacre a la rcente^oi sur la presse
dpose devant le Conseil d'E'at.
L'auteur, qui signe des mi nies P.M.
ce jouni! re ose qu'il a du tre ques dit dam son Avant-Prrpos ;
tioa d'un accord au cour de la con Nous livrons a la mdiation de
itence entre 1 ambassadeur Child et aos concitoyens en gn-al les H-
Ismet Packs* gnes qui vonl suiv e, sinc e exprs*
Lord Curzon a au'oris la publics sj0a ds co're sent ment et de nos
tion officielle i la piesse disant que ides sur la libert de la Presse, de-
NFW YORK 2/-Sterling 4 *3 j l'Angle erre appuie la politique am venue si palpitante d intrt ac'url
4 icaine de la porte ouverte en Tur- depuis la naissance du nouve
qnie e' considre nul l'accord de San
Une COnfrenC dll Remorelaif au partage de la rgion
Les Cours
PARIS al Sterling 6s 8}s
Dollar 14.545
mine meusongea, isa raux titres, les uolifre de Mossoal Ismet a d la
ZtXSg Xrtftf. 9veent tran-is ttSS4^S&SSi uj
;ueils redoutables; et ces cueils-l; PARIS 27- Une confrence ns paratun pour In pertes subies du
T.cie baiticnne des comptes gnraux ci n'est pss su moyen d'ane gaffe importante eue lieu hier i l'E yie fait des Grecs,
tst .bsente ; le contrle hatien est qu'un Isa vite. Soyez prudents 1 Ns sous laprsiaesce du prsident Mille L dlgation
encore incomplet des choses qus le flicite personne de ses fianailles rancj. MM. Poincai, Foch. Barthou
raiii de 1915 rgit. avant d tre certain qu'elles ne soct Lisieyns, Maginot et Reibely as h
La machine administrative coosti fl^^SE"!??'SES?'if"* Uien. On croit que des mesures f> n rft nanM U Riinar
juant un tout, les services purement *?^ SS^SjS^ PjJ** " "a "'"" hatiens empruntent de cet tat insnf YiM9Al eit a souhaiter qu'on publie Blt P" ou SI les
In
russ' a demand le
droit de prendre par tous les d
bta de la confrence.
bsant de contrle un air de disloca- bientt une liste des liaisons
tiou. L'initiative haiuenne sent qu- dajaM. L envoi dfaire part dadul
tUe est limite par les circonstance, (re s'impose Le gens devraient
tt la libert des mouvements s'en res avertir leurs amis toutes les fois
qu ils ebangeut da bonheur
S'est il seulement aperut
rsultats ne sont
pas satisfaisant pour la Fiance, ont
examines.! j.
Bal-
quai
point il tait drle, ce calicot qai ras
aurait sur le eboix d'une toile, une
veuve dsole : Si, si. Madame,a
fait > "trs deuil"- Avec g 1, Madame
sera contente.
Mais il eut aussi des gaffes ioten
Law de la note
tour
LONDRES- R-ponda. t aux Corn
28
ce de s'affranchir des bls trangers se MOildrtU pa$ li par U note
ponr la fabrication du pain et aiia j{Auour#
|.nt.
Au point de vue^extrieur. plus de
sympathie nous vient du dehors, pr
ticulirement des Etats Unis qui,
aprs avoir avou leurs erreurs, sont
disposs A la rparation,aujourd'hui,
surtout |que le gouvernement natu
nal leur
alt po&si
iaion qui
les mots.
Nous l'avons prcdemment dit.et pourtant les tuer, il y en a trop,
il n'est pas trop de le rpter. il y a "Essayez donc du auicide'Mui rpond
possibil.t actuellement de conce u?amf6r0C8- .
voir un programme dact.en gouver JS^^OjA^TtSA
te mentale assez large pour ne pas eldQ geQia aui raablUeax< E poli ,
lie expos aux restrictions pouvant i,qUet uuegafie un pen pousse s*ap nauguration du monument comme
venir des alas de la politique int ptlle en acte de gouvernement et moratif, Mr Poincar fit dimanche
neure. pas pins que des rsistances ,e. coups d Beat ne eont guore que ca 7i0Int appei eQ Isveur de 1 union d"u. ie" lte nenSnt son se
extrieures pourvu que nom agis .... gaffes qu, ont bien tourn.,. del parll8 montra la ncessit de SS ft Gbmbbb?OsB1 aSuft T5 ie
sions dans le pays de faon A ne pas $ crouper autour du aouvernement |0ur TfW' es m,uiers ,ae P.e
i.u... .- .k.na ui.vn,.t,i,.ni an rai IO,uP "T, Bk"I. ".'. sonnes taient masses le long d
J.mplore, dit-il, les bons citoyen ur$ &c0[, UQ ejCdro; dc
BoaU de dialogues que laissent de *e 8r0UP" lr0lle.menLaul,u1r ft cavalerie et assis su cot du gnral
M. Poincar fait appel
l'Union
k*jV"ERI>UN Dans le discours d i
depuis la naissance du nouveau p*o
jet. Notre s?ulbutestde tortcou'ir
dans la nvsure restreinte de celte
pouvoi- i la solution d'un problme
de haut atit national.
Notre ardent dsir est de n )us
voir compris, ce laissnt, corn te
syant suitout le dessein d apporter
une (aib'e pierre a I oeuvre J'unifi a
tion dea efforts en vue d'uae collabo
ra'ioa utile. Notie peine eut t im
mense si coatrairem-nt i notre pen*
se, on nou' prta t une a'iure ou
des tenl nce< dogna'iques >
Comme pigrsphe,l'suteaf cite ces
moi de Nipolon 1er X 'a san e
uin 181; : La li
ait
peut
rien ching r sans a'trer notre syst
me oo'n qie ; man il faut de lois
RPRtssivL-; sur out daus l'tat pr
sent de la Natio 1
Pa ces cointi extraits. 01 voit
que l'autrur de la b.ochure es' ei ta
vej- lu proie; de loi moiifiint celle
de r*ij ur la Presse.
No is rem icioas t* M du gracie 1 <
CHIJAGO Mr Genceau a t envoi qu'il nous a fait de son travai
reu hier aprs midi par le gnral oui estciit d un style neg que e
Pershing le gural Dawes. le gn document
rai Dickinson, ancien secrtaire, et
les groupes de notabilits de la ville.
Aprs avoir salu le maue Thomp
son, l'htsl de Ville. Mr Clmen
ceau se rendit chez Potter Palace,
i a la question con e nant les l01?!,' c,
dettes interall.es et la note B.lfour. ftW* *"" (f WjjfJII
Mr BonarLaw a dclai que II ques omt luucn sctoi le ; on ny
PARIS Le gouvernement a or- ti ganis la semaine du bl du 2} au FrtQ:c et llIulic Llusaone> et M fit
an^.er, afan que la France se.for compfendre que le gouvernement ne
tmm
laiiser se changer dfavorablement
! atmosphre de sympathie actuelle
gaSafftySg f%-4"r^U'ir; ssra ^^V2 p"""'6' -*-!* ^
Vie ae vous embrs.
Grands Bois
sent l tt les matriaux sont amens
i pied d'eeuvre il s'agit de commen
cer : mais, avant de commencer il
s'agit d'avoir un plan d'ensem ble,qui
tuisse tre excut partiellement et
athodiquement selon les circoas
ULces,lts possibilits, les resioureei,
qui poisse, le cas .bant, mbir les
temps d'arrt imprvus, sans que
3eu ne soit expos an dprissemeu
:s rsultats dj amasss.
Il faut reconnatre que tout cela
eit conditionn par notre esprit de
suite, notre ferme volont d aboutir
Assez /

Oh 1 voulex-voosjdanserfrieii
sment, voyons T
De cinq lsept. Hein;? Qu'ave'
vous?
Mon msri nous regarde.;
stil
" Veuve depuis denx mois* i
Sa robe est dj console.
lesoin pour dej &e.peatins et nuages de papier
assurer notre pays, les frui s de la dcSceJiQl des |enlre*
victoire et les bnfices de la paix Ue d.verses cots Mr Clemenceau
aprs nos deuils e noi pertes mat I-ades suggestijn, doat ctr
rielles si considrables- liDN lu| conieiUeal de moierer ses
__ _,. obseivations, il rpoiJit qu'il ^tait
t\l.ClilienCeail attaque venu la pour dire la vrit, le ne
ouis pas venu pour dire des
le 2 Nov. ,1V
^jcl (l#lClltlll agrables, mais pour dire des choies
^.WASHINGTON Les hauts fonc qui' men ide, pourraient aider au
tionnaires du Tisor ont dclar que main, en de la paix mondiale, p ne
1 gouvernement se trouve tani p 0 me luis jamais servi de compro.n..
iets bien dfinis pour faire respecter et maintenant que j'ai un pied dans
la loi de prohibition. Dap slesecr la tombe, je suis moins dispos que
, ,. _. taire du Tisoi, il faudrait beaucoup jamais faire de cocnpromis. 1: uc
LfL^^Vt^n^m'6^ ttrP,asdt,8eQ^ dM rip ,*,|,el:e 4
coup plus important ponr combattre diants Les mineurs de I Ar zona in pas >
fructueusement dans tout ce qui aura
t eutrepiis avec une dlibration une femme toute petite _
suffisante, et aussi par un mini ELLE-Une Isrme / Vous pleor*i'
mura d'harmonie que, en dpit de LUI-Non.ce n'est4riea.J'ai chaud, I
tout, nous devons continuer de lcla
Une lettre ds Me Lesps
PorUiU'l'noca,
Mj Hiiur le Directeur,
1.1 lettre d) Mr Louis Ma i) Vil-
mu-ty, notaire, me to nb; ious les
yejx poir do-ioer un choses r0JX ma note pab'ie daoe votre
J ) ii'iHl. Kit ce :rn U i e s il ai pris
en f agrant d)Ul de Stelliont ? Oi-
blie-t-;l que pendant plua de qustre
ans Mr Caius Dautaiit et moi, man-
dataires dea hntiera Djtlners, aim.
mea pfi lui pour rghr cetie af
faire quelque peu louche?
La CimuuBion d Knqu'.e qu il
aon encoure ne v euura
^
m pas u ia nat, pu'.sq.'elle na pis
et enlvement par sisteu' pour avoir la visite de Mr Ci encore publi son rapport- Les faits
fraudes des entrepts de douanes de mence mme que pour empcher la vente itinraire pour les satisfaire
prtendent, NoQa 80mm. Iej|plal beaQ JJ boissonralcooliques.
Le snateur H tchcock snateur de
Nebraska, a renouvel ses a aques
contre Mr Clemenceau, notamment
en ce qui concerne la prsence des
soit par l'action, soit pat' la parole, coup!e de la soire
piituipei loigner le pays du d -4 ja n'asc pasjdejtsjjfaatell
saiiie. '.
Par-dessus tout, U faut que la bon T#al a coap u;iQQiireAB'teint.
Le volont du Chef de l'kiat sou ie
Le Capitaine Wood
rentre en scne
Depui* le sige de la Cammision
ces'publics; il faut que ceux-ci fai Ouelle |eat ceUejmavaiie|plsi
aent Uioit ncessaire ponr se haus santene v,
ser la hauteur des circonstances en .*.
renonant l'idal d'usonciance, de UN JEUNE HOMME .'Xuuejdame
f ai mente, de moindre tllort qui, qui porte de magnifiques dismants
tort, a caiactus jusqae demiie Oui j'ai l'me charitable.
sist dans sa dfense d; 1 Allemagne aue,v, t la Capitaine Wood au eeio
contre la France.Le snateur du Mon de i* ommission Calme, avec des
contraire la dfense de veux qjiait-dura.l homme qm mena
sont absolument vraies Je les main-
tien; ils aon. d'aitlejrs jusque pu-
blie.
Je ma deman'lo piurqaoi cet em-
pressement de Me Louis Vilmensy
se cho air nu tnliu ia. 'lors que je
ne lui en parle mme aa.
Ce quil oublio de nous di.e ce-
pendant, e'eat i le tribunal d^ 1re
ludtaujd j'j^'iae.'i hos attrib itioua
civilea ou correc onnellea, miisen
tout cas je lui donne acte de son
Vous
tana prit au contraire la aetense ae yeux
Mr Clemenceau tt dclara que sans avec
la France les Etats Unis serais reo s. prend des notes, compulsa natUd^lH^"n:; '
ptut-tie colonie b.itann que et d
tienne.
bu y a une lfotme etetuer,
c'est buu celle l, ct de laquelle
aiera
Ou uou qu'au fond de l'*flaue
Mr Hitchcock pour l'Allemagne il V ltlcom llg.C est ainsi qu'on
a)OUta : Personne ae pourra retirer JU(J 1Qcldeut du a3Uim Paioute
-.. Faat souffriri durant cette de mon tre ULe parcelle de sympa joaeuiijVieiiiard de kOaua raonaiora
*- __ ! M l'All .u-------------In fins Klutr i J______SB___m l.._^. Aa /'
'eutTa mentalit admitstiative ha. svef |? 0j.olit.ire qui ne demande f^^STt^JSSS^l^ d
qu' tre distrait..
Itecdvez, mou en i EBrectdur,
avec mes meilie-irs remercie nen ,
l'asanrance de mes seu.iaiKu.s dis*
bogue*.
Andr LESPES
tsi oiea we.ie ... 4-" vi6# ---------------- thie pour l'Allemagne. |e suis bless ,.,, conduisait au long de Cor
les. pieoccupauons <* i cl, de situation contoilable, de ie G de voir la Prauce cendartce, cnme s t comme pour extorquer
Les blul>-Luis
pisailles, et toutes aulies qui
leur teikernblett, paraissent des mes
qumeiies criminelles.
Gareoni noua, la priode criti
que que Uavciaent actuellement le*
ut aires du pays, d tre envers lui,que
nous prtendons tous aimer, des o.es
guiss ou des crisoinels.
Aaurice Etienne tlis
^arcliaudises
Fraaaises
et la Turquie
LAUSANNE Le Temps du que
la conclusion d un trait spare en-
tre la Turquie et les L'.ats-Unis est
Noos croyo.ia savoir que la Com.
misiioo dEoqjtd aprs avoir en-
.eita:ues i.ice de sa proprit au tendu diacen mes de victimes doit
neui l'ajoute. Ce jour la t.ouvrent livret la semaine prochaine qui
la mou galement une ierame en- de droit un volumineux rappo t.
ceinte de b mois et un jeuue hum
sae de 14 ans.
Le Juge de rai\ d'alors rsqois a
fat ce qu'il fallait (aire pour donner
en pipaxaUon. Le couespondant de un tout aatre eeract-c-re ce enme.
Au moine aux Crands Bbia cem-
meacera I couvre d'puration l.a
spolis peuvent tre daoruaaia ia>
sures; on ne touchers plas leu.s
terre,


le: matin
LES FUNERAILLES DE
On nous demande de publier
Imposantes ont t lundi les faner
in les de Mme Vve Mpgloire.
Ds trois beores, la maison de la
Rue do Centre tait devenue trop
troite tant y affluaient les amis et
Us personnalits de tout ordre. Tout
Port-au-Prince, on peut le dire, tait
>e rseo' ce te c'atante manifet
tatien
Projet de Fondation f une topapi
il
mm
Sainte Rose de Lima
La S 'et ire de I Aeociation dea
Anciennes Evea de iainte Rose de
lira a'emp esse d1 r pr/-ler tons
les raea,brJi d- 'ni-. Un nouveau p-opt Je loi sut l'en
eigeement rural est actuellement a .
ct'deet sera<-mblee <*iiraU est
fixe " 10 B fnibre p ochan, 8
Le Prsident
e i pch avait
Il est po;(l de fonder nue Coin
Le terrain et
du nvage au b.
en ndin raanr.-t
i s monti u' 3 d\
sous p 11,00
t on sonxis au pub c,
Nous croyon tion i'. ce uojvju pr j t de o
Ht fait- avec on s in mi a i
a 1 avant g d et e s m^L tt du-,
excu ion p u laei'e
Dipuis q i lq le sjtj 'i "n n:
p r e que le i'o ms dais e mon i :
narrera taire l a t meus - q-i*
i lattut r. p ic I
no. ..bls!eoa: its
de la Rpublique, pagnie d'Htel Haitieu.
pri le Secret ire La ncessit d'un htel modtrne i j.ulisseut le. eaux t 1 h:s de U o .
d Etat de l'Inneur, accimnagn p0rtu Piince est giralement re- ce U existe outre cette terre de nom les Normliei-ie,
d'un de ses aides.de csmp. de re- conae. Les htels actuels ni sont ni breux ncoios spais pour chevau la dire:tioa d:
nouveler ses condolances la fa- ampies ni ra3dernes. Nous nous pro cher sur les pistes et contempler des scolaires ; l'ide est ass:z ex:ellente.
mi,lle' -' Hi-or.i.i anna Fosoo d'acheter le terrain appa te- vues s ns nv,ges ailleurs. D'un autre ct, il nous a t d t
. Pyfif ne rZenneJet des "ni aujourd'hui Mr E P. Paw ey Deux ravines abondent en graviers que le D5part:meat ne dplacera pas
LVrhes ava.enttoftwta par lasso o se tronve sa demeure Mattis et sable propres la con-trnctioa 1m inst.tnttices non munies de tiitl
PatlMS^ttiimnSS^dSt m? nt, afin qui donnera, su total, Un autre merveilleux i^i qui ; sont ..ga.lei dans la air re
aente par MM. Large, Pothel et Jn. trente chambjes coucher ave: bains c'est qne la proprit est dj en col par leur anciennet et leur aevoue
L'.uib, r Amicale do Petit Sminaire, privs et cabinets de toilette, en plus ture depuis p'usienrs annes et con ment.
le personnel du t Matin, 1 Imprime* une large salle i manger et un vaste tient Beaucoup d arbres 4 fruits tropi
ri Nationale, le Cha g d'Affaire paquet pour danser. eaux et autres pla:ntes utile; ce qui
des EttH-U.il, Mr Mullar.Mr il Mme La proprit se trouve sur la prin- constitue dj un actif en valeur.
Etienne Mai bon Mr et Mmei Ose d |e r0Qte voiturabie et uae d La Compagnie fonder sera appe
Kn^M "r ?!.- &?& 'd'environ huit minutes en auto le Compagnie,* Pilote,i Mutien,
riM dt la paruae et de nombreux mb>le. aprs avoir lanss le w.rf avec no cap tal de P. or Ilf.OOO, I
amia de la famille Les trains de la PCS passent de diviser en 500 actions de P or 250
L'Eglise tait dcore de ses orut va-.t h pro;r;(tt et des t tro I ,- de atnr n pair, ces actions seroet
menti de denil et remplie dune fou cars > voni paser prochainement r fris avec intrt 7 010 pir an,
le recueillie, Mgr l'Archevque Co- sur cet'.e ligne, mais aussi limi's en leu- r-.rtdes
nan, lee Prea du Sinpire, les La route de Poit-au Prince Mar- gaias de la compag-ue a celte valeur.
Socura de le SegeBae, les Suri de tissant est pratiquement su niveau, Un autre avantage d ce projet est
1 Ecole Elie Uuboie, deSt-Joseph de et lc chemjn ^e ,er facilite le prob' 500 actoas de plus de S.osk Com
tlnny, 1m Frres de I Inruction me des transports, il n'y a un au- mun.ces actions seiont mues en circu
chrtienne ajustaient a la crmonie m eddroJt ^ ^ ,J mme djs |JJJ sans valeur au pair< une a .,ioo
Libute i t donne par le Pre ['oa P "dre aussi (a sera donne avec chaque action pr-
Richard, Cur de la Cathdrale, as cilement ferr,
Bmt du Pre Lanore, Suprieur du La propri contient environ 110 H est en projet de se rendre acqu
petit Sminaire Collge St-Martial. acres, ce qui est plus qu'il faut pour reur de la propiit de Mr E P Paw
Remarquai dans .la nombieuse tous les sports en plein air, tels que, l-.y, situe sur la route de '.ogane, la
rasiatance : une pelouse avec 18 trous pour le appele Villa amricaine > et au
MM.gCh. Fombrun, Secrtaire d'Eut de lin- jeu de golf.des pelouses fOUr le 'SWU prix de P. 01 2^,000
lie rea 1 '. Sainte H"m rie Lima
(MOIS Cl) JOt "'. :
1 ~> M.fg. 'i t' lu 1,-' ara in'.tu
tioiari p n^reb ea 6> i Association.
'2 3 Hanpcrt de la Preiden:e Ma
a n? EtieoPi Msthoo.
o L'ctuie dta Preca verbaux
<' r,u rea pices imrorrantes par la
S citaire Mad inoisel.e Eponi e
Jean Louis.
4 = Cuuipte rendu des recettes et
des dpensas par la Trsoriirt Mlle
Valleda Paret.
50 E ectiona du Conseil
Eoonioe JEAN LOUIS
Parisiaiia
JBUDI
L'aUaquej du Courrier
de lyon.
En 5 Actes
Domino tioege
6me pisode
Entre gnrale 50 cja n -.a
Ncrolof|ie
Noua avons reu le faire part de
mort de Justi.i Clment^Guercy,
8urvenaa hier [ 7 haaraa tdu soir.
Toute cette Sa' funrailles auront lien cet aprs
midi 3 heures, en 1 Eglise da Sa
titu,,ch to^htnn.^uincdEyteii tenms un tang pour la nsta'ioa.des pioprit contient environ I20scres, Jr!. '55T.rf^
irucuon Publique, Arthur Hameau, secrtaire il t- , r .:.- ... 4^-.-^.n Cr Lceur (te 1 UTgeaU-
,atdeiaju>:.ce m Eihan, p.eiid.nt du Tri- bains de mer, le canotage,de agu.ts y comp is la maison ses dpendan- Aqx areQt, |
'a ch.sse, de. ces, les meubles, .e; bestiiux, les ou
la piopr.t une tils, et toutes autres choses, saut d:s
sur
lunal de Cassation, R barau. Doyen du Tribu pom
nal de premire instance, Moscosso hijo, E. E. et .1 t'OUve
Ministre plnipotcniiiire de la RpuUiuue Domi- '" *u6
nica.ne, Edmund Hetmeke, charg d affaires du grande source qui a ' expertise objets personnels
Mr E. P. Pawley s'engage i accep
ter d:s actions de la corporation
parents prouve nous pr
aentoas nos sincres con dolances.
Liiaire, chel du Protocole, A T. Sansark.j,
B I- et Ministre plnipotentiaire a Santo Doh.in
go, Clment Ueslandes, administrateur des Poi.cs
Edmond Mangoni. Magistrat Communal, Lon
h'au, directeur de i Ecoie de Droit,
Mr & Mme Henri Robert,, Mr \ Mme I.
Ttssier, MM. Lo Alexis, Hubert Alexis, Dr
Annoual, Dr Carr, Dr F. Salomon, Edmond de
Lcspioasse, Mr k Mme Alexandre Lilavois. Mr
& Mme Henri BorJay, Mlle Borday, Snateur
Haussan, MM Elorian Allred, Charles Gentil
George, Gentil, Vicior Gentil. Rod. Gardre,
Albert Granville, Ernest Antoine, G. B. Auguste
Stnio Vincent Neinoun Vincent, Suirard Vilar,
Fltl Viard Henec Uorsainwllc, Luc UorsainviUe
lied. Duvigneaud, Lys Uuvignesud, Clment A.
rTh
sion suffit pour donner de 1 tau aux
coiisuuctions en perspective. Adii
tionnelitmen i celte source il existe
pour la proprit beaucoup td'eau
a hau e pression provenant des coa
ditions de la ville
On trouve aussi de bons pitura
ges sur ce'te proprit et que'qu:s
vaches piocurant du lait (rais et du
beurre. Un pourra augmenter le
nombre
poui une valeur de P or i>,ooo, la fj
balance de P. 01 io.ooo payer
dans le dlai d; six mois.
Cette autre proprit convien: ai
muab'e neot pour la partie centrale
de Ihtel. Il ptnt duia^r u-j sa'.le
d attente, le bureau et cinq grandes
-nambres coucher l'tage sup
rieur La nouvelle const uction aura
jo chaml-es i coucher ave; bains
privs et cbhe's de toilet'e, U pria
cpale salle i manger, une giierie

WWiv
?A
des vaches laitires api> la
, conslruc.i.n de Ihtel avec l'abon pour danser et un )riin sur la ter
Coicou. Virgile Nalcin, \ icior rhoraa Mr \ Mine .11 r /> >, ___. -^____^s--
MaunciEuenne, cimen. Etienne, Dr Maurice dance d s iieib s du patu ge, de sor rasse au soumet Cette construction
Etnaid, Me Albert Ethart, Maurice Elie Mr se te qUe |a provision de lait et de beur sera tablie de faon servir toute
MMr eHeM.ueCouard Bausun. Mile, Bau,n. garantie. l'anne peedant le beau ou le mau
Dr M-hotite, ci> w.ener Miie Kerm/an, Loui, De la ve a.iJa de 1 ht:l oa aura va s temps, et qui sera un attrait ae
prophte, B Denm, : Dr et Mme a Le;ou one spleudide vue de la cit et de plus, app'op dans un pays tropi
iair Eiu le Pi/eau:Mr et Mine M. Mocsan ,ir.,. ... t
,0 Gaspard Monsano Etesse Monsarto Loui baie de PorflU-PrinCC La propri Cil
Maivai ; Jules Dcvieu. Mr et Mme Andr D t est au dehors et la temprature
1 Je l'atmoyphie est toujours frache Les dposes sont estimes 125
i cau:.e de la b.ise de terre et de mille dollars, Les actions seront
mer. mises 2p dollars
ilON
iij 1 1 ruaciaa,
1. 'r,m
1
t'OJ'V-- f:\-~.
Al- > ,P B -r-"- r:*'
Phirtnscla di- 't-. .
Tlphone: No 430
t_i____ B^raarsgeg
LaSolidarit
Les membres de La Solidarit
sont pris de se runir dimanche j
Dcembre p-o:haio i ) henrei ds
l'apri midi, au local de la loge Le
Mont Liban No 22a
ORDRbDU IOUR
Prestation de serment de nouveaux
membre >
Sanction de procs verbaux
Lecture de la Correspondance
Causerie par X
Question d'intrt gnral de la So
cit
Lex Conseiller A C Sansaricq nom
ir Ministre d'Hati A So Domingo
rtndra visite p. p- c
Avis de Dpart
Lts dpches pour Neiu York $t l tu
rpe. (via New York) par le S|S W.
C Gorgas seront fermes le Sxmtdi S
Dcembre prochain d%m lat mxtine.
Port-aU'Prince, le 2i Nov. 19*2
La ,f!e de Diimneh^
La ft) du 3 Dicmbr-3 au prot
de l'Ecole du B il-Air a organise
activement.
Rendez vou, 1ouc I cole Ctia
Dubois* rue d 1 C^n'ir.) po ir U
Ven , aux comp 0 r3 si bi 11 amena
gi
et Me
'
Mme Thomas Paret Juge IJeauvoir Mr et
Mme Thomas l'iurre Puilippc i W. (jardiner
Maurice Buteau Mr et Mme Alexi, Letellitr
Itenoit Armand Emmanuel Armand ; Arthur
Attlitr ; Stiplien Alerte : Auguste Archer Dr
Oscar Alexandre ; Edmond Uupou Mr et Mme
Paul Sal Mme Vve Dam Desiouches ; Mr
Mme D. Martineau ; Mm Mine d Ennm D
joie ; Michel Beauvoir ; Mr ei Mine Alexandre
liiut'u Camille Borno Hodn Baussan
O-rnin Cham Normil Charlci Fli Cu
vllty Dr Flii Chenet Mme Ernci G.
Cluuvet mc Deatouche Vergniaud Du-
Csis. Dr Doraond;
Roger An-eiair, Maurice Brun,
P obts B oi, I. N. Cheron, Ed id
Chenet, I R Ch-.nei, Evan Chenet.
M' et Mme C sel Samn 1 Huit o
Flix Cou 110r, Cnent
FETITJfcIS NOUVELLES
ROME Mr Mussolini obtint un vote unani>
me 1 la contrence du snat lui donnant plein
pouvoir, jusciu au il Dcembre 192)'
WASHINGTON U rfnat a renvoy 1 la
commission des finances la rsolution autorisant
un emprunt de millions i la rpublique de Li
sriai
SANTIAGO DE CHILI le snat a adopt
le protocole relatil a Tacna Arica, mai, avec des
rserves.
CliEHBOTJRG Les travaux d'agiandisse
ment des docks vont commencer incessamment
ToUSSlILt, 'es dpense, atteindront j million, et seront cou
vertes par des taxes sur les passagers
PARIS Le gouvernement allemandaf.it
de, eicuses officielle s a la commission militaire in
Deux poids ei
deux mesures
tention.
On sait que le Code Pn'l d s
des dispositions forme 'es interdit le
Jeu de hasard, en dictant d s pnali
CyrusSaurel, Dem. S. Aude M ei "fflg ^tT^EStS^ a U. '> contre les d inquart,.
Mme Char'e; Morav a, Ihomas Shom de, eicuses ofFicieiks a la commission militaire in La roiice est abo umect dais
h"0 Stevenson, Richard Salnave, 'f""'** u >") d ineidemi de P""e' Stet son dro t quand elle fait la chas e,
D' B *" n tin au cours desquels les oflicicrs allis furent __.... .n 1 j i_. -^.._v
Antoine Soiay B. |. Routier, Cande 4IUU<.$. M commj elle le fait si nerg quement
lonRuaud Eug R y. P D, Plaisir, duulin Marv Me Swinev, Vvi,te de la conte les moindres ea^mineu
Mrov Pierre, E'ovrd Psinson.C !*_'* miseen liber, *Pr" iu"Je d* de la v.lle o des j;ux de ds et de
ment Pothel, Mr t Mme Edmo d
Piessoir, Webly Piessoir, Maurice
N.iu. Chtistian N.u M le Yvonne
L. Lsnrore Nau, Ren Micliel, Mo.*
VI4 Morpsau, Edmond Montas, 2ipt
Comeau Montasse, Dr Charles Ma<
ihcn, Dr Flix Coicou, Me Hermmn
M.ebranchf, Me Llio Malebranche rsm ,.* -m______ f.,.;
tug Mevs, StAzard Mills, Fleury JlfWIU/.lClUrC fiai
1 avelanet, Marc Leys, L. C. Lhris-
$on, Camille Lhiisson, Me Knol
H nii lones, Antoine Innocent, E
( ousrd Gteau, Marc Frsnois Andt
F.is Aim, Me Csar, H Edoaard
Ulrick Loubeao, Lonce Mnlas. Al
Bureau de l'Agent Grnral
Port su Priure, le 27 Nov 1922
BULLETIN No 324
Le sjs i Panam est {attendu i
Port au Prince de New Yok le jeudi
ma in 30 Novemb'e 1922 avec :
600 T nn s de mirchsndises
125 Sacs d? lttres
12 Passagers
et partira dans < ao-s midi du mre
joui pour Cristcb 1 CZ directement
O B THOM SON
Agent Gnral
Journaux de Paris
de Paris \tr
CommunicalioQ
tienne de tabacs
PantaloD Guilbea
Pharmacie
Lu Librairie du Matin annone
ses clients que pur le dernier souri ier
tlle a reu l s /ournaux
au 7 Novembre.
cartes se donnent libre cou s ____________________
Mais, au b;au m lieu de notre
Champ de Mars s'est installe depuis
quelques jours une roulette c des
joueurs impnitents s'adonnent libre
meut i leur Malc passion. La loi
doit tre une pour t .us U ne f.ut
pas qu il y tit deux poids et ('eux
mesures-
Les mmes dispositions prises con
tre les prtes maisons doivena frap-
per galement tous ceux i quelque
Enulstonl Scott / .
Emulsion Swtt*
Frais I Frais I Arrive par haqne
bateau de New York
En vente par flacon par dontain
ar caisse et par grosse
En groa.- Prix spcial
Chez Franck J&iARTIN
Rue du Magasin l'Etat
En face Usine OlacePort an Prlcca
Erratum
Uod de notre cliei tle
L'accroisaemdnt constant des com
ohose Fsh. O car F..tzb ri |, Pierre mandes que nous recevons, noja
Phatchtf de Div'-sioa an D'pvt dtermine fortier notre organ'sa
ment des Travanx Publs. Eugne en y ajoutant des moyens plus
? 11- 1 ^ Victo- Aueust- Veiua pnt"8ota et conformes l augmen'a
l'oulle, L bt VICIO ftUgus. vcia* winn Hj nn1ra niia, iMa
Louhisdon- etc.
U tait six heures lo-eqae le cor
tge ariva au Clan 're
Noua ret ouveioo notre Dir*c
tfnrC'empiii Mpgloire, MM Auguate
*i ilii Mfa'oire, & Meilee Maria et S- prsenter cette date, la Di
t u.ir7ipfl Vt tous les intrus recioo de la Manufacture, avee de qa'*
?;ent"ep.rve8lbS bonnes rf rences. le m.tin de y hen fort an Prince,le 29 Novembre ifa.
{inr' coedolancei tu midi et la soir de 2 bi A 4 las, BOSQ
W. BUCH
Recommande g H
Pour ta fermentation du SiropLyj^Ae
la Mlasse,
Pour un bon rendement en alcool
La Levure dessche Floryline
a
titie que ce soit qui sout eu contra
veotion avec la Ici.
Nous eu appelocs i la borne foi ^Analyse el Experlise du Sirop el de la Mlasse au point de vue
el i la v'g-lar-ce Ju Chef de la Po i e. de la bermentatum et du ttndement en AUwl excute dans le Ubo
i^smBsswHHHBEBBsraa"sssas rninirp. d la t'hanaocie.
Dans l'a-s Rcpiss adhir de Mr 1**}* supneut, U remde le plus riche en
raloxre
Pour la bonne saison tluilb de l'oie Je Morue, frache #' dlune
alit supneuie, le remde le plus riche en Vitamines.
ctxlgo3trv et* Co^tatiiri, faux rctitki^'cfxitro
Suppositoire Anusol, le meilleur remde pour le traite.mnt dm
Hmorrodes-
Suspntpires*et Bandages Elastiques,!etines antmlimu CerUm,
nouveau produit pour la dettruction du punaiuil *



LE MATld
OIoHsop
D
R
Y
G
0
0
D
S
FAENCE
EMAIL
D
R
Y
G
0
0
D
S
Nous avons l'honneur d'aviser le public el le commerce
que nous avons obtenu la reprsentation d'une grande
Socit allemande dans laquelle sont intresses une qua-
rantaine de fabriques. Les premiers chantillons sont dj
exposs dans nos comptoirs.
Nous invitons notre aimable clientle nous faire une
visite.
Elle trouvera toutes sortes d'articles son choix, spcia
lement
DE JOLIS JOUETS
De magnifiques cadeau* de Fin d'anne
De splendides dcorations pour Arbre de Nol
etc etc etc, etc
Nos articles pour mnages el cuisine dfienl
toute concurrence.
Oloffson, LUC4S t C*
M


LE MATIN
Y
CSiMi x "_ >~i - t "
pour les coLp-S I .'.*.
v t-
/.




S*v
S Cl".
a fcr_ :
La OYRALDOST. est l>ntl.if.:.|uc
Idal pour re voyago. I.ile ao prcuo.tt ci
comprim* stabim et homognes Cha-
que dose jria Sans dcvu: litres d'fcJU
noua donne la sulutien p:'rf^>r.:e qw .a
Piristanne a adopte pcoj- tel icii.: ri-
tuels e aa personne.
7/C //
f !S^ / /
/ ' ." c
I
/
e toi: Me.
r
La GYT.ALDCSE SU un rdu!! atSfl L \ / i ^-^l
u.lcroblctde, base d'nyuiiv n. d'a'Uj : \ > \ * /
S*

Viennent d'arriver
Fi r eut on c Pneus r h ambre
air. H^iH
toutes dimensions, sur-
loul f
30x3112& 30x3
tnyioliue, de trtoxynauiytcnt et d a. -
mine *ulft*e. &. prend cr.nlif.
tout lesiim aoiaifusc d &vn .' y/'i
r- il : il-.'t. 'n. 1 t de '
Pa.... .1 i" i D
t* .. 0 :
* I
j>osc : oYr.
i..
. i .- : .
. u --

En ven'e chez
L. Preetsmann-AGGERUOLM
I
l'Ai
BIT. .- k I
iio.m. augtaase, i
La Maison
vainaut o. --
ft *
" '!- :>. .
H. SI LVERA
Clyde Sleamslnp
Foret gn Services
G
Liqueur vi ^.rps #an8 le [but de plaire ses nom-
surfins breux clients, l ur offre les artieles
Marie Fontaine suivants de toute fraieheur S de toute
beaut ailes prix exceptionnels mal
Le SiS t Y AQUEavenant d* New Forfc ^!^l^SiSXti r la grande hausse sur les prix d et des ports du Nord est attendu
la Capitale le 1er Dcembre.Il laissera
le mme jour pt>ur Jacmel via tous les
ports du Sud prenant fret et passagers.
Il sera de retour la Capitale vers
le 5 Dcembre en route \our New
York via tous h s ports du Nord.
Port-au-Prince, le 28 Novembre 1922
Ghara I C Agents
211 Rue IVaversire
(teatreu) tin un
Kammel Curaao Cher, y Br ndy ***
b'ropa d'Orgeat et de Grenadne Chameaux velouiB suprieor
Fn .,.nt0 rkie/ Poar ^orrmes Or 5 & 6 Ch i iot noir >4 poa :)> or
eo venw chu Chapeaux de laine d'Jtalil Voile blanc
Mp*f kv % Pa de toutes qualits Orgacdie couleur brod
BVVVf v*v Crre mtoie brod la Brabant jaune et noir ang.sup
Cil* I iClllt mactiin>. di toute beaut 1 aune 7 Ptrceie blanc suprieur
nx a u Va Ba8 t0':e suprieur douzaine 12 CtlLot jupon
Ancien UpOt vve moue Crpon fleur couleur lance 0.60 Rideaux mousseline anglais
Une da Centre Casimir anglais aup. 4 &4 5L larg 40 P X S 1,2 Ydi de long
Et a la distillerie No 1721 Avenu D.agonal noir extra 5 50 Muu?seiiue suivre de 50 P
de TorgMfl o on trouvera gle l>lro Keach ang gris fonc 2 50 Basin blanc ang double larg
dre 0 4i
or 15J
7
5
950
7
4
ment un excellent rhum dix
de le gallon
Gros et dtail
gour Sjtge bleu anglais
Diill lil Bcglais blanc
Di'U blanc ut ion anglais
Drill coton blanc anglais
Drille TuBcor sup.
wr^a Duck .l blanc anglais
Alpaga noir snpiieur
Kaki lauue anglais sup.
4V5&5
140
Battin airr ar.g double larg
20
i50
040
055
0 io Tuesor de soie pr clianages
050 boai me et robe
U 40 Gabardine bln.c h barre
0 70 Organdi couleur
2 40 h >hecoe m. I.
0 50 Crpe anglais g 1
Tabacs de la Rgie Franaise
Scarferlati Suprieur, papier bleu le kilog GJes 19, le paquet 0.63
Sssrferlati ordinaire papier gria le kilog 10 le paq iot 0.40
Cigarettes M irylaud le Mille c 30 h bundon de 20 0,60
Tabac priser le kilog 15, le paquet 1,50
E-comp e habituel [ar ir de 2 kiloga.
Uee nouvelle expdition est mise en vente da er de ce jour.
L'Administra ion de la H>gie a particol:remeU .soign la qualit du
S:arferati lup raur qui est prec-n conua aviat a g lerre sous courar
tue bleue double de papier d'iain.
Le t bac aiuii ii/i consarve loujoara sa fraieheur et i e peut se
desscher.
L'Agent spcial E. ROBELIN
:>/'
/i
0 70
045
030
0S0
t
Kaki blanc sup 0 25 & 0 40 Crpe angl p 1 0Q3
Zephir barres eoie pour Co'ou draps sng 80 p. or l'u 9 90
chemises et robes 060 Toile draps fil anglais 2 50
Bas demi soie douz5 50 Toile matelas g 1 sup 03b
Bas joura suprieur 4 Bandes brles nisse par
fias merceriss sup 2 80 boite et dtail
Cbautseties et fant 2 Brodeties pour icbes 2
tricot msnebes courtes 0 Peignes de toutes les qualit
Toile voile pr grands voiliers 0 70 et grandeurs etc. etc, etc
La liste serait trop longue a que nous avons en magasin, c'est pourquoi nous vous invitons, avant
d aller ailleurs pour vos emplettes de fi i d'annes, pasierj la Maiaoc
H S1LVKRA, car nulle part vous ne trouverez des ar ides d'aussi boane
quoli.e i Uc prii si uduits
NEURASTHNIE. FAIBLESSE
CHLOROSE, DBILITE
sinop da
DESCHIENS
i i'Hmogloblaa
Pmrl
L'Anmie
Notrt tr.g att compose da
llobulet icuget et blanc
Ici rouget servent nourrir le
corps, les blancs k combattre
la maladie. m Quand 11 y a
Auineieon manque de sans
les globules rouges manquent
plu* on moins. De cette faon
le sang ne peut procurer asse
de uouniture au corpa. C'est
pourquoi la figure devient
ple et pileuse "les yeux
ik\ i. nnent lernee et "lourds "
i't une sensation de fatigua
ii.ten e envahit tout le systme.
Pour vaii cre l'Anmie il faut
r approvisionner le sang da
globales rouges. C'eet ici que
Pharmacie F. Sjourna
Donne avis a clientle, aux mdecins et au public qu'elle a
tranisorm son Laboratoire d'Urologie on un Laboratoire de
biologie appliqu sous la Direction du
Dr Rieot et B. Sjourn
Le laborateire est ouverl tous les jours de 7 hres du malin a C
netires.du soir pour loules les recherche* ei analyses prvues fui
l'annonce ci jointe saut pour le{
iVassermano et la constante Ure^Scrtor e
Ssront reues que le mirdi d chaque semaine.
S'adr^-^r ia Hhirar.e pojrles reaseigaen'rib"
^nalyes d'urines etSuc gastrique,
Raction de Waasermann
Rt>etioo de Triboulet,
Lu amen du sang ci du pus
Examen des matires fcalea,
examen ue crachat
ilbumino raction
Constante Uro Srtiolr *
Hicherchedc SpirochtaC* io Wlmt o/
possde un pouvoir merveilleua.
Faice qu'taut un gnrateur
de sang W mcarnis er*e uae
aliondauce de sang rouja, neuf
et riche, qui ramne le rose
anx joues^donna M ptille-
ment aux yeujet aufebarje
tout le corps d'une Stallt et
d'une vie nouvelle. C'est
pour cela que plu de 10.000
mdecin recommandent
" Wlneatal."
AcUles ne Ixmlcille de Wiacarw
uioord'liui pul l'obienir daas
louies le Phunacie, etc.
COLIMUN . OO. LTD.
Wlnoarnl* Worh.. NORWIOM.
Ea Vente chez
FHANCKJ- ya.RHN
An prix de 2 dollrs granae bou.,
teille et 1 doilr \\i bouteilles.
rRue du Magiio de l'Ett en face
Dloe Glace, Por: aa Prince.
Pharmacie VV, Buch
Le seul prservatif du bois ei Le
Carbolinum Avenarius
Reconnu depuis plus de 40 ans comme le plus efficace
Le Carbolinum Avenarius
sert a prserver le bois hors el sous terre contre la piurntare
sous toutes ses formes, les influences du climat et la destruction
par les insectes.
A empcher el supprimer le champignon ]det maisons et i des
scher les murs humid's-
A imprguer les Voiles, cordages, toi!, s et filets de pche.
Le produit est un dsinfectant de premier ordre suprime,et chai
la veru ine des curies de chevaux ainsi que des poulaillers. Il er
aussi un destructeur sans rareil des punaises et des autres ver
mines
Chez.
HENRY STARK i
No 1917,Hue du Quai,enface del Gare
On tiouvera toujours des Cercuiils^simpls tjde luxe. Speia
.i de eercusils en satin pojr entants et jeunes gens. 4
Le public doit toujours se i appeler qu'en s'adre^sani direetetnenl
a moi pour leur commande de cercueil, il conomise les bnfices
parfois assez considrables que tout Messrs. les mt&medireav
Prix rduit, travail soif Hi/t solut, livraison^ promet.
N. B. La nnit et les joui de'fte s adresser au chef d'atelier, Mcn-
lieur Flchier HUSSON.
Rue des Frcers Forts K'o;f ia.en lace de langerwe Cathediai


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM