<%BANNER%>







PAGE 1

'. LE MATIN lion de Hnstitution a remis plus'eu-s listes de souscriptions aux amis de 1 Ouvre qui recevra, sous peu, des livres, instrument.-, etc commandes l'lranger. Remerciements Mme Veuve Turenne Lahena, Mr dite FirmiiuRooseveU Nouvellement fonde Port au Prince le 20 Octobre 1920 et Mme Laroche Lahe's. et leurs ._, enfants. Mr et Mrat Jules l.shens et SIAIUIJ leurs enfsrta, MaJemoiselle I alh Lahent-MadtrnoiseUe Francine Fr ta c L'volution dore race et d une pre> e { | ea 80 | rflg psrenfa et allis cation dpend de la conception de trs touchs des tf mogn^ea M me Rmfeua Pierre et H teformit variant de 10* 13 cm 2Cx:J0 PHOSPHATINE FAURK (t trangeiS> mille, Mr tt Mme Hiram Ueauboeut et leurs en10 LincUiS e' e r Htis V ont fant*. Mr & Mire Damier Perraul-, Mr & Mne .* J ,.„:. A. 1 •A... 4_ Paul Polo, tetutrcient trs sincre lient Son KxtlgOUrcu em;nt CtjSci n CSi uen.-e ie u tn ce le Pitjident Je la Rpubique, les kono de! 8UttCS l r ff ICS y ymC i X* salles tlincipales 10 Sllle Art faillie qu'il leur ont donn a I occasion du dcs i_ .J Call Inhn Rrou/n Ut leul lllle ur, belle-fille, niie et IHIe sisu torliim.n. 20 Salle |onn Ktwo, MA1(11: | OSbP lUNL AN ^ CU BgAUBŒUr .,,_,_,„. tO Salle IbodOre KoO.^evelt,40 bal, e n |Pvie prmaturment a leur affection et IF lr 'P' ,caia • %  •"--' / %  •-i_. : ~:—. j'— A.. 1....— ,._i. ....A. % Actes n Ktat cm M — Liroi's lecatifs. / 3 Fenilles de cont'ibution [ 'l C'^ioripp/ b. Patentes 9 Rapport jounalier 3 ca' tro ri H -aCaisse, b M rchj, c Ah t toir. 30 Feuilles de dne-*s c 3 cit goriea > s. P.ima'a. b Djplca • c est l'aliment It plut agrable tt j| plut recommande pour let eaiuM des l'ftge de 8 9 mois, surtott 1 moment du sevrage et pcodsti | priode de croissance // faclttti ta dentition. Assure ta bonne formation tin M. Excellent aliment peai |g Convalescents ei les Vieillards. SB TROXTVK PAJtTODT DPT CtntRAL : S PRUNIER AC-,t Rat 4* la ticior HL'SO. SO Salle i'AbD G'g' 1 P''nt d'ameei leur prolonde gratitude. ,V. co Salle Booker Washington, 70 j^ > 9 Scp 8mb,e SS Salle Ab'aham Lincoln, 80 Salle V c Charles Picoulet Parisiana tor Shoelcher, 90 Salle de Totssatat 1 ouverture, 10 Salle loseph Lcuis Borno. Haut Protecteur — le quelles M root inaugures au furet ;| mesure fo II est tecommand dans chacu ^ §t aux g re de ces salles lex K osilion des bus us eu photographies de Icursaint Lonverture, ]• I. Dessalinei, Aleianlire FtioD, Henri Christophe, Get frard, Bolivar, etc, des amants de la literie, des fondateuts d'htats, des gniaux, des pattiotes. des imt.tu ChtfFilm en couleurs Le Vieux Nid Sentimental saTfTftadM philosophes des politiques. Tom Mix dans Hros et Mirli taucea ries orateurs, des philantihopes des flor. Entre gnrale ; U centimee ociologues.des lettts.des arusies.de> tistoiiens.desavocats.dei hommes de A 8 heures du loir j U %  toi?, qui ont consacre leuis .> ts d œavre Cm^inatographique icur temps, leur dvouement la cause du Dto t. de l'Egalit, de la lustice, de la Fraternit, de la R.li' 0B — pour i'amlioraion du sort s'Eugne Sue /Srib des Sept Dchs t i* masses populaires et l'mancipa capitaux; avec Franceca Benioi, UO morale in cllcctuelle. matne.le la Heine du Cinma; en 1 prologae deVfseS et des nations dont l'uni et I actes, Entre ; 1 gourde. vers s'honore7 o Llaslitu on est tnmaire et se condsite. Elle lecuie des etteinei et des internes .ans aucune limite d'ge. E.le possde une Caisse d'prgue Civil • 4 catVo riesa NBIUPI ci, b* De^. c Certi tic%t de d^cs, d Fermis d'irhomer m'^JHS* ,ytlov 228,Hue llOUX(*nclen ForeingBm Donner le prix oar Mil'ier 6U\it nu-f, inra B Carnets : Ticket de recettes %  nrimUll-ST IffCC pour les marchs R z, Srcre Man'^up, formes d<> terre. Oignons Fseurre da tekttl C&mets souches pour quittances de eui.iue, roiVie, Kyiees, bel, Vinaigre, huiles Verm'selle. Mu ( Dire le prix par CBrnet/ Lentilles, POIS tenais et pois garbaruv, Cornichoos ( Partes. U01 a Droits locatifs, bPatentes prpare et en poudrp. Corn sterch, Pboteao, Flor^vne Fsriei -*I 1 c ~ Terrains Communaux d Dcla Nestl, Confitures, Fruito an jus, Sjrdiae ( Cavisr, Huites, Caampigas -IHl III UeCiUX rations de dcs, efc-prch aux Truffes etc. Olives vertes et noire, Capr q Piunep, HanotiS, Hscuit*. Uonbons. Fromege. In m bon ttc. Vins de Bordesux. Liqueurs, Champagne, Whiskies etc Dimsnche 5 htnresp* m. va %  tilu) •< eppropris devant plaire eut Unjmariag aux %  J bestiaux N B— Le pspier ordin ire prut tre n-nploy, sauf p>iur les feuilles de dpenees et les carnets pour quit %  es La Luxure B>Soulagaant immM i -1 • gnanmon par les | Globules Rebaud RSaulUU marvatllaus, %  urpranante rom foutu W*.-Li Pu 00.-8 fr,; franco 6'B0..aM.rUln .. DEPENSIER. 83, Hua d* Martyr, Parla. | Balcon t lg,50 § %  Avis du A Delmas Demain deuxi.ne dimmehe Dlace r sons le conttle de son Conmois il y aura n-esse Delmas aux ieil d'administra ion prsid par ie heures ordinaires. directeur tondateur a qui il est icccl Elections AXA.C SceiUiiU DSltunheil pays *-*^^ >v.*o maonniques - :~f.n ......... M ^ ._. nnn. le I t Inspection Scolaire de Port-au-Prince Il ett 1 or t la connais*ance des intr punB que le concours pour l'obtnho des trois bouises l Ecole Normale d institutrices aura lien au IOCHI dn t Inspection Scolaire, le lun di 16 Oct b:e couiaut, 6 heures ol au Prince, Octobre 1922. d des Sectiaius ptlUflHltll p par lUbliisement. 80 L'iaititutton distribue ies rcLfc8 )f clio8 megonniques pour le ccsnpeoses. oiganise des concouis, voeralat de ie lo^a La Vrit No des expositions, de confrences, des 47 contraries dimanche deruier ic'as des promenadesseront reprises demain poLa dute del dite institution Divers goupeB sont toujours en MttUtaitse. Elle a son sige Port prfs^nce tt la lutta promet dtre / chaude. io< Place sous la haute pro'ec l{pC.ti(\c(ttiotk "**" %  ^. Hirellence le Prsident ;'! Le steamer Macori. parti de Bor W d nSKiS2 ueestMWlttil Mr Kdourd Tdrd,ea D 1 9 P :le ieaux le 20 Septembre %st attendu de la Rpublique, elle est un je.ue d aun0Dcer que c e8t pAT trieur que lo 12 couran r eux lois et rglemeots conditionnant gQQ UQm ( l po ,, p%rm le8 81nl8 {[ ^p^,.^ e m ;e | 0Of l'enseignement primaire et secondaire rgde Gorail lin a eu subi aucun Santiago de Gubg> ^ ui GLavrt §| nHaiti. dommagedu fait di? dernier incendie. Gomves et sera de retour a p ort 11 Les rglements intrieurs de Hf/ift/i/ti !" Prince le Di courant ion repartir ot.— en vee d'une dis iliue nujt, •, mme j opr pour Cap Hatien, "San la restrictions lg l'tabhsseraeL cipline constante sont laisss,—les Bo I E glise du Sacie-Cœjr de lur joee, SJU Juan, La Corogne et rMtrictioos leales et universitaires, geau sera clbr le samedi 21 OcHvre.l .„ .mm it la prvoyance du tobre. s heures prcises du matin aZZ£ SdS^Conse.i d^mmistra le m.ri.ge de Melle Anit. VValtsr Oiiecieur et. uu ^ b( oU aveS air Philippe C. Kititer. lion, appels veiller en %  • • J Meilleurs compliments. consUncss a la sauvegarde et au main de Kiame. Mr. Eutf. Met'H Annouce ses clients qu' pjr'ir Cai Cosmopoiile Est arriv par le S| Marii Homela Uni del fameuse br srie %  Kronenburg Dorlum compagnie gn* ( AlleuiaflDC ) j au Cal rate UaneuUanli iJ 0 S n0 p 0 J i l e Grand'RU (Maison lieitel. R Pefcrs 'luI'UeidbileSludeba port " priocfl 2 Octobre |022 L'Agent R ROBELIN 12 La location ou le ba'imeni d'un local MlMlMI^IljbKIMffde demam „ PlJO 0 hw ModerQ9 fondateur— avec 1 aide, au besoin. ioavr fa ,„ dlinaiJ l>t J au Conseil dadœinistiat on Port-su Prince, le 7 Octobre 1922 ij II est ptvu uue Bib lotheqoe peur l'tablisse tient. ii]nstt Astilitii* 14 Les noms des men%fea Bmfm • ^tweee tmn, des prottoeun et du Haut Pro GOJHpllfil/j lAii teeleur de l'iastituion seront tslerita Serv ice InUrcoonaial sur des teMNM d honneur plscis dans La 8(8 t v i guna es. ut'ende ici le chacune des salles de :ours,— et 9 courant vt-uatit de Kn gsto 1. comportant galement ceni| dts Uu Elle partiia le u:im j >ur pour Ta's et des bns lves de toutes les Port de Pa


PAGE 1

Mo .49*6 PovVau-Prino*, Hati Samedi 7 Octobre 19J3 ,? flaifCTIUR P*OPRIITAIRI Clment Magloirt RDMIBO 20 CENT 111 -1 f v Quotidie REDACTION : Rae Amricaine No t3W rFLEPHONE No 249. C'est le jeu suprme de la Providence de laisser les hommes agir leur guise et de donner ensuite aux vnements une iin pulsion contraire leurs vises, :FEANC >is Objections d'un Correspondait \ 0 u veiies Etrangres Fies nouvelles Etranger Pari cdbU 8bre „ Necs iront reu d'au corre.pon me lui, nous ce croyons ras q -> de la province uce lorgne e* dgivement pounai avoir pouf miante Ittue o l'un enr, A l'o: ht de p ou. er seuieme, .#. rc orecaues. .ta ..n.p. cb./ dci,,.a be6cp.o, ..l,cos ,.,.,, "oNDRES Le ub ne. bri ... l D "' !" ""tf" '"" 0U P" ^X^ZV^IT.i :e ce soir i K'^ques ae 11 in ace. u inrace ne posta*, ouverte auiourduui, mm El NAM La Confrence de Moudaniasuspen* due PARIS s — Mr Poincar recevra MM Venizelcs et Folitis, nouveau ,, . .,-,„., ^ RIS T Mr J ser d 'embarque a 1 lu fia nelles, les b i tan niques j i q 11 Gtill g xJ!^*' P r re P r nJ| c * io.ic.ioQi a coi ft Us turcs derrre U liait foi ti 1 ""!' 8 "" >„ %  %  • i • , aur .a pi^,>o.i.ion de Mr Po ncar le aouverne mf par kl nvirrs t-^anivus tt Gkt mm a aaproufa u noo.ia.Uoo deii> i£S!l nrnler ; 20 les Turcs consentent ce •" D seuri bnueilsi au po(ed.Mr Caanes que les all.s restent Coustantino \£STL'S^f ew £ 52?' *J' tmm H "* 1 .1 x unu be,,,; tst nomm ambassadeur de b}cance en Belp e pendant les ngo:ia< ons de psix jus. a condition que les aU'Olits Civi es *>KlS — Le conseil du cabinet 1 approuv la kmalMtes v soient ,n ullra • in BOinin on d Mr Louij Barihou ministre de U KCmailtUI y iOieni ,n UliecS )0 ju.tice co.nme p.tideoi d; la commission des l'arme gie que devra vacuer la '*par"ons Mi Huttnou remplace Mr Dubom Ihrace dans un ddai d.dis joursSi TTSSSzS' V r (; lra,, l iOU: **— %  * 1 I P'*=dence du cossMd, prend le Dorteteuille le gouvernement g>e: rttusait don a* la justice, Mr juUard, arafa os u !Seine nei les oidres ncessars, les 11 mes y*** JJ"" P'* ut de u Slan a u p uce d ailifs devront boqjr le* pans giecs PARIS 1 — U et les tioucrs kiais:es liant que po:sible et n'en laissassent rien aux paysans nique s'est runi d'urgence ht c'est alori que nous avotiS sugg t heures et a rai lu,—crit ce correspondant,— l. — si, b.en rellement, on entend le numro du lundi 23 du couamliorer la situation des paysacs.— t, l'article A propos du dgrve u'ootenir plutt un dgrve neuf sur r it du caf. L'auteur se trompe ici articles de premire ncessit, tout au tout, en affirmant que le Nous sommes convaincus que, si le lgrvement profiterait -.u consompaysan tait consult, il n'nsiterait %  iteur tranger. pas a donner sa pifrence 1 un tel vivement d ; scul la dit pas si les dlgus gre situation en Proche Orient. On croit "P l ies conditions, savoir que de mauvaises nouvelles ont nnts de Constanlinople, maison n'en a pas pour le moment divulgu la nature, A la sance de l'aprs midi la question de l'attitude mccoictlia • ble des Kmalistes sur certains points a fabricants d'automobiles de :a u 1 France, dont les progrs avaient t interrompu perdu et ttae 0-juc les laprf I c l'atirme, et tona ceux qm sont dgivtmenta l'importation. Co.nme matriels avait t examine par le. courant des choses commerciales quoi, nous le lpetons au grand dlgus, les Grecs devaient se join mont de mon avis, que le dgrvenommage de notre contradii.teur,tout r e aujourd nui i la confrence de BMt profiterait uniquement et 1mdgrvement profite au cousoaupa Moudanta et il se peut que les derlfliatement au producteur seul. leur, qu'il soit dans le pays ou qu il niers reuseigoemtnts reus par le Si, aujourd'hui, le Gouvernescii a i tranger, gouvernement aient un rapport Mt prenait t'iniative de dgrever leur altitude i la sance d'aujoura caf, le paysan qui reoit au)our Nous serions peines ,de passer d'hui. ni 40 centimes par livre de caf, pour tre des adversaires d'un dgr CONSTANTINOPL.E — Brusque S Ont aC constiucteurs ont surruoni les "d.tficults juerre. BUDAPhST — Les reyalistes ayant leur teta le COtcte Apponyi, le co.nie Zichf, ont annonc qu'i s reconnaissaient le principe O bon, hls an du roi Charles dcd, comme roi de Hongrie, les deux comtes ont tait la dclaration devant la com'.e Uethleu, premier ministre, oui rpondit que l'i-sembl nationale Hongroise avait annul les droits hrditaires Je 1a maisou des Hasour au trne de Hongrie. %  Les chlifN driaitils du pl adiquent libitioa kiecevrait demain 55, si les 15 cen verneut sur le cat. Noire thse con ment, quoique pas inattendue, la Enta taient entirement letirs. siste 4 prtendre qu'un dgrvement confrence de Moudama a t sus|U u n u a|e paile par exprience; caria profiterait plus la spcuUuon qu'au pendue cet aprs midi et on ignore m vient de se produire, il n'y a producteur et que, au surplus, le fisc quand elle sera repriie. pan an pour le coton qui, au mo a intrt A prever, sons forme de Le brigadier gnral Ha rington %  Ht o il valait 1'. or 2,^0 la livre dioii d'exportation, sa part sur la CDe f de la dlgation allie, eat Mtant 1a gueue. avait t tax, spculaiiou dont le caf est l'oojet,— retouine ce soir sur le dreadnoogbt Liane deruiere. au commencement pourvu que ;e prlvement ne soit c j_ ron u u ke et la dlgation italien La souinmission du Gouvernement de Constixaliaouie D apis une dpch: d -. 1 agence li"as de ConitlUJOOple, Tewhk Pa bi>i,le dl1 2 7 Aot sur la prohibition indi cha, grand v.z.r du gouvernement g^SS H'JfjSiTlm.**" de taouslan.inople, a info'.m Lgou verne.ncut dAagora que lui et le gouvernement di Con>tan'inople valent prts a se conformer aux d MIS du gouvernement d Angora quels qu'us soient. Ou croit cependant que le sultan restera sur le trne jus Varits DIMANCHE Le Gentilhomme Nouvelles Diverge Les Tangos ** Mai. a ta On aura en outre le plaisir dt voir M. de Ltfuyrif a expos la politique das vues suparbes de l'av atear Cofhnan l.e du gouvememeni devant la fyn, t-himbie de commerce comme prpa Musique Sylvain Ptura'? ai U lcolie, le pua tait minime, pas tel quil arrive prendre un ca ae est galement rentre Consenti ullO u QOUvd cmprUQl au t$ot 4 Ei re G c -I. or 0.07 cents, la livre brut, — ractre proh.bi • ncple. OL croit savoir que les gn6 0 0 qu serA laac \ t q Novembre ITTI J RM le dgrvement tait devenu n Noua contradicteur, en citant l'ex iau a iii es confreront avec les liants ii mMaI3 principale sera dautimen IMIM mZZ A*~ emsiis; caries hab.iants prterai ni embue du coiou. nous donae raison commissaires sur cettaines ditfi:ui.s ief u pcIC ept, 0 Q des taxes d exis i'iiJ O.J3jt Ul3 DSYlrdS Mpastaue la rco.te et laissaient plus qu'il ne .se oo-ineiasoi i lui gneuses qui ont t souleves a U ntsa oiuiot aue di nno^er da aaa Jf. &JS2 1 *. T !" a ^Jf^ m %  Rrf coton dan. le. champs plu rne.uc. Ou avait piofite d un prix d: Moudania^armi le, nombieux b u,t, 5g ^^ profit d^ Uses pour ^U&*T^ !" t ?& It que de taire la cueillette pour le gueue, c est a due d un pux exagr, dont on cxplu.de diversemeut la se |y M Mt valu 1 24 milliards ddu > ui el Curaao ttottie 1 ce pnx qui tait dnsoire. pour surtaxer outre mesure ItiUCM paration des dlgu, celui qui est le d^acs au lieu de ai m liurds jo t Le dgrvement f. or 1 p-r oo -vu*i jon^emps que le prix a t pi a$ gnraidm.nt accUvilhe.t relat.t guaiaai eu "1931 tandis qu'il a fallu Mie a t lait et cela a permis de ua..uicuu lexpouation ne sest pa. i 1 vacuation de Coailaotiaop.e. que lar-raa.c e npruatat s J milliards %  ooter 1e. pux de P. 01 o,3o pr ralentie; au .uuiuire mme, Mai. jj'apifi, des rtnse gieui nis oui ko livres, — ao centime restant aussut que, U guerre ayant pru e ieus, Ismet Pachi, de gu naioaipraa e| ta mais bo, ic co.oo est rcv.nu peu ptes i, sle a souUv i la siaace de cet [cceues des 1a1.es 1 *''son pux norma-, le pieievcmejt au a p rrJ m di la question ds 1 vacua lise est tiouve ualuiciiement hofs, l0j de Con^iau luople. Le gnral Harrington a repondu que ce.a vien orait ap es la conclusion du nait de paix comme il la t indiqu p*r UL.e note commune des aiUi, l>met Fa.ha a insist sur I vacuation un mdiate de Coasta.uinop.e, il ua pas S 'il ou p oEie la IOQ 00 niadotob eiver dans le lie v m nt t possible de trouver un terrain a> r une limite Si 00 peuse que, dns U d'tniea.e sur ce po.ut impartant. Le tNjouis comme lion, a 1 expert.' Noua rpondons ce passage. En disant qu'un dgrvement sur Portion ave. la nouve.le situa httt piobterait au wnsommattur >•" l texpoiUUOB a cesse. iWr, nous ne pouvooa pas LOUS a*>O 11 suit 4 ue poui le cotou 10 m ^. — —, ...r m 1 ri %  n von* n.VOUS le fisc a Utmper, car cest llude des rper cou.me puur .e .aie, u-us IMious conomiques qui nous apP" " piundr e que, si Md que lout dg vtment, quel Ugumeraent le droit d. t r tver, l'il toit, p.ofite i la consomma une limite 01 ou piuc 4UC, u.n. • umiea.e sur ce po.in nnpjiiaai. -e | y %  t •* il^no situation actuelle du caf, te prlve gnral Mombel 1, d'Italie, a appuy U raeClSl6S Hd'ltUS L* isjS Caraa pa.tira de Ne* Yor la courant dircae.neot pj jr fort au Prince, 4 o il est attendu le 11. Il partira .., mne >jr paar La Ga.'iva et (jUiatO. IX S.S Coain;a/ijna partira de New York la CJ l^ty, 42 eu /y 2 l quelle na em ' courant pour Cap H mien, omives II.er le ao da co.iram en route pour Caves, _araio et I Europe, ajgnruta'.eal p.O LC S)8 Un venant d turop, des ports do-ni giCSiverneai les c.np.ua s dimi n';"n*du Cip. satattaadu vers le JJ courant uuauui, d.sorte d ap , ,op:n.oa "^f !" i a, "i 8 Cuka, rags.oa. Gu* du gouvernement, le DaJgt sequ.ll U H i Luai laissera Jaonjl le 15 courant tou brau eu les peu de te mus Le. d ? 51 J 0 1 •, P** UaWtm p-caant du itt pour 10 m ili/ids ea ;y .9 a Jo JO millions vtaarn de New York duectemem, le JO courant tu 1*30,, 6)00 muiious en i9al a g*:7*0 wse. m a r ali t ad ij a a, l2 o sacsda lemes 51 pissagcrs. 4 y IO mih00S en I9231 li partira dan, l'aprs midi du mme iour pour Cristobal, C L Le bp fanama venant Je Cristobal est attenda i.i le ta du New York. courant, laissera le mme jour pour ttormer sur c. point ce que la .en ter un bienfait exclusif pour le M ernm. n „. P a.ona. : ce n'est san. Voil bun le tond de notn 9*7 conomique "enseigne : ce n'est aan. voua DUO e •. ftOtW peu HMi pu nou qui sommes en cause, ae, que non. croyons vrai: %  eu l'conomie politique' Notre cor 'pondant a la paioie pour vider *tfiequestion entre de et lui. ju attendant, nous voudrions sa *" s il pense qu'un dgivcment •M If. ailiciea d'importation de pie %  • ncessit ne pionteiait pas ici •• ronsommatenr ? Par exemple, si pQ^'etcla dagaaici dd fctegitvaut la manlgue de la moi lions du gouverne nenr franais d'ap m que le paru qui recevrait la i puyer la dmande turque. La discus,„*,.. „.f.. ..... •-. *,, lections par le cinquime des rue des vu.es dans les sioa s est envenime et lesgnraux le4ne uuires ob.int all.s 1 ont ajourne pou: confrer e> dll Dulta ual. Le maintien de arec les haut, commi suret a Con ,. 0 f ife da F us u piovloce de Treme taniioople Les gne.aux Harriugton eB iui e a t>e co ^ aus au.onti et Mombjlli ont demand de nou* vellcs instiuctioas a leurs gouveme ments et il est possible que s ils le. *mm %  >< reoivent temps la confrence rcAngl* don Buis de.^ rrent ^^ MoudaBi dcm41 ipis J*du"diou quelle paie*aciuellemeLl [VlarCahiIl(liSeS l'tttpoitation, si cet article ne 1e unirait pa. a meilleur march i la ttlsomnaation hatienne qu il ne l'est *• ce moment ; S'il admet que le phnomne de tyttcusiion joue dans ce dernier Cu < pourquoi fait-il des diffecults Nr i'amettie galement dans le |*rnier, cesti-dire dans le cas du %  t e lOLiommaot a 1 extrieur Ujendan ci ai-ies avoir tabli c* %  jeifct Daiucuier. nuus UCVUL aiou Ur Franaises — — i Avis militaires aujourd'hui par suite de .'arrive de )ooo taKlfltf qui ae sont emptes de i ed lue du conseil pro vinciai le territoire occup est une partie cde 1 Italie,; par le trait ce Versailles o se trouve une assez impoitame population allemande.Les taacisies prtendent que la digait de l'Italie et lesdroils des citoyens itanouvel accord St^S. p as l ***** daS Moudanta — aidi. Le&chefs militaire i allis concluent un —%  MMa Les abonns au Sy*tme tlpho nique automatique sont avises que pauicuaer, nous dvot ajou le fon:uonnement du sysieme .rra J la grande .....faction probe arrt du 7 conian onx1 heure. pte tf. —A.~t nn *rom an noir au 2 heures du matin. PARIS s— D'aprs les dpches re ues un ac c. d a l 1O1 clu par la contrence des chefs militaires alnts et tires a vicudania et sera ligu au Hceptions Us rceptions de Madame. John t* 0 4 !" "II. H miel ca/n lenaroni le aua Cocoliws Plants dd cocotiers, vendra :hez FrapoisJeau Charles. Thor Gros et dtail Journnl Mdical N JUS avons reu la Fascicule Juin Jui'let du cJournal Mdical Hatien, une revue gnrale du moavemeni mdical eu Hati, paraissant aoua n direction du Ujeteur Kranoia Da* lencour. A ugaaler dsne ce numro un ar licle document du Dr Ualencour. dbruandant le cra ion des mimet* res de l'Hygine et du Travail* eUssssssssssssrtsassOTgpaja^^ Cercle Bagatelle Meuicurs les Membres du Cercle Bagatelle sacs, invits ainsi que leur famille i la runion lauraa que le Cercle orfre ea sas salons le dimaacrae S du courant a cinq heure* de l'aprs midi, S l'*gcasion de I lection de nouveaux atassares. notre correspondant, que.com du soir au Pour le Comit qiia Le Secrtaire, H. Doua, (ouiab-:. Les p**u*a ^uucipaux uc *''*' i "*e lundi de ce mois i 'i$ Oclo F ... .t. a^OliSOnt ro L. UiUnuiqUCS Oie,dttl6/ hS p m.) Nous avons *^!.?Mr la n. d. et turca devront se retirer de la xone lio^el da Haut Coinmi&tui.n> fianailles de notre distingu ami Ur cu atutra sur le ct lud des Darda* Peu dm CaaaA •-'.''*#atre, ^^ vee MUe UK MoUlre wiwa*. Ks co-nplinaaats.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05762
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, October 07, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05762

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Mo .49*6
PovVau-Prino*, Hati
Samedi 7 Octobre 19J3
,?
flaifCTIUR p*opriitairi
Clment Magloirt
RDMIBO 20 CENT111
-1
f v
Quotidie
REDACTION : Rae Amricaine No t3W rFLEPHONE No 249.
C'est le jeu suprme de
la Providence de laisser
les hommes agir leur
guise et de donner ensuite
aux vnements une iin
pulsion contraire leurs
vises,
:feanc
'
>is Objections d'un Correspondait \0uveiies Etrangres
Fies nouvelles
Etranger
Pari cdbU 8bre
Necs iront reu d'au corre.pon me lui, nous ce croyons ras q -- >
de la province uce lorgne e* dgivement pounai avoir pou- f
miante Ittue o l'un enr, A l'o: ht de p ou. er seuieme de dos considratiojs sur le mateur tranger S'il a bien ui i nos
veinent dn cal, expo?e une se dveloppements aotnenrs il d 1 If
se rflexions au'ant sur ce dg rappeler que nous ivons prt n u
lit qne sur d erses questions que le bnfice dudgvemeit se
nt i notre pratique commer- r.it automatiquement tepaiti en re
tous les luieimejiaires et te pioauc
Nros reproduirons pour nos lec- teur, - celui ci tant la remorque
pus, cette lettre* en ayant icin.pour de ctui l, et cens avons sjoi.t
liUiligence des questions souleves qu'il ne serait mme pas impo.-s b'e
i peur Te besoin de certsines m-i.es que ceux 11, qui oont, somme toute, ministre des affaires trangres grec,
point, de taire cette reproduction les principaux nsqueurs dans la sp demain matin io heures pour dis-
liiticUement, en essayant d'puiser culation au cal, gai dissent tout ce .,. >, .#. rc, orecaues.
.ta ..n.p. cb./ dci,,.a be6cp.o, ..l,cos ,.,.,, "oNDRES Le ub ne. bri ... l" D"' ""tf" '""0UP" ^X^ZV^IT.i
:e ce soir i K'^ques ae 11 in ace. u inrace ne posta*, ouverte auiourduui, mm
El nAM
La Confrence de
Moudaniasuspen*
due
PARIS s Mr Poincar recevra
MM Venizelcs et Folitis, nouveau
,, . .,-,., ^RIS T Mr J serd 'embarque a 1 lu fia
nelles, les b i tan niques j i q 11 Gtill g xJ!^-*' p r rePrnJ|c * io.ic.ioQi a
coi ft Us turcs derrre U liait foi ti1""!'8"" >-
* i , aur .a pi^,>o.i.ion de Mr Po ncar le aouverne
mf par kl nvirrs t-^anivus tt Gkt mm a aaproufa u noo.ia.Uoo deii> iS!l
nrnler ; 20 les Turcs consentent ce "Dseuri bnueilsi au po(ed.- Mr Caanes
que les all.s restent Coustantino \STL'S^f ew 52?' *J'tmm H"*
1 .1 x unu be,,,; tst nomm ambassadeur de b}cance en Bel-
p e pendant les ngo:ia< ons de psix jus.
a condition que les aU'Olits Civi es *>KlS Le conseil du cabinet 1 approuv la
kmalMtes v soient ,n ullra in BOinin"on d Mr Louij Barihou ministre de U
KCmailtUI y iOieni ,n UliecS )0 ju.tice co.nme p.tideoi d; la commission des
l'arme gie que devra vacuer la '*par"ons Mi Huttnou remplace Mr Dubom
Ihrace dans un ddai d.- dis jours- Si TTSSSzS' Vr (;lra,,l iOU: ** '*
1 I P'*=dence du cossMd, prend le Dorteteuille
le gouvernement g>e: rttusait don a* la justice, Mr juUard, arafa os u !Seine
nei les oidres ncessars, les 11 mes y*** JJ""- P'*ut de u Slan a u puce d
ailifs devront boqjr le* pans giecs paris1 u
et les tioucrs kiais:es
liant que po:sible
et n'en laissassent rien aux paysans
nique s'est runi d'urgence
ht c'est alori que nous avotiS sugg t heures et a
rai lu,crit ce correspondant, l. si, b.en rellement, on entend
le numro du lundi 23 du cou- amliorer la situation des paysacs.
t, l'article A propos du dgrve u'ootenir plutt un dgrve neuf sur
rit du caf. L'auteur se trompe ici articles de premire ncessit,
tout au tout, en affirmant que le Nous sommes convaincus que, si le
lgrvement profiterait -.u consom- paysan tait consult, il n'nsiterait
iteur tranger. pas a donner sa pifrence 1 un tel
vivement d;scul la
dit pas si les dlgus gre
situation en Proche Orient. On croit "Pl ies conditions,
savoir que de mauvaises nouvelles ont
nnts de Constanlinople, maison
n'en a pas pour le moment divulgu
la nature, A la sance de l'aprs midi
la question de l'attitude mccoictlia
ble des Kmalistes sur certains points
a fabricants d'automobiles de
:a u 1 France, dont les progrs avaient t interrompu
perdu et
ttae 0-
-juc les
laprf .
I c l'atirme, et tona ceux qm sont dgivtmenta l'importation. Co.nme matriels avait t examine par le.
courant des choses commerciales quoi, nous le lpetons au grand dlgus, les Grecs devaient se join
mont de mon avis, que le dgrve- nommage de notre contradii.teur,tout re aujourd nui i la confrence de
BMt profiterait uniquement et 1m- dgrvement profite au cousoaupa Moudanta et il se peut que les der-
lfliatement au producteur seul. leur, qu'il soit dans le pays ou qu il niers reuseigoemtnts reus par le
Si, aujourd'hui, le Gouverne- scii a i tranger, gouvernement aient un rapport
Mt prenait t'iniative de dgrever leur altitude i la sance d'aujour-
a caf, le paysan qui reoit au)our Nous serions peines ,de passer d'hui.
ni 40 centimes par livre de caf, pour tre des adversaires d'un dgr CONSTANTINOPL.E Brusque
S Ont aC constiucteurs ont surruoni les "d.tficults
juerre.
BUDAPhST Les reyalistes ayant leur teta
le COtcte Apponyi, le co.nie Zichf, ont annonc
qu'i s reconnaissaient le principe O bon, hls an
du roi Charles dcd, comme roi de Hongrie,
les deux comtes ont tait la dclaration devant la
com'.e Uethleu, premier ministre, oui rpondit
que l'i-sembl nationale Hongroise avait annul
les droits hrditaires Je 1a maisou des Hasour
au trne de Hongrie.
Les chlifN driaitils du pl
adiquent
libitioa
kiecevrait demain 55, si les 15 cen verneut sur le cat. Noire thse con ment, quoique pas inattendue, la
Enta taient entirement letirs. siste 4 prtendre qu'un dgrvement confrence de Moudama a t sus- |U u n u
a|e paile par exprience; caria profiterait plus la spcuUuon qu'au pendue cet aprs midi et on ignore
m vient de se produire, il n'y a producteur et que, au surplus, le fisc quand elle sera repriie.
pan an pour le coton qui, au mo a intrt A prever, sons forme de Le brigadier gnral Ha rington
Ht o il valait 1'. or 2,^0 la livre dioii d'exportation, sa part sur la CDef de la dlgation allie, eat
Mtant 1a gueue. avait t tax, spculaiiou dont le caf est l'oojet, retouine ce soir sur le dreadnoogbt
Liane deruiere. au commencement pourvu que ;e prlvement ne soit c j_ron uuke et la dlgation italien
La souinmission
du Gouvernement
de Constixaliaouie
D apis une dpch: d -. 1 agence
li"as de ConitlUJOOple, Tewhk Pa bi>i,le dl1 27 Aot sur la prohibition indi
cha, grand v.z.r du gouvernement g^SS H'JfjSiTlm.**"
de taouslan.inople, a info'.m L- gou
verne.ncut dAagora que lui et le
gouvernement di Con>tan'inople -
valent prts a se conformer aux d
mis du gouvernement d Angora quels
qu'us soient. Ou croit cependant
que le sultan restera sur le trne jus
Varits
DIMANCHE
Le Gentilhomme
Nouvelles Diverge Les Tangos **
Mai. a ta On aura en outre le plaisir dt voir
M. de Ltfuyrif a expos la politique das vues suparbes de l'av atear Cof-
hnan l.e du gouvememeni devant la fyn,
, t-himbie de commerce comme prpa Musique Sylvain Ptura'?
ai U lcolie, le pua tait minime, pas tel quil arrive prendre un ca ae est galement rentre Consenti ullO u QOUvd cmprUQl au *t$ot 4 Ei re G c
-I. or 0.07 cents, la livre brut, ractre proh.bi ncple. Ol croit savoir que les gn- 6 0.0 qu, serA laac \t q Novembre itti..... J
RM le dgrvement tait devenu n Noua contradicteur, en citant l'ex iau aiiies confreront avec les liants ii mMaI3 principale sera dautimen Imim mZZ A*~
emsiis; caries hab.iants prterai ni embue du coiou. nous donae raison commissaires sur cettaines ditfi:ui.s ief u pcICept,0Q des taxes d exis i'iiJ O.J3jt Ul3 DSYlrdS
Mpastaue la rco.te et laissaient plus qu'il ne .se oo-ineiasoi i lui gneuses qui ont t souleves a Untsa oiuiot aue di nno^er da aaa Jf. &JS21*. Ta ^Jf^ m *
Rrf coton dan. le. champs plu rne.uc. Ou avait piofite d un prix d: Moudania^armi le, nombieux b u,t, 5g ^^ profit d^ Uses pour ^U&*T^t?&
It que de taire la cueillette pour le gueue, c est a due d un pux exagr, dont on cxplu.de diversemeut la se |yM Mt valu 1 24 milliards d- du>ui-el Curaao
ttottie 1 ce pnx qui tait dnsoire. pour surtaxer outre mesure ItiUCM paration des dlgu, celui qui est le d^acs au lieu de ai m liurds jo
t Le dgrvement f. or 1 p-r oo -vu*i jon^emps que le prix a t pia$ gnraidm.nt accUvilhe.t relat.t guaiaai eu "1931 tandis qu'il a fallu
Mie a t lait et cela a permis de ua..uicuu lexpouation ne sest pa. i 1 vacuation de Coailaotiaop.e. que lar-raa.c e npruatat s j milliards
ooter 1e. pux de P. 01 o,3o pr ralentie; au .uuiuire mme, Mai. jj'apifi, des rtnse gieui nis oui
ko livres, ao centime restant aussut que, U guerre ayant pru eieus, Ismet Pachi, de gu naioai- praa e| ta mais
bo, ic co.oo est rcv.nu peu ptes i,sle, a souUv i la siaace de cet [cceues des 1a1.es -----------1 *''-
son pux norma-, le pieievcmejt au aprrJ m di la question ds 1 vacua
lise est tiouve ualuiciiement hofs,l0j de Con^iau luople. Le gnral
Harrington a repondu que ce.a vien
orait ap es la conclusion du nait de
paix comme il la t indiqu p*r
UL.e note commune des aiUi, l>met
Fa.ha a insist sur I vacuation un
mdiate de Coasta.uinop.e, il ua pas
S'il ou p oEie la ioq 00 nia- dotob eiver dans le lie v m nt t possible de trouver un terrain
a> r une limite Si 00 peuse que, dns U d'tniea.e sur ce po.ut impartant. Le
tNjouis comme lion, a 1 expert.'
Noua rpondons ce passage.
En disant qu'un dgrvement sur Portion ave. la nouve.le situa
httt piobterait au wnsommattur >" l texpoiUUOB a cesse.
iWr, nous ne pouvooa pas lous a*>O 11 suit 4ue poui le cotou
10 m ^. ,- ...r m 1 ri .* n von*
n.VOUS
le fisc a
Utmper, car cest llude des rper cou.me puur .e .aie, u-us
IMious conomiques qui nous ap- P" " piundre que, si
Md que lout dg vtment, quel Ugumeraent le droit d. tr tver, .
l'il toit, p.ofite i la consomma
une limite 01 ou piuc 4UC, u.n. umiea.e sur ce po.in nnpjiiaai. -e | y t * il^no
situation actuelle du caf, te prlve gnral Mombel 1, d'Italie, a appuy U raeClSl6S Hd'ltUS
L* isjS Caraa pa.tira de Ne* Yor la cou-
rant dircae.neot pjjr fort au Prince, 4 o il est
attendu le 11. Il partira .., mne >jr paar La
Ga.'iva et (jUiatO.
IX S.S Coain;a/ijna partira de New York la
CJ l^ty, 42 eu /y 2 l quelle na em ' courant pour Cap H mien, omives II.er
le ao da co.iram en route pour Caves,
_araio et I Europe,
ajgnruta'.eal p.O LC S)8 Un venant d turop, des ports do-ni
giCSiverneai les c.np.ua s dimi n';"n*du Cip. satattaadu vers le jj courant
uuauui, d.- sorte d ap , ,op:n.oa "^f ia,"i8* Cuka, rags.oa. Gu*
du gouvernement, le DaJgt sequ.ll U Hi Luai laissera Jaonjl le 15 courant tou
brau eu les peu de te mus Le. d ?51* J0*1 , P** UaWtm p-caant du itt pour
10 m ili/ids ea ;y .9 a Jojo millions vtaarn de New York duectemem, le jo courant
tu 1*30,, 6)00 muiious en i9al a g*:7*0 wse. maralitadijaa, l2o sacsda
. lemes 51 pissagcrs.
4 y IO mih00S en I9231 li partira dan, l'aprs midi du mme iour pour
Cristobal, C L
Le bp fanama venant Je Cristobal est attenda
i.i le ta du
New York.
courant, laissera le mme jour pour
ttormer sur c. point ce que la .en ter un bienfait exclusif pour le
M ernm.n. Pa.ona. : ce n'est san. Voil bun le tond de notn
9*7
conomique "enseigne : ce n'est aan. voua duo e . ftOtW peu
HMi pu nou qui sommes en cause, ae, que non. croyons vrai:
eu l'conomie politique' Notre cor______________________
'pondant a la paioie pour vider
*tfiequestion entre de et lui.
ju attendant, nous voudrions sa
*" s il pense qu'un dgivcment
m If. ailiciea d'importation de pie
ncessit ne pionteiait pas ici
ronsommatenr ? Par exemple, si pQ^'etcla dagaaici dd
fctegitvaut la manlgue de la moi
lions du gouverne nenr franais d'ap m que le paru qui recevrait la i -
puyer la dmande turque. La discus- ,*,.. .f.. ..... -. *,,
lections par
le cinquime des
rue des vu.es dans les
sioa s est envenime et lesgnraux le4neuuires ob.int .....
all.s 1 ont ajourne pou: confrer e> dll Dultaual. Le maintien de
arec les haut, commi suret a Con ,.0fife daFus u piovloce de Treme
taniioople Les gne.aux Harriugton eB iui.e a t>e co^ aus au.onti
et Mombjlli ont demand de nou*
vellcs instiuctioas a leurs gouveme
ments et il est possible que s ils le.
*mm >< reoivent temps la confrence rc-
Angl* don Buis de.^ rrent ^^ MoudaBi dcm41 ipis
J*du"diou quelle paie*aciuellemeLl [VlarCahiIl(liSeS
l'tttpoitation, si cet article ne 1e
unirait pa. a meilleur march i la
ttlsomnaation hatienne qu il ne l'est
* ce moment;
S'il admet que le phnomne de
tyttcusiion joue dans ce dernier
Cu< pourquoi fait-il des diffecults
Nr i'amettie galement dans le
|*rnier, cesti-dire dans le cas du
te lOLiommaot a 1 extrieur
Ujendan ci ai-ies avoir tabli c*
jeifct Daiucuier. nuus ucvul aiou
Ur
Franaises
______ i
Avis
militaires aujourd'hui par suite de
.'arrive de )ooo taKlfltf qui ae sont
emptes de i ed lue du conseil pro
vinciai le territoire occup est une
partie cde 1 Italie,; par le trait
ce Versailles o se trouve une assez
impoitame population allemande.Les
taacisies prtendent que la digait de
l'Italie et lesdroils des citoyens ita-
nouvel accord St^S.pas l ***** daS
Moudanta
aidi.
Le&chefs militaire i
allis concluent un
-
MMa
Les abonns au Sy*tme tlpho
nique automatique sont avises que
pauicuaer, nous dvot ajou le fon:uonnement du sysieme .rra
J la grande .....faction probe arrt du 7 conian onx1 heure.
pte tf.---------A.~t nn*rom an noir au 2 heures du matin.
PARIS s D'aprs les dpches re
ues un ac c. d a l 1O1 clu par la
contrence des chefs militaires alnts
et tires a vicudania et sera ligu au
Hceptions
Us rceptions de Madame. John t*0*4"-
II. H miel ca/n lenaroni le aua
Cocoliws
Plants dd cocotiers, vendra
:hez FrapoisJeau Charles. Thor
Gros et dtail
Journnl Mdical
N jus avons reu la Fascicule Juin
Jui'let du cJournal Mdical Hatien,
une revue gnrale du moavemeni
mdical eu Hati, paraissant aoua n
direction du Ujeteur Kranoia Da*
lencour.
A ugaaler dsne ce numro un ar
licle document du Dr Ualencour.
dbruandant le cra ion des mimet*
res de l'Hygine et du Travail*
eUssssssssssssrtsassOTgpaja^^
Cercle Bagatelle
Meuicurs les Membres du Cercle Bagatelle sacs,
invits ainsi que leur famille i la runion lauraa
que le Cercle orfre ea sas salons le dimaacrae S
du courant a cinq heure* de l'aprs midi, S l'*g-
casion de I lection de nouveaux atassares.
notre correspondant, que.com du soir au
Pour le Comit
qiia _______________Le Secrtaire, H. Doua,
(ouiab-:. Les p**u*a ^uucipaux uc *''*'i"*e lundi de ce mois i 'i$ Oclo F ...
.t. a^OliSOnt ro L. UiUnuiqUCS Oie,dttl6/ hS p m.) Nous avons *^!.?Mr la n. d.
et turca devront se retirer de la xone lio^el da Haut Coinmi&tui.n> fianailles de notre distingu ami Ur cu
atutra sur le ct lud des Darda* Peu dm CaaaA -'.''*#atre, ^^ ,vee MUe Uk MoUlre.
----------- wiwa*. Ks co-nplinaaats.


'.
LE MATIN
lion de Hnstitution a remis plus'eu-s
listes de souscriptions aux amis de
1 Ouvre qui recevra, sous peu, des
livres, instrument.-, etc commandes
l'lranger.
Remerciements
Mme Veuve Turenne Lahena, Mr
dite FirmiiuRooseveU
Nouvellement fonde Port
au Prince le 20 Octobre 1920 et Mme Laroche Lahe's. et leurs
._, enfants. Mr et Mrat Jules l.shens et
SiAIUIj leurs enfsrta, MaJemoiselle I alh
. Lahent-MadtrnoiseUe Francine Fr ta
c L'volution dore race et d une pre> e{ |ea 80|rflg psrenfa et allis
cation dpend de la conception de trs touchs des tf mogn^ea l'nergie, des relations et du d mt vrapsthie dont ils ont t l'objet,
ressemant de leurs enfants. l'oscasi jn de la mon de I nr rt gratt
io Une Institution thorique et Jacques Torenne I ahens
pratique de lettres, sciences, arts^t orvenue le 21 du mois d, r 1er,
*.'?.. itmFtrmiH.Rooavtll s'ou. ""mercieot tinr*r?mpnte le eh?r*
P^stfrJjsw?^octoh de l'Icalroction fhrtrnn.
v.ira Port au Prince le 20 CUobre m% ,-g Bmjg |anf w qn.il|e!lr4 dp.
1922.
PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que Ton cherche
substituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
ju
. .. *.
Le Magittrct
Communal
Informe MM.les lirrrira-nre qu'il
recevra leurs eojmisaicns, bo ip pli
m ,. preuves 20 Elle a pour directeur fondateur eio (0lj, Jj.^iprUol tous de
Vatre Jules Roscmood, prsident de trorvei ici l'exprestioo de leur grati
' Socit Internationale des Cont tnde. m
rinces d'Haiti. licenci en Dioit, avo Fort an Prince le5 Gctob e 19*3 enchre, ponr l'usent on df* tra
c t pubhciste, etc, etc. nos typographiques ci d.ssca* ird
10 File Compte provisoirement Un Monsieur D. Beaubur, Conseiller d'Etat, et QUPS t
.._--.! Am in aierrh es hll leQS ,es en,aI"s. Mr & Mme Kavmor.4 )ean Charles H Imprims ( 8U TPCtO *= "I I ,
personnel ae 10 aicrnu.c u tt ,ems fnn!s> Mme Rmfeua Pierre et h te- formit variant de 10* 13 cm 2Cx:J0
PHOSPHATINE FAURK
(t trangeiS> mille, Mr tt Mme Hiram Ueauboeut et leurs en-
10 LincUiS e' 'e 'r Htis V ont fant*. Mr & Mire Damier Perraul-, Mr & Mne
.* J ,.:. a. 1 a... 4_ Paul Polo, tetutrcient trs sincre lient Son Kx-
tlgOUrcu em;nt CtjScin CSi uen.-e ieutnce le Pitjident Je la Rpubique, les kono
de! 8UttCS l r ff ICS y . pnHalive ^u ^'er^ Je lrt**** lel am's de cei e Ville,
..eu paniculicrcncni Mlle Magron et .eux de autres
50 LtaOUtitintni est amse en fomls Ju ,avS|_ du hjlH ^moit-tu^e de >ym-
C i X* salles tlincipales 10 Sllle Art faillie qu'il leur ont donn a I occasion du dcs
i- .J Call Inhn Rrou/n Ut leul lllle ur, belle-fille, niie et IHIe sisu
torliim.n. 20 Salle |onn Ktwo, MA1(11:.|OSbP'lUNL AN^CU BgAUBUr .,,_,_,.
tO Salle IbodOre KoO.^evelt,40 bal,e n|Pvie prmaturment a leur affection et IF lr'P',caia
- "--' /-i_. : ~:. j'a.. 1....,._i..........a. % Actes n Ktat
cm m Liroi's lecatifs.
/3 Fenilles de cont'ibution [ 'l
C'^ioripp/ b. Patentes
9 Rapport jounalier 3 ca' tro
ri h -a- Caisse, b M rchj, c Ah t
toir.
30 Feuilles de dne-*s c 3 cit
goriea > s. P.ima'a. b Djplca c
est l'aliment It plut agrable tt j|
plut recommande pour let eaiuM
des l'ftge de 8 9 mois, surtott 1
moment du sevrage et pcodsti |
priode de croissance
// faclttti ta dentition. .
Assure ta bonne formation tin m.
Excellent aliment peai |g
Convalescents ei les Vieillards.
SB TROXTVK PAJtTODT
Dpt CtntRAL :
S PRUNIER AC-,t Rat 4* la
ticior Hl'SO. SO Salle i'AbD G'g' 1 P''nt d'ameei leur prolonde gratitude.
,V. co Salle Booker Washington, 70 j^ >9 Scp"8mb,e SS
Salle Ab'aham Lincoln, 80 Salle V c
Charles Picoulet
Parisiana
tor Shoelcher, 90 Salle de Totssatat
1 ouverture, 10 Salle loseph Lcuis
Borno. Haut Protecteur le quelles
m root inaugures au furet;| mesure .....
fo II est tecommand dans chacu ^ t aux g
re de ces salles lexKosilion des bus
us eu photographies de Icursaint
Lonverture, ] I. Dessalinei, Aleian-
lire FtioD, Henri Christophe, Get
frard, Bolivar, etc, des amants de la
literie, des fondateuts d'htats, des
gniaux, des pattiotes. des imt.tu
Chtf-
Film en couleurs
Le Vieux Nid
Sentimental
saTfTftadM philosophes des politiques. Tom Mix dans Hros et Mirli taucea
ries orateurs, des philantihopes des flor. Entre gnrale ; U centimee
ociologues.des lettts.des arusies.de>
tistoiiens.desavocats.dei hommes de A 8 heures du loir j U
toi?, qui ont consacre leuis .> ts d avre Cm^inatographique
icur temps, leur dvouement la
cause du Dto t. de l'Egalit, de la
lustice, de la Fraternit, de la R.li-
' ,0B pour i'amlioraion du sort s'Eugne Sue /Srib des Sept Dchs
ti* masses populaires et l'mancipa capitaux; avec Franceca Benioi,
uo morale in cllcctuelle. matne.le la Heine du Cinma; en 1 prologae
deVfseS et des nations dont l'uni et I actes, Entre ; 1 gourde.
vers s'honore-
7o Llaslitu on est tnmaire et se
condsite. Elle lecuie des etteinei et
des internes .ans aucune limite d'ge.
E.le possde une Caisse d'prgue
Civil 4 catVo
ries- a Nbiupi ci, b* De^. c Certi
tic%t de d^cs, d Fermis d'irhomer
m'^JHS* ",ytlov 228,Hue llOUX(*nclen ForeingBm
Donner le prix oar Mil'ier 6U\it nu-f, inra
B Carnets : Ticket de recettes nrimUll-ST IffCC
pour les marchs R z, Srcre Man'^up, formes d<> terre. Oignons Fseurre da tekttl
C&mets souches pour quittances de eui.iue, roiVie, Kyiees, bel, Vinaigre, huiles Verm'selle. Mu
( Dire le prix par CBrnet/ Lentilles, pois tenais et pois garbaruv, Cornichoos( Partes. U01
a Droits locatifs, b- Patentes prpare et en poudrp. Corn sterch, Pboteao, Flor^vne Fsriei
-*I 1 c~ Terrains Communaux d Dcla Nestl, Confitures, Fruito an jus, Sjrdiae( Cavisr, Huites, Caampigas
-IHlIII UeCiUX rations de dcs, e- fc-prch aux Truffes etc.
Olives vertes et noire, Capr q
Piunep, HanotiS, Hscuit*. Uonbons.
Fromege. In m bon ttc.
Vins de Bordesux.
Liqueurs, Champagne, Whiskies etc
Dimsnche 5 htnresp* m. va
tilu)< eppropris devant plaire eut
Unjmariag aux
j
bestiaux
N B Le pspier ordin ire prut
tre n-nploy, sauf p>iur les feuilles
de dpenees et les carnets pour quit
es
La Luxure
B>Soulagaant immM i -1 gnanmon par les |
Globules Rebaud
RSaulUU marvatllaus, urpranante rom
foutu W*.-Li Pu 00.-8 fr,; franco 6'B0..aM.rUln
.. DEPENSIER. 83, Hua d* Martyr, Parla. |

Balcon t lg,50

Avis
du
A Delmas
Demain deuxi.ne dimmehe
Dlacersons le conttle de son Con- mois il y aura n-esse Delmas aux
ieil d'administra ion prsid par ie heures ordinaires.
directeur tondateur a qui il est icccl Elections
axa.c SceiUiiU DSltunheil pays *-*^^ >v.*o
maonniques -
:~f.n ......... m ^ ._. nnn. le I t
Inspection Scolaire de Port-au-Prince
Il ett 1 or t la connais*ance des
intr punB que le concours pour
l'obt- nho des trois bouises l Ecole
Normale d institutrices aura lien au
IochI dn t Inspection Scolaire, le lun
di 16 Oct b:e couiaut, 6 heures
ol au Prince, Octobre 1922.
d des Sectiaius ptlUflHltll p
par lUbliisement.
80 L'iaititutton distribue ies rc- Lfc8 )f clio8 megonniques pour le
ccsnpeoses. oiganise des concouis, voeralat de ie lo^a La Vrit No
des expositions, de confrences, des 47 contraries dimanche deruier
ic'as des promenades- seront reprises demain
poLa dute del dite institution Divers goupeB sont toujours en
MttUtaitse. Elle a son sige Port prfs^nce tt la lutta promet dtre
_ / chaude.
io< Place sous la haute pro'ec l{pC.ti(\c(ttiotk "**"
^. Hirellence le Prsident ;'! Le steamer Macori. parti de Bor
WdnSKiS2 ueestMWlttil Mr Kdourd Tdrd,ea D19 P:le ieaux le 20 Septembre %st attendu
de la Rpublique, elle est un je.ue d.aun0Dcer que c e8t pAT trieur que lo 12 couran, r
eux lois et rglemeots conditionnant gQQ UQm ( ,l po,, p%rm, le8 81nl8 {[ ^p^,.^ ,e m .;e |0Of
l'enseignement primaire et secondaire ,rgdeGorail lin a eu subi aucun Santiago de Gubg> ^ui GLavrt |
nHaiti. dommagedu fait di? dernier incendie. Gomves et sera de retour a port
11 Les rglements intrieurs de Hf/ift/i/ti Prince le Di courant ion repartir
ot. en vee d'une dis iliue nujt, , mme jopr pour Cap Hatien, "San
la
restrictions lg
l'tabhsseraeL .
cipline constante sont laisss,les Bo IEglise du Sacie-Cjr de lur joee, Sju Juan, La Corogne et
rMtrictioos leales et universitaires, geau sera clbr le samedi 21 Oc- Hvre.l
. .mm it la prvoyance du tobre. s heures prcises du matin
aZZ SdS^Conse.i d^mmistra le m.ri.ge de Melle Anit. VValtsr
Oiiecieur et. uu ^ b(.oU aveS air Philippe C. Kititer.
lion, appels veiller en J Meilleurs compliments.
consUncss a la sauvegarde et au main
de Kiame. Mr. Eutf. Met'H
Annouce ses clients qu' pjr'ir
Cai Cosmopoiile
Est arriv par le S|
Marii Homela Uni
del fameuse br
srie

Kronenburg Dorlum
compagnie gn* ( AlleuiaflDC ) j au Cal
rate UaneuUanli iJ0S,n0p0Jile Grand'RU
(Maison lieitel.
_________R Pefcrs
'luI'UeidbileSludeba
port " priocfl 2 Octobre |022
L'Agent R ROBELIN
12 La location ou le ba'imeni
d'un local MlMlMI^IljbKIMff- de demam PlJO 0 hw ModerQ9
fondateur avec 1 aide, au besoin. ioavr,fa , dlinaiJ*l>tJ
au Conseil dadinistiat on Port-su Prince, le 7 Octobre 1922
ij II est ptvu uue Bib lotheqoe ------------------------------------_
peur l'tablisse tient. ii]nstt Astilitii*
14 Les noms des men%fea Bmfm ^tweee
tmn, des prottoeun et du Haut Pro GOJHpllfil/j lAii
teeleur de l'iastituion seront tslerita Service InUrcoonaial
sur des teMNM d honneur plscis dans La 8(8 tvi guna es. ut'ende ici le
chacune des salles de :ours, et 9 courant vt-uatit de Kn gsto 1.
comportant galement ceni| dts Uu Elle partiia le u:im j >ur pour
Ta's et des bns lves de toutes les Port de Pa atnoiics. naDt 'r*1 et un nombre limit de pas
is Les signataires des prsents ssgera. -------- ,,,
adhrents i Tmi Porfeu-Frince. 7 Octobre Ifli,
contre
i*
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
SUISSES
de DELORT, Pharmacien,
UU. u Snin-Antoic
PARIS
C'EST LE MEILLEUR
DES PUROATIFS
POBT-AU-PEINCfJ
Al. .VVTRU9; r"rm-c n *I BFRTIKt
PhiracK en D- Jufclin VI vPD
_ ,..,..- | iMlnoi l~"hi rmoJl*
PHEstlZMANN AOGEftHOLM,
Agent
ittuts sont rputs
native e.ui est d'intrt gnral.Ils
jouiront, i l'avenir.de certains ptivil
gea.
Port sn Prince le s Aot 1922
an iiome de 1 Indpendance
Certifi sincre,
Les Scrta tes : Hm. HERAUX. A t.s bon march une automobile
Itan MCNTHRUN tORD devant subir de lgres rpa
l'insiictcur gnr.I.SoIcn VIEUX.ai tions.
S B." Le Conseil d'administra ^adresser au Bureau du fournil.
Six Cyliuders 5 & ?
[)ass:5yers, l
------------=? Eu vene cbez
A Vendre BardelaMattlie LPrazinau Aggerbol
Rue du Uuai^
Comp'teroent restaur
Comojhma'ton de, 1er choix
Lonce u EN EUS, Prep.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM