<%BANNER%>







PAGE 1

^ LE MATIN Hier spr* midi vers 'es 4 bs, le lfuteasct Witbsel. chef de Poral itrs de !a Capitale se prsenta an Fureao dn Matin , et courtoise r. rni invih cotre Directeur a suivie i*% exercic* d entranement, Notre Directeur j/erapressa de r pondre cette aimable invitation, et accompagn de Mr Censtantiu Du merv. collaborateur au Matin , l'on se rendu en auto, au Borna de la Gendarmerie aux uni datriser s tlpLene A 4 heures tu, ?ij?nsl et r'oan par oom !a Sutinn, qu'un lefta dis a ictttl dans la zone du Dockur Coicou. [sou* nous rendmes sur les lieux, s6o de constater, s Je personnel et ie matriel en eas d'incendie poer raient en eo de temps parer tou tCt vtntua'i es. Qnq minutes aprs des ea-t:a, La fami!e d DrD so „ fll s e ,„ pourvu, de tout leur malaria Tat.nl raeœb e dp c Monu^-M posu.oo et avtc %  o1 pij et a Ues OJchsoot honpear dinv; frJcs a B Us po-uprer, dployrent le. parcn s |e§ UmVe'm son! royaux ee dlter a-na. -pleurs et le public ea a ,| A. mme mort.*,.. Rjnntt nue messe ds R qui, m oui sera d te rent ssi Mr Verna et hhuouul, „ B ,, %  £. D J m |, %  du Serves Hy^ul.que gd.uH-ui dre No \ emb „ ^nml ptftlUI par tlphone et les eaaaei ma in ,, mrnoi e d 7 £ a ouvertes, l'eau jaidit en lcine aboa Di*"-*nches. tlM l ce A . ... A l'issue de la ce monie re'iei-nse Eu hut m nutes aiuvrenti tonte fl41ufil tu iWTK?Tr. vitesse les pompes et te ut de latte, niIe ,, ville ^ K f| commencrent les manauvres. avec morumen t rig par ,ou ; ,p une rapidit et an ordre parfaits. rub quc au hA j de K La nouvelle pompe.excua 1 admira Danla LVtcuches des eu ne 1 a, car ate dsHe les fo tau Pri-ce le a Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, respiratoires, indiquent et autres affections des organes un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION SCOTT prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et augmente la force de rsistence contre les maladies. fu arieies DIVPN-THF • Unique reorwnlVion Vente pir Convention Spciale. Ect'e 2 Gourd u Prochainement Dbut d3 deux deuseuses | E8BMSEZ-TO81 1 v^Gorga.vosBronei^ ,TOho M i llWa 5J 1 ei les prservant par l'antisepsie volatile fe, [PiSTitlES VALDAI des Miorobeg. %  flou SQINER EFRCACEIEIT Rhume, Maux de rjora, Bronchltea, Grippe, etc? PLOYEZ LIS PASTILLES VALDA remde mpirabU anliteptiqt Mais il faut avoir teia do bien employer le PASTILLES VALSAI VRITABLE8 1 SSBLES WSffl EFPKIC8 •Cn-JuCi u.-Mr:-ef,.,';i 3n BOITES portant le oom <•' -—_._..*. %  an Prinre du { do Dr. 8 octobre 1922 OTITES NOUVaJ-LL'S putes qni galement Isafftioaaairat I ; laissaient tre des pygmts en lace 0 UU gaat GENEVE Mr Smyth. dlg. ••feinta du NOUS prCSentOUS des COirpllXentS "d a .oaduu contrtacc iniernattonale du an mcanicien en ;he( Geo ges B >• "^L^Lf'L !" ^ 1 ur h qu "" OD u • ._ %  )JJ.ute huit heures en raison le U situation tui n la ci'consunce, prouva os il a...elle du moode En vertu d* ne 1 b igation uvn-VL> taire parso ai i(f on de Me '4. Reneaud nota r v aint Marc, aatti t dea i^m( in* voolns p^r la loi e? date du hait novercbremil n=nf c?ot vicgt eir-jj! • la, *ia 11 u acte pas a pe devan' le dit notaire en pr4 t-euce de tmoins eo date du 17 mai 19il en registre contenao: proroge l'on d. la onta bvpothaf, y d'un acre pagp par devant le dit notaire Les pastilles VALDlsont envQc i St M rc, aasid'e -IH tmoin*, en Pharmacie Centrale d'Hati • — phi date du 1/ eo 19l contenant relue macie Bourraioe ; — PoiUa Prii tion do mjnlant de la dite hypoth ce t harroacie Brutus, l1 !" que, enregistr 4duo bord rraao C | toutes Pharmacies. r.'inacriptioQ enregiti le SI mui ______ iy-J'l constatant un olled "n cpi "~~—— il c trois mille dolla a bur la due uc 'urs e hypothque, lesquels acea et borde raui rpaimienoent la di e hypotn Leesienrsll. Ed. Gleaca!* Cl tait v .".-rtet maltie de sa machire. Compliments aussi au chtf de i arde .Dncatse et i ses aides, ils fi ifi.f rr.o-.itie d 't'rgie et de sasg doid. Lt dili'puii franais tait une (•eifuue naone diaeaa qu'a u comirence da travail de Wa.hinx'on une pareil'e demande uvait et* adresse sous preieitc qu'il y avatt une ciise iou la pioduction. aujourd nui on se base sur ie terrain que la nue es: due au manque de cnsom-ra ion le d lgue Inn.ms a soutenu qu'il y %  tait 11 soc naancxuvre politique. ULUAarfcos' — comme marque de lconnjjj il Immt Li f'.e da ce soir Elle sera une soire de fou rire Cfillt* qu n M HenniesHncft donne ce 0*r l'nnatena. Programms vari, Trs'e comdies locales seront repre aert e : e Le Flagrant diMit , 1 Hatien et Syrien , Mettra Ti*i Bntra gnrale 1 BonrdeBalrrri 150 % %  •' % %  •'• %  •aaBWBia^aseaB>B^y--*iia-f rw Congre* de l CaUC'ItiOn ren viagtdeoi H) u 1 n Cts' h'cr aprs wldi qucitt rri tin, eu l'tude et par le minUtre Rn iei (rivaux do Cong 3 do lEJu Me M Pe c*v on '.oai ort ians CONTRE que pour le auipindne toute aa eounaraiata demeorwfirimicl forma et teneur.' • Un ejcanun \ in sr Marc dment du vingt six octobre mil neuf cent vingt deux.de neure infiuc tueux ture.iair tu uate du J6 Oc obieIl sera pro d le lundi que l'on Comptera six co 'oxiui -.; ml neut •iOIJ it J es i' y eal ftisistanee considra Ai&rs i.t us eosiaas au syirpathi . |M liei-lanaat Whitse'.Us qcctioas 22_f J I*^P|">-"|, I ciitmbw d d PU( *s bie et les aatuagtf d vue se sont • d cd %  lunammue, doitur une maiion de fr,;U (j'.'-H "ti rra tl > f.orlislt G'e.ft. eam|ia K ne ei proputi* au finirai Benhelot qui p' c ,. —Coœbiaa d hnmai. 8 aVei VOUS? Wton.ruai.a-n. en cuef ns lo.ces .oumaiuci p~J? J "••*"* I I StruCtlOO en 191. Fabli^ie r jm a prsid la sance PAKii — Un dcrct di.-lare que touie. les i>oi d'hier f ^* l ?ii 00 i ulue, 1 ou '? 8 T r d / n, dom,Be Mron, Nof donnerons lundi le comoin olnbb attre ".u miiae teirps qu: salai ci ? — Oaitei cul. — tout en rtttil tvantageuserrent contre celui el. je ferais appel i de, volontaires et corn sue |'ai suh'.mmenl de BOatrifli U daaget serait vite conjur. | 11 )J>O pieds de tuyau et si le teu clatait C ar exemple du c' du caf S*iut ouis, d'ici tant en 4 m nnies tout le matriel serait daa? la zone — Quelle est la presnon de la cou fiUl pompe ? — lao livres et 4 la riguear 1 jo, BOUS rpondit le iieut?naut. Ht vu la catuie de cos immerbles, il n'y a pas ici de maisons capables de uns ter i son volume d'eau . Les manœuvres oniinurejt, it durant ce temps le lieutenant non doaca des dtails ltratiaatj sur la louvehe orgat isatlOQ Entic, trois conps le claiioj f t les exeteiers ptireat fin. D**s le mme ordit.* tt activit les tcrnpieis irgi gnren' I sttion, et rocs nsii Arrivs li> nous demaedim s au 'a —r w in' v^i Nomination Notre nii KQ U M^.rcelio qui noua a Csil la plaieir duna viaitw hK-r noua a nmonc* qu H a t romrr.f conRn 1 (n^ral au nouveau ce uoi.suas aleco.iqucs se lait d une la^on intense depuis la loi inierdisaat la vetie dt i aDsinihc ROUI Le minisire Pana a donne sa dmission a la suite dun uliimaium adress par les lastistes. L>s (lions oni t lentCs pour taire re tmr Mr baita sur sa dcision en a.ienJant le rc toai ju roi et la | oename louvenure de u etoen are. • L'Epoca" con.tdre co.i-.me successeur* propOlt 1e ChiCSgO, eablesGiolettiavMOrUndflttBonoaii, mais sans Mr *o:Cilui avait h drea ui represeuuni lasciste. 'Le Oioma e d Itai.a — • ... Ml d'un troisime miuiMre h'acta avec uoa d'un ou plusieurs lascistes. La jouroaui de Home parlent duo retour 'probable COmpliUfin'8 au pouvoir de Air Otoleiti. liOMti — .^it Mussouni, chel faac voqu les cbeli des coolieoces L'ortjane du paiti lui attribue cette dciaratioa mes S la veitte d ivaaaeaii unpo tant > Ce matin Mr C n ....,_.s...:, asai ."-.i r c .tu av9n ja n ea ion l'StaG "Wf" '• Nauvsiileoritns. pupaart de. Nont ,a preeu One nos meilleun ur probable COm )ii .; '. n PtfZ Au Dprliiwt d Coinaierca U. I enud no aiie a bt Mi • a H veute MU plus o i. .• ,.t ei det.. c e.och9rie*#eui' dea biens auivantl : baux hallee en mtvxu.e.ie afutJ qud leurs eruplacemuma utHisnraot chacune viogi cinq pieds de fjjJa sur to ita ia pro(Judor ait >ee? l'ei.'ir iii coin*!! eoiii le i rm 1 • FIJ m-iocea Saint Marc en fc do rouvr u mer rif, ete ouru du cime tir J La p-emre ha 1^ eiborne eu u • p*v la rue du ox>i>vesu raar cU, nu t-. d pur le inir tiu dme l.n l'fii lerEd-CesCi. et a i u es par O./ acqut suivait p aos verbal oe T.T. Mot ei bi^enCear do lu jari di:t:on n da e du Ui aot mi cen di bail, enregistr ; La deu xifme >et borne a nord par la rue du no .-. t. u march, au su J n&r le mur du cnxh-iire. I ea-. par Kl Duraud et S l'Uoest par Ed. Cleaca, u:vaLt [-ro-'-i verbil de l'n. Mon l en date iiu 5 aot 1918, au agraire. La dite vente Vdote ge fera sur i% nue a prix de cy PMM GO Pour pioa amp.es renseignensil B'aciiesaer aux avocats poui'uivaot' A port au prince. 15, rus Frca I Marc a Me M Reneaud.notairs dp: si'aire do cahier des charges. Fsi A Port au Prinse, ie 28 OJII bre /92a Cinq mots rays nuls et deux ron| voi e;> marge bons. Ssymour l'R ADKL J. Llio JOSaPH, .ir, ... i —a ,ii* % %  M _. . .. -... — .T ansaaaj^ij Carnet mondain L'a rcepiiona d • Mmei/oanH. Rbsaell sont aupandaei pu* ai mo.Sa Avis Automobile Dad,e a pa %  f"Jpour S*nto*Oorrirgi 6oit rette *se-7iaios* Ci nu l'anirp,8Cee,)' t'ois piSMgarsd] S informer au Salon dsCoiliM J tu f da Ptblo T. rre?, U .o du Ma aaui .'Et 81. Port-au-Prince. 2't Octobre 1M1 ;,. % % %  %  t a fcJBaHHrMH^jaseai i t.wrHYBaa] tOPPnxaeieNSi V^Eoulagamant immdlat<:gn4rlaMMrll Globales Rebaud* rasuiut* i TouH* r" la. DfePl &STHi oulagamant m lobules U %  sarralllauz. •urr^*rti •>• %  • .•-.Ls ruci te fr.i trtim B^.Niii!* XMauaa, se. M aea aurvn. • Mess eurs tion,— lit. tiu et Cou-fil.— sont pris de se rc* unir au Peut Sminaire -Collge, maidl de la sen.aiuc procUi ne j/ de ce mot, tjuatu haute tt dctme de I aprs mici pour anter le program me de la S ssion de ciite anaoe et ptendre conientenant. a*il tait content des pom "•' : an : '*e aaaai autres communications utiUs. piers h.itieas eagags. Associa ke-uiut Les personne du placement liai, sont pri billeti, a.m mstr le tuage Princi, et p >nr MrHid'o; aa o i coodtil d'.uimini (raion le sieuCe mt n a commeoc la ptiimen Cbarl?, E^ Milcbell, domeurant *t Paiemen du mo s d Octobre Oiiblies. Yo.i'.-i aax ban iii*: BX ciTiplc.y.11 gitcb u di .. Oui, nous rpondit -il avec condition. K.t un pompier qui par hasar. surprit notr? cenvereatto-* de rpon dre : "Bon chef, bon soldat . ••.Le Matin envoie ses remenl taeata: et flicitations au e.ue lieu'teuant Whitsel, et espe qu'en cas d'venlualit. la Compi aie saura rpondre 1 la grande coa laeeque la socit a p!a:e eo elle. No re Caf Valgr' qo; nous so Ons dj a la fin i'O to bn le* livrai ot> de cai n'ont gure augm n t tt pauita' i l; pria du l'article st lev. On demande un peu se trouve la belio rCo..e que tout Ut monde prvoyait et sur laqu:l e i>eau coup ue | cu.auo. M sont faites tant en Haiti ympsthi i uc ur • asjaatiei triagers. Cepen aut, co.nmc JLJMI deua ans, on a appris a tre pa icn ou ne ds.spere pas et on attend ivis iranquillem-nt L grand mouveinent •tn. le af tO'le a VI front et dois pie Js b.anCf I i.-c dcal. On .oiiaujoatd liui le tel quel or 8.80 a 9.20 et le Tu or 10 jo— Or II,— selon provenance. •ARMOUK. dorai; >li M w Yo-k repr.>e.ot Swi. Wa *!t '' ,a wf*l H. WUIi*mi directeur et -o JS dire.: teoi du di: et&blisseraeut d Port a Prcce, dumeurant tou. les de ix P.) au Punce domicilis lo p-e ni r MIIHU Italie.le se:ond i Naw Y n E U S< et a t Mute p r vu \ a i a Utv, directeur./^ In auccora(.le d i ta dite Baaque SJa-c, de.nb.raai a bt l'are, dom.c \ P*ri*.rriuof, la due B^.'.que nyant pour % vocal Pour tous itaseigaoBaots s'adt.a FS^lZ!?X2f L 1 / ,|J ,Q *ser i Monsieur D,,. 11uS tJIttfSttttrZ avocate et Samt Marc a la d.t, Il a t \o dans la nu t dJcnJi ru mardi 24 O 'ob.e COJ aoi, i Bolosse, une jum i-.t tc)ige atin tampe d-i le ire. E. C. avant uae Bclossr. la M le 1, Crcte Ou'rn a'oub'ie pas que :'est d aaaia soir que se do.ine i l'Avenue de Tur-z/au la belle fte de la Cr cas. Les prparatifs : o-.t 00 d. veilles ont : t ils par un groupe de dam s aatroctaaes Un piogramuiv a>picua ut ttca jt.Oo aura r piom uades ea c-mioo, OU ePe, cinma prestidigiUtiou.etc Oa troaveu trs e ** 'rea des comptoirs, de confettis, de bonbons de sandwicas et crme etc. Comme sorpnse oa dansera au go d'uue ag c-tli o:a;ii|ae Mouvamsni des X*Iaviroa ** Le SjS Gorgas venant de Cristobal est attendu ici le 2 Novembre proubain, en toute pour New Yoik directement. Le i|S l'acama est attenJu A Port ru Priacr, venaut directement de MerYo k, le 30 Octob e cotant ave: • o/o tonne tic ii-arcnaiiaise, lot aacs de lettre', ) -, passagers. O Steamer par. r* usas l'apis midi du nat ne Ojjr jour, pour Oiatobal C. Z. Le i| Haiti v.na it un sud est attendu ici au jourd'hni. Il fettU etTI % %  '.' nrciunt (r et pMsagers pou: K. Vo.. via %  ;. ^ :, ou Nori. U k|*> Flora • i parti de N.w Yv. k e 19 Oc tobre pour tous le>pos kaitieos et u..i;, u Le i|i s-una pat..ta de N.w Yo k le a Nove-n bre pro.lia.u directemcot po-r a ort au PlaBH ou il est attendu vert k Le b|S Medea v.nant a Uurope est attcnJu ni vers le f Novembre. Le S|S U 11c venant de Kingston et du Sud est attendu ici vds le 4 Novembre, chargera pour tous les nous europens, via les por s du Notd et IXa. ic*loi UQUthCUiR US VOU Irouvtrtz en tube • ours l** r i tu. uUtr.Mneov Giand'Hue, W* rtabli partir du i Sov$nW prochain. u. attire de ^ fcrtre p 0 ^LT abonnements avant la fi n aup sent mow. ^ k Wr .QA ton au Prince le lf OiEJK !" j 'p£*m



PAGE 1

TPHATW SURPRISE HFR40MIM PROFITEZ PROFITEZ Chez Co mm on le m la ai,on Antol. M, ,'* pourra, d'unie, considrable pour 1. bStafe'JQI. eeill ce qu'il . manque rien ... clie.U. &Wa^J^jaR^fi XSZur a r d ,n A U T enMnU ""SL'S'rf! '*" rt *• habiller, !" exauce. leur d. bonne. 55uSn que uu l" pfrU^n i I.JS w^VZt !^f^""^^i* "i ' 0le COl ? curenc JEl J 1 "'"" S public apprcia dbcle loul. la foi. lgant, el a bon march, g C C fralch8 r flr ' '* aux jeune, fille, qui ne rvent qu'une parure "ISXm&SBSk "' "*" ""'• •"""" ""• tiC ,Pr < ,llM ct0 i 1 if P*** l I BBf o.. MH .c !eur. garni.... Btata M na.n.ut. de ^ ^?JXSZmJ!Yi£&& 72£ ..".•ffi;.'."" "* d0nne r,nd ""*"• M i,on '"' d > •" " %  %  i 00 !" •** "• •*• %  ...... „. donn It I O. ?e decbjoe nuarcea vau'es une Chiffon *y de aoie fiuaace varies :o iae de aoie 'r>e de cbme barre W •Hkprchimisee* hora i*vbe coolaur varies non Grpe • %  • pt de .bine brochete unie de cbiue extra sup. or de soie Iwor ot toie barres pour coa'LiiMjfc. a hou mes 8 'i CLaotung • leone o* aoie ramagee o aoie ubie ''*• toir extra eup. Cline ae oie graoue larg. ipun deaoeexiia auur. 'quiseue de aoie eup u ce aaie aup P de chine brode tra sop 20 "gaiine de aoie lla a grandea barre a de aoie nyr a ban a de sou pr h. kiii.e de aoie moyeute tara* Igneuae •LUariUkUw 1 laciKgtd pi kimonos .on de .o.o a feura ["saline de aoie p ue aoie couieur lioee couieur tiea aop. poo a barre freiaiae luiet.s a carreaux couleur udie Suisse a ramagee couleur unie barrea Saieae a carreaux coal. cdie cculfeuj brode e de laio* fraeaiso a blanc & coui extra aop. igha suu.e .. TlB.US •' i yr aopiieur acgiaia btzm poor chemises Sella Couleur je cime laine poor jupes II'* pour robsa •on ranjigc, pr kimotoa %  B* no-r aop. t blanche bordure 0 ft 9 10 10 12 10 150 20 18 15 5 5 10 15 5 5 12 s 3 5 10 toalenr aune 0. NappeblaRchetleara Nappe cool a carreaux Voile demi demi Voile biaoe uni raercrfzi Voile coal um&meree iz Voile conl flaira Voile bis ne a put carreaux moyens eerix. Voilt biai.ca brriee coui Vu. e couleur eaeortic Voile blano a baires Voile a ban es coui. op. Voile blanc mittea Simui dble largeur S mm i.oii i blanc Voile t * o barrea Voue noir a eaux, bianca i icale couleur Lour chcUiiata a hommes Toiibbinucbe a barrea Ci u oo .-tavawe tricotes tra *i MaaoBaie couleur +*,£l oo C avattea de Oreoadinea inn kt —.^ ai A—— i 5 oo Diable r rprt fer pr'caleon 5 oo Voile i joora coaleor 000 Serge Meo nruriB 2 oo Ibermcie 1r3'ilre, 1 50 Serviettes de baio pr 1 50 Serviettes de bain pr 1 5o Strviet'M de bain tria 1 6J grand aoprifur 150 vi nu pr hommes 150 Pyjamaa pr Cadeta i 75 Cbemiaehes 1 75 Cbem.settM joora japonais 2 co Caleon trisot 2 oo Caleon court -1 5 0 Combicaisoa Union Suit' 2oo *'uicols le ei Co 3 pour 2 oo Faox-cOia Ide mous 3 pour 2oo Grava es rouer soie Cravates nouer oie tra aop 2 oo Cravatea lonpuee u oo Ciavatea tricotes tra sup vi-.. r ...... J M.. i oo Chapeaa^de ptille chaque ) oo Chjpesu de Itine chaque 8 oo Chapeau de laine tris sup IO oo Casquette Tio o io oo i| oo 2 00 1 50 Hui'e rour chevelure 2 oo Surtirhes couleur 80 oo Ccuiontes pour mariages 5 oo M • !Up I0 Uas< l ae,,e oo 7 oo Mouctoirs d poche pr hom z io oo Carqaatta snprieu en chaque s oo dames tz io co Chapeaex Conatl t c 0o 10oo P r bom sup ia oo Chapeaux laine pour enfants 7 00 15no pr hom tts sup 15 00 Chip:ant girrii pour dames 12 00 fil pr hom z ao oo Corset Royal 4 00 fil soie couleur o je Corset R yal 4 00 Fil d aoie a broder coul var.da \ 00 Corset Royal suprieur gg Bath Robe Sortie de bain j; 00 Co %  **' %  Boa Ton 7 t r )0 •' trs ecp 45 00 Corsst cein'ore 'aaiiqoe 5oO ^ an "M de laine pr hom y 50 Corset er hommea et damea 2 00 M *y jt d bain bat h ng Suit 2 00 pour hommea 2 00 iiyot de hein Bathing Suit 5 00 pour enfanta l 00 Soudera de bain 1 00 Houppe en veloura 1 00 Savon CoJossai 3 poor ,2 S V0Q Ma y hum 3 pour 1 75 au de Cologne P r i b ;retl;s damea 10 00 f o set r es Sup pr dames 9 00 Soutien Serge 10 00 Co s;t Ajuste ro 00 hfftttUa poor hommes 10 00 Jarretelles bras , 18 00 !" el .ll pour dames par aune 1 so Elastique par aune 0 } fi: pour enfanta dx a 4 00 ^'.r 1 1 a:soil,M j co 00 Chtos fiI I^urs dz 24 00 ^ ers P Br c u 1 00 7 00 P!"" ,0 e P ur enfanli P 1 4 00 ^! e cn f"J* dooziine s oc 2 0O (.h-us noue pour hom paire 4 00 o 'l e A en f UDM '"ges douz 9 03 3oo Chausset ea couleur pour hom 700 Poudr 2 50 0 50 Chaus coul mercerizes dz WWW — ---. i.i.i H ||. K| Vt 6 00 Chaus coul s fourchetea dz S 00 Cbius r oui i barres sup Chaus b a ne i bancs sup 10 00 Chaus fil foie iS 00 ru c, %  10 00 i. lus fi Dlanc suarieur 14 oo Chaua ^0le coul varieea p: ire 14 00 ^ h*ua O e b anche paire SJ5 00 Chus .oie fourchettes pure 1 00 bas co on couleur dz 3 00 Bas noir merceiiz z 5 00 bvs couleur meicenz dz * n u M J ur œer riz dz * 00 Bas coton sup olatc 25 00 S" t0it aoit tl b, c paire oas soie couleur paire 800 10 00 i-! M Mt 2.00 t/ it Heurt de Tokio boite Poudre Smal Poudre Floramye H Qo Co'g'te pour dents 1500 za.'s chaque 18 00 S !" ] *JW banchons chaque a 4 00 i" d:e Ma a, >" i pour MI i. 00 5! ESP!!.-!* ''— 2, 7 i 0,80 1.00 1,00 |.t 1.50 twM I.OJ 30 00 Ruban pirot ftf, pouce 3 00 Ruban 1 pouce J 00 nh 4 PTP adour I Pouce ioo Kabau velours noirs r pouce 9oo Rubaa velours noir2i 1,, 1800 Raban velours noir, a douces ao 00 Rjbaa tatfetM Noit \ ] jouce. aooo Ruban taftetsa noirs r i,, i; ao R 0 ban lafietas noirs 2 pcJce. -"2 10 00 5" fi rtosparent S** £ Sfi^? P 0ur %  '•'h (M 10 00 ^* fi ransparent paire 12 00 J* & oie i ban es 1 00 £ jours fil 2 50 Bu fil brod pairt f* !" M pour hommes a 00 Pardeasnapr hom trs iu P 5 00 C-iutures reps %  . ,., S 00 Male.a cuir P ehaei ,' ' 7 50 Maet. cuir, suprieurs sJ. Ju H!! S 00 Ma'et, -.air. de Russie *£& £" 40 00 Maletacuir.de Rusate tra su ? .0.2 La Maison se fait le devoir de faire remarau r \ sa : bmbreuse clientle qu'elle a dt.on nue liste fidle comrena.. toutes les marebaodis s qu'elle vienl de recevoir |r lesderme. s bateaui arrivs. Ou n a doaeriencraindrB D trouvera tout et pour rien



PAGE 1

• %  -. LE MATltf T % %  %  %  Vincent CREIDY De retour d aoa voyage de NewYork timon e ses anis e clieuiaqu'it a rapporter avec lai a lorte stci je marchauiiaes d:* ses. T uletiea ICUV#VII t titre pour robae, Zphire*, et evr*te. tHi nouveaut et aa're Dor rjbai, Cilteot greod et doyen Inrgeare Toile de toatea ortee peur |uj Indienne g>-ind •* moyen largeur. Toile de teutaa sortes pour lingeries, C* :h nirienn* noir. Gfepon -le ioe e awe et uni ds tautea coaliira, Crepoe japonaise poej kimenoe. Crve de ebine, blanc et conl. Mtejr, et georgetti de tontes co Je ira Baie pique blan: eteaulaar. Bu pour Dsmea Miette* et entante coteo fil et oie, Veliec maini pour deoee.Toile i drapa, Daaeaeee pour otpa, 'voaverture de iits b'en: et couleur. Serviettes do toilete et de bain Ridee,ot port tJalottaies.Datnaeaer ntti • / Un grand assortiment de Chapeaux garnis ? Sport et canotie s Dames et fillettes Dernires modes Iteotelle VaWoctenr et cbemiaea en ci4 !"!" '"ft"*?lXw"'.'.^^ Un Grand assortiment de Chapeaux de Paillepourhomme Etc, ete, etc, elc. Nos Marchandises sont toujours connues comme l Meilleures cl aussi nos PRIX %  ea '-'-i '-'-" "'"*' W '" %  %  *" * Mi te i il tan * e .* ingle Rue Ronue Foi & Grand'Rue Me Vente au Rabais A tuu^ Otite acceptable de TISSUS ei ARTICLES de P4RIS. Il li la i



PAGE 1

Smc nne Non numro de samedi dernier putien : Que versai je alitai qne je biie la leure suivante d'an con esne vois a l'Anse a Veau ? Ton es ces pondant : choses terres us scm composes dis et instable ? Non, lpond ont les hommes de coeur. Ces jours-ci on pas eur d p A R,S 25—Lt F ance l'I.ali; et vou, Mr Turnbu. mu de lt, Mua rAnft t errc ont dcid d'inviter les tion p-ceiie da o-ys. ne pas hsit y Uni$ i p arl j ;i p r ofncieUemcut d'en prsenter les cames c Les esprits coatereoc r e de [\ „ a x du Pre:he Nouvelles Etrangres tes Blaia unis serou. Bent de m^paun et de stabilit, invits la Confrence tant hatmn qu' l'extrieur de %  ... tacon i c* qne lt libert entire sot du Kociio Orient donns 1 initiative et aux entrepn ses d nos aationanx. Ponrjaktain die ce bat, j'esticns qu'il eat de la plus grande importance qne neas re tournions aussi promptemest que semaine dernire, ce qui suit : La grande ix de I homme se OMMit JJf^lwi, 1 Pour • %  < Ia:r 's rangre L'invita conforme Ho f ioa gm ie>tme au dpar ement d'fc de I Allemagne Paris. c le me flattais, mon cher Diree selon ses actes, c*.Tst i dire tsor de possder mon histoire d'Hati • n le (la bande dej amis du Go* a t brut il it V \ Y Y 0 oshvie et Rou l ul seI0al dinaades.qnelqeesmsna teomme, malgr mes recherches, p H'. ftuoaoi en main lt progran crue ( ek que K travail.daos iout=s £ e e JJ ,; d3 la -,„ bres ayant exphtf lopmioo que •e puis jusqu' prsent j,smmr me co.onul du DipartUMU dt a, le$ coaditlOQ> e$t u garantie la plu$ m *J P; d sV cl el e w ve7rH lQ c '" k Qe • l situalion actuelle tacune ceaitude sur ce point d'ail elle essaie, afiu ue Itire le mvcl c $ dcS baaues moeurs, de lt ion h ", fllie c0ur pi ,ticip;r U ea Allema g "*" 1 chose im tairedHaittqoe soulve le quotidien meo par en b.s, 3e crer de* fcatei gS j d ^ IQ(1 .. /lJ,_ vovw „ n y prteNous ctoyoas piuii s donn, nous aurions pour devoir, Boro0) ea precoaisaal ie travail une "t2r olficW erreur de itporiage, S moins nous, de ne pu organiser cet ense.queglloa VlU | C| liemple des civi WASaiNGfOM 26LfS louvenel, Hanoteaux, bran |f s **M* de 1 Allemagne Sir Mu Vimm. Leygaes et *ibsry, membre de ls commission oibasii dei ; epar-tio.-!s, s quitt ce soir Paris encore P our Londres peur cchf er ave: les un obser personue dsigne c.„ gue -ent, SI K£? ftS!! <• %  ^•SS. NU IIMiteifHI ui^rSiie mtaSk ex Pre.in.nte n'ait contribu cetie UMi s fitat libre ei mdpen ^ de u W:i e ht l:tDlt ben ^ X Q ce P de la pa.xSans le P,o erreur pour se conlier aux yeux des uam deg m *ux et attnu ce d.ame poi btdtuds psfisiens un ccitsin prs -da rsppelle 1 explicstion donn.* gninl dc j a m re au 8 ia dcS „ t.ge* 0D l 0Bt P* 1 uu *" 1 ". q 1 ou de ch ssca ;-e ne seia pas celte dmo • Dans ce cas. penr rendre ta per n.iuda.i i>s r-^ons pour lesque.lei c|a t mo bide, dmo.rate dans la sonnaille plus imreseauie encore, •"> "aillent ne pratiquent jamais uellfl aC | l0 a x eile piseotera le elle aurait d ajouter ; Prsidente en l'exacUiode dans les tenesvous ei ^b.esu cceaisnid tres humains ap etii. comme les Heines dtrnes des qui itpoudtit que ptr malheur pour patUnaat A UQ e mme patrie, des pa che ce) Balkans. uoo$ on P ,rc ddat que la foict cononi o *i im ici*nce a f-n Imt la vo lustut de aiiCUter les questions poi qae et faaauciere dc l'asileuagM IL*"?J5^.i %  Wi*"?" tiaues del Question du Proche O L, t *. d-m.at ^,**.. Sol lucet omnibus Constantin DOMBSV rell lon ea le,rUoire luIC c L'ancienne science ne s'eccopsit mstriel de tout ie monde,, une sant qu- faire des iudividns riches, ls intellectuelle positive et visible main lonvelle s'sppliquera laire riche tiennent les socits. lepVopletouener.. En dthors de sette conception. Ainsi partait umartine, ami du lhomme conducteur de peuple, Irapeuple et feivent dfenseur de la dvaille plutt la dcadence irrmSpJrVtie diable d'une collectivn. Tout bon gouvernement digne du Lorsque l'on envisage sneusit.tre de civ.*. a pour mis S1 on de ment s* ,vec le plus de joeOce po e'iercher 1er conditions saines, dans sible les; conditions de tolre vie m, .__ 1-squ.lles les sujcis puissent le plus ^^^^I^JJSJSH pios un centime I avantageusement possible non de savoir si ie canal de Kiel te raopveit aux navires du monde, me me en temps de guerre, sera renv ys devant u coor internationale de justice. L'Allemagoe prtend que le libre passage n esi p_i demand par i i le trait de Versailles. U discussion j j au sujet du :anal de Kiel dure de* LUCBLai laiss la msison.ee LONDRES a6 L. proclamation EftJEJ** ealre le ** + matin, a\ec quarante dollars. Deux dissolvant le parlement a t sign ( K la Bligie Lti tog tant 16 PTlulM ute existence facile. heures plus tard, voulant payer uu ce ma'in par le roi George a la reu* dans sible les conditions de tolre vie ms b UMi j' a i ta beau touiller partout, nios du coaseil priv qui a eu l'eu —i ; lorsque 100 con si pi^ un centime I bandriBghsm.T.idence royale dans s'asiiiier dre ssgement, les luttes auxquelles ANNA— T a valise tait donc per le cemt d Noiloik La piociamation notre manire de vivre est aux prises, c e, ma chre, ou tu t'es laisse sou sers publie dans es gjzettts oth on prouve quelque ch grta dcla j agcr par qae que expert# cielle. Elle ordonne la runion du tioVfrnals e mot quit a t rer ouvertement: nous sommts un /nu LUCE— M ais non, tu t'y es pas: nouveau parement pour le 20 no. Sjmpris dans 'son sens large, que de pi* d$ punvres. Si vrai qut, chaque mt t ou tm date la rue Tnveraire vembre. Le roi a s gn une autre aavanta de nhiUtthropes, oni porii jour nous appone une dgerescence N D 20; 209 je suis ent e chez KAproctammion autonsat la convoca oea senumenu de bien ve. lac ce et de pJ 'One qn.; juat nstural.cuent at WAS^ uon de 4 loQ OD des lfS c0 sa „ 1. mu-', nautan< pm, qut L ^ ^ ^ au pa aie Holyrocd le r6 novfmbr? 00l 1 rc ce au oui ut ia DEMANDE D EMPLOI d. u g le but dlire 16 pairs dEcosse dominsnte : monnaue coui-uie. ^ jcme homme aa7.a, UM P tbie u u qui devioot servir dans lc nouveau Les cours PARIS 27— Sterling ba.sss Dollar 14^)5 ,n } JA uaiurcLcment af dvouement etvera ceux qui eut be feu: soin d eue soulags ? Leur tlet mo chez t 00s ^n ui a eu uour tendance dominante : monnaue coui.me. ]tm homme a< rjtm,, ir*. Mp .bie u. u qni dcvxoot servir i^i a eu pour hnnntaT Voil la fcliuation d'Hati eompooaoce tommcrculc, un, u oue ^ ,[,„.., Donner chacun sa part de bonneu?. ** M „_,. HHUI ie temelle um • uul M ** %  • •*• % % % %  * a< 4l"^ einen '' Sans la vie de !a masse, ute oaJJJ £P le *•£" ^. *SS£Z -.^ir^-na, BouM Uw F ubli ctl f P r mid > dans nn eut auaii aOrnUm m+mmmtuvu ttB n^fc.*, ^ uq Uel u dlt que Le Uafin Un peuple doiuu vivre ^oT*ert* s^eitortT'Le bkn tee W*. Aboonsment Un Mois Port an Prince fcptrte rnent Etranger ineectione et e_ b*aeii%ur*e. S


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05779
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, October 28, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05779

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Smc nne N p.vtVpir'^****** ^<-s*
txs&K sis oiaav mm
tttBBTBPB PWMIIMM
Clment Msgfolrt
NOKM) 20 ***K
Si l'ennui vont gagne,
courez au travail ; le re-
mde est infaillible.
HKDA0TI9M i Hoe Amricaine Ne|t3S* sttLKPrTONE No fil

Chez les Confrres JJtt H5 ft
Un Sourire et une Grimace
Angle du Hues des Fronts
torts et du Magasin de l'Etat
Marchandises
Franaises
Notre txcelltnt confrre c L'Aiti- roler de ne pas voyager.se rpte l'i!
Vomie, des Gonaves, mot sourue. pu lt parole du dsenchant chr
>on numro de samedi dernier pu- tien : Que versai je alitai qne je
biie la leure suivante d'an con es- ne vois a l'Anse a Veau ? Ton es ces
pondant : choses terres us scm composes dis
et instable ?
Non, lpond ont les hommes de
coeur. Ces jours-ci on pas eur d pAR,S 25Lt F ance l'I.ali; et
vou, Mr Turnbu. mu de lt, Mua rAnftterrc ont dcid d'inviter les
tion p-ceiie da o-ys. ne pas hsit y Uni$ i parlj;ipr ofncieUemcut
d'en prsenter les cames c Les esprits coatereocre de [\ a,x du Pre:he
Nouvelles Etrangres
tes Blaia unis serou. Bent de m^paun et de stabilit,
invits la Confrence tant hatmn qu' l'extrieur de
" ... tacon i c* qne lt libert entire sot
du Kociio Orient
donns 1 initiative et aux entrepn
ses d nos aationanx. Ponrjaktain
die ce bat, j'esticns qu'il eat de la
plus grande importance qne neas re
tournions aussi promptemest que
semaine dernire, ce qui suit :
La grande ix de I homme se OMMit JJf^lwi,
* 1 Pour conforme Ho fioa gm ie>tme au dpar ement d'fc
de I Allemagne
Paris.
c le me flattais, mon cher Diree selon ses actes, c*.Tst i dire
tsor de possder mon histoire d'Hati n le (la bande dej amis du Go* .a et surtout le partie contempoiaioe ; vainement ) a sa presse et ses fla< JJ^, ,ocial et 4 , justi:e ,1? Wask ton p-ob bientenl de- PmS l(t "Cet aP:iJ Bldl l co
sisi.fcxw/j*or sffirme si nettement leurs, toi^e one;organbation que la u, g0Bt m,gaan;m:s et de vrita "v* ies\mbassades franaise. rasiOU de '^ar.uoas a tabi le
qne Mme Vital, qui est arrive caisse pnbl.que dfraie, l aide de Mes lires, ceux l qui, levant leur "JJ t h Uq env,rta 9 piogiamine de sa visite i ierus.
aiis,estunedenosexcellenes,qne laquelle elle contribue dsorganiser aBW a la notiou et au seotim-nt de "f"*" tQ t0-t . fitats Unis! lo^eI<* " " de dcision
te me trouve aujourd'hui doutani de le pays, achever i uvre de dcom int(t collectit proclament hauie- JKS as! eterre Italie. Turquie, kbuuive concernant les rformes
ce une je pitendais bien coanaltie ; position astioaale. ment qie lgosme e>t brut il it V *\ Y Y0oshvie et Rou lul seI0al dinaades.qnelqeesmsna
teomme, malgr mes recherches, p H'. ftuoaoi en main lt progran crue( ek que, K travail.daos iout=s e e JJ ,; d3 la -, bres ayant exphtf lopmioo que
e puis jusqu' prsent j,smmr me co.onul du DipartUMU dt a, le$ coaditlOQ> e$t u garantie la plu$ m *J P; d sV.cl, el ,e wve7rH lQc'"kQe l situalion actuelle
tacune ceaitude sur ce point d'ail elle essaie, afiu ue Itire le mvcl c $ dcS baaues moeurs, de lt ion h",fllie c0ur pi,ticip;r U ea Allemag "*" 1 chose im
tairedHaittqoe soulve le quotidien meo par en b.s, 3e crer de* fcatei gS j d^ IQ(1../lJ parisien j'ai rcouis S vous,mon eher de camp-gne en ane-idui qu f fi ai C0J tnrn^u, que doane U sans "" te des coniuions existea es, la corn
Directeur, ras lumires, voire ta rtisoa u conome, elle suppuui
ltnt, poui prouvei au peuple d'Haut Cwmpit;ment les coles secondaires
| que Mme Vital, qui parait danr les et leoseiguement suprieur,
iaiormationa de lisxcsinor trente Afec ces rtormes qui se pont
ta.tioa au devoir rempli
Il est temps que surgissent aux
hatiens une atsan:e soude, que le
{lain soit profusion dans tons les
oyers et que la luite pour la vie
soit moins ardue
Ls chan marche a te la civilisa
1 u ___ ,a .-.A. ffusaioa i .Les invitions seront Pries ^ ip%ot aux diltremes tpffMi !<" c IM*siaiei de [Miemagae.dpea
p.sentaets d p omattques des M {cepiioa
eut noue misrtble Pum ^ Darti- masse campagnaide ou paysanne, en
guenave surait-il contract un maria son des poietauet, nous marchons
ge morgenstiqoe doni il permet de ?ers le coioue...
voiler le mystte Parts keule- _
B|ai ? Non, e est n'y pas croire Corn
meni 1 uer lenseigoemeLt dans les
puissances qui fout Rations .bran F ^^
ce, Aigieterre et Italie probtWesieni ,____* ._ JZ*Z T." ..:.
charitab e. plus il est civilu.
demain except le goavraemeni de
Moscou, qui sera inform par Utt
K, graphie sans fil. Oa
oa cber.hsrs
savoir ce qui a .e tait pour cmpl
chsi tes capuaux de s'en aller le*
tiora, ceit- dire, plus un peuple est JJ^Ttan fiT Oa"a mentionn. traa8er c" i J empocher la d, p !8
parmi ceux qui poniraiea
heu aux hooi ns qui dans leur mis JJ LOalJie dlgus pour .a France.
- : , ,.,, runi tioa du ma;k. Oa tudiera gale-
parmt ce qoi poatratent ae^ebot men| ^^ da ^^ .^^t ^
de
Bouillon,
sion.ne s'iuspirent point de ces hauts ,
Et notre confire, souriant svec campagnes pour instruire la uunes ieat,meats, ils chapp ^1 la ju 5S
raison, fait les tlexions suivantes : se rurale, c est compiometre lind uce humaius. mais ce
ptndance du pays ? Parce qu il txiste uin a, nchtopeiont pas a inaiica Amnrtl^ Tam
e Notre spirituel correspondant des colantes piospies oU 1 enseigne d|fiBti .U de choiLda^l L^taWn^ "wmbret du gouvernement avant de
tint sourire Ltmormation de l'afsd ment populaue eat convenablement Lc Gouvernement dn Prsident h^l!A-i" L-L., B1,he rendre Berlin. Ltcommssoa
uer s
une
que la
qui est cer Bompard ce dcnier ancien s
a lt justice deurefl xurqaie On as pas
d a -j i*il de choix dfiait.!- Les ta
KMfire umiormtuoo ee iaa*# r-r-----------------------7r- Le vaouvernemeni ou Prsident _.ot d>,_vovw n
y prte- Nous ctoyoas piuii s donn, nous aurions pour devoir, Boro0) ea precoaisaal ie travail une "t2r olficW *
erreur de itporiage, S moins nous, de ne pu organiser cet ense.- queglloa VlU|C| liemple des civi WASaiNGfOM 26- LfS
louvenel, Hanoteaux, bran |fs **M* de 1 Allemagne Sir Mu
Vimm. Leygaes et *ibsry, membre de ls commission
oibasii dei ;epar-tio.-!s, s quitt ce soir Paris
encore Pour Londres peur cchf er ave: les
un obser
personue dsigne c. gue -ent, SI K? ftS!! < ^SS. NU IIMiteifHI ui^rSiie mtaSk
ex Pre.in.nte n'ait contribu cetie UMi s fitat libre ei mdpen ^ de u W:i e ht l:tDlt ben ^XQcePde la pa.xSans le P,o
erreur pour se conlier aux yeux des uam deg m*ux et attnu ce d.ame poi
btdtuds psfisiens un ccitsin prs -da rsppelle 1 explicstion donn.* gninl dc ja m re au 8 ia dcS
t.ge* 0D l0Bt P*1 uu *"1". q1 ou de ch ssca ;-e ne seia pas celte dmo
Dans ce cas. penr rendre ta per n.iuda.i i>s r-^ons pour lesque.lei c|a t mo bide, dmo.rate dans la
sonnaille plus imreseauie encore, "> "aillent ne pratiquent jamais -uellfl -aC|l0a xeile piseotera le
elle aurait d ajouter ; Prsidente en l'exacUiode dans les tenesvous ei ^b.esu cceaisnid tres humains ap
etii. comme les Heines dtrnes des qui itpoudtit que ptr malheur pour patUnaat A UQe mme patrie, des pa
che
ce)
Balkans. uoo$- on P, cNons croyons qne SndrsBallos 1 politesse des comme des haiuena se jalousant, se hassant ; ( r ,
d'une inicrma 1* royaut. ^ Oue tous ceax qui rellement ai P. .. .eparauon.
mi dn biuit et des dpenses,
ait pas ss reine, m
que. u psyer le luxe
st ut
sge
sjournera dix jours ou deux semai-
nes Berlin.
Nouvelles Diverses
Ontnt par un observateur 0I6
mais il n'y a pas luu d esprer BRUXSLLfcS 26 Mr Theua s,
que le gouvernemen: de Washing prcmicr ministie de Belgique.ptrlaat
ion panicipeit directement la cou devaai ja commusiou ues affair:
treuce. ou sert nn signataire fcda elfaagres du (ait du uouvean cabi
traite do paix qui va ire.concln. nel britannique, a dit qa'il tait p:o
Oa peut alarmer de bonne source oable qtt8 j6S IeiatioQs franeo-brittu
JJ que ledcision des^ goavarnements niquM seraient amliores et qa'-J
1 '^eis aux n lll pteque certain qu'un change-
pas russi i
Au sniet de lt d-,
tm'u sua. uientuiV-te" It^coTe"..: sjM. pour en sriiver l. tre roi nenrUuMlcV.^amT^tne.Vncou t^^^^S^S^i gaogoiade du mark le Premier m
Cut un sage. Car lu, pour se con n de moyen, ei d'arguments l.r. ta| ceul qui donQenl Flenr coura m nt le pi us g a e de Ia me en r Dl5>rc ddat que la foict cononi
o *i im ici*nce a f-n Imt la vo lustut de aiiCUter les questions poi qae et faaauciere dc l'asileuagM
- IL*"?J5^.i Wi*"?" tiaues del Question du Proche O L, t *. d-m.at ^,**..
Sol lucet omnibus
Constantin Dombsv rell*lon ea le,rUoire luIC'
c L'ancienne science ne s'eccopsit mstriel de tout ie monde,, une sant
qu- faire des iudividns riches, ls intellectuelle positive et visible main
lonvelle s'sppliquera laire riche tiennent les socits.
lepVopletouener.. En dthors de sette conception.
Ainsi partait umartine, ami du lhomme conducteur de peuple, Ira-
peuple et feivent dfenseur de la d- vaille plutt la dcadence irrm-
SpJrVtie diable d'une collectivn.
Tout bon gouvernement digne du Lorsque l'on envisage sneusi-
t.tre de civ.*. a pour misS1on de ment s* ,vec le plus de joeOce po
e'iercher 1er conditions saines, dans sible les; conditions de tolre vie m, .__
1-squ.lles les sujcis puissent le plus ^^^^I^JJSJSH pios un centime I
avantageusement possible
non de savoir si ie canal de Kiel te
raopveit aux navires du monde, me
me en temps de guerre, sera renv
ys devant u coor internationale de
justice. L'Allemagoe prtend que le
libre passage n esi p_i demand par
i i le trait de Versailles. U discussion
j j au sujet du :anal de Kiel dure de*
Lucb- Lai laiss la msison.ee LONDRES a6 L. proclamation EftJEJ** ealre le ** +
matin, a\ec quarante dollars. Deux dissolvant le parlement a t sign ( K *
la
Bligie
Lti tog tant
16 PTlulM
ute existence facile.
heures plus tard, voulant payer uu ce ma'in par le roi George a la reu*
dans sible les conditions de tolre vie ms bUMi j'ai ta beau touiller partout, nios du coaseil priv qui a eu l'eu
i ; lorsque 100 con si pi^ un centime I bandriBghsm.T.idence royale dans
s'asiiiier dre ssgement, les luttes auxquelles AnnaTa valise tait donc per le cemt d Noiloik La piociamation
notre manire de vivre est aux prises, ce, ma chre, ou tu t'es laisse sou sers publie dans es gjzettts oth
on prouve quelque ch grta dcla jagcr par qae que expert# cielle. Elle ordonne la runion du
tioVfrnals e mot quit a t rer ouvertement: nous sommts un /nu LuceMais non, tu t'y es pas: nouveau parement pour le 20 no.
Sjmpris dans 'son sens large, que de pi* d$ punvres. Si vrai qut, chaque mt t ou,tm date la rue Tnveraire vembre. Le roi a s gn une autre
aavanta de nhiUtthropes, oni porii jour nous appone une dgerescence ND 20; 209 je suis ent e chez KA- proctammion autonsat la convoca
oea senumenu de bien ve. lac ce et de pJ 'One qn.; juat nstural.cuent at waS^______________ uon de ,4 loQ,OD des lfS c0,sa
1. mu-', nautan< pm, qut L--------^-------- -----^^ au pa aie Holyrocd le r6 novfmbr?
00l 1 rc ce au oui ut ia DEMANDE D EMPLOI d.ug le but dlire 16 pairs dEcosse
dominsnte : monnaue coui-uie. ^ jcme homme aa7.a, um Ptbie u u qui devioot servir dans lc nouveau
Les cours
PARIS 27 Sterling ba.sss
Dollar 14^)5
,n} jA uaiurcLcment af
dvouement etvera ceux qui eut be feu:
soin d eue soulags ? Leur tlet mo chez t 00s ^n
ui a eu uour tendance dominante : monnaue coui.me. ]tm homme a< rjtm,, ir*. Mp.bie u. u qni dcvxoot servir
i^i a eu pour hnnntaT Voil la fcliuation d'Hati eompooaoce tommcrculc, un, u oue ^ ,[,..,
Donner chacun sa part de bonneu?. ** M_,. Hhui ie temelle um uul *M ** * * a< 4- l"^einen''
Sans la vie de !a masse, ute oa- JJJ Ple *" ^. *SSZ -.^ir^-na, BouM Uw Fubli ctl fPr* mid>
dans nn eut auaii aOrnUm m+mmmtuvu ttB n^fc.*, ^ uqUel u dlt que
Le Uafin
Un peuple doiuu vivre
^oT*ert* s^eitortT'Le bkn tee W*.
Aboonsment
Un Mois
Port an Prince
fcptrte rnent
Etranger
ineectione et e_
b*aeii%ur*e.
S


^
LE MATIN
Hier spr* midi vers 'es 4 bs, le
lfuteasct Witbsel. chef de Pora-
l itrs de !a Capitale se prsenta an
Fureao dn Matin , et courtoise
r. rni invih cotre Directeur a suivie
i*% exercic* d entranement,
Notre Directeur j/erapressa de r
pondre cette aimable invitation, et
accompagn de Mr Censtantiu Du
merv. collaborateur au Matin ,
l'on se rendu en auto, au Borna de
la Gendarmerie aux uni datriser s
tlpLene
A 4 heures tu, ?ij?nsl et r'oan
par oom !a Sutinn, qu'un lefta
dis a ictttl dans la zone du Dockur
Coicou.
[sou* nous rendmes sur les lieux,
s6o de constater, s Je personnel et
ie matriel en eas d'incendie poer
raient en eo de temps parer tou
tCt vtntua'i es.
Qnq minutes aprs des ea-t:a, La fami!e d. DrD.sofll,s e. ,
pourvu, de tout leur malaria Tat.nl raeb e, dp c Monu^-M
posu.oo et avtc o1 pij et a Ues,OJchsoot .honpear dinv;,frJcs
a.B Us po-uprer, dployrent le. parcn.s |e UmVe'm son!
royaux ee dlter a-na. -pleurs et le public ea a ,|
A. mme mort.*,.. Rjnntt nue messe ds R qui, m oui sera d te
rent ssi Mr Verna et hhuouul, B ,, . DJm, |, *
du Serves Hy^ul.que gd.uH-ui dre, No\emb ^nml
ptftlUI par tlphone et les eaaaei ma,in ,, mrnoi.e d 7 a
ouvertes, l'eau jaidit en lcine aboa Di*"-*nches.
tlMlce, A ... A l'issue de la ce monie re'iei-nse
Eu hut m nutes aiuvrenti tonte fl41ufil tu iWTK?Tr.
vitesse les pompes et te ut de latte, niIe ,, ville ^ Kf|
commencrent les manauvres. avec morument rig par ,ou; ,p ,
une rapidit et an ordre parfaits. rub quc au hA* j deK
La nouvelle pompe.excua 1 admira Danla LVtcuches
des eu ne 1 a, car ate dsHe les fo tau Pri-ce le a
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,

respiratoires, indiquent
et autres affections des organes
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION SCOTT
prise avec persvrance aprs les repas, fortifie le corps et
augmente la force de rsistence contre les maladies.
fu
arieies
DIVPN-THF
Unique reorwnlVion
Vente pir Conven-
tion Spciale.
Ect'e 2 Gourd u
Prochainement
Dbut d3 deux deuseuses
| E8BMSEZ-TO81
1 v^Gorga.vosBronei^ ,
,TOhoMillWa5J
1 ei les prservant '
par l'antisepsie volatile fe,
[PiSTitlES VALDAI
des Miorobeg.
flou SQINER EFRCACEIEIT
Rhume, Maux de rjora,
Bronchltea, Grippe, etc?
PLOYEZ LIS
Pastilles VALDA
remde mpirabU anliteptiqt
Mais il faut avoir teia
do bien employer le
Pastilles VALSAI
vritable8 1
SSBLES WSffl EFPKIC8
Cn-JuCi u.-Mr:-ef,.,';i 3n BOITES
portant le oom
<'
-_._..*.
an Prinre du
{
do Dr.
8 octobre 1922
OTITES NOUVaJ-LL'S
putes qni galement Isafftioaaairat
I ; laissaient tre des pygmts en lace
0 UU gaat GENEVE Mr Smyth. dlg. feinta du
NOUS prCSentOUS des COirpllXentS "d a .oaduu contrtacc iniernattonale du
an mcanicien en ;he( Geo ges B > "^L^Lf'L^1" *ur h qu""OD u
. ._ )JJ.ute huit heures en raison le U situation
tui n la ci'consunce, prouva os il a...elle du moode
En vertu d* ne 1 b igation uvn-VL>
taire parso ai i- (f on de Me '4.
Reneaud nota r* .v aint Marc, aatti
t dea i^m( in* voolns p^r la loi e?
date du hait novercbremil n=nf c?ot
vicgt eir-jj! la, *i- a 11 u acte pas
a pe devan' le dit notaire en pr4
t-euce de tmoins eo date du 17 mai
19il en registre contenao: proroge
l'on d. la onta bvpothaf, y d'un
acre pagp par devant le dit notaire Les pastilles VALDlsont envQc
i St M rc, aasid'e -ih tmoin*, en Pharmacie Centrale d'Hati phi
date du 1/ eo 19l contenant relue macie Bourraioe ; PoiUa Prii
tion do mjnlant de la dite hypoth ce t harroacie Brutus, l-1
que, enregistr 4- duo bord rraao C| toutes Pharmacies.
r.'inacriptioQ enregiti le SI mui ______
iy-J'l constatant un olled "n cpi "~~
il c trois mille dolla a bur la due uc 'urs e
hypothque, lesquels acea et borde
raui rpaimienoent la di e hypotn Leesienrsll. Ed. Gleaca!* Cl
tait v .".-rtet maltie de sa machire.
Compliments aussi au chtf de
i arde .Dncatse et i ses aides, ils fi
ifi.f rr.o-.itie d 't'rgie et de sasg
doid.
Lt dili'puii franais tait une
(eifuue naone diaeaa qu'a u comirence da
travail de Wa.hinx'on une pareil'e demande uvait
et* adresse sous preieitc qu'il y avatt une ciise
iou la pioduction. aujourd nui on se base sur
ie terrain que la nue es: due au manque de cn-
som-ra ion le d lgue Inn.ms a soutenu qu'il y
tait 11 soc naancxuvre politique.
ULUAarfcos' comme marque de lconnjjj
il Immt
Li f'.e da ce soir
Elle sera une soire de fou rire
Cfillt* qun M HenniesHncft donne ce
0*r l'nnatena. Programms vari,
Trs'e comdies locales seront repre
aerte :
e Le Flagrant diMit , 1 Hatien et
Syrien , Mettra Ti*i
Bntra gnrale 1 Bonrde-
Balrrri 150
''aaBWBia^aseaB>B^y--*iia-frw,
Congre* de
l CaUC'ItiOn ren viagtdeoi H) u 1 n ,
Cts' h'cr aprs wldi qucitt rri tin, eu l'tude et par le minUtre '
Rn iei (rivaux do Cong 3 do lEJu Me M Pe
c*v on '.oai ort ians
CONTRE
que pour le auipin- dne toute aa eounaraiata demeorwfirimicl
forma et teneur.' Un ejcanun \in sr Marc
dment du vingt six octobre mil
neuf cent vingt deux.de neure infiuc
tueux ture.iair tu uate du J6
Oc obie-
Il sera pro d le lundi que l'on
Comptera six co 'oxiui -.; ml neut
iOIJ itJ
es i' y eal
ftisistanee considra
Ai&rs i.t us eosiaas au syirpathi ,
|M liei-lanaat Whitse'.Us qcctioas 22_f Ji*^p|">-"|, i ciitmbw d dPU(*s bie et les aatuagtf d vue se sont
dcd* lunammue, doitur une maiion de fr,;U (j'.'-H "ti rratl> f.orlislt
G'e.ft.
eam|iaKne ei proputi* au finirai Benhelot qui p'c. ,. ,
Cobiaa d hnmai. 8 aVei VOUS? Wton.ruai.a-n. en cuef ns lo.ces .oumaiuci p~J? J "*"* IIStruCtlOO
en 191. Fabli^ie rjm a prsid la sance
PAKii Un dcrct di.-lare que touie. les i>oi d'hier
f ^*l?ii00iulue,1 ou '? 8T rd/n, dom,Be Mron, Nof donnerons lundi le comoin
olnb pane de la publication du decet La veni* di reM, de"' J 8t"nws fjU COrgra
Trente i Si un autte laceadis clatait
tiattgpt sciiez vous eo meiure de
le cer>-battre ".u miiae teirps qu:
salai ci ?
Oaitei cul. tout en rtttil
tvantageuserrent contre celui el. je
ferais appel i de, volontaires et corn
sue |'ai suh'.mmenl de BOatrifli U
daaget serait vite conjur. | 11 )j>o
pieds de tuyau et si le teu clatait
Car exemple du c' du caf S*iut
ouis, d'ici tant en 4 m nnies tout
le matriel serait daa? la zone
Quelle est la presnon de la cou
fiUl pompe ?
lao livres et 4 la riguear 1 jo,
bous rpondit le iieut?naut. Ht vu
la catuie de cos immerbles, il n'y a
pas ici de maisons capables de uns
ter i son volume d'eau .
Les manuvres oniinurejt, it
durant ce temps le lieutenant non
doaca des dtails ltratiaatj sur la
louvehe orgat isatlOQ
Entic, trois conps le claiioj f t les
exeteiers ptireat fin. D**s le mme
ordit.* tt activit les tcrnpieis irgi
gnren' I sttion, et rocs nsii
Arrivs li> nous demaedim s au
'a rwin'v^i
Nomination
Notre nii Kq u M^.rcelio qui
noua a Csil la plaieir duna viaitw
hK-r noua a nmonc* qu H a t
romrr.f conRn1 (n^ral au nouveau
ce uoi.suas aleco.iqucs se lait d une la^on intense
depuis la loi inierdisaat la vetie dt i aDsinihc
ROUI Le minisire Pana a donne sa dmis-
sion a la suite dun uliimaium adress par les
lastistes. L>s (lions oni t lentCs pour taire re
tmr Mr baita sur sa dcision en a.ienJant le rc
toai ju roi et la | oename louvenure de u etoen
are.
L'Epoca" con.tdre co.i-.me successeur* pro- pOlt 1e ChiCSgO,
eablesGiolettiavMOrUndflttBonoaii, mais sans Mr *o:Cilui avait h drea ui
represeuuni lasciste. 'Le Oioma e d Itai.a ... Ml
d'un troisime miuiMre h'acta avec
uoa d'un ou plusieurs lascistes. La
jouroaui de Home parlent duo retour 'probable COmpliUfin'8
au pouvoir de Air Otoleiti.
liOMti .^it Mussouni, chel faac
voqu les cbeli des coolieoces L'ortjane
du paiti lui attribue cette dciaratioa
mes S la veitte d ivaaaeaii unpo tant >
Ce matin Mr C n
....,_.s...:, asai ."-.i r c .tu av9n ja n ea ion
l'StaG "Wf" ' Nauvsiileoritns.
pupaart de. Nont ,a' preeu One nos meilleun
ur probable COm )ii .; '. n
PtfZ Au Dprliiwt d
Coinaierca
U. I
enud no aiie a bt Mi
a h veute mu plus o i. . ,.t ei det.. c
e.och9rie*#eui' dea biens auivantl :
baux hallee en mtvxu.e.ie afutJ
qud leurs eruplacemuma utHisnraot
chacune viogi cinq pieds de fjjJa
sur to ita ia pro(Judor ait >ee?
l'ei.'ir iii coin*!! eoiii le i rm 1 FIj
m-iocea Saint Marc en fc do
rouvr u mer rif, ete ouru du cime
tirj La p-emre ha 1^ ei- borne
eu u p*v la rue du ox>i>vesu raar
cU, nu t-. d pur le inir tiu dme l.n
l'fii lerEd-CesCi. et a i u es
par O./ acqut suivait p aos verbal
oe T.t. Mot ei bi^enCear do lu jari
di:t:on n da e du Ui aot mi
cen di bail, enregistr ; La deu
xifme >et borne a nord par la
rue du no .-. t. u march, au su J n&r
le mur du cnxh-iire. I ea-. par Kl
Duraud et S l'Uoest par Ed. Cleaca,
u:vaLt [-ro-'-i verbil de l'n. Mon l
en date iiu 5 aot 1918, au agraire.
La dite vente Vdote ge fera sur i%
nue a prix de cy P- MM GO
Pour pioa amp.es renseignensil
B'aciiesaer aux avocats poui'uivaot'
A port au prince. 15, rus Frca I
Marc a Me M Reneaud.notairs dp:
si'aire do cahier des charges.
Fsi A Port au Prinse, ie 28 OjIi
bre /92a
Cinq mots rays nuls et deux ron|
voi e;> marge bons.
Ssymour l'RADKL
J. Llio JOSaPH, .ir,
... i a ,ii- * M _. . .. -... .Tansaaaj^ij
Carnet mondain
L'a rcepiiona d Mmei/oanH.
Rbsaell sont aupandaei pu* ai
mo.Sa
Avis
Automobile Dad,e a paf"Jpour
S*nto*Oorrirgi 6oit rette *se-7iaios*
Ci nu l'anirp,8Cee,)' t'ois piSMgarsd]
S informer au Salon dsCoiliM
Jtuf da Ptblo T. rre?, U .o du Ma aaui
.'Et 81.
Port-au-Prince. 2't Octobre 1M1
;,. . t a fcJBaHHrMH^jaseai
i t.wrHYBaa]
tOPPnxaeieNSi
V^Eoulagamant immdlat<:gn4rlaMMrll
Globales Rebaud*
rasuiut*
i TouH* r"
la. DfePl
&STHi
oulagamant m
lobules
U sarralllauz. urr^*rti >
.-.- Ls ruci te fr.i trtim B^.Niii!*
XMauaa, se. m aea aurvn.
Mess eurs
tion, lit. tiu et Cou-fil. sont pris de se rc*
unir au Peut Sminaire -Collge, maidl de la se-
n.aiuc procUi ne j/ de ce mot, tjuatu haute
tt dctme de I aprs mici pour anter le program
me de la S ssion de ciite anaoe et ptendre con-
ientenant. a*il tait content des pom "':"an':'- *-e aaaai autres communications utiUs.
piers h.itieas eagags.
Associa
ke-uiut
Les personne
du placement
liai, sont pri
billeti, a.m
mstr le tuage
Princi, et p >nr MrHid'o; aa o i
coodtil d'.uimini (raion le sieu-
Ce mt n a commeoc la ptiimen Cbarl?, E^ Milcbell, domeurant *t
Paiemen
du mo s d Octobre
Oiiblies. Yo.i'.-i aax
ban iii*:
bx ciTiplc.y.11
gitcb u di ..
Oui, nous rpondit -il avec condi-
tion. K.t un pompier qui par hasar.
surprit notr? cenvereatto-* de rpon
dre : "Bon chef, bon soldat .
.Le Matin envoie ses remenl
taeata: et flicitations au
e.ue lieu'teuant Whitsel, et espe
qu'en cas d'venlualit. la Compi
aie saura rpondre 1 la grande coa
laeeque la socit a p!a:e eo elle.
No re Caf
Valgr' qo; nous so Ons dj a la fin i'O to
bn le* livrai ot> de cai n'ont gure augm n
t tt pauita' i l; pria du l'article st lev. On
demande un peu se trouve la belio rCo..e
que tout Ut monde prvoyait et sur laqu:l e i>eau
coup ue | cu.auo. m sont faites tant en Haiti
ympsthi iuc ur asjaatiei triagers.
Cepen aut, co.nmc Jljmi deua ans, on a appris
a tre pa icn ou ne ds.spere pas et on attend
ivis
iranquillem-nt L grand mouveinent - tn. le af tO'le a VI front et dois pie Js b.anCf
I i.-c dcal.
On .oii- aujoatd liui le tel quel or 8.80 a 9.20
et le Tu or 10 jo Or II, selon provenance.
ARMOUK.
dorai; >li M w Yo-k repr.>e.ot
Swi.Wa*!t '' ,a*wf*l
H. WUIi*mi directeur et -o js dire.:
teoi du di: et&blisseraeut d Port a
Prcce, dumeurant tou. les de ix
P.) au Punce domicilis lo p-e ni r
MIIhu Italie.le se:ond i Naw Y n
E U S- < et a t Mute p r vu \ai a
Utv, directeur./^ In auccora(.le d i
ta dite Baaque SJa-c, de.nb.raai
a bt l'are, dom.c \ P*ri*.rriuof,
la due B^.'.que nyant pour ?vocal
Pour tous itaseigaoBaots s'adt.a FS^lZ!?X2fL 1/,|J ,Q*-
ser i Monsieur D,,. 11uS tJIttfSttttrZ
avocate et Samt Marc a la d.t,
Il a t \o dans la nu t d- JcnJi
ru mardi 24 O 'ob.e coj aoi, i
Bolosse, une jum i-.t tc)ige atin
tampe d-i le ire. E. C. avant uae
Bclossr.
la M le 1, Crcte
Ou'rn a'oub'ie pas que :'est d
aaaia soir que se do.ine i l'Avenue
de Tur-z/au la belle fte de la Cr
cas. Les prparatifs :o-.t 00 d.
veilles ont : t ils par un groupe
de dam s aatroctaaes
Un piogramuiv a>picua ut ttca
jt.Oo aura r piom uades ea c-mioo,
ou ePe, cinma prestidigiUtiou.etc
Oa troaveu trs e ** 'rea des
comptoirs, de confettis, de bonbons
de sandwicas et crme etc.
Comme sorpnse oa dansera au
go d'uue ag c-tli o:a;ii|ae
Mouvamsni des X*Iaviroa
** Le SjS Gorgas venant de Cristobal est attendu
ici le 2 Novembre proubain, en toute pour New
Yoik directement.
Le i|S l'acama est attenJu A Port ru Priacr,
venaut directement de MerYo k, le 30 Octob e
cotant ave: o/o tonne tic ii-arcnaiiaise, lot
aacs de lettre', ) -, passagers.
O Steamer par. r* usas l'apis midi du nat ne
Ojjr jour, pour Oiatobal C. Z.
Le i| Haiti v.na it un sud est attendu ici au
jourd'hni. Il fettU etTI '.' nrciunt (r et
pMsagers pou: K. Vo.. via ;. ^ :, ou Nori.
U k|*> Flora i parti de N.w Yv. k e 19 Oc
tobre pour tous le>po- s kaitieos et u..i;,u
Le i|i s-una pat..ta de N.w Yo k le a Nove-n
bre pro.lia.u directemcot po-r a ort au PlaBH
ou il est attendu vert k *
Le b|S Medea v.nant a Uurope est attcnJu ni
vers le f Novembre.
Le S|S U 11c venant de Kingston et du Sud est
attendu ici vds le 4 Novembre, chargera pour
tous les nous europens, via les por s du Notd
et IXa. ic*loi
UQUthCUiR .
US VOU Irouvtrtz en tube iiurde eaac CasUra Au Cs *f*|
i.tielss.
**^**^B^tm^^^MBr*^^^^SMt^BMtM^^Btt*^tt^^SWESSf*SJSWSK
Loterie de
la Havam
100 000 dollar!
In billets pour le tirage du
Octobre sont arrivs ainai qu*
liste du 3/ ^ol,
Plusieurs lots sout tomb wt|
lots de mille et de cent doiUs*
Vente mu comptant
Garloi E. Caaiillo, Agent
Rue Bonne Foi
Usine Glace de
PortVat*. Prince
Ubsine Glac de Port s*
Prinre infoim ses aimabla '"
tnts que le service de Uurau^
de Glace sur l <>-ours l**ri"
tu. uUtr.Mneov Giand'Hue, W*
rtabli partir du i Sov$nW
prochain. u.
attire de ^fcrtre,p0^LT
abonnements avant la fin aup
sent mow. ^ k Wr. .qa
ton au Prince le lf OiEJK ,
j'p*m


TPHATW
SURPRISE HFR40MIM
PROFITEZ
PROFITEZ
Chez
Comm. on le m la ai,on Antol. M, ,'* pourra, d'unie, considrable pour 1. bStafe'JQI. eeill ce qu'il . manque rien ... clie.U.
&Wa^J^jaR^fi XSZurard,nAUTenMnU ""SL'S'rf! '*"rt * habiller, exauce.
leur d. bonne. 55uSn que uu l" pfrU^n i I.JS w^VZt !^f^""^^i* "i '0le COl?curencJ- El J1"'"" S public apprcia
dbcle loul. la foi. lgant, el a bon march, g C C fralch8"r' flr ' '* aux jeune, fille, qui ne rvent qu'une parure
"ISXm&SBSk "' "*" ""' """" "" "tiC",Pr <",',llM ct0"i"1 if P*** l-IBBf o.. MH .c !eur. garni.... Btata M na.n.ut. de ^
^?JXSZmJ!Yi&& 72 ..".ffi;.'."" "* d0nne r,nd ""*" M*i,on '"'d > " " i00 * ** " *...... . donn.
It
I
O.
?e decbjoe nuarcea
vau'es une
Chiffon
*y de aoie fiuaace varies
:o iae de aoie
'r>e de cbme barre
W Hkprchimisee* hora
i*vbe coolaur varies
non Grpe
pt de .bine brochete
' unie de cbiue extra sup.
or de soie
Iwor ot toie barres
pour coa'LiiMjfc. a hou mes
8 'i CLaotung
leone o* aoie ramagee
. o aoie ubie
''* toir extra eup.
Cline ae oie graoue larg.
ipun deaoeexiia auur.
'quiseue de aoie eup
u ce aaie aup
P de chine brode tra sop 20
"gaiine de aoie
lla a grandea barre a de aoie
nyr a ban a de sou pr h.
kiii.e de aoie moyeute tara*
Igneuae LUariUkUw
1 laciKgtd pi kimonos
.on de .o.o a feura
["saline de aoie
p ue aoie couieur
lioee couieur tiea aop.
poo a barre freiaiae
luiet.s a carreaux couleur
udie Suisse a ramagee
couleur unie
" barrea
Saieae a carreaux coal.
cdie cculfeuj brode
e de laio* fraeaiso
a blanc & coui extra aop.
igha suu.e ..
TlB.US ' i
yr aopiieur acgiaia
btzm poor chemises
Sella Couleur
je cime laine poor jupes
II'* pour robsa
on ranjigc, pr kimotoa
B* no-r aop.
t blanche bordure
0
ft
9
10
10
12
10
150
20
18
15
5
5
10
15
5
5
12
s
3
5
10
toalenr aune 0.
NappeblaRchetleara
Nappe cool a carreaux
Voile demi demi
Voile biaoe uni raercrfzi
Voile coal um&meree iz
Voile conl flaira
Voile bis ne a put carreaux
moyens eerix.
Voilt biai.ca brriee coui
Vu. e couleur eaeortic
Voile blano a baires
Voile a ban es coui. op.
Voile blanc mittea
Simui dble largeur
S mm i.oii i blanc
Voile t * o barrea
Voue noir a eaux, bianca
i icale couleur Lour
chcUiiata a hommes
Toiibbinucbe a barrea Ci u oo .-tavawe tricotes tra *i
MaaoBaie couleur +*,- l oo C avattea de Oreoadinea
inn kt .^ ai----A i_______
5 oo Diablerrprt fer pr'caleon
5 oo Voile i joora coaleor
000 Serge Meo nruriB
2 oo Ibermcie 1r3'ilre,
1 50 Serviettes de baio pr
1 50 Serviettes de bain pr
1 5o Strviet'M de bain tria
1 6j grand aoprifur
150 vi nu pr hommes
150 Pyjamaa pr Cadeta
i 75 Cbemiaehes
1 75 Cbem.settM joora japonais
2 co Caleon trisot
2 oo Caleon court
-150 Combicaisoa Union Suit'
2oo *'uicols le ei Co 3 pour
2 oo Faox-cOia Ide mous 3 pour
2oo Grava es rouer soie
Cravates nouer oie tra aop
2 oo Cravatea lonpuee
u oo Ciavatea tricotes tra sup
vi-.. r ......__j. m..
i oo Chapeaa^de ptille chaque
) oo Chjpesu de Itine chaque
8 oo Chapeau de laine tris sup
io oo Casquette
Tio o
io oo
i| oo
2 00
1 50 Hui'e rour chevelure
2 oo Surtirhes couleur
80 oo Ccuiontes pour mariages
5 oo m !Up I0 Uas 7 oo Mouctoirs d poche pr hom z io oo Carqaatta snprieu en chaque s oo
dames tz io co Chapeaex Conatl tc 0o
10oo Pr bom sup ia oo Chapeaux laine pour enfants 7 00
15no pr hom tts sup 15 00 Chip:ant girrii pour dames
12 00 fil pr hom z ao oo Corset Royal
4 00 fil soie couleur o je Corset R yal
4 00 Fil d aoie a broder coul var.da \ 00 Corset Royal suprieur
gg Bath Robe Sortie de bain j; 00 Co**' Boa Ton
7tr)0 ' trs ecp 45 00 Corsst cein'ore 'aaiiqoe
5oO ^an "m de laine pr hom y 50 Corset e 5 00 barrettes damea 1000 Coset Til Suprieur
2 00
c
c
afaardiu blanc tra aop. 2 00 lattee la main
Uanaidiue noire tra aop ,3^2 5u Oravauea Loauda
Uto. ne coui pr lideanx JM- 2 jo apia cir couleur
loue a matelas m t 50 Tapia cir blanc
loue inatcua sup a 00 Tapis Cir noir
. i'" *.ml,IU,*,'0VrM,,P'8i^.*oo Savon palmolive 3 pour
LLtoa diap gr lai g. 6 <, fomade moelle de boeuf
hl'- u ' o'.tion 3oo Lojiou Fompia
4, 00 r* '-
3 00 Chaos, coul pr enfants dz
2 00 Chaussettes rnercer zes dx
8 00 Chaussettes fil meiceiizes dz
Chkus-et'es fil cossais dz
2 50 Chaussettes fourchettes
1 00
3 00
I', 00
lo 00
Io co
30 00
M JO
25 00
30 00
35 00
IS 00
20 00
2 OO
I OO
5
15
3

4
4
5
4
7
10
4
4
4
4
a

3
5
5
2
15
t .aiid.e moiLtoQ aup
Flanelle au leion este a aop
3 50 U*'i d,*P "aP- P"U1
leu Iadieu
b.z n
Diqai bliinc
UiiCo de famille
P M d0 20 aunea
11. in blanc bs aune
Kak. blanc suprieur
Kak. Msm tiea suprieur
Uuek b.suc ua aeprieur
Oii/i luasor aasoru
Palsa-beach acgiaia
Cbaviotte coiie
Manellw poui cosiumes
Usiuetie ncire
batifcie bisne
Nauaouk 0 uno
Marq mette marche
Tuile blaicbe
Oemi deuil noir
Ciamoiais iouae
Ciise 1
Kali gria pour hommes
Voile noir
5 00 Lotion de tiioira de Parie
(ioo Cbemieee i homme ojleora
15 00 -hemisea a hommea couieura
- 00 Chemises a hom barrea
1 50 de aoie
1 50 chemista blanth? plia
Cbemiaea blanche ao.z.tte
22 00 Chsmiaea blanche mule plis
a oo Chemise blance a pus pique
1 75 Cbemieee cipe de chine
2 00 Uroase dente
2 LO Brosse i;e
2 0 Bourse pour ubac
10 uc l*.u' rt* Bain
12oo **yoi de bain Ba bing Soit
15 00 Myot de bain b ti 5o P*>r hommea et damea
2 00 M*yjt d bain bat h ng Suit
2 00 pour hommea
2 00 iiyot de hein Bathing Suit
5 00 pour enfanta
l 00 Soudera de bain
1 00 Houppe en veloura
1 00 Savon CoJossai 3 poor
,2 SV0Q May hum 3 pour
1 75 au de Cologne
Pr
i b ;retl;s damea 10 00 f o set r es Sup
pr dames 9 00 Soutien Serge
10 00 Co s;t Ajuste
ro 00 hfftttUa poor hommes
10 00 Jarretelles bras ,
18 00 !"el.ll pour dames par aune 1 so
Elastique par aune 0 }
fi: pour enfanta dx a4 00 ^'.r11" a:soil,M j co
. 00 Chtos- fiI I^urs dz 24 00 ^ !ers PBr cu 1 00
7 00 P!"" ,0 e Pur enfanli P1" 4 00 ^!e" cn f"J* dooziine s oc
2 0O (.h-us noue pour hom paire 4 00 o 'le"Aen,fUDM '"ges douz 9 03
3oo Chausset ea couleur pour hom 700 Poudr' *
2 50
0 50 Chaus coul mercerizes dz
WWW---------- ---. i.i.iH||.K| Vt
6 00 Chaus coul s fourchetea dz
S 00 Cbius r oui i barres sup
Chaus b a ne i bancs sup
10 00 Chaus fil foie
iS 00 ru c, .
10 00 i.lus fi Dlanc suarieur
14 oo Chaua ^0le coul varieea p: ire
14 00 ^ h*ua o e b anche paire
SJ5 00 Chus .oie fourchettes pure
1 00 bas co on couleur dz
3 00 Bas noir merceiiz z
5 00 bvs couleur meicenz dz
* n uM Jur* erriz dz
* 00 Bas coton sup olatc
25 00 S" t0it aoit, tl b,c paire
oas soie couleur paire
800
10 00
i-!
M
Mt
2.00
t/
it Heurt de Tokio boite
Poudre Smal
Poudre Floramye
H Qo Co'g'te pour dents
1500 za.'s chaque
18 00 S]- *JW banchons chaque
a4 00 i"d:e Ma a,>" i pour mi
i. 00 5! ESP!!.-!* '' 2,7i
0,80
1.00
1,00
|.t
1.50
twM
I.OJ
30 00 Ruban pirot ftf, pouce
3 00 Ruban 1 pouce
J 00 nh4" PTPadour I Pouce
ioo Kabau velours noirs r pouce
9oo Rubaa velours noir2i 1,,
1800 Raban velours noir, a douces
ao 00 Rjbaa tatfetM Noit\ ] jouce.
aooo Ruban taftetsa noirs r i,,
i; ao R0ban lafietas noirs 2 pcJce. -"2
10 00 5" fi rtosparent S** Sfi^? P0ur ''h (m
10 00 ^* fi ransparent paire
12 00 J* &oie i ban es
1 00 jours fil
2 50 Bu fil brod pairt
f* M pour hommes
a 00 Pardeasnapr hom trs iuP
5 00 C-iutures reps ..,.,
S 00 Male.a cuir P ehaei ,' '
7 50 Maet. cuir, suprieurs sJ.Ju. H!!
S 00 Ma'et, -.air. de Russie*& "
40 00 Maletacuir.de Rusate tra su? .0.2
La Maison se fait le devoir de faire remarau r \ sa :
bmbreuse clientle qu'elle a dt.on nue liste fidle com-
rena.. toutes les marebaodis s qu'elle vienl de recevoir
|r lesderme. s bateaui arrivs. Ou n a doaeriencraindrB
D trouvera tout et pour rien


-.
LE MATltf
T ''
.
Vincent CREIDY
De retour d aoa voyage de NewYork timon e ses anis e clieuiaqu'it a rapporter avec lai a lorte stci
je marchauiiaes d:* ses.
T uletiea icuv#viI t titre pour robae, Zphire*, et evr*te. tHi nouveaut et aa're Dor rjbai, Cilteot greod et doyen Inrgeare Toile de toatea ortee peur |uj
Indienne g>-ind * moyen largeur. Toile de teutaa sortes pour lingeries, C* :h nirienn* noir. Gfepon -le ioe e awe et uni ds tautea coaliira, Crepoe japonaise poej
kimenoe. Crve de ebine, blanc et conl. Mtejr, et georgetti de tontes co Je ira Baie pique blan: eteaulaar. Bu pour Dsmea Miette* et entante coteo fil et oie,
Veliec maini pour deoee.Toile i drapa, Daaeaeee pour otpa, 'voaverture de iits b'en: et couleur. Serviettes do toilete et de bain Ridee,ot port tJalottaies.Datnaeaer ntti

/
Un grand assortiment de Chapeaux garnis ?
Sport et canotie s Dames et fillettes Dernires modes
Iteotelle VaWoctenr
et cbemiaea en
ci4 <. .( BrodorU, (rai.!.-. Rob,a d il. qialtt coll. l.-*..r.. I...bl. o,,!^ ...orti jojr.(.a. J>" '"ft"*?lXw"'.'.^^
Un Grand assortiment de Chapeaux de Paillepourhomme
Etc, ete, etc, elc.
Nos Marchandises sont toujours connues comme l
Meilleures cl aussi nos PRIX
ea '- -'-i____* '-'--.....""'"*'
W'" " '*" *
Mi
te
i
il
tan
* e
.*
ingle Rue Ronue Foi & Grand'Rue
Me Vente au Rabais
A tuu^ Otite acceptable de TISSUS
ei ARTICLES de P4RIS.
Il
li
la
i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM