<%BANNER%>







PAGE 1

LE VAIN Varits"* Le Malin MARBI Les Deux Cosses 0,50 A Worrpment Un Mois Port ta Prit M eHurdei 2 ne KnartPiient 2 53 Etranger g lnaertem et flbewne.TfBea pa\a bleu Havane. Employez la KEROSHESH fi MERCREDI Le beau film d'att I Revue de Deux Mondes \%,Rut del Universit, Paris avec Se vrin Mars et Emmy Lynne ,,.,.,,„„. __ train Pe/ SOMMAIRE DE LA LIVRAISON La 10 D1C Demande/* ceux qui s'en servent Lumi-e b if ta* fa— Sans odeur Saw* fume la CiS USE SHELL Mus que Svlvs Fntrc G. i.co > I I W Le Tipartement de l'Agriculture vient de taire paratre son bulletin olliciel, fascicule du ter l vrierau ^t Mai, contenant un apport du Magistrat Communal de Saint Marc au Secrtaire d'htal de l'Agriculture : l'tat de la r>urtition des 20. oo kurdes alloues a la clbration de la tte 1 monale du 1er mai; la liste des laurats de I l-ipojiiion Nationale organise a la Ferme Ecole d? Tlicr,— tt des renseignements utiles sur la Wnutr, le contenter, etc. -- — — "li mm DU 15 JUILLET 1922 la (ille det Pachae.— 1re partie. Eliepa KbaiV. Diwfrt joon en Amrique I I. De Philadelr hie Poeton, Maurice D.innav, rln l'Acadmie franaise. La prBideticeJde la Rpublique, J. Sarraute. Si r un lhre da Paul Adam, Louia Bertrand La Russie des Tsars pendant la G I R PIIP Guen .— Lu mission de to, I ert Thonn, Maurice Paloloyup. Les Marchaux la L^i.m d'Hun1 tur.— il. 1 epuif loin.11p. P. ne la NzeraDnPi Impressions et Fantaisies, Grard D'Hou ville, Chateaubriand bt son Mimai:,..;, s FirsnctB.— Ii'apipg DP* (erresponindi e.—111 Maurice I veillant. Apra le partage.— La Silsie Minire et Industrielle, Louia de LauI es travaux de construction de la n tt y, de l'Acadmie dea Sciences. Chapelle du Petit Sminaire Collge les Centenaires Homantiques.Stlot Martial marchent activement La Mort da Sbelley, Edmond l'inon. PCUB la direciion de Plrgmeur Rnvoa Scientifique. — Alchimie CelestinModerne, Charles Nordmaca. ScnbPifnup que OP* impertarta Chronique de la Quinzaine — llia. ItBvaux rrarchrit sans discontinuer toire Politique, hene Pinon et qu'avant longte.opB ee grand tftabliacement ait sa chapelle. pR!X M L'ABONNEMENT ne un r.ndeme.t Ecoyoxm trieur pur Kilomtre EttlCiCllE Don super Trs volatile, carbonise ne se vas Demndrs dv 'n Krosin G iseoline Jr. isiatie Petroleum f o olmrts. Huil II Port-an-Princ Agents Gn aux pour Haiti ^%  Ti tM Un an 9ti mois Trois mois 1 ii 1. International Atihetic Club *ioe Seine et Oiie Sofi 41b ai ir 50 1 lpartemenuei Colonies franaises 86 44 lit ranger 98 Et jo H, M. S Wiataria I Pharmacie F. Sjouru lionne a. via A aj clientle,auji wdecif rt an public qu'elle JrtgDlorm son Laboraoir< dlJiologe en un Laboraoirl Biologie appliqu sous la Direction du Dr Rico* et f. Sjourn Le laboralo r.* es ouvert totM l> jours d . 7 tires du matin a l heures du s ir pour loires les ri ciit-iches et analyses pievue dai i annonce ci joiuti, nul pjjr le PRINGIP, H. CANONNE PARIS vendant LK MEILLEUR MARCH4 DO l Produits des PreaUr et toujours de prtmi ft UNE SEULE QUALIT] LA MEILLEURE,! RAYON HP.! POUR LfcS COLON DROGUERIE, IIElUiOHIII SPCIALITS Franalseo et trangem I SELS DE QUININE Tous produits enfin ampoules, comprimes, et SOLUTIONS llYl'ODF.KIUq BANDAGES, CEINjj BAS A \ARICE8 APPAREILS HTGlilIjgaj pour lous usages APF-MHEILS ORTH0PIX Seringues /oy)orfeTmifaJ PHARMACIES DE POCHE, DE I COFFRES PHARMACEUTII pour Usines, Commune^ r< ou les olficiers de aj lr ;o 26 ti $0 Les alionuemeau partent da ier tt du Ij cbM)IH mois. fri* du No 4 tr.jo. Rgie Franaise Jeudi le 28, il v avait ne match de Tenria entre l'International Atble tic Club et les ohiciers du VViataiia, commenant 4 heures dans l'aprs midi. Las quipes qui ont pria part au match de Tennis sont Dr Pluramer, MrM. N llemming, W. Qoiotio SVil Lama et PStiaea, de l'international Athletic Club, MM P. Chenet et E. TlhQ.> ^^afonl it\ Ftera du Club Mariani et irsothkdU |, Kilo Gdes. 10 owwald Prandt/.-uc 1 hard et famille 11 1 Jonet, Mr A llayoee, R Ham Escompte 10 op i partir de 2 Kilos VVasscriuan 1 et la coastaoto Dre-SertiKt j Seront reues que le mardi de chaque semaine. Sadres*er ia Pharmacie pour les renseigitmeuL** A iialyes d'urihes el6'uc ttstlnqu, Iteaction de Wassermann HftCliod de Tnboulel, Examen du saiig e du pui Examen des matires lcalea, Bxamen ofl crachat Aibumino tactior Consiante Uro Scrtoirr. tiecnerehe de Spirochkt cl de Gonocoque*, etc, etc. Projets do Fortuit et Ions renscigneini sur demande adrestti PHARMACIE PRIRCII 49, RUE RAUMIR 88-50. P.OU: "VfltO SBAS1I PARU MAISON" UTSnQT AUCUNE SUCCURSAHJ ni <•>• 'V.:i!ic ni ;'i l'Etia:il SsrCyde Sioainship JF O eign Services r* mond Hogcr, etc En our de l'^quipe,|lpa merr.hrea de l'Irtei: at ruai Club prpaents taient MMII. Jadermall, D. Prandt KMiller, CPhilpotta E. N Bailey, A-S inea, E Hoigacd, E Noiee te. A latin de la lceplion une super te gerbe de (Vuta>fetait pisente;par Mrre D Prandt pour l'International Athletic <;ii b au Commander C.hamlion du II M S Wiatana. Len officiers ont laisse 7,30 p m Port au PiirC", le 25 luil'et 1^22 LAg-nt Srcial, E KOBEL1N. Astbme pour le bal au Club lin taient invite. Au.iiicuin o leStS "Varactn' a Ms i New York If. 98 crt. et ^nt attendu ici le S aotV. Il laissera le mne jour pour Ki<*q* ton et le* port de lu C Jacm l eni attend i la Capitale h Z Aot et lui*. sera le 5 pour New York via tous les '" fll II i* l-P orls 00rlollara et 3 delOti dollars. La Billet entier de 5 coupona: L'u dollar. Le coupon, Virg r centimes or ou are gourde. En veiite Pnrt-au Prince dans Alphonse B^f Agent pour 1 BUCHANArfl Xaibancourt, i la Rue des Csars — On suppose qu'ils voulaient seule ment taire une provision de Rhum, car ils ne se sont pas attaqus au offie-tort. ,11s ont enlev quelques gourdes dposes dans un bureau et se sont pay de royales tournes de Barbanccurt. Wes voleurs pinces par la police, invoqueront-iis Uta ^constances attnuantes en disant que c'est l'amour du Rhum Barbancouil qui les a pousss au crime .... Aux Arrnea de Paris Comptoir Franais Sminaire Collge Mme Rgina Monfoi?r Minfl Ducia Viard Vincent ii. Makblonf Pliarmaci fariaot Petite Maison Mme d'Ennery Djoie RrMel dp France Htel ''' leetw t>brrnacifl Guatot Prenez votre billet da aiHintennnt i u ge ^loiiipt et sincre. i)r Jusiin Dominique 1>^ t Facait


PAGE 1

Il /T.&£3ons un BOUQUETS: (/„ tout vifd'o. Amt.rt vtnttit. Pf/I'fl'" d' ""i P'Hma oui Rox icm fin. IJti-tecu mvvei L Airs'M do* L Mr. Fet-Trol. Ymku t'mt tmrnik lUdiim i oui noi.i .'f. EXTRAITS : LehnetFinkmc. (Maison fonder en 1876) New-York, .U.A. Laboratoires Bloomfield, N. J., .U. A. (Eitlti, /.'//. Itimjm. Viattttt, i liMra, Jimin t hlci. M*[i>tt, lt,i ,.r,V>.',;/. t..'/'.-. Extraits liquides Sirops Teintures Onguents Liniments Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon li. Ihbaud Grand rabais ctuz John Boulos locienne maison SHEMTOB et Gk Seulement pour 15 Jours Atleniioa I Leh & Fink, lue ARTICLES ANCIEN PRIX NOUVEAU PRIX Gourdin MMii il I*L atlln %  hcooleur fi r u 's l&Nmc a barre Ipfleuia laire tt bl ii menue %  •grande largeur tleor %  de soie (ooleur barres jouis uni Nuirai couleur B. I. Police Me* homme Coion couleur Atihioe Geoigelte Meleor /Rose. b>*n marine noir pour i-iiarj es aune iOBk roi coto-i m. i k iDftlHia a fleurs f inglaia Un girnrr J0J6O 0 ne Nouuu Ublarc grande Is'geur "• matelas M dr*d 8,4 ^ AI d ketwe D* Douzaine. co on ruir tn:ie M t colon m il. *.? ,d e toilette p. d '[ m ri E* 1 *! barre. ^•l'-UiUdo.:, ( f, o n %  '.'.... iUI e LT ar8lMi8 au e Sf •" Hla.s 2? Perier couleur u!2?* 8oie bla !" iMriT m D met en ven,e un R raLd ssartiment .i!". oochjira foulards et fir* madras, a des k wl 0rnnce, le 22 juillet Mi !, 2 2 *X0 3,00 ?,50 210 2 150 o,yu 20.0U 8 42 10 10 10 8 M L.UU 1 50 t,80 OBJ 2 aiO 2 *) 2.50 r. 40 M *8 3& U 0 14 00 ;,oo 8 4 d i Fonde en 18^6 SUPRIOBITu: BAS PRB PROMPTITUDE Tous Droiluiis chimiques, pliarm-iceuliquese autres ar.ic.es vei dabl^s dar s u'-e phartuarie. rPH ES : Poivre, tonnelle, Girolle, \nis o l, Muscade eic. etc. SUCRE RAFFIN SPECIALITES ; /ViHrqae prive/ Lysol dai if j ctant,Parfaraerie,Articles nour Ixrbiera, biy Rum Chocolat en poudre, Huile de foie de M >roe, Euniaio", Cold ceam, Extraiia pour faire easenees et eau de toilette, Rao M Q linine, Poulre contre les insecteB, Solui-un pour conterver lea SBOfi ff|a. Lait 1e Vlan ifiie, foudre suprieure p ur la toilette dea enfante. K'aenc^e Heure, E." de Flonda, Miel nour la uble<. Moutarde, Hait* aOive pour la tabla, Brossas danta, P^op-rtiin^ Huile pour chsser iemouatique et autre insectes, Regulol : Halle contre constipations et ro:)b'M4 d-s Intes ins chrociq IHS Th, Cire o >Qf lei parquets, Comestiq es, E ixir*. Epices, ^S'iropa divers, roulure* diveraas, Vmi. etc, e:c, ete. Demand'Z 'e '-H'Hin^ue dea spcialits Confiai] voa comaaandea LEHN & FINK, Inc; vous a rfz absolument %  Sti.mls • wS?2*9 ,e b:)QQe, Pbarmaciea do pays j'app o risiio Dit Oh z LEHN & rINK, Inc Lon R. Ihbaud Age.t exclusif pour Hati ___ Iniormeztoas to-ijours avant de luire vos achats, des prix des patesj( Blackboll ) noires, jaunes routes et blanches Marqua Co lumbus et aussi du Cirage noir Columbus). A^ous recommandons la sus dite marque comme tant la meilleure, la plus avantageuse ment connue aux Etats Unis tant pour sa supril intrinsque que pour l'extrme modicit de aes prix... allez voir. • Chez l'agent gnral \Napolon 1,F rancis Joshua La Biy <& (Jo (Church 6f Thomas Streets) JSew York L'une des meilleures et des plus for* te* maisons de tissus aux Etats Vain Siam % Denims, Checks, 6inghan% Tolh a drap etc, etc. La meilleure sow ce d'achats : Piix toujours avantageux* les principaux commitsionnaires en tissus aux tilutSmU ni*,* a provisionnent chez Jotliui L. BxUly -^ps le lit Tmles d.ap fil. M et ce ou.toul J^ v,el,p 'e.oiltiie, lebdiiSrieUsdauH>se* pour tU.le a *se pour nappes, etc^ NIODOL Le plus puissant antiseptique Sans Mercure ni Cuivre enlTant !• trarall de M. NVAM. Chimiste de l'Inetltat fniinr (l07). Mlruil in^Untin'mcnt tnut l> mi?rohri de le Fui, du Cbo/ere, le> jrirr, Olerrhee* •t DjnoMriM dts Pmym oiienide. HAUBIU VItt Indispensable contre les Epidmie b DOII i VBC fraude cuillere dans me litre d'een peur toue lee utag-ea. teeMW et rMi000t. tl Bu de> Ma


PAGE 1

i r BCATl* OD trouvera la Maison H. Silvera les ^articles suivante reus par te derniers bateaux, fes prix trs rc duits : Toile Voiif s pour cordonniers, cadres.tenl |fli Trile a Voiles pour voiliers Enlieune de loules les couler rs loile brod de foules les couleurs l'iqu SUD prandes barres, extra qualit. Soie brode, extra suprieur Bas jour til Bas jour demi sois Chaussettes sup. pour hommes Chaussettes pour enl'an's # pour cadets ( bsncs ) Ouck blanc anglais fil Toile £ draps pur iil tiaptiste Gue pour chemises Palrr.beach pris ionc anglais trs supriejr l'ercal blanche supDiagonal noir guciieur imitation toile cr-.-e Kaki jiloi suprieur aghis Pealmbeach cour coMu fs d entants A: peur relu .Vlolletons sup. blanc et couleur Senieiies de toilette ulanc et couleur Soyeux couleur. NM manqwm pas de passer chez H. SlLVEBAjavant d'aller autre part ca c'est la Maison qui rend If s meilleurs articles et aux meilleurs prix qui partout ulleurs % MAISON BIGIO FRERES Bonbons cl Chocolals | 1 a Maison B'GK) f ?• s vint' d rttevoir un trh nss'^timent de Rnnhn* % lhnr.olttts <>t drage*, trfo / et de premins mvquos quelle vend tri bon ch. Cigarelles Murad r omme Vawottiment d'argenterie rclame est pul maison a dcid de baisser le prix des cigarettes Mi aux prix suivant H ; 9 dollars les mille cigarettes 1 dollar les cent 1 Pardessus en Caoutchou o • J3T Pharmacie Centrale Produits de toute Ira,cheut %  — l'hcuiwn prom M ei t$s oignf. c.rdohnunces — S pnal't pour I0VIM ii-.ili.flio>. Auli mobile Sllidebakei Pour !; v.iiaues l cnlre lf ialemp&rle* de la nature II son Iil .la Frres a rfa du plis par F| %  'ri-iprurnt pour !es da-ue g#ntlDtn rtn Mfl< life. '"^ %  '' Ult pftlg* li* i eau de? chaussures contre l*lu • idi *'' •• i Mienr Ktle -ntrriit 11 i-i v ro wiftfWtr li ur b* ,H *** Oernani"*! la luanju* % •ViGrtAM, o'ut 'a m>-i! e !c to u s le Ct'o J r.nhmc, Igent SAVONS Savons suprieur raffraichissi le corps et remplacent le savj .franais. Pas grosses briques demi briques. •M Ml I _^ ;;:, Se vend prix d'occasion 8 W des la brique et 4 gourdes la'l trique.



PAGE 1

ir MATIN On trouvera la aison H. Silvera les ^articles suivants reus par le 9 derniers bateaux, es prix tr* rc duits : Toile Voii s pour cordonniers, cadre,tent § f ofc Toile a Voiles pour voiliers F.olieune de loutes les couler rs loile brod de foules les couleurs Piqu SUD prandes barres, eitrt qualit. >oie brode, extra suprieur Bas jour fil Bai jour demi soi3 Chaussettes sup. pour hommes Chaussettes pour eoftQ'l It pour cadets f fetlKtJ Dtick blanc anglais fil Toiie £ drap pur til Baptiste fine pour chemises Palrr.beach pris fonc anglais trs suprieur l'ercal blanche sup* Diagonal noir suciieur imitation toile crre Kaki jttDfl sup?iieur a~gUis Pealmueacli cour eotta fs d entants & peur roi Cl Molletons sup. blanc et couleur Ser vielles de luileile blanc et couleur £oyeoi couleur. 2Vj0 manqniz pas de passer che% H. SLVERAjavani d'aller autre part ca* c'eut la Maison qui rend les meilleurs articles et aux meilleurs prix qui partout a Heurs % MAISON BIGIO FRERES Bonbons el Clwrolals lm Maison B'GIO f r vhn* d ntevoir un tr\ a$n(>*timent de Bonbon*, Hhor.nligt& et dra* f trfai et de premier: s in ir que s qu'elle vend tri boni ch. Cigarelles Murad r omme Va**or tintent d'argenterie rclame est pui maison a dcid de baisser le prix dus ciqarettes jft aux prix suivants : 9 dollars les mille cigarette! 1 dollar les cent Pardessus en Caoukhoii s Pharmacie^ Centrale PfOduiis de toute fra.cheui— l'hculion proin tp e< h% oignt ordonnant!t> — S pcial* t pour louim m*ludi&, A u l < mobile Sltidebaker Pour !< %  vovuQes vl entre I*** in pur fil pour robes bn pour darnes f -m fan* s. Six CyliuderS 5 -& 7 l"'U eur ?2 pouce ou une aune et de) passagers, ^e u , ( lail 8 Dollars l'aune consacra 3 dollars et demi, lue aune sufft pour faire une r Eu venle chez J.Prefzman Aggerlioln Rue du Quai FuMcn Sbce Pclish coopao; h NEW. YORK SAVONS Savons suprieur raffraichiss H corps et remplacent le sa .franais. Pas grosses briques demi brigues. r-i m *uu %  -^ r:: Se vend prix d'occasion 8 G< des la brique et 4 gourdes la Ceo i ::mme, '.grurnt pour les d gffttUvrn <'n Nfh life. kUt pretg* If eau de? chnuMures contre Miar ,di *' i il*if' , .„ Kile -ntreii< 11 r n i>V-* f f trpar"' t. ;1 > nt Demandez la DMiqM VN'!)GnAM, c'fwt 's meil-e {toa'ia IM barbota. i



PAGE 1

g^me ontoNo 4S7S Pon-nPrttM Ikdti IlUtTIDR f IWPWDTAIRI Clment Magloire HOMItU 20 CKlfTlItBfi Quotidien Luil 51 Juillet WH Il n'y a pas de plu* paissant antidote contre la basse sensualit que l'adoration de la beaut. DIlEROT HIDACTION : Rue Amricaine No 13M TELEPHONE Ht Ml iOLLETIN Du Moniteur. pour le maint annuels sur leur mission et quelle peut tre la substance de ces rapportsDans notre prcdent Bulletir, nous taisons ressortir la ncessit Mort de Gablt • >*• %  'uiuiiii la ncessite fi Expos Gnral de la Situade vndicats professionnels. Le rap L, de l'anne 1921 s'exprimait f ort d e a & ent commercial de France Lue sait, dans sa partie relative !j 0 P dr 5? c,te ,e c suivant, qui \QuMtrct. montre bien comment l'initiative en •Ut Consuls sont appels rn *,* peot venir e,fic cement en aide k plus grand service au payi. l*? 10 "?. ROUverQementa'e, et qui ,Conni!tre notre pays qu'ils temr, e dlre mli, e, "'* : nient pour le faire bien conna € ^ acl ques agnculU.rs de Plou U'tran^r. tel est leur devoir R ava,ent ld Jjn un journal lopal. Le Consul doit tre plutt un .*' ,cle c,BS cr u* merveil|conimis-vova R eur qu'un dipioma leux rluIt ls obtenue en Danemark doit savoir f^ire l'article Le ?." lcs sy I n,,C, geles de vente Cet article contenait galement des letrcialfs qui intressent son extrti 5 d ' de mes rapports. Disi: e renseigner son Couvernereu *W"*** l'exportation par les let mme les principaux intres P r duc,eu eux-mmes, de commer i tfKcteoent. On ne saurait dire 2 ,l!l ? rl ?f V^oz'xom, a l'instar des %  bien d'ennuis seraient Apar • , ,s i" s sc concertrent et m'criu'ils trouvaient chez les Consul %  Yirenl: ~ e nolre :hin Sde vues l'information ncessaire. na,ssal1 b,en1 un syndicat entre l:s p.incipiux fraisiriates. c Ceux-ci obtenaient de suite •On demandera peut-i e a je rpulsioD parte du Depar eme.n. c'est aux Consuls appels a |idi(t les milieux o ils sont accr b,i te tailler la tche pour tre par 1 association ce qu'ils n'auraieat pas u a titre individuel : le crdit. Una Banqu de Brest leur avanait la leur pays. C est *1 homme ! m:ne nccssaire l'artrtement de ta la charge deux P et,,s va Peurs anglais devant as Pur assurer le eoa plac ment Surer P CDdinl t0 te ' dure de la Mi denses, il faut encore autre Si Us Consuls travaillent i taune rputation, il ne faut campagne les expditions quotidien ns de fraises entre la rivire de Lan derneau et P.vmou h. Par la coopration, voil don: Cette nuit, & 1 henr du matin, e^ mort, muni d ta Sacrement de l'ER'M, lotre a ni Edmond Millet, vietinBH de l'atteitat contre M; Cdmoa l Maegone, Magistrat Communal. Laa MOOQN de la science ont t impuissants sauver celui qui, voulant arrter un geste du meurtrier, a reu la balle destine un autre. Avocat, ancien dout, membre du Conseil Commioal ( il s'tait dmis il n'y a pas longtemps, de c j s dersirs fonctions, mais revint sur si dcision, cdant aux sollicitations d • ses collgues ), Mr Millet sut dans loua Tes millieux. s'attirer U sympathie de ceux qui l'approchaient, tant taient simples ses manires, courtois es propos, dfrente et discrte son attitude. Me Millet avait pius il y a i ans environ la .il le de Mr Alexandre Poojol. Il laisse un entaat ea bas ge. Noua prsentons nos sincres condolances tous lm parents si craeli* unii r-iii pa par cette mort injjsu Nouvelles trangres 1.vel esprit ou'il i|! las explosifs et il Ju cens qui s)nt s vel esprit ou'il nous f mt entvmer ; enfer'n a r SOttOSt qui smt susceptibles d: laisser des allume'trs. C'est aux glises i d^e'opper le nouvel esprit qui ett ncessaire. Le Premier ministre a dclar qu'il avait grande coutiaoce ^ v ,^_ f ,,. d.ins la Socit des nations et que la ORDRES 28-\ un d|euner o'civilisation serait saave si cette sofert aujourd'hui par >oo membres Clt russissait. 11 ajoute qu'il tait de l'Eglue libre. Mr L'oyd George a convaincu que si elle manquait son dclar que l'on construisait actuelle but la civilisation serait perduelai ment des engins de guerre eacore t tmoin occulaire des horreurs de plus terribles que ceux employs JVJS i a ue rre, l'aj fait i e voeu de coacci la dernire guerreD.ns quel but. i rer loute j'nerve qui m; r-st; Pour at-aquer villes et poai estrortodre impossible une nouvelle coi pier, dtruire, brler de fe ornes et Hagutian avetoute? sel atro.-itis, a des enfants sans dfen;\ Regard-z dclar .vlr LloyJ -ieor ce qui se passe si les gli es d'I.urope et d'Amer^ue permette ni ces choLe* il UUrcliiStOS allftses de se produire, elles feront tout aussi btn de ferm r leurs portes. Nom avons rduit nos armements et si les autres nations suivent cet exemple, il n'y aura aucune menace srieuse de guerre, mais il est trs ditticile pour une nation de Miter i ce genre peut compromeltre iiopoit trarge. le labeur de Trs lones ineœple bien difiant de ce IF** rellement un Consul in el itet d'initiative vient de noas Pmnripar un a f ent ttanget; M. ^ttmtr. ministre plnipotentiai •Bu'igre. 11 vient d exposer et %  •-*. ^" %  Jum fr s eflorts dans un rap 1} >' ">".ats sur le v Jeobstaoi.l ont l'numratto s 1 l t / ts V a 8 eux < ue ,s *pitte, 5uffit dooner BM •tlasncol.ure peuvent 0 P exacte consuls la haute a r de le Pkila ngl gence ou un calcul € Par l coopration, voil don: m compromette leur œuvre S ""fi" P etiw l"vra.lleurs de la M de temps en temps sur le te re maS,re f de ,eur s Iransports, im tranger des denres mal pr m 8 J !" **P M e P lus souveot • %  ava.ies Une seule expdi a 1 dfau a de / rand f commerants, i de grands industriels t Bref, en tout cela, il est rsult que dla premire campagne ils ont obtenu une rmunration de leurs eriorts ]usqu'alors inconnue et que, par suite d'un triage et d un em ba'lage plus oignes, une vitbe marque a t re. D puis lors, le ••chctamercialTeTrnc'ea ,uc: s u D a CfS d ller eQ 8 a cca ••t'igie. 11 vient d exposer et !" al chique *, Wmer . a nr t. A, n / nn r-n Y a cons.ats sur le vif, les r commerce obtenir de exacte. consuls a la haatear de leur Ichett [1 *tquestion, en et t1 De d e pet,ls !ranilleurs R"cul.eurs sa [ %  mon gographique, ouom, chanl consitua con^enab.ement ^cule.polnique^et historique eD V'ii. Grande Bretagne, a De ce K-J nt la guerre l'exportation CL" et de ses Colonies sur IK de la Grade Bretagne ES nde i ~ De la ncessit rjwie, d industrialiser et de com „ ... ^•Mirexportationaaticole a — Noa • avon v ce,e raa,ne idlt %  y de relever oifd'arrrore '• Bulletin d'Armour end Company, ^liotdWu/ir / quelques chantillons de caf *Bceis,u i ,cl fah 45nouveau, mais la qualit en est telle JoaTi 1 de w d c eatraliser iex meQt mauvaise (|ae noua volons u.eam MaDC ecroire que ae sont plutt des elian 1 lUBe coarounemeat de ses tillons forcs, c'est -dire du cafrt uon, l'attach commercial a coeil'l expressment pour fsire les wndres un Offhi Commercial chantillons. Il. it cepndant crain"tivtc l'aide du Ministre du dre que la plupart, sont ataolument S < daoa le triple but de n reaaources n'ayant pu trouver tr dea informations do m ni ser l'^aent nceaiaire chez lee apcu a plions de produis traucais !" > Qe • ient ,enti ,?• ?. ,re h i rt *ler Uaart.ir 1 IracaiS cueiiidtte avant la maturit ahn de Wlfii f a ', res 1,l, 8'eu""; f.ire de l'argent et de aort.r un peu Co avec uae L tm dea privations, ce qm noua donnera %  ^errt Iranatst d Lonire<, uu ca ( de petites fvea et conteSSr^M exportateurs traitent D ant une foite proportion de triages. ? nl ies %  fla e vec l'An ^ lont ili ont intrt i devt ni ii i* eomplotea'. (i'assassiuar \1. Poiaear PAULS— Un bref coTimuniiu* ^ un is.ii.. L'util u u c uauuii ub ituti ... ... %. sans dfense pendant que les autres , P. abll :(t a P rs t ra,dl ."•W 1 se prparent la guerre ^ ue le ^vrneaent avait appr.s de source autorise que les monarch ; 'IBIIC^S de f_i. -jj' Noire caf i Aujourd'hui. e^c Mr Lom Jean Jacques, rcemment nomm directeur dea Postes de cette ville, tout le monde est satisfait : ngo cia^ts, bureaucrates et particuliers. Les g'iiclie's JJU bureau poatal sont ouvrn des heures regulirea et tout marche sounait. — L'habita ion Divid situe trois kilom£trf do Gros-Morne est actuellement exp'oite par Mr Snutia go Marquez, un tranger, sincre ami de notre paya qu'il vtut voir grand et prospre. Les rsultats obtenus sont magnifique?. Il est sou haiter que les tourictee visitent I'IH bitation Dav d qui est une merveille. Compliments Mr Marquez. Mr LlcyJ George a dclar qu la T ffiSS Complotaient d assass, prochaine guerre s',1 y en ava?t une n ^, '* "?' d!S\ Sf** serait contfe la civilisation mime; EttS* / ot,on ,. dans '" m ,CUI Parlant de la soudainet avec lat 0,hc ; e,s f, 1 dPio !" aliqae. Le attelaquelle les guerres clataient, le Pre\ Te deS a ,aU *•".*''• •***?'• mier minisire dit que le germe de la d £ft communiqu, pub h. s est guerre est commentent autre germe ffi*, SLSSS!^^ Ul qu'on ne pense pas avoir iusqu'l ce tf "".JSSSP'! u? ^ qu'il vous attaque. Ce n'est pas la d-ie "a premire nouvelle du com Jeine de discuter avec un pileptique g 0l < 4 tSSVS. 1 SS,?^ de quand il a une attaque. C'est l'atmos P* aCI a Berl,n P ar la P oLce le B:r phere qui rgne au monde en ce mo ment ec la matire explosible est re"* --^ / 1 -^ rv pandue sur 'oute la surface de l'EulifyS A lit I S 'ope. Lorsqu'une allumete est tom m **'** %M\WmMm, be il est trop fard pour faire pp^l NEW YORK 29—Franc ii,i) la Socit des nations.C'est un nou Sterling 443 A V Ecole Joseph Robin Hier apri midi la distingue direc trice de l'Ecole Nation le "Joseph Bobin"sise la 2me aveouede Uolos e recevait les parents d >• lves et que'qnes invits l'ocaon d'une petite (t scolaire suivie de discribu bon de prixLes trois part es du programme ont t en'eves avec entrainLes divprs monologues les deux petites pices "Le triomphe d* Flores' ei "Qurlson de t'errot ont : vivemement applaudis. Nos compliments la Direction de l l r,cole et aux jeunes actrices qui ont si bien rendu leurs rles. fc Scn ons cet r^ceiturt. ..... exemple tran cr pour re /"Pour illustrer la point de "^W de la Situation que par l'opposition bavarois; WASHINli I ~)A — Les Htats Unis ont reconnu l 'B l t hoa m II Lettonie, la Lithuanie et I AIbania comme tutti indpendants a.ceptant ainsi le systme dY.uis Tampons dans l'Kurope Centrale KIO Dfc" faNBIRO L'tat de sige a t pro rog jusqu'au irwlfl et un Iccemoie PAlilS — La coiuiiiission des rparations a dcid de ne prendre aucune dciiian sur le rap port concernant la situation lininci-'re de I' \ Hemagne |usqu'i ce que les prtmtvai ministres aine :e soient prononcs i LonUro U. S. Aauy t'ress PAH1S — Le gouvernement lran,j;s a inlornu le charg d'aiaire de Grce de son refus tormel de l'occupation de Constantinople par les troupes grecques COMSTANTINOPLEU gouvernement gre. a inform la commission allie qae son 'arme ne marcher i pas sur Constantmoplc sans I agrment des Allis WASHINGTON Le SecrtaireFfughst, dans un mmorandum IU Comit judiciaire du Snat, a exprim aujourd'hui sa dsapprobation du MU Undcrwo 11 pour une (Commission amricaine a/ant mission d'ajuster les rc-da nations allemandes Ce qui imei a une violente rplique du snateur Un-Ici i/o il qui .iclar.i out c'tait abandon ner les droits americaiota I.'Allemi^ne, dit le se nitiir, iv.m .te |

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05731
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, July 31, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05731

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
g^me ontoNo 4S7S
Pon-nPrttM Ikdti
IlUtTIDR f IWPWDTAIRI
Clment Magloire
HOMItU 20 CKlfTlItBfi
Quotidien
Luil 51 Juillet WH
Il n'y a pas de plu*
paissant antidote contre
la basse sensualit que
l'adoration de la beaut.
DIlEROT
HIDACTION : Rue Amricaine No 13M TELEPHONE Ht Ml
iOLLETIN
Du Moniteur.
pour le maint annuels sur leur mis-
sion et quelle peut tre la substance
de ces rapports-
Dans notre prcdent Bulletir,
nous taisons ressortir la ncessit
Mort de
Gablt
.------->* 'uiuiiii la ncessite
fi Expos Gnral de la Situa- de vndicats professionnels. Le rap
L, de l'anne 1921 s'exprimait fort d.e 'a&ent commercial de France
Lue sait, dans sa partie relative !j0Pdr5? c,te ,e c" suivant, qui
\QuMtrct. montre bien comment l'initiative en
Ut Consuls sont appels rn *,* peot venir e,ficcement en aide
k plus grand service au payi. l*?10"?. ROUverQementa'e, et qui
,Conni!tre notre pays qu'ils te- mr,'e dlre mli, e, "'* :
nient pour le faire bien conna ^aclques agnculU.rs de Plou
U'tran^r. tel est leur devoir R ava,ent ld Jjn un journal lo-
pal. Le Consul doit tre plutt un.*' ,cle c,BS*cr u* merveil-
|conimis-vovaReur qu'un dipioma leux. rluItls obtenue en Danemark
doit savoir f^ire l'article Le ?." lcs syIn,,C, geles de vente
Cet article contenait galement des
letrcialfs qui intressent son extrti5 d' de mes rapports. Disi-
: e renseigner son Couverne- reu* *W"*** l'exportation par les
let mme les principaux intres Prduc,eu eux-mmes, de commer
i tfKcteoent. On ne saurait dire 2,l!l?rl?f V^oz'xom, a l'instar des
bien d'ennuis seraient Apar ,,s i"s sc concertrent et m'cri-
u'ils trouvaient chez les Consul Yirenl: ~e nolre :hinS- de vues
l'information ncessaire. na,ssal1 b,en1 un syndicat entre l:s
p.incipiux fraisiriates.
c Ceux-ci obtenaient de suite
On demandera peut-i e a je
rpulsioD parte du Depar eme.n.
c'est aux Consuls appels a
|idi(t les milieux o ils sont accr
b,i te tailler la tche pour tre
par
1 association ce qu'ils n'auraieat pas
u a titre individuel : le crdit. Una
Banqu de Brest leur avanait la
leur pays. C est *1 homme !m:ne nccssaire l'artrtement de
ta la charge deux Pet,,s vaPeurs anglais devant as
Pur assurer le eoa plac ment Surer PCDdinl t0te ' dure de la
Mi denses, il faut encore autre
Si Us Consuls travaillent i
taune rputation, il ne faut
campagne les expditions quotidien
ns de fraises entre la rivire de Lan
derneau et P.vmou h.
Par la coopration, voil don:
Cette nuit, & 1 henr du matin, e^
mort, muni d ta Sacrement de l'E-
r'm, lotre a ni Edmond Millet, vie-
tinBH de l'atteitat contre M; Cdmoa l
Maegone, Magistrat Communal. Laa
MOOQN de la science ont t im-
puissants sauver celui qui, voulant
arrter un geste du meurtrier, a
reu la balle destine un autre.
Avocat, ancien dout, membre
du Conseil Commioal ( il s'tait d-
mis il n'y a pas longtemps, de
cjs dersirs fonctions, mais revint
sur si dcision, cdant aux sol-
licitations d ses collgues ), Mr
Millet sut dans loua Tes millieux.
s'attirer U sympathie de ceux qui
l'approchaient, tant taient simples
ses manires, courtois es propos,
dfrente et discrte son attitude.
Me Millet avait pius il y a i
ans environ la .ille de Mr Alexandre
Poojol. Il laisse un entaat ea bas
ge.
Noua prsentons nos sincres
condolances tous lm parents si
craeli* unii r-iii pa par cette mort
injjsu
Nouvelles trangres
1.- vel esprit ou'il i-
|! las explosifs et
il Ju cens qui s)nt s
vel esprit ou'il nous f mt entvmer ;
enfer'nar SOttOSt
qui smt susceptibles d: lais-
ser des allume'trs. C'est aux gli-
ses i d^e'opper le nouvel esprit qui
ett ncessaire. Le Premier ministre a
dclar qu'il avait grande coutiaoce
. ^v,^_f, ,,. d.ins la Socit des nations et que la
ORDRES 28-\ un d|euner o'- civilisation serait saave si cette so-
fert aujourd'hui par >oo membres Clt russissait. 11 ajoute qu'il tait
de l'Eglue libre. Mr L'oyd George a convaincu que si elle manquait son
dclar que l'on construisait actuelle but la civilisation serait perdue- lai
ment des engins de guerre eacore t tmoin occulaire des horreurs de
plus terribles que ceux employs jVjS ia uerre, l'aj fait ie voeu de coacci
la dernire guerre- D.ns quel but. irer loute j'nerve qui m; r-st;
Pour at-aquer villes et poai estro- rtodre impossible une nouvelle coi
pier, dtruire, brler de fe ornes et Hagutian ave- toute? sel atro.-itis, a
des enfants sans dfen;\ Regard-z dclar .vlr LloyJ -ieor
ce qui se passe si les gli es d'I.urope
et d'Amer^ue permette ni ces cho- Le* il UUrcliiStOS allft-
ses de se produire, elles feront tout
aussi btn de ferm r leurs portes.
Nom avons rduit nos armements et
si les autres nations suivent cet
exemple, il n'y aura aucune menace
srieuse de guerre, mais il est trs
ditticile pour une nation de Miter
i ce genre peut compromeltre
iiopoit trarge. le labeur de
Trs lones "
ineple bien difiant de ce
IF** rellement un Consul in el
itet d'initiative vient de noas
Pmnripar un afent ttanget; M.
^ttmtr. ministre plnipotentiai
Bu'igre. 11 vient d exposer et -*. ^" -
Jumfr s eflorts dans un rap 1} >' ">".ats sur le v
Jeobstaoi.l ont l'numratto s"1lt/ts .V" a8eux *pitte, 5uffit dooner BM tlasncol.ure peuvent 0
P exacte consuls la haute a r de le
Pkila ngl gence ou un calcul Par ,l coopration, voil don:
m compromette leur uvre "S ""fi" Petiw l"vra.lleurs de la
M de temps en temps sur le te re maS,ref de ,eur,s Iransports, im
tranger des denres mal pr m"8J **P M 'e Plus souveot
ava.ies Une seule expdi !a'1 dfau'a de/randf commerants,
i de grands industriels
t Bref, en tout cela, il est rsult
que d- la premire campagne ils
ont obtenu une rmunration de
leurs eriorts ]usqu'alors inconnue et
que, par suite d'un triage et d un em
ba'lage plus oignes, une vitbe
marque a t re. D puis lors, le
chctamercialTeTrnc'ea ,uc:*s uD'a CfS d ller eQ 8'a cca
t'igie. 11 vient d exposer et *al chique *- ,
Wmer . anrt. A,n/nn r-n Y a. cons.ats sur le vif, les r
commerce
obtenir de
exacte. consuls a la haatear de leur Ichett
[1 *tquestion, en et t- 1 De d,e pet,ls !ranilleurs R"cul.eurs sa
[mon gographique, ouom, chanl consitua con^enab.ement
^cule.polnique^et historique eD V'ii.
, Grande Bretagne, a De ce
k-Jnt la guerre l'exportation
Cl" et de ses Colonies sur
IK. ,de la Grade Bretagne
ES nde' i ~ De la ncessit
rjwie, d industrialiser et de com ...
^Mirexportationaaticole a Noa avon" v" ce,e raa,nei-dlt
y de relever oifd'arrrore ' Bulletin d'Armour end Company,
^liotdWu/ir / quelques chantillons de caf
*Bceis,u i,cl" fah4- 5- nouveau, mais la qualit en est telle
JoaTi 1 dewdceatraliser iex meQt mauvaise (|ae noua volons
u.eam MaDCe- croire que ae sont plutt des elian
1 lUBe coarounemeat de ses tillons forcs, c'est -dire du cafrt
uon, l'attach commercial a coeil'l expressment pour fsire les
wndres un Offhi Commercial chantillons. Il. it cepndant crain-
"tivtc l'aide du Ministre du dre que la plupart, sont ataolument
S < daoa le triple but de n reaaources n'ayant pu trouver
tr dea informations do m ni ser l'^aent nceaiaire chez lee apcu a
plions de produis traucais *> Qe ient ,enti ,? ,?.,re,h
irt*ler Uaart.ir 1 IracaiS' cueiiidtte avant la maturit ahn de
Wlfii f" a',res 1,l,8'eu""; f.ire de l'argent et de aort.r un peu
Co avec uae L tm dea privations, ce qm noua donnera
^errt Iranatst d Lonire<, uu ca( de petites fvea et conte-
SSr^M exportateurs traitent Dant une foite proportion de triages.
?nl ies flae vec l'An
^ lont ili ont intrt i devt
ni ii i* eomplotea'.
(i'assassiuar
\1. Poiaear
PAULS Un bref coTimuniiu* ^
un is.ii.. L'util u u c uauuii ub ituti ... ... %.
sans dfense pendant que les autres , P.abll :(t aPrs tra,dl ."W1
se prparent la guerre ^ue le ^vrneaent avait appr.s de
source autorise que les monarch;'-
Ibiic^s de
f_i. -jj'
Noire caf
i
Aujourd'hui. e^c Mr Lom
Jean Jacques, rcemment nomm
directeur dea Postes de cette ville,
tout le monde est satisfait : ngo
cia^ts, bureaucrates et particuliers.
Les g'iiclie's jJu bureau poatal sont
ouvrn des heures regulirea et
tout marche sounait.
L'habita ion Divid situe trois
kilomtrf do Gros-Morne est ac-
tuellement exp'oite par Mr Snutia
go Marquez, un tranger, sincre
ami de notre paya qu'il vtut voir
grand et prospre. Les rsultats ob-
tenus sont magnifique?. Il est sou
haiter que les tourictee visitent I'Ih
bitation Dav d qui est une merveille.
Compliments Mr Marquez.
Mr LlcyJ George a dclar qu la T ffiSS Complotaient d assass,
prochaine guerre s',1 y en ava?t une n" ^, '* "?' d!S\ Sf**
serait contfe la civilisation mime; EttS* /ot,on,.dans '" m' ,CUI
Parlant de la soudainet avec la- t0,hc;e,s f,1 dPioaliqae. Le attela-
quelle les guerres clataient, le Pre- \Te deS a ,aU" *".*'' ***?'
mier minisire dit que le germe de la d" ft communiqu, pub h. s est
guerre est commentent autre germe ffi*, SLSSS!^^ Ul
qu'on ne pense pas avoir iusqu'l ce tf "".JSSSP'! u? ^
qu'il vous attaque. Ce n'est pas la d-ie "a premire nouvelle du com
Jeine de discuter avec un pileptique g 0l< 4 tSSVS. 1 SS,?^ de
quand il a une attaque. C'est l'atmos P*aCI a Berl,n Par la PoLce le B:r"
phere qui rgne au monde en ce mo
ment ec la matire explosible est re"- --^ / 1 -^ rv
pandue sur 'oute la surface de l'Eu- lifyS A lit I S
'ope. Lorsqu'une allumete est tom m**'** %M\WmMm,
be il est trop fard pour faire pp^l NEW YORK 29Franc ii,i)
la Socit des nations.C'est un nou Sterling 443
A VEcole
Joseph Robin
Hier apri midi la distingue direc
trice de l'Ecole Nation le "Joseph
Bobin"sise la 2me aveouede Uolos
e recevait les parents d > lves et
que'qnes invits l'ocaon d'une
petite (t scolaire suivie de discribu
bon de prix- Les trois part es du
programme ont t en'eves avec
entrain- Les divprs monologues les
deux petites pices "Le triomphe d*
Flores' ei "Qurlson de t'errot "
ont : vivemement applaudis.
Nos compliments la Direction de
llr,cole et aux jeunes actrices qui
ont si bien rendu leurs rles.
fcScn'ons cet
r^ceiturt.......
exemple tran
. cr pour re
/"Pour illustrer la point de
"^W de la Situation que
sa l le" ensuis ont relle-
.hu# ge chamP oueeit leur
K ',UI 'es
Docteur
I
II
marchs tranger,
a,, montrer aussi la ncessit
'Pour
m
5u
Mideetn Ckirurim Ai$outbir
Malaiiss das Yeux-de la Paau
des V01* Urmains
iio$. Champ de Mars 13a
De 7 i 9 heuus du matin
'"irer aussi la ncessite at 7 J .... --
Pistnter au gouverne- L'amas midi de 4 M oaul d la
imr...A. j*_____r.. Phrnaar Botairuns
iQiressa des rapports
Arrive
Le steamer "Parsma" venant de
New York eat entre hier matin vec
lee passagera aoivants.
Mgr Connu,Henry avend?port
C W Baldwm. F H Berlin. Mme
Da,iuo. H de Mares. E W l'ri'scb,
Mr et Mme K Hoberts, Jh K'inesh,
H Sadahla. Mme J F Sniiver. Major
W P ypahui
Etiangar
Par uiide 29 Juillet
PARIS La police allemande mnerait une
enqute tris svre dans la cercles monarchistes
de Uerlin. Le btuit court que certains monar-
chistes allemands sont partis rcemment de ikt-
lin pour Paris
Mr |ules Uuesdt. soc: .liste, ancien minire
pendant la guerre est dcd hier
L'ailaire Cocbia, Vaillant-tiouturier visant la
provo:.ition des soldats a 11 dsobissance appele
hier de.ant le tribunal a t ajourne
ItOvlE Mr de Nava a retus de constitue!
un cabinet et a conseill au roi de conner cette
mission 1 Mr Orlan lo
Ixs syndicats ouvriers ai'cidorent de se mettre
en Krcve pour protester contre les actes des (as
ciste a Kavenne et provinces environnantes. Les
lascistes l'enparereoi a Ravenne de? btiments des
synd|jts et mireui le leu au magasin on se
trouvait le dbut lialdini qui lat Irapp
BliKLIN Le prsident libers a envoy une
lettre au Minier ministre de Bavire lui deraan
dant de taire loui ses etfoits pour applanir les
diMicults crt> par l'opposition bavarois;
WASHINli I ~)A Les Htats Unis ont recon-
nu l'Blthoam II Lettonie, la Lithuanie et I AI-
bania comme tutti indpendants a.ceptant ainsi
le systme dY.uis Tampons dans l'Kurope Cen-
trale
KIO Dfc" faNBIRO L'tat de sige a t pro
rog jusqu'au irwlfl et un Iccemoie
PAlilS La coiuiiiission des rparations a
dcid de ne prendre aucune dciiian sur le rap
port concernant la situation lininci-'re de I'\He-
magne |usqu'i ce que les prtmtvai ministres aine
:e soient prononcs i LonUro
U. S. Aauy t'ress
PAH1S Le gouvernement lran,j;s a inlornu
le charg d'aiaire de Grce de son refus tormel
de l'occupation de Constantinople par les troupes
grecques
COMSTANTINOPLE- U gouvernement gre.
a inform la commission allie qae son 'arme
ne marcher i pas sur Constantmoplc sans I agr-
ment des Allis
WASHINGTON Le SecrtaireFfughst, dans
un mmorandum iu Comit judiciaire du Snat,
a exprim aujourd'hui sa dsapprobation du MU
Undcrwo 11 pour une (Commission amricaine
a/ant mission d'ajuster les rc-da nations allemandes
Ce qui imei a une violente rplique du sna-
teur Un-Ici i/o il qui .iclar.i out c'tait abandon
ner les droits americaiota I.'Allemi^ne, dit le se
niti- ir, iv.m .te | amricaine. Il nppeli que le Dpartement d'Etat
avait oTert a l'Allemagne la cration d'une coni
sion mixte, qui co nprenJrait des allemands, pour
dterminer I. validit des rclamations amricaines
C'est au Docteur Ta il i n Domini-
que qJM 'e Prsident ! U R^Dubli-
que vient de confier h direction de
l'E: r'e de Mdecine et le Pharmacie.
C'*;t un choit des plus bevreot, le
Do:teiir Do ni i 11 'an* i --i\
qui honorent le Corps Mdical ha-
tien par si scien:., sa distinction,
son dvoiemen' rt sa modestie.
Nous lui prsenions nos sympa-
thiques flicitations.
domination
Me F"rao<;ois Lav. lanet a 4tOa-
m chef de service au dpartement
de l'Intrieur, aaction des passe-
ports, en remplaceaaanc de Mr Alax-
andre Sncel.
Meilleurs co.uaiuuunts.


LE VAIN
Varits"* Le Malin
MARBI
Les Deux Cosses
0,50
A Worrpment
, Un Mois
Port ta Prit m eHurdei 2 ne
KnartPiient 2 53
Etranger g
lnaertem et flbewne.TfBea pa\a
bleu Havane.
Employez la
KEROSHESH
fi
MERCREDI
Le beau film d'att
I
Revue
de Deux Mondes
\%,Rut del Universit, Paris
avec Se vrin Mars et Emmy Lynne ,,.,.,,. __ .
train Pe/ SOMMAIRE DE LA LIVRAISON
La 10
D1C
Demande/* ceux qui s'en servent
Lumi-e b if ta* fa Sans odeur
Saw* fume
la CiS USE SHELL
Mus que Svlvs
Fntrc
G. i.co
>IIW
Le Tipartement de l'Agriculture vient de taire
paratre son bulletin olliciel, fascicule du ter l
vrierau ^t Mai, contenant un apport du Magis-
trat Communal de Saint Marc au Secrtaire d'htal
de l'Agriculture : l'tat de la r>urtition des 20.
oo kurdes alloues a la clbration de la tte
1 monale du 1er mai; la liste des laurats de
I l-ipojiiion Nationale organise a la Ferme Ecole
d? Tlicr, tt des renseignements utiles sur la
Wnutr, le contenter, etc.
--," "li------mm -'
DU 15 JUILLET 1922
la (ille det Pachae. 1re partie.
Eliepa KbaiV.
Diwfrt joon en Amrique__II.
De Philadelr hie Poeton, Maurice
D.innav, rln l'Acadmie franaise.
La prBideticeJde la Rpublique,
J. Sarraute.
Si r un lhre da Paul Adam,
Louia Bertrand
La Russie des Tsars pendant la
GirpiIp Guen . Lu mission de to,
I ert Thonn, Maurice Paloloyup.
Les Marchaux la L^i.m d'Hun-
1 tur. il. 1 epuif loin.11p.
P. ne la NzeraDnPi
Impressions et Fantaisies, Grard
D'Hou ville,
Chateaubriand bt son Mimai:,..;, s
FirsnctB. Ii'apipg dp* (errespon-
indi e.111 Maurice I veillant.
Apra le partage. La Silsie Mi-
nire et Industrielle, Louia de Lau-
I es travaux de construction de la ntty, de l'Acadmie dea Sciences.
Chapelle du Petit Sminaire Collge les Centenaires Homantiques.-
Stlot Martial marchent activement La Mort da Sbelley, Edmond l'inon.
pcub la direciion de Plrgmeur Rnvoa Scientifique. Alchimie
Celestin- Moderne, Charles Nordmaca.
ScnbPifnup que op* impertarta Chronique de la Quinzaine llia.
ItBvaux rrarchrit sans discontinuer toire Politique, hene Pinon
et qu'avant longte.opB ee grand
tftabliacement ait sa chapelle. pR!X M L'ABONNEMENT
ne un r.ndeme.t Ecoyoxm
trieur pur Kilomtre
EttlCiCllE
Don
super
Trs volatile,
carbonise
ne se
vas
Demndrs dv 'n
Krosin
G iseoline
Jr.
isiatie Petroleum f
o
olmrts.
Huil

II
Port-an-Princ
Agents Gn aux pour Haiti
^-Ti
tM
Un an 9ti mois
Trois mois
1 ii
1. International Atihetic Club *ioe Seine et Oiie Sofi 41b ai ir 50
1 lpartemenuei
Colonies franaises 86 44
lit ranger 98 Et jo
H, M. S Wiataria
I Pharmacie F. Sjouru
lionne a. via A aj clientle,auji wdecif rt an public qu'elle
JrtgDlorm son Laboraoir< dlJiologe en un Laboraoirl
Biologie appliqu sous la Direction du
Dr Rico* et f. Sjourn
Le laboralo r.* es ouvert totM l> jours d . 7 tires du matin a l
heures du s ir pour loires les ri ciit-iches et analyses pievue dai i
annonce ci joiuti, nul pjjr le
PRINGIP,
H. CANONNE
PARIS
vendant
LK MEILLEUR MARCH4 DO l
Produits des PreaUr
et toujours de prtmift
UNE SEULE qualit]
LA MEILLEURE,!
RAYON HP.!
POUR LfcS COLON
DROGUERIE, IIElUiOHIII
SPCIALITS
Franalseo et trangem I
SELS DE QUININE
Tous produits enfin
ampoules, comprimes, et
SOLUTIONS llYl'ODF.KIUq
BANDAGES, CEINjj
BAS A \ARICE8
APPAREILS HTGlilIjgaj
pour lous usages
APF-mHEILS ORTH0PIX
Seringues /oy)orfeTmifaJ
PHARMACIES DE POCHE, DE I
COFFRES PHARMACEUTII
pour Usines, Commune^
r< ou les olficiers de
aj lr ;o
26 ti $0
Les alionuemeau partent da ier tt du Ij
cbM)IH mois.
fri* du No 4 tr.jo.
Rgie Franaise
Jeudi le 28, il v avait ne match
de Tenria entre l'International Atble
tic Club et les ohiciers du VViataiia,
commenant 4 heures dans l'aprs
midi.
Las quipes qui ont pria part au
match de Tennis sont Dr Pluramer,
MrM. N llemming, W. Qoiotio SVil
Lama et P- Stiaea, de l'international
Athletic Club, MM P. Chenet et E. TlhQ.> ^^afonl it\
Ftera du Club Mariani et irsoth- kdU ciera de II M.S SVisuria.Apra deux Papier BLhU .
heures et demie d'agrable Tennis, Le Paquet o6o et*. Le Kilo GJes 12
lefl otlicierB et lea autres inv t*
taient rel au salon par leiMtov T0K00 Cnofnnl f
Kide l'International Ciub. laDaC dC j'ntin h a d s'ingees iavita ae
troovaient Mr Watt BBal charge d'af Papier GR.S ;
t'airea Mr et Mme Geo Payne, Me
Ponamy et famille. F- Prezeao, MM Le paquel 0 40 cts> |, Kilo Gdes. 10
owwald Prandt/.-uc 1 hard et famille
11 1 Jonet, Mr A llayoee, R Ham Escompte 10 op i partir de 2 Kilos
VVasscriuan 1 et la coastaoto Dre-SertiKt j
Seront reues que le mardi de chaque semaine.
Sadres*er ia Pharmacie pour les renseigitmeuL**
A iialyes d'urihes el6'uc ttstlnqu,
Iteaction de Wassermann
HftCliod de Tnboulel,
Examen du saiig e du pui
Examen des matires lcalea,
Bxamen ofl crachat
Aibumino tactior
Consiante Uro Scrtoirr.
tiecnerehe de Spirochkt cl de Gonocoque*, etc, etc.
Projets do Fortuit
et Ions renscigneini
sur demande adrestti
PHARMACIE PRIRCII
49, RUE RAUMIR
88-50. P.OU: "VfltO SBAS1I
PARU
MAISON" UTSnQT
AUCUNE SUCCURSAHJ
ni <> 'V.:i!ic ni ;'i l'Etia:il
Ssr-
Cyde Sioainship
jF o eign Services
r*
mond Hogcr, etc
En our de l'^quipe,|lpa merr.hrea
de l'Irtei: at ruai Club prpaents
taient MM- II. Jadermall, D. Prandt
K- Miller, C- Philpotta E. N Bailey,
A-S inea, E Hoigacd, E Noiee te.
A latin de la lceplion une super
te gerbe de (Vuta>fetait pisente;par
Mrre D Prandt pour l'International
Athletic <;ii b au Commander C.ham-
lion du II M S Wiatana.
Len officiers ont laisse 7,30 p m
Port au PiirC", le 25 luil'et 1^22
LAg-nt Srcial, E KOBEL1N.
Astbme
pour le bal au Club
lin taient invite.
Au.iiicuin o
leStS "Varactn' a Ms i New York
If. 98 crt. et ^nt attendu ici le S aotV.
Il laissera le mne jour pour Ki<*q*
ton et le* port de lu C V
Four l'amour on
Darbancourt
D'audacieux voleurs sont entrs, la
nuit emire dans le dpt du Rhum |e8 maisons puivantea :
Le t )s t Hhi venant d*> Jacm l eni
attend i la Capitale h Z Aot et lui*.
_____ sera le 5 pour New York via tous les
'" fll II i* l-Porls LCNB \ MSria\ W*mw m mmum aestinatio de New York et les ports cBLACK & 1^
Europens via New-York.
Pot au P.iuce, le 31 Juillet 1982
E. F. CLEMENTS, agm gnprf.
Pop-ilaite * a norl^e Je !outea|lea
boni se*. \r'2 lits gagnants, dont 1
lot de r>00rlollara et 3 delOti dollars.
La Billet entier de 5 coupona: L'u
dollar.
Le coupon, Virgr centimes or ou
are gourde.
En veiite Pnrt-au Prince dans
Alphonse B^f
Agent pour1
BUCHANArfl
Xaibancourt, i la Rue des Csars
On suppose qu'ils voulaient seule
ment taire une provision de Rhum,
car ils ne se sont pas attaqus au
offie-tort. ,11s ont enlev quelques
gourdes dposes dans un bureau et
se sont pay de royales tournes de
Barbanccurt.
Wes voleurs pinces par la police,
invoqueront-iis Uta ^constances at-
tnuantes en disant que c'est l'amour
du Rhum Barbancouil qui les a
pousss au crime ....
Aux Arrnea de Paris
Comptoir Franais
Sminaire Collge
Mme Rgina Monfoi?r
Minfl Ducia Viard
Vincent ii. Makblonf
Pliarmaci fariaot
Petite Maison
Mme d'Ennery Djoie
RrMel dp France
Htel ''' leetw
t>brrnacifl Guatot
Prenez votre billet da aiHintennnt
i u ge ^loiiipt et sincre.
i)r Jusiin Dominique
1>^ t Facait Aujien a*a sti* ds preftsi u-s De., keet Deu'chmann de tlarr
botf|
Office : Avenue Grgoire 8J8
Ha rta de r^nsukaiioni : 7 9 heuret du main
M^*kl


Il /T.-
&3ons un
BOUQUETS:
(/ tout vifd'o. Amt.rt vtnttit.
Pf/I'fl'" d' ""i P'Hma oui
Rox icm fin.
IJti-tecu mvvei
L Airs'M do* L Mr.
Fet-Trol.
Ymku t'mt tmrnik
lUdiim i oui noi.i .'f.

EXTRAITS :
LehnetFinkmc.
(Maison fonder en 1876)
New-York, .U.A.
Laboratoires Bloomfield, N. J., .U. A.
(Eitlti, /.'//.
Itimjm. Viattttt,
i liMra, Jimint
hlci. M*[i>tt,
lt,i ,.r,V>.',;/.
t..'/'.-.
Extraits liquides
Sirops Teintures
Onguents Liniments
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales
Lon li. Ihbaud
Grand rabais ctuz John Boulos
locienne maison
SHEMTOB et Gk
Seulement pour 15 Jours
Atleniioa I Leh & Fink, lue
ARTICLES
ANCIEN PRIX
NOUVEAU PRIX
Gourdin
MMii
il
I*l
atlln
hcooleur firu's
l&Nmc a barre
Ipfleuia
laire tt bl ii menue
grande largeur tleor
de soie
(ooleur barres
jouis
uni
Nuirai couleur
B. I.
Police
Me* homme
Coion couleur
Atihioe
Geoigelte
Meleor /Rose. b>*n marine
noir pour i-iiarj es aune
iOBk roi coto-i m. i
k iDftlHia a fleurs
f inglaia
Un girnrr
" J0J6O ,0ne
Nouuu
Ublarc grande Is'geur
" matelas
M dr*d 8,4
^ AI d ketwe D*
Douzaine.
co on ruir '
tn:ie
M
t colon m il.
*.?,de toilette p. d
'[ m ri
E*1*! barre.
^l'-UiUdo.:,
(f,on '.'.... iUIe
LT ar8lMi8 au"e
Sf " Hla.s
2? Perier couleur
u!2?* 8oie bla
iMriT mD met en ven,e un RraLd ssartiment
.i!". oochjira foulards et fir* madras, a des
k wl0rnnce, le 22 juillet Mi
!,
2
2
*X0
3,00
?,50
210
2
*
150
o,yu
20.0U
8
42
10
10
10
8 M
L.UU
1 50
t,80
OBJ
2
aiO
2
*)
2.50
r.
40
M
*8
3&
U
0
14 00
;,oo
8
4
d
i
Fonde en 18^6
SUPRIOBITu: BAS PRB PROMPTITUDE
Tous Droiluiis chimiques, pliarm-iceuliquese autres ar.ic.es vei
dabl^s dar s u'-e phartuarie.
rPH ES : Poivre, tonnelle, Girolle, \nis o l, Muscade eic. etc.
SUCRE RAFFIN
SPECIALITES ; /ViHrqae prive/ Lysol dai ifjctant,Parfaraerie,Articles
nour Ixrbiera, biy Rum Chocolat en poudre, Huile de foie de M >roe,
Euniaio", Cold ceam, Extraiia pour faire easenees et eau de toilette, Rao
m Q linine, Poulre contre les insecteB, Solui-un pour conterver lea SBOfi
ff|a. Lait 1e Vlan ifiie, foudre suprieure p ur la toilette dea enfante.
K'aenc^e Heure, E." de Flonda, Miel nour la uble<. Moutarde, Hait*
aOive pour la tabla, Brossas danta, P^op-rtiin^ Huile pour chsser
ie- mouatique et autre insectes, Regulol : Halle contre constipations et
ro:)b'M4 d-s Intes ins chrociq ihs Th, Cire o >Qf lei parquets, Comesti-
q es, E ixir*. Epices, ^S'iropa divers, roulure* diveraas, Vmi. etc, e:c, ete.
Demand'Z 'e '-H'Hin^ue dea spcialits
Confiai] voa comaaandea LEHN & FINK, Inc; vous a rfz absolument
Sti.mls
wS?2*9 ,e b:)QQe, Pbarmaciea do pays j'app o risiio Dit Oh z LEHN
& rINK, Inc
Lon R. Ihbaud
Age.t exclusif pour Hati
___
- -
Iniormeztoas to-ijours avant
de luire vos achats, des prix des
patesj( Blackboll ) noires, jaunes
routes et blanches Marqua Co
lumbus et aussi du Cirage noir
Columbus). A^ous recommandons
la sus dite marque comme tant la
meilleure, la plus avantageuse
ment connue aux Etats Unis tant
pour sa supril intrinsque que
pour l'extrme modicit de aes
prix... allez voir.
Chez l'agent gnral
\Napolon 1,F rancis
Joshua La Biy <& (Jo
(Church 6f Thomas Streets) JSew York
L'une des meilleures et des plus for*
te* maisons de tissus aux Etats Vain
Siam% Denims, Checks, 6inghan% Tolh
a drap etc, etc.
La meilleure sow ce d'achats : Piix
toujours avantageux*
les principaux commitsionnaires en
tissus aux tilutSmU ni*,* a provisionnent
chez Jotliui L. BxUly Lon R. Thbainl
Agent exclusif pejr Haiti
meubles
JJj choix de chtis^s et Doi-nes, amricain, s et liane, haia*
l:;11"-^ Fauteuils. J3ux de salon en osie. en imitation ce
^"'F.enNoyir vritable iembourrCuirveil.it.s en far, m
i!*' ?u toul cu.vre Miroirs biseau rs en jol'S cadres M sa
JTapis de salon et Dscentp, r| lit Pentes Tb es prurr,;8
.;uIOur tablei D>-^ps le lit Tmles d.ap fil. M et ce ou.toul
J^v,el,p' 'e.oiltiie, lebdiiSrieUsdauH>se* pour tU.le
. 'a*se pour nappes, etc^
NIODOL
Le plus puissant antiseptique
Sans Mercure ni Cuivre
enlTant ! trarall de M. NVAM.
Chimiste de l'Inetltat fniinr (l07).
Mlruil in^Untin'mcnt tnut l> mi?rohri de le
Fui, du Cbo/ere, le> jrirr, Olerrhee*
t DjnoMriM dts Pmym oiienide.
HAUBIU VItt
Indispensable contre les Epidmie
b
DOII i VBC fraude cuillere dans
me litre d'een peur toue lee utag-ea.
teeMW et rMi000t. tl Bu de> Ma Se VaaU ToM* la* Paar
% Paul E. Auxila
--^v$rire *f Magasin de VEiat
Avis
Oo trouvera l.rpufs de icrc ..
lea a ou p^i rc mcdcie au No
NI Rus Tiavsu'ire.
Panhard Oild Corpiratiia
(uhrifliug Oils
t^c Greases
Huiles el Graisses
Prix et qualits dfiant
foule cottninvnee
LEOM li. IHEUWIi
Ai^euUxciusit pou; H nu.


i r BCATl*
Od trouvera la
Maison H. Silvera
les ^articles suivante reus par te
derniers bateaux, fes prix trs rc
duits :
Toile Voiif s pour cordonniers, cadres.tenl |fli
Trile a Voiles pour voiliers
Enlieune de loules les couler rs
loile brod de foules les couleurs
l'iqu sud prandes barres, extra qualit.
Soie brode, extra suprieur
Bas jour til
Bas jour demi sois
Chaussettes sup. pour hommes
Chaussettes pour enl'an's # pour cadets ( bsncs )
Ouck blanc anglais fil
Toile draps pur iil
tiaptiste Gue pour chemises
Palrr.beach pris ionc anglais trs supriejr
l'ercal blanche sup-
Diagonal noir guciieur
imitation toile cr-.-e
Kaki jiloi suprieur aghis
Pealmbeach cour coMu fs d entants A: peur relu
.Vlolletons sup. blanc et couleur
Senieiies de toilette ulanc et couleur
Soyeux couleur.
Nm manqwm pas de passer chez H.
SlLVEBAjavant d'aller autre part ca *
c'est la Maison qui rend If s meilleurs
articles et aux meilleurs prix qui
partout ulleurs%
MAISON BIGIO FRERES
Bonbons cl Chocolals |
1 a Maison B'GK) f ? s vint' d rttevoir un trh
nss'^timent de Rnnhn*% lhnr.olttts <>t drage*, trfo /
et de premins mvquos quelle vend tri bon
ch.
Cigarelles Murad
romme Vawottiment d'argenterie rclame est pul
maison a dcid de baisser le prix des cigarettes Mi
aux prix suivant h ;
9 dollars les mille cigarettes
1 dollar les cent 1
Pardessus en Caoutchou
o

J3T
Pharmacie Centrale
Produits de toute Ira,cheut l'hcuiwn prom M ei t$s oignf.
c.rdohnunces Spnal't pour I0VIM ii-.ili.flio>.
Auli mobile Sllidebakei
Pour !; v.iiaues l cnlre lf ialemp&rle* de la nature II
son Iil .la Frres a rfa du plis par lenrfonu 10 dollars le pardessus valant
dolla s.
TOILE ROUE\ PI R FIL
POU! ROBES.

*
, Toile Hown pur fil pour robes bn
pour (lumen < enfants.
SlX CvliuderS 5 & 7 "rOeur 72 pouces ou une aune et dei
passagers, $e vendait 8 Dollars l'aune
' consacra 3 dollars et demi.
Lu veule chez iI)e auile $u[f\t p0Ul, faireunerflj
J.VrHzman Aggerholii
Rue du Quai

FMci Sboe Ptfeh coopany h
NE W.YORK
''i vous xoule/. piott'ger la peau de vos chai
pure*.
Si vous vonli 7 ivoir un biillant luisant et du
ral)'^-
Si v.i1 vn-'./ ronaerver la coulf'ir f,\ U non
rlesst ri* c* 'hconoiM rendant lor^W roi a, cm
^lOSax .a tiiMian* x "Ni GltAM.
riir'Qi'P> f| 'ri-iprurnt pour !es da-ue
g#ntlDtn rtn Mfl< life.
'"^'' Ult pftlg* li* i eau de? chaussures contre l*lu
* idi *'' i Mienr
Ktle -ntrriit 11 i-i,vro,wiftfWtr li ur b*,H***
Oernani"*! la luanju* ?ViGrtAM, o'ut 'a m>-i! e !c to u s le
Ct'o J r.nhmc, Igent
SAVONS
Savons suprieur raffraichissi
le corps et remplacent le savj
.franais. Pas grosses briques
demi briques.
M Ml I _^
;;:, Se vend prix d'occasion 8 W
des la brique et 4 gourdes la'l
trique.


ir MATIN
On trouvera la
aison H. Silvera
les ^articles suivants reus par le9
derniers bateaux, es prix tr* rc
duits :
Toile Voii s pour cordonniers, cadre,tent fofc
Toile a Voiles pour voiliers
F.olieune de loutes les couler rs
loile brod de foules les couleurs
Piqu sud prandes barres, eitrt qualit.
>oie brode, extra suprieur
Bas jour fil
Bai jour demi soi3
Chaussettes sup. pour hommes
Chaussettes pour eoftQ'l It pour cadets f fetlKtJ
Dtick blanc anglais fil
Toiie drap pur til
Baptiste fine pour chemises
Palrr.beach pris fonc anglais trs suprieur
l'ercal blanche sup*
Diagonal noir suciieur
imitation toile crre
Kaki jttDfl sup?iieur a~gUis
Pealmueacli cour eotta fs d entants & peur roi Cl
Molletons sup. blanc et couleur
Ser vielles de luileile blanc et couleur
oyeoi couleur.
2Vj0 manqniz pas de passer che% H.
SLVERAjavani d'aller autre part ca*
c'eut la Maison qui rend les meilleurs
articles et aux meilleurs prix qui
partout a Heurs %
MAISON BIGIO FRERES
Bonbons el Clwrolals
lm Maison B'GIO f r vhn* d ntevoir un tr\
a$n(>*timent de Bonbon*, Hhor.nligt& et dra*f trfai
et de premier: s in ir que s qu'elle vend tri boni
ch.
Cigarelles Murad
romme Va**or tintent d'argenterie rclame est pui
maison a dcid de baisser le prix dus ciqarettes jft
aux prix suivants :
9 dollars les mille cigarette!
1 dollar les cent
Pardessus en Caoukhoii
s
Pharmacie^ Centrale
PfOduiis de toute fra.cheui- l'hculion proin tp e< h% oignt
ordonnant!t> Spcial* t pour louim m*ludi&,
Aul< mobile Sltidebaker
Pour !< vovuQes vl entre I*** i son lii.lu Frres a reu dn jolis pari ssu* hydrofu<|* 4a
lenrefanu* ri lu puiuire qu li "Alirque GOODUICII"
10 dollars le pardessus valaul
dolla s.
TOILE ROUE\ PI R FIL
POUR ROBES.
Toile Hon<>n pur fil pour robes bn
pour darnes f -mfan*s.
Six CyliuderS 5 -- & 7 l"'Ueur ?2 pouce ou une aune et de)
passagers, ^e u',,(lail 8 Dollars l'aune
consacra 3 dollars et demi,
lue aune sufft pour faire une r
Eu venle chez
J.Prefzman Aggerlioln
Rue du Quai

FuMcn Sbce Pclish coopao; h
NEW. YORK
SAVONS
Savons suprieur raffraichiss
h corps et remplacent le sa
.franais. Pas grosses briques
demi brigues.
r-i m *uu -^
r:: Se vend prix d'occasion 8 G<
des la brique et 4 gourdes la
Ceo i ::mme, '.g Si vous xoulez protger I peau de vos chai
Si vous vcnli / i voir un brillant luisant et du-
rab'p.
plesse !* "rs l'rftBbUiM r^p^anl longtemps, Ml
^10}tt ia luaian* x "MGItAM.
rlirrjrn* f| rli ii>rurnt pour les d
gffttUvrn <'n Nfh life.
kUt pretg* If eau de? chnuMures contre Mia-
r,di *' i il*if' .
Kile -ntreii< 11 r n i>V-* f f trpar"' t. ;1 >nt
Demandez la DMiqM VN'!)GnAM, c'fwt 's meil-e {toa'ia Im
barbota.
- i


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM