<%BANNER%>







PAGE 1

LB MATIN' • MUTILAT DOUB LE TALISMA N |'y Octobre Etranger iar cAblt M Ibre CHRISTIANA — Le *oaeraeraai aarvgirn i cranact un eraprart e iS nillioai avec la Ni liuaal City Itank de New York, le taux de l'intrt en de 6 0|U OKNhVE— Suivant nreaVclaratioa 'e 'a dtl gatiM aiaaairkt de papier pea **n\ la pre'mie semaine d Octobre Au sept octobre le total -le U circulation .lu Claire a atteint le chiffre de iu,'S' 641 000 iruiki et a aresqua quad npl depuis un an 8EKL1N — L .ai t'e de Vos dclare quel: it-arcbal Hindenbu'f a arcept d tre candidat aux •locnaiacs leetioft pictiJeati::l-s, le ield mir chai aurait ca a la demande pressante du par:i j.aaal-'ii* national. ATHENT-b — Ca l'attend au rim.101erm.nt du cabine" jrrec quand Mi Zaiiuis, quia rcemment accepte les tondions de prsident du conseil, et qui te trouve actuellement a Vitane. ani ver a A Athlift Contre l'instant mauvais. Deux choses Me protgent i jamais, ailes s'earou'eat a met jotrs Comme autour De la svelitise d'un cyprs, s'enroulerait Le flocoonement lent dune sverse de roses... Il nlmoorte que de met ma'ln %  "•""•^ Le Soleil, qiiequctoit labatatt Ou que, de mes soin, sou'nt W, Destins, cartent U ronde te-urJi-.jante Des hiuret de ttaiei e de fo : ie. Contre I instant nwuvsii El les minutes appalies De soaabres joun, Deux choies me pro geat I jimiis : Ma jvuaess et too Amour. Varits M A RDI t. Masque aux deufs blanches i pisodes Entre o 50 MERCREDI l:\ Maison de la Haine •2e et 3e pisodes Ertre 1 GouHe* Heure de bureaux Il noua eii rovooa que d pois Si' m ii l ira hnrp rjp Hnreau d nos dif' ente D*pattrapn Miaifi rtola dprrtonrf r>r i du irc'rrnent fl xes pour tou3 % %  omm toit de nen' boiif-a dn radtia uuu h JI.J de •'apr-inidi. Cet Lu; a re est en c8?e danq log bnreaui du Palais de la Prsideree depuis quelque temps Elec ions itaonniq^cs I es lections meooniqoe poar le Vnralat de la le^ c La Vr.t n ont pa encore avoir lieu hier Devant les discutions qui e'ecvnirusient de IM en p'os on dot lever la : enue 0 l'extraordinaire. Nous e?prone qu'aprs ces de*x vair.es couvocatiooi on finira par s'enren 1 -> pnudonner un CL f ee respectable atelier. Comme nous le laissions prvoir dans not r e numro de samedi, le Dpartement de l'iust uc ion Publique au'orise la l'iir.s^ l*s E:o'ei prendre part i la crmonie de demain rm r d 17 O t b • O; giandts rranif>s a "Ot? S*0 ginisem pour i-orr.mmo'er IR ip>na t l'anniversaire de la mort riciEnpe reur Jean lacques Destalioes, Fo da leur de l'iodpindance d Hiiti. U e messe solennelle de requism sera chante i la Cahdraie et 1 l'issue de laquelle, en ra . du L'iaie tire de S e Anne o 'fpoi Ls ie ; tee dii G and Ho n-nr, %  a Dans la leir:, lesaceurs d^ la lriaisvaoce rcpreie.iteto.it sar U sc ne de Parsiana le d ame .'ouv.--.t eu vers tt ta deux actes de Mas l:on Coioa : c L'npeieur D ssilia^s On vivra donc detnrn lOtf Us d ver ses priptie: qui oc p:c) et sui vi la u.ort de i £mper:ur. — Leb ]oumat z quotidiens prenant pat la tLJuiIviia ion ne p.r.Itiout pas. %  %  '" % % % % %  a ap^aajaaaaaaajaaaaaaaaaaa) Les Cour8 WEWYORK 14S erliog443,88 Dollar 13 19 LelinetFink^ (MaisaB fonde en 1876) New-York, .U.A. Laboratoires BaOomfiakL N. J„ . U. A. Extraits liquides Teintures Linimentg Sirops U Onguents Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon H. lhbau CHAMBRE MEUBLEE Jeune homme tranger cherche une cLarttu meuble dans une maison de famille, S adrctiw au MATIN Voici 3 produits qui mettent en valeur la beaure de la femme : Fort-iu*Piince 1$ Orobrt 1922! Mon cher Directeur, fe vou< sertis infiniment oblig dVcorder l'hcspitalit do ''Mtia' i ] c^rlaration ci-incluse. i:n tons en xerre^ciant d'avanc-,— BftM du cctdial salut dent vous avez birn vou^u boi orer iron rcirur dans h t$j9, je vous prie de croire mes vives fcympathies H. CHADVhT. Dclaration A peire debsrqc.i'rpt'B^ q'-'iU %v\tt d'un entrefilet, pub'i il 7 a b entot quatre ans dacs le > eu vtlliste concernant le d'p rf dM. Kuan, une afiaiic a t souleve i mon nom est cit et celui de M j 001s Borno, alors ieuiaire d Etat le veux tcot de su te dire que ja mais je n'ai cit, i d:rt t -n ni MI 1 directement le tom de personne ce m me ayant donn au • Nouvelliste 4 l'information en question. Ce que je lieus dclarer, c'est que y. Louis Borno, ancien secrtaire c Elfti ^est peur rien, ni directe r eut ni indirectement, dans ls rubli ittior, de l'entrtiilet relatif au dpa;t ce M. Kuan: ,• tiens d'autant p'u faire cette c'elaration qu'i propos d'eae noie d'un |cnrnal dont ) tais le directeur, ai t ct, a tort, le nom*de l'bono rable M. Louis Borno, ancien secr taie d'Etat, aujourd'hui prsident de la rpublique. M CHAUVFT Commencement d'incendie Ce midi la prfsoncu des pompiers moatant la rue alsnta Oestonches •ves leurs a pa ils a jet qnelqne moi dans la >ille. ReneeigRtmeol pris, il y ami rellement en eotn meneesoent d incendie du Uoie-Ver ua dena l'isamcuble habit par I. Naiaelte. la flau a vite touff sans qu'il eut d'aotie seaidett Si animal mmi Mercredi dernier dns la nuit un inWn s pntr :hex Mr 1 Florus atau rriC\*n d'un coutei" a ccup la gorge a au beau btwvai roug: >'e 7ltU taMalgr les soi. s. 'a pauvre be a tuccomb i a u te des bl su et >ter d n.nche Ce crime est plus uu'olKi-x, i*r il a t commis kur . .oirrionnuy e$ tissus aux th aUmUnlpfaproviw*, chez Joshua L. Baitly 4" Co Lon R. Ttibaud



PAGE 1

II MATW • Excenlio CHEZ KAWAS HERMANOS 205-209 Rue Traversiez Profite* Profites i Pour 15 jours seulement la Maison offre dans l'intrt de ses clients et \du public en fr i 1* i H ijibu Urgiaf 6 c m O'.c d gi*l 8lf 25 franais diagonal noir sup 30 corset plusieuraqual.cbaque Si 15 cne s ceinture 10 Drill blsnc mptieur l'aune 3 Diill couleur 150 Damass couleur pour nappsa 550 '• supiieui 6 Damass b'i-rc 4 Dameaa blai c qu.lit sup oour mateias moy larg 2 50 Drill Toahor auprieur 2 00 Drill kbeki jaune 2 Drill kti k biens 1 50 Drill ku fleur dbla larg Souliers aop pr enfants 10 et 15 oa Serge noir et do coulear | pour pipes, aune Orgiudia toute :ou'*ur double largeur I aura Orgsndie toute couleur sap. Orgsndte de co >'enr ei*se eaoritare qaalit Orgsadie de coulaor suisse mita brod P Serge de couleur 4 barres 16 03 carreaux auprieur Serge n vr et bien marie 14 00 Serviette de toilette chaque Serviette de toiletteolun grande 12 OC Satinette couleur g larg aune 1 00 Satinette bla-ebe fleura 1 75 grande largeor Soie lavable toute nuance Soie cossaise pour robes grande largeur S->e barrt>8 pr robes g. larg 1 75 Soie pr ohem hom gr larg 2*5 T 450 Tusaor de aoifl suprieur 4 oo Tusaer de soie couleur Telle de soie et coton spcial pour chemise 75 Toile de aoie *norieure ap I 5 j ciale pour chemise 1 on Toile de aoie et coton r-r robes 2 25 Tte d'Indien tlndinn head Toila drap largeur 7-J pouces 2 53 Toile drap largeur 81 pouce* Seo 8 oe 2fte i$5 9ee 2SO 3 5* 4 75 ,f0oo 8 oo 10 eo 050 200 Gabardine blanc tup l'aune I Indienne moyenne Isrg l'aune 0 90 Indienne faiae gide larg, aune 1 35 1* Laiuage aap pr )ape pliss 10 00 Lainage sup pr jupe A barres 6 00 Lotion Gloire de Paris chaque 6 50 Lotion lompia S pour 7 oo Fcaire de rz Santal, la boite Ho >dre de riz Java te boite Poudre g'asse Pnnge couleur pr robes l'aune Pondre de riz. Pomoia, Flora mye Trfle incarnat la boite „.,,.„,. Poudr %  de riz coti la boite 2 50 To,leD %  * doub 8 %  •" Paraaolde aoie vv damea un 20 oo 9W Peure poar.jupea parasol de coton pr damea. nn lo oo *•"• de 30uleul P 0ttr coatuae Parasol de coton pr bom, an 10 oo %  geiroo, l.eane Palm Beach dble Isrg l'aune 9 oo T sor de coul db, ' !" P Noua avona nn grand assortiment v de poudra de riz la boite de 50 cts 150 R oe 5 oe 410 750 5 oo 1 75 4x5 4 75 350 250 4 OO) Voile fltri lauoe Toile barres de coulera Voile e dconleur unie voile d J couleur A fleurs aup Voile de couleur suprieur* bsrrea de aoie Reppa de coulear grande largeur l'aune 1 50 Reppa de couleur dble larg aup 2oo Voile de coul plus aup ds soie Beppa eu Poplin de aoie g. larg 6 oo Voile de coul k barrea de soie Rubans de aoie unta, motr et leo 150 125 2oo il) 450 3 oo pi-on toute nuance et largeur prix trs modrs. Zphira de coulear eupilear 1 25 Nous offrons h un prix drisoire les articles t je n.isvTAiifna Jupons brod ch que 4 00 Jupont simili g*ruie avec dentelle 8.00 lA^illnnilt^S SnllY atlll ISe ^Vhe corset d. feit 6^0 Chemiie df Nrit pr damea, simili .00 irjOlVlIUVtJ LJ*im w * *^re Chemises rainhinai^ti Am .ma 7=^ JnnM He nia tlCkl Chemises combinaison de soie 7,50 Jupes de soie KAWAS EEHUeKOS.205 209 e Tiaversire



PAGE 1

lE IUTW MUI LAlkD \J JHL NcTrslr-iea Goutte Gravai! o Artrio Sclrose Obtlt taMrStnwai>• rM*-m >nt il *r!i*c lVtt%4bl(r<*6nt •••'.( reine. l*e varie* "••. l'i ~u*-<>* d i t J-'Isrn rtr fi'''" <• |4n>a :* -, fV&OSONAL. Hi 1 tV4 1 La Maison ^ %  %  %  %  .. i 1 indication !•• %  .•-•" i % %  *.'M. K>u1 *< %  •,••• i • U Se rttofkpcrn ni de '**•' < A ;-\ -: %  • •' e II %  . %  lit wri'iM l*r '-c M>vl t >'* % %  • % %  • %  u •....•>. %  n %  '-' % %  % %  • til roula, i :t l <<>.-•'<. ( %  .•:.".•• 11 • %  '.''• v\i. r.nv%  ; .••.:• r. %  I .-.••, I( .1 .-. • ; .M : %  • i! prit *< %  %  •.. t i.. %  %  *• ;o:<.tpt .,, . %  f. %  *• Difti-^Ow • V.,' I II • ••a Uni ... u l • ir&sc Niai Bouel iOBui J. SIJM'I!• t'Sut tarasE vSggss: sj^aziasa. %  • n UVER Vient de recevoir pa les deniers steamer : Chape vue de laine d'Italie, %up. toute tes vnlits pour homme*. Chapeaux de paille d'it&li sup. | toutes les qui* liis pour hommes. B Kaki Blanc supieur. I Drill Cnion iup.anglai* or0 9 80 l'aJ j Drill Tussor Or 0.45 3 Ltf Maison invite en outre m noi | bretise ciferUte venir voir (es mon § flques nouveaut 4 les ;oli* arttd | de finatses qu'elle vient de receve il qu'ttl: tej.d des pix d/la tome concurrence Employez la KEROSINE SUE! A i i l s'en Demande ceux qui Lumi e brillanteSans odeur Sang fume La GAS0L1NE SHELL Donne un rendement ECQmmt suprieur par kilomtre i ris volatile, ne se car bonite pas L# McrtigrA fhn n'^Te pas reipooanble d'a^cuee Mfaire, em prunti on 9ntr^ qge poonait tn:ter de coDtrRcter n importe qni en BOD nom et CP, ans eicor escepriou Il n'est rf-aponeable qaa de ea H KT1 f.Ui gnstuif propre Port M Prise le 10 Oct bre 19*2 OSCAR FRITZBKKG BU w-^^ENTERITES I DUrTka WUM %  ourrlMon..Ent*r IK a MO, lnmdrunM tulMrculnuM; ConatlpaUom, I AeoUl—if aBpMdllalia, FlTr* typhoid*. I MAI*WWI I i am, Tm mm TwmtlM 1 utmaoi otuTAim %f rm u ANIODOL Charles Picoalet 228Jiue ROVX(ancien Fore ing Bw\ PortmGUrPrtfice Aw>rtiment cempUl d'picerie, Jambnn, FromageettBire* liqueurs, tlhamr,agnes, TV kit&tfl etc. Vivs de Bordeaux tn loattillu et par qallon : mur i g %  %  %  H Mw a ci r Pharmacie W. Buch EbBlC&ClTE rilEPTlQOEl r— to I' SHELL Asiatic Petroleum Co Roberts, Dutlon & C Port-auPrince Agents Gnraux peu? Hati Cocotiers ch Gros et dtail m; 'T *m Lundis 21 qrMd i'fi 9e Fit B tui r*r sa titualion unique au Cfntre des affaires se recommand plus que jamais au public §t ses nombreux et distingus VHmtt Lteol prservai! du bois ft le Curboln um venariw Reconnti depuis p'u d 40 ans comme l pl"s effian, L^ Carbolinum Avenm sert pr'aei ver le bois hors el sous terre contre h poa^ sous toutes tes lcru es, 1 s influences du cl'nut et la tint" par les insec es. A empcher a h supprimer le champignon ce maisonseljk T, ^ # ,. mM i scher les murs humides. Plants de eocoti-rs, i tendra imprgUer ies Vu i]es, curdiges. toiles c filets Ce pche. rarcor-Jean l.lnresa I uor Le produU st n dsinfectai de premier ordre suprime,lt( la •eripiiif des cuiies de chevaux ainsi que d %  pouaiileis ui aussi vn desirut leur sans paieil des pu-ai-ts et des tutm DEMANDE DEMPLOI m ney CHAMPAGNE OELBECK&CREII De la Morinerit DtLtitLK & Co Succesuai 5 Rttmi Fournisseur ce l'Ancienne Cour de France, De la Go r d* Belgique, De h Cour d'Espagne De U Cour de Sude Et du P -i.l ;• t de la Rpublique e Cuba Est le t'.hvnpacm: par exce len e. pi:.Rivir(itiAiibo.ie,'ei}V P brcf9ia authentique*, ce tj[ainp ign a subi h b mibardemeut ue n Gw.iikom.ve D QVAi iAiwt j l llS | ei Caves Del pck t du 4 ?ptembre 19I4 au ti Octobre Etudiant tn arpeuisfc ** -., r ,-. , ji|,:i, n veub' eh z H lorday, Port au Prmce tiros cl dtail^ ]rune hotnn.e 4t >7 **'i "*' capable dans la correipona^nca CA-.mercilr, dans It imoe dei Jivrn tf" .fc pltif— de r aie le ter Septembre de eet'e anne ffntil entre iraett' mai* bien Gtntilhnrnme Duvalplus que iamais au public tt ses nombreux ei distingus Uu>nU ,",.. %  ,,. ,, Ilar de L'UUIOU" PUa tteltiard So lo-o, Avenus B en il Vil UISINE Jtan et 4M /e confortable ncessaire aux \oya LlQUIldeUir LlqUlCCUlP viatteis wii.ru. w u u, f eurs Commerce et particulirement aux commerants d. a age JTJ^ rf< ^ J ^ ^ • A fP"fi* JTMKX. art de faire ttf USE GOURDE '' n~~l 7^ Z 1/ s obileSludebak( ,tffert$ de fatre cVO USE GOURDE u-te conomie dplu* du DIX g urde*, L'Htel dbite par aaiioo et t>r barri |es •* npirant vous mme vo ,' **des Vins de Bordeaux Rouya et tiUiic mmwfat**mu __ ;u eeui trouver m f u6 de Ces Vins viennent rfirectewjent M fl*fiS.4C e' •en' tfaretiii? ittl 3ur d cfc z Ca, tut 4 retetni, nowt pouvons le prouver par des .CERTIKIOra qu* idiotes. nette tenons toujours A la disposition des (. lients. rlll On .u Aux Ct'N/J.M^;; •a-:**.-r agg^r a" j "jt' g-ar.w't. 3 Champagne et Yias Mousseux nrfx moirs |.a (jllUKl Ctttsirrts aliineatires fpaaraisus, preiiir tWi Viennent d'arriv, ch x Heiuj Slaik X\l3h.DU aU^I, E\ FA E DE L^ C HE Vitres d* toutes d Maniions coup >ur mt>*vres m* r r q i tes, M ro-^ IVRP tins pour mcubt'n" 16i9Q 90x94 23i26 18i36 pouce* Satan d ( offtird jt; > N Ronr i ; z Pre Hyfn-, bon g ftt. O// it'iii.yim Diiroal tiO'Qaeexp^riin •>• p'm eef oti yei t servi dans a I \'. t i y, Coiii'ore; l^iRo, Noarr ergee: lu y .ire rar noii. S'trdrttetf • bneta a Jonrcat, s L^ %  180 % bumiment Un Mc? fort sa Prce Gourdes 9 ii.Mpime-i.fm ^.f^ Etr Roger irtP'*trrwj>t nh^nnem^nt p*y* ix C) linders 5 — & passagers, | En veule chez L.^retzuiaii Aygerbul^ Rue du Uuai



PAGE 1

i JIMBTIGI PMmrrAiw Clment Magtofrf %  u MNeit^rlBM. HaK ** X-andi 16 Ooobr^ J&? Soyons persvrant, ua soyon pas entts. Anatole DUCROS REDACTION t RaeCAmriestos If i t9K rrLRPHONB No Mf Obje ctions yjj Cor respondant La Questioa s s de" Rtstouraes 9 rorresrondaot 'crit ce qui d*os ' tempi 4aos le < Bulletin offi mw %  % %  •oewean % %  •• r* L'iolear de l'art 1 de A pro ciel de tAfruulture et de l'Industrie , nm [il dgrvement • parle du pen non extrayons Us pasages suivants Bit qua i dployer le p-ysan que nous d:do:s noire conespon La question de c ristoaroes i rrcolter son est. Li encore, ou dant : fait couler beaucoup d'encre la semai iKro qu'il n'a jamais boug de ••— Nous constatons malheureuse ne dernireNoos en sommes biea ivbre, car il devrait savoir que ment que le cultiva'eur haitien m aise ayant t le* oromoteurs de cette Gfefel* Nouvelles Etrangres La Commission allie ** d cll0l \ BI Ies f p* r lo l B . B . t qu' ce que les goaveraemeots ot deS rparations rejftte resss aient de nouveau tudi la la irmrAfnrium question. On compte que la cont 16 mOraiOnUm Ience qui se tiendra Bruxelles 4 la PARIS 12— On annonce officielle fi n je Novembre ou au plu; tard jiasde soins avant de commeu ree vierges ou terres meubles,— on qui ne font qu'entraver la libert du [i donner un petit rendement ; se contente de piqaer le caf, cesl commerce et par consquent laisser st ces / anne-, il fut deux mme le jus'e terme con acre*. Ai i le .monopole des affaires aux Ligues jrs par an, il faut fumer, et .i laisse?! la mauvaise routine qui de la Confrence. es plan'es cormieneeat pro vous empche d'avoir dMcafiers qui Nous ne doutions pas de ce rsul lohn Bradbuiy, Grande Bretagne, qu un moa'orium immdiat pour une rer jd' de 5 rai so t accord a 1 Aile magne sur les paiement coup ant ( e tetf.isiou a 'p-se i 11 il faut continuer les sarclag durent long empi et pui produisent tat croyant fermement que le Go 1 qai eut I eu aujou'd hui U runion u minist re de-i affines trargres prside par ce aprs midi son Mf *oinca- laquelle assissent maiion nttt&ctie La commi^ion des rpara'ion 1 p side par Mi Birthon a coitino examen de la ai actuelle en Aile et caser la tte chaque b.-aucoup." versement ente d tu notre vox et mue fois l'an pour que la sve prend*au des mesures en vue de p o aille pas eo feni le?j — Si AOUv ous m-Ho-s sous tger notre conimeice. Aussi nons jOt-ed les fves sont m Ares, i' les yeux tou ce qu'on est oblig de tommes nous simpl-mt unt mraeUlir une i une peur avoi litre pour faire prendre un pied de dan; no re dernier article d expliquer Itaacj' les faire scher, et re c f dans les autres pays qui ro'u aussi clairement que nous 1 inou satl est on grand travail, sent ceite denre, vous verriez que re LO ce que c'tait que cette question LaWaDt un ou deoi œo s suilaiivement la plan ation du caf dans de primage et di nstouro-s doa; seiller financier au ministre des il vues de la dlgation franais dac Mr dL s t v ie, minis re des fi i.vi • rmg-e et a termin tude du nie ce;, M R b 1, "nmiit'e des rgions morandum Braduty. Le prsident libres. MVl Barlhcu, Eigue fttn Bmhou a inform la commis ion dro, chef de la commission allie qa il lui ioumettr.it la semaine pro des garanties et MSeydoux. conchaire des popos lions exposantles ihteirps il faut tendre le caf notre Ile privilgie, si elle exige on a tant parl. Voici succin emtnt '•' trargres Le gouvernement cord avec le gouveraerne :t franas. 0f avions dit : a cofsid , dit on.l accord d un pa. comme tout a fait l cobte-duc nj ic piujci K.w F p. FORT nff Filire 4 4 la U. d s rforme fioanc.u-s tre ta. %  SL.i.J' 1 *Z Le J0i kpbil chaque ma-in sur on glaeiquelques soins, ne rclame pas des ce que no [katitre en tas le soir. Ensuite le travaux ni bien graods, ni bien Le Comm: ant qui reoit on Btp ? k morroiltUB ET dans le mortier arec un longs..." die se marchandises en Europe par %  '•'•'dmissib -. Iianner et le trier avant de les Ligaes de la Confiance est obi Lapoponon de sir John tait i an march. Je ne rouhaife "— On recommande mme aprs gd: payer DM m jor-t 01 de 100/0 cocteuue dans le projet dvelopp eur de jamais avoir faire ou pendant la cueille, te, de retran MB le mo tant rel d:aoif>. S d ta rformta1 financires J iC a 1 hydravion de Ssrapj.o Gorreia'qii de for t pareil pjur uoe cher ent emenl toutes le branches pendant di hu l moi. •! ne roit "** en AUemig.ie ncessitant le d eait avoir lieu oiourdhai a t ro minime... qui viennent de produire, parce que on n'expdie pat au:ue autre Ligae, coatr e alli le plus noit, mais qui ra ,„ & UQ9 ( ] ii e jQi |ira Qx ^ e alw le cafacr ne donne pas deux fois dans il peioit s v/o de ses 10 0,0 d po d aprs l'incrp ution franuae et rieurement* [iHlivo r In ces licnei, on est le mme noeud. Cerie pratique que ses aous la ruorique ristournes ", base principalement sur la bonne liederrander si leur auteur vous ne suivez pas nous parait ce l'autre tant gard par la Confrence volont du gouvernement tllemani mj %td>1ii90 blinteniion de se moquer de pendant bien rationnelle... Dans le comme ptimage .( gratification ). projet sera tudi par diffrents IV'JUV&ll&B iteesri • car il parle de •travail plus grand nombre des pays producCependant ai deux joursavant l'expira services techniques et naanciers du \k(M t et numie une srie doc teurs du cal, 00 pratique rguliretion de l'chance des c Ristournes ministre des finances en tout ce qui ta i ce ooint lc^res que.dans ment trois sarclages dans les pices il reoit une caisse de marchandises concerne les liormes a apporter fonpigres, elles font le plus de cat, chaque anne • le premier par une ligne n faisant pas partie aux conventions actuelles. Ea cejui JpJ^^zf^^JJtM d M laisses pour compte aux en janvier et fvrier, le second en du consortium, son dpt de io o,o vernement de Moacou 'a Kuaiie bDiverse* concerne la pntie du pojet prvo coratnsrca qui sera bi$ottcontlo en et.uxenian-s jum aprs les premires plu.es, et le est intgralement confisqu. gj un moratorium pour une p trej-u Turce natioaaliateeet le gou lenr de ces lignes qni nous dernier en septembre ou an conna-n Noua ajouteroas que cette m su* r,0 de d M !" y ,. d .? ,,0 V u L 8 0u ds 0 avoir jamais boug de cernent d'octobre, il sera difficile frappe mme les repressntan s de ces verQeaieat a l dfinitive et absolu Mendr e "itement de la aation la chambre, ail loi. nne'ide dobl nir de vous ces travaux qui Lignes, et vo.ci comment : ld( ce que c'est que l'agncultu sont si ncessaues ici surtout o les Prenons au h ard une muson Irement dite? de l'hydraulique mauv ises h.ibei sont si vivaecs-. comme celle de M s Riber.s Dut o wge des connaissances st de "Souvent vous ne sarclez pas du & Co qui pn ie du IttCcVrsates iikoce qui sont n^cessair s tout les pices qui n'ont pas donn ; dans presque toutes le; v,Ile; d: la le dfrichement et l'ensemence c'est une ngligence bien pr|udicia Rpuo iqni| Elle est par coi^qient des tenes, leur labour et les ble i vos inteieis, cr tlle coin, rolune des muson* qui i upo en et Mtes faons de les traiter et de mei les rcolte o elles devaient le exportent le oius sur il p ace E le ImDsgi ? Sait-il que faire >'e plus produire, ci proie aux mousses, serait agi" d'un Ligne taisant pa t e •cal nie ailleurs qu'en Hai'i.ie lianes, aux parasi .s, aux mauvaises de la Confrence avec en outie .01 rtttte chose que le caf, est une heib.-s du soi." eh f art tr cornue P tsideo du Co lise longue, ardue, laborieuse, .. mu repiseotant 1a Conlreace eu l noies le fait d'un individu '*— rresqu parto t o l 00 culu Hati. NJUS a.mans coite qi'e ete linx que d'une srie de gnra"* b ca l, soit au b sil, soit aux rait tout s ses co.nmaaJs et se; en lsailoi-> *i Quand le Fubnliite Indes, sou dans lei aulies Aotillea.il VO is par la Lig =e qu'elle repriente faut excuti ailleurs de soins et de ^tSDi compter les connaissant nous verons d'nnmrer, il faut tou allous comme agent Mas noussup JCf, autrc œo ] tes les soins qui et courir des plants -,„„„..„.. ...... soleil ravager toute la plaotatioa. ferait un dpt au moment du pas dM "panions d.-vrait Haiti seule, entre tous les autres ment de son fret de 10 ooo desquele Joint i a fcondit du sol, la e lle lat-eri.it comme primage la n* ici nous en sonmss plua f vor-ce. ment ngative ATHENESLe gouvernement La .situation du gouvernement g e c ordonne son haut commit, frantis na sub aucui ching-nient %%i n d^ tiner l'irmia ice avee lea d ous la confrence de Loidres en Tues laGiaa tant d*ia la neeaao dernier La i:igi; on franaise dt di 16i jr va les circoje aocee a cette poque i avait prpir nn actuellea poj t pour le t^Ie-nent gVnnl dn PARIS H — f)s violenta inetdenta prob n; des puat o %  $, prvoyant -•' aont produits laebambedea une d -.ninuti:) 1 de la dette all nan d '-pu -s h pr mtar orag 8 03t d* de aux alits gal; uoe relu raent : < Le gon se reunirait vernelient franais eat compos Il A t rappel l'orajourner toi peu rtabli tooialia* presque venue aux mains aprdi que Lafont eat teeuo le prince lora; d tre la petit lia 'un traitre h h FranceLe prtaee points jtint s a reconai-e au 01, 1 elle lai -eun comme primage a la ne, ici uous en mu: toujours i salubrit dn climat, la bnignit de Confrence s 0/0, qui ne seiait que i) K'd:e aux griffes du cojsor 10m Murt a rpliqa en traitant ledpu* . . _ mn l " r ii"'."'V d" s spci listes -'O" P eut dile Il tlv "^ ,rirnl u ; v e^vi-a *ve: n.r.11 .11e l-rs ants de l'mui vur;; m.r.rc ni i cet prr: r ..n _. .,r _.,uv^ ..„.„-, r.'ooiBoO, [• %  otfesRncltJre el ploti D1 "jJi" Ue Wwec} £ i, pour ces travaux bte malfaisante elle IMoage notre cotrespondart pen H B V' e,a fils peuvent tre assimils dea du cafaer„ p.,, -' r .. jSZ on# la faune, et cela, i nn point tel, que u soumusioj et agent, Donc, on con Nom croyoai qu'il est tempi qu .ociahste de profitant de 'lexpnence Sait-il eBn nqot {tQa ^ t ^ ieUti?emeot> aa .,, n y ft?u avec i>aj qae ieJ tRents da UBt oi viearie meUre fi Q 4 C es proc t de Tirerait Jinnae L't reptile, ni aucune ne connait 0 vaataths 01 le puceron aons juste sous les yeux itt t, CBe circulaire du Pisiieut 1,1 aux Commandants d'anondis A o la mauvaise situation du %  •totu sur les marchs tri n h " mise principalement snr le .ilnpiah^ fl(llSO,S P^e • mauvaise prparation, TldlCIld .'jee longue tude snr la cul ** tal tt de sa pipatation fr u> :tc s'.e et pablifl profi-. de notre Commerce ^ est ainsi .,uc dersercmsnl ceitaincs m.iuuus C u aji.-s.jus Europ-anes uat de Vcfru'atdi Mflaafa'do lB?ot envoy des circulaires leurs cl.ecu . 1 •• d|e>w A mandant dn user q e de la voiciurcte pour le ors updilioo* M*i. en Colombie o U .nacur 'naiinaiJOC rence est libre on a vu le fret aur le ranais>es C4tt biiSMr ju^u-i ; doiu i. ton D. De'ntire Heure Koni apprenooi que Mr Hock•Lan. Pisident de la confrence i Londres auiait reu dun des mem* bres du consoitium en Haiti a cibles lui demandant dab.hr les ristoaroes qui ne font que diicrditc; les compagnies associes. hommes dunt six divisions dans la tone d occupt on en Kbeoanie ai a d'avoir les effectifs ncessaires la dfenso nationale. ANDR1N0PLE 13 — Le 3saf corps d'armes grec a refus d'va> cuer la Tbrsce. CM AN A K— Lea troupes 1 orques battent en .retraite dans le voisinais \mmdist de Caanak.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05769
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, October 16, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05769

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
i
jimbtigi PMmrrAiw
Clment Magtofrf
u
MNeit^rlBM. HaK
**
X-andi 16 Ooobr^ j&?
Soyons persvrant, ua
soyon pas entts.
Anatole DUCROS
REDACTION t RaeCAmriestos If i t9K
rrLRPHONB No Mf
Objections yjj Correspondant La Questioas
s de" Rtstouraes9'
_ rorresrondaot 'crit ce qui d*os ' tempi 4aos le < Bulletin offi mw oewean
r* L'iolear de l'art1 de A pro ciel de tAfruulture et de l'Industrie , nm
[il dgrvement parle du pen non extrayons Us pasages suivants
Bit qua i dployer le p-ysan que nous d:do:s noire conespon La question de c ristoaroes i
rrcolter son est. Li encore, ou dant : fait couler beaucoup d'encre la semai
iKro qu'il n'a jamais boug de Nous constatons malheureuse ne dernire- Noos en sommes biea
ivbre, car il devrait savoir que ment que le cultiva'eur haitien m aise ayant t le* oromoteurs de cette
Gfefel*
Nouvelles Etrangres
La Commission allie **dcll0l\,BI Ies fp*r*lolB.B
. t qu' ce que les goaveraemeots ot
deS rparations rejftte resss aient de nouveau tudi la
la irmrAfnrium question. On compte que la cont
16 mOraiOnUm Ience qui se tiendra Bruxelles 4 la
PARIS 12 On annonce officielle fin je Novembre ou au plu; tard
jiasde soins avant de commeu ree vierges ou terres meubles, on qui ne font qu'entraver la libert du
[i donner un petit rendement ; se contente de piqaer le caf, cesl commerce et par consquent laisser
st ces / anne-, il fut deux mme le jus'e terme con acre*. Ai i le .monopole des affaires aux Ligues
jrs par an, il faut fumer, et .i laisse?! la mauvaise routine qui de la Confrence.
es plan'es cormieneeat pro vous empche d'avoir dMcafiers qui Nous ne doutions pas de ce rsul
lohn Bradbuiy, Grande Bretagne,
qu un moa'orium immdiat pour une
rer jd' de 5 rai so t accord a 1 Aile
magne sur les paiement coup ant
( e tetf.isiou a 'p-se i
11
il faut continuer les sarclag durent long empi et pui produisent tat croyant fermement que le Go 1 qai eut I eu aujou'd hui
U runion
u minist
re de-i affines trargres prside par ce aprs midi son
Mf *oinca- laquelle assissent maiion nttt&ctie
La commi^ion des rpara'ion1
p side par Mi Birthon a coitino
examen de la ai
actuelle en Aile
et caser la tte chaque b.-aucoup." versement ente d tu notre vox et
mue fois l'an pour que la sve prend*au des mesures en vue de p o
, aille pas eo feni le?j Si aou-vous m-Ho-s sous tger notre conimeice. Aussi nons
jOt-ed les fves sont m Ares, i' les yeux tou ce qu'on est oblig de tommes nous simpl-m- t un- t
mraeUlir une i une peur avoi litre pour faire prendre un pied de dan; no re dernier article d expliquer
Itaacj' les faire scher, et re c f dans les autres pays qui ro'u aussi clairement que nous 1 inou
satl est on grand travail, sent ceite denre, vous verriez que re LO ce que c'tait que cette question
LaWaDt un ou deoi o s sui- laiivement la plan ation du caf dans de primage et di nstouro-s doa; seiller financier au ministre des il vues de la dlgation franais dac
Mr d- L s t v ie, minis re des fi i.vi rmg-e et a termin tude du nie
ce;, M R b 1, "nmiit'e des rgions morandum Braduty. Le prsident
libres. MVl Barlhcu, Eigue fttn Bmhou a inform la commis ion
dro, chef de la commission allie qa il lui ioumettr.it la semaine pro
des garanties et M- Seydoux. con- chaire des popos lions exposantles
ihteirps il faut tendre le caf notre Ile privilgie, si elle exige on a tant parl. Voici succin emtnt '' trargres Le gouvernement cord avec le gouveraerne :t franas.
0f avions dit : a cofsid , dit on.l accord d un pa.
comme tout a fait
l
cobte-duc nj ic piujci K.wFp. FORT nff Filire 4 4 la U.
d s rforme fioanc.u-s tre ta- .SL.i.J'1 *Z Le J0i !
kpbil chaque ma-in sur on glaei- quelques soins, ne rclame pas des ce que no .
[katitre en tas le soir. Ensuite le travaux ni bien graods, ni bien Le Comm: ant qui reoit on Btp ?k" morroiltUB
et dans le mortier arec un longs..." die se marchandises en Europe par '''dmissib -.
Iianner et le trier avant de les Ligaes de la Confiance est obi Lapoponon de sir John tait
i an march. Je ne rouhaife " On recommande mme aprs gd: payer DM m jor-t 01 de 100/0 cocteuue dans le projet dvelopp
eur de jamais avoir faire ou pendant la cueille, te, de retran MB le mo tant rel d:aoif>. S d ta rformta1 financires JiC 'a- 1 hydravion de Ssrapj.o Gorreia'qii
de for t pareil pjur uoe cher ent emenl toutes le branches pendant di hu l moi. ! ne roit "** en AUemig.ie ncessitant ledeait avoir lieu oiourdhai a t ro
minime... qui viennent de produire, parce que on n'expdie pat au:ue autre Ligae, coatr e alli le plus noit, mais qui ra, & UQ9 (]ii e jQi |ira Qx^e alw
le cafacr ne donne pas deux fois dans il peioit s v/o de ses 10 0,0 d po d aprs l'incrp ution franuae et rieurement*
[iHlivo r In ces licnei, on est le mme noeud. Cerie pratique que ses aous la ruorique ristournes ", base principalement sur la bonne
liederrander si leur auteur vous ne suivez pas nous parait ce l'autre tant gard par la Confrence volont du gouvernement tllemani mj %td>1ii90
blinteniion de se moquer de pendant bien rationnelle... Dans le comme ptimage .( gratification ). projet sera tudi par diffrents IV'JUV&ll&B
iteesri car il parle de travail plus grand nombre des pays produc- Cependant ai deux joursavant l'expira services techniques et naanciers du
\k(M t et numie une srie doc teurs du cal, 00 pratique rgulire- tion de l'chance des c Ristournes ministre des finances en tout ce qui
ta i ce ooint lc^res que.dans ment trois sarclages dans les pices il reoit une caisse de marchandises concerne les liormes a apporter
fonpigres, elles font le plus de cat, chaque anne le premier par une ligne n faisant pas partie aux conventions actuelles. Ea cejui JpJ^^zf^^JJtM d
M laisses pour compte aux en janvier et fvrier, le second en du consortium, son dpt de io o,o
vernement de Moacou 'a Kuaiie b-
Diverse*
concerne la pntie du pojet prvo coratnsrca qui sera bi$ottcontlo en
et.uxenian-s jum aprs les premires plu.es, et le est intgralement confisqu. gj un moratorium pour une p trej-u Turce natioaaliateeet le gou
lenr de ces lignes qni nous dernier en septembre ou an conna-n Noua ajouteroas que cette m su* r,0 de dM y ,.d.?,,0VuL 80u.
ds 0 avoir jamais boug de cernent d'octobre, il sera difficile frappe mme les repressntan s de ces verQeaieat.a_
l dfinitive et absolu Mendr* "e "itement de la aation la
chambre, ail loi. nne'ide dobl nir de vous ces travaux qui Lignes, et vo.ci comment :
ld( ce que c'est que l'agncultu sont si ncessaues ici surtout o les Prenons au h ard une muson
Irement dite? de l'hydraulique mauv ises h.ibei sont si vivaecs-. comme celle de M s Riber.s Dut o
wge des connaissances st de "Souvent vous ne sarclez pas du & Co qui pn ie du IttCcVrsates
iikoce qui sont n^cessair s tout les pices qui n'ont pas donn ; dans presque toutes le; v,Ile; d: la
le dfrichement et l'ensemence c'est une ngligence bien pr|udicia Rpuo iqni| Elle est par coi^qient
des tenes, leur labour et les ble i vos inteieis, cr tlle coin, ro- lune des muson* qui i upo en et
Mtes faons de les traiter et de mei les rcolte o elles devaient le exportent le oius sur il p ace E le
ImDsgi ? Sait-il que faire >'e plus produire, ci proie aux mousses, serait agi" d'un Ligne taisant pa t e
cal nie ailleurs qu'en Hai'i.ie lianes, aux parasi .s, aux mauvaises de la Confrence avec en outie .01
rtttte chose que le caf, est une heib.-s du soi." eh f art tr cornue P tsideo du Co
lise longue, ardue, laborieuse, .. mu repiseotant 1a Conlreace eu
l noies le fait d'un individu '* rresqu parto t o l 00 culu Hati. Njus a.mans coite qi'e ete
linx que d'une srie de gnra- "* b cal, soit au b sil, soit aux rait tout s ses co.nmaaJs et se; en
lsailoi-> *i Quand le Fubnliite Indes, sou dans lei aulies Aotillea.il VOis par la Lig =e qu'elle repriente
faut excu .rit.
tareni"
dans l'apologoe du
'Mrs if Mf if, m.iu planter d
cet ge t
ftse t'il pas i noire eorrespon
Ttnt ide de ce que l'agn clture
>ti ailleurs de soins et de
^tSDi compter les connaissant
nous verons d'nnmrer, il faut tou allous comme agent Mas noussup JCf, autrc o ]
tes les
soins qui
et courir
des plants -- -------------------- ,....-------............... ...... ,
soleil ravager toute la plaotatioa. ferait un dpt au moment du pas dM "panions d.-vrait
Haiti seule, entre tous les autres ment de son fret de 10 ooo desquele ------------------------------
Joint i a fcondit du sol, la elle lat-eri.it comme primage la n* ici nous en sonmss
plua f vor-ce.
ment ngative ATHENES- Le gouvernement
La .situation du gouvernement g.ec ordonne son haut commit,
frantis na sub aucui ching-nient %%in d^ tiner l'irmia ice avee lea
d ous la confrence de Loidres en Tues laGiaa tant d*ia la neea-
ao dernier La i:igi; on franaise dt di 16i jr va les circoje aocee
a cette poque i avait prpir nn actuellea
poj t pour le t^Ie-nent gVnnl dn PARIS H f)s violenta inetdenta
prob n; des'puat o $, prvoyant -' aont produits laebambedea
une d -.ninuti:) 1 de la dette all nan d '-pu -s h pr mtar orag 8 03t d*
de aux alits gal; uoe relu semb'able de la dette interallie btrpeUeUot tr"'y,V), mort de
La noede Bafourqui demandait fi*ffi^,1! If,,"
,,,, f j i d iV u :i Di fait feu s u la foa e ora
aux alli, le o.tement d.s det es liB ,a glva d dbardeuri u hJ
dnes la Grande B.et.gie a emp vr3 Ls o:ialiste Hury dpnti
ch de p sentsr le j.rojet franais. Il |o;8e a est er. en montrant lea
avait toutefois . convenu, alo s bines du gouvjrn<>raent : < Le gon
se reunirait vernelient franais eat compos
Il a t rappel l'or-
ajourner toi
peu rtabli
tooialia*
presque venue aux
mains aprdi que Lafont eat teeuo
le prince lora; d tre la petit lia
'un traitre h h France- Le prtaee
points jtint s a reconai-e au 01, 1 elle lai -eun comme primage a la ne, ici uous en mu: toujours i
salubrit dn climat, la bnignit de Confrence s 0/0, qui ne seiait que i) K'd:e aux griffes du cojsor 10m Murt a rpliqa en traitant ledpu*
. ..__ mn
l"rii"'."'V d" s spci listes -'O" Peut dile Iltlv"^,rirnl- !u ;' v e^vi-a *ve: n.r.11 .11e l-rs ants de l'mui vur;; m.r.rc ni i cet prr: r ..n _. .,r _.,uv^ ...-, r.'ooiBoO,
[otfesRncltJre el ploti D1 "jJi" ,Ue
Wwec} i, pour ces travaux bte malfaisante elle
IMoage notre cotrespondart pen ,.HBV'e,a
fils peuvent tre assimils dea du cafaer-
p.,,, -' r. .. jSZ on# la faune, et cela, i nn point tel, que u soumusioj et agent, Donc, on con Nom croyoai qu'il est tempi qu .ociahste de profitant de
'lexpnence Sait-il eBnnqot {tQa ^t ^ ieUti?emeot> aa.,, n y ft?u avec i>aj qae ieJ tRents da UBt ,oi viearie meUre fiQ 4 Ces proc t de Tirerait Jinnae L't
reptile, ni aucune
ne connait 0
vaataths 01 le puceron
, aons juste sous les yeux
ittt,*CBe circulaire du Pisiieut
1,1 aux Commandants d'anondis
A o la mauvaise situation du
totu sur les marchs tri n
h" mise principalement snr le .ilnpiah^ fl(llSO,S
P^e mauvaise prparation, TldlCIld
.'jee longue tude snr la cul
** tal tt de sa pipatation
fr u> :tc s'.e et pablifl
profi-. de notre Commerce ^ est ainsi
.,uc dersercmsnl ceitaincs m.iuuus
C.uaji.-s.jus Europ-anes uat
de
Vcfru'atdi Mflaafa'do lB?ot envoy des circulaires leurs cl.ecu
. 1 d|e>w A mandant d- n user q e de
la voiciurcte pour le ors updilioo*
M*i. en Colombie o U .nacur-
'naiinaiJOC rence est libre on a vu le fret aur le
ranais>es C4tt biiSMr ju^u-i ; doiu i. ton
D.
De'ntire Heure
Koni apprenooi que Mr Hock-
Lan. Pisident de la confrence i
Londres auiait reu dun des mem*
bres du consoitium en Haiti a cibles
lui demandant dab.hr les ristoar-
oes qui ne font que diicrditc; les
compagnies associes.
hommes dunt six divisions dans la
tone d occupt on en Kbeoanie ai a
d'avoir les effectifs ncessaires la
dfenso nationale.
ANDR1N0PLE 13 Le 3saf
corps d'armes grec a refus d'va>
cuer la Tbrsce.
CM AN A K Lea troupes 1 orques
battent en .retraite dans le voisinais
\mmdist de Caanak.


LB MATIN'

MUTILAT
DOUBLE TALISMAN |'y Octobre
Etranger
iar cAblt M
Ibre
CHRISTIANA Le *oaeraeraai aarvgirn
i cranact un eraprart e iS nillioai avec la Ni
liuaal City Itank de New York, le taux de l'in-
trt en de 6 0|U
OKNhVE Suivant nreaVclaratioa 'e 'a dtl
gatiM aiaaai citr cet union', la forme dfinitive du rgime
constttt l'asarmalc corutiiuan'.e a,ui .-e lunira proclnin
BMBt.
KIKMINGIIAM Mr Cli mberlain. leader du
toaverManeat la chamarr dc< communes, a aro
a once un diacoari tentation nel aa "Milijnd con
aervative Club'. Il dclar- que U coalition devait
tre maiatcaa aa pouvair on en dduit que h po
litic,ae coalitioaaitte tera ecom nie p.r UqjrJ
George aoor Ici prochaine* l c i m gntta'ci par
caqa'ii aura appui ce.ia n de Cna:iberl.in leader
da parti aioaitte.
BERLIN Le dcret dcttm mettre un f.ein
4 U tpcnlatioa rat kl < r. tant a peine po
ulgu, on annonce o' e 'es preiset off cailla ont
imprim 27.300 millions m>rkt de papier pea
**n\ la pre'mi- e semaine d Octobre
Au sept octobre le total -le U circulation .lu
Claire a atteint le chiffre de iu,'S' 641 000 iruiki
et a aresqua quad npl depuis un an
8EKL1N L .ai t'e de Vos dclare quel:
it-arcbal Hindenbu'f a arcept d tre- candidat aux
locnaiacs leetioft pictiJeati::l-s, le ield mir
chai aurait ca a la demande pressante du par:i
j.aaal-'ii* national.
ATHENT-b Ca l'attend au rim.101erm.nt du
cabine" jrrec quand Mi Zaiiuis, quia rcem-
ment accepte les tondions de prsident du con-
seil, et qui te trouve actuellement a Vitane. ani
ver a a Athlift
Contre l'instant mauvais.
Deux choses
Me protgent i jamais,
ailes s'earou'eat a met jotrs
Comme autour
De la svelitise d'un cyprs,
s'enroulerait
Le flocoonement lent dune sverse de roses...
Il nlmoorte que de met ma'ln
."""^ Le Soleil, qiiequctoit labatatt
Ou que, de mes soin, sou'nt W, Destins,
cartent U ronde te-urJi-.jante
Des hiuret de ttaiei e- de fo:ie.
Contre I instant nwuvsii
El les minutes appalies
De soaabres joun,
Deux choies me pro geat I jimiis :
Ma jvuaess et too Amour.
Varits
M A RDI
t. Masque aux deufs
blanches
i pisodes
Entre o 50
MERCREDI
l:\ Maison de la Haine
2e et 3e pisodes
Ertre 1 GouHe*
Heure de bureaux
Il noua eii rovooa que d pois Si'
m ii l ira hnrp rjp Hnreau d
nos dif' ente D*pattrapn Miaifi
rtola dprrtonrf r>r i du irc'rrnent fl
xes pour tou3 omm toit de nen'
boiif-a dn radtia uuu hji.j de
'apr-inidi.
Cet Lu; a re est en c8?e danq log
bnreaui du Palais de la Prsideree
depuis quelque temps
Elec ions itaonniq^cs
I es lections meooniqoe poar
le Vnralat de la le^ c La Vr.t
n ont pa encore avoir lieu hier De-
vant les discutions qui e'ecvni-
rusient de im en p'os on dot lever
la :enue 0 l'extraordinaire.
Nous e?prone qu'aprs ces de*x
vair.es couvocatiooi on finira par
s'enren 1 -> pnu- donner un cl f ee
respectable atelier.
Comme nous le laissions prvoir
dans notre numro de samedi, le
Dpartement de l'iust uc ion Publi-
que au'orise la l'iir.s^ l*s E:o'ei
prendre part i la crmonie de
demain rmrd 17 O t b
O; giandts rranif>s a "Ot? S*0 gi-
nisem pour i-orr.mmo'er Ir ip>na t
l'anniversaire de la mort riciEnpe
reur Jean lacques Destalioes, Fo da
leur de l'iodpindance d Hiiti. U e
messe solennelle de requism sera
chante i la Cahdraie et 1 l'issue
de laquelle, en ra des il urs sur le m uso >. du L'iaie
tire de S e Anne o 'fpoi Ls
ie;tee dii G and Ho n-nr,
a Dans la leir:, lesaceurs d^ la
lriaisvaoce rcpreie.iteto.it sar U sc
ne de Parsiana le d ame .'ouv.--.t
eu vers tt ta deux actes de Mas l:on
Coioa : c L'npeieur D ssilia^s
On vivra donc detnrn lOtf Us d ver
ses priptie: qui oc p:c) et sui
vi la u.ort de i mper:ur.
Leb ]oumat z quotidiens prenant
pat la tLJuiIviia ion ne p.r.Itiout
pas.
"'"..... aap^aajaaaaaaajaaaaaaaaaaa)
Les Cour8
WEWYORK 14- S erliog443,88
Dollar 13 19
LelinetFink^
(MaisaB fonde en 1876)
New-York, .U.A.
Laboratoires BaOomfiakL N. J . U. A.
Extraits liquides
Teintures
Linimentg
Sirops
U -
Onguents
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
, Herbes mdicinales
Lon H. lhbau
CHAMBRE MEUBLEE
Jeune homme tranger cherche une cLarttu
meuble dans une maison de famille,
S adrctiw au MATIN
Voici 3 produits
qui mettent en valeur
la beaure de la femme :
Fort-iu*Piince 1$ Orobrt 1922!
Mon cher Directeur,
fe vou< sertis infiniment oblig
dVcorder l'hcspitalit do ''Mtia' i
] c^rlaration ci-incluse.
i:n tons en xerre^ciant d'avanc-,
BftM du cctdial salut dent vous avez
birn vou^u boi orer iron rcirur dans
h t$j9, je vous prie de croire mes
vives fcympathies
H. CHADVhT.
Dclaration
A peire debsrqc.i'rpt'B^ q'-'iU
%v\tt d'un entrefilet, pub'i il 7 a
b entot quatre ans dacs le > eu
vtlliste concernant le d'p rf d- M.
Kuan, une afiaiic a t souleve
i mon nom est cit et celui de M
j 001s Borno, alors ieuiaire d Etat
le veux tcot de su te dire que ja
mais je n'ai cit, i d:rt t -n ni mi
1 directement le tom de personne
ce m me ayant donn au Nouvelliste4
l'information en question.
Ce que je lieus dclarer, c'est que
y. Louis Borno, ancien secrtaire
c Elfti ^est peur rien, ni directe
r eut ni indirectement, dans ls rubli
ittior, de l'entrtiilet relatif au dpa;t
ce M. Kuan:
. , tiens d'autant p'u faire cette
c'elaration qu'i propos d'eae noie
d'un |cnrnal dont ) tais le directeur,
ai t ct, a tort, le nom*de l'bono
rable M. Louis Borno, ancien secr
taie d'Etat, aujourd'hui prsident de
la rpublique.
M CHAUVFT
Commencement
d'incendie
Ce midi la prfsoncu des pompiers
moatant la rue alsnta Oestonches
ves leurs a pa ils a jet qnelqne
moi dans la >ille. ReneeigRtmeol
pris, il y ami rellement en eotn
meneesoent d incendie du Uoie-Ver
ua dena l'isamcuble habit par I.
Naiaelte.
la flau a vite touff sans
qu'il eut d'aotie seaidett
Si animal mmi
Mercredi dernier dns la nuit un
inWn s pntr :hex Mr 1 Florus
atau rriC\*n d'un coutei" a ccup
la gorge a au beau btwvai roug: >'e
*7ltU' ta-
Malgr les soi. s. 'a pauvre be a
tuccomb i a u te des bl su et
>-ter d n.nche Ce crime est plus
uu'olKi-x, i*r il a t commis kur
. .oirr /VS DE
SUCCS
Panhard Oi
Lubrieating Oils
& Greal
Huiles el Graisse:
Prix et qualits diii
toule concurrence
LEOft II. 2 liUBAUD
Agent excluait pour UiiH
Rhum Saas-ltivai
EXTRA Fila
Eu vent* au b .r utj s Lui i i et ch z
Ui-nrl Bor^iby, Rot diFfonti Forts
GROS ET DETML
Cljde Sleamship Une
Fo'eign Service
Le S)S Ht venant de Niv Yo*k fit
M r
des ports du Niv-d 6*1 attendu la
Ci pi *le Samedi 21 G*t.t et lal*n?.ra le
tend mai* pour iaemtl via tout /es
ports du Sud prenant (tt tt puasariev*.
Ce tY'aVuu sera de reiou ici ver? le
28 chargeant pour ISieu Fo ft via (es
po; t* du Nord.
Port au Piinea le 1G Cetob e 1W1
IL F. Uiemenis,
Lelui & Fiak, inc
Fonde en 18"6 -J
SUPialUORITiC liAS PRIX PK0MPT11
Toua prolu.is chieniq tes. pairnucdiiique ot auties f*iM
dablua daoi u.:e pbarinacii.
tPIDliS : Poivre, Ctunelle, Girolle. Anis toile.aiustiie *<
SUCBEHXFKIN .,
SWCIALlTtiS ; /Mirq.ie prive/ Lysol dglnfaetanf.Harfeflaarji
vour bsrbi< if, B^y Khiq, Chocolat en poudre, Huile de foie
Kddisiod, Cold eraan, Ex raits pofr laHi eata- ces et paa dsi
d^ Quininef Poudre coatre les insectHs Solution pour c,0D5er!?ll
frii, Laitdeslaa *ie, Poudi-'-uprifure puur u toilette fl'
Ifiaspnce de tleuii, Km deFionda, Miel pour la table. Mos'jrwtj
d0 ive pour lu teble. Btaaas d nt-, Pippermin*, Huile po
les aioustiquei et outres lusejtes, Hegulol Huile contre cooinp
roubles dfB intesiin* cbrotiq'ies. Tli, Cire pour les K*,'ltM'?.
qnet, E'ixira-, Epica, Sirop- -liveru, XVintures diverses, Vin, sw,
DniHtifii z : l'aiHlcgue dea spcialitt. _.
Conflant vos commandes LEUN & MNK, Inc; vous srrta
satisfaite. hrt
T 'Utea le bonr.. : -/uarmaciei da pays s'approvisiooneni su
& F1NK, Inc j
Lon R. Ihbaud
Ageut exclusif pour Bl
1
E S MICHELIN
i)| CLEHMONTFEUR NU Fcance
30 x 3 1,'i O.era zi cord p. 2i tO
HO x 3 Tord 16 00
Ca fcbrea air raofea 3.' iv Cftra'ij J 75
L, nbra ' -30x3 250
Pornc Mirhalio sec manomtre 4 00
- i H ROBb LIN Po,t en Fhn.a
Joshua h. Blily &
(Churh & T'*om Uune des meilleu zes et de plu*
tes ma tons da Usaus aux Etat* *
Saim, Demmg, Check, Gingham.^
a dra*i etct etc. J
i.a meilleure hou ce d'iichats:' il
toujours avantageux. ,
Les principaux eommi*t>ionnuye$
tissus aux th aUmUnlpfaproviw*,
chez Joshua L. Baitly 4" Co !
Lon R. Ttibaud


II MATW

Excenlio
CHEZ
KAWAS HERMANOS
205-209 Rue Traversiez
Profite* !
Profites
i
Pour 15 jours seulement la Maison offre dans l'intrt de ses clients et \du public en
fr wndre chez KAWAS avant Vexpiration du dlai.
B
Gourdes
g
15
30
30
I*
20
[fcdtcoton couleur assor'i
pour dames doui
iaioie coir pr damtt
c suprieur
couleur pr danses
icouleur unie marcerh <
i assoie i aiennn du laie
pour Jamea l'ra
de toie de coulear
bord pour dmes
de soie noir a fourchette
de soie bl ne et co r
QQie pour dames 4
i ce soie blanc et noir sup 6
coton pour enfai ts la dooi 7
coton rae c.pour fillette W
les pr hommes cb&qje 1
illee pour entama l
Mans bscre suprieur
la carton de 8 bout.
" blanabe anp pr dsea 5
Cravate toutes forint-s 1 50 3
Crpon de c oie l'aune 250
Dentelle de aoia noir largeor
36 poocea
2 5
Nom avons saisi an grand asaor
liment de lotions et pafumeries I
prix tra modres
crpon lavable toute coalear
C fpon fierr
arpou fleurs suprieur
Grpe de cbice toute couhur
*' Georgette ou e couleur
Calicot grande largeur sup-

10
10
I
173
250
950
9 50
1
125
090
150
10
12 50
15
18
80
lia de piille hom chaq. 8
II* de pail e sup pour hom 10
Ho mastp pr bon.mea 10
de lie pour hommes 9
"* de luu es pr en fan s ik 5
P*u de pille pr enfante 8
'aie te* d- couleur
ipercer z pr hom dz 10
Ll*couleur dpfc!in rceicer 13
Bsseii coul ' de euie 20
* tes s joor mereeriz 28
'Oui. i jour sup psiie 4 50
*' ui.it- pour er.fsura dz 10
Mettes coul. barre euf. 10
coul unie pr enf sup. 18
"lure de cuir pr hom chaq 3
O'oros pour damea 2 & 3
coliien. fui taiib pr dames lt
itfinea de coul. poui hom 6
1 ' suprieur* 8
blanche a plis sup- 10
Miettes coul pour hom 3
? croe tt blanche 4
moyenne largeur
grande I ug'*ur ex'ra fia
Couvert re de lits chaque
' dfc li grande taille
' de lits suprieur
" de II plue auprieur
de lita piqu de luxe
Casim tte noir suprieur l'a une 4 50
75 couleur double largeur 7
\ Caaim'r franais de couleur 'JJ
charmeuae de soie i fleurs 12
0 40 Cbapeaus demi cornu feutre
de loie, ebap- 20
i Crpon de fo baire anp.
quai pour chemise 12
criff>i 1* ih ijibu Urgiaf 6
c m O'.c d gi*l 8lf 25
" franais diagonal noir sup 30
corset plusieuraqual.cbaque Si 15
cne s ceinture 10
Drill blsnc mptieur l'aune 3
Diill couleur 150
Damass couleur pour nappsa 550
" ' supiieui 6
Damass b'i-rc 4
Dameaa blai c qu.lit sup
oour mateias moy larg 2 50
Drill Toahor auprieur 2 00
Drill kbeki jaune 2
Drill kti k biens 1 50
Drill ku D intelle espagnole dor
etsigeot 7 50
D ntel'es eapagoole dor
et argent plus large 17 50
" de aoie bit ut eut'* deux 8
Eolienne de aoie noie dbV 'arp. 3 50
Eolieune de aoie a mit-' double
largeur, sure 4C0
Eolienne de soie fie*ura doubla
largeir aune 450
Flanelle franais qaalit sap-
rieur l'sune 0 75
F'aanelle frarai flonne pour
dfmes chique 5 00
Flaanelle frar.His fe-t inne
auprieur pour dame 7 50
Flannelle franaia festonne
pour hommes 7 oo
Flsnnellu suprieur pr hom 13(0
Faux col* Arrow et faia, dooz 1H 00
Fsux cola P^ur enfante 15 00
Fil de soie coudre toute
nuance douzaine 5 00
la bobiot 0 50
Fil de soie broder 'oute
nuance su chevesn la
la docznne i 3 50
Fil de aoie broder toute
naanca en cheveno
Lsa 16 ehavesnx 10 00
Fil saercriz broder toute
nuao:e bobinia
N
N'nsork blrr* ang'a'e 36 rca
ces, r'ce de di* vsrda
N'nsouk b de dix yarria
Na aonk blanc 36 pouce i,
pice de rfix ytrds
Nanaouk coalear Taure
a > fleur dbla larg
Souliers aop pr enfants 10 et 15 oa
Serge noir et do coulear |
pour pipes,
aune
Orgiudia toute :ou'*ur double
largeur I aura
Orgsndie toute couleur sap.
Orgsndte de co >'enr ei*se
eaoritare qaalit
Orgsadie de coulaor suisse
mita brod
P
Serge de couleur 4 barres
16 03 carreaux auprieur
Serge n vr et bien marie
14 00 Serviette de toilette chaque
Serviette de toiletteolun grande
12 OC Satinette couleur g larg aune
1 00 Satinette bla-ebe fleura
1 75 grande largeor
Soie lavable toute nuance
Soie cossaise pour robes
grande largeur
S->e barrt>8 pr robes g. larg
1 75 Soie pr ohem- hom gr larg
2*5
T
450
Tusaor de aoifl suprieur
4 oo Tusaer de soie couleur
Telle de soie et coton spcial
pour chemise
! 75 Toile de aoie *norieure ap
I 5 j ciale pour chemise
1 on Toile de aoie et coton r-r robes
2 25 Tte d'Indien tlndinn head
Toila drap largeur 7-J pouces
2 53 Toile drap largeur 81 pouce*
Seo
8 oe
2fte
i$5
9ee
2SO
3 5*
4 75
,f0oo
8 oo
10 eo
050
200
Gabardine blanc tup l'aune
I
Indienne moyenne Isrg l'aune 0 90
Indienne faiae gide larg, aune 1 35
1*
Laiuage aap pr )ape pliss 10 00
Lainage sup pr jupe A barres 6 00
Lotion Gloire de Paris chaque 6 50
Lotion lompia S pour 7 oo
Fcaire de rz Santal, la boite
Ho >dre de riz Java te boite
Poudre g'asse
Pnnge couleur pr robes l'aune
Pondre de riz. Pomoia, Flora
mye Trfle incarnat la boite .,,.,.
Poudr de riz coti la boite 2 50 To,leD * doub'8 '"
Paraaolde aoie vv damea un 20 oo 9W Peure poar.jupea
parasol de coton pr damea. nn lo oo *" de 30uleul P0ttr coatuae
Parasol de coton pr bom, an 10 oo * geiroo, l.eane
Palm Beach dble Isrg l'aune 9 oo Tsor de coul db, ' P
Noua avona nn grand assortiment v
de poudra de riz la boite de 50 cts
150
R
oe
5 oe
410
750
5 oo
1 75
4x5
4 75
350
250
4 OO)
Voile fltri lauoe '
Toile barres de coulera
Voile e dconleur unie
voile d j couleur A fleurs aup
Voile de couleur suprieur*
bsrrea de aoie
Reppa de coulear grande
largeur l'aune 1 50
Reppa de couleur dble larg aup 2oo Voile de coul plus aup ds soie
Beppa eu Poplin de aoie g. larg 6 oo Voile de coul k barrea de soie
Rubans de aoie unta, motr et
leo
150
125
2oo
il)
450
3 oo

pi-on toute nuance et largeur prix
trs modrs.
Zphira de coulear eupilear 1 25
Nous offrons h un prix drisoire les articles
t je n.isvTAiifna Jupons brod ch que 4 00 Jupont simili g*ruie avec dentelle 8.00
lA^illnnilt^S SnllY atlll ISe ^Vhe corset d. feit 6^0 Chemiie df Nrit pr damea, simili .00
irjOlVlIUVtJ LJ*im w * *^re Chemises rainhinai^ti Am .ma 7=^ JnnM He nia tlCkl
Chemises combinaison de soie 7,50 Jupes de soie
KAWAS EEHUeKOS.- 205-209 e Tiaversire


lE IUTW
MUI LAlkD
\J JHL
NcTrslr-iea
Goutte
Gravai! o
Artrio
Sclrose
Obtlt
taMrStnwai> rM*-m >nt
il *r!i*c lVtt%4bl(r<*6nt '.(
reine. l*e varie* ". l'i ~u*-<>* d i t
J-'Isrn rtr fi'''" < |4n>a :* -,
fV&OSONAL.
Hi
1 *

tV4
1
La Maison

^
-- .. i
1 indication ! .-" i '
*.'M. K>u1 *<, i
U Se rttofkpcrn ni de '**'
< A ;-\ -: ' e II . _ lit
wri'iM l*r '-c M>vl t->'*'
u ....>. n '-' til roula, i :t l
<<>.-'<. (.:.".- 11 '.''
v\i. r.nv- ; ..: r.
I .-., I( .1 .-. ; .M
: i!
prit *< .. t i.. - * ;o:<.tpt
.,, . .
f. * -
Difti-^Ow
V.,' I II
a

Uni
... u l .



.
ir&sc
Niai Bouel iOBui J. Sijm'i- ! t'Sut
tarasE vSggss: sj^aziasa.

n
UVER
Vient de recevoir pa
les deniers steamer :
Chape vue de laine d'Italie, %up.
toute tes vnlits pour homme*. '
Chapeaux de paille d'it&li sup.
| toutes les qui* liis pour hommes.
B Kaki Blanc supieur.
I Drill Cnion iup.anglai* or0980 l'aJ
j Drill Tussor Or 0.45
3 Ltf Maison invite en outre m noi
| bretise ciferUte venir voir (es mon
flques nouveaut 4 les ;oli* arttd
| de finatses qu'elle vient de receve
il qu'ttl: tej.d des pix d/la
tome concurrence
Employez la
KEROSINE SUE!
A i i l
s'en
Demande ceux qui
Lumi e brillante- Sans odeur
Sang fume
La GAS0L1NE SHELL
Donne un rendement ECQmmt
suprieur par kilomtre
i ris volatile, ne se
car bonite pas
L# McrtigrA fhn n'^Te pas
reipooanble d'a^cuee Mfaire, em
prunti on 9ntr^ qge poonait tn:ter
de coDtrRcter n importe qni en bod
nom et cp, ans eicor escepriou
Il n'est rf-aponeable qaa de ea h
KT1 f.Ui gnstuif propre
Port M Prise le 10 Oct bre 19*2
Oscar FRITZBKKG
BU w-^-
^ENTERITES
I DUrTka WUM ourrlMon..Ent*r IK a Mo- ,
lnmdrunM tulMrculnuM; ConatlpaUom,
I AeoUlif aBpMdllalia, FlTr* typhoid*.
I MaI*wwii,iam,Tm*mm, TwmtlM '
1 utmaoi otuTAim %f rm u
ANIODOL
Charles Picoalet
228Jiue ROVX(ancien Fore ing Bw\
PortmGUrPrtfice
Aw>rtiment cempUl d'picerie, Jambnn, Fromageett-
Bire* liqueurs, tlhamr,agnes, TV kit&tfl etc.
Vivs de Bordeaux tn loattillu et par qallon
: mur i g . H'Mwacir
Pharmacie W. Buch
EbBlC&ClTE
rilEPTlQOEl
r to I' SHELL
Asiatic Petroleum Co
Roberts, Dutlon & C
Port-au- Prince
Agents Gnraux peu? Hati
Cocotiers
ch
Gros et dtail
m;
'T
*m
Lundis
21 qrMd i'fi 9e FitB
tui r*r sa titualion unique au Cfntre des affaires se recommand
plus que jamais au public t ses nombreux et distingus VHmtt
Lteol prservai! du bois ft le
Curboln um venariw
Reconnti depuis p'u d 40 ans comme l pl"s effian,
L^ Carbolinum Avenm
sert pr'aei ver le bois hors el sous terre contre h poa^
sous toutes tes lcru es, 1 s influences du cl'nut et la tint"
par les insec es.
A empcher a h supprimer le champignon ce maisonseljk
t, ^# ,. mM i scher les murs humides.
Plants de eocoti-rs, i tendra imprgUer ies Vui]es, curdiges. toiles c filets Ce pche.
rarcor-Jean l.lnresa I uor Le produU st ,n dsinfectai de premier ordre suprime,lt(
la eripiiif des cuiies de chevaux ainsi que d pouaiileis ui
aussi vn desirut leur sans paieil des pu-ai-ts et des tutm
DEMANDE DEMPLOI m'ney
CHAMPAGNE OELBECK&CREII
De la Morinerit DtLtitLK & Co Succesuai5, Rttmi
Fournisseur ce l'Ancienne Cour de France,
De la Go r d* Belgique,
De h Cour d'Espagne
De U Cour de Sude
Et du P -i.l ; t de la Rpublique e Cuba
Est le t'.hvnpacm: par exce len e.
pi:.Rivir(itiAiibo.ie,'ei}VPbrcf9ia authentique*, ce tj[ainp ign a subi h b mibardemeut ue n
Gw.iikom.veDQVAiiAiwt jlllS |ei Caves Del pckt du 4 ?ptembre 19I4 au ti Octobre
Etudiant tn arpeuisfc ** -- ., r ,-. ji|,:i,
n veub' eh z H lorday, Port au Prmce tiros cl dtail^
]rune hotnn.e 4t >7 **'i "*' capable dans la
correipona^nca CA-.mercilr, dans It imoe dei
Jivrn tf" de un c-notoi
S'adrenct au U \ P H
AVIS
Je llildgM. hui!ir au Tribunal di pa:t de
la Petite Rivire de l'Ariibonite, fai< savoit au
pub ic et lu commrrcr que |e rc > .fc pltif de
raie le ter Septembre de eet'e anne ffntil
entre iraett' mai* bien Gtntilhnrnme Duval-
plus que iamais au public tt ses nombreux ei distingus Uu>nU ,",.. ,,. ,, Ilar de l'Uuiou" PUa tteltiard So lo-o, Avenus B en il
Vil UISINE Jtan et 4M /e confortable ncessaire aux \oya LlQUIldeUir LlqUlCCUlP viatteis wii.ru. w u u,
feurs Commerce et particulirement aux commerants d., aage JTJ^ rf< ^ J ^ ^ ____
A fP"fi* JTMKX. art de faire ttf USE GOURDE '- '-------------------------n~~l------7^-----------Z----- 1/
s obileSludebak(
,tffert$ de fatre cVO USE GOURDE
u-te conomie dplu* du DIX g urde*,
L'Htel dbite par aaiioo et t>r barri |es * npirant vous mme vo,' **-
des Vins de Bordeaux Rouya et tiUiic mmwfat**mu
, __ ;u eeui trouver m f u6 de
Ces Vins viennent rfirectewjent M fl*fiS.4C e' en' tfaretiii? ittl 3urd cfc z Ca,
tut 4 retetni, nowt pouvons le prouver par des .CERTIKIOra qu* idiotes.
nette tenons toujours A la disposition des (. lients.
rlll
On
.u Aux Ct'N/J.M^;;
a-:**.--
ragg^r.a"j"jt' g-ar.w't. 3
Champagne et Yias Mousseux nrfx moirs |.a (jllUKl
Ctttsirrts aliineatires fpaaraisus, preiiir tWi
Viennent d'arriv, ch x
Heiuj Slaik
X\l3h.DU aU^I, E\ FA E DE L^ C HE
Vitres d* toutes d Maniions coup ,
>ur mt>*vres m* rrqites, M ro-^
Ivrp tins pour mcubt'n"
16i9Q 90x94 23i26 18i36 pouce*
Satan d ( offtird
jt; > n Ronr i ; z Pre
Hyfn-, bon g ftt.
O// it'iii.yim
Diiroal tiO'Qaeexp^riin > p'm
eef oti yei t servi dans a I\'.t i y,
Coiii'ore; l^iRo, Noarr ergee:
lu y .ire rar noii.
S'trdrttetf bneta a Jonrcat,
s
L^
180
?bumiment
Un Mc?
fort sa Prce Gourdes 9
ii.Mpime-i.fm ^.f^
Etr Roger
irtP'*trrwj>t nh^nnem^nt p*y*
ix C) linders 5 & '
passagers, |
En veule chez
L.^retzuiaii Aygerbul^
Rue du Uuai


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM