<%BANNER%>







PAGE 1

i£ MAIN Le 1 Octobre Le mardi 17 Octobre prochain i y aura ici et la Grande R vire nu Nord de pieuses m-itestatio le en I honneur de Dass -hns et I' teca aioo de l'anniversaire de ai rnorf. Une belle mess* pera di-nt^ a la a seront f ail ds que Mr Binks fut soiti. — Miggim I dit celai ci en ren trant, et considrant avec satisfaction Il trav l termin, YODS avez tis bien travaill 11 ny a paa le moindre g tin de ponssirt, ni le moindre trait on raynre snr tonte la nlace. Ztt35r t m D<,aa,,de g-aasrss *.., dollar en pins. dpose* son mius y*e — le suis heureux que vous soyez A la Grande P di^ca te naimuc cablogramms suivait qu'il vju'ut _. Cette pie* montre, envoyer sa femme Hlne Frederick et Ersule Wanny sont deux nerveuses Au coure d'un bal doon A la rue Ju Magasin de l'Etat, elle* changrent de senti ment et devinrent louvea. K !ea ae sont donc bettue* et comme ce scandale prenait des proportions tff ayantes le gendarme t on devoir et le juge., le reste — Ti f re S vra est un mauvais bnveor. Comme il avait too pris dorant la j mme, il rentreriez lui, le soir sous le coup dune g it foi le, noire gio Loci H Locon vexe de constater l'ii or U r Q r* '. at de80n cher Siv a rappela a l'or1 %  repr dro le dsordonn. Fort co-nm* ou ^~"~ tire le imn terrassa la malheur^ise Occasion a profiter tt |la blessa au COU et L -treille Un i eunc l'onnme cherche un emploi soit dans •iroite Au tribunal Lo:ilia implorera f H ,T" !0i, J che 1 d omern. n %  i . . i fond la tenue des livres ainsi que la correspoa •Il DESCHIK turd, i N distante Avi% Les poux A beit Carri nous font Le soussign dtlirs part dp la nsiiMict hier d'un gar responsable d'soeoas at oo : ALBERT. ., la grre de son IJM i <... % %  ...* se#ii= aSSSBhBs f\ Embarque demain sur M j-s'ic. 0age le U 0 obr Wt> Arrive Liverpool U 25. Serai maison ~—— L „,, soir mime. Voire poux qui vous aimt — lobn. John t cependant la g irrace quand il apprit le cou. de 1t ns mission et se mit au travail po u i duire U lorgueur de son texte, il ra sonna dj la uon suivante : Mary re marquera que le cble vient de Ntw York, et n y ayant pas d amis, elle en dduira qu'il ne peut tre que de moi Elle se dira aussi que je n'aurais pas envoy de cble.si je n'avais paa russi dans mes affaires, et lise rappel era que je comptais faire jooo livres de BnficeElle devinera 3 u'une fois cet argent gagn, je pren rai le premier bateau en paitance. et elle saura lequel en se lenscigrani ila Compagnie-'*"!, enfin, elle u igoo re pas que |e n'ai jamais cesse d tre son poux qui l'urne. En dfinitive [ohn envoya un cd'cole au haut des MooetiuotT si hu I *" 'fP't ^f. e, I. ta. .econ rj Z'oZ rgi ^oU T" SSSSto u"r Il nom de sa cmine M sot, ulnut, orniu..e UtKl ueuvw toute de p. Im circilelion d', VoUnS? el; h M vm d, dU3 voimia Sjgg gg tfgw uRftgjrvass daii.c. prunta on antres qus poQn de contracter n'imnorts ai |, nom et ce. asns aueuos sic. U n est responsable ans Ai gnsture propre H Port to Prince le tOOetob OSCAR FRITZUERC S'adr$uer au journal A 1 Ecole de La grande eciree da demain Ne perdez pms de vue q.ie la soire de l'Amicale du LycS Petion aura lieu demain, u Ocotre a Cine Varices (^ sera le K'and ives i er.t artistique de la saison Pmonnt ne voudra y n:anuuer. Nos meilleur aitimies s'y sont donns renJczwous. bi c'est l'occasion d encourager ans wuvie excel lente, c est au>si celle de s distraire et retieniper son Jme dans la pute atmosphre de I art ci de la beam. •—Bi Ont eu lieu, cne semaine, les ei.mcns de la session d Octobre ioaa. t-lusieurs postulani aux Brades de dentiste.plur raacien et docteur en mdecine, ont subi aec succs leurs preuvei.— Compliments. kia'yrs que le chef de la Section eu Jnt etfrflvA et aurait dta u'tiit-ce Il prsence de quliue* stnfs q \ Ici tooraieot Meveua de s frayear, i fit arrter >ea deux compres Gas tjn limiustest iules Francillon qoi. aynnt pris nn coup de tr,-m s'taient oub ls. Au tribunal, ils avoue tont avoir laiss leur aog froid au d'une bouteille. — Anna Dessein reoit de son ami rmile Simon une somme de., .pour ouer une œa'eonnette fcJn attendant qu'elle trouve le gte, AOCIB prend hoep.talit cnez une de ses parentes mais avec recommsndation de ne pas donner occasion > son mari /m .mm * Q e demeure r daus la maison. U n de llUin'lftllilire ce8 derniers soirs, Emile abord* PA... ^. Anaa ^'n malentendu surviut et 4 Csar ce qui est Ce comme l'cho de leur vois arrivaient au dehors un reprsentant d > la v t Fai fe part funbro 1 paix publiant fl sentir LB Drsence * .?"* M,,er %  us ,MD - ,, ' V.llard El II luge rappela Anu. el S a **^ !" ** % %  a coos 1 en ente cordiale. maison Honor Jean propri^are du Ordre des 4w Mdecin* et Ls avoesta dea autrsa bt do Pharmacie admis k plaider devaatlaiTrt „ ,, 4. u Jar-diction de Port-iV Une œuvre tReodei ssr et Dieu ce qui est 'Dieu noua dikeni Monsieur Sunuel Joseph qui, de sa propre initiative, truit une iftapelle et une PETIT CERCLE Les Membres du "Petit Cercle" sont pris de se n'unir en Assemble Gnrale le vcndiedi /} Octobre courant heures du soir afin de cota plcier le Comit. fort au m nce le 10 Octabre 1921 Le Vice Prsident Harr y TIPPtNHAUER LOTERIE Le tirage de la loterie au p, ont du presbytre de Cabaiet aura lieu le vendredi /j 4 heures 1 aprs midi, au domicile de Madame Veuve Gauthier Muos. rue des Miracles. de ioaont r rif-s de se prsenter 111 de MB Ire Qpo^ei Syluis. nier de l'Ordre, 222 | Qe touches, nn des jours da~l msi'i, leur convsnaoee,' et 3 heures de l'ap-i-tnidl communications qui Us iatr a Le BAtoaoier de l'Ordre mi avo :at8 at ig.airea ta rai credi U Octobre courant, beorea tri prcits ds l'apr an loeal du tribunal ds instaoee, o il aura se. avsc eux, au sujet da leor 00 Le public est avis qit la de consultations gratuitss lei] pendant la premier? qiiozaiosl Le convoi pauira de U maison de Mr Chris10018, par le B&'OnQMr. afiatj pliome pre psur se rcnjre U Cathdrale c Danfs OeSlOUOliaB. et Mi •prs midi a i heures orcises J • •"•••, si )/ %  L-—!!_ p deaxime quinxaioe, pu Is Ncrologie re dt. I Ordre, Maure Uoot Hier soir est morte Mme Vve Maaimilien Ricot t00 18,0 > Rue da CiDlll, U ne Laieau, Ses lunraillcs auront ucu cet aprs heur68 de l'apra midi. au cinma avec un autre homme, y court aussitt.et demande Insistance Sallaisi3?'2. M CM ceatreB „ Qoer Laroche, chauffeur de du directeur pour ratioattr M VO JTU.^MSSS' . al M u. s. ,Mto L_? c reule coo.roirement Le directeur, .oucieux de conser BS*2r&!^ I J&SZSSu^H f"t .a poaie da No i027. ver ,a cl.en.te et CM, toute per ptition au £ d'o'^R'qS *Usmtt& "StSfSfi^ torbation dans sa salle. m.3f sur la compte tablir au hsu des Moua.i mS^wSS^jniS&l^ ^^ scne devant l'cran et lait une an }•••• qu> permet ra ce paysans 11 s'explique aven le ii M noace au public : U ; a dans cette de vt '-dre leurs produits sur place, J 8 salle un monsieur accompagn d une ,rl0,,t dan 'e SSISODS pluvieuses —— — dame, qui est la femme d'un autit. u crue r 8ulires des Trois le d'.he viter tout scandale la ? '"'erc-Pfent tou'e MB ialle v. tre plong, po"? quelques £?"* "'" ,a •* el instant dans l'obscurit, ce qui per Monsieur femoel Villard qui est meltaau couple en questiou de se OO au, du Uou.ernementdia.on ^ a A t-x. %  ,1, M a 16 1 BjrD0, P r0tnel d8 |,aid ' rt tjnand llectticil fut rallume, la de on omax dans ce t* œuvre de moiti des gens qui se trouvaient .*?*•*••• nattou^l que Son Excel midi en l'b'glise Mtropohuisic. U convoi partira de ulue. Maison Bellczarde Coodolanccs aux parents prouvs. Auto de voyage Sadrerssr au Poate Marchand, oo Sance bsbdomadairt sa de Diseiplir-e. Jeudi proet heores du matin, an recdsi dn Incil du tnbaaal de instance. Le Seerttire de l'4 Lonce DUPI Un iiid yen? trouv mort Blei v ri midi il a t trouv dns les tO'ict* qui couvrejt le terrain si tn l'fBglt des rues : Mincies et F1REST0NE dans 1a salie .i ui partis. Eddie UROWd lency eotrepiwd pour de U collectivit tout o. le bien iru tien. K^asere Pour Dessi.es A l'occasion du nome anniver^at re de a mort de lean jacqnes D ssa lines une rn^sse solennelie de c re nniem sera chan'** ma-rli pro ebaio, 17 Octobre, ds 8 heures: A l'issue de cette pieuse crmonie I m aura lien i le Cathdrale, des en ra seront dposes an mauso e d" Libral ur. La prsent avii tient lieu d'inviti tien. Port ap Prince.le 10 Octobre 1921 Le Comit flBnsnflBnBMaeAflvwsRW'wv'-j *• -% ^ • Varits CE SOIR La Maison de !all*;o > ( Suite ) La vieilles du Pre More ut Entre Q. i.oo Musique Sylvain Peters. M.gas n de l'Etat le cadavre dg ni t'ont l'identit n'a p„ b e C'est l'spiglene d uuenfant qui %  —, d^cc uvert le cadavre du malheu -^ reox P-rail que le dcs avait M' Ford ordanno la fermeture p,0 s de hoit heure %  dn ses usines Lest P our 0o ^' i l'iccation de de %  1 ider qu'o finisse par log.-r une Annonce partir d'. i'Spurd'Iiui ses \ni\ uoi veaux : i oule^ LONDRES — D'ap es un tlgramme de Deirii, Mr Henry Fo-d. le constructeur daulomobi'es a ordonn la lermeiure de ses usines, tant donn que le charbon qui lui est ncessaire lui est, du -il vendu a des pua cihorbitants. Il dclare cenerdant qu il n'y pas pnurie de charbon, mais fil il se rtti.se i ire vol. On Mtime que lOOrooo ouvriers vont tre rais sur le pav. asfois pour toutes res iaJigents qt n'om pas de domicile fixe et qui pro mnent dans nos rues leurs dira que charges de vermines. IN EUS < < < < ;*. I Fab ; r-n rkid P. 1 30 x i,% S6 Kbiic 14 3o x 3 i ( l coids I 30 x 3 (i Co ds aeprieur l 21 50 31 x 4 tahuc VI 50 33 x • JO 33 x 4 Corda 90 Ci u-Varit Voici le programme de la fte d • demain soir au profit de l'Amicale dn Lyce : 1re partie Musique.— C'uve lure d'Edmond de Beethoven, chante pu Mr et Mme Sylvain Peters A propos de Mr Moravia ttes, par Mr Ala n L'Echo duDanube Nous recevons aujourd'hui de Bu c^pest un numro spcimen de L'tcbo du Danube journal quotidien franais qu: doit paratre a partir du IS Octobre prochain sous la diiec tioo de notre co frre F. de Gerando, Jacteur i la Tribune de Genve tt ancien envoy spcial de 'kclair en Pioche O ient. Ce iouml rendra de grands services tous ceux qm, i quelque 1 tre que ce atU, ont des in trts e Europe Orientale. Ses bu rejui proviscircs sont installs Budapest IV E$yetem-u 1, et, i Pa r i s Les prix de toutes les au x r dimension* ont t rdu les mmes pr3portion* Ess ntiet :*Vous trouverez la diinen de vord imcliie. ^ ren e c/iex L PreiAm^ri AGGERtlOLM m ParisiaQd % VI3 le, suss>Kn, nuisticr au Tribunal dejpaida p'eiiie Rivire de 1 Anibomte, tais savoir %  i •l tu commerce que )e ne signe plus — de la Pe %  •tic tais le m Sepie. w*....— —— -...taiat touiours avec le sn.me paraphe. Petite-Hiviere de l AiiibOBite le JSepbre 191 : vet>UVALSA.NT {lltdiajsi M irpca-agc jetite-H.v.re de 1 Aiuboniie se a? ^erpre 91a interprte par Mmt Taldy et ijtat.a.osinMpuvALSAjNr^ Vaillant Chanson ttes, par Mr Ala n Lara ** rut dt la Bolie que ; Romance'-, de Sweodsen et Srna de de Torelli.Mr et Mme P^fers Lackm.— ( air des clochetons ), par Melle Th e Vieux, amr par| 1 Carraei — Ml et Mme Peters Ch..isoiine'c-. — Alain Laraque Manon.— Melle Vieux Rorrance et Biero de Dauela,— Mf et Mme Fetars. La peur dei coups, de Courteline, Mr %  Stark JEUDI Masler Bob Drame hippique en 4 parties Vannent d'arriv chez Henry RUt DU QUAI, EN FACE Dfc L^ S*BE Vitres de toutes dimennions eo'Jpf sur mesuies mes risques, Min* biseautes pour meubles. m* i6\20 20x24 22i26 18x36 pDUffj



PAGE 1

LtHAUN Ll* Lignas* H*** *** WelltrJ ttid-ttlw Kttiitdmt l'Hiter A T IEJIT Charles l'icoulet 228,tlue HOUX(ancien Fore in g Bank) PorLau-tiince litortUMMl eotppto d'pictne, jambon. Fronmqe *tc. \ 6, naht* de 'baveux Wdr.inis rali s. Impression en noi-st en couLur %  Adressezvous nous pour l'impression de .vos Etiquettes, Rclamis, ; Affiches, Bordereaux. Entte de lettres et tous travaux du genre artistiquement prsents. Sea-Side-Ian Ma tissinl route de B z >m>.— PorhaUmPce m IFK-a-fnitt M* les commerant, il dasfriels rroiet-s oacels butins se coa%  %  " prescriptions drs articlee '•et Fuivnr la de la Loi PUT la Mes impobiiioca Directe que rargers seuls oot observes i prient: LuJ T Toos c ox 01 M*MBl •wooitrie quelconque, f me-te f %  jeta.doivent, pour l'obtei Ir.eo "\Par sent la dclaralicn HD Con ^ %  rnrnural qui leur dlivrera %  car t\ vHdua la dclsrst'or V. Cet e dpdaraiion t la %  •"•tiitiiacrii di. lionne *ennmit le prnom de la p %  fun demande, la parente. a:-i '"• PMure de l'iudualrio co'eila Npose d'exerc-, ?L? lou hftiilan anJ li'iri •mdOBTie quelccraue, *o. e u. e El!.', e BPr nu. en fais rt •waraior. d'exhiber au Coneeil %  t orTe aCt8 de ,0tkl en 1 1 œeaores gales seront prises • es contrevenants aux pr ?9ri uPrince le9 Ochbre 1922 Edmond MANGONES *>ur le Bord de la Mer Vue entire .de la rade et de U Ville. Tara e pour artomobiles canoi pour promenade en mer Bain de Mer Doucha d'eau douce Grand* galerie au premier pour Banquet vue sur la mer. Banquet sur commande D junera et dioera prpars eu 15 mini tes Toutea consommations premi res marque Peut prend:e 6 pensionnaire.au mois Pi end des pensionnaires poui le djeuner et le 4iner Piano autoiuatiaue S l'Electri fil Li Maison H. SI LVERA Vient de recevoir par les deniers steamer : Chapeaux de laine d'Italie, sup. de toute 1*8 qualits pour hommes. Chapeaux de paille d'Italie sup. de toutes les qualits pour hommes. Kaki Blanc suprieur. Drill Cnion sup.anglais or0 9 80 l'aune Drill Tussor Or 0.45 La Maison invite en outre sa no^n breuse c lie mle venir voir les m iqni flques nouveauts 4 les jolis articles de finesses qu'elle vient de recevoir et qu'elle vend des prix d/iint tome concurrence* A srli' du 15 6 perab-e l> M 'in dIl beurea 11|! h sures Le Soir de fi heures K heorea Peti'B Vin compris. Sa-Side-Inn MABTISSANT BIZOTON ROAD.-Port au Piu<* pur! LiquIdcuiW ferftiqMH ^ta iottaition JU% VOUK tt B /aira avec L'A/V SOURHE l !" *m>$ dtplu d DIX gourde, ^r*ran| vont trinifi vos cliauJl Cl r *t en eahoutihoucchum r • %  " ttj avec U LlQUijCUiR !* trouv,r,z en lubt d* Un "ce Coattro Aux Ctn\\toul$ On ihe des 'id' tor* p e a vi?w of Iht Port and ihfl ri y Miarage Jor autocars roi't for boatin; in ihe port Sa Bilh freh wattr Showar biih Large piaza Dionsri on ordar Lunches ind breikfaa l'Mly in 15 minulee ill drinks tirt class Can suit o boarders m nthrj Boarders for lunebes and dinners antomatic Piano with Electric curient From Sertrmber 15 th Lunches Dioners Or 4.^5 Wi-.e includisa il 10 11,! A M. t lo 8 p.at Tire Kepar Shop Harty 7. Kinney* propritaire Eu lare blairthes pour coatemes et japes Jersey de soie uni et iours uuaocj.% nonTelles. ^oli tissa couleurs et blanc poar toilettes — Drill b!anc orna prix incomparable Drill fil couleur suprieur pour booadiai e 1 enfanta Cbaoeaui de paille fine d Iralie pour ho.nraes et enfantsBas et chaos aattea anprieura. Parfums Houb gant, Co y. d Orsay e'c Oamaaaa frac Mis double largeur pour matelas, uiagnals et Alpaga noir suprieure ni laine saphir Grand assortiment do Meubles en tous genres Las prix sont iotiessaats, nous ne rtfj o >s aucune venta oossibla Oui, mais.... VAli BANCO URT bat IPS RA^iTr



PAGE 1

LE MATW - *CLCBO fortifie Un mets de maladie abrge Votra Via d'un* anne. La CL090L permet d'viter las maladies an ougmen* tant la fora de rsistance de l'organisme nerveux 5SCe NemraMhnle Ple* couleur I *\ la sure de CIOBO. •BfRwnte I* teeee ner MW et tend aux nerfa %  •Jaunis tout* leur ner(M. leur ouptcœ e* leur vigueur. Ce '• M Ml f I em U tiritabU Cii ee pertt /lerea de OLOBEOL L'OPINION MEDICALE Je pui affirmer eoe.le Olbeoi abrge nouoiement convalescence. or-ls i expliqua .isemeflt. Ml. d'une taIon gnrale, on peut dire ni repi&eote le P*^ *g excenatide toute maladie de HnililHir Cet* un tonique de premior ordre qui, oontrtrem.rrt aux excitante habituels, manifeste une action rellement utHe et peralaUnle. U abrge la convaleewnae et augmente, pour ainsi dire, la (Mve de vivre, dont tout le tocret rskie, nous l'avons va, dans le soutien te conLiions esaenlleUM de raie> tance. C'est pourquoi nous pfes ertvons les cures de tobol la plupart de nos malades, cite mdication ne rencoaHaut aucune oo-4teeUon et permettant une lutte jjOeace contre U deneanœ hemalognique t cTUenne CHUCTAKU. Ancien interne a Pans. Itebt ChateUtn, t. rae de Valeeeieanea, PU V et •tsatei sfcere mti es . maamm S I SBtilliu H-uel 1/JOK.ie h llfBI lla' %  %  JUKI n! LOPE RIVERA Grand'Rue No 1717 Po (an Prince Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati de : BABION <$• GVEST1EB. Bodeaux Vins llor.le Hix J. T. BEURBB.9 Royal Club Wiskey HilG $ H'IG I l. (QUugow) Wiskey cotsais Haijj & Haig Se tient la disposition des commerants tant de {Capitale que de la Prottace pour l'excution ra Avis sa ;Intptetinn Scolaire de Port au Prince il est port I connaissance des intresses que io concours ooar l'obtention deslnia bourses a l'Ecole Normale d'inatititricpa aura lieu au local ri* I Inspection Scolaire le IUD di 16 Octobre couiaat, & 8 heures du matin. Port au Prince, 5 Octobre 1922. Compagnie gnf) raie tran&uiniti que le tuearoer Maons parti de Bor deaox le'itt Septembre est attendu 1H. 12 courant. Il repartira le mme 1922 L'Agent R ROBEL1N w\ lui confier pour ces Pharmacie W, Bucb vr Le seul piservatif du bois et le Ca*bolMum Avenarius Reconnu **uis plus de 40 ans comme le ^^? Comp^erne. he Carbolinum Avenanu* consommation JsestiSsaB: MS i/sx !" P ZSZTn supprimer le ch.mp.gn Cm o>ain. et de. •iebir les mute hunndrs. fi| < . i Sv.e8l.er le. reilev eurd.ee; .Un Ce, (< e ^ Barde laMadeleiae restaura df \er choir. Lonce MENELAS. Prep. Loterie de Panama L/s amateurs de lo'e ie sont S 3-cnt reues que le mardi d* chaque semaine. S'adreeor ia l'Inrur.tie pour les renseignemeutr lulyes d'urines ei6'uc gastrique, Raction de Wasserniann B%iciion Je Tnboulet, Ki i m?n du sang et du pus iamen d s matires fcales, Examen ue craebtt /tlbunuiio raciwj Constan'elr^Scral Ittfwrre de Spirochitat et le Gonocoque*, ett, t „,.,„i,.-. i, ,'?s. Corda "• %  '-"-•• %  ; ,, ( u ^.,, Ut ImMni.s .hlu'n^ i.it aT 11 dl ill^lt-lr/ V4C11H O Le pioduitst un d.iifecunt de premiei^y^TO^ewa. ^ visis qte les billets de h loterie n rodMlte rf # /oue traitkmJ Erection prompte *** 4 fenuine de curies de cfeiflUl ainsi que ^ pr'^",., FlMIBI HW 1 &f -*" -"• .-—i-w^.. .niiMa^^ p unaises H aiinef a au r ei /(V su pour Je tirage du moi? d'Ombre en cou. s son arrivs — Tarif au comptant Carlos E. Camille, Agent Rue Bonne Foi Gordonnanae SpciaUtai raurtoutes maladiaU w l' w.a i i wa w i J MW Employez la REROSINE SHELL A Ve||dre \uLuiubileStudebalil Demande* a ceux qui ee ^t"' tumir^ fcrf/lantc-Sans rHl^ut San* |um^ l GASOLME SHELL onne un renemc t EC oyOMU suprieur pat ktJ'nlte Tr volatile, ne se BtHC*CltE carbonise pat Demande* de la £[JJJ2 SBEuL Asialic Petroleum Co Roberts, DuUon & C A tis bon march'une au'omobile rORO devant subir de lgres rpa t.ena. S adresser su Bureau rie Tratn.l. Gocot :rs 1*1..ni. de ooco'je s. vendre •,h^ IrarfwJiiD Gbarleaii ):ior Gros et dtail Mr. Eu j. iWei'g Annonce ses cliente qn \ pr ir de demain la fbo C^M tue Uoderne a ouvrira les


PAGE 1

No 4939 Hati gggCTEUR PROPRIETAIRi dment Nagloirt PDMIIO 20 ŒNTlllS Mercredi 41 Octobre 1W Faites TOUS aimer par l'exemple de votre vie. St Vincent de PAUL Quotidien B CD ACTION t an* Amricain No t3W rfLF.PHOItt No $41 Far Cafcl Habitation David Nouvelles Etrangres Humour amricain Parti des GoDftivea le dirnanoh 14 aot deroiei H I trgdni dn nutia t bi d initiatpee appartient pr • V0 r J ,err '* Wkia m0D >**} kl la mre, et elle est sinon tmile Mecdi avtc qui | ava-a pass CM o-oina indlinoi. C est P d n01 -, ,0Qr ". !• v,i • P' oftl r t cette procratrice associe , devaot moi lee magniiiquee maiaone L wcu'e. *• perptuer la fa! de In eit de l'indpendance dont tiice. uu'mcombt le devoir un beau clair de lune dismantait lea Lr lee aile des |eune. cr.tu •<>'•• • loin„deutrea panoramas i c... A~... t on inoine gr.ndioiae .<* dean%  aient a mes yeui. loi, dee dentoi 'liccompiideem^ut de cette tW.c promenoir ee f* ^ 0 **: itopere .ppoi e eou cootinwi , dee ooplea bras dessee Xce-Dnne notre vieaociaie. '*• deeeour, ici. de autoe niante K-mViHrt V Elle ae comoliau *oate viteeee e ionoodent mon chePU H le ou da"en .ge val de panier.; l, de. Toy.|r. MiUeie, alourdit et treoafur. chev.. dee voyegeor. pied qui M L nrivAe Laa atfaires apportent leur denre en ville. 5/ih.rbenl" le.cbVf d continuai ma rouU, ou cette ffi.do.venUner* d^udee .gr.b.a impre...ou jusqu' .D.vi^. le champ du travail eat vaale eiploita IOM agricole iuduatriel np ou la lutte ee pourauit • npperienaat Mouweur ban ego Soc, avec fivre, cr il faut %  % %  % o fj M*_toJ g nn Atrft VA ne uue d-vieut mou dwtingii hte Alexandre Taeev i, tout le jour, e bra.a de .!•, P ou f SS^SlS ii •ail le plu pree piobl mee lecteur, que Ion athe en X aure le-o.r, .e proc œo.o. ee qoL.t cette habitation, iJu^ueer eni ion S le ******* • %  'orieean;., et qui praen cmoreto Cefui quile ?cher 'e ujourd hu, l a.pect d'un cime 1er. Eeur scientifique ou littraire • campagne. Il y MnaMJlHta nid a arracher ee nabia capui. •" >loo.ieur aantiag) ,6d.iSon.Tde ee bai..er Marquez m %  ^ai.U.on de cette pro M de I intelligence de son ?"*IIM, 4.i or 2^J^^8PK\PJG &£ sasSw s iNrlce fit le geste;^etneurj wjecje ^J W £ ^ Accord pirmi 1 LONDRES 9— le Rnranx allie H.rnagton, Charpy et Monbclli sont retourns i Constanlinople tard dans la soire-La confrence de Moodania a t ajourns pour peimeilre aux K-raaliMes de soumettre i lassemb'e d'Angora les demandes de allis. Les britanniques rapportent qus la situation militaire est stationnaire au|00td bni, Us tioupes turque ont continu occuper de. positions dans la sone neutre snr la c e asiit'qne de Constintinople, mais au* 'sut quon le sach* elles ne se sont pas avances davantage. Les britaonique ont dibirqu des renforts pour protger le cbsmin de (et entre Ha-iar Paci et Kadi Kieu. Il y avait distinctement moins de conbmee dans le camp kmaliste au jonrd'hui qjandon penl se rendre exactement comoke qu'il y avait maintenant uaanim t comv lte d ac cord parmi les allis. Les pro|ets de les d v ser ayant chou, on se reai compte que Kemil Picha a le rmnd: eatier dress contre lui. Les dlgut grecs aussi e sont rangs du ct d:s trois puissances allies Le co'onel Mozarokios a infoim le gnral Harrington que la Grce se contor • merait i tontes les mesure q-\e les gnraOi allis recommanderaient il e galement assur le commandsat ea chef qu'en cas de ncessit toute l'arme grecque en Thrace se rsnge rail dn c de la Grande Bretagne poer la soutenir. S:hanz-: On rsiimgnral'ment qne l'Italie ne IVM' P"S tre lie par l'accord stipul a l'poque du trat de Svres, d'autant plus que c trait est sur le poin d'tre rvis , • —— ;\oua Coueuuua u-. —— ^ *wmeut tuer le graiu et trier Dreuure touiee lea "rec,uioujen 'dM.ne pa.aemer diviaie flena *• d'emp^Uer que lee quelque f tatou ni tauaaei l'e.pnt et IH c one\aie ne dgnrent en cpi f B,M: demie. ^'uulrice ne doit jgmai. publier A___-r | mx qu'elle mine a la vie eeront ^ssssssst i m %  "— -" 'M d'elle-mme, reflet amoindri m^aam PC|,| d e se propres delsuts, e, univ3r.elle, n.i.eent^les don enre *lBiicbidesespioprequaliiee. perticulire.. comme lee fre iteMM ., r aeetap a la f.oreieon. fiun.emera, Tt U f. mm e, £ par la loi ir.me finit, dte.iebiee qw'""^/^ %  J' utauun, eet l'.uiuatrice et la lvre, le dgot Loin.'• Bfc fj'^ ^incs^e'. .nu qui v.ve.u empoiionnte 11 c*u. de I ^pon 1V '•yonuemtut, lent que I. se.de ,iB.tre,nt.rltet -) ^tooie,. oan. etnieeiieeu rien, ou {K^ ettlie?l5 &• >e uuuui qui, pa.tille a dOUC.ur, CU le po ^ u ** '^; ^ %  fi iiLmenae eitLU * pui.seu en dic-eme pour le j ov > etieLie ue '^te sur la moindre peiceiie ceux que trOieu • g^ r Oe cette douieur immeg ; ^**%\ Allis La confrence s'est runie cet apfS midi j heures et les al ls ont pr .ent leurs nos demandes c'est dire le retrait des troupes turpaes de U sooe neut e U uni' at, on de la g ndarmerie turque dans la Thrace jesqa'apis U s ga tnre an trait de p.ix. U y a eu une longue discus sion sur la questioa de l'vacuation et des diffrentes phasss du prob'me thracun Quand il est devenu v.deot qu'lsm't Pa ha n avait pas le povoir nes.aire pour dcider d finitivement sur ces demandes, \z\ dlgus allis oni fait leur^ prpAta, tits de dpart: Ismel tVcba ciousou les demande* des allis devant l'as? emble ; (usqa 4 ce moment la con rece s'est ajourne Le gnral tiar ria&tOQ. Us gnraux Charpy et Mon biili sjni repartis pour Constantino pie o ils attendront la rponse ^ JM gouvernement d Angora PARIS 9— -A J'htire a envoy ejOUJd'bflrt ^'^ara.l Pelle, haut wceimls^iic franais Coastaotiao ple7qaelquciinstruc ioas supplmea t.ires dont le bot est de dissiper les a alcatendns qui pourraient wV ...<.i Moudania et r'--..v 4 Wojnnrtion de i— uvtue'ibn; bedtre et au ? mb de gerdimes tuics i euvo t en Ibiace On pense maintenant que les gnraux tetminerojat ^e#* / 1 +-*** leur ta he HntoM* 1 P'UP;'. g .ftC I ^HlPft (et aVuei m t rgls. La Situation en Italie ROME— Ouo'qae le gouvernement eacore nea fait savoir au sui^et de la convocation, tous les cb(a de partis sont tellement i.'.rs que les lections gnra'..; nront bi.ni lu J, que les eampagnea po' t qus o t ej commeaci Le Fascistes font ^n vigouieuse propagande pour ob tenir la majorit du Parlement amen, de suivant leur demande ->i a, quelque apprhension ^ux ce qai ar riverait s ils ne assissaieal pas, car les chi4 oea' Pa.ci tes. y compati Mussolini, ont dj affirm^ A piusieurs reprises, que l'iU u o -enaient pas lgalement le ur. troe du gouver nement. ifa U samuient par u for* Oe parle sans cesse de 1 humour amricain ; on le vante ; on se permet mme des d script.ons et des ana'vses psychologiques de cet humou'. U existe, c'est un fait. Mais il ne donne pas que des coates la Mark Twain ; il produit aussi de nombreuses petites histoires que lee conte i la fia d un repas, dans nn toast, on an club, entre hommes ( quoique certain*s dames amricaines soient dexe lentes conteuses d'histoires humoristiques ). Nous pensons devoir donner iq des exemples topiques de ces hist. riettes amricaines, elles serviront faire comprendre nos lecteurs in des aspects de la :onversation aux Htas UnisVoici par exemple, quelqaes-aas de es contes, que nous empruntons notre excellent con(ga il y a, imprimc.tonte tus tu de Jouas et de la baleine. fc.***u lioi.ii ie UWH"'. tiuxenee QAAL* ROME 9— Mr Schanz:r ministre des affaire* e langres dlti te, a d nonce l'ac.o d itlo-grec d'aot 1920 qui Je* '< ; 'us ijicc .u eu 'er-ine te snr l'i e Dodecanse dans la mer Ege longtemps rclame par l'Italie. La presse italienne commente favora blemcit le doeion da ceiai'jc PARIS 10— Sterling 58 76; jg Dollar i) 285 NEW YORK 10— Sterling 44 >7 Franc i) 28 Giiiiyeiiieul d'adresse Dr A. Lecou/ltiis UiM...nc. — Cbirurgit Spcialit : Maladie, de Voie iriojifM, 4ld, rue Pave. De 7 h. 3 • h. et fur rende* vuae — Qr'estce qni voua atteint le plu< vite, de. n in da le pusteui, la lu m e ou le son — Le soa, ** v rpoadtt le jsaae Tjmmy avee pealice, — r oi. Vommy ceci n'est pa le bjOnee lponse La lumire arrive d' bord Si vous regardez daasez laie un orchestre en tiain de )ouer, voa ferres le joueur da giosse caisse frap per son iastmment une courte secoa d: a an dn entendre le bruit. — Ceet v ai sir, mais quelquefois le bruit d'une chose arrive avant 1 gfcsst — Pouvez von me citer un exeor pie? — Oni, sir La nouvelle glise. Pa pa disait ce matin qu'on en a cateu du parier pendant :es dix dernires annes, mais qn'il faudra encore at tendre vingt nouvelle.; annes pour le voir, — le dsire que vous nettoyiez le glace de ma devantare, dit Mr Biaka Miggins le nettoyeur de eaireaax. Pouvez vous le \ faire pendant qne je vais m'atsenter pour une benre — Ob I certainement rpondit MIg gtnr, |e serai tis heureux di aeito yer lt glace Et il ee ait 0 ergiqnement ta uj


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05765
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, October 11, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05765

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
No 4939
Hati
gggCTEUR PROPRIETAIRi
dment Nagloirt
pdmiio 20 NTlllS
Mercredi 41 Octobre 1W
Faites tous aimer par
l'exemple de votre vie.
St Vincent de PAUL
Quotidien
B CD ACTION t an* Amricain No t3W rfLF.PHOItt No $41
Far Cafcl
Habitation David
Nouvelles Etrangres
Humour amricain
Parti des GoDftivea le dirnanoh
14 aot deroiei h I trgdni dn nutia
,tbi d initiatpee appartient pr V0rJ,err '* Wkia, m0D >**}
kl la mre, et elle est sinon tmile Mecdi avtc qui | ava-a pass
Cm o-oina indlinoi. C est P d n01-, ,0Qr". ! v,i P'oftl*r
t cette procratrice associe , devaot moi lee magniiiquee maiaone
L wcu'e. * perptuer la fa! de In eit de l'indpendance dont
tiice. uu'mcombt le devoir un beau clair de lune dismantait lea
Lr lee aile des |eune. cr.tu <>' loindeutrea panoramas
" i----- c... a~... t on inoine gr.ndioiae .<* dean-
aient a mes yeui. loi, dee dentoi
'liccompiideem^ut de cette tW.c promenoir ee f*^0**:
itopere .ppoi e eou cootin- wi , dee ooplea bras dessee
Xce-Dnne notre vieaociaie. '* deeeour, ici. de autoe niante
K-mViHrt V Elle ae comoliau *oate viteeee e ionoodent mon che-
PU H le ou da"en .ge val de panier.; l, de. Toy.|r.
MiUeie, alourdit et treoafur. chev.. dee voyegeor. pied qui
m, L nrivAe Laa atfaires apportent leur denre en ville.
5/ih.rbenl" le.cbVf d continuai ma rouU, ou cette
ffi.do.venUner* d^udee .gr.b.a impre...ou jusqu' .D.vi^.
le champ du travail eat vaale eiploita iom agricole iuduatriel
np ou la lutte ee pourauit npperienaat Mouweur ban ego
Soc, avec fivre, cr il faut *% o fjM*_toJg
nn Atrft va ne uue d-vieut mou dwtingii hte Alexandre Taeev
i, tout le jour, e bra.a de .!, Pouf SS^SlS ii
ail le plu pree piobl mee lecteur, que Ion athe en
X aure le-o.r, .e proc o.o. ee qoL.t cette habitation,
iJu^ueer eni ion S le ******* 'orieean;., et qui praen
cmoreto Cefui quile ?cher 'e ujourd hu, l a.pect d'un cime 1er.
Eeur scientifique ou littraire campagne. Il y MnaMJlHta
nid a arracher ee nabi- a capui. " >loo.ieur aantiag)
,6d.iSon.Tde ee bai..er Marquez m ^ai.U.on de cette pro
M de I intelligence de son ?"* .7 m.i. L'aff^ri ne are d*. '" *a M^re^uV^eeiot* H rendez voue de. eutree planteure,
[onde cration eus.i .evee vec lui eu dveloppement mttedt
S ne le premire que le ciel Mue dane ce. r.gioue, Moniear
u.de la itire. Ceet elle Marque* e dpenee tout cequile
un amour tendre et nue 'ettorte. de tact, de pr.everne.
-.,n."mmirsble forflera lue Q vue de le raliaatioo in grale da
RaVreU ideuter au cop. ** Projat conu pour le bien tre
l"u* on e" deeMo de ce paya qui! u.idre comme
toujoure en action. Monsieur Mer
FA--^^4-affiyrffl6
u jou ao nom, m mo J P .m
Hfsv.r=; swrtf swasa
A^iSS s r:,v.r..rrr.s."!.s*.
M Haute nobleeee, c e.t celle du ** { u i u
'MU u. >iim, 4.i or 2^J^^8PK\PJG
& sasSw s
iNrlce fit le geste;^etneurj wjecje ^- J W ^
Accord pirmi1
LONDRES 9le Rnranx allie
H.rnagton, Charpy et Monbclli sont
retourns i Constanlinople tard dans
la soire-La confrence de Moodania
a t ajourns pour peimeilre aux
K-raaliMes de soumettre i lassem-
b'e d'Angora les demandes de al-
lis.
Les britanniques rapportent qus la
situation militaire est stationnaire
au|00td bni, Us tioupes turque ont
continu occuper de. positions
dans la sone neutre snr la c e asii-
t'qne de Constintinople, mais au*
'sut quon le sach* elles ne se sont
pas avances davantage. Les britao-
nique ont dibirqu des renforts
pour protger le cbsmin de (et entre
Ha-iar Paci et Kadi Kieu.
Il y avait distinctement moins de
conbmee dans le camp kmaliste au
jonrd'hui qjandon penl se rendre
exactement comoke qu'il y avait
maintenant uaanim t comv lte d ac
cord parmi les allis. Les pro|ets de
les d v ser ayant chou, on se reai
compte que Kemil Picha a le rmnd:
eatier dress contre lui. Les dlgut
grecs aussi e sont rangs du ct
d:s trois puissances allies Le co'o-
nel Mozarokios a infoim le gnral
Harrington que la Grce se contor
merait i tontes les mesure q-\e les
gnraOi allis recommanderaient il
e galement assur le commandsat
ea chef qu'en cas de ncessit toute
l'arme grecque en Thrace se rsnge
rail dn c de la Grande Bretagne
poer la soutenir.
S:hanz-: On rsiim- gnral'ment
qne l'Italie ne ivm' P"S tre lie par
l'accord stipul a l'poque du trat
de Svres, d'autant plus que c trait
est sur le poin d'tre rvis net d't aue 1: trait a t h\% snr la
supposition que la Grce tait desti-
ne i tre le principal tacteur dans
le Pro.he Orient U a t p-oav
dit ce |oarnal, qu; cette supposition
tait fausse et une rvision complte
du trait tait ncessaire.
c Le Giornale d Italia dit il e mi
nistre des affaires trangres, Scban-
ter, veut em :h r la Grce d'tre (a
vorise an dtrimect de l'Italie corn
me cela est si souven*. arriv avant.
la un, elle veillera aor ceux
[le tout ailiotiter i ircoiui, hoq
les marque d'un; em
Le ministre des affaires trangres.
Schanzer, a quitt Rome pour se rea
dre i Venise o il se rencontrera avec
Vir El Benes. ministre des affaires
tran jres de Tchco S OTtqill Les
deux m nistres auroit ua? coifren
ce sur la ques'.ioa da pra:he Oiieat
Avant son dpart, M S.hinzer a eu
na long eutretien avec le prsident
du conseil, Facta, au cours duquel la
situation de l'Italie dans le Proche
O ient a minutieusement discu
te snr la base des renseignements
reas de Mondania.
Fia de grves
ea France
PARIS 9 La situation continue
s amliorer Marseille les arma-
teurs prennent tous les hommes qoi
rep endront le travail on pourront
remplacer les manquants. Les doc-
kers ont vot ea principe uoe grve
de solidarit, mais la dcision dbni
tive ne sera prise qu' la prochaine
runion qui aura lieu mercredi.
Les gens de mer de Bo deaox re
prennent le travail aux conditions
(t'ait Les ta i ns quipages, quelques ex
ceptions p.es, retournent immdiate
ment leurs navires. Les armateurs
annoncent que les paqa*;bats c Lu-
tta et a Massilla pa tiront pour
l'Amer que du Sid respectivement
les 14 et 21 Octobre.
iflouurMmeMt ;3hoe P*
Ttre et d'atteute Maie que ce JfJ QOlre ulu, graud regiet.
lit beau; que la tcbe est belle ce eera e noire pu ^^
* yaiiout la vie, la dvelopper, __________
-'agisse d'un champ ou u'uue
4bu eosemenoiiiiieni matriel
eieignemeul moral, le ti*?"',
ouvuer, de 1 uniieteu, d
netrice mtelugeuie. ee iteetuioie
ftae'nn cie Ici et ia, il laut
n SStrmel
On noua ei*nale en ville pla.wur
cea de dipLtene. .
Nou cou-eil.ona aux tamulea *
rr, ;\oua Coueuuua u-. ----- ^
*wmeut tuer le graiu et trier Dreuure touiee lea "rec,uiouj- en
'dM.ne pa.aemer diviaie flena * d'emp^Uer que lee quelque
f tatou ni tauaaei l'e.pnt et ih cone\aie ne dgnrent en cpi
fB,M: demie.
^'uulrice ne doit jgmai. publier A___-r
|mx qu'elle mine a la vie eeront ^ssssssst----------im -"- -"
'M d'elle-mme, reflet amoindri m^aam
PC|,| de se propres delsuts, e, univ3r.elle, n.i.eent^les don enre
*lBiicbidesespioprequaliiee. perticulire.. comme lee freiteMM
., r aeetap a la f.oreieon. fiun.emera,
,TtU f.mme, par la loi ir.me finit, dte.iebiee qw'""^/^
J' utauun, eet l'.uiuatrice et la lvre, le dgot Loin.' Bfcfj'^
^incs^e'. .nu qui v.ve.u empoiionnte 11 c*u. de I^pon
1V 'yonuemtut, lent que I. se.de ,iB.tre,nt.rltet -)
^tooie,. oan. etnieeiieeu rien, ou {K^ ettlie?l5
& >e uuuui qui, pa.tille a dOUC.ur, CU le po ^u ** '^; ^
fi iiLmenae eitLU * pui.seu en dic-eme pour le jov> etieLie ue
'^te sur la moindre peiceiie ceux que trOieu g^r'
Oe cette douieur immeg
; ^**%\ Allis
La confrence s'est runie cet apfS
midi j heures et les al ls ont pr
.ent leurs nos demandes c'est -
dire le retrait des troupes turpaes de
U sooe neut e U uni' at, on de la
g ndarmerie turque dans la Thrace
jesqa'apis U s ga tnre an trait de
p.ix. U y a eu une longue discus
sion sur la questioa de l'vacuation
et des diffrentes phasss du prob'-
me thracun Quand il est devenu
v.deot qu'lsm't Pa ha n avait pas
le povoir nes.aire pour dcider d
finitivement sur ces demandes, \z\
dlgus allis oni fait leur^ prpAta,
tits de dpart: Ismel tVcba ciousou
les demande* des allis devant l'as-
? emble ; (usqa 4 ce moment la con
rece s'est ajourne Le gnral tiar
ria&tOQ. Us gnraux Charpy et Mon
biili sjni repartis pour Constantino
pie o ils attendront la rponse ^JM
gouvernement d Angora
PARIS 9 -A J'htire a envoy
ejOUJd'bflrt ^'^ara.l Pelle, haut
wceimls^iic franais Coastaotiao
ple7qaelquciinstruc ioas supplmea
t.ires dont le bot est de dissiper les
a alcatendns qui pourraient wV...<.i
Moudania et r'--..v 4 Wojnnrtion
de i- uvtue'ibn; bedtre et au
?mb de gerdimes tuics i euvo
t en Ibiace On pense maintenant
que les gnraux tetminerojat ^e#*____/ 1 +-***
leur ta he HntoM* 1 P'up;'. g .ftC I ^HlPft
(et aVuei m t rgls.
La Situation
en Italie
ROME Ouo'qae le gouverne-
ment eacore nea fait savoir au sui^et
de la convocation, tous les cb(a de
partis sont tellement i.'.rs que les
lections gnra'..; nront bi.ni
lu j,que les eampagnea po' t qus o t
ej commeaci Le Fascistes font
^n vigouieuse propagande pour ob
tenir la majorit du Parlement amen,
de suivant leur demande ->i a,
quelque apprhension ^ux ce qai ar
riverait s ils ne assissaieal pas, car
les chi4 oea' Pa.ci tes. y compati
Mussolini, ont dj affirm^ a piu-
sieurs reprises, que l'iU uo-enaient
pas lgalement le ur. troe du gouver
nement. ifa U samuient par u for*
Oe parle sans cesse de 1 humour
amricain ; on le vante ; on se per-
met mme des d script.ons et des
ana'vses psychologiques de cet hu-
mou'. U existe, c'est un fait. Mais il
ne donne pas que des coates la
Mark Twain ; il produit aussi de
nombreuses petites histoires que lee
conte i la fia d un repas, dans nn
toast, on an club, entre hommes
( quoique certain*s dames amricai-
nes soient dexe lentes conteuses
d'histoires humoristiques ).
Nous pensons devoir donner iq
des exemples topiques de ces hist.
riettes amricaines, elles serviront
faire comprendre nos lecteurs in
des aspects de la :onversation aux
Htas Unis-
Voici par exemple, quelqaes-aas
de es contes, que nous empruntons
notre excellent con( York le c Gob: :
Tous les samedis, invariablement,
Br nv.i rentrait trs tard et fortement
mch.
La mthode de sa femme peur
faire face cette sitaatioa tait l'en
p 01 intensif d un balai sur le do
de ?oo poux. Uae amie sensible loi
nggri qu elle viendrait plus facile
n-.ta-, i bont des mauvaises habitu-
des de soa mui par h persuasion et
la douceur, que pr la brutalit.j
Le samedi suivant, M s Brown ec
cueillit son mari avee ces paroles :
Vous tes en retard, mon chri,
mais j'ai gard votre dner qai vous
attend. Entrez et mettei'veas 4 votre
aise,
Brown eatre d'une dmarche incer
taiae :
Ailes aussi loin que vous vou-
drez, chrie, murmura t il, de tente
faon |e serai battu en rentrant la
maison.
Chnlie arriva en Ttard penr le
th dimanene aprs midi, avec,uc rc
gard trs lointain dans sssyeux bleu
de chirnbin.
Avez vous t i l'co'e dn di
manch-, lui demanda sa mre ?
Oai. rpondit Cbarlie.
Comment se tait il qne vee
mains sentent tellemeat le poisson t
questionna encore sa mre dliante
pendant qne Caailie tendait U naaiu
pour nn morceau de ga eau.
Charlie refit hit quelques ye.oad...
Eh b en voyez wons, maman,
I ai rappou le jodtnal qn'oi diitn
bai i lcee dn d.mancne, et sur le
frrmie e p>ga il y a, imprimc.tonte
tus tu de Jouas et de la baleine.
fc.***u
lioi.ii ie uwh"'.
tiuxenee QAAL*
ROME 9 Mr Schanz:r ministre
des affaire* e langres dlti te, a d
nonce l'ac.o d itlo-grec d'aot 1920
qui Je* '<; 'us ijicc .u eu 'er-ine
te snr l'i e Dodecanse dans la mer
Ege longtemps rclame par l'Italie.
La presse italienne commente favora
blemcit le doeion da ceiai'jc
PARIS 10 Sterling 58 76; jg
Dollar i) 285
NEW YORK 10 Sterling 44 >7
Franc i) 28
Giiiiyeiiieul d'adresse
Dr A. Lecou/ltiis
UiM...nc. Cbirurgit
Spcialit : Maladie, de Voie
iriojifM,
4ld, rue Pave. De 7 h. 3 h. et
fur rende* vuae
Qr'estce qni voua atteint le
plu< vite, de.n in da le pusteui, la lu
m e ou le son '
Le soa, **v rpoadtt le jsaae
Tjmmy avee pealice,
roi. Vommy ceci n'est pa le
bjOnee lponse La lumire arrive d'
bord Si vous regardez daasez laie
un orchestre en tiain de )ouer, voa
ferres le joueur da giosse caisse frap
per son iastmment une courte secoa
d: a an dn entendre le bruit.
Ceet v ai sir, mais quelquefois
le bruit d'une chose arrive avant 1
gfcsst
Pouvez von me citer un exeor
pie?
Oni, sir La nouvelle glise. Pa
pa disait ce matin qu'on en a cateu
du parier pendant :es dix dernires
annes, mais qn'il faudra encore at
tendre vingt nouvelle.; annes pour
le voir,
le dsire que vous nettoyiez le
glace de ma devantare, dit Mr Biaka
Miggins le nettoyeur de eaireaax.
Pouvez vous le \faire pendant qne je
vais m'atsenter pour une benre
Ob I certainement rpondit MIg
gtnr, |e serai tis heureux di aeito
yer lt glace
Et il ee ait 0ergiqnement ta uj


i MAIN
Le 1 Octobre
Le mardi 17 Octobre prochain i y
aura ici et la Grande R vire nu
Nord de pieuses m-- itestatio le en
I honneur de Dass -hns et I' teca
aioo de l'anniversaire de ai rnorf.
Une belle mess* pera di-nt^ a la
a seront
f ail ds que Mr Binks fut soiti.
Miggim I dit celai ci en ren
trant, et considrant avec satisfaction
Il trav l termin,yods avez tis bien
travaill 11 ny a paa le moindre
g tin de ponssirt, ni le moindre
trait on raynre snr tonte la nlace.
Ztt35rt'm "D<,aa,,de g-aasrss *..,
dollar en pins. dpose* son mius y*e
le suis heureux que vous soyez A la Grande P layfait, murmura Mi**?, ns en empo raesae et inauguration de la
chant l'argent arec une hte smgu expdie d'ici et portai' les
lire.
. Certainement, je le suis, fe oe
psnz mme pas m'imaginer qu'il y a
ne glace ma devanture. Tout ap
parait si clair, si net au trams l
Mais il n'y en a pas, dit Mig
ginu, en s'esquivent promptement.
Mouvement
des rues
CHLOHOSE, DBILITE
L'che".e et moi,
es au travers r'e
aprs aveir
q i sommes to i
'a glace, tout iaste
Nord.
plaque
mots.
Impb n4 Jn Jacj'i*"* Deasalinee.
Cette plaques wera place sur l'inbi
tatijQ Coi m ici a.
Mr H. JMoopoin' 'occupe aetive
ment de cdtta manihatatijc *ur la
demande de M< L C Lhi.ia.on Ce
sera C8 jjjr, un plerin^* en ses
lieux o a prix naissance
rieux Liber Dans la ajire.
- (Bmo
SKmgantmT du Sang, praaarlt par Mlitt mdVa.1.
Hpertesu- Im ind. otm aux /.rmein. Admit <**n ,, a.,,.
DM. fiert : Of tSBS, i. ft S-mai t^. **Mi,^*32"
:ommsc:i i la nettoyer, ent le beau diama ri* aassilon
Coicju : L'K un-reur C^j^mes-'et
Un Londonien, qui fit des affaires interprt par les acteur. de la Ke
frnetueuses N?w York. > di^ca te naimuc"
cablogramms suivait qu'il vju'ut _. Cette pie* montre,
envoyer sa femme
Hlne Frederick et Ersule Wan-
ny sont deux nerveuses Au coure
d'un bal doon A la rue Ju Magasin
de l'Etat, elle* changrent de senti
ment et devinrent louvea. K !ea ae
sont donc bettue* et comme ce
scandale prenait des proportions
tff ayantes le gendarme t on de-
voir et le juge., le reste
Ti f re S vra est un mauvais
bnveor. Comme il avait too pris
dorant la j mme, il rentreriez lui,
le soir sous le coup dune g it foi le,
noire gio Loci h Locon vexe de constater l'-
ii orU rQr* '.at de80n cher Siv'a rappela a l'or-___________________________________
1 ' repr dro le dsordonn. Fort co-nm* ou ^~"~
tire le imn terrassa la malheur^ise Occasion a profiter
tt |la blessa au COU et L -treille Un ieunc l'onnme cherche un emploi soit dans
iroite Au tribunal Lo:ilia implorera f H,T" !0i,Jche1' d" omern. n *
i i fond la tenue des livres ainsi que la correspoa
Il
DESCHIK
turd, i
N distante Avi%
Les poux A beit Carri nous font Le soussign dtlirs .
part dp la nsiiMict hier d'un gar responsable d'soeoas at
oo : ALBERT.
., la grre de son ijm i
<... ...* se#ii= aSSSBhBs
f\ Embarque demain sur M j-s'ic. "0age' le U 0*obr* Wt>
Arrive Liverpool U 25. Serai maison ~ L ,,
soir mime. Voire poux qui vous aimt
lobn.
John t cependant la g irrace
quand il apprit le cou. de 1- t ns
mission et se mit au travail po u i
duire U lorgueur de son texte, il ra
sonna dj la uon suivante : Mary re
marquera que le cble vient de Ntw
York, et n y ayant pas d amis, elle
en dduira qu'il ne peut tre que de
moi Elle se dira aussi que je n'au-
rais pas envoy de cble.si je n'avais
paa russi dans mes affaires, et li-
se rappel era que je comptais faire
jooo livres de Bnfice- Elle devinera
3u'une fois cet argent gagn, je pren
rai le premier bateau en paitance.
et elle saura lequel en se lenscigrani
ila Compagnie-'*"!, enfin, elle u igoo
re pas que |e n'ai jamais cesse d tre
son poux qui l'urne.
En dfinitive [ohn envoya un c- d'cole au haut des MooetiuotT si hu I
*" 'fP't ^f. e, I. ta. .econ rj Z'oZ rgi ^oU T" SSSSto u"r
Il nom de sa cmine M sot, ulnut, orniu..e UtKl ueuvw toute de p. Im circilelion d', VoUnS? el; h
m vm d, d-U3 voimia Sjggggtfgw uRftgjrvass
daii.c.
prunta on antres qus poQn
de contracter n'imnorts ai|,
nom et ce. asns aueuos sic.
U n est responsable ans Ai
gnsture propre H
Port to Prince le tOOetob
Oscar FRITZUERC
S'adr$uer au journal
A 1 Ecole de
La grande eciree da demain
Ne perdez pms de vue q.ie la soire de l'Ami-
cale du LycS Petion aura lieu demain, u Oc-
otre a Cine Varices
(^ sera le K'and ives i er.t artistique de la saison
Pmonnt ne voudra y n:anuuer. Nos meilleur
aitimies s'y sont donns renJczwous.
bi c'est l'occasion d encourager ans wuvie excel
lente, c est au>si celle de s distraire et retieniper
son Jme dans la pute atmosphre de I art ci de
la beam.
Bi
Ont eu lieu, cne semaine, les ei.mcns de la
session d Octobre ioaa.
t-lusieurs postulani aux Brades de dentiste.plur
raacien et docteur en mdecine, ont subi aec
succs leurs preuvei. Compliments.
kia'yrs que le chef de la Section eu
Jnt etfrflvA et aurait dta u'tiit-ce
Il prsence de quliue* stnfs q \
Ici tooraieot Meveua de s frayear,
i fit arrter >ea deux compres Gas
tjn limiustest iules Francillon qoi.
aynnt pris nn coup de tr,-m s'-
taient oub ls. Au tribunal, ils avoue
tont avoir laiss leur aog froid au
d'une bouteille.
Anna Dessein reoit de son ami
rmile Simon une somme de., .pour
ouer une a'eonnette fcJn attendant
qu'elle trouve le gte, Aocib prend
hoep.talit cnez une de ses parentes
mais avec recommsndation de ne
pas donner occasion > son mari
/m .mm * Qe demeure r daus la maison. U n de
llUin'lftllilire ce8 derniers soirs, Emile abord*
* pa... ^. Anaa ^'n malentendu surviut et
4 Csar ce qui est Ce comme l'cho de leur vois arrivaient
---------- au dehors un reprsentant d > la v tFaife part funbro
1 paix publiant fl sentir lb Drsence * .?"*-"-*M,,er us ,MD-,,'
V.llard El II luge rappela Anu. el S a **^ **
a coos 1 en ente cordiale.
maison Honor Jean propri^are du
Ordre des 4w
Mdecin* et Ls avoesta dea autrsa bt
do Pharmacie admis k plaider devaatlaiTrt
,, 4. u Jar-diction de Port-iV
Une uvre
tReodei
ssr et Dieu ce qui est 'Dieu noua
dikeni '
Monsieur Sunuel Joseph
qui, de sa propre initiative,
truit une iftapelle et une
PETIT CERCLE
Les Membres du "Petit Cercle" sont pris de
se n'unir en Assemble Gnrale le vcndiedi /}
Octobre courant heures du soir afin de cota
plcier le Comit.
fort au m nce le 10 Octabre 1921
Le Vice Prsident
Harry TIPPtNHAUER
LOTERIE
Le tirage de la loterie au p, ont du presbytre
de Cabaiet aura lieu le vendredi /j 4 heures
1 aprs midi, au domicile de Madame Veuve
Gauthier Muos. rue des Miracles.
de io-
aont r rif-s de se prsenter 111
de Mb Ire Qpo^ei Syluis.
nier de l'Ordre, 222 |Qe
touches, nn des jours da~l
msi'i, leur convsnaoee,'
et 3 heures de l'ap-i-tnidl
communications qui Us iatr
a
Le BAtoaoier de l'Ordre mi
avo :at8 at ig.airea ta rai
credi U Octobre courant,
beorea tri prcits ds l'apr
an loeal du tribunal ds
instaoee, o il aura se.
avsc eux, au sujet da leor
00
Le public est avis qit la _
de consultations gratuitss lei]
pendant la premier? qiiozaiosl
Le convoi pauira de U maison de Mr Chris- 10018, par le B&'OnQMr. afiatj
pliome pre psur se rcnjre U Cathdrale c Danfs OeSlOUOliaB. et Mi
prs midi a i heures orcises j ", si )/
-_______L-!!_p deaxime quinxaioe, pu Is
Ncrologie re dt. I Ordre, Maure Uoot
Hier soir est morte Mme Vve Maaimilien Ricot t00' 18,0> Rue da CiDlll, U
ne Laieau, Ses lunraillcs auront ucu cet aprs heur68 de l'apra midi.
au cinma avec un autre homme, y
court aussitt.et demande Insistance Sallaisi3?'2. *M CM ceatreB Qoer Laroche, chauffeur de
du directeur pour ratioattr M VO jTu.^mSSS' . alMu. s. ,Mtol_? c reule coo.roirement
Le directeur, .oucieux de conser BS*2r&!^ I J&SZSSu^H f"t .a poaie da No i027.
ver ,a cl.en.te et CM, toute per ptition au d'o'^R'qS *Usmtt& "StSfSfi^ _______
torbation dans sa salle. m.3f sur la compte tablir au hsu des Moua.i mS^wSS^jniS&l^ ^^
scne devant l'cran et lait une an } qu> permet ra ce paysans 11 s'explique aven le ii m
noace au public : U ; a dans cette de vt'-dre leurs produits sur place, J 8
salle un monsieur accompagn d une ,rl0,,t dan 'e ssisods pluvieuses ------------------------________
dame, qui est la femme d'un autit. u crue" r8ulires des Trois
le d'.he viter tout scandale la ? '"'erc-Pfent tou'e MB
ialle v. tre plong, po"? quelques ?"* "'" ,a * el
instant dans l'obscurit, ce qui per Monsieur femoel Villard qui est
meltaau couple en questiou de se OO au, du Uou.ernementdia.on
^a' A t-x. ,1, M a 16'1" BjrD0, Pr0tnel d8 |,aid' rt"
tjnand llectticil fut rallume, la de on omax dans ce t* uvre de
moiti des gens qui se trouvaient .*?** nattou^l que Son Excel
midi en l'b'glise Mtropohuisic.
U convoi partira de ulue. Maison Bellczarde
Coodolanccs aux parents prouvs.
Auto de voyage
Sadrerssr au Poate Marchand,
oo
Sance bsbdomadairt sa
de Diseiplir-e. Jeudi proet
heores du matin, an recdsi
dn Incil du tnbaaal de
instance.
Le Seerttire de l'4
Lonce DUPI
Un iiid yen?
trouv mort
Blei v ri midi il a t trouv dns
les tO'ict* qui couvrejt le terrain si
tn l'fBglt des rues : Mincies et
F1REST0NE
dans 1a salie
.i ui partis.
Eddie UROWd
lency eotrepiwd pour
de U collectivit tout o.
le bien iru
tien.

K^asere
Pour Dessi.es
A l'occasion du nome anniver^at
re de a mort de lean jacqnes D ssa
lines une rn^sse solennelie de c re
nniem sera chan'** ma-rli pro
ebaio, 17 Octobre, ds 8 heures:
A l'issue de cette pieuse crmonie
Im aura lien i le Cathdrale, des
en ra seront dposes an mauso e
d" Libral ur.
La prsent avii tient lieu d'inviti
tien.
Port ap Prince.le 10 Octobre 1921
_______ Le Comit
flBnsnflBnBMaeAflvwsRW'wv'-j * -% ^ *
Varits
CE SOIR
La Maison de !all*;o>
( Suite )
La vieilles du Pre
More ut
Entre Q. i.oo
Musique Sylvain Peters.
M.gas n de l'Etat le cadavre
dg ni t'ont l'identit n'a p
b e C'est l'spiglene d uuenfant qui
____,______________ d^cc uvert le cadavre du malheu
-^---------- reox. P-rail que le dcs avait
M' Ford ordanno la fermeture p,0,s de hoit heure
dn ses usines Lest Pour 0o^'i l'iccation de de
1 ider qu'o finisse par log.-r une
Annonce partir d'.
i'Spurd'Iiui ses \ni\ uoi
veaux : i oule^
LONDRES D'ap es un tlgramme de De-
irii, Mr Henry Fo-d. le constructeur daulomo-
bi'es a ordonn la lermeiure de ses usines, tant
donn que le charbon qui lui est ncessaire lui
est, du-il vendu a des pua cihorbitants. Il dclare
cenerdant qu il n'y pas pnurie de charbon, mais
fil il se rtti.se i ire vol.
On Mtime que lOOrooo ouvriers vont tre rais
sur le pav.
as-
fois pour toutes res iaJigents qt
n'om pas de domicile fixe et qui pro
mnent dans nos rues leurs dira
que charges de vermines.
IN EUS
<
<
<
<
;*. I Fab;* r-n rkid P. 1
30 x i,% S6 Kbiic 14
3o x 3 i(l coids I
30 x 3 (i Co ds aeprieur l21 50
31 x 4 tahuc VI 50
33 x JO
33 x 4 Corda 90
Ci u-Varit
Voici le programme de la fte d
demain soir au profit de l'Amicale
dn Lyce :
1re partie
Musique. C'uve lure d'Edmond
de Beethoven, chante pu Mr et
Mme Sylvain Peters A propos de
Mr Moravia .
ttes, par Mr Ala n
L'Echo duDanube
Nous recevons aujourd'hui de Bu
c^pest un numro spcimen de
L'tcbo du Danube journal quotidien
franais qu: doit paratre a partir du
IS Octobre prochain sous la diiec
tioo de notre co frre F. de Gerando,
Jacteur i la Tribune de Genve tt
ancien envoy spcial de 'kclair en
Pioche O ient. Ce iouml rendra de
grands services tous ceux qm, i
quelque 1 tre que ce atU, ont des in
trts e Europe Orientale. Ses bu
rejui proviscircs sont installs
Budapest IV. E$yetem-u 1, et, i Paris,
Les prix de toutes les auxr
dimension* ont t rdu
les mmes pr3portion* .
Ess ntiet :*Vous trouverez la diinen
de vord imcliie.
^ ren e c/iex
L PreiAm^ri AGGERtlOLM
m
ParisiaQd
?VI3
le, suss>Kn, nuisticr au Tribunal dejpaida
p'eiiie Rivire de 1 Anibomte, tais savoir i
l tu commerce que )e ne signe plus de
la Pe
tic
tais le m Sepie tsoavT-.e jeastiy
di cette anne (enin-
mais bien Gentilhomme Djval-
Homr.C ieaiy. mm >. w*....-- -...-
taiat touiours avec le sn.me paraphe.
Petite-Hiviere de l AiiibOBite le j- Sepbre 191 :
vet>UVALSA.NT
{lltdiajsi M irpca-agc
jetite-H.v.re de 1 Aiuboniie se a? ^erpre 91a interprte par Mmt Taldy et
ijtat.a.osinMpuvALSAjNr^ Vaillant
Chanson ttes, par Mr Ala n Lara ** rut dt la Bolie
que ; -
Romance'-, de Sweodsen et Srna
de de Torelli.Mr et Mme P^fers ,
Lackm. ( air des clochetons ),
par Melle Th e Vieux,
amr par| 1
Carraei Ml et Mme Peters
Ch..isoiine'c-. Alain Laraque
Manon. Melle Vieux
Rorrance et Biero de Dauela,
Mf et Mme Fetars.
La peur dei coups, de Courteline,
Mr

Stark
JEUDI
Masler Bob
Drame hippique en 4 parties
Vannent d'arriv chez
Henry
RUt DU QUAI, EN FACE Dfc L^ S*BE
Vitres de toutes dimennions eo'Jpf
sur mesuies mes risques, Min*
biseautes pour meubles.
m*
i6\20 20x24 22i26 18x36 pDUffj


LtHAUN
Ll* Lignas* H*** *** WelltrJ ttid-ttlw
Kttiitdmt
l'Hiter
A T -
ieJit
Charles l'icoulet
228,tlue HOUX(ancien Fore in g Bank)
PorLau-tiince
litortUMMl eotppto d'pictne, jambon. Fronmqe * inn, Liqums. Cham^agnes, \V luskies etc. '
rzvrzvs:
Imprimei iede L'Abeille
Augle aes Ruas Dants Destines et du Magasin de l'Etat
Travaux Typographiques en tous geares
/ nb.7/1 s T-araur de Ville.
C< wris Sou-he IraOet Gunnaitsemenfi, >tc.
\ 6, naht* de 'baveux Wdr.inis rali s.
Impression en noi-st en couLur

Adressezvous nous pour l'impression de .vos Etiquettes, Rclamis,
; Affiches, Bordereaux. Entte de lettres et tous travaux
du genre artistiquement prsents.
Sea-Side-Ian
Ma tissinl route de B z >m>. PorhaUmPce
m IFK-a-fnitt
M* les commerant, il dasfriels
rroiet-s oacels butins se coa-
*" prescriptions drs articlee
'et Fuivnr la de la Loi put la
Mes impobiiioca Directe que
rargers seuls oot observes
i prient:
LuJ T Toos c*ox 01 M*MBl
wooitrie quelconque, f me-te f
jeta.doivent, pour l'obtei Ir.eo
"\Par sent la dclaralicn hd Con
^rnrnural qui leur dlivrera
car t\ vHdua la dclsrst'or
V. Cet*e dpdaraiion t la
"tiitiiacrii di. lionne
*ennmit le prnom de la p
fun demande, la parente. a:-i
'" PMure de l'iudualrio co'eila
Npose d'exerc-,
?L? lou' hftiilan anJ li'iri
mdOBTie quelccraue, *o. e u. e
El!.',e' BPr,nu. en fais rt
waraior. d'exhiber au Coneeil
torTe aCt8 de ,0tkl en
11 eaores gales seront prises
es contrevenants aux pr
?9ri uPrince le9 Ochbre 1922
Edmond MANGONES
*>ur le Bord de la Mer
Vue entire .de la rade et de
U Ville.
Tara e pour artomobiles
canoi pour promenade en mer
Bain de Mer
Doucha d'eau douce
Grand* galerie au premier pour
Banquet vue sur la mer.
Banquet sur commande
D junera et dioera prpars
eu 15 mini tes
Toutea consommations premi
res marque
Peut prend:e 6 pensionnaire.-
au mois
Pi end des pensionnaires poui
le djeuner et le 4iner
Piano autoiuatiaue S l'Electri
fil
Li Maison
H. SI LVERA
Vient de recevoir par
les deniers steamer :
Chapeaux de laine d'Italie, sup. de
toute 1*8 qualits pour hommes.
Chapeaux de paille d'Italie sup. de
toutes les qualits pour hommes.
Kaki Blanc suprieur.
Drill Cnion sup.anglais or0980 l'aune
Drill Tussor Or 0.45
La Maison invite en outre sa no^n
breuse c lie mle venir voir les m iqni
flques nouveauts 4 les jolis articles
de finesses qu'elle vient de recevoir
et qu'elle vend des prix d/iint
tome concurrence*
A srli' du 15 6 perab-e
l> M 'in d- Il beurea 11|! h sures
Le Soir de fi heures K heorea
Peti'B i Dollar 25> Vin compris.
Sa-Side-Inn
MABTISSANT BIZOTON ROAD.-Port au Piu<*
pur! LiquIdcuiW ferftiqMH
^ta iottaition jU% vouk tt
B. /aira avec L'A/V SOURHE
l*m>$ dtplu d DIX gourde,
^r*ran| vont trinifi vos cliau-
Jl Cl"r *t en eahoutihoucchum
r " ttj avec U
, LlQUijCUiR
!* trouv,r,z en lubt d* Un
"ce Coattro Aux Ctn\\toul$
On ihe des 'id'
tor* p e a vi?w of Iht Port
and ihfl ri y
Miarage Jor autocars
roi't for boatin;
in ihe port
Sa Bilh freh wattr
Showar biih
Large piaza
Dionsri on ordar
Lunches ind breikfaa
l'Mly in 15 minulee
ill drinks tirt class
Can suit o boarders m nthrj
Boarders for lunebes
and dinners
antomatic Piano
with Electric curient
From Sertrmber 15 th
Lunches Dioners
Or 4.^5 Wi-.e includisa
il 10 11,! A M.
t lo 8 p.at
Tire Kepar Shop
Harty 7. Kinney* propritaire
Eu lare vient d'anivar Rservoir air pour les poana Gratis pour les otieo a
,.p - contre 200 lim
,taobliirs-l toutes valeurs
nJJ*rtiea de la Rpi blique d Ha
" |S voisins, je vous doo
ftes postales illustres
P'sea fameuaej, etc.
fia Ora, Stockwel, Loo
rre-
m
dea j
km (ils
[Buas des Frcnta
.Magasin d9 1 .ta
NAndises
Cljfde Sfeamship Line
F or et g n Services
Le sis *'B0 *0TA r venant directe-
ment de New* York est attendu ^ la
Capitale avec la fret et la malle vers
le 12 courant,il iaissera le mme jour
pour Kingston et la Colombie, prenant
/. i. 11 parsrgers.
Port au rrfrfce 1p 9 Gcijh*. e t09S
raacaises
E, h\ tleuieuls,
PAUL E AUXILA
Notre s'eck toujorrs irs as^or i, vunt 6 laoameotar de :
Jolies Robee, dernire mode- Jupes en gab.rdir.ea nliase Qarniiuree
ponr rtbee de toutes soriea, et pour tons iiaaua, en perles, colliers pail-
iattra.etc Dtotelles et Eolredeux en 01 mtallique pour robes de soire*
Rubans picot arpnt et dor. Toile mtallique pour robes Sauna
Sports pour juDes Svin Liberty pour robe*, toutes nuances. Veloara
coclenrs en w'si Etcffea raohair.nouveaotB pour jupea. Jolies fantiaie>
blairthes pour coatemes et japes Jersey de soie uni et iours uuaocj.%
nonTelles. ^oli tissa couleurs et blanc poar toilettes Drill b!anc orna
prix incomparable Drill fil couleur suprieur pour booadiai e1. enfanta
Cbaoeaui de paille fine d Iralie pour ho.nraes et enfants- Bas et chaos
aattea anprieura. Parfums Houb gant, Co y. d Orsay e'c Oamaaaa frac
Mis double largeur pour matelas, uiagnals et Alpaga noir suprieure
ni laine saphir
Grand assortiment do Meubles en tous genres
Las prix sont iotiessaats, nous ne rtfj o >s aucune venta oossibla
Oui, mais....
VAli BANCO URT
bat Ips RA^iTr


LE MATW
- *-
CLCBO
fortifie
Un mets de maladie abrge
Votra Via d'un* anne. La
CL090L permet d'viter
las maladies an ougmen*
tant la fora de rsistance
de l'organisme
nerveux
5SCe
NemraMhnle
Ple* couleur
I
*\

la sure de CIOBO.
BfRwnte I* teeee ner
MW et tend aux nerfa
Jaunis tout* leur ner-
(M. leur ouptc e* leur
vigueur.
Ce ' M Ml fI em U tiritabU
Cii ee pertt /lerea de OLOBEOL
L'OPINION MEDICALE
Je pui affirmer eoe.le Ol-
beoi abrge nouoiement
convalescence. or-ls i expli-
qua .isemeflt. Ml. d'une ta-
I- on gnrale, on peut dire ni
repi&eote le P*^ *g
excenatide toute maladie de
HnililHir Cet* un tonique de
premior ordre qui, oontrtre-
m.rrt aux excitante habituels,
manifeste une action relle-
ment utHe et peralaUnle. U
abrge la convaleewnae et
augmente, pour ainsi dire, la
(Mve de vivre, dont tout le
tocret rskie, nous l'avons
va, dans le soutien te con-
Liions esaenlleUM de raie>
tance.
C'est pourquoi nous pfes
ertvons les cures de tobol
la plupart de nos malades,
cite mdication ne rencoa-
Haut aucune oo-4tee-
Uon et permettant une lutte
jjOeace contre U denean
hemalognique
tcTUenne chuctaku.
Ancien interne a Pans.
Itebt ChateUtn, t. rae de
Valeeeieanea, PUV et tsatei
sfceremties .
maamm
S
I !
'
SB-

tilliu H-uel 1/JOK.ie h llfBI lla'

JUKI
n! LOPE RIVERA
Grand'Rue No 1717 Po (an Prince
Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati de :
BABION <$ GVEST1EB. Bodeaux
Vins llor.le Hix
J. T. BEURBB.9 Royal Club Wiskey
HilG $ H'IG I l. (QUugow)
Wiskey cotsais Haijj & Haig
Se tient la disposition des commerants tant de
{Capitale que de la Prottace pour l'excution ra
Avis
sa
;-
Intptetinn Scolaire de Port au Prince
il est port I connaissance des
intresses que io concours ooar
l'obtention deslnia bourses a l'Ecole
Normale d'inatititricpa aura lieu au
local ri* I Inspection Scolaire le Iud
di 16 Octobre couiaat, & 8 heures
du matin.
Port au Prince, 5 Octobre 1922.
Compagnie gnf)
raie tran&uiniti
que
le tuearoer Maons parti de Bor
deaox le'itt Septembre est attendu
1h. 12 courant.
Il repartira le mme
Savez vous que !a forte mejorrt<5dcs maladies des femmes
n'entrent pas dans ta dors-aine de la chirurgie. Ceci veut
&ra qu'eRea ne sont pas causes p.ir des tumeurs, gros,
ra ou dplacement d;s organes.
Baves voua eue les malaises ordinaires et la plupart du
'..: fort Mtnpies on;, dus symptmes tr.s similaires
de Demandant un opration.
- Beaucoup de femmes et de
m B l i ul n if imtilcmcnt de cc3 malaises? De
wmr utnt4 ea laissant ces utdispostueai
"
'M n'est 1 cite juste aprs les
: ui- a.alaihc; se'rieur.cs peuvent
vites. DanldS cas ded.-ulrurs priodiques, retards,
ritabUt,i nerveux, le Composition Vgtale de J.ydis
E. Pinkhan devrait tre pris tans dlai. Ce mtdicament
est prpara avec soins et Ca-.-. de., condition* hyginiques
idales al est entirement tir d'herbes mdicinales. 11 ne
rentre aucun narcotique ou dtogge a..s su cotnposltiea et
peat tre pr:s en toute urcttl
I'uuiquoI ue rs atsaeef ce eselUaaeseal
Composition 'Vsgeiale
'i!
de lyla E. Fiakliam
maaws*jMusMi Musiciaaj co. L.v*m,M*sm o.r. .
* ....__---.r-J? t**J2*Z.'-".~=
Pharmacie F. Sjoum
Donn'^ avis *i clUotle aux mdecins et au public quV
Iranttonn ann Laboratoire d'Urologie en un Laboratoii
biologie appliqu sous la Direction du
Dr Ric et P. Sjourn
Le lahoratoire es* ouvert tous le^ jours de 7 hres du matin
, -.-..... ....... JOIir pOUr uc laMuia'vnn h vutcii ivu . ,. Mmmm -utile uAur^^Arli, Saliao de Cuba, Petit Gove et nPUres Hu s^lr pojr louies les recherebss ei analyae prvuef
Rdft et SO'Qle ueS Ordres qUUb YQUarOUl G...;!.*<* ^ d, re our Port i^nonce ci joints, saut pour le
piuv vv v jj* a nu I nncp le lb courent pnn-repartir r
Ht _____ 'e mme jour pour Cap Haitipn, San ... _. , ....
AtttSOllS* chez s.n juan, lj corogne et le Wa^seruiHii i et 1 constante {Jie'ocw*
Havre. ....
POit an prince 2 0"trhr> 1922
L'Agent R ROBEL1N
w\ lui confier pour ces
Pharmacie W, Bucb
vr
Le seul piservatif du bois et le
Ca*bolMum Avenarius
Reconnu **uis plus de 40 ans comme le ^^? Comp^erne.
he Carbolinum Avenanu* consommation
JsestiSsaB: ms i/sx " -
P" ZSZTn supprimer le ch.mp.gn Cm o>ain. et de.
iebir les mute hunndrs. fi| < .
i Sv.e8l.er le. reilev eurd.ee;.Un* Ce, ( Barde laMadeleiae
restaura
df \er choir.
Lonce mENELAS. Prep.
Loterie de Panama
L/s amateurs de lo'e ie sont
S 3-cnt reues que le mardi d* chaque semaine.
S'adreeor ia l'Inrur.tie pour les renseignemeutr
lulyes d'urines ei6'uc gastrique,
Raction de Wasserniann
B%iciion Je Tnboulet,
Ki i m?n du sang et du pus
iamen d s matires fcales,
Examen ue craebtt
/tlbunuiio raciwj
Constan'elr^Scral
Ittfwrre de Spirochitat et le Gonocoque*, ett, t
,.,- i,.-. i, ,'?s. Corda "'-"- -; ,, (.u^.,, Ut ImMni.s .h- lu'n^ i.it aT 11 dl ill^lt-lr/ V4C11H O
Le pioduitst un d.iifecunt de premiei^y^TO^ewa. ^ visis qte les billets de h loterie nrodMlte rf# /oue traitkmJ Erection prompte ***
.4 fenuine de curies de cfeiflUl ainsi que ^ pr'^",., FlMIBI HW1* ?- -*" -" --------.-i-w^..
.niiMa^^ punaises h
aiinef
a au,rei /(V su pour Je tirage du moi?
d'Ombre en cou. s son arrivs
Tarif au comptant
Carlos E. Camille, Agent
Rue Bonne Foi
Gordonnanae - SpciaUtai raurtoutes maladiaU
w l'w.aiiwawiJMW
Employez la
REROSINE SHELL A Ve||dre
\uLuiubileStudebalil
Demande* a ceux qui ee ^t"'
tumir^ fcrf/lantc-- Sans rHl^ut
San* |um^
l GASOLME SHELL
onne un renemc t ECoyOMU
suprieur pat ktJ'nlte
Tr volatile, ne se BtHC*CltE
carbonise pat
Demande* de la [JJJ2 SBEuL
Asialic Petroleum Co
Roberts, DuUon & C
A tis bon march'une au'omobile
rORO devant subir de lgres rpa
t.ena.
S adresser su Bureau rie Tratn.l.
Gocot
:rs
1*1..ni. de ooco'je s. vendre
,h^ IrarfwJiiD Gbarleaii ):ior
Gros et dtail
Mr. Eu j. iWei'g
Annonce ses cliente qn \ pr ir
de demain la fbo c^m tue Uoderne
a ouvrira les Port au-Princri. le 7 Oatobra 1022
Le vtaiin
Abonnement
Un Mou
Porte riinoe Goardea ti;
fcpaite aeut 2.9C
Btranser i
Iltvriions et abopuemeeta pa
Six Cylinders 5 **
passagers,
Eq veaie cbe
L.Pr^tzuiaiiAi3ge
Rue du Quail
1
lioli


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM