<%BANNER%>







PAGE 1

I %  • .BMATTM American I fgation, Port au Frince, Haili. August 4, 1932 '10 ALL1NHAB1TANTS: It has been t roughl to my notice that a very active campaign r* 8 l" fen insi gurittd by crrtairs petsors di rfcted lapainst the c'finals of Ihe Hitian Goverrrrrr-t rd ihe develeprrect work beirg urduisk-n by saii Govrmrren. Soch agilation is a Btetse to the condition of law ard order ibat ncw prevails, lerds 'o undermine the au ihcrity of the officiais of (ht Uaitian Government, ard looks to the distinction uf the coustitutiontl govem treot, leadirg tofcanarchy Wilh 'h a rcssible consquent destruction rf rropeily and life and prolocgcd n i5ery for the Haitian People. PRENEZ GARDE ; AUX IMITATIONS et produits similaires que Ton cherche substituer L'Emulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients et son efficacit en gnral. t Le Mle St.Nicolss The United Sta'es Fcrces in Hai'i de Phonnenr dpa rtaHtttqiiee. Pourare enpged in aidirg and supportirg tant ' Dff,t P r ul, comme on pen the ccnstitutional government 01 %  *•_ ... Hati md art reoui'fd bv treatv ob!i n ft hnr dpR rpB ,cn { " ,rs Main ina are requi.ea r-y ueaiy 00 ptp Brri p rFAf j vprrf < 0?rtrM n tbnl licol .to rra.nta.n the tranquility „ nl prig ch.r^meW. C V .V/c Mt ! cf the Kepubhc. faction et et espoir en la continuateur attention is therefere airec tion de re raouvprrent des pins entid to the proclarration of May 26, couragpnnts, rtepuie onp'qofl tpmoa 1921, and especially to that portion Mensuellement, on voit I* < Hai'i of it wbich refers topropganda of an JlOT l'arcre dera cette annerbe haie. ircendiary nature attacking ihe Presi Aujourd'hui mme, ifMle est corn dent of tiaiti or officiais of the Hai P** darB '"" IttornlWi tian Govemmen 1 . (,r Poorqnol n ? pas rgulariser JOHN H. RUSSEL, Anerican Higb Corrmissioner the Rer ublic of Hati. Quartier Gnrt (te la' Premire Brigade. U S, (? %  £**?"•'Ot I tort qo" le HA' JJaPm CorDS Port au Vrincr,;iljiti !u liai l'J-'l Frcnia IP St-Nicolpp, port m vert ro com merre trarppr, PP prWfire print Au Peuple rorame le personnel adm'nietratif par le pass 9 Tout est facile a ceux qui veulent LPS F.jr"pn des F.'nts Untfl en Hi'ti sont occupes ai "er et a appuyer le Gouvernement cmatitatioocel d'Haiti, et elles sont vin amie. par leur efforts, jointe ceux de la Ies ~ 1 oncurrtnee g.ui Gendarmerie d Haili, la paix et la desiiue ehrne rien qu' a Situation Depuis •*#! joure/c'est le retour de la bo ir saison qui intresse tout le rr.cnie. La crise commerciale mou* diale, qui a eu son cho sur notre place riLs a valu de -mauvais momeots qui sent bien dissips main'e n^nt : l'. oqce de raustemeot a f m son cours Dsormais, sans tre tro aff'rma'.if, l'on verra moins s uvert de ces spculations hasardeuses JI ', tout en bouleversant le march n laissa'ent pas moins de per es i leurs inteorii L'eipeneoce a 'u cou cl cher i plus d'un. Au)Ouid'uui. ^Dans quelques lemainef ercore, avec la rcolte qui s annonce trs pr coce, — s Ion avis rtus des catcied]i, se happariDIMANCHE r sentepar 'a sof...! de William FOX P P'*** La Ruse si ru ^ ., 4 Actei, i s* ilm trpel un if.t |J ces a eru l'affiche pend,,?? ne en Furope avec la i f ,„7 lune Caprice qui dpeint 1 ladres avec rr.irveilie Forai p n ccrriqueen } pani, EnWe • G. i,j,i Au CASINO de Piicn-Villt Crutna l'arisij Dimancha avec l'Ord tsiu ce luMinQii sa direction La Luxure C S pt Pchs Gptut* auc Francri h||xijg| hntie:G,j Ivis Traduction fei'p du bien. lire antre ccnvd-ation trs importante; lp Mo'e possde nn rb'p sonar iWiii'i* ri si |I;i fit f!rtlll* ro rir '' rf e Par sa poaitinn pogroohi UllItC U" M WUI que de Dombreux vi8i earB | ri ac lli'n.'iit en Hati est celle qui est me ne par quelq iM journaux dans les nidi aooara rort-aa-Pnince, Rpublique •4 Aot 1U22 Anx habitants d'ilsiti : Il pat rarvenn A ma c< nnaispance nn'one trs active onrri agne a t inaugure par criainea personnes ptest mene con're les rfflciels du Oooverneraent Haitien et contre l'œuvre de progrs enirepria par le di Gouvernement. a bonne ou la mauvaise rcolte, ievi vra ses beaux jours d' w fois. — Nous convions nos amis no as suivie dans le bon esuoir que noua avons de la sisuMioa {Armour ) Le mystre de lu œ^w^t^iSiS *V^,c V „ T ^ ^ r mort de M. Ueniz bordduv.cbt,U.iatrat.,. f utravan JKZKPt^£wSl %  ^ police poursuit activement ses tPg-decoPnaPrecep l t PI qn'il eut " 4 l : ol pA el I H! !" 2.?-.Sn. invHgttioDS pour arriver dcou ma;t. graclaoaw * donTar na ^ n S^, M d d :Sta^aft5 Vlir la v r,l " u mo W* !" Z'ZZZVoZl pfiS R * ^V^JSSTiiSSmm de M Clment Deniz. rece/eur com Ordre du jour re Poa.i viaif IP VIP. l'nnr onpa choses c'ait la prem re impression surtout qui romntp. Serait-t'p pour 'P orpptiap dn pav, I nP telle agitation ot une rrenare du nom haiijpn, i! imporiP ona rettp l'existence de la loi et de Tordre ville per o entra la civiiiaaM on on qui rgnent mninienanf, plie pptpnd Haiti, aoit mi> Piir un pipi ?ati* qu'a nuire 1 l'aniont des otficiela faisan', pfln nue le touriste ait hon du Gouvernement Hatien, alla n'enne irapreapion et du pou/ernement tiaage aue la disparition du Qfte t fa r*bsilfaj] enTg^nra'. vernemeni copatitutionnei et conduit L r0 e de toul bon c tnvpn pfrQt a l'anarchie avec IPB ccpsquercpa d'ailpr, pc'airrr, en vue do hlen poaaibles de deatrnetinn d prenner ^ h \\^r, r f0 p rrppiops une l'estima ter l'hypothse du suicide On croit plutt que l'infortun a b assassine uans un guet apens bien organis Rien que, en principe, il a y a pas el que le cadavie a el eusulle un8 dp rsilie 100 la libert de p0 rt. en auto dans la rucite ou il PiesFe et Le aousaign horlnor-b rue Rpublicaine No 1708, le public t ie commirtai da ce jour, il se retira dei pour raison de sant. Il prie ses amm et tliaots< ont cena dea bijooi, a jtrea objets ;ur tre 1 vouloir bieu 1 • %  taire rel domicile priv aitu i Tun. nu Uoypr NJ 1 ( JU7 pra dal do Sacr Cœur. il tiuui a IM dispoRitioDa I bijoutire et liorlogars ua.S bitoux en or et D vieilles iuat>eres d'or et d' ressorts, verres et aigoilli montres. Divers outils. Le tout dea prix rduit! port au prince^le 1er Aot! 1 ;.UL MASSICOT 11n——— %  la 1. per te de la por en auto dans jOU Discours, cependant, 7 tronv les crite tl discours d'une nature ,. "7, ,. Uans U nuit du crime, une autotes et de vies et la misre prolonge dn peuple Haitien. l.ea Forcea des Elall Un a er II 1 ti concourent aider et ft soptppir le Gouvernement ponBfitntirnn>M d'Haiti et elle sont tpnnea par les obligations do Trait dp maintenir ; a tranquilit dan la RapnbHone, Partant, votre attention est a'tire b'p mr pirp F< n art 1 er.dra cen pte d( notre reqn'e. Ln.at ntin Dl.MFRVK Varits 11 cemiiH r ou qui visent jeter du discrdit sur lea forcea dea Etala me bile a circul sans plaque et sans l nia en Haiti, qui tendent a inciter lumire, il s'agit de trouver la trace le peuple couire les Fonctionnaires ds cette auto qui filait a mule allure. des btata Unis qui prtent iura con coura et aioui su Gouveirement d Hait), ou lea cem et diset 1 ra qui s'attaquent la personne du preai dent d'Haiti on au Gouveicernent hatien tout prohibs. • 'lotte cOii fcVfctiuon PU preeut Omit eera dfie au nbuual inili u re. P Angle des Ruaa des forts et du Magasin dll Marchandise ON; lv. U'i 16 ~ulagmnnv unoiedi-t gnArlBonpkr Globules Rebaud I lUsulUta mervaillwix, aarprananta mme %  Toulm P"*.' Li FLACON 18fr.jfr.ne*8'50 . %  % DEPEM81ER. M. Rue d.. Mrty m, Ptrta. trant MM snrla proclamation du S6 Mai i'l, U \|u|cnn rl lo ||ainp> ^spcialement sur l'nre des partipa L 1 '"' f,U U ,|H •<* "dll* ?e et 4e pisode Il aine et Jalousie L'homme de Manille Morlque Sylvs-in Petara qni a trait s la propagande d'une ratnre incpndiaire qui s'afiaqne au Prsident d'Haiti on aux Officiels du •oQvernement flaihen. JOHN H. RUSSFX Haut ComiPlitairt Amricain pri la R/pul'liijue d'Haiii Nouvelle g de \Vort ce Paix ^rtliHm^i'aull) Il rous es! revint) qu'avant liier noue sympa tlii;ue ami Me ^ey oout Hradtl en resen^nt du Club de Mariani a eu un accident d'auto, i ne ttmiv.e l'an jttee devant sa marclune et mainte ti %  c'es prcautions elle a ie bannit. Me Piadel s est arrt tout de suite et a tranj pori lui-n frac cette lerame a l'hpital o elle rCfOft dts soins Souhaitons que cet accident n'ait pas de suites lcheuses. Cest aussi pour nous le cas d'attirer l'attention des pitons qui circulent sdr !a voie poMiqiM • n leur demandant de prendre les prcau lions derr.entaires Prochaine tte Il en repisent la semaine prochaine Jeunes et Vieux ( BOUVe nir d'une tonlrence deMrStni Vincent /; Lben Accajou rvoqu. Futree Deux gourdes. Nuisance Une dpche de Petil-Golve nous annonce que la famille Ihoblld Rlaisr s'est augmente d'un garon. La mre et l'enfant te portent bien. J Lea ( atGtu trust laissera New Baldoltoa nutii l / turi Joseph Pacifique Lancelot Conaal de Norvge au Gonaivei Lea ( atGtu trust laissera New Yo k lu IH du courant pour tous ia porta h.iueus. Le a t s Colonlaisse New Yokde Jrtbrme les contribuables qn'il Mardi matin ver, i PS tO lipurea, a fait procder, partir de cette datp, •• li-^u l'installation) et la preaNHnn PU receo'em'nt dP Maisons e f <*es d->;=pr,TPnt de Ma Franck Roche Masaalnfl de la Viltp, aons ladirtc mont^corcma Sobatitot du commisDon de MM Caetera Dlienne A \\il aairp dn Gouveroernent pra le tribu lism Drrdean. n *' de 1 ^ re >"tance de ce ressort en drale. Ile sont pris de fournir aux recen remplacement de Monsieur Fernand seurs de la Commune.prposa ce Paradis remerci. Nous avjna reu lefiire-part de la Noos eovoyonb nos meilleures fli morl de Madame Veuve Hermaun Le cta'ions au jeone Pt intelligent Suba Ftera, ne Cciha Rivire dcde Yoik titnt ijui aura laire apprc'er la hier 9 heurea In du aoir munie oui ici — Il est attendu vers n i/ pjlititjue toute de tigaai du Gou des Sacremenia de I Bgliae-L enterra L'enteirament rura heu. demain rn n 0 d'rect pour ici.Attei.du le 1U. matin a ti heures. Le convoi partira Le 8(8 •ntuauia, ventiut de (Jus de la maibon mortuaire Rue Donne tobal sera l'or. au Priuce le 12 du foi No 413 pour se rendre a la Ci.hd courant eu route puur N-Voik direct. Le 8)8 tFioia paru du iNew Yoik travail, tous lea renaeignemeuts dont ils pourront avoir besoin pour en assurer la bont excution. Lea Recenaeura eont : MM. Frd Tic Alerte, Edmond Smith A. Dian vainement. tber. Achille Nnmn rort au irince.Jle AC t 16-' le 3 du courant pour tous les poita hatiens A Uuracoa. fais: aneadu le 12 B t a Bogota laissera New e U du courant, directement Rgie Fri S Tabac SclMI Pap.er BLED: J Le Paqu;t 0.60 c s. Le K1I0GI Tabac Scaferlati) Papier GRIS j Le Paquet o 40 ct s. le Kj li Escompte 10 0|O l paulJj Poit au Frince, leajl L'Agent Spcial' , Alfred A. Ca 19151 Rue du Msgaaio Port au Prince, le 1er ao Annonce ses amia •' qu'il vient de recevoir p %  mer caravelle uu tortJtn" chandiaes. M .J Savoir ; Champasne """J— d.,L-RœdererVveCl.cqot"J et Sirops 88ortis. M, ,| £ fri | Vin Blanc et Rouge par JJJ par caisse. Lu gros e ; "JJ f Prix dSant toate coDeons A vendre Confidence Valse par Uccide JfcANTY Pour liano t pour piano et violon vend e chfZ l'aateur, Rue de l'En ^crremeDi; Une a Maxwell S'adresser an Garage Kneer, meut aura lieu aujoura ha a 4 lires de I apid midiLe convoi partira de la maison mortuaire sise pi es du Ca>cle Belle vue pour se reudre I Eglise du S^cre-Cœnr. Aux familles Pe ers e' Rivire ainsi detx ,)assagcii qu'aux auires paen a prouves nous S a lieucr, prsentons noj aincrea coodolan L PKHElZ.vlANN.AGGERHOLM, cel Rue du guai i\j\vnMje pour M. Domiogm Automobile lai.saut l'on ^u r'nn ce madi ic {> cri, olfre p.ace pour Informe, ses dunti^ fr.mncaLinetaHae^ri I\-o\7j.\mlacedatbli*>] tin, Consultations de.9a Ks malMatdeSSopr***



PAGE 1

Ll ***** Rhurn-atsmes ~\, Gouit Gravslle Artrio Sclrose Obsit Qui *eu< rester jti< et viter u,rbuiinllimc*.!"J' clMemcnf 4M ertero* l'cn*aljlmnl de* r*ln*. le* varice* t l'obsit doit IHmlw •'•***" 'acii urique. et pelton de notre organisme, l faire des cura rgulires ^•URODONAL. NALlI lave le sang I chosj. Iniier fnerffiqxcspent c tt iien-.mrm contre i relnWcn d'aclifuriqiM dani l'eri niant in einp;. | tm I 'Urodonal %  Pr.~fw-.ir Fuvm •roi *t dm li.i t l'tniurrli d Pj:ttr MM) fMimn. r vnifncleaaai Paru" Une Combinaison Efficace :• .•'< i ir: • • rtrru*. onl. r\l A I IBAI : "' rarM • fatew, Ul H L. I I i\J l_ vf i A i : r krteri aeM M*,' infflH hiTfliAIOSM, Valables (1^ U femrruv 'lnni|.rri,-. CaraiopslbiSS, L IMVMII nsiim* rslrrtnt rihuns1 11 T vvL. u.uicv oouii'. Lum'.'aio. Ntvrai ri'' UILIA.U & HOltl, IfNk ytneram pourjhili 17^0, I He do layaii. 4e l'Etat aWJR H. Ralloni fils IbeRoux ou Bonne Foi, 120 (Prs ties,de8cerites dp ht, rooustiquaires.aasiettes, tasses, fcnicej liqueur, tapis de table. couvert*, coutpaux. Uiamises blanches et couleur, chapeaux BORSALINO, chapeaux melon, %  Mil et laine, panama, casque*, jambires, malles, valises de voyage Santa, chemissettep, faux* cols, caleons, forme de chapeau pour dames, cUeUores pour dames et enfin's. La public est cordialement invit venir voir mon assortiment a/ant •a u Hier sur un article. B#W Pharmacie W. BUCU CPOGUES et tous PRODUITS CHIMIQUES en GROS et en DETAIL xcQtion prompte de toute commande pour la Cte CRAN!) AdSUhTIMENT.de SPECIALITES et d eau Minrales loucboos pour Kula et bouteille vin. PAUY-TKICALAliment nututit idal pour les enfants en bas ge Scmstoe en pondre, hmatose liquide. Sanatcgne, substances •l.uieutaires taciiemeu' aairuilablea recommande danB la phtisie, l'anen le.ia chlorose* le rachitisme, et Us maladies de leatomae-elc. l'oigodin. Lusiboio. remde efficace contre la coqueluche. Capsule Genessn, l'essence de Santal et Kawa ;K,wa, contre la bii.i.oilbyie. Cspaule eiudurat l'iodure de potassium, L'iode ifans inconv nient AdalineLe nouveau sdatif et hypnotique, possdant une action rapide et certaine. Isa deunti i ce Odol. Ncosslvaisan et Nosalvarran l'Argent atber sultunque et Huile de foie de morue des prix avantageux. Nigioame. Aniline noue suluble t l'eau et l'alcool. Nouveau Bandage ceinture lastique. Populaire §1 portt Je toutes,'e bourse — t' 2 lots gignantg. dont 1 lot de TiOOriollara et -2 delOO dollars. Le Billet entier de 5 coupons: Un dollar. Le coupon, Vingt centimes or ou prp gourria. En vente Por'-in-Prinee dans les,maisons anivsolsa : Aux Armel de Pull Comptoir Franais Sminaire Collge Mme Kpioa Montrosier Mme Dooia Viar 1 Vu cent G. Makhlouf Pharmacie Parisot Pptite MttBM Mme d'Ennery Ujoie Htel de; France jll'el Heilnvue Pharmacie Gnstaves Prenez votre billet da maintenant Tirage prompt et sincre. EGOSO Ml K Htel Sainte Ho8e L'htel Siinte Rose i sis^Logdae oflr; ses setvices aux voyageurs venant de Port au P'ince ou s'y ren dant. Cuisine excelLnt;, conditions aran tag uses. Produits nrA Automobile Sludebaker Vient d'arriver un nouveau st^r-k d* ce merveil'eux remde contre la c Dysmennrrhpe > ( Rgles doQion reusp ) Mgrnines, Nvralgies, L-im bago Scia'iqnp,! Contre les Colique* Priodiques '<* la. femme, c'est le seul mdicame H dont l'effetaoPimmdiritMt infaillible. Un seul cachet sufllt habituelh ment pour abaih e la douleur et dan < tes accs de forme paroxystique deur, cacheta 90 ou .TO minutes d'inter % aile calment les douleura las plus intenses. En vente chez : L LIMOUSIN, Sg'nt etr'n.il. 211, rue Traveraire Port"SU*PricuM Et St Marc, chez Clment Vsinf. f(Q —On demande dsa ReprtMS tsnts en Provinee iPnif atanatj. Employez la KEROSINE SHEL Demande* cac qui n'en nervant Lumire brillante— Sann odeur San* fume La GASOL1XE SHELL Donne un rendement suprieur par kilomtre Trs volatile, ne se K rDni>rr>rr*** carbonise vas hBBiL^UiMM -— • as; SHSLL Asiatic Petroleum Co^ Koberls. Dutlon & C J i Port-an* Prince Agents Gnraux pour Hsriia "" -— .. -—..—i. — %  —.-— .— % %  %  -— i %  ..... %  (l ...u. aan %  %  • Cercueils It miMo, dont la lputatijn n'e Q t plus faire poar la fabrication <|pa cercueil.4, svUe le pubnz qu'elle vieot enora u it foia de rduirt u prie mitant anr les cercwils siinplts que BUrMSM d$ luxe. Itlle prolit-i de I o% % %  sion pour avis r le public qu'elle n'a p.ua de reprsentant sur ce'ts place autjna sa recevoir tn son nam des co rasa drr> de cercueil l'ai coM-' %  > %  ] l'nt ; i H ceux qui dirent ua travail Mtlxi *: Siyui doivent i*sdrasssr i recement ai proprtutn saef Is nuit et lai i wr de tte on aatpjlda S adittjariQ OtUrl l a ehei .vli Fl^Qi r rlUiSO.N, lue dea Monts 1 orts NJ 012 en fa i de I ancienne Cithdraio. HE.-JKY STMK Hue du ijiai, en facv ds la (.are Six Cylinders 5 -& 7 Passagers, En vente chez tPretzman;Aggerholi I Hue du Quai Mudetra Embrolderti Just received fr( m Mad^ira a good assortmenl < I haodmde Madeira embroideriea, as Table Covers, Uoi lie*-. Handkerchiefa, Lunctaeoab etc etc. etcKeusouablo puces Corne and bave look LPRIITZafANN *.GGERHOLai Rue du ijuai \ PAULE AUXIL Hue Traversire & ilajjasiu de l'tat Vous Jtsatoda venir voir les Btii*lnj ,de tout-i traichaur et dt meille r gol qu*il iflD de recevoir par .les derniers bateaux de**lll ixlil t IlSl Pi ffMf*^ W MfortUnenl est coinm loajotra Ui vari, la qualit Il U lUiU ai V Li l'A est (ueilieurn et lai prix conscieucieux.il salistait tous l^s gots pour hommes, femmes et enfauls. magasin, avmt de faire En vente Rue du Quai Vn ioa 0 tt b.sn.d. Bordtanx, rei pat k dernier Steamer fraeais Ai prix de Roi ge G J le gallon Visitez ce vos achats.



PAGE 1

LB'MATM Colossal Rabais A LA MAISON V. GREIDY La maison donne ce rabais l'occasion du dpart d, Monsieur Creidy pour le reuouvelleineul de sou stock. Four 10 jours Comparez Ses prix |. . Voile CO il lP^r •• *m Me lar^" l*rrea c car .ni hinnc a pois r-nni •' blanc a bar ddarfi '.* SO blanc a jour n>""p flpu'i rt-larg Voile blanc a car blanc a bar ennl fcs Creoon cot a fleura cot uni crpon cot a grand Ramage pour kimonos ciepuu de tle de I "v prit rln' conran! iabi>i 1/25 l,o Prix Contant 9 '2 50 •j •1 Pf i •.' 50 8 50 1 V.'' 1 ."'> / ~ 1 50 I 50 75 i 75 1 7: i :*) 1 50 1 5, 8 *.0 2 "*•**• nnanes S in l'n'H'pre eari-r aop. 1 ^" frarc'*** 1 50 prrr chfra d'h^m 1 50 l'irco'p r'rnf r.Aphire* ftan'ia S nr'i b'pnf suprieur 'vptiBt Hp coton blanc \'r >-n> U h'anc pr liny. STR blanc, noir, rf,rr>o t rm rin, b8g %  ; %  > IM'IIUP blanc noovai t pr j^pp^ 5 00 M"tinp <*p tonte nuance \ • ninRga nruv pr jupea 5 I Maniement toit blanc 8 00 3 2 00 i) 2 9,50 'J 50 0 7.'. 1 Cl 1 95 1 7". 2 150 1 50 150 2 P00 i .1 4 00 i 50 PriT rfn l Prix rtib'" Courant 0 Toilp h'anc ponr robe '2 DiimiiBm*p pr mwtpln i '2 Nanaonk toir rr ilpnil 1 75 rbl Inrg 2^ •. %  chnrrio •• dbl lary 2 50 nnij!" la n r ""•"'PS :l 7 50 Tapis cir coul ' 00 • blanc 5 S'tvie 'ta d-* 'oilftie io oo • l rie hait) ; Ij no lfonvs' u r • t" ''' un 2> /• %  00 .Hri '< %  hliic onioti ans s nr> ih PO Dock blan.* '• 2 >0 }o 00 20 no IO 00 15 01 7 00 '7 20 00 2 kblki sp;ia' roui COStMIM d tqui'itioa S Prix Pli conrmt Dock vert anglais j nlle coul pour horn 3 R>foa a 00 chaussette tant lum 20 cavale de soie sup $00 Valise a mai s dames 4 S •'eigie corne sup dz 2JOO IyjOO O^n'elle valencienne bl)0 ;' is de so'e pr dames u 00 Bandeentredeux brod. 10 Crpe de melor tran. tj Crpe df Chine ta Crpe Georgetie la il t] Ml I l 1 41 m ni 31 10 10] t Pharmacie F. Sjour L Donne avis sa clientle, aux n deems et u public qu'elle 1 Ttsutorm son Luburatoiri d'U 1 ologie eu un Laboratoire Le . I0C41P ;ii i.ii itf MIU> la 1 )in i.r.u uu Dr Rieot et F. Sjourna Lo laboratoire es ouvert tous le; jours le 7 hr*H u m^Mn a 0 bfurrf du soir pour tonies les nchechts ei SDalyiai pi v.j^a un s jiiu CQCe ci jointe) saut pour le Wa&struianu et la cousta le Ure-Sccrtrre t'ereni reues que le mardi de chaque semaine. S'adresser .a 1 barmteie (.our i s rei selgoemebtf Au iiyn'uiiDii (IUC Clinique, lUmcuon de Wasttmann it&SCUQt) de TriLoulet, i lanieo du s n et du pus ESDiCo d s malien*! b cales, EKameD ue cracha* 41bun.iuo raclu.r. Constan'e Ure" Scrctoii^ y ecntrrhe de Spiroihktt *l de Gonocoque*, etc, etc. n n r-> Ou trouvera Maison H. la Silvera] Meubles meubles meubh s Grand ihoil de chaise? et Doduies, amricaipefl et liane, haiteo pliante en bois Fauteuil*jeux de aalon en oaier. en imitaltou de inaliogaoy, en Noyer iStable lmbourr Cuir teji *-M< en I , m 1er ai cuivre, eu touicu.Mfl Miroirs biseau'a on jolis cadres \I sa lui siresTapia de aaloo et Desceule* de lu Petites Tblea pournui ton Tapis |our lablsi Draps de ht Toiles drap tti. lil et co'ou.lout tton Barftattaa de toilnicde hRsni.SArvieUei dama nt i pour table loilo dan.asse pour nappes, etc. Ja m 8 Euchatifin a Scotch Wh**ky •BUCK k UIlirEi A Iphonte IJnyne Ag-^nt peur Hati BUCHANAN'S SCOTCH WHISKY Chez Paul Rue Taverire S; Auxila Magasin de VEtQ Dr Justin Dorainiqif^ De la Facult de Mdie "no de le ^article* suivants reus par derniers btex,ux, des prix trs duits : Tuile jVoiles pour cordonnier.-, ]cadr3S,teatui,t:] | uild aJVotles pour voilier* Eolienne de toutes les couleurs" toile Drode de louies les couleurs Piqu sut), a trand^s birres, extra qatlili. !>oitj brode, extra suprieur bas jour lil liai a |oui demi soi9 Chaussettes sup. pour hommes Chaussettes pour eann's pjur cadets berre 1| Uiick blanc anglais lil loue v draps pur fil baptisle tiue pour etiemises Ksimbeacb gris fonc anglais rs lapnaaff l'ercal blanche sup* Diagonal noir suprieur loiilauoa loile cr;:e Kaki jains suparieur anglais Pealmbdich pour cosluinisd'en'anIsA: pour cLMj dlolletotis sup. blanc et couleur Servieiies de toilette DJanc et couleur •Soyeux couleur. Ne manque* pas de ptister chet SILVER tjtvint d'aller nuire, part c'e*t la Maison qui vend ls meillei articles et aux meilleurs prix partout alieurs % Fultcn Slioe Folish coupaay II NW.YOUK :I. Ins'tcn asatsUiisi ds ptofm^U^S DcBiltC 1 Dw'tlmiaOU Moi : Avenue Grlgoiie bM l'e' re$ de t'^onsnltaiions : 7 9 RJHTSJ du main H h 04,1-vs miui Ma v >R' BLACK L. WHITt "XHL-.-'CL Z%  ;--. -£ Le Mafia Ab i B ir.ei t Un Mali ^ort >u Prince Gourdes 2 00 h artp uei r 2 30 "rr Dm i j lasaoBlOM et abc nrerneats paya blud diVQuee. *4 a peau de.^wiS* conserver la couleur et J •it-Hiires pen-tint loig* !" !* diSH 31 vous voulez protger sureaSi vo is voulez avoir un brillant laiaaot rable. Si vj'ts vnol. z piesee de ces chdusaures pe ployer la marque lONUGIt.\M. Fabrique spciaicm npour .'ea t'^ntle-nt-ndu higii life. M Eue protge le psSQ J-* abaaiiafH coo'" mid ;, 4 e ia ou 'ear Bill entretient leur aouple^e et conserve Mur brillant. w Dioaandeela marque MONOQKA.M, c'e k la m llsara de'•" rx arques. CQO ieanhmv, tjff 1 •



PAGE 1

Mot ann** **o 48a3 Part m PTIAO Samedi 5 Aot 1922 0JMCTIOR PROPRIETAM1 Clment Magloira I HOlffRO 20 C ENT1 *5 Quotidien L'homme qui aime vraiment la libert aime aussi celle de son voisin. REDACTION :|Rae:Amricine3No 1358 TELEPHONE No Ml Anatole D0C1OS I '*< propos de l'ignorance des masses Pelilcs nouvelles Etranger Par ediile, 3 Aot Gablo Nouvelles Etrangres CONSTANT1NOPLE L Subli ne Porte remit aux reprsentants allis a Constaminople une protesunon lormelle contre la procla nation gre.que accordant l'autonomie '" lonie ROME — D? dirirr nies rgions, oo tannorce Srieux malenteml M Le siiitenr Borah provoqus par la-ui ; attaque la note de U d lord Balfoiir Grande Bretagne olaote entre ouvriers de chemins de fer et carabiniers s'est produite. Les lascutes prirent la cli.im % % elle, — de concevoir la p o • %  d es classes de notie socit, DOQS i paru, avaot d'eutrer LONDRES i— Le Premier m n.sWASHINGTONOo a detar* treLloyi G-orge, aprs avoir prt officiellement aujourd'hui aa D-oar le travail a Florence, dnoiirem l'ameubieun t, V !" ae attention aux critttC rnent du Trsor que la note de la envahirent I imprimerie du |Ournal sociaque* amricaines SUT la note de lorJ omirent les caractres A V,cen/.t ils Balfour relative aux lettres de guerre a chambre de travail, ils forcrent I en, i i ••! municipal de Livoame contrl esl arriV CttC Conclusion qUll y intention avait t d'entrer format on ethnique >, est une thse foui, — ou du moins de com quej 'e D Dor ainvii ne ffa*t que rei le faire, l'ouvage t?rt n^n^'e, sans s'apercevoir qn c'est vari, — 'dans l'lude d> s une ths? po'itique qui ne peut autres questions exposes par le jourd'hui se soutenir avec le mme iCDorsainvil dans le livre pro succs que dans le pass d consciencieux qu'il vient de Dans h pass, c'tait uu argument btguoi M'tritHwi *Kre'7aciteJi "connu paratre sur t le problme de de dmagogue pa' lequel on se lainisles A O*" pr* de Roue uie coiision san ;aement primaire en Hati , sait conduire par les foules au pouest arriv que nous avons t voir, et il tait a;nsi principalement ds la prface par une f.too a l'usage des ambitieux de la politiEJ 1 ;^ ge, erjcore qu'Ile ne son que Aupurd'hui, — tort ou I prirent raison pour notre b en ou pour no re ** %  du bilnwoi mal — l(e fnnl c ennt lirenr 1M ! l' ir ' xial'sies. A Novidans, les combats entr; avait i C 10101 d Sf'neUX maient! mai,— les roui s sont licenc es, les Uscisies et ouvricrs dc chemio| Jef u .. ratuarianement dclar avenuts qui mrnt au pouvoir en plusieurs blesss, les la*ciu-i mirent feu a la JU •..' esicaiegoriquer i mot, Btile de dire un mot des sont dbarrasses raisoi gnrale cl,imDie ^ travail, le chei socialiste tu. Mr Ma " rpublicain cette prface qui nous ont lient, par sa gnration, a cette tor la un de la grve gnrale proclame trois jours nmque est entirement l'usse Ua (j e |, commission des aftures tran "ieremfrjt trappes, ce qui œation ethnique dont, depuis long v "" a:iend ce que Mr Lloyd George gre au Snat ch-f du parti irrcon taioement lans les intentions tempj, sort l'lire intellectuelle du LONDRES-D dpches de lyrique du T* P i l F C pliable. Il a dclar que toute anou pays ; raison particulire qui afiaiblit Sua annoncent une dcouwu nou/eiie de mine dlscours J a chambre des commu Utiou des dettes d vrait tre d'abord pai surcroh l'argument sous sa plu or tt au Tran sw al 4 su :, l e terriloir Je la %"** n cetaprs midi prcde du dsarmement europec Utanse de ce ma'(il s'agit de me. t SSdftd .n^r~roJ^ T a'^ ^ Rob rl £ 3rQe ** %  < Il a ajout que u no! e de lord Bal populaire), car cest Mais, i tout prendre et quelque de '' or en plusieurs endroits i t.cnM deux priodes dans l'vo points de vue de la constitution de ^Bdo sentiment qui a conduit la famille, de leur conception de w pays i mainteni. syst toute communaut d'intrts ; de la qnement la masse dans l'igno part accorde dans leur existence au Au dbut, ce lut la phobie iens individualiste e au sens social ; d'hui i la va prendre l'ttutude btitaaoique vis -vis des r en route pour Rio, ou^il part i l'exposition brsilienne , GEMlve -Le conseil intellectuel de laSoci parations allemandes', dc.are que la t des Nation discuta les moyens d aider les NiE ats Unis. est menace d'une Grande Bretagne n avait nullement l'intention de suggrer un changement quelconque ss oo'igations 6 nancires envers les Etats Unis. Je d sire, a-t-il dclar, qu'il sait trs vi dent et qu'aucun maleateniu n'a exist i ce sujet que nous recounais Attitude force de l'An gleterr vis--vis de l'Allemagne ZJII toitur? (IP deat et . u au:ua maleateniu n'a I rs Wi 1 is i i s u l et q uenous U) r ec:,UQ i BRUXELLESL'attimde dn ton la Gairtetiraie sons entirement nos obligations i veraement britannique au sujet de On drale, e ripoelle que I ancien Cur de la Cath le pre Jean, ivait I intention d'entrepren rpter les circonstan lent, des procds de travail 1>i avaient si misublement volution du sens du con Pj I guerre du Sud. Dans la de l'hygine ; et enfin de *'ut le dsir de constituer tion Wocratu qui,mme i la laveur UD btardes, de do nombre, enfantant la crain de la moralit ; du progrs, mme dre rpiration de la toiture de l'Bgiiw Mtto •" \ it pj'u.". .".'",,.„,,",,.„",.., c B^ v, c u,u: C1 "> %  %  %  "* i" >< le po'itaine qui comporte des diectuosits depu.ssa ,*'/.,_ _f rau remarquer que q Ues Qa estime qu'il faulra mainte oir l'gard des Etats Unis, que nous pte j a ques ti 0 n des dettes in erallies est rons notre nette et que nous ne vou considie comme tant d'une exr Ions en aucune faon nous y sous me gravit dans les milieux poliii a laveur Des esprits honorables peuvent t -compromis croire que tous les progrs soient Mitles, pourrait s assurer indfi sous la dpendance de la culture in ' "anlages du gouverne tellectuelle •. la chose n'en reste partie de noire plus bel idifief Que le Cur actuel s en occupe i s milliard} 747 millions pour ici p 0U1 Etats Unis et 6 milliards gouverne tellectuelle ; la chose n en reste pas p moins contestable et il arrive cha jourd'hui de •Un s'tonne aprs cela que 'e cun de cous de edudoyer tous les haiti C!t?l. ?! i 1 f! ... ,oi t UDe ,a .' 1 ,0U des 11 *en ? du pe u P lc e %  %  • de souligner que cette ignorance est circoustanccs a faire payer. On dclare que 6 milliards 540 mil||f Lloyd George ne pourra plus lions pour la France. La dette bntan met tre d'opposition au contrle strict nique reprsente 181 livres sterling ae finances allemandes demand ignorance des masses p ar habitant, celle de la France ;a par i a France et la Belgique, est galement de rgle e t celle des bats Unis 47. Dans ces Dans | M xmtoux po itiqnes, oa il est impossible de es t d'avis que la confrence de Lon ire supporter au contribuable bi dres aura de grandes coasqueaces tannique seul le fardeau des dettes e6 0Q ne :omprend pas corameat il de guerre. 11 y a certainement uo s;ra possible d'accorder le morato Maintenant, aprs tout je sicle ton de srieuse anxit dans les com r j Qm a l'Allemagne s'il est impossi que nous venons de vivre, il est famentaires renouvels des journaux ble aux autres natioas crditrice! de ennes, 1 soit une failjours des ^ens du peuple et mme de souligner L"," lœes coll tifs des peuples des familles du peuple ayant ralis, adquate a l'tat gnral arrir de (, UBuh| MS0Cla es entralneDt UDe moins l'instruction, tous les progrs C es masses. ui "Dat morale comme ceux susceptibles de se dvelopper dans la Loi"' vie prive. Ces exemples sont l'excep Vu ,,, run(i ;| ,., ., 1 un nous prche de notre c: tion, mais ils possdent une valeur q Ue D0U s venons de vivre, il est fanM.f" 8U, f iil J de la dmoD8,ral,ve ..„ ., de un hi^tciien et un observa aujourd'hui sur la note britannique f AllemaYne"^ conclure" u"n accVd •te L ,aue naltre dans cc ... N ? us savous t T c qU *£* . l uur de '* ,,,,le du D D3rsaiDVl1 J M" "* "laiive aux det es de guer avec la Grande Bretague ou les Bals Missions si violentes, en 1 instruction ; mais i Etat hatien s e>t personnaliser quelque peu les res ra.L'opioion publique est plus inqui Unis au sujet des questions des defc des prji.kss:cu'ai toujours convaincu qa il lui est per P onsabil,ts. Gier nonmmentdes te qu'elle n'avait jamais t sur ce su tes ioterillies L'ojtioa semble on œon.ttt l'unoa '.vis p ar '• nenn pr „_:._ 1 r ., --"l 1 %  t iuicitiiicci.ujiuiua >cmuii en H 2 — n mis de se diober ses devoirs, et rer sonnages qui ont pratiqu le main i e L Une autre inquitude est celle de valoir ici que les discussions de lon n 11 > :>t Du, lu u e, la ^}^^J^ a ^^ l& l ^ t ^, tien systmatique des masses dans U note du prsident du cons:il de dres a iront poir rsLltu d'unir les bien san; D ,,— %  *• •• IJIUOI logue, la c eii uuie ae saucuoa su a une mort ignominieuse, le les institutions et dans T .'* SaSaUrrr I, ci..l. i.k t ,ii nna U mil Am l'innnrt ... ". fc %  — -"i " !" ~TT. ,. '* uulc uu r" cs,ucu • *w3ii u C r es a iront poir rsulta oui leur esprit l, gD orance et les faits qui 1 tablis France l'Allemagne demaniiat le t Hi| contre l'Allemagae ou ice a pu si sent> p 0U f\u qat ces faits ne s.appli pement intgral des dettes prives ladoption d'une politique de quent pas en mme temps i dauttes d'avant guerre. Sur cette obligation 0 as individuelles. todtJii| nrer la simple libett que le mil de l'ignorance iltl' d vaient cn knte l'accord longtemps se perptuer. indpendatee i Hati, la Est-ce l lite claire de la nat on choses; et citer, d'autre part, le* per on n'expnme aucun dsappointement "iitttl u velle ment dans la m qui a touiours t en possession du tonnages et les faits qui marquent 0 u aucune surprise sur le silence offi %  gs? 11 ^" "^ eu i* m i Crt en,anter lot ou pouvoir V Car. cest seulement en ta dans le progrs intellectuel de ces ciel ou officieux de Washington li, l des volonts mme, blissant ce fait qu'on sera autoris i masses, — tel est. pensonsnous, le bien qu'il est vident qu'une dclara £jf3 QflOitllliKt* (Ifi ltea f.-.._^. 1 .. ai.. .• I. m.mli.K ctrll^matllllle UA 1. .L... ...L U.... i...... .• ". .. w^* Ayant autre que le livre du Dr Do'Sainvil coi %  DU une excto ssance sur le chose i taire au pouvoirqu'excu'er tienne une ample proviaioa d obier •laitnr U SCD 'me on le sait, s'est for ra.t encore a examiner P* one txcio L_. tj, i P*npte, sans fonction bien les lois et la Conititution, nos difl vatiocs et d'aperus dont tout ro: r^. lnon ctllt de vivie de sa ren's gouvernements ont nglig la mateur de notre ense 'gie.ne.it pri incontestable nergie d fiusion de l'instruction pr maire, maire pourra tuer parti \ussi. nous comme ils ont nglig 'a rfection n'avons pu nous emp-her dprou datation, des routes [nb'iques, l'tablissemen • cr une sensation de ffwntU en •••i lystmatique de la d'une ci. ulat>:' ^nasc.re do bnn rapprochant les beau es intrieures C J*ople dans l'ignorance loi, 1; dk ppeme t Gcmaiei ial, de H note iranpe qui dpare la fa rtiJ'Ju i'ii fut des conclus.ons dapis leurs epi assassine uu puMgtr amricain, dit Biool respeciives. Dans les milieux on de ra:e blaacbe qui.ae renaait ianciers, l'opinion sur la note est Cuba, trs partage et Us grands financiers • 'V ire corrapjadsnt d port &r dans leur d r H ao 9 Qonce l'arrestation de lissas VANajr, cpitini da aleiioa vassor a t a r: par la Giuiarm* r e au Gap H*itiao, dana les 'avirons du Garoagtj 1. eat actuelienDntdsns sont trs encornes c *> re. telle que cette l'amel o at-on dt no co'tui. • !?'ut ;. du hasard de notre Si b.en que, lorsqu'on jy-ris au face. ade, — nous VOU.OUJ dire la prMaH!' iitzotoa Demain messe i buoton ,ei PriSODS d POTt de l'ail.ion ltSl La crmonie commeacera des l'arrive du rugalOlie a commenc 4 la CQambrc %  teuucr ntm. d UJAlrUCtlOO.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05736
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, August 05, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05736

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Mot ann** **o 48a3
Part m Ptiao
Samedi 5 Aot 1922
0JMCTIOR PROPRIETAM1
Clment Magloira
I
HOlffRO 20CENT1*5
Quotidien
L'homme qui aime vrai-
ment la libert aime aussi
celle de son voisin.
REDACTION :|Rae:Amricine3No 1358 TELEPHONE No Ml
Anatole D0C1OS
I

'*<
propos de l'ignorance des masses
Pelilcs nouvelles
Etranger
Par ediile, 3 Aot
Gablo
Nouvelles Etrangres

CONSTANT1NOPLE L Subli ne Porte re-
mit aux reprsentants allis a Constaminople une
protesunon lormelle contre la procla nation gre.-
que accordant l'autonomie '"
lonie
ROME D? dirirr nies rgions, oo tannorce
Srieux malenteml m Le siiitenr Borah
provoqus par la-ui ; attaque la note de U
d lord Balfoiir Grande Bretagne
olaote entre ouvriers de chemins de fer et cara-
biniers s'est produite. Les lascutes prirent la cli.im
?elle, de concevoir la p o
des classes de notie socit,
doqs i paru, avaot d'eutrer
LONDRES i Le Premier m n.s- WASHINGTON- Oo a detar*
treLloyi G-orge, aprs avoir prt officiellement aujourd'hui aa D-oar
le travail a Florence, dnoiirem l'ameubie- un* t, Vae attention aux critt- tCrnent du Trsor que la note de la
envahirent I imprimerie du |Ournal socia- que* amricaines SUT la note de lorJ
omirent les caractres a V,cen/.t ils Balfour relative aux lettres de guerre
a chambre de travail, ils forcrent I en- i i !
municipal de Livoame contrl esl arriV' CttC Conclusion qUll y
intention avait t d'entrer format on ethnique >, est une thse
foui, ou du moins de com quej 'e D Dor ainvii ne ffa*t que re-
i le faire, l'ouvage t?rt n^n^'e, sans s'apercevoir qn c'est
vari, 'dans l'lude d> s une ths? po'itique qui ne peut au-
tres questions exposes par le jourd'hui se soutenir avec le mme
iCDorsainvil dans le livre pro succs que dans le pass
d consciencieux qu'il vient de Dans h pass, c'tait uu argument btguoi M'tritHwi *Kre'7aciteJi "connu
paratre sur t le problme de de dmagogue pa' lequel on se lai- nisles-A O*" pr* de Roue uie coiision san
;aement primaire en Hati , sait conduire par les foules au pou-
est arriv que nous avons t voir, et il tait a;nsi principalement
ds la prface par une f.too a l'usage des ambitieux de la politi- EJ1;^
ge, erjcore qu'Ile ne son que Aupurd'hui, tort ou I prirent
raison pour notre b en ou pour no re ** du bilnwoi
mal l(e fnnl c ennt lirenr 1m ! l'ir ' xial'sies. A Novidans, les combats entr; avait i C 10101 d Sf'neUX maient!
mai, les roui s sont licenc es, les Uscisies et ouvricrs dc chemio| Jef u .. ratuarianement dclar
avenuts qui mrnt au pouvoir en plusieurs blesss, les la*ciu-i mirent feu a la JU ..' esicaiegoriquer i
mot, Btile de dire un mot des sont dbarrasses raisoi gnrale cl,imDie ^ travail, le chei socialiste tu. Mr Ma mis les auspices desquelles 1 au qui fait perd.e toute valeur a l'ar2U. SSSt\6
* prsente a ses lecteurs- ment De plis, l'auteur du livr? dont
it en tout partisan des prci nous parlons n'est pas un vulgaire
nou, reproduisons les pana- amb lieux de la politique ; il appar- 'ffk St^TmSlSfZli !" *" UBtIS ??* f, *** R" "*"* ***** *>" rpublicain
cette prface qui nous ont lient, par sa gnration, a cette tor la un de la grve gnrale proclame trois jours nmque est entirement l'usse Ua (je |, commission des aftures tran
"ieremfrjt trappes, ce qui ation ethnique dont, depuis long v"" a:iend ce que Mr Lloyd George gre au Snat ch-f du parti irrcon
taioement lans les intentions tempj, sort l'lire intellectuelle du londres-d dpches de lyrique du T* *Pi l F C pliable. Il a dclar que toute anou
pays ; raison particulire qui afiaiblit Sua annoncent une dcouwu nou/eiie de mine dlscours Ja chambre des commu Utiou des dettes d vrait tre d'abord
pai surcroh l'argument sous sa plu- orttau, Tran.sw.al 4su:,le terriloir Je la %"** n" cetaprs midi prcde du dsarmement europec
Utanse de ce ma'(il s'agit de me. t SSdftd .n^r~roJ^ T a'^ ^ Rob rl 3rQe' **< Il a ajout que u no!e de lord Bal
populaire), car cest Mais, i tout prendre et quelque de ''or en plusieurs endroits i t.cn Wt""ble, est dans le ha soit l'ge de l'argument, qu'a-t'il va- J^^lzJZT&rS T^SSL d.'^u! . !*..CQambre d" communes nations allies l'tait rellement aux
un* tii grande attention aux criti-
Granie Bretagne aux nations dont
elle est crancire suggrant l'annu
lation de toutes les dettes interallie!
ne changerait eu rien la politique
des Etats Unis l'gard des dettes
trangres. La suggstioi ie la Gran
*AOraj^S f2to* pandre en AmrH ! ,e g^nver- de Bretagne pour l'annulation des
nis-.es ouvrirent le (eu sur'les fac".q"i enTre- ?*?*?* WtBalqiM par la note de dettes de guerre motive une violente
prsliiies dtruisirent ic club comnumstc lord Halfour mani este le ds:r que attaque aujourd'hui du snateur Bo
les Stitj Unis annulent '
r
semble se r
par un inconnu.
otre formaiion ethnique lu dans le pass et que /autil dans
iwrttin sentiment que nous ne le prsent ? Exactement ce que les
'pas, et que. ds 1846, Le- faits auron' 1 non r. lions o la vie intellectuelle
WdeSt Rmy signalait i 1 at 11 est malheureusement vrai que catastrophe imminente
pos.detous avtc un si pre plat- l'tat social des masses hatiennes est ______^_____
profondment arrir, et nous pai- ^'"^^p*'
Oapeol, sans eflort d analyse, Ions ici de 1 tat social gnral, aux
p!g>M deux priodes dans l'vo points de vue de la constitution de
^Bdo sentiment qui a conduit la famille, de leur conception de
w pays i mainteni. syst toute communaut d'intrts ; de la
qnement la masse dans l'igno part accorde dans leur existence au
Au dbut, ce lut la phobie iens individualiste e au sens social ;
d'hui i la
va prendre l'ttutude btitaaoique vis -vis des r
en route pour Rio, ou^il
part i l'exposition brsilienne ,
GEMlve -Le conseil intellectuel de laSoci parations allemandes', dc.are que la
t des Nation discuta les moyens d aider les Ni-
E ats Unis.
est menace d'une
Grande Bretagne n avait nullement
l'intention de suggrer un change-
ment quelconque ss oo'igations 6
nancires envers les Etats Unis. Je d
sire, a-t-il dclar, qu'il sait trs vi
dent et qu'aucun maleateniu n'a
exist i ce sujet que nous recounais
Attitude force de l'An
gleterr vis--vis de
l'Allemagne
ZjII toitur? (IP deat et .u'au:ua maleateniu n'a
I rs Wi 1 isiisuletquenousU)rec:,UQi' BRUXELLES- L'attimde dn ton
la Gairtetiraie sons entirement nos obligations i veraement britannique au sujet de
On
drale,
e ripoelle que I ancien Cur de la Cath
le pre Jean, ivait I intention d'entrepren-
rpter les circonstan lent, des procds de travail
1>i avaient si misublement volution du sens du con
Pj I guerre du Sud. Dans la de l'hygine ; et enfin de
*'ut le dsir de constituer tion
Wocratu qui,mme i la laveur
UD btardes, de
do nombre, enfantant la crain de la moralit ; du progrs, mme dre rpiration de la toiture de l'Bgiiw Mtto " \it pj'u.". .".'",,.,,",,.",.., "c B^v,*c .u,u: 'C1 ">""* i" ><
le. po'itaine qui comporte des diectuosits depu.ssa ,*'/.,_ _f rau remarquer que qUes, Qa estime qu'il faulra mainte
oir
l'gard des Etats Unis, que nous pte ja questi0n des dettes in erallies est
rons notre nette et que nous ne vou considie comme tant d'une exr
Ions en aucune faon nous y sous me gravit dans les milieux poliii
a laveur Des esprits honorables peuvent
t -- compromis croire que tous les progrs soient
Mitles, pourrait s assurer indfi sous la dpendance de la culture in
" ' "anlages du gouverne tellectuelle . la chose n'en reste
partie de noire plus bel idifief
Que le Cur actuel s en occupe
i s milliard} 747 millions pour ici p0U1
Etats Unis et 6 milliards
gouverne tellectuelle ; la chose n en reste pas
" p moins contestable et il arrive cha jourd'hui de
Un s'tonne aprs cela que 'e cun de cous de edudoyer tous les haiti
C!t?l.,?!i1f!...,oi,t UDe ,a.'1" ,0U" des11*-en? du pe.uPlc e! * de souligner que cette ignorance est circoustanccs
a faire payer. On dclare que
6 milliards 540 mil- ||f Lloyd George ne pourra plus
.----------------------------' lions pour la France. La dette bntan mettre d'opposition au contrle strict
nique reprsente 181 livres sterling ae finances allemandes demand
ignorance des masses par habitant, celle de la France ;a par ia France et la Belgique,
est galement de rgle et celle des bats Unis 47. Dans ces Dans |M xmtoux po itiqnes, oa
il est impossible de est d'avis que la confrence de Lon
ire supporter au contribuable bi dres aura de grandes coasqueaces
tannique seul le fardeau des dettes e6 0Q ne :omprend pas corameat il
de guerre. 11 y a certainement uo s;ra possible d'accorder le morato
Maintenant, aprs tout je sicle ton de srieuse anxit dans les com rjQm a l'Allemagne s'il est impossi
que nous venons de vivre, il est fa- mentaires renouvels des journaux ble aux autres natioas crditrice! de
ennes, 1
soit une fail- jours des ^ens du peuple et mme de souligner
L","les colltifs des peuples des familles du peuple ayant ralis, adquate a l'tat gnral arrir de (,
UBuh|MS0Cla'es entralneDt UDe moins l'instruction, tous les progrs Ces masses. ui
"Dat morale comme ceux susceptibles de se dvelopper dans la
Loi"' vie prive. Ces exemples sont l'excep Vu.,,,,,run(i ;|,.,., 1
un nous prche de notre c: tion, mais ils possdent une valeur qUe D0Us venons de vivre, il est fa-
nM.f" 8U,fiilJ de la dmoD8,ral,ve- .. ., de un hi^tciien et un observa aujourd'hui sur la note britannique f AllemaYne"^ conclure" u"n accVd
te L ,aue.naltre dans cc ... N?us savous tTc.qU! ** .l uur de '* ,,,,le du D D3rsaiDVl1 J' M" "* "laiive aux det es de guer avec la Grande Bretague ou les Bals
Missions si violentes, en 1 instruction ; mais i Etat hatien s e>t personnaliser quelque peu les res ra.L'opioion publique est plus inqui Unis au sujet des questions des defc
des prji.kss:cu'ai toujours convaincu qa il lui est per Ponsabil,ts. Gier nonmmentdes te qu'elle n'avait jamais t sur ce su tes ioterillies L'ojtioa semble on
on.ttt l'unoa '
'.vis par
' nenn
pr
. _:._ 1 r ---------- ., --"l---------------1----------- -------t iuicitiiicci.ujiuiua >cmuii
en H -2..... n mis de se diober ses devoirs, et rersonnages qui ont pratiqu le main ieL Une autre inquitude est celle de valoir ici que les discussions de lon
n"11' > :>t Du, luue, la ^}^^J^a^^l&l^t^, tien systmatique des masses dans U note du prsident du cons:il de dres a iront poir rsLltu d'unir les
bien
san;
D. ,,* ijiuoi logue, la c eii uuie ae saucuoa su
a une mort ignominieuse, le les institutions et dans
T-.'* SaSaUrrr I, ci..l. i.kt,ii nna U mil Am l'innnrt
, ......... ".fc" -"i - "~TT. ,. '* uulc uu r"cs,ucu* *w3ii uC res a iront poir rsulta oui
leur esprit l,gDorance et les faits qui 1 tablis France l'Allemagne demaniiat le tHi| contre l'Allemagae ou
ice a pu si sent> p0Uf\u qat ces faits ne s.appli pement intgral des dettes prives ladoption d'une politique de
quent pas en mme temps i dauttes d'avant guerre. Sur cette obligation 0as individuelles.
todtJii| nrer la simple libett que le mil de l'ignorance
iltl' d vaient cnknte l'accord longtemps se perptuer.
indpendatee i Hati, la Est-ce l lite claire de la nat on choses; et citer, d'autre part, le* per on n'expnme aucun dsappointement
"iitttl u'vellement dans la m qui a touiours t en possession du tonnages et les faits qui marquent 0u aucune surprise sur le silence offi -------gs?!11^""^
eu i*mi Crt en,anter* lot ou pouvoir V Car. cest seulement en ta dans le progrs intellectuel de ces ciel ou officieux de Washington
li,!l des volonts mme, blissant ce fait qu'on sera autoris i masses, tel est. pensonsnous, le bien qu'il est vident qu'une dclara jf3 QflOitllliKt* (Ifi
ltea f.-.._^.___1.. ai.. . I. m.mli.K ctrll^matllllle____UA 1. .L... ...L U.... i...... . ". ..___________ w^*
Ayant autre que le livre du Dr Do'Sainvil coi
"DU une excto ssance sur le chose i taire au pouvoirqu'excu'er tienne une ample proviaioa d obier -
laitnr
U
SCD
'me on le sait, s'est for ra.t encore a examiner
p* one txcio l_.
tj, i.P*npte, sans fonction bien les lois et la Conititution, nos difl vatiocs et d'aperus dont tout ro:
r^.lnon ctllt de vivie de sa ren's gouvernements ont nglig la mateur de notre ense'gie.ne.it pri
incontestable nergie d fiusion de l'instruction pr maire, maire pourra tuer parti \ussi. nous
comme ils ont nglig 'a rfection n'avons pu nous emp-her dprou datation,
des routes [nb'iques, l'tablissemen cr une sensation de ffwntU en
i lystmatique de la d'une ci. ulat>:' ^nasc.re do bnn rapprochant les beau es intrieures
C J*ople dans l'ignorance loi, 1; dk ppeme t Gcmaiei ial, de H note iranpe qui dpare la fa
rti-
J'Ju i'ii fut
des conclus.ons dapis leurs epi assassine uu puMgtr amricain, dit
Biool respeciives. Dans les milieux on. de ra:e blaacbe qui.ae renaait
ianciers, l'opinion sur la note est Cuba,
trs partage et Us grands financiers 'Vire corrapjadsnt d port &r
dans leur d r*H ao"9 Qonce l'arrestation de
lissas VANajr, cpitini da aleiioa
vassor a t a r: par la Giuiarm*
r e au Gap H*itiao, dana les 'avirons
du Garoagtj 1. eat actuelienDntdsns
sont trs
encorn-
es
c*> re. telle que cette l'amel o at-on dt no co'tui.
!?'ut ;. du hasard de notre Si b.en que, lorsqu'on jy-ris au face.
ade, nous vou.ouj dire la pr-
MaH!' iitzotoa
Demain messe i buoton ,ei PriSODS d POTt de l'ail.ion ltSl
La crmonie commeacera des l'arrive du rugalOlie a commenc 4 la CQambrc
teuucr ntm. d UJAlrUCtlOO.


I

.BMATTM
American I fgation,
Port au Frince, Haili.
August 4, 1932
'10 ALL1NHAB1TANTS:
It has been t roughl to my notice
that a very active campaign r*8' l"fen
insi gurittd by crrtairs petsors di
rfcted lapainst the c'finals of Ihe
Hitian Goverrrrrr-t rd ihe deve-
leprrect work beirg urduisk-n by
saii Govrmrren.
Soch agilation is a Btetse to the
condition of law ard order ibat ncw
prevails, lerds 'o undermine the au
ihcrity of the officiais of (ht Uaitian
Government, ard looks to the dis-
tinction uf the coustitutiontl govem
treot, leadirg tofcanarchy Wilh 'ha
rcssible consquent destruction rf
rropeily and life and prolocgcd
n i5ery for the Haitian People.
PRENEZ GARDE
; AUX IMITATIONS
et produits similaires que Ton cherche
substituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients et
son efficacit en gnral.
t

Le Mle St.Nicolss
The United Sta'es Fcrces in Hai'i de Phonnenr dpa rtaHtttqiiee. Pour-
are enpged in aidirg and supportirg tant ' Dff,t P r ul, comme on pen
the ccnstitutional government 01 *_ ... .....
Hati md art reoui'fd bv treatv ob!i *n- ft hnr" dpR rpB ,cn {* " ,rs
Main ina are requi.ea r-y ueaiy 00 ptpBrriprFAfjvprrf. < 0?rtrM n tbnl
licol.to rra.nta.n the tranquility nl prig ch.r^meW. CV .V/c Mt!!
cf the Kepubhc. faction et et espoir en la continua-
teur attention is therefere airec tion de re raouvprrent des pins en-
tid to the proclarration of May 26, couragpnnts, rtepuie onp'qofl tpmoa
1921, and especially to that portion Mensuellement, on voit I* < Hai'i
of it wbich refers topropganda of an JlOT l'arcre dera cette annerbe haie.
ircendiary nature attacking ihe Presi Aujourd'hui mme, if- Mle est corn
dent of tiaiti or officiais of the Hai P** darB '"" IttornlWi
tian Govemmen1. (,r Poorqnol n? pas rgulariser
JOHN H. RUSSEL,
Anerican Higb Corrmissioner
the Rer ublic of Hati.
Quartier Gnrt (te la'
Premire Brigade. U S,
(?**?"'OtI tort qo" le HA' JJaPm CorDS
Port au Vrincr,;iljiti !u liai l'J-'l
Frcnia
ip St-Nicolpp, port m vert ro com
merre trarppr, PP prWfire print
Au Peuple
rorame
le personnel adm'nietratif
par le pass 9 '
Tout est facile a ceux qui veulent
Lps F.jr"pn des F.'nts Untfl en Hi'ti
sont occupes ai "er et a appuyer
le Gouvernement cmatitatioocel
d'Haiti, et elles sont vin amie.
par leur efforts, jointe ceux de la Ies ~ 1 oncurrtnee g.ui
Gendarmerie d Haili, la paix et la desiiue ehrne rien qu'
a Situation
Depuis *#! joure/c'est le retour de
la bo ir saison qui intresse tout le
rr.cnie. La crise commerciale mou*
diale, qui a eu son cho sur notre
place riLs a valu de -mauvais mo-
meots qui sent bien dissips main'e
n^nt : l'. oqce de raustemeot a f m
son cours Dsormais, sans tre tro-
aff'rma'.if, l'on verra moins s uvert
de ces spculations hasardeuses ji ',
tout en bouleversant le march n
laissa'ent pas moins de per es i leurs
inteorii L'eipeneoce a 'u cou cl
cher i plus d'un. Au)Ouid'uui.
^Dans quelques lemainef ercore,
avec la rcolte qui s annonce trs pr
coce, s Ion avis rtus des catcie-
d]i, se
happari-
DIMANCHE
r sentepar 'a sof...! -
de William FOX P P'***
La Ruse si ru
^ ., 4 Actei, i
s* ilm trpel un if.-t|J
ces a eru l'affiche pend,,??
ne en Furope avec la if,7
lune Caprice qui dpeint 1
ladres avec rr.irveilie
Forai p n
ccrriqueen } pani,
EnWe G. i,j,i
Au CASINO de Piicn-Villt
Crutna l'arisij
Dimancha
avec l'Ord tsiu ce luMinQii
sa direction
La Luxure
C S pt Pchs Gptut*
auc Francri h||xijg|
hntie:G,j
Ivis
Traduction
fei'p du bien.
lire antre ccnvd-ation trs im-
portante;
lp Mo'e possde nn rb'p sonar
iWiii'i* ri si |I;i fit f!rtlll* rorir'' rfe Par sa poaitinn pogroohi
UllItC U" M WUI que de Dombreux vi8i,earB |ri ac
lli mirea vipitPP. ne8 ravirP9 de guer- trrlef V'lh/et PariM,,e''T
re, Hp, Yach^ h9 fp,nnB ^V vili. dan-dea aoi dlMOt dia.
tranquillit rgnent dans tjute l'ten tion des premires lves, le Com
due de votre territoire! vous permet merce Hatien, ayant peur baromtre
tant par airisi.de cultivar vos jardins
de voua occuper de vjtre commerce
Lgation Amricaine
et de gagner une vie honnte.
La seule agitation oui exiatn actuel
|.>'n.'iit en Hati est celle qui est me
ne par quelq iM journaux dans les
nidi
aooara
rort-aa-Pnince, Rpublique
4 Aot 1U22
Anx habitants d'ilsiti :
Il pat rarvenn A ma c< nnaispance
nn'one trs active onrri agne a t
inaugure par criainea personnes
ptest mene con're les rfflciels du
Oooverneraent Haitien et contre
l'uvre de progrs enirepria par le
di Gouvernement.
a bonne ou la mauvaise rcolte, ievi
vra ses beaux jours d'w fois.
Nous convions nos amis no as sui-
vie dans le bon esuoir que noua
avons de la sisuMioa {Armour )
Le mystre de lu
^w^t^iSiS *V^,cVT^^r mort de M.Ueniz
bordduv.cbt,U.iatrat.,.futravan JKZKPt^wSl ^ police poursuit activement ses
tPg-decoPnaPrecep l t pi qn'il eut "4 ,"l:olpAelI, h! 2.?-.Sn. invHgttioDS pour arriver dcou
ma;t. graclaoaw * donTar na ^nS^,Md-d:Sta^aft5 Vlir la v*r,l " u mo" W*"
Z'ZZZVoZl pfiS R* ^V^JSSTiiSSmm de M Clment Deniz. rece/eur com
Ordre du jour
re Poa.i viaif Ip VIp. l'nnr onpa
choses c'ait la prem re impression
surtout qui romntp.
Serait-t'p pour 'p orpptiap dn pav,
I nP telle agitation ot une rrenare du nom haiijpn, i! imporiP ona rettp
l'existence de la loi et de Tordre ville per o entra la civiiiaaMon on
qui rgnent mninienanf, plie pptpnd Haiti, aoit mi> Piir un pipi ?ati*
qu'a nuire 1 l'aniont des otficiela faisan', pfln nue le touriste ait hon
du Gouvernement Hatien, alla n'en- ne irapreapion et du pou/ernement
tiaage aue la disparition du Qft- et fa r*bsilfaj] enTg^nra'.
vernemeni copatitutionnei et conduit L, r0-e de toul bon c.tnvpn pfrQt
a l'anarchie avec Ipb ccpsquercpa d'ailpr, pc'airrr, en vue do hlen
poaaibles de deatrnetinn d prenne- r^h\\^r, rf0p rrppiops une l'estima
ter l'hypothse du suicide On croit
plutt que l'infortun a b assassi-
ne uans un guet apens bien organis
Rien que, en principe, il a y a pas el que le cadavie a el eusulle ,un8
dp rsilie 100 la libert de p0rt. en auto dans la rucite ou il
PiesFe et
Le aousaign horlnor-b
rue Rpublicaine No 1708,
le public t ie commirtai
da ce jour, il se retira dei
pour raison de sant.
Il prie ses amm et tliaots<
ont cena dea bijooi,
ajtrea objets ;ur tre 1
vouloir bieu 1 taire rel
domicile priv aitu i Tun.
nu Uoypr Nj 1(JU7 pra dal
do Sacr Cur.
, il tiuui a im dispoRitioDaI
bijoutire et liorlogars ua.S
bitoux en or et d
vieilles iuat>eres d'or et d'
ressorts, verres et aigoilli
montres. Divers outils.
Le tout dea prix rduit!
port au prince^le 1er Aot!
1 ;.ul MASSICOT
11- n
la 1.per te de la por,, en auto dans
jOU Discours, cependant, 7 tronv
les crite tl discours d'une nature ,. "7, ,. .
Uans U nuit du crime, une
auto-
tes et de vies et la misre prolonge
dn peuple Haitien.
l.ea Forcea des Elall Un a er II 1
ti concourent aider et ft soptppir
le Gouvernement ponBfitntirnn>M
d'Haiti et elle sont tpnnea par les
obligations do Trait dp maintenir ;a
tranquilit dan la RapnbHone,
Partant, votre attention est a'tire
b'p mr pirp F d( notre reqn'e.
Ln.at ntin Dl.MFRVK
Varits
11 cemiiH r ou qui visent jeter du
discrdit sur lea forcea dea Etala me bile a circul sans plaque et sans
l nia en Haiti, qui tendent a inciter lumire, il s'agit de trouver la trace
le peuple couire les Fonctionnaires ds cette auto qui filait a mule allure.
des btata Unis qui prtent iura con ,
coura et aioui su Gouveirement
d Hait), ou lea cem et diset 1 ra qui
s'attaquent la personne du preai
dent d'Haiti on au Gouveicernent
hatien tout prohibs.
'lotte cOii fcVfctiuon pu preeut
Omit eera dfie au nbuual inili
u re.
P
Angle des Ruaa des
forts et du Magasin dll
Marchandise
on;
lv.
U'i 16 ~ulagmnnv unoiedi-t gnArlBonpkr
, Globules Rebaud
I lUsulUta mervaillwix, aarprananta mme
Toulm P"*.' LiFlacon 18fr.jfr.ne*8'50 . ,
?. DEPEM81ER. M. Rue d.. Mrty m, Ptrta.
trant
MM
snrla proclamation du S6 Mai i'l, U \|u|cnn rl lo ||ainp>
^spcialement sur l'nre des partipa L"1 '"'f,UU ,|H <* "dll*
?e et 4e pisode
Il aine et Jalousie

L'homme
de Manille
Morlque Sylvs-in Petara
qni a trait s la propagande d'une
ratnre incpndiaire qui s'afiaqne au
Prsident d'Haiti on aux Officiels du
oQvernement flaihen.
JOHN H. RUSSFX
Haut ComiPlitairt Amricain pri
la R/pul'liijue d'Haiii
Nouvelle g de
\Vort ce Paix
^rtliHm^i'aull)
Il rous es! revint) qu'avant liier noue sympa
tlii;ue ami Me ^ey oout Hradtl en resen^nt du
Club de Mariani a eu un accident d'auto, i ne
ttmiv.e l'an jttee devant sa marclune et mainte
ti . c- 'es prcautions elle a ie bannit.
Me Piadel s est arrt tout de suite et a tranj
pori lui-n frac cette lerame a l'hpital o elle
rCfOft dts soins
Souhaitons que cet accident n'ait pas de suites
lcheuses. Cest aussi pour nous le cas d'attirer
l'attention des pitons qui circulent sdr !a voie
poMiqiM n leur demandant de prendre les prcau
lions derr.entaires
Prochaine tte
Il en repisent la semaine pro-
chaine Jeunes et Vieux ( BOUVe
nir d'une tonlrence deMrStni
Vincent /; Lben Accajou rvoqu.
Futree Deux gourdes.
Nuisance
Une dpche de Petil-Golve nous
annonce que la famille Ihoblld
Rlaisr s'est augmente d'un garon.
La mre et l'enfant te portent bien.
J Lea(atGtu trust laissera New
Baldoltoa nutii l / turi
Joseph Pacifique Lancelot
Conaal de Norvge au Gonaivei
Lea(atGtu trust laissera New
Yo k lu ih du courant pour tous ia
porta h.iueus.
Le ats Colonlaisse New Yokde
Jrtbrme les contribuables qn'il Mardi matin ver, iPS tO lipurea, a
fait procder, partir de cette datp, li-^u l'installation) et la preaNHnn
pu receo'em'nt dP Maisons ef <*es d->;=pr,TPnt de Ma Franck Roche
Masaalnfl de la Viltp, aons ladirtc mont^corcma Sobatitot du commis-
Don de MM Caetera Dlienne A \\il aairp dn Gouveroernent pra le tribu
lism Drrdean. n*' de 1^re >"tance de ce ressort en drale.
Ile sont pris de fournir aux recen remplacement de Monsieur Fernand
seurs de la Commune.prposa ce Paradis remerci. Nous avjna reu lefiire-part de la
Noos eovoyonb nos meilleures fli morl de Madame Veuve Hermaun Le
cta'ions au jeone Pt intelligent Suba Ftera, ne Cciha Rivire dcde Yoik
titnt ijui aura laire apprc'er la hier 9 heurea In du aoir munie oui ici Il est attendu vers n i/
pjlititjue toute de tigaai du Gou des Sacremenia de I Bgliae-L enterra
L'enteirament rura heu. demain rn n 0 d'rect pour ici.Attei.du le 1U.
matin a ti heures. Le convoi partira Le 8(8 ntuauia, ventiut de (Jus
de la maibon mortuaire Rue Donne tobal sera l'or. au Priuce le 12 du
foi No 413 pour se rendre a la Ci.hd courant eu route puur N-Voik direct.
Le 8)8 tFioia paru du iNew Yoik
travail, tous lea renaeignemeuts dont
ils pourront avoir besoin pour en
assurer la bont excution.
Lea Recenaeura eont : MM. Frd
Tic Alerte, Edmond Smith A. Dian vainement.
tber. Achille Nnmn
rort au irince.Jle ac t 16-'
le 3 du courant pour tous les poita
hatiens A Uuracoa. fais: aneadu le 12
Bta Bogota laissera New
e U du courant, directement
Rgie Fri
S Tabac SclMI
Pap.er BLED: J
Le Paqu;t 0.60 c s. Le K1I0GI
Tabac Scaferlati)
Papier GRIS j
Le Paquet o 40 cts. le Kjli
Escompte 10 0|O l paulJj
Poit au Frince, leajl
L'Agent Spcial' ,
Alfred A. Ca
19151 Rue du Msgaaio *
Port au Prince, le 1er ao
Annonce ses amia '
qu'il vient de recevoir p
mer caravelle uu tortJtn"
chandiaes. M .j
Savoir ; Champasne """J
d.,L-RdererVveCl.cqot"J
et Sirops 88ortis. M,',|fri|
Vin Blanc et Rouge par JJJ
par caisse. Lu gros e; "JJ
f Prix dSant toate coDeons
A vendre
Confidence
Valse par Uccide JfcANTY
Pour liano t pour piano et violon
* vend e chfZ l'aateur, Rue de l'En
^crremeDi;
Une a Maxwell
S'adresser an Garage Kneer,
meut aura lieu aujoura ha a 4 lires
de I apid midi-
Le convoi partira de la maison
mortuaire sise pi es du Ca>cle Belle
vue pour se reudre I Eglise du
S^cre-Cnr.
Aux familles Pe ers e' Rivire ainsi detx ,)assagcii
qu'aux auires paen a prouves nous S a lieucr,
prsentons noj aincrea coodolan L PKHElZ.vlANN.AGGERHOLM,
cel' Rue du guai '
i\j\vnMje pour
M. Domiogm
Automobile lai.saut l'on ^u r'nn
ce madi ic {> cri, olfre p.ace pour
Informe, ses dunti^
fr.mncaLinetaHae^ri
I\-o\7j.\mlacedatbli*>]
tin,
Consultations de.9a Ks
malMatdeSSopr***


Ll *****
Rhurn-atsmes
~\,
Gouit
Gravslle
Artrio
Sclrose
Obsit
Qui *eu< rester jti< et viter
u,rbuiinllimc*.!"J',clMemcnf
4M ertero* l'cn*aljlmnl de*
r*ln*. le* varice* t l'obsit doit
IHmlw '***" 'acii urique.
et pelton de notre organisme,
l faire des cura rgulires
^URODONAL.
NALlI
lave le sang I
chosj. Iniier fnerffiqxcspent c tt
iien-.mrm contre i relnWcn d'aclif-
uriqiM dani l'eri niant in einp;. | tm
I 'Urodonal
Pr.~fw-.ir Fuvm
roi *t dm li.i t l'tniurrli d Pj:ttr
MM) fMimn. r vnifncleaaai Paru"
Une Combinaison Efficace

: .'< i ir: rtrru*. onl- .
r\l A I IBAI :' "' rarM fatew,
Ul H L. I I i\J l_ vf i a i : r krteri aeM M*,'
infflH hiTfliAIOSM, Valables (1^ U femrruv
'lnni|.rri,-. CaraiopslbiSS,
LIMVMII nsiim* rslrrtnt rihuns-
1 11 T vvL. u.uicv oouii'. Lum'.'aio. Nt-
vrai ri''
UILIA.U & HOltl, IfNk ytneram pourjhili 17^0, IHe do layaii. 4e l'Etat
aWJR
H. Ralloni fils
IbeRoux ou Bonne Foi, 120 (Prs Annonce sa nombreuse cliea 'e qu'il vipnt de recevoir les Article
hanta, de toute supriorit, et MEILLEUR PRIX QUI PARTOUT
ILLEUiiS :
lnnd 88801 tnujuc de bijoiterirr naootre, bracelets eu or, aigeot et
iitifrie Si

S
Yi/rUu m /at rmdu W
teltlU mm pfmit et
Pour Produire
DU BEAUX CHEVEUX
Quelques gouttes de Barry 's Trieonhsroua plusieurs foie par semaine
Ln massage avec le bout des doigts.
Une vive, mais pas svre brosse des chevsux et du cuir oaevelu
Journellement.
Ce traitement fait rgulirement, rend les chevaux mous, longe,
forts et magnifiques. ,.
Actutu Borry's Trutphrrou aujourd'hui ihrt ***** jiHimnaosa mi
eae* w*r marchand. c
Kmyloymt U Und * tuiu et mnilmt <** rmUaU *
35
. * jLk ' :.--. .-"LL.
L'Grmd assortiment de bibelots, cadeaux pour baptme, tianvllea et
nage-
Grands et petits lils en fer, pu cuivre, grandes et petites places, ta-
ptaix de toute beaut pour salon et salle manger, chaUes, dodines,
Mibo, 'a,ii| -, C8rp>ties,de8cerites dp ht,rooustiquaires.aasiettes, tasses,
fcnicej liqueur, tapis de table. couvert*, coutpaux.
Uiamises blanches et couleur, chapeaux Borsalino, chapeaux melon,
Mil et laine, panama, casque*, jambires, malles, valises de voyage
Santa, chemissettep, faux* cols, caleons, forme de chapeau pour dames,
cUeUores pour dames et enfin's.
La public est cordialement invit venir voir mon assortiment a/ant
a u Hier sur un article.
B#W
Pharmacie W. BUCU
CPOGUES et tous PRODUITS CHIMIQUES en GROS et en DETAIL
xcQtion prompte de toute commande pour la Cte
CRAN!) AdSUhTIMENT.de SPECIALITES et d eau Minrales
loucboos pour Kula et bouteille vin.
Pauy-Tkical- Aliment nututit idal pour les enfants en bas ge
Scmstoe en pondre, hmatose liquide. Sanatcgne, substances
l.uieutaires taciiemeu' aairuilablea recommande danB la phtisie,
l'anen le.ia chlorose* le rachitisme, et Us maladies de leatomae-elc.
l'oigodin. Lusiboio. remde efficace contre la coqueluche.
Capsule Genessn, l'essence de Santal et Kawa ;K,wa, contre la
bii.i.oilbyie.
Cspaule eiudurat l'iodure de potassium, L'iode ifans inconv
nient
Adaline- Le nouveau sdatif et hypnotique, possdant une action
rapide et certaine.
Isa deuntiice Odol.
Ncosslvaisan et Nosalvarran l'Argent
atber sultunque et Huile de foie de morue des prix avantageux.
Nigioame. Aniline noue suluble t l'eau et l'alcool.
Nouveau Bandage ceinture lastique.
Populaire 1 portt Je toutes,'e
bourse t' 2 lots gignantg. dont 1
lot de TiOOriollara et -2 delOO dollars.
Le Billet entier de 5 coupons: Un
dollar.
Le coupon, Vingt centimes or ou
prp gourria.
En vente Por'-in-Prinee dans
les,maisons anivsolsa :
Aux Armel de Pull
Comptoir Franais
Sminaire Collge
Mme Kpioa Montrosier
Mme Dooia Viar 1
Vu cent G. Makhlouf
, Pharmacie Parisot
Pptite MttBM
Mme d'Ennery Ujoie
Htel de; France
jll'el Heilnvue
Pharmacie Gnstaves
Prenez votre billet da maintenant
Tirage prompt et sincre.
EGOSO Ml K
Htel Sainte Ho8e
L'htel Siinte Rose i sis^Lo-
gdae oflr; ses setvices aux voyageurs
venant de Port au P'ince ou s'y ren
dant.
Cuisine excelLnt;,conditions aran
tag uses.
Produits nrA
Automobile Sludebaker
Vient d'arriver un nouveau st^r-k
d* ce merveil'eux remde contre la
c Dysmennrrhpe > ( Rgles doQion
reusp ) Mgrnines, Nvralgies, L-im
bago Scia'iqnp,!
Contre les Colique* Priodiques '<*
la.femme, c'est le seul mdicame h
dont l'effetaoPimmdiritMt infaillible.
Un seul cachet sufllt habituelh
ment pour abaih e la douleur et dan <
tes accs de forme paroxystique deur,
cacheta 90 ou .TO minutes d'inter
?aile calment les douleura las plus
intenses.
En vente chez :
L LIMOUSIN, Sg'nt etr'n.il.
211, rue Traveraire Port"SU*PricuM
Et St Marc, chez Clment Vsinf.
f(Q On demande dsa ReprtMS
tsnts en Provinee iPnif atanatj.
Employez la
KEROSINE SHEL
Demande* cac qui n'en nervant
Lumire brillante Sann odeur
San* fume
La GASOL1XE SHELL
Donne un rendement
suprieur par kilomtre
Trs volatile, ne se KrDni>rr>rr***
carbonise vas hBBiL^UiMM
- as; SHSLL
Asiatic Petroleum Co^
Koberls. Dutlon & C
J i
Port-an* Prince
Agents Gnraux pour Hsriia
" ""...... - .. -..i. .- . - i ..... (l ...u. aan .....'
Cercueils
It miMo, dont la lputatijn n'eQt plus faire poar la fabrication
<|pa cercueil.4, svUe le pubnz qu'elle vieot enora u it foia de rduirt u
prie mitant anr les cercwils siinplts que BUrMSM d$ luxe.
Itlle prolit-i de I o- sion pour avis r le public qu'elle n'a p.ua de
reprsentant sur ce'ts place autjna sa recevoir tn son nam des co rasa
drr> de cercueil
l'ai coM-'>] l'nt ; i h ceux qui dirent ua travail Mtlxi *: Siyui
doivent i*sdrasssr i recement ai proprtutn saef Is nuit et lai i wr de
tte on aatpjlda S adittjariQ OtUrl l a ehei .vli Fl^Qi r rlUiSO.N, lue
dea Monts 1 orts Nj 012 en fa i de I ancienne Cithdraio.
HE.-JKY STMK
Hue du ijiai, en facv ds la (.are
Six Cylinders 5 -- & 7
Passagers,
En vente chez
tPretzman;Aggerholi
I Hue du Quai
Mudetra
Embrolderti
Just received fr( m Mad^ira a good
assortmenl < I haodmde Madeira
embroideriea, as Table Covers, Uoi
lie*-. Handkerchiefa, Lunctaeoab etc
etc. etc- Keusouablo puces
Corne and bave look
L- PRIITZafANN *.GGERHOLai
Rue du ijuai
\
PAULE AUXIL
Hue Traversire &
ilajjasiu de l'tat
Vous Jtsatoda venir voir les Btii*lnj ,de tout-i traichaur et dt
meille r gol qu*il iflD de recevoir par .les derniers bateaux de-
**lll ixlil t IlSl Pi ffMf*^W MfortUnenl est coinm loajotra Ui vari, la qualit
Il U lUiU ai V Li l'A est (ueilieurn et lai prix conscieucieux.il salistait tous l^s gots pour
hommes, femmes et enfauls.
magasin, avmt de faire
En vente
Rue du Quai
Vn ioa0" tt b.sn.d. Bordtanx, re-
i pat k dernier Steamer fraeais
Ai prix de Roi ge G J le gallon
Visitez ce
vos achats.


LB'MATM
Colossal Rabais
A LA MAISON V. GREIDY
La maison donne ce rabais l'occasion du dpart d,
Monsieur Creidy pour le reuouvelleineul de sou stock.
Four 10 jours
Comparez Ses prix |. .
Voile CO il lP^r
*m Me lar^-
" l*rrea
c car
" .ni
" hinnc a pois r-nni
' blanc a bar ddarfi '.* SO
" blanc a jour
" n>""p flpu'i rt-larg
Voile blanc a car
blanc a bar ennl fcs
Creoon cot a fleura
" cot uni
crpon cot a grand
Ramage pour kimonos
ciepuu de tle de
I "v prit rln'
conran! iabi>i
1/25 l,o
Prix
Contant
9
'2 50
j
1 Pf i
.' 50
8 50
1 V.''
1 ."'>
/ ~
1 50
I 50
* 75
i 75
1 7:
i :*)
1 50
1 5,
8 *.0 2
"*** nnanes S in
l'n'H'pre eari-r aop. 1 ^"
frarc'*** 1 50
" prrr chfra d'h^m 1 50
l'irco'p r'rnf
r.Aphire* ftan'ia
S nr'i b'pnf suprieur
'vptiBt Hp coton blanc
\'r >-n> U h'anc pr liny.
Str blanc, noir,
, rf,rr>ot rm rin, b8g*
;> im'iIup blanc
" noovai t pr j^pp^ 5 00
M"tinp <*p tonte nuance \
ninRga nruv pr jupea 5
I Maniement toit blanc 8 00
3
2 00
i)
2
9,50
'J 50
0 7.'.
1 Cl
1 95
1 7".
2
150
1 50
150
2
P00
i
.1
4 00
i 50
PriT rfn l Prix
rtib'" Courant
0 Toilp h'anc ponr robe '2
DiimiiBm*p pr mwtpln i '2
Nanaonk toir rr ilpnil 1 75
rbl Inrg 2^
.chnrrio dbl lary 2 50
nnij!"la nr """'ps :l 7 50
Tapis cir coul ' 00
blanc 5
S'tvie 'ta d-* 'oilftie io oo
l rie hait) ;
n m f l poor da ns '6
l'as c^'nn r. ), 2C oo
" a four ipo'i pit-e io / y
' a cotte fjur
Prix rln|
rEbfiis j
1 50 dam- 4 Mettes
Prix Prix du
courant rabais
l
1 '_' chaussettes pr pnf. fi! jo oo
41 coton 14 oo
20 oo
1 ,.
(7 ICMimi Ipvah'e 7 ^o
jS*'"1 POtt&hlefl rnnrin 23
?o
Bretelle poHce sup.
ICiS'mir b^i'^'e
3 OU
4 i ' bleu matin an p.
g ^r, [Casme'.te de t. nun
3 * (L.as'neue se t. nuances 4
2 s 00 '.Calicot su 1 ?>
Ij no lfonvs',ur t" ''' un 2>
/ 00 .Hri '< hliic onioti ans s nr>
ih po Dock blan.* ' 2 >0
}o 00
20 no
IO 00
15 01
7 00
'7
20 00
2
kblki sp;ia' roui
COStMIM d tqui'itioa
S
Prix Pli
conrmt
Dock vert anglais j
nlle coul pour horn 3
" R>foa a 00
chaussette tant lum 20
cavale de soie sup $00
Valise a mai s dames 4
S
'eigie corne sup dz 2joo
IyjOO
O^n'elle valencienne bl)0
;' is de so'e pr dames u 00
Bandeentredeux brod. 10
Crpe de melor tran. tj
Crpe df Chine ta
Crpe Georgetie la
il
t]
Ml
I
l1
41
m
ni
31
10

10]
t
Pharmacie F. Sjourl
Donne avis sa clientle, aux n deems et u public qu'elle 1
Ttsutorm son Luburatoiri d'U 1 ologie eu un Laboratoire Le
. I0C41P ;ii i.ii itf miu> la 1 )in i.r.u uu
Dr Rieot et F. Sjourna
Lo laboratoire es ouvert tous le; jours le 7 hr*H u m^Mn a 0
bfurrf du soir pour tonies les nchechts ei SDalyiai pi v.j^a un s
jiiu CQCe ci jointe) saut pour le
Wa&struianu et la cousta le Ure-Sccrtrre
t'ereni reues que le mardi de chaque semaine.
S'adresser .a 1 barmteie (.our i s rei selgoemebtf
Au iiy- n'uiiDii (Iuc Clinique,
lUmcuon de Wasttmann
it&SCUQt) de TriLoulet,
i lanieo du s n et du pus
ESDiCo d s malien*! b cales,
EKameD ue cracha*
41bun.iuo raclu.r.
Constan'e Ure" Scrctoii^
y ecntrrhe de Spiroihktt *l de Gonocoque*, etc, etc.

n n r->
Ou trouvera
Maison H.
la
Silvera]
Meubles meubles meubh
s
Grand ihoil de chaise? et Doduies, amricaipefl et liane, haiteo
pliante en bois Fauteuil*- jeux de aalon en oaier. en imitaltou de
inaliogaoy, en Noyer iStable lmbourr Cuir teji *-M< en I , m
1er ai cuivre, eu touicu.Mfl Miroirs biseau'a on jolis cadres \I sa
lui siresTapia de aaloo et Desceule* de lu Petites Tblea pournui
ton Tapis |our lablsi Draps de ht Toiles drap tti. lil et co'ou.lout
tton Barftattaa de toilnicde hRsni.SArvieUei damanti pour table
loilo dan.asse pour nappes, etc.
Jam 8 Euchatifin a
Scotch Wh**ky
BUCK k UIlirEi
A Iphonte IJnyne
Ag-^nt peur Hati '
BUCHANAN'S
SCOTCH
WHISKY
Chez Paul
Rue Taverire S;

Auxila
Magasin de VEtQ
Dr Justin Dorainiqif^
De la Facult de Mdie"no de
le ^article* suivants reus par
derniers btex,ux, des prix trs
duits :
Tuile jVoiles pour cordonnier.-, ]cadr3S,teatui,t:]
| uild aJVotles pour voilier*
Eolienne de toutes les couleurs"
toile Drode de louies les couleurs
Piqu sut), a trand^s birres, extra qatlili.
!>oitj brode, extra suprieur
bas jour lil
liai a |oui demi soi9
Chaussettes sup. pour hommes
Chaussettes pour eann's - pjur cadets berre 1|
Uiick blanc anglais lil
loue v draps pur fil
baptisle tiue pour etiemises
Ksimbeacb gris fonc anglais rs lapnaaff
l'ercal blanche sup*
Diagonal noir suprieur
loiilauoa loile cr;:e
Kaki jains suparieur anglais
Pealmbdich pour cosluinisd'en'anIsA: pour cLMj
dlolletotis sup. blanc et couleur
Servieiies de toilette DJanc et couleur
Soyeux couleur.
Ne manque* pas de ptister chet
SILVER tjtvint d'aller nuire, part
c'e*t la Maison qui vend ls meillei
articles et aux meilleurs prix
partout alieurs%
Fultcn Slioe Folish coupaay II
NW.YOUK
:i.
Ins'tcn asatsUiisi ds ptofm^U^S DcBiltC 1 Dw'tlmiaOU
Moi : Avenue Grlgoiie bM
l'e' re$ de t'^onsnltaiions : 7 9 RJHTSJ du main
H h 04,1-vs miui
Ma
v >R' BLACK L. WHITt
"XHL-.-'CL Z-;--.-
Le Mafia
Ab i B ir.ei t
Un Mali
^ort >u Prince Gourdes 2 00
h artp uei r 2 30
"rr Dm i j
lasaoBlOM et abc nrerneats paya
blud diVQuee.
*4
a peau de.^wiS*
conserver la couleur et J
it-Hiires pen-tint loig*!*
diSH
31 vous voulez protger
surea-
Si vo is voulez avoir un brillant laiaaot
rable.
Si vj'ts vnol. z
piesee de ces chdusaures pe
ployer la marque lONUGIt.\M.
Fabrique spciaicm n- pour .'ea
t'^ntle-nt-ndu higii life. ,M
Eue protge le psSQ J-* abaaiiafH coo'"
mid;,4 e ia ou 'ear
Bill entretient leur aouple^e et conserve Mur brillant. w
Dioaandeela marque MONOQKA.M, c'ek la m llsara de'"
rx arques.
Cqo ieanhmv, tjff1*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM