<%BANNER%>







PAGE 1

LB MATW U. S. Navy ^xmesmmm news VlCKSHURCl. furent tu4 tt 11 iS Octobre MAS55 erf*n s bleees qae'qj o a nii AriPii*6m a nt, anaid le *•*•! d'Alsharo i et de Vickkb r entraient f D collision d8P* Ni wegorneUe coo initot dea enfiDta I l'cole prea LONDRKSL" Premier Llcyd George, d api es le Daily Mail, aonon s* un meeting de ministres libi raux qn'il donnerai aa d^raisaion ai Aesin Chamberlain, leader ds eoo aervatears et membre da m nia re de la coaivion, tait dfait au raee tint; de cor survaleurs jeudi. NKW YORK e mrfriupe a New York la semaine deroure de Mra Ojrdn D Wille. ex Margsni Ruthr ford et belle fille le feu Villiam P. Vaoder/ilt avec S r Paul Duke?, h roi de gnerra sng'a 1 Rhumes, Toux, Bronchites, Laryngites, resp atoires, indiquent et autres affections des organes un affaiblissement de l'organisme. L'EMULSION pnse avec persvrance aprs augmente la force de rsistence les repas, contre les SCOTT le corps et par fortifie maladies. K ^SK^ 1 ^??V'^W^^ U4 %  PS aujourd'hui* Le co pie eat pour la France. HOME De dfordfra Drovpoant de l'animoait ei.tre les Fasciste* et les ovietiaiea et lea Ccmroaniatea ont l'eu dans, lea piinc paux centres dupaya.A l'^ur-eun -jualier complet M*, di on. entre le ruaina dea prleutaboBhevkaetlav.lleeatvirtuelle n.nt en tat de aige On rapporte OCTOBRE— Octobre 'st le mois des longs crpuscules. El I homme qui juxtipo.*e toujours lirnge la t divulgu puoe, a forg une belle figue pour parti tcher d'exprimer ce n-o m^xprimab'e du crpuscule Oi appelle cela • l'entre ch en et loup > Entre chien et louf, ce4 le rnom^nt ( il "oa.be du ciel romme une ouaie gn0 SMnt-A.ntoiz.rn PAHIH C'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS PORT-AU-PRJWC Ai*.y>armt78; "i'mcic nLara^'m l'h .n... Ita '.) %  Jimilrt V: M uie beaucoup d'ind.viJus lOt b!ea I heure de la centre dea paysage, a j |a du gris fugitif o se nvuvent des LONSiANTINOPI E —Les iep r o TIC. ESSEI0E8. M MANUEL i, rikriiut i,\ BBOUt t TARIF ILLUSTR ilniui frtice. BATTLE CREES M1JKJjhn D Rockoteller Jr est enti ici dana un II avec Dilora C^Bioelli dans le double rle de Lur-ite et Somme Mua que Sylvain Ftera f gi i — ossmamos^m Ostebre coortnt, I dix bseran oises du matin, se 1 Etud^L ministre de Me A OkxtokJr 1 tsire oublie I la raidenes de | Ville [Gros Morne.maiBoo de Cajost* la venta par licit t ar adjudication au plus offri dernier sncbriaaeor de 1 Une quantit de quarseil r esux de terre fsiaant piniaM bits ion rhilippesu de la cou de Ption Ville, bon e Hri an Audain.la dama ravine du mme t ou, en Virgt dollars or an. U cureta > ? d'une quantit ds q ctireeox de tetre dpendant bitation Dupin aobin. comann] Ption Yule, borne psr qoi di i et estime virgt Cinq dollsrs smricsin F >5 or amricain lai' reao. A la requte dej sieurs st A le Flsrre, Dmos bnes Seint J Christian Breton, sgisBtDt en qi de icteur datif de 1s mineoraA et Montas Colaa.ne Dlibetts: dment autorise, tons oroprii demsorsnl et domiei ii Vifie, ayant pour avocat, Mil Zphir, s\ec lection de domit Cabinet du dit evncst ras da sin de l'Etat No 1717 contra 1 Les dames Nelda tierril Tve Antoine Dssplumea ne Looise Guerre, Ismls rierrel Enchrtes Pierre Leois, Ed pie ire Louis, Lervsnnn Dlice, Pierre Louis, Charlss Clerg, Dlice.rieorjuate pierre Lonli pierre Lonia. Afoauma Pierre I tous, propritsires. deosoinl] domicilis P ion Ville, ayant | avocat Me Alciua Lycius. BVN I tioa de domicile au Cabinet m avoci t* BIBS s port su prince dame Cor!ne Lafontant, piopr dt mourant et domic'lie A Frioee, ayaut pour avocst.slsl Kiancjoia ; i les dames Dlice, cbarlee Baptiste de I irises. Looilis BrttQB, Isa asiles Im lia Oerriain. Gui Germain, Jeanne Molire. Coolonte lea sieura Emile Q et Edgard Germain, proprit neoiart et domicilie I P Ville, ayant ponr avocat, Ml race St Surin ; les dames nette Dlice, AU relie Dlice, Ci Ciice, Alariste Castsing Vt>n<£> -nnw 7>i*#/i linn tor.st, les sieurs Maciai DU VCtl e par UClianOn lM dernoiBellee Lanra Dlice, etce.ttimagt COUlt) XQHiie € le Us, se figeant r %  • 0.1 (ait savoir tous ceux qu'il appartiendra qu'en vertu d un juge ment du tribunal de Premire iua< de 100'J tonnea de nourriture et une aun parcouru les sicles, se figeant „* . tance de Port an Prince, n date du largo consignation d habillements eu sur le lvres des races, qu'elle subju I i'UtlS itl'l tlllfl il, nail dcembre mil oeuf cent vingt Grce pour lea refngia de Suoyrne KUa it j c n p0Sie i, e n en e&t ainti Le paquebot Saint Rabbacl venant el i ,n, dQ,n f nt enregistr et eign fi, aurait lieu If U Osfobr ainsi ique J^m ces phrases qui dans tou (S d J '" l'a annocc aojourd hul la uoix KougeMoit d'Archib ld l ochar. paquebot s .uni Raphal le la Mai il nie m via les ports du Sud 'es langues de sont prSfCl ts un. sur Us autres. .Nous esprons que les dolances d.> snSti de nos divers taDliticmcnts scolaires seront cu:ei> dues par le LVparicmut de I Instruction Publ que. sent mois fort au l'une.' le 19 Octob e A92'2. LA blttK .1IU.N l i UUI_!i g? INSTITUTION FifiillN.hOOSEVt: uT Nous nous lj^uissoas d'apprendre la fondation eBactivt de l'intiituiiua I-1K.U1N HOO^hVULr r oit au f rince En c-t, la maison Kciicl, sise a I aogle des rues des Muacles et Hcpubucame est le leasl CIIOISI, aprs cumul, pour icte insu Ution — L.oinpiiineuts i notre ami (t conlire Jules Ro semona qui a beaucoup lutt pour la russite de I tauvre PNEUS C fl < < f a 30 x 3 Fabric non ekid P. 13 30 x 3 ., NS Fabric 14 30x3 1,2 Corda 18 30 x 3 1,2 Cords suprieur 21 50 31 x 4 Fabric ?1 90 33 xi i 50 38 x 4 Cords . m CHA.MBBE MLUBL'E Jeune homme 'iangtr ils-lie une ...... t. v SBfluble dans une non de fa lillc. b aJtesKr au MATIN Concou e rgiuaal ds tir Le concours rgional de tir au U pa.-:emen. Central de la utn.Ur.ut ic. a donn M rsultats tuivaats : l'ir individuel ter Ccrca IJ Source ni ^ aeme lin cite au }eme Ccr^ la ctoarce 04 Tir par quipes Cet ca la i our ce 1013 Hincke 098 Mirckalaii 7i5 Nous donnerons Us auties rsultats au lur cl giiu:( qu'.ls seront proclams. Les prix de toutes les au*re dimensions ont t ;,' rduit les mmes proportions Essentiel : Voua trouverez la (limeDsA de voira uitchiue. En vente chez L. Preetzma: IAGGERUOLM Juste requte} A I occasion des f'tes dt la Tous saint et des aauiiS, noua nous failou* l'cho des justes dolances des fonctionnaires et employe puDlice, %  #ur demsuder !e paiement psr an. licipstion du moia d'Octobre Cette mesure cooforme la tradiitsoe, leur permettrait de bien peeeer et deux jeure saine. IIIMIII Sans-Rival EXTRA FIN Eo vente au Kar de l'Unie'* et chez Henri Bord y, Rue des F ont s Forts GROS ET DETAIL Chez? HENRY STARK, ^o 1917, Hue du Quai,en face del* 1 eV k On tiouera loajourt dis Cercueils simples et de lu** li de cercueils en satin pour etit'an . el jeunes gen. ^..jsol toi jours se nppeOr q en dr MU l l ^ jJ en c* Le public doit moi pour leur commande de cercjeil, il conomise le periois as*e/ consi l'ablee que toal Vlejsrs. les .oltr nedta •* Prix ri luit, trajiil wtoni et solili, livraison prontUf jaj,I.— La nuii et les jours de fte s adi.sser su chsi d' c • N B. irur Flchier HUSSON. Rue des Fronts Forte No eu, en ieee de l'aocieanr Getbdr^



PAGE 1

LB H\r:n %  > < > Franais Si Angle Rue Bonne Foi & Grand'Kue Crande Vente au Rabais A (oue Offre acceptable de TISSUS et ARTICLES de PARIS. (La Maison ANTOINE M. TALAMAS a trouv les dlices de sa nombreuse Clientle. lervairviTif De u\o matoori nkt |>£a* faite-. iiv a Dj ptoua quelle n'a jamai* tionvp, et ta conscience qu'elletartt *e* prix jointe a t'amcAU* CwattotiiC 3c. tout fe pettormeC atteste. incoate^taWerueriL qu'on ga


PAGE 1

LE -M^TW CHEZ KAWAS HERMANOS 205-209 tUe Traverser i Profilez Profite* Pour 15 jours seulement la Maison offre dans l ntrt ds ses clients el du inblic gnral des marchandises aux prix ci-desout. Vous conseillons tous de ne\pas tard* se rendre chez KAWAS avant l'expiration du dlai* j B Gou des bit de coton couleur essoni pour dames douz 0 K F di oie DOir pr daraeb 15 4 t suprieur 30 • t couleur pr da'nes 30 • e couleur onie.m^rcerh • H !** %  de soie Pahenne de luxe pour lames l'ra M B ds soie de couleur tioni pojr dames 10 M soi noir a louicliette II) F as de ao.e bl&r.c et roir uni* pour dames 4 Pae r> eo e blaoc et noit ai p. fi • 4 coton pour enfaute i doux 7 las a coton mec pur fillettes VU Hretelles pr hom oe chaque 1 75 Bretelles pour enfeo • 1 Moutons nacre ei pli sur le sari i d. 8 bout. 0 40 Lisette sep ps d.mes 5 Crevtes toutes forons 1 50 3 Crpo" de soie l'aune 9 5) crpon lavable toute coultur crpon flerr crpon fleurs suprieur orepe de cbine toute couhur *' Georgete toj;e couleur Calii-ot grande largeur aupDtntelled soi.' noir .argent JO ponces 2 5 •.' 175 2 5) 950 9 50 1 1 5 090 150 10 12 no 15 18 3J Eolienn^ de soie unie dble lary. S 50 toiiBim %  de soie mite double Itrpenr, aune 4 00 K j ienno de aoie fleurs d uble largei r aune 4 50 Chapeau * pHlla a ho c. cliaq. 8 de pe.l'.e sup p J il nom 10 "van m* sup pr m mines iO de laine pour b mirace 9 Lapaaax de laines pr en fa ne 4* 5 chapeau de paille pr e. tact* S chaussettes de couleur rercer z3 pr nom dx 10 *' couleur deeeiu raeicer 11 Caausaettes coul '• de soie 20 obeusetea jour raercriz4 28 • coul jour sup pai a 4 60 *unie pour enfants dz 10 i haueaeUee coul. barra er.f. 1 CQUl ini pr enf *np 18 f. i-itore de enir pr ho a ch q 3 c -tritures pj-ir danee i,& 3 collier* fantiiaie pr dam a 1b C ha mi m da tojl. pour hom 8 suprieur 8 hWqcha a plia su10 Un iiw< Ml P J 4 r u0 1 ( •' cruec blanc U e 4 snoye .ne largeur '* grande largeur ex^rt An Couverture de lit chaque rit. lire grande taille de li: aupheur '• de li'i p'ud suprieur il.' lus piqu de luxe Casinctte noir suprieur l'a une 4 50 couleur double largaar 7 Cteltn'r franais de couleur '*) charmeuse de aoie fleurs 12 Chapeaux demi corn- feutre de luxe, chap20 Crpon de ao.e Uiire aup. quai pour ch m ae 12 chiftns de soie doibie lagiur 0 isj air dief leei noir 25 frai caia diaitonal noir aup 30 oreet plua^U'aqual.cuaque 8 • 15 oo ses ceii>tute 10 D b > I b'anc supileur l aune 3 Irill couleui 150 1 aiiM'.aC conteur pour nappe 550 *• *• tupiieui 0 Damasa blanc 4 Uainiss blanc qualit sup pour maieia4 ino/ larg 2 50 Dnil T ia-or aup. rieur 2 UO Dnii kbak jauue 2 Dnll kh kl Ulana I 50 I>rn. Lti-ik blaoO u.i'.'unr 175 DaeUlle eops|nola dur et argeui 7 50 UdiiUlUa *apig' de do et u:e if plu* Urg 1/ 50 de aoie b 1 uc ent-a de. s 8 rianelie franc lis qualit suprieur l'aune 6 7o F'anaelle frauaife*toon pour dames rbique 5 00 Fleanella fr*Lgaia featonne aoprietir pour dames 7 50 Fi moelle franc %is festonne pour hommes 7 oo riarnell aor*ii*or pr hom leUO K.ux e'ols \rr w e f'.s, doux 1K) Faut cols pour erfants llUQ Fil de saie coudre -oue uuince du saine 5i)0 la bobine 0 50 Fil de iota I broder oute uuauce eu fcheveaula la domaine ' 50 Fi ; de a )ie broder toute nuance en cheveau Lea lO.cheveaux .lu 00 Fil mertns A broder toute uuau:e bobinsa 050 •4G Giberdine blanc i up l'aube 2 00 NOM avons aussi on grand essor liment de lotione et pafuœeris i prit tre modres N Ninaook b'arc anglais Si pontes, pice de dix vrds 18 01 Nspsoak blanc 38 ponce, d- dix yerda 14 01 Nansouk blaoc 36 ponce, R ice de rtix ytrda 12 CC a'isouk couleur l'aune 1 0') a fleur dkle larg 175 O 1 'udienne moyeune larglarne 0 91 Indienna ffaae grde 1er g, aune 1 35 Lai ag sup pr jupe pliss I > 00 Lainag aup pr | >pe b rea 0 00 Lo'io i iioire dr i'n* cinq ie 8 50 L'bon I otnpeia 3, oui 7 oo Orginlie toe'e melfoff doib'e largeur I eut e 1 75 Orgaodie toute roiilenr anp. 2*a5 Organdie de couleur saiise suprieure qualit 4 SO Org*odie de coulaur suisse suite brod P Feu Ire Je rx Santal, le b lte 1 75 Ho dre de m Jsve la boite 1 *J Poudre fiasse 1 > 0 Forge couleur pr robes lenne 3 25 Poudre de riz. Pompia, Flora raye Tifle incarnat la boite 3 50 Poudra de r,x eoti la boite f 50 Paraaol de so'e ir dames un 20 oo paraaol de coton pr l >mee, on lo oo Faceaol de colon pi Uom, un 10 eo Palm Beech dble Urg l'anne I oo Noua avons nn grand es.ortiment ce poudr J de riz le boite de 50 cis 150 R Reppa de couleur grande largeur l'aune 1 50 H >pprt de couleur dble la'g sup 2 n.. Hepps ou Poplin de soie g. lar^t Ooo ltubena de soie ui te motr et pi Min tonte nuance t iargenr prit trs modr*. Sialltri eup pr eofanla i) I* Srge noir et de couleur po>r inpie enr e Serge de cooleor bai et ca r reux aoori^nr Sergmoir .t lieu marie Serviette de tolleU* chaqne Serviette de toile'tep'us graafli > Satio-ne couleur g Urg • %  Satinette blanche fUur* grande largeur Soie lavable tonte nuanc S >ie cossaise pinr robes grande largeur Sile barras pr robes f.wm Soie pr ohe.a hom gr Itrg A i Tuiso de sois suprisur Tniaor de soie conbur Telle de eqie et eo on spec pour ihri


PAGE 1

anne No 4&A6 FoitSarjf>t *i*' Vendredi 10 %  %  %  Il > — 162 0 JBJCTU* FMMUSTAIM Clment Magloirt pomma 20 G nrniiBS / Matin b difficile 4B'ii sotl souvent de taire 1 bien, il est cocon peut-ue plus didicilc au moins icibts,de le rcompenser svediscernement. Quand on ne pche pi", par eiienr, on risque de pcher par coalition ei, n-me pour .clbrer u vtu tt> tl n'y a pas de bonnes faons de pcher. Ka>mcnd POl.\LA*a Quotidien %  y : % %  ; %  ACTION : Rae Amricain* No Sue fFLWHONE No 242 rue vepi qui sort de son puits 1P Gablp Nouvelles Etrangres relues loiiTs Etranger Par table 18 Bbrt disoss on les laits sans phrases inuti Prince en plein dans la • os mots et tels qu'ils ott lefe autour de son nom. Il parla .doits dans la discussion, selon sa conscince et sa loyaut et F !" dclara que M Boino ne tu\ pour .honorables cotfrrei du c Non xieo.oi directenvct ni indirectement, sortis de leur procs dedans l'entrefilet publi par le ' Non A piopos des Rparations La Rponse Franaise Et r AUX J I Cour martiale, crivirent un velliste alors sous sa directlont -iticuant violemment Montout le monde fut aicsi fix. _jftO prsident de la Rpuhli 11 resson de celte dclaration, en Sua le cours d; l'attaque, ils ce qui coltine le Nouvellistea.que Jrent que le tis honorable celui ci n'eut pas couvrir Monsieur U U U "lt Car m, *-*J2g**. pR!! VUS-t *.& £%£' %  PAPIS 18— La rponse du gou expuls de France vtrnemtnt fraciis aux prO|.ositous anglaises des p.ratiots, qui deman dent un moratoire de 2 a 4 an* en laveur de l'Allemagne, a t rdig nn entrefilet dont U publi pour le fait d: l'entrefilet que ls ., ... ., BKIILIN — Le prsident Ebert CM preMue Un COmm lOiStl lOtetre lOaal, ne usure le emplir les tondions de chef eieuiil lreu italien, qui avait piss la lron I U H U ,U I ) %  *9u Tous le* pam. pointues vt ian nieir' a t ar V et wc, m ' VS"* 1 pour P** 0 '" U Heicu* t.re sans passep} a eie ar e e ei „„ pr0)e dc !ol amendant s cet etiet l'article 10? renvoy en Italie. I raUZ B..lsn dl' J* l* Constitution, .projet qui runira 4 n'en paj lecteur du journal communiste a. e fel&ftfepR^ifcl „^. o 1 u • 1 % lAJNal ANUNOrLh — Les mission allies ont manl • KOte ranoe , qM Cait vepris une dcision unanime interdisant mille geonu FariS sans passeport, pour aSi, toujours voulu seul traverser, sans *m d,r. Dtrtiguenavc, tn retraite naute situation vans le gouverne y e0 meni, pnuque l'information, on se confirma que l'entrefilet le rappelle, avaii pour objet nn clb.e e < Nouvelliste maoait officiel chiilr v 2SZ22X wnSE! ..-."S SJs ItSTS r^ o4u ss'aVSftrr i B i^v i, s i ,og ,, • e, "" •• lit connaissance lui mme ojuc , : —.. s la Fiance, en oflrant de rduire liaie p rest ,g e de la France aux fciauL'illusion que ri nis o Ion sembe convaincu qu ne veut pas riuire ses armePraeure a mes geooux, simplement attendrie, Kauell vinrent lut demander pwui^e P "g UMM 1 ue thjbe • %  c lie n aurau > ma,s ie ments Le gnral du encore que la Sparer de ce ministre : et que j* e w l ? giat .? rJ^ ^9^' a. Les F ancais dclaient y sont ftanchement opposes, unais Le snateur, qui a travers les c** heures de nugria que tu pourrais mauu-e que la France insiste fortement qu • £ tals Unis, a continu en disant Je laisse u joie garde mon angoisto elle a i lieu qu 'en Amrique l'opinion est prolon rleur m4ie ]tiaui qu attCUM %  ne u !" *' Dans Us milieux officiels il exist: aemenl eaudoe que la France est Ne cherche pas es doigts, ne cherche p.. m 1 certaia ressentiment au sujet des militariste. La confrence de Wilwt^ revenus dc tant d'ardentes nvrci, encor, si douce nui trop bravfv prestige de la rrance aux CUtiL'illusion que rien n'gale notre lve. on Uelenemain de cette publi crime a pront. Dans le cas qui nous J i, leœan de pour obtenir l'an nJ l. minutie amricain et le co occupe, il t.t vident que le cnme a !" F ieaoQ e ,, Uo" ;.ueli vinrent lut demander prohte. au P !" che ^ M Uuti J .^ n jUUll> J Ie J ,sparer de c. ministre : et que goeante. ^^ lm ^ a ^'. a. Les Fonais dciment que e. propagande'allemande tait plus for '" n„ 11.,, que M. boino dut quitter pu.sau il ucla lBI " !" ; J B ^ Ang'a.s. en .'opposant la confien \ {J iauu aU x Etats Unis et qu .1 W^ *<* •* " —• B Je te veux trangre 4 ma mlancolie. Ne cherche pas mes doigta, M cherche pu ikistre. F" 1 "*. r.7r'.rtaw~* flW t* Boroo a d Wt :c e B •**•• nc veulent pas s'exlal|all ajouter que les arguments de teSœ.L.7 I I T*5%£Z^$ l g -a*;-'*-Jus* -* %  Le-l '"•-1-. M del e Poste , dclaration de que cette iDwiRuenave, — -u moins en ap eu mom I, eue M. Bor.o, alors min s 755*m£!*tt P" ,tIe empDCI le lglemeUl 8 D '"""M" Alsace Lorraine" dsiie iSS^JffS^SmP^^ tpaiaious en letusant d'an oblemr 2 ne autonomie. ?4d .u"vue de M. K-an. noler u *"•" ul DC wuul Ue Le gnral TauftUeb a insist aux ~. prs ue la commiss on sur la ncessi lapon et la Chine se sont runis le de fournir aux iepiesentants diplo hier pour organiser une uuion inter manques fractis aux Etats Unis tou nationale des cnemins de ter contor tes | M donnes ncessa tes 4 ie atives mment aux recommandaiions de la U lgime en vigueur en a\lsaae*Lor contience de Gues mue libres, et aas-.i dans la Rr.e Mr Marge, doyen des d.recteurs ntnle el j a l gj oa d e la Sarre. Il a deschsnius de ter fraDus, prsidait demaud qu'uue organisatioa tut la coafiieuce qui a pour but le rta i on de dacs e but de p acer devant bassement du trafic mt rnationai sur les eul 4u p U b!i atLucain ute une b.sc pus satisfaisante et llimi Dafc.on des dilficuits .pioveoant du thaBgi et lo ganisa on dun co ps ter i.tntnt .ou forme d'un>oa inter nati nale des chemins de ter. Une commission a t nomme THOIY VIEUX contre prop gtnd.qui lui m ittrerait la s.tui OJ sous son v.uab.e jour. Aerosti*hi au tihuinlCrulal Hhutn cesse ton uon got. Hlas I non, va partoat Un nectar mdaill. Monte bien sans alli. Ne vit pas sans orgueil, Et M l'on te lait l'otil — C'est bien pour ton succs ^ Tes trres sans accs, A ta rputation (testeront en I iction. 9 Octobre J. CHASSA1NG Henri Chauvtt continue a>n>i de cou pour tt ^ u ta p > tx de constitution Uni de ^ o conais du pain communiste. u %  m* tant de prcisions. Mon vur ce m**** "J-JJ Bornp, malgt 1 leva ion de sa taire savoir que ce n est pas ba, ai pouvait rester impassi iur Borno. ^jFESiiiS. Deux considra ions tendr, A -ne' l iSS ew noiif ci lo gner ie. soupon, de u.i p.o..e l'ciuefi et puoli par le Non premire serait qn U a dcaiUJ.I %  M " c uuwiic K" u iuKh n avoir et connaissaa.e de W. sons U direction de M. Hen UJW nevoir .. %  ttvet. n'tait ou son tsit et ieutieuies aii %  TL..i. M tendraient i Manne sky, repr>eutaot de Mo.cou, a unique us communistes de F.ance qui discut.nt depuis deux ans s'ils do.vent adhrer aux ai coudrions Soui ce titre a ptro nn loarusl sous la direction du M matre deg PARIS M r Paincar, rpondant Affaires Etrangres da la Haye, i la note de lord Cutzoa, mioiv. s I ntention des agents diplme•ttja.fl des iflairestraagces de la G aade et onaulairei. de Moscou pour tre admis dans l'or BreURne qai proposait eue la cont ,l contient des ertislea intressante ganisatioo. rnee de la oiix a co tuiaue se ru D0Uin U3Qt UQ > alilu| Les bals de Sa coistructions. 'iutet, te le couvrir i a que ce •**<*' ^ tlC u s '^ d M amricains exigeant la reuaue M pour cet entrefilet qu'il qu t Borno si: la secoid* c ftioisiie mai, narce oue le lieu de se demander si, fonciioun.i,c Temps • pse le pour et le contre r ique. res du goBveruemen^POUl les dis;r|t'une pareille runion.il prtend que Le mouvement commercial de le Hollande durant le mole de Juillet figure en un tableau fort soggestif. Ik s et" qu'il tait dispos a se tendre les Cjrttre ; et lors, il dclara lui*; TcrDeme& nc rQe u piem ire de IS*** * prsident del Rpublique Bn ce qu l co c J m ,| neu ditrr aux yeux des Ame>icins et s-a !le nouvernejaent anglais dans toutes Hollande durant le moisicesconsiueiW wn ni'sidentde surci tes tavcuis mmes de ceux-*i/ i e dealr, noua pour tie a un parjuie p,e*. i noTa:ne ^u., roQ( vQir co ltfQl de QO tre cota, au moment o les est* de luccupa QOU ^ p 0Qrtoucollaborer a celte ou lion amricaine avaient mu le gou quet4 mieieBuie. .m.icain lui mme, n a LK v.i es res ent au fond des daber affirmer. p U lB dU,i iuugiouipa quou n'essaie s/rment devant la Uni Mayo, yi ne les eo urer. L'hiatoire qui ces excs n'tait parve tu rme le fond de cet article le prouve clairement' vtatituieni wl pa ukin iniques serait presque vntab'emenl li par l'ide d une domination m.h taire et politique. Les Cours PARIS iy— Sterling 60.69 Dollar 13,;-) NEW YORK 19Sterling 446 Francs 1; jj Nos meilleurs reaercieeaeate Mr J. Daalder Jr. Lon.ui de S. U la Heine des t'aya-Bss poar non gro cieux et letrasscnt eavoi. Plants dej eoeotiers. ?eirc chez Franois Juan Charrcc Thof Gros st dtail


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05772
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, October 20, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05772

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
anne No 4&A6
FoitSarjf>t *i*'
Vendredi 10
! Il >
162 0
jBJCTU* FMMUSTAIM
Clment Magloirt
pomma 20GnrniiBS
/
Matin
b difficile 4B'ii sotl souvent de taire 1
bien, il est cocon peut-ue plus didicilc
au moins icibts,de le rcompenser sve-
discernement. Quand on ne pche pi",
par eiienr, on risque de pcher par coal-
ition ei, n-me pour .clbrer u vtutt> tl
n'y a pas de bonnes faons de pcher.
Ka>mcnd POl.\LA*a
Quotidien
y :
- ; ACTION : Rae Amricain* No Sue fFLWHONE No 242
rue vepi qui sort
de son puits
1P Gablp
Nouvelles Etrangres
relues loiiTs
Etranger
Par table 18
Bbrt
disoss on
les laits sans phrases inuti Prince en plein dans la
os mots et tels qu'ils ott lefe autour de son nom. Il parla
.doits dans la discussion, selon sa consci- nce et sa loyaut et
F dclara que M Boino ne tu\ pour
.honorables cotfrrei du c Non xieo.oi directenvct ni indirectement,
sortis de leur procs de- dans l'entrefilet publi par le ' Non
A piopos des Rparations
La Rponse Franaise
Et
r
AUX
J
I
Cour martiale, crivirent un velliste alors sous sa directlont
-iticuant violemment Mon- tout le monde fut aicsi fix.
_jftO prsident de la Rpuhli 11 resson de celte dclaration, en
Sua le cours d; l'attaque, ils ce qui coltine le Nouvellistea.que
Jrent que le tis honorable celui ci n'eut pas couvrir Monsieur
UUU "lt Car m, *-*J2g**. pR!! VUS-t *.& %'
PAPIS 18 La rponse du gou expuls de France
vtrnemtnt fraciis aux prO|.ositous
anglaises des p.ratiots, qui deman
dent un moratoire de 2 a 4 an* en
laveur de l'Allemagne, a t rdig
nn entrefilet dont U publi pour le fait d: l'entrefilet que ls
., ... ., BKIILIN Le prsident Ebert cm preMue
Un COmm lOiStl lOtetre lOaal, ne usure le emplir les tondions de chef eieuiil
lreu italien, qui avait piss la lron iuhu',u i ) *9u Tous le* pam. pointues
vt ian nieir' a t ar V et wc, m' VS"*1 pour P**0'" U Heicu*
t.re sans passep} a eie ar e e ei pr0)e, dc !ol amendant s cet etiet l'article 10?
renvoy en Italie. I raUZ B..lsn dl' J* l* Constitution, .projet qui runira 4 n'en paj
lecteur du journal communiste a. e fel&ftfepR^ifcl ^.
, o 1 u 1 '? lAJNal ANUNOrLh Les mission allies ont
manl KOte ranoe , qM Cait ve- pris une dcision unanime interdisant mille geo-
nu FariS sans passeport, pour aSi ter U confience commun ste a t Con'l,in"nPl1e- u *"" britannique a mai r
ltr uu LUU -u-c dre d'arrter les navires transport an: la police na-
tionale turque. La commission de 1a frontire pour
la pninsule Ismud est 4 Conatantinoplc elle a ter
min les travaux d'une tafon satislaisante accor i
torrael iouvract une nouvelle rone neutre a t
sign.
UtiNEVE La K-.ne conlrence interaatioaale
du travail a t ouverte hier. Mr Utontaine dc
Belgi ,jc prsi.lut a souhait la bienvenue aui d
lgus de cinquante quatre nations, vjuaoa Mr La
lontaine eut termin son discours I assemble par
un vote unacime nomma comme prsident Lord
PARIS l8 Legnial TaJf leb, Buroham, membre britannique, qui l'an Jeraier
avait prsid les sances.
&
km Tduliii
nn conule vigouieux sur les foaa- sajnaleur du Bas Rb n, qui vient de
ces allemandes avant que la cotnm s ieotrer d'un voyage aux Etats liais,
sion accorde d;s adoucissement La t ^ entendu aujourd'hui par fa
sponse lejeite virtuellenjent la pro comrn:ssion snatoriale des affaires
positon anglaise et en tire une au extrieuies Le gnral a dclar que
ire qui n'est pas aussi indu gente a la question du paiement des deites
auss<
1 gard de l'A lemague On y insiste all,ecs aul Etats yQls a0mmeuit
sur la ncessii de la confrence de |es procha,nes lections amricaines
Ne cherch3 pas iuss doigts
Ne rae demande pas, cette nuit, si je t'aime.
Je sens ma lvre prte 4 l'insolent blasphme
tt te veux trangre 4 ma mlancolie.
Ne crains pas, montre-toi simplement attendrie,
tut incrimine i il relnsa cons Hauts fonctionnaires amricains le 'a
l de faire connatre de qui il mrent la retraite de M. Borno
entrefilet et couvrit ainsi de
nne cet ancien ministre du L.La dclart on catgorique de M.
gouvernement, Henri Cnauvet fa t ainsi tomber tout
mation fit sensation, dan cela plat, et l'incident parat ainsi
qne les attaches dn a Non dot. Cependant, pour ceux qui vou
me ie puu vci """' , 'tnitln Homo U e ooosab.e ie JU e" ";S deUi ialera uarmi les amricains, que la Frauce
invoqua le tmoignage mme qui n'a pu tre qu'un personnage de ^^^.^^SL.. JSdl. Rffe,L-.........: .........* ,_.]>, toujours voulu seul traverser, sans *m d,r.
Dtrtiguenavc, tn retraite naute situation vans le gouverne
ye0 meni, pnuque l'information, on se
confirma que l'entrefilet le rappelle, avaii pour objet nn clb.e
e < Nouvelliste maoait officiel chiilr v
2SZ22X wnSE! ..-."sSJs ItSTS r^o4u" ss'aVSftrr iBi^vi,si' ,og',,e,"" "
lit connaissance lui mme ojuc , --------: ..s la Fiance, en oflrant de rduire lia- ie prest,ge de la France aux fciau- L'illusion que ri
nis o Ion sembe convaincu qu -
ne veut pas riuire ses arme- Praeure a mes geooux, simplement attendrie,
Kauell vinrent lut demander pwui^e P "g Umm 1ue thjbe clie n aurau>ma,s ie- ments Le gnral du encore que la
Sparer de ce ministre : et que j* ew.l?giat.? rJ^^9^' a. Les F ancais dclaient
y sont ftanchement opposes, unais Le snateur, qui a travers les c** heures de nugria que tu pourrais mauu-e
que la France insiste fortement qu tals Unis, a continu en disant Je laisse u joie garde mon angoisto
elle a i lieu qu'en Amrique l'opinion est prolon rleur *m4ie ]tiaui qu attCUM * ne u*'
Dans Us milieux officiels il exist: aemenl eaudoe que la France est Ne cherche pas es doigts, ne cherche p.. m
1 certaia ressentiment au sujet des militariste. La confrence de Wi- lwt^
revenus dc tant d'ardentes nvrci,
encor, si douce nui trop bravfv
prestige de la rrance aux CUti- L'illusion que rien n'gale notre lve.
on
Uelenemain de cette publi crime a pront. Dans le cas qui nous J i,leande pour obtenir l'an nJ
l. minutie amricain et le co occupe, il t.t vident que le cnme a F ieaoQ.e ,, Uo"
;.ueli vinrent lut demander prohte. au P che ^ M Uuti J .^ n'jUUll>J Ie. J
,sparer de c. ministre : et que goeante. ^^lm^a^'. a. Les Fonais dciment que e. propagande'allemande tait plus for '" n
11.,, que M. boino dut quitter pu.sau il ucla lBI"; JB^ Ang'a.s. en .'opposant la confien \ {Jiauu aUx Etats Unis et qu .1 W^ *<* * " B
Je te veux trangre 4 ma mlancolie.
Ne cherche pas mes doigta, m cherche pu
ikistre.
F"1"*- . r.7r'.rtaw~* flW t* Boroo a d Wt :c e B ** nc veulent pas s'ex- lal|all ajouter que les arguments de
teS.L.7II T*5%Z^$lg-a*;-'*-Jus* -* Le-l '"-1-.m
del e Poste , dclaration de que cette
iDwiRuenave, -u moins en ap eu mom
I, eue M. Bor.o, alors min s [sulemis M. H.mi Ch.uvet,UisQue M. Bomo tait dan. u]^
direcieur du t Nouvelliste , Vues absolument opposes.
lulnfiltt qui dplut au ministre 11 est cerus tii possible jjm$nu
net au Chel de lOccupa une chance extuoidinaue, lincident
Km M. Menu Chauvet tut ar du iNouvelliste se Ifi prsent
il jug par la Cour mar i le ; juste au moment ou la retiaite de
nvrft laPpe.onne de M Bor M. Borno s'imposait M Daitigue
.fusant ce oiie la sou.ee de u.ve, et que cciUi-ci en eu oppo'tu
ieloimation et aima mieux subir ument piofiie. Mais il reste a .roa
[S.OD et l'.n.ende et enfin, que ver l'nomu.e qui doit. . tcuu^pour
tiguenave. en rsUon de c scir scaponwb* d. lin.ideut du Non
et st lesdmauhe, des vch.ste , et il faut convenir que
lis tooctionoairts amricains, oui c'estia une s.luat on as.ea embauas
ader M. Borno de se dmet seule pour M. Uaitiguen.re _
lies qui eut heu. Asec abnefcaiion ti loyaut, M
.,,.',,, t ou',1 a idu et Poser a eite " u*a3 '* Fwa'u's uc certains lment.' irlandais qui pre>
755*m!*tt P",tIe empDCI le lglemeUl 8*D '"""M" Alsace Lorraine" dsiie
iSS^JffS^SmP^^ tpaiaious en letusant d'an oblemr 2ne autonomie.
?4d .u"vue de M. K-an. noler u" *"" *ul DC wuul Ue Le gnral TauftUeb a insist au-
x~. prs ue la commiss on sur la ncessi
lapon et la Chine se sont runis le de fournir aux iepiesentants diplo
hier pour organiser une uuion inter manques fractis aux Etats Unis tou
nationale des cnemins de ter contor tes |M donnes ncessa tes 4ie atives
mment aux recommandaiions de la U lgime en vigueur en a\lsaae*Lor
contience de Gues mue libres, et aas-.i dans la Rr.e
Mr Marge, doyen des d.recteurs ntnle el ja lgjoa de la Sarre. Il a
deschsnius de ter fraDus, prsidait demaud qu'uue organisatioa tut
la coafiieuce qui a pour but le rta ionde dacs e but de p acer devant
bassement du trafic mt rnationai sur les ,eul 4u pUb!i atLucain ute
une b.sc pus satisfaisante et llimi
Dafc.on des dilficuits .pioveoant du
thaBgi et lo ganisa on dun co ps
ter i.tntnt .ou forme d'un>oa inter
nati nale des chemins de ter.
Une commission a t nomme
Thoiy VIEUX
contre prop gtnd.- qui lui m ittrerait
la s.tui oj sous son v.uab.e jour.
Aerosti*hi
au tihuinlCrulal
Hhutn cesse ton uon got.
Hlas I non, va partoat
Un nectar mdaill.
Monte bien sans alli.
Ne vit pas sans orgueil,
__ Et m l'on te lait l'otil
C'est bien pour ton succs ^
Tes trres sans accs,
A ta rputation
(testeront en I iction.
9 Octobre
' J. CHASSA1NG
Henri Chauvtt continue a>n>i de cou pour tt^u ta p>tx de constitution
Uni de ^o conais du pain communiste. u'
m* tant de prcisions. Mon vur ce m**** "J-JJ
Bornp, malgt 1 leva ion de sa taire savoir que ce n est pas
ba, ai pouvait rester impassi iur Borno.
^jFESiiiS. Deux considra ions tendr,
A -ne'liSS ew noiif ci lo gner ie. soupon, de u.i p.o..e
l'ciuefi et puoli par le Non premire serait qn U a dcaiUJ.I
M" c uuwiic K" u iuKh n avoir et connaissaa.e de
W. sons U direction de M. Hen UJW nevoir ..
ttvet. n'tait ou son tsit et ieutieuies aii TL..i.
M
tendraient i
Manne sky, repr>eutaot de Mo.cou,
a unique us communistes de F.ance
qui discut.nt depuis deux ans s'ils
do.vent adhrer aux ai coudrions
Soui ce titre a ptro nn loarusl
sous la direction du M matre deg
PARIS-Mr Paincar, rpondant Affaires Etrangres da la Haye,
i la note de lord Cutzoa, mioiv. s I ntention des agents diplmettja.fl
des iflairestraagces de la G aade et onaulairei.
de Moscou pour tre admis dans l'or BreURne qai proposait eue la cont ,l contient des ertislea intressante
ganisatioo. rnee de la oiix a co tuiaue se ru D0Uin U3Qt UQ >alilu| Les bals
de Sa
coistructions.
'iutet,
te le couvrir i a que ce **<*' ^tlC u s '^ d M
amricains exigeant la reuaue
M pour cet entrefilet qu'il qu t Borno si: la secoid* c
ftioisiie mai, narce oue le lieu de se demander si, mais
h ei ce qui cancerae le bit qu. I vmdre, aurait suggr la date du )o Diai M t ticla 8Jt 9SJJli u ,,.
aurait pa michiner lUi'OMai lis mi Octobre dclarant au surplui qu'il iait,0a des b)is da HjIUoJ eoasis
noiavits UaeUeusei qa, oal ea tait prs eavoyer dii dlgai tint, an pms ( 133.0JJ hecarei ; Lie
est quil y a pour r.ulta de causer u retraite dc Liusaaae si les Turcs acceptaient le procdai da cubanicalture cj-.uus
ueiqae oit M Borno. ii y a lieu de se d:naoi:r cfioiiid: ceiti ville.D apr. le Teuji'uaa breuctli comnsreiale d'indue
.-..v, .-.- parce que le " ."*"""'" "*'a* ch-j d Etat si ce fa .t est lioM et unique et si, eni le gaavern?m;nt n'a pas )aiquici r-tne, sont nettamaot et soigaeasa
"t Dartiguenave, au milieu son mscniave irass '. fouillant b:eu daai les dessous ta1, poudu, mus a suggr par l intermlnant eatreteuus Le menuiserie,
id,constns, eut lui die ne lpa^oereii pus a rcciou.sr crnemeQl d,at/ ,i ue seul; diaite -le ses ambassadeurs Paris et'* nilestare do l intrieur mat rai
lait dispos cder aux vu.s teUe manoeuvres pour a eDlir*s bie dc metue U maiu ia, Rome qu'une runion prlim.naire ^ai'SaA SJBTlSUuH
nes cou ie d'autresnaut>fonciioun.i,c Temps pse le pour et le contre rique.
res du goBveruemen^POUl les dis;r|t'une pareille runion.il prtend que Le mouvement commercial de le
Hollande durant le mole de Juillet
figure en un tableau fort soggestif.
Ik s et" qu'il tait dispos a se tendre les
Cjrttre ; et lors, il dclara lui- *;TcrDeme&!nc-rQe u piemire de
IS*** * prsident del Rpublique Bn ce qul co c J m,|neu ditrr aux yeux des Ame>icins et s-a !le nouvernejaent anglais dans toutes Hollande durant le moisi-
cesconsiueiW wn ni'sidentde surci tes tavcuis mmes de ceux-*i/ ^tlaimait mieux, peur sa j.ari, se
ut. et rit ainsi.
.. URciuleiview constituait un d-u
Jl.dmenti .m ...triions du a Nou
" et ux ddaiation. de M
;JHiUTe. Et le public, raison
I,|* chacun m petite passiou. se de
""^ de ^mi cot tait le mensoo
{VMwU la vent, lorsque *ous
im Chauvet lui snsne, icvenu qu.aucuntio
BifelMM, deaiqna Fort au nu ;.*. m
reusemeut pour lanc.en pisident Sl aDCQ prdldaat ou
l. KCfubiitaue, dire quii ne coa.rai. ea ,em01gU(Q> ie dealr, noua pour
tie a un parjuie p,e*. i noTa:ne ^u., roQ( vQir co ltfQl. de QOtre cota,
au moment o les est* de luccupa qou^ p0Qrtou- collaborer a celte ou
lion amricaine avaient mu le gou quet4, mieieBuie.
.m.icain lui mme, n a LK v.i es res ent au fond des
daber affirmer. pU lB dU-,i iuugiouipa quou n'essaie
s/rment devant la Uni Mayo, yi ne les eo urer. L'hiatoire qui
ces excs n'tait parve turme le fond de cet article le prouve
clairement'
vtatituieni
wl pa ukin
iniques serait presque vntab'emenl
li par l'ide d une domination m.h
taire et politique.
Les Cours
PARIS iy Sterling 60.69
Dollar 13,;-)
NEW YORK 19- Sterling 446
Francs 1; jj
Nos meilleurs reaercieeaeate
Mr J. Daalder Jr. Lon.ui de S. U la
Heine des t'aya-Bss poar non gro
cieux et letrasscnt eavoi.
Plants dej eoeotiers. ?eirc
chez Franois Juan Charrcc Thof
Gros st dtail


LB MATW
-
U. S. Navy
^xmesmmm
news
VlCKSHURCl.
furent tu4 tt 11
iS Octobre
MAS5- 5 erf*n s
bleees qae'qjoa
nii AriPii*6mant, anaid le **!
d'Alsharo i et de Vickkb r entraient
f d collision d8P* Ni wegorneUe coo
initot dea enfiDta I l'cole prea
LONDRKS- L" Premier Llcyd
George, d api es le Daily Mail, aonon
s* un meeting de ministres libi
raux qn'il donnerai aa d^raisaion ai
Aesin Chamberlain, leader ds eoo
aervatears et membre da m nia re
de la coaivion, tait dfait au raee
tint; de cor survaleurs jeudi.
NKW YORK e mrfriupe a New
York la semaine deroure de Mra
Ojrdn D Wille. ex Margsni Ruthr
ford et belle fille le feu Villiam P.
Vaoder/ilt avec S r Paul Duke?, h
roi de gnerra sng'a1
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
resp atoires, indiquent
et autres affections des organes
un affaiblissement de l'organisme.
L'EMULSION
pnse avec persvrance aprs
augmente la force de rsistence
les repas,
contre les
SCOTT
le corps et
par
fortifie
maladies.
K ^SK^1^??V'^W^^
U4
PS
aujourd'hui* Le co pie eat
pour la France.
HOME De dfordfra Drovpoant
de l'animoait ei.tre les Fasciste* et
les ovietiaiea et lea Ccmroaniatea
ont l'eu dans, lea piinc paux centres
dupaya.A l'^ur-eun -jua- lier complet
m*, di on. entre le ruaina dea pr-
leutaboBhevkaetlav.lleeatvirtuelle
n.nt en tat de aige On rapporte
Octobre Octobre 'st le mois
des longs crpuscules. El I homme
qui juxtipo.*e toujours lirnge la
t divulgu puoe, a forg une belle figue pour
parti tcher d'exprimer ce n-o m^xprima-
b'e du crpuscule Oi appelle cela
l'entre ch en et loup >
Entre chien et louf, ce4 le rno-
m^nt ( il "oa.be du ciel romme
une ouaie gn une b urne sub.ile qui env.ioppe les
choses, les rend vagues, leur douce
des (ormes indcises et jolies Cest
contre
la
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
SU3SSES
de DfcLORT. Pharmacien.
113. lii>0 SMnt-A.ntoiz.rn
PAHIH
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
PORT-AU-PRJWC
Ai*.y>armt78; "i'mcic nLara^'m
l'h .n... I- ta '.) Jimilrt V: M .
uie beaucoup d'ind.viJus lOt b!ea I heure de la centre dea paysage,
aj|a du gris fugitif o se nvuvent des
LONSiANTINOPI E Les iepr o tentants Bilia ont adop aujour musiques qui murmurent d s hos; s
. d'bui ooo dcision unanime df^r. ,uCOniiucs, entre ihien cl Uud c'rst
lent lagendarnj.rie Mmaliate de ,e c,apuscuie dans toute sa beaut
llnee la rhrW d eotW COOt j^
liotinupla. Il a t on rn la Ma ^ ,lheure oe di
rine Alu sise il arre i r toua les oa .
m amena.-1 la police turerne. Lea 'WRner un chien d un oup el est
meiorei prises dans l'intrt de la le vague qui s est tendu sur toutes
eftret publie ont cause un iio choses. ~'est du iris partout, iranien
fond d^ar pcinieraent a l'exubian sment... Et c'est dlicieui d'aspect,
te population torque Que de posie dans ces phrases
. LOS ANGELES herb.rt Wiltoo moules par Us sicles Un jour, d;s
#i vacgliet", bandit des poste et temps lointains, un vieux du terro r
seraasin condamn, 1 homrw qui auf j^ f gB,re tbjeD e, !oup eo
briaa la prison li:er, a t rcaptur voyant dans l: joar baissant sos
ejonrd) ______....... chien prendre une silhouette dmsu
le, comme les arbres familiers qui
M semblent grandir de formJabis,
fus de divolgier la raison pour la bras de guts, aux noeux bicepi
quelle il chenhe un liaileraent. aura exprim cette pense qui i A
WASHINGTON Une xpdiioo tait dans son cerveau
sicl
SWP9VP
! m m omsgemm
Varits
VENDREDI
e
]
5 parties Entre 0 50
Les ci'ent8 sont avhs que le 'las
que eux dents blanchea* ne sera
donn q DIMANCHE
U nrograuiua n.uit, uvtc un fl m
parfait :
Parisiaim
DIMANCHE
Gi8nie Matine 5 brnres
Films de rheix
jo c t times
A 8 heures
L'An our qui lue
avec la clbre toile italienne
Diana Karenne
lu comique
Vu Eclair-Journal
Entr4e : i gonds
NOUVEAUX ALAMBICS
riar DISTILLEH RICTUBl|
Lt IAUX DE-VIt,
RHUMS, ALOOOLB, U
DEROY FILS AN]
conimccrBva
76, ru tu TMdtri, /t
GUIDE PRATIQUE < Duuiutitr"HISMB>
TIC. ESSEI0E8. M MANUEL i, rikriiut i,\
BBOUt t TARIF ILLUSTR ilniui frtice.
BATTLE CREES M1JK- Jjhn D
Rockoteller Jr est enti ici dana un
II
avec Dilora C^Bioelli dans le dou-
ble rle de Lur-ite et Somme
Mua que Sylvain Ftera
fgi i ossmamos^m
Ostebre coortnt, I dix bseran
oises du matin, se 1 Etud^L
ministre de Me A OkxtokJr1
tsire oublie I la raidenes de |
Ville [Gros Morne.maiBoo de
Cajost* la venta par licit
t ar adjudication au plus offri
dernier sncbriaaeor de
1 Une quantit de quarseil
resux de terre fsiaant piniaM
bits ion rhilippesu de la cou
de Ption Ville, bon e
Hri an Audain.la dama
ravine du mme t ou, en
Virgt dollars or an. U cureta
> ? d'une quantit ds q
ctireeox de tetre dpendant
bitation Dupin aobin. comann]
Ption Yule, borne psr qoi di i
et estime virgt Cinq dollsrs
smricsin F >5 or amricain lai'
reao.
A la requte dej sieurs st
A le Flsrre, Dmos bnes Seint J
Christian Breton, sgisBtDt en qi
de icteur datif de 1s mineoraA
et Montas Colaa.ne Dlibetts:
dment autorise, tons oroprii
demsorsnl et domiei ii
Vifie, ayant pour avocat, Mil
Zphir, s\ec lection de domit
Cabinet du dit evncst ras da
sin de l'Etat No 1717 contra
1 Les dames Nelda tierril
Tve Antoine Dssplumea ne
Looise Guerre, Ismls rierrel
Enchrtes Pierre Leois, Ed
pie ire Louis, Lervsnnn Dlice, '
Pierre Louis, Charlss Clerg,
Dlice.rieorjuate pierre Lonli
pierre Lonia. Afoauma PierreI
tous, propritsires. deosoinl]
domicilis P ion Ville, ayant |
avocat Me Alciua Lycius. bvn i
tioa de domicile au Cabinet m
avoci t* bIbs s port su prince
dame Cor!ne Lafontant, piopr
dt mourant et domic'lie A
Frioee, ayaut pour avocst.slsl
Kiancjoia ; i les dames
Dlice, cbarlee Baptiste de
I irises. Looilis BrttQB, Isa
asiles Im lia Oerriain. Gui
Germain, Jeanne Molire.
Coolonte lea sieura Emile Q
et Edgard Germain, proprit
neoiart et domicilie I P
Ville, ayant ponr avocat, Ml
race St Surin ; les dames
nette Dlice, au relie Dlice, Ci
Ciice, Alariste Castsing
Vt>n<> -nnw 7>i*#/i linn tor.st, les sieurs Maciai DU
VCtl e par UClianOn lM dernoiBellee Lanra Dlice,
etce.ttimagt COUlt) XQHiie le
Us, se figeant r .
0.1 (ait savoir tous ceux qu'il
appartiendra qu'en vertu d un juge
ment du tribunal de Premire iua<
de 100'J tonnea de nourriture et une aun parcouru les sicles, se figeant * tance de Port an Prince, n date du
largo consignation d habillements eu sur le lvres des races, qu'elle subju I i'UtlS itl'l tlllfl il, nail dcembre mil oeuf cent vingt
Grce pour lea refngia de Suoyrne KUait jc n p0Sie i, en en e&t ainti Le paquebot Saint Rabbacl venant eli,n, dQ,nfnt enregistr et eign fi,
aurait lieu If U Osfobr ainsiique J^m ces phrases qui dans tou (S d .........' ------------- J" '"
l'a annocc aojourd hul la uoix
Kouge-
Moit
d'Archib ld l ochar.
paquebot s .uni Raphal
le la Mai il nie m via les ports du Sud
'es langues de la pense des au.tres qui est celle repartira \c mme jour pour Santia-
go 4e Cuba
L'i inratil de re our sera lit i V
arrive Hu p quebo*.
ch?z Bon
disp
des descendants.
Novembre La grise plu e s'en
tient des gtaads cieux eu to turj, 1a
grise piui: des malins de novemD.e
ternes et si ui.tes I Striant mlanco
liquemeut le ciel, el.e pleure les saa
glots des temps pisss, et humecte
de ses larmei les mes morne- Quand
ordonnant le partage de le eucces
'ion de Maria II ne Bover, di< Phi
lippeeo, Pt'onv 11- s 2 d'un joga
m^nt d entnn ment do rapport dm
experte en da'e du dix ao expir
il sera procd le jeudi, vingt an
ne et Juetiae Brutus, propriNj
de-ne rsnt et domicilis
Vie, syant pour avocat, Me)-
reefan
Pour plus emplee recieigt.es.
a'"d esser l'avocat poursuive*|
en notaire Ch iepboote. apoeit
du Cihiar des Charge!
(Sgn/C i, ipbyr, a U
D. rraejie, H Ssiot Sorto iu
Panfsnt, a roc a le
L'Agent, . ROBtUN
avat mort le 16 -ourao
ami Lantore Nao,
Archibald Lochard
Cest u.^e belle rinure qui
tait. Peintre et Dessina et r, il bvl..
pass eioqoentf annee de aun eus de ciel asbur*. tilt drcouie goutte i
teoce A anaeigner 'a pe nture et le goutie, leuie tt m^uo oje, du ciel
dessin A (.l'iseuis gnrations d Hai transi...
tiens Entre auties lves remaqua i|(. Sl | compigie lills des
ait sont pain. les so ei.s d or et les paas
kiiea qu il a lorru4s, ont peut citer
Herueud-x qu-est a iKeoie de Ho
me et Henri Gabriel, actuellement
Directeur de I E:ole dt Peinture el
de De*8H) | la G aleloupp.
Un ooinbroux convoi acjompa
gnsit h sa dernire dameure U d
itnnlUe mortelle de cet altiste, le 1/
courent.
Son prisUooi a sa faimln I ex
a,retaifla de om plus sincres coo
dolacces
Usine Glace de
Po'rUau* Prince
L'Usine Giice d", P$n au-
Prince info* me ses aimabUs cl*
eut s que le set vice de livraison
du Glicet.nr le {.arcour* de la rue
louids onsg-.s g s p eius de s.ng ota iii:pUbUcnne ju (Jiand*Rue, sert
qui pjsseui Unis et solennels aux ^^ ^ parlif du le .\ovenib e
lointains d.s dise p jus Souvent elle p,w/lam#
PrtVl de s'inscrire pour. le%
abonnements avant la fin du pr
F1REST0NK _
Annonce partir d'a
jourd'liui ses prix nou|
veaux : coulez :
i e* responsabilit
de la guerre
Le ohef de la Lgation de France
nous a fait le plaisir de nous en
voyer une btocuuro.te psio aoua
ee titre et conteu&nt les d'njuur
p,ononc8 la tliumbre des D pu
ts par MM. Raymond Poiuoai,
rreidnt du Conseil, Ministre d s
Aftaires F.trsr^res, Viviani, Briand,
Fa.nlev, Xivier Vsllat, lieutenant-
eolonp^ Kabuy. Herrio', fardieu 6t\
ptes, dans les sances des 5 et 6
Juillet lWi H eet sussi publi 'e
discourB prouonc par M Pomcar,
l lo Juillet A Jouctierey A la mmoire
du colonel Peugeot, premire vien
me de la guerre
Noua remereione U Lgat de
France de son gracieux envoi.
ttD\g tomb.-r sur le.* cimetires, ei
aies elle est trs belle, tar elle a
piti et pleure sur les au;ies,su' ceux
qui s'en sont alls et que les hom
tues oub en;
La plcic b.umesur n jus dans les
novemb es triatea ri le est limge
doLloureuse des veuvage, erne s .t
des dtu:ls laos retour..
lIMilV-l l.B"' ..... w^H m-,
CH3CS SCOLA, RSS
Dam i.otit nuiutro dner nouj ivooi pitl
Je u iir.'i.c des classai ci de u sfcaadaB a. ccr
uinc coles qui te voient oDigtet de ISfasst des
cnUnis Uuic de p ace. Nous avoas ujourJ liai a
si^nakr au Dpartement de llastrucioa Kub iuuc
1 oat dplorable dans lequel se trouvent cer tint
et blissements scolaires au point de vue de ma
tcnel ci de mobilier. Depuis n ici 1 ouvertu.e
des classes pas de lournuurcs classiques ci pour,
tant il taut taire travailler les entants Le no.nbre
d stvSS inscrits s'est augrcem outre mesure pas
de siges et les enlant> sont prSfCl ts un. sur
Us autres.
.Nous esprons que les dolances d.> snSti de
nos divers taDliticmcnts scolaires seront cu:ei>
dues par le LVparicmut de I Instruction Publ que.
sent mois
fort au l'une.'
le 19 Octob e a92'2.
LA blttK .1IU.N
-------li UUI_!i----------g?
INSTITUTION
FifiillN.hOOSEVt: uT
Nous nous lj^uissoas d'apprendre la fondation
eBactivt de l'intiituiiua I-1K.U1N HOO^hVULr
r oit au f rince En c-t, la maison Kciicl,
sise a I aogle des rues des Muacles et Hcpubucame
est le leasl ciioisi, aprs cumul, pour icte insu
Ution
L.oinpiiineuts i notre ami (t conlire Jules Ro
semona qui a beaucoup lutt pour la russite de
I tauvre
PNEUS
C
fl
<
<
f
a
30 x 3 Fabric non ekid P. 13
30 x 3 ., NS Fabric 14
30x3 1,2 Corda 18
30 x 3 1,2 Cords suprieur 21 50
31 x 4 Fabric ?1 90
33 xi i 50
38 x 4 Cords
. m
CHA.MBBE MLUBL'E
Jeune homme 'iangtr ils-lie une ...... t.v
SBfluble dans une non de fa lillc.
b aJtesKr au MATIN
Concou e rgiuaal ds tir
Le concours rgional de tir au U pa.-:emen.
Central de la utn.Ur.ut ic. a donn M rsultats
tuivaats :
l'ir individuel ter Ccrca Ij Source ni
^ aeme lin cite au
}eme Ccr^ la ctoarce 04
Tir par quipes Cet ca la i our ce 1013
Hincke 098
Mirckalaii 7i5
Nous donnerons Us auties rsultats au lur cl
giiu:( qu'.ls seront proclams.
Les prix de toutes les au*re
dimensions ont t ;,' rduit
les mmes proportions
Essentiel : Voua trouverez la (limeDsA
de voira uitchiue.
En vente chez
L. Preetzma: iAGGERUOLM
Juste requte}
A I occasion des f'tes dt la Tous
saint et des aauiiS, noua nous fai-
lou* l'cho des justes dolances des
fonctionnaires et employe puDlice,
#ur demsuder !e paiement psr an.
licipstion du moia d'Octobre
Cette mesure cooforme la tradi-
itsoe, leur permettrait de bien peeeer
et deux jeure saine.
IiImiii Sans-Rival
EXTRA FIN
Eo vente au Kar de l'Unie'* et chez
Henri Bord y, Rue des F ont s Forts
GROS ET DETAIL
Chez?
HENRY STARK,
^o 1917, Hue du Quai,en face del*1
eV k
On tiouera loajourt dis Cercueils simples et de lu**
li de cercueils en satin pour etit'an . el jeunes gen. ^..jsol
toi jours se nppeOr q en ,'dr*MUll^jJenc*
Le public doit .
moi pour leur commande de cercjeil, il conomise le
periois as*e/ consi l'ablee que toal Vlejsrs. les .oltr nedta *
Prix ri luit, trajiil wtoni et solili, livraison prontUf jaj,-
I. La nuii et les jours de fte s adi.sser su chsi d' c
N B.
irur Flchier HUSSON.
Rue des Fronts Forte No eu, en ieee de l'aocieanr Getbdr^


lb H\r:n
'*> < >


Franais Si
Angle Rue Bonne Foi & Grand'Kue
Crande Vente au Rabais
A (oue Offre acceptable de TISSUS
et ARTICLES de PARIS.

(La Maison ANTOINE M. TALAMAS a trouv les dlices
de sa nombreuse Clientle.
lervairviTif De u\o matoori nkt |>a* faite-. iiv a Dj ptoua quelle n'a jamai* tionvp, et ta conscience qu'elle-
tartt *e* prix jointe a t'amcAU* CwattotiiC 3c. tout fe pettormeC atteste. incoate^taWerueriL qu'on ga f pointe 3e^ wt' en (a piAifamC.
!
amateure 3t/ flne^te^t- toietie, e* amante De. Hlc^amo Doivent, &. rjouir De. l'heureux retout 3u *teut
Tthmas qui a' appott tout ce. qui e& capa&to o pfaite-. t'eb\ CuUnme qui a eu faite. Ce cfcnx De*
*t te. fort gouL, qu'on (ai connais a ?atu a 5a nom&teu^e. ctientte. un *tocH 3e* p|u* rare M peut s'habiller lgamment s'il n'a visit Antoine Taiamu. Nul oe peut affirmer avoir trouv l'idal s'il
[tre vu les dernires scieries arriries.
filles qui voulez vous parer eh quem^m n'oubliez pas.que seule la maison Antoine m. Taamas a le secret
["tynce et de la coquetterie* Ne manquez pas de les visiter.
p1 tous hommes et pmm s allez voir 1rs dlies qui vous attendent.
uesse, Soieri-, Solidarit, Gol, Extra Bon March.
Voil ce que la maison met votre disposition.
.
-



LE -M^TW




CHEZ
KAWAS HERMANOS
205-209 tUe Traverser i
Profilez !
Profite* '
Pour 15 jours seulement la Maison offre dans l ntrt ds ses clients el du inblic
gnral des marchandises aux prix ci-desout. Vous conseillons tous de ne\pas tard*
se rendre chez KAWAS avant l'expiration du dlai* j
B
Gou des
bit de coton couleur essoni
pour dames douz 0
K f di oie DOir pr daraeb 15
4 t suprieur 30
t couleur pr da'nes 30
e couleur onie.m^rcerh H
!** de soie Pahenne de luxe
pour lames l'ra M
B ds soie de couleur
tioni pojr dames 10
M soi noir a louicliette II)
F as de ao.e bl&r.c et roir
uni* pour dames 4
Pae r> eo e blaoc et noit ai p. fi
4 coton pour enfaute i doux 7
las a coton me- c pur fillettes VU
Hretelles pr hom oe chaque 1 75
Bretelles pour enfeo 1
Moutons nacre ei pli sur
le sari i d. 8 bout. 0 40
" Lisette sep ps d.mes 5
Crevtes toutes forons 1 50 3
Crpo" de soie l'aune 9 5)
crpon lavable toute coultur
crpon flerr
crpon fleurs suprieur
orepe de cbine toute couhur
*' Georgete toj;e couleur
Calii-ot grande largeur aup-
Dtntelled soi.' noir .argent
JO ponces
2 5
.'
175
2 5)
950
9 50
1
1 5
090
150
10
12 no
15
18
3J
Eolienn^ de soie unie dble lary. S 50
toiiBim de soie mite double
Itrpenr, aune 4 00
K j ienno de aoie fleurs d uble
largei r aune 4 50
Chapeau * pHlla a ho c. cliaq. 8
" de pe.l'.e sup pj il nom 10
"van m* sup pr m mines iO
de laine pour b mirace 9
Lapaaax de laines pr en fa ne 4* 5
chapeau de paille pr e. tact* S
chaussettes de couleur
rercer z3 pr nom dx 10
*' couleur deeeiu raeicer 11
Caausaettes coul ' de soie 20
obeusetea jour raercriz4 28
coul jour sup pai a 4 60
*- unie pour enfants dz 10
i haueaeUee coul. barra er.f. 1
' CQUl ini pr enf *np 18
f. i-itore de enir pr ho a ch q 3
c -tritures pj-ir danee i,& 3
* collier* fantiiaie pr dam a 1b
C ha mi m da tojl. pour hom 8
suprieur 8
" hWqcha a plia su- 10
Un iiw< Ml pj 4 r u0"1 (
' cruec blancUe 4
snoye .ne largeur
'* grande largeur ex^rt An
Couverture de lit chaque
' rit. lire grande taille
" de li: aupheur
' de li'i p'ud suprieur
" il.' lus piqu de luxe
Casinctte noir suprieur l'a une 4 50
' couleur double largaar 7
Cteltn'r franais de couleur '*)
charmeuse de aoie fleurs 12
Chapeaux demi corn- feutre
de luxe, chap- 20
Crpon de ao.e Uiire aup.
quai pour ch m ae 12
chiftns de soie doibie lagiur *
0 isj air dief leei noir 25
' frai caia diaitonal noir aup 30
oreet plua^U'aqual.cuaque 8 15
oo ses ceii>tute 10
D
b > I b'anc supileur l aune 3
Irill couleui 150
1 aiiM'.aC conteur pour nappe 550
* * tupiieui 0
Damasa blanc 4
Uainiss blanc qualit sup
pour maieia4 ino/ larg 2 50
Dnil T ia-or aup. rieur 2 UO
Dnii kbak jauue 2
Dnll kh kl Ulana I 50
I>rn. Lti-ik blaoO u.i'.'unr 175
DaeUlle eops|nola dur
et argeui 7 50
UdiiUlUa *apig' de do
et u:e if plu* Urg 1/ 50
" de aoie b1. uc ent-a de. s 8
rianelie franc lis qualit sup-
rieur l'aune 6 7o
F'anaelle frauai- fe*toon pour
dames rbique 5 00
Fleanella fr*Lgaia featonne
aoprietir pour dames 7 50
Fi moelle franc %is festonne
pour hommes 7 oo
riarnell aor*ii*or pr hom leUO
K.ux e'ols \rr w e f'.s, doux 1K)
Faut cols pour erfants llUQ
Fil de saie coudre -oue
uuince du saine 5i)0
la bobine 0 50
Fil de iota I broder oute
uuauce eu fcheveaula
la domaine ' 50
Fi; de a )ie broder toute
nuance en cheveau
Lea lO.cheveaux .lu 00
Fil mertns A broder toute
uuau:e bobinsa 050
4-
G
Giberdine blanc i up l'aube 2 00
Nom avons aussi on grand essor
liment de lotione et pafueris i
prit tre modres
N
Ninaook b'arc anglais Si pon-
tes, pice de dix vrds 18 01
Nspsoak blanc 38 ponce,
d- dix yerda 14 01
Nansouk blaoc 36 ponce,
Rice de rtix ytrda 12 CC
a'isouk couleur l'aune 1 0')
*
a fleur dkle larg 175
O
1
'udienne moyeune larglarne 0 91
Indienna ffaae grde 1er g, aune 1 35
Lai ag sup pr jupe pliss I > 00
Lainag aup pr | >pe b rea 0 00
Lo'io i iioire dr i'n* cinq ie 8 50
L'bon I otnpeia 3, oui 7 oo
Orginlie toe'e melfoff doib'e
largeur I eut e 1 75
Orgaodie toute roiilenr anp. 2*a5
Organdie de couleur saiise
suprieure qualit 4 SO
Org*odie de coulaur suisse
suite brod
P
Feu Ire Je rx Santal, le b lte 1 75
Ho dre de m Jsve la boite 1 *J
Poudre fiasse 1 > 0
Forge couleur pr robes lenne 3 25
Poudre de riz. Pompia, Flora
raye Tifle incarnat la boite 3 50
Poudra de r,x eoti la boite f 50
Paraaol de so'e ir dames un 20 oo
paraaol de coton pr l >mee, on lo oo
Faceaol de colon pi Uom, un 10 eo
Palm Beech dble Urg l'anne I oo
Noua avons nn grand es.ortiment
ce poudrj de riz le boite de 50 cis
150
R
Reppa de couleur grande
largeur l'aune 1 50
H >pprt de couleur dble la'g sup 2 n..
Hepps ou Poplin de soie g. lar^t Ooo
ltubena de soie ui te motr et
pi Min tonte nuance t iargenr prit
trs modr*.
Sialltri eup pr eofanla i) I*
Srge noir et de couleur
po>r inpie enr e
Serge de cooleor bai et
carreux aoori^nr
Sergmoir .t lieu marie
Serviette de tolleU* chaqne
Serviette de toile'tep'us graafli >
Satio-ne couleur g Urg *
Satinette blanche fUur*
grande largeur
Soie lavable tonte nuanc
S >ie cossaise pinr robes
grande largeur
Sile barras pr robes f.wm
Soie pr ohe.a- hom gr Itrg

A
i
Tuiso de sois suprisur
Tniaor de soie conbur
Telle de eqie et eo on spec
' pour ihri Toile de so e suprieure ipe
fiale pour i beeaiaa
Toile de eoie et coton prreese
Tdte dlodieu alnd'an kesd U
Toila drap largmr 7J pooei*
Toile drap la-gaor il poae
Toile b ancht double 1er
geor eopiieure poar Jujeii _
Toile de souleui po-rcoitae*
de garon, laune
Tessor de coul dble 1er we.
Voile fleure 'M-i .
Toile b.neadecoulen*
Voile e dcouleur unie .
voile d couleur fleura WH
Vo le de couleur supneeiM ,-
banredeaole .
VJ,.tdeocuipinanpdeow
Vi.la de cou i barres da eoie
Z
Zrt.irs de conlenr supiiof
-
ATTENTION:
Nous oti'rous iiu prix drisoire les arlicl
i'er'onns suivants:
Jupon brode ch iqu- 4 00 Jupons iraili garnie tvec de)
Cecho corset li joie 6.50 CM biae de Mntt pr d^mee, hb
Cheiaiises couibinaisoo de aoie 7.50 Jupes de soie
lim HERMANS,-
205-209
Uue Traversire


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM