<%BANNER%>







PAGE 1

U MATIN uu. tKt. restai de bien vru' ir vertr en aide i cette intressai te rnsi-none ei J- casser le ces thsnt is'i ordres pour que les boreai puthes cieot convenablement logs %  Bi Varits Examens de Baccalaurat <£(.. Dr.il I "Dans ce CM, la dclaration devra LA MAISON tre faite II Dpartement d Fioan ces par les iotre sis e 1er S:ptem bre au plus tard av^ntle commence i meut de lanne fiscale Le Dpartement tait un dernier ap i. M4.ISON Loussi et Sa Le MARDI D'aprs F. Copp Intte : G a.tt C. BISSAINTHE AVOCAT Directeur des Annale* Capoises Inspecteur des fccoles du Cap-Haitien Pets IOPU de Etranger Par (iile, o A( t ROME — Les fascistes occuprent 1 htel viile de Milan aprs avoir enfonc la porte avec -uliste uui dut s'entuir avec sa lemme et ses p oar ; ea tudit) %  80 eutants'. Ils occuprent 1 htel de ville £ Piston incendirent 1rs chambres de mva.1 i Pado-ie et romain Orne II eM rar a> cm ant vn a i u q'ie I m u^re le •** %  frre G* qu'il rs car,* le* bro de %  a mre, fil taMilM |.r le grand WH consulte d-> l'enoq • P'pm^n celui ci eut l C-HKR^ l lui rpondre.a pril mme de sa ve : il J P |UJ ais d fait u.i crime que de le | tifler ,. ruu %  =. ~ ..Oji, comme di* an auteur, le cuite rnrrpoi de Me St Su? in Zephiriu des grsrvis h i'i"m-* e-t une semen Pre Brangou'o, Kdm fcTrigar. r--* C9 de grand, hommes 1 Piachinai Louis Minier, Dr Doucet p\ 0l |1(1 „ jama-s. notre P ne e lesoin de ciioy-'" lettnlr. 00 droit, le liaDRprQ ^i t oofond s'orre rl M m I'IMH aient Mes Vil le h ar r0B Eœ j re,y ftc a la paix que fort au P:ioc< le 4 Act 1912 Cet'e sessaine, les 'ves de Philo sophie du Collge Notre Dme do Perptuel Secours et les tudiants eo droit ont subi avec sucrs leurs examens de An d'anne scolaire. Pour les bacheliers, le jury tait Cercueils u Js (i Le roaisoa dont U rpntation n'es* plus faire pour d*s cercueils avUa le publia un 'le v=ot soc ira uis fus srix autat sur les cercueils timpl. q-v sur eue de luxe. Elle proti e de locca-ion pour aviser le public qu'elh tv. o > renaeo'ant sur celle place autoriss a recevoir tn ton nsm dss %  douin LecootPi Dar'00 Letortue, Km Lvnns ^ firent vee. Us" honneurs, 'a des de cercueil ,.-.;i i;j. *., .As W ert*t4*le..^U^|Jy jouo ^ Uonce CdpHFi MMMN^; r ^V6. aux P.. copient on* ^"JJ* f WJSB 2 Lris/S Fiene, E4ffl Manigtt, Uvigny, Vau\\ !" < ins ,,,, onrn *.aux h .mroe* doivent •• %  dresser direccernan ''75 1 *" U f ^Si,r •uerent du cu.rassc vu nw** e J ut 0,seur BQSI ncben'a et pervers maibien sus Mte on es' pn de srl.osjer au ehel d-etelterM .-ctt1er 1U k. et se,oi K n,ren a u g-^e rov.ie oourmer I L IliMC ear dJ EcoIeg Me ctr ^J^ ou. ont une valeur iDrttbg des Fronts l oi U NJ 612 en face de Ptnrtecuo Catndrale, sur de travail de Plaisance est leur A 4ans les rues Les ^oml-ats durcient toute la nuit les barricades turent derroi es par les mitrailleuse huit heures, hier matin LONUKbS L'tat de sant de lord .\utl< CliiFe inspire de vives inquitudes Lloyd George a annonc aux communes qur le flouvernement avait dcid de recommander au ministre du service arien de construite >oi aroplanes pour la dtense du pays dot t le cou est de deux millions de livres sterling V \RbOVIli — Le nouveau cabinet Novak o! tint une grande majorit hier. Les groupes no-r qu'on pensait hostilis votetent tout LONDkKS— Avant de s'^iourncr t-our le va cancei d'i, les communes liscuurent la qiestion du Proche Orient et demandrent au giuverntn ent de taire son possible pour obtenir le rglement du conllit grcco-turc HENRY STARK Mue du Quai, en (ace de la Lan liera es*leMres et ensuite eux cies en droit la discours .suivant ; %  tia..-|.'* w—— %  —— — -— — | | UlCl'S tJ**' *** w.i/ifii 9 dU COW* inelconaues naaares.industrielles, Toute cootravenuon aux prcdentes afesfl tnracttn i eette prescription ICI H€1 Critai SliaiUl, W mm omrr.eiciales ou civiles, adresseront disposions est punie d'une amende sery un,, d mu amende de cent a mille Jf lalSStVa le mme JOUT fO W sous pli recommand au Sec taire de Ont Mille dollars dollars >ani prjudve des poursuites dtc %  %  %  % % %  !" ^ wwmm / T — i.. m D. ... i %  %  — %  ! An un ha : (,,\/, / / nuiif 0m f\Mlgi JIJ/I luit tlfl*t< il II iVOI*Ci Royal Mail Steam Packel Compi Le steamer Conway venant de du Sud, est w d tatdes Finances et du tommerce, Port au Prince, un tat dtaill des valeurs perues ^ poursuites le 4 Aot 1922 lies par le Code Pnal pour fraude ou ir i — tenllht dt fraude dans les dilatations pour les N HUTi JIIU *WJV m ju mjimmt j —. %  > %  > %  iiwMnwi *ttnnmtmni SeillS t Ues'nominatits (actions et obligine odre .es services aux voyageurs dans le cas o il doit tte tkuU sur la oauons 20 l'tat w-mestriel des va venant de Port au P'ince ou s y ren valeur locatne des logements et terrains Suis payables par mmestre davan dant. ; occupes sera payable pour ibaau, exer —,—. — 1 cice fiscal par mouut le 30 Octobre et le )o Avril un tat dtaille des valeurs permit'.* • y ',.".. pour compte de ltat.conformnent fM Atm i SainP RtlfiP 1 'i lZ P l sur U ;""> Xi articles n et 38. pendant le tri Utile* saillie MtOStS Ut Socits non anonymes ,1 pour %  nestre prcdent, pour transmission L'htel Sainte Rose sis .Lo gtciante et Industriels trajaillant. ... _ -LU _£-mlr. *c c#rvirr ativ vnvaorurc //int It rat n il itml ilir cal, % l mmestre davan dant. les tiires au porteur ; 30 Cuisine excelleote.conditions aeaa un tat comportant nant > pour lageuses. Port au Prince, le 7 aot 19 Roberls Du! Ion et Agents Gnrai*



PAGE 1

kl MAllf A vendre (/„ Jour viendra u oe a Maxwell r .OJS^S^Q llliiJU IIH'I, 4i|cals .j.-ii:r.n,\ p;r lla.li 1 7 2 0. Rut lu Uauviii de Mat Pharmacie W. BLCU WOGl'ES et tous PRODUITS CHIMIQUES en GROS et en DETAIL ilcotion p'o.'iH'in de tunto commande pour la Cte GRAND A.v UKTIMfcNT.de SPEC1AL11ES et d eau Minrales leachor.a ptur Kola et bouteille via. HAW-THICALAiiu.et.t nutritif idal pour les enfants en bas re Stator en pondre, yroatoae i quide. Sanatigne, substances ilimtntane-* taufiiieu 1 assimilables tecrmraande dans la phtisie, Jlnmie.ia chlorose le rscbitism* et les maladies de I eatomse.etc. foigodio. Lastsmo. nmde tffi:ace contre la ccquelucha. Cipiule Lier eaan, l'essence de Sants! et Kawa .Ktwa, coatro la NMomgie. CapiQle Gelodurat i l'iodure de po'.assiu.u L'iode rans iueju/ nient AdilioeLe nouveau ad&tif et hypeotique, possdant aoe action Npice et ceitBine. ItO deutilnce Udol. NtonIvaiEHi) et Novalvarean l'Argent. tber lullunque et Huile de foie de morue i des prix avantageux Nigroeine. Aniline noiro sokb'e i l'eau et l'alcool. Nouveau Bandage re nture laatiqoe. S'adresser au Car g* K-eer, ENTERITES tt MALADII. CASTRO •INTISTINALt. i I DlirrhMitrMiM niurrliioni.EnUrlu muoolaaBbniWM, tubtrouleaa* ; Con.tlpatloa. I AooidnU ppndleu IBII-M. Flrr typhoid, I Miiadiciiin Pwu.Acn.EosmB. ruronclaa, H. autswow cirrAim pr I'IM<* dwioo dollar. Le Billet entier de 5 coupona: Un dollar. Le counrD, Vicgt centimes or ou ara gourde. fca vente Port-au-Pru;ee duix Ks.mairona suivantes : Aux Armede l'iris Cortptoir Franc \M j Sminaire Collijn Mme Rgine Mnntreaier Mme Ducis Viar 1 Vincent G. Mekhinuf J"harmacfa l'ariaot Petite Maison. Mm" d'fcnnerv Ue|oie Htel dfj France Iltel'Bellevuo Pharmacie Guataves Piem 7. votre billet ds maintenant Tirage prompt et sincre. LehiietFink. I a c. (Maison fendit ca 1876) New-York, .U.A. Laboratoires Bloomfield, N. J.. t. L\ A. Extraits liquides Sirops Teintures Onguents Liniments Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon /(. Ihhand Lelio & Fiak, Inc Fonde en 18~6 SUPEMOtTT*; BAS PIM PHOMPTirUDC Tous produits chimiques, pharmaceutiques A auires ardole* v B aimes dans une pharmacie. *SUCBE ^' v ^(;tunelle.!Giroile. Atiis toile. Ylusea le etc. etc. SPECIALITES ; /Mvqie prive/ Lysol d->ainfact*nt,Parfu nen* rttetM pour barbiera B.y Kim. Cbocolat eu poudre, Huila de foie ia WoiVe hmu.aion, Uold cream, Extraits pour faire e^eocea et eau de tolee K de Quinine, Poudre cou >e les insectes Solulijn pour conserver lea UM frais La.tdeMag ie Pondre suprieure p-mr la toilerte des nnlZu ttMJMe de t w. Ean de fondai Miel pour la Ubte? Moutarde fl 1 uOliva pour la iabl<. B.os.es data, Penparmln-, Huile pour ChW? les moastiqnei et autres insectes, H-gibl H il le contre cueinaioeTe. loublaa des intestins chrociques. Tb, Cire pour les parquet CoeLt! que., BUiirs. Epioea. Sirops divers. Maturee diveraes, Vin !%. 5TS Demandez le ra;alogue des spcialits c a.S?r5a nl V * COaQ1 1, d : i Lfc:tlN F,NK "< v ^ sriei bsolonienl & riNK, te nc b) De ^ m CiaJ da Fayj 8 i P' ,rovJiioon ^t cher LH.1 Lon H. Ihbaud Agent excluais* pour Ifsett %  — M* utomobile Sludebaker Six Cylinders 5 & 7 [ assacjers, Eu vente chez •?relzniai Aggerhoho R u e du Quai BIGiiY S ^ w vente chez l<* Preetzmann-AGG h Ht LUI** Kue du QrfK MeAug.A.HrauK Avocat Informe su clients qu'il a trans Ut P. MM catincl la Hue du centre jVo 17.J en /ace (/M CdMesous ma rin, Omwlta'iont de $ [O'heura matin et de 3 b aprs miiiProduits fraoiis Vipnt d HI v. i u' rouvaau stock ds ce me^vn'l'enx 'einel* con:r* le c I yimenorrhe • ( K^'A d< oiou ie see ; M grainer, Nvra'gea, Li.m b (0 Sciatique.J Lunire les Colique-Priodiques de la femme, c'est le BPUI mdicament dont l'effet soit immdiat *t infaillible. Un si ni cachet suffit habituelle rn< m ioi r absttie la douleur et dans tes accs de forme paroxystique deux en heta i 80 ou 30 minutes d'intsr v Ile calment les douleari les plus intenses. Eu vente oh*z : L L1MUU91N, sgent excluait, -11, ree Traversire Port-aa-Prioce Rt St Marc, chez Clment Verna. N.B .— O i demande dsa leprsee isnta en Province (Pris maeiees). Joshua L, Baily & Co (Church tt Thomas Streets)i\eiv York Vune des meilleures et des plus for tes maisons de i issus nue Eiat< Uni* Siam % Denims, Checks, Gingham, Toile drap etc, etc. Ln meilleure sou ce d'achats : PHM toujours avantageux. Les principaux commissionnaires en tissus aux alSmUnis^ap ouisioaneni chez Joshua L. liaillg 4* Co Lon H. lubaud Agent exclueif peur Heitl I Madeira Embroideries Jnst receiv.d frem Madeira a good h or'ineni •..1 ligadmad*. Mbdeira e'rbroiderie., ae Table Covars, l)oi lif. H*i.i'krilinfe, LuiickeoQh stC stw ate< aaoiii*bie puces Corne snd hsve s look LPRIIZMANN 1UGCRHSJLM Aoe 4a Uaa* Panhard Oild Corporation Lubriealiug Oils & (ireases Huiles el Graisses Prix el qualits dfiant touie concurrence LEON It. THEH4UD Agetil cxclusil pour Hati



PAGE 1

LE MA1N Colossal Rabais A LA MAISON V. GREIDY La maison donne ce rabais l'occasion du dpart I 7 1 75 I 50 2 1 50 15o 2 50 2 Prix, courant too'n nainces 3 00 (B^ieniaj ternir *up. 100 fran-d-e 1 fiO ponr chem d'htm 150 Ptrftli nonr " 2 zenhirea fra ah 3 ^•rti'ii binnc mp r>nr 200 Kuptiat de coton blarc 9 Mnbfiook blarc ri lin*;2 ^••rKd blnrc. no T r, rrmti aorin, b ge 2.">0 Garbardire Miaa 2 50 nonvaut pr jnpea 5 00 Ration dp tonte ruaoce4 talnegs DOO* I r jnpea 5 D,tb'emenl fort blanc 2 00 Prix do rb 5 a 2 50 0 75 1 25 /95 1 n 2 1 50 1 50 M 50 2 200 4 fi 4 00 150 Prix Co'Tant Toile b'nc pour robes 2 Renia"** pr mntelaa 2 Nanrork r.oir nr deoil 1 73 dhl larg 2 c*ehm!rie < w dbl larg 2 50 Deniea""*? p" napea -I 7 50 Tapis cir roui 4 00 •• blanc 5 Sivie te de 'oiletie io oo de bain jo Bas TT>ercfrisA pr d. 20 l'as fil rour dames j6 Bas coton suo. ac oo a jour rroi* paire 10 a colle pour Prix do rabais 150 175 J25 175 200 6 300 4 8 oo 2 1 ) 00 14 oo )0 oo ]6 00 7S Prix courant dames & 6'lettes }6 chaussettes pr enf. fil ;o oo •• • coton i^ oo Bretelle police sop. 20 00 Casimir lavable 7 S*> S;rgroi*oWeu marin 20 bleu matin sop. ?o Ci si nette de t. nuances 4 Calicot snp 25 Couverture de li's sop 2% Drille blanc union ang 5 00 Ouck b'anc '• 2 JO kbaki spcial poui costuma d'qaitition 5 Prix du rabais }0 00 20 00 10 00 1500 7 00 7 25 } 2000 21 2 Prix cet Dock vert anglais ; Drille conl pour nom 1 garon ses chaussette tant nom se cravate de soie sup $00 Valise a mains dames 4 Peig-e corn* snp di aooi 2 ', 'S Dentelle valencienne 00) ias de soie pr dames ut) hnde entredeux brod. 10 Crpe de rneloi trao. t} :rpe de Chine II upe Georgetti tt ' IL %  —*-• •mm* wmmm Pbarmacie F. Sjourn EM&White On trouvera Maison H. Donne avis sa clientle aux mdecins et au public qu'tlle ratnioi-iu sou Laboratoire d'I rologie eu un Laboratoire de wlogie appliqu sous la Diiection du Dr fifeot et JF. Sjourn Le laboratoire es ouverl tous les jours de 7 hiei du mal n 6 asures du soir pour touies les r cheich s et analyses prvue da: s Mimni'e ci jejute sauf pour le Wa&sermann et la eonslante Ure-Scrtare Seront reues que le mardi de chaque semaine. S'adiesser ia Hiaimacie pour les renseignements* ai baltes d'urines etuc gastrique, Iteamon de Wassermann Baction de Tri boult 1 Lumen du siDg et du pus 1 x.'ii.ei; des matires locales, Examen de crachat Alburoino raclior. Constante Ur" Scrtoiir i tchtrche de Si .nui hles ti de Gonocoque*, etc, etc. \ es meubles Grand chotl de chais?.* et Dodmes, amricaines et liane, chaises pliauie eu bois Fauteuils, jeux de psksa en osier en imitation de inaliogany, en Noyer r vieil s de toilette.de bain.Serviel'es damasses pour taLle loi:*; daiLasse pour uappes, etc. (ihez Paul E. Auxiia Bue Jarerire \n d'avance. NEW-YOK Si vous voulez protier la psau di T li*t !•! dt* suressi vous voulu avoir un brillsot Si VJUS voulez cooaerver %  /• %  l, B / D is§ pieaae de ca chauaeurea peodse • • pl.>e la mirque MONOGItAy. Fabrique aocialaa:nt pour gQntlexirfn do bigti life. riiaoi"* Klle protge le peau dw cuaassurai^ miditA ei m ciiuleor. ... t Klle entretient leur aouD'ei'e et conaarve leur briiisn*' ^ Damandee la marque yONOaat, c'aa; la tatiUssre marques. *0 ieanetone i igtnt i



PAGE 1

jtfoe acn No 4SS4 0HUBTIUR MOPRimill! lmert Magloire Port MI Prine flati Lnndl 7 Aot 1932 0 RDMMO 20cMTlkl Le vrai bat del vie est dans la production da bien moral. JOUFFROY Quotidien HIDACTION : Au Amricaina No 13M TELEPHONE NoJ'.MS Ngres et Ngres JM mi hue sur Ma.ti. Eugne et d'aulre. Le ngre hatien, dit avec ,bo fcnt : Pendant mon s|onr ra,c 0 o Anbi, est le rsultat du me Ititfi. en vcyageant dans les gran lange des diverses peuplades atricai faillie. | avais recueilli d'abonncs, affect par le climat des AnUHes , cotes surtout ce q estait hn rodnction du chr.st.ani.me et tcssdaos es le*, ta i activit son ^..^i av tc nous (les Franais)" fcjtc .ut si r D de au cots d.s 11 dit eaco.e expressment ; Les fl,,cie,s s zlei rgies ;d'Amrique sont fort difl reoii les uns des autres ; parmi les Itouis-i'ir liieuo he'esn rom ni 8 M croles.ceux de langciefrancai lie ce qui s'y consetve de la Fian "* aont "en de commun ave: les filant un tal de chose menac Ang as ou les E pagools ; tons sont fie progrs Jts temps, la dipariea u pis de la bestialit, aunb-ee I ncessaire de la vie crole et le aj e c des Luis-Uais." ilopftnunt de l'irfluence amri rt. • J *< r '* d'Airence de cul.ure et de ,Not.eop,u,on. 1 ndfl^nt 2 aux telflWlion eatune fprcrnent e ce JJ ..du dehors mattentive aux des conceptions et de l'idal. Ceux eu franais de l'Amrique on qui admettent l'inlnence inconteau tai r s d antres contres ne se le. n ailleurs, du lieu sur l'individu kdpo.M compte dehnnneiWe per s'expliqueron! facilement quelle, d." km de l empreinte franaise, par frences profondes doivent exister,cAbtamiie du prsent, ,'anrais des indiv.dus ns et levs sous les *!LT. r T d /', anci ^ **• %  d M Anlill e t '' qui 2* av r D ;i S ;.f? ^"V" % bi le iaflueQC clirnatriques HNenavoir t,au dix-huitime des Etats-Unis Mrme la plus plaisan e de ija mouvement important tait "'j7' 1 ra r u'e dclench pour uous rat.pro •iljn leurs erreurs ei la d.ssc cher des ngres amricain*. Pbilan a2!ih... r I le i D0 ? P a nteur ^ thropiq lenem. il n'y avait tien l' i .nniiripori dans les Iles tout diie \ l'humanit tant essentiel e atenenl de leur temps : il sem mtu ", |. me me sous n'importe quelle Midi en aient mis quelque cbj Uutude, tout erlort vers plus de fra MMleoi contict avec la race teinat est digne d'encouragement et et u ils aient su, m eux que d admiration. 31 on le, Espagnols, manier Mais il nous semble que, s'il s'a jrpilniors enfantines et jouir ^ x de marchtr versun id.l commun a Ptict des iiopqaes. ft une conception d'ensemb e des ,,.„•, choses de ce monde, — ea voulant ff IUIII nn euneux rapprocheun i r dans tout, nos efforts avec ceux 1 iairc eniie le type social rede nos congnres amricains, nous %  Pr les dois lments soif ,squons de verser dans bien des d !" • ifgre h; itieu marqu de boires tenant aux diffrences d'idal, aiticn francise, le ngre ende culture, et aussi de moyens. ceninicain eu pcrto-ncain Nous voyons ns bien quelles 1 ce l empreinte espagnole, e! £0 nt lea contrad.c ions nombreuses !,kii' in,ctin 0U tmerictin existant entie l'tat social des ngres i.i! a'" ce glo-saxonne. amricains et le ntre ; mais nous pect hardiment avancer, en ex apercevons beaucoup moins, — F mot •• race toute ide pan la considration extrieure de tel,.! CCCHd nt 9"1* touleur, quelles soot les commueraient dtermine par l'du nautsde sentiments.de conceptions, iiiii "f 1 ? ? P re P' sen et mme d'intrts, qui existent enC ?"' ,I0,S rCM d,fi e nous. ItntVn 1 D J U .' * mmts c "; Nous aurions aim tre clairs ^tn lace de tiots : enhurea. Iur U question par de m.eux infor nlMrk... mes; caria documentation ngre iwctxermeurs, qui te sont amiicaioe, dans les thorts de propa IScBD'f ie,Uon "^ d acctJ,a gande, n'invoque guie que des Jesi Be im\iSUr 'V 0 011811 '" enrc derata amricains locaux, S part qnel u aiii?.' n a ? re hai ques exlravjgances i la Maicus Garm aiffiences profondes, tant J tv 6 Jg qe mo aies. A point de Y • .T'* on coov >eni gnraleCJJ el ypealicain s'est dans ~7". aibn au contact de la race d," du .q" le mme type, en I1L1S l8D 8 lo '"on, et sur^J'Aa.iua.n, aidep'usvo T n dc f" tl its lifnei pri\k'tkJ blen P eu de caricatui eefii* œr,cains q ai P our tu iigne les 'oia'k Informe les contribuables qu'il 8 ICi ** %  fait procder, partir de cette date, _ — —~ J m 11 %  % %  /-.m ^t IIJM JFAW Galjle IVouvelies trangre ftrei* eu Suisse et UoUaiiiie 4fti f iui alleuianis n'est pis arrivoa eoore P.ins PARIS j— L'Associated Press aDprend aujourd'hui que pendant les dernires 4.S heures les banques aile L^llemjjtie f ait trans La rponse aile nan le Continuant la srie de noe invalidons sur la marche dee oervicda publics et sur la situation eoaeeiqus des divers points du Paye, netra ,, „ rdacteur, Mr Km. rraoteaur a Ml La ripons al .-manie i Pulti-narenlj, jeudi matia Grad-Uoiva. N > ii nous eepreasonsde pafclier les renseignements qu'il s ebtjaj*. Sitnition Eoniwqtu, — Graa !• <• jftve offre l'aapaet d'une flUi pai< vre. Des raaseigne-neata fourais par la ('rsident de la Co nssission Ci n muaila, par la Juge de Hais et dira sas notabilits la situation eoao u que est dplorable.— Pas d affairas, eomnerce, qui nagnra tait si florissant, est astuellaaaeot da 11 a 1 tat dconcertant. Qaeliuea rare 4 boutiques doitent des tissus H q a al ques balances pates indiquent t|Us de rares spculateurs a'jbstiasnt % riagir contre cette baissa diatlsi affaires.—Ce peu dant, la rcolte d-i caf de cette anne, d'aprs les pronosti'is^ des habitants eu lieu, pi .)• mat d'tre brillante, pins bnllaxia .le discours prononc hier sair pu ff c,Ua •" at uM r,4 n ma Sioo Co n n .maie. (Juant au mobilier II consiste ea une mierable .ctiaieo, une taole, 1 les dfaa trs reree Avis I*l'haUi•u recensement dM Maisons et dea V 0D du c *gre crole, qui Magasins de la Ville, eons la direc DJPMfMii se transformait ra lion de MM Castara Dtienne A Wil i,v. t ?f if lob seivaiion de nos lia sont pris de fournir eux recen Mi ni ^ ue lcus ve Mar de ,a Coramone.prposs i ce te. Au con travail, tous les renseignements dont le i ouiiont avoir besoin pour 1 j 1 . .. %  voir uni rtt Z/.It h.„ S nV/ a UV . ,eat ? d t lire et particulirement sur Pria fl.n."l, Snl a emaDdCS r P e Dt !e L'Autriche demande tu' A all mandcs " %  q ifW possibilit de donner une gxraotie iLJL! FZlJ, Dlalle ?ViH au grand emprunt international pour ;• P ,Br 4 !* r ! a ' ^ (9GM poi tique de ce dernier ayant t d' leq J el elle K ea nte0 ciations deouis 1a,> et ULa CJla dj .fsirce B ur;a"me e n.s L ue^ r r P au: ta -^ M el —^ (ions. Dans les milieux financiers, on a t galement inform que les allemands avaient galement retir de forles sommes des banques des rgions envahies de l'Allemagne et \n canques d'Alsace Lorraine. Ces rapports n ont toutefois pas encore t confirms. Les Cours PARIS }— Sterling 54 34 Dollar 12 180 >0i en ^ oui A Thcu ht (Vu tlon,ale 'o^mue n ^t Hati ) tardai sa our assurer la boarp execuuo". ij-Wt-cUe puma ve, • w Les Rcran—, 90 nt : liM. Ffd e^ Ll 1 Plus adVoT' HO Alerte. Kdiioud SmHk A. U'an % X "^'ivolntion *" AcbU16 h !" A ^Z& H*! iiiiaute da pat fort -. f.looti U M* " NEW Y-.)\h'4Franc tt.tl Sterling 445,6) La confrence -^ ... u-^, ,rr,T.i::!S liait El: tb de la coufrtnc des al ls qui so u vrira ici lundi Ons.t'end ce que Anjlo des Ruaa des Frents 3 la plus paiaibi du paye au'omtdl le Japon soit reprseti . ma'S on forts ot du Magaain do l'Eut vos de la criminalit, tous et ren ignore s'ambassadeur Havey qui poil elle bat nn vrai in or Si,^£f^Si?K anreAwwMaee ,., nous dclare la ja^e de i'm u.>bi>a Milord. ttkt RrinuM. — D J it Aoolea pn maires fjuciionoedt A i/,, une pjur laa gargoos, effectif l >> a eiri u OJI empresses de deatoder au prsi dent de la Ca n nisaion On o naaaU pourquoi pajr une ville corne Sranl Goave, l'elfectif des Ccjlea tait si dansoire. Le Dr Ferma neai rponiit que pour les Ecolee de illles, la Directrice qai o'eat pas da la localit est, psrait'il, eatipatnijua A la populstion, qusot A l'Kcole de garons on voudrait plutt d'uun Kcole Congregamste dirige par lea Frres de l'inetruetioo Cbrtienae. La (je'idarmaria.— Lu rttri. — La Genlarmeno qui compte l caporal et j geodarmea, est loge dans usa proprette maison.— A ct se trou ve la prison. Pss on seul prisonnier, pss une contravention depuis dae mois. 1 nous a t dit que c'eat le ville


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05737
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, August 07, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05737

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
jtfoe acn No 4SS4
0HUBTIUR MOPRimill!
lmert Magloire
Port mi Prine flati
Lnndl 7 Aot 1932 ,
0
RDMMO 20cMTlkl
Le vrai bat del vie est
dans la production da
bien moral.
JOUFFROY
Quotidien
HIDACTION : Au Amricaina No 13M TELEPHONE NoJ'.MS
Ngres et Ngres
JM mi hue sur Ma.ti. Eugne et d'aulre. Le ngre hatien, dit avec
,bo fcnt : Pendant mon s|onr ra,c0o Anbi, est le rsultat du me
Ititfi. en vcyageant dans les gran lange des diverses peuplades atricai
faillie. | avais recueilli d'abon- ncs, affect par le climat des AnUHes
, cotes surtout ce q estait hn rodnction du chr.st.ani.me et
tcssdaos es le*, ta i activit son ^..^i avtc nous (les Franais)"
fcjtc .ut si rDde au cots d.s 11 dit eaco.e expressment ; Les
fl,,cie,s s zlei rgies ;d'Amrique sont fort difl
reoii les uns des autres ; parmi les
Itouis-i'ir liieuo he'esn rom ni8 M croles.ceux de langciefrancai
lie ce qui s'y consetve de la Fian "* aont "en de commun ave: les
filant un tal de chose menac Ang as ou les E pagools ; tons sont
fie progrs Jts temps, la dipari- ea u pis de la bestialit, aunb-ee
I ncessaire de la vie crole et le aj e c des Luis-Uais."
ilopftnunt de l'irfluence amri
rt. j *< r* '* d'Airence de cul.ure et de
,Not.eop,u,on.1ndfl^nt2 aux telflWlion eatune fprcrnent eceJJ
..du dehors mattentive aux des conceptions et de l'idal. Ceux
eu franais de l'Amrique on qui admettent l'inlnence inconteau
tai r s d antres contres ne se le. n ailleurs, du lieu sur l'individu
kdpo.M compte dehnnneiWe per s'expliqueron! facilement quelle, d."
km de l empreinte franaise, par frences profondes doivent exister,-
cAbtamiie du prsent, ,'anrais des indiv.dus ns et levs sous les
*!LT.r T d/',anci^ **dM Anlillet '' qui
2* av rD;iS;.f? ^"V" '*% "bi le iaflueQC" clirnatriques
HNenavoir t,au dix-huitime des Etats-Unis
Mrme la plus plaisan e de ija mouvement important tait
"'j7'1' raru'e dclench pour uous rat.pro
iljn leurs erreurs ei la d.ssc cher des ngres amricain*. Pbilan
a2!ih...r Ilei D0? Panteur^ thropiq lenem. il n'y avait tien
l'i.nniiripori dans les Iles tout diie \ l'humanit tant essentiel e
atenenl de leur temps : il sem mtu", |. meme sous n'importe quelle
Midi en aient mis quelque cbj Uutude, tout erlort vers plus de fra
MMleoi contict avec la race teinat est digne d'encouragement et
et u ils aient su, m eux que d admiration.
31 on le, Espagnols, manier Mais il nous semble que, s'il s'a
jrpilniors enfantines et jouir ^ x de marchtr versun id.l commun
a Ptict des iiopqaes. ft une conception d'ensemb e des
,,., choses de ce monde, ea voulant
ff iuiii nn euneux rapproche- unir. dans tout, nos efforts avec ceux
1 iairc eniie le type social re- de nos congnres amricains, nous
Pr les dois lments soi- f,squons de verser dans bien des d
ifgre h; itieu marqu de boires tenant aux diffrences d'idal,
aiticn francise, le ngre en- de culture, et aussi de moyens.
, ceninicain eu pcrto-ncain Nous voyons ns bien quelles
1 ce l empreinte espagnole, e! 0nt lea contrad.c ions nombreuses
!,kii'in,ctin 0U. tmerictin existant entie l'tat social des ngres
i.i! a'"ce glo-saxonne. amricains et le ntre ; mais nous
pect hardiment avancer, en ex apercevons beaucoup moins,
F mot race toute ide pan la considration extrieure de
tel,.! CCCHd"nt 9"1* touleur, quelles soot les commu-
eraient dtermine par l'du nautsde sentiments.de conceptions,
iiiii "f1? ?P" reP'sen et mme d'intrts, qui existent en-
C ?"' ,I0,S rCM d,fi- e nous.
ItntVn 1 DJ*U.' *mmts c"; Nous aurions aim tre clairs
^tn lace de tiots : enhurea. Iur U question par de m.eux infor
nlMrk... mes; caria documentation ngre
iwctxermeurs, qui te sont amiicaioe, dans les thorts de propa
IScBD'f ie,Uon "^ d acctJ,a gande, n'invoque guie que des Jesi
Be im\iS-Ur 'V0,011811'" enrc derata amricains locaux, S part qnel
u aiii?.'n a?re hai" ques exlravjgances i la Maicus Gar-
m aiffiences profondes, tant Jtv 6
Jg qe mo aies. A point de Y'
.T'* on coov>eni gnrale-____________________________
CJJelypealicain s'est dans
~7". aibn au contact de la race
d,"du.q" le mme type, en
I1L1S l8D8lo'"on, et sur-
^J'Aa.iua.n, aidep'usvo
T n dcf" tl its lifnei pri-
\k'tkJ blen Peu de caricatu-
i eefii* *r,cains qai Pour-
tu' iigne les 'oia'k Informe les contribuables qu'il
8 ICi ** fait procder, partir de cette date,
______ ~-----* J m 11 /-.m ^t iIjM
JFaw Galjle
IVouvelies trangre
ftrei* eu Suisse et
UoUaiiiie 4fti f iui
alleuianis
n'est pis
arrivoa
eoore
P.ins
PARIS j L'Associated Press aD-
prend aujourd'hui que pendant les
dernires 4.S heures les banques aile
L^llemjjtie f-ait trans La rponse aile nan le ---------
Continuant la srie de noe inval-
idons sur la marche dee oervicda
publics et sur la situation eoaeei-
qus des divers points du Paye, netra
. ,, rdacteur, Mr Km. rraoteaur a Ml
La ripons al .-manie i Pulti-na- renlj, jeudi matia Grad-Uoiva.
N > ii nous eepreasonsde pafclier
les renseignements qu'il s ebtjaj*.
Sitnition Eoniwqtu, Graa !
< jftve offre l'aapaet d'une flUi pai<
vre. Des raaseigne-neata fourais par
la ('rsident de la Co nssission Ci n
muaila, par la Juge de Hais et dira -
sas notabilits la situation eoao u -
que est dplorable. Pas d affairas,
eomnerce, qui nagnra tait si
florissant, est astuellaaaeot da 11 a 1
tat dconcertant. Qaeliuea rare 4
boutiques doitent des tissus H qaal
ques balances pates indiquent t|Us
de rares spculateurs a'jbstiasnt %
riagir contre cette baissa diatlsi
affaires.Ce peu dant, la rcolte d-i
caf de cette anne, d'aprs les pro-
nosti'is^ des habitants eu lieu, pi .)
mat d'tre brillante, pins bnllaxia
.le discours prononc hier sair pu ff c,Ua " at" uM r,4 ait maioteno le se:ret e p us absolu Mr 1 livrf r.m l. Z w **
an suiet de leur nature .rt n r y g .. chaaibre des fcdwn Cemurta/e.- La Go nets-
S3 rSSvr psMS&tttiz sasas stases
^l^^J^l!UU9'SJLh:^ s dcision avant la coafren l'nne habite parle Prsident de
sace-Lorraine et peu-tre en terrttoi ce. Le prsident du conseil partira '* CJH-niaeioo. l'autre conta
re occup seront confisqus pour lai pour Londres dimanche midi 11 ntat arctiives, caiese, bureau d'Stal
re face ce paiement. ,era accompagn par le ministre des Civil. Uannt au mobilier il eooeisia
On sfhrme dans les milieux of- finances Mr Lasteyrii du comte P ? UQ9 1Q'*r*b,e *0' lungne, deax
J 1 ; r!.?A.q Vu Pt Pi' de U COQ'rence des a-nbassaJeurs et muna de Liraai ioive eai na" des
ont t retirs par tlgraphe et tl de Mr Gamerlynck.interprte du coa plus pauvres de la Kripubl. me.
phone aussitt aprs la rceplion de seil suprme. Le ministre des finan La IJuJ^et de la Caumune s'lve
a dernire lponse de Mr Poincar ces aura arec lui M d* Tanery et WW goardes, dont la majeure par
tum de Mr Poincar n'est pas encore
arrive 1 Patis.mais dans les milieux
otticiels on croit qu'elle sera simple
mandes ont transfr en HolndeTt ""A00 na\??*" el ^elle oe
Sa.sse entre60 et 70 million, de fres S'flLfS ^U^S! *T
fraosisqui taient en dpt dans les HLffc1? aU|0SrdDha, iAV ,M
banques amricain ou Sutres ban- S***.***** ^ue ^r Po,acir 8r
ques trangres i Pans.On croit que SJSVSSP VT' *? U "
ces fonds avaient t retira ia hi- "l",11011 du P[?b]i^ de rparat.oai le
te de peur qu'il, ne soient pYTte Vii "fflE^Tf! if0*?"*"
gouvernement franais i titre de sanc dc c^frence de, Londres la se.
lions qui seront impose, i l'AlIema e pro.baioe-
gne pour son relus de payer le ver-
sement de 2 m.liions de livres ster-
ling ds pour det'es prives contrac
les enversdes.citoyeos franais avanr
la guerre.Les sanctions seront appli-
ques partir de dam un 4 midi et
quoique le gouvernement lranais
L'effet du discours de
Lloyd QeortjB
ia Gtia libre
Berlin.
Une trs faible partie des dpts
des banques allemandes avait t
conserve dans les tablissements
franais Paris le, fonds ont t en
tirement retirs en ce qui concerne
les banques amricaines trangres
seulement pour assurer l'excu
tion de leurs trausactions lourcali-
Margene, expeits dnaaciers.
L'Autriche et
les Allis
L'Autriche a demaud aux puis,an
ces allies d'examiner la situation au
,., ..;..., ,,, ,r ;;, trichienue la pro:hiine confrence
es. Ces banques trangres ont t de Loaires. Lm reprsenlants diplo
S &Z*2f $222* "****" du ^umnement autn-
rivrent de translrer Urgent aux chiea tant Paris qu'i Londres ont
banques nollanda.ses et suisses. m.s fait remarquer que la crise financire
il ne restait qu mettre i excution j, ... J._ 1. 1 *!!-w7*F3; uu "wmw _
les in-tinclions des clients ail an? - es meDac6e Autriche pourrait bans pour lea aceoids et
ici. iruaui, 1 w,,, k, aTOir UBe rpercussion sur l'Furope seurs. Las affaires sont
tia est employa aux nettoyage dea
mas. Le service de l'Eut Civil, f jur
nit envi;oo 40 A 5J gourdes le mois
A la Caisse des Kcoles ear la oatali
t est trs dense A Grai GoAve.
Les rues aont couverts da bailiere,
la place du marou neo eet pss
motos rs.nplie.
Iribunal de Paix Le Tnbanal
de Paix est log dans une pauvre
patita maisonnette motus propre
plus troite que celle ds la t > n ma
Sioo Co n n .maie.
(Juant au mobilier II consiste ea
une mierable .ctiaieo, une taole, 1
les dfaa
trs reree
Avis
I*l'haUi- u recensement dM Maisons et dea
V. 0D du c*gre crole, qui Magasins de la Ville, eons la direc
DJPMfMii se transformait ra lion de MM Castara Dtienne A Wil
i,v.t?f if lobseivaiion de nos lia sont pris de fournir eux recen
Mi *ni ^ue lcus ve Mar* de ,a Coramone.prposs i ce
te. Au con travail, tous les renseignements dont
le i ouiiont avoir besoin pour
1 j 1 .-------.. voir uni
rtt Z/.It h.SnV/aUV.,eat ? dt lire et particulirement sur Pria
fl.n."l, SnlaemaDdCS rPe "Dt"!e- L'Autriche demande
tu'a" all*mandcs "q" ifW possibilit de donner une gxraotie
iLJL!FZlJ,Dlalle?ViH au grand emprunt international pour ; P,Br "4 !*r!a' ^(9GM
poi tique de ce dernier ayant t d' leqJel elle Kea nte0ciations deouis 1a,>" et ULa *CJla dj .-
fsirce .Bur;a"meen.sLue^rrPau: ta-^M el ^
(ions.
Dans les milieux financiers, on a
t galement inform que les alle-
mands avaient galement retir de
forles sommes des banques des r-
gions envahies de l'Allemagne et \n
canques d'Alsace Lorraine. Ces rap-
ports n ont toutefois pas encore t
confirms.
Les Cours
PARIS } Sterling 54 34
Dollar 12 180
>0i
en
^ oui A Thcu
ht (Vutlon,ale' 'o^mue n
^t Hati ) tardai sa our assurer la boarp execuuo".
ij-Wt-cUe puma ve, w Les Rcran, 90nt : liM. Ffd
e^Ll 1 Plus adVoT' HO Alerte. Kdiioud SmHk A. U'an
% X "^'ivolntion *" AcbU16 hA
^Z& H*! iiiiaute da pat fort -. f.looti U M* "
NEW Y-.)\h'4- Franc tt.tl
Sterling 445,6)
La confrence -^------------. ... u-^,
,rr,T.i::!S liait El: tb
de la coufrtnc des al ls qui so u
vrira ici lundi Ons.t'end ce que Anjlo des Ruaa des Frents3 la plus paiaibi du paye au'omtdl
le Japon soit reprseti . ma'S on forts ot du Magaain do l'Eut vos de la criminalit, tous et ren
ignore s- 'ambassadeur Havey qui poil elle bat nn vrai in or
Si,^f^Si?K anreAwwMaee ,.,
nous dclare la ja^e de i'm u.>bi>a
Milord.
ttkt RrinuM. D j it Aoolea pn
maires fjuciionoedt A i/,,
une pjur laa gargoos, effectif l >> a
eiri
. u oji
empresses de deatoder au prsi
dent de la Ca n nisaion On o naaaU
pourquoi pajr une ville corne
Sranl Goave, l'elfectif des Ccjlea
tait si dansoire. Le Dr Ferma neai
rponiit que pour les Ecolee de
illles, la Directrice qai o'eat pas da
la localit est, psrait'il, eatipatnijua
A la populstion, qusot A l'Kcole de
garons on voudrait plutt d'uun
Kcole Congregamste dirige par lea
Frres de l'inetruetioo Cbrtienae.
La (je'idarmaria. Lu rttri. La
Genlarmeno qui compte l caporal
et j geodarmea, est loge dans usa
proprette maison. A ct se trou
ve la prison. Pss on seul prisonnier,
pss une contravention depuis dae
mois.
1 nous a t dit que c'eat le ville


U MATIN
uu.
tKt.
restai de bien vru' ir vertr en aide
i cette intressai te rnsi-none ei J-
casser le ces thsnt is'i ordres
pour que les boreai puthes cieot
convenablement logs
Bi
Varits
Examens de Baccalaurat <(.. Dr.il
I "Dans ce cm, la dclaration devra LA MAISON
tre faite II Dpartement d Fioan
ces par les iotre sis e 1er S:ptem
bre au plus tard av^ntle commence
i meut de lanne fiscale
Le Dpartement tait un dernier ap
i. M4.ISON
Loussi et Sa
Le
MARDI
D'aprs F. Copp
Intte : G a.tt
C. BISSAINTHE
Avocat
Directeur des Annale* Capoises
Inspecteur des fccoles du Cap-Haitien
Pets Iopu
de
Etranger
Par (iile, o A( t
ROME Les fascistes occuprent 1 htel
viile de Milan aprs avoir enfonc la porte avec
-uliste uui dut s'entuir avec sa lemme et ses poar ;ea tudit) 80
eutants'. Ils occuprent 1 htel de ville Piston
incendirent 1rs chambres de mva.1 i Pado-ie et
romain Orne II eM rar a> cm
ant vnaiu q'ie I m u^re le **
frre G* qu'il rs car,* le* bro de
a mre, fil taMilM |.r le grand WH
consulte d-> l'enoq P'pm^n celui
ci eut l c-hkr^ l lui rpondre.a
pril mme de sa ve : il J P|UJ
ais d fait u.i crime que de le |
tifler ,.
ruu. =. ~------------ .- .-..... Oji, comme di* an auteur, le cuite
rnrrpoi de Me St Su? in Zephiriu des grsrvis h i'i"m-* e-t une semen
Pre Brangou'o, Kdm fcTrigar. r--* C9 de grand, hommes 1
Piachinai Louis Minier, Dr Doucet p\0l |1(1 jama-s. notre P ne e
lesoin de ciioy-'" lettnlr. 00
droit, le liaDRprQ^i t oofond s'orre rl *
m m i'imh aient Mes Vil le h ar r0B ,Ejre,y ftc a la paix que
fort au P:ioc< le 4 Act 1912
Cet'e sessaine, les 'ves de Philo
sophie du Collge Notre Dme do
Perptuel Secours et les tudiants
eo droit ont subi avec sucrs leurs
examens de An d'anne scolaire.
Pour les bacheliers, le jury tait
Cercueils
u
Js
(i
Le roaisoa dont U rpntation n'es* plus faire pour
d*s cercueils avUa le publia un 'le v=ot soc ira uis fus
srix autat sur les cercueils timpl. q-v sur eue de luxe.
Elle proti e de locca-ion pour aviser le public qu'elh tv.
o > renaeo'ant sur celle place autoriss a recevoir tn ton nsm dss
douin LecootPi Dar'00 Letortue, Km Lvnns ^ firent vee. Us" honneurs, 'a des de cercueil ,.-.;i i;j.
*., .AsWert*t4*le..^U^|Jy jouo ^ Uonce CdpHFi MMMN^; r^V6. aux P.. copient on* ^"JJ* "fWJSB
2 Lris/S Fiene, E4ffl Manigtt, Uvigny, Vau- \\< ins ,,,, onrn *.aux h .mroe* doivent dresser direccernan ''751!*" Uf^Si,r
uerent du cu.rassc vu nw** eJut'0,seur bqsi ncben'a et pervers mai- bien sus Mte on es' pn de srl.osjer au ehel d-etelterM .-ctt1er 1U
k. et se,oiKn,ren a u g-^e rov.ie oourmer I L.IliMC,ear dJ EcoIeg Me ctr ^J^ ou. ont une valeur iDrttbg des Fronts l oi U Nj 612 en face de Ptnrtecuo Catndrale,
sur
de travail de Plaisance est leur
A
4ans les rues Les ^oml-ats durcient toute la nuit
les barricades turent derroi es par les mitrailleuse
huit heures, hier matin
LONUKbS L'tat de sant de lord .\utl<
CliiFe inspire de vives inquitudes
Lloyd George a annonc aux communes qur
le flouvernement avait dcid de recommander
au ministre du service arien de construite >oi
aroplanes pour la dtense du pays dot t le cou
est de deux millions de livres sterling
V \RbOVIli Le nouveau cabinet Novak o! -
tint une grande majorit hier. Les groupes no-
-r qu'on pensait hostilis votetent tout
LONDkKS Avant de s'^iourncr t-our le va
cancei d'i, les communes liscuurent la qies-
tion du Proche Orient et demandrent au giu-
verntn ent de taire son possible pour obtenir le
rglement du conllit grcco-turc
HENRY STARK
Mue du Quai, en (ace de la Lan
liera es*leMres et ensuite eux
cies en droit la discours .suivant ;
tia..-|.'* w- - ----------------- | | UlCl'S tJ**' *** w milua I isssintln qui prsidait ces t..P.|e et Soral* qui peuvent mettre
axamans. adressa 'abord.anx b^he jp- ides, foutenir une discussion,
licen Boiutionner un prob'me de sci me
po'itique,philosonh que et juridique.
Il y aura en Hati une aristuciaue
M.Bsieirs le) Bacheliers es-lettres, ,je l'intelligence
Um*m le. Lie-cl. Droit ^ Il J *&*, $%i
ZC?iZ&S2 S CTiiSSSaffW tU Houx ou B mn. Poi. M (Pr. du Uipo, de Rhu
A C. i1 voo*^n n ta noIM de, ooove n.nt. E oa't .eroDt .i,.,. de lout. bpenon 4, M i lUBiXBJIt 1 m\ Wl
H. Ralloui fils
' '
Lu
ation cllati
Paris
AJLLKUtiS .
Gis:d esoitim'Jiu de bijjuterie, montre,
mtal.
G and assortiment de bibelots, cadeaux
mariage-
Grands et petits lils en fer, en cuivre, grand?a
bracelets en) or,
pour b apte ne, fil
et petite!
infrienrei, ce qui prouve que vous respectables et reapectes.
kv./ bien uiott e de* kfOOl de vos Je crois que notre d^al sera ON
i ait a, Directeurs et professeurs, tror dans c^tte phalange sacre de*
qui noti adressons ici. des flicita horamea capables, afin que voua
lions publiques. puiasiez cotnbuer g l volution de
' "^^^SpiitSlnlS NSa^/o.. exhorton. encore au b^'df SaSbiViJonT MtojT.. '^lZir*ZZA
.a^^Vn? vou.PP.erfz .ne- tr.va.l^Un ^J^^jo^n ^^^^^
Cb-iiniees biauchea tt souleur, (hspeaux Borsalino, cbfpeuni
feutre et lame, ranama, enqntii jambiirei, aune*, valises la i
cravate, chemiasette*. fauxcoia, eaieooa, tarais de chapeau pour
chauasuies pour damea et enfan ~
sadasf. Maatka Asjsge_Nasssiw a Wsxw ^j^^pnne piax rprs"enta"nta"ai Vespasien; rptt/chaque rnaiio,
^^^l^*iL^^r^^^^a^^<^ vu.teu^ vous insV.ire d.v.n ^ * r ifsw.l devenir, pour ainsi dire des reracs" travail ons. Udi. trawai. ona
tT^T"-T^UTd^ sources d nergie et de lumire. Inu travaillons sans cesse, travaiiiona
M. Alexamire UUCnara tile de V0U8 parler du rle que vous toujours, car l'avenir eat ceux l
. ^. u mimuu a, wmtti la visite -Vp7 rempli sur les bancb de l'Ecole qui travaillent.
Jii NOM vous flicitons de vos succs
Nous avons eu le plaisir de recevoir la
Se Mr Alexandre Guichard, Magistrat Commu- ajou9 croy0DS que VOUS 60 8V< Z dj
Bai des Caves qui fera un court sjour parmi ng l0Qte u beaut et I im or et vous invitons venir nous presser
**!** u tance- Mais, sach.z q^e ds aojour la main, vu qne par les nouveaux
u,rd,aie ..e.venue lance s^jn ^ ^ ^ ^^ ^^ univeisitaires. .,ue nous nous
Le public est cordialement invite venir voir
de se fixer sur un article.
mon assortioiat,'!
ffS^te^ EW5 biique"que l'on vous a raie
Aane ls tecettes de la dernire lte n ont donn
.uc cinq cent vingt gourdes. Une nouvelle fte ____
sera donne dans les premiers jours d Octobre
prs quoi les travaux seront repris _
' les titres nominatif s dans le cas o
J'niai National ces litmmsM donn \\n au
Lf "t de .scalie. qui conduit au vestibule ! opration dans le COUtS du tn
du Palais National sera clair a l'lectricit mcstre
epuis ce matin ont commenc Us travaux en f ^fj J_M v'eurs durs l'E
ssiC,.4i?a5.s^: * *** **??.d':
*lu -------ir-|- yr0n< tre acquittes huit jours aptes
Pn il M? M la dclaration par un versement fait
, wa . t t remis an, em- a la Banque Nationale de la Rpobli p-oduit pour tous ceux qu elles con
^'^F^^^lS^u', ms que d'Hati ( Etablissement principal cernent, et i telle, fi.,, que de droit
lt Juillet Poit au Prince ; Succursales et A les dUpo.'tions ci dessous de Is Loi
geoce. en province ). du i^r A 1921, mod fic-tiv de*
c Contre ce versement, 1s Bioque Lois des 11 Act 19 3 et 27 Act
u ^ II. __

La maison Johi Boul<
Avise sa cl enlle que le grand rabais qu'elle a accrod nrl
de 'es articles vurriue juqu'iu 31 aot courant
E'Ie l'invita aus*i venir voir Ls jolis chapeaux de pat M
la 1 e qu'elle a reus par le dernier steanur el que le dooMi
modr.
Venez et vous serez satisfait*.
Fort tu Pria. 7 Aou
lyJ
te Dpartement d?s Fi-unces re
Mme Nord Jean Jose|
Angle des Rues du Uagasin de 1 Etat et des F:o
Mr Mme Benoit i.ouhisdon ont le plaisir d'an donnera un reu en duplicata, l'un 191
Boncer a leurs amis la naissance de leur fils: dg doubles devant tre expdi su Art 4* Poui les Socits. Com
* Secrtaire d Eat des Finsnces et dn pgnits, E liprre quelconques ta
Commerce dan. la huitaine parla blies en Haut, dont le sige so:ial
noncer
GERARD.
BSSSJJMBJ
Avis
Avise son eiTsable clientle guelle e rei d'rgaote. ferBj
pesai. da canotiers aarnies, st un tssot'taent a 'J"T^
pour rrode. telles que fleur., plume, d'.ut uche, aigrette. "!
liih derni.r genre. ..riias br
On trouvera eRalement de. coar.naa. et vo'h. dfl m.ri\*mm
partie versante. est i l'E'ranger. 1 impt sur le teve en grenadine et crpe suprieur, ainsi que de. COttiJOD.
Le huit do mois suivant la Ban nu tabli rar la Loi de 190}, sera bon prix garnie, et 000 garnie.,
que Nationale de la Rpublique d'Hai calcul sur les bn que Nationale de la Rpublique d liai calcule sur les nentn:e* nets ae leur
CoirsMairArifl li'FJftt n adressera au Secrtaire d'Etat de. tsb'issemen', succursales et agence. -
aecrciaisosic u jjt* FinaQCM un ut dM vlfurs peiue$ eubi,es ea Haiti svanl p lvtment
(leS FilIttDCfS pour droit de transmission tant de* intrt-, et dividendes sur les obli
Port an Piince qu'en province Et ce. gtions et actiors
Le Dpartement des Finsnces re valeur eroot mandates en recette. A cet efM. le bilan annuel r.
roduit pour tous ceux qu elles peu Art 4- Toute contravention qa flf l'ait 9 du Code de commet
nt con-erner, et afin qu'ils sient ces dispositions sera punie conform ce dment certifi sers remis au D
Tv conlrmer les prescriptions ci ment l'ait 42 de la Loi du H .et pa.tement des F n.nce. dan. les te
dessous de l'Ant du 5 Juillet 1921 1905 ans prjui.ce des p mes i-c jours qu, suivront la date laquelle
*Art 1er Aux dates snivantes : tes par le Code Pnal pour fr.uie les comptes sont arrts ou dans les
ic Octobre is Janvier. 15 Avril et ou lenta'ive de traude dan* les dcla la jou s qui suivront leur aprioba
illuillet de calque anne, to.tes tion.. non par I Assemb e gnrale de ac JoU < de8 port __- .
Isa Socits. Compagnies, Entreprises An 42 de U Loi du 1/ a^aW IfS| t.onna.re ... _____ .. t^J -^-mirmii >.i/ifii 9 dU COW*
inelconaues naaares.industrielles, Toute cootravenuon aux prcdentes afesfl tnracttn i eette prescription ICI H1 Critai SliaiUl, W mm
omrr.eiciales ou civiles, adresseront disposions est punie d'une amende sery un,, d mu amende de cent a mille Jf lalSStVa le mme JOUT fOW
sous pli recommand au Sec taire de Ont Mille dollars dollars >ani prjudve des poursuites dtc * " ^ wwmm /
' T i.. m_________- D. ... i ! ! An un ha : (,,\/, / / nuiif 0m f\Mlgi JIJ/I luit tlfl*t< il II iVOI*Ci
Royal Mail Steam
Packel Compi
Le steamer Conway venant de
du Sud, est w
d tatdes Finances et du tommerce, Port au Prince,
un tat dtaill des valeurs perues ^
poursuites
le 4 Aot 1922 lies par le Code Pnal pour fraude ou
iri tenllht dt fraude dans les dilatations
pour
les N
HUTi jiiu *wjv m ju mjimmt j.>> iiwMnwi *ttnnmtmni SeillSt
Ues'nominatits (actions et obli- gine odre .es services aux voyageurs dans le cas o il doit tte tkuU sur la
oauons 20 l'tat w-mestriel des va venant de Port au P'ince ou s y ren valeur locatne des logements et terrains
Suis payables par mmestre davan dant. ; occupes sera payable pour ibaau, exer
,. 1 cice fiscal par mouut le 30 Octobre et
le )o Avril
un tat dtaille des valeurs permit'.* ------------ y ',."..
pour compte de ltat.conformnent fMAtmi SainP RtlfiP 1 'i lZ Pl sur U';"">
Xi articles n et 38. pendant le tri Utile* saillie MtOStS Ut Socits non anonymes ,1 pour
nestre prcdent, pour transmission L'htel Sainte Rose sis .Lo gtciante et Industriels trajaillant.
... _ -lu _-- mlr. *c c#rvirr ativ vnvaorurc //int It rat n il itml ilir cal, % l
mmestre davan dant.
les tiires au porteur ; 30 Cuisine excelleote.conditions aeaa
un tat comportant nant > pour lageuses.
Port au Prince, le 7 aot 19
Roberls Du! Ion et
Agents Gnrai*


kl MAllf
A vendre
(/ Jour viendra uoe a Maxwell
r
.OJS^S^Q
llliiJU IIH'I, 4i|cals .j.-ii:r.n,\ p- ;r lla.li 1720. Rut lu Uauviii de Mat
Pharmacie W. BLCU
WOGl'ES et tous PRODUITS CHIMIQUES en GROS et en DETAIL
ilcotion p'o.'iH'in de tunto commande pour la Cte
GRAND A.vUKTIMfcNT.de SPEC1AL11ES et d eau Minrales
leachor.a ptur Kola et bouteille via.
HaW-Thical- Aiiu.et.t nutritif idal pour les enfants en bas re
Stator en pondre, yroatoae i quide. Sanatigne, substances
ilimtntane-* taufiiieu1 assimilables tecrmraande dans la phtisie,
Jlnmie.ia chlorose le rscbitism* et les maladies de I eatomse.etc.
foigodio. Lastsmo. nmde tffi:ace contre la ccquelucha.
Cipiule Lier eaan, l'essence de Sants! et Kawa .Ktwa, coatro la
NMomgie.
CapiQle Gelodurat i l'iodure de po'.assiu.u L'iode rans iueju/
nient
Adilioe- Le nouveau ad&tif et hypeotique, possdant aoe action
Npice et ceitBine.
ItO deutilnce Udol.
NtonIvaiEHi) et Novalvarean l'Argent.
tber lullunque et Huile de foie de morue i des prix avantageux
Nigroeine. Aniline noiro sokb'e i l'eau et l'alcool.
Nouveau Bandage re nture laatiqoe.
S'adresser au Car g* K-eer,
ENTERITES
tt MALADII. CASTRO INTISTINALt. i
I DlirrhMitrMiM niurrliioni.EnUrlu muoo-
laaBbniWM, tubtrouleaa* ; Con.tlpatloa.
I AooidnU ppndleu IbIi-m. Flrr typhoid,
I Miiadiciiin Pwu.Acn.EosmB. ruronclaa, h.
autswow cirrAim pr i'im<* [UPLDI POISSANT ANTISEPTlQnEl
RfBNMM $trtmm J'auiMM,, ,nuiUn*U,
, I. don do o ioo mqUm pir lour i
d ANIODOL INTERNE,
i^sspepour
St. Dominnun
Aototrcbile lausaut Pon-au-Prin
ce mardi le 8 crt, offre place pour
deux passagers
S'drfs*pr i
L PRtETZMANN.AGGFRHOLM,
_= Rn* ^u Quai
En vente "
Cit. im Unit.
Rue, du Quai ,
Vin rosg* m bl.ncde Bordeaux, re-
u par le derr.if r Steamer frarsis
An prix de Ronge G 5 le gai aa
_____ """ j 6
Loterie S Marin
Populaire et oortAe le toutes;i.s
bouse*. l3 Ijts psgnants/dont 1
lot de DOOdollars et > dwioo dollar.
Le Billet entier de 5 coupona: Un
dollar.
Le counrD, Vicgt centimes or ou
ara gourde.
fca vente Port-au-Pru;ee duix
Ks.mairona suivantes :
Aux Arme- de l'iris
. Cortptoir Franc \m
j Sminaire Collijn
Mme Rgine Mnntreaier
Mme Ducis Viar 1
Vincent G. Mekhinuf
J"harmacfa l'ariaot
Petite Maison.
Mm" d'fcnnerv Ue|oie
Htel dfj France
Iltel'Bellevuo
Pharmacie Guataves
Piem 7. votre billet ds maintenant
Tirage prompt et sincre.
LehiietFink.Iac.
(Maison fendit ca 1876)
New-York, .U.A.
Laboratoires Bloomfield, N. J.. t. L\ A.
Extraits liquides
Sirops Teintures
Onguents Liniments
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales
Lon /(. Ihhand
Lelio & Fiak, Inc

Fonde en 18~6
SUPEMOtTT*; BAS PIM PHOMPTirUDC
Tous produits chimiques, pharmaceutiques A auires ardole* vB
aimes dans une pharmacie.
*SUCBE ^'v^(;tunelle.!Giroile. Atiis toile. Ylusea le etc. etc.
SPECIALITES ; /Mvqie prive/ Lysol d->ainfact*nt,Parfu nen* rttetM
pour barbiera B.y Kim. Cbocolat eu poudre, Huila de foie ia WoiVe
hmu.aion, Uold cream, Extraits pour faire e^eocea et eau de tolee K
de Quinine, Poudre cou >e les insectes Solulijn pour conserver lea um
frais La.tdeMag ie Pondre suprieure p-mr la toilerte des nnlZu
ttMJMe de t w. Ean de fondai Miel pour la Ubte? Moutarde fl1
uOliva pour la iabl<. B.os.es data, Penparmln-, Huile pour ChW?
les moastiqnei et autres insectes, H-gibl H il le contre cueinaioeTe.
loublaa des intestins chrociques. Tb, Cire pour les parquet CoeLt!
que., BUiirs. Epioea. Sirops divers. Maturee diveraes, Vin !%. 5TS
Demandez le ra;alogue des spcialits c"
a.S?r5anl V* COaQ1'1,'d:i Lfc:tlN F,NK "< v^ sriei bsolonienl
& riNK,tenc b)De* ^ m*CiaJ da Fayj 8'iP',rovJiioon^t cher LH.1
Lon H. Ihbaud
Agent excluais* pour Ifsett
-
M*
utomobile Sludebaker
Six Cylinders 5 & 7
[assacjers,
Eu vente chez
?relzniai Aggerhoho
Rue du Quai
BIGiiY S
^w vente chez
l<* Preetzmann-AGG h Ht LUI- **
Kue du QrfK
MeAug.A.HrauK
Avocat
Informe su clients qu'il a trans
Ut P. MM catincl la Hue du centre
jVo 17.J en /ace (/m CdMesous ma
rin,
Omwlta'iont de $ [O'heura
matin et de 3 b aprs miii-
Produits fraoiis
Vipnt d hi v. i u' rouvaau stock
ds ce me^vn'l'enx 'einel* con:r* le
c I yimenorrhe ( k^'a d< oiou
ie see ; M grainer, Nvra'gea, Li.m
b (0 Sciatique.J
Lunire les Colique-Priodiques de
la femme, c'est le bpuI mdicament
dont l'effet soit immdiat *t infaillible.
Un si ni cachet suffit habituelle
rn< m ioi r absttie la douleur et dans
tes accs de forme paroxystique deux
en heta i 80 ou 30 minutes d'intsr
v Ile calment les douleari les plus
intenses.
Eu vente oh*z :
L L1MUU91N, sgent excluait,
-11, ree Traversire Port-aa-Prioce
Rt St Marc, chez Clment Verna.
N.B . O i demande dsa leprsee
isnta en Province (Pris maeiees).
Joshua L, Baily & Co
(Church tt Thomas Streets)i\eiv York
Vune des meilleures et des plus for
tes maisons de i issus nue Eiat< Uni*
Siam% Denims, Checks, Gingham, Toile
drap etc, etc.
Ln meilleure sou ce d'achats : PHm
toujours avantageux.
Les principaux commissionnaires en
tissus aux alSmUnis^ap ouisioaneni
chez Joshua L. liaillg 4* Co
Lon H. lubaud
Agent exclueif peur Heitl
I
Madeira
Embroideries
Jnst receiv.d frem Madeira a good
h or'ineni ..1 ligadmad*. Mbdeira
e'rbroiderie., ae Table Covars, l)oi
lif. H*i.i'krilinfe, LuiickeoQh stC
stw ate< aaoiii*bie puces
Corne snd hsve s look
L- PRIIZMANN 1UGCRHSJLM
Aoe 4a Uaa*
Panhard Oild Corporation
Lubriealiug Oils
& (ireases
Huiles el Graisses
Prix el qualits dfiant
touie concurrence
LEON It. THEH4UD
Agetil cxclusil pour Hati


LE MA1N
Colossal Rabais
A LA MAISON V. GREIDY
La maison donne ce rabais l'occasion du dpart Monsieur Oeidy pour le renouvellement de son stock.
Four 10 jours seulement
Comparez les prix f. ..
c
ViU C9'l'. l'puru
" rJorb'e larg
Srrea
car
ill
" blanc a pois conl
' blanc bar d laru
" blanc a jour
" demie deoll d.larg
Voile blaoc car.
blanc a bar. conl (a
Cifnoo cot a fleuri
" cot uni
lapon cot a prard
H*maue pour kirtonct
repon de scie de
I ru Hr
courant i
1,95
1 75
2
250
2
200
2 51)
2 50
250
2
2 50
i
2
i? d-
a h<
Mf
1 Vf'
1 50
/7
15
1 Mf)
1 7>
I 7
1 75
I 50
2
1 50
15o
2 50 2
Prix,
courant
too'n nainces 3 00
(B^ieniaj ternir *up. 100
fran-d-e 1 fiO
" ponr chem d'htm 150
Ptrftli nonr 2
zenhirea fra ah 3
^rti'ii binnc mp r>nr 200
Kuptiat de coton blarc 9
Mnbfiook blarc ri lin*;- 2
^rKd blnrc. noTr,
rrmti aorin, b ge 2.">0
Garbardire Miaa 2 50
" nonvaut pr jnpea 5 00
Ration dp tonte ruaoce4
talnegs doo* i r jnpea 5
D,tb'emenl fort blanc 2 00
Prix do
rb5a
2 50
0 75
1 25
/95
1 n
2
1 50
1 50
M 50
2
200
4
fi
4 00
150
Prix
Co'Tant
Toile b'nc pour robes 2
Renia"** pr mntelaa 2
Nanrork r.oir nr deoil 1 73
dhl larg 2
c*ehm!rie Deniea""*? p" napea -I 7 50
Tapis cir roui 4 00
blanc 5
Sivie te de 'oiletie io oo
" de bain jo
Bas TT>ercfrisA pr d. 20
l'as fil rour dames j6
Bas coton suo. ac oo
" a jour rroi* paire 10
* a colle pour
Prix do
rabais
150
175
J25
175
200
6
300
4
8 oo
21) 00
14 oo
)0 oo
]6 00
7S
Prix
courant
dames & 6'lettes }6
chaussettes pr enf. fil ;o oo
coton i^ oo
Bretelle police sop. 20 00
Casimir lavable 7 S*>
S;rgroi*oWeu marin 20
" bleu matin sop. ?o
Ci si nette de t. nuances 4
Calicot snp 25
Couverture de li's sop 2%
Drille blanc union ang 5 00
Ouck b'anc ' 2 JO
kbaki spcial poui
costuma d'qaitition 5
Prix du
rabais
}0 00
20 00
10 00
1500
7 00
7
25
}
2000
21

2
Prix
cet
Dock vert anglais ;
Drille conl pour nom 1
* garon ses
chaussette tant nom se
cravate de soie sup $00
Valise a mains dames 4
Peig-e corn* snp di aooi
2 ', 'S
Dentelle valencienne 00)
ias de soie pr dames ut)
hnde entredeux brod. 10
Crpe de rneloi trao. t}
:rpe de Chine II
upe Georgetti tt
'- '
IL......- -
*-
mm*
wmmm
Pbarmacie F. Sjourn EM&White On trouvera
Maison H.
Donne avis sa clientle aux mdecins et au public qu'tlle
ratnioi-iu sou Laboratoire d'I rologie eu un Laboratoire de
wlogie appliqu sous la Diiection du .
Dr fifeot et JF. Sjourn
Le laboratoire es ouverl tous les jours de 7 hiei du mal n 6
asures du soir pour touies les r cheich s et analyses prvue da: s
Mimni'e ci jejute sauf pour le
Wa&sermann et la eonslante Ure-Scrtare
Seront reues que le mardi de chaque semaine.
S'adiesser ia Hiaimacie pour les renseignements*
ai baltes d'urines etuc gastrique,
Iteamon de Wassermann
Baction de Tri boult 1
Lumen du siDg et du pus
1 x.'ii.ei; des matires locales,
Examen de crachat
Alburoino raclior.
Constante Ur" Scrtoiir
i tchtrche de Si .nui hles ti de Gonocoque*, etc, etc.
\
es
meubles
Grand chotl de chais?.* et Dodmes, amricaines et liane, chaises
pliauie eu bois Fauteuils, jeux de psksa en osier en imitation de
inaliogany, en Noyer lrrat cuivre, eu tout cuivre Miroirs biseauts en jolis cadres M sa
fiquaires Tapis de salon et Descentes de lit Petites Tables pourous
)ou Tapis rour table* Draps de lit Toiles drap til. Iil.et colon,tout
euloii > r vieil s de toilette.de bain.Serviel'es damasses pour taLle
loi:*; daiLasse pour uappes, etc.
(ihez Paul E. Auxiia
Bue Jarerire James Buchanan's
Scotch Whisky
cBLICK & inillEt
Alphonse Haynes
Agent pour Haiti
buchanan;s
SCOTCH
WHISKY
M
les articles suivants reus par
derniers bateaux, des prix Iri
duits : i j
Toile Voiles pour cordonniers, oidreiAid
Toile Voiles pour voilieri
Bolienae de toutes les couleurs'
Voile Orod de toutes les couleurs Z* .
. Piqu sup. raudes barres, extra quilil.
Soie brode, extra suprieur
Bas jour til
lias a |our demi soie
Chaussettes sup. pour hommes
Lhaussettes pour entants St pour cadets btfltj
Ouck blanc anglais til
Toile 9 draps pur til
Baptiste fine pour cnemises
Palmbeach gris ionc anglais ras s^riW
Perai blanche sup*
Diagonal noir suprieur
Imitation toile crue
Kaki jaune suprieur anglais
Pealmbeacli pour costu.uesdensotsk pour
Molletons sup. blanc et couleurj|
Serviettes de loileUe Diane et couleur
6'oyeux couleur. tMa
Ne manques pas de passer cke$
SILVERA.avant d'aller autre pari
c'est la Maison qui vend les meiu
articles et aux meilleurs prie
partout alleurs.
Fultcn Shoe Polish company U
h Juslin Dominique
IU-1 Facult de Mducoe defaria | \|a|n
Office : Aveaue Grlajrairi ; S
il i n5 t ''etisnltaiioas : 7 9 heurts du m*m
Va* < ept* im*i
Abonnt mat
Un Moia
"nrt a l'rinee Gourde* 1 09
part< irBfr a'
LuaeUIrMM et abeaaesarentB pes
t>\n d'avance.
NEW-YOK
Si vous voulez protier la psau di T
li*t

!!
dt*
sures-
si vous voulu avoir un brillsot
Si vjus voulez cooaerver '/l,,B/Dis
pieaae de ca chauaeurea peodse
pl.>e la mirque MONOGItAy.
Fabrique aocialaa:nt pour
gQntlexirfn do bigti life. riiaoi"*
Klle protge le peau dw cuaassurai^
miditA ei m ciiuleor. ... t
Klle entretient leur aouD'ei'e et conaarve leur briiisn*' ^
Damandee la marque yONOaat, c'aa; la tatiUssre
marques.
*0 ieanetonei
igtnt
i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM