<%BANNER%>







PAGE 1

MMAfltfl .M Pensionnat N. D. du Sacr-Cœur Charmante fte hier cbes !u Filles dt la ?age Fernande Smith, Ha lt A'exis, Liai b-lbrune, Aurlia Pierre-Ncal Celte dernire dit aussi avec beaucoup d'motion, une belle posie de Delapoite in'itule La fur a t f nr^_i d \, ie Tra Angelzo. ^ l'ECOl I lielmour Lfpine* INDELYS donne un teint de ly V Szsct. parfum*, •#. tmi'tltit, r/faca Elle tient la pendrw Aston une carnation exquis* :s I U Cra* TEINDELYS. 4-, •nciuensf. neutre, eat meataSSc d'oiTenter n rien la % % % %  aa'eOe adoucit, aitauplit et blanchit ai la lubrifier l'cxcet oa jatnaia la faire kiire Parfume* aux xtram et Meurt, la Crme TINDKLYS ait le type le plat parfait 4e 11 crme de toiletter ton empte MM h Mit. Ici aacHet de rnnrt' et laa ARYS \ 3, Rua de la Pats, S PARIS Tuulat Parfumerai ci tirant* Matatint VAILLENT & 'HOUET. ijents gnraux ijju, K.i .1 liaMijc Tllal -^.—w .,-%  -. Mlles Luia Deboux et Marcelle 1 a'eiiLe excutrent au piano la cap rivante valse de VYach* Les Mvrihes, et Mlles Henriette et Carmen Jones, .\'*< Julviat. Ce sont des musiciennes d'avenir. Hier matin, en prsence d'nn aadi toire choisi,a eu lieu Gn-Vari es 1 distribution des prix aux lres de 'Vcole Belmour Lpine dirige par Ouani au Moulin des Liles qui do g dv J ue e *£*** institutrice il la fte, il fut apprci avec en Mme /eu e Scivincenu Apres une allocation faite avec got par 1 lve Ermite Philantrope. les prix furent distribus, et des sac ces consolants couronnrent les efforts de plus d'une. Citons particuli ipprci theusiaame. On ne saurait trop fliciter les Icroes sœurs du Sacr-Cœur qui se dvouent avec tant de gnreuse bon le i l'ducation et i l'instruction de Varits CE OIK '-'ŒUIl SOUS MARIN & CASIMIR INST TUTEUR! .Entre : 0,50 Dimanche LE MONT MAUDIT la jeunesse fminine. La tte feimis tne fois de plus da renirct er iciuru Francesca Toassaint. |Vfaria fi Dupeival, Antoinette Labens, Ger *ouir de '.'excellence des. Vifs remerciements Le Comit du Monamcat de Tons sainl Louverture remercie viveneat toas ceux qui. un titre quelconque dHeii antho ma nc Labens, Cleste LahensLuce •?-ouiba* a mecs des minif:i oc leurs mmo maio Qm *> ucasS e,Auxilia Boiaette, ut,0f inoubliables des a et 9 juillet Dieudonne Petit, Anna Mong, Er or D ses dans toute la Rpublique ..„., n ,i, „ IWI mite Hbilantrope, Vaniaa Cina. Es et 10,ima, nl i Brda ' Port an aV...„ C^i n ;A ther Blain. Prince, en l'honneur du Grand Pr fcX Jinnifc ^COiaireS U pente thtrale a t enleve curseur. LurrJ. 24 commenceront 1rs amen, dan les l a Sati faction de tout le monde. En , aven t\M jsemenis suiunnts Kole de Oui:, ,, , ,, %  • — -^ -----^ !" ^^ ^^gj de Mdecine, kcolc Ct* Sciences Appliques < ad •"' dos ' UripeaU Vivant, petite %  mon. le mme jour commenceront galement Sayc e locale, ISS vCS Ottt tlap B?I?I?DAI If:; O-iiirnl (>our l'obtention du cerHllC! d'apiiD liiiHic >r la n *r An,.,, „, %  KAmm Lifl WUl t ude Pdagogiuue ecle Jur, ni a praid le BUM >*i et P *" chme par Mme %  %  MV1 .xanaeet de I Ecole Noiraale %  "•er vmceni lle le SOUCI quelle a „ %  muai 1 laiiiiiiiBiiwni n 1 d'inculquer 1 ses retns l'amour de ls u ? lme %  !" mil '"' t %  • %  *>•. Son asdatm ehttsa lai Mas. er de bon got de se servir du tl bis, cltura la fte. ^ oir ''''. ••BBBaaBiaaaa paa de aaaBaai phone automatique pour de dbiter Nous envoyons aux lves nos u des meongruit et des glOSSlreta naeillontM faVtritalUna \ Vlmo <;#r B peure Lincooaatoooe set glai. narannriailitAa nui nonr iino rai n,eul,u,es , KltSlIODS, 1 M me btt Empr.soone l effroi de la out MUS ta tlara-e Jl, [ • y.ocett doni 1 activit est syaonirae K' •"• rur. Le aay.tr* aaska detutfpu. est syaonime de dvouement, -tout en lui adics Le "" ,uc,1Mt J' 4 P r %  •' demonime, aux pereonnamea qui, pour une raion ou pour one autre ne leur sont in sympatbiejues. Ces professeurs de bonnes macres ne respectent - nos plus sincres complimeoif, Mm i,,, ajssni fili m ni IL UJLLL. mme pas les pet sonnailles fmini nous souhaitons quelle redouble de Ne me itfaaaas pa, le Sphiat tuerait moa S ne* qui n'out pas l'beurs de leur couisge dans sa noble et auguste plaire. Un a aiu, puisqu'il n y a termdisite dans le nouveau ayat m de tlphone et que la commuai s sa j cation s'obtieut directement on a cru |j llia\ir6 Q6S qu'il tait impoasible de souponner mission qui corsiste i donner au pas d'in pays les citoyennes de demain Dant M glace. Satan vieat et laiblc CM mon orat. Ce soir infernal, seul 1 caler a % %  flacamc. Albert MELESKI %  %  J __ Farisiana LEndoacopie dans la,, die des voie* uriaaii Eclairage interne de la et du eanal urun Lrrtreacopw.Wwnonaai, mque ( goutta da SMti p. dans laa urines ): repirt deatruction directe du ierobiec sDcouverte dU gers tt calcul -Operaueatfl ttroeura du canal' CyefMcepie.— u plu moyen dexploratioi nairat. Tons les en de •ence aie tang ou de aj, Win>8.— Ho.her< he da eau gen calcuU et tumutt r!a %\ Vaihtitritme des UratV*... i la ion dea reinpoar cotj valeur fenctionoclls; it\ pour le dirgnostic et Ui des sffectiona rnales-—Ti, dos fytlytei par les lavant) M L'Hpital.St Fraroi de 1 ont lieu lea sances erde est ei tireroent i la dief Mdecin a de Porl-au-l'ili j villes de la Province, qui i [faite bnficier leurs miliaal ;metaodes d'exploration. S'tdreeiar so Dr Paul I I D irecteur des Seivieeimtd I bt Franois Je Sales ou la Dil couftaii, ill', avenue Uucoai.;| Viedneot d'arrii m, 0171; Vue du Magasin k, loliv Birelcls Giacd c bois a) 'tf rour Phclcgraphie. \\\ Fil Ondulia, et beauecqp petits articles rion mitcn. STHMK4 ePBalaoatijiit nnuiwii 'Olo Globules li bai Doaulaaaa asarreUlmia. turpi^atalll I r*nfM W".1* 'w :8 ir., ( % .••amai la. BVPSMSIBH %  !. r.. *' w4*| Pharmacie F.Sjoun Donnfi ivis i cli^ntle,aux mVciis *t au public 1* tras'iform on Uborn "ip-^ d'Urologe ea un Labori Biol flie appliqu, sous 1 Directt m du Dr Rteo ai h. Slowi Le labopaio'ra es' ouvert tou \tn joirs de 7 h^< du tt heures lu s ipour toutes les recherches et amlyset pr 'a inonc ci jointe, siut pnr le VVtsstsrtii ni et li constanin Ufe Stj S;ront reues que le mardi d chaque semaine. S'adosser ia Hhirmacie pour les re is-jiga-3 uentf r4u'ilves d'urines altSufl nas'riqu -, Raction de Wass^raann R c ion Je TnbouIrVi Ki mii'ii du s n„' e du pus K .une.i d s matires (ca'e*, lx*men 'a'-n8ia Ai.ajr.nw Khurnxei* en B> JanHn VI PU t t-,, %  !, I. „,.. r •,, r ..„ ar SB le i>i>v de eea plaisanterie stupides i 11 fin... on aait parraiteraeat.. Continuez, Meiaieurs !... Dimanche r La Dame Blonde Nous apprenons|avec plaisir e>ns Mr Iules Thbaad parti en 19/9 peur Montrai, vient de sabir avec succs seo troisime examen en :hirare.ie c'eniaiie i la Facult de Montral afi ne i l'Association Nationale des Fa iniuj Denteim atricaines. Mr laies Thbaad qai est sassi an cancaiu nste trs ipprci s'est fait remarquer par de belles qualits de confrencier qui lai ont valu beau coup de sympathies Montral. Nous lui pisentons nos sinciei compliments. airit t dresses, aanrrs oti %  a pas 96-000 dollars U rsulte iir noue erqute que c'est Cl qui restait d*s diftrenis cr dits ouverts chaque anne ls Gen a rr.erie, depo-s 1915, qui a t d pe i 1 ns qne les oidooeances de recet'is pour ces "queues" de budget d'?p's le ce bre et retentissant roCest la loi de Fi man dr M Henri DEMESSE adaot t suivie par la P*r L'Assoeition Onm tographi Gendarmerie. qne des Auteurs Dnmauques a Dans tout cela, il n y a, femble* avec ••il, qu une attaiie de tgaLrisation. Rl'urhe Godin — la 4aoseute — Mr Henri Koussell de la Po e SaintMartin — la dupe — Mme Eve Fran cis de Oicn —la victime — Mr Duthard de lOdfon — l'esentaor Mr Mourroux da Tnitre des Atts— frre de la danseuse. Edtre : 1 g. \o Balcon : 1 g. 00 Automobile Sludebaki La quistiio des Etrangers •mMoYi dans lis Ser yioes administratifs V J Oi doi se rappeler que deraire "T; T~ ~J~ ""^ ~ ment nous avons publi un entrefi l^COLii lies tSCieUCCS let roncernant les foremen ou chefs quipe du service des icutes et que ^kiiSli*]] df' Triait B0US "ns rclam i emploi d hai \jUll&1Zlt tf/ i^litl j un corrptents dans ces trsvaux. A la sance de te matin, le ConLe H>ut Contmisfa re et le Prsident aeiil-r Hannikal Price a dpoa un: de la Kpubl qne dans un sentiment prcposiMon


PAGE 1

£jhti /TtiFty *<7fTeEfaft 2. JulN *W* c HUUW01F1 lmert Mtgloire BCMEH 20 Pi Matin Quoi ici h tk Il n'y a pas un homme qoi ait le droit de m. friser lea hommes. Altreide 1GNY felle Appel \ouveIles ulrauyres | ^ ^ $ dette dr l'A tien agne ii cit de l'Allemagne serait rduite 30 milliards de marks or en change de quoi les detes de la France enveis I Angle re seraient moules Les fonctionnaires du dpartrmert allSi9-Touteltquet.cn des d „ noaDCf$ d se t que pluseurs so lions sera probable ruent remi utJ0D$ d „ de „„ de a F lnce ,A mdredi ou samedi lorsque la. ^< lftre oil ete a udles ; une d'elle .Bitsion commencera s tudi-r fnvi < a g e | a rdaction des obligations nppoit du comit des garanties de 1 Allcmatcae i 2,300 millions de en revenu d'Allemagne. Entre ,, vfes |te|llo ga |j eU de 6,6JO rail fcpcn oe s'rtend pas i des dve |ons qBJ „, e cb |fM tcfue lu d mrots inipo taols. c aient toutefois que rien ne nu lait le Petit Parisien • qui circule ju 4 c le rpp >rt de la com In provinces aussi bien qui n| ion dw rtpitliOOt • t fait idoooe son appui aujourd nui a possibilit de diminuer le totil D a |inii M Urnes qie l'Allemagne serai *-< 06igi(|lie 61 lith 4e payer comme rparations l'| i t < ]eUlQU alltlliailtie wreoant ainsi la tache ditbcue tare idopter le pont de vue bri.._..„-. co 0 . liant au pub ic frana Aucun BRUXELLES — On apprend de 4it.il. n'adiou datroduireen r, ^atc: dit lad* gatioo b:lge o^leraa olas press dins la eon milliards de ma ks or On dit si. avec Itfprob tion de 1 A nie.le. deux mesures corrlatives <* lfc mihtux officiels belges que nous fusons un pressant appel la Dabotd ua se e reprsentant belge est en complet reconnais ance des anciens bmina accoid avec le dlgu trancais ei on ristes, en les priant d'apporter leur dment otnc el emtat que le di pierre i l'difice, ta rrtat uniforgu belge ait jamais t eu faveur mmeot ua doittr a la souscription d'une rciuctioi de l'iaiemnite aile spciale aue nous ouvrons en faveur Cbers Camarades, Si beaucoup d entre nous occupent un rang distingu et jouissent de grande considiation dans la socit ha tienne et 1 tranger, c'est J notre Sminaire St-Maitial que nous le de vons aussi il n'v a pas de sacrifiae possible que nous ne fassions pour maintenir, co nm une ppin re cet u le tablissement qui a form notre gnra ion et qui est appel i former bien d'autres apis nous La vieille chapelle du Sminaire. si remplie de souvenrs. menace de s'.toule d ua moment l'autre il y a lieu, pour viter un malheur. manie Oa fa 1 remarjucr que la l de la contrucii>n de la chapelle. il s'imposer, ssitpinion anglo saxonne pour n ide a l'Allemagne et tflfcvcr le cauchemar des 132 mis en tablissant par comptaX D .itn D des dctteVaUito bien %  *• %  propose' annulerait la pr o Des lise, seront confie, a quel•Tusie^^de t U sembUh de la Belg que sur t.500 millions ques anciens Sminariste, tant la (a deu imnol • l Xma ** "• or Ca P ,l e **" P roriBCe P our rCUe 1 l i c po J ' ' BEKLINComme il l'avait .aiss lit les fonds ncessaires aux travanx prvoir dans Si note a la commission Ceux qui vouiioot ou pourront don des tpar.lions du 11 |Uiliet demaa ner plus qu'un dollar, mettront lui dant un moralorium, le gouveme la i te la surplus d; a a eur erse m nt a maiflttnaftl envoy aux gou sous la ru or que : DM spcial u lu vernemenu allis un note relacbapiilf. . Si un pre, uns mre, une tve aux paiements mensuels qui pouse, un fils, un trere, une sœjr, jusqu' prsent se montaient i a un parent, vejt bien, en souvenir et naissance, souscrire un dol au nom d'un ancien Se 1 pose tour ses mlai's et que la Fran 1 contrac e pour la cause commu Ifcoiuiie une mesure enco e plus Mire est le contrle efficace des ces allemandes aussi d.tcile li paisse tie. joarnaux de Paris vitent de Jiet la rduction piopo e de la fk l'AllemagPt 1 exception de de 1,vr s,e 'Jg H"!U EHZ^ HHosime LibreT. et de La V.c l loi fio,SMQl ,e ?I dcera J b e *?S roa ..^ U !; • qui tefitant L'Homme ' sro|ft lion ipensation ae ia aette iiancaise Itrande Bretagne telle que l'a pro Uoyd George, d t ; ICst-il nit de dite que l'on ne trouvera C ptojet UDa 8 P Ur $ 0md PAR1S ao-SiwlwiiJ 17 Dollar 11 94 NEW YORK 20—Franc II ti Steiling4 45J* La pluii %t le baaa temps Lt rott parae h tr sots t titre est un extrait du t'iqiro. Le Itttear n'a pas du touprendr-i l'opporta nuit de cette reproductiot sens le commentai! -J suivant qui l'accom pagnait et que la n-^glirtace dn meneur an page a laisse sur les gallei : .Voit* e ttr.ij/o-is d'i Figiro /' nat* tuhunite tj'ii pourrait faire pfauft)*l d notre article § profits Ceci moot r combien il tl diflici 1e d'errire l'histoire et combien il i'int de rsignation pour crditer, par exemple, l'atfura du vaea de Soiisonv. Ecole N ofi oate Les eaaajtBf de Picole Normale ont prit fia hier i midi. Les notes les irait dermtres anne* et celles de> eia tiens ont donn u note gnrale Mlle:. Morpeau et Clonne Mayard ont obtenu la note l'rs liien, Mlles Itibiul, Vvonne Mayard et Lamotlie ; Bien Mlles riams et Anselme, UU biea uet critiques des 'econs aux preuves pratique ont t laites par Mr L, C Lhrinon, pour 1 nis totre la gographie et i Instructioo ovique ; Mr H Hreaux, pour les mainmaiijues ; le Ur Boyer Sciencepin- q tes et nitarelles et J IM*KU pour le transis Mr L •btilliaf •'rsi lent du Jury a adrej se des coup i nents aux levs maitressss, la Pi reetnee et aux Prjioseurs d rtitaHlissement. Il a lonn des v.eix pour que la tsoane de ces jeunes institutrices soit Jema.n truciaeuse dans nos cole* Ue Jury est sorti Je I'EMU Normtle ous une trs bonne impression Nous renouvclom a Mme Lerebours noi sincres flicitations Ecole pratiques agricoles et industrielle* Les Coim [•*• Victoiit demande comment •Mon peut oser demander la !?. leP0ncer ote part quelde $on crdit sur l'Allematoi <•* %  %  * %  l'un des quatre quot diens. Au ncm des tares uu Sminaire un cordial merci. Le Prsident du Comit : C BENOIT. Le Secrtaire.'!riorirr : H. CORVINGTON rS^sJSa U*rie l\ Martial J.Stttlle aurait i le lane si elles %  wjtM ras en Khnsnie, mais dePopulaire e4 porte ie toutes les r* d dcvanUge est demander l'im Uouist.tW Iota gsgnaBta, dpot 1 jNibijit. lot dt 50dollar et 8 flt lUO dollan. U Billet entier de *i coupons: Un ttollar. Le coupon, Vingt centimta or eu une gourde, m Et vente Port-au-Pnnte les maisons eoivantes : Aux Armes d.Avis dans L pKDRE$Les dclaratifs fai• caasnbre des communes suiJYqoelleiu dette snglaise etjJW'EUts Uns serait ceitain* ment ^tyn'nne commission se tentt^|[j to "ng on pour lgler les u-I. l ,,Uls,,0B8 des dtittsiwt oi.ts ttaient rgles t* pro flBt, 3.ns les milieux otfi "l'us, on fuse de discuter Wta d'ipts le.ueU l'indest paierxents le manitestrent devant le parlement pour protesta contre I inertie du gouvernement i enrayer la hausse co.itinudi* des prix des denre* KArUCHl INUbi U major Blake est ' t;r CO. t.NHXGUE — La rr ne Douairire Louise de Danemark est srieuse uent malade OPPfcLN — Le coiumis^airt amricain Schumacher Dr** la committion d'Opptln a dmitIV N % %  avono tudi la construetioa des bitunenis appele a loger tt coles 1te les diffrents iipart^ mnatti. Il nous reste natintenaot donner un aoer<;u de leur adiflioii tration et de leur fooetioontatent. .'• %  tabliaseiueuts etront des eco les piiruairea rurales, L'eaeeigat.n -M! comportera outre lea ttudi classiques primaires; ui enseigna ment pratique d'agricalt M, d'arto rict'Unret d'levt.* Ion |A r4 gioua. Dans ctrtsintt section dt l'iateheur, c* s coles auront leurt plantations, leura ppinires, leuia bassea-coure et leurs ructera, ce qai la longue p mettra de faire (act l'dueatio i d J (irouyai* et au a muiaellts teotatr. Ces ecjlea aeroot u i.sv. mixtes. Poui les mirt, u y sar* des ateliers de cojtjre ei uns section nana^re. Le programme de l'Kn teigne ment primaire une foie acbev, lea lvtt auront repartis selon leara aptitud*e aoit dana les sections itiduati ieliea t soit daua les tteetious agnaoles. La aeetion industrielle comportera la formation des ouvriers artiaaes. H y sert install des ateliera d'auiiia terie, de tournage sur bois, de ma liera de fondai ie, de mocaaiqae, d'ajustage, de tero>antarie et dt cera m que. Il iruport-ira dans ces e >lea d'iai tiur les ei-j/es bssucoup plus II pratique. Il faudra dmontitr au payea J l'u inte qu'il y turt a don ntr a telh ou telle cul are, source dt ne ie -sa t poar lui; il faudra lui ap prendre la culture des crales, du plantes fojrragre*; lea soins a don ner aux n es, a i levage. En somma I M couditiooa les meilleure* pour obtenir ua non reodement. U nt eera pas oublie la tailla dee arbrte, le greffage et eunout ltadt dtt terrains pouvant cuuveuir certai ns pltoiaiious. Avant de crer l'enseignement technique aupr.eur. noua dtvont t>i;e ressortir aux yeux du paysan le* rsultats qui peuvent tre obtt nus ave : lapplicatioa des intbode* snentitliue* noavelle en agncjl tort. ious croyons avoir do in en rat tourci le %  ." %  VMII. -ne aj 5 coles prt ti | es agricole* et iudustriblles; il njus reste maintenant tudier l'ad mimsiration et le f jnenoenemeat dt a -a ioie-, et que nous promettant d %  • taire dans noue prochain na m.o., (A Suivre/ Clment PQTHEL ur laines M* lils Ancile daa Ruas dot Frcntnforts et du Majisi i dt l'Btat Marchandises Franaise* Exposition annuelle Les dimanche, sj et undi 24 yxif )et les salles oi sont txpo's les rra vaux de lingerie, de 'oufectiota, de t*fifli de comptsb li et de dactylo gra h r, excuts par les lres st ront ouvertes aux vis teurt dt t hr; X mi h et de 3 } h es du sort Les amis de la Maison sont pnsi* de considrer cet a/.s comas* u inviUuoa.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05723
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, July 21, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05723

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
jhti /TtiFty *<7f-
TeEfaft 2. JulN *W*
c
HUUW01F1
lmert Mtgloire
BCMEH 20 Pi
Matin
Quoi ici h tk
*
Il n'y a pas un homme
qoi ait le droit de m.
friser lea hommes.
Altreide 1GNY
felle
Appel
\ouveIles ulrauyres | ^ ^
$ dette dr
l'A tien agne
ii
cit de l'Allemagne serait rduite
30 milliards de marks or en change
de quoi les detes de la France en-
veis I Angle re seraient moules
Les fonctionnaires du dpartrmert
allSi9-Touteltquet.cn des d noaDCf$ d,se t que pluseurs so
lions sera probable ruent remi ,utJ0D$ d de de ,a F lnce ,-A ,
mdredi ou samedi lorsque la. ^- .Bitsion commencera s tudi-r fnvi nppoit du comit des garanties de 1 Allcmatcae i 2,300 millions de
en revenu d'Allemagne. Entre ,,vfes |te|llo- ga |jeU de 6,6jo rail
fcpcn oe s'rtend pas i des dve ,|ons qBJ , ,e cb |fM tcfue, lu d
mrots inipo taols. c aient toutefois que rien ne nu lait
le Petit Parisien qui circule ju -4 c le rpp >rt de la com
, In provinces aussi bien qui ,n| ion dw rtpitliOOt t fait
idoooe son appui aujourd nui a
possibilit de diminuer le totil Da|inii M
Urnes qie l'Allemagne serai *-< 06igi(|lie 61
lith 4e payer comme rparations l'| it<]eUlQU alltlliailtie
wreoant ainsi la tache ditbcue
tare idopter le pont de vue bri- .._..-., co 0 .
liant au pub ic frana Aucun BRUXELLES On apprend de
4it.il. n'adiou datroduireen r, ^atc: dit lad* gatioo b:lge o^leraa olas press dins la eon<-
ion des dsoidres qui peuvent de la commission des rparation, est utet on d'unerflOOft.lt plus nci
iKnois.bles. Aprs avoir parl absolument opposs 1 la riucuoo se plus moderne etissm conforme
Il baisse Au mark et l'mission propose de l'indemnit allemande i au prest.g de cet tablissement ; aus
isier-moDnaie.il continue: Cest S<> milliards de ma ks or On dit si. avec Itfprob tion de 1 A nie.le.
deux mesures corrlatives <* lfc mihtux officiels belges que nous fusons un pressant appel la
Dabotd ua se *e reprsentant belge est en complet reconnais ance des anciens bmina
accoid avec le dlgu trancais ei on ristes, en les priant d'apporter leur
dment otnc el emtat que le di pierre i l'difice, ta rrtat unifor-
gu belge ait jamais t eu faveur mmeot ua doittr a la souscription
d'une rciuctioi de l'iaiemnite aile spciale aue nous ouvrons en faveur
Cbers Camarades,
Si beaucoup d entre nous occupent
un rang distingu et jouissent de
grande considiation dans la socit
ha tienne et 1 tranger, c'est J notre
Sminaire St-Maitial que nous le de
vons aussi il n'v a pas de sacrifiae
possible que nous ne fassions pour
maintenir, co nm une ppin re cet
u le tablissement qui a form notre
gnra ion et qui est appel i former
bien d'autres apis nous
La vieille chapelle du Sminaire.
si remplie de souvenrs. menace de
s'.toule d ua moment l'autre il
y a lieu, pour viter un malheur.
manie Oa fa 1 remarjucr que la l de la contrucii>n de la chapelle.
il s'imposer,
ssitpinion anglo saxonne pour
n ide a l'Allemagne et
tflfcvcr le cauchemar des 132
mis en tablissant par compta-
XD.itnDdes dctteVaUito bien ** propose' annulerait la pr o Des lise, seront confie, a quel-
Tusie^^de t U sembU- h de la Belg que sur t.500 millions ques anciens Sminariste, tant la
(a deu imnol l Xma ** " or- CaP,l e **" ProriBCe' Pour rCUe'1
'li 'c po J ' BEKLIN- Comme il l'avait .aiss lit les fonds ncessaires aux travanx
prvoir dans Si note a la commission Ceux qui vouiioot ou pourront don
des tpar.lions du 11 |Uiliet demaa ner plus qu'un dollar, mettront lui
dant un moralorium, le gouveme la i te la surplus d; a a eur erse
m nt a maiflttnaftl envoy aux gou sous la ru or que : Dm spcial u lu
vernemenu allis un note rela- cbapiilf. . Si un pre, uns mre, une
tve aux paiements mensuels qui pouse, un fils, un trere, une sjr,
jusqu' prsent se montaient i a un parent, vejt bien, en souvenir et
naissance, souscrire un dol
au nom d'un ancien Se
1 pose
tour ses mlai's et que la Fran
1 contrac e pour la cause commu
Ifcoiuiie une mesure enco e plus
Mire est le contrle efficace des
ces allemandes aussi d.tcile
li paisse tie.
joarnaux de Paris vitent de
Jiet la rduction piopo e de la .
fk l'AllemagPt 1 exception de de 1,vr" s,e'Jg H"!U EHZ^
HHosime LibreT. et de La V.c lloi* fio,SMQl ,e ?I ,dceraJb e *?S _roa..^U!;
qui
tefitant
L'Homme
' sro|ft
lion
ipensation ae ia aette iiancaise
Itrande Bretagne telle que l'a pro
Uoyd George, d t ; ICst-il n-
it de dite que l'on ne trouvera
C ptojetUDa'8 PUr $0md PAR1S ao-SiwlwiiJ 17
Dollar 11 94
NEW YORK 20Franc II ti
Steiling4 45J*
La pluii %t le baaa temps
Lt rott parae h tr sots t titre
est un extrait du t'iqiro. Le Itttear
n'a pas du touprendr-i l'opporta
nuit de cette reproductiot sens le
commentai! -j suivant qui l'accom
pagnait et que la n-^glirtace dn
meneur an page a laisse sur les
gallei :
.Voit* e ttr.ij/o-is d'i Figiro /' nat*
tuhunite tj'ii pourrait faire pfauft)*l
d notre article profits trantmiisioi de pouvoirs prien
tieit nous ilisioni, et-nUien il tat
diffitil d'crire l'hietoire :
Tou* les joarnaux, ont publi un
compte rendu ds crmonies ma
gniti tues par qui ou a ci^brri Bel
grt le le mariage du roi de Yoagoa
lavit. Toua les corresDondanta ont
remarqu renthoiie*m< du peuple
et le gentil accueil fait par lui la jo-
lie reine Mariola.
Cependant, fur an point, ces r-
cita dnfrent. Ortaiss jiurnalatei
ont crit : Favorises par un temps
epleadide, les ftes eeaontd'rou
U .; d'autres Une iiiun lgre
n'a o-ie russi contrarie! .. et lea
d&rniers : C'est nous un orag* pou
vantabk qa'a eu lieu le mariage. >
Ceci mootr combien il tl diflici
1e d'errire l'histoire et combien il
i'int de rsignation pour crditer,
par exemple, l'atfura du vaea de
Soiisonv.
Ecole Nofioate
Les eaaajtBf de Picole Normale ont prit fia
hier i midi. Les notes les irait dermtres anne*
et celles de> eia tiens ont donn u note gnrale
Mlle:. Morpeau et Clonne Mayard ont obtenu la
note l'rs liien, Mlles Itibiul, Vvonne Mayard
et Lamotlie ; Bien Mlles riams et Anselme, UU
biea
uet critiques des 'econs aux preuves pratique
ont t laites par Mr L, C Lhrinon, pour 1 nis
totre la gographie et i Instructioo ovique ; Mr
H Hreaux, pour les mainmaiijues ; le Ur Boyer
Science- pin- q tes et nitarelles et J IM*KU
pour le transis
Mr L - btilliaf 'rsi lent du Jury a adrej
se des coup i nents aux levs maitressss, la Pi
reetnee et aux Prjioseurs d rtitaHlissement. Il
a lonn des v.eix pour que la tsoane de ces
jeunes institutrices soit Jema.n truciaeuse dans
nos cole*
Ue Jury est sorti Je I'EmU Normtle ous une
trs bonne impression
Nous renouvclom a Mme Lerebours noi sin-
cres flicitations
Ecole pratiques
agricoles et
industrielle*
Les Coim
[* Victoiit demande comment
Mon peut oser demander la
!?. leP0ncer ote part quel-
de $on crdit sur l'Allema-
toi
<*
*
l'un des quatre quot diens.
Au ncm des tares uu Sminaire
un cordial merci.
Le Prsident du Comit :
C BENOIT.
Le Secrtaire.'!riorirr :
H. CORVINGTON
rS^sJSa U*rie l\ Martial
J.Stttlle aurait i le lane si elles
wjtM ras en Khnsnie, mais de- Populaire e- 4 porte ie toutes les
r*d dcvanUge est demander l'im Uouist.- tW Iota gsgnaBta, dpot 1
jNibijit. lot dt 50dollar et 8 flt lUO dollan.
U Billet entier de *i coupons: Un
ttollar.
Le coupon, Vingt centimta or eu
une gourde, m ,
Et vente Port-au-Pnnte
les maisons eoivantes :
Aux Armes d.-
Avis
dans
LpKDRE$- Les dclaratifs fai-
caasnbre des communes sui-
JYqoelleiu dette snglaise et-
jJW'EUts Uns serait ceitain* ment
^tyn'nne commission se ten-
tt^|[jto"ng on pour lgler les
u-I.l',,Uls,,0B8 des dtittsiwt
oi.ts ttaient rgles t* pro
flBt, 3.ns les milieux otfi -
"l'us, on fuse de discuter
Wta d'ipts le.ueU l'indest
paierxents s oajme md.qu. H que
*li
I
Paris
Comptoir Franais
Sminaire Collge
Mme Hgina Montroaier
Uns- Uiioi* Viard
Vincent ( Mfkblouf
phA'm''"*' f ri*ot
Pente Maiion
Mm d'auutsiy i*<-jo:e
H Htel Belevua
PbaruiBCie Oustavas
Preotx votie billet os auititei.aut
tir petvear
Tirage prompt et sinctre. iqus.
Ljflgation dt Franco sn Htiti
Lee franais, rsidant eu Hati et
porteur a de itrea de la dette publi-
que d'avant guerre autrichienne et
bengniae, sont piis de pateer la
plus tt possible a ta Lgation dt
France pour soumettra leurs tilrea
no eata.tpillaga o(ft:iel-
Pou le Gip
Un* antomobile panira ponr t*
Cap Vendredi d* cette aeogaice Qa
d^* Sidrtss*r au l y ;e Ftlion de 11
| ? henrea e ta. et de 4 6 p m
Lea peratnnee qui dsirait par
'inscrire aux bearea iaV
Pulii6& loavGiies
Etranger
Par mOu iJ Juillet
ROME Mr de racti, prsident du conseil
a prtent aujourd'hui au roi la dmis .ton du ca-
binet tout entier. On apprend que l'tl premier
Mr Gtolitti qui passait de courtes vacances en
France et en Belgique est en route pour Kornc
a cause de la situation parlementaire
f -VHiS La loi pivoyant la perception Ju
droit J entre de i tranc dans les muses natio-
naux lut mise en vigueur hier sans qu: cette me
sure lduiSC 1 nombre de visiteurs
fEKl.S Mr Uenoy, secrttaire de marin; des
tiats L'nit chappa a la mort dans une chute
4'a |[rande muraille. Il volait a mille m. trs lorsque
e moteur s'artta et l'appateil se brisa sur ie sol
Mr L)enb. ne lut mme pas bless
CANTON Une mine Huilante destine a
laire sauter le croiseur vVinglung sur lequel se
trouve vjn Vat..n explosa ij mtres du des-
troyer amricain Tracy qui ne subit pas d avarie
^.LONtKbS uc conseil de U Socit des Na
tions a discute .-. mandats c Syrie Palestine et
annonce que u conlrcnce tait purement prive
aucun co:nru'i a..c n'a t publi
Vlt-.NSK l.e ministre des finances a publie
un ordre deler.jjut le commerce en devises ewan
gres en Autticiu- mais permettant aui vttvagcurs
d'. htier des sommes suffisantes ,M.r leur per-
mcine de quitter le pays. Le coraranree d ce
genre p central qui taxera les pnx
Uc. ii MluWa et twiiunes de* rgions indus'ii
c>le manitestrent devant le parlement pour pro-
testa contre I inertie du gouvernement i enrayer
la hausse co.itinudi* des prix des denre*
KArUCHl INUbi U major Blake est
' t;r
CO. t.NHXGUE La rr ne Douairire Louise
de Danemark est srieuse uent malade
OPPfcLN Le coiumis^airt amricain Schu-
macher Dr** la committion d'Opptln a dmit-
IV
N avono tudi la construetioa
des bitunenis appele a loger tt
coles 1te les diffrents iipart^
mnatti. Il nous reste natintenaot
donner un aoer<;u de leur adiflioii
tration et de leur fooetioontatent.
.'' tabliaseiueuts etront des eco
les piiruairea rurales, L'eaeeigat-
.n -m! comportera outre lea ttudi
classiques primaires; ui enseigna
ment pratique d'agricaltm, d'arto
rict'Unr- et d'levt.* Ion |a r4
gioua. Dans ctrtsintt section dt
l'iateheur, c* s coles auront leurt
plantations, leura ppinires, leuia
bassea-coure et leurs ructera, ce qai
la longue p mettra de faire (act
l'dueatio i d j (irouyai* et au a
muiaellts teotatr. Ces ecjlea aeroot
u i.sv. mixtes. Poui les mirt, u y sar*
des ateliers de cojtjre ei uns sec-
tion nana^re.
Le programme de l'Kn teigne ment
primaire une foie acbev, lea lvtt
auront repartis selon leara aptitud*e
aoit dana les sections itiduati ielieat
soit daua les tteetious agnaoles.
La aeetion industrielle comportera
la formation des ouvriers artiaaes. H
y sert install des ateliera d'auiiia
terie, de tournage sur bois, de ma
liera de fondai ie, de mocaaiqae,
d'ajustage, de tero>antarie et dt cera
m que.
Il iruport-ira dans ces e >lea d'iai
tiur les ei-j/es bssucoup plus II
pratique. Il faudra dmontitr au
payea j l'u inte qu'il y turt a don
ntr a telh ou telle cul are, source dt
ne ie -sa t poar lui; il faudra lui ap
prendre la culture des crales, du
plantes fojrragre*; lea soins a don
ner aux n es, a i levage. En somma
I m couditiooa les meilleure* pour
obtenir ua non reodement. U nt
eera pas oublie la tailla dee arbrte,
le greffage et eunout ltadt dtt
terrains pouvant cuuveuir certai
ns pltoiaiious.
Avant de crer l'enseignement
technique aupr.eur. noua dtvont
t>i;e ressortir aux yeux du paysan
le* rsultats qui peuvent tre obtt
nus ave : lapplicatioa des intbode*
snentitliue* noavelle en agncjl
tort.
ious croyons avoir do in en rat
tourci le ." vmii.-ne aj5 coles prt
ti | es agricole* et iudustriblles; il
njus reste maintenant tudier l'ad
mimsiration et le f jnenoenemeat dt
a -a ioie-, et que nous promettant
d taire dans noue prochain na
m.o.,
(A Suivre/
Clment PQTHEL
ur
laines M* lils
Ancile daa Ruas dot Frcntn-
forts et du Majisi i dt l'Btat
Marchandises
Franaise*
Exposition
annuelle
Les dimanche, sj et undi 24 yxif
)et les salles oi sont txpo's les rra
vaux de lingerie, de 'oufectiota, de
t*fifli de comptsb li et de dactylo
gra h r, excuts par les lres st
ront ouvertes aux vis teurt dt t hr;
X mi h et de 3 } h es du sort
Les amis de la Maison sont pnsi*
de considrer cet a/.s comas* u
inviUuoa.


MMAfltfl
- .M
Pensionnat N. D.
du Sacr-Cur
Charmante fte hier cbes !u Filles
dt la ?age matioD soletaclle des Prix. Une as-
sistance choisie ae pif suit dans la co
a. nette salle de fe dcore ans cou
leurs franaises et hatiennes'
L'excution dn programme plat
toot le public qui ne mnagea pas
ses ?pplaudi ves dont le jeu, la di tion et la dis
tinction (ont l'or] t d l'admiration
gnrale.
Deux petites comdies st La Doit
ils Hott.ard et Une cure merveilleux fa
rent enleves avec brto par Mesde-
moiselles Claire Bardina', Henriette
Jones, Tarmel Hall, Madeleine eor
ses, Clinie St Amar.d, eitrude la
ker et M vrta Lanier.
Des scnes du Bourgeois gutllham
tne et des l-ennnes saianin firent va-
loir le jeu plein d'aisance t de cor
rection de Mlles Aline B llande' An
die Rerhmann> Fernande Smith, Ha
lt A'exis, Liai b-lbrune, Aurlia
Pierre-Ncal Celte dernire dit aussi-------------------------------------------------
avec beaucoup d'motion, une belle
posie de Delapoite in'itule La fur a tf nr^_i d
\, ie Tra Angelzo. ^ l'ECOl I
lielmour Lfpine*
INDELYS
donne un teint de ly
V
Szsct. parfum*,
#. tmi'tltit, r/faca
Elle
tient la pendrw
Aston une
carnation exquis* :- s
I
U Cra* TEINDELYS. 4-,
nciuensf. neutre, eat meataSSc
d'oiTenter n rien la . aa'eOe
adoucit, aitauplit et blanchit ai la
lubrifier l'cxcet oa jatnaia la faire
kiire Parfume* aux xtram et
Meurt, la Crme TINDKLYS ait
le type le plat parfait 4e 11 crme
de toiletter ton empte Mm h
Mit. Ici aacHet de rnnrt' et laa
ARYS \
3, Rua de la Pats, S
PARIS
Tuulat Parfumerai ci tirant* Matatint
VAILLENT & 'HOUET. ijents gnraux ijju, K.i .1 liaMijc Tllal
-^.w
.,---.
Mlles Luia Deboux et Marcelle
1 a'eiiLe excutrent au piano la cap
rivante valse de VYach* Les Mvrihes,
- et Mlles Henriette et Carmen Jones,
.\'*< Julviat. Ce sont des musiciennes
d'avenir.
Hier matin, en prsence d'nn aadi
toire choisi,a eu lieu Gn-Vari es
1 distribution des prix aux lres de
'Vcole Belmour Lpine dirige par
Ouani au Moulin des Liles qui do g dvJue e* **** institutrice
il la fte, il fut apprci avec en Mme /eu'e Scivincenu
Apres une allocation faite avec
got par 1 lve Ermite Philantrope.
les prix furent distribus, et des sac
ces consolants couronnrent les ef-
forts de plus d'une. Citons particuli
ipprci
theusiaame.
On ne saurait trop fliciter les
Icroes surs du Sacr-Cur qui se
dvouent avec tant de gnreuse bon
le i l'ducation et i l'instruction de
Varits
CE OIK
'-'UIl SOUS MARIN
&
CASIMIR INST TUTEUR!
.Entre : 0,50
Dimanche
LE MONT MAUDIT
la jeunesse fminine. La tte
feimis tne fois de plus da
renirct
er iciuru Francesca Toassaint. |Vfaria
fi Dupeival, Antoinette Labens, Ger
*ouir de '.'excellence
des.
Vifs remerciements
Le Comit du Monamcat de Tons
sainl Louverture remercie viveneat
toas ceux qui. un titre quelconque
dHeii antho ma'nc Labens, Cleste LahensLuce ?-ouiba* a mecs des minif:i
oc leurs mmo maio Qm *>ucasSe,Auxilia Boiaette, ut,0f" inoubliables des a et 9 juillet
Dieudonne Petit, Anna Mong, Er orDses dans toute la Rpublique
..., n ,i,........IWI, ..... mite Hbilantrope, Vaniaa Cina. Es et 10,ima,-nl i Brda ' Port an
aV... C^in;-A. ther Blain. Prince, en l'honneur du Grand Pr
fcX Jinnifc ^COiaireS U pente thtrale a t enleve curseur.
LurrJ. 24 commenceront 1rs amen, dan les la Sati faction de tout le monde. En ,
aven t\M jsemenis suiunnts Kole de Oui:, ,, ,, -^------------- ----- -^^^^^gj
de Mdecine, kcolc Ct* Sciences Appliques < ad "' dos ' UripeaU Vivant, petite
mon. le mme jour commenceront galement Sayc e locale, ISS vCS Ottt tlap B?i?i?DAI
If:; O-iiirnl (>our l'obtention du cerHllC! d'apii- DliiiHic >r la n *r An,.,, , KAmm Lifl WUl
tude Pdagogiuue ecle Jur, ni a praid le BUM>*i et P *" chme par Mme *! MV1
.xanaeet de I Ecole Noiraale "ervmceni lle le SOUCI quelle a
.muai 1 laiiiiiiiBiiwni n 1 d'inculquer 1 ses retns l'amour de ls u ? lme mil '"' t _--------------- ~_~_. __-==--------^ 1U" a" l51"* iui"tti b 1* Enferme mot baiser dant ton cojur et aaoa aee
Pillai | Dans ion baiser Moa coiar enuaglant est lai,
Ufl 6Ilip.OI IDaltOndn 111 truite fot jOUe 'La Mort de Ce U oir dout. aatt br.t oc veulent plut du calaaie.
tlphoueautouialique g^Sf toTJa? ilfX.^M S^^S^^^rX;
uelquea < gentilsbommes ont choeur final qui eut les honneurs da > *>. Son asdatm ehttsa lai Mas.
er de bon got de se servir du tl bis, cltura la fte. ^ *oir ''''. BBBaaBiaaaa paa de aaaBaai
phone automatique pour de dbiter Nous envoyons aux lves nos u
des meongruit et des glOSSlreta naeillontM faVtritalUna \ Vlmo <;#r b peure Lincooaatoooe set glai.
narannriailitAa nui nonr iino rai n,eul,u,es , KltSlIODS, 1 M me btt Empr.soone l effroi de la out mus ta tlara-e
' Jl, [ y.ocett doni 1 activit est syaonirae K' " rur. Le aay.tr* aaska detutfpu.
___est syaonime
de dvouement, -tout en lui adics Le "" ",uc,1Mt J'4' Pr ' demonime,
aux pereonnamea qui, pour une rai-
on ou pour one autre ne leur sont
in sympatbiejues. Ces professeurs
de bonnes macres ne respectent - nos plus sincres complimeoif, Mm i,,, ajssni fili m ni il ujLLL.
mme pas les pet sonnailles fmini nous souhaitons quelle redouble de Ne me itfaaaas pa, le Sphiat tuerait moa S
ne* qui n'out pas l'beurs de leur couisge dans sa noble et auguste '
plaire.
Un a aiu, puisqu'il n y a
termdisite dans le nouveau ayat
m de tlphone et que la commuai s sa j
cation s'obtieut directement on a cru |j llia\ir6 Q6S
qu'il tait impoasible de souponner
mission qui corsiste i donner au
pas d'in pays les citoyennes de demain
Dant m glace. Satan vieat et laiblc cm mon orat.
Ce soir infernal, seul 1 caler a flacamc.
Albert MELESKI
- j ____ __
Farisiana
LEndoacopie dans la,,
die des voie* uriaaii
Eclairage interne de la
et du eanal urun
Lrrtreacopw.- Wwnonaai,
mque ( goutta da SMti p.
dans laa urines ): repirt '
deatruction directe du i-
erobiec s- Dcouverte dU
gers tt calcul -Operaueatfl
ttroeura du canal- '
CyefMcepie. u plu
moyen dexploratioi
nairat. Tons les en de
ence aie tang ou de aj,
Win>8. Ho.her< he da eau
gen calcuU et tumutt r!a %\
Vaihtitritme des UratV*... i
la ion dea rein- poar cotj
valeur fenctionoclls; it\
pour le dirgnostic et Ui
des sffectiona rnales-Ti,
dos fytlytei par les lavant)
M
L'Hpital.St Fraroi de 1
ont lieu lea sances erde
est ei tireroent i la dief
Mdecin a de Porl-au-l'ili
j villes de la Province, qui i
[faite bnficier leurs miliaal
;metaodes d'exploration.
S'tdreeiar so Dr Paul I
IDirecteur des Seivieeimtd
I bt Franois Je Sales ou la Dil
couftaii, ill', avenue Uucoai.;|
Viedneot d'arrii
m,
0171; Vue du Magasin k,
loliv Birelcls Giacd c bois a)
'tf rour Phclcgraphie. \\\
Fil Ondulia, et beauecqp
petits articles rion mitcn.
STHMK4
ePBalaoatijiit nnuiwii 'Olo
Globules li bai
Doaulaaaa asarreUlmia. turpi^atalll
I r*nfM W".-1* 'w :8ir.,(?.amai
la. bvpsmsibh !. r.. *' w4*|
Pharmacie F.Sjoun
Donnfi ivis i cli^ntle,aux mVciis *t au public 1*
tras'iform on Uborn "ip-^ d'Urologe ea un Labori
Biol flie appliqu, sous 1 Directt m du
Dr Rteo ai h. Slowi
Le labopaio'ra es' ouvert tou \tn joirs de 7 h^< du tt
heures lu s i- pour toutes les recherches et amlyset pr
'a inonc ci jointe, siut pnr le
VVtsstsrtii ni et li constanin Ufe Stj
S;ront reues que le mardi d chaque semaine.
S'adosser ia Hhirmacie pour les re.is-jiga-3 uentf
r4u'ilves d'urines altSufl nas'riqu -,
Raction de Wass^raann
R c ion Je TnbouIrVi
Ki mii'ii du s n' e du pus
K .une.i d s matires (ca'e*,
lx*men A Ibumino r
Consan eUfrvSJci
Hcnarche di S imchMus tt de CionoflOHi, le, *w.
oontre
CONSTIPATION
prnom atos
COMPRIMS
SUISSES
da DELORT, Pharmacie*,
li, Jtoa aa/nt-Antoiao
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
Alr.FETHUS; r*>'a'-n8ia Ai.ajr.nw
Khurnxei* en B> JanHn VIPU _
t t-,,!, I. ,..r ,, r..ar, SB
le i>i>v de eea plaisanterie stupides
. i 11 fin... on aait parraiteraeat..
Continuez, Meiaieurs !...
Dimanche
r
La Dame Blonde
Nous apprenons|avec plaisir e>ns
Mr Iules Thbaad parti en 19/9 peur
Montrai, vient de sabir avec succs
seo troisime examen en :hirare.ie
c'eniaiie i la Facult de Montral afi
ne i l'Association Nationale des Fa
iniuj Denteim atricaines.
Mr laies Thbaad qai est sassi an
cancaiunste trs ipprci s'est fait
remarquer par de belles qualits de
confrencier qui lai ont valu beau
coup de sympathies Montral.
Nous lui pisentons nos sinciei
compliments.
airit t dresses,
aanrrs oti a pas
96-000 dollars
U rsulte iir noue erqute que
c'est Cl qui restait d*s diftrenis cr
dits ouverts chaque anne ls Gen
a rr.erie, depo-s 1915, qui a t d
pe i 1 ns qne les oidooeances de
recet'is pour ces "queues" de budget d'?p's le ce bre et retentissant ro-
Cest la loi de Fi man dr M Henri DEMESSE adaot
t suivie par la P*r L'Assoeition Onm tographi
Gendarmerie. qne des Auteurs Dnmauques a
Dans tout cela, il n y a, femble* avec
il, qu une attaiie de tgaLrisation. Rl'urhe Godin la 4aoseute Mr
Henri Koussell de la Po e Saint-
Martin la dupe Mme Eve Fran
cis de Oicn la victime Mr
Duthard de lOdfon l'esentaor
Mr Mourroux da Tnitre des Atts
frre de la danseuse.
Edtre : 1 g. \o
Balcon : 1 g. 00
Automobile Sludebaki
La quistiio des Etrangers
mMoYi dans lis Ser
yioes administratifs
V'J
Oi doi se rappeler que deraire "T; T~ ~J~ ""^ ~----------'
ment nous avons publi un entrefi l^COLii lies tSCieUCCS
let roncernant les foremen ou chefs
quipe du service des icutes et que
^kiiSli*]] df' Triait B0US "ns rclam i emploi d hai
\jUll&1Zlt tf/ i^litl jun, corrptents dans ces trsvaux.
A la sance de te matin, le Con- Le H>ut Contmisfa re et le Prsident
aeiil-r Hannikal Price a dpoa un: de la Kpubl qne dans un sentiment
prcposiMon la lgislation du Tribun! de Cassa rai;oa. Bien't les trangers ea de
tion et la modifier en partie. hors du Tisit aeioai remplacs pai
rsiteo. Bien't
hors du lun aeioat
Cette proposition a t renvoye des haicns.
***** du oaaili de Justice, Cest tait misai,
Appliques
La 1re reeiion du concours d'ad
miaaioo rat fixe au lundi 4 juillet
Le reniait e d'ioscppti'wn eat ouveri
au aige d l'tablisaemeat tous les
jours de y heures midi.
For', au liitce, le 15 juillet 1932
La ireotioa
Six Cylinders 5 -- &
passagers,
En venle chez
LuiT Iztnai Acjgerholl
Hue du Quai
4'
v

V

'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM