<%BANNER%>







PAGE 1

.A MATIN adte Il s Amricaines ont le droit de fumer ef! de porter culotte NEW YORK 2} u-llfi.la rour de Just ce de B ooklyo a jug que les femmes ort le dicit de po ter 4*1 culottes et de lurner des cigarettes. Une jeune femme, EJna Heych. avait CM ante pout "m.'uvaise ron faite'*, parce qu'elle avait t vue, hors de sa derreuie, en culotte et tu mant une cigarette, — le ne trouve rien de irai. d cUr le jupr dans le rott d'on tel coutume. Dfs vtements siv blab'f s •ont souvent pcr* par des femmes hors de chez elles et ils *ODt ctcsd rs au|ourdhu', ncn seulerrert com me cctvtrtblfs, mais aussi ccmrr.e corj5a:;< par 1 usage D'OiIC p;rt. le fait de furrer la ci garette n'est pas l'indice d une d'pra ation n oral les femmes *e dr?y?e sie rit tr dignfS centre tr.e telle at flirte i It u ts droits il fait bien re ccnn-.lne qur,dejrur en jour, '^rie des emrr.es le jrge a rtfu' de r-ororcer le divorce mais .1 a interdit au mari haiter 1 tn '&' ab,e s dans son No du 9 tourant, au ccurs d'un aitule l'tsptin t lirai : • L idal Je la jeunesse I L'est Magic Lily, ce lieu internai qui est k uvd(\ious de la trs ihpra vante et tlcqante 1 ATI : p opi aire de cet tab'isremen", je prtera cor.lte ce M e asser 'ion ab clamer lan aisists Sous ma diee on, Mrgic Ctly n'a |irrn s m 1 I a leprc'st'rUiics conmeccira par t aucun rep oche ci je dos ;jon'ci ure d'r orst at ( n de l grat dt firme que de, ui 9 mo il a d'spa u ( Daily Mail ) DIMANCHE Mr A.A CAPOZZl LT lustre œtrtur en scae Itahen dans Ta lie pour le Eoi SJBSJ ionrrl renan c'intr^ues de coir de la PASQUiLI & Cia. Ph n lUwh DCDGE Brotbeia (Aoomcbile ). Hr lie : G. 1.50 complaisantes vont publier dansdeux. trois* dix lali ns amis la nouvelle ma ligne spiritcel'emett commente Elle court, elle vole, car les polios se rpandent, telle une trane de poudre, plus vite que les pneumati ques %  On les avale, les potins, tn croquant d'exquises ptisseries, en sa vourant un th sans pareil, un tb de caravane ma chre Cela s'appelle les relations mondainea Au lieu de ces papotages mallaisar. s et vulgaires, pourquoi les fem pus in'el!ign'es et bernes n'essae d'instituer i !tu> srieuse. rouvel tablsem.ut que )-d ig j na rien vo r avec Magic Ci/y, le Dindeur du t R .litment na q-j'a prerdie des rensfigneme's peur sa voir i quoi s'en letir i sen e" fe a-d. En vous piant de pubiier lap sente, veuillez ?grer, m.on h.r D. recteur, mes meil.ures salut' ons Lon ce MN LAI Accident d'auto e quart la Ku> les .s raient-d c joui • une ccnversa'ion litraiie, scientifique? Lesnœuis actu?.les donnent aix femmes une influence indniable dans les dnec lions soci.u -, • ans les ne bls initia tives relatives s la formation de lire populaire, i tcutes 'es oeuvus ma'tiplie'es pour le soulagemeh de i aonft nce Les ont des ides lar es appliquent pou lectivr. Ny • At il de succs que pour une seule de ces ides l'diort ne terait pas perdu Si la vie fmi nine ne place plus ces deux rles les ch dons et le pot feu ; si la m disante u'rst plus t'axe de cette te ut sera cb ng. Suaanne GAZON Ce matin vrn 'i s 11 heures rrolns l'u'o U.s. c| renveru un liomme 1 Hou, en u^e de la pharmacie Roherti La victime a ci relevt avec une jimbe casse et iranst'oitie immdiatement i 1 hpital gnral. Un grand voyageT arien Nous avons t intotme que Georges L. Blve entreprend un voyage en aroplane de Ntw-Yo'k m8l!lcur COl CJU'i au U'-il Ce hardi aviateur ma probablement i Fort-.iu-PriBce la seivame prochaine i G-Aobnics f-ba, lUsM'tata msrTalllenx. nrpn Tuf ri'".I • KHCON : 8 rr., Nol *.. DEPENSIER, 83. Ru d I Vent*,d % imm\ au deas J5 da l'estianatl En vertn 1 d un jogen tribunalcivil de Port-ao date du trente avril mil douz. emegis'r, homo'o^ai libration du conseil de U Maiemoiselle Urant? Bic te en date du \ingt six DOI neuf cen* s-jt, tenue sou d'nce duJJu^e de paix de sect en n d enregistre ; jug n ent du u bunal de insiance ;ie l'.>r -auPrioca] du vi >gt et un dcernb'il cent virgt • t un, enregistrai aant la ve e sur mise i 11 sera 1 o:J le veadn huit act de la prsente \ neuf heu e^ du ma'in. en par 'e ni' i re de Me Lou l/^i., r na V' oo'a'fa l'ort au Pria*) L* Ciirbohnum Avenartus^^^^S ques d'une proprit, tandis 1 ses. s se en ceit ville, %  %  rues Thomas M i ou. ci de Fionts Forts, e du Peuple natit 1 1 interdit?, et de l coi ce de vingt trois p eds de ff la ras des F:on s-Foits et n p ed au c'. 0 pos jortre p-eds de p ofoadeur, cts esl Uueieni de recevoir par les leviers batetux le rant et m/un." .,, agissant comme tuteur de n* neBchet, interdite, sa*, taire detneuraoteidomiCjliW' ville, avec l'assistance de m A eiaad.e Bchet. propnUj (^onjtUtuce Valse p r Occlde IEANTT le or piano et 1 JUI \ BIO et violon v ndre ch . I aoteor, Hue de l'Eu terrement. l'lrang:f.Son ifortimeoi esioiinn IOJJO-JISI es ar fia q'ah raDt et domicili ^JJ'J'J est meil ure et les piu coiiseieucieux.il laliafad tous 1 aKoiVspour suoro ,U, "/A5/ r 'Lr Mi'eh hommes km mes et en unis. Visitez vos ce achat. migastu, avant de faire poui avocat Me W.ndsar lection de domicile eosoo U mise i prix qu ** t.o.s mille cinq cents do la a t rduite pat et on dce dollars, oj pert, m nt du vingt l'anne dernier.-, mi e cijq cents sSfltfilH l FtlwnilltMme Mord Jean Joseph,.,,,_, Angle des Rues du Magasin de 1 Etat et des Fronts Forts me que les enchres j^* l^JjX&i f en > W* V r * a d"l*wtea formea de cha Pour p i U s ampl f eosei fl i A\\ .. " ,M K' r,,,ps et un aaort.mpnt d. jolies fourniturea ...\?.'il avocat poors-'" rdeTnier ?£**' ^ ^^ ^^ ^^ *" %  ' %  •• Mlais vS-^ Uu iroqeia paiement des couronne, a voile, d* m ri4. hm/ta. „n. s.U.-e ou cabitr des t Le Grand Bal arnnei du Casico de Filionn'lt aura lieu dans ses s IOLS, le u.ardi 15 Ao i 7 heures it demie du t-oii. G' ai 1 H-,ro c ii eni qui se p tr vie, atnl p.r le Com.l du Casino, cette lU Homct de tonptor paimi les en Brenadiueet cprs'uVVneurfii'nii p>u5 b tjuals. bon prix garnits et uoo garnies^ pe pour lui %  i'^ ^""'Jli'rS 4 ''.' v ? ilM " !" brod.;p.o. •'-;'. qje aea couroonea mortuaire- Poil au m, W ^ J



PAGE 1

kl l:ft Colossal Kabais A LA MAISON V. GREIDY La maison donne ce rabais | l'occasionna dpari [Monsieur Creidy pour le renouvellement de son sloek. Four 10 jours seulement Comparez les prix j. ." de Inx Prix do aoraot rabais con'. fpnn 1 90 1,00 donl'le larg1 75 1 85 i Lsrres 2 1 .">r> car 2 50 / 7". Uni 2 150 blanc a pois rnnl 2 00 1 5 i b'-nca br dlarg 2 50 1 75 blanc a jour 2 50 i 75 "frmie deuil d-larg 2 50 I 73 fl* bhnc a car 2 1 50 %  Hincabar coul (es 2 5'J 2 %  ion rot a f^urs 2 1 50 COlon un 210 15'J B*poo cota i'i • d mge ef ai e is S rai i blanc uprif>nr Haptiat 1o co'nn h'^nc >hnso: k bl' c pr ling. S rgi b anc noir •r ne, mui i, beaga Garbardine b'anc 'ooovsote pr jjp 8 500 Ratine dp to 1 t nuance 4 lainage nouv pr jupes 5 Diablement fort blanc 2 00 3 00 100 1 50 150 2 S •2 00 9 2 t,50 2 50 Prix dn reb^s 2 51 0 75 1 25 i5 1 I' 2 1 5 -1 50 150 2 200 i . 4 00 150 P.ix Courant T--il b'tOQ ponr robes 2 Damasse pr m telaa 2 i\ iQlOOk noir or duil I 75 i dbl larg 9 cvbmlrlti dbl lui 2 50 lu %  ri!M;^ pr oapei ;l 7 5) .Tapis c r coul 406 blanc 5 iSuvie la d? oihtie IO oo de biio jo ,Ra< merceris pr d. 20 M s fi' pour dames 36 |B s coton SUD. 2c 00 a pur raoif paire 10 a cotte pour Prix dtts 36 §• 00 chaussett s pr enf. fit )0 00 2 3 OI coton 14 00 14 00 Bretelle po'ice su p. 20 00 15 00 C.simir lavab'e 7 50 7 00 Si'g'noir^b'eu marin 20 17 .• bleu matin sup. jo 2S Casimtte de t. nuinces 4 $ ^Ci'icotsup 25 2000 ( C)uverture de Ii s sup 2s 20 ,D ille bljnc union ng ^00 t Djckb'.aoc u ". 2 jo a ,ki ki spcial pour ,C3itum: d'qui alio s 4 J fiii cjorint ; 2 1 0 M > 00 0*> k •,**-t a^ ft' is )' 1? ccu! piur hon '•g l o cnu"i-tte fnt. bjtn c ivi'e de soie SUD alise a mti s dam?< 4 'etg-e corn? sjp dz no) I r-^on Dentelle talen ienna 5 00 i ^ i: so-e pr dame 12 JJ :in leentrdeax b od, 10 C pe d; -nijr franc r^ Crpe de Chine 12 'C'pe G orgette 12 Piix du rabais i 7f • n 14 4 IS II A 10 7 50 10 10 t 00 c H. Balloni fils teRoux ou Bonne Foi, UO euc. e.l dmtinqui Clients *rld ( /^' S N ''' liante ?' '""t le confortable, ncessaire aux \oya Ir/iri e r mtltfrce lt particulirement aux commerants de passage l'W-aU'l rince. |6tf| (fbjfe par gallon #t par barriques ^Vins de Bordeaux Baiige *t Blanc il i 1 .* VMntni directement de Li 4 RS.4 C et son garantis pur r Mi>s, nom pouvons le prouver par des CERTIFICATS que m,s la diSfosition des C iients. pttpagne et Vins Mousseux prix modrs J^rves liiientarcs franaises, premier choix* Cercueils l *S 0adontu '^DiitMion n'es 1 lus faire pom la fabrication ^>m in avi, fi l fl P" b'i^ tprei'le vi-mt pecore une fois de rduire m lit nr r lp 8 cercueils nmpl s qn* t,ur ceux de luxe. ^"l'iS de I occaM n pour aviser le public qu'elle r.'a p ns de pfrftrcj Ur CeUs f' !ace autoriss recevoir en son nom des corr.œac r! 3 Squpnt ' p ceux qui dsirent on travail Solidi $'. Soign r, ,. %  %  '• dirpc?erarnt au propr'-alro sa-if la nni et.lM p;*-" de \1T P <1>Bierii ch.f d 'plier Mr Fle-hi r HUSSO^ i T'ie 'otta Nj 612 en face de I a-'-imnr.uthadiaiV. HFi-.'BY STARK Hue d \2oei, en face de la C&re LA MAISON Loussi el SE 173} Rue du M gasin de l'E at 173?, en face Simon V EUX A l'honneur d info mer le public et [*i nombreuse cl entle, qu'elle vient de recevoir, par le dernier iCa* rtvsiSf , un bel assortiment de parfumries de diverse marques et des ch*f;aux de laine qua i suprieure un prix dfiant toute concu r rercv. Visitez donc, G-ntlemen, la M.ison Loussi & Salti, et vous en sortiez satisfaits. Alfred i\. Cook* 1912 Bue du Magaam de l'Ktat Porc au Prince, le 1er Aot 1922 Annonce ses amia t clients qu' I vient de recevoir par 1* tes mpr Caravdle uu lor" slock de mar chtndises. Savoir ; Champ-ime Moet et Chan d .LBoederer Vve Clitquot.L'qun r et Sirops rs^ortip. Mal-ga MB at Vin Blanc et Itoug'e par barrique et par caisse. Ln gros et en dtailPrix di lOj toa'e conrurrence, Madeira Embroiderie* Just re •('] %  .(' I fr m Madeira a good assomment of hai'lraadfl Madeira embroiietips, as Table Civers. Dji lleti Ha> k P IIM fa, Luncheoibetc etc, etcBnasoDeble pricea Corne and htve a look L PBEHTZMANN \Gak,RI10LM Bue du Ouai En vente Eki nn AIMII Bue du Quai Vin roug tt bt.n: de Bordeaux, re" par le der-ii^r S'eamer ffacis Au prix de Rouge G 5 le gallon Bl.nc 6 .. S 3 S &L La complexion rte parfaits ftoat* soire avec une applioatioa. t La Crme Perle de Barry at une arirns .. qui embellit la peau avao ua dilieiaux at dallaat parfum de la rose. Son emploi ne peut pas tre aparou aar ait* donne a la peau une parfaite naturelle apparanoe de la couleur de la chair avec la doueaur de la peau d'un bb. Elle est conomique t doane grande aatiafaette*. A S* o automobile STVB iKEl Coup*. La voiture est en par fa t tat. S'adresser au Bureau du Journal



PAGE 1

a ton* • 1. Rhumatismes Nvralgies Goutte Gravelle Artrio Sclrose Obsit Qui vaut restar ]una et viter le) a rhumatismes, le durcisse ment des arlrei l'ensablement dea relno, les varioea et l'obsitdoit liminer !'• %  •* %  d'acido urique. ce poison de notre orfanikme, •t faire des curas rjulleree dURODONAL. lave le sang LlnMMMV pnnr*l. to >• aTrliemert de l anno silrcse, coneassa avant tout S msrirr I nis snc" ti te tfetsionBirnriii fies lesmnn !*• les A ls perod* df drsselert*. sci en M l'Moi'trtlH J* Power eut: huieisls. s i slsaslws Pan rvi A • irtf-ti i*-' 1 raraa rs*. mal%  DIALIROL .ami snano• asitrSM. : **•.•• lriMslosr. iijir> c la femme 'liiriiinnr. (.anliui ltn %  i<\/rr\i Saquai calmant: IUn>.aaLlllYtiULi.o" oeutie, Luasast. >• krsirtet LOPE RIVERi Grand'Rue No 1717 Port an Prince Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati di : B/IRlOiV a OCEST1ER, Bordent, Vins Borde J. T. BEUKERS Royal Club Wiski H4JG H ilG Ltd. (Glasgow) Wiskey cossais Uaig & Se tient ta disposition des commerants tuti ta Capitale que de la Province pour l'exeeutlm pide et soipo des ordres qu'ils m bien lui confier pour ces Maisonsg'gyrrr"-i yfTK? < % % %  %  UlUlal A MILiT, IjeiU giarui pur flaiti t! II lie %  %  u> 1mobileSludebak( f 1 -' Pharmacie W. BBC H Ecoutez O trouverai je la mre desreinturf %  notamment pour dames et deœoi DPOGlES et loua PRODUITS CHIMIQUES en ROS, ai en DETAIL .elles : Excution prompte de toute comma-de pour la Ldte GRAND I AKSORTlIiENT de SPECIALITES et d eau Mioralee BoucbooB pour Kola et bouteille vin. „„,.„,. „ n h „ 1M BAIY-TWCAL. Aliment outritif idal pour lea enfanta en bac •• Sematoee en poudre. Sematos* liquide. S.oatogne i ub sno ahmentaires facilement H^W^ftB Ptnmie.la chlorose, le rnchilieme, et les maladies de lestomae.etc PnifodiO. UMMlB. rernds efficace contre la ?W*£ !" *. Capsule Genesan, l'eiience do Santal et Kawa lvawe, contre Cap^rGeTodurat Piodure de potassium, L'iode aaoa inaonv D,enl a. u „,.. r,..AHni nni ketion toutea nuances,petitea chane ae tan AdalineLe nouveau adatif et hypnotique, poasdant une action j-^ ^ ^ ^ U9n%% breeeleta rapide et certaine. en ("(aille, de jolies mdaiPea, an Eau deutifrice Odol. lot de statr.es sasorti pour oratoire, Noaalvarean et Nosalvarsan I Argent .. .„.„,,...,. lmst'e-i de cravate, ctmfs scapu Etber solturique et Huile de foie demorua a des F"* avauiageur. ^^ JJ |U|g mon t r6 aa or Nigrosine. AniliDe noire scluble i l'eau et .lacool. p 0ul atmift t demoiselUi, pince* Nouveau fiandage .reintura lastique. / la lia En face la Poste Il y a aussi dans cette msison de jolies pirgles de cheveux, poudrires en argect. splcislement pour cadeau, taies d oreilles de la dernire mode, Colliers de fsntsiaia de toutes nuances.petitea chane de fan de cravates ele, etc. O trouvtrai-jt U prt dis main pour damtf et JmoiulU* ics P A la E pana la lace de ta Fesle O vowa Irouiermi je dt jolit$ prix mo figue pour Aom mrs A LA ESPANA Mx Cylinders 5 -& ^passagers, 1 En venle chez L.PrttzmanAggerholi R ue du Quai Dr Justin Dominiqi De la Facult de Mdecioe de Parte aa*i ix dw a a aias nsi a Daa.keat Dtaiakmaao m %  aMrg j p Ci % I Les petits enfanta fbntlajoieduferyer Tous '.es Jeunes marias rivent aux moments de bonheur avre des enfants sains et heureux. Malheureusement .ombiende jeunes femmes voient leur rve passer et ne p, ivent connutre ces joies a causa de drangements organ(qoea qui paevSSr IB WrljJS par un ua.temcnt Us b tepaS. La Composition VfAlls de Lyd.a E. Pinkham est exactement le mdicament ncessaire comme aj*JI lettre l'indique t >ueUa PueV.a.Mexico. -"J'ai pris la Composition VgUk • I fdi • TPbfcham pour des doul-urs dans le ventre •' k cjoaet a si parce que mes rgies v saisit n forme /•hmorragtect curaient plus de Coq Jours. J atrats aupartvii un nombre infini de mdlca-aents aans me gunr. Uns ds DMS amies m'a parle de oWCompositioo vgtale i D Dinde. M BflRfi -st revenue et mon u.srl vous en sommes reconnuemw. J'ai .donn na-v „ne fille et nous s. nv.us en bonne sant. '-^WA RKOPR Rcsxs.Joaqum Rui. I ; %  "Tienda Puebla, Pusbla, M'-xico. -a, u ;.ii.a-w fssavaal l'efficacit ds U Lcierie l\ Martial. Populaire et porte r ,de tootea If a 1 ocie'.— l-2 Iota prgnanta, dont 1 lot de fJOOdollars et 2 de 1LU dollars. I Billefcctier de "J courons: Un dollar. Lt couper, Vicg ceLtimea or eu une gourde. FB verte Prit-su-Ptirie dana lai maisoreprJivsrtee : Aux Arrres de Paris Tcaptoir Frrrsia, S^niraire Colley* lime Rgirja Montroaier Mme Ducis Visrd Vircent G Makhlouf 1 hsimcis l'pruot Petite Mriaon Mme d'Erneiy Djoie Htel de, Ere ne e Htel Bellevoe Pharmacie Guatavea Otto* : Avaiue Grfoire iM li ( rm tie Camsiiliaiioai :79 heures du mmn 3 ai ts/rit msH Brookljn Galvanizinij et Ml^G. Company |E1 Une dma kfe • :•'-• r*i| .t moi voajl stnes twu 1 M -l'ORRO Exclusive Sale for Haiti Jo* TneFraira Lock co manufac ures of ail classes of Pf£ ck i Se Brolt Brssb it MaHeable Wo.ki raakers of pipa IF Tbe Indiana Shovel Worksraanutactorera of •noviU n mtlinn Ibe Bal.imo.e Ea.mel.Dg & Ttampi-.g COJ*** J'o? TbeDened.ct MFG comanufacturera of tiootdlroospoon Toe Eing ra.nts co -m.kers of pttott, IMiMto "^.4 "koai 'ibe Wall Rope cjmakera of inauila aod a.sal rope ses10 Tne Cortlaodt Gnoding Wbeel corp makera of amery wne* Toe Warren Tool 3omakera of pick, crow bara aie. The Mercer Rubber Comskra of gsrde% noae ew The CB. Bak-r Comikeia of a.-wiug ma^kioe parts aie rusiiurcir vjueiBveaj in Trurxbuii Waste Co— mtkereof cotton waste Prenex votre billet da tnaintensr.t Tn# uilaoli Zinc Co Manufacturera of tinc etc. hfl |nr Tirsge prompt et sincre, -i e Datroit Sdamieas Stell Tabe Co — makaia ot aeaoissa i ^ mwmm — ^.^..^^^ The Heller Broa — mak-ia ot lie. Geo Jeanim klxcloai/e AgiotforB^^ Rue dea aairaclH, n u.-!-:-' Htel Sainte Rose L'htel c Sainte Pose s sis Logflee t Are ses seivicts aux voyagenrs venant de Pcrt au P'ince ou s'y isn dapt. Cuisine axcelltr I r.ccDditions avan tagtuses. La maison John Bouf| 1 1 a al T %  il l> Goraposition Wgutab % ..RMAM "aasaaa !! lLf -*^TU^. Avise ta clienlle'quele'gwnd rabais qu'elle tcc M. JiVgene lYev* d§ aeRariicleicoBtiuue jusqu'au 3 aot courant•„, nir voir lea jolis cbi^au x d > laderoieriteamereique^ .<...• — Annonce a se* cliente que la Pho tfsteibip Moderne sire ferme lea iiraencbea pendant lea Elit n s -' *) s 11 lt mu 1 -_ JP Ce S Aot 10)2 'invile aussi venir voir les jolis chapeau^ M laine qu'elle a reus par Eug AiEYS modr. Venez et voua terez aaiisfaiti, lisfaitii M IQQl



PAGE 1

Igne No 4St9 roctu Riuce laiti I gllCTIUI FROPHŒT11RI (Jmert Magloire Quotidien Samedi 12 Aot 1932 Il n'y a que la vrit qui paisse runir les esprits. Le mensonge et l'erreur ne peuvent que les agiter et les diviser. REDACTION t ItM Amricaine No 1355 TELEPHONE No S4i ioses Marocaines Souvenirs Opportuns Nouvelles Etrangres CA.USt.ClIE FEMININE Les Autres.. le CM tap ( FIN ) taote ior lei habitudes, des exemple* incessants, UQ rapprochement jDoai l'avons dj dit, de l'lve et du matre, renouvelle* t la fois an problme scolont uiscrtement et gaiement son iptoblme conomique, un eiuioapure morale, eio.. PAR'S On croit savoir que le conseil des ministres tuui ce matin l'Elyse sous la prsidence de v dr a approuv entiemeU .mnrant de 7ii m llu oa ter oa VOU ,Ba d.tfereuoea d OM Utttudprise par Mr Poincar la Tf .a Maroc coin! 4nmpareut les peuplai. .1 eat unconfrence de Lo.dr-s sur les ques iS. on QB naut rien PO"ule de mer 1 tftioaj.t d un pio lions dcs rparations. Les membres Jiui, on ne peut rien *""" %  — %  ••—— -• tions aes rp... KtVsources. gramme ftrme d aciou morae; q ,et d miais e avaieal l coaV oq U S aa?divui tre utilis nar ** ue UWI8t qu l ^** ?*•*& lS S l.p emere p P eacb0 1 ^ l s P Mt *r de *? d 1,1 ' et imposs a i attention puDuque „ , pendant quelques annes, suttiseut M ^i"!, 0 1 ? ~ SSLI?! pour pouaaer •ea troupeaux uumaus aux pius Dellei cumula aux plu leues ai; io.m, aux pires preoipica ,dant la premere lut p sivsrnent consacre 4 I tasipobliqad : ce qui fat ralis par la revue dont LOUB I renseignements : la couda Maroc. Cette coula ca poitt ie pas aur touque la publication en l pu dire. Le Maroc lia coles nombreuses, ous lacore un kilomtre de voie [Nraale; ceiiauta localits avant devoir une ruupour eximtnei le rapport de Mr Poin car sur la marche des d'ibra'.io is et M Miller in i et de Rambouillet pour prsider le coi de Bretagne et la France i propos des questions soumises la canfreace ils sont innombrables ex parant Tout en admettant la grav.t des rpandus, les autres, car tons ceux questions discutes ea ce moment i qai ne sont pas nous-mmes se cla* la conlren:e de Londres, les milieux a* sous cette lubrique embrassant officiels se mootreat moins pessimis toutes les catgories d'humanit A tes aujoardhui qne prcdemment quelque titre que ce aoit, notre enva on a exprim la :royance que la %  "ate personnalit absorbe tout ce Grande Bretagne et la ttance pourqm gravite autour d'elle, t : Moi I raient arnv r a s'entendre sur les ques criait Midi.*, moi seule, et c est as to s siconnel dctare ua haut*" commissaire fraaiis, la G'ande B:e tagne vouUit ce ser de vo:r le> pro position? d; Mr P i c ri non cornm*non oui aoas cou / rirait de ri lime des proposions po itiqaes. mais C le. mus no; letfl l'exprimant elai srement conne des questioas :o remeut. El r.lit, not-e t moi no niques ayaat pour bat d'obtenir t le centre de la vie gnrale; nous de l'Mie magie le plus d'argent 1' y tendons a tout ramener ce centre unde tendaa:e de U et ne j-igeons des choses gnrales Nous n'avons pas de formuler hut; l'outrecuidance voix cette affir % %  •""'r-- r -• — — a U1 e tro./ uranae tennaa:e ae ia *• uc l'fi^ 1 uc %  '"" seil. Aprs sa raaion un tlgra n{ j g j \ ag i eterre a vor de la po qae P* r 'car accord avec nos ides me a i envoy Mr Poiocai lin gj j %  { { ce a puace particulires. Ce qui noas dplat ou comme aux cimes les plus radieuses, to-mint que le cab.net l'approuvait su 7, te a remarqu le dit foaccion nous gne est mauvais ; ce qui est t Bien n'est plus facile que de tor t l'unanimit sur l'attitude prise fj ai ne le eouverne favorable notte utilit ou notre mer une ame collective, auitout ai l'oa a alfaire des entan s il e'y a gouverne qu'aie voulor fortement et continu meut. Atteudez doic a l oeuvre no JJ" ^ ociat otis L oidre %  eia bocs-bommes et uos petites les g c Ji ',,, a l ^ t ,7. Lotuta leiauoa du UtoaHu *ouaa gu [•**** liers. la minire dont il a men Londres ; il a redu couver TrrVx"de"ejlarp8~tdrqVel'air"ris nement co are le moralohum sans Hrdy, qui a dirig l'euseieatreruui uaua la vw, le regard promesses tonnelles soit mamtenue, %  klaroc, s exprima comdioit, las poings serr, une ro*e Apis ex. me a de diverses pro messe i Irrespiii qui est la base aux dents... suggres, le choix a t laiss au Matignsmeni : prsident du conseil dxns lequel ses Quand on considre l'œuvre frsn c3 ] ^ a es ont u plus ea. ie coafiin Clttsmuvre d action mo.aeaae de colouiea.ioa an Mu oc, des ce cl , 0 j[ e libert lui est laisse ea M uoua perdrons pas dans rapprLCtiemeuts a imposent entre les ce qu j CO acerne les dtails patlicuI,M>BS ua d acuterooa paa me bodea empioyeea et les rauliaU ,..1 1 de leiaiu.ua ui aur ob.enua l, et ita mthodes et lee •"toi; noua nota accroche reauitata obaetve^ en li*iti cornue f/wlques venus crd na es et eonsequeiiCe de i action amricaine t de notre bistoue cum • — en uepit des diifereuces de rgime fcjiumues d un buisson ; la politique. o:essaires. Les Cours NEWY01lKu-F;an:i3 26 S.erling 440,j8 PARIS 9—" Sterling 55,17 Dollar 12,37 de les situaC8, qui suppute I entrai engages dana l'effort ncessaire a U0QS relativtsaux paiations alleKMce aux lautea d'autrui; leui relvement. mandes et le sort de la confrence ni,... la gslt.. Nulle pan, cet effort ne a'accom de i_ oa dres dpend du rsultat, de laoyenav lu sont multiples, plu sans douleur. Tchons sole niocations. Pendant que le .^'"•Piktivte comme des ment que l'ellort et la douleur nous Ftemier min.st.e bntann.que expliKHupM, une action cona soient prontables. q a' d e vive voix U situation aux membres de SOQ cab act, les minis* trs lianais taient mis au courant dbuteront dimanahe SU du couran: man au cours de li.juel ,: le nouA plus tard le progiamme. Tous nos compliments. jpc oort an princlen, enfant ipl" napaiasaoce" apprerdra •Nie 'j.. >W que les 'Manie Socit J> thtre Panaiana miiK qoe emaiiie dt. ^U raies bgrmeotes n, l ^foreuse ide k .JJMuons avec joie 'ciiooaoes Messieurs ce d'avoir aeoti hJJP vec les divert ^espacs. C'est encore a? 1 l *" op de rietassM ta toilette de Mme X.. elle dvie St A/artl Miiis AVOCAT Bue Danton Deatouchas Etranger Par cdble, 10 Aot Aujourd'hui e seul espo r repose tes dlgue inn^ii Nou U Ville triqies pri du public ""'"J, ca. il y •preaaement si nti>e au ,j;* ar o.naaiiaau. Nous Snam* T 0ir |Uibj ? ont organiser saurt arcua pou.aat .Oement


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05742
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, August 12, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05742

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Igne No 4St9
roctu Riuce laiti
I gllCTIUI FROPHT11RI
(Jmert Magloire
Quotidien
Samedi 12 Aot 1932
Il n'y a que la vrit qui
paisse runir les esprits.
Le mensonge et l'erreur
ne peuvent que les agiter
et les diviser.
REDACTION t ItM Amricaine No 1355
TELEPHONE No S4i
ioses Marocaines
Souvenirs Opportuns
Nouvelles Etrangres
CA.USt.ClIE FEMININE
Les Autres..
le CM tap
( FIN ) taote ior lei habitudes, des exem-
ple* incessants, uq rapprochement
jDoai l'avons dj dit, de l'lve et du matre, renouvelle*
t la fois an problme sco- lont uiscrtement et gaiement son
iptoblme conomique, un eiuioapure morale, eio..
PAR'S On croit savoir que le
conseil des ministres tuui ce matin
l'Elyse sous la prsidence de vdr
a approuv entiemeU
.mnrant de 7ii m llu oa ter' oa VOU ,Ba d.tfereuoea d OM Utttud- prise par Mr Poincar la
Tf .a Maroc coin! 4nmpareut les peuplai. .1 eat un- confrence de Lo.dr-s sur les ques
iS. on qb naut rien PO"ule de mer 1 tftioaj.t d un pio lions dcs rparations. Les membres
Jiui, on ne peut rien *"""------- - - tions aes rp...
KtVsources. gramme ftrme d aciou morae; q ,et d miais e avaieal l coaVoqUS
aa?divui tre utilis nar **ue* UWI- 8t qu l^** ?**& lS-
S l.p emere pPea- cb0"1 ^ l"s PMt*r de *? d"
1,1 et imposs a i attention puDuque , .
pendant quelques annes, suttiseut M ^i"!,0.1? ~ SSLI?!
pour pouaaer ea troupeaux uumaus
aux pius Dellei cumula aux plu l-
eues ai; io.m, aux pires preoipica
,dant la premere lut p
sivsrnent consacre 4 I tas-
ipobliqad : ce qui fat ralis
par la revue dont loub
i renseignements : la cou-
da Maroc. Cette cou-
la ca poitt ie pas aur tou-
que la publication en
l pu dire.- Le Maroc
lia coles nombreuses, ous
lacore un kilomtre de voie
[Nraale; ceiiauta localits
avant devoir une ruu-
pour eximtnei le rapport de Mr Poin
car sur la marche des d'ibra'.io is
et M Miller in i et
de Rambouillet pour prsider le coi
de Bretagne et la France i propos --------------------
des questions soumises la canf-
reace ils sont innombrables ex parant
Tout en admettant la grav.t des rpandus, les autres, car tons ceux
questions discutes ea ce moment i qai ne sont pas nous-mmes se cla*
la conlren:e de Londres, les milieux a* sous cette lubrique embrassant
officiels se mootreat moins pessimis toutes les catgories d'humanit A
tes aujoardhui qne prcdemment quelque titre que ce aoit, notre enva
on a exprim la :royance que la "ate personnalit absorbe tout ce
Grande Bretagne et la ttance pour- qm gravite autour d'elle, t : Moi I
raient arnv r a s'entendre sur les ques criait Midi.*, moi seule, et c est as
to s siconnel dctare ua haut*"
commissaire fraaiis, la G'ande B:e
tagne vouUit ce ser de vo:r le> pro
position? d; Mr P i c ri non corn- m*non oui aoas cou/rirait de ri li-
me des proposions po itiqaes. mais C le. mus no; letfl l'exprimant elai
srement conne des questioas :o remeut. El r.lit, not-e t moi
no niques ayaat pour bat d'obtenir t le centre de la vie gnrale; nous
de l'Mie magie le plus d'argent 1' y tendons a tout ramener ce centre
unde tendaa:e de U et ne j-igeons des choses gnrales
Nous n'avons pas
de formuler hut;
l'outrecuidance
voix cette affir-
""'-..... r-- r------ a U1e tro./ uranae tennaa:e ae ia * uc l'fi^1 uc ''""
seil. Aprs sa raaion un tlgra n- { jg j \agieterre a vor de la po qae P*r 'car accord avec nos ides
me a i envoy Mr Poiocai lin gj j { { ce ,a puace particulires. Ce qui noas dplat ou
comme aux cimes les plus radieuses, to-mint que le cab.net l'approuvait su7,te a remarqu le dit foaccion nous gne est mauvais ; ce qui est
t Bien n'est plus facile que de tor t l'unanimit sur l'attitude prise fj ai ne le eouverne favorable notte utilit ou notre
mer une ame collective, auitout ai
l'oa a alfaire des entan s il e'y a
gouverne
qu'aie voulor fortement et continu .
meut. Atteudez doic a l oeuvre no JJ" ^ ociat,otis Loidre
eia bocs-bommes et uos petites les g cJi ',,, ,al^t ,7.
Lotuta leiauoa du UtoaHu *ouaa gu [****
liers.
la minire dont il a men
Londres ; il a re-
du couver
TrrVx"de"ejlarp8~tdrqVel'air"ris nement co are le moralohum sans
Hrdy, qui a dirig l'eusei- eatreruui uaua la vw, le regard promesses tonnelles soit mamtenue,
klaroc, s exprima com- dioit, las poings serr, une ro*e Apis ex. me a de diverses pro messe i
Irrespiii qui est la base aux dents... suggres, le choix a t laiss au
Matignsmeni : prsident du conseil dxns lequel ses
Quand on considre l'uvre frsn c3] ^aes ont u plus ea. ie coafiin
Clttsmuvre d action mo.a- eaae de colouiea.ioa an Mu oc, des ce cl",,0j[e libert lui est laisse ea
M uoua perdrons pas dans rapprLCtiemeuts a imposent entre les ce quj COacerne les dtails patlicu-
i,m>bs ua d acuterooa paa me bodea empioyeea et les rauliaU ,..1
. 1 de leiaiu.ua ui aur ob.enua l, et ita mthodes et lee
"toi; noua nota accroche reauitata obaetve^ en li*iti cornue
f/wlques venus crd na es et eonsequeiiCe de i action amricaine
t de notre bistoue cum en uepit des diifereuces de rgime
fcjiumues d un buisson ; la politique.
rapports conounquta et heureux dans l lude de levue que
loi la franchise, lu leapect nous avoua trouve dans la nouais
ioii donne, is droiture, le sauce et nous avous cru utile de
fl'opiniou; puis la vauiauee, de les reproauire ici, moins cepan ..k;-,, a.
' lois vtiuee, entrane le dam dans l'intention de comparer LONURbb to ues csoineis ae
lillort, l'amour du travail, que ds taire voir comment, a meure Pans et Loadres s- sont runis au*
eier : puis enroie la actuelle, tous les pays arrirs sont jonrd'bui pour examiner
ncessaire
c L-e Temps dzlxreJlU teil des ministres a flicit Mr i oiq 4_aw|| ,j.tr re Mr Poincxr. Dans te, les autres devront s'accomaao
pour p-t
qui seioa* 1 Jge> o:essaires.

Les Cours
NEWY01lKu-F;an:i3 26
S.erling 440,j8
PARIS 9" Sterling 55,17
Dollar 12,37
de
les situa-
C8, qui suppute I entrai engages dana l'effort ncessaire a U0QS relativtsaux paiations alle-
KMce aux lautea d'autrui; leui relvement. mandes et le sort de la confrence
ni,... la gslt.. Nulle pan, cet effort ne a'accom de i_oadres dpend du rsultat, de
laoyenav lu sont multiples, plu sans douleur. Tchons sole niocations. Pendant que le
.^'"Piktivte comme des ment que l'ellort et la douleur nous Ftemier min.st.e bntann.que expli-
KHupM, une action cona soient prontables. q a'de vive voix U situation aux
membres de soq cab act, les minis*
trs lianais taient mis au courant
dbuteront dimanahe SU du couran: man au cours de li.juel ,: le nou-
A plus tard le progiamme.
Tous nos compliments.
jpc oort an princlen, enfant
ipl" napaiasaoce" apprerdra
Nie
'j..
>W que les
'Manie Socit .
J> thtre Panaiana
miiK *qoe emaiiie dt- .
^U raies bgrmeotes
n,l ^foreuse ide k
.JJMuons avec joie
'ciiooaoes Messieurs
ce d'avoir aeoti
hJJP vec les divert
^espacs. C'est encore
a?1 l*" mm a '' pera slsnce de
JJJ flBPii cinq annea ils
ejjJJMM relche k travers
^25 atonie a sortes.
ans pour eux des vceui
Ptiintr De rule daiB lear
^ Utruu8''"** l 'car soihai
Vr de
soa insisuace dans ua contrle iigi* der de ce que le a Moi dlaigaera
de av*nt qu'aucun moratouum soit d s'approprier. L M Moi coaient
ac:ordi i l'Allemigue la France de- de menues concession} aux proches
miade de plus srieuses garanties qni sont tout de mme les "autres",
que celles qui existent actuellement, qnaad ces autres peuvent, par la pa
a-t il dit. S il ne peut les obtenir rente, I amili, ajouter quelque chose
Mr Poia:ai se verra forc de rentrer notre lustre, une valeur notre va
Paris pour prendre les mesures leur. Sinon, nous les cartoas Rares
sont les parvenus qui gardent 'e sou
venir re:oanaissant de la moleste
souche dont ils sont issus,doit les si
ci fi :es leur ont servi d :htloat nom
i'le/er veri les et mes. Souvent ils
es brisent i mesure qu'ils montent,
afin de dnaner i entendre qu'ils sor
teat de la cuisse de Tupiter*
Il est de pratique aussi courante
quiDJusteet mprisable d'oublier les
amis de jeunesse,les parenti pauvrej
dont I humilit ferait de l'ombie sur
_.- le chemin de l'ambitieux.
Les autres / Nous sommes chez
Mme X .. C'est son "jour'. Le salon
est par, odorant et fleuri. Madame
brille comme un cria et son esprit
a fait aussi grande taile te Lu jnl a
No KW rnots vont ptiller comme une coupe
d'extra-dry. Les amies arrivent, c'est
l'heure chic. La cnnveriatioa com-
mence par les appartements, se con
tinue par les soucis de la cuisine et
de la vie chre, aborde le terrain ok
s'battent ces amours d'enfants, tous
des anges, compars ceux des au
trs '. les ' autres 1 les mres qui
ne sont pas l- Les mots piquent ;
c'est tort plaisant Puis, le sujet ter
! \nn- Le Matin a envov un tlgramme nelleoent fminin ar.i e sur le ta*
.Mr Poincar asu anty.sw .snassTsf aseja pIS [. mo(je. Les phrases rebondis
liue citation tane pu Mr LlovJ tjeorpje i'a cou r
"eau uet ju cot d. aerre dprt le. sent, inpuisables. Mais, prooosde
chiffres exacts'le cot est jo i> op de rietassM ta toilette de Mme X.. elle dvie
St A/artl Miiis
Avocat
Bue Danton Deatouchas
Etranger
Par cdble, 10 Aot
Aujourd'hui e seul espo r repose tes dlgue inn^ii
Nou
U Ville
triqies
* pri du public ""'"J,
ca. il y
preaaement si nti>e au
,j;*aro.naaiiaau. Nous Snam-
*T0ir |Uibj?ont organiser saurt arcua pou.aat .Oement


.A MATIN
adte
Il s Amricaines ont
le droit de fumer ef!
de porter culotte
NEW YORK 2} u-llfi.- la rour
de Just ce de B ooklyo a jug que
les femmes ort le dicit de po ter
4*1 culottes et de lurner des cigaret-
tes.
Une jeune femme, EJna Heych.
avait cm ante pout "m.'uvaise ron
faite'*, parce qu'elle avait t vue,
hors de sa derreuie, en culotte et tu
mant une cigarette,
le ne trouve rien de irai. d
cUr le jupr dans le rott d'on tel
coutume. Dfs vtements siv blab'fs
ont souvent pcr* par des femmes
hors de chez elles et ils *ODt ctcsd
rs au|ourdhu', ncn seulerrert com
me cctvtrtblfs, mais aussi ccmrr.e
corj5a:;< par 1 usage
D'OiIC p;rt. le fait de furrer la ci
garette n'est pas l'indice d une d'pra
ation n oral les femmes *e dr?y?e
sie rit tr dignfS centre tr.e telle at
flirte i Ituts droits il fait bien re
ccnn-.lne qur,dejrur en jour, ' firmes qui furent deviennent de
pins en plus nombreuses et elles y
V nt eccour; ^ies pai la bonne soci-
( Dmly Mail )
et autres affections des organes
un affaiblissement de l'organisme.
prise avec persvrance aprs
augmente la force de rsistence
Rhumes, Toux,
Bronchites, Laryngites,
respiratoires, indiquent
inmal
L'EMULSION SCOTT
les repas,
contre les
fortifie le corps
maladies.
bmmhih wstexr^mrnmwimimni&aam i mmauntmKmmntwmtmimmmmu
Ect e G 2,oj
Musique Sylvain Ptera
In mari ne doit pas
frquenter d'autre km
me que la silure
L'interdiction s'tend spcialement
\a belle-nire
N.w-Ycrk24 Juillet- Mme lohn
Kans plaidait en divorce ces jours
derniers devant le t ibunal de Cb.ua
go, liguant que ;on mari aimait
trop la^cc n p>^rie des emrr.es
le jrge a rtfu' de r-ororcer le ,
divorce mais .1 a interdit au mari haiter,1 tn '&'ab,e s e rendre visite, dt voit ou de par- Br i6n qu.l puisse 'tourner i
les a n'importe quelle temme, excep F^e comp ement td abl,.
t la sienne. *os m:,lletIlS sympathies
Le juge a. en outre, interdit sn mpagoent.
cialemcr.t s la belle rrre de M.Hans **
de v siler son tendre ou mfme de
lui parler fin de re prs ticub'er
la flicit conjugale ^u rrn?ge
Varits
Bl.VAN HE
Mdelf me
D'9pta le rorrarde Ju'ea Saudcai
&
/ a Maison de
In Hafne
$t et 6; pisode
le carnet Rouge
* m ..............__.........___________
La flche empoisonne iam fe Savon l'almoHve et con'rikueni le rendre plus doux et plus
Savon Palmolive
Le S von Palmoliie a reso*
lu le problme du jour.
Avoir un beau teint.
Comprims de
Les huile* d'olives et de Palni's tout compris*s srigntifiquement lild-it IdCtioi
D1M\NCHE
Mari*qe Moui
Comdie hydrothropiqueiba
en parties
L'Amour q^i
Dr;m- Dassionnletseminw1
avre D1NNA KARKNNE
Entre :
Vient de. recevoir par d
un aswrtinifht complitiu
$ produits Dai
/ actol du
Dr Bout
Dpart de
M. Beniomo
Notre cbprmart ami Mr Beceomo.
charg d'Affaires cubsin, souffrant
reruis quelques jours est parti ;e
naiin en cor g peur l'Eutcpe, via
Ntw York par le steamer (Panama.
Les arrs de Mr Btacomo lui sou
i I Etran
e fi ace de tous Ifs savons de. (oilette connus.
Un par/ait nettoyage de la fnure, quotidiennement,
de ce doui savon, vous donnera au visa faits
I\'ous somma Us agent* exdusifs des pro luxti l'almoliv
tOVt'ows er notre tablissement un lis grand ttork.
nv l'cume
lis plus pif-
Contre les en'riteietlatfm
intestinales et cutane*.
et avons
1 *ll*
Maxwell $ Mohr
Rue du Centre <$ Hue Bonne toi
En vante Fort t u P. inoe
l'ac
laz'r Mp'rppr litan
Antoine Talamae.
Paul E. A ma
A. J. Katam
11 armai ie Centrale
B. & N Seda & Co
Petu U fr
P Plunpt
Ed. Gabviel
A. B.ctu
i propos de
" Mi gic City ,?
Tort au Prince, le 12 Att 1921
13 ar | 1 O i *\ W\ f\ Mon eba Diiecteur,
M- ClJ. lolCllJCl Le jouma'- t Le Ralliement > dans
son No du 9 tourant, au ccurs d'un
aitule l'tsptin t lirai :
L idal Je la jeunesse I
L'est Magic Lily, ce lieu internai
qui est k uvd(\ious de la trs ihpra
vante et tlcqante 1
ati : p opi aire de cet tab'is-
remen", je prtera cor.lte ceMe asser
'ion ab clamer lan aisists Sous ma
diee on, Mrgic Ctly n'a |irrn s m 1
I a leprc'st'rUiics conmeccira par t aucun rep oche ci je dos ;jon'ci
ure d'r orst at ( n de l grat dt firme que de, ui 9 mo il a d'spa u
( Daily Mail )
DIMANCHE
Mr A.A CAPOZZl
LTlustre trtur en scae Itahen
dans
Ta lie pour le Eoi
Sjbsj ionrrl renan c'intr^ues de
coir de la PASQUiLI & Cia.
Ph
n
lUwh
DCDGE Brotbeia (Aoomcbile ).
Hr lie : G. 1.50
complaisantes vont publier dansdeux.
trois* dix lali ns amis la nouvelle ma
ligne spiritcel'emett commente
Elle court, elle vole, car les polios se
rpandent, telle une trane de pou-
dre, plus vite que les pneumati
ques " On les avale, les potins, tn
croquant d'exquises ptisseries, en sa
vourant un th sans pareil, un tb
de caravane ma chre
Cela s'appelle les relations mon-
dainea
Au lieu de ces papotages mallai-
sar. s et vulgaires, pourquoi les fem
pus in'el!ign'es et bernes n'essae
d'instituer i !tu>
srieuse.
rouvel tablsem.ut que )-d igj
na rien vo r avec Magic Ci/y, le
Dindeur du t R .litment na q-j'a
prerdie des rensfigneme's peur sa
voir i quoi s'en letir i sen e"fea-d.
En vous piant de pubiier lap
sente, veuillez ?grer, m.on h.r D.
recteur, mes meil.ures salut' ons
____________Lonce Mnlai
Accident d'auto
e quart
la Ku>
les
.s
raient-d
c joui une ccnversa'ion
litraiie, scientifique? Lesnuis
actu?.les donnent aix femmes une
influence indniable dans les dnec
lions soci.u -, ans les ne bls initia
tives relatives s la formation de
lire populaire, i tcutes 'es oeuvus
ma'tiplie'es pour le soulagemeh de
i aonft nce Les
ont des ides lar
es appliquent pou
lectivr. Ny At il de succs que
pour une seule de ces ides l'diort
ne terait pas perdu Si la vie fmi
nine ne place plus ces deux rles
les ch dons et le pot feu ; si la m
disante u'rst plus t'axe de cette
te ut sera cb ng. .
Suaanne GAZON
Ce matin vrn 'is 11 heures rrolns
l'u'o U.s. c| renveru un liomme 1
Hou, en u^e de la pharmacie Roherti
La victime a ci relevt avec une jimbe casse
et iranst'oitie immdiatement i 1 hpital gnral.
Un grand voyageT
arien
Nous avons t intotme que Georges L. Blve
entreprend un voyage en aroplane de Ntw-Yo'k m8l!lcur COl CJU'i
au U'-il Ce hardi aviateur ma probablement
i Fort-.iu-PriBce la seivame prochaine
iG-Aobnics f-ba,
lUsM'tata msrTalllenx. nrpn
Tuf ri'".- I Khcon : 8 rr., Nol
*.. DEPENSIER, 83. Ru d I
Vent*,d%imm\
au deas J5 da l'estianatl
En vertn 1 d un jogen
tribunal- civil de Port-ao "
date du trente avril mil
douz. emegis'r, homo'o^ai
libration du conseil de U
Maiemoiselle Urant? Bic
te en date du \ingt six doi
neuf cen* s-jt, tenue sou
d'nce duJJu^e de paix de
sect en n d enregistre ;
jug n ent du u bunal de
insiance ;ie l'.>r -auPrioca]
du vi >gt et un dcernb'il
cent virgt t un, enregistrai
aant la ve e sur mise i
11 sera 1 o:J le veadn
huit act de la prsente\
neuf heu e^ du ma'in. en
par 'e ni' i re de Me Lou
l/^i., r naV' oo'a'f- a l'ort au Pria*)
L* Ciirbohnum Avenartus^^^^S
ques d'une proprit, tandis1
ses. s se en ceit ville,
rues Thomas M i ou. ci de
Fionts Forts, e du Peuple
natit 1 1 interdit?, et de l coi
ce de vingt trois p eds de ff
la ras des F:on s-Foits et n
p ed au c'. 0 pos jortre
p-eds de p ofoadeur, cts
esl Uue ver des Fronts-Forts, au Sud pli
Le bon, i 1 Est parla rue *s
et l'Ouest par Ne'vil S101
" vaot EJmond Lilavoi;, soivjl
etpro:i-verb'ldarp:ngl
Osselin en date du 7 cveJ
neuf cent vingt et un. eireg
A la regute de Woisir
Sauveur Faubeii. propucisijV
domicile Poil**
armacie *'
Le seul prservalil du bois tat le
y
Cdtbolutum Avndrtu*
Reconi t: depuis p'us da 40 ars comme le pin efficace
ron*"e
nal et
ii pourriture
U estruciioii
s rt prServer le b^i-? ho-s el siiis t'r-p
sois ooUi I3S lui,tes, 1 s in'lueic-s du c
p ir le- i MC e<.
A ero lier .1 1 lupprim^r !e chanpignoi L*e maiioni e' d^s
Schi r 1rs nuits h< niides
A imprAguer es Voiles, c rdigea hi!,s e1 Qleta 1 e pch9.
Le produit it un dsin'ecUnl .i- p-emier ordre s ipri U verruioe des cuiiei de chevaux ainsi que dei pou'atllers. Il
autai un dtracteur sans pareil des punaises el des autres
mines.
PAUL E AUXILA
liue Traversire de
Magasin de l'Etat
Vous demain] 1 i
aair voir lei arCirlM de tout.) traicheur et du
>ieni de recevoir par les leviers batetux le
rant et m/un." .,,
agissant comme tuteur de n*
neBchet, interdite, sa*,
taire detneuraoteidomiCjliW'
ville, avec l'assistance de m
A eiaad.e Bchet. propnUj
(^onjtUtuce
Valse p r Occlde IEANTT
le or piano et 1 jui \ bio et violon
v ndre ch . I aoteor, Hue de l'Eu
terrement.
l'lrang:f.Son ifortimeoi esioiinn iojjo-jisI es ar fia q'ah raDt et domicili ^JJ'J'J
est meil ure et les piu coiiseieucieux.il laliafad tous 1 aKoiVspour suoro ,U,"/A5/ r'Lr Mi'eh
hommes km mes et en unis.
Visitez
vos
ce
achat.
migastu, avant de faire
poui avocat Me W.ndsar
lection de domicile eosoo
U mise i prix qu **
t.o.s mille cinq cents do la
a t rduite pat *
et on dce
dollars, oj
pert,
m nt du vingt
l'anne dernier.-,
mi e cijq cents
sSfltfilH l FtlwnilltMme Mord Jean Joseph,.,,,_,
Angle des Rues du Magasin de 1 Etat et des Fronts Forts me que les enchres j^*
" l^JjX&i fen'> W*V r*a d"l*wtea formea de cha Pour piUs ampl feoseifl
i a\\ .. " ",M K'r,,,ps' et un aaort.mpnt d. jolies fourniturea ...\?.'il avocat poors-'"
rdeTnier ?**' ^ ^^ ^^ ^^ *"' Mlais vS-^
Uu iroqeia paiement des couronne, a voile, d* m ri4. hm/ta. n. s.U.-e ou cabitr des t
Le Grand Bal arnnei du Casico
de Filionn'lt aura lieu dans ses s
Iols, le u.ardi 15 Ao i 7 heures
it demie du t-oii.
G' ai 1 H-,rocii eni qui se p tr
vie, atnl p.r le Com.l du Casino, cette
lU Homct de tonptor paimi les en Brenadiueet cprs'uVVneurfii'nii
p>u5 b tjuals. bon prix garnits et uoo garnies^
pe
pour
lui
i'^ ^""'Jli'rS4''.' v?ilM"" brod.;p.o. '-;'.
qje aea couroonea mortuaire- Poil au m, W^J


kl l:ft
Colossal Kabais
A LA MAISON V. GREIDY
La maison donne ce rabais | l'occasionna dpari
[Monsieur Creidy pour le renouvellement de son sloek.
Four 10 jours seulement
Comparez les prix j. ." .
de
Inx Prix do
aoraot rabais
con'. fpnn 1 90 1,00
" donl'le larg- 1 75 1 85
i Lsrres 2 1 .">r>
car 2 50 / 7".
Uni 2 150
" blanc a pois rnnl 2 00 1 5 i
b'-nca br dlarg 2 50 1 75
blanc a jour 2 50 i 75
"frmie deuil d-larg 2 50 I 73
fl* bhnc a car 2 1 50
Hincabar coul (es 2 5'J 2
ion rot a f^urs 2 1 50
COlon un 210 15'J
B*poo cota i'i d
mge fcfuD de soie
Prix
courant
toute* nuincps
I'H'hiii e earn-*r g' p.
frariiep
" pour chera d Inra
rr"*|a po ir ' "
zanli >e- f ai e is
S rai i blanc uprif>nr
Haptiat 1o co'nn h'^nc
>hnso: k bl' c pr ling.
S rgi b anc noir
r ne, mui i, beaga
Garbardine b'anc
'ooovsote pr jjp8 500
Ratine dp to1 t nuance 4
lainage nouv pr jupes 5
Diablement fort blanc 2 00
3 00
100
1 50
150
2
S
2 00
9
2
t,50
2 50
Prix dn
reb^s
2 51
0 75
1 25
i5
1 I'
2
1 5
-1 50
150
2
200
i
.
4 00
150
P.ix
Courant
T--il b'tOQ ponr robes 2
Damasse pr m telaa 2
i\ iQlOOk noir or duil I 75
i dbl larg 9
cvbmlrlti dbl lui 2 50
lu ri!M;^ pr oapei ;l 7 5)
.Tapis c r coul 406
" blanc 5
iSuvie la d? oihtie io oo
" de biio jo
,Ra< merceris pr d. 20
M's fi' pour dames 36
|B s coton sud. 2c 00
, a pur raoif paire 10
" a cotte pour
Prix d rahai-i
1 50
175
I 25
175
20)
(i
30J
i
S 30
2S 00
14 00
)t OO
16 00
"50
Prix P ix du
j cour m i rabais
dames & fi >tts 36 00
chaussett s pr enf. fit )0 00 2 3 oi
" coton 14 00 14 00
Bretelle po'ice su p. 20 00 15 00
C.simir lavab'e 7 50 7 00
Si'g'noir^b'eu marin 20 17
. bleu matin sup. jo 2S
Casimtte de t. nuinces 4 $
^Ci'icotsup 25 2000
(C)uverture de Ii s sup 2s 20
,D ille bljnc union ng ^00 t
Djckb'.aoc u ". 2 jo a
,ki ki spcial pour
,C3itum: d'qui alio s 4 J
fiii
cjorint
;
210
M
> 00
0*> k ,**-t a^ ft'"is
)' 1? ccu! piur hon
'gl*o
cnu"i-tte fnt. bjtn
c ivi'e de soie sud
alise a mti s dam?< 4
!
'etg-e corn? sjp dz no)
I r-^on
Dentelle talen ienna 5 00
i ^ i: so-e pr dame 12 jj
:in leentrdeax b od, 10
C pe d; -nijr franc r^
Crpe de Chine 12
'C'pe G orgette 12
Piix du
rabais
i 7f
n
14
4
IS
II
A
10
7 50
10
10
t
00
c
H. Balloni fils
teRoux ou Bonne Foi, UO fcif^n f* D')rllbreu9e c,,eD,^ q-J'il vient d. recevoir le articles
BUS: 8Lt)6r,on. et ^ MU.1.LEUR PUIX QUE PAlUOUi
lGriod.gBolt1r9Qt de bijouterie, mo.itrt, brecelate en or, argent et
[tond iiiui-time'it de bibelots, csdeaux pour bap mp, ansiues et
fc^V/t'l!l",''le" for'enC!ivr8-8'andes et petite^ places, la-
e toute b.. mu pour salon et e-lle m .nger. chaises, dodine*.
. rpea carpe-.tes.deHCfntfs de lit.uiojhtjquaires.absieltes, tasses.
nquetr, tupia de tablf, cnuvertr, c oui. aox.
weiiblarches tt coul-ur, rhepeaux BORiALINO. chapeaux melon,
imne. panama, caBquep, janb res, mules, valiee* de vovaye
'.en in.ssette faux co's, calegous, fjrm? de chapeau pour dmes
urt8 pour rianiMH a ei.tinig.
uS'lc.e8'cord,al*raentiuvit v,mr voir mou assortiment a;ant
"m gui un aiticle
Angle des Ruas des Fronts
fo is et du Magasin de l'tat
Marchandises
frramjaiHUH
h la pression
au Grand Htel de France
fWtoHluafion unique au entre dex'affaires se recommande
Winmni*au public, et ses notb>euc. e.l dmtinqui Clients
*rld (/^'S'N ''' liante ?' '""t le confortable, ncessaire aux \oya
Ir/irie rmtltfrce lt particulirement aux commerants de passage
l'W-aU'l rince.
|6tf| (fbjfe par gallon #t par barriques
^Vins de Bordeaux Baiige *t Blanc
il i1 .* VMntni directement de Li 4 RS.4 C et son garantis pur
rMi>s, nom pouvons le prouver par des CERTIFICATS que
m,s la diSfosition des C iients.
pttpagne et Vins Mousseux prix modrs
J^rves liiientarcs franaises, premier choix*
Cercueils
l*S0adontu '^DiitMion n'es 1 lus faire pom la fabrication
^>min avi,*fi lfl P" b'i^ tprei'le vi-mt pecore une fois de rduire m
lit nr*"r lp8 cercueils nmpl s qn* t,ur ceux de luxe.
^"l'iS de I occaM n pour aviser le public qu'elle r.'a p ns de
pfrftrcj Ur CeUs f'!ace autoriss recevoir en son nom des corr.ac
r-!3Squpnt 'p ceux qui dsirent on travail Solidi $'. Soign
r-,,.' dirpc?erarnt au propr'-alro sa-if la nni et.lM p;*-" de
\1T P <1>Bierii ch.f d 'plier Mr Fle-hi r HUSSO^i T'ie
'otta Nj 612 en face de I a-'-imn- r.uthadiaiV.
HFi-.'BY STARK
Hue d \2oei, en face de la C&re
LA MAISON
Loussi el Se
173} Rue du M gasin de l'E at 173?,
en face Simon V EUX
A l'honneur d info mer le public
et [*i nombreuse cl entle, qu'elle
vient de recevoir, par le dernier iCa*
rtvsiSf , un bel assortiment de par-
fumries de diverse marques et des
ch*f;aux de laine qua i suprieure
un prix dfiant toute concurrercv.
Visitez donc, G-ntlemen, la M.i-
son Loussi & Salti, et vous en sort-
iez satisfaits.
Alfred i\. Cook*
1912 Bue du Magaam de l'Ktat
Porc au Prince, le 1er Aot 1922
Annonce ses amia t clients
qu'I vient de recevoir par 1* tes
mpr Caravdle uu lor" slock de mar
chtndises.
Savoir ; Champ-ime Moet et Chan
d .LBoederer Vve Clitquot.L'qun r
et Sirops rs^ortip. Mal-ga Mb at
Vin Blanc et Itoug'e par barrique et
par caisse. Ln gros et en dtail-
Prix dilOj toa'e conrurrence- ,
Madeira "
Embroiderie*
Just re ('].(' I fr m Madeira a good
assomment of hai'lraadfl Madeira
embroiietips, as Table Civers. Dji
lleti Ha> k p Iim fa, Luncheoibetc
etc, etc- BnasoDeble pricea
Corne and htve a look
L PBEHTZMANN \Gak,RI10LM
Bue du Ouai
En vente
Eki nn aimii
Bue du Quai
Vin roug tt bt.n: de Bordeaux, re-
" par le der-ii^r S'eamer ffacis
Au prix de Rouge G 5 le gallon
Bl.nc 6 ..
S3
S
&L
La complexion rte parfaits ftoat*
soire avec une applioatioa.
t
La Crme Perle de Barry at une arirns ..____
qui embellit la peau avao ua dilieiaux at dallaat
parfum de la rose.
Son emploi ne peut pas tre aparou aar ait*
donne a la peau une parfaite naturelle apparanoe
de la couleur de la chair avec la doueaur de la
peau d'un bb.
Elle est conomique t doane grande aatiafaette*.
A
S*
|
A vc\
mire
Une se Maxwell
SViics:er au Garage Kneer.
For sale
\iitomobile]8iubaker
Coupe. Thej car is, in
perfecl condition.
aTmdre
Th>o automobile STVB iKEl Coup*.
La voiture est en par fa t tat.
S'adresser au Bureau
du Journal


a ton*
1.
Rhumatismes
Nvralgies
Goutte
Gravelle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui vaut restar ]una et viter
le) a rhumatismes, le durcisse ment
des arlrei l'ensablement dea
relno, les varioea et l'obsit- doit
liminer !'* d'acido urique.
ce poison de notre orfanikme,
t faire des curas rjulleree
dURODONAL.
lave le sang
- LlnMMMV pnnr*l. to >
aTrliemert de l anno silrcse, coneassa
avant tout S msrirr I ni- s snc" ti
te tfetsionBirnriii fies lesmn- n !*
les A ls perod* df drsselert*. sci urtqtie IMm le seu! lae'fW f vp--
tension. <-n dsvrs. svsnt louis suy
ctiose. littwr InatiicnjjtaeM ' jr*
quemment contre rSUn. un Otcivi
vnque o..n l'wfaniaiiit es et.iiiicyeni
I llrodor, .;
ProtaMur FtfVW
Stol e> en M l'Moi'trtlH J* Power
eut: huieisls. s i slsaslws Pan
rvi a irtf-ti i*-'1 raraa rs*. mal-
DIALIROL .ami snano asitrSM. :
**. lriMslosr. iijir> c la femme
, 'liiriiinnr. (.anliui ltn
' i<\/rr\i Saquai calmant: IUn>.aa-
LlllYtiULi.o" oeutie, Luasast. >
krsirtet
LOPE RIVERi
Grand'Rue No 1717 Port an Prince
Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati di :
B/IRlOiV a OCEST1ER, Bordent,
, Vins Borde
J. T. BEUKERS Royal Club Wiski
H4JG H ilG Ltd. (Glasgow)
Wiskey cossais Uaig &
Se tient ta disposition des commerants tuti
ta Capitale que de la Province pour l'exeeutlm
pide et soipo des ordres qu'ils m
bien lui confier pour ces Maisons-
g'gyrrr"-i yfTK?
<-*
UlUlal A MILiT, IjeiU giarui pur flaiti t! II lie u> 1 4ut>mobileSludebak(
f1-'
'
Pharmacie W. BBC H Ecoutez
O trouverai je la mre desreinturf
notamment pour dames et deoi
DPOGlES et loua PRODUITS CHIMIQUES en ROS, ai en DETAIL .elles :
Excution prompte de toute comma-de pour la Ldte
GRANDI AKSORTlIiENT de SPECIALITES et d eau Mioralee
BoucbooB pour Kola et bouteille vin. ,.,. n h 1M
Baiy-Twcal. Aliment outritif idal pour lea enfanta en bac
Sematoee en poudre. Sematos* liquide. S.oatogneiubsno
ahmentaires facilement H^W^ftB
Ptnmie.la chlorose, le rnchilieme, et les maladies de lestomae.etc
PnifodiO. UMMlB. rernds efficace contre la ?W**.
Capsule Genesan, l'eiience do Santal et Kawa lvawe, contre
Cap^rGeTodurat Piodure de potassium, L'iode aaoa inaonv
D,enl a. u ,.. r,..AHni nni ketion toutea nuances,petitea chane ae tan
Adaline- Le nouveau adatif et hypnotique, poasdant une action j-^ ^ ^ ^ U9n%% breeeleta
rapide et certaine. en ("(aille, de jolies mdaiPea, an
Eau deutifrice Odol. lot de statr.es sasorti pour oratoire,
Noaalvarean et Nosalvarsan I Argent .. ..,,...,. lmst'e-i de cravate, ctmfs scapu
Etber solturique et Huile de foie demorua a des F"* avauiageur. ^^ jj |U|g montr6 aa or
Nigrosine. AniliDe noire scluble i l'eau et .lacool. p0ul atmift t, demoiselUi, pince*
Nouveau fiandage .reintura lastique. /
la
lia
En face la Poste
Il y a aussi dans cette msison de
jolies pirgles de cheveux, poudri-
res en argect. splcislement pour
cadeau, taies d oreilles de la der-
nire mode, Colliers de fsntsiaia de
toutes nuances.petitea chane de fan
de cravates ele, etc.
O trouvtrai-jt U prt dis
main pour damtf et JmoiulU*
ics
P
A la E pana
la lace de ta Fesle
O vowa Irouiermi je dt jolit$ n or it v> prix mo figue pour Aom
mrs A LA ESPANA
Mx Cylinders 5 -- &
^passagers, 1
En venle chez
L.PrttzmanAggerholi
Rue du Quai
Dr Justin Dominiqi
De la Facult de Mdecioe de Parte
aa*i ix dw aaaiasnsia Daa.keat Dtaiakmaao m
aMrg j
p
Ci
%
I
Les petits enfanta
fbntlajoieduferyer
Tous '.es Jeunes marias rivent aux moments de bonheur
avre des enfants sains et heureux. Malheureusement
.ombiende jeunes femmes voient leur rve passer et ne
p, ivent connutre ces joies a causa de drangements organ-
(qoea qui paevSSr IB WrljJS par un ua.temcnt Us
b tepaS.
La Composition VfAlls de Lyd.a E. Pinkham est ex-
actement le mdicament ncessaire comme aj*JI lettre
l'indique t
>ueUa PueV.a.Mexico. -"J'ai pris la Composition Vg-
Uk I fdi T- Pbfcham pour des doul-urs dans le ventre
, ' k cjoaet a si parce que mes rgies v saisit n forme
/hmorragtect curaient plus de Coq Jours. J atrats aupar-
tvii un nombre infini de mdlca-aents aans me gunr.
Uns ds DMS amies m'a parle de oWCompositioo vgtale
i d Dinde. M BflRfi -st revenue et mon u.srl
vous en sommes reconnuemw. J'ai .donn na-v
ne fille et nous s. nv.us en bonne sant. '-^wa
rkopr Rcsxs.Joaqum Rui. I; "Tienda Puebla,
Pusbla, M'-xico.
-a,u ;.ii.a-w fssavaal
l'efficacit ds U
Lcierie l\ Martial.
Populaire et porter,de tootea If a
1 ocie'. l-2 Iota prgnanta, dont 1
lot de fJOOdollars et 2 de 1LU dollars.
I Billefcctier de "j courons: Un
dollar.
Lt couper, Vicg ceLtimea or eu
une gourde.
Fb verte Prit-su-Ptirie dana
lai maisoreprJivsrtee :
Aux Arrres de Paris
Tcaptoir Frrrsia,
S^niraire Colley*
lime Rgirja Montroaier
Mme Ducis Visrd
Vircent G Makhlouf
1 hsimcis l'pruot
Petite Mriaon
Mme d'Erneiy Djoie
Htel de, Ere ne e
Htel Bellevoe
Pharmacie Guatavea
Otto* : Avaiue Grfoire iM
li(rm tie Camsiiliaiioai :79 heures du mmn
3 ai ts/rit msH
Brookljn Galvanizinij
et Ml^G. Company
|E1 Une d- ma
kfe :'-
r*i| .t moi voajl
stnes twu
1 M -l'ORRO
Exclusive Sale for Haiti Jo*
TneFraira Lock co manufac ures of ail classes of Pfcki
Se Brolt Brssb it MaHeable Wo.ki raakers of pipa If
Tbe Indiana Shovel Works- raanutactorera of noviU n.mtlinn
Ibe Bal.imo.e Ea.mel.Dg & Ttampi-.g CO- J*** J'o?
TbeDened.ct MFG co- manufacturera of tiootdlroospoon
Toe Eing ra.nts co -m.kers of pttott, IMiMto "^.4 "koai
'ibe Wall Rope cj- makera of inauila aod a.sal rope ses10
Tne Cortlaodt Gnoding Wbeel corp makera of amery wne*
Toe Warren Tool 3o- makera of pick, crow bara aie.
The Mercer Rubber Co- mskra of gsrde% noae ew
The C- B. Bak-r Co- mikeia of a.-wiug ma^kioe parts aie
rusiiurcir vjueiBveaj in Trurxbuii Waste Co mtkereof cotton waste
Prenex votre billet da tnaintensr.t Tn# uilaoli Zinc Co Manufacturera of tinc etc. hfl|nr
Tirsge prompt et sincre, -i e Datroit Sdamieas Stell Tabe Co makaia ot aeaoissa
i^mwmm^.^..^^^ The Heller Broa mak-ia ot lie.
Geo Jeanim
klxcloai/e AgiotforB^^
Rue dea aairaclH, n
u-
.-!-:-'
Htel Sainte Rose
L'htel c Sainte Pose s sis Lo-
gflee t Are ses seivicts aux voyagenrs
venant de Pcrt au P'ince ou s'y isn
dapt.
Cuisine axcelltrIr.ccDditions avan
tagtuses.
La maison John Bouf|
11 a al T
il l>
Goraposition Wgutab
.? ..rmam "aasaaa '
!!
lLf -*--^-- tu^. Avise ta clienlle'quele'gwnd rabais qu'elle tcc
M. JiVgene lYev* d aeRariicleicoBtiuue jusqu'au 3 aot courant- ,
nir voir lea jolis cbi^aux d > -
laderoieriteamereique^
.<...
Annonce a se* cliente que la Pho
tfsteibip Moderne sire ferme lea
iiraencbea pendant lea
Elit
n_s.
-' *) s 11 lt mu 1
-_ jp Ce S Aot 10)2
'invile aussi venir voir les jolis chapeau^
m laine qu'elle a reus par '
Eug AiEYS
modr.
Venez et voua
terez aaiisfaiti,
lisfaitii M IQQl


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM