<%BANNER%>







PAGE 1

Lfc MATIN Mouvement des rues Rosteod Rmy et Justin Vondsir sont dox mauvais camaradea qui ignorent \*4 lois de la soudante. A Lia snite dur e pleisantene peu agrable pour Mopdsir.celui ci tira •un couteau et aa moment oa il liait faire une saigne sur Rostand, le gendarme Dunoi* du postei du portail Logaae intervint et arrta a temps le bras do cbuurgieo et com me au cours de cette petite plaisao tarie des mots pen lendrea svsient t cbsngs, les d ux cousins tu reiit mis eu tat d'snestation. — Rosita (.reste contectionoe, œo ventant trois gourdes, one toilette ooor tlsnte Vital qui fait des ditti cultes su moment p> paiement. Ko aita n aime pes la faon dott elle reue par Claote lorsqu'elle vient rclamer son du et elle le lui fit coin prendre-C est alors qu'elles vide rent tout leur vocsbulaue de mo.s obscre, dt Udein re tditiun dont el'eri seules sont les droai sires U usrdun de la pudeur \ uLliq e e; t. icaiidal.se et nob aom* ifnreuia"* nsii devant le juge qui blma cm me on ; pituc, s\remeut l ur COQ -Un ouvrier peu banal — Gnwn Joseph pour des petits travaux exeuter appelle l'ouvrier iamtigne Estiven et Ini remet une pelle en vue de le faciliter. Genve ferme les portes de sa maison, laisse l ouvrier daos la cour et sort un rxomfot Quelques instants aprs, H ha me revient trouve les portea dfonces t Saintigue absent Une demi beuce prs le m.un -au tigoe retourne et fut tout surprit oapprendie que pendant qu'il tait dan* la cour lea bifts suivants avaient di.paru : t.e paire d chaussures temme. deux costume-, un chapeau de lame roue et d. ux ch mi es. Sainti eiplt ^ %  ra au juge s il na pas vu ces objets so-ui en mme temps que — Le rz est indigeste parfois Le ifa est l'aliment Uvori de Lulortune ti< peu 5 ANS DE DOULEURS RHUMATISMALES GUERIES GRACE AUX PILULES DE WITT. Etre enfin dbarrass de ses douleurs rhumatismales, aprs cinq ans de souffrances, telle est l'heureuse exprience de Mr. D. BSlI. On peut penser qu'il est bien remarquable qu'un tout petit nombre de Pilules De Witt puisse effectuer une guriaXMI rapide—mais nous en connaissons fort bien la raison : les Pilules De Witt sont composes de telle sorte qu'elle) se rendent directement aux reins (non pas dans le canal intestinal! et Oprant 1 vacuation de toutes les particules de toxiques cristalliss prsjntes dans U-. dnu m p-rsounes qui souffrent de rhumatismes, goutta, sciatique, etc. Le fait que Mr. Bi-11 D' (amall eu de nouvelles attaques constitue certes la preuve convaincante de ce que les Pilulea De Wi:i ,i. i omplissent bien la tache dont elles sont charges. Lisons donc textuellement ce qu crit Mr Daniel Bell .— Depuis plus de cinq ans je souffrais de terribles douleurs rhumatismales qui me tenaient tout le dos. Les douleurs taient tellement urnbles que j'avais tout juste la force de me v ,1' ai J'avais essay remde sur remde, dans ; --,v>ir de trouvr quelque chose qui soulagerait mis MMitlranccs. mais tout tait inutile Les Pilules De Witt pour les Keins et la Vessie m nvant M recommandes, j'en achetai une boite rt, bientt aprs en avoir pris seulement quelquesunes, je commenai me rendre compte du merveilleux remde qui m tait offert Aprs en avoir pris trois boites, j'ai le plaisir de vous dire DUC je me s, us paitaitement bien et puis faire mon travail journalier sans plus jamais ressentir la moindre douleur." Preuve de gurison durable. Sept ans plus tard, Mr. Bell, qui est g de 73 ans. nous dit Je n'ai jamai* re**enti nouveau le* douleur* accablante* dont j'avais souffert ai longtemp* autrefois." 143. Gloucester Road, T'cckham, Angleterre. Si vout dlirez de* rsultat* immdiat*, procurnz-vout PILULES DE win POUR LES REINS ET LA VESSIE fini qui v*-nt en manger ne* peu i ep i u B rand remde du monda pour d. liais. Snrpiiada • J" d ;P)$ LRHUMATISMES, DOULEURS DORSALES, taoe jette par terrr. peodeDl qu'on RE1NS ET D £ LA VESS1L le conduinait 1s Gendarmerie, le ^ p llll!e „ ne wm m m nau dm toutes tm r-rtrna du dfcli' Cependant BU tllbu r>Wmnci*-< du monde entier, I* |rand lWcon en .- il iMBi au luiTe qu'il a pris rel oontiantl foi. stase*.* peut. !" g !" P nal, Inavou au juge n M |> anedlfflooiaTOttiproeu les pilulesauthenlement ce nz mais pas a titre us^vwi li(JllM .. Dt Will a ,ir.>>s<>zvou8_ou remiei PRENEZ GARDE AUX IMITATION et produits similaires que Von cherche substituer L'Emul&lon Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. Avis important Parisiana AVIS lp # soussian*. hui-sier au Tribunal 4e atttj ta l'ente-Ki vitre de 1 Aniuonile, fait u.oir I public et au comm ter qae ys ne tigac ptat—| put le et Septembre de eue aaet" nowrr.e leaniy. mai* bien Geotilhomn laint fvjctirs avec le menu paraphe. Petit*-Rivire Se l Artibomte, le i) Seat* ij Gentilhomme DU VALSAlNl Etaditat en trpeaat CHAMBR-E MFUBL1 Jeiire homme Itmii cherche uae meuble dan une rnti-oa de lunule. S'adrasict ait MAT.M IEUDI Master Bob Drame rippique en 4 parties Vu beau comique Entit \o centimes Cyncologifi ermatoloqie L ( Mtacuprol ) Comprims e\\ gramme] Efficacit certaine dans louies |1M attecUon sireptocoeciquJ r^ Compltement inoiensif Le < MacuDPol est le traitement LE MAGISTRAT COMMUNAL liai pelle eux cordonniers ctiefB d'ateli r g tabli sur cette ploce qu ils sont reer/ouesbles env rs la Commnn>. nrn seu'ement du puierrent du leur patecte propre, mai oal d celle des ouvr ers qu'ils emp'oient, ce, conformment l'article 11 suivant de ls Loi sor la Rgie des Impositions directea ; Ar.ll-A lzard des trangers employs en quali de Commis ou tout autre litre, su service des ngocisntB, con.rceiantB, manufactu tiers eu artisscs, soit nationaux, aoit trangre, ils seront asiujetlia au droit spcifi par te tarit Celui qui les emploiera son service sera res pnriaLle du psiemeut de Lur paen te. jKo consquence, ceux qui ne se conformerons pas au praent avis, eront punis confo'mmen' i la Loi Tarif annexe d la Loi au 24 Oit 1876 Cordonmei ou bottur t" ant Lcu tique ( professionnel qci fabrique lui-mme les chiussores ) G* t) Cordonniers simples ou ceux qui /^..^^d^f ~* nwAnn+ii f de'toutes Itt a||i trsvaillent seuls chez eox et pour f^lAVCLlXI SI \JTVVKHI\ GuncologiqW' compte d'une graudej co.doaoerij ) {[ ^ ^ ^ et uce supr.om reconnuMarJ Tonte autre msisen de cordonne d'ALlBEUR, sur le SUBLIME, sur, l'AUDL PatlMllUMi l rie fabriquant des chaoaauree n l e P EKMAGAiS\TE. stock, vendsut des articles se rrp portant la corconrxrie, eet saeujet lie la patente de manufacturier (Loi de l'JuO;. Q. luu Port-soPrin", l H0:tobreiyS2 Et MOND H.IAGD.M-S Cn u'tslt qu une oprlfnce qr. il tai sait Toute exprience avant son coo tre coup, latortune mdite en ce moment la prison de la rue du Centre Jlkl Cleijuste ayatt vu su coon d'une de e. piOBMeedes la •upeibe v-oole de la dsme Ad U niai 1 ide lui vint d en feue un bon bouillon Profitant d'un moment d oc cupation de la prorriftaiiv, il teoa %  00 p.ge et 1 oi*e. u y tombe Mais H u moBuotde meure le main aar ls pie.euee capture, la \ o ue eue uni tt *i fort que les fOtlioa accou rureiu et coi)iui o iitnut Clerjei'C au poste Au tribunal le vo eur d laie qu'il de volait pss la poule mais tu-il voulait simplement voir avec sou pttit doifet si •.. la pcule avait des mi fs Dernire Heure Ce mitio sprs un discours de ygT Nouel. le SoBvernerrerit pio*i ioue a t install Santo Demirgo. 1! est ainsi ce m pos 1 |un Vicini Bsutiita y Burgos prside et Lliadio Sanchi Finances Argel MeraUs Pelatinns Extritures Armsndo Redrignes Justice et lnstrnstion rnbhqae Octsvio Actvedo Travail et ConcstunicsUans ]ote al airr.en Arizi liane De ill a'iri"js(>z-viius ou reuue* i 4 la pharmacie AiberUni Ewald, Port-au-Pruice. IJ.S.S.H. Mtsppleura le? Dlgus ds 1 USSU et lfa Dlgus de M rrhres Frn daleuis sont convoqus D'msnche 15 du r ocrant dii heoitsdu matin au Cfclet du Parc Lecor te. Ordre dn Jour t Ipr 1 ecture de 'a urr^speedance&f 2= Repport du Scrtai.e Qne rsl. 30 Rapport do Trsorier. 4 Erection d s Memb-es du Conell et du Buresu C) Qu'Stions d'intrt Grerai. Fort au Prince, le 10 O::obre 1922 Le Secrtsire Gnral, Edgord ANDRE, Le Prsident, Em. B. ARMAND .. La sslfon sportive s'onvilra dirranche dans l'eprs raidi s 4 hrea psr on grand ert-slnemert -40! aura lu u sur le Parc Lecontes L public et lea apottemen y aon cordi lemeot nvila. 1 i. , i i i r rrrreson^K litvike des Deux Montes IS, Rue de 1 UnwtruU. Parts SOMMAIRE Dt LA LIVRAISON DU i^ SbPrBviBRe 1922 Autour du Continent L tin. 1 Tsngei et Us lus CsaaraS. Central Mang-n Cbrdnio — Deiu re 1 ar.ie, Louia Bertrand. Llmprs ilce Eog'nie et le lu Alexandre U, Comte Puuoli. La crue de la Paix aux E ata Un Fitmiu tics Ailles e l'or'-P.cyal, G.Tg?s Gcyau, de t'Acuduie fiancame A la .eetirie'.f de la I a'ue — Avec l'arme volootaue I U nia Sou vonne Le livre de raison %  111 Macbine battre, Joseph de Pesquidoux Un Evoque Musiciep, Camille Bellsigue Posies, Emile Ripert Sur lea cuemins de I Albanie Fin, Nolle Roger Littratures Eusngres — L*. vraie his oire de Gucthe et de (BeiUna, Louia Gil'.e En venle la Pharroacie Central F1REST0NE Annonce partir d'i Ijounlhui ses pi h no| veaux : coulez e PNEUS a • c x .1 Fabric non taid x 5 ii* NS Kabrio x 3 1.9 Cords x 3 1,2 Co ds suprieur W x 4 Fabrie 3) 30 Si 31 33x4 33 x4 P. Mi 14 18 Cords 2150 *0 3W Ncrologie Non* enregiatrooe avec r*>gret la mort de notre ami Prie St Lger Perrier docteur en mdecine de d hier soir, muni des Sacrercent de l'Egl se — Lea fourailles seront lieu et sprs midi. Nous prsentons mes fin en les ta n lie Pedro l-eicz Dr Pezzo lntriferrt Police condolrrcea toutes ;,c''.u'u!e q Q ce deuil atteint Les prix de toutes les atj ( ii!MSe% ont t rt *\*ZZ! n c*Q**'.-mle8 mmes p-oportion* tu 1e i'0.111 jue, R ue l'non. K Essentiel : Vous trouverez U dimel de voire macUme En venle cfif n/ifl I Preelzmcna-AGGERHOIA PRIX DE L'APONNEMENT Un aa Sii moi* Trois m*it Paru Seine Seine et Oise Soir 41 tr 11 Ir jo Dpartements et Colonie* franaise*. Sb 4 4 l{ Ir jo btranger 98 Ir ;o 16 I • Les abonnement* partent du 1er et du IJ de chaque mois. fui du No 4 ir.) 1. €HHV1PAGN£ DEIBECK&C REIMS jS M yonr.e>u DEUMLK & Ce Sutceiieurs, Reims Fournisseur? de l'Ancienne Cour de France, De laCo r d Be'gique, De la Cnur ipR-wRne Oe I Tour de Sude E du P.sideni de la Rpublique de Cuba Est le Champagne par excellence. La marque hho% e=t 1res recomm'ttde. D'apri lea ta.ts ?trh n iqi'fs, o.eChsmpagne a subi \i bon bardement je R^ims DEMANDE D EMPLOI ^^ ^ Cavt R ijei^rk dj 4 Septembre 1914 au t> Octobre lf. h.rrrre de *7 " s ; "*'..??!"!Jl" si En >ente ch-z H _Bordaj. P ort au Prince, iiros et dtail t au Aa moment o nons mtiers sous presse (oramsnee Santo Dtmingo [t dfil des chars sllgouquf. Accidenl Ce matin 4 l'ang s d sue, |sfe tt Fal ' ls n otocyc\ette US Mari BS Sa i*i. voi lad cu-.ur uop vte up-t Pas d'scc deet ds %  •m Y enneni d'arriver chez Henry Slark RUE DU QUA', EN FACE Dt L* •* %  Vitres dtt toutes ^dim*>nioM c0 ^ sur mesures mes risques f biseiiuis pour meubles* |



PAGE 1

LEMAitW jj. de Lepervanche. Hermaui) Reicto, Richard Wklmaier k rtuuthl r\ct tiU\dent Iriicrur • Charles Picoulet 228 t Rue ROVX(aneien Fore tng Bank) Fort*au-Prince Assortiment comflbtt d'picerie, jambon. Fromage etc. Bire, LiqueursChampagnes, Whiskies etc, Vins de bordeaux tn louiexlles et par gallon. Imprimerie de L'Abeille Auflle des Rues Dants Deslouches et du Magasin de l'Eut (Travaux 'typographiques tm tous genres Labeurs — Travaux de \ille. Came'* Sourhe — Iraites — Connaissements, etc. 6, cialit de [travaux Administratifs. Impression en noir st en couleur La Maison I L V E R _____ Adressez-vous BOUS pour l'impression dejros Etiquettes, Rdanua \ Affiches, Bordereaux Entte de lettres et tous tntR du genre'artistiquement prsents. Vient de recevoir par es deniers steamer : Ot-HhPnitt e If B corr.raf rant, il dustriels cas'onnele batiena a se contaox preacriptiona dee articles 1,1 et 3 RUIVBMB de la Loi sur la dea impotitioca Directs que i trirgera feula ont observes Ho I prsent ; Irt. 1 — Ton ceux qui exercent >i industrie quelconque, eujette r lit.ne, doivent, pour l'obter.ir.en '< rir ^rrit la dclara' i en RU Con I Corrn urml qui Ier>r dlivrera rifle ait et gardeta la dclaration ift. 2 — Cette dclaration et le ficit qui anh dt-' l ivr nu-mot ne le rc m et le pir oro de l.i I-Ir>Qii deœanre la patente, afi la ratut* de l'u dua'tie <,n'> le ptoicie d*e>rre', ri. H — Tout li* it en qui e x erre Indigne gin h or OU', ton ore jo loiitle, fera tenu, en tHifi'L deeler s tioD. d'exhiber au C neeil ismoDal ton acte de iccit en i (orme. ht uceorea lgales arent priiea JD, t lea contrevenante aux pr Met diioomtione. Por* au Prince le 1 .) Octobre 1922 Edrxoni _AI\GU>_§ La Cubaua Salon de Coiffure J I • N ROURIGUEZ, Frop ItHygioe. Bon g utChapeaux de laine d'Italie, sup. de toute* If* ~ual t pour honuiv 1 Chapeaux de paille d'Italie sup. de toute* les qualits pour homme*. Kaki Blanz suprieur. Drill Cnion sup.anjlais orO,80 i aune ___o V_l__ *_n DriU Tu8SOV 0r ' / |5 Oecl"i_7llIi> — l i lll L( Maison invit? en outre sa nom Mariiss ni route de Bisoton.— PoH.au e P ce breuse clientle v*_ir vair le miqni Sur le Bore' de la Mer Dfieuntn et dners .prpars nq Ue9 nouveauts $ le* joli article* Vue entire de la rade et [de (' en 15 mini tes' #i M > a __ /mV/iV nient lie renaitiiir la Ville KToutes consommations premi de JlneSe* queilU Vient ue recevoir Carate pour automobiles !* re marques c | qu'elle V6/id de* plX dfiant tStSmT mmM e n>tr ,iP 'a U u l __** pen,,onn,,r fouie concurrence. Douche d'eau douce Prend des pensionnaires pour Grande pair rie au prmier peur le djeuner et le dner -Banquet vue sur la mer.j Piano auiouiatiaue r_* c ri Banquet sur commande cit* A partidu 15 p'embre L* M4in de II heures i t|l Inures Le Soir de t> heures a H heure Petit djeuners et dners 1 Dollar 25 Vin corn pria. Sea-Side-lnii MARTI_ SANT BIZOTON ROAD.—Port au Pu_ct ( in le S?a Side Lomple'e vifw ci the Port ai dne ei y Garage tor autocars roi t tor boal in if in the port Sea Bal h fresh water Sbower b^ h Large piaza Dinnera on order Lunches and breakfa^t leady in 15 minutes Ml driuks tirt claas Gan suit t> boirders m Boarders tor lunebss and dinners atitomatkf Piano wiih Electric current nthh Tire Repair Shop Harry R. Kinney.m propritaire Eu lare — Satina Sports pour jupes Sa'io Liberty pour robe, toutes nuances. Veloara eopleure en la0 _v__i______f_V^ M* anprieurs. Parfums lloubigan.. Coy. d'Oraay a'c Usuaaata frai; SrioSS TJMLUSS ^PSIX^OPARTOU aia double l.rseur pour matelas. Diagonnla et Atpsfl SSit aupinsira v w laine zphir de bijouterie, montre, braseleta eu or, argent et m< a rand aasortimni de bibalota cadeaux peur baptme flassiiiea et noa ? ,8e '. Q F re itg lil^ en fer en mitre, graodea at petite* flaeea ta"d'etoive beaot^ ,nnr aalnn e' '*• I mn H er chana, doimea. ctrp^'tea descente%  ** t,-n • &f lonairaa.aaaiettea, taaaea, b!'''' __ • e— — n / r im lavabo.'S np8 csrpptea.deacenre%  •t, n %  ... %  faible d'aueene affaire, em ^ CPi ijqaeor. taapii de table, couve.-, eomeeoi. Uum'fea blanche >on1*i' cssqm r."oex W.*I\*A_>'^ rh.-••* melon. i re iiiiltta. vtii_ ,i ; v >, ./. p 1 ' oo a" re* aoe pooriei tenter u? rTt( "*r n'importe qni en eon me. pana-n*. caj % %  ^ t *"' •*••-• 1011 ce, .in oeor exeept-m Ji; !" u ch e_iesettea. faux cola, calcona, tar_. de chapeau pour aUoaor, llie.t re*ponaable que de^ ^ rhanaBurea pour dams et enfanfcs ••'•rs propre ft ^L e public eat cordialement _W ts_r *e4r asea sesorUment spaot p W as Prince le 10 Oetobre 10*2 ^M.,, WX a0 artt^s xphi Grand aaaort'.ment de Menbles en tous genres. Les prix sont intiesBaota. nous ne rafu ona aucune vente possible ... -, -. SBT Oui, mais.... B4RB Ai\CO URT i bat les Recodrs



PAGE 1

MUT/LATEO Gouto (tavelle Art'. ; o ow&i. Qt;f r-*M( < %  *•'? Jtfnw r< 4>'t"f >, i .iumattarr.an.lv iturcsierm r.J d* itre IV o:thJii 1er. 1 If rf'/i, 1*1 v,.rla-*s et l**Bt6*>ite' lai Ailfi'lnrr |'> i &'*.'.xjc'r;.;... r v !>'• rtiff.r(initmo, iave ang i 'indKttt*fi ptpc pu, dans >* !• %  >!,! !•• i( 4 C ,!,< % % %  M Vjl.--"....-' 1> .-.i-'.: de* ltV>nt drtrf ; \H A U. f >l.*1* J. ?l4r-l**0t. l'aCtaC rr'Hi (UN; ir%  .('... fc-ifiT '1l>Rf' tantioti, on i.'.ri. a-un io*e aut: C00*, t'U> ( % %  •.rra. .•• • -:' H Mn %  • %  % %  .*• ii ,,r...f :i. rtrnfion d'acre micjM* eau CorfanisiM en tnploya*v PtiroBoail BtftfasMur FlIVM Frx.1 1 ci"< ini * • l-n.t...rii 3 MKMn tut." fr-vainm 1 ValtMISMMI Paru • Ibr .0'r ••. I..-HOI ,''i: 3m^ fiillan < Uouel 1720 lu lu llsjui. de iiui ^t£--yy^riff *....... •-WBHBPS' —P %  ? %  HP BJBJI LOPE RIVERA. GrantfRue No 1717 Port au Prince Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati de : fia RI ON # GUEST1ER. Bodeaux Avis Inspttion Scolaire Je Por'-au-Printe \ Il et rortp la connai eaoce deg ir>'6rppa>R qoe lt concouru ronr ivbtert on rlen'rojn bougea a FcOle Normcla d'ineU'ulriCfs aora lieu au loei rt !'l"*rertion Scolaire le ton di 16 0:t( bre courant, 8 heures Vin* BorifMoi d ;-r aPrit p 5 0cfrbre 18fA . 7. BEUKER* R< val lub Wiskey %  -LLJ^JJ-.JL — %  —— i/;jf; # H ifi Ud. (Glngow) Compnjnie gn inniuli nti Les petits enfants font la joie du foyer TU les jeun-* maris rivent aux moments de bonheur avec des enfants sains et heureux. Malheureusement combien d jeune femmes voient leur rve passer et n pmai connatre ces joies cause de drangemenu organiques fd peuvent tre corrigs par un traitement trs %  iSppl, La Composition Vif tale de I.ydia E. Pinkham est aiactaawat le vadicament ncessaire comme cette Uttrt l'indique: Pncbla, Putbla,Mexi'co.-"J'ai pris la Composition Vegu'e de Lydia !•Pinkham pour des douleurs dans le ventre e* le dos et n.issi parce que mes rgies venaient sous forme kT s n''8Ro de Cuba. Prtit Gcve et pitfe et soigne des ordres Wiesxjj^^ M ' mme jonr pour Cao Hnifen, ^.an Mea lui confier pour ces Maisous* "PlKirmacflrV^ Lunchs n pi II m t France p. (fui par ta situation unique au entre \de* affaires se reœm\ „ ., ,„ t , ,,,, ,„, ,, .„„ plus que inmain au public *t ses nombreux et distingus Ck chrr siti Jutai, La Corogne t le Mur fa CUISINE soigne, et tout le confortable n/cesmure aux h llvre. jy eurJ de Commerce et particulirement aux commerants de peut) voit an rrmr*2 Otrtrfl 11)23 5 P flr /./Mi-Pri*ir* L'Agent R HOBELhN HA .^.L-. Il I mlnmi L Htel db le par gailoo et par barnqai i\ 1 1 a M 1 rrn,. ai ,5-i ui 0 s.it.ncu sans jareil des punauis M Lole ie le Panama 1/ s instaura de lo e ie sont les billets de I loiene ,'io, uil M undainU-ci-tnl d" premiei on\i suprime.et ch MMV iV>T q" \es billelsdel l'oi'eri 1 llumlIlaClB 1.41.^11 II IB — Tarif ai comptant CailosK. Cashllo, e*it Rua Bonne Foi aordonnaneet *Spcialits pour \outes maladif** Employez la REROSINE SHELL A Vendre iutoiiobile Sludebake demande* ceux qui t'en Mffttf t.mtrr* brilUitteSn oi r Sans fumets ta 61S0L1SE SHKLL Donne un rend* me t ^(OA/tfif suprieur pu kilo:niH.e Ties volatile, n* * ^mc Cl l E carbonise un ^ A~ t.. Krosin" Demande* de 'a Gr%oiine Asialic l f etroleaii Co lloberts, Dutlon & C Port-au-Pr'nce k eraux peur Ki A trs bon ma-h* pne :uloqtcbi!e tORD devant sbb.t de Itres 'pa tions. Sidifjsrr u R-T'an do Icornal. Cocotiers Plants de -'ocoeis tendre :h-'2 Frar i> Jean Ctnr'eg.a Tbor Grcb et dtail Mr. EUH. Mevs Annor c A Kf-g cl'erts -jai a pr ir de demain la fho o^'. hie Moderne a ouvrira le rlimeo'-h. 1 oit au Prmcp. le 7 Octobre 199i Le Malio Abonnement Un Mois Port au l'iince Gourdei fj appartement a.5t Ekraneer '9 >rQooft et abonitmen 4 li-aei tries d'avare*. paya Six Cylinders 5 -& passagers, En vcnle cbez L.Prelzman AggerboM Kue du Quai •v



PAGE 1

anne If o i&Ao Poi^t^-Prince, Hati UUGTKUR PROrtnTAlM Dment Magloirt RCMUU 2Qaarnmm m Quotidien Jeudi 12 Octobre 1G22 A mesure qu'on a plus d'espit, ou trouve qu'il y a plus d'homme* originaux. PASCAL ICDACTIOH : Ho amricaine No 13W rtLRPHONI No 41 RENTRE WB El lils 'ar Catli litSeptembre, sont partis une [ %  M, laissas t as cceur des , li Dostalg.c des jours vagaM btojranis,vcus dans lin on lier ci du livre. Les vc sus Soixante jours pour a il. lis li Tilt, qu ils se m beat th. avec lo repos tt la jo e toi rrprenaeat le collier auiknts arrims sur la Gog-arier se bala: aat au bjst lie. c est hier n'est ce pas? joie bavarde et gesticulante, mers en liber , conqurait djic'ts fiai, lea longues vers la c.rapagua, su la le ciel qui met les corps an bile les Visages... unie, la des soi.es dissipes cou 'ait de .une, s as lspprhen kcoos i apprendre, les vitua asilieis, tni %  coupas do ttotoacs o l'aii e sse a^tuDmphai la force stupide.. ps ont grandi, et cest pour lie est pleine dr costsaits neufs, qui au :ours des i-nnir, L auront et se rtrci bjtement aux lessivas. Mais |i mamans sont pannes, les K connais en %  ai lorgaeil snu neuve t Timide* ci coa •a vont les yeux baisses bande d'ttcflt -\ui traoch a et aux pogntts, r\.e feimplement dtail le* eurloger convenablement lei il les biai devenus plus As I es pauvies petits, que bltiaite dji... qsand lis pas s'eiLce pas qu'ils arracaeut le et .a'on ne pent jamais les re IsBg/tmps? Leurs vacances,on ce qu'elles furrst. fus y masqua souven', le su •eejours. et mmr, pour renzore, Ici vieux souliers fois rafiatols... os dut sans •tendre i leuri turbulences, • la course... le foot Lall et jeua qsi nient le cuu sacr H siatia d'o-tebre ensoleill et tils nulemen< mang ? Non 'te, rcaia sue g ands person *t aime b to, lea a p n su ox et en pleurant leur a t. i tait tri-t-, co fi.'antel'e. %  t tre bien sage n'est ce pas, '•coilet le matre, ssiyer de ^tudre, 'ficher de aetenit. que demain, petit, tu se sois •Bbomrce quon a prise* * m brass... rt ce fut tout %  ni. Comptes doac dans 'a Vl |ei de dix ans, que le son n pas. toac la rentre... La Messe '"Put, derrire les habits sol en 11 !|es, d-s avocats et des gtoup lea blouses des et la mme bs*di:tion a •es fronts .cucieux et les •• %  cents. ^iniaDact i'tglise se v de,. 3' %  t,e matrielle repre d "" %  et sans gure toucher aux "mneUs soucis anciens A •lUesiea. ."J. devant le tasie crue ix ?r*on, ni homme attentif • entend, et puait les mmes naines : le vol.. le raeur VllS tlx fcUt,M Bcmmes 0,t I ae gger leurs mains des mis lues, des robe? noirrs bor ''mine Angle des Rues dss Fronts Forts stdu Magasin do l'Eta Marchandises Franaises SBBBBBBSBBBnBSBiHEaBtSVaBSSSSB&B' Pentes iimlic. Etranger Par edbls 10 8bri Nouvelles trangres Les Cours LIVERPOOL — La confrence des cqtaea. gaies c nviji ion du nor* ne rit fn de Jieinon, oa ddire qae oui ici navires partant 4e Livcrp >ol cette se.naiae po.'teraieai la arOT.sion kirnuci e de agissons Lii-.Ni:> t Les E.ats Uais oat aoai n des experts comme lucnere a la commission coasultaiive 4c loi et ieterna.ioail di travail, rpon daut ainsi au dcsi: de Mr Albert l'iumi chel de bureau ( r>AKl3 — Une ajitatian reue daas les sradi cils ouvriers qai Jc.juJei l'application ia loi de S hiures pour toutes les classes de travailleurs. U.-.NuVt — Le conseil ldral sa.sse a d.id de participer i leanpium coace • l'Auincne jusqu' oncnir* n.e de 10 million* de traacs nJvHjUi souvetaas ttaueni sont partis pour HtuaeilM lenire visuc aus soudains lges. tF %  ey^" %  !! %  %  JV L % %  '< *• I*s Palais do la Ghamb e Ce matin on t entrepris les rparations au local du Calais de la Cna.ssbrc occupe par le Conseil dttau suivant le devis qui a t dress par l'Iagnieur Maignaa, aprs les travaux de menuiserie oa d M ocra une nouvelle couche de peinture cette mai son qui mritait bien cette toilette, si l'on sait que depLis a^res la coasuucii n u cet difice on n'y a autre entrepris que des sparations suporriciclies. Suppression nocsssaire. A la suite de aolre taircnlet du mois dernier, la petite loniaiac situe a I angle aord list des rues Frou et Moatalais a t supprime. Nous adressons nos compirccots au service hydraulique qui, s arrangeant Loire avis, a compris qu'au centre dt la ville cl en lace d'une cole de demoiselles on ne pouvait plus longtemps tolrer les propos et le icanJalc qu occasionnrent juoroeliemcnt cette tontainc puoiiquc. ? % %  .estes persuasifs, qui ono-erv ou "B misrable que le fuii A* 1 s. — luiseraoe que ic iusi> F Un me 3" de u b,nc tin )J foupe de curieux, ic cha Kw • e cou,e eb u i 0t H'JJedrs piiodtr. i la mu aique des voix et des vocabl*s •. com me Ici puril Athniens de la dca de a ce. Ici, rien n'a chang non plu*, bien qu JQ a.t.hsng t classe. C'est en cote le mime banc dur, perc de t. O U pour les sacitl s co nque • tt IOUI les pup.t es les m ns casiers mystrieux, o les mmes cafards guettent le pain qu'on cache ou qu'on oublie.. le mme tableau n jir le torchon mou %  et sur l'estrade, omnipotent et svre derrire le m me buitau : Le Matre. c— |ean les mains tur la table — Henii tencs vous mieux — Georges vous rosires en retenue... Dans lis cana?agnei de libert, il ferait fi bon couter ce matin les oi sesnx chanter*. gimper aux bran che s la conqute des nids terrri si... Inexorable et rauqu-, la voix qui cnseigee et commande, pourauit les chimres attardes et lea npstal gies tenaces : c Prenei vos casiers pour une d c te A la premire page, au corsmen cernent de la piemiio ligoe, cri.-es: Dieu... t 1 autre bout : Paint, Ceux dei tout petits qui compeo nent, ont mie u-e belle majuscule Patrie et la Usais ear tremble un peu; Qn'est dsormais le petit cha gris des vjeances inies, i ct de rmcomm*nsurabl; tristesse des cinq lettresqui an bout -le la preiui e Irne du cahier neuf, voquent sileo c"us rent. la blessur: r-ofonde do cœai N.uOJii , U Rentre s ramen les ise s'ei for temeat exetc en faveur des k na listes, eoi.era en v gueur t 0 s |0.1 s apti avoir ; s ga par le? degae O ap es ceild coav.-n loi, les grecs vacueront la ihrac: onea aie daas un espace de 4) puas et la remettront entirement eatreles maiis des Tutci. Apis un nouveau dlai d'un mo s, l'administrt 0,1 civ le turque suivra de p es le dpart des grecs et la irsnslormrra sejera sous u surveillance des mi-sions et trou p.-s allies qui occuperont provisoire ment la Tnrace. Le contingent de la gcndaimerie turque daas la provin ce, pendant 1 in'eivalle na pas li epcib et est laiss la discttioa des Ke.nalistes. mais il sera soumis l'approbation des allisi Les Turcs, de leur ct, s engagent ne pas en voyer d arme en Tnrace jusqu 1 ce que la paix sou retins!, taudis que de nouvelles xoaes neutres seront dlimites par la commission lsmet Pacha a exprim l'espoir que le gouvemement approuverait la convcuuo 1. Comme le gouverne ment grec a donn des instructions ses dlgus de signer la conven lion ai le Turcs sigueat, tout Utt esprer te iglemeat pacifique qui conduira A la contreQce gnrale de U P'ix L e gnral Harringon, en prsen tant la convention a lsmet Pactia, d date que c'tait la dernire oiiie que la Crande Bretagne et a rappel aux Turcs le danger srieux qu'il y luraii i provoquer un cootlit une la puissance de lAngeicrre. Le gnral Harrington a expr.m la croyance que les Turca signeraient,mais a ajout que l'Aagleurre tait prte toute ventualit Le protocole n in dique pas la limite de temps pour le retrait des tioupes turque* d:s zones neuttes.* il spcifie Mmplrmeat avec toute rapidit possible, rr,a's s'ils signent le prqtocu'e les Turcs s'aga geut i. respecter les znocs mures [asaq ce que cesse locupatoa des ai.tes On n'a pas appris jjsqmci que le. troupes turques, qui se trju Vf nt dans cesoqe aient commenc a. excuter l'ordie de retrait qui leur ont t donns par Mustapht Kemal Si lu Turcs sgnent le p oiocole i: restera toujours la dificiie question de la confrence de p ix et surtout la question de savon si les Russes et les Etats de la Mer Moire •; |*lli ciperontMr v*SJsselje ail s'tait p ,c r Jr q je 1 irxe grecque •o"*snreit a •• %  .. '". .-. :: il n'auuit pas ICsdCt Ctlte missiou. .\.JUD\.NIA lu — La co..vsu.ioa de la nustteo a si^ e ce wt, Les reprsentants ds .ou e| les puissances in'resses ont appos leurs signatures au potocole revis que le gnral HmirRton |vsi prsent i l'scceptation d'Ismet Pa ht et que le dlgu na'ionaliste ivsi envoy •u pouvf>rncmer.t d'Argon pour qu il dcide. GENEVE L'Exp ess d Oient, train direct entre Loidres et Coas laatiaople. est arriv i Lausanne au jourd bui rem-pli de foyagean dont la majorit taient des itmmei et en taots, des officiers et ds fonc'ionnairei franc us amrica'ns et anglaie veaaat de Constantinnple La plu pat des voyageurs oit dclar que les Turcs d-veniient arrogaats i l'gard des trangers, tout pirticulire ment dans le quartier de Stamboul, m grand nomb e dtrng:rs quit t^nt Constaotinople pir ba eaux. Les banquss de cette ville annoncent que les grecs riches ont transfr le fone. somme; d'arg'nt et papiers des inst tu ion* Sincres d A'hn:s et Constan inop e daas les banques suisses. Oi d t que les grecs c atgint que staitipha Kemil Pa cha n'extg: une forte iad raait de gaine. Le Prsident BORNO a Logane. Hier le Prsident Boros a t Lofuoi Depnia longtemps des dolances parvenaien au Prsident sur la sur che irtgslin de errtains service! publics, — et surL-ul sur le Tnbusal d: Paix *, 'e Juge puait il commet tait certanes irrgu'ants. Inform de eef faits le Prsident paitil hierj •a enqute et arriva fscl lea 10 hres du matin i Logaae U constata ls vracit des faits avancs et rvoqua •or le champ le lug*. Profilant de son court s|onr le Prsident visiti les coles primaires et constata 1 absence non motive de certains professeurs. U promet d'y re mdic. Voil un g;ste qui prouve qnel souci met le Jbcf de l'Etat pour la bemne Utrcsi des services oublies. PARIS IO — La prosprit r gne en France ainsi qu: le prouvent les cbiftes olficiels smvaots Dub is par le ministre du travail. Csi ch tires indiquent qu'il n'y avait que j /50 persunnei menployis pour toute la France la date au ter s:pt:mbre Pour chaque classe de travailleurs la demande eicde l'offre rt tout r cemmeit le gouvernement S anats a autoris lissil la tnain-d'oeuvre trangre des milliers d'i'aliens et de polonais arrivent chaque mois toujours en plus grand nombre. Nouvelles in/orrfufllona rassurantes P apri de noivellaa informations qui nous annt pirvenu r s. les prtes d !a cas de diph'iie quon nous avait aignila n'Ata'en jDaa CODI -ns, M Mi • uous itniiiM en mesure d'af firmer q ie dtna l-un da ces cis l exnman bictliologiqse r'Sia ngilifa Q te lea fimiiles se raasureat doncl Kie.i ente ido c^ia n'empihi pas oit 'ouj jara prit avir eon're eetts te nble maladie, coinm

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05766
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, October 12, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05766

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
anne If o i&Ao
Poi^t^-Prince, Hati
UUGTKUR PROrtnTAlM
Dment Magloirt
rcmuu 2Qaarnmmm
Quotidien
Jeudi 12 Octobre 1G22
A mesure qu'on a plus
d'espit, ou trouve qu'il
y a plus d'homme* ori-
ginaux.
PASCAL
ICDACTIOH : Ho amricaine No 13W
rtLRPHONI No 41
RENTRE Wb El lils
'ar Catli
litSeptembre, sont partis une
[M, laissast as cceur des
, li Dostalg.c des jours vaga-
M btojranis,vcus dans lin on
lier ci du livre. Les vc sus
Soixante jours pour a il.
lis li Tilt, qu ils se m beat
th. avec lo repos tt la jo e
toi rrprenaeat le collier au-
iknts arrims sur la Gog-a-
rier se bala: aat au bjst
lie.. c est hier n'est ce pas?
joie bavarde et gesticulante,
mers en liber , conqurait
djic'ts fiai, lea longues
vers la c.rapagua, su la
le ciel qui met les corps an
bile les Visages... unie, la
des soi.es dissipes cou
'ait de .une, s as lspprhen
kcoos i apprendre, les vitua
asilieis, tni coupas do tt-
otoacs o l'aiiesse a^tu-
Dmph- ai la force stupide..
ps ont grandi, et cest pour
lie est pleine dr costsaits
neufs, qui au :ours des
i-nnir, l auront et se rtrci
bjtement aux lessivas. Mais
|i mamans sont pannes, les
k connais en ai lorgaeil
snu neuve t Timide* ci coa
a vont les yeux baisses
bande d'ttcflt -\ui traoch
a et aux pogntts, r\.e
feimplement dtail le* eur-
loger convenablement lei
il les biai devenus plus
As I es pauvies petits, que
bltiaite dji... qsand lis pas
s'eiLce pas qu'ils arracaeut le
et .a'on ne pent jamais les re
IsBg/tmps? Leurs vacances,on
ce qu'elles furrst.
fus y masqua souven', le su
eejours. et mmr, pour
renzore, Ici vieux souliers
fois rafiatols... os dut sans
tendre i leuri turbulences,
la course... le foot Lall et
jeua qsi nient le cuu sacr
H
siatia d'o-tebre ensoleill et
tils nulemen< mang ? Non
'te, rcaia sue g ands person
*t aime b to, lea a p n su
' ox et en pleurant leur a
t.
i tait tri-t-, co fi.'antel'e.
t tre bien sage n'est ce pas,
'coilet le matre, ssiyer de
^tudre, 'ficher de aetenit. .
que demain, petit, tu se sois
Bbomrce quon a prise*
* m brass... rt ce fut tout
ni. Comptes doac dans 'a
Vl|ei de dix ans, que le son
n pas.
toac la rentre... La Messe
'"Put, derrire les habits sol en
11 !|es, d-s avocats et des
* gtoup lea blouses des
et la mme bs*di:tion a
es fronts .cucieux et les
cents.
^iniaDact i'tglise se v de,.
3- ' t,e matrielle repre d
"" et sans gure toucher aux
"mne- Us soucis anciens A
lUesiea.
."J. devant le tasie crue ix
?r*on, ni homme attentif
entend, et puait les mmes
* naines : le vol.. le raeur
VllS *tlx fcUt,M Bcmmes 0,t
I aegger leurs mains des mis
. lues, des robe? noirrs bor
''mine
Angle des Rues dss Fronts
Forts stdu Magasin do l'Eta
Marchandises
Franaises
SBBBBBBSBBBnBSBiHEaBtSVaBSSSSB&B'
Pentes iimlic.
Etranger
Par edbls 10 8bri
Nouvelles trangres
Les Cours
LIVERPOOL La confrence des cqtaea.
gaies c nviji ion du nor* ne rit fn de Jiei-
non, oa ddire qae oui ici navires partant 4e
Livcrp >ol cette se.naiae po.'teraieai la arOT.sion
kirnuci e de agissons
Lii-.Ni:> t Les E.ats Uais oat aoai n des
experts comme lucnere a la commission coa-
sultaiive 4c loi et ieterna.ioail di travail, rpon
daut ainsi au dcsi: de Mr Albert l'iumi chel de
bureau
, (r>AKl3 Une ajitatian reue daas les sradi
cils ouvriers qai Jc.juJei l'application ia loi
de S hiures pour toutes les classes de travailleurs.
U.-.NuVt Le conseil ldral sa.sse a d.id
de participer i leanpium coace l'Auincne
jusqu' oncnir* n.e de 10 million* de traacs
nJvHj- Ui souvetaas ttaueni sont partis
pour HtuaeilM lenire visuc aus soudains lges.
tF
ey^"
!! JV L .'<
*
I*s Palais do la Ghamb e
Ce matin on t entrepris les rparations au local
du Calais de la Cna.ssbrc occupe par le Conseil
dttau
suivant le devis qui a t dress par l'Iagnieur
Maignaa, aprs les travaux de menuiserie oa d m
ocra une nouvelle couche de peinture cette mai
son qui mritait bien cette toilette, si l'on sait que
depLis a^res la coasuucii n u cet difice on n'y
a autre entrepris que des sparations suporriciclies.
Suppression nocsssaire.
A la suite de aolre taircnlet du mois dernier,
la petite loniaiac situe a I angle aord list des rues
Frou et Moatalais a t supprime.
Nous adressons nos compirccots au service
hydraulique qui, s arrangeant Loire avis, a com-
pris qu'au centre dt la ville cl en lace d'une
cole de demoiselles on ne pouvait plus longtemps
tolrer les propos et le icanJalc qu occasionnrent
juoroeliemcnt cette tontainc puoiiquc.
?
.estes persuasifs, qui
ono-erv ou
"B misrable que le fuii
A*1
s. luiseraoe que ic iusi>
F Un me* 3"de u b,nc tin
)J foupe de curieux, ic cha
Kw ecou,e ebu*i0t
H'JJedrs piiodtr. i la mu
aique des voix et des vocabl*s . com
me Ici puril Athniens de la dca
de a ce.
Ici, rien n'a chang non plu*, bien
qu jq a.t.hsng t classe. C'est en
cote le mime banc dur, perc de
t.ou pour les sacitl s co nque tt
ioui les pup.t es les m ns casiers
mystrieux, o les mmes cafards
guettent le pain qu'on cache ou
qu'on oublie.. le mme tableau n jir
le torchon mou et sur l'estrade,
omnipotent et svre derrire le m
me buitau : Le Matre.
c |ean les mains tur la table
Henii tencs vous mieux Georges
vous rosires en retenue...
Dans lis cana?agnei de libert, il
ferait fi bon couter ce matin les oi
sesnx chanter*. gimper aux bran
ches, la conqute des nids terrri
si... Inexorable et rauqu-, la voix
qui cnseigee et commande, pourauit
les chimres attardes et lea npstal
gies tenaces :
c Prenei vos casiers pour une d c
te A la premire page, au corsmen
cernent de la piemiio ligoe, cri.-es:
Dieu... t 1 autre bout : Paint,
Ceux dei tout petits qui compeo
nent, ont mie u-e belle majuscule
Patrie et la Usais ear tremble un
peu; Qn'est dsormais le petit cha
gris des vjeances inies, i ct de
rmcomm*nsurabl; tristesse des cinq
lettres- qui an bout -le la preiui e
Irne du cahier neuf, voquent sileo
c"us rent. la blessur: r-ofonde do
cai N.uOJii ,
U Rentre s ramen les 1 anxit au coeur ^e^ petits, et d<
g"aiS lichtrd -OKSTANT.
PARIS II- Sterling ^3 68
Dollar 13 24^
En Proche Orient
Les Al! * on-prsent
un protocole
Ismet Fcha
LO 'DRES 10 Apr de nom.
breua llais et de nombreuses inter
ruptiois, le travail de la roitrence
de Moudama es' ariiv une ciucla
sio 1 hier !o~q u 1 a pttent i I mit
Pacha,repiieatint ii natmialisns,
le protocole rdig par tous 1-s 1
lis qui donnerai! aux Turci.eom.n?
la qu le lieutejant gnral ti&rri-.g
toi, dans l'espace d: 4$ jours 10 Jt
ce qu ls dsiraient. Le conventioi
qui comprend 14 article-' est rd t
dins un esprit t e* libral qui mia
treque I utluen:; frao>ise s'ei for
temeat ex- etc en faveur des k na
listes, eoi.era en v gueur t 0 s |0.1 s
apti avoir ; s ga par le? de-
gae O ap es ceild coav.-n loi, les
grecs vacueront la ihrac: onea aie
daas un espace de 4) puas et la re-
mettront entirement eatreles maiis
des Tutci. Apis un nouveau dlai
d'un mo s, l'administrt 0,1 civ le
turque suivra de p es le dpart des
grecs et la irsnslormrra sejera sous
u surveillance des mi-sions et trou
p.-s allies qui occuperont provisoire
ment la Tnrace. Le contingent de la
gcndaimerie turque daas la provin
ce, pendant 1 in'eivalle na pas li
epcib et est laiss la discttioa
des Ke.nalistes. mais il sera soumis
l'approbation des allisi Les Turcs,
de leur ct, s engagent ne pas en
voyer d arme en Tnrace jusqu 1 ce
que la paix sou retins!, taudis que
de nouvelles xoaes neutres seront
dlimites par la commission
lsmet Pacha a exprim l'espoir
que le gouvemement approuverait
la convcuuo 1. Comme le gouverne
ment grec a donn des instructions
ses dlgus de signer la conven
lion ai le Turcs sigueat, tout Utt
esprer te iglemeat pacifique qui
conduira A la contreQce gnrale de
U P'ix
Le gnral Harringon, en prsen
tant la convention a lsmet Pactia, d
date que c'tait la dernire oiiie
que la Crande Bretagne et a rappel
aux Turcs le danger srieux qu'il y
luraii i provoquer un cootlit une
la puissance de lAngeicrre. Le g-
nral Harrington a expr.m la cro-
yance que les Turca signeraient,mais
a ajout que l'Aagleurre tait prte
toute ventualit Le protocole n in
dique pas la limite de temps pour le
retrait des tioupes turque* d:s zones
neuttes.* il spcifie Mmplrmeat avec
toute rapidit possible, rr,a's s'ils si-
gnent le prqtocu'e les Turcs s'aga
geut i. respecter les znocs mures
[asaq ce que cesse locupatoa des
ai.tes On n'a pas appris jjsqmci
que le. troupes turques, qui se trju
Vf nt dans ce- soqe aient commenc
a. excuter l'ordie de retrait qui leur
ont t donns par Mustapht Kemal
Si lu Turcs sgnent le p oiocole i:
restera toujours la dificiie question
de la confrence de p ix et surtout
la question de savon si les Russes
et les Etats de la Mer Moire ; |*lli
ciperont-
Mr v*SJssel qsnt ie re?rssotcr d Grce dans
|ai cpta |i 0 koeatalcs Ua d 1 q>je
ail s'tait p,c rJr q je 1 irxe grec-
que o"*snreit a - .. '". .-. ::
il n'auuit pas ICsdCt Ctlte missiou.
.\.JUD\.NiA lu La co..vsu.ioa
de la nustteo a si^ e ce wt,
Les reprsentants ds .ou e| les puis-
sances in'resses ont appos leurs
signatures au potocole revis que
le gnral HmirRton |vsi prsent
i l'scceptation d'Ismet Pa ht et que
le dlgu na'ionaliste ivsi envoy
u pouvf>rncmer.t d'Argon pour
qu il dcide.
GENEVE L'Exp ess d Oient,
train direct entre Loidres et Coas
laatiaople. est arriv i Lausanne au
jourd bui rem-pli de foyagean dont
la majorit taient des itmmei et en
taots, des officiers et ds fonc'ion-
nairei franc us amrica'ns et anglaie
veaaat de Constantinnple La plu
pat des voyageurs oit dclar que
les Turcs d-veniient arrogaats i l'-
gard des trangers, tout pirticulire
ment dans le quartier de Stamboul,
m grand nomb e dtrng:rs quit
t^nt Constaotinople pir ba eaux. Les
banquss de cette ville annoncent
que les grecs riches ont transfr le
fone. somme; d'arg'nt et papiers
des inst tu ion* Sincres d A'h-
n:s et Constan inop e daas les ban-
ques suisses. Oi d t que les grecs
c atgint que staitipha Kemil Pa
cha n'extg: une forte iad raait de
gaine.
Le Prsident BORNO
a Logane.
Hier le Prsident Boros a t *
Lofuoi
Depnia longtemps des dolances
parvenaien au Prsident sur la sur
che irtgslin de errtains service!
publics, et surL-ul sur le Tnbusal
d: Paix *, 'e Juge puait il commet
tait certanes irrgu'ants. Inform
de eef faits le Prsident paitil hierj
a enqute et arriva fscl lea 10 hres
du matin i Logaae U constata ls
vracit des faits avancs et rvoqua
or le champ le lug*.
Profilant de son court s|onr le
Prsident visiti les coles primaires
et constata 1 absence non motive de
certains professeurs. U promet d'y re
mdic.
Voil un g;ste qui prouve qnel
souci met le Jbcf de l'Etat pour la
bemne Utrcsi des services oublies.
PARIS io La prosprit r gne
en France ainsi qu: le prouvent les
cbiftes olficiels smvaots Dub is par
le ministre du travail. Csi ch tires
indiquent qu'il n'y avait que j /50
persunnei menployis pour toute
la France la date au ter s:pt:mbre
Pour chaque classe de travailleurs
la demande eicde l'offre rt tout r
cemmeit le gouvernement S anats a
autoris lissil la tnain-d'oeuvre
trangre des milliers d'i'aliens et
de polonais arrivent chaque mois
toujours en plus grand nombre.
Nouvelles
in/orrfufllona
rassurantes
P apri de noivellaa informations
qui nous annt pirvenurs. les prtes
d !a cas de diph'iie quon nous
avait aignila n'Ata'en jDaa codI -ns,
M Mi uous itniiiM en mesure d'af
firmer q ie dtna l-un da ces cis l e-
xnman bictliologiqse r'Sia ngilifa
Q te lea fimiiles se raasureat doncl
Kie.i ente ido c^ia n'empihi pas
oit 'ouj jara prit avir eon're eetts
te nble maladie, coinm l'Hop tel Qarsl o l'on trouvera
n'importe qiel momoQi, du srum
antidiph riq e frais.
Concours dd tir
8901 ls prsidence da Qnrsl
M'ic Dougil, Chef de la Geodsrars
ne hi er i b rnurea da matin s com
in-Mi m lo conco.ira individuel de tir
d 1 I) unitein-'iit du Sud. Ce matin
lea diffrentes quipe* de ee dpar
tenant s* rencootrerjut pour ls
mateti intercjmpagaie.
\jjs3ii donnerons 1 ^ rjsultats
Diverse
LONDRLS-Mr Lloyd George n'a
nullement lioteatioa de dmission-
ner ainsi qa le lai demandent de
nombteux jouraaux Au contraire, il
est dtermin i lutter et samedi il
rponiia ses adveisaires et dten-
dra sa politique dsss le Proche O-
neot Dans les milieux bien informs
on du qu il n'est pas question de la
dissolutioa da Parlement pour le
moment.
PARIS 10Mr Barthou a oris ses
foncions a la commission des rpa
istioas et a t lu prsident.
La fdration des syndicats mari
times a donn 1 ordre de cesser la
gve dans les ports de la Manche et
de 1 Atlantique .L'oidre ne s'applique
pas la Medtterranne qui teste le
centre de u lutte.
Le gouvernement ex?miae la si
tuatus c e aux navires par la dci
iioa du go^veraerneat amncaia
QUeoissSSit ie tianspoit des boissons
alcooliques dans les eaux lerntcru
les li semb e piobable que Mr lusse
rand apportera i Washington les
instruct.oua exposa ut le pont de vue
franais.
bSsmi

Varits
DI 1 AN CHE
t'iitiuiiuB qui vt-nlit
-a id au niable
PAR
rierra VEBEH
Muiiqne 3yi sin Petirs.
lipubliqua
H r.uiiiicaiue
C st 'i'i| : 11 1 n 1: | i le gouverna
ment provisoire do oiotcsi ie iaau
gure h roatearatioa da aas inatitu-
tio is nationale*.
A cette 0 :caiioti,nous couaacrons*
nuis rjisioi quelques apprcia*
tion voiativea cet vaemeut et
qui soroat piaulioa dd-is no;re di
. 0 1 de demain.
iuslilulion

L'Iastiiution s Pumia Xoosevelt
qui s'euvr-ra, la fin du mois, se
rjouit des adhsions, comme mem-
bres bienfaiteur i et, professeurs ewersi
res, dei distingus crivains Seymonr
Pradel, Mjrtt CUnde, Stnio Vin-
cent. Etienne 9ornval, Cyrille Rer-
nateau, l'hodat, Llio Bis|amina
Thomas Lechaud. Placido David,
Caus Lhnssoa, Marins Dalsois,
Marc Lalaone, Edmond Pierre Pierre
Dieudona |eaa lacques, avocats, ma
gistrats, anciens ministres, anciens
lgislateurs, etc. qui ont exprim sa
tgor.quemetjt leur admiration
leur sympathie pour 1 eenvre en
veut de laque.le sngent dis Cmitt
d'lite, dans les principaux centres
dn pays M est fait offre au Con-
seil d'administration de ,l"ix excel-
lons professeur* ds fata $a| de ides
ces usuelles habitant Paris, Ce point
est l'tude. V
Ont t nomms membres bien-.'
laiteurs : MM E. Neptune, i. Go a,
Uile, S St Rome, Tn David, N- San
daire, Paul Lormier. Lonce Bernard
C N..Pugaai-, Hsan Bernard Da*
long ii-inard, Etieme Laplanche etc,
La direction de l'cole est en pleins
activit* r *


Lfc MATIN
Mouvement
des rues
- Rosteod Rmy et Justin Von-
dsir sont dox mauvais camaradea
qui ignorent \*4 lois de la soudante.
A Lia snite dur e pleisantene peu
agrable pour Mopdsir.celui ci tira
un couteau et aa moment oa il
liait faire une saigne sur Rostand,
le gendarme Dunoi* du postei du
portail Logaae intervint et arrta a
temps le bras do cbuurgieo et com
me au cours de cette petite plaisao
tarie des mots pen lendrea svsient
t cbsngs, les d ux cousins tu
reiit mis eu tat d'snestation.
Rosita (.reste contectionoe, o
ventant trois gourdes, one toilette
ooor tlsnte Vital qui fait des ditti
cultes su moment p> paiement. Ko
aita n aime pes la faon dott elle
reue par Claote lorsqu'elle vient
rclamer son du et elle le lui fit coin
prendre-C est alors qu'elles vide
rent tout leur vocsbulaue de mo.s
obscre, dt Udein re tditiun dont
el'eri seules sont les droai sires U
usrdun de la pudeur \ uLliq e e; t.
icaiidal.se et nob aom* ifnreuia"*
nsii devant le juge qui blma cm
me on ; pituc, s\remeut l ur coq
-Un ouvrier peu banal Gnwn
Joseph pour des petits travaux
exeuter appelle l'ouvrier iamtigne
Estiven et Ini remet une pelle en
vue de le faciliter. Genve ferme les
portes de sa maison, laisse l ouvrier
daos la cour et sort un rxomfot
Quelques instants aprs, H ha me
revient trouve les portea dfonces
t Saintigue absent Une demi beuce
prs le m.un -au tigoe retourne
et fut tout surprit oapprendie que
pendant qu'il tait dan* la cour lea
bifts suivants avaient di.paru :
t.e paire d chaussures temme.
deux costume-, un chapeau de lame
roue et d. ux ch mi es. Sainti eiplt
^ra au juge s il na pas vu ces
objets so-ui en mme temps que
" Le rz est indigeste parfois Le
ifa est l'aliment Uvori de Lulortune
ti< peu
5 ANS DE DOULEURS RHUMATISMALES
GUERIES GRACE AUX PILULES DE WITT.
Etre enfin dbarrass de ses douleurs rhuma-
tismales, aprs cinq ans de souffrances, telle est
l'heureuse exprience de Mr. D. BSlI. On peut
penser qu'il est bien remarquable qu'un tout
petit nombre de Pilules De Witt puisse effectuer
une guriaXMI rapidemais nous en connaissons
fort bien la raison : les Pilules De Witt sont
composes de telle sorte qu'elle) se rendent
directement aux reins (non pas dans le canal
intestinal! et Oprant 1 vacuation de toutes les
particules de toxiques cristalliss prsjntes dans
U-. dnu m p-rsounes qui souffrent de rhuma-
tismes, goutta, sciatique, etc. Le fait que Mr.
Bi-11 D' (amall eu de nouvelles attaques constitue
certes la preuve convaincante de ce que les Pilulea
De Wi:i ,i. i omplissent bien la tache dont elles
sont charges. Lisons donc textuellement ce
qu crit Mr Daniel Bell .
" Depuis plus de cinq ans je souffrais de
terribles douleurs rhumatismales qui me tenaient
tout le dos. Les douleurs taient tellement
urnbles que j'avais tout juste la force de me
v ,1' ai J'avais essay remde sur remde, dans
; --,v>ir de trouvr quelque chose qui soulagerait
mis MMitlranccs. mais tout tait inutile Les
Pilules De Witt pour les Keins et la Vessie
m nvant M recommandes, j'en achetai une boite
rt, bientt aprs en avoir pris seulement quelques-
unes, je commenai me rendre compte du
merveilleux remde qui m tait offert Aprs en
avoir pris trois boites, j'ai le plaisir de vous dire
DUC je me s, us paitaitement bien et puis faire mon
travail journalier sans plus jamais ressentir la
moindre douleur."
Preuve de gurison durable.
Sept ans plus tard, Mr. Bell, qui est g de 73
ans. nous dit -
" Je n'ai jamai* re**enti nouveau le* douleur*
accablante* dont j'avais souffert ai longtemp*
autrefois."
143. Gloucester Road, T'cckham, Angleterre.
Si vout dlirez de* rsultat* immdiat*,
procurnz-vout
PILULES
de win
POUR LES REINS ET LA VESSIE
fini qui v*-nt en manger ne* peu iepiu, Brand remde du monda pour
d. liais. Snrpiiada J" d;P)$ LRHUMATISMES, DOULEURS DORSALES,
taoe jette par terrr. peodeDl qu'on RE1NS ET D LA VESS1L
le conduinait 1s Gendarmerie, le ^ pllll!e ne wm m m nau dm toutes tm
r-rtrna du dfcli' Cependant BU tllbu r>Wmnci*-< du monde entier, I* |rand lWcon en
.- il iMBi au luiTe qu'il a pris rel oontiantl foi. stase*.* peut. *gP
nal, Inavou au juge n m |> anedlfflooiaTOttiproeu les pilulesauthen-
lement ce nz mais pas a titre us^vwi li(JllM .. Dt Will- a,ir.>>s<>zvou8_ou remiei
PRENEZ GARDE
AUX IMITATION
et produits similaires que Von cherche
substituer _
L'Emul&lon Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
Avis important Parisiana
AVIS
lp# soussian*. hui-sier au Tribunal 4e atttj
ta l'ente-Kivitre de 1 Aniuonile, fait u.oir I
public et au comm ter qae ys ne tigac ptat|
put le et Septembre de eue aaet- "
nowrr.e leaniy. mai* bien Geotilhomn
laint fvjctirs avec le menu paraphe.
Petit*-Rivire Se l Artibomte, le i) Seat* ij
Gentilhomme DU VALSAlNl *
Etaditat en trpeaat
CHAMBR-E MFUBL1
Jeiire homme Itmii cherche uae
meuble dan une rnti-oa de lunule.
S'adrasict ait MAT.M
IEUDI
Master Bob
Drame rippique en 4 parties
Vu beau comique
Entit \o centimes
Cyncologifi ermatoloqie
L( Mtacuprol )
Comprims e\\ gramme]
Efficacit certaine dans louies |1m attecUon sireptocoeciquJ
r^ Compltement inoiensif
Le < MacuDPol est le traitement
LE MAGISTRAT COMMUNAL
liai pelle eux cordonniers ctiefB
d'ateli r g tabli sur cette ploce qu ils
sont reer/ouesbles env rs la Commn-
n>. nrn seu'ement du puierrent du
leur patecte propre, mai oal d
celle des ouvr ers qu'ils emp'oient,
ce, conformment l'article 11 sui-
vant de ls Loi sor la Rgie des Im-
positions directea ;
Ar.ll-A lzard des trangers
employs en quali de Commis ou
tout autre litre, su service des n-
gocisntB, con.rceiantB, manufactu
tiers eu artisscs, soit nationaux, aoit
trangre, ils seront asiujetlia au
droit spcifi par te tarit Celui qui
les emploiera son service sera res
pnriaLle du psiemeut de Lur paen
te.
jKo consquence, ceux qui ne se
conformerons pas au praent avis,
eront punis confo'mmen' i la Loi
Tarif annexe d la Loi au 24 Oit 1876
Cordonmei ou bottur t" ant Lcu
tique ( professionnel qci fabrique
lui-mme les chiussores ) G* t)
Cordonniers simples ou ceux qui /^..^^d^f ~* nwAnn+ii f de'toutes Itt a||i
trsvaillent seuls chez eox et pour f^lAVCLlXI SI \jTVVkHI\ GuncologiqW'
compte d'une graudej co.doaoerij ) {[ ^ ^ ^ et uce supr.om reconnuMarJ
Tonte autre msisen de cordonne d'ALlBEUR, sur le SUBLIME, sur, l'AUDL PatlMllUMi l
rie fabriquant des chaoaauree n lePEKMAGAiS\TE.
stock, vendsut des articles se rrp
portant la corconrxrie, eet saeujet
lie la patente de manufacturier
(Loi de l'JuO;. Q. luu
Port-soPrin", l H0:tobreiyS2
Et MOND h.iaGD.M-S
Cn u'tslt qu une oprlfnce qr. il tai
sait Toute exprience avant son coo
tre coup, latortune mdite en ce
moment la prison de la rue du
Centre
- Jlkl Cleijuste ayatt vu su
coon d'une de e. piOBMeedes la
upeibe v-oole de la dsme Ad U
niai 1 ide lui vint d en feue un bon
bouillon Profitant d'un moment d oc
cupation de la prorriftaiiv, il teoa
00 p.ge et 1 oi*e. u y tombe Mais
Hu moBuotde meure le main aar
ls pie.euee capture, la \oue eue
uni tt *i fort que les fOtlioa accou
rureiu et coi)iuioiitnut Clerjei'C au
poste Au tribunal le vo eur d laie
qu'il de volait pss la poule mais
tu-il voulait simplement voir avec
sou pttit doifet si .. la pcule avait
des mi fs
Dernire Heure
Ce mitio sprs un discours de
ygT Nouel. le SoBvernerrerit pio*i
ioue a t install Santo Demirgo.
1! est ainsi ce m pos 1
|un Vicini Bsutiita y Burgos
prside et
Lliadio Sanchi Finances
Argel MeraUs Pelatinns Extritures
Armsndo Redrignes
Justice et lnstrnstion rnbhqae
Octsvio Actvedo
Travail et ConcstunicsUans
]ote al airr.en Arizi
liane De ill a'iri"js(>z-viius ou reuue* i
4 la pharmacie AiberUni Ewald, Port-au-Pruice.
IJ.S.S.H.
Mtsppleura le? Dlgus ds 1 USSU
et lfa Dlgus de M rrhres Frn
daleuis sont convoqus D'msnche
15 du r ocrant dii heoitsdu matin
au Cfclet du Parc Lecor te.
Ordre dn Jour t
Ipr 1 ecture de 'a urr^speedance-
?2= Repport du Scrtai.e Qne
rsl.
30 Rapport do Trsorier.
4 Erection d s Memb-es du
Conell et du Buresu
C) Qu'Stions d'intrt Grerai.
Fort au Prince, le 10 O::obre 1922
Le Secrtsire Gnral,
Edgord ANDRE,
Le Prsident, Em. B. ARMAND
.. La sslfon sportive s'onvilra
dirranche dans l'eprs raidi s 4 hrea
psr on grand ert-slnemert -40! aura
lu u sur le Parc Lecontes L public
et lea apottemen y aon cordi lemeot
nvila.
. 1 i. , iii..... rrrrreson^K
litvike
des Deux Montes
IS, Rue de 1 UnwtruU. Parts
SOMMAIRE Dt LA LIVRAISON
DU i^ SbPrBviBRe 1922
Autour du Continent L tin. 1
Tsngei et Us lus CsaaraS. Central
Mang-n
Cbrdnio Deiu re 1 ar.ie, Louia
Bertrand.
Llmprs ilce Eog'nie et le lu
Alexandre U, Comte Puuoli.
La crue de la Paix aux E ata Un
Fitmiu tics
Ailles e l'or'-P.cyal, G.Tg?s
Gcyau, de t'Acuduie fiancame
A la .eetirie'.f de la I a'ue Avec
l'arme volootaue I U nia Sou
vonne
Le livre de raison - 111 Macbine
battre, Joseph de Pesquidoux
Un Evoque Musiciep, Camille
Bellsigue
Posies, Emile Ripert
Sur lea cuemins de I Albanie Fin,
Nolle Roger
Littratures Eusngres L*. vraie
his oire de Gucthe et de (BeiUna,
Louia Gil'.e
En venle la
Pharroacie Central
F1REST0NE
Annonce partir d'i
Ijounlhui ses pi h no|
veaux : coulez
e
PNEUS
a


c

x .1 Fabric non taid
x 5 ii* NS Kabrio
x 3 1.9 Cords
x 3 1,2 Co ds suprieur W
x 4 Fabrie
3)
30
Si
31
33x4
33 x4
P. Mi
14
18
Cords
2150
*0
3W
Ncrologie
Non* enregiatrooe avec r*>gret la
mort de notre ami Prie St Lger
Perrier docteur en mdecine de
d hier soir, muni des Sacrercent
de l'Egl se Lea fourailles seront
lieu et sprs midi.
Nous prsentons mes fin en
les ta n lie
Pedro l-eicz
Dr Pezzo
lntriferrt Police condolrrcea toutes
;,c''.u'u!e qQ ce deuil atteint
Les prix de toutes les atj(
ii!MSe% ont t rt
*\*ZZ!nc*Q**'.-mle8 mmes p-oportion*
tu 1e i'0.111 jue, R ue l'non. K
Essentiel : Vous trouverez U dimel
de voire macUme
En venle cfif n/ifl
I. Preelzmcna-AGGERHOIA
PRIX DE L'APONNEMENT
Un aa Sii moi* Trois m*it
Paru
Seine Seine et Oise Soir 41 tr 11 Ir jo
Dpartements et
Colonie* franaise*. Sb 4 4 l{ Ir jo
btranger 98 Ir ;o 16 I
Les abonnement* partent du 1er et du ij de
chaque mois.
fui du No 4 ir.) 1.
HHV1PAGN DEIBECK&C REIMS
jS M yonr.e>u DEUMLK & Ce Sutceiieurs, Reims
Fournisseur? de l'Ancienne Cour de France,
De laCo r d Be'gique,
De la Cnur ipR-wRne
Oe I Tour de Sude
E du P.sideni de la Rpublique de Cuba
Est le Champagne par excellence.
La marque hho% e=t 1res recomm'ttde. D'apri lea ta.ts
?trh n iqi'fs, o.eChsmpagne a subi \i bon bardement je R^ims
DEMANDE D EMPLOI ^^ ^ Cavt,R ijei^rk dj 4 Septembre 1914 au t> Octobre lf.
h.rrrre de *7 "s; "*'..??!"!Jl" si En >ente ch-z H _Bordaj. Port au Prince, iiros et dtail t au
Aa moment o nons mtiers sous
presse (oramsnee Santo Dtmingo
[t dfil des chars sllgouquf.
Accidenl
Ce matin 4 l'ang s d sue, |sfe
tt Fal ' ls n otocyc\ette U- S Mari
bs Sa i*i. voi lad cu-.ur uop vte
up-t
Pas d'scc deet ds m
Y enneni d'arriver chez
Henry Slark
RUE DU QUA', EN FACE Dt L* *
Vitres dtt toutes ^dim*>nioM c0^
sur mesures mes risquesf
biseiiuis pour meubles* |


LEMAitW
jj. de Lepervanche. Hermaui) Reicto, Richard Wklmaier
k rtuuthl
r\ct tiU\dent
Iriicrur

Charles Picoulet

228tRue ROVX(aneien Fore tng Bank)
Fort*au-Prince
Assortiment comflbtt d'picerie, jambon. Fromage etc.
Bire, Liqueurs- Champagnes, Whiskies etc,
Vins de bordeaux tn louiexlles et par gallon.
Imprimerie de L'Abeille
Auflle des Rues Dants Deslouches et du Magasin de l'Eut
(Travaux 'typographiques tm tous genres
Labeurs Travaux de \ille.
Came'* Sourhe Iraites Connaissements, etc.
6, cialit de [travaux Administratifs.
Impression en noir st en couleur
La Maison
ILVER
_____
Adressez-vous bous pour l'impression dejros Etiquettes, Rdanua
\ Affiches, Bordereaux Entte de lettres et tous tntR
du genre'artistiquement prsents.
Vient de recevoir par
es deniers steamer :

Ot-HhPnitt
e If b corr.raf rant, il dustriels
cas'onnele batiena a se con-
taox preacriptiona dee articles
1,1 et 3 ruivbMb de la Loi sur la
dea impotitioca Directs que
i trirgera feula ont observes
Ho I prsent ;
Irt. 1 Ton ceux qui exercent
>i industrie quelconque, eujette r
lit.ne, doivent, pour l'obter.ir.en
!'< rir ^rrit la dclara'ien ru Con
I Corrn urml qui Ier>r dlivrera
rifle ait et gardeta la dclaration
ift. 2 Cette dclaration et le
ficit qui anh dt-'livr nu-mot ne
le rc m et le pir oro de l.i i-i-
r>Qii deanre la patente, a- fi
la ratut* de l'u dua'tie <,n'> le
ptoicie d*e>rre',
ri. H Tout li* it en qui ex erre
Indigne gin h or ou', ton ore
jo loiitle, fera tenu, en tHifi'L
deelerstioD. d'exhiber au C neeil
ismoDal ton acte de iccit en
i (orme.
ht uceorea lgales arent priiea
JD,t lea contrevenante aux pr
Met diioomtione.
Por* au Prince le1.) Octobre 1922
Edrxoni _AI\GU>_
La Cubaua
Salon de Coiffure
JI N ROURIGUEZ, Frop
ItHygioe. Bon g ut-
Chapeaux de laine d'Italie, sup. de
toute* If* ~ual t pour honuiv1*.
Chapeaux de paille d'Italie sup. de
toute* les qualits pour homme*.
___________________ Kaki Blanz suprieur.
Drill Cnion sup.anjlais orO,80 i aune
___o V_l__ *_n DriU Tu8SOV 0r '/|5
Oecl"i_7llIi>lilll L( Maison invit? en outre sa nom
Mariiss ni route de Bisoton. PoH.auePce breuse clientle v*_ir vair le miqni
Sur le Bore' de la Mer Dfieuntn et dners .prpars nqUe9 nouveauts $ le* joli article*
Vue entire de la rade et [de (' en 15 mini tes- #iM->a___ /mV/iV nient lie renaitiiir
la Ville KToutes consommations premi de JlneSe* queilU Vient ue recevoir
Carate pour automobiles !* re marques c| qu'elle V6/id de* plX dfiant
tStSmTmmMen>tr ,iP'aUul __** pen,,onn,,r" fouie concurrence.
Douche d'eau douce Prend des pensionnaires pour______________________________________ ________________.
Grande pair rie au prmier peur le djeuner et le dner --
Banquet vue sur la mer.j Piano auiouiatiaue r_* c ri
Banquet sur commande cit*
A parti- du 15 p'embre
L* M4in de II heures i t|l Inures
Le Soir de t> heures a H heure
Petit djeuners et dners
1 Dollar 25 Vin corn pria.
Sea-Side-lnii
MARTI_ SaNT BIZOTON ROAD.Port au Pu_ct
( in le S?a Side
Lomple'e vifw ci the Port
ai dne ei y
Garage tor autocars
roi t tor boal in if
in the port
Sea Bal h fresh water
Sbower b^ h
Large piaza
Dinnera on order
Lunches and breakfa^t
leady in 15 minutes
Ml driuks tirt claas
Gan suit t> boirders m
Boarders tor lunebss
and dinners
atitomatkf Piano
wiih Electric current
nthh
Tire Repair Shop
Harry R. Kinney.m propritaire
Eu lare Vient d'aniver Raervoir air pour les pueoa _ratia pour lea cHen a
(or banquets
From lUptrmlwr 15 Ih
Lunches Dinners
Or ._) VV i e includisg
Il 10 i M 4 M.
6 to ML
PAUL E AUXILA
Jnldwdr.i Llquidcuir '
Solitude i octant ion ^ui vou* nt
**'! 4t /uire ovec t' Ml GOUHlIi
*it*wmie dtplu de Ull gourde*,
* rparant touimviet V0$ c/iflua-
* an eutr t tn cahoutchoucchatn
'a atr. te avec it
UQViUCUlR
IH vowa trouver z en tube de Un
*ri cKtz Gaattra uet Ceni',kill4
tsfcbe.
V9
eiunga delare n'e're raa
_^
Notra atock toujoora ne aa-or i, vu nt le s anum^nter de :
Joliea Robea, dern re mode- Juje en gabardine^ pliasse Oarniturei
roor robea de toutta srrtea, et pour ious tiaa-'t. en perles, colliera PtU*
lttR,ete Dfctellfa et Kntredeux en tt1 mtallique pour robea deAolre:
Rubs^a picot argent e". dor. To le mtalltqoe pour robea > Satina
Sports pour jupes Sa'io Liberty pour robe, toutes nuances. Veloara
eopleure en la bla..che pour coatomes et jupeB Jersey de soi uni et ' ionr* nuaoca
oocvfilea Joli tiaao comeura et blanc pour tjilet'es. Drill blanc unie
prix incomparable Drill til couleur suprieur pour livn.ne et enfanta"
R je Roux ou B
Annorce aa
anivan's de toute
AILLEURS :
Grand ateorlims
H. Balloui (ils
nna e _ Pria <4n Dni de Khum Vilt *ioin Chapeaux de paille fine d Italie pour bo nmea et enfants- Bas et chaos
>0_v__i______f_V^ M* anprieurs. Parfums lloubigan.. Coy. d'Oraay a'c Usuaaata frai;
SrioSS TjMlUSS^PSIX^O- PARTOU aia double l.rseur pour matelas. Diagonnla et Atpsfl SSit aupinsira
v w laine zphir
de bijouterie, montre, braseleta eu or, argent et
m noa?,8e'.Q F. re itg lil^ en fer en mitre, graodea at petite* flaeea ta-
"d'etoive beaot^ ,nnr aalnn e' '* I mnHer chana, doimea.
ctrp^'tea descente- ** t,-n ?lonairaa.aaaiettea, taaaea,
b!''''
__----- e ------ n/r* im' lavabo.'S np8 csrpptea.deacenre- - t, n -...
faible d'aueene affaire, em ^CPi' ijqaeor. taapii de table, couve.-, eomeeoi.
Uum'fea blanche
>on1*i'
cssqm
r."o-
ex w.*i\*a_>'^ rh.-* melon.
i re iiiiltta. vtii_ ,i ; v >, ./. ,
p1' oo a" re* aoe pooriei tenter
u?rTt("*r n'importe qni en eon me. pana-n*. caj "^t" *"' *-
1011 ce, .in oeor exeept-m Ji;u, che_iesettea. faux cola, calcona, tar_. de chapeau pour aUoaor,
llie.t re*ponaable que de^ ^rhanaBurea pour dams et enfanfcs
'rs propre ft^Le public eat cordialement _W ts_r *e4r asea sesorUment spaot
pW as Prince le 10 Oetobre 10*2 ^m.,, wx a0 artt^s
xphi
Grand aaaort'.ment de Menbles en tous genres.
Les prix sont intiesBaota. nous ne rafu ona aucune vente possible
... -, -. SBT,
Oui, mais....
B4RB Ai\CO URT
i
bat les Recodrs


MUT/LATEO


Gouto
(tavelle
Art'. ; o
ow&i.
Qt;f r-*M( <*'? Jtfnw r< 4>'t"f
>, i .iumattarr.an.lv iturcsierm r.J
d* itre IV o:thJii 1er. 1 If
rf'/i, 1*1 v,.rla-*s et l**Bt6*>ite' lai
Ailfi'lnrr |'> i &'*.'.- xjc'r;.;...
r v !>' rtiff.- r(initmo,
iave '


ang
i 'indKttt*fi ptpc pu, dans >*
!>!,! ! i( 4 C ,!,<- M Vjl.--"...- .-'
1> .-.i-'.: de* ltV>nt drtrf;
\H A U. f>l.*1* J. ?l4r-l**0t. l'aCtaC
rr'Hi (UN; ir- .('... fc-ifiT '1l>Rf'
tantioti, on i.'.ri. a-un io*e aut:
C00*, t'U>( .rra. . -:' H M-
n .* ii ,,r...f :i. rtrnfion d'acre-
micjM* eau CorfanisiM en tnploya*v
PtiroBoail
BtftfasMur FlIVM
Frx.1 1 ci"< ini * l-n.t...rii 3 MKMn
tut." fr-vainm 1 ValtMISMMI Paru
Ibr .0'r . I..-HOI ,''i:
3m^
fiillan < Uouel 1720 lu lu llsjui. de iiui
^t--yy^riff
*....- ... -'
-WBHBPS'
P -?
HP
BJBJI

LOPE RIVERA.
GrantfRue No 1717 Port au Prince
Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati de :
fia RI ON # GUEST1ER. Bodeaux
Avis
Inspttion Scolaire Je Por'-au-Printe
\ Il et rortp la connai eaoce deg
ir>'6rppa>R qoe lt concouru ronr
ivbtert on rlen'rojn bougea a FcOle
Normcla d'ineU'ulriCfs aora lieu au
loei rt !'l"*rertion Scolaire le ton
di 16 0:t( bre courant, 8 heures
Vin* BorifMoi d;-raPrit,p. 5 0cfrbre 18fA
. 7. BEUKER* R< val lub Wiskey -llj^jj-.jl
i/;jf; # H ifi Ud. (Glngow) Compnjnie gn
inniuli nti
Les petits enfants
font la joie du foyer
TU les jeun-* maris rivent aux moments de bonheur
avec des enfants sains et heureux. Malheureusement
combien d jeune femmes voient leur rve passer et n
pmai connatre ces joies cause de drangemenu organ-
iques fd peuvent tre corrigs par un traitement trs
iSppl,
La Composition Vif tale de I.ydia E. Pinkham est ai-
actaawat le vadicament ncessaire comme cette Uttrt
l'indique:
Pncbla, Putbla,Mexi'co.-"J'ai pris la Composition Veg-
u'e de Lydia !- Pinkham pour des douleurs dans le ventre
e* le dos et n.issi parce que mes rgies venaient sous forme
i vxr.t pris un nombre infini de mdicaments sans me gurir.
Uni J* mes amies m'a parl de votre composition vgtale
c*. p. la recommande. Ma sant est revenue et mon mari
et fBoi.VDUS.an somme reconnaissants. J'ai .donn nais-
sine k une tille Jt nous sommes en bonne sant."Masu
Ma :hormo LrE RosaS, Jooquin Rui2 27, 'Tienda" Puebla
Puella, Mcxi:o.
On 1 ial nombre da Httrs* similaires prouvant
l'iSIcaciU da la
Composition Vsgetale
d h/im E. Pinkham
-je KffT-T^ ?-Tc^a?ygg'y^g^
Wi kfy co mis Haig & Hag raie.
h tient ^disposition des commerants tant de le98!f8emerMacorl8p.rlid.
s 1 - **--------leaiii le'ib Septembre eat et
la Capitale que de la Province pour 1 excution ra...^,...^ ^
t 1 .-. M.Jn>kT sn''8Ro de Cuba. Prtit Gcve et
pitfe et soigne des ordres Wiesxjj^^
M ' mme jonr pour Cao Hnifen, ^.an
Mea lui confier pour ces Maisous*
"PlKirmacflrV^
Lunchs
n pi II m t France
p.
(fui par ta situation unique au entre \de* affaires se rem\
. ., ,t ,,,,,, ,,.........,, . plus que inmain au public *t ses nombreux et distingus Ck
chrr siti Jutai, La Corogne t le Mur fa CUISINE soigne, et tout le confortable n/cesmure aux h
llvre. jyeurJ de Commerce et particulirement aux commerants de peut)
voit an rrmr*2 Otrtrfl 11)23 5 Pflr/./Mi-Pri*ir*
L'Agent R HOBELhN ha .^.L-. Il I mlnmi
. L Htel db le par gailoo et par barnqai
i\ 1 1 a m 1 I.pmuI prservai! du bois t ,1 le H^T fl 1Q Wl ^flIln Cm Vm viennent rfrev4mwt (i fl/iflS4 (7 t' m' c/araniii
COI'boll'K^IUH 4t,/ICiriU y Q[ Uy iutllttUwlvlUC 'w < ^ww. *o** wavons/ jirotiwr wr . .- 1 *^ t notti /non* tour'onrj /a dpoittion ici C/mhM.
Rr-onm, jfp-is poi de 40 ans cotEn-e le plm efficace. , CompUt.me-r re iM, .. .
he .Carbol ntim Avenanu* ^yy^A^^ Chl'apigoe et Vins Mousseux1 rix ffiMf
lteJi^^ STiS!1? ia\'?sTurct!c\ f ^j: Conservifi alimeatires franaises, premitr tWi
ou'' toutes
a emDolipr ti supprimer le champignon ce maisons et a <
ctr le* murs hnmi.Ut. .
A iikpri er \* Voiles, c.rds^s to.ex r Blets e poche.
Le
.4 >rrn,.
ai,5-i ui 0 s.it.ncu sans jareil des punauis M
- Lole ie le Panama
1/ s instaura de lo e ie sont
les billets de I loiene
,'io, uil m undainU-ci-tnl d" premiei on\i suprime.et ch m- MViV>T q" \es billelsdel l'oi'eri 1 llumlIlaClB 1.41.^11 II IB

Tarif ai comptant
CailosK. Cashllo, e*it
Rua Bonne Foi
aordonnaneet *- Spcialits pour \outes maladif**
Employez la
REROSINE SHELL A Vendre
iutoiiobile Sludebake
demande* ceux qui t'en Mffttf
t.mtrr* brilUitte- Sn oi r
Sans fumets
ta 61S0L1SE SHKLL
Donne un rend* me t ^(OA/tfif
suprieur pu kilo:niH.e
Ties volatile, n* * ^mc Cl l E
carbonise un

^ a~ t.. Krosin"
Demande* de 'a Gr%oiine
Asialic lfetroleaii Co
lloberts, Dutlon & C
Port-au-Pr'nce
keraux peur Ki
A trs bon ma-- h* pne :uloqtcbi!e
tORD devant sbb.t de Itres 'pa
tions.
Sidifjsrr u R-T'an do Icornal.
Cocotiers
Plants de -'ocoeis tendre
:h-'2 Frar i> Jean Ctnr'eg.a Tbor
Grcb et dtail
Mr. Euh. Mevs
Annor c A Kf-g cl'erts -jai a pr ir
de demain la fho o^'- . hie Moderne
a ouvrira le rlimeo'-h.
1 oit au Prmcp. le 7 Octobre 199i
Le Malio
Abonnement
Un Mois
Port au l'iince Gourdei fj
appartement a.5t
Ekraneer '9
>rQooft et abonitmen4!
li-aei
tries d'avare*.
paya
Six Cylinders 5 -&
passagers,
En vcnle cbez
L.Prelzman AggerboM
Kue du Quai
- v


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM