<%BANNER%>







PAGE 1

•^ .MATIN lu Cto Frtt ££SJ33Sœ8iBiJba^^ (Hmery) La Congrgation ('es Frres de l'Iiistm'-tiO'ii.hrtientie de Pic ermel, comme tou les an'res Inetituts simi lairet tablis en Haiti. pnitir du gouvernement progressiste de •iIrad, mrite toute ootre reconnais %  ance par les services iwneei BPS qu'elle a rendus et continue de rendre s la cause ancre de l'enseignement populaire. Que d hrmnars, en effet, occupent aujourd'hui une pi ce trs henorab'e dans la socit, doivent leur instruction ces humbles re< ligieux qui, ainsi que t'a crit avec raiBon nn micent penseur, or t tout sbandonn, tout sacrifi, lei.rs familles, leurs pays, leurs intrts, leurs (ru a et leur repos peoi PP ccn %  arer plus librerrert et !out ntiers 'a formation de l'esprit et du (ocur de I ecfsrce et de la [eooesre . l'ariri ces relieieux dont 1 df vie •it Dieu Seul, dort l'abngation i n tU.1epns de tout eue, ru' n'eet plus digne de notre edrr.irst'oi > de notre affectueuse gratitude que le Chef trirt Gamaliel jJaiie.' t L noit vient de le frapper aprs une lorgue et cruelle maladie coirageueement fupporte. Arriv en Haiti dars 'oute la force PRENEZ GARDE AUX IMITATIONS et produits similaires que Ton cherche substituer L'EmuIslon Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. M •! "* v de ico | r Ce cuM y de ptflleoBtemeiM admtrab e et t'onta la gloire de Mr Andr Cheva'ier et de Mme TaMv c'est que le local *e Cin-Varit? t er.ioeu % %  r?a I gp vers la fin de l'aorte 1884, "" ws ,e !" von ralmohve et ronfril.ue.nt a le rendre plus deux et pins ]t H v,me m U iquede Mr Mme Peters et i* aprs avoir pass 17 ars la Marti effi-'are de tous les savons de. toilette ronnux. voir le El* mf 7 fi ,pux d '; i L £ ^^"",; f DM nique, il laissa dans toutes les Iccali (jn parfait nettoyage, de la fiaure, Quotidiennement, nve l'.cumtSiS^nt% *Km toni i Inni il I 1 .__ V B mm Sa 1 't %  %  * M , Mail A fi ts on leujours comme directeur, il j e ce d oux savon vous donnera au visaa rivire de Mo* Ncrologie Nous avons reu le faire-part de la mort Mme Vve Denis Am ne Thrsmne Ius ie > ?_ dcde h'er. 9 du courant, i 6 heu^s du soir Le con/oi pin ira de la maison mortuaire, si' e HueGeffrard. vis-a vis du Bureau des Archives, a } heures de I aprs midi pour se rendre l'Eglise Mtropolitaine Nous prsentons Mr et Mine Denis Lesprance Mr et Mme William Bartley et aux autres pa rents prouvs nos sincres condolances Htel Sainte L'htel c Sainte Rose • sili Tompsoa Capt et g^ t fl r; ses services aui voys, venan de Port au P'ince oui'] dapt. Cuisine excelle r te.ccnditiooij ^g^uses. Confidence Valse par 0:cide JEA Pour piano et pjurpisao>t vendre chez l'autour, Ras ds| terrement. Le buita ooru fortement cette mance, en c*e nos rorrepondants demain, que le Gouvernemect de nous a aonon que I isant dro t i Son aixcelltme Monsieur Louis Bor nos do'arct-s la H l'un Arrencan ro dont on conoan et apprcie les Se-ga and Comoanv laissr couler ac Sud; le Cher Frre C.prnaliel (I ubir/, rbles enrnvnls iVgard du Dpav tu^l'emert un peu d'esu dans la ri ancien directeur de I Keole Nalit np'e t men au Nord aurait 1 intention de v -e ; ce QUI permet aux riverains 11 h. Port l' p rtablir i la prochaine anne budg de se dsa'er. .._„_.,. ........ taire, les classes suprieues du lyNos compliments aux Directeurs pour mode, telles que fleurs" plumes" d'olrachVeigretts et pia|l| ce National de ceite ville, sup ides plantations de la HASCO qu Hth dernier genre. rr.es, pat mesure d'conomie, tous ont donn ainsi satisfaction aux hi l'ancien gouvernrment. b ants de la rgion Inutile de dire que cette inaportan te dcision sera a:dame par tou. aetuelleraert sous dirpcienr de l'Eco le Nat onale J M Guil'oux et toute une pliade d'instituteurs, de mde tins, de j. Irtmet'u r.o etc. le Frro Gemaliel Marie est mort dani aa 76e anne Ses funrailles simples et modes ont eu lu u hier Mme Nord Jean Jose| Angle des Rues du Magasin de l'Etat et des Fronts Avise son aimable ^liem'e qu'elle n reu d'lgantes formai peaux, daa canotiers garnies, et ua assortiment de jolies for On trouvera galement des couronnes et voiles de m ries brode,! en grenadiae et crpe suprieur, ainsi que dei couronnes mortoa" bon prix garnies et non garnies. tPetits Faits Cercueils la aprs midi en la Chapelle St .Louis tes Us populations du No'd qti, de du Goozagoe su milieu d'un irapo ruis 1846, ont toujours considr sant convoi dons lequel on disiin i eur v i eux Lyce iPbilipre Guerrier gnait le Gnral Justin Salsado re comrre i e cy;r intellectuel indispen Kunis?me UMiuifUMimi H *i > ,ur DPnea.e 0 Avant hier.les jeunes R.ool Poui.k La ntieod dont I. reu-aftoq %  '-,! P | M Wrs pou, PuM^'JuB9nmi flraux QLaD,J on P en5e 1 ue e MlD slre et ,e ***** l 0Ui eDt ,a 8 ue ' dft careneila avise la 0^1.2 q „•!' vient encore une fois Chef de liivieion du dit Dpartement', ,c,Ufl de Hosiiudion Publique de vrc des c fisnbils • lorsqu'une pier prix entant snr Isa cercueils rimptai que turceux de luxe. Mi W Bellegaide, Inspecteur gc Son Fxcellence le Prsident de la R lance par Pouiita atteignit son ad Ellft profite de I -occasion pour aviser le public qu'elle MP|" rai, Mr Louis .Ktbart, Secrtaire publique est Monsieur Louis Guillau 'aire i l'oeil gauche en lui faisant reprsentant sur cetts place autoriss recevoir $n ton nom des d'Etat des Finances, les filles de la me, le fils du trs regrth Augustin un blessure heureusrment sans gra de, de cercueil Sagesse, les Soeurs de St Josepb de Guillaume qui. comme Directeur du vite. Les parents laterviorent et la ^ .P consquent loua ceux qui dsirent un t-aveil wj£t_ Cloay, le Clerg, de nombreux smil Lyce du Cap, a fourni tant dhomP^ice le. ramena i la ra.-on eu d ,2^1 J t TA' d:re 1 ctement • pro.rl-aire sauf la ^•M"^, et anciens lves du cher disparu. !" ;..,,;,. .1 m „.„ 1. suZ* frant r.fii M u !....; fte 9 * P" de a adrea*erans du fo.t c Saint Clair i^.wuw^vw p-. mm „-._----_,._ . edI) t ce DrU(t | avora e u rons au ro;i < baint Ua r 'e non due le Cher F;re Archarga. Di Mi de notre vinl Etibl s c tnent. avec sa lmm Mlidi Ma-hunn U Que recteur principal, et tous les frres de l'Instruction Chrtienne veuillent bien grer, en cette douloureuse circonstance, I hommage de nos plus sincres eoadolances. Cl PtTUEL ( Annale* Capciset ) Avis au Public es envi %  nom e n voisin Michel lime, intervenant comme mdiateur fut bless avec une barre de fer, ce qui occasionna dans le quartier l'attroupement des pas sauts Un gendarme qui passait i ce raom n. les condui.it au Bureau pour bruits et tapages. d a Fronts Forts No 612 en face de l'anrisnnn Ctidrale. HEMYSTARK Rue do Quai, en fses ds la Lsre Les Cours NEW YORK 9Praur ii.i| Sierl rg44> PARIS 9Sterling 55 U Dollar ta yt Par suite de 1 encombrement des cbles trans.'lt tiques il est devenu itipossible d assurer la t ansmission ti ;d!g'amrr.es i px icJuit qui e:. doivent trachemins qu'aprs I coulement du trafic ordinaire Dans ces coud'tirns les tlgrammes de celte calge rie i destin.tien de! Lu rope ne seront plus accepts au gui chet jtisqu a rouvel oidre. m il. tiuytie Mevs PAULE AUXILA Hue Traversire & iWagasin de l'Etat Vous demanda venir voir les articles [de toute .'^'^m meilleur gortt qu'il ieni de recevoir par les derners J a „ili Annonce a %  <• clier.t. que la Pho ^"B^n worUment est comme toujoirs tf** !" ^,* tograph.H Moderne atrs terase les ? meilleure et les prie consciencieux U satisfait tod M* Dimanche pendant les vacances nom,n es. iemmes et enfauls. i„ifm VMtez ce magasin, avant de m g. nEvs vos achat*.



PAGE 1

tt 9JB ^ra 4t^ ?*;* IOUQIT rs • i'irrwe" mrfic ""T. t .!„. u/ JaflJ k tour. DCN>IL ; • %  • %  • % %  • P%\ 7 Y., y %  < i fum fUm MiiDIr Employez la 1 KRROSINE SHEL Dmondez ceux qui s'en *rv*h i umire brillanteSaut o^ur Sai8 fume : f %DIJ jtrau : 1750, R> lapin fa l'Etal La GASOL1NE SHELL Donne un rendtmeut rr v ftM !" stipr feur par kilomtre 1WiWJI11 Ti twlafife, ne e RMfr j r f | "** %  • E£ SHELL Asiatic Petroleum Co ioberts, Dullon & G / o t-au/Vt nea Agents Gn aux pour Hati tornade W. BUCH DPOGUES et loua PRODUITS CHIMIQUES en CRS ei ce DETAIL Iicotion proiD'e de tout* comaaai de pour lu C'e GRAND ASSORTIM ENT.de SPECIALITES et d'eau Minrale. Bouchons pour Kola et botttille A via. BAB-TRICALAliment nuintif idal pour les enfanta en baa ue Sematoae en poudre, hmatose liquide. Saoatogne, aubBtancaa ilimeotaires lecilemenf •atimilablea recorrraarde dana la phtlaie, l'inmie.la ciloroae, le rachitiame, at lia roaladiee de l'eatomae.ete Poigodio. Leatanin. remde efficace contre la coqueluche. ipule Genesan, l'eifecce de Santal et Kawa Ktwa, contre la Mncorrtgie. Capmie Glodurat l'iodure de potaseiura, L'iode fana in.oov AdiUneLe nouveau sdatif et hypnotique, poaidant une action lipide et certaine. M dentifrice Odol. Moiilvarfsn et Noaalv.rsan l'Argent Mer loltuiique et Huile de foie de morue dea prix avantageux wonne. Arilire noire eolible l'eau et A l'alceol. >ODT8U tndge i ceinture tatique. le aou8Hi({R hnrlospr bijoaMer, rue Rpublicaine No 1708, informe le public it le comroeree qu oor ir de ce jour, il se retire dea aff*irea, pour raison de ant. Il prie pea amis ef cliente qui loi ont corfl dea tvjoox, monirea et ao'rtl objets pour tre rpars, de vouloir bien les laire rclamer A aon f omicile priv situ Turgeau avenu noyer NJ 1907 prca de l'Eglise du Sscr Cœur. Il lient A la disponition de MM. les bijou'ier* et horlog ra ui stock de | rp ni<77r/l/DC bitoux en or et en argent.— dea • 1 • *MM K JMXdWX LOPE RIVERA GrantPItue No 1717 Porl-aa Pinco Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati de : BARION GUBSTIER, Bordeaux, Vins Bordeaux Royal Club Wiskey vieille matires d'or et d argen'.d M // 4 //, ^ f.| f/, r t i /^i^^ \ J ressort, verrea et aiguille poar AiU <* lU Ltd. (t>rla8(JOW ) montre. Divers .fil.. Wi.sk?) COSSttiS llai(| & HUg montre Divers outilsLe tout A des prix rduit eort au Fiince, le ter Aot 192* ,;uL MASS,C0T S D S tint la dispositiondes commerants tantd LA MAISON maison John Boulos pi ta cl.enlle qtele p;rand rabais qu'elle a accrod sur le prix %  ^irticlei con'ioue jusqu'au 31 aot courant llDvite aussi venir voir les jolis chapeaux de pai'le et dt Mo'elle a reus par le dernier steamer et qu'elle donna pri> et TOUS serez salisfaitr. Port au Prince, 7 Aot 1921 utomobile Sludebaker LOOSSi fit Soltl '* Capital9 *" l a fmlm P UP l'*wttoQ ra E... .7,,, ^ 6t soigne des ordres qu'ils vaudront yv te pubHc bien lui confier pour ces Maisons* e, qu'elle 17J3 Rue du M gasin de I Etat 1733, eu face Simon VEUX A l'honneur d informel •t sa nombreuse cl cr.tl icnt de recevoir, par le dernier t6a* avelie , un bel assortiment de parfumeries de diverses marques et des tiapeaux de laine quaii' suprieure. i un prix dfiant toute concurrenceVisites donc, Gentlemen, la Maison Loussi & Salti, et vous en sortini satisfaits. | Alfred JSi. Cooke ;,_. 1912 Rue du Magasin de l'Etat M, l'on au Prince, le 1er Aott 1922 Annonce A ses smis et client qu'il vient de recevoir par le stea mer Caravelle uu tort stock de rnar ebandisea. 1 Savoir ; Champ; gne Mott et Cban I da.LRoadtrer Vve Clicqiiot.Liqueur et Sirota (SaOtis Melnga, Muscat Vin Blanc et Rouge par barrique et par caisse. En gro et on dtail?. Prix d*fiant toute concurrenceMadeira k Cylinders 5 & 7 (usagers, En venle chez P*retzmau Aggerholin Rue du Quai t ; lulomobile Slubaker Coupe. |TbejiCar is in perfecl condiliou. A~V\1)HE Une automobile STOR4KBR Coupe. La voiture est enpirfiit tat. EmbroideHtsi S'adresser au Bureau du Journal H. Ballon, fils En vente HZ EdTlSil) AlWBii t BUGGYS vtnte ehes l > Preetsmann-AGGERHOLM Rue du Oaih Juat received fre m Madeira a good aasortment of bandmade. Maueire, enabroideriea, aa Table Covera, Doi lue. Haodkerchiefs, Lunckeonb etc etc> etcReaaonable prices. jj Corne and hve a look ^ LPUEBTZMANN AGORflULM Rue du Ouai i| i Rue Koux ou Bonne Foi. i20 (Prs lu Upi da Rb im Vill bjoint Anno ca A a a nombreuse clientle qu'il vient de recevoir U article* ivanta de toute supriorit, et A MEILLEUR PRIX QUi PARTOUI LLELl'i Rue du Quai j G rafi d a .oiUmiOt de bijouterie, montre,: h celets en or, aigent et Vin rouge et blmc de Bordeaux, re. m a1 , ... u par le dernier Steamer frans ma ^ 8 u68ortl,Deul d bibelots, cadeaux, pour baptmr flacailiei et Au prix de Rouge G 5 le gallon 1 oBdi et petit II:, en fer. en cuivre. g^Jes et petite, gl.ee. t.. Ibleaox de toute beaut pour aalon et aalle manger, cbaise., dodtnes lavaboe, a.u^e, carpettea.deacentea de lit.œoustiquairps.asaief ia ta*/ aervicea A liqueur, tapia de table, couvert, coute.ax % % %  ", LbeiBiaea blancbea et coulear, cb-ipeaux BORSALINO. chapeaux ateloa feutre et laine, e.na-na, caBques. lambi es, malles, valiaei 1e VOVIM cravatt. chdmiaaettes, faux-cola, ealeona, turme de cnaaeaa i.ourduZ;.' cbauaaure pour damea et enfanta. F uuaea, Le public eat cordialement invit venir voir aaoo Hrirtt


PAGE 1

LE MATli • Colossal Rabais A LA MAISON V. GREIDY La maison donne ce rabais l'occasion du dpart Monsieur |Creidy pour le renouvellement de son stock. Pour 10 jours seulement Comparez les prix | • • I mlflii o'ff cet ra! labaia Voile cri '.P !! %  un 1/25 1,00 • 'ri I la lirf • t 1er es a ir • Uii blaac a pois coal f blab a b,r d lai u blaac a jour demie deuil d-ltrg Toile blaac a car. blaac a bar. coul fca flrapen et a fleura '; col nui erepeu aot a grand Jleaaage pour kiaocoa i'<0 2 arapuo de soie de 1, 1 73 2 ISI il g 00 2 50 250 2 50 2 2:0 2 2 1 VU 1 50 f 75 150 150 175 1 75 175 150 2 150 15 Prix courant lontfi nt-ance* |p J i o earner au'". frtrijpfl pour c'irrr d'hrai farwio pour '' zephires frao i Smili blaac aop^rienr Baptist de coton blarc N'anaonk blarc rr linfv 'ergj blanc, noir, crme, marin, Irage G irberdine bleoc uonvau' • t r jopee 1 atme de tout PUBOCP 4 l ainage noov pr jnpes 5 Diablement fort blarc 2 00 3 00 iro 150 150 2 3 200 9 2 ?,50 2 50 5 00 Prix do rab*' 2 5" 0 75 1 s6 125 1 75 2 150 150 150 2 200 I 0 400 150 Prix Courant Totl* b'anc pour rebes 2 Den*> pr matelas I Ni"0'k 'Oir pr deuil I 7J rils!nette de t. nuances 4 Calicot sup *S Ciuvpnure de li's sup 2f Dri'te blinc urioi ang 500 Duck b'anc " a jo kbaki sp ial poui costume d'quiutioi 5 Prix da rabais }0 00 13 OO IO 00 IfrOO 7 00 7 10 00 a Prix coarut Dock vert anglais fj Drille coul pour hira a •• garon a M chaussette tant* bom sa c ivate de soie sup 5 00 Valise a mai r s dames 4 • 1 3 p eigie corne sup dx 200e Dentelle alencienoe 500 Bas de soie pr dames ia 09 Bindeentredeux b.-od 10 Crpe de metor franc 15 Crpe de Chine 12 Crpe Georgette il ... J-1L.JI i-l-ill Pharmacie F. Sjourn Ecoulez On trouvera la Lannc avis sa clientle, aux n.dt c, ns et au publia quelle t Msuiomi son Laboratoire d'UiolcSie en uu Laboraioue ce A logie appliqu sous la Direction du Jjr Ricoi et JF. Sjourn / e ltloia'oiie ai* ouvert tous les jours de 7 hrea du matin 6 %  f tires du >oir pour toutes les recherches ei analyses prvues dan l'annotes cl joinle, saut pour le YWsstru.&iiii et la eoLstaiite Uie Sccitwe Seront reues que le mardi de chaque semaine. S'adresser ia Pharmrtie pour les renseignement** ^nalyes.d'urines etSue gstrique, Raction de Wassern.ann li&actioo de Tiinoue*, Examen du sing e du pus lan.Pn des matires icales, laamen uf cracha* Mlbumino racltcr. Constante Ur^ Sfcrtolio t'Mktrehi d$ SffirccHs */ i Gonocoque*, ete, etc. Ou trouverai je la n re des ceintures noirurent pour damea a dtœoi •elles ; En face la Poste Il y a inaai ,1 .r a cette miaon de jtfiesri'B"" dl cheveux, poodri#r< a an arger.t> >pacial*meni pour cadeaox taiea d oreilles de la darrnre mode, Collera d fntaieiade tcntB nuance* petnet rbainet de fan unie, en ent en argent, braealete rn caille, de jolie maH'es, un lot de atatt f aaao ti pour oratoire, pingles de rravate, en fa scapa lairea, de j >liea montre en or poni doMa et .dt moiaellea, places de crsvstes ite, etc. Ou trouverai jt U pin in ict A main pour domts tt Jemoisllti A la Evpaoa Eu tact de la PMU Oi) t oui trouvant ; da joliaa'ahainaa an ar tt i un prix mo tiqua pour kom mt$ L ESPANA Meufa meubles meubles Loterie St Martial Maison H. Silvei le ^articles suivants reus par derniers bateaux, des prix 1res duits : Toile Voiles pour corjonniort, etires,teQl oile Voiles pour voiliers IMietine de toutes les ca 1 leurs Voile broJ de toutes les couleurs Piq*i sup t rand-is b irres, extra quilili. Soie brode, extra suprieur Bas 4 jour fil fiai juu. demi soie Chau sottes sup. pour bournes Chaussettes pour eotm's pour cadets Dick blanc anglais fil Toile 9 draps pur lil Baptiste tiue pour chemises l^hLb.acli gris fonc engins ras suprieur Perai blanche sup* Diagonal noir suDrieur Imitation toile crue lakt jasne suparieur anglais Pealmbaich pour costu ne d'en'ints k sour Molletons sup. blanc et coule jr Serviettes de toilette blanc et couleur Soyeux couleur. I&l and choii de chaise* H Dodme.s amricaine s et liane, chaises Populaire et porte de'outea I. s N* manqw.x pas de pisser chet JEMM SlLVERA.avant d'aller autre par' BSbOfsny, en iNoyrr vritable lembounCuir veH Lits en |#r,, rnjj Le B.llet ctiei de r j coupons: Un ce*t la MaiSOtl QUt Vend leS IflCill leratcuivrr. eu tout CUi're Mirons biseau es en jolis cadres M Sljeoltar. 4 . H m **.iaitweit v 5c I I'|T g' Fulttii Shoe Polish compaay NBW.YJRK Si voua voules protger Is.psaa i 1* si vous voalss avoir on brillsat Islss rable. mUmr g Si vjue voob 1 conserver !• cjior oleaae da ces taaueaorea osasaoi • r~ ployer la mai que MONfQrUM. Fabriqus %  pcisleaaaai pear an gantlearn do bigb life. O 0i Bile protge la peaa des slisasssrei • %  | aaidit et m t rialeur. .... Klia antreiient leur souplasra et conserva lear b"' 1 "*;;. u Uamandes la marque MONOORiM, c'eet la meUieart ***** A~M*i i



PAGE 1

000 *nv % ifi W30 497 Hprtj&Priiite RaiH J.ttdi 10 Aot 1922 %  r lmert Magloire HDMWU 20ie diriges. C'est une crue.ls d ision. i fL? f ?5 ie J l !" 9Dt 80n tteotiou dj ciers ang as et ital.ens p incpaleo ccu P e La proposition de la saisie mat parce qu'ils supposent que ce Le contrle financier Les a n Ul ? c go*>eat que ia v.e co • IAII nomique de 1 Allemagne ne soit d de I Allemayne mit accueilli par les experts alits LONDRES — La isptfc au il eut dcrit, avec une pas cependant io ooo ceux qui li du 4 20 M\i 19i7, adresse Mr Biil Poinca pour le contrle finiocier intelligence de la question, l quentent nos prtendues coles ruray Blaacha-1 : de l'Allemagne en change du mou eut de nos campagnes au les aussi pauvrement log?es quant ,Qoa votre Excellenc, Mon torium senble avoir reneen peu nllici ee in i:n -M fois dans nos con minej et forts a eu rder (tiollan de), juge, prsident ; M VI Adadr Weiss (Lrancf), el Johi BISSI Moore (Etats-Unis,) et M AU Mira ( E 1 beaucoup discut, ces temps une attristante ralit ; sur la propoition d'illtrs Mais pourquoi, vraimen-, linleUi. JSfffi S "85."fiS! rc ; l P ourral l:aQar lcs a ll s • populations ^tienne. Le Dr gent auteur se la.sse-t',1 garer, cha Z^^K^JSSSiJSrZ daa > des embi ai P olll "l ue %  De ril apporte dans la discussion que fois qu une considration poilu nat.ouali trangre, autre que l'aseraient pas just fis par ce qu'on •reculons suivantes. Il value que est invoque par son esprit ? rnricain*. qui y ont t introduits, poj.iait g-gner au point de vue fioestre cinquimes de notre po %  Ainsi, pour expliquer cette ma gre gang raison plausible, aa grand pr naucier La discussion des experts r totale la proportion de (afrquentation scolaire qui atteint judice de nia compatriotes fi uuci s a t exti m : raeat aaime LB GotlSQtl (f<* Il paysannes qui peup ent nos peine trois pour cent et qui explique Nous avoas fait Illusion, l'autre il ny eu aujourdhai de reun on i ns, soit 80 sur 100. 11 vt* elle seule que Us populatioas iui oar et cette rrme plaa, une aupropiemen: parler seu e la commis •otic de 9> i #8 pour cent raies ne contiennent pas plus de 5 i 21522,2 !25 Z, l r ? id i? 1 de <>* des exp.-ns a examin la propo ore dillu. qui existent dans ; pour cent a'.ndundus sa.htnt ,, e ^SSS^^SiSSlSffSS s tl0J ,riD ie La commission ndiHti es allant de 76 Difour par Boy^r fd'Haiti des employs du service se luaua demain et oi pense qu. Jipour cent, s il fallait tendre Ea erlet, parlant de ce qu'il y a douanier. Sur cette question encore, ll r* i mm: de rdiger un rapai toute la population haifaire pour le ret ement de cet at eon intervention n'est p*s nouvelle. PJ qui sera soamis la conlrenci Mais nous savon', d auUe de s*4re eoieignemeot, il dit: at l'oecasioa et to >t ind qae de d.us l'apis-midi. jne les villes apportent, elles — L'ceuv.e est 1 nrajnse, mais pas reproduire ici le text-de la d.clie Les reprseataats bj'.g:s oat prleur contingent d'ignorance i irralisab.ePour la mener 1 succs .du 26 mars 1917 de M. Borno : p V t ua rappoit qui seu soumis deAtutique, et nous venons plus il suffira d'avoir des hommes dp-uil|.. € Monsieur le Ministre j'ai rei umQ a U commission des IMilessont, i ce sujet, les vals de la meuLli qui fi lill:J %  £.J? J. %  fKSLLS !" -.V Celie commiss oa doit de l'auteur. Darfour, parce qu il osa, en f*ce d toenons, en aitendant que, en l'obscarantume rig en systme, r ai concerne nos populations ruclaaicr ua P cU <*'' n " 0Q P our ' I". te cooclusioos de l'Amiral mM$e %  PP. 4'tpis la statistique da Dr Jus 1 u lcl 0Q n " lt ccuser B y Busvil, sont, h das I vraies; yr i 1 uc savoir laisse dans l'ignorance &f •arceat. Et ectt: statistique sap its m Mi de S0Q lcm P s eo cncr • chant autre choie pour expliquer commen', trois quarts de sicle aprs ce Chef dE.at, oa a eu voie encore a lcoe en Ha ti que 10,000 enfants sur joo.ooo. ._ Le Dr Dorsainvil. qui ne veut pas decontilerctt enseignement, se mettie en mal de recnerche.adoiet %  partie est un rquisitoire ti tout simplement que ta situat.on se ' tis jostifi coot e 1 ordre de perptue parce que le Boyer ont con ? ae da l eMtw f^tSSs/f^ de mi l 9" el al,; teu' ? condamn dj finu de Lllcr les Daitour. ^fltt^-,^ %  ""Kaniuit mme, vraiment le cas de se demaader com| deul ^HaitipSmT^ 0au[t ? ai ex,it I i*''ianes ont t d, choisis et tallla "Au regard de 1 article 2 de 1 Convention, ceue opimoi du Dpar meut d Etat n est faade ni eu fait ni en dioi •Eo ad m ittMt mme l'ioterpr a t> JII amricaine du premier alina de me sur la frontire du territoire allemand occup et s'il serait pratique aie tire une taxe sur tout article entrant dans la lgion de Knur ou en so'unt ; la quesuon de la saisie des miues, toieti et douaaes appartenant 1E at s.tus sur la rive gauche du ROME Mi Mussolini, chef des fascistes, a prsent au secrtaire g nral des fascistes d'orJonaer par t lgraphe la dmobilisai ma de tous les fascistes dans toute l'Italie. I article 2 de la convention, ces fonc Khin et aussi si les droits de douane tionnaires nutiena tant des Douaaea de 26 pour cent p.vus dans 1 aaori :cts actue.lement ies pouiiaient ;re pays 1 la comm. s on des rpara%  ... tions et former ainsi une partie du le prsident des is ni Etranger Par cible, 8 A)iV BULLETIN GESEVt — La co n niision Je la Socit. dt{_ Nations a termin son rapport sur les raaaJats La question de I exploitation Je phMphalCt dt I lie Niurou Paciiique lut soulevs, l'eaploila t on paraissant constituer un monopole anglais aprs des explications du dlgu australien, commission se dclara satisfaite < LONDRES — Les communications par ciMt sont aggraves par loccupition de Valentia Du Motnitur. n avait ie faite d'employ tiei ger. U JC eveur gnral. Ces citoyeua ont vue trla'is, tandis que les" italiens JJSŒZJSL ut!5rJLl7ffi£; l'usine lectrique et les batteries de Waterville on: t mises hors usage CLbHMO.NT FERRANT L'amricam \lleu ut quatre vols en restant en l'air un total de trois minutes. Le plus long vol dura (j secondes Angle des Ruas des Fronts! forts et du Magasin de l'Etat Le rappoit sur l exercice ltfl7, ete appel* dans ceadeuxservi.es penchaient vers iattuud: britannique Uib accusait la preeeuce dans loi par 1 occupation miliuiie> aaua au. %  eivices aouanmrs de lu Amri cune participation quelconque du m m %  a"""ssiMtsBasaBBiiHiMB*i caius, 210 hatiens et an employ prsident d'Hati o'uue autre nationalit. Celui da Lors de l'iuetitu'uon da Conseiller 1 exercice 19l8-19ia mentionne 9 financier et du Heceveur gnral, le r Rsident de le Rpublique a Amricains, 2UJ tlaitienit ainsi que Gouvernement Hatien revendiqua le to ut rcemment que les lu rapport euivaut de l'exercice VdMdruit excluait 'pour le Pr.a de.it d Ha son qualilia qui sont au 1W. iti de former Itt peraonnel des Doua %  %  r '• l'Etat oient remplacs La rpartition des Amricains dans ns, distnet, d aptes lui, du persou ,n.ilVCtllltl(ll&(2& fi* Hatien. L opinion publique le service est expose comme suit : uel de la liecett* geurate. La Lga ttriM Mlt information l'accueil six dirigent le service douauier dans tion des Etats Uala n'ayant pas y^quilai tait d. les port* du 3ap-Hailiea, lOOaiVts, ac:ept ce point d> VQ^, a discusJp 1 * journaux ont spciale Petit GL ave, Jrem.e, Uay^s e Jic sijnfa trans.o j W..I1 n^'.oa et fw^yilonc le cas des employs tnel,— les deux pons de l'etit Gu vu attendant un* uo.uuou, les cho lJr*?denos services douanitr-j. ve et dea Cayes ayant luridiotiun ses restrent ea ltait. voudrait biou proposer le Prsident l^^snt peut-tre utile d > cornreap^c ve sur les ports secondaire! "Les ngociations de la Lsion dea Ktata Un .tarit pjur lo service Iipp'nabuer tSP]** renseiguementa ci-de de Miragoaue et dAquio. Un otd,.er d'Hati Waahiogton naya.t pu du Receveur gnral que pour le M nous est'revenu .. 1. ni • UraT aaDl le diffrents rap. amricain, qui eat un lieutenant de aboutir, le Qouveiuem nt Hatien, service dea l) insnei. m nt -„.„... #n " la \JiJ ; ,] %  C""tecsveur gn al des dou la marine autoria par son Dparte pour raeitre tii uae aituatiori anor Nous devons eaporer que le Prai ,""'.'': ca re P' eoare imnsedia travaux de cette route* B runaises Nos Rouliis 2 Nous avons appris qu: les tudes d'une grande route devant relier le Dpartement de l'Art bonite la fron tire ont l acheves par une eriga de du ministre des Travaux Publics sous la direction de 1 ingnieur l.G. '^•"••ier en date de cea rap. ne du Po.t de Port au P.ioce; la ble, se dcida a (aire savonau D fidle et constant dans les vues le Ue l nouvelle voie e*.t appele i aug kltloiV 1 w*>t relat f l'exer. ica huu me Amricain et le ntuvieuie paiement dEtai qu'jl acceptait de vea qui l inspirent pour le plus meuter les restons commerciales [t* J?*! apreud que le personnel eout reapectivtmeu. vnneateur et mettre en excution l'i 1 erprta 01 grand proli: de la chose pab'ique, ei e la R l pjbl que d'iix.u et u Rl^tcft '' durait tei exercice, aveiataot dans l ollice du receveur amricaine.soua la rseive expeg) enregistrera avait lougtjraps cette publique Dominicaine. r*m r Po,6de lu Aiuiicbins, I9b gnral. "'^Q reouiaa iibt ge eu vmtn non va la vicore lacuf de ea dio' 0 eattoL'* •tpioya d aunes na Les ports de Port dt Paix, S>in'del Conve.itiun daib.i.age en aae matie trs diffreute du aya me d e l'^i^' ^ r PPort expuque que **ic et ae Kort LiDert eoot dir.gs tu 7 janvier WI9I ay: donc plus chicaner tort et travers ; et oou 8 •aj.'Jjr taient u es hommes qui pai dee Uaitiens. ainsi que .es doua pour la Gouvernement am)ri:u esprons aussi que devant des vi?*aoi u! pt des emplois en doua ns wouue.e de Oueuamm he, de qaa se coni mu -1 a sa propre ater de es si ne temeot tablies, le vide ItaiW %  arsmiers tempa assez 6(oae et du Uonadure. pietation en tu.aaut connatre au se fera de piua en plus autour des ^ locau^atien et eue tir la toi de ces rapports, on peut Fraident d'RaiU les Uaitiens que tribunes ractionnaires. St tzar Mills AVOCAT Rue Dants Deitoueaas OJi


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05740
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, August 10, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05740

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
000 *nv%ifi W30 497

Hprtj&Priiite RaiH
J.ttdi 10 Aot 1922
r
lmert Magloire
HDMWU 20 Quotidien
Nnl ne peut traTaUler
honntement pour lai
mme stns travailler uti-
lement pour tout le nitiu
de.
JsASTlAT
REDACTION t RM Amricain* No 1358 TELEPHONE No 242
n Rlormes rurales ncessaires
1le livre flu
flNI pouvons dire, sans rien exa assurer la frquentation des colf$: rllSV* nw*!?'
I*, im, en trois chapitres substan On peut, cm le Dr Doihainvil EttnVureV "i
doue dire qu'il n'y pias d'emplo
ys trangers dans nos services
douaniers- Us efforts du Gouverne
ment do vent tendre ce que deor
maie, I lment hatien se subtitne
graduellement l'lment amri
cain, et c'est l un programme qui
est en harmonie avec les vues du
Prsident de la Rpublique
Ce lsultut est d'ailleurs son a
vre. car, ds les dbats mme de
l'action amricaine, et alors qu il di
aent des Relations
1,'DrDorsainvilt expos ton, fixer 300.000 pri les petits par SBBTW! T ^pTaeate*
conviendrait de (aire pour le sans des deux sexes auxquels s'applt oes E ats Oa, ainsi qu en tmoigne
lot de nos populations rura que lobligat.oa scolaire ils ne sont le pacage suivant de sa dpche
'ely Ctttele
Nouvelles Etrangres
ne
sorganise.Mr de Lasteyne a rpondu
i toutes les objections et dic'are que
les mesures proposes taient d'un
c ractre conomique, techaqas et
nullement mi'itiire. Il semble proba
ble qu'il u'y aura pas l'uiaaimu su
sujet de la proposition de Poiacar,
u , :-.Ul. iu iv u I1 mio;iM f expert! a ernue
nos campagnes au les aussi pauvrement logies quant Qu* votre Excellence Mon torium senble avoir reneen peu }.* *rnere douane a proposs oa
d vue intellectuel et economi elles sont loges, que pauvrement stoar 'e M nistre, me permette d'at- de laveur aup d-s eipe ts fi un- eta&'iseusat de tues lui la z>ie
diriges. C'est une crue.ls d ision. !ifL?f?5ieJl*9Dt,80n tteotiou dj ciers ang as et ital.ens p incpale-occuPe La proposition de la saisie
mat parce qu'ils supposent que ce
Le contrle financier Les a.n*Ul? cgo*>eat que ia v.e co
iaii __ nomique de 1 Allemagne ne soit d
de I Allemayne mit
accueilli par les
experts alits
LONDRES La
isptfc au il eut dcrit, avec une pas cependant io ooo ceux qui li du 420 M\i 19i7, adresse Mr Biil Poinca pour le contrle finiocier
* intelligence de la question, l quentent nos prtendues coles rura- y Blaacha-1 : de l'Allemagne en change du mou
eut de nos campagnes au les aussi pauvrement log?es quant ,Qoa votre Excellenc, Mon torium senble avoir reneen peu
nllici ee in i:n-m fois dans nos con
minej et forts a eu r t dcid i ce sujet d'tudier la pos
sibilit d'un systme de guanties as-
surant aux allis la livraisoi 4; chir
boa e; bjis.
Cour Perin mente
pour 1923
L. HAYk Lt Cour permanente
interaatioiale de justice a coatilui
son coos:il pour 192}. Ce conseil
conptenaVAit&cnad L->der (tiollan
de), juge, prsident ; M VI Adadr
Weiss (Lrancf), el Johi Bissi Moo-
re (Etats-Unis,) et M AU Mira ( E
1 beaucoup discut, ces temps une attristante ralit
; sur la propoition d'illtrs Mais pourquoi, vraimen-, linleUi. JSfffiS* "85."fiS! 'rc;l Pourral "l:aQar lcs a'll-s
populations ^tienne. Le Dr gent auteur se la.sse-t',1 garer, cha Z^^K^JSSSiJSrZ daa> des embi"ai Polll"lue' * De
ril apporte dans la discussion que fois qu une considration poilu nat.ouali trangre, autre que l'a- seraient pas just fis par ce qu'on
reculons suivantes. Il value que est invoque par son esprit ? rnricain*. qui y ont t introduits, poj.iait g-gner au point de vue fi-
oestre cinquimes de notre po Ainsi, pour expliquer cette ma gre gang raison plausible, aa grand pr naucier La discussion des experts r
totale la proportion de (a- frquentation scolaire qui atteint judice de nia compatriotes fi uuci s a t extim:raeat aaime LB GotlSQtl (f<* Il
paysannes qui peup ent nos peine trois pour cent et qui explique Nous avoas fait Illusion, l'autre il ny eu aujourdhai de reun on i
ns, soit 80 sur 100. 11 vt- elle seule que Us populatioas iu- ioar et cette rrme plaa, une au- propiemen: parler seu e la commis-
otic de 9> i #8 pour cent raies ne contiennent pas plus de 5 i 21522,2 !25 Z, l'r?id i?1 de <>* des exp.-ns a examin la propo
ore dillu. qui existent dans ; pour cent a'.ndundus sa.htnt ,, e ^SSS^^SiSSlSffSS s'tl0J ,riD"ie' La commission
ndiHti es allant de 76 Difour par Boy^r fd'Haiti des employs du service se luaua demain et oi pense qu.
Jipour cent, s il fallait tendre Ea erlet, parlant de ce qu'il y a douanier. Sur cette question encore, ll r* i mm: de rdiger un rap-
ai toute la population hai- faire pour le ret ement de cet at eon intervention n'est p*s nouvelle. PJ qui sera soamis la conlrenci
Mais nous savon', d auUe de s*4re eoieignemeot, il dit: at l'oecasioa et to >t ind qae de d.us l'apis-midi.
jne les villes apportent, elles L'ceuv.e est 1 nrajnse, mais pas reproduire ici le text-- de la d.clie Les reprseataats bj'.g:s oat pr-
leur contingent d'ignorance i irralisab.e- Pour la mener 1 succs .du 26 mars 1917 de M. Borno : pVt ua rappoit qui seu soumis de-
Atutique, et nous venons plus il suffira d'avoir des hommes dp-uil|.. Monsieur le Ministre j'ai rei umQ a U commission des
IMilessont, i ce sujet, les va- ls de la meuLli qui fi lill:J .J? J. fKSLLS -.-V" Celie commiss oa doit
de l'auteur. Darfour, parce qu il osa, en f*ce d
toenons, en aitendant que, en l'obscarantume rig en systme, r
ai concerne nos populations ru- claaicr ua PcU <*''n" 0Q Pour '
I". te cooclusioos de l'Amiral mM$e- .
PP. 4'tpis la statistique da Dr Jus1u lcl- 0Q n "lt *ccuser By
Busvil, sont, h das I vraies; yr i 1uc savoir laisse dans l'ignorance
?arceat. Et ectt: statistique sap its m* Mi de S0Q lcmPs' eo cncr
chant autre choie pour expliquer
commen', trois quarts de sicle aprs
ce Chef dE.at, oa a eu voie encore a
lcoe en Ha ti que 10,000 enfants
sur joo.ooo.
________ ._ Le Dr Dorsainvil. qui ne veut pas
decontilerctt enseignement, se mettie en mal de recnerche.adoiet
partie est un rquisitoire ti tout simplement que ta situat.on se
' tis jostifi coot e 1 ordre de perptue parce que le Boyer ont con ?ae da l* eMtw f^tSSs/f^ de mi l9" el al,;
teu' ? condamn dj finu de Lllcr les Daitour. ^fltt^-,^
""Kaniuit mme, vraiment le cas de se demaader com|deul ^Haiti-
pSmT^0au[t' ?ai ex,itI i*' t2:"n, n arrive mme pas i l imbroglio de notre hismite, lesfEtats Un.s n'a jamais prsent de ? IPirall"
""U partis u prenmre et U Boyer des Daitour et les Datfour des telle- prouosiiuu, 01 le praiden' U d,scu"llJ dau|Ouri ha a eu
aie de sa d oe cefct- due Boyer. |n'a juiquici dnv.e aucune commis " ^rtout entre les dlgus b;l-
sion a ucuu de-j tlaitiena ctuelie 8:S. KMll ei a igla s, les italitas y
ment employs dan<* le service doua aym 1 peine pris part. L;s belges
depuis, aucune autre nomination uier ou aaua celui de Monsieur le oui appuy fortement le point de
ux quatre cinquimes del
Polation d Hati I
jjlim contient un plan pratique
iwll sur la faon de raliser ua
PHnemeat rural propre i rern
* tel tat de choses et sur la
c Monsieur
ffii-o ue tteSfi df la g ir^^l^ '^,S Dt M Qd3,m' ""**"
plus haute gravit, touchant leaeu <^'" les propositions qui lu. sont fkAmnhtnmtinM
non de la conveoiioo de 1915nul lie s0U311es au suj:t ie leur applica- UVinOOUlLlllOll
lion et leur rendement. Parmi les 1 fm aMmimgMm
au nouveaux points qui ont ti exami* c,o | o'^stt/a
liai ns aujourd'hui, on a discut la pos
des s biii.e d'tabur une ligne douanire
nos deux Kpub iqueg.
Le Ueparmmentt d'Etat a dit
Ministre d Hati que tnng les
tiens ncessaires au service
D >'ianes ont t d, choisis et
tallla
"Au regard de 1 article 2 de 1
Convention, ceue opimoi du Dpar
meut d Etat n est faade ni eu fait
ni en dioi .
Eo ad m ittMt mme l'ioterpr a
t> jii amricaine du premier alina de
me sur la frontire du territoire alle-
mand occup et s'il serait pratique
aie tire une taxe sur tout article en-
trant dans la lgion de Knur ou en
so'unt ; la quesuon de la saisie des
miues, toieti et douaaes appartenant
1E at s.tus sur la rive gauche du
ROME Mi Mussolini, chef des
fascistes, a prsent au secrtaire g
nral des fascistes d'orJonaer par t
lgraphe la dmobilisai ma de tous
les fascistes dans toute l'Italie.
I article 2 de la convention, ces fonc Khin et aussi si les droits de douane
tionnaires nutiena tant des Douaaea de 26 pour cent p.vus dans 1 aaori
:cts actue.lement
ies pouiiaient ;re
pays 1 la comm. s on des rpara-
... tions et former ainsi une partie du
le prsident des
is
ni
Etranger
Par cible, 8 A)iV
BULLETIN
GESEVt La co n niision Je la Socit. dt{_
Nations a termin son rapport sur les raaaJats
La question de I exploitation Je phMphalCt dt
I lie Niurou Paciiique lut soulevs, l'eaploila
t on paraissant constituer un monopole anglais
aprs des explications du dlgu australien,
commission se dclara satisfaite <
LONDRES Les communications par ciMt
sont aggraves par loccupition de Valentia
Du Motnitur.
n avait ie faite d'employ tiei ger. UJCeveur gnral. Ces citoyeua ont vue trla'is, tandis que les" italiens JJSZJSL ut!5rJLl7ffi;
l'usine lectrique et les batteries de Waterville on:
t mises hors usage
CLbHMO.NT FERRANT L'amricam \lleu
ut quatre vols en restant en l'air un total de
trois minutes. Le plus long vol dura (j secondes
Angle des Ruas des Fronts!
forts et du Magasin de l'Etat
Le rappoit sur l exercice ltfl7, ete appel* dans ceadeuxservi.es penchaient vers iattuud: britannique
Uib accusait la preeeuce dans loi par 1 occupation miliuiie> aaua au- .
eivices aouanmrs de lu Amri cune participation quelconque du "m*ma"""ssiMtsBasaBBiiHiMB*i
caius, 210 hatiens et an employ prsident d'Hati
o'uue autre nationalit. Celui da Lors de l'iuetitu'uon da Conseiller
, 1 exercice 19l8-19ia mentionne 9 financier et du Heceveur gnral, le
r Rsident de le Rpublique a Amricains, 2UJ tlaitienit ainsi que Gouvernement Hatien revendiqua le
tout rcemment que les lu rapport euivaut de l'exercice VdM- druit excluait'pour le Pr.a de.it d Ha
son qualilia qui sont au 1W. iti de former Itt peraonnel des Doua
.r ' l'Etat oient remplacs La rpartition des Amricains dans ns, distnet, d aptes lui, du persou ,n.ilVCtllltl(ll&(2&
fi* Hatien. L opinion publique le service est expose comme suit : uel de la liecett* geurate. La Lga
ttriM Mlt* information l'accueil six dirigent le service douauier dans tion des Etats Uala n'ayant pas
y^quilai tait d. les port* du 3ap-Hailiea, lOOaiVts, ac:ept ce point d> vq^, a discus-
Jp1* journaux ont spciale Petit GL ave, Jrem.e, Uay^s e Jic sijnfa trans.o j W..I1 n^'.oa et .------------------------------------------
fw^yilonc le cas des employs tnel, les deux pons de l'etit Gu vu attendant un* uo.uuou, les cho
lJr*?denos services douanitr-j. ve et dea Cayes ayant luridiotiun ses restrent ea ltait. voudrait biou proposer le Prsident
l^^snt peut-tre utile d > corn- reap^c ve sur les ports secondaire! "Les ngociations de la Lsion dea Ktata Un .tarit pjur lo service Iipp'nabuer
tSP]** renseiguementa ci-de de Miragoaue et dAquio. Un otd,.er d'Hati Waahiogton naya.t pu du Receveur gnral que pour le M nous est'revenu .. 1. ni
UraT aaDl le diffrents rap. amricain, qui eat un lieutenant de aboutir, le Qouveiuem nt Hatien, service dea l) insnei. m nt -.... #n"" la\JiJ ; ,]
C""tecsveur gn al des dou la marine autoria par son Dparte pour raeitre tii uae aituatiori anor Nous devons eaporer que le Prai ,""'.'': ca'reP'eoare imnsedia
travaux de cette route*
B runaises
Nos Rouliis 2
Nous avons appris qu: les tudes
d'une grande route devant relier le
Dpartement de l'Art bonite la fron
tire ont l acheves par une eriga
de du ministre des Travaux Publics
sous la direction de 1 ingnieur l.G.
'^"ier en date de cea rap. ne du Po.t de Port au P.ioce; la ble, se dcida a (aire savon- au D fidle et constant dans les vues le Ue l nouvelle voie e*.t appele i aug
kltloiV1 w*>t relat f l'exer. ica huu me Amricain et le ntuvieuie paiement dEtai qu'jl acceptait de vea qui l inspirent pour le plus meuter les restons commerciales
[t* J?*! apreud que le personnel eout reapectivtmeu. vnneateur et mettre en excution l'i 1 erprta 01 grand proli: de la chose pab'ique, eie la Rlpjbl que d'iix.u et u R-
l^tcft '' durait tei exercice, aveiataot dans l ollice du receveur amricaine.soua la rseive expeg) enregistrera avait lougtjraps cette publique Dominicaine.
r*mrPo,6de lu Aiuiicbins, I9b gnral. "'^Q reouiaa iibt ge eu vmtn non va la vicore lacuf de ea dio'0
eattoL'* tpioya d aunes na Les ports de Port dt Paix, S>in'- del Conve.itiun daib.i.age en aae matie trs diffreute du aya me de
l'^i^' ^ rPPort expuque que **ic et ae Kort LiDert eoot dir.gs tu 7 janvier WI9- I ay: donc plus chicaner tort et travers ; et oou8
aj.'Jjr taient u es hommes qui pai dee Uaitiens. ainsi que .es doua pour la Gouvernement am)ri:u esprons aussi que devant des vi-
?*aoi u!pt des emplois en doua ns wouue.e de Oueuamm he, de qaa se coni mu -1 a sa propre ater de es si ne temeot tablies, le vide
ItaiW " arsmiers tempa assez 6(oae et du Uonadure. pietation en tu.aaut connatre au se fera de piua en plus autour des
' ^ locau^atien et eue tir la toi de ces rapports, on peut Fraident d'RaiU les Uaitiens que tribunes ractionnaires.
St tzar Mills
Avocat
Rue Dants Deitoueaas OJi



^ .MATIN

lu Cto Frtt
SJ33S8iBiJba^^
(Hmery)
La Congrgation ('es Frres de
l'Iiistm'-tiO'ii.hrtientie de Pic ermel,
comme tou les an'res Inetituts simi
lairet tablis en Haiti. pnitir du
gouvernement progressiste de - i-
Irad, mrite toute ootre reconnais
ance par les services iwneei bps
qu'elle a rendus et continue de rendre
s la cause ancre de l'enseignement
populaire. Que d hrmnars, en effet,
occupent aujourd'hui une pi ce trs
henorab'e dans la socit, doivent
leur instruction ces humbles re<
ligieux qui, ainsi que t'a crit avec
raiBon nn micent penseur, or t
tout sbandonn, tout sacrifi, lei.rs
familles, leurs pays, leurs intrts,
leurs (ru a et leur repos peoi pp ccn
arer plus librerrert et !out ntiers
'a formation de l'esprit et du (ocur
de I ecfsrce et de la [eooesre .
l'ariri ces relieieux dont 1 dfvie
it Dieu Seul, dort l'abngation i n
tU.1epns de tout eue, ru' n'eet
plus digne de notre edrr.irst'oi > de
notre affectueuse gratitude que le
Chef trirt Gamaliel jJaiie.'tL noit
vient de le frapper aprs une lorgue
et cruelle maladie coirageueement
fupporte.
Arriv en Haiti dars 'oute la force
PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaires que Ton cherche
substituer
L'EmuIslon Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
............. M
! Savon Palmolive
Te Savon Palmolive a re&o*
lu le problme du jour.
Avoir un beau teint
Les huile d'olives et de Palmes sont comvrisis scientifiquement
Parisiaual
CE SOU
50 centimes
Le Destin d'Eici
Eq S parties
Les Poilus delata
Film HeroiQ.ua pleine d'an
sensationnelles.
Avis
1 a ville tant de noivua iot
rat les chiens cirants ltsqae
tueni une rrinset pont le
du public tant doen la
-wt A*a- de Pts de rage, le p5
Fomroages a Varits ivis^ue tous 1 chiensem
W. I. EATO
ront toi.
Nom avons chaque antife demand qu' la fin
df s tudes scolaires que des rcompenses soient
offertes au lves mritants. I' gnie T Adioiot Chii
Depuis le mois de luillet dem-er iufqu ei c..-:.- Au,.',! d'Hvain. K
semaine o assiste toute une sue de res aervice nauousi a nygieae P|
pour la distribution des prix *> "*v de* ico'
|r, Ce cuM y de ptflleoBtemeiM admtrab e
et t'ont- a la gloire de Mr Andr Cheva'ier et de
Mme TaMv c'est que le local *e Cin-Varit?
t er.ioeu les frles nimaires
Nous adre'sons nos s;rc*'f hommages la di
rection de ce charmant tablis-ement.
Pour gurir ou vi
1 MISSAINtl CONITl*ATll|
Cin-Varits
Lt lowle ercombrait encore hier soir les p'aeji
de f/n Vari.s pour iouir une Ion <*e p.us de
Arrive en nain umam mura nwrei ___i r__ i i i- i t i i j i de nn-vri#.eapour iouir raciroi v*>
r?a I gp vers la fin de l'aorte 1884, ""ws ,e von ralmohve et ronfril.ue.nt a le rendre plus deux et pins ]t Hv,me mUiquede Mr Mme Peters et i*
aprs avoir pass 17 ars la Marti effi-'are de tous les savons de. toilette ronnux. voir le El* mf7fi',puxd';iL^^"",;f dm
nique, il laissa dans toutes les Iccali (jn parfait nettoyage, de la fiaure, Quotidiennement, nve l'.cumt- SiS^nt% *Km toni i * X S ! M *~ ^ ,{ i n > Inni il I 1__.__ V B mm Sa 1 't - *-----m , Mail A fi
ts on leujours comme directeur, il je ce doux savon vous donnera au visa a exerce son zl Infatigable : ans .Q-{Sm r '
Nous sommes 1rs agents exclusifs des produits palmolii'3, et irons
toujours er notre tablissement un trs grand stock.
Csyes, Jrmio, l'en su Prince,
St Marc, la rputation d'un iott tu
t- m I ors ligne, d'un ducateur tz
ck plaire.
Forc ,iar la maladie ds prendre
enfin ta retraite Ptionville, cet
err'enl Intteur, mnlgr son Rrand
ge, oaalgt ces soufrtcc(B conti
nuelles, ne put se rsigner rester
icactif; il se chargea d une division
ce commenants et il ne cessa d'en
aeigeer qua lorsqu'il fut complte
sntr.i terrass par le terrible mal
dont il est mort. Mais e est surtout
la Ville de? Caves, o !b vni nn i
trt est rest 15 ao, qui peut s ho-
norer d'avoir largement bnlici du
dvouement, de l'ruditicn, de la
eompteoce pdseogique du Cher
Frre smsliel Marie. Les neerbrenx
lves qoe ce guide cUir, ce vri
tsble Hatien pap le cur v a form
la Seieece et la Ver utrr.rignent
bantement en sa 'avi u et redisen
ncore aujourd'hui cembien ton d
placement des Csyes y n laiss de
vifs et lgitimes regrets. Psi mi eeox
li, qu'il noua suifiee de nommer ;
Ht lue Thsrd. avocat, administra
teur des Fioarcea et Prfet du D
Sarfement de l'Ouest ; Me Jrme
aloroon, avoca'; l'Ai h Errmsruel
Moncfsir, cur de Saint Louladu
gra-Tux et bien appropris et les jeux naturels des
acteurs _.
On est orti ljoui de Varits qui eaflir-
m le rendtz vous joyeux de 1 lgance. ^
Afrivft
IL SUFFIT de,
. l'un a* tm r*yg
tM UM IMI |MftMlMM
une
447, ras du Fub St-Dmii,
Maxwell $ Mohr
Rue du Centre $ Rue Bonne Boi
En vente Port tu Prince
Pazar Metrepolitan
Antoine Talamaa
Paul E, Auxiia
A. J KBI'nn:
11 armtie Centrale
B. A. N. Sada &
Peut H rsr
P P gnet
d G.b.iel
A. b-cha
Co
C- matin est entr dans notre port le S|S Co-
lon de la ligne Panama venant de New-York
avec les passagers suivants i
A. R. Al'en, Mr 8c Mm- R. S. Bakerand. Ri
phael Brnuard. Capt Ch BkhnMM, L-tc Gidre.
Samuel Grant. lames Howat, I ieut. & Mme F.
M. !ack-;on, Contamine Knwaa, Capt St Mme
D. Kir-ne filles. Mr & Mrre Elie Mansor et eniant, G More
B. Montaptue. W Po'hmann. Pierre Bollin, A.
Saiith, Caps St Mme O B
Mme WalUce. F. D. Ware
:
qui Mat tout fait
t Mr ckiinni ttiQuiUM \m mm
DEHAUT A PARI
les Eaux de
Momance
A la suitt de notre entrefi'el pu-
bli ici ces jouis derniers tt concer-
rntleseui de >a rivire de Mo*
Ncrologie
Nous avons reu le faire-part de la mort
Mme Vve Denis Am ne Thrsmne Iusie>
?_ dcde h'er. 9 du courant, i 6 heu^s du soir
Le con/oi pin ira de la maison mortuaire, si'e
HueGeffrard. vis-a vis du Bureau des Archives,
a } heures de I aprs midi pour se rendre l'E-
glise Mtropolitaine
Nous prsentons Mr et Mine Denis Lespran-
ce Mr et Mme William Bartley et aux autres pa
rents prouvs nos sincres condolances
Htel Sainte
L'htel c Sainte Rose sili
Tompsoa Capt et g^ t flr; ses services aui voys,
__________ venan de Port au P'ince oui']
dapt.
Cuisine excellerte.ccnditiooij
^g^uses.
Confidence
Valse par 0:cide JEA
Pour piano et pjurpisao>t
vendre chez l'autour, Ras ds|
terrement.
Le buita ooru fortement cette mance, en c*e nos rorrepondants
demain, que le Gouvernemect de nous a aonon que I isant dro t i
Son aixcelltme Monsieur Louis Bor nos do'arct-s la H l'un Arrencan
ro dont on conoan et apprcie les Se-ga and Comoanv laissr couler ac
Sud; le Cher Frre C.prnaliel (I ubir/, rbles enrnvnls iVgard du Dpav tu^l'emert un peu d'esu dans la ri
ancien directeur de I Keole Nalit np'e t men, au Nord aurait 1 intention de v -e ; ce qui permet aux riverains
11 h. Port l'p. rtablir i la prochaine anne budg de se dsa'er. .............. ______ ..__.,. ........
taire, les classes suprieues du ly- Nos compliments aux Directeurs pour mode, telles que fleurs" plumes" d'olrachVeigretts et pia|l|
ce National de ceite ville, sup i- des plantations de la HASCO qu Hth dernier genre.
rr.es, pat mesure d'conomie, tous ont donn ainsi satisfaction aux hi
l'ancien gouvernrment. b ants de la rgion
Inutile de dire que cette inaportan ______________
te dcision sera a:dame par tou- .
aetuelleraert sous dirpcienr de l'Eco
le Nat onale J M Guil'oux et toute
une pliade d'instituteurs, de mde
tins, de j. Irtmet'u r.o etc.
le Frro Gemaliel Marie est mort
dani aa 76e anne Ses funrailles
simples et modes ont eu lu u hier
Mme Nord Jean Jose|
Angle des Rues du Magasin de l'Etat et des Fronts
Avise son aimable ^liem'e qu'elle n reu d'lgantes formai
peaux, daa canotiers garnies, et ua assortiment de jolies for
On trouvera galement des couronnes et voiles de m ries brode,!
en grenadiae et crpe suprieur, ainsi que dei couronnes mortoa"
bon prix garnies et non garnies.
tPetits Faits
Cercueils
la
aprs midi en la Chapelle St .Louis tes Us populations du No'd qti, de
du Goozagoe su milieu d'un irapo ruis 1846, ont toujours considr
sant convoi dons lequel on disiin ieur vieux Lyce iPbilipre Guerrier
gnait le Gnral Justin Salsado re comrre ie ,cy;r intellectuel indispen
Kunis?me UMiuifUMimi H*i > ',ur DPnea.e0. Avant hier.les jeunes R.ool Poui.k La ntieod dont I. reu-aftoq '-,! P|M Wrs pou,
PuM^'JuB9nmi flraux QLaD,J on Pen5e 1ue e MlD'slre et ,e" ***** l0Ui'eDt ,a 8ue' dft" careneila avise la 0^1.2 q !' vient encore une fois
Chef de liivieion du dit Dpartement', ,c,Ufl de Hosiiudion Publique de vrc des c fisnbils lorsqu'une pier prix entant snr Isa cercueils rimptai que turceux de luxe.
Mi W Bellegaide, Inspecteur gc Son Fxcellence le Prsident de la R lance par Pouiita atteignit son ad Ellft profite de I-occasion pour aviser le public qu'elle MP|"
rai, Mr Louis .Ktbart, Secrtaire publique est Monsieur Louis Guillau 'aire i l'oeil gauche en lui faisant reprsentant sur cetts place autoriss recevoir $n ton nom des
d'Etat des Finances, les filles de la me, le fils du trs regrth Augustin un* blessure heureusrment sans gra de,_de cercueil .
Sagesse, les Soeurs de St Josepb de Guillaume qui. comme Directeur du vite. Les parents laterviorent et la ^ .P consquent loua ceux qui dsirent un t-aveil wjt_
Cloay, le Clerg, de nombreux smil Lyce du Cap, a fourni tant dhom- P^ice le. ramena i la ra.-on eu d ,2^1 Jt Ta' d:re1ctement pro.rl-aire sauf la ^M"^,
et anciens lves du cher disparu. ;..,,;,. .1 m. 1. suZ* frant r.fiiM u !....; fte 9 * P" de a adrea*era Au cimetire un discours a t
prononc psr Me Nraux au nom
mes instruits et moraux i la Repu frant l'affaire la Justice.
blique. on ne peut accorder qu'un Hier apis mdi dans
: dit i ce bruit favorable au ">ns du fo.t c Saint Clair
i^.wuw^vw p-. mm- -._----_,._ edI) t ce DrU(t |avora, e u rons au ro;i < baint Ua r 'e non
due le Cher F;re Archarga. Di Mi de notre vinl Etibl s-ctnent. avec sa lmm Mlidi Ma-hunn U
Que
recteur principal, et tous les frres
de l'Instruction Chrtienne veuillent
bien grer, en cette douloureuse
circonstance, I hommage de nos plus
sincres eoadolances.
Cl PtTUEL
( Annale* Capciset )
Avis au Public
es envi
nom
e
. n
voisin Michel lime, intervenant
comme mdiateur fut bless avec une
barre de fer, ce qui occasionna dans
le quartier l'attroupement des pas
sauts Un gendarme qui passait i ce
raom n. les condui.it au Bureau
pour bruits et tapages.
d a Fronts Forts No 612 en face de l'anrisnnn Ctidrale.
HEMYSTARK
Rue do Quai, en fses ds la Lsre
Les Cours
NEW YORK 9- Praur ii.i|
Sierl rg44>
PARIS 9- Sterling 55 U
Dollar ta yt
Par suite de 1 encombrement des
cbles trans.'lt tiques il est devenu
itipossible d assurer la t ansmission
ti ;d!g'amrr.es i px icJuit qui e:.
doivent tr- achemins qu'aprs I -
coulement du trafic ordinaire Dans
ces coud'tirns les tlgrammes de
celte calge rie i destin.tien de! Lu
rope ne seront plus accepts au gui
chet jtisqu a rouvel oidre. ,
m
il. tiuytie Mevs
PAULE AUXILA
Hue Traversire &
iWagasin de l'Etat
Vous demanda venir voir les articles [de toute .'^'^m
meilleur gortt qu'il ieni de recevoir par les derners Ja ili
Annonce a < clier.t. que la Pho ^"B^n worUment est comme toujoirstf**^,*
tograph.H Moderne atrs terase les ? meilleure et les prie consciencieux U satisfait tod M*
Dimanche pendant les vacances nom,nes. iemmes et enfauls. iifm
VMtez ce magasin, avant de m
g. nEvs vos achat*.



tt 9JB

^ra
4t^
?*;*
iouqit rs
i'irrwe" mrfic ""T.
t .!. u/ JaflJ k tour.
Dcn>iL fem m .'<..
fji Tfxf.
^o.'oir r'e/ Hxiualr
'.;.,- roui noMniM,
EXTRAITS.
6Ti//. ##/.
Mimtia. Violrttt,
CffU-ien. Jtiif.ui,
Lilu M*i*tt,
lui Htliotmpt,
Chr/"
Tuiii Ptrfumerir
M Oiiu Mijiuw
S i
' >
;
' - P%\ 7 Y., y <
i
fum
fUm

MiiDIr
Employez la
-1 KRROSINE SHEL
D- mondez ceux qui s'en *rv*h
i umire brillante- Saut o^ur
Sai8 fume
:
f
%dIj jtrau : 1750, R> lapin fa l'Etal

La GASOL1NE SHELL
Donne un rendtmeut rrvftM.
stipr feur par kilomtre 1WiWJI11
Ti twlafife, ne e RMfrjrf|-
"** E SHELL
Asiatic Petroleum Co
ioberts, Dullon & G
/ o t-au/Vt nea
Agents Gn aux pour Hati
tornade W. BUCH
DPOGUES et loua PRODUITS CHIMIQUES en CRS ei ce DETAIL
Iicotion proiD'e de tout* comaaai de pour lu C'e
GRAND ASSORTIMENT.de SPECIALITES et d'eau Minrale.
Bouchons pour Kola et botttille A via.
Bab-Trical- Aliment nuintif idal pour les enfanta en baa ue
Sematoae en poudre, hmatose liquide. Saoatogne, aubBtancaa
ilimeotaires lecilemenf atimilablea recorrraarde dana la phtlaie,
l'inmie.la ciloroae, le rachitiame, at lia roaladiee de l'eatomae.ete
Poigodio. Leatanin. remde efficace contre la coqueluche.
ipule Genesan, l'eifecce de Santal et Kawa Ktwa, contre la
Mncorrtgie.
Capmie Glodurat l'iodure de potaseiura, L'iode fana in.oov
AdiUne- Le nouveau sdatif et hypnotique, poaidant une action
lipide et certaine.
M dentifrice Odol.
Moiilvarfsn et Noaalv.rsan l'Argent
Mer loltuiique et Huile de foie de morue dea prix avantageux
wonne. Arilire noire eolible l'eau et A l'alceol.
>odt8u tndge i ceinture tatique.
le aou8Hi({R hnrlospr bijoaMer,
rue Rpublicaine No 1708, informe
le public it le comroeree qu oor ir
de ce jour, il se retire dea aff*irea,
pour raison de ant.
Il prie pea amis ef cliente qui loi
ont corfl dea tvjoox, monirea et
ao'rtl objets pour tre rpars, de
vouloir bien les laire rclamer A aon
f omicile priv situ Turgeau ave-
nu noyer Nj 1907 prca de l'Eglise
du Sscr Cur.
Il lient A la disponition de MM. les
bijou'ier* et horlog ra ui stock de | rp ni<77r/l/DC
bitoux en or et en argent. dea -1 *mmKJMXdWX
LOPE RIVERA
GrantPItue No 1717 Porl-aa Pinco
Agent Exclusif pour la Rpublique d'Hati de :
BARION GUBSTIER, Bordeaux,
Vins Bordeaux
Royal Club Wiskey
vieille matires d'or et d argen'.d m // 4 //, ^ f.| f/, r ti /^i^^__.\ J
ressort, verrea et aiguille poar AiU <* lU Ltd. (t>rla8(JOW )
montre. Divers .fil.. Wi.sk?) COSSttiS llai(| & HUg
montre Divers outils-
Le tout A des prix rduit
eort au Fiince, le ter Aot 192*
,;uL MASS,C0Ts"d S tint la dispositiondes commerants tantd
LA MAISON
maison John Boulos
pi ta cl.enlle qtele p;rand rabais qu'elle a accrod sur le prix
^irticlei con'ioue jusqu'au 31 aot courant-
llDvite aussi venir voir les jolis chapeaux de pai'le et dt
Mo'elle a reus par le dernier steamer et qu'elle donna pri>
et tous serez salisfaitr.
Port au Prince, 7 Aot 1921
utomobile Sludebaker
LOOSSi fit Soltl '* Capital9 *" *la fmlm PUP l'*wttoQ ra
e... .7,,, ^ 6t soigne des ordres qu'ils vaudront
yv
te pubHc bien lui confier pour ces Maisons*
e, qu'elle ________________________
17J3 Rue du M gasin de I Etat 1733,
eu face Simon VEUX
A l'honneur d informel
t sa nombreuse cl cr.tl
icnt de recevoir, par le dernier t6a*
avelie , un bel assortiment de par-
fumeries de diverses marques et des
tiapeaux de laine quaii' suprieure.
i un prix dfiant toute concurrence-
Visites donc, Gentlemen, la Mai-
son Loussi & Salti, et vous en sorti-
ni satisfaits. |
Alfred JSi. Cooke
;,_. 1912 Rue du Magasin de l'Etat
m,l'on au Prince, le 1er Aott 1922
Annonce A ses smis et client
qu'il vient de recevoir par le stea
mer Caravelle uu tort stock de rnar
ebandisea.
1 Savoir ; Champ; gne Mott et Cban
I da.LRoadtrer Vve Clicqiiot.Liqueur
et Sirota (SaOtis Melnga, Muscat
. Vin Blanc et Rouge par barrique et
par caisse. En gro et on dtail-
?. Prix d*fiant toute concurrence-
Madeira
k Cylinders 5 & 7
(usagers,
En venle chez
P*retzmau Aggerholin
Rue du Quai
t
; lulomobile Slubaker
Coupe. |TbejiCar is in
perfecl condiliou.
A~V\1)HE
Une automobile STOR4KBR Coupe.
La voiture est enpirfiit tat.
EmbroideHtsi S'adresser au Bureau
du Journal
H. Ballon, fils
En vente
HZ EdTlSil) AlWBii
t
BUGGYS
vtnte ehes
l> Preetsmann-AGGERHOLM
Rue du Oaih
Juat received fre m Madeira a good
aasortment of bandmade. Maueire,
enabroideriea, aa Table Covera, Doi
lue. Haodkerchiefs, Lunckeonb etc
etc> etc- Reaaonable prices. jj
Corne and hve a look ^
L- PUEBTZMANN AGORflULM !
Rue du Ouai i|
i Rue Koux ou Bonne Foi. i20 (Prs lu Upi da Rb im Vill bjoint '
Anno ca A aa nombreuse clientle qu'il vient de recevoir U article*
ivanta de toute supriorit, et A MEILLEUR PRIX QUi PARTOUI
LLELl'i .
Rue du Quai j Grafid a .oiUmiOt de bijouterie, montre,: h celets en or, aigent et
Vin rouge et blmc de Bordeaux, re- .m'a1' ... ,
u par le dernier Steamer frans *ma^8 u68ortl,Deul d bibelots, cadeaux, pour baptmr flacailiei et
Au prix de Rouge G 5 le gallon 1 oBdi et petit II:, en fer. en cuivre. g^Jes et petite, gl.ee. t..
Ibleaox de toute beaut pour aalon et aalle manger, cbaise., dodtnes
lavaboe, a.u^e, carpettea.deacentea de lit.oustiquairps.asaief ia ta*/
aervicea A liqueur, tapia de table, couvert, coute.ax *",
LbeiBiaea blancbea et coulear, cb-ipeaux Borsalino. chapeaux ateloa
feutre et laine, e.na-na, caBques. lambi es, malles, valiaei 1e vovIm
cravatt. chdmiaaettes, faux-cola, ealeona, turme de cnaaeaa i.ourduZ;.'
cbauaaure pour damea et enfanta. F uuaea,
Le public eat cordialement invit venir voir aaoo Hrirtt d. se axer sur uu article, n S
Blinc
ti
A vendre
Due auto Maxwell
S'adiesse au Gaiift Knatr,
n


LE MATli

Colossal Rabais
A LA MAISON V. GREIDY
La maison donne ce rabais l'occasion du dpart
Monsieur |Creidy pour le renouvellement de son stock.
Pour 10 jours seulement
Comparez les prix |

I mlflii o'ff
cet ra! labaia
Voile cri '.p !! un 1/25 1,00
" 'ri I la lirf
t 1er es
a ir
Uii
" blaac a pois coal
f blab a b,r d laiu
" blaac a jour
" demie deuil d-ltrg
Toile blaac a car.
blaac a bar. coul fca
flrapen et a fleura
'; col nui
erepeu aot a grand
Jleaaage pour kiaocoa i'<0 2
arapuo de soie de
1,
1 73
2
ISI
il
g 00
2 50
250
2 50
2
2:0
2
2
1 VU
1 50
f 75
150
150
175
1 75
175
150
2
150
15
Prix
courant
lontfi nt-ance*
|pJi,o earner au'".
" frtrijpfl
" pour c'irrr d'hrai
farwio pour '' "
zephires frao i
Smili blaac aop^rienr
Baptist de coton blarc
N'anaonk blarc rr linf-
v'ergj blanc, noir,
crme, marin, Irage
G irberdine bleoc
" uonvau' t r jopee
1 atme de tout pubocp 4
l ainage noov pr jnpes 5
Diablement fort blarc 2 00
3 00
iro
150
150
2
3
200
9
2
?,50
2 50
5 00
Prix do
rab*'
2 5"
0 75
1 s6
125
1 75
2
150
150
150
2
200
I
0
400
150
Prix
Courant
Totl* b'anc pour rebes 2
Den*> pr matelas I
Ni"0'k 'Oir pr deuil I 7j
ril cschraiiin dbl la'g ^ '
Da naesos pr napts :
Tapie air* roui
' b'anc
Servie te de toilette
" de bsin
Bas merceris pr d.
Ras f.l pour dames
Bis coton sup.
a jour motif paite
*' a cotte pour
I 750
400
5
10 00
n
20
*
2C 00
10
Prix dn
rabais
150
175
125
175
200
6
300
4
8 00
35 00
14 00
JOOO
16 00
7P
Prix
courant
'dames Je finettes $
chausscit s pr enf. fi'- jo 00
coton 14 00
Bretelle police sa p. 20 00
Cisimir lavable 7 5
S:rgooi'lcSieu marin 20
bleu maiin sup. JO
G>s!nette de t. nuances 4
Calicot sup *S
Ciuvpnure de li's sup 2f
Dri'te blinc urioi ang 500
Duck b'anc a jo
kbaki sp ial poui
costume d'quiutioi 5
Prix da
rabais
}0 00
13 OO
IO 00
IfrOO
7 00
7

10 00

a
Prix
coarut
Dock vert anglais fj
Drille coul pour hira a
garon a m
chaussette tant* bom sa
c ivate de soie sup 5 00
Valise a mair s dames 4
1
3
peigie corne sup dx 200e
Dentelle alencienoe 500
Bas de soie pr dames ia 09
Bindeentredeux b.-od 10
Crpe de metor franc 15
Crpe de Chine 12
Crpe Georgette il
... J-1L.JI______i-l-ill
Pharmacie F. Sjourn Ecoulez On trouvera la
Lannc avis sa clientle, aux n.dtc,ns et au publia quelle t
Msuiomi son Laboratoire d'UiolcSie en uu Laboraioue ce
a logie appliqu sous la Direction du
Jjr Ricoi et JF. Sjourn
/ e ltloia'oiie ai* ouvert tous les jours de 7 hrea du matin 6
f tires du >oir pour toutes les recherches ei analyses prvues dan
l'annotes cl joinle, saut pour le
YWsstru.&iiii et la eoLstaiite Uie Sccitwe
Seront reues que le mardi de chaque semaine.
S'adresser ia Pharmrtie pour les renseignement**
^nalyes.d'urines etSue gstrique,
Raction de Wassern.ann
li&actioo de Tiinoue*,
Examen du sing e du pus
l- an.Pn des matires icales,
laamen uf cracha*
Mlbumino racltcr.
Constante Ur^ Sfcrtolio
t'Mktrehi d$ SffirccHs */ i Gonocoque*, ete, etc.
Ou trouverai je la n re des ceintures
noirurent pour damea a dtoi
elles ;
En face la Poste
Il y a inaai ,1 .r a cette miaon de
jtfiesri'B"" dl cheveux, poodri#-
r< a an arger.t> >pacial*meni pour
cadeaox taiea d oreilles de la dar-
rnre mode, Collera d fntaieiade
tcntB nuance* petnet rbainet de fan
unie, en ent en argent, braealete
rn caille, de jolie maH'es, un
lot de atatt f aaao ti pour oratoire,
pingles de rravate, en fa scapa
lairea, de j >liea montre en or
poni doMa et .dt moiaellea, places
de crsvstes ite, etc.
Ou trouverai jt U pin in ict A
main pour domts tt Jemoisllti
A la Evpaoa
Eu tact de la PmU
Oi) t oui trouvant ; da joliaa'ahainaa
an ar tt i un prix mo tiqua pour kom
mt$ L ESPANA
Meufa meubles meubles Loterie St Martial
Maison H. Silvei
le ^articles suivants reus par
derniers bateaux, des prix 1res
duits :
Toile Voiles pour corjonniort, etires,teQl
' oile Voiles pour voiliers
IMietine de toutes les ca 1 leurs
Voile broJ de toutes les couleurs
Piq*i sup t rand-is b irres, extra quilili.
Soie brode, extra suprieur
Bas 4 jour fil
fiai juu. demi soie
Chau sottes sup. pour bournes
Chaussettes pour eotm's pour cadets
Dick blanc anglais fil
Toile 9 draps pur lil
Baptiste tiue pour chemises
l^hLb.acli gris fonc engins ras suprieur
Perai blanche sup*
Diagonal noir suDrieur
Imitation toile crue
lakt jasne suparieur anglais
Pealmbaich pour costu ne d'en'ints k sour
Molletons sup. blanc et coule jr
Serviettes de toilette blanc et couleur
Soyeux couleur.
I&l and choii de chaise* H Dodme.s amricaine s et liane, chaises Populaire et porte de'outea I. s
N* manqw.x pas de pisser chet
JEmm SlLVERA.avant d'aller autre par'
BSbOfsny, en iNoyrr vritable lembounCuir veH Lits en |#r,, rnjj Le B.llet ctiei de rj coupons: Un ce*t la MaiSOtl QUt Vend leS IflCill
leratcuivrr. eu tout CUi're Mirons biseau es en jolis cadres M Sljeoltar. 4. H m **.i articles et aux meilleurs p/toq
partout alieurs% I
irr ai cuivra ru iuui turio mwii* *u v wu |vi lwuiv. .* " aouar.
liqnaires Tapis de salon et Descente dp lit Petites Tables pourousl Le ecupen, Vicg ceLtiraes or ou
ion Taris ruur tables Drsps de lit Toiles diap til. hl et coi on, tout1*0" gourd.
aclon Serviettes de toilatle.de bsin.Sorvitt es damasses pour table ^S^\Soimf
Toilo dan.apse pour uappes, etc. Au, Arme8 de H8ri8
Comptoir Frarais
Sminaire Collge
Mme (Uaina Moot'orier
Mme Ducia Viard
Vircent G alikblouf
Th^rmacia farisot
Petite Maiaon
Mm d Ennery Ujoie
Htel de France
Htel Uellevue
Pbarmacie Gutaves
frenrx otr billet uaiulaosot
Tirage prompt et sineire.
Chez Paul E. Auxila
Jiie Toversire &; Magasin de VEtal
***-
v Justin Dominiqire
De la Facult ie idicine de I iri
laeieB assolant des p'ofaaa-b.. De Lee' D UuT|
n*.-f : A v^ue ir^i'oire SU
Il *' res d<* CcsisnlraiioRs : 7 i9 hturu iu ir.in
J < airis aaet
Le Malin
A90BfmCRt
Ua Moia
Part an Phaeo ardoa 2
l*r>aitweit v 5c
I I'|T g'
Fulttii Shoe Polish compaay
NBW.YJRK
Si voua voules protger Is.psaa i 1*
si vous voalss avoir on brillsat Islss
rable. mUmr g
Si vjue voob 1 conserver ! cjior
oleaae da ces taaueaorea osasaoi r~
ployer la mai que MONfQrUM.
Fabriqus pcisleaaaai pear an
gantlearn do bigb life. O0i
Bile protge la peaa des slisasssrei |
aaidit et m t rialeur. ....
Klia antreiient leur souplasra et conserva lear b"'1"*;;. u
Uamandes la marque MONOORiM, c'eet la meUieart
***** A~M*i i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM