<%BANNER%>







PAGE 1

IE-MATN — %  -i^ Km Maxmmmm ;i trange* Par ciklt 1er Juillet T* %  PARIS le sn.t .v„ u. crdit de mm Celle d te rraiorable in rtss? milliam de fraacs paur maintenir l'arme en SynOUS tOUS, ha'tiens. M e TOUS rprie par 7*1 ml, contre ;;o C lie majorit a M |j f p j l'eiemp'e d „ La-V t'e, t obtenue ane< que Mr Corne, ri eut pose I " '__ .. / questioa de confiance et insist sur !a somme il rWon C Kalb, "" eloir Q t O"cent millions. La chambre avait auparavant vot • les JV Bf DOm CaUVis, I gau I P: i7 illioi de frac$ taidis que le snat avait Christophe Chavannes Ltitl prapos <• millioas ; un crdit de 30 millionJ 100 t,MlSIOpne, UITMMI, U"J de Irancs a galement et vot pat le snat pour rCt, OUS CS Ordres d> I )U1 rai d bl le lerviceaionautique taing, apportrent leur coupge 't d Le carpi du prince Alkert de Monaca a t r_ -- i_ „„._ j. 1. i;u..ia. cave* Uice soir. La crm.-ie relieuse vouement la cauce de la libert tt trs simple laquelle ont assist que les d'une grande nation, 1rs Etats Lan. Membres d la famille. Monseigneur Cere-ti, non Elle nOUS rappelle en OUlre que,Hait ce du pape olliciait Les lun-ailles aurant lieu i_ 1 .a j 1 a Mante Carlo, samedi prochain ctr ,s hatiens, SOOS le SOUtfle de U BORDEAUX — 28 chets naits des tribus aprsignation prop'r aux homnes de PRENEZ GARDE AUX IMITATIONS et produits similaire que 1 on cherche substituer L'Emulsion Scott Aucun ne peut lui tre compar pour la puret de ses ingrdients, et son efficacit en gnral. m0MtmJmttiiHmmmmWa earteram aux possessions amricaines, hantises, d vo j r abandonnrent leur sol, UOfl Sngal, Dahomey, Soudan et autres rgions ,. , sem arrives otiiciei'ement l'eipatltioa coioiojerset aleenors d> s plus I t'tl. %  ia!e de Marseille lisse rendront enbuite a Pan avfC la bravouie chev %  len squ ris au ils seront tecus par le prisid-nt de la R J ,....„;„,.,. *m A&„*„A...I <•• auaHaue. Il visiteront ensui.e la capitale d convaincus, se dvourent m pa LIMOGES —Un lockout egiobant vingt deux yant ltmpoi du sarg pour le tuoirdes fabriques de pnreelaines les mieux connues p[j e d un e noble et s'aintf cause : lin commenc ce matin, cinq mille ouvriers sont ,, . ,, %  Rect* pr cette mesure S dp-rHance de la plus grande Rnu (.OH ri — 1! y a de bonnes raisons de croire que b'ioue du Nouveau Monde, les Etats l'arme rpublicaine se concentrera ce soir pour ljnr p.ircrun mouvement et prendre passession de la ville et occuper des points Stratg qlies. Plusieurs iLttlnaiMoTII Mon b^r Directeur Lett re om e t te Partou-l'iiace, 3 l-""et 1921 m M*. Krnt L^r, S crttaire du CT sel del Ordre deAvoca'R |'ai lipit H rrrv-e Q'l'orj p** 'e *t ha elfe crit T. G. SUwtrd, au reurse t g'itte dms i not? in ilu difices et particuiiiemem le bunau centrai poste sige de Savannah, les miliciens de l*. Jotte reqrr, et pub.i e dans T:!> t ? Z^^. l ^l:n tont tienre : An mvli ne& coud e.machii ph ->uiaph^ pc. S' dressera Mr Stcro RiJ h mne o>i Grandit je preii rage Sxn Millan. lait auiaurd Lui une tourne dans tous les magaJ \ lw "' l, " u •••*•• >- %  •!• u • M't'Oili • VOtr lettrfl n^ iOt sinsdeia ville s'emparant de vtements, quipe \ ent d un dsas re cet Mi 0 1 arme 11 s flgt de MoTieur Mttcbe.l, et 0ptr ranc ,i„ e n ne entorse a la ments, vivres, matires premires, farine, lii et f aaco amricaine, en couvrant h non M ch 1. amricain le aaog ft .le v ^ r it e e t voyoti en le aaccl : — """ !" !" ^WASHINGTON -Le reprsentant de comp ro-quement sa retraite qui allait tre nation-H^, et non jamv:ain o!6c>el Es mine du Secrtaire du COBttH* A ##^ rt tg nn f gnies minires et mineurs conirrent hier san coupe r>ar U colonne du lieutenant du Trot en voyage d cong chu Ho O-d a d A 'Oc tq rour d' rt %  mitaVftWffi colocel Maitland g* de 'a ff c' ; ond^ioaes Logm plirt rea? trouve li preuva d an AtteilH Les tunes loat honneur i notre Mira?cie, i titre d'Tg^lf a 'attach utMj d ut uua^ %  iu*e pnal* rice. noirp P % aviet nos gloires na an Srvi:s tecbniau; des Ttavaux tt eiool** •* ia Q4^dt au p j i1 rr*-VnSr. i. h^/. .oniqu. as* taviu ^ ^ ^ Mada Il ise TtiomaiCe ti N via avisons nos clienu* vt 4. A A v rierni e, ei atendmt la sanction ite tons ea ven, de -m Nous profiaerou mne de oc:ur inorgle •^ | , clarn( | veut tvoir n M E lair Hham. PritJ CONSTANTINOr'l.E On annonce que le Capital amricain )Ouera une grande part dans le dveloppement des immen'es propriis ptrol* firres et minrales appartenant aux tats de lai rtn l c.,,. elM 'u.tan. Abdulllamid, values i plusdeioo *OB. oiyv millions de do.iars On craint qu une crise de ca Ci bC UevOUant avec tfOt de dsin -.— , | binttaoit lersuhat de la demande des ii.uisco.n ,rtssemen: pour une humanit op ren:e pour lui f'ire i D co^pli ne.it "• d Cfl a , ,, 5 e 2 llaata. missaires a lis pour a rduction du nombre Je ^,-. „ /. %  a .„ J. ,-. -;,„ t. ... AAr,.^ c c 'I 1 %  cer a e ae CB 1 B, ec T* lacctiannaire. tarai prime par des lois ir)ustes ; en se i prons de cer ai.is rav.ux Hl-.cats f|ga d e „ e p0 rH, contre ses ia Ni-w YOKK Bien que Ici chefs des partis coodant ouvertement des homm s et di'fi:iles, excuts avec un relle t t \^ 9 rnaculalurea d'un autre, travadieurspr.endent que 90 a 9 $a,o d'ouvrier:, {loi si4 d ^ s | eur orpue j| et enii comntcnce. comoie en r'tutrea, la pour demander au tribunal corao des chemins de 1er soient en grve, les trains . c r ^., ., partent et airiveat suivant l'horaire prvu rnent les plus sacrs par la hre Alrfection d la route qui enduit a tent une bsnc'ion lgale au mfait GLBWITZ — Dan*on contlitentre civils aile b on, nos huit cents se sont montrs Miragone par le Bel Air, rou'e ro Av^cun nccor'1 nitoy-ble jusqu'aui andf et _troupee .ran,ises 1$ ^^ DOll seulement grands, miis ont caill 'use. i p-ntrapide! quil a sa hrmea deux M 1 es lui rpondent: iu>er2> blesss. Des automobiles blindes Iran • L . ..• 1 i_i r m .,.111 1 ,. nn v ma Arta rinliviA s a.ses parcourent les rues P'ouv quici-bas le cceur de 1 hou rendre curossable •• M"" "* P u vjna eua aeime MAUiuuLes pi meipaux hommes politique, wt doit touiour> tre ouvert oour 11 va sans d-e qu* pat a'ileurs de c P ,e ceiinu aune pc.aqu, traitrent a la chambre, samedi, U question du -__ u t .1 ._, .,„,.. •u.Ua atl J. .' Itaa II naODt ient UM adX arCU^veS dJ Maroc Le prsident du! conseil tpondit quel: *oabger tt ceux qui soutltent et voue requle e^t des p us jastes. H l0rJre ., K • l nrotectorat ciwi ne pouvaits pas ire immdiate ceux qui sont opprims. impo.te et. tatt qu i et • e^oqie d i. u [ tleau LOQ ce motif fjf ffl^iS^Vtm^iSSS^ ^s, hatiens, notre rle human, parties rformes :o on que,. l'Ad tem nt CRp -eux, serait de na.u're l'kis'agne agit comme tampon entre la France lae, selon nos moyens, a tou|ours aiintstratioa h uienae, camrn *an ma faire li uber dans la voie ejaeje et ri-spagne et m allusion i la conirence de t mis gnreusemett au service des tus centres ci/ li: ou en voie de Sli j.j H \ i^ n'a* forte tta. Je rede* attftTiilWSa^^ vivre P^gr., comme d Cubi pif exem m ,nde donc au Coueeil de bien voa : Po rt au IVince qui esi ncessaue pour dicnare 1 honneur du De i.olre sang et argent, nous pie. preilH', sous (} me de lois, des loir : j Egpai te .uent pays a la comerence avons coatiibu larg-m : nt i l'Inl mesures ex gea t. r e moment o 1— Prenlre une deiaioc aui Kuaoaer %  ^TgrTnd^ohrt^^ -••-• %  .JBCi de la Colombie d, l'Eu. fat de eratiOM nouvelles se or^pt Cette question, laeeruaot et iboama* lopeens qu'us tont devenus un probl et menaant BLKLiN —Les ngociations en.ic oftocuat i.oimt alli de garam.es itraieat* -ne statue au p sident Plion, ;ur cole ou autre, se compo^ de natn Cftuvm sensibles pio^ts. ju ; qu prsent la di^cu.sion .ne dts coquettes placts de Carac-s. njx, dans U proportion des deux >o _. n d jjien vouloir mi fitar la &*J*ttmttV£m2£ Lorsque le peuple grec luttau tiers, au moins. da e l.qu-.l , e s. a. totend da ,. caaibon l'Allemagne es: en retard pour la livrafour son indpendance, liaiti n'h^i |t vo J> saauil innni!nnl gr de ce plaintes CJUtre le tut) un avo;at son de ciui bon au aius et si la commission des a point i envoyer sa quo'e part d.bien vouloir insrer la prsente en Cm entez-^oua donc, Char M XfcSttJttStiŒZ •?•" • P !" de Prtcls. guise de rectification, pour la bien Ero.t Leur, p ur le qaar. a heure en anglais pour taire u dismbution aux nanons Sous le pisident Graut, Itolf Hai de la vri., et d'agrer, mon cher des aJpiaudtsseiueuis que ptov^ ti osa protester contre l'annexion de Directeur, me* imcrti sa'ntations avons coatubu larg-ment i Viol mesures ex gea t. re moment ou i— rrentre une aeeiaioc aui •t?ns p'ays eu ptndan:e de la Colombie, dr l'Equi t-at de CTttiOM nouvelles se pr^p cette question, robime srieux leur, du Vent ^zula Ce dernier a payi rent, qu* le personne haut et bas %  " ae-ueraor iss plaintes, en Saui pareil. Le g juter c tj •er. Ancien dpt Vve 11 RIO Hue du Centra Le' Matil Aboaneraent Uo Mois Oei blea d'avance. ientlamoor de la vrit i ject do bien d-aatrui prol in rebour*, ils sooi d'uta l ii uidiite votre agrradat. Au revoir, Y rnoaUfl allies Soire d'adieu Une soire littraire et musicale, d'un carac 1re exqun sua donne le o Juillet prochain la Kptb.ique Dominicaine, et relle ment 1 sa voix lii cho au Congrs amricain. La tans acquis i l'histoire, ailes tent (on b.en que nout sommes des Port au Prince, i lui!''' rqjj. leaa MQNTBRU4 Meubles meubles meublas Granl clioi\ d J chvs* et Djilin a 5,Hm^ricairies et lUne.j pU'Ote eu h >U Kt.nejils. j IUX d-^ SHIOII en o tti Semel es da.utse po* Chez Paul E. Auxii poits itnetiques ae re. !ft t M :, i ;fi^' tmM: y U " ie 6l re "" sances bicn ^8'tiraes. rendant un U,e ltr hommage mrft la mmoire des J'.p oida de U kiloi a eoejr;u %  n 1 1 tirera la corde: course et t8u" pn nombreux Brave* qui, pour le sucs h „„ pn cour e troie, base bail T01I0 damasse pour i.appes, tic. un prme-pe universel, avec une ; et g c Pharuicici Ption*Ville f e,miccnfiancceu la Div,re p,ovi *• rapr§-idi s umn bea utace. tug. grent leurs vies.lortune ge b II. Noire ami le Dr Naotoura Thomas et honneui. A 7 heurea quarante une rce-tion ^. _, ., n -... J fl P noua annence que dans quelquei Aujouid nui 4 juillet, le Drape?u la Gaaerne da marnsVuea flUe IraVPr&iCre i accords patnot.ques du Sur Span USSbBm m MC. |te bannei ., commmore un glo jugeB ._V yeur et ecrAta kar ( % i m b) ire : Zanaci ££E&Jmmm\m t V & ma pioucuou cordiale, une sympa'h.e Nolre confrre et ami K.nest 0m d une pharuiacie et d un mtOL e ecule a (| rie de lou ,. Q{ x un deg directe ar8 du Non -^"'TtJLStt'SJS wlBl Lonverture.Cir. la petite Hati, velli.te.aat rerenn b.ar vers 8 heu aoin dec tageusement dans hs tangs de l'ilpsss^ qnelquea joura. %  ^•ltT?~rTn0iU8 .ultre Washington a S.v.nnah. con M. t:h.u.,t .,„ t a.%  %  m,. i itibua i vous> affranchir de ioiieu-.e rt 'u tvtauuie ue la force et de l'inju tice. Constat tin DUMERV x geudie. de feu John l.aroahe, do t.up, noi eaimebtas sinu (laiton PAUL E AUXIL Rue Traversire & Magasin de VB Vous d'mand- i enir voir les arlule* de toute tr *' C L ll# ja| Convocation l .• dab?aa patrocnea.as de la fte . lA.ile franc uaontphea de ae %| ;|I|r j ( ft K'ittllie Fils rAunir le Vend.adi7 Juillet procliaio mMJMmVO ajicinio vus Juvet "et Richard Mc t.ufti. ...n mnlIeiT goill qu il ieoi d^re-e^'OT p^r les Herbiers i ns t (gaiement heor fl de revoir* nom avons t (gaiement heureux I IvnrgM Sou .orlilinn el c nilin io ijoirs t Vi r ^ es eil eureet kl peu couscienci8LrX.il eaiisfi! lousl ^' b aeara. del'apra midi tne/. aime Aogla des Rues du Magasin de Flix Voiaea. avenue Joba Urowa. l'Etat et des Fronts Forts Fart aa Prince, ce 4 JeUlet I9ii MarchAodiaeaFraacai.ee Repassez vos cheveux S'aaresser Mim) Holaaonuire* Rue du Vloutalaie X j 15J1, hou mes, lemu.es ei en au's. Viitf* ce mayusin, avant vos achats. */ % 



PAGE 1

..&*L lhtm ** pour Iss roins :r mr t„'-^j" 1 e a fc.-nr.io S La GYRALDOSE est 'anliseptiqi: Idal pour la voyage. Elle se prsente en comprims stables et homognes. Chana dose Jete dans deux litres d' BOUS donne la solution parfume que parisienne a adopte pour les soins fctjs de M personne. ta OTRALDOIE est un produit antl[astiqua, non eauttiqut, ". Vftlfnclcniifi • ',-. 9 %  %  LehnetFink t a (iMaiton fonds en 1876) New-York, .U.A. Laboratoires Bloomfeld, N. J., . U. A. Extraits liquides VA ... .V I Sirops Vaillant et looat ajeut pour Hati MO. Rue du Magasia de l'Etal Psufiard Oil Corporation Lubricaliiig Oils & Greases Hoiles et Graisses rix et qualits defian loule cooeurrence Teintures Onguents Liniments' Esprits Dsinfectants Pastilles Spcialits Produits pharmaceutiques Herbes mdicinales Lon H. lhhad \ .i LEOli B. IHEliAVD Agent txclusit pour llaili ioshua L. Baily & Co \Church Sf Thomas Streeis)New Yorl Vune des meilleur en et des plus for' ** maisons de tissus aux Etats Unis mm,Uenims 9 Chechs, Ginyham, Toile drap eic y etc. J-tt meilleure source d'achats : Prix tojours avantageux. [1*8 principaux commissionnaires en mus au U.uis*L)ni*,* <())[> ov sionnent p* Ioshua L. Badin f co. Lon R. Thb u<] Agent exclusif pour Haili fe la pression 20 Grand Htel de France AVOCAT lo'ertn* ses cli-nts qu'il s transfr rro?isoi la baiasa pour pla cer vos commandes. Noos recom mandons nos incomparables orgao dis t vcil" midiI Pharmacie F. Sjourn aS^y^^i-ttea5 DIOIOU e appliqu sous la Direction du Dr IC! ei p. Sjourn L. ,1 oraiore est ouvert tous les jours de 7 h-ea du matin 6 heu.es du soir pour toute, les rocherchts et analyses prvis* dane an •#-'ci loiuu, siui po'T le Wasstriuiiii ei la constate Ure Scrtcre Seront reues que le mardi d. chaque semaine. S adresser a .a PturmacM pour le* renseignement*Analyesd unnes al Suc gastrique, Reacon de Waaaerrnano Riaci-ion ue Triboulef, Eijmea du aang et du put Eiameu df s matires fcafea, tiamen ue cracaat C ^' bU r ino r *clior liecherche de Spirochus H de Gono^^eU***^****** Ce dentifrice dlicieux me charme. Le COLGATE a le don de faire briller et blanchir les dents, sa saveur est exquise. MJLT t ,/ a , |euit Mal .n*nt use Pilais 19 If Bgfent t*7,rae du Fau* S'-L'fms. Paria Mois ai iftk: }r!i fcata ajui test lMt • hit l.'.iackiM M •-. •** %  • %  • 'r* 1 \ • ... % %  ."• , ..r B U G G Y S Su vente chez !.. Preetzmann-AGGERHOLM Kue du Uuai. idS. TIMBRES POSTE POUR COLLECTIONS^ al > 4GMta '•" Ti-brt d H,n P" 1"tit* Ma SSJS> •* mei re chanmlona ac jirU aax lUUat pai ..u* 2y> r '!! VUPJTU rue Drooot. Paris



PAGE 1

LE'MATIN La Maison H. Silvera Annonce sesnombeux tlievt* quelle vient de recevoir par le* dernier* bateaux le* article *uivanls,de t ule suyrior et mt illeur marche que partout ailleurs* Cas mir anglais no veaut>, Dia'.oDal noir suprieur. Alpaga Hapiiste Un* i fil p< ur chemise*. Colon draps an? lai Oi*. f o'on draps amricain N(4 Voile blanc n carreaux a birre. Viile uni blanc et cou'eurOrgandi couleur Serge noir H bl u mar.n pourjupe?, Damasse blanc e o;.kur pour m-ppes loiie ma'elas sup. Toile draps p.r iil KM. Madras suprieur pour tr-cumfs Crpe an^liis, Tulle pour >ci!e el pou. moiistiq'iair*. li ndcb'ods s isse deioui-s ltsq< allies par belles HoUeloos couleur sup. etnf. Molletons blancs snptneor. Dock blanc h ki blar.C D-iifi'blanc angbif. Drill coiotbUncang-supV folio chue pour Ul leurs fc 3 ki jtjuneang exua quu' Percale blanc ex'ia sup Calicot d l'in 11 3 Calicot rour jupons P.qu|blare aop. •loa'rine barres po"r -alleu. s frpon roulpur f'enr Pr DtoIlBOlrtop. Tnaaor jour |pff, Tustor rcor chemise et pour r bea, Voile brod coul Satinette blanche et eoolMf JM Sovenx blnnc etfTuleur H t>neur. NftotOoK baisse roui sup furvtettol de loile'te Mai che.-t eouleur. meiellepo'ice pour hommes sup. Bretelles pour rr fan s ni". fZUTJwrt daller ailleurs vous re* lis/art*. A Vendre! jLcfto & Fi nV lue llr* rherilir* H "'*"• ""' rhti fa vi->, r •'ne anglaise del cun'irm- fli 8 #oil lf,.trpon lu en et ii vier. Pour irondilio s b h.di< *ser >r| t areau da Jot mal, Journaux de Paris Viennent d'arriver. Numros du SirIUORlTii Fonde en 1876 BAS PlliX PUOMPTITUDE 31 Mai au n luin. En vente la Librairie du Matin 1338, Rue Amiica-.ne. Ton* rreduits cliinvq es, pbarm.ee Jtiques et a les arlie'ee tcp> viihi-s ca s w e phai uw< i • l.l'l I.S : KoivrH, Ciuueiie, Girot e, AUIS 0 l Musoide ele.ee. M Ht ltKKlN ma ,_. SPECIALITES ; (M^q"" prive/ I1 sol dsinf cien'.Harfaraerie.M'icid pour bubieip, U-y rtum, Clncola • n pondre, Huile de foie de Won*, a • >ai' essence et eau de toilette,!!* E uuition, Cold cfeam, I X laits pou de Quinine, Poudreront e les insect e. SJIUUJO pour conserver ' %  frais*'Lait Ve'llsg -ie, Pondre suprieure, pour U toilette de eofm, '\ t.ble. Moa'atde, klotta t'senco de t'euts Ban de Flonda, Miel pour 1 j O ivH DOIT la table, Bios>es a denK P pnprrnin Hu le poor et ies moustiques ei autre* imectea, R tubl : Uni* contre co'efDtnonii ro.,b!rd^s intes ins riirotiq >es T i*. C %  '. ex: l'.t lOi r llai.i ts^2!K-iJiank %  BBBOEH bcati-gaui ta-ckanue s d< nrapJi peti 1 caxeeAiai* |QU JCCOItl OnntpMili n Vi l taie i %  ., ....,..,. o-: %  • 1 •&nj uciinr • C3 Clyde Slcamship G 0 forcign Services /> 8)8 Baracoa a laiss ISitw.Yorl ]o, 3()Jdtn*ir jou* ?>ourf Port au Prince o ilext attendu bl] Il partira daim li journe pmir liin ton et l<>* port* d* la Lolombi Ft F. CLitiEMS, 'iJt! 1 i|' J ^A. Port aiPiisee, l 3 Juillet 1922 Voulez-vous tre confortublcm vit in^ talls ?... Passagers quivisitexPorl—au-rnaj Prenez votre pension L'Htel Central Champ d Mars : Vue sur La mer O le terveectst inprocluible. Pen0tm' Pctimoii. VW;i*J Fini /t" dt p;o)iiercfioi.r, jjaiiaiffid Sorfrtfl — billard. De La Tranquillit D'Esprit Du Touriste votre taiii-. • 4 . Informel •oei to-jours avani de faire vos acbalt, dt pnx de pale | Blackboll ) noires jaunes roufeaet blanche Maquelo lumbus eteuifi du Cirage no'r ColumbOf)i Aous iccoii .mandons b sus duc marque commeianl la meilleure, la plus aveiitigeiite meni ronnueaux Etat! 1 in^ luiit ^oui la suporil ictriotque que jour l'exume modicit de iel prix... allez voir. Liiez l'pgent gnral Napolon IJbranci* lyiJO Grand'Kue Admse (uwiinfi OUR retirer de vospnenslemax rrum de kilomtres, ayez l'oeil sur M petits ennuis— et —et prrnac hcs-les. & Les Accessoires Firestono font partie d %  crvice extraqu'offre aeacUents la maison Firestone. Bien des pneus ont fourni un aupplmcnt de kilomtres longtemps pre avoir dputa la "limite d'uce"-c est to Bimplement parce que leurs sages propritaires avaient toujours pi fit un necs MUI des commodes et excellents Accessoires de Pneus *f reloue Le Maximum de Kilomtres gar frgg L. Preetzman Aggerholm Port-au-Prince



PAGE 1

g&ma mi\h Ne JW5 Port su Priaee Hati Hh %  III NU IIKH3 20 CBNTlIiES Quotidien 1MWI 9 liHUIt 1923 — %  ff^l de l'tranger que nous v^nt la lumire, et c'est en marchant sur ses trcesl^qu'Hati pourra avancer et progresser. Pr sident SALOMON KtiD*.CT10N tViiAm.ruttaa ?; t* BIBLIOGRAPHIE lE^fSZTttSmSSm Les Co, r Dollar II 9f lition de 19a i di> fttte pi l i;a hlticielle vent de •;.i.i -e t i |jt;tri:. malgr toute prvtnlio aaliie. a l ira ce qui: ira n cm[tfu Gouvernement ueuve i p; i pecmas das ;lh ras qu'i <; ai fctrrct pour noite complu. \'e n paer ces opinion au pi. bue >s tue dir.ccratie ; prerdie C) Ice de ces opinions rsi an i la p rerrirre >'"-'s de l'adminii t du conuibuibl • li;.' d' o U fer es grev Cri d'Alarme CHIO'GOi — u ^ -uv! D ment n til du travail M g* '•• cfforti KDrsrni pn le d-*s chemins d: ion du C%< f Je iab i qa n et i-nos le ceft dtcujfe des Etats-UttS pour :o< j urer la on d; gure ju il asti sur L-prie des ouvriers d-s aithera des m pie du d sir du gm>e nm;ni chemins dr fermes mi irs H ouvriers dot enir u* gtard taap U' poui ont tpondu a 1 appel d s ch-.f re pr x de cette dttiaratoul V.. la, u nions et o it dpos LUIS outils i u est ce pas, de i imprvu sur lequel {i hrures ce ma'in. La grve 'a corn jjmnc dans les Ctttl nus re vin ro is un de c*s pur, i e que nous v .J'OI; rttsair au de la Noue le |A g'efeire ohrorese: les ouvriers dont us & acquirent de leur j t id asTi. CM qu'un rai^n *• en'o t qurt le irava l dms les ateliers et de la faon con ils consd en r toe toujours un autr-, quelque d-s lignes de Boston and Maine Ne v jMluation de ceux qui saut en t,i. plasicis. s autres Dm'.l.cqn Hiwn, Baugor. Arros. Tdox et auI LU weeufe, la verioa Unii^u.,.. trs. Peu i p;u 'a g /e t'est et—d i ' *ur ceile question de u gurie .vus i'ouesi t nature M les horolitre dbuie par le Mt?i|e r a coniie l' illeraagos ayant t qut en ges marquaient IO heures. Vers mi h nldu Prsident de a Rpubli a de .ueue nous mil t impos oa annonait des dfections sinon itol'ear r, M Dntgu n ITC. par les Amciicains, le mnage pretes le, granie, lignes Est, du Sud et ftque ts i.'diiiDi q il ics udcotitl n'a pis ua s'tmptetitr dt Oatti an.ni 7 compris les lignes ie plus, durant son pa ssge n; pi I* jiidre da vu*, tt m N:w Vo k cen rai, hti. Peasylv • i 1 woir, sont eocoie celles qui i.aiuretiem;nt s'est gliss sous la Nor>hwestern, Btirrln g o 1 C'hic^o '• t la pa:ole et plume le passag 1 que nous venons Al,on Sou •heu. Baltimo e anl Ohio dc er. Bel.e 0.^5 on p idae d.se el le* autres grandes lii>n;s. awsage est banal el quelcontaite I :des phrases alignes -,ur DU bi que d.re de cet e pen •sa ealritures, ; dvelori'* l' uaeitiOie ij.-jciaie U de noir* .gicjUue, sur le de> Niions, Hati t t iai6im soa fcdeloyiuie uaas i ixecuuon x.s'erc: coiun; nation >.ou -eaue %  r iavention de iyi) sur la tai au pelai : vue du uio.t > —Le de ruines fum ntes et e-if les troupes de l'arme irrgul re sont derire Hanftkux P' son Motan joy L'sr m; natiostlt Dublin lutte contre des t ndes r*puMicains q-'i (ont des efforts dsestri poar s: rtflir mattres de plus.e.rs d ou dtntdil L „ propn ,, hlirea dort p t „ ri f^bkK-/ t* f,,l 'j U a i,,i WhattUPt/i la Rivirt .ancle formilib eds cntmgents d-s insur p0 i r l'arroaag^ repra.nteiit la plus ,i est barricaJi dms les bureaux graode tendue oulUvt da lt plaine de posta et dans les hte's avoisidu G il de .Sic, tisaiatent depuu plua nan s sous le co-nman.1e.n-nt dr-oi de trois ans, au hnt et sur iQ^eadie •'e Vi'era qui aurait ton quartier g* de lu ir* pUntations. r.ial -a Geshm OJ esum-qu' Ma'gr leurs dolaocet aans cesse les insurgs ont saisi pu; Anu ran r J4te, '• ''gre lea oun IVJQJ faites mu.,,, dap> dfferrrtespir.es ? 3 P'e llar-ai d*l xigstiaot de la de DJT in et la lieha d, !*• rhit.r L K J 3 "Juquels tue Cttte Kivire Tt^UllUtVflilest non sealement tarmiiable, mus entrt if ri aussi une grande destruction d'imm.'ub es. Partout ils fo'tifi:nt leurs peu ion d Greshian H6 te ; 01 a empil les malles ei aotrei btgi^s que le voya^ejrs cht.sis n'oii ois eu le tempi d'enlever. DU3LIN— Les troup?s nitioaile; commencrent hier 1 ciaq heure l'attaque sur le; tionaes irlandaises. Aprs l'envoi de deux obus tirs sur l'riottl vlorao la girnisoa hissa le drapiu bln; et se rendit Environ de 15JJ1 aujuu moment de ces trois derniea annes aucun travil inoux d aailioraion na tt tait. Il Hit ds notorit publique que des voix int^i: D ates tftiot l'effroi dna l'esprit d^ cas populations les plus cal mai et les plat labDi-ieuse du D*yi. avdj le %  pjjtre des Taxe* ln tarne. Et voici que venant comme le rascousat, les CoOMillart d'Agriculture, qui peroivent dj tant de taiea itie^ilet droit doc roi ou de du peuple hanicu tt sur soi t;aiie n'a /il pas precissineut pour JJIUIW desicnu.e b.ei connu, lai iml d: consoliiir cettesouveraioiU? PARIS 1 — Oa apprend sideot. Une trouvons sigaa'er que m passive, saivaoti. D\bjtl, qat le Pourquji l'avoir sign pour aller tu gouvernement 'fl " %  a fonmuni que a la G and; Bftiagtt les derme les inslruclions doaoei i Mr PirSUlU ;u q-'tu uiss: V Le second pa'sage auquel nous ve deui vaemen s capi aux nous de Une ah .sua au su| t de ce Ue paix avc l'Allemagne, et l'As message, nous ^ ie queiq ie peu> li Mede la bo.iei dts Nations) oesagit plus u une tiuie coui e
s*uon mme de la guer ondule qui, stue. 1 ou. -va t nottntanm r.l ce lbojch. J t3 ian ainsi alois mme qu' Murai", vis a vu d. I All p.Ktait la guerre (?;, nis.gnFi.Mais. eM e p 0 d u „ ''ippoitera lui ie pli s de ba Ntieti •'-• mentier i la veilla de son dpart pour les Ktiis U.i s Jii di canfrer avec la commission smtictine de .1 CJnsoiidatioa des deties eu ce qui concerne celle, de la Lnnce. M. Parmeutier pamra par c L\ Si VOit qui do.t quitter le Hi/re lundi m de liFaa:e a: sj,t u s taltmtnt ns ornai, mus inter .1 l OJ fiit. rema tjUir que Ii Fnn it o t tut ?. ats Unii 3 y > m 1 110 s de do lars, el rebellei aurneat ciptari. paytaigu l'entre des bouge • per1 ^ MAVis r T Y? A te r 1 caJ?a*-', Ou propntairea L\ UAYh 2 —La iemiads de cr affoles ; lea fouilles d'impoeitioo iiit, de la Kussie des soviets pour pour id.rai.M soi disant arros4a. plus dun milliarJ et demi dedol ars Qo*Otj Interroge nos hooorables eierce une influence notable sur la CUIV et magistrats des Communes confrence del Haye pendmt ces de lno %  2, '^. de Gauthier et de la |our dattenie. Les soviets oit de^"Oix des IJauquets. Aucun d'eux mani pour le moment de prsenter 2 SfXfJLUSf 9 f* % %  charte de plus amples renseignants ;,is $£ ao'tl^o "** se reocont.etont mardi avec la co n Le DpartOOMOI de l'aHricolutare mission et on compte qu'ils soum.t a donc pour devoir impnenx et tro u leurs projets relatif ; au traitImmdlt, sans attendre que des msnl de li proprit trangre et plaids mi f>caleuses proUables avant leurs rponses U longue liite de ""P mure, viennent eu changer Pasque lions po.es (parles expeits eu P' 0 *" de formtr une .commiasioa roptns concernaut l'emploi quils P^or i-iotpec ou de cet tendutt r nin .,.n> .,,rA*C ..an,.1. lu?-. diaoleieu vue d' comptent taire des crdits 'et l'tat ac u ** ,e e o v ^ a'obtenir ensuite du ,,„i A-.,.,, n „,,. A. ,R.,cc. jjouveruemant, uue tuspausioa de U 101 airi irritfitioi et de la parcep tioa daua les rgions mentionnes. tVtjt la VIBI dun groupe de payans et cuit. valeurs plei is de conliane i rJajf les promesses du tiou veiuemeut. Suivent les signatures tuel COOO n que d: la Russie. La ques ioa qui s* po>a t aujour d'nai tait ctilt di savoir qui fourni rait les crdits i U Kussie L-s dl gus rponde it qui !eu s giuverav mats n' s; lanceront pis aias celte vo e Mat II Grande Bretagne, la p'us intresse les muons la con lireici de la Hiyt, Tponira nga'iHBS... Dt ce fait, d'honnte. tt hh ^^.^Jl W la'"*?"! vemenl. On lut alois remarquer que Tl MT '.* ^ ^ t(1 rux IravailhLtf toot lidtsi't reoa 2 ) Mi 4 oo MI du .t de cVsl aul c pUah5les priV , A aui \ 0 k V f tll ft JI PM I \ m a des mo^ de hymne pour gi 4 M 0.0 il lu. Ii.da.t p.yer annuel cicii qje l : Kuss.e do t s'adresser ^ f X 4 "^ II l\) p l'Ai e,iiag .e devr.it p.yer ainmiie 'en; juiqui la liqiua o in e de M d.ltt H montiui a 133 0iU luij) de maiksot u ie sornnu e;ale poui obtenir une aide financire lus qua quelle limite l'oonenira i-elle ? Gela Jp nd-a ,1 • a solumi qu'elle e 1 e ii Jouner au prob n: des aro ptiii expropries t aux coidtuns d a/cair aus^u-.l ei le cipral trin Cst pourrau sousciue eu 10ai: COJ hi ice, K J vli 2 — La moyenne des migratis Italie ni pour les Etais UJH e ait autrefois de {00.000 par an. Ge peadint dr;i 1 s que ie g uvemement d; iVasbi g'oo • pus des mesures r<> fictive Nou^ rappelons nos lecteurs, qne c'est ce loir tqo'aart lieu Marisiana la reprsentation de la iU\/a=> de Poilus Paul, intitule c K/d'iem ils . Il nrl jui total Louloo et Loa louie di lujme auteur, fcure: '2 G. //4C3. v ic Carrefour Hier vert raiii et dosai sa iaasn 0 u 1 emg-ation. cet exe die a clat l'Usio \* Mont llepos %  ajji;""!' nsequ v ... 0 _.. .. I gey at i e dlavor bornent ueucn'.s. [Ne) p4r ""' e dcUrxtoo de t p l i il Y ^ tns ^ de l'auteur du trs A v ndre la maison L l'reeiz iNiit//-' !SsurrE ent que nous mann-A^-nli-ilm des feuillet de 1 '&'& de taire cette dclara-J loles augiaitt. uite co.itf ie? ba?a

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05708
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, July 04, 1922
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05708

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
g&ma mi\h Ne JW5

Port su Priaee Hati
Hh
III
NU
IIKH3 20 CBNTlIiES
Quotidien
1MWI 9 liHUIt 1923

ff^l de l'tranger que
nous v^nt la lumire, et
c'est en marchant sur ses
trcesl^qu'Hati pourra
avancer et progresser.
Pr sident SALOMON
KtiD*.CT10N tViiAm.ruttaa ?; t*
BIBLIOGRAPHIE lE^fSZTttSmSSm Les Co,r
Dollar ii 9f
lition de 19a i di> fttte pi l i;a
hlticielle vent de ;.i.i -e t i
|jt;tri:. malgr toute prvtnlio
aaliie. a lira ce qui: ira n cm-
[tfu Gouvernement ueuve i p; i
pecmas das ;lh ras qu'i <; ai
fctrrct pour noite complu. \'e n
paer ces opinion au pi. bue >s
tue dir.ccratie ; prerdie C)
Ice de ces opinions rsi an i
laprerrirre >'"-'s de l'adminii
t du conuibuibl
li;.' ffcsavoir ce que Us administra
et les percepteurs [cnseot d
'ioa de gtrr r, pufcqu'ti'ssi
Uc |C Uiftf n
y a u i ,
li s lua.ioa d.s p.uples
vius venons
irade sur
I ai bit*,
Nous nou. alinions l. Vous n?|!
av-z p- ui tre pis qu ur.e dpo i-ii
O cuaii'o > d' o
U fer es grev
Cri d'Alarme
CHIO'GOi
u ^ -uv! d ment
n til du travail
M g* ' cfforti
KDrsrni pn le
d-*s chemins d:
ion du C%< f Je
iab i qa n et i-nos le ceft dtcujfe des Etats-UttS pour :o on d; gu- re ju il asti sur L-prie des ouvriers d-s aithera des
m pie du d sir du gm>e n- m;ni chemins dr fermes mi irs H ouvriers
dot enir u* gtard taap u' poui ont tpondu a 1 appel d s ch-.f re
pr x de cette dttiaratoul V..la,'unions et o it dpos luis outils i
u est ce pas, de i imprvu sur lequel {i hrures ce ma'in. La grve 'a corn
jjmnc dans les Ctttl
nus re vin ro is un de c*s pur,
i e que nous v .j'oi; rttsair au
de la Noue le
|A g'efeire ohrorese: les ouvriers
dont us & acquirent de leur j t id asTi. cm qu'un rai^n * en'o t qurt le irava l dms les ateliers
et de la faon con ils consd en r toe toujours un autr-, quelque d-s lignes de Boston and Maine Ne v
jMluation de ceux qui saut en t,i. plasicis.s autres Dm'.l.cqn Hiwn, Baugor. Arros. Tdox et au-
I lu weeufe, la verioa Unii^u.,.. trs. Peu i p;u 'a g /e t'est etd i
' *ur ceile question de u gurie .vus i'ouesi t nature M les horo-
litre dbuie par le Mt?i|e ra coniie l' illeraagos ayant t qut en ges marquaient io heures. Vers mi h
nldu Prsident de a Rpubli a de .ueue nous mil t impos oa annonait des dfections sinon
itol'ear r, M Dntgu n itc. par les Amciicains, le mnage pre- tes le, granie, lignes Est, du Sud et
ftque ts i.'diiiDi q il ics udcotitl n'a pis ua s'tmptetitr dt Oatti an.ni 7 compris les lignes
ie plus, durant son pa ssge n; pi I* jiidre da vu*, tt m N:w Vo k cen rai, hti. Peasylv i 1
woir, sont eocoie celles qui i.aiuretiem;nt s'est gliss sous la Nor>hwestern, Btirrln g o 1 C'hic^o
' ' t la pa:ole et plume le passag 1 que nous venons Al,on Sou heu. Baltimo e anl Ohio
d- c er. Bel.e 0.^5 on p idae d.- se el le* autres grandes lii>n;s.
awsage est banal el quelcon- taite I
:des phrases alignes -,ur du bi que d.re de cet e pen
sa ealritures, ; dvelori'* l' uaeitiOie ij.-jciaie U
de noir* .gicjUue, sur le de> Niions, Hati t t iai6im soa
fcdeloyiuie uaas i ixecuuon x.s'erc: coiun; nation >.ou -eaue
riavention de iyi) sur la tai au pelai : vue du uio.t > Le
de ruines fum ntes et e-if les trou-
pes de l'arme irrgul re sont der-
ire Hanftkux P' son Motan joy L'sr
m; natiostlt Dublin lutte contre
des t ndes r*puMicains q-'i (ont
des efforts dsestri poar s: rtflir
mattres de plus.e.rs d ou dtntdil L propn,,hlirea dort ,p, tri
f^bkK-/ t* f,,l.-'jUai,,i WhattUPt/i la Rivirt .ancle
formilib eds cntmgents d-s insur p0ir l'arroaag^ repra.nteiit la plus
,i est barricaJi dms les bureaux graode tendue oulUvt da lt plaine
de posta et dans les hte's avoisi- du G il de .Sic, tisaiatent depuu plua
nan-s sous le co-nman.1e.n-nt dr-oi de trois ans, au hnt et sur iQ^eadie
'e Vi'era qui aurait ton quartier g* de lu ir* pUntations.
r.ial -a Geshm Oj esum-qu' Ma'gr leurs dolaocet aans cesse
les insurgs ont saisi pu; A- nu ran r'J4te,' ''gre lea oun Ivjqj fai-
tes mu.,,, dap> dfferrrtespir.es ?3 P'e llar-ai d*l xigstiaot de la
de Djt in et la lieha d, !* rhit.r L K J'3* "Juquels tue Cttte Kivire
Tt^UllUtVflil-
est non sealement tarmiiable, mus
entrt if ri aussi une grande destruc-
tion d'imm.'ub es. Partout ils fo'ti-
fi:nt leurs peu ion d Greshian H6
te ; 01 a empil les malles ei aotrei
btgi^s que le voya^ejrs cht.sis
n'oii ois eu le tempi d'enlever.
DU3LIN Les troup?s nitioaile;
commencrent hier 1 ciaq heure
l'attaque sur le; tionaes irlandaises.
Aprs l'envoi de deux obus tirs sur
l'riottl vlorao la girnisoa hissa le
drapiu bln; et se rendit Environ
de 15JJ1 aujuu moment de ces
trois derniea annes aucun tra-
vil inoux d aailioraion na tt
tait.
Il Hit ds notorit publique que des
voix int^i:Dates tftiot l'effroi dna
l'esprit d^ cas populations les plus
cal mai et les plat labDi-ieuse du
D*yi. avdj le pjjtre des Taxe* ln
tarne.
Et voici que venant comme le
rascousat, les CoOMillart d'Agricul-
ture, qui peroivent dj tant de
taiea itie^ilet droit doc roi ou de
du peuple hanicu tt sur soi t;aiie n'a /il pas precissineut pour jjiuiw
desicnu.e b.ei connu, lai iml d: consoliiir cettesouveraioiU? PARIS 1 Oa apprend
sideot.
Une trouvons sigaa'er que
m passive, saivaoti. D\bjtl,
qat le
Pourquji l'avoir sign pour aller tu gouvernement 'f-l" a fonmuni
que a la G and; Bftiagtt les derme
les inslruclions doaoei i Mr Pir-
SUlU ;u q-'tu uiss: V
Le second pa'sage auquel nous ve
deui vaemen s capi aux nous de Une ah .sua au su| t de ce
Ue paix avc l'Allemagne, et l'As message, nous ^ ie queiq ie peu> li
Mede la bo.iei dts Nations) oesagit plus u une tiuie coui e w iflieineot des consequeuces vracit, mais sioiptemtti :ontre i'
^tuies sut l'avenir national ; par lgsnee liitftllt Jwg z vous mre:
tin puissart dbouche tsi ou i, est question de u crue commet
nos piodLUs d'cipcita ion c a,e et eco. om que qui a 10 t plu
lialime l'txistea;e d'.-luiii suurs ma ious U; cuaimeice a ica
""t Nation iouverajuc au poim \cyir une par 1e i-e liurpesoniel
K"iu Dion. tt alois ces m Ihtui.ux icuoy.
ut trouv un n.ut de tympaidia
(cm la plume pitt d oticli e^ui
(Si t. es bnn cl nou. < les tB le .Ci o ;
inis voiti scus quelle tOfflK :
Mt pas par le fait de rr're
sa TuC ''A,|ein3Kre qu'ils pis-
'boucha se trouve ouvrit
JVFCMUi.on, mai; bien par le
a-e>s*uon mme de la guer
ondule qui, stue. 1 ou. -va t
* nottntanm r.l ce lbojch.
Jt3ian ainsi alois mme qu'
Murai", vis a vu d. I All
p.Ktait la guerre (?;, nis.gn-
Fi.Mais.eM ,e p 0 d. u
''ippoitera lui ie pli s de ba .
Ntieti '-
mentier i la veilla de son dpart
pour les Ktiis U.i s Jii di canfrer
avec la commission smtictine de .1
CJnsoiidatioa des deties eu ce qui
concerne celle, de la Lnnce.
M. Parmeutier pamra par c L\ Si
VOit qui do.t quitter le Hi/re lun-
di m ment dix.oer ls di(n:alts ds la
si union ac uelle et de mon rer que
les prob me> de liFaa:e a: sj,t
u s taltmtnt ns ornai, mus inter
.1 l Oj fiit. rema tjUir que Ii Fnn
it o t tut ?. ats Unii 3 y > m 1
110 s de do lars, el a.'; o mil.ioa 4l'Aog tttrrt. Pour
..ce la t\ij. paisse pay r cet Sun
eu 2) aos aui an diitde
d
----------------....... ... wia ,, u^ ,ol uu IJ0
43> rebellei aurneat ciptari. paytaigu l'entre des bouge per-
1 ^ MAVis r T Y? a te,r1ca- J?a*-', Ou propntairea
L\ UAYh 2 La iemiads de cr affoles ; lea fouilles d'impoeitioo
iiit, de la Kussie des soviets pour pour id.rai.M soi disant arros4a.
plus dun milliarJ et demi dedol ars Qo*Otj Interroge nos hooorables
eierce une influence notable sur la CUIV" et magistrats des Communes
confrence del Haye pendmt ces de lno "2,'^. de Gauthier et de la
|our dattenie. Les soviets oit de- ^"Oix des IJauquets. Aucun d'eux
mani pour le moment de prsenter 2 SfXfJLUSf9' f* 'charte
de plus amples renseignants ;,is $ ao'tl^o "**
se reocont.etont mardi avec la co n Le DpartOOMOI de l'aHricolutare
mission et on compte qu'ils soum.t a donc pour devoir impnenx et
tro u leurs projets relatif ; au trait- Immdlt, sans attendre que des
msnl de li proprit trangre et plaids mi f>caleuses proUables avant
leurs rponses U longue liite de ""P mure, viennent eu changer Pas-
que lions po.es (parles expeits eu P'0*" de formtr une .commiasioa
roptns concernaut l'emploi quils P^or i-iotpec ou de cet tendutt
rnin.,.n> .,,r- a*c ..an,.1. lu?-. diaoleieu vue d'
comptent taire des crdits'et l'tat ac u**,eeo v^ a'obtenir ensuite du
,,i a-.,.,, n ,,. a. ,- R.,cc. jjouveruemant, uue tuspausioa de
U 101 airi irritfitioi et de la parcep
tioa daua les rgions mentionnes.
tVtjt la vibi dun groupe de pay-
ans et cuit.valeurs plei is de con-
liane i rJajf les promesses du tiou
veiuemeut.
Suivent les signatures
tuel COOO n que d: la Russie.
La ques ioa qui s* po>a t aujour
d'nai tait ctilt di savoir qui fourni
rait les crdits i U Kussie L-s dl
gus rponde it qui !eu s giuverav
mats n' s; lanceront pis aias celte
vo e Mat II Grande Bretagne, la
p'us intresse les muons la con
lireici de la Hiyt, Tponira nga'i-
HBS-
... Dt ce fait, d'honnte. tt hh ^^.^Jl W la'"*?"! vemenl. On lut alois remarquer que Tl MT '.* ^ ^ t(1
rux IravailhLtf toot lidtsi't reoa 2) Mi 4 oo mi du .t de cVsl aul c.pUah5les priV, A aui\0 k Vftll ft JI PM I \
m a des mo^ de hymne pour gi 4 M 0.0 il lu. Ii.da.t p.yer annuel cicii qje l : Kuss.e do t s'adresser ^ f X' 4"^ II l\)
p
l'Ai e,iiag .e devr.it p.yer ainmiie
'en; juiqui la liqiua o in e
de M d.ltt H montiui a 133 0iU
luij) de maiksot u ie sornnu e;ale
poui obtenir une aide financire lus
qua quelle limite l'oonenira i-elle ?
Gela Jp nd-a ,1 a solumi qu'elle
e 1 e ii Jouner au prob n: des aro
ptiii expropries t aux coidtuns
d a/cair aus^u-.l ei le cipral trin
Cst pourrau sousciue eu 10ai: coj
hi ice,
K J vli 2 La moyenne des mi-
gratis Italie ni pour les Etais Ujh
e ait autrefois de {00.000 par an. Ge
peadint dr;i 1 s que ie g uvemement
d; iVasbi g'oo pus des mesures
r<> fictive
Nou^ rappelons nos lecteurs,
qne c'est ce loir tqo'aart lieu
Marisiana la reprsentation de la
iU\/a=> de Poilus Paul, intitule .
c K/d'iem ils .
Il nrl jui total Louloo et Loa
louie di lujme auteur, fcure: '2 G.
//4C3.vic
Carrefour
Hier vert raiii et dosai sa iaasn
0 u 1 emg-ation. cet exe die a clat l'Usio \* Mont llepos
ajji;""!' nsequv ......... ... 0. _.. ..
I geyat i e dlavor bornent ueucn'.s.
[Ne) p4r ""'e dcUrxtoo de______t_______________________
pli il Y^tns^ de l'auteur du trs a v ndre la maison L l'reeiz
iNiit//-' ,!SsurrEent que nous mann-A^-nli-ilm des feuillet de
1 '&'& de taire cette dclara-J loles augiaitt.
uite co.itf ie? ba?a riduUli^iiucs
LB'.lN l laudisqi.: les Qaa
tie v-oui ac seul plus ^u'uu a.ua$ da Dou,
d; a pus l'.u ics directions En mus dans une pila de btgatte. La bta
10 ujfi', ...ts sont alsenFnn Br de la machinerie e t prttqut
cejj.ac. deUiqutttua total de diaptiu. Lit pompiert aoal rto
4'7 aam 'e Loi.mbou g, en All du' ,u,r S ox .fJitt 11 vjg.ltn
m Rie.eo Aulruhe iio-W,o TcW 5!Iv,r^aifinQa1ul,er' on 2" *
r 1^, ., dp'orer un plus eiand daastrs
c ituvaqu ei da 11 les ffa kjtt, P.n T.ul Je m J^ ^ ^T^tz
dmi i: mne imvais .^17 nt'.ieas s:u coi.i l-rmiea.
I-n-.il oit i n gi daa lAi.rque - ,
4i Nj.d.ldi.s l.\a: UUSduJSil ai *t*ml*n
UtliutsUaii en ay.nt eu ; Le r A V7?"
gjuve. testa p.etefitd'envoyai ij, ^0,ur( C8U8e de dpt-t un B.iggy
00. ..o. et Rassit pour i|j*.il SS^^l^^^^^
d, aeux Deaux e mvsux da trois ans
h s mi .t ae laiton du bassin d8lll telleg Qeaveg# S
S adresser ftU tslaUnat


IE-MATN
-i^
Km
Maxmmmm
;i trange*
Par ciklt 1er Juillet -----------T*----------
paris le sn.t .v u. crdit de mm Celle d*te rraiorable in rtss?
milliam de fraacs paur maintenir l'arme en Sy- nOUS tOUS, ha'tiens. M e TOUS rp-
rie par 7*1 ml, contre ;;o C lie majorit a M|jf p j l'eiemp'e d La-V t'e,
t obtenue ane< que Mr Corne, ri eut pose I " '__ .. /
questioa de confiance et insist sur !a somme il rWon C Kalb, "" eloir Q t O"-
cent millions. La chambre avait auparavant vot les JV Bf DOm CaUVis, I gau I P:
i7 illioi de frac$ taidis que le snat avait Christophe Chavannes Ltitl
prapos < millioas ; un crdit de 30 million- J100' t,MlSIOpne, UITMMI, U"J
de Irancs a galement et vot pat le snat pour rCt, OUS CS Ordres d> I )U1 rai d bl
le lerviceaionautique taing, apportrent leur coupge 't d
Le carpi du prince Alkert de Monaca a t____r_ -- i_ ._ j. 1. i;u..ia.
cave* Uice soir. La crm.-ie relieuse vouement la cauce de la libert
tt trs simple laquelle ont assist que les d'une grande nation, 1rs Etats Lan.
Membres d la famille. Monseigneur Cere-ti, non Elle nOUS rappelle en OUlre que,Hait
ce du pape olliciait Les lun-ailles aurant lieu i_ 1 .a j 1
a Mante Carlo, samedi prochain ctr.,s hatiens, SOOS le SOUtfle de U
BORDEAUX 28 chets naits des tribus ap- rsignation prop'r aux homnes de
PRENEZ GARDE
AUX IMITATIONS
et produits similaire que 1 on cherche
substituer
L'Emulsion Scott
Aucun ne peut lui tre compar
pour la puret de ses ingrdients, et
son efficacit en gnral.
m0MtmJmttiiHmmmmWa
earteram aux possessions amricaines, hantises, d,vojr abandonnrent leur sol, UOfl
Sngal, Dahomey, Soudan et autres rgions ,. ,
sem arrives otiiciei'ement l'eipatltioa coio- iojerset aleenors d> s plus I t'tl.
ia!e de Marseille lisse rendront enbuite a Pa- n avfC la bravouie chev len squ
ris au ils seront tecus par le prisid-nt de la R j ,....;,.,. *m a&*a...i <
auaHaue. Il visiteront ensui.e la capitale d" convaincus, se dvourent m pa
LIMOGES Un lockout egiobant vingt deux yant ltmpoi du sarg pour le tuoir-
des fabriques de pnreelaines les mieux connues p[je d'une noble et s'aintf cause : lin
' commenc ce matin, cinq mille ouvriers sont ,, ,, ,
Rect* pr cette mesure S dp-rHance de la plus grande Rnu
(.OH ri 1! y a de bonnes raisons de croire que b'ioue du Nouveau Monde, les Etats
l'arme rpublicaine se concentrera ce soir pour ljn-
r p.ircrun mouvement et prendre passession de la
ville et occuper des points Stratg qlies. Plusieurs
iLttlnaiMoTII
Mon b^r Directeur
Lettre omette
Partou-l'iiace, 3 l-""et 1921
m
M*. Krnt L^r,
S crttaire du Ct sel del Ordre de-
Avoca'R
|'ai lipit H rrrv-e Q'l'orj p** 'e *t
ha elfe crit T. G. SUwtrd, au reurse t g'itte dms !i not? in ilu
difices et particuiiiemem le bunau centrai poste sige de Savannah, les miliciens de l*. Jotte reqrr, et pub.i e dans
T:!>t?Z^^.l^l: Ea Ville
Cher Mitre,
nombre de 800 sau le Ma'in d h rr
Mcanicien
7*1
O'fre ?ea nprvicet pour]
lion f>n tont tienre : An
mvli ne- & coud e.machii
ph ->uiaph^ pc.
S' dressera Mr Stcro RiJ
h mne o>i Grandit je preii
rage Sxn Millan.
lait auiaurd Lui une tourne dans tous les maga- J\ lw"'l," *u * >- ! u M't'Oili VOtr lettrfl n^ iOt
sinsdeia ville s'emparant de vtements, quipe \ ent d un dsas re cet Mi 0 1 arme 11 s flgt de MoTieur Mttcbe.l, et _0- ptr ranc,ie n ne entorse a la ____________
ments, vivres, matires premires, farine, lii et f aaco amricaine, en couvrant h non M ch 1. amricain le aaog ft .le v^rite et voyoti en le aaccl : """""
^WASHINGTON -Le reprsentant de comp ro-quement sa retraite qui allait tre nation-H^, et non jamv:ain o!6c>el Es mine du Secrtaire du COBttH* A ##^rt tgnn f
gnies minires et mineurs conirrent hier san coupe r>ar U colonne du lieutenant du Trot en voyage d cong chu Ho O-d a d A 'Oc tq rour d'rt" mitaVftWffi *
colocel Maitland g* de 'a ff c';ond^ioaes Logm plirt re- a? trouve li preuva d an AtteilH
Les tunes loat honneur i notre Mira?cie, i titre d'Tg^lf a 'attach u- t- Mj d ut uua^ iu*e pnal*
rice. noirp P
?aviet nos gloires na an Srvi:s tecbniau; des Ttavaux tt eiool** * ia Q4^dt au p j i- 1
rr*-VnSr. i. h^/. .oniqu. as* taviu ^ ^ ^ Mada Il ise Ttiomai- Ce ti N via avisons nos clienu*
vt 4. a a v rierni e, ei atendmt la sanction ite tons ea ven, de -m
Nous profiaerou mne de oc:ur inorgle ^ |,,clarn(,| veut tvoir n ,M E.lair Hham. PritJ
CONSTANTINOr'l.E On annonce que le
Capital amricain )Ouera une grande part dans le
dveloppement des immen'es propriis ptrol*
firres et minrales appartenant aux tats de lai ,rtnl c.,,.
elM 'u.tan. Abdulllamid, values i plusdeioo *ob. oiyv
millions de do.iars On craint qu une crise de ca Ci bC UevOUant avec tfOt de dsin -.. ,--------------.....------------ |
binttaoit lersuhat de la demande des ii.uisco.n ,rtssemen: pour une humanit op ren:e pour lui f'ire i d co^pli ne.it " d Cfl a ,, 5 ,e 2 llaata.
missaires a lis pour a rduction du nombre Je ^,-. /. a . J. ,-. -;, t. ... AAr,.^c c 'I1 cer a e ae CB 1B, ec T*
lacctiannaire. tarai prime par des lois ir)ustes ; en se i prons de cer ai.is'rav.ux Hl-.cats f|ga d ee p0rH, contre ses ia
Ni-w yokk Bien que Ici chefs des partis coodant ouvertement des homm s et di'fi:iles, excuts avec un relle t t \^9 rnaculalurea d'un autre,
travadieurspr.endent que 90 a 9$a,o d'ouvrier:, {loi.si4 d^s |eur orpuej| et enii comntcnce. comoie en r'tutrea, la pour demander au tribunal corao
des chemins de 1er soient en grve, les trains c r ^., .,
partent et airiveat suivant l'horaire prvu rnent les plus sacrs par la hre Al- rfection d la route qui enduit a tent une bsnc'ion lgale au mfait
GLBWITZ Dan*on contlitentre civils aile b on, nos huit cents se sont montrs Miragone par le Bel Air, rou'e ro Av^cun nccor'1 nitoy-ble jusqu'aui
andf et_troupee .ran,ises 1$ ^^ DOll seulement grands, miis ont caill 'use. i p-nt- rapide! quil a sa hrmea deux M 1 es lui rpondent:
iu>er2> blesss. Des automobiles blindes Iran L . .. 1 i_i r m .,.111 1 ,. nn v ma Arta rinliviA
sa.ses parcourent les rues P'ouv quici-bas le cceur de 1 hou rendre curossable- M"" "* Pu vjna eua aeime
MAUiuu- Les pi meipaux hommes politique, wt doit touiour> tre ouvert oour 11 va sans d-e qu* pat a'ileurs de cP,e ceiinu aune pc.aqu,
traitrent a la chambre, samedi, U question du -__u_ t ___.1 ._, .,,.. u.Ua atl J. .' Itaa II naOD-tient UM adX arCU^veS dJ
Maroc Le prsident du! conseil tpondit quel: *oabger tt ceux qui soutltent et voue requle e^t des p us jastes. H l0rJre., K l
nrotectorat ciwi ne pouvaits pas ire immdiate ceux qui sont opprims. impo.te et. tatt qu i et e^oqie d i. _u [ tleau LOQ ce motif fjf
ffl^iS^Vtm^iSSS^ ^s, hatiens, notre rle human, parties rformes :o on que,. l'Ad tem,nt CRp-eux, serait de na.u're
l'kis'agne agit comme tampon entre la France lae, selon nos moyens, a tou|ours aiintstratioa h uienae, camrn *an ma faire li uber dans la voie ejaeje
et ri-spagne et m allusion i la conirence de t mis gnreusemett au service des tus centres ci/ li: ou en voie de Slij.j H\ i^ n'a* forte tta. Je rede*
attftTiilWSa^^ vivre P^gr., comme d Cubi pif exem m,nde donc au Coueeil de bien voa : Port au IVince
qui esi ncessaue pour dicnare 1 honneur du De i.olre sang et argent, nous pie. preilH', sous (} me de lois, des loir : j Egpai te .uent
pays a la comerence avons coatiibu larg-m:nt i l'Inl mesures ex gea t. re moment o 1 Prenlre une deiaioc aui Kuaoaer
^TgrTnd^ohrt^^ -- .JBCi de la Colombie d, l'Eu. fat de eratiOM nouvelles se or^pt Cette question, laeeruaot et iboama*
lopeens qu'us tont devenus un probl
et menaant
BLKLiN Les ngociations en.ic
oftocuat i.oimt alli de garam.es itraieat* -ne statue au p sident Plion, ;ur cole ou autre, se compo^ de natn Cftuvm
sensibles pio^ts. ju;qu prsent la di^cu.sion .ne dts coquettes placts de Carac-s. njx, dans U proportion des deux >o _. nd jjien vouloir mi fitar la
&*J*ttmttVm2 Lorsque le peuple grec luttau tiers, au moins. da,e l.qu-.l,,e s. a. totend da ,.
caaibon l'Allemagne es: en retard pour la livra- four son indpendance, liaiti n'h^i |t vo j> saauil innni!nnl gr de ,ce plaintes CJUtre le tut) un avo;at
son de ciui bon au aius et si la commission des a point i envoyer sa quo'e part d.- bien vouloir insrer la prsente en Cm entez-^oua donc, Char M
XfcSttJttStiZ ?" P de Prtcls. guise de rectification, pour la bien Ero.t Leur, p ur le qaar. a heure
en anglais pour taire u dismbution aux nanons Sous le pisident Graut, Itolf Hai de la vri., et d'agrer, mon cher des aJpiaudtsseiueuis que ptov^
ti osa protester contre l'annexion de Directeur, me* imcrti sa'ntations
avons coatubu larg-ment i Viol mesures ex gea t. re moment ou i rrentre une aeeiaioc aui
t?ns p'ays eu ptndan:e de la Colombie, dr l'Equi t-at de CTttiOM nouvelles se pr^p cette question,
robime srieux leur, du Vent^zula Ce dernier a payi rent, qu* le personne haut et bas '"" ae-ueraor iss plaintes, en
Saui pareil. Le g juter c tj
er.
Ancien dpt Vve 11 RIO
Hue du Centra
Le' Matil
Aboaneraent
Uo Mois
Oei
blea d'avance.
ientlamoor de la vrit i
ject do bien d-aatrui prol
in rebour*, ils sooi d'uta
l ii uidiite votre agrradat.
Au revoir,
y rnoaUfl
allies
Soire d'adieu
Une soire littraire et musicale, d'un carac
1re exqun sua donne le o Juillet prochain
la Kptb.ique Dominicaine, et relle
ment1 sa voix lii cho au Congrs
amricain.
La tans acquis i l'histoire, ailes
" tent (on b.en que nout sommes des
Port au Prince, i lui!''' rqjj.
leaa MQNTBRU4
Meubles meubles meublas
Granl clioi\ dJ. chvs* et Djilina5,Hm^ricairies et lUne.j
pU'Ote eu h >U Kt.nejils. j iux d-^ shIoii en o etnosdiseu.se, charmante, Au|6urd'"hai 4 juillet, drs millions premire b^ade dai Marines Hpm mhof Hlf. en !foy ii> Ift'e tSti^aiSBS.1 y "*" d'hommes au ^ de l'Ocac. daas LWu de roasion de la Fta |hp at rmv; -, U tout CU Hiro rs bis^'l es e 1 j.lw W
us canes sont, au au de a gourdes, en veme dts tian.'poits fntiques de rjoui Nlli ,n*le amricaine. t'q aires Ta pis le salon et U 'soenti-s (H lit reitiie noie r
MB^Tflia'laaBU a admirataiir* da Jauni apfttB de gttirOlitt, libert et JUS OUVIlO A.I ltlQlf[He
C-? .g K.S? 'u. consauer llCe, ce qu. nous donne droit Ha Nons avoaa loaflMfWi le pro
Aceue aKa(.e i.urai.e et musicale, on enten- protection et reconnaissance Uni Mi gram ne du tournoi arb'etiqae or
dra nos talentueux anistes de l'arcnet, du puno pttui que grands peuples. mai1 iar le Q inrtier Otnral J9 U
et nos diseurs et charman.es diseuses de ver, Aujourd'hui 4 juillet, des millions prerajre brigade d*- Vlanne* Hpm
Le matta, lu heures : 100 rarda
1. Tapis rif abldi Dpi de li T)ie drap til, Qietco'J"
Ci^n ^ r^ie'i* le i'ilelie,ie b>tti Semel es da.utse po*
Chez Paul E. Auxii
poits itnetiques ae re.
!ft tM:,i;fi^'tmM:'y U"ie' 6lre' "" sances bicn ^8'tiraes. rendant un .
* U,e"ltr hommage mrft la mmoire des J'.-poida de U kiloi a eoejr;-
u n 1 1 tirera la corde: course et t8u" pn ,
------------------------------------------------nombreux Brave* qui, pour le sucs hpn cour.e troie, base bail T01I0 damasse pour i.appes, tic.
un prme-pe universel, avec une ;et g,c
Pharuicici Ption*Villefe,miccnfiancceu la Div,re p,ovi * rapr-idi s umn bea
utace. tug. grent leurs vies.lortune ge b II.
Noire ami le Dr Naotoura Thomas et honneui. A 7 heurea quarante une rce-tion ^. _, ., n -- ... Jfl P
noua annence que dans quelquei Aujouid nui 4 juillet, le Drape?u la Gaaerne da marns- Vuea flUe IraVPr&iCre joura. il tara luata.l l'tiouvnle, l0lle_ donl \ultiM veillent tant cinmatograpbiqaea.- Quaire toura
ane Pnarmaoe appele Panuaciebt de souvenilSi dans toutc sa fi.n/ l( de boxe, etc.
rlfCfia _, .. bie au vent comme la Liharti mi Uu com-niaaion ofllcitlle de la ftq
Il y ara donn, luadi. crcredi, SiTSSSL^ forme de Cap. Itoa, lient
I 1 V '* I
immore un glo juge|
aux indigenta. 1 mux anniveisaite. D. e,peit; i,,uu,nnt Home
De plus, dea mdicaments da tou I uisse-i il ce drapeau toi'..secon ^. _L gm wm
tea Iraicheurs seront ubits au m di par le b onze sjaboliqaa qui il u .x p' .
aae prix qu'en Ville. n.ine L'Ile de Ded.ow. accorder une i'If CdrUHSl U. LUSUVol
vendredi de 7 U matiu tt 2
aoir, dea *'Consulta'.iou gratmea
>i accords patnot.ques du Sur Span USSbBm m mc.
|te bannei ., commmore un glo jugeB._Vyeur et ,ecrAta
kar (%i m b)
ire : Zanaci
E&Jmmm\mtV& ma pioucuou cordiale, une sympa'h.e Nolre confrre et ami K.nest 0-
m d une pharuiacie et d un m- tOL,e ecule a (| ,rie de lou,. Q{ x un deg directear8 du Non
-^"'TtJLStt'SJS wlBl Lonverture.Cir. la petite Hati, velli.te.aat rerenn b.ar vers 8 heu
aoin
dec
tageusement dans hs tangs de l'il- psss^ qnelquea joura.
^ltT?~rTn0iU8 .ultre Washington a S.v.nnah. con M. t:h.u.,t ., t a.- m,. i
itibua i vous> affranchir de ioiieu-.e rt'-u
tvtauuie ue la force et de l'inju tice.
Constat tin Dumerv
x geudie. de feu John l.aroahe,
do t.up, noi eaimebtas sinu (laiton
PAUL E AUXIL
Rue Traversire &
Magasin de VB
Vous d'mand- i enir voir les arlule* de toute .tr*'CLll#ja|
Convocation _____
l . dab?aa patrocnea.as de la fte
. lA.ile franc uaontphea de ae %|;|I|rj(.ft K'ittllie Fils
rAunir le Vend.adi7 Juillet procliaio mMJMmVO ajicinio vus
Juvet "et Richard Mc t.ufti. ...n mnlIeiT goill qu il ieoi d^re-e^'OT p^r les Herbiers i
ns t (gaiement heor 'fl
de revoir*
nom avons t (gaiement heureux I IvnrgM Sou .orlilinn el c nilin io ijoirs t Vi*r^
es eil eureet kl peu couscienci8LrX.il eaiisfi! lousl ^'
b aeara. del'apra midi tne/. aime Aogla des Rues du Magasin de
Flix Voiaea. avenue Joba Urowa. l'Etat et des Fronts Forts
Fart aa Prince, ce 4 JeUlet I9ii MarchAodiaeaFraacai.ee
Repassez vos cheveux
S'aaresser Mim) Holaaonuire*
Rue du Vloutalaie Xj 15J1,
hou mes, lemu.es ei en au's.
Viitf* ce mayusin, avant
vos achats.
*/


..&*-
l lhtm
**
pour Iss roins :r mr
t'-^j"
1
e a fc.-nr.io

S
La GYRALDOSE est 'anliseptiqi:
Idal pour la voyage. Elle se prsente en
comprims stables et homognes. Cha-
na dose Jete dans deux litres d'
bous donne la solution parfume que
parisienne a adopte pour les soins
fctjs de M personne.
ta OTRALDOIE est un produit antl-
[astiqua, non eauttiqut, Blero&lelde, bas* d pyolisan. d'acide
Ihyarioua, da trioxymUiyine et u aJu-
Unt lulfatfa. Se prend matin *t soir ptr
lnutt ttmmt aouciauat dt aon hjrgioe.
MM. Chtelain, t. r.
I fvi*. t pt>".
Vftlfnclcniifi


',-.
9

LehnetFinkta
(iMaiton fonds en 1876)
New-York, .U.A.

Laboratoires Bloomfeld, N. J., . U. A.
Extraits liquides
VA ... "
.V
I
Sirops
Vaillant et looat ajeut pour Hati MO. Rue du Magasia de l'Etal
Psufiard Oil Corporation
Lubricaliiig Oils
& Greases
Hoiles et Graisses
rix et qualits defian
loule cooeurrence
Teintures
Onguents Liniments'
Esprits Dsinfectants
Pastilles Spcialits
Produits pharmaceutiques
Herbes mdicinales
Lon H. lhhad
\

.i
LEOli B. IHEliAVD
Agent txclusit pour llaili
ioshua L. Baily & Co
\Church Sf Thomas Streeis)New Yorl
Vune des meilleur en et des plus for'
** maisons de tissus aux Etats Unis
mm,Uenims9 Chechs, Ginyham, Toile
drap eicy etc.
J-tt meilleure source d'achats : Prix
tojours avantageux.
[1*8 principaux commissionnaires en
mus au U.uis*L)ni*,* <())[> ov sionnent
p* Ioshua L. Badin f co.
Lon R. Thb u<]
Agent exclusif pour Haili
fe la pression
20 Grand Htel de France
AVOCAT
lo'ertn* ses cli-nts qu'il s transf-
r rro?isoi No J22 de la Rue Daniel Dbouches.
Cabinet rp Mp QporgPB SyIvaia
; Retenez ceci:
,ci je n'avaia que cinq railla francs
en po*he pour lancer une affairr.jen
emploierais aes trois quart* a la r-
clame
BARNUM
L publicit est une simple (jus
fion d'affaire ; elle devrait former la
case de toute entreprise industrielle
du Commerce;
La publicit bien compris con-
duit la fortune.
Les plut prospres du monde
jitteot chaque anne plusieurs mil*
lions dans la publicit-,
Qai dispute de l'argent la pu
b licite le dier prosprit.
_________VANDERBILT
Anglo Continental
Sales Company
Importation. Exportation, Commit.
aion eu naitb ndises gnrales
Socit Anonyme au Capital de
Dix millions de Francs.
l'aria, Ftance
Commerants 6ey*z prvoyants,
ai vous voulrz gagner de gros bn
flees ; la rcolta sVnnoace belie,pro
ti'f z des prix d> la baiasa pour pla
cer vos commandes. Noos recom
mandons nos incomparables orgao
dis t vcil" leur, qni sont les dernires cre'a'ions
pariaiennea ; d m.ndiz Ichantillous,
prix et conditions uos Agents &
port au prince-
A. BENJAMIN et Cie
i 311 II je Lamarre
Me Aug. . Hraux
Avocat
Informe ses clients qu'il a Iran
fr. son catinet la Hue du centre
Ao 17i! en face du CdOUsous ma
fin, ,
Consultation* de U \0'heur$s
matin et de S 5 npr> midi- I
Pharmacie F. Sjourn
aS^y^^i-ttea5
dioiou e appliqu sous la Direction du
Dr Ic! ei p. Sjourn
L. ,1 oraiore est ouvert tous les jours de 7 h-ea du matin 6
heu.es du soir pour toute, les rocherchts et analyses prvis* dane
an #-'ci loiuu, siui po'T le
Wasstriuiiii ei la constate Ure Scrtcre
Seront reues que le mardi d. chaque semaine.
S adresser a .a PturmacM pour le* renseignement*-
Analyesd unnes al Suc gastrique,
Reacon de Waaaerrnano
Riaci-ion ue Triboulef,
Eijmea du aang et du put
Eiameu df s matires fcafea,
. tiamen ue cracaat
C ^'bUrino r*clior
liecherche de Spirochus H de Gono^^eU***^******
Ce dentifrice dli-
cieux me charme.
Le COLGATE
a le don de faire briller
et blanchir les dents,
sa saveur est
exquise.
mJLt ,'t',/.a', . /,?^" nu Public tt ses nombreux et distingus lUien's
KCUISINE foione et'ou//
1^ fi Pour gurir ou viter *
m J ! u 1 a n 1 1 11 r a aaut ip(
iet;
confortable ncessaire aux \oya
MISRAINES CONSTIPATION
ONaisTitNecreuNoisstwKNTS
CMBAMRAt ASTRIOUS
ommerce et particulirement aux commerants de passage 1 ** SUFFJT de prendra
w\t\ dbite par gallon et par barriques
^ Vins d* Horde*ox Roiiue et Biaii.e
j "t vierneni direct mmt de B\RS*C et sont garantis pur
**i J1"1"' t0Hi w.vons U prouver par des CtRTlKluiTS que
0**0/tf dis Oiitton des Clients.
^gapn et Vins Mousseux niix modrs
i^ys alimeataircs franaises, mam eboix-
eu l'un 4 -'oai t-apru*
tous la* ay> |euit Mal .n*nt
use Pilais 19 If Bgfent
t*7,rae du Fau* S'-L'fms. Paria
Mois ai iftk: }r!i fcata
ajui test lMt hit l.'.iackiM
M -. **
'- r*
1 \ ...?." , ..r
B U G G Y S
Su vente chez
!.. Preetzmann-AGGERHOLM
Kue du Uuai.
idS.
TIMBRES POSTE POUR COLLECTIONS^
al>4GMta '" Ti-brt* d'H,n P" 1"tit* Ma SSJS>
' * mei re chanmlona ac jirU aax lUUat pai ..u*
2- y> r '!! VUPJTU rue Drooot. Paris


LE'MATIN
La Maison H. Silvera
Annonce sesnombeux tlievt* quelle
vient de recevoir par le* dernier*
bateaux le* article *uivanls,de t ule
suyrior et mt illeur marche
que partout ailleurs*
Cas mir anglais no veaut>,
Dia'.oDal noir suprieur.
Alpaga Hapiiste Un* i fil p< ur chemise*.
Colon draps an? lai Oi*.
f o'on draps amricain N(4
Voile blanc n carreaux a- birre.
Viile uni blanc et cou'eur-
Organdi couleur -
Serge noir h bl u mar.n pourjupe?,
Damasse blanc e- o;.kur pour m-ppes
loiie ma'elas sup.
Toile draps p.r iil KM.
Madras suprieur pour tr-cumfs
Crpe an^liis,
Tulle pour >ci!e el pou. moiistiq'iair*.
li ndcb'ods s isse deioui-s ltsq< allies par belles
HoUeloos couleur sup. etnf.
Molletons blancs snptneor.
Dock blanc h ki blar.C
D-iifi'blanc angbif. Drill coiot- bUncang-sup-
V folio chue pour Ul leurs
fc3ki jtjuneang exua quu'
Percale blanc ex'ia sup
Calicot d l'in 113-
Calicot rour jupons P.qu|blare aop.
loa'rine barres po"r -alleu.s
* frpon roulpur f'enr Pr
DtoIlBOlrtop. Tnaaor jour |pff,
Tustor rcor chemise et pour r bea,
Voile brod coul
Satinette blanche et eoolMf JM
Sovenx blnnc etfTuleur h t>neur.
NftotOoK baisse roui sup
furvtettol de loile'te Mai che.-t eouleur.
meielle- po'ice pour hommes sup.
Bretelles pour rr fan s ni".
fZUTJwrt daller ailleurs *
vous re* lis/art*.
A Vendre! jLcfto & Fi
nV
lue
llr* rherilir* H"' "'*" ""'
rhti fa vi->, r 'ne anglaise del
cun'irm- fli 8 #oil lf,.trpon lu en
et ii vier.
Pour i- rondilio s b h.di< *ser >r|
t areau da Jot mal,
Journaux
de Paris
Viennent d'arriver. Numros du

SirIUORlTii
Fonde en 1876
BAS PlliX
PUOMPTITUDE
31 Mai au n luin.
En vente la Librairie du Matin
1338, Rue Amiica-.ne.
Ton* rreduits cliinvq es, pbarm.ee Jtiques et a les arlie'ee tcp>
viihi-s ca s w e phai uw< i
l.l'l I.S : KoivrH, Ciuueiie, Girot e, auis 0 l Musoide ele.ee.
M Ht ltKKlN ma ,_.
SPECIALITES ; (M^q"" prive/ I-1 sol dsinf cien'.Harfaraerie.M'icid
pour bubieip, U-y rtum, Clncola n pondre, Huile de foie de Won*,
a >ai' essence et eau de toilette,!!*
E uuition, Cold cfeam, I X laits pou
de Quinine, Poudreront e les insect e. SjIuujo pour conserver
'*
frais*'Lait Ve'llsg--ie, Pondre suprieure, pour U toilette de eofm,
......'\ t.ble. Moa'atde, klotta
t'senco de t'euts Ban de Flonda, Miel pour 1
j O ivH doit la table, Bios>es a denK P pnprrnin Hu le poor et
ies moustiques ei autre* imectea, R tubl : Uni* contre co'efDtnonii
ro.,b!r- d^s intes ins riirotiq >es T i*. C qJM, E'uiri. Kpica, S rops mv r-- T'intores diverses, Vins, tic, sic, i,
Dpimndizle 'BialrBUP des "r-Ciali '.
Coi li-nt vos comauudea LLiN F NK, Inc. vous arex ao^olamm
S. ifu(u60dollar, h ftate ckti lr.^ H'^. c
Utttlot iv. Ualtllto, Hun boi.ne foi.)
|M dlsliiAtiou d jtieouuu
las \ei.co m loi., acmt-tao.
Lon lt. hhaud
Ay-e> .'. ex: l'.t lOi r llai.i
ts^2!K-iJiank
BBBOEH
bcati-gaui ta-ckanue s d< nrapJi
peti 1 caxeeAiai* bWK^tr au wuU*
Urolonie mdinale
.et chirurgicale
Ma'a^iea de Portr. de la pros
Itle, d la Veaaiaai drri inna
Meibodea oioiifrres p'xp!oralijn
Docteur A li^SuOUhLAIH
Cousiiilalion t-ui lenoii vous
Adrea.e provisoire 1 1U1. avenus
Ducosiu.
Une traitement de l'inconlenence
(sentie la d'utine chez les enfants
et adultes par les ujfcciious pidu
(Mthode du Dr Cathelir, de paris)
Pharmacie Centrale Atlenlion
toute traieheu. Eicuiion prompte et ksmgnl H
Fr0dUt^o^l^^cial^our toutes mMlm,
rr5*%&
s^z "3S~sr ,--rtr.'T^1
Une bonno Quitte
G'jsitretc
vis heureuse
i
9*
n
o



Conserves Vos Torces en Survci".;tt V^lW Sffi
Celle lstUc vous oira 11
Chicr^,r^n;:.V.K..V-i
Campo%onV^ '-i rdes
Toastasdoeteai oon-aWsm'ont
vous oprer. J'.:.
lecotBaictie;.
de,.:."'. le travaille! a lai
petiti f'.tai at 1
demand a mas 1
W^aledeLjdiaE
tra.ailierr ta i< : '
.. x
:;..: 1 .
rt: tettr *>
|QU JCCOItl
OnntpMili n Vi l taie i
., ....,..,.
o-: 1 -
&nj uciinr .

C3
Clyde Slcamship G0
forcign Services
/> 8)8 Baracoa a laiss ISitw.Yorl
]o, 3()Jdtn*ir 6 crt., laissera le mm> jou* ?>ourf
Port au Prince o ilext attendu bl]
Il partira daim li journe pmir liin
ton et l<>* port* d* la Lolombi .
Ft F. CLitiEMS, 'iJt!1 i|'J^A.
Port aiPiisee, l 3 Juillet 1922
Voulez-vous tre confortublcm vit in^
talls ?... ,
Passagers quivisitexPorlau-rnaj
Prenez votre pension
L'Htel Central
Champ d Mars : Vue sur La mer
O le terveectst inprocluible.
Pen0tm' Pctimoii. VW;i*J
Fini /t" dt p;o)iiercfioi.r, jjaiiaiffid
Sorfrtfl billard.
De La Tranquillit
D'Esprit Du Touriste


votre taiii-.





4 .


Informel oei to-jours avani
de faire vos acbalt, dt pnx de
pale | Blackboll ) noires jaunes
roufeaet blanche Maquelo
lumbus eteuifi du Cirage no'r
ColumbOf)i Aous iccoii.mandons
b sus duc marque commeianl la
meilleure, la plus aveiitigeiite
meni ronnueaux Etat! 1 in^ luiit
^oui la suporil ictriotque que
jour l'exume modicit de iel
prix... allez voir.
Liiez l'pgent gnral
Napolon IJbranci*
lyiJO Grand'Kue
Admse (uwiinfi
OUR retirer de vospnenslemax rrum
de kilomtres, ayez l'oeil sur M
petits ennuiset
et prrnachcs-les. &
Les Accessoires Firestono font partie d
crvice extraqu'offre aeacUents la maison
Firestone. Bien des pneus ont fourni un
aupplmcnt de kilomtres longtemps pre
avoir dputa la "limite d'uce"-c est to
Bimplement parce que leurs sages propri-
taires avaient toujours pi fit un necs mui
des commodes et excellents
Accessoires de Pneus
*f reloue
Le Maximum de Kilomtres gar frgg
L. Preetzman Aggerholm
Port-au-Prince


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM