<%BANNER%>







PAGE 1

LE'MATIN que la rdaction des tarif} de Jet. x;m e prerai tm orxe. e c 1 "sse sera b eitd _ %  -^fc.**H U-Blii L'EMUL&ON de SCOTT l ibert Egalit Frt'eroit Rpublique d'Hati Arrt BOSTONMr Clemenceau, t ne boune nu t de repos, est pu i raojedi matin ass !.ter New Hve t a un match de Font Bail entre ls: uoiver its de Yale et de Harvarl I lut l'objet d uu: ovation en traver an la gare. Il (ut l'objet en arrivait N,ooo personnes qui assistaient au Mxtch. Les musiques des 2 camps jourent la Marseillaise que la foule couta drb^ut. Mr Cmenteau s'assit i la p r.ie du |eu du ct d: 11 rvard mais passa de l'autre ct a l'autre partie dans la loge du prsident An ime u i m iura lieu leT D! •Il il fut vivem-Dt in'.r ts par le ^SEN La i.vraiso dei -" .' ,. tructiao, conformment Y. mitch que gigna Havard Il fut reu |:hez diffren es person nalits et quitta Newbaven dans la nuit pour arrivet i Ntw Yo-k i 2 heures 2) du matin. Hier.il passa une granJe put.e d • la journe avec le LO-oael Hoa:e et alla l'iprs midi dposer une courojjs sur la tomb de Grtflt, 1! /s ta ensuite l'aquarium et fit u. e tourne en automobe dans le qu.rterN^rl de New York. 1 repa tit le soir poui Chicago. est un puissant aliment mdicinal qui par lui mme contiens tous les lments ncessaires { pour donner la sant et la force J Prentiez-la pour vous convaincre. Us CetU' O.sw :u* i —— PETITES NOUVELLES BHUXELLES — A moins de circonstances Ira prvues la runion rparatoiie de la conlrence Hru\elles, sur les prparations et les dettes Dcembre. de* matriaux de cons 'accord de Lubersac, se poursuit et comporte notamment de I. chaux cl du ciment. liKKLIN — Le chancelier Cuno en ouvrant le Kiichsrat a annonc qu'il convoquerait prochaine ment les premiers ministres des Etats ldrs afin de s'assurer de leur coopration pour rsoudre le problmes actuels et trouver 815 milliards de mirkl manquants pour quilibrer le budget WASHINGTON — Le secrtaire Dtnby annon ce qu'une nouvelle invention permettant de mesu Panliard Lubii aiiHj Mt Flix Magloirr que laconinc du prsiJett de la Rpublique vital de p'acer la diiection du mini le e des Relitions Exlritures est sanj conteste, uu de nos rares homme) d'Etat capables de mener i boa nos allaites tiaogres si co ques. Ce que roas disons n'a rien ix tmraire, car en plus de sajgr.n rtr culture, de ses hautes qualits morales et de son amakili' jam.i: lasse Mi F. Mag oire a dans la car-' liera diplomatique, un long et b i!1 ot pass. Nous n'en voulons pour preuve que les lia annes qu il vient de passr dans la Rpublique Dominicaine en qu.li' de E E et Ministre p'.nipo i-ntiaire, tout le tact et l'intelligence rer la prolondeur des mers au moyens d ondes sonores, sera prochainement utiliser pour dresser la carte du ion Js de I Ocan pacifique NEW.YOHK Plus de 5000 personnes manilesicrent hier dans le Broadway et les avrnues voisines contre 1 excution de Childer a Dublin La polict et les pompiers lurent impuissants a arr ttr les manifestants. SANTIAGO DE CHILI De nouvelles secousses de tremblement de terre lurent ressenties samedi le lon de la lte sur une grande tendue xARIS — l'avion sans pilote, dirig par radio du sol, a accompli des volutions et atterri sans encombre sur le terrain d aviation d Eurapes ^Pendant les expriences l'appareil se perdit par lots dans les nuages restant loujomrs sous le con trte J.-s Experts. ROME — La chambre des dputs a approu% < la loi donnant plein pouvoir a Mussolini jusqu'au u Dcembre IU23 par ty, voix contre yo. Sarats Bernard! obtint un grand succs au ih.ure Constantin dans la pice de Ri'gina Armand FEKlN — Le premier Wang Chung II in a donn sa dmission LONDRES— La constitution de I tat libre d'Irlande dcrte .|ue la langue nationale sera la ration Oils & Grease Huiles et Graisses Prix el qualits dfianl loule concurrence Lehn & Fiak, lue Fonds en 18"6 SUPlUOlilTts: BAS PRIX PROMPTITUDE Tout proluits CtarqtttSi phi'rniC'utiqies et aul es atueies ver dablas dm u ie ptnrmi'i*• EPI Mis : Poivre, <]iaielle. Girolle, Anis o.l Vlu JO < ;e tC etc. SU :RE lt\FKIN Sl'EGl VLITliS ; /Viir.jne prive/ Lysol dsinfectant,Parfiimo ie.ArUels jour birbi ru, H ty rtnin, Clncolat en poudre, Huile de foie de .Morte, Louis Borno Prkidjnt da la Republique Considian' qu'il y a lieu de p:ur voir au r mpUcement d J Con. ciller d'fc at Char'ej fombru >, appel i d'iutres foict cas, et du Conseilla dEtat Eao.h Dsert, dLJ ; Va les a ticlej D de la Constitu'.ioi ci i du Dcret du 5 Avril 1916, Article 1er — Les citoyens France ly l'ranois et Rodolphe Valbrune sont nomms Conseillers d'Blat. Article 2 — Le prsent Arrt sera publi et excut. Donn an Palais National, i Port au Prince, le 28 Novembie I923, an nome de 1 Indpendance. Louis BORNO Pu le Prsident ; Le Secrtaire d'Etal de l'Intrieur e! des Travaux Pablics, (S) Charles FOMBRUN Le Secrtaire d'fltat de l'Instruction Piblique et de l'Agriculture, (S) Charles BOUCHIRAU Le Secrtaire d'Etat de la Justics, (S) Arthur RAMEAU Le Secrtaire d'Etat des Relations Extrieures et des Cultes, (S) Flix MAQLOIRI Le Secrtaire d'Etal des Finances tt du Commerce (S) Louis ETHEART 'fim „_... ,_._ ..., B „ W u.wuu.ii m %  JOar D llDl TP, l> iV rVUllJ, OU H-Uiai BU (JUJiiio, IIUHH un IUII un .uuibo, mm r e ^W'cSi^ufiS^SS mo'^ n ^' J crMra Kx !"" V ar w 2 f 8se:CC9 et cau d l '^e'te.Eau %  n: b • dra leroi le snat et chambre des dputs de Q limite, Poudre con e log losectea bjlutlji) pO'ir COlU'irv'Tr les œut^ 'TTT imp ifraiI ut 1 > M 1,' -ie, l'.mdco n'.iprmnre peur la toilette dt-i enf-uita. Stl) — — — 1 I L' ... ,1 t-'l. ,,.(., Vlml imur l-i I.V.Ii. U:.IHQ. la II..!. M Enlisa Sainte Trinit 4 heures du matin ser.i ^ Jeudi jo Novembre cltbre la lto de Saint Andr, 8 heures et 'ni^, une messe sera chante a I occasion du XUanksgiving Uay. Fte de 1a moisson > Les membres et les amis de l'Eglise y sont cordialement invits. Sainte Rose de Lima La Secrtaire de I Association des Ancie in.s fc'eves de Sainte Hose de Lnua, s'empresse do --rr "%  • w "i^unci ue l cEuvic. uuc la aVC' le qU il porta dam le rglement tenue de r Assembl* Gnrale est tue au o D ctrabre procuaui, 8 h. e t demie du matin, au tensionnat Ste KOK de Lima. URURh UU JOUR t— Messe a 8 h i|a m intentions des mem•res de i Asso;wtin. aRapport de U Frsidntt Madame Etienne Malbosi. jcent de diffrentes attaires. Notre nouveau ministre des Uela tons Extrieures est de ceux de not l.omo'S d E ai qui ont dbut dans la vie par le prof ssorat, le joarna %  lisme et Ta littrature. Pendant p usieurs annes, il emei gnaltS lettres au Lyce Ption et w4 eompie rendu des recette, et des dpens t'est avec coasetence et dvouement P*'_ '* } yy *rimii Veiieds Haret. MDf ni ne Ja-Lous. MadesLoiselle Epo 5— klections du Conseil. Epumce Jean Louis les laits : La voiture de Mr la Grand Kue quand, arrive ails coupent la voie, le motor car de la rue des Casernes descendant ls rampe i aucun e et la brisa. Notre confrre fut relev sous les dbris avec de twtes douleurs, il reut le soins empresss du en bonne et due lorme a t qu'il le 6t. Le ttnrignsge reconnais laOt de ses ancien lves l'atteste quo tidiennemenV Son oeuvre de journalisme est T *_-*-_ .,. |. IR et ruc.ueuse... Depuis .seize Notre L^e^ugl ^ i.dui, en ans. datiS les COIOnneS an t Matin • cireur dans I accident arriv hier entre le motor il n'a limais COSS de mener le DOU r *** l4 Rue de Casernes et U voiture de notre .i j ,. mi et conirerc Chraquit. comuat i cot de ses frres, notre voie, exactement les iaiu. DiteCteur et Mr AugUS'e Mag'.oire. Chnujuit passait par U Grand I Hue quand, arrive On Itit quels charmants souvenirs i '""f 1 * te "" coupant u voie, le motor , i • • i car de la rue des Casernes descendant la r ont gard de lui tous ceux qui le cou une eerUme Vlte>se „, mrll$jemenl dtyaient daor la salle de Rdaction, rencontra u voiture et u brisa. N est ce pas Richard Constant qui, i anne dernire, je crois, voquait da r s un bel ar icle, le bon sens et les manires affables du doux Flix • ? D recteur du Peht Citoyen, il a coda ve: uue bon te g .ice do t oi lui test |amais reconnaissant, l'hospi lalit de si Rtvue U prose alors i.mide et gauche de p usieuri de ceux qui lont aujou dhui^des artistes p jieux de la jeune gnrt on. Scn talent littraire a dot la lm r tu.e nationile de quelques ralisa tons vra'ment heureuses. Il u'est to'.rit tesoin d en parler car les let ns connaissent assez ses vers doit oo a dit quils rappellent ceux J i pote des t faines lendrtsses t par :eur bonheur d expression et par la .cnsibilil raffine qui les anime ASTHME Oppnailon, Catarrhi, SuffocaUoni, Toux ntroiutit. oudriion oortaloe par !•• CIGARETTES CLR .tu POUDRE CLERT Dr CLRY, 53, Boni. St-IUrtin, Paris •[ t"UtM Pharma^e ans nos Cinmas % Varits k mesure que les danseuses de Varits ue rconlren 1 dans leurs dan res varies et intressantes, elle* s'aliinuent d avantage au public qui ne leur mnage pas son admiratio i — Le aucci tait complet pour lea denx auburs hier apia midi Vari ts o elle se sont fait vivement applaudir dans lea daases japonaises, si bien excutes au son d'une musique 8vante— Quant aux projectons ciniratograpb ques o: est una nime procltm r qu'elles ont t (Ghifch & Tho nis Streeis) New York p''^. A „ . A iransiana C'est nier que le Ml m vallira a eu le s'attendait. Cette soire d art, o un pnbllc nombreux et distingu a assist ai droulement sut l'cra duo des fllmi Us plus riches en pisodes hiatoriLa meilleure source d'achats : Prix qu vient accorder un nouveau prix ce cinma — Si le Qlm pir toujours avantageux. fcs^r-ncj de I euie Ku de Flonda, Miel pour la tablK Mouia-ife, Hi^ile d O'ive pour la table, Brosse* 4 dntu, Peopermin 1 Huile poar chaeser lei monetfques et autres insectes, Regulol : Huile eooire coratipaiions eJ ro'ible^ d s intes ina chror.i(|>ipa Th, Cire pour les*parqoetS, Oomrsti4ues, Blliirs, Epica, Sirops divers, fdintures diverses. Vius. eic, etc. tic Demsudezle raialngue des spcialits. Ouilhnt vos commuidcs a LEHN & FINK, lue vous s itz cbsolument satisfait s Toutes leb)nnes obarnacies du pays s'approvisionnent ch.z LFilN & FINK, Inc Jshna L. Baily & Co: Vu ne des m Meures et des plus fo* tes in-'.'mms de iissus aux Etat* Uni: i^fœ£ bBX>fls:&* m > ^en'ms. <:hxks, Giiaham, Toile Malle Ltsuccs auquel o i drap ete, etc. Les principaux commissionnaires en tissus aux EiatSmVnis^aprov sioaren 1 chez Joshua L. Bailly 4* Co Cinma — Si uwume est merveilleux, on peut tn d re autant de la musique qui a t un vrai concours d'art. Dr Camille. Procs verbal dress. C'est pour nous I occasion de demander i la P. C S. de placer cet endroit assez dangereui un Magraan en vue d'viter ces sortes d'accidents as* %  < %  Communication Manufacture hji tienne de tabacs PantaltB Guilbeau Mr Flix M gloire est donc— per 1 .me nu l'ignorait— un? des paru res de l'lite nationile. ht au leuJe mtin de la no t de sa mie qui. entourait d un: vuiation pieuse et d'un auour si tendrj, il va entrer en fonons, .N .us sommes certains qu' t Grande M e, si douloureuse mat meuitii?, il apportera tout son L'accroissement constant des corn mandes que nous recevons, OOJ< l'termine fortifier notre organ'sa tiun en y ajoutant des moyens plui puissants et conformes laugm nia duo de notre cliei tle Ainsi donc,pour la formation d'an nouveau dpartement il no s i ud i a par.ir du Vendredi 1er Dcembit oebain. DIX deinoiaellea ges de a 25 ans, fe prsenter cette date, i la Di fi Lehn et Fink. Inc (Maison fonde en 1876) New-York, .U.A. Laboratoires Bloomfield, N. J., . U. A. Extraits liquides Sirops Onguents Esprits Pastilles Teintures Liniments Dsinfectants Spcialits Produits pharmaceutiques Herb-rs mdicinales ENTERITES et MALADIES GAHTUO-INTltTINALISJ I Diarrhe varUliinourrluont.CntrlU muoo| membraneuee, tuberxulcuae; Conatlpatlon. I |a\ooldentaappendlcutalrea.Flvr typhode. | Maladies0I1 Peau.Arno.U-r.ema., Taronolea, M. | GUEHISON CERTAINS par 1 usage de I' DOL |LtPLDS PUISSANT ANTISEPTIQUE] •Ans Mir'urs ni Colvra Halt$ant l'imisl l'antmvtn uiffjf.fuUf l* doe d SO 100 goutlei par jour (d'ANIODOL INTERNE! d) 1 LP* Uise d; flfurt d'ortngfr. %  S*' L'.> I ,\ . i ^r J li,32. Rut des Malhurlrw.PsHt l P


PAGE 1

LE MATIN D i; G 0 0 D S FAENCE EMAIL D R Y G 0 0 D S Nous avons l'honneur d'aviser le public el le commerce que nous avons obtenu la reprsentation d'une grande Socit allemande dans laquelle sont intresses une quarantaine de fabriques. Les premiers chantillons sont dj exposs dans nos comptoirs. Nous invitons notre aimable clientle nous faire une visite. Elle trouvera toute s sortes d'articles son choix,spcia lemenl DE JOLIS JOUETS De magnifiques cadeau* de Fin d'anne De splendides dcorations pour Arbre de Nol etc. etc> etc, etc Nos articles pour mnages et cuisine dlient toule ci-ncui rence. %  %  Oloffson, LUCAS l C*



PAGE 1

ic MATIN Un Jour viendra Viennent d'arriver Fir.?xt une Pneux $ hambres ai r. I nies dimensions, surtout 30x3! (2 &30x3 En vente chez tu Preezmarm AGGERHOLM Lu Comptoir Frasto Hatien Le§ articles suivants ont arrivs tout rcemment de Fra.iee e Tool*! Pirl lOrmd Matit^n.a %  tuilro' %  %  rt. %  i >alH I Alubl i. -rt.nl '.'^".^ "\^ t ^ / i /. t IK."> w • '""' i -. • l -,. §VJU.|U,I. /'„>-/• lui ir moi. fi: M. ii (in. f. l'tnntiu mtrunlhii' /.'4m \UM I Cr.,.. %  L Eilreli ti I'.I-I, li.iu WI,IM...I, \ .. / il :f. H j ii fn les ri il!i$V\ID.nr,i en ven'e 'r a %  m icic C ntrale d Hati ; — Pta r mi il ou raine ; — a Pjii au-Pr n ce — l'ha m. ;< B s 'us, i |Vmie et toutes Pharnu.ies. Pension Suisse Voile imprima 0jipn n pour rideaix Plarctis Sergi de laine blanche et roire Toile damssfe pur M pour nappe? Toile pur ri! pour drapa Eventails Chapaaux garnie pair f.mm? Formo da ch peaux noirea Cannes Chant. :!es fil u:ur ( nfantj Ceintores tentais!i R'oderie "Trou troaa" Voiles couronnes pour maries Faux ois Cheraisis pour bomm-a Flanellea ioctea faites Doar WuxW. et hommes Flanelle I t une^ Rob-ns -i;* Foiiftls Oif.virh?8 Trilles Vaillant -^ouet Agents gnru-,*7f0 Rue du Magasin de l'E at Clyde Sleamship C Foreign Services Le S}S *Y iQVE>rena*ttjl>i fteiu Yo*k et des port du Nord < tt attendu la Capitale le lei Dcembre.Il laissira le mr.e jour pour Jacm?l viii tous les ports du Sud prenant fret et piszagers. Il vira de retour la Capiale ver* le 5 Dcembre en roule \.our Aav York via lous lea ports du .Y > d. Po.t-raJPrf.ee, l* 28 NimrxLre 1922 Ghra l C Agents 211 Itue Traversire Confor able maison de fi mi ,,le situe au Bois de ( hnes, proximit du Champ de M;. uer<< ui'nce d-n la M -tu m i de ta ils Diplme de la F.culte de Mode cite de t'aiis ; Offre s*a Services aox (milles de I'r t au I' inco et dos a;itrea Viles d lut, Piot gis vo'ro Sfli t CouvftlKTAg de laine pour le froid qui ara rigonrecx cette onne'e Toll H disp coton ou fil en i,ua!i: aupiieure Damase frai iie* double largeur pour matelas. FUnnelie pour Gilets et gileta dd ftsDJho Caleons longs toile et coton Chapeau de I ir.e ti, jolia pour homm-a m* Viennent d arriver et se vend n* p-U miirs ch z PAUL E AUXILA Hues traverse se et Jtaf isiad L* lt at De nouveaux meubles s' de joli' its an cuivre.fer et cuivre sollicitent votre visite, les prix tant plus bia qu' 1 lira -g r La Maison H. SI LVERA Dans le but de plaire ses nom* breux clients, leur offre les articles suivants de louic fracheur 4 de toute bruut des prix < xceptonnels mnl gr la grande hausse sur l s prix d* tissus, Chapeaux velours suprieur drei 0 45 pour t-ctiruea Or Ci & ti Chapeaux de laine dl.alie de '.oj-ea qua'it >s Cipe mtore brod la machh.p. dt toute beaut I au e 7 Hi8 soie suprieur rlouzin) 12 (r.pon fit ara couleur I au n 0.60 Rideaux' mousseline anglais Csairnir anyla aup. i &i bt larg 40 P X 2 1,2 Yds de long Dagoual noir extia 5 50 Mousseline auiare de 50 P l'ain Heach ang gris fonc 'A .M 1 Hr.ain blanc ang double larg S ige bleu anglaia 4 Ibii Uaain airr ang double larg. Voile blanc e orgmdia couleur^brod Btabant jaune et noir ang.sup. Percaie blanc suprieur Calijot japon Eraulsion Scett / Emulsion Scott' Frais! Frain 1 Arriv> i ar chaq> • tA psn dtN w York En vente par fis on par doazan er cms 5( cl par 7rr>g^ En gros Prix spcial Chez Franck JMAH1IN Hue du a"Hg'-in l'Eiat En face Usi-.e UlacePor au t'iir.a Diill lit acgUia biauc Urill blanc urino nr plais Drill coton blanc anglais Un le Tu8or eup. Duck 'u blanc anglais Alpes noir s pi eur Kaki iauue acglaia sup. 7 5 H50 7 4 20 3 50 0 40 055 l 40 Chez Paul E AUXIL\ Avis 0 /.*> Tuesor de soie pr cbatiiaet 0 50 lio.rme et robes 0 70 u ':> (i i: rdine bit i c barres 0 45 0 70 Orgacdi couleur 0 90 2 40 Miionna m. U 0% 0 50 Ci ,jo anglais g I t K'iki b'ancaup 0 3 & 0 40 Crpe ngl p t ^ OU) Zvhir barres soie pour %  Coton a draps aug 8J p or l*au 090 chemises etr.baa 000 Toile a draps Ml anglais 250 Bai demi stie doaz5 50 Toile matelas g 1 sup 038 Bas )or>s suprieur 4 Oi.idea broies nntase par Bas merceriss a p 2 80 boite et dtail Cii ui -i es e fant 2 Broderies pour icbss 3 %  tricot manches courtes 9 PeigneB de toutes les qualits Toile voile pr grands voiliers 0 70 et grandeurs etc. sts, etc La liste serait trep longue S'il r.cus fillaitJ4num er tous les articles que i OD8 avoua en msgasin, c'est pouiqjoi nous vous iovitona, svsut d'ail r ailldura pour voa emplettes d fi i d'annes, paasen 1s Maison H SILVKRA, car nulle ; urt vous ne fonverez d s sr ides d'auati bonne quali des prix si tduits Monsieur Arislite Fierre l ou s donne avis au public et bu romner Hues Traversire it \iaqa*in de \ l Et it p u p rl,r 'I e c ^'date u aigu Uamase i iorie Lo.is Port an Prince. 10 Nov 9" DAMAGE PlillKE LOUIS m m %  [ % %  %  —* -.W M AVIS aux personnes qui s'habillei t bien. On trouve des prix plus b*s qne dar les occaaio8 et rabais e>cep tionnela, leaa'ticles suivan a, d toute trr.ichiir ^•SHaots vslsnts Chanti'ly de soi, tou'e nuance*. r % :5 njl es Qarnitares que voas re/ez qu'elles ioi3 .A U nie co'o i.gaip.ire, m/st^I11141 %  £ *1 1' ponges perle, frsngps on sutiei 9UlU9 Util Soie lsm^e dite mi slhqu> g>nro g 111 ch c Jersey de soie, ch f tons de soie Un. Fleois ar li irlhi ro r c-r^-g et isille• Jo is cban*Bi:x ronds IJJ> plu'ue6 po>r d9n i llg Btts. Form"" de ch paaux trsjo'is Pharinace Centrale Produits de toute fraioheu*. — Excution prompte §t soign de i cordonnance*'— SpeuxHtU tour toute* mnktdiet. h vient d'eire lavert un chic et lgm caf la (ira; d R c eu face du Cin U Tous crue q si ont .u uo ioa b nne< ch J 'root sre • 111 t o o 00 V i a Rar '? rro pre^H y\ 'H iion'p itude do ... a rgnent d'une fasou a > i Ile Notez qu'o pare austi troia ian gua : 1 anglais, lehar.eais it l'eapa gnol La propnaire Mme Vve ON EL BRUTUS Pharmacie VV, Buch Le seul prservt l du bois et le Carboltnum Avenarius Recoon i depuis pude 40 ans comme le plus efficace. Le Carbolinum AvenariuH sert prserver le bois hors el sous terre conte h pourrilsro sous toutes ses formes, les influences du cli nat et la deetrueiio j par les insectes. A empcher et supprimer le champignon t'es maisons et des seclier les murs humides. i imprgner tes Voiles, cordages, toiles et filets


PAGE 1

lm anne No '.4976 OafUCCTIUR PHOPMBTAIRt Clment M gloire NUMRRU 2b m Hmm Portte'Prinee. Hati ^Mard' 28 NovumSrd |Ova T v..' Quotidien ou 0U U 22 Se bter lentement, se rsoudre sagement, ei. cuter hardiment sont les marques, .d'un bon i'chef ANiVor REDACTION i RM Amr-caioe No 135^ 1LLRTHONE No 2U Apostolat de la iemme L'Affaire de •air Gabl< Les lecteurs du siuront gr de 1* Matin > nous aptre. faon que nous l'homme de In chute qui Grands Qol 5 Nouvelles Etrangres Une lettre du Notaire Vilmenay Port au Prince, ie 27 No. IM3 Monsieur le Directeur, Ko parcourant hier votre jour ni, piocdooi pour prsenter l'ouvrage dolt tre transform en on homme Ha Mr limir-• c la Paroicse Sain e D0Dveaa el '• transformation ne nl f. M^„n T„fl s'accomplira pas sans lui. Plus il An f -\ Le Mo,ne Iufl • avancera dans la coopration a Ius vail de rgnrationLa mre a d m f U te de publier des iimiotit des disions ce que fat Madame D.ir la pius redoutable responsabilit.e; i Mag'oire ? — N'avons uoos pas dp rissaot .un coeur elle fait u ie dmtque la haute culture de ses fils, I es Cours PARIS a/ — Dill>r M 195 Je prends A tmoin les uonoraal-n France, 1 Italie, aujourd'hui uae n erabrts de la commission J'en | n secousse quand leur porte-parole ,'t de donner a Rhnanie une po sitioo correspondante i son caractr-* s, cial Mr Mueller a dit qu'il n'avai: j.mais pris part au<'un mouvement iv nt pour but la sparation de U NEW YORK tf-Steriiag 4 ot, ^4,,,^^ avec l'empire Le membre socialiste Soliman a r t les allgations d: BreitscheiJ vec plus de dtails, le chancelier Cuco a rpondu qu'il n'avait pas l'in union d'entreprendre la discussion de cette atlaitr, il ferait (aire uae ea qute srisuse sur les accusations portes contre Mueller et soumettrait un tapport 4 la chimbre. Le Reichstag a approuv par ua vrtl aujourdhui la motion taite par es dmocrates allem..lis pour accip nier votre JUUI 1 i>, ., rr rE££Hl*£ US EUB lil tll SH S [nar.P: fin l j UO h LAUSANNE a* — Le Etats U ont denne a Grard? Bretagne. il la U leur mrite en un mot, n'a t que l'œuvre de la sainte mre ? Ecoutez plutt ce que dit Mi iit mi U quand leur porie-paroie R œuvre pour la vie ou poar.la mort ta que —appel uoo comme ool* r c ^ ard Washburn Child a dclar que ,t lie est Udle A sa vocation, elle Q, t 6 en priv et comme repris m. le g0UverQe aient des Etats U lis tcr lM n \ ,^us jes aont voti verra aortir de ta main I homme tant des hritiers K. Vilmeuay, j ai J i a 0DU i du pu bl rgnr Mais ai elle est infrieure dposa devant e.lo avec toute fraogrand I dit moi des b l'enseignement, mrite uns sollieitu triela ont distrait leur attention 1 s tiee adresse mou lu pre H de constante.Donnes lui votre cœar. sont donc incapables de regaider ui IS&4 1890 pat Mr Utile Derosii s n 1 Ocobredao< laque"il "l ' t tappee que les paissancee m UD „— % %  .. %  .... ,„. v~-.. —~.-~~~ r —_— .-„ 1JH „ .wK-' — % %  r inr 1. ntniu de-nouvra-* vitau'es, quand elles oat demiait et voua recevrez en retour toutes les haut quand il s'agit des choses de son mandataire d'aljrs; -les re; H unissait pour j""" 1 J*V . lt "i:" la R*.sie d'envoyer d:s dg-as 4 rcompenses et toutes les joies. Si le vie suprieure |A ce moment laur d livrs par celui-ci pour ses ho 10 ment* Diitinrnqoe, >"! %  "" "''" Lausanne pour prendre part au r'': voua ne dtournez pu voire atteo intelligence s'vaporerairea et les titres daliudicatio 1 de le tion de l'enfance vous verrez cornDana 1s ta:he qui cousis e se ou carreaux de terre a Lepu bien sont sublimes les desseins de faire,l'nomme a besoia d un secojrs jours an de mon tau pre. Dieu Pour carter de toute prsomp et ce secours Ini viendra a sou Tontes cts pices, je les non Renseignement de l'enfance il appel, U faut qui! sache le demao tairemeot offertes et remises a Mr q Ueb uon du l'roche Orient, mai* ce conter 1 a confi au sexe le plus faible, par der, et il ne manquera pas de. le A Lesps, mandataire des hritiers ut la rptition qu'il fit dans des c conaquent le pins soumis. demander s'il en a reconnu | ie Buthtera me djuutiessant em.nDans l'œuvre ,de la restauration bonne heure le besoin. ment le celte uffmre. En coosqueu humaine la femme est le premier JEREMIE ce les hritiers Duthiera ont rei galement, t-ar devant notaire, lu —————————————— %  moiti d'un dpt de cent aoixani < i vo,, riKlJySSTj i'aas P : Plus UrS ta U dO. 1.U CAUSERIE FEMININE tut la conditions qui les rendirent sensa tionuelles C tait au moment o 1 coniieuce allait commencer l'exa men des frontires de Turquie d A s e et ce fut un avertissement prcis que les Etats U lis ne resteront pa> iu Une vertu austre C'est une vertu trs aaatrs que l'conomie, |et su toot une vei u tant propice, le secours que rcla gourdsa. me une intortune immdiate, l'assis ,11 st ais de voir qu il s agit sim. tance doe des dtresses qui ne plement duoe qassuon de famille silencieux si es trou puisances saunent attendre d0Dt eul devait connatre le tnb ajutaient sur les drous prfientids Je sait qu'uneVauds fortunejim nal de 1re instance de cotte junJic dans l'exploitation des ptroles,m,oe poae en quelque sone le devoir le tionJI ra s et ch;mins de fer, laisst par ie la dpenser, mais lea gna trop a vous remercie, Mr.le Directear, riches sont, malgr tout, l'exception, de l'empressement que vous mettrez et avouons entre noua que noua ne rectifier ce te erreur et vous p u itncontrons pas tra souvent ces de ie ce yoir mes sincres salutauoas. %  VILMENAY, et cela, dit la noie, eliei omis de le (aire. Ayant appris par les journaux que la confrence avait commenc ses travaux, ajoute la note, la dlgation usse compose de Ttchiuhnne, Varovsky, Rakovsky et Mjlivany a dc d de par tir immdiatement pour Lausanne. PARIS ij— 'Jt lonespodant du Temps la :oi(rencs de Ltu* passablement dcrie. Si bien que pi iv.legies qui Le savent que faire ce ion se trouve de la prstiquer dans iiur argent Au contraire, il nous 1M vie journalire, on ne la regaide ee donn d'cbseiver tous les jours, pas moins de traveia avec le mpris autour de nous, que la prodigalit venu de la loi sur la presse me dire mie que qu'une trs grande dame enticbe de entraior-dea guei paaaagrea, mo le nom, de I auteur de lentrefi et appropr Ta race, alfeeterait 1 gard d'une mente pnibles o les humeurs s's auquel je rponds. t dsa toute e.ite bourgeoise. La fie ion gnasent et o souvent on paio dur tst mme intervenue pour peiode ealnvoleBjouasaoceaauxquelles.oj tiua les liai s les piua ooirala bas* avait bnvolement tout sacnti noie qui la personmfle. N'est-il pas il est d'silleuia toute une ciras?, vrai une les fourmis jouissent d'une de beaucoup .a plus oomoreusi, leputation dplorable? Ce aoot.o eu pour laquelle l'conomie eat oua loi, doute point, les mchantes langues .1 l'on peut d autant plua l'avouer qui leur ont fait un ai pitre renom sans fauaae honte, que le gaspillais bana doute lea vapors qoi sllaieui ueat qu'ne part laite & U vau.n, 1 tscarcelle .vide et lea traita tirs, le besoin de sacrifier a la gloriole ootrca de voir le bien tre chez les beaucoup plua que dair d'un lgu:prvoyants, ont trie la paicima me bien 'je| meAinai s'est cre la lgende qui C'est au contraire par l'conc.o.e veut que lea aagea aient a 1 gard que la famille connatra ce bien .re, des tourdies le cœur dur et la di que sera constitue l'pargne sur gtstion froce-.. laquelle repose sa scurit. Car si h R en, la vrit, ne me parait plaide uue cause, c'est celle de l'co moioa dmontr, li faut peu -tre norme bien entendue, la science que quelqse hardiesse pour entrepreu* 1* mre enaeigue a aa :'Ue en prO certaines rhabilitations Sana doute chant d'exemple. la lche eat ardueRien n ea pnible L'conomie ue fait point drogsr. comme de ae restreindre, et il la .1 11 y faut une inie'ligeuce pntrant J, quelque bioisme pjur aavoir a'im an jagement sur et mme qceiq.e poser le diminutif d'une privation. 1 geuiosit C'est le bon se-, u ie c.est mme nne chose presque dou juste ide des besoins de la vie qui I ureuse que de ae raidir contre util uons guidr dans la pratique, sa dsire. La jeuoesse na'u elle ment intransigeante a vite fait de ciier la ladrtne, et chacun dea vouloir maismott au moraha e aua re qui tehe de vous tconcuier a se aoe vertu^aussi ngative. Et pouriaut, convenous-en ; Sont ce Isa plus dpeoairea. celles qui i.v savent rien se retnaer, qui sont loiemant las pins gnreuses ? Unand le gaspillage a vide la bourse, comment taire la part de ceux qui du territoire actuel turc ou de celui qui a enlev par la guene L. de gus turcs avaient dj doua compiendie qutls insisteiaiea pour p0 r, in ce ne peut chipper 1 person qu'ils prissent pat daus les champ ne L, D ervent.oa, ditil, vise claire P S,—Veuillez je vous prie, en ptrolires de M SJOUI en Mi.opo m entoon seulementlaccordtnpartits es tiois puissances s taicuj et i a ccor d de Saa Rino, m.ii aussi par consquent il n'a pas i a ccor d d Angoia entre la France et greable aux luri de voir ies |Itatl. Il n'en ressort cependan, sanne. en transmettant le discours de l'ambas adeur Child dit que son im Derechef, Louis VILMENAY.not — Me Andr Le?p. noua autorise A dclarerqu'iiest 1 auteur de Tenue filet en question. msaas 1 1 M %  Le tlaliu ; Abonne men uu Mois l'ort au l'noce Gourdes a. Dpartement l i5 Etranger S luseriaons et abonnementa pays oies d'avance. Etats Unis p otester contre 1a: o d j oute | e correspoadaat.que les Etats e San Rcoao Les ob eivaieuis aœ |J n s con senteni 1 prendre part dans ricains, fait-on rcaiarquer,s'eng g ni | es responsabilits que pourraient n dans la confrence de Lausau :t a montrent des dpositions noucei la poiiiqut am ncaine, ce qui ci eut i lait diffient de Itui a.t.tude dabstenon aux prcdente co..h. rencts europennes, ce qui .oane beaucoup les auties dlgues. lu uiiu.stre uu Cab^ net Cunu dinissi >noaire aprftgHe Ittur ft e lialM)ii ^ BhRLIN a^—Le Dr Hermian Mue cessiter la mod fi:atioa r.d.cale ds 1 accord d Angor,, ATHENES -35 Le colonel Gona tas. qui tait i la lte du mouvement rvolutionnaire qui a renvers le 101 Constantin, est charg de for mer le nouveau cabinit pour succ der au mims.ie /aimis qui a dmis sionn hier. Ls, memb.es du cora t rvolutionnaire.^ oa o 1, detieudroot le port feuille de la guerre et qe la marine et peut tre que.qurs autres, PARIS — l Une expdition corn prenaut dix au os ch miles quitte, a Paris dans dix jouis pour tenter la i.ous indiquer les reformes teatei Sur tel chapitre nous serions msl v mut s de rien retrancher, sur tel autre des modiUcations s imposant. C'est la mUtresse de maison qu incombe cette tche et il y faut uu laci et du disceruemeut. oerta*, la fonction u'tst pas uue stuo^ui-, mais BUSH qutl sujtt de a eaorguei in lor.que ie euccs eat au bout N'est-ce pas grce cette gestion que Ton connatra Us scurua du Vlarchaadises Franaises g&.fi.' minisire au Reicbstag par les .OCil listes qui 1 ont accus d'avo r pus une part active^au mouvement spa Rhnanie en 1919et manquent de tout fU faut une par leidemam 1 N'allez paa sroire que, ans pour avoir sous ta main, a rma par principe, l'conomie dpouille nies, le gouvernement d'Algrie d Afrique occidentale. ATHENES — Le colonel Gooatas, oui sui-i CQtt du mouvement rvolutionnaire, discoais inauguial du ch.ncel.er <\*> isnverss Coosjjntin, forme un Cuno, Mroie.ucneid a attaque le mi nouveaa cabinet Mr Alexandens, an mstrelcausedesapretenduep.au. un ministre Grec eu Puisse, aurait s : Au con pallon et a suggr que le chancelier portefeuille des affaires trangres. o cela_ i a lt uuc fnqucie sur la question de ANVERS — La confrence interna savoir si Mueller tait coupab.e de tioaalede navigation a tenu ses H. haute tiahison* Le ministre a repu* ances secrtes Bruis lies du 21 au di cette monstrueuse accusation et a y Les reprsentants des lignes Nord l'existence de ses charme r. .ri. • : ai ^arndoxal que*e, o'-ai gice elle a.ue, data bien dee milieux, on pourra appreciti, de itempe en temps, lea deu* cfurt du B a gJ r A n Q j5 E CA R(JM r expliqu que son seul but svait Atlantique y assistaient On pe 0 $ v:


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05798
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, November 28, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05798

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
lm anne No '.4976
OafUCCTIUR PHOPMBTAIRt
Clment M gloire
NUMRRU 2bmHmm
Portte'Prinee. Hati
^Mard' 28 NovumSrd |Ova Tv..'
Quotidien
ou
0UU22
Se bter lentement, se
rsoudre sagement, ei.
cuter hardiment sont les
marques, .d'un bon i'chef
* ANiVor
REDACTION i RM Amr-caioe No 135^ 1LLRTHONE No 2U
Apostolat de la iemme
L'Affaire de
air Gabl<
Les lecteurs du
siuront gr de 1*
Matin > nous aptre.
faon que nous
l'homme de In chute qui
Grands Qol
5
Nouvelles Etrangres
Une lettre du
Notaire Vilmenay
Port au Prince, ie 27 No. IM3
Monsieur le Directeur,
Ko parcourant hier votre jour ni,
piocdooi pour prsenter l'ouvrage dolt tre transform en on homme
Ha Mr limir- c la Paroicse Sain e D0Dveaa' el ' transformation ne
nl f. M^n Tfl s'accomplira pas sans lui. Plus il
Anf -\Le.Mo,ne Iufl avancera dans la coopration a I Avant de donner noire entire opi vre de aon ,eivement, plus il aura
mon sur cet opuscule qui a dj D^oin de volont. Maie il eat v a:
mrit l'admiration de tous nons que plus tt oa a commenc prati
cioyons faire plaisir ceux-li qui ne qjer nos uvre plus apte o.i devieu:
1 ont pas encore parcouru en mettant a la parfaire. La tche que l'hom ne, N J ju 25 de ce
I' us leurs yeux nne des pages les et appel accomplir aur lui-mme tonn de voir citer
pas suggestives, est ai ittache aa destine qu'il l a oa a ticio titr c Si
I e matre a fait l'aDOlhcse de la tioove aon berceau' Et la mre portion du BOtaire I. M. Vilmenay .
(einm. __ ri montre ce nue o-ut qui fait clere avec le premier soa Avant de livrer l impression aoi
influ/nre d'nne mr inr ses ci- l re la Prem,re pea*e, est lap ra Unaeux article, votre reporter unit
1 influence dune mre sur ses ei- donl i, prdication se rpercutai a d enqurir des faits et geatta *t
**nt5' atravars la vie de l'homme en ta uni n'aurait pas commis U gros)
N'est-ce pas hier encore que n:>us vail de rgnration- La mre a d m f Ute de publier des iimiotit des
disions ce que fat Madame D.ir la pius redoutable responsabilit.e; i
Mag'oire ? N'avons uoos pas d- p rissaot .un coeur elle fait u ie ,
dmtque la haute culture de ses fils,
I es Cours
PARIS a/ Dill>r M 195
Je prends A tmoin les uonoraal-n France, 1 Italie, aujourd'hui uae n
erabrts de la commission J'en | n secousse quand leur porte-parole
,'t de donner !a Rhnanie une po
sitioo correspondante i son caractr-*
s, cial Mr Mueller a dit qu'il n'avai:
j.mais pris part au<'un mouvement
iv nt pour but la sparation de U
NEW YORK tf-Steriiag 4 ot, ^4,,,^^ avec l'empire
Le membre socialiste Soliman a r
t les allgations d: BreitscheiJ
vec plus de dtails, le chancelier
Cuco a rpondu qu'il n'avait pas l'in
union d'entreprendre la discussion
de cette atlaitr, il ferait (aire uae ea
qute srisuse sur les accusations
portes contre Mueller et soumettrait
un tapport 4 la chimbre.
Le Reichstag a approuv par ua
vrtl aujourdhui la motion taite par
es dmocrates allem..lis pour accip
nier votre juui 1 i>, ., rr ,
rEHl* US EUB lil tll SH S
[nar.P: fin l
j UO h
LAUSANNE a* Le Etats U
ont denne a Grard? Bretagne.
il
la
. U
leur mrite en un mot, n'a t que
l'uvre de la sainte mre ?
Ecoutez plutt ce que dit Mi iit
mi
U
quand leur porie-paroie R
uvre pour la vie ou poar.la mort ta que appel uoo comme ool* r c^ard Washburn Child a dclar que
,t lie est Udle A sa vocation, elle Q,t,6 en priv et comme repris m. le g0UverQeaient des Etats U lis tcr lM n\ ,^us jes aont voti
verra aortir de ta main I homme tant des hritiers K. Vilmeuay, j ai J ia0DUi du publ
rgnr Mais ai elle est infrieure dposa devant e.lo avec toute frao-
grand
I
dit
moi
des
b
l'enseignement, mrite uns sollieitu triela ont distrait leur attention 1 s tiee adresse mou lu pre H
de constante.Donnes lui votre car. sont donc incapables de regaider ui IS&4 1890 pat Mr Utile Derosii s
n
1 Ocobredao< laque"il "l ' t tappee que les paissancee m
UD ............... ,. v~-.. ~.-~~~-----r_ .----------- 1JH, .w- k-' -------------- r inr 1. ntniu de-nouvra-* vitau'es, quand elles oat demiait
et voua recevrez en retour toutes les haut quand il s'agit des choses de son mandataire d'aljrs; -les re; h unissait pour j"""1 J*V . lt "i:" la R*.sie d'envoyer d:s dg-as 4
rcompenses et toutes les joies. Si le vie suprieure |A ce moment laur d livrs par celui-ci pour ses ho 10 ment* Diitinrnqoe, >"!"" "''" Lausanne pour prendre part au r'':
voua ne dtournez pu voire atteo intelligence s'vapore- rairea et les titres daliudicatio 1 de le
tion de l'enfance vous verrez corn- Dana 1s ta:he qui cousis e se ou carreaux de terre a Lepu
bien sont sublimes les desseins de faire,l'nomme a besoia d un secojrs jours an de mon tau pre.
Dieu Pour carter de toute prsomp et ce secours Ini viendra a sou Tontes cts pices, je les _
non Renseignement de l'enfance il appel, U faut qui! sache le demao tairemeot offertes et remises a Mr qUebuon du l'roche Orient, mai* ce conter
1 a confi au sexe le plus faible, par der, et il ne manquera pas de. le a Lesps, mandataire des hritiers ,ut la rptition qu'il fit dans des c
conaquent le pins soumis. demander s'il en a reconnu | ie Buthtera me djuutiessant em.n-
Dans l'uvre ,de la restauration bonne heure le besoin. ment le celte uffmre. En coosqueu
humaine la femme est le premier JEREMIE ce les hritiers Duthiera ont rei
galement, t-ar devant notaire, lu
---------------------------- moiti d'un dpt de cent aoixani <
i vo,, riKlJySSTj i'aasP: Plus UrS ta U dO. 1.U
CAUSERIE FEMININE
tut la
conditions qui les rendirent sensa
tionuelles C tait au moment o 1
coniieuce allait commencer l'exa
men des frontires de Turquie d A
s e et ce fut un avertissement prcis
que les Etats U lis ne resteront pa>
iu
Une vertu austre
C'est une vertu trs aaatrs que
l'conomie, |et su toot une vei u
tant propice, le secours que rcla gourdsa.
me une intortune immdiate, l'assis ,11 st ais de voir qu il s agit sim.
tance doe des dtresses qui ne plement duoe qassuon de famille silencieux si es trou puisances
saunent attendre d0Dt *eul devait connatre le tnb a- jutaient sur les drous prfientids
Je sait qu'uneVauds fortunejim nal de 1re instance de cotte junJic dans l'exploitation des ptroles,m,oe
poae en quelque sone le devoir le tionJI ra s et ch;mins de fer, laisst par ie
la dpenser, mais lea gna trop a vous remercie, Mr.le Directear,
riches sont, malgr tout, l'exception, de l'empressement que vous mettrez
et avouons entre noua que noua ne rectifier ce te erreur et vous p u
itncontrons pas tra souvent ces de ie ce yoir mes sincres salutauoas.
VILMENAY, '
et cela, dit la noie, eliei
omis de le (aire. Ayant appris
par les journaux que la confrence
avait commenc ses travaux, ajoute
la note, la dlgation usse compo-
se de Ttchiuhnne, Varovsky, Ra-
kovsky et Mjlivany a dc d de par
tir immdiatement pour Lausanne.
PARIS ij 'Jt lonespodant du
Temps la :oi(rencs de Ltu*
passablement dcrie. Si bien que pi iv.legies qui Le savent que faire ce
ion se trouve de la prstiquer dans iiur argent Au contraire, il nous
1m vie journalire, on ne la regaide ee donn d'cbseiver tous les jours,
pas moins de traveia avec le mpris autour de nous, que la prodigalit venu de la loi sur la presse me dire mie que
qu'une trs grande dame enticbe de entraior-dea guei paaaagrea, mo le nom, de I auteur de lentrefi et appropr
Ta race, alfeeterait 1 gard d'une mente pnibles o les humeurs s's auquel je rponds. t dsa
toute e.ite bourgeoise. La fie ion gnasent et o souvent on paio dur
tst mme intervenue pour peiode ealnvoleBjouasaoceaauxquelles.oj
tiua les liai s les piua ooirala bas* avait bnvolement tout sacnti
noie qui la personmfle. N'est-il pas il est d'silleuia toute une ciras?,
vrai une les fourmis jouissent d'une de beaucoup .a plus oomoreusi,
leputation dplorable? Ce aoot.o eu pour laquelle l'conomie eat oua loi,
doute point, les mchantes langues .1 l'on peut d autant plua l'avouer
qui leur ont fait un ai pitre renom sans fauaae honte, que le gaspillais
bana doute lea vapors qoi sllaieui ueat qu'ne part laite & U vau.n,
1 tscarcelle .vide et lea traita tirs, le besoin de sacrifier a la gloriole
ootrca de voir le bien tre chez les beaucoup plua que dair d'un lgu:-
prvoyants, ont trie la paicima me bien 'je|
me- Ainai s'est cre la lgende qui C'est au contraire par l'conc.o.e
veut que lea aagea aient a 1 gard que la famille connatra ce bien .re,
des tourdies le cur dur et la di que sera constitue l'pargne sur
gtstion froce-.. laquelle repose sa scurit. Car si h
R en, la vrit, ne me parait plaide uue cause, c'est celle de l'co
moioa dmontr, li faut peu -tre norme bien entendue, la science que
quelqse hardiesse pour entrepreu* 1* mre enaeigue a aa :'Ue en prO
certaines rhabilitations Sana doute chant d'exemple.
la lche eat ardue- Rien n ea pnible L'conomie ue fait point drogsr.
comme de ae restreindre, et il la .1 11 y faut une inie'ligeuce pntrant j,
quelque bioisme pjur aavoir a'im an jagement sur et mme qceiq.e
poser le diminutif d'une privation. 1 geuiosit C'est le bon se-, u ie
c.est mme nne chose presque dou juste ide des besoins de la vie qui
I ureuse que de ae raidir contre util uons guidr dans la pratique,
sa dsire. La jeuoesse na'u elle
ment intransigeante a vite fait de
ciier la ladrtne, et chacun dea
vouloir maismott au moraha e aua
re qui tehe de vous tconcuier
a se aoe vertu^aussi ngative.
Et pouriaut, convenous-en ; Sont
ce Isa plus dpeoairea. celles qui
i.v savent rien se retnaer, qui sont
loiemant las pins gnreuses ?
Unand le gaspillage a vide la bourse,
. comment taire la part de ceux qui
du territoire actuel turc ou de celui
qui a enlev par la guene L.
de gus turcs avaient dj doua *
compiendie qutls insisteiaiea pour p0r,ince ne peut chipper 1 person
qu'ils prissent pat daus les champ ne l,d ervent.oa, ditil, vise claire
P S,Veuillez je vous prie, en ptrolires de M sjouI en Mi.opo mentoon seulementlaccordtnpartits
es tiois puissances staicuj et iaccord de Saa Rino, m.ii aussi
par consquent il n'a pas iaccord d Angoia entre la France et
greable aux luri de voir ies |Itatl. Il n'en ressort cependan,
sanne. en transmettant le discours de
l'ambas adeur Child dit que son im
Derechef,
Louis VILMENAY.not
Me Andr Le?p. noua autorise
A dclarerqu'iiest 1 auteur de Tenue
filet en question.
msaas 1 1 M
Le tlaliu
; Abonne men
uu Mois
l'ort au l'noce Gourdes a.
Dpartement li5
Etranger S
luseriaons et abonnementa pays
oies d'avance.
Etats Unis p otester contre 1a: o d joute |e correspoadaat.que les Etats
e San Rcoao Les ob eivaieuis a |Jn.s consenteni 1 prendre part dans
ricains, fait-on rcaiarquer,s'eng g ni |es responsabilits que pourraient n
dans la confrence de Lausau :t a
montrent des dpositions noucei
la poiiiqut am ncaine, ce qui ci
eut i lait diffient de Itui a.t.tude
dabstenon aux prcdente co..h.
rencts europennes, ce qui .oane
beaucoup les auties dlgues.
lu uiiu.stre uu Cab^
net Cunu dinissi >n-
oaire aprftgHe Ittur
ftelialM)ii
^ BhRLIN a^Le Dr Hermian Mue
cessiter la mod fi:atioa r.d.cale ds
1 accord d Angor,,
ATHENES -35 Le colonel Gona
tas. qui tait i la lte du mouve-
ment rvolutionnaire qui a renvers
le 101 Constantin, est charg de for
mer le nouveau cabinit pour succ
der au mims.ie /aimis qui a dmis
sionn hier. Ls, memb.es du cora t
rvolutionnaire.^ oa o 1, detieudroot
le port feuille de la guerre et qe la
marine et peut tre que.qurs autres,
PARIS l Une expdition corn
prenaut dix au os ch miles quitte,a
Paris dans dix jouis pour tenter la
i.ous indiquer les reformes teatei
Sur tel chapitre nous serions msl
v mut s de rien retrancher, sur tel
autre des modiUcations s imposant.
C'est la mUtresse de maison
qu incombe cette tche et il y faut
uu laci et du disceruemeut. oerta*,
la fonction u'tst pas uue stuo^ui-,
mais Bush qutl sujtt de a eaorguei -
in lor.que ie euccs eat au bout
N'est-ce pas grce cette gestion
que Ton connatra Us scurua du
Vlarchaadises
Franaises g&.fi.'
minisire au Reicbstag par les .OCil
listes qui 1 ont accus d'avo r pus
une part active^au mouvement spa
Rhnanie en 1919-
et
manquent de tout fU faut une par leidemam 1 N'allez paa sroire que,
ans pour avoir sous ta main, a rma par principe, l'conomie dpouille
nies, le gouvernement d'Algrie
d Afrique occidentale.
ATHENES Le colonel Gooatas,
oui sui-i CQtt du mouvement rvolutionnaire,
discoais inauguial du ch.ncel.er <\*> isnverss Coosjjntin, forme un
Cuno, Mroie.ucneid a attaque le mi nouveaa cabinet Mr Alexandens, an
mstrelcausedesapretenduep.au. un ministre Grec eu Puisse, aurait
s : Au con pallon et a suggr que le chancelier portefeuille des affaires trangres.
o cela_ i a ,lt uuc fnqucie sur la question de ANVERS La confrence interna
savoir si Mueller tait coupab.e de tioaalede navigation a tenu ses H.
haute tiahison* Le ministre a repu* ances secrtes Bruis lies du 21 au
di cette monstrueuse accusation et a y Les reprsentants des lignes Nord
l'existence de ses charme
r. .ri. : ai ^arndoxal que-
*e, o'-ai gice elle a.ue, data
bien dee milieux, on pourra appre-
citi, de itempe en temps, lea deu*
cfurt du B!agJrAn!Qj5,E CAr(jm r expliqu que son seul but svait Atlantique y assistaient On pe0$
v:


LE'MATIN
que la rdaction des tarif} de
Jet.
x;m e prerai
tm orxe.
e c1 "sse sera b eitd


_ -^fc.**-
H U-Blii
L'EMUL&ON de SCOTT
l ibert Egalit Frt'eroit
Rpublique d'Hati

Arrt
BOSTON- Mr Clemenceau, .
t ne boune nu t de repos, est pu i
raojedi matin ass !.ter New Hve t
a un match de Font Bail entre ls:
uoiver its de Yale et de Harvarl
I lut l'objet d uu: ovation en traver
an la gare. Il (ut l'objet en arrivait
N i.s aiions et reut l'ovation des 7 >,ooo
personnes qui assistaient au Mxtch.
Les musiques des 2 camps jourent
la Marseillaise que la foule couta
drb^ut. Mr Cmenteau s'assit i la
p r.ie du |eu du ct d: 11 rvard
mais passa de l'autre ct a l'autre
partie dans la loge du prsident An imeuim, iura lieu leT d!
Il il fut vivem-Dt in'.r ts par le ^sen La i.vraiso dei
-" .' ,. tructiao, conformment Y.
mitch que gigna Havard
Il fut reu |:hez diffren es person
nalits et quitta Newbaven dans la
nuit pour arrivet i Ntw Yo-k i 2
heures 2) du matin. Hier.il passa
une granJe put.e d la journe avec
le LO-oael Hoa:e et alla l'iprs midi
dposer une courojjs sur la tomb
de Grtflt, 1! /s ta ensuite l'aquarium
et fit u. e tourne en automobe
dans le qu.rterN^rl de New York.
1 repa tit le soir poui Chicago.
est un puissant aliment mdici-
nal qui par lui mme contiens
tous les lments ncessaires
{ pour donner la sant et la force
J Prentiez-la pour vous convaincre.
Us
* CetU' O.sw :u* i
-
PETITES NOUVELLES
BHUXELLES A moins de circonstances Ira
prvues la runion rparatoiie de la conlrence
Hru\elles, sur les prparations et les dettes
Dcembre.
de* matriaux de cons
'accord de Lubersac,
se poursuit et comporte notamment de I. chaux
cl du ciment.
liKKLIN Le chancelier Cuno en ouvrant le
Kiichsrat a annonc qu'il convoquerait prochaine
ment les premiers ministres des Etats ldrs afin
de s'assurer de leur coopration pour rsoudre
le problmes actuels et trouver 815 milliards de
mirkl manquants pour quilibrer le budget
WASHINGTON Le secrtaire Dtnby annon
ce qu'une nouvelle invention permettant de mesu
Panliard
Lubii aiiHj
Mt Flix Magloirr que laconinc
du prsiJett de la Rpublique vital
de p'acer la diiection du mini le e
des Relitions Exlritures est sanj
conteste, uu de nos rares homme)
d'Etat capables de mener i boa
nos allaites tiaogres si co
ques. Ce que roas disons n'a rien
ix tmraire, car en plus de sajgr.n
rtr culture, de ses hautes qualits
morales et de son amakili' jam.i:
lasse Mi F. Mag oire a dans la car-'
liera diplomatique, un long et b i!-
1 ot pass.
Nous n'en voulons pour preuve que
les lia annes qu il vient de passr
dans la Rpublique Dominicaine en
qu.li' de E E et Ministre p'.nipo
i-ntiaire, tout le tact et l'intelligence
rer la prolondeur des mers au moyens d ondes
sonores, sera prochainement utiliser pour dresser
la carte du ion Js de I Ocan pacifique
NEW.YOHK Plus de 5000 personnes ma-
nilesicrent hier dans le Broadway et les avrnues
voisines contre 1 excution de Childer a Dublin
La polict et les pompiers lurent impuissants a arr
ttr les manifestants.
SANTIAGO DE CHILI De nouvelles se-
cousses de tremblement de terre lurent ressenties
samedi le lon de la lte sur une grande tendue
xARIS l'avion sans pilote, dirig par radio
du sol, a accompli des volutions et atterri sans
encombre sur le terrain d aviation d Eurapes
^Pendant les expriences l'appareil se perdit par
lots dans les nuages restant loujomrs sous le con
trte J.-s Experts.
ROME La chambre des dputs a approu-
?< la loi donnant plein pouvoir a Mussolini jus-
qu'au u Dcembre IU23 par ty, voix contre yo.
Sarats Bernard! obtint un grand succs au
ih.ure Constantin dans la pice de Ri'gina Armand
FEKlN Le premier Wang Chung II in a
donn sa dmission
LONDRES La constitution de I tat libre
d'Irlande dcrte .|ue la langue nationale sera la
ration
Oils
& Grease
Huiles et Graisses
Prix el qualits dfianl
loule concurrence
Lehn & Fiak, lue
Fonds en 18"6
SUPlUOlilTts: BAS PRIX PROMPTITUDE
Tout proluits CtarqtttSi phi'rniC'utiqies et aul es atueies ver
dablas dm u ie ptnrmi'i*
EPI Mis : Poivre, <]iaielle. Girolle, Anis o.l Vlujo<;e tC etc.
SU :RE lt\FKIN
Sl'EGl VLITliS ; /Viir.jne prive/ Lysol dsinfectant,Parfiimo ie.ArUels
jour birbi ru, H ty rtnin, Clncolat en poudre, Huile de foie de .Morte,
Louis Borno
Prkidjnt da la Republique
Considian' qu'il y a lieu de p:ur
voir au r mpUcement d j Con. ciller
d'fc at Char'ej fombru >, appel i
d'iutres foict cas, et du Conseilla
dEtat Eao.h Dsert, dLJ ;
Va les a ticlej D de la Constitu'.ioi
ci i du Dcret du 5 Avril 1916,
Article 1er Les citoyens France
ly l'ranois et Rodolphe Valbrune
sont nomms Conseillers d'Blat.
Article 2 Le prsent Arrt sera
publi et excut.
Donn an Palais National, i Port
au Prince, le 28 Novembie I923, an
nome de 1 Indpendance.
Louis BORNO
Pu le Prsident ;
Le Secrtaire d'Etal de l'Intrieur
e! des Travaux Pablics,
(S) Charles FOMBRUN
Le Secrtaire d'fltat de l'Instruction
Piblique et de l'Agriculture,
(S) Charles BOUCHIRAU
Le Secrtaire d'Etat de la Justics,
(S) Arthur RAMEAU
Le Secrtaire d'Etat des Relations
Extrieures et des Cultes,
(S) Flix MAQLOIRI
Le Secrtaire d'Etal des Finances tt
du Commerce (S) Louis ETHEART
'fim
_...---------------------- ,_- ._ ...,BW u.wuu.ii m JOar D llDl TP, l> iV rVUllJ, OU H-Uiai BU (JUJiiio, iiuhh un iuii un .uuibo,
mmre ^W'cSi^ufiS^SS mo'^n. ^'J crMra- Kx !"" Var w2 f8se:CC9 et cau d" l'^e'te.Eau
n: b dra leroi le snat et chambre des dputs de Q limite, Poudre con e log losectea bjlutlji) pO'ir COlU'irv'Tr les ut^ 'TTT
imp i- frai- I ut 1 > M 1,' -ie, l'.mdco n'.iprmnre peur la toilette dt-i enf-uita. Stl)
---------------- ____'____1. I ..... L' ... ,1 t-'l.,,.(., Vlml imur l-i I.V.Ii. U:.iHq. la II..!. M
Enlisa Sainte Trinit
, 4 heures du matin ser.i
^ Jeudi jo Novembre
cltbre la lto de Saint Andr, 8 heures et
'ni^, une messe sera chante a I occasion du
XUanksgiving Uay. Fte de 1a moisson >
Les membres et les amis de l'Eglise y sont
cordialement invits.
Sainte Rose de Lima
La Secrtaire de I Association des Ancie in.s
fc'eves de Sainte Hose de Lnua,
s'empresse do
--rr---- "- w "i^unci ue l cEuvic. uuc la
aVC' le qU il porta dam le rglement tenue de r Assembl* Gnrale est tue au o D
ctrabre procuaui, 8 h. et demie du matin, au
tensionnat Ste Kok de Lima.
URURh UU JOUR
t Messe a 8 h i|a m intentions des mem-
res de i Asso;wtin.
a- Rapport de U Frsidntt Madame Etienne
Malbosi.
jcent de diffrentes attaires.
Notre nouveau ministre des Uela
tons Extrieures est de ceux de not
l.omo'S d E ai qui ont dbut dans
la vie par le prof ssorat, le joarna
lisme et Ta littrature.
Pendant p usieurs annes, il emei
gnaltS lettres au Lyce Ption et w4- eompie rendu des recette, et des dpens
t'est avec coasetence et dvouement p*'_ '* }yy*rimii Veiieds Haret.
MDf
ni ne Ja-Lous.
MadesLoiselle Epo
5 klections du Conseil.
Epumce Jean Louis
les laits : La voiture de Mr
la Grand Kue quand, arrive
ails coupent la voie, le motor
car de la rue des Casernes descendant ls rampe i
aucun
e et la brisa.
Notre confrre fut relev sous les dbris avec
de twtes douleurs, il reut le soins empresss du
en bonne et due lorme a t
qu'il le 6t. Le ttnrignsge reconnais
laOt de ses ancien lves l'atteste quo
tidiennemenV
Son oeuvre de journalisme est T *_-*-_ .,.
|.IR, et ruc.ueuse... Depuis.seize Notre L^e^ugl ^ i.dui, en
ans. datiS les COIOnneS an t Matin cireur dans I accident arriv hier entre le motor
il n'a limais COSS de mener le DOU "r *** l4 Rue de* Casernes et U voiture de notre
. .i j ,. mi et conirerc Chraquit.
comuat i cot de ses frres, notre voie, exactement les iaiu.
DiteCteur et Mr AugUS'e Mag'.oire. Chnujuit passait par U GrandI Hue quand, arrive
On Itit quels charmants souvenirs i '""f1 * te "" coupant u voie, le motor
. , i i car de la rue des Casernes descendant la r
ont gard de lui tous ceux qui le cou une eerUme Vlte>se , mrll$jemenl
dtyaient daor la salle de Rdaction, rencontra u voiture et u brisa.
N est ce pas Richard Constant qui,
i anne dernire, je crois, voquait
dars un bel ar icle, le bon sens et les
manires affables du doux Flix ?
D recteur du Peht Citoyen, il a coda
ve: uue bon te g .ice do t oi lui
test |amais reconnaissant, l'hospi
lalit de si Rtvue U prose alors
i.mide et gauche de p usieuri de ceux
qui lont aujou dhui^des artistes p
jieux de la jeune gnrt on.
Scn talent littraire a dot la lm
r tu.e nationile de quelques ralisa
tons vra'ment heureuses. Il u'est
to'.rit tesoin d en parler car les let
ns connaissent assez ses vers doit
oo a dit quils rappellent ceux J i
pote des t faines lendrtsses t par
:eur bonheur d expression et par la
.cnsibilil raffine qui les anime
ASTHME
Oppnailon, Catarrhi,
SuffocaUoni,
Toux ntroiutit. .
oudriion oortaloe par !
CIGARETTES CLR
.tu POUDRE CLERT
Dr CLRY, 53, Boni. St-IUrtin, Paris
[ t"UtM Pharma^e
ans nos Cinmas
? Varits
k mesure que les danseuses de
Varits ue rconlren1 dans leurs dan
res varies et intressantes, elle*
s'aliinuent d avantage au public qui
ne leur mnage pas son admiratio i
Le aucci tait complet pour lea
denx auburs hier apia midi Vari
ts o elle se sont fait vivement ap-
plaudir dans lea daases japonaises,
si bien excutes au son d'une mu-
sique 8vante Quant aux projec-
tons ciniratograpb ques o: est una
nime procltm r qu'elles ont t
(Ghifch & Tho nis Streeis) New York p''^. A .
___ A iransiana
C'est nier que le Ml m
vallira a eu le
s'attendait.
Cette soire d art, o un pnbllc
nombreux et distingu a assist ai
droulement sut l'cra duo des fllmi
Us plus riches en pisodes hiatori-
La meilleure source d'achats : Prix qu vient accorder un nouveau
prix ce cinma Si le Qlm pir
toujours avantageux.
fcs^r-ncj de I euie Ku de Flonda, Miel pour la tablK Mouia-ife, Hi^ile
d O'ive pour la table, Brosse* 4 dntu, Peopermin1, Huile poar chaeser
lei monetfques et autres insectes, Regulol : Huile eooire coratipaiions eJ
ro'ible^ d s intes ina chror.i(|>ipa Th, Cire pour les*parqoetS, Oomrsti-
4ues, Blliirs, Epica, Sirops divers, fdintures diverses. Vius. eic, etc. tic
Demsudezle raialngue des spcialits.
Ouilhnt vos commuidcs a LEHN & FINK, lue vous s itz cbsolument
satisfait s
Toutes leb)nnes obarnacies du pays s'approvisionnent ch.z LFilN
& FINK, Inc ____________________________
Jshna L. Baily & Co:
Vu ne des m Meures et des plus fo*
tes in-'.'mms de iissus aux Etat* Uni:
i^fbBX>fls:&*m> ^en'ms. <:hxks, Giiaham, Toile
Malle Lt-
succs auquel o i
drap ete, etc.
Les principaux commissionnaires en
tissus aux EiatSmVnis^aprov sioaren1
chez Joshua L. Bailly 4* Co
Cinma Si
uwume est merveilleux, on peut
tn d re autant de la musique qui a
t un vrai concours d'art.
Dr Camille.
Procs verbal
dress.
C'est pour nous I occasion de demander i la
P. C S. de placer cet endroit assez dangereui
un Magraan en vue d'viter ces sortes d'accidents
as*
"<
Communication
Manufacture hji
tienne de tabacs
PantaltB Guilbeau
Mr Flix M gloire est donc per
1 .me nu l'ignorait un? des paru
res de l'lite nationile. ht au leuJe
mtin de la no t de sa mie qui.
entourait d un: vuiation pieuse et
d'un auour si tendrj, il va entrer
en fonons, .n .us sommes certains
qu' t Grande M e, si douloureuse
mat meuitii?, il apportera tout son
L'accroissement constant des corn
mandes que nous recevons, ooj<
l'termine fortifier notre organ'sa
tiun en y ajoutant des moyens plui
puissants et conformes laugm nia
duo de notre cliei tle
Ainsi donc,pour la formation d'an
nouveau dpartement il no s i ud i
a par.ir du Vendredi 1er Dcembit
oebain. DIX deinoiaellea ges de
a 25 ans,
fe prsenter cette date, i la Di
fi
Lehn et Fink.
Inc
(Maison fonde en 1876)
New-York, .U.A.
Laboratoires Bloomfield, N. J., . U. A.
Extraits liquides
Sirops
Onguents
Esprits
Pastilles
Teintures
Liniments
Dsinfectants
Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herb-rs mdicinales
ENTERITES
et MALADIES GAHTUO-INTltTINALISJ
I Diarrhe varUliinourrluont.CntrlU muoo-
| membraneuee, tuberxulcuae; Conatlpatlon. I
|a\ooldentaappendlcutalrea.Flvr typhode.
| Maladies0I1 Peau.Arno.U-r.ema., Taronolea, M. |
GUEHISON CERTAINS par 1 usage de I'
DOL
|LtPLDS PUISSANT ANTISEPTIQUE]
Ans Mir'urs ni Colvra
Halt$ant l'imisl l'antmvtn uiffjf.fuUf
l* doe d SO 100 goutlei par jour
(d'ANIODOL INTERNE!
d) 1 lp* Uise d; flfurt d'ortngfr.
S*' l'.> i ,\ . i ^r J li,32. Rut des Malhurlrw.PsHt l
P

dvonement. toute son nergie.toute recton de u Maoufaeture.'avec de
V
science,
bonnes rfrences, le matin de 9 heu
G, Va rea midi et le soir de 2 ha 4 tu.
Lon R. Thbaud
Ayent exolusii pecir Hai.i
JEUDI
L' (laque du Courrier
de lyon.
En B ictes
Domino Rocge
6me pisode
K.Mire gnrale 00 centimes
1------------.. ^--------------------------m ' Ssaal
Le danger qui passe
Avant hier soir l'auto de Monsieur
Maosjons. Magistrat Commaosl,
aoaduit par lni, reeut une panne
dans les rails en face de Panaiana
au,mme moment .que le tramway
de la rua des Miracles deaeendait la
pan le Le mcanicien n'a pu atopper
nar sa mscuine qu'a un mtr da a
voitare de Mr Mangoos que le du
gar avait menac de bien ps,


LE MATIN
D
i;
G
0
0
D
S
FAENCE
EMAIL
D
R
Y
G
0
0
D
S
Nous avons l'honneur d'aviser le public el le commerce
que nous avons obtenu la reprsentation d'une grande
Socit allemande dans laquelle sont intresses une qua-
rantaine de fabriques. Les premiers chantillons sont dj
exposs dans nos comptoirs.
Nous invitons notre aimable clientle nous faire une
visite.
Elle trouvera toute s sortes d'articles son choix,spcia
lemenl
DE JOLIS JOUETS
De magnifiques cadeau* de Fin d'anne *
De splendides dcorations pour Arbre de Nol
etc. etc> etc, etc
Nos articles pour mnages et cuisine dlient
toule ci-ncui rence.


Oloffson, LUCAS l C*
*


ic MATIN
Un Jour viendra
Viennent d'arriver
Fir.?xt une Pneux $ hambres
ai r.
I nies dimensions, sur-
tout
30x3! (2 &30x3
En vente chez
tu Preezmarm AGGERHOLM
Lu Comptoir Frasto Hatien
Le articles suivants ont arrivs tout
rcemment de Fra.iee
e
Tool*! Pirl
lOrmd Matit^n.a
tuilro' ! rt. . i >alH I Alubl i.-rt.nl '.'^".^ "\^ t
^ / i /. t ik."> w '""' i -- l -,.
Vju.|u,i. /'>-/ lui ir moi. fi: m. ii (in. f. l'tnntiu mtrunlhii' /.'4m \UM I Cr.,.-
.
L Eilreli ti i'.i-i, li.iu wi,im...i, \ .. / il :f. H j ii fn
les ri il!i$V\ID.nr,i en ven'e
'r amicic C ntrale d Hati ; Pta r
mi il ou raine ; a Pjii au-Pr n
ce l'ha m. ;< B s 'us, i |Vmie
et toutes Pharnu.ies.
Pension Suisse
Voile imprima
0jipn n pour rideaix
Plarctis
Sergi de laine blanche et roire
Toile damssfe pur M pour nappe?
Toile pur ri! pour drapa
Eventails
Chapaaux garnie pair f.mm?
Formo da ch peaux noirea
Cannes
Chant. :!es fil u:ur ( nfantj
Ceintores tentais!i
R'oderie "Trou troaa"
Voiles couronnes pour maries
Faux ois
Cheraisis pour bomm-a '
Flanellea ioctea faites Doar WuxW.
et hommes
Flanelle Itune^
Rob-ns -i;*
Foiiftls
Oif.virh?8
Trilles
Vaillant -^ouet Agents gnru-,*7f0 Rue du Magasin de l'E at
Clyde Sleamship C
Foreign Services
Le S}S *Y iQVE>rena*ttjl>i fteiu Yo*k
et des port du Nord < tt attendu
la Capitale le lei Dcembre.Il laissira
le mr.e jour pour Jacm?l viii tous les
ports du Sud prenant fret et piszagers.
Il vira de retour la Capiale ver*
le 5 Dcembre en roule \.our Aav
York via lous lea ports du .Y > d.
Po.t-raJPrf.ee, l* 28 NimrxLre 1922
Ghra l C Agents
211 Itue Traversire
Confor able maison de fi mi
,,le situe au Bois de ( hnes,
proximit du Champ de M; 807.Avenno Grgoire
Maame 1t cla
Auguste Gabriel
Sagfc-Feame rta 1re oUsas *>.
. uer<< ui'nce d-n la M -tu m i de ta
ils Diplme de la F.culte de Mode
cite de t'aiis ;
Offre s*a Services aox (milles de
I'- r t au I' inco et dos a;itrea Viles
d lut,
Piot gis vo'ro Sfli t
CouvftlKTAg de laine pour le froid qui ara rigonrecx cette onne'e
Toll h disp coton ou fil en i,ua!i: aupiieure
Damase frai iie* double largeur pour matelas.
FUnnelie pour Gilets et gileta dd ftsDJho
Caleons longs toile et coton
Chapeau de I ir.e ti, jolia pour homm-a
m* Viennent d arriver et se vend n* p-U miirs ch z
PAUL E AUXILA
Hues traverse se et Jtaf isiad l* lt at
De nouveaux meubles s' de joli' its an cuivre.fer et cuivre sollicitent
votre visite, les prix tant plus bia qu' 1 lira-g r
La Maison
H. SI LVERA
Dans le but de plaire ses nom*
breux clients, leur offre les articles
suivants de louic fracheur 4 de toute
bruut des prix < xceptonnels mnl
gr la grande hausse sur l s prix d*
tissus, .
Chapeaux velours suprieur drei 0 45
pour t-ctiruea Or Ci & ti
Chapeaux de laine dl.alie
de '.oj-ea qua'it >s
Cipe mtore brod la
machh.p. dt toute beaut I au e 7
Hi8 soie suprieur rlouzin) 12
(r.pon fit ara couleur I au n 0.60 Rideaux' mousseline anglais
Csairnir anyla aup. i &i bt larg 40 P X 2 1,2 Yds de long
Dagoual noir extia 5 50 Mousseline auiare de 50 P
l'ain Heach ang gris fonc 'A .M1 Hr.ain blanc ang double larg
S ige bleu anglaia 4 Ibii Uaain airr ang double larg.
Voile blanc e
orgmdia couleur^brod
Btabant jaune et noir ang.sup.
Percaie blanc suprieur
Calijot japon
Eraulsion Scett /
Emulsion Scott'
Frais! Frain 1 Arriv> i ar chaq>
tA psn dt- N w York
En vente par fis on par doazan
er cms 5( cl par 7rr>g^
En gros Prix spcial
Chez Franck JMAH1IN
Hue du a"Hg'-in l'Eiat
En face Usi-.e UlacePor au t'iir.a
Diill lit acgUia biauc
Urill blanc urino nr plais
Drill coton blanc anglais
Un le Tu8or eup.
Duck 'u blanc anglais
Alpes noir s pi eur
Kaki iauue acglaia sup.
7
5
H50
7
4
20
3 50
0 40
055
l 40
Chez Paul E AUXIL\
Avis
0 /.*> Tuesor de soie pr cbatiiaet
0 50 lio.rme et robes 0 70
u ':> (i i: rdine bit i c barres 0 45
0 70 Orgacdi couleur 0 90
2 40 Miionna m. U 0%
0 50 Ci ,jo anglais g I t
K'iki b'ancaup 0 3 & 0 40 Crpe ngl p t ^ OU)
Zvhir barres soie pour Coton a draps aug 8J p or l*au 090
chemises etr.baa 000 Toile a draps Ml anglais 250
Bai demi stie doaz5 50 Toile matelas g 1 sup 038
Bas )or>s suprieur 4 Oi.idea broies nntase par
Bas merceriss a p 2 80 boite et dtail
Cii ui -i es e fant 2 Broderies pour icbss 3
tricot manches courtes 9 PeigneB de toutes les qualits
Toile voile pr grands voiliers 0 70 et grandeurs etc. sts, etc
La liste serait trep longue S'il r.cus fillaitJ4num er tous les articles
que i OD8 avoua en msgasin, c'est pouiqjoi nous vous iovitona, svsut
d'ail r ailldura pour voa emplettes d fi i d'annes, paasen 1s Maison
H SILVKRA, car nulle ; urt vous ne fonverez d s sr ides d'auati bonne
quali des prix si tduits
Monsieur Arislite Fierre l ou s
donne avis au public et bu romner
Hues Traversire it \iaqa*in de \lEt it p ,u' prl,r 'Ie c ^'date u aigu
Uamase i iorie Lo.is
Port an Prince. 10 Nov 9"
DAMAGE PlillKE LOUIS
mm [! * -.w.m
AVIS aux personnes qui s'habillei t bien.
On trouve des prix plus b*s qne dar les occaaio- 8 et rabais e>cep
tionnela, leaa'ticles suivan a, d toute trr.ichiir
^SHaots vslsnts Chanti'ly de soi, tou'e nuance*. r ?
:5njl es Qarnitares que voas re/ez qu'elles ioi3 .A U nie co'o i.gaip.ire, m/st^I11141 *1 1'
ponges perle, frsngps on sutiei 9UlU9 Util
Soie lsm^e dite mi slhqu> g>nro g 111 ch c Jersey de soie, ch f
tons de soie Un.
Fleois ar li irlhi ro r c-r^-g et isille-
Jo is cban*Bi:x ronds Ijj> plu'ue6 po>r d9n i llg Btts.
Form"" de ch paaux trsjo'is
Pharinace Centrale
Produits de toute fraioheu*. Excution prompte t soign de i
cordonnance*' SpeuxHtU tour toute* mnktdiet.
h vient d'eire lavert un chic et
lgm caf la (ira; d R c eu face
du Cin U
Tous crue q si ont .u uo ioa
b nne< ch j 'root sre 111
t o o 00 V i a Rar '? rro
pre^H y\ 'h iion'p itude do ... a
rgnent d'une fasou a > i Ile
Notez qu'o pare austi troia ian
gua : 1 anglais, lehar.eais it l'eapa
gnol
La propnaire
Mme Vve ON EL BRUTUS
Pharmacie VV, Buch
Le seul prservt l du bois et le
Carboltnum Avenarius
Recoon i depuis pu- de 40 ans comme le plus efficace.
Le Carbolinum AvenariuH
sert prserver le bois hors el sous terre conte h pourrilsro
sous toutes ses formes, les influences du cli nat et la deetrueiio j
par les insectes.
A empcher et supprimer le champignon t'es maisons et des
seclier les murs humides.
i imprgner tes Voiles, cordages, toiles et filets Le produit est un dsinfectant de premier ordre su prime, et chasse
la vermine des cunes de chevaux ainsi que des poulaillers. Il es
aussi un destrucleurhsans ipareii des puaeises el des autres tat
mines


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM