<%BANNER%>







PAGE 1

Lfi MAJJ\ T - * .1> %  t la (Iran m H e uuoe b'i ioree de cooti ^r les icea p; it-R tpmt ires trangers mon ra aon indiffre iea pour !ei int * da Variis /{ <"e "n tre ct une dp.he dit que lirlan t rie turque a f •* i t son aonaii ion dans la zone neutre i Betg^z i 20 a lli 4 f dans la note ont fait de'a la |toe*fe et oonf leauras t;ta Jo delaprotosition turque fa t on ernar ^ œer Nolr) quer serait une concession relle fat Gt>L vt; La troisiaVn? M mbl ; e te toi nationalistes car le puissances j, \ „ r( .jta, s nations *'en\ sio r D main, la coqttt tab'issero* if du Caamp 1H Vas, offre on film da kilomtres au ro d-est de Keaal et neutralit des zoes des dtroi'sun u-e non Sina di* Samdl Darmaaan %  da six m con soi I Kiesu Keui i a > ki'om res au mi Franklin Bouillon, envoy d paix dts allis, p es .e tus'aph K mal Pacba, est ariiv hier i Coost?n tinople venant de Smyrne su e ce seur liaoais %  MtU' ap . avo.r fcBi si dans sa missioa de conclure I BT mistice. Le correspo: dant de 1 A. lait. a^cit* ont t P'DR, ce sont B %  ' l. nfcfel de la le I laatffna, l'fJrbRnaf la R '• f i ju*. la Suda at la Cbiae> Avant 9 action I assemble a ado> t un DOflvaaa inod^ da distriba Ion pour lesdpeneeadla so it Le nouveau Lei nations allies favoriseront les droits politiques de la Grea f ATHENES— Le colonel Gouttai. ayatihe divise les dpenses en 944 ,e8 PeripOea da unitB q-n consiste approximative mnten 4 2t).0(X)francB suisses chacune. \ |{i|||]rQ •> ;| |;| La France (t l'Angleterre payent lu 'us forte contribution puisqu'on dur compte 9J units ce qui fait P > ir chacune la somme de2,5J0.00J francs. Hier sur monda da J..( tioa Ueauvou ont a*, aorc tonte bemtA, q l'on ne a* l*sera js g-oitvs dposa en ptiioj mi rtp voi r 'lmtles peripGUarles Auiouai t-icieo trv.es sont ango rentes Communal % %  Louis M-.l., m ire r^u Gou^iUtUtat* La Mai^n de la haine •^, MtoUaf AarU Mt le ni m policier aprs les Myst VWl 6ie iaitasntappiUil tres de Ntffiork a au le plus ta tu libertlucri sur l'cran point de doute que demain donc il c'y it foula: Vaiitca pour voir Ajoatez tout cela aaava de Sylvain Peters %  U.-LMJU J i lM. 1 H^oseuneurent priai il 11 coostiuctoa da l lloapi nai pour laquelle des fjoda out t j JKes.exii f juiniiurea. ae ioli pi 'iItlOUie trouves injustifies, la miiiin. ^pero.a que la luraitl M %  -i J t u r ca rairattabla incldsatJ ip-^-,TF^ des conversations Smyine aux gou chef du mouvement rvolutionnaire, vernements allis. 11 a toutefois dit dclar que la rvolufion devait ar la cocfhcce qu il avait dns le lsul river. Nous tions mal gouverns et •.at 6nal des ngociations. Il a plus c'est pour cela que nous avons snbi tard confr pendint plusieurs heu l e dsastre militair.', nous avotis loi IPS avec le gnral Pelle, haut cornpn le roi parce qu'il tait un obsta missaiie franais Consan'inorjr, de i nos relations avec Us nations et on croit savoir q a il lui a d t :eu de l'Ententei Le colonel explique le 1 tr.cnt Us f forts surhumains qu il programme de collaboration 1 avec les a ait i cmrchei Kemal d'agir b;uU pays de l'Entente le renforcement im 1 ment, il a expos an chef nation a mdiat du front de la Thrace.la guerre liste que si la veau dans Proche Onent, elb pour sa ire et alors l'union de tous les partis tions. rait s'tendre dans toute l'Europe et dans le pays Au sujet de la piocla que la responsabilit incombera.t en mat on possible de la rpublique le tiremtnt Kemal, colonel explique que le temps n'est Hamid Bey, reprsentant le gou pas encore venu pour que ta Gr:e vetnement d Angora, accompagn de soit une draocratie.quelques annes Mr Franklin L'ou lion, l'ei.voy fran devront s'ecoulei avant que le peu ai.. partiiont dtmain pour MouJapie puisse se gouverner tui 1 nia Les Cours NEW YORK SttrHtg 4*9 Franc 1519 Mariage En l'Eglise Mtropolitaine sera b ni le jeudi 19 Octob e, 7 h m res du rruti;', le mariage de M le Jeanne Ckenet avee Mt Joseph Sergila. Meilleurs compilants : > %  J i' l Pin a m.LiJitMu A Vendre %  Congrs sut l'Education u *>* r .• aw ** L persoaues ds leises de san Ecoles de titiaif Industriel! Las xanoena aux Bcolas | ment at Industrielle asti rsultats auivanta : Ont aie utais en 1er I Batiraaut : Joseph Clins, MOU, Weiner Ca : au, Freneh, Hermann otsiling,; Aaoa : O-iafil heur, Andr Mexile, ftabart I A trs bon march une automobile me tt ri dei mmoires au Cane 4. or J-dasid Sterlioi I gcerre clatait i POU active contre Us Turcs SI cela est nces fORD dvant subir de lgres rpi gaa-s par l! %  • — ' %  -' 5'adre-ser au B ireau . r % % % %  %  %  l j W -J H du loorn mssf Parisiana le Comit liaititadt l'ai Hanee (rin^isc sur 1 LU m a tu 1 sont pries de les dpo>.r chez le prsi d;-.t de cette Socit avant le 16 O; tobre, eu vue du lappo t pr.uuim.. re prparer* .... sur le croiseur M z. Le gnral sous la forme d'une rpublique. Moubelli qui repsen era 1 Italie par La prfecture de police a fait con tira sur le Viclor Emmanuel '\ le naltte que les per onnalils suivantes cnral Sbarpie reprsentant la Fran taient dtenues en entendant leur ce sur le •' Jean Bari et le gnral jugement, les anciens Premiers mi Karington sur le Iron Duke. La con nistres Gounaris, Siatos et Propapa ference Moudanu cammencera dec.kis qui tait 4 la tte du p,ouverne rrain aune heure d; lapis midi ment peodan la campagne d'As e Les autorits nav.les mili'aires ont Mineure, l'ancien ministre de la guer ordonn la cessa ioa de tout tra: re Theo'.okis, les gnraux Constanrrantime dans le voi'inage de Mou tmcpoulos et Dousmanis et le COlOcania et les conespondants dts joui nel Tsonio? Le comit rvolution • aux ne seront pas admis aux ru uaire a annonc aprs avoir confr tions. Des communiqus quotidiens avec les ministres de Fiance, de seront publis sui Us rsuit ts de la Grande Bretagne, d Italie, d E pagne, confrence transmis par radiogram de Hollande qu'il t>'y aval aucun me de Constant.nople. doute que la rvolution avait cr Le consentement du gnral Har une situation absolumeit nouvelle. rington de itntontrei Ismtt Pachi Les affaires indiquent clairement que au lieu de Mustapha Kemal provo les nations de l'Entente favo is% que de nomb eux commentaires ; il raient les droits politiques de la G.4 y a toc grande ditticnce dans leurs ce, grade?, le gnra 1 tant commandant en chef des armes allies tandis /V n l lp //^o DhprRPR qu'lsmet n est que commandant en IVOUVeiieS UlVerSVB second de l'aime Lationaliste PARMI —M Vivian vient de pob'iV On aappris que Vis Franklin Boni m e or gafl rponse aus dclaratio.is Ion avait lait la promesse de Kemal du chaucalitr vV.rlh. rponse rlaPacha de su. pendre tous les raouve ti/e la question dea respoissbili ments militaires pendar.t la confrer, lis de la gu?rre. M V.viani voit ce de l'armistice pourvu que les ail es Qot tentative de 1 Aliercsgue dottti acceolent les conditiocs soivaetei : oit dea circoaa'auc a stienusn'ea 10 Garanties formellts relat.-es i l Jftat ac |ul tenant dan. I vardict . Il t a -Thra-r • m Ktah'iua des responat butta t. ultimatum de vacuatton de la.Thracc .0 btah itsa v |ft Raim efit u< ments de ga.Bisons allies daoi les C8b!ecar f aliuBg en aV .tmob lis^que plus grandes villcr de la intact • }o aurla | l0J | ara: Autr.chieana Qja.id Occupation del Ihrace pat U g*n l'AUemiR 10 fut con iai*sa r .ce de !a dtrmerie w. que na'ionaliste ; 40 mobilhatio Russe elle t* ai D cl Transfert de l'administrt on civil de la Thrace aux fonctionnaires k ralistes : 50 Bftcation de ItThra ce p.r l'armie grecque dans un p^ node de huit jours 60 Occupation de la ligne cccideat.U de la rifle c Mari za par les troupes alli as. La F iroposition britanniquts.dit on, Mrs 'tablissement d'une nouvelle ao e neutre sur le ct asiatique des D .r danelles To.t l'espoir de la Fiance poic le rgle mat de la crise en frxhe Orient repose sur il confre:ce de Iloudania.Bien que legouverneneit estime quj ie plus grand ml est .01 jur, il ne veut pas cependant se ^'l'^gouvr.'ement russe des so montrer trop optimiste tant que uz V|etg „ er vcy9 uno QO t a la France seront pas rgle* car Us gnraux a L G.H.I.!O Bietagaa et l'Italie de la eonreiice lei deux importan p ro ttant contre le blocus dus Dar|f questions : i vacuation par les daaeiles et insistant sur la uippres grecs de la IVace orientales et les sion des ffooes aeutres. On s'attend i ce •*' pasa?ge JEUDI La ruse <$• l*amour Gaude fantaisie drams'ique i-i goellcttc Nord prenant i.e Capiitine, Dpart • Dieu Merci • putira pt-ar le fiiti et y s-jgtrj le 6 Octobre B. S. L\B1SSIERB L:i as 4;iuo0 r'rani UU cet Thsbaud, Grvorgea Louia Rtphaai — Las levs r*. Bruo, F Dbrosse, L D.'calrel,! loeher, M Uabnstei l* la la Anu da i Ejola ont t reco ma, apis examens, aptes 4 suivra delateoe dscisneta Nos comp iinsnti sni la Diraouon de ces c en 4 aetss Problme Co Entre 5'J centimes Remarciem'nts M Jamc Veuvt ] -. I phir Ml! Mjrie Z'piiir et toas Ut autre* mati ta\l le la famille rcuirrt v t m t g cini bien ainctre m lit route e |>cr a onr.es qui ai i,U i> e il b tin fia l^r ont donn de. preuvet de lyaipath.M a toc cation de U mort ds leur rgie c JEVM ZutiM ' 1U les pneni tout de trouver ici l'ciprcssiou ee leur sincre gratitude Bar de Mil i^iace Gcllri Sanrica irrproahtl Lonaornonaioai •— II, il dj U^i'Yaiolid. Prtsiem *i rttiuient RiBkaru Wit Jricrur IE ITHOGRSPHMr: JU D'HfllTI LB4 l'tat de d*ii*edagi-rrre iaiva lont la mcbi'i8 i lon e' P a raqor allemand aval ai 0 c 4 q ulam b; liHation ctait U giprcrt M vtfiaoi c ta d > no nb aai ex rait i d^ Itttrti de Sohoan, tmb sideur 4 P-iii, qui timjigi'.i t d^s efforts do II Kraoc^ p mr .irv nir les hostiLt* jusqu'au derni-jr nu no: U Lanaian praiient di CJ i-^eil rappelle aussi la proposition de le cpe.cur Nioolas II, le 2U Juillet l;i la aiumetlrele diftrood a la c aur de la Haye propo ai iju 4 la {uetle Guillaume n'a ja m41 a rpon la 11 ajoute ^galamuot q i9 la propositioa de l'empereur de it i.is e ne figure paB dm le livre blanc alleiuaud. rc8'ric".ons relatives su libre daa navires de cornAdressez-vous nous pour l'impression de jos Etiquettes, R** Affiches, Bordereaux Ette de lettres et tous traf** du gtore aKisiiquemeat pristttts,



PAGE 1

. V*TTN LOT l chapll du K' W1 Sminaire Me 59 remise Monsieur Jules Sieiiio l '{J^iit ui dollar Us personnes suiTaMts : li?taBfl Mu" Beinadoue. Mme Mrit lier l'" C rB* B Bcrnadotie, . Beinadoue, ifStf If" l0 '" 1 or L v0 ("Si No |5 nie Mr BaraM Elienedes l i0 iaaab un ion le pe nn u>"w>es : y Enoin. LudoTic Fli:kr a , Abel I I B. V. Caoiche, Hector Si LouU, HU fiassirr, Flix Piliifier, Christian Sajous, Lsae Lon Bertrand, Adrien bcott, Henri M. Clodomir Jacques, Octavien Auguste, ,411e,, Albett Euenct, William Dvpuy, i L Ane(, Antoine tieffrad, Franois Keinisaa, HCMCI ;— total or J4.00 IN* 1 mise Me C, Benoit Port au l nuic : ai Muscri! : Jean Dartiguo ; Maurice DarII ; Gceroo Alcaandic 1 ; Aninor Aleaan r ^ or 6.00 Paie-nent Ion iatormaobs sont eiactes, c'est Vtndrt cc-mmeoccia le paiement det appointe 1 ma fonctionnaires et employ publics. [U.S.S.il. gtiiitors U dt l g' te 61 l'Union IfM bo(;:eiis SfOruveR H Un s lilflti qu lei d lgue d 1 aeubnH (l'eu; s sont comoq %  d œanpiotaaiu s a h uies prcises %  silo ta Frc Lsion e. Ordre du jour art du S"oreiire Cnial, iipor do Tiorirr, MlOB do UoDBHl Fortia Prioce, S Octl^a Ll Sec etire ttuerai Edgerd ANDRE U Pritaeut de 1 USSH Emfi ARMAND """^* %  ^ %  ^BIS ^— P— ** %  e m %  % %  i —.t i Viennent d'arriver chez Benoit Coulm D 7,^Tf i,M Aniande9 6t li, Uei 8 fi" %  filmes la rose Frappe peur cccktiil tgres hoire, liqueur etc. Tasse eut lait e & Missel Porte cartes et jolies nouvea-.l*. Bracelet en rail. Fil Ondolia, Mouchoirs pour homrrr. Spe d Alger blancs et couleurs. Bjoui Fixe •M assor iment Fume Cigares ( lolveiuti' ) Monir iMickei cfimaire el ll-veil M ,lu,. alcool Solide pour Vailleses el -, Me. Grand choix Je jolis estampes ttiuliiuree *< ut > bon m in h Jeliu C i bciaitrff PI Piiicga P cet extrait eat le rsultai de 4 moia da reeharebea de toua les avanu cbtmiete de iKnro e. 4Que ce KOLA TONIQUE eat non lestement rafraichiaiant. mais il eat ou vritable ionique uouinaaaijt. et aide beiucoip dana lea msUdiea BuivsnUB Deb lue. Anmie,ferte de I Apptit,Pauvret de sang, Faibl tf Oor ^ "" e H 9t lu "'' H lt8 maladies cte au aevre tbai gament de 1 atmoiri re Qub tuuieo ces dprcaesaont cooiractr'ta pour le bnfice dea llrapaitra le mme iour noar c''* 01 pieserus et en perspectives de la (b brique et spcialement pour Hailia|o de Cuba, Petit GoAve et vous cher lecteurs, votre tamille, et vos amis. PASSEZ donc la nouvelle partout, bQue l'eespyer c'est l'adopter. 7 Que 1 1 au avec laquelle les boissons sent fabriques eat tripla filtre liminant tens miciobes pouvant dranger voa reins. Lea commandes de la province recevant les mmes coins et promp'l Inde que celles de clieuta en ville, livraison taite bord voilier, e. en tille A la teeidttiCH des acheWurs. N oubliez paa que la maiaon fabriqn > aviron 16 diffreotea qoaliia de boisauns gazeuses et vous av• joi>r pour Cap Hatien, San *•, in Juan, La Corogne et le Ivre. f u rrinee 2 Ostobre 1023 L'Agent R MOBEL1N rati |La Cubana Salon d^ Coiffure JUAN RODRIQUEZ, Prop [Hygine. -Bon g t* Cabinet if r DE *• Louis Lomdas Lavmture r Avoeat iQBiQLtttion %  matin 7 ha A 10 hs, soir 2 bf 5 b 1&29. rue Dr Aubry, 1628 Mropolltat. Aerated Water Factorf Via i. Delde Franca tott-au-! tt.ue U\ Quintin William %  • fil i si i % %  "" "' %  •'' |,£*cbuie* Hcbaud h i*fe a ? fc Flince:FrBT SE J v x, tharmacin. 16 'tan/ de recevoir par Caravelle 5 VHrtimtKt complet d ami oues produits Dause* Wol du c Dr Boucard oifiprims de /eir ment tactique, rJ^Ui entrites et les atfoG*>ni ?&**les et outmes. Cyncologie Dermatologie ( Mlacuprol ;) Comprims de 1 gramme Eftieacii certaine dms loj'es les ai/ectio^a streplocoeciquaa • Gompltemenl inoffensif Le < Metacuoi ol est le traitement Curatif et p ven if ^^ 0 ^uT tlns Il aaj u rr>"ti srns danger et a une uper orit re-'nnnij sur i>-,, rfAHBKlJH,sur'.^r' I I \ll£.iur' CIDE PHEMQPE Har I PBRMA6ai\TE. En veiile Pbai vacie Centrale ut 8IROP DES0HIEN8 l Hmoglobia* lUgnrateur du f-anj, praa^rlt par Mille VMIMI*. )uprtur la virncltt vrvo t aux tnrrneiacux. %  Adiata O^na.ff* Haptt^ux d f^tr4+ Dtrdc .;.-.. L DCSOtiibNH, . no P(kl Baiuliir, PAIU3 al I'(.ra:-io Charles Picoulet 228,Rue ROUX(ancien Fore ing Bank) Porimou-P ince Riz,.Srcre Afan'gue' Hommea de terre. Oignons, Beurre de tel le et de cuisine, eoiv.e, Ejicea, S>l, Viaaigrg Ij.iilea. Vermia^lle. Macaroni, Lentil'es, P m casss et pois ga-binc. Corniclnns, p>ck'es. Moutarde p pare e 1 en poudre, Ooro s areb, Pooaseo, Florvne. Fariae lacte N'Stle, Confitursa, Fruit an Jm, SarJia c. Civiir, Huites, Uaa nplgooae. Truffes etc. olive B vertes et noire?, Caprta rruties, Rtiaous, B'scoitdi Bor bons. Fromges, Jambon etc. Vins de Bord> PUX. Liqueurs, Cbampagne, Wbiskiea etcPharmacie F. Sjourn Donne avis sa clientle, aux mdecins et au public qu'elle a irai taorm son Laboraiolre d'Urol ge en un Labora'ora de biologie appliqu sous la Dire -.lion d i Dr Hicoi et t. Sjourn Le lai oratoire ea' ouvert tous le- jours de 7 hree du matin 6 ncureedu san en ue crack jt /ilbumino ractior. Constante UroScretor' HtHerthe de Spirochtas d de Gonoeoques, ete, eto. HENRY STARK Fabricant de cercueils Simples et de luxe 2Vo 1917,Rue du Quai,en /ace del Gare L


PAGE 1

uimtm Crme TE] ME LYS donne un teint de lys Elle tient la poudre Assure une carnation exquise U Cr*m TEINDELYS, fine. oncluusr. neutre, e* incapable l'offenser en rien la peau, qu'elle adoucit, attitplrt et blanchi! ns l.i lubrifier t'exes ou jamaU la faire hiir*. Parfume aux extraits le hVurv la CrtVme TEINDELYS si te type le plus parfait A* la crme de toilerie ; son emploi vite le haie, les taehee 4e raumeu' et let rritarnans due i penniier* ARYS 3, Rue de la Paix, 3 PARIS Tuutea NfAuMPM e! 'irsndMeguta Fa ijthjtt la KEROSINE SHELL Demondes ceux qui 'm serv nt Lu, 'd brillanteSans odeur Sang fume la (ASOL1SE SHELL Donne un rendement mrrnK/iiuii suprieur par kilomtre fiOU VOiBI1 Trs volatile, ne M .... lr Ar ,, „„ carbonise pas EttiCACItE A vendre ..OPE R1VEIU GrandTue No 1717 Pt> ( u PiiiKe Ag^nt Exclusif pour la Rpublique d'Hati di: RARION $ GUEST1ER. Bodeauz Vins Bordeai J. T. BEVKERS Royal Club Wiita I H tlG A 5, pa-Agituhe 1, dt> lr fA du 12 An M 1P10 co muant le R^'ernerJs Sa niijnn, le public eM avis fQ*| par lir du er Oct. bro 1012, aucun p" rr.is d inhumation De fera dlivr tBDfl avoir au pralable obtenu on r tirV:nt de dlCa dftruant eipn i ar VOttiMm. Sani aire, Rae de I Eu'il. No. 1530. i. M. MNTEB Ingnieur Charg du Service National d Hya"r"> Publique. Pt-au-Prir.ee. Hati, la i7 Sapt 192* Loterie de Panama f/s arnaUDii de loe ie sont avis que les billets dla loterie Panama pour le tirage du mois d'Ot:brc en coui son arrivs — Tarif au comptant Carlos E. Casiillo, Agfnt Rue B ,nne Foi aor %  %  % %  ——— %  wWe\M Cocotiers Plants dd *oco'ieis, vendre thez Fr*r is Jean Ch*iles. Thor Gros et dtail !^*^ m %  u On Dsire une automobile < n"paj ( sit '". Fas dt Torl Ti 4 "5Sfr ar ? BAZ'R METROl'OUTAl i Wai.it j unois et diners prepart en 15 mini tas Toutes cousjuim liions pri Te* marques Peut pt i n il e G pensionniiraj au muis. P end des pensionnaires poti le ajeuuer et le diuer! Piano automatiaue l'lut cit* A partir d.i 13 .S p emb e |L^ M tin de H heuros 1 l| hsuos Le Soir de 6 heures ^ inures Peiisdjeuners l diners i Dollar l~>, Vin compii. Sea-Side-Ina MARTISSANT BIZOTON RO AD. Port -au Prl On the S^a Side CorT pe e view of Ihe foit ardibefiiy G nupe t^r a doca;s ro i Ta boiting D the p -rt S^a Baih fr


PAGE 1

M* jtnn* No 4G Rort-aTiP '--A, Hait! OR FROPRflTAIRl UrnDt Magloii* non") 20 C ElfTlliœ **e*or*di 4 Oatobra lfcU Il n'y a qu'une rech rche a la vie^heureuse, e'est la recherche du biea el du vrai. Quotidien RFNAN REDACTION i Bot Amricaine No 1966 1 FLF.PHON No 848 commerce dans les Campagnes II BULLETIN Du Moniteur Bo Jatteilaot an* sih-it renias publiques les conditions dfinitive CHRONIQUE L'Arrivisme U, S. Navy news 8 Octobre NE vVARK-:La station ralioznpiuque d'iti a eaaonns avoir nu RI hit connatre, dans c Le monopoN i prcdent, l'tat actuel dit il, confrai! l'ition sur le commerce bourg* provenu lASiounes. ou la libert du ron auquel il se pba't poar pro ee* aujourd'hui nn fait aecouoli tiatriear. orte MM II) interdis feront poorvo! ihit remarquer Thoby.la suiterait une dcadence irrm'dable de hbe t, de pnbl'e IM t dTcoo" V i t 11 •" cormna ^ ue u vie Mt n f 0J m p naotB. Ifts villtges ont t, dede l'agriculture i la pwprh de u renc\ ia s soulev" d-t nro *• "t Int-e et que vivre es un sport ? MJ arrangements pour cette coo irigseo communes, c'est quelle le salut de 1 Etat tait a'tach: ions, dont tontes ne sort pis sirc %  e,t b "'" n vr W 81 hlut . M ,01 2h! A" coupltes a-ijourQS de ces fonctionnaires; on violait donc Iprincipe de la Ii rernent indignes. remonte d.as l'histoire des bonnes, £'"" %  ? 0 1 ? ne ^^Itotloa, entra i Virtuellement, le com bert du commerce pour p.venir / MI; bien le faire r*rqaar on dcoufi des sages qui ont cotn BRtWSFS^^ [imviii aotons. Lorsque citte dcadencepourtant; car cela orq,e Q i ^ vo battu ce'e do tnne brutale et sauva 'v, -s ,i. irai de 1864 parut [ticore une fois, que int cette r'g t mentaii du commerce dans les cans'de grands dommsges"an7c7ra eTqaoi*oaTira l'ii Tce "Joint d "J* D : e en \ sont T !" us V* JSSS P ?* r qae le8 anB,al9 ,e %  nteodit de plus en plus, ragnards et que de leur seule abro de vue aussi, il est permis de dire Ml dl : N P erJ ns P notre "M a ivages asiatiques des Dar fade consta'e depuis long gation doife s'ensuivre pour eux une Q u *> do 'ont le hit; les commerants et ire de prosprit. l'emornnt actuel itinrs voyagent avec la P ,oi t la 'iKbcit pour les brsoias • L colportage dans les rampa }> ,0i M P 0 *" ,. ce Aussi bien, il n. „,,.. ,,.•*.;, 8 -u.A .."_;, %  !::.. '? P'ns supputes [siii est tncleves inUrdictio >-iqoe ; mas il n'ya lation formelle de l'article 7 do Code n gement de 00s services sociaux, norme. Le rsolut > C'est de crer R0llV8 r D eraent sjviet ru*B ., „ s t V'oo coatre la loi t rnral .\ un at d mscuri' morale pire que malala durant quelques s ira unes Us se dit que, i ct t La vrit, c'est que de grandes ne I tait, en plein moyen ige. l'tat pn recouvrer sa sant aa poiot da lie (ait qui existe de bourqu s, abondamment nourvues Aa reste, il se fait actuellement d inscurit paysique dans lequel on reprendre ses occupations, selon les Ils campagne, il y a heu de toutes choses l'usage des campa f' D8 le m0Dde entier nn mouvement est oblig de vivre Nous en arrivons nouvelle* du pur. Le gou/ernement Mu en tst de la lgali gnards, nont pas t uisqu'.ci ta Sfl* 11 PNUslyt. ttma les douter de tout le monde, soup Soviet a envoy une note psvs pro-v^nt, en mme terans, la conner actualit 'Angle* hez chacun des intentions [ er [' e l a ^snoe et l'Italie pour pro blocus de D^rda ponr que les restrit fs qoes rvolutioa, ces boutiques seraient conomique que la grande guerre a despgesaon les paroles les plus travers les d roits aoi'ao' 11 * ,ino de savoir aael bii chjtiit le U.V> tlopkios lois c'etuteqoes'ioi prix dun transport ttansatlantiqae to 194J 101. L'amortissemsnt de0 !" mieux, en un certain seas.vivre conma bteaa co-nrnandi t Ils sont petit nombre de personnes en qui a n ^ .Mins"o a '. raVodra de"p{'t.; •ncore coafiance. sur la pourCon.tantinople aujouXi sou. J*oir dsoimais dans %  'les il vra commence par w l3l el desu milieu des dangers matriels les (^partis en s division duonames vra tre au moins d un douzime par plus meure nts. que de passer sou ^ *' e! ^ Us n eut 1S ncaids el -point de CSinpsgnci a un commerce compatiqun D tie l'opinion suivante ble avec cet;e mme sitnatioa Co, Csasa t A L.O. de Philadelphie, ••i la vlcur des interdic et Second Ward Sdcuritiee Co de "" jes motifs oui es On ae sautait mieux dire. Nous Wjwaakea,^an emprupt de s. 5 UOd, ; Un .antre rsultatde cette jolie psConstautinople. MM. ,ee dans .e pass : allons essayer de conclure. 0C0 ds vingt cinq annes 8 pour 100 tite rgle de conduite, ii bien m" se I es bons sont dats de Fvrier 1922 en pratique aatonr de nous : l'arri et remboursables eu 1917j ils ne sont v sac hont qui sent, a provoqu fssfUtass I/K:?;"" ic ui *p h * •" %  • %  -1 i4 Ruides t ron'-s Bort.i Liqueur i et b)issons asso Prix modrs 'r^J* Pqucbo klasulu qui !.[ "i Ofitnl lf r*ita, Ue au iue trouve imu.o de guerre hilki*,' MHK de la grve Lire ,,-1, m ... 1 eu ipio •'k 1 eMSsaca est eompro r ei rutnacaot de tLieve en*Mie u ci' %  i r v of U.;S pet i:s Q-yrf... t en grve %  W T.^ 6,10 < "<• prvoyant •'au, "' :or 6 o,o a partir du 'KUMJ. Nov tre sousdeui deu .!'"-. *L*L> !Cf." rjMtfaro a t eudccttoos.sncouuwre.unplai %  ^^Juxuaote cassqae dweisi m.'nt dans -^M ^ ,if iiiULsl W** J:?eIoppement a, leur nu u colore. Ils n'ont que s'mstraire tr* ? wc lion eooomique. Imitots-les dans vailles dune manie.e dsimw*** r\ %  u •"• otsins— luUluUons cet Mpo i r e t toboos d'avoir con Les malins sont le plus souvent d wa • t-er rn 5 Mli, Ci JSUC t 'ei W Q^ vt,t tres0u$,1 ux- Chez nos voisins— lusmuiions ce t espoir et taononi ^.Ci'^acriptuS."^ cubaineXto cotuoiinatoir. fiance en nous mmss, plus souvent des bni ignorants et des incapables11 en rosuvre sainte... ^IXS


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05759
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, October 04, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05759

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
M*
jtnn* No 4G
Rort-aTiP '--A, Hait!
OR FROPRflTAIRl
UrnDt Magloii*
non") 20CElfTlli
**e*or*di 4 Oatobra lfcU
Il n'y a qu'une rech rche
a la vie^heureuse, e'est
la recherche du biea el
du vrai.
Quotidien
RFNAN
REDACTION i Bot Amricaine No 1966
1 FLF.PHON No 848
commerce dans
les Campagnes
ii
BULLETIN
Du Moniteur
Bo Jatteilaot an* sih-it renias
publiques les conditions dfinitive
CHRONIQUE
L'Arrivisme
U, S. Navy news
8 Octobre
NE vVARK-:La station raliozn-
piuque d'iti a eaaonns avoir nu
ri hit connatre, dans c Le monopoN
i prcdent, l'tat actuel dit il, confrai!
l'ition sur le commerce bourg* provenu
lASiounes. ou la libert du ron auquel il se pba't poar pro ee* aujourd'hui nn fait aecouoli
tiatriear.
orte
MM
II) interdis
feront
poorvo!
ihit remarquer Thoby.la suiterait une dcadence irrm'dable de hbe t, de pnbl'eim t dTcoo" V*it11 " cormna ^ue u vie Mt nf0J mpnaotB.
Ifts villtges ont t, de- de l'agriculture i la pwprh de u renc\ ia s soulev" d-t nro * "t Int-e et que vivre es un sport ? MJ arrangements pour cette coo
irigseo communes, c'est quelle le salut de 1 Etat tait a'tach: ions, dont tontes ne sort pis sirc e,t b"'"n vr W 81 hlut .M ,01 2h! a" coupltes a-ijour-
qs de ces fonctionnaires; on violait donc I- principe de la Ii rernent indignes. remonte d.as l'histoire des bonnes, '"" ?01 ?ne ^^Itotloa, entra
i Virtuellement, le com bert du commerce pour p.venir /mi; bien le faire r*rqaar on dcoufi des sages qui ont cotn BRtWSFS^^
[imviii aotons. Lorsque citte dcadence- pourtant; car cela orq,e Qi^ vo battu ce'e do tnne brutale et sauva 'v- -s ,i.
irai de 1864 parut
[ticore une fois, que
int cette r'g t mentaii _
du commerce dans les cans'de grands dommsges"an7c7ra eTqaoi*oaTira l'ii Tce "Joint d "J* D: een\sont Tus V* JSSS P?*r qae le8 anB,al9" ,e *
nteodit de plus en plus, ragnards et que de leur seule abro de vue aussi, il est permis de dire Ml dl : N PerJns P notre "M a ivages asiatiques des Dar
fade consta'e depuis long gation doife s'ensuivre pour eux une Qu*> do 'ont le
hit; les commerants et ire de prosprit. l'emornnt actuel
itinrs voyagent avec la P,oi t la
'iKbcit pour les brsoias L colportage dans les rampa }>,0i.MP0*" ,.
ce Aussi bien, il n. ,,.. ,,.*.;, 8-u.A .."_;,!::.. '? P'ns supputes
[siii est
tncleves
inUrdictio
>-iqoe ; mas il n'ya lation formelle de l'article 7 do Code ngement de 00s services sociaux, norme. Le rsolut > C'est de crer R0llV8rDeraent sjviet ru*B ., s t
V'oo coatre la loi t rnral .\ un at d mscuri' morale pire que malala durant quelques s ira unes
Us se dit que, i ct t La vrit, c'est que de grandes ne I tait, en plein moyen ige. l'tat pn recouvrer sa sant aa poiot da
lie (ait qui existe de bourqu s, abondamment nourvues Aa, reste, il se fait actuellement d inscurit paysique dans lequel on reprendre ses occupations, selon les
Ils campagne, il y a heu de toutes choses l'usage des campa f'D8 le m0Dde entier nn mouvement est oblig de vivre Nous en arrivons nouvelle* du pur. Le gou/ernement
Mu en tst de la lgali gnards, nont pas t uisqu'.ci ta Sfl*11. PNUslyt. ttma les douter de tout le monde, soup Soviet a envoy une note
psvs pro-v^nt, en mme terans, la conner
actualit
'Angle*
hez chacun des intentions [er['ela ^snoe et l'Italie pour pro
blocus de D^rda
ponr que les restrit
fs qoes rvolutioa,- ces boutiques seraient conomique que la grande guerre a despgesaon les paroles les plus travers les d roits aoi'ao'11* *
,ino de savoir aael bi tritrann,,,iu q D-.es aansoo, campagu s, a causeue ncessi de 1 romouvoir len s fo-eis 4- derrire la tte ne dus croire i teii** contra le
W uq lms,ari, iMtledire. es qui don tat de 003 guerres c viles A chaque indiques par la situation gnrale t. ?JL\! PV f ?i 1 -rie noai
peuvent circuler. que. ,r*. ^"^wm a l"~ tinople.
t. encore ,(.-uud de lottes piuies La Rpublique D)miniesi.na coB. pe,;t nomb.e 7e"r"onnMMaj JS5S?*.- "[destroyers
vous S7ez
aya
un gouvernement n _____ ,
jtr.rogiade oat cess de n ont pas rendu les routes impratica tracte un emprunt de, O 6.700,000
| siigandagis des Ca bits, le prix du traaspoit est si 5 \\-2 010 av-c dee banquiers Mmdri ,
tspier une plus gran Kv qu'il :qu vaut pour les mar caina L'empruu' p.vte la date du 1er pal? e Qi du caouvement dej chandises et les dentes presque au Msrs 1922 et devra tre rembours * ne pensea voas pas auilvau- lozer q >i chjtiit le U.V> tlopkios
lois c'etuteqoes'ioi prix dun transport ttansatlantiqae to 194J 101. L'amortissemsnt de- 0" mieux, en un certain seas.vivre conma bteaa co-nrnandi t Ils sont
petit nombre de personnes en qui an^.Mins"oa'. raVodra de"p{'t.;
ncore coafiance. sur la pourCon.tantinople aujouXi sou.
J*oir dsoimais dans
'les il
vra commence parw l3l el de- su milieu des dangers matriels les (^partis en s division duonames
vra tre au moins d un douzime par plus meure nts. que de passer sou ^ *' e! ^ Us n eut 1S ncaids el
-- point de CSinpsgnci a un commerce compati- qun
Dtie l'opinion suivante ble avec cet;e mme sitnatioa Co, Csasa t A l.o. de Philadelphie,
i la vlcur des interdic et Second Ward Sdcuritiee Co de
"" jes motifs oui es On ae sautait mieux dire. Nous Wjwaakea,^an emprupt de s. 5 UOd, ; Un.antre rsultatde cette jolie ps-
Constautinople.
MM.
,ee dans .e pass : allons essayer de conclure.
0C0 ds vingt cinq annes 8 pour 100 tite rgle de conduite, ii bien m" se
I es bons sont dats de Fvrier 1922 en pratique aatonr de nous : l'arri
et remboursables eu 1917j ils ne sont v sac hont qui sent, a provoqu
fssfUtass i/k:?;"" ic ui*ph* * "-1 i4
Ruides t ron'-s Bort.i
Liqueur i et b)issons asso
Prix modrs
'r^J* Pqucbo klasulu qui !.[ "i Ofitnl
lf,r*ita,Ue au iu- e trouve imu.o de guerre
hilki*,' Mhk de la grve
Lire
,,-1, m ... 1 eu ipio 'k 1 eMSsaca est eompro r
ei rutnacaot de tLieve en*Mie u ci' i r*v of
u.;s pet i:s Q-yrf... t en
grve
W T.^6,10 < "< prvoyant
'au, "':or 6 o,o a partir du
'KUmJ. 'Novtre sousdeui de-
u.!'"-. *L*L> !- Cf." rjMtfaro
_----------------------ateudccttoos.sncouuwre.unplai " ^^Juxuaote cassqae dweisi m.'nt dans -^m ^
,if iiiULsl W** J:?eIoppement a, leur nuu colore. Ils n'ont que s'mstraire tr* ?
wc lion eooomique. Imitots-les dans vailles dune manie.e dsimw*** r\ u "
otsins luUluUons cet Mpoir et toboos d'avoir con Les malins sont le plus souvent d wa t-er 'rn"5 Mli, Ci JSUC
*t'eiWQ^vt,t'tres0u$,1'ux-' Chez nos voisins lusmuiions cet espoir et taononi
^.Ci'^acriptuS."^ cubaine- Xto cotuoiinatoir. fiance en nous mmss,
plus souvent des bni
ignorants et des incapables- 11 en r-
osuvre sainte...
^IXS


Lfi MAJJ\T
- Pay Cablf
Nouvelles Etrangres
M
les dlgus franais i Moudan'a 'oB
tiennent la orop^ition tu'qee de
l'vacuation de zone n'U'r s en r-
tour de l'vacuation immd're de I
Thrace Orierta'e par les cr?Ci On 'i
prime loutrto:s la crainte que '
Grande Bretagne s'oppos? i un n
es d"% dp- rtil projet sor'out I ccofrenc* a
e au Central laquel'e la rce n es' p;s reprsen
News, l'assenr-ble turque nst o alis te
FlKk-O^
LONDRES 2 D'a
c' es de Ccnstaniico,
La
piwSPHfflNE FALIRES

rfAufc
est l'aliment le plus agrable et le
plus recommanda pour les enfants
des l ge de 8 a 9 mois, surtout au
moment du sevrage et pendant la
priode de croissance
// facilita la dentition.
Assure la /tonne formation des os.
Excellent aliment pour las
Convalescents et les Vieillards.
6 TltOVVK PARTOUT
-
Di*i*dr 0*Nf-.Rl. :
G PMJNIEn C.e Ru de la Taohrl.PARia
te i Angora a approuv i l'u-a imi
t la dcision de Mus'apha Kemal
Parti rt a autoris l'rr.voi de d'
gcs Moudania d ho d i la c- nf
,eoce de la faix eBftitf.
Dapis des dp.hes de Con an-
nncp'e au T mes les Turcs oit
m Kaiabigha et ss sort retiesdc
la zone neutre point ; mais d'us u
Ut autre danger qui pourrait bien
compromettre le succs de la cont
rence tft la dcision catgorique des
trompes b itantvques d- pp pet M re
tirer d? Chank et st le Torej font
de cette retrai'e une de leurs condi
tiens, on prvt qn'nn accord M
pourra pas in'rrveni'. .'approbition
Grande B'ef
n. * Haiti.
lipubhque
Le iTpidfciit provisoire
blique Dominicaine a 44
C'est Ui Juan Batiats Vie
Nojs atteriaona dea rt
ur It a.tuslioc chtz Q0|
meree da p les dtroits I a ncte dit
qae la rr.ani > * .1> t la (Iran m H e
uuoe b'i ioree de cooti ^r les icea
p; it-R tpmt ires trangers mon ra
aon indiffre iea pour !ei int * da
Variis /{<"-e"n
tre ct une dp.he dit que lirlan
t rie turque a f * i t son aonaii ion
dans la zone neutre i Betg^z i 20 alli4f dans la note ont fait de'a
_ la |toe*fe et oonf le- auras t;ta Jo
delaprotosition turque fa t on ernar ^ er Nolr)
quer serait une concession relle fat Gt>Lvt; La troisiaVn? M mbl ;e
te toi nationalistes car le puissances j, \- r(.jta, s nations *'en\ sio r
D main, la coqttt tab'issero* if
du Caamp 1h Vas, offre on film da
kilomtres au
ro d-est de Keaal et neutralit des zoes des dtroi'sun
u-e
non
Sina di* Samdl
Darmaaan da
six m
con soi I
Kiesu Keui i a > ki'om res au mi
Franklin Bouillon, envoy d
paix dts allis, p es .e tus'aph K
mal Pacba, est ariiv hier i Coost?n
tinople venant de Smyrne su e ce
seur liaoais MtU' ap . avo.r fcBi
si dans sa missioa de conclure I BT
mistice. Le correspo: dant de 1 A ciated Press s'est ien.'u bord d.rs
l'eapoir d'obtenir un; dclaration d?
Mr Franklin Bouillon mais ctlui ci
a demand d ttfl eicus disant qu'il
luait un rapport dtail' du rsultat
de leurs conditions principa es e'
elle* ont aafafBcBt promis d'ns-r
de leur influence pcor dcider les
grers i se retirer de la Thrace orie>.
lait.
a^cit* ont t p'dr, ce sont
B ' l.
nfcfel
de la
le
I laatffna, l'fJrbRnaf la R '
fi ju*. la Suda at la Cbiae> Avant
9 action I assemble a ado> t un
DOflvaaa inod^ da distriba Ion pour
lesdpeneeadla so it Le nouveau
Lei nations allies
favoriseront les droits
politiques de la Grea f
ATHENES Le colonel Gouttai.
ayatihe divise les dpenses en 944 ,e8 PeripOea da
unitB q-n consiste approximative
mnten42t).0(X)francB suisses chacune. \ |{i|||]rQ > ;| |;|
La France (t l'Angleterre payent lu
'us forte contribution puisqu'on
dur compte 9j units ce qui fait
p > ir chacune la somme de2,5J0.00J
francs.
Hier sur monda da J..(
tioa Ueauvou ont a*, aorc
tonte bemtA, q l'on ne a* l*sera js g-oitvs dposa en ptiioj
mi rtp voir, 'lmtles perip- GUarles Auiouai t-icieo
trv.es sont ango rentes Communal %. Louis M-.l.,
m ire r^u Gou^iUtUtat*
La Mai^n de la haine ^,MtoUaf AarU
Mt le ni m policier aprs les Myst VWl 6ie iaitasntappiUil
tres de Ntffiork a au le plus ta tu libert-
lucri sur l'cran
point de doute que demain donc
il c'y it foula: Vaiitca pour voir
Ajoatez tout cela
aaava de Sylvain Peters
'. U.-LMJU 'Ji.lM. 1
H^oseuneurent priai il 11
coostiuctoa da l lloapi
nai pour laquelle des
fjoda out t j JKes.exii
f juiniiurea. ae ioli pi
'iItlOUie trouves injustifies,
la miiiin. ^pero.a que la luraitl
'M -iJ t u r ca rairattabla incldsatJ
ip-^-,TF^
des conversations Smyine aux gou chef du mouvement rvolutionnaire,
vernements allis. 11 a toutefois dit dclar que la rvolufion devait ar
la cocfhcce qu il avait dns le lsul river. Nous tions mal gouverns et
.at 6nal des ngociations. Il a plus c'est pour cela que nous avons snbi
tard confr pendint plusieurs heu le dsastre militair.', nous avotis loi
ips avec le gnral Pelle, haut corn- pn le roi parce qu'il tait un obsta
missaiie franais Consan'inorjr, de i nos relations avec Us nations
et on croit savoir q a il lui a d t :eu de l'Ententei Le colonel explique le
1 tr.cnt Us f forts surhumains qu il programme de collaboration1 avec les
a ait i cmrchei Kemal d'agir b;uU pays de l'Entente le renforcement im
1 ment, il a expos an chef nation a mdiat du front de la Thrace.la guerre
liste que si la
veau dans Proche Onent, elb pour sa ire et alors l'union de tous les partis tions.
rait s'tendre dans toute l'Europe et dans le pays Au sujet de la piocla
que la responsabilit incombera.t en mat on possible de la rpublique le
tiremtnt Kemal, colonel explique que le temps n'est
Hamid Bey, reprsentant le gou pas encore venu pour que ta Gr:e
vetnement d Angora, accompagn de soit une draocratie.quelques annes
Mr Franklin L'ou lion, l'ei.voy fran devront s'ecoulei avant que le peu
ai.. partiiont dtmain pour MouJa- pie puisse se gouverner tui 1
nia
Les Cours
NEW YORK - SttrHtg 4*9
Franc 1519
Mariage
En l'Eglise Mtropolitaine sera b
ni le jeudi 19 Octob e, 7 h m res du
rruti;', le mariage de M le Jeanne
Ckenet avee Mt Joseph Sergila.
Meilleurs compilants
:> Ji'lPinam.LiJitMu
A Vendre
" Congrs sut
l'Education u*>*
r . aw **
L persoaues ds leises de san
Ecoles de titiaif
Industriel!
Las xanoena aux Bcolas |
ment at Industrielle asti
rsultats auivanta :
Ont aie utais en 1er I
Batiraaut : Joseph Clins,
mou, Weiner Ca : au,
Freneh, Hermann otsiling,;
Aaoa : O-iafil
heur, Andr Mexile, ftabart I
A trs bon march une automobile mettri dei mmoires au Cane 4. or J-dasid Sterlioi I
gcerre clatait i pou active contre Us Turcs si cela est nces fORD dvant subir de lgres rpi gaa-s par l! '-' -
5'adre-ser au B ireau
... r- l-j. w-jh
du
loorn
mssf
Parisiana
le Comit liaititadt l'ai
Hanee (rin^isc sur 1 LU m a tu 1 sont
pries de les dpo>.r chez le prsi
d;-.t de cette Socit avant le 16 O;
tobre, eu vue du lappo t pr.uuim..
re prparer*
.... sur le croiseur M z. Le gnral sous la forme d'une rpublique.
Moubelli qui repsen era 1 Italie par La prfecture de police a fait con
tira sur le Viclor Emmanuel '\ le naltte que les per onnalils suivantes
cnral Sbarpie reprsentant la Fran taient dtenues en entendant leur
ce sur le ' Jean Bari et le gnral jugement, les anciens Premiers mi
Karington sur le Iron Duke. La con nistres Gounaris, Siatos et Propapa
ference Moudanu cammencera de- c.kis qui tait 4 la tte du p,ouverne
rrain aune heure d; lapis midi ment peodan la campagne d'As e
Les autorits nav.les mili'aires ont Mineure, l'ancien ministre de la guer
ordonn la cessa ioa de tout tra: re Theo'.okis, les gnraux Constan-
rrantime dans le voi'inage de Mou tmcpoulos et Dousmanis et le COlO-
cania et les conespondants dts joui nel Tsonio? Le comit rvolution
aux ne seront pas admis aux ru uaire a annonc aprs avoir confr
tions. Des communiqus quotidiens avec les ministres de Fiance, de
seront publis sui Us rsuit ts de la Grande Bretagne, d Italie, d E pagne,
confrence transmis par radiogram de Hollande qu'il t>'y aval aucun
me de Constant.nople. doute que la rvolution avait cr
Le consentement du gnral Har une situation absolumeit nouvelle.
rington de itntontrei Ismtt Pachi Les affaires indiquent clairement que
au lieu de Mustapha Kemal provo les nations de l'Entente favo is%
que de nomb eux commentaires ; il raient les droits politiques de la G.4
y a toc grande ditticnce dans leurs ce,
grade?, le gnra1 tant commandant
en chef des armes allies tandis /Vn,llp//^o DhprRPR
qu'lsmet n est que commandant en IVOUVeiieS UlVerSVB
second de l'aime Lationaliste PARMI M Vivian vient de pob'iV
On aappris que Vis Franklin Boni m e ,or gafl rponse aus dclaratio.is
Ion avait lait la promesse de Kemal du chaucalitr vV.rlh. rponse rla-
Pacha de su. pendre tous les raouve ti/e la question dea respoissbili
ments militaires pendar.t la confrer, lis de la gu?rre. M V.viani voit
ce de l'armistice pourvu que les ail es Qot tentative de 1 Aliercsgue dottti
acceolent les conditiocs soivaetei : oit dea circoaa'auc a stienusn'ea
10 Garanties formellts relat.-es i l Jftat ac |ul tenant dan. I vardict
! . Il ta-Thra-r m Ktah'iua des responat butta t. ultimatum de
vacuatton de la.Thracc .0 btah itsa v |ft Raim efit, u<
ments de ga.Bisons allies daoi les C8b!ecarfaliuBg en aV..tmob lis^que
plus grandes villcr de la intact }o aurla|l0J |ara: Autr.chieana Qja.id
Occupation del Ihrace pat U g*n l'AUemiR 10 fut con iai*sar.ce de !a
dtrmerie w. que na'ionaliste ; 40 mobilhatio Russe elle t* ai d cl
Transfert de l'administrt on civil
de la Thrace aux fonctionnaires k
ralistes : 50 Bftcation de ItThra
ce p.r l'armie grecque dans un p^
node de huit jours 60 Occupation
de la ligne cccideat.U de la rifle c
Mari za par les troupes alli as. La
Firoposition britanniquts.dit on, Mrs
'tablissement d'une nouvelle ao e
neutre sur le ct asiatique des D .r
danelles
To.t l'espoir de la Fiance poic le
rgle mat de la crise en frxhe
Orient repose sur il confre:ce de
Iloudania.Bien que legouverneneit
estime quj ie plus grand ml est .01
jur, il ne veut pas cependant se ^'l'^gouvr.'ement russe des so
montrer trop optimiste tant que uz V|etg er,vcy9 uno QOta la France
seront pas rgle* car Us gnraux a L g.h.i.!o Bietagaa et l'Italie
de la eonreiice lei deux importan prottant contre le blocus dus Dar-
|f questions : i vacuation par les daaeiles et insistant sur la uippres
grecs de la IVace orientales et les sion des
ffooes aeutres. On s'attend i ce *' pasa?ge
JEUDI
La ruse <$ l*amour
Gaude fantaisie drams'ique
i-i goellcttc
Nord prenant
i.e Capiitine,
Dpart
Dieu Merci putira pt-ar le
fiiti et y.s-jgtrj le 6 Octobre
B. S. L\B1SSIERB
L:i as 4;iuo0 r'rani UU
cet Thsbaud, Grvorgea
Louia Rtphaai
Las levs r*. Bruo,
F Dbrosse, L D.'calrel,!
loeher, M Uabnstei l*
la la Anu da i Ejola
ont t reco ma, apis
examens, aptes 4 suivra
delateoe dscisneta
Nos comp iinsnti sni
la Diraouon de ces c
en 4 aetss
Problme
Co
Entre 5'J centimes
Remarciem'nts
M Jamc Veuvt ] -. I phir Ml! Mjrie Z'piiir
et toas Ut autre* mati ta\l le la famille rcuir-
rt.v. t m t g cini bien ainctre m lit route e |>craonr.es qui
ai i,U i>e il b tin fia l^r ont donn de. preuvet de lyaipath.M a toc
cation de U mort ds leur rgie c JEVM ZutiM
' 1U les pneni tout de trouver ici l'ciprcssiou ee
leur sincre gratitude
Bar de Mil
i^iace Gcllri
Sanrica irrproahtl
Lonaornonaioai

II, il dj U^i'Yaiolid.
Prtsiem
*i rttiuient
RiBkaru Wit
Jricrur
IE ITHOGRSPHMr:
JU D'HfllTI
LB4 l'tat de d*ii*e- dagi-rrre iaiva
lont la mcbi'i8ilon e' P a raqor
allemand aval ai 0 c4qulam b;
liHation ctait U giprcrt M vtfiaoi
c ta d > no nb aai ex rait i d^ Itttrti
de Sohoan, tmb sideur 4 P-iii,
qui timjigi'.i t d^s efforts do II
Kraoc^ p mr .irv nir les hostiLt*
jusqu'au derni-jr nu no: U Lanaian
praiient di cj i-^eil rappelle aussi
la proposition de le cpe.cur Nioolas
II, le 2U Juillet l;i la aiumetlrele
diftrood a la c aur de la Haye propo
ai iju 4 la {uetle Guillaume n'a ja
m41 a rpon la 11 ajoute ^galamuot
q i9 la propositioa de l'empereur de
it i.is e ne figure paB dm le livre
blanc alleiuaud.
rc8'ric".ons relatives su
libre daa navires de corn-
Adressez-vous nous pour l'impression de jos Etiquettes, R**
Affiches, Bordereaux Ette de lettres et tous traf**
du gtore aKisiiquemeat pristttts,


. V*TTN
Lot l chapll du
k'w1 Sminaire
Me 59 remise Monsieur Jules Sieiiio
l'{J^iit ui dollar Us personnes suiTaMts :
li?taBfl Mu" Beinadoue. Mme Mrit lier
l'"C rB* B Bcrnadotie, . Beinadoue,
ifStf If" l0'"1 or L-v0
("Si No |5 nie Mr BaraM Elienedes
l i0iaaab un ion" le penn u>"w>es :
y Enoin. LudoTic Fli:kr a , Abel
I I B. V. Caoiche, Hector Si LouU,
HU fiassirr, Flix Piliifier, Christian Sajous,
Lsae Lon Bertrand, Adrien bcott, Henri
m. Clodomir Jacques, Octavien Auguste,
,411e,, Albett Euenct, William Dvpuy, i
L Ane(, Antoine tieffrad, Franois Keinisaa,
HCmci ; total or J4.00
IN* 1 mise Me C, Benoit Port au
l nuic :
ai Muscri! : Jean Dartiguo ; Maurice Dar-
II ; Gceroo Alcaandic 1 ; Aninor Aleaan
r ^ or 6.00
Paie-nent
Ion iatormaobs sont eiactes, c'est Vtndrt
cc-mmeoccia le paiement det appointe
1 ma fonctionnaires et employ publics.
[U.S.S.il.
gtiiitors U dt l g' te 61 l'Union
IfM bo(;:eiis SfOruveR H U- n s
lilflti qu lei d lgue d 1 aeubnH
(l'eu; s sont comoq d an-
piotaaiu s a h uies prcises
silo ta Frc Lsion e.
Ordre du jour .
art du S"oreiire Cnial,
iipor do Tiorirr,
MlOB do UoDBHl
Fortia Prioce, S Octl^a
Ll Sec etire ttuerai
Edgerd ANDRE
U Pritaeut de 1 USSH
Emfi ARMAND
"""^*^^bis ^p-** em i .t'i
Viennent d'arriver chez
Benoit Coulm
D7,^Tfi,M Aniande9 6t li,'Uei"8 fi"
filmes la rose
Frappe peur cccktiil
tgres hoire, liqueur etc.
Tasse eut lait e &
Missel Porte cartes et jolies nouvea-.l*.
Bracelet en rail.
Fil Ondolia, Mouchoirs pour homrrr.
Spe d Alger blancs et couleurs.
Bjoui Fixe
M assor iment Fume Cigare- s ( lolveiuti' )
Monir iMickei cfimaire el ll-veil M ,lu,.
alcool Solide pour Vaille- ses el -, Me.
Grand choix Je jolis estampes ttiuliiuree
*< ut > bon m in h
Jeliu C i bciaitrff pi Piiicga P Caf Cosmopolite
El irriv p*- le s.* mer tMarie llo-ne la Bire la Pression
de m tarr mi h*seli 1i<*.
Krooei hure D ru nid ( Allcmame ; au 6ff Cosmopolite
Gran Rit (M an K itel )..
R PE1ERS
Palais iNaliona
Vu ddi ni d"a riter chu
Henry Slaik
J.Ufc DU QIJaI, LN FACEDt L* 6 MIE
Vitres de tout* s dimensions coupes
sur mesure* nus risques, M.roirs
biemne pour meubles.
J61VO X0\24 22*26 18*36 pouces
Proclamation aux
Habitants d'Hati
Tire Repair Shop
Harry R. Kinney propritaire
Eu face de ta Statfcn dta] PoupL-.s Uti Grand'Rue.
Vient aruv. r Rservoir air pour ma pueu*. Gratis poar lus cliente
y --".-. ' '''' "Lr-
ft/^t'JySi Ohf-OiwSE, StLSTC
Rceptions particulirement aux yens de bien
LttrcePiiOhS de Madame Inuit (NatorelUrceat cher lecteur voui y l'es coropripj.
\iZL~L J,L^,i, a Vc W ,e- conaoraraa.eu.a de KOLA lhampaonc COQ sont acgaeoti
jotraf corn nenr.tromie troisime tMraaiaaeotei par cela, en ou're, dmoctreot que ttar prfrence rat
itudi de, ce mois (. 19 Odobte dt pour le Kola Champagne Coq tt coneiderant que le prophieire du Acia
5*iii 7 hsp m.)
Kntre dts autos et voitures par l ou 08 ^onaoraateurB, n
Champagne Coq veut mouiier aon epprciationti propua de l'augcceota
la forte <' Ouest ; sortie par la
[pkftJLst.
rV au Prince leZOetobreWi
Compagnie gn
tait transutlanti
que
U ataaaaer Macoria parti de .
ttaulaaa Septembre eat attendu dtoalee tropiqoei.
l COUIBUt
ARRTE CE QUI SUIT
1 Qu' paitir de la publication de cet avis et jurqu' nouvel ordre*
^tP'opi ltmre vet.dia A la ( lace de KO La Ctiaropagoe COQ It
Kola Champagne c ionique
2- Les extraits pour la pr*paratioi de ce genre de Kola ont .fabri
qoa par leipr*a dair du propritaire de le fabrique Coq.
J- 0 > cet extrait eat le rsultai de 4 moia da reeharebea de toua les
avanu cbtmiete de iKnro e.
4- Que ce Kola TONIQUE eat non lestement rafraichiaiant. mais il
eat ou vritable ionique uouinaaaijt. et aide beiucoip dana lea msUdiea
BuivsnUB Deb lue. Anmie,ferte de I Apptit,Pauvret de sang, Faibl tf
Oor ^ ""e' H 9t lu"''H lt8 maladies cte au aevre tbai gament de 1 atmoiri re
- Qub tuuieo ces dprcaesaont cooiractr'ta pour le bnfice dea
llrapaitra le mme iour noar c''*01* pieserus et en perspectives de la (bbrique et spcialement pour
Hailia|o de Cuba, Petit GoAve et vous cher lecteurs, votre tamille, et vos amis. PASSEZ donc la nouvelle
partout,
b- Que l'eespyer c'est l'adopter.
7 Que 11 au avec laquelle les boissons sent fabriques eat tripla filtre
liminant tens miciobes pouvant dranger voa reins.
Lea commandes de la province recevant les mmes coins et promp'l
Inde que celles de clieuta en ville, livraison taite bord voilier, e. en
tille A la teeidttiCH des acheWurs.
N oubliez paa que la maiaon fabriqn > aviron 16 diffreotea qoaliia
de boisauns gazeuses et vous av cream soda, Orargo Fez, StrcWDerry 8c Cream Soda, Lime |uie & Soda
Banane thsmpegae, Root Reer, Birrb tiefr, Reifeet Girjger A.e, Champs
gae Cidei, SnauuygBlf, uberiy 3i 1er, Leaioo ^oda, Fmeapple. etc, te.
Les meilleurs prix ont pay* r our bouteilles vides
Tlegtaiume i Kola Coq Port au Pnuce
TainaboM N a lloasivss taira de retour A Poit
priDcs le lu courant ponr repartir
"*> joi>r pour Cap Hatien, San
*, in Juan, La Corogne et le
Ivre. f
u rrinee 2 Ostobre 1023
L'Agent R MOBEL1N
rati
|La Cubana
Salon d^ Coiffure
JUAN RODRIQUEZ, Prop
[Hygine. -Bon g t*
Cabinet
if r DE
* Louis Lomdas Lavmture
r Avoeat
iQBiQLtttion matin 7 ha A 10 hs,
soir 2 bf 5 b
1&29. rue Dr Aubry, 1628
Mropolltat. Aerated Water Factorf
Via i. Delde Franca
tott-au-! tt.ue
U\ Quintin William


fil
i si
i "" "'''
|,*cbuie* Hcbaud h
i*fea?fcFlince:FrBT SE
J vx, tharmacin.
16
'tan/ de recevoir par Caravelle
5 VHrtimtKt complet d ami oues
* produits Dause*
Wol du
c Dr Boucard
oifiprims de /ei-
r ment tactique,
rJ^Ui entrites et les atfoG*>ni
?&**les et outmes.
Cyncologie Dermatologie
( Mlacuprol ;)
Comprims de 1 gramme
Eftieacii certaine dms loj'es les ai/ectio^a streplocoeciquaa
Gompltemenl inoffensif
Le < Metacuoi ol est le traitement
Curatif et p ven if ^^0^uTtlns
Il aaj u rr>"ti srns danger et a une uper orit re-'nnnij sur i>-,,
rfAHBKlJH,sur'.^r',II\ll.iur' CIDE PhEMQPE Har
I PBRMA6ai\TE.
En veiile
Pbai vacie Centrale

ut
8IROP
DES0HIEN8
l Hmoglobia*
lUgnrateur du f-anj, praa^rlt par Mille vMImI*.
)uprtur la virncltt vrvo t aux tnrrneiacux. Adiata O^na.ff* Haptt^ux d f^tr4+
Dtrdc .;.-..l DCSOtiibNH, . no P(kl Baiuliir, PAIU3 al I'(.ra:-io
Charles Picoulet
228,Rue ROUX(ancien Fore ing Bank)
Porimou-P ince
Riz,.Srcre Afan'gue' Hommea de terre. Oignons, Beurre de tel le et
de cuisine, eoiv.e, Ejicea, S>l, Viaaigrg Ij.iilea. Vermia^lle. Macaroni,
Lentil'es, p m casss et pois ga-binc. Corniclnns, p>ck'es. Moutarde
p pare e1 en poudre, Ooro s areb, Pooaseo, Florvne. Fariae lacte
N'Stle, Confitursa, Fruit an Jm, SarJia c. Civiir, Huites, Uaa nplgooae.
Truffes etc.
olive b vertes et noire?, Caprta
rruties, Rtiaous, B'scoitdi Bor bons.
Fromges, Jambon etc.
Vins de Bord> pux.
Liqueurs, Cbampagne, Wbiskiea etc-
Pharmacie F. Sjourn
Donne avis sa clientle, aux mdecins et au public qu'elle a
irai taorm son Laboraiolre d'Urol ge en un Labora'ora de
biologie appliqu sous la Dire -.lion d i
Dr Hicoi et t. Sjourn
Le lai oratoire ea' ouvert tous le- jours de 7 hree du matin 6
ncureedu s l'anuo-ic ci joiute, saut pour le
Wnss-ruiana et it contante Ure-Scrtorie
S Veut reues que 'e mardi de chaque semaine.
S'adrc v ia l'h inn lie pour le*. reiweigaeiuenUr
1 tulvee ''urines ei'uc gastrique,
Heacuon de Waaserraann
Hactiou de Tnboulet,
iamen du sang et du pus
Ex.-men d s matires icales,
t>an en ue crack jt
/ilbumino ractior.
Constante UroScretor'
HtHerthe de Spirochtas d de Gonoeoques, ete, eto.
HENRY STARK
Fabricant de cercueils
Simples et de luxe
2Vo 1917,Rue du Quai,en /ace del Gare
L<- publie doi' for jours s* rappeler q en s'adrH leur eomT*n 'e de csrc ieil, il con -misa les bnfices, partoia aaaei
Coai.cdli [a. i^ue font Meaars. les nicrmedixi'e.
Prix ri luit, travail soin et $oluU, hvraison Ipromuu.
. N B. La mit et les jon;s de fte s'adresser an ch.f d'atelier, Moa*
sieur Flchier HUSSON.
R4e d*? la. C? U No (ia, :n f:;e ie !,ancienne;Calk*drale



uimtm
Crme
TE] ME LYS
donne un teint de lys
Elle
tient la poudre
Assure une
carnation exquise
U Cr*m TEINDELYS, fine.
oncluusr. neutre, e* incapable
l'offenser en rien la peau, qu'elle
adoucit, attitplrt et blanchi! ns l.i
lubrifier t'exes ou jamaU la faire
hiir*. Parfume aux extraits le
hVurv la CrtVme TEINDELYS si
te type le plus parfait A* la crme
de toilerie ; son emploi vite le
haie, les taehee 4e raumeu' et let
rritarnans due i penniier*
ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
Tuutea NfAuMPM e! 'irsnd- Meguta

Faijthjtt la
KEROSINE SHELL
Demondes ceux qui 'm serv nt
Lu, 'd brillante- Sans odeur
Sang fume
la (ASOL1SE SHELL
Donne un rendement mrrnK/iiuii
suprieur par kilomtre fiOU'VOiBI1
Trs volatile, ne M .... lr, Ar,,
carbonise pas EttiCACItE
A vendre
..OPE R1VEIU
GrandTue No 1717 Pt> ( u PiiiKe
Ag^nt Exclusif pour la Rpublique d'Hati di:
RARION $ GUEST1ER. Bodeauz
Vins Bordeai
J. T. BEVKERS Royal Club Wiita
I H tlG A WUkfy cotsais Haig& Haid
Se tient la dispositiQndes commerants tantdj
la Capitale que de la Province pour l'excutiaJ
pide et soigne des ordres qu'ils toidnit
bien lui confier pour ces Saisons-
Sea-Side-lau
Martissanl ru te de Bzota?. /'or/.au.PcJ
Automooile Ford devant su! ii l
grei rparations
Tour cond lions s*tdreis*r au Bu
r'? du c M^Mn
Avis
Demande* de ta
lier usine
Gaxoliue
Asiatic Petroleum Co
Roberts, Dation & C
Port-au-Prince
Agents Gn aux pour Hati
La Maison
LRA
Vient de recevoir par
les dernier steamer :
Chameaux de Laine 'Ilalie9 s ip de
toutes Ips quai ts pour homme*.
Chapeaux de paill d'Italie 8tfp de
toutes les qw Ut es pour homme*.
Kaki Blan si prieur.
Dr il Union sup.anjlais qtO,8Q l'aune
Drill Tvssor Or 0.45
tel Maison imite en outre sa nom
bnuae clientle vei ir \oir it s m<<;ni
jlques nouveauts ', les joli* artieJes
ne finesses quelle vient de recevoir
et qu'ille vend dis pix dliant
toute concurrence*
CorformAra-Tt Ar icle 1e*. pa
ri8rnph.H 11 et 13 oi l'Ariic > 5,
pa-Agituhe 1, dt> lr fA du 12 An M
1P10 co muant le R^'ernerJs Sa
niijnn, le public eM avis fQ*| par
lir du er Oct. bro 1012, aucun p"
rr.is d inhumation De fera dlivr
tBDfl avoir au pralable obtenu on
r tirV:nt de dlCa dftruant eipn i ar
VOttiMm. Sani aire, Rae de I Eu'il.
No. 1530.
i. M. MNTEB "
Ingnieur Charg du Service
National d Hya"r"> Publique.
Pt-au-Prir.ee. Hati, la i7 Sapt 192*
Loterie de Panama
f/s arnaUDii de loe ie sont
avis que les billets d- la loterie
Panama pour le tirage du mois
d'Ot:brc en coui son arrivs
Tarif au comptant
Carlos E. Casiillo, Agfnt
Rue B ,nne Foi
aor ! wWe\M
Cocotiers
Plants dd *oco'ieis, vendre
thez Fr*r isJean Ch*iles. Thor
Gros et dtail
!^*^m ..... u
On Dsire une
automobile
< n"paj(sit '". Fas dt Torl
Ti4"5Sfr ar ?
BAZ'R METROl'OUTAl i
Wai.it t?ur le Bord de la.Mer
Vue enii.e tle la rade et 3 1j
U Ville.
Ca-aga po:r automobiles
cnct pour promenade eu^i.er
bain d ; \kr
1) va ho d'eau douce}
tiraude galerie au premier pour
Bioquet vue s^r la mer.
Banquet sur commande
I> j unois et diners prepart
en 15 mini tas
Toutes cousjuim liions pri
Te* marques
Peut pt i n il e G pensionniiraj
au muis.
P end des pensionnaires poti
le ajeuuer et le diuer!
Piano automatiaue l'lut
cit*
A partir d.i 13 .S p emb e
|L^ M tin de H heuros 1 l| hsuos
Le Soir de 6 heures ^ inures
Peiisdjeuners l diners
i Dollar l~>, Vin compii.
Sea-Side-Ina
MARTISSANT BIZOTON RO AD. Port -au Prl
On the S^a Side
CorT pe e view of Ihe foit
ardibefiiy
G nupe t^r a doca;s
ro i Ta boiting
D the p -rt
S^a Baih fr ShoWsr baih
Large piazt
for Banquets
Dinners on orlrr
LuuchcH and bre kfast
e.dy in 15 minutes
Ail dr.uks fi si einss
Can s tb bor lu s nn'?)
Boarders tor iui.cbes
and d.nnirs
antom ic Piano
with E'ectric current
Froru Septeaber 15jh
Lim hrs H DiDuers
Or 4. 5 Wiie incl id sg
U U) i M A M.
6tooM4
:Z,

-J-____
automobile Slutlebakei
an Automobile
n pti'ed ccruilion
METKOPOU
HE^Six Cylhiders 5 & ?
eh gaiteni jme nassauci's
Dr A. I et cou l'air I J
Eu venle cbez
M.'.ei)'. ( birurg
Sp'.V.'i i.t 3 : M.il'\ il'* i!e Voit s
oriuaires
41J, re !'a*'c. De 7 h- 3 9 h. et
sur m.'iu vou.
Dr Justin Dominique
De la Facult rie Mdecine de ar s
iaifn MfW*B ^e professeurs Denike <-( Deu'ohm^na de H ht
^Cl*g 0*ee : Avenue ft.goire m
U jures d', Conetiha ions :79 heures dtt metm
H 5 aprs mv'%
7 L.?i ezman A()gerliol0
Hue du Quai
iiquidenir i Liquldeoir
Profite d lceattion lui vou ut
o/Jeii d faire ovee US GOURDE
une icoiorn t dplu* de DIX gourde,
en rpjrant voue mime vos chaut-
turee en cuir et en cahoutchoucchatn
brit air, tfd avec le
LlQVWCUiR m. 11U1 llJUfll/ V4^/w-
lue voue trouvtr.x m tube de Vne r% r*, -,nU $\ t*W"
gourde cket Caetera Au* Cent kUle "rolmU de loMl* fryckew. Excution promp"^
A. ac/.i. pQntffrmanm ^ Spnqfai p*vrsml0 9e\wm
Pharmacie Centrale


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM